LIGNES BLEUES - Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges

Commentaires

Transcription

LIGNES BLEUES - Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges
Fêtes et traditions
172
Fête montagnarde
<< dimanche
1 mai
er
> 03 89 73 03 11
RV de 11h à 19h,
lieu-dit Schaentzel,
St-Hippolyte (68) <carte I2>
Proposé par le Club vosgien
de St-Hippolyte
Au château du Hohlandsbourg
Fête antique
Nos ancêtres
les gallo-romains !
173
<< du
samedi 14 mai
au lundi 16 mai
Fête médiévale
Rêve de chevalerie !
Journées
welche du terroir
175
<< samedi
4 juin
> 03 89 47 50 26
RV 10h,
85 rue du Général Dufieux,
Lapoutroie (68) <carte G3>
Proposé par le Musée des eaux-de-vie
176
Fête montagnarde
<< dimanche
19 juin
> 03 89 37 97 27
RV 11h, refuge ski Club Rossberg,
Waldmatt, Bourbach-le-Haut (68)
<carte F7>
Proposé par le Ski Club Rossberg Thann
174
<< samedi
18 et dimanche 19 juin
Pour les sorties n°173 & 174 :
> Réservation : 03 89 30 10 20
Château du Hohlandsbourg,
Wintzenheim (68) <carte H4>
Proposé par le Syndicat mixte
d’aménagement du château
du Hohlandsbourg
Fête au château du Hohlandsbourg
« Nos ancêtres les gallo-romains ! »
177
Fête du cheval
<< dimanche
19 juin
> 06 50 14 30 55
RV de 9h à 18h, rue Bellevue,
Bitschwiller-lès-Thann (68)
<carte G7>
Proposé par l’association Altazia Alsace
178
Foire aux petits cochons
<< dimanche
LIGNES
BLEUES
19 juin
> 03 29 66 60 09
RV de 8h à 20h, Ruaux,
Plombières-les-Bains (88)
<carte B5>
Proposé par la mairie
de Plombières-les-Bains
179
Fête de la cerise
<< samedi
2 et dimanche 3 juillet
> 03 69 19 01 63
RV 19h (samedi) et 8h (dimanche),
rues de Sickert (68) <carte F7>
Proposé par l’association Sports et loisirs
JOURNAL DU PARC - MAI > NOVEMBRE 2016
Fête forestière
Concours de débardage
180
<< samedi
2 et dimanche 3 juillet
> 06 85 51 30 61
RV toute la journée, Le-Hautdu-Tôt, Sapois (88) <carte D5>
Proposé par l’association
les gueules de bois
Fête des cerises
et foire aux beignets de cerises
181
<< les
dimanches 3 juillet
(fête des cerises) et 18 septembre
(foire aux beignets de cerises)
> 03 84 49 12 91
RV toute la journée, centre-ville
de Fougerolles (70) <carte B6>
Proposé par les comités des Fêtes
et de Foire de Fougerolles
p. 2
p. 4
p. 8
SOMMAIRE
Vous avez dit Parc naturel régionaux ?
Sport et nature !
Hélène Iltis, la bergère des collines sèches
parc-ballons-vosges.fr
36
2 - L IGNES BLEUES
3 - LIGNES BLEUES
journal du Parc
journal du Parc
Vous avez dit
Parc naturel régionaux ?
L
a France compte 51 Parcs naturels
régionaux réunis au sein d’une
Fédération nationale. Cette marque
est attribuée par l’État à des territoires
ruraux soucieux de se développer
harmonieusement.
Un Parc naturel régional se situe sur des
territoires ruraux aux patrimoines naturels
et culturels riches mais fragilisés. Son territoire correspond à celui des communes qui
adhèrent volontairement à sa charte. Créé
à l’initiative des régions, il est également
porté par les départements. Un Parc naturel
régional s’organise autour d’un projet qui
vise à assurer durablement la protection, la
valorisation et le développement harmonieux
de son territoire. La marque « Parc naturel
régional », attribuée par l’État, a pour but
de promouvoir une image de qualité liée aux
efforts de préservation et de mise en valeur
des patrimoines menés par l’ensemble des
adhérents.
