Télécharger - Aux lazaristes

Commentaires

Transcription

Télécharger - Aux lazaristes
LES ÉCHOS
AUX LAZARISTES
N° 41
Décembre
2015
La communauté des Frères des Écoles
Chrétiennes - Saint Jean-Baptiste de La Salle
Bulletin de
Un projet avec les jeunes
- La communauté éducative
- L’association des parents d’élèves
- L’association des anciens élèves
- L’association “Akwaba, les enfants”
- L’association “Pour la sauvegarde de la Chapelle Sainte-Philomène”
Édito
L
es événements
scientifiques,
spirituels, culturels,
sportifs… ont jalonné le
début de notre nouvelle
année 2015-2016. De
belles rencontres ont été
vécues !
Comme le recommande le thème dans les
établissements scolaires Lasalliens : la
« rencontre positive » est à privilégier.
Certes, toutes les rencontres ne prêtent pas
à un « déclic » ; certes nous ne pouvons pas
décider des déclics qui se produiraient, qui
se produiront ; mais si ces événements
pouvaient être des occasions de rencontres
vraies, le terreau de l’Engagement serait
fertilisé.
N’oublions pas que ces rencontres se vivent
en et pour la communauté éducative ! Les
jeunes ne sont pas les seuls destinataires, de
ce qui serait une animation. Les adultes de la
communauté, s’ils créent des occasions de
rencontres, en sont aussi les acteurs et les
bénéficiaires.
Rencontrer ; me laisser rencontrer par l’autre ;
voilà de beaux défis pour nos quotidiens ! Au
risque d’un déclic.
À l’aide d’un extrait de texte émanant du
Pôle animation, formation et pastoral
Lasallien.
F. BODIN,
Chef d’établissement coordonnateur
du Centre Scolaire « Aux Lazaristes »
Les Échos Aux Lazaristes n° 41
Directeur de la publication :
SOMMAIRE
École “Aux Lazaristes”
Site Saint-Jean et Site Saint-Nizier
P. 3
..........
École “Aux Lazaristes”, les membres de l’équipe 2015 / 2016
Les CE1/CE2, archéologues en herbe !
Le partage et la solidarité lors de la fête de la Saint Jean-Baptiste de La Salle
Escapade à la ferme pour les élèves de l’école, site Saint-Nizier
Collège “Aux Lazaristes”
P. 5
........................................
Berlin : séjour pour les élèves du niveau quatrième
Séjour à Saragosse pour les élèves du niveau quatrième
Challenge Basket National à Dijon
Manigod : Un temps fort… une tradition
Séjour d’intégration des élèves du niveau troisième à Parménie
Fête de l’établissement au collège, site Saint-Jean
Lycée “Aux Lazaristes”
P. 8
..............................................
La traditionnelle fête de l’établissement : La Saint Jean-Baptiste de La Salle
Un jeudi pas comme les autres
Challenge Maristes et Lazaristes : La réussite de la Commission Sport du BDE
Olympiades Sciences de l’Ingénieur : Être utile aux hommes dans ma ville
Les olympiades de mathématiques
Bal de fin d’année pour les élèves du niveau terminale
La sortie « Eaux Vives » : Un moment de solidarité, de partage
et de convivialité
Run in Lyon 2015
P. 11
La communauté des Frères des Écoles
Chrétiennes - Saint Jean-Baptiste de La Salle
Un projet avec les jeunes
Classes Préparatoires
P. 16
..............................................
Sortie canoë en Ardèche pour les CPGE
La rentrée en Classes Préparatoires à l’ECAM
La pastorale
P. 17
...........................................................................
L’Association des parents d’élèves P. 18
......
Frédéric BODIN
Rédacteur en chef : Benoît LOURDAIS
L’Association des anciens élèves
P. 19
...........
Comité de Rédaction :
La communauté éducative
L’amicale des anciens élèves
L’association des parents d’élèves
L’Association “Akwaba, les enfants” P. 20
Centre Scolaire « Aux Lazaristes »
Revue de presse
24, montée Saint-Barthélemy - 69005 LYON
Tél. 04 72 77 13 90 - Fax 04 78 38 22 05
.
P. 21
..............................................................
Contact
Partenariat avec le Centre Scolaire P. 22
[email protected]
www.auxlazaristes.fr
Le Réseau La Salle
.....
P. 23
.......................................................
École
École “Aux Lazaristes”
Site Saint-Jean et Site Saint-Nizier
École “Aux Lazaristes”, les membres de l’équipe 2015 / 2016
C’est avec joie que toute l’équipe de l’école « Aux Lazaristes » - sites Saint-Jean et SaintNizier a accueilli nos chers enfants pour cette nouvelle année scolaire. Laissez-nous
vous présenter tous ses membres :
RENTRÉE
Les CE1/CE2, archéologues en herbe !
Ce jeudi 8 octobre, Magali Guénot, archéologue de la ville de Lyon, a rendu visite à la
classe de CE1/CE2 de l’école St Jean. Cette rencontre avait pour objectif de montrer
comment retrouver les sources du passé grâce à l’archéologie. Cette première séance s’inscrit en effet dans le
programme d’histoire des CE2 où les élèves étudient les différentes manières de restituer le passé.
HISTOIRE
L
l’évolution d’un site. Ils ont découvert ainsi
l’archéologie préventive et ses métiers.
Ils se sont montrés curieux et ont posé de
nombreuses questions sur les différentes
étapes d’une fouille, pour mieux connaître
Cette première séance a suscité leur intérêt
et les a rendus impatients de participer à la
deuxième séance prévue entre La Toussaint
et Noël, et au cours de laquelle ils pourront
manipuler des objets mobiliers
archéologiques (fragment silex, os de faune,
fragment céramique, moulage céramique, clou
en métal…) afin de retracer leurs histoires
en quelques lignes.
es élèves se sont montrés très intéressés
par la présentation animée sur le métier
d’archéologue. Elle a permis de mettre à
plat leurs représentations initiales en évitant
notamment la confusion entre archéologue
et paléontologue. Les élèves ont été très
touchés aussi par la découverte à Lyon
d’une sépulture d’enfant datant de
l’Antiquité !
En bref, une rencontre riche de sens pour
mieux appréhender notre passé !
décembre 2015 •
Les membres de l’Apel de
l’école « Aux Lazaristes »
Les Echos
n°41
3
Le partage et la solidarité lors de la fête de la Saint Jean-Baptiste de La Salle
Comme chaque année, tous les élèves se
sont rassemblés le temps d’une journée
pour célébrer Saint Jean-Baptiste de La Salle, fondateur des Frères des
Écoles Chrétiennes, réseau dont font partie Les Lazaristes.
SOLIDARITÉ
D
es équipes réunissant petits
et grands ont réalisé des
cubes autour du thème
« Ensemble, on est plus fort »,
résolu des memory.
Les enfants ont aussi chanté et
dansé sur « Que chaque enfant
porte sa pierre » valorisant la
joie de construire ensemble, le
partage et la solidarité.
Les membres de l’Apel
de l’école « Aux Lazaristes »
Escapade à la ferme pour les élèves de l’école, site Saint-Nizier
Vous seriez disponible pour nous
accompagner à la ferme ? - Euh…
Oui, pourquoi pas… Petite section, première sortie de classe, on
va s’éclater !! Au menu : balade en calèche, cueillette, confection
d’un jus de pomme et promenade à dos d’âne. Trois, deux, un,
c’est parti, mettre les blousons, mettre les sacs, une fois dans le
car, enlever les sacs puis les blousons, nous avons été unanimes,
ayez pitié des maîtresses, étiquetez les vêtements des enfants…
ESCAPADE
E
t après un trajet à chercher des vaches
par la fenêtre, ou des Mac Do selon les
intérêts, nous avons pu grimper dans une
calèche et rire au galop des chevaux. À
l’aide de paniers, nous avons ensuite
sélectionné les pommes dont nous aurions
besoin pour confectionner le jus de fruit
(on évite les moisies)… Certains ont
d’ailleurs préféré les manger plutôt que de
les ramasser, pas les moisies, promis ! À
midi, pique-nique obligé, puis
réalisation et dégustation du
nectar. Vous n’avez jamais
goûté un jus pareil, épatant ! Si c’est ça le
bio, je signe demain ! Et enfin promenade
à dos de bourriquet. L’occasion de
comprendre l’expression : « Têtu comme
un âne ». Et puis le retour, le silence et la
fatigue des petits qui en disaient long…
Bref, une journée qui a fait briller les yeux
de nos enfants à tel point qu’on en oublie
les tracas du trajet (ceux qui ont dû faire
une machine le soir me comprendront…).
On saluera la patience, la gentillesse et
l’initiative des maîtresses… Ainsi que
l’inquiétude d’une petite fille : « Monique,
est-ce que j’ai bronzé aujourd’hui ? »
H. MARTIN-TEILLARD, Membre de l’Apel
4
Les Echos
n°41 • décembre 2015
Collège
Collège “Aux Lazaristes”
Berlin : séjour pour les élèves du niveau quatrième
Du lundi 4 au vendredi 8 mai 2015, les élèves
germanistes de quatrième du collège « Aux Lazaristes »
ont eu l’opportunité de partir à Berlin.
ALLEMAgNE
L
es nombreuses visites leur ont permis de
découvrir la richesse historique et culturelle de
la capitale allemande, ainsi que ses environs. Ils
ont pu faire un voyage dans le temps, allant de
l’antiquité (visite du « Pergamonmuseum ») jusqu’aux
XVIIIème et XIXème siècles (visite du château Sans Souci
à Potsdam, Porte de Brandebourg, Reichstag…) pour
arriver enfin à la période contemporaine (Mur de
Berlin, Fernsehturm, mémorial des victimes juives
d’Europe de l’Est…).
