Les sciences... c`est un jeu d`enfant! - Maison Léon

Commentaires

Transcription

Les sciences... c`est un jeu d`enfant! - Maison Léon
Les sciences...
c’est un jeu d’enfant!
Guide d’activités scientifiques pour les tout-petits
Conception, recherche, rédaction et adaptation :
Jean Bérubé, Geneviève Boucher, Johanne Poulin et Claire Truchon
Illustrations et graphisme : Andrée Bélanger
© La Maison Léon-Provancher, 2004
Révision, 2005
1435 Provancher, Cap-Rouge (Québec) G1Y 1R9
Téléphone : (418) 650-7785
Télécopieur : (418) 650-1272
Courriel : [email protected]
Site internet : www.maisonleonprovancher.com
(
(
Ce manuel est la propriété intellectuelle de La Maison
Léon-Provancher et une autorisation de reproduction
pour usage pédagogique vous est donnée. Malgré les
efforts apportés, il peut comporter des erreurs ou des
imprécisions. Il fera l’objet, comme toutes les autres
productions de l’organisme, de révisions périodiques
afin d’améliorer le contenu et la forme. Tous commentaires ou suggestions permettant son amélioration seront
appréciés. Plusieurs autres services d’animation sont
offerts par La Maison Léon-Provancher, informez-vous!
Expertise : Madame Lise Beaumier, diplômée de maîtrise en édu-
(
(
(
(
V
2
cation, conseillère en pédagogie de l’enfant et professeure, elle se
consacre à la formation du personnel œuvrant dans le secteur de
la petite enfance. À titre de chargée de cours, elle enseigne au
Cégep Lévis-Lauzon et à l’Université du Québec à Rimouski. Dans
le cadre de son approche expérientielle, elle a conçu un guide
d’activités qui vise le développement de l’estime de soi et l’apprentissage des comportements prosociaux. Vous la connaissez
peut-être pour avoir lu ses articles dans la «Jasette Officielle, magazine des jeunes familles».
Remerciements
: Madame Nancy Rouleau, professeure en
Techniques d’Éducation à l’Enfance au CÉGEP de Sainte-Foy, pour
ses précieux conseils. Nous tenons aussi à remercier toutes les éducatrices des Centres de la Petite Enfance et autres intervenantes
auprès des tout-petits pour leur participation à l’expérimentation
des fiches et leurs judicieuses remarques.
Ce projet été réalisé grâce à la participation financière
du ministère de la Culture et des Communications
du Québec dans le cadre du programme
«Étalez votre science».
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
Aux personnes qui accompagnent les tout-petits
dans leur découverte et leur compréhension
du monde qui les entoure...
3
7
Présentation des
activités
par Alex Périence
Bonjour, c’est moi «Alex Périence» la marionnette
éléphant. Je suis là pour vous aider à faire vivre une belle
aventure scientifique aux tout-petits de deux à cinq ans. Je vous invite
à me présenter aux enfants afin qu’ils découvrent mon histoire. Ils
vivront avec moi de belles expériences qui contribueront à leur
développement global selon les principes des programmes éducatifs
destinés à la petite enfance.
Étant un petit éléphant curieux et avide de comprendre ce qui m’entoure,
je suis un grand explorateur qui se questionne sur tout. Pourquoi?
Comment? Lequel? Quand?
J’ai soif de partager mon goût de la découverte avec les enfants. J’ai
toujours de nouvelles expériences à leur proposer. Je les invite à tenter
de répondre à mes questions par des hypothèses, parfois logiques et
quelquefois farfelues avec l’aide de mes bébés éléphants. Quoi qu’il en
soit, je ne suis jamais découragé même si les hypothèses se révèlent
inexactes car comme je le dis si bien : «Ce n’est pas grave si je me trompe
car j’apprends énormément!».
Je viens vous aider dans la présentation des activités scientifiques aux
enfants, pour franchir les barrières que les adultes imaginent parfois.
Pour eux, les sciences riment alors avec complexité, cependant,
plusieurs théories et sujets peuvent être abordés avec des enfants d’âge
préscolaire. L’enfant, à cet âge, a tendance à être ouvert aux activités
expérimentales. Trop souvent, l’adulte doute ou décide pour le jeune ce
qui est facile ou difficile.
