A radio drama by Wladimir Anselme

Commentaires

Transcription

A radio drama by Wladimir Anselme
Yes
A radio drama by Wladimir Anselme
Oui
Une fiction de Wladimir Anselme
Souvenez-vous : les 99% de "OUI' au référendum, les gens qui dansent dans la rue, le Mur qui
tombe, les réglementations sur la taille des brebis. La jeune fille n'a rien oublié de l'Europe et de
ses 27 amants.
Une fiction poétique, érotique et grinçante sur l'Europe heureuse
Texte & direction d'acteurs : Wladimir Anselme
Réalisation : Arnaud Forest
Assistante réalisation : Sara Monimart
Comédiens : Voix : Hélène Viault (Elle), Christophe Brault (flash info), Fantazio (flash info du
délégué européen), Boris Marinkovic (Azzedine), Christophe Bozon (l'adjoint au maire, Sorg),
Wladimir Anselme (le berger)
Musique originale : Boris Boublil
YES
A radio drama by Wladimir Anselme
Cast your mind back to the 99% "yes" vote in the referendum: dancing in the streets; the fall of
the Wall; regulations on sheep size. One young woman's memories of Europe and her 27 lovers
are crystal clear.
A poetic, erotic and caustic tale of European bliss.
Written and directed by Wladmir Anselme
Produced by Arnaud Forest
Assisted by Sara Monimart
Cast: Hélène Viault (Her), Christophe Brault (Newsflash), Fantazio (Euro-MP, Newsflash), Boris
Mankovic (Azzedine), Christophe Bozon (Deputy Mayor, Sorg),
Wladimir Anselme (The Shepherd)
Original score by Boris Boublil
La fille
Le grand élan de libération sexuelle qui a suivi la signature du traité de Maastricht, j'en étais.
J'étais jeune, j'avais... seize, dix-sept ans.
Musique
Jusqu'alors, j'avais été la jeune fille modèle, comme on en fabriquait en série par centaines de
milliers.
Modèle ça voulait dire moderne. Moderne ça voulait dire romantique, un peu libre, un peu
coincée, un peu tardive et un peu dégourdie, vite refroidie par l'arrivée du sida, et il faudra
t'habituer au goût du plastique : menthol, fraise, grenadine.
Générique :
Oui… oui… oui. Une fiction sonore de Wladimir Anselme, réalisation Arnaud Forest, une
production ARTE Radio.com
Bruit de machine
Mes parents étaient de vieux routiers de la cause européenne, des pionniers. Ils avaient monté
une petite affaire dans le charbon et l'acier, et faisaient venir leurs ouvriers des quatre coins de
l'Europe : des polonais, des kurdes de RDA, des algériens de Nanterre...
Le mercredi après l'école, j'allais les observer. C'étaient toujours des gaillards montés comme
des machines agricoles, avec une mauvaise barbe et des maladies de peau.
Et le soir, je me masturbais, comme si c'était le Valhalla que j'avais trouvé pour moi toute seule,
comme si c'était bien moi Eurydice.
Coup de tonnerre
C'était les années quatre-vingt, et l'avenir des femmes n'avait pas tant bougé.
Téléphone
On avait juste changé le packaging : l'executive-woman, tailleur anthracite, chignon tiré pardessus la nuque, lunettes à branches dorées (myope juste ce qu'il faut pour plisser les yeux
quand on veut percer le cœur des hommes). Mais elle, bien sûr, elle garde son cœur d'artichaut.
Musique
Alors elle succombe au premier prince roulant qui surgit au volant de sa golf GTI, blanche. Elle
dit : « C'est pas facile de concilier sa vie professionnelle et sa vie familiale» et l'amour triomphe à
la fin et tout rentre dans l'ordre. Oui. Le secteur tertiaire n'était qu'un immense harem pour
classes moyennes. Et c'était l'horizon.
Et voici que le Mur de Berlin s'écroule…
Mur qui s’effondre
Her
The wave of sexual freedom that followed the signing of the Maastricht Treaty, I was there! I
was young, 16 or 17 years old.
Slideshow, music
I'd always been a model daughter, the kind mass-produced in hundreds of thousands of units.
Model meant modern. Modern meant romantic. Kind of free, kind of prudish. Part-wallflower,
part-hedonist. Your ardor dampened by AIDS, you soon got a taste for plastic—mint, strawberry,
cranberry.
Credits
Yes... Yes... Yes!
A radio drama by Wladimir Anselme, produced by Arnaud Forest for ARTE Radio.com
Machinery
My parents were longtime partisans of the European cause. Pioneers. They'd started out in coal
and steel, and brought workers in from the four corners of Europe—Poles, West German Kurds,
French Algerians...
Wednesdays, after school, I went to watch them—well-built workers hung like combine
harvesters with scraggly beards. And skin diseases.
