A la casse.com 2012

Commentaires

Transcription

A la casse.com 2012
A la casse.com 2012
Bulletins d’information et d’analyses sur la démolition des navires, numéros 27 à 30
Du 1er janvier au 31 décembre 2012
Robin des Bois
2013
A la casse .com
Bulletins d’information et d’analyse sur la démolition des navires
2012
Sommaire
N° 27 du 1er janvier au 15 avril …..……………………….………………….….
(La démol sur le tas – suite ; La reddition de l’Union Européenne ; Un projet au Sénégal ;
Courrier des lecteurs ; Un tsunami de ferrailles en Asie ;
The END – Pacific Princess, la croisière ne s’amuse plus)
3
N° 28 du 16 avril au 15 juillet ……..…………………..……………….……..…
(Ocean Producer, un fast ship à la casse ; LeTellier part avec les honneurs ; Matterhorn,
de Brest à Bordeaux ; Courrier des lecteurs ; La casse de la Marine Portugaise ; Le
balancier Inde / Bangladesh
The END – Ocean Shearer, fin de croisière pour les moutons)
77
N° 29 du 16 juillet au 14 octobre ....……………………..…………….………
(Après l’Exxon Valdez, le Hebei Spirit ; Le casse-tête des navires accidentés ; les porteconteneurs à la porte ; Le Lepse ; Courrier des lecteurs ; Pas de trêve estivale ;
The END – l’explosion du Prem Divya)
133
N° 30 du 15 octobre au 31 décembre …………………..…………….………
(Un déjà cassé part à la casse ; Démolition en Amérique ; Falsterborev, une lumière
disparaît ; Les sans-refuges ; La démol sur le tas – suite ; Convention de Hong Kong ; Le
sprint final ; 2012, l’année record ;
The END – Charlesville, du Congo Belge à la Lituanie)
197
Bilan annuel …………………………… …………………..…………….………
266
Bulletin d'information et d’analyses
sur la démolition des navires
le 3 mai 2012
n° 27
du 1er janvier au 15 avril 2012
A la casse.com
Un doyen de 83 ans part à la casse. Le vraquier des grands lacs Maumee est parti pour la
démolition au chantier canadien de Port-Colborne (voir p 61).
A Port Huron(Etats-Unis), novembre 2010 © Fred Miller
Sommaire
La démol sur le tas (suite)
La reddition de l’Union Européenne
Un projet au Sénégal
Courrier des lecteurs
Un tsunami de ferrailles en Asie
Tanker pétrolier – Exxon Valdez
Chimiquier
2
4
4
5
7
8
16
Transporteur de gaz
Ferry
Navire à passagers
Marchandises diverses
Porte-conteneurs
Navire-usine
Cargo réfrigéré
18
20
22
23
39
46
46
Roulier
Vraquier
Voiturier
Divers
The END : Pacific Princess
La croisière ne s’amuse plus
Sources
50
51
70
70
72
74
Un lion de mer perd une zone refuge. L’Akademik Vavilov est parti à la casse en Inde (voir
la rubrique « cargo réfrigéré » p 46).
San Antonio Este, (Chili), Janvier 2009 © Marinetraffic
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 1/74
La démol sur le tas (suite)
Pacifique sud
Récif de l’Astrolabe – 4 avril 2012 © Maritime New Zealand
L’épave du Rena échoué sur un récif néo-zélandais le 5 octobre 2011 a subi de nouveaux dommages
pendant les tempêtes récentes et des nouvelles vagues de déchets, de conteneurs et de fuel se sont
répandues. Environ 250 conteneurs restent prisonniers de l’épave. Les opérations de ramassage des
déchets sur le littoral continuent. Pour l’exemple, deux employés de la compagnie chargée du
démantèlement de l’épave ont été licenciés pour avoir usé sans modération de bouteilles de Sauvignon
échappées d’un conteneur.
Atlantique
Nord-ouest. L’épave du Canadian Miner échoué le 20 septembre sur l’ile Scatarie (Nouvelle-Ecosse,
Canada) s’est dégradée pendant l’hiver. Deux sociétés spécialisées, l’une américaine et l’autre turque,
doivent rendre leur plan de démantèlement aux autorités fédérales et provinciales. L’inventaire des
matières dangereuses embarquées ou intégrées au navire n’est pas connu alors que le navire quittait en
remorque les grands lacs canadiens pour être démoli en Turquie. Les pêcheurs craignent que la
démolition sur place du Canadian Miner nuise à la campagne de pêche aux homards s’étendant du mois
de mai au mois de juillet.
Île Scatarie - 10 avril 2012
© Natural Resources Departement
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 2/74
Nord-est.
Poussé par la tempête, le Carrier sous pavillon Antigua-et-Barbuda s’échoue sur les blocs de béton
bordant Colwyn Bay dans le nord du Pays de Galles. Les 7 marins polonais sont saufs, l’armateur
allemand déclare le navire perte totale. La société PGC Demolition est mandatée pour pomper le fuel de
propulsion et les eaux de fond de cale puis sa proposition de démolition du navire in situ est acceptée.
Le navire sera désossé dans un délai de 10 semaines.
Llandulas, Pays de Galles, avril 2012 - DR
Méditerranée
Le Costa Concordia devrait être après un an de travaux remis à l’équilibre et remorqué. En direction de
quel port ? C’est l’inconnue principale. Vers Gênes, vers Livourne, vers Palerme, ou un autre port de la
Méditerranée ou bien vers l’aplomb de fosses sous-marines où il serait coulé ? L’Italie a une longue
tradition d’immersion de navires de commerce. Va-t-elle la perpétuer ? Une autre inconnue de taille,
c’est l’état de la muraille tribord du Costa Concordia. Est-elle étanche, fissurée, tordue, cassée, ouverte
aux eaux de la Méditerranée ? Elle est immergée et impossible à examiner pour des raisons de sécurité.
Autrement dit, le Costa Concordia au terme d’une longue opération de renflouage sera-til vraiment
transportable ? En dernier ressort, c’est au gouvernement italien de valider l’option retenue par Costa
Crociere SpA et sa maison mère Carnival Corporation. Voir le dossier de Robin des Bois « Du Titanic au
Costa Concordia » et le reportage photos sur l’île de Giglio.
14 avril 2012 © C. Nithart – Robin des Bois
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 3/74
La reddition de l’Union Européenne
L’Union Européenne continue de s’intéresser aux conditions de démantèlement des navires. Après le
« Livre Vert sur le démantèlement des navires » de la Commission Européenne en 2007, la résolution
du Parlement Européen sur « la stratégie européenne de démantèlement des navires » en 2009 et une
série de réunions entre toutes les parties intéressées à la fin de vie des navires, la Commission vient de
proposer un nouveau règlement encadrant la démolition, à discuter prochainement au Parlement et au
Conseil de l’Europe. Il s’agit dans un premier temps « d’exiger des Etats membres qu’ils ratifient la
convention de Hong Kong pour un recyclage sûr et écologiquement rationnel des navires ». Signée en
2009, la convention n’a à l’heure actuelle été ratifiée par aucun des membres de l’OMI et sera archaïque
quand elle entrera en vigueur.
Pendant cette longue attente, le règlement transitoire européen devra assurer l’intérim. L’Union
Européenne a mis ses ambitions en veilleuse. Hier elle envisageait une application anticipée de la
Convention de Hong Kong ou même d’en élargir les contraintes, aujourd’hui il est seulement question de
désigner les chantiers de démantèlement conformes et de prendre en compte les mesures de
préparation à la démolition comme l’inventaire des matières dangereuses et le plan de recyclage. Alors
que l’actuelle réglementation européenne interdit a minima et sans succès l’exportation vers une
installation d’un pays non membre de l’OCDE, l’opportunité du démantèlement dans une installation
lointaine pourvu quelle soit agréée est considérée comme une issue satisfaisante à la pénurie de
chantiers européens…Mais est-ce la pénurie de chantiers en Europe qui oblige les armateurs européens
à l’exportation ou cette exportation qui empêche l’émergence d’une filière en Europe ?
Seuls les navires battant pavillon d’un Etat membre de l’Union seront concernés par le règlement. La
notion un temps mise en avant par la Commission de « navire fortement lié à l’Europe » est écartée
cequi réduit encore la portée du projet réglementaire. Près de 40% des navires qui partent à la casse
appartiennent à un armateur européen, mais seuls 13% naviguent sous couleurs européennes. Une
mesure dissuasive est programmée envers les armateurs qui dirigeraient leurs navires dans des
chantiers non agréés. L’article 23 du projet de règlement prévoit des sanctions dont le montant n’est pas
défini : « Lorsqu'un navire est vendu puis, moins de six mois après cette vente, envoyé au recyclage
dans une installation ne figurant pas sur la liste européenne, les sanctions sont: a) imposées
conjointement aux dernier et avant-dernier propriétaires du navire si ce dernier bat encore le pavillon
d'un État membre de l'Union européenne; b) imposées uniquement à l'avant-dernier propriétaire du
navire si ce dernier ne bat plus le pavillon d'un État membre de l'Union européenne »
Ce tortueux article 23 sera facilement contourné par des mises à l’ancre de plus de 6 mois dans une
baie reculée, par des ventes à des sociétés fantômes éphémères et des transferts sous des pavillons
spécialisés comme Tuvalu, la Mongolie, les Comores, Saint-Kitts-et-Nevis, le Togo, la Moldavie…
Un projet au Sénégal
Le groupe espagnol Ferrometal a l’ambition d’ouvrir un chantier de démolition des navires dans le nord
du Sénégal au sud de Saint-Louis dans la communauté rurale de Leona à proximité de Louga.
Ferrometal est spécialisé dans le négoce international de métaux. Le projet est ambitieux. Il prévoit le
creusement d’un chenal d’accès de 20 m de profondeur, de 1,5 km de long, protégé par deux digues de
blocs béton, un quai de démantèlement initial à flot de 800 m de long et une darse à sec de démolition
finale.
Ce projet global de port consacré à la démolition des navires se ferait « ex nihilo ». A partir de rien
signifie dans le cas présent une section de plage de 300 m environ, une arrière plage boisée et 315
hectares de milieu naturel. Selon la presse sénégalaise, le projet a été approuvé par la communauté
rurale de Leona et par le conseil régional. Mme Cornelia Man, directrice de Ferrometal, a rencontré les
plus hautes autorités gouvernementales du Sénégal à ce sujet. Dans un deuxième temps, des intérêts
chinois sont interéssés à implanter une usine de retraitement des déchets sous-produits par la
démolition sous réserve qu’un terrain leur soit alloué pour stocker les déchets non recyclables.
Ferrometal cite souvent comme gisement « naturel » pour les activités du port-chantier les cimetières
maritimes de Nouadhibou et de la côte ouest africaine sans préciser les moyens techniques ou
nautiques d’acheminer les épaves dont la quasi-totalité ne sont plus navigables.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 4/74
La direction de Ferrometal a présenté le projet à Robin des Bois. Il répond à un besoin sur la côte ouest
de l’Afrique et en même temps il pose des questions sur la protection de l’environnement naturel et
marin, la perturbation des activités traditionnelles et la formation des travailleurs. Le risque préliminaire
serait que dans l’attente de cette réalisation complexe, longue et coûteuse, un nouveau cimetière de
navires ne se forme sur les plages de Leona ou aux environs.
Courrier des lecteurs
De Simon, Québec, Canada, reçu le 7 mars 2012
Je vous ai découvert lorsque j'ai cherché des informations sur l'échouage du Canadian Miner. J'ai bien aimé votre
site. Mais j'ai découvert au moins une erreur dont je voudrais vous faire part. Alors la voici. Dans votre dernier
exemplaire de "à la casse.com", vous parlez du remorqueur Hellas qui a eu des problème lors du remorquage
d'un navire, le Federal Miramichi (IMO 9315549), et vous dites que c'est un chimiquier. C'est faux, c'est un cargo
général.
J'ai regardé correctement les anciens numéros pour trouver d'anciens navires qui sont partis à la casse vers
l'Europe et l'Asie (Turquie en général) et je ne les ai pas trouvés. Vous avez parlé du Sauniere (IMO 7028489),
parti à la casse le 3 juin 2011, mais vous n'avez pas parlé de deux autres navires qui sont partis presqu’en même
temps. Le Halifax (IMO 5120075), construit en 1969 partit à la casse le 25 mai 2011, en Turquie le 6 juillet
2011(photo trouvé sur shipspotting.com) et le Algontario (IMO 5301980) construit en 1960, en Allemagne de
l'Ouest, partit à la casse le 27 juin 2011. Niveau environnement, le Halifax est le plus dangereux des trois. C'est
un navire à propulsion vapeur, donc côté amiante, il ne doit pas donner sa place. Je ne sais pas s'il a été nettoyé
avant son départ pour Aliaga, en Turquie.
La flotte intérieur canadienne possède encore 3 navires à propulsion vapeur en fonction, toute de fabrication dans
les années soixante, et possiblement isolé à l'amiante. L'an dernier, j'étais officier-mécanicien à bord d'un de ses
navires vapeur. La compagnie a fait des tests d'air et j'ai vu les résultats de test, et l'air ambiant contient peu
d'amiante. Pour l'instant.
Deux autre navires (probablement, je n'ai que des ouï-dire, et ils étaient amarrés à une drôle de place...) sont en
démolition dans un chantier, à Port Colborne, en Ontario, sur le lac Érié, la même compagnie qui doit démolir le
Canadian Miner. Le James Norris (IMO 5169124), construit en 1952 (navire vapeur, le dernier qui fonctionnait
avec des machines alternatives...) et le Maumee (IMO 5057709), construit en 1929 (lui, il bat vos records de
longévité) mais remotorisé en 1964. La démolition se fait sur le bord de l'eau, sans trop de protection envers
l'environnement.
Vous devriez jeter un coup d'oeil vers le Canada, la flotte intérieure est vieille (près de 40 ans de moyenne) et on
commence à renouveler la flotte depuis que le gouvernement fédéral a abandonné le droit de douane de près de
25% envers les navires neufs fabriqués à l'étranger. Depuis, c'est la course aux navires neufs. CSL avec 5
nouveaux navires de la classe Trillium, Algoma Cental Corporation avec 6 navires de la classe Equinox. Les
anciens navires iront à la casse, comme on voit depuis quelques années, vers la Turquie.
Je ne sais pas si vous avez entendu parlé de cette histoire. Le Kathryn Spirit (IMO 6717069), construit en 1967 en
Suède, allait être mis à la ferraille par une compagnie qui n'y connait rien. Ils voulaient le déconstruire, à l'eau, sur
une berge près de la voie maritime du St-Laurent, à Beauharnois. Des citoyens, dont le maire de la ville se sont
affolés, et maintenant, plus rien, aucune nouvelle. Je ne sais pas ce qui se passe, je ne sais pas si le navire est
déconstruit et où il est. Côté environnement, tant envers le gouvernement provincial et fédéral, il y a du laxisme
sur ce sujet.
Réponse de Robin des bois
Bonjour Simon, Vous avez raison de nous signaler que le Federal Miramichi n’est pas un chimiquier ; effectivement
selon la Germanischer Lloyd c’est un vraquier et nous l’avons par erreur classé dans les chimiquiers car lors de
son immobilisation à Cherbourg il transportait de l’urée, un produit chimique azoté. Nous ferons un erratum dans le
bulletin n° 27.
Nous apprécions aussi beaucoup vos informations sur la flotte intérieure canadienne et sur son renouvellement.
Nous étions au courant de la vente pour démolition du Maumee qui était donc dans notre liste pour ce bulletin mais
pas du James Norris. Nous en profiterons pour rappeler les départs en Turquie de l’Halifax et de l’Algontario. Nous
avions bien remarqué que de vieux navires canadiens partaient à la démolition en Turquie (Algoisle, Agawa
Canyon en 2010, Saunière, Canadian Miner en 2011) et votre précision concernant les taxes sur les navires
importés explique ces démolitions.
Nos inventaires sont aussi complets que possible, mais il peut y a avoir quelques lacunes en ce qui concerne les
ventes vers la Turquie ou la Chine (souvent rendues publiques avec du retard ou pas du tout…).
Nous ne connaissons pas les pratiques du chantier de Port Colborne (nous en avions entendu parlé pour la
démolition de vieux vraquiers américains octogénaires des Grands Lacs il y a plusieurs années). Il se présentait
comme le premier chantier au monde certifié ISO 14001… mais nous n’avons pas eu l’occasion d’étudier son cas.
Nous imaginons que la démolition se fait à flot et non en cale sèche. Nous ne savons pas si le découpage final se
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 5/74
fait sur slipway comme en Belgique ou au Danemark (et dans certains chantiers turcs) et quelle est la méthode de
confinement des polluants, particulièrement effluents liquides et amiante) et surtout sa mise en pratique. D’une
façon générale nous privilégions les chantiers de proximité plutôt que l’exportation à travers les océans. En cas
d’exportation, il nous semble impératif de fournir au démolisseur un inventaire des matières dangereuses à bord,
voire de procéder à une extraction préalable sans attenter à l’intégrité de la coque ou de rapatrier les déchets
dangereux qui ne pourraient être traités / stockés dans le pays démolisseur (typiquement les PCB ou l’amiante, ou
les sources radioactives…).
Quant au Kathryn Spirit nous avons effectivement entendu parler de cette polémique sur la démolition par le
« Groupe Saint-Pierre ». A suivre aussi.
N’hésitez pas à nous envoyer des nouvelles du Canada.
De Tuomas, Vuosaari Harbour - Helsinki, Finlande reçu le 6 mars 2012
Bonjour et merci pour vos rapports détaillés sur le démolition des navires. En lisant le dernier numéro (n°26), j’ai
remarqué une erreur. D’après le rapport le roulier Baltica OMI 8813154 a été vendu en l’état à Fujairah à la
démolition en Inde. L’information est inexacte car le navire est actuellement à quai au port de Vuosaari à Helsinki
(Finlande). De fait je peux l’apercevoir de la fenêtre de mon bureau.
Réponse de Robin des Bois
Merci pour votre intérêt et cette information.
Dans notre dernier bulletin nous avons annoncé que le
roulier Baltica OMI 8813154 était vendu pour démolition sur
la foi de plusieurs sources d’information dont des courtiers
et la banque de données Equasis. Dans cette dernière, le
statut du navire a été mis à jour le 11 novembre 2011
passant de « en service » à « à démolir ». Il y a parfois des
erreurs, déjà remarquées dans le passé, même dans les
bases de données officielles comme Equasis.
Nous supposons que c’est le cas pour le Baltica, à moins
que la livraison pour démolition soit repoussée; il est aussi
possible qu’il y ait eu une confusion avec le Balticum (exTor Baltica) ou le Clare (ex-Dana Baltica) vraiment partis à
la casse.
Nous vous serions reconnaissants de nous envoyer une
photo du navire à Helsinki et ferons un rectificatif dans notre
bulletin n° 27.
Le Baltica à Helsinki, le 12 mars 2012 © Tuomas
PS : la base de données Equasis a corrigé le statut du navire dans sa dernière mise à jour : il est redevenu « en
service ».
De Egidio, Gênes, Italie. Reçu le 19 janvier 2012
Un autre navire est à Gênes en attente d’un destin funeste.
Il s’agit du navire de croisière Pacific qui a été saisi en novembre 2008 à la demande du chantier qui devait le
renover. Il y a encore 3 marins à bord et il est dommage que le navire ne puisse parler et retracer sa carrière.
De Egidio, Gênes, Italie. Reçu le 6 mars 2012
L’ex Pacific Princess OMI 7016583 a été vendu au chantier de démolition des navires turc CEMSAN pour 2,5
millions d’euros. Le navire est actuellement à quai à Gênes et doit quitter le port dans les semaines à venir.
Le Pacific est arrivé à Gênes en novembre 2008 pour être rénové par Officine San Giorgio. La quantité d’amiante
à bord s’est avérée tellement énorme que les coûts de rénovation ont été estimés trop importants par l’armateur.
Le chantier a été stoppé et le navire a été saisi pour cause de non paiement des travaux déjà effectués. Bien sûr
l’amiante est toujours à bord.
Après trois tentatives de vente aux enchères, le navire a été vendu directement au chantier turc.
Réponse de Robin des Bois
Merci beaucoup de ces précisions sur le sort de l’ex-Pacific Princess qui sera développé dans le n°27. (Voir la
rubrique The END p 72-73)
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 6/74
Un tsunami de ferrailles en Asie. Bilan janvier à avril 2012.
La surcapacité de la flotte et la pénurie de marchandises à transporter dirigent des centaines de navires
vers les chantiers asiatiques de démolition. Dans ces conditions, le « green recycling » est oublié. On
vend au plus offrant et c’est souvent celui qui néglige la protection des travailleurs et de l’environnement.
Mediterranean Shipping Company (MSC) a vendu dans les 4 premiers mois de l’année 15 porteconteneurs de taille moyenne représentant environ 180.000 t de métaux. A 500 $ la tonne, ça fait du
bien à la trésorerie. Certains de ces porte-conteneurs ont été construits en 1992, en 1990, en 1989. Ils
sont loins d’avoir atteint l’âge moyen des porte-conteneurs partis à la casse en 2011 ou 2010, à savoir
29 ans. Pour les armateurs, casser les navires est aujourd’hui beaucoup plus rentable que de les
exploiter.
417 navires sont partis pour la démolition en ce début d’année 2012, soit un rythme de 28 navires par
semaine. En 2011, le rythme pourtant soutenu n’était que d’une vingtaine de navires / semaine. Il s’agit
d’un tsunami de navires à démolir qui déferle sur les chantiers asiatiques. La démolition cumulée
permettra le recyclage de plus de 3,5 millions de tonnes de métaux. Sur 417 navires à démolir, 410
(98%) sont partis en Asie ; 149 (36%) étaient construits en Europe, 181 (43%) appartenaient à des
armateurs européens.
par unité
par tonnage de métal recyclé
par catégorie
1 Inde, 194 (47%)
2 Bangladesh, 59 (14%)
3 Turquie, 55 (13%),
4 Chine, 53 (13%),
5 Danemark, 4 (1%)
6 Pakistan, 38 (9%)
7 Canada, 2
1 Inde, 1.660.000 t (47%)
2 Bangladesh 585.000 t (16%)
3 Pakistan, 519.000 t (14%)
4 Chine, 516.000 t (14%)
5 Turquie, 172.000 t (5%)
1 : vraquier, 148 (35%)
2 : marchandises diverses 106, (25%)
3 : tankers 66 (16%).
C’est toujours en Inde qu’arrivent la majorité des navires, tant en nombre qu’en volume. Le Bangladesh
est pourtant de retour sur le marché et s’installe à la 2ème place. La nouvelle politique du gouvernement
bangladais en matière de démolition des navires n’y a pas bouleversé le paysage si ce n’est que les
navires doivent désormais patienter une semaine pour obtenir leur certificat et leur autorisation
d’échouage. Ce retour du Bangladesh n’a pas marqué de guerre des prix et de surenchère. Au contraire,
l’abondance des navires offerts à la démolition a fait repasser les tarifs du sous-continent indien sous la
barre des 500 $ la tonne. Mais le fossé habituel entre le sous-continent indien et la Chine se réduit. La
Chine, où la demande de métaux est très forte, offre des prix d’achat aux alentours des 425 $.
Le Japon débarque en Inde. Une délégation d’armateurs japonais, au premier rang desquels MOL, NYK,
Mitsubishi, Kawasaki, a rencontré le premier ministre du Gujarat dans la perspective de développer à
Alang une filière de démantèlement des navires compatible avec les recommandations de l’OMI et les
futures réglementations internationales. Les japonais seraient ainsi disposés à investir 22,5 millions de $
dans ce projet de conversion des chantiers indiens. Rappelons que MOL a envoyé ces derniers mois
une série de ses gros tankers pour démolition en Inde, en insistant sur les conditions de démantèlement
respectueuses de l’environnement.
Après les barreaux, la casse
88 (21%) des navires partis à la casse étaient contrôlés par une société de classification n’appartenant
pas à l’IACS (International Association of Classification Societies) ou sans classification. Les navires
sous-normes sont des partants prioritaires : au moins 268 (63%) ont fait l’objet de détention(s)
préalable(s) dans les ports mondiaux avec un taux de détention de plus de 75 % pour les transporteurs
de marchandises diverses, les cargos réfrigérés et les vraquiers et 66% chez les porte-conteneurs. Le
taux de détention est de 21 % chez les pétroliers. Sur le podium des détentions dans ce numéro d’A la
casse.com se trouvent quatre transporteurs de marchandises le Four Seasons, 11 détentions entre 2003
et 2012, le Chronis, le Selen et l’Orient III et un transporteur de gaz le Patchawaradee-8, 10 détentions
chacun (cf.p 19, 25, 29, 34, 37).
Années et mètres
L’âge des navires sortis de flotte se range entre 15 ans pour le porte-conteneurs ACX Hibiscus victime
d’une collision à Singapour et 83 ans pour le vraquier américain des Grands Lacs Maumee, démoli au
Canada. L’âge moyen est de 29 ans. 127 navires ont une longueur inférieure à 150 m, 155 mesurent
entre 150 et 199 m et 135 plus de 200 m. 11 navires mesurent plus de 300 m parmi lesquels l’ Oriental
Nicety ex-Exxon Valdez et son sistership le S/R Long Beach. Le plus gros navire à partir à la casse est
le tanker VLCC simple coque Antiparos, d’une longueur de 333 m.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 7/74
Navire construit dans un chantier d’un pays de l’Union Européenne ou de l’Association
Européenne de Libre Echange (AELE).
Navire sous pavillon européen ou de l’AELE, ou dont l’armateur est européen ou de
l’AELE.
Navire contrôlé par une société de classification n’appartenant pas à l’International
Association of Classification Societies (IACS), ou sans classification connue.
Navire et équipage détenus dans un port pour déficiences.
Tanker
Exxon Valdez
Le terminal pétrolier d’Alyeska avait bien dit en 1987 qu’une grosse marée noire ne pouvait au pire
intervenir qu’une fois tous les 241 ans. Les statistiques étaient formelles mais elles avaient oublié de dire
que la catastrophe surviendrait au début des activités. En 1988, Exxon Shipping Company réduit les
équipages à bord des tankers qui font la navette entre l’Alaska et la Californie, avec l’approbation des
Coast Guard. On passe de 20 à 16 marins grâce au critère de flexibilité des tâches.
Dans la nuit du 22 au 23 mars 1989, Joseph Hazelwood arrive à Valdez. C’est la relève d’équipage pour
l’Exxon Valdez qui est en cours de chargement. Le lendemain, il passe l’après midi au Pipeline Club
avec le chef mécanicien. Bière, vodka, à un rythme soutenu selon les enquêteurs.
A 21 h le 23 mars 1989, l’Exxon Valdez appareille pour Long Beach.
A 23h25 et 26, le commandant Hazelwood signale qu’il va sortir du détroit par le chenal d’accès. Il dit
appeler de l’Exxon Baton Rouge, son ancien bateau, et se reprend. Le Vessel Traffic Center donne son
accord. Il s’agit de regagner les 30 minutes perdues au départ du terminal
Hazelwood se retire laissant la direction des opérations à deux officiers dont aucun n’avait de brevet de
pilotage. L’un d’entre eux est en période de formation.
A minuit, l’Exxon Valdez sort du chenal d’accès et ne vire pas sur la droite comme toutes les procédures
archiconnues, cartographiques, transmises par écrit, par oral, par la routine, le disent. Personne à terre
ne s’aperçoit de l’erreur fatale.
A 0h08, l’Exxon Valdez s’encastre sur un récif.
De 0h35 à 1h41 le commandant essaie de dégager le navire. Des témoignages ultérieurs disent au
contraire qu’il a essayé et réussi à le fixer définitivement sur le récif, lui garantissant un minimum de
stabilité.
3 heures plus tard, les Coast Guard arrivent sur zone. La mer sent le pétrole. M. Hazelwood fume sur la
passerelle et il est immédiatement prié d’éteindre sa cigarette. Des Coast Guard mais aucun matériel. Le
terminal avait pourtant promis que, au plus tard 3 heures après le début d’un tel évènement, 4500
mètres de barrage anti pollution et 2 navires écrémeurs d’hydrocarbures seraient déployés sur zone. Les
premières victimes par milliers seront les loutres de mer, les phoques, les lions de mer, les baleines à
bosse puis 2500 indiens aléoutes pêcheurs et amateurs de poissons ; des poissons englués, intoxiqués
et pour les autres partis en d’autres lieux, l’odeur aux trousses.
7 ans après le drame, le commandant Hazelwood a été acquitté des principaux chefs d’inculpation dont
celui de conduite en état d’ivresse et condamné à 1000 heures de travail d’intérêt collectif et au
paiement de 50.000 $ à l’Etat d’Alaska pour « des fautes de négligence ».
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 8/74
Après allégement de sa cargaison résiduelle, remorquage et réparation, l’Exxon Valdez a poursuivi lui
aussi en d’autres lieux et sous d’autres noms sa carrière sulfureuse. En juillet 1990, il quitte la cale
sèche de San Diego, Californie, reprend du service sous le nom d’Exxon Mediterranean, va charger du
pétrole dans le Golfe Persique et fréquente les ports européens. La réglementation américaine et l’Oil
Pollution Act de 1990 empêchent Exxon de reprendre le navire dans sa flotte nord-américaine pour les
trafics depuis l’Alaska. Au début des années 90, la compagnie pétrolière transfère ses activités de
shipping à sa filiale nouvellement créée Sea River Maritime Inc et lui cède l’Exxon Mediterranean qui
devient le Seariver Mediterranean puis le S/R Mediterranean. On retrouve le tanker à Lisbonne
(Portugal), au Havre (France) ou à Southampton. Il conserve son pavillon Etats-Unis jusqu’en 2005. A
partir du 1er janvier 2005, la réglementation mise en place par l’Union Européenne après les marées
noires de l’Erika (1999) et du Prestige (2002) interdit dans ses eaux le transport du pétrole brut par des
navires simple coque. Le S/R Mediterranean devient le Mediterranean, adopte le pavillon de
complaisance des Iles Marshall et quitte l’Europe.
En 2007, Sea River Maritime revend le navire au chinois COSCO. L’ex-Exxon Valdez est alors converti
en minéralier à Guangzhou (Chine) et reprend la mer en décembre 2008 sous le nom de Dang Fang
Ocean et les couleurs du Panama. En avril 2011, toujours propriété de COSCO, il est rebaptisé Oriental
Nicety mais reste panaméen. En décembre 2011, il quitte Dalian (Chine) pour Singapour et est revendu
à Best Oasis Ltd, une filiale basée à Hong Kong de l’indien Priya Blue Industrie, célèbre pour avoir
démoli en 2006 le Blue Lady ex-Norway ex-France. Le destin de l’ancien Exxon Valdez est scellé et il
devient l’Oriental N sous pavillon Sierra Leone pour son dernier voyage vers l’Inde
Pollution autour de l’Exxon Valdez,
9 avril 1989 © John Gaps III / AP
Allègement de l’Exxon Valdez (à gauche) par l’Exxon Baton Rouge
© Time
Exxon Valdez en remorque, 15 avril 1989 © Rob Stapleton / AP
En réparation à San Diego © Aukevisser.nl
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 9/74
Exxon Mediterranean, à Trieste (Italie), 1991
© Arki Wagner
SR Mediterranean, Singapour, 2002
© Russel Priest
Dong Fang Ocean, à Mangaratiba (Brésil) septembre 2009
© Cesar T Neves
Akarita (ex-Navion Akarita, ex-Nordic Akarita, ex-Stena Akarita). OMI 9000948. Tanker.
Longueur 244 m, 17.081 t. Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas.
Navire double coque construit en 1991 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire
Chartworld Shipping Corp (Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
Amberjack (ex-Northsea Anvil, ex-Zaphon). OMI 8900086. Tanker. Longueur 229
m, 17.830 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas.
Navire double coque construit en 1990 à Copenhague (Danemark) par B&W
Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan. 500 $
la tonne.
L’Amberjack à L’Europoort de Rotterdam, juillet 2007 © Eero Isotalo
Andoas (ex-Lorenza, ex-Toanui, ex-Australian Spirit). OMI 8509442. Tanker. Longueur 182 m, 9.210 t.
Pavillon Pérou. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Navire doubles parois construit en
1987 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Naviera Transoceanica SA (Pérou). Vendu en l’état
au Pérou pour démolition au Bangladesh. 327 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 10/74
Antiparos (ex-Sumidagawa). OMI 9041588. Tanker. Longueur 333 m, 34.294 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Navire simple coque construit en 1992
à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Aeolos Management SA (Grèce). Vendu pour
démolition au Pakistan. 501 $ la tonne.
Atlantic Prosperity. OMI 9106168. Tanker. Longueur 330 m, 40.378 t. Pavillon Panama. Société de
classification American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en 1995 à Ariake (Japon) par
Hitachi. Propriétaire MOL – Mitsui Osk Lines (Japon). Vendu pour démolition en Inde.
Beaufort Sea (ex-Genmar Hector, ex-SC Horizon, ex-SKS Horizon, ex-Scanobo Horizon). OMI 9002245.
Tanker. Longueur 242 m. Pavillon Singapour. Société de classification American Bureau of Shipping.
Navire double coque construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Tanker
PacificManagement (Singapour). Vendu pour démolition en Inde.
Brillante Virtuoso (ex-Stainless, ex-Nandu, ex-St Romauld). OMI 9014822. Tanker. Longueur 274 m,
20.502 t. Pavillon Libéria. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Navire double
coque construit en 1992 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Vendu pour démolition au Pakistan.
Brilliant Jewel (ex-Takachiho). OMI 8718392. Tanker FSO. Longueur 324 m, 41.000 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Navire simple coque construit en 1989 à Kure
(Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Tanker Pacific Management (Singapour). Vendu pour
démolition au Pakistan. 505 $ la tonne.
Calm Sea (ex-Genmar Spirit, ex-SCF Spirit, ex-SKS Spirit, ex-Scanobo Spirit). OMI 8920232. Tanker
OBO. Longueur 243 m, 16.558 t. Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping.
Navire double coque construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Tanker Pacific
Management (Singapour). Vendu pour démolition en Inde. 495 $ la tonne.
Calm Sea, à La Vallette (Malte), mai 2005 © Lawrence Dalli
CE Ulsan (ex-Ulsan Spirit). OMI 8806527. Tanker. Longueur 244 m, 18.311 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double coque construit en 1990
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Marine Trust Ltd (Grèce). Vendu en l’état à
Singapour pour démolition au Bangladesh. 480 $ la tonne incluant 350 t de carburant.
Endeavor (ex-Cove Endeavour, ex-Sansinena II). OMI 7109013. Tanker converti en stockage flottant en
1997. Longueur 247 m, 15.330 t. Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1971 à Sparrows Point (Etats-Unis) par Bethlehem Steel ; converti en stockage flottant en
1997. Propriétaire Prosafe Production Services (Singapour). Vendu en l’état au Sri Lanka pour
démolition en Inde. 467 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 11/74
Front Alfa (ex-Stormless, ex-Minerva Symphonie, ex-Polysymphony). OMI 8914752. Tanker.
Longueur 269 m, 21.529 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas.
Navire double coque construit en 1993 à Chiba (Japon) par Mitsui. Propriétaire V Ships
Norway (Norvège). Vendu pour démolition au Pakistan. 490 $ la tonne.
Front Alfa au Havre (France), juillet 2009 © Karl Golhen
Glen Maye. OMI 9012240. Tanker. Longueur 272 m, 21.371 t. Pavillon Panama. Société de
classification Bureau Veritas. Navire double coque construit en 1992 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI.
Propriétaire f Mitsui OSK Lines - MOL (Japon). Vendu pour démolition en Inde.
Goldwing (ex-Softail, ex-Stopless, ex-Kamlesh, ex-Tromso Trader). OMI 9000560. Tanker.
Longueur 274 m, 20.514 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas.
Navire double coque construit en 1991 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire
Alison Management Corp (Grèce). Vendu pour démolition au Bangladesh. 510 $ la tonne.
Hardt (ex-Eckardt, ex-Larisa, ex-Petra Mar, ex-Mar Victoria, ex-Bailen). OMI 7387017.
Tanker transporteur de bitume. Longueur 120 m, 2.677 t. Pavillon Guinée Equatoriale.
Société de classification Hellenic Register of Shipping. Construit en 1975 à Gijon
(Espagne) par Cantabrico y Riera. Propriétaire J Marine Logistics (Nigéria). Vendu pour démolition en
Inde.
Ionian Sea (ex-Genmar Pericles, ex-SC Breeze, ex-SKS Breeze, ex-Scanobo Breeze). OMI 8920244.
Tanker. Longueur 243 m, 16.661 t. Pavillon Singapour. Société de classification American Bureau of
Shipping. Navire double coque construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire
Tanker PacificManagement (Singapour). Vendu pour démolition au Pakistan. 495 $ la tonne.
Isabel Barreto. OMI 8008589. Tanker utilisé comme
stockage flottant. Longueur 171 m. Pavillon Panama.
Société de classification Lloyd’s Register of Shipping.
Navire simple coque construit en 1986 à Callao
(Pérou)
par
SIMA.
Propriétaire
Petrolera
Transoceanica SA (Pérou). Vendu en l’état au Pérou
pour une destination de démolition indéterminée mais
asiatique, il devient l’Isabel sous pavillon Tuvalu.
Isabel Barreto, dans la cale sèche de SIMA à Callao
(Pérou) © SIMA-Peru
Kamari I (ex-Kamari, ex-Genmar Gulf, ex-Crudegulf, ex-Landsort). OMI 8919154. Tanker.
Longueur 274 m, 20.300 t. Pavillon Panama. Société de classification inconnue. Construit en
1991 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Vendu pour démolition en Inde. 498 $ la tonne.
Lina (ex-Ballina, ex-Nivosa). OMI 8300602. Tanker. Longueur 265 m, 20.468 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à
Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire SBM Production Contractors Inc (Suisse).
Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 12/74
Low Rider (ex-Flawless, ex-Tromso Confidence). OMI 9000508. Tanker. Longueur
274 m, 20.187 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Lloyd’s Register of
Shipping. Navire double coque construit en 1991 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Propriétaire Alison Management Corp (Grèce). Détenu en 2008 à Klaipeda (Lituanie). Vendu
pour démolition au Bangladesh. 510 $ la tonne.
Juillet 2008 © Klaus Fruehauf
Mistra Bay (ex-Irishgate). OMI 8009430. Tanker. Longueur 93 m. Pavillon Malte. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1981 à Naruto (Japon) par Kanrei.
Propriétaire Virtu (Malte). Vendu pour démolition en Turquie.
Navajo (ex-Navajo Spirit, ex-Alphatank II, ex-Alphatank, ex-Navajo Spirit). OMI 8613803.
Tanker. Longueur 247 m, 19.797 t. Pavillon Bahamas abandonné pour celui de Tuvalu pour
son dernier voyage. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double fond
construit en 1990 à Rijeka (Croatie) par 3 Maj. Détenu en 2007 à Dampier (Australie). Vendu pour
démolition en Inde. 497 $ la tonne.
Nita (ex-Juanita, ex-Lisita). OMI 8520331. Tanker. Longueur 260 m, 22.690 t. Pavillon Togo. Société de
classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1988 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo. Propriétaire Tomini ShipManagement (Pakistan). Vendu pour démolition au Pakistan. 498 $ la
tonne.
Ocean Sapphire (ex-Front Emperor, ex-Sea Emperor). OMI 8906987. Tanker.
Longueur 274 m, 20.604 t. Pavillon Singapour abandonné pour celui de Tuvalu.
Société de classification Det Norske Veritas. Navire simple coque construit en 1992
à Cadix (Espagne) par AESA. Propriétaire Ocean Tankers (Singapour). Détenu en 2001 à Algesiras.
Vendu pour démolition au Bangladesh.
Oriental Nicety (ex-Dong Fang Ocean, ex-Mediterranean, ex-Seariver Mediterranean, ex-S/R
Mediterranean, ex-Exxon Mediterranean, ex-Exxon Valdez). OMI 8414520. Tanker simple coque
converti en minéralier en 2007. Longueur 301 m, 34.399 t. Pavillon Panama abandonné pour celui de
Sierra Leone pour son dernier voyage. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit
en 1986 à San Diego (Etats-Unis) par NASSCO. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu en l’état à
Singapour pour démolition en Inde. 465 $ la tonne incluant 340 t de carburant. Voir les détails de la
carrière de l’Exxon Valdez en introduction « Tanker » p 8.
Otilia (ex-Tarnsund). OMI 8813697. Tanker. Longueur 113 m. Pavillon Danemark
abandonné pour celui du Panama pour son dernier voyage. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1989 à Aukra (Norvège) par Aukra
Industries. Propriétaire Wrist Group (Danemark). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 13/74
Overseas Rebecca (ex-Rebecca). OMI
9043031. Tanker. Longueur 245 m, 17.045
t. Pavillon Iles Marshall. Société de
classification American Bureau of Shipping. Navire
double coque construit en 1994 à Ulsan (Corée du
Sud) par Hyundai. Propriétaire Tanker Management
Ltd (Royaume-Uni). Vendu en l’état à Singapour pour
démolition en Inde. 485 $ la tonne incluant 350 t de
carburant.
Arrivée à Rio de Janeiro (Brésil), août 2008
© Edson de Lima Lucas
Peace Star (ex-Sandy, ex-Arvor). OMI 7104611. Tanker. Longueur 107 m, 1.166 t.
Pavillon Corée du Nord. Société de classification inconnue. Construit en 1971 à La
Spezia (Italie) par INMA. Détenu en 2006 et 2007 à Bushire (Iran). Vendu pour
démolition au Pakistan.
Ping An Hai (ex-Xin Ning). OMI 8414893. tanker transporteur de bitume. Longueur 107 m. Pavillon Hong
Kong abandonné pour celui de la Chine pour son dernier voyage. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1986 à Shanghai (Chine) par Zhonghua. Propriétaire China Shipping
Haisheng Co Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Rock 2 (ex-Way Heng, ex-SBS 1, ex-Everest, ex-Shoei Maru). OMI 7652955. Barge. Longueur
50 m, 2.308 t. Pavillon inconnu. Société de classification inconnue. Construit en 1968 à Imabari
(Japon) par Asakawa Zosen. Vendu pour démolition au Pakistan.
S/R Long Beach (ex-Exxon Long Beach). OMI 8414532. Tanker. Longueur 301 m. Pavillon Etats-Unis
abandonné pour celui de Tuvalu pour son dernier voyage. Société de classification American Bureau of
Shipping. Navire simple coque construit en 1987 à San Diego (Etats-Unis) par NASSCO. Propriétaire
Seariver Maritime Inc (Etats-Unis). Ce sistership de l’Exxon Valdez est resté américain jusqu’à l’avantdernière minute de son existence. Inactif depuis septembre 2009, en février 2012 il est dépavillonné et
raccourci en “Beach” avant d’être vendu pour démolition en Chine.
S/R Long Beach sur la Columbia River, Oregon (Etats-Unis), janvier 2009 © Phil Gilston
Samiria (ex-Lama, ex-Mosor Challenger). OMI 8302533. Tanker. Longueur 176 m, 8.951 t. Pavillon
Pérou. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Navire double fond construit en 1987 à
Trogir (Croatie) par Lozovina-Mosor. Propriétaire Naviera Transoceanica SA (Pérou). Vendu en l’état au
Pérou pour une destination de démolition inconnue. 327 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 14/74
Sea Wave (ex-Priceless, ex-Shravan, ex-Tromso Spirit). OMI 9000546. Tanker.
Longueur 274 m, 20.179 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det
Norske Veritas. Navire double coque construit en 1991 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Alison Management Corp (Grèce). Détenu en 2007 à Ningbo (Chine). Vendu en l’état à
Fujairah (Emirats Arabes Unis) pour démolition au Pakistan. 475 $ la tonne incluant 150 t de carburant.
Seacat (ex-Genmar Sun, ex-Stavanger Sun, ex-Glefi III, ex-Atlantic Amity). OMI 8307131. Tanker.
Longueur 244 m, 14.412 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas. Navire
doubles parois construit en 1985 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Rubicon Offshore
International Pte Ltd (Singapour). Vendu en l’état en Malaisie pour démolition en Inde. 441 $ la tonne
Seacrest (ex-Audacius, ex-Timeless, ex-Tromso Fidelity). OMI 9000522. Tanker. Longueur
274 m, 20.179 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas.Navire
double coque construit en 1991 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Alison
Management Corp (Grèce). Vendu en l’état à Singapour pour démolition au Pakistan. 475 $ la tonne
incluant 400 t de carburant.
Sunlight Jewel (ex-Front Tarim, ex-Tarim)). OMI 9041095. Tanker. Longueur 328 m, 40.990 t. Pavillon
Singapour. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Navire double coque construit en 1993
à Ariake (Japon) par Hitachi Zosen. Propriétaire Ofer Brothers Group (Israel). Annoncé vendu pour
démolition au Pakistan, il est finalement échoué au Bangladesh. 505 $ la tonne.
Taurus (ex-Anand Sea, ex-Chang Yun). OMI 7917915. Tanker utilisé comme stockage flottant. Longueur
317 m, 35.377 t. Pavillon Malaisie. Société de classification American Bureau of Shipping. Navire simple
coque construit en 1981 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Sigma
Maritime Synergy (Malaisie). Vendu en l’état en Malaisie pour démolition au Pakistan. 443 $ la tonne.
Titan Neptune (ex-World Prince). OMI 8618205. Tanker
utilisé comme stockage flottant depuis 2009. Longueur
322 m, 34.186 t. Pavillon Panama. Société de
classification Lloyd’s Register of Shipping. Navire simple
coque construit en 1988 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Propriétaire Titan Ocean (Singapour). Vendu en
l’état en Malaisie pour démolition au Pakistan. 451 $ la
tonne.
Titan Neptune, détroit de Singapour, juillet 2008
© Ivan Meshkov
Tridonawati (ex-Tromso Trust). OMI 9000534. Tanker. Longueur 274 m, 20.502 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1991 à
Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire PT Berlian LajuTanker (Indonésie). Détenu en
2003 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition au Pakistan. 508 $ la tonne.
Trirasa (ex-Tromso Reliance). OMI 9000510. Tanker. Longueur 274 m, 20.502 t. Pavillon Singapour.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Navire double coque construit en 1991 à Ulsan (Corée du
Sud) par Hyundai. Propriétaire PT Berlian Laju Tanker (Indonésie). Vendu pour démolition au Pakistan.
508 $ la tonne.
Trust (ex-Trust Spirit, ex-Jag Larjish, ex-Stellata). OMI 8322038. Tanker. Longueur 244 m,
17.311 t. Pavillon Comores. Société de classification Lloyd's Register. Construit en 1986 à
Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire BW Marine Cyprus Ltd (Chypre). Vendu
pour démolition au Pakistan.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 15/74
Vigour (ex-Heidmar Vigour, ex-Faneromeni, ex-Jumbo Trader, ex-JPC
Lira, ex-Ovidiu). OMI 8513649. Tanker. Longueur 228 m, 23.602 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1995 à
Mangalia (Roumanie) par 2 Mai Mangalia. Propriétaire Polembros Shipping Ltd (Grèce). Détenu en 2003
à Tarragone (Espagne). Vendu pour démolition au Pakistan. 512 $ la tonne.
Vigour au Pirée, mai 2008 © Aleksi Lindström
Yu (ex-Yu,Tsao II). OMI 8617122. Tanker. Longueur 247 m, 18.497 t. Pavillon Taiwan. Société
de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1988 à Keelung (Taiwan) par
China Shipbuilding Corporation. Propriétaire CPC Corp Taiwan (Taiwan). Détenu en 2001 à
Dampier (Australie). Vendu pour démolition au Pakistan.
Zeinat 3 (ex-Skiropoula). OMI 9053127. Tanker. Longueur 243 m, 16.248 t. Pavillon Egypte. Société de
classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1995 à Kerch (Ukraine) par Zalliv. Propriétaire
Chandris Inc (Grèce). Vendu pour démolition en Inde. 518 $ la tonne.
Chimiquier
Ama 3 (ex-Mic 1, ex-Candra Dewi, ex-Hisatoku Maru). OMI 8103597. Chimiquier.
Longueur 84 m, 1.365 t. Pavillon Thailande. Sans société de classification selon la
dernière inspection de l’Etat du port. Construit en 1981 à Nagasaki (Japon) par
Hayashikane. Propriétaire Ama Marine Co Ltd (Thailande). Détenu en 2008 à Saigon (Vietnam). Vendu
pour démolition au Bangladesh.
Anggraini (ex-Spica, ex-Virgo). OMI 9018696. Chimiquier. Longueur 179 m, 10.826 t. Pavillon
Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en
1995 à Kherson (Ukraine) par Khersonskyi Sz. Propriétaire PT Berlian LajuTanker (Indonésie).
Détenu en 2004 à Montréal (Canada) et en 2010 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 517 $ la tonne.
Bow Prosper (ex-Prosperventure L). OMI 8420476. Chimiquier. Longueur 177 m, 12.199 t.
Pavillon Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque
construit en 1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Management AS
(Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 525 $ la tonne.
Bruce Park (ex-Jipro Star). OMI 9043732. Chimiquier. Longueur 132 m, 3.868 t. Pavillon
Royaume-Uni abandonné pour celui de
l’Indonésie. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Navire double fond construit en 1992
à Akitsu (Japon) par Shin Kurushima. Le navire est cédé
par Ofer Brothers Group (Israel) à l’indonésien Waruna
Nusasentana, dépavilloné et rebaptisé « Medelin Master »
avant d’être revendu pour démolition en Inde en février
2012. 603 $ la tonne incluant des citernes en inox.
Le Bruce Park, dans le chenal de Rozenburg à Rotterdam (PaysBas), septembre 2009 © Henk Jungerius
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 16/74
Gemini (ex-Jose Glory, ex-Formosa Three). OMI 8412352. Chimiquier. Longueur 175 m, 9.346 t.
Pavillon Singapour. Société de classification American Bureau of Shipping. Navire double fond construit
en 1986 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Glory Ship Management Pte
Ltd (Singapour). Vendu pour démolition en Inde. 495 $ la tonne.
Global Star (ex-Gorgonilla, ex-Bow Gorgonilla). OMI 8800767. Chimiquier. Longueur 112 m,
2.601 t. Pavillon Mongolie. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1989 à
Hashihama (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Silver Knot Shipping Ltd (Ukraine).
Détenu en 2010 à Brunsbuttel (Allemagne) et en 2011 à Portland (Royaume-Uni). Vendu pour
démolition en Inde.
Northern Bell. OMI 8701662. Chimiquier. Longueur 228 m, 16.283 t. Pavillon Norvège
(registre international). Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque
construit en 1990 à Rijeka (Croatie) par Brodogradiliste 3 Maj. Propriétaire Thome Ship
Management Pte Ltd (Singapour). Vendu pour
démolition en Inde. 488 $ la tonne incluant 200 t de
carburant.
Le chimiquier Northern Bell à New York (Etats-Unis),
novembre 2006 © Tom Turner
Rima (ex-Sabarimala). OMI 8520226. Chimiquier. Longueur 175 m, 9.004 t. Pavillon Inde.
Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1992 à Sestao (Espagne)
par AESA. Propriétaire SCI – Shipping Corporation of India (Inde). Vendu pour démolition en
Inde.
Saehan Baystar (ex-Golden Frontier). OMI 8516653. Chimiquier. Longueur 116 m, 3.042 t.
Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of Shipping. Navire double
fond. Construit en 1985 à Fukuoka (Japon) par Fukuoka Zosen. Propriétaire Saehan Marine
Service Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2000 à Geelong (Australie) et en 2004 à Port
Adelaide (Australie). Vendu pour démolition en Inde. 702 $ la tonne incluant 291 d’inox et 189 t de
carburant.
Smooth Hound (ex-Northsea Dowel, ex-Burwain Torm, ex-Zaria). OMI 8715522.
Chimiquier. Longueur 229 m, 14.830 t. Pavillon Iles Marshall. Société de
classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1989 à
Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management (Grèce). Vendu
pour démolition au Pakistan. 505 $ la tonne.
St James Park (ex-Lodestar Spirit). OMI 9072836. Chimiquier. Longueur 132 m, 3.869 t.
Pavillon Royaume-Uni. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double
fond construit en 1993 à Akitsu (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Zodiac Maritime
Agencies (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde. 602 $ la tonne incluant des cuves en inox.
Steadfast (ex-Skolten, ex-Yukikaze). OMI 8217221. Chimiquier. Longueur 149 m,
5.536 t. Pavillon Sierra Leone. Société de classification Biro Klasifikasi Indonesia.
Navire double fond construit en 1983 à Uwajima (Japon) par Uwajima Zosensho.
Propriétaire Raffles Shipmanagement Services (Singapour). Détenu en 1999 à Rotterdam (Pays-Bas),
en 2002 à Liverpool (Royaume-Uni), en 2006 à Zhangjiagang (Chine) et en 2010 à Tianjin (Chine).
Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 17/74
Sun Queen 1 (ex-Araucaria). OMI 8201492. Chimiquier. Longueur 133 m, 3.488 t.
Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Navire double fond
construit en 1984 à La Rochelle (France) par les Ateliers et Chantiers de la
Rochelle. L’Araucaria a été construit pour la compagnie brésilienne Flumar (Transportes Fluviais e
Maritimos) filiale de Louis Dreyfus Armateurs jusqu’en 1999. Il était le premier de deux, le second,
l’Angelim, ayant été démoli à Alang en 2010-2011. Propriétaire Salhus Shipping AS (Norvège). Vendu
pour démolition en Inde. 820 $ la tonne incluant 426 t d’inox.
L’Araucaria quittant São Salvador da Baia de Todos os Santos (Brésil), mars 2007. A 820 $ la tonne, il bat le
record de ce numéro 27 © Felipe Carvajal
Theresa Leopard (ex-Siteam Leopard, ex-Team Leopard, ex-Leopard, exPetrobulk Leopard, ex-Naess Leopard). OMI 8310657. Chimiquier. Longueur
172 m, 10.730 t. Pavillon Tuvalu. Société de classification International Ship
Classification. Construit en 1985 à Hoboken (Belgique) par Boelwerf. Propriétaire Raffles
Shipmanagement (Singapour). Détenu en 2005 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2010 à deux reprises à
Tianjin (Chine). Vendu pour démolition en Inde.
Transporteur de gaz
Elba (ex-LNG Elba, ex-SNAM Elba, ex-Esso Liguria). OMI 6928632. Transporteur
de gaz. Longueur 208 m, 14.481 t. Pavillon Italie. Société de classification RINA.
Construit en 1970 à Gênes (Italie) par Italcantieri. Propriétaire Carbofin
EnergiaTrasporti SpA (Italie). Vendu pour démolition en Turquie où il va rejoindre son sistership LNG
Palmaria.
Emsgas. OMI 8402345. Transporteur de gaz. Longueur 115 m. Pavillon Panama. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit
en 1984 à Kiel (Allemagne) par Lindenau.
Propriétaire Transgas Shipping Lines (Pérou). Vendu
pour démolition en Inde. 527 $ la tonne incluant 60 t
d’inox.
Emsgas, à Vung Tau (Vietnam), septembre 2009
© Ivan Meshkov
Huma (ex-Capo Adriatico, ex-Capo Manuela, ex-Leibniz, ex-Alexander
Schulte). OMI 7126164. Transporteur de gaz. Longueur 78 m. Pavillon Sierra
Leone. Société de classification inconnue. Construit en 1971 à Oldenburg
(Allemagne) par Brand H KG. Détenu en 2007 et 2008 à Alexandrie (Egypte). Vendu pour démolition en
Turquie.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 18/74
LNG Palmaria (ex-SNAM Palmaria, ex-Esso Brega). OMI 6905616. Transporteur
de gaz. Longueur 208 m. Pavillon Italie. Société de classification American Bureau
of Shipping. Construit en 1969 à Gênes (Italie) par Fincantieri. Propriétaire Carbofin
Energia Trasporti SpA (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
24 février 2012, le LNG Palmaria arrive au chantier de
démolition d’Aliaga © Tomasello Letterio
Maregas (ex-Elbegas, ex-Wesergas, ex-Norge ). OMI 8222214. Transporteur de
gaz. Longueur 116 m, 3.642 t. Pavillon Panama. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1983 à Lübeck (Allemagne) par Orenstein &
Koppel. Propriétaire Benelux Overseas (Grèce). Vendu pour démolition en Inde. 640 $ la tonne incluant
5% de nickel.
Norgas Energy (ex-Chem Energy, ex-Helice). OMI 7721081. Transporteur de gaz.
Longueur 117 m, 4.250 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1979 à Moss (Norvège) par Moss Rosenberg.
Propriétaire Norgas Carriers AS (Norvège). Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde. 941 $
la tonne incluant 770 t d’inox.
Patcharawadee-8 (ex-Parivat 5, ex-Apanchanit n°2, ex-Golden Crux n°2). OMI 7530638.
Transporteur de gaz. Longueur 96 m, 1.790 t. Pavillon Thaïlande. Société de classification
inconnue. Construit en 1976 à Yoshiumi (Japon) par Oshima Dock. Propriétaire Unique
Marine Co Ltd (Thaïlande). Détenu en 2001 et 2002 à Zhuhai (Chine), en 2003 à Yeosu
(Corée du Sud), en 2004 à Yeocheon (Corée du Sud), en 2005 de nouveau à Zhuhai, en 2006 et 2008 à
Yeosu (Corée du Sud), en 2011 à Daesan (Corée du Sud) et à deux reprises de nouveau à Zhuhai.
Vendu pour démolition en Inde.
Patcharawadee-8, à Yoshiumi (Japon), mars 2008 © Geir Vinnes
Sigloo Star (ex-Igloo Star, ex-Gaschem Star). OMI . Transporteur de gaz. Longueur
142 m, 6.132 t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1987 à Emden (Allemagne) par Thyssen Nordseewerke. Propriétaire
Thome Ship Management Pte Ltd (Singapour). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 19/74
Ferry
Calypso (ex-Karnan). OMI 7021807. Ferry. Longueur 85 m. Pavillon Turquie. Société
de classification Turk Loydu. Construit en 1970 à Svendborg (Suède) par Svendborg
Skibs. Propriétaire Fergun Shipping Co Ltd (Turquie). Vendu pour démolition en
Turquie. Il a été successivement le Kärnan (danois)
service Elseneur – Helsingborg de 1970 à 1993, le
Calypso (maltais) service de navette entre les îles de
Malte et de Gozo de 1993 à 2004 et le Calypso (turc)
service entre Tacusu (Turquie) et Girne (partie turque
de Chypre) depuis 2004.
Octobre 2002, le Calypso amarré à La Vallette (Malte)
© Shipspotting
Discovery Sun (ex-Balanga Queen, ex-Scandinavian Sun, ex-Caribe Bremen, ex-Caribe, exSvea Star, ex-Freeport 1, ex-Freeport). OMI 6815158. Ferry. Longueur 134 m, 6.566 t. Pavillon
Bahamas abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1968 à Lübeck (Allemagne) par Orenstein &
Koppel. Propriétaire Discovery Cruise Line (Etats-Unis). Ce ferry a partagé sa carrière de 44 ans entre
les croisières entre la Floride et les Bahamas (sous les noms de Freeport, Caribe, Caribe Bremen,
Scandinavian Sun et Discovery Sun) et des liaisons en Baltique (en tant que Svea Star et Balanga
Queen). Son dernier armateur, Discovery Cruise Line, qui l’exploitait sur les Bahamas, a cessé ses
acticités en septembre 2011 suite à des pertes financières. Vendu pour démolition au Bangladesh.
Eurovoyager (ex-Prins Albert). OMI 7613882. Ferry. Longueur 119 m.
Pavillon Chypre. Société de classification Bureau Veritas. Construit en
1978 à Hoboken (Belgique) par Cockerill Yards. Ce ferry a opéré entre la
Belgique et l’Angleterre depuis sa construction en 1978
jusqu’en 2010, d’abord comme belge Prins Albert (Régie
des Transports Maritimes) sur Ostende – Douvres, puis à
partir
de
1998
comme
cypriote
Eurovoyager
(Transeuropa Ferries) sur Ostende – Ramsgate. En 2010
et 2011, il a été affrété entre l’Espagne et le Maroc
(Almeria – Nador et Algesiras – Tanger).
Propriétaire Transeuropa Shipping Lines (Slovénie).
Détenu en 2012 à Messine (Italie). Vendu pour démolition
en Turquie. 365 $ la tonne.
Eurovoyager à Algésiras (Espagne), mars 2011
© Ivan Meshkov
Mirage 1 (ex-Club Mirage, ex-Magic 1, ex-Seminole Empress, ex-Crucero Express, ex-Jupiter,
ex-Bolero, ex-Scandinavica, ex-Prince of Fundy II). OMI 7221433. Ferry. Longueur 141 m,
7.852 t. Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1973 à
Prairie-au-Duc (France) par Dubigeon Normandie. Ce navire a eu des affectations très variées : débuts
outre Atlantique sur la ligne Portland (Maine) – Yarmouth (Nouvelle Ecosse) comme norvégien Prince of
Fundy II pendant les étés 1973 à 1976 ; Suède – Allemagne comme Scandinavica affrété par la Stena
Line de 1978 à 1980 ; Norvège – Danemark de 1981 à 1994 comme norvégien Bolero de Fred Olsen,
puis Jupiter de Color Line, puis croisières aux Caraïbes comme bahamien Crucero Express (1994), puis
Seminole Empress (1996). A partir de 1999, avec un armateur israélien et pavillon Bahamas il est
successivement Magic 1, Club Mirage et Mirage 1 (pour principalement des croisières Israël – Turquie –
Grèce). Propriétaire Dynamic Shipping Services (Israel). Vendu pour démolition en Turquie. 328 $ la
tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 20/74
Années 80, le Bolero quitte Bergen pour Hirtshals
Le Mirage 1 à quai à Alanya (Turquie), septembre 2005
© Bjørn Ottosen
© Philip Frolov
Princess Victoria (ex-Ciudad de Algeciras, ex-Bahia de Cadiz). OMI 7901746.
Ferry. Longueur 99 m. Pavillon Cambodge. Société de classification Phoenix
Register of Shipping. Construit en 1980 à Santander (Espagne) par
Santander Astilleros. Deux périodes dans sa carrière. Comme espagnol Bahia de Cadiz, puis en 1985
Ciudad de Algeciras, service Algesiras – Ceuta (détroit de Gibraltar), puis comme Princess Victoria
(pavillon cambodgien et armateur turc), service Trabzon (Turquie) – Sochi (Russie) en Mer Noire.
Propriétaire Oz Star Denizcilik (Turquie). Détenu en 2006 à Sotchi (Russie), en 2008 à Trabzon
(Turquie) et de nouveau à Sotchi et en 2010 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition en
Turquie.
Scotia Prince (ex-Stena Olympica). OMI 7119836. Ferry. Longueur 143 m, 6.963 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1972 à Kraljevica (Croatie)
par Titovo; jumboïsé en 1987 et rallongé de 125 à 143 m. Ce ferry a été construit à l’origine
comme suédois Stena Olympica, affecté aux services au départ de Göteborg sur Kiel ou Frederikshavn.
Vendu en 1982 à Prince of Fundy Cruises (USA) et devenu le panaméen Scotia Prince sur la liaison
Portland (Maine) – Yarmouth (Nouvelle-Ecosse), service arrêté en 2004. Ensuite affrété selon les
opportunités : en 2005, hébergement de sinistrés du cyclone Katrina à la Nouvelle-Orléans ; en 2006,
chez Comanav (Maroc) et Algérie Ferries en Méditerranée. En 2007, acquis par International Shipping
Partners (USA) et pavillon bahamien, affrètement en 2007 et 2008 par Comanav, en 2009 par Acciona
Trasmediterranea (Espagne) entre Almeria et l’Algérie, en 2010 par Marmara Lines (Turquie) entre
Ancône et Cesme (Turquie). Pris en affrètement en 2011 par Flemingo Lines ( Inde) pour liaison
Tuticorin/Colombo ; en route pour cet affrètement, participe à l’évacuation de ressortissants indiens et sri
lankais de Libye. Désarmé en décembre 2011 suite à l’échec économique de son exploitation par
Flemingo. Détenu en 2006 à Gênes (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 430 $ la tonne.
Scotia Prince, le ferry humanitaire en hivernage à Toulon (France), mars 2009 © Stephane Saissi
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 21/74
Tasucu (ex-Wilhelm Kaisen, ex-Najaden). OMI 6619700. Ferry. Longueur 85 m. Pavillon
Turquie abandonné pour celui du Togo avant son affrétement par le gouvernement maltais en
août 2012 pour l’évacuation de travailleurs hors de Libye puis pour celui des Iles Vierges
Britanniques. Société de classification Turk Loydu. Construit en 1967 à Aarhus (Danemark) par
Flydedock. A l’origine, ferry (wagons, voitures, passagers) des chemins de fer danois sous le nom de
Najaden ; lignes Elseneur – Helsingborg, puis
Bojden – Fynshav. Vendu en 1998 à Elbe Ferries
(Allemagne) et devenu le Wilhelm Kaisen ;
service Brunsbuttel – Cuxhaven. Vendu en 2003
à Akgünler Islemeleri (Turquie) et devenu le
Tasucu ; service Tasucu (Turquie) – Kyrenia
(partie turque de Chypre). Vendu pour démolition
en Turquie. 337 $ la tonne.
A KyreniaJuillet 2006 © Marinetraffic
Navire à passagers.
Lyubov Orlova. OMI 7391434. Navire à passagers. Longueur 100 m, 2.695 t. Pavillon Iles Cook
depuis 2009. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en
1976 à Kraljevica (Croatie) par Titovo. Détenu en 2002 à Saint-Petersbourg (Russie). Ancien
paquebot soviétique de la Far Eastern Shipping Company (Fesco) de Vladivostok, acquis en 1986 par la
Lubov Orlova Shipping Company, de capitaux russes basée à Malte. Ce navire d’une capacité de 122
passagers était en dernier lieu affrété par Cruise North Expeditions, une entreprise inuit qui l’affectait
chaque été à des croisières dans le nord canadien (baie d’Hudson, de Baffin…). Par suite d’impayés de
salaires à ses 51 membres d’équipage et de dettes à ses
fournisseurs de soutes, il a été saisi le 25 septembre 2010 à
St.John’s (Terre-Neuve, Canada). Il a été remplacé par un
sister-ship, le bahamien Clipper Adventurer (ex-Anna
Tarasova) géré par International Shipping Partners, de
Miami ; le 27 août 2010, le Clipper Adventurer s’est échoué
sur un récif dans la région du Nunavut, menaçant l’arctique
canadien. Le Lyubov Orlova a été vendu en l’état pour une
destination de démolition inconnue. 275 $ la tonne.
A Tenerife , avril 2004 ©Trenor / Naviearmatori.net
Ocean Mist (ex-Royal Star, ex-Ocean Islander, ex-City of Andros, ex-San Giorgio). OMI
5309906. Cargo mixte équipé de compartiments réfrigéré converti en navire à passagers en
1977. Longueur 112 m, 4.143 t. Pavillon Cambodge. Société de classification American Bureau
of Shipping. Construit en 1956 par les Cantieri Riuniti dell’Adriatico, à Trieste, il a été mis en service en
tant que San Giorgio par la compagnie italienne Adriatica dans le cadre de ses services passagers/fret
entre l’Italie, la Grèce et la Turquie. Il a été converti pour la croisière lors de son achat en 1976 par des
Grecs. A noter que comme Royal Star (1990-2008), il opérait en général au départ de Mombasa (Kenya)
pour des croisières dans les îles de l’Océan Indien pour la compagnie African Safari Club basée en
Suisse, ce qui constituait une affectation originale. Vendu pour démolition en Inde.
Le cargo mixte San Giorgio à Venise (Italie)
© Giuseppe Boato
Le navire à passagers Royal Star quitant Port-Louis
(Maurice), mars 2003 © Heinu Schütte
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 22/74
Pacific (ex-Pacific Princess, ex-Sea Venture). OMI 7018563. Navire à passagers.
Longueur 171 m. Pavillon Bahamas. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1971 à Emden (Allemagne) par Rheinstahl Nordseewerke.
Propriétaire Quail Cruises ShipManagement Ltd (Espagne). Connu pour son premier rôle dans la série
tv des années 70 “La croisière s’amuse” (The Love Boat). Vendu pour démolition en Turquie après 2 ans
d’attente à Gênes et l’abandon de travaux de mise aux normes. 260 $ la tonne. Voir le Courrier des
lecteurs – Egidio p 6 et la rubrique The END p 72-73
Marchandises diverses
Abdullatif S (ex-MR Yamak, ex-Ibn Rochd). OMI 7304364. Marchandises
diverses. Longueur 117 m. Pavillon Sierra Leone. Société de classification
International Register of Shipping. Construit en 1973 à Travemunde
(Allemagne) par Schlichting. Propriétaire Yamak Marine Transport (Cambodge). Détenu en 1997 à
Anvers (Belgique), en 2000 à Barcelone (Espagne) et en 2001 de nouveau à Anvers. Vendu pour
démolition au Pakistan.
Alexi 1 (ex-Ksar Chellala). OMI 7525566. Marchandises diverses. Longueur 156 m,
6.316 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1977 à Toyohashi (Japon) par Kanasashi. Propriétaire Dubai
Coast Shipping Co (Emirats Arabes Unis). Détenu en 1999 à Gdansk (Pologne), en 2001 à Hambourg
(Allemagne) et Lisbonne (Portugal), en 2003 de nouveau à Lisbonne, en 2005 à Anvers (Belgique) et en
2008 à Damiette (Egypte). Vendu pour démolition en Inde.
Alida Gorthon. OMI 7524201. Marchandises diverses. Longueur 141 m. Pavillon Chypre.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1977 à Pusan (Corée du
Sud) par Korea SB & E Corp. Propriétaire Lemissoler Maritime Co (Chypre). Vendu pour
démolition en Inde où il rejoindra son sistership le Forest Trader ex-Margit Gorthon (Cf . plus bas).
Alida Gorthon à Gros Cacouna (Québec, Canada), janvier 2011 © Marinetraffic
Amal (ex-Ghewa B, ex-Caspic, ex-Vijverhof, ex-Sylvia Gamma). OMI 7703003.
Marchandises diverses. Longueur 81 m, 1.032 t. Pavillon Tanzanie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1978 à Tille (PaysBas) par Kootstertille. Propriétaire B & B Shipping Co (Liban). Détenu en 2003 à Eleusis (Grèce),
Ravenne, Trieste et Chioggia (Italie), en 2009 à Alexandrie (Egypte) et de nouveau à Trieste, en 2010 à
Damiette (Egypte) et en 2011 à Koper (Slovénie). Vendu pour démolition en Turquie.
Anders Rousing (ex-Norbox, ex-Heljo). OMI 7826374. Marchandises
diverses. Longueur 70 m. Pavillon Danemark. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1969 à Emden (Allemagne) par
Cassens. Propriétaire Maritim Supply ApS (Danemark). Détenu en 2001 à Gdansk (Pologne). Vendu
pour démolition à Grenaa (Danemark).
Arados (ex-SJ Glory, ex-Luna, ex-Japtai, ex-Sunflower, ex-Sen Yu Maru).
OMI 7821594. Marchandises diverses. Longueur 116 m, 2.530 t. Pavillon
Panama. Société de classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 23/74
1979 à Uwajima (Japon) par Uwajima Zosensho. Propriétaire Arados Shipping Co Srl (Roumanie).
Détenu en 2001 à Kobe (Japon), en 2002 à Kawasaki (Japon), en 2004 de nouveau à Kobe et à Kunsan
(Corée du Sud); en 2005 de nouveau à Kunsan puis à Pyeongtaek (Corée du Sud) et en 2009 à
Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition en Turquie.
Baltic Guide (ex-Trans Fennia). OMI 8017073. Marchandises diverses. Longueur 116
m. Pavillon Norvège (registre international). Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1982 à Leirvik (Norvège) par Kleven Loland. Propriétaire
Seatrans Group (Norvège). Vendu pour démolition à Grenaa (Danemark).
Juillet 2009, canal de Kiel (Allemagne)
© Shipspotting
Février 2012, démolition à Grenaa (Danemark)
© Bendt Nielsen
Beyazit (ex-Aslar, ex-TK Captain Kadir, ex-Melinau Dua, ex-Mikado 1, ex-Nippo Maru). OMI
8201985. Marchandises diverses. Longueur 108 m, 2.180 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Saiki (Japon) par Honda. Propriétaire
Horizon Denizcilik (Turquie). Détenu en 2001 à Londres (Royaume-Uni) et en 2002 à Ravenne
(Italie) et Lisbonne (Portugal). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Bittar Express ex-Kalebak, ex-Bringer Amazon, ex-Panabo, ex-CFS
Panabo, ex-Tecmarine Spirit, ex-Sea Racer, ex-Europe Feeder). OMI
8913710. Marchandises diverses. Longueur 121 m, 3.892 t. Pavillon
Moldavie. Société de classification inconnue. Construit en 1993 à Gdansk (Pologne) par Polnocna.
Propriétaire Technical Ship Support (Pays-Bas); cédé à une société écran basée aux Iles Marshall avant
sa revente pour démolition en Turquie.
BM Adventure (ex-Orionis, ex-Whim Harmony, ex-Sea Athina, ex-Malleco,
ex-Alma). OMI 7431246. Marchandises diverses. Longueur 153 m, 6.376 t.
Pavillon Panama. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1980 à Rio de Janeiro (Brésil) par Reunidas Caneco. Propriétaire BM Shipping
Group SpA (Italie). Détenu en 2007 à Bandar Abbas (Iran) et Lianyungang (Chine) et en 2008 à Rizhao
(Chine). Vendu en l’état en Indonésie pour démolition en Inde à Mumbai.
BM Defender (ex-Clipper Ipanema, ex-Concord Daisen, ex-Brave Spirit, ex-Eternal Fuji).
OMI 8017009. Marchandises diverses. Longueur 166 m, 8.405 t. Pavillon Panama. Société
de classification RINA. Construit en 1981 à Tadotsu (Japon) par Hashihama Zosen et
terminé à Numakuma par Tsuneishi SB. Propriétaire BM Shipping Group SpA (Italie). Vendu en l’état à
Batam (Indonésie) pour démolition en Inde.
BM Freedom (ex-Toki Arrow, ex-Harmac Dawn). OMI 7912977. Marchandises
diverses. Longueur 180 m, 9.036 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA.
Construit en 1980 à Toyohashi (Japon) par Kanasashi. Propriétaire BM Shipping
Group SpA (Italie). Détenu en 2010 à Mumbai (Inde) et Rizhao et Jiangyin (Chine). Vendu pour
démolition à Mumbai (Inde).
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 24/74
BM.Hope (ex-Bao Yue Hong, ex-Spring, ex-Ming Spring). OMI 7618284.
Marchandises diverses. Longueur 172 m, 7.737 t. Pavillon Panama. Société
de classification International Register of Shipping. Construit en 1978 à
Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire BM Shipping Group SpA (Italie). Détenu
en 2009 à Lianyungang (Chine) et en 2009 à Bandar Abbas (Iran). Vendu en l’état à Chittagong pour
démolition au Bangladesh.
BM Intrepid (ex-Augusta, ex-Hayley Nadhi, ex-Tiger Wadi, ex-Oel Hayley,
ex-X Press Nuptse, ex-Marchallenger, ex-MSC Maureen, ex-Sao Paulo,
ex-Contship Spain, ex-Columbus Ontario, ex-Lloyd Sergipe, ex-Maersk
Bravo, Holsten Bay ). OMI 8209755. Marchandises diverses. Longueur 162 m, 5.847 t. Pavillon Panama
abandonné pour celui des Comores. Société de classification RINA. Construit en 1983 à Bremerhaven
(Allemagne) par Weser Seebeckwerft. Propriétaire BM Shipping Group SpA (Italie).Détenu en 2001 à
Singapour, en 2008 à Bandar Abbas (Iran) et en 2011 à Chennai (Inde). Arrivé à Chittagong en août
2011 et finalement vendu pour démolition dans un chantier local.
BM Pride (ex-Thorseggen). OMI 8116063. Marchandises diverses.
Longueur 167 m, 7.176 t. Pavillon Panama. Société de classification
RINA. Construit en 1983 à Wallsend (Royaume-Uni) par Swan Hunter.
Propriétaire BM Shipping Group SpA (Italie). Détenu en 2005 à Long Beach (Californie, Etats-Unis).
Vendu en l’état au Pakistan pour démolition en Inde.
Brooj (ex-Jenny, ex-Zuppert, ex-Jylland, ex-Anita von Bargen). OMI
7602716. Marchandises diverses. Longueur 97 m. Pavillon Panama. Société
de classification inconnue. Construit en 1978 à Gdansk (Pologne) par les
chantiers Lénine ; jumboïsé en 1983 et rallongé de 84 à 97 m. Propriétaire Egypt Trade Maritime
Services Ltd (Egypte). Détenu en 2005 à Mersin (Turquie), en 2008 à Alicante (Espagne), en 2009 à
Monfalcone (Italie) et en 2011 à La Spezia (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Ceren Urkmez (ex-Remo, ex-Posada). OMI 8501139. Marchandises diverses.
Longueur 146 m, 5.865 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1986 à Galati (Roumanie) par Galati SN. Propriétaire Furtrans
Denizcilik (Turquie). Détenu en 2008 à Tianjin (Chine) et en 2010 à Bandar Khomeini
Vendu pour démolition en Inde.
(Iran).
Chronis (ex-Bruce, ex-Lady Laura, ex-Lady Jill, ex-Tresmares). OMI
7911583. Marchandises diverses. Longueur 81 m. Pavillon Georgie. Société
de classification Maritime Lloyd Georgia. Construit en 1981 à Santander
(Espagne) par Atlantico. Propriétaire Atlas Shipping &
Trading Ltd (Turquie). Médaille d’argent sur le podium
des détentions. Détenu en 2001 à Gênes (Italie), en
2003 à Séville et Barcelone (Espagne), en 2004 à Vasto
(Italie), en 2007 à Trieste (Italie), en 2008 à
Novorossiysk (Russie), en 2010 à Constanza
(Roumanie), La Vallette (Malte) et Eleusis (Grèce) et en
2011 à Haifa (Israel). Vendu pour démolition en Turquie.
Rénovation à Tuzla (Turquie), juin 2009 © Atlas Shipping
Conti Express (ex-Panama Express, ex-Panama Express, ex-Delmas Cartier, ex-Panama
Maru). OMI 8009466. Marchandises diverses. Longueur 169 m, 8.815 t. Pavillon Chypre.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1981 à Shimonoseki (Japon) par
Mitsubishi. Propriétaire Cyprus Maritime Co (Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 25/74
CTS Pacific (ex-Anyamanii, ex-Anyamanee, ex-Kent Conqueror, ex-Salem K, ex-Inge
Leonhardt, ex-Cerro Grande). OMI 7326702. Marchandises diverses. Longueur 110 m,
2.457 t. Pavillon Thailande. Société de classification inconnue. Construit en 1973 à
Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire CTS Marine Co Ltd (Thaïlande). Détenu en 2000 à
Singapour, en 2008 à Yangzhou (Chine) et en 2009 à Rabaul (Papouasie Nouvelle-Guinée). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Curug Mas (ex-Trade Safety, ex-Yemen Pride). OMI 8022640. Marchandises diverses.
Longueur 105 m, 2.371 t. Pavillon Indonésie. Société de classification Biro Klasifikasi
Indonesia. Construit en 1982 à Hoogezand (Pays-Bas) par Bodewes; jumboïsé et
rallongé en 1986 de 81 à 105 m. Propriétaire Temas Line (Indonésie). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Daniella (ex-Daniela, ex-Ani, ex-Vanity, ex-Trinity, ex-Regulus, ex-Cimpia Turzii).
OMI 9014640. Marchandises diverses, céréalier. Longueur 131 m, 3.460 t. Pavillon
Cambodge. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1990 à Tulcea (Roumanie) par Tulcea SN. Propriétaire PIC Shipping (Ukraine).
Détenu en 2000 à Southampton (Royaume-Uni), en 2005 à Mersin (Turquie), en 2009 à Constanza
(Roumanie) et Sète (France) et en 2011 à Koper (Slovénie) et Haifa (Israel). Vendu pour démolition en
Turquie.
DD Success
(ex-Africa Senator, ex-Red Sea Equinox, ex-Arbitrator, ex-CGM
Languedoc, ex-City of Liverpool, ex-Campania). OMI 8021517. Marchandises
diverses. Longueur 169 m, 7.765 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1982 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke-DW.
Propriétaire DD Shipping (Russie). Détenu en 2001 à Tarante (Italie). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
DD Success, détroit des Dardanelles, août 2009 © Ahmet Güven
Debrene (ex-Myra, ex-Efes, ex-Bongo). OMI 7523295.
Marchandises diverses. Longueur 70 m. Pavillon Comores.
Société de classification inconnue. Construit en 1976 à Leirvik
(Norvège) par Loland. Propriétaire Vamos Maritime Ltd (Bulgarie). Détenu en 2005 à Constanza
(Roumanie), en 2001 à Tekirdag (Turquie) et en 2012 à Izmit (Turquie). Vendu pour démolition en
Turquie.
Dibena Unity (ex-Thai Yung). OMI 7404504. Marchandises diverses . Longueur 116 m,
2.427 t. Pavillon Thaïlande. Sans
société de classification selon la
dernière inspection de l’Etat du port. Construit en 1974 à
Hakata (Japon) par Watanabe Zosen. Propriétaire Siam
Phulsawat Maritime (Thaïlande). Détenu en 2003 à
Saigon (Vietnam), en 2004 à Penang (Malaisie), en
2008 de nouveau à Saigon et en 2010 à Lumut
(Malaisie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Dibena Unity à Rangoon (Birmanie) © C Fleddermann
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 26/74
Dover (ex-Poros). OMI 8018065. Marchandises diverses. Longueur 164 m. Pavillon Grèce.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1982 à Tokyo (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire Scarmar Shipping Agency (Grèce). Vendu pour démolition
en Turquie. 360 $ la tonne.
Dover Castle (ex-Westwood Fuji, ex-Med Sky, ex-Puebla, ex-Westwood
Magellan, ex-Willine Tokyo, ex-Ibn Al Kadi, Waardrecht). OMI 8010685.
Marchandises diverses. Longueur 186 m, 11.200 t. Pavillon Panama.
Société de classification RINA. Construit en 1982 à Landskrona (Suède) par Oresundsvarvet.
Propriétaire B Navi Shipmanagement (Italie). Détenu en 2011 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis).
Vendu pour démolition en Inde.
Eastern Carrier (ex-Irazu, ex-Caprice, ex-Prima, ex-Adamas Pearl, ex-Evguenicos, ex-Otto
Parellada). OMI 8624010. Marchandises diverses. Longueur 162 m, 6.776 t. Pavillon Corée du
Sud. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1985 à Kherson
(Ukraine) par Khersonskiy SZ. Propriétaire STX Pan Ocean (Corée du Sud). Détenu en 2003 à Anvers
(Belgique). Vendu pour démolition en Chine. 438 $ la tonne.
Eastern Charm (ex-Argenova IV, ex-African Lion, ex-Anik, ex-Luzon Glory, ex-Asian Glory).
OMI 8202276. Marchandises diverses. Longueur 160 m, 5.440 t. Pavillon Panama abandonné
pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Construit en 1982 à Uwajima (Japon) par Uwajima Zosensho. Propriétaire Nobpac
ShipManagement Ltd (Bangladesh). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Eastern Charm à l’ancre à Mumbai (Inde) octobre.2009 © Knut Helge Schistad
Eren (ex-Magnitka, ex-Volgo-Balt 133). OMI 8857760. Marchandises
diverses. Longueur 114 m, t. Pavillon Saint-Kitts-&-Nevis. Société de
classification International Register of Shipping. Construit en 1970 à Komarno
(Tchécoslovaquie) par ZTS. Propriétaire Adamar Shipping & Trading SA (Turquie). Détenu en 1999 à
Eysk (Russie), en 2005 à Marsala (Italie) et Izmir (Turquie), en 2006 de nouveau à Eysk puis à Tuzla
(Turquie), en 2007 à Izmit (Turquie), en 2010 à Kdz.eregli (Turquie) et en 2011 de nouveau à Izmit.
Vendu pour démolition en Turquie.
Esteem C (ex-Oel Esteem, ex-Kwangtum, ex-Tauranga Chief, ex-CGM Kwantung, exWoermann Africa, ex-Presidente Jose Pardo). OMI 7516149. Marchandises diverses.
Longueur 182 m, 9.442 t. Pavillon Libéria. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1986 à Callao (Pérou) par SIMA. Propriétaire Cosmo Shipmanagement (Grèce).
Détenu en 2011 à Koper (Slovénie). Vendu pour démolition en Chine. 445 $ la tonne incluant carburant
et pièces de rechange.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 27/74
Fade 1 (ex-Saqer 1 , ex-Zahra, ex-Mareg 19, ex-Keiy Kokeb, ex-Pep Comet).
OMI 7507045. Marchandises diverses. Longueur 99 m, 1.903 t. Pavillon
Tanzanie. Société de classification International Register of Shipping.
Construit en 1977 à Frederikshavn (Danemark) par Orskovs. Propriétaire Hamadah Shipping Co (Syrie).
Détenu en 2007 à Thessalonique (Grèce) et Safaqa (Egypte) et en 2010 à Suez (Egypte). Vendu pour
démolition en Inde à Mumbai.
Fade 1, en réparation à Tartous (Syrie), septembre 2006 © Mahmoud SHD
Falcon Eye I (ex-Abu Egila). OMI 7721407. Marchandises diverses. Longueur 133 m,
5.199 t. Pavillon Panama. Société de classification International Register of Shipping.
Construit en 1984 à Alexandrie (Egypte) par Alexandria Shipyard. Propriétaire Dubai
Coast Shipping (Emirats Arabes Unis). Détenu en 2008 à Ravenne (Italie). Vendu pour démolition en
Inde.
Fatma Topal (ex-Vivaldi, ex-Malaysia Star I, ex-Teutonia, ex-Maersk Caracas,
ex-Amazon Scout, ex-Kent Scout, ex-Arizona, ex-Bold, ex-Nedlloyd
Zaandam, ex-Red Sea Explorer, ex-Sanaa Crown, ex-Ville de Lumiere, exDorothee). OMI 8303329. Marchandises diverses.
Longueur 146 m, 5.031 t. Pavillon Géorgie abandonné
pour celui de Kiribati pour son dernier voyage. Société
de classification Turk Loydu. Construit en 1983 à
Neuenfelde (Allemagne) par Sietas Schiffswerft.
Propriétaire Kutup Denizcilik (Turquie). Détenu en 2003
et en 2004 à Hong Kong (Chine), en 2007 à Valence
(Espagne) en 2008 à Alexandrie (Egypte) et en 2011 à
Algesiras (Espagne). Vendu pour démolition en
Turquie.
L’entrée du Vivaldi dans le port de Valence (Espagne),
juin 2008 © Agustin Alapont Castilla
Filippos (ex-Dafni, ex-Sven H, ex-Petra Scheu). OMI 7006388.
Marchandises diverses. Longueur 90 m. Pavillon Moldavie. Société de
classification Maritime Bureau of Shipping. Construit en 1970 à Westerbroek
(Pays-Bas) par Westerbroek SW. Propriétaire Pyramis Shipmanagement SA (Grèce). Détenu en 2004 à
Ortona et Gaeta (Italie), en 2006 à La Vallette (Malte), en 2010 à Varna (Bulgarie) et en 2011 à Izmit
(Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Finch Arrow (ex-Francois LD). OMI 8207329. Marchandises diverses. Longueur 183 m,
11.796 t. Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1984
à Gdynia (Pologne) par les chantiers Commune de Paris. Propriétaire Gearbulk Ltd
(Norvège). Vendu pour démolition en Chine. 425 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 28/74
Forest Trader (ex-Margit Gorthon). OMI 7612656. Marchandises diverses. Longueur
141 m, 6.318 t. Pavillon Chypre. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1977 à Pusan (Corée du Sud) par Korea SB & E Corp.
Propriétaire Lemissoler Maritime Co (Chypre). Détenu en 2001 à Québec (Canada), en 2005 à PortCartier (Canada) et en 2007 à Cape Canaveral (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde.
A Limon, Costa Rica, avril 2010, en attente d’un coup de peinture © Marinetraffic
Four Seasons (ex-Derda, ex-Apostolos M, ex-Lilian, ex-Malin, ex-Beli, exFlexen, ex-Rosalia, ex-Santa Rosalia). OMI 7514452. Marchandises diverses.
Longueur 82 m. Pavillon Tanzanie. Société de classification inconnue.
Construit en 1978 à Nordfjordeid (Norvège) par Hellesøy A/S ; jumboïsé en 1981 et rallongé de 64 à 82
m. Propriétaire Muya Denizcilik (Turquie). Détenu en 2003 à Anvers (Belgique), en 2004 au Verdon
(France), en 2006 à Casablanca (Maroc), en 2008 à Nikolayev (Ukraine), en 2009 à Kerch (Ukraine), en
2010 à Kherson (Ukraine), en 2011 de nouveau à Kherson puis à Odessa (Ukraine), Varna (Bulgarie) et
Aliaga (Turquie) et en 2012 à Bourgas (Bulgarie). La médaille d’or des détentions dans cette édition d’A
la casse.com. Vendu pour démolition en Turquie.
Gannet Arrow (ex-City of Nanaimo, ex-Beltimber). OMI 8324361. Marchandises diverses.
Longueur 199 m, 11.519 t. Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1985 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire Gearbulk Ltd (Norvège).
Vendu pour démolition en Chine. 425 $ la tonne.
Hadia K (ex-Hadia Star, ex-Theofilos S, ex-West Bay 1 , ex-West Bay, exGerma Girl). OMI 7219181. Marchandises diverses. Longueur 84 m. Pavillon
Comores. Société de classification International Naval Surveys Bureau.
Construit en 1972 à Gdansk (Pologne) par les Chantiers Lénine. Propriétaire Ism Group (Syrie). Détenu
en 2002 à Ploce (Croatie), en 2004 à Constanza (Roumanie), en 2006 à Damiette (Egypte), en 2009 à
Larnaca (Chypre) et Alanya (Turquie) et en 2011 à Mersin (Turquie) et Alexandrie (Egypte) . Vendu pour
démolition en Turquie.
Haji Wafaa (ex-Johaynna, ex-Mila, ex-Mila Timber, ex-Fallwind, ex-Haidi P, exWestwind, ex-Ruth Dieter). OMI 6701591. Marchandises diverses. Longueur 71 m.
Pavillon Sierra Leone. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit
en 1966 à Brake (Allemagne) par Luhring. Propriétaire Ism Group (Syrie). Détenu en 2002 à
Novorossiysk (Russie), en 2003 à Eleusis (Grèce), en 2005 à Marmaris (Turquie), en 2007 à
Igoumenitsa (Grèce), Damiette (Egypte) et Antalya (Turquie) et en 2011 à Iskenderun (Turquie). Vendu
pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 29/74
Hanseatic Sea (ex-Bremer Norden, ex-Capella). OMI 7524964.
Marchandises diverses. Longueur 81 m. Pavillon Antigua & Barbuda.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1976 à Walsum
(Allemagne) par Gutehoffnungshutte. Propriétaire Hanseatic Schiffahrt (Allemagne). Détenu en 2009 à
Dordrecht (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Turquie.
Hanseatic Sea quittant Eemshaven (Pays-Bas), mars 2010 © Frits Olinga
Hebei Peace (ex-Hebei 3, ex-Lipno). OMI 7827718. Marchandises diverses. Longueur 146 m, 4.957 t.
Pavillon Hong Kong. Société de classification China Classification Society. Construit en 1981 à Rijeka
(Croatie) par Brodogradiliste 3 Maj. Propriétaire HOSCO (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Hong Virtue (ex-Delfinaki, ex-Kutai). OMI 8209121. Marchandises diverses. Longueur
168 m, 7.976 t. Pavillon Panama. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1983 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire
Hongyuan Marine Co Ltd (Chine). Détenu en 1997 à Amsterdam (Pays-Bas), en 2000 à Brême
(Allemagne), en 2001 à Singapour, en 2006 à Anvers (Belgique), en 2007 à Bandar Abbas (Iran) et en
2010 à Bandar Khomeini (Iran). Vendu pour démolition en Inde.
Hua Tuo. OMI 8218562. Marchandises diverses. Longueur 155 m, 7.777 t. Pavillon Hong Kong.
Société de classification China Classification Society. Construit en 1983 à Shanghai (Chine) par
Shanghai SY. Propriétaire Shanghai CP International Ship Management (Chine). Détenu en
2003 à Amsterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Humboldt Current (ex-Torm SP, ex-Simo Matavuli, ex-Konkar Thetis). OMI 7819943.
Marchandises diverses. Longueur 193 m, 8.730 t. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification RINA. Construit en 1981 à Pula (Croatie) par
Uljanik. Propriétaire Bogazzi & Figli SpA (Italie). Détenu en 2001 à Los Angeles (Etats-Unis), en 2004 à
Gibraltar (Royaume-Uni), en 2005 à Gijon et Cartagène (Espagne), en 2006 à Bandar Khomeini (Iran),
en 2007 à Izmit (Turquie), en 2009 à Iskenderun (Turquie) et en 2011 à Chennai et Mumbai (Inde).
Vendu pour démolition en Inde.
Humboldt Current à Koper (Slovénie), avril 2009 © Popazzi / Marinetraffic
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 30/74
Ikarous (ex-Barakah 1, ex-Alida M, ex-Alida, ex-Alidonex-Alida Smits). OMI 7712016.
Marchandises diverses. Longueur 84 m, 1.802 t. Pavillon Tanzanie. Société de
classification Turk Loydu. Construit en 1978 à Slikkerveer (Pays-Bas) par Groot & van
Vliet. Propriétaire Asra Shipping Co Ltd (Syrie). Détenu en Turquie en 2007 à Antalya et Iskenderun, en
2008 à Mersin et en 2009 et 2011 de nouveau à Iskenderun. Vendu pour démolition en Inde.
Jonsen (ex-Jonrix, ex-Langeland II, ex-Langeland). OMI 7530846. Marchandises diverses.
Longueur 79 m. Pavillon Royaume-Uni. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1977 à Hikoshima (Japon) par Kyokuyo. Propriétaire Millwood Shipping Inc
(Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Turquie.
Kallo (ex-Karim M, ex-Eisenberg). OMI 6718879. Marchandises
diverses. Longueur 93 m. Pavillon Moldavie. Société de
classification inconnue. Construit en 1967 à Rostock (Allemagne)
par Neptun VEB. Propriétaire Metkar Shipping &Trading Co (Roumanie). Détenu en 1997 à Séville
(spagne), en 1999 à Anvers (Belgique), en 2002 à Calais (France) et de nouveau à Anvers et en 2010 à
Tripoli (Liban). Vendu pour démolition en Turquie.
Kaptan Yasar Aysoy (ex-Adnan Kalkavan 1, ex-Akmar I, ex-Kamil Erdem). OMI
7912070. Marchandises diverses. Longueur 99 m, 2.066 t. Pavillon Turquie. Société
de classification Turk Loydu. Construit en 1982 à KD-Eregli (Turquie) par Erdem.
Propriétaire Aysoy GemiIsletmeciligli (Turquie). Détenu en 1998 à Séville (Espagne), en 2000 à Aveiro
(Portugal), en 2003 à Novorossiysk (Russie) et Constanza (Roumanie), en 2006 à Venise (Italie), en
2010 à Damiette (Egypte) et en 2011 à Mariupol (Ukraine). Vendu pour démolition en Turquie.
Kefah F (ex-Hebei Mercy, ex-Yong Qing, ex-Caroline Schulte, ex-Evelyn, exRank, ex-Frank Schroder). OMI 7412915. Marchandises diverses. Longueur
139 m, 3.500 t. Pavillon Cambodge. Société de classification International
Register of Shipping. Construit en 1976 à Bremerhaven (Allemagne) par Rickmers. Propriétaire FGM
ShipManagement Co Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2005 à Bandirma (Turquie), en 2007 à Iskenderun
(Turquie) et Damiette (Egypte) et en 2009 de nouveau à Damiette et à Mersin (Turquie). Vendu pour
démolition en Inde.
King Feast (ex-Rickmers Dubai, ex-Bibi). OMI 7722126. Marchandises diverses. Longueur 178
m, 9.522 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification RINA. Construit en
1979 à Innoshima (Japon) par Hitachi Zosen. Propriétaire Nanjing King Ship Management Co
(Chine). Détenu en 2008 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde. 473 $ la tonne.
Kinship Prosperity (ex-Saad, exMaersk Euro Quinto, ex-Maersk
Forto, ex-Global Express n°1, exGlobal Express-1, ex-Sigga Sif). OMI 8027884.
Marchandises diverses. Longueur 102 m. Pavillon Inde.
Société de classification Indian Register of Shipping.
Construit en 1982 à Frederikshavn (Danemark) par
Orskov Christensens. Propriétaire Kinship Services
India Pvt Ltd (Inde). Détenu en 2005 à La Spezia
(Italie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Le Kinship Prosperity échoué à Mumbai pour démolition, 11
mars 2012 © Hans Rosenkranz
Lama M (ex-Nada, ex-Baraah, ex-Rahmo, ex-Alkhalil II, ex-Weserberg, exWestland, ex-Westtal, ex-Zillertal, ex-Bulk Trader, ex-Primrose, ex-Gyram, exPauline, ex-Patricia X, ex-Sagafjell). OMI 6414954. Marchandises diverses.
Longueur 84 m. Pavillon Bolivie. Société de classification Turk Loydu. Construit en 1964 à Budapest
(Hongrie) par Angyalfold. Propriétaire Nejem Co Marine Services (Egypte). Détenu en 2006 à
Iskenderun (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 31/74
Liv (ex-Peter Knuppel, ex-Zim Black Sea, ex-Maersk Tempo, ex-City of
Salerno, ex-Katherine Borchard, ex-Eurobridge Link, ex-Peter Knuppel).
OMI 7633466. Marchandises diverses. Longueur 99 m. Pavillon Norvège.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1977 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas.
Propriétaire olf Wagle AS (Norvège). Détenu en 2002 à Varsberg (Suède) et en 2009 à Oxelosund
(Suède). Vendu pour démolition à Grenaa (Danemark).
Madina-Ke-Chaand (ex-Yaad E Mohammed, ex-Al Mohammed, ex-Ducky Sincere, exCoral Islander, ex-South Islander, ex-Fiji Maru). OMI 7632852. Marchandises diverses.
Longueur 155 m, 6.330 t. Pavillon Comores. Société de classification International
Naval Surveys Bureau. Construit en 1977 à Osaka (Japon) par Namura. Propriétaire AK Ship
Management (Bangladesh). Détenu en 2003 à Tianjin (Chine), en 2004 à Hong Kong, en 2009 à Cochin
(Inde) et en 2011 à Kandla (Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Marina Bay (ex-MSC Parana, ex-Eurus Ohio, ex-Cielo di Valencia, ex-Lynx, ex-Cast
Lynx, ex-Norasia Mubarak). OMI 8619065. Marchandises diverses. Longueur 201 m,
9.510 t. Pavillon Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en
1987 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke. Propriétaire Tomorrowind Pte Ltd (Singapour). Détenu en
2000 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour démolition au Bangladesh. 468 $ la tonne.
Merchant (ex-Saga Merchant, ex-Star Merchant, ex-Westwood Merchant, ex-Hoegh
Merchant). OMI 7516632. Marchandises diverses. Longueur 201 m, 13.613 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1977 à Nagasaki
(Japon) par Mitsubishi. Propriétaire SMT Ship Management & Transport (Chypre). Vendu pour
démolition en Chine. 439 $ la tonne.
Minh An (ex-Dong Ha, ex-Long Thanh, ex-Southern Cross II, ex-Southern Cross). OMI
7804601. Marchandises diverses. Longueur 125 m, 3.278 t. Pavillon Vietnam. Société
de classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1978 à Hashihama (Japon)
par Kurushima. Propriétaire Minh Phong Trading Trans Corp (Vietnam). Détenu en 2001 et 2002 à
Incheon (Corée du Sud), en 2004 à Manille (Philippines) et en 2004 à Haikou (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Miranda (ex-Saga Miranda, ex-August Oldendorff, ex-Star Miranda, ex-Hoegh
Miranda). OMI 7715965. Marchandises diverses. Longueur 200 m, 14.275 t.
Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1979 à
Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire SMT – Ship Management & Transport (Chypre). Détenu en
2009 à Portland (Oregon, Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 500 $ la tonne.
Miranda à Ijmuiden (Pays-Bas), juillet 2011 © Erwin Willemse
Mustapha H (ex-Arion I, ex-Orion I, ex-Orion, ex-Ocean II, ex-Ocean Union). OMI
8013716. Marchandises diverses. Longueur 107 m, 2.354 t. Pavillon Panama. Société
de classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en 1980 à Kochi (Japon) par
Imai Zosen. Propriétaire Hamadah Shipping Co Ltd (Syrie). Détenu en 1997 à
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 32/74
Glasgow (Royaume-Uni), en 2000 au Pirée (Grèce), en 2002 à Grado (Italie), en 2005 à Mersin
(Turquie), en 2006 à Rotterdam (Pays-Bas), Anvers (Belgique) et de nouveau au Pirée et en 2010 à
Suez (Egypte). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Nama (ex-Golden Pride, ex-Oriental Spirit, ex-Express Shanghai, ex-Stavroforos, ex-Saint
Spiridonas, ex-Blue Frontier, ex-Frontier, ex-Far Suez, ex-Leonor). OMI 7433206.
