Numéro 2

Commentaires

Transcription

Numéro 2
le Gobelin Ivre
Mars - Avril 2014
Le geekzine de la Tannière de l’Ork Bourré
Par l’Association Olympia
JdR : interview de Cédric
Cassam-Chenai, auteur du jeu
« Le Dernier Bastion »
Interview : une vision moderne
du mouvement steampunk à
travers le regard de l’un de ses
acteurs les plus actifs
Jeux Vidéo : INGRESS,
un nouveau concept de
jeu sur smartphone
Reportage : Le suédage,
vous connaissez ? Une
mode venue du cinéma…
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Il existe deux
grandes catégories
de membres de
l’association :
- honoraires : part
de l’effectif, ils ont
accès à tous les
avantages mais
doivent parfois
s’acquitter d’une
petite participation
fi n a n c i è r e p o u r
avoir accès à
certaines activités.
- actifs : a tous les
privilèges mais n’a
p as à ve rs e r d e
droits d’accès aux
activités internes.
Dans les activités
que les membres
peuvent pratiquer
au sein d ’
, on peut
compter : les jeux
de rôles, de
plateau, de cartes,
de figurines mais
également des jeux
en grandeur nature,
de la conception et
fabrication de
costumes et
d’accessoires ainsi
que de l’aide et/ou
de l’assistance
dans ces domaines.
Qui sommes-nous ?
L
’association
est une association ludo-culturelle fondée en 1998 dont l’objectif
est de promouvoir toutes sortes de jeux par la pratique, l’initiation à la pratique et
l’organisation d’animations répondant à cet objectif.
C’est dans ce cadre que sont organisées les
les parties de jeux de rôles mensuelles à Nogent sur
Marne, par exemple.
Mais les activités des membres dirigeants de l’association ne s’arrêtent pas là…
La Tannière de l’Ork Bourré
D
’abord un site internet (aujourd’hui disparu) puis une page FaceBook, La Tannière de l’Ork Bourré est une
« taverne » virtuelle où sont reportées diverses informations et photos geeks à travers des publications et partages
à fréquences totalement aléatoires et au débit très inégal.
Ainsi, on y trouve les activités de l’association elle-même mais bien plus
encore ! C’est de là qu’est né l’idée du Gobelin Ivre, la publication
officielle des bavardages de taverne qui remplissent régulièrement le mur
de la page FB.
Mais ce n’est pas fini !
n effet, en plus de la distribution du Gobelin Ivre (le GI), nous
proposons également à nos adhérents actifs ou honoraires des
avantages identiques auprès de tous nos partenaires. Ainsi,
tous les membres ont accès aux matériaux de La Réserve des Arts,
aux tarifs préférentiels de La Forge du Grand Nain ainsi qu’à tous
les avantages que nous négocierons à l’avenir.
E
Et combien ça coûte ?
evenir adhérent honoraire ne coûte que 5€ par an. Cette
cotisation minimum permet d’être couvert par l’assurance
pendant les évènements organisés par
, d’avoir accès aux avantages de membres et de faire partie de la
mailing list officielle. Cette liste permet de recevoir la newsletter mensuelle, le fichier pdf bi-mensuel du Gobelin Ivre
A venir : un RPG ainsi que tous les mails d’informations, d’invitations et de convocations. Par contre, assister à une partie de jeux de
mêlant aventures rôles mensuelle, par exemple, entraine un paiement supplémentaire de 2€ par séance.
et stratégie géré en
tour par tour. Vous
pourrez diriger
votre héros, chef
d’une délégation
en quête d’une
terre d’accueil, à
travers une gestion
de points d’ordres
divers, du RP et
des échanges entre
joueurs (combat,
commerce, guerre,
diplomatie, etc…)
A
su i vr e…
D
La cotisation de membre actif s’élève à 15€ et couvre la participation à toutes les séances de jeu potentielles sur
l’année, l’accès à tous les évènements internes et donne droit aux tarifs préférentiels des évènements externes.
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Sommaire :
Edito
Edito et Sommaire
01
News : Actualités de la Geekosphère
02
mais qui est en fait le 3e à paraître pour
News : Calendrier du Geek
03
ceux qui ont suivi.
JdR : Le Journal d’Archibald Lockwood 2
04
La plupart d’entre vous saviez que votre
Actus : Mac : 30 ans d’innovation
06
Salut à tous, bande de fripouilles !
C’est donc le numéro 2 du Gobelin Ivre
association avait le projet un peu fou
d’organiser un grand festival de jeux ce
BD : Nous, les cosplayers…
07
printemps. Malheureusement, les délais
imposés pour trouver les financements
et la nouveauté de l’évènement n’ont pas
permis
de
convaincre
les
éventuels
partenaires financiers.
Mais ce n’est que partie remise ! En
effet, nous travaillons déjà à organiser
un
festival
plus
modeste,
Interview : Une vision du steampunk « moderne »
08
FanFic : Harry Potter chapitre 3
11
Actus : Facebook: 10 ans déjà
15
Reportage :
Augmentée
Jeu
Vidéo
et
Réalitée
16
moins
ambitieux mais toujours aussi intéressant
Reportage : Le suédage : une mode venue du cinéma 18
pour le printemps de 2015.
JdR : La Pourriture des Âges
19
Forum : Tutoriel : Une Bannière facile
22
Reportage : Super-Héros : L’éternel Combat (1/3)
23
Alors, qui dira que votre association ne
fait rien ?
JdR : Le Dernier Bastion
24
Mangas : Le sondage du mois
26
Crédits photos couverture : Hyi Hyil (dessin du Gobelin Ivre)
: Président/Rédac’chef : Hyi Hyil DarkHope – Comité de Rédaction :
Hyi Hyil DarkHope – Contact : [email protected] – Facebook : La Tannière
de l’Ork Bourré et Association Olympia
01
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Actualités
Actualit s de la Geekosphère
Geekosph re
Les mots écrits en
bleu et g ras sont
le nom d’une page
Facebook à liker.
Le Saturday Night Geekers !
La première nuit du Saturday Night Geekers eut lieu
le 25 janvier dernier et ce fut une soirée dédiée au jeux
de rôles avec plusieurs tables d’initiation sur différents
jeux, un concours de cosplay dirigé par Lady Fae du
Les femmes font
Naheulband en personne, une séance de tir aux
de plus en plus
appel aux réseaux zombies et du combat GN libre.
sociaux pour
«p é c h o » c a r l a
drague à distance
serait rassurante
pour celles qui
d out e nt d e l eu r
potentiel de
séduction. Ainsi,
plus aucune crainte
des rencontres
virtuelles alors que
les sites de
rencontre font
encore peur (67%
les fuient). Mieux,
internet prend le
pas sur les boites
de nuit et les bars.
Inspiré d’un
concept existant à
Tel Aviv, une
nouvelle façon de
prendre son café
arrive à Paris : le
café forfaitisé
comme une carte
de cinéma. Une
jeune startup
(cafesillimites.com
) propose des
forfaits pour
obtenir des cafés
gratuits en ne
payant qu’un
accompagnement
solide (comme un
croissant).
En galère pour
payer un ticket de
métro ? A Moscou,
pour célébrer les
Jeux Olympiques,
30 flexions devant
une machine
équipée d’une
c a m é r a vo u s l e
p a i e r a i t !
Ce n’est pas sans fierté que je peux dire que le premier
prix du concours de costumes fut remporté par une
adhérente de l’association, Sarah Takinawa qui fut
enchantée de repartir avec, entre autres choses, une
statuette collector Assassin’s Creed IV, le premier livre
du jeu de rôle Les Ombres d’Esteren et des Goggles
offertes par La Forge du Grand Nain.
~~~~~~~~~~~~~~~~
Paris Manga Vs Pourri-Manga…
Le dernier Paris Manga de février n’aura pas su
contenter tout le monde et il semblerait que de
nombreuses personnes ne s’y soient pas retrouvés cette
fois-ci. Ainsi, Facebook a vu fleurir bon nombre de
statuts pour ou contre cet évènement biannuel qui sait
pourtant perdurer et faire venir plusieurs célébrités dont
l’indétrônable Christopher Judge (Teal’c de la série
Stargate SG-1).
~~~~~~~~~~~~~~~~
Saviez-vous que… ?
Les pages de votre magazine renferment quelques petits
trésors amusants ou informatifs répartis un peu partout
au fil des marges et des bas de page.
Mais il arrive aussi qu’un jeu-concours surprise se glisse
également parmi ces petites perles et c’est ainsi que
l’une de nos lectrices, Anastasia, nous a envoyé une
capture d’écran qui lui a permis de gagner un cadeau
aussi surprise que l’était ce jeu. Alors, soyez attentif,
d’autres jeux équivalents peuvent apparaître…
~~~~~~~~~~~~~~~~
Game of Thrones – Saison 3
L’intégrale de la saison 3 de la série à succès inspirée
des romans de George R. R. Martin et souvent
surnommée « la meilleure série de tous les temps » est
(enfin) sortie en Blu-Ray et DVD le 17 février. Et dès le
7 avril, la saison 4 sera diffusée sur OCS City 24h après
la diffusion US.
En parallèle, les jeux se multiplient sur tous les supports
et à des niveaux de qualité variables.
02
Angoulême 2014
Le plus grand rendez-vous mondial de la bande dessinée
eut lieu du 30 janvier au 2 février à Angoulême. Présidé
par le dessinateur Willem, il a accueilli 200 auteurs et
plusieurs expositions. Ce fut aussi l’occasion de
remettre le Fauve d’or à l’un des trente-cinq albums de
la sélection officielle.
~~~~~~~~~~~~~~~~
Les mésaventures d’Oscar
Vous avez probablement entendu parler de cette histoire
de Farid et de son chat, Oscar ? Et bien, défenseur de la
cause animale, soyez rassuré, ce jeune homme de 24 ans
s’est vu condamné à un an de prison ferme assortie de
l’interdiction définitive de détenir des animaux. Pour
une fois, la Justice a été prompte, devant la vindicte
populaire et les nombreux appels au lynchage.
~~~~~~~~~~~~~~~~
La Saint-Valentin, pour ou contre ?
De plus en plus trouvent cette fête trop commerciale
comme peut l’être devenu Halloween. En Catalogne, ils
vont jusqu’aux embrassades collectives et considèrent la
Saint Jordi (23 avril) comme la vraie fête des amoureux.
Les Américains envoient une carte à l’élu(e) de leur
cœur et les Anglais lui envoient une lettre anonyme !
Alors, toujours commerciale ?
Mais pourquoi le 14 février ? Au moyen-âge, on pensait
que c’était l’époque où les oiseaux s’accouplaient et
pour les Grecs anciens puis les Romains, c’était une
période de fertilité entre l’hiver glacial et le printemps.
Quant au pauvre saint qui a donné son nom à ce jour,
c’était un prêtre tué par les Romains au IIIé siècle pour
avoir marié des hommes en âge de se battre malgré
l’interdit de Claude II qui considérait qu’un bon époux
ne fait pas un bon soldat.
~~~~~~~~~~~~~~~~
Mais d’où viennent toutes ces infos ?
Pour les rares qui pourraient se poser la question, voici
un aperçu de ma revue de presse…
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Calendrier du Geek
Mars 2014
28 février – 2 mars :Festival International des Jeux,
de 10h à 20h, Palais des Festivals de Cannes
er
1 – 2 mars : Migennes Collector 2014, 13-19h puis
9-18h, 3€/jour (
sera présent).
12 avril : Conseil d’Administration trimestriel, 14h,
Maison des Association de Nogent sur Marne
12 – 13 avril : Toulouse Games Show Springbreak,
centre des Congrès Diagora de Toulouse, dès 10h,
prévente à 13€ pour 1 jour ou 22€ pour 2 jours
8 – 9 mars : Nihon Breizh Festival 2, dès 10h, 21h
pour la nocturne (pour les 18+ ans), Université de
Rennes 1 au 263 Av Général Leclerc RENNES,
5€/jour ou pass week-end à 8€
12 – 13 avril : Salon des Loisirs Créatifs, Salle
Omega Centre Athanor de Montluçon, dès 10h, 2€
8 – 9 mars : Sen Yu 2, Centre des Congrès Epinal
26 – 27 avril : Mang’Azur 9, Palais Neptune de
Toulon
8 – 9 mars : Les Journées Figurines et Jeux 9e
édition, 10h-21h et 9h-18h, gymnase Avenue Carnot
à SARTROUVILLE, 1€ pour l’entrée et 10€ en
prévente ou 12€ sur place pour les tournois
14 mars : séance mensuelle, 19h, Maison des
Associations de Nogent sur Marne
15 – 16 mars : Japan Party 4, Espace Chevreul 97109 Av de la Liberté NANTERRE, 7,5€/jour, pass à
14€ ou à 20€ en prévente avec 2 repas.
14 – 16 mars : Made In Asia 6, Bruxelles
A partir du 22 mars : le musée Art Ludique de
PARIS XIIIe ouvre une exposition sur les superhéros de la maison d’édition MARVEL, la première
au monde
28 – 30 mars : Salon du chocolat, Centre des
Congrès de TOURS, 14h à 20h puis 10h à 19h, 5€ la
journée
29 mars : festival de jeux + Nuit Zombicide,
Versailles, peu d’informations
29 – 30 mars : LudiNord, dès 10h, Fort de Mons en
Baroeul
29 - 30 mars : Salon des Loisirs de la Création et des
Loisirs Créatifs, Logis de Lunesse à Angoulême, 10h
à 19h, 3,5€ par jour.
Avril 2014
5 – 6 avril : Salon du Jeu 15e édition, restaurant
universitaire La Borie à Limoges, du samedi 10h au
dimanche 18h, entrée libre
6 avril : Les 12h du Jeu, Centre G. BRASSENS à
Champs sur Marne, 10h à 22h, entrée gratuite
7 avril : 20h40 sur OCS City, début de la diffusion
de Game of Thrones Saison 4
11 avril : séance mensuelle, 19h, Maison des
Associations de Nogent sur Marne
26 avril : Concert Abney
crowdfunding en cours
Park
à
PARIS,
Mai 2014
9 mai : séance mensuelle, 19h, Maison des
Associations de Nogent sur Marne
10 – 11 mai : Fugu Chaulnes
17 – 18 mai : Geekopolis, Parc desExpositions de
Porte de Versailles, de 9h30 le samedi à 19h30 le
dimanche, prévente à 19€ pour 1 jour ou 35€ pour 2
jours.
