6 Clônes champions - Fédération Belge d`Improvisation Amateur

Commentaires

Transcription

6 Clônes champions - Fédération Belge d`Improvisation Amateur
caucus
n°3 - juillet 11
6 Clônes champions !
Cette nuit du 28 mai 2011, les alentours de la Place Flagey ont vibré au
rythme des « 6 clônes champions ».
Après cinq années en championnat, l’équipe de Louvainla-Neuve remporte sa première
coupe de champion.
Rue Saint-Josse, 19
1210 Saint-Josse
02/672.93.25
Edito
La fin d’un période
de transition ?
Par Marc Sautelet
Responsable :
Marc Sautelet
Secrétaire de rédaction :
Sandrine Donnay
Mise en page :
Marc Sautelet
Les Journaleux :
Vincent Buron
Sabine Cloos
Maïder Dechamps
Emilie Desmedt
Frédérique Frébutte
Loïc Manche
Laurence Poot
Christophe Springael
Le Fred.Freb
Caucus n°3 - p.2
Quelle année ! Elle nous avait été
annoncée comme celle de tous
les départs et de tous les changements. Et ce fut le cas. L’équipebureau, le Conseil d’Administration
et le championnat ont tous vu des
mouvements de va-et-vient importants.
Après autant de remous, il nous
fallait bien un peu de stabilisation.
La volonté d’y arriver dès le départ
était bel et bien là, mais les circonstances, la malchance... des mauvais
choix aussi, ont fait que cette transition ne s’est pas toujours faite en
douceur.
Alors aujourd’hui, à l’heure de tirer
le bilan d’une saison dans ce caucus, pourquoi ne pas déjà se projeter en septembre ? En fructifiant les
acquis. Le tournoi inter-unif et les
sélections ados et juniors se portent très bien, ce qui est un atout
pour une organisation de jeunesse
comme la nôtre. C’est l’avenir, sans
conteste.
De plus, le bureau a des projets
plein la tête, les camps sont à portée de main, les API 2011-2012
sont déjà organisés et puis il est
l’heure aussi d’ouvrir la fédé à de
nouvelles salles, le CCS n’étant plus
aussi accessible que par le passé, et
de vivifier le nombre de nos partenaires. L’équipe-bureau n’attend
pas mieux que vos propositions.
Enfin, au moment de lire ces lignes,
un nouveau CA aura pris place. A
lui aussi de faire que 2011-2012
soit une saison riche et joyeuse.
C’est tout le mal qu’on VOUS souhaite, ainsi que de très, très bonnes
vacances.
Interview
Virginie Hocq
« que du plaisir »
Par Marc Sautelet
On ne le sait pas toujours
mais Virginie Hocq, la nouvelle coqueluche belge du
public français, a fait ses
classes impros à la Fédé. De
retour au pays pour présenter son spectacle « Pas d’inquiétude... », la comédienne
se rappelle avec plaisir de
ses années FBIA.
Alors ça y est vous êtes de retour en Belgique (Festival du
rire de Rochefort) ?
Oui, c’est la première fois depuis
novembre que je reviens. J’étais
assez stressée parce qu’à Paris la
salle était plus petite. Mais je suis
très contente du retour des gens.
Quel a été votre parcours à la
FBIA ?
A l’époque j’étais déjà au conservatoire de Bruxelles. Je me rappelle que notre 1er coaching
était avec Stéphane Andrieux :
j’ai adoré en 3 minutes. Notre
équipe s’appelait les Turpitudes
et il y avait des gens de tous horizons : des assistants sociaux, des
comptables. C’était formidable.
Vous êtes ensuite passé par la
Ligue, une préférence ?
Mmh... J’ai une petite préférence
pour la FBIA, pour le côté « entraînements ». On était comme
des éponges, on prenait tout ce
qui passait. Vraiment, ce ne sont
que des bons souvenirs.
Un exemple marquant ?
Je me rappelle d’un super match
avec les Bandinis et Bill Bilquin.