Ce n’est pas grave de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions et
souvent, c’est mieux pour l’enfant. Obtenir trop rapidement des réponses toutes faites peut éteindre la flamme qui donne à l’enfant le goût
4
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
d’apprendre. Accompagner un adulte dans sa démarche de questionnement est très riche. Des réponses comme : «Je ne sais pas, qu’est-ce
que tu en penses?» ou «Je ne sais pas, comment pourrait-on trouver la
réponse?» démontrent à l’enfant que c’est normal de ne pas tout connaître. Cela peut même devenir un jeu de découverte. L’adulte et l’enfant
s’accompagnent dans la recherche de moyens pour comprendre un
phénomène donnant le goût de la découverte et la quête du savoir. Ils
utilisent ainsi différentes stratégies pour trouver une réponse (chercher
dans un livre ou sur Internet, consulter quelqu’un qui s’y connaît, etc.).
Voilà autant de moyens de développer le goût de la recherche et d’aider
l’enfant à apprendre à apprendre. Cette approche est un investissement
précieux pour l’avenir!
La centaine de fiches d’expériences que je vous
propose dans ce guide sont simples. Elles nécessitent du matériel adapté à ses utilisateurs. Ce
matériel est fourni dans la trousse offerte avec le
guide ou est facile à se procurer. Chaque activité
explore une notion, quelquefois simple ou parfois plus
complexe. Les enfants ne retiendront pas nécessairement toutes les informations présentées. Toutefois, ce
qu’ils auront compris pourra les aider à faire des liens
avec des expériences de leur vie quotidienne ou à comprendre un peu mieux la raison de certaines choses.
V
(
Z
Les enfants proposeront souvent de refaire certaines
expériences, ce qui les feront progresser dans leur compréhension
du monde. De nouvelles questions surgiront et amèneront d’autres
expériences à partir de celles que je vous présente. Ils puiseront dans
leur vécu, parleront de ce qu’ils aiment ou n’aiment pas et partageront
leurs sensations. Soyez prêts à faire place à ces petits imprévus qui nous
amèneront sur la route de nouvelles découvertes. Laissez-moi vous
accompagner avec les tout-petits dans une démarche qu’ils connaissent déjà très bien car pour eux découvrir le monde et le comprendre est
un jeu d’enfant. Bonne exploration!
Votre ami
Alex Périence
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
5
Pour être complice
du développement global
de l’enfant
La stratégie d’animation choisie pour ce projet, l’approche
expérientielle, favorise l’éveil aux expériences scientifiques
chez les enfants de deux à cinq ans. Cette approche s’effectue selon une démarche en spirale où l’enfant est au centre de son apprentissage. Elle guide l’animation de l’adulte
afin que l’enfant s’engage dans l’expérimentation selon les
principes du Programme éducatif des Centres de la petite
enfance. Elle favorise le mieux-être de l’enfant tout au long
de l’expérience par la complicité avec l’adulte et la marionnette d’Alex.
L’approche expérientielle a été développée par Madame
Lise Baumier et expérimentée dans un contexte de
recherche-action sur la prévention des troubles de comportements. C’est dans ce cadre qu’elle a élaboré un guide d’activités
favorisant l’apprentissage à l’estime de soi et aux comportements
prosociaux : aide, partage, coopération et empathie, chez les
enfants de trois à cinq ans.
Puisant à la source théorique qui a inspiré la philosophie actuelle
en éducation, cette approche sera ici mise en œuvre pour éveiller
l’enfant à l’esprit scientifique. Quoi qu’elle comporte ses propres
caractéristiques, elle s’apparente à l’approche action-réflexion préconisée dans le programme «Jouer, c’est magique…» ou «Partager
le plaisir d’apprendre» ainsi que «L’éveil à l’esprit scientifique et aux
sciences naturelles à la maternelle».
L’approche proposée sollicite le plein potentiel de l’enfant. Elle
touche les différents aspects du développement global de l’enfant
et des expériences clés relatives aux différentes sphères de développement : affective-social, initiative, représentation créative,
6
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
langagière, logico-mathématique, motrice et cognitive. Ses
phases se succèdent pour aborder l’enfant dans toute sa globalité en vue de faciliter l’acquisition des apprentissages selon
différents modes.