Marchandises diverses. Longueur 141 m, 4.735 t. Pavillon Libéria. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1988 à Niteroi (Brésil) par CCN Maua. Propriétaire Kon-Quest SA (Grèce).
Vendu pour démolition en Inde. 482 $ la tonne.
Nawal III (ex-Karim H, ex-Arwad, ex-Viggo scan). OMI 7206378.
Marchandises diverses. Longueur 80 m. Pavillon Tanzanie. Société de
classification Turk Loydu. Construit en 1972 à Busum (Allemagne) par
Busumer. Propriétaire Jubba General Trading Co (Emirats Arabes Unis). Détenu en 2003 et 2006 à
Constanza (Roumanie), en 2007 à Kdz eregli (Turquie) et Alexandrie (Egypte), en 2009 à Novorossiysk
(Russie), en 2010 à Thessalonique (Grèce), Damiette et Suez (Egypte) et en 2011 à Mina Rashid Port
(Emirats Arabes Unis). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Naxos Express. OMI 7432836. Marchandises diverses. Longueur 81 m.
Pavillon Moldavie. Société de classification Maritime Bureau of Shipping.
Construit en 1976 à Porto Viro (Italie) par Visentini. Détenu en 2006 à
Barcelone (Espagne), en 20008 à Koper (Slovénie) et en 2011 à Bourgas (Bulgarie). Vendu pour
démolition en Turquie.
Neptune (ex-Thor Confidence, ex-Westwind, ex-Trade Wealth, ex-MSC
Laura, ex-Cranach). OMI 8208036 . Marchandises diverses. Longueur 169
m. Pavillon Tuvalu. Société de classification International Ship Classification.
Construit en 1983 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke-DW. Propriétaire Galactic Star Ship
Management (Chine). Détenu en 2007 à Safaga (Egypte). Vendu pour démolition en Chine.
New Legend Honor (ex-Pro Asia, ex-Hariz, ex-Zim New Orleans, ex-Tema Star). OMI 7713723.
Marchandises diverses. Longueur 145 m, 7.752 t. Pavillon Panama. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1979 à Hakodate (Japon) par Hakodate Dock. Propriétaire COSCO
Shipping (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 420 $ la tonne.
Nika (ex-Sea Lion, ex-Sider Luciana, ex-MRS Luciana, ex-Willy, ex-Alba,
ex-Maersk Gando, ex-Xiabre). OMI 7920596. Marchandises diverses.
Longueur 90 m, 1.682 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1984 à Marin (Espagne) par Marin Factoria. Propriétaire SIA
ARG Shipping (Lettonie). Détenu en 1998 à Gênes (Italie), en 2002 à Naples (Italie), en 2006 à Aveiro
(Portugal) et Bordeaux (France), en 2008 à Gibraltar (Royaume-Uni), en 2009 à Trieste (Italie), en 2010
à Ashdod (Israel) et en 2011 à Rijeka (Croatie). Vendu pour démolition en Turquie.
Nour Al Biyan (ex-Ivan Shadr). OMI 7333743. Marchandises diverses.
Longueur 97 m, 2.481 t. Pavillon Tanzanie. Société de classification Vietnam
Register of Shipping. Construit en 1973 à Rauma (Finlande) par Hollming.
Propriétaire Cata Shipping Management Co (Syrie). Détenu en 2011 à Alexandrie (Egypte). Vendu pour
démolition en Inde à Mumbai.
Orfeus (ex-Rhine Liner, ex-Rhone Liner, ex-Smederovo). OMI 7725790.
Marchandises diverses. Longueur 100 m, t. Pavillon Cambodge. Société de
classification Shipping Register of Ukraine. Construit en 1978 à Emden
(Allemagne) par Cassens. Propriétaire MD Shipping (Ukraine). Détenu en
1999 à La Corogne (Espagne), en 2002 à Cardiff (Royaume-Uni), en 2003 à Bremerhaven (Allemagne),
en 2004 à Bilbao (Espagne), en 2007 et en 2008 à Gemlik (Turquie), en 2009 à Izmir (Turquie) et en
2010 à Nikolayev (Ukraine). Vendu pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 33/74
Orhan Ayanoglu (ex-Atil, ex-Mars, ex-Assos, ex-Lisa M, ex-Fairwind, exGostinu). OMI 8218756. Marchandises diverses. Longueur 131 m, 3.010 t.
Pavillon Panama. Société de classification Turk Loydu. Construit en 1982 à
Galati (Roumanie) par Galati SN. Détenu en 2008 à Varna (Bulgarie) et en 2011 à Venise (Italie). Vendu
pour démolition au Bangladesh.
Orhan Ayanoglu à Rijeka (Croatie), août 2011
© Dragec / Marinetraffic
Orient III (ex-Rembrandt, ex-Finiki, ex-Pacduchess). OMI 7374632. Marchandises
diverses. Longueur 171 m, 6.918 t. Pavillon Panama. Société de classification
International Register of Shipping. Construit en 1975 à Osaka (Japon) par Namura
SB. Propriétaire Gulf of Aden Shipping (Emirats Arabes Unis). Détenu en 2002 à Anvers (Belgique), en
2003 à Ulsan (Corée du Sud) et Kandla (Inde), en 2004 à Civitavecchia (Italie) et Paradip (Inde), en
2005 à Hong Kong, en 2006 à Koper (Slovénie), en 2007 à Venise (Italie) et en 2010 à Mesaieed (Qatar)
et Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition en Inde.
Pacific Celebes (ex-Hoyhow, ex-Indotrans Celebes, ex-Albert Oldendorff, ex-Hoegh Dyke).
OMI 8126599. Marchandises diverses. Longueur 198 m, 13.677 t. Pavillon Hong Kong.
Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1984 à Turku (Finlande) par
Wartsila. Propriétaire China Navigation Co Pte Ltd (Chine). Détenu en 2010 à Portland (Oregon, EtatsUnis). Vendu pour démolition en Chine. 410 $ la tonne.
Pacific Celebes, avril 2010, Vancouver (Washington, Etats-Unis) © Vesseltracker
Pacific Express (ex-Delmas Charcot, ex-Pacific Wind, ex-Pacific Maru). OMI
8009454. Marchandises diverses. Longueur 169 m, 8.815 t. Pavillon Chypre.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1981 à Shimonoseki
(Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Cyprus Maritime (Grèce). Détenu en 2011 à Mumbai (Inde). Vendu
pour démolition en Inde où il arrive en remorque. 470 $ la tonne.
Pacific Flores (ex-Hupeh, ex-Indotrans Flores, ex-Ingrid Oldendorff, ex-Hoegh
Drake). OMI 8126587. Marchandises diverses. Longueur 198 m, 13.677 t. Pavillon
Hong Kong. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1984
à Turku (Finlande) par Wartsila. Propriétaire China Navigation Co Pte Ltd (Chine).
Détenu en 2004 à St John (Canada). Vendu pour démolition en Chine. 410 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 34/74
Pacific Java (ex-Hunan, ex-Indotrans Java, ex-Gitta Oldendorff, ex-Hoegh Dene). OMI
8126575. Marchandises diverses. Longueur 198 m, 13.500 t. Pavillon Hong Kong. Société de
classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1984 à Turku (Finlande) par Wartsila.
Propriétaire China Navigation Co Pte Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 410 $ la tonne.
Pacific Makassar (ex-Hangchow, ex-Indotrans Makassar, ex-Edward Oldendorff, exHoegh Duke). OMI 8201612. Marchandises diverses. Longueur 198 m, 13.770 t.
Pavillon Hong Kong. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit
en 1984 à Wallsend (Royaume-Uni) par Swan Hunter. Propriétaire China Navigation Co Pte Ltd (Chine).
Détenu en 2009 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour démolition en Chine. 410 $ la tonne.
Paquita (ex-Paxi C, ex-Santa Ines, ex-Atlantic Crusader, ex-Delmas
Kourou). OMI 9032965. Marchandises diverses. Longueur 122 m, 4.565 t.
Pavillon Malte. Société de classification RINA. Construit en 1992 à Varna
(Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire Polaris Srl (Italie). Détenu en 2007 à Izmir
(Turquie), en 2008 à Anvers (Belgique) et en 2009 à Kdz.eregli (Turquie) et Las Palmas (Espagne).
Vendu pour démolition en Inde. 472 $ la tonne.
Professor Barabanov (ex-Marathon II, ex-Kemerovo). OMI 8120662. Marchandises
diverses. Longueur 174 m, 10.816 t. Pavillon Russie. Société de classification
Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1983 à Vuosaari (Finlande) par
Valmet Oy. Propriétaire Azia Shipping Holding (Chypre). Vendu pour démolition en Inde. 485 $ la tonne.
Kemerovo à Vancouver (Canada), mai 1989 © Chris Howell
Professor Barabanov dans le détroit de Bering,
octobre 2010 © Valerii Agafonov
Queen Orchid (ex-Emirates Star, ex-Pauline Prime, ex-Oceantramp, ex-Golfo de
Uraba, ex-Valle de Ayala). OMI 7721744. Marchandises diverses. Longueur 139 m,
4.260 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1980 à Bilbao (Espagne) par Ruiz de Velasco. Propriétaire Cheer Island Marine
SA (Taiwan). Détenu en 2003 à Gdansk (Pologne), en 2006 à Mumbai (Inde), Durban (Afrique du Sud)
et Kobe (Japon). Vendu pour démolition en Chine.
Ra Nam (ex-Long Feng, ex-Express Seminole, ex-Saint Nectarios, ex-L/L Brasil). OMI
7433268. Marchandises diverses. Longueur 141 m, 4.687 t. Pavillon Corée du Nord.
Société de classification Korea Classification Society. Construit en 1982 à Niteroi
(Brésil) par CCN Maua. Propriétaire Korea Samilpo Shipping Co (Corée du Nord). Détenu en 1998 à
Brême (Allemagne), en 2004 à Zhuhai (Chine), en 2005 à Kandla (Inde), en 2006 à Hong Kong, en 2007
à Zhanjiang (Chine), en 2009 de nouveau à Kandla et en 2011 à Santos (Brésil). Vendu pour démolition
en Inde.
Rahmeh (ex-Rahmeh-1, ex-NDS Santos, ex-MOL Amazonas, ex-Alligator
Amazonas, ex-Zim Caribe, ex-Zim Texas, ex-Sirius Delmas, ex-Maersk Bella,
ex-Sirius). OMI 8100507. Marchandises diverses. Longueur 147 m, 5.429 t.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 35/74
Pavillon Panama. Société de classification International Register of Shipping. Construit en 1981 à
Lübeck-Siems (Allemagne) par Flender. Propriétaire Silver StarMaritime Co (Syrie). Détenu en 2000 à
Rotterdam (Pays-Bas) et Falmouth (Royaume-Uni), en 2004 et 2005 à Leixoes (Portugal), en 2008 à
Iskenderun (Turquie), en 2009 à Bejaia (Algérie) et Antalya (Turquie) et en 2010 à Anvers (Belgique) et
Larnaca (Chypre). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Reborn (ex-Ideal, ex-Angelito, ex-Allah Kareem, ex-Fadel, ex-Cruz, ex-Yary, exIanuaria, ex-Alessia, ex-Ember, ex-Shaula, ex-Membership, ex-Frendo Membership).
OMI 7518032. Marchandises diverses. Longueur 106 m, 2.621 t. Pavillon SaintVincent-et-Grenadines. Société de classification Polski Rejestr Statkow. Construit en 1976 à Galati
(Roumanie) par Galati SN. Propriétaire Eurodocks Bijela AD (Montenegro). Détenu en 2003 à Ploce
(Croatie) et en 2007 à Constanza (Roumanie). Vendu pour démolition en Turquie. 345 $ la tonne.
Rosborg (ex-Clipper Itajai, ex-Orient Clipper, ex-African Sky, ex-Minos, ex-Cape Verde, exTendai Maru). OMI 7813183. Marchandises diverses. Longueur 166 m, 8.301 t. Pavillon
Bahamas abandonné pour celui de Panama. Société de classification RINA. Construit en 1978
à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Détenu en 2010 à Xiamen (Chine). Son armateur Dannebrog
Rederi (Danemark) le cède à Navalmar Uk Ltd (Royaume-Uni) avant revente pour démolition en Inde.
485 $ la tonne.
Safmarine Texas (ex-Aeolian Sky, ex-Torm Brigitte, ex-Francois de Sale,
ex-Jezera Delmas, ex-Borussia, ex- Jezera). OMI . Marchandises diverses.
Longueur 165 m, 7.628 t. Pavillon Chypre. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1987 à Warnemunde (Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire
Oceanstar Management Inc (Grèce). Détenu en 2008 à Philadelphie (Etats-Unis). Vendu pour démolition
en Inde où il arrive sous le nom de “Texas”.
Safmarine Texas à Tin Can Island - Apapa (Nigeria) février 2010 © Jerzy Nowak
Sarah Star (ex-Geza Hope, ex-Yamak 3, ex-Flora, ex-Cellus, ex-Hidegard
Wulff). OMI 7726926. Marchandises diverses. Longueur 93 m. Pavillon
Cambodge. Société de classification International Naval Surveys Bureau.
Construit en 1979 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas. Propriétaire Ocean Enterprises SA (Liban).
Détenu en 2001 à Anvers (Belgique), en 2002 à Hull (Royaume-Uni) et Rotterdam (Pays-Bas), en 2007
à La Spezia (Italie), en 2009 à Chioggia (Italie), Damiette (Egypte) et Aliaga (Turquie) et en 2011 à
Tripoli (Liban). Vendu pour démolition en Turquie.
Sargodha. OMI 7822017. Marchandises diverses. Longueur 153 m, 5.449 t. Pavillon Pakistan.
Société de classification Lloyd´s Shipping Register of Shipping. Construit en 1980 à Oshima
(Japon) par Oshima SB. Propriétaire Pakistan National Shipping Corp (Pakistan). Détenu en
2004 à Constanza (Roumanie), en 2006 à Venise (Italie) et Izmit (Turquie), en 2008 à Pyeongtaek
(Corée du Sud) et en 2011 à Kandla (Inde). Vendu pour démolition au Pakistan.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 36/74
Sea Hope (ex-Sea Light, ex-Hoop). OMI 7637462. Marchandises diverses. Longueur
79 m. Pavillon Sierra Leone. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1978 à Bergum (Pays-Bas) par Bodewes Bergum. Propriétaire
Unimarine Management Co (Syrie). Détenu en 2001 à Ravenne (Italie), en 2002 à Sète (France), en
2003 à Monfalcone et Gênes (Italie), en 2008 à Iskenderun (Turquie) et de nouveau à Gênes, en 2009 à
Larnaca (Chypre) et en 2012 à Beyrouth (Liban). Vendu pour démolition en Turquie.
Selen (ex-Helen, ex-Norden, ex-Holger). OMI 7822536. Marchandises
diverses. Longueur 80 m. Pavillon Sierra Leone. Société de classification
International Register of Shipping. Construit en 1979 à Hamburg (Allemagne)
par Norderwerft. Propriétaire Sea Partners Maritime Inc (Ukraine). Détenu en 1999 à Copenhague
(Danemark), en 2004 à Bari (Italie), en 2007 à Savone (Italie), Figueira da Foz (Portugal), Chalkis
(Grèce), Iskenderun (Turquie) et Trieste (Italie), en 2008 à Leghorn (Italie) et Pasajes (Espagne) et en
2010 à Mersin (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Shawnee Princess (ex-Als Shawnee Princess, ex-Als Danaos, ex-Danaos, ex-Hoegh Danaos).
OMI 8214619. Marchandises diverses. Longueur 155 m, 5.655 t. Pavillon Philippines. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Kobe (Japon) par Kawasaki.
Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Détenu en 2004 à Kobe (Japon).
Vendu pour démolition en Chine. 435 $ la tonne.
Star Derby (ex-Star Carrier). OMI 7700714. Marchandises diverses. Longueur 183
m. Pavillon Norvège (registre international). Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1979 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Grieg
Shipping AS (Norvège). Vendu pour démolition en Chine. 440 $ la tonne. Grieg Green recycling
Sturdy Falcon (ex-To Lich). OMI 7614769. Marchandises diverses. Longueur 144 m,
3.706 t. Pavillon Vietnam. Société de classification Vietnam Register of Shipping.
Construit en 1980 à Southwick (Royaume-Uni) par Austin & Pickersgill. Propriétaire
Falcon Shipping Co (Vietnam). Détenu en 2000 à Bangkok (Thaïlande) et en 2002 à Shenzen (Chine).
Vendu pour démolition en Inde.
Sunrise I (ex-Gude, ex-Akcaabat 1, ex-Turgut Kaptanoglu, ex-Trader, ex-Globe
Trader, ex-Timmar II ). OMI 7381386. Marchandises diverses. Longueur 118 m.
Pavillon Cambodge. Société de classification Global Marine Bureau. Construit en
1975 à Ishinomaki (Japon) par Yamanishi. Propriétaire Abdul Rahman Othman Ismail
Co (Syrie). Détenu en 2001 à Savone et Molfetta (Italie), en 2003 à Gand (Belgique), en 2004 à Venise
(Italie), en 2005 à Novorossiysk (Russie) et Mersin (Turquie), en 2007à à Nikolayev (Ukraine) et en 2009
à Antalya (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Taigeta (ex-Baltic Sky, ex-Eastern Star, ex-Marlen, ex-Bolero, ex-Borre, ex-Borre Af
Simrishamn, ex-Svarte, ex-Ann Mar, ex-Ann Ragne, ex-Repola). OMI 7904516.
Marchandises diverses. Longueur 82 m, 1.230 t. Pavillon Dominique. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1980 à Uusikaupunk (Finlande) par
Rauma-Repola. Propriétaire Unimars (Lettonie). Vendu pour démolition en Belgique par Van Heygen
Recycling.
Taigeta au Pays-Bas, mars 2011 © J Klaasman
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 37/74
Tairong 7 (ex-Yong Xiang 9, ex-Yong Xiang Jiu, ex-Lady Sadika, ex-Krakow II). OMI
8302208. Marchandises diverses. Longueur 149 m. Pavillon Chine. Société de
classification China Classification Society. Construit en 1986 à Gdansk (Pologne)
par les chantiers Lénine. Propriétaire Union Rich Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 2006 à Mumbai
(Inde). Vendu pour démolition en Chine.
Tara Kaptanoglu (ex-Bursa). OMI 7389895. Marchandises diverses. Longueur 154 m. Pavillon
Turquie. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Izmit (Turquie) par
Golcuk DY. Propriétaire Mehmet Kaptanoglu Shipping & Trade (Turquie). Détenu en 2005 à
Dublin (Irlande) et en 2007 à Lisbonne (Portugal) et Tanger (Maroc). Vendu pour démolition en Turquie.
Thuleland. OMI 7519270. Marchandises diverses. Longueur 186 m, 9.700 t.
Pavillon Royaume-Uni. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en
1977 à Göteborg (Suède) par Eriksberg MV. Propriétaire ASP Ship Management
Ltd (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde.
Tian Yu (ex-Assets Energy, ex-Retalink, ex-Eastern Comet, ex-Kertau). OMI 8025032.
Marchandises diverses. Longueur 97 m, 1.924 t. Pavillon Panama. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1981 à Kochi (Japon) par Kochi Jyuko. Propriétaire Dalian
Sea Carrier Co Ltd (Chine). Détenu en 2000 à Port Headland (Australie), en 2010 à Yantai (Chine) et en
2011 à Guangzhou (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 390 $ la tonne.
Tiger Da Ji (ex-Da Ji, ex-Budi Aman, ex-Nedlloyd Merwe, ex-Waterstoker). OMI 8715467.
Marchandises diverses. Longueur 157 m, 6.635 t. Pavillon Singapour. Société de classification
Germanischer Lloyd . Construit en 1989 à Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen.
Propriétaire Farglory Shipmanagement Pte (Singapour). Vendu pour démolition en Inde. 485 $ la tonne.
Tiwai Maru (ex-Siuthland Maru). OMI 8323721. Marchandises diverses. Longueur 150 m,
4.989 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à
Onishi (Japon) par Kurushima. Propriétaire
Bernhard Schulte Shipmanagement
(Allemagne). Vendu pour démolition en Chine. 440 $ la tonne.
Tofton (ex-Pokkinen). OMI 7410826. Marchandises diverses. Longueur 159
m, 6.741 t. Pavillon Gibraltar. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1980 à Gijon (Espagne) par JulianaGijonesa.
Propriétaire Regal Agencies Corp (Grèce). Détenu en 2001 à Brake (Allemagne). Vendu pour démolition
en Inde. 465 $ la tonne.
Tofton, septembre 2011 sur le canal de Kiel (Allemagne)
© Valerij Uhlich
Top Advancer (ex-Comandate, ex-Alma Libre, ex-Petralia, ex-Black Falcon, ex-Tabora, exNorasia Karsten, ex-Karsten Wesxh). OMI 8209638. Marchandises diverses. Longueur 169 m,
8.055 t. Pavillon Panama. Société de classification China Classification Society. Construit en
1983 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke-DW. Propriétaire Hubei Qin Tai (Chine). Détenu en 2006 à
Fremantle et à Sydney (Australie) et en 2010 à Kakinada (Inde). Vendu pour démolition en Inde. 489 $ la
tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 38/74
Topas (ex-Baltimar Neptune (ex-Neptune Scan, ex-Saigon Neptune, ex-Mary
Durack). OMI 8607672. Marchandises diverses. Longueur 110 m. Pavillon
Allemagne. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1988
à Shanghai (Chine) par Donghai. Propriétaire Werse Bereederungs GmbH & Co (Allemagne). Détenu
en 1998 à Stavanger (Norvège), Szczecin (Pologne) et Federicia (Danemark), en 2001 à Brême
(Allemagne), en 2002 à Setubal (Portugal), en 2005 à Sète (France), en 2007 de nouveau à Setubal et
en 2008 de nouveau à Sète. Vendu pour démolition à Grenaa (Danemark).
Tsuru (ex-Tsuru Arrow). OMI 7374230. Marchandises diverses. Longueur 182 m. Pavillon
Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1974 à Osaka (Japon)
par Mitsui. Propriétaire SMT Ship Management & Transport (Chypre). Vendu pour démolition
en Chine.
Uchur (ex-Ula, ex-Barwil Express, ex-Max Bastian, ex-Cap Baitar, ex-Max Bastian). OMI
7612034. Marchandises diverses. Longueur 116 m, 3.159 t. Pavillon Russie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1977 à Hiroshima (Japon) par
Ujina Zosensho KK. Propriétaire Azia Shipping (Russie). Détenu en 2001 à Rotterdam (Pays-Bas), en
2003 à Vladivostok (Russie), en 2005 à Hong Kong (Chine) et Sendaishiogama (Japon), en 2007 à
Ulsan (Corée du Sud) et en 2008 à Rizhao (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Xin Hong (ex-Proton, ex-Corinthiakos, ex-MSC Port Sudan, ex-Nedlloyd Santos, exAtalanta, ex-Victoria Bay, ex-Caledonia, ex-Ville De Venus, ex-Black Hawk, exNorasia Rebecca, ex-Rebecca Wesch). OMI 8021505. Marchandises diverses.
Longueur 169 m, 7.965 t. Pavillon Panama. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1982 à Ross (Allemagne) par Howaldtswerke-DW. Propriétaire Well
Step Transportation Ltd (Chine). Détenu en 1999 au Pirée (Grèce) et en 2001 à La Spezia (Italie).
Vendu pour démolition en Chine.
Xin Hong, à Johor (Malaisie), avril 2011 ©Jimi Jose
Zehra II (ex-Khudozhnik Plastov). OMI 7337311. Marchandises diverses. Longueur 123 m.
Pavillon Togo. Société de classification Columbus American Register. Construit en 1973 à
Navashino (Russie) par Oka. Détenu en 2008 à Yuzhnyy (Ukraine). Vendu pour démolition en
Turquie.
Porte-conteneurs
A Bedevi (ex-Erkut A, ex-Vivien A, ex-Tiger Creek, ex-Imke Wehr, ex-Ibn
Khaldoun, ex-Johanngeorgenstadt). OMI 8322210. Porte-conteneurs.
Longueur 122 m, 4.350 t. Pavillon Georgie. Société de classification Turkish
Lloyd. Construit en 1985 à Gijon (Espagne) par Juliana Gijonesa. Propriétaire Kutup Shipping & Trading
(Turquie). Détenu en 2010 à Nikolayev (Ukraine). Vendu pour démolition en Inde. 460 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 39/74
ACX Hibiscus. OMI 9159141. Porte-conteneurs. Longueur 193 m, 7.300 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1997 à Toyohashi (Japon) par Kanasashi. Propriétaire
Act Carriers Corp (Japon). En décembre 2011,
il entre en collision avec le porte-conteneurs
sous pavillon anglais Hyundai Discovery à la
sortie est du rail de séparation du trafic à
Singapour. Il n’y a ni blessés, ni pertes
humaines à bord mais les deux navires sont
endommagés. L’ACX Hibiscus est vendu en
l’état à Singapour, devient le Hibiscus sous
pavillon Saint-Kitts-et-Nevis et part pour
démolition en Inde.
Endommagé à Singapour, 14 décembre 2011©
Captain46 / Shipspotting
Al Ihsa’A. OMI 8117237. Porte-conteneurs. Longueur 211 m, 12.861 t. Pavillon Arabie Saoudite. Société
de classification Lloyd´s Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire United Arab Shipping Co (Koweit). Vendu pour démolition en Inde. 501 $ la tonne.
Al Manakh. OMI 8117263 Porte-conteneurs. Longueur 211 m, 12.888 t. Pavillon Koweit. Société de
classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire United Arab Shipping Co (Koweit). Vendu en l’état à Khor Fakkan (Emirats Arabes Unis).
pour démolition en Inde. 519 $ la tonne.incluant le carburant pour le voyage.
Al Mariyah (ex-Willine Orient, ex-Willine Taiko). OMI 8117275. Porte-conteneurs. Longueur
211 m. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping.
Construit en1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire United Arab Shipping Co
(Emirats Arabes Unis). Détenu en 2010 à Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition en Inde.
Al Mirqab. OMI 8117304. Porte-conteneurs. Longueur 211 m, 12.861 t. Pavillon Koweit. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire United Arab Shipping Co (Koweit). Vendu pour démolition en Inde. 488 $ la tonne incluant le
carburant pour le voyage.
Amal S (ex-Sirte Star, ex-Wan Ning He, ex-Neustadt). OMI 8411853. Porteconteneurs. Longueur 122 m, 4.349 t. Pavillon Togo. Société de classification
International Naval Surveys Bureau. Construit en 1986 à Gijon (Espagne) par
Juliana Gijonesa. Propriétaire Diamond Shipping Co (Syrie). Détenu en 1999 à Rotterdam (Pays-Bas),
et en 2002 à Breme (Allemagne) et Gioia Tauro (Italie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Aramis (ex-LT Giant, ex-Ever Giant). OMI 8217013. Porte-conteneurs. Longueur 231
m, 14.342 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1984 à
Kure (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Technomar Shipping (Grèce).
Détenu en 2011 à Shanghai (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 425 $ la tonne.
Banga Bijoy (ex-Asian Link, ex-Tiger Creek, ex-Eagle Wind, ex-Lakatoi Express). OMI 8123107.
Porte-conteneurs. Longueur 126 m, 3.345 t. Pavillon Bangladesh. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Ishinomaki (Japon) par Yamanishi SB. Détenu
en 2001 et 2005 à Singapour. Vendu pour démolition au Bangladesh.
Banga Borak (ex-Green Better, ex-Ever Better). OMI 8201935. Porte-conteneurs. Longueur 121
m, 3.594 t. Pavillon Bangladesh. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1984 à Muroran (Japon) par Hakodate Dock. Détenu en 2003 à Singapour. Vendu pour
démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 40/74
Cape Race (ex-MSC Perth, ex-MSC Argentina, ex-CSAV Callao, ex-Copiapo, exYucatan, ex-Jean Bosco). OMI 9005417. Porte-conteneurs. Longueur 201 m, 13.496
t. Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1993 à
Rijeka (Croatie) par 3 Maj Brodogradiliste. Propriétaire DS SchiffahrtGmbH & Co KG (Allemagne).
Détenu en 2004 à Fremantle (Australie) et en 2005 à Melbourne (Australie). Vendu en l’état à Freeport
(Bahamas) pour démolition en Inde. 348 $ la tonne incluant 350 t de carburant.
Cape Race, arrivée à Napier (Nouvelle-Zélande) © Brent / Shipspotting
Elisabeth (ex-CSAV Colombia, ex-X Press Resolute, ex-CCNI Valparaiso,
ex-Kota Permasan, ex-Cielo Di Los Angeles). OMI 9070656. Porteconteneurs. Longueur 182 m, 8.574 t. Pavillon Libéria abandonné pour
celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1994 à Steinwerder (Allemagne) par Blohm & Voss AG. Propriétaire MARTIME Gesellschaft für Maritime Dienstleistungen mbH (Allemagne). Détenu en 2006 à Shanghai et en 2010 à
Tianjin (Chine). Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde où il arrive sous le nom de “Elis”.
470 $ la tonne.
Endeavour (ex-EWL Central America, ex-Fas Gulf, ex-CMB Envoy, exAEL Europa, ex-Nedlloyd Zaandam, ex-Birgit Naber, ex-Jens Knuppel).
OMI 8421212. Porte-conteneurs. Longueur 147 m, 4.710 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1986 à
Bremerhaven (Allemagne) par Rickmers. Propriétaire Cosmo Shipmanagement (Grèce). Détenu en
2009 à Alexandrie (Egypte). Vendu pour démolition en Inde. 480 $ la tonne
Garden (ex-Ever Garden). OMI 8200125. Porte-conteneurs. Longueur 231 m.
Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau Of Shipping. Construit
en 1984 à Keelung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Ciel
Shipmanagement (Grèce). Détenu en 2001 à Singapour, en 2006 à Gênes (Italie) et en 2011 à Shenzen
(Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Goodwill (ex-Sider Peace, ex-Pergamon, ex-Francisco Franco, exHector). OMI 7921045. Porte-conteneurs. Longueur 106 m, t. Pavillon
Malte. Société de classification RINA. Construit en 1987 à Salamis
(Grèce) par Salamis Shipyard. Propriétaire Platin Shipping & Trading Co (Turquie). Détenu en 2009 à
Catane (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Grace (ex-Ital Grace, ex-LT Grace, ex-Ever Grace). OMI 8217025. Porte-conteneurs.
Longueur 231 m, 14.342 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification RINA. Construit en
1984 à Kure (Japon) par. Ishikawajima-Harima Propriétaire Lemissoler Shipmanagement Ltd
(Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
Han Zhong He. OMI 8321838. Porte-conteneurs. Longueur 126 m. Pavillon Chine. Société de
classification China Classification Society. Construit en 1984 à Chofu (Japon) par Kyokuyo. Propriétaire
COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 41/74
Humboldt Express. OMI 8208270. Porte-conteneurs. Longueur 206 m, 15.534 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1984 à
Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire Hapag Lloyd (Allemagne). Détenu
en 2001 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde.
Jolly Argento (ex-Saudi Makkah, ex-Hugo Oldendorff, ex-Wladislaw Sikorski). OMI
7900077. Porte-conteneurs. Longueur 200 m, 15.405 t. Pavillon Italie. Société de
classification RINA. Construit en 1981 à La Ciotat (France) par les Ateliers et
Chantiers de la Ciotat. Le Jolly Argento et le Jolly Oro (ci-dessous) étaient à l’origine deux des quatre
porte-conteneurs rouliers polonais livrés en 1981 par les chantiers de l’Atlantique et de La Ciotat à la
French Polish Shipping Company. Cette compagnie financière avait été créée par un accord
gouvernemental franco-polonais pour donner de l’activité aux chantiers français en manque de
commandes. Ils ont été frétés coque nue aux Polish Ocean Lines et affectés à la ligne Europe – côte est
de l’Amérique du nord (avec escales au Havre). Ces quatre navires ont été revendus en 1992 à d’autres
armateurs.
Les Chantiers de l’Atlantique ont construit le Kazimierz Pulaski (démoli en 2006) et le Stefan Starzynski
(devenu le Jolly Oro) et les Chantiers Navals de La Ciotat ont construit les Tadeusz Kosciuszko (démoli
en 2006) et le Wladyslaw Sikorski (devenu le Jolly Argento). Propriétaire Ignazio Messina & C SpA
(Italie). Vendu pour démolition en Inde.
Jolly Oro (ex-Saudi Riyadh, ex-Gerdt Oldendorf, ex-Stefan Starzynski). OMI
7900053. Roulier. Longueur 200 m, 15.405 t. Pavillon Italie. Société de classification
RINA. Construit en 1981 à Saint-Nazaire (France) par les Chantiers de l’Atlantique.
Propriétaire Ignazio Messina & CSpA (Italie). Vendu pour démolition en Inde.
Jonathan P (ex-Oel Integrity, ex-Honor River, ex-Canstar, ex-Belhaven). OMI 8901389.
Porte-conteneurs. Longueur 188 m, 8.817 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1990 à Inchon (Corée du Sud) par Halla. Propriétaire Eurobulk
Ltd (Grèce). Vendu pour démolition en Inde. 490 $ la tonne.
Khaled Ibn Al Whaleed. OMI 8117249. Porte-conteneurs. Longueur 211 m, 12.858 t. Pavillon
Emirats Arabes Unis. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1983
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire United Arab Shipping Co (Emirats Arabes
Unis). Détenu en 1998 à Rotterdam (Pays-Bas), en 2003 à La Spezia (Italie), en 2004 à Fossur-Mer (France) . Vendu en l’état à Khorfakkan pour démolition en Inde. 514 $ la tonne.
Kota Machan (ex-Pacific Express, ex-Kuo Chang). OMI 8709729. Porte-conteneurs. Longueur
146 m, 4.660 t. Pavillon Singapour. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1988 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Pacific International Lines (Singapour).
Détenu en 2010 à Saigon (Vietnam). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 485 $ la tonne.
Maria (ex-MSC Maria, ex-Delphic Spirit, ex-Zim Seoul, ex-MSC Uruguay,
ex-Miden River, ex-Spevde Vradeos, ex-Algoa Bay, ex-Professor
Tovstykh). OMI 8201703. Porte-conteneurs. Longueur 203 m, 12.872 t.
Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1985 à Warnemunde
(Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire MSC –
Mediterranean Shipping Company (Suisse).
Détenu en 2005 à Singapour et en 2008 à
Klaipeda (Lituanie) et Anvers (Belgique). Vendu
pour démolition en Inde.
MSC Maria à Terneuzen (Pays-Bas), septembre 2011
© Frank Behrends
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 42/74
Marina South (ex-MSC Peru, ex-P&O Nedlloyd Falcon, ex-Cielo di Livorno, ex-Bear,
ex-Cast Bear, ex-Norasia Al Muntazah). OMI 8619053. Porte-conteneurs. Longueur
201 m, 9.242 t. Pavillon Libéria. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1987 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke-DW. Propriétaire Tomorrowind Pte Ltd
(Singapour). Détenu en 1998 à Montréal (Canada). Vendu pour démolition au Bangladesh.
MSC Anahita (ex-CMC Pearl, ex-Harbour Pride). OMI 8413291. Porte-conteneurs.
Longueur 210 m, 12.876 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1985 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire MSC –
Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2006 à Leghorn (Italie) et en 2008 à Las Palmas
(Espagne). Vendu pour démolition en Inde.505 $ la tonne.
MSC Brooke (ex-MOL Rise, ex-Holnis, ex-YM Hai Phong, ex-Lagos Star II,
ex-Elise Schulte, ex-Maersk Banjui, ex-CCNI Antartico, ex-Elise Schulte).
OMI 9007506. Porte-conteneurs. Longueur 152 m, 6.260 t. Pavillon
Panama. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1992 à Warnemunde (Allemagne)
par Neptun Warnowwerft. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en
2008 à Palerme (Italie). Vendu pour démolition en Inde.
MSC Carina (ex-MSC Europe, ex-Rainbow Bridge). OMI 8512401. Porteconteneurs. Longueur 241 m, 15.802 t. Pavillon Panama. Société de classification
Det Norske Veritas. Construit en 1986 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi.
Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2010 à Melbourne (Australie)
et en 2011 à Gdynia (Pologne). Vendu pour démolition en Inde. 514 $ la tonne.
MSC Clara (ex-COSCO Lianyungang, ex-MSC Pretoria, ex-Lalandia, ex-Hyundai Frontier).
OMI 8511304. Porte-conteneurs. Longueur 244 m, 15.137 t. Pavillon Panama. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Vendu pour démolition en Inde.
MSC Hanne (ex-CMA CGM Energy, ex-Zim Antwerp, ex-Cristoforo
Colombo). OMI 8618449. Porte-conteneurs. Longueur 206 m, 15.000 t.
Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en
1989 à Marghera (Italie) par Fincantieri Breda. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company
(Suisse). Détenu en 1999 à Hambourg (Allemagne), en 2002 à Vancouver (Canada), en 2005 à Hong
Kong et en 2006 à Melbourne (Australie) et Yokohama (Japon). Vendu pour démolition en Inde. 493 $ la
tonne.
MSC Hina (ex-Leixoes, ex-MSC Melbourne, ex-Tikhon Kiselyev). OMI 8201686.
Porte-conteneurs. Longueur 203 m, 10.000 t. Pavillon Panama. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à Warnemünde (Allemagne) par
Warnowwerft ; jumboïsé en 1989 et rallongé de 174 à 203 m. Propriétaire MSC – Mediterranean
Shipping Company (Suisse). Détenu en 2004 à Kalundborg (Danemark). Vendu pour démolition en Inde.
480 $ la tonne.
MSC Jeanne (ex-CMC Diamond, ex-APL Diamond, ex-NOL Diamond, ex-Neptune
Diamond). OMI 7814826. Porte-conteneurs. Longueur 231 m, 14.778 t. Pavillon
Panama. Société de classification RINA. Construit en 1979 à Kure (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2002 à
Singapour, en 2003 à Port Botany (Australie) et en 2004 et 2005 à Fremantle (Australie). Vendu pour
démolition en Inde. 508 $ la tonne.
MSC Leila (ex-Tiger Cloud, ex-Heluan, ex-Dubai Confidence, exColombus Olinda, ex-Lami Tukur). OMI 8520408. Porte-conteneurs.
Longueur 158 m, 7.900 t. Pavillon Panama. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1987 à Rostock (Allemagne) par Neptun VEB. Propriétaire MSC –
Mediterranean Shipping Company (Suisse). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 43/74
MSC Nora (ex-Cosco Shekou, ex-P&O Nedlloyd Pusan, ex-Hyundai Explorer). OMI
8511299. Porte-conteneurs. Longueur 244 m, 15.137 t. Pavillon Panama. Société
de classification Det Norske Veritas. Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2000 et 2002 à
Vancouver (Canada) et en 2009 à Anvers (Belgique). Vendu pour démolition en Inde.
MSC Nora à quai à Napier (Nouvelle Zélande) Novembre 2011 © Tony des Landes
MSC Oslo (ex-SCI Tei, ex-CGM Force, ex-Zim Hamburg, ex-Amerigo
Vespucci).
OMI
8618451. Porte-conteneurs. Longueur 206 m, 15.267 t. Pavillon Panama.
Société
de
classification Bureau Veritas. Construit en 1989 à Marghera (Italie) par
Fincantieri Breda.
Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2006 à Zeebruge (Belgique)
et Fremantle (Australie) et en 2009 à Quangninh (Vietnam). Vendu pour démolition en Inde.
MSC Rugby (ex-Irenes Myth, ex-Global Myth, ex-California Triton, ex-Japan
Alliance). OMI 8202111. Porte-conteneurs. Longueur 220 m, 13.891 t. Pavillon
Chypre. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1983 à
Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Tsakos Columbia Shipmanagement (Grèce). Détenu
en 2003 à Fremantle (Australie) et en 2011 à Tanjung Priok (Indonésie). Vendu pour démolition en Inde.
523 $ la tonne.
MSC Sarawak (ex-Sky Venus, ex-Ibn Bajjah, ex-Algeciras Bay, ex-Clarence, ex-Nedlloyd
Clarence). OMI 8124917. Porte-conteneurs. Longueur 210 m, 14.544 t. Pavillon Hong Kong.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du
Sud) par Hyundai. PropriétaireTianjin Centrans Shipping Management Co (Chine). Détenu en 2007 à
Houston (Texas, Etats-Unis) et en 2010 à Suez (Egypte). Vendu en l’état au Sri Lanka pour démolition
en Inde. 480 $ la tonne incluant 450 t de carburant.
Palermo (ex-MSC Palermo, ex-Palermo Senator, ex-DSR Baltic) OMI
9008548. Porte conteneurs. Longueur 216 m, 12.297 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1992 à
Vegesack (Allemagne) par Bremer Vulkan. Propriétaire Reederei F Laeisz GmbH (Allemagne). Détenu
en 2011 à Fremantle (Australie). Vendu pour démolition en Inde. 495 $ la tonne.
Qatari Ibn Al Fuja’A (ex-Kota Selamat). OMI 8117299. Porte-conteneurs. Longueur 211 m,
12.861 t. Pavillon Qatar. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en
1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire United Arab Shipping Co (Koweit).
Détenu en 2001 à Singapour. Vendu en l’état à Khor Fakkan (Emirats Arabes Unis) pour
démolition en Inde. 502 $ la tonne incluant le carburant du voyage.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 44/74
Reunion (ex-Dal Reunion, ex-Delmas Mascareignes, ex-Seal Ubena, ex-Sea Merchant, exHong Kong Senator, ex-Ubena). OMI 8208921. Porte-conteneurs. Longueur 174 m, 8.550 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1983 à Brême
(Allemagne) par Weser. Propriétaire MCC Transport (Singapour). Vendu pour démolition en Inde. 476 $
la tonne.
Ruby (ex-APL Ruby, ex-President Grant, ex-NOL Ruby, ex-Neptune Ruby). OMI 8710704. Porteconteneurs. Longueur 275 m, 17.922 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification American
Bureau of Shipping. Construit en 1988 à Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Vendu pour démolition
en Inde.
Au départ de Hong Kong juillet 2007
© Ivan Meshkov
Selatan Makmur (ex-Kota Buana, ex-Hai Hui, ex-Wan Lie). OMI 8324309. Porte-conteneurs. Longueur
105 m, 2.625 t. Pavillon Indonésie. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à
Akitsu (Japon) par Taihei Kogyo KK. Propriétaire Pacific International Lines (Singapour). Vendu pour
démolition en Inde. 480 $ la tonne.
STX Busan (ex-Pos Challenge, ex-Pos Challenger, ex-China Pioneer, ex-Asian Princess). OMI
8415861. Porte-conteneurs. Longueur 140 m, 3.826 t. Pavillon Panama. Société de classification Korean
Register of Shipping. Construit en 1985 à Chofu (Japon) par Kyokuyo. Propriétaire STX Pan Ocean Co
Ltd (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine. 420 $ la tonne.
Theraps (ex-Anna E, ex-Independent Action, ex-Cielo di Colombia, exAnabella D, ex-CSAV Rupanco, ex-Augusta, ex-Brasil Express, ex-Auriga).
OMI 9007518. Porte-conteneurs. Longueur 167 m, 6.635 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1992 à Warnemunde (Allemagne)
par Warnowerft. Propriétaire Multibulk Marine Management SA (Grèce). Détenu en 2003 à Richmond
(Virginie, Etats-Unis), en 2010 à Shanghai (Chine), et en 2011 à Hong Kong et Xiamen (Chine) et à
Tanjung Priok (Indonésie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 513 $ la tonne.
Troyburg (ex-MSC Callao, ex-NOL Koi, ex-Deppe Florida, ex-Ville de
Venus). OMI 8708531. Porte-conteneurs. Longueur 177 m, 7.540 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1988 à Vegesack (Allemagne) par Bremer Vulkan. Propriétaire Norddeutsche Reederei H Schuldt GmbH
(Allemagne). Détenu en 2005 à Hong Kong (Chine). Vendu en l’état à Singapour pour démolition à
Mumbai en Inde. 475 $ la tonne incluant 500 t de de carburant.
Ventura I (ex-Ingrid, ex-MSC Aures, ex-Monte Verde, ex-Imperial, ex-Dong
Yuan). OMI 9037238. Porte-conteneurs. Longueur 135 m, 5.643 t. Pavillon
Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1995 à
Galati (Roumanie) par Galati SN. Propriétaire Multibulk Marine Management SA (Grèce). Détenu en
2011 à Gdynia (Pologne). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 45/74
X-Press Tower (ex-Kota Sejarah, ex-China Tower, ex-Fairy Eagle, ex-Eagle Tide, ex-Kuo Chia). OMI
8709717. Porte-conteneurs. Longueur 146 m, 4.830 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon
Kaiji Kyokai. Construit en 1988 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Naru Shipping Co Ltd
(Corée du Sud). Vendu pour démolition en Inde. 490 $ la tonne.
YM America (ex-Ming America). OMI 8807739. Porte-conteneurs. Longueur 276 m, 18.330 t. Pavillon
Taiwan. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1992 à Kaohsiung (Taiwan) par China
SB Corp. Propriétaire Yang Ming Marine Transport (Taiwan). Vendu pour démolition en Inde. 480 $ la
tonne.
Le YM America à Singapour, mai 2010 © Mick Prendergast
Navire-usine.
Kapitan Telov. OMI 7828619. Navire-usine.
Longueur 113 m, 4.530 t. Pavillon Russie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1979 à Nikolayev (Ukraine) par Okean
Shipyard. Propriétaire Murmanskiy Trawl Fleet
(Russie). Vendu pour démolition en Inde.
Kapitan Telov, Ijmuiden juillet 2010 © Erwin Willemse
Cargo réfrigéré
Akademik Vavilov (ex- Akademikis Vavilovs, ex- Akademik N Vavilov). OMI 8402199. Cargo
réfrigéré. Longueur 138 m, 5.996 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Construit en 1985 à Aalborg (Danemark) par Aalborg Vaerft. Propriétaire
Fairwind Shipmanagement Ltd (Russie). Vendu pour démolition en Inde. 510 $ la tonne. Voir photo en
page 1.
Baltijas Cels (ex-Bereg Baltiki). OMI 8701052. Cargo réfrigéré utilisé pour
le transport de poisson. Longueur 152 m, 9.398 t. Pavillon Panama.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1988 à Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce). Détenu en 2007
à Kawasaki (Japon) et en 2011 à Punta Arenas (Chili). Vendu en l’état en Chine pour une destination de
démolition inconnue. 410 $ la tonne.
Brasil Star (ex-Polar Brasil, ex-Hornstream, ex-Numerian). OMI 8906963.
Cargo réfrigéré. Longueur 150 m. Pavillon Libéria. Société de classification
Det Norske Veritas. Construit en 1992 à Gdansk (Pologne) par les chantiers
Lénine. Propriétaire Star Reefers Poland (Pologne). Détenu en 2008 à Douvres (Royaume-Uni). Vendu
pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 46/74
Eiger (ex-Blue Crystal, ex-Blue Cloud). OMI 8907199. Cargo réfrigéré. Longueur 120
m, 4.179 t. Pavillon Libéria. Société de classification Bureau Veritas. Construit en
1991 à Shanghai (Chine) par Shanghai Shipyarss. Propriétaire Agder Ocean
Shipping AS (Norvège). Détenu en 1999 à Schiedam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde. 440 $
la tonne.
Fitzroy (ex-Yasushima, ex-Yasushima Maru). OMI 8607464. Cargo réfrigéré.
Longueur 146 m. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1986 à Takamatsu (Japon) par Shikoku. Propriétaire Agder Ocean
Shipping AS (Norvège). Détenu en 2001 à Gênes (Italie), en 2006 à Kobe et Yokohama (Japon) en 2008
à Zhoushan (Chine) et Busan (Corée du Sud) et en 2010 et 2011 à Dalian (Chine). Vendu pour
démolition en Inde.
Hudson Bay (ex-Kiwi, ex-Central Reefer, ex-Southern Laurel, ex-Southern
Universal). OMI 8202654. Cargo réfrigéré. Longueur 140 m, 4.973 t. Pavillon Antigua
& Barbuda. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1983 à
Shimonoseki (Japon) par Towa. Propriétaire Thien & Heyenga Bereederungs-und Befrachtungs gmbH
(Allemagne). Détenu en 2004 à Savone (Italie) et en 2008 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour
démolition en Inde. 452 $ la tonne.
Ice Fern (ex-Prins Frederik Willem). OMI 8818972. Cargo réfrigéré.
Longueur 118 m. Pavillon Iles Caïman. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1990 à Capelle (Pays-Bas) par YVC Ysselwerf.
Propriétaire Maestro Reefers AS (Norvège). Détenu en 2007 à Long Beach (Etats-Unis). Vendu pour
démolition en Turquie.
Ice Fern à Gibraltar, août 2010 © Shipspotting
Ice Field (ex-Prins Casimir). OMI 8615239. Cargo réfrigéré. Longueur 118 m.
Pavillon Iles Caïman. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1988 à
Capelle (Pays-Bas) par YVC Ysselwerf. Propriétaire
Maestro Reefers AS
(Norvège). Vendu pour démolition en Turquie.
Ice Flake (ex-Prins Willem van Oranje). OMI 8615227. Cargo réfrigéré. Longueur
118 m. Pavillon Iles Caïman. Société de classification Bureau Veritas. Construit en
1987 à Capelle (Pays-Bas) par YVC Ysselwerf. Propriétaire Maestro Reefers AS
(Norvège). Vendu pour démolition en Turquie.
Izumo Bay (ex-Ub Libra, ex-Libra, ex-Izumo Reefer). OMI 8213598. Cargo réfrigéré.
Longueur 150 m, 5.506 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1984 à Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire Roswell
Navigation (Grèce). Détenu en 2006 à Philadelphie (Etats-Unis) et en 2007 à Lisbonne (Portugal).
Vendu pour démolition en Inde. 442 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 47/74
Kasuga Bay (ex-Arimao Universal, ex-Kasuga Reefer). OMI 8213615. Cargo
réfrigéré. Longueur 140 m, 5.509 t. Pavillon Panama. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Innoshima (Japon) par Hitachi. Propriétaire
Roswell Navigation Corp (Grèce). Détenu en 2001 à Gdansk et en 2002 à Punta Arenas (Chili) et
Shimonoseki (Japon). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Livadia (ex-Thorgull, ex-Reefer Penguin). OMI 8209078. Cargo réfrigéré. Longueur
146 m, 3.971 t. Pavillon Slovakie. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1983 à Takamatsu (Japon) par Shikoku Dock. Propriétaire Seatraffic Ltd
(Ukraine). Détenu en 2005 à Tampa (Floride, Etats-Unis). Vendu pour démolition à Mumbai (Inde).
Nagoya Bay (ex-Arctic Dawn, ex-Cap Frio, ex-Oceanic Trader, ex-Ocean Pride, exOcean Bride). OMI 8217611. Cargo Réfrigéré. Longueur 150 m, 6.140 t. Pavillon
Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1983 à Kochi
(Japon) par Shin Yamamoto SB. Propriétaire Roswell Navigation Corp (Grèce). Détenu en 2004 à
Rotterdam (Pays-Bas) et Valparaiso (Chili) et en 2005 à Saint-Petersbourg (Russie). Vendu pour
démolition en Inde. 462 $ la tonne.
A l’ancre à Algésiras, mars 2010 © Juan G Mata
Napier Star (ex-Elke, ex-Chiquita Elke). OMI 9038933. Cargo réfrigéré.
Longueur 140 m, 5.528 t. Pavillon Bermudes. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1994 à Ulsteinvik (Norvège) par Kvaerner
Kleven. Propriétaire Star Reefers (Royaume-Uni). Détenu en 2007 à New Haven (Connecticut, EtatsUnis). Vendu en l’état à Fujairah (Emirats Arabes Unis) pour démolition en Inde. 575 $ la tonne incluant
262 t d’aluminium.
Nelson Star (ex-Jean, ex-Chiquita Jean). OMI 8917558. Cargo réfrigéré.
Longueur 151 m, 5.288 t. Pavillon Bermudes. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1993 à Ulsteinvik (Norvège) par Kvaerner
Kleven. Propriétaire Star Reefers (Royaume-Uni). Détenu en 2002 à Port-Vendres (France) et en 2009 à
Bushire (Iran). Vendu en l’état à Fujairah (Emirats Arabes Unis) pour démolition au Pakistan. 575 $ la
tonne incluant 262 t d’aluminium.
Nova Friesia (ex-Shinki Maru). OMI 8609084. Cargo réfrigéré. Longueur 136 m,
3.525 t. Pavillon Libéria. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1987
à Takamatsu (Japon) par Shikoku. Propriétaire Seatrade Groningen BV (Pays-Bas).
Détenu en 2000 à Brisbane (Australie) et en 2010 à Pusan (Corée du Sud). Vendu pour démolition en
Inde à Mumbai. 490 $ la tonne.
Ref Star (ex-Kaliningradskiy Bereg). OMI 8415550. Cargo réfrigéré utilisé
pour le transport de poisson. Longueur 153 m, 7.270 t. Pavillon Panama.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1984 à Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Aquaship Ltd (Lettonie). Détenu en
2002 à Saint-Petersburg (Russie), et en 2010 à La Nouvelle-Orléans et à Philadelphie (Etats-Unis).
Vendu pour démolition en Inde. 463 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 48/74
Sandino Bay (ex-Frio Pacific, ex-Shin-Yo, ex-Shinyo Maru). OMI 8410902. Cargo
réfrigéré. Longueur 128 m, 3.368 t. Pavillon Panama. Société de classification
Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1985 à Ishinomaki (Japon) par
Yamanishi. Propriétaire Ship Service Agency JSC (Lituanie). Détenu en 2003 à Dutch Harbor (Alaska,
Etats-Unis), en 2006 à Anvers (Belgique) et Vlissingen (Pays-Bas) et en 2008 à Las Palmas (Espagne).
Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Snow Drift (ex-Greenfield, ex-South Cathay). OMI 7228302. Cargo réfrigéré.
Longueur 173 m, 9.220 t. Pavillon Iles Cook. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1973 à La Ciotat (France) par les Ateliers et
Chantiers de La Ciotat. Ce navire était le 5e d’une série de 8 navires frigorifiques identiques livrés entre
1972 et 1974 par les Chantiers Navals de La Ciotat à l’armement suédois Salen. Agé de 39 ans, il était
le dernier survivant, les sept autres ayant été démolis entre 1998 et 2010. Propriétaire Holy House
Shipping AB (Suède). Vendu pour démolition en Inde.
Snow Drift, à Terneuzen. (Pays-Bas), novembre 2011© Taco Boendermaker
Tauranga Star (ex-France, ex-Chiquita Frances). OMI 8917522. Cargo
réfrigéré. Longueur 140 m, 4.873 t. Pavillon Bermudes. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1992 à Ulsteinvik (Norvège)
par Kvaerner Kleven. Propriétaire Star Reefers Poland (Pologne). Détenu en 2005 à Vladivostock
(Russie). Vendu en l’état à Fujairah pour démolition en Inde. 525 $ la tonne incluant le carburant pour le
voyage et 233 t d’aluminium.
Valparaiso Star. OMI 8713586. Cargo réfrigéré. Longueur 141 m, 5.613 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en
1989 à Séville (Espagne) par AESA. Propriétaire Star Reefers Poland Sp
(Pologne). Détenu en 2007 à Philadelphie (Etats-Unis) et en 2009 à Algesiras (Espagne). Vendu en
l’état à Fujairah pour démolition au Pakistan. 415 $ la tonne.
Viking Star (ex-Consensus Reefer, ex-Schoener, ex-Hornwave). OMI 8821864.
Cargo réfrigéré. Longueur 138 m, 4.124 t. Pavillon Bahamas. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1991 à Capelle (Pays-Bas) par YVC
Ysselwerf. Propriétaire Star Reefers AS (Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 485 $ la tonne
incluant le carburant nécessaire au voyage et 54 t d’aluminium.
Yasaka Bay (ex-Pasadena Universal, ex-Yasaka Reefer). OMI 8213586. Cargo
réfrigéré. Longueur 150 m. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1983 à Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire Roswell
Navigation Corp (Grèce). Détenu en 2004 à Valparaiso (Chili). Vendu pour démolition à Mumbai en
Inde.489 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 49/74
Roulier
Hellenic Sailor (ex-Celtic Sun, ex-Mediterranean Trailer, ex-Carmen B, ex-Cortia, ex-Finnrose,
ex-Hektos, ex-Timmerland). OMI 7718515. Roulier. Longueur 165 m, 10.245 t. Pavillon
Grèce. Société de classification RINA. Construit en 1978 à Chiba (Japon) par Mitsui.
Propriétaire Hellenic Seaways (Grèce). Vendu pour démolition en Turquie.
Indus (ex-Strada Corsara, ex-Tor Hafnia, ex-Dana Hafnia, ex-Kattegat Syd, exNordborg, ex-Belinda, ex-Linne, ex-Linnea). OMI 7389194. Roulier. Longueur 161 m,
5.182 t. Pavillon Italien abandonné pour celui de Saint-Kitt-et-Nevis pour son dernier
voyage. Société de classification RINA. Construit en 1979 à Lodose (Suède) par Lodose Varf. Cédé par
l’armateur italien Stradeblu Srl à l’indien Doehle Danautic avant sa revente pour démolition dans la
foulée en Inde.
Kaduna (ex-Feedercadet, ex-Aschberg, ex-Bore Ix). OMI
7128796. Roulier. Longueur 113 m. Pavillon Panama. Société de
classification Panama Maritime Documentation Services.
Construit en 1972 à Rauma (Finlande) par Rauma-Repola Oy. Propriétaire Hakvoort Transport Shipping
(Pays-Bas). Détenu en 2000 à Bremerhaven (Allemagne), en 2004 à Dublin (Irlande), en 2005 à
Emshaven (Pays-Bas), en 2006 à Las Palmas (Espagne), de nouveau à Emshaven à deux reprises en
2007 puis en 2011. Vendu pour démolition en Turquie.
Mykonos II (ex-Sarmat, ex-Roro Apollonia Winner, ex-Roro Anglia, exSailormark). OMI 7211969. Roulier. Longueur 105 m. Pavillon Moldave.
Société de classification Shipping Register of Ukraine. Construit en 1972 à
Fredrikstad (Norvège) par Ankerlokken Glommen. Propriétaire Poseidon Ltd (Ukraine). Détenu en 2011
à Zonguldak (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
San Jiang Kou. OMI 7902881. Roulier. Longueur 146 m. Pavillon Chine. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1980 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane. Propriétaire
COSCOL (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Transfer (ex-Stena Transfer, ex-Ideway, ex-European Tideway, ex-Doric Ferry, ex-Hellas, exAlpha Progress, ex-Stena Runner). OMI 7528570. Roulier ferry. Longueur 151 m, 9.121 t.
Pavillon Lettonie. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1977 à
Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire FINEST SIA (Lettonie). Vendu pour démolition en Inde.
Le roulier letton Transfer dans le port de Goteborg (Suède), janvier 2011 © J Ericsson
Vegaland (ex-Tarn). OMI 7718539. Roulier. Longueur 190 m, 10.907 t. Pavillon RoyaumeUni. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1979 à Chiba (Japon)
par Mitsui ; jumboïsé en 1996 et rallongé de 165 à 190 m. Propriétaire Imperial Ship
Management AB (Suède). Vendu pour démolition en Inde. 480 $ la tonne.
Vikingland. OMI 7718541. Roulier. Longueur 190 m, 10.927 t. Pavillon Suède.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1979 à Chiba
(Japon) par Mitsui ; jumboïsé en 1996 et rallongé de 165 à 190 m. Propriétaire
Imperial Ship Management AB (Suède). Détenu en 2007 à Anvers (Belgique). Vendu pour démolition en
Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 50/74
Vraquier
Alina II (ex-Alina, ex-Garland, ex-Goyo, ex-Goyo Maru). OMI 8406896. Vraquier.
Longueur 290 m, t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification
Korean Register of Shipping. Construit en 1986 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi.
Propriétaire Polembros Shipping Ltd (Grèce). Détenu en 2006 à Port Walcott (Australie). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Le minéralier grec Alina II charge du minerai de fer à
Sept-Iles (Québec, Canada), février 2009 © Harold Hogan
Agios Nectarios I (ex-Agios, ex- Agios Nectarios 1, ex-Guzin S, ex-Sincere Splendour, exGateway East, ex-Prosperidad). OMI 8109929. Vraquier. Longueur 160 m, 5.734 t. Pavillon
Panama. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1982 à Imabari (Japon)
par Imabari Zosen. Propriétaire Pitiousa Shipping Sa (Grèce). Vendu pour démolition en Inde. 492 $ la
tonne.
Alberta (ex-Anangel Faith, ex-Alpha Faith). OMI 8323197. Vraquier. Longueur 187 m,
7.633 t. Pavillon Malte. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1984 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Alloceans
Shipping Co Ltd (Grèce). Détenu en 2003 à Iquique (Chili). Vendu pour démolition en Inde.
Alex D (ex-Kristjan Palusalu, ex-Kaarel Ird). OMI 8729640 Vraquier. Longueur 215 m,
13.752 t. Pavillon Malte. Société de classification Korean Register of Shipping.
Construit en 1989 à Nikolayev (Ukraine) par Okean. Propriétaire Goldenport
Shipmanagement Ltd (Grèce). Détenu en 2005 à Trois-Rivières (Canada) et Rotterdam (Pays-Bas) et en
2010 à Nantong (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 495 $ la tonne.
Alex King (ex-Ho King, ex-Rojarek Naree, ex-Sea Queen, ex-Hemlock Queen). OMI
8013675. Vraquier. Longueur 160 m. Pavillon Panama. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1980 à Imabari (Japon) par Imabari Zosen.
Propriétaire Istos Maritime Inc (Grèce). Détenu en 2004 à Tilbury (Royaume-Uni) et en 2008 à Anvers
(Belgique). Vendu pour démolition en Turquie.
Algoa Bay (ex-St Blaize, ex-Rosebank, ex-Virgo, ex-Victory, ex-SA Victory). OMI 7701641.
Vraquier. Longueur 173 m, 8.965 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1978 à Tsurumi (Japon) par NKK. Propriétaire MACS
Shipping (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde.
Andra (ex-Sandra, ex-Marianic K, ex-Ari, ex-Anny Petrakis, ex-Tarpon
Star). OMI 7919846. Vraquier. Longueur 185 m, 7.766 t. Pavillon SaintVincent-et-Grenadines. Société de classification Bureau Veritas. Construit
en 1980 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire Cosena Srl (Roumanie).
Détenu en 2002 à Newport News (Virginie, Etats-Unis), en 2003 à Hull (Royaume-Uni), en 2004 à
Venise (Italie) et en 2011 à Castellon de la Plana (Espagne). Vendu pour démolition en Inde.502 $ la
tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 51/74
Andros Warrior (ex-Magellan Maru). OMI 8512839. Vraquier. Longueur 290 m, 22.954 t.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1986 à Kure
(Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Polembros Shipping (Grèce). Vendu pour
démolition en Inde. 485 $ la tonne.
Ansera (ex-Hans, ex-Hansa Rostock, ex-Georgia Rainbow). OMI 7632979. Vraquier.
Longueur 161 m, 6.000 t. Pavillon Panama. Société de classification International
Naval Surveys Bureau. Construit en 1977 à Mizushima (Japon) par Sanoyasu.
Propriétaire Gamma Denizcilik Nakliyat (Turquie). Détenu en 1999 à Salerno (Italie), en 2000 à Anvers
(Belgique), en 2004 à Gênes et Ravenne (Italie) et Kdz. Eregli (Turquie), en 2005 de nouveau à
Kdz.eregl puis à Izmir (Turquie), en 2006 de nouveau à Kdz. Eregli et en 2010 à Castellon de la Plana
(Espagne). Vendu pour démolition en Inde.
Arabian Venture (ex-PFS Keshava, ex-Atlanta, ex-Kontula). OMI 7822378. Vraquier.
Longueur 179 m, 7.779 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Construit en 1980 à Turku (Finlande) par Wartsila. Propriétaire
Hermes Maritime Services Pvt Ltd (Inde). Détenu en 2006 à Mourmansk (Russie) et en 2011 à Chennai
(Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh. 470 $ la tonne.
Aristeas P (ex-Yasuko Venture). OMI 8315918. Vraquier. Longueur 190 m, 7.919 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à
Keelung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Marmaras Navigation
Ltd (Grèce). Détenu en 2000 à San Pedro (Californie, Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 482 $
la tonne.
Asean Sea 01 (ex-Sea Unity, ex-Tina II, ex-Kavo Yerakas, ex-Gema Phosphate). OMI
8005537. Vraquier. Longueur 178 m, 6.375 t. Pavillon Panama. Société de
classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en 1981 à Oska (Japon) par
Osaka Zosensho. Détenu en 2002 à Mumbai (Inde), en 2005 à Bandar Khomeini (Iran) et Constanza
(Roumanie), en 2009 à Fangcheng (Chine) et en 2011 à Nantong (Chine). Propriétaire Shinpetrol
(Vietnam). Vendu pour démolition au Pakistan. 464 $ la
tonne.
Asean Sea 01 à l’ancre à Chittagong (Bangladesh), juillet
2011 mais démoli au Pakistan. © Lakhtikov Dmitriy
Asean Unity (ex-Ionian Sea, ex-Eastern Venture). OMI 7804584. Vraquier. Longueur 151 m. Pavillon
Singapour. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1978 à Uwajima (Japon) par
Uwajima Zosensho. Propriétaire Glory ShipManagement (Singapour). Vendu pourune destination de
démolition inconnue.
Aspen Arrow (ex-Sharpnes). OMI 8307935. Vraquier. Longueur 170 m, 8.603 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1985 à Oppama (Japon)
par Sumitomo. Propriétaire Gearbulk (Norvège). Vendu pour démolition en Chine. 432 $ la
tonne incluant 250 t de carburant.
Australia (ex-Grand Mirsinidi, ex-Cape Breeze, ex-Corona Fortune, exFortune 22, ex-22 Decembrie 1989 ). OMI 9031272. Vraquier. Longueur
303 m, 27.230 t. Pavillon Libéria. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1993 à Constanza (Roumanie) par Constanza SN. Propriétaire Newlead Bulkers SA
(Grèce). Détenu en 2005 à Dampier (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 52/74
Azure (ex-Tai Zhou Hai). OMI 8023979. Vraquier. Longueur 225 m, 12.200 t.
Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1982 à Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire
Good Faith Shipping Co SA (Grèce). Détenu en 2000 à Hambourg (Allemagne), en 2004 à Lisbonne
(Portugal) et en 2006 à Bandar Khomeini (Iran) et Qinhuangdao (Chine). Vendu pour démolition en Inde.
Best Glory (ex-Iolcos Celebrity, ex-Bunga Srigading). OMI 8005276. Vraquier. Longueur 225 m,
11.243 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1982 à Imari (Japon)
par Namura. Propriétaire Ocean Faith International Shipping Ltd (Chine). Détenu en 2000 à
Brindisi (Italie). Vendu pour démolition en Chine. 423 $ la tonne.
Best Grace (ex-Rena, ex-Ansgaritor). OMI 8000379. Vraquier. Longueur 225 m, 11.270 t.
Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1981 à Aioi (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire Ocean Faith International (Hong Kong, Chine). Détenu en
2000 à Brindisi (Italie), en 2004 à Trieste (Italie) et en 2008 à Dublin (Irlande). Vendu pour démolition en
Chine. 420 $ la tonne.
Best Grace sous le pont Astoria Megler, Columbia River (Oregon, Etats-Uni); août 2010 © Beth E Parish
Bestking (ex-Performer, ex-Padre, ex-El Tango, ex-Turquoise, ex-perseus,
ex-Hua Peng, ex-Free Spirit). OMI 8107555. Vraquier. Longueur 198 m,
7.933 t. Pavillon Panama. Société de classification Panama Maritime
Documentation Services. Construit en 1983 à (Espagne) par AESA. Propriétaire Fujian MarineCo Ltd
(Chine). Détenu en 1998 à Rotterdam (Pays-Bas), en 2000 à Hambourg (Allemagne), en 2004 à
Novorossiisk (Russie), en 2006 à Bandar Chahbahar (Iran), en 2007 à La Spezia (Italie), en 2008 à
Immingham (Royaume-Uni) et en 2009 à Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition en Inde, il arrive
en fait au Bangladesh le 23 février. 475 $ la tonne.
Bintan Star (ex-Mastrogeorgis, ex-Panagia Odigitria, ex-M. Nuri Cerrahoglu, ex-Berge
Charlotte). OMI 7915656. Vraquier. Longueur 249 m, 16.859 t. Pavillon Panama.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1984 à
Gdynia (Pologne) par les chantiers Commune de Paris. Propriétaire ATL Shipping Ltd (Chine).
Détenu en 2000 à Amsterdam (Pays-Bas), en 2002 à Cardiff (Royaume-Uni), en 2003 à Vancouver
(Canada), en 2008 à Lisbonne (Portugal) et Zoushan (Chine) et en 2011 à Caofeidian (Chine). Vendu
pour démolition au Bangladesh.
C Symphony (ex-Oriana C, ex-Vivita, ex-Norefjord, ex-Sunny Wisteria). OMI
8315102. Vraquier. Longueur 190 m, 7.630 t. Pavillon Malte. Société de
classification American Bureau of Shipping. Construit en 1985 à Mihara (Japon) par
Koyo DY Co. Propriétaire Blossom Maritime Corp (Grèce). Détenu en 2003 à Bunbury (Australie), en
2007 à Foynes (Irlande) et en 2011 à Qingdao (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 53/74
Castillo de Montalban (ex-Docelotus, ex-Lotus). OMI 7526596. Vraquier. Longueur 242 m. Pavillon
Brésil. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1982 à Angra dos Reis
(Brésil) par Verolme do Brasil. Propriétaire Elcano Navegacao (Brésil). Vendu pour démolition en Inde.
Castillo de Soutomayor (ex-Docebeta, ex-Fernao de Magalhaes). OMI 7526560. Vraquier. Longueur 242
m, 13.377 t. Pavillon Brésil. Société de classification American Bureau Of Shipping. Construit en 1981 à
Angra dos Reis (Brésil) par Verolme do Brasil. Propriétaire Empresa De Navegacao Elcano Botafogo
(Brésil). Vendu pour démolition en Inde. 500 $ la tonne incluant 250 t de carburant.
Le Castillo De Soutomayor sur l’Amazone (Brésil), mai 2010 © Foggy / Shipspotting
Cebu Star (ex-Luckyfield). OMI 8103456. Vraquier. Longueur 193 m, 9.759 t. Pavillon
Panama. Société de classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en 1982 à
Sasebo (Japon) par Sasebo H.I. Détenu en 2010 à Incheon (Corée du Sud) et en
2011 à Nantong (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 491 $ la tonne.
Daffodil (ex-Gem of Rozi, ex-Akropolis, ex-Akrop, ex-Interbulk Vision, ex-Norman Amstel). OMI
8028149. Vraquier. Longueur 223 m, 12.537 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1983 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire Fleet Management Ltd
(Hong Kong, Chine)). Vendu pour démolition en Inde. 490 $ la tonne.
Daio Andes. OMI 8812643. Vraquier. Longueur 195 m, 8.664 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1989 à Kobe (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Kyokuto
Shipping (Japon). Vendu pour démolition en Chine. 430 $ la tonne.
Dakshineshwar. OMI 8409771. Vraquier. Longueur 189 m, 10.100 t. Pavillon Inde. Société de
classification Indian Register of Shipping. Construit en 1987 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo.
Propriétaire SCI – Shipping Corporation of India (Inde). Vendu en l’état au Sri Lanka pour démolition en
Inde. 430 $ la tonne.
Desert Voyager (ex-Marco Polo, ex-Maritme Conqueror, ex-Clipper). OMI 8106367.
Vraquier. Longueur 190 m, 8.224 t. Pavillon Grèce. Société de classification
American Bureau of Shipping. Construit en 1983 à Mizushima (Japon) par Sanoyasu.
Propriétaire Cleopatra Shipping Agency (Grèce). Détenu en 2011 à Tianjin (Chine). Vendu pour
démolition en Chine. 440 $ la tonne incluant 375 t de carburant.
Diamond Warrior (ex-Ohtaka Maru). OMI 8308850. Vraquier minéralier - VLOC. Longueur
300 m, 25.516 t. Pavillon SaintVincent-et-Grenadines. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1984 à Ariake (Japon) par Hitachi Zosen.
Propriétaire Polembros Shipping (Grèce).
Vendu pour démolition au Pakistan. 482 $ la
tonne.
Diamond Warrior à Istanbul (Turquie), mars 2011
© Frank Behrends
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 54/74
Don Raul (ex-Sea Coral, ex-New Ruby, ex-Sanko Ruby). OMI 8307870. Vraquier. Longueur 188 m,
7.292 t. Pavillon Chili. Société de classification RINA. Construit en 1984 à Sasebo (Japon) par Sasebo
H.I.. Propriétaire Empremar SA (Chili). Vendu en l’état à Rosario (Argentine) pour démolition en Inde, le
navire annonce se diriger vers la Turquie où il devrait arriver fin avril. 320 $ la tonne.
Dong A Hermes (ex-CaptainVangelis L, ex-Bulktirreno, ex-Maria K). OMI 8900426. Vraquier.
Longueur 278 m, 22.290 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of
Shipping. Construit en 1992 à Marghera (Italie) par Fincantieri. Propriétaire DAT Maritime Co
Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2005 à Gladstone (Australie) et en 2011 à Fangcheng (Chine).
Vendu pour démolition en Chine. 447 $ la tonne.
Donna (ex-Panormos, ex-Neptune Schedar). OMI 8103303. Vraquier. Longueur 187
m, 7.484 t. Pavillon Chypre. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit
en 1984 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire TL Shipping Ltd
(Chine). Détenu en 2008 à Fredrikstad (Norvège) et 2012 à Asaluyeb (Iran). Vendu pour démolition au
Pakistan. 495 $ la tonne.
Ever Bright (ex-Glory Singapore, ex-Peace Blossom, ex-Americana, ex-El Dorado). OMI
8224652. Vraquier. Longueur 265 m, 24.515 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1987 à El Ferrol (Espagne) par Astano. Propriétaire Hengyuan
Shipmanagement International (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 492 $ la tonne incluant
450 t de carburant.
Faith N (ex-Auriga). OMI 8618425. Vraquier minéralier VLOC. Longueur 325 m,
35.045 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en
1990 à Monfalcone (Italie) par Fincantieri. Propriétaire Seeschiffahrt GmbH
(Allemagne). Détenu en 1999 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour démolition au Pakistan. 478 $ la
tonne.
Fisher K (ex-Eastwind). OMI 8014796. Vraquier. Longueur 170 m, 7.224 t. Pavillon Dominique.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à Oshima
(Japon) par Oshima SB. Détenu en 1999 à Montréal (Canada), en 2008 à Barcelone (Espagne)
et en 2009 à Constanza (Roumanie). Vendu pour démolition en Inde. 475 $ la tonne.
Fortune Carrier (ex-Captain John L, ex-Fort Resolution). OMI 8102402. Vraquier.
Longueur 224 m, 12.118 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korea Ship
Safety Technology Authority. Construit en 1982 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire Shinhan Capital Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2005 à Vancouver (Canada). Vendu
pour démolition en Chine. 435 $ la tonne.
Galfar 01 (ex-Sheheen Alghanim 10, ex-Nomadic Querida, ex-Olympos, ex-Anitra, exHandy King, ex-Desert King). OMI 7627247. Vraquier. Longueur 169 m, 7.489 t.
Pavillon Comores. Société de classification International Naval Surveys Bureau.
Construit en 1977 à Mihara (Japon) par Koyo Dockyard. Propriétaire Galfar Engineering (Koweit).
Détenu en 2009 à Cocchin (Inde) et Bandar Abbas (Iran) et en 2011 de nouveau à Bandar Abbas.
Vendu pour démolition en Inde. 478 $ la tonne.
Glory 2 (ex-Edco). OMI 7825576. Vraquier. Longueur 185 m, 8.148 t. Pavillon
Comores. Société de classification inconnue. Construit en 1980 à Leirvik
(Norvège) par Stord Verft. Propriétaire Marine Fleet Management (Pakistan).
Détenu en 2003 à Québec (Canada), en 2006 à Tilbury (Royaume-Uni), Patillos (Chili) et Charleston
(Caroline du Sud, Etats-Unis) et en 2009 à Nikolayev (Ukraine). Vendu pour démolition au Pakistan.
Gokcan (ex-Western Avenir, ex-Noble, ex-Asian Brilliance). OMI 8124802. Vraquier minéralier.
Longueur 189 m, 7.738 t. Pavillon Turquie. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1984 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI. Propriétaire Kardeniz Denizcilik (Turquie).
Détenu en 1999 à Hambourg (Allemagne), en 2003 à Amsterdam (Pays-Bas), en 2009 à Gladstone
(Australie) et Lianyungang (Chine) et en 2010 à Tyne (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde.
510 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 55/74
Golden Huayi (ex-Ocean Ever). OMI 8002767. Vraquier. Longueur 224 m, 11.590 t. Pavillon
Sierra Leone. Société de classification RINA. Construit en 1981 à Pusan (Corée du Sud) par
Korea SB & E Corp. Propriétaire Huayang International Marine Transportation Co.Limited
(Chine). Détenu en 2011 à Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Gomidas (ex-Iran Esteghlal, ex-Oinoussian Virtue). OMI 7620550. Vraquier. Longueur 180 m,
8.065 t. Pavillon Iran. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1978
à Onomichi (Japon) par Onomichi Zosen. Propriétaire Sapid Shipping Co (Iran). Détenu en
2001 à Anvers. Vendu pour démolition en Inde où il arrive en remorque rebaptisé « Govind ».
Grand Venetico (ex-Newlead Venetico, ex-Venetico Breeze, ex-Atlas, exBulkignazio, ex-Ignazio). OMI 8521189. Vraquier. Longueur 262 m, 20.821
t. Pavillon Libéria. Société de classification RINA. Construit en 1990 à
Marghera (Italie) par Fincantieri Breda. Propriétaire Newfront Shipping SA (Grèce). Détenu en 2008 à
Dampier (Australie) et en 2012 à Hay Point
(Australie). Vendu pour démolition en Chine. 457 $
la tonne incluant 700 t de carburant.
Le Grand Venetico, baie de Guanabara à Rio de Janeiro
(Brésil), juin 2008 © Edson Lucas
Grandiosa. OMI 8508735. Vraquier. Longueur 188 m, 8.611 t. Pavillon Panama.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1986 à Oshima (Japon)
par Oshima Shipbuilding. Propriétaire Global Wood Holding SA (Italie). Détenu en
2004 à Gladstone (Australie). Vendu pour démolition en Turquie.
Green Sky (ex-Jin Ace, ex-Naftilos, ex-Alkimos). OMI 8316546. Vraquier. Longueur 188 m,
8.985 t. Pavillon Panama. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en
1985 à Toyama (Japon) par Nipponkai. Propriétaire Jinyang Shipping Co (Corée du Sud).
Détenu en 2000 à Nantong (Chine), en 2003 à Bassens (France), en 2004 à Guangzhou (Chine) et en
2007 et 2008 à Gladstone (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 480 $ la tonne.
Hai Fountain (ex-Haina Fountain, ex-Swift Splash, ex-Huyutec, ex-Pantelis P,
ex-Bamia, ex-Banak, ex-Wani Falcon, ex-Binsnes, ex-Lord Curzon, ex-Lord
Jellicoe). OMI 7928067. Vraquier. Longueur 175 m, 6.485 t. Pavillon
Panama. Société de classification Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1981 à
Govan (Royaume-Uni) par Govan SB. Propriétaire Ocean Faith International (Chine). Détenu en 2007 à
Cork (Irlande) et en 2011 à Guangzhou (Chine). Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde.
408 $ la tonne.
Hebei Forest (ex-Faneromeni, ex-United Respect, ex-Baron Bay, ex-Nord Bay). OMI 8807789.
Vraquier. Longueur 269 m, 17.198 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1989 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire
Hosco (Chine). Détenu en 2002 à Dampier (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 505 $ la
tonne.
Hebei Loyalty (ex-Koutalianos, ex-Ironbridge). OMI 8420062. Vraquier. Longueur 288
m, 25.658 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification China Classification
Society. Construit en 1987 à Belfast (Royaume-Uni) par Harland & Wolff. Propriétaire
Hebei Ocean Shipping (Chine). Détenu en 2000 à Port Cartier (Canada). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 460 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 56/74
Heron (ex-Reliance Trader, ex-Sanko Reliance). OMI 8316297. Vraquier. Longueur
188 m, 10.797 t. Pavillon Grèce. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1984 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI. Propriétaire Ranger Marine SA
(Grèce). Détenu en 2005 à Iskenderun (Turquie) et en 2010 à Izmit (Turquie). Vendu pour démolition en
Inde. 495 $ la tonne.
Hoang Son Sky (ex-Milo, ex-United, ex-Alam United, ex-Silver Leader). OMI 8312083.
Vraquier. Longueur 178 m, 6.378 t. Pavillon Mongolie. Société de classification
Vietnam Register of Shipping. Construit en 1984 à Innoshima (Japon) par Hitachi.
Propriétaire Hoang Son Co Ltd (Vietnam).
Détenu en 2011 à Kandla (Inde). Vendu pour
démolition en Inde. 475 $ la tonne.
Le Milo sur le canal Welland, entre les lacs Ontario et
Erié, avril 2006
© Paul Beesley
Hoangson South (ex-Anax, ex-Eurasian Cherub, ex-Ambar, ex-Armeria, ex-Maple2,
ex-Jasper). OMI 8020965. Vraquier. Longueur 164 m, 5.781 t. Pavillon Mongolie.
Société de classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1981 à Tokyo
(Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Hoang Son Co Ltd (Vietnam). Détenu
en 2000 à St Catherines (Canada), en 2010 à Pusan (Corée du Sud) et en 2011 à Zhanjiang (Chine).
Vendu pour démolition au Bangladesh.
Hong Qi 120. OMI 8226820. Vraquier. Longueur 163 m, 6.340 t. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1979 à Shanghai (Chine) par Jiangnan. Propriétaire China
Shipping Development (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 410 $ la tonne.
Hong Qi 124. OMI 7942477. Vraquier. Longueur 163 m, 6.340 t. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1979 à Shanghai (Chine) par Jiangnan. Propriétaire China
Shipping Development (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 410 $ la tonne.
Hu Jiang (ex-Anastasia M, ex-Anastasia, ex-Atlantic Statesman, ex-Pacific Wisdom,
ex-Pacific Prestige). OMI 8009375. Vraquier. Longueur 224 m, 11.101 t. Pavillon
Panama. Société de classification Panama Shipping Registrar Inc. Construit en 1981 à
Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire Hua Ming Shipping Ltd (Chine). Détenu en 2008 à Cartagène
(Espagne). Vendu pour démolition en Chine. 429 $ la tonne.
Hu Jiang, ex-Anastasia M, accidenté à Rio de Janeiro
(Brésil), janvier 2005 © Cesar T. Neves
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 57/74
Hua Jin Hu (ex-Gem of Mumbai, ex-Anemi Breeze, ex-Alexia, ex-Samar I, ex-Gala I, exYamanaka Maru, ex-Sansan Venture). OMI 7908902. Vraquier. Longueur 223 m, 11.596 t.
Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1981 à Mihara (Japon)
par Koyo Dock. Propriétaire Nanjing Huahai Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 2006 à Newcastle
(Australie). Vendu pour démolition en Inde. 485 $ la tonne.
Hunter (ex-Azure, ex-Arena, ex-Osman ER, ex-Aboitiz Megacarrier Two, Aboitiz
Megacarrier II, ex-Silver Star). OMI 8014239. Vraquier. Longueur 132 m. Pavillon
Malte. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1980 à Uwajima
(Japon) par Uwajima Zosensho. Propriétaire Selkar Gemicilik AS (Turquie). Détenu en 1999 à Bathurst
et Baie-Comeau (Canada) et Valence (Espagne), en 2000 à Rouen (France), en 2001 à la NouvelleOrléans (Louisiane, Etats-Unis), en 2006 à Tuzla (Turquie) et en 2010 à La Rochelle (France). Vendu
pour démolition en Turquie.
Hyperlink (ex-Sammi Superstars). OMI 8112055. Vraquier. Longueur 196 m, 10.132 t. Pavillon
Panama. Société de classification RINA. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Propriétaire Ever Glory Maritime Co Ltd (Chine). Détenu en 2011à Guangzhou
(Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 455 $ la tonne.
Hyundai Cosmos. OMI 8503761. Vraquier. Longueur 290 m, 20.804 t. Pavillon Corée du Sud abandonné
pour celui de Sierra Leone pour son dernier voyage. Société de classification Korean Register of
Shipping. Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Hyundai Merchant Marine
Co Ltd (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Inde. 443 $ la tonne incluant 450 t de carburant.
Hyundai Olympia. OMI 8519019. Vraquier. Longueur 291 m, 21.770 t. Pavillon Corée du Sud.
Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1987 à Ulsan (Corée du
Sud) par Hyundai. Propriétaire Hyundai Merchant Marine Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en
2009 à Dampier (Australie). Vendu pour une destination de démolition inconnue. 452 $ la tonne incluant
400 t de carburant.
Iris Frontier (ex-Shinwa Maru). OMI 8602490 . Vraquier. Longueur 290 m, 20.784 t. Pavillon
Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Chiba (Japon) par
Mitsui. Propriétaire NS United MarineCorp (Japon). Détenu en 2002 à Dampier (Australie) et
en 2006 et 2008 à Gladstone (Australie). Vendu pour démolition en Chine. 440 $ la tonne.
Island Singapura (ex-Jin Da, ex-Bonito, ex-Bonita, ex-Star Bonita, ex-Reina Bonita). OMI
8412766 . Vraquier. Longueur 190 m, 8.817 t. Pavillon Panama. Société de classification
Korean Register of Shipping. Construit en 1985 à (Taiwan) par China Shipbuilding Corp.
Propriétaire SK Shipping Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2006 à Mourmansk (Russie), en 2008 à
Gand (Belgique) et en 2011 à Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition en Inde.
James Norris. OMI 5169124. Vraquier. Longueur
202 m. Pavillon Canada. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1952 à
Midland (Canada) par Midland SB. Propriétaire
Algomar Central Corp (Canada). Contrairement aux
autres vraquiers canadiens partis à la casse en
Turquie (Algoisle, Saunière, Canadian Miner mais
aussi Algontario et Halifax), le James Norris reste
au Canada et est vendu pour démolition à PortColborne, Ontario. Voir aussi les commentaires de
Simon, « Courrier des lecteurs », au sujet de la
flotte intérieure du Canada. p 5.
Hivernage à Port Colborne (Canada) © Jim Winsor
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 58/74
Jia Xin (ex-Morning Cloud, ex-Morning Camelia, ex-Panamax Neptune). OMI 8025795.
Vraquier. Longueur 230 m, 12.247 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1983 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire
Topway Shipping Ltd (Hong Kong, Chine). Détenu en 2003 à Hambourg (Allemagne). Vendu
pour démolition en Inde.
Jia Yang 1 (ex-Artaki, ex-Evdoxos, ex-Cemtex Yuan). OMI 8104151. Vraquier. Longueur 230
m, 12.161 t. Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1984 à Keelung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Topway
Shipping Ltd (Chine). Détenu en 2004 à Bunbury (Australie). Vendu pour démolition en Inde.
Kaliakra (ex-Vera Maretskaya). OMI 8222599. Vraquier. Longueur 185 m,
7.755 t. Pavillon Malte. Société de classification Russian Maritime Register
of Shipping. Construit en 1984 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi
Dimitrov. Propriétaire Cosmos Shipping JSC (Bulgarie). Détenu en 1998 à Baie-Comeau (Canada), en
2006 à Greenore (Irlande), en 2007 à Milos (Grèce), en 2008 à Hambourg (Allemagne) et en 2010 à
Cartagène (Espagne). Vendu pour démolition en Inde. 460 $ la tonne.
Kang Hua (ex-Konstantinos G, ex-Shine, exNava Kyma, ex-Chennai Nermai). OMI 8128092.
Vraquier. Longueur 190 m, 9.239 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Dragon Wealth
Shipping Ltd (Chine). Détenu en 200 à Pula (Croatie), en 2004 à Brême (Allemagne), en 2008 à Kandla
(Inde), en 2009 à Nantong (Chine) et en 2010 à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
493 $ la tonne incluant 500 t de carburant.
Karmen (ex-AS-1, ex-Incetrans, ex-Skauborg, ex-Ocean Great)). OMI 8318855. Vraquier.
Longueur 190 m, 9.359 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification
Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1983 à Marugame (Japon) par Imabari
SB. Propriétaire Losinjska Plovidba Brodarstvo (Croatie). Détenu en 2001 à Lisbonne (Portugal), en
2005 à San Francisco (Etats-Unis) et en 2008 à Gdynia (Pologne). Vendu pour démolition en Inde.
KS Philia (ex-Ocean Eagle, ex-Ioannis Th, ex-Alio, ex-Rosita, ex-Sunny Superior, ex-Nisshu
Maru). OMI 8216772. Vraquier. Longueur 186 m, 8.741 t. Pavillon Panama. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à Tadotsu (Japon) par Hashihama Zosen.
Propriétaire KS Maritime Pte (Singapour). Détenu en 2002 à Manille (Philippines). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 470 $ la tonne.
KS Trader (ex-Yick Wing). OMI 8029428. Vraquier. Longueur 190 m, 8.109 t. Pavillon Panama. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Mizushima (Japon) par Sanoyasu. Propriétaire
KS Maritime Pte Ltd (Singapour). Vendu pour démolition au Bangladesh. 475 $ la tonne.
KS Trust I (ex-Uttarkashi). OMI 8321060. Vraquier. Longueur 189 m, 10.334 t. Pavillon Panama. Société
de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1986 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo.
Propriétaire KS Maritime Pte Ltd (Singapour). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Lemeshev (ex-Sergey Lemeshev). OMI 8222587. Vraquier. Longueur 185 m, 7.755 t.
Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Construit en 1983 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi
Dimitrov. Propriétaire BM Shipping Ltd (Ukraine). Détenu en 2000 à Gand (Belgique) et Aalborg
(Danemark), en 2008 à Mersin (Turquie), en 2009 à Gdansk (Pologne) et en 2010 à Barcelone
(Espagne) et Ashdod (Israel). Vendu pour démolition en Inde. 485 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 59/74
Lemno (ex-Lemnos, ex-Japan Oak). OMI 8122165. Vraquier. Longueur 244 m, 14.425 t.
Pavillon Italie. Société de classification Rina. Construit en 1982 à Kure (Japon) par IHI.
Propriétaire Cafiero Mattioli Group (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 490 $ la tonne.
Lemno, sur le Mississippi (Etats-Unis), mars 2011 ©
Paul Sullivan
Liliana Dimitrova. OMI 8105246. Vraquier. Longueur 202 m, 10.096
t. Pavillon Bulgarie. Société de classification Bulgarski Koraben
Registar. Construit en 1982 à Varna (Bulgarie) par les chantiers
Georgi Dimitrov. Propriétaire Navigation Maritime Bulgar (Bulgarie). Détenu en 2000 à Oslo (Norvège) et
en 2010 à Lisbonne (Portugal). Vendu pour démolition au Pakistan. 472 $ la tonne.
Lioness C (ex-Lauren E, ex-Theonymphos, ex-Pegasus V, ex-Pegasus, ex-Pegasus
Maru). OMI 8115007. Vraquier. Longueur 225 m, 10.471 t. Pavillon Libéria. Société
de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Oppama (Japon)
par Sumitomo. Propriétaire Cosmo Shipmanagement SA (Grèce). Détenu en 2005 à Newcastle
(Australie), en 2008 à Amsterdam (Pays-Bas) et en 2012 à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition en
Chine. 468 $ la tonne incluant 500 t de carburant.
Lovestar II (ex-Mandarin Moon, ex-New Jade, ex-Western Jade, ex-New Jade, exSanko Jade). OMI 8309359. Vraquier. Longueur 181 m, 8.025 t. Pavillon Libéria.
Société de classification China Classification Society. Construit en 1984 à Imari
(Japon) par Namura. Propriétaire DND Management Inc (Grèce). Détenu en 2000 à Long Beach
(Californie, Etats-Unis). Annoncé vendu pour démolition en Inde à 475 $ la tonne, le Lovestar II est en
fait arrivé le 26 mars à Chittagong, en attente de conditions de démolition financièrement avantageuses.
Lucky Star (ex-ITC Global, ex-Astron Spirit, ex-Angelic Spirit). OMI 8109175. Vraquier.
Longueur 225 m, 11.795 t. Pavillon Kiribati. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1984 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI. Détenu en 2006 à Vancouver
(Canada) et en 2010 à Tianjin (Chine). Propriétaire ITC Corp (Vietnam) Vendu pour démolition en Inde, il
est finalement échoué au Bangladesh. 465 $ la tonne.
Macro (ex-Ser, ex-Vanino, ex-Sunshine, ex-Selena, ex-Chorzow). OMI
7725582. Vraquier. Longueur
95 m. Pavillon Moldavie.
Société de classification Bulgarski Koraben Registar.
Construit en 1980 à Scotstoun (Royaume-Uni) par
Scotstoun Marine. Propriétaire Makrotek Denizcilik
(Turquie). Détenu en 2003 à Santander (Espagne), en
2005 à Split (Croatie), en 2006 à Alexandrie (Egypte), en
2007 à Izmir (Turquie), en 2008 à Antalya (Turquie) et à
deux reprises à Porto Nogaro (Italie), en 2010 à Izmit
(Turquie) et en 2011 à Ceuta (Espagne). Vendu pour
démolition en Turquie.
Le vraquier moldave Macro, avril 2011 © Marinetraffic
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 60/74
Maheshwari (ex-Lok Maheshwari, ex-Jagat Maheshwari). OMI 8026153. Vraquier. Longueur
184 m, 7.397 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1986 à Visakhapatnam (Inde) par Hindustan. Propriétaire Hermes
Maritime Services (Inde). Détenu en 2002 à Port Headland (Australie) et en 2010 à Incheon (Corée du
Sud). Vendu pour démolition au Pakistan.
Mallak (ex-Bitlis). OMI 7389857. Vraquier. Longueur 154 m, 5.596 t. Pavillon Panama. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1981 à Camialti (Turquie) par Denizcilik Bankasi. Propriétaire
Maritime Agencies Co (Egypte). Vendu pour démolition en Inde. 500 $ la tonne. Ou 520
Mandakini. OMI 8321058. Vraquier. Longueur 189 m, 10.362 t. Pavillon Inde
abandonné
pour
celui
des
Comores. Société de classification
Indian Register of Shipping. Construit en 1986 à
Okpo (Corée du Sud) par Daewoo SB. Propriétaire
SCI – Shipping Corporation of India (Inde). Détenu
en 2002 à Port Headland (Australie) et en 2004 à
Hong Kong (Chine). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
L’indien Mandakini est devenu comorien avant d’être
échoué pour démolition au Bangladesh. Ici à Lyttelton
(Nouvelle-Zélande), août 2008
© Wayne A' Court
Maria K (ex-Capetan Tassos, ex-Sea Transporter, ex-SA Transporter). OMI
8029260. Vraquier. Longueur 177 m, 7.684 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1983 à Shimizu
(Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire Pikey Navigation (Grèce). Détenu en 2002 à Port Klang
(Malaisie), en 2003 à Kwinana (Australie) et en 2007 à Bordeaux (France). Vendu pour démolition en
Inde. 545 $ la tonne incluant 450 t de carburant en excédent.
Maumee (ex-Calcite II, ex-William G Clyde). OMI 5057709. Vraquier. Longueur 177 m. Pavillon EtatsUnis. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1929 à Lorain (Etats-Unis) par
American SB Co. Propriétaire Grand River Navigation Co Inc (Etats-Unis). Vendu pour démolition à Port
Colborne (Ontario, Canada) sur le lac Erié. A 83 ans, ce vraquier des Grands Lacs, remotorisé en 1964,
est le doyen des navires démolis de ce numéro. Voir aussi “Courrier des lecteurs – Simon, Canada, p 5.
Med Levant (ex-Opal Naree, ex-Handy Lily, ex-May Lily, ex-Blue Taurus). OMI
8210388. Vraquier. Longueur 176 m, 6.861 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Onishi (Japon) par
Kurushima. Propriétaire Seadar Shipmanagement SA (Grèce). Détenu en 2000 à Fremantle (Australie),
en 2004 à Townsville (Australie), en 2007 à Kwinana (Australie) et en 2011 à San Lorenzo (Argentine).
Vendu pour démolition en Inde.
Mega Ace (ex-Star Ace, ex-Auto Bulk, ex-Tohzan, ex-Tozan Maru). OMI 8202290. Vraquier.
Longueur 196 m, 9.600 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1982 à Onishi (Japon) par Kurushima. Propriétaire Hanaro Shipping Co Ltd
(Corée du Sud). Détenu en 2002 à Pohang (Corée du Sud), en 2005 à Lisbonne (Portugal) et
en 2006 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Chine. 447 $ la tonne incluant 500 t de
carburant.
Mei Hua (ex-Swift Fortune, ex-Capaz Duckling, ex-Machado de Assis, ex-Docelirio).
OMI 7526601. Vraquier. Longueur 242 m, 17.082 t. Pavillon Panama. Société de
classification Intermaritime Certification Services. Construit en 1982 à Angra dos Reis
(Brésil) par Verolme. Propriétaire Huafen Shipping Ltd (Chine). Détenu en 2002 à Weipa (Australie), en
2003 à Venise (Italie), en 2009 à Zhanjiang (Chine) et en 2010 à Kwangyang, (Corée du Sud). Vendu
pour démolition en Chine. 435 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 61/74
Mohawk Princess (ex-Zeno). OMI 8005599. Vraquier. Longueur 183 m, 8.237 t. Pavillon Philippines.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1982 à Mizushima (Japon) par
Sanoyasu. Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 485
$ la tonne.
Murshidabad. OMI 8409769. Vraquier. Longueur 189 m, 10.246 t. Pavillon Inde. Société de classification
Indian Register of Shipping. Construit en 1987 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire SCI –
Shipping Corporation of India (Inde). Vendu pour démolition au Pakistan.
Northgate (ex-Kii Maru). OMI 8321981. Vraquier. Longueur 298 m, 22.737 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Oppama (Japon) par
Sumitomo HI. Propriétaire Zodiac Maritime Agencies Ltd (Royaume-Uni). Vendu pour
démolition en Chine. 438 $ la tonne.
Ocean Crown (ex-Dong Shun Ocean, ex-Swift Superior, ex-Emir, ex-Arizona Dream, ex-Mina
Cebi, ex-G Dost, ex-Loretta V, ex-Protector, ex-El General). OMI 7930058. Vraquier. Longueur
191m, 6.568 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1980 à Toyama
(Japon) par Nipponkai. Propriétaire Auspicious Shipping Ltd (Chine). Détenu en 1997 à
Szczecin (Pologne), en 2000à Gdansk (Pologne) et Rotterdam (Pays-Bas), en 2003 à Sorel et Québec
(Canada) et en 2004 à Hong Kong (Chine). Vendu pour démolition en Inde.
Ocean Leader (ex-Marilis T, ex-Wilrider, ex-Consensus Sun, ex-Manila Prime, exUnion Peace). OMI 8314809. Vraquier. Longueur 178 m, 6.385 t. Pavillon Chypre.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à Innoshima
(Japon) par Hitachi Zosen. Propriétaire Kristen Marine SA (Grèce). Détenu en 1999 à Montréal (Canada)
et en 2009 à Mourmansk (Russie) et Aalesund (Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 505 $ la
tonne.
Ocean Lord. OMI 8308094. Vraquier. Longueur 192 m, 9.840 t. Pavillon Corée du Sud. Société
de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1984 à Pusan (Corée du Sud) par
Korea SB. Propriétaire STX Pan Ocean (Corée du Sud). Détenu en 2002 à Mourilyan
(Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 465 $ la tonne.
Ocean Mercy (ex-Hebei Pearl, ex-Glenbulk A, ex-Glenbuck, ex-Omikronventure L, exArrow Gdansk, ex-Berge Gdansk). OMI 7915620. Vraquier. Longueur 250 m, 23.852 t.
Pavillon Hong Kong. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1987 à
Gdynia (Pologne) par les chantiers Commune de Paris. Propriétaire HOSCO (Chine)). Détenu en 1998 à
Rotterdam (Pays-Bas) et en 2007 à Newcastle (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 490 $
la tonne.
Ocean Queen. OMI 8608092. Vraquier. Longueur 294 m, 23.138 t. Pavillon Corée du Sud.
Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1987 à Okpo (Corée du Sud)
par Korea Shipbuilding. Propriétaire STX Pan Ocean Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2002 à
Dampier (Australie), en 2006 à Gladstone (Australie) et en 2009 de nouveau à Dampier. Vendu
en l’état en Corée du Sud pour démolition en Inde. 430 $ la tonne incluant 250 t de carburant.
Ocean Star (ex-Evoikos, ex-Magna Force, ex-Great Fortress, ex-World Fortress).
OMI 8103183. Vraquier. Longueur 160 m, 5.945 t. Pavillon Malte. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Imabari (Japon) par Imabari
Zosen. Propriétaire Ark Shipping SA (Grèce). Détenu en 2009 à Miami (Floride, Etats-Unis). Vendu pour
démolition en Inde. 500 $ la tonne.
Oceanline II (ex-Christina C). OMI 7714753. Vraquier. Longueur 170 m, 7.334 t. Pavillon
Panama. Société de classification Overseas Marine Certification Services. Construit en 1978 à
Oshima (Japon) par Oshima SB. Propriétaire Fitway Ship Management Ltd (Chine). Vendu pour
démolition en Inde à Mumbai.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 62/74
Optima (ex-Uraga, ex-Dalila, ex-Henrique Leal). OMI 7433115. Vraquier. Longueur
173 m, 7.933 t. Pavillon Malte. Société de classification Russian Maritime Register
of Shipping. Construit en 1982 à Niteroi (Brésil) par CCN Maua. Propriétaire
Genbulkmarin (Russie). Détenu en 1998 à Saint-Petersbourg (Russie), en 2002 à Gdansk (Pologne), en
2005 à Anvers (Belgique) et en 2010 de nouveau à Saint-Petersbourg. Vendu pour démolition en Inde à
Mumbai.
Panamax Dawn (ex- Bosco Dawn, ex-Spear, ex-World Spear). OMI 8100961.
Vraquier. Longueur 229 m, 12.367 t. Pavillon Chypre. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Koyo (Japon) par Mihara.
Propriétaire Cyprus MaritimeCo Ltd (Grèce). Détenu en 2009 à Gladstone (Australie). Vendu pour
démolition en Inde. 502 $ la tonne.
Panamax Success (ex-Panamax Star, ex-Agios Nikolas, ex-Venette, ex-Wilrover,
ex-Bulk Trader). OMI 8109137. Vraquier. Longueur 227 m, 12.197 t. Pavillon
Chypre. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1983 à Oshima
(Japon) par Oshima SB. Propriétaire Cyprus Sea Lines Co Ltd (Grèce). Détenu en 2002 à Port Kembla
(Australie), en 2003 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2010 à Rizhao (Chine). Vendu pour démolition en
Inde. 500 $ la tonne.
Panamax Sun (ex-Bosco Sun, ex-Big Blue, ex-Lei Zhou Hai). OMI
8023967. Vraquier. Longueur 225 m, 12.299 t. Pavillon Chypre. Société de
classification China Classification Society. Construit en 1982 à
Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Cyprus Sea Lines Co Ltd (Grèce). Détenu
en 2000 à El Ferrol (Espagne) et Lisbonne (Portugal), en 2002 à Qinhuangdao (Chine), en 2003 à Port
Adelaide (Australie), et en 2009 à Taean (Corée du Sud) et Ningbo (Chine). Vendu pour démolition en
Inde. 505 $ la tonne.
Pataliputra. OMI 8409757. Vraquier. Longueur 189 m, 10.253 t. Pavillon Inde. Société de classification
Indian Register of Shipping. Construit en 1987 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo SB & HM.
Propriétaire SCI – Shipping Corporation Of India (Inde). Vendu pour démolition en Inde.
Pearl C (ex-Pearl of Fujairah, ex-Pearl of Abu Dhabi, ex-CSK Fortune). OMI .
Vraquier. Longueur 225 m, 11.151 t. Pavillon Chypre. Société de classification
Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1987 à Jiangnan (Chine) par
Shanghai Shipyards. Propriétaire Cosmoship Management SA (Grèce). Détenu en 1999 à Seattle
(Etats-Unis), en 2000 à Vancouver (Canada), en 2003 à Kwinana (Australie), en 2004 à Hay Point
(Australie), en 2005 à Lianyungang et Tianjin (Chine) et en 2011 à Portland (Etats-Unis) et le Cap
(Afrique du Sud). Vendu pour démolition au Pakistan. 520 $ la tonne.
Pioneer Epos (ex-Grand Epos, ex-Epos Breeze, ex-Timios Stavros, ex-Bruma, exDocebruma). OMI 7526584. Vraquier. Longueur 242 m, 13.165 t. Pavillon Hong
Kong abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1981 à
Angra Dos Reis (Brésil) par Verolme. Propriétaire
Interunity Management Corp SA (Grèce). Détenu
en 1999 à Gand (Belgique), en 2003 à Port
Cartier (Canada), en 2004 à Hambourg
(Allemagne) et Lisbonne (Portugal), en 2005 à
Newcastle (Australie) et de nouveau à
Hambourg, en 2007 à Bandirma (Turquie) et en
2011 à Yuzhnyy (Ukraine). Vendu pour
démolition au Pakistan. 475 $ la tonne.
L’échouage du Pioneer Epos à Gadani (Pakistan),
janvier 2012 © artemteslya /Shipspotting
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 63/74
Pioneer Sky (ex-Grand Porto Cervo, ex-Porto Cervo, ex-Cetra Lyra, exHunga, ex-Louis L.D., ex-Richfield). OMI 8026177. Vraquier. Longueur 259
m, 16.774 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en
1983 à Marghera (Italie) par Breda. Propriétaire Fedcominvest Monaco SAM (Monaco). Détenu en 2000
à Aalesund (Norvège) et en 2007 à deux reprises à Gand (Belgique). Vendu pour démolition en Inde.
Popi S (ex-Ioannis Zafirakis, ex-Pacific Pioneer, ex-Pacific Prominence). OMI
8028644. Vraquier. Longueur 224 m, 11.024 t. Pavillon Malte. Société de
classification American Bureau of Shipping. Construit en 1982 à Maizuru (Japon)
par Hitachi Zosen. Propriétaire Bright Navigation Inc (Grèce). Détenu en 2012 à Hambourg (Allemagne).
Vendu pour démolition en Inde. 488 $ la tonne.
Prayag (ex-Devprayag). OMI 8321072. Vraquier. Longueur 189 m, 10.047 t. Pavillon Inde.
Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1986 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo SB & HM. Propriétaire SCI – Shipping Corporation of India (Inde). Détenu en 2002 à
Port Headland (Australie), en 2009 à Lyttelton (Nouvelle Zélande) et en 2011 à Bandar Khomeini (Iran).
Vendu pour démolition au Pakistan.
Princess Katherine I (ex- Princess Katherine, ex-Waasland). OMI 8407668. Vraquier.
Longueur 275 m, 26.263 t. Pavillon Panama abandonné pour celui de Sierra Leone pour son
dernier voyage. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1986 à
Tamise (Belgique) par Boelwerf. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 440 $ la
tonne.
Princessa V (ex-Qena). OMI 8203402. Vraquier. Longueur 200 m, 9.042 t. Pavillon
Panama. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1986 à Alexandrie (Egypte) par Alexandria SY. Propriétaire Pendulum
Shipmanagement Inc (Grèce). Détenu en 2001 à
Amsterdam (Pays-Bas) et Cardiff (Royaume-Uni),
en 2004 à Liverpool (Royaume-Uni), en 2007 à
Rouen (France) et Novorossiysk (Russie) et en
2009 à Durban (Afrique du Sud). Vendu pour
démolition en Inde. 490 $ la tonne.
Princessa V, dans la zone de transbordement de Koh Si
Chang (Thaïlande) © Geir Vinnes
Pyramis (ex-Mielec). OMI 7725647. Vraquier. Longueur 95 m, 1.702 t. Pavillon
Moldavie. Société de classification Maritime Bureau Of Shipping. Construit en 1980 à
Govan (Royaume-Uni) par Govan Sb. Propriétaire Epirus Navigation (Albanie).
Détenu en 2009 à Koper (Slovénie) et en 2011 à Hopa (Turquie). Vendu pour démolition au Pakistan.
Raffles (ex-Marine Pioneer, ex-Superior Leader, ex-Antarctic Mariner, ex-Sinela, exCanela, ex-Etoile, ex-Chestnut, ex-Sanko Chestnut). OMI 8316273. Vraquier.
Longueur 188 m, 7.320 t. Pavillon Panama. Société de classification China
Corporation Register of Shipping. Construit en 1984 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI.
Propriétaire Courage MaritimeTechnical Service Corp (Taiwan). Détenu en 2001 à Singapour, en 2003
et 2004 à Hong Kong et en 2010 à Kwangyang (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine. 422 $
la tonne.
Rania (ex-Samsun Rania, ex-Ais Nikolas, ex-Pina Prima, ex-Pina). OMI 8304256. Vraquier.
Longueur 222 m, 9.919 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1984
à Oppama (Japon) par Sumitomo. Propriétaire Samsun Logix Corp (Corée du Sud). Détenu en
2001 et 2005 à Newcastle (Australie). Vendu pour démolition en Chine. 445 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 64/74
Rishikesh. OMI 8321084. Vraquier. Longueur 189 m, 10.291 t. Pavillon Inde. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1986 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo.
Propriétaire SCI – Shipping Corporation of India (Inde). Détenu en 2000 à Hay Point
(Australie) et en 2006 à Tangshan (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 450 $ la tonne.
Safeer Express (ex-Mina, ex-Paean, ex-Kapitan Boev, ex-Joo Veeex-Tro maas). OMI
8127282. Vraquier, ex-OBO. Longueur 207 m, 12.478 t. Pavillon Bahamas. Société de
classification RINA. Construit en 1983 à Uddevalla (Suède) par Uddevallavarvet. Propriétaire
Pioneer Marine Serv Pvt Ltd (Inde). Vendu pour démolition en Inde. 500 $ la tonne.
Santa Cruz II (ex-Pine Royal, ex-Aerosmith, ex-Prodigy, ex-Kali L, exQuebec, ex-Port Quebec). OMI 7423940. Vraquier. Longueur 224 m, 12.270
t. Pavillon Panama. Société de classification Isthmus Bureau of Shipping.
Construit en 1977 à Copenhague (Danemark) par Burmeister & Wain. Propriétaire Soosung Corp Ltd
(Corée du Sud). Détenu en 2000 à Hambourg (Allemagne) et en 2011 à Zhuhai (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Sarim (ex-Giem, ex-Diman, ex-Bunga Sripagi). OMI 7507320. Vraquier. Longueur 184 m,
8.251 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1976 à
Mizushima (Japon) par Sanoyasu. Propriétaire AK Ship Management & Services
(Bangladesh). Détenu en 2001 à Naples (Italie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Sea Bird (ex-Hanjin Casablanca, ex-Westin Won, ex-West Ballori). OMI 8117328.
Vraquier. Longueur 224 m, 11.739 t. Pavillon Malte. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1984 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire Hellenic Star Shipping Co (Grèce). Détenu
en 2001 à Lisbonne (Portugal), en 2010 à Hambourg
(Allemagne) et Incheon (Corée du Sud) et en 2011 à
Galveston (Etats-Unis). Vendu pour démolition au
Pakistan. 517 $ la tonne incluant 250 t de carburant.
Sea Bird à l’Europoort, Beneluxhafen (Pays-Bas), septembre
2007 © Eero Isotalo
Sea Bright (ex-Maria Topic). OMI 7641073. Vraquier. Longueur 188 m, 8.102 t.
Pavillon Comores. Société de classification International Naval Surveys Bureau.
Construit en 1977 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Navegadora
Panoceanica SA (Pakistan). Détenu en 1999 à Miami (Etats-Unis), en 2002 à Bari (Italie) et en 2009 à
Fujairah (Emirats Arabes Unis). Vendu pour démolition en Inde.
Sea Dream (ex-Lobelia, ex-Nave, ex-Mansurnave II, ex-Mercantil Rio Bonito, exAntonio Ferraz). OMI 7433062. Vraquier. Longueur 173 m, 7.296 t. Pavillon Malte.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981
à Niteroi (Brésil) par CCN Maua. Propriétaire SP Shipmanagement Ltd (Chypre). Détenu en 1999 à
Amsterdam (Pays-Bas), en 2001 à Ama (Louisiane, Etats-Unis), en 2002 à Mumbai (Inde), en 2003 à
Santander (Espagne), en 2004 à Silvertown (Royaume-Uni) et en 2007 à Rades (Tunisie). Vendu pour
démolition en Inde. 500 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 65/74
Sea Green (ex-Belgreeting, ex-Western Greeting, ex-Pacific Greeting). OMI
8313350. Vraquier - OBO. Longueur 186 m, 10.262 t. Pavillon Panama. Société de
classification Polish Register of Shipping. Construit en 1987 à Numakuma (Japon)
par Tsuneishi. Propriétaire Trader Maritime Ltd (Grèce). Détenu en 2000 à Vancouver (Canada), en
2007 à Gênes (Italie), en 2010 à Novorossiysk (Russie) et en 2011 à Gioia Tauro (Italie) et Bandar
Khomeini (Iran). Vendu pour démolition en Inde.
Sea Star 7 (ex-Peljesac). OMI 7932549. Vraquier. Longueur 236 m, 13.625 t. Pavillon
Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1983 à Rijeka (Croatie) par
3 Maj. Propriétaire Sea Star Ships Management Co Ltd (Chine). Détenu en 2007 à Piombino
(Italie) et en 2011 à Mundra (Inde). Rebaptisé Lai Gang Tuo 1 avant sa revente pour
démolition en Chine. 435 $ la tonne incluant 500 t de carburant.
Sea Star 8 (ex-Sun Harvest, ex-Seorax, ex-Miyagi maru). OMI 8103951. Vraquier. Longueur
228 m, 12.111 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1982 à Tadotsu (Japon) par Hachihama. Propriétaire Sea Star Ships Management Co Ltd
(Chine). Détenu en 1998 à Amsterdam et en 2008 à Amsterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en
Chine. 435 $ la tonne incluant 800 t de carburant.
Sea Wave (ex-Chios Sun, ex-Saloos, ex-Huaxinghai, ex-China Progress,
ex-Havtjeld, ex-Wani River, ex-General Lukban, ex-Loftnes). OMI
8126642. Vraquier. Longueur 183 m, 9.040 t. Pavillon Grèce. Société de
classification China Classification Society. Construit en 1984 à Govan (Royaume-Uni) par Govan SB.
Propriétaire Harbor Shipping &Trading SA (Grèce). Détenu en 2005 à Bourgas (Bulgarie). Vendu pour
démolition en Chine. 470 $ la tonne incluant 500 t de carburant.
En 1987 à Vancouver (Canada) © Rick Garcia
Mars 2011 sur le Mississippi ©J van Stratum
Servet Y (ex-Lone Star, ex-Markos Lyras). OMI 8119340. Vraquier. Longueur 193 m,
8.344 t. Pavillon Turquie. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1983 à Deptford Yard (Royaume Uni) par Sunderland SB. Proprietaire Derya
Denizcilik Ticaret (Turquie). Détenu en 2008 à Varna (Bulgarie). Vendu pour démolition au Pakistan. 480
$ la tonne.
Setsuyo Star (ex-Setsuyo Maru). OMI 840639. Vraquier. Longueur 290 m, 24.077 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1985 à Kure (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire Chartworld Shipping Corp (Grèce). Vendu pour démolition
au Pakistan.
Shao Shan 1 (ex-Western Tiger, ex-Western Pride, ex-Saga Rose). OMI 8401767. Vraquier. Longueur
190 m, 7.989 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification China Classification Society. Construit en
1984 à Mihara (Japon) par Koyo DY Co. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Inde.
490 $ la tonne.
Shun Xing (ex-Zheng Tong, ex-Santa Cruz I, ex-Christen, ex-Sorokaletie Pobedy).
OMI 8422955. Tanker converti en vraquier. Longueur 243 m, 15.820 t. Pavillon
Panama. Société de classification Panama Maritime Documentation Services. Navire
double coque construit en 1985 à Kerch (Ukraine) par Zaliv. Propriétaire Shunxing Shipping (Chine).
Vendu pour démolition en Chine. 420 $ la tonne.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 66/74
Siam Opal (ex-African Shark, ex-Handy Trader, ex-J Suda, ex-Gransol, ex-Albasol). OMI
8509430. Vraquier. Longueur 176 m, 7.061 t. Pavillon Bahamas. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1985 à Usuki (Japon) par Minami-Nippon. Propriétaire Pioneer
Marine Services (Inde). Détenu en 2002 à Québec (Canada) et Kwinana (Australie), en 2003 à
Melbourne (Australie), en 2006 à Anvers (Belgique) et Bandar Abbas (Iran), en 2007 à Bandar Khomeini
(Iran) et en 2011 à Nantong (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 475 $ la tonne.
Siam Star (ex-Taxideftis, ex-Trident Mariner). OMI 8300597. Vraquier. Longueur
180 m, 6.332 t. Pavillon Malte. Société de classification American Bureau of
Shipping. Construit en 1984 à Kobe (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Pioneer
Marine Service (Inde). Détenu en 2007 à Novorossiysk (Russie) et en 2009 et 2011 à Bandar Abbas
(Iran). Vendu pour démolition en Inde. 502 $ la tonne.
Siouxmaiden (ex-Ikan Tuxpan, ex-New Ample, ex-Angel Feather). OMI 8901133. Vraquier.
Longueur 180 m. Pavillon Philippines. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1989 à Oshima (Japon) par Oshima SB. Propriétaire Roymar ShipManagement
Inc (Etats-Unis). Détenu en 2008 à Gdynia (Pologne). Vendu pour démolition en Inde.
Sky Treasure (ex-Hebei Treasure, ex-Kapitan Zhuravlyov, ex-Dodsland). OMI
8023292. Vraquier. Longueur 245 m, 16.930 t. Pavillon Hong Kong. Société de
classification RINA. Construit en 1985 à Puerto Real (Espagne) par AESA.
Propriétaire Guangzhou Kuifenghang Shipping Co (Chine). Détenu en 2003 à New York (Etats-Unis) et
en 2008 à Cartagène (Espagne). Vendu pour démolition en Chine. 429 $ la tonne.
Smaragda (ex-Yue Dian 3, ex-Ourania Smile, ex-Sea Pioneer, ex-Pioneer). OMI
8114728. Vraquier. Longueur 178 m. Pavillon Chypre. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à Shimizu (Japon) par Nippon
Kokan. Propriétaire Spianada Shipmanagement (Grèce). Détenu en 2003 à Tilbury (Royaume-Uni) et en
2006 à Kwinana et Port Adelaide (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Le Smaragda à Rouen (France), janvier 2011 © Erwin Poelstra / Marinetraffic
St. George (ex-St. Matthew, ex-Adzhigol, ex-Deputat Lutskiy). OMI 8624553. Vraquier. Longueur 215 m,
13.330 t. Pavillon Libéria. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en
1987 à Nikolayev (Ukraine) par Okean. Propriétaire Unimor Shipping Agency (Ukraine). Vendu pour
démolition en Inde. 522 $ la tonne.
St. Mark (ex-Eva, ex-Southern Star I, ex-Korean Pioneer). OMI 8202733. Vraquier. Longueur
186 m, 8.514 t. Pavillon Libéria. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Unimor
Shipping Agency (Ukraine). Détenu en 2006 à Odessa (Ukraine), en 2008 à Dublin (Irlande) et
Ashdod (Israel) et en 2010 à Klaipeda (Lituanie). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 67/74
St. Vasilios (ex-Svyatoy Ioan, ex-Pretty Lady, ex-Anita Venture). OMI 7916337. Vraquier.
Longueur 223 m, 11.604 t. Pavillon Libéria. Société de classification Bureau Veritas. Construit
en 1981 à Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire Unimor Shipping Agency (Ukraine).
Détenu en 2000 à Vancouver (Canada) et Incheon (Corée du Sud), en 2006 à Odessa
(Ukraine) et en 2008 à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition au Pakistan. 485 $ la tonne.
St. Vladimir (ex-Svyataya Yekaterina, ex-Eleni M, ex-Ruddy, ex-New Wave, ex-Khariton
Greku). Vraquier. OMI 8134962. Vraquier. Longueur 215 m, 13.580 t. Pavillon Libéria. Société
de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1982 à Nikolayev
(Ukraine) par Okean. Propriétaire Unimor Shipping Agency (Ukraine). Détenu en 2001 à
Aarhus (Danemark), en 2005 et 2006 à Odessa (Ukraine), en 2008 à Falmouth (Royaume-Uni) et en
2010 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde. 455 $ la tonne.
St. Vladimir, Mer de Chine, août 2010 © Vladimir Knyaz
Star Ypsilon (ex-Falcon Cape, ex-Linda Emilia, ex-Charger, ex-Rubin Emblem). OMI
8914257. Vraquier. Longueur 273 m, 19.158 t. Pavillon Iles Marshall. Société de
classification RINA. Construit en 1991 à Imari (Japon) par Namura. Propriétaire Star
Bulk Management Inc (Grèce). Détenu en 2011 à Gladstone (Australie). Vendu en l’état à Singapour
pour démolition en Inde. 480 $ la tonne.
Steel Andronykos (ex-Ali Ekinci, ex-Great Pearl, ex-World Pearl). OMI 8103236.
Vraquier. Longueur 190 m, 9.514 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Marugame (Japon) par
Imabari Zosen. Propriétaire Dianik Bross Shipping Corp (Grèce). Détenu en 2000 à Anvers (Belgique) et
en 2009 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 473 $ la tonne.
Strait Challenger (ex-Khloud F, ex-Zephyros Breeze, ex-Jupiter Light, ex-Handy Diamond, exVinstra, ex-Cynthia n°6, ex-Great Diamond, ex-World Diamond). OMI 8103200. Vraquier.
Longueur 160 m, 5.945 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1982 à Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Wisdom Marine Lines
(Taiwan). Détenu en 2004 à Punta Arenas (Chili), en 2008 à Cork (Irlande) et en 2010 à Kandla (Inde).
Vendu pour démolition au Bangladesh. 496 $ la tonne incluant 300 t de carburant.
Svilen Russev. OMI 8128145. Vraquier. Longueur 202 m, 9.989 t.
Pavillon Bulgare. Société de classification Bulgarski Koraben
Registar. Construit en 1982 à Varna (Bulgarie) par les chantiers
Georgi Dimitrov. Propriétaire Navigation Maritime Bulgare (Bulgarie). Détenu en 200 à Baie-Comeau
(Canada) et en 2001 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour démolition au Pakistan. 472 $ la tonne.
Taiglad (ex-Georgios S, ex-Atlantic Savior, ex-Silver Victory, ex-Tensho Maru). OMI 8208153.
Vraquier. Longueur 227 m, 12.317 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1983 à Tadotsu (Japon) par Hashihama Zosen. Propriétaire COSCO
(Chine). Détenu en 2000 à Butzfleth (Allemagne) et en 2003 à Vancouver (Canada). Vendu
pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 68/74
Theotokos (ex-Miho Pracat, ex-Atlant II, ex-Atlant 2, ex-Cast Beaver, ex-Konale).
OMI 8023656. Vraquier. Longueur 236 m, 13.943 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1984 à Rijeka (Croatie) par
Brodogradiliste 3 Maj. Propriétaire Polembros Shipping Ltd (Grèce). Détenu en 2008 à La NouvelleOrléans (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 517 $ la tonne.
Trust Integrity (ex-Tjore Fremgang, ex-SKS Banner, ex-Scanobo Banner). OMI 9002233. Vraquier OBO. Longueur 243 m, 15.379 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Navire
double coque construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Trustoil Tankers
(Grèce). Vendu pour démolition au Bangladesh. 470 $ la tonne.
Vanlee (ex-Anodad Naree, ex-Hyundai n°12, ex-Asia n°12). OMI 7917135. Vraquier. Longueur
158 m, 5.350 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification RINA. Construit en 1980 à
(Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire ITG Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 2008 à
Vlissingen (Pays-Bas) et en 2011 à Posiet (Russie). Vendu pour démolition en Chine.
Vista (ex-Winckley, ex-Myrina, ex-Nissos Amorgos, ex-Tomis Independence, ex-Ambra Baleen, exJahre Princess, ex-Orient Venture ). OMI 8323472. Tanker converti en vraquier en 2010. Longueur 244
m, 14.620 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en
1987 à Kobe (Japon) par Kawasaki. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 465 $
la tonne.
VSP Ruby (ex-Thrasyvoulos V, ex-Panayia Moutsaina, ex-North Viscountess). OMI 8125820.
Vraquier. Longueur 225 m, 11.470 t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd’s
Register of Shipping. Construit en 1984 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Viet
Hai Shipping (Vietnam). Détenu en 2002 à Dampier (Australie), en 2004 à Vancouver
(Canada), en 2010 à Shenzen (Chine) et en 2011 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Vendu pour
démolition en Chine. 432 $ la tonne incluant 300 t de carburant.
Wan Da (ex-Jianmao 19, ex-Antwerp Ace, ex-Pearl of Muscat, ex-Great Dove, ex-World
Dove). OMI 8010893. Vraquier. Longueur 236 m, 11.725 t. Pavillon Panama. Société de
classification RINA. Construit en 1982 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire
Jian Mao International (Chine). Détenu en 2001 à Newcastle (Australie) et en 2006 à
Lianyungang (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Warrior (ex-Faial, ex-Leira, ex-Hellepont Vanguard). OMI 8323202. Vraquier.
Longueur 180 m, 7.148 t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd's Register
of Shipping. Construit en 1984 à Kure (Japon) par Ishikawajima-Harima.
Propriétaire Leros Management (Grèce). Détenu en 2004 à Port Adelaide (Australie) et en 2006 à San
Francisco (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde.
Xin Hua (ex-Abkhazia, ex-Anangel, ex-Libexpress). OMI 8103834. Vraquier.
Longueur 178 m, 7.382 t. Pavillon Panama. Société de classification International
Register of Shipping. Construit en 1982 à Shimonoseki (Japon) par Misubishi.
Propriétaire Good Trend Shipping Ltd (Chine). Détenu en 2007 à Newport (Royaume-Uni) et
Lianyungang (Chine), en 2008 à Tianjin (Chine) et en 2010 à Guangzhou (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 457 $ la tonne.
Le Xin Hua en tant qu’Abkhazia à Xiamen (Chine) octobre
2009 © Ivan Meshkov
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 69/74
Yasin C (ex-Freedom Waves, ex-Oktem Aksoy, ex-Sariseki, ex-Halcyon, ex-Gateway West,
ex-Estrella Filipinas). OMI 8208191. Vraquier. Longueur 190 m, 8.832 t. Pavillon Turquie.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Marugame (Japon) par
Imabari Zosen. Propriétaire Bergen Denizcilik Ltd Sti (Turquie). Détenu en 1998 à Rotterdam (PaysBas), en 1999 à Mobile (Alabama, Etats-Unis), en 2000 de nouveau à Rotterdam, en 2003 à Brindisi
(Italie) et en 2008 à Gdynia (Pologne). Vendu pour démolition en Inde. 484 $ la tonne.
Yong Xiang Men (ex-Festivity). OMI 8103468. Vraquier. Longueur 193 m, 9.757 t. Pavillon
Panama. Société de classification Intermaritime Certification Services. Construit en 1982 à
Sasebo (Japon) par Sasebo H.I.. Propriétaire Nanjing Ocean Shipping Co Ltd (Chine). Vendu
pour démolition au Bangladesh.
Zoitsa (ex-Zoitsa S, ex-Nomadic Princess, ex-Dona Sophia). OMI 7701043. Vraquier.
Longueur 172 m, 6.442 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de
classification International Naval Surveys Bureau. Construit en 1978 à Kudamatsu
(Japon) par Kasado Dock. Propriétaire BM Shipping (Ukraine). Détenu en 2000 à Port-Cartier (Canada)
et en 2009 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde. 500 $ la tonne.
Voiturier
Esra (ex-Trans Auto, ex-Autotrans, ex-Kowa Maru). OMI 7915943. Vraquier converti en
voiturier en 1985. Longueur 160 m, 8.815 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon
Kaiji Kyokai. Construit en 1979 à Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire EUKOR
Car Carriers (Corée du Sud). Détenu en 2009 à Pyeongtaek (Corée du Sud) et en 2011 à
Tianjin (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
L’Esra à quai à Auckland (Nouvelle-Zélande), Avril 2007 © Jörg Ziegler
Traviata. OMI 7616250. Voiturier. Longueur 190 m. Pavillon Suède. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1977 à Innoshima (Japon)
par HItachi. Propriétaire Wallenius Lines AB (Suède). Détenu en 2011 au Pirée
(Grèce). Vendu pour démolition en Chine.
Divers
Drague
Mexi (ex-Puerto Mexico, ex-Cosmos I, ex-Bocas de Ceniza, ex-Cosmos). OMI 7917214.
Drague. Longueur 114 m, t. Pavillon Tuvalu. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1980 à Kinderdijk (Pays-Bas) par IHC Smit. Propriétaire Dragamex SA DE CV
(Mexique). Vendu pour démolition en Inde.
Remorqueur
Pantanassa (ex-Poseidon, ex-Tornado). OMI 7741861. Remorqueur. Longueur 53 m.
Pavillon Panama. Société de classification Panama Shipping Register. Construit en
1978 à Yaroslav (Russie) par Yaroslavsky SZ. Propriétaire Diavlos Salvage & Towage
Ltd (Grèce). Détenu en 2004 à Eemshaven (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 70/74
Transporteur de colis lourds
Storman Asia (ex-Starman Asia,
ex-Gloria
Virentium).
OMI
7533721. Transporteur de colis
lourds. Longueur 80 m. Pavillon Portugal. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1977 à
Brake (Allemagne) par Luhring. Propriétaire Mak
Offshore SpA (Italie). Détenu en 1998 à Gdansk
(Pologne), en 2007 à Molfetta (Italie), en 2009 à
Venise (Italie) et en 2012 à La Spezia (Italie). Vendu
pour démolition en Turquie.
Le Storman Asia met en place d’une passerelle à La
Vallette (Malte), octobre 2011
© Airphotomalta / Marinetraffic
Transporteur de bétail
SM Spiridon (ex-Agios Efstathios, ex-Filippos, ex-Ro-Ro Primula, exAngelina Maglione, ex-Freccia del Nord, ex-Corriere del Nord). OMI
7365253. Roulier converti en transporteur de bétail en 2006. Longueur 140
m. Pavillon Liban. Société de classification International Register of Shipping. Construit en 1975 à
Leghorn (Italie) par Orlando ; jumboïsé et rallongé en 1980 de 117 à 140 m. Propriétaire Rami Shipping
Management (Liban). Détenu en 2000 à Ancone (Italie) et en 2007 à Las Palmas (Espagne). Vendu
pour démolition en Turquie.
Le SM Spiridon à Puerto Cabello (Vénézuéla), novembre
2011 © Captain Ted
Le Freccia del Nord à Southampton (RoyaumeUni), septembre 1983 © Brian Fisher
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 71/74
The END
Pacific Princess, la croisière ne s’amuse plus
Le paquebot de croisières Pacific qui était désarmé et saisi dans le port de Gênes depuis 2009, a
terminé sa longue carrière de quarante ans aux chantiers de démolition d’Aliaga, en Turquie. C’est une
fin discrète et triste pour un navire qui a connu ses heures de célébrité.
Eté 1987, dans le Geiranger Fjord © Tzman / Shipspotting
Construit en 1971 à Emden par le Rheinstahl
Nordseewerke en tant que norvégien Sea
Venture pour l’armement Oivind Lorentzen, il
est d’abord affecté à des croisières entre New
York et les Bermudes. Acquis en 1975 par
Princess Cruises, filiale de la P&O britannique, il
devient le Pacific Princess, nom sous lequel il
va se faire connaître dans le monde entier.
Affiche officielle © Simplon Postcards
Il est en effet choisi comme bateau de base de la série télévisée américaine « The Love Boat » diffusée
de 1977 à 1987 (« La croisière s’amuse » lors de sa diffusion en France), une série qui a largement
contribué à populariser la croisière comme un mode de vacances parmi d’autres notamment outre
Atlantique.
La croisière s’amuse – The Love Boat
Pacific Princess, à Helsinki en juin 1999
©ABC
© Aleksi Lindström
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 72/74
Septembre 2002, New York (Etats-Unis) © wirednewyork
Après vingt-sept ans sous les couleurs de
Princess Cruises, il est vendu en 2002 à
Seahawk North America et passe sous pavillon
des Bahamas en tant que Pacific tout court. Il
est alors frété à Pullmantur, compagnie
espagnole de croisières devenue filiale du
groupe Royal Caribbean Cruises Ltd.
Ajaccio, septembre 2007 © Pascal / Shipspotting
2008 en cale sèche à Marseille (France) © George Pavlou
Recife (Brésil, janvier 2008 © Augusto Vinicius
Acquis en 2008 par Quail Cruises Ship Management, société créée par l’ancien directeur de Pullmantur,
il devait faire l’objet de travaux aux chantiers San Giorgio del Porto, à Gênes, finalement abandonnés.
Le Pacific Princess était long de 169 mètres pour une largeur de 24,60 mètres. Sa jauge brute atteignait
20 186 tonneaux et il était doté de 324 cabines. Grâce à ses quatre moteurs Fiat d’une puissance totale
de 18 000 chevaux, il pouvait naviguer à la vitesse de 19 nœuds.
Avril 2010, Gênes (Italie) © Gianpaolo
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 73/74
Sources
Agence Européenne de Sécurité Maritime ; American Bureau of Shipping ; Associated Press ; Black Sea Memorandum
of Understanding ; Bureau Veritas ; Cape Breton Post (the) ; Chittagong Port Authority (the) ;Clarkson’s ; Daily Post
(the); Daily News and Analysis (DNA) - India; Det Norske Veritas ; Elwatan ; Equasis ; Gala ; Germanischer Lloyd ;
Global Marketing Systems ; Indian Ocean Memorandum of Understanding ; Lloyd’s List ; Lion Shipbrokers ; Lloyd’s
Register of Ships ; Marin (le) ; Marine Traffic ; Marine-Marchande.net ; Maritime and Cost Guard Agency ; Maritime New
Zealand ; Mediterranean Memorandum of Understanding ; Mer et Marine ; Miramar Ship Index ; Mumbai Port Trust
(the) ; Nippon Kaiji Kyokai ; Optima Shibrokers ; Ouest-France ; Presse-Ocean ; Radio Canada ; Riyadh Memorandum
of Understanding ; Robin des Bois, sources personnelles et archives ; RTBF ; Russian Maritime Register of Shipping ;
Ship Nostalgia ; Shipspotting ; Simplon Postcards ; Télégramme (le) ; Tokyo Memorandum of Understanding ; United
States Coast Guards ; United States Maritime Administration ; United States Navy ; Vessel Tracker; Vietnam Register
of Shipping.
Directeur de la publication : Jacky Bonnemains.
Rédaction : Christine Bossard, Jacky Bonnemains
Responsable de la documentation : Christine Bossard avec
Charlotte Nithart, Elodie Crépeau, Zachary Johnson
Merci à Gérard Cornier pour sa contribution
et aux shiplovers
A la casse.com n° 27 – Mai 2012 – Robin des Bois - 74/74
Bulletin d'information et d’analyses
sur la démolition des navires
le 30 juillet 2012
n° 28
du 16 avril au 15 juillet 2012
A la casse.com
Tamuno Ibi : la démolition en guise de punition. Les forces nigérianes sont sans pitié :
après évacuation de l’équipage, elles ont mis un terme radical à la carrière de ce contrebandier du
pétrole en y mettant le feu.
Le Tamuno Ibi, ancien navire américain de lutte contre les marées noires, dans le delta du Niger. © NAN
Sommaire
Ocean Producer, un fast ship part
à la casse
Le Tellier part avec les honneurs
Matterhorn, de Brest à Bordeaux
Courrier des lecteurs
La casse de la Marine Portugaise
Le balancier Inde - Bangladesh
Divers : transporteur de barge, bétail,
2
3
3
5
6
8
9
remorqueur, soutien off-shore
Ferry - Navire à passagers
Tanker pétrolier
Transporteur combiné OBO
Transporteur de gaz
Chimiquier
Marchandises diverses
Porte-conteneurs
11
12
16
17
17
20
27
Cargo réfrigéré
Roulier
Vraquier
Voiturier
The END :
Ocean Shearer, fin de
croisière pour les moutons
Sources
32
36
37
52
53
56
Swan Diana : européen jusqu’au bout. Le petit vraquier qui avait débuté sa carrière comme
ravitailleur de la marine est-allemande ne quittera pas les rivages européens ; il est en cours de
démolition à Gand (Belgique).
En mer d’Irlande, février 2008 © Capt A Koryukin / Marinetrafic
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 1/56
Ocean Producer, un fast ship part à la casse (ex-MSC Kiwi, ex-Perth, ex-CP Master, ex-
Lykes Master, ex-ADCL Sultana, ex-Norasia Sultana)
1995-2000, c’était la grande époque des projets de fast ships. Les cabinets de consultants les faisaient
miroiter. Les quais de Cherbourg les attendaient. La compagnie Norasia représentant des intérêts
chinois et allemands rêvait de son côté à des fast container ships atteignant la vitesse de 40 nœuds. La
suite s’est avérée moins fastoche et moins fastueuse. L’Ocean Producer, ainé d’une famille aujourd’hui
décomposée est aussi le premier à partir à la casse, à l’’âge de 13 ans. Les rapides de Norasia ne
manquaient pas d’allure mais ils ont été contraints bien avant les autres porte-conteneurs et pour
d’autres raisons que le coût du fioul à adopter le slow speed.
© Boris Paulien
Ce navire était le premier d’une série de dix porte-conteneurs d’une capacité de 1.388 EVP mis en
service entre 1998 et 2000 par la compagnie Norasia, basée à Fribourg (Suisse). Ils ont été conçus pour
assurer des trafics « de niche » susceptibles d’être plus rémunérateurs, et pour ce faire, ils ont été dotés
d’un appareil propulsif très puissant par rapport à leur taille (34.000 cv), leur donnant une vitesse de 25
nœuds. Norasia ayant été acquise en 2000 par la Compania Sudamericana de Vapores (Chili), les
navires ont été repris par une nouvelle compagnie, Abu Dhabi Container Line (ADCL), constituée par les
anciens dirigeants de Norasia et des investisseurs d’Abu Dhabi.
On a pu les voir principalement sur trois liaisons sous pavillon de Norasia, puis d’ADCL :
Europe/Montréal, transpacifique et Méditerranée/Extrême-Orient. Les résultats n’ont pas été à la hauteur
des espérances et leur exploitation a été perturbée par des problèmes techniques apparemment assez
complexes. Dès 2001, ils étaient tous désarmés et la plupart saisis. Rachetés en 2001 par le groupe
monégasque V. Ships, ils ont repris la mer après avoir fait l’objet d’adaptations à une vitesse inférieure
(20 nœuds).
Tous sauf un sont passés en 2004/2005 à la Mediterranean Shipping Company, en propriété ou en
affrètement. Seul le Norasia Shereen a été acquis en 2005 par la Compagnie Marocaine de Navigation,
maintenant filiale de CMA CGM, et est devenu le Soraya sous pavillon maltais.
La série :
* Construits à Shanghai par Jiangnan Shipyard (1999/2000) :
- Norasia Sultana (Ocean Producer, démoli en Inde)
- Norasia Selma, actuel MSC Provider (UK)
- Norasia Shereen, actuel Soraya (Malte)
- Norasia Salwa, actuel MSC Asli (Panama)
- Norasia Sabrina, actuel MSC Lea (Malte)
* Construits à Kiel par Howaldtswerke Deutsche Werft en 1998/1999 :
- Norasia Samantha, actuel MSC Edith (Malte)
- Norasia Savannah, actuel MSC Marylena (Malte)
- Norasia Shamsha, actuel MSC Caitlin (Malte)
- Norasia Sheba, actuel MSC Adriana (Malte)
- Norasia Scarlet, actuel MSC Mia Summer (Malte)
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 2/56
Le méthanier Tellier part avec les honneurs
Après plusieurs mois de suspense quant à son avenir et de retrait sur un arrière-quai du Havre, le Tellier
avait été vendu pour démolition à Gand (Belgique) par Van Heygen Recycling (Cf A la casse n°24, p 2-3
et n° 26 p 3).
26 avril 2012, le Tellier quitte Le Havre
28 mai 2012, Gand
© Peter Wyntin
© Ulrik de Wachter / Marinetraffic
© www.gentblogt.be
Le méthanier part avec les honneurs. Le 28 mai, le chantier belge organise une journée portes ouvertes.
Le public est invité contre paiement de 2 euros à visiter le navire dont la démolition commencera le
lendemain. Les sommes récoltées seront versées à la lutte contre le cancer.
Matterhorn, de Brest à Bordeaux
Le Matterhorn était abandonné depuis mai 2009 à Brest (France) où il squattait un quai du port de
commerce (voir A la casse.com n°26 p. 8). Un appel d’offres a été lancé pour la démolition du navire
devenu propriété des Domaines après la déclaration de faillite de son armateur ; le marché a finalement
été attribué à Bartin, filiale de Veolia, installé dans l’estuaire de la Gironde, un chantier qui avait en son
temps répondu à l’appel d’offres pour la démolition de l’ex-Clemenceau.
6 juillet 2012, le Matterhorn part pour démolition à Bassens
© Michel Floch
et le Captain Tsarev part se cacher au fond du port
© Mor Glaz
Le 6 juillet, le Matterhorn quitte en remorque Brest pour une démolition partielle à flot et la cale sèche de
Bassens. Souhaitons que le chantier de démolition réussisse ce test grandeur nature et sache prendre
toutes les précautions pour éviter les pollutions de la Gironde et les envols de poussières.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 3/56
6 juillet, c’’est autrement dit juste à temps pour éviter qu’il ne pollue les 20 ans des fêtes maritimes des
Tonnerres de Brest qui démarraient le 13 juillet. Le même jour, le Captain Tsarev, un autre navire
scotché à Brest depuis novembre 2008, a été remorqué provisoirement vers un quai moins visible. C’est
à la fois navrant et inquiétant de constater que Brest, grande ville maritime s’il en est et port refuge de
l’extrême Ouest considère comme une honte la présence dans son port de navires abandonnés par
leurs armateurs. Les Tonnerres de Brest qui se présentent comme un carrefour scientifique et une plateforme d’idées auraient mieux fait de montrer le Matterhorn et le Captain Tsarev et de présenter le thème
universel de la démolition des navires et les meilleures techniques disponibles ou du futur. Bravo à Gand
qui montre ce qu’est la démolition des cargos et blâme pour Brest qui ne veut pas en entendre parler.
Bordeaux et Brest échangent les navires sortis de flotte. Le Colbert est arrivé dans le Finistère en
provenance de Bordeaux en juin 2007. Y retournera-t-il ?
Voir aussi les communiqués de Mor Glaz au sujet du Captain
Tsarev
© Mor Glaz
Courrier des lecteurs
De Ron, Leith (Ecosse), reçu le 6 avril 2012
Bonjour, je gère un site sur l’histoire de tous les navires construits par le chantier naval Henry Robb à Leith, en
Ecosse, où j’ai commencé ma carrière professionnelle.
Un de ces navires était le Port Tudy construit pour la compagnie française Soflumar. J’ai vu sur le site Miramar que
les dernières nouvelles du navire le situent au Nigeria sous le nom d’Ocean Challenger. Les dernières mises à jour
datent de 2010 ; sauriez vous s’il a été démoli ou s’il est toujours en activité malgré son âge et, on peut l’imaginer,
un manque d’entretien après 15 ans sous le pavillon du Nigeria ?
Réponse de Robin des Bois.
Selon la base de données Equasis, et sa dernière mise à jour du 19 octobre 2011 le statut du navire Ocean
Challenger est toujours « en service » et propriété de la Al-Dawood Shipping Lines de Lagos, Nigeria. Cette
compagnie a eu dans le passé des problèmes avec la marine nigériane qui a accusé un de ses navires, le Mahdi
de faire du détournement et du trafic illégal de pétrole : en décembre 2003, le Mahdi est arrêté en même temps
que l’African Pride, tanker qu’il est supposé avoir livré. Le Mahdi est relâché début 2005 mais l’African Pride
disparait. Il y a une certaine confusion dans la presse du Nigeria qui fait, à tort, de l’African Pride et de l’Ocean
Challenger un même navire. L’Ocean Challenger a été photographié en août 2004 à Lagos.
En avril 2005, Al-Dawood tente de vendre pour démolition les 5 navires de sa flotte : Ocean Challenger, Sea Pearl,
Carolina, Great Atlantic et Mahdi. La vente a dû être partielle car selon Equasis, en juin 2012, le Sea Pearl et
l’Ocean Challenger sont toujours propriétés de la société.
Nous regrettons de ne pas avoir de renseignements supplémentaires mais lançons un appel à tous les lecteurs d’A
la casse.com qui auraient des informations.
6 août 2004, l’Ocean Challenger à Badagri Creek, Lagos (Nigeria) © Bjørn Poulsen
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 4/56
De Hans, Pays-Bas, reçu le 11 avril 2012
J’ai une question au sujet d’un tanker simple coque dont je me demande s’il existe toujours car ne trouve rien sur
ses activités dans les 10 dernières années.
Il s’agit du tanker Toyama Maru OMI 6800610 vendu en 1976 à Barque Sg Corp du Pirée (Grèce) / Chandris
Services London Ltd et rebaptisé Mariblanca.
En 1980 il est de nouveau vendu, à Terminal Installations Inc, Monrovia (SBM Production Contractors, Monte
Carlo) et converti en FPSO, unité de stockage et de production.
Après conversion il est renommé FPSO II et affrété par Amoco pour ses exploitations de Cadlao et Liapacan aux
Philippines.
En 1996, il est de nouveau reconstruit par les chantiers Keppel Sembawang à Singapour et affrété par Petrobras
pour son champ de Marlim Sul.
Ensuite, il n’y a plus de nouvelles de ce navire et je me demande donc si après 15 ans il est toujours en service où
s’il a été démoli.
Réponse de Robin des Bois.
Le FPSO II, construit en 1968 à Nagasaki sous le nom de Toyama Maru a effectivement disparu de toutes les
bases de données usuelles. Tout au plus est-il encore parfois mentionné comme « perdu ou désarmé ».
Propriété de SBM, il était affrété à temps par Petrobras pour son champ pétrolier de Marlim Sul au nord de Rio de
Janeiro. Le FPSO II y a démarré sa carrière à partir d’août 1997 au puits n°6-MLS, puis à continué son exploitation
aux puits n°3-MLS en 1999 et n°4-RJS en décembre 2000. A partir de décembre 2001 le mode de production sur
ces puits s’est fait directement des puits vers la plateforme P-40 rendant inutile le FPSO II. Selon son propriétaire
SBM, le FPSO II a été désarmé au 2ème trimestre 2002. Il est donc vraisemblable qu’il ait été démoli dans la foulée
sans avoir de certitude quant à la destination exacte.
© Offshore technology
De Antonio, Province des Asturies, Espagne, reçu le 25 juin 2012
Bonjour, je suis avec intérêt vos bulletins sur la démolition des navires. Je pense en outre que nous devrions aussi
regarder ce qui se passe en Europe pour améliorer les pratiques à l’extérieur de l’UE.
Je vous envoie des photos prises à Aveiro (Portugal) de la démolition d’un navire de la Marine portugaise.
Nous avons besoin d’aide pour empêcher ce genre de choses d’arriver en Europe. Ceux qui essaient de faire les
choses dans les règles son confrontés aux tracasseries administratives alors qu’on ne lève pas le petit doigt contre
ceux qui ont des pratiques telles que celles vues à Aveiro.
J’ai moi-même réussi à arrêter quelques chantiers de ce type en Espagne. Peut être qu’avec l’aide de groupes
environnementaux nous pourrons changer les choses.
Les photos ont été prises dans un chantier naval abandonné utilisé pour la démolition des navires principalement
militaires. L’emprise est située à proximité de la réserve naturelle des dunes de Sao Jacinto. J’ai beaucoup de
photos et même des échantillons de ce qui est vraisemblablement de l’amiante stocké à l’air libre dans des sacs
ouverts. L’endroit est fréquenté par les pêcheurs locaux et les pêcheurs du dimanche avec leur famille quand ils
viennent essayer d’attraper du poisson. (…)
De Antonio, Espagne, reçu le 18 juillet 2012
Je vous envoie la localisation des photos prises à l’ Estaleiros Sao Jacinto.
J’ai d’autres photos et des échantillons des déchets abandonnés sur le site.
J’ai fait des recherches sur le navire en cours de démolition ; il s’agit du F484 Augusto Castilho. Il a été vendu à
une compagnie dont le propriétaire est en prison pour fraude fiscale ou blanchiment d’argent en même temps
qu’un sistership pour la somme de 1,6 million d’euros, beaucoup plus que ce que valent les navires.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 5/56
Juste en face de ce « chantier », je travaille à un projet de démantèlement de petits navires de pêche dans le
cadre d’un programme européen (LIFE et RECYSHIP). Nous devons respecter une procédure stricte pour obtenir
les autorisations : pas de démantèlement à flot, gestion des déchets, contrôle permanent des autorités du port et
de l’agence de l’environnement….
Il semble que les autorités aient interrompu mais un peu tard la casse de l’ Augusto Castilho. Mais elles vont sans
doute laisser courir et laisser arriver et démolir le prochain navire.
Je connais des cas analogues à Pasajes (San Sebastian, province de Guipuzcoa) en Espagne et sur quelques
autres sites.
Je crois que l’Union Européenne devrait commencer à regarder sérieusement ce qui se fait en son sein plutôt que
de penser que les membres de l’UE sont parfaits. (…)
Réponse de Robin des Bois.
Merci de vos courriers. Nous sommes comme vous très critiques vis-à-vis de certains chantiers de démolition en
Europe. Cet exemple de démolition de navire de la marine militaire portugaise est particulièrement édifiant et il
convient de faire preuve d’objectivité et de constater qu’au sein de l’Union Européenne beaucoup d’efforts doivent
être réalisés et beaucoup de scandales doivent être dénoncés.
Nous le faisons donc et complétons vos documents par la photo de sisterships du F484 Augusto de Castilho en
attente de démolition dans la base navale de Lisbonne.
La casse de la corvette portugaise F484 NRP Augusto de Castilho,
La corvette F484 NRP Augusto de Castilho faisait partie d’une série de 6 navires commandés par la Marine
Portugaise pour service dans les colonies d’Afrique. Cette classe João Coutinho fut conçue par l’ingénieur naval
Rogério de Oliveira mais les navires furent construits à Hambourg (Allemagne) par Blohm & Voss et à El Ferrol
(Espagne) par Empresa Nacional Bazán.
L’Augusto de Castilho a été construit en Espagne en 1968, lancé en juillet 1969 et est entré en service en
novembre 1970 lors du conflit dans les colonies portugaises d’Afrique ; il fut assigné après 1975 à des missions de
surveillance dans les eaux territoriales portugaises. D’une longueur de 84 m, il était servi par 97 marins. Désarmé
en 2003, il est resté en attente à la base navale de Lisbonne jusqu’à la fin 2011.
Fin 2011, il est vendu dans des conditions troubles et pour une somme 5 fois supérieure à sa valeur en même
temps qu’un sistership, sans doute le F485 Honorio Barreto, officiellement désarmé.
Google Earth
L’Augusto de Castilho est remorqué à Sao Jacinto, au nord du Portugal et désossé sur l’emprise d’un ex chantier
naval.
Photo satellite de la ria de Sao Jacinto (Portugal), de sa réserve naturelle de marais et de dunes et emplacement
du site de démolition sur l’emprise de l’ex chantier Estaleiros Sao Jacinto.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 6/56
Proue du F 484 Augusto de Castilho
Déchets à l’intérieur du F 484
Poupe du F484 Augusto de Castilho
Big bags éventrés d’amiante à l’extérieur de l’emprise du chantier
Base navale de Lisbonne, le F484 en attente de démolition en compagnie de sisterships, dont le F 485 Honorio
Barreto. Le F481 est quant à lui une frégate, le CDT Hermenegildo Capelo construit en 1966 à Nantes (France) par
les Ateliers et Chantiers de Bretagne, entré en service en 1968 et désarmé en 2004 © Hi5 Augusto de Castilho
© Photos de Antonio Barredo, sauf mention contraire
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 7/56
Le balancier Inde- Bangladesh. Bilan mi-avril à mi-juillet 2012.
Après le tsunami du début d’année, la déferlante de navires partis pour la démolition a sensiblement
baissé d’intensité, surtout en fin de trimestre, avec un rythme moyen de 22 navires par semaine. Le
rythme reste supérieur à celui de l’ensemble de l’année 2011 (20 navires par semaine). L’âge moyen
rajeunit encore : il est de 27 ans, et même de 24 chez les pétroliers et de 25 chez les porte-conteneurs.
282 navires sont partis pour la démolition durant cette deuxième période de l’année 2012. La démolition
cumulée permettra le recyclage de plus de 2,5 millions de tonnes de métaux. Sur 282 navires à
démolir, 256 (91%) sont partis en Asie ; 83 (29%) étaient construits en Europe, 127 (45%) appartenaient
à des armateurs européens. Un record. Les armateurs grecs vendent beaucoup.
par unité
par tonnage de métal recyclé
par catégorie
1 Inde, 77 (27%)
2 Bangladesh, 71 (25%)
3 Chine, 49 (17%)
4 Pakistan, 33 (12%)
5 Turquie, 26 (9%),
6 Danemark, 8 (3%)
1 Bangladesh 848.000 t (34%)
2 Inde, 591.000 t (23%)
3 Chine, 508.000 t (20%)
3 Pakistan, 316.000 t (13%)
5 Turquie, 134.000 t (5%)
1 : vraquier, 106 (38%)
2 : tankers 55 (20%).
3 : marchandises diverses 43, (15%)
4 : porte-conteneurs 36, (13%)
5 : cargo réfrigéré 27, (10%)
C’est encore en Inde qu’arrivent la majorité, très relative, des navires à démolir mais le marché s’y est
écroulé : le nombre des arrivées a été divisé par 2,5. Ajoutée aux difficultés économiques –
ralentissement du taux de croissance et chute de la roupie indienne – l’affaire de l’Oriental Nicety exExxon Valdez a réveillé la méfiance des propriétaires de navires en bout de course, toujours pressés de
conclure rapidement leurs ventes. L’autorisation de démolition du navire, arrivé fin avril dans les eaux
indiennes et suspecté de contenir des matières dangereuses, a dans un premier temps été suspendue.
A l’issue de diverses procédures judiciaires, le gouvernement du Gujarat a donné son feu vert et l’exExxon Valdez, resté en attente au large de Mumbai, a été remorqué le 29 juin pour démolition à Alang.
La question est de savoir si les autorités indiennes se contenteront à l’avenir de l’inventaire obligatoire
des matières dangereuses ou si elles innoveront et exigeront l’extraction préalable des polluants
embarqués. Au-delà du cas de l’ex-Exxon Valdez, ce serait au tour du marché indien de la démolition
d’être bloqué. L’ex-Exxon Valdez fait partie de ces quelques navires symboles choisis par la Cour de
Justice et les écologistes indiens pour appeler au respect total de la réglementation. Refusés dans un
premier temps, ces navires sont jusqu’alors toujours acceptés dans un 2ème.
De son côté, le Bangladesh confirme son retour et s’installe à la 2ème place en ce qui concerne les
unités; spécialiste de la démolition des navires de grande taille, il prend la tête, de loin, pour ce qui est
du volume à recycler. C’est aussi le seul des grands pays démolisseurs à avoir connu une hausse du
nombre de navires arrivés dans ses chantiers durant la période. Des navires initialement destinés à la
casse en Inde sont finalement détournés vers le Bangladesh.
Avec la surcapacité de la flotte, les navires accidentés ou en panne ne trouvent plus grâce auprès de
leurs armateurs et sont démolis là où ils se trouvent à Constanza (Roumanie) pour le Sea Wind (p. 25),
à Sébastopol (Ukraine) pour les Andrey Artemenko et Valeriy Onischuk ex-Slavutich 8 et 11 (p. 20-26)
ou à Esbjerg (Danemark) pour le Celina (p. 28).
Le Slavutich-8 à Sébastopol (Ukraine) © Yevgeniy B
Le Celina à Esbjerg (Danemark) © Arne Jürgens
La baisse des tarifs offerts par les chantiers de démolition s’est poursuivie et même accélérée en
particulier dans le sous-continent indien. La dépréciation y a atteint les 100 $ et un navire se négocie
aujourd’hui à moins de 400 $. Le fossé s’est encore réduit entre le sous-continent et la Chine, et même
la Turquie où les navires atteignent 320 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 8/56
L’Europe exporte. 45 % des navires partis à la casse en Asie, Turquie comprise, appartiennent à des
armateurs européens ou de l’AELE. La rareté des chantiers de démolition en Europe est une des causes
de cette exportation mais ce n’est pas la seule. Les chantiers asiatiques achètent bien plus cher les
vieilles coques que les chantiers européens. Les armateurs européens ne se plaignent pas de
l’insuffisance des chantiers de démolition en Europe. Le Marfret Méjean, en avarie à Marseille,
appartenant à la compagnie Marfret dont le directeur est aussi président d’Armateurs de France, vient
d’être, selon des informations non confirmées, envoyé pour démolition dans un chantier non européen.
Après les barreaux, la casse
38 (14%) des navires partis à la casse étaient contrôlés par une société de classification n’appartenant
pas à l’IACS (International Association of Classification Societies) ou sans classification. Les navires
sous-normes sont des partants prioritaires : au moins 170 (60%) ont fait l’objet de détention(s)
préalable(s) dans les ports mondiaux avec un taux de détention de plus de 80 % pour les transporteurs
de marchandises diverses et 75 % pour les vraquiers. Le taux de détention est de 18 % chez les
pétroliers. Le petit transporteur sous pavillon togolais Lady Itidal pulvérise les records de détentions :
pas moins de 16 entre 2000 et 2008, dans des ports asiatiques ou du Moyen Orient (p 23). Il est
accompagné sur le podium des détentions par deux autres transporteurs de marchandises le moldave
Anna K (p 21), 9 détentions entre 2006 et 2011 et le panaméen Lady Bana K (p 23) 8 détentions entre
1999 et 2010, et deux vraquiers le La Jolla Belle (p 45) et l’Oriental Key (p 48) 8 détentions également.
Années et mètres
L’âge des navires sortis de flotte se range entre 10 ans pour le porte-conteneurs Celina victime d’un
échouage sur les côtes de Norvège et 50 ans pour le minéralier indien Swatirani. L’âge moyen est de 27
ans. 74 navires ont une longueur inférieure à 150 m, 115 mesurent entre 150 et 199 m et 93 plus de 200
m. 7 navires mesurent plus de 300 m ; le plus gros navire à partir à la casse est le minéralier ex-VLCC
simple coque Hebei Ambition, d’une longueur de 327 m.
Navire construit dans un chantier d’un pays de l’Union Européenne ou de l’Association
Européenne de Libre Echange (AELE).
Navire sous pavillon européen ou de l’AELE, ou dont l’armateur est européen ou de
l’AELE.
Navire contrôlé par une société de classification n’appartenant pas à l’International
Association of Classification Societies (IACS), ou sans classification connue.
Navire et équipage détenus dans un port pour déficiences.
Tanker simple coque interdit dans les eaux européennes pour le transport du fioul lourd ou
navire banni des ports européens par la directive sur les contrôles de l’Etat du port.
Transporteur de barges et conteneurs
Baco Liner 3. OMI 8203696. Transporteur de barges et conteneurs.
Longueur 205 m, 9.104 t. Pavillon Libéria. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1984 à Emden (Allemagne) par Thyssen
Nordseewerke. Le Baco Liner 3 fait partie de la
famille Seereederei Baco-Liner GmbH (Allemagne)
(voir « La vie mouvementée de la famille Baco »,
10 mars 2010). En 1991, en provenance du
Nigéria, 600 kg de marijuana sont découverts à
son bord à Hambourg ; en 1993 il heurte une
épave immergée à l’entrée du port de Nouadhibou
en Mauritanie. Détenu en 2011 à Hambourg
(Allemagne). Vendu pour démolition en Inde. 365 $
la tonne, incluant 18 barges.
Baco Liner 3, décembre 2011, Anvers (Belgique) ©
Stan Muller
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 9/56
Transporteur de bétail
Ocean Shearer (ex-Stella Deneb, ex-Deneb Prima, ex-Rodolfo Mata, ex-Med Genova, ex-Ming
Universe). OMI 7810935. Transporteur de bétail. Longueur 213 m, 21.588 t. Pavillon Panama.
Société de classification Lloyd´s Register of Shipping. Construit en 1980 à Kaohsiung (Taiwan)
par China Shipbuilding Corp. Détenu en 2007 à Port Adelaide (Australie) et en 2011 à Fremantle
(Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. Voir tous les détails sur la vie du navire dan la
rubrique The END p. 53.
Remorqueur
Amsterdam (ex-Salvanguard, ex-Statesman, ex-Statesman I, ex-Alice L Moran). OMI 6607525.
Remorqueur. Longueur 66 m. Pavillon Bahrein. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1966 à Kure (Japon) par
Kure Zosensho. Propriétaire Gulf Corp (Bahrein). Avec sa
puissance de 9,680 chevaux, l’ex-Alice L Moran était la vedette de
la publicité de Moran International Towing Corporation. Présenté
comme le remorqueur le plus puissant du monde, en 1969 il a mené
la plate-forme pétrolière SEDCO 135E sur 8.400 km depuis
Yokohama (Japon) jusqu’à Portland (Victoria, Australie). Vendu
pour démolition en Inde.
© International Petroleum Encyclopedia
© Tugboat Enthusiasts Society of the Americas
Boluda Abrego (ex-Tara II, ex-Call Shot). OMI 6402717. Remorqueur.
Longueur 42 m. Pavillon Espagne. Société de classification inconnue.
Construit en 1964 à Woolston (Royaume-Uni) par Thornycroft JI.
Propriétaire Boluda Group (Espagne). Vendu pour démolition en Turquie.
Resolve Suhaili (ex-Suhaili). OMI 7626592. Remorqueur. Longueur 55 m. Pavillon Panama.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1977 à Higashino (Japon)
par Matsuura Tekko. Propriétaire Resolve Marine Group Inc (Etats-Unis). Détenu en 2002 à
Charleston (Etats-Unis) et en 2008 à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Vendu pour une
destination de démolition inconnue. Le navire se dirige vers Mobile, Alabama.
Navire d’assistance off-shore
Bin Hai 244 (ex-Jin Hai 2, ex-Odys Alpha). OMI 8222886. Navire d’assistance off-shore.
Longueur 54 m. Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit
en 1983 à Dieppe (France) par les Ateliers de la Manche. Comme le Bin Hai 245, à sa sortie
du chantier normand et jusqu’à sa vente en 1991 à la Chine, il était français et propriété de la
Compagnie Nationale de Navigation, filiale du groupe pétrolier Elf, et a opéré sur les champs offshore en
Afrique de l'Ouest. Propriétaire China Oilfield Services Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Bin Hai 245 (ex-Jin Hai 3, ex-Odys Bravo). OMI 8222898. Navire d’assistance off-shore.
Longueur 54 m. Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society.
Construit en 1984 à Dieppe (France) par les Ateliers de la Manche. Propriétaire China Oilfield
Services Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 10/56
Hebron Sea (ex-Tuna Service, ex-Wimpey Seatiger). OMI 7403471. Navire d’assistance offshore. Longueur 78 m. Pavillon Canada. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1975 à Millingen (Pays-Bas) par Bodewes H.H ; jumboïsé en 1994 et rallongé de
64 à 78 m. Propriétaire Secunda Canada LP (Canada).
Sous-motorisé par rapport aux besoins actuels, d’autant
q’un de ses deux moteurs est hors service, le navire est
vendu pour démolition à Grenaa au Danemark. Il est
remorqué depuis le Canada et arrive au Danemark sous la
surveillance du Tyr, un navire des gardes-côtes islandais.
L’Hebron Sea, à Grenaa, juin 2012 © Bendt Nielsen
Putford Sky (ex-Dawn Sky, ex-Corella). OMI 6607393. Navire de pêche converti en
1985 en navire d’assistance pour les plates-formes offshore. Utilisé par BP sur le
champ gazier Amethyst au large du Yorkshire. Longueur 40 m. Pavillon RoyaumeUni. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping Construit en 1967 à Lowestoft South
(Royaume-Uni) par Brooke Marine. Propriétaire Seacor Marine (Etats-Unis). Vendu pour démolition à
Grenaa (Danemark) par Fornæs Shipbreaking.
Ferry
Joshu Maru (ex-Sutoretia Maru). OMI 7727762. Ferry. Longueur 111 m, 3.012 t. Pavillon Hong Kong.
Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1978 à Shimonoseki (Japon) par Mitsubishi.
Ce navire était à l’origine le ferry japonais Sutoretia Maru de la compagnie Tokai Kisen. Il a été désarmé
en 2002. En 2005, il a été racheté par le groupe japonais Kambara (armateur et par ailleurs propriétaire
des chantiers navals Tsuneishi). Il a alors été transformé pour transporter des éléments préfabriqués de
navires entre ses chantiers du Japon et ses chantiers situés en Chine. Une grande partie des
superstructures a été rasée pour dégager un vaste pont de stockage. Le navire a alors été renommé
Joshu Maru sous pavillon de Hong Kong et donné en gérance technique à la société chinoise CPN
Frontier Shanghai Company. Propriétaire Astro Shipmanagement Inc (Philippines). Vendu pour
démolition en Chine. 330 $ la tonne.
Spodsbjerg (ex-Aero-Pilen). OMI 7204394. Ferry. Longueur 68 m. Pavillon
Danemark. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en
1972 à Husum (Allemagne) par Husumer. Propriétaire Danske Faerger A/S
(Danemark). Ce petit ferry a opéré pendant toute sa carrière en navigation domestique, entre îles
danoises, d’abord sous le nom d’Aero-Pilen de1972 à 1974 (service Soby/Faborg), puis de Spodsbjerg
(service Nakskov/Spodsbjerg, puis Lohals/Korsor notamment). Il a été allongé de 12 mètres en 1976.
Vendu pour démolition au Danemark à Frederikshavn par Orlas Produktforretning/Jatob.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 11/56
Navire à passagers
Sapphire (ex-Princesa Oceanica, ex-Sea Prince V, ex-Sea Prince, exOcean Princess, ex-Italia). OMI 6513994. Navire à passagers. Longueur
149 m, 9.554 t. Pavillon Malte abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis
pour son dernier voyage. Société de classification RINA.
L’Italia dans le port de La Valette (Malte), mai
1982. Armateur Costa Croisières
© Emmanuel.L / Shipspotting
Le Sapphire quittant le Pirée (Grèce) © Dimitrios P
Construit en 1967 par le Cantiere Navale Felszegi, à Trieste, en tant qu’italien Italia pour Crociere
d’Oltremare, ce navire, d’abord affrété à Princess Cruises, a été acquis par Costa en 1973 sans changer
de nom. Il est passé en 1983 chez Ocean Cruise Line, devenant l’Ocean Princess (Bahamas). Cette
compagnie ayant été rachetée en 1990 par le groupe Croisières Paquet, il fait son entrée dans la flotte
française « contrôlée » sans changer de nom et de pavillon. Le 1er mars 1993, il est volontairement
échoué dans l’Amazone avec de sérieux dégâts après avoir heurté une épave près de Belem (Brésil).
Une déchirure de la coque a provoqué une forte voie d’eau qui a noyé la salle des machines et les deux
ponts inférieurs. L’évacuation du navire a pu être menée sans blessés. Renfloué le 20 mars et d’abord
considéré comme perte totale, il a finalement été revendu en l’état à des Grecs qui l’ont fait remorquer
en mai 1993 au Pirée pour remise en état comme Sea Prince (St.Vincent). Le 26 mai 1995, en fin de
travaux, il subit un incendie à Drapetzona. Il est remis en service en 1996 comme Princesa Oceanica
(Chypre) par la compagnie cypriote Louis Cruise Lines et est rebaptisé Sapphire la même année suite à
un affrètement par la compagnie anglaise Thompson Holidays. Il est signalé en 1999 comme pris en
affrètement pour trois ans par la société française France Croisières. Depuis 2004, il était sous pavillon
des îles Marshall. Non conforme aux nouvelles normes Solas, il était désarmé depuis 2010.
Détenu en 2009 à Limassol (Chypre). En avril, le maltais Sapphire passe sous pavillon Saint-Kitts-etNevis, devient le « Aspire » et est échoué pour démolition en Inde.
Tanker
Aker Smart 2 (ex-Polar California, ex-Arco California). OMI 7500889. Tanker. Longueur 290
m, 30.043 t. Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1980 à San Diego (Etats-Unis) par NASSCO. Converti en 2007 en unité de
stockage et de production (FPSO - Floating Production Storage Offshore) dans le chantier de Jurong à
Singapour. Propriétaire Aker Contracting FP ASA (Norvège). En attente d’affectation depuis 2010, il est
finalement vendu en l’état en Indonésie pour une destination de démolition inconnue. 400 $ la tonne.
Apollo 16 (ex-Apollo Sun, ex-Idemitsu Maru). OMI 8405983. Tanker VLCC. Longueur 322 m, 34.673 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Navire simple coque construit en 1985 à
Kure (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Asian Supply Base (Malaisie). Vendu en l’état à
Labuan (Malaisie) pour démolition au Bangladesh. 461 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 12/56
Archimid (ex-Archimidis, ex-Solaris). OMI 8322014. Tanker. Longueur 244 m, 17.269 t. Pavillon
Comores. Société de classification Lloyd´s Register of Shipping. Navire doubles parois construit en 1985
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai ; converti en stockage fottant en 2009 comme sous sistership Trust
8322038. Vendu pour démolition au Bangladesh où il arrive sous le nom de Arch 1.
Le tanker Archemid à l’ancre avec son sistership Trust dans la baie de Subic (Philippines), janvier 2009.
Les deux navires sont alors en attente de conversion en stockage flottant © Stuart Scott
Cougar (ex-Psara). OMI 8618906. Tanker. Longueur 183 m, 9.550 t. Pavillon Iles
Marshall. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1989 à
Pusan (Corée du Sud) par Korea SB & E Corp. Propriétaire Prime Marine
Management Inc (Grèce). Détenu en 2005 à Aliaga (Turquie). Vendu pour démolition au Pakistan.
Le Cougar avant et après coup de peinture aux chantiers Neorion à Syros (Grèce)
Mars 2009 © M Kavallaris
Avril 2009 © Christina Drakakis
DHT Ania (ex-Overseas Ania, ex-Ania). OMI 9053672. Tanker. Longueur 245 m, 17.045 t. Pavillon Iles
Marshall. Société de classification American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en 1994
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Goodwood Shipmanagement (Singapour). Vendu en
l’état à Singapour pour démolition au Pakistan. 425 $ la tonne incluant 400 t de carburant.
Genmar Alexandra (ex-Nordpacific, ex-Skaunord). OMI 9007568. Tanker. Longueur 241 m, 15.145 t.
Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en
1992 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire General Maritime Management (Etats-Unis).
Vendu pour démolition au Pakistan. 500 $ la tonne.
Hongbo n°9 (ex-Samjin Sun, ex-Selangor Express). OMI 8317033. Tanker. Longueur 102 m, 2.009 t.
Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of Shipping. Navire double fond
construit en 1983 à Imabari (Japon) par Higaki. Propriétaire HWA Sung Marine Co Ltd (Corée du Sud).
Vendu pour une destination de démolition inconnue.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 13/56
ISI Olive (ex-Mastera). OMI 9003237. Tanker. Longueur 274 m, 20.608 t. Pavillon Sierra Leone. Société
de classification Bureau Veritas. Navire double coque construit en 1992 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo. Propriétaire Isim Olive Ltd, filiale de Islamic Republic of Iran Shipping Lines (Iran). En
décembre 2007, le ISI Olive s’échoue sur la rive ouest du canal de Suez suite à une avarie de
gouvernail ; la circulation dans le canal est interrompue pendant 6 heures, le peak avant et la citerne de
ballast n°1 babord sont endommagés mais aucune pollution n’aurait été rapportée. En 2012, le navire
change 2 fois de pavillon, de Malte à Bolivie en mars, puis Sierra Leone en mai avant d’être vendu pour
démolition au Pakistan. 405 $ la tonne.
Mai 2004, l’ISI Olive à L’Europoort (Pays-Bas) © Frans Sanderse
Lei Tsu II. OMI 9006198. Tanker. Longueur 273 m, 24.377 t. Pavillon Taiwan. Société de classification
American Bureau Of Shipping. Navire simple coque construit en 1992 à Kaohsiung (Taiwan) par China
Shipbuilding Corp. Propriétaire Chineses Petroleum Co - CPC (Taiwan). Vendu pour démolition au
Pakistan où il arrive sous le nom de Tsu.
Lion (ex-Halki). OMI 8618918. Tanker. Longueur 183 m, 9.550 t. Pavillon Iles Marshall.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double coque construit en 1989
à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding. Propriétaire Prime MarineManagement Inc
(Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan.
Meizhen (ex-18 de Marzo). OMI 7383346. Tanker. Longueur 207 m, 11.195 t. Pavillon
Sierra Leone abandonné pour celui de Tuvalu. Société de classification Lloyd’s
Register of Shipping. Navire simple coque construit en 1977 à Horten (Norvège) par
Horten Verft. Interdit dans les eaux européennes pour le transport du fioul lourd depuis janvier 2005. En
été 2011, le navire avait été annoncé vendu pour démolition à un chantier indien à 185 $ la tonne (Cf A
la casse n°25). La Pemex a fait traîner les choses. Un changement de nom et deux changement de
pavillon plus tard, le « Meizhen » prend enfin la route pour la casse au Pakistan. L’équipage indien prévu
pour le voyage était resté à bord en attendant la conlusion de la spéculation.
Encore au large du Mexique, mais sous pavillon Tuvalu, mars 2012
© Captain Ted / Shipspotting
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 14/56
Pioneer (ex-Pioneer Spirit). OMI 9039676. Tanker. Longueur 243 m, 14.164. Pavillon Libéria.
Société de classification American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en 1993
à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire V Ships (Royaume-Uni). Vendu pour
démolition en Inde. 403 $ la tonne.
Ratna Urvi (ex-Kliomar, ex-Sanko Phoenix). OMI 8813568. Tanker. Longueur 242 m, 14.251 t.
Pavillon Inde. Société de classification American Bureau of Shipping. Navire double fond
construit en 1989 à Imari (Japon) par Namura. Propriétaire India Steamship (Inde). Détenu en
2002 à Kurnell (Australie) et en 2003 à San Francisco (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Pakistan.
410 $ la tonne.
© PEMEX
Sebastian Lerdo de Tejada (ex-Viken Vest). OMI 7383293. Tanker. Longueur
207 m, 11.962 t. Pavillon Mexique abandonné pour celui de Saint-Kittts-etNevis pour son dernier voyage. Société de classification inconnue. Navire
simple coque construit en 1976 à Horten (Norvège) par Horten Verft. Interdit dans les eaux européennes
pour le transport du fioul lourd depuis janvier 2005. Propriétaire PEMEX (Mexique). En attente
d’affectation depuis fin 2006. Annoncé vendu pour démolition en Chine, à 357 $ la tonne, le Sebastian
Lerdo de Tejada, parti du Mexique, vient de passer Singapour. Le 13 juillet il est échoué pour démolition
au Bangladesh. Le navire joue décidément au chat et à la souris : fin 2010, sa vente pour la casse à un
chantier indien avait déjà été annoncée (cf A la casse n°22), pour la somme modique de 220 $ la tonne.
Senang Spirit. OMI 9041382. Tanker. Longueur 247 m, 15.911 t. Pavillon Bahamas abandonné pour
celui de la Tanzanie pour son dernier voyage. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Navire double coque construit en 1994 à Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Teekay
Navion Offshore (Singapour). Vendu pour démolition au Bangladesh. 490 $ la tonne.
Sri Kadriah 1 (ex-Titan Mercury, ex-Verona, ex-Columbia). OMI 8706131. Tanker utilisé comme
stockage flottant. Longueur 326 m, 33.800 t. Pavillon Thaïlande. Société de classification Lloyd’s
Register of Shipping. Construit en 1989 à Ariake (Japon) par Hitachi Zosen. Propriétaire Nathalin
Management Co Ltd (Thaïlande). Vendu pour démolition au Bangladesh. 416 $ la tonne.
Sri Kadriah I, utilisé comme stockage flottant à
Tanjung Pelapas (Malaisie) en attendant
l’ouverture du nouveau terminal pétrolier.
© Emilyan / Shipspotting
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 15/56
Sri Kadriah II (ex-Crystal Ace, ex-Provence, ex-Provence I). OMI 9051856. Tanker. Longueur 327 m,
33.534 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1994 à
Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. En avril 2012, le thaïlandais Sri Kadriah II est vendu au pakistanais
Terra Marine Shipmanagement, devient le Riah sous pavillon Saint-Kitts-et-Nevis et est échoué pour
démolition au Bangladesh.
Taka (ex-Takama, ex-Takamatsu Maru). OMI 8500472. Tanker. Longueur 321 m, 32.309 t. Pavillon
Tuvalu. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Nagasaki (Japon) par
Mitsubishi. Vendu pour démolition au Bangladesh où il arrive en remorque.
Tamuno IBI (ex-Clean Waters 1, ex-Response 1, ex-Stacey Tide, ex-Martha Theriot). OMI
6709165. Tanker. Longueur 42 m. Pavillon Nigéria. Société de classification inconnue.
Construit en 1964 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) par American Marine Corp. Ancien
navire du spécialiste américain d’intervention contre les marées noires MSRC - Marine Spill Response
Corp dernièrement en activité comme tanker ravitailleur dans le delta du Niger. Propriétaire GFL Marine
Services Ltd (Nigéria). En mai 2012, les forces nigérianes le prennent en flagrant délit avec 600.000 l de
carburant de contrebande au large de l’ile d’Akassa. Les 17 hommes d’équipage sont arrêtés. Le navire
et sa cargaison sont incendiés sur place, dans le delta, par les soldats de la JTF (Joint Task Force). Voir
photo en p 1.
Trust Navigator (ex-Rowan). OMI 8814421. Tanker. Longueur 182 m, 8.450 t.
Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit
en 1991 à Dalian (Chine) par Dalian SY Co. Propriétaire Trinity Ships Inc (Grèce).
Détenu en 2007 à Augusta (Italie). Vendu pour démolition au Pakistan.
Unity (ex-Sea Sapphire, ex-SPT Sapphire, ex-Pacific Sapphire, ex-Burwain Helena). OMI
9047415. Tanker. Longueur 247 m, 18.238 t. Pavillon Panama. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Navire double coque construit en 1994 à Gdynia (Pologne) par
Gdynia Stocznia. Propriétaire Tomini Ship Management (Pakistan). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 388 $ la tonne.
Transporteur combiné / OBO
Adriatic Sea (ex-Genmar Champ, ex-Genmar Champion, ex-SCF Champion, ex-SKS
Champion). OMI 9002269. Tanker OBO. Longueur 243 m, 16.562 t. Pavillon Libéria. Société
de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Propriétaire Tanker Pacific Management (Singapour). Vendu pour démolition au
Pakistan. 500 $ la tonne ; sans doute des citernes en inox.
Istanbul, mars 2006 © Ilhan Kermen
Alaskan Sea (ex-Genmar Star, ex-SCF Star). OMI 9002257. Tanker OBO. Longueur 243 m,
16.821 t. Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en
1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Tanker Pacific Management
(Singapour). Détenu en 2003 à Newcastle (Australie). Vendu pour démolition au Pakistan. 500
$ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 16/56
Bic Clare (ex-Allegro II, ex-Vancouver Spirit). OMI 9006863. Tanker OBO. Longueur
244 m, 17.087 t. Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Petro Med
Shipping (Grèce). Détenu en 2009 à Port Kembla (Australie). Vendu pour démolition en Inde. 425 $ la
tonne.
Bic Clare arrivant à Port Kembla (Australie), octobre 2009 © Peter Karberg
Bic Irini (ex-Amore Moi, ex-Victoria Spirit). OMI 9006875. Tanker OBO. Longueur 244 m, 17.137 t.
Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1993
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Petro Mar International Inc (Etats-Unis). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Transporteur de gaz
Anadoluhisari (ex-Aygaz 4, ex-Fridtjof Nansen). OMI 7926447. Transporteur de gaz. Longueur
89 m. Pavillon Turquie. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en
1981 à Kristiansand (Norvège) par Kristiansands MV. Propriétaire Anadoluhisari Tankercilik AS
(Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Pirgas (ex-LPG Adrastea, ex-Henriette Kosan, ex-Henriette Tholstrup, ex-Henriette
Gas Nordzee). OMI 8012865. Transporteur de gaz. Longueur 82 m, 1.690 t. Pavillon
Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Svendborg
(Danemark) par Svendborg Skibsvaerft. Propriétaire Transgas Shipping Lines (Pérou). Détenu en 2011
à Cuba. Vendu en l’état en République Dominicaine pour une destination de démolition inconnue.
Qi Xing (ex-Gaz Fidelity, ex-Gaz Far East). OMI 8108925. Transporteur de gaz. Longueur 100 m.
Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1981 à Ise (Japon)
par Ichikawa. Propriétaire Dalian Surui Shipping Co (Chine). Vendu pour une destination de démolition
inconnue.
Yin Long (ex-Goodwood, ex-Sun Merlion). OMI 8004313. Transporteur de gaz. Longueur 94 m. Pavillon
Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1981 à Saiki (Japon) par
Honda. Propriétaire Shenzhen Southern China LPG Shipping Co (Chine). Vendu pour démolition en
Chine.
Chimiquier
Anjasmoro. OMI 9117234. Chimiquier. Longueur 179 m, 10.830 t. Pavillon Singapour
abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification
Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1996 à Kherson (Ukraine) par
Khersonskyi SZ. Propriétaire PT Berlian Laju Tanker (Indonésie). Détenu en 2004 à deux
reprises à Nakhodka (Russie) et en 2008 à Ventspills (Lettonie). Vendu en l’état à Singapour pour
démolition au Bangladesh où il arrive sous le nom de « Jas ». 490 $ la tonne.
Asia Star (ex-Sea Braves, ex-Tulipan, ex-Petersfield, ex-Arianna). OMI 8007987. Chimiquier.
Longueur 158 m, 6.277 t. Pavillon Singapour. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Navire double fond construit en 1982 à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding.
Propriétaire CSC Oil Transportation (Singapour). Détenu en 1999 à Houston (Texas, Etats-Unis) et en
2000 à Brême (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 17/56
Bluefin (ex-Sitavera, ex-Petrobulk Jupiter). OMI 8715510. Chimiquier. Longueur 229
m, 14.830 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det Norske Veritas.
Navire double coque construit en 1989 à Copenhague (Danemark) par B&W
Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management Inc (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan.
507 $ la tonne.
Bonito (ex-Sitacamilla, ex-Burwain Pacific, ex-Chrisholm). OMI 8615552. Chimiquier.
Longueur 229 m, 14.898 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Det
Norske Veritas. Navire double coque construit en 1988 à Copenhague (Danemark)
par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management Inc (Grèce). Vendu pour démolition au
Pakistan. 403 $ la tonne.
Bonito, au large du Bénin, août 2010 © Thomas
Dyrehauge
Bow Fertility (ex-Fertility L). OMI 8420529. Chimiquier. Longueur 177 m, 12.199 t. Pavillon
Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en
1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Management AS (Norvège).
Vendu pour démolition en Inde. 535 $ la tonne incluant 200 t d’inox.
Bow Peace (ex-Peaceventure L). OMI 8420464. Chimiquier. Longueur 177 m, 12.199 t.
Pavillon Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque
construit en 1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Chemical
Tankers (Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 535 $ la tonne incluant 265 t d’inox.
Bow Pride (ex-Prideventure L). OMI 8420488. Tanker. Longueur 177 m, 12.199 t. Pavillon
Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en
1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Chemical Tankers (Norvège).
Vendu pour démolition en Inde. 535 $ la tonne incluant 200 t d’inox.
Edeva (ex-Sirtica, ex-Chembulk Westport, ex-Mimi). OMI 8920347. Chimiquier. Longueur
179 m, 10.830 t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping.
Construit en 1992 à Kherson (Ukraine) par Khersonskyi SZ. Propriétaire Aegean Shipping
Management (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan.
Septembre 2009, chargement à Nikolayev (Ukraine)
Juin 2012, démolition à Gadani (Pakistan)
© Andrey Jakimenko
© Shipspotting
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 18/56
Freyja (ex-Hordafor Pilot, ex-Tom Lima, ex-Solvent Explorer, ex-Essberger
Pilot). OMI 7392610. Chimiquier. Longueur 77 m. Pavillon Malte. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1974 à Lauenburg
(Allemagne) par Hitzler. Propriétaire Fjord Shipping AS
(Norvège). Détenu en 2002 à Newcastle (Royaume-Uni).
Vendu pour une destination de démolition inconnue. En juin,
le navire se trouvait à Klaipeda (Lituanie).
Freyja, Breisundet (Norvège), Mars 2012 © Magnar Lyngstad
Harley (ex-Bee, ex-Beaver, ex-Dion, ex-Mekhanik Yakovenko, ex-Aniara, ex-Black Marlin). OMI
8009002. Chimiquier. Longueur 176 m, 9.032 t. Pavillon Corée du Nord. Société de
classification Korea Classification Society. Construit en 1984 à Pula (Croatie) par Uljanik.
Vendu pour démolition au Pakistan.
Margita (ex-Deniz-A, ex-Alchimist Flensburg, ex-Chemathene). OMI 7036591.
Chimiquier. Longueur 91 m. Pavillon Suède. Société de classification Germanischer
Lloyd. Construit en 1971 à Geesthacht (Allemagne) par Ernst Menzer-Werft.
Propriétaire SH Tankships AB (Suède). Vendu pour démolition au Danemark à Grenaa.
Margita arrivant au port de Karlshamn (Allemagne), juin 2011 © Marinetraffic
Noor 1 (ex-Danum, ex-Tradewind Dragon, ex-Shoko). OMI 8907278. Chimiquier. Longueur 111
m, 2.581 t. Pavillon Bangladesh. Société de classification Lloyd´s Register of Shipping.
Construit en 1990 à Imabari (Japon) par Asakawa. Détenu en 2006 à Busher (Iran). Vendu
pour démolition au Bangladesh.
Primula (ex-Wels). OMI 9038593. Chimiquier. Longueur 170 m, 6.442 t. Pavillon
Norvège (registre international). Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1992 à Kiel (Allemagne) par Lindenau. Propriétaire Vadero Ship
Management HB (Suède). Vendu pour démolition en Chine. 360 $ la tonne. Début juillet, le Primula se
trouvait encore à Klaipeda (Lituanie).
Sea Lion 1 (ex-Veesham Pokatfinn 1, ex-Pokatfinn, ex-Ivyan, ex-Tol Runner,
ex-Chemtrans Sirius). OMI 7414781. Chimiquier. Longueur 125 m, 3.077 t.
Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification International Register of
Shipping. Navire double fond construit en 1976 à Rendsburg (Allemagne) par
Kroegerwerft ; jumboïsé en 1987 et rallongé de 114 à 125 m. Propriétaire Veesham Shipping Inc
(Emirats Arabes Unis). Détenu en 1997 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2006 à Tuzla (Turquie). Vendu
pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 19/56
Theresa Blossom (ex-Nordic Blossom, ex-Nordic, ex-Nordic Sun). OMI 8000276. Chimiquier.
Longueur 154 m, 6.793 t. Pavillon Tuvalu. Société de classification Biro Klasifikasi Indonesia.
Navire simple coque construit en 1981 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane. Propriétaire
Raffles Shipmanagement Services (Singapour). Détenu en 2003 à Québec (Canada), en 2009 à Mundra
(Inde), en 2010 à Guangzhou (Chine) et en 2011 à Dumai (Indonésie), Shenzhen (Chine) et de nouveau
à Guangzhou. Vendu pour démolition en Inde.
Theresa Blossom, à l’ancre à Dumai, Indonesie, juin 2011 © Knut Helge Schistad
Trans Holm (ex-Estrella). OMI 7931193. Chimiquier. Longueur 96 m. Pavillon
Norvège (registre international). Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1981 à Leirvik (Norvège) par Kleven Loland. Propriétaire Seatrans AS
(Norvège). Vendu pour démolition au Danemark à Grenaa par Fornæs Shipbreaking Ltd.
Marchandises diverses
African Lark (ex-NDS Proteus, ex-Westminster Bridge, ex-Jolly Giada, exZim Mexico 1, ex-CSAV Rauten, ex-Isla Bartolomeex-Nedlloyd Cartagena,
ex-Kapitan L Golubev). OMI 8918112. Marchandises diverses. Longueur
155 m, 7.175 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1993 à Rostock (Allemagne) par Kvaerner Warnow Werft. Propriétaire Sea Management
Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2011 à Xiamen (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Andrey Artemenko (ex-Slavutich 8). OMI 8849593. Marchandises diverses. Longueur 109 m,
1.312 t. Pavillon Sierra Leone. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1987 à Kiev (Ukraine) par Kiyevskiy SSZ. Détenu en 2006 à Pula (Croatie). Vendu
pour démolition à Sébastopol (Ukraine).
Décembre 2009 Rakalj (Croatie) © Goran Kompara
Juin 2012, Sébastopol (Ukraine) ©Yevgeniy B
Angola (ex-Safmarine Angola, ex-Aeolian Sun, ex-Torm Agnete, ex-Rama, exKupres ). OMI 8701064. Marchandises diverses. Longueur 165 m, 7.528 t. Pavillon
Chypre. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1987 à
Warnemunde (Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire Oceanstar Management Inc (Grèce). Vendu
pour démolition en Inde. 460 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 20/56
Anna K (ex-Epirus, ex-Alexa,dros S, ex-Alexandros, ex-Judi Muhieddine,
ex-Ebn Batuta). OMI 7525487. Marchandises diverses. Longueur 116 m,
2.952 t. Pavillon Moldavie. Société de classification Maritime Bureau of
Shipping. Construit en 1977 à Imabari (Japon) par Asakawa. Propriétaire Pyramis Shipmanagement SA
(Grèce). Détenu en 2006 à Mersin (Turquie), en 2007 à
Nikolayev (Ukraine), Odessa (Ukraine) et Novorossiysk
(Russie), en 2009 à Aliaga (Turquie) et Cagliari (Italie),
en 2010 de nouveau à Aliaga puis à Pylos (Grèce) et
en 2011 à Durban (Afrique du Sud). Médaille d’argent
sur le podium des navires détenus. Vendu pour
démolition au Pakistan où il arrive en remorque.
L’Anna K à Istanbul, juin 2011 © Gerolf Drebes
Asco (ex-Iran Bayan, ex-Arya Sepand, ex-Aristonimos). OMI 7360734.
Marchandises diverses. Longueur 150 m. Pavillon Cambodge. Société de
classification International Naval Survey Bureau. Construit en 1974 à
Bremerhaven (Allemagne) par Weser Seebeckwerft AG. Propriétaire Yass
Marine Co Ltd (Liban). Détenu en 2004 à Mumbai (Inde), en 2010 à Damiette (Egypte) et en 2011 à
NIkolayev (Ukraine). Vendu pour démolition en Turquie.
Aztec Maiden (ex-Kibishio Maru). OMI 8408753. Marchandises diverses. Longueur 155 m,
5.500 t. Pavillon Philippines. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à
Kochi (Japon) par Shin Yamamoto. Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis).
Détenu en 2002 à Anvers (Belgique), en 2005
à Nordenham (Allemagne) et en 2012 à
Amsterdam (Pays-Bas). En janvier 2012,
l’Aztec Maiden s’échoue sur la côte
hollandaise
peu
après
son
départ
d’Amsterdam. Désensablé, il continue sa
route vers l’Allemagne, puis les Amériques et
est finalement vendu pour démolition en
Chine. 350 $ la tonne.
21 janvier 2012, 11h06 l’Aztec Maiden échoué à
Wijk aan Zee, côte hollandaise © Leonard Smit
Castle (ex-Hever Castle, ex-Timberland, ex-San Felice, ex-Cielo di Genova, exBarbican Success, ex-Mosman Star). OMI 7921954. Marchandises diverses.
Longueur 183 m, 11.220 t. Pavillon Malte. Société de classification RINA. Construit
en 1981 à Kure (Japon) par Kanda Zosensho. Propriétaire Navalmar Ltd (Royaume-Uni). Détenu en
2012 à Venise (Italie). Vendu pour démolition au Pakistan.
Chang Tai (ex-Betty, ex-Jetta, ex-Max Adrienne, ex-Julie Pacific, ex-Queen Denis, ex-Vela II,
ex-Cristina C). OMI 8322856. Marchandises diverses. Longueur 97 m, 2.409 t. Pavillon
Panama. Société de classification China Classification Society. Construit en 1984 à Fukuoka
(Japon) par Fukuoka Zosen. Propriétaire Hengfa Shipping Inc (Chine). Détenu en 2004 à Ulsan (Corée
du Sud), en 2006 à Nanjing (Chine), en 2007 à Tianjin (Chine), en 2011 à Vishakhapatnam (Inde).
Vendu pour démolition en Inde.
Cranz (ex-Christian, ex-Alita). OMI 7702126. Marchandises diverses. Longueur 86 m,
1.182 t. Pavillon Antigua & Barbuda. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1977 à Wewelsfleth (Allemagne) par Peters H ; jumboïsé en 1987 et
rallongé de 80 à 87 m. Propriétaire Meyer H-U Bereederungs (Allemagne). Vendu pour démolition au
Danemark à Grenaa.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 21/56
Dagger (ex-SDK Italy, ex-Matua, ex-Forum Rarotonga, ex-Rarotongan Rover
II, ex-Maelifell, ex-Katya, ex-Alex, ex-Stenholm). OMI 8120868. Marchandises
diverses. Longueur 90 m, 1.530 t. Pavillon Moldavie. Société de classification
Ukraine Shipping Register. Construit en 1982 à Oldenburg (Allemagne) par Brand H. Propriétaire M
Shipping Ltd (Ukraine). Détenu en 2000 à Rotterdam (Pays-Bas), en 2010 à Ashod (Israël) et de
nouveau à Rotterdam et en 2012 à Kolkata (Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Dibena Happy (ex-Sun Kung n°8, ex-Eastern Corridor, ex-Lychee King). OMI 7381348.
Marchandises diverses. Longueur 110 m, 2.505 t. Pavillon Thaïlande. Sans société de
classification selon la dernière inspection de l’Etat du port. Construit en 1974 à Ishinomaki
(Japon) par Yamanishi. Propriétaire Dibena Maritime (Thaïlande). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Efdim Junior (ex-Al Awal). OMI 7718163. Marchandises diverses. Longueur 146 m.
Pavillon Grèce. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en
1979 à Yokohama (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire D Efthymiou
Shipping SA (Grèce). Détenu en 1997 à Gdansk (Pologne) et en 2007 à San Antioco (Italie). Vendu pour
démolition en Inde.
Elsin Rani (ex-F Blue, ex-Traun, ex-Ever Brisk). OMI 9065900. Marchandises
diverses. Longueur 126 m, 4.256 t. Pavillon Indonésie. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1994 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi
Dimitrov. Détenu en 2004 à deux reprises à Vladivostock (Russie), en 2006 à Szczecin (Pologne), en
2009 à Bordeaux (France) et en 2011 à Barcelone (Espagne). Vendu pour démolition au Bangladesh.
465 $ la tonne.
Esther (ex-Melissa, ex-Daewoo Dalian, ex-Pioneer Spirit). OMI 9037044.
Marchandises diverses. Longueur 159 m, 6.492 t. Pavillon Corée du Sud Société de
classification Korean Register of Shipping. Construit en 1999 à Galati (Roumanie) par
Damen Galati. Propriétaire Han Kook Capital co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2007 à Bandar Abbas
(Iran), en 2009 à Bandar Khomeini (Iran) et en 2010 à Novorossiysk (Russie) et Mersin (Turquie). Vendu
endommagé en l’état en Corée du Sud pour une destination de démolition inconnue. 260 $ la tonne.
First Sino (ex-Bao Yua, ex-Ocean Success, ex-Athenian Success, ex-Petrobulk Ruler,
ex-Eulima, ex-Martita, ex-Balder Apuania). OMI 8028577. Marchandises diverses .
Longueur 171 m. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1983 à Marina di Carrara (Italie) par Nuovi Cantieri. Propriétaire Guangzhou Kuifenghang
Shipping (Chine). Détenu en 2011 à Incheon (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine.
Gati Zipp (ex-Belkaid, ex-Asian Cosmos, ex-Kyowa Cosmos). OMI 8223531. Marchandises
diverses. Longueur 100 m, 2.643 t. Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of
Shipping. Construit en 1983 à Kochi (Japon) par Kochi Jyuko. Propriétaire Gati Coast To Coast
(Inde). Détenu en 2006 à Shanghai (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Le Gati Zipp à Port Blair dans les iles Andaman (Inde), janvier 2011 ©
Brian Crocker
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 22/56
Gold Wing (ex-Toros Pearl, ex-Aruba Pearl, ex-Demetrios, ex-Betio, ex-Millenium Amanda, exHawkes Bay). OMI 8303692. Marchandises diverses. Longueur 183 m, 9.300 t. Pavillon
Panama. Société de classification RINA. Construit en 1983 à Marugame (Japon) par Imabari
Zosen. Propriétaire Five Ocean Maritime Services Co (Chine). Détenu en 2007 à Patillos (Chili), en 2008
à Tianjin (Chine) et en 2010 à Ningbo (Chine). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Hodasco 19 (ex-Tan Binh 19, ex-Sea Joy, ex-Pakarti Enam). OMI 8403648.
Marchandises diverses. Longueur 97 m, 1.914 t. Pavillon Mongolie. Société de
classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1984 à Hakata (Japon) par
Hakata Zosen. Propriétaire Hoang Dat Co Ldt (Vietnam). Détenu en 2010 à Vishakhapatnam (Inde).
Vendu pour démolition au Bangladesh. 440 $ la tonne. Fin juin, le navire était toujours au Vietnam.
Lady Bana K (ex-Princess Juana, ex-Sunrise I, ex-Majestic, ex-Yamburg, ex-Petra,
ex-Pyotr Dutov). OMI 7830959. Marchandises diverses. Longueur 162 m, 4.858 t.
Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1979 à Kherson (Ukraine) par Khersonskiy SZ. Propriétaire Metkar Shipping & Trading Co
(Roumanie). Détenu en 1999 à Anvers (Belgique), en 2000 à Sines (Portugal), Tampa (Floride, EtatsUnis) et Houston (Texas, Etats-Unis), en 2005 à Aliaga (Turquie), en 2006 et 2007 à Nikolayev (Ukraine)
et en 2010 à Damiette (Egypte) . Vendu pour démolition en Turquie.
Lady Itidal (ex-Jia Cheng, ex-Lucky City, ex-Adonis, ex-Hai Hong n°1, ex-Sun Flora,
ex-Koshin Maru, ex-Asahizan Maru n°1). OMI 7724681. Marchandises diverses.
Longueur 95 m, 1.857 t. Pavillon Togo. Société de classification Dromon Bureau Of
Shipping. Construit en 1978 à Iwagi (Japon) par Iwagi Zosen. Propriétaire Yifeng Shipping (China).
Détenu en 2000 à Bangkok (Thaïlande) et Ulsan (Corée du Sud), en 2001 à Onomichi et Kashima
Ibaraki (Japon), en 2002 à Osaka (Japon) et Incheon (Corée du Sud), en 2003 à Nagoya (Japon), en
2004 à Shenzen (Chine) et Hong Kong, en 2005 à Gunsan (Corée du Sud), en 2006 à Chinhae et Yeosu
(Corée du Sud), en 2007 de nouveau à Gunsan et en 2008 à Tangshan (Chine), Niigata (Japon) et Port
Saïd (Egypte). Recordman absolu et médaille d’or sur le podium des navires détenus. Vendu pour
démolition en Inde à Mumbai.
Lady Itidal à Odessa (Ukraine), novembre 2009 © Sergey Bykov
Lang Jiang. (ex-Fabric, ex-Sang Thai Sunny, ex-Sqelecta, ex-Batangas, ex-Southern Cruiser).
OMI 8213689. Marchandises diverses. Longueur 106 m, 2.859 t. Pavillon Panama. Société de
classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en 1983 à Yawatahama (Japon) par
Kurinoura. Propriétaire Langjiang Shipping Inc (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Lian Feng (ex-Ilovik). OMI 8615930. Marchandises diverses. Longueur 99 m. Pavillon Panama. Société
de classification China Classification Society. Construit en 1988 à Rijeka (Croatie) par Brodogradiliste 3
Maj. Propriétaire Fujian Orient Shipping Co Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Little Princess (ex-Anita G, ex-Anita I, ex-Anita Smits). OMI 7712042. Marchandises
diverses. Longueur 98 m, 2.203 t. Pavillon Liban. Société de classification Polski
Rejestr Statkow. Construit en 1979 à Slikkerveer (Pays-Bas) par De Groot & Van
Vliet. Propriétaire Mody Shipping Co (Liban). Détenu en 2005 à Casablanca (Maroc) et en 2009 à
Antalya (Turquie). Vendu pour démolition au Pakistan.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 23/56
MDD Aurora (ex-Thor Captain, ex-Cape Keppel, ex-Caledonia, ex-DSR
African Sun, ex-Lanka Amitha, ex-Victoria Bay, ex-California, ex-Norasia
Gabriele, ex-Gabriele Wesch). OMI 8111752. Marchandises diverses.