En soirée, les élèves ont enfin pu partager le quotidien
d’une famille allemande quelques heures durant.
Merci à tous les élèves participants pour la qualité
d’écoute et l’intérêt qu’ils ont témoignés sans faillir
tout au long du séjour.
E. GUENOT, Professeur d’allemand
sur les sites Saint-Jean et Saint-Barthélemy
D. AVALLET, Professeur de SVT sur le site Saint-Jean
Séjour à Saragosse pour les élèves du niveau quatrième
ESPAgNE
Du lundi 4 au samedi 9 mai 2015, les élèves du niveau quatrième ont visité
la région de Saragosse (Espagne) dans le cadre de leur voyage scolaire.
P
endant quatre jours, ils ont alterné
les visites culturelles et les activités
plus ludiques.
Ils ont notamment découvert la richesse
de la région, qui est le fruit d’un mélange
de cultures (héritage Chrétien, Juif et
Musulman).
Étant hébergés dans des familles
d’accueil, ils ont aussi bénéficié d’un
contact direct avec la langue et la culture
espagnole.
Élèves et accompagnateurs auraient
volontiers prolongé ce séjour très
enrichissant !
J. GALMIER et L. LOPEZ GARRIGA,
Professeurs d’espagnol sur les sites
Saint-Jean et Saint-Barthélemy
décembre 2015 •
Les Echos
n°41
5
Challenge Basket National à Dijon
Le mardi 26 mai, l’équipe des Lazaristes en catégorie
benjamin (Sixième et cinquième) après s’être qualifiée
pour la finale nationale à Dijon du challenge basket 3c3, a ramené
une très belle médaille d’argent, parmi les huit meilleures équipes de
France.
Très belle performance !
BASKET
Resp. M. BIENVENU, Professeur d’E.P.S.
sur le site Saint-Barthélemy
BOULETREAU Lou
BRUET Alexis
DJOULAIT Ilian
MOREL Valentin
MORTIER Néoka
Manigod: Un temps fort… une tradition
Les élèves du niveau sixième, au complet, ont passé trois jours (Du mercredi 9
au vendredi 11 septembre) à Manigod dans le cadre de leur séjour d’intégration.
Pour chacune des classes, il y avait au programme :
MANIgOD
Une randonnée : sur le plateau de
Beauregard au cours de laquelle les
élèves ont découvert la faune et la
flore mais aussi quelques notions de
géologie et d’orientation.
La visite d’une ferme d’alpage
avec des explications sur son
fonctionnement général, les activités
journalières, son aspect économique
et bien évidemment sur les
différentes étapes de fabrication du
reblochon.
Les veillées : c’était un moment fort
et convivial. Les sixièmes ont d’abord
chanté un hymne à la fraternité,
chacun avait un ruban représentant
les couleurs de l’étoile Lasallienne.
Les élèves ont ensuite commenté
des images illustrant la fraternité. Le
conte biblique de la brebis égarée
est venu clore cette première veillée :
« Votre Père qui est dans les cieux ne
veut pas qu’un seul de ces petits se
perde » Matthieu 18,14
Durant la deuxième veillée , les élèves
ont pu réfléchir et prendre
conscience de quelques éléments
fondamentaux du « Vivre ensemble »,
comme le respect de la différence
de l’autre grâce à des « mises en
situation » animées par M. Dubreuil.
La projection d’un diaporama réalisé
par M. Gobet a permis d’informer
les élèves qu’une partie du
6
Les Echos
financement de ce séjour contribue
à la scolarisation des enfants d’un
village du Togo. Les élèves ont eu la
joie de recevoir en cadeau le polo
des Lazaristes : symbole
d’appartenance à l’école.
Sciences + pour les élèves de sixième 1
et sixième 2 : Dans le cadre de ce
projet qui intègre les trois disciplines
expérimentales (SVT, Physique et
Technologie), les élèves ont pu faire
un travail de groupe en prenant des
mesures (température, hygrométrie,
luminosité) dans les différents
environnements qui entourent les
lieux et en notant les explications
des guides intervenants dans les
différents domaines (ferme, visite
d’une scierie et de son histoire,
randonnée). La matière, les matériaux
et leurs transformations, les activités
humaines liées aux différents habitats
ont permis aux élèves de préparer
n°41 • décembre 2015
les différentes séances qu’ils auront
durant l’année scolaire. Les élèves
vont apprendre à suivre une
d é m a rc h e d ’ i n v e s t i g a t i o n e n
observant, en proposant des
hypothèses pour répondre au
problème, en rédigeant un
protocole. Le séjour d’intégration a
donc permis aux trois disciplines,
d’introduire le cours et son thème
commun et de réaliser sur le terrain
des expériences et des observations
plus proches de la réalité.
À travers ces différentes activités, les
enfants ont vécu de vrais moments
de partage et on espère, d’amitiés
nouvelles… Merci à tous les
accompagnateurs pour leur
dynamisme et leur implication dans
ce projet apprécié par tous.
E. DE SANTIS, Professeur de musique
sur les sites Saint-Jean et Saint-Barthélemy
Séjour d’intégration des élèves du niveau troisième à Parménie
Le jeudi 17 septembre, les élèves du niveau troisième
Parménie sont partis en sortie d'intégration à Parménie, près
de Grenoble.
M
algré le fait que le soleil n'était pas
au rendez-vous et que la pluie et le
vent se sont invités, nous nous
sommes bien amusés! La randonnée pour
arriver à Parménie a été annulée à cause du
mauvais temps et nous avons dû rester à
l’intérieur toute la journée.
Un jeu théâtral d’improvisation a été mis en
place. Les classes ont été séparées et en
compagnie de leur professeur principal les
élèves ont dû voter pour la meilleure
improvisation sur un thème au choix.
Puis, les cinq meilleurs groupes se sont
affrontés dans une finale devant tous les
élèves de 3 è m e s et un jur y composé
d’accompagnateurs. Malgré le trac des
acteurs, les cinq pièces de théâtre étaient
drôles et bien réussies. Cependant, une seule
classe pouvait gagner le lot mis en jeu: une
place de cinéma pour chacun des élèves de
la classe gagnante!
Avant l’annonce du groupe gagnant, nous
avons pu manger notre repas, à l’intérieur
pour la majorité des élèves et à l’extérieur
pour les adultes accompagnateurs et les
moins frileux d'entre nous.
Après un repas copieux, le stress était présent
puisque nous allions découvrir qui avait gagné.
Le choix a été difficile pour le jury: toutes les
improvisations étaient formidables! Cependant
le jury s’est mis d’accord et la classe gagnante
(3ème 3) a été désignée dans des cris de joie…
Et quelques protestations. C’est à ce momentlà que le soleil a décidé de pointer le bout de
son nez, mais il était déjà temps de partir.
Et alors on s’est tous rappelé, que nous, les
troisièmes avions un devoir surveillé des
mathématiques le lendemain!
Rémi HOAREAU,
Élève de troisième 3
Fête de l’établissement au collège, site Saint-Jean
À l’instar de tout l’établissement, le collège organisait cette année une fête le jeudi 21 mai. Cette
année encore, la différence est au centre de l’organisation avec le thème « Avec nos différences,
tous acteurs d’une bonne nouvelle ».
FêTE
L
a matinée débute autour de la messe.
Quatre cents collégiens gravissent la
colline par le jardin du rosaire afin
d’arriver à la basilique de Fourvière. Ils sont
bientôt rejoints par trois cent quarante
maternels et primaires puis par les 3èmes et
les lycéens. Au total pas moins de neuf cents
élèves remplissent la basilique !
Après un tirage de la tombola durant lequel
les meilleurs élèves vendeurs sont aussi
récompensés (Bravo à Grégoire Fichet 6ème 5
et Louis Lelong pour avoir vendu respectivement
13 et 12 carnets !), l’après-midi se déroule
comme les années précédentes : activités
manuelles, karaoké, démonstrations de
talent… le choix est vaste et varié.
De retour au collège, une surprise attend les
élèves… pour la première fois, une vachette
mécanique a planté ses cornes dans la cour !
Tout le monde rentre dans le jeu, collégiens,
professeurs, éducateurs… le rodéo dure tout
le reste de la journée.
Le message est clair : l’éducation que l’on
porte aux jeunes est avant tout affaire
d'attention qu’on leur porte. Pour être des
hommes bons et justes, il faut avoir un cœur
pur comme celui d'un enfant selon l'évangile
de Marc.
Bien entendu, valeurs lasalliennes obligent,
le service et l’entraide sont omniprésents.
Les lycéens sont descendus pour aider à
l'encadrement des plus jeunes lors des trajets
à la basilique, d’autres sont descendus vendre
pop-corn et canettes pour Akwaba, certains
collégiens quant à eux sont partis aider en
primaire à Saint-Jean et Saint-Nizier pour
faciliter la fluidité des activités.
Pour l’occasion, la fin de la journée avait lieu
à 16 h. Chacun rentre chez soi avec la
certitude de pouvoir, une fois par an, faire
autre chose au collège que rapporter des
bonnes notes !
L’assemblée chante, la chorale est là pour
donner le rythme.
B. HOURDÉ, Personnel d’éducation
sur le site Saint-Jean
décembre 2015 •
Les Echos
n°41
7
Lycée
Lycée “Aux Lazaristes”
La traditionnelle fête de l’établissement: La Saint Jean-Baptiste de La Salle
Enfin, le jeudi 21 mai est arrivé ! Cette date très attendue de la part des
élèves et des professeurs nous a permis de tous nous retrouver lors de la
fête de l’établissement ! Cette année, les thèmes qui avaient été choisis étaient le
handicap et la différence.
