Economie Développement III économie appliquée

Commentaires

Transcription

Economie Développement III économie appliquée
Nom de l’enseignement :
Economie du Développement III : Pauvreté, Inégalités et Capital Humain.
Langue
Français
Référence
Département
Niveau
Semestre
MSO
M1
2
Nombre
d’heures de
cours
39
Nombre
d’heures de
TD
Crédits
ECTS
6
Responsables du cours : ARESTOFF Florence et MENENDEZ Marta
Statut de l'enseignement : Optionnel
Objectifs de l'enseignement :
Ce cours vise à offrir un panorama des évolutions de la pauvreté et des inégalités dans le monde. Il a également
pour objet d’étudier les mécanismes qui relient capital humain (particulièrement l’éducation et la santé) et
développement économique. Il s’agira notamment d’identifier et d’analyser les spécificités en termes
d’éducation des pays en développement et plus particulièrement de l’Afrique.
Cet enseignement envisage non seulement d’apporter aux étudiants les connaissances pratiques nécessaires pour
l’analyse des différents concepts, mais aussi de leur donner des pistes de réflexion sur les différents thèmes
abordés : choix d’indicateurs (pauvreté, inégalité, santé, éducation), et conséquences de la santé et surtout de
l'éducation sur les revenus individuels, la croissance économique et les inégalités.
Contenu de l'enseignement :
Les premières séances du cours seront consacrées à la présentation des différents concepts, méthodologies et
données utilisées pour la mesure de la pauvreté, des inégalités et du capital humain (santé et éducation).
Puis le cours proposera une présentation de la théorie du capital humain sur laquelle reposent la plupart des
travaux reliant éducation, santé et développement économique. Cette théorie a fait l'objet de nombreuses
critiques et a donné lieu à l'émergence de théories concurrentes (théorie du signal, de la discrimination, ou du
salaire d'efficience). Afin de tester empiriquement la théorie du capital humain, le cours présentera alors des
études économétriques reliant éducation, revenus individuels et croissance au niveau international et fournira un
éclairage spécifique sur les modèles de croissance endogène avec capital humain. Il s’agira de montrer comment
ces modèles se sont affinés et ce qui distingue le modèle de référence [Lucas (1988)] des plus récents modèles
qui prennent en compte la qualité de l'éducation afin de mettre en évidence les conséquences de l'éducation à la
fois sur la croissance économique et sur les inégalités. Enfin, pour illustrer cette réflexion, le cours fournira une
analyse du rôle de l’éducation et de la santé dans les récents programmes de lutte contre la pauvreté mis en
œuvre par le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale.
Les dernières séances du cours seront consacrées à des présentations orales des étudiants sur des articles traitant
de thèmes précédemment étudiés.
Pré-requis :
Principaux concepts de la micro-économie et des théories de la croissance. Méthodes économétriques
traditionnelles. Les cours d’Economie du développement I et II ne sont pas pré-requis (chaque cours
d’Economie du développement est indépendant).
Mode d'évaluation :
La notation se fera sur la base d’une présentation orale d’un article portant sur l'un des thèmes traités (25%) et
d’un examen final (75%).
Bibliographie :
• Aghion P. et Howitt P. (2000) : « Théorie de la croissance endogène », Coll. Théories économiques, Dunod.
• Deaton A. (1997) : « The Analysis of Household Surveys. A Microeconometric Approach to Development
Policy», The John Hopkins University Press.
• O’Donnell O., Van Doorslaer E., Wagstaff A. et Lindelow M. (2008): “Analyzing Health Equity Using
Household Survey Data: A Guide to Techniques and Their Implementation”, The World Bank.
• Des articles de référence supplémentaires seront mis à la disposition des étudiants.

Documents pareils