le figaro

Commentaires

Transcription

le figaro
mardi 3 juin 2014 LE FIGARO
34 VERSAILLES FESTIVAL 2014
Lumières sur les Grandes Eaux Nocturnes
PROMENADE
Les samedis,
du 21 juin
au 13 septembre,
les fontainiers
font jouer
les bosquets
et les fontaines
dans le parc,
qui redécouvre
la subtilité d’un
éclairage proche
de celui qu’a connu
Louis XIV.
THIERRY NAVA GROUPE F
R
Bouquet final
au-dessus
du Bassin
du Char d’Apollon.
ARIANE BAVELIER
etourner au
passé, mais au
passé le plus somptueux, lorsque, grâce au
personnel pléthorique du Roi-Soleil,
25 000 sources de lumière étaient placées
dans les parterres colorés : telle est la tâche
que Versailles s’est fixée. Exit les sons et
lumières des années 1970-1980. Exit aussi
les gros projecteurs et les centaines de
mètres de câbles que les techniciens mettent un mois et demi à installer puis quatre
heures à monter et démonter chaque soir
au moment des Grandes Eaux Nocturnes.
Laurent Fachard vient de faire son entrée à
Versailles. Louis XIV était le Roi-Soleil,
Fachard est le roi des concepteurs lumières, art devenu une spécialité nationale :
« Après le jardin à la française et l’opéra à la
française, voici l’éclairage à la française »,
dit cet homme qui a fait ses classes comme
éclairagiste au théâtre et au cinéma, avant
de se mettre, voici trente ans, à révéler
l’espace urbain. Avec talent : la Fête des
lumières à Lyon, c’est lui ; l’éclairage en
couleur du parc de Gerland conçu par
Michel Courajoud à Lyon, c’est encore lui ;
les quais rive gauche de Bordeaux, aussi.
De même qu’un certain nombre de monuments : le pont d’Avignon, Pierrefonds ou
les arènes de Nîmes. Fachard s’appuie sur
des principes intangibles : « Il ne faut pas
voir qu’on éclaire, mais voir ce qu’on éclaire.
L’idée fondamentale, c’est que la lumière
accompagne et révèle », dit-il. Le voilà qui
PRATIQUEa
VERSAILLES FESTIVAL 2014
Jusqu’au 8 juillet
Renseignements/réservations
Tél. : 01 30 83 78 89, dans les points
de vente habituels et sur :
@
www.chateauversailles
-spectacles.fr
La Nuit Haendel de Jordi Savall
La Capella Reial de Catalunya
Dir. Jordi Savall
- 27 juin, Opéra Royal, Chapelle Royale,
Galerie des Glaces
Philippe Jaroussky
Stabat Mater
Valer Sabadus, L’Arpeggiata
Dir. Christina Pluhar
- 8 juillet - Chapelle Royale
Bus 171 terminus Château de Versailles.
se prend à rêver aux topiaires, aux charmilles taillées, aux fontaines, aux bosquets, au peuple de trois cents statues que
la nuit rend muettes sauf les jours d’événement. « C’est un musée à ciel ouvert où la
nature valorise la puissance du roi. La nuit
l’engloutit. L’éclairage rendra le chefd’œuvre de Le Nôtre chaque soir, restituant
le génie de son architecture paysagère. »
En guise de références, Fachard ancre ses
songes dans les grandes fêtes données par
Louis XIV avec 25 000 flambeaux éclairant
le parc, avant même que le château soit
achevé. La tempête de 1999 a banni les
arbres superflus. Le jardin royal a été
redessiné sur son modèle originel. « On ne
peut pas rendre exactement ce que le roi a
vu, mais on peut s’en approcher de très près.