L’utilisation de la stratégie d’intervention expérientielle implique
le groupe d’enfants dans un processus réflexif. Elle leur propose
un déroulement des
activités suivant
cinq étapes :
•
l’affectif
qui invite l’enfant à exprimer ses
idées et a pour but de l’intéresser
à l’expérience;
•
le perceptif
pour lui faire percevoir divers
points de vue;
•
le cognitif
pour stimuler sa compréhension
et l’amener à faire des choix par
la résolution de problèmes;
•
l’actif
pour s’engager dans l’action;
ET UN RETOUR VERS
•
l’affectif
pour favoriser la réflexion.
Bref! Développer l’autonomie et l’estime de soi
de l’enfant. Susciter l’intérêt en tenant compte des
idées de l’enfant et lui permettre de vivre des succès.
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
7
1
L’expérience concrète :
l’affectif
L’affectif est présent tout au long de l’activité, mais une attention
particulière est accordée à Alex pour introduire l’activité par un
rituel amusant. Pour débuter, présentez la marionnette d’Alex aux
enfants avec une petite chanson qui annoncera le début des
activités scientifiques. Voici une suggestion sur l’air de «J’ai un
beau château» :
Alex l’éléphant, s’interroge, s’interroge
Alex l’éléphant, s’interroge énormément
Si Alex se trompe, c’est pas grave, c’est pas grave
Si Alex se trompe, il apprend énormément
Alex ploration se passionne, se passionne
Alex ploration se passionne l’éléphant
Vivant une relation significative avec l’adulte et les personnes
impliquées dans l’activité, l’enfant s’attachera à Alex. Il prendra sa
place pour expliquer ses idées, coopérer avec ses pairs dans la
recherche de solutions. La marionnette est aussi exploitée pour le
retour à la fin de l’activité. Tout au long de la démarche, l’enfant
recevra encouragements et valorisations pour ce qu’il a réalisé peu
importe le résultat.
Alex se présente : «Je suis un petit éléphant curieux. Je veux comprendre ce qui m’entoure. Je viens partager mon goût de la découverte avec vous en faisant des expériences amusantes. J’ai toujours beaucoup de questions à poser.»
Considérant l’enfant comme un être unique, la mise en situation
avec Alex, permet par le questionnement, de vérifier la connaissance de l’enfant. L’adulte dans un souci d’estime de soi de l’enfant, l’encourage à puiser à même ses expériences, à parler de ce
qu’il aime, de ce qu’il n’aime pas et à partager ses émotions.
8
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
Alex l’amène à définir le problème et éveille sa curiosité.
L’orientation du questionnement se fait par le jeu avec l’implication de l’adulte. Il a pour fonction de stimuler l’intérêt à poursuivre le questionnement sur l’objet de recherche. Alex accueille
les questionnements de l’enfant et les retourne sous forme de
questions hypothèses, exemples : «Qu’est-ce que tu en penses?
Est-ce qu’il se pourrait que la réponse à ta question soit ceci?
Comment pourrait-on trouver la réponse? As-tu le goût de
vérifier?»
Cette étape favorise principalement les développements affectif,
social et langagier.
2
L’observation réflexive :
le perceptif
Quand? Pourquoi? Comment? Lequel?
Développer l’esprit d’observation, c’est offrir à
l’enfant différents outils tels que la loupe, le
microscope, le thermomètre, le magnétoscope, les
balances, le livre imagé, la mesure, les nombres… De
même que tous les éléments puisés à même la réalité de
l’enfant : roche, plume, empreinte, eau, feuille, vent, lumière…
De la façon la plus complète possible, l’adulte et Alex favorisent la
capacité de l’enfant à s’étonner. Afin de développer l’habitude de
recueillir des informations sur ce qui l’entoure, ils invitent l’enfant
à exploiter les différentes perceptions en utilisant ses cinq sens.
Chaque fois que c’est possible permettre à l’enfant de regarder,
écouter, humer, goûter et toucher. C’est par ses sensations que
l’enfant recueillera des données qu’il pourra ensuite comparer avec
celles de ses pairs et développer sa compréhension du sujet.
