Finale 2006c - [Crux fidelis]

Commentaires

Transcription

Finale 2006c - [Crux fidelis]
Crux Fidelis
Augustin Maillard
Variations sur l'antienne
7 8
5 6
œ œ œ œ œ œ œ œ
œ
œ
œ
œ œ œ œ
& œ œ œ œ œ œ œ
1
2
3
Crux fi - de
-
& œ œ œ œ œ œ
2
8
Nul - la
Dul - ce
7
6 5
sil - va
li - gnum
4
lis
in - ter om
4
3
-
nes
ar - bor
u
-
na
no - bi
-
lis
2 1
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
ta - lem
dul - ces
pro cla -
fert
vos
Fron - de
Dul - ce
flo - re
pon - dus
ger - mi - ne
sus - ti - net.
Antienne de l'hymne Pange Lingua chantée le Vendredi Saint :
Traduction : Croix de notre foi, arbre noble entre tous
Aucune forêt n'offre ton pareil pour le feuillage, la fleur, le fruit,
Doux bois, doux clous qui portez le doux fardeau.
Construction : 1 : Les hommes chantent la mélodie à l'unisson
2 : Les dames chantent la mélodie pendant que les hommes tiennent le bourdon
(les basses tiennent le "Crux", les ténors tiennent le "lis" de "fidelis" (la note "la"))
3 : Canon à 2 voix entre hommes et dames, les dames commençant sur le "inter" des hommes.
4 : Dames : "Eventail" : toutes les dames commencent la mélodie
4 alti s'arrêtent aux chiffres de 1 à 4 et tiennent la voyelle sur laquelle ils arrivent,
idem pour 4 soprani (chiffres de 5 à 8)
Toutes reprennent à partir de "Nulla silva" et même procédé
Toutes reprennent à partir de "Dulce lignum" et même procédé
(les 8 dames sont réparties autour du public)
5 : Canon multiple : le chef fait partir les chanteurs un par un (ou par petits groupes selon l'effectif)
dans un mouvement tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.
6 : Reprise de l'éventail (N°4 ci-dessus)
7 : Mélodie qui "s'éteint" : tous reprennent la mélodie,
les alti arrêtent après "nobilis",
les soprani arrêtent après "germine"
les hommes sauf 3 ténors arrêtent après "clavos"
Ne restent que les 3 ténors pour finir le morceau (installés au fond de l'église).