SVT – Devoir surveillé - vendredi 25 novembre 2011

Commentaires

Transcription

SVT – Devoir surveillé - vendredi 25 novembre 2011
SVT – Devoir surveillé - vendredi 25 novembre 2011 - Seconde - Corrigé
1- Evaluation de vos connaissances (5 points)
1. A quoi sert le dioxygène que nous consommons ? (2 points)
Le dioxygène que nous consommons est utilisé au cours de la respiration. Ce phénomène biologique
correspond à un ensemble de transformations chimiques au cours desquelles :
• du glucose et du dioxygène sont consommés (ces substances sont les réactifs) ;
• du dioxyde de carbone et de l'eau sont produits ;
• de l'énergie est libérée.
2. A l'intérieur du cœur, où sont situées les valvules ? Quel est leur rôle (1 point)
A l'intérieur du cœur, les valvules sont situées :
• entre les oreillettes et les ventricules (valvules auriculo-ventriculaires) ;
• entre les ventricules et les artères (valvules ventriculo-artérielles).
Elles imposent un sens de circulation au sang. Le sang ne peut circuler que :
• des oreillettes vers les ventricules ;
• des ventricules vers les artères.
3. A quel(s) vaisseau(x) sanguin(s) est relié le ventricule gauche ? (1 point)
Le ventricule gauche est relié uniquement à l'artère aorte.
4. Quel est le rôle des artères coronaires ? (1 point)
Les artères coronaires irriguent le myocarde (muscle cardiaque). Elles permettent ainsi de l'approvisionner
en glucose et en dioxygène.
2 - Evaluation de vos compétences (5 points)
Questions :
1. Comment varie la consommation de dioxygène chez le sportif (que constatez vous) ? (3 points)
•
•
Dans un premier temps, la consommation de dioxygène du sportif augmente au fur et à mesure que la
vitesse du tapis augmente, donc que l'effort physique fourni devient plus intense. En effet :
• pour une vitesse de 6 km.h-1 , la consommation de dioxygène du sportif est de 1,5 L.min-1 .
• Elle atteint 3,8 L.min-1 à la vitesse de 16 km.h-1 .
• Donc la consommation de dioxygène du sportif augmente de (3,8 ÷ 1,5 = ) 2,5 fois quand
l'intensité de son effort augmente de (16 ÷ 6 = ) 2,7 fois environ.
Dans un second temps, la consommation de dioxygène su sportif devient constante à 3,8 L.min-1 quand
la vitesse du tapis varie de 16 à 18 km.h-1 .
Remarques :
• aucune explication concernant la corrélation entre consommation de dioxygène et vitesse du tapis (effort
physique) n'était attendue
• aucune comparaison entre la consommation de dioxygène du sportif et celle du sédentaire n'était
demandée.
Donc attention à la lecture de la consigne.
2. Comparez le VO2max d'un sportif à celui d'un sédentaire. (2 points)
•
Le VO2max du sportif est supérieur à celui du sédentaire. En effet :
• le VO2max du sportif vaut 3,8 L.min-1 alors que celui du sédentaire est de 3,5 L.min-1 .
• Par ailleurs le sportif atteint son VO2max pour un effort physique équivalent à une vitesse du
tapis de 16 km.h-1 , alors que le sédentaire l'atteint pour un effort équivalent à une vitesse de
12 km.h-1 .
• On constate donc qu'une consommation de (3,8 – 3,5 = ) 0,3 L.min-1 de dioxygène
supplémentaire permet de fournir un effort physique supplémentaire correspondant à une des
vitesse du tapis de (16 – 12 = ) 4 km.h-1 .
Remarques : aucune explication concernant l'origine de la différence des VO2max n'était attendue. Donc
attention à la lecture de la consigne.