La terre gronde à Oléron

Commentaires

Transcription

La terre gronde à Oléron
S
I S M O L O G I E
La terre gronde
à Oléron
Romain MUDRAK
Le 7 septembre 1972,
les Oléronais sont
brusquement réveillés
par un tremblement de
terre. C’est, en France,
l’un des plus violents
du 20e siècle.
L
a population de l’Ouest du
pays prend alors conscience
qu’elle doit se prémunir de
ces failles qui parcourent le
Poitou-Charentes depuis
plus de 300 millions d’années.
Une prédiction rôdait depuis mars
1971. Selon un « extralucide », l’île
d’Oléron était menacée de se couper en
deux parties à la suite d’une éruption
volcanique. Si, dans les faits, ce n’est
pas exactement ce qui s’est passé, le
7 septembre 1972, certains Oléronais,
qui avaient retenu cette prédiction, ont
dû croire quelques instants à un début
d’apocalypse.
Le séisme
Au soir de ce jeudi de septembre,
encore bercés par la chaleur de l’été,
les habitants de l’île d’Oléron sont
dérangés par un tremblement de terre
de magnitude 5. Son épicentre semble
se situer dans le pertuis d’Antioche, à
mi-chemin de l’île de Ré.
La première secousse a lieu à 23 h 29.
Elle ne dure que quelques secondes
mais parcourt néanmoins tout l’Ouest
de la France. Plus de 400 cheminées
sont décapitées. Le mercure des phares
de Chassiron et d’Antioche déborde et
les optiques restent bloquées. Dans le
petit bourg de Moëze, le clocher de
l’église, haut de 70 mètres, menace de
s’effondrer. Les spectateurs d’un
cinéma de Surgères se ruent vers l’extérieur. Des habitants d’Arcachon
sont venus coucher au commissariat,
tandis que des pierres de l’église des
Carmes se sont détachées à Bordeaux.
A Paris même, on affirme avoir
ressenti la secousse. À Royan, on voit
des personnes se mettre à prier en
20 L
J
E
P
I C T O N
1 7 1 / M
A I
U I N
2 0 0 5
▲
Le système optique du phare de
Chassiron (photo RM).
pleine rue ; des animaux domestiques
hurlent leur détresse.
Partout, les gens sortent, souvent légèrement vêtus, pour tenter de comprendre. Une fois le séisme terminé, ils
veulent se rassurer en parlant avec leurs
voisins ou simplement en croisant leur
regard. Tous viennent de vivre l’un
des plus importants phénomènes de

Documents pareils