Longueur 169 m, 7.965 t. Pavillon Panama. Société de classification Turk Loydu. Construit en 1983 à
Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke AG. Propriétaire Ataduru (Turquie). Détenu en 2001 à Brisbane
(Australie), en 2002 à Geralton (Australie), en 2009 à Marseille (France) et en 2012 à Castellon de la
Plana (Espagne). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Mikhail Isakovskiy (ex-Santana). OMI 8136673. Marchandises diverses. Longueur 124
m, 2.650 t. Pavillon Ukraine. Société de classification Ukraine Shipping Register.
Construit en 1983 à Navashino (Russie) par Oka. Propriétaire Donbass (Ukraine).
Détenu en 2007 à Tarante (Italie) et en 2008 à Sibenik (Croatie). Vendu pour démolition en Turquie. 358
$ la tonne.
MSC India (ex-Albert Bridge, ex-Kiribati Chief, ex-Niugini Chief, exChekiang, ex-Nedlloyd Everest, ex-Aleksandr Marinesko, ex-Orient
Shreyas). OMI 8918069. Marchandises diverses. Longueur 155 m, 7.555
t. Pavillon Libéria. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1991 à Rostock
(Allemagne) par Neptun Warnowwerft. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse).
Détenu en 2001 à Brisbane (Australie). Vendu pour démolition en Inde. 423 $ la tonne.
Canal de Kiel, juin 2011 © L Graupeter
Alang, juin 2012 © Bansal / Marinetraffic
MSC Patricia (ex-Torm America, ex-Tisno, ex-Vardar Delmas, ex-Vardar).
OMI 9000209. Marchandises diverses. Longueur 165 m, 7.560 t. Pavillon
Panama. Société de classification RINA. Construit en 1990 à Warnemünde
(Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu
en 2008 à Anvers (Belgique). Vendu pour démolition en Inde. 375 $ la tonne.
Musketeer (ex-Saga Musketeer, ex-Hoegh Musketeer, ex-Star Musketeer, exWestwood Musketeer). OMI 7516656. Marchandises diverses. Longueur 201 m.
Pavillon Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1977 à
Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire SMT Ship Management & Transport (Chypre). Détenu en
2007 à Shanghai (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Nadin II (ex-Simoon II, ex-Burg, ex-Orient Star, ex-Alpine Star). OMI 7500267.
Marchandises diverses. Longueur 107 m, 2.087 t. Pavillon Tanzanie. Société de
classification Venezuelan Register of Shipping. Construit en 1976 à Imabari (Japon)
par Nishi Zosen. Propriétaire OMAR-MBZ Shipping Co SA (Syrie). Détenu en 1999 à Thessalonique, en
2001 à Coruña (Espagne), en 2006 à Bordeaux (France), en 2007 à Izmit (Turquie) et en 2009 à
Damiette (Egypte). Vendu pour démolition au Pakistan.
Orient Pacific (ex-Rattana Manii, ex-Grace, ex-Chahaya Star, ex-Safina E Najam, exAsunaro). OMI 7608370. Marchandises diverses. Longueur 132 m, 3.679 t. Pavillon
Sierra Leone. Société de classification Sing Lloyd. Construit en 1976 à Hashihama
(Japon) par Kurushima. Propriétaire CTS Marine Co (Thaïlande). Détenu en 2003 à Singapour, en 2006
à Qingdao (Chine) et Zhenjiang (Chine) et en 2007 de nouveau à Singapour. Vendu en l’état à
Singapour pour démolition au Bangladesh. 405 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 24/56
Pioneer Karel II. OMI 7733668. Marchandises diverses.
Longueur 130 m, 4.003 t. Pavillon Russie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1978 à Vyborg (Russie) par Vyborgskiy SZ.
Propriétaire Northern Shipping Co (Russie). Vendu pour
démolition à Mumbai (Inde).
Pioneer Karel II, golfe de Corinthe, janvier 2012 © Evangelos
Patsis
Plovdiv (ex-Nedlloyd Marne, ex-Armada Sprinter, ex-Waterdrager). OMI
8912479. Marchandises diverses. Longueur 157 m, 6.635 t. Pavillon
Bulgarie. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1989 à
Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Navigation Maritime Bulgare (Bulgarie). Détenu
en 2011 à Koper (Slovénie). Vendu pour démolition en Inde.
Canal de Suez, janvier 2012 © Mladen Todorov
Rosethorn (ex-Rosebank, ex-Moyle, ex-Shamrock Endeavour). OMI 8028307. Marchandises
diverses. Longueur 69 m. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification Polski
Rejestr Statkow. Construit en 1982 à Hoogezand (Pays-Bas) par Coops. Propriétaire Kurs Doo
(Croatie). Vendu pour démolition au Danemark.
Russel Rani (ex-Russel Rania, ex-F Spirit, ex-Forum Fiji III, ex-Salzach, ex-Ever
Amply) OMI 9080170. Marchandises diverses. Longueur 126 m, 4.256 t. Pavillon
Inde abandonné pour celui des Iles Marshall. Société de classification Germanischer
Lloyd. construit en 1995 à Varna (Bulgarie) par Varna Shipyard. Propriétaire Rarefield Shipping (Inde).
Détenu en 2006 à Auckland (Nouvelle-Zélande). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Sea Wind (ex-Paico, ex-Sammarina, ex-Plataresti). OMI 8503852.
Marchandises diverses. Longueur 131 m, 3.551 t. Pavillon Iles Cook.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1986 à Braila (Roumanie) par Santierul SN. Propriétaire Sammarina Shipping & Trading Ltd
(Roumanie). Détenu en 2000 à Setubal (Portugal), en 2001 à Anvers (Belgique) et en 2002 à Santander
(Espagne). Annoncé vendu pour démolition en Inde, le navire ne quitte pas Constanza (Roumanie) où il
sera démoli in situ.
Sergey S (ex-Sergey Smirnov). OMI 7828724. Marchandises diverses. Longueur 124
m, 2.650 t. Pavillon Moldavie. Société de classification Shipping Register of Ukraine.
Construit en 1979 à Navashino (Russie) par Oka Navashino. Détenu en 2000 et 2001
à Gênes (Italie), en 2004 à Barcelone (Espagne) et en 2008 à Venise (Italie). Vendu pour démolition en
Turquie. 358 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 25/56
Siboney Belle (ex-Sea Pistis, ex-Oinoussian pride, ex-Alam Talang, ex-Ikan Talang, exAlikmos). OMI 8306931. Marchandises diverses. Longueur 145 m, 4.245 t. Pavillon Philippines.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1985 à Tokyo (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Détenu en 2005 à San
Juan (Porto Rico) et en 2008 à Donghae (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 493 $ la tonne
incluant 293 t de carburant.
Tayrona Princess (ex-Cape Jervis, ex-Rickmers Shanghai, ex-Concord Jimba, ex-Golden
Orchid Jr, ex-Golden Orchid, ex-CC Seatttle). OMI 8220242. Marchandises diverses. Longueur
166 m, 7.318 t. Pavillon Philippines. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1983 à Mizushima (Japon) par Sanoyasu. Propriétaire Roymar ShipManagement Inc (Etats-Unis).
Détenu en 2012 à Jiangyin (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 439 $ la tonne incluant 200 t de
carburant.
Teteven. OMI 8915861. Marchandises diverses. Longueur 122 m,
4.543 t. Pavillon Bulgarie. Société de classification Bulgarski
Koraben Registar. Construit en 1990 à Varna (Bulgarie) par les
chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire Navigation Maritime Bulgare (Bulgarie). Détenu en 2005 à
Iskenderun (Turquie). Vendu pour démolition en Inde. 355 $ la tonne.
Rotterdam, juin 2010 © Frans Sanderse
Tiran (ex-Sirorat Naree, ex-Ocean Fortress, ex-Gulf Glory). OMI 8316302. Marchandises
diverses. Longueur 172 m, 6.234 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1984 à Toyohashi (Japon) par Kanasashi. Propriétaire Sea Gate
Management (Egypte). Détenu en 1999 à Anvers (Belgique), en 2004 à Lyttelton (Nouvelle-Zélande), en
2010 à Kakinada (Inde), en 2011 à Posiet (Russie) et en 2012 à Saigon (Vetnam). Vendu pour
démolition en Inde. 380 $ la tonne.
Valeriy Onischuk (ex-Slavutich 11). OMI 8841503. Marchandises diverses. Longueur 109 m, 1.310 t.
Pavillon Sierra Leone. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en
1987 à Kiev (Ukraine) par Kiyevskiy SSZ. Vendu pour démolition à Sébastopol (Ukraine).
Viktor Khara (ex-Scala). OMI 8033247. Marchandises diverses. Longueur 124 m, 2.650 t.
Pavillon Moldavie. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1981 à Navashino (Russie) par Oka. Propriétaire Donbass (Ukraine). Détenu en 2003 à
Barcelone (Espagne), en 2004 à Galati (Roumanie), en 2008 à Limassol (Chypre) et en 2010 à Tarante
(Italie) et Koper (Slovénie). Vendu pour démolition en Turquie. 356 $ la tonne.
Wael H (ex-Wael, ex-Oylum, ex-Ferzan Kaptanoglu). OMI 7425273. Marchandises diverses.
Longueur 79 m, 1.012 t. Pavillon Tanzanie. Société de classification Bureau Veritas. Construit
en 1976 à Kavak (Turquie) par Hidrodinamik. Propriétaire Hamadah Shipping (Syrie). Détenu
en 1999 à Gênes (Italie), en 2000 à Alicante (Espagne), en 2001 à Las Palmas (Espagne), en
2002 à Port-la-Nouvelle (France), en 2006 à Novorossiysk (Russie) et en 2007 et 2009 à Suez (Egypte).
Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 26/56
Yuan Tong (ex-Cape Conway, ex-Delmas tourville, ex-C.D. Pointe Noire, ex C.R. Pointe
Noire). OMI 8130253. Marchandises diverses. Longueur 170 m, 9.091 t. Pavillon Saint-Vincentet-Grenadines. Société de classification RINA. Construit en 1985 à Shimonoseki (Japon) par
Mitsubishi. Propriétaire Hongyuan Marine Co Ltd (Chine). Détenu en 2000 à Hong Kong, en 2001 à
Singapour, en 2006 à Fremantle (Australie), en 2008 à Newcastle (Australie) et en 2011 à Novorossiysk
(Russie). Vendu pour démolition en Inde.
Détroit de Malacca, 23 mars 2012, le dernier voyage du Yuan Tong vers l’Inde © nmj / Shipspotting
Porte-conteneurs
Acx Lily. OMI 8914271. Porte-conteneurs. Longueur 184 m. Pavillon Libéria. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1990 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Tostec Ltd
(Japon). Vendu pour démolition en Chine.
Bunga Bidara. OMI 8907981. Porte-conteneurs. Longueur 177 m, 7.340 t. Pavillon Malaisie.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1990 à Keelung (Taiwan)
par China Shipbuilding Corp. Propriétaire MISC BHD (Malaisie). Détenu en 2011 à Ningbo
(Chine). Vendu pour démolition en Inde .510 $ la tonne.
Bunga Delima. OMI 8907993. Porte-conteneurs. Longueur 177 m, 7.274 t. Pavillon Malaisie.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1990 à Keelung (Taiwan)
par China Shipbuilding Corp. Propriétaire MISC BHD (Malaisie). Détenu en 2001 à Tauranga
(Nouvelle-Zélande). Vendu pour démolition en Inde. 510 $ la tonne.
Bunga Terasek. OMI 9009011. Porte-conteneurs. Longueur 177 m, 7.242 t. Pavillon Malaisie.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1991 à Keelung (Taiwan)
par China Shipbuilding Corp. Propriétaire MISC BHD (Malaisie). Détenu en 2000 à Tauranga
(Nouvelle-Zélande). Vendu pour démolition en Inde. 510 $ la tonne.
◄
Zéro incident, Zéro accident
Bunga Terasek à Port Klang
(Malaisie), janvier 2009
© Marizan Nor Basirun
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 27/56
Celina (ex-CMA CGM Caucase, ex-CMA CGM Alger). OMI 9235373. Porte-conteneurs.
Longueur 123 m. Pavillon Antigua & Barbuda. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 2002 à Ruichang (Chine) par Jiangxi Jiangzhou. Propriétaire Klingenberg
Bereederungs- und Befrachtungs GmbH (Allemagne). Le 9 mars 2012, le Celina s’échoue sur les récifs
de l’ile de Gang sur la côte norvégienne. L’équipage de 14 marins russes, ukrainiens et philippins est
sauf ; au moins deux compartiments marchandises et la salle des machines sont inondés. Le navire
transporte 270 t de fioul lourd et 70 t de diesel ; selon les gardes-côtes norvégiens, les fuites de pétrole
sont contenues par les boudins anti-pollution. Le carburant est pompé, le navire allégé de sa cargaison
puis remorqué pour démolition par les chantiers Smedegaarden à Esbjerg (Danemark).
L’échouage du Celina, mars 2012 © Kystverket / Garde-côtes
Cooper River Bridge (ex-Henry Hudson Bridge). OMI 8617598. Porte-conteneurs. Longueur 243 m.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Sakaide (Japon) par
Kawasaki. Propriétaire K' Line Ship Management Co Ltd (Japon). Vendu pour démolition en Chine.
Endurance (ex-CP Endurance, ex-Canmar Endurance, ex-Cast Performance, exContship Endeavour, ex-Canmar Endeavour, ex-Alligator Joy, ex-Tokyo Maru). OMI
8204626. Porte-conteneurs. Longueur 222 m, 13.365 t. Pavillon Bermudes
abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1983 à Oppama (Japon) par Sumitomo. Propriétaire Hapag-Lloyd AG
(Allemagne). Détenu en 2004 à Fos-sur-Mer (France). Vendu pour démolition en Inde où il arrrive
raccourci en « Endura ».
Fiducia (ex-TS Kobe, ex-Colombus Florida). OMI 9141132. Porte-conteneurs.
Longueur 168 m, 7.329 t. Pavillon Allemagne abandonné pour celui de Saint-Kittset-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1997 à Emden (Allemagne) par Thyssen Nordseewerke. Propriétaire Maritime
Dienstleistungen GmbH (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde où cet européen arrive
discrètement sous le nom raccourci de « Ducia ». 485 $ la tonne.
Fiducia, à Maputo (Mozambique) ; mars 2010 © Jean Mandeville
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 28/56
Fresena (ex-Alianca Patagona, ex-Cap Cortes, ex-Cabo Creus, ex-Monte
Rosa, ex-Azteca, ex-Colombus La Plata ). OMI 9141120. Porteconteneurs. Longueur 168 m, 7.406 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1997 à Emden (Allemagne) par Thyssen Nordseewerke.
Propriétaire MARTIME - Gesellschaft für Maritime Dienstleistungen mbH (Allemagne). Détenu en 2008 à
Valparaison (Chili). Vendu en l’état à Chypre pour démolition en Turquie. 295 $ la tonne.
Genius I (ex-Ever Genius). OMI 8200137. Porte-conteneurs. Longueur 231 m,
14.340 t. Pavillon Libéria). Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1984 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire
Ciel Shipmanagement SA (Grèce). Détenu en 2005 à Valence (Espagne) Vendu pour démolition en
Chine.
Gifted (ex-Ever Gifted). OMI 8217879. Porte-conteneurs. Longueur 231 m, 14.340 t.
Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en
1984 à Keelung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Ciel
Shipmanagement SA (Grèce). Détenu en 2005 à deux reprises à Hong Kong. Vendu pour démolition en
Chine.
Go Express (ex-Santiago Express, ex-Isla de la Plata, ex-Cordillera Express). OMI 8208268.
Porte-conteneurs. Longueur 206 m, 8.489 t. Pavillon Singapour. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1984 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire
Hapag Lloyd (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde.
Juin 2012, le Santiago Express, devenu par la grâce d’un coup
de peinture le Go Express, vient d’être échoué pour démolition
à Alang (Inde) © Soham / Shipspotting
Great Pride (ex-Sinokor Tianjin, ex-Asian Progress). OMI 8210900. Porte-conteneurs.
Longueur 138 m, 3.634 t. Pavillon Panama. Société de classification Korean Register of
Shipping. Construit en 1982 à Akitsu (Japon) par Taihei Kogyo. Propriétaire Gemadept Corp
(Vietnam). Détenu en 2003 à Hong Kong. Vendu pour démolition au Bangladesh. 482 $ la tonne.
Hammurabi (ex-Australian Advance). OMI 8117287. Porte-conteneurs. Longueur 211 m, 13.212 t.
Pavillon Koweit. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée
du Sud) par Hyundai. Propriétaire United Arab Shipping Co (Koweit). Vendu pour démolition en Inde.
498 $ la tonne.
Han Yang (ex-Gaia, ex-Tiger Bay, ex-Nordluck, ex-Tiger Bridge, ex-Ragna, ex-Eagle Tide, ex-Ragna
Bakke). OMI 8110576. Porte-conteneurs. Longueur 134 m, 4.230 t. Pavillon Corée du Sud. Société de
classification Korean Register of Shipping. Construit en 1984 à Guangzhou (Chine) par Guangzhou SY.
Propriétaire Korea Shipmanagers Co (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine.
Hanjin Montreal (ex-Montreal Senator, ex-Pacific Bridge, ex-MSC Fremantle, ex-Zim
Mumbai, ex-Hyundai Seattle, ex-Makalu). OMI 8308109. Porte-conteneurs.
Longueur 240 m, 14.466 t. Pavillon Chypre. Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1984 à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding Corp ; jumboïsé en 1989 et
rallongé de 195 à 240 m. Propriétaire Danaos Shipping (Grèce). Détenu en 2006 à Shanghai (Chine) et
en 2010 à Cagliari (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 482 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 29/56
Jupiter (ex-Sky Jupiter, ex-Maersk Nara, ex-P&O Nedlloyd Brisbane, ex-Raleigh
Bay, ex-Sea Cavalier, ex-Nedlloyd Tokyo, ex-Maersk Tokyo, ex-C.R. Tokyo). OMI
8308719. Porte-conteneurs. Longueur 243 m, 16.322 t. Pavillon Hong Kong
abandonné pour celui de Tuvalu pour son dernier voyage. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Ce porte-conteneurs de 2.536 EVP a été livré en novembre 1985 en tant que français CR
Tokyo par les Chantiers de l’Atlantique, à Saint-Nazaire, à la Compagnie maritime des Chargeurs
Réunis (après son sister-ship, le CR Paris, sorti en septembre 1985). Il est affecté à la ligne Europe du
nord/Extrême-Orient. En 1987, les Chargeurs Réunis cèdent leur fonds de commerce sur l’ExtrêmeOrient à Maersk et le CR Tokyo, affrété par Maersk, devient le Maersk Tokyo.
Acquis en 1990 par la Compagnie Générale Maritime, il est affecté à la ligne Méditerranée/ExtrêmeOrient du consortium Scandutch/CGM et prend le nom de Nedlloyd Tokyo (Nedlloyd est membre de ce
consortium). En 1994, il est acquis par Nedlloyd et prend le pavillon néerlandais. Il change plusieurs fois
de noms en raison de périodes d’affrètements
extérieures (Sea Cavalier en 1994, Raleigh Bay en
1994 également, retour à Nedlloyd Tokyo en
1996). Après la fusion entre Nedlloyd et P&O
Containers, il devient en 1997 le P&O Nedlloyd
Brisbane, puis en 2006 le Maersk Nara après
l’acquisition de P&O Nedlloyd par Maersk. Enfin, il
passe en 2007 à la Tianjin Centrans Shipping,
sous pavillon de Hong Kong et est renommé Sky
Jupiter. Vendu pour démolition au Bangladesh.
Au départ de Buff (Nouvelle-Zélande), novembre 2010
© Chris Howell
Manhattan Bridge. OMI 8604292. Porte-conteneurs. Longueur 241 m. Pavillon Panama.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Sakaide (Japon) par
Kawasaki. Propriétaire K' Line ShipManagement Co (Japon). Détenu en 2011 à Singapour.
Vendu pour démolition en Chine.
MSC Amy (ex-Pellini , ex-Esteclipper, ex-MSC Ukraine, ex-Melbridge Pride, exCielo del Venezuela, ex-Nedlloyd Catarina, ex-AUrora, ex-Kalamazoo, ). OMI
9003483. Porte-conteneurs. Longueur 157 m, 6.417 t. Pavillon Panama. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1992 à Wismar (Allemagne) par MTW. Propriétaire MSC
– Mediterranean Shipping Company (Suisse). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
MSC Chaneca (ex-Sinar Java, ex-Red Sea Ensign, ex-Eagle Direct, ex-Lloyd Maranhao, exVille de Lumière, ex-Patricia Rickmers). OMI 8415677. Porte-conteneurs. Longueur 163 m,
5.610 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1985 à Bremerhaven (Allemagne) par Rickmers. Vendu pour démolition en Inde. 483 $ la
tonne.
MSC Finland (ex-West Gate Bridge, ex-George Washington Bridge). OMI 8511184. Porteconteneurs. Longueur 241 m, 15.957 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1986 à Kobe (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Goldenport
Shipmanagement Ltd (Grèce). Vendu pour démolition en Inde. 475 $ la tonne.
MSC Hailey (ex-Alva Star, ex-Norasia Malta, ex-MSC Jasmine). OMI
8818180. Porte-conteneurs. Longueur 236 m, 17.009 t. Pavillon Panama.
Société de classification RINA. Construit en 1994 à Castellammare (Italie)
par Fincantieri. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2011 à
Naples (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 486 $ la tonne.
MSC Peggy (ex-Atlantic Bridge, ex-CMBT Maeterlinck, ex-Med Barcelona,
ex-Ville de Canopus, ex-Scandutch Helvetia, ex-Maeterlinck). OMI
8208672. Porte-conteneurs. Longueur 207 m, 13.845 t. Pavillon Panama.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 30/56
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1984 à Tamise (Belgique) par Boelwerf.
Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2001 et 2002 à Fremantle
(Australie). Vendu pour démolition en Inde. 480 $ la tonne.
MSC Prospect (ex-CMA CGM Papagayo, ex-Bernhard Schulte, exTemastar II, ex-Maersk Paita, ex-TMM Tuxpan, ex-Calapedra, exContship Tahiti). OMI 9057135 Porte-conteneurs. Longueur 166 m, 7.200
t. Pavillon Antigua & Barbuda. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à
Szczecin (Pologne) par Szczecinska. Propriétaire Bernhard Schulte Shipmanagement (Allemagne).
Détenu en 2004 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition en Turquie. 350 $ la tonne.
MSC Roberta (ex-Hyundai Challenger, ex-P&O Nedlloyd Panama). OMI 8511287.
Porte-conteneurs. Longueur 244 m, 15.137 t. Pavillon Panama. Société de
classification RINA. Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2002 à Vancouver (Canada)
et en 2005 à Ambarli (Turquie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
MSC Samantha (ex-Pacific Sky, ex-Safmarine Vaal, ex- Vaal, ex- SA Vaal). OMI
8013766. Porte-conteneurs. Longueur 210 m, 13.179 t. Pavillon Panama. Société
de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Aioi (Japon) par IshikawajimaHarima. Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2003 à Fremantle
(Australie) et en 2005 à Izmir (Turquie). Vendu pour démolition en Inde. 468 $ la tonne.
MSC Sukaiyna. (ex-La Boheme, ex-Antares, ex-Isla Gran Malvina) OMI 8310530. Porteconteneurs. Longueur 198 m, 10.482 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1987 à Ensenada (Argentine) par AFNE. Propriétaire Propriétaire MSC –
Mediterranean Shipping Company (Suisse). Vendu pour démolition en Inde.
MSC Tina (ex-Ambassador Bridge). OMI 8512243. Porte-conteneurs. Longueur 241
m, 15.806 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Construit
en 1986 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire MSC – Mediterranean
Shipping Company (Suisse). Détenu en 2000 à Long Beach (Californie, Etats-Unis) et en 2011 à
Melbourne (Australie) et La Spezia (Italie). Vendu pour démolition en Inde 487 $ la tonne.
Ocean Producer (ex-MSC Kiwi, ex-Perth, ex-CP Master, ex-Lykes Master, ex-ADCL
Sultana, ex-Norasia Sultana). OMI 9162605. Porte-conteneurs. Longueur 217 m,
9.890 t. Pavillon Royaume-Uni abandonné pour celui des Comores pour son dernier
voyage. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1999 à Shanghai (Chine) par
les chantiers Jiangnan. Propriétaire Lomar Shipping Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2007 à
Bremerhaven (Allemagne). En mai 2012, le britannique Ocean Producer devient le comorien Ocean
avant son échouage pour démolition à Alang en Inde (voir aussi en page 2). Ce porte-conteneurs d’une
capacité de 1388 boites gagne à l’âge de 13 ans le titre de plus jeune porte-conteneurs à partir à la
casse (si l’on excepte les navires accidentés).
L’Ocean Producer à Singapour, août 2010 © John Wrightson
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 31/56
Porthos (ex-Ever Grade). OMI 8208220. Porte-conteneurs. Longueur 231 m. Pavillon
Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Kure
(Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Technomar Shipping Inc (Grèce).
Détenu en 2000 à Hong Kong. Vendu pour démolition en Chine. 438 $ la tonne.
Power (ex-CP Power, ex-Montreal Senator, ex-Cast Power, ex-Contship Success, ex-Canmar
Success, ex-Alligator Excellence, ex-America Maru). OMI 8103406. Porte-conteneurs.
Longueur 222 m, 13.820 t. Pavillon Bermudes. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1982 à Tamano (Japon) par Mitsui. Propriétaire Hapag-Lloyd AG (Allemagne). Vendu pour
démolition en Inde.
Stellar Pacific (ex-Stellar Bay, ex-Saipan Harvester, ex-Aizan, ex-Phuket Bridge, ex-Iris Wave, ex-Eagle
Wave, ex-Iris Ace, ex-Paget). OMI 8105973. Porte-conteneurs. Longueur 112 m, 3.632 t. Pavillon
Panama. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1984 à Yokkaichi (Japon)
par Mie. Propriétaire Gemadept Corp (Vietnam). Vendu pour démolition au Bangladesh. 482 $ la tonne.
Umbul Mas (ex-Vira Bhum, ex-Cala Mediterranea, ex-Hodeidah Crown, ex-Colombus
Caribic, ex-Tristan). OMI 7349845. Porte-conteneurs. Longueur 144 m, 4.550 t.
Pavillon Indonésie. Société de classification Biro Klasifikasi Indonesia. Construit en
1974 à Lübeck (Allemagne) par Orenstein & Koppel. Propriétaire Tirtamas Express Pt (Indonésie).
Vendu pour démolition au Bangladesh.
YM Asia (ex-Ming Asia). OMI 8807727. Porte-conteneurs. Longueur 276 m, 18.637 t. Pavillon
Taiwan. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1991 à Kaohsiung
(Taiwan) par China SB Corp. Propriétaire Yang Ming Marine Transport (Taiwan). Détenu en
2000 à Yokohama (Japon) et en 2011 à Singapour et Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition en
Inde.
Cargo réfrigéré
Africa Reefer (ex-Atlas Mountains, ex-Winfast Reefer, ex-Frontier Reefer, exKijima). OMI 8130942. Cargo réfrigéré. Longueur 140 m, 5.220 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Shimonoseki
(Japon) par Towa. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce). Détenu en 2010 à Anvers (Belgique). Vendu pour
démolition en Inde.
Antarctic Star (ex-White Arrow). OMI 8301682. Cargo réfrigéré. Longueur 138 m,
3.802 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1983 à Akitsu (Japon) par Taihei Kogyo. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce). Détenu
en 2004 à Iquique (Chili) et en 2011 à Algésiras (Espagne). Vendu pour démolition au Bangladesh. 320
$ la tonne.
Antarctic Star, le 25 avril 2012, Ijmuiden (Pays-Bas) © Marcel & Ruud Coster
Argentina (ex-Argentina Star, ex-Polar Argentina, ex-Horntide, ex-Gordian)).
OMI 8814304. Cargo réfrigéré. Longueur 150 m, 6.375 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1992 à Gdansk
(Pologne) par les chantiers Lénine. Propriétaire Star Reefers (Pologne). Détenu en 2009 à Galveston
(Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 32/56
Baltic Melody (ex-Swan Ocean, ex-Swan Lake, ex-Potomac, ex-Isla Payana). OMI
7710915. Cargo réfrigéré. Longueur 152 m, 5.900 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1980 à Tamise
(Belgique) par Boelwerf. Propriétaire Ost-West-Handelund Schiffahrt GmbH (Allemagne). Vendu pour
démolition en Turquie.
Brazilian Lady (ex-Caribbean Lady, ex-Powisle). OMI 8509521. Cargo réfrigéré.
Longueur 140 m, 5.827 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Construit en 1987 à Gdansk (Pologne) par les chantiers
Lénine. Propriétaire Fairwind Shipmanagement Ltd (Russie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
454 $ la tonne incluant 22 t d’aluminium.
Capricorn (ex-Pegasus, ex-Transporter, ex-Del Monte Transporter). OMI 8713603.
Cargo réfrigéré. Longueur 141 m, 5.702 t. Pavillon Bahamas. Société de
classification American Bureau of Shipping. Construit en 1990 à Séville (Espagne)
par AESA. Propriétaire Chartworld Shipping Corp (Grèce). Vendu pour démolition en Inde..
Centaurus (ex-Planter, ex-Del Monte Planter). OMI 8713574 Cargo
réfrigéré. Longueur 141 m, 5.700 t. Pavillon Bahamas. Société de
classification American Bureau of Shipping. Construit en 1989 à Séville
(Espagne) par AESA. Propriétaire Chartworld Shipping Corp (Grèce). Détenu en 1999 à Anvers
(Belgique), en 2003 à Townsville (Australie), en 2006 à Valparaiso (Chili) et en 2007 de nouveau à
Anvers. Vendu pour démolition en Chine. 412 $ la tonne.
Frio Hamburg (ex-EW Rainier). OMI 8807478. Cargo réfrigéré. Longueur 125 m, 3.230 t.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1988 à Akitsu
(Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 320 $ la tonne.
Gemini (ex-San Antonio, ex-Dubrava). OMI 8811663. Cargo réfrigéré. Longueur 153
m, 7.398 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en
1988 à Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce).
Vendu pour démolition en Chine. 340 $ la tonne.
Marsas (ex-Reefer Moon, ex-Future, ex-Matema Lumo). OMI 8818893. Cargo
réfrigéré. Longueur 106 m, 2.302 t. Pavillon Lituanie. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1989 à Hachinohe (Japon) par Kitanihon. Propriétaire
Limarko Shipping Co (Lituanie). Détenu en 2002 à Whangarei (Nouvelle-Zélande) et en 2008 à Bangkok
(Thaïlande). Vendu pour démolition en Inde. 440 $ la tonne. Le navire vient d’être rebaptisé Amina H,
sous pavillon Tanzanie et dans la foulée, ce n’est plus Det Norske Veritas qui lui accorde ses certificats
de navigation mais l’obscur Intertek Maritime Bureau. Sursis ou camouflage habituel des armateurs
européens ?
Transbordement de poissons aux Iles Marshall,
février 2003 ©Gena Anfimov
Tempête dans le Pacifique, août 2006 © Gena Anfimov
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 33/56
Pisang (ex-Sevillan Reefer, ex-Packer, ex-Del Monte Packer). OMI 8713598.
Cargo réfrigéré. Longueur 141 m, 5.702 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1990 à Séville (Espagne) par
AESA. Propriétaire Roswell Navigation Corp (Grèce). Détenu en 2002 à Townsville (Australie) et en
2004 à Zeebruge (Belgique). Vendu pour démolition en Turquie. 300 $ la tonne.
Pluto. OMI 8618853 Cargo réfrigéré. Longueur 137 m, 4.161 t. Pavillon Lituanie.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1988 à Ulsan
(Corée du Sud) par Donghae SB Co. Propriétaire Limarko Shipping Co AB
(Lituanie). Détenu en 2006 à Ambarli (Turquie). Vendu pour démolition en Inde. 445 $ la tonne.
Ref Vega (ex-Bereg Yunosti). OMI 8422709. Cargo réfrigéré utilisé pour le transport
du poisson. Longueur 153 m, 7.261 t. Pavillon Panama. Société de classification
Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1984 à Wismar (Allemagne)
par Mathias Thesen. 27 transporteurs de poissons de type Kristall II ont été construits entre 1983 et
1993 par les chantiers est-allemands ; 21 sont encore en activité. Propriétaire Aquaship Ltd (Lettonie).
Vendu pour démolition au Bangladesh.
Saipan Winner (ex-Hub Winner, ex-Malacca, ex-Hyundai Malacca, ex-Big Olive, ex-Oriental Hawk One,
ex-Kinyo Maru). OMI 8313257. Cargo réfrigéré. Longueur 121 m, 3.603 t. Pavillon Malaisie. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1983 à Akitsu (Japon) par Taihei Kogyo. Propriétaire Hub
Shipping (Malaisie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai
Seattle Reefer (ex-Andes Mountains, ex-Greenland Rex). OMI 8208969. Cargo
réfrigéré. Longueur 142 m, 5.077 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon
Kaiji Kyokai. Construit en 1983 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane. Propriétaire
Lavinia Corp (Grèce). Détenu en 2008 à Incheon (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Inde à
Mumbai.
Seattle Reefer, novembre 2011 à Ijmuiden (Pays-Bas) © Willem Oldenburg
Silver Stockholm (ex-Cape Cod). OMI 8702848. Cargo réfrigéré. Longueur 120 m,
4.303 t. Pavillon Norvège (registre international). Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1990 à Shanghai (Chine) par Shanghai SY.
Propriétaire Fjord Shipping AS (Norvège). Détenu en 2000 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour
démolition en Inde. 440 $ la tonne.
Splendid Harvest. OMI 8710364. Cargo réfrigéré. Longueur 141 m. Pavillon Libéria.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1988 à Sasebo (Japon)
par Sasebo HI. Propriétaire NYK Reefers Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2008 à
Gdansk (Pologne). Vendu pour démolition en Turquie.
Spring Bear (ex-Spring Dream). OMI 8220383. Cargo réfrigéré. Longueur 152 m, 8.489 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à Ulsan (Corée
du Sud) par Hyundai. Propriétaire Seatrade Groningen BV (Pays-Bas). Vendu pour démolition
en Inde. 390 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 34/56
Spring Bob (ex-Spring Blossom). OMI 8213665. Cargo réfrigéré. Longueur 151 m, 7.808 t.
Pavillon Pays-Bas. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à Mihara
(Japon) par Koyo Docks. Propriétaire Seatrade Groningen BV (Pays-Bas). Vendu en l’état à
Fujairah (Emirats Arabes Unis) pour démolition au Bangladesh. 418 $ la tonne.
Spring Bok (ex-Spring Bee, ex-Spring Bird). OMI 8213677. Cargo réfrigéré. Longueur 151 m,
7.895 t. Pavillon Pays-Bas. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à
Mihara (Japon) par Koyo Docks. Propriétaire Seatrade Groningen BV (Pays-Bas). Vendu pour
démolition en Turquie. 345 $ la tonne.
Le Spring Bok à Hambourg (Allemagne), juillet 2011 © Harmut Brockmüller
Spring Deli (ex-Spring Delight). OMI 8220424. Cargo réfrigéré. Longueur 152 m,
8.088 t. Pavillon Antilles néerlandaises. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1984 à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding. Propriétaire
Seatrade Groningen BV (Pays-Bas). Détenu en 2002 à Saint-Pétersbourg (Russie) et en 2003 à Mackay
(Australie). Vendu pour démolition en Turquie. 345 $ la tonne.
Spring Dragon (ex-Spring Dream, ex-Spring Desire). OMI 8220436. Cargo réfrigéré.
Longueur 152 m, 4.200 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1984 à Pusan (Corée du Sud) par Korea SB & E Corp.
Propriétaire Roswell NavigationCorp (Grèce). Détenu en 2003 à Sheerness (Royaume-Uni), en 2004 à
Rotterdam (Pays-Bas), en 2008 à Hambourg (Allemagne) et en 2009 de nouveau à Hambourg et à
Rotterdam. Vendu pour démolition en Turquie. 307 $ la tonne.
Spring Panda (ex-Spring Ballad, ex-Spring Blossom). OMI 8213653. Cargo
réfrigéré. Longueur 151 m, 7.895 t. Pavillon Pays-Bas. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1984 à Mihara (Japon) par Koyo Docks. Propriétaire
Seatrade Groningen BV (Pays-Bas). Détenu en 2000 à Dunkerque (France), en 2002 à Valparaiso
(Chili) et en 2006 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour démolition en Turquie. 345 $ la tonne.
Supreme Harves.t OMI 8710376. Cargo réfrigéré. Longueur 141 m, 4.740 t. Pavillon Vanuatu.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1988 à Sasebo (Japon) par Sasebo
HI. Propriétaire NYK Reefers Ltd (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde.
Valencia Carrier (ex-Spring Bride). OMI 8317148. Cargo réfrigéré. Longueur 148 m.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à
Onishi (Japon) par Kurushima. Propriétaire Norbulk Shipping (Royaume-Uni).
Détenu en 2009 et 2010 à Galveston (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Turquie.
Vinson (ex-Kaneshima). OMI 8612641. Cargo réfrigéré. Longueur 146 m, 3.997 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1988 à
Takamatsu (Japon) par Shikoku Dock. Propriétaire Agder Ocean Shipping AS
(Norvège). Détenu en 2008 à Dalian (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 350 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 35/56
Viviana (ex-Genoa, ex-Milano, ex-Hercules, ex-Milano Universal, ex-Chiquita Milano, exChiquita Italia, ex-Nellik). OMI 8220333. Cargo réfrigéré. Longueur 137 m, 5.460 t. Pavillon
Iles Cook. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1983 à Kochi (Japon) par
Shin Yamamoto. Propriétaire Holy House Shipping AB (Suède). Vendu pour démolition en Turquie. 302
$ la tonne.
Roulier
Archagelos (ex-Aegean Sun, ex-Seahawk, ex-Cetam Victoriae, ex-Dana Minerva,
ex-Fichtelberg, ex-Norcliff, ex-Spirit of Dublin, ex-Tor Caledonia). OMI 7383451.
Roulier. Longueur 134 m, 4.551 t. Pavillon Grèce. Société de classification RINA.
Construit en 1975 à Kristiansand (Norvège) par Kristiansund MV. Propriétaire Melody Shipping
Company (Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
ECS Cristina I (ex-Trakia). OMI 8513259. Roulier. Longueur 125 m, 5.070 t.
Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification International
Naval Survey Bureau. Construit en 1987 à Vigo (Espagne) par J. Barreras.
Propriétaire Foukatrans Sarl (Maroc). Détenu en 2006 à Ambarli (Turquie), en 2009 à Alexandrie
(Egypte), en 2010 à Vlissingen (Pays-Bas) et en 2011 à Sagunto (Espagne). Vendu pour démolition en
Turquie. 360 $ la tonne.
Eliana M (ex-Golfo del Sole, ex-Esaryna I, ex-Espresso Veneto, exLanguedoc). OMI 7350985. Roulier. Longueur 163 m. Pavillon Italie. Société
de classification RINA. Construit en 1978 à Pietra Ligure (Italie) par Nuovi
Cantieri ; jumboïsé en 1993 et rallongé de 148 à
163 m. Propriétaire Moby SpA (Italie). Détenu en
2005 à deux reprises en Italie. Vendu pour
démolition en Turquie.
Eliana M à quai à Gênes (Italie) après son passage en
cale sèche, décembre 2008 © Baldizzone Pietro
European Trader (ex-Tor Maxima, ex-Dana Maxima). OMI 7708778. Roulier. Longueur 172
m. Pavillon Pays-Bas. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en
1978 à Sakai (Japon) par Hitachi Zosen ; jumboïsé en 1995 et rallongé de 141 à 172 m.
Propriétaire P&O Ferries Holdings Ltd (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Turquie.
Global Carrier (ex-Stena Carrier, ex-Jolly Smeraldo, ex-Jolly Bruno, ex-Imparca Miami, exImparca Express I). OMI 7528647. Roulier. Longueur 156 m. Pavillon Finlande. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1978 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire Lillbacka Powerco (Finlande). Vendu pour démolition en Turquie.
Iron Monarch. OMI 7305502. Roulier. Longueur 179 m, 8.963 t. Pavillon Australie. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1973 à Whyalla (Australie) par Whyalla SB & E
Works. Propriétaire Ever Rich International Marine Co (Australie). Vendu pour démolition en Inde.
Kapitan Man. OMI 8406690. Roulier. Longueur 166 m, 10.995 t. Pavillon Russie.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1985 à
Vuosaari (Finlande) par Valmet Oy. Propriétaire Far Eastern Shipping Company
(Russie). Détenu en 2007 à Aliaga (Turquie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Seaboard Costa Rica (ex-Takoradi, ex-Seki Roanoke). OMI 8200591. Roulier. Longueur 165 m. Pavillon
Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1984 à Numakuma (Japon) par
Tsuneishi. Propriétaire Seaboard Ship Management Inc (Etats-Unis). Vendu en l’état en Jamaïque pour
une destination de démolition inconnue. 265 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 36/56
SP5 Eric G Gibson (ex-Lykes Adventurer, ex-Sea Wolf, ex-American North Carolina, ex-Sea
Wolf). OMI 8320547. Porte-conteneurs. Longueur 199 m, 13.494 t. Pavillon Etats-Unis. Société
de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1984 à Lindo (Danemark) par
Odense Staalskibs. Propriétaire APL Maritime Ltd (Etats-Unis). Vendu pour une destination de
démolition inconnue. 370 $ la tonne. Après le Ltc. Calvin P. Titus, le CPL Louis J.Hauge Jr, le 1st Lt Alex
Bonnyman, le PFC James Anderson Jr, c’est encore un navire utilisé par le commandement du transport
maritime de l’US Navy (Military Sealift Command) pour le soutien des troupes américaines à partir à la
casse ; pour une destination non avouée, mais au vu du prix de vente en Asie et non aux Etats-Unis.
Strada Gothica (ex-RoRo Gothica, ex-Stena Gothica, ex-Monawar L, exStena Project, ex-Railro 2, ex-Melbourne Trader, ex-Tor Flandria). OMI
7383138. Roulier. Longueur 189 m. Pavillon Italie. Société de classification
RINA. Construit en 1975 à Sandefjord (Danemark) par Framnaes ; jumboïsé en 1990 et rallongé de 140
à 189 m. Propriétaire Stradeblu Srl (Italie). Détenu en 2004 à Port Everglades (Etats-Unis). Vendu pour
démolition en Turquie.
Yong An Men (ex-Shahrazade Dream, ex-Lykes Raider, ex-Global Brazil, ex-Nota
Libre, ex-Seaboard Venezuela, ex-Nordana Successor, ex-Bremer Voyager, exBarbara L, ex-Kislovodsk). OMI 8811704. Roulier. Longueur 174 m, 9.210 t. Pavillon
Hong Kong. Société de classification China Classification Society. Construit en 1990 à Warnemunde
(Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire NASCO - Nanjing Ocean Shipping Co (Chine). Détenu en
1998 à Gênes (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 365 $ la tonne.
Vraquier
Al Khaliq (ex-New World, ex-New Noble, ex-Sanko Noble). OMI 8307155. Vraquier. Longueur
179 m, 6.624 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1984 à Kobe (Japon) par Kawasaki. Propriétaire SNP Shipping Services (Inde). Détenu en
2002 à Incheon (Corée du Sud), en 2003 à Singapour et en 2010 à Durban (Afrique du Sud).
Vendu pour démolition au Pakistan. 460 $ la tonne.
Alamayn (ex-Kanok Naree, ex-Sulu Warrior, ex-Handy Bonita, ex-Mar Bonita, exReina del Mar, ex-Jovian Lotus, ex-Sanko Symphony). OMI 8307519. Vraquier.
Longueur 175 m, 6.727 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1985 à Shimonoseki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Sea Gate Management Co
SA (Grèce). Détenu en 2008 à Casablanca (Maroc), en 2010 à Shanghai (Chine) et en 2011 à
Novorossiisk (Russie). Vendu pour démolition au Pakistan.
Alexa M (ex-Obi Wan, ex-Ma Guan Hai). OMI 8308771. Vraquier. Longueur 189 m,
8.926 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification International
Naval Surveys Bureau. Construit en 1984 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane.
Propriétaire Labris Shipping Co (Russie). Détenu en 2000 à Mizushima (Japon) et en 2009 à Tianjin
(Chine). Vendu pour démolition en Chine. 354 $ la tonne.
Alexia (ex-Beth B, ex-Pantokrator, ex-Bengerir). OMI 8100894. Vraquier. Longueur
188 m, 7.717 t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1984 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Alloceans
Shipping Co (Grèce). Détenu en 2001 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2007 à Yuzhnyy (Ukraine). Vendu
pour démolition au Pakistan.
L’arrivée du Alexia à Ilo (Pérou) © Antonio
Montalvo Núñez
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 37/56
Amber Star (ex-Amber, ex-Concorde Spirit, ex-Concorde Maru). OMI 8420139. Vraquier.
Longueur 290 m, 22.809 t. Pavillon Bahamas. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1986 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Charterwell Maritime SA
(Grèce). Vendu pour démolition au Bangladesh. 490 $ la tonne.
Ariana (ex-Space, ex-Eastern Pace, ex-World President). OMI 8014150. Vraquier.
Longueur 229 m, 12.327 t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd's Register
of Shipping. Construit en 1984 à Mihara (Japon) par Koyo DY Co. Propriétaire Seven
Seas Maritime Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2003 à Porto Torres (Italie). Vendu pour démolition au
Pakistan.
Atlantic Majesty (ex-Searider, ex-Thebes). OMI 8204286. Vraquier. Longueur 188 m, 8.352 t.
Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à
Chiba (Japon) par Mitsui. Propriétaire Pacc Ship Managers (Singapore). Détenu en 2000 à
Wallaroo (Australie). Vendu pour démolition en Chine. 419 $ la tonne incluant 300 t de carburant.
B America (ex-Saba, ex-Annika N, ex-Lucky Victory). OMI 8312019. Vraquier.
Longueur 186 m, 7.977 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA.
Construit en 1984 à Tadotsu (Japon) par Hachihama Zosen. Propriétaire Portunato
& C Srl (Italie). Détenu en 2005 à Gênes (Italie) et Guangzhou (Chine), en 2006 à Anvers (Belgique) et
en 2011 à Foynes (Irlande). Vendu pour démolition au Bangladesh. 383 $ la tonne.
Le B America passe devant le phare d’Inishowen
(Irlande), août 2008 © Michael Doherty
B India (ex-Thanos, ex-Elena Heart, ex-Prabhu Parvati). OMI 8204016. Vraquier.
Longueur 197 m, 9.535 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit
en 1983 à Kudamatsu (Japon) par Kasado Dock. Propriétaire Portunato & C Srl
(Italie). Détenu en 2000 à Camden (New Jersey, Etats-Unis) et Galveston (Texas, Etats-Unis), en 2003
à Stockton (Californie, Etats-Unis), en 2004 à Rotterdam (Pays-Bas), en 2005 à Fredericia (Danemark),
en 2007 à Oristano (Italie) et en 2009 à Newport (Royaume-Uni). Vendu pour démolition au Bangladesh.
383 $ la tonne.
Bestore Tre (ex-Realmar, ex-Docemar, ex-Maria do Rosario). OMI 8124278.
Vraquier. Longueur 242 m, 13.000 t. Pavillon Italie. Société de classification RINA.
Construit en 1984 à Angra dos Reis (Brésil) par Verolme do Brasil. Propriétaire
Augustea Atlantica SpA (Italie). Détenu en 2011 à Haifa (Israel). Vendu pour démolition au Bangladesh.
391 $ la tonne.
Novembre 2011, le Bestore Tre quitte Setubal
(Portugal) © Antonio Almeida Serra
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 38/56
Bet Fighter (ex-Ferosa). OMI 9004839. Vraquier. Longueur 298 m, 27.053
t. Pavillon Ile de Man. Société de classification Bureau Veritas. Construit en
1992 à Constanza (Roumanie) par Santierul Naval Constanta. Propriétaire
Enterprise Shipping & Trading (Grèce). Détenu en 2002 à Port Headland (Australie). Vendu pour
démolition en Chine. 425 $ la tonne incluant 500 t de carburant.
© Marinetraffic
Bet Scouter (ex-Saldanha). OMI 9050010. Vraquier. Longueur 296 m,
27.984 t. Pavillon Ile de Man. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1995 à Constanza (Roumanie) par Santierul Naval Constanta.
Propriétaire Enterprise Shipping & Trading (Grèce). Détenu en 2006 à Dampier (Australie) et en 2008 à
Esperance (Australie). Vendu pour démolition en Chine.
Blue Mariner (ex-Afea, ex-Impériale, ex-Prodigy, ex-Neptune Sirius). OMI 8103286.
Vraquier. Longueur 187 m, 7.604 t. Pavillon Chypre. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1982 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima.
Propriétaire Blue Shipmanagement Corp (Grèce). Détenu en 2000 et 2001 à Port Pirie (Australie).
Vendu pour démolition en Inde. 472 $ la tonne.
Bonafide (ex-Samsun Veritas, ex-Fertilia, ex-Mineral Ordaz). OMI 9047439. Vraquier.
Longueur 296 m, 27.828 t. Pavillon Panama. Société de classification Korean Register of
Shipping. Construit en 1997 à Constanza (Roumanie) par Santierul Naval Constanta.
Propriétaire Samsun Logix Corporation (Corée du Sud). Vendu pour démolition au Bangladesh. 453 $ la
tonne.
A Newcastle (Royaume-Uni), décembre 2009 © Rick Banyard
By Ford (ex-Orient Pearl, ex-Maritime Chiangmai, ex-Maritime Integrity, ex-Sun Glorious). OMI 8024911.
Vraquier. Longueur 160 m, 5.698 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1981
à Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Auspicious Shipping Ltd (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Cape Warrior (ex-Silver Constellation, ex-Orient Brilliance, ex-Champel, ex-Cape
Cosmos, ex-Cape Daisy). OMI 8417883. Vraquier. Longueur 273 m, 20.538 t. Pavillon
Panama. Société de classification Isthmus Bureau Of Shipping. Construit en 1986 à
Tsu (Japon) par Nippon Kaiji Kyokai. Propriétaire Courage Maritime Technical Service Corp (Chine).
Détenu en 2012 à Yingkou (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 440 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 39/56
Capt Ore (ex-Capt.Thomas J.Hudner, ex-Akritas, ex-Iliad, ex-Sinbad, ex-). OMI
8613994. Vraquier. Longueur 185 m, 11.992 t. Pavillon Chypre. Société de
classification American Bureau of Shipping. Construit en 1990 à Okpo (Corée du
Sud) par Daewoo. Propriétaire Cyprus Maritime Co Ltd (Grèce). Détenu en 2007 à Algésiras (Espagne)
et en 2010 à Norfolk (Virginie, Etats-Unis). Vendu pour démolition au Pakistan. 437 $ la tonne incluant
540 t de carburant.
Caravos Horizon (ex-Bestore Due, ex-Mount Popa, ex-Cygnus Maru). OMI 8419257.
Vraquier. Longueur 225 m, 9.907 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification RINA.
Construit en 1985 à Oppama (Japon) par Sumitomo. Propriétaire Iason Hellenic Shipping Co
Ltd (Grèce). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Le Caravos Horizon à Aqaba (Jordanie), avril 2012 © Marinetraffic
Caribbean Wind (ex-Aegean Wind). OMI 8130746. Vraquier. Longueur 185 m, 8.913 t. Pavillon Bélize
abandonné pour celui de Saint-Kitts & Nevis. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1983 à Oshima (Japon) par Oshima SB. Propriétaire Tunja Ltd (Etats-Unis). Vendu pour
démolition en Inde où il arrive raccourci en « C Wind ».
Central Carrier (ex-Adaro, ex-Orient Eternity, ex-Adamas). OMI 8204028. OBO converti en
vraquier en 2004. Longueur 253 m, 14.880 t. Pavillon Panama. Société de classification
Intermaritime Certification Services. Construit en 1983 à Kobe (Japon) par Kawasaki.
Propriétaire Sinokor (Corée du Sud). Vendu en l’état à Singapour pour démolition au Bangladesh. 425 $
la tonne incluant le carburant du voyage.
Chios Wind (ex-Capetan Lefteris, ex-Pine Beauty, ex-Sanko Beauty). OMI 8309414.
Vraquier. Longueur 183 m, 7.154 t. Pavillon Grèce. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1984 à Mizushima (Japon) par Sanoyas Corp.
Propriétaire Harbor Shipping & Trading SA (Grèce). Détenu en 2006 à Gladstone (Australie) et Qingdao
(Chine) et en 2007 à Vlissingen (Pays-Bas). Vendu pour démolition au Pakistan.
Courage (ex-Ming Courage). OMI 8026933. Vraquier. Longueur 230 m. Pavillon
Panama. Société de classification China Corporation Register of Shipping. Construit
en 1984 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding. Propriétaire Courage Maritime
Technical Service Corp (Chine). Detenu en 2002 à Newcastle (Australie), en 2003 à Qinhuangdao
(Chine) et en 2008 à Dangjin (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine. 360 $ la tonne.
CS Alpha (ex-Gozde D, ex-Lady Mafra, ex-Bulk Sapphire, ex-Hong Qi 206). OMI 8404836. Vraquier.
Longueur 163 m, 6.126 t. Pavillon Comores. Société de classification Lloyd´s Register of Shipping.
Construit en 1984 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard. Propriétaire Palaemon Marine Services
(Pakistan). Vendu pour démolition au Pakistan.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 40/56
Danica (ex-Miljet). OMI 8113372. Vraquier. Longueur 190 m. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Split (Croatie) par
Brodosplit. Propriétaire Losinjska Plovidba Brodarstvo (Croatie). Détenu en 2006 à
Philadelphie (Etats-Unis) et en 2010 à Foynes (Irlande). Vendu pour démolition en Chine.
Emine (ex-Khudozhnik Moor). OMI 8222575. Vraquier. Longueur 185 m,
7.755 t. Pavillon Malte. Société de classification Russian Maritime Register
of Shipping. Construit en 1983 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi
Dimitrov. Propriétaire Cosmos Shipping AD (Bulgarie). Détenu en 2008 à Contrecoeur (Canada). Vendu
pour démolition au Pakistan. 447 $ la tonne.
Francesco (ex-Maritime Dignity). OMI 8011421. Vraquier. Longueur 225 m, 11.099 t.
Pavillon Bahamas. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit
en 1983 à Namura (Japon) par Imari. Propriétaire Gestion Maritime SAM (Monaco).
Détenu en 2002 à Geraldton (Australie), en 2005 à Gladstone (Australie) et en 2011 à Xiamen (Chine).
Vendu pour démolition au Bangladesh. 450 $ la tonne.
Front Climber. OMI 8906896. Ex-OBO converti en vraquier. Longueur 285 m, 23.067 t.
Pavillon Singapour. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1991
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Frontline Management AS (Norvège).
Vendu en l’état à Singapour pour une destination de démolition inconnue. A la mi-juillet, le navire se
trouvait encore en Ukraine. 400 $ la tonne.
Protection renforcée anti-piraterie sur le pont du Front Climber, mars 2012 © V Basko
Front Rider. OMI 9002764. Ex-OBO converti en vraquier. Longueur 285 m, 23.473 t.
Pavillon Singapour. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit
en 1992 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Frontline Management
AS (Norvège). Détenu en 2004 à deux reprises à Port Headland (Australie). Vendu en l’état à Singapour
pour démolition au Bangladesh. 440 $ la tonne.
Georgete K (ex-Star Castor, ex-Star Orchid, ex-High Challenge). OMI 8309220. Vraquier.
Longueur 176 m, 6.880 t. Pavillon Grèce. Société de classification Bureau Veritas. Construit
en 1984 à Kobe (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Genimar Shipping & Trading (Grèce).
Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Glory Fuzhou (ex-Castillo de Gormaz, ex-Alhambra, ex-Marvelous). OMI 8719126. Vraquier.
Longueur 289 m, 24.289 t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1989 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire
Sea Star Ships Management Co (Chine). Détenu en 2008 à Ningbo (Chine). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 484 $ la tonne.
Glory Rizhao (ex-Front Leader). OMI 8906860. OBO converti en vraquier en 2005. Longueur 285 m,
23.269 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1991 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo. Propriétaire Sea Star Ships Management Co Ltd (Chine). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 484 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 41/56
Glorysun (ex-Jadran, ex-Atlant I, ex-Atlant 1, ex-Orion Tecumseh, ex-Cast Polarbear). OMI
7925364. Vraquier. Longueur 234 m, 13.966 t. Pavillon Panama. Société de classification
Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1982 à Rijeka (Croatie) par
Brodogradiliste 3 Maj. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 440 $ la
tonne incluant 200 t de carburant.
Golden Huahai (ex-Ocean Island). OMI 8109242. Vraquier. Longueur 224 m, 11.688 t. Pavillon Sierra
Leone. Société de classification RINA. Construit en 1983 à Pusan (Corée du Sud) par Korea
Shipbuilding. Propriétaire Hua Yang International Marine Transportation (Chine). Vendu pour démolition
au Bangladesh.
Good Purpose (ex-Alexandroupolis, ex-Theomitor, ex-Berlinda, ex-Sumatra, ex-La
Chacra). OMI 8010776. Vraquier. Longueur 230 m, 12.445 t. Pavillon Inde. Société
de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1982 à Deptford Yard
(Royaume-Uni) par Sunderland SB. Propriétaire Goodearth Maritime Ltd (Inde). Détenu en 2011 à
Qingdao (Chine). Vendu en l’état en Chine pour démolition au Bangladesh. 435 $ la tonne incluant le
carburant du voyage.
Good Union (ex-Captain George II). OMI 9071715. Vraquier. Longueur 216 m, 13.630 t.
Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1994 à
Nikolayev (Ukraine) par Okean. Propriétaire Good Earth Maritime Ltd (Inde). Détenu en 2006 à
Shenzen (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 493 $ la tonne.
Grand Sea (ex-Docecape). OMI 8317813. Vraquier. Longueur 277 m, 21.896 t. Pavillon Panama.
Société de classification RINA. Construit en 1987 à Angra dos Reis (Brésil) par Verolme do Brasil.
Propriétaire Huayang Maritime Center (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 400 $ la tonne.
Green Sky (ex-Jin Ace, ex-Naftilos, ex-Alkimos). OMI 8316546. Vraquier Longueur 188 m,
9.000 t. Pavillon Panama. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en
1985 à Toyama (Japon) par Nipponkai. Propriétaire Hanaro Shipping Co (Corée du Sud).
Détenu en 2000 à Nantong (Chine), en 2004 à Guangzhou (Chine) et en 2007 et 2008 à Gladstone
(Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 480 $ la tonne.
Guo Shun (ex-Blade Runner, ex-Akmi)). OMI 7530468. Vraquier. Longueur 177 m,
6.617 t. Pavillon Panama. Société de classification Intermaritime Certification
Services. Construit en 1977 à Osaka (Japon) par Namura. Propriétaire Fujian
Province Zhangzhou Shipping Co (Chinne). Détenu en 2011 à Beihai (Chine). Vendu pour démolition en
Chine. 417 $ la tonne.
Le Guo Shun en baie d’Halong, novembre 2011 © Patrick Lawson
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 42/56
Hanjin Dampier. OMI 8811144. Vraquier. Longueur 309 m, 25.812 t. Pavillon Corée du Sud. Société de
classification Korean Register of Shipping. Construit en 1989 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire Hanjin Shipping Co Ltd (Corée du Sud). Vendu pour démolition au Bangladesh. 490 $ la
tonne.
Harissa (ex-Sea Luck V, ex-Green Trader, ex-Spiro, ex-Semena, ex-Behice Urkmez,
ex-Elaine, ex-Alani, ex-Mulpha Jasin, ex-Tugking Career, ex-Lilac, ex-Akitsuki Maru).
OMI 7530418. Vraquier. Longueur 161 m, 5.826 t. Pavillon Panama. Société de
classification Turk Loydu. Construit en 1977 à Kochi (Japon) par Kochiken. Propriétaire Ismail
MaritimeCo (Syrie). Détenu en 2000 à Novorossiysk (Russie), en 2001 à Lisbonne (Portugal), en 2002 à
Lisbonne (Portugal), en 2004 à Bandar Khomeini (Iran) et en 2011 à Nikolayev (Ukraine). Vendu pour
démolition en Inde. 380 $ la tonne.
Hebei Ambition (ex-Napa, ex-Argo Athena). OMI
8715651. Vraquier Minéralier (Very Large Ore
Carrier). Longueur 327 m, 38.720 t. Pavillon Hong
Kong.
Société
de
classification
China
Classification Society. Construit en 1990 à Okpo
(Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Hebei
Ocean Shipping Co Ltd - HOSCO (Chine). Vendu
pour démolition au Bangladesh. 480 $ la tonne.
C’est le plus grand navire du trimestre à partir à la
casse.
Juillet 2010, le Hebei Ambition au large de Puerto de
La Luz y Las Palmas (Iles Canaries) © Charran
Hebei Pride (ex-Triwati, ex-Trijata, ex-Sevilla Spirit, ex-Sandra Tapias, ex-Front Melody). OMI 8910110.
Vraquier. Longueur 274 m, 22.570 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification China Classification
Society. Construit en 1991 à Puerto Real (Espagne) par AESA. Propriétaire Hebei Ocean Shipping Co
(Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 485 $ la tonne.
Heng Shun Xing (ex-Arosia, ex-Cielo di Vancouver, ex-Atlas, ex-Fjord Star). OMI 8028876.
Vraquier. Longueur 183 m, 9.168 t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register
of Shipping. Construit en 1983 à Kawajiri (Japon) par Kanda Zosensho. Propriétaire JOSCO
Yuansheng Shipping Management Co (Chine). Détenu en 2006 à Houston (Texas), en 2007 à
Porsgrunn (Norvège) et Mourmansk (Russie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 360 $ la tonne.
Hong Qi 202. OMI 8226909. Vraquier. Longueur 163 m, 4.547 t. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1980 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard.
Propriétaire China Shipping Int Intermodal (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 407 $ la
tonne.
Hong Qi 203. OMI 8226894. Vraquier. Longueur 163 m, 4.567 t. Pavillon Chine. Société de classification
inconnue. Construit en 1980 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard. Propriétaire China Shipping Int
Intermodal (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 407 $ la tonne.
.
Ivan Susanin. OMI 8131879. Vraquier. Longueur 162 m, 8.365 t. Pavillon Russie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à Warnemunde
(Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire Murmansk Shipping Co (Russie). Détenu en 2005 à
Muuga (Estonie). Vendu pour démolition en Chine.
Kapitan Vodenko. OMI 8225498. Vraquier. Longueur 162 m, 8.088 t. Pavillon
Chypre. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1982 à Warnemunde (Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire NB Maritime
Management (Chypre). Vendu pour démolition en Chine.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 43/56
Katsuragi Maru. OMI 8416138. Vraquier. Longueur 298 m, 23.800 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1986 à Oppama
(Japon) par Sumitomo. Propriétaire Johann M K Blumenthal GmbH & Co
(Allemagne). Détenu en 2004 à Dampier (Australie), en 2005 à Shanghai (Chine) et en 2009 à Port
Walcott (Australie). Vendu en l’état à Singapour pour démolition au Bangladesh. 490 $ la tonne.
Khaled T (ex-Sea Power, ex-Magna Power, ex-Green Rainier, ex-Toyo Maru, ex-Shinto Maru).
OMI 7913141. Vraquier. Longueur 173 m, 6.668 t. Pavillon Saint-Vincent & Grenadines.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1980 à Onishi (Japon) par
Kurushima. Détenu en 2004 à Vladivostock (Russie). Vendu pour démolition au Pakistan.
Kholmsk (ex-Jamno, ex-Kopalnia Gottwald). OMI 7725738.
Vraquier. Longueur 159 m. Pavillon Dominique. Société de
classification Inclama. Construit en 1980 à Hebburn (RoyaumeUni) par Swan Hunter. Propriétaire Sadent Shipping Ltd (Chypre). Détenu en 2006 à Rouen (France), en
2010 à Trieste (Italie) et Nikolayev (Ukraine) et en 2012 à Venise (Italie). Vendu pour démolition en Inde
à Mumbai.
Le Kholmsk, juin 2011, en baie de Bristol (Royaume-Uni) © Pavel Strukov
Khudozhnik Kraynev. OMI 8521012. Vraquier. Longueur 185 m, 7.755 t. Pavillon
Vanuatu. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1984 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire FarEastern Shipping Co - FESCO (Russie). Détenu en 1999 à Hull (Royaume-Uni), en 2004 à Ijmuiden
(Pays-Bas) et en 2008 à Bordeaux (France). Vendu pour démolition en Turquie. 312 $ la tonne.
Krissa (ex-Kao Cheng). OMI 7626504. Vraquier. Longueur 159 m, 5.653 t. Pavillon
Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1979
à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Good Faith
Shipping Co Grèce). Détenu en 1999 à Gênes (Italie), en 2001 à La Nouvelle-Orléans, en 2008 à
Klaipeda (Lituanie), en 2011 à Paranagua (Brésil) et en 2012 à Vishakhapatnam (Inde). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
KS Challenger (ex-Sea Wind I, ex-Sea Wind, ex-New Wind, ex-Idee Fixe, ex-Ma Quan Hai).
OMI 8322923. Vraquier. Longueur 189 m, 9.332 t. Pavillon Panama. Société de classification
China Classification Society. Construit en 1985 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane.
Propriétaire KS Maritime Pte Ltd (Singapour). Détenu en 2009 à Mersin (Turquie) et en 2011 à Ashdod
(Israël). Vendu pour démolition au Bangladesh. 445 $ la tonne.
KS Frontier (ex-Planica, ex-Western Mariner, ex-Belnor, ex-Tairu, ex-Taichu, ex-Cape
Wrath). OMI 8109046. Vraquier. Longueur 183 m, 8.126 t. Pavillon Panama. Société
de classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en 1984 à Tamano (Japon) par
Mitsui. Propriétaire KS Maritime Pte Ltd (Singapour). Détenu en 2010 à Paradip (Inde) et en 2011 à
Chennai (Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh. 445 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 44/56
La Jolla Belle (ex-Rockaway Belle, ex-Marine Universal II, ex-Sea Tiger II, ex-Marine Universal,
ex-Ho Yu). OMI 8123030. Vraquier. Longueur 176 m, 7.755 t. Pavillon Philippines. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Shiogama (Japon) par Tohoku.
Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Détenu en 2000 à Incheon (Corée du
Sud, en 2001 à Brisbane (Australie), en 2003 à Hong Kong, Vancouver (Canada) et Albany (Australie),
en 2010 à Odessa (Ukraine) et Aliaga (Turquie) et en 2011 à Pyeongtaek (Corée du Sud). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 375 $ la tonne.
Leon V (ex-New Bright, ex-Ohtori Maru). OMI 8600569. Vraquier. Longueur 268 m,
18.080 t. Pavillon Dominique.
Société de classification Nippon
Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Nagasaki (Japon) par
Mitsubishi. Propriétaire Polembros Shipping Ltd
(Grèce). Détenu en 2003 à Newcastle (Australie) et en
2010 à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 385 $ la tonne.
Décembre 2007, Leon V soute à Gibraltar ©
Lindos (ex-Ling Xian). OMI 8922383. Vraquier. Longueur 216 m, 13.736 t. Pavillon
Malte. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1990 à
Nikolayev (Ukraine) par Okean. Propriétaire Goldenport Shipmanagement Ltd
(Grèce). Détenu en 2003 à Kobe (Japon), en 2008 à Changshu (Chine), en 2010 de nouveau à Kobe et
en 2011 à Rizhao (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Lingayen Star (ex-Orchid Sky, ex-Bright Queen, ex-ex-Grand Ocean, ex-Soarer Bellona). OMI
8319691. Vraquier. Longueur 186 m, 8.071 t. Pavillon Panama. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire
Dusung Shipping Co (Corée du Sud). Détenu en 2000 à Singapour, en 2002 à Newcastle (Australie) et
en 2011 à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 412 $ la tonne.
Lively Falcon (ex-Glory Qingdao, ex-Tyhi, ex-Rainier, ex-Elise). OMI 7525475.
Vraquier. Longueur 179 m, 7.359 t. Pavillon Mongolie. Société de classification
Vietnam Register of Shipping. Construit en 1977 à Kawajiri (Japon) par Kanda.
Propriétaire Falcon Shipping Co (Vietnam). Détenu en 2009 à Khark Island (Iran), en 2010 à Shanghai
(Chine) et à Vishakhapatnam (Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Magda (ex-Sibotura, ex-Futura). OMI 9002934. Vraquier. Longueur 228 m, 14.650 t.
Pavillon Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1992 à
Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Goodwood Ship
Management Pte (Singapour). Détenu en 2011 à Port Kembla (Australie). Vendu pour démolition en
Inde.
Majestic (ex-Ocean Regina, ex-Lucky Union, ex-Hortensia Estrella, ex-Hydrangea Star, exSanko Salvia). OMI 8307399. Vraquier. Longueur 189 m, 7.778 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi.
Propriétaire Sea Lion Shipmanagement (Inde). Détenu en 2009 à Mersin (Turquie) et en 2011 à
Damiette (Egypte). Vendu pour démolition au Pakistan.
Maranata (ex-Ocean, ex-Chemi Ocean, ex-Irene Oldendorff, ex-Margarita, ex-Santa Teresa Maru). OMI
8103963. Vraquier. Longueur 228 m, 12.073 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean
Register of Shipping. Construit en 1982 à Tadotsu (Japon) par Hashihama. Propriétaire Daeyang
Shipping Co Ltd (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine. 425 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 45/56
Maya Land (ex-Kapitonas Sevcenko, ex-Kapitonas Dubinin, ex-Kapitan Dubinin). OMI
7645134. Vraquier. Longueur 146 m, 5.615 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1977 à Kherson (Ukraine) par Khersonskiy SZ.
Détenu en 2008 à Iskenderun (Turquie). Vendu pour démolition en Inde.
1987, le Kapitan Dubinin transporte des canalisations en mer du Nord © Shipspotting
Mexico City (ex-Lamyra). OMI 8025288. Vraquier. Longueur 224 m, 10.979 t.
Pavillon Chypre. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en
1983 à Tsurumi (Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire Cyprus Maritime Co
(Grèce). Détenu en 2005 à Savone (Italie) et en 2009 à Gand (Belgique). Vendu pour démolition en
Chine. 367 $ la tonne.
Ming Zhou 28 (ex-Baltic Mermaid). OMI 8108614. Vraquier. Longueur 225 m, 12.257 t. Pavillon
Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1984 à Copenhague
(Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Ningbo Marine Co Ltd (Chine). Vendu pour
démolition en Chine. 367 $ la tonne.
Ming Zhou 3 (ex-Pandelis L, ex-Andreas Spirit, ex-Tolten). OMI 7628112. Vraquier. Longueur
186 m. Pavillon Chine. Société de classification inconnue. Construit en 1978 à Nagasaki
(Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Ningbo Marine Group (Chine). Vendu pour démolition en
Chine. 3,6 million $.
Mohave Maiden (ex-Diasozousa, ex-Tecam Sea, ex-Alam University, ex-University, ex-Monte
Bonita, ex-Rich Alliance). OMI 8308824. Vraquier. Longueur 178 m, 6.408 t. Pavillon
Philippines. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à
Innoshima (Japon) par Hitachi. Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Détenu en 2009
à Vostochny (Russie). Vendu pour démolition en Inde. 471 $ la tonne.
Morgiana (ex-Mugungwha). OMI 8712099. Vraquier. Longueur 291 m, 22.162 t.
Pavillon Panama. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit
en 1988 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire TMS Dry Ltd (Grèce).
Détenu en 2007 à Dampier et Port-Headland (Australie). Vendu pour démolition en Inde et rebaptisé
Dikoni pour son dernier voyage. 485 $ la tonne.
Nassau Paradise (ex-Golden Prince). OMI 8110318. Vraquier. Longueur 177 m,
7.899 t. Pavillon Bahamas. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1984 à Shimizu (Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire Trojan
Maritime Inc (Grèce). Détenu en 2003 à Manille (Philippines), en 2005 à Constanza (Roumanie) et en
2012 à Quangninh (Vietnam). Vendu pour démolition au Bangladesh.
New Coast (ex-New Shanghai, ex-Eurydice, ex-Jahre Prince, ex-Friendship Venture). OMI
8319938. Vraquier. Longueur 244 m, 18.699 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire New
Shanghai Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 2012 à Lianyungang et Weihai (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 46/56
Nightwhisper (ex-Seakoh, ex-Takami Maru). OMI 8309177. Vraquier. Longueur 290 m, 22.761 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à Nagasaki (Japon) par
Mitsubishi. Propriétaire Alcyon Shipping Co Ltd (Grèce). Vendu pour démolition au Bangladesh. 430 $ la
tonne.
Niitaka Maru. OMI 8606159. Vraquier. Longueur 290 m, 21.500 t. Pavillon Japon abandonné
pour celui des Iles Marshall pour son dernier voyage sous le nom de Niitak. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1988 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi.
Propriétaire MOL - Mitsui Osk Lines Ltd (Japon). Détenu en 2003 à Qingdao (Chine). Vendu pour
démolition en Chine. 370 $ la tonne incluant 400 t de carburant.
Norsul Tubarao. OMI 8128640. Vraquier. Longueur 175 m, 6.513 t. Pavillon Panama. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1985 à Rio de Janeiro (Brésil) par Caneco. Propriétaire
Norsul Navegacao (Brésil). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 458 $ la tonne.
Ocean Merry (ex-Mitec, ex-Captain George Tsangaris, ex-World Jade). OMI 8100959.
Vraquier. Longueur 223 m, 12.040 t. Pavillon Panama. Société de classification
Phoenix Register of Shipping . Construit en 1982 à Mihara (Japon) par Koyo Dock.
Propriétaire Hengfa Shipping Inc (Chine). Détenu en 2002 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour
démolition en Chine. 360 $ la tonne incluant 400 t de carburant.
Ocean Olympic. OMI 8323446. Vraquier. Longueur 179 m, 6.865 t. Pavillon Panama. Société
de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1985 à Kobe (Japon) par Kawasaki.
Propriétaire STX Pan Ocean Co (Corée du Sud). Détenu en 2011 à Tyne (Royaume-Uni).
Vendu pour démolition au Bangladesh. 410 $ la tonne incluant 360 t de carburant.
Ocean Star (ex-Miranda Rose, ex-Western Team, ex-Western Shore, ex-eastern Jay).
OMI 8307973. Vraquier. Longueur 186 m, 8.384 t. Pavillon Mongolie. Société de
classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1984 à Numakuma (Japon)
par Tsuneishi. Propriétaire Tuan Huy Shipping Co Ltd (Vietnam). Détenu en 2004 à Novorossiysk
(Russie) et en 2008 à Nikolayev (Ukraine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Le mongol Ocean Star dans la zone de transbordement de Koh Si Chang (Thaïlande) © Geir Vinnes
Odigitria (ex-Nego Lombok, ex-New Marquesa, ex-Sanko Marquesa). OMI
8307105. Vraquier. Longueur 179 m, 7.208 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à Kawajiri (Japon)
par Kanda Zosensho. Propriétaire Vamvaship Maritime SA (Grèce). Détenu en 2012 à Nantong (Chine).
Vendu pour démolition en Chine. 347 $ la tonne.
Olemare (ex-starlight, ex-Helena Oldendorff, ex-Noble River). OMI 8118815.
Vraquier. Longueur 196 m, 7.742 t. Pavillon Libéria. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1984 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard.
Propriétaire Skoukla Inc (Grèce). Détenu en 2003 à Baie comeau (Canada) et en 2008 à Algésiras
(Espagne). Vendu pour démolition en Inde. 435 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 47/56
Oriental Key (ex-Soukai Maru, ex-Mrinal, ex-Winco Trader, ex-Alliance Trader, ex-Atlantic
Bulker, ex-Iloilo Victory, ex-Oceanic Spring, ex-Yuben Spring). OMI 7916222. Vraquier.
Longueur 174 m, 8.329 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1980 à Kudamatsu (Japon) par Kasado Docks. Propriétaire Seatime Shipping (Singapour).
Détenu en 2003 à Nakhodka (Russie), en 2005 à Chennai (Inde), en 2006 à Hong Kong, en 2007 à
Qingdao (Chine), en 2008 à Shenzen (Chine), en 2010 à Tianjin (Chine) et en 2011 à Paradip (Inde) et
Quangninh (Vietnam). Vendu pour démolition au Bangladesh. 482 $ la tonne.
Panamax Anna (ex-Striggla, ex-Madonna Lily, exMagnolia I, ex-Santa Amelia
Maru). OMI 8202678. Vraquier. Longueur 228 m, 12.272 t. Pavillon Malte. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Tadotsu (Japon) par
Hashihama. Propriétaire Chian Spirit Maritime Enterprises Inc (Grèce). Détenu en 2005 à Baltimore
(Etats-Unis). Vendu pour démolition au Pakistan. 432 $ la tonne.
Panamax Strength (ex-Pantodinamos, ex-Co-op Express V). OMI 8204420.
Vraquier. Longueur 209 m, 10.982 t. Pavillon Chypre. Société de classification
American Bureau of Shipping. Construit en 1983 à Imabari (Japon) par Namura.
Propriétaire Cyprus Maritime Co Ltd (Grèce). Détenu en 1999 à La Nouvelle-Orléans, en 2004 à
Ravenne (Italie) et en 2012 à Fangcheng (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 473 $ la tonne.
Protector (ex-Naganita, ex-Azalea Estrella, ex-Azalea Star, ex-Sanko Magnolia). OMI
8307349. Vraquier. Longueur 189 m, 7.783 t. Pavillon Panama. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1984 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi HI. Propriétaire SNP
Shipping Services (Inde). Détenu en 2011 à Taman (Russie). Vendu pour démolition en Inde.
375 $ la tonne.
Raku Yoh. OMI 9004102. Vraquier. Longueur 200 m, 9.022 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1992 à Mizushima (Japon) par Sanoyasu.
Propriétaire Magsaysay (Philippines). Détenu en 2003 et 2010 à Geelong (Australie). Vendu
pour démolition en Chine. 405 $ la tonne incluant 600 t de carburant.
Royal Diamond (ex-St.Georgij, ex-Sincere Gemini, ex-Gemini). OMI 8300391.
Vraquier. Longueur 160 m, 5.834 t. Pavillon Panama. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1984 à Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire
Blue Fleet Management Co Ltd (Grèce). Détenu en 2004 à Cardiff (Royaume-Uni), en 2005 à Tees
(Royaume-Uni), en 2009 à Vishakhapatnam (Inde) et en 2011 à Kanda (Inde). Vendu pour démolition au
Pakistan.
Sakhalin (ex-Leonid Sobolev). OMI 8325925. Vraquier. Longueur 184 m,
8.000 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Construit en 1985 à Varna (Bulgarie) par les
chantiers Georgi Dimitrov. Proprietaire Interfleet Shipmanagement (Bulgarie). Détenu en 1998 à Emden
(Allemagne), en 2000 à Thessalonique (Grèce) et en 2011 à Amsterdam (Pays-Bas). Vendu en l’état à
Hong Kong pour une destination de démolition inconnue. 355 $ la tonne incluant 250 t de carburant.
Juin 2008, le Leonid Sobolev, futur Sakhalin dans le canal de Kiel © Michael Neidig
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 48/56
Santa Suria I (ex-Spar Emerald, ex-Mockingbird). OMI 8512841. Vraquier. Longueur 177 m, 7.410 t.
Pavillon Malaisie. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1987 à
Shimizu (Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire Hellas Marine Services (Malaisie). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Santos (ex-Norsul Santos, ex-Doceduna, ex-Fernado Frota). OMI 8128652. Vraquier.
Longueur 225 m, 12.434 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit
en 1984 à Rio de Janeiro (Brésil) par Ishikawajima Brasil. Propriétaire Companhia de
Navegacao Norsul (Brésil). Détenu en 2001 à Charleston (Etats-Unis), en 2005 à Tarante
(Italie) et en 2007 à Seattle (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Sea Pride (ex-Red Cherry, ex-Massimiliano, ex-D. Francisco de Almeida,
ex-Pacific Patriot). OMI 8011794. Vraquier. Longueur 228 m, 11.902 t.
Pavillon Malte. Société de classification Korean Register of Shipping.
Construit en 1983 à Govan (Royaume-Uni) par Govan SB. Propriétaire Hellenic Star Shipping Co
(Grèce). Détenu en 2000 à Sept-Iles (Canada) et Dampier (Australie), en 2001 à Gand (Belgique) et en
2002 à Qinhuangdao (Chine). Vendu pour démolition au Pakistan.
Sersou (ex-Epson Trader, ex-Pepe le Moko). OMI 8103822. Vraquier. Longueur 178 m.
Pavillon Algérie. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Shimonoseki
(Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Nolis-Spa (Algérie). En 1991, le Sersou est endommagé
après une collision sur le Saint-Laurent avec le vraquier canadien Silver Isle. Détenu en 2002 à Leixoes
(Portugal). Vendu pour démolition en Turquie, il est un peu en retard pour y retrouver le Silver Isle,
devenu le Algoisle et démoli en Turquie en 2010.
Le Sersou à l’ancre après sa collision, Lanoraie (Québec,
Canada), 13 avril 1991 © Eastsailor – Shipspotting
Shagang Sunrise (ex-Ogishima). OMI 9164457. Vraquier. Longueur 289 m, 24.896 t. Pavillon
Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyoka. Construit en 1997 à Tsu (Japon) par
NKK. Propriétaire Hachiuma Steamship Co Ltd (Japon). Détenu en 2011 à Zhoushan, (Chine).
Vendu pour démolition en Chine. 355 $ la tonne.
Octobre 2008, le Shagang Sunrise quitte Port Headland
(Australie) pour Qingdao (Chine) avec sa cargaison de
minerai de fer © Tropic Maritime Photos
Spyros B (ex-Wadi Al Natroon). OMI 8309880. Vraquier. Longueur 195 m, 6.261 t.
Pavillon Malte. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1985 à Ulsan
(Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire AB Maritime Inc (Grèce). Détenu en 2004
à Geraldton (Australie) et en 2011 à Naples (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 484 $ la tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 49/56
St Peter (ex-Pioneer Wave, ex-Jade Breeze, ex-Seadrive, ex-Don Catarino, ex-Sedge). OMI
8001036. Vraquier. Longueur 198 m, 8.680 t. Pavillon Panama. Société de classification
American Bureau of Shipping. Construit en 1982 à Szczecin (Pologne) par A.Warskiego
Szczecinska. Propriétaire Fedcomshipping (Ukraine). Vendu pour démolition en Inde.
St. Marfa (ex-Anageia, ex-Olevsk, ex-Vasiliy Matuzenko, ex-Maritime Pride). OMI 8011469.
Vraquier. Longueur 189 m, 8.559 t. Pavillon Libéria. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Construit en 1982 à Osaka (Japon) par Osaka Zosensho. Propriétaire
Unimor Shipping Agency (Ukraine). Détenu en 2003 à Port Headland (Australie). Vendu pour démolition
en Inde.
Stellar Fortune. OMI 9109380. Vraquier. Longueur 273 m. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1995 à Tsu (Japon) par NKK Corp. Propriétaire
Hachiuma Steamship Co Ltd (Japon). Détenu en 2004 à Gladstone (Australie) et en 2011 à
Dampier (Australie). Vendu pour démolition en Chine. 355 $ la tonne.
Stonegate (ex-Sunny Ocean), ex-River Star). OMI 8216875. Vraquier. Longueur
305 m, 22.737 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1984 à Ariake (Japon) par Hitachi Zosen. Propriétaire Zodiac Maritime
Agencies Ltd (Royaume-Uni)). Détenu en 2007 à Ningbo (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 425
$ la tonne.
Sun Enterprise (ex-Sahar, ex-Sea Angel, ex-Star Antares, ex-Nordvind, ex-Kelvin
Enfeavour, ex-Tai, ex-Taian, ex-Sea Taian, ex-cape Breton). OMI 8109022.
Vraquier. Longueur 183 m, 8.157 t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1984 à Tamano (Japon) par Mitsui. Propriétaire Atlantic Wave
Management (Malaisie). Détenu en 2007 à Bandar Abbas (Iran) et en 2008 à Guangzhou (Chine).
Vendu pour démolition au Pakistan. 450 $ la tonne.
Swan Diana (ex-Priority, ex-Triobulk, ex-Eide Rescue III, exAllvag, ex-Werdau). OMI 8843848. Vraquier. Longueur 90 m.
Pavillon Iles Cook. Société de classification International Naval
Surveys Bureau. Construit en1983 à Rostock (Allemagne) par Neptun VEB comme ravitailleur de la
marine est-allemande ; jumboïsé en 1998 et rallongé de 76 à 90 m. Propriétaire Swanland Shipping
(Royaume-Uni). Détenu en 2000 à Hambourg (Allemagne), en 2003 à Goteborg (Suède) et Swinoujscie
(Pologne) et en 2007 à Drogheda (Irlande). Vendu pour démolition à Gand (Belgique).
Swatirani (ex-Navjee Vani, ex-Ocean Beauty, ex-Beaufort Career, ex-Pacific Treasure, ex-Tetsuho
Maru, ex-Teppo Maru). OMI 5356686. Ex minéralier utilisé comme navire de transbordement. Longueur
178 m, 7.948 t. Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1962 à
Uraga (Japon) par Uraga Dock. Doyen de ce numéro d’A la casse.com. Propriétaire Salgaocar Mining
Industries (Inde). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 403 $ la tonne.
Avril 2012, le doyen Swatirani à l’ancre à Mormugao, le port minéralier de Goa (Inde) © Lee Brown
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 50/56
Sydney (ex-Hanjin Sydney, ex-Westin Nine). OMI 8606329. Vraquier ou VLCC. Longueur
291 m, 23.019 t. Pavillon Panama. Société de classification Korean Register of Shipping.
Construit en 1987 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire Tsakos Columbia
Shipmanagement (Grèce). Vendu pour démolition au Bangladesh. 500 $ la tonne.
Taharoa Express (ex-Stellar Cape). OMI 8903117. Vraquier. Longueur 269 m, 18.348 t.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1990 à Ulsan
(Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Hachiuma Teamship Co Ltd (Japon). Le Taharoa
Express est employé par New Zealand Steel dans les eaux de Taharoa, sur la côte ouest de
l’île du Nord. Les sables noirs qui forment des dunes jusqu’à 90 m de hauteur y ont été découverts par
James Cook en 1769. Ce réservoir potentiel de minerai est connu depuis des siècles mais le gisement
n’est exploité que depuis 1972 sur un site « loué » à la communauté maori locale. Les sables noirs
riches en titanomagnétite sont extraits par une drague flottante ; le minerai est concentré par gravité et
séparation magnétique (200 à 300 tonnes par heure) puis transféré après adjonction d’eau par pipe line
sous forme de boues dans une zone de stockage à terre. Le minerai extrait à Taharoa prendra la route
de l’exportation vers l’Asie – Japon, Corée, Chine. Les boues stockées seront alors pompées et dirigées
vers une bouée off-shore qui les transfère au vraquier transporteur où les fractions liquides seront
extraites puis visiblement rejetées en mer.…
Détenu en 2009 à Auckland (Nouvelle-Zélande). Vendu pour démolition en Chine.
Le Taharoa Express partie intégrante des installations minières de New Zealand Steel rejette les eaux de process
dans la mer, janvier 2007, Taharoa (Nouvelle-Zélande) © Alison Mac Master
Trader (ex-M Pioneer, ex-S Pioneer, ex-Pisces Pioneer). OMI 8117055. Vraquier.
Longueur 177 m, 7.714 t. Pavillon Grèce. Société de classification RINA. Construit
en 1984 à Shimizu (Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire Mega Shipping Line
Corp (Grèce). Détenu en 2005 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) et en 2006 à Port Elizabeth (Afrique
du Sud). Vendu pour démolition en Inde.
Trans Gulf (ex-Bandar, ex-Bulkgulf, ex-Red Ivy, ex-Porto Ercole, ex-Cetra Vega, exManga, ex-Robert LD, ex-Purple Planet) OMI 8020185. Vraquier. Longueur 259 m,
16.997 t. Pavillon Libéria. Société de classification RINA. Construit en 1982 à
Monfalcone (Italie) par Italcantieri. Propriétaire Pioneer Ship Management Services (Emirats Arabes
Unis). Vendu pour démolition en Inde. 446 $ la tonne.
Troy (ex-Wrestler I, ex-Loucas H, ex-Ocean Razor). OMI 8029521. Vraquier.
Longueur 153 m, 5.216 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1981 à Kochi (Japon) par Shin Yamamoto. Propriétaire Crown
Shipman (Grèce). Détenu en 2000 à Hong Kong (Chine), en 2006 à Gdynia (Pologne), en 2007 à
Anvers (Belgique) et en 2010 à Antalya (Turquie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 410 $ la
tonne.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 51/56
Turhan Bey (ex-Haci Resit Kalkavan, ex-Staholm, ex-John M, ex-Thekos, ex-Korean
Dool). OMI 7640316. Vraquier. Longueur 177 m, 6.855 t. Pavillon Tanzanie. Société
de classification Turk Loydu. Construit en 1978 à Pusan (Corée du Sud) par Korea SB
& E Corp. Propriétaire Umar Denizcilik (Turquie). Détenu en 1999 à Rotterdam (Pays-Bas) et Rostock
(Allemagne), en 2002 à Santa Cruz de Tenerife (Espagne), en 2004 à Novorossiysk (Russie) et en 2011
à Kavkaz (Russie) et Nikoayev (Ukraine). Vendu pour démolition en Turquie. 310 $ la tonne.
Union Trader (ex-Imandra, ex-Brookhaven, ex-Berga Pride, ex-Bergen
Pride, ex-Finnwhale). OMI 8116336. Vraquier. Longueur 195 m, 9.270 t.
Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1985 à Szczecin (Pologne) par A.Warskiego Szczecinska. Proprietaire Sovereign
Shipmanagement Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2000 à Fredericia (Danemark), en 2010 à SaintPétersbourg (Russie) et en 2012 à Rizhao (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 370 $ la tonne.
Welmountain (ex-Causeway, ex-Genmar Harriett, ex-Harriet, ex-Nausicaa). OMI 8802430.
Vraquier OBO. Longueur 277 m, 24.308 t. Pavillon Panama. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1989 à Sakaide (Japon) par Kawasaki HI. Propriétaire
Oriental Jinrong Ship Management (Chine). Détenu en 2011 à Coquimbo (Chili). Vendu pour démolition
en Chine. 360 $ la tonne. Fin juin , le navire se dirigeait vers le Brésil.
Welwater (ex-Star Alpha, ex-A Duckling, ex-Hebei Puma, ex-Great Lady, exEuterpia, ex-Tocumen, ex-Pierre LD). OMI 8800391. Vraquier. Longueur 282 m,
24.308 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1992 à
Gdynia (Pologne) par Gdynia Stocznia. Propriétaire Oriental Jinrong Ship Managemen (Chine). Détenu
en 22008 à Dampier (Australie), à Ningbo (Chine) et Tianjin (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
355 $ la tonne incluant le carburant pour le voyage.
Welwind (ex-Ocean Opal, ex-Front Spirit, ex-Sea Spirit, ex-Sea Empress). OMI
8906999. Vraquier. Longueur 274 m, 23.533 t. Pavillon Panama abandonné pour
celui de Saint-Vincent-et-Grenadines pour son dernier voyage. Société de
classification China Classification Society. Construit en 1993 à Puerto Real (Espagne) par AESA.
Propriétaire Oriental Ocean Shipping (Singapour). Détenu en 2002 à Whangarei (Nouvelle-Zélande) et
en 2006 à Quanzhou (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 448 $ la tonne et le carburant pour
le voyage.
Voiturier
Atlantic Spirit (ex-Honmoku Maru). OMI 8517372. Voiturier. Longueur 190 m, 13.134 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Sumitomo (Japon)
par Oppama. Propriétaire Nissan Motor Car Carrier Co Ltd (Japon). Détenu en 2002 à San
Diego (Etats-Unis), en 2006 à Seattle (Etats-Unis), en 2008 à Brisbane (Australie) et en 2011 à
Galveston et Baltimore (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 494 $ la tonne.
Atlantic Spirit à Bremerhaven, juillet 2010 © Martin Groothuis
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 52/56
The END
Ocean Shearer, fin de croisière pour les moutons
L’Ocean Shearer à Fremantle, juillet 2010 © Tania Dottore
Le porte-conteneurs Ming Universe est construit en 1980 à Kaohsiung par les chantiers taiwanais China
Shipbuilding Corp pour le compte de la Yangming Marine Transport Corporation. Un temps rebaptisé Med
Genova, puis redevenu Ming Universe, il assume les missions d’un porte-conteneurs conventionnel d’une
capacité de 1984 boites, avec les aléas du métier. Par une matinée brumeuse d’août 1985, il est
sérieusement endommagé suite à sa collision avec le vraquier Regent Tampopo, remorqué, puis réparé à
Yokohama (Japon) ; en septembre 1996, il est plus légèrement touché après sa rencontre avec le vraquier
Bouira en mer rouge et peut continuer sa route.
Le Ming Universe à Cuxhaven (Allemagne), juin 2000 © A Spörri
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 53/56
En 2001, l’armateur taïwanais rajeunit sa flotte et décide de se débarrasser d’un navire déjà âgé de 20
ans : il vend le Ming Universe à une filiale du libanais Fares Group pour la somme de 8 millions de dollars,
une bonne opération et une plus-value estimée par Yang Ming Marine à 6 millions de dollars.
Le nouveau propriétaire est spécialisé dans le transport de bétail et la
conversion de vieux navires ; il armait les Farid Fares, Fernanda F,
Danny F et Danny F II, anciens transporteurs de marchandises
diverses, pétroliers ou voituriers métamorphosés et réaménagés pour
le transport de bétail. En 1980, le Farid Fares avait coulé suite à un
feu dans la salle des machines : un marin et 40.000 moutons périrent.
Le Ming Universe est converti par les chantiers Pan United de
Singapour et devient le Rodolfo Mata. En janvier 2002, il quitte
Singapour pour Fremantle (Australie) et transporte pour sa croisière
inaugurale 117.000 moutons vers l’Arabie Saoudite. C’est le plus
grand transporteur de bétail du monde.
Version porte-conteneurs
Conversion à Singapour
© Pan-United Shipyard Pte Ltd
Version bétaillère
© Gerald Sorger
© Bob Prins
Rodolfo Mata, 2006 © Shipspotting
Selon ses concepteurs, le navire est idéalement aménagé pour la croisière de 120.000 moutons ou 25.000
bovins, ou une combinaison des deux, et un équipage de 100 hommes : une vitesse de pointe de 25
nœuds, 14 ponts, 2.000 enclos alimentés en air frais par sytème de ventilation, 5 générateurs principaux
d’alimentation électrique et 5 générateurs de secours, 3 installations de purification à osmose inverse
fournissant 1.800 t d’eau par jour, une capacité de stockage de 5.000 t de fourrage et 8.000 t d’eau
douce... En cas de retard inopiné, le croisièriste garantit les mêmes conditions de confort jusqu’à plus de 8
jours au-delà des 24 jours prévus pour le voyage le plus long.
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 54/56
Le Deneb Prima charge du bétail à Napier (NouvelleZélande), mai 2007 © Tony des Landes
L’Ocean Shearer à Portland (Victoria, Australie, mars
2011 © Joy Loughnan
En dépit de la prise en compte du bien être animal mise en avant par les transporteurs spécialisés, les
morts chez les passagers bovins et surtout ovins se comptent souvent par centaines en routine et par
milliers, voire par dizaine de milliers en cas d’incidents. En 1996, lors de l’incendie de l’Uniceb, près de
70.000 moutons périssent dans les flammes ou se noient alors qu’aucune opération de secours n’est
déclenchée avant 9 jours. En 2003, 17.000 moutons meurent pendant l’errance du Cormo Express, refusé
dans les ports du Moyen d’Orient ; au bout de 3 mois, les rescapés sont débarqués et abandonnés en
Erythrée.
En septembre 2003, suite à un litige sur les coûts de transformation, le chantier Pan United fait saisir le
Rodolfo Mata puis le confie à sa filiale de transport maritime Advantec Shipping. Il le vend en 2006 à
l’Italien Siba Ships pour 23 millions de dollars. Le navire devient le Deneb Prima. Il change plusieurs fois
de mains, de noms, continue ses voyages en tant que Stella Deneb puis Ocean Shearer, d’Australie ou de
Nouvelle-Zélande vers le Moyen-Orient depuis Fremantle, Darwin, Townsville, Port Adelaide, Napier... Il
est détenu au moins deux fois, en 2007 à Port Adelaide et en 2011 à Fremantle.
Le super paquebot du bétail vient d’effectuer son dernier voyage depuis Doha (Qatar) et a été échoué pour
démolition à Chittagong (Bangladesh) le 17 mai 2012.
18 janvier 2012, Port Adelaide (Australie Méridionale) © Les Blair
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 55/56
Sources
Agence Européenne de Sécurité Maritime ; American Bureau of Shipping ; Black Sea Memorandum of Understanding ;
Bureau Veritas ; Chittagong Port Authority (the) ; Clarkson’s ; Daily Independent (The) ; Det Norske Veritas ; Equasis ;
Expresso ; Germanischer Lloyd ; Global Marketing Systems ; Global Security.org ; Indian Ocean Memorandum of
Understanding ; Journal of Commerce (the) ; Legal Oil ; Lloyd’s List ; Lion Shipbrokers ; Live Export Shame ; Lloyd’s
Register of Ships ; Marin (le) ; Marine Traffic ; Marine-Marchande.net ; Maritime and Cost Guard Agency ;
Mediterranean Memorandum of Understanding ; Mer et Marine ; Miramar Ship Index ; Mumbai Port Trust (the) ; New
Zealand Steel ; NAN – News Agency of Nigeria ; Nigel Gee & Associates Ltd ; Nippon Kaiji Kyokai ; Norwegian Coast
Guard ; Optima Shibrokers ; Ouest-France ; Pan United Marine ; Presse-Ocean ; Riyadh Memorandum of
Understanding ; Robin des Bois, sources personnelles et archives ; Russian Maritime Register of Shipping ; SBM –
Single Buoy Mooring IncShip Nostalgia ; Shipspotting ; Simplon Postcards ; Télégramme (le) ; Tokyo Memorandum of
Understanding ; Tugboat Enthousiasts Society of Americas (The) ; Ugly Ships.com ; United States Coast Guards ;
United States Maritime Administration ; United States Navy ; Vessel Tracker; Vietnam Register of Shipping ; Yang Ming
Marine Transport Corporation
Directeur de la publication : Jacky Bonnemains.
Rédaction : Christine Bossard, Jacky Bonnemains
Responsable de la documentation : Christine Bossard avec
Charlotte Nithart, Elodie Crépeau
Reportage photos au Portugal : Antonio Barredo Arias
Merci à Gérard Cornier pour sa contribution
A la casse.com n° 28 – Juillet 2012 – Robin des Bois - 56/56
Bulletin d'information et d’analyses
sur la démolition des navires
le 24 octobre 2012
n° 29
du 16 juillet au 14 octobre 2012
A la casse.com
Sommaire
Après l’’Exxon Valdez, le Hebei Spirit
Le casse-tête des navires accidentés
Les porte-conteneurs à la porte
Le Lepse
Courrier des lecteurs
Pas de trêve estivale : bilan
Tanker pétrolier
Chimiquier
Transporteur de gaz
1
2
7
8
10
13
15
19
20
Transporteur combiné OBO
Ferry - Navire à passagers
Roulier
Marchandises diverses
Porte-conteneurs
Cargo réfrigéré
Navire-usine
Vraquier
Voiturier
21
21
24
26
33
38
40
40
59
Transporteur de colis lourd
Remorqueur, offshore
Navire de recherches
Transporteur de bétail,
The END :
l’explosion du Prem Divya
Sources
59
60
60
61
62
64
Après l’Exxon Valdez, le Hebei Spirit
Le 7 décembre 2007, le tanker VLCC sous pavillon de Hong Kong Hebei Spirit
est à l’ancre à une dizaine de km au large d’Incheon, sur la côte ouest de la
pénisule de Corée. Ses citernes contiennent 260.000 t de pétrole brut d’origines
diverses. Les conditions météo sont mauvaises, à 7h du matin heure locale, le
navire est percuté par une barge qui dérive hors du contrôle de ses remorqueurs.
Aucun blessé n’est signalé parmi les hommes d’équipage mais la simple coque
de l’Hebei Spirit est perforée : 10.000 t d’hydrocarbure s‘échappent des citernes
babord 1, 3 et 5. Les vents violents de nord-ouest poussent les nappes de
pétrole vers le sud. Les premières arrivent sur la côte dès la nuit du 7 décembre.