FêTE
L
a matinée a démarré par des conférences animées
par des bénévoles de différentes associations comme
les Blouses Roses et l’Arche. Ils nous ont fait part de
leurs expériences très intéressantes au service de l’autre.
Même si les débats étaient sérieux, nous avons pu les
vivre dans la bonne humeur puisque tous les élèves
étaient déguisés. La journée s’est prolongée par des
activités diverses telles que la danse de couple, le karaoké,
le poker et le concours des talents ! Et oui, certains lycéens
ont des vrais talents de musiciens, chanteurs ou danseurs !
Ils ont tous été très applaudis ! Accompagnés par la
musique jouée sur scène, des élèves ont pu profiter de la
faucheuse, activité qui demande beaucoup d’agilité ! Les
élèves de terminale ont également participé à la
traditionnelle course de caisses à savons sous l’engouement
d’un public passionné.
Cette belle journée s’est terminée par un défilé de tous
les élèves afin que tout le monde profite des déguisements
tous différents, originaux, farfelus et colorés, car il ne
fallait pas oublier que le thème du jour était la différence,
donc l’acceptation de l’autre tel qu’il est.
Merci à tous les organisateurs de cette fête et vivement
la prochaine !
Brunaëlle HOAREAU,
Élève de TES1
Un jeudi pas comme les autres
En ce jeudi matin, les habitants et les passants de la place Saint-Paul
devaient être surpris. Il y avait devant la gare, lieu de retrouvailles des
élèves des Lazaristes, des dizaines d’élèves déguisés. Ainsi, il y avait des fées, des
sumos ou encore des animaux. Effectivement, pour la fête de l’école, la direction
avait souhaité que, nous, les élèves nous nous déguisions selon le thème imposé par
notre classe.
FêTE
D
ès 8 heures du matin, la journée s’avérait
déjà un demi-succès, nous avions tous joué
le jeu et le résultat fut admirable. Vers
8 heures 40, tous les élèves rejoignaient leur classe
dans la cohue de ce jour, pas comme les autres.
Nous étions tous très excités. Nous scrutions chaque
déguisement, chaque élève, dans une ambiance
très amicale. Les professeurs principaux firent ensuite
l’appel dans leur classe avant le commencement
des activités. À 9 heures, nous pouvions assister à
une messe à Fourvière, un moment de recueillement
dans une superbe basilique, ou bien assister à
l’intervention d’associations. Ainsi, les classes
montaient au gymnase pour une activité avec des
fauteuils roulants : nous devions suivre un parcours
et nous étions confrontés à la dure réalité du
handicap physique. Un peu plus tard, des personnes
atteintes de handicap, parfois très lourd, venaient
témoigner. Ils nous racontaient leurs histoires, leurs
quotidiens et leurs engagements dans des
associations telles que “Les paralysés de France”
ou encore “l’Adapei”. Ces témoignages étaient
poignants, émouvants et nous rappelaient la chance
que nous avions d’être en bonne santé. Après ces
moments de vives émotions, il était temps de
profiter de ce jour pas comme les autres. Tous
réunis sur la cour des platanes, nous assistions,
impatients, au montage de la « faucheuse », ce
fameux jeu qui consiste à sauter au-dessus d’une
8
Les Echos
barre pour ne pas tomber. La file d’attente était
longue car tout le monde voulait participer. Certaines
chutes resteront épiques tant elles ont été
amusantes. En parallèle, d’autres activités avaient
lieu : un tournoi de ping-pong et de pétanque, un
karaoké, des quiz et des jeux de mots, ou encore
des concours sportifs. Il y en avait pour tous les
goûts et l’ambiance qui se dégageait était très
positive. À 13h30, nous étions de retour dans nos
classes, avec nos professeurs principaux, afin de
nous préparer au défilé de déguisements. Tour à
tour, chaque classe se présentait face aux autres
élèves. Ainsi, nous pouvions voir l’intégralité des
déguisements portés. Vers 14h30, nous montions
tous en salle de conférence pour un concours de
talents. La pression était grande pour les courageux
qui avaient osé se présenter devant le public. Les
talents étaient majoritairement musicaux : ainsi,
nous avons pu entendre différents genres musicaux.
Un élève de terminale réitérait une prestation de
beatboxing pour la 3ème et dernière fois aux Lazaristes:
le public était subjugué par le talent de cet élève.
Ensuite, une danseuse se retrouva sur scène, une
nouvelle fois, son talent était indiscutable. Après une
heure de spectacle, nous sortions agréablement
surpris du nombre de prestations que l’on côtoyait
au quotidien. Le moment le plus attendu de la fête
de l’école, c’est, et ce depuis des années, la course
de « caisse à savon ». Le principe est simple : chaque
n°41 • décembre 2015
classe de terminale a construit une « voiture » de
façon artisanale, puis doit descendre de la cour des
platanes à l’accueil en réalisant le meilleur temps
possible. Toutefois, avant d’être une course, ce jeu
est un projet de solidarité. Nous attendions tous
derrière les barrières le départ de la première
voiture, impatients de voir le fruit du travail des
terminales. Après les derniers réglages, la voiture
s’élança dans une ambiance de grand prix
international. Les constructions se succédèrent et
une nouvelle fois, cette course s’avérait un succès.
Peu à peu, nous, les élèves, quittions l’établissement
en gardant un souvenir positif et des anecdotes
marquantes de ce 21 mai 2015, en attendant
l’année prochaine
Malo REYNARD,
Élève de 1ES2
Challenge Maristes et Lazaristes:
La réussite de la Commission Sport du BDE
La commission Sport du BDE (créée en 2014) a réussi à mener
à bien un projet : une compétition sportive entre les élèves de
Terminale du Lycée aux Lazaristes et ceux de l’établissement voisin, les Maristes.
CHALLENgE
L
e chemin fut long et semé d’embûches
mais les élèves, très motivés, sont parvenus
à organiser cette compétition.
Ils ont été aidés par les enseignants d’E.P.S.
mais aussi par les Directeurs des deux
établissements. Plusieurs sports étaient
proposés comme le football, le basket-ball, le
tir à la corde ou encore le sprint.
Mais la compétition ne fut pas seulement
sportive, les supporteurs devaient également
participer en soutenant au maximum leur
équipe. Nous avons passé une très belle aprèsmidi et la compétition s’est déroulée dans
une bonne ambiance et sous un magnifique
soleil de printemps.
Finalement, les Lazaristes ont gagné la coupe
mais nous espérons que cette compétition
s’établira comme une tradition annuelle entre
les deux établissements et que le trophée
sera remis en jeu cette année.
Le trophée fut remis à l’équipe gagnante
par Monsieur Saïd Intidam, adjoint
Oriane REYNAUD, Ancienne élève et responsable de
la Commission Sport du BDE (2014-2015)
délégué aux sports de la mairie du 5ème
arrondissement.
Olympiades Sciences de l’Ingénieur: Être utile aux hommes dans ma ville
La 6ème édition des Olympiades de Sciences de l'ingénieur a vu briller cette
année une équipe des Lazaristes, composée de Mayeul de BUTLER, Romain
THOLLOT, Sofian LECINE et Julien PERRET.
OLyMPIADES
S
ur 1200 équipes issues de toutes les
académies, ces élèves de TS5 se sont hissés
parmi les 10 meilleures équipes, en
remportant le prix “Être utile aux hommes dans
ma ville”. Leur projet est un défibrillateur
adaptable sur un smartphone qui tire son énergie
de la batterie du téléphone. Le système est
capable de lancer une analyse des paramètres
cardiaques du patient, de décider ou non du
choc, de donner via une application des
instructions pour choquer ou réanimer et enfin
de prévenir les secours via GPS en incluant une
géolocalisation de l'accident. Ils se sont investis
jusque dans les derniers instants : codage intensif
dans le minibus loué pour l'occasion, dernières
mises au point et ajustements jusqu'à des heures
avancées de la nuit…
Un grand bravo à l'équipe et merci aux
professeurs qui l'ont encadrée et accompagnée.
L’équipe de Sciences de l’ingénieur
Les olympiades de mathématiques
Mercredi 3 juin, environ 200 personnes sont
réunies dans l'amphithéâtre Poincaré, dans
les anciens locaux de l'École Polytechnique (excusez du peu) à Paris.
OLyMPIADES
O
bjectif ? Remise des prix des Olympiades de
mathématiques. Ce concours, auquel ont
participé 21 000 élèves de première, toutes
sections confondues, a permis à Paul SEGRETAIN (1S6)
d'en recevoir le 2ème prix des scientifiques.
Bravo à lui et que la passion des maths l'accompagne
encore de nombreuses années !
Pour l’équipe, D. MONTOYA,
Professeur de mathématiques
sur le site Saint-Barthélemy
décembre 2015 •
Les Echos
n°41
9
BAL DE FIN D’ANNÉE POUR LES
ÉLèvES DU NIvEAU TERMINALE
Pour clôre cette dernière année « Aux Lazaristes », la
promotion 2015 s’est retrouvée le vendredi 5 juin afin de
célébrer en compagnie de l’ensemble de la communauté
éducative, l’achèvement d’une année sympathique.
L
e bal du niveau terminale a
eu lieu cette année à l’espace
BONNETAIN à l’ECAM grâce
à la collaboration du directeur de
l’ECAM, Didier DESPLANCHES, du
directeur Opérationnel de l’ECAM
nouvellement désigné, Alexandre
SCHEIRER, le directeur des études
d u c y c l e i n g é n i e u r, P a t r i c e
COUVRAT, des animateurs de la
soirée ainsi que les délégués de
classe.