30 mai – 1er juin : XXIIe Convention Epitanime,
école EPITA au 14-16 rue Voltaire KREMLINBICÊTRE
Juin 2014
6 – 8 juin : Geek Faëries, Château de Selles sur
Cher, de 20h le vendredi à 18h le dimanche, plus
d’infos très vite…
13 juin : séance mensuelle, 19h, Maison des
Associations de Nogent sur Marne
14 – 15 juin : Paris est Ludique, Boulodrome Léo
Lagrange Paris XII, Pass Week-end 5€
14 – 15 juin :Journées Médiévales de Provins, cité
médiévale de PROVINS, 9€ la journée
Jusqu’au 30 juin : Star Wars Identities, Cité du
Cinéma à Saint-Denis, entrée de 10h30 à 19h30 par
tranche d’une heure, de 17 à 22€ en prévente
N’hésit ez pa s à
aller sur la page
S o i r é e G e e k qui
recense de
n o m b r e u x
évènements dont je
pourr ai s ne pas
a v o i r
e u
connaissance lors
de la rédaction de
cette rubrique.
Le concert Abney
Park est organisé
par la Steam
R o c k e t e t
entièrement
financé par un
crowdfunding mis
en place sur le site
kisskissbankbank
Recevez-vous et
envoyez-vous
b e a u c o u p
d’emails ? Un
r a p po rt in di qu e
que les échanges
électroniques ne
cessent de croître
et qu’en 2013,
c’est en moyenne
182.9 milliards de
messages qui
étaient échangés
chaque jour sur le
globe, soit 67000
milliards de mail
pour l’année. Et le
spam ? C’est
environs 66% de
ce total dont 3%
comporte un virus
Besoin d’un
itinéraire en
transports sur
Paris ? Installez
Citymapper Paris.
Cette application
combine les
données des
transporteurs et
propose 5 modes
de transport, les
durées, itinéraires,
positions des
stations et arrêts
pour atteindre la
destination choisie.
03
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
JOURNAL D’ARCHIBALD LOCKWOOD
Le Journal de
Lo ckwood est
une chronique
pouvant servir de
trame de fond à
un univers de jdr.
Après mûres réflexions, Aurora m’est apparue comme la destination la plus logique pour commencer mes
chroniques. Cette antique cité semble s’être dernièrement muée comme le centre de toutes les attentions.
Ce décor unique
sera développé
peu à peu dans
les numéros à
v e n i r .
Bien qu’il n’y ait
jamais mis les
pieds, c’est dans
la charmante
bourgade de
Sighisoara que
Bram Stoker a
créé le plus
célèbre des
vampires. Vlad
Tepes, né au
XVe siècle y a
pourtant bien
vêcu, et sa
maison natale,
aujourd’hui
transformée en
restaurant vous
accueillera avec
une bonne soupe,
véritable plat
national. A
quelque distance
de là, repose le
tombeau du
Voïvode Vlad
Tepes, derrière le
c h œ u r d u
monastère de
S n a g o v .
Le circuit
touristique
complet coûte
9 00 € /p e r s on n e
pour une semaine
complète de
voyage en
Roumanie.
04
Il n’existe qu’une seule manière d’atteindre Aurora et elle est militaire.
La dernière grande conquête de notre Empire n’a pas encore été réellement pacifiée. Les noyaux de résistance
restent nombreux et une loi martiale stricte et sévère s’y applique toujours. Pour répondre à la menace des opposants,
notre Empereur Ferent V y a établi un nombre important de troupes, reconverties en milice. La possession d’Aurora
est nécessaire car, sans elle, les réserves d’énergine andorienne se videraient immédiatement. De plus, le risque
d’une excursion Zianide existe bel et bien et il serait inacceptable de perdre nos mines au profit de nos ennemis. Plus
de la moitié des navires qui atteignent Aurora n’y font qu’une escale. Ils s’y ravitaillent puis se dirige vers le front
Est pour maintenir un statut quo entre les deux forces.
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Second Chapitre
Le transport civil est donc inexistant car impensable et c’est pour cela que j’ai dû contacter l’État-major de notre
Empire. Ils ont salué l’importance de mes études mais ont été… hésitant dans leur réponse. J’ai pu obtenir une place
à bord d’un navire mais à condition de « ne gêner d’aucune façon que ce soit le bon fonctionnement de l’Etat et ses
décisions militaires ».
C’est ainsi que je me retrouve ce 8 juillet 1353 à bord du
croiseur Antane Heril II, baptisé, comme le veut la coutume
andorienne, au nom de son capitaine. Nous sommes partis hier
matin d’Utaport et longeons à moins de trois cents kilomètres la
côte vers le Nord. Le capitaine m’expliquait que nous ne
virerons de cap qu’une fois entré dans le Grand Désert. De là
« Nous vireront progressivement de bord vers l’Est en nous
laissant porter par les hauts vents océaniques, qui soufflent forts
au-dessus du Grand Désert ». Ceci est le trajet habituel des
navires impériaux, qui permet d’économiser une importante
quantité d’énergine.
Nous n’arriverons que dans deux jours et, en attendant, un bref
aperçu d’Aurora s’impose.
Je ne puis dresser ici qu’un portrait basé sur les récits de ceux qui y sont déjà allé, et mon équipage se trouve
étonnamment d’un grand secours sur ce point. J’ai trouvé entre les roturiers rustres et ignares quelques hommes de
plus haut parage, bourgeois, comme notre médecin de bord et notre machiniste, ou noble, concernant notre capitaine,
évidemment, et notre second.
Aurora est une antique cité dont les origines restent un ardent sujet de débat entre philosophes. Elle a été bâtie, dans
des temps immémoriaux pour ses habitants, au bas d’une falaise, qui marque le début des montagnes, au Nord.
Contre la plus haute falaise repose une statue gigantesque, de près de cent mètres de haut. J’ai moi-même du mal à y
croire et je dois avouer que l’envie de voir de mes propres yeux cet édifice titanesque a précipité mon choix de me
rendre à Aurora.
A partir de la statue s’étire vers le Sud une longue et large avenue, qu’on nomme l’Artère Principale. Elle est longée
de bâtiments d’habitation à plusieurs étages qui rappellent les immeubles des centres-villes de nos cités civilisées.
Au bout de l’avenue se dresse la Citadelle Impériale, port construit entre fin 1343 (année où fut prise la ville) et fin
1348. Au pied de la statue, dont nous reviendrons plus tard sur la destruction partielle, siège la Forteresse, centre du
pouvoir andorien sur le Nord de l’Utore, également symbole de la main de fer de l’Empire. A l’Ouest de l’Artère
Principale s’étendent les quartiers populaires et, plus loin encore, les bas-fonds, plus ou moins aux mains de la
résistance organisée de la ville. A l’Est, cependant, traversés en leur centre par le Nileïss, s’étalent les quartiers
riches, qui se sont difficilement, mais finalement, adaptés à la présence impériale. Plus en amont du fleuve se sont
installées les fermes qui, la ville étant au beau milieu du Grand Désert, sont nécessaires. Toutefois, l’Empire doit
aujourd’hui amener des rations alimentaires à la ville car les fermiers ont été nombreux à périr lors des différentes
révoltes, victimes ou coupables. En haut des falaises se trouvent les incommensurablement riches mines d’Aurora.
L’énergine y coule à flot et, à ce qu’on en dit, pas seulement de l’énergine : fer, carrières de pierres plus haut, dans
les montagnes ainsi que des forêts d’où l’on peut tirer du bois précieux, dans cette place au milieu de nulle part. J’ai
d’ailleurs entendu quelques rumeurs sur des survivants Lytirs qui auraient fuis à Aurora, puis se seraient installés
tout près des mines. J’y accorde peu de crédit mais m’y intéresserait tout de même.
Enfin, au pied de la Citadelle Impériale, s’est
développé un village habité d’animaux
charognards, s’abritant sous des toits primitifs
faits de métal et de bois volés aux navires à quais.
J’ai entendu prononcer le surnom de bidonville,
et ce qualificatif semble le plus approprié pour
caractériser ces reclus qui se sont établis à nos
dépens.
Voilà un maigre schéma de ce que j’ai pu
apprendre sur la structure d’Aurora :
Avez-vous déjà
entendu parler de
Jack Ryan ? Ce
personnage
imaginé par le
romancier Tom
Clancy est le
héros de The
Ryan Initiative,
cinquième film a
porter ce héros à
l’écran. En effet,
avant Chris Pine,
ce vétéran de la
CIA avait été
joué par Alec
Baldwin dans A
la poursuite
d’Octobre
Rouge, Harrison
Ford dans Jeux
de Guerre et
Danger Immédiat
puis par Ben
Affleck dans La
somme de toutes
les peurs.
Déclaration de
Saint-Valentin en
retard : « Ma
chérie, je t’aime !
Mais j’ai si honte
de ne pas l’avoir
dit
au bon
moment que je ne
donnerai aucun
nom dans ce
m e s s a g e .
Bon, bah ,
félicitons ce
Roméo doué de
plus de tact que
de mémoire.
05
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Mac : 30 ans d’innovation
Ceci est un mot
d’excuse de la
maman de Piou.
En effet, celui-ci
n’a pas pu venir
pour ce numéro
et vous prie de
bien vouloir
l’excuser… ou
pas , c’est vous
qui voyez. Cela
d it , i l e s t t r è s
rapide. Y en a qui
ont eu des
problèmes….
Enfin, voilà,
peut-être le
retrouverez-vous
dans le prochain
numéro, qui
s a i t
?
Evoquons maintenant l’histoire contemporaine de cette Cité. Rappelons-le, en 1332 avait lieu le massacre de la
population Lytir. Dix ans plus tard était découverte Aurora, joyau improbable au centre du Désert qui promettait un
nouvel essor à l’Empire. Le 5 octobre 1333, les premiers diplomates furent envoyés négocier des accords
commerciaux avec les dirigeants de la Cité. Ils furent accueillis par un fanatisme religieux profondément encré dans
les coutumes. On ne récupérera que les têtes des diplomates. La sentence impériale sera expéditive, dans la nuit du
13 au 14 octobre, l’Empereur Ferrent V envoya ses troupes prendre la ville et exécuter les dirigeants. L’assassinat de
leurs chefs échauffa la population mais elle fut mise immédiatement sous un contrôle strict.
Toutefois, le 12 novembre, une révolte éclata, heureusement rapidement maîtrisée par les soldats andoriens en
faction qui parvinrent à conserver l’ordre, la rébellion sembla rester bénigne. Le 15 novembre, l’Empereur entreprit
l’application des réformes impériales. La Milice d’Aurora fut crée et le culte de la ville, profondément châtié.
Pendant cinq ans, le calme semblait de mise dans l’antique Cité, les Andoriens construisaient la Citadelle Impériale
et finalement, le navire de l’Empereur, l’Imperator, fit escale dans la ville, en signe de cohabitation. Pourtant, la plus
sombre partie de l’histoire d’Aurora s’amorça alors. Le 14 juillet 1338, la population se révolta en masse. Ce fut un
véritable désastre, les pertes andoriennes furent nombreuses et, tentant de réorganiser ses troupes, l’un des Cinq
Généraux, grand Etat Major de notre Empire, qui s’était alors réuni dans l’Imperator, William Circa Xy’us, fut luimême tué. Une énorme répression se mit en place et entre sept cents et mille deux cents auroriens perdirent la vie ce
jour-là. Dès le 15 juillet, notre Empereur interdit le culte aurorien et, réquisitionnant toute la flotte se trouvant à
Aurora, tenta de détruire la Statue. Cependant, malgré des salves interminables, celle-ci tenait encore debout, intacte,
et ce fut seulement après près d’une heure de tirs sans trêve qu’un bras consentit à se détacher et une aile, se briser.
Ridiculisé, notre Empereur amorça le lendemain la construction de la Forteresse aux pieds de la Statue, construction
qui prendra fin l’année suivante. Tout le reste de l’année aura été voué à la recherche, la poursuite et l’annihilation
des groupes résistants.
Finalement, le 5 août 1350, le culte aurorien fut réhabilité, mais largement censuré. Les grands dirigeants religieux
furent plus ou moins sélectionnés par le gouverneur d’Aurora : Ande Utoja Circa.
Le 6 août 1350 se forme néanmoins une révolte d’un autre genre : les habitants du bidonville se soulèvent. Ils
n’acceptaient pas leur récente « réquisition au travail » dans les mines qu’avait proclamée le gouverneur Utoja
Circa il y a peu, en échange de protection. Alors même que l’émeute s’amorçait, les troupes andoriennes affluèrent
dans le bidonville, massacrant toute personne s’opposant à eux, hommes, femmes, enfants.
Voici donc les évènements les plus importants qui secouèrent Aurora depuis sa conquête. Mon voyage me permettra
maintenant d’établir des informations bien plus complètes sur la Cité centre de toutes les attentions.
Archibald LOCKWOOD
Pendant que
Facebook fête ses
10 ans et Mac ses
30, Microsoft
annonce l’arrêt
définitif du
support Windows
XP, encore en
fonction après 13
a n s d e bo n s e t
loyaux services.
Il faut savoir que
Windows XP
équipe un PC
connecté à
internet sur 3 et de
nombreux PC
p ro fe s s io nn el s .
06
Mac : 30 ans d’innovation
d’innovation
Depuis son premier prototype, le 24 janvier 1984,
quand Steve Jobbs a volé la vedette à Jeff Ratkins, le
vrai concepteur, la marque à la pomme a su
révolutionner l’usage de ses machines en étant la
première n’imposant pas de taper de lignes de code
grâce à sa souris et son interface graphique.
Avec un modèle portable en septembre 1989, le retard
pris sur le monde PC sera rapidement rattrapé puis
devancé. Peu à peu, la forme évolue et s’adapte à
l’utilisateur : repose-poignet, pavé tactile à la place du
trackball, etc… En 1998, le lecteur de disquette
disparaît au profit du lecteur optique et le port USB se
généralise. L’année suivante, c’est l’intégration du
WiFi, pour la première fois dans un ordinateur avec la
sortie de l’iBook. Enfin, pour Décembre 2013, la
dernière révolution MacIntosh était le Mac Pro, un
cylindre de 25 cm en aluminium mais doté de la
puissance d’un processeur à 8 cœurs, le Mac le plus
puissant jamais construit.
Depuis 2001, les ventes de Mac ont ainsi augmenté de
442% et pourtant, la marque reste minoritaire au sein
des ventes globales d’ordinateurs dans le monde. En
2013, l’OS X ne représentait que 7,53% de part de
marché, largement dominé par Windows (90,73%).