10 jours plus tard, 150 km de côtes sont noires, pour la plupart dans le Parc
National de Taean-gun, une région réputée pour sa côte rocheuse, ses plages
de sable et ses activités de pêche et d’aquaculture.
© Korea Coast Guard
© Korea Coast Guard
Au total, 350 km de
littoral seront touchés
par les hydrocarbures
de l’Hebei Spirit. C’est la
pire marée noire qu’ait
connue la Corée du
Sud.
© Korea Coast Guard
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 1/64
Dans les premières heures, les navires d’intervention des garde-côtes, de la Marine et des pêcheurs
répandent du dispersant et posent des boudins absorbants destinés à protéger les Iles et les baies les
plus sensibles et la centrale thermique de Taean. Dès le 8 décembre, les sauveteurs réussissent à
colmater les fissures du navire et à stopper les fuites de pétrole ; le tanker sera ensuite rapidement
allégé de sa cargaison.
© Korea Coast Guard
A terre, la population coréenne, civils, pêcheurs, militaires, policiers, se mobilise pour nettoyer
manuellement le pétrole avec des seaux, des pelles et des absorbants et secourir les oiseaux mazoutés.
Un mois après l’accident le chiffre d’un million de volontaires sera atteint.
© Korea Coast Guard
Réparé, l’Hebei Spirit continuera sa carrière pour HOSCO ou ses sociétés prête-noms comme
dernièrement Ocean Champion Maritime Co Ltd, sous les noms de Tanker Glory puis Sea Glory, et
fidèle aux couleurs de Hong Kong. Aujourd’hui âgé de 19 ans, ce navire simple coque vient d’être
échoué pour démolition à Chittagong, Bangladesh, rebaptisé Gloria 21 et après avoir adopté un des
pavillons vedettes des navires partant à la casse, celui de Saint-Kitts-et-Nevis. Contrairement à L’ex
Exxon Valdez, il n’a déclenché aucune vague de protestations.
Le casse-tête des navires accidentés
La gestion des navires accidentés, échoués, victimes d’explosions et de défaillances techniques ou
humaines est parfois incohérente, toujours longue et complexe. Aucun océan n’est épargné. Les coûts
sont exorbitants : l’enlèvement du Canadian Miner a été estimé à 24 millions de $, le renflouement du
Costa Concordia dépasserait les 500 millions. Les assureurs s’affolent.
Océan Pacifique
En Corée du Sud, le 14 décembre 2011, le vraquier Pacific Carrier, qui
transporte une cargaison de charbon en provenance d’Indonésie, entre
en collision à grande vitesse avec le porte-conteneurs Hyundai
Confidence au sud de la péninsule. La proue du porte-conteneurs est
touchée, le vraquier est plus lourdement endommagé et présente des
voies d’eau. Les deux navires sont secourus et séparés l’un de l’autre
par Nippon Salvage. Aucune pollution n’aurait été signalée.
Décembre 2011, le Hyundai Confidence après la collision © Maritime Bulletin
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 2/64
Le Pacific Carrier, vidé de sa cargaison, reste à l’ancre, sur ballast,
près de Sacheon (Corée du Sud), en attente d’expertise ou
d’hypothétiques réparations. 8 mois plus tard, le 28 août 2012, le
typhon Bolaven frappe la Corée du Sud ; le Pacific Carrier rompt ses
amarres, dérive et se brise en deux. Il devra être découpé sur place et
des pollutions locales seront inévitables.
Bolaven © Reuters/ Cho Jung-ho/Yonhap
Août 2012, le Pacific Carrier après le typhon © NEWSis
Brisé et échoué © Tongyeong Coast Guard
Dernière minute : au moins la partie avant du navire a été remorquée au port de Gamcheon à Busan.
Octobre 2012, le Pacific Carrier au port de Gamcheon © Matthaios
A Taiwan, l’enlèvement de l’épave du transporteur de gaz
Oberon et de ses citernes de butane vient de se terminer. Le
navire s’était échoué le 18 février dans le détroit de Taiwan à 7
milles de l’archipel de Penghu. Les opérations ont été ralenties
par les 9 typhons qui ont depuis frappé la région. Le gaz a été
transféré sur un autre navire. L’épave sera ferraillée par les
chantiers Tongliang à Penghu et les citernes intactes vendues.
Opération de transfert du gaz de l’Oberon© Tradenewswire
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 3/64
En Nouvelle-Zélande, la prise en charge par les sauveteurs du porte-conteneurs Rena échoué sur un
récif a été immédiate. Après un an, les conteneurs qui restaient à bord après l’échouage ont été
récupérés mais le découpage du navire, disloqué, vient seulement de commencer. Un accord
d’indemnisation a été conclu entre l’armateur et les autorités néo-zélandaises mais il est possible qu’une
partie de l’épave ne soit pas renflouée et évacuée. (voir A la casse n°26 et n°27, « La démol sur le
tas »).
1er juin 2012 © Smit & Svitzer
22 septembre 2012 © Maritime New Zealand
Méditerranée
Sur l’île de Giglio (Italie), l’épave du Costa Concordia est toujours sur le flanc, là même où le navire s’est
échoué dans la nuit du 13 janvier 2012. Les équipes de sauveteurs continuent de travailler à la
stabilisation et au renflouement du paquebot. Pendant ce temps, les relations publiques s’activent aussi :
le toboggan et la piscine ont été retirés et installés pour servir d’aire de jeux aux enfants de Giglio ; le
morceau du récif qui s’est encastré dans la coque du Costa Concordia a été récupéré et deviendrait un
mémorial en hommage aux victimes.
5 juillet 2012 © DR / Robin des Bois
La pose des pieux destinés à empêcher le navire de glisser et de la plate-forme sous-marine sur lequel il
reposera lors du renflouement a pris du retard. La stabilisation de l’épave initialement prévue pour le 31
août devrait finalement être effective à la fin octobre ; le redressement et l’évacuation du navire sont
repoussés d’autant. Même si, promis-juré, le consortium italo-américain Titan-Micoperi en charge du
sauvetage garantit la remise en état des fonds marins « au plus tard en juin 2013 », la population
redoute de devoir passer un deuxième été avec pour horizon l’épave macabre.
La flamboyante cheminée jaune ornée du C de l’armateur a été
démontée dès l’été pour alléger le navire. Cela tombe bien : Costa
Croisières n’aime pas la publicité. Du moins certaines. A Gênes, la
cheminée d’un autre navire accidenté, le Costa Allegra (voir p 23) a été
repeinte avant départ vers les chantiers de démolition turcs.
13 avril 2012 © M. Geismar/ Robin des Bois
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 4/64
Océan Arctique
Le croiseur russe Mourmansk, un des fleurons
de la Flotte du Nord et de la Guerre froide a été
lancé en 1955 dans les chantiers de
Severodinsk. Long de 210 mètres, large de 22, il
a été retiré du service en 1992 et mis à l’écart
dans un cimetière de la baie de Kola dans
l’Arctique russe.
Le Mourmansk au temps de sa gloire © AF Gruppen
En hiver 1994, il commence à être remorqué à destination d’un chantier de démolition de Bombay en
Inde. La veille de Noël, le convoi est pris dans une tempête, le Mourmansk rompt son amarre, dérive et
finit par s’échouer près du village de Sørvær sur l’île norvégienne de Sørøya dans le Finnmark.
Sørøya en 1995 © Gunnar Sætra - scanpix
Et en 2002 © AF Gruppen
C’est seulement en 2008, après la découverte de traces chimiques et radioactives dans des déchets
échappés du Mourmansk, que le gouvernement norvégien décide de procéder au démantèlement de
l’épave. Une entreprise norvégienne remporte l’appel d’offre. Le contrat de démantèlement est fixé à
44,5 millions d’euros. Il est prévu que l’enlèvement définitif ait lieu fin 2011. Cette échéance contractuelle
a été dépassée à cause d’infiltrations dans les digues de protection autour de l’épave. Aujourd’hui le
découpage est presque terminé et 14.000 tonnes de métaux et autres matériaux ont été retirés du lieu
du naufrage et dirigés vers des filières de recyclage ou d’élimination. Il est possible cependant que des
vestiges soient encore présents sur site, dans les sédiments, avant l’arrivée des tempêtes de l’hiver
2012-2013.
Le chantier du Mourmansk sur l’île de Sørøya © Norwegian Coastal Administration
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 5/64
Océan Indien
Dans le sud-est de l’Inde, l’OSM Arena est abandonné par son armateur depuis janvier 2010 à Chennai.
Les autorités portuaires l’ont exilé hors du port, dans une zone d’attente provisoire. L’accident fatal le
guette : en janvier 2012, il a déjà rompu ses amarres et dérivé vers la plage. Pire, son équipage reste
prisonnier à bord dans des conditions psychologiques et sanitaires indignes (cf le communiqué de Robin
des Bois « L’Alcatraz du Marin », 1er octobre). Le 2 octobre, 6 membres d’équipage ont été amenés à
terre pour une consultation médicale et ramenés immédiatement à bord.
© Bijoy Ghosh
© Dinamalar
Océan Atlantique
Le Canadian Miner qui fuyait en remorque le Canada pour être démoli en Turquie s’était échoué sur la
côte de Nouvelle-Ecosse il y a un an. Il est toujours en place, dans un état dégradé par les conditions
météos hivernales. Son démantèlement sur place vient tout juste de démarrer. La compagnie chargée
de contrôler la présence de PCB dans les transformateurs du navire en a profité pour retirer à son
bénéfice le cuivre et le laiton disponibles à bord. Les communautés locales et en particulier les pêcheurs
espèrent que le Canadian Miner n’aura pas à passer un 2ème hiver sur Scatarie Island, aggravant ainsi
les nuisances et les pollutions des ressources marines. C’est mal parti. A peine commencé, le
découpage de l’épave est interrompu le 15 octobre 2012 sur ordre du gouvernement de NouvelleEcosse : l’état de la coque ne permettrait pas d’assurer la sécurité des travailleurs. Aux frais du
Bennington Group en charge des opérations, un expert indépendant est chargé de déterminer l’intégrité
de la structure et la sûreté du chantier.
Inconscience ou irresponsabilité des armateurs et des autorités canadiennes, le désastre du Canadian
Miner n’a pas empêché le départ toujours en remorque, toujours vers la Turquie, de deux autres vieux
vraquiers des Grands Lacs, l’Algocape et le Gordon C. Leitch (Cf. p 41 et 46).
En Europe, la mauvaise histoire du porte-conteneurs sous pavillon allemand MSC Flaminia, parti de
Charleston (Etats-Unis) a duré tout l’été (Cf. le site de Robin des Bois). Les autorités maritimes des pays
riverains, au premier rang desquels la France et le Royaume-Uni, ont clamé pendant plusieurs semaines
qu’il n’y avait aucune urgence à abriter le porte-conteneurs en détresse, victime d’explosions à la mijuillet.
MSC Flaminia, 23 août 2012 © Havarie Kommando
Par miracle, le MSC Flaminia n’a pas coulé dans l’Atlantique avec ses conteneurs de matières
dangereuses, ni heurté un autre navire. Il est arrivé en remorque et sous haute surveillance au nouveau
port à conteneurs de Wilhelmshaven (Allemagne) le 9 septembre. Après trois semaines de fouilles
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 6/64
diligentées par la justice allemande, le corps d’un marin disparu n’a pas été retrouvé. Les recherches
systématiques sont abandonnées, il n’est pas impossible que des restes humains soient découverts
ultérieurement dans des parties du navire aujourd’hui inaccessibles. Après nettoyage de la
superstructure, le déchargement de la cargaison de conteneurs intacts a débuté le 28 septembre.
Les eaux d’extinction dans les fonds des cales et dans des citernes à ballast sont évaluées à 22.000
tonnes. Des prélèvements partiels ne révèlent pas de présence significative de dioxines. Des analyses
systématiques auront lieu ultérieurement. 1.000 t d’eaux d’extinction vont être traitées par incinération à
Hambourg. Il est envisagé de traiter la quasi-totalité des eaux d’extinction par traitement physicochimique dans une installation provisoire en cours de montage dans l’emprise portuaire. Le
déchargement de chaque conteneur brûlé, explosé ou accidenté fera l’objet d’une procédure
individualisée imposant la connaissance exacte du chargement, de son état après l’accident et des
informations sur la contamination externe ou interne des parois du conteneur. Selon les responsables de
la planification des travaux, le plus difficile, le plus long et le plus dangereux pour l’intégrité du navire
sera de dégager le fond des cales accidentées du magma de métaux et de matériaux qui ont fondu. Il
n’est pas exclu que cette ultime opération se fasse ailleurs que dans le port de Wilhelmshaven. Le sort
futur du MSC Flaminia, réparation ou démolition, est pour l’instant en suspens.
L’assainissement du porte-conteneurs pourrait être terminé d’ici la fin de l’année ou en avril 2013 selon
les opinions divergentes des techniciens. L’enquête continue pour déterminer les causes de l’incendie
initial. Le plan de chargement du MSC Flaminia au départ de Charleston n’est pas communicable.
Des conteneurs de matières dangereuses perdus en mer au moment de l’explosion ou pendant la dérive
auraient atterri sur les côtes irlandaises début septembre et un des canots de sauvetage du navire a été
récupéré et remorqué début octobre jusqu’à Douarnenez par un chalutier bigouden. Le marin
grièvement brûlé qui avait été transféré dans un hôpital portugais est mort le 7 octobre.
Octobre 2012, cale accidentée du MSC Flaminia © Jakob K / Robin des Bois
Les porte-conteneurs à la porte
En 2011, les porte-conteneurs ne représentaient plus que 5% des navires partis à la démolition, soit une
forte baisse en comparaison de 2010 (8%) et 2009 (13%). En 2012, comme Robin des Bois l’a déjà noté
dans le bulletin n°27, la surcapacité de la flotte et la pénurie de marchandises à transporter poussent les
armateurs à se débarrasser de leurs unités au chômage : depuis le début de l’année, 121 porteconteneurs, 13% du total des navires, sont partis à la casse. On est revenu au niveau post-crise 2009.
Le portrait type du porte-conteneurs vendu pour démolition aujourd’hui est un navire de taille
relativement modeste, jeune, européen mais qui vivra ses dernières heures en Inde.
37 porte-conteneurs sont comptabilisés. Les deux tiers mesurent moins de 200 m, le plus grand est
l’APL Alexandrite, 288 m et une capacité de 3820 conteneurs. En comparaison, les navires Triple E
commandés par le danois Maersk et qui entreront en service à partir de 2013 ont une capacité de
18.000 conteneurs.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 7/64
La rentabilisation des méga porte-conteneurs pousse aussi vers la sortie des navires de plus en plus
jeunes. La moyenne d’âge est tombée à 21 ans, elle était de 30 ans en 2011 et de 25 ans pour la
période précédente ; 51% d’entre eux sont âgés de 20 ans ou moins. Le plus jeune a 15 ans.
70% seront démolis en Inde et 11% au Bangladesh même si 70% appartiennent à des armateurs de
l’Union Européenne ou de l’AELE, et 41% à des armateurs allemands. Le Northern Vitality de la
Reederei Karl Schluter GmbH & Co KG a eu la malchance de se trouver sous les feux de la rampe au
nouveau port à conteneurs de Wilhelmshaven à l’arrivée du MSC Flaminia; justement soupçonné d’être
vendu à la casse, le navire, sous pavillon Antigua & Barbuda, a dans un premier temps interdiction de
quitter l’Allemagne. Le 12 octobre, il appareille à destination de Varna (Bulgarie). Sa démolition va être
légèrement différée.
La vertu trouve très vite ses limites et la rétention provisoire du Northern Vitality ressemble à une
opération poudre aux yeux : dans le même temps, un navire de la même compagnie, le Northern Dignity
était échoué sans encombre pour démolition à Alang, vite rejoint par les Buxcrown, Northern Felicity,
Conti La Spezia et Conti Asia, propriétés de …l’armateur allemand du MSC Flaminia, NSB - Niederelbe
Schiffahrtsgesellschaft mbH & Co KG. Prudents, ces quatre derniers sont discrètement arrivés en tant
que Crown, Felicity, Lais et Asia.
La démolition précoce des porte-conteneurs va se poursuivre. Selon le Lloyd’s List, à la mi-octobre, 279
unités sont en attente d’une reprise du trafic ou de la casse.
Le Lepse
Les cargos et les déchets radioactifs ont une vieille histoire commune qui fait parfois la une. En Arctique,
un vétéran est devenu un déchet radioactif flottant. Jusqu’à quand ?
2012, préparation du Lepse avant le voyage final vers Nerpa © Thomas Nilsen Barents Observer
A la mi-septembre 2012, le convoi maritime le plus dangereux du siècle a eu lieu dans une relative
discrétion. Il a fallu 5 heures au Lepse tiré et escorté par trois remorqueurs pour franchir les 38 km qui
séparent le port de Mourmansk des chantiers navals Nerpa au nord de la presqu’île de Kola. Le Lepse,
78 ans d’âge, retient plus de radioactivité que celle libérée par la catastrophe de Tchernobyl.
Le Lepse, du nom d’un ouvrier héros de la révolution communiste a été mis en chantier en 1934 à
Nikolayev en Ukraine au bord de la Mer Noire. Le chantier des « 61 Communards » était spécialisé dans
la construction de sous-marins et autres navires de combat réputés pour leur robustesse et leur fiabilité.
Les « 61 Communards » construisaient aussi des cargos de ravitaillement de la flotte militaire russe. Le
Lepse est de cette lignée. En 1936, sa construction a été interrompue. En 1937, la coque a été
transférée dans un chantier naval de Kherson où les travaux devaient être complétés. En fait, ils ont été
à nouveau retardés. Le Lepse a été mouillé en attente dans un affluent du Dniepr et torpillé en octobre
1942 pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1945, il a été renfloué et il est resté sans affectation
jusqu’en 1958 dans le port de Poti en Géorgie. Considérant l’exceptionnelle robustesse de sa coque, le
commandement suprême soviétique décide en 1958 d’adapter le Lepse à sa nouvelle vocation de
ravitailleur en combustible des brise-glaces nucléaires. Pour ce faire, le Lepse est remorqué de la mer
Noire à la Mer Baltique, puis transformé et achevé dans un autre chantier naval historique, le chantier
Galerny près de Léningrad.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 8/64
De 1961 à 1981, le Lepse sert de soutier aux brise-glaces Lenine,
Arktika et Sibir. Il ne transporte pas du fioul lourd mais bien des
combustibles nucléaires neufs ou usagés à destination ou en
provenance des trois brise-glaces atomiques. Le Lepse devient au
fur et à mesure des accidents survenus entre 1967 et 1980 sur le
Lenine et le Sibir un lieu d’entreposage d’éléments combustibles
déformés par des accidents de criticité et particulièrement
irradiants. Le Lepse effectue aussi des immersions de déchets
radioactifs liquides dans la Mer de Kara dans l’Océan glacial
Arctique. En 1984, dans une tempête, plusieurs centaines de m3
d’eau radioactive se déversent dans la cale d’entreposage des
combustibles irradiés.
Lepse dans les années 1960
En 1990, du ciment a été injecté dans les cales du Lepse
pour réduire l’irradiation externe.
Injection de ciment dans le Lepse :
(1) bétonnière, (2) pompe, (3) injection
© Yuri Chernogorov.
Depuis 20 ans, le Lepse, rangé dans la catégorie des déchets
radioactifs solides, était en attente dans le port de
Mourmansk. Son sort inquiète la communauté internationale
en premier lieu les Etats riverains de l’Arctique et suscite des
projets techniques et financiers régulièrement avortés. Grâce
à une ligne de crédit de 43 millions d’euros ouverte par la
Banque Européenne de Reconstruction et de Développement
(BERD), le Lepse bénéficie depuis 2011 de travaux de
consolidation de la coque. Cette opération a lieu sur un dock
flottant. Elle est encadrée par des règles de radioprotection.
Un protocole de démantèlement et de gestion de la cargaison
radioactive est mis au point.
Lepse à Mourmansk ©Thomas Nilsen Barents Observer
Le Lepse est maintenant à quai dans le chantier de démolition Nerpa. Il devrait être mis au sec l’année
prochaine. Il serait découpé en trois tranches. Les déchets seraient alors extraits, triés, transportés vers
les sites d’entreposage appropriés et les vestiges de la coque deviendraient eux-mêmes des déchets
radioactifs de haute activité et à vie longue. Des moyens robotiques proposés par la France seraient
mobilisés pour protéger la santé des intervenants directs et des 5.000 ouvriers des chantiers.
La cargaison du Lepse recèle 260 kg d’235U et 8 kg de plutonium fissile. S’il y a un navire de surface qui
mérite l’appellation de bombe flottante, c’est bien lui.
Une nouvelle embûche vient d’apparaître : le directeur des chantiers de démolition Nerpa s’inquiète de
ce que l’emplacement réservé au démantèlement du Lepse soit occupé depuis 7 ans par le K 3 –
Leninskiy Komsomol – le premier sous-marin nucléaire russe. Il est envisagé de le décontaminer et d ‘en
faire un musée mais les fonds manquent.
Le Lepse pourrait donc attendre son tour au-delà de 2013, date prévue du début des opérations de
découpage. Le début de l‘extraction des déchets radioactifs est pour le moment planifié fin 2015.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 9/64
Courrier des lecteurs
de Chris Swift, HMS Plymouth Trust, reçu en septembre 2012,
Le navire historique de la Royal Navy HMS Plymouth a été vendu à un intermédiaire turc en vue de sa démolition
dans un chantier non identifié en Turquie ou en Inde. La vente du navire est entourée du plus grand secret. Cette
exportation du navire pourrait ne pas se faire dans le cadre de la Convention de Bâle. Le remorquage sur une
longue distance du navire ne présente pas toutes les garanties de sécurité. Le HMS Plymouth Trust Ltd veut
sauver le navire et en faire un musée et un mémorial.
Voir le site internet du HMS Plymouth Trust
http://www.hmsplymouthtrust.co.uk/
Suite au message de nos correspondant anglais, Robin des Bois résume l’histoire du HMS Plymouth et évoque les
perspectives d’avenir.
L’ex frégate HMS Plymouth F 126
La frégate de la Royal Navy survivante de la guerre de la morue avec l’Islande
et de la guerre des Malouines avec l’Argentine est confrontée à un avenir très
incertain. Un fonds privé (le HMS Plymouth Trust) regroupant des passionnés,
des historiens, des marins, soutenu par quelques notables politiques souhaite
que la Dame Grise revienne à Plymouth pour faire office, après restauration, de
musée comme elle le fit à Birkenhead entre 1992 et 2006. Ce musée, géré par
l’ex Warship Preservation Trust, avait d’autres pièces maîtresses qui sont
aujourd’hui menacées ou même immergées : le sous-marin Onyx est dans
l’attente hypothétique d’une remise en état dans son port historique de Barrow
in Furness, le HMS Bronington avec ses ponts en teck est sur la voie de la
démolition et la LCT 7074 (Landing Craft Tank, barge de débarquement pour
l’assaut amphibie et le transport de chars) a coulé en 2010 là où elle était
mouillée.
HMS Plymouth, peu avant la guerre des Malouines
© Crown copyright. IWM (FKD 588)
© Athenaeum Library of Philosophy
© Flicker
La LCT 7074 était la dernière survivante des 700 barges utilisées lors du Débarquement allié en Normandie. Après
avoir amené à bon port 10 chars Sherman, elle a été utilisée pour le transport de troupes américaines de renfort
avant l’assaut sur Cherbourg.
Aujourd’hui la HMS Plymouth F 126 se dégrade comme un bateau fantôme dans une cachette des docks de
Birkenhead en face de Liverpool. Plus personne ne la visite, elle n’a plus d’armateur, ni d’existence administrative.
Un contrat aurait été signé entre un courtier turc non identifié et Peel Ports, un holding regroupant entre autres les
ports de Liverpool et Manchester.
Mai 2009, Birkenhead © HMS Plymouth Trust
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 10/64
Au départ, Peel Ports souhaitait que la frégate soit démolie dans un
chantier de Liverpool, comme en 2009 le HMS Intrepid ou les navires de
la Royal Auxiliary Fleet Grey Rover et Sir Percivale, mais ce chantier a
été fermé depuis pour défaut de sécurité. D’autres navires de la Royal
Navy ont été démantelés dans le chantier Van Heygen de Gand en
Belgique dans le cadre de la Convention de Bâle sur le contrôle des
mouvements transfrontaliers de déchets dangereux et de leur élimination.
D’autres encore sont partis pour démolition en Turquie dans le chantier
Leyal Shipbreaking, tels les destroyers HMS-Cardiff, HMS-Newcastle,
HMS-Glasgow, HMS-Exeter, HMS-Southampton et HMS-Nottingham et
le porte-avion HMS Invincible. Ces exportations vers la Turquie ont aussi
été faites selon les procédures de la Convention de Bâle.
Juin 2009 © Ian Collard 2009
Le fonds HMS Plymouth Trust persiste à rassembler les 400.000 £ nécessaires au rachat de la F 126 à
l’intermédiaire turc mais Peel Ports dit que cette transaction est irréversible. C’est pourquoi la F 126 avec l’amiante,
les PCB, les hydrocarbures et des systèmes d’armes désuets et opérationnels pourrait très prochainement prendre
le chemin de la casse.
Il reste à vérifier qu’elle est en état de subir un remorquage à longue distance. La sagesse, si son sort fatal, était
définitivement scellé, serait de la démolir dans un chantier de proximité.
C’est dans le carré des officiers du HMS Plymouth que la reddition des forces navales argentines a été signée par
le lieutenant Alfredo Astiz.
De Matthaios, Corée du Sud, reçu le 24 septembre
J’ai découvert récemment que les activités de démolition des
navires se développaient en Corée du Sud.
Il y a 4 mois j’ai repéré sur un quai des chantiers Hanjin à Busan
– ce chantier de construction a fermé – un vieux navire dont je
vous envoie la photo. Une partie de son nom est « Bay ».
ll y a quelques jours j’ai constaté la présence dans le port de
Busan d’un navire coupé en deux et en voie de démolition. Se
pourrait-il que cette épave puisse être le vieux navire que j’avais
repéré à un autre endroit en mai ?
Bay, 31 mai 2012
Auriez vous des détails sur la démolition dans les pays industrialisés : nombre de chantiers, nombre de navires
démolis, prix de la ferraille….
18 septembre 2012, démolition d’un navire non identifié à Busan (Corée du Sud) © Matthaios
Réponse de Robin des Bois
Le navire photographié en mai est bien le Bay, OMI 7384297 ; nous
avons remarqué un drapeau russe à l’arrière du navire et l’armateur du
Bay OMI 7384297, construit en Pologne en 1975 est effectivement
russe. Nous avons trouvé une photo du navire en 2010. Il parcourt les
mers asiatiques, Japon, Chine, Corée, Russie. Il était au Japon début
mai, vous l’avez vu en Corée du Sud fin mai puis il est parti vers la
Russie et était toujours aux environs de Sakhalin fin juillet. Le statut du
navire est toujours en service et le délai de 2 mois semble trop court
pour revenir en Corée et y être presque entièrement démantelé.
Bay, OMI 7384297, © AF van Rhijn
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 11/64
Quelques chantiers se développent en Europe, essentiellement en Belgique et au Danemark ou dans une moindre
mesure à Bordeaux (France). De même en Asie nous avons connaissance de quelques essais au Japon, et de la
démolition forcée de quelques grosses unités après le tsunami de mars 2011. Un projet a été évoqué aux
Philippines et l’activité a démarré au Vietnam pour les navires de la flotte locale. En Amérique, le Canada dispose
d’un chantier à Port-Colborne qui traite de vieilles unités et les Etats-Unis ont développé des chantiers au Texas,
en Louisiane et en Californie notamment pour démolir des vieux navires de la Flotte de Réserve ; dans ces pays,
comme en Europe d’ailleurs, le gros de la flotte de commerce part pour démolition en Chine, vers le sous-continent
indien et en Turquie.
La Corée du Sud a l’opportunité de développer ses compétences avec la démolition sur place et en l’état du Pacific
Carrier (voir chapitre « Navires accidenté » p 3).
De Matthaios, Corée du Sud, reçu le 17 octobre
J’ai eu la chance de retrouver le Pacific Carrier et vous envoie des photos de sa partie avant. Le navire se trouve
au port de Gamcheon, à l’ouest de Busan. Le nom du navire n’est pas lisible mais il ne doit pas y avoir beaucoup
de vraquier à coque rouge coupé en deux en ce moment en Corée ! Il est actuellement dans l’emprise d’un soustraitant de construction navale (…).
En revanche je ne sais pas où se trouve la partie arrière du navire, ni si elle a été démolie et où. Le port de
Gamcheon semble un site adapté à ce type de travaux car il est bien protégé des vagues et l’écart du centre-ville.
NDLR : voir les photos dans la rubrique « Le casse tête des navire accidentés », Pacific Carrier p 2
De Egidio, Gênes (Italie), reçu en octobre
Le navire de croisière Princess avait été vendu en mars pour démolition en Turquie par le chantier Cemsan. (NDLR
voir la rubrique The END, A la casse n°27). Seule la 1ère partie du paiement a été effectué et le navire n’a donc pas
quitté Gênes. Il devrait être à nouveau remis en vente.
Quant au Costa Allegra, autre navire de croisière à quai à Gênes vendu pour démolition en Turquie, il est devenu
le Santa Cruise sous pavillon Sierra Leone. Sa cheminée a été repeinte et le « C » de Costa effacé. Le remorqueur
prévu pour son dernier voyage est arrivé le 12 octobre et le convoi est parti pour Aliaga le 13.
Je vous envoie une photo du navire à quai.
NDLR : voir le chapitre Costa Allegra dans ce numéro p 23 pour l’histoire et les photos du navire.
De Shahid, Pakistan, reçu le 6 août et le 8 octobre
Je suis un lecteur de vos bulletins A la Casse.com depuis quelque temps. Dans le n°28, j’ai vu que vous avez
publié une photo de l’Edeva que j’ai prise à Gadani dans les chantiers de démolition. J’y vais souvent pour voir
arriver les navires et prendre des photos de leurs derniers instants. Je peux vous envoyer d’autres photos si vous
le souhaitez.
(…)
J’ai pris quelques clichés intéressants, notamment du navire Wenjiang qui est resté à Gadani pendant 8-9 mois
avant qu’on ne commence finalement à le découper.
British Curlew, à Hobart (Australie)
© David Kirby
Wenjiang, à Gadani, avril 2012 © Shahid Ayub
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 12/64
NB : Wenjiang ex-British Curlew, 160 m de longueur, construit en 1960 à Glasgow par
Stephen & Sons pour Clyde Charter Co Ltd. Le navire est intégré à la flotte de BP en 1972
puis vendu en 1976 à Hemisphere Shipping Co Ltd de Hong Kong. Il devient le Wenjiang. Le
29 septembre 1980, le navire charge du pétrole brut à Bassorah (Irak) ; la guerre Iran-Irak
vient de débuter. L’aviation iranienne attaque le terminal pétrolier, les opérations de
chargement sont interrompues, l’équipage gagne la terre et ne remontera pas à bord.
Le navire est resté depuis abandonné. Il a servi de décor au film iranien « Iron Island » en
2005. En août 2011, il est remorqué dans des conditions troubles jusqu’à Gadani. Son
démantèlement commencera au printemps 2012.
Voir aussi la photo de l’échouage de l’Ailsa Craig prise par Shahid, rubrique Tanker p 15.
Pas de trêve estivale. Bilan du 16 juillet au 14 octobre 2012.
Le rythme moyen des navires partant à la démolition s’est stabilisé à un niveau élevé, 24 navires par
semaine, en dépit du gel des autorisations d’échouage en Inde en début de période et de l’engorgement
des plages du Bangladesh en fin de période. L’âge moyen est de 28 ans, il est même de 26 chez les
tankers et de 21 chez les porte-conteneurs.
287 navires sont partis pour la démolition durant cette période. La démolition cumulée permettra le
recyclage de plus de 2,5 millions de tonnes de métaux. 264 (92%) sont partis en Asie, Turquie
comprise ; 112 (39%) étaient construits en Europe, 103 (36%) appartenaient à des armateurs
européens.
par unité
par tonnage de métal recyclé
par catégorie
1 Inde, 104 (36%)
2 Bangladesh, 65 (23%)
3 Chine, 45 (16%)
4 Turquie, 31 (11%)
5 Pakistan, 20 (7%),
6 Danemark, 4 (1%)
1 Inde 863.000 t (34%)
2 Bangladesh, 721.000 t (28%)
3 Pakistan, 380.000 t (15%)
4 Chine, 335.000 t (13%)
5 Turquie, 130.000 t (5%)
1 : vraquier, 128 (45%)
2 : marchandises diverses 50 (17%).
3 : tankers 38, (13%)
4 : porte-conteneurs 37, (13%)
L’Inde est de retour et capte le plus grand nombre des navires à démolir, 104 (36%). C’est le seul des
grands pays de la démolition qui ait connu une hausse (+35%) des arrivées durant cette période, avec,
dans une mesure moindre, la Turquie. Le Ministère indien de l’Environnement et de la Forêt a levé les
incertitudes quant à la politique locale sur le démantèlement des navires : il a balayé les références à la
convention de Bâle pourtant mises en avant par la Cour Suprême fin juillet et les exigences de
dépollution préalable des navires avant leur échouage en Inde. Il n’est plus question que de se
conformer aux règles établies en 2007. L’Oriental Nicety, ex-Exxon Valdez, qui devait être le dernier
navire a être échoué sans extraction des polluants à son bord, a de fait été suivi par une cohorte de
navires venus du monde entier et en particulier d’Europe.
Union Brave, février 2009, en Méditerranée, sud de l’Espagne © Sergey Bykov
De nouvelles turbulences s’annoncent cependant sur le marché indien de la démolition où la loi du plus
fort résiste à toutes les réglementations, internationale ou indienne. Le 12 octobre, l’association des
recycleurs indiens ISRA (Indian Ship Recycling Association) déclenche un lock out des chantiers ; il a
duré une semaine. En cause l’arrestation par la police de 3 propriétaires de chantiers de démolition
inculpés d’homicide et de négligence dans le suivi des normes de sécurité. 6 travailleurs venaient de
trouver la mort dans l’incendie du tanker Union Brave qu’ils étaient en train de découper (cf p 18). Il
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 13/64
s’agissait de la première inculpation de recycleurs au motif d’homicide. La défense mise en avant par
l’ISRA est simple : le propriétaire n’est pas forcément au courant du travail quotidien dans ses chantiers
et ne peut être tenu pour responsable des accidents mortels qui s’y produisent. La justice indienne
résistera-t-elle à la pression des industriels ? Retiendra-t-elle la faute de témérité et la conscience qu’un
accident fatal résulterait du manque de sécurité des conditions de travail sur les chantiers ? La police
quant à elle envisage de réouvrir des dossiers anciens d’accidents mortels …
Le Bangladesh, 65 navires (23%), garde la 2ème place en ce qui concerne les unités à démolir et les
volumes cumulés. Le nombre élevé de navires réceptionnés après des mois d’abstinence a engendré un
engorgement certain de la plage de Chittagong et les chantiers doivent d’abord absorber ces tonnages
avant d’en acheter de nouveaux.
Les tarifs offerts par les chantiers de démolition restent à des niveaux inférieurs aux mois précédents, en
dessous des 400 $ la tonne au Bangladesh, un peu au-dessus en Inde et au Pakistan où les cours ont
monté de 20 $ la tonne. Le différentiel Turquie-Chine qui ne cessait de se réduire depuis le début de
l’année est même passé pendant un temps à l’avantage de la Turquie ; les prix dans ces 2 pays sont à
la baisse aux alentours de 300 $ la tonne.
Après les barreaux, la casse
66 (23%) des navires partis à la casse étaient contrôlés par une société de classification n’appartenant
pas à l’IACS (International Association of Classification Societies) ou sans classification. Les navires
sous-normes sont des partants prioritaires : au moins 180 (63%) ont fait l’objet de détention(s)
préalable(s) dans les ports mondiaux avec un taux de détention de 80 % pour les cargos réfrigérés, les
rouliers et les vraquiers, 68% pour les transporteurs de marchandises diverses et 52 % pour les porteconteneurs. Le taux de détention est de 18 % pour l’ensemble des tankers. Le podium des navires sous
normes distingue le petit transporteur Sea Flower, 17 détentions (cf p 31), les vraquiers Dover, 12
détentions (p 44) et Spring Breeze 1, 10 détentions (p 56), ce dernier à égalité avec un autre
transporteur le Silver I (p 31).
Le Sea Flower à Sulina (Roumanie), mars 2011 : 17 détention entre 2002 et 2012, médaille d’or © Sirotencu Liviu
Années et mètres
L’âge des navires sortis de flotte se range entre 14 ans pour le tanker double coque indien Prem Divya
victime d’une explosion lors de travaux de maintenance (voir la rubrique The END p 62) au large de
Fujairah (Emirats Arabes Unis), 69 ans pour le tanker vétéran de la Seconde Guerre mondiale Elena H,
et 78 ans pour le Lepse. L’âge moyen est de 28 ans. 69 navires ont une longueur inférieure à 150 m,
119 mesurent entre 150 et 199 m et 99 plus de 200 m. 7 navires mesurent plus de 300 m ; le plus gros
navire à partir à la casse est le tanker Sea Glory, d’une longueur de 338 m, échoué à Chittagong sous le
nom de Gloria 21 mais plus connu en tant que Hebei Spirit, responsable en 2007 de la plus grosse
marée noire qu’ait connu la Corée du Sud (voir p 1).
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 14/64
Navire construit dans un chantier d’un pays de l’Union Européenne ou de l’Association
Européenne de Libre Echange (AELE).
Navire sous pavillon européen ou de l’AELE, ou dont l’armateur est européen ou de
l’AELE.
Navire contrôlé par une société de classification n’appartenant pas à l’International
Association of Classification Societies (IACS), ou sans classification connue.
Navire et équipage détenus dans un port pour déficiences.
Tanker simple coque interdit dans les eaux européennes pour le transport du fioul lourd ou
navire banni des ports européens par la directive sur les contrôles de l’Etat du port.
Tanker
Ailsa Craig (ex-Good News, ex-Egmond). OMI 7349950. Tanker FSO. Longueur
311 m, 32.152 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime
Register of Shipping. Navire simple coque construit en 1974 à Kiel (Allemagne) par
Howaldtswerke-DW pour le néerlandais Gelsenberg Scheepvaart Maats N.V ; raccourci de 326 à 311
m et converti en unité de stockage et de production en 1991. Propriétaire World Carrier Corp SA
(Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan. 430 $ la tonne.
En direct du Pakistan : l’Ailsa Craig s’échoue par ses propres moyens sur la plage de Gadani © Shahid Ayub
Al Muminah (ex-Loyalty, ex-AC Atom, ex-Toluma). OMI 8311493. Tanker. Longueur 229 m,
15.293 t. Pavillon Arabie Saoudite. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double
coque construit en 1985 à Uddevalla (Suède) par Uddevallavarvet. Propriétaire Red Sea
Marine Services (Arabie Saoudite). Vendu pour démolition au Pakistan. 440 $ la tonne
Ben K (ex-Patricia A, ex-Alcudia, ex-Julia
Rose). OMI 7812048. Tanker. Longueur
150 m, 4.524 t. Pavillon Guinée
Equatoriale. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1980 à Séville
(Espagne) par AESA. Propriétaire Genesis
Worldwide Shipping (Nigeria). Vendu pour
démolition en Inde où il arrive en remorque.
Arrivée à Pasajes (Espagne) mars 2003
© Valeriano Aguete
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 15/64
C.V. Raman. OMI 8017798. Tanker. Longueur 175 m, 10.153 t. Pavillon Inde. Société de
classification Indian Register of Shipping. Construit en 1981 à Kobe (Japon) par Mitsubishi.
Propriétaire Shipping Corporation of India – SCI (Inde). Tanker simple coque interdit dans les
eaux européennes pour le transport du fioul lourd.Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
416 $ la tonne et un paiement supplémentaire pour le carburant.
Concord I (ex-JS Trinity, ex-Nagayev, ex-Nagayevo). OMI 8406614. Tanker. Longueur
113 m, 3.190 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification International
Register of Shipping. Construit en 1986 à Rauma (Finlande) par Rauma-Repola.
Propriétaire Veesham Shipping Inc (Emirats Arabes Unis). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Delaware Trader (ex-Polar Trader, ex-Arco Trader). OMI
8008929. Tanker. Longueur 201 m, 11.105 t. Pavillon
Etats-Unis. Société de classification American Bureau of
Shipping. Navire double fond construit en 1982 à San
Diego (Etats-Unis) par NASSCO. Propriétaire Sealift Inc
(Etats-Unis). Vendu pour démolition au Pakistan. 430 $
la tonne.
Le Delaware Trader au terminal pétrolier de Tampa (EtatsUnis), Novembre 2009 © Paul Sullivan
Elena H (ex-Elena X, ex-NS Di Montallegro, ex-Paraggi, ex-Cotton Valley). OMI
5270416. Tanker. Longueur 67 m. Pavillon Grèce. Société de classification
inconnue. Pétrolier côtier construit en 1943 à Perryville (Etats-Unis) par Lancaster
Iron Works pour le Ministère de la Guerre britannique. Il participe à plusieurs convois de ravitaillement
en Méditerranée au cours de l’année 1944. Le 10 avril, il est endommagé en Mer Noire. Il est réparé
mais le 6 octobre, il est de nouveau victime d’une mine à 10 km au large de Port-de-Bouc (France). Le
navire est cassé en deux, la proue est abandonnée mais l’arrière du navire est remorqué à Marseille et
muni d’une nouvelle proue provisoire à Toulon; il est utilisé pour le transport d’eau. En 1947, il est vendu
à un armateur italien. Il devient grec en 1995. En 2000, il est déjà vendu pour démolition mais il continue
en fait sa carrière en transportant du goudron. Propriétaire Elena H Navigation (Grèce). En 2012, à l’âge
de 69 ans, il est enfin remorqué pour démolition en Turquie.
Cotton Valley à Toulon en 1945 © Marine marchande.net
Helena H au Pirée, mai 2009 © Aleksi Lindström
Jin He. OMI 8506206. Tanker. Longueur 231 m. Pavillon Chine. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1987 à Shanghai (Chine) par Jiangnan. Propriétaire China Shipping
Development Co (Chine). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
L Elephant (ex-Kanayama, ex-Kanayama Maru). OMI 9033335. Tanker VLCC (Very Large Crude
Carrier). Longueur 330 m, 39.628 t. Pavillon Libéria. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1992 à Chiba (Japon) par Mitsui. Propriétaire Taiwan Maritime Transport - TMT
Co Ltd (Taiwan). Vendu pour démolition au Pakistan. 415 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 16/64
Maharshi Karve. OMI 7422738. Tanker OBO utilisé comme stockage flottant. Longueur 257 m,
23.024 t. Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1978
à Landskrona (Suède) par Gotaverken. Propriétaire SCI – Shipping Corporation of India (Inde).
Vendu pour démolition au Pakistan.
Maharshi Karve. Déchargement de pétrole à Chennai (Inde) décembre 2010 © Jason / Shipspotting
Messenger (ex-Global Bislet, ex-Chem Gory, ex-Mercure, ex-Danila). OMI 8705591.
Tanker. Longueur 175 m, 9.115 t. Pavillon Russie. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Navire double coque construit en 1992 à Varna
(Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire JSC Fortune Tanker (Russie). Détenu en 1998
à Rotterdam (Pays-Bas), en 2000 à Amsterdam (Pays-Bas), en 2009 à Rostock (Allemagne), en 2009 à
Baltimore (Etats-Unis) et en 2010 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Vendu en l’état à Singapour pour
démolition au Bangladesh. 430 $ la tonne.
Narova. OMI 9006667. Tanker. Longueur 274 m, 24.323 t. Pavillon Grèce. Société de
classification American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en 1992 à Chita
(Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Cavodoro Shipping Corp (Grèce). Vendu pour
démolition au Pakistan. 435 $ la tonne.
Navion Fennia (ex-Futura). OMI 9020687. Tanker. Longueur 241 m, 17.100 t. Pavillon
Bahamas abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1992 à Turku (Finlande) par Kvaerner
Masa. Propriétaire Teekay Navion Offshore Loading (Singapour). Vendu en l’état à Singapour pour
démolition au Bangladesh où il arrive sous le nom d’Avion. 435 $ la tonne.
Navion Fennia, février 2012 à Hambourg(Allemagne) © Klaus Kehrls
Nisyros. OMI 9006655. Tanker. Longueur 274 m, 24.286 t. Pavillon Grèce. Société
de classification American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en
1992 à Chita (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Cavodoro Shipping Corp
(Grèce). Détenu en 2002 à Trieste (Italie) Vendu pour démolition au Pakistan. 438 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 17/64
Ocean Amber (ex-Eclipse, ex-Ania). OMI 8711136. Tanker. Longueur 268 m, 20.898 t. Pavillon
Singapour. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire simple coque construit en 1989
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Ocean Tankers Ltd (Singapour). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 465 $ la tonne incluant une quantité substantielle de carburant.
Ocean Jewel (ex-Front Lillo, ex-Lillo). OMI 8809919. Tanker. Longueur 274
m, 22.322 t. Pavillon Tuvalu. Société de classification International Ship
Classification. Navire simple coque construit en 1991 à Puerto Real
(Espagne) par AESA. Propriétaire Ocean Tankers (Singapour). Détenu en 2009 à Khark Island (Iran).
Vendu pour démolition au Bangladesh.
Prem Divya (ex-Seaqueen). OMI 9138599. Tanker. Longueur 245 m, 18.748 t. Pavillon Inde. Société de
classification Indian Register of Shipping. Navire double coque construit en 1998 à Dalian (Chine) par
Dalian New SB. Propriétaire Mercator Ltd (Inde). En décembre 2011, le Prem Divya à l’ancre sur ballast
pour maintenance au large de Fujairah (Emirats Arabes Unis), est victime de trois explosions. 105
hommes, marins ou ouvriers, sont à bord. 3 sont tués, deux portés disparus, un gravement blessé.
En septembre 2012, le Prem Divya est remorqué jusqu’au Pakistan et échoué pour démolition sous le
nom d’Olivia. Voir la rubrique The END p 62.
Prosperous (ex-Hawk I, ex-Arcadia I, ex-Arcadia, ex-Ioannis Coulouthros). OMI 8005094.
Tanker reconverti en vraquier. Longueur 218 m, 12.326 t. Pavillon Indonésie. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1982 à Chiba (Japon) par Mitsui.
Propriétaire PT Arpeni Pratama Ocean Line (Indonésie). Détenu en 2009 à Tianjin (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 456 $ la tonne.
Sea Glory (ex-Tanker Glory, ex-Hebei Spirit, ex-Almare, ex-Apollo Ohshima). OMI 9034640. Tanker.
Longueur 338 m, 41.402 t. Pavillon Hong Kong abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son
dernier voyage. Société de classification China Classification Society. Navire simple coque construit en
1993 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. C’est le plus grand navire à partir à la casse dans ce numéro d’A
la Casse. Com. C’est aussi le responsable en 2007 sous le nom de Hebei Spirit de la marée noire la
plus grave ayant frappé la Corée du Sud (Cf p. 1). Propriétaire Hebei Ocean Shipping Co - HOSCO
(Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh, il est échoué sous le nom de Gloria 21. 435 $ la tonne.
Star Hero (ex-Golden River, ex-Black Eagle II, ex-Pace). OMI 8814550. Tanker.
Longueur 303 m, 33.393 t. Pavillon Dominique. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Navire double coque construit en 1991 à Constanza
(Roumanie) par Constanza SN. Propriétaire New Shipping Ltd (Grèce). Vendu pour démolition au
Pakistan. 412 $ la tonne.
Temasek (ex-Precious, ex-Petropearl, ex-Na Mu Hu). OMI 8108901. Tanker. Longueur 158 m,
5.150 t. Pavillon Indonésie. Société de classification Biro Klasifikasi Indonesia. Navire simple
coque construit en 1982 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane ; jumboïsé en 1986 et
rallongé de 135 à 158 m. Propriétaire Cakra Bahana PT (Indonésie). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 378 $ la tonne.
Triumph (ex-Ionian Trader, ex-Evros). OMI 8118401. Tanker. Longueur 178 m, 10.280 t.
Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1984 à
Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Seven Islands Shipping Ltd (Inde). Détenu en
2002 à Augusta (Italie), en 2007 à Suez (Egypte) et en 2008 à Mersin (Turquie). Le Triumph quitte
Chennai et le sud de l’Inde et est échoué pour démolition…. au Bangladesh. 425 $ la tonne incluant 270
t de carburant en surplus.
Union Brave (ex-Galp Leixoes). OMI 8001115. Tanker. Longueur 164 m, 5.808 t.
Pavillon Comores. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1983 à
Viana Do Castelo (Portugal) par EN Viana do Castelo. Propriétaire Union Brave Ltd
(Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde. 425 $ la tonne. Le 1er septembre, le Union Brave arrive
à Alang ; une fois les permis nécessaires accordés par les autorités, son démantèlement débute. Le 6
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 18/64
octobre, vers 12h45, un feu se déclenche alors que des ouvriers découpent au chalumeau des toles à
l’intérieur du navire près de la salle des pompes. Les autres ouvriers du chantier interviennent et
finissent par maîtriser l’incendie mais ne peuvent atteindre leurs camarades prisonniers dans les cales.
Après 3 heures de recherches, 5 ouvriers sont trouvés morts carbonisés, un blessé gravement brulé
décedera à l’hôpital. L’arrestation des responsables de chantier pour homicide déclenche la colère de
l’association des industriels et le lock out des chantiers.
Union Force (ex-Giacinta). OMI 8315047. Tanker. Longueur 165 m, 5.194 t. Pavillon Hong
Kong abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de classification
RINA. Construit en 1984 à Kudamatsu (Japon) par Kasado Dock. Propriétaire UF Ltd
(Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde. 444 $ la tonne.
United Resolve (ex-Glen Roy). OMI 9018476. Tanker. Longueur 273 m, 24.331 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1992 à Imari (Japon) par
Namura. Propriétaire Marine Management Services (Grèce). Vendu pour démolition au
Pakistan. 440 $ la tonne.
Valeri (ex-Valeriy Chkalov). OMI 8724860. Tanker. Longueur 179 m, 9.680 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1988 à Kherson (Ukraine) par
Khersonskiy SZ. Propriétaire Eurotankers Inc (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan.
Vemabaltic (ex-Genmar Baltic, ex-Crude Baltic, ex-Nord Baltic ). OMI 8325066. Tanker.
Longueur 246 m, 17.707 t. Pavillon Malte. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1986 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Converti et utilisé comme
stockage flottant à Gibraltar depuis 2004. Propriétaire Queensway Navigation Co Ltd (Grèce). Vendu
pour démolition au Pakistan. 435 $ la tonne.
Veres (ex-Akademik Vereshchagin). OMI 8729951. Tanker. Longueur 179 m, 9.680 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Navire double coque
construit en 1989 à Kherson (Ukraine) par Khersonskiy SZ. Propriétaire Eurotankers Inc
(Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan.
Chimiquier
Atlantia (ex-Taiko, ex-Tara). OMI 8221703. Chimiquier. Longueur 175 m, 9.621 t. Pavillon Panama.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à Nagasaki (Japon) par
Mitsubishi pour la néo-zélandaise Union Steam Ship Company. Propriétaire Glory Ship Management
(Singapour). Vendu pour démolition en Inde. 435 $ la tonne.
Le néo-zélandais Taiko, années 90, Bluff © Chris Howell
Gulf Star (ex-Osco Star). OMI 8617029. Chimiquier. Longueur 176 m, 8.932 t. Pavillon Bahamas.
Société de classification Det Norske Veritas. Navire double fond construit en 1989 à Pula (Croatie) par
Uljanik. Propriétaire International Tanker Management Holding Ltd - ITM (Emirats Arabes Unis). Vendu
en l’état à Kalabar (Emirats Arabes Unis) il devient le Star 11 avant son dernier voyage pour démolition
en Inde. 422 $ la tonne incluant 80 t d’inox.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 19/64
Jin Hai Shun (ex-Da Qing 219, ex-Tomoe 1). OMI 8402046. Chimiquier. Longueur 108 m. Pavillon
Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1984 à Imabari (Japon) par
Asakawa. Propriétaire Shanghai Jinhai Shpg & Trading (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Omnimar Houston (ex-Tail Wind, ex-Chem Faros, ex-Chem Clover, ex-Indian
Ambassador, ex-Kogalym, ex-Iver Progress). OMI 9129275. Chimiquier. Longueur
179 m, 10.659 t. Pavillon Libéria abandonné pour celui des Iles Marshall. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1996 à
Kherson (Ukraine) par Khersonskyi SZ. Propriétaire
Omniblue Shipping Inc (Grèce). Détenu en 1998 à
Lisbonne (Portugal), en 2008 à Novorossiysk (Russie),
en 2009 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2010 à
Wilmington (Etats-Unis). Vendu aux enchères en l’état
aux Bahamas pour une destination de démolition
inconnue. 175 $ la tonne.
A quai à Freeport (Bahamas), janvier 2012
© Kamlo / Shipspotting
Oriental Crane (ex-Golden Crane). OMI 8014198. Chimiquier. Longueur 112 m, 2.276 t.
Pavillon Sierra Leone. Société de classification Sing Lloyd. Construit en 1981 à Yawatahama
(Japon) par Kurinoura. Propriétaire Raffles Shipping Group (Singapour). Détenu en 2006 à
Calicut (Inde), en 2008 à Quangninh (Vietnam) et Shenzen (Chine), en 2009 à Guangzhou (Chine), en
2010 de nouveau à Quangninh et Shenzen puis à Dumai (Indonésie), en 2011 de nouveau à
Guangzhou et en 2012 de nouveau à Dumai. Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Viking Star (ex-Bow Viking, ex-Mauranger, ex-Kaupanger). OMI 7909786.
Chimiquier. Longueur 183 m, 8.828 t. Pavillon Panama. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1981 à Floro (Norvège) par Ankerlokken. Propriétaire
Salhus Shipping (Norvège). Vendu pour démolition en Inde.
Yamahah (ex-NCC Yamamah, ex-Bow Stellar, ex-Spinanger). OMI
7431210. Chimiquier. Longueur 171 m, 9.467 t. Pavillon Bahamas. Société
de classification Det Norske Veritas. Construit en 1977 à Szczecin
(Pologne) par Warskiego Stocznia. Propriétaire Salhus Shipping AS (Norvège). Détenu en 2001 à
Rotterdam (Pays-Bas) et en 2010 à Naples (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 625 $ la tonne
incluant plus de 800 t d’inox.
Transporteur de gaz
Gas Optimal (ex-Optimus, ex-Busturia, ex-Butaonce, ex-Deuterio). OMI
8030192. Transporteur de gaz. Longueur 113 m, 3.365 t. Pavillon Panama.
Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1985 à Palma de
Majorque (Espagne) par Mallorca. Propriétaire
Nautilus Marine SA (Grèce). Détenu en 2003 à
Eleusis (Grèce) et en 2012 à Sao Francisco do
Sul (Brésil). Vendu pour démolition en Turquie ; il
sera remorqué depuis Paranagua (Brésil). 355 $ la
tonne.
Gaz Optimal / Busturia, à Illichevsk (Ukraine), janvier
2004 © Captain Valentin Mate Sanchez
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 20/64
Lian Shun (ex-Santong). OMI 8018077. Transporteur de gaz. Longueur 101 m. Pavillon Chine. Société
de classification China Classification Society. Construit en 1981 à Kochi (Japon) par Kochi Jyuko.
Propriétaire Nanjing Tanker Corp (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Transporteur combine OBO (Ore / Bulk / Oil)
Sakonnet (ex-Sibohelle). OMI 9036507. OBO. Longueur 247 m. Pavillon Bahamas. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1993 à Copenhague (Danemark) par B&W
Skibsvaerft. Propriétaire B + H Equimar (Singapour). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Arrivé le 29 août, le navire est considéré comme en réparation. Quittera-t-il Chittagong pour une
seconde carrière ?
Sakonnet en novembre 2011 à Bassens
(France) © Pascal Riteau
Seapowet (ex-Sibotessa, ex-Vitessa). OMI 9014729. OBO. Longueur 229 m, 14.650 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas Construit en 1992 à Copenhague
(Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire B + H Equimar (Singapour). Vendu en l’état à
Singapour pour démolition en Inde où il arrive en tant que Power 11. 415 $ la tonne.
Ferry
Marinos D (ex-Chang Po Go, ex-Chang Po Po, ex-Sea Serenade, ex-Lady Terry, ex-Sorachi
Maru). OMI 7425558. Ferry. Longueur 145 m. Pavillon Sierra Leone. Société de classification
inconnue. Construit comme Sorachi Maru en 1976 à Hakodate (Japon) par Hakodate Dock, à
l’origine pour les chemins de fer japonais. Acquis en 1990 par Poseidon Lines (pavillon cypriote) et
renommé Lady Terry, puis Sea Serenade en 1992. Principalement affecté à la ligne Bari – Corfou –
Igoumenitsa. En 2002, affecté à un service Trieste/Durres (Albanie), il est saisi à Trieste. Vendu aux
enchères en 2004 à Four Season Cruise Company (Corée du Sud) et renommé Chang Po Po, puis
Chang Po Go en 2005 (pavillon coréen). Devenu le panaméen Marinos D. en 2006. Détenu en 2000 à
Rhodes (Grèce), en 2001 à Brindisi (Italie) et en 2002 à Trieste (Italie). En fait, il n’a plus navigué depuis
2004. Fin 2011, il passe sous pavillon Sierra Leone. Finalement vendu pour démolition en Turquie.
A Brindisi (Italie), en tant que Sea Serenade,
septembre 2001 © Michael Neidig
A Koper (Slovénie), janvier 2012
© Christian / Shipspotting
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 21/64
Normandy (ex-Stena Normandy, ex-St. Nicholas, ex-Princessan Birgitta, ex-Drottning
Silvia) OMI 7901772. Ferry. Longueur 149 m, 10.975 t. Pavillon Chypre. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en tant que Drottning Silvia en
1982 à Goteborg (Suède) par Gotaverken Arendal. Ce navire a appartenu au groupe suédois Stena
jusqu’en 1989 et a connu une carrière assez compliquée. Pour l’essentiel, il a d’abord été affecté à la
liaison Göteborg/Frederikshavn comme suédois Prinsessan Birgitta, puis affrété à la Sealink anglaise à
partir de 1983 sous le nom de St. Nicholas (pavillon anglais) sur la ligne Hoek van Holland/Harwich.
Devenu en 1991 le Stena Normandy et affecté à la liaison Southampton/Cherbourg, il est passé en 1998
à Irish Ferries en tant que Normandy tout court (lignes Rosslare/Roscoff ou Cherbourg). Détenu en 2005
à Belfast (Royaume-Uni) et Rosslare (Irlande) et en 2006 de nouveau à Rosslare.
1981, aux chantiers Gotaverke Arendal © Hans Deijs
Avril 2000 au départ de Cherbourg © Det / Shipspotting
Début 2008, le navire, alors en attente au Danemark, est racheté par Equinox Offshore Accommodation
(EOA), une société basée à Singapour mais sous contrôle d’intérêts norvégiens ; Il est brièvement loué
à Ferrimaroc sur sa ligne Almeida (Espagne) – Nador puis quitte à l’automne 2008 les rivages
européens. La spécialité d’EOA est de fournir des navires atelier et hôtel pour l’offshore sous le vocable
d’ARV, en reconvertissant pour l’occasion des anciens ferries ; l’opération était en cours de réalisation
avec un ferry acheté l’année précédente, le Meloodia (137m, construit en Allemagne à Papenburg), ex
Vironia) et sistership de l’Estonia (859 morts lors de son naufrage en mer Baltique en 1994) devenu le
ARV 1 (pour Accomodation & Repair Vessel). Le Normandy n’a pas fait carrière : il est resté désarmé à
Singapour depuis 2008 sans que les transformations prévues en ARV 2 aient été réalisées. Il est
finalement vendu pour démolition en Chine. 320 $ la tonne.
EOA est directement passé à la métamorphose du Norman Bridge de LD Lines, ex-Ave Liepaja, exBlanca del Mar, ex-Brave Merchant et futur ARV 3 qui devrait être livré à Petrobras pour exploitation au
large du Brésil.
Meloodia, 1999 © DG / Shipspotting
ARV 1, mars 2011 © Martin Klingsick
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 22/64
Navire à passagers
Costa Allegra (ex-Alexandra, ex-Regent Moon, ex-Annie Johnson). OMI 6916885.
Navire de croisière. Longueur 174 m. Pavillon Italie. Société de classification RINA.
Construit en 1969 à Turku (Finlande) par Wartsila en tant que porte-conteneurs
Annie Johnson.
Annie Johnson, 1981 à Tilbury © Phil English
Alexandra à Anvers en 1990 © Michael Neidig
Costa Allegra, à Douvres en 2005 © John Mavin
En 1992, pourtant âgé de 23 ans, le navire est racheté par Costa Crociere SpA et converti en navire de
croisière dans un chantier italien. Une nouvelle carrière commence. Le navire est abusivement présenté
sur le site du croisériste comme un navire « construit en 1992 ». En février 2012, le « navire de cristal »
est victime d’un incendie dans la salle des machines ; ses générateurs de secours le lâchent aussi,
laissant les 636 passagers et 413 membres d’équipage sans lumière, sans air conditionné et sans
douche pour le reste de la croisière… Le navire se trouve alors dans l’Océan Indien à plus de 200 milles
des Seychelles, une zone riche en pirates mais pauvre en moyens d’assistance : deux thoniers bretons
sont détournés pour remorquer le Costa Allegra jusquà Mahé (Seychelles). Le paquebot est rapatrié en
Italie, à Savone, puis à Gênes. Costa n’envisage pas de le remettre en service mais espérait encore le
vendre pour exploitation (à l’instar de son sistership Costa Marina vendu l’année précédente à des
intérêts sud-coréens). A 43 ans, l’ex porte-conteneurs est annoncé vendu pour démolition en Turquie. A
Gênes, il est « préparé pour son dernier voyage ». Les cheminées sont repeintes et le C de Costa
effacé ; le navire est devenu le Santa Cruise sous pavillon Sierra Leone. Le remorqueur prévu pour son
voyage vers la Turquie arrive à Gênes et le convoi quitte l’Italie le matin du 13 octobre.
Le Santa Cruise, ex-Costa Allegra à Gênes, 10 octobre 2012 juste avant son départ pour la casse © Egidio Ferrighi
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 23/64
The Emerald (ex-Regent Rainbow, ex-Diamond Island,
ex-Santa Rosa). OMI 5312824. Navire à passagers.
Longueur 178 m, 16.007 t. Pavillon Grèce abandonné
pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société
de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1958
à Newport News (Etats-Unis) par Newport News SB . A l’origine
paquebot de ligne américain de la Grace Line sous le nom de
Santa Rosa (New York/Amérique centrale). Vendu à l’armateur
grec Lelakis en 1989 et envoyé aux chantiers de Chalkis ; émerge
en 1993 comme Regent Rainbow (pavillon Bahamas) chez
Regent Cruises (Lelakis). Saisi en 1995 à Tampa (Floride) suite à
la faillite de Regent. Racheté en 1996 par l’armement cypriote
Louis Cruise Lines et renommé The Emerald. Affrété pendant
plusieurs années par la compagnie britannique Thomson
Holidays, filiale du groupe allemand de tourisme TUI. Propriétaire
Core Marine Ltd (Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
Août 2007, à Koper (Slovénie) © Christian / Shipspotting
Roulier
Aegean Glory (ex-Tolosa, ex-Vilja, ex-Tidero Star, ex-Anzere). OMI
7712121. Roulier. Longueur 152 m. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines.
Société de classification RINA. Construit en 1978 à Capelle (Pays-Bas) par
Vuijk. Propriétaire Aegean Cargo Management SA (Grèce). Détenu en 2004 à Ronne (Danemark), en
2005 à Bayonne (France), en 2008 à Alexandrie (Egypte) et en 2011 à Izmir (Turquie). Vendu pour
démolition en Turquie.
Alianca Ipanema (ex-Betelgeuse). OMI 9007269. Roulier. Longueur 192 m, 14.896 t. Pavillon Brésil
abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1992 à Rio de Janeiro (Brésil) par EMAQ. Propriétaire Transroll Navegacao SA
(Brésil). Vendu pour démolition en Inde.
El Mergheb (ex-Balqees). OMI 8027846. Roulier. Longueur 111 m, 3.900 t.
Pavillon Libye. Société de classification inconnue. Construit en 1983 à
Elsinore (Danemark) par Helsingor Vaerft. Acquis en 1996 par la General
National Maritime Transport Company, l’armement national libyen. Détenu en 1999 à Leghorn (Italie), en
2000 de nouveau à Leghorn puis à Séville (Espagne) et en 2001 à Naples (Italie). Ce sistership de l’Al
Zahraa (cf A la casse.com n° 25, The END, le porte-chars de Sadam) était lui aussi, en tant que
Balquees, équipé pour le transport de tanks et de matériel militaire et d’une plate-forme hélicoptères
pour le compte de la marine irakienne. Racheté par la Libye en 1996, il était à l’abandon depuis 2003
dans le port de Benghazi (Libye). Vendu pour démolition en Turquie.
Al Zahraa, janvier 2009 à Bremerhaven
(Allemagne) © Helmut Seger
El Mergheb à Benghazi, Libye, 15 nov 2010 © Brian Crocker
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 24/64
Fiona (ex-Fjord Ice, ex-Loen Stream, ex-Frio Indianic, ex-Everest, exQuasar, ex-Septimo Reefer, ex-El Septimo). OMI 8008814. Roulier .
Longueur 74 m. Pavillon Togo. Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1982 à Santander (Espagne) par Atlantico. Propriétaire Nordic Shipping Group AS
(Estonie). Détenu en 2012 à Ancone (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Gigante (ex-Strada Gigante, ex-Galloway, ex-Gothic Wasa, ex-Tor
Caledonia). OMI 7617735. Roulier. Longueur 189 m, 6.331 t. Pavillon
Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification RINA. Construit en 1977 à
Fredrikstad (Norvège) par Fredrikstad MV ; jumboïsé en 1990 et rallongé
de 163 à 189 m. Détenu en 2004 à Sheerness (Royaume-Uni) et en 2005 à Castellon de la Plana
(Espagne). En juin 2012, son armateur italien Stradeblu Srl cède le navire à une société écran installée
aux Emirats Arabes Unis ; l’Italien Strada Gigante devient le Gigante sous pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Il
vient d’être échoué pour démolition au Bangladesh.
Igarka. OMI 8013027. Roulier. Longueur 177 m, 10.816 t. Pavillon Russie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1983 à Turku
(Finlande) par Wartsila. Propriétaire Far Eastern Shipping Co -FESCO (Russie).
Détenu en 2006 à Seattle (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
Igarka, à Rio de Janeiro (Brésil), mai 2008 © Edson de Lima Lucas
Jolly Blu (ex-Debica)). OMI 8302296. Roulier. Longueur 147 m, 7.426 t.
Pavillon Italie. Société de classification RINA. Construit en 1988 à Gdynia
(Pologne) par les chantiers Commune de Paris. Propriétaire Ignazio
Messina & C SpA (Italie). Détenu en 2006 à La Vallette (Malte). Vendu pour démolition en Inde. 350 $ la
tonne.
Jolly Indaco (ex-Claire, ex-Sergey Kirov, ex-S Kirov). OMI 8828642.
Roulier. Longueur 158 m, 8.868 t. Pavillon Italie. Société de classification
RINA. Construit en 1989 à Leningrad (Russie) par Severnaya Verf.
Propriétaire Ignazio Messina & C SpA (Italie). Détenu en 2007 à Alexandria (Egypte). Vendu en l’état à
Suez (Egypte) pour démolition en Inde. 350 $ la tonne.
Marienborg (ex-Roxane Delmas, ex-Robert, ex-Grand Bassam, ex-Saint Roland, exBullaren, ex-Tarifa, ex-Vindafjord, ex-Bullaren). OMI 7716660. Roulier. Longueur 188
m, 14.120 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1979 à
Göteborg (Suède) par Gotaverken Arendal. Propriétaire Jutha Maritime Public Co Ltd (Thaïlande).
Détenu en 2010 à Savannah (Georgie, Etats-Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh. 450 $ la
tonne.
SNAV Campania (ex-Finlandia, ex-Transfinlandia). OMI 8002640. Roulier.
Longueur 158 m. Pavillon Italie. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1981 à Lübeck (Allemagne) par Flender. Propriétaire Aliscafi SNAV
SpA (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 25/64
Marchandises diverses
Afamia (ex-Heng Shung, ex-Larak, ex-Estro, ex-Maestro, ex-Carolina
Express, ex-Mikarenos, ex-Karen S). OMI 7710642. Marchandises diverses.
Longueur 144 m, 4.127 t. Pavillon Tanzanie. Société de classification
Maritime Lloyd Georgia. Construit en 1979 à Olaveaga (Espagne) par AESA. Propriétaire Al Fadel
Shipping (Liban). Détenu en 2003 à Mokpo (Corée du Sud), en 2011 à Adabiya (Egypte) et en 2012 à
Bandar Khomeini (Iran). Vendu en l’état à Fujairah (Emirats Arabes Unis) pour démolition en Inde. 415 $
la tonne incluant 200 t de carburant.
Afamia à l’ancre au port de Lattakia (Syrie), avril 2009 © Rasheed S / Shipsotting
Aiud (ex-Captain Spanos, ex-Aiud I). OMI 8601795. Marchandises diverses. Longueur
159 m, 7.038 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1988 à
Galati (Roumanie) par Galati SN. Propriétaire Pan Seas Shipping LLC (Emirats
Arabes Unis). Détenu en 2006 à Trieste (Italie) et en 2008 à Lianyungang (Chine). Vendu pour
démolition en Inde.
Al Zahra (ex-Seham S, ex-Hapag-Lloyd Amazonas, ex-Netun II, ex-Neptun).
OMI 7350076. Marchandises diverses. Longueur 125 m. Pavillon Tanzanie.
Société de classification Bulgarski Koraben Registar. Construit en 1973 à
Rendsburg (Allemagne) par Nobiskrugwerft. Propriétaire Zahra Maritime
Services
Co
(Liban). Détenu en 1997 et 1998 à Hambourg (Allemagne), en 2007 à Antalya (Turquie), en 2010 à
Alanya (Turquie) et en 2011 à Trieste (Italie). Vendu pour démolition en Inde.
Anatoliy Kolesnichenko. OMI 8406688. Marchandises diverses. Longueur 174 m,
10.995 t. Pavillon Russie. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1985 à Vuosaari (Finlande) par Valmet Oy. Propriétaire
FESCO (Russie). Détenu en 2005 à Setubal (Portugal), Seattle (Washington, Etats-Unis) et Canakkale,
(Turquie) et en 2009 à Auckland (Nouvelle-Zélande). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Benevolence (ex-Jutha Suphannika, ex-Safmarine Luba, ex-Tolteca, exMercury Beach, ex-Hapag Lloyd Planalto, ex-Merkur Beach). OMI 8310877.
Marchandises diverses. Longueur 150 m. Pavillon Panama. Société de
classification Panama Maritime Documentation
Services. Construit en 1984 à Rostock
(Allemagne) par Neptun VEB. Propriétaire
Liaoning Foreign Trade (Chine). Détenu en
1998 et 1999 à Anvers (Belgique) et en 2002 à
Pohang (Corée du Sud). Vendu pour démolition
en Chine à Jin Jiang.
Safmarine Luba,sur la Loire à Paimboeuf (France),
décembre 2008 © Gilbert Cailler / Marine Traffic
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 26/64
BM Warrior (ex-Tolteca, ex-Canadian Express, ex-Cape York, ex-Als Express, exRickmers Dalian, ex-Waterfort, ex-Bavaria, ex-Kriti Gold). OMI 8412534.
Marchandises diverses. Longueur 146 m, 5.489 t. Pavillon Panama. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1986 à Shimonoseki (Japon) par Mitsubishi.
Propriétaire BM Shipping Group SpA (Italie). Détenu en 2008 à Bilbao (Espagne). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Captain Mustafa (ex-Captain Christos, ex-Marygold, ex-Artemis, ex-Yue Hope). OMI
7610787. Marchandises diverses. Longueur 128 m, 3.403 t. Pavillon Togo. Société de
classification International Naval Surveys Bureau. Construit en 1976 à Usuki (Japon)
par Minami-Nippon. Propriétaire GMZ Ship Management Co (Liban). Détenu en 2000 à El Ferrol
(Espagne) et Southampton (Royaume-Uni), en 2001 à deux reprises à Ploce (Croatie) en 2002 à
Novorossiysk (Russie), en 2007 à Anvers (Belgique), en 2008 à Nikolayev (Ukraine) et en 2010 de
nouveau à Novorossiysk puis de nouveau à Nikolayev. Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Carrara Castle (ex-Star Evanger, ex-Celestine, ex-Birdie, ex-Lily Star). OMI
8220072. Marchandises diverses. Longueur 211 m, 12.041 t. Pavillon Malte. Société
de classification RINA. Construit en 1984 à Sakaide (Japon) par Kawasaki.
Propriétaire Navalmar UK Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2000 à Yokohama (Japon). Vendu pour
démolition en Inde. 407 $ la tonne.
CB Confidence (ex-Thor Spirit, ex-Belmonte, ex-Nuevik, ex-Bahia de
Nuevitas). OMI 8404707. Marchandises diverses. Longueur 149 m, 4.921
t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1986 à Séville (Espagne) par AESA. Propriétaire CB Marine Ltd (Royaume-Uni).
Détenu en 2007 à Aqaba (Jordanie). Vendu pour démolition en Inde, le navire est rebaptisé Richard
pour son dernier voyage.
CEM Pioneer (ex-Masha, ex-Brushsky, ex-Sky Line, ex-Ilfov). OMI 8314079.
Marchandises diverses. Longueur 131 m, 3.616 t. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification Turk Loydu. Construit en 1981 à Braila
(Roumanie) par Braila SN. Propriétaire Sea Pioneer Denizcilik (Turquie). Détenu en 2000 à Séville
(Espagne), en 2007 à Novorossiysk (Russie), en 2008 à Civitavecchia (Italie) et Izmit (Turquie) et en
2010 de nouveau à à Novorossiysk puis à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Clare (ex-Kirklareli). OMI 7390014. Marchandises diverses. Longueur 124 m, 3.069 t.
Pavillon Turquie. Société de classification Turk Loydu. Construit en 1983 à Istanbul
(Turquie) par Taskizak Navy Yard ; jumboïsé en 1994 et rallongé de 109 à 124 m.
Détenu en 2003 à Naples (Italie), en 2004 à Séville (Espagne), en 2008 à Monfalcone
(Italie) et en 2009 à Tyne (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Turquie.
.
Etna (ex-Safmarine Kwanza, ex-African Kite, ex-NDS Prosperity, ex-Richmond
Bridge, ex-Lykes Victor, ex-Zim Mexico II, ex-Libra Valparaiso, ex-Zim Itajai, exCMB Kiris, ex-Kapitan V Kiris). OMI 8918100. Marchandises diverses. Longueur
155 m, 7.175 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1992 à Warnemunde (Allemagne) par
Neptun. Propriétaire Sea Management Ltd
(Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde.
Etna, à Anvers (Belgique), juillet 2012 © Alec Sansen
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 27/64
Ever New (ex-Si Sun, ex-Haemaji, ex-Waibona, ex-Sun Kung n°9, ex-Sunny Venture). OMI 8514813.
Marchandises diverses. Longueur 98 m, 2.251 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean
Register of Shipping. Construit en 1985 à Kochi (Japon) par Kochi Jyuko. Propriétaire Worlchun
Commerce Marine Co (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
FGM Commander (ex-Jak A, ex-Diane A, ex-Kris Terasek, ex-Arnstadt). OMI
8322193. Marchandises diverses. Longueur 122 m. Pavillon Panama. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1985 à Gijon (Espagne) par Juliana
Gijonesa. Propriétaire Bereket Gemi Sokum Ithalat (Turquie). Détenu en 2011 à Hydra (Grèce) et à
Novorossiisk (Russie). Le 15 novembre 2011, le FGM Commander et sa cargaison de barres de fer
s’échouent sur l’ile de Dokos. Dans un premier temps, le capitaine refuse l’assistance des remorqueurs
et du navire anti pollution. Les autorités portuaires d’Hydra (Grèce) gagnent le lieu de l’accident et
observent un début de pollution consécutif à une voie d’eau. Le navire est ensuite allégé de sa
cargaison, déséchoué et remorqué à Eleusis (Grèce). En attente depuis dans ce cimetière marin, il est
finalement vendu pour une destination de démolition inconnue.
Goodway (ex-Elen, ex-Speciality). OMI 7610036. Marchandises diverses. Longueur 90
m, 1.379 t. Pavillon Moldavie. Société de classification Bulgarski Koraben Registar.
Construit en 1977 à Goole (Royaume-Uni) par Goole Shipbuilding. Propriétaire TGS
Shipping Services Ltd (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie. 315 $ la tonne.
En réparation à Hull en 1997 © Shipspotting
Février 2009 © Sheremeta Volodymyr
Hisar (ex-Khoms, ex-Caribe Mar, ex-Fairsky F, ex-Fairsky, ex-Stephan Reith).
OMI 7414793. Marchandises diverses. Longueur 126 m. Pavillon Turquie.
Société de classification Turk Loydu. Construit en 1975 à Kiel (Allemagne)
par Lindenau. Propriétaire Kibris Turk Denizcilik (Turquie). Détenu en 2000 à Thessalonique (Grèce) et
en 2009 à deux reprises à Damiette (Egypte). Vendu pour démolition en Turquie.
Ice Pearl (ex-WIndfield, ex-Pierre LD). OMI 7711581. Marchandises
diverses. Longueur 183 m, 12.253 t. Pavillon Bahamas. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1980 à Gdynia
(Pologne) par les chantiers Commune de Paris. Propriétaire SMT - Ship Management &Transport
(Pologne). Détenu en 2001 à Mokpo (Corée du Sud), en 2004 à Hong Kong et en 2006 à Bristol
(Royaume-Uni). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Jiajiaxin1 (ex-Orbit, ex-Myroessa, ex-An An, ex-Langeron, ex-Podolsk, ex-Pyotr
Vasev, ex-Sea Orchid, ex-Carrianna Orchid). OMI 7932599. Vraquier. Longueur 186
m. Pavillon Panama. Société de classification Panama Maritime Documentation
Services. Construit en 1981 à Usuki (Japon) par Minami-Nippon. Propriétaire IMU Ship Management Pte
Ltd (Singapour). Détenu en 2001 à Chesapeake (Virginie, Etats-Unis) et en 2007 à Jacksonville (Floride,
Etats-Unis) et Antalya (Turquie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 28/64
Jihai 1 (ex-Luan He, ex-Victoria Bay, ex-Arabian Strength, ex-Columbia). OMI
7623136. Marchandises diverses. Longueur 169 m. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1978 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke-DW.
Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Jindal Kamla (ex-Comorin Pride, ex-Mega-II, ex-Eco Dani, ex-Wester Till, ex-Sloman
Supporter, ex-Vento di Tramontana, ex-Cam Azobe Express, ex-Ville de Latakia, ex-Ville de
Smyrne, ex-Med Leader, ex-Thies, ex-Bacol Brasilia, ex-Thies). OMI 8518584. Marchandises
diverses. Longueur 121 m, 2.917 t. Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping.
Construit en 1986 à Rendsburg (Allemagne) par Nobiskrugwerft. Propriétaire JITF Waterways Ltd (Inde).
Vendu pour démolition en Inde.
Jindal Manjula (ex-Inyathi, ex-Susak). OMI 8509715. Marchandises diverses. Longueur 100 m, 2.614 t.
Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1987 à Rijeka (Croatie)
par Brodogradiliste 3 Maj. Propriétaire JITF Waterways Ltd (Inde). Vendu pour démolition en Inde.
Jui Tai n°3 (ex-Pacific Sun, ex-Sunny Sky, ex-Prosperity, ex-Francis Sincere n°6). OMI
7700283. Marchandises diverses. Longueur 153 m, 4.944 t. Pavillon Panama. Société
de classification Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1977 à
Muroran (Japon) par Narasaki Zosen. Propriétaire Jui Pang Shipping Co (Taiwan). Détenu en 2002 à
Singapour, en 2011 à Shanghai (Chine) et en 2012 à Zhangjiagang (Chine) . Vendu pour démolition en
Chine.
Jui Tai n°3, à Hong Kong, janvier 2009 © Ivan Meshkov
Katherine L (ex-Hong Hua, ex-Hua Di, ex-Transglory, ex-Entrepreneur, ex-Fittonia, ex-Onward,
ex-Sanho Maru). OMI 7632656. Marchandises diverses. Longueur 146 m, 4.398 t. Pavillon
Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1977 à Uwajima (Japon)
par Uwajima Zosensho. Propriétaire Wah Hing Shipping (Chine). Détenu en 2001 à Incheon (Corée du
Sud), en 2002 à Zhangjiagang (Chine) et en 2011 de nouveau à Zhangjiagang. Vendu pour démolition
en Chine à Jiangyn.
Lady Maria (ex-Kenai, ex-Nunki, ex-Maliano, ex-Valdaliga). OMI 7717743.
Marchandises diverses. Longueur 107 m. Pavillon Sierra Leone. Société de
classification international Register of Shipping. Construit en 1979 à
Santander (Espagne) par Atlantico. Propriétaire Mamari Shipping Co (Liban). Détenu en 2006 à
Novorossiysk (Russie), en 2007 à Mersin (Turquie), en 2008 de nouveau à Novorossiysk, en 2009 à
Nikolayev (Ukraine) et en 2011 et 2012 à Damiette (Egypte). Vendu pour démolition en Turquie.
Leptis Star (ex-Vento di Levante, ex-Cabot Strait, ex-Vento del Golfo, exMile One, ex-Sea Venture, ex-Norasia Arabia, ex-Holcan Rijn, ex-John M).
OMI 8318087. Marchandises diverses. Longueur 127 m. Pavillon Panama.
Société de classification RINA. Construit en 1983 à Kiel (Allemagne) par Lindenau. Propriétaire B Navi
Ship Management (Italie). Détenu en 2012 à La Spezia (Italie). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 29/64
Livarden. OMI 7310818. Marchandises diverses. Longueur 79 m. Pavillon
Danemark. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1973 à Fevag
(Norvège) par Fosen MV ; jumboïsé en 1975 et rallongé de 62 à 79 m. Propriétaire
Norresundby Shipping A/S (Danemark). Vendu pour démolition à Esbjerg (Danemark).
A Glomfjord, juillet 2011© Jan Inge Karlsen
Lorcon Davao (ex-Helgafell, ex-Ville de Lumiere, ex-Berhard S). OMI 7726885. Marchandises
diverses. Longueur 117 m, 3.160 t. Pavillon Philippines. Société de classification Germanischer
Lloyd. Construit en 1978 à Oldenburg (Allemagne) par Brand. Propriétaire Lorenzo Shipping
Corp (Philippines). Vendu en l’état à Manille (Philippines) pour une destination de démolition inconnue.
205 $ la tonne.
Monsunen (ex-Ota Riis). OMI 6522593. Marchandises diverses. Longueur 48 m.
Pavillon Danemark. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1965 à
Frederikshavn (Danemark) par Orskovs. Propriétaire JMB Bjerrum & Jensen ApS
(Danemark). Vendu pour démolition au Danemark à Grenaa.
Navigator (ex-Tokyo, ex-Dongjin Tokyo, ex-Jakarta Star, ex-Eastmed King , exNordsund). OMI 7707425. Marchandises diverses. Longueur 120 m. Pavillon Georgie.
Société de classification International Register of Shipping. Construit en 1980 à
Singapour par Singapore Shipbuilding. Propriétaire MSM Denizcilik (Turquie). Détenu en 2010 à Rouen
(France). Vendu pour démolition en Turquie.
Norbjoern (ex-Bremer Handel, ex-Birte Ritscher, ex-Bell Voyager). OMI
7324871. Marchandises diverses. Longueur 78 m. Pavillon Norvège.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1973 à
Neuenfelde (Allemagne) par Sietas. Propriétaire Marine Supply AS (Norvège). Détenu en 2002 à SaintPétersbourg (Russie). Vendu pour démolition au Danemark à Odense.
Ocean Integrity (ex-Johan III, ex-Thai Tubtim, ex-, Pacific Convoy, exGretchen Isle, ex-Johann Isle, ex-Johann Blumenthal). OMI 6930374.
Marchandises diverses. Longueur 95 m. Pavillon Philippines. Société de
classification inconnue. Construit en 1969 à Bremerhaven (Allemagne) par Unterweser. Propriétaire
Oceanic Containerlines Inc (Philippines). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Oriental Glory (ex-Princess Wave, ex-Windom I, ex-Aleglo). OMI 8202288. Marchandises diverses.
Longueur 160 m, 5.428 t. Pavillon Singapour. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1982 à Uwajima (Japon) par Uwajima Zosensho. Propriétaire Glory Ship Management Pte Ltd
(Singapour). Vendu pour démolition en Inde.
Pasifik (ex-Geziena, ex-Meran, ex-Merak). OMI 7504469. Marchandises
diverses. Longueur 77 m. Pavillon Panama. Société de classification Isthmus
Bureau Of Shipping. Construit en 1976 à Foxhol (Pays-Bas) par Bodewes
Gruno. Propriétaire Coskal Shipping SA (Turquie). Détenu en 1999 à Belfast (Royaume-Uni), en 2001 à
Brême (Allemagne), en 2002 à Olbia (Italie), en 2005 à Tarragone (Espagne), en 2006 à Valence
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 30/64
(Espagne), Venise et Naples (Italie) et en 2007 à La Spezia et Torre Annunziata (Italie). Vendu pour
démolition en Turquie.
Sancris (ex-Ocean Line 1, ex-Busteni). OMI 7524287. Marchandises
diverses. Longueur 131 m. Pavillon Panama. Société de classification
International Register of Shipping. Construit en 1975 à Galati (Roumanie) par
Galati SN. Détenu en 2001 à La Spezia (Italie), en 2004 à Venise (Italie) et à deux reprises à Leghorn
(Italie), en 2005 de nouveau à Leghorn et en 2006 à Mumbai (Inde). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 415 $ la tonne.
Sang Thai Ocean (ex-Balayan, ex-Japan Trader, ex-Victory Hope, ex-Sea Atlas, exIsland Ruby). OMI 7616121. Marchandises diverses. Longueur 133 m. Pavillon
Thaïlande. Sans société de classification selon la dernière inspection de l’Etat du port.
Construit en 1977 à Akitsu (Japon) par Taihei Kogyo. Propriétaire Sinsimon Navigation
Co Ltd (Thaïlande). Détenu en 2004 à Lianyungang (Chine), en 2008 à Yingkou (Chine) et en 2010 à
Zhenjiang (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Santa Maria I (ex-Santa Maria, ex-Afrodite S, ex-Afrodite , ex-Alice). OMI
7329326. Marchandises diverses. Longueur 87 m. Pavillon Sierra Leone.
Société de classification RINA. Construit en 1974 à Falkenberg (Suède) par
Falkenbergs Varv. Propriétaire Ionian Marine Shipping (Grèce). Détenu en 1999 à Saint Pétersbourg
(Russie), en 2004 à Cartagène (Espagne), en 2007 et 2008 à Izmir (Turquie), en 2009 à Izmit (Turquie)
et en 2011 à San Carlos de la Rapita (Espagne) puis de nouveau à Izmir. Vendu pour démolition en
Turquie.
Sea Crystal (ex-Optima, ex-Barbro, ex-Oscar, ex-Dinslaken, ex-Vera, ex-Diogo
Bernardes, ex-Cassiopeia). OMI 8002638. Marchandises diverses. Longueur 99 m,
1.774 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1980 à Elsfleth (Allemagne) par Elsflether Werft. Propriétaire
Brouns Maritime (Ukraine). Détenu en 2003 à Anvers (Belgique), en 2006 à Brême (Allemagne), en
2007 de nouveau à Anvers et en 2012 à Torre Annunziata (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Sea Flower (ex-Fellow, ex-Tor, ex-Nikolskoye). OMI 8031380. Marchandises
diverses. Longueur 82 m. Pavillon Sierra Leone. Société de classification
Albanian Register of Shipping. Construit en 1981 à Rosslau (Allemagne) par
Rosslauer Schiffswerft. Propriétaire Panasia Denizcilik Ltd (Turquie). Détenu en 2002 à Naples (Italie),
en 2003 à Eleusis (Grèce), en 2005 à Castellon de la Plana (Espagne), en 2006 à Tuzla et Iskenderun
(Turquie), en 2007 à Kdz.eregli et Izmit (Turquie), en 2008 à Constanza (Roumanie) et Trabzon
(Turquie), en 2009 à Batumi (Georgie), Damiette (Egypte) et de nouveau à Eleusis, en 2011 à Sulina et
Tulcea (Roumanie), Samsun (Turquie) et Odessa (Ukraine) et en 2012 à Eysk (Russie). Médaille d’or du
podium des navires sous-normes avec 17 détentions. Vendu pour démolition en Turquie.
Silver 1 (ex-Silver, ex-Vaindlo, ex-Khudoznik Nesterov, ex-Lauriergracht).
OMI 7514579. Marchandises diverses. Longueur 80 m. Pavillon SaintVincent-et-Grenadines. Société de classification inconnue. Construit en
1976 à Shimizu (Japon) par Miho. Propriétaire Alfa Ships Ltd (Bulgarie). Détenu en 2006 à Santander
(Espagne) et Gand (Belgique), en 2007 à deux reprises à Rouen (France) puis à Anvers (Belgique) et
Alexandrie (Egypte), en 2008 à Tarante et Torre Annunziata (Italie) et en 2009 à La Spezia (Italie) et
Oran (Algérie). Médaillé de bronze ex aequo des navires sous-normes.Vendu pour démolition en
Turquie.
Sino East (ex-MSC Africa, ex-Tiger Sea, ex-Scio Star, ex-Merkur River, ex-Venezuela,
ex-MSC Diego, ex-CMB Antwerp, ex-Red Sea Enterprise, ex-Ville de Saturn). OMI
8513819. Marchandises diverses. Longueur 163 m. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Brême (Allemagne) par Bremer Vulkan.
Propriétaire Shanghai Vasteast International Shipping (Chine). Détenu en 2001 à Houston (Etats-Unis)
et en 2007 à Las Palmas (Espagne). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 31/64
Song Shan. OMI 8225369. Marchandises diverses. Longueur 158 m, 3.610 t. Pavillon Chine. Société de
classification China Classification Society. Construit en 1984 à Rijeka (Croatie) par Brodogradiliste 3
Maj. Propriétaire COSCOL (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 321 $ la tonne.
Supitan Mas (ex-Fortune Star, ex-Seabo, ex-Shun Cheng, ex-Castor, exElsborg, ex-CMB Eagle, ex-Canmar Swift, ex-Thuringia, ex-Dirk). OMI
8310853. Marchandises diverses. Longueur 150 m, 6.090 t. Pavillon
Indonésie. Société de classification Biro Klasifikasi Indonesia. Construit en 1984 à Rostock (Allemagne)
par Neptun Schiffswerft. Propriétaire Temas Line (Indonésie). Détenu en 2001 à Pohang (Corée du
Sud), en 2002 à Ulsan (Corée du Sud) et en 2003 à Incheon (Corée du Sud). Vendu pour une
destination de démolition inconnue.
Taino Maiden (ex-Anangel Bravery, ex-Alpha Bravery, ex-Anangel Leader). OMI 8314847.
Marchandises diverses. Longueur 164 m, 5.714 t. Pavillon Philippines. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1985 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Roymar
Ship Management Inc (Etats-Unis)). Vendu pour démolition au Bangladesh. 420 $ la tonne.
Tevla (ex-Vestvang). OMI 6903486. Marchandises diverses.
Longueur 57 m. Pavillon Iles Cook. Société de classification
International Naval Surveys Bureau. Construit en 1968 à Trondheim
(Norvège) par Orens MV. Propriétaire Tomar Shipping AS (Norvège). Détenu en 1998 à Gdynia
(Pologne) et en 2003, 2008, 2010 et 2012 à Oslo (Norvège). Vendu pour démolition au Danemark à
Grenaa.
Tirta Mas (ex-Hulu Mas, ex-Trade Longevity, ex-Yemen Pioneer). OMI 8019332.
Marchandises diverses. Longueur 106 m. Pavillon Indonésie. Société de classification
Biro Klasifikasi Indonesia. Construit en 1981 à Westerbroek (Pays-Bas) par Smit EJ ;
jumboïsé en 1985 et rallongé de 82 à 106 m. Propriétaire Temas Line (Indonésie). Vendu pour une
destination de démolition inconnue.
Trade Fortune (ex-Fortunatus, ex-Tricolor Star III, ex-Aysen, ex-Tequila Runner, exHornsee, ex-Free Runner). OMI 8511134. Marchandises diverses. Longueur 91 m,
1.669 t. Pavillon Panama. Société de classification Intermaritime Certification
Services. Construit en 1985 à Hakata (Japon) par Hakata Zosen. Propriétaire Kookyang Shipping Co Ltd
(Ltd). Détenu en 2002, 2005 et 2007 à Incheon (Corée du Sud) et en 2012 à Lianyungang, (Chine) et
Nagoya (japon). Vendu pour démolition en Chine. 290 $ la tonne.
Tycoon II (ex-Silver Lakes, ex-Jupiter, ex-Aeolos, ex-Inanc, ex-Hennigsdorf). OMI
8503072. Marchandises diverses. Longueur 177 m, 8.381 t. Pavillon Panama.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1986 à
Wismar (Allemagne) par Mathias-Thesen. Propriétaire Gulf of Aden Shipping LLC (Emirats Arabes
Unis). Détenu en 2001 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis), en 2002 à San Francisco (Etats-Unis), en
2003 à Aviles (Espagne), en 2007 à Barcelone (Espagne) et en 2010 à Bandar Khomeini (Iran) et Suez
(Egypte). Vendu pour démolition en Inde.
Tycoon II, port de Nikolayev (Ukraine), décembre 2009 © Andrey Jakimenko
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 32/64
VNL Dynamic (ex-Phu My, ex-Kedah, ex-Kamina, ex-Contship France, exContship Champion, ex-Euro Florida, ex-Watergraaf). OMI 8715261.
Marchandises diverses. Longueur 160 m, 6.638 t. Pavillon Vietnam. Société
de classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1988 à Wismar
(Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Vinalines Shipping Co (Vietnam). Détenu en 2002 à
Singapour et en 2005 et 2010 à Hong Kong. Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Yi Xing (ex-Lunar Star, ex-Lunar River, ex-Lanka Srimathi).. OMI 8015582. Marchandises
diverses. Longueur 138 m, 4.760 t. Pavillon Panama. Société de classification Intermaritime
Certification Services. Construit en 1982 à Pusan (Corée du Sud) par Dae Sun SB & E Co.
Propriétaire Rewell Ocean Shipping Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jingjiang.
Yuan Cheng (ex-Safmarine Douala, ex-Mayor, ex-Torm Brooklyn, ex-Koral, ex-Vodice). OMI
8421963. Marchandises diverses. Longueur 165 m, 7.460 t. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification China Classification Society. Construit en 1986 à
Warnemunde (Allemagne) par Warnow-Werft. Propriétaire Nanjing Ocean Shipping Co Ltd - NASCO
(Chine). Vendu pour démolition en Inde. 405 $ la tonne.
Porte-conteneurs
Abdul H (ex-Peltainer, ex-Brian Boroime). OMI 7015327. Porteconteneurs. Longueur 107 m. Pavillon Sierra Leone. Société de
classification Korea Classification Society. Construit en 1970 à
Cork (Irlande) par Verolme. Propriétaire Arados Shipping
(Roumanie). Détenu en 2000 au Pirée (Grèce), en 2006 à
Novorossiysk (Russie) et à Izmit (Turquie), en 2007 à Izmir
(Turquie), en 2008 à Damiette (Egypte), en 2009 de nouveau
à Novorossiysk, en 2010 à Aliaga (Turquie) et en 2011 à
Antalya (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Abdul H, à la sortie du Bosphore, juin 2009 © Wil Weijsters
Africa Star (ex-Delmas Capricorn, ex-Gluecksburg, ex-MSC Quito, ex-P&O Nedlloyd Chile, exCMBT Himalaya, ex-CGM Iguacu II, ex-Glucksburg, ex-Ville de Neptune). OMI 8707434. Porteconteneurs. Longueur 177 m, 7.538 t. Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer
Lloyd. Construit en 1988 à Brême (Allemagne) par Bremer Vulkan. Propriétaire Zim Integrated Shipping
Services (Israel). Vendu pour démolition en Inde.
Al Wajba. OMI 8117251. Porte-conteneurs. Longueur 199 m, 12.918 t. Pavillon Qatar. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire United Arab Shipping Co (Koweit). Vendu en l’état à Khor Fakkan (Emirats Arabes Unis)
pour démolition en Inde. 430 $ la tonne incluant le carburant du voyage.
Algiers Star (ex-Jad Daniel, ex-Jaya Mars, ex-Nampula, ex-Westerhamm,
ex-Eagle Sky, ex-Maersk Tango, ex-Independent Spirit, ex-BCR Queen,
ex-Nedlloyd Westerhamm, ex-Neptune Marlin, ex-Sofati Carrier, exEastmed Princess). OMI 7910852. Porte-conteneurs. Longueur 127 m. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification RINA. Construit en 1979 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas.
Propriétaire Bro Intermed Lines Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2007 à Casablanca (Maroc) et en 2011 à
La Spezia (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Anna 1 (ex-St Martin de Porres, ex-2 Go 2, ex-Annette S, ex-Emirates Jumeirah, exPhoenix, ex-Byron, ex-Armada Sprinter, ex-Atlanta, ex-Lanka Ruwan, ex-Anro
Bangkok, ex-Kollmar). OMI 8908533. Porte-conteneurs. Longueur 158 m, 5.581 t.
Pavillon Comores. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1990 à Neuenfelde
(Allemagne) par Sietas. Propriétaire Negros Navigation Co Inc (Philippines). Détenu en 2006 à San
Francisco (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 33/64
APL Alexandrite (ex-MOL Ideal, ex-Neptune Alexandrite). OMI 9015486. Porte-conteneurs. Longueur
288 m, 18.712 t. Pavillon Singapour abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier
voyage sous le nom d’Alex. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1992 à
Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire Neptune Orient Line - NOL (Singapour). Vendu pour
démolition en Inde. 425 $ la tonne.
A Djibouti, février 2012
© Viktor / Shipspotting
APL Topaz (ex-MOL Commitment, ex-America, ex-President Hoover, ex-NOL Topaz, ex-Neptune
Topaz). OMI 8710716. Porte-conteneurs. Longueur 276 m, 17.825 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1989 à Marugame (Japon) par
Imabari Zosen. Propriétaire Neptune Orient Lines - NOL (Singapour). Le Singapourien APL Topaz passe
sous pavillon Saint-Kitts-et-Nevis et devient le Topa pour son dernier voyage vers la démolition à Alang
(Inde). NOL qui attend la livraison de 10 méga porte-conteneurs (Ultra Large Container Ship) à partir de
2013 se débarrasse de ses navires les plus anciens et les plus petits comme l’APL Topaz, 23 ans, 3.415
EVP.
Atlantic Trader (ex-Cala Parati, ex-CSAV Rauten, ex-Sea Vista). OMI 9123104.
Porte-conteneurs. Longueur 168 m, 7.376 t. Pavillon Antigua & Barbuda. Société
de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1996 à Wisamr (Allemagne) par
Mathias Thesen. Propriétaire Hermann Buss GmbH & Cie KG (Allemagne). Vendu pour démolition en
Inde. 425 $ la tonne.
Bunga Pelangi Dua. OMI 9111618. Porte-conteneurs. Longueur 275 m, 21.769 t. Pavillon Malaisie.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1995 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Propriétaire MISC BHD (Malaisie). Vendu pour démolition en Inde.
Bunga Pelangi Dua, Amsterdam, mai 2008 © Eric Vroom
Buxcrown (ex-X-Press Kailash, ex-Kota Pertama, ex-Singapor Senator). OMI
8808599. Porte-conteneurs. Longueur 177 m, 7.403 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1989 à Vegesack (Allemagne) par
Bremer Vulkan. Propriétaire NSB - Niederelbe Schiffahrtsgesellschaft mbH & Co KG (Allemagne).
Détenu en 2001 à Brisbane (Australie) et en 2009 à Nhava Sheva (Inde). Vendu en l’état au Qatar pour
démolition en Inde. 427 $ la tonne incluant le carburant.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 34/64
Cape Natal (ex-Eagle Excellence). OMI 9112894. Porte-conteneurs.
Longueur 175 m, 8.220 t. Pavillon Libéria. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1995 à Gdansk (Pologne) par les
Chantiers Lénine. Propriétaire DS Schiffahrt GmbH & Co KG (Allemagne). Détenu en 2011 à Singapour
et en 2012 à Tanjung Priok (Indonésie). Vendu pour démolition en Inde.