Je réfléchis au moyen de reproduire l’effet
des lanternes. Il me semble impossible qu’on
abandonne à tout jamais l’éclairage par la
lumière vacillante des flammes contemporain de la construction de bien des édifices. Je
cherche à reproduire l’effet de l’architecture
qui tremble à leur flamboiement. »
Le parc et la façade côté jardin vont être
pourvus d’éclairages pérennes : « On ne
démontera plus chaque soir pour remettre
le lendemain, mais il ne faut ni percer ni
laisser d’éléments visibles la journée », ditil. Les câblages sont enterrés. Cette année,
le chantier débute par la façade et le jardin
Royal, à savoir les cent hectares qui
s’étendent du château au Grand Canal.
l LES NUITS DE L’ORANGERIE
Spectacles en plein air dans les jardins
de l’Orangerie du château de Versailles
- Mercredi 11 juin à 21 h
Natalie Dessay-Michel Legrand
Entre elle et lui
- Mercredi 18 et jeudi 19 juin à 21 h
Ravel/Béjart Ballet Lausanne
Boléro et autres pièces
- Samedi 28 juin de 23 h 30 à l’aube
Le Grand Bal Masqué de Kamel Ouali
Versailles Fantaisie
l LES VOIX ROYALES
HAENDEL À ROME
Concerts à l’Opéra royal, à la Chapelle
royale et à la Galerie des Glaces
- Le 3 juin à la Chapelle royale
Haendel, Le Messie
The King’s Consort & Choir
Dir. Robert King
- Le 4 juin à la Chapelle royale
Haendel, Belshazzar
L. Anderson, R. Hellier, J. Ellicott,
D. Wilson-Johnson
The King’s Consort & Choir
Dir. Robert King
Fachard propose une cinquantaine de
lumières particulières selon le matériau
ou la couleur de la pierre. Il travaille sur la
cohérence, la nuance. Alors que la façade
côté galerie des Glaces était pour l’instant
éclairée par des projecteurs anti-infractions posés au sol, il lie aux balustres de la
Galerie des petites capsules de 1,5 cm
équipées de lampes à LED. Le câblage est
si fin qu’il ne se devine pas. « Le chantier
de l’éclairage va durer jusqu’en 2017. Pour
cet été, la mise en lumière va de la galerie
des Glaces au char d’Apollon », dit Laurent Brunner, directeur de Château de
Versailles Spectacles. Les amoureux des
Grandes Eaux nocturnes, conviés à voir le
coucher du soleil depuis la Galerie des
Glaces entre 18 h 30 et 19 h 50, le temps
d’une sérénade royale avec danse et
musique baroque, étrenneront ce paysage révélé à nouveau dans sa majesté.
Miraculeuses fontaines
Le parcours des fontaines suit la rénovation et joue dans la lumière. Car les fontaines sont le miracle du jardin de Le Nôtre.
Au temps de Louis XIV, le parc compte le
nombre très extraordinaire de mille quatre
cents bouches d’eau. La machine de Marly
l’amène dans deux énormes réservoirs.
Pour faire jouer les fontaines, on ouvre les
vannes : l’eau court dans les canalisations
et, prise par la force de gravité, alimente les
- Le 5 juin à l’Opéra royal
Haendel, Amadigi
Avec L. Zazzo, K. Gauvin, R. Invernizzi,
F. Mineccia, V. Zanolli.
Kammerorchester Basel
Dir. Ottavio Dantone
- Les 14 et 15 juin à l’Opéra royal
Purcell, Didon et Énée
Avec V. Genaux, A. Quintans, H. Neven.
Mise en sc. Roussat et Lubek
Accentus, Le Poème Harmonique
Dir. V. Dumestre.
- Le 22 juin à la Chapelle royale
Haendel, Dixit Dominus
Bach, Christ lag in Todesbanden
Rameau, In Convertendo
The Monteverdi Choir
The English Baroque Soloists
Dir. Sir John Eliot Gardiner
- Le 25 juin à la Chapelle royale
Haendel, Récital Valer Sabadus
Concerto Köln
- Le 1er juillet à la Chapelle royale
Haendel, Gloire à Dieu
et au Roi d’Angleterre, Coronation
Anthems et Dixit Dominus
«
C’est un
musée à ciel
ouvert où
la nature valorise
la puissance
du roi. La nuit
l’engloutit.