Mais les revenus d’Apple sont aujourd’hui générés à
70% par les ventes d’iPhones et d’iPads, secteurs de
marchés dénués de concurrents équivalents.
Très bientôt, ce sera l’iWatch, une montre intelligente,
qui sera lancée sur le marché du sport dans le cadre du
projet Healthbook.
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Nous, les cosplayers...
En tant que
cosplayer, il arrive
que des idées
bizarres nous
traverse l’esprit et
parfois, il arrive
qu’on ait la folie
de les réaliser. Il
faut avouer que ces
s o u v e n i r s
deviennent parfois
des souvenirs
honteux qu’on
p r é f è r e r a i t vi t e
o u b l i e r …
Petit jeu facile :
deux fautes de
français se sont
glissées dans ce
dessin, saurezvous les trouver ?
Cadeau surprise à
qui nous les
retrouvera !
Freeprints est une
application iOS et
A n d r o i d
permettant
d ’ o b t e n i r
gratuitement
chaque mois 85
tirages photo
10x15 sur papier
kodak, soit 1000
tirages chaque
année. L’offre est
simple et claire : la
marque propose
également des
produits payants.
On se retrouve un
peu face à un
système de FreeTo-Play avec une
boutique de bonus
p a y a n t s .
Maiko est multifonctions et touche un peu à tout : couture, dessin, musique et chant.
En plus de dessiner dans le style manga, elle joue du clavier, de l’ocarina et chante de nombreux OST et
d’autres chansons bien connus.
Actuellement, elle lance sa boutique de bijoux faits main sur son site dédié : http://maikobijoux.jimdo.com
Comme Maiko,
n’hésitez pas à
nous envoyer vos
d e s s in s , c o mi c strips et bandes
dessinées que vous
souhaiteriez
partager avec nos
lecteurs. Nous
nous ferons une
joie de les publier.
Il est encore en cours de construction mais devrait rapidement se remplir de nombreuses et belles photos.
07
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Une vision du Steampunk "moderne"
Bonjour Thibault. Ou Hycarius. Peux-tu te présenter
et parler un peu de toi à nos lecteurs qui ne te
connaissent peut-être pas et me dire entre Thibault
et Hycarius, comment tu préfères être appelé ?
Une version
steampunk du
conte de Pinocchio
avec un Gepetto
représenté sous les
traits d’un savant
fou injectant la vie
sous forme de
vapeur à sa
c r é a t i o n
m é c a n i q u e
Déjà 40 ans de
François Pignon.
Après Jacques
Brel, Pierre
Richard, Jacques
V illeret, Daniel
Auteuil, Gad
Elmaleh et Dany
Boon, c’est Elie
Semoun qui sera le
10 e du nom. Un
succès qui ne plait
pas forcément à
s on ho mo n yme ,
bien réel celui-là…
A gauche, Thibault
sur le stand de la
Steam Rocket
pendant le festival
Japan Expo 2012.
A droite, cosplay
ou costume ?
Adaptation d’un
uniforme de
tunique bleue
version steampunk
08
Salut ! Et bien voilà, je m'appelle Thibault, ou Hycarius
comme tu l'as dit. J'ai choisi ce pseudo quand je suis
arrivé dans ce mouvement il y a 6 ou 7 ans de cela, c'est
une sorte d'adaptation du mythe de Icare. La volonté
d'aller toujours plus loin, non sans risques... Comme
beaucoup, je suis arrivé dans ce mouvement par hasard,
avec un grand « eyh, mais je connais ça et j'aime ça
depuis toujours ! Alors ça s'appelle Steampunk ? » Et
depuis je n'en suis jamais vraiment parti. J'ai grandi
dans une maison familiale qui comporte un certain
nombre de Jules Verne Hetzel originaux, et une riche
histoire XIX-XXème siècle, cela forme inconsciemment
certaines prédispositions... Sinon dans la vie, je suis
directeur de ma propre société, lancée début 2014, qui
fait de la communication et de l'accompagnement de
projets culturels, sous le nom de Hydragency. Thibault
ou Hycarius ? Comme tu préfères, moi-même je varie
entre nom et pseudo, en fonction de ma sensibilité, si le
nom ou le pseudo me « parle » plus ou non !
Tu es un steamer Français, un "vaporiste" donc. Et
pour toi, quelle serait la définition du steampunk, du
style et du mouvement culturel ?
Vaste et grande question, toujours. Ma définition aura
changé dans 3 jours, dans 3 semaines, dans 3 mois, dans
3 ans ! Je m'efforce de ne jamais donner de définition au
Steampunk, il n'y en a pas. Pour résumer, je dirais que
c'est imaginer la Science-fiction au XIXème siècle, faire
du neuf avec du vieux et du vieux avec du neuf, et une
formidable excuse à la création. Le Steampunk a des
codes, des références de base, le reste chacun choisit
d'en faire un peu ce qu'il veut.
Mon Steampunk à moi,
c'est celui qui rend réel
toutes les croyances
populaires et les histoires
du XIXème siècle, et
même plus loin. J'aime
prendre la base historique,
et puis penser que les
créatures
fantastiques
existent mais se cachent
ou sont intégrées à la
société. Que les machines
et
les
inventions
délirantes sont monnaie courante. Qu'il y a des
organisations secrètes aux missions intemporelles, et
dont certaines se livrent des guerres dans l'ombre... C'est
celui de l'inspiration multiple, de chaque récit de
l'humanité, chaque culture, chaque idée, chaque rêve et
chaque cauchemar aussi.
Pour ce qui est du mouvement culturel, cette idée
d'excuse à la création permet de créer un vivier
bouillonnant d'initiatives. Le mouvement culturel
Steampunk est une découverte permanente, un
émerveillement de chaque recherche. Avec le temps,
certaines choses paraissent communes, réchauffées,
ennuyeuses... mais d'autres sont toujours de belles
surprises, et toujours plus artistiquement poussées. Je
pourrais parler des heures durant de ce que j'ai vu dans
ce milieu, de mon admiration pour ces artistes... ils sont
si nombreux !
Comment définis-tu la différence entre le steampunk
et le cosplay ?
Le cosplay à la base tend à refaire un costume d'un
univers imaginaire existant. Jeux vidéos, films, oeuvres
littéraires ou graphiques... Le Steampunk quand à lui est
un genre, partant de là ce n'est pas comparable, pas sur
le même plan. Disons que « Steampunk » c'est comme «
médiéval fantastique », c'est un style, une image. Ainsi
donc, un cosplay peut être « médiéval fantastique » ou
steampunk. Mais un costume médiéval fantastique ou
steampunk n'est pas, à la base, un cosplay. On pourrait
dire « cosplay = jouer à se costumer » donc le costume
steampunk est un cosplay ! Vaste débat.
Je crois que cela dépend dans ces cas là d'une notion qui
m'est chère, la démarche. De mon coté, j'essaie de faire
des choses crédibles, qui donnent une réalité à mon
imagination, c'est un peu comme si je faisais un
bonhomme en pain d'épice que je voulais voir s'animer.
Du coup, considérer cela comme un « jeu », serait
considérer que cela ne sera pas crédible ou réel d'entrée
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Thibault Hycarius et la Steam Rocket
de jeu. C'est un peu comme dire d'un costume que c'est
un déguisement ! C'est une notion héritée de la
reconstitution historique en fait. Penser son travail et
son costume comme une réalité. Cela ne veut pas dire
pour autant que je ne m'amuse pas à le faire, au
contraire !
Tu fais partie d'un groupe, d'une communauté
vaporiste, peux-tu nous en parler et la présenter ?
Il y a deux choses différentes. La communauté d'une
part, le groupe d'une autre.
La communauté steampunk, c'est tout ceux qui font du
steampunk. Et même si certains refusent cette
appellation, pour des questions de fierté, de licence
artistique ou d'autre chose, ce ne sont ni eux ni moi qui
choisissons ! Un poisson aura beau refuser qu'on
l'appelle comme ça, à partir du moment où il a des
branchies, des nageoires et des écailles, c'est un poisson !
Sinon effectivement je fais partie de la Steam Rocket,
dont je suis le co-créateur avec Utelo. À l'origine c'est
né d'une envie de faire des événements et de proposer
des choses en steampunk que les structures existantes ne
nous permettaient pas de monter, pour diverses raisons.
Le nom a été trouvé sur un délire, après une soirée trop
sucrée, et des références à pokémon qui font sourire tout
le monde depuis ! À la base, la Steam Rocket a été créée
pour faire un concert qui nous tenait à coeur. Et
finalement nous sommes arrivés sur un créneau très
prometteur, et les choses sont allées très vite. Nous
avons fait beaucoup de choses dès la première année,
mais ce fameux concert du début.... n'a même pas
encore eut lieu !
Ce groupe s'est-il donné un ou plusieurs objectif ? y
a-t-il une volonté commune, un projet ?
La Steam Rocket a pour objectif de
promouvoir le steampunk via des
événements
destinés
à
la
communauté, la valorisation des
artistes du milieu et la découverte
du mouvement culturel au Grand Public. La volonté
commune, c'est ça ! Le projet... Et bien on est en plein
dedans en fait ! Nous avons beaucoup de projets, mais
en riant au début de la Steam Rocket, on se disait qu'un
jour on allait réussir à faire venir Abney Park en France
(LE groupe musical Steampunk de référence, américain).
Finalement, au bout seulement de deux ans d'existence,
ce concert est
prévu pour le
26 avril !
C'est un sacré
défi pour nous,
c'est du jamais vu
en terme de
prévisions
de
fréquentation
et de budget,
pour un évent
steampunk en
France. Comme toujours avec la Steam Rocket, on
avance dans le brouillard, bien encordés à ses amis, en
cherchant à découvrir jusqu'où va le Monde !
Pour ce concert, la
Steam Rocket a
l a n c é
u n
financement sur
kisskissbankbank
avec un objectif de
10000€. Dans les
contreparties, il y a
des places pour le
concert mais
également des
goodies Abney
Park et le Guide
Steampunk.
Et au sein de cette communauté, comment le
steampunk est-il perçu, vécu ? Est-ce un mode de vie, A gauche, le stand
un loisir ou autre chose ? Quelle est l'image que vous de la Steam Rocket
pendant le festival
souhaitez donner au public ?
Toujours pareil, il y a autant de
réponse à cette question que de
vaporistes. Et cela pose aussi la
question du « qu'est-ce qu'un mode
de vie ? » Si c'est le DIY, apprendre
à se débrouiller, à créer, et à vivre
de manière différente, le scoutisme
fait ça très bien aussi ! Blague à
part, je crois qu'on peut considérer
que la plupart des membres officiels de la communauté
vivent cela comme une évasion. Comme tout loisir
finalement, cela change les idées. Les plus fous en font
un fil rouge de leur vie, voir un métier ou une activité
quotidienne, chacun le vit comme il veut, c'est une
manière de s'accomplir en tant qu'humain aussi. L'image
que je souhaite en donner au public... c'est une mission
personnelle, mais assez reprise par la Steam Rocket :
inciter le public à créer, à rêver.
J'aime cette formulation de
Emile Clapeyron qui disait
préférer traduire « DIY » par «
Dream It Yourself ». Je trouve
que cela définit encore mieux le
steampunk que « Do It Yourself
». Et c'est cela que j'aimerais
montrer au public, que le rêve
est à la portée de chacun d'entre nous. Le Steampunk est
un monde de découvertes, d'aventures, de prises de
risques, à l'image du XIXème siècle, à nous de
reproduire cette idée dans un monde qui a tendance à ne
plus trop y croire. Mais tout reste possible !
Aujourd'hui, quels sont les projets à avoir abouti et
que nous réserve le futur ?
Quelle vaste question ! Avec la Steam Rocket, notre
objectif est de repousser les limites de ce qui se fait en
France. Nous avons donc travaillé avec de grandes
structures (Ankama, Jules Verne Aventure...) pour
Japan Expo 2012.
A droite, un livre
enflammé déjà vu
quelque part, non ?
La municipalité de
Besançon a dû
reprendre les 2000
c l é s
U S B
distribuées à des
élèves de CE2 car
elles renvoyaient
vers des sites
pornographiques et
un jeu de guerre
ultra-violent (avec
des Bronies ?)
Une version
steampunk d’Alice
aux Pays des
Merveilles qui
peut nous laisser
rêveur, non ?
Inutile de chercher
Maurice dans ces
pages, ce grand
philosophe a
refusé de répondre
à nos questions et
préfère cracher sur
l e t r a va i l d e l a
Steam Rocket.
Le logo de la
Steam Rocket,
réunissant le nom
et le concept
steampunk.
09
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Une vision du Steampunk "moderne"
Filmer avec un
drone radioguidé,
c’est sympa mais
ça peut faire de
vilaines surprises :
après avoir diffusé
une vidéo du
survol de Nancy,
un lycéen a appris
qu’il avait besoin
d’une autorisation
de la Direction de
l’aviation civile et
surtout, qu’il ne
respectait pas la loi
Informatiques eet
Libertés. Une
erreur qui peut lui
coûter cher
proposer des décors immersifs, des stands de convention
réalistes, des soirées dans des lieux improbables,
grandioses ou intimistes, accompagner les artistes et les
artisans dans leurs projets, et faire du steampunk pour le
steampunk, et pour la communauté. Nos prochains
projets, j'en citerais 3 : Le Steam Tour Paris avec Abney
Park en concert, 600 à 800 personnes attendues, et on va
mettre les petits plats dans les grands ! C'est un vrai pari
que nous avons pris... La soirée Lost In Metropolis,
encore secrète, où nous sommes en partenariat avec
une grande association similaire à la notre mais dans un
autre genre musical. Nous allons tisser un pont
artistique entre les deux pour créer une soirée décalée
complètement folle, avec beaucoup d'artistes, de
performers, de musiciens, dans un lieu un peu original...
A gauche, la
fameuse "Rue de la
Rocket" pour le
salon Fous
d’histoire 2013 de
P o n t o i s e .
A droite, le stand
de la Steam Rocket
pendant le festival
Geekopolis.
Pinterest ?
C’est un site
mélangeant les
concepts de réseau
social et de partage
de photographies.
I l p e r me t à s e s
utilisateurs de
partager leurs
centres d'intérêt,
passions, hobbies,
à travers des
a l b u m s d e
photographies
trouvées sur
Internet. Le nom
du site est luimême un mélange
des mots pin et
interest signifiant
« épingler » et
« intérêt ».
