Brochure 1+1+1+1+1+1+1+1+1

Commentaires

Transcription

Brochure 1+1+1+1+1+1+1+1+1
<
Mathieu Chévara..
Fondateur,
co-fondateur
et dirigeant des
quatre structures.
Est formé à la
création typographique à l’École
Estienne entre
1997 et 2001.
Fonderie Long Type..
Atelier Marge Design..
Conception, création,
production et
diffusion de caractères
typographiques
numériques.
Du conseil à la
production d’outils
de communication
graphique.
CO-FONDATEUR
FONDATEUR
Dix années plus tard,
Il crée avec Malou
Verlomme et de
jeunes designers la
fonderie numérique
Long Type.
Il développe à partir
de 2005 l’Atelier
Chévara — devenu
Marge Design —
après trois années
en freelance.
TYPOGRAPHE
Formation Duperré
(PARIS), Reading (GB)
Marianne Ménager..
DIRECTION EXÉCUTIVE
Juliette Paquereau..
ADMINISTRATRICE
ASSOCIÉS
Mathieu Reguer..
TYPOGRAPHE
Formation Duperré et
Estienne (PARIS)
Reading (ANGLETERRE)
Thomas L’Excellent..
TYPOGRAPHE, GRAPHISTE,
DÉVELOPPEUR
Les designers.
Michael Ives
Julien Priez
Elliott Amblard
Maylis Gaillard..
COORDINATRICE
Spécialisé en
communication
graphique institutionnelle et culturelle,
l’atelier connaît un
rapide essor et
Laurianne Mariette..
RÉDACTRICE
Rédaction, secrétariat
de rédaction
Clément Charbonnier..
Maison d’édition.
Création et réalisation de livres
et de collections
diffusés en librairie.
CO-FONDATEUR
FONDATEUR
compte à ce jour
10 salariés (création
rédaction, réalisation,
administration)
et de nombreux
collaborateurs.
En 2012, la
collaboration avec
Thomas L’Excellent
aboutit à la création
de Travers Media,
dédié au multimédia.
En 2013, il crée avec
plusieurs associés Le
Contrepoint, éditeur
de livres audacieux
à la forme aussi
soignée que le fond.
CELLULE RECHERCHE
CO-FONDATEUR
ASSOCIÉS
Yoan De Roeck..
Thomas L’Excellent..
Marianne Ménager..
GRAPHISTE, CONSULTANT
TYPOGRAPHE, GRAPHISTE,
RELATIONS DIFFUSION,
Création & réalisation.
Direction artistique
DÉVELOPPEUR
FABRICATION
Formation Ensad
(PARIS). Intègre et
développe depuis
ses 12 ans
Formation DESS
Édition (ANGERS)
Rui-Daniel Ribeiro..
GRAPHISTE
Photographie, création & réalisation
Damien Fauret..
GRAPHISTE
Création, réalisation,
web design
Jean-Charles Bassenne.
GRAPHISTE
Stagiaires 2014.
Marie Aujames
Arthur Monier
Audrey Vacher
Redouan Chetuan
Yi Zhang
David Félix-Faure.
DÉVELOPPEUR
Sidonie Mangin..
ÉDITRICE, RP
Formation Ensa
(NANCY, LYON), ANRT
Jean-Damien Lepère..
CONSEIL
Florie Collongues..
GRAPHISTE
GRAPHISTE
Direction artistique
Conception, création,
intégration et
développement de
solutions web, vidéo
et motion design.
GRAPHISTE
ÉDITORIALE
Marjorie Jean..
Le Contrepoint..
Création et réalisation graphiques
des ouvrages du
Contrepoint.
CO-FONDATEUR
Malou Verlomme..
Studio Travers Media..
Vanessa Lalande..
GRAPHISTE
Valérie Tortolero..
GRAPHISTE
Agent d’entretien..
Fatima Pernin
Co-fondateur
de Dakota Éditions
Juliette Paquereau..
RELATION LIBRAIRES
ET PARTENARIATS
& l’Atelier Marge !
Fonderie Long Type..
Activités..
Fonderie Long Type | CONSEIL accompagnement dans la définition d’une identité typographique, études CONCEPTION ET CRÉATION
Création de caractères typographiques PRODUCTION Finalisation
de caractères préalablement créés DIFFUSION Commercialisation
des caractères typographiques (catalogue en ligne).