Champion (ex-Nanjing Dragon, ex-CMA CGM Dardanelles, ex-Indamex
Delaware, ex-Contship Champion, ex-Telendos). OMI 9137909. Porteconteneurs. Longueur 210 m, 11.614 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1997 à Warnemunde (Allemagne) par Kvaerner Warnow
Werft. Propriétaire MARTIME - Gesellschaft fur Maritime Dienstleistungen mbH (Allemagne). Détenu en
2008 à Port Botany (Australia). Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde. 407 $ la tonne.
Conti Asia (ex-Contship Asia). OMI 9053244. Porte-conteneurs. Longueur 163 m,
6.940 t. Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1993 à Bremerhaven (Allemagne) par Schichau Seebeckwerft. Propriétaire NSB
Niederelbe SchiffahrtsgesellschaftmbH & Co KG (Allemagne). Après le Buxmaster fin 2011, l’armateur
du MSC Flaminia continue le déstockage de ses porte-conteneurs en Inde. (Voir aussi Buxcrown, Conti
La Spezia et Northern Felicity).
Conti La Spezia (ex-OEL Mumbai, ex-Aka Bhum, ex-MSC Amazonia, exBuxlady, ex-Contship La Spezia). OMI 8908179. Porte-conteneurs.
Longueur 163 m, 6.710 t. Pavillon Libéria. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1990 à Bremerhaven (Allemagne) par Schichau Seebeckwerft.
Propriétaire NSB Niederelbe SchiffahrtsgesellschaftmbH & Co KG (Allemagne). Détenu en 2003 à Hong
Kong (Chine) et en 2004 à Vancouver (Canada). Vendu pour démolition en Inde où il est discrètement
arrivé rebaptisé Lais.
CS Christine (ex-Spirit of Esperance, ex-Maruba Cotopaxi, ex-,Christine,
ex-Argentina, ex-Argentina Express, ex-Charlotte Schulte). OMI 9031466.
Porte-conteneurs. Longueur 167 m, 6.930 t. Pavillon Malte. Société de
classification RINA. Construit en 1992 à Warnemunde (Allemagne) par Kvaerner Warnow Werft.
Propriétaire Pioneer Marine Services Pvt Ltd (Inde). Détenu en 2001 à Singapour. Vendu pour
démolition au Bangladesh. 435 $ la tonne.
Dollart Trader (exMOL Achievement, ex-Aruba Trader, ex-Cap Serrat,exLibra Genova, ex-Repubblica de la Boca ). OMI 9162356. Porteconteneurs. Longueur 168 m, 7.393 t. Pavillon Antigua & Barbuda. Société
de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1997 à Wismar (Allemagne) par MTW Schiffswerft.
Propriétaire Hermann Buss GmbH & Cie KG (Allemagne). Détenu en 2009 à Algesiras (Espagne).
Vendu pour démolition en Turquie.
DP Genoa (ex-Barrier, ex-St. Irene, ex-Beaver Express, ex-Mai Rickmers).
OMI 8901937. Porte-conteneurs. Longueur 150 m. Pavillon Chypre.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1992 à
Szczecin (Pologne) par Szczecinska Stocznia. Propriétaire Dry Plus Maritime Corp (Grèce). Détenu en
2010 à Singapour. Vendu pour démolition en Inde. 445 $ la tonne.
Horizon (ex-S Caboto). OMI 8618413. Porte-conteneurs. Longueur 167 m, 8.306 t. Pavillon
Hong Kong. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1991 à
Castellammare (Italie) par Fincantieri Italiani. Propriétaire Shanghai Costamare Ship
Management Co (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 428 $ la tonne.
Merkur Sky (ex-CMA CGM Ylang, ex-MSC California, ex-MSC Gauteng,
MSC Sicily, ex-Zim Piraeus). OMI 9158977. Porte-conteneurs. Longueur
202 m, 11.266 t. Pavillon Allemagne. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1997 à Flensburg (Allemagne) par Flensburger. Propriétaire F A
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 35/64
Vinnen & Co GmbH (Allemagne). Détenu en 2001 à Bridgeport (Etats-Unis) et en 2011 à Fremantle
(Australie) . Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde. 423 $ la tonne.
MSC Shirley (ex-Maria, ex-Tiger Sun, ex-APL Belem, ex-Kent Trader, exIndependent Concept, ex-Karaman, ex-ACT 10, ex-Maria Sibum). OMI
8516603. Porte-conteneurs. Longueur 133 m, 4.056 t. Pavillon Panama.
Société de classification RINA. Construit en 1986 à Leer (Allemagne) par Jansen Schiffswerft.
Propriétaire MSC – Mediterranean Shipping Company (Suisse). Détenu en 2001 à Busan (Corée du
Sud) et en 2003 à Hong Kong. Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
MSC Tia (ex-Raleigh Bay, ex-Sea-Land Value, ex-Kim D, exAmerican Maine). OMI
8212635. Porte-conteneurs. Longueur 261 m, 21.263 t. Pavillon Panama. Société de
classification RINA. Construit en 1984 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo ;
raccourci en 1994 de 290 à 261 m. Propriétaire MSC - Mediterranean Shipping Company (Suisse).
Détenu en 2012 à Québec (Canada). Vendu pour démolition en Inde.
MSC Ukraine (ex-White Swan, ex-Zim Hamburg I, ex-Asia Jade, ex-LT
Nipponica, ex-Nuova Nipponica, ex-Trieste, ex-T. Wenda). OMI 8302155.
Porte-conteneurs. Longueur 202 m, 13.190 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1989 à Gdansk (Pologne) par les
chantiers Lénine. Propriétaire Cosmoship Management SA (Grèce). Détenu en 2007 et 2008 à Gemlik
(Turquie), en 2010 à Novorossiysk (Russie) et en 2011 à New York (Etats-Unis), Mersin (Turquie) et
Québec (Canada). Vendu pour démolition en Inde. 422 $ la tonne incluant 400 t de carburant.
Nordstrand (ex-ACX Lavender, ex-Nautic, ex-Byron Bay, ex-Med
Marseilles, ex-Saint Corentin). OMI 9003299. Porte-conteneurs. Longueur
205 m, 13.700 t. Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer
Lloyd. Construit en 1993 à Gdansk (Pologne) par les chantiers Lénine. Propriétaire ER Schiffahrt Gmbh
& Cie Kg (Allemagne). Détenu en 2002 à Tacoma (Washington, Etats-Unis), en 2010 à Liverpool
(Royaume-Uni), et en 2012 à Montréal (Canada) et La Spezia (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
325 $ la tonne.
Northern Dignity (ex-Indamex Colorado, ex-Ville de Gemina, ex-Ming Gemina). OMI
9104897. Porte-conteneurs. Longueur 245 m, 14.345 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1995 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire Reederei Karl Schluter GmbH & Co KG (Allemagne). Vendu en l’état à Singapour pour
démolition en Inde. 455 $ la tonne incluant 450 t de carburant.
Northern Dignity contournant Landguard Point, Felixtowe (Royaume-Uni), juin 2010 © Shipspotting
Northern Felicity (ex-Tiger Sky, ex-Far Haldia, ex-P&O Nedlloyd Beirut, ex- CMA Los
Angeles, ex-P&O Nedlloyd Dammam, ex-Dammam Bay, ex-Nedlloyd Salvador). OMI
9082386. Porte-conteneurs. Longueur 174 m, 7.698 t. Pavillon Libéria abandonné
pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de Felicity. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Okpo (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire
NSB - Niederelbe Schiffahrtsgesellschaft mbH & Co KG (Allemagne). Détenu en 2011 à Tuticorin (Inde).
Vendu en l’état à Jebel Ali (Emirats Arabes Unis) pour démolition en Inde. 430 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 36/64
Northern Vitality (ex-Laguna, ex-MSC Rio Plata, ex-Ming Trusty, ex-Hyundai
Trusty). OMI 9122423. Porte-conteneurs. Longueur 196 m, 11.106 t. Pavillon
Antigua & Barbuda. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1997 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Reederei Karl Schluter GmbH & Co KG
(Allemagne). Détenu en 2005 à New York (Etats-Unis). Venu en Allemagne pour des réparations
moteur, le Northern Vitality servait depuis plusieurs mois de navire d’entrainement pour les derniers
réglages avant l’inauguration de Jade Weser Port, le nouveau port à conteneurs de Wilhelmshaven. Sa
vente annoncée fin août provoque des remous dans l’opinion qui soupçonne sa mise à la casse en Inde.
Le 12 septembre, l’armateur prétend avoir repoussé la vente et vouloir continuer l’exploitation du navire
au motif qu’il est en parfait état et seulement âgé de 15 ans. Les autorités allemandes suspendent toute
autorisation de départ. Selon l’armateur, le navire devrait effectuer les essais de sa nouvelle
motorisation avant qu’une décision définitive soit prise quant à son avenir. Le 12 octobre, le Northern
Vitality appareille ; sa destination annoncée est pour l’instant Varna (Bulgarie). Pendant ce temps, un
autre navire de la compagnie, le Northern Dignity, 17 ans, est déjà en route pour la démolition, en Inde.
Le Northern Vitality, immobilisé à Wilhelmshaven (Allemagne), 29 septembre 2012 ©Peter Thomas
Pacific Trader (ex-Delmas Nacala, ex-CSAV Recife, ex-Maersk Sao Paulo, ex-Pacific
Trader). OMI 9123116. Porte-conteneurs. Longueur 168 m, 7.393 t. Pavillon
Antigua & Barbuda. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1996 à Wismar (Allemagne) par MTW. Propriétaire Hermann Buss Gmbh& Cie KG (Allemagne). Vendu
en l’état à Colombo (Sri Lanka) pour démolition en Inde. 402-407 $ la tonne incluant 350 t de carburant.
R Partner (ex-CMA CGM Condor, ex-Cala Palamos, ex-Cielo del Cile, ex-San
Miguel, ex-Nordpartner). OMI 9057161. Porte-conteneurs. Longueur 165 m.
Pavillon Iles Marshall. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1994 à Szczecin (Pologne) par Szczecinska Stocznia. Propriétaire Rickmers Reederei GmbH & Cie KG
(Allemagne). Vendu pour démolition en Inde. 445 $ la tonne.
Saadet C (ex-Vento di Grecale, ex-Delmas Angola, ex-Chile Star II, ex-Kent Scout, exCGM La Bourdonnais, ex-Lanka Abhaya, ex-Nordsun). OMI 8801357. Porteconteneurs. Longueur 157 m, 6.667 t. Pavillon Panama. Société de classification
RINA. Construit en 1991 à Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Canbaz Denizcilik
(Turquie). Détenu en 2009 à Salerno (Italie) et en 2012 à Rio Grande (Brésil). Vendu pour démolition en
Inde.
Saint Andreas (ex-Sicilia Breeze, ex-Candelaria B, ex-Guadalquivir,
ex-Lago Enol). OMI 8206260. Cargo réfrigéré converti en porteconteneurs. Longueur 111 m, 2.866 t. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification International Naval Surveys Bureau. Construit en 1984 à
Santander (Espagne) par Atlantico Santander ; converti et jumboïsé en 1989, rallongé de 96 à 111 m.
Propriétaire Sea Velvet International SA (Grèce). Détenu en 2004 à Gioia Tauro (Italie), en 2007 à
Bilbao (Espagne) et Novorossiysk (Russie) et en 2008 à deux reprises à Limassol (Chypre). Vendu pour
démolition en Turquie. 346 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 37/64
Santa Cruz (ex-NYK Sunrise). OMI 8918825. Porte-conteneurs. Longueur 251 m, 16.604 t.
Pavillon Royaume-Uni. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1991 à
Kure (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Zodiac Maritime Agencies Ltd (RoyaumeUni). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Tegesos (ex-Norasia Tegesos, ex-Contship Action, ex-Tegesos). OMI
9122215. Porte-conteneurs. Longueur 209 m, 11.800 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1996 à
Warnemunde (Allemagne) par Kvaerner Warnow Werft. Propriétaire MARTIME - Gesellschaft fur
Maritime Dienstleistungen mbH (Allemagne). Détenu en 2010 à Anvers (Belgique) et en 2011 à
Melbourne (Australie). Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde. 407 $ la tonne.
Tian Shun (ex-Asian Light, ex-Kuo Lung). OMI 8504686. Porte-conteneurs. Longueur 130 m. Pavillon
Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1985 à Shimonoseki (Japon)
par Towa. Propriétaire Tianjin Marine Shipping (Chine). Vendu pour une destination de démolition
inconnue.
Tiger Cloud (ex-Far Singapore, ex-Sinar Lombok, ex-Magna Vision, ex-MSC Lebanon, exCalifornia, ex-Wan Hai 201, ex-WH 201). OMI 8901743. Porte-conteneurs. Longueur 164 m,
7.076 t. Pavillon Singapour. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1989 à
Setoda (Japon) par Naikai. Propriétaire Seachange Maritime (Singapour). Détenu en 2003 à Barcelone
(Espagne), en 2004 à Hong Kong (Chine) et en 2011 à Chennai (Inde). Vendu pour démolition au
Bangladesh où il arrive raccourci en Tiger. 410 $ la tonne incluant 400 t de carburant.
Vestfold (ex-Zoe Glory, ex-MSC Puglia, ex-MSC Tasmania, ex-Atlantic Lady). OMI
9031052. Porte-conteneurs. Longueur 174 m, 8.228 t. Pavillon Iles Marshall
abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de
classification Korean Register of Shipping. Construit en 1992 à Heusden (Pays-Bas) par Verolme.
Propriétaire CB Marine Ltd (Royaume-Uni). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Cargo réfrigéré
Arctic Ocean. OMI 8613009. Cargo réfrigéré. Longueur 151 m. Pavillon Bahamas. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1989 à Pula (Croatie) par Uljanik Brodogradilist.
Propriétaire Ecuadorian Line Inc (Etats-Unis). Détenu en 2007 à New York (Etats-Unis). Vendu
pour une destination de démolition inconnue. En août, le navire se trouvait à Guayaquil (Equateur). Peut
être sera-t-il démoli par Aceria Nacional del Ecuador (ANDEC SA) qui s’est fait les dents précédemment
sur l’Arctic Clipper (Cf A la casse n°26, p31).
Arctic Ocean, à quai à Guayaquil (Equateur) © Wil Weijsters
Atlantic Ocean. OMI 8612990. Cargo réfrigéré. Longueur 151 m. Pavillon Bahamas. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1989 à Pula (Croatie) par Uljanik Brodogradilist.
Propriétaire Ecuadorian Line Inc (Equateur). Détenu en 2000 à Rijeka (Croatie). Vendu pour
une destination de démolition inconnue. Peut-être à Guayaquil comme son sistership Arctic Ocean.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 38/64
Chi Hao (ex-Isokaze, ex-Isokaze Maru). OMI 7322550. Cargo réfrigéré. Longueur 108 m.
Pavillon Panama. Société de classification China Corporation Register of Shipping. Construit
en 1973 à Taguma (Japon) par Naikai. Propriétaire Chi Hao Corp (Taiwan). Vendu pour
démolition en Chine à Jiangyin.
Crystal Hope (ex-Ionian Sprinter, ex-White Jasmin, ex-Rose Acacia). OMI 7375870.
Cargo réfrigéré. Longueur 132 m, 3.535 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines.
Société de classification Polish Register of Shipping. Construit en 1975 à Takamatsu
(Japon) par Shikoku. Propriétaire Alliance Marine UAB (Lituanie). Détenu en 1999 à Brest (France).
Vendu pour démolition en Inde.
Octobre 1998, le Crystal Hope quitte Fortaleza (Brésil) après avoir déchargé du coton © Yvon Perchoc
Montevideo (ex-Qingdao Reefer, ex-Green Mountain, ex-Manila Tiger, ex-Reefer
Tiger). OMI 8312033. Cargo réfrigéré. Longueur 142 m, 4.992 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1983 à Shimonoseki
(Japon) par Hayashikane Sb. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce). Détenu en 2009 à Koper (Slovénie).
Vendu pour démolition en Inde. 390 $ la tonne.
Avril 2010, Montevideo à l’approche de l’écluse du canal de Kiel (Allemagne) © Michael Brakhage
Orion Reefer. OMI 8911097. Cargo réfrigéré. Longueur 144 m. Pavillon Panama.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1989 à Onishi (Japon) par
Shin Kurushima. Propriétaire NYK Reefers Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2007 à
Bushire (Iran). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Rania (ex-IMG 4, ex-Fayez, ex-Iceberg, ex-Fregata II, ex-Frost). OMI
7825643. Cargo réfrigéré. Longueur 67 m. Pavillon Georgie. Société de
classification Isthmus Maritime Classification. Construit en 1979 à Skali (Iles
Feroe) par Skala Skipasmidja. Propriétaire Elkashawey Brothers Shipping Co (Egypte). Détenu en 2006,
2007 et 2008 à Suez (Egypte). Vendu pour démolition en Turquie.
SCI Prestige (ex-Santa Barbara, ex-NYK Surfwind). OMI 9017032. Porte-conteneurs.
Longueur 253 m, 15.837 t. Pavillon Royaume-Uni. Société de classification Nippon
Kaiji Kyokai. Construit en 1992 à Mihara (Japon) par Koyo Dockyard. Propriétaire
Zodiac Maritime Agencies Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 1999 à Long Beach (Etats-Unis), en 2010 à
Hong Kong, en 2011 à Singapour et en 2012 de nouveau à Hong Kong. Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 39/64
Shun Fa (ex-Min Fa, ex-Tai Shui, ex-Argosea, ex-Emerald Aspen, exExtrelago). OMI 7931686. Cargo réfrigéré. Longueur 84 m. Pavillon Panama.
Société de classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en 1981 à
Bilbao (Espagne) par Astilleros del Cadagua. Propriétaire Shun Fa Shipping SA (Chine). Détenu en
1999 à Villagarcia de Arosa (Espagne), en 2001 à Hakodate (Japon), en 2005 à Weihai (Chine) et
Korsakov (Russie), en 2006 à Tongyeong (Corée du Sud), en 2007 à Ningbo (Chine) et en 2011 à
Zoushan (Chine) et Masan (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine à Jingjiang.
Zarya (ex-Jaanivald, ex-Luzhskiy). OMI 8226325. Cargo réfrigéré transporteur de poissons.
Longueur 55 m, 707 t. Pavillon Russie. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1983 à Khabarovsk (Russie) par SM Kirova. Propriétaire Zarya Fishing
Collective (Russie). Détenu en 2002 à Marin (Espagne), en 2003 à Aveiro (Portugal), en 2005 à Grimsby
(Royaume-Uni), et en 2006 à Las Palmas (Espagne) et New Ross (Irlande). Vendu pour une destination
de démolition inconnue. Le rafiot typique qui injecte dans le marché européen du poisson congelé pêché
dans des conditions douteuses ou frauduleuse en Afrique de l’Ouest.
Zarya, à Ijmuiden (Pays-Bas), novembre 2008 © Erwin Willemse
Navire usine
Nikolay Afanasyev. OMI 8225606. Navire usine. Longueur 102 m, 3.250 t. Pavillon Russie.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1982 à Stralsund
(Allemagne) par Volkswerft VEB. Propriétaire Iceberg Nord Co Ltd (Russie). Vendu pour
démolition en Turquie.
Nikolay Afanasyev, à Mourmansk (Russie), février 2011© Sushkov Oleg
Vraquier
2Go 1 (ex-Kally C, ex-Dubai Worl, ex-Perseus, ex-City of Stuttgart, ex-Seaboard Canada, exKent Trader, ex-Widukind). OMI 8908521. Vraquier. Longueur 158 m, 5.581 t. Pavillon
Philippines abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1990 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas. Propriétaire
Aboitiz Jebsen Co Inc (Philippines). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 40/64
Akitec (ex-Sirocco Breeze, ex-Angel Light, ex-Byron V, ex-Brave Star, ex-Rose). OMI 8109890.
Vraquier. Longueur 176 m, 7.149 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en à 1981 Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Shanghai Adani
Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 1998 à Middlesbrough (Royaume-Uni), en 2000 à Oslo (Norvège) et
en 2004 à Avonmouth (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Chine. 310 $ la tonne.
Al Amal Bellah (ex-Seaforce Marianna, ex-Fu Zhou, ex-Ocean Blue, ex-Alethini, ex-Tsakaloff,
ex-Aynur Urkmez, ex-Vela, ex-Felicidad, ex-St Nicholas, ex-Mandera, ex-Union Belle, ex-Stella
Filipinas). OMI 8109905. Vraquier. Longueur 160 m, 5.725 t. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping Construit en 1982 à Imabari
(Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Reem Maritime Ltd (Liban). Détenu en 2000 à Brisbane
(Australie), en 2002 à Québec (Canada), en 2007 à Huelva (Espagne), en 2008 à Anvers (Belgique) et
en 2011 à Jiangyin (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 420 $ la tonne.
Al Youssef (ex-Rimar, ex-Evropi, ex-Seahope, ex-Great Glen, ex-World Glen). OMI 8005549.
Vraquier. Longueur 170 m, 6.276 t. Pavillon Togo. Société de classification Bulgarski Koraben
Registar. Construit en 1981 à Osaka (Japon) par Osaka Zosensho. Propriétaire Delmar
Logistics Ltd (Liban). Détenu en 2006 à Bandar Khomeini (Iran) en 2009 à Odessa (Ukraine) et en 2011
à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition en Inde.
Alex P (ex-Centrans Leader, ex-Rubin Grace). OMI9081150. Vraquier. Longueur 292
m, 21.129 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1995 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Nautilus Marine
SA (Grèce). Détenu en 2006 et 2008 à Dampier (Australie) et en 2010 à Port Walcott (Australie). Vendu
en l’état en Chine pour démolition au Bangladesh. 400 $ la tonne incluant le carburant du voyage.
Janvier 2008, Alex P quitte Port-Hedland
(Australie) avec un chargement de
minerai de fer © Tropic Maritime
Algocape (ex-Richelieu). OMI 6703214. Vraquier. Longueur 223 m. Pavillon Canada abandonné pour
celui du Sierra Leone pour son voyage vers la casse. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1967 à Lauzon (Canada) par Davies. Propriétaire Algomar Central Corp
(Canada). Contrairement au James Norris (voir A la casse n°27, p58) de la même compagnie, démoli au
Canada, le 1er juillet 2012, l’Algocape est racheté par le turc Dido Steel Corp SA, passe sous pavillon
Sierra Leone et devient le Goc ; le 21 juillet, il part en remorque du V.R. Artico pour démolition en
Turquie. Il sera suivi un mois plus tard par un autre ex vraquier des Grands Lacs le Gordon C. Leitch.
Juillet 2012, l’Algocape descend le Saint-Laurent en remorque du VR Artico ; destination la Turquie.
© Jacques Gautier
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 41/64
Amagisan. OMI 9056715. Vraquier. Longueur 280 m, 19.424 t. Pavillon Hong Kong. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1993 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI.
Propriétaire Bernhard Schulte Shipmanagement (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde.
380 $ la tonne.
Amagisan à Hong Kong, juillet 2009 © Cesar T Neves
Americana (ex-Ioannis M, ex-Trendy, ex-Yamahiro Maru, ex-Argo Enterprise). OMI 7621932.
Vraquier. Longueur 225 m, 11.499 t. Pavillon Comores. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1979 à Sakai (Japon) par Hitachi. Détenu en 1998
à Lisbonne (Portugal), en 2009 à Santander (Espagne) et en 2010 pendant 133 jours à La NouvelleOrléans (Etats-Unis). En mars 2012, le panaméen Americana est racheté par le cash buyer GMS via la
société écran Sea Lion Marine Services basé à Saint-Vincent-et-Grenadines. Il passe sous pavillon
Comores et devient le Rican avant d’être échoué pour démolition en Inde.
Andhika Tsuraya (ex-Ionna P, ex-Trust Jakarta, ex-Daphna D, ex-Daphne, exMaritime Challenge). OMI 8103169. Vraquier. Longueur 225 m, 11.237 t. Pavillon
Indonésie. Société de classification Biro Klasifikasi Indonesia. Construit en 1984 à
Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire PT Perusahaan Pelayaran Samudera (Indonésie). Détenu en
2011 à Vungtau (Vietnam). Vendu en l’état à Java pour une destination de démolition inconnue.
Andros R (ex-Andros). OMI 8125961. Vraquier. Longueur 225 m, 10.983 t. Pavillon Libéria.
Société de classification Lloyd's Register. Construit en 1985 à Tsurumi (Japon) par Nippon
Kokan. Propriétaire Rainbow Shipmanagement SA (Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
435 $ la tonne incluant 840 t de carburant.
Asha Prestige (ex-Road Runner, ex-Athloforos, ex-Halandriani, ex-Eidelweiss, ex-Handy
Accord, ex-Southern Accord)). OMI 8318829. Vraquier. Longueur 161 m, 6.218 t. Pavillon
Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit
en 1983 à Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Hermes Maritime (Inde). Détenu en 2008 à
Iskenderun (Turquie) et en 2010 à Maroli (Inde). Vendu pour démolition en Inde.
Athanasios G Callistsis (ex-Pintail, ex-Punica). OMI 8101953. Vraquier. Longueur
197 m, 7.990 t. Pavillon Chypre. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1983 à Shanghai Chine) par Jiangnan Shipyard. Propriétaire
Callitsis Ship Management SA (Grèce). Détenu en 2010 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 415 $ la tonne.
Aveiro (ex-Toumeh, ex-Yeditepe S, ex-Villa, ex-Keltic Confidence, ex-Adonis, exKilbride). OMI 7722712. Vraquier. Longueur 145 m, 4.507 t. Pavillon Togo. Société de
classification International Naval Surveys Bureau. Construit en 1978 à Osaka (Japon)
par Namura Shipbuilding. Propriétaire GMZ Ship Management Co SA (Liban). Détenu en 2003 à Huelva
(Espagne) et en 2011 à deux reprises à Mumbai (Inde). Vendu pour démolition en Inde. 427 $ la tonne
incluant 250 t de carburant.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 42/64
Awobasan. OMI 9063469. Vraquier. Longueur 270 m, 18.302 t. Pavillon Hong Kong. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1994 à Mihara (Japon) par Koyo Docks.
Propriétaire Bernhard Schulte Shipmanagement (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde.
417 $ la tonne.
Awobasan, janvier 2011 au terminal Tata Steel d’Ijmuiden (Pays-Bas) © Moolen / Shipspotting]
Bai Shun (ex-Western Rams, ex-Western Lark, ex-Lark). OMI 8103523. Vraquier. Longueur
192 m. Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1983
à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire China Shipping Development Co (Chine).
Détenu en 2000 à Lisbonne (Portugal). Vendu pour démolition en Chine à Jin Jiang
Bin Dong Shan 35 (ex-Aegean Tiger, ex-Bornes). OMI 8617419. Ex OBO coonverti envraquier.
Longueur 244 m, 19.274 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification China Classification
Society. Construit en 1990 à Setubal (Portugal) par Setenave. Propriétaire Fuzhou Hailing
Shipping Co Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 320 $ la tonne.
Bogasari Dua. OMI 7613985. Vraquier. Longueur 200 m, 7.926 t. Pavillon Indonésie. Société
de classification RINA. Construit en 1977 à Osaka (Japon) par Osaka Zosensho; jumboïsé en
1979 et rallongé de 170 à 200 m. Propriétaire Samudera Sukses Makmur (Indonésie). Détenu
en 2007 à Kwinana (Australie) et en 2011 à Xiamen (Chine) et Quangninh (Vietnam). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 415 $ la tonne.
Bouxsite Star (ex-Five Stars Union, ex-Pelagitissa, ex-Fanari, ex-Thalia, ex-Maritime
Baron). OMI 8013546. Vraquier. Longueur 225 m, 10.958 t. Pavillon Panama
abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage Société de classification
International Register of Shipping. Construit en 1982 à Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire COSCO
(Shine). Détenu en 2002 à Newcastle (Australie), en 2003 à Vancouver (Canada), en 2004 à Kwinana
(Australie) et Zhenjiang (Chine), en 2006 à Huanghua (Chine), en 2007 à Bandar Abbas (Iran) et en
2010 à Taean (Corée du Sud). Vendu en l’état à Singapour pour démolition au Bangladesh. 380 $ la
tonne. Incluant 600-700 t de carburant.
C. Koreana (ex-Cape Breeze, ex-Belmaj, ex-Tai Shan). OMI 8814732 Vraquier. Longueur 270
m, 18.447 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of Shipping.
Construit en 1990 à Keelung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Chang Myung
Shipping Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2000 à Newcastle (Australie) et en 2003 à
Dampier (Australie). Vendu pour démolition en Inde. 405 $ la tonne.
Cape Madras (ex-Hanjin Madras). OMI 8821618. Vraquier. Longueur 274 m, 18.954 t. Pavillon
Dominique. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1990 à Ulsan
(Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Tech Project LLC (Ukraine). Détenu en 2003 à
Vancouver (Canada), en 2011 à Gladstone (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 433 $ la
tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 43/64
Carina K (ex-,Eastwind Rubicon, ex-EW Henfield, ex-Henfield, ex-Sitara,
ex-BUrwain Castor, ex-Nero). OMI 8701533. Vraquier. Longueur 170 m,
8.384 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1991 à Szczecin (Pologne) par Warskiego. Propriétaire Victoria Oceanway Ltd (Grèce).
Détenu en 2007 à Amsterdam (Pays-Bas) et en 2011 au Pirée (Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
425 $ la tonne.
Chikuzen Maru. OMI 9044463. Vraquier. Longueur 270 m, 20.000 t. Pavillon Japon. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1993 à Mizushima (Japon) par Sanoyas Hishino
Meisho. Propriétaire Daiichi Chuo Kisen (Japon). Détenu en 2006 à Newcastle (Australia).
Vendu pour démolition en Inde. 415 $ la tonne.
Chuetsu Maru. OMI 8611972. Vraquier. Longueur 200 m, 8.950 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1987 à Marugame (Japon) par Imabari Zosen.
Propriétaire Kyokuto Shipping Co Ltd (Japon). Vendu pour démolition en Inde. 425 $ la tonne.
Da Bang (ex-Long Xing, ex-Bao Zhong 198, ex-Hua Fang, ex-Marianne
Bolten, ex-Hermann Schulte). OMI 7053484. Vraquier. Longueur 196 m.
Pavillon Panama. Société de classification International Register of Shipping.
Construit en 1971 à Lubeck-Siems (Allemagne) par Flender. Propriétaire
Vanguard Shipping Safety Management (Taiwan). Détenu en 2007 à Ningbo et Guangzhou (Chine) en
2009 à Fuzhou (Chine) et de nouveau à Guangzhou, en 2010 à Ningde (Chine) et en 2011 de nouveau
à Guangzhou puis à Xiamen (Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Dobrush (ex-World Goodwill). OMI 8101939. Vraquier. Longueur 196 m, 7.935 t. Pavillon
Ukraine. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1982 à
Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard. Propriétaire Donbass (Ukraine). Détenu en 2002 à
Québec (Canada), en 2004 et 2009 à Gand (Belgique) et en 2010 à Klaipeda (Lituanie). Vendu
pour démolition en Inde.
Dobrush, Sault-Ste Marie (Canada)
© NPD259 / Shipspotting
Dong A Rhea (ex-Champel, ex-KWK Legacy). OMI 9035424. Vraquier. Longueur 270 m,
18.500 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of Shipping.
Construit en 1993 à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Dong-A
Tanker Corp (Corée du Sud). Détenu en 2004 à Redcar (Royaume-Uni), en 2007 à Gijon (Espagne), en
2008 de nouveau à Gijon et en 2011 à Newcastle (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
428 $ la tonne incluant 250 t de carburant.
Dover (ex-Vorios Ipiros Hellas, ex-Rio Grande). OMI 7433634. Vraquier. Longueur
194 m, 9.167 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian Maritime Register
of Shipping. Construit en 1981 à Rio de Janeiro (Brésil) par EMAQ. Propriétaire
World Wide Ocean Chartering (Grèce). Détenu en 1997 à Amsterdam (Pays-Bas), en 1999 à
Sandnessjoen (Norvège), en 2000 à Saint-Pétersbourg (Russie), en 2003 à Vlissingen (Pays-Bas), en
2004 à San Francisco (Etats-Unis), à Manille (Philippines), Iquique (Chili) et de nouveau à SaintPétersbourg, en 2005 de nouveau à Amsterdam, en 2006 et 2007 à Tianjin (Chine) et en 2010 à
Yingkou (Chine). Médaillé d’argent des navires sous-normes avec 12 détentions. Vendu pour démolition
en Inde. 437 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 44/64
Eagle (ex-Fatima, ex-Docepraia). OMI 8126408. Vraquier. Longueur 200 m, 9.422 t.
Pavillon Chypre. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1985 à Niteroi (Brésil) par CCN Maua. Propriétaire Perosea Shipping
Co SA (Grèce). Détenu en 2001 à La Corogne (Espagne), en 2005 à Jacksonville (Etats-Unis) et Le
Havre (France), en 2010 à deux reprises à Tianjin (Chine) et en 2012 à Paradip (Inde). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Eleftheria K (ex-Senho, ex-Senho Maru). OMI 8406418. Vraquier. Longueur 297 m,
26.048 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit
en 1985 à Tsu (Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire European Navigation Inc
(Grèce). Détenu en 2009 à Hong Kong (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 400 $ la tonne.
Eleftheria K, détroit du Bosphore, novembre 2010 ©Mehmet Bucukoglu
Erradale Star (ex-Erradale). OMI 9041033. Vraquier Longueur 284 m,
22.750 t. Pavillon Bahamas. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1994 à Belfast (Royaume-Uni) par Harland & Wolff.
Propriétaire Chartworld Shipping Corp (Grèce). Détenu en 2006 à Gijon (Espagne). Vendu pour
démolition en Inde. 420 $ la tonne.
Eternal Ocean (ex-Sea Tiger, ex-Genmar George, ex-Pacific Jupiter). OMI 8902369. Vraquier. Longueur
247 m. Pavillon Hong Kong. Société de classification RINA. Construit en 1989 à Mihara (Japon) par
Koyo DY Co. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Chine par Jiangmen Xinhui
Shuangshui Ship Breaking Co.
Fareast Sun (ex-GTS Sunrise, ex-Hua Feng, ex-Vale, ex-Golden Pine). OMI 7921203.
Vraquier. Longueur 155 m, 5.037 t. Pavillon Panama. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1980 à Shiogama (Japon) par Tohoku Sb. Propriétaire
Fareast Pioneer Shipping SA (Chine). Détenu en 1997 à Vlissingen (Pays-Bas) et en 2011 à
Pyeongtaek (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
Flourish (ex-Agios Nektarios, ex-Paul Keres, ex-Viktor Bakaev). OMI 8723610.
Vraquier. Longueur 215 m, 13.650 t. Pavillon Panama. Société de classification
National Shipping Adjusters Inc. Construit en 1988 à Nikolayev (Ukraine) par Okean.
Propriétaire Ocean Star Shipping (Chine). Détenu en 2002 à Newcastle (Australie), en 2006 à Yantai
(Chine) et en 2007 à Liverpool (Royaume-Uni). Vendu pour démolition au Bangladesh. 392 $ la tonne.
Forest Wave. OMI 8915251. Vraquier. Longueur 200 m, 9.089 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1991 à Oshima (Japon) par Oshima SB. Propriétaire
MOL - Mitsui OSK Lines (Japon). Vendu pour démolition en Chine.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 45/64
Fox Maiden (ex-Desert Explorer, ex-Bulk Explorer, ex-Thalassini Axia, ex-Dimitris). OMI 8306838.
Vraquier. Longueur 189 m, 9.101 t. Pavillon Philippines. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1985 à Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire Roymar Ship Management Inc
(Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 448 $ la tonne incluant diverses pièces de rechanges.
Gem of Safaga (ex-Konkar Lydia, ex-Deerpool, ex-Delphic Flame, ex-Alpha Flame, exDeborah L, ex-Shannon Venture). OMI 8022444. Vraquier. Longueur 228 m, 11.994 t. Pavillon
Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1982 à Numakuma
(Japon) par Tsuneishi SB. Propriétaire West Asia Maritime Ltd (Inde). Détenu en 2008 à Gladstone
(Australie). Le navire a été saisi par la Cour Fédérale australienne suite à un litige entre l’armateur et
l’affréteur et est resté immobilisé pendant plusieurs mois à Sydney ; en décembre 2009 il a pu reprendre
ses activités de minéralier transporteur de charbon. Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
Gold Star (ex-Agia Thalassini I, ex-City of Port Louis, ex-Current). OMI 8221674. Vraquier. Longueur
190 m, 7.843 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en
1984 à Onishi (Japon) par Kurushima. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Good Hope (ex-Panos Earth, ex-Four Earth, ex-Antonis P, ex-Ideefix, ex-Adirondack). OMI
8214695. Vraquier. Longueur 244 m, 12.539 t. Pavillon Panama. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire
Sterling Shipping Co (Singapour). Détenu en 2002 à Gdansk (Pologne), en 2006 à Dangjin (Corée du
Sud) et en 2007 à Tarragone (Espagne). Vendu pour démolition au Bangladesh. 430 $ la tonne.
Gordon C. Leitch. OMI 6815237. Vraquier. Longueur 223 m. Pavillon Canada abandonné pour celui du
Sierra Leone pour son voyage vers la casse. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1968 à Montréal (Canada) par Canadian Vickers. Propriétaire Algomar Central Corp
(Canada). Comme l’Algomar, le Gordon C. Leitch est racheté en juillet 2012 par un chantier de
démolition turc, passe sous pavillon
Sierra Leone et devient le Don . En
août, il part en remorque pour
démolition en Turquie.
Gordon C Leitch sur le Welland canal,
Canada, mai 2011 © Paul Beesley
Govind Prasad (ex-Ikaria, ex-Thalassini Avra, ex-Kepwave). OMI7926112. Vraquier. Longueur
263 m, 17.471 t. Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit
en 1981 à Tamano (Japon) par Mitsui. Propriétaire Essar Shipping Ltd (Inde). Détenu en 2006
à Amsterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition au Pakistan.
Grand (ex-Grand George, ex-Captain George I, ex-Captain George L, ex-Stena Africa, ex-Fort
Providence). OMI 8102256. Vraquier. Longueur 224 m, 12.118 t. Pavillon Panama. Société de
classification RINA. Construit en 1982 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire
Ningbo Shanglun Ship Management Co (Chine). Détenu en 2003 à Hay Point (Australie), en 2007 à
Cadix (Espagne) et Corpus Christi (Texas, Etats-Unis), en 2008 à Tyne (Royaume-Uni), en 2009 à
Ningbo (Chine), en 2010 à Boryeong (Corée du Sud) et en 2011 à Xiamen (Chine). Vendu pour
démolition en Chine à Jiangyin.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 46/64
Grand Anemi (ex-Global Trust, ex-Maratha Majesty). OMI 8111958. Vraquier.
Longueur 245 m, 13.885 t. Pavillon Malte. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1988 à Cochin (Inde) par Cochin Shipyard. Propriétaire Stamford
Navigation Inc (Grèce). Détenu en 1999 à Piombino (Italie), en 2003 à Rotterdam (Pays-Bas), en 2006 à
Newcastle (Australie), en 2007 à Vancouver (Canada), en 2009 à Tianjin (Chine), en 2011 à Dangjin
(Corée du Sud) et en 2012 à Guangzhou (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 342 $ la tonne.
Grand Anemi, juillet 207
© Marek / Shipspotting
Grandis. OMI 8914049. Vraquier. Longueur 200 m, 9.022 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1991 à Mizushima (Japon) par Sanoyas Corp.
Propriétaire MOL – Mitsui Osk LInes (Japon). Détenu en 2006 à Geelong (Australie) et en 2011
à Tanjung Perak (Indonésie). Vendu pour démolition en Inde. 445 $ la tonne.
GS Beauty (ex-Vega III, , ex-Great Polaris, ex-Great Mars, ex-Millenium Star, ex-La Pampa,
ex-Venora, ex-Snowdon, ex-Cetra Sagitta). OMI 8010958. Vraquier. Longueur 280 m, 19.053 t.
Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en
1983 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Global Service Corp (Corée du Sud). Détenu en
2000 à Brindisi (Italie), en 2001 à Dampier (Australie), en 2007 à Newcastle (Australie). Vendu pour
démolition en Inde. 391 $ la tonne incluant 180 t de carburant.
Harita Copper (ex-Hebei Star, ex-Obelix I, ex-World Vale). OMI 8009507. Vraquier.
Longueur 300 m, 27.585 t. Pavillon Panama. Société de classification Panama
Maritime Documentation Services. Construit en 1982 à Tsu (Japon) par Nippon
Kokan. Propriétaire Winning Shipping (Chine). Détenu en 2000 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour
démolition au Pakistan. 398 $ la tonne.
Heng Shun Da (ex-Ariella, ex-Cielo d’Istria, ex-Pohorje, ex-Golden Trader, ex-Lakes Star). OMI
8028864. Vraquier. Longueur 183 m, 9.003 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1983 à Kawajiri (Japon) par Kanda Zosensho. Propriétaire
JOSCO Yuansheng Shipping (Chine). Détenu en 2006 à Tarante (Italie). Vendu pour démolition en Inde.
375 $ la tonne.
Hong Qi 201. OMI 8033637. Vraquier. Longueur 163 m. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1980 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard.
Propriétaire China Shipping International Intermodal (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Hong Qi 204. OMI 8425036. Vraquier. Longueur 163 m, 6.157 t. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1981 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyards.
Propriétaire China Shipping International Intermodal (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
290 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 47/64
Houma Belle (ex-North Star, ex-Aghia Sophia). OMI 8312784. Vraquier. Longueur 183 m, 7.708 t.
Pavillon Philippines. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1985 à Chiba
(Japon) par Mitsui. Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 438 $ la tonne incluant une hélice et un arbre d’hélice de rechange.
Hua Fen (ex-Dyna Auk, ex-New Honor, ex-Hosei, ex-Hosei Maru). OMI 8903260. Vraquier.
Longueur 273 m, 17.749 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1990 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Shanghai Shenyue Ship
Management Co (Chine). Détenu en 2005 à Hunterston (Royaume-Uni) et en 2009 à Dampier
(Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 420 $ la tonne.
Hua Fen à Ijmuiden (Pays-Bas), septembre 2008 © Erwin Willemse
Hua Jin Hong (ex-Cape Courage, ex-Ateni, ex-Rialto). OMI 8103690. Vraquier. Longueur 225
m, 10.866 t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit
en 1985 à Kudamatsu (Japon) par Kasado Dock. Propriétaire Nanjing HuahaiShipping Co
(Chine). Détenu en 2003 à Fos-sur-Mer (France), en 2004 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2006 à
Newcastle (Australie). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui. 310 $ la tonne.
Hua Jin Xiang (ex-Mega Star, ex-Mitsa, ex-Menites, ex-Gortys, ex-Jasaka). OMI 7929255.
Vraquier. Longueur 224 m, 11.217 t. Pavillon Panama. Société de classification Germanischer
Lloyd. Construit en 1981 à Innoshima (Japon) par Hitachi. Propriétaire Nanjing Huahai
Shipping Co (Chine). Détenu en 2000 à Tarante (Italie) et en 2003 à Hambourg (Allemagne). Vendu
pour démolition au Bangladesh. 396 $ la tonne.
Hui Shun Hai (ex-Sincere Apollo, ex-Kumander, ex-Ocean Commander). OMI 8319641.
Vraquier. Longueur 190 m, 7.648 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification China
Classification Society. Construit en 1984 à Tadotsu (Japon) par Hachihama Zosen. Propriétaire
Tianjin Tianhui Shipping Enterprises (Chine). Détenu en 1999 à Los Angeles (Etats-Unis), en 2005 à
Albany (Australie) et en 2008 à Quangninh (Vietnam). Vendu pour une destination de démolition
inconnue.
Hunter K (ex-Hiona, ex-Golden North, ex-Golden Diamond, ex-Dragon Ace, ex-Ocean Fame).
OMI 8109888. Vraquier. Longueur 160 m, 5.721 t. Pavillon Dominique. Société de classification
Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à Imabari (Japon) par Imabari SB.
Propriétaire Trans Marine Co (Liban). Détenu en 1999 à Aviles (Espagne) et en 2001 à Brême
(Allemagne). Vendu pour démolition en Inde. 402 $ la tonne.
Ilenao (ex-Artemis, ex-Engiadina). OMI 8322533. Vraquier. Longueur 225 m, 11.525
t. Pavillon Libéria. Société de classification RINA. Construit en 1987 à Ulsan (Corée
du Sud) par Hyundai. Propriétaire C Transport Maritime SAM (Monaco). Détenu en
2011 à Paradip (Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh. 435 $ la tonne incluant 185 t de
carburant.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 48/64
Infinite Hope (ex-Good Hope, ex-Minas, ex-Chios Unity, ex-Nadia, ex-SJN Orcas, exHuawanghai, ex-China Prospect, ex-Havsul, ex-Hupeh). OMI 8200266. Vraquier.Longueur 183
m, 12.740 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1984 à Deptford
Yard (Royaume-Uni) par Sunderland SB. Propriétaire Glory Ships Co Ltd (Chine). Détenu en 2007 à La
Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) et en 2008 à Tarante (Italie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 430
$ la tonne.
Ivan Makarin. OMI 8131908. Vraquier. Longueur 162 m, 8.088 t. Pavillon Russie.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à
Warnemunde (Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire FESCO (Russie). Détenu en
2007 à Koper (Slovénie) et en 2009 à Guangzhou (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 424 $
la tonne.
Jasmin (ex-Thor Jasmine, ex-Kapitan Betkher, ex-Tinita). OMI 8314457. Vraquier. Longueur 180 m,
10.328 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1985 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo Sb. Propriétaire ATL Shipping Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 403 $ la tonne.
Jimnoble (ex-Big Bang, ex-Prosper Venture, ex-Kyomi, ex-Kyomi Maru). OMI 8323422. Vraquier.
Longueur 290 m, 22.387 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1985 à
Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire TOSCO Keymax (Chine). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 415 $ la tonne.
Joanna A (ex-Navision Bulker, ex-Copernico, ex-Maximus, ex-Asian Banner). OMI
8202513. Vraquier. Longueur 186 m, 8.020 t. Pavillon Panama. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1985 à Oshima (Japon) par
Oshima SB. Propriétaire Kouros Maritime Enterprises Inc (Grèce). Détenu en 2007 à Gdynia (Pologne)
et en 2011 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 423 $ la tonne.
Kamenitza. OMI 8006256. Vraquier. Longueur 185 m, 7.636 t.
Pavillon Bulgarie. Société de classification Bulgarski Koraben
Registar. Construit en 1980 à Varna (Bulgarie) par les chantiers
Georgi Dimitrov. Propriétaire Navigation Maritime Bulgare (Bulgarie). Détenu en 2004 à Hull (RoyaumeUni), en 2007 à Québec (Canada), en 2010 à deux reprises à Gand (Belgique) et en 2011 à Jorf Lasfar
(Maroc). Vendu pour démolition en Inde.
Kapitan Nazarev. OMI 8416542. Vraquier. Longueur 162 m, 7.956 t.
Pavillon Chypre. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1984 à Warnemunde (Allemagne) par Warnowwerft.
Propriétaire NB Maritime Management (Chypre). Détenu en 2009 à Gand (Belgique). Vendu pour
démolition en Inde.
Kapitan Nazarev, golfe de Finlande, avril 2011 © M Alberts
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 49/64
Kapitan Tsirul. OMI 8131910. Vraquier. Longueur 162 m, 8.088 t. Pavillon Russie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à Warnemunde
(Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire FESCO (Russie). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Kassos Warrior (ex-Ocean Irene, ex-Mineral Nippon). OMI 8408703. Vraquier. Longueur 300
m, 23.579 t. Pavillon Libéria. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit
en 1986 à Chiba (Japon) par Mitsui. Propriétaire Polembros Shipping Ltd (Grèce). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 450 $ la tonne.
Kassos Warrior, à quai à Yuzhny (Ukraine), mai 2012 © Riad Ismail
Krikelo (ex-New Wave, ex-Artemision, ex-Costis, ex-New Amethyst, ex-Anglo
Amethyst, ex-Sanko Amethyst). OMI 8307222. Vraquier. Longueur 190 m, 7.922 t.
Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit
en 1985 à Mihara (Japon) par Koyo Dockyard. Propriétaire Andrico Maritime Co (Grèce). Détenu en
1999 à Miami (Etats-Unis) en 2005 à Newport (Royaume-Uni), en 2010 à Fremantle (Australie) et en
2012 à Puerto Real (Espagne) et Quangninh (Vietnam). Vendu pour démolition au Bangladesh.
KS Ace (ex-Effort One, ex-Sealink, ex-Seastar, ex-Sea Glory). OMI 8018429.
Vraquier. Longueur 195 m, 7.800 t. Pavillon Panama. Société de classification Isthmus
Bureau of Shipping. Construit en 1983 à Dalian (Chine) par Dalian Shipyard.
Propriétaire KS Maritime Pte Ltd (Singapour). Détenu en 2010 à Alexandrie (Egypte). Vendu pour
démolition en Inde. 400 $ la tonne.
KS Pioneer (ex-Jia Hua, ex-Bao Chang Men, ex-Sea Swan, ex-Kapetan Trader, ex-RP Nisshin
Trader, ex-Nisshin Trader). OMI 8315231. Vraquier. Longueur 188 m, 8.083 t. Pavillon
Panama. Société de classification Isthmus Bureau of Shipping. Construit en 1984 à Toyama
(Japon) par Nipponkai HI. Propriétaire KS Maritime Pte Ltd (Singapour). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 405 $ la tonne.
Laconia (ex-Baumare II, ex-Lago Biwa, ex-Lake Biwa). OMI 8517578. Vraquier.
Longueur 224 m, 10.614 t. Pavillon Malte. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1987 à Mihara (Japon) par Koyo DY Co. Propriétaire Delta International
Shipping Co (Grèce). Détenu en 2004 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) et en 2012 à Portland (EtatsUnis). Vendu pour démolition au Bangladesh. 428 $ la tonne incluant 300 t de carburant.
Lady Sera (ex-Cruiser, ex-Sinhai, ex-Ocean Priti). OMI 8026660. Vraquier.
Longueur 183 m, 6.404 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bulgarski Koraben Registar. Construit en 1982 à Olaveaga (Espagne) par
AESA. Propriétaire Minamar Deniz Tasimacilik (Turquie). Détenu en 1997 à Fredericia (Danemark), en
2007 à Aqaba (Jordanie), en 2008 à Ulsan (Corée du Sud), en 2010 à Kdz.eregli et Iskenderun (Turquie)
et en 2012 à Suez (Egypte). Vendu pour démolition en Inde. 415 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 50/64
Lian Fu Star (ex-Sagaland, ex-Maha Roos, ex-Olympic Galaxy, ex-Ikan Bawal). OMI 8021804. Vraquier.
Longueur 225 m, 11.197 t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1982 à Innoshima (Japon) par Hitachi. Propriétaire Jiuzhou Shipping Ltd (Chine). Vendu
pour démolition en Chine à Jiangyin. 310 $ la tonne.
Lucky Rainbow (ex-Halkaios, ex-Front Harrier, ex-OBO Harrier, ex-Nor-OBO 7, ex-Sioux, ex-Cougar).
OMI 8106769. Ex OBO converti en vraquier en 2009. Longueur 225 m, 13.768 t. Pavillon Panama.
Société de classification RINA. Construit en 1985 à Imari (Japon) par Namura. Propriétaire Huatai
International Shipping (Chine). Vendu pour démolition à Taixing (Chine) par Taizou Weiye Scrapping.
Lucky Viship (ex-Great Well, ex-Kimoliatis, ex-Mastrogiorgis B, ex-Captain Leon CHR
Lemos, ex-Costa Konialisdis, ex-Eva Venture, ex-Lopez). OMI 7916325. Vraquier.
Longueur 230 m, 11.638 t. Pavillon Mongolie. Société de classification Vietnam
Register of Shipping. Construit en 1981 à Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire Viship JSC
(Vietnam). Détenu en 2007 à Zhenjiang (Chine), en 2010 à Xiamen et Ningbo (Chine) et en 2011 à
Dalian (Chine). Vendu pour démolition en Chine par Jingjiang Xinmin Ship Breaking Co.
Mahavir Prasad (ex-Mahavir, ex-Elsam Fyn). OMI 8023993. Vraquier. Longueur 270 m, 18.882 t.
Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1983 à Lindo
(Danemark) par Odense Staal-Skibs. Propriétaire Essar Shipping Ltd (Inde). Vendu pour démolition au
Pakistan. 398 $ la tonne.
Mei Fu Star (ex-Georgia, ex-Celtic Light). OMI 8112433. Vraquier. Longueur 223 m, 12.199 t.
Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1982 à
Keelung (Taïwan) par China SB. Propriétaire Ocean Sentinels Shipmanagement (Chine).
Détenu en 2006 à Aqaba (Jordanie) et en 2012 à Rizhao (Chine). Vendu pour démolition en Chine par
Jingjiang Xinmin Ship Breaking Co. 310 $ la tonne.
Mosel N (ex-Mosel Ore). OMI 9085338. Vraquier. Longueur 268 m, 16.477 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1995 à
Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Pronav Ship Management GmbH &
Co (Allemagne). Détenu en 2011 à Newcastle (Australie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 410 $
la tonne.
Mosel N arrivant à Hambourg (Allemagne) ©Malte Classens
North Star (ex-Coral, ex-Wana Naree, ex-Seahorse, ex-Ace, ex-Seagrand Ace). OMI 7921605.
Vraquier. Longueur 172 m, 6.787 t. Pavillon Mongolie. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1980 à Setoda (Japon) par Naikai. Détenu en 2007 à Setubal (Portugal).
Vendu pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 51/64
Ocean Castle (ex-Heiryu Maru). OMI
8912584. Vraquier. Longueur 290 m,
21.017 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1990 à Tsu (Japon) par NKK. Propriétaire
Hachiuma Steamship Co Ltd (Japon). Détenu en
2009 à Port Headland (Australie). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 432 $ la tonne.
Ocean Castle, Isla De Cedros, Baja Mexico, juin 2011
© Marinetraffic
Ocean King (ex-Khalijia 4, ex-Miltiadis Junior, ex-World Utility). OMI 8102270.
Vraquier. Longueur 196 m, 9.715 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de
classification International Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du
Sud) par Hyundai. Propriétaire Quadrant Maritime Pvt Ltd (Inde). Détenu en 2009 à Zhanjiang (Chine).
Vendu pour démolition en Inde. 415 $ la tonne.
Ocean Lovely (ex-Georgis Carras, ex-Ocean Trader, ex-Crown Trader, ex-Star Bay, exMahonia). OMI 8217520. Vraquier. Longueur 180 m, 8.360 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Toyama (Japon) par Nipponkai HI.
Propriétaire Hengfa Shipping Inc (Chine). Détenu en 2003 à Vancouver (Canada) et en 2006 à
Bordeaux (France) et Shanghai (Chine. Vendu pour démolition au Bangladesh. 405 $ la tonne.
Ocean M (ex-Yick Lee). OMI 8025525. Vraquier. Longueur 187 m, 7.914 t. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane SB.
Propriétaire Emir Denizcilik Insaat Sanayi (Turquie). Vendu pour démolition en Inde. 428 $ la tonne.
Ocean Peace (exSincere Olympus, ex-Pag-Asa, ex-Ocean Arrow). OMI
8213691.Vraquier. Longueur 189 m. Pavillon Panama. Société de classification China
Corporation Register of Shipping. Construit en 1982 à Onishi (Japon) par Kurushima.
Propriétaire Mingtai Navigation Co Ltd (Taiwan). Détenu en 2006 à Qinhuangdao
(Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Ocean Peace,à Kaohsiung (Taiwan), juin 2011 © Andreas Spörri
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 52/64
Ocean Ranger (ex-Ken Leader, ex-Handy Leader, ex-Western Pal, ex-Western
Falcon, ex-ficus). OMI 8221959. Vraquier. Longueur 179 m, 7.244 t. Pavillon Malte.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1983 à 8221959 (Japon)
par Tsuneishi. Propriétaire Kristen Marine SA (Grèce). Détenu en 1999 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu
pour démolition au Bangladesh. 396 $ la tonne.
Ocean Universe. OMI 8707513. Vraquier minéralier. Longueur 326 m, 30.064 t. Pavillon Corée du Sud.
Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1988 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo. Propriétaire STX Pan Ocean Co Ltd (Corée du Sud). Vendu en l’état en Corée du Sud pour
démolition au Pakistan. 380 $ la tonne incluant le carburant.
Ocean Universe, Singapour, Juin 2011© Knut Helge Schistad
Oceanline 1 (ex-Triumph, ex-Galileo, ex-Flora C) OMI 7622778. Vraquier. Longueur
170 m, 7.512 t. Pavillon Panama. Société de classification Overseas Marine
Certification Services. Construit en 1978 à Mihara (Japon) par Koyo Dockyard.
Propriétaire Fitway Ship Management Ltd (Chine). Détenu en 2011 à Guangzhou (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 415 $ la tonne.
Originator (ex-Jin Sheng, ex-Vanri, ex-Star Vanri). OMI 8223555. Vraquier. Longueur 190 m,
7.750 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à
Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire SNP Shipping Services (Inde). Détenu en 2012 à
Rio Grande (Brésil). Vendu pour démolition en Inde. 435 $ la tonne.
Otrada (ex-Gregos, ex-Triada, ex-Sea Ripple, ex-World Bridge, ex-New Topaz, exSanko Topaz). OMI 8307210. Vraquier. Longueur 190 m, 7.898 t. Pavillon Iles
Marshall. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Mihara
(Japon) par Koyo Dock. Propriétaire Transbulk Management Inc (Grèce). Détenu en 2005 à Rotterdam
(Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde. 415 $ la tonne.
Pacific Carrier (ex-Dong A Helios, ex-Monalisa, ex-Meridian Spica, ex-Shirasagi Maru). OMI
8417637. Vraquier. Longueur 272 m, 20.039 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification
Korean Register of Shipping. Construit en 1986 à Imari (Japon) par Namura. Propriétaire
Sinokor Merchant Marine Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 1999 à Limerick (Irlande), en 2007 à
Vancouver (Canada), en 2008 à Newcastle (Australie), en 2009 à Gladstone (Australie) et en 2011 de
nouveau à Newcastle. Après une collision en 2011, le navire s’est brisé en deux sur la côte coréenne en
août 212. (Voir le chapitre « Le casse-tête des navires accidentés, Océan Pacifique, p 2 »). Il est vendu
en l’état pour une destination de démolition inconnue. 275 $ la tonne.
Panamax Leader (ex-Cemtex Leader). OMI 8716643. Vraquier. Longueur 230 m, 11.932 t.
Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1989 à
Kaohsiung (Taïwan) par China SB. Propriétaire Courage Maritime Technical Service Corp
(Taiwan). Détenu en 2003 à Newcastle (Australie) et en 2006 à Gladstone (Australie). Vendu
pour démolition en Chine à Xinhui. 323 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 53/64
Panamax Peppou (ex-Kif Mif, ex-Estable Duckling, ex-C Mehmet, ex-United
Approach). OMI 8024272. Vraquier. Longueur 223 m, 11.850 t. Pavillon Panama.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Mihara
(Japon) par Koyo Dockyard. Propriétaire Chian Spirit Maritime Enterprises Inc (Grèce). Détenu en 2003
à Anvers (Belgique), en 2004 et 2005 à Vancouver (Canada), en 2009 à Pyeongtaek (Corée du Sud) et
en 2011 à Rio Grande (Brésil) et Koper (Slovénie). Vendu pour démolition en Inde. 422 $ la tonne.
Arrivée à Rio de Janeiro, décembre 2007 © Edson de Lima Lucas
Panostar (ex-Captain George L, ex-Peter L, ex-Fort Frontenac). OMI
8102000. Vraquier. Longueur 225 m, 12.303 t. Pavillon Iles Marshall.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1984 à
Copenhague (Danemark) par B & W Skibsvaerft. Propriétaire Quantum Shipping Ltd (Grèce). Détenu en
2000 à Gand (Belgique), en 2002 à Vancouver (Canada), en 2009 à Québec (Canada) et en 2011 à
Aliaga (Turquie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 432 $ la tonne.
Partnership (ex-Sea Veteran, ex-Gunay A, ex-Berta Dan, ex-Nosira Sharon). OMI
7920039. Vraquier. Longueur 188 m, 6.800 t. Pavillon Panama. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à Pallion
(Royaume-Uni) par Sunderland Shipbuilders. Propriétaire Hermes Maritime Services Pvt Ltd (Inde).
Détenu en 2001 à Gijon (Espagne), en 2006 à Montréal (Canada) et en 2010 à Bandar Abbas (Iran).
Vendu pour démolition au Pakistan.
Patmos (ex-Captain Abdullah, ex-Huta Zgoda). OMI 7361518. Vraquier.
Longueur 146 m, 4.300 t. Pavillon Panama. Société de classification Polish
Register of Shipping. Construit en 1974 à Travemunde (Allemagne) par
Schlichting. Propriétaire Neptunus SA (Grèce). Détenu en 2009 à Castellon de la Plana (Espagne).
Vendu pour démolition en Inde.
Peace Star (ex-ITC Golden, ex-Med Carrara, ex-ICL Jayam Kondan, ex-Hoxard
Smith). OMI 7930369. Vraquier. Longueur 177 m, 8.032 t. Pavillon Mongolie. Société
de classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1981 à Kudamatsu
(Japon) par Kasado Dock. Propriétaire Quoc Huy Shipping Co Ltd (Vietnam). Détenu en 2001 à Savone
(Italie), en 2004 à Novorossiysk (Russie), en 2005 à Aliaga (Turquie) et de nouveau à Novorossiysk, en
2006 à Hong Kong (Chine), en 2008 à Tianjin (Vietnam) et en 2010 à Quangninh (Vietnam). Vendu pour
démolition en Chine à Xinhui.
PFS Narayana (ex-ABG Narayana, ex-Arkadia). OMI 8130667. Vraquier. Longueur 189 m,
9.488 t. Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1983 à
Tsu (Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire PFS Shipping India (Inde). Détenu en 2009 à
Mourmansk (Russie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 54/64
Phoenix (ex-Phenix, ex-Trinity Bulk, ex-CHS Moon, ex-Bartolomeu Dias ). OMI 8911217.
Vraquier. Longueur 271 m, 17.898 t. Pavillon Dominique. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1990 à Oppama (Japon) par Sumitomo.
Propriétaire Tech Project LLC (Ukraine). Détenu en 2003 à Newcastle (Australie) et en 2004 à
Dampier (Australie). Vendu pour démolition en Inde. 420 $ la tonne.
Porto Leone (ex-Big Fish, ex-Bay One, ex-Kuanyin). OMI 9039339. Vraquier.
Longueur 143 m, 4.325 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification RINA.
Construit en 1993 à Tianjin (Chine) par Tianjin Xingang. Propriétaire G Bros Maritime
SA (Grèce). Détenu en 2006 à Anvers (Belgique), en 2010 à Silvertown (Royaume-Uni) et en 2011 à
Bilbao (Espagne). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Proikonissos (ex-Ulla). OMI 8309725. Vraquier. Longueur 180 m, 6.897 t. Pavillon
Chypre. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1985 à
Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Paschalmar Ltd (Grèce). Détenu en
2004 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 425 $ la tonne.
PSU Third (ex-Carouge, ex-Chin Shan, ex-Lowlands Jade). OMI 9035230. Vraquier. Longueur
270 m, 18.580 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1992
à Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire RGL Shipping Pte Ltd
(Singapour). Détenu en 1999 à Hambourg (Allemagne) et en 2005 à Newcastle (Australie).
Vendu pour démolition au Bangladesh. 426 $ la tonne.
Pu Fa (ex-Irinikos 1, ex-Irinikos, ex-Ocean Pearl, ex-Ocean Ruby). OMI 8221454.
Vraquier. Longueur 225 m, 10.983 t. Pavillon Panama. Société de classification
International Register of Shipping. Construit en 1984 à Ariake (Japon) par Hitachi.
Propriétaire Shanghai Marukichi Ship Management Co (Chine). Détenu en 2010 à Panjang, (Indonésie)
et en 2012 à Guangzhou (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 350 $ la tonne.
Road Runner (ex-Sea Max, ex-Errorless, ex-Knock Clune). OMI 9000182.
Vraquier. Longueur 274 m, 26.663 t. Pavillon Iles Marshall abandonné pour
celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de
Runner 1. Société de classification Det Norske Veritas. Tanker construit en 1993 à Belfast (RoyaumeUni) par Harland & Wolff pour l’armateur norvégien Fred Olsen ; converti en vraquier minéralier en 2009.
Propriétaire Narwhal Maritime Enterprises (Grèce). Détenu en 2011 à Tianjin (Chine). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 400 $ la tonne.
Safe Rise (ex-Qiang Rong 1, ex-Eleni, ex-Unamonte, ex-Sunclover). OMI 7914080.
Vraquier. Longueur 155 m, 5.125 t. Pavillon Panama. Société de classification Isthmus
Bureau of Shipping,. Construit en 1980 à Shiogama (Japon) par Tohoku SB.
Propriétaire Fitway Ship Management (Chine). Détenu en 2010 à Bandar Khomeini (Iran). Vendu pour
démolition au Bangladesh. 411 $ la tonne.
SD Progress (ex-CSK Glory). OMI 8806034. Vraquier. Longueur 225 m, 11.566 t.
Pavillon Grèce. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en
1989 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard. Propriétaire World Management
Inc (Grèce). Détenu en Australie en 2001 à Newcastle et en 2003 à Hay Point. Vendu pour démolition en
Inde.
Sea Rainbow (ex-River Eternity, ex-Sanko Eternity). OMI 8307179. Vraquier. Longueur 179 m,
6.604 t. Pavillon Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1984 à
Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire COSCO Bulk Carrier Co (Chine). Détenu en 2008
à Foynes (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 55/64
Sider Procida (ex-Madzy, ex-Kuurtanes). OMI 7434925. Vraquier.
Longueur 143 m, 8.777 t. Pavillon Italie. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1976 à Bardenfleth (Allemagne) par Schurenstedt.
Propriétaire Italtech Srl (Italie). Détenu en 2007 à Gand (Belgique). Vendu pour démolition en Turquie, il
esr rebaptisé Silver 1 avant son départ à la casse.
Sin Ocean (ex-Yuan Ji, ex-Feng Hua Men, ex-Zhong Hua Men, ex-Sexta, ex-Corn Racer, exMarine Express, ex-New Pacific I, ex-Pioneer, ex-Hirado). OMI 8005898. Vraquier. Longueur
176 m, 7.600 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1981 à Shiogama (Japon) par Tohoku SB Co. Propriétaire Nanjing Ocean Shipping
Co Ltd - NASCO (Chine). Détenu en 2011 à Tanjung Perak (Indonésie). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 375 $ la tonne.
Spring Breeze 1 (ex-Spring Breeze, ex-Nand Rati). OMI 8026139. Vraquier.
Longueur 186 m, 7.415 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1984 à Visakhapatnam (Inde) par
Hindustan. Propriétaire Pendulum Shipping Inc (Grèce). Détenu en 1999 à deux reprises à Montréal
(Canada), en 2000 à Rouen (France) et Big Stone (Delaware, Etats-Unis), en 2001 à Québec (Canada),
en 2004 à Nagoya (Japon), en 2006 à deux reprises à Mersin (Turquie), en 2008 à Rotterdam (PaysBas) et en 2012 à Torrevieja (Espagne). Médaillé de bronze ex aequo des navires sous-normes avec 10
détentions. Vendu pour démolition au Bangladesh. 425 $ la tonne.
Spring Breeze I, à Gibraltar, mars 2012 © Marinetraffic
Stelios B (ex-Wadi Al Nakheel). OMI 8309878. Vraquier. Longueur 195 m, 9.305 t.
Pavillon Malte. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1985 à Ulsan
(Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire AB Maritime Inc (Grèce). Détenu en 2002
à Brake (Allemagne) et en 2009 à Izmit (Turquie). Vendu pour démolition au Bangladesh. 408 $ la tonne.
Subic Star (ex-Global Fortune). OMI 8113504. Vraquier. Longueur 224 m, 11.889 t.
Pavillon Panama. Société de classification Isthmus Bureau of Shipping Construit en
1984 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Dusung Shipping Co Ltd
(Corée du Sud). Détenu en 2010 à Fuzhou (Chine) et Pohang (Corée du Sud). Vendu à l’origine pour
démolition en Inde, il est revendu et détourné vers le Bangladesh. 450 $ la tonne.
Sunny Viship (ex-Agios Nikolas, ex-Agios Nikolas K, ex-Orion II, ex-Nordpol, exValcourt, ex-Slaney Venture). OMI 8111245. Vraquier. Longueur 223 m, 11.605 t.
Pavillon Mongolie. Société de classification Vietnam Register of Shipping. Construit en
1982 à Mihara (Japon) par Koyo Dockyard. Propriétaire Viship JSC (Vietnam). Détenu en Corée du Sud
en 2009 à Dangjin, en 2010 à Incheon et en 2011 à Taean. Vendu pour démolition en Chine. 322 $ la
tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 56/64
Taiglory (ex-Jag Labh, ex-Sealoyalty, ex-Trmaas). OMI 8714011. Ex OBO converti en vraquier
minéralier en 2008. Longueur 232 m, 16.463 t. Pavillon Panama. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1988 à Oppama (Japon) par Sumitomo. Propriétaire COSCO
(Chine). Détenu en 2011 à Mundra (Inde). Vendu pour démolition en Inde. 402 $ la tonne.
Tuloma (ex-Solta). OMI 8123731. Vraquier. Longueur 190 m, 7.777 t. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1984
à Split (Croatie) par Brodosplit. Propriétaire Koma Shipping Service Ltd (Russie). Détenu en
1999 à Gand (Belgique), en 2001 à Belfast (Royaume-Uni) et en 2002 à Setubal (Portugal) et Miami
(Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 390 $ la tonne.
United (ex-Asian Friendship, ex-Prex, ex-Anastassia). OMI 9071686. Vraquier. Longueur 216
m, 13.755 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1993 à
Nikolayev (Ukraine) par Okean. Propriétaire Asian Shipmanagement Corp (Chine). Détenu en
2009 à Long Beach (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh. 450 $ la tonne.
Universal Challenger (ex-Souillac, ex-Maersk Semakau, ex-Quorn, exMalvern, ex-Sealock). OMI 8108597. Vraquier. Longueur 225 m. Pavillon
Bahamas. Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit
en 1983 à Copenhague (Danemark) par
B&W Skibsvaerft. Propriétaire Wilhelmsen
Ship Management (Norvège). Détenu en
2006 à Bandar Khomeini (Iran), en 2007 à
Hambourg (Allemagne) et en 2012 à
Beyrouth (Liban). Vendu pour démolition en
Turquie. 321 $ la tonne.
Universal Challenger au port de Santos, São
Paulo (Brésil), février 2008 © Rogério Cordeiro
Venus N (ex-Avalo, ex-Zamrud, ex-Thor Venture, ex-Skaustrand, ex-Muhittin
Ozturk, ex-Baune, ex-Yampol, ex-Oinoussian Pride). OMI 8412132. Vraquier.
Longueur 184 m, 8.152 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA.
Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai Hi. Propriétaire Naftilos Shipmanagement SA
(Grèce). Détenu en 2008 à Butzfleth (Allemagne) et en 2010 à Ningbo (Chine). Vendu pour démolition
en Inde. 426 $ la tonne.
Victoria (ex-Mamry II, ex-Mamry, ex-Kopalnia Siemianowice). OMI
7725702. Vraquier. Longueur 159 m, 5.100 t. Pavillon Dominique.
Société de classification Inclamar. Construit en 1979 à Govan
(Royaume-Uni) par Govan SB. Propriétaire Sadent Shipping Ldt (Chypre). Détenu en 2005 à Lisbonne
(Portugal) et en 2010 à Nikolayev (Ukraine). Vendu pour démolition en Inde. 428 $ la tonne.
Vivian (ex-Khalijia, ex-Brave Eagle, ex-Majesty, ex-Caledonian Prince, ex-Ionian
Prince, ex-Dandy I, ex-West Winnis). OMI 8130289. Vraquier. Longueur 192 m, 7.952
t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1983 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Quadrant Maritime Pvt Ltd
(Inde). Détenu en 1997 à Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde. 415 $ la tonne.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 57/64
VSP Diamond (ex-Liberty Sea, ex-Aurora). OMI 8300901. Vraquier. Longueur 225 m, 11.972 t.
Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1984 à
Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Viet Hai Shipping (Vietnam). Détenu en 2010 à
Damiette (Egypte). Vendu pour démolition au Pakistan. 383 $ la tonne.
VSP Titan (ex-Lowlands Saguenay, exNorthern
Enterprise).
OMI
8408399.
Vraquier. Longueur 228 m, 10.785 t.
Pavillon Panama. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en
1985 à Tsurumi (Japon) par Nippon Kokan.
Propriétaire Viet Hai Shipping (Vietnam).
Vendu en l’état à Fujairah (Emirats Arabes
Unis) pour démolition en Inde. 383 $ la
tonne.
Port de Santos, São Paulo (Brésil), le VSP
Titan et sa cargaison de soja à destination de
l’Arabie Saoudite, juin 2009. © Alex Matevko
Wan Jia (ex-Aigiorgis, ex-Jamaica, ex-Milleniul Baltica, ex-Baltic Confidence, ex-Baltic,
ex-Trust). OMI 7903017. Vraquier. Longueur 147 m, 4.607 t. Pavillon Panama. Société
de classification International Register of Shipping. Construit en 1979 à Imabari
(Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Fuzhou Minlun Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 1998 à
Montréal (Canada), en 2004 à Nantes (France), en 2008 à Algesiras (Espagne) et en 2012 à Zhuhai
(Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Wei Sheng (ex-Chris, ex-Joint Miriam, ex-Hua Jiang, ex-Wisdom, ex-San Carlos N°1, ex-Maya,
ex-Ho Ming, ex-Fairmont). OMI 7715977. Vraquier. Longueur 125 m, 3.705 t. Pavillon Panama.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1978 à Hashihama (Japon) par
Kurushima. Propriétaire Wei Fong Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 2001 à Gunsan (Corée du Sud)
et en 2009 à Zhenjiang (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 385 $ la tonne.
Wei Yuan (ex-Mani P, ex-Kerkini, ex-Ruby XL, ex-Angel, ex-Polar Star, ex-Kinushima Maru).
OMI 8208165. Vraquier. Longueur 228 m. Pavillon Panama. Société de classification Nippon
Kaiji Kyokai. Construit en1983 à Tadotsu (Japon) par Hashihama Zosen. Propriétaire Wei Fong
Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 2002 à Dampier (Australie), en 2004 à Newcastle, en 2005 à Izmit
(Turquie), en 2006 à Hong Kong et en 2010 à Mundra (Inde). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
White Arrow (ex-Jorita). OMI 8314469. Vraquier. Longueur 179 m, 10.265 t. Pavillon
Panama. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1985 à Okpo
(Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Strand Management SA (Grèce). Détenu
en 2005 à Mackay (Australie) et Zhenjiang (Chine), en 2008 à Rizhao (Chine), en 2010 à Incheon
(Corée du Sud) et en 2011 à Zoushan (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 452 $ la tonne incluant
300 t de carburant et pièces de rechange.
Wugang Star (ex-Starway, ex-Genmar Zoe, ex-J Dennis Bonney). OMI 8902644. Vraquier
minéralier. Longueur 274 m, 25.652 t. Pavillon Libéria. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1991 à Rio de Janeiro (Brésil) par Sermetal. Propriétaire
Zodiac Maritime Agencies (Royaume-Uni)). Vendu pour démolition au Pakistan.
Xing Jian Da (ex-Engin Kaptanoglu, ex-Marsi, ex-Mars, ex-Jin An, ex-Zannis). OMI
7926124. Vraquier. Longueur 182 m, 7.627 t. Pavillon Panama. Société de
classification Panama Shipping Registrar. Construit en 1981 à Tamano (Japon) par
Mitsui. Propriétaire Fuzhou Minlun Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 1999 à Chalkis (Grèce), en 2002
à Amsterdam (Pays-Bas) et Chesapeake (Virginie, Etats-Unis), en 2004 à Zhuhai (Chine), en 2007 à
Gaeta (Italie) et en 2009 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition en Chine à Jingjiang.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 58/64
York. OMI 8906690. Vraquier. Longueur 270 m. Pavillon Bermudes. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1990 à Kaohsiung (Taiwan) par China SB Corp.
Propriétaire Zodiac Maritime Agencies (Royaume-Uni). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Zhongxin (ex-Formosabulk n°2, ex-Maria, ex-Great Acclaimex-Worl Acclaim). OMI 7924877.
Vraquier. Longueur 223 m, 11.040 t. Pavillon Panama. Société de classification Panama
Maritime Documentation Services. Construit en 1981 à Mihara (Japon) par Koyo Dock.
Propriétaire Jieheng Shipping Co Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin. 310 $ la
tonne.
Ziemia Gnieznienska. OMI 8207771. Vraquier. Longueur 180 m. Pavillon Libéria.
Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1985 à Avellaneda
(Argentine) par Alianza. Propriétaire Polska Zegluga Morska PP (Pologne). Détenu
en 1998 à Hull (Royaume-Uni) et en 2005 à Newcastle (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en
Turquie.
Zui Yoh. OMI 8909147. Vraquier. Longueur 200 m, 9.103 t. Pavillon Philippines. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1990 à Mizushima (Japon) par Sanoyas Corp.
Propriétaire Magsaysay MOL Ship Management (Philippines). Détenu en 2010 à Geelong
(Australie). Vendu pour démolition en Inde. 425 $ la tonne.
Voiturier
Rainbow Wing (ex-Salvia Ace, ex-Continental Wing). OMI 8506751. Voiturier. Longueur 190 m, 15.199 t.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1986 à Oppama (Japon)
par Sumitomo Hi. Propriétaire MOL - Mitsui Osk Lines (Japon). Vendu pour démolition en Chine à
Xinhui. 310 $ la tonne.
Transporteur de colis lourds
Virginian 11 (ex-Strong Virginian, ex-St Magnus, ex-Jolly Indaco). OMI 8300200. Transporteur
de colis lourds. Longueur 156 m, 9.849 t. Pavillon Etats-Unis abandonné pour celui de Tuvalu
pour son dernier voyage. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1984 à
Vegesack (Allemagne) par Bremer Vulkan. Propriétaire Sealift Inc (Etats-Unis). Vendu en l’état à
Singapour pour démolition au Bangladesh. 431 $ la tonne incluant 690 t de carburant.
Zhen Hua 8 (ex-Dolvi, ex-Dolviken, ex-BT Stream, ex-Thorsaga, ex-Ambra Beluga, exThoraas, ex-Akademik Lukyanenko, ex-Viking Falcon). OMI 7800784. Transporteur de
colis lourds. Longueur 229 m, 15.243 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société
de classification China Classification Society. Construit en 1980 à Uddevalla (Suède) par
Uddevalavarvet comme tanker, converti en
transporteur de colis lourds en 2004.
Propriétaire Shanghai Zhenhua Shipping Co
Ltd (Chine). Détenu en 2006 et 2007 à
Zeebrugge (Belgique). Vendu pour une
destination de démolition inconnue. 310 $ la
tonne.
Zhen Hua 8 en route pour Anvers, mai 2009
© Capt.Wilfred Arendse
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 59/64
Divers
Remorqueur
Atlantic Tug (ex-Ariel). OMI 7226392. Remorqueur. Longueur 40 m. Pavillon Turquie. Société
de classification inconnue. Construit en 1972 à Savone (Italie) par Campanella. Propriétaire KS
Denizcilik Ltd (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Assistance offshore
Audrey (ex-Lady Audrey, ex-Jarl Viking, ex-Lowland Rambler, ex-Atlantic Andwi). OMI
8125076. Navire d’assistance offshore.
Longueur 68 m, 1.901 t. Pavillon Saint-Kittset-Nevis. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1983 à Greaker (Norvège) par Sarpsborg
MV. Propriétaire DTA Ship Trading Llc (Emirats Arabes
Unis). Vendu pour démolition en Inde
Lady Audrey, port de Geraldton (Australie), mars 2007
©Phil Melling
COSL 672 (ex-RT Rednet, ex-Birgitte Viking, ex-Omega 809, ex-Ballochmyle, ex-Aqualantic
West, ex-Atlantic West). OMI 8028553. Navire d’assistance offshore. Longueur 65 m. Pavillon
Hong Kong. Société de classification China Classification Society. Construit en 1982 à
Kristiansund N (Norvège) par Sterkoder. Propriétaire China Ocean Oilfields Services (Chine).
Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Kansi Namrata (ex-Nand Ratna, ex-Brooktor). OMI 6923228. Navire d’assistance offshore.
Longueur 54 m, 585 t. Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping.
Construit en 1969 à Lauenburg (Allemagne) par Hitzler JG. Propriétaire Damodar Marine
Services Pvt (Inde). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Navire de recherches
SD Newton (ex-Newton). OMI 7342940. Navire de recherches. Longueur 99 m.
Pavillon Royaume-Uni. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1976 à Greenock (Royaume-Uni) par Scott-Lithgow pour le Ministère
de la Défense britannique. Navire de recherches et d’essais océanographiques pour le Royal Maritime
Auxiliary Service (RMAS), le Newton était également équipé pour poser des cables. En 1996, les navires
du RMAS passent sous gestion de Serco Ltd (Royaume-Uni). Le Newton devient le SD Newton. En
2000, il est réaménagé pour l’entrainement des forces spéciales navales et le soutien de la flotte. Vendu
pour démolition en Belgique.
SD Newton au départ de Plymouth février 2009 © Mike Greaves
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 60/64
Transporteur de bétail
Al Kuwait (ex-Al Shuwaik, ex-Erviken). OMI 6705303. Transporteur de bétail. Longueur 195 m, 17.628 t.
Pavillon Koweit. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Tanker construit en 1967 à
Nagasaki (Japon) par Mitsubishi ; en 1981, raccourci de 244 à 195 m et converti en transporteur de
bétail. Propriétaire Livestock Transport & Trading (Koweit). Vendu pour démolition en Inde. 356 $ la
tonne. Les transporteurs de bétail, compte tenu de leur état de corrosion et de saleté, n’atteignent jamais
des prix élevés dans les chantiers de démolition.
Le Al Kuwait à Port Sultan Qaboos (Oman) en novembre 1999 © Christian Herrou
BM Spiridon (ex-Frode Jarl). OMI 6727272. Transporteur de bétail. Longueur
76 m. Pavillon Comores. Société de classification Phoenix Register of
Shipping. Construit en 1967 à Haugesund (Norvège) par Lothe ; transporteur
de marchandises diverses acheté par un armateur libanais en 1994 et converti pour le transport de
bétail. Propriétaire Rami Shipping Management (Liban). Détenu en 1999 à Sète (France), en 2006 de
nouveau à Sète puis à Port Said (Egypte), en 2009 à deux reprises de nouveau à Sète et en 2010 à
deux reprises à Koper (Slovénie). Vendu pour démolition en Turquie.
BM Spiridon, à Koper (Slovénie), juillet 2010 © Edwin / Marinetraffic
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 61/64
The END
L’explosion du Prem Divya,
Le tanker Prem Divya a été construit en 1998 en Chine par
les chantiers Dalian New Ship Building Heavy Industy pour
l’armement grec Thenamaris, spécialisé dans le transport
de produits pétroliers. Il est lancé en tant que Seaqueen.
C’est un navire double coque d’un port en lourd de
109.227 t. Thenamaris rajeunit sa flotte et fin 2006, cède le
navire à Mercator Lines, armement indien d’environ 25
navires.
Seaqueen à Gênes (Italie), août 2004 © Enrico Righetti
Prem Divya à Singapour, novembre 2009 © MG Klinsick /Marinetraffic
En décembre 2011, le Prem Divya quitte Karachi au
Pakistan à destination du port de Fujairah (Emirats
Arabes Unis). Il y arrive le 27 décembre et est mis à
l’ancre sur ballast au large. Il doit bénéficier de travaux de
maintenance prévus pour durer une dizaine de jours ; des
entreprises locales sont chargées de vérifier les
tuyauteries et d’effectuer diverses réparations à bord.
Prem Divya à Karachi, le 24 décembre 2011© Ali Mujahid
Le navire ne transporte pas de pétrole. Son équipage compte 24 marins. 80 ouvriers montent à bord et
investissent le pont, la salle des machines et la salle des pompes.
Le 29 décembre, vers 17h45 heure locale, alors que des travaux de soudure étaient en cours, une
explosion violente retentit, suivie de deux autres rapprochées. Le tanker est en feu. Les navires mouillant
ou naviguant à proximité s’éloignent par sécurité. Le système de communication du Prem Divya est
défaillant et ne lui permet pas de joindre directement les autorités du port ; c’est un autre tanker
initialement à l’ancre à un demi mille nautique qui sert d’intermédiaire. Les navires d’assistance incendie
interviennent et arrosent le tanker en proie aux flammes.
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 62/64
Capture d’écran de la 2ème explosion © DanRey306 – You Tube
Deux ouvriers et un marin sont tués ; un
ouvrier est gravement blessé et deux hommes
dont le commandant en second sont portés
disparus. La moitié de l’équipage est prise en
charge et hébergée à terre, l’autre moitié reste
à bord en attente de la fin de l’enquête et d’un
éventuel plan de réparations.
A Fujairah le 9 janvier 2012 © Mercator
Le navire avait été certifié « gas free » selon le capitaine Mousa Morad, directeur général du port de
Fujairah. Il reste que les travaux de soudure à bord de tanker, d’autant plus lorsqu’ils sont planifiés, doivent
être effectués en cale sèche, sans équipage à bord et avec des moyens d’intervention d’urgence
immédiatement mobilisables.
En août, Mercator, le gestionnaire du navire déclare le Prem Divya trop endommagé pour être réparé. En
septembre 2012, il retourne au Pakistan en remorque et est échoué pour démolition sous le nom d’Olivia.
Défense de fumer, soudure autorisée © Cargolaw
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 63/64
Sources
Agence Européenne de Sécurité Maritime ; American Bureau of Shipping ;Athenaeum Library of Philiosophy ; Auke
Visser Historical Tankers Site ; Black Sea Memorandum of Understanding ; Bureau Veritas ; Business Standard (the) ;
Capebreton Post (the) ; CEDRE (Centre de documentation, de recherches et d'expérimentations sur les pollutions
accidentelles des eaux) ; Chittagong Port Authority (the) ; Clarkson’s ; Costa Croisières ; Det Norske Veritas ; Equasis
; Germanischer Lloyd ; Global Marketing Systems ;Gulf News ; Havarie Kommando ; Hindu (the) ; HMS Plymouth Trust
(the) ; Indian Express (the) ; Indian Ocean Memorandum of Understanding ;ITF (International Transport Workers’
Federation) ; Lloyd’s List ; Lion Shipbrokers ; Lloyd’s Register of Ships ; Marin (le) ; Marine Traffic ; MarineMarchande.net ; Maritime and Cost Guard Agency ; Maritime Bulletin ; Maritime New Zealand ; Mediterranean
Memorandum of Understanding ; Mer et Marine ; Miramar Ship Index ; Mumbai Port Trust (the) ; National (the) ; Nippon
Kaiji Kyokai ; NSB - Niederelbe Schiffahrtsgesellschaft Buxtehude ; Optima Shibrokers ; PNUE (Programme des
Nations Unies pour l’Environnement) ; Riyadh Memorandum of Understanding ; Robin des Bois, sources personnelles
et archives ; Russian Maritime Register of Shipping ; Sea News ; SERCO ; Ship Nostalgia ; Shipspotting ; Times of
India (the) ; Tokyo Memorandum of Understanding ; Trade News Wire ; Tsavliris Salvage Group ; United States Coast
Guards ; United States Maritime Administration ; United States Navy ; Vessel Tracker; Vietnam Register of Shipping ;
Walton & Morse.
Directeur de la publication : Jacky Bonnemains.
Rédaction : Christine Bossard, Jacky Bonnemains, Miriam Potter
Responsable de la documentation : Christine Bossard avec
Charlotte Nithart, Elodie Crépeau, Miriam Potter
Merci à Gérard Cornier pour sa contribution
A la casse.com n° 29 – Octobre 2012 – Robin des Bois - 64/64
Bulletin d'information et d’analyses
sur la démolition des navires
le 22 janvier 2013
n° 30
du 15 octobre au 31 décembre 2012
A la casse.com
Sommaire
Un déjà cassé part à la casse !
Démolition en Amérique
Falsterborev, une lumière disparaît
Les sans-refuges
La démol sur le tas (suite)
Convention de Hong Kong
Le sprint final de 2012
2012 l’année record
Navire à passagers - Ferry
1
2
3
4
5
6
6
7
9
Pêche - Navire-usine
Cargo réfrigéré
Flotte de réserve US
Tanker pétrolier
Chimiquier
Transporteur de gaz
Transporteur combiné OBO
Porte-conteneurs
Roulier
12
14
15
16
21
24
24
24
32
Marchandises diverses
Vraquier
Cimentier
Transporteur de colis lourds
Divers : navire d’assistance
offshore, garde-côtes
Voiturier
The END : Charlesville
Sources
34
45
64
64
65
66
67
69
Un déjà cassé part à la casse !
N° OMI 7113674
Bow Elm © Syndin / Shipspotting
N° OMI 8990328
Mai 2010, Ling Hai à Koh Si Chang © Geir Vinnes
L’examen attentif des photos des deux navires montre que le Bow Elm et le Ling Hai sont très
probablement le même navire. Le dessin de la coque est strictement le même et les détails des
châteaux sont identiques entre les deux bateaux.
Le Bow Elm, construit en 1971 par le chantier norvégien Moss Rosenberg, devenu le Norgas Discoverer
en 1988, aurait été vendu à la démolition en Chine en 2004 à l’âge de 33 ans, ce qui est fort plausible.
Mais il n’aurait pas été démoli, les experts chinois ayant considéré que sa construction norvégienne était
d’excellente qualité l’auraient transformé en cargo en enlevant tout son équipement de transport de gaz ;
ce type de reconversion s’est déjà fait sur d’autres navires hors Chine. Dans ce numéro d’A la
casse.com, il est observé que le Follia, démoli en Croatie, ex-transporteur de gaz, avait été converti en
1999 en transporteur de ciment (p 63). L’ex-Bow Elm serait alors devenu le chinois Fu Xiang 9 en 2004,
puis le Jin Ling en 2005 et le Ling Hai sous pavillon panaméen en 2006 à la Shanghai Shuojin Shipping
Company. Selon toute vraisemblance, le changement de numéro IMO s’explique par le retour en service
du navire déclaré démoli.
Une source mentionne la construction d’un Fu Xiang 9 par le Wenwan Shipyard de Lianjiang (Chine).
L’existence de ce navire devenu lui aussi Jin Ling de 2004 à 2006 et Ling Hai à partir de 2006 reste un
mystère. Il ne figure dans aucun des principaux registres. Un site internet norvégien va jusqu’à
soupçonner un armateur chinois d’avoir fabriqué un « faux passé » et un nouveau numéro officiel pour
remettre en service ce navire soi-disant démoli ! En tous cas, l’examen des photos laisse peu de doute
sur le fait que le Ling Hai et l’ex-Bow Elm ne font qu’un.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 1/69
Démolition en Amérique
L’Amérique manque de chantiers de démolition. La poignée d’installations aux Etats-Unis démantèlent
avec peine les anciens navires de l’US MARAD et sporadiquement quelques pétroliers qui ne font pas
école. Au Canada, le chantier de démolition reçoit les navires trop vieux ou en trop mauvais état pour
être remorqués sur de longues distances. La flotte marchande du continent nord-américain continue
d’alimenter les chantiers asiatiques en dépit de la distance à parcourir et des risques du remorquage.
En Amérique latine aussi les besoins en chantiers de démolition existent, et les pétroliers et autres
navires mexicains, brésiliens, chiliens ou péruviens sortis de flotte sont tous dirigés vers l’Asie. Les
quelques tentatives ponctuelles en Equateur et dans un passé plus lointain au Mexique, ne sont pas
entrées dans une phase industrielle. Deux anciens ferries canadiens, les Queen of Vancouver et Queen
of Saanich viennent pourtant d’être remorqués à Ensenada (Mexique). Leur démantèlement se ferait en
cale sèche. La pérennisation de l’activité n’est pas garantie ; la Petróleos Mexicanos - PEMEX a pour
ambition de réutiliser les cales sèches de Basse Californie pour la construction navale.
Côté Atlantique, Saint-Domingue fait son apparition
sur le marché mais dans quelles conditions ? C’est à
Saint-Domingue que devait se rendre l’ex navire de
croisière russe Lyubov Orlova, annoncé vendu pour
une destination de démolition inconnue dans A la
casse.com n°27 (p 22) ; malheureusement, le jour de
son départ, en été 2012, le navire est victime d’un
incendie et doit prolonger son immobilisation à St
John’s (Terre-Neuve, Canada). En l’attendant, un
autre navire de croisière, le Ola Esmeralda, ex-Black
Prince, sous pavillon vénézuelien, serait en passe
d’inaugurer la démolition dans les Caraïbes. Deux
options sont évoquées :
Lyubov Orlova, à St John’s (Canada), octobre 2012 © Robert Young
1- Le chantier serait situé en amont de la capitale, à Santo Domingo Este sur la rive gauche du fleuve
Ozama. Sur son site Internet, CIRAMAR, installé ici depuis 2011, communique seulement sur la
conception, la construction, la conversion et la réparation des navires. L’investissement initial de 100
millions de pesos (2,5 millions de $) incluait la dépollution des anciens chantiers désaffectés et la
construction des infrastructures. Le tirant d’eau maximum est de 14,5 pieds (4,5 m). Le Lyubov Orlova
mesurant 100 m pour un tirant d’eau de 5 m et le Ola Esmeralda 142 m pour un tirant d’eau de 6,4 m ne
pourraient y accéder sans des dragages préalables qui étaient d’ailleurs prévus dans les
investissements de départ.
2- CIRAMAR exploite un autre chantier plus accessible dans la baie de Las Calderas à l’ouest de la
capitale. Le site disposerait ici de deux cales sèches de 105 et 135 m et de trois docks flottants de 60 m,
155 m et 173 m.
L’arrivée du Black Prince à Cherbourg (France), décembre 2008 © quinquin29 / Shipspotting
Si aucune de ces options n’est réalisable, les navires pourraient être échoués sur une plage.
Une autre question environnementale se pose, celle de la gestion des déchets et en particulier des
déchets amiantés contenus en abondance dans les vieux navires à passagers. En plus du Ola
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 2/69
Esmeralda, deux autres navires sont actuellement stationnés dans la région. Ils ont été vendus pour
démolition sans mention de leur destination finale ; il s’agit des rouliers Seaboard Trader et Seabord
Florida appartenant à l’américain Seaboard Marine. Seaboard Marine vend habituellement ses navires
pour la casse en Inde (Cf. Seaboard Costa Rica, A la Casse n°28).
Falsterborev, une lumière disparait
Le bateau-feu suédois Falsterborev, Ostende (Belgique) juin 1976 © Roger Corveleyn
Une lumière disparaît à jamais. Un bateau-feu a été découpé dans les fonds du port du Havre. Il avait
coulé dans la nuit du 18 août 2007. Arrivé en mauvais état en France à la remorque du Willem B en
mars 2002 en vue de poursuivre à Paris, après réaménagement, une carrière de restaurant, le
Falsterborev n’a cessé de se détériorer. Il avait déjà coulé en 1994 dans le port de Nieuwpoort en
Belgique. Ce premier naufrage avait mis un terme à sa première période « restaurant » commencée en
1976 après une reconversion à Ostende. De 1931 à 1972, le Falsterborev avait servi de bateau-phare
au sud de la Suède en face du Danemark. En 1930 il avait été rallongé de 26m25 à 32m50 dans le
chantier naval Lindholmens de Göteborg. Lancé en 1910, l’ex-Falsterborev était, semble-t-il, resté dans
la flotte de réserve des bateaux-feux suédois jusqu’en 1929.
Le Havre © Jacques Braquehais
Octobre 2012, relevage de l’épave © Quentin Déhais
Il a été démantelé là où il était, aux pieds d’un quai, grâce à des interventions subaquatiques, un
découpage et un relevage par grue flottante. C’est le groupement vendéen d’entreprises Tetis/ETPO
(Entreprise de Travaux Publics de l'Ouest) qui avait remporté l’appel d’offres du port du Havre pour une
valeur totale du marché de 332.830 €.
Voir aussi A la casse.com n°13, septembre 2008
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 3/69
Les sans-refuges
Explosions, incendies, typhons, n’ont pas épargné les navires de toutes catégories, de tous âges et sur
tous les océans. Les Etats riverains sont très réticents à servir de refuge à des navires accidentés. Les
recommandations de l’OMI nées des naufrages de l’Erika (1999) et du Prestige (2002), nées aussi de
l’errance du Castor (2001) n’entrent pas dans les mœurs maritimes. Le Stolt Valor (Cf. p 21) a dû
attendre plus de 3 mois au large avant d’être admis à Bahreïn, le Bet Prince (Cf. p 45) en avarie
technique et assailli par les typhons a dû attendre un mois avant d’être admis dans un port chinois. Tous
les deux en sont maintenant au stade ultime de la démolition. Il a fallu 19 mois au Frey, victime d’un
incendie généralisé au large de la Mauritanie pour accéder au seul refuge possible au vu de son état, à
savoir un chantier de démolition. Quant au MSC Flaminia, qui a trouvé refuge en Allemagne près de
deux mois après le début de ses problèmes, A la casse.com voit mal comment il pourrait échapper à la
démolition alors que son armateur allemand et son affréteur vendent à Alang et à Chittagong des séries
de porte-conteneurs loin d’avoir atteint leur limite d’âge (voir sur le site de Robin des Bois la page
consacrée à l’accident du MSC Flaminia). La question n’est pas de savoir s’il sera bientôt démoli, elle
est de savoir où. A suivre.
Stolt Valor, explosion dans le golfe Persique,
remorqué et démoli à Bahreïn. p 23
Bet Prince, vraquier, pris dans les typhons en
Chine, démoli en Chine. p 47
MSC Flaminia, porte-conteneurs, explosions et
incendie, Atlantique Nord, remorqué en Allemagne
Frey, navire-usine, incendie au large de la
Mauritanie, remorqué et démoli en Turquie. p 13
Autres navires accidentés
Kanthicha, transporteur de gaz, explosion au large de la Thaïlande, site de démolition inconnu. p 24
Ala, transporteur de marchandises diverses, échoué au large du Danemark, remorqué et démoli au
Danemark. p 34
SST, vraquier, échoué à Singapour, remorqué et démoli au Bangladesh. p 61
PWP 1, vraquier, en avarie moteur alors qu’il se rend pour démolition en Chine, dérive, doit être
remorqué jusqu’au chantier de démolition. p 64
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 4/69
La démol sur le tas (suite)
Le renflouement du Costa Concordia est la plus coûteuse des opérations de sauvetage jamais réalisée.
Au départ l’estimation était de 300 millions de $. C’est aussi la plus scabreuse. Avec le temps, d’autres
fissures et voies d’eau peuvent dégrader l’épave et l’île de Giglio n’est pas à l’abri d’une catastrophe
écologique après avoir été victime d’une catastrophe psychologique. L’épave du Costa Concordia est
une décharge mais aussi une tombe pour au moins deux personnes. Au fur et à mesure que le temps
passe, de plus en plus d’experts doutent
que l’opération Concordia n°1 puisse
aller jusqu’à son terme. Quel terme ?
Palerme, Piombino, Livourne, fosse
sous-marine… Une chose est sûre :
l’Italie n’a aucune expérience en matière
de démolition. A la casse.com a relevé
que 37 navires appartenant à des
intérêts italiens, tels Ignazio Messina,
Stradeblu, BM Shipping, Grimaldi Lines
ou SNAV, sont partis à la casse en
2012. Aucun n'a été démantelé en Italie :
19 sont partis en Inde, 10 en Turquie, et
7 au Bangladesh.
14 avril 2012, île de Giglio, centenaire du naufrage du Titanic © Robin des Bois
Voir aussi le communiqué « La croisière de masse va droit dans le mur », 11 janvier 2013 et le dossier
« Du Titanic au Concordia », avril 2012.
L’épave du Baltic Ace, coulé en mer du Nord en décembre 2012, après une collision avec le porteconteneurs Corvus J devra elle aussi être renflouée. Plus d’un mois après l’accident, le pompage du
fioul de propulsion (environ 500 t) n’a pas commencé. Il est en partie solidifié. Des techniques de
préchauffage doivent être mises au point par l’armateur et les assureurs, puis appliquées. L’épave
contient plus de 1000 voitures. Le Baltic Ace est une source de pollutions diverses et différées.
Immédiatement après le naufrage, Rotterdam a souligné que les approches du port ne présentent pas
de dangers mais l’épave, par 36 m de fond, constitue un danger pour la navigation ; elle est à -6 m de la
surface. Le renflouement n’est toujours pas à l’ordre du jour. 6 membres de l’équipage sont portés
disparus, les recherches dans l’épave, et autour, des plongeurs de la marine militaire des Pays-Bas
n’ont pas permis de retrouver les corps. (Voir communiqué du 6 décembre 2012).