10
Le quartier de la Rocket. Évolution de notre rue
Steampunk à Pontoise, il s'agit de concevoir des
quartiers steampunk entiers pour les festivals et
manifestations.
Avec
stands,
animations,
démonstrations... le tout en décors immersifs. C'est un
projet sur lequel nous travaillons depuis plus d'un an, et
dont la première version de plusieurs centaines de m² a
été proposée et dévoilée à un festival qui aura lieu en
2014... peut-être que nous le sortirons là bas pour la
première fois !
Pour moi-même, personnellement, à travers Hydragency
je suis amené à travailler avec diverses personnes sur du
steampunk, de près ou de loin. En février il y aura
lancement d'une maison d'édition dédiée au Steampunk
et aux cultures de l'imaginaire, une collaboration avec
Nicolas Bary dont le résultat sort bientôt, des projets
d'événements dans des lieux très particuliers, des
expositions, plusieurs projets de publications
notamment avec Arthur Morgan, et la licence Smog
1888 qui va revenir tel le phénix ! et beaucoup d'autres
choses en fait, 2014 sera une année à suivre.
Et comment vois-tu
steampunk en France ?
l'avenir
du
mouvement
2013 a été une année assez calme du point de vue de
l'innovation. En fait nous sommes plusieurs à penser
que 2013 a été la démonstration que nous étions arrivés
aux limites du système actuel du steam en France, le
système associatif à 0 budget. On a été un peu les
précurseurs de ça avec la Steam Rocket en faisant des
gros partenariats et en réfléchissant aux façons
d'intégrer des budgets un peu plus importants pour aller
plus loin. Abney Park est d'ailleurs dans ce sens un défi
de taille, puisqu'on part sur un budget minimum de
10000€.
Aujourd'hui en France, le steampunk s'il veut évoluer et
continuer à grandir doit accepter une part de
professionnalisation
de
ses
acteurs,
chose
inenvisageable il y a quelques années encore. Cela passe
aussi par une montée en visibilité de ses artisans, un de
mes chevaux de bataille de cette année au travers de
mes projets. Et 2014 va être l'année de tous les
changements. Il se prépare des choses depuis assez
longtemps, si seulement un tiers se concrétise, on aura
déjà franchit un cap selon moi... 2014 va être année très
bonne donc pour le steampunk en France, c'est
maintenant qu'il faut suivre et se joindre au mouvement !
Pour finir, quelles références donnerais-tu à nos
lecteurs qui souhaiteraient se renseigner ou se
joindre au mouvement ?
Voyons.... il y a des incontournables, comme taper «
steampunk » dans google par exemple ! Ou Pinterest, ce
qui est encore pire pour l'inspiration, je ne m'en lasse
jamais. Pour les communautés, bien sûr il y a le
facebook de la Steam Rocket, mais aussi celui de
French Steampunk qui est le facebook francophone le
plus vaste sur la question. Après région par région il y a
aussi des adeptes. Bordeaux, Toulouse, Lyon, Metz,
Marseille, Nantes, mais aussi nos amis belges... Ils sont
très actifs et ont leur propre noyau, il ne faut pas hésiter
à les contacter !
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
FanFic Harry Potter
Cette fanfic se situe à la fin du tome 7, avant le dernier chapitre intitulé "19 ans plus tard". Il
raconte les aventures de nos héros dans les jours, les mois qui suivent la bataille finale et la mort
définitive de Tom Jedusor.
Dans le chapitre précédent, nos amis sont retournés à Poudlard pour récupérer le dernier
horcruxes, mettre Tom Jedusor définitivement hors d'état de nuire et provoquer la fin des mangemorts.
Après la mort de Voldemort, les trois héros rejoignent le bureau de Dumbledore. Là, Harry
répare sa baguette et décide de rendre la sienne au directeur, dans sa tombe.
Mon histoire commençait à ce moment là dans le Gobelin Ivre 0.
i on avait dit à Pétunia Dursley qu'elle donnerait un jour naissance à un enfant doté de pouvoirs magiques,
elle aurait sûrement nié tout contact avec le monde des sorciers. Toute sa vie, elle avait renié sa sœur qui
appartenait, selon elle, à un monde de monstres, considérant d'ailleurs sa petite sœur comme telle. Alors,
le jour où cette dernière décéda et qu'elle eut à prendre Harry en charge, Pétunia décida d'éloigner de l'enfant tout ce
qui pourrait lui rappeler le monde dans lequel il avait évolué durant la première année de sa vie. Mais, celui-ci avait
malgré tout développé ses pouvoirs au fil des années et lorsqu'il eut atteint l'âge de 11 ans, il lui fallut se résoudre à
le laisser partir étudier dans l'école où Lily s'était rendue au même âge, l'abandonnant au profit de camarades comme
elle.
S
Et maintenant, 18 ans plus tard, elle se trouvait à Sainte Mangouste sur le point d'accoucher d'une petite fille dotée
de facultés particulières. Quelques heures plus tôt, elle s'était retrouvée planant au-dessus de son lit, paniquée et la
première chose qui lui vînt à l'esprit fut de dire à son fils de contacter Harry. Celui-ci s'était exécuté en envoyant un
hibou. Dudley s'était gardé de prévenir ses parents qu'il avait demandé à son cousin de lui fournir un moyen rapide
de le contacter. Harry lui avait donc offert une magnifique chouette effraie et de quoi la nourrir. Depuis la fin de la
guerre, Harry et lui s'étaient beaucoup rapprochés. Il était curieux de découvrir le monde des sorciers et son cousin
lui avait promis de l'emmener un jour sur le chemin de traverse.
Pétunia ne cessait de réfléchir. Comment était-il possible, qu'elle, Pétunia Dursley, donne naissance à une sorcière ?
Leurs parents étaient issus de la communauté moldue et elle n'avait jamais songé à demander à Lily s’il existait
parmi leurs ancêtres d'autres signes de l'autre monde. Elle le regrettait amèrement désormais. Etait-ce un coup du
sort ? Une vengeance du destin pour lui faire payer le comportement abusif envers son neveu ? Des dizaines de
questions lui trottaient dans la tête et la seule personne apte à lui répondre à cet instant était ce fameux neveu. Or,
Harry se cachait depuis plus d'une heure afin d'éviter le personnel soignant qui voulait absolument rencontrer le
célèbre Harry Potter.
Quand ils avaient apprit que Pétunia était la tante de Harry, tout le personnel avait commencé à la traiter avec
respect et a veiller sur son bien être. Cela ne lui déplaisait guère, bien au contraire, et elle profita de sa nouvelle
notoriété pour demander les meilleurs médecins et de quoi calmer les douleurs des contractions...ce qu'on lui
accordait sans délai.
Vous êtes auteur
d’une fanfic ou de
nouvelles ?
N’hésitez plus à
nous les envoyer et
nous les publierons
dans nos pages !
Shazam ! Ce mot
magique qui
permet au Captain
MARVEL ou à
Black Adam
d’utiliser leurs
pouvoirs est aussi
u n e ap pl i c a ti on
gratuite pour
smartphone. Mais
contrairement à ce
que l’on pourrait
espérer, rien à voir
avec la magie ou
l’univers des
super-héros car il
s’agit d’un logiciel
de reconnaissance
musicale. En
d’autres termes, il
e s t c e n s é
reconnaître
n’importe quel
extrait de chanson
qu’il entend.
Un rêve de gosse
qui devient réalité,
u n fa n t a s me d e
beaucoup de
conducteurs : la
voiture connectée
arrive ! en effet, de
n o m b r e u x
constructeurs se
pench en t sur le
f u t u r
d e
l’automobile et des
services qu’elle
devra embarquer et
proposer au
conducteur en
m a t i è r e
d’information, de
sécurité et de
divertissement. En
a t t e n d a n t ,
seulement 26% des
systèmes en
service en Europe
sont utilisés…
11
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Chapitre 3 : Une naissance hors du commun
Une nouvelle
série de BD a
récemment été
publiée, relatant la
jeunesse de
Thorgal, le
célèbre Viking.
La particularité de
cette série dont les
deux premiers
tomes sont déjà
disponibles est un
accès à du
c o n t e n u
multimédia avec
c h aqu e vo lu me
grâce à une
application
gratuite dédiée.
Une récente étude
a démontré que le
cacao pourrait
venir à manquer
d a n s
l e s
prochaines
années. La
d e m a n d e
dépassant l’offre
resultera en une
augmentation des
prix du fait de la
rareté de la
production de…
2020 ! Alors
faites des réserves
Après plusieurs heures de travail, la petite fille vînt au monde. Elle avait des cheveux noirs bouclés et de beaux yeux
verts. Elle pleurait vigoureusement, ce qui présageait une bonne forme mais elle s'endormit calmement lorsqu'elle
eut tété. Rien d'étonnant pour un bébé. Mais lorsque Harry entra dans la chambre, il trouva sa tante endormie
planant au-dessus de son lit avec le berceau de sa petite cousine tournoyant doucement autour d'elle. La petite fille
faisait bouger les choses durant son sommeil. Il fut donc décidé qu'elle ne sortirait de l'hôpital que lorsque les
médecins auraient trouvé comment canaliser sa magie dans le monde moldu, le décret de protection du monde
magique étant très strict à ce sujet. Lorsque Harry raconta les exploits de la petite Lauryn Dursley dans la cuisine du
terrier, il y eu pas mal de fou rire.
Deux semaines après sa naissance, le 13 août 1998, Lauryn ne faisait plus voler sa mère mais déplaçait les objets
jusqu'à elle. Ainsi avait-elle prit les lunettes de l'infirmière, le ciseau du chirurgien... Les médecins de Ste
Mangouste finirent par autoriser leur sortie mais une équipe du Ministère envoyée par Mafalda Hopckrick se rendit
à Privet Drive. Il fut vivement conseillé aux Dursley de faire appel à leur neveu ou à son entourage en cas de doute.
On leur rappela au passage le code de protection magique et un tas d'autres règles. Vernon semblait contrarié et
soulagé à la fois. De son coté, Harry prit la liberté de l'inscrire à Poudlard comme l'avaient fait ses parents à sa
naissance sans demander l'avis de son oncle et de sa tante.
La dernière semaine d'août, des lettres de Poudlard leur parvinrent et tout le monde se rendit sur le chemin de
traverse, accompagné de Dudley. Harry offrit un nouveau balai à Ginny, puis, ils se rendirent à Fleury et Botts, chez
Madame Guipure pour s'acheter de nouvelles robes mais aussi des vêtements pour Lauryn et Teddy, puis enfin, à la
ménagerie magique où Harry s'acheta une chouette des neiges pour remplacer sa chère Hedwige qui lui manquait
tant. Une fois leurs courses terminées, ils passèrent chez Ollivander. Celui-ci, à leur grande surprise, était ouvert et
un jeune homme d'à peu près leur âge se tenait à ses côtés derrière le comptoir, et en grande discussion avec lui.
- "Oh Harry, Hermione, Ron ! Quelle bonne surprise, mes amis. Je suis très heureux de vous voir, que me vaut cette
visite ?"
- "Nous sommes venus voir si vous alliez mieux chuchota une petite voix aigue au milieu du groupe."
12
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
FanFic Harry Potter
- "Luna ? Tu es là aussi ! " S’exclama le vieil homme avec un grand sourire en la prenant dans ses bras. "J'ai appris
que vous retourniez tous à l'école pour finir votre année. C'est très bien, je suis sûr que vous obtiendrez tous vos
ASPIC haut la main les enfants."
- "Merci Monsieur Ollivander !" Répondirent-ils tous en chœur.
- "De rien. En fait, voici Ulysse Katsopolis, mon apprenti. Viens mon garçon, que je te présente."
Le jeune homme s'approcha timidement du groupe.
- "Alors voici Harry Potter, Hermione Granger, Ronald Weasley, Ginny Weasley, Dean Thomas, Luna Lovegood,
Seamus Finnigan et je ne connais pas les deux autres."
- "Voici mon cousin Dudley", dit Harry
- "Et je vous présente Newt Scamender", ajouta Luna
- "Scamender ? Comme le naturaliste ?"
- "Tout à fait Monsieur, il s'agit de mon père."
- "Ravi de faire votre connaissance. Je me souviens très bien du jour où votre père m'a acheté sa première baguette,
mon garçon. Bois de hêtre, 38.5 cm avec un brin de crin de licorne."
Après le succès
du film éponyme
en 2009, DC
Comics a décidé
de relancer la
série "Watchmen"
e n propo s ant à
leurs lecteurs de
découvrer leurs
héros avant le Dr
Manhanttan. Ce
Before Watchmen
présente un par un
les différents
justiciers au fil
des huit volumes
prévus. Le tome 3
est paru fin février
- "Il l'a toujours. Quant à moi, j'ai hérité de celle de mon grand oncle. Mais je voudrais acheter ma propre baguette.
Une fois que Newt eu trouvé sa baguette, bois de houx de 28.7cm avec un nerf de cœur de dragon, la petite troupe se
rendit chez Florian Fortarôme afin de déguster une de ses délicieuses glaces. Autour de la table, les discussions
allaient bon train. Arthur ayant eu une promotion au Ministère, son salaire avait augmenté considérablement. Quant
à Molly, elle vendait des pulls à l'effigie de Harry (avec son accord) et les commandes affluaient. On lui demandait
parfois des vêtements représentant Harry, Ron et Hermione fuyant Gringots sur un dragon ou autres idées farfelues
toutes ayant un rapport avec le petit groupe d'amis, mais elle s'y attelait avec plaisir. Ainsi la chambre forte d’Arthur
et Molly se remplissait-elle à vive allure.
Le 28 août, contre l'avis de Ron, Harry se rendit au Ministère pour témoigner au procès de Narcissia Malefoy. Son
mari avait été condamné à Azkaban et Draco acquitté, mais celle-ci risquait aussi la prison à vie. Harry n'avait pas
oublié qu'en mentant dans la forêt à Tom cette nuit là, elle avait risqué sa vie ainsi plaida-t-il en sa faveur,
expliquant qu'elle lui avait sauvé la vie et changé de camps avant la mort du seigneur des ténèbres.
Après délibération, le MagenMagot l'acquitta et elle put rentrer chez elle avec son fils. Deux jours plus tard, Harry
reçut une lettre provenant du manoir Malefoy.
