Les grandes tendances de la distribution au Royaume-Uni

Commentaires

Transcription

Les grandes tendances de la distribution au Royaume-Uni
Les grandes tendances de la distribution
au Royaume-Uni
Atelier d’information - « Comment faire des affaires au Royaume-Uni en 2012 ? »
Ubifrance Paris, le 7 mars 2012
LE SECTEUR DE LA
DISTRIBUTION
AU ROYAUME-UNI
2
RESUME
Le secteur de la distribution au Royaume-Uni se positionne au 3ème rang
mondial derrière les Etats-Unis et le Japon.
Le secteur de la distribution au Royaume-Uni, c’est :
 un chiffre d’affaires de 348 Mds EUR en 2010 soit 20% du PIB.
 3 millions d’emplois soit 11% de la population active.
 300 000 points de vente dont 1/3 pour les GMS alimentaires.
La vente à distance représente plus de 8% des ventes totales de détail
au Royaume-Uni et connaît une croissance annuelle de +11%.
3
Les enseignes leaders du marché
Nom de l’enseigne
1
2
3
4
5
TESCO PLC
J SAINSBURY PLC
ASDA STORES LTD
WM Morrison Supermarkets
PC
KINGFISHER PLC*
-
6
7
8
9
10,5
9,7
3
3
7
4
7
13
6,8
-1
John Lewis
John Lewis at Home
Waitrose
9
BOOTS UK
10
HOME RETAIL GROUP PLC
-
11,6
Currys / PC World
Dixons Travel
DSGI Business
Knowhow
John Lewis Partnership PLC
-
Taux d’évolution
du CA ( en % par
rapport à n-1)
12
5
9
9
B&Q (RU+Irlande)
Screwfix
MARKS & SPENCER PLC
DSG International PLC (Dixons
Retail Plc)
-
CA réalisé
(en Mds de
EUR)
62
22
21,5
17
Argos
Homebase
Nombre de
points de vente
Typologie
2073
898
345
436
GSA
GSA
GSA
GSA
536
357
179
656
642
(détails non
communiqués)
GSB
279
29
6
244
2600
984
683
301
GSA
GSS
GSA +
Grands
magasins
Les 10 premiers
groupes de la
distribution
britannique
représentent la
moitié (175 Mds
EUR) du chiffre
d’affaires de
commerce de
détail au RoyaumeUni.
Chaines
spécialisées
(pharmacies)
GSB + Vente
a distance
(Argos)
4
Focus sur le distribution alimentaire
La distribution alimentaire britannique représente 46% du chiffre d’affaires total du
secteur de la distribution au Royaume-Uni.
Les parts de marché des acteurs de la grande
distribution britannique (2011)
Les « Big Four » contrôlent le secteur en
représentant 70% des ventes totales de la
distribution alimentaire au Royaume-Uni.
On recense 97 000 magasins alimentaires
au Royaume-Uni soit près d’1/3 du nombre
total de points de vente au Royaume-Uni.
Enseignes
PDM (%)
Tesco
Sainsbury’s
Asda
Morrisons
The Co-operative food
Waitrose
M&S
Iceland
Discounters (Lidl, Aldi, Netto)
Autres
28
15
15
11
7
4
3
2
6
9
Les enseignes « discounters » ont vu leur part de marché doubler ces 3 dernières
années pour atteindre 6% des ventes alimentaires en 2011.
5
Le cas de l’enseigne alimentaire
N°1 de la grande distribution alimentaire au Royaume-Uni et n°3 dans le monde
après Wal-Mart et Carrefour.
Un maillage terrain intense et multiformat : 2 073 points de vente allant de 50 à 13
000m² (Tesco Express à Tesco Extra).
Détail du nombre de points de vente par grande enseigne et par format d’implantation (avril 2011)
Enseignes
Tesco
« Convenience »
1248
« Small »
26
« Large »
307
« Super »
166
« Mega »
326
Un maillage de l’offre en profondeur et en choix :


