Télécharger notre guide

Commentaires

Transcription

Télécharger notre guide
LIVRET D’ACCUEIL
CAIRE - EGYPTE
CAIRE ACCUEIL MEMBRE DE LA FIAFE
1
LIVRET D’ACCUEIL
Le Caire- Égypte
Bienvenue au Caire, Égypte !
Arriver et s’installer pour quelques années dans un pays étranger est toujours une aventure.
Première ou Xième expatriation, appréhender un pays d’accueil n’est pas chose aisée. Il vous
faudra pour cela comprendre l’histoire et l’évolution de ce pays, vous imprégner des us et coutumes
locales, modifier votre rythme de vie, apprivoiser de nouveaux repères afin de trouver quiétude
et sérénité dans votre nouvelle vie familiale ou professionnelle.
Considérez-vous bénis si votre travail vous emmène en Égypte. Les égyptiens sont appréciés pour
leur hospitalité, leur chaleur, leur sourire, leur amabilité. Sur cette terre au passé renommé, vous
aurez l'occasion de parcourir non seulement une histoire très dense fourmillant de splendides sites
antiques, mais vous aurez aussi la chance de côtoyer des paysages très variés oscillant entre
montagnes et déserts, lits de rivière et côtes sauvages.
Ce livret d’accueil n’a pas la prétention d’être exhaustif et de vous donner d’ores et déjà toutes
les réponses à toutes les situations que vous allez rencontrer. Mais, il répondra certainement aux
quelques premières questions que vous vous posez sur la vie en Égypte. Vous pouvez compléter
ces renseignements avec le petit livret des « bonnes adresses » édité par l’UFE, où vous trouverez
bon nombre des numéros de téléphone et adresses d’endroits évoqués dans le présent livret.
N’hésitez pas à interroger les membres du bureau et les adhérentes de Caire Accueil… chacun,
chacune détient un petit truc qui vous dépannera peut-être !
Bonne lecture...
Le bureau de Caire Accueil
2
SOMMAIRE DU LIVRET
D’ACCUEIL
Introduction : Synopsis sur l’Égypte et le Caire ................................................................................................ 5
I – S’INSTALLER ....................................................................................................................................................... 8
1. LE LOGEMENT ............................................................................................................................................... 8
Heliopolis
a) Les quartiers ......... 8
b) Le choix entre un appartement et une maison .................................................................................10
c) La recherche du logement.....................................................................................................................10
d) Le contrat de location ...........................................................................................................................11
2. LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES ......................................................................................................12
a) Visa, carte de résident, permis de travail ........................................................................................12
b) Déménager .............................................................................................................................................12
c) S’immatriculer ..........................................................................................................................................13
d) Se renseigner..........................................................................................................................................13
e) Numéros d’urgence du consulat...........................................................................................................14
3. LE QUOTIDIEN.............................................................................................................................................14
a) La sécurité ...............................................................................................................................................14
b) Le ramassage des poubelles ...............................................................................................................15
c) Les installations du téléphone, d’Internet, du Satellite et de la Radio .........................................16
d) Le gaz, l’électricité et l’eau ..................................................................................................................20
e) La poste égyptienne..............................................................................................................................21
f) L’argent ....................................................................................................................................................21
g) Les animaux domestiques .....................................................................................................................22
II – S’INITIER AUX US ET COUTUMES ...............................................................................................................23
1. LES EMPLOYÉS ............................................................................................................................................23
a) Recruter un employé .............................................................................................................................23
b) La religion dans le travail ....................................................................................................................24
c) Les « petits cadeaux » ..........................................................................................................................25
3
2. LES US ET COUTUMES ...............................................................................................................................26
a) Les cours d’arabe ..................................................................................................................................26
b) Petit vocable de base...........................................................................................................................27
c) Etre invité chez les Egyptiens ...............................................................................................................27
d) La tenue vestimentaire ..........................................................................................................................28
3. LE CALENDRIER ET LES FÊTES....................................................................................................................28
a) Le Ramadan ............................................................................................................................................28
e) Les jours fériés et fêtes religieuses .....................................................................................................29
f) Le bruit ......................................................................................................................................................30
III – SE REPÉRER ....................................................................................................................................................31
1. FAIRE SES COURSES ..................................................................................................................................31
a) Le choix ....................................................................................................................................................31
b) Le marchandage ....................................................................................................................................32
c) Prévoir ......................................................................................................................................................32
2. LA CONDUITE ET LES TRANSPORTS .......................................................................................................33
a) Petit manuel de conduite… .................................................................................................................33
b) Le permis de conduire et l’immatriculation du véhicule ..................................................................34
c) Les moyens de transports ......................................................................................................................35
d) La pollution .............................................................................................................................................37
IV – NOS CHÉRUBINS .........................................................................................................................................38
1. LE PRÉ-SCOLAIRE ........................................................................................................................................38
2. LA SCOLARITÉ .............................................................................................................................................38
a) Horaires ...................................................................................................................................................39
b) Les Associations de parents d’élèves .................................................................................................39
c) Calendrier scolaire .................................................................................................................................39
d) Autres écoles ...........................................................................................................................................39
3. LES ACTIVITÉS PÉRI-SCOLAIRES ..............................................................................................................40
a) Les activités proposées au Lycée français ........................................................................................40
b) Les activités en clubs .............................................................................................................................41
V – LA SANTÉ .......................................................................................................................................................42
1. GÉNÉRALITÉS ..............................................................................................................................................42
a)
Vaccinations ......................................................................................................................................42
b)
Hygiène alimentaire ........................................................................................................................43
c)
Quelques recommandations ...........................................................................................................43
2. URGENCES ET SOINS SPÉCIFIQUES .......................................................................................................43
a)
Urgences ............................................................................................................................................43
b)
Numéros d’urgence : ........................................................................................................................43
c)
Maternités..........................................................................................................................................44
d)
Soins spécialisés ...............................................................................................................................44
VI – SORTIR et VOYAGER… .............................................................................................................................45
1. LES ACTIVITÉS SPORTIVES ........................................................................................................................45
a)
Les activités sportives ......................................................................................................................45
b)
Les clubs sportifs ...............................................................................................................................45
2. LES LOISIRS CULTURELS ............................................................................................................................46
a)
Musée et sites pharaoniques ..........................................................................................................46
b)
Autres sorties culturelles ..................................................................................................................47
c)
Sortir le soir au Caire ......................................................................................................................48
3. PARCOURIR L’ÉGYPTE ...............................................................................................................................50
a) Quelques conseils pré-expédition ......................................................................................................50
4
b) Découvrir la Mer Rouge .......................................................................................................................50
c) La Vallée du Nil ......................................................................................................................................51
d) Explorer le désert ..................................................................................................................................52
Conclusion : ............................................................................................................................................................53
Annexe I : présentation de Caire Accueil ........................................................................................................54
Annexe II : l'Egypte - repères historiques. .......................................................................................................55
Annexe III : liste des chaînes BIS TV..................................................................................................................58
Annexe IV : plan du métro .................................................................................................................................61
Annexe V : plan de Maadi ................................................................................................................................62
Annexe VI : adresses et numéros utiles au Caire ...........................................................................................63
Introduction : Synopsis
sur l’Égypte et le Caire
Quand on arrive en Égypte, l’une des premières questions à se poser est : « Quel est donc ce pays ?
»
« Où allons-nous désormais vivre ? ».
Voici quelques pistes pour saisir toute la complexité de ce pays tellement différent de la France.
L'Égypte s'étend sur environ un million de km² (soit
presque le double de la France), avec une distance
nord-sud maximale de 1025 km et une distance estouest de 1240 km. On compte à peu près 78 millions
d’habitants en Egypte, dont 17 ,5 millions au Caire.
La vie y est donc très dense, permanente et
mouvementée.
L’Égypte est limitée au nord par la mer Méditerranée
et au sud par le Soudan. À l'est, sa frontière est
tracée par Israël (pointe nord), le golfe d'Aqaba et
la mer Rouge; à l'ouest, par la Libye.
5
La vie en Égypte, vous le constaterez rapidement, est bercée par les humeurs du plus long fleuve
au monde : le Nil. Il est un sourire, une caresse céladon. Le Nil est un véritable miroir de la vie
égyptienne dans lequel, depuis plus de cinq mille ans, se reflètent mille et une merveilles…
Ce fleuve naît au cœur de l'Afrique. Il sort du lac Victoria, puis il prend le nom de Nil blanc en
arrivant au Soudan. À Khartoum, il est grossi du Nil bleu qui, lui, prend sa source dans les hautes
terres de l'Éthiopie. Ainsi, lorsqu'il entre en Égypte, le Nil a déjà parcouru 5000 km. Quittant des
lacs de montagnes, dévalant des cascades, il s'est en partie évaporé à travers d'immenses
marécages, et il a enfin réussi à se creuser un lit qui serpente à travers des kilomètres et des
kilomètres de rochers et de sables. À Assouan, la riche vallée du Nil voit finalement s'éclore la vie.
Puis au nord, le fleuve serpente à travers des champs bordés de palmiers dattiers. En fin de
parcours, le fleuve bouillonne sous les multiples ponts du Caire,
à partir duquel, le Nil se ramifie pour former le Delta et poursuit
son cours jusqu'au moment où, plus étroit, il se jette dans la
Méditerranée.
Pendant des siècles, la crue annuelle du Nil a inondé la vallée
désertique, y déversant un limon fertilisant. Mais, depuis le XXe
siècle, finalement dompté par le barrage d’Assouan et le Lac
Nasser, le fleuve sert à la fois à la production d'énergie
électrique et à l'irrigation de la vallée durant toute l'année, ne
subit plus de crue.
Toutefois, le Nil est un des fleuves les plus pollués au monde. Il
est fortement déconseillé de boire son eau et même de s'y
baigner. Certaines maladies lui sont spécifiques (la plupart sont
imputables à l’eau contaminée par des déchets humains,
animaux ou chimiques. Les maladies hydriques comprennent,
entre autres, le choléra, la typhoïde, la polio, la méningite, l’hépatite A et E, la diarrhée).
A côté de l’eau, très vite vous allez rencontrer le sable, les
rochers, les dunes… en un mot le désert ! Non, les déserts…
En effet, l'Égypte est constituée à 90% de déserts habités par
moins de 1% de la population. Ces déserts font partie d'une
zone de terres arides qui s'étendent de la côte atlantique à
l'ouest jusqu'à l'Asie centrale à l'est.
Désert du Wadi Ryan
Le désert arabique
Il est à l'est de la vallée du Nil, s'étend en s'élevant jusqu'à la mer Rouge; il est marqué de
profondes entailles entre les massifs montagneux. Ses 223 000 km² couvrent 21% de la superficie
des terres égyptiennes. Le désert arabique est formé de deux régions distinctes : au nord, le
plateau calcaire Al-Maaza, et au sud, le plateau Al-Ababda. La population nomade de la région
ne doit sa subsistance qu'à la présence de quelques rares sources.
Le désert occidental
Il occupe les deux tiers de l'Égypte (681 000 km²). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il
ne fait pas parti du Sahara, dont il est séparé par des massifs élevés. Il est composé principalement
de grès nubien et de calcaire. Au sud de la dépression de Qattara apparaît une bande de dunes
6
de sables qui se prolonge au sud jusqu'à la dépression de Kharga. À partir de là, le paysage
n'est qu'une plate étendue de sable qui s'étend jusqu'à l'horizon.
Vous aurez certainement l’occasion de partir explorer ces contrées en famille et avec des amis.
Attention à ne pas s’aventurer à l’aveuglette. Le désert se prépare, il faut être équipé.
Soyez donc toujours prudents, ne partez jamais seuls, car, si
le désert est un havre de paix et de beauté pure, il reste
malgré tout indomptable…
Sur le retour du désert des boules…
Revenons en maintenant au Caire…
Malgré sa pollution, son gigantisme et sa saleté,
l'anarchie de son urbanisme et son permanent
fracas, cette ville est fascinante. Le Caire est irrigué
par le flux incessant de ses dix-huit millions d'êtres
qui se sont appropriés ses rues débordantes de vie.
Elle représente la métropole la plus peuplée et la
plus vaste du monde à l'ouest de la Chine.
Vue sur le Nil, en fond l’île de Zamalek
C'est dans cette ville unique, qu'entre 1392 et 1517, les contes des Mille et Une
Nuits ont vu le jour. Dans l'un de ces contes un personnage déclare :
"Celui qui n'a pas vu Le Caire n'a pas vu le monde. Son sol est pavé d'or, son
Nil est un prodige ; ses femmes sont comme les houris du paradis; ses maisons
sont des palais et son air, doux et aussi odorant que l'aloès, réjouit le cœur. Et
comment en serait-il autrement puisque Le Caire est la Mère du monde" Oum elDounia.
Le livre des « 1000 et
une nuits »
Aujourd'hui le Caire, tel que le décrit Oum el-Dounia, a quelque peu changé ! L'or de ses rues
n'étincelle plus, son Nil est apprivoisé et même si ses femmes ont toujours de nombreux admirateurs,
ses palais ont pour la plupart été démolis pour laisser la place à des immeubles de béton. En un
mot, le Caire, qui détient l’un des taux de pollution le plus élevé au monde, est devenu une
métropole moderne !
Si vous voulez comprendre cette ville, vous devez d’abord saisir les raisons de tant de transformations.
Les changements les plus radicaux sont intervenus au cours des vingt dernières années. En 1960,
moins de 40% des Égyptiens étaient citadins et, parmi ceux-ci, un sur huit habitait Le Caire. La
capitale avait alors moins de 3,5 millions d'habitants. À présent, 80% des Égyptiens vivent en ville,
dont un sur trois au Caire. Avec ses dix-huit millions d'habitants, Le Caire est la ville la plus peuplée
7
d'Afrique, du Moyen-Orient et du monde arabe. Cet accroissement de la population correspond
à l'explosion urbaine commune au tiers monde.
Avec ces quelques commentaires, assez brefs il faut dire pour un pays de plusieurs millénaires,
vous avez déjà un succinct aperçu de votre nouveau pays d’accueil. Si, comme nous, les premiers
temps, vous êtes surpris, abasourdis, stupéfaits par bien des faits et gestes, vous verrez… on s’y
fait très bien !
Car ici, tôt ou tard on apprend à devenir philosophe. Adoptez donc la zen attitude pour lire la suite…
I – S’INSTALLER
1. LE LOGEMENT
Le Caire est une ville immense et vous ferez votre choix de lieu de résidence en fonction des critères
de proximité des écoles, du lieu de travail et de vos loisirs. Ici, plus qu’ailleurs, vous tiendrez
compte de la distance, sachant qu’une grande partie des écoles (française, américaine ou
anglaise) se concentre à Maadi. Evidemment, les variations de prix vont de pair avec la situation