Préservation et développement
8 Parcs naturels régionaux sur deux régions
Le Parc a été créé autour de la grande crête
du massif Vosgien d’où partent 16 vallées
alsaciennes, lorraines et franc-comtoises. Il
compte aussi le plateau des Mille étangs. Ici
les paysages ont été façonnés par la main de
l’homme. Les moines ont colonisé les hauts
ouvrant la voie à l’agriculture. Puis, l’industrie minière et textile y a trouvé la matière
première, l’énergie et la main-d’œuvre nécessaire au fil des siècles.
Les régions Alsace Champagne-Ardennes Lorraine et Bourgogne Franche-Comté comptent désormais
8 Parcs naturels régionaux. Ils représentent 688 199 habitants, 937 communes et 13 217 km2.
À découvrir absolument !
Si le Parc est connu pour sa préservation des
patrimoines, il contribue aussi au dynamisme
économique de ce territoire de moyenne montagne. Pour y parvenir, son projet s’appuie
sur le soutien à l’agriculture de montagne, la
transmission des savoir-faire et la promotion
des produits locaux, le développement d’un
urbanisme rural de qualité, l’accueil des visiteurs et évidemment sur l’information et la
sensibilisation des publics.
parcs-naturels-regionaux.fr
Le Valtin
ARDENNES
91 communes/76 000 habitants
parc-naturel-ardennes.fr
VOSGES DU NORD
LORRAINE
183 communes/78 000 habitants
pnr-lorraine.com
111 communes/85 000 habitants
parc-vosges-nord.fr
MONTAGNE DE REIMS
65 communes/34 200 habitants
parc-montagnedereims.fr
ALSACE
CHAMPAGNE-ARDENNES
LORRAINE
FORÊT D’ORIENT
56 communes/23 000 habitants
pnr-foret-orient.fr
BALLONS DES VOSGES
BOURGOGNE
FRANCHE-COMTÉ
188 communes/238 000 habitants
parc-ballons-vosges.fr
MORVAN
117 communes/71 000 habitants
parcdumorvan.org
HAUT JURA
122 communes/82 000 habitants
parc-haut-jura.fr
4 - L IGNES BLEUES
journal du Parc
Sport et nature !
A
moureux de la nature et des activités de plein air, bienvenue dans
le Parc naturel régional des Ballons des Vosges !
Vous n’avez qu’une seule envie : vous lancer
à la découverte des paysages qui s’offrent
à vous. À pied, à cheval, à vélo, à ski, en
raquettes… Les moyens d’explorer les milieux
naturels sont l’affaire de chacun. Mais la façon
de les découvrir est la même pour tous : avec
respect. Pour que demain ces territoires fragiles restent exceptionnels, le Parc des Ballons
des Vosges, accompagne et sensibilise les
pratiquants.
En 2010 un tiers des Français disait pratiquer
un sport de nature. Et ici, qu’en est-il ? Il suffit
de passer quelques jours dans le massif des
Vosges pour s’en rendre compte : les sports
de nature ont aussi le vent en poupe. Le
Comité Régional Olympique et Sportif d’Alsace
(CROSA) en dénombre d’ailleurs une quarantaine officiellement. Course à pied, escalades
et alpinisme sans oublier les sports nautiques,
le vol libre ou encore le trail qui fait beaucoup
parler de lui depuis quelque temps ! Bref la
liste des activités qui se pratiquent en plein
air est longue même si la randonnée pédestre
tient visiblement toujours la corde sur nos
sentiers vosgiens suivie de près par le cyclotourisme, le VTT et la course à pied.
tiquants sportifs. D’ailleurs les fédérations
et organisateurs sportifs ne s’y trompent pas
et viennent désormais y organiser certaines
de leurs manifestations. Après le championnat de France de parapente à l’été 2015 au
Markstein c’est la Bresse qui accueillera une
manche de la coupe du monde de VTT en
mai 2016. Sans parler bien sûr du Tour de
France qui a sillonné les routes du sud du
massif des Vosges en 2012 et 2014. Autant
d’événements qui séduiront par la suite les
pratiquants : amateurs comme licenciés. Des
choix qui s’expliquent par les potentialités
sportives du massif mais aussi par le cadre
naturel exceptionnel, le dynamisme des
associations et des fédérations sportives
locales et la proximité d’un important public
(près de 10 millions d’habitants à moins de
2h de route).