Des marques propres couvrant différents segments de marché / de l’entrée de gamme au
premium (de Tesco Value à Tesco Finest).
Un large assortiment de produits et de marques (des Champagnes allant de £8 pour un
Champagne Tesco à £150 pour un Louis Roederer Cristal).
C’est aussi : une banque Tesco Bank, un assureur Tesco Insurance, un opérateur
téléphonique Tesco Telecoms, un leader de la vente à distance pour la distribution
non alimentaire Tesco Direct, etc.
6
Focus sur la franchise
Le chiffre d’affaires de la franchise au RoyaumeUni s’élevait à 12,4 Mds EUR en 2010 soit une
hausse de 5% par rapport à 2009.
897 franchiseurs et 36 900 franchisés étaient
recensés en 2010.
Le commerce de détail ne représente que 13%
des franchiseurs et 15% des franchisés, à cela
plusieurs raisons :


des coûts de lancement importants du fait de loyers
particulièrement élevés dans les grandes villes.
encore trop peu de zones commerciales de qualité
en périphérie des villes (même si cette tendance est
en train de changer considérablement).
78% des franchiseurs opèrent de façon
indépendante, 10% en filiale et enfin 12% à
travers des contrats de Master Franchise.
7
Les centres commerciaux
au Royaume-Uni
Si les ventes du secteur de la distribution au Royaume-Uni occupent la 3ème place
mondiale derrière les Etats-Unis et le Japon, ses centres commerciaux (en m²)
occupent seulement la 5ème position européenne.
Nouveaux projets de développement de surfaces de vente type
shopping centres ou retail parks en m²
Rang
Pays
Surface (m²)
1
Russie
4 643 000
2
Pologne
1 487 230
3
Espagne
1 267 321
4
Turquie
1 015 957
5
Royaume-Uni
998 553
6
Italie
972 493
7
France
958 050
8
Allemagne
884 690
9
Roumanie
850 284
10
Hongrie
349 800
Autres
3 859 931
Le Royaume-Uni, c’est 28 millions de m² de surface de vente. Un peu plus de 1
100 « shopping centres » y sont répertoriés.
Répartition des centres commerciaux au Royaume-Uni : Shopping centres (64%) ;
Retail parks (32%) ; Factory and designer outlet centres (4%).
8
Les centres commerciaux
au Royaume-Uni (suite)
« London West-end » est la plus grande concentration de
magasins d’Europe.


Lieu : en plein cœur de Londres (Oxford Street, Regent Street, Bond Street)
Surface de vente de 608 000 m² sans centre commercial
« London Westfield Shopping Centre » est le plus grand
centre commercial en centre-ville d’Europe.



Ouverture : octobre 2008
Surface de vente : 150 000 m²
Nombre de points de vente : 280 magasins, 47 restaurants et cafés, 14
salles de cinéma et 1 centre de loisirs
« Westfield Stratford City Shopping Centre » est le 3ème
plus grand centre commercial du Royaume-Uni. Situé au
cœur du village Olympique, près de 70% des touristes
attendus pendant la période des JO devraient passer par ce
centre commercial.



Ouverture : septembre 2011
Surface de vente : 170 000 m²
Nombre de points de vente : 300 magasins, 70 restaurants et cafés, 17
salles de cinéma
9
LES GRANDES TENDANCES
DE LA DISTRIBUTION
AU ROYAUME-UNI
10
Les caractéristiques
de la distribution britannique
Une distribution dominée par les grands groupes : 72% du commerce de détail est
réalisé par des entreprises de plus de 250 salariés contre 37% en France, 54% en Allemagne ou
27% en Italie (Eurostat 2008).
Répartition du chiffre d’affaires
du commerce de détail
(hors automobile) selon le
nombre de salariés par entreprise
dans 4 pays européens
16%
7%
5%
72%
34%
15%
14%
37%
17%
20%
9%
54%
50%
Entre 0 et 9 salariés
15%
8%
27%
Entre 10 et 49 salariés
Entre 50 et 249
250 et plus
Progression continue de la distribution non alimentaire :


49% du chiffre d’affaires du commerce de détail (hors automobile) est généré par des
entreprises du commerce non spécialisé (contre 46% pour la distribution alimentaire).
Plus de 2/3 des points de vente au Royaume-Uni appartiennent à des enseignes de la
distribution non alimentaire.
11
Les caractéristiques
de la distribution britannique (suite)
Diversification de l’offre des enseignes de la grande distribution alimentaire :


Augmentation de l’offre non alimentaire : Asda Living, Tesco Direct, George at Asda.
Multiplication des produits et services dérivés (ex : le cas Tesco Plc).
Attractivité des marques très bas de gamme et très haut de gamme :




Ex d’enseignes : Poundland et Primark / Harrods et Selfridges.
Ouverture des concessions H&M et Primark chez Selfridges.
Multiplication des enseignes « discount » hors alimentaires : B&M Bargains, Family
Bargains, Home Bargains, Poundland.
Les enseignes « mid-market » sont par conséquent celles qui souffrent le plus de la situation
économique actuelle (ex : le groupe Arcadia prévoit de fermer 250 points de vente sur ces 23 prochaines années).
Net progression du canal de vente à distance :


