data/ul/files/SD 811_52_53

Commentaires

Transcription

data/ul/files/SD 811_52_53
Guide d’achat
Huit VMC simple flux hygroréglables
NIVEAU SONORE
Les niveaux sonores des
appareils d’extraction
de ce tableau se situent
entre 26 et 37 dB, ce qui
correspond à l’ambiance
sonore d’une chambre
pour le niveau le plus bas
et à l’environnement d’un
bureau calme pour le
plus haut. Si ces valeurs
demeurent respectables,
il faut retenir que le
bruit se transmet par
les bouches. Le meilleur
moyen de maîtriser ce
niveau consiste à utiliser
de la gaine isolante.
ALDES
[ Bahia
Optima* ]
ATLANTIC
[ Hygrolix Bbc* ]
BRICO DÉPÔT
-
CASTORAMA
[ Blyss ]
TYPE DE LOGEMENT
T1 à T7
T1 à T7
T3 à T4
T1 à T4
PIQUAGES
SANITAIRES Ø 80 MM
5
6
4
3
2
1
1
1
REJET EXTÉRIEUR
Ø 160 mm
Ø 125 mm
Ø 125 mm
Ø 125 mm
34 dB
33 dB
37 dB
26 dB
Bouton-poussoir ou
télécommande infrarouge
À piles ou
à cordelette
Cordelette
Cordelette
CONSOMMATION
ÉLECTRIQUE ǏWǛTHǛCǐ**
5,5
9
34
35
Les fabricants
CERTIFICATION CSTBat
proposent des moteurs
PRIME ÉNERGIE
« BBC » qui affichent
des consommations
GARANTIE
annuelles très basses.
PRIX DU KIT
Néanmoins, même si les ǏEXTRACTEUR ET BOUCHESǐ
extracteurs classiques
POIDS
sont plus énergivores,
ils ne consomment
TYPES DE GAINES
en moyenne qu’une
quarantaine d’euros
pour 100 m2 (source
RÉSEAUX DE DISTRIBUTION
HBH).
Oui
Oui
Oui
non
Oui
Oui
Oui
non
2 ans
2 ans
2 ans
2 ans
634 €
580 €
185 €
63 €
V
CUISINE Ø 125 MM
NIVEAU SONORE
COMMANDE
EXTRACTION CUISINE
V
CONSOMMATION
ÉLECTRIQUE
Notre avis :
les points
forts
3 kg
2,7 kg
2,3 kg
3,5 kg
Alu isolé (Flexigaine),
rigide (Minigaine),
semi-flexible (Fexigaine)
PVC souple seul
ou isolé
PVC souple seul
ou isolé
PVC souple seul
ou isolé
Négoces et GSB
Négoces
GSB
GSB
• Faible
consommation
électrique
• Nombre
de piquages
Ø 80 mm
• Faible
consommation
• Bon rapport
nombre de
piquages/prix,
certification et
poids
• Son prix
GLOSSAIRE DE LA VMC
Simple flux autoréglable : Ses deux vitesses
sont constantes et ne tiennent compte ni du taux
d’humidité dans la pièce, ni du nombre d’occupants.
Simple flux hygroréglable A et B : De type A, la VMC
dispose d’entrées d’air auto réglables et de bouches
hygroréglables. De type B, elle est équipée d’entrées
et de bouches hygroréglables qui régulent le débit
de rejet de l’air en fonction du taux d’humidité dans
les pièces.
52
n° 811 • août 2013
www.systemed.fr
Double flux : Système fonctionnant avec deux
réseaux de conduits. Il insuffle l’air frais dans les
pièces sèches, filtre les calories de l’air pollué à l’aide
d’un échangeur qui réchauffe l’air neuf entrant, puis
rejette l’air vicié.
VMC gaz : déclinaison du système simple flux
classique, elle évacue, par le même réseau, l’air vicié
mais aussi les produits de combustion (chaudière,
chauffe-eau à gaz).
VMR : la ventilation mécanique répartie fonctionne
comme une VMC mais ne nécessite pas de
gaines. Elle se compose uniquement d’extracteurs
indépendants installés dans les pièces humides.
VMI : la ventilation mécanique par insufflation agit
à l’inverse d’une VMC. L’habitation est mise en
surpression par l’air neuf que la VMI insuffle.
COMMENT BÉNÉFICIER
DE LA PRIME ÉNERGIE ?
HBH (FILIALE
FRANCE AIR)
[ Opal* ]
LEROY
MERLIN
[ Equation ]
SAUTER
[ Hygro ]
VORTICE
[ Vort Hygro
Penta Es* ]
T2 à T7
T1 à T5
T2 à T7
T1 à T7
4
4
4
5
1
1
1
1
Ø 125 mm
Ø 125 mm
Ø 125 mm
Ø 125 mm
30 dB
37 dB
33 dB
28,9 dB
Bouton-poussoir
(non fourni)
Cordelette
Cordelette
Bouton-poussoir
11,9
36
36
11,1
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
5 ans
3 ans
3 ans
2 ans
299 €
199 €
279 €
328 €
3,5 kg
4,5 kg
2,7 kg
3 kg
Alu, PVC souple seul
ou isolé
Alu, PVC souple seul
ou isolé
PVC souple seul
ou isolé
PVC souple seul
ou isolé
GSB
GSB
GSB
Négoces
• Durée de
la garantie
• Bon rapport
prix-durée de
garantie
• Poids
et durée
de garantie
• Fixation
innovante
facilitant
l’installation
* Moteur basse consommation : plus chères à l’achat, ces VMC à faible consommation allègent le montant des factures
d’électricité. Appréciable sur le long terme !
** Consommation quotidienne mesurée sur 22 heures de fonctionnement à petite vitesse et 2 heures à grande vitesse.
De nombreux travaux d’amélioration
donnent droit à la prime énergie. Si
le concept est intéressant pour le
particulier, il n’en est pas moins méconnu
du grand public. Pour faire simple, le
dispositif des certificats d’économies
d’énergie (CEE), introduit en 2005 par
la loi POPE, oblige les fournisseurs
d’énergie (électricité, gaz, chaleur, froid
et fioul domestique), appelés « obligés »
à proposer à leurs clients des services
d’accompagnement dans la réalisation de
leurs travaux de rénovation énergétique.
Depuis le 1er janvier 2011, ce dispositif
s’est ouvert à de nouveaux « obligés » :
les distributeurs de carburant et les
grandes surfaces alimentaires (qui
distribuent aussi du carburant). Mais
quel est le rapport entre les travaux et
une grande surface alimentaire ? C’est
le principe du pollueur-payeur mis en
place par les pouvoirs publics. L’État
exige leur contribution aux économies
d’énergie au travers de primes (d’où leur
statut d’obligés). Si Auchan ou Leclerc
vous proposent des bons d’achats, les
distributeurs de carburant vous envoient
un chèque ! Il suffit de leur adresser, entre
autres, une déclaration de fin de travaux.
Pour chaque prime distribuée, un CEE leur
est remis directement par le Ministère
qui justifie leur action. Si le quota annuel
n’est pas rempli, les « obligés » versent
alors une amende à l’État.
Où s’informer :
• www.ecocitoyens.ademe.fr/financermon-projet/renovation/les-aides-desentreprises-de-fourniture-denergie-cee
• www.developpement-durable.gouv.fr/1le-secteur-du-batiment
• www.ecoprimes.fr (Brico Dépôt)
• www.prime-energie-casto.castorama.fr
• www.prime-energie.leroymerlin.fr
• www.primesenergie.fr/travaux-eligibles
Voir notre carnet d’adresses page 112
53