Lettre d`info Inde n° 1 - Région Centre

Commentaires

Transcription

Lettre d`info Inde n° 1 - Région Centre
Coopération Tamil Nadu - Centre
La Région Centre s’affirme sur la
scène internationale, depuis 1998.
Elle s’appuie sur ses compétences
(culture,
patrimoine,
lycée,
enseignement supérieur, recherche,
développement économique, tourisme,
environnement, etc.) pour partager
son expérience avec ses régions
partenaires, en Afrique, en Asie et en
Europe.
Dans le cadre de son ouverture à
l’international, la Région Centre a
souhaité coopérer avec des pays
émergents, comme l’Inde, géant
démographique appelé à devenir un
interlocuteur incontournable du 21ème
siècle.
Au sud-est de l’Inde, l’Etat du Tamil Nadu
constitue un partenaire privilégié. Ce territoire
en plein essor, peuplé de 65 millions d’habitants,
marqué d’une culture dravidienne caractérisant
l’Inde du Sud, est doté d’un important patrimoine
architectural.
En 2008, la Région Centre envisage de signer un
accord de coopération décentralisée avec l’Etat du
Tamil Nadu, compte tenu des nombreuses
perspectives de coopération offertes par ce territoire
dans des domaines multiples : protection et
valorisation du patrimoine, enseignement supérieur,
recherche, innovation, économie, tourisme durable,
culture, efficacité énergétique, etc.
Lettre d’information de la coopération décentralisée avec l’Etat du Tamil Nadu
N° 1 – Juillet 2008
Sommaire
o
L’Etat indien du Tamil Nadu, p. 2
o
Les actions régionales dans le Tamil Nadu, p. 3
o
Zoom sur le projet Chettinad, p. 4
Région Centre – DG SEPT – Direction de la Coopération Internationale – www.regioncentre.fr
L’ETAT INDIEN DU TAMIL NADU
L’INDE
L’Inde a obtenu son indépendance en 1947.
La Constitution du 26 janvier 1950, modifiée,
déclare qu’il s’agit d’une république
démocratique, sociale et laïque.
1
La présidence est assurée par une
femme, Pratibha Patil (1), depuis 2007,
mais les pouvoirs du Chef de l’Etat sont
surtout symboliques.
Le premier ministre, Manmohan Singh
(2), depuis 2004, détient la majorité des
pouvoirs exécutifs.
2
La capitale est New Delhi.
L’Union indienne est un Etat fédéral
comprenant 28 Etats et 7 territoires.
L’administration est décentralisée,
depuis 1992. L’organisation territoriale
comprend deux systèmes distincts : dans les
zones rurales, un système de Panchâyats à 3
niveaux, et dans les zones urbaines, un
système
d’un
seul
niveau
appelé
« gouvernements locaux urbains ».
L’ETAT DU TAMIL NADU
L’Etat du Tamil Nadu, « pays des
tamouls », peuplé de 65 millions d’habitants,
est l’un des Etats les plus dynamiques de
l’Inde.
Le gouvernement est assuré par un
représentant de l’Etat central, le Gouverneur
Thiru Surjit Singh Barnala (1) et un
gouvernement élu de l’Etat du Tamil Nadu,
dirigé par le Chief Minister Dr. Kalaignar M
Karunanidhi (2).
1
2
La capitale est Chennai, anciennement
Madras, 4ème ville d’Inde.
Les langues principales sont le tamoul et
l’anglais.
Le Tamil Nadu est un Etat fédéré, doté
de nombreuses compétences (éducation,
politique de la ville, économie, etc.).
Le territoire de Pondichéry constitue
une unité administrative autonome,
distincte du Gouvernement du Tamil Nadu.
Gouvernement du Tamil Nadu
Site Internet : http://www.tn.gov.in
2
Région Centre - DG SEPT – Direction de la Coopération Internationale – www.regioncentre.fr
LES ACTIONS REGIONALES DANS LE TAMIL NADU
En 2008, la Région Centre envisage de signer un accord-cadre de coopération décentralisée
avec l’Etat indien du Tamil Nadu. Dans cette perspective, une mission prospective organisée
en septembre dernier (1), a été suivie de l’adoption d’un programme de coopération
décentralisée 2008-2009 (2), dont la mise en œuvre est notamment assurée par une
Volontaire du Progrès installée à Chennai, anciennement Madras (3).
1 - UNE MISSION PROSPECTIVE DE LA REGION CENTRE, SEPTEMBRE 2007
En septembre 2007, une délégation officielle conduite par la Région Centre, avec des
représentants de l’UNESCO et de l’ONG française ArcHe-S a eu pour but de visiter la région
du Chettinad, au cœur du Tamil Nadu, dans le cadre de la campagne « Faire revivre le
Chettinad » lancée en mai 2007 par l’UNESCO, avec le soutien du Gouvernement de l’Etat du
Tamil Nadu.
2 - UN PROGRAMME DE COOPERATION DECENTRALISEE, MARS 2008
En mars 2008, la Région Centre a adopté un programme de coopération décentralisée,
reposant sur trois axes prioritaires à développer sur la période 2008-2009 :
Une coopération patrimoniale : la protection et la valorisation du Chettinad
La coopération patrimoniale repose essentiellement sur un projet d’appui à la gouvernance
locale consistant à mettre en place un plan de protection et de valorisation de la Région du
Chettinad : « le projet Chettinad ». Initié par l’ONG ArcHe-S, en lien avec l’UNESCO, il
favorisera le développement d’un tourisme durable et culturel. La Région Centre soutient ce
projet, qui bénéficie également d’une subvention du Ministère des Affaires étrangères et