At night, I'd masturbate, as if I'd found my own personal Valhalla, as if I were indeed Eurydice.
Thunderclap
That was the 80s. Nothing much had changed for women.
Telephone
Except the wrapping. Executive woman—jet-black suit, scraped back hair, gold-bow glasses (a
tad short-sighted, with a squint like an arrow through a man's heart). But still a sucker for a
handsome face. So...
Music
She succumbs to the first beautiful knight aboard a white Golf GTI. She says, It's not easy to
reconcile work and family life. Love triumphs at the end and life goes on as normal.
Yes, the tertiary sector was nothing but a huge harem for the middle-classes. And it was our
horizon.
Then the Berlin Wall fell.
Wall collapses
… dans la télévision.
Journal télé en fond «une centaine de milliers d’Est Allemands se sont précipités à l’ouest où ils
n’avaient pas pu mettre les pieds ...», bruit de chips
J'ai dit à Azzedine : Oh Regarde bébé !
Azzedine
Vache
La fille
Le mur, il est tombé.
Que c'est beau.
Azzedine
Certains ont grimpé sur le mur...
La fille
Et ils dansent.
Azzedine
Ils dansent oui.
La fille
Comme ils ont l'air heureux. Ils dansent, ils sont beaux !
Azzedine
Ils s'étreignent...
La fille
Longuement…
Azzedine
En boucle…
La fille
… à la télévision. T’as vu celui-ci ? Comme il a les fesses bien moulées dans son blue-jean seyant.
Azzedine
C’est vrai qu’il porte beau malgré quarante ans de disette.
Bruit de pioche
La fille
Et ils piochent ! Ils piochent ! Et ils piochent !... Les hanches en rythme.
On the television.
TV News reporter: Tens of thousands of East Germans rushed to discover the West...
Rustle of potato chips.
I said to Azzedine, Look, baby!
Azzedine
Yikes!
Her
The Wall's come down.
It's beautiful!
Azzedine
Folks have climbed on it.
Her
To dance.
Azzedine
To dance, yes!
Her
They look so happy! They're dancing! They're beautiful!
Azzedine
Hugging...
Her
Embracing...
Azzedine
Over and over...
Her
... on TV. Look at him! Nice, pert bottom in his tight blue jeans.
Azzedine
Yeah, they're looking good despite 40 years of deprivation.
Pickax echoes
Her
And they're hacking! Hacking! Hacking! Hips in rhythm.
La télé est éteinte
Dis, on y va ? On les rejoint ? Allez j’t’en prie. Allons-y… Partons. Allons danser.
Azzedine
Mais tu sais bien que j'ai mes partiels.
La fille
Je t’en prie.
La fille
Azzedine était un serbe avec un prénom arabe. Ses parents devaient être arabes ou avaient fait
ça pour l'emmerder. Lui, ça l'emmerdait pas. Ce qu'il aimait, c'était fumer des joints en écoutant
Léo Ferré, et s'imaginer que j’avais pas mis de culotte sous mon jean. Parfois c'était vrai.
On se touchait un peu, on se tripotait, il jouissait vite, mais c'est pas grave. On était jeunes
terriblement, et je suis sûre qu'aujourd'hui il se débrouille comme un chef.
Les Yougoslaves ont vite disparus au début de notre Europe, mais Azzedine est resté. Puis nous,
enfin les autres, on s'en fichait, y avait Philippe Séguin à la télé, et c'était lui notre Ennemi Public
n°1.
Flash info
Mesdames et messieurs, bonjour. Au moment où nous prenons l’antenne, vous apercevez aussi
bien que moi Philippe Seguin, qui au terme d'une âpre bataille, a pris la tête des tenants du
« Non » au referendum. Nous apercevons le gaulliste social qui remonte l'avenue, les mains
dans son Teddy, la cravate au vent, un mince filet de sourire au bord des lèvres. Il a foi en sa
bonne étoile. Et on peut affirmer qu’il croit en son destin, au moment où je vous parle, et qu’il
aime, heu… la France.
La fille
Le samedi après-midi, on allait au centre commercial, faire le coup de poing contre ces cons en
blazer des jeunesses souverainistes.
La première mouture du traité de Maastricht circulait déjà sous le manteau.
Rire complice d’un couple
Bruit d’un bar, tintement des flippers
On en apprenait des bouts par cœur.
La fille et un amoureux
Sa majesté le roi des Belges,
Sa majesté la reine de Danemark,
Sa majesté la reine des Pays-Bas,
Son altesse royale le grand-duc de Luxembourg,
Sa majesté le roi d’Espagne,
Sa majesté la reine du Royaume-Uni de Grande Bretagne… et d’Irlande du Nord !
TV switched off
Can we go? Can we join them? Please, let's do it. Let's go! Let's dance!