Mais au-delà, je n’ai jamais très
bien retenu ce qu’on faisait (rire).
Pour moi, c’était juste le plaisir
des matchs à la Doudingue. Je
ne connaissais souvent pas les
règles. La preuve, à un match de
la Ligue, j’avais reçu une étoile
et je suis montée pour la recevoir. On m’a rattrapée, et je suis
retournée tellement vite sur le
banc que je me suis tapé la tête.
Et j’ai vu... 1000 étoiles
Est-ce que l’impro vous sert
encore aujourd’hui ?
Oui, dans le travail d’équipe.
Bien sûr je fais des seuls en
scène, mais l’impro aide à relativiser et être à l’écoute de ce
qui se passe. Cela complète le
cursus.
A contrario, vous y voyez un
côté négatif ?
De mon expérience ce n’est que
du plaisir. Mais le danger de l’impro est que cela peut être déformant au niveau du jeu. Il faut l’utiliser pour ce qu’elle est : un outil.
Les (futurs) comédiens ont-ils
un intérêt, selon vous, à faire un
passage par l’Amateur ?
Le plus de la Fédé est de rencontrer
plein de gens différents. C’est souvent une transition mais j’y ai en
tout cas gardé les contacts, dont
certains sont encore des amis.
Caucus n°3 - p.3
Hors Championnat
Les voyages forment
la jeunesse
Par Sabine Cloos
Lors du mois d’avril dernier,
deux délégations de la Sélection Nationale Junior de
la FBIA se sont rendues en
Suisse.
La première des deux équipes a
mis le cap sur Lausanne tandis
que la seconde a pris la route
pour Genève une semaine plus
tard. Dans chacune de ces villes
avait lieu un festival rassemblant
d’autres équipes juniors, issues de
la France, du Québec et bien sûr
de Suisse.
Si nous devions résumer ces deux
voyages, l’élément clé à mettre
en avant serait très certainement
l’expérience humaine ! En effet,
dès notre arrivée nous avons été
accueillis comme des rois ; tout a
été fait pour nous mettre à l’aise
et dans le plus grand confort possible. Une armée de bénévoles
s’est proposée pour nous montrer les lieux, nous aider à nous
garer, nous nourrir, nous expliquer l’organisation et plus tard,
ils se sont révélés très efficaces
pour nous assurer de superbes
soirées d’amusement, de fête et
de partage ! Une tellement belle
et agréable claque dans la figure
qui nous réapprend la valeur du
dynamisme, de l’entrain, de l’entraide et du professionnalisme.
Mais l’expérience ne situe pas qu’à
ce niveau. Pendant ces séjours,
nos jouteurs ont eu la possibilité
d’échanger leurs expériences et
visions de l’impro, de découvrir
les « matchs de nuit » -ils sont décidemment fous ces Québécoisdes centaines d’expressions bizarres et des catégories inédites!
Tous ces échanges de rire et
de coutumes nous ont permis
d’en ressortir grandis et avec de
nombreux muscles abdominaux
jusqu’alors insoupçonnés de par
nos centaines de fous-rire ! Un
grand merci à tous ceux qui ont
rendu cela possible et certainement à nos coaches Céline et
Adrien. A refaire, sans modération !
Infos et photos du festival
de Genève sur le site de la FIG !
http://www.impro.ch/festival/
Caucus n°3 - p.4
Place aux jeunes
Les Sans Sucre à la
conquête de la Ville-Lumière
Par Loïc Manche
«Pourquoi sans sucre?
PARCE QUE !» Connaissezvous cette charmante exclamation ? Il s’agit du cri
d’équipe des Sans Sucre
ajouté, la sélection des ados
de la FBIA. Cinq d’entre eux
se sont rendus à Paris, du
13 au 15 mai, pour y rencontrer la troupe des Bisounours.
Vendredi 13
mai, 16h30.
Arrivée aux
bureaux
de la fédé.