de l’école. Voici brièvement les caractéristiques des quartiers les plus souvent retenus par les
expatriés. Les quartiers dans lesquels on trouve le plus d'expatriés sont dans l'ordre décroissant :
Maadi, Zamalek, Héliopolis et Mohandessin.
Heliopolis
a) Les quartiers
-
Zamalek : île du Nil en plein cœur du Caire, Zamalek était un quartier très huppé il y a
20 ans, mais il a malheureusement perdu de son charme du fait de la circulation, de la
8
pollution et du bruit. Il reste le quartier des beaux immeubles, des ambassades, de la vie
animée en soirée. On n’y trouve que très peu de villas. Il plaît cependant beaucoup aux
jeunes couples car il offre la proximité des restaurants, l’opéra et les galeries de peinture.
Le Lycée Français y a une annexe qui permet la scolarité jusqu’en CM2. Il est fréquenté en
majorité par des familles égyptiennes.
-
Dokki/Mohandessin : ces quartiers ont été créés en 1960-1970 pour loger les professions
libérales qui essaimaient alors. Mohandessin a de nombreux magasins et restaurants
branchés (rue du Liban et Shahab). Dokki est un quartier plutôt vert, où les commerçants
parlent rarement l’anglais.
-
Héliopolis : Ce quartier plutôt « chic » est habité par les « bonnes familles égyptiennes ».
Situé à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, proche de l’aéroport, les expatriés qui
choisissent d’y habiter le font principalement pour être proches de leur lieu de travail. Le
quartier offre une belle architecture début du siècle, la marche y est assez agréable. De
nombreux commerces sont accessibles à pied. Il manque cependant une grande surface
type Carrefour. Depuis peu, il y a City Star, une grande galerie commerciale où toutes les
marques et boutiques du Caire sont concentrées (à éviter du jeudi au samedi car
surpeuplée).
-
Kattameya : Ce nouveau quartier attire de plus en plus. Cette zone résidentielle plus loin
du centre (45 mn) offre une qualité de vie agréable : air pur, température plus fraîche,
proximité d’un très beau parcours de golf. Pour les enfants qui y habitent et sont scolarisés
au Lycée Français de Maadi, il faut compter 30 mn de trajet par autoroute. Mais
l’extension du lycée français rapproche pour les adolescents. Une école britannique et
l’annexe El Merag du Lycée Français sont cependant situées à proximité.
-
Maadi : La majorité des Français habitent Maadi, un quartier résidentiel, tranquille, à 25
mn du centre (45 aux heures de pointe), desservi par le métro, quartier avec beaucoup
d'arbres mais aucun jardin public, isolé du bruit du centre-ville. Le site principal du Lycée
Français du Caire y est implanté et accueille les enfants de la maternelle au primaire. Le
nouveau site d’El Merag accueille le secondaire. A Maadi on y trouve des commerces de
proximité, quelques loisirs pour les enfants. C'est un « petit village » dans lequel les gens
se sentent généralement bien. Pour ceux qui n’y habitent pas, c’est sans doute un peu le «
ghetto pour étrangers ». De nombreux américains y vivent car le Collège Américain s’y
trouve également. Cf. également le plan en fin de livret.
A Maadi, les logements prisés par les Français se situent dans la périphérie du Lycée Français
dans le triangle délimité par la ligne de métro et la ligne de chemin de fer (évitez une trop
grande proximité avec la voie ferrée, bruyante).
Dans votre choix de logement, attention à la présence très
proche d’une mosquée : l’appel à la prière est très sonore.
Cinq fois par jour - de l'aube à la nuit - les disciples d'Allah
sont appelés pour la prière depuis des haut-parleurs placés
au sommet de chaque mosquée. Pendant le mois de
Ramadan, ils sont remontés à la pleine capacité…
Mosquée de Mohamed Ali
9
Si vous repérez donc une mosquée jouxtant ou très proche de votre futur logement, avant la signature
d'un bail, faites coïncider une visite lors d'un appel à la prière … cela vous évitera peut-être de
déménager dans l’année !
b) Le choix entre un appartement et une maison
Soyez réalistes, dans une telle mégapole, vous aurez plus de disponibilités d’appartements que de
maisons.
L’appartement pour une première expatriation peut vous rassurer car il offre des services communs
et vous aurez moins de personnel à gérer seule.
Le standard de confort des appartements est en moyenne meilleur que celui des maisons ainsi que
le rapport qualité prix. Il est plus difficile de trouver des
logements de 4 chambres et plus. Si vous cohabitez dans
le même immeuble avec des égyptiens, sachez qu’ils n’ont
pas le même rythme de vie que le nôtre et que vous
pourriez pâtir de ce décalage. A contrario, habiter un
appartement vous permet de ne pas être isolés. Vous
avez également toutes les chances d’avoir d’autres
expatriés pour voisins.
Pyramide de Mykérinos, Gizah
Si vous avez un animal de compagnie et que votre budget ne tient pas compte d'une villa, vous pouvez
vous mettre en recherche d'un appartement au rez-de-jardin avec un jardinet privé. Ce type de
logement a une double utilité : il facilite la promenade - trottoirs aléatoires, espaces verts quasi
inexistants, chiens errants nombreux - et évite l’empoisonnement par ingestion d'aliments gâtés, veuillez
entendre ordures ménagères ou parfois poison pour limiter la croissance des animaux de rue…
c) La recherche du logement
Pour trouver votre nid, vous avez 5 possibilités :
-
contacter des agences immobilières qui ont pignon sur rue, et dans ce cas bien leur préciser
vos besoins afin de gagner du temps,
utiliser le bouche-à-oreille de la communauté,
consulter les petites annonces affichées au Consulat, au Centre culturel français, à la Mission
économique ou dans tous les supermarchés,
connaître les appartements qui se libèrent à travers les gardiens, les « bawabs » (qui sont en
général au courant de tout….mais qui parlent arabe !),
utiliser les compétences d’un « Simsar » qui est un intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur.
Ils prennent souvent contact avec les sociétés qui emploient des expatriés pour proposer leurs
services.
Les prix sont très variables mais il faut savoir que si vous annoncez que c’est votre société qui
prend en charge le loyer, on vous montrera des logements chers et bien souvent payables en
devises. Ne parlez pas du budget précis dont vous disposez. Ne dites pas tout de suite que votre
entreprise paie pour vous. Sinon, n’hésitez pas à inférioriser le montant alloué par votre société.
Vous serez forcément étonnée par les prix comparé au bien proposé : Un logement de bon confort
a un loyer très élevé par rapport au niveau de vie du pays. Enfin, sachez que pour un agent
immobilier vous arrivez toujours en haute saison, et qu’il y a urgence à choisir... C’est un peu vrai
10
en mai / juin, une fois votre choix fait, ne tardez pas à signer le contrat. Lorsque l'agent vous
semble peu pressé, insistez bien car il n'est pas rare que des appartements passent sous le nez
de locataires trop confiants.
d) Le contrat de location
La plupart des logements sont meublés, avec un goût un peu oriental, c'est-à-dire avec beaucoup
de dorures. Vous pouvez toujours négocier le changement d’un canapé, ou le réaménagement
partiel de l’appartement. Vous pouvez également demander à ce que l’on retire l’ensemble du
mobilier.
Il n’y a pas d’état des lieux mais avant de signer, faites bien
l’inspection pour signaler toute détérioration importante et
demander une réparation. Notifiez-le par écrit en anglais, si
possible traduit en parallèle en arabe et faites signer les
personnes présentes lors de la remise des clés. Prenez des
photos, c’est encore plus parlant. Faites particulièrement
attention à l'état du système d'eau, à l'isolation, à la fermeture
des fenêtres, aux prises électriques, au fonctionnement de la
ligne téléphonique, aux sanitaires.
Maison du Baron Empain, Héliopolis
Si le logement est meublé et équipé, vérifiez bien que le réfrigérateur est en état de marche, que
le lave-linge ne se vide pas à chaque rinçage et que les climatiseurs ne datent pas d’il y a 20 ans.
Faites en sorte que dans votre chambre, le climatiseur soit récent sinon vous risquez de ne pas
supporter le bruit de fond ! Imaginez si en plus vous vivez à côté d’une mosquée…
Il vous faudra donc voir fonctionner au moins une fois les appareils électriques, ou préciser dans le
contrat « sous réserve de bon fonctionnement ». En général il n’y a ni vaisselle, ni ustensiles de
cuisine, ni petit électroménager. Dans tous les cas, pensez à lister les biens du propriétaire et à le
faire signer pour éviter tout problème ultérieur.
Les propriétaires acceptent souvent de faire des travaux dans la limite du raisonnable. Surveillez bien
la réalisation, faites refaire si nécessaire et ne payez la totalité du loyer que lorsque tout est terminé.
TOUT SE NEGOCIE MAIS SPÉCIFIEZ LE BIEN DANS LE CONTRAT DE LOCATION.
Prévoyez la procédure à suivre en cas de réparations car les pannes sont très fréquentes - ou en
cas de travaux quand vous occuperez le logement. Dans certains cas, il faut contacter le
propriétaire qui se charge de tout (recherche intervenant et paie). Dans d’autres cas, il faut joindre
le propriétaire et lui proposer un devis pour accord. Dans d’autres cas encore, le propriétaire ne
veut rien savoir…
Le profil du propriétaire est intéressant à connaître avant de louer.
Les propriétaires n’hésiteront pas à vous demander entre 6 mois à une année de loyer d’avance… à
vous de négocier !
Enfin, il est indispensable de rédiger un contrat de location bilingue (anglais/arabe) prévoyant une
clause de cessation de contrat, afin de quitter le logement sans préjudice financier.
11
Si vous arrivez avec peu de meubles voire aucun, vous
pouvez également choisir la solution de vous faire fabriquer sur
place ces items. Vous constaterez assez rapidement qu’il n’existe
que peu de magasins de meubles « tout faits », mais Ikea a
ouvert ses portes depuis novembre 2013. Une solution est de
faire faire, vous trouverez pléthore de magasins de tissus et
d’artisans qui pourront faire vos canapés, chaises, tables... Le
tout est d’être ferme sur les délais… mais Inch’allah
2. LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES
Pour vivre en Egypte, rien de mieux que de commencer avec la paperasse : beaucoup
d’intermédiaires, beaucoup de tampons, beaucoup de temps et surtout… toujours garder le sourire !
a) Visa, carte de résident, permis de travail
Pour mettre le pied en Egypte, il vous faudra vous acquitter d’un visa, obligatoire, mais qui
peut s’obtenir sur place à l'arrivée à l'aéroport (20 USD) ou au Consulat d'Egypte à Paris. Ce
visa touristique a une durée d'un mois. Au-delà, il peut être renouvelé pour une durée d'1 ou 3
mois... puis pour 6 mois ou 1 an (long séjour).
Le visa de long séjour peut être obtenu soit avant le départ au Consulat d'Egypte à Paris, soit
sur place en faisant une première demande de renouvellement de 3 mois, puis une deuxième
demande d'un an. Les demandes se font au ministère Egyptien de l'intérieur, le Mogama.
La carte de résident se demande au ministère égyptien de l'Intérieur ou à l'Ambassade de France
au Caire. Cette carte est nécessaire pour travailler sur le territoire égyptien. Pour l'obtenir, il faut
compter environ 4 semaines après l'arrivée en Egypte. Mais il vous est fortement conseillé de
déléguer toutes ces écritures aux juristes de votre entreprise afin de ne pas perdre votre temps et
votre moral. Vous constaterez très rapidement qu’il manque toujours quelque chose et que les
exigences de l’administration sont constamment changeantes. On peut aussi exiger que vous fassiez
certifier des documents par votre ambassade et que vous les fassiez traduire en arabe.
Le permis de travail doit vous être procuré par votre employeur. Son obtention peut nécessiter
plusieurs mois. Il vous est conseillé, si vous travaillez et ne disposez que d'un visa de tourisme (avec
la mention "work is not permitted"), d'être en possession d'une preuve que votre dossier est en
cours. Une fois en Egypte, avant qu'une carte de travail ne puisse être publiée, le travailleur devra
faire pratiquer dans un centre agréé une prise de sang pour le HIV. Messieurs, vous devrez y
passer chaque année pour obtenir le renouvellement de votre permis ! Attention, ne négligez pas
ces formalités, car les douanes vous demanderont votre permis de travail pour pouvoir débarquer
votre container…
Mais, heureusement, votre attente et votre persévérance vous vaudront une satisfaction importante
: avoir le droit de travailler en Egypte et posséder une carte de travail avec statut de résident
vous permettra de séjourner en l'Egypte dans des hôtels à un taux inférieur à celui payé par les
touristes… un grand plus quand on sait tout ce qu’il y a à voir !
b) Déménager
Il vous faudra monter patte blanche auprès des douanes en apportant les documents administratifs
suivants
12
Le certificat de résidence (parce que vous avez déjà votre contrat de travail qui lui-même vous
donne accès au permis de travail !)
Une demande d’autorisations d’importer sur papier à entête de votre société
Les spécifications techniques ou catalogues de vos imprimantes et scanners
Respectez bien les conseils des déménageurs (vidéos, vin, CD, télécommandes, images religieuses…)
car votre container est souvent complètement fouillé à l’arrivée. N’oubliez pas que tout ce qui rentre
en Egypte devra en ressortir…
c) S’immatriculer
Dans les premiers temps de votre installation au Caire, vous irez certainement vous immatriculer au
Consulat de France au centre-ville, vous pouvez aussi prendre contact avec Françoise TNINA
fancoise.tnina@diplomatie.fr Tél : +20 235 67 33 73
Comment s’inscrire ?
Il suffit de prouver au Consulat Général votre nationalité, votre identité (passeport, carte nationale
d’identité), votre état-civil (livret de famille ou acte de naissance), votre résidence habituelle et
autorisée (selon les cas, carte de résident, permis de séjour, contrat de travail) et produire une
photographie d’identité aux normes.
La gestion de votre inscription (mise à jour des données personnelles, vérification/modification de la
situation électorale, informations sécuritaires,...) est possible sur : monconsulat.fr qui remplace GAEL
(Guichet d’Administration Electronique)
L'immatriculation permet aux services du Consulat général de savoir que vous êtes en situation
régulière lors de votre séjour et de vous aider en cas de problème avec les autorités locales. En
cas d’arrestation, vous avez le droit de communiquer avec le consulat. N’hésitez pas à le
demander.
Elle est indispensable pour l'obtention de bourses d'études, l'inscription sur les listes électorales ou
la délivrance d'une carte nationale d'identité ou d’un passeport.
La carte d'immatriculation consulaire est gratuite, valable cinq ans, avec possibilité de
renouvellement. Elle vous permet d’effectuer des achats en France en bénéficiant de la détaxe
lorsque celle-ci est applicable (par exemple sur des lunettes de vue !).
d) Se renseigner
Voici quelques sites officiels sur lesquels vous trouverez les renseignements administratifs de votre
future installation ou d’autres conseils en tous genres.
www.diplomatie.gouv.fr
www.ambafrance-eg.org
www.institutfrancaisegypte.com
www.expatries.org
www.expatfocus.com
www.tv5.org
www.lfcaire.org
Conseils aux voyageurs / pays
Site de l’Ambassade et du Consulat Général de France en Egypte
Institut français en Egypte
Portail conseils / pays
Forum d’expatriés
Chaîne télévisuelle française
Lycée français du Caire
13
www.caireaccueil.com
www.ufe-egypte.com
Site de Caire Accueil
Site de l’UFE
e) Numéros d’urgence du consulat
Consulat permanence : +20 12 22 10 41 33.
Ambassade de France : +20 2 35 67 33 10.
3. LE QUOTIDIEN
Vous changez de pays, de mentalité, d’habitude… vous avez un travail de familiarisation avec
votre nouveau quotidien à faire. Comment apprivoiser ce nouveau mode de vie ? Pour le côté
pratique de la maisonnette, sachez que l'eau, l'électricité, le gaz, le téléphone et le ramassage
des ordures sont à la charge du locataire, mais restent assez modestes. Le paiement de l'électricité,
du gaz et du téléphone se fait sur facture. Si vous ne les voyez pas arriver, allez les réclamer,
sinon vous risquez d’être coupés ! L'eau et le ramassage des ordures sont payés par le gardien.
Voici maintenant ce qui peut vous marquer quand on arrive en Egypte.
a) La sécurité
La présence policière dans les rues choque au début mais elle est surtout dissuasive. Il faut bien
constater que l’« étranger » est protégé par l’état égyptien (car il apporte beaucoup d’argent) et est
traité courtoisement.
Les cambriolages sont peu nombreux mais depuis la révolution ils ont augmentés, ne tentez pas le
diable. Même si les malversations restent rares, soyez prudents, particulièrement au moment de
Ramadan : ne laissez pas vos fenêtres ouvertes lorsque vous sortez, fermez la porte à clé… et oui,
ici, vous verrez que rapidement on se laisse un peu aller ! Si vous êtes en
maison, les fenêtres du rez-de-chaussée pourront être munies de barreaux.
Pensez à changer les serrures lorsque vous emménagez, le plus vite sera le
mieux.
Ne laisser aucun colporteur, livreur... entrer chez vous, ils peuvent attendre sur
le pas de la porte et penser à refermer la porte si vous devez vous rendre
dans une autre pièce.
Lors de réparation, assurez-vous que l’électricien, le menuisier… ne reste
jamais seul dans une pièce, accompagnez le ou faite le accompagner par
votre Bawab ou femme de ménage.
Et un conseil avisé, ne laissez jamais vos effets personnels sans surveillance,
dans la voiture, au restaurant…
Vous pouvez prévoir un « Bawab » c’est-à-dire un gardien pour la journée, pour la nuit ou pour
les 2. Il s’agit vraiment de votre appréciation personnelle.
En revanche, si le bawab ne vous semble pas vraiment indispensable, sachez qu’il peut vous être
utile : il évitera que les multiples colporteurs ne sonnent à la porte, descendra la poubelle car lui
seul va comprendre quand les éboueurs (appelés ici les « Zabalins ») passent, vous aidera à porter
vos courses, se déplacera lui-même pour le paiement de vos factures, veillera au lavage de votre
14
voiture, se chargera du courrier, et bien d’autres menus services fort appréciés. Tout dépend de
votre organisation…
Dans les immeubles, il y a d’office plusieurs bawabs et parfois des « security men ». Vous pourrez leur
demander les mêmes services. (Mais, dans tous les cas, imposez aux enfants de ne pas ouvrir
spontanément la porte s’ils sont seuls).
Vous aurez sûrement des problèmes divers à résoudre : pannes de l’électroménager, fuite d’eau,
climatisation qui fonctionne mal… Il est important que vous puissiez avoir une personne de
confiance parlant la langue - bawab ou chauffeur ou secrétaire de votre mari ou employé de
maison - pour vous faciliter les démarches… qui ne sont pas si faciles et prennent en tout cas
beaucoup de temps. Mais, c’est une expérience à vivre, au moins une fois !
Si vous avez des travaux d’entretien ou de réparations à faire, il est important qu’un de vos employés
reste avec l’artisan. Ne le laissez pas se déplacer seul chez vous…
Enfin, choisissez si vous voulez laisser un jeu de clés à un de vos employés ou si vous considérez que
c’est trop risqué…
Au Caire, tout peut être livré ou presque à domicile
pour quelques livres de pourboire. Votre bawab
réceptionnera et vous donnera l’article livré. En
maison sans bawab, apprenez à reconnaître les
livreurs, les préposés aux factures, le facteur, etc.
ATTENTION AUX ESCROQUERIES SPÉCIALES NOUVEL ARRIVANT
Ne laissez pas entrer chez vous des gens prétextant un travail à faire - désinsectisation ou contrôle
des climatisations par ex - de la part d’un service gouvernemental, avec fausse carte à l’appui,
ou venant de la part de votre propriétaire. Ils cherchent à vous extorquer de l’argent ou à repérer
les lieux ou à vous voler.
Ayez des téléphones de copines habitant à proximité de chez vous en cas de besoin. Ayez aussi près
de votre téléphone les numéros d’urgence.
Aïe, aïe, aïe ! Souriez, restez détendue, ne faites pas de phobie : vous arrivez dans un pays réputé
globalement sûr, tout le monde vous le dira… Alors, cool, mais n’oubliez pas les règles élémentaires
de prudence !
b) Le ramassage des poubelles
Là est le choc des cultures, le choc des mondes, particulièrement si vous arrivez d’une grande métropole
ou de notre douce Europe. Dès à présent, faites fi des principes de base du tri sélectif et des poubelles
de toutes les couleurs ! Pourtant il existe un tri sélectif par l’ONG EL MISBAH EL MUDII. Ils viennent
une fois par semaine récupérer chez vous les ordures triées.
6b, Amarit Atlas, Ahmed Fakhry Street Nasr City, Cairo.
Tel: 16093 ou 0127 058 88 69 (arab.)
Mobile: 0122 997 09 77 (engl.etc.)
www.egyptcollects.org
15
Ici comme ailleurs, il n’existe pas de système unique :
-
votre employé de maison peut sortir la poubelle sans que
vous sachiez vraiment ce qu’elle devient.
votre jardinier ou votre bawab peut sortir les poubelles
sur la rue.
Le ramassage peut se faire par pick-up benne ou par la confrérie « des zabalins », « zabala »
signifiant poubelle en arabe. Des personnes qui passent soit
avec des diables équipés de grands sacs ou en charrette tirée
par des ânes dans lesquels ils transfèrent vos sacs plastiques
ou chargent vos cartons (est-ce encore vrai sur Maadi). « La
première fois que j’ai vu ces enfants, nous raconte une
adhérente, j’ai cru qu’il faisaient l’aumône et je leur ai
donné des vêtements usagés. Ils étaient contents, mais
surpris ».
« Quand je suis arrivée au Caire en provenance du
Luxembourg, nous raconte France, j’étais habituée à trier
mes déchets et à les déposer dans la poubelle du jardin
dans de beaux sacs plastiques bleus transparents.
Nakht
Les Zabalins, photo de l’association Es Beth el
Quelle ne fut pas ma surprise de voir chaque jour mes sacs éventrés par les jeunes « zabalins »