Cette étape favorise principalement les développements intellectuel, de la représentation créative et psychomoteur.
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
9
3
La conceptualisation
abstraite : le cognitif
Par leur soutien, l’adulte et Alex aident l’enfant à franchir l’étape
de l’anticipation. Invitant l’enfant à se questionner, à réfléchir, à
formuler des hypothèses en l’interrogeant : Qu’est-ce qui peut
arriver si…? Et si tu changeais ceci pour cela? Prédire et
anticiper les résultats permettent à l’enfant de se situer dans le
temps et dans l’espace et de développer l’esprit logique et mathématique. De plus, il développe sa capacité de résoudre des problèmes et de transférer ses apprentissages dans d’autres situations.
Il est essentiel d’utiliser le jeu pour
favoriser l’apprentissage des principes.
Il demeure essentiel d’éveiller la
curiosité de l’enfant pour maintenir la
motivation qui le rendra actif.
Cette étape consolide la connaissance
et en vérifie la compréhension.
4
L’expérimentation active :
l’actif
Pour exploiter au maximum les différents aspects du développement de l’enfant, il importe que l’enfant soit au cœur de l’action.
Il doit pouvoir manipuler et être l’acteur principal. Son rôle consiste à soumettre les concepts et les généralisations aux tests de
la réalité.
Guider les enfants dans l’action, c’est les amener à :
➫
➫
10
Agir directement sur les choses.
Manipuler du matériel diversifié.
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
➫
Être en contact avec la réalité.
➫ Faire des essais et des erreurs.
➫ Vérifier par la mesure et l’utilisation
des nombres.
➫
➫
➫
Traiter les données par
l’expérimentation ou l’observation.
Faire des liens.
Vérifier ses hypothèses et tirer
des conclusions.
Par les différentes activités et manipulations, il expérimentera parfois des gestes qui demandent de la précision. L’enfant mettra ses
habiletés de motricité fine à profit. Par un matériel varié
mis à sa disposition, l’enfant développera sa motricité
globale : il aura à bouger, se déplacer. Organisez vos
activités pour que les enfants puissent bouger et
leur permettre d’équilibrer leur énergie en évitant
d’être trop longtemps passifs et attentifs.
Une partie du local peut être transformée en table
d’observation et de manipulation où peuvent être
installées les découvertes en évolution. En toute
saison, il est possible d’observer et d’expérimenter
directement à l’extérieur, dans la cour ou un petit
coin nature.
À la fin de cette étape, nous venons de réaliser un
apprentissage. Par une discussion, nous
réalisons un retour sur l’expérimentation
vécue; ce qui nous conduit de nouveau
vers la dimension affective, mais à un
étage plus haut dans la spirale.
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
11
5
Retour vers l’Affectif :
une démarche d’évaluation
Différents outils d’objectivation sont utilisés pour faire un retour
sur les activités et assurer un suivi : dessin géant d’Alex avec
numéro des activités réalisées; cahier de sciences pour compiler
les hypothèses et les résultats, etc. Par un questionnement, l’enfant discute ce qu’il a appris et ce qu’il aurait aimé. Des dessins,
des histoires, revivre l’expérience avec ses parents l’amèneront à
interpréter ses résultats et conclure. Par le questionnement, ils
aident à faire verbaliser l’enfant.
L’enfant doit être encouragé à exprimer ce qu’il a aimé et à donner
son appréciation sur l’activité à l’aide d’un système tel que «les
bonhommes sourire». Un retour sur les principaux comportements
prosociaux (aide, partage, coopération, empathie) vécus dans l’activité est important. Ont-ils bien partagé? S’ils ont éprouvé des
difficultés, quelle serait la solution pour une prochaine fois?
La compréhension donne un sentiment de fierté à l’enfant. L’adulte
et Alex valorisent le cheminement des enfants. Ainsi, l’estime de
soi et l’autonomie se développeront au fil des petites réussites et
des grandes découvertes qui contribueront à favoriser la motivation de l’enfant à vivre de nouvelles expériences et à aller plus loin.
Z
12
V
(o
Cette étape favorise principalement les
développements affectif, social,
langagier et cognitif.
