Allezcherchervotre assuranceemprunteur

Commentaires

Transcription

Allezcherchervotre assuranceemprunteur
Date : 27/06/2014
Pays : FRANCE
Page(s) : 10
Rubrique : Economie
Diffusion : 250647
Périodicité : Quotidien
Surface : 30 %
Allezcherchervotre
assuranceemprunteur
IMMOBILIER.Lesbanquesrisquerontbientôtuneamendesi elles
refusentsansmotifqu'unclientassuresonprêtchezunconcurrent.
DANSUN MOIS le 26 juillet ,
la loi Hamon sur l'assurance em
prunteur entrera en vigueur, per
mettant à ceux qui souscrivent un
prêt immobilier de résilier leur
contrat d'assurance dans l'année
suivant la signature de l'offre de
prêt. Une « réelleavancée », estimet-on chez le courtier en crédit im
mobilier Meilleurtaux, qui vient
d'étudier les conséquences possi
bles de ce texte. Rappelonsque cet
te assurance, non obligatoire d'un
point de vue strictement légal, est
généralement une condition néces
saire pour obtenir un prêt. Ellecou
vre le remboursement des mensua
lités en cas de maladie, d'accident,
de chômage ou de décès de l'em
prunteur.
Selon Hervé Hatt, président de
Meilleurtaux,la loi devrait « limiter
la pression » des banques qui for
cent encore trop souvent la main
aux emprunteurs pour qu'ils sous
crivent une assurance dans le
même établissement plutôt que
chez un assureur concurrent. Une
possibilité qui leur est offerte de
puis la loi Lagarde de 2010 mais
encore souvent difficileà concréti
ser.La preuve : la part des emprun
teurs ayant pris une assurance in
dividuelle (en dehors de leur éta
blissement prêteur) n'est encore
que de 29 DZo,
contre 11DZo
en 2010,
selon les chiffres du courtier.
—
—
LESASSURANCESDESBANQUESPLUSCHERES
PROFIL
Célibataire
43 ans
Couple
de30 ans
et 28 ans
Couple
de 38 ans
et 34 ans
CREDIT COUTASS.COUTASS.ECONOMIE
BANQUE INDIVIDUELLE
RÉALISÉE
ASSURÉ
160000 C
210 000 C
sur 20 ans
9955C
3A21C
SOit25Vo
27720e
7391 C 20 329 C
soit730/0
200 000 C 21000 C 10605 C 10 395 C
sur 15ans
soit500/0
Source: Meilleurtaux
contrats rassemblant près de trente
assureurs pour l'instant.
La loi Hamon poussera-t-elle
vraiment un peu plus les emprun
teurs à faire jouerla concurrence et
à résister à cette pression des ban
ques? L'avenir le dira. Mais, outre
la possibilitéde résiliation, le texte
prévoit d'autres aménagements fa
vorables à l'emprunteur, comme
l'obligation pour la banque de faire
savoir si elle accepte ou refuse l'as
surance concurrente dans un délai
de dix jours maximum. En cas de
Jusqu'à25 o/odu coût total
refus, elle devra le motiver, ce
qu'elle n'était pas obligée de faire
du crédit
« La grande majorité de ceux qui avec la loi Lagarde. Si l'établisse
vont souscrireun crédit immobilier ment ne respectepas ces deux obli
est totalement focalisée sur le taux gations
de délai et de motiva
du prêt alors que l'assurance peut tion , il encourt une amende de
représenter jusqu'à 25DAdu
to 3 000 6. Reste qu'on peut encore
tal du crédit », explique Maël Ber- expliquer le refus d'une assurance
nier, porte-parole de Meilleurtaux. concurrente par l'absence de ga
Le courtier vient d'ailleurs de créer ranties équivalant à celles du
un comparateur en ligne de contrat groupe. « Une faiblesse,
—
—
coût
13376^
sur22ans
pointe-t-on chez Meilleurtaux, car
la notion de garanties équivalentes
reste à l'appréciation des seules
banques et non à celle d'un orga
nisme indépendant. »
Quoi qu'il en soit,le texte de l'an
cien ministre de la Consommation
devrait concerner un peu plus de
630000 personnes, soit les deux
tiers environ des quelque
950000 nouveaux assurés chaque
année. Et favoriser notamment, es
time Meilleurtaux, les personnes
bénéficiant de tarifs avantageux :
les jeunes, les non-fumeurs, les
professions sédentaires, les ca
dres... ou ceux cherchant une offre
adaptée à une situation spécifique
(seniors, risques hors normes). At
tention, la loine concernera que les
contrats conclus après fin juillet et
pas ceux en cours. « Pour signer,
conseille le courtier, mieux vaut
vraiment attendre fin juillet.»
BRUNO MAZURIER
Tous droits de reproduction réservés

Documents pareils