Vendredi
13 oblige,
n o t r e
unique jouteuse s’est
cassée une
jambe
à
l’école
et
ne pourra
donc
pas
venir passer ce week-end à Paris.
Après un voyage plus ou moins
long, à imaginer et répéter notre
hymne, et une heure passée sur
le périph’ de Paris, nous arrivons
enfin au Centre d’Animation.
Les Bisounours nous accueillent
avec bonne humeur dans une
ambiance légère à souhait. C’est
qu’on les connaît déjà bien, nos
Bisounours, puisque c’est notre
quatrième rencontre face à leur
troupe !
Le lendemain, nous partons à la
(re)découverte de Paris guidés
par nos hôtes.
L’après-midi se déroule calmement, sur les chaises longues
du Jardin du Luxembourg, à papoter à bâtons rompus sous un
soleil de plomb. Il s’agit de se
réserver pour le match du soir !
Et quel match ! 1h30 divisées en
trois parties, avec un public incroyablement chaleureux, c’était
« Egarés dans la
jungle de Paris,
nos héros s’apça le moment fort du week-end !
L’arbitre était plutôt du genre pellent les Sans
intransigeant mais le plaisir de
retrouver nos amis parisiens sur- Sucre »
passait tout le reste !
Nous constatons que le chauvinisme français n’est qu’une légende ! Le public français vote
en son âme et conscience… et
c’est l’équipe belge qui remporte
le match ! Une victoire arrosée
de chocolat chaud jusqu’au bout
de la nuit !
Caucus n°3 - p.5
Dossier
Mais qu’elle fut belle ! Qui ?
La saison bien sûr !
Par Emilie Desmedt
Entendu le soir de
la finale, aux environs de minuit :
« nous souhaitons
rendre la coupe dès
maintenant, elle est
trop, comment dire,
encombrante... »
Pas moins de
57 spectacles au
programme de la
saison écoulée !
Sans compter les
salles ouvertes, les
samedis de l’impro,
les tournois
ados…
Caucus n°3 - p.6
Il était une fois, dans le
royaume enchanté de la
FBIA, huit équipes prêtes
à tout pour remporter le
ma-gni-fique trophée du
Championnat. Elles étaient
bêêêêêlles, elles étaient
fièèèèères !
Un conte de fées ? Non !
C’est une saison bien réelle
qui vient de s’écouler ! Cela
vaut bien la peine d’un petit bilan. Flash-back !
Dès les premiers matchs, les
spectateurs ont assisté à des
joutes endiablées, tantôt drôles,
tantôt dramatiques. Il faut dire
que la saison le rend bien aux
équipes: 7 matches assurés, 3
staffs et, parmi tous ces jouteurs, des bénévoles qui ont apporté leur couleur au décorum.
Le décorum dans tous ses
états
En parlant de décorum, remarquons la mise en place de pools régie, arbitre, MM et MC.
En effet, depuis cette année, les
décorumiens, à raison de 5 par
pool en moyenne, sont sélectionnés afin d’assurer toute la
saison du Championnat ! L’accent est mis sur l’envie d’offrir un spectacle cohérent et
agréable pour le public.
Nos demi- et finalistes
Saluons la belle saison « de
Les » Poneys de Bain, qu’il est
absolument interdit d’appeler
les Poneys-tout-court, car cela
« casse le jeu de mots », a-ton entendu lors de leur staffing
durant la finale…
L’Habérézina alias les CerfsCerfs-Sangliers, nous aura bluffés ; à peine un an de championnat et les voilà en demi-finale…
D’aucuns disent qu’ils feront encore mieux l’année prochaine. A
suivre de très près donc!
Voici enfin le tour de nos finalistes : les Taupes se sont inclinées face aux 6 Clônes cette
année.
Notons
néanmoins
leur beau parcours de saison,
puisqu’ils ont remporté tous les
points du public et ont terminé
premiers de la poule du championnat !
And the winner is… Les Six
Clônes !