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
Fich
Comment utiliser
les fiches d’activités
e
1
La fiche d’activité est construite de façon
à suivre la démarche scientifique
simplifiée c’est-à-dire :
1)
2)
3)
4)
5)
6)
7)
observer une situation ou un problème,
se poser une question,
émettre une hypothèse,
expérimenter,
expliquer,
tirer des conclusions, interpréter, généraliser,
se poser de nouvelles questions et recommencer.
(
(
Ses différentes sections visent à accompagner l’adulte tout au long
de la démarche en lui donnant des outils pour faciliter sa réalisation. Les fiches sont offertes avec une trousse qui comprend
l’essentiel du matériel «scientifique» nécessaire pour la réalisation
des expériences pour 5 enfants. Si elles sont faites avec plus de
jeunes, les regrouper en 5 petites équipes.
Fich
Une partie du matériel reste à se procurer et il est conseillé de bien
lire toute la fiche d’activité avant de débuter. À cet égard, des préparatifs sont suggérés et contribuent à la réussite de l’expérience
auprès des tout-petits. Un titre (et son sujet), des renseignements
sur la durée de l’activité et des liens avec d’autres expériences sont
aussi indiqués.
courte :
de 10 à 20 minutes
durée
durée
moyenne :
plus de 30 minutes
longue :
plus de 3 heures
Préparation
e
98
durée
Matériel
à se procurer
46
100
exemple : la fiche 46 est en lien
avec les fiches 98 et 100
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
13
• Mise en situation
La marionnette d’Alex sert de déclencheur en mettant en
situation les enfants et en leur posant la question. Alex les
accompagne, avec l’adulte, tout au long de la démarche.
Laisser les enfants s’exprimer sur le sujet et sur les connaissances déjà acquises.
Fiche •
DES HYPOTHÈSES
7
E
?
Quel petit carré est le plus gros?
Pour choisir l’une des hypothèses fournies sur la fiche,
il suffit que l’enfant place un bébé d’Alex (une figurine
d’éléphant) sur l’illustration qui représente son choix.
Pour les plus jeunes poser la question pendant ou après
l’expérimentation pour s’assurer qu’ils fassent bien le
lien entre ce qui arrive et l’expérience vécue. Les
encourager à faire leur propre hypothèse sans imiter
nécessairement leurs amis!
• Expérience
Durant l’expérimentation, laisser les jeunes expérimenter par euxmêmes autant que possible. Les encourager à observer et à
faire des liens avec la question et la fiche des hypothèses. Les
inviter souvent à parler de leurs découvertes et de leurs sensations. L’explication suggérée est présentée par l’adulte qui
s’adresse aux enfants et à Alex qui peut reformuler au besoin
dans ses mots. Au besoin, refaire l’expérience ou une démonxplication stration pour faciliter la compréhension des jeunes.
14
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
✁
Ces expériences et les explications qui en découlent
sont une occasion de développer le vocabulaire des
tout-petits de façon concrète. La section «Motsclés» présente les mots importants utilisés au
cours de l’expérience et leur signification au
ots-clés
besoin. Les habiletés langagières se développent
dans un environnement riche en stimulation au niveau de la communication orale et écrite. Le rôle de l’adulte et d’Alex est de
soutenir cet apprentissage en répétant et en reformulant les verbalisations de l’enfant.
M
Z
V
(o
S’arrêter... avant d’aller plus loin.
Cette pause permet d’objectiver avec les
enfants en faisant un retour sur l’expérience
vécue. Ont-ils bien travaillé? Qu’ont-ils appris,
aimé, etc.
Pour continuer
Dans la même lignée, cette section permet aux
enfants de continuer afin de consolider les
apprentissages en proposant une variante à
l’expérience qui permet d’aller plus loin.
Elle les amène également à représenter leur univers
par le biais de l’imitation, des jeux de rôle,
du dessin et du modelage.
Pour bricoler
Pour s’amuser
Elle propose aussi aux enfants des
activités qui les incitent à exprimer
leurs sentiments, à jouer avec les mots à travers les chansons, les
comptines et les histoires.