Azzedine
You know I have exams coming up.
Her
Please!
Her
Azzedine was a Serb with an Arab first name. His parents were either Arab or assholes. But he
let it go. All he wanted to do was smoke weed, listen to Léo Ferré and picture me going
commando under my jeans. Sometimes I did.
We petted, we groped. He came fast but it didn't matter. We were terribly young. I bet he's a
real stud now
The Yugoslavs vanished in the early days of our Europe, but Azzedine stayed. The rest of us
didn't care. Philippe Séguin was on TV. Our public enemy no. 1!
Newsflash
Ladies and gentleman, good afternoon. As we go on air, Philippe Séguin, after a bitter battle, has
assumed leadership of the "No" campaign for the referendum. The center-right Gaullist, seen
here walking up the avenue hands in pockets, tie fluttering, a smile frothing on his lips, has the
faith. It's no exaggeration that he is seizing his destiny, declaring as we speak his love for
France.
Her
Saturday afternoons, at the mall, we'd slap down the blazered idiots of the Keep France French
youth movement.
Shifty types in raincoats were already hawing an early draft of the Maastricht Treaty.
Laughing happy couple
Bar noise, pinball machine
We learned sections by heart.
Her and Her Boyfriend
His Majesty, the King of Belgium
Her Majesty, the Queen of Denmark
Her Majesty, the Queen of the Netherlands
His Royal Highness, the Grand Duke of Luxemburg
His Majesty, the King of Spain
Her Majesty, the Queen of the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland!
La fille
Vraiment, vraiment ça me fait rire... On dirait un poème de...
L'amoureux
On dirait du Tolkien.
La fille
Allez. Viens voir ta langue par ici.
Ils rient, ils basculent...
Sonnerie de téléphone, générique de flash info
Flash info
Ah. Est-ce que nous avons la date ? Eh bien oui. La date vient de tomber. Je suis maintenant en
mesure de vous annoncer que le référendum pour ratifier le texte du traité sur l’Union
Européenne aura lieu le 20 septembre 1992.
Bruit de pas
La fille
Le jour du referendum, j'étais prête. Bon. Je l'avais pas lu en entier le traité, je te dis les choses
franchement. Faut être honnête. Personne l'avait lu en entier.
Flash infos
Oui en effet, on s'attendait à une grande affluence, mais alors celle-ci est absolument
spectaculaire. Les citoyens se sont déplacés et bien, en masse. Les mairies, les écoles sont
débordées. Le terme n’est pas trop faible. Et pour faire face, et bien, le gouvernement a dû
installer à la hâte des bureaux de vote de fortune dans des préfabriqués.
La fille
Je sentais une gentille brise frémir sous mes cuisses et c’était sûrement le vent de l’histoire.
Coups d’ouverture au théâtre
Rumeur d’une salle
L'adjoint au maire
Mademoiselle, consentez-vous a ce que soit institué́ une Banque europé enne d'investissement
qui agisse dans les limites des attributions qui lui sont confé ré es par le pré sent traité et les
statuts qui lui sont annexés ?
La fille
Oui, je le veux.
L'adjoint au maire
Consentez-vous a ce que, par l'é tablissement d'un marché commun, d'une union é conomique
et moné taire et par la mise en œuvre des politiques ou des actions communes visé es aux
articles 3 et 3, la Communauté se donne pour mission de pro…
Her.
Really, really makes me laugh. Sounds like a poem
Lover
Something out of Tolkein!
Her
Lover C'mon, bring your tongue over here.
Laughter, fumbling...
Telephone rings, Newsflash jingle
Newsflash
Ah! Do we have the date? Indeed. The date's in. I can now announce that the referendum to
ratify the treaty for European Union will take place on September 20, 1992.
Footsteps
Her
On referendum day, I was ready. Okay, I admit I hadn't read all of it. Let's be honest. Nobody
had.
Newsflash
Indeed, we were expecting a large turnout, and it is absolutely spectacular! Citizens have come
out in droves. Polling stations are overrun—the word is no understatement. The Government
has resorted to installing emergency prefabricated polling stations.
Her
I felt a gentle breeze tickle my thighs. It must've been the wind of change.
Knocking,
audience buzzes
Deputy Mayor
Miss, do you consent to the creation of a European Investment Bank within the limits of its
remit as defined in the treaty and the statutes included as annexes?
Her
I do.
Deputy Mayor
Through the establishment of a common market and economic and monetary union, and
through the implementation of policies and common actions stipulated in Articles 3 and 3, do
you consent to the Community...
La fille
Oui
L'adjoint au maire
… de promouvoir un dé veloppement harmonieux et é quilibré́ des activité s é conomiques dans
l'ensemble de la Communauté́ , une croissance durable et non inflationniste, un niveau
d'emploi et de protection sociale é levé et surtout la solidarité́ entre les Etats membres... Etesvous pour ou êtes-vous contre ?
