L`évaluation socio-économique

Commentaires

Transcription

L`évaluation socio-économique
L’évaluation socio-économique du projet de
réseau de transport public du Grand Paris
De l’ économie géographique
à la décision
Dominique Bureau
Mise en perspective
Des avancées méthodologiques au service de l’ambition
économique et sociale du projet
• La SGP a tout d’abord respecté les cadres habituels pour
l’évaluation des infrastructures de transport, qui combinent:
– L’évaluation environnementale des impacts (prélèvements,
pollutions, émissions de CO2)
– Et un bilan synthétique « coûts-bénéfices », focalisé sur les effets
de décongestion routière (à démographie et urbanisation
« données »)
• Mais la SGP a été au-delà, notamment en s’appuyant sur des
modélisations modernes, où transport et utilisation des sols
(logements, activités) sont « intégrés »
• Et en évaluant, prudemment, des enjeux reconnus comme
stratégiques par l’économie géographique moderne, pour lesquels
les infrastructures jouent un rôle structurant: mise en œuvre des
économies d’agglomération; forme des villes et émissions de gaz à
effet de serre
A propos des effets d’agglomération
Les avantages de la concentration des activités dans les villes
Des enjeux de compétitivité:
Les villes constituent le lieu où
se construit la croissance, se
crée l’emploi, naît et se diffuse
l’innovation
Deux mégalopoles en 1950, 30
en 2011, 70% de population
urbaine en 2050
La productivité des entreprises
et des travailleurs augmente
avec la densité locale des
activités économiques
Quatre familles d’économies :
-effet Silicon Valley. La
proximité
des
personnels
qualifiés favorise l’innovation
-meilleur appariement des
compétences, sur un bassin
d’emploi plus vaste
-facilitation des coopérations
entre entreprises
-taille
des
débouchés
permettant de réduire les coûts
unitaires de production
A propos de l’étalement urbain
Déterminant principal:
La diminution (relative) du coût
des transports individuels
Les pressions s'exercent sur:
les zones agricoles, les espaces
naturels, les paysages, la gestion
des risques…
La
hausse
des
déplacements
pendulaires domicile-travail est:
source de congestion, d’émissions
de gaz à effet de serre,
et affecte les interactions sociales,
peut créer de la ségrégation…
Les enjeux pour la réduction
des émissions de CO2
Conclusion:
L’apport des études économiques qui ont été réalisées
Validation ( pas acquise a priori ):
que le projet favorise les effets
d’agglomération, et le non étalement
urbain. A cet égard, la prudence des
estimations ne doit pas minorer la
valeur « d’option » qu’il y a à
s’engager tôt sur le sentier d’une ville
non dépendante des carburants
Identification des clefs du succès:
Nécessité d’une offre de logements
réactive, et de faciliter la localisation
des activités à proximité des gares, et
donc de politiques appropriées en ce
domaine
Contribution à l'émergence d'une vision
partagée des enjeux collectifs associés
à la réussite du projet
Des émissions évitables…

Documents pareils