Nous l’attendions depuis déjà
quelques années déjà ! Ils nous
ont offert une belle finale face
aux Taupes ! Bravo à eux !
Voici quelques propos recueillis
auprès de l’équipe :
« Que dire de cette fin de saison si ce n’est «grandiose » ?
Finale et demi-finale ont été
l’occasion de voir de belles impros, des moments émouvants
et des situations drôles. En
gros, ce qu’on aime voir lors de
chaque spectacle... La rencontre
a été formidable grâce à trois
éléments incontournables à la
Dossier
FBIA: l’Autre équipe (en l’occurrence l’Habay et les Taupes),
le Public et l’Organisation (j’ai
nommé les membres du décorum, le staff arbitral, les staffeurs, les permanents et tous les
autres acteurs de l’ombre que
l’on oublie sans doute). Les Six
Clônes sont fiers de leur titre de
champions et le remettront en
jeu dès septembre, après deux
mois de vacances bien méritées. »
Et la suite ?
Dans toute compétition, il y
a des gagnants… et des perdants…
Les Lunatics et les Zef(o)reaks
quittent le championnat. Deux
belles années pour les premiers
et une saison pour les seconds.
Merci à eux pour leur présence !
And the new one is… Les Laconiques Anonymes !
Bien qu’ils ne soient pas nés
de la dernière pluie en matière
d’impro, les L.A. (à prononcer
comme les initiales de Los Angeles) seront les seuls petits
nouveaux cette année dans le
championnat ! Ils ont eu raison du Tournoi de Sélection et
comptent bien recharger leurs
batteries cet été afin de nous
époustoufler sur la patinoire
dès septembre prochain !
(voir p.9)
Caucus n°3 - p.7
Championnat
Le retour des
coachings d’été
Par Laurence Poot La finale du championnat
2010-11 à peine terminée, il
est déjà temps de penser à
la saison prochaine.
Calendrier
10
17
24
31
07
14
21
28
août : Bxl
août : Namur
août : Bxl
août : Namur
septembre : Bxl
septembre : Namur
septembre : Bxl
septembre : Namur
Caucus n°3 - p.8
Dès ce mois de septembre et
durant toute la saison 20112012, 7 équipes auront le plaisir
de se rencontrer sur la patinoire
afin d’offrir au public des histoires : belles, rocambolesques,
poétiques, drôles, étranges,
dramatiques…
La qualité artistique de notre
championnat reposant sur les
entraînements et les rencontres
entre joueurs, l’ambition de la
fédération est de promouvoir
toute action qui permettra ces
échanges et apprentissages.
C’est dans cette optique de recherche permanente de qualité et afin de permettre aux
jouteurs de se rencontrer de
manière informelle, d’échan-
ger des approches de jeu, de
parfaire leur préparation, que la
FBIA organise pour les équipes
de championnat des coachings
d’été. Ces 8 coachings de prépara-
tion à la saison 2011-12 seront
donnés par Hugues Hamelynck,
coach émérite de notre fédération.
Afin de garder l’église au milieu du village bruxello-provincial, les ateliers se donneront
en alternance entre Namur et
Bruxelles.
Le nombre maximum de participants est fixé à 16 inscrits. Les ateliers sont déjà presque complets !
Pour connaître les dates encore
disponibles, les capitaines peuvent
s’adresser à Amélie Dewez :
[email protected], 02/672 93 25.
Coup de coeur
L.A. : la nouvelle destination
du Championnat
Par Vincent Buron
Les Laconiques Anonymes,
vous les connaissez ! Vous
les croisez en championnat, en tant que Régisseur,
arbitre, assistant, MC, MM,
coach ou… au bar ! Pour
notre plus grand plaisir, dorénavant il faut les compter
parmi les équipes ! Mais qui
sont-ils vraiment ?
Difficile de présenter une équipe
comme les L.A. en peu de mots,
tant ils comptent de facettes.