Cher Harry,
Je me permets de venir vers toi pour te remercier au nom de ma famille pour ce
que tu as fais pour nous malgré les torts que nous t'avons causé au cours des sept dernières
années. Tu as sauvé la vie de mon fils unique dans la salle sur demande au péril de la
tienne et je t'en serai éternellement reconnaissante ainsi que Draco et Lucius. Tu es venu
témoigner à mon procès alors que rien ne t'y obligeait et tu m'as évité ainsi de rejoindre
mon mari et donc permis de continuer à veiller sur Draco. Sache que Harry Potter sera
toujours le bienvenue dans ma maison ainsi que ses proches.
Cordialement.
Narcissia Malefoy.
Après la folie des
c i s t e s , c ’ e st l a
course après une
cicada (cigale en
anglais). D’abord
en 2012, puis en
2013 et à nouveau
cette année, cette
vaste chasse au
trésor à l’échelle
mondiale a à
nouveau été
lancée avec le
même objectif
que les deux
premières,
« Nous voulons
les meilleurs, pas
les suiveurs ». Et
c’est ainsi que les
« meilleurs » ont
pu continuer
l’aventure mais
ensuite, personne
ne saurait dire ce
qui se passe. Qui
organise tout cela
et pourquoi ? Un
seul moyen de le
découvrir : réussir
à résoudre les
énigmes laissées
par leur auteur
énigmatique :
Cicada 3301.
13
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Chapitre 3 : Une naissance hors du commun
Harry fut étonne par la courtoisie et l'invitation de Narcissia. Il monta ranger la lettre dans la chambre de Sirius.
Depuis son retour de l'hôpital, il n'avait pas dormi square Grimmaurd, profitant des derniers jours de soleil pour
jouer au Quidditch au terrier avec les Weasley. Lorsqu'il ouvrit la porte il en resta bouche bée. Son parrain lui faisait
de grands signes au dessus de la cheminée, une chouette blanche volait d'un mur à l'autre, sa malle pour Poudlard
était rangée et prête pour le départ, dans l'armoire entrouverte, il put apercevoir des chemises et pantalons neufs ainsi
que des cravates, des chaussettes et même des boxers. Les rideaux du lit étaient aux couleurs de Gryffondor avec le
blason brodé dessus.
C'était magnifique. Il parcourut chaque mètre de la chambre de plus en plus étonné. Arrivé à la cheminée, il trouva
un petit mot, l'écriture de Ginny, il l'a reconnut de suite. Un doux parfum de fleur en émanait et son cœur se mit à
battre plus vite.
Mon Harry,
J'espère que tu aimes la décoration de ta chambre. J'ai gardé les souvenirs de Sirius
dans une malle au grenier. Je te dis à demain, 10h30, à King’s Cross.
Bisous.
Ta Ginny
Après avoir soigneusement rangé les deux lettres dans un placard, Harry se rendit au grenier. Il était propre et rangé,
des armoires y avaient été placées. Le mur du fond représentait un début d'arbre généalogique, les premières cases
indiquaient ses parents, son oncle et sa tante, son cousin et sa cousine, puis lui et une case vide à côté. Il y inscrivit
le nom de Ginevra Weasley car il savait qu'il l'épouserait un jour. L'arbre semblait avoir deviné ses pensées, peutêtre par magie, et se transforma dés le moment où il termina d'écrire le nom de Ginny. Tous les Weasley y
apparurent. Au même moment dans la chambre de Ginny au Terrier, le mur du fond changea, le nom de Harry Potter
s'inscrivit dans la case à côté de la sienne ainsi que tout les Dursley et les Potter.
Harry et Ginny,
c’est pour la vie ?
Daprès l’auteur,
J.K. Rowling, a
reconnu que cette
union motivée par
ses propres choix
personnels lui
cause aujourd’hui
quelques regrêts.
En effet, elle a
avoué qu’il aurait
été plus à même
de la rendre
heureuse que le
petit sorcier roux.
Pour cette
surprise, révélée
dans le dernier
volume de la
s a g a ,
d e
nombreux fans du
balafré lui en
veulent beaucoup.
La jeune fille, avec l'aide de Molly, avait eu la brillante idée de relier le mur du grenier square Grimmaurd à celui de
sa chambre. Ainsi si l'un des deux écrivait quelque chose, désormais cela apparaîtrait aussi de l'autre côté. Lorsque
la jeune fille remonta dans sa chambre après le dîner et s'aperçut que de nouvelles écritures y étaient apparues, la
première chose qu'elle fit fut d'appeler sa mère.
- "Maman vient vite s'il te plait !"
- "Qu’'y a t'il Ginny, je suis en train de faire une nouvelle commande."
14
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
FanFic Harry Potter
- "Maman c'est mon mur…"
- "Ah bon, tu es sûre ? J'arrive !"
Molly rejoignit sa fille devant le mur de sa chambre. On y lisait désormais un arbre généalogique indiquant l'union
entre Harry Potter et Ginevra Weasley.
- "Maman il a écrit mon nom ! Comme je suis heureuse, tu avais raison, cet arbre marche vraiment. Regarde, avant il
n'y avait que notre famille et maintenant il y a James et Lily et les Dursley. C'est fou, tu crois que de son côté, nos
noms sont apparus ?"
- "Oui ma chérie, c'est le but de cette magie. Je suis vraiment heureuse pour toi, je vous souhaite beaucoup de
bonheur."
Harry n'en croyait pas ses yeux, il ne connaissait pas ce genre de magie, il faudrait qu'il demande plus de
renseignement à Hermione là dessus. Ainsi sa petite amie avait ensorcelé le mur pour que l'arbre se créé seul dans le
cas où il y inscrirait son nom !
Après avoir prit une bonne douche, dîné et s'être brossé les dents, il partit se coucher dans la chambre que sa future
femme avait décorée avec tant d'amour...
(À suivre)
Sarah Takinawa
Après la saga Star
Wars, c’est
l’intégrale du
Professeur Jones
qui est passée sur
M6 entre mifévrier et mimars. C’est
l’occasion de
parler du 5e volet
de la saga, déjà
annoncé par
Disney bien
qu’aucuns détails
du scénario n’ait
été révélé. Le rôle
serait à nouveau
tenu par Harrison
Ford malgré ses
71 ans. En
attendant, nous le
retrouverons dans
Expandables 3.
Facebook : 10 ans déjjà...
...
Quelques chiffres
Il y a dix ans, en février 2004, Mark Zuckerberg,
alors étudiant, venait de lancer un petit projet
informatique sur le réseau interne de Harvard. En
2008, Facebook est enfin traduit en français et
Twitter n'existe pas encore. Ce réseau social qui
compte aujourd'hui 1,23 milliard d'utilisateurs actifs
a bien évolué depuis ses débuts, en bien comme en
mal.
Chaque jour, 750 millions de personnes se
connectent pour 26 millions de comptes actifs, dont
18 millions quotidiennement, sur le seul territoire
Français. En 2013, la société a totalisé 1,5 milliard de
dollars de bénéfices grâce à la publicité présente sur
chaque page, ce qui explique que sa valeur ait été
estimée à 104 milliards de dollars lors de son entrée
en Bourse en mai 2012.
D’hier à aujourd’hui
Hier, on faisait des pokes pour draguer des
inconnu(e)s, on intégrait des groupes aux noms aussi
débiles que les pages qui les ont remplacés, on était
ami avec des stars puisque les pages de fans
n’existaient pas encore et on suivait souvent les
suggestions de d’amis de facebook.
Aujourd’hui, on poke pour un plan d’un soir, les
pages débiles sont toujours là, on suit l’actualité de
nos stars sur leurs pages avant de découvrir qu’elles
sont gérées par un fan lambda et on se fait taper sur
les doigts par les modérateurs pour avoir envoyé des
demandes d’amis à des inconnus…
Parce que même si la politique de facebook est
toujours de connecter les gens, il y eut un virage à
180° il y a quelques temps car il ne s’agit plus
maintenant que de connecter les gens qui se
connaissent déjà ! De même est apparue cette
interdiction d’avoir un double compte ou de ne pas
utiliser son vrai nom lors de l’entrée en Bourse.
Demain ?
Après la Neknomination et la Smartnomination créée
en réponse à la première, on peut s’attendre à ce que
le réseau serve de passerelle à toutes sortes de défis
similaires puisque la direction n’empêche pas ce
genre de partage.
Avec l’évolution des mœurs, on pourrait voir fleurir
des vidéos de chasses à l’homme, de bizutages, de
passages à tabac et tout ce qui pourrait être le même
genre de défi que la Neknomination mais en pire,
aggravé par de nouvelles modes.
Hyi Hyil DarkHope
La Neknomination
est le dernier jeu à
boire à la mode,
dérivé du cap/pas
cap. Le principe
e s t s i mp l e : s e
filmer en buvant
de l’alcool et
défier 3 amis à en
faire au moins
autant. Ce jeu a
récemment fait sa
5e victime en
Angletterre sans
pourtant perdre sa
popularité.
En réponse, la
smartnomination
consiste à faire
une bonne action
e t à d é fi e r s e s
amis d’en faire
autant. Une belle
initiative, non ?
15
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
alité
Jeu Vidéoo et Réalit
alit Augmentéee
Téléchargeable sur
Play Store
Uniquement sur
An d r o ï d d e p u i s
son lancement en
beta publique en
octobre 2012, puis
en version finale
ouverte, le 14
décembre 2013, il
sera disponible sur
iOS dans le
courant de l’année.
Google est
devenue la
d e u x i è m e
p u i s s a n c e
économique
mondiale, Apple
occupant la
première place. En
effet, la valeur de
son titre n’a fait
que monter depuis
début 2013 et les
revenus générés
par la publicité en
ligne et le système
Android lui
assurent une
cr o i ssan ce
continue. De plus,
les Google Glass
annoncées pour la
fin de l’année sont
déjà très attendues
sur les marchés
b o u r s i e r s .
Concours flash :
soyez la première
personne à vous
lancer dans le jeu
et a nous envoyer
la preuve.
A l’ouverture des
jeux olympiques
de Sotchi, une
cinquantaine de
po rt ail s ont ét é
créés sur place et
chaque jour, les
deux factions
s’affrontent pour
imposer leur
couleur (par les
fields) sur le
village olympique.
16
INGRESS
Jeu vidéo sur smartphone
Jeu massivement multi-joueurs, INGRESS est une
nouvelle révolution dans la catégorie du jeu virtuel à
réalité augmentée (dans le « vrai » monde).
Ces champs forment tout l’enjeu !
L’histoire du jeu
Ce jeu en temps réel et géo-localisé est développé par
l’équipe Niantic Labs, intégrée à Google, et est
entièrement gratuit.
Dans le jeu, nous découvrons que l’Exotic Matter, la
nouvelle source d’énergie inconnue, est d’origine extraterrestre. Elle a la capacité de contrôler les esprits des
Adoptez un nouveau regard et partez à la découverte de
êtres humains. Les deux factions du jeu qui s’affrontent
la réalité qui vous entoure !
sont les Enlightened ou « Illuminés » (les Verts) qui
souhaitent utiliser la XM pour faire passer l’Humanité a
un nouveau stade d’évolution, et la Resistance ou
« Résistance » (les Bleus) qui cherchent à protéger
l’Humanité. Le contrôle des esprits passant par la mise
en
place
des
fields,
mettant
En intégrant une des deux factions qui
Une lutte acharnée pour le
-dessus
de
la
virtuellement
au
s’affrontent quotidiennement dans le
contrôle est en cours !
population
une
zone
de
contrôle
de
monde, vous avez pour objectif de
l’esprit de la couleur de la faction ayant
récolter de l’Exotic Matter, abrégé XM
fait la triangulation.
(Matière Etrangère), et de prendre le
contrôle des Portals (portails) qui sont
les sources d’émission de XM.
Le principe
Tout l’intérêt du jeu réside dans le fait
que ces portails virtuels sont situés sur
des lieux réels historiques et géolocalisés (église, cimetière, monuments
aux morts, ponts, statues…).
Une fois en possession d’un portail,
vous pouvez créer un link ou « lien »
vers d’autres portails, et par
triangulation, créer des fields ou
« champs ».
Le Jeu
Dès le démarrage du jeu, on vous
demande de choisir votre faction :
Enlightened ou Resistance.
Je vous conseille (sans dévoiler ma
faction) de devenir Résistant ;-)
S’ensuit un tutorial rapide de prise en
main du jeu : récupération de XM,
hacking de portail (action de base pour
agir sur les portails), construction des
portails pour se l’approprier, création de
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
INGRESS
links puis de fields. Cela dure quelques minutes.
Après cela, vous découvrez votre position GPS sur la
carte et avez la surprise de voir que des portails sont
juste près de chez vous. L’application du téléphone
étant une sorte de scanner permettant de visualiser
l’énergie et les portails.
obligatoire de se déplacer, de marcher dans le monde
réel pour se rendre sur les lieux où se trouvent les
portails. Vous imaginez évidemment que certains lieux
ont plus de portails (le Louvre/tuilerie, Père Lachaise,
Toulouse, Lyon…) que d’autres (forêt de fontainebleau,
Rochefort du Gard).
Le jeu permet la découverte réelle d’un quartier, d’une
ville ou d’une région par la visite des portails. Dans le
jeu, tous les portails ont une petite fiche avec une photo.
Il vous est aussi possible de proposer à l’équipe de
développeurs de nouveaux portails en envoyant vos
propres photos de lieux intéressants géo-localisés.
Top 5 2013 des
jeux sur mobiles :
1 – Candy Crush
Saga : 150 000 000
de parties jouées
2 – Assassin’s
Creed Pirates
3 – Real Racing 3
4 – Rayman Fiesta
R
u
n
5 – Plant vs
Z o mb i e s 2
Dans le jeu, vous allez évoluer assez rapidement et
atteindre le niveau 8 en quelques semaines suivant votre Et le top 5 des jeux
« i n d é » ?
régularité de jeu. Que reste-t-il à faire ensuite ?
Social et culturellement
intéressant
int ressant
Ce jeu peut se jouer seul, mais faisant partie d’une des
deux factions, il est vivement conseillé de se mettre en
contact avec les autres joueurs près de chez vous qui
pourront vous aider et vous conseiller. Ainsi très
rapidement en montant les niveaux (8 à ce jour), on
découvre tout l’intérêt des autres joueurs dans le partage
des clés de portails ou de matériels. Par contre les
interactions entre joueurs ne sont pas directes car les
autres joueurs ne sont pas visibles sur le scanner, même
si un canal de tchat est intégré à l’application permettant
de discuter avec sa faction ou toute la communauté de
joueurs. J’ai rencontré des joueurs de tout âge, de 16 à
50 ans.