Une très belle soirée dans une
ambiance très conviviale !
A. ZOUBIR, Directeur
des études du niveau terminale
Run in Lyon 2015
Dimanche
4 octobre
2015, une trentaine de coureurs de la LAZO
TEAM ont pris le départ pour la sixième
édition du Run In Lyon.
RUN IN LyON
A
u programme, 10 km et semi-marathon pour les
coureurs de la team qui s’est illustrée par son
effectif, sa bonne humeur et ses supporters ! Bravo
aux classes de TS4 et de 1S5 qui ont présenté le plus de
coureurs pour cette nouvelle édition.
À noter également un effectif “fille” qui grandit chaque
année. Bravo mesdemoiselles et bravo à tous pour votre
participation et votre implication au cours de ce bel
événement sportif qui devient désormais un classique
du calendrier de début d’année. Et rendez-vous le 10 avril
2016 pour le LYON URBAN TRAIL et ses montées
infernales !
M. BIENVENU, Professeur d’E.P.S.
sur le site Saint-Barthélemy
La sortie « Eaux Vives »: un moment de
solidarité, de partage et de convivialité
EAUx-vIvES
Nous arrivons à Eaux-Vives
vers 9h30, un peu inquiets
mais enthousiastes, nous enfilons tant bien que mal notre
équipement et démarrons la première activité :
le kayak.
N
ous apprenons à pagayer,
nous faisons des courses
et traversons des rapides.
Le cadre est magnifique et tout le
monde se prête au jeu, l’ambiance
est très agréable.
Après la pause de midi, nous
entamons la seconde activité : le
rafting. Par bateau de cinq ou six,
l’esprit de groupe et la solidarité
sont indispensables pour diriger
le raft et rattraper les personnes
tombées à l’eau, mais aussi
éclabousser les autres groupes…
10
Les Echos
La journée se termine finalement
avec un saut en groupe dans une
petite chute d’eau.
Malgré les courbatures et la
fatigue, nous gardons tous un très
bon souvenir de cette journée, qui
a réellement permis de créer des
liens entre les élèves ; nous tenons
donc à remercier les professeurs
qui nous ont accompagnés ainsi
que l’équipe d’Eaux-Vives.
Philomène BONNET
et Marie FRENEAT,
Élèves de seconde 3
n°41 • décembre 2015
Classe
Temps
COTTIN Théophane
TS3
DOUCHET Lucien
1S1
WIOLAND Jean-Baptiste
PT2
HUCHET Dorian
TS4
POURADIER DUTEIL Marc
TS4
DIETSCH Édouard
1S4
CAILLERE Marie-Océane
TS2
BOBAND Gautier
1ES1
BOUQUET Pierre-Louis
1S5
LEFEBURE Gauthier
TS4
COQUET Alexandre
1S1
PAGES Matthieu
1S2
BOUVIER Étienne
1S5
CONDEMINE Joseph
1S2
DURDILLY Amélie
1S5
CADENA Rodrigue
1S5
BURTIN Alexandra
1ES2
PINET Augustin
TS6
HURAND Benjamin
1S4
NEGRO Anthony
Parent
GINON Pierre-Louis
1S2
BROCHE Tanguy
1S5
MARTIN Malo
1S5
LO Nadine
1S5
DEZARNAUD Éva
1ES1
VACHERET Héloise
1S3
PERRIER Anais
TS4
VIDAL Fabrice
Prof
CHABAC Bénédicte
TS4
CHABAC François
Parent
CHEVALLEREAU Miriam
Directrice
GIOVANE Inès
1S2
HUCHET Dorian
TS4
Semi marathon
BIENVENU Matthieu
Prof
BRIAND Catherine
Secrétariat
VOITA Anne-Claire
Prof
39'39
42'27
43'01
44'25
45'04
45'21
46'10
46'21
46'21
46'50
47'09
49'21
49'21
49'39
49'43
51'12
51'30
51'51
52'16
53'16
53'59
54'21
55'17
55'46
57'05
58'22
59'11
1h00
1h01
1h01
1h03
1h05
44'25
Classement
général
185
413
464
656
764
813
981
1012
1011
1132
1213
1840
1846
1956
1981
2471
2579
2725
2812
3259
3564
3722
4107
4333
5036
5650
6090
6516
7402
7421
8120
8998
656
1h20
2h08
2h09
58
8204
8407
NOM Prénom
La communauté des Frères des Écoles
Chrétiennes - Saint Jean-Baptiste de La Salle
Un projet avec les jeunes
Lorsque vous parcourez les allées de l’Établissement « Aux Lazaristes », votre regard ne manque pas
d’être attiré, à un moment ou à un autre, par une pancarte indiquant la direction :
« Communauté Saint Jean-Baptiste de La Salle Frères des écoles chrétiennes »
Certains se posent la question : « C’est quoi ? » « C’est qui » ? « Pourquoi cette pancarte ? » D’autres,
bien sûr, se souviennent ! Où se trouve-t-elle, la « Communauté des Frères » ?
Il suffit de sortir de l’Établissement « Aux Lazaristes » par la porte du 19 Montée des Carmes pour
vous trouver devant le 14 de la même Montée des Carmes et lire sur la porte : « Frères des Écoles
Chrétiennes - Maison Saint Jean-Baptiste de La Salle » !
Oui, c’est là que réside et vit la communauté des Frères des Écoles Chrétiennes. La propriété domine
la gare St Paul et pour éviter des accidents lorsque les élèves de St Nizier ou de St Jean viennent
profiter de l’espace vert, un grillage d’une hauteur de 2 mètres, empêche l’accès au mur.
De cet espace, tous les visiteurs admirent le point de vue sur la ville en contrebas et la colline de la
Croix-Rousse, en face !
Rappel historique
L
’Institut des Frères des Écoles
Chrétiennes a été fondé par Saint
Jean-Baptiste de La Salle déclaré
« Patron de tous les Éducateurs » le
15 mai 1950 par le Pape Pie XII…
Nous retrouvons cet objectif précisé dans notre règle
actuelle art. 3 :
« La fin de cet Institut est de procurer une éducation
humaine et chrétienne aux jeunes, spécialement aux pauvres,
selon le ministère que l'Église lui confie. »
En 1686, il s’associe à des compagnons
pour inventer ensemble une nouvelle
façon d’éduquer les enfants des artisans
et des pauvres, garçons des rues au
XVIIème siècle.
Nous pouvons préciser que la spiritualité Lasallienne
est communautaire. Elle se concentre sur la présence
de Dieu au quotidien et voit dans le Christ, Bon Pasteur,
un modèle de l’éducateur qui connaît chacun de ses
élèves par son nom.
Notre communauté
À
la rentrée de cette année scolaire
2015, notre Communauté
compte quatre Frères. Nos
journées sont ponctuées par des temps
de prière : méditation le matin et le soir,
chants des Offices, Eucharistie chaque
matin autant que possible… et par des
temps consacrés au travail, toujours en
rapport avec l’éducation même si nous
ne sommes plus liés à un établissement
scolaire précis. Par les comptes rendus
ci-dessous, vous pourrez vous faire une
idée de nos engagements divers et
toujours liés à notre thématique :
« Construire l’Homme
et dire Dieu »
Frère Noël
C
omme doyen de la communauté,
j’assure une permanence dans
la maison du 14, Montée des Carmes
Déchaussés.
J’essaie de rendre l'environnement
propre et fleuri. Je réponds en outre
aux demandes de formation
religieuse des jeunes étudiants
accueillis par la communauté.
Frère Marc
D
epuis mon arrivée à Lyon fin
août 2012 après 38 ans
d'enseignement en lycée
professionnel et technique en
Bretagne, Savoie et banlieue
Nord-parisienne, j’occupe ma
retraite essentiellement par du
soutien scolaire dans une
association créée par le Frère René
Bonnetain, ancien directeur de
l'ECAM, ADOS (Association pour
le Dialogue et l’Orientation
Scolaire) dont les locaux sont
situés dans le troisième
arrondissement, rue Duguesclin.
J’y passe quatre après-midi par
semaine, les lundis, mardis, jeudis,
vendredis de 14h30 à 18h30 en
compagnie de cinq salariés et
d'une cinquantaine d'autres
bénévoles.
Nous accueillons entre trente et
cinquante jeunes collégiens par
après-midi, autant que possible
individuellement mais l'affluence
nous oblige souvent à accepter
deux, voire trois, jeunes en même
temps ! Chaque bénévole a ses
"spécialités" ; personnellement,
compte tenu de mon passé je
peux aider en mathématiques,
physique-chimie, technologie et
SVT.
vraiment créer des liens et voir la
progression.
Ce "travail" est très gratifiant
mais prenant puisqu’il requiert
quatre après-midi par semaine.
Par ailleurs, je participe à la
catéchèse en paroisse et fais partie
d’une équipe de préparation des
messes paroissiales, j’assure aussi
l’entretien technique de notre
grande maison communautaire.
Il ne s’agit pas seulement
d’aide aux devoirs mais
surtout de faire prendre
conscience au jeune de ses
possibilités et qu'il ait
confiance en lui. Au fil des
semaines et des mois on
retrouve des "habitués"
avec lesquels on arrive à
Frère Michel
J
e suis membre de la
communauté depuis cinq ans.
Ancien professeur d’histoiregéographie – entre autre - et
responsable pastoral en collège
et en paroisse, je poursuis mes
engagements dans les domaines
suivants :
Le soutien scolaire à ADOS, une
fois par semaine auprès des élèves
en difficultés, en particulier
d’origines étrangères.