Parce ce que ce n’est pas seulement une équipe d’impro, ce
sont des dingues, pour qui rejoindre le championnat est une
occasion supplémentaire de
multiplier les voyages. Un an
après leurs jumelés de Lhabérézina, ils viennent nous
proposer leurs univers décalés, des sons
qu’eux seuls maîtrisent,
des rires bruyants et grraous alléchants, ainsi
que des images que
vous aurez du mal à
ôter de votre tête…
défaut), notre coup de cœur n’a
qu’un souhait : relever le niveau
du championnat ! Pas étonnant
quand on sait que l’objectif de
la prochaine saison est de placer
un maximum de membres dans
le jury du tournoi de sélection.
Mais les L.A., c’est avant tout LADY GAGA (Gaelle Le Bouler)
un échantillon de personnages
LO (Laurence Dehaemers)
prêts à rencontrer les autres,
GIGI (Gisèle Nonnweiler)
pour construire de belles histoires. Enfin, quand on dit des
GILLES (Gilles Poncé)
personnages… Avec eux, on ne ROROUNETTE (Aurore Naisse)
sait pas très bien où commence
YANN (Yann Prado Britto)
le jeu et où se termine la réalité.
FAYE
(Faye De Landtsheer)
C’est pourquoi, nous vous inviJEHANNE (Jehanne Bruyr)
tons à les découvrir davantage
sur www.fbia.be/coulisses . Envie
BEN (Benoit Bruneel)
d’une nouvelle attraction : parCLAIRE (Claire Bernis)
tez à L.A. !
BRUNO
(Bruno Schram)
Longue vie aux Laco et bonne
FANNY (Fanny Weytens)
route en championnat !
C’est après un tournoi
de sélection préparé
en buvant des bières,
qu’ils ont fêté la victoire… en buvant des
bières dans leur QG. Et
avec la modestie qui les
caractérise (leur principale qualité et principal
Caucus n°3 - p.9
La personnalité
Marc, le capitaine Kirk
de l’improvisation !
Par Vincent Buron
Homme de scène à la base,
Marc Jossart a traversé le
mur du son et le rideau
de
lumière.
Rencontre
avec un MM de la FBIA.
Un quoi ?
Un MM ! A l’origine, le spécialiste
en Mako Moulage : il réalisait des
figurines en plâtre peintes main
et vendues à l’entracte. Faute
de succès, la FBIA l’a converti en
Maître de Musique. Plus compliqué, mais plus sexy que de
peindre des rayures sur Obélix.
Comment es-tu devenu MM ?
Comme comédien amateur, je répétais la comédie musicale Peter
Pan. A 3 semaines du spectacle,
le décorateur a filé avec le budget décor. Le régisseur de remplacement nous a créé un son
& lumière… fascinant ! Les
lieux étaient suggérés, la
musique prenante, l’imagination du spectateur a fait
le reste. J’ai proposé de
développer ce concept à la
FBIA… et me voilà !
Qu’est-ce qu’il faut pour
être un bon MM?
Aimer jouer à capitaine Kirk
dans Star Trek : manipuler
des tableaux de bord qui
clignotent de partout, ne jamais perdre son sang-froid
et parler une langue que
personne ne comprend. À
Caucus n°3 - p.10
part ça, combiner les sens techniques et artistiques pour que le
son & lumière colle au spectacle
sans prendre trop de place.
Quels étaient les défis de ta
dernière prestation, la finale du
championnat ?
Le son devait passer au-dessus
de 450 personnes qui chahutent.
Le balcon éloigné nécessitait des
projecteurs puissants. Sur base de
ça, on a élaboré le plan lumière, le
schéma que suivent au montage
les techniciens spécialisés. Ton meilleur souvenir comme
MM?
Le mondial : passer d’une ville,
d’une salle, d’un public à l’autre,
c’était merveilleux. Et faire la régie technique au Cirque Royal,
exceptionnel. Ton plus grand stress?