Le jeu fonctionne avec le GPS (donc, draine la batterie
du téléphone), et vous ne pouvez agir que sur les
éléments proches de vous (moins de 10 m). Il est donc
Témoignage :
Plusieurs possibilités d’offrent alors :
1 – Journey (PS3)
Gérer sa zone (près de chez soi, ou près de son travail
par exemple), proposer des nouveaux portails,
rechercher et aider de nouveaux joueurs, valider des
badges (objectifs à atteindre), ou participer et/ou
organiser des événements entre joueurs intra ou inter
factions (ce qui se fait assez régulièrement en Ile de
France).
2 – L i mb o
(P S3 /Vi t a,
Xbox360, PC et
i P a d )
Un jeu d’ampleur mondial
3 - Don’t Starve
(PC et PS4)
4 – Hotline Miami
(PS3/Vita et PC)
5 – Flower (PS3/4
et P SVita)
En 2013, la vente
de smartphones a
approché le
m i l l i a r d
d’appareils au
n i ve a u mo n d i a l
dont une grande
Dès à présent, prenez votre Smartphone Android et p a r t s o n t s o u s
Android. Coté
lancez-vous dans cette grande aventure !
marques, c’est
http://www.ingress.com/
Samsung qui
Olivier FERRANDEZ occupé la tête en
ayant vendu deux
Skorpiori
fois plus de
téléphones que son
p r i n c i p a l
concurrent, Apple.
Ce jeu virtuel ancré dans la réalité a créé un
bouleversement pour les jeux en ligne de par son
ampleur. A titre indicatif, en février 2012, Google
annonçait 850 000 activations de terminaux Androïd par
jour, et plus de 300 millions d'appareils en circulation.
J’ai un peu testé INGRESS et c’est vrai que ça peut être assez prenant comme jeu, surtout
quand on découvre qu’il y a au moins 10 à 20 points dans un rayon de 500m autour de son
domicile.
D’un autre coté, c’est vrai que ça consomme énormément d’énergie ! J’ai pu voir les
pourcentages de ma batterie filer à vue d’œil, quasiment 1% par minute (avec connexion
internet continue et GPS). D’un autre coté, ça oblige à faire des pauses et/ou à ne pas y jouer
trop longtemps.
Donc à déconseiller aux portables sans grande autonomie et aux petits forfaits internet ou les
cartes prépayées qui verraient leurs crédits fondrent comme neige au soleil.
Hyi Hyil DarkHope
Facebook et
Google ont publié
le nombre de
requêtes de la NSA
(services de
renseignement
américain) en
2013 :environs
22000 co mpt es
Goo gle e t 6000
comptes Facebook
17
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Le sué
su dage : une mode venue du cinéma
ma
Le c o n c ou r s d e
"S u éd a ge Li ve "
organisé par le
festival Geekopolis
se déroule en deux
étapes : la phase
des sélections en
vidéo puis la finale
en live, sans vidéo.
Seul ou en équipe
d e 1 0 , l e s
candidats doivent
raconter le film de
leur choix en 10
minutes maxi.
L'art du suédage vous connaissez ? C’est en lisant que le
salon Geekopolis organisait un concours de suédage en
live que j’ai décidé d’en parler un peu.
moyens en espérant que personne ne s’en rendra compte
et surtout pas le père de Mike.
L’origine
Ils commencent difficilement leurs premiers films (SOS
Fantômes et Rush Hour 2) avec des scénarii écrits de
mémoire et des effets spéciaux réalisés avec des bouts
de ficelles.
C'est une mode plutôt récente apparue pour la première
fois dans le film : Be Kind Rewind (Soyez sympa,
rembobinez) de Michel Gondry sorti en 2008.
Michel Gondry est un cinéaste Français qui a commencé
sa carrière dans la vidéo en réalisant des cilps musicaux.
Il est connu pour avoir inventé ses propres techniques
de tournage et d’effets spéciaux. Ce touche à tout a su
épater
un large public grâce à ses réalisations obtenues
Plus d’infos sur :
avec des moyens parfois réduits.
A leurs yeux, c’est la seule façon d’éviter la faillite du
vidéo-club.
C’est un succès inattendu et ils décident de créer
rapidement de nombreux remakes de films connus. Ils
deviennent de véritables vedettes locales et les clients se
bousculent pour leur demander toujours plus de films
« suédés »...
suedage.geekopolis.fr
Le film
Dès la bandeannonce du film
C’est probablement à cause de sa façon de travailler
Be kind Rewind, le
s p e c t a t e u r e s t que lui est venue l’idée de ce film.
confronté à son
premier "suédage".
En effet, Gondry a
poussé la blague
jusqu’à "suédé "
son propre fil m
pour en faire la
promotion.
Si vous cherchez
un peu sur internet,
vous trouverez du
suédage pour tout
le monde et,
surtout, par tout le
monde. Certains
cosplayers se sont
également pris au
jeu en s’y essayant
également.
18
A la suite de ce film, le suédage devient un vrai
phénomène. De plus en plus de cinéphiles se mettent à
créer leurs propres films « suédés » et de nombreux
concours sont crées.
Le suédage consiste donc à refaire un film connu, à sa
façon et avec peu de moyens mais surtout de façon
originale pour en raconter l’essentiel en peu de temps.
Un peu comme un enfant raconterait le dernier film
qu’il a vu : avec sa vision, ses mots et très rapidement.
De nombreux cinéphiles amateurs s'y sont essayé et ont
souvent mis leur production en ligne sur les sites de
partage.
Suédage de Warm Bodies
QuidQuam ? Eureka !
est une plateforme
participative et
gratuite de cours
en ligne de
vulgarisation
scientifique. Les
internautes ont
jusqu’au 26 avril
pour s’inscrire et
pourront ensuite
suivre à tout
moment, 24h sur
24, une série de
cours différente
chaque semaine.
tait née
La mode était
n e
Affiche du film Be Kind Rewind
« Be Kind Rewind » raconte l'histoire de Mike, employé
dans le vidéo-club de son père adoptif qui loue des
cassettes VHS. Alors que celui-ci c'est absenté pour
étudier les méthodes de la concurrence, Mike doit donc
s’occuper seul du magasin. Mais Jerry, son ami, a effacé
toutes les cassettes vidéos en les manipulant parce qu’il
a été très fortement magnétisé en tentant de saboter une
centrale électrique. Tout le stock est foutu. Ils décident
donc de refaire tous les films effacés avec leurs maigres
Suédage d'Alice aux pays des Merveilles
Ana
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
La Pourriture des Âges
ges
Le ciel restait couvert et peu de lumière traversait les épais branchages de la forêt. Des arbres aux feuilles
jaunissantes n’émanaient aucun réconfort. Emmitouflé sous plusieurs épaisseurs de peau de bête, le vieil homme
était frigorifié. Il marchait en hésitant parmi les branchages et les creux dissimulés, suivant son guide.
Un texte offert par
un jeune auteur
plein de talents.
Ils étaient partis dès l’aube et n’arriverait probablement qu’au coucher du soleil. Jamais le shaman, ni même aucun
de ses ancêtres connus, n’avaient rencontré telle crise. Mais tout reposait sur lui, qu’il le veuille ou non. Les sylvains
du clan Roshul, habitants de la forêt, étaient venus le chercher ce matin-là. Depuis plusieurs jours il entendait parler
de la mystérieuse maladie qui sévissait, aberrant tout sur son passage, hommes, animaux, plantes.
D ’ a u t r e s s e r o nt
probablement
présents dans les
prochains numéros
du Gobelin Ivre.
Et il avait eu à partir pour le village des Roshuls, en quête d’un remède. Mais quel remède pourrait-il prodiguer ? Le
pouvoir des plantes ? Elles-mêmes qui périssaient sur le passage de la maladie ? Le pouvoir des Dieux alors ? Euxmêmes qui avaient abandonnés la Terre Mère, de cela des années ?
Asag le savait pertinemment depuis la venue de l’homme de métal, de cela des lunes. Ce guerrier vêtu de plaques
rutilantes, parti du Sud, d’au-delà des montagnes, était arrivé à Hergé, le village sacré de la côte et avait proféré dans
un langage aux accents étranges : « Vous vivez sur les Terres du Royaume des Laïjes, vous devez obéissance à vos
Seigneurs ! ». Puis il était parti, sans jamais revenir, laissant le shaman seul face au vide qu’occupait autrefois sa foi.
Asag serait impuissant, était impuissant, et rien ne pourrait-y changer. Pourtant, il était là, à crapahuter parmi les
branchages, frigorifié par le froid de la forêt, suivant un chasseur morose du clan Roshul et constamment sous la
menace d’une attaque des clans de la Montagne. Pourtant il ne pouvait dire qu’il était impuissant, il ne pouvait leur
dire que les Dieux n’étaient plus, s’ils avaient été un jour, car ces gens se nourrissaient de l’espoir. Ils se
nourrissaient de cet espoir ténu et infime que la magie de leur shaman pourrait régler le châtiment divin qui
s’abattait sur eux.
Soudain, le chasseur s’immobilisa. Il fit signe à Asag de s’arrêter, qui obéit en tremblotant, guettant un bruit, une
ombre. Son guide, sans mot dire, se dirigea à grandes enjambées vers un tas de buisson près du ruisseau. Il dévala la
pente le long d’une large roche et atterrit quelques mètres sous terre dans un trou creusé par l’eau des crues.
Quelques instants plus tard, il remontait de la fosse, une dent aiguisée à la forme d’un couteau à la main. Il se dirigea
vers le shaman.
Un nouveau
service de relais se
met en place par
un partenariat
entre deux filiales
de La Poste,
Geopost, dédiée au
transport de colis
et Neopost,
spécialiste des
solutions de
traitement du
courrier. Basé sur
u n m o d è l e
A l l e m a n d ,
Packcity permet de
retirer ses achats
électroniques
(ebay, etc…) dans
une consigne
automatique à 2
pas de chez soi.
« Y’avait un mort, Joggo a vu, bégaya-t-il. Y’était tué par un R’ker.
Un des clans de pillards et de razzieurs venant des montagnes.
- L’ont laissé pourrir ici, avec ça, continua-il en tendant le poignard en l’air. »
Ce fut les seules paroles échangées avant de reprendre la route. Le chasseur avait une ridicule voix fluette, mais qui
le rendait plus inquiétant encore que sa silhouette et sa démarche aux yeux d’Asag. Son apparence, arc à la main,
pouvait aisément intimider un homme de la côte, comme le shaman, mais n’était rien face à la brutalité d’un R’ker.
Quant à son regard, il ne brillait pas d’intelligence mais une conviction profonde semblait animer chacun de ses
gestes. Joggo ne devait pas être stupide, toutefois, il était sûrement incapable de comprendre quoi que ce soit de plus
aux Dieux et aux maladies que ce qu’on lui avait enseigné et rabâché quand il était enfant.
Ils marchèrent plusieurs heures, s’éloignant de la côte en continuant vers l’Est. Ils passèrent par le guet d’une rivière
que les sylvains nommaient Chasseuse, puis ils escaladèrent les collines qui descendent au Sud des pics du Golmen
pour enfin parvenir à la frontière entre vie et mort.
Les oiseaux ne chantaient plus et même les arbres paraissaient s’être tu. Tout n’était que silence. L’odeur âcre
qu’Asag sentait depuis longtemps s’était amplifiée au fur et à mesure qu’ils traversaient la forêt vers l’Est et cette
odeur de putréfaction était rapidement devenue insupportable mais maintenant, elle semblait avoir enfermé l’air
dans une atmosphère méphitique. Le shaman voyait pour la première fois la Pourriture, la maladie qui rongeait, tuait,
dévorait, annihilait. Elle était là, face à lui, pire qu’il l’avait imaginé. Tout mourrait à demi autour d’Asag, les fleurs
décrépissaient, les arbres se recroquevillaient sur eux-mêmes et se recouvraient d’une résine visqueuse et brunâtre.
Dans une dénivellation gisait un daim pourrissant, que toute superbe avait abandonné. Ses yeux jaillissaient de leur
orbite et autour de sa langue pendante se tortillait des vers écœurants. Pas une seule mouche n’osait effleurer le
cadavre, mais ces vers, eux, s’adonnait à dévorer la bête gisante de l’intérieur dans la plus insoutenable des visions.
Le shaman fut bien tenté de rendre son repas, si tant est qu’il eut mangé.
Tr oi s l yc é e s d e
Rhône-Alpes sont
actuellement
pilotes pour tester
un bien étrange
robot. La société
A w a b o t y
expérimente ce
que l’on appelle la
téléprésence : le
présence d’élèves
en cours par
l’intermédiaire
d’un robot pour
voir et entendre le
cours mais
é g a l e m e n t
intervenir. Monté
sur roues, le robot
est piloté à
distance par
l’élève. La durée
de l’expérience est
de deux ans et
pourrait s’étendre
au monde médical.
19
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
La Pourriture des Âges
ges
« Avancer, ordonna soudainement Joggo en détournant honteusement le regard. Faut pas rester ici, mauvais esprits
d’tout ça. »
Horrifié, Asag suivit son guide, une main sur le visage, tentant vainement de soulager son odorat étouffé.
Ils continuèrent leur route dans cette nature putréfiée pendant un temps qui parut des jours au shaman. Ils
s’enfoncèrent toujours plus dans les tons noirs et verdâtres, dans l’odeur étouffante et dans cette terre boueuse. Puis
enfin ils arrivèrent en vue du village du clan Roshul. Ou plutôt, après un simple regard, de ce qu’il en restait.
Autrefois, une demi-douzaine de postes de vigies se perchait dans les pins entourant le village, il n’en restait que des
ruines de bois pourris. De même pour les tentes construites de branches et branchages, qui s’étaient pour la plupart
affaissées, ne pouvant plus supporter leur propre poids.
Le lieu parut de prime abord désert aux yeux du shaman. Ce n’est qu’une fois entré dans l’enceinte du village
qu’Asag put enfin apercevoir les quelques spectres pâles et affamés qui rôdait dehors. Leur face vidée de tout espoir
se muait en l’impression même qui se dégageait de toute la région infectée. Telles des fantômes faméliques et
apeurés, ces êtres qui n’avaient pu vivre un jour s’éclipsèrent dès la venue du guide et de son shaman de bourrique.
Comment y croire ? Se demandait Asag, il prenait seulement conscience de l’ampleur du bouleversement qui s’était
emparée de son monde.