La fille
Oui. Un développement harmonieux, je suis pour.
L'adjoint au maire
Consentez-vous a ce que l'article 6 soit supprimé́ et que l'article 7 devienne l'article 6, et que
son deuxième alinéa soit remplacé par le texte suivant : «Le Conseil, statuant …
La fille
Oui, j'y consens.
L'adjoint au maire
Consentez-vous à ce que les articles 8, 8 A, 8 B et 8 C deviennent respectivement les articles 7, 7
A, 7 B et 7 C ?
La fille
Oui. Mais oui ! Trois fois oui, bon sang ! Oui.
Applaudissement, flash des appareils photos
Chiens qui aboient au loin
La fille
Puis chacun rentra chez soi pour regarder les résultats à la télévision.
Plus un bruit dans la ville, chacun retenait son souffle. La rumeur des réclames s'étaient tue, les
experts et les pronostiqueurs arboraient le front grave et le silence digne des grands
évènements, un arrêt sur image, le pied en l'air avant le penalty.
Alors, tout doucement, calmement... le peuple susurra trois voyelles : oui.
Succession de « oui » en plusieurs langues, explosion de joie, klaxons, musique
Flash Info
Le oui l'emporte avec 97,9%. Vous avez bien entendu 97,9 % des suffrages. Un score, on peut le
dire, tout à fait honorable. C'est un véritable plébiscite.
Klaxons, feu d’artifice, bruit de foule, musique
La fille
Et les fenêtres s'ouvrent et les gens descendent dans la rue.
Her
Yes!
Deputy Mayor
... promoting harmonious development of economic activities Community-wide, sustainable,
non-inflationist growth, high levels of employment and social protection, and solidarity between
member-states? Are you for? Or are you against?
Her
Yes. Harmonious development, I'm for it!
Deputy Mayor
Do you consent to the suppression of Article 6 and its replacement by Article 7? And to the text
of its second clause reverting to, The Council determines...
Her
Yes! I consent!
Deputy Mayor
Do you consent to Articles 8, 8A, 8B and 8C becoming Articles 7, 7A, 7B and 7C?
Her
I do! Yes! Goodness gracious me, yes!
Applause, cameras
Dogs barking
Her
Then everybody goes home to watch the results on TV.
Not a sound. The city holds its breath. No more raucous commercials. Experts and forecasters
with furrowed brows in awed silence before the momentous event. Freeze frame. Foot poised
before the penalty kick.
And softly, calmly, the people murmured two vowels and a consonant: Yes!
"Yes" in various languages, cheers, honking horns, music
Newsflash
The Yes wins with 97.9%. That's right, 97.9% of the vote. A very respectable score. An absolute
landslide.
Horns, fireworks, crowd, music
Her
And windows open and people flood into the streets.
Cette vieille dame, l'Europe, trembla d'un frisson qu'elle n’attendait plus. C'est comme des
retrouvailles, on s'embrasse, on s'étreint, on se demande des nouvelles « qu'est-ce que t'as fait
durant toutes ces années…». La nuit aux mille visages. Vivats, clameur, épiphanie... Cette clameur,
je la sens encore dans mon ventre.
Flash info
En de longues processions belles et joyeuses, les parisiens se sont mis à converger vers le Parc
des Princes et le Stade Charlety, où le discours de Jacques Delors est retransmis au moment où je
vous parle sur des écrans géants.
Jacques Delors
L'Europe, cette bonne vieille vache sacrée...
Hourras
Flash info
Après une nuit comme on n'a peu connues, les festivités ne semblent pas décliner. À Bruxelles,
les premiers délégués sont arrivés en autocar accueillis par des couronnes de fleurs.
Un délégué européen
Bueno, con amigos de la comisión era realmente con ganas de ir a trabajar. Estaba lleno de ideas.
Estamos muy motivados. Esperar más más más reformas muy pronto.
Traducteur
Avec les membres de la commission, on a vraiment hâte de se mettre au travail. On a plein
d'idées. On est très motivés. Attendez-vous à de nouvelles réformes, très très très
prochainement.
Musique
La fille
Le lendemain matin, moi, j'ai mis mon combi-short et j'ai retrouvé Luigi.
On voulait vivre ça pour de vrai. Il avait retapé une vieille Trabant. On est partis.
Le Mans, Tour, St-Etienne, St Nicolas-les-biefs, Echirolles... Partout les gens étaient contents.
On n'avait pas besoin de louer des Relais Châteaux, on trouvait toujours chez l'habitant, on était
toujours accueillis.
Et partout dans les bleds, la même fête, cette envie de se toucher, s'embrasser... La méfiance...
c'était fini. Plus de quant-à-soi... Un appétit de l'autre incroyable....