Par leur forte croissance ces nouvelles pratiques sportives permettent le renforcement
voire le développement d’une nouvelle forme
de tourisme et constituent donc un enjeu de
développement économique pour les vallées
du massif. Toutefois ce succès invite à une
vigilance accrue quant au respect de la faune
sauvage et à la préservation des milieux naturels dans lesquels ces activités s’inscrivent
d’autant que certains secteurs bénéficient
d’une réglementation particulière. Il faut
également veiller à la compatibilité de ces
pratiques en pleine expansion avec les activités « traditionnelles » en place : exploitation
forestière, chasse, agriculture sans parler des
conflits mêmes entre activités sportives : la
pratique des raquettes sur les pistes damées
pour le ski de fond, les VTT sur les sentiers
balisés pouvant générer des accidents…
« Le conflit relève
de la méconnaissance »
« Faire cohabiter
toutes les pratiques »
Il faut dire que le massif se prête particulièrement à ces activités qui mêlent tout
autant contemplation et effort physique et
qui s’adressent aux familles comme aux pra-
Pente école de parapente
Vtt, lac Blanc
Pour Marie Ringeisen en charge du développement des sports de nature au CROSA « ces
conflits relèvent souvent de la méconnaissance
des bons gestes, des bonnes pratiques. Nous avons
souvent à faire à des personnes qui pratiquent
librement l’activité mais avec une connaissance
approximative. Et c’est la même chose pour les
comportements inadéquats dans les sites naturels réglementés. Notre objectif est donc de les
informer, de les sensibiliser, tout en les invitant
à rejoindre les différentes fédérations sportives
existantes ». Car si trois millions de licences sont
attribuées par les fédérations sportives concernées chaque année, seuls 41 % des pratiquants
« sports de nature » seraient des licenciés.
D’où les objectifs prioritaires du CROSA : former
les encadrants, gérer les sites de pratiques ou
encore informer les amateurs. Un objectif
auquel a répondu avec succès, le village des
sports de nature proposé sur 2 jours en 2015
dans le cadre du championnat de France de
parapente. Cette première expérience va donc
être renouvelée les 25 et 26 juin 2016 sur les
mêmes sites : les lacs de Kruth-Wildenstein
dans le Haut-Rhin, et de Xonurpt-Longemer
dans les Vosges. Mais cette fois dans le cadre
de la Fête de la montagne. L’an dernier près
de 60 animations permettant de découvrir des
sports de nature avaient été proposées par 35
structures. 2000 participants avaient ainsi pu
découvrir le canoë-kayak, l’escalade ou encore
le triathlon. Un succès que l’ensemble des
participants, parmi lesquels le Parc naturel
régional des Ballons des Vosges, comptent
bien renouveler.
6 - L IGNES BLEUES
7 - LIGNES BLEUES
journal du Parc
journal du Parc
CHARTE ESCALADE
Près de 200 secteurs de parois rocheuses
constituent des milieux propices pour de
nombreuses espèces, dont certaines sensibles. Ces espaces sont bien sûr prisés pour
le développement de pratiques sportives,
avec en premier lieu l’escalade. Vingt-deux
sites conventionnés sont répertoriés sur le
Parc. Afin de concilier les enjeux environnementaux et ceux liés aux sports et loisirs, le
Parc a inventorié les complexes rocheux et
estimé les intérêts biologiques et sportifs.
Il a piloté la rédaction d’une charte avec la
Fédération Française de Montagne et d’Escalade, le Club Alpin Français, la Ligue pour la
Protection des Oiseaux, l’Office National des
Forêts et la Direction Régionale en charge
de la jeunesse et des sports. Cette charte
propose un code de bonne conduite à diffuser auprès des fédérations et clubs sportifs.