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
15
AVERTISSEMENT : Les
activités proposées avec le
matériel de la trousse doivent être
réalisées sous la supervision d’un
adulte. Le matériel de la trousse ne doit
jamais rester à la disposition des enfants
sans la surveillance active d’un adulte
responsable. La Maison Léon-Provancher
se dégage de toutes responsabilités concernant la réalisation des activités
proposées et l’utilisation du
matériel de la trousse.
16
Inventaire du matériel fourni
dans la trousse
• un pot étanche gradué en plastique
• une cuillère de plastique
• un distributeur de pailles
• une cuillère de métal
• dix verres transparents en plastique
• deux balles de tennis
• une tasse à mesurer de 500 ml
• deux balles de ping-pong
• un ensemble de cuillères à mesurer
• un paquet de filtres à café
• un tamis
• dix ballons de grosseurs et
• un ensemble de trois entonnoirs
• un moule à glaçons
• six assiettes de plastique
de formes différentes
• cinq figurines des bébés d’Alex
et une marionnette d’Alex
• un sac de graines d’herbe
• 24 figurines d’animaux
• un bloc de paraffine
• quatre pinces à linge
• un sac de graines de haricot
• cinq règles de différentes grandeurs
• un sac de plumes
• une boîte de tampons à récurer
• un sac avec cinq aimants
• un pot de talc
• deux bouteilles de colorant alimentaire
• une éponge
• une bouteille d’iode de 25 ml
• une spirale magique en plastique
• une fiole de paillettes brillantes
• une pompe à ballons
• quatre rouleaux de ruban collant
• un rouleau de papier cellophane
de couleur
• un sac avec 18 pastilles d’Alex de couleur
• cinq miroirs
• un rouleau de papier ciré
• une boîte de sacs de plastique
transparents
• six petits verres en verre
• un briquet
• quatre fleurs en tissu
• un chandelier et une chandelle
• deux feuilles en tissu
• une lampe de poche avec des piles
• cinq grosses loupes
• un thermomètre
• cinq compte-gouttes
• un rouleau de caoutchouc
• un grand plat transparent
• un terrarium
• une cuillère de bois
• quelques peignes
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
17
Table des matières
pour les fiches d’activités
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
18
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
Soleil! Soleil!
Du beurre sur mon pain
L’eau magique!
Le sable éponge
C’est disparu!
Être au sec…
Des brillants en déroute
Attention éruption!
Les couleurs de la nature
En laissant ses traces
Vite essuyons nos dégâts!
Ouf! Il fait chaud!
Une règle à bascule
Du sable métallique!
Aimant aimant…
Mais où va cet escargot?
Le dîner est prêt!
Un chanteur invité
Un crapaud glouton
Ça flotte?
Lourd comme une plume?
Mouillé?
Noir ou blanc?
La goutte en forme
Tu rouilles mon vieux
Eau perdue!
Ami ami?
Salons, il y a de la glace
Une serre dans mon jardin
Faire de l’eau propre
À la claire fontaine
Des verres musicaux
Des ballons attirants
Les haricots secs
Le peigne magique
Un trombone qui nage
Une limonade pétillante!
Puissant comme un cylindre
La danse des nouilles
Je sème à tout vent
Un jardin dans une bouteille
Une toile d’araignée
Une fleur dans l’eau colorée
Jouons avec l’eau!
Souffle, souffle!
De bons yeux?
La course des glaçons
Que c’est lourd!