Ceux d'avant, ils avaient eu Mai 68, Woodstock, le gouvernement Mauroy... Mais cette fois, nous,
rien ne viendrait briser les reins à la marche du bonheur...
C'était bouleversant.
La véritable liesse populaire : celle des camionneurs et des capitaines de babyfoot, celle des
standardistes, des experts comptables, des contrôleurs techniques et des exploitants agricoles...
Le tout venant, quoi... Gros, maigre, de droite ou de gauche, même des types avec des boucs... J'ai
toujours mis un point d'honneur à ne pas faire de distinction..
The venerable lady, Europe, felt a totally unexpected tingle.
It's like a reunion, hugging, kissing, catching up, What have you been doing all this time?
The night of myriad faces. Hoorays, whoopees, epiphany... The clamor... I still feel it in my
tummy.
Newsflash
In long, beautiful, joyous parades, Parisians are converging on famous stadia, where Jacques
Delors' speech is being broadcast on giant screens as we speak.
Jacques Delors
Europe, that good old sacred cow...
Cheers
Newsflash
After a night like few others, the festivities to celebrate the Maastricht Treaty show no sign of
abating. In Brussels, the first delegates were met off their buses with garlands of flowers.
European Delegate
Bueno, con amigos de la comisión era realmente con ganas de ir a trabajar. Estaba lleno de ideas.
Estamos muy motivados. Esperar más más más reformas muy pronto.
Interpreter
All the members of the commission can't wait to start work. We're full of ideas, terribly
motivated. Expect new reforms very, very, very pronto.
Music
Her
Next morning, I put on my shortalls and went to meet Luigi.
We wanted to live the European dream. We jumped into his customized Trabant and set off.
Le Mans, Tours, St. Etienne, St. Nicolas-les-Biefs, Echirolles... Everywhere we went, people were
happy. No hunting for B&Bs, people threw open their homes to us...
In the villages, the parties, the need to press the flesh, to kiss... Distrust no more... Throw
reserve to the wind... A voracious appetite for all things foreign.
Our forebears had May 68, Woodstock, Mitterrand's election... But we would let nothing stand in
the way of our march for happiness...
It was mind-boggling.
People were in ecstasy. Truckers and table football captains, receptionists and accountants,
technical inspectors and farmers. Ordinary folk. Fat, thin, rightwing, leftwing, even guys with
goatees. I always made it a point of honor not to discriminate.
Pourtant, vite, Luigi a commencé à flipper, à devenir lourd. On s'était mis d'accord, mais quand
même. Il devenait jaloux, il faisait la fine bouche. Monsieur avait des doutes, monsieur n'avait
plus la foi. Bientôt, il rechignait à sucer des types qui étaient pourtant très sympas, et ça
douchait mon enthousiasme.
Train qui approche
Alors je l'ai planté là, j'ai pris des cars, j'ai pris des trains, j'ai fait du stop.
Avec mon pass Inter-rail, j'en ai vu du pays ! Italie, Valachie, Portugal, Poméranie, Lotharingie,
Allemagne, Pays d'Oc, Danemark... J'ai même fait un saut en Suède parce que c'était pas loin.
Bruit d’amarre, de mer
Ils avaient pas signé je crois, enfin, tu vérifieras ça sur internet, mais dans les zones frontalières,
en général, les gens étaient contents eux aussi.
Sonnette de vélo
Bien sûr, il m'arriva bien de traverser certaines zones non européanisées, où les mecs
bandaient triste et mou, où les filles étaient rêches, mais dans l'ensemble, tout s'est très bien
passé.
Échos d’une gare
Parfois, dans certaines villes, je ne m’arrêtais que le temps d’une correspondance.
Bruit de train, respiration, succession de noms murmurés
J’avais soif. J’avais soif, j’avais soif d'apprendre, de connaître, de communier. J’attrapai un chef
de gare, un bagagiste, un préposé à je sais pas, un voyageur pressé qui ne prenait pas le temps
d’ôter ses gants ou un guichetier les jours sans affluence. Et je le humais profondément,
vitement, je l’inspirais à plein poumons ou l’enfourchais ou m’engouffrais - échangeant parfois
quelques mots dans ces idiomes que tout le monde connaît et qui chantent si bien, wilkommen,
bonjour, bienvenido, ti amo
Ou bien… ou bien, ou bien rien. Pas un mot.
Intérieur d’une voiture en marche
Sorg (le conducteur)
Vous allez où ?
La fille
Tout droit. Comment tu t'appelles ?
But Luigi quickly started to panic and act up. We had an agreement, but he became jealous.
Picky even. He had doubts, if you don't mind. A crisis of faith. Soon he objected to blowing the
nicest of guys. He was peeing on my parade.
Train pulls in
I dumped him there. I caught buses, I caught trains, I stuck my thumb out.