Le naufrage du Baltic Ace © Robin Utrecht / ANP
Balisage de l’épave © Robin Utrecht / ANP
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 5/69
Convention de Hong Kong
La convention de Hong Kong « sur le recyclage sûr et écologiquement rationnel des navires » a été
adoptée par l’Organisation Maritime Internationale en mai 2009. La France est le premier Etat à l’avoir
ratifiée. La loi a été publiée au Journal Officiel le 24 novembre 2012. La France, au 26ème rang mondial
des flottes de commerce, ouvre la voie ; son exemple devrait inciter tous les autres pays européens dont
le Danemark, la Grèce, Malte, Chypre, l’Allemagne et la Grande Bretagne à faire de même. La
convention en est au stade de la signature en Italie, aux Pays-Bas, à Saint-Kitts-et-Nevis et en Turquie.
Son entrée en vigueur n’est pas pour demain ; il faudra attendre deux ans après la ratification par 15
Etats représentant 40 % de la flotte mondiale. La ligne d’arrivée de la Convention de Hong Kong sera
franchie dans plusieurs années ou décennies.
La convention ne s’applique pas aux navires militaires et aux autres navires d’Etat. Elle écarte les sousmarins à propulsion diesel ou nucléaire et les plates-formes gazières ou pétrolières. Elle n’interdit pas
explicitement la pratique d’échouement sur les plages internationalement connue sous le vocable de
« beaching ». Beaucoup d’experts et d’ONG estiment que le beaching n’est pas compatible avec les
exigences du « recyclage sûr et écologiquement rationnel des navires » qui est le fondement de la
convention de Hong Kong. En 2006, A la casse.com a dénombré 293 navires de commerce partis à la
démolition ; en 2013 le bilan atteint 1328. Cette progression quantitative foudroyante ne s’accompagne
pas d’une progression qualitative des modes de démantèlement et de gestion à l’aval des déchets
dangereux issus de la démolition. En attendant l’entrée en vigueur de la convention de Hong Kong, les
mesures transitoires et les démarches volontaires d’amélioration tardent à émerger et à s’installer.
Le sprint final : bilan du 15 octobre au 31décembre 2012.
Le rythme s’est accéléré, atteignant 31 navires par semaine, plus élevé encore que pendant le
« tsunami » du début d’année (28 navires par semaine).
340 navires sont partis pour la démolition pendant la fin de l’année. La démolition cumulée permettra le
recyclage de près de 2,7 millions de tonnes de métaux. 305 (90%) sont partis en Asie, Turquie
comprise ; 125 (37%) étaient construits en Europe, 134 (39%) appartenaient à des armateurs
européens.
par unité
par tonnage de métal recyclé
par catégorie
1 Inde, 142 (42%)
2 Chine, 60 (18%)
3 Turquie, 40 (11%)
4 Bangladesh, 35 (10%)
5 Pakistan, 28 (8%),
6 Danemark, 5 (1%)
1 Inde 1.150.000 t (43%)
2 Chine, 450.000 t (17%)
3 Bangladesh, 381.000 t (14%)
4 Pakistan, 354.000 t (13%)
5 Turquie, 125.000 t (5%)
1 : vraquier, 127 (37%)
2 : marchandises diverses, 69 (20%).
3 : porte-conteneurs, 52 (15%)
4 : tanker, 51 (15%)
L’Inde poursuit sa course en tête avec 142 navires (42%). A noter que les chantiers d’Alang sont de plus
en plus visités par des récupérateurs informels s’appropriant tout ce qui peut l’être à bord des navires ;
la vie de plusieurs directeurs de chantiers aurait été menacée et un vigile a été tué. Tous les pays
connaissent une forte hausse des arrivées pour démolition (+38% en Inde) à l’exception du Bangladesh
qui a surstocké les navires en attente durant l’été et dégringole de 49% dans cette fin d’année 2012. La
Chine se classe 2ème tant en volume qu’en unités à démolir, bien aidée par la hausse des prix offerts par
ses chantiers.
Parallèlement, les tarifs offerts par les chantiers de démolition du sous-continent indien se sont effrités et
se situent désormais à peine au dessus des 400 $ la tonne pour les tankers et parfois moins de 350 $
pour les autres catégories. Le différentiel sous-continent / Chine s’est considérablement réduit et n’est
plus que de 30 à 40 $. Les armateurs dont les navires se trouvent dans les eaux asiatiques préfèrent les
orienter vers la Chine et réduire les coûts du dernier voyage.
Avec 15% des navires démolis, la proportion de porte-conteneurs continue d’augmenter. 75%
appartiennent à des armateurs de l’Union Européenne ou de l’AELE ; 100% ont été démolis en Asie.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 6/69
Après les barreaux, la casse
73 (21%) des navires partis à la casse étaient contrôlés par une société de classification n’appartenant
pas à l’IACS (International Association of Classification Societies) ou sans classification. Les navires
sous-normes sont toujours des partants prioritaires : au moins 183 (54%) ont fait l’objet de détention(s)
préalable(s) dans les ports mondiaux avec un taux de détention de 77 % pour les transporteurs de
marchandises diverses, plus de 60% pour les vraquiers et les cargos réfrigérés et 54 % pour les porteconteneurs. Le taux de détention est de 20 % pour l’ensemble des tankers. Sur le podium des navires
sous-normes se distingue le petit transporteur Hilde G, avec 17 détentions entre 1998 et 2010 et
abandonné depuis 2 ans dans le port breton de Saint-Malo ; il sera démoli à Bassens près de Bordeaux
(cf p 39). Les autres médaillés sont le banni des ports européens Uranus et ses 14 détentions (p 43), le
Vanernsee 9 détentions (p 44) et le Hong Bo 8, 9 détentions également (p 52).
Années et mètres
L’âge des navires sortis de flotte se range entre 8 ans pour le chimiquier Stolt Valor victime d’une
explosion alors qu’il transite dans le golfe Persique avec une cargaison dangereuse (voir p 23) et 61 ans
pour le Georg Buchner, ex paquebot mixte Charlesville de la Compagnie Maritime Belge (voir la rubrique
The END p 67). L’âge moyen est de 28 ans ; il est même de 25 pour les tankers et de 22 pour les porteconteneurs 103 navires ont une longueur inférieure à 150 m, 132 mesurent entre 150 et 199 m et 105
plus de 200 m. 6 navires mesurent plus de 300 m ; le plus gros navire à partir à la casse est le tanker
Jerash, d’une longueur de 345 m, échoué à Gadani, Pakistan.
2012 l’année record
La démolition des navires explose : 293 navires à la casse en 2006, 1328 en 2012
par unité
par tonnage de métal ferraillé
par catégorie
1 Inde, 523 (40%)
2 Bangladesh, 228 (18%)
3 Chine, 207 (16%)
4 Turquie, 152 (9%),
5 Pakistan, 120 (11%),
6 Danemark, 21 (2%)
1 Inde 4,4 millions de t (38%)
2 Bangladesh 2,5 millions de t (22%)
3 Chine, 1,8 million de t (16%)
4 Pakistan 1,6 million de t (14%)
5 Turquie 559.000 t (5%)
6 Etats-Unis 32.000 t (0%)
1 vraquier : 509 (38%)
2 marchandises diverses : 268 (20%)
3 tanker : 203 (15%)
4 porte-conteneurs : 173 (13%)
5 cargo réfrigéré : 70 (5%)
2012 est l’année des records avec 1328 navires partis à la casse. Les chiffres des années précédentes
sont pulvérisés : la croissance du marché de la démolition atteint +30% par rapport à l’année précédente
en nombre de navires démolis et même +40% en volume de métal recyclé puisque les navires sont de
plus en plus grands.
Le marasme économique persistant et les inspections de plus en plus sévères dans les ports en Europe,
en Asie, en Amérique, en Australie poussent de plus en plus de navires vers la sortie.
L’âge moyen (28 ans) de démolition des navires rajeunit.
1245 navires (94%) ont été démolis en Asie.
L’Inde reste de loin numéro 1 de la démolition, tant en nombre d’unités qu’en volume devant le
Bangladesh et la Chine. Tous les grands pays de la démolition ont bénéficié de la vague et connu une
hausse des arrivages dans les chantiers. Mention spéciale à la Turquie qui a plus que doublé le nombre
et le volume de navires réceptionnés. Le tonnage total de métal ferraillé en 2012 dépasse les 11
millions.
544 navires (41 %) étaient sous pavillon européen ou appartenaient à des armateurs établis dans
l’Union Européenne ou dans l’Association Européenne de Libre Echange (AELE) et 35 % ont été
construits dans ces mêmes pays. 802 (60%) ont été dans les années antérieures détenus avec leurs
équipages dans les ports mondiaux pour non-conformité aux règles de sécurité internationales. L’Afrique
reste le seul continent où les navires sous-normes ne sont pas repérés.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 7/69
Les vraquiers restent la 1ère catégorie de navires démolis en 2012 avec 38%, devant les transporteurs
de marchandises diverses (20%), les tankers (15%) et les porte-conteneurs (13%).
En hausse, les vraquiers, les cargos réfrigérés, les transporteurs de marchandises, les transporteurs de
bétail et surtout les porte-conteneurs. Le nombre des porte-conteneurs a plus que triplé par rapport à
2011 (173 navires contre 48) et représente 13% des navires démolis ; les armateurs qui commencent à
réceptionner les méga porte-conteneurs se débarrassent des unités les plus petites même si beaucoup
ont moins de 20 ans d’âge.
En baisse, le nombre des tankers avec une part relative qui passe de 20 à 15%.
432 navires (33%) mesurent plus de 200 m ; ils ne représentaient que 25% du total en 2011. 31 navires
de plus de 300 m ont été démolis en 2012 contre 24 en 2011. En l’absence de cales sèches disponibles,
cette tendance à l’allongement favorise le démantèlement sur les plages ou à flots dans les ports. Cette
technique est polluante pour le fond des bassins portuaires.
Les prix d’achat étaient restés relativement stables en 2011. En 2012, la pléthore des démolitions a
conduit à un effritement dans le sous-continent indien en fin d’année. Les navires se négocient autour de
365-400$ la tonne dans le sous-continent indien, 350-375 $ en Chine et 300-325 $ en Turquie. Le navire
le plus cher a été le transporteur de gaz Norgas Energy avec ses cuves en inox, vendu par son armateur
norvégien à l’Inde à 941 $ la tonne.
En Amérique centrale, le Mexique et Saint-Domingue ont été destinataires de vieux navires à passagers
en provenance du Canada et d’Amérique du Sud. Il est trop tôt pour savoir si ces essais s’inscrivent
dans le droit fil de la convention de Hong Kong sur le recyclage sûr et écologiquement rationnel des
navires.
En Europe, le Danemark et la Belgique s’installent,
les Etats baltes émergent.
Seul le site de Bassens (France) développe une
filière de démantèlement en cale sèche. En Croatie,
en Ukraine, en Roumanie, il s’agit de liquider
ponctuellement avec les moyens du bord de vieux
navires ventouses encombrant les ports.
Au Royaume-Uni, les impulsions des chantiers de
Liverpool et d’Hartlepool où l’ex-Clemenceau et 4
navires militaires américains ont été démolis ne sont
pas poursuivies.
Bassens, démantèlement du Matterhorn © R Escher
La France est la première à avoir ratifié la convention de Hong Kong. C’est un évènement diplomatique.
Par contre dans la pratique, mis à part le chantier intermittent de Bassens, le chantier fluviomaritime du
Havre et la démolition forcée du TK Bremen en Bretagne, c’est l’atonie qui gouverne. En Méditerranée,
c’est l’aphasie.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 8/69
Navire construit dans un chantier d’un pays de l’Union Européenne ou de l’Association
Européenne de Libre Echange (AELE).
Navire sous pavillon européen ou de l’AELE, ou dont l’armateur est européen ou de
l’AELE.
Navire contrôlé par une société de classification n’appartenant pas à l’International
Association of Classification Societies (IACS), ou sans classification connue.
Navire et équipage détenus dans un port pour déficiences.
Tanker simple coque interdit dans les eaux européennes pour le transport du fioul lourd ou
navire banni des ports européens par la directive sur les contrôles de l’Etat du port.
Navire à passagers
Georg Buchner (ex-Charlesville). OMI 5068863. Navire à passagers.
Longueur 154 m. Pavillon Allemagne. Société de classification inconnue.
Construit en 1951 à Hoboken (Belgique) par Cockerill pour la Compagnie
Maritime Belge. Il pouvait transporter 248 passagers à la vitesse de 16 nœuds et assura le service de la
CMB jusqu’en 1967. Racheté par l’Etat est-allemand puis propriété de la ville de Rostock depuis 1997.
Vendu pour démolition en Lituanie à Klaipeda.
Voir en rubrique The END, p 67, la carrière de l’ex-Charlesville.
Décembre 2001, auberge-hôtel flottant à l’adresse Am Stadthafen 72 - 18057 Rostock © Wolfgang Kramer
Ola Esmeralda (ex-Prince, ex-Black Prince, ex-Venus). OMI 6613328. Navire à passagers.
Longueur 143 m. Pavillon Vénézuela. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en
1966 à Lubeck-Siems (Allemagne) par Flender pour Fred Olsen, il naviguait en service été
entre Kristiansund et Harwich/Amsterdam et en
service hiver entre Londres et les iles Canaries.
Repositionné ultérieurement mais toujours selon
une double carrière sur la ligne Bergen /
Newcastle et pour des croisières Amsterdam /
Canaries. Black Prince en hiver, il devenait le
Venus en été.
A Glasgow, 1985 © Paul Strathdee
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 9/69
En 1986-87, après 20 ans de cette double vie, le Black Prince est converti en navire de croisière à plein
temps par le chantier finlandais Wärtsilä.
1er janvier 2006, à Madère © Dimas Almada
Carte postale officielle Fred Olsen © Fred Olsen
Fin 2009, Fred Olsen vend le navire à SAVECA - Servicios Acuaticos Venezuela. Il devient le Ola
Esmeralda destiné à des croisières dans les eaux vénézueliennes et les Caraïbes. Sa troisième vie est
brève même s’il est affreté quelques mois par la mission des Nations Unies en Haïti après le
tremblement de terre de 2010. En novembre 2012, le navire est vendu pour démolition pour 2,5 millions
de dollars. Il arrive après le passage de la tempête Sandy au large de Saint-Domingue, dérive et trouve
refuge quelques jours dans le port de Caucedo, à l’est de la capitale, avant d’être amarré au North Pier
du port de Saint-Domingue. La localisation du chantier et les conditions de sa démolition restent
obscures. (Voir aussi en p 2, La démolition en Amérique).
Ola Esmeralda à Willemstad (Curacao), septembre 2011 © Cees Bustraan
Ferry
Flaminia. OMI 7602132. Ferry. Longueur 148 m, 8.958 t. Pavillon Italie. Société de
classification RINA. Construit en 1981 à Castellammare (Italie) par Italcantieri ;
jumboïsé en 1987 et rallongé de 136 à 148 m. Propriétaire Tirrenia Di Navigazione
SpA (Italie). Ce navire, d’une capacité de 2 000 passagers et 610 voitures dans sa dernière version, a
effectué la majeure partie de sa carrière sur les lignes entre la péninsule italienne et la Sicile ou la
Sardaigne. Depuis 2004, il était affecté à la
liaison entre Bari et Durazzo (Durres) en
Albanie.
Selon l’habitude de dissimulation pour les
navires à passagers européens, le Flaminia
est vendu à une société écran basée à SaintKitts-et-Nevis et devient le New York sous
pavillon du même Saint-Kitts-et-Nevis. Sa
destination de démolition reste inconnue.
Turquie ou Inde ?
Le Flaminia à Cagliari, mai 2010 © Stampace / Marinetraffic
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 10/69
Nona Mary (ex-Dimitios Miras, ex-Olympia, ex-Ion, ex-Monaco). OMI
7217078. Ferry. Longueur 100 m. Pavillon Grèce. Société de classification
Hellenic Register of Shipping. Construit en 1972 au Havre (France) par les
Ateliers et Chantiers du Havre. Propriétaire Mare Naftiki (Grèce). Vendu pour démolition en Turquie.
Nona Mary à Alexandropouli (Grèce), septembre 2011 © Alex Volos
Pride of Dover (ex-P&O Dover, ex-P&OSL Dover, ex-Pride of Dover). OMI 8517736.
Ferry. Longueur 170 m. Pavillon Royaume-Uni. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1987 à Vegesack (Allemagne) par SchichauUnterweser. Ce ferry a été le dernier livré à Townsend Thoresen avant que cette compagnie rachetée
par la P&O soit rebaptisée P&O European Ferries à la suite du naufrage du Herald of Free Enterprise au
large de Zeebrugge le 6 mars 1987. Le Pride of Dover a été mis en service le 2 juin 1987 sur la ligne
Douvres/Calais qu’il a assurée pendant toute sa carrière, jusqu’à son désarmement en décembre 2010 à
la suite de la mise en service du navire neuf Spirit of Britain. Il aurait transporté en vingt-trois ans de
service quelque 35 millions de passagers. Son sister-ship, le Pride of Calais, mis en service en
décembre 1987, a été désarmé en octobre dernier, mais repris en affrètement coque nue par
Transeuropa Ferries, il a été remis en service sur la liaison Ostende/Ramsgate sous le nom d’Ostend
Spirit.
Propriétaire P&O Ferries Ltd (Royaume-Uni). En attente d’affectation depuis 2 ans à Tilbury, fin
novembre, le Pride of Dover quitte en remorque son port d’attache. En dépit des espoirs suscités par
une rumeur d’achat par des intérêts allemands et d’un éventuel transfert pour réparation dans les
chantiers Arno de Dunkerque (France), le navire est revendu dans la foulée et arrive fin décembre pour
démolition à Aliaga.
Mars 2007, le Pride Of Dover, à Calais (France)
© Ferry Fantastic
29 Novembre 2012, tout signe distinctif caché sous la
peinture blanche et en remorque pour la Turquie
© Tedingham / Shipspotting
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 11/69
Queen of Saanich. OMI 5408142. Ferry. Longueur 130 m. Pavillon Canada. Société de classification
Lloyd´s Register of Shipping. Construit en 1963 à Victoria (Colombie Britannique, Canada) par Victoria
Machinery Depot ; jumboïsé en 1969 et rallongé de 104 à 130 m. Propriétaire British Columbia Ferry
(Canada). Désarmé en novembre 2008 après 45 ans de service et en attente depuis. Vendu et
remorqué pour démolition à Ensenada (Basse Californie, Mexique) en même temps que le Queen of
Vancouver.
Queen of Saanich en direction du terminal de ferries de Swartz Bay (Canada), août 2007 © Jacob Blondahl
Queen of Vancouver (ex-City of Vancouver). OMI 5288035. Ferry. Longueur 130 m. Pavillon Canada.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1962 à Vancouver (Canada) par
Burrard DD Co ; jumboïsé en 1971 et 1981 et rallongé de 104 à 130 m. Propriétaire British Columbia
Ferry (Canada). Les deux inséparables Queens étaient affectés à la liaison entre Tsawwassen (près de
Vancouver) et Swartz Bay (près de Victoria sur l’île de Vancouver, située en face). Dans leur dernière
version, après allongement et ajout d’un pont supplémentaire, ils pouvaient transporter environ 1.600
passagers et 350 voitures. Vendu pour démolition et remorqué au Mexique.
Rodanthi (ex-Virgo). OMI 7353078. Ferry. Longueur 137 m, 6.500 t. Pavillon Togo.
Société de classification Hellenic Register of Shipping. Construit en 1974 à Setoda
(Japon) par Naikai. Propriétaire GA Ferries (Grèce). Vendu pour démolition en
Turquie.
Navire de pêche
Halten Bank (ex-Nicolas Copernic). . OMI 7325758. Navire de pêche. Longueur 55
m. Pavillon France. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1973 à
Gdynia (Pologne) par les chantiers Commune de Paris. Propriétaire Euronor
(France). Vendu pour démolition en Belgique par le chantier Van Heygen Recycling. En cette fin 2012, la
famille française rassemblée à Gand est hétéroclite : elle comprend le méthanier Tellier, l’ex-escorteur
d’escadre Bouvet , et le gros navire de pêche Halten Bank.
Halten Bank, Boulogne-sur-Mer (France), mars 2012
© Shipspotting
Fin octobre 2012, à Gand (Belgique), chantier Van
Heygen Recycling. Derrière, le Bouvet © Vesseltracker
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 12/69
Navire usine.
Frey (ex-Pegasus, ex-Stimul). OMI 8907008. Navire usine. Longueur 105 m. Pavillon Vanuatu.
Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1991 à Gijon (Espagne) par Gijon
Naval.
Pêche dans l’océan Pacifique, octobre 2009 © Marinetraffic
12 Mai 2011, Mauritanie © regtaim
En mai 2011, le navire est victime d’un incendie alors qu’il pêche le maquereau au large de Nouakchott
(Mauritanie). Il ne rejoindra pas la flotte fantôme qui rouille à Nouadhibou (cf A la casse.com n°20) et
pollue la côte mauritanienne : en février 2012 le Frey est remorqué jusquà Las Palmas aux Canaries. En
novembre 2012, il part en remorque pour démolition en Turquie.
Mauritanie, 15 mai 2011, après l’incendie © regtaim
Février 2012, Puerto de La Luz y Las Palmas
(Canaries) © Rico Voss
Leonid Novospasskiy. OMI 7704019. Navire usine. Longueur 94 m, 3.153 t. Pavillon Russie.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à Gdansk
(Pologne) par les chantiers Lénine. Propriétaire Nord Pilgrim Ltd (Russie). Vendu pour
démolition en Turquie.
Or. OMI 8326230. Navire usine. Longueur 62 m, 1.758 t. Pavillon Russie. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1983 à Stralsund
(Allemagne) par Volkswerft VEB. Propriétaire Kuzema (Russie). Vendu pour démolition à
Liepaja (Lettonie).
Pêche dans la zone du Smutthavet, au large de la
Norvège, mai 2007© Frode Adolfsen
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 13/69
Sergey Makarevich. OMI 8015908. Navire-usine. Longueur 94 m, 3.357 t. Pavillon Russie.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1981 à Gdansk
(Pologne) par les chantiers Lénine. Propriétaire Virma Co Ltd (Russie). Vendu pour démolition
en Turquie.
Avril 1999, Hambourg (Allemagne)© A Spörri
Cargo réfrigéré
Al Mareekh (ex-Linderos, ex-Pacific Universal). OMI 8211461. Cargo réfrigéré. Longueur 150
m, 8.465 t. Pavillon Arabie Saoudite. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1984 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire London Ship Managers Ltd
(Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde.
Al Mareekh à Anvers (Belgique), juin 2009 © Alec Sansen
Frio Adriatic (ex-San Paulo, ex-Kolskiy Zaliv, ex-Kolskij Zaliv). OMI 8620129. Cargo réfrigéré.
Longueur 152 m. Pavillon Bélize. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1986 à
Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Murmantransflot Co Ltd (Russie). Vendu
pour démolition en Chine. 350 $ la tonne.
Frio Baltasar (ex-Green Freesia, ex-Pacific Freesia, ex-Gomba Victoria, ex-Santo
Alakhram, ex-Alakhram, ex-Gomba Challenge). OMI 7508312. Cargo réfrigéré.
Longueur 108 m, 2.372 t. Pavillon Comores. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1978 à Mumbai (Inde) par Mazagon Dock ; transporteur de
marchandises converti en 1984 en cargo réfrigéré et rallongé de 91 à 108 m à Amsterdam (Pays-Bas).
Propriétaire Baltic Atlant Shipping S.L. (Espagne). Détenu en 1998 à Ijmuiden (Pays-Bas). Vendu pour
démolition en Inde.
Frio Gaspar (ex-Green Violet, ex-Pacific Violet, ex-Mechi Venture, ex-Gomba Venture). OMI
7508348. Cargo réfrigéré. Longueur 108 m, 2.423 t. Pavillon Comores. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1978 à Mumbai (Inde) par
Mazagon Dock ; transporteur de marchandises diverses jumboïsé en 1983, rallongé de 91 à 108 m et
converti en cargo réfrigéré. Propriétaire Baltlanta (Lituanie). Vendu pour démolition en Inde.
Frio Poseidon (ex-San Louis, ex-Kildinskiy Proliv). OMI 8811687. Cargo
réfrigéré. Longueur 173 m, 7.397 t. Pavillon Bélize. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1989 à Wismar (Allemagne) par
Mathias Thesen. Propriétaire Baltmed Reefer Services (Grèce). Détenu en 2012 à Osaka (Japon).
Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin. 348 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 14/69
Frio Spain (ex-Olypos, ex-Cold Wind, ex-North Wind, ex-East Wind). OMI 8303903. Cargo
réfrigéré. Longueur 126 m. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1983 à Kochi (Japon) par Kochi Jyuko. Propriétaire Fu Long Marine Shipping Co
Ltd (Chine). Détenu en 1998 à Villagarcia de Arosa (Espagne) et en 2012 à Busan (Corée du
Sud). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Indian Ocean. OMI 8613011. Cargo réfrigéré. Longueur 151 m, 6.805 t. Pavillon Bahamas.
Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1989 à Pula (Croatie) par Uljanik
Brodogradiliste. Propriétaire Ecuadorian Line Inc (Etats-Unis). Détenu en 2003 Fernandina
Beach (Floride, Etats-Unis) et en 2008 à New York (Etats-Unis). Vendu pour démolition en
Inde. 405 $ la tonne.
Indian Ocean dernière escale à Anvers (Belgique) avant son départ pour démolition, octobre 2012 © Alec Sansen
Invincible (ex-Penzhinskiy Zaliv). OMI 8521828. Cargo réfrigéré utilisé pour
le transport de poisson. Longueur 152 m, 7.240 t. Pavillon Libéria. Société
de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1985
à Wismar (Allemagne) par Mathias Thesen. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce). Détenu en 2007 à
Nakhodka (Russie). Vendu pour démolition en Chine. 350 $ la tonne.
Pusan Reefer (ex-Ural Mountain, ex-Mistrau). OMI 8316077. Cargo réfrigéré. Longueur 142
m, 5.248 t. Pavillon Libéria. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à
Shimonoseki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Lavinia Corp (Grèce). Vendu pour
démolition en Inde. 380$ la tonne.
Sapphire (ex-Interocean n°2, ex-Interocean n°8, ex-Podlasie). OMI 8509545. Cargo
réfrigéré. Longueur 140 m, 5.827 t. Pavillon Russie. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1988 à Gdansk (Pologne) par les
chantiers Lénine. Propriétaire Murmansk Trawlfleet Co (Russie). Détenu en 2003 à Kagoshima (Japon).
Vendu pour démolition en Turquie.
Flotte de réserve des Etats-Unis (NDRF – National Defense Reserve Fleet)
Les Etats-Unis reprennent le démantèlement des vieux navires de la flotte de réserve. Le programme
lancé en 2009 prévoit d’éliminer en particulier les 57 navires en attente à Suisun Bay en Californie d’ici
septembre 2017. 3 d’entre eux viennent de quitter leur ancrage pour être démantelé au Texas. Ils ont
été remorqués jusqu’à San Francisco où BAE Systems procédera au nettoyage réglementaire des
coques avant le voyage final via le canal de Panama.
Cimarron AO-177. OMI 6130803. Tanker. Longueur 213 m, 11.645 t. Pavillon Etats-Unis.
Construit en 1978 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) par Avondale Shipyards ; jumboïsé en
1992 et rallongé de 180 à 216 m. Tanker ravitailleur de la marine américaine, il pouvait
transporter 150.000 barils de carburant, des tonnes de matériels et était équipé d’une plateforme pour
hélicoptères . Désarmé le 15 décembre 1998 et retiré du registre naval le 3 mai 1999. Propriété de l’US
MARAD, l’Administration Maritime des Etats-Unis depuis cette date, et en attente dans la flotte de
réserve de Suisun Bay, Californie. Vendu pour démolition à ESCO Marine, de Brownsville, Texas.
991.726 $ $ soit 82 $ la tonne. Le 16 décembre, en remorque du Gulf Cajun, il franchit les écluses de
Miraflores dans le canal de Panama.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 15/69
Roanoke AOR-7. OMI 6126932. Tanker. Longueur 201 m, 11.790 t. Pavillon Etats-Unis.
Construit en 1974 à San Diego (Californie, Etats-Unis) par National Steel Co. Tanker
ravitailleur de la classe Wichita, il fut surnommé Polar Express après sa participation en 1977
aux manoeuvres en mer de Bering. Il servit ensuite en Asie du Sud-Est et dans le Pacific Ouest. En
1991, le volcan Pinatubo entre en éruption alors que le Roanoke fait route vers les Philippines ; le navire
participe à l’évacuation de 564 victimes puis la même année part en soutien de la flotte américaine lors
de l’opération Desert Storm, la 1ère guerre du Golfe. Désarmé et retiré du registre naval le 6 octobre
1995. Propriété de l’US MARAD et en attente dans la flotte de réserve de Suisun Bay depuis le 18
décembre 1998. Vendu pour démolition à ESCO Marine, de Brownsville, Texas. 1.926.726 $ soit 163 $
la tonne. Début décembre, le navire rejoint le Wabash pour le nettoyage de sa coque par BAE Systems,
à San Francisco, Californie. Il partira en remorque du Elsbeth III pour son voyage final vers le Texas via
le canal de Panama.
Roanoke © Mark Perry
Wabash AOR-5. OMI 6126538. Tanker. Longueur 201 m, 11.790 t. Pavillon Etats-Unis.
Construit en 1970 à Quincy (Massachussetts, Etats-Unis) par General Dynamics Corp. Tanker
ravitailleur de la classe Wichita, il servit la marine américaine à la fin de la guerre du Vietnam
en 1972-73 puis essentiellement lors des manœuvres dans l’Océan Pacifique et l’Océan Indien.
Désarmé le 30 septembre 1994 et retiré du registre naval le 8 avril 1997. Propriété de US MARAD
depuis le 18 décembre 1998 et mis en attente dans la flotte de réserve de Suisun Bay en Californie.
Vendu pour démolition à ESCO Marine, de Brownsville, Texas. 2.026.726 $ soit 172 $ la tonne. Le 3
décembre, le navire quitte la Californie en remorque du Maria Cano et franchit le canal de Panama
début janvier 2013.
© Dennis Schrock
Tanker
Al Kawthar (ex-Dendro Gold, ex-Tartan, ex-Normar Splendour, ex-Rathmoy, ex-Tomoe 63). OMI
8203804. Tanker. Longueur 96 m, 2.201 t. Pavillon Arabie Saoudite. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Navire double fond construit en 1982 à Imabari (Japon) par Asakawa. Propriétaire
Red Sea Marine Services (Arabie Saoudite). Vendu pour démolition au Pakistan.
Anna Knutsen. OMI 8504090.Tanker. Longueur 256 m, 23.521 t. Pavillon Norvège
abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de
classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1987 à Turku
(Finlande) par Wartsila AB. Revendu par son armateur norvégien Knutsen Oas Shipping AS à l’indien
Indico Maritime Services avant son départ pour démolition au Pakistan.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 16/69
Araucano. OMI 6615106. Tanker ravitailleur de la marine chilienne sous le nom de
AO-53, désarmé en novembre 2010. Longueur 152 m, 5.600 t. Pavillon Chili
abandonné pour celui du Sierra Leone pour son dernier voyage vers l’Inde. Société de
classification inconnue. Construit en 1967 à Copenhague (Danemark) par Burmeister & Wain.
Propriétaire Etat du Chili. Vendu pour démolition en Inde.
Araucano à l’ancre à Valparaiso (Chili), 10 janvier 2009 © Angel Luis Godar Moreira
Brotas. OMI 8124022. Tanker. Longueur 244 m, 16.491 t. Pavillon Brésil. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Navire simple coque construit en 1985 à Rio de Janeiro (Brésil) par
Ishibras. Propriétaire Petrobras (Brésil). Vendu en l’état à Rio de Janeiro (Brésil) pour démolition en
Inde. 270 $ la tonne.
Capahuari (ex-Punta Angeles, ex-Lulu). OMI 8920359. Tanker. Longueur 179 m, 10.827 t. Pavillon
Pérou. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire double coque construit en 1993 à
Kherson (Ukraine) par Khersonskiy SZ. Propriétaire Naviera Transoceánica SA (Pérou). Vendu en l’état
au Pérou pour une destination de démolition inconnue. 290 $ la tonne.
Caravelas. OMI 8200034. Tanker. Longueur 161 m, 6.841 t. Pavillon Brésil. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1986 à Rio de Janeiro (Brésil) par Caneco. Propriétaire Transpetro (Brésil).
En attente et proposé à la vente depuis juillet 2010, le navire est finalement vendu pour démolition au
Pakistan, où il est échoué le 31 décembre sous le nom de Aravelas.
Janvier 2012, au premier plan le Caravelas en attente à Niteroi (Brésil), en compagnie des Carioca et Candiota. Il
vient d’arriver pour démolition au Pakistan, ses deux compères devraient le suivre, le Carioca vient d’être renommé
Arioca sous pavillon Saint-Kitts-et-Nevis © Benny N / Shipspotting
Continental (ex-Continental Spirit, ex-Continental). OMI 9019688. Tanker. Longueur
243 m, 14.204 t. Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of
Shipping. Navire double coque construit en 1993 à Koje (Corée du Sud) par
Samsung. Propriétaire V Ships Plc (Royaume-Uni). Détenu en 2012 à Dumai (Indonésie). Vendu pour
démolition en Inde. 430 $ la tonne. Livré avec un certificat d’inertage des citernes pour un
démantèlement « garanti écologique » selon son armateur.
Dar Yun. OMI 9056947. Tanker. Longueur 329 m, 34.256 t. Pavillon Taiwan. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Navire simple coque construit en 1994 à Kaohsiung (Taiwan) par China
Shipbuilding Corp. Propriétaire CPC (Taiwan). Vendu en l’état à Taiwan pour démolition en Chine. 375
$ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 17/69
Dorado (ex-Dorado Star, ex-Golar Cordelia). OMI 8715039. Tanker VLCC. Longueur 328 m,
35.254 t. Pavillon Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1989 à
Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Dynacom Tankers (Grèce). Vendu en l’état à
Fujairah (Emirats Arabes Unis) pour démolition au Pakistan. 435 $ la tonne.
« Rado », Gadani © Shahid
Eagle Strait (ex-Angel N°6, ex-Pacific Onyx, ex-Astrolabe). OMI 8806383. Tanker. Longueur
176 m, 7.738 t. Pavillon Singapour. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1988 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Winson Shipping Co Ltd (Taiwan).
Détenu en 2003 à Geelong (Australie) et en 2007 à Daesan (Corée du Sud). Vendu pour démolition en
Chine. 385 $ la tonne.
Faith (ex-MT Faith, ex-Khian Island, ex-C Ruby, ex-Pacific Ruby, ex-Burwain
Electra). OMI 9047427. Tanker. Longueur 247 m, 18.238 t. Pavillon Panama.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1994 à Gdynia
(Pologne) par Gdynia Shipyard. Propriétaire Fairline Maritime SA (Roumanie). Vendu pour démolition au
Pakistan.
Le Faith en cours d’échouage à Gadani (Pakistan), 17 novembre 2012 © Shahid
Glenross. OMI 8719229. Tanker. Longueur 247 m, 18.668 t. Pavillon Libéria abandonné pour
celui des Comores pour son dernier voyage sous le nom de Ross. Société de classification
American Bureau of Shipping. Navire double coque construit en 1993 à Gdynia (Pologne) par
Gdynia Stocznia. Propriétaire International Tanker Management (Emirats Arabes Unis). Vendu en l’état
à Brunei pour démolition au Bangladesh. 415 $ la tonne.
Global Bright (ex-Compass 1, ex-Stena Compass, ex-Hawaian Prince, ex-Seto Bride, ex-Seto
Bridge). OMI 9041186. Tanker. Longueur 247 m, 15.020 t. Pavillon Panama abandonné pour
celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de Bright. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Navire double coque construit en 1992 à Marugame (Japon) par
Imabari SB. Propriétaire Hanjoo Maritime Co (Corée du Sud). Détenu en 2007 à Incheon (Corée du
Sud). Vendu en l’état en Corée du Sud pour démolition au Bangladesh. 377 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 18/69
Great News (ex-Saetta, ex-Minerva, ex-Bright Eagle). OMI 8208347. Tanker. Longueur 228
m, 13.676 t. Pavillon Libéria. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1984 à Onomichi (Japon) par Onomichi Zosen. Propriétaire Worldwide Green
Tankers Ltd (Grèce). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Jelita (ex-Alexandros, ex-Mekhanik Yuryev, ex-Alkyonis). OMI 8521268. Tanker. Longueur
170 m, 7.165 t. Pavillon Indonésie. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Navire simple coque construit en 1987 à Kawajiri (Japon) par Kanda Zosensho. Propriétaire
Benetech Surveys SA (Grèce). Vendu pour démolition au Pakistan.
Jerash (ex-Berge Chief, ex-Berge Beaumont, ex-Beaumont, ex-Sea Beauty). OMI 7382263
Tanker. Longueur 345 m, 32.401 t. Pavillon Jordanie. Société de classification Det Norske
Veritas. Navire simple coque construit en 1976 à Leirvik (Norvège) par Stord Verft; converti en
2006 en unité de stockage flottant. Propriétaire Ministère des Ressources Minérales (Jordanie). Vendu
pour démolition au Pakistan.
Pakistan © Shahid
Le Jerash , à Aqaba, Jordanie , décembre 2010 © Brian Crocker
Jin Hai Tong (ex-Jian She 35). OMI 9109689. Tanker. Longueur 115 m. Pavillon Hong Kong. Société de
classification China Classification Society. Navire double coque construit en 1995 à Pusan (Corée du
Sud) par Daedong SB. Propriétaire Shanghai Dingheng Shipping Co (Chine). Vendu pour démolition en
Chine à Xinhui.
Jin Hai Yang (ex-Jian She 33). OMI 9109665. Tanker. Longueur 115 m. Pavillon Hong Kong. Société de
classification China Classification Society. Navire double coque construit en 1995 à Pusan (Corée du
Sud) par Daedong SB. Propriétaire Shanghai Jinhai Shipping & Trading (Chine). Vendu pour démolition
en Chine.
Lanka (ex-Rofos, ex-Saraband, ex-Biakh, ex-Probo Biakh). OMI 8309787. Tanker. Longueur
183 m, 13.707 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1985
à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Siqiriya Maritime Corp (Philippines). Détenu
en 2012 à Khark Island (Iran). Vendu pour démolition au Pakistan.
Navion Savonita (ex-Nordic Savonita). OMI 9012317. Tanker. Longueur 247 m, 16.151 t.
Pavillon Bahamas abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage
sous le nom d’Avon. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque
construit en 1992 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Revendu par son armateur norvégien Teekay
Shipping Norway AS à une société écran basée au Libéria avant son départ pour démolition au
Bangladesh.
Okawango (ex-Ardesen 1, ex-Transpetrol III, ex-Rifat Nisanci, ex-Transport). OMI 7827378.
Tanker. Longueur 52 m. Pavillon Moldavie. Société de classification inconnue. Construit en
1981 à Balat (Turquie) par Gunsin. Propriétaire Transpetrol Uluslararasi (Turquie). Vendu pour
démolition en Turquie.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 19/69
One Emerald (ex-Titan Gemini, ex-Progress, ex-Asian Progress,
ex-Ariake). OMI 8701844. Tanker FSO. Longueur 324 m, 32.724
t. Pavillon Thaïlande abandonné pour celui des Comores pour
son dernier voyage sous le nom de Mera. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Navire simple coque
construit en 1987 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI. Propriétaire
Nathalin Offshore Co Ltd (Thaïlande). Officiellement rebaptisé
Nas Energy I, il est malgré tout échoué pour démolition au
Pakistan sous le nom de Mera. 435 $ la tonne.
Mera, Pakistan © Shahid
Providence (ex-Severomorsk, ex-Petroskald, ex-Oktella). OMI 7915826. Tanker. Longueur 174
m, 9.651 t. Pavillon Nigéria. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Navire double fond construit en 1982 à Uddevalla (Suède) par Uddevallavarvet. Propriétaire
Genesis Worldwide Shipping Ltd (Nigéria). Vendu pour démolition en Inde. 400 $ la tonne incluant 150 t
de carburant.
Reboucas. OMI 8501799. Tanker. Longueur 175 m. Pavillon Brésil abandonné pour celui de la Tanzanie
pour son dernier voyage sous le sobriquet de Boucas. Société de classification American Bureau of
Shipping. Construit en 1989 à Rio de Janeiro (Brésil) par Caneco. Propriétaire Petrobras (Brésil). Vendu
pour démolition en Inde.
Torben Spirit. OMI 9041746. Tanker. Longueur 245 m, 16.841 t. Pavillon Bahamas abandonné pour
celui de Saint-KItts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de Piri. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1994 à Onomichi (Japon) par Onomichi Zosen. Propriétaire
Nabeel Shipmanagement (Emirats Arabes Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh.
L’arrivée du Torben Spirit au port de Sydney (Australie), novembre 2011© Clyde Dickens
Union Force (ex-Giacinta). OMI 8315047. Tanker. Longueur 165 m, 5.194 t. Pavillon Hong
Kong abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de classification
American Bureau of Shipping. Navire construit en 1984 à Kudamatsu (Japon) par Kasado
Dockyard. Propriétaire UF Ltd (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Giacinta au large de La Valette (Malte), octobre 2003 © Cpt. Lawrence Dalli
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 20/69
United Star (ex-Star Ohio, ex-Citadelle). OMI 9014846. Tanker. Longueur 274 m, 20.437 t.
Pavillon Libéria. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1992 à
Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire Marine Management Services (Grèce).
Vendu pour démolition au Pakistan. 437 $ la tonne.
Western Jewel (ex-New Vision). OMI
9045467. Tanker VLCC. Longueur 334
m, 46.142 t. Pavillon Singapour.
Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Navire double
coque construit en 1994 à Ulsan
(Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire
Tanker
Pacific
(Singapour). Annoncé vendu pour
démolition au Pakistan, il s’arrête
finalement au Bangladesh où il est
échoué. 438 $ la tonne.
Le Western Jewel, ex-New Vision, à Donges (France), février 2006 © Christian Plagué
White Rose (ex-Rose, ex-Fos II, ex-Fos, ex-Aris Double, ex-Pobeda). OMI 8033314. Tanker
utilisé comme stockage flottant. Longueur 243 m, 16.240 t. Pavillon Tuvalu. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1981 à Kerch (Ukraine) par Zaliv Shipyard.
Détenu en 2005 à Nakhodka (Russie) et en 2006 à Port Kavakas (Russie). Vendu pour démolition au
Pakistan.
Chimiquier
Blackfin (ex-Sara Viking, ex-Torm Sita, ex-Bona Bay, ex-Golar Perth). OMI
8913837. Chimiquier. Longueur 229 m, 14.830 t. Pavillon Iles Marshall. Société de
classification Det Norske Veritas. Navire double fond construit en 1990 à
Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management Inc (Grèce).
Vendu pour démolition au Pakistan. 440 $ la tonne.
Bow Fraternity (ex-Fraternity L). OMI 8420517. Chimiquier. Longueur 177 m, 9.689 t. Pavillon
Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en
1987 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Odfjell Tankers AS (Norvège). Vendu
pour démolition en Inde. 511 $ la tonne incluant 100 t d’inox.
Bow Leopard (ex-Fort Leopard, ex-Northern Leopard). OMI 8709286. Chimiquier. Longueur
171 m, 9.440 t. Pavillon Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire
double coque construit en 1988 à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding Corp.
Propriétaire Odfjell Management AS (Norvège). Vendu pour démolition en Inde. 435 $ la tonne incluant
70 t d’inox.
Bow Leopard à l’approche de Hoek van Holland (Pays-Bas), septembre 2012 © BraCom / Shipspotting
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 21/69
Bow Lion (ex-Fort Lion, ex-Northern Lion). OMI 8615837. Chimiquier. Longueur 171
m, 9.689 t. Pavillon Singapour. Société de classification Det Norske Veritas. Navire
double coque construit en 1987 à Pusan (Corée du Sud) par Korea Shipbuilding
Corp. Propriétaire Odfjell Management AS (Norvège). Détenu en 2005 à Houston (Etats-Unis) et en
2012 à Dumai (Indonésie). Vendu pour démolition en Inde. 468 $ la tonne incluant 70 t d’inox.
Choyang Greenpia (ex-Olympic Flame, ex-Robela, ex-Rathlynn, ex-Rich Crane). OMI
7818004. Chimiquier. Longueur 106 m. Pavillon Corée du Sud. Société de classification
Korean Register of Shipping. Construit en 1978 à Imabari (Japon) par Higaki. Propriétaire Cho
Yang Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2001 à Zeebruge (Belgique), en 2002 à Singapour et en 2003 à
Las Palmas (Espagne). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Larasati. OMI 9012109. Chimiquier. Longueur 90 m. Pavillon Hong Kong. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1991 à Nagasak (Japon) par Hayashikane. Propriétaire PT Berlian
Laju Tanker (Indonésie). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
Longfin (ex-Torm Margrethe). OMI 8700008. Chimiquier. Longueur 229 m,
15.050 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Construit en 1988 à Copenhague (Danemark) par B&W
Skibsvaerft. Propriétaire Prime Marine Management Inc (Grèce). Détenu en 2000 à New York (EtatsUnis). Vendu pour démolition au Pakistan. 443 $ la tonne.
Longfin passant Tilos (Grèce), juillet 2007 © Frank Behrends
Lucretia. OMI 9161962. Chimiquier. Longueur 118 m, 3.174 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1997 à Nagasaki (Japon) par Evergreen. Propriétaire Fuji Marine Ltd
(Japon). Vendu pour démolition en Inde.
Marlin (ex-AOG Marlin, ex-Difko Birtha, ex-Sitalouiseex-Burwain Baltic, exNordfarer). OMI 8420610. Chimiquier. Longueur 229 m, 14.995 t. Pavillon
Iles Marshall abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier
voyage. Société de classification Det Norske Veritas. Navire double coque construit en 1987 à
Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Shipcare Management (Allemagne). Détenu
en 2012 à Port-Elizabeth (Afrique du Sud). Vendu pour démolition en Inde.
Saehan n°7 (ex-Hoshu Maru). OMI 8414427. Chimiquier. Longueur 89 m. Pavillon Corée du Sud.
Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1984 à Kinoe (Japon) par Sasaki
Zosen KK. Propriétaire Saehan Marine Gas Co Ltd (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Chine à
Jiangyin.
Setyawati. OMI 9100281. Chimiquier. Longueur 89 m. Pavillon Hong Kong. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Navire double fond construit en 1994 à Fukuoka (Japon) par Fukuoka Zosen.
Propriétaire PT Berlian LajuTanker (Indonésie). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 22/69
Stolt Valor. OMI 9274290. Chimiquier. Longueur 159 m. Pavillon Libéria. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 2004 à Hakata (Japon) par Watanabe Zosen.
Propriétaire Stolt Nielsen Ltd (Norvège). Le 15 mars 2012, le Stolt Valor qui transite dans le
golfe Persique est victime d’une explosion. Il transporte 13.000 t de méthyl tert-butyl éther (MTBE) un
composé organique utilisé comme solvant bon marché, dans l’industrie pharmaceutique et en additif à
l’essence ; cette dernière utilisation a décliné depuis les cas avérés de contamination de l’eau potable
par les MTBE aux Etats-Unis (Lac Tahoe, Santa Monica)
consécutifs à des fuite d’essence de cuves et réservoirs
souterrains. L’incendie à bord du Stolt Valor fait rage. Il dure
7 jours. La partie centrale est dévastée mais le navire ne
coule pas. Un des 25 marins est porté disparu. Smit
Salvage, en charge du sauvetage, procède rapidement au
transfert de la cargaison résiduelle ; après trois mois, le
navire est enfin autorisé à trouver refuge à Bahrein. A la mi
octobre octobre, il est découpé en 3 sections dans la cale
sèche du chantier ASRY (Arab Shipbuilding and Repair
Yard); l’inox est racheté par une société belgo-néerlandaise,
le reste du métal par des ferrailleurs locaux.
15 Mars 2012 © You Tube
Stolt Valor, après extinction de l’incendie, 27 Mars 2012 © MS Bakhshayesh / Shipspotting
Theresa Mediterranean (ex-Maritina, ex-Amphitrite, ex-Torm Kristina, ex-Nortank Queen, exStavik). OMI 8308111. Chimiquier. Longueur 229 m, 14.889 t. Pavillon Tuvalu. Société de
classification Bureau Veritas. Navire double coque construit en 1986 à Koje (Corée du Sud) par
Samsung. Propriétaire Raffles Shipmanagement Services (Singapour). Détenu en 1999 à Montréal
(Canada), en 2008 à Tianjin (Chine), en 2010 à La Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) et en 2012 à
Rotterdam (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde. 445 $ la tonne.
Tristar Dubai (ex-Japonica, ex-Australian Pride, ex-Oluf Maersk, ex-Estelle Maersk). OMI
8613281. Chimiquier. Longueur 182 m, 10.368 t. Pavillon Bahamas abandonné pour celui de
Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Lloyd's Register of
Shipping. Navire doubles parois construit en 1987 à Lindo (Danemark) par Odense Staalskib.
Propriétaire Tristar Energy Ltd (Emirats Arabes Unis). Vendu en l’état à Lomé (Togo) pour démolition en
Inde. 330 $ la tonne.
Tristar Kuwait (ex-Jacaranda, ex-Olga Maersk, ex-Eleo Maersk). OMI 8613293. Chimiquier.
Longueur 182 m, 11.200 t. Pavillon Bahamas abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour
son dernier voyage. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Navire doubles parois
construit en 1987 à Lindo (Danemark) par Odense Staalskib. Propriétaire Tristar Energy Ltd (Emirats
Arabes Unis). Vendu en l’état à Lomé (Togo) pour démolition en Inde. 330 $ la tonne.
Union Triumph (ex-Fortune Hera, ex-Neptra Progress, ex-Ammala 2, exVokkou, ex-Tomoe 1). OMI 8416578. Chimiquier. Longueur 116 m. Pavillon
Togo. Société de classification inconnue. Navire double coque construit en
1984 à Imabari (Japon) par Asakawa. Propriétaire Union Triumph Ltd (Royaume-Uni). Détenu en 2000 à
Qingdao (Chine). Vendu pour démolition en Turquie. 310 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 23/69
Transporteur de gaz
Jemila (ex-Bermeo, ex-Butadiez). OMI 7905522. Transporteur de gaz. Longueur 127 m.
Pavillon Bahamas. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Olaveaga
(Espagne) par AESA. Propriétaire Norbulk Shipping (Royaume-Uni). Vendu pour démolition
en Turquie.
Kanthicha (ex-SME 1, ex-Song Thai Chan, ex-Chun Xing 128, ex-Golden
Crux n°5). OMI 8029753. Transporteur de gaz. Longueur 89 m. Pavillon
Thaïlande. Sans société de classification selon la dernière inspection de l’Etat
du port. Construit en 1981 à Ise (Japon) par Uchida SB Co. Propriétaire Ayudhya Development Leasing
Co (Thaïlande). Détenu en 2012 à Humen (Chine). Le 7 octobre 2012, un incendie se déclare dans la
salle radio du Kanthicha ; le navire est à l’ancre sur ballast au large de Phuket depuis 2 mois avec un
équipage de 4 marins et 5 tonnes de carburant dans ses soutes. Le feu est maîtrisé en 3 heures, le seul
marin à bord au moment de l’incident est sauf. Vendu pour une destination de démolition inconnue.
L’incendie du Kanthicha, octobre 2012 © Maritime Bulletin
Transporteur combiné / OBO
Front Viewer. OMI 9008160. OBO. Longueur 285 m. Pavillon Singapour. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1992 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo. Propriétaire Frontline Management AS (Norvège). Vendu pour une destination de
démolition inconnue, le navire se trouvait en Chine en décembre. 385 $ la tonne.
Porte-conteneurs
APL Zircon (ex-President Wilson, ex-NOL Zircon, ex-Neptune Zircon). OMI 8802909. Porte-conteneurs,
3502 evp. Longueur 276 m, 17.825 t. Pavillon Bermudes abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis
pour son dernier voyage sous le nom d’Irco. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1989 à Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Vendu par son propriétaire singapourien
Neptune Shipmanagement Services Pte à NKD Maritime Ltd basé au Royaume-Uni juste avant son
départ pour démolition en Inde.
L’APL Zircon entre à Port Botany (Australie)
avril 2008 © David Firth
Bosporus Bridge. OMI 9043768. Porte-conteneurs, 3720 evp. Longueur 277 m,
17.720 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit
en 1993 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Goldenport
Shipmanagement Ltd (Grèce). Détenu en 2008 à Ningbo (Chine) et en 2011 à Shenzen (Chine). Vendu
pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 24/69
Cape Norman (ex-TS Kelung, ex-YM Mumbai I, ex-Hong Kong Star, ex-Tiger Breeze,
ex-Sea-Land Europe, ex-Maersk Ankara, ex-Cape Norman). OMI 9121429. Porteconteneurs, 1384 evp. Longueur 175 m, 8.140 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1998 à Gdansk (Pologne) par les chantiers Lénine.
Propriétaire DS Schiffahrt GmbH & Co KG (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Cape Scott (ex-P&O Nedlloyd Thekwini,ex-Independent Leader, ex-Cape
Scott). OMI 9134696. Porte-conteneurs, 1170 evp. Longueur 151 m, 5.822
t. Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit
en 1997 à Szczecin (Pologne) par Szczecinska. Propriétaire DS Schiffahrt GmbH & Co KG (Allemagne).
Détenu en 2011 à Singapour. Vendu pour démolition en Inde.
Conti Hong Kong (ex-YM Pearl River, ex-MSC Guayaquil, ex-Nedlloyd
Zaandam, ex-Buxmerchant, ex-Choyang Star, ex-Hong Kong Senator).
OMI 8808587.Porte-conteneurs, 1743 evp. Longueur 177 m. Pavillon Iles
Marshall. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1989 à Vegesack (Allemagne) par
Bremer Vulkan. Propriétaire NSB Niederelbe Schiffahrtsgesellschaft mbH & Co KG (Allemagne). Détenu
en 2004 à Hong Kong. Vendu pour démolition au Bangladesh. L’armateur allemand également
propriétaire du MSC Flaminia envoie encore trois navires à la démolition ; aucun en Allemagne, ou en
Europe.
Conti Shanghai (ex-Norasia Shanghaï). OMI 9113630. Porte-conteneurs,
3469 evp. Longueur 242 m, 14.850 t. Pavillon Allemagne. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1996 à Kiel (Allemagne)
par Howaldtswerke Deutsche Werft. Propriétaire BBG-Bremer Bereederungs Gesellschaft mbH & Co KG
(Allemagne). Détenu en 2005 à Ambarli
Turquie). Vendu pour démolition en Inde où
il arrive sous le nom de Shan.
Le Conti Shanghai à Vitoria (Brésil), mars 2010
© Manoel Domingos
Dubai. OMI 8117225. Porte-conteneurs. Longueur 212 m, 12.899 t. Pavillon Emirats Arabes
Unis abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1982 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire UASC (Koweit). Détenu en 1999 à Gênes (Italie). Vendu en l’état à Khor Fakkan (Émirats
Arabes Unis) à une société écran basée à Saint-Kitts-et-Nevis avant son départ pour démolition en Inde.
437 $ la tonne incluant le carburant du voyage.
Elbe Trader (ex-Tiger Trader, ex-TS Manilla, ex-Dal Reunion, ex-Zim Argentina III,
ex-CSAV Rauli, ex-Elbe Trader). OMI 9080522. Porte-conteneurs. Longueur 168 m,
7.170 t. Pavillon Libéria abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son
dernier voyage sous le nom de E Trader. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1994 à Wismar (Allemagne) par MTW. Propriétaire Hermann Buss GmbH & Cie KG (Allemagne). Vendu
en l’état à Colombo (Sri Lanka) pour démolition en Inde. 425 $ la tonne.
Elisabeth Rickmers (ex-CCNI Vado Ligure, ex-Delmas Joinville, ex-Pacific
Discovery, ex-CSAV Santos, ex-Elisabeth Rickmers). OMI 9082790.
Porte-conteneurs, 1728 EVP. Longueur 185 m, 7.890 t. Pavillon Antigua &
Barbuda. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1995 à Szczecin (Pologne) par
Szczecinska. Propriétaire Rickmers Reederei GmbH & Cie KG (Allemagne). Détenu en 2004 à Hong
Kong et en 2010 à San Juan (Porto Rico). Vendu pour démolition en Inde. 442 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 25/69
German S (ex-MSC Manaus, ex-P&O Nedlloyd Swift, ex-Kota Salam, ex-City of
Haifa, ex-CMA Dalian, ex-German Senator). OMI 8901858. Porte-conteneurs, 2000
evp. Longueur 182 m, 8.596 t. Pavillon Antigua & Barbuda abandonné pour celui de
Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de GMS. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1990 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Karl Schluter
GMBH & Co (Allemagne). Détenu en 2012 à Singapour. Vendu pour démolition en Inde.
Greet (ex-LT greet, ex-Ever Greet). OMI 8204523. Porte-conteneurs. Longueur 231
m, 14.180 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification RINA. Construit en 1984
à Onomichi (Japon) par Onomichi Zosen. Propriétaire Lemissoler Shipmanagement
Ltd (Chypre). Détenu en 2002 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2003 à Hambourg (Allemagne). Vendu
pour démolition en Inde.
Hanjin Osaka (ex-Ville de Shanghai, ex-Hanjin Osaka). OMI 9015527. Porteconteneurs, 4024 evp. Longueur 289 m. Pavillon Libéria. Société de classification
American Bureau of Shipping. Construit en 1992 à Pusan (Corée du Sud) par Hanjin
HI Co. Propriétaire F Laeisz Schiffahrtsgesellschaft mbH & Co KG (Allemagne). Détenu en 2011 à Hong
Kong. Vendu pour démolition en Inde. 447 $ la tonne.
Hansa India (ex-NYK Prestige, ex-P&O Nedlloyd Yantian, ex-Largs Bay). OMI
9070967. Porte-conteneurs, 3424 evp. Longueur 243 m, 13.542 t. Pavillon
Allemagne. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Koje
(Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire Leonhardt & Blumberg Schiffahrtsgesellschaft mbH
(Allemagne). Détenu en 2006 à Melbourne (Australie) et en 2009 à Bandar Khomeini (Iran). Vendu en
l’état à Colombo (Sri Lanka) pour démolition en Inde.
Hansa India à Oman, novembre 2011 © Viktor / Shipspotting
Italia (ex-Zim Italia). OMI 8806785. Porte-conteneurs, 3352 evp. Longueur
236 m, 14.465 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification American
Bureau of Shipping. Construit en 1991 à Kiel (Allemagne) par
Howaldtswerke DW. Propriétaire Doris Maritime Services SA (Suisse). Détenu en 2011 à Fremantle
(Australie). Vendu en l’état à Singapour pour démolition au Bangladesh. 409 $ la tonne incluant 200 t de
carburant.
A Port Phillip Heads (Etat de Victoria, Australie), septembre 2012 © Mark Ridgway
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 26/69
Jaru Bhum (ex-Asian Plutus). OMI 8214528. Porte-conteneurs. Longueur 137 m, 4.183 t.
Pavillon Thaïlande. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à Imabari
(Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire RCL Shipmanagement Pte Ltd (Thaïlande)). Détenu
en 2007 à Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
KMA 1 (ex-Esham, ex-Chesham, ex-CTE Alicante, ex-Oahu). OMI 7913191. Porte-conteneurs.
Longueur 121 m, 3.658 t. Pavillon Panama. Société de classification Intermaritime Certification
Services. Construit en 1980 à Yokkaichi (Japon) par Mie. Propriétaire Bay Point Marine Service
C (Birmanie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Lola B (ex-Carmen Dolores H). OMI 9071040. Porte-conteneurs, 758 evp. Longueur
135 m. Pavillon Espagne. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit
en 1994 à Lobith (Pays-Bas) par Scheepswerf De Hoop BV. Propriétaire Boluda
Lines SA (Espagne). Vendu pour démolition en Turquie où il part sous le nom de Ola.
LT Genova (ex-Nuova Genova). OMI 8818166. Porte-conteneurs.
Longueur 236 m. Pavillon Panama. Société de classification RINA.
Construit en 1993 à Castellammare (Italie) par Fincantieri. Propriétaire
Technomar Shipping Inc (Grèce). Détenu en 2009 à Shanghai (Chine). Vendu pour démolition en Chine
à Jiangyin.
LT Trieste (ex-Nuova Trieste). OMI 8818178. Porte-conteneurs. Longueur
234 m, 17.259 t. Pavillon Malte. Société de classification RINA. Construit
en 1993 à Castellammare (Italie) par Fincantieri. Propriétaire Technomar
Shipping Inc (Grèce). Détenu en 2010 et 2011 à Singapour. Vendu pour démolition en Inde.
LT Trieste à Kaohsiung (Taiwan), décembre 2009 © Taiwan-UAV
Madura (ex-Kota Mawar, ex-Ibuki, ex-Mare Ibericum, ex-Indamex Impala, ex-ANL
Impala, ex-Carina Challenger, ex-CSAV Ranco, ex-Mare Ibericum). OMI 9080405.
Porte-conteneurs, 1697 evp. Longueur 180 m, 7.381 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Szczecin (Pologna) par Szczecinska Nowa
Stocznia S.A. Propriétaire Sea Change Maritime Pte Ltd (Etats-Unis). Détenu en 2003 à Naples (Italie)
et en 2011 à Singapour. Vendu pour démolition en Inde. 448 $ la tonne.
Maria (ex-Teresa del Mar, ex-Maren S, ex-Egoli Star, ex-Nordana Challenger , ex-CMB Medal,
ex-Cielo Del Brasile, ex-Yolande Delmas, ex-Red Sea Enfant, ex-Hyundai Riviera , ex-Ville de
Mercure). OMI 8513792. Porte-conteneurs, 1597 evp. Longueur 163 m, 6.869 t. Pavillon Togo.
Société de classification Bureau Veritas. Construit en
1986 à Vegesack (Allemagne) par Bremer Vulkan.
Propriétaire Ademar Shipping Lines Sarl (Liban).
Vendu pour démolition en Inde où il arrive sous le nom
de Ria.
Maria à Istanbul (Turquie), août 2010 © Frank Behrends
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 27/69
Maria Rickmers (ex-Boundary, ex-Marfret Normandy, ex-Melbridge Palm, ex-Karawa,
ex-Coni Guayas, ex-Maria Rickmers). OMI 9063976. Porte-conteneurs, 1160 evp.
Longueur 163 m. Pavillon Allemagne. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1993 à Szczecin (Pologne) par Szczecinska Nowa Stocznia S.A. Propriétaire Rickmers
Reederei GmbH & Cie KG (Allemagne). Vendu pour démolition en Turquie.
Markella (ex-Islander, ex-Cerrina, ex-APL Quetzal, ex-Zim Caribe I, ex-Lucy
Borchard, ex-City of Liverpoll, ex-Cerrina). OMI 9012771. Porte-conteneurs, 626 evp.
Longueur 128 m. Pavillon Panama abandonné pour celui de la Guinée Equatoriale
pour son dernier voyage sous le nom de Kella. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit
en 1993 à Stralsund (Allemagne) par Volkswerft. Propriétaire Commercial S.A (Grèce). Vendu pour
démolition au Pakistan.
Marwan (ex-P&O Nedlloyd Kilindini, ex-Barrister, ex-Cabo Blanco, ex-Cala Palenque,
ex-Marwan ). OMI 9070008. Porte-conteneurs, 1388 evp. Longueur 167 m, 7.015 t.
Pavillon Malte abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage
sous le nom de Glory 2. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Warnemünde
(Allemagne) par Kvaerner Warnow Werft. Vendu par son armateur Marwan Shipping Co Ltd (Emirats
Arabes Unis) à l’indien Prayati Shipping Pvt Ltd pour démolition en Inde.
MSC Brasilia (ex-Kobe, ex-Hanjin Kobe). OMI 8502872. Porte-conteneurs, 2668 evp.
Longueur 241 m, 14.173 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1986 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Tsakos
Shipping & Trading S.A (Grèce). Détenu en 2008 à Melbourne (Australie). Vendu en l’état à Singapour
pour démolition en Inde. 442 $ la tonne incluant 350 t de carburant.
MSC Brasilia, arrive au port d’Otago (Nouvelle-Zélande), octobre
2011 © Gordon Allfrey
MSC Chelsea (ex-Concordia, ex-Hyundai Inchon, ex-Nedlloyd Seoul, ex-Red Sea
Eureka, ex-Incotrans Pacific, ex-JSS Los Angeles, ex-Scandutch Concordia, exConcordia). OMI 8128925. Porte-conteneurs, 1282 evp. Longueur 164 m, 7.845 t.
Pavillon Panama. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1983 à Emden (Allemagne)
par Thyssen Nordsee Werke. Propriétaire MSC Mediterranean Shipping Co - MSC (Suisse). Vendu pour
démolition en Inde.
MSC Dymohna (ex-Hanjin Rotterdam). OMI 8608195. Porte-conteneurs, 2932 evp.
Longueur 241 m, 12.774 t. Pavillon Malte. Société de classification Germanischer
Lloyd. Construit en 1988 à Koje (Corée du Sud) par Samsung. Propriétaire MSC
Mediterranean Shipping Co - MSC (Suisse). Détenu en 2000 à Hambourg (Allemagne). Vendu pour
démolition en Inde. 430 $ la tonne.
MSC London (ex-Keelung, ex-Hanjin Keelung). OMI 8502884. Porte-conteneurs,
2668 evp. Longueur 241 m, 14.148 t. Pavillon Libéria. Société de classification
Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1986 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo.
Propriétaire Tsakos Columbia Shipmanagement (Grèce). Détenu en 2012 à Fremantle et à Port Botany
(Australie). Vendu pour démolition en Inde où il arrive sous le nom de Don.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 28/69
MSC Lugano (ex-CSCL Bremen, ex-Choyang Success). OMI 8714217. Porteconteneurs, 3032 EVP. Longueur 241 m, 13.970 t. Pavillon Iles Marshall. Société de
classification American Bureau of Shipping. Construit en 1988 à Okpo (Corée du
Sud) par Daewoo. Propriétaire Transman Shipmanagers SA (Grèce). Détenu en 2004 à Vancouver
(Canada), en 2005 à Naples (Italie) et en 2006 à Savannah et à New York (Etats-Unis). Vendu pour
démolition en Inde. 446 $ la tonne.
MSC Lugano, port d’Adelaide (Australie), octobre 2012 © Shipspotting
MSC Sardinia (ex-Hiong Kong, ex-Hanjin Hong Kong). OMI 8502896. Porteconteneurs, 3074 evp. Longueur 241 m, 14.093 t. Pavillon Libéria abandonné pour
celui de Tuvalu pour son dernier voyage. Société de classification Bureau Veritas.
Construit en 1986 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo. Propriétaire Tsakos Columbia Shipmanagement
(Grèce). Détenu en 2003 à Felixtowe (Royaume-Uni) et en 2010 à Fremantle (Australie). Vendu en l’état
à Singapour pour démolition en Inde mais arrive à Chittagong (Bangladesh) le 14 décembre. 408 $ la
tonne.
MSC Washington (ex-Maersk Trondheim, ex-Lars Maersk). OMI 8300145.
Porte-conteneurs, 3016 evp. Longueur 270 m, 19.220 t. Pavillon Grèce.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en1984 à
Lindo (Danemark) par Odense Staalskibs. Propriétaire Costamare Shipping Co SA (Grèce). Détenu en
2003 à Port Botany (Australie). Vendu pour démolition en Inde.
Northern Faith (ex-Indamex Mumbai, ex-Conship Innovator, ex-Ville dde Libra, ex-Northern
Faith). OMI 9064877. Porte-conteneurs, 3538 evp. Longueur 226 m, 13.339 t. Pavillon Libéria
abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de Faith.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire NSB Niederelbe Schiffahrtsgesellschaft mbH (Allemagne). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 415 $ la tonne.
Northern Faith, à Puerto Cabello (Vénézuela), novembre 2008 © Captain Ted / Shipspotting
Northern Harmony (ex-MSC Harmony, ex-City of Tunis, ex-Northern Harmony). OMI
9070761. Porte-conteneurs, 1709 evp. Longueur 174 m, 7.734 t. Pavillon Antigua &
Barbuda abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier vopyage
sous le nom de SPM. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Okpo (Corée du
Sud) par Daewoo. Propriétaire Norddeutsche Reederei H Schuld (Allemagne). Vendu pour démolition en
Inde.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 29/69
Northern Pioneer (ex-CMA CGM Vernet, ex-Ville de Sagitta ). OMI 9064853. Porteconteneur, 3538 evp. Longueur 240 m, 13.141 t. Pavillon Libéria abandonné pour
celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de Pioneer .
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire NSB Niederelbe Schiffahrtsgesellschaft mbH (Allemagne). Détenu en 2006 à Norfolk (EtatsUnis) et en 2010 à Gioia Tauro (Italie). Vendu pour démolition en Inde, le navire, en provenance de
Singapour, s’arrête définitivement à Chittagong, Bangladesh le 14 décembre.
Olympia (ex-P&O Nedlloyd Cesme, ex-ACX Swallox, ex-QC Mallard, ex-Hansa
Coral, ex-Sea Eagle, ex-Contship Australia, ex-Ocean Australia, ex-Fine Eagle). OMI
8513778. Porte-conteneurs, 1022 evp. Longueur 148 m. Pavillon Antigua & Barbuda.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1986 à Vegesack (Allemagne) par Bremer
Vulkan. Propriétaire Peter Döhle Schiffahrts-KG (Allemagne). Vendu pour démolition en Turquie.
Philip (ex-MSC Rimini, ex-Maersk Rimini, ex-Safmarine Shebeli, exEstestar, ex-P&O Nedlloyd Kowie, ex-Kent Scout, ex-Ulf Ritscher). OMI
8908519. Porte-conteneurs. Longueur 158 m, 5.099 t. Pavillon Malte.
Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1990 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas.
Propriétaire Dania Marine ApS (Danemark). Détenu en 2007 à Gemlik (Turquie) et en 2012 à deux
reprises à Singapour. Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Pos Yantian (ex-Clifton Bridge, ex-Humber Bridge). OMI 8808226. Porte-conteneurs, 3720
EVP. Longueur 277 m, 17.540 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji
Kyokai. Construit en 1988 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire Goldenport
Shipmanagement Ltd (Grèce). Vendu pour démolition en Inde.
Rabat (ex-CMA CGM Rabat, ex-Kathrine Sif, ex-Maersk Lamentin, ex-SeaLand Guatemala, ex-Kathrine Sif). OMI 8901638. Porte-conteneurs, 967
evp. Longueur 133 m. Pavillon Malte. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1990 à Frederikshavn (Danemark) par Orskov Christensens. Propriétaire CMA
CGM (France). Détenu en 2005 à Marsaxlokk (Malte) et en 2009 à Rades (Tunisie). Vendu pour
démolition en Turquie.
Red Strength (ex-MOL Strength, ex-Alligator Strength). Porte-conteneurs. OMI 9118836. Porteconteneurs. Longueur 250 m, 16.118 t. Pavillon Panama abandonné pour celui de Tuvalu pour son
dernier voyage sous le nom de Jai Ho. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1995 à
Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Shoei Kisen Kaisha Ltd (Japon). Vendu pour
démolition en Inde.
Saipan Carrier (ex-Jaya Mercury, ex-Eagle Cloud, ex-Maersk Astro, ex-Westerland). OMI
8100698. Porte-conteneurs. Longueur 133 m, 4.180 t. Pavillon Malaisie. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1981 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas.
Propriétaire Hub Shipping (Malaisie). Vendu pour démolition en Inde.
Saipan Star (ex-Asia Star). OMI 8130071. Porte-conteneurs. Longueur 116 m, 2.971 t. Pavillon
Malaisie. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1982 à Kochi (Japon) par Kochi
Jyuko.
Propriétaire
Hub
Shipping
(Malaisie). Détenu en 2003 à Hong
Kong. Vendu pour démolition en Inde.
Saipan Star à Port Kelang (Malaisie), octobre 2010
© Mara
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 30/69
San Lorenzo (ex-YM Fukuoka, ex-Colombus Ohio, ex-San Lorenzo I, ex-San
Lorenzo). OMI 9046215. Porte-conteneurs. Longueur 167 m, 6.911 t. Pavillon
Libéria abandonné pour celui de Tuvalu pour son dernier voyage sous le nom de
San Enzo. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1993 à Emden (Allemagne) par
Thyssen Nordseewerke. Vendu par son armateur allemand Offen Reederei à l’indien Doehle Danautic
juste avant son départ pour démolition en Inde.
Santa Monica (ex-P&O Nedlloyd Samba, ex-Santa Monica I, ex-P&O Nedlloyd
Dubai, ex-P&O Nedlloyd van Nes, ex-Genoa Senator). OMI 8918992. Porteconteneurs, 1742 evp. Longueur 182 m, 8.515 t. Pavillon Libéria abandonné pour
celui de Saint-Kitt-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1991 à Lübeck (Allemagne) par Flender. Propriétaire Reederei Claus-Peter Offen GmbH &
Co (Allemagne). Vendu en l’état en Grèce pour démolition en Inde
Silver Bay (ex-Ym Genova II, ex-Cape North, ex-Tiger Pearl, ex-Maersk Skagen,
ex-Cape North). OMI 9134567. Porte-conteneurs, 1504 EVP. Longueur 175 m,
8.040 t. Pavillon Libéria. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1998 à Gdansk (Pologne) par les chantiers Lénine. Propriétaire NSC SchifffahrtsgesellschaftmbH & Cie
KG (Allemagne). Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde. 411 $ la tonne.
Sin Chon (ex-Jutha Parichart, ex-X-Press Dhaulagiri, ex-Ensign, ex-CMBT
Ensign, ex-CMB Ensign, ex-Marland, ex-WEC Rotterdam, ex-Elbe D, exElbe). OMI 7720881. Porte-conteneurs. Longueur 163 m, 6.908 t. Pavillon
Corée du Nord. Société de classification Korea Classification Society. Construit en 1979 à Kiel
(Allemagne) par Howaldtswerke-DW. Propriétaire Ocean Maritime Management Co Ltd (Corée du Nord).
Détenu en 2002 à Vostochny (Russie), en 2005 à Lisbonne (Portugal) et Anvers (Belgique), en 2006 à
Larnaca (Chypre) et Bandar Khomeini (Iran), en 2007 à Lianyungang (Corée du Nord) et en 2010 à
Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition en Inde.
Sinokor Star (ex-Vela). OMI 8717790. Porte-conteneurs. Longueur 107 m, 2.055 t. Pavillon Corée du
Sud. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1988 à Pusan (Corée du Sud)
par Daedong SB Co. Propriétaire Sinokor Merchant Marine Co Ltd (Corée du Sud). Vendu pour
démolition en Chine à Jiangyin. 365 $ la tonne.
Soraya (ex-Beatrice I, ex-MSC Beatrice, ex-Lancashire, ex-ADCL Shereen, ex-Norasia
Shereen). OMI 9162629. Porte-conteneurs. Longueur 217 m, 9.890 t. Pavillon Malte. Société
de classification Bureau Veritas. Construit en 2000 à Shanghai (Chine) par Jiangnan
Shipyard. C’est l’un des membres de la famille des fast container ships construits pour Norasia.
Sistership de l’Ocean Producer (voir A la casse.com n°28, p2), il disparaît à l’âge prématuré de 12 ans.
Propriétaire COMANAV (Maroc). Vendu pour démolition en Inde où il arrive sous le nom de Ora. 443 $
la tonne incluant le carburant du voyage.
Soraya, à Rozenburg (Allemagne) octobre 2009 © Hannes van Rijn
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 31/69
Sujin (ex-Cape Hatteras, ex-P&O Nedlloyd Inca, ex-Cala Panama, ex-Maersk Cebu,
ex-Eagle Dawn, ex-Acx Iris, ex-Cape Hatteras). OMI 9004205. Porte-conteneurs,
923 evp. Longueur 145 m, 4.950 t. Pavillon Malte. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1992 à Wismar (Allemagne) par MTW. Propriétaire Dania Marine ApS
(Danemark). Vendu pour démolition en Inde.
Teval (ex-Cala Porlamar, ex-Armada Holland, ex-P&O Nedlloyd Camoes,
ex-Emerald, ex-Red Sea Emerald, ex-Teval). OMI 9081734 Porteconteneurs, 1388 EVP. Longueur 167 m, 7.015 t. Pavillon Malte. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Warnemünde (Allemagne) par Kvaerner Warnow
Werft. Propriétaire XSM Cross Ship Management GmbH (Allemagne). Détenu en 2001 à Algesiras
(Espagne), en 2002 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2010 à Naples (Italie). Vendu en l’état à Malte pour
démolition en Turquie. 324 $ la tonne incluant le carburant du voyage et 150 t en supplément.
Trader 1 (ex-Ocean Trader I, ex-Ocean Trader, ex-Calapadria, ex-Zim Brasil I, exAtlantico, ex-Ocean Trader). OMI 9129811. Porte-conteneurs, 1608 evp. Longueur
168 m, 7.395 t. Pavillon Libéria abandonné pour celui de Panama pour son dernier
voyage. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1996 à Wismar (Allemagne) par
Mathias Thesen Werke. Propriétaire Evette Shipmanagement Ltd (Grèce). Vendu pour démolition en
Inde.
Trave Trader (ex-CSAV Yokohama, ex-Zim Montevideo, ex-Trave Trader).
OMI 9080534. Porte-conteneurs. Longueur 168 m, 7.352 t. Pavillon Libéria
abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1994 à Wismar (Allemagne) par Mathias
Thesen. Détenu en 2011 à Shenzen (Chine) et en 2012 à Beyrouth (Liban). Vendu par son armateur
allemand Buss Rederei à l’Indien Doehle Danautic juste avant son départ pour démolition en Inde.
Vasco Bharathi (ex-Adee, ex-APL Guadalajara, ex-Hannes Oltmann, ex-Susan
Borchard, ex-Beaver Dimitra, ex-Hannes Oltmann). OMI 9012783. Porte-conteneurs,
655 evp. Longueur 128 m, 4.040 t. Pavillon Singapour. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1993 à Stralsund (Allemagne) par Volkswerft VEB. Propriétaire Vasco
Maritime (Singapour). Détenu en 2009 à Bandar Abbas (Iran). Vendu pour démolition au Pakistan.
Roulier
Dania (ex-Brit Dania, ex-Tor Dania, ex-Maersk Essex, ex-Dana Hafnia, exRailo, ex-G. and C. Express, ex-Foss Dunkerque, ex-Ville de Dunkerque).
OMI 7624051. Roulier. Longueur 194 m, 10.580 t. Pavillon Royaume-Uni.
Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1978 à Dunkerque (France) par la NORMED ;
jumboïsé en 1995 et rallongé de 170 à 194 m.
Septembre 2012, Dania à Terneuzen (Pays-Bas) © Ghis v d Vijver
Ce roulier dont la dernière affectation sous le nom de Tor Dania était la liaison entre Cuxhaven en
Allemagne et Immingham en Angleterre sous les couleurs de la DFDS danoise était à l’origine le
français Ville de Dunkerque sorti en 1978 des chantiers de Dunkerque. Construit pour leur propre filiale
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 32/69
maritime, la Société dunkerquoise d’armement, il est affrété à long terme par la Navale et commerciale
havraise péninsulaire (Worms) sur sa ligne de mer Rouge, avec une parenthèse de 1979 à 1981 à
l’occasion d’un affrètement sur la même zone au consortium Foss Shipping sous le nom de Foss
Dunkerque. Worms le rachète aux chantiers en 1984, puis n’en ayant plus l’emploi direct, le loue à
différents armateurs ce qui lui vaut de changer plusieurs fois de nom tout en prenant le pavillon de
Maurice en 1987 et des Bahamas en 1989. Il devient notamment le G and C Express sur la ligne ouestafricaine de Grimaldi-Cobelfret de 1986 à1988 et le Maersk Essex pour la Norfolk Line entre Zeebrugge
et Dartford, près de Londres, de 1989 à 1992. Il est finalement vendu en 1992 au groupe DFDS
(Danemark) qui le renomme Tor Dania. En 1995, il est allongé de 24 mètres par le chantier norvégien
Horten, ce qui prolonge son espérance de vie. Son frère, le Tor Belgia (ex-Ville du Havre), à la carrière
parallèle, a été livré à la démolition à Alang (Inde) en juillet 2010.
Détenu en 2007 à Cuxhaven (Allemagne). Vendu en l’état à Port Said (Egypte) pour démolition en Inde.
Nafplio (ex-Makedonia 2, ex-Antares, ex-Antonios ex-Monte Roro, ex-Lady
Queen, ex-Mounivet, ex-Monte d’Oro). OMI 7011254. Roulier. Longueur 72
m. Pavillon Grèce. Société de classification Hellenic Register of Shipping.
Construit en 1970 à Emden (Allemagne) par Schulte & Bruns. Propriétaire New Lines Shipping (Grèce).
Détenu en 2005 à Izmir (Turquie). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Repubblica di Amalfi. OMI 8521218. Roulier. Longueur 216 m, 15.552 t. Pavillon
Italie abandonné pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le
nom de Jai Bhole. Société de classification RINA. Construit en 1989 à
Castellammare (Italie) par Fincantieri Italiani ; jumboïsé en 1990 et rallongé de 181 à 216 m. Ce navire
était essentiellement un roulier de transport de fret. Il a surtout été exploité entre l’Europe et la côte
occidentale d’Afrique et dans les dernières années entre les Etats-Unis (côte Est) et la côte occidentale
d’Afrique. Détenu en 2001 à Hambourg (Allemagne). Vendu par son armateur italien Grinavi avant son
départ pour démolition en Inde. Rebaptisé Jai Bhole pour son dernier voyage.
Seaboard Florida (ex-Contship Mexico, ex-Tarn, ex-Canmar Spirit, ex-Eastern Phoenix, ex-Seki Rokel).
OMI 7812842. Roulier. Longueur 152 m, 8.108 t. Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's
Register of Shipping. Construit en 1979 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire Seaboard
Marine (Etats-Unis). Vendu en l’état aux Caraïbes pour une destination de démolition non précisée,
peut-être Saint-Domingue. Le navire vient d’adopter le pavillon du Sierra Leone et se cache désormais
sous le nom de Optima. 215 $ la tonne.
Seaboard Trader (ex-Penny I, ex-Nopal Dana, ex-Union Sydney, ex-Leela Dan, ex-Mont
Laurier). OMI 7208194. Roulier. Longueur 149 m, 4.861 t. Pavillon Panama. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1972 à Turku (Finlande) par Wartsila.
Propriétaire Seaboard Marine (Etats-Unis). Vendu en l’état aux Caraïbes pour une destination de
démolition non précisée, peut-être Saint-Domingue… 215 $ la tonne.
Seaboard Trader à l’ancre à Rio Haina, (République Dominicaine) Août 2012 © Shipspotting
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 33/69
Marchandises diverses
Adria Blu (ex-Gazal Star, ex-Polar, ex-Arawak Chief, ex-Polarwind, ex-Disarfell, exLucy Borchard, ex-Triton I, ex-Contship Three, ex-Triton). OMI 7510860.
Marchandises diverses. Longueur 94 m. Pavillon Tanzanie. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1976 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas. Propriétaire Muya
Denizcilikve Ticaret Ltd (Turquie). Détenu en 2004 à Constanza (Roumanie) et en 2012 à Poti (Georgie).
Vendu pour démolition en Turquie.
Ahmed Arab (ex-Cape York, ex-Delmas Durville, ex-Griffin Star, ex-Australia Current, exDelmas Joinville, ex-C.D. Abidjan, ex-C.R. Abidjan). OMI 8122581. Marchandises diverses.
Longueur 170 m, 9.052 t. Pavillon Arabie Saoudite. Société de classification RINA. Construit en
1983 à Shimonoseki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Saudi Arabia Shipping (Arabie Saoudite).
Détenu en 2002 à Melbourne (Australie), en 2003 à Newcastle (Australie) et en 2006 à Singapour.
Vendu pour démolition en Inde.
Ala (ex-Gala, ex-Tor Normandia, ex-Gala). OMI 6812637. Marchandises diverses.
Longueur 68 m. Pavillon Panama. Société de classification Germanischer Lloyd.
Construit en 1968 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas. Propriétaire Svensons
Skeppsmakleri (Suède). En novembre 2012, le Ala s’échoue sur l’ile de Hjelm sur la côte nord-est du
Jutland (Danemark). Le navire est déséchoué par le
remorqueur Goiath Vig et escorté jusqu’au port de
Grenaa pour expertise ; les dommages sont jugés trop
importants pour justifier une réparation de ce vétéran et
le navire est envoyé au chantier de démolition local
Fornaes Shipbreaking.
Ala en route pour Wisbech (Royaume-Uni), avec une
cargaison de bois, septembre 2012 © Holly / Shipspotting
Alexander 1 (ex-Alexander, ex-Golden Trader, ex-Quarry Bay, ex-Venus,
ex-Uniserra, ex-Radom). OMI 8302260. Marchandises diverses. Longueur
149 m, 6.876 t. Pavillon Malte. Société de classification Germanischer
Lloyd. Construit en 1990 à Gdynia (Pologne) par les chantiers Commune de Paris. Propriétaire
Euroafrica Linie Zeglugowe Sp z (Pologne). Détenu en 2001 à Savone (Italie). Vendu pour démolition en
Inde. 450 $ la tonne.
Alexander 1 à Terneuzen (Pays-Bas), octobre 2011 © T Boendermaker
Altanger (ex-Star Altanger, ex-Northern Dawn, ex-Star New York, ex-New York Rainbow). OMI 8502822.
Marchandises diverses. Longueur 168 m, 7.746 t. Pavillon Singapour. Société de classification Det
Norske Veritas. Construit en 1986 à Onishi (Japon) par Shin Kurushima. Propriétaire Masterbulk
Maritime Pte Ltd (Singapour). Vendu pour démolition en Inde. 400 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 34/69
Atlantic Hope (ex-Olga, ex-Lykes Hunter, ex-Global Spirit I, ex-Norgate
Pride, ex-PCC Houston, ex-Montreal, ex-Santiago, ex-Aenas, ex-Baltiysk).
OMI 8715285. Marchandises diverses. Longueur 174 m, 8.920 t. Pavillon
Malte. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1987 à
Warnemünde (Allemagne) par Warnowwerft. Propriétaire Baltic Mercur Ltd (Russie). Détenu en 2001 à
Novorossiysk (Russie), en 2005 à Montréal (Canada), en 2006 à Leghorn (Italie), en 2007 à Fredericia
(Danemark) et en 2008 à Klaipeda (Lituanie). Vendu pour démolition en Inde.
Balticland (ex-Nomadic Pollux, ex-Baltikum, ex-Pollux). OMI 7514414.
Marchandises diverses. Longueur 156 m, 6.765 t. Pavillon Royaume-Uni.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1977 à
Haugesund (Norvège) par Haugesund MV. Propriétaire Imperial Ship Management AB (Suède). Détenu
en 2004 à Toledo (Etats-Unis), en 2007 à Gulluk (Turquie) et en 2012 à Haifa (Israel). Vendu pour
démolition en Inde. 422 $ la tonne.
A Ijmuiden (Pays-Bas), mars 2012 © Peter Beentjes
Barry (ex-Staris, ex-Concord, ex-Abitibi Concord). OMI 8409616. Marchandises
diverses. Longueur 123 m, 3.626 t. Pavillon Liban. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1985 à Vegesack (Allemagne) par Bremer Vulkan.
Propriétaire Mody Shipping Co (Liban). Détenu en 2004 à Grundartangi (Islande) et en 2012 à Gabes
(Tunisie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 391 $ la tonne.
Bay (ex-Samos Bay, ex-Lebork). OMI 7384297. Marchandises diverses. Longueur
106 m, 2.554 t. Pavillon Russie. Société de classification Russian Maritime Register
of Shipping. Construit en 1975 à Gdansk (Pologne) par les chantiers Lénine.
Propriétaire Norfes-Marine Service Co Ltd (Russie). Détenu en 2003 à Niiagata (Japon). Vendu pour
démolition en Chine à Jiangyin où il arrive le 28 novembre. Ce vieux transporteur avait été
précédemment signalé à Robin des Bois (Voir A la casse .com n°29, courrier des lecteurs).
Mai 2012, Corée du Sud © Matthaios
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 35/69
Bhoruka Prabhu (ex-Morsoe, ex-Hanne M, ex-Hanne Trigon). OMI 7637383.
Marchandises diverses. Longueur 60 m, 545 t. Pavillon Inde. Société de classification
inconnue. Construit en 1978 à Rongkobing (Danemark) par Nordsovaerftet.
Propriétaire Mak Lines (Inde). Vendu pour démolition en Inde.
Cape
Preston
(ex-Delmas
Bougainville, ex-C.D. Douala, exC.R. Douala). OMI 8122579.
Marchandises diverses. Longueur 170 m, 9.052 t.
Pavillon Libéria. Société de classification RINA.
Construit en 1983 à Shimonoseki (Japon) par
Mitsubishi. Propriétaire G Bros Maritime SA (Grèce).
Détenu en 2002 à Brisbane (Australie) et en 2007 à Port
Alma (Australie). Vendu pour démolition en Inde à
Mumbai. 431 $ la tonne.
Cape Preston, en baie de Vatica (Grèce), Mars 2011
© KAP / Marinetraffic
Cathrina (ex-Breeze, ex-Raban I, ex-Hebei Friendship, ex-Hebei 2, ex-Slapy). OMI
7827691. Marchandises diverses. Longueur 146 m, 4.944 t. Pavillon Panama. Société
de classification National Shipping Adjusters Inc. Construit en 1981 à Rijeka (Croatie)
par Brodogradiliste 3 Maj. Propriétaire Meramar General Trading LLC (Emirats Arabes Unis). Détenu en
2009 à Mumbai (Inde). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 374 $ la tonne.
Cheremkhovo (ex-Thalassini Axia). OMI 8306541. Marchandises diverses. Longueur 177 m,
8.097 t. Pavillon Russie. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1984 à Wismar (Allemagne) par Mathias-Thesen. Propriétaire FESCO (Russie).
Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Dak (ex-Antivari, ex-Joy, ex-Port de Lyon, ex-Marina, ex-Terschelling, ex-Cargo Liner
VI). OMI 7424542. Marchandises diverses. Longueur 80 m. Pavillon Tanzanie.
Société de classification RINA. Construit en 1975 à Oldersum (Allemagne) par
Schlomer. Propriétaire Ray Shipping & Trading (Tanzanie). Détenu en 1999 à Rijeka (Croatie) et en
2011 à Trapani (Italie), Alexandrie (Egypte), et à Gulluk, Gemlik et Trabzon (Turquie). En avarie moteur,
il est remorqué pour démolition en Turquie.
De Sheng (ex-Qingjiang, ex-Cluden). OMI 7611559. Marchandises diverses. Longueur 144 m.
Pavillon Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1978 à
Southwick (Royaume-Uni) par Austin & Pickersgill. Propriétaire COSCOL (Chine). Vendu pour
démolition en Chine.
Debora (ex-Porrino, ex-Lill-Nina, ex-Conti Liban, ex-Cremon) OMI
6501537. Marchandises diverses. Longueur 94 m. Pavillon Norvège.
Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1965 à
Rendsburg (Allemagne) par Nobiskrug. Propriétaire M
Hannestad AS (Norvège). Détenu en 2004 à Lisbonne
(Portugal), en 2005 à Randers (Danemark) et en 2007 à
Koge (Danemark). Vendu pour démolition au Danemark
à Grenaa.
L’arrivée du Debora à Grenaa, novembre 2012
© Bendt Nielsen
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 36/69
Deima (ex-Sormovskiy-18). OMI 7041405. Marchandises diverses. Longueur 114 m, 845 t.
Pavillon Togo. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en
1970 à Gorki / Nijni Novgorod (Russie) par Krasnoye Sormovo. Propriétaire Unimarine
Management (Syrie). Détenu en 2011 à Iskenderun et en 2012 à Novorossiysk (Russie) et Gemilk
(Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Deima, juillet 2006 © Fred / Marinetraffic
Devon (ex-Pilos). OMI 8018053. Marchandises diverses. Longueur 164 m. Pavillon Grèce.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1981 à Tokyo (Japon) par
Ishikawajima-Harima Hi. Propriétaire Scarmar Shipping Agency SA (Grèce). Vendu pour
démolition en Turquie.
Eagle N (ex-Nikita A, ex-Thor Guardian, ex-Sitria, ex-Falstria, ex-Star Falstria, ex-FP Clipper). OMI
8401353. Marchandises diverses. Longueur 187 m, 8.728 t. Pavillon Panama abandonné pour celui de
Tuvalu pour son dernier voyage. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en 1985 à
Tamano (Japon) par Mitsui. Propriétaire Silvia Shipmanagement Ltd (Bangladesh). Vendu pour
démolition en Inde.
Egemen Doven (ex-Onego Bay, ex-Eastern Navigator, ex-Plytenberg, ex-Southern
Amelia, ex-Noumea Express, ex-Nils R, ex-Kodaly). OMI 8702874. Marchandises
diverses. Longueur 93 m. Pavillon Panama. Société de classification International
Register of Shipping. Construit en 1991 à Guangzhou (Chine) par Guangzhou Wenchong. Propriétaire
PTS Tasimacilik Vedenizcilik (Turquie). Détenu en 2003 à Las Palmas (Espagne), en 2006 à la
Nouvelle-Orléans (Etats-Unis), en 2007 à Novorossiysk (Russie) et en 2009 à Izmir (Turquie). Vendu
pour démolition en Turquie.
Elbrus (ex-Battersea Bridge, ex-Jolly Topazio, ex-Nordana Benefactor, ex-Zim
Houston, ex-Zim New York, ex-Kapitan A.Krivobokov ). OMI 8918095. Marchandises
diverses. Longueur 155 m, 7.175 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1992 à Warnemünde (Allemagne) par Neptun Warnowwerft.
Propriétaire Universal Maritime Services Ltd (Ukraine). Détenu en 2009 à Anvers (Belgique). Vendu pour
démolition en Inde.
Emden I (ex-Emden, ex-Sirt, ex-El Hashaishi). OMI 7915175. Marchandises
diverses. Longueur 134 m, 4.351 t. Pavillon Togo. Société de classification
inconnue. Construit en 1981 à Rostock (Allemagne) par Neptun VEB.
Propriétaire Sea Rose Maritime LLC (Syrie). Détenu en 1998 à Leghorn (Italie) et Hambourg
(Allemagne), en 1999 à Anvers (Belgique), en 2000 de nouveau à Hambourg et en 2009 à Damiette
(Egypte). Vendu pour démolition en Inde.
Ercan S (ex-Crown Pearl, ex-Mevlut Doven, ex-Marine Pride, ex-Onego Blues, exWestern Navigator, ex-Bovenhusen, ex-Golden Trader, ex-Southern Cross, exBartok). OMI 8702850. Marchandises diverses. Longueur 93 m. Pavillon Panama.
Société de classification inconnue. Construit en 1990 à Guangzhou (Chine) par Guangzhou Wenchong.
Détenu en 2001 à Auckland et Whangarei (Nouvelle-Zélande), en 2005 à Montréal (Canada), en 2006 à
Rostock (Allemagne) et à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis), en 2007 à Gand (Belgique) et Cadix
(Espagne) et en 2008 à Norfolk (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 37/69
Everest (ex-Safmarine Cavalla, ex-NDS Promoter, ex-Blackfriars Bridge, ex-Libra
Callao, ex-Seal Madagascar, ex-Kapitan A Dotsenko). OMI 9015709. Marchandises
diverses. Longueur 155 m, 7.122 t. Pavillon Bélize. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en
1994 à Warnemünde (Allemagne) par
Kvaerner Warnow Werft. Propriétaire
Universal Maritime Services Ltd (Ukraine).
Détenu en 2010 à Mumbai (Inde). Vendu
pour démolition en Inde.
Everest, à Singapour, juillet 2012 © Viktor /
Marinetraffic
Fahim (ex-Josephina I, ex-Orka, ex-Nikiti, ex-Sunrise, ex-Cupid). OMI
7504914. Marchandises diverses. Longueur 94 m. Pavillon Tanzanie. Société
de classification inconnue. Construit en 1975 à Gdansk (Pologne) par les
chantiers Lénine. Propriétaire Murad AK (Syrie). Détenu en 2001 à Ravenne (Italie) et Rijeka (Croatie),
en 2006 à Gabes (Tunisie), en 2008 à Chioggia (Italie) en 2009 de nouveau à Ravenne et en 2010 à
Naples (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Fas Var (ex-Vanessa). OMI 9064700. Marchandises diverses. Longueur 120 m.
Pavillon Malte. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1994 à Mawei
(Japon) par Mawei SY. Propriétaire CMA CGM (France). Détenu en 2004 à Naples
(Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Gang Run 7 (ex-Gui Jiang, ex-Sea Falcon). OMI 7419535. Marchandises diverses. Longueur
143 m. Pavillon Chine. Société de classification inconnue. Construit en 1977 à Chita (Japon)
par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Yingkou Gangrun Logistics Ltd (Chine). Vendu pour
démolition en Chine à JiangYin.
Golden Bridge (ex-Alkestis, ex-Velebit, ex-Bhasa). OMI 7719222. Marchandises diverses.
Longueur 152 m, 6.284 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification inconnue.
Construit en 1981 à Pula (Croatie) par Uljanik Shipyard. Vendu à l’indien Hermes Maritime
Services juste avant son départ pour démolition en Inde.
Golden Light (ex-Saigon 3, ex-Scotian Express, ex-Jade II). OMI 7822380.
Marchandises diverses. Longueur 144 m, 3.906 t. Pavillon Vietnam. Société
de classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1980 à Southwick
(Royaume-Uni) par Austin & Pickersgill. Propriétaire Hoang Dat Co Ltd (Vietnam). Détenu en 2001 à
Trieste (Italie), en 2009 à Zhanjian g (Chine), en 2011 à Vishakhapatnam (Inde) et Fangcheng (Chine) et
en 2012 à Tanjung Priok (Indonésie) et
Kakinada (Inde). Vendu pour démolition à des
acheteurs vietnamiens. 322 $ la tonne.
Golden Light, Koh Si Chang (Thaïlande)
© Geir Vinnes
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 38/69
Hilde G (ex-Amiral Akdeniz, ex-Es Deniz 1, ex-Tanga, ex-Covadonga, ex-Alalma).
OMI 7707097. Marchandises diverses. Longueur 97 m, 2.200 t. Pavillon Comores.
Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1978 à Vigo (Espagne) par J
Barreras. Détenu en 1998 à Sète (France), en 2001 à
Séville et Cartagène (Espagne), en 2002 à Cagliari
(Italie) et Sète (France), en 2004 à Constanza
(Roumanie), en 2005 à Bandirma (Turquie), en 2006 à
Izmir et Gemlik (Turquie), en 2007 à Vasto (Italie),
Novorossiysk (Russie), Port-Said (Egypte) et Limassol
(Chypre), en 2008 à Braila (Roumanie) et en 2010 en
mai à Marina di Carrara (Italie) et de nouveau à
Novorossiysk.
L’Es Deniz, détroit du Bosphore, juin 2008 Henk Kouwenhoven
En octobre 2010, le Hilde G arrive à Saint-Malo avec une cargaison de 3.950 t de phosphate
d’ammonium. Les marins, non payés depuis plusieurs mois, se mettent en grève avant la fin du
déchargement. Le centre de sécurité des navires de Saint-Malo relève une vingtaine de déficiences. Le
navire est saisi par un représentant d’Arcelor Mittal pour un différend commercial d’une part et par l’ITF
(International Transport Workers Federation) pour le non-paiement de 112.000 € de salaires de
l’équipage. Les 14 marins (10 géorgiens, 3 ukrainiens et un azéri) seront rapatriés fin décembre 2010.
L’armateur turc ne donne plus signe de vie, une procédure de déchéance de propriété est entamée. Le
Hilde G rouillera pendant deux ans à Saint-Malo.
Fin octobre 2012, il est vendu aux enchères et
acquis par le recycleur de ferrailles AFM
Recyclage installé à Bassens pour 151.200 €
(198.000 $), soit 90 $ la tonne. Le navire devrait
être démoli dans la cale sèche de Bassens,
succédant au Matterhorn dont le démantèlement
par Bartin / Véolia se termine. Avec 17 détentions
entre 1998 et 2010, le Hilde G gagne la médaille
d’or des navires sous-normes.
Hilde-G, immobilisé à Saint-Malo (France), Juin 2011 ©
Pascal Riteau
Ilya (ex-Cecilia M, ex-Eagle Spirit, ex-Millenium Eagle, ex-Vidal Aboitiz). OMI
9111228. Marchandises diverses. Longueur 134 m, 5.060 t. Pavillon Saint-Vincentet-Grenadines. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1984 à Kherson (Ukraine) par Khersonskyi SZ. Propriétaire Balthellas Chartering SA
(Grèce). Détenu en 2004 à Aviles (Espagne), en 2005 à Saint-John (Canada) et Anvers (Belgique) et en
2008 à Gdansk (Pologne). Vendu pour démolition en Inde. 413 $ la tonne.