Atelier Marge Design | CONSEIL plans de communication, animation de groupes de travail, accompagnement IDENTITÉ VISUELLE
Études, cahier des charges, conception, création, développement, applications, outils d’accompagnement. ÉDITION Conception, coordination éditoriale, rédaction, réalisation, relecture et
fabrication. WEB Conception et développement. PRESSE Conception, nouvelles formules, édition déléguée, production graphique, fabrication. COMMUNICATION TECHNIQUE Conception de documents administratifs, signalétique, solutions automatisées de
mise en page. COMMUNICATION CULTURELLE & INSTITUTIONNELLE Création, gestion et animation d’une démarche de communication
globale. Conception et réalisation de rapports d’activité, plaquettes, affiches, sites Internet, vidéos. CAMPAGNES DE COMMUNICATION Conception de messages et d’images. Développement de
campagnes. Plan média. COMMUNICATION JEUNESSE Création de
fiches, mallettes pédagogiques, événements. Interventions pédagogiques écoles, centres de loisirs. WORKSHOPS École Estienne,
Lycée C. De Gaulle (Chaumont). RÉSIDENCES Arno Bertina, écrivain.
Studio Travers Media | CONSEIL , CRÉATION & DÉVELOPPEMENT Conception, création, intégration, développement de sites, applications,
plateforme, newsletters, etc. AUTOMATISATION Réalisation de générateurs de supports graphiques (pdf) VIDÉO ET MOTION DESIGN
Éditions Le Contrepoint | CONCEPTION, CRÉATION & RÉALISATION Conception, création de collections et de livres, beaux livres, manuels et
livres objet DIFFUSION Diffusion de livres en librairie via Interforum, et via un réseau de partenaires.
En long
Fonderie Long Type
Typographie
en marge
+
en travers
Atelier Marge Design + Studio Travers Media
Design graphique
et à contrepoint
Éditions Le Contrepoint
Éditeur de livres
Multimédia
06
OMNIVORE
Quand jeunesse
débraillée et grande
cuisine se croisent
17
LE CONTREPOINT
P L AT E A U X -T É L É E N S É R I E S
P O É S I E P R AT I Q U E
PA L M A R È S
P É N I S AT L A S
OMNIVORE FOODBOOK
43
PRODUITS DE SAISON ET
GASTRONOMIE GRAPHIQUE
T H É ÂT R E D E C H E L L E S
LES DISSONANCES/
L’A U T R E S A I S O N
ORCHESTRE
DIJON BOURGOGNE
61
EXPLOITS & DÉFIS
DE 7 À 77 ANS
POP IN THE CITY
ENSEMBLE ARCHIMUSIC
LES TROIS BAUDETS
TRR, VILLEJUIF
ANFH
77
CABINET DE CURIOSITÉS
& VIDE-GRENIERS
CFPTS
L’AT E L I E R D ’ Î L E - D E - F R A N C E
ANFH
93
LA TYPOGRAPHIE DE POINTE
EXPLIQUÉE À MA GRAND-MÈRE
F O N D AT I O N D E F R A N C E
ENSEMBLE
JACQUES MODERNE
BNF
AFDAS
Qui fait le pont ?
« Je n’aime pas les spécialistes. Pour moi, se spécialiser, c’est rétrécir d’autant
son univers », disait Claude Debussy, sans doute en pianotant distraitement
au Clair de lune. Le philosophe Ralph Barton Perry, de sa base d’observation
du Massachusetts, corrobore le ressenti du maestro par un point de vue un
peu plus technique : « Le spécialiste est celui qui sait de plus en plus de choses
sur un domaine de plus en plus restreint, jusqu’à tout savoir sur rien ».
Malgré les remises en cause nombreuses dont il a pu faire l’objet, force est
de constater que le spécialiste a su progressivement s’imposer comme la figure
incontournable de la connaissance et de la vérité. Convoqué en cas de doute,
à chaque prise de risque ou en situation critique, il apporte du haut de sa
montagne de références pointues, la capacité de valider ou d’invalider un
processus en marche, étouffant par là même toute opportunité d’imaginer
une voie alternative. Alors comment pourrait-on dénommer ceux, comme nous,
dont l’objectif est d’en savoir toujours davantage sur des domaines de plus
en plus nombreux, cherchant à connecter avec gourmandise leurs différentes
expériences les unes aux autres ?