With my InterRail pass, I got out and about! Italy, Wallachia, Portugal, Pomerania, Lotharingia,
Germany, Occitania, Denmark... I even hopped over to Sweden while I was in the vicinity.
Anchor, sea
I don't think they weren't signatories—google it!—but in frontier zones generally, people were
happy too.
Bicycle bell
I occasionally found myself in non-harmonized parts of Europe, where guys couldn't get it up
and girls rubbed me up the wrong way, but mostly it was all just dandy.
Train station
I was in some cities only long enough to switch trains.
Train, breathing, whispered names
I was thirsty. I had to quench a thirst for knowledge, for learning, for unity. I grabbed
stationmasters, porters, random attendants, passengers with no time to take off their gloves, or
ticket sellers on slow days. I'd breathe them in deep, quickily, gobbling, straddling, paddling,
exchanging a few words in lilting idioms everyone knows—wilkommen, bonjour, bienvenido, ti
amo...
Or even... Or even... Or even... Nothing. Not a word.
Inside moving car
Sorg (driver)
Where to?
Her
Straight ahead. What's your name?
Sorg
Sorg.
La fille
Tu fais quoi dans la vie, Sorg ?
Sorg
Je travaille pour le compte de l'Union.
La fille
Ah ! Tu as été au Parlement ?
Sorg
Oui. J'élabore un programme d'inspection identifiant des domaines et des territoires
d'inspection prioritaires. Afin d'en garantir l'adéquation à l'actualité et la pertinence, le
programme est revu à mi-parcours. Les résultats de chaque inspection sont consignés dans un
rapport d’inspection, accompagnés de conclusions et de recommandations.
La fille
Waw. Regarde là-bas ! Des animaux !... Ralentis.
Sorg
D'accord.
La fille
Ce sont des vaches. Elles pètent la santé, dites donc, toutes de la même couleur, élégantes et bien
appareillées, les tâches au diapason.
Sorg
Harmonie…
La fille
Oh ! Des brebis ! Regarde ! Elles bêlent de concert, chacune mesure 66 cm de hauteur, 72 cm
pour le tour du thorax, leurs oreilles de 17 cm flottant derrière elles avec entrain.
Sorg
Propreté…
La fille
Et ces verts pâturages ! Bien alignés, suivant le nombre d'or, du vert grisé au vert bouteille.
Quels camaïeux délicats et précis. Les arbres sont bien coupés aussi, avec leur coupe en
brosse... Comme toi, dis !
Sorg
Hygiène…
La fille
Gare-toi là. Et roulons dans l'herbe
Bruit du clignotant.
Sorg
Sorg.
Her
What do you do, Sorg?
Sorg
I work for the Union.
Her
Ah! You've been to the Parliament?
Sorg
Yes. Developing prospection programs identifying fields and zones for priority inspection. In
order to guarantee its relevance, the program is reviewed halfway, inspection results are
recorded in inspection reports, with requisite conclusions and recommendations.
Her
Wow, look! Animals! Slow down.
Sorg
Okay.
Her
They're cows. Gee, they're full of beans. All the same color, elegant and matching, spots in step.
Sorg
Harmony.
Her
Oh, sheep! Look! All bleating in unison. Each one 66 centimeters high, 72 centimeters around
the chest, with 17-centimeter-long ears bouncing along behind her.
Sorg
Neatness.
Her
And these lush pastures! Perfectly aligned, in the golden ratio from gray-green to bottle-green.
Delicate, precise hues! Well trimmed trees, too, with buzzcuts just like yours.
Sorg
Hygiene.
Her
Pull over and let's roll in the grass.
Blinker
La fille
Au début, le bonheur paraît toujours extravagant. Et puis on s’habitue.
Ronronnement d’une machine à café
Flash infos
Cette après-midi, les députés européens, réunis en commission, ont acté solennellement la
reddition de Monaco. Le président du groupe vert s'est par ailleurs félicité de l'annexion de la
Suisse et des nouvelles normes en vigueur sur le poireau.
Couteau qui coupe le pain
La fille
Et chaque nouvelle directive européenne était accueillie avec gourmandise.
Flash infos
Les députés européens, réunis en commission, ont voté cette après-midi l'adhésion de la
Turquie, et dans la foulée, l'abolition du service militaire. Une haie d'honneur suivie d'une holà
spontanée ont accueilli au parlement les nouveaux députés ottomans.
La fille
Oh ! T'en trouveras toujours des pour râler, mais c'est des maigrichons, leurs troupes sont
maigrichonnes. Il y avait bien ceux de la Confédération Paysanne qui défilaient avec des vaches
dépareillées, mais c'était pour déconner, par pure provocation...
Flash infos
Les députés européens, réunis en commission, ont voté cette après-midi l'exclusion de la
Turquie. Le service militaire est rétabli.