Un mélange de couleurs
La famille escargot
(La lumière)
(La chimie des aliments)
(La densité)
(L’air)
(La dissolution)
(L’absorption)
(La tension superficielle)
(Les réactions chimiques)
(Les pigments)
(Les empreintes)
(La capillarité)
(La transpiration)
(L’équilibre)
(Le magnétisme)
(Le magnétisme)
(Le comportement animal)
(Le comportement animal)
(Le comportement animal)
(Le comportement animal)
(La flottabilité)
(Le vol)
(L’air)
(La température)
(La tension superficielle)
(Les réactions chimiques)
(L’osmose)
(La densité)
(Les changements d’états)
(Les comportements des plantes)
(La filtration)
(La densité)
(Les sons)
(L’électricité statique)
(La germination)
(L’électricité statique)
(Le magnétisme)
(Les réactions chimiques)
(La solidité)
(La flottabilité)
(Le comportement des plantes)
(Le cycle de l’eau)
(Le comportement animal)
(La capillarité)
(La pression)
(La pression)
(Les illusions d’optique)
(La friction)
(Le poids)
(La densité)
(Le comportement animal)
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
(suite)
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
Une bouteille au congélateur
Petit ours prend un bain
L’air est dans le sac
Une nouvelle plante
La peau de l’arbre
Des glaçons dans l’eau chaude
Une drôle de collection
Allô! Mon coco
La force cachée d’une feuille
Le bonhomme chevelu
La course des morceaux de beurre
Des balles qui rebondissent
Des gouttes qui dessinent
Un ballon-fusée
J’observe les racines
Un œuf plein d’air
De l’air qui bouge
D’ou viennent les sons?
Un doigt dans l’eau
La règle qui vibre
Une caisse de résonance
Je suis à l’envers
La paraffine au chaud
Le thermomètre
Ma main et son volume
Ça coule ou ça coule pas?
La balle et l’entonnoir
Étrange comme courant d’air
Miroir complète-moi…
Les aimants m’attirent
Assez grande, trop grande…
Un arc-en-ciel au bout des doigts
Fabrication d’une banderole
Attention, c’est chaud!
Solide ou liquide?
On va bien ensemble…
Je te coupe en deux
Les frottis
Je déplace mon livre
Qu’est ce qui se cache sous la terre?
Comment pousse ma plante?
Un chapeau sur un pied
Qu’est-ce qu’il y a dans ma pomme?
Le voyage de l’eau
Un sablier de riz
La course au sablier de riz
La spirale magique
Enlève la lumière, pour voir
Le ballon musical
Mon œil
(Les changements d’état)
(L’absorption)
(L’air)
(Le bouturage)
(Les parties d’une plante)
(La flottabilité)
(L’eau)
(La solidité)
(La solidité)
(Le comportement des plantes)
(La température)
(L’énergie)
(L’énergie)
(La pression)
(Le comportement des plantes)
(L’air)
(Le vent)
(Les sons)
(Les ondes)
(Les sons)
(Les sons)
(La réflexion)
(Les changements d’états)
(La température)
(Le volume)
(Les états)
(L’air)
(Le vent)
(La réflexion)
(Le magnétisme)
(La grandeur)
(Les couleurs)
(La grandeur)
(L’évaporation)
(Les changements d’états)
(La classification)
(La réflexion)
(La friction)
(La friction)
(Les parties des plantes)
(Les besoins des plantes)
(Les champignons)
(Les parties des plantes)
(L’évaporation)
(La gravité)
(Le temps)
(L’apesanteur)
(La vue)
(L’air)
(La vue)
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
19
Table des matières par sujets
L’eau
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
3
5
6
7
11
12
20
24
26
28
30
31
41
43
44
51
52
56
57
69
75
84
94
L’eau magique!
C’est disparu!
Être au sec…
Des brillants en déroute
Vite essuyons nos dégâts!
Ouf! Il fait chaud!
Ça flotte?
La goutte en forme
Eau perdue!
Salons, il y a de la glace
Faire de l’eau propre
À la claire fontaine
Un jardin dans une bouteille
Une fleur dans l’eau colorée
Jouons avec l’eau!
Une bouteille au congélateur
Petit ours prend un bain
Des glaçons dans l’eau chaude
Une drôle de collection
Un doigt dans l’eau
Ma main et son volume
Attention, c’est chaud!
Le voyage de l’eau
L’air
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
4
21
22
32
45
53
64
66
67
68
69
70
71
77
78
99
Le sable éponge
Lourd comme une plume?
Mouillé?
Des verres musicaux
Souffle, souffle!
L’air est dans le sac
Un ballon-fusée
Un œuf plein d’air
De l’air qui bouge
D’où viennent ces sons?
Un doigt dans l’eau
Une règle qui vibre
Une caisse de résonance
La balle et l’entonnoir
Étrange comme courant d’air
Le ballon musical
La gravité
La lumière et la vision
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
20
1
23
46
72
79
82
87
98
100
Soleil! Soleil!
Noir ou blanc?