Des recherches historiques aux
Archives Lasalliennes de la CroixRousse : rédaction d’articles sur
la présence des Frères dans
différentes villes pour la revue
« La Salle-liens International »
et recherches historiques sur
les établissements et les
communautés pour alimenter le
site des Archives.
Sont en cours de publication :
l’ancien district de Besançon et
la Délégation de la Réunion.
J’assure une présence des Frères
dans le Collège Saint-Jean « Aux
Lazaristes » en participant à
l’équipe pastorale au niveau des
classes de sixième. J’accompagne
parfois les élèves de sixième lors
des préparations à la célébration
de la profession de foi.
Frère Jean-Yves
V
oici trois ans que je suis à
Lyon où j’ai été nommé
responsable de la communauté.
Je fais partie de l’EAP (Équipe
d’Animation Paroissiale) de St
Paul – St Vincent. Je réponds
également aux demandes
d’interventions ponctuelles dans
l’un ou l’autre des établissements
du Réseau.
Je prépare et accompagne un
groupe SEMIL tantôt sur
Madagascar, tantôt en Haïti.
J’interviens aussi chaque semaine
à l’ISFEC La Salle-Mounier, rue de
Sèvres à Paris où je coordonne
les stages des étudiants de notre
Master « Action Éducative
Internationale et Interculturelle »
Notre communauté est l’une des
trois, en France, chargée
d’accueillir des étudiants qui
voudraient partager notre vie
fraternelle. Début juillet 2015,
notre recrutement était clos :
quatre Frères, trois étudiantes et
trois étudiants. Ils viennent
d’horizons divers et poursuivent
des études variées… théâtre, arts,
Prépa, informatique.
Notre objectif est de proposer à
ces jeunes de partager, autant
qu'ils le peuvent, la vie
communautaire des Frères, tenant
compte de leur première
obligation d'étudiant.
Ils partagent donc avec nous, à
leur façon, les services et les repas,
les échanges et la prière.
Chaque mardi est soirée
« conviviale » pour la messe (une
fois par mois) un partage
d'Évangile, un temps de
formation chrétienne ou
simplement la convivialité.
Une fois par trimestre, nous leur
proposons un week-end de
silence, de réflexion et de prière
en monastère.
Généralement, nos anciens et
anciennes sont heureux de revenir
nous trouver et même de nous
inviter à leur mariage, preuve
qu'ils ont apprécié cette année
communautaire.
Témoignages
, c'est
« Être avec les frères
pl us
u
s'a pp ro ch er un pe
.
chaque jour de Dieu
nous
En communauté
tres,
au
les
ec
av
s
vivons les un
nos
et
s
ce
en
fér
avec nos dif
ce
ns
da
st
C'e
ts.
tempéramen
s
u
o
n
e
u
q
à
l
quotidien
issons
cheminons et réfléch
ge des
sur notre foi. Du parta
ièr es ,
re pa s à ce lu i de s pr
ur moi
l’année aura été po
hesses
une année pleine de ric
s que
tant humaine
rience
spirituelles : une expé
ch ac un
qu e je co ns eil le à
»
.
ire
tru
pour se cons
Marine HB
« Grâce à cette
année au foyer,
j’ai réussi mon
année de médec
ine. Libanais d’or
igine, j’ai été
très bien accuei
lli et entouré. M
al
gré le temps
restreint passé
avec les Frères
du
fait de mes
études, j’ai pu ga
rder ma foi évei
llé
e, évoluer
avec eux et les
étudiants, avec
lesquels j’ai
noué des liens
d’amitiés. Cette
année a été
pour moi extrao
rdinaire, et je le
s remercie. »
Joe FAKHOURY
Notre implication au Centre Scolaire « Aux Lazaristes »
E
n début d’année et en général
jusqu’à la Toussaint, puis au
3ème trimestre, notre
communauté se fait une joie
d’accueillir les élèves des deux
centres Saint-Nizier et Saint-Jean,
accompagnés de leurs enseignants
et de parents disponibles. Ils
bénéficient d’un site favorable et
reposant en même temps qu’il
permet aux enseignants d’initier
les enfants à quelques
connaissances de base sur les fleurs
et autres plantes…
Nous ouvrons aussi nos portes, aux
groupes d’élèves qui se préparent
à la profession de foi, à la
confirmation… selon leur nombre !
nos murs au moins deux fois par
an et nous sommes deux à y
participer dans la mesure du
possible.
Tous les lundis sur le temps du
midi, les étudiants de l’ECAM et
de PRÉPAS qui font partie de
l’aumônerie viennent prier dans
notre chapelle et partager ensuite
le repas que deux ou trois
volontaires préparent.
Nous apprécions beaucoup cette
proximité avec l’établissement et
l’Équipe qui anime l’ensemble
autour de son Directeur. Nous ne
pouvons que souhaiter qu’il en
soit ainsi le plus longtemps
possible !
La commission pastorale des trois
sites se retrouve également dans
La communauté des Frères
Classes Préparatoires
Sortie canoë en Ardèche pour les CPGE
Mercredi 24 juin 2015, 12h, « taupe départ » pour les grandes vacances (ou période de
révisions comme certains préfèrent les appeler). Mais avant, les taupins vont vivre la
traditionnelle escapade en Ardèche. Rendez-vous le lendemain matin, sur les quais de Saône pour un départ vers
le camping. Malgré la fatigue due à une année éprouvante, les professeurs et les taupins sont heureux de participer
à ces deux jours. L’ambiance y est particulière, joyeuse, différente d’une journée habituelle. Lors de notre arrivée
au camping, chacun découvre son emplacement, relativement rudimentaire.
ARDèCHE
P
uis, tous se précipitent dans la rivière,
afin de vivre une première baignade.
Avec une température caniculaire, chacun
est ravi de se baigner dans une eau
rafraîchissante.
Après un pique-nique bien mérité, tout le
monde découvre son canoë. Ce ne sont
quasiment que des canoës deux places. Chaque
taupin a précédemment fait son binôme de
départ… De départ effectivement, car après
quelques mètres parcourus, les tentatives de
mise à l’eau débutent et les canoës
commencent à se mélanger. Il ne faut pas
penser que seuls les taupins tentent de couler
les canoës de leurs camarades… Loin de là, ce
sont les professeurs qui lancent les hostilités !
La première descente longue de huit
kilomètres est faite pour découvrir le bateau,
le maniement des rames (assez folklorique
pour certains). Après cette première journée
éprouvante, chacun se repose à sa façon :
jeux de cartes, rugby, volley-ball… Puis un
repas est organisé dans le restaurant du
camping suivi d’un moment inoubliable : le
karaoké ! Chaque professeur est appelé afin
de chanter sa chanson préférée. Les taupins
découvrent alors des talents cachés ou des
talents qui feraient mieux de rester cachés…
Le lendemain, réveil assez difficile… Mais il
faut préparer ses affaires car les taupins
retrouveront leurs bus à l’arrivée. Il fait déjà
chaud en cette heure matinale. Tout le monde
prend le départ de cette descente faite de
paysages impressionnants, de petits (parfois
grands) rapides provoquant parfois le
retournement de certains bateaux. Certains
lancent même des chants pour se donner du
courage, les pauses et les ravitaillements sont
bien appréciés. À l’arrivée de ces 24 kilomètres,
tout le monde est ravi de s’asseoir dans le
bus !
Bilan de ces deux jours : des souvenirs
mémorables, de bonnes courbatures et pour
certains… de bons coups de soleil !
Maintenant, place à un repos bien mérité
pour ces taupins pendant ces périodes de
révisions.
Matthias BURIN DES ROZIERS,
Élève en PSI
La rentrée en Classes Préparatoires à l’ECAM
RENTRÉE
Lundi 31 août, c’est la rentrée et pour les élèves des CPGE ECAM, c’est aussi
l’aboutissement d’une histoire qui a débuté parfois plus d’un an auparavant.
T
out d’abord, il y a eu les
salons, les conférences, les
discussions. Puis, le choix s’est
affiné, un choix qui n’est pas simple
puisque c’est aussi un choix de
vie. Il y a eu les épreuves de
sélection. Le dossier de chaque
candidat a été étudié attentivement
et les entretiens ont montré la
motivation pour les études
d’ingénieur et pour la formation
généraliste de l’ECAM en particulier.
Enfin, l’heure du choix définitif a
sonné et le portail APB s’est chargé
de l’admission en CPGE ECAM pour
les candidats les mieux classés.
Placée sous le signe des couleurs
et du soleil, l’intégration préparée
par le BDE ECAMARACAS a permis
de créer les premiers liens entre
les nouveaux venus et leurs aînés.
16
Les Echos
Pas d’œufs, pas de farine, mais de
somptueux costumes de mariachis
et un nuage de pigments colorés
lors des Olympiades.
L’ a n n é e e s t m a i n t e n a n t
commencée. Il faut franchir la
marche qui sépare les Classes
Préparatoires de la terminale :
apprendre à s’organiser, à se
concentrer, à réfléchir, sans oublier
de travailler dur et longtemps.
C’est-à-dire mettre en œuvre toutes
les qualités qui feront des
ingénieurs ECAM des hommes et
des femmes très respectés dans
leur entourage professionnel et
personnel.
J. C ROUTAULT,
Directeur des études des Classes
Préparatoires à l’ECAM
n°41 • décembre 2015
La pastorale
Notre Pèlerinage à Lourdes: du lundi 1er au samedi 6 juin 2015
LOURDES
Avec un petit groupe du niveau seconde des Lazos, nous sommes partis au pèlerinage
à Lourdes organisé par le diocèse de Lyon pour les lycées lyonnais catholiques.