qui les triaient à même le trottoir.
Mais, il faut avouer que depuis quelques mois le ramassage des ordures, au moins dans Maadi, parfois
seulement dans certaines rues, s’est grandement amélioré. Il existe maintenant des bennes à ordures !
Depuis l’année passée, le coût du ramassage peut être ajouté à votre facture d’électricité - voyez si
c’est le cas chez vous. Mais, les zabalins, bawabs ou jardiniers continuent à réclamer chaque mois de
10 à 50 LE. Libre à vous de donner ou de renégocier…
c) Les installations du téléphone, d’Internet, du Satellite et de la
Radio
Attention il y a 10 chiffres pour les numéros de téléphone fixes et 11 chiffres pour les portables.
Installation du téléphone
L’installation téléphonique doit être demandée par le propriétaire. Prévoyez-le dans le contrat de
location.
Il existe trois types d’installation :
- ligne locale qui permet d’appeler au Caire uniquement et hors portable
- ligne nationale y compris portable
16
-
ligne internationale y compris portable
Ce choix est à spécifier lors du branchement. La ligne est affectée au logement, pas à l’usager. Les
locataires successifs auront donc le même numéro…
Ligne locale ou nationale :
On ne reçoit pas toujours de facture à domicile.
Mais, on peut la consulte le site internet
www.telecomegypt.com.eg . Il vous faudra
auparavant aller chercher un pin code au centre de paiement.
Vous devez aller payer au Centre Telecom Egypt le plus proche de chez vous (les centres sont
informatisés en réseau).
Ex : rue 9, face au métro Maadi Sakkanat pour Maadi.
Si vous n’avez pas Internet, rendez-vous directement au Centre, indiquez votre N° de téléphone, ils
vous donneront le montant à payer.
Il y a quatre échéances par an :
•
•
•
•
mois 11, 12, 1 à payer avant le 10/2
mois 2, 3, 4 à payer avant le 10/5
mois 5, 6, 7 à payer avant le 10/8
mois 8, 9, 10 à payer avant le 10/11
Attention : si vous payez en retard, il y a une pénalité, voire une coupure de ligne… et de fortes
probabilités pour avoir du mal à obtenir la réouverture de la ligne. Mais les bawabs oublient
rarement de payer en temps et en heure… si vous leur avez remis argent et facture assez tôt !
Ligne internationale :
Facture mensuelle vous recevez la facture à domicile. Le courrier ne fonctionnant pas très bien il vaut
mieux vous déplacer pour aller payer au Centre Telecom Egypt. La facture doit être payée entre le
10 et le 15 du mois suivant.
Installation d’Internet
L’accès à INTERNET est globalement assez facile au Caire si l’on prend garde aux points suivants :
1. Bien vérifier auprès de son propriétaire les connexions téléphoniques nationales et
internationales de l’habitation.
2. Refuser tout système de type transmission sans fil EGYPT TELECOM dont le débit ne permet
pas une connexion internet de qualité.
3. Vérifier que le locataire précédent a bien résilié son abonnement internet en demandant
une « Cancellation Form ». Le propriétaire doit être en possession de ce document, faute de
quoi il faudra qu’il effectue des démarches longues et compliquées (le délai de connexion
au Fournisseur d’Accès Internet –FAI- de votre choix sera alors d’un à deux mois). Dans ce
cas, pour éviter ce délai et obtenir une connexion en 24 heures vous n’avez pas d’autre
choix que de souscrire auprès du même FAI que le précédent locataire.
Les fournisseurs d’accès internet fréquemment utilisés sont TEDATA et LINKDSL. Leurs prestations et prix
sont quasi-identiques avec un petit plus à TEDATA pour les performances de son modem routeur 3COM
meilleur que le DLINK de LINKDSL.
17
Il est bien entendu possible de recevoir INTERNET à l’aide d’une clé 3G (ETI SALAT, MOBINIL). Cette
connexion très pratique reste néanmoins plus lente et plus coûteuse que la formule précédente.
Adresse des principaux fournisseurs d’accès Internet à MAADI :
TEDATA : El Nasr street, à côté de CILANTRO – New MAADI
LINKdotNET : 77 Misr Helwan– Agricultural Road, MAADI
(derrière Hôtel SOFITEL) Hotline 16333
Installation du satellite
La réception des chaînes francophones est possible sur les satellites HOTBIRD et ASTRA (sous certaines
conditions de diamètre d’antenne).
1. HOTBIRD
La constellation des satellites HOTBIRD 6,8 et 9 (13° Est) permet de recevoir gratuitement les chaines
suivantes avec une antenne de 1.60m :
•
France 24 (Informations)
•
DIRECT 8
•
BFM TV (Informations)
•
TV Mont-Blanc
•
ARTE
•
TV5 FBS (France, Belgique, Suisse)
•
EURONEWS
•
TV5 Monde
•
RTBFSAT (Belgique)
En complément, l’abonnement BIS TV (codage VIACCESS) permet la réception d’un bouquet à peu
près équivalent à la TNT en France pour la somme de 4,90 € par mois (+ 40 € de frais d’inscription
lors de votre premier abonnement, voir www.bis.tv) :
• TF1
• AB moteurs
• France 2
• Animaux
• France 3
• Encyclopédia
• France 4
• Chasse & pêche
• France 5
• Escales
• France ô
• Mangas
• NT1
• Gulli
• M6
• Orange sport info
• W9
• Luxe TV
• RTL9
• NRJ12
• AB1
• LCP
• TMC
• Virgin17
• Toute l’Histoire
• Video click
La souscription de l’option cinéma de 4.90€ supplémentaires donne accès à :
•
•
•
•
Action
Ciné FX
Ciné Polar
Ciné FIRST
18
L’option Night pour 4,90€ supplémentaires donne accès à 2 chaînes adultes.
2. ASTRA
La constellation des satellites ASTRA (19,2°Est) permet de recevoir l’ensemble du bouquet CANALSAT.
Toutefois la couverture du satellite exige pour une réception de qualité une antenne de 3,20m de
diamètre. Par ailleurs, si la législation égyptienne limite la taille des antennes particulières à 2.40m
(à vérifier), il faut préciser qu’en Egypte rien n’est impossible… Si l’offre CANALSAT est beaucoup
plus large, le coût de l’abonnement est également à la hauteur. Le codage de la réception est
MEDIAGUARD.
Diffusion multiple dans un logement
Les logements sont fréquemment équipés d’un récepteur satellite « Maître » qui rediffuse dans
l’ensemble des pièces la même chaîne TV. C’est une solution économique mais qui n’est guère pratique
pour les amateurs de zapping qui devront se déplacer pour changer de chaîne.
Pour remédier à cela, il faut envisager l’acquisition d’une tête LNB multiple ainsi que la pose du
câblage dans chacune des pièces dont le coût est ridicule en Egypte.
Il faudra néanmoins se doter d’autant de récepteurs satellite que de téléviseurs.
Coût de l’installation de l’antenne
La fourniture et la pose d’une antenne de 1,60m de diamètre avec une tête multiple
coûte environ 800 LE. Ces frais peuvent être à la charge de votre propriétaire.
Conseils
Votre propriétaire vous enverra son « ingénieur » (pas forcément le meilleur mais certainement le
moins cher pour lui). Les coordonnées d’autres installateurs pourront vous être fournies par CAIRE
ACCUEIL.
Vous pouvez vous équiper avant votre arrivée en Egypte d’un récepteur VISIOSAT TVS 7000VA dont
le prix est d’environ 90€ en France (voir les sites de vente par internet). Choisissez le modèle fourni
avec une carte BISTV que vous pourrez activer soit par écrit , soit par internet ou téléphone 0 825
02 02 02 - accessible uniquement de France ou – information exclusive Caire Accueil - en téléphonant
au 01 49 22 22 54.
Vous aurez le choix entre un paiement annuel ou mensuel (à condition dans ce cas d’avoir un compte
bancaire en France) renouvelable et résiliable à tout moment.
Une précision jamais indiquée par les revendeurs locaux et français : vous pourrez effectuer le
renouvellement de votre contrat par email directement auprès de BIS TV et vous n’aurez plus à payer
les 40 € d’inscription.
Sinon, achetez en Egypte un récepteur satellite avec lecteur de carte VIACCESS (Type ASTRA 9700 –
ne pas confondre avec le satellite du même nom –) et une carte BIS auprès d’un revendeur local pour
un montant d’environ 1500 LE. Dans tous les cas, exigez une antenne de diamètre 1,60 m.
Piratage
D’autres formules illégales pourront également vous être proposées. Nous vous déconseillons ces
solutions qui tant du point de vue éthique qu’économique (faible fiabilité des systèmes qui nécessitent
une connexion internet sans faille) vous amèneront un jour à revenir à une formule légale et pérenne.
19
Ayez toujours à l’esprit, que si le plus grand nombre d’entre nous participait au piratage, nous n’aurions
plus accès à la diffusion de nos chaînes TV préférées…
Liste des chaînes BIS TV (cf liste en fin de livret)
Liste des chaînes CANALSAT (Voir le site www.telesatellite.com)
La radio
Il est souvent agréable d’écouter la radio tout en vacant à d’autres occupations.
HOTBIRD et son bouquet BIS ne permettent pas de recevoir comme sur ASTRA les stations radio FM
francophones.
Ce problème peut être réglé facilement par l’achat d’un poste de radio wifi qui permet d’écouter
l’ensemble des stations FM du monde en se connectant sur internet comme le fait votre PC mais avec
la simplicité et la rapidité d’un poste de radio classique.
Une connexion internet avec un modem WIFI est alors indispensable (un faible débit type 512 Kb/s
est largement suffisant pour cette utilisation).
De nombreux modèles sont désormais proposés pour un prix allant de 100 à 200€. Puissants, capables
parfois de remplacer une chaîne HIFI (Connexion avec IPOD), ces postes radio wifi devraient connaître
pour le prochain Noël le même engouement que les cadres photos numériques.
Exemple : TERRATEC NOSON (capable également de l’IPOD)
d) Le gaz, l’électricité et l’eau
Pour les 3 services, chaque mois, un agent passe faire un relevé de compteur et un autre, ou le même
passe quelques jours plus tard pour l’encaissement de la facture en LIQUIDE. Si vous n’avez pas de
liquide ou si vous voulez vérifier la facture avant de payer, vous pouvez lui demander de revenir ou
aller payer (ou envoyer quelqu’un payer) au bureau correspondant.
Le gaz
Dans un pays grand producteur de gaz, vous serez surprise par la faible valeur de votre facture. Le
coupon est vert et blanc et porte l’entête « pétrotrade ». Vous pouvez être reliés au gaz de ville,
énergie pour laquelle vous ne paierez que quelques livres par mois. N’hésitez pas à solliciter la
compagnie du gaz (seule habilitée à intervenir) si vous sentez le gaz dans votre logement. L’employé
de maison n’aura pas le réflexe de vous alerter là-dessus…
Vous pouvez avoir à acheter des bouteilles de gaz (environ 25 EGP, consigne de la bonbonne
200EGP), sachez que même si vous n’utilisez pas le gaz, dès lors que votre logement est alimenté vous
devez payer l’abonnement, 15 EGP.
L’électricité
Les installations dans les logements sont souvent précaires – vous trouverez rarement de prises de terre
- et les coupures / microcoupures sont très fréquentes en été (aggravation de la situation depuis 2012).
20
Vous pouvez faire vérifier votre installation, vous pouvez aussi protéger vos équipements les plus
fragiles (micro-ordinateur, décodeur satellite, chaîne hi-fi) par des régulateurs de tension placés entre
l’appareil et la prise. Si vous possédez un congélateur, vérifiez régulièrement l’état des aliments. Pour
parer aux coupures d’électricité vous pouvez acheter des lampes de secours qui s’allument dès que
l’électricité se coupe.
L’électricité est plus onéreuse que le gaz, tout dépend évidemment par rapport à quoi on la compare.
Si vous arrivez de France, son prix vous semblera dérisoire, d’ailleurs… Les factures sont généralement
plus élevées lors des mois d’hiver (janvier et février) et d’été (compter à partir de mai jusqu’en
octobre), périodes où les climatisations fonctionnent à plein régime. Le coupon de facture est bleu sur
fond blanc.
L’eau
Curieusement pour un pays désertique, l’Egypte ne traite pas l’eau comme une ressource rare. L’eau
n’est pas chère et est volontiers gaspillée dans les rues et les jardins.
Vous pouvez équiper votre robinet d’évier avec un filtre, utiliser les premiers mois ou continuellement
un produit désinfectant (le permanganate vendu en pharmacie coûte moins cher que les pastilles du
commerce) pour laver vos fruits et légumes, boire de l’eau en bouteille ou en fontaine. Le service de
distribution de bonbonnes d’eau est très facile et plutôt fiable. Nestlé livre une fois par semaine. En
appelant au 16900 vous commanderez le nombre de bonbonnes et saurez quel jour passe le livreur
dans votre rue. Lors de la première livraison vous payerez le carnet de 30 coupons plus la consigne
des bonbonnes (75EGP). Par la suite vous appelez la veille ou le matin pour confirmer le nombre de
bonbonnes.
Là encore, c’est un choix personnel. Parlez-en avec votre médecin. Dans certains quartiers, vous pouvez
avoir des coupures d’eau fréquentes.
En revanche, ne buvez pas l’eau des fontaines publiques que vous trouverez dans de nombreuses
rues… l’eau n’est pas forcément filtrée !
e) La poste égyptienne
Timbre égyptien
Le scribe, musée du Caire
Le courrier n’est pas très fiable, en termes de
sécurité des envois (ouverture possible pour
censure, perte possible) et de délai.
Une lettre de France peut arriver en moins de
10 jours et une autre mettre des mois, un
télégramme du Caire au Caire peut mettre 3
semaines pour parvenir à son correspondant, un
colis de nourriture venant du Maroc en
recommandé peut arriver pourri 3 mois après.
Ne vous faites pas envoyer de colis (taxes
importantes).
f) L’argent
Vous le constaterez très vite, le paiement en liquide est roi en Egypte. Tout, tout, tout vous payerez
tout avec de l’argent sonnant et trébuchant : en commençant par la paye des employés, les petites
21
boutiques, le dépôt éventuel d’un acompte aux urgences de l’hôpital, et même l’achat d’une
voiture...
Quelques grands magasins type Carrefour, Métro, Alpha
market, Myriam market, Séoudi, ceux de City star… et
certains restaurants acceptent les cartes bancaires, mais
parfois il faut plusieurs essais avant que la carte soit
acceptée et il arrive que cela ne fonctionne pas.
Monnaie de Cléopâtre
Quant aux chèques, rares sont les interlocuteurs qui en acceptent.
Il est donc conseillé de prélever régulièrement du liquide à la banque et de le garder chez vous. Evitez
la toute fin du mois, les agences sont bondées. Les billets ne sont pas de première fraîcheur et c’est
assez encombrant. Afin d’éviter la tentation, certaines adhérentes investissent dans un petit coffre-fort.
Les distributeurs fonctionnent la plupart du temps.
L’ouverture d’un compte à la banque :
Les documents qui vous seront demandés sont : copie du passeport, copie du permis de résidence et
une lettre de votre employeur.
g) Les animaux domestiques
La quarantaine n’est pas imposée aux animaux lors de leur arrivée en Egypte
Les autorités égyptiennes exigent à l’entrée un certificat de bonne santé de moins de trois jours et un
carnet de santé à jour. On ne peut conseiller que d’être à jour dans les exigences européennes :
puce et titrage antirabique; en effet cette dernière analyse ne peut se faire que dans un laboratoire
conventionné.
Les documents suivants sont obligatoires et doivent être établis par le vétérinaire traitant, titulaire
d'un mandat sanitaire :
- identification par micro-puce ou tatouage ;
- certificat de vaccination contre la rage en cours de validité ;
- certificat international de bonne santé, établi par le vétérinaire traitant, titulaire du mandat
sanitaire, dans la semaine précédant le départ.
Il est également conseillé de faire procéder à un titrage des anticorps antirabiques dans un
laboratoire agréé et de se munir du carnet de vaccination tenu à jour.
N.B. : il est vivement recommandé de contacter la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagerez
pour connaître les conditions de transport de l'animal (en soute ou en cabine, normes des cages,
nourriture, etc.).
Pour connaître les normes internationales de transport des animaux et des cages, vous pouvez
consulter le site Internet de l'Association internationale du transport aérien (AITA) : www.iata.org/ "
areas of activity > cargo > live animals > traveller's pet corner ".
Pour pouvoir faire rentrer votre animal en France, vous devez présenter votre animal de compagnie
au bureau de quarantaine à l'aéroport 48 heures avant le départ de l'Egypte. Où ils vont émettre
un nouveau certificat de santé et permettre de l'animal de quitter me pays. Une taxe est à payer
pour ce service.
22
II – S’INITIER AUX US ET COUTUMES
1. LES EMPLOYÉS
Avoir des employés est très agréable…quand cela marche bien entre vous ! Sinon, c’est une source
énorme de soucis et de contrariétés journalières. Il faut donc tout faire pour prévenir les problèmes.
Vos besoins seront différents, selon que vous habitiez en maison ou en appartement, selon que vous
ayez des enfants ou pas, selon que vous ayez un jardin ou une terrasse avec des plantes ou pas…
Analysez bien vos exigences pour définir le type d’employés, les horaires, le travail à demander.
a) Recruter un employé
23
Si c’est votre première expatriation, attention à
ne pas vouloir un aréopage d’employés –
femme de ménage, jardinier, bawab, chauffeur
- que vous ne saurez ensuite plus comment
gérer. Une de nos adhérentes nous confiait que
cela lui « semblait pire que la gestion d’une
PME » ! Vous constaterez que d’avoir du
personnel demande de s’investir dans leur
formation, chaque jour il vous faudra donner
vos directives, car, les employés de maison ne
prennent guère d’initiative
Les jardins botaniques de Lord Kitchener à Assouan
Recherchez si possible des employés recommandés dans la communauté et ayant déjà l’habitude des
étrangers… Lors des cafés associatifs, sur les sites de Caire Accueil, de l’UFE ou au CSA, il est certain
que vous trouverez votre bonheur. Le bouche à oreille est une excellente présélection. Vous trouverez
facilement car ici plusieurs communautés se spécialisent dans ce genre de travaux : égyptiens,
philippins, malgaches, éthiopiens…
Lorsque vous rencontrerez votre futur employé, s’il ne parle pas l’anglais ou le français, faites-vous
aider par un traducteur (souvent la secrétaire de votre mari) :
Pour leur donner VOTRE cahier des charges (vous êtes différente du précédent employeur,
votre employé ne peut pas savoir ce que vous attendez de lui d’emblée). N’hésitez pas à
montrer concrètement, à faire avec eux si vous avez l’impression d’être mal comprise. Soyez
directive dès le début et stricte sur les conditions d’horaires et de congés.
Pour REAGIR au fur et à mesure sur leur travail (« laisser faire » engendre des malentendus et
des frustrations inutiles).
Soyez courtoises… et claires dans vos demandes. Assurez-vous que votre employé aura bien compris
toutes les modalités avant de démarrer, afin d’éviter le flou artistique. L’objectif est le respect mutuel
et la réciprocité. On n’obtient un sourire que si on sourit soi-même. Acceptez de vous être trompée…
ou de vous remettre en cause.
Dans tous les cas, ne restez pas avec un employé en qui vous n’avez plus confiance, cela n’est bien ni
pour lui, ni pour vous.
Les employés de maison, gardiens et jardiniers ne sont pas déclarés, n’ont pas de contrat… Vous vous
compliquerez la vie, et la leur, en tentant d’en faire un. Il est indispensable de garder une copie de
leur pièce d’identité ou passeport, à demander dès le départ. Ils sont payés en liquide à la fin de
chaque mois. Ils n’ont pas de protection légale et il n’y a pas de règles pour les salaires, ni pour les
avantages en nature (cadeaux, repas si vous le souhaitez…) ni pour les vacances. Le déjeuner en
Egypte étant tardif, ils ne déjeunent généralement pas chez vous.
Par rapport aux normes européennes, les employés de maison sont très peu chers ici. Le prix varie
selon que l’employé, s’il s’agit d’une femme de ménage, cuisine, repasse, travaille 5 ou 6 jours par
semaine. Cela peut aller pour une employée égyptienne de 25 à 35 EGP par heure pour la même
prestation. Les femmes de ménage philippines ou malgaches, souvent plus expérimentées, sont bien
plus chères et payées en dollars.
Attention aux comparaisons entre maisons : le personnel discute entre gens de la même confrérie, à
vous de recadrer…
b) La religion dans le travail
24
Approximativement, la population de l'Égypte comprend 90% de musulmans et 10% de coptes.
L'Égypte est donc sous un régime islamique. L'islam concerne au-delà de la Foi tous les moments de vie
personnelle et sociale.
Le Coran, révélé aux hommes par l'intermédiaire de Mahomet couvre aussi bien le temporel que le
spirituel : le droit, le politique, l'économie, les sciences, la morale individuelle et collective... "Tout est
inscrit dans le livre". Il suffit à tous les besoins de l'homme et de la société et l'homme ne peut rien
ajouter à la Loi de Dieu. La soumission à Dieu consiste à observer scrupuleusement les prescriptions du
Coran. Mais, l'Islam est multiple et il n'est pas totalement unifié sur le plan de la croyance. Le chiisme
(où l'Imam, politique et religieux, est un médiateur obligé avec Dieu) n’a rien avoir avec le sunnisme
(où chaque homme est en un rapport direct avec Dieu). L’Egypte est majoritairement sunnite.
La religion musulmane, dans sa pratique, est souvent démonstrative, surtout durant les périodes de
fêtes religieuses. Vous verrez des commerçants fermer leur magasin pendant la prière, des gens
dérouler leur tapis sur un trottoir ou une pelouse pour prier.
Votre employé peut vouloir prier chez vous. C’est à vous de juger si vous l’autorisez et dans quelle
mesure…Il n’y a pas de règle. Vous pouvez bien sûr obtenir que la prière ne soit pas au milieu du
salon… et ne l’empêche pas de travailler ! Il s’agit de respecter la liberté religieuse mais pas de subir
n’importe quoi en son nom.
c) Les « petits cadeaux »
Les employés sont souvent très gentils et peuvent vous offrir par exemple un petit cadeau à Noël s’ils
pensent que vous êtes chrétiens ou pour la nouvelle année.
Il est de tradition d’offrir également des cadeaux à ses employés musulmans durant l’année :
Le Ramadan c’est une période qui coûte cher aux
musulmans. Quelques jours avant, vous trouverez (par