La finale du mondial! L’installation
électrique nous a lâché le matin,
on a dû utiliser une installation de
secours et limiter la puissance. Les
couloirs étaient dégagés jusqu’au
boîtier à fusible pour rétablir le
courant s’il sautait… Ce qui est
arrivé 2 fois. Mais tout le monde
avait été briefé et les équipes ont
incorporé ces coupures dans leurs
impros. Incroyable !
Et d’autres projets ?
Un bébé va arriver ! J’ai déjà acheté un éclairage doux et une berceuse pour sa chambre. On ne
change pas ;-)
Petit bout d’histoire
Un indice en bas de votre écran :
« Inventeur du match d’impro »
Par Christophe Springael
Top.
Je suis un comédien né à Montréal au Québec en septembre
1944. Après avoir poursuivi mes
études au conservatoire d’art
dramatique, je fonde avec deux
comparses le Théâtre Expérimental de Montréal en 1975,
qui deviendra par la suite le
Nouveau Théâtre Expérimental.
Au Québec, avec ma carrure imposante, mon esprit libertaire,
mon inventivité audacieuse, on
peut me voir régulièrement au
théâtre, au cinéma ainsi que
dans quelques séries télévisées.
J’adore expérimenter de nouvelles formes théâtrales et souhaite casser l’élitisme du théâtre
conventionnel. Lors d’une soirée
arrosée en 1977, j’imagine alors
un spectacle sous forme de joute
sportive inspirée des règles et
du décorum du sport le plus populaire de mon pays : le hockey
sur glace. Avec mon ami Yvon
Leduc, je crée le 21 octobre 1977
le premier match d’improvisation qui a lieu à minuit à la maison Beaujeu à Montréal et réunit
deux équipes de six comédiens
professionnels. Initialement prévu pour ne durer que quelques
jours, le concept rencontre un
succès phénoménal qui nous
oblige bien vite à organiser un
championnat. Je fonde dès lors
la Ligue Nationale d’Improvisation, qui devient au fil du temps
un tremplin à la carrière de nombreux comédiens. Le principe du
match d’improvisation, basé notamment sur l’esprit de compétition et le vote du spectateur, se
développe d’abord au Québec
où les matchs sont retransmis à
la télévision dès 1982, avant de
susciter un réel engouement au
niveau international et principalement dans la francophonie.
Depuis lors, j’enseigne également l’improvisation théâtrale
dans plusieurs écoles. Je suis
en outre co-auteur de deux ouvrages sur l’impro avec Jan-Marc
Lavergne. Etoile des saisons
1980 et 1987 à la LNI, je décède
d’un infarctus à l’âge de 51 ans
en août 1996.
« Vieux de 33
ans, le concept
ne devait durer
que quelques
jours ! »
Je suis… je suis…
Robert Gravel !
Caucus n°3 - p.11
Agenda - Concours
Agenda
Du 3 au 9 juillet : Campro
Du 10 au 16 juillet : Camprulte
Tournai
Erratum :
Une erreur s’est
glissée dans le précédent Caucus, plus
précisément dans
l’article « L’UCL
gagne en entier»
consacré à la
finale du tournoi
interuniversitaire.
L’ULB n’a pas été
mentionnée parmi
les universités
s’étant déplacées
pour l’évènement.
Toutes nos excuses
aux improvocateurs
dont nous saluons
l’investissement
généreux dans ce
tournoi.
Du 10 août au 28 septembre :
coachings d’été
Bruxelles et Namur
Du 16 au 19 août : stage ados
Auderghem
15 septembre : 1er match de
championnat
Maison de la culture de Namur
Concours
Gagnez votre cotisation annuelle à la FBIA en répondant
aux questions suivantes :
Quel est le nom de la première équipe d’impro dont
Virginie Hocq a fait partie ?
Question subsidiaire : combien de réponses correctes à
la question précédente recevrons-nous pour le 30 août ?
Caucus n°3 - p.12
Vous organisez un match et
désirez l’annoncer dans cette
rubrique ? Signalez-le nous via
[email protected]
Envoyez vos réponses pour le
30 août au plus tard sur
[email protected]