De bons yeux?
Je suis à l’envers
Miroir complète-moi…
Un arc-en-ciel au bout des doigts
Je te coupe en deux
Enlève de la lumière pour voir
Mon oeil
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
13
38
39
47
48
58
59
62
63
88
89
95
96
97
Une règle à bascule
Puissant comme un cylindre
La danse des nouilles
La course des glaçons
Que c’est lourd!
Allo! Mon coco
La force cachée d’une feuille
Des balles qui rebondissent
Des gouttes qui dessinent
Les frottis
Je déplace mon livre
Un sablier de riz
La course au sablier de riz
La spirale magique
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
(suite)
Les animaux
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
10
16
17
18
19
42
50
58
66
68
86
En laissant ses traces
Mais où va cet escargot?
Le dîner est prêt!
Un chanteur invité
Un crapaud glouton
Une toile d’araignée
La famille escargot
Allo! Mon coco
Un œuf plein d’air
D’où viennent ces sons?
On va bien ensemble…
La chimie
et les mélanges
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
2
5
6
8
25
27
37
49
76
Du beurre sur mon pain
C’est disparu!
Être au sec…
Attention éruption!
Tu rouilles mon vieux
Ami ami?
Une limonade pétillante!
Les mélanges des couleurs
Ça coule ou ça coule pas?
Les plantes
et les champignons
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
9
12
26
29
34
40
54
55
60
65
86
88
90
91
92
93
Les couleurs de la nature
ouf! Il fait chaud!
Eau perdue!
Une serre dans mon jardin
Les haricots secs
Je sème à tout vent
Une nouvelle plante
La peau de l’arbre
Le bonhomme chevelu
J’observe les racines
On va bien ensemble…
Les frottis
Qu’est-ce qui se cache sous la terre?
Comment pousse ma plante?
Un chapeau sur un pied
Qu’est-ce qu’il y a dans
ma pomme?
Les mesures
Le magnétisme
et l’électricité statique
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
14
15
33
35
36
80
Du sable métallique!
Aimant aimant…
Des ballons attirants
Le peigne magique
Un trombone qui nage
Les aimants m’attirent
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
Fiche
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
#
23
46
48
61
73
74
75
81
83
95
96
Noir ou blanc?
De bons yeux?
Que c’est lourd!
La course des morceaux de beurre
La paraffine au chaud
Le thermomètre
Ma main et son volume
Assez grande, trop grande…
Fabrication d’une banderole
Un sablier de riz
La course au sablier de riz
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004
21
Sources
Beaumier, L. (1994). Mémoire de maîtrise : Analyse du
processus d’apprentissage de comportements prosociaux chez des
enfants de trois et quatre ans dans une approche expérientielle.
Rimouski : Presse de l’Université du Québec.
Hendrick, J. (1993). L'enfant, une approche globale
pour son développement. Presses de l'Université du Québec.
Hohmann, H. et all. (2001). Partager le plaisir d'apprendre :
Guide d’intervention éducative au préscolaire. Boucherville :
Gaëtan Morin Éditeur ltée.
Ministère de l’Éducation (1992). Saveur Nature. Répertoire
d'activités : Les sciences de la nature et l'éveil à l'esprit
scientifique chez les enfants d’âge préscolaire, Gouvernement
du Québec.
Ministère de la Famille et de l’enfance, (1997). Programme
éducatif des Centres de la Petite Enfance. Gouvernement
du Québec : Les publications du Québec
Ministère de la famille et de l’enfance du Québec (1998).
Programme «Jouer, c’est magique», tome 2, Les publications
du Québec.
Pelletier, Danièle (2001). L'activité projet, le développement
global en action, Mont-Royal, Modulo.
Royer, N., Bouchard, Y., Beaumier, L. (1990). Intervention
préventive de socialisations auprès des enfants d'âge préscolaire :
options, postulats et éléments de programmation. Actes du
Congrès des Sciences de l'Éducation de langue Française du
Canada, Tome 1. Sherbrooke : Université de Sherbrooke,
Faculté d'éducation, Édition du CRP.
22
Les sciences... c’est un jeu d’enfant! © La Maison Léon-Provancher 2004

Documents pareils