exemple à Carrefour) des coffrets de nourriture à offrir.
L’idéal est de l’offrir une semaine après le début du
Ramadan. C’est le moment où le manque d’argent se fait
sentir. Certains employeurs donnent de l’argent (un peu
comme notre 13ème mois pour les fêtes de fin d’année),
mais il n’y a pas de règle. Votre contribution peut
s’échelonner de 0 à 1 mois de salaire, réparti ou non en
deux versements avant et après le mois de Ramadan.
Celui-ci se termine avec l’Aïd al Fitr, la tradition voulant
que les enfants soient gâtés et habillés de neuf.
Panier de dattes
70 jours après la fin du Ramadan, c’est le Grand Baïram, Aïd al adha, la fête du sacrifice du
mouton, certains employeurs donnent de la viande de mouton ou une somme d’argent (jusqu’à
½ mois).
le jour de l’anniversaire du prophète Mohammed, vous pouvez offrir un assortiment de
friandises spécialement fabriquées dans les magasins pour cette occasion.
Vous pourrez aussi être amenés à libérer vos employés plus tôt que d’habitude pendant le Ramadan.
Si votre employé est copte, donnez pour son Noël et à Pâques. Mais attention, le calendrier est
différent du calendrier catholique.
25
Ces petits cadeaux entretiennent l’amitié et sont une tradition. A vous de décider ce que vous voulez
faire, rien n’est obligatoire bien sûr… Rappelez-vous que nous sommes considérés comme très riches
par nos employés : ne rien faire peut nous donner une image négative de radin, donner trop de
cadeaux n’est sûrement pas bien non plus … Recherchez une juste mesure.
2. LES US ET COUTUMES
Vous n’êtes pas égyptien, mais il vous faudra apprivoiser les habitudes de ce pays afin que rien ne
vous étonne.
a) Les cours d’arabe
La langue officielle est l'arabe. L'anglais est couramment utilisé et certains parlent le français (surtout
à Alexandrie), langue de l’ancienne aristocratie égyptienne.
Au vocabulaire de marchand des anciens Égyptiens, nous
avons emprunté le satin, le mohair, la mousseline, le
safran et le tamarin, le nénuphar, la chimie ainsi que les
mots pharaon, Sphinx et Elysées !
Hiéroglyphes
L'arabe est une langue très belle mais aussi très difficile à apprendre. Les égyptiens parlent vite et
avec beaucoup d'accent, il devient donc assez ardu de comprendre le peuple même en connaissant
une base d'arabe. Il faut distinguer l’arabe littéraire, écrit, du dialecte égyptien, uniquement oral.
Prendre des cours d’arabe dialectal dès votre arrivée peut vous permettre d’acquérir un minimum de
vocabulaire et ainsi de mieux communiquer avec les égyptiens dans certaines circonstances : par
exemple, avec les chauffeurs de taxi, dans les petites boutiques… Lorsque vous négociez un achat,
parler arabe est un avantage car vos interlocuteurs font la différence avec les « touristes ».
Cependant, vous constaterez rapidement que de nombreux commerçants parlent anglais (et parfois
français) et sont habitués à la clientèle d’expatriés, alors ne vous vexez pas s’ils vous répondent en
anglais lorsque vous leur parlez arabe ! En tout cas, parler quelques mots d’arabe est un bon moyen
de vous apporter la sympathie des égyptiens.
Pour prendre des cours, vous avez différentes possibilités :
au CSA (Community Services Association), www.livinginegypt.org, Berlizt propose des cours
collectif d’arabe dialectal et écrit de différents niveaux, en général le matin, attention les
cessions commencent début octobre puis début janvier.
Le DEAC (Département de l’Enseignement de l’Arabe Contemporain), www.institutfrancaisegypte.com/category/apprendre_arabe , à côté du consulat, propose aussi des cours
d’arabe collectif, qui ont lieu soit au consulat au centre-ville, soit au lycée français de Maadi,
deux fois par semaine.
Sinon, vous pouvez prendre des cours particuliers, il existe plusieurs professeurs bien connus de
la communauté francophone qui se déplacent à domicile. Prenez des cours à deux, c’est plus
26
motivant au départ. A titre indicatif, une heure de cours pour une personne, (150LE pour une
personne)
D’autres organismes proposent des cours d’arabe au Caire, mais ces trois possibilités présentent
l’avantage de la proximité.
b) Petit vocable de base
Les chiffres…0 = 1 = 2 = 3 = 4 = 5 = 6 = 7 = 8 =
0
1
2
3
8
sifr (zéro)
wahid
itnan
talata
tamaniya
4
5
6
7
9
arbaa
rhamsa
sitta
saba
tisaa
9=
10
20
50
100
1000
ashara
ashrin
khamsin
meya
alf
Les petits mots usuels…
Bonjour
Au revoir
Bonsoir
Merci
Merci beaucoup
S’il vous plait
Excusez-moi
Je vous en prie
Salama lékum ou saba el kher
Maa salama
Misa al kher – misa en nour
Choukran
Choukran gazilan
Men fadlak
Laousamaht
Afwan
Les directions…
Droite
Gauche
Tout droit
Oui
Non
Jour
Mois
Aujourd’hui
Demain
Hier
Tous les jours
Aywa / naam
laa
Youm
Shaher
En nharda
bokra
emberrah
Kolo youm
Les couleurs…
Yemin
Chimel
ala toul
Noir
Blanc
Rouge
eswed
abyad
ahmar
Quelques phrases…
je ne parle pas l’arabe
ana mabet kalemsh arabi
je suis française
ana faransaweyya
je vis en Egypte
aïcha fih Masr
j’habite à Maadi
sakna fil Maadi
Je ne comprends pas
Ana mech fahma
Comment vous appelez-vous ?
Esmak(ek) eh ?…
c) Etre invité chez les Egyptiens
Lorsque vous serez invité à une réception chez des égyptiens, n’arrivez pas avant au moins une demiheure après l’heure indiquée. Venez avec un cadeau comme par exemple des friandises (grand choix
de paniers garnis dans les magasins) ou une composition florale et attendez-vous à un repas très
copieux.
Les Egyptiens préparent un assortiment de plats qui sont tous placés au centre de la table et servis en
même temps : vous les honorerez si vous goûtez à chaque plat de la table, ne vous sentez pas obligés
27
de terminer votre assiette, vous leur montrerez ainsi que vous avez été servis à volonté… Les desserts
sont délicieux... et en général assez sucrés !
Pour un mariage, vous pouvez offrir un cadeau pour la maison (vase, plats…) que vous ferez livrer
au domicile des mariés et non lors de la réception.
Pour un enterrement, en Islam le corps doit être mis en terre dans les vingt-quatre heures suivant le
décès. Les proches organisent une cérémonie de recueillement les jours suivants, dans une mosquée ou
sous une tente dressée pour l’occasion et réservée aux hommes, les femmes étant reçues plutôt à la
maison. Présentez vos condoléances puis assoyez-vous et recueillez-vous pendant environ une demiheure avant de repartir. Quarante jours après le décès, une importante commémoration est organisée
à laquelle vous pouvez participer si vous n’avez pu vous manifester auparavant.
d) La tenue vestimentaire
L'Égypte est un pays musulman, où l'on apprécie les tenues discrètes et décentes. Il n'est pas exigé que
les femmes portent un foulard, « hidjab », ni une grande tunique couvrante, le « Tchador ». Vous
rencontrerez assez souvent des femmes égyptiennes habillées de la tête aux pieds en noir, recouvertes
par le « niqab » venu d’Arabie Saoudite.
Mais vivre ailleurs, c’est aussi respecter les coutumes entre autres vestimentaires : Soyez respectueux
de la culture afin de vous faciliter la vie, pour vous, comme pour chaque femme étrangère.
De manière générale, pour les femmes, il est préférable de ne pas se découvrir
les épaules et de renoncer aux minijupes, aux mini-maillots de bain très
échancrés. Si à Maadi, nombre d’expatriées s’habillent normalement, il faut
faire plus attention en centre-ville. Privilégiez les vêtements en coton qui laisse
la peau respirer, plutôt qu'en fibres synthétiques. Les magasins de coton sont
assez nombreux ici, vous trouverez votre bonheur. Il est recommandé de ne
rien porter de trop ajusté ou d’excentrique. Ce qui ne veut pas dire non plus
refaire entièrement sa garde-robe !
3. LE CALENDRIER ET LES FÊTES
a) Le Ramadan
L’année du monde musulman est rythmée par le Ramadan, période de
quatre semaines qui se termine par les fêtes de l’Aïd El Fitr ou petit
Baïram. Durant le Ramadan, tous les musulmans observent le jeûne complet - pas de nourriture, de
boisson, ni de tabac - depuis le lever du soleil jusqu’au coucher du soleil. C’est une expérience
d’autodiscipline qui permet à chacun de connaître le renoncement et la privation inhérents à la
pauvreté. Le jeûne du Ramadan est l’un des cinq piliers de l’Islam (avec la profession de foi, la prière,
l’aumône et le pèlerinage à la Mecque).
Le calendrier musulman étant lunaire et non solaire comme le nôtre, le temps de Ramadan remonte de
11 jours chaque année.
28
Durant Ramadan, avant le lever du soleil, le mesaharati vient chanter sous vos fenêtres
pour vous rappeler qu’il vous faut être un bon musulman. Avant le premier repas du soir,
les égyptiens sont très pressés, stressés à l’idée ne pas arriver à l’heure pour l’iftar.
Beaucoup d’accidents de la circulation se produisent à cette période. Quand le muezzin
chante, les rues se vident assez rapidement et le Caire vit durant quelques instants au
ralenti.
LeMesaharati Farrag
Hassan Shehata
Quelques termes qu’à cette période vous allez vite entendre :
l’iftar, c’est le repas (normalement assez frugal) de rupture du jeûne, juste après le coucher du
soleil en fin d’après-midi. Traditionnellement, les musulmans mangent des dattes, de la soupe,
du foul, ils boivent du kamr el din (jus d’abricots), du rayeb (lait caillé)…Mais le repas peut
également être riche, avec de la viande, du poisson...
Le Sorour, c’est le repas de fin de soirée (vers 23 heures/minuit), festif et copieux, auxquels on
invite la famille/les amis. Il y a un troisième repas prévu juste avant le lever du soleil et donc
le début du jeûne.
Pendant le Ramadan, les horaires des magasins sont modifiés, de manière à permettre aux employés
de quitter leur travail de bonne heure et regagner leur domicile à temps pour l’Iftar. Les magasins
ouvrent donc plus tard le matin (vers 10 -11 heures), ferment vers 15 heures et ré-ouvrent en soirée à
partir de 20 heures.
Vous verrez souvent dans la rue des personnes qui offrent des vivres sous forme de panier repas au
moment de l’Iftar, ainsi que des tables dressées ouvertes à tous : c’est la mise en application du principe
de charité, un des cinq piliers de l’islam.
A la fin du Ramadan, deux ou trois jours de célébration donnés fériés par l’Etat et les entreprises, l’Aïd
al Fitr, sont l’occasion de grandes fêtes et banquets. Prenez garde de faire vos courses avant que les
rayons ne soient dévalisés !
Attention, si vous prenez la route juste avant l’Iftar, redoublez de prudence, car les conducteurs roulent
encore plus vite que d’habitude pour arriver à l’heure chez eux. En revanche, pendant l’Iftar, les routes
sont désertes et les rues habituellement grouillantes sont soudainement très calmes.
Soixante-dix jours après la fin du ramadan, le grand
Baïram (ou Aïd Kebir) célèbre le souvenir d’Abraham qui
a sacrifié un mouton à la place de son fils. Les familles
égyptiennes qui le peuvent sacrifient un mouton pour
l’occasion, certains employeurs donnent de la viande de
mouton ou une somme d’argent à cette occasion.…
Les moutons du sacrifice…
e) Les jours fériés et fêtes religieuses
Trois calendriers sont utilisés en Egypte : le calendrier grégorien pour la vie quotidienne, le calendrier
islamique qui marque les événements religieux de l’année et le calendrier copte pour les fêtes coptes.
29
Voici les principaux jours fériés égyptiens :
Aid el-Fitr (fin du ramadan) : (en fonction de la lune)
Le 6 octobre (Jour des Forces armées, en souvenir de la victoire sur sraël en 1973).
Aïd ek kebir (Grand Baïram) : 70 jours après la fin du Ramadan
le Noël copte le 7 janvier
le nouvel an islamique,
le 25 avril (Libération du Sinaï)
l’anniversaire du prophète
Pâque et Sham en Nessim (l’arrivée du printemps)
la fête du travail le 1er mai,
le 23 juillet (anniversaire de la révolution de 1952)…
Attention, les écoles non égyptiennes (dont le Lycée Français) ne suivent pas ce calendrier de jours
fériés sauf pour certains jours fériés.
f) Le bruit
Les Égyptiens n’ont pas le même rapport au bruit que le nôtre et aiment les
ambiances festives assez bruyantes. L’isolation phonique des maisons est
médiocre, les fenêtres fermant souvent mal.
Cependant, pas de panique, la plupart d’entre nous s’habituent avec le
temps aux bruits de la rue et avec un peu d’expérience vous apprendrez à
cibler les endroits qui vous conviennent le mieux de ce point de vue.
Et pour finir…
Car on finit toujours par cela en Egypte, le bakchich…
C’est une véritable institution dans ce pays. Ainsi, il est usuel de donner un
petit pourboire aux gardiens des sites touristiques, surtout s’ils vous ont
accompagné dans la visite. De même dans certaines mosquées par
exemple, on vous demandera un petit billet en échange de la visite du
minaret, ou bien à la fin de votre tour en felouque, vous donnerez
discrètement un bakchich au felouquier avant de régler le patron de la
somme négociée à l’avance (environ 60 LE de l’heure). Lorsque vous garez
votre voiture, vous trouverez toujours quelqu’un, parfois un enfant, qui vous
« aidera »…
Billets de banque - Egypte
Il vous faut trouver le juste milieu entre ne rien donner et trop donner sous la pression. Vous apprendrez
cependant assez vite et après quelques mois connaîtrez le juste prix des courses en taxi, des
pourboires, des souvenirs dans les souks…
Par ailleurs, notez que le bakchich n’est pas l’apanage des étrangers. Les égyptiens eux-mêmes en
distribuent quotidiennement.
Sortez toujours avec de la petite monnaie sur vous, il peut s’avérer très laborieux d’obtenir la monnaie
d’un chauffeur de taxi par exemple. En revanche, conservez les gros billets à part : si vous exhibez
ceux-ci avec trop d’ostentation, on risque de vous demander des pourboires plus importants.
Ayez en mémoire que pour beaucoup d’égyptiens, le salaire quotidien est de 20 à 40 LE par jour…
(Salaire minimum dans la fonction publique 1.200 EGP)
30
III – SE REPÉRER
La sempiternelle question « que vais-je bien pouvoir faire ce soir à diner ? »… ici aussi on se la pose
et on compose !
1. FAIRE SES COURSES
Comme dirait le mari d’une de nos adhérentes « ah, la vie de femme d’expat… formidable, toujours
du temps libre ! »… que nous occupons en premier lieu en faisant nos courses, pour vous Messieurs !
a) Le choix
Tout se trouve au Caire ou à peu près… et tout peut être livré chez vous ! Mais tout ne provient pas
toujours du même magasin. Il faut fouiner de-ci, de-là et parfois on trouve le petit truc qui manque
depuis si longtemps… n’espérez tout de même pas du saucisson !!!
Quasiment toute l’année vous pourrez acheter des légumes
« baladi » (c'est-à-dire locaux) frais, localement cultivés,
des fleurs importées, des fruits variant selon les saisons, des
herbes, des volailles, de l'agneau, du veau, du bœuf et une
multitude de pains du Moyen-Orient ou occidentaux, des
fromages, des œufs, des jus frais, de la farine, des épices,
des céréales et toute sortes de produits de base ou
nettoyants. Bien que les Musulmans ne mangent pas de porc,
ainsi quelques magasins en commercialisent (la communauté
copte en consomme). Les aliments et nécessaires pour les
animaux sont aussi en vente dans les moyennes et grandes
surfaces, mais aussi en Pets Shop. Evitez d’acheter les
légumes vendus sur les bords des routes, l’emploi actif de
pesticides et autres engrais n’est pas vraiment
contrôlable…
Souk de fruits et légumes
31
Concernant l’alcool, vous pourrez rapporter une certaine quantité (3 bouteilles) ou l'acheter quatre
fois par an dans un magasin hors-taxe pendant 48h après votre retour de l’étranger avec votre
passeport, ou encore consommer le vin égyptien… œnologues, vous ne serez pas déçus ! Certains
commerces vendent de la bière, après tout les anciens égyptiens en consommaient sous le nom de
Heine ket… Pensez aussi que les passages de collègues ou d’amis peuvent alimenter la cave. Attention
au ramadan, même la bière peut devenir introuvable. Pas d’alcool dans les supermarchés, même chez
Carrefour.
Essayez les différents magasins de votre quartier pour vous faire votre point de vue, chacune d’entre
nous à ses préférences, discutez-en. Allez plusieurs fois dans un même magasin, votre opinion peut
changer en fonction de l’achalandage du jour. (cf. adresses utiles en fin de livret)
b) Le marchandage
Si vous aimez le marchandage, vous allez vous régaler – si vous n’aimez pas, faites-vous aider ou
payez un peu plus cher, ce n’est pas non plus si grave – les prix sont très souples en fonction de la loi
de l’offre et de la demande, être étranger et acheter à Maadi ou à Zamalek nous expose forcément
à des prix plus élevés.
Les prix des produits locaux sont peu élevés, comparés à l’Europe - fruits
et légumes, viande… En revanche, tous les produits importés auxquels nous
sommes habitués sont très chers.
Chiffres en scripte indien et arabe
Les commerçants « pour étrangers » sont très courtois et empressés et font l’effort de communiquer
avec nous en anglais et même parfois en français. Mais quelques mots en arabes, vous le verrez, sont
très appréciés. Cela devient même un jeu que de désigner dans la langue du pays les produits
alimentaires.
c) Prévoir
Tout se trouve, mais pas forcément quand on le veut : les commerces égyptiens sont les rois des ruptures
et du non suivi des produits. Si quelque chose vous plaît, achetez-le assez vite, demain ce sera peutêtre fini ! Comme les chaises musicales, certains produits disparaissent, d’autres apparaissent, en
fonction des containers !
Attention particulièrement aux lendemains de fête (les rayons sont vides), aux périodes comme le
Ramadan ou la semaine qui suit la fête de l’Aïd al nadha.
Notez les horaires et jours d’ouverture de vos magasins préférés, mais vous constaterez qu’il n’y a pas
vraiment de règle.
À priori, il n’est pas trop conseillé de stocker les produits frais congelés, la chaîne du froid n’est pas
toujours respectée, la « re »congélation existe. Demandez d’ailleurs toujours si le poisson qui vous
intéresse est frais ou congelé…
DONC ESSAYER, S’INFORMER, PRENDRE SES REPÈRES
32
2. LA CONDUITE ET LES TRANSPORTS
Dans la pratique, les conducteurs sont indisciplinés et ne respectent pas notre code de la route. Les
véhicules sont souvent mécaniquement défectueux. Il faut donc être très prudent et éviter en
particulier de conduire de nuit. En cas d'accident, l'assistance est quasi inexistante. Il faut donc
compter sur l'aide éventuelle d'autres usagers.
Photo du Caire – journal Al Ahram
a) Petit manuel de conduite…
Tout d’abord, quelques petites choses à ne jamais oublier :
il vaut mieux être en retard qu’accidenté
l’impossible peut vous arriver dans les secondes qui viennent
suivez les indications des policiers. Les feux ne sont pas respectés
la priorité à droite n’existe pas, en revanche c’est priorité aux véhicules entrants sur le rondpoint
la règle du 3-2-3 : 3-2 : quand vous avez une autoroute 3 voies, vous ne pouvez passer qu’à
2 car chaque voiture déborde sur l’autre file. 2-3 : Quand vous arrivez à un arrêt sur une route
2 voies, vous pouvez toujours placer au moins 3 véhicules de front ! c’est le plus gros ou bien
le plus culotté des 2 véhicules qui a la priorité
à partir du moment où vous venez d’être dépassé par n’importe quel type de véhicule, ne
serait-ce que de 10 cm, ce véhicule est seul sur la route et queues de poisson ou mauvais tours
risquent de pleuvoir. Celui qui est devant vous est roi, vous devez vous adapter
une voiture égyptienne est construite autour de son klaxon : un automobiliste égyptien ne sait
pas conduire sans son klaxon. Celui-ci fait office d’avertisseur sonore certes, mais également
de clignotant, de rétroviseur, de feu de signalisation…
33
Bref, vous comprendrez le taux élevé de mortalité
routière en Egypte. Certains expatriés voient tous les
jours des accidents mortels sur la route du travail,
particulièrement lors des grandes fêtes telles que
Ramadan.
Voiture accidentée sur le bord de la route
A partir de là vous êtes paré pour commencer. Le code de la route est inexistant. Oubliez les priorités
à droite, les sens interdits, les stops, les feux rouges … ici un feu rouge est un agent qui semble être
en travers de la route ou bien qui a le bras levé.
Ne soyez pas surpris si :
votre voie d’accès à l’autoroute est une voie de sortie pour celui qui arrive en face de vous.
sur une voie rapide le camion ou bien la voiture qui vous précède reste à gauche malgré vos
coups de klaxon et appels de phare.
les voitures roulent avec uniquement les feux de position la nuit et vous font des appels de
phares au moment de vous croiser
les camions vides roulent plus vite que beaucoup de voitures
la plupart des voitures tournent à gauche avant le sens giratoire plutôt que d’en faire le tour.
ROULEZ COOLS, DÉTENDUS, mettez vos ceintures de sécurité avant et arrière, n’hésitez pas à laisser
passer et tout se passera bien et surtout continuez à respecter le code de la route français... Souvenezvous que tôt ou tard vous rentrerez !
Et … nous avions oublié, même si ce n’est pas toujours évident… la conduite est à droite !
La technique du 3 en 2
ou
Se faire remorquer… sur la Ring Road !
b) Le permis de conduire et l’immatriculation du véhicule
3 mois après être devenus résidents, les permis de conduire nationaux et internationaux ne sont plus
valides (même si l’on survit sans…). Vous devez obtenir un permis de conduire égyptien. Pour ce faire,
34
vous devrez fournir un certificat médical, et passer un examen oral et un examen pratique. Pour les
examens, il y a parfois possibilité de s’en « arranger ».
Une fois que vous aurez trouvé la voiture de vos rêves, il va vous falloir l’immatriculer. Vous aurez
besoin pour ceci de votre permis de résidence, d’un certificat attestant de votre domicile. Le vendeur
aura pris soin de faire authentifier l’acte de vente. Avec tous ces documents, vous vous présenterez au
Notaire public de votre quartier, accompagné d’une personne qui vous servira d’interprète.