Indian Fortune (ex-Indian Challenger, ex-Benefit Wisdom, ex-Kalinda, ex-Bertina, ex-Cordelia,
ex-Carmel, ex-Diamond Fortune, ex-Luzon). OMI 8412948. Marchandises diverses. Longueur
156 m, 5.508 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1985 à
Uwajima (Japon) par Uwajima Zosensho. Propriétaire Wisdom Marine Lines (Taiwan). Détenu en 2004 à
Gdansk (Pologne), en 2006 à Port Headland (Australie), en 2007 à Tees (Royaume-Uni) et en 2008 à
Vungtau (Vietnam). Vendu en l’état à Singapour pour démolition en Inde à Mumbai. 429 $ la tonne.
Kestrel Arrow (ex-Jade Forest, ex-Star Everace, ex-Everace). OMI 8013857.
Marchandises diverses. Longueur 208 m. Pavillon Bahamas. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1983 à Kanasashi (Japon) par
Toyohashi Co Ltd. Propriétaire Gearbulk Ltd (Norvège). Détenu en 2011 à San Antonio (Chili). Vendu
pour démolition en Chine à Jiangyin.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 39/69
Kimon A (ex-Amaryllis, ex-Clipper Amaryllis). OMI 8115320. Marchandises diverses.
Longueur 164 m, 5.663 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Tokyo (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire Albamar Shipping Co SA (Grèce). Détenu en 2005 à Montréal
(Canada). Vendu pour démolition en Inde. 430 $ la tonne.
Ladoga 9 (ex-Lani). OMI 7347495. Marchandises diverses. Longueur 81 m,
953 t. Pavillon Cambodge. Sans société de classification selon la dernière
inspection de l’Etat du port. Construit en 1974 à Reposaar (Finlande) par
Reposaaren Konepaja. Propriétaire Regal Co Ltd (Russie). Détenu en 2004 à Okinawa (Japon). Vendu
pour démolition en Chine à Jiangyin.
Lady Dina (ex-Bassma, ex-Captain Nader, ex-Nader II, ex-Patch, exDispatch, ex-Huelin Dispatch, ex-Island Commodore). OMI 7047368.
Marchandiises diverses. Longueur 79 m. Pavillon Bolivie. Société de
classification Korea Classification Society. Construit en 1971 à Brême (Allemagne) par Rolandwerft;
jumboïsé en 1977 et rallongé de 69 à 79 m. Propriétaire Alexandria Navigation SA (Egypte). Détenu en
1999 à Viana do Castelo (Portugal), en 2005 à Alexandrie (Egypte) et Iskenderun (Turquie), en 2006 de
nouveau à Alexandrie, en 2007 à Mersin (Turquie) et à Alexandrie encore et en 2008 à Tripoli (Liban) et
Alexandrie toujours. Vendu pour démolition en Turquie.
Laemthong Glory (ex-Neptune Turquoise). OMI 7533006.Marchandises diverses. Longueur 143 m,
4.075 t. Pavillon Thaïlande. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1976 à
Tokyo (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Laemthong International Lines (Thaïlande). Vendu
pour démolition en Inde à Mumbai.
Laemthong Pride (ex-Neptune Spinel, ex-Milos Island). OMI 7627948. Marchandises diverses.
Longueur 143 m. Pavillon Thaïlande. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1978 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire (Laemthong
International Lines (Thaïlande)). Détenu en 2012 à Paranagua (Brésil). Vendu pour démolition en Inde à
Mumbai.
Leeds Castle (ex-CSAV Barcelona, ex-Westwood Halla, ex-Star Livorno, exYucatan, ex-Wieldrecht). OMI 8010697. Marchandises diverses. Longueur 187 m,
11.120 t. Pavillon Panama. Société de classification RINA. Construit en 1982 à
Landskrona (Suède) par Oresundsvarvet. Propriétaire B Navi (Italie). Vendu pour démolition en Inde.
Ling Hai (ex-Jin Ling, ex-Fu Xiang 9, ex-Norgas Discoverer, ex-Bow Elm).
OMI 7113674.Marchandises diverses. Longueur 125 m. Pavillon Panama.
Société de classification Panama Shipping Registrar. Construit en 1971 à
Moss (Norvège) par Moss Rosenberg comme transporteur de gaz Bow Elm ; théoriquement vendu pour
démolition en 2004, sa double vie n’est pas banale (voir en page 1). Propriétaire Shanghai Shuojin
Shipping Co Ltd (Chine). Détenu en 2006 à Pohang (Corée du Sud), en 2008 à Qingdao (Chine) et en
2010 de nouveau à Pohang. Vendu pour démolition en Chine.
Lisa (ex-Staropoliye, ex-Elisabeth, ex-Eskdalegate, ex-Fredericksgate, exBruni). OMI 6905331. Marchandises diverses. Longueur 96 m. Pavillon
Comores. Société de classification International Naval Surveys Bureau.
Construit en 1969 à Rostock (Allemagne) par Neptun VEB. Propriétaire Kirazoglu Shipping and Trade
(Turquie). Détenu en 2003 à Vlissingen (Pays-Bas), en 2004 à Trabzon (Turquie), en 2005 à
Casablanca (Maroc) et en 2006 à Izmit (Turquie). Vendu pour démolition en Turquie.
Loard Yaakob 1 (ex-Lady Malakeh, ex-Lady M, ex-Rasha Moon, ex-Al
Wasim, ex-Amavisti, ex-Sykron, ex-Chezine, ex-Anna H, ex-Julia). OMI
7026558. Marchandises diverses. Longueur 74 m. Pavillon Tanzanie. Société
de classification inconnue. Construit en 1970 à Neuenfelde (Allemagne) par JJ Sietas. Détenu en 2005 à
Ambarli (Turquie), en 2007 à Alexandrie (Egypte), en 2009 à Mersin (Turquie) et en 2010 de nouveau à
Alexandrie puis à deux reprises à Sibenik (Croatie). Vendu pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 40/69
Malaspina Castle (ex-Adventure, ex-Venture Star). OMI 7915967. Marchandises
diverses. Longueur 183 m, 9.027 t. Pavillon Panama. Société de classification
RINA. Construit en 1981 à Kure (Japon) par Kanda Zosensho. Propriétaire B Navi
(Italie). Détenu en 2004 à Gênes et Savone (Italie), en 2006 à Anvers (Belgique) et en 2008 à Setubal
(Portugal). En avril 2009 le Malaspina Castle, en provenance de Novorossiysk (Russie) et qui transporte
du minerai de fer à destination de Fangcheng (Chine), est attaqué par des pirates somaliens. Le navire
et son équipage de 24 marins (16 bulgares, 4 philippins, 2 ukrainiens, 1 russe et 1 indien) sont relachés
un mois plus tard contre paiment d’une rançon d’1,8 millions de dollars. Le Malaspina Castle n’a pas eu
de chance ; en août 2005 il avait été endommagé après être entré en collision avec le cargo réfrigéré
Matterhorn au large de Skagen (Norvège). Aujourd’hui la démolition du Matterhorn s’achève à Bassens
(France), et le Malaspina Castle part à la casse sur la plage d’Alang en Inde.
Malaspina Castle au port de Rijeka (Croatie) avant son dernier voyage, octobre 2012 © Dragec / Shipspotting
Mercs Matale (ex-Jade Ocean, ex-Etoile, ex-Anne Gro). OMI 8507303. Marchandises
diverses. Longueur 159 m, 6.939 t. Pavillon Sri Lanka. Société de classification RINA.
Construit en 1990 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire
Mercantile Marine Management (Sri Lanka). Détenu en 2003 à Kashima (Japon), en 2006 à Tianjin
(Chine), en 2007 à Kandla (Inde), en 2008 à Aqaba (Jordanie) et en 2011 de nouveau à Kandla. Vendu
pour démolition en Inde à Mumbai. 390 $ la tonne.
Milano Star (ex-JP Fox, ex-Fjord Pearl, ex-Ashington). OMI 7717200.
Marchandises diverses. Longueur 104 m. Pavillon Panama. Société de
classification International Register of Shipping. Construit en 1979 à Wallsend
(Royaume-Uni) par Clelands SB Co. Propriétaire Engy Shipping Lines Co (Egypte). Détenu en 2007 à
Gdynia (Pologne) et New Ross (Irlande), en 2009 à Damiette (Egypte) et en 2012 à Mersin (Turquie) et
de nouveau à Damiette. Vendu pour démolition en Turquie.
Mohegan Princess (ex-Cape Howe, ex-Griffin Flora, ex-TMG Quito, ex-FMG Quito, ex-DSR Tianjin, exEarl Trader, ex-Concord Inuki, ex-Lavender, ex-VCalene II, ex-Bea, ex-Saiko, ex-CC Long Beach). OMI
8213835. Marchandises diverses. Longueur 166 m, 7.362 t. Pavillon Philippines. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1983 à Sanoyasu (Japon) par Mizushima. Propriétaire
Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh. 417 $ la tonne.
Mu San (ex-Kota Abadi, ex-Sriwijaya). OMI 7920596. Marchandises diverses.
Longueur 158 m. Pavillon Corée du Nord. Société de classification Korea
Classification Society. Construit en 1981 à Lübeck (Allemagne) par
Schlichting. Propriétaire Ocean Maritime Management Co Ltd (Corée du Nord). Détenu en 2007 à
Taizhou (Chine) et en 2012 à Nanjing (Chine). Annoncé « à démolir » depuis novembre 2011, le Mu San
vient enfin d’arriver pour démolition en Chine à Jiangyin.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 41/69
Pacific Carrier (ex-Vitya Chalenko). OMI 7111626. Marchandises diverses.
Longueur 106 m. Pavillon Mongolie. Société de classification inconnue.
Construit en 1971 à Rostock (Allemagne) par Neptun Werft. Propriétaire
Aqua Agency co Ltd (Russie). Détenu en 2009 à Niigata (Japon) et en 2010 à Maizuru (Japon) et Tianjin
(Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Palmyra I (ex-Palmyra, ex-Kenmare, exSingapura,
ex-Raute).
OMI
7501819.
Marchandises diverses. Longueur 118 m, 3.133
t. Pavillon Moldavie. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1975 à
Hakata (Japon) par Watanabe Zosen.
Propriétaire Rayan Maritime Services (Liban).
Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Palmyra à Istanbul (Turquie), juillet 2011
© Frank Behrends
Pioner Moldavii. OMI 7741263. Marchandises diverses. Longueur 130 m, 3.930 t. Pavillon
Russie. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1979 à
Vyborg (Russie) par Vyborgskiy SZ. Propriétaire Northern Shipping Co (Russie). Détenu en
1998 à Loviisa (Finlande), en 1999 à Saint-Malo (France) et en 2011 à Sheerness (Royaume-Uni).
Vendu pour démolition en Turquie.
Pioner Moldavii au départ de Norrköping (Suède), mai 2012 © Simon De Jong
Ratan Pearl (ex-Sea Gulf, ex-Boe Gulf, ex-Zuetina, ex-Multimax Dover, ex-Golden Trader, exOtava). OMI 8602373. Marchandises diverses. Longueur 119 m, 3.318 t. Pavillon Bangladesh.
Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1988 à Tianjin (Chine) par Tianjin
Xingang. Propriétaire Ratanpur Shipping Services (Bangladesh). Détenu en 2006 à La Spezia (Italie) et
en 2009 à Brême (Allemagne) et Antalya (Turquie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
Rising Glory (ex-Pallavi C, ex-Yue Cheng, ex-Wen Feng Shan, ex-Hong Qi 196). OMI
8828915. Marchandises diverses. Longueur 101 m, 1.864 t. Pavillon Inde. Société de
classification Indian Register of Shipping. Construit en 1985 à Guangzhou (Chine) par
Guangzhou Huangpu. Propriétaire Eastern Bulk Co Ltd (Inde). Détenu en 2009 à Haiphong (Vietnam).
Vendu pour démolition au Bangladesh.
Sagitta (ex-Khamza). OMI 8036093. Marchandises diverses. Longueur 125 m, 1.934
t. Pavillon Malte. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1982 à Navashino (Russie) par Oka Shipyard. Propriétaire MD Shipping
Co (Ukraine). Détenu en 2003 à Port-Saint-Louis (France). Vendu pour démolition en Turquie.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 42/69
SC Excellent (ex-DD Progress, ex-Petronia, ex-Wec Rotterdam, ex-City of Liverpool,
ex-Barrister, ex-Carmen). OMI 7932616. Marchandises diverses. Longueur 169 m,
7.890 t. Pavillon Panama. Société de classification Germanischer Lloyd. Construit en
1981 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke-DW. Propriétaire Evergood Shipping Ltd (Chine). Détenu en
2007 à Izmit (Turquie). Vendu pour démolition en Inde.
SC Excellent descendant le Yangtse (Chine), février 2011 © Knut Helge
Sea Resolve (ex-X Press Resolve, ex-Andromache, ex-Bengal Progress, exAndromache). OMI 8126812. Marchandises diverses. Longueur 135 m, 4.397 t.
Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de classification Polish Register of
Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Donghae SB. Propriétaire Silo Management SA
(Grèce). Détenu en 2009 à Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 426 $ la
tonne.
Sino South (ex-Thor, ex-Thor Commander, ex-Elena S, ex-Pisces Voyager, exBarrister, ex-Victoria Bay, ex-Isar Express, ex-Norasia Carthago, ex-Carthago). OMI
8306670. Marchandises diverses. Longueur 169 m. Pavillon Panama. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à Kiel (Allemagne) par Howaldtswerke. Propriétaire
Shanghai Vasteast International Shipping Management Co (Chine). Détenu en 1998 à Hambourg
(Allemagne) et en 2012 à Bushire (Iran). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Starford 2 (ex-J Ocean, ex-May Sunrise, ex-Ocean Queen I). OMI 8313477. Marchandises
diverses. Longueur 105 m, 2.242 t. Pavillon Panama. Société de classification Russian
Maritime Register of Shipping. Construit en 1984 à Usuki (Japon) par Usuki Shipyard.
Propriétaire Seaway International Shipmanagement (Chine). Détenu en 2007 à Tianjin (Chine). Vendu
pour démolition en Chine par Xiasha Shipyard.
Thor Jupiter (ex-Mariman, ex-Pacprince). OMI 8311065. Marchandises diverses. Longueur 189
m, 9.540 t. Pavillon Thaïlande. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai. Propriétaire Thoresen & Co
(Thaïlande). Détenu en 2010 à Vungtau (Vietnam) et en 2011 à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition
en Inde. 432 $ la tonne.
Tind (ex-Lystind). OMI 8811297. Marchandises diverses. Longueur 90 m. Pavillon Chypre.
Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1990 à Kraljevica (Croatie) par
Titovo. Propriétaire DFDS Logistics AS (Norvège). Vendu pour démolition au Danemark à
Esbjerg.
Tuckahoe Maiden (ex-Anangel Jupiter, ex-Alpha Jupiter). OMI 8314835. Marchandises diverses.
Longueur 164 m, 5.806 t. Pavillon Philippines. Société de classification Lloyd's Register of Shipping.
Construit en 1985 à Aioi (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Roymar Ship Management Inc
(Etats-Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh. 417 $ la tonne.
Uranus (ex-Lady S, ex-Olga M, ex-Agios Nikolaos, ex-Gudride, exGudrid). OMI 7383956. Marchandises diverses. Longueur 94 m.
Pavillon Tanzanie. Société de classification Maritime Lloyd Georgia.
Construit en 1975 à Gdansk (Pologne) par les chantiers Lénine. Propriétaire Unimarine Management Co
(Syrie). Détenu en 2000 à Sète (France) et Lisbonne (Portugal), en 2001 à Alexandroupolis (Grèce),
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 43/69
2002 à Rijeka (Croatie), en 2004 de nouveau à Rijeka puis à Novorossiysk (Russie), en 2005 à
Casablanca (Maroc), en 2007 à Constanza (Roumanie), en 2009 à Istanbul (Turquie), en 2010 à
Damiette (Egypte), de nouveau à Constanza à deux reprises puis à Kavala (Grèce) et en 2012 à
Constanza toujours. Interdit d’accès aux ports de l’Union Européenne depuis le 1er janvier 2012 en
application de la directive sur les contrôles de l’Etat du port. Vendu pour démolition en Turquie. Médaille
d’argent des navires sous-normes avec 14 détentions.
Uranus, au large de Kos (Grèce), juillet 2008 © Frank Behrends
Vanernsee (ex-Carina, ex-Intermare, ex-Voga, ex-Vanernsee). OMI 8320626.
Marchandises diverses. Longueur 88 m. Pavillon Saint-Vincent-etGrenadines. Société de classification Bulgarski Koraben Registar. Construit
en 1983 à Leer (Allemagne) par Jansen Schiffswerft. Propriétaire Caspi Shipping Ltd (Israel). Détenu en
2000 à Ponta Delgada (Portugal), en 2001 à Monopoli (Italie), en 2005 à Tuzla (Turquie), en 2006 à
Ortona (Italie) et La Goulette (Tunisie), en 2007 à Aliaga (Turquie), en 2008 à Larnaca (Chypre) et Haifa
(Israel) et en 2012 à Ashdod (Israel). Vendu pour démolition en Turquie. Médaille de bronze ex aequo
des navires sous-normes avec 9 détentions.
A Ashdod, Israel, décembre 2009 © Pavel / Marinetraffic
Vangsnes (ex-Hanseatic Star, ex-Pamela, ex-Boberg). OMI
8513326. Marchandises diverses. Longueur 82 m. Pavillon SaintKitts-et-Nevis. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1985 à Wewelsfleth (Allemagne) par Hugo Peters Schiffswerft. Propriétaire Stella
Shipping A/S (Danemark). Détenu en 2010 à Gdynia (Pologne) et Aeroskobing (Danemark). Vendu pour
démolition au Danemark à Grenaa.
Vienna S (ex-Farah I, ex-Maria P, ex-Rosi, ex-Amy, ex-Arosia, ex-Eco Dao,
ex-Else Beth, ex-Corvette). OMI 7615024. Marchandises diverses. Longueur
72 m. Pavillon Moldavie. Société de classification Maritime Lloyd. Construit en
1977 à Neuenfelde (Allemagne) par Sietas. Propriétaire Safe Fleet Maritime Co (Syrie). Détenu en 1999
à Arkhangelsk (Russie), en 2005 à Cagliari (Italie), en 2006 à Gaeta (Italie), en 2011 à Iskenderun
(Turquie) et en 2012 à Port Said (Egypte). Vendu pour démolition en Turquie.
Viva (ex-Pacifica 1), ex-Seaway, ex-Ciboney, ex-Lipsk N/Bieberza). OMI
7631626. Marchandises diverses. Longueur 84 m. Pavillon Cambodge. Société
de classification Ukraine Register of Shipping. Construit en 1978 à Gdansk
(Pologne) par les chantiers Lénine. Propriétaire Direct Solutions LLC (Ukraine). Détenu en 2005 à
Ambarli (Turquie) et La Goulette (Tunisie) et en 2008 à Casablanca (Maroc). Vendu pour démolition en
Turquie.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 44/69
Wizard (ex-Ky Fortune, ex-Seanet Dream, ex-Tongli Success, ex-Wahana, ex-Sun
Kung N°11, ex-Hercules). OMI 8510104. Marchandises diverses. Longueur 101 m.
Pavillon Cambodge. Société de classification Global Marine Bureau. Construit en 1985
à Kochi (Japon) par Kochi Zosen. Propriétaire Trans Line Co Ltd (Russie). Détenu en 2003 à Qingdao
(Chine). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Yang Gak Do 3 (ex-Adreum, ex-Won Jin). OMI 8305872. Marchandises diverses.
Longueur 70 m. Pavillon Corée du Nord. Société de classification Korea Classification
Society. Construit en 1983 à Pusan (Corée du Sud) par Dae Sun SB & E Co.
Propriétaire Korea Yanggakdo Shipping Co (Corée du Nord). Détenu en 2007 à Vladivostock (Russie).
Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Yuriy Dvuzhilnyy. OMI 8730522. Marchandises diverses. Longueur 124 m, 2.990 t.
Pavillon Ukraine. Société de classification Ukraine Register of Shipping. Construit en
1989 à Oka (Russie) par Navashino. Propriétaire Donbass (Ukraine). Détenu en 2002
à Gênes (Italie) et au Pirée (Grèce), en 2009 à Ashdod (Israel) et en 2011 à Novorossiysk (Russie).
Vendu pour démolition en Turquie. 321 $ la tonne.
Zagore
(ex-Tchumerna,
ex-Chumerna).
OMI
7425259.
Marchandises diverses. Longueur 134 m. Pavillon Comores.
Société de classification Bulgarski Koraben Registar. Construit en
1978 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire Trimpex Union Ltd (Bulgarie).
Détenu en 2007 à Izmit (Turquie) et en 2009 à Venise (Italie). Vendu pour démolition en Turquie.
Zahra I (ex-Vasco di Gama, ex-Tiger Arrow, ex-Heimar J, ex-Flensburg, ex-Fas
Austria, ex-Fas Var, ex-Nedlloyd Rose, ex-Ville du Levant, ex-Lido Adriatico, exSeacrest Pioneer, ex-Bacol King, ex-BCR King, ex-RMS Laguna, ex-Heinrich J). OMI
8405024. Marchandises diverses. Longueur 116 m. Pavillon Sierra Leone. Société de classification
Germanischer Lloyd. Construit en 1985 à Rendsburg (Allemagne) par Nobiskrug. Propriétaire Ocean
Shell Shipping (Emirats Arabes Unis). Détenu en 2009 à Kolkata (Inde). Vendu pour démolition au
Pakistan.
Vraquier
Advent (ex-Adventure II, ex-Adventure I, ex-Sweet Lady, ex-Pinazo,
ex-Guridi). OMI 7900261. Vraquier. Longueur 187 m, 7.879 t.
Pavillon Panama. Société de classification Bulgarski Koraben
Registar. Construit en 1980 à Puerto Real (Espagne) par AESA.
Propriétaire Bulcom Ltd (Chypre). Détenu en 1998 à
Novorossiysk (Russie), en 2005 à South Shields et Newport
(Royaume-Uni), en 2011 de nouveau à Novorossiysk et en
2012 à Koper (Slovénie). Vendu pour démolition en Inde à
Mumbai.
Adventure II, à Rotterdam juin 2004 © Frans Sanderse
Agile (ex-Decorous, ex-Iran Ghafari). OMI 8309658. Vraquier. Longueur 190 m, 9.240 t.
Pavillon Hong Kong abandonné pour celui de Sierra Leone pour son dernier voyage sous le
nom d’Ocean. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1985 à Okpo
(Corée du Sud) par Daewoo. Détenu en 2003 à Lucinda (Australie). Racheté à son armateur iranien
Soroush Sarzamin Asatir par Prayati Shipping Pvt Ltd (Inde) avant dépavillonage et démolition en Inde.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 45/69
Alexandria (ex-Xenia). OMI 8004181. Vraquier. Longueur 180 m, 6.384 t. Pavillon Grèce.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1981 à Muroran (Japon) par
Hakodate Dock. Propriétaire Z & G Halcoussis (Grèce). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Amatory (ex-Gem I, ex-Ruby K, ex-Iran Akhavan, ex-Philippine Success).
OMI 8113009. Vraquier. Longueur 198 m, 7.385 t. Pavillon Togo. Société de
classification Korea Classification Society. Construit en 1984 à Séville
(Espagne) par AESA. Propriétaire Emerald Shipping Co (Syrie). Détenu en 2010 à Nikolayev (Ukraine),
Suez et Damiette (Egypte) et en 2011 de nouveau à Nikolayev et à deux reprises à Damiette et à
Novorossiysk (Russie). Vendu pour démolition en Inde. 397 $ la tonne.
Amira Dina (ex-Maha Padmaja, ex-Pytheas, ex-Kakawi, ex-Ikan Selayang, ex-Pindosex-Yannis
C). OMI 8020745. Vraquier. Longueur 180 m, 6.244 t. Pavillon Tuvalu. Société de classification
Indian Register of Shipping. Construit en 1981 à Muroran (Japon) par Hakodate Dock
Propriétaire El Amira Shipping (Egypte). Détenu en 2010 à Québec (Canada). Vendu pour démolition au
Pakistan. 412 $ la tonne.
L’Amira Dina ex-Pytheas décharge à Hamilton (Canada) Septembre 2005 © vovashap /Shipspotting
An Fu Star (ex-Hebei Courage, ex-Obo Venture). OMI 8116934. Ex transporteur combiné
converti en vraquier en 2001. Longueur 236 m, 12.019 t. Pavillon Hong Kong. Société de
classification RINA. Construit en 1985 à Sakaide (Japon) par Kawasaki. Propriétaire China
Tone Shipping Ltd (Chine). Détenu en 2000 à Québec (Canada). Vendu pour démolition en
Chine à Xinhui.
Aonoble (ex-Seletar Spirit, ex-Pacific Mercury). OMI 8706624. Vraquier. Longueur 247 m, 17.065 t.
Pavillon Panama. Société de classification China Classification Society. Construit en 1988 à Mihara
(Japon) par Koyo Dock. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Inde.
APJ Mahalaxmi (ex-Stoikos, ex-Narwal, ex-Nara). OMI 8413930. Vraquier. Longueur 228 m,
11.180 t. Pavillon Inde abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage sous le
nom de Mahalaxmi. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1985 à
Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Apeejay Shipping Ltd (Inde). Détenu en 2001 à
Incheon (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Inde. 430 $ la tonne.
Artemis (ex-Antalina, ex-Wiltrader, ex-Consensus Sea, ex-Manila Prosperity, exUnion Pioneer). OMI 8314794. Vraquier. Longueur 178 m, 6.400 t. Pavillon Grèce.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1984 à
Innoshima (Japon) par Hitachi. Propriétaire Albamar Shipping Co SA (Grèce). Détenu en 2007 à SaintPétersbourg (Russie), en 2008 à Shenzen (Chine), en 2009 à Silvertown (Royaume-Uni) et en 2010 à
Tianjin (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 410 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 46/69
Atlantic Express. OMI 8412223. Vraquier. Longueur 151 m, 6.508 t. Pavillon Panama.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1985 à Forde
(Norvège) par Ankerlokken. Propriétaire Marine Ship Management Inc (Etats-Unis).
Détenu en 1999 à Baton Rouge (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Bangladesh. 385 $ la tonne.
Atlantic Express en baie de San Francisco , août 2011 © Kell / Marinetraffic
Attractive (ex-IDC 2, ex-Massy Phoenix, ex-Sanko Phoenix). OMI 8307595. Vraquier.
Longueur 183 m, 7.468 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1985 à Tamano (Japon) par Mitsui. Propriétaire Maryville Maritime Inc (Grèce).
Vendu pour démolition au Bangladesh. 408 $ la tonne.
Avanta (ex-Southgate, ex-Menina Elisa, ex-Oriental Swan). OMI 8129917. Vraquier.
Longueur 161 m. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1982 à Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Istos Maritime
Inc (Grèce). Détenu en 2003 à Iquique (Chili) et en 2011 à Cienfuegos (Cuba), Novorossiysk (Russie) et
Alexandrie (Egypte). Vendu pour démolition en Inde.
Barsam (ex-Iran Shariat, ex-Thorlock). OMI 8107581. Vraquier. Longueur 200 m,
8.953 t. Pavillon Iran abandonné pour celui des Comores pour son dernier voyage en
tant qu’Ashwini. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1983 à
Sestao (Espagne) par AESA. Propriétaire IRISL – Islamic Republic of Iran Shipping Line (Iran). Détenu
en 2003 à Dalian (Chine), en 2009 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2010 à Bari (Italie). Vendu pour
démolition en Inde.
Bet Prince (ex-Iron Prince, ex-Lowlands Trassey). OMI 9041045. Vraquier.
Longueur 284 m, 22.750 t. Pavillon Ile de Man. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1995 à Belfast (Royaume-Uni) par Harland &
Wolff. Propriétaire Enterprises Shipping & Trading SA (Grèce). Détenu en 2005 à Hambourg
(Allemagne).
Janvier 2010, à la sortie de Rotterdam © Fred Vloo
Aout 2012, en perdition en Chine © Tsavliris
Le 1er août 2012, le Bet Prince en avarie technique au large des côtes chinoises de Zoushan est secouru
et mis à l’ancre avec son chargement de minerai de fer. C’est la période des typhons, Saola, Haikui,
Tembin, Bolaven déferlent. Le navire menace de dériver et doit rester sous assistance remorqueur, deux
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 47/69
marins blessés sont évacués et soignés à terre mais le Bet Prince mais n’est pas autorisé à gagner le
port de Zoushan avant le 24 août. En décembre, on le retrouve plus au nord, amarré sur le Yangtse, à
proximité des chantiers de démolition de Jiangyin ; pourtant en novembre, l’armateur grec avait annoncé
avoir vendu son navire pour démolition en Inde ou au Pakistan à un tarif de 427 $ la tonne.
Biloxi Belle (ex-Arrow, ex-Saint Nicholas, ex-Ayia Markella, ex-Kongsfjord, ex-Jasaka, ex-J Suda, exVirtue, ex-Cypress, ex-Sanko Cypress). OMI 8316261. Vraquier. Longueur 188 m, 7.341 t. Pavillon
Philippines. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1984 à Toyohashi
(Japon) par Kanasashi. Propriétaire Roymar Ship Management Inc (Etats-Unis). Vendu pour démolition
en Inde. 428 $ la tonne incluant 200 t de carburant.
Bistretz (ex-Cherni Vrakh). OMI 7425261. Vraquier. Longueur 134
m, 3.527 t. Pavillon Comores. Société de classification Bulgarski
Koraben Registar. Construit en 1979 à Varna (Bulgarie) par les
chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire Trimpex Union (Bulgarie). Détenu en 2007 à Izmir (Turquie).
Vendu pour démolition en Turquie.
Blida. OMI 7705635. Vraquier. Longueur 156 m, 5.488 t. Pavillon Algérie. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1978 à Toyohashi (Japon) par Kanasashi Zosen.
Propriétaire International Bulk Carrier (Algérie). Détenu en 2002 à Liverpool (Royaume-Uni).
Vendu pour démolition en Inde où il arrive sous le nom de Beena. 432 $ la tonne.
C Laurel (ex-Cape Pampas, ex-Vasco da Gama, ex-Ken Kon, ex-Channel Enterprise, ex-Orient
Enterprise). OMI 8907565. Vraquier. Longueur 273 m, 17.656 t. Pavillon Corée du Sud.
Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1990 à Tsu (Japon) par
NKK. Propriétaire Chang Myung Shipping Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2002 à
Middlesbrough (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Chine. 391 $ la tonne.
Cape M (ex-Cape Mor, ex-Sunny Wealth, ex-Nishiura, ex-Nishiura
Maru). OMI
8407498.Vraquier. Longueur 300 m, 25.222 t. Pavillon Dominique. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1985 à Ariake (Japon) par Hitachi. Propriétaire Tech Project LLC
(Ukraine). Détenu en 2011 à Puerto Bolivar (Colombie). Vendu pour démolition en Inde.
Carrie (ex-Central Carrier, ex-Southern Carrier, ex-Adaro, ex-Orient Eternity, ex-Vathy, exAdamas). OMI 8204028. Ex OBO converti en vraquier en 2004. Longueur 254 m, 14.836 t.
Pavillon Comores. Société de classification Intermaritime Certification Services. Construit en
1983 à Kobe (Japon) par Kawasaki. Vendu pour démolition au Pakistan.
Carrie à la plage, Gadani (Pakistan) 19 novembre, 2012 © Shahid
Chang Jian. OMI 8333465. Vraquier. Longueur 163 m, 5.400 t. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1981 à Shanghai (China) par Jiangnan Shipyard.
Propriétaire China Shipping Bulk Carrier Co (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 306 $ la
tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 48/69
Chang Tong. OMI 8326565. Vraquier. Longueur 163 m. Pavillon Chine. Société de
classification inconnue. Construit en 1981 à Shanghai (China) par Jiangnan Shipyard.
Propriétaire China Shipping Bulk Carrier Co (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
China (ex-Yiosonas, ex-Ariston, ex-Giovanni Grimaldi). OMI 8917754.
Vraquier. Longueur 262 m, 20.528 t. Pavillon Libéria. Société de
classification Bureau Veritas. Construit en 1992 à Marghera (Italie) par
Fincantieri Breda. Propriétaire Lemissoler Shipmanagement Ltd (Chypre). Détenu en 2007 à Gladstone
(Australie) Vendu pour démolition en Inde. 405 $ la tonne
Conqueror (ex-Blue Fortune, ex-Ilias D, ex-Pacific Serenity, ex-Maritime Transit, exNew Prospect). OMI 8122062. Vraquier. Longueur 190 m, 8.979 t. Pavillon Panama.
Société de classification International Register of Shipping. Construit en 1982 à
Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Way-East Shipping Agency Co Ltd (Taiwan). Détenu
en 2006 à Quangninh (Vietnam), en 2010 à Shanghai (Chine) et en 2012 à Mokpo (Corée du Sud).
Vendu pour démolition en Inde.
Conqueror (ex-Pisces Explorer, ex-Esperanza, ex-Star Esperanza, ex-Yuri). OMI
8223579. Vraquier. Longueur 190 m, 7.760 t. Pavillon Malte. Société de
classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1985 à Mihara (Japon) par
Koyo Dock. Propriétaire Leros Management SA (Grèce). Détenu en 2012 à Novorossiysk (Russie).
Vendu pour démolition en Inde.
Creciente. OMI 8815463. Vraquier. Longueur 270 m, 18.812 t. Pavillon Hong Kong. Société
de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1990 à Chiba (Japon) par Mitsui.
Propriétaire Bernhard Schulte Shipmanagement (Allemagne). Vendu pour démolition en
Inde.
Le Creciente échoué avec son chargement de minerai de fer dans le chenal d’accès de Port Hedland (Australie),
septembre 2006 © Tropic Maritime Photos
Dimitrovsky Komsomol. OMI 8510934. Vraquier. Longueur 199 m, 9.654 t.
Pavillon Bulgarie. Société de classification Bulgarski Koraben Registar.
Construit en 1985 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov.
Propriétaire Navibulgar (Bulgarie). Vendu pour démolition en Turquie. 309 $ la tonne.
Eleftheria (ex-Zoodotis, ex-Co-Op Expreso, ex-Manila Express, ex-Co-Op Express
III). OMI 8204418. Vraquier. Longueur 209 m, 11.103 t. Pavillon Grèce. Société de
classification Det Norske Veritas. Construit en 1983 à Imari (Japon) par Namura.
Propriétaire World Management Inc (Grèce). Détenu en 1998 à Hambourg (Allemagne) et en 2006 à
Carthagène (Espagne). Vendu pour démolition en Inde.
Eridge. OMI 9043471. Vraquier. Longueur 266 m, 16.035 t. Pavillon Bermudes. Société de
classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1993 à Okpo (Corée du Sud) par
Daewoo. Propriétaire Zodiac Maritime Agencies (Royaume-Uni). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 49/69
Fareast Sunny (ex-Amalia, ex-Golden Pegasus, ex-Golden Wing). OMI 8819201. Vraquier.
Longueur 180 m, 6.506 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1989 à Oshima (Japon) par Oshima SB. Propriétaire Jiangsu Fareast Shipping Co
Ltd (Chine). Détenu en 2002 à Jacksonville (Etats-Unis), en 2003 à Batangas (Philippines) et en 2009 à
Mourilyan (Australie). Vendu pour démolition en Chine. 325 $ la tonne.
Firmeza (ex-Craig the Pioneer). OMI 8519370. Vraquier. Longueur 195 m. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1986 à Tsu (Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire TMT
– Taiwan Maritime Transport (Taiwan). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
Freesia (ex-Sweet Brier). OMI 8812629. Vraquier.
Longueur 198 m. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1989 à Mihara (Japon) par Koyo Dock.
Propriétaire Taiyo Nippon Kisen Co Ltd (Japon).
Vendu pour démolition en Chine.
Freesia à Rotterdam (Pays-Bas), octobre 2010
© Ria Maat
Friendship V (ex-Friendship, ex-Maritime Friendship, ex-Atlantic Concord). OMI
8323123. Vraquier. Longueur 175 m, 6.865 t. Pavillon Panama. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1984 à Marugame
(Japon) par Imabari SB. Propriétaire Voras Navigation SA (Grèce). Détenu en 2008 à Iskenderun
(Turquie), en 2010 à la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis) et en 2012 à Belfast (Royaume-Uni). Vendu pour
démolition en Inde. 396 $ la tonne.
Frigia (ex-Michael S, ex-Lady Lory, ex-Karosel, ex-Korosten, ex-Mikhail Stelmakh, exGeneral Mascardo, ex-Brisknes). OMI 7507485. Vraquier. Longueur 177 m, 8.122 t.
Pavillon Panama. Société de classification Turk Loydu. Construit en 1978 à Shimizu
(Japon) par Nippon Kokan. Propriétaire Garanti Finansal Kiralama AS (Turquie). Détenu en 2010 à
Ashdod (Israel). Vendu pour démolition en Inde. 424 $ la tonne.
Front Driver. OMI 8906884. Vraquier. Longueur 285 m, 22.877 t. Pavillon Iles Marshall.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1991 à Ulsan (Corée du
Sud) par Hyundai. Propriétaire Frontline Management AS (Norvège). Vendu en l’état à
Singapour pour démolition au Pakistan. 410 $ la tonne.
Frontier Carrier (ex-HS Acacia, ex-Sundance II, ex-Continental Spirit). OMI 8028072.
Vraquier. Longueur 224 m, 11.913 t. Pavillon Corée du Sud abandonné pour celui de
Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le nom de Frontier 51. Société de
classification Korean Register of Shipping. Construit en 1983 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire Polembros Shipping Ltd (Grèce). Détenu en 2005 à Philadelphie (Etats-Unis). Vendu pour
démolition en Inde. 412 $ la tonne
Georgia S. OMI 8009521. Vraquier. Longueur 190 m, 8.546 t. Pavillon Panama. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1981 à Sasebo (Japon) par Sasebo HI. Propriétaire Skaarup
Management (Hong Kong, Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin. 350 $ la tonne.
Gina (ex-Thor Allinance, ex-Archimedes). OMI 8312174. Vraquier. Longueur 189 m,
9.210 t. Pavillon Saint-Kitts-et-Nevis. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1984 à Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire ATL Shipping
Ltd (Chine). Détenu en 1998 à Rotterdam (Pays-Bas), en 2007 à Lianyungang (Chine) et en 2011 à
Paradip (Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh. 410 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 50/69
Globe Unity (ex-Butron). OMI 8716382. Vraquier. Longueur 274 m, 24.094 t. Pavillon Panama.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1991 à Puerto Real
(Espagne) par AESA. Propriétaire Tianjin Huihang International Shipping (Chine). Vendu pour
démolition en Chine à Jiangyin. 380 $ la tonne incluant 600 t de carburant.
Great One (ex-Natalie, ex-Petriana, ex-Ikan Kerapu). OMI 7918268. Vraquier. Longueur 224 m,
11.480 t. Pavillon Panama abandonné pour celui de Tuvalu pour son dernier voyage. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1981 à Kobe (Japon) par Mitsubishi. Détenu
en 2009 à Bandar Khomeini (Iran). Vendu par son armateur chinois à l’indien Doehle Danautic juste
avant son départ pour démolition en Inde. 420 $ la tonne.
Green Island (ex-Stellar Grace, ex-Shin Oji, ex-Shin Oji Maru). OMI 8507183. Vraquier. Longueur 199
m, 10.098 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1986 à
Marugame (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Asia Pacific Shipmanagement Pte Ltd (Singapour).
Vendu pour démolition en Inde.
Gulmar (ex-Atlas Sun, ex-Giant, ex-Millenium Falcon, ex-Soren Toubro, ex-Oak Star).
OMI 8014708. Vraquier. Longueur 191 m, 6.850 t. Pavillon Turquie. Société de
classification Turk Loydu. Construit en 1981 à Toyama (Japon) par Nipponkai.
Propriétaire Gulnak Denizcilik Nakliyat (Turquie). Détenu en 2005 à Novorossiysk (Russie) et en 2012 à
Castellon de la Plana (Espagne). Vendu pour démolition en Inde. 430 $ la tonne.
Gulmar à St Catharines (Canada) , écluse n°2 du Canal Welland reliant les lacs Ontario et Erie, juin 2006
© frtrfred / Shipspotting
Hae Un (ex-Vero, ex-Great Prize, ex-World Prize). OMI 7930060. Vraquier. Longueur
170 m, 6.227 t. Pavillon Corée du Nord. Société de classification Korea Classification
Society. Construit en 1980 à Osaka (Japon) par Osaka Zosensho. Propriétaire Ocean
Maritime Management Co Ltd (Corée du Nord). Détenu en 2002 à Rostock (Allemagne), en 2011 à
Kakinada (Inde) et en 2012 à Nantong (Chine). Vendu pour démolition en Inde.
Hai Yuan (ex-Nirmal Sangeeta, ex-Father M, ex-Akra Sounion, ex-Star Orion). OMI
8105272. Vraquier. Longueur 186 m, 7.720 t. Pavillon Panama. Société de
classification Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1982 à
Shanghai (Chine) par Hudong Shipyard. Propriétaire Harmony Growing Ship Management Co (Chine).
Détenu en 2010 à Nakhodka (Russie) et en 2012 à Shantou (Chine). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 404 $ la tonne.
He Bang (ex-Archangelos R, ex-Paola II). OMI 9020560.Tanker converti en 2008 en vraquier en Chine
par le chantier Nantong COSCO. Longueur 232 m, 14.165 t. Pavillon Chine. Société de classification
China Classification Society. Construit en 1992 à Oppama (Japon) par Sumitomo. Propriétaire Tianjin
Cosbulk Ship Management Co (Chine). Vendu pour démolition au Pakistan. 377 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 51/69
Hong Bo 8 (ex-Xin Da, ex-Hilal II, ex-Yin KIm). OMI 7921801. Vraquier. Longueur 178
m, 6.348 t. Pavillon Panama. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1981 à Osaka (Japon) par Osaka Zosensho. Propriétaire
Shanghai Haizheng Ship Management (Chine). Détenu en 2005 à Castellon de la Plana (Espagne), en
2008 à Gabes (Tunisie) et Safaqa (Egypte), en 2010 à Zhangjiagang (Chine) et Vishakhapatnam (Inde),
en 2011 à Guangzhou (Chine), et en 2012 à Shantou (Chine), Nakhodka (Russie) et Nantong (Chine).
Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. Médaille de bronze ex aequo des navires sous-normes avec 9
détentions.
Hong Kong Sun (ex-Maritime Valour, ex-Kasina). OMI 8208206. Vraquier. Longueur 161 m,
6.203 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1984 à
Imabari (Japon) par Imabari Zosen. Propriétaire Tradewind Ship Management Ltd
(Bangladesh). Détenu en 2000 à Kwinana (Australie), en 2004 à Singapour, en 2007 à Tarragone
(Espagne) et en 2012 à Mundra (Inde). Vendu pour démolition au Bangladesh. 390 $ la tonne.
Hua Fu Star (ex-Trader, ex-Ace Trader). OMI 8316247. Vraquier. Longueur 229 m, 13.982 t.
Pavillon Panama. Société de classification Panama Shipping Registrar. Construit en 1987 à
Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire China Master Shipping Ltd (Chine). Vendu pour
démolition en Chine à Xinhui. 350 $ la tonne.
Hua Jin Shun (ex-Gem of Haldia, ex-Captain Regglezos, ex-Mihailis P., ex-Oak Glory). OMI
8005927. Vraquier. Longueur 228 m, 12.141 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bureau Veritas. Construit en 1982 à Tadotsu (Japon) par Hashihama SB. Propriétaire Huahai
Ship Management (Chine). Détenu en 2001 à Hambourg (Allemagne), en 2003 à Weipa (Australie) et en
2012 à Quanzhou (Chine). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui. 342 $ la tonne.
Hua Jin Xi (ex-Gem of Cochin, ex-Theofano M, ex-Montauk, ex-Guinomar Trader, ex-Pacific Prosperity).
OMI 8015192.Vraquier. Longueur 228 m, 12.192 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1982 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire Huahai Ship Management
(Chine). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui.
Indrani (ex-Yvonne S, ex-Stellar Venus, ex-Kumasachi Mapru). OMI 8516689.
Vraquier. Longueur 225 m, 9.709 t. Pavillon Indonésie. Société de classification Biro
Klasifikasi Indonesia. Construit en 1986 à Tadotsu (Japon) par Hashihama
Shipbuilding. Propriétaire PT Arpeni Pratama Ocean Line (Indonésie). Détenu en 2004 à Royal Portbury
(Royaume-Uni) et en 2012 à Ningde (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 355 $ la tonne.
Iolcos Glory (ex-Shoshin Maru). OMI 8103535. Vraquier. Longueur 228 m, 12.814 t.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1982 à
Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire Iolcos Hellenic Maritime Enterprises
Co (Grèce). Détenu en 2001 à Port Kembla, (Australie), en 2007 à Torre Annunziata (Italie) et en 2011 à
Lisbonne (Portugal). Vendu pour démolition en Inde. 428 $ la tonne.
Iolcos Glory au départ de Lorient (France), avril 2009
© Pierre Yves Gasnier
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 52/69
Iron Monger 2 (ex-Morning Lady, ex-Morning Glory II). OMI 9003172. Tanker converti en
vraquier minéralier en 2010. Longueur 244 m. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon
Kaiji Kyokai. Construit en 1991 à Onomichi (Japon) par Onomichi Zosen. Propriétaire Taiwan
Maritime Transport - TMT Co Ltd (Taiwan). Détenu en 2011 à Port Hedland (Australie). Vendu
pour démolition en Chine à Xinhui.
Iroquois Maiden (ex-Vienna Wood N, ex-Nand
Shweta, ex-Sea Union, ex-Kepbreeze). OMI
8109008. Vraquier. Longueur 183 m, 8.134 t.
Pavillon Philippines. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983
à Chiba (Japon) par Mitsui. Propriétaire Roymar
Ship Management Inc (Etats-Unis). Vendu pour
démolition au Bangladesh.
Iroquois Maiden à Santos (Brésil), juillet 2005
© Rogério Cordeiro
Jin Han (ex-Victoria, ex-Diavolezza, ex-El Aalim). OMI 7925558. Vraquier. Longueur 242 m,
13.350 t. Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en
1984 à Jacuacanga (Brésil) par Verolme do Brasil. Propriétaire Shangha Zhengdong Shipping
Co (Chine). Détenu en 2008 à Tarragone (Espagne). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui
par le chantier Xiasha Shipyard. 360 $ la tonne.
Jin Shan Hai. OMI 8025549. Vraquier. Longueur 176 m, 7.643 t. Pavillon Chine. Société de classification
China Classification Society. Construit en 1983 à Shiogama (Japon) par Tohoku. Propriétaire COSCO
(Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Kapitan Vakula. OMI 8326321. Vraquier. Longueur 162 m, 7.953 t.
Pavillon Chypre. Société de classification Russian Maritime Register of
Shipping. Construit en 1983 à Warnemünde (Allemagne) par
Warnowwerft. Propriétaire NB Maritime Management (Chypre). Détenu en 2000 à Brême (Allemagne).
Vendu pour démolition en Inde.
Karolina (ex-Almar, ex-Hyubdai n°18). OMI 8308068. Vraquier. Longueur 187 m,
8.029 t. Pavillon Malte. Société de classification Bureau Veritas. Construit en 1986 à
Inchon (Corée du Sud) par Inchon Engineering. Propriétaire Losinjska Plovidba
Brodarstvo (Croatie). Détenu en 2007 à Leghorn (Italie). Vendu pour démolition en Inde.
Karolina, port d’Anvers (Belgique), arrivant à l’écluse de
Berendrecht. © Larry / Shipspotting
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 53/69
Kee Lung. OMI 8128755. Vraquier. Longueur 188 m, 7.923 t. Pavillon Panama.
Société de classification China Corporation Register of Shipping. Construit en 1985 à
Keelung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Taiwan NavigationCo Ltd
(Taiwan). Détenu en 2006 à Anvers (Belgique). Vendu pour démolition au
Bangladesh. 418 $ la tonne.
Khaled Ben Muhiedine (ex-Ain Oussera, ex-Cosmos Victory, ex-Tensha Maru n°10). OMI
8220321. Vraquier. Longueur 174 m, 7.411 t. Pavillon Bélize. Société de classification Bureau
Veritas. Construit en 1983 à Numakuma (Japon) par Tsuneishi. Propriétaire Judi Group JKM
(Liban). Détenu en 2002 à Charleston (Etats-Unis), en 2003 à Algesiras (Espagne) et en 2004
à Venise (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 402 $ la tonne incluant 200 t de carburant.
Kulsamut (ex-Golden Progress, ex-Full Rise , ex-Kalimutu, ex-ESSCO Horizon, ex-Victory, exVictorious). OMI 7716206. Vraquier. Longueur 148 m, 4.637 t. Pavillon Thaïlande. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1978 à Takamatsu (Japon)
par Shikoku. Propriétaire Gunkul Trading & Agency Co Ltd (Thaïlande). Détenu en 2000 à Anvers
(Belgique), en 2001 à Lisbonne (Portugal), en 2004 à Gunsan (Corée du Sud), en 2005 à Hong Kong et
en 2011 à Lumut (Malaisie). Vendu pour démolition en Inde à Mumbai.
Lady Sera (ex-Cruiser, ex-Sinhai, ex-Ocean Priti). OMI 8026660. Vraquier.
Longueur 183 m, 6.406 t. Pavillon Panama. Société de classification
Bulgarski Koraben Registar. Construit en 1982 à Olaveaga (Espagne) par
AESA. Propriétaire Minamar Deniz Tasima Cilik Tic Ltd (Turquie). Détenu en 2007 à Aqaba (Jordanie),
en 2008 à Ulsan (Corée du Sud), en 2010 à Iskenderun et Kdz.EreglI (Turquie) et en 2012 à Suez
(Egypte). Vendu pour démolition au Pakistan.
Langeron (ex-Yick Hua, ex-Lori J, ex-Pacific Defender, ex-Santa Lucia). OMI 8312136.
Vraquier. Longueur 178 m, 6.396 t. Pavillon Panama. Société de classification American
Bureau of Shipping. Construit en 1984 à Innoshima (Japon) par Hitachi. Propriétaire
Transbulk Management Inc (Grèce). Vendu pour démolition en Inde. 435 $ la tonne incluant pièces de
rechange.
Leros (ex-Highland Effort, ex-Western Key, ex-Belisland, ex-Belnippon). OMI
8300523. Vraquier. Longueur 188 m, 8.412 t. Pavillon Malte abandonné pour celui
de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage. Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1985 à Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire Ikarus Marine Ltd (Grèce).
Détenu en 2009 à Gemlik (Turquie) et en 2012 à Rio Grande (Brésil). Vendu pour démolition en Turquie.
320 $ la tonne.
Liberty Star (ex-Arion). OMI 8510647. Vraquier. Longueur 225 m, 10.942 t. Pavillon Iles Marshall.
Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1986 à Ulsan (Corée du Sud) par
Hyundai. Propriétaire Liberty Maritime Corp (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
390 $ la tonne.
Limnos (ex-Liman). OMI 9053775. Vraquier. Longueur 216 m, 13.736 t. Pavillon
Malte. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1992 à
Nikolayev (Ukraine) par Okean. Propriétaire Goldenport Shipmanagement (Grèce).
Détenu en 2004 à Westwego (Etats-Unis) et en 2009 à Gand (Belgique). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Longevity (ex-Samsun Meriel, ex-Gladstone, ex-Global Ace). OMI 8312150. Vraquier.
Longueur 225 m, 11.028 t. Pavillon Panama. Société de classification Bureau Veritas. Construit
en 1986 à Maizuru (Japon) par Hitachi. Propriétaire Samsun Logix Corp (Corée du Sud).
Détenu en 2000 à Newcastle (Australie), en 2007 à Geraldton (Australie) et en 2008 à Tianjin (Chine).
Vendu pour démolition au Bangladesh. 413 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 54/69
Lucky W (ex-Lucky Win, ex-Pacific Leader n°1, ex-White Guardian, ex-Bright Hope,
ex-Ocean Steamer, ex-Lancelot Sea, ex-Christin T, ex-Silver Pine). OMI 8005886.
Vraquier. Longueur 155 m, 5.091 t. Pavillon Panama. Société de classification
Panama Shipping Registrar. Construit en 1981 à Shiogama (Japon) par Tohoku SB Co. Détenu en 2000
à Singapour et Vladivostok (Russie), en 2006 à Mokpo (Corée du Sud) et Hong Kong, en 2007 à Tianjin
(Chine), Yantai (Chine) et Gunsan (Corée du Sud) et en 2009 à Yeosu (Corée du Sud). Vendu pour
démolition en Inde à Mumbai.
Luyang Hong Kong (ex-Barcelona Bright, ex-Pearl of Ras Al Khaimah, ex-Great Nancy, exWorld Nancy). OMI 8010881. Vraquier. Longueur 235 m, 11.725 t. Pavillon Panama. Société
de classification Overseas Marine Certification Services. Construit en 1981 à Aioi (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire Qingdao Luyang Ship Management Ltd (Chine). Vendu pour
démolition en Chine. 375 $ la tonne.
Magdalene (ex-Coppet, ex-Pulang Lupa). OMI 8718134. Vraquier. Longueur 270 m.
Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1989 à
Kaohsiung (Taiwan) par China Shipbuilding Corp. Propriétaire Johann MK
Blumenthal GmbH & Co (Allemagne). Détenu en 2007 à Newcastle (Australie), en 2008 à Dampier et
Gladstone (Australie) et en 2011 à Rizhao (Chine). Vendu pour une destination de démolition inconnue,
le navire était encore en Chine en décembre.
Newcastle (Australia) août 2010 © John Regan
Maha Deepa (ex-Astromar, ex-Al Majeed). OMI 8128676. Vraquier. Longueur 191 m, 8.809 t.
Pavillon Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1985 à
Jacuacanga (Brésil) par Verolme do Brazil. Propriétaire Five Stars Shipping Co (Inde). Détenu
en 2002 à San Vicente (Chili), en 2004 à Port Hedland (Australie), en 2005 à Amsterdam (Pays-Bas) et
en 2008 à San Francisco ( (Etats-Unis). Vendu pour démolition au Pakistan. 404 $ la tonne.
Makeevka (ex-World Shanghai). OMI 8101927. Vraquier. Longueur 196 m, 7.935 t.
Pavillon Ukraine abandonné pour celui de la Moldavie pour son dernier voyage sous le
nom de Makeev. Société de classification Ukraine Register of Shipping. Construit en
1982 à Shanghai (Chine) par Jiangnan Shipyard. Propriétaire Donbass Commercial Fleet (Ukraine).
Détenu en 1998 à Baie Comeau (Canada), en 2004 à Québec (Canada), en 2006 à Izmit (Turquie) et en
2008 à Falmouth (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde. 415 $ la tonne.
Man Hai. OMI 8220228. Vraquier. Longueur 190 m, 8.670 t. Pavillon Chine. Société de classification
China Classification Society. Construit en 1984 à Osaka (Japon) par Osaka Zosensho. Propriétaire
COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Matilda (ex-Siboelf). OMI 9011935. Vraquier ex-OBO. Longueur 229 m, 14.710 t. Pavillon
Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1993 à Copenhague
(Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Goodwood Ship Management (Singapour).
Vendu pour démolition en Inde. 418 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 55/69
Maud (ex-Sibonina). OMI 9036519. OBO converti en vraquier minéralier. Longueur 247 m,
16.811 t. Pavillon Libéria. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1993 à
Copenhagen (Danemark) par B&W Skibsvaerft. Propriétaire Goodwood Ship Management Pte.
Ltd. (Singapour). Vendu pour démolition au Pakistan.
Mellow Wind. OMI 9138965. Vraquier. Longueur 289 m, 20.335 t. Pavillon Panama. Société
de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1997 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo.
Propriétaire Bernhard Schulte Shipmanagement (Allemagne). Vendu pour démolition en Inde.
423 $ la tonne.
MP Panamax 3 (ex-Bulk Venturer). OMI 8109149. Vraquier. Longueur 227 m, 12.904 t.
Pavillon Inde. Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1983 à
Oshima (Japon) par Oshima Shipbuilding. Propriétaire M Pallonji Shipping Pvt Ltd (Inde).
Détenu en 2004 à Mobile (Alabama, Etats-Unis). Vendu en l’état au Sri Lanka pour démolition en Inde.
425 $ la tonne incluant le carburant du voyage.
Nassau Pride (ex-Golden Trinity, ex-Golden Princess). Vraquier. OMI 8110320.
Vraquier. Longueur 178 m, 7.897 t. Pavillon Bahamas. Société de classification
American Bureau of Shipping. Construit en 1985 à Shimizu (Japon) par Nippon
Kokan. Propriétaire Trojan Maritime Inc (Grèce). Détenu en 2004 à Dampier (Australie). Vendu pour
démolition en Inde.
Nava Eliza (ex-Tetien). OMI 8312045. Vraquier. Longueur 190 m, 9.094 t. Pavillon
Iles Marshall. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en
1984 à Shimonoseki (Japon) par Hayashikane. Propriétaire Sitinas Shipping Co
(Grèce). Détenu en 2001 à Tomakomai (Japon), en 2005 à Newcastle (Australie) et en 2009 à Paldiski
(Estonie). Vendu pour démolition au Bangladesh.
New Oji Pioneer. OMI 9088574. Vraquier.
Longueur 200 m, 9.320 t. Pavillon Panama.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1994 à Mizushima (Japon) par
Sanoyas. Propriétaire Magsaysay MOL Ship
Management (Philippines). Vendu pour démolition
en Inde. 430 $ la tonne.
Le New Oji Pioneer arrive à Bluff (Nouvelle-Zélande),
octobre 2010 © Chris Howell
Nyack Princess (ex-Sea Cattleya, ex-Sanko Cattleya). OMI 8308953. Vraquier. Longueur 181 m, 7.143 t.
Pavillon Philippines. Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1984 à Aioi
(Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire TBS Shipping Services Inc (Etats-Unis). Vendu pour
démolition au Pakistan. 398 $ la tonne.
Le Nyack Princess échoué à Gadani (Pakistan), 18 décembre 2012 © Shahid
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 56/69
Ocean Korea. OMI 8113516. Vraquier. Longueur 224 m, 12.278 t. Pavillon Corée du Sud.
Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1984 à Okpo (Corée du
Sud) par Daewoo SB. Propriétaire KDB Capital Corp (Corée du Sud). Détenu en 2004 à Port
Cartier (Canada). Vendu pour démolition en Chine. 382 $ la tonne.
Ocean Lucky (ex-Fine Star, ex-Vancouver Victory, ex-MG Tsangaris, ex-Maersk
Sebarck). OMI 8010843. Vraquier. Longueur 224 m, 11.901 t. Pavillon Panama.
Société de classification International Register of Shipping. Construit en 1981 à Ariake
(Japon) par Hitachi. Propriétaire Hengfa Shipping Inc (Chine). Détenu en 2008 à Tianjin (Chine) et Varna
(Bulgarie). Vendu pour démolition en Chine. 365 $ la tonne.
Ocean Noble. OMI 8323434. Vraquier. Longueur 179 m, 6.966 t. Pavillon Panama. Société de
classification Korean Register of
Shipping. Construit en 1985 à Kobe
(Japon) par Kawasaki HI. Propriétaire STX Pan
Ocean Co Ltd (Corée du Sud). Détenu en 2009
à Sfax (Tunisie). Vendu pour démolition en
Chine. 376 $ la tonne incluant 200 t de
carburant.
L’Ocean Noble quitte Puerto Montt, (Chili) février
2011 © Osvaldo Morales Cáceres
Okoltchitza. OMI 8120375. Vraquier. Longueur 185 m, 7.836 t.
Pavillon Bulgarie. Société de classification Bulgarski Koraben
Registar. Construit en 1982 à Varna (Bulgarie) par les chantiers
Georgi Dimitrov. Propriétaire Navigation
Maritime Bulgare (Bulgarie). Détenu en 2004 à
Baie Comeau (Canada), en 2007 à Rotterdam
(Pays-Bas) et en 2012 à Mersin (Turquie).
Vendu pour démolition en Inde.
Okoltchitza, port d’Anvers (Belgique), octobre 2010
© Stan Muller
Opal II (ex-Ability, ex-Nobility, ex-Kalisti, ex-Federal Vibeke, ex-Kristianiafjord,
ex-dan Bauta, ex-Nosira Lin). OMI 7920027. Vraquier. Longueur 188 m,
6.807 t. Pavillon Panama. Société de classification International Register of
Shipping. Construit en 1981 à Pallion (Royaume-Uni) par Sunderland SB. Propriétaire Gulf of Aden
Shipping LLC (Emirats Arabes Unis). Détenu en 1998 à Szczecin (Pologne), en 2000 à Leghorn (Italie),
en 2002 à La Nouvelle-Orléans, en 2006 à Cork (Irlande), en 2007 à Las Palmas (Espagne), en 2008 à
Ashdod (Israel), en 2009 à Bandar Abbas (Iran) et en 2010 à Kandla (Inde). Vendu pour démolition en
Inde.
Ostsee Merchant (ex-Ghent Trader, ex-Stamos). OMI 8407694. Vraquier. Longueur
225 m, 12.520 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification American Bureau of
Shipping. Construit en 1985 à Copenhague (Danemark) par B&W Skibsvaerft.
Propriétaire V Ships (Monaco). Vendu pour démolition au Pakistan. 410 $ la tonnne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 57/69
Panormitis D (ex-Pacific Ocean). OMI 8306967. Vraquier. Longueur 187 m, 7.994 t.
Pavillon Panama. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit
en 1984 à Kure (Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Baru Delta Maritime
Inc (Grèce). Détenu en 2010 à Constanza (Roumanie). Vendu pour démolition en Inde. 500 $ la tonne.
Parmida (ex-Iran Afzal, ex-Manila Faith, ex-Primelock). OMI 8105284. Vraquier. Longueur 186 m, 7.815
t. Pavillon Iran abandonné pour celui des Comores avant son dernier voyage. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Shanghai (Chine) par Hudong Shipyard. Revendu en
décembre par son armateur iranien à une société basée aux Emirats Arabes Unis qui l’expédie pour
démolition en Inde sous le nom de Bahrani.
L’iranian Parmida traverse le canal de Suez mai 2011 © Piero Corona
Peng Yan (ex-Maricobber, ex-Asia Unity). OMI 8020563. Vraquier. Longueur 223 m, 12.377 t. Pavillon
Chine. Société de classification China Classification Society. Construit en 1981 à Keelung (Taiwan) par
China Shipbuilding Corp. Propriétaire COSCO Shenzhen (Chine). Vendu pour démolition en Chine à
Zhuhai. 340 $ la tonne.
Qinfa 6 (ex-Irenes Power, ex-Global Power, ex-Ramona, ex-Yamato) OMI 8400440.
Vraquier. Longueur 237 m, 12.553 t. Pavillon Panama. Société de classification
Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1984 à Marugame (Japon)
par Imabari Zosen. Propriétaire Qinfa Group Ltd (Chine). Détenu en 2007 à Gladstone (Australie) et en
2008 à Royal Portbury (Royaume-Uni). Vendu pour démolition en Inde. 418 $ la tonne.
Qinfa 9 (ex-Emerald Bay, ex-Maersk Marlin, ex-Pacific Isis). OMI 8913942. Tanker converti en 2008 en
vraquier. Longueur 225 m, 12.157 t. Pavillon Hong Kong. Société de classification China Classification
Society. Construit en 1990 à Tadotsu (Japon) par Hashihama Zosen ; converti en 2008 à Lixin (Chine)
par China Shipping Industry Co. Propriétaire Well Deep Ltd (Hong Kong). Vendu pour démolition en
Inde.
Reunion (ex-Go Patoro, ex-Welfair, ex-Deep Blue, ex-Nord Power). OMI 8907917.
Vraquier. Longueur 269 m, 17.353 t. Pavillon Iles Marshall. Société de classification
Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1991 à Ulsan (Corée du Sud) par Hyundai.
Propriétaire Antares Shipmanagement SA (Grèce). Détenu en 1999 à Hambourg (Allemagne), en 2006
à Gijon (Espagne), en 2007 à Newcastle (Australie) et en 2009 à Vishakhapatnam (Inde) et Port
Hedland (Australie). Vendu en l’état à Singapour pour démolition au Bangladesh où il arrive sous le nom
de Ion. 397 $ la tonne.
River Boyne. OMI 8018132. Vraquier minéralier. Longueur 255 m, 17.282 t. Pavillon Australie. Société
de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1982 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi pour
le compte du gouvernement australien. Destinés au transport côtier de bauxite entre la mine de Weipa
(Queensland) au nord de l’Australie et Newcastle (Nouvelle Galles du Sud) puis Gladstone. Considérant
le prix élevé du fioul et la disponibilté en charbon bon marché provenant des mines du Queensland, le
River Boyne et son sistership le River Embley, auxquels il faut ajouter les Fitzoy River et Endeavour
River construits en Italie, ont été conçus pour fonctionner avec des chaudières alimentées
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 58/69
automatiquement en charbon. Ce furent les premiers et les seuls navires du genre. A vitesse normale la
consommation était de 180 à 240 tonnes par jour. Les cendres étaient jetées en mer dans le Golfe de
Carpentaria mais jamais dans la Grande Barrière de Corail selon l’exploitant. Propriétaire ASP Ship
Management (Australie).
Les deux navires à charbon Fitzoy River et Endeavour River sont déjà partis à la casse à Chittagong,
Bangladesh en 2009 et 2010 sous les noms de Roy et Our River respectivement et après avoir pris les
couleurs de Tuvalu et des Comores.
Le River Boyne vient d’être rebaptisé SS Rover 11. Contrairement au reste de la famille, tous démolis au
Bangladesh, l’ex River Boyne aurait été vendu pour démolition en Chine, 310 $ la tonne.
River Boyne sur le chemin de Port Jackson, Sydney (Australie), novembre 2011. A l’arrière du château, les soutes
à charbon © Richard Goodman
River Embley. OMI 8018144. Vraquier minéralier, sistership du précédent. Longueur 255 m, 18.150 t.
Pavillon Australie abandonné pour celui du Sierra Leone pour son dernier voyage sous le nom de Rover.
Société de classification Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1983 à Nagasaki (Japon) par
Mitsubishi. En mai 2012, il est vendu par son armateur australien à l’intermédiaire indien Doehle
Danautic Pvt et quitte l’Australie pour Singapour. Quelque temps plus tard, il part pour démolition au
Bangladesh.
Roger M Jones (ex-Siboti). OMI 9009396. Vraquier. Longueur 229 m, 14.710 t. Pavillon
Bahamas. Société de classification Det Norske Veritas. Construit en 1992 à Copenhague
(Danemark) par B &W Skibsvaerft. Propriétaire B + H Equimar (Singapour). Vendu pour
démolition au Pakistan. 438 $ la tonne.
Sagar (ex-Ganga Sagar). OMI 8409783. Vraquier. Longueur 189 m, 10.275 t. Pavillon Inde
abandonné pour celui de Tuvalu. Société de classification Indian Register of Shipping.
Construit en 1987 à Okpo (Corée du Sud) par Daewoo SB & HM. Propriétaire SCI – Shipping
Corporaton of India (Inde). Détenu en 2004 à Newcastle (Australie). Vendu pour démolition au
Bangladesh.
Saligna. OMI 9078153. Vraquier. Longueur 200 m, 9.817 t. Pavillon Pays-Bas abandonné
pour celui de Saint-Kitts-et-Nevis pour son dernier voyage sous le diminutif d’Align. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1994 à Tadotsu (Japon) par Hashihama
Zosen. Propriétaire MOL Netherlands Bulkship BV (Pays-Bas). Vendu pour démolition en Inde.
Santo Success (ex- Santos Success, ex-Kamsar Voyager, ex-Guinomar Baobab, ex-Barrister,
ex-Montvale, ex-Ryoshin Maru). OMI 8220175. Vraquier. Longueur 225 m, 10.420 t. Pavillon
Chypre. Société de classification RINA. Construit en 1984 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi.
Propriétaire Emirates Trading Agency LLC (Emirats Arabes Unis). Détenu en 2011 à Dangjin (Corée du
Sud). Vendu pour démolition au Pakistan.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 59/69
SD Victory (ex-Halla Endeavour, ex-Oriental Venus). OMI 8516677. Vraquier.
Longueur 225 m, 9.753 t. Pavillon Grèce. Société de classification Det Norske
Veritas. Construit en 1986 à Tadotsu (Japon) par Hashihama Zosen. Propriétaire
World Management Inc (Grèce). Détenu en 2000 à Dampier (Australie), en 2004 à Wallaroo (Australie)
et en 2007 à Vancouver (Canada). Vendu pour démolition au Pakistan.
Le vraquier grec SD Victory arrive à Port Kembla (Australie), mars 2009 © Peter Karberg
Sea Brilliance (ex-River Dignity, ex-Sanko Dignity). OMI 8307167. Vraquier. Longueur 179 m, 6.620 t.
Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Sakaide (Japon) par
Kawasaki. Propriétaire COSCO (Chine). Vendu pour démolition en Chine à Jiangyin.
Sea Flourish (ex-New Orion, ex-Anglo Orion, ex-Sanko Orion). OMI 8308991. Vraquier. Longueur 181
m. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à Aioi (Japon) par
Ishikawajima-Harima. Propriétaire COSCO Bulk Carrier Co (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Sea Link (ex-Duckyang Glory, ex-Great Jupoiter, ex-Stone Gemini, ex-Olympic Gemini, ex-Fa
Fa Venture). OMI 7908897. Vraquier. Longueur 223 m, 11.451 t. Pavillon Panama. Société de
classification Korean Register of Shipping. Construit en 1980 à Mihara (Japon) par Koyo Dock.
Propriétaire Shipping Allied Corp (Corée du Sud). Détenu en 2002 à Donghae (Corée du Sud), en 2003
à Newcastle (Australie) et en 2010 à Busan (Corée du Sud et Rizhao (Chine). Vendu pour démolition en
Chine à Xinhui. 330 $ la tonne.
Sea Sparkle (ex-Escrino, ex-New Lapis, ex-Sanko Lapis). OMI 8307208. Vraquier. Longueur
190 m. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyoka. Construit en 1984 à
Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire COSCO (Chine). Détenu en 2006 à Tuticorin
(Inde). Vendu pour démolition en Chine à Jiangmen.
Sea Swift (ex-Oriental Ruby). OMI 8300511. Vraquier. Longueur 190 m, 8.143 t. Pavillon Panama.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1984 à Mihara (Japon) par Koyo Dock.
Propriétaire COSCO BulkCarrier Co (Chine). Vendu pour démolition en Chine.
Sin Yuan (ex-Jag Vikram, ex-Jag Kranti, ex-Rhadika, ex-Mia). OMI 7714741. Vraquier.
Longueur 170 m, 6.670 t. Pavillon Panama. Société de classification Overseas Marine
Certification Services. Construit en 1980 à Osaka (Japon) par Osaka Shipbuilding.
Propriétaire Harmony Growing Ship Management Co (Chine). Détenu en 2001 à Brême (Allemagne).
Vendu pour démolition en Chine à Xinhui. 320 $ la tonne.
Speedy Falcon (ex-Hamburg Harmony, ex-Pearl of Kuwait, ex-Ektor, ex-Maersk Sentosa). OMI
8004466. Vraquier. Longueur 225 m, 12.960 t. Pavillon Mongolie. Société de classification
Lloyd's Register of Shipping. Construit en 1981 à Ariake (Japon) par Hitachi. Propriétaire
Falcon Shipping Co (Vietnam). Détenu en 2004 à Newcastle (Australie), en 2006 à Mangalore (Inde), en
2009 à Zhoushan (Chine) et en 2011 à Taean (Corée du Sud). Vendu pour une destination de
démolition inconnue.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 60/69
SST (ex-Magic Fortis, ex-Magic Triangle, ex-Ikan Tampico, ex-Sanmari, ex-Star Libra, ex-Fuji
Angel). OMI 8323915. Vraquier. Longueur 183 m, 7.337 t. Pavillon Panama. Société de
classification Polish Register of Shipping. Construit en 1985 à Chiba (Japon) par Mitsui.
Propriétaire STX POS Ship Management (Corée du Sud). Détenu en 2004 à Vladivostok (Russie).
Vendu en février 2012 par son armateur coréen à Emu Management basé à Singapour. Le navire,
endommagé après s’être échoué sur les Middle Rocks près du phare de Horsborough qui marque
l’entrée est du détroit de Singapour, est revendu en l’état quelques mois plus tard pour démolition au
Bangladesh. 360 $ la tonne.
Le Magic Fortis devant Istanbul (Turquie) © Graeme Sweeney
Stellar Stream. OMI 8708311. Vraquier. Longueur 198 m. Pavillon Panama. Société de
classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1988 à Oppama (Japon) par Sumitomo.
Propriétaire Pegasus Maritime Co Ltd (Japon). Détenu en 2002 à Niihama (Japon) et en 2007
à Carthagène (Espagne). Vendu pour démolition en Turquie.
Sunrise 89 (ex-Santa Barbara). OMI 8029820. Vraquier. Longueur 153 m, 5.215 t. Pavillon
Mongolie. Société de classification Vietnam Register of Shipping. Construit en 1981 à Hakata
(Japon) par Watanabe Zosen. Propriétaire Sunrise Shipping & Trading (Vietnam). Vendu pour
démolition en Inde. 405 $ la tonne.
SV Nikolay (ex-Sorbona, ex-Bonavis, ex-Black Sea, ex-Ciudad de Guayaquil, ex-Indian
Ocean, ex-World Oak). OMI 8025329. Vraquier. Longueur 186 m, 7.848 t. Pavillon Panama.
Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1983 à Osaka
(Japon) par Osaka Zosensho. Propriétaire Fedcominvest (Monaco). Vendu pour démolition en Inde.
T Star (ex-Nazire, ex-Fikret Manoglu, ex-New Gold, ex-Sanko Gold). OMI 8307428. Vraquier.
Longueur 189 m, 7.778 t. Pavillon Panama. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai.
Construit en 1985 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Shipping Bank Co Ltd
(Corée du Sud). Détenu en 2002 à Vancouver (Canada), en 2009 à Odessa (Ukraine), en 2010
à Ningbo (Chine) et en 2012 à Ulsan (Corée du Sud) et Zhanjiang (Chine) . Vendu pour démolition au
Bangladesh.415 $ la tonne.
TCT Hope (ex-SB King, ex-Altair I, ex-Great Star, ex-Supersonic, ex-Sonic Youth, exPresence, ex-Eastern Presence, ex-United Faith). OMI 8024260. Vraquier. Longueur 223 m,
11.033 t. Pavillon Corée du Sud. Société de classification Korean Register of Shipping.
Construit en 1982 à Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire TCT Maritime Co Ltd (Corée du Sud).
Détenu en 1999 à Long Beach (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde. 431 $ la tonne.
Tegucigalpa (ex-Milanos). OMI 7387237. Vraquier. Longueur 136 m, 3.376 t. Pavillon
Bélize. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en
1975 à Gijon (Espagne) par Juliana Gijonese. Propriétaire International Shipping
Group (Liban). Détenu en 2005 à Monfalcone (Italie) et en 2011 à Castellon de la Plana (Espagne).
Vendu pour démolition en Inde à Mumbai. 365 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 61/69
Tilos (ex-Madre, ex-Tal). OMI 9045390. Vraquier. Longueur 216 m, 13.736 t. Pavillon
Malte. Société de classification Korean Register of Shipping. Construit en 1991 à
Nikolayev (Ukraine) par Okean. Propriétaire Goldenport Shipmanagement Ltd
(Grèce). Détenu en 2009 à Mormugao (Inde) et Portland (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde.
404 $ la tonne.
Tim Buck. OMI 8319861. Vraquier. Longueur 162 m, 7.953 t. Pavillon
Chypre. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping.
Construit en 1983 à Warnemünde (Allemagne) par Warnowwerft.
Propriétaire NB Maritime Management (Chypre). Détenu en 2007 à Bayonne (France) et en 2008 à
Anvers (Belgique) et Tianjin (Chine). Vendu pour démolition en Inde. 429 $ la tonne.
Titan (ex-Kimisis III, ex-Kimisis, ex-Golden Condor). OMI 8117146. Vraquier.
Longueur 190 m, 8.381 t. Pavillon Saint-Vincent-et-Grenadines. Société de
classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1983 à Mizushima
(Japon) par Sanoyasu. Propriétaire Albamar Shipping Co SA (Grèce). Détenu en 2002 et 2006 à
Hambourg (Allemagne), en 2008 à Barcelone (Espagne), en 2010 à Woods Hole (Etats-Unis) et Yingkou
(Chine) et en 2012 à Kandla (Inde). Le 13 mars 2009, le Titan qui transporte une cargaison de fer à
destination de la Corée du Sud est attaqué par des pirates somaliens dans le golfe d’Aden ; le navire et
ses 24 marins seront relâchés un mois plus tard sans précision sur la rançon versée. Vendu pour
démolition en Inde.
Titan, amarré sur le Mississippi (Etats-Unis), avril 2008 © Captain Peter
Tupungato (ex-Western Kourion, ex-Western Humboldt, ex-Endeavor, ex-Endeavor I). OMI 8312758.
Vraquier. Longueur 183 m. Pavillon Chili. Société de classification Lloyd's Register of Shiping. Construit
en 1984 à Nagasaki (Japon) par Mitsubishi. Propriétaire Ultragas Ltd (Chili). Vendu pour démolition en
Chine à Jiangyin.
Victormount (ex-Van Nice, ex-Giorgos, ex-ICL Raja Mahendra, ex-Pilion, ex-Riambel, ex-Jovian
Liberty, ex-General Hizon). OMI 8118578. Vraquier. Longueur 189 m, 9.238t. Pavillon SaintVincent-et-Grenadines. Société de classification RINA. Construit en 1984 à Imari (Japon) par
Namura. Propriétaire Treasure Target (Chine). Détenu en 2004 à Kwinana (Australie) et en 2006 à
Honolulu (Hawaï, Etats-Unis). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui. 375 $ la tonne incluant 400 t de
carburant.
Vine. OMI 8806498. Vraquier. Longueur 266 m, 15.071 t. Pavillon Bermudes.
Société de classification Lloyd’s Register of Shipping. Construit en 1990 à Okpo
(Corée du Sud) par Daewoo SB. Propriétaire Zodiac Maritime Agencies Ltd
(Royaume-Uni). Détenu en 2001 à Moji/Kitakyushu (Japon). Vendu pour démolition au Bangladesh.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 62/69
Winning Brother (ex-Hebei Tiger, ex-Collier, ex-Nasia, ex-Alpha Centauri, ex-Century
Ibis). OMI 8406078. Vraquier. Longueur 299 m, 22.687 t. Pavillon Panama. Société de
classification Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1985 à Oppama
(Japon) par Sumitomo. Propriétaire Winning Shipping (Hong Kong, Chine)). Détenu en 2002 et 2005 à
Rotterdam (Pays-Bas) et en 2009 à Dampier (Australie). Vendu pour démolition au Pakistan. 420 $ la
tonne.
Gadani (Pakistan) 15 novembre 2012 © Shahid
Yan Ping (ex-Revive, ex-Swift Flight, ex-Kavo Delfini, ex-Dolphin, ex-Aegean Dolphin).
OMI 8028747. Vraquier. Longueur 225 m, 11.367 t. Pavillon Panama. Société de
classification Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1983 à Aioi
(Japon) par Ishikawajima-Harima. Propriétaire Dalian Yanping Shipping Management Co (Chine).
Détenu en 2006 et 2009 à Rotterdam (Pays-Bas) et en 2010 à Kakinada (Inde). Vendu pour démolition
en Chine par Xiasha Shipyard. 382 $ la tonne incluant une hélice en bronze de rechange en état de
marche.
Yi Tong (ex-Pacific Bangguang, ex-Morakot Naree, ex-Clipper Sletta, ex-Sletta, ex-Kiwi Ace).
OMI 8114895. Vraquier. Longueur 147 m, 4.673 t. Pavillon Panama. Société de classification
Panama Maritime Documentation Services. Construit en 1982 à Takamatsu (Japon) par
Shikoku. Propriétaire Fujian Tonghe Shipping Co Ltd (Chine). Vendu pour démolition en Chine. 325 $ la
tonne.
Zeesh Glory (ex-Fang Zhou, ex-Cape B, ex-Cape Hatteras, ex-Star Valley,
ex-Amstelvaart). OMI 7929138. Vraquier. Longueur 202 m, 10.198 t. Pavillon
Panama. Société de classification International Register of Shipping.
Construit en 1980 à Varna (Bulgarie) par les chantiers Georgi Dimitrov. Propriétaire Zeesh Ocean
Shipping Ltd (Chine). Détenu en 2001 à Anvers (Belgique), en 2003 au Pirée (Grèce) et en 2007 à
Santander (Espagne). Vendu pour démolition en Chine à Jingjiang.
Zhong Hang 1 (ex-Good Friend, ex-Great Sky, ex-Pandesia, ex-Maersk Seraya, exGeneral Aguinaldo, ex-Limelock). OMI 8000472. Vraquier. Longueur 223 m, 12.074 t.
Pavillon Panama. Société de classification Panama Maritime Documentation Services.
Construit en 1982 à Mihara (Japon) par Koyo Dock. Propriétaire Brother Marine Co (Chine). Détenu en
2001 à Tianjin (Chine). Vendu pour démolition au Bangladesh. 421 $ la tonne.
Zhushui 8 (ex-Minoan Euro, ex-Four Euro, ex-Unieuro, ex-Mare Vikingo, ex-Allegre,
ex-Birdie, ex-Annalock). OMI 8108602. Vraquier. Longueur 225 m, 12.250 t. Pavillon
Panama. Société de classification RINA. Construit en 1984 à Copenhague
(Danemark) par Burmeister & Wain Skibsværft A/S. Propriétaire Zhu Shui Shipping Co Ltd (Chine).
Détenu en 2008 à Algésiras (Espagne). Vendu pour démolition en Chine à Xinhui. 365 $ la tonne.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 63/69
Transporteur de ciment
Follia (ex-Kamal, ex-East Challenger, ex-Kilgas Challenger, ex-Happy Fellow,
exSunny Boy, ex-Teresa). OMI 6705224. Transporteur de ciment. Longueur 71
m.
Pavillon Panama. Société de classification Hellenic Shipping Register.
Construit en 1967 à Kristiansand (Norvège) par Kristiansands MV ; transporteur de marchandises
diverses successivement converti en 1972 et 1999, d’abord en transporteur de gaz puis de ciment.
Propriétaire Brodogradiliste Zanatsko Proizvodnoi Usluzno Poduzece (Croatie). Détenu en 2001 à
Lisbonne (Portugal), en 2002 à Aalborg (Danemark) et en 2005 à Mersin (Turquie). Après plusieurs
années d’immobilisation dans le port de Cres (Croatie) le navire est finalement démantelé par le chantier
local Viktor Lenac.
Décembre 2012, à Rijeka (Croatie) © Hansdegraaf / Shipspotting
Invicta. OMI 8201791. Transporteur de ciment. Longueur 145 m, 4.594 t. Pavillon
Panama. Société de classification Lloyd's Register of Shipping Construit en 1983 à
Neuenfelde (Allemagne) par Sietas. Propriétaire John T Essberger GmbH & Co KG
(Allemagne). Vendu pour démolition en Inde.
Transporteur de colis lourds
PWP 1 (ex-Karla Omayra, ex-Kapitan Poinc, ex-Thor Scan). OMI 8111790.
Transporteur de colis lourds. Longueur 123 m. Pavillon Malaisie. Société de
classification Germanischer Lloyd. Construit en 1982 à Leer (Allemagne) par Jansen.
Propriétaire Mujur Shipping (Malaisie). Détenu en 1999 à Anvers (Belgique), en 2002 à Iquique (Chili),
en 2007 à Ambarli (Turquie), en 2008 à Tarante (Italie) et en 2009 à Laem Chabang (Thaïlande). Vendu
pour démolition en Chine. Alors qu’il fait route sur ballast depuis Singapour vers un chantier de
Guangzhou , le PWP 1 tombe en panne de propulsion après une fuite de ses citernes à carburant. Le
navire et son équipage de 16 marins malais, indonésiens, birmans et bangladais sont secourus et
remorqués jusqu’au port de Sanya, au sud de l’ile de Hainan, renommée pour ses plages tropicales et
sa base de sous-marins nucléaires chinois.
PWP 1, à Chittagong, Bangladesh, juin 2012 © Ivan Meshkov
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 64/69
Divers
Asso Diciannove (ex-Augustea Diciannove, ex-Parktor). OMI 7700128. Navire
d’assistance offshore. Longueur 56 m, 1.459 t. Pavillon Italie abandonné pour celui
du Bélize pour son dernier voyage. Société de classification RINA. Construit en
1978 à Lauenburg (Allemagne) par J G Hitzler Schiffwerft Und Maschinenfabrik
GmBH. Propriétaire Augusta Offshore SpA (Italie). Vendu pour démolition en Turquie. 300 $ la tonne.
Asso Diciannove à Ravenne (Italie) juillet 2006 © Jacques Pirson
Asso Diciotto (ex-Augustea Diciotto, ex-Nautilus, ex-Agip Nautilus). OMI 8100791.
Navire d’assistance offshore. Longueur 65 m, 1.096 t. Pavillon Italie abandonné
pour celui du Bélize pour son dernier voyage sous le nom de Diciotto. Société de
classification RINA. Construit en 1982 à La Spezia (Italie) par Sgorbini. Propriétaire Augusta Offshore
SpA (Italie). Vendu pour démolition en Inde. 413 $ la tonne.
Maridive 106 (ex-MZ 106, ex-Gulf Fleet n°21). OMI 7717080. Navire d’assistance offshore. Longueur 55
m. Pavillon Egypte. Société de classification American Bureau of Shipping. Construit en 1977 à Houma
(Etats-Unis) par Quality Equipment. Propriétaire Maritide Offshore Oil Services (Egypte). Vendu pour
une destination de démolition inconnue.
Maridive 108 (ex-MZ 108, ex-Maritide 108, ex-Prospect Seahorse, ex-PBR 371). OMI 8127488. Navire
d’assistance offshore. Longueur 53 m. Pavillon Egypte. Société de classification American Bureau of
Shipping. Construit en 1982 à Pascagoula (Etats-Unis) par Hudson Shipbuilders. Propriétaire Maritide
Offshore Oil Services (Egypte). Vendu pour une destination de démolition inconnue.
Valisia (ex-Lady Valisia, ex-Far Supplier, ex-King Supplier). OMI 8110966. Navire
d’assistance offshore. Longueur
68 m, 1.901 t. Pavillon Saint-Kittset-Nevis. Société de classification Det Norske Veritas.
Construit en 1982 à Nordfjordeid (Norvège) par
Nordfjord. Vendu par son armateur norvégien en mars
2012 à l’indien Doehle Danautic India Pvt Ltd avant sa
démolition en Inde.
Lady Valisia, à Darwin (Australie), octobre 2007
© Mick Prendergast
Vos Challenger (ex-Dea Challenger, ex-Asia Maru, ex-Aomjai II, ex-Selco Supply
II, ex-Ibis Six). OMI 7392983. Navire d’assistance offshore. Longueur 59 m.
Pavillon Royaume-Uni. Société de classification American Bureau of Shipping.
Construit en 1975 à Waterhuizen (Pays-Bas) par Pattje. Propriétaire Vroon Offshore Services Ltd (PaysBas). Vendu pour démolition au Danemark à Grenaa.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 65/69
ICGS Vijaya. OMI 8007391. Navire d’assistance des garde-côtes. Longueur 74 m, 1.001 t. Pavillon Inde.
Société de classification Indian Register of Shipping. Construit en 1985 à Bombay (Inde) par Mazagon
Dock. Propriétaire Indian Coast Guard (Inde). Vendu pour démolition en Inde.
Voiturier
Kano (ex-Feedersailor, ex-Carola Schulte). OMI 7236139. Roulier converti
en transporteur de voiture en 1991. Longueur 88 m. Pavillon Moldavie.
Société de classification Ukraine Register of Shipping. Construit en 1972 à
Emden (Allemagne) par Schulte & Bruns. Propriétaire Vival Marine Ltd (Ukraine). Détenu en 2007 à
Leghorn (Italie) et en 2011 à Constanza (Roumanie). Vendu pour démolition en Turquie.
Pearl Ray (ex-San Marcos, ex-Oppama, ex-Oppama Maru). OMI 7825435. Voiturier. Longueur
190 m, 11.852 t. Pavillon Libéria. Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en
1980 à Oppama (Japon) par Sumitomo HI. Propriétaire Ray Car Carriers (Ile de Man,
Royaume-Uni). Détenu en 2006 à Pyeongtaek (Corée du Sud). Vendu pour démolition en Inde.
Pearl Ray à Columbia City, Oregon Etats-Unis), septembre 2009 © Phil Gilston
Seijin (ex-Seijin Maru). OMI 8417572. Voiturier. Longueur 200 m, 12.203 t. Pavillon Panama.
Société de classification Nippon Kaiji Kyokai. Construit en 1985 à Marugame (Japon) par
Imabari Zosen. Propriétaire Shoei Kisen Kaisha Ltd (Japon). Détenu en 2000 à Southampton
(Royaume-Uni) et en 2012 à San Francisco (Etats-Unis). Vendu pour démolition en Inde.
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 66/69
The END
Le Charlesville
La Compagnie Maritime Belge (Lloyd Royal) S.A. a mis en service entre 1948
et 1951 cinq paquebots mixtes destinés au transport de passagers et de fret
entre Anvers et le Congo belge. Le seul survivant de cette série, le
Charlesville, vient d’être vendu à la démolition.
© CMB
© CMB
Lancé le 12 août 1950 par le chantier John Cockerill, à Hoboken, près d’Anvers, et mis en service en
mars 1951, le Charlesville (du nom d’une ville congolaise du Kasaï Occidental, aujourd’hui Djokopunda)
est le cinquième et dernier de la série. C’est un navire de 10 946 tonneaux de jauge brute, long de
153,67 mètres, large de 19,76 mètres, creux de 12,14 mètres et d’un tirant d’eau en charge de 8,38
mètres. D’un port en lourd de 9 128 tonnes, il transporte du fret dans ses six cales desservies par dixhuit mâts de charge de 5 à 40 tonnes de puissance de levage et accueille jusqu’à 248 passagers. Sa
propulsion est assurée par un moteur Burmeister & Wain de 9 250 chevaux à la vitesse de 16 nœuds.
© CMB
© Seniorennet
Toute sa carrière belge se déroule sur la route du Congo à raison
de sept à huit allers-retours par an. Au départ et à destination
d’Anvers, il dessert principalement Matadi et Boma, mais aussi à
certains voyages Lobito, en Angola, alors colonie portugaise,
terminus du chemin de fer de Benguela permettant d’atteindre la
province congolaise du Katanga. Les rotations du Charlesville
comportent également des escales en route à Tenerife, aux îles
Canaries, où le navire refait ses soutes.
Cabine de luxe © CMB
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 67/69
La piscine © CMB
© Seniorennet
Les voyages au Congo prennent fin en 1967, sept ans
après l’indépendance de la colonie. Le Charlesville est
alors vendu à la compagnie d’Etat de l’Allemagne de
l’Est, Deutsche Seereederei Rostock, et devient le Georg
Büchner, du nom d’un écrivain « révolutionnaire »
allemand (1813-1837). Sa destination favorite est
désormais La Havane au départ de Rostock avec des
escales supplémentaires le cas échéant en Pologne, en
Suède, à Rotterdam ou dans son ancien port d’attache,
Anvers.
Février 1974, Santiago de Cuba © CybersBase
Ces rotations s’achèvent en 1977. Le navire, alors âgé de 26 ans, va vivre encore 35 années, mais à
quai. Son armateur l’utilise désormais à poste fixe comme navire de formation professionnelle.Pour
permettre un entraînement sur du matériel moderne, le mât de misaine est déposé et remplacé par une
grue massive qui altère profondément sa silhouette. Acquis dans les années 1990 par la ville de
Rostock, le Georg Büchner est alors aménagé en partie en auberge de jeunesse (nuitée de 19 à 22 €
petit-déjeuner compris) et en partie en hôtel, certains locaux ayant été conservés dans leur état
d’origine.
A quai à Rostock (Allemagne)© Robert Schuenzer
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 68/69
L’entretien de ce navire de plus de soixante ans devenant problématique, il a été décidé de mettre fin à
son exploitation. Des organisations ont tenté de le sauver en tant que dernier paquebot du Congo,
représentatif du patrimoine maritime belge, mais sans succès. Certains ont alerté l’opinion publique en
en faisant le navire de « Tintin au Congo », mais ce n’est pas le cas ; le Charlesville a été construit en
1951 alors que la publication de « Tintin au Congo » a commencé en 1930. Le navire de la bande
dessinée est en fait le premier Thysville (1922-1947).
© Hergé / Moulinsart
Thysville
© CMB
Les quatre autres navires de la série étaient l’Albertville (1948), démoli en 1973, le Léopoldville (1948),
devenu le congolais P.E.Lumumba en 1967, démoli en 1974, l’Elisabethville (1949), perdu par incendie
à Anvers en 1968, et le Baudouinville (1950), rebaptisé Thysville (deuxième du nom) en 1957, vendu en
1961 et démoli en 1973.
La vente du Georg Buchner, actuellement inscrit au patrimoine maritime du Land de MecklenbourgPoméranie occidentale, serait suspendue en attente d’une décision définitive de la ville de Rostock
quant à un déclassement éventuel.
Sources
Agence Européenne de Sécurité Maritime ; American Bureau of Shipping ; Australian Institute of Marine and Power
Engineers ; Auke Visser Historical Tankers Site ; Benicia Herald (the) ; Black Sea Memorandum of Understanding ;
Bureau Veritas ; CBC – Radio Canada ; Chittagong Port Authority (the) ; Ciramar ; Clarkson’s ; Costa Croisières ; De
Morgen ; Det Norske Veritas ; Dominican Today ; Equasis ; EU-NAVFOR ; Fairplay ; Germanischer Lloyd ; Global
Marketing Systems ; Global Security.org ; Gulf News ; Havarie Kommando ; Indian Ocean Memorandum of
Understanding ; Lloyd’s List ; Lion Shipbrokers ; Lloyd’s Register of Ships ; Marie Bourrel in Droit de l’environnement,
n°207 ; Marin (le) ; Marine Traffic ; Marine-Marchande.net ; Maritime Bulletin ; Maritime Denmark ; Maritime Matters ;
Mediterranean Memorandum of Understanding ; Mer et Marine ; Miramar Ship Index ; Mumbai Port Trust (the) ;
Navsource ; Nippon Kaiji Kyokai ; Optima Shibrokers ; Queensland Alumina Limited ; RIA Novosti ; Riyadh
Memorandum of Understanding ; Robin des Bois, sources personnelles et archives ; RTBF ; Russian Maritime
Register of Shipping ; Sea News ; SERCO ; Ship Nostalgia ; Shipspotting ; Stolt Nielsen Ltd ; Tokyo Memorandum of
Understanding ; Trade Winds ; Tsavliris Salvage Group ; United States Coast Guards ; UNCTA (Conférence des
Nations Unies sur le Commerce et le Développement) ; United States Maritime Administration ; United States Navy ;
Vessel Tracker; Vietnam Register of Shipping ; VVIA(Flemish Organisation for Industrial Archeology).
Rédaction : Christine Bossard, Jacky Bonnemains
Documentation : Christine Bossard avec Charlotte Nithart et Elodie
Crépeau – Assistante Florence Rey
Directeur de la publication : Jacky Bonnemains.
Merci à Gérard Cornier pour sa contribution
A la casse.com n° 30 – v2 – Janvier 2013 – Robin des Bois - 69/69
2012 l’année record
La démolition des navires explose : 293 navires à la casse en 2006, 1328 en 2012
par unité
par tonnage de métal ferraillé
par catégorie
1 Inde, 523 (40%)
2 Bangladesh, 228 (18%)
3 Chine, 207 (16%)
4 Turquie, 152 (9%),
5 Pakistan, 120 (11%),
6 Danemark, 21 (2%)
1 Inde 4,4 millions de t (38%)
2 Bangladesh 2,5 millions de t (22%)
3 Chine, 1,8 million de t (16%)
4 Pakistan 1,6 million de t (14%)
5 Turquie 559.000 t (5%)
6 Etats-Unis 32.000 t (0%)
1 vraquier : 509 (38%)
2 marchandises diverses : 268 (20%)
3 tanker : 203 (15%)
4 porte-conteneurs : 173 (13%)
5 cargo réfrigéré : 70 (5%)
2012 est l’année des records avec 1328 navires partis à la casse. Les chiffres des années précédentes
sont pulvérisés : la croissance du marché de la démolition atteint +30% par rapport à l’année précédente
en nombre de navires démolis et même +40% en volume de métal recyclé puisque les navires sont de
plus en plus grands.
Le marasme économique persistant et les inspections de plus en plus sévères dans les ports en Europe,
en Asie, en Amérique, en Australie poussent de plus en plus de navires vers la sortie.
L’âge moyen (28 ans) de démolition des navires rajeunit.
1245 navires (94%) ont été démolis en Asie.
L’Inde reste de loin numéro 1 de la démolition, tant en nombre d’unités qu’en volume devant le
Bangladesh et la Chine. Tous les grands pays de la démolition ont bénéficié de la vague et connu une
hausse des arrivages dans les chantiers. Mention spéciale à la Turquie qui a plus que doublé le nombre
et le volume de navires réceptionnés. Le tonnage total de métal ferraillé en 2012 dépasse les 11
millions.
544 navires (41 %) étaient sous pavillon européen ou appartenaient à des armateurs établis dans
l’Union Européenne ou dans l’Association Européenne de Libre Echange (AELE) et 35 % ont été
construits dans ces mêmes pays. 802 (60%) ont été dans les années antérieures détenus avec leurs
équipages dans les ports mondiaux pour non-conformité aux règles de sécurité internationales. L’Afrique
reste le seul continent où les navires sous-normes ne sont pas repérés.
Les vraquiers restent la 1ère catégorie de navires démolis en 2012 avec 38%, devant les transporteurs
de marchandises diverses (20%), les tankers (15%) et les porte-conteneurs (13%).
En hausse, les vraquiers, les cargos réfrigérés, les transporteurs de marchandises, les transporteurs de
bétail et surtout les porte-conteneurs. Le nombre des porte-conteneurs a plus que triplé par rapport à
2011 (173 navires contre 48) et représente 13% des navires démolis ; les armateurs qui commencent à
réceptionner les méga porte-conteneurs se débarrassent des unités les plus petites même si beaucoup
ont moins de 20 ans d’âge.
En baisse, le nombre des tankers avec une part relative qui passe de 20 à 15%.
432 navires (33%) mesurent plus de 200 m ; ils ne représentaient que 25% du total en 2011. 31 navires
de plus de 300 m ont été démolis en 2012 contre 24 en 2011. En l’absence de cales sèches disponibles,
cette tendance à l’allongement favorise le démantèlement sur les plages ou à flots dans les ports. Cette
technique est polluante pour le fond des bassins portuaires.
Les prix d’achat étaient restés relativement stables en 2011. En 2012, la pléthore des démolitions a
conduit à un effritement dans le sous-continent indien en fin d’année. Les navires se négocient autour de
365-400$ la tonne dans le sous-continent indien, 350-375 $ en Chine et 300-325 $ en Turquie. Le navire
le plus cher a été le transporteur de gaz Norgas Energy avec ses cuves en inox, vendu par son armateur
norvégien à l’Inde à 941 $ la tonne.
A la casse.com – Bilan 2012 – Janvier 2013 – Robin des Bois
En Amérique centrale, le Mexique et Saint-Domingue ont été destinataires de vieux navires à passagers
en provenance du Canada et d’Amérique du Sud. Il est trop tôt pour savoir si ces essais s’inscrivent
dans le droit fil de la convention de Hong Kong sur le recyclage sûr et écologiquement rationnel des
navires.
En Europe, le Danemark et la Belgique s’installent,
les Etats baltes émergent.
Seul le site de Bassens (France) développe une
filière de démantèlement en cale sèche. En Croatie,
en Ukraine, en Roumanie, il s’agit de liquider
ponctuellement avec les moyens du bord de vieux
navires ventouses encombrant les ports.
Au Royaume-Uni, les impulsions des chantiers de
Liverpool et d’Hartlepool où l’ex-Clemenceau et 4
navires militaires américains ont été démolis ne sont
pas poursuivies.
Bassens, démantèlement du Matterhorn © R Escher
La France est la première à avoir ratifié la convention de Hong Kong. C’est un évènement diplomatique.
Par contre dans la pratique, mis à part le chantier intermittent de Bassens, le chantier fluviomaritime du
Havre et la démolition forcée du TK Bremen en Bretagne, c’est l’atonie qui gouverne. En Méditerranée,
c’est l’aphasie.
A la casse.com – Bilan 2012 – Janvier 2013 – Robin des Bois

Documents pareils