extension de la ligne B du métro

Commentaires

Transcription

extension de la ligne B du métro
MARS 12
Trimestriel
15 RUE CORTAMBERT
75016 PARIS - 01 43 54 56 03
Surface approx. (cm²) : 1124
Page 1/3
L'histoire de la ligne B commence par la mise en service de la ligne Charpennes
- Part Dieu en 1978 en même temps que la ligne A. Trois ans plus tard elle, est
prolongée jusqu'à Jean Macé puis, en 2000 jusqu'à la station Stade de Gerland.
Lyon
En septembre 2005, le Sytral lance le prolongement de la ligne B jusqu'à Oullins.
En juillet 2008, le projet est déclaré d'utilité publique et un an plus tard, en juin
2009, c'est un chantier de 4 ans qui commence. En 2013, la ligne B du métro de
Lyon sera prolongée de la station Stade de Gerland à Oullins Gare.
extension de la ligne B du métro
DESCRIPTION DU PROJET
Le trace d une longueur totale de I 8km
dont 300 rn sous le Rhone permellrd de
relier Oullins Gare a La Part Dieu en
moins de 15 minutes I a mise en ser
vice est prévue en 2013
Lobjectif est de desservir Oullins de
desengorger le Sud Ouest Lyonnais et
d offrir un acces performant a la rive
gauche et au centre ville 20 DOO voya
geurs/jour sont attend us a Oui lms Gare
a la mise en service de la Station
Ce sont 15 500 vehicules de moins cha
que jour sur les routes de I agglomeration
et 4000t de C02 produites en moins
chaque annee
Contexte géologique
Depuis 2005 plus d une centaine dc
sondages ont ete effectues sur site pour
déterminer la nature du sol et les solu
lions de franchissement du Rhône
Trois formations principales sont mises
en évidence
• dc la station Stade de Gerland située
en rive gauche jusqu a la future station
d Oullins on retrouve une couverture
formée par les alluvions du Rhone sur
une épaisseur variant de 20 a pres de
45m
• le subtratum molassique situe sous
les alluvions
• de la station Oullins gare au puits de
sortie mole granitique (granité sam
recouvert d une couche de granité
altère
Profil géologique en long Rapport geotechmque
GÉNIE CIVIL
La traversée du Rhône
Trois solutions ont ete envisagées
1- le viaduc
ll implique des acquisitions foncières et
des démolitions importantes
ll a donc ete abandonne en raison de
son prix et des difficultés de raccorde
ment a I existant
2- les caissons immerges dans le lit du
Rhône.
Une solution également éliminée car le
raccordement des caissons rive droite,
sous I autoroute A7 est compliquée et
risquée
3- le tunnel ler.
Ce tunneher monotube a pression de
boue est une technique qui a déjà servi
au Sytral en 1984 sur la ligne D une
premiere en France a I epoque
copyright ©Mario RENZI
MS
5217512300503/GTH/OTO/3
Eléments de recherche : MS : entreprise spécialisée dans le traitement des boues, toutes citations
MARS 12
Trimestriel
15 RUE CORTAMBERT
75016 PARIS - 01 43 54 56 03
Surface approx. (cm²) : 1124
Page 2/3
Les méthodes d'exécution
De Gerland a Oullins, la nature des sols
traverses et le passage du Rhône neees
sitent I emploi de plusieurs techniques
Elles seront menées de front pour realiser le tunnel du metro
• la technique de la tranchée couverte
pour les ouvrages dans le Parc de
Gerland qui relie l'arriére gare existante au puits d'entrée du tunnelier