L
e nombre de jeunes présents lors de ce
pèlerinage était incroyable! Nous sommes
partis en train depuis Perrache lundi 1er
au matin pour revenir samedi 6 vers 17h00.
Nous avons vécu une semaine vraiment
intense, que ce soit en activités, en émotions
ou encore en efforts. Nous avons pu conduire
des malades, à l’aide de brancards, se baigner
dans les piscines de la source et assister à
une messe par jour ! Ce sont des moments
précieux qui ne sont pas banals et cela a été
pour nous une réelle expérience. Malgré la
chaleur, nous avons même fait une randonnée
d’une journée. De plus, nous avons eu la
chance d’animer la messe de fin de pèlerinage,
le vendredi matin. Cette messe était
également une expérience forte en émotions,
de voir autant de jeunes réunis pour un seul
nom, celui de Jésus. C’était fantastique. Et
pour nous qui guidions la louange, après
six mois d’échanges avec les autres lycées
pour pouvoir animer avec notre groupe de
louange, nous avons vécu un grand moment.
Le soir même, nous avons animé une soirée
de louange pour les lycées qui n’étaient pas
encore partis. Nous sentons vraiment au fond
de nous un charisme pour conduire des
jeunes à Dieu par la louange et cette soirée
était comme un aboutissement de toute une
année vécue en cheminement avec Dieu et
avec des leaders pour apprendre ce rôle de
conducteur de louange justement. Nous
avons passé 2h en communion avec Dieu, et
en témoignant de notre Foi, par des chants
et des témoignages. Dieu a vraiment changé
des cœurs et touché des vies pendant ce
pèlerinage. Nous repartons tous avec une foi
renouvelée, guidée par la Vierge Marie.
Hilaire Crocombette, Élève de 1ère S3
Ségolène Daguet, Élève de 1ère S1
La bénédiction des cartables à l’école, site Saint-Jean!
Vendredi 4 septembre, tous les élèves et le corps enseignant du site Saint-Jean se sont retrouvés à la chapelle
pour la traditionnelle Bénédiction des cartables de rentrée.
A
près une introduction de la Directrice,
Claudine Gandilhon, Françoise Bodin
(Pastorale) et le Père Jean-Eudes Chavanat
ont animé la célébration avec une
participation active des enfants, des
professeurs et des parents venus pour
l’occasion.
Les chants gestuels appris lors de la
précédente fête de la Saint-Jean-Baptiste
de La Salle ont résonné. Un élève par
classe a porté une bougie et confié une
prière à Dieu. Le Père Jean-Eudes a ensuite
béni les cartables que tous les élèves
avaient levés au-dessus de leur tête.
Cette célébration permet aussi de souhaiter
la bienvenue aux soixante-neuf nouveaux
élèves de l’école Saint-Jean et aux quatre
personnes qui ont rejoint l’équipe
pédagogique : chacun a reçu un cartable
à son nom. Ce début de matinée fut un
très beau moment d’émotions positives.
L’année 2015-2016 commence bien !
Les membres de l’Apel de
l’école ”Aux Lazaristes”
Passage Sixième: l’événement de rentrée du diocèse
Le samedi 10 octobre, nous avions rendez-vous avec quinze élèves de 6èmes sur le parvis de Notre Dame de
Fourvière…
L
e brouillard et l'air frais étaient aussi présents.
Mais le sourire des enfants nous a vite réchauffés
A. Aureille, Frère Michel, M. Vaux et moi-même.
Nous étions là pour le Rassemblement annuel des
sixièmes.
Dans le gymnase des Maristes 600 jeunes réunis.
Monseigneur Barbarin nous a accueillis, mais avant
nous avions fait un voyage dans le temps grâce à
Tryphon Tournesol et Tintin : un bond jusqu'en
2060. Et le monde n'était pas joli à cette époque…
Donc nous avons été chargés à notre retour, en
2015, de partir chercher la Fraternité… Plusieurs
ateliers nous ont aidés à la trouver.
À notre retour, un temps liturgique et une minute
de silence inoubliable ! On entendait Milou dormir !
Le Flash Mob final de 600 jeunes : lui aussi était
inoubliable.
C. JULLIEN, APS sur les sites
Saint-Jean et Saint-Barthélemy
décembre 2015 •
Les Echos
n°41
17
L’association des parents d’élèves
École
L’assemblée générale des APEL Saint-Jean et Saint-Nizier:
L’assemblée générale des APEL Saint-Jean et Saint-Nizier : nouvelle APEL fusionnée. Nous y étions tous… un mariage heureux
J
eudi 1er octobre à 19h30… À tous les parents
qui ont payé la baby-sitter une heure de
plus, transpiré pour être à 19h30 pile à Saint-
Jean ou affronté les regards effrontés de leurs
collègues qui, eux, ne sont partis qu’à 20h, un
immense merci pour votre présence à l’AG…
C’est bon de savoir
qu’on peut compter
sur vous…
Le dîner des parents de l’école « Aux Lazaristes »… Un succès!
Jeudi 1er octobre à 20h30… Principe : éviter les regards gênés à 16h30 en essayant de se rappeler le prénom des parents
et de leurs enfants, désormais plus d’excuses il faudra s’en souvenir…
N
ombre de personnes : avec quinze
participants au départ, on ne vous
cache pas que vous nous avez fait une
petite frayeur…
Finalement cent cinquante ont répondu
présents !
Déco : il n’y a rien à dire, les mamans
bricoleuses ont assuré ! Je rajoute
« bricoleuses » parce que, de toute façon,
les mamans assurent toujours !
Dîner : je me rappelle d’un « blue
lagon »… Sponsor de la soirée : Haribo
c’est beau la vie… (je vous laisse continuer,
au vu du succès du Candy Bar, je suis sûre
que vous connaissez !)
Ah, j’allais oublier l’AG : belle lune de
miel et surtout longue vie à nos
tourtereaux !
Hélène MARTIN-TEILLARD, Membre
de l’Apel
de l’école “Aux Lazaristes”
Collège
Lycée
Classes Prépas
La bourse « Aux Livres 2015 »
Avec la bourse aux livres, ce début d’année a été placé, au lycée, sous le signe de la bonne humeur… et de la réussite.
L
e projet était ambitieux mais, grâce à
l’implication de toute l’équipe éducative et
des nombreux parents présents, cette 1ère
édition de la Bourse aux livres a rencontré un
vrai succès.
Pour cette rentrée 2015, l’organisation de la
location des livres pour le lycée a dû être
totalement repensée. En effet, l’association
rotarienne ARBS a été contrainte de se retirer de
la région, après de nombreuses années au sein
de notre établissement mais il n’était pas
concevable, pour la Direction du lycée, de ne
plus proposer aux familles une solution de
location des manuels scolaires. À la demande
de Monsieur Bodin, l’Apel a décidé de relever
ce défi. Notre association de parents a, face à
l’ampleur de la mission, été largement soutenue
par Monsieur Martin de l’ARBS et par l’ensemble
des professeurs et surveillants de l’établissement.
Sans ce véritable élan de collaboration, cela
aurait sans doute été bien difficile dans un délai
relativement restreint…
L’achat de l’ensemble des livres auprès de la
librairie Decitre sera amorti sur 3 ans. Chaque
famille paye donc un panier moyen calculé par
classe et par section, correspondant environ à
un tiers du prix d’achat (à un tarif professionnel).
Il s’agit donc pour chacun d’accéder à l’ensemble
des livres dans des conditions financières plus
qu’avantageuses… Les parents accompagnant
leurs enfants, ou même les élèves, ont tous
salué cette nouvelle formule et se sont félicités
de la facilité du retrait (au lycée) et de paiement
(avec la carte M’ra et un petit supplément par
chèque). Et afin que cette aventure reste sereine,
chaque livre a été équipé d’un code-barres
permettant immédiatement de connaître son
propriétaire…
Parmi les nombreuses personnes impliquées (ou
même plus !), saluons en particulier la disponibilité
du documentaliste de l’établissement, David
Lambert, et d’un ancien élève, Timothé Vermard.
Et, bien entendu, l’ensemble des surveillants
présents avec bonne humeur et gentillesse afin
que ce rendez-vous soit un vrai moment de
rencontre… Un pari ambitieux et réussi qui
s’étendra, dès la prochaine rentrée, à l’ensemble
du collège. Rendez-vous est donc déjà pris en
septembre 2016.
Emmanuelle RIVOIRE GRIMAUD,
Membre de l’Apel
Les familles ayant souscrit, l’année dernière,
à l’ARBS peuvent récupérer les 30 euros de
cotisation. Pour cela, il suffit d’en faire la
demande sur le site internet ARBS à travers le
compte personnel de l’élève.
Un grand merci!
À l’occasion de la fête de l’établissement le 21 mai dernier, l’Apel a organisé sa traditionnelle Tombola. Largement
suivie par tous les élèves du collège, lycée et classes préparatoires, cette tombola a remporté un vif succès et nous
tenons à remercier tout particulièrement les nombreux donateurs qui ont largement contribué à cette réussite :
• À l'Olivier Lyon
• Amazonia Opéra
• Château de Sully
• Chocolaterie-Pâtisserie
Délice des Sens
• Decitre
• Épicerie Little Britain
18
• France aventures
• Jardin des Célestins Lyon 6
• Le Mur de Lyon
• Ludopole confluence
• Maison des Canuts
• Mémorial d'Izieu
• Musée de Gadagne
Les Echos
• Musée Miniature et
Cinéma
• Musée de la soie
• Musée du chapeau
• Musée des Tissus
• Olympique Lyonnais
• Pharmacie des Brotteaux
• Planétarium
n°41 • décembre 2015
• Restaurant La Mère Brazier
• Restaurant La table 101
• Restaurant Marguerite des
Restaurants & Brasseries de
Lyon® Bocuse
• Société CODIPLAS Jean
Pierre Pinard
• Soierie Vivante
• Théâtre de l'Iris
• Théâtre des Célestins
• Théâtre National Populaire
• Théâtre Pata’Dôme
• Via Veneto Lyon
• Walibi
L’association des anciens élèves
À la mémoire de Michel ROSSET, président des anciens élèves
C
’est avec beaucoup
de tristesse que
nous vous annonçons
la perte de notre ami
et Président Michel
ROSSET décédé ce
vendredi 17 juillet à la
suite d’une longue
maladie.