« Il faut que je voie un malade, commanda Asag, atteint depuis longtemps. »
Ces mots, il ne savait comment ils avaient pu sortir. Peut-être l’appel du devoir. La seule envie qui l’animait
pourtant était la fuite. Fuir cette immondice qu’il ne pourrait guérir, fuir ces gens qu’ils redoutaient, fuir cette
horreur, se réveiller de ce cauchemar. Toutefois, sans mot dire, Joggo lui indiqua le chemin à travers les ruines des
maisons.Son guide lui paraissait encore plus pâle et inexpressif qu’au début du voyage. Sans qu’Asag l’admette
vraiment, une rage folle bouillonnait en lui, qu’aurait-il voulu que le chasseur ne réagisse autrement…
Le shaman avait tout d’abord cru que le silence était le pire châtiment de la maladie, ou malédiction, le symptôme
qui torturerait les survivants. Bien au contraire, les geignements étaient l’horreur véritable. A travers les tentes de
bois et de brindilles s’entendait sans répit de faibles râles d’agonie, inhumains et comme venant d’un autre monde.
Car en effet le silence, seules les vivants le portait.
Joggo amena le shaman hors de l’enceinte du village, jusqu’à une cachette dans un trou perçant une roche. S’élevant
sur plusieurs mètres et s’enfonçant dans la terre, celle-ci surmontait une colline. Des lianes pourrissantes et
suintantes en fermaient mollement l’accès. Lorsque le chasseur les écarta, une odeur qui aurait pu venir des fosses
ou les R’kers laissaient leurs victimes s’échappa de la caverne. Cette odeur-là venait de la grotte. Etroit, le mince
couloir qui en formait l’accès laissait à peine la place à un homme de passer. De l’autre coté, Asag n’entrevoyait rien
de l’intérieur. Même si pénétrer dans cet infect trou à rat l’écœurait, il ne pouvait plus reculer. Joggo le suivait…
« Du feu », demanda-t-il en rentrant.
Il vit son guide s’éloigner vers le village et pénétra avec répugnance dans l’antichambre. L’air y était lourd, chargé
d’humidité, froid, étouffant et portant surtout l’insupportable odeur. Il remarqua, une fois l’étroit couloir traversé,
que de faibles pinceaux de lumière filtraient à travers des interstices creusés dans la terre et la roche. Il buta soudain
dans une chose molle. Pétrifié, c’est alors que le shaman la vit, étendue sur le sol, laissée ici pour mourir, la Femme
des Lys.
Il s’écarta vivement, terrifié. Toutefois, il n’osait détourner le regard, elle était méconnaissable. Il avait d’abord cru
la caverne vide, à en juger par le silence, mais elle était bel et bien là, dans son habit bien connu fait de feuilles et de
fleurs. Autrefois, tous dans la forêt et même dans le val la connaissait, il n’y avait eu femme plus belle, mais elle
n’était plus qu’une loque humaine en putréfaction. Maigre, les yeux vides, le corps grouillant de vers et de
champignons, elle s’était changée en une créature immonde. Asag n’osait bouger, pétrifié de terreur et grelotant de
froid. Il entendait la respiration si faible et saccadée de la mourante sans rien faire, il avait peur, peur de troubler
l’agonie de la Femme des Lys, peur qu’elle se retourne et le regarde, bien plus peur que lors de la venue de l’homme
de métal, cette fois-ci, c’était la plus belle fleur de son monde qui était touchée, et il ne voulait y croire.
Il attendit ici peut-être plusieurs heures, il n’aurait su le dire, jusqu’à ce que l’arrivée de Joggo vienne lui faire
reprendre conscience. Il se releva brusquement et regarda vers l’entrée, illuminée par la chaleur d’une flamme. Le
chasseur se tortillait pour traverser le couloir, une bougie flamboyante à la main, bien devant lui pour éviter de se
brûler. Comment a-t-il pu se procurer une telle chose ? Se demanda Asag, surprit par l’intensité de la lumière. Une
20
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
La Pourriture des Âges
ges
fois à l’intérieur, Joggo baissa les yeux comme de honte face à la Femme des Lys. Puis il se retourna de nouveau
vers le couloir. Il était apparemment accompagné d’une femme. Celle-ci était vêtue d’une robe rouge écarlate, ces
cheveux d’un noir intense tombaient jusqu’à ses pieds nus. Les traits de son visage étaient harmonieux et sa
démarche, charmante, même pour le vieux shaman. Cependant, dès qu’elle apparût clairement à l’éclat de la bougie,
elle parut soudainement âgée, une vieille femme fripée et fatiguée, mais l’impression disparut aussi vite qu’elle était
venue.
« Qui est-ce ? Murmura faiblement Asag à son guide.
Embarrassé, celui-ci sembla hésiter avant de répondre avec timidité :
- C’est la Sorcière de la forêt.
Le shaman ne l’avait jamais vu auparavant, il eut un brusque geste de recul.
- Celle qui meurtrie les âmes, l’Etrangère, Amak Heris, la maudite, psalmodiait la femme comme une litanie dont
elle connaissait le moindre mot. On me donne de nombreux noms sans savoir ce que je suis.
Elle fixait maintenant les yeux du vieil homme avec une intensité sans pareil, semblant lire la moindre peur, la
moindre hésitation, le moindre murmure dans son esprit. Puis elle brisa d’un seul coup le lien, laissant sa victime
suffocante pour y préférer la triste gisante :
- Pour ma part, je ne suis que la femme qui protège l’homme de lui-même, acheva-t-elle. Une femme qui est venu de
bien loin et préfère oublier la malédiction de son grand âge. »
Cette mystérieuse femme laissait Asag perplexe, par ses propos, mais aussi par son allure et son aura, qui semblaient
tout à la fois jeune et âgé, bon et mauvais. Il était absorbé par la sensation qui irradiait de la sorcière sans parvenir à
définir pourquoi.
« Je m’apprêtais à monter dans les Pics du Golmen quand Joggo est venu me chercher.
- Les Pics du Golmen ? L’intervention de la femme raviva la méfiance du shaman. Ces monts sont maudits…
- Pas plus que moi, le coupa la sorcière.
La réplique n’appelait aucune réponse. Pourtant, Asag poursuivit :
- Que voulez-vous donc faire là-bas, par tous les Dieux ?
Celle qui se dénommait parmi tant d’autre nom Amak Heris lui jeta un regard mêlé de consternation et
d’enseignement :
- La seule chose que l’on y put faire, commença-t-elle, prier. »
Abandonnant le shaman à son incompréhension, la sorcière repartit, rapidement suivit de Joggo.
Asag se tourna une dernière fois vers la Dame des Lys, puis repartit, une larme coulant sur sa joue.
Seuls 32% des
Français font
confiance à
Polemploi pour les
informer sur les
possibilités
d’emploi et à peine
10% le croient
c a p abl e d e le ur
trouver du travail.
Bien loin des 70%
d’il y a 40 ans,
q u a n d l e s
chômeurs avaient
foi en l’ANPE. Un
bien faible niveau
de confiance à
l’image du niveau
de co mpétence
r e s s en ti p ar l e s
demandeurs
d’emplois actuels.
21
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
banni re facile
Tutoriel : une bannière
Flappy bird a été Matériel nécessaire :
arrêté et retiré de
- un logiciel de retouches photo tel que Adobe Photoshop CS, Paint, PhotoFiltre, etc… ou ce site :
l’AppStore et de
http://www.01net.com/telecharger/mac/photo_et_graphisme/gra_index.html
Google Play.
Depuis, on trouve
- quelques images : une pour le fond, le personnage qui vous représentera et, éventuellement, un
des iPhones à 100
« accessoire » qui vous définit ou illustre votre pseudonyme.
000$ sur eBay
uniquement parce
que ce jeu y est
e n c o r e i n st a l l é.
Dans le logiciel de votre choix, faites un nouveau fichier
de :
Certains préfèrent
travailler sur un
f i c h i e r d e
4000x1200 pixels
afin d’obtenir des
résolutions
d’image plus
é l e vé e s . I l fa u t Vous pouvez mettre ce que vous voulez mais il faut que
j u s t e p e n s e r à les mesures gardent un rapport 40/12, sinon vos images
réduire le rendu ne seront plus visibles.
final avant de le
mettre en ligne.
Le fond
On commence par mettre un fond, récupéré sur internet
C’est souvent lors ou créer pour l’occasion.
de cette dernière
étape qu’est inséré
le "gizmo", le petit
"bidule" qui vous
d é fi n i t ou vou s
représente. Cela
peut-être une
plume et un encrier
si vous avez des
talents d’auteurs,
une épée et/ou un
bouclier si vous
vous sentez l’âme
d’un guerrier,
etc… Peu le font
mais cet ajout
apportera un petit
plus à votre travail.
Certains ai ment
ajouter une petite
phrase, un dicton
o u u n e ma xi m e
a v e c l e u r
pseudonyme.
Attention toutefois
à penser à deux
choses : pas trop
de m ots et pas
trop petit, sinon,
personne ne la lira.
22
Pour l’exemple, je choisis ce fond de ciel orageux.
L’avatar
Ensuite, on insère un personnage/avatar. Soit c’est une
image trouvée sur internet ou on peut le faire avec une
image personnelle.
Là, je vais mettre un vampire que j’ai trouvé. Comme
vous pouvez le voir le personnage n'est pas entier vu
qu'il est plus grand que 120 pixels de hauteur. Dans ces
cas-là, il faut réussir à le placer de façon à ce que sa tête
ou sa pose ne soit pas coupée au cadrage.
Le pseudonyme
Pour l’étape suivante, on place son nom ou son
pseudonyme sur l’image. En fonction du fond, il faut
choisir une police, une taille et une couleur qui soit
lisibles.
Pour notre exemple, on met « Cifer ». J'ai pris une
écriture gothique pour le style en taille 50, ce qui
représente des grandes lettres qui feront presque la
moitié de la hauteur de la bannière (50/120).
La finition
Pour finir on peut mettre un cadre. Encore une fois, on
peut en trouver sur internet ou le créer soi-même.
Pour terminer cette démonstration, j’utilise un cadre
que j’ai réalisé moi-même.
Conclusion
Voilà donc, comment créer une bannière en quelques
minutes, le plus long étant de trouver les images qui
formeront le fond, l’avatar et éventuellement le cadre
ou l’illustration du pseudonyme.
Plus tard, avec un peu d’expérience et avec un peu plus
de boulot, il est possible de varier les formes, les
couleurs et les effets en travaillant l’image jusqu’à
obtenir quelque chose d’aussi travaillé que ça :
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
SuperSuper-Héros
ros : L'éternel combat (1/3)
Petit exposé en 3
parties sur les
super-héros et
leurs évolutions au
fil du temps.
Un nouveau test
comparatif réalisé
à l’aveugle n’a pas
su détrôner le
Nutella de la
première place
d e vant 5 a ut re s
pâte à tartiner plus
chers. Le prix ne
fait pas tout, donc.
Soixante-quinze ans d'histoire américaine vus à travers
l'épopée de l'industrie des comics et de ses super-héros.
Le premier volet de ce documentaire en trois parties
remonte à la création de Superman en 1938, de
Batman en 1939 et de Captain America en 1941.
ITÉ,, JUSTICE ET
VÉR
RIT
MODÈLE
MOD LE AMÉRICAIN
AM RICAIN :
En juin 1938, Superman fait sa
première apparition dans la revue
Action comics. D'abord cantonné aux
pages des journaux généralistes, le héros
imaginé par les dessinateurs Jerry Siegel
et Joe Shuster connaît d'emblée un
immense succès et définit les codes d'un nouveau genre
de la bande dessinée : les comics, qui s'imposent bientôt
comme le mètre étalon de l'industrie de la BD aux ÉtatsUnis.
Une aubaine, dans l'Amérique de la
Grande Dépression, pour une
nouvelle
génération
de
dessinateurs, fils d'immigrés
juifs des ghettos de New York
pour la plupart, qui imaginent
ces nouveaux personnages
dotés de superpouvoirs. En
1939, Bob Kane crée Batman
avant que Joe Simon et Jack
Kirby ne donnent vie au très patriotique
Captain America en 1941, au moment
où les États-Unis entrent en guerre
avec le Japon. Les super-héros
deviennent alors un instrument de
propagande au service de l'effort de
guerre: Captain America étend Hitler
d'un direct du droit en couverture et
Wonder Woman exalte le rôle des
femmes américaines à l'arrière du
front. À la sortie du second conflit
mondial, l'Amérique et ses superhéros sont au zénith de leur
puissance. Mais en dépit de
cette aura, justiciers et
vengeurs masqués s'attirent
bientôt
les
foudres
des
parlementaires Mc-Carthystes et
des
puritains les plus fervents. Leurs
aventures
jugées trop violentes font l'objet d'une censure de la
Comics Code Authority, à laquelle l'industrie se pliera
jusque dans les années 1980, et qui conduira parfois
même à des autodafés de plusieurs centaines
d'exemplaires. Mais l'escalade de la Guerre froide et la
peur de la menace nucléaire vont permettre aux superhéros de réaffirmer leur rôle de défenseurs du modèle
américain et à l'industrie des comics de connaître un
nouvel âge d'or à partir des années 1960.
rauts de l'oncle Sam
Sam
Hérauts
Au moyen d'interviews d'historiens de la bande dessinée
et de témoignages des plus célèbres dessinateurs de
comics, Michael Kantor retrace les évolutions d'une
industrie dont les héros accompagnent depuis leur
création les soubresauts de l'histoire des États-Unis.
Autant de personnages devenus des mythes de la culture
populaire outre Atlantique, et dont le documentariste se
sert ici comme de miroirs pour mettre en lumière les
mutations de la société américaine depuis les années
1930. Un film éclairant sur le rôle joué par ces hérauts
de l'American way of life et de la superpuissance de
l'Oncle Sam, qui ont fait des comics une industrie
multimilliardaire diffusée dans le monde entier.
Ceux qui ont suivi
la dernière année
de publications de
D C o n t d û
entrendre parler de
leur trio de
divinités formés
par Superman,
Batman et wonder
Wo man, chacun
personnifiant une
valeur forte, telle
que le courage, la
bravoure et
l’intelligence.
Autre époque,
autres héros,
l’exposition de la
Cité du cinéma de
Saint-Denis vous
propose de vous
c r é e r
u n
personnage digne
d e l a s a ga S t a r
Wars tout en
profitant des
projections et
exposés sur
l’influence du
parcours de vie sur
no s gê n es , c el a
afin d’expliquer
pourquoi Luke et
Anakin n’ont pas
fait les mêmes
choix mlagré des
parcours similaires
A suivre…
23
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Cédric Cassam-Chenai
Bonjour Cédric ! Tout d'abord, peux-tu te présenter
à nos lecteurs et nous parler un peu de toi ?