En fonction de l’âge, de l’origine de votre véhicule (attention, onéreux pour les véhicules importés) de
sa puissance, vous devrez vous acquitter d’une taxe (exemple véhicule 4x4 de 3 ans produit en Egypte
: env. 1.500 EGP). Vérifiez bien auprès de connaissances les tarifs de la taxe (cas pratique : le même
véhicule avait été annoncé à 7.000 EGP, refus de payer, quelques jours de paperasse pour récupérer
un certificat d’origine du véhicule et la taxe devenait 1.500 EGP). Muni de ces précieux sésames, vous
irez ensuite au Traffic Office pour vous faire délivrer la Roxa (carte grise du véhicule) ainsi qu’une
assurance au tiers. Soyez patient. Idéalement, vous pourrez vous faire aider par quelqu’un de votre
entreprise qui connaît les arcanes du Traffic Office, le « mourour », ceci aide à raccourcir les délais
mais vous pouvez compter une bonne demi-journée.
Il y a quelques contrôles radars sur les voies rapides (Ring road, routes vers Suez, Ismalia, Le Fayoum,
Ain Soukhna, …) alors, respectez les limitations de vitesse.
Faites bien attention de ne pas vous faire retirer votre Roxa par la police ! A chaque contrôle, vous
devez la lui présenter et elle vous sera confisquée si vous faites une infraction. La seule infraction
sanctionnée en Egypte est l’excès de vitesse et là-dessus la police égyptienne fait du zèle. Si vous êtes
pris en infraction de vitesse, on vous confisque la Roxa, parfois le permis et alors bon courage pour
aller les récupérer ! Heureusement, les sociétés ont généralement des agents chargés de ces
tracasseries administratives.
Vous aurez également souvent des contraventions sans le savoir (pas de courrier, pas de PV).
L’administration exigera leur paiement au moment du renouvellement annuel de la Roxa. Cela aussi
se marchande.
L'importation d'un véhicule est autorisée à condition que celui-ci ait moins d'un an. Par ailleurs, une fois
le véhicule parvenu en Egypte, le propriétaire doit se rendre dans les services des douanes pour
établir une Roxa, renouvelable tous les ans, ainsi qu'une assurance au tiers. Des droits de douane de
100 à 150% de la valeur du véhicule neuf sont perçus à cette occasion ! Pour les véhicules HT,
renseignez-vous auprès du Consulat.
Concernant l’assurance, le principe est le suivant : le prix à payer est un pourcentage de la valeur que
vous déclarez pour votre voiture. Vérifiez le plafond des couvertures : réparations, vols et autres,
personnelles pour le conducteur et les passagers, la limite de couverture étant plus faible qu’en Europe.
Quand vous achetez une voiture, faites faire un diagnostic par un garage. Attention aux petits
garagistes qui ne mettent pas toujours des pièces d’origine lors des réparations.
L’assurance voiture n’étant pas obligatoire, la plupart des conducteurs ne sont pas assurés. Il vaut
mieux pour nous l’être. En cas d’accident, téléphonez à un contact parlant arabe pour les échanges
avec la police qui est tout de suite sur les lieux.
Il est très important de mettre la ceinture de sécurité aux enfants, même à l’arrière ; après quelques
mois on peut devenir laxiste. Or il y a très souvent des accidents !
c) Les moyens de transports
En voyage, n’oubliez pas vos documents (roxa et permis international ou égyptien) qui vous seront
demandés aux check points, le n° de téléphone d’une personne de confiance parlant arabe, le n° de
téléphone de votre assurance, de l’argent liquide qui peut être bien utile pour un arrangement à
l’amiable ou pour une réparation…
35
Le chauffeur
Très pratique pour aller en ville, il évite les problèmes de stationnement, vous dépose et vous reprend
devant la porte. S’il est serviable, il vous rendra mille services car il connaît généralement les bonnes
adresses. En revanche, vous pouvez avoir une sensation de perte d’autonomie et être gêné de le faire
attendre toute la journée devant la maison si vous n’avez pas de sorties prévues. Soyez exigeant sur
la qualité de son service, notamment vis-à-vis des enfants si vous le laissez seul aller les rechercher à
la sortie de l’école (ne pas sortir seul dehors, ne pas traverser seul la rue, mettre la ceinture…).
Circuler au Caire ne nécessite pas toujours l’usage de votre véhicule, vous pouvez aussi emprunter le
métro, le bus ou les taxis.
Le métro
Très pratique, fiable, pas cher, il n’a cependant que deux lignes. La
construction d’une troisième devrait voir très bientôt le jour. Si vous voulez
aller à la place Tahrir ou au musée à partir de Maadi, on vous le conseille.
Vous ne serez pas perdue, c’est le frère jumeau du RER français. Les noms des stations sont inscrits en
arabe et anglais. Les deux premières voitures sont réservées aux femmes, les autres voitures sont
mixtes. Dans la voiture des femmes, vous serez généralement bien observée mais sans animosité, plutôt
par curiosité. Si vous voyagez seule, n’utilisez que la voiture des femmes…
Le plan de chaque ligne est consultable sur www.nat.org.eg à la rubrique
« Achievments ». (Cf. également le plan en fin de livret).
Le bus
Il est difficile pour un étranger de comprendre le système de bus
ou de micro bus du Caire. Nous vous le déconseillons, d’une part,
pour la complexité de ses itinéraires, et d’autre part parce que
ces bus sont très dangereux. Ils roulent très vite, surtout sur la
corniche, et sont en très mauvais état. Il y a très fréquemment des
accidents mortels avec ces bus.
Bus au Caire
le taxi
Un moyen de transport très pratique et peu onéreux. La course vaut environ 5 livres dans Maadi,
certainement moins pour un égyptien... Elle vaudra environ 15 livres pour se déplacer entre Maadi et
Zamalek ou le centre.
36
Soit vous connaissez bien les prix des trajets et vous payez sans hésitez le juste prix en sortant du taxi
(de préférence sortez d’abord et payez par la fenêtre), soit vous négociez le prix avant de monter.
Dans tous les cas, montrez-vous assuré du prix lorsque vous pénétrez dans le taxi, sinon votre manque
d’expérience vous vaudra une plus-value « pour touriste ».
Bien sûr, les taxis ne respectent pas non plus les règles en
matière de circulation mais n’hésitez pas à leur dire de
rouler plus doucement si besoin est « Suq berraha
laousamat » ou « bi chwich ». Il est intéressant d’avoir
quelques taxis attitrés, parlant anglais et prudents qui ont
généralement des portables pour contact.
Petits ennuis techniques d’un taxi cairote
Quant à l’état d’entretien du taxi dans lequel vous monterez, Inch’allah ! Sinon, Maalech… Vous
pouvez toujours refuser de monter dans le taxi si celui-ci ressemble plus à une épave qu’à une voiture.
Afin de limiter les émissions de plomb dans l'atmosphère, il n'existe plus d'essence avec plomb au
Caire et à Alexandrie.
Le train
Le réseau ferroviaire principal est correct, en particulier la ligne Le Caire-Alexandrie (2 heures de
trajet) ou la ligne du Caire à Louxor et Assouan.
d) La pollution
Depuis plusieurs années maintenant, Le Caire fait partie des capitales les plus polluées au monde,
provoquant de sérieuses affections respiratoires et des cancers.
Les émissions de dioxyde d'azote, qui présentent de graves risques pour la santé, ont atteint des
niveaux record dans le centre sur les rives du Nil, et les banlieues industrielles implantées dans le delta
du Nil ou le désert. Les gaz d'échappement de 1,6 million de voitures, dont une armée de 80 000
taxis déglingués, sont mis en cause, ainsi que les méthodes d’incinération des déchets et la proximité
des déchetteries.
Vue de la Citadelle sur la cité des morts et le trafic
37
IV – NOS CHÉRUBINS
1. LE PRÉ-SCOLAIRE
Plusieurs crèches accueillent les tous petits (jusqu’à 5 ans), dont certaines ont pignon sur rue depuis de
nombreuses années (Irish Nursery, Shamrock, Small Talk…).
Souvent, l’accueil se fait en anglais, mais il existe aussi des crèches avec filière française. La maîtrise
de la langue anglaise et/ou française par le personnel n’est pas toujours parfaite et la qualité des
soins dépendra beaucoup de la personne qui accueillera votre enfant, plus que de la structure ellemême. A vous d’apprécier et de rester vigilants.
La plupart des crèches proposent soit des forfaits temps plein, soit temps partiel et restent en général
plus longtemps ouvertes que le lycée français en termes d’horaires.
Attention, les crèches ne suivent en général pas le calendrier du lycée français.
La facturation se fait au trimestre, avec des frais d’inscription plus ou moins élevés.
2. LA SCOLARITÉ
Le LFC (Lycée Français du Caire) propose 3 sites possibles pour maternelle et primaire :
Zamalek, au centre-ville
El Rehab, vers Kattemaya
Maadi.
Le Lycée Français de Maadi assure la scolarité des enfants de la maternelle (à partir de la moyenne
section actuellement) à la terminale. Il accueille environ 1600 élèves dans des locaux qui sont :
1- Le site principal du Lycée Français du Caire à Maadi et accueille les enfants de la maternelle au
primaire.
2- Le nouveau site d’El Merag accueille le secondaire.
L’école fonctionne selon le système d’horaire continu. Il n’y a pas de cantine mais une cafétéria
accessible au secondaire qui propose sandwichs, salades, plat chaud sur commande et boissons.
38
Prévoir une gourde et des encas pour les enfants du primaire et un repas froid pour les enfants du
secondaire s’ils ne souhaitent pas déjeuner à la cafétéria et rentrent trop tard à la maison. En
maternelle, les maîtres vous demanderont de cotiser pour un goûter commun. Dans les cours, de l’eau
est à disposition à des sources alimentées par de l’eau en bonbonne.
a) Horaires
Maternelle : 7h45 – 12h45 (sauf jeudi 12h30)
Primaire : 7h45 – 13 h TLJ sauf jeudi sortie à 12h45 – horaires particuliers
pour les CM1-CM2 : sortie à 13h15 TLJ en raison de l’initiation à l’anglais
Secondaire : début des cours 7h40 –fin des cours selon l’emploi du temps –
dernier cours 16 h 30.
De nombreux élèves égyptiens n’habitent pas Maadi. L’école propose un système de ramassage
scolaire. Bien souvent les enfants qui n’habitent pas Maadi font 2 h à 3 h de transport par jour.
Les fournitures scolaires et livres sont pour la plupart disponibles en Egypte. La liste est donnée sur le
site internet du lycée: www.lfcaire.org. Difficile cependant de trouver de bons stylos plume ou du
scotch de qualité…
Vous pouvez vous adresser à l’une des librairies françaises pour faire la plupart de vos achats, sachant
que les livres/dictionnaires sont vendus plus chers qu’en France. N’hésitez pas de manière générale à
faire le plein de livres lors de vos passages en France !
b) Les Associations de parents d’élèves
Deux associations de parents d’élèves sont représentées au lycée :
l’AFPEC /FCPE - Courriel : afpec.caire@yahoo.fr
l’ARFE/FAPEE - Courriel : arfelecaire@hotmail.com
Pour être informé de la vie de l’école, il est important d’être adhérent à une de ces associations.
A noter : L’arabe écrit est enseigné dès le niveau de CP, avec deux filières, les arabophones et les
non arabophones et deux cours prévus chaque semaine.
c) Calendrier scolaire
Consulter le site Internet du lycée français : www.lfcaire.org
d) Autres écoles
Il existe au Caire un certain nombre d’écoles internationales, qui offrent des cursus en anglais selon le
curriculum britannique ou américain. A titre indicatif, voici les plus fréquentées :
le lycée américain de Maadi - Cairo American College, www.cacegypt.org
l’école anglaise de Maadi - Maadi British International School, MBIS, www.mbisegypt.com
l’école anglaise de Kattameya Modern English School www.mescairo.com
les écoles internationales Chouiefat www.iscegypt-sabis.net à 6th October et d’Héliopolis…
Mais il existe d’autres écoles internationales à Nasr City et dans d’autres quartiers, l’école
allemande… L’offre s’est considérablement développée ces dernières années, avec la demande
croissante, outre des expatriés, des familles égyptiennes aisées qui choisissent de mettre leurs enfants
dans ces établissements.
39
Un examen d’entrée peut être requis et le nombre de places limité, prenez donc vos dispositions à
l’avance.
Dernière possibilité si vous ne trouvez pas le bonheur de votre enfant dans ces différents systèmes :
les cours par correspondance, comme le CNED (www.cned.fr).
Le CNED peut aussi être utilisé en complément d’une scolarité en école non française.
3. LES ACTIVITÉS PÉRI-SCOLAIRES
Un certain nombre d’activités périscolaires sont disponibles et
viennent remplir les après-midi de vos enfants. N’hésitez pas
à faire essayer l’activité par votre enfant avant de vous
engager, c’est en général possible et ne tombez dans le
piège des emplois du temps surchargés l’après-midi. Le
nouveau rythme scolaire de vos enfants, avec l’école à la
demijournée, change beaucoup le rythme quotidien et
trouver le bon équilibre pour eux et pour vous peut s’avérer
un exercice difficile.
En dehors du lycée français qui propose une belle liste d’activités (cf liste ci-dessous), vous pouvez vous
adresser aux clubs de sports et loisirs de votre quartier.
La liste proposée ci-dessous est non exhaustive, mais peut vous donner quelques repères pour démarrer
votre recherche.
a) Les activités proposées au Lycée français
Les activités pour le primaire ont en général lieu l’après-midi, sur le site de Maadi et sont facturées à
l’année. Elles commencent en octobre et se terminent fin mai.
A titre indicatif, voici les activités qui étaient proposées
au Lycée français durant l’année scolaire 2006 - 2007
: anglais, arabe avancé, arts plastiques, ateliers histoire,
lecture, badminton, chorale, danse classique, expression
corporelle, foot, gym (adultes), karaté, judo, orchestre,
poterie, rollers, volley, tennis, théâtre.
Séance de Badminton
40
Au secondaire, l’Association Sportive (A.S.) à laquelle peuvent s’inscrire les enfants pour faire du sport
chaque semaine le mardi après-midi.
b) Les activités en clubs
Le CAC (Collège américain) propose des sessions trimestrielles d’activités sportives : football, basket,
hockey,baseball, ouvertes aux élèves extérieurs à l’école. Attention, l’inscription pour le premier
trimestre est close fin aout, avant la rentrée du lycée français.
A partir de mi-juin, le CAC propose un « summer camp » et des activités sportives pour tous les enfants
y compris ceux non scolarisés au Collège. L’inscription se fait sur place au CAC (dates communiquées
dans la lettre Caire Accueil de juin).
Le Maadi Club offre toutes sortes d’activités sportives (natation, tennis, football..). Il est fréquenté
essentiellement par des égyptiens. Si vous n’êtes pas membre, il vous faut payer en plus 15 LE ou 20
LE (5 LE pour les enfants de moins de 10 ans) selon les jours de la semaine au guichet d’entrée.
Le club « Kattameya » propose également l’été des activités pour les enfants, ainsi que des cours de
tennis, de golf… toute l’année.
Le Club Wadi Digla à Maadi Digla a un club de foot pour enfants assez actif, et propose également
différentes activités : natation, équitation, gymnastique…etc
Le CSA propose quelques activités pour les jeunes enfants : pre-ballet et Tae Kwon Do.
Le Gold Gym pour la gymnastique et la mucsculation.
L’école de danse Samia Allouba à Maadi offre des cours pour enfants et adultes de Jazz, modern
dance, danse classique, gymnastique, Karaté, danse folklorique…, le tout en anglais.
Rugby proposé par le Cairo Rugby Association, club assez actif pour enfants et adultes, avec
entraînement sur le terrain du Victory College et organisation de tournois.
La patinoire au Family Land, Osman Towers.
Pour l’équitation : de nombreux clubs sur la route de Saqqarah, outre le Wadi Digla Club.
Musique : les familles utilisent généralement les services des professeurs particuliers pour enseigner
la guitare, le piano, le violon. Il existe un conservatoire de musique au centre-ville.
Les langues : le Lycée Français propose une initiation à l’anglais au primaire à partir du CM1.
Certains parents font donner des cours particuliers d’anglais l’après-midi à leurs enfants pour les
préparer à la 6e ou renforcer leurs compétences, le niveau étant plus élevé qu’en France.
41
V – LA SANTÉ
1. GÉNÉRALITÉS
Quasiment tous les médecins égyptiens parlent anglais car ils ont fait pour la plupart des stages ou
des études à l’étranger. Ainsi, un certain nombre d’entre eux ont fait des études de médecine en
France, aux Etats-Unis….La pratique du français n’est pas rare.
Le niveau d’hygiène général en Egypte n’est pas celui auquel
nous sommes habitués en France, soyez donc vigilants sur ce
point et n’hésitez pas à exiger, gentiment, que votre praticien
se lave les mains avant de vous examiner (c’est loin d’être
systématique).
Les hôpitaux publics sont en général de mauvaise qualité, vous aurez donc recours ici aux hôpitaux
privés.
Vos enfants auront peut-être des amis dont les parents sont dans le milieu médical égyptien… les
familles égyptiennes se sont constituées au fil du temps un carnet d’adresses médicales et,
contrairement à nous, n’hésitent pas à aller rechercher à l’autre bout du Caire le « meilleur » dans sa
spécialité.
Il faut savoir qu’être médecin est la position sociale la plus enviable réservée aux meilleurs élèves au
baccalauréat égyptien. Certains n’ont pas la vocation, d’autres s’inventent une carte de visite. Il y a
de très bons médecins au Caire mais, attention aux charlatans…
Enfin, sachez que face à un problème pointu, il vous faudra parfois beaucoup de persévérance avant
de trouver le bon praticien, compétent et en qui vous aurez confiance, mais n’hésitez pas à en parler
autour de vous, les anciens et les égyptiens vous seront d’une grande aide pour vous orienter.
a) Vaccinations
Aucune vaccination n’est exigée à l’entrée du pays pour les voyageurs en provenance de France.
Cependant, il est systématiquement recommandé de mettre à jour les vaccins antidiphtérique,
antitétanique, antipoliomyélitique. Il est par ailleurs recommandé d’effectuer les vaccins suivants :
l’hépatite A et la fièvre typhoïde. Certains préconisent le vaccin contre la rage.
Les enfants doivent avoir à jour toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal français.
Le paludisme est absent du Caire et d’Alexandrie. Cependant, il resterait présent dans de rares zones
du Delta et de la Haute Egypte. Il convient donc de rester prudent (on trouve sur place des
moustiquaires et produits d’imprégnation).
42
b) Hygiène alimentaire
L’eau est officiellement potable au Caire et à Alexandrie. Néanmoins, nous vous conseillons de
consommer de l’eau en bouteilles d’eau minérale contrôlées par les services sanitaires. Nestlé Waters
propose un service de livraison à domicile de bombonnes d’eau chaque semaine très pratique.
Il est conseillé d’éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les
viandes et les œufs et de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou un soluté hydroalcoolique. Demander à votre personnel de maison dès qu’ils arrivent de se laver les mains au savon
avant de commencer à travailler.
Lavez soigneusement les fruits et légumes et faites les tremper dans de l’eau vinaigrée, ou de l’eau
complétée par une solution de lavage type Vegicare. Evitez de surconsommer des crudités et fruits
dans les restaurants et hôtels.
En cas de symptôme de diarrhée persistante et/ou de maux de ventre, faites un test d’analyse de
selles (appelé Stool Analysis) pour voir si vous êtes infesté par des amibes. Les traitements disponibles
ne sont pas forcément efficaces du premier coup mais il vaut mieux en tout cas vous traiter rapidement.
c) Quelques recommandations
Des cas de Grippe aviaire ont été détectés dans des gouvernorats répartis sur l’ensemble du territoire.
La Direction Générale de la Santé recommande aux voyageurs d’éviter tout contact avec les volailles
et les oiseaux, c’est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages ni sur les marchés aux volatiles.
Une certaine vigilance s’impose quand les chaleurs estivales arrivent.
2. URGENCES ET SOINS SPÉCIFIQUES
a) Urgences
En cas d’urgence, il est préférable de vous faire conseiller par votre médecin habituel qui vous
indiquera le meilleur endroit, selon la nature de l’urgence et le moment de la journée. Repérez les
principaux hôpitaux et gardez toujours chez vous une somme d’argent en liquide qui pourra vous être
utile pour accéder aux soins.
Liste d’hôpitaux privés au Caire :
Al Salam International: 3 Syria street, Mohandessin. Tel: 0800 44 00 044 – 02 33 03 05 02
As Salam International: Corniche El Nil, Maadi. Tel: 19885 – 02 25 24 02 50
Anglo Americain: Guezira, Zamalek. Tel: 02 27 35 61 62 – 02 27 35 61 65
Misr International: 12, rue El Saraya, Dokki. Tel: 02 37 60 82 61 – 02 37 60 82 67
www.misrhospital.org
Nile Badrawi: Corniche El Nil, Maadi. Tel: 02 25 24 02 12 – 02 25 24 00 22
www.nilebadrawi.com
b) Numéros d’urgence :
43
Consulat fixe : 02 23 94 71 50 - 02 35 67 33 50
Consulat permanence : 012 22 10 41 33
Ambulances : 123
Pompiers : 125/180
Police : 122
Urgences des voies rapides : 012 111 0000
Gaz : 129
Renseignements : 140/141
Pharmacie 24h/24h: Dowtown, Seif : 19199 / Heliopolis, El Ezaby 19600 / Maadi, Hidam 19199
/ Mohandessin, Ali Ali 3302-1421
c) Maternités
Plusieurs gynécologues peuvent assurer le suivi de votre
grossesse et l’accouchement. Vous aurez peut-être aussi la
chance de profiter de la présence d’une sage-femme
française pour la préparation à l’accouchement.
Pas de problème signalé sur l’année 2006/2007, avec
une petite dizaine de naissances dans la communauté
francophone.
Les séjours à la maternité sont très courts, prévoyez donc
de l’aide au retour à la maison. N’hésitez pas à contacter
les jeunes mamans qui vous donneront des conseils et
pourront vous rassurer le cas échéant
L’hippopotame, symbole de la fertilité
d) Soins spécialisés
Les soins pédiatriques
Il existe plusieurs pédiatres auxquels a recours la communauté française, dont certains se déplacent à
domicile, même le weekend. Si vous souhaitez voir des pédiatres français établis en Egypte, vous en
trouverez ici.