Elle rappelle des éléments réglementaires
concernant la protection des espèces et le
réseau des espaces protégés. Elle invite les
pratiquants à privilégier les secteurs adaptés. Elle propose enfin un cadre d’intervention en cas de nidification sur des sites déjà
dédiés aux pratiques sportives.
> parc-ballons-vosges.fr/agir
La Martinswand
Car dans ce domaine le Parc des Ballons des
Vosges est « naturellement », en première
ligne. Accompagner les sports de nature, c’est
être au cœur de sa mission qui consiste à
concilier la préservation des patrimoines et le
développement harmonieux du territoire. S’il
y travaille depuis sa création en 1989, l’amplification des activités de nature a nécessité
d’intensifier les actions autour de deux grands
principes : une concertation le plus en amont
possible et un souci constant d’informer et de
sensibiliser les organisateurs, les fédérations
et les pratiquants.
« Mais qui dit réglementation
ne dit pas que interdiction »
Et les dossiers et sollicitations ne manquent
pas. À commencer par celles concernant les
tracés des manifestations sportives. À l’écoute
des organisateurs, le Parc les accompagne afin
que le tracé souhaité corresponde à la réglementation des espaces naturels traversés ou
conforme aux plans de gestions. Car les secteurs les plus beaux, donc les plus « courus »,
sont bien souvent les plus réglementés…
Certaines manifestations, dont la réalisation
est susceptible d’avoir des effets significatifs
sur les milieux, sont ainsi soumises à une évaluation préalable de leurs incidences tout particulièrement dans les sites natura 2000. Or ces
aires de préservation de la biodiversité (issues
de la législation européenne) couvrent près de
25% du territoire du Parc dont la totalité des
Hautes-Vosges. Mais qui dit réglementation ne
dit pas que interdiction. Les alternatives sont
très souvent possibles. Le plus simple étant
de s’informer avant, d’éviter les zones les plus
Cerf élaphe
sensibles, le Parc a ainsi mis au point un atlas
des zones de quiétude, en concertation avec
les acteurs du massif, en cours de diffusion
auprès des fédérations et des organisateurs.
Son objectif : inviter l’ensemble des usagers
à des efforts conjoints pour garantir la tranquillité de plusieurs espèces sensibles tout
particulièrement en hiver. Il s’agit par exemple
de la Chouette de Tengmalm, du gibier dont le
cerf élaphe, du chamois ou encore du Grand
Tétras. Car dans un massif aussi vaste que le
nôtre il y a forcément de la place pour tous. À
commencer par les plus fragiles !
En savoir plus :
> parc-ballons-vosges.fr
rubrique découvrir
> crosa.com
8 - L IGNES BLEUES
journal du Parc
Hélène Iltis,
la bergère des collines sèches
186
U
ne brume givrée recouvre les terrils des anciennes mines de potasse
d’Alsace. Leur riche histoire a pris fin
en 2010, donnant aujourd’hui l’opportunité de la renaissance du pastoralisme en plaine. Car les terrils sont des
sites idéaux à la production d’agneaux
d’herbe. C’est ici qu’Hélène Iltis travaille
en attendant, avec brebis et agneaux,
le retour de la belle saison de pâturage.
Après une longue réflexion, sa décision est
prise : ce sera l’élevage de moutons de race
Est à Laine Mérinos et de chèvres de race
Cachemire pour leur rusticité ainsi que leur
production de laine très fine. Après une
année passée en pluriactivité, entre le travail
au golf et l’arrivée de ses premières agnelles,
elle franchit le pas en janvier 2015. L’élevage
d’Alsace Mérinos et Traditions est maintenant
une belle réalité en phase de développement.