• les parois moulées pour la construction
du puits d'entrée du puits VNF etde
la station Oullins Gare
• le tunnelier pour traverser le Rhône et
rejoindre Oullins gare
• les tirs de mines pour creuser dans le
granit le puits de sortie a Oullins
La tranchée couverte
A Gerland les travaux ont commence
en septembre 2009 Les 360 premiers
metres de ce prolongement entre l'ar
nere-gare existante de la station Stade
de Gerland et le puits d entree du tunnelier situe dans le Parc de Gerland ont
ete construits en tranchée couverte Les
parois moulées font 60cm à lm d'épaisseur sur 25 rn de profondeur et ont ete
exécutées a l'aide de bennes preneuses
dans les materiaux meubles etde haveuses dans les sols plus durs lOOOOOt
de terres ont ete terrassées entre ces
parois A I avancement de I excavation
le soutènement provisoire a ete assure
par des butons métalliques déposes
une fois la dalte bétonnée
Apres la mise en place d'une etancheite en fond de fouille le radier a ete
coule et la tranchée a ete refermée par
la dalle de couverture Sur le dernier
tiers du linéaire de la tranchée, cette
derniere s'approfondissant, une dalle
intermédiaire vient s'intercaler entre le
radier et la dalle de couverture cet etage
servira de lieu de stockage des sondages
réalises lors des campagnes de recon
naissance
A l'été 2011, la dalle de couverture a
ete définitivement remblayée et les amenagements de voirie restitues
Le puits d'entrée
Le puits d'entrée a Gerland a également
ete réalise en parois moulées ll mesu
re 75 rn de long par 20 de large ll est
profond de 25 rn
La traversée
Agathe, le tunnelier, est introduite par
le puits ou il commence son parcours
a l'été 2010
Les pieces du tunnelier ont ete fabri
quees en Allemagne et France Apres
un premier assemblage en Allemagne
pour les essais, il est démonte et trans
MS
5217512300503/GTH/OTO/3
porte sur Lyon Au printemps 2010 il
est partiellement assemble en surface,
dans le parc de Gerland avant d'être
descendu et fmi d assemble en fond de
puits ll mesure 9 50 de diamètre et
70m de longueur
Le process intègre dans cette usine
mobile souterraine lui permet de forer,
d etayer le tunnel et d extraire les materiaux Une quinzaine de personnes y
travaillent en permanence
La rotation de la roue de coupe en avant
de la chambre de forage permet de forer
le sol et d amorcer la progression du tunnelier dont I avancement est cree par un
ensem ble de vérins de poussée Le design de la roue a ete réalise spécifiquement
pour affronter la géologie lyonnaise (alluvions molasse granit) le pourcentage
d'ouvertures, la nature et la repartition des
molettes, le nombre de dents L intégralité du tunnel se trouvant sous la nappe
phréatique, c'est un tunnelier a pression
de boue qui a ete utilise
Cette boue bentonitique fabriquée par
la centrale de boue installée en surface
assure trois fonctions
• en l'injectant sous pression elle pénètre le terrain chasse I eau de la nappe
phreatique et remplace les vides entre
les materiaux Ses caractéristiques
thixotropiques (liquide lorsqu elle est
en mouvement maîs qui se gélifie au
repos) permet également de consolider
les terrains meubles a I avant de la
machine,
X
cop/nght ©Mario BENZ!
