Architecture Molle

Commentaires

Transcription

Architecture Molle
Architecture Molle
A high–profile exhibition of work by the lebanese artist
Jocelyne saab ….
Saab a former war reporter who spent fourty years making
feature films documentaries and images focusing on human
rights ……..
TIMES UK
Alice Fordham 12 Novembre 2008
À travers les tissus et les toiles, l'artiste redessine à
la fois les contours du désert et le grain de la peau. À
l'ombre de cette lumière qu'elle magnifie, Saab affûte son
regard et capte l'indicible.
Sous son objectif, la lumière est simple actrice. Elle
s'impose pour mettre en évidence un Orient fait de
contrastes, de tabous et d'errances.
Colette KHALAF 6 Novembre 2008
Ses photos ressemblent plus à des tableaux qu’à de simples
clichés photographiques.
Les détails de tentes de bédouins se transforment en
tableaux modernes. Partant des lignes fines, du carré au
rectangle en passant par toutes les formes de la géométrie
nomade, Jocelyne Saab a écrit un poème en marron clair et
foncé, et en noir, avec la jute en toile de fond.
Antoine Dagher Décembre 2008 n°24
Quand les histoires sortent des images
Jocelyne Saab scrute le regard et les sentiments à travers
les tentes arabes.
Images abstraites reflétant la civilisation arabe d’antan
face aux tours et aux buildings d’aujourd’hui. Il s’agit
là pour la photographe d’un trait d’union critique entre
le passé et le présent.
Al Hayat
Mohamad Ghandour
8 Novembre 2008 n° 16654
abstract photographs, close-ups of tents, looking at the
idea of home...
Alice Fordham 7 novembre 2008
Exaltation de la beauté des formes plastiques issues des
traditions bédouines, ces photos abstraites sont également
une manière de rompre avec une certaine idée de la vie
nomade(…) Ces architectures mouvantes recèlent, sous
l’objectif de la photographe, toute une complexité
méditative.
Cultures et Politiques Arabes
Yves Gonzalez-Quijano
17 novembre 2008
Imagination et Lumière sœur du silence.
Fond de contemplation par excellence.
Deux esprits en un corps, L’amour l’après midi, Orgasme
d’Or…
Tels sont les titres des œuvres les plus fortes, les plus
poétiques et les plus sensuelles de l’exposition.
Pierre Abi Saab
26 novembre 2009
REVERS de l’ORIENTALISME
Sur fond de légendes et de contes populaires, elle réussit
à suivre le fil, à le tordre et à le distordre sans jamais
le rompre.
Colette KHALAF 6 Novembre 2008
Des figurines et des poupées dénichées dans les souks du
Caire, recouvertes de poussières, vont vivre une deuxième
vie, pour parler de nos situations socio-psycho-politicoculturelles.
Décidément, Jocelyne Saab n’en finit pas de nous étonner.
Sur-prendre, n’est ce pas le rôle de l’artiste?
La photo comme nouvelle alternative au cinéma? C’est bien
possible. C’est un nouveau regard sur le monde et sur nous
même.
Antoine Dagher Décembre 2008 n°24
The Sense, Icons and Sensitivity show is about what Saab
calls “the other side of Orientalism”, exploring the way
that the East views Western women. Saab says she sought to
do this with populism and humour.
(…)such images can be cathartic for a society.
UK November 12, 2008
When Barbie went to Beirut
Alice Fordham
A high–profile exhibition of work by the lebanese artist
Jocelyne saab ….
Saab a former war reporter who spent fourty years making
feature films documentaries and images focusing on human
rights ……..
Jocelyne Saab travaille sur le kitsch.
Elle part à la recherche de ces artéfacts de la culture
populaire (...) Sous l’objectif de la photographe, ces
déchets de la société de consommation accèdent au statut
d’œuvres d’art à part entière et expriment poétiquement
(et politiquement) le ressentiment et la frustration de
l’Orient face à l’Occident.
Travaillant sur l’allusion, le sous-entendu et plus encore
sur l’ironie, cherchant à dévoiler ce que la société adore
tout en se refusant à le reconnaître, les créations de
Jocelyne Saab peuvent susciter des malentendus.
Cultures et Politiques Arabes
Yves Gonzalez-Quijano
17 novembre 2008
Neo-pop-art photographs, looking at east and west by
focusing on their commercial detritus. Money, Barbie dolls
and political and religious memorabilia jostle out of
these bright pictures.
Barbie and the Sayyed
Alice Fordham 7 novembre 2008
Icônes issues de sentiments communs à nos peuples : de
Abdel Nasser à Marilyn Monroe, Faten Hamama, Barbie,
Jésus, Saddam Hussein, George Bush… figures arabes et
américaines mais aussi Aladin et Ali Baba.
A travers ces mises en scène d’icônes, Jocelyne Saab nous
enrichit envers nous-mêmes et envers autrui.
Pierre Abi Saab
26 novembre 2009
Des œuvres surprenantes à travers lesquelles Saab met les
doigt sur des plaies rongées par l'oubli ou le déni : le
clash des civilisations, la question du voile…
Un travail osé dans un monde empli de tabous idéologiques
et religieux.
Un travail subtil et fin qui invite l'œil du spectateur à
regarder au-delà de l'image.
Des photos qui jouent le rôle de révélateur de choc.
Le travail de Jocelyne Saab est un travail aux réalités
multiples qui creuse dans la mémoire visuelle.
Nazih Khater
Sense Icons and… Censorship
(ou les revers d’une exposition)
Lebanon : Jesus, Nasrallah and Barbie raise eyebrows
On the day of the exhibition’s opening, Saab had all her
photographs displayed in their place as planned. No one
uttered any objection to the artwork at the inauguration,
which was attended by around 200 people, including
journalists, photographers and officials from the Culture
Ministry.
Art should be a forum for debate and discussion in a
healthy society.
Raed Rafei
Liban: des photos
d'une exposition
controversées
de
Nasrallah
retirées
"Je ne voulais pas faire de la provocation, a affirmé
l'artiste. C'est un appel à la vigilance, à la
cohabitation et non à la division ni à l'injure".
"Les artistes et les intellectuels sont la soupape de
cette nation et ils commettent une erreur monstrueuse en
nous ligotant et en nous muselant", a estimé Mme Saab.
Solidere bars image of Jesus and Nasrallah at exhibition
"I wasn't looking to provoke or shock anyone," Saab said
adding that she was "outraged" by the censorship.
"It is a call for us to be vigilant and to cohabitate
rather than a call to divide and insult," she added.
"Artists, writers and intellectuals are a means for this
nation to vent steam and they are committing a serious
error by tying our hands and trying to muzzle us," she
said.
5 Novembre 2008 16h31
A photo exhibition by Jocelyne Saab was told to remove
pictures deemed controversial, notably one of Hizbullah
leader Sayyed Hassan Nasrallah alongside Christ on a
crucifix.
Des mises en scènes inattendues, emplies d’humour qui
déplace le regard vers l’inattendu et l’imprévu.
Un imprévu qui a d’ailleurs poussé les responsables de la
salle d’exposition à retirer 9 de ses photographies.
Motif : il ne faut toucher ni à la politique, ni à la
religion. Etonnant non ? Quelle place laisse-t-on alors à
la liberté artistique ?
Pierre Abi Saab
26 novembre 2009

Documents pareils