Une part de marché de 8% avec une progression annuelle de +11%.
Les britanniques sont ceux qui effectuent le plus d’achats sur Internet en Europe.
12
« Out-of-town retail »
vs « high street retailers »
Le retour du « out of town retail » au Royaume-Uni



Augmentation de 250 000 m² de la surface totale de vente hors centre-ville sur ces 18 derniers
mois.
Les raisons : locaux commerciaux plus abordables, plus disponibles, plus grands que ceux des
centres villes et surtout plus adaptables.
Blocs commerciaux qui s’adaptent parfaitement au concept « click and collect ».
Le nouveau visage des « retails parks »


Avant : grandes surfaces spécialisées uniquement (Homebase, B&Q, MFI, Halfords).
Aujourd’hui : de vrais villages de consommation avec restaurants-cafés, salles de cinéma, salles
de sport, banques et enseignes « discount » hors alimentaires.
Echange de bons procédés entre grandes surfaces et chaînes spécialisées


Les « high street retailers » partent à la conquête des retails parks. Ex : Next (pionnier), groupe
Arcadia, TK Maxx, Laura Ahsley.
A l’inverse, les enseignes de la grande distribution partent à la conquête des centres-villes. Ex :
Tesco.
13
« Click & Collect »
ou « Multichannel »
Objectif des enseignes : diversifier leur canaux de vente


Etre présent aussi bien sur Internet que via leur réseau physique de points de vente.
Répondre à toutes les demandes et besoins du consommateur.
Les conséquences de ce concept sur les enseignes :
 « Customer online shopping point » (section de recherches
et d’achat en ligne en magasin).
 « Collecting point » (point de retrait de la marchandise).
 Réelle opportunité pour le « out-of-town retail ».
Les pionniers du concept « click & collect » au
Royaume-Uni :
 Argos, John Lewis ou encore Waitrose.
 B&Q, Homebase, Halfords ou encore House of Fraser n’ont
pas tardé à suivre le modèle.
14
Le concept « Health Village » de
………………..
Le premier « Health Village Concept » par Lloyds Pharmacy vient de voir le jour
dans le nord de Londres



Concept : réunir sous un même toit plusieurs enseignes spécialisées dans le secteur de la
santé et du bien-être.
Objectif : offrir un maximum de services complémentaires dans un seul et même lieu.
On pourrait parler de : supermarché de la santé ou d’un « all in one stop shop » concept de
la santé.
Le deuxième « Health Village Concept » de Lloyds Pharmacy devrait ouvrir
courant 2012 dans l’Essex.
15
Etail pop-up shops
« Ebay Christmas Shop »
Ouverture pendant 5 jours début décembre sur Dean Street à
Londres, le modèle de vente consistait à scanner en magasin
le code barre des articles que l’on souhaitait acheter puis à
finaliser par la suite sa commande en ligne.
« Ocado Shopping Wall »
Ouverture en août dernier au cœur de la City à Londres, ce
mur test utilise la technologie QR codes (scan de code
barres). Le consommateur scanne avec son Smartphone le
code barre des articles qu’il souhaite acheter puis se fait livrer
par la suite sa commande à son domicile.
« Pop-up Chromebook Store » de Google
Ouverture au sein d’un magasin PC World / Currys dans le
centre de Londres. Cette vitrine est un nouveau moyen pour
Google de vendre leurs ordinateurs portables « Chromebook »
qui n’étaient vendus jusqu’à présent que sur Internet.
16
BOXPARK
Boxpark : le premier « pop-up mall » au monde
arrive à Londres







Lieu : Shoreditch, quartier Est de Londres.
Ouverture : octobre 2011.
Nombre de points de vente : 60 magasins « pop-up »
ainsi que des cafés, bars et galeries d’art sur 2
niveaux.
La spécificité du concept : les points de ventes sont
constitués de containers en préfabriqués.
Avantage majeur : avantage coût considérable pour
les marques lorsque l’on connaît les niveaux élevés
des loyers en centre-ville de Londres.
Les marques présentes : Levi’s Puma, Nike ou
encore Calvin Klein.
Respecte l’environnement.
17
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Elodie RELIER
Conseillère Export - Département Services
Ubifrance Londres
T: +44 (0)207 024 3634
E: [email protected]
Atelier d’information « Comment faire des affaires au
Royaume-Uni en 2012 ? » - Ubifrance Paris, le 7 mars 2012
18

Documents pareils