Dans le cadre de son effort pour soutenir la décroissance concertée, la commission européenne
a voté cette après-midi de nouvelles allocations pour les éleveurs du Perche.
Un amendement à la loi de programmation sur l'abolition de la propriété est actuellement à
l'étude. « C'est une bombe. Ça va décoiffer ! » a déclaré le député Hector Schpluntzz.
La Banque Centrale Européenne garantit désormais le loyer universel.
Eurovision, enfin. Hier soir la Tchéquie a battu la Bulgarie en trois sets : 6-3, 6-7, 12-2.
Bruit de cloche d’un troupeau, oiseaux qui chantent
La fille
Sorg ! Paul ! Réveillez-vous !
Sorg, Paul
Oh quoi ?
Her
At first, happiness seems so preposterous. Then you get used to it.
Coffee machine hums.
Newsflash
This afternoon, a committee of Euro-MPs solemnly accepted Monaco's surrender. The
chairman of the Green group expressed his satisfaction at the annexation of Switzerland and
introduction of new leek standards.
Knife cuts bread
Her
Each new European directive was celebrated with gusto.
Newsflash
This afternoon, a committee of Euro-MPs voted for the admission of Turkey and, while they
were at it, the abolition of military service. The new Ottoman Euro-MPs were welcomed into
the Parliament by a guard of honor and Mexican wave.
Her
Oh, there'll always be those who complain, but they're lightweights and their herds are skinny.
Sure, the Farmers' Confederation paraded their mismatched cows through the streets, but it
was a joke, pure provocation.
Newsflash
This afternoon, a committee of Euro-MPs voted to exclude Turkey. Military service will be
reintroduced.
As part of its efforts to ensure concerted degrowth, the European Commission this afternoon
voted new subsidies for livestock farmers in central France.
An amendment to the law abolishing property is currently under discussion. "It's dynamite! It'll
blow you away!" proclaimed Euro-MP Hector Schpluntzz.
The European Central Bank now guarantees universal flat-rate rents.
Finally, Eurovision... Last night, the Czech Republic defeated Bulgaria in three sets, 6-3, 6-7,
12-2.
Cowbells, birdsong
Her
Sorg! Paul! Wake up!
Sorg & Paul
What's going on?
La fille
Venez voir ! Vite ! Ils passent !
Ronronnement sourd
Sorg
Wa !
La fille
Ce sont des avions de chasse. Ce serait pas des Eurofighters Typhoon, le fleuron de l'industrie
européenne ?
Sorg
Non, ce sont des drones.
La fille
Où vont-ils ?
Sorg
Sur la côte, sans doute. Ils sont généralement affectés à la surveillance des frontières.
La fille
Oh ! ils sont comme des aigles protecteurs.
Sorg
Il faut les aimer tendrement. Ils préservent notre havre de paix...
La fille
L'european way of life...
Sorg
… de la bêtise
La fille
Et de la sauvagerie...
Sorg
Et du dumping social…
La fille
Mais le poison ne vint pas de l'extérieur. C'est plus tard que ça a commencé à se gâter. Quand les
premiers signes de contagion ont fait leur apparition...
D'abord trois fois rien. Un prurit. Puis de plus en plus souvent, des petites véroles, des bubons
mal placés...
Tout un bestiaire de microbes moches, super-virulents – résistants au plastique ou alors on
faisait moins gaffe.
Qu'est-ce que tu veux, on se sentait à l'abri. On n'a pas vu venir le mal.
En avril 2001, le Parlement fut décimé par la Blennorragie.
Her
Hurry! Look! Up there!
Distant rumble
Sorg
Wow!
Her
Fighter planes. Are they Eurofighters Typhoons, the pride and joy of European manufacturing?
Sorg
No, they're drones.
Her
Where are they going?
Sorg
The coast, most likely. They're usually assigned to border patrol.
Her
Oh! Like guardian eagles!
Sorg
They need our love and affection. They defend our haven of peace...
Her
Ze European way of life.
Sorg
... against stupidity.
Her
And savagery.
Sorg
And social dumping.
Her
But the poison came not from outside. The warning signs went unnoticed, and then the rot set
in...
It was nothing at first, a minor itch. Then an irritating rash, followed by pustules in awkward
places.
An encyclopedia of ugly, virulent germs that had developed an immunity to plastic while we
weren't watching.
What do you expect? We felt safe. We didn't see it coming.
In April 2001, the European Parliament was decimated by a gonorrhea epidemic.
Puis il y eut le scandale Pandrapopoullos, du nom de cet armateur grec. Les premiers attentats.
Et la pénurie d'essence.
Claquement d’une bombe, fracas de vitre, alarmes
La crise m'a surprise la fleur aux dents, en bikini et chapeau de paille. À ce moment-là, moi,
j'étais dans le Piémont. Je participais à l'une de ces grandes reconstitutions historiques
transnationales qui faisaient fureur à l'époque : la traversée des Alpes par Hannibal à dos
d'éléphants.