européennes (MAEE).
Une coopération interuniversitaire
La coopération interuniversitaire permettra notamment d’identifier le potentiel des
établissements d’enseignement supérieur du Tamil Nadu et de valoriser celui des
établissements de la région Centre, afin de développer la mobilité des étudiants, professeurs
et chercheurs. En lien avec la coopération patrimoniale, l’émergence d’une filière des métiers
du patrimoine sera favorisée.
Une coopération économique
La coopération économique reposera notamment sur l’identification : des grands salons
professionnels internationaux en matière économique, des entreprises françaises installées
dans le Tamil Nadu et des entreprises indiennes implantées en région Centre, ainsi que des
potentiels et opportunités en matière d’import-export. En lien avec la coopération
patrimoniale, le développement d’un tourisme qui respecte, préserve et mette durablement
en valeur les ressources patrimoniales (naturelles, culturelles et sociales) du Tamil Nadu sera
favorisé.
Par ailleurs, les Régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes ont également opté pour un
partenariat privilégié avec le Tamil Nadu. Ainsi, une mutualisation des informations
intéressant les coopérations respectives des trois Régions a été instaurée.
3 - UNE REPRESENTATION PERMANENTE DE LA REGION CENTRE, AVRIL 2008
Pour assurer la mise en œuvre et le suivi du
programme de coopération 2008-2009, la
Région Centre a recruté, en partenariat avec
l’Association Française des Volontaires du
Progrès, une volontaire, installée dans les
locaux de l’Alliance française à Chennai
(Madras). Adèle Dunoyer de Segonzac assure
ainsi la représentation de la Région Centre
dans le Tamil Nadu, depuis le 2 avril 2008.
3
Région Centre - DG SEPT – Direction de la Coopération Internationale – www.regioncentre.fr
ZOOM SUR LE PROJET CHETTINAD
LE CHETTINAD
Un patrimoine architectural exceptionnel,
situé au cœur de la région des grands temples
dravidiens. Il s’étend sur deux districts du Tamil
Nadu (Pudukottai et Sivagangai) comprenant
deux villes principales (Karaikudi et Devakottai) et
73 villages édifiés selon des règles précises
d’urbanisme et d’aménagement, directement liées
aux traditions tamoules. Le Chettinad est inscrit
dans deux programmes culturels de l’UNESCO : le
Passeport du Patrimoine et le Réseau des Villes
Indiennes à Patrimoine Vivant.
Un territoire idéal pour le développement
d’un tourisme culturel et durable.
Un patrimoine architectural en danger.
La pression économique et la spéculation
immobilière ont éliminé un grand nombre de
maisons traditionnelles. De plus, le système
traditionnel de gestion de l’eau n’est pas
toujours entretenu, diminuant ainsi les
ressources naturelles. Il devient urgent de
protéger
les
résidences
menacées
de
destruction.
LE PROJET
Le projet consiste en un appui à la gouvernance locale dans le domaine de la
protection et de la valorisation du patrimoine du Chettinad, pour favoriser à terme le
développement d’un tourisme culturel et durable.
Plusieurs actions visent à mettre en place un plan de protection, de conservation et de
développement de la région du Chettinad.
Action 1 : Un appui institutionnel aux collectivités locales du Chettinad pour la
création d’un outil technique : la Maison du Patrimoine. Des missions d’expertises
seront réalisées, d’une part, par la ville d’Aix-en-Provence, pour faire partager aux autorités
indiennes son savoir-faire en matière de protection et de valorisation du patrimoine, et,
d’autre part, par l’ONG ArcHe-S, pour poursuivre un travail de fond et de coordination mené
depuis trois ans. Puis, une Maison du Patrimoine, composée d’une équipe locale, sera créée
pour apporter des informations et des conseils auprès des partenaires institutionnels, de la
population et des touristes sur les problématiques du patrimoine.
Action 2 : La formation de l’équipe de la Maison du Patrimoine et l’émergence
d’une filière des métiers du Patrimoine. Des actions de formation seront mises en place
auprès du personnel de la Maison du Patrimoine pour permettre un réel transfert de
compétences en matière de protection et de mise en valeur du patrimoine. La méthode de
formation sera élaborée par des professionnels qualifiés : ArcHe-S ainsi qu’un Architecte des
Bâtiments de France.
Action 3 : Une sensibilisation et éducation au patrimoine. Une exposition sera
créée pour permettre une appropriation des actions de préservation et de valorisation du
patrimoine par les élus locaux, les décideurs et la population locale.
Plusieurs acteurs participent à la mise en œuvre du projet, notamment l’ONG ArcHe-S et
l’Agence de Développement et d’Urbanisme du Chinonais, en lien avec UNESCO Inde.
Dans le prochain numéro : zoom sur la coopération interuniversitaire
4
Région Centre - DG SEPT – Direction de la Coopération Internationale – www.regioncentre.fr