Attention, il n’existe pas de kiné respiratoire en Egypte comme en France pour les petits atteints
d’asthme, ce qui rend plus difficile le traitement des bronchiolites.
Les soins dentaires
Privilégiez les recommandations de votre entourage pour choisir le dentiste qui vous conviendra. Les
soins d’orthodontie et les prothèses dentaires sont disponibles comme en France, il n’est donc pas
forcément nécessaire d’avoir recours à ces soins en France avant d’arriver ou lors de vos retours
annuels.
Les pharmacies
En général, les pharmacies ouvrent de 10h à minuit, 7 jours sur 7 et vous pourrez vous adresser en
anglais et même français pour certaines. On y trouve de nombreux médicaments de base, mais il est
fortement recommandé de rapporter de France ou de se faire acheminer ceux destinés à des
traitements spécifiques et prolongés. Pour les familles qui ont des bébés, pensez à faire vos réserves
de sérums physiologiques avant d’arriver.
44
VI – SORTIR et VOYAGER…
1. LES ACTIVITÉS SPORTIVES
a) Les activités sportives
Vous avez tout intérêt à arriver au Caire muni de votre équipement sportif, le choix des équipements
n’étant pas toujours le même qu’en France. Vous pouvez également vous renseigner auprès des familles
qui vont partir ou sur les panneaux d’affichage du lycée français, CSA, ainsi que sur celui du Consulat
: beaucoup de biens sont à céder par ce biais… mais faites vite, les occasions n’attendent pas !
De nombreuses familles prennent un abonnement à l’un des clubs de sports/loisirs. Ces clubs présentent
l’avantage d’offrir de la verdure, rare au Caire, des espaces de jeux pour les enfants (quasiment
absents dans le quartier de Maadi) et des infrastructures sportives de qualité. Selon les clubs, la
fréquentation est en majorité égyptienne ou expatriée.
b) Les clubs sportifs
Le Club Kattameya offre aux amateurs de golf un très beau
parcours. Le club propose des cours pour débutants, pour
ceux qui veulent profiter de leur séjour pour s’y mettre. Il
propose également des cours de tennis et trois piscines (dont
une pour enfants), une aire de jeux pour les plus jeunes, un
terrain de foot et des restaurants. De nombreuses familles
de la communauté française le fréquentent.
Le parcours de golf de Kattemaya Heights
Le Club Wadi Degla, situé en bordure de désert, est plus fréquenté par des égyptiens. Il offre
plusieurs piscines, des cours de tennis, une salle de gym, un club d’équitation…etc.
Le Maadi Club, en plein cœur de Maadi est fréquenté essentiellement par des Egyptiens et offre
plusieurs cours de tennis (pas de réservation possible à l’avance), des piscines et des activités
sportives pour les enfants (notamment des arts martiaux).
D’autres clubs sont disponibles au centre-ville (comme le Giza Sporting Club ou près des pyramides).
Certains hôtels proposent le « day use » : on paie un droit d’entrée pour la journée, en échange de
la possibilité de profiter de la piscine, du jardin… C’est le cas de certains hôtels à Ain Sukhna (voir
plus loin).
45
2. LES LOISIRS CULTURELS
Vous constaterez vite que l’offre de sorties culturelles disponible au Caire est peut-être limitée au sens
où nous l’entendons habituellement (théâtres, expositions…), cependant vous pourrez découvrir au
Caire et ailleurs en Egypte une histoire très riche, avec de multiples vestiges de l’époque pharaonique
et islamique. Vivre dans un pays qui a été au croisement de l’histoire des civilisations et des religions
vous enrichira beaucoup.
a) Musée et sites pharaoniques
Pour votre première visite au Musée du Caire, immense, très riche
mais pauvre en signalétique et mal éclairé, nous vous conseillons
de vous faire accompagner d’un guide (que vous réserverez à
l’avance et ne prendrez pas directement au musée). Certains
guides savent très bien s’adapter aux enfants et vous garderont
en haleine pendant 2 à 3 heures.
De même pour les tombeaux de Sakkarah, profitez
de vos visites guidées dans un premier temps avant
d’emmener votre famille et vos visiteurs. N’oubliez
pas les lampes de poche et la petite monnaie pour
les pourboires. Vous pouvez pique-niquer librement
sur le site qui est bien moins fréquenté que les
pyramides de Gizeh. Le site des pyramides de
Dachour, le plus au Sud, est lui quasiment désert.
Le Sphinx encore englouti sous le sable
La route qui longe le canal et mène aux pyramides de Sakkarah et Dachour est intéressante car elle
vous laisse voir des paysages de campagne et une palmeraie sur fond de pyramides : superbe. Sur
cette route, de nombreux fabricants et marchands de tapis et un atelier d’art pour enfants, Fagnoon,
très apprécié. Une excursion vers Sakkarah est une bonne option, le weekend end, pour sortir du
Caire sans partir trop loin.
Il est de coutume de donner un pourboire aux gardiens des tombes, mais ne vous sentez pas obligés
de faire le tour de chameau. Attention, les chameliers des pyramides de Gizeh essayeront par
exemple de vous faire payer des tarifs astronomiques.
46
b) Autres sorties culturelles
Muni d’un guide touristique de bonne qualité, vous pouvez visiter facilement les différents quartiers et
sites, mais attention les possibilités de parking en centre-ville sont souvent limitées. Les guides
touristiques (guide bleu, guide du routard, guide vert…) vous indiqueront des parcours qui vous
permettront de vous repérer dans le Caire islamique, entre les multiples mosquées, les maisons
rénovées, les anciennes portes, le Khan…la signalisation étant assez pauvre. Attention cependant à la
circulation et munissez-vous d’eau et de chaussures adaptées, les rues n’étant ni pavées ni propres.
L’idéal est de commencer par faire des visites guidées proposées par les associations et de refaire
ensuite les visites avec votre famille/vos amis. Certains sites, comme la mosquée Ibn Touloun et la
maison attenante Gayer Anderson, sont plus calmes, d’autres pris d’assaut par les touristes (Citadelle,
Khan…). De manière générale, avec la chaleur il peut être plus judicieux de faire vos visites le matin,
mais certains endroits, comme le Khan, sont intéressants aussi le soir. Sachez que vous pouvez louer les
services d’un guide pour vos visiteurs et organiser ainsi un programme à la carte.
Intérieur de la maison Gayer Anderson
N’oubliez pas qu’après une visite dans le Caire islamique ou à la Citadelle, vous pourrez profiter du
parc Al Azhar, îlot de verdure qui domine la ville. Vous pouvez pique-niquer ou profiter des restaurants
offrant une belle vue et vos enfants peuvent courir, faire de la trottinette mais pas du vélo. Se
promener dans ce parc le weekend permet aussi d’avoir un bon aperçu de la société égyptienne.
.
47
Autre distraction de fin d’après-midi ou de week-end,
le tour en felouque sur le Nil. Vous prendrez une
felouque pour une soixante de livres, sur la Corniche,
avec votre famille ou vos amis… vous pourrez même
négocier avec le propriétaire du bateau de monter à
bord avec votre apéritif, munis de quelques
breuvages typiquement français ! Pendant une heure
ou deux, laissez-vous bercer par la douceur d’une
navigation lente et calme. Cette sortie est très facile
à organiser, sans réservation nécessaire, même si la
promenade n’aura pas le charme d’un tour en
felouque à Assouan ou Louxor
Felouque sur le Nil – Le Caire
Outre les visites culturelles, vous découvrirez le Caire par ses multiples marchés : le marché aux
volailles, aux animaux, le marché aux tissus de Boulaq, le souk aux chaises, le souk aux voleurs pour
chiner de vieux objets… Demandez à des anciennes de vous y emmener.
Attention, le dimanche, certains marchés sont fermés (le marché de Boulaq pour les tissus, le souk aux
chaises, l’atelier de sœur Emmanuelle au Mokkatam notamment).
c) Sortir le soir au Caire
Une fois encore, cette liste ne se prétend pas exhaustive, mais elle peut vous donner quelques pistes
pour commencer.
Les journaux
« Egypt Today », « Al Ahram Weekly » (sort le mercredi en version anglaise et française) et « Cairo
Times » listent les programmes de spectacles, séances de cinéma, concerts, ainsi que les galeries de
peinture… Vous pouvez aussi consulter le site www.yallabina.com qui répertorie toutes les sorties. Les
différents centres culturels offrent chacun un programme de réjouissances.
Les Centres culturels
Le CFCC, le Centre Français Culturel du Caire, au centre-ville, propose une bibliothèque, une
médiathèque, des expositions, des projections de films français et égyptiens, des soirées musicales, des
débats… etc. La programmation est disponible sur Internet www.cfcc-eg.org.
Référez-vous également aux sites internet des autres centres culturels au Caire qui sont tout aussi actifs
que le nôtre.
GB : www.britishcouncil.org/egypt
Allemagne : www.goethe.de/kairo
Espagne : http://elcairo.cervantes.es
Italie : www.ultcairo.org
L’Opéra du Caire
Il propose une programmation également disponible sur Internet www.cairooperahouse.org.
Malheureusement, il faut encore se déplacer pour prendre les billets, certes très modiques. Vous
apprécierez plus ou moins les spectacles selon votre appétence pour les productions locales ou
internationales, mais il peut y avoir des productions de très bonne qualité
48
Outre l’Opéra, les mélomanes pourront également profiter des concerts
de musique de la salle du palais Monasterly sur l’Ile de Roda (un concert
par mois le lundi soir), en général de très bonne qualité, ou des concerts
de Oud donnés dans une belle maison islamique restaurée, la maison El
Harrawi, près de la mosquée Al Azhar.
Le
Oud
Le « Sons & Lumières » de Gizeh
Il est très accessible, y compris pour des enfants et sera une valeur sûre pour vos visiteurs.
Une soirée avec les Derviches Tourneurs
Les Derviches tourneurs constituent l’un des courants du Soufisme, pratique mystique de la religion
musulmane. Un spectacle s’inspirant de la danse des derviches est présenté dans le sublime Wakala
(caravansérail) de la Ghomouriya, à deux pas de la mosquée Al-Azhar. (Lundi, mercredi et samedi
soir à 20h30) les places ne peuvent pas être réservées à l’avance. Les portes ouvrent vers 19h.
Les Derviches tourneurs en action
Les petits cafés sur les bords du Nil
Tout le long de la corniche, on trouve sur les bords du Nil des
cafés où l’on peut siroter un thé, une limonade ou tout simplement
un café tout en fumant une « chicha »… sport national, même si
fumer est dangereux pour la santé ! Lorsque l’on se rend dans un
de ces cafés pour déguster un « narguilhé » (en persan), c’est de
toute une ambiance dont on s’enivre. On peut essayer, mais il faut
surtout regarder le spectacle des cracheurs de fumée et se laisser
bercer par l’odeur. Le parfum traditionnel de la chicha est la
pomme. On trouve aussi tous les fruits imaginables (notamment le
citron), ainsi que des parfums de bonbon comme la menthe ou
l’anis, et même des curiosités comme le cola, la rose, le musc et
l’ambre. Il est possible d’acheter des filtres ce qui la rend moins
nocive
Les fameuses chichas
49
3. PARCOURIR L’ÉGYPTE
L’Egypte a beaucoup à vous offrir et vous n’aurez sans doute pas assez de votre première année pour
découvrir toutes ses facettes. Vous verrez qu’il est assez facile de se déplacer en voiture, avec la petite
contrainte des contrôles policiers fréquents dans certaines régions - le Sinaï notamment.
a) Quelques conseils pré-expédition
Ne partez jamais sans votre passeport, la Roxa de votre véhicule, de l’argent, le numéro d’assurance
de votre véhicule et les numéros de téléphone de contacts égyptiens qui pourraient traduire ou
intervenir pour vous au cas où...
La plupart des grandes stations balnéaires sont desservies par des aéroports. Selon votre destination,
vous aurez intérêt ou non à partir avec votre voiture.
En tant que résident en Egypte, vous aurez droit à des tarifs avantageux dans les hôtels et pour les
croisières sur le Nil et sur le Lac Nasser.
Prévoyez vos vacances en fonction des saisons et de la chaleur : il fera moins chaud à Louxor et Assouan
l’hiver, la mer rouge sera encore très agréable à la Toussaint et l’exploration des oasis et déserts à la
Toussaint ou à Noël vous évitera le fameux khamsin (vent de sables) qui souffle au printemps et peutvous faire rebrousser chemin.
Vous pouvez vous aider des services d’agences de voyage pour vos premiers séjours touristiques (elles
offrent des séjours clef en main de séjour avec transport, hôtel, guide, mais soyez vigilants sur la qualité
des guides, qui laisse souvent à désirer), avant de vous transformer vous-même en agence de voyage
pour vos futurs visiteurs de France ou d’ailleurs lorsque vous aurez repéré les « bons plans »…
b) Découvrir la Mer Rouge
Il vous sera facile d’aller en mer rouge pour le week end depuis le Caire, mais vous devrez vous rendre
dans un hôtel (même à la journée) car il n’existe pas de plage agréable en dehors de celles des hôtels.
Les forfaits proposés comprennent en général la demipension et sont corrects pour les résidents.
Les deux principales destinations mer de week end sont :
Aïn Soukna (nombreux hôtels disponibles, y compris à la journée en prenant un forfait day use
: Stella di Mare, Palmera…) à 1h30 du Caire
Ras Sudr dans le Sinaï (environ 2h30) : hôtels Ramada et Moon Beach notamment.
50
Soirée sous les palmiers
A l’automne la mer est encore chaude, mais même en
hiver, vous pourrez profiter de journées à la plage
pour vous aérer du Caire et vous ressourcer.
Vous pouvez également vous rendre en mer
méditerranée à l’ouest d’Alexandrie, à El Elamein, en
louant une maison à plusieurs familles. Mer magnifique
et détente garantie, mais pas d’activité nautique à cet
endroit.
Pour vos vacances, vous aurez l’embarras du choix entre les stations au Sud d’Hurghada et celles du
Sinaï (Sharm el Sheir, Dahab…). Les hôtels sont en général bien tenus et vous proposent des activités
sportives comme la planche à voile, le kite surf, la plongée, le ski nautique...
Si vous vous initiez à la plongée sous-marine, assurez-vous avant de plonger de la possession de
caissons de décompression par les stations balnéaires. Cependant, sans se former à la plongée en
bouteille, vous pourrez aussi voir de merveilleux poissons munis de vos masques, palmes et tubas. La
mer rouge est parmi les endroits de la planète les plus renommés pour les fonds marins, alors profitezen !
Le consulat français engage à la plus grande vigilance ceux qui se rendent dans la région du Sinaï,
en raison de l’historique récent (3 séries d’attentats depuis 2004 dans cette partie de l’Egypte) et du
risque terroriste.
c) La Vallée du Nil
De multiples formules existent pour découvrir la Vallée du Nil : vous pouvez choisir de vous poser à
Louxor ou Assouan pour commencer, ou de faire la fameuse croisière sur le Nil. Lorsque vous choisirez
votre croisière, regardez bien le programme car certaines croisières commencent ou terminent par des
journées éprouvantes à Louxor, inadaptées aux enfants. Selon les bateaux, vous serez plus ou moins
nombreux à bord et la qualité des prestations peut varier, alors renseignez-vous.
Il est aussi possible de faire une croisière sur le Nil à bord d’une felouque, moins de confort à bord
mais une option authentique, à l’écart du circuit touristique classique (plusieurs centaines de bateaux
parcourent le Nil en permanence).
Pour des séjours libres à Louxor et Assouan, en général, vous
privilégierez les visites des sites pharaoniques tôt le matin et vous
vous reposerez au bord de la piscine l’après-midi lorsqu’il fait
trop chaud.
Le site d’Abou Simbel
Pour se rendre à Louxor et Assouan, vous pouvez soit prendre l’avion (attention, les vols partent souvent
très tôt le matin, ce qui revient parfois à une quasi nuit blanche lorsque vous êtes convoqués à l’aéroport
51
à 4H30 du matin), soit prendre le train de nuit (pas toujours très confortable, mais une option valable
avec des enfants et qui vous permet aussi de démarrer vos visites dès votre arrivée).
d) Explorer le désert
Dès la mi-octobre et jusqu’en avril, vous pourrez vous initier au désert en partant à la journée, sur le
weekend ou pour plusieurs jours. Le désert couvrant 90% du territoire égyptien, autant aller
rapidement au-delà des limites du Caire et découvrir la variété des paysages qu’offre l’Egypte en la
matière.
C’est l’occasion de créer des liens avec d’autres familles car vous partirez en groupe et cela vous
apportera une bonne coupure, malgré la préparation logistique assez lourde la veille. Vous pouvez
vous équiper sur place au Caire pour les duvets, tentes, glacière.. si vous n’avez pas apporté les vôtres
dans votre déménagement ou pu racheter ceux de vos prédécesseurs (cependant, tentes et duvets
achetés en France sont de meilleure qualité). Les paravents et sacs spéciaux désert peuvent être trouvés
à Bab Zweila.
Attention, respectez les consignes élémentaires de prudence :
Partez au minimum à 3 voitures (au-delà de 5/6 voitures, la
gestion du convoi devient lourde),
Soyez accompagnés vos premières fois par des personnes
expérimentées qui pourront vous initier à la conduite sur
dunes, à l’utilisation du GPS, à l’installation du bivouac,
Vérifiez avant de partir qu’au moins une voiture a des plaques
(c’est mieux),
Ayez toujours une trousse de 1ers secours bien garnie,
Prenez suffisamment d’eau, on ne sait jamais… et d’essence !
Il vaut mieux en ramener qu’en manquer.
Equipez-vous chaudement pour les soirées… il fait
froid sous la tente en hiver.
Gardez toujours les ceintures attachées…
Passage de dune
Désert des boules – lac Qaroum
Il existe des formations à la conduite dans le désert pour ceux qui voudraient se former à la conduite
dans le désert auprès de professionnels.
Pour la trousse pharmacie qui vous permettra de donner les premiers soins d’urgence, pensez à
l’impensable : par exemple, l’aspivenin s’est avéré très utile pour une piqûre de scorpion l’année
passée, les stéristrip pour refermer une plaie, la petite paire de ciseaux, la pince à épiler, l’imodium,
52
spasfon et autres médicaments… Sachez que vous n’aurez pas de moyen de télécommunication avec
l’extérieur une fois que vous aurez quitté la route.
Pour ceux qui ont des bébés, passés les premiers mois ils peuvent vous accompagner sans problème,
dès lors que vous partez bien équipés, pourvu en eau
A la journée, vous pouvez vous rendre sur une dune située près de la route de Bahariya (1h30 de
route). Pour le weekend, le désert du Fayoum, des boules, des baleines offrent de nombreuses
possibilités.
L’oasis de Bahariya et le désert blanc/Western désert sont envisageables sur un weekend prolongé.
De nombreux guides pourront vous y emmener. Attention, le parc du Wadi Ryan est un parc protégé
et les gardes sont très stricts (amendes) si vous sortez du balisage…
Les ruines de la cité de Ptolémée
Pour des séjours plus longs, vous pouvez prévoir la boucle des oasis ou l’oasis de Siwa (la plus lointaine
: 8 heures de voiture).
Pour tous ces endroits, les guides locaux peuvent vous fournir une prestation complète (tentes, duvets,
repas et matériel de cuisine), y compris le véhicule 4 * 4 si vous n’en avez pas.
Conclusion :
Nous espérons que ce livret vous aura plu et aura su répondre à quelques-unes de vos questions. Il
vous évitera peut-être quelques déconvenues, mais vous ferez vos expériences comme nous les avons
faites, c’est certain… C’est l’un des charmes de la vie en Egypte, où tout n’est pas prévisible !
N’hésitez pas à enrichir ce livret grâce à votre expérience et vos anecdotes et faites nous part de vos
éventuelles remarques. Et surtout, n’hésitez pas à solliciter les « anciens » qui se feront un plaisir de
vous aider à vous installer et trouver vos repères. Caire Accueil existe dans ce but.
Nous vous souhaitons à nouveau la BIENVENUE AU CAIRE et quelques années riches et passionnantes
pour vous et votre famille.…
53
Annexe I : présentation de Caire
Accueil
Caire Accueil est une association à but non lucratif, rattachée au réseau de la FIAFE (Fédération
Internationale des Accueils Français et Francophones à l’Etranger), dont la charte figure ci-après.
La vocation de Caire Accueil est l’accueil et l’aide à l’intégration des personnes et familles
francophones nouvellement arrivées au Caire. Caire Accueil est une association apolitique, non
confessionnelle, animée par des bénévoles, avec un bureau élu tous les ans. Caire Accueil compte
aujourd’hui 192 familles adhérentes.
L’équipe, renouvelée chaque année, propose de nombreuses activités culturelles, sportives et de
loisirs, ainsi que des rencontres, sorties et soirées dans une ambiance chaleureuse.
Caire Accueil organise un café d’accueil chaque mois chez l’une de nos adhérentes. La date est
précisée sur notre site web mais également dans notre journal bimensuel.
Vous pouvez nous contacter par téléphone tous les jours de 9h00 à 12h00 du dimanche au jeudi
(sauf vacances scolaires) au 01.26.22.22.35, ou à l’adresse email caireaccueil@hotmail.com et
vous reporter sur notre site : www.caire-accueil.org pour consulter le programme des activités.
Charte internationale de la FIAFE
Art.1 :
L'association a pour but l'accueil et l'adaptation des personnes et des familles nouvellement arrivées
dans la ville, la région ou le pays hôte.
Art.2 :
L'Accueil s'adresse à tous, sans aucune distinction sociale, politique ou confessionnelle.
Art.3 :
L'association doit être sans but lucratif et ses statuts obéissent soit à la loi du pays d'accueil, soit à un
contrat d'association type loi du 01 juillet 1901.
Art.4 :
Chaque Accueil s'organise suivant les besoins locaux et les désirs exprimés. La permanence est ouverte
à tous, gratuitement.
Art.5 :
L'association d'accueil, libre de toute influence politique et confessionnelle, est autonome par rapport
aux organismes qui peuvent l'avoir créée. Son conseil d'administration et sa gestion sont indépendants
des appuis matériels et moraux qui lui sont accordés.
54
Annexe II : l'Egypte - repères historiques.

