Mulhouse 28 mars 2015

Commentaires

Transcription

Mulhouse 28 mars 2015
Le 02 mars 2015
ACI Fédération de Mulhouse
17, rue de la Cigale
68200 MULHOUSE
[email protected]
I N V I T A T I O N à l'Assemblée de Printemps
le samedi 28 mars 2015 de 16h à 19h
à la Maison Diocésaine Teilhard de Chardin MULHOUSE
06.87.52.83.50
Chers amis,
Nous avons rendez-vous à la Fête des Rameaux,
pour partager nos découvertes et nos avancées,
et célébrer nos « rencontres avec ce Dieu »,
qui nous accompagne, jour après jour, au cœur des
évolutions et des mutations qui marquent nos vies et notre
monde sur les chemins d’espérance et de créativité sur
lesquels nous avançons.
Pour notre relecture et notre préparation en équipe :
Nous vous invitons à noter les points forts et les bonnes nouvelles de nos révisions de vie,
à discerner en particulier les chemins nouveaux que nous avons su prendre ou inventer.
Puis, à la lumière de l’Evangile de l’Entrée de Jésus à Jérusalem Mc 11,1-10 nous nous disons
Comment cette parole de Dieu éclaire de façon nouvelle ce que nous avons partagé de nos vies,
en particulier ce qui nous passionne, nous motive, nous fait tenir, nous et notre prochain…
DEROULEMENT
-
16.00
-
17.30
18.00
Accueil
Temps de partage de vie et d’Evangile
Pause
Célébration Eucharistique ouverte
à tous ceux qui souhaitent la vivre avec nous.
A très bientôt pour nous dire et fêter les signes du printemps qui germent dans notre
quotidien et pour célébrer Jésus présent à nos vies et à notre temps.
Françoise E, Françoise L, Véronique, Jean et Jean-Marie
EVANGILE des RAMEAUX Marc 11, 1-10
Quelques jours avant la fête de la Pâque, Jésus et ses disciples approchent de Jérusalem, de Bethphagé
et de Béthanie, près du mont des Oliviers. Jésus envoie deux de ses disciples : « Allez au village qui est en
face de vous. Dès l’entrée, vous y trouverez un petit âne attaché, que personne n’a encore monté.
Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : ’Que faites-vous là ?’
répondez : ’Le Seigneur en a besoin : il vous le renverra aussitôt.’ »
Ils partent, trouvent un petit âne attaché près d’une porte, dehors, dans la rue, et ils le détachent.
Des gens qui se trouvaient là leur demandaient : « Qu’avez-vous à détacher cet ânon ? »
Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit, et on les laissa faire. Ils amènent le petit âne à Jésus,
le couvrent de leurs manteaux, et Jésus s’assoit dessus.
Alors, beaucoup de gens étendirent sur le chemin leurs manteaux,
d’autres, des feuillages coupés dans la campagne.
Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient :
« Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Béni le Règne qui vient, celui de notre père David. Hosanna au plus haut des cieux ! »

Documents pareils