Corne de brume
La situation était extrêmement tendue. On apprît l'assassinat d'un inspecteur des Certificats de
Conformité aux monographies de la Pharmacopée européenne que j'avais bien connu (je
l'aimais bien, je l’appelais Crâne d'Œuf). Il s'était fait descendre par des types de la Ligue des
Bonnets Jaunes. Un guet-apens.
Je sentis qu'il me fallait rejoindre Bruxelles, par n'importe quel moyen.
L'Europe était en danger. L'Union avait besoin de nous.
Échos des chiens qui aboient au loin
J'attrapai un grand châle en alpaga, et je partais pied nu. Je montais à la capitale.
En chemin, je rencontrais d'autres marcheurs, venus spontanément soutenir ce vieux rêve
buté. D'autres se joignirent à nous, venus des quatre coins de l'Europe. Nous fûmes bientôt des
centaines... Nous fûmes des milliers.
Allez les Wisigoths ! Allez les Flamands, les Prussiens, les Lombards, les Lorrains, allez les
Basques !...
Chantant, sur l'air de l'Hymne à la joie, les oiseaux en fond…
Seid umschlungen, Millionen !
Diesen Kuß der ganzen Welt !
Brüder, über'm Sternenzelt
Muß ein lieber Vater wohnen.
Musique qui commence, bruit de la ville au loin, chants des oiseaux
Le mec
Il ne nous reste plus qu'à traverser ce pont, et par-delà le fleuve, tu vois, là-bas ?... C'est
Bruxelles.
La fille
C'est une grande ville.
Le mec
Oui.
Then came the Pandrapopoullos scandal—named after the Greek shipping magnate—terrorist
attacks... And fuel shortages.
Bombs, shattered glass, alarms
The crisis caught me with flowers between my teeth, in my bikini and straw hat. I was in
Piedmont, actually, taking part in one of those transnational historical reenactments that were
all the rage—Hannibal crossing the Alps on elephants.
Horn
The situation was extremely tense. We had learned of the murder of a European
Pharmacopoeia Certificate Conformity Inspector. I'd known him well (I liked him and
nicknamed him Egghead). He was assassinated by the Just Say No League. An ambush.
I had to get to Brussels as fast as I possibly could.
Europe was in danger. The Union needed us.
Distant barking
I grabbed a big alpaca shawl and set off, barefoot, for the capital.
On the way, I met people spontaneously marching to defend the stubborn old dream. Others
joined us, from all four corners of Europe. We were hundreds. We were thousands!
Come on, Visigoths! Come on, you Flemish, Prussians, Lombards and Alsatians! Come on, you
Basques!
Sings Ode to Joy. Birds twitter.
Seid umschlungen, Millionen !
Diesen Kuß der ganzen Welt !
Brüder, über'm Sternenzelt
Muß ein lieber Vater wohnen.
Music, distant hum of the city, birdsong
Him
Now, we just have to get across that bridge over the river there, you see? And we're in Brussels!
Her
It's a big city.
Him
Yes.
La fille
Est-ce bien le parlement, ces grands édifices ?
Le mec
Non, ce sont les buildings des grandes compagnies de téléphonie mobile.
La fille
C'est magnifique.
Le mec
Regarde les échassiers qui se pendent aux antennes paraboliques dans le couchant.
La route fut longue, il faut se reposer. Demain sera une dure journée. Tu as froid ?
La fille
Non, c'est la peur qui me fait trembler un peu. Je me demande ce que l'avenir nous réserve...
La musique disparait
Mais c'est aussi pour me serrer contre toi.
Le mec (criant à la volée)
Mateï, Hans, Pedro ! Il faut ranger les bêtes...
Musique
Générique :
Oui une fiction sonore de Wladimir Anselme
Avec Hélène Viault, Boris Marinkovic, Christophe Brault, Christophe Bozon, Fantazio, Wladimir
Anselme.
Une musique originale de Boris Boublil
ARTE Radio.com
Her
Is that the parliament, those soaring spires?
Him
No, those are the headquarters of mobile phone companies.
Her
Magnificent!
Him
Check out the wading birds hanging from the satellite dishes in the sunset.
The road was long. Let's rest. Tomorrow will be hard. Are you cold?
Her
No, I shiver in fearful anticipation. I wonder what the future holds for us.
Music fades out
But it's also to snuggle up to you.
Him (yells)
Mattei, Hans, Pedro! Bring the herd in!
Music
Credits
Yes, a radio drama by Wladimir Anselme
With Hélène Viault, Boris Marinkovic, Christophe Brault, Christophe Bozon, Fantazio and
Wladimir Anselme.
To an original score by Boris Boublil
ARTE Radio.com