3150 avant JC Egypte pharaonique.

2778-2263 av. JC Ancien empire.

2065-1785 av. JC Nouvel empire.

1275 av. JC Bataille de Qadech sous le règne de RAMSÈS II.

671 av. JC Conquête assyrienne.

525-404 av. JC Domination perse.

332-30 av. JC Domination grecque. Alexandre LE GRAND, roi de Macédoine, conquiert
l'Egypte et fonde Alexandrie

(332 av. JC.). Après sa mort, les Lagides règnent sur le pays avec le roi PTOLÉMÉE.

30 av. JC - Mort de CLÉOPÂTRE. Domination romaine. Diffusion 395 ap. JC du
christianisme.

395-640 Domination byzantine. Les chrétiens d'Egypte contestent l'autorité religieuse de
Constantinople et fondent l'Eglise Copte.

640-642 Conquête arabe dirigée par Amr Ibn Al 'As.

642-1250 Le pays est sous l'influence de dynasties musulmanes successives (Omeyyades,
Abbassides, Fatimides, Ayyubides). Arabisation et islamisation rapides de l'Egypte.
Fondation du Caire en 969. Fondation de la mosquée d'Al Azhar en 970.

1250-1517 Les Mamelouks, issus des contingents de soldats esclaves du même nom,
contrôlent le pays (dynasties des BAHRITES et des BURJITES).

1517-1805 L'Egypte est une province de l'Empire ottoman gouvernée par un pacha.
Dans les faits, les Mamelouks administrent le pays.