Les obsèques sont
prévues mercredi 22 juillet à 15 heures en
l’église Saint-Pierre de Vaise.
Michel avait repris le flambeau de la
Présidence des Anciens élèves des Lazaristes,
établissement qu’il avait fréquenté de la 5ème
à la seconde de 1956 à 1961. Il était très
orienté vers les autres cherchant constamment
à nouer des relations avec le bureau des
élèves, les professeurs, les parents d’élèves,
les membres de l’OGEC, les élus municipaux.
Soucieux de résoudre les difficultés de son
prochain, il trouvait les arrangements
opportuns : son excellente réputation lui a
même valu le surnom très honorable de
“main-forte” et le trou qu’il va laisser aura
des difficultés à se refermer parmi ses amis
et anciens élèves. Il aura pleinement su
développer les valeurs acquises au cours de
son passage aux Lazaristes : courage, foi,
force et vaillance, valeurs transmises par les
Frères des Écoles Chrétienne et le corps
enseignant.
Après une brillante carrière au sein du groupe
EIFFAGE comme directeur informatique,
Michel a développé ses actions sociales
comme conseiller municipal à la mairie du
9ème pour l’économie et le commerce local,
également Président de conseil syndical de
sa copropriété, secrétaire de la Fédération
Française de Tennis, membre de l’amicale de
la Chapelle Sainte-Philomène et enfin
Président des anciens élèves des Lazaristes.
Toujours tiré à quatre épingles, ce que l’on
pouvait déjà observer sur ses photos de
classes, il était particulièrement avenant,
manifestait régulièrement son humour par
ses anecdotes et petites histoires.
Histoire de notre association:
À
l’origine, la société a été créée sous le nom
de : Société des anciens élèves du
pensionnat “Aux Lazaristes”. Les premiers statuts
ont été approuvés par arrêtés préfectoraux le
7 décembre 1890.
Par la suite la société est devenue : Association
des anciens élèves du pensionnat “Aux
Lazaristes”. L’objectif poursuivi par l’association
consiste à établir la solidarité entre les membres
sociétaires afin de créer un centre de relations
amicales, de venir en aide aux malchanceux
ou à leurs veuves dans l’éducation de leurs
enfants, d’aider les membres sans emploi à
trouver le moyen de se placer et de soutenir
l’enseignement catholique en France, les œuvres
qui en découlent et en particulier le pensionnat
des Lazaristes.
Rôle de l’amicale des anciens élèves:
I
l est bon de rappeler que le rôle consiste
d'abord à servir nos camarades par une
entraide effective tant matérielle que morale
en ne négligeant pas le relationnel, à servir
l'école et la communauté éducative afin qu'elles
puissent remplir leur mission. L'ensemble des
promotions, toutes générations confondues ne
peuvent ignorer les valeurs communes acquises
et partagées durant ces années de scolarité,
quel que soit l'itinéraire de chacun. Cela doit
se traduire par un renouvellement des liens
entre les composantes que sont la communauté
éducative, l'amicale des anciens élèves, les
bureaux des élèves et l'association des parents
d'élèves.
Si avec l’essor des réseaux sociaux, les premiers
liens qui se tissent entre les élèves leurs
permettent de conserver des contacts entre
camarades et professeurs après leur passage
dans l’établissement, ces liens n’assurent
pas véritablement une continuité inter
générationnelle et inter établissements. Ce rôle
doit être assumé par notre amicale dans un
monde où les relations prennent une
importance capitale dans la vie professionnelle
et les réseaux des grandes écoles et universités
doivent encore renforcer ces liens.
AVIS AUX ÉLÈVES QUITTANT LES LAZOS
Vous avez terminé vos études secondaires aux Lazos. Nous vous rappelons qu’il existe dans notre lycée, une
amicale des anciens élèves qui entretient entre eux et leur école des relations privilégiées.
Nous participons à la plupart des événements qui ponctuent
la vie de l’établissement. Notre bulletin, ouvert à tous, édité
deux fois par an et notre site, vous permettront de recevoir
des nouvelles de vos camarades et de votre lycée.
Les membres du bureau organisent tous les ans des
manifestations festives en collaboration avec les élèves et les
anciens.
Nous participons au conseil de gestion de l’établissement et
maintenons des contacts avec toutes les parties prenantes de
la communauté éducative. Notre amicale est regroupée au
sein d’une fédération nationale. Nos entrées cotisations
engendrent différentes actions ponctuelles en faveur de
l’école, des élèves et des anciens suivant les disponibilités et
les priorités.
Nous restons à votre disposition, pour vous faire bénéficier de
nos conseils et de notre expérience. Lien indispensable entre
les générations, nous travaillons afin de développer des
relations d’amitié, de solidarité et d’entraide au sein de notre
association.
Cotisant ou non, pensez à nous communiquer vos adresses
respectives, afin que nous puissions dans l’avenir vous prévenir
à l’occasion de manifestations ou de réunions de promotion.
Venez vite nous rejoindre, merci d’avance et à bientôt.
BULLETIN D'ADHÉSION
Association des Anciens Élèves des LAZARISTES 24, montée Saint-Barthélemy - 69321 LYON CEDEX 05
E-mail : association @anciens-lazos. org • Site : anciens-lazos. org
NOM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
..................................................................................................................................
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Téléphone : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
E-mail :
@
.............................................
......................................
Année sortie
L’association “Akwaba, les enfants”
wEEK-END DE COHÉSION - RODRIgUES
Akwaba, les enfants: week-end de cohésion
du groupe « Rodrigues 2016 » à Azolette
Départ à 9h le samedi matin jusqu'à Azolette, petit village charmant à environ 1h15 de Lyon. Nous sommes partis
à deux voitures, en compagnie de nos trois accompagnateurs, Pascale Lambert, Didier Lambert et Ingrid Lacoste,
professeure de mathématiques.
U
ne voiture s'est arrêtée en route pour faire
les courses nécessaires au week-end.
Lorsque nous sommes arrivés à destination,
nous nous sommes installés dans les chambres
et avons préparé le déjeuner. Les garçons se
sont occupés du barbecue pendant que les filles
préparaient le reste du repas avec Pascale et
Ingrid. Après des hamburgers très réussis, nous
avons joué tous ensemble aux palets et au babyfoot. Le beau temps nous a également permis
de faire une agréable balade tous ensemble au
cœur de la campagne ainsi qu'un petit tour de
tracteur conduit par Hugo et par Inès !
Le soir, nous avons fait une veillée au bord du
feu dans le champ. Pour apprendre à se
connaître, chacun avait apporté un objet qui le
caractérisait, que quelqu'un du groupe devait
découvrir. Nous avons ainsi pu apprendre les
différentes passions, rêves ou passe-temps de
chacun. Après cette activité, nous avons fait un
jeu “action ou vérité”, où nous avons eu la
chance d'assister à une magnifique imitation de
la poule par Pierre et à des roulades sur l'herbe
par Inès, Corentin, Hugo et Marie ! Le lendemain,
nous avons pris notre petit-déjeuner puis joué
au Time's Up, un moment très convivial. Nous
avons également peint des planches en bois.
Lors du déjeuner, Pascale nous a fait découvrir
un plat rodriguais à base de poulet et de riz,
délicieux !
Ce week-end nous a permis de nous découvrir
et de partager de très bons moments. Nous
espérons participer de nouveau à des weekends comme celui-ci !
Nous tenons à remercier Pascale et Didier pour
leur chaleureux accueil et leur bonne humeur.
Paloma GIROUX,
Élève de 1ère ES1
PARTIR ET REvENIR
Début de vacances qui rime avec premier week-end S.E.M.I.L.
Samedi 17 et dimanche 18 octobre
Samedi à 9 heures : l’heure du départ pour trois voitures depuis la gare Saint-Paul. Lieu d’arrivée : Parménie,
un lieu d’échanges et de réflexion dédié à tout le réseau lasallien, perché à 600 mètres d’altitude offrant une
vue à couper le souffle sur le paysage alentour.
Q
ue demander de mieux que de nous y
retrouver avec trois autres groupes SEMIL
pour échanger et apprendre à se
connaître. Nous apprenons que le SEMIL est
présent dans toute la France, au sein de cent
établissements lasalliens, soit un réseau de
114 000 étudiants. Vaste projet !
Arrivés vers midi, à peine le temps de ranger
nos affaires, de prendre connaissance des lieux
et nous voilà déjà en train de manger avec un
autre groupe qui nous raconte leur aventure et
leur projet au Burkina-Faso. Un samedi qui passe
comme à son habitude trop vite, organisé autour
de différentes activités : jeux de rôles, veillées,
découverte, présentation des groupes, les
quelques mots touchants du Frère qui nous
accueille, temps libre de réflexion. Nous avons
participé à un atelier de manière à mieux
20
Les Echos
n°41 • décembre 2015
comprendre nos réactions ainsi que celles des
autochtones lorsque nous arrivons dans leur
pays.