L’éclairage
rendra
le chef-d’œuvre
de Le Nôtre
chaque soir,
restituant
le génie de son
architecture
paysagère
»
LAURENT FACHARD,
CONCEPTEUR LUMIÈRE
The Sixteen Choir & Orchestra
Dir. Harry Christophers
- Le 2 juillet à la Chapelle royale
Haendel, Le Messie
C. Wyn-Rogers, J. Ellicott,
C. Purves, K. Watson
The Sixteen Choir & Orchestra
Dir. Harry Christophers
- Le 5 juillet à la Chapelle royale
Haydn, Les Sept Dernières Paroles
du Christ en croix
J.-F. Chiama
Insula orchestra
Dir. Laurence Equilbey
- Le 6 juillet à l’Opéra royal
Haendel, Il Trionfo del Tempo
e del Disinganno
R. Invernizzi, Y. Arias Fernandez,
M. Oro, K. Adam.
La Risonanza
Dir. Fabio Bonizzoni
- Le 6 juillet au Petit Trianon
Gala Haendel chez le prince Ruspoli
R. Invernizzi, Y. Arias Fernandez,
M. Oro, K. Adam.
La Risonanza
Dir. Fabio Bonizzoni.
fontaines les unes après les autres, de haut
en bas, au gré de la promenade royale. Le
jet le plus haut, au bosquet de l’Obélisque
ou Montagne des eaux, à côté de l’Encelade, atteint 18 mètres, l’exacte hauteur des
réservoirs. Les bosquets sont la vraie surprise de la promenade des Grandes Eaux.
Louis XIV n’a pas voulu d’un jardin à l’italienne avec eaux dormantes. Chacun
cache fontaines et architectures, toutes
différentes, bassins, jets, rocailles, pédiluves avec leurs statues mythologiques qui
ajoutent au récit enchanté de Versailles.
Il y a la France Triomphante avec sa Minerve en bronze doré, la Colonnade, le géant
Encelade enseveli sous un effondrement
de roches, les Trois Fontaines conçues par
Louis XIV lui-même, les cascades de la salle de bal où le roi venait danser… L’eau se
mêlait à la musique de Lully, Charpentier
ou Rameau, son jaillissement à celui des
feux d’artifice, célébrant la beauté de la
fête et de l’art de la guerre. Délaissés
au XIXe siècle, les bosquets font depuis
quelques années l’objet de restaurations
minutieuses dont témoignent aujourd’hui
les travaux du bassin de Latone.
On les découvre paisiblement les soirs
des Grandes Eaux nocturnes, où ils sont
tous mis en eau pendant trois heures de
rang. La promenade se fond dans le crépuscule. Lentement, à la musique des
fontaines, le jour s’ensommeille avant
le festin des étoiles.
l LES GRANDES EAUX NOCTURNES
Les samedis 21, 28 juin, 5, 12, 19,
26 juillet, 2, 9, 16, 23, 30 août, 6 et
13 septembre de 20 h 30 à 23 h 05
dans les jardins royaux
l LA SÉRÉNADE
DE LA GALERIE DES GLACES
Les samedis 21, 28 juin, 5, 12, 19,
26 juillet, 2, 9, 16, 23, 30 août, 6 et
13 septembre dans les Grands
Appartements du château de Versailles
5 séances : 18 h 30 ; 18 h 50 ; 19 h 10 ;
19 h 30 et 19 h 50
Directeur de la publication : Marc FEUILLÉE
Directeur des rédactions : Alexis BRÉZET
Directeur délégué des rédactions :
Jean-Michel SALVATOR
Directeur adjoint de la rédaction :
Bertrand DE SAINT VINCENT
Coordination : Ariane BAVELIER
Édition : Anne-Sophie PELLERIN
Rédaction : 14, bd Haussmann, 75009 Paris.
Tél. : 01 57 08 50 00.
Publicité : FigaroMedias,
9, rue Pillet-Will, 75009 Paris. Tél. : 01 56 52 21 52.

Documents pareils