Eléments de recherche : MS : entreprise spécialisée dans le traitement des boues, toutes citations
MARS 12
Trimestriel
15 RUE CORTAMBERT
75016 PARIS - 01 43 54 56 03
Surface approx. (cm²) : 1124
Page 3/3
Intervenants
Maire d'ouvrage. SYTRAL
Exploitant • KEOLIS
Maitre d'oeuvre : EGIS RAIL
Groupement d'entreprises
Génie Civil :
Chantiers modernes Rhône-Alpes
SPIE Batignolles TPCI
Dodm Campenon Bernard TP
GCC Agence Rhônes Alpes
Demathieu & Bard
Spie Fondations SAS
Botte Fondations
Fabriquant du tunnelier
Herrenknecht
copyright ©Marc RENZI
• elle constitue un fluide idea! pour remon
ter les déblais en surface a Gerland
Elle est ensuite séparée des déblais
régénérée et enfin renvoyée en tete
Au total 91000 mj des materiaux ont
ete extraits soit 200 0001
La progression du tunnelier se fait sur
un rythme d environ lOm/jnur en bol
meuble et 5m en sol dur
Le tunnel est compose d anneaux de
1 SO rn de large anneaux composes
chacun de 8 voussoirs en beton arme
L'etancheite entre les voussoirs est assu
rse par deux joints un joint compressi
ble et un joint hydro expansif Ces
anneaux sont achemines par un tram
sur pneus qui les livre sur le tunnelier
ou un erecteur les met en place voussoirs
par voussoirs
Les 30 vérins de poussée prennent
ensuite appui sur les voussoirb en
place
La station Oullins gare,
puits intermédiaire
ll s agit de I unique station de ce pro
longement elle est constituée de deux
niveaux atteignant 20 rn de profondeur
long de 80 rn et large de 25 rn
Le puits de sortie
En janvier 2010 les travaux du puits
de sortie commencent Ce puits va
permettre de sortir le tunnelier en pie
ces détachées et est adapte pour la
reconversion du tunnel et I acces de
secours
Sur ce secteur les etudes geotechmques
ont mis en évidence un sol granitique
particulièrement indure ll va nécessiter
lemploi de tirs de mines
ll mesure 18 rn de diamètre et est profond
de 30 rn
Sur les 8 premiers metres le sol est
constitue d alluvions Un soutènement
de type paroi parisienne est exécute par
passes de I 5 rn de hauteur Le creu
sèment continue alors a I aide de tirs
démines Cette technique est mise en
oeuvre par des spécialistes artificiers
Aucun explosif ou détonateur n est
stocke sur place Ils sont achemines
sur le site avant chaque tir
En travaillant en 3 postes 7 jours sur 7
il mettra un peu plus de 5 mois pour
traverser le Rhône jusqu a Oullms gare
soit 2 mois de moins qu initialement
prévu ll est alors reconfigure pendant
2 mois Ses outils de coupe sont changes
avant qu il n attaque le sol granitique
plus dur d Oullms Pour creuser les 300
derniers metres un mois est nécessaires Trois objectifs sont vises
Le chantier mobilise alors jusqua 200 • atténuer les vibrations souterraines
personnes dont la moitié pour le fonc
tionnement du tunnelier et de la cen • étouffer le bruit
• limiter la poussière
traie a boue
MS
5217512300503/GTH/OTO/3
Fabriquant de la centrale
de traitement de boue : MS
Pour ce faire la surface du puits est
divsee en plusieurs secteurs Un per
cage non comble appelé bouchon est
réalise au centre du puits Des perçages
plus petits, destines a recevoir les explo
sifs sont ensuite réalises de façon
concentrique La cloche appelée aussi
bouclier qui est destinée a étouffer le
bruit et contenir les poussières vient
recouvrir l/8e du puits Lexplosion et les
vibrations désolidarisent la roche par
effet de résonance Les effets de I explo
bien sont mesures par un dispositif d ins
trumentation par gpophones disposes
sur les batiments avoismants
Chaque tir permet de terrasser environ 2
rn d épaisseur sur la surface équipée
d explosifs La frequence est de I a 2 tirs
par jour 7 par semaine ll faudra 5 mois
pour atteindre les 30 rn de profondeur
En 2013 la premiere rame circulera les
essais et la marche a blanc débuteront
pour une inauguration prévue le ll
decembre de la même annee
Maîs avant de conclure sur le sujet nous
tiaiterons dans le prochain numeio du
magazine des travaux d equipements
et des matériels innovants sur ce projet
pour lequel SYTRAL aura investi 222
millions d euros
la redaction de I article est inspirée du film
Metro Ligne B réalise par SYTRAL
Bertrand Mousselon B 02 CREA
Philippe Leemput ME 93 EGIS
Eléments de recherche : MS : entreprise spécialisée dans le traitement des boues, toutes citations
copyright ©Marc RENZI

Documents pareils