Lors de notre veillée nous avons pu comprendre
que tous les projets « SEMIL » étaient différents
et pouvaient se faire sous des formes variées : à
quinze au Burkina-Faso en étant lycéen pour
planter de nouvelles plantes afin de créer une
serre, ou à six en étant adulte en Italie pour
aider de jeunes enfants de la communauté des
gens du voyage. Tous ces projets ont pour point
commun ces souvenirs inoubliables que les
groupes sont heureux de partager.
Nous sommes déjà dimanche, nous nous
réveillons et déjeunons aussi tôt que prévu afin
de pouvoir échanger avant notre départ.
Pierre WIOLAND,
Élève de 1ère S SI
Revue de presse
D’après la “TRIBUNE DE LYON” N°491,
du mercredi 6 au mardi 12 mai 2015
D’après le Progrès,
le samedi 23 mai 2015
décembre 2015 •
Les Echos
n°41
21
Partenariat avec les Lazaristes
UNE RENCONTRE, UN DÉCLIC
Formation secourisme entre des adultes des Lazaristes et de l’association
ADOS (Association pour le Dialogue et l’Orientation Scolaire)
Le vendredi 22 mai pour la journée “Formation aux gestes de premiers secours”, nous étions trois membres
de la communauté éducative et dans le cadre du jumelage avec ADOS, six animateurs et parents de cette
association.
D
es binômes ADOS-LAZOS ont
spontanément été créés pour
mettre en pratique les différentes
notions enseignées par Alexandre
BIBLOCQUE.
Nous conseillons vivement cette
formation pour savoir réagir avec les
bons comportements ou gestes lors
de situations que l'on pourrait
rencontrer.
Ce fut une journée dense et très
enrichissante : une matinée
d'apprentissage, suivi d'un repas
convivial, offert par l'établissement.
L'après-midi a été consacré aux cas
pratiques validant notre formation.
N. QUINTEIRO,
Professeur de sciences de l’ingénieur sur
le site Saint-Barthélemy
S. LAROME,
Professeur de mathématiques
sur le site Saint-Barthélemy
Un nouveau partenariat entre le Collège « Aux Lazaristes »
et le collège de Tsiko au Togo.
Tsiko: une belle histoire qui recommence
Tout a commencé en juillet 2007, par une mission SEMIL
menée par l’association « Akwaba, les enfants » dans un petit
village du Togo nommé Kpélé Tsiko. Cours de soutien, don de
matériel pédagogique et échanges de culture et de savoir-faire
furent au programme de ce séjour. La réussite fut totale et les
contacts perdurent depuis lors.
L
a suite prévue de cette mission en 2008
fut annulée pour des raisons
d’organisation locale (les professeurs
ayant perdu leur travail suite à un changement
de politique). Un groupe SEMIL de Rodez
(Association 3A) est parti en 2009 pour assurer
le suivi scolaire mais trouva, à la place, un
projet de ferme agricole qui avait mobilisé
les enseignants sans travail. Les échanges et
les réunions rapprochèrent les deux
associations (3A et Akwaba, les enfants) et
amenèrent les accompagnateurs à refaire
un séjour dans le village de Tsiko, dans un
cadre privé, en juillet 2012. L’hospitalité et
les rencontres furent très chaleureuses et un
partenariat vit le jour entre le comité scolaire
de Tsiko et le collège des Lazaristes pour
financer l’inscription scolaire des enfants
Togolais nécessiteux.
est donnée aux élèves du niveau sixième
lors du séjour d’intégration à Manigod et
aux parents dans la circulaire de début
d’année.
C’est un début très encourageant et
prometteur pour ce partenariat. Des liens
créés vont permettre de valoriser les deux
communautés éducatives.
Sur les 35 élèves qui ont bénéficié de
l’aide des Lazaristes en 2014, 32 ont passé
un examen et 27 ont réussi (soit 84 %) :
• CM2 :
15 admis sur 17
• BEPC :
9 admis sur 12
• BACII :
3 admis sur 3
La rencontre, un déclic… Il s’agit bien là du
thème d’année du réseau La Salle France.
Depuis lors, les parents inscrivant leur enfant
au collège des Lazaristes participent à hauteur
de 2 € au financement d’une scolarité d’un
enfant dans le village de Tsiko. L’information
22
Les Echos
n°41 • décembre 2015
Si vous souhaitez des informations ou des
précisions sur ce nouveau partenariat,
n’hésitez pas à nous rencontrer.
G. GOBET, Professeur
de technologie sur le site
Saint-Jean et Saint-Barthélemy
Le Réseau La Salle - France
Une communauté engagée pour l’avenir – un défi à relever!
Depuis que Jean-Baptiste de La Salle s’est retiré un
temps à Parménie pendant sa « nuit du doute » et
qu’il y a reçu là, la lettre de ses Frères l'enjoignant à reprendre la conduite de
l'Institut, la colline est chère aux Lasalliens.
Actuellement, une communauté de cinq Frères assure tout au long de l’année
l’accueil du centre Notre-Dame de Parménie et développe un projet d’avenir.
PARMÉNIE
C
elui qui arrive pour la première
fois à Parménie, sur les hauteurs
de la colline iséroise, sent
instantanément qu'il entre dans un lieu
à part. La magie se renouvelle à chaque
visite ! La sérénité présente, la vue sur
les montagnes au-dessus des nuages et
jusqu'au Mont-Blanc, la magnifique
chapelle en pierre : tout porte au
ressourcement et à l'intériorité.
Groupes de jeunes ou d'adultes, retraites
spirituelles, temps de partage, révisions
d'examens, rencontres de fraternité, sur
un ou plusieurs jours, il fait toujours
bon y venir !
La communauté présente sur place a
pour mission de faire évoluer le centre
d’accueil de façon à entrer dans un
fonctionnement d’avenir, destiné à
pérenniser ce haut lieu lasallien. Le défi
est important car l’avenir du centre est
en jeu ; une mutation doit être opérée,
de façon à ce qu’un jour, celui-ci puisse
être administré par des laïcs salariés.
Pour autant, en fidélité au charisme
lasallien, la tradition d’accueil des plus
pauvres doit perdurer et les Frères
présents demeurent au service du centre
et des personnes accueillies - jeunes et
adultes - auprès desquelles ils ont à
témoigner : « que les groupes rencontrent
une présence, une communauté de Frères,
et non pas seulement des locaux à louer ! »
Dans cet esprit, chacun a son rôle à
jouer et tous les “personnels” de la maison
font partie intégrante du projet. Ils
permettent à la communauté d’être
mieux disponible pour la préparation
des séjours et donne une
“vraie” signification à la présence
communautaire.
Les liens avec les aumôneries, diocèses,
établissements scolaires, équipes
pastorales des environs sont importants
et permettent en partie d'occuper les
quarante-trois lits disponibles
actuellement (sans compter les couchages
en dortoirs, adaptés au jeune public). Mais
la fréquentation lasallienne reste encore
insuffisante, par rapport au symbole que
Parménie représente pour l’ensemble
du réseau.
Chacun doit en prendre conscience et
tenter l'effort, vite récompensé, de s’y
rendre entre collègues, en équipes, ou
avec les groupes de jeunes. Le réseau
lasallien est évidemment prioritaire !
Raphaëlle HANNEZO
La fraternité « Notre Dame de Parménie »: Des retrouvailles
Il s’agit de la fraternité regroupant des professeurs, éducateurs et personnels des
établissements du Centre Scolaire « Aux Lazaristes », du collège De La Salle « L’Aigle »
à Grenoble, de la communauté des Frères des Écoles Chrétiennes « Saint Jean-Baptiste de La Salle » à Lyon et la
communauté des frères de Parménie.
PARMÉNIE
M
ardi 22 septembre, c’est la
rentrée pour notre Fraternité, à
Parménie, avec déjà un peu de
fraîcheur. Mais la joie était dans nos cœurs
de se retrouver après la période estivale.
Le thème : “Une rencontre, un déclic !”
Nous avons tous vécu des rencontres qui
ont orienté nos vies, et surtout notre
choix de devenir enseignant, Frère…
Nous en gardons un souvenir fort.
Ces rencontres, ces étoiles, ces déclics
nous ont construits. Comment
nous engageons-nous dans notre mission ?
Dès ce début d’année, nous sommes en
permanence dans l’échange, la
découverte : élèves, parents, collègues…
Que les échanges deviennent de véritables
rencontres dans la confiance. Pour cela,
il nous faut dépasser nos a priori, nos
différences, oser poser un regard vrai et
prendre le temps. S’arrêter dans nos
tâches quotidiennes pour rencontrer
l’Autre. À la manière des Apôtres, dans
l’Évangile de Jean 1,35-51, apprenons à
nous abandonner pour laisser naître la
rencontre.
Après ce temps de réflexion, nous avons
confié notre année à un temps de prière.
La soirée s’est terminée par un temps
convivial, un repas partagé, avec des
conversations permettant de connaître
toujours un peu plus l’Autre, source
inépuisable. Que cette rentrée soit pour
chacun l’occasion de belles et riches
rencontres.
A. S GUEZ, Professeur de lettres modernes
sur le site Saint-Jean
décembre 2015 •
Les Echos
n°41
23
ARRÊT SUR IMAGE
Sortie Eaux Vives
Challenge Maristes / Lazaristes
École, site Saint-Jean
3, rue de la Brèche - 69005 LYON
Collège 6ème, 5ème, 4ème
3, Place Saint-Jean - 69005 LYON
Collège 3ème - Lycée
Classes Préparatoires aux Grandes Écoles Scientifiques et à l’ECAM
24, montée Saint-Barthélemy - 69005 LYON
Éditions
École, site Saint-Nizier
1, rue Mercière - 69002 LYON
04 37 45 09 51
Run in Lyon 2015