Nantes Métropole - 4 fantastiques garçons

Commentaires

Transcription

Nantes Métropole - 4 fantastiques garçons
Accès direct au contenu
|plan du site
|aide
|Contacts
|Espace presse
|Extranet
|Logo
Recherche Rechercher Recherche avancée
le site officiel de Nantes Métropole
L'actualité thématique
WebTV
Journal métropolitain
Dossiers
Infographies
Accueil > Actualité > Actualité thématique > Economie et emploi
L'actualité thématique
Déchets
Développement durable
Eau et assainissement
[ Economie et emploi ]
Enseignement innovation
Handicap
International
Logement et habitat
Transport et déplacements
Tourisme
Urbanisme
retour à la rubrique précédente
4 fantastiques garçons
Page 1
Ne cherchez plus l'endroit où se cachent quatre des meilleurs raconteurs d'histoires de la métropole nantaise. Ils ont installé leur fabrique de mots et
de dessins sur l'Île de Nantes, au Karting. C'est la Termites Factory!
Nicolas Mitric, Rémi Guérin et
Olivier Peru, de la Termites Factory. Sylvain Dos Santos, quatrième membre, absent de la photo.
Après plus de deux heures passées en leur compagnie, un mot vient à l'esprit : fantastiques. Oui, ces garçons, Nicolas Mitric, Rémi Guérin, Olivier
Peru et Sylvain Dos Santos, sont fantastiques. Ils ont l'âme d'hommes mais l'imagination d'enfants. Ils sont joyeux, drôles, talentueux et humbles en
dépit du succès (déjà un million d'albums de BD et de romans vendus à eux quatre...). Et, puisque qu'ils dessinent, qu'ils écrivent des histoires et qu'ils
sont quatre, on pense forcément aux super héros de Marvel. Mais le nom de leur entreprise ne trompe pas : ils sont plus Daffy Duck, Bugs Bunny,
Droopy que Mister Fantastique, la Chose, la Torche humaine, même si on imagine mal que ces super héros n'aient pas bercé les jeunes jours de ces
quatre-là. "La Termites Factory, c'est un hommage à la Termite Terrace de Tex Avery, un lieu infesté par ces insectes que leur avait confié le patron
des studios d'animation de la Warner Bros, Léon Schlesinger, en 1935, et où sont nés Bugs Bunny et Daffy Duck, explique Rémi Guérin. Ces dessins
animés étaient créés par une bande de copains, comme nous. "
Dans le monde de la création, il est plutôt d'usage que l'auteur mitonne sa petite histoire, seul dans son coin. Au studio de la Termites Factory, c'est
l'inverse. "Un auteur vit un peu en marge de la société, raconte Olivier Peru. Mais chacun de nous a été au bout de ce qu'il pouvait faire en solo.
Chacun d'entre nous s'est accompli en tant qu'auteur, et nous avons tous dépassé le cap de l'auteur content d'être seul face à son histoire. À nous
quatre, on couvre tous les domaines : romans, bandes dessinées, dessins animés, scénarios, jeux vidéos. Il y a une magie entre nous et on partage
des moments intenses de vie ensemble grâce à ce projet."
"Notre concept, c'est que l'on écrit une belle histoire ensemble, et on l'adapte à tous les publics et pour tous les supports, papiers ou numériques,
détaille Nicolas Mitric. On casse les codes classiques de la création.
L'histoire est racontée à différents moments de la vie du personnage et elle change de forme. Par exemple, elle prendra la forme d'un dessin animé
pour les 6-8 ans, d'un roman pour les 8-10, d'une bande dessinée pour les ados, d'un jeu vidéo pour les jeunes adultes et d'un film pour toute la
famille. En fait, on explore tous les potentiels de l'histoire, pour tous les médias. " Une expérience transmédias pour les puristes, qui dépasse
l'approche unique pour raconter une histoire. Cette approche si originale de la Termites Factory a d'ailleurs été lauréate de la Creative Factory du
Quartier de la création et d'Atlanpole, l'accélérateur de projets innovants de la métropole nantaise. "C'est assez extraordinaire de voir le soutien que
nous avons reçu de tous, ici, rapporte Rémi Guérin. On était à Paris et à Montpellier, et on s'est installé rapidement à Nantes, en ayant l'impression
d'être pile au bon endroit, au bon moment. En ce moment, on travaille, entre autres, sur un projet de long métrage animé avec les studios Dwarf, à
Montpellier. Dans un coin de notre tête, on a envie d'être une sorte de Pixar français. " Autre projet en cours et qui cartonne : Darryl, le roman illustré
des aventures du plus intrépide des "journalystes" de l'Ouvremonde. Pour celui-ci, le quatuor a décroché la timbale sur Ulule, le site de financement
participatif : 10 000 euros récoltés en 15 minutes ! Et ce n'était qu'un début ! Ils viennent de franchir les 44 444 euros en 22 jours ! Fantastiques, on
vous dit.
Texte : David Pouilloux.
Photo : Patrick Garçon.
Pour en savoir plus : www.termitesfactory.com/
Pour soutenir la Termites Factory, avec son projet Darryl, sur la plate-forme de financement participatif Ulule, vous avez jusqu'au 16 décembre 2015 :
https://fr.ulule.com/darryl-ouvremonde/
mise à jour le 28 décembre 2015
À lire aussi
Page 2
Internet : le très haut débit pour tous
Nantes Métropole investit 6,7 millions d'euros à Saint-Sébastien-sur-Loire
Eco innovation Factory : un bon cru pour la quatrième saison
Contrat de co-développement : Saint-Léger-les-Vignes et Nantes Métropole ont signé
Le dynamisme économique du territoire porté par l'innovation et le numérique
Nantes Métropole - 2, Cours du champ de Mars - 44923 Nantes Cedex 9 | Tél. 02 40 99 48 48 | Fax 02 40 99 52 99
> haut de la page
> fil RSS
> contacts
> mentions légales
> plan du site
> accès aux documents administratifs
> accessibilité
> se connecter
Page 3