1798-1801 Expédition d'Egypte de Napoléon BONAPARTE

1805-1849 Règne de Mohamed Ali Pacha. Il renforce son autorité en massacrant les
dirigeants mamelouks (1811), modernise le pays et ses institutions.

1869 Ouverture du Canal de Suez.

1875 L'endettement du pays contraint Le Khédive ISMAËL, petit-fils de MEHEMET-ALI, à
vendre ses actions du canal de Suez à la Grande-Bretagne.

1882 Révolte D'ORABI PACHA. Les Britanniques occupent militairement le pays.
55

1914 Instauration officielle du protectorat anglais.

1919 Saad ZAGHLOUL, fondateur du parti Wafd, intensifie la lutte pour
l'indépendance et est emprisonné. Emeutes.

1922 Face à la persistance de la contestation, la Grande-Bretagne met fin au
protectorat. L'Egypte devient une monarchie indépendante, ce qui met formellement fin
au protectorat britannique. Dans les faits, l'occupation britannique continue. Découverte
dans la vallée des Rois du trésor de Toutankhamon par les Anglais Howard CARTER et
Lord CARNARVON.

1936 Mort du roi FOUAD Ier. Son fils Farouk lui succède. Traité anglo-égyptien : les
Anglais se retirent de la plus grande partie du territoire égyptien, mais maintiennent une
présence militaire sur le canal de Suez pour vingt ans.

1945 La Ligue Arabe, nouvellement créée, s'installe au Caire.

1948-49 Première guerre israélo-arabe.

1952 Révolution des officiers libres conduite par le Lieutenant Colonel Gamal Abdel
NASSER (23 juillet). Le roi est destitué le 26 juillet.

1953 Proclamation de la République Arabe d'Egypte (18 juin).

1954 NASSER prend le pouvoir, et le conserve jusqu'à sa mort en 1970. Départ des
troupes britanniques d'Egypte.

1956 Nationalisation du Canal de Suez. Intervention de la France et de la GrandeBretagne aux côtés d'Israël. Cessez-le-feu par l'ONU.

1958-61 L'Egypte et la Syrie forment la République Arabe Unie.

1960-1964 Construction du haut barrage d'Assouan sur le Nil avec le soutien de l'Union
soviétique. Sa mise en eau s'effectue entre 1970 et 1972.

1967 Guerre des Six jours (6 au 12 juin). Israël occupe la péninsule du Sinaï. Fermeture
du Canal de Suez.

1970 Mort de Gamal Abdel NASSER ; Anouar AL SADATE lui succède.

1973 Guerre dite d'octobre lors de laquelle l'Egypte et la Syrie attaquent Israël. L'ONU
impose un cessez-lefeu. Le Président SADATE se lance dans la politique de l'Infitah,
ouverture économique.

1975 Réouverture du canal de Suez.

1977 Visite du Président SADATE en Israël.

1978 Accords de Camp David.
56

1979 Traité de paix israélo-égyptien. L'Egypte est boycottée par les autres pays
arabes. La Ligue Arabe est transférée à Tunis.

1981 Le Président SADATE est assassiné. Le vice-président, Hosni MOUBARAK, lui
succède. Il sera réélu en 1987, 1993, 1999, 2005.

1982 Israël rend la péninsule du Sinaï à l'Egypte.

1990 Retour de la Ligue Arabe au Caire.

1991 L'Egypte participe aux côtés de la coalition à la guerre contre l'Irak. Annulation
d'une partie de la dette de l'Egypte.

1992 Violence islamiste, essentiellement en Haute-Egypte. Le conflit entre les autorités
et les Islamistes se durcit.

1997 Attentat de Louxor revendiqué par un groupe islamiste (Gamaa islamiyya). 60
touristes sont tués. Novembre : cessez-le-feu unilatéral de la Gamaa Islamiyya.

2004 Nomination d'Ahmed NAZIF au poste de Premier ministre. Formation d'un nouveau
gouvernement
(Juillet). Octobre : Attentats à Taba et Noueiba.

2005 Attentats au Caire et à Charm el Cheikh. Réforme constitutionnelle instituant
l'élection du Président de la République au suffrage universel direct (25 mai). Réélection
du Président pour un mandat de 6 ans.
57
Annexe III : liste des chaînes BIS TV
Bis © Lyngemark Satellite, Mise à jour du 2009-05-18
Freq.
Tp
11411 H
tp 11
Nom de la chaîne
Cryptage
Dorcel TV
Mediaguard 2
2142 F
Viaccess 2.5 14214
D Lita
2141 2143 G Europe
Viaccess 2.6
070903
2144 E
Viaccess 3.0
RTL 9
Cryptoworks
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
AB 1
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
AB Moteurs
SR 27500
FEC 5/6
11681 H
tp 159
SR 27500
FEC 3/4
SID
VPID
APID Faisceau Source
172 128 F
T Viererbe
090211
201
160
80 F
T Viererbe
090101
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
202
161
84 F
T Viererbe
090101
Animaux
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
203
162
88 F
T Viererbe
090114
Chasse & Pêche
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
204
163
92 F
T Viererbe
090101
TF 1
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
206
100 F
165 101
orig
T Viererbe
090211
Escales
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
207
166 104 F
T Viererbe
090101
Toute l'Histoire
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
200
Europe
208
167 108 F
T Viererbe
090101
NT1
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
209
168 112 F
D Christian
090304
Action
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
210
169 116 F
T Viererbe
090101
Mangas
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
211
170 120 F
T Viererbe
090101
171 124 F
T Viererbe
090114
Encyclopedia
Mediaguard 2
58
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
212
XXL (22.30-03.00)
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
213
164
France 5
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
217
175 144 F
N Schlammer
071025
France Ô
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
218
176 148 F
N Schlammer
071025
LCP
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
219
177 152 F
N Schlammer
071025
Videoclick
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
230
210 276 F
T Viererbe
090114
M6
Viaccess 2.5
501
217 317 F
T Viererbe
081219
NRJ 12
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
502
161
84 F
P Piotrowski
081217
France 2
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
503
162
88 F
ABsat
070810
W9
Viaccess 2.5
504
163
92 F
T Viererbe
081219
TMC
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
505
164
Ciné Polar
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
506
165 100 F
T Viererbe
090101
Ciné FX
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
507
166 104 F
T Viererbe
090101
Virgin 17
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
T Viererbe
090101
96 F
12692 H
tp 99
SR 27500
FEC 3/4
96 F
97 E
T Viererbe
090201
Europe
509
168 112 F
T Viererbe
090117
59
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
513
173 132 F
T Viererbe
090117
525
148 F
150 E
177 151 I
153 R
D Lita
070830
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
536
180 186 F
N Schlammer
080226
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
538
182 196 F
N Schlammer
071025
France 4
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
Viaccess 3.0
539
183 198 F
N Schlammer
071025
Ciné First
Mediaguard 2
Viaccess 2.5
184 206 F
T Viererbe
090117
Gulli
Luxe TV
Orange sport info
France 3 Sat
541
Bis © Lyngemark Satellite, Mise à jour du 2009-05-18
60
Annexe IV : plan du métro
61
Annexe V : plan de Maadi
62
Annexe VI : adresses et numéros utiles
au Caire
Pour appeler un numéro fixe depuis un portable ajouter 02 devant
SERVICE
TELEPHONE
SITE INTERNET
OBSERVATIONS
Services publics
Police
Pompier
Ambulance
122
180
123 / As
Salam
19 885
Electricité
121
Gaz
129
Eau
25 75 00 59 /
74
16
Renseignements 140 / 141 / http://www.yellowpages.com.eg
21
21
Taxi
191 55 / 16
516
Mini bus
19 970
Aéroport
Aéroport T1
22 65 31 60
Aéroport T2
22 65 24 17 www.cairo-airport.com
Air France
27 70 62 50 http://www.airfrance.com/indexCOM.h
tml
Egypt Air
23 92 76 64 http://www.
egyptair.com/English/pages/default.as
px
Ambassade
35 67 32 00 www.ambafrance-eg.org
Consulat
23 94 71 50 www.ambafrance-eg.org
Consulat
01 22 10 41
Uniquement
permanence
33
urgence à partir
d'urgence
de 19h & week
end
Lycée français 23 58 23 20 http://www.lfcaire.org/
7 Rue 12
du Caire
63
CFCC : Centre
français culturel
et de
coopération
Opéra
27 94 76 79 / www.cfcc-eg.org
27
94 40 95
1 rue Madrasset
el Huquq el
Frinseya
Mounira
27 39 01 14 / http://www.cairoopera.org/contact_us. El Borg Guezira
27
aspx
Zamalek
39 81 14
Associations
CSA :
Community
Service
Association
Face
ADFE
UFE
23 58 52 84 / www.livinginegypt.org
23
68 07 54
26 65 64 48
010 122 03
64
016 210 43
37
AFE
SERVICE
Les amis
d'Ezbet el Nakhl
Baby Wash
Caritas
La Maison pour
tous de Tourah
Soeurs
4 Rue 21 Maadi
www.femmes-actives.egypte.com
www.ufe-egypte.com
2 rue 9 - Maadi
www.assemblée-afe.fr
TELEPHONE SITE INTERNET
010 538 04
43
012 239 09
71
OBSERVATIONS
Courriel :
regine_Hamdam@hotmail.com
Rue 15 Maadi
Soins
CFE :
Hôpitaux
El Salam Maadi 19 885 /
25 24
06 58
Nile Badrawi
25 24 00
22 / 25
24 03 49
El Salam
33 03 05
Mohandessin
02
http://www.cfe.fr/
Corniche Maadi
Corniche Maadi
3 rue Syria Mohandessin
64
Misr
27 60 82
International
61
Hospital
Anglo American 27 35 61
62
12 Rue Saraya Dokki
Guezira Zamalek
Clinique
Polyclinique
Sabry Ghaly
Médecins
Docteur
Mahmoud
23 59 25 www.ghalygroup.com
93 / 23
80 92 47
32/33 Rue du Golf Maadi
(Plusieurs spécialités)
012 358 14
32
Médecin et pédiatre. Se
déplace à domicile ; Parle
français et anglais
Rue 9
Docteur Hatem 012 344 22
65
Safwat
Chiropracteur
Dr Roberto
Pacelli
Pédiatre
Docteur Hala
Dentistes
Docteur
Barsoum Rawi
Docteur Adel
Galal
Vétérinaires
Dr Farouk
Touch of Life
Garderie
animaux
012 779 32
31 /
010 115 32
31
13 G road 198 Flat 1 Maadi
012 212 48
16/
022 300 54
32
012 398 72
72
Rue 218 à Digla
378 19 10
45 rue 9
012 219 87 http://faroukbahgat.com
33 /
27 04 42
25
010 196 37
12
14/3 el Shatr el Sabeh off
Oruba
New Maadi
Shabramant village route de
Sakkara
Pharmacies
65
El Ezaby
19 600
Hindam
19 199
Pharmacie angle 358 33 33
81 et rue 9
SERVICE
Massages
Mary Claire
Shanon
Hammam
Mariva Spa
Ouverte 24h/24
Ouverte 24h/24
Parle français
TELEPHONE SITE INTERNET
OBSERVATIONS
011 466 54
66
25 19 84
76 /
012 114 60
20
25 20 21
19
Sur RDV
16 Rue 218/ 231 Digla
17 Rue 269 New Maadi
Commerces et services hors alimentation
Aide
Administrative
Taxi Mohamed
Librairies
Renaissance
Papeteries
Samir & Aly
012 249 61
85
Parle français, aide
aux démarches pour
permis de conduire,
visas aéroport. Travaille
la nuit. Transport
jusqu’au Sinaï ou Mer
rouge.
25 19 96
www.librairies84 /
renaissance.blogspot.com
012 127 48
38
Maadi Heliopolis
Mohandessin
19891
www.samirandaly.com
Cours d'Arabe
Mohamed Hassan 012 392 69
49
Shérif El Masri
010 532 29
19
Tapissier
66
Nasser
012 484 13
58
Linge de Maison
Nour El Horreya 359 04 43
Immobilier
Seif Nour el Din
Rideaux
Queen House
Ahmed
Petits meubles
Green Nest
Antiquités
Anni Z’antiques
Galere Rana
Antique
Pressing Repassage
Aladin
Sun Clean
Dépannage
Francophone
Home confort
Express Pascal
TV Parabole
Khaled
SERVICE
Ordinateur
Tim
Rafik Chikhani
Informatique
Satellite
Plombier
Après le Fly – over de
sortie
012 775 97
20
4 Moustafa Kamel
Maadi
012 707 47
22
6 rue 233 Maadi
5 rue 153
010 109 14
68
012 171 13
66
38 rue 6
012 766 35
76
380 40 65
50, rue 9 Face au Mc
Donal’s
20 rue 87
016 551 31
28
rue 198 Maadi
39 El Nadi Steet
010 636 37
57
TELEPHONE SITE INTERNET
OBSERVATIONS
010 869 46
87
012 218 65
43
67
Ahmed Aly
Electricien
Omar
Coiffeurs
Oshin
Paul
Essam’s
Esthétique
Soaad
Danse
Samia Allouba
Equitation
Armelle Ruesche
Corinne Reuse
Traduction
CITS Nourhane
Nabil
Fouad Nemah
010 454 99
30
Ne parle pas français
012 323 80
39
23 78 19
Défrisage Manucure Pédicure
61
Massages
012 644 00 Coiffeur français Couleur Coupe
84
519 61 44
8 rue 78 Maadi
010 415 88
67
Soins à domicile
010 538 28
20
Maadi Mohandessin
Heliopolis
Villa 36 El Messaha
Dokki
23 street 205 – Maadi
- Digla
012 477 92
71
016 915 19
80
010 166 20
02 /
012 127 48
38
02 24 50 www.fouadnemah.com
62 19 /
02 24 54
55 50
14A Sherif St El Korba
en face
Horeya mall Heliopolis
Alimentation
Supermarchés
Gourmet
19 339
www.gourmetegypt.com
Metro
19 619
www.metro-markets.com
Parallèle ring road
derrière Carrefour
Rue 9 / Rue Misr
Helwan / Rue Lasilky
68
Miriam Market
Alfa market
Kimo market
Seoudi
Bottega Italiana
Massoud
25 19 64 miriam_market@hotmail.com
88 / 99
/ 012 312
65 81
19 299
25 19 87
64 / 25
16 17 88
27 54 76
66 / 67
77
25 21 00
65
23 58 06
24
7 B rue 205 Maadi
Digla
27 35 51
33 / 27
35 28 33
27 51 51
55 / 35
69 25 57
6 Hassan Sabry
Zamalek
Corniche Maadi
1 Rue 210 Maadi Digla
32 Rue 253 Maadi
Digla
39 rue 231 Maadi
Digla
85 Rue 9
Pâtisseries
Soufflé
La Gourmandise
SERVICE
L’Amandine
1rst Mall Giza
TELEPHONE SITE INTERNET
27 53 75 88
/ 27
53 75 77
OBSERVATIONS
1 Rue Laselky New
Maadi
010 146 43
12
Angle Rue 83 & Mustafa
Kamel en face Metro
704 36 46
Midan Al Golf
012 417 71
23
112 Rue 9
012 221 23
65
Rue 9
Boucheries
El Arabi
Poissonneries
El Horia Fish
Charcuteries
Chris Mena
Fruits &
Légumes
Tarek
69
The Tree
02 23 58
08 27
Rue 9
19131
19330
112 rue 9
Rue 9 en Face Metro
Alcool
Cheers
Drinkies
Restaurants
Sorties, Concerts,
Restaurants etc.
Restaurants
commande
Internet
Rugby Club
Barry's Egyptien
Indigo
Fusion
Don Quichotte
Five Bells
Pub 28
Le Pacha 1901
plusieurs
restaurants
4 Corners Justine
Gastronomie
Le chalet et le
château
Petit Swiss chalet
www.yallabina.com &
cairodining.com
www.otlob.com
www.cairorugby.com
33 88 95
www.barry1.com
40
35700121
/
35700125
23 80 01
74 /
012-213 31
35
27 35 64 15
/ 27
36 54 96
27 35 86 35
/ 27
35 89 80
27 35 92 00
/ 27
35 09 72
27 35 67
30
27 35 16
47
37 61 01
65
23 59 83
28
10 rue 214 RdC Maadi
Digla
2 Abu Aziza Mansouria
Pyramides
1rst Mall Giza
Corniche Maadi
9 A Ahmed Heshmat
Zamalek
13 Ismail Mohamed
Zamalek
28 Shagaret el Dor
Zamalek
Saray el Gezirah
Zamalek
4 Hassan Sabry
Zamalek
7 Rue el Nil Giza
9 Rue 151 Maadi
70
Bua Khao Thai
23 78 33
55
25 19 77
69
012 140 49
84
33 83 32 22
/ 34
44
9 rue 151 Maadi
SERVICE
Spice Chinois &
Aqua Poisson
TELEPHONE SITE INTERNET
27 91 70
00
Peking Chinois
25 19 97 31
/ 26
23 58 39
64
23 80 50
30
25 19 76
55
25 20 02
40
010 506 26
77 /
010 686 15
28
23 59 24
www.condetti.com
40 /
010 991 55
55
37 60 41
reservations@condetti.com
14 /
011 216 23
00
OBSERVATIONS
1089 Corniche el Nil
Four
Seasons Garden City
43 rue 250 New Maadi
Gaya Coréen
Sakura Sushi
Japonais
Moghul Indien
Mermaid
Mediterraneo
Little Swiss
Red Onion
Maharaja & Zen
Zen
Condetti
Condetti
41 Rue 218 Digla
Maadi
23 Rue 205 Digla
Maadi
Mena Hou
se Oberoi Pyramides Rd
Giza
77 rue 9 Maadi
76 Rue 9 Maadi
21 rue 254 New Maadi
27 rue 276 New Maadi
45 el Nasr New Maadi
10 rue 82 par rue 6
Maadi
33 rue Amman par Mohi
el Din
Abul Ezz Dokki
Cette liste ne se veut pas exhaustive. Elle pourra être mise à jour par les adresses que vous
voudrez bien nous communiquer.
71
Vos notes personnelles :
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
72

Documents pareils

LE SCRIBE - n°150/151

LE SCRIBE - n°150/151 sculpteur Ahmed Askalany. Pour vous aider dans l’élaboration de votre repas de Pâques, une idée de menu coloré… Bonne lecture ! Laurence Hild Présidente UFE - Egypte

Plus en détail