Certains s’accordent à les appeler les « experts généralistes », occupés à tracer
des perpendiculaires entre des savoirs qui se maintiennent volontairement
dans leurs parallélismes, à reconnecter des idées et des formes recluses dans
les carcans qui leur assurent paradoxalement leur légitimité.
Adeptes du questionnement en rafale, experts des hypothèses improbables,
défricheurs de recoupements inédits, défenseurs de la psychanalyse à ciel
ouvert ou encore ingénieurs de process décomplexés, nous poursuivons
naturellement l’extension de notre territoire, de la forme vers le fond, en
toute logique. L’édition de livres vient donc rejoindre notre pratique d’experts
généralistes déjà foisonnante, donnant de nouvelles perspectives à ce que
nous avons pu construire durant ces dix dernières années. Si « inventer,
c’est toujours faire un pont entre deux rives disparates », comme l’exprime
Michel Serres, notre travail doit consister à être les ingénieurs de ces
ouvrages d’art. Mathieu Chévara
3
Quand jeunesse
débraillée et grande
cuisine se croisent
1 0 A N S Une décennie que Luc Dubanchet
travaille à rapprocher ce que l’on sait
du meilleur de la cuisine avec ce que
l’on pense savoir sur les nouvelles
générations.
V O Y A G E V O Y A G E D’abord voué à un jour-
nalisme critique et défricheur, Omnivore
a entamé une croisade à l’échelle de la
planète : le World Tour. Paris, Moscou,
Shangaï, Montréal, Sidney, Istanbul,
Londres, New-York, le mouvement ne
cesse d’enfler, réunissant dans une
parade joyeuse les plus grands chefs
du monde.
S O U N E U F L’Atelier Marge et ses struc-
tures associées sont chargés de redonner
une forme adaptée à ce projet devenu
tentaculaire. Pour faire d’Omnivore une
marque, l’équation du typographe Erik
Spiekermann est appliquée à la lettre :
« All you need is a typeface and a colour
and you have a brand. » Caractères,
signes, illustrations, plateforme web,
signalétique, musique et motion design,
tout est réalisé maison…
CLIENT
L’ATELIER
Omnivore
Mathieu Chévara
(GL event)
Clément Charbonnier
DATE
Juin 2013 - …
Laurianne Mariette
Damien Fauret
Vanessa Lalande
LA FONDERIE
Florie Collongues
Malou Verlomme
MOTION DESIGN
LE STUDIO
Mickaël Charbonnier
Thomas L’excellent
SOUND DESIGN
Thibault Chevaillier
6
7
world
tour
10 0 %
JEUNE CUISINE
world
tour
world tour
100 % JEUNE
CUISINE LE
17 mARS À PARIS
PRéPAREZ VOS
FOUrCHETTES.
cuisine
WORLD DINNER
vorace
Manger vite
ventre monde
8
X light
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
regular
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
X bold
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
les animateurs
cuit-cuit.fr
uit.f
Sucré du festival.
omnivore
wORLD TOUR
100 % JEUNE
CUISINE
LE 17 mARS
À PARIS
PRéPAREZ VOS
FOUrCHETTES.
OMNIVORE
MN → MN → mn
festival.
tablerestaurant.fr
tabler
erestaurant.fr
foodintelligence.blogspot.
foodintelligence
c
com
world
tour
world
tour
world
tour
world
tour
world
tour
world
tour
4
world
tour
food
book
master
class
9
OMNIVORE PARIS
10
11
banc d’essai
l’animal
banc d’essai
le cheval
de trait
C’est l’invasion.
Des Pac-Man en forme de burgers sont entrés
da
a ns Paris et boulottent tout sur leur passage.
Ils squ
quattent les trottoirs, les quartiers prout-prout
ou les
es arrondissements
ar
tsoin-tsoin. Voilà l’outsider
des chaînes américaines qui revient d’exil
d
par le
et
train à Saint-Lazare, et c’est 90 minutes d’arrêt
pou
our faire la queue le premier jour à l’ouverture
du Burger King