Et les projets pour 2016 ? « Il y a la concrétisation de l’activité laine, la poursuite d’un élevage au naturel qui offre une viande d’agneau
tendre et savoureuse et surtout la création
d’une bergerie qui permettra d’organiser les
ventes. Sans oublier la possibilité de conversion
24 juillet
> 03 89 58 80 50
RV de 10h à 18h, lieu-dit « le Petit
Haut », Ste-Marie-aux-Mines (68)
<carte G2>
Proposé par l’Office de tourisme
du Val d’Argent et la mairie
de Ste-Marie-aux-Mines
187
Fête des moissons
<< dimanche
24 juillet
> 06 62 13 89 87
RV de 10h à 19h, place de la
Bretagne, Fréland (68) <carte G3>
Proposé par la Maison du Pays Welche
188
Fête du lac
<< les
samedis 30 juillet et 20 août
> 03 89 82 25 17
RV 17h, lac de Kruth-Wildenstein,
Kruth (68) <carte F6>
Proposé par la commune de Kruth
189
Fête du bois
<< dimanche
Hélène Iltis
en bio qui devrait venir récompenser un élevage
extensif en pâturages mais aussi en parcours,
qui font partie intégrante de ma philosophie. »
Car de l’été à l’automne le troupeau d’Hélène
prend ses quartiers sur les collines sèches du
Strangenberg, du Zinnkoepflé et du Bollenberg. Réfléchi avec les gestionnaires du Parc
naturel régional des Ballons des Vosges et
Natura 2000, un pâturage adapté au maintien de la biodiversité est à nouveau pratiqué
sur ces sites protégés qui abritent plantes
rares, insectes et oiseaux. C’est un pâturage
en parcours qui participe à la restauration
et à la revalorisation de ces pelouses sèches
pour le plus grand bonheur d’Hélène et de
son troupeau.
> alsace-merinos.fr
> parc-ballons-vosges.fr/les-actualites
Démonstration de schlittage, fête du schlittage, Sapois
Crédits photos lignes bleues : B. Facchi ; C. Caridi PNRBV ; OTSI Kaysersberg, Y. Marion
L’aventure pour Hélène est récente et relève
de la reconversion même si « depuis toute
petite l’attrait pour les animaux et la nature
sont là » explique-t-elle. L’amour de la faune,
de la flore et des grands espaces l’amènera,
après quelques détours, au golf Links de
Rouffach où elle fait aujourd’hui paître une
partie de son troupeau. « J’ai eu la chance de
choisir chaque graine » explique Hélène qui
s’investit avec passion dans la réalisation de
ce parcours. D’autant plus que la gestion de
ce golf se veut respectueuse de la biodiversité. « Une belle expérience mais… il manquait
les animaux ».
Fête du bois
<< dimanche
Fêtes et traditions
31 juillet
> 03 84 94 60 63
RV Raddon-et-Chapendu (70)
<carte B7>
Proposé par l’association Fête du bois
190
Fête montagnarde
<< dimanche
7 août
> 03 89 78 27 29
RV de 11h à 18h, chalet Weibel,
Kaysersberg (68) <carte H3>
182
Fête champêtre
<< samedi
9 juillet
> 03 84 27 12 67
RV 18h, zone de loisirs,
route de Chaux,
Rougegoutte (90) <carte E8>
Proposé par le comité
des Fêtes de Rougegoutte
183
Fête de la cerise
<< samedi
9 et dimanche 10 juillet
> 06 13 02 64 98
RV 19h30 (samedi) 10h
(dimanche), place des Fêtes,
Thannenkirch (68) <carte H2>
Proposé par le comité des Fêtes de
Thannenkirch
45
184
Fête de la vosgienne
<< samedi
23 et dimanche 24 juillet
> 03 29 24 52 13
RV, pré aux vaches,
Espace du Géhan, Saulxuressur-Moselotte (88) <carte D5>
Proposé par le comité de Foire
et l’Office de tourisme
185
Fête de l’âne
<< dimanche
24 juillet
Proposé par le Club Vosgien
de Kaysersberg
Fête du Schlittage
et des vieux métiers de la Forêt
191
<< dimanche
7 août
> 03 29 61 77 54 ou 03 29 25 49 73
RV de 10h à 17h,
forêt du Hatta (Menaurupt),
Sapois (88) <carte D5>
Proposé par l’association les Hattatos
> 03 89 47 01 17
RV de 10 h 30 à 19h,
Westhalten (68) <carte H5>
Proposé par l’association
Westhalten en fête
À la rencontre des saveurs