Bien le bonjour ! Alors que dire sur moi, mis à part que
j'ai 33 ans et que je pratique les jeux de rôle depuis que
j'ai 12 ans, les GN depuis mes 15 ans et les autres
activités geeks, depuis à peu près la même période. Je
viens de la Réunion et je suis venu en métropole il y a
10 ans de ca pour poursuivre mes études en audiovisuel.
Je suis quelqu'un de polyvalent et de touche à tout, j'ai
un sacré franc-parler que tout le monde n'apprécie pas
forcément et j'essaie de rester positif le plus possible
dans la vie.
Un jeu de rôles à
paraître, un univers
original, un auteur,
tout aussi original
et le tout à
d é c o u v r i r t r è s Tu fais pas mal de GN apparemment. Depuis
les
b i e n t ô t . combien de temps pratiques-tu les jeux de rôles
C'est un projet que tu mènes depuis longtemps ?
Combien de temps as-tu mis pour te décider à te
lancer puis à l'écrire entièrement ?
En réalité, je me suis pas décidé longtemps avant de
l'écrire. J'ai commencé par noter des idées qui me
venaient puis en les assembler toutes, j'en suis venu à la
création du Dernier Bastion. Du moins, la base de cet
univers. Cela m'a prit plus de 3 ans pour l'écrire
complètement car j'ai voulu le faire tester par un
maximum de personnes afin de recueillir leurs avis et
faire en sorte que Le Dernier Bastion soit au final, un
jeu inspiré par des rolistes pour des rolistes.
Grandeur Nature et combien en fais-tu en moyenne
chaque année ?
Presque 30 après
leur création, les
héros de Dragon
Ball Z reviennent
une fois de plus
dans un nouveau
jeu vidéo intitulé
Dragon Ball Z :
Battle of Z.
L’occasion de
glisser quelques
n o u v e a u x
personnages parmi
les stars du manga.
Cet opus permet
également les
combats en ligne et
à 4 joueurs en
coop face à des
adversaires parfois
gigantesques.
A droite, un
Eclaireur Draërim,
représenté par
N a j m u l .
Alors les GN, j'ai commencé à en faire à la Réunion et
c'était un an par an. Depuis que je suis venu m'installer
sur Paris, je suis passé à 3 GN en moyenne par an.
J'imagine qu'en 20 ans, tu es également devenu un
grand joueur de jeux de rôles sur table. Parles-nous
un peu de tes expériences rôlistiques. - Quelles ont
été les influences qui t'ont donnée envie de créer ton
propre jeu ? Ton propre univers ?
Oui j'ai commencé très jeune, d'abord en joueur puis
rapidement en maître de jeu. J'ai souvent fait jouer à des
jeux médiéval-fantastique bien que je me suis lancé
parfois dans d'autres styles et périodes. Si j'ai décidé de
créer mon propre jeu et univers, c'est que ca me trottait
dans la tête depuis un moment. J'avais bien créé des
petits jeux par-ci par-là ou modifier des règles dans des
jeux, mais j'ai eu envie de tout créer de A à Z car aucun
jeu ne correspond réellement à mes attentes les plus
profondes.
Le fi n a n c e me n t
lancé par le biais
de la plateforme Et parmi tout ça, quelles ont été les influences
Ulule a rassemblé majeures qui ont mené à la création de ton jeu, Le
76 bankers pour un Dernier Bastion ?
montant total de
Beaucoup de films, de
6587€ (pour un
jeux vidéo, de jeux de
objectif de 6000€).
rôle, etc. mais surtout
Ce qui représente
mon île et ses
une moyenne de
paysages magnifiques
86.67€ par banker,
qui m'ont inspiré pour
ce qui est loin
créer les régions du
d’être un mauvais
monde.
r é s u l t a t .
24
J'ai pu voir les aperçus que tu avais mis à
disposition, ce sont de beaux livres que tu nous
offres là. A combien s'élèveraient les coûts de
création tout compris depuis le premier mot
couché sur une feuille de brouillon à la dernière
illustration en passant par les heures d'écritures et
de tests ?
Si on faisait un réel calcul, les livres reviendraient à très
chers vu le nombre d'heures passées dessus... Mais je
l'ai fait avant tout par passion et dans mes temps libres.
D'ailleurs, en parlant des illustrations, comment estu entré en contact avec les
illustrateurs ? Les connaissaistu
personnellement avant qu'ils ne
contribuent à ton projet ?
Je ne connaissais pas la majorité des
illustrateurs avant la création de mon
projet et j'ai du les rechercher pour les
trouver. Ils ont été motivés et inspirés par
le concept et m'ont offert leur
contribution avec grand plaisir. Certains,
comme Najmul, ont travaillé pour moi,
grâce à mes contacts qui nous ont mis en relation.
Tu as donc lancé un crowdfunding sur Ulule pour la
parution de la première édition. Pourquoi avoir fait
appel à ce système de financement ?
En tant que jeune auteur, je n'étais pas connu auprès des
éditeurs et aucun n'a voulu s'intéresser à mon cas. Le
Dernier Bastion possédait déjà une bonne communauté
grâce aux différents conventions sur lesquelles je
m'étais rendu et à mes amis et connaissances dans le
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Le Dernier Bastion
milieu ludique. Je savais que je pourrais compter sur
cette communauté pour me soutenir dans mon projet.
seront donc disponibles courant
2014.
Et ça a marché ! Que penses-tu du résultat de 131%
de l'objectif atteint ? T'attendais-tu à monter si haut ?
Enfin,
as-tu
des
projets
actuellement ? Que ce soit pour le
Dernier Bastion ou en dehors ?
Pour être franc, c'est super et j'en suis heureux, mais
après recul je me suis rendu compte que j'ai voulu trop
précipiter et que j'aurais du attendre une autre période
de l'année pour lancer la souscription. Je pense que là,
ca aurait cartonné encore plus !
Donc, maintenant, les livres sont-ils disponibles ? Et
si non, quand le seront-ils ?
Les livres sont terminés et
maquettés. Il ne reste plus qu'à
les envoyer chez un imprimeur
après une dernière relecture. Ils
Ho, des projets j'en ai des tas et j'en aurais toujours. Je
déborde d'imagination et je fourmille d'idées.
Concernant le Dernier Bastion en lui-même, il y a déjà
des suppléments de prévus.
Et pour finir, aurais-tu une anecdote ou deux à nous
raconter et qui t'auraient marquées sur la création
ou tes expériences de rôliste ?
Tout récemment,
l’auteur a proposé
de précommander
les livres avec les
mêmes conditions
que pendant la
p h a s e
d e
lancement. Pour
cela, il suffit de se
rendre sur la page
Le Dernier
B a s t i o n et de lui
envoyer un
message privé.
J'étais comme un enfant quand je recevais des
Retrouvez toute les
illustrations de mes illustrateurs, je voyais mon rêve actualités de ce jeu
prendre vie et cela, vraiment, c'est un pur régal.
s
u
r
:
ledernierbastion.wix.com
C’est quoi les RDVI ?
Les Rendez-Vous de l'Imaginaire, c'est la soirée
réservée au pros et au futur pros des cultures geeks.
Entrepreneurs, startupeurs, blogueurs, artisans,
développeurs, boutiquiers, joueurs pros, aliens de
passage, graphistes, réalisateurs, ou tout geek
porteur de projet, soyez les bienvenus au RDVI
Un rendezrendez-vous pour les
associer tous
La "soirée networking" est un événement devenu
incontournable pour tout entrepreneur.
Le principe est simple : rencontrer des gens
travaillant dans son secteur d'activité afin
d'élargir son réseau, de découvrir des projets, de
nouer des partenariats ou tout simplement de boire un
verre en débattant des problématiques de chacun.
Une soirée
soir e networking pour les
professionnels de la culture
geek
Les cultures de l'imaginaire n'ont jamais été aussi
représentées dans la société Française et mondiale.
Films, Internet, Littérature, Bande dessinée, Jeux
vidéo, Télévision et même lieux de rencontres,
groupes de musique et journaux.
La ré
r volution geek n'est plus
une thé
th orie, c'est une actualité
Les Rendez-Vous de l'imaginaire proposent aux
différents acteurs et aux futurs participants de cette
économie de se rencontrer afin d'échanger et de
présenter leurs projets.
Un geek est un expert, des
geeks sont des pros
Il est amusant de constater que l'image extérieure de
la communauté geek reste celle d'un groupe
marginalisé de solitaires n'ayant que peu
d'interactions sociales.
Et pourtant, rien de plus sociable qu'un geek !
Team, crew, fans, et autres guildes savent mieux que
personne qu'un geek seul, ça n'existe pas.
Une passion qui se partage est
veloppe.
une passion qui se développe.
Les passions communes mélangées aux compétences
de chacun amènent toujours une synergie détonante.
Tout projet, qu'il soit associatif, professionnel ou
d'invasion du monde passe d'abord par un groupe de
gens passionnés.
Les RDVI sont un
rendez-vous à ne
pas rater pour tout
porteur de projet
lié à la culture
Geek. Ainsi, pour
notre projet de
festival de jeux,
pou r no us fa ir e
connaître ou pour
faire de nouvelles
connaissances,
nous sommes
régulièrement
présents lors des
soirées sur PARIS.
Le Crowdfunding
Français est passé
de 7,9 millions en
2011 à 78,3
millions en 2013,
ce qui représente
un total de 32329
projets l’an dernier
(contre à peine
10000 en 2011).
Le nombre de
contributeurs (de
bankers) est passé
de 130 à 651
milliers, soit des
i n ve s t i s s e me n t s
mo ye ns qui ont
évolué de 60,77€ à
121,2€ pour le
même intervalle de
temps. On notera
que les projets
associatifs en
représentent 21%.
25
News | JdR | Interviews | Reportages | BD | Mangas | Cosplay | etc…
Sondage du mois
Tous les mois, le
Gobelin Ivre
propose un
sondage sur un
sujet Geek chaque
fois différent.
Tous les lecteurs
sont invités à nous
répondre par mail
pour nous donner
leurs réponses et
l e ur a vi s. Nou s
prenons également
les propositions de
sujets de sondage.
Les éditeurs séparent et classifient toujours leurs publications en différents genres.
Ainsi, si on regarde dans les collections manga du Livre de Poche, on voit que les collections sont rangées en
catégories de genres tels que seinen, shöjo ou shönen mangas. Sauf que, pour beaucoup de puristes, le mot
« shönen », par exemple, n’est pas un genre littéraire à part entière mais uniquement une trace historique laissée par
le magazine « Shönen Jump ».
Et vous, dans quel camp êtes-vous ?
Shöjo et shönen sont-ils des genres littéraires à part entière ? Seinen est-il, pour vous, un genre à part ou à regrouper
avec du shönen par exemple ?
Et vous-mêmes comment définissez-vous ces genres ? Qu’est-ce qui pour vous fait un « bon » shönen, shöjo ou
autre ? Quel trait caractéristique de ces courants littéraires appréciez-vous particulièrement ou, au contraire, détestez
L e t o p 1 0 d e s par-dessus tout ?
recherches sur
Google France :
- Paul Walker
- V endée Globe
- Kate Middleton
- Secret Story 7
- iPhone 5S
- V a l é r i e
B e n g u i g u i
- Star Academy
- Harlem Shake
N a b i l a
- Nelson Mandela
Beaucoup pensent
que l’introduction
du manga en
France n’est dûe
qu’à la diffusion
critiquable
d’anime dans la
célèbre émission
de l’équipe de
Dorothée sur TF1.
En réalité, les
mangas tentaient
sans succès de
s’implanter en
France depuis
1978 avec des
histoires sur le
judo et les
samourais.
Glénat a su
rattraper le
mouvement en
mars 1990 avec la
publication du
manga Akira.
D’autres éditeurs
prirent plus tard le
train en marche au
fil des années.
Ou peut-être, faites-vous partie de ceux qui s’y perdent, au milieu des 17 genres principaux et 9 sous-genres que les
éditeurs ont créés pour catégoriser toutes les publications ?
Pour nous répondre, envoyez-nous vos réponses dans un mail à [email protected] avec "sondage" en objet.
Les résultats et commentaires seront publiés dans le prochain numéro du Gobelin Ivre avec un nouveau sondage.
Les mangas ont un panel de sujets très large qui peut aller de la musique au vin en passant par la boulangerie. Le traitement des
thèmes varie selon le public visé :
- Kodomo : pour les jeunes enfants
- Shōnen : pour les jeunes garçons adolescents comporte 2 sous-genres (Nekketsu, signifiant sang brûlant, et Pantsu mettant en
scène un héros généralement pervers au milieu d'un univers féminin)
- Shōjo : destinés aux jeunes filles adolescentes comporte également 2 sous-genres (Magical girl et Romance)
- Seinen : destinés aux jeunes hommes et adultes avec le Yuri en sous-genre (seinen et seijin, romance sexuelle entre femmes)
- Seijin : pour les hommes adultes avec le Yuri en sous-genre (seinen et seijin, romance sexuelle entre femmes)
- Josei : pour les jeunes femmes et adultes avec 3 sous-genres (Yaoi, Shōnen-ai et Shōjo-ai)
- Redisu : pour les femmes adultes
Certains genres particuliers, la plupart du temps définissant le contexte de l'histoire ou son format :
- Ecchi : manga érotique mais non pornographique
- Gekiga : manga dramatique des années 1960-70
- Hentai : manga pornographique, la plupart du temps hétérosexuel
- Bara : sous-genre homosexuel du hentai
- Jidaimono : manga historique
- Moe : manga tourné vers un sentiment ou une affection fétichiste pour un personnage
- Shitei : manga de type humoristique pour petits et grands
- Shakai : manga traitant de problèmes sociaux
- Geihin : manga vulgaire
- Suiri : policier, manga tourné vers le meurtre
- Yonkoma : manga en quatre cases (équivalent du comic strip), souvent humoristique
Dans les pays francophones, sept catégories sont couramment publiées : shōjo, shōnen, seinen, shitei et hentai, avec en sus
l'arrivée récente du yaoi et du yuri.
Source : wikipedia

Documents pareils

Petit Vaporiste #2

Petit Vaporiste #2 Le long du rail et des comptoirs, ceux qui sortent de la carte n’ont plus de galons, de livre saint ou de théories dans leurs bagages. Il y a les artistes curieux, les anonymes argentés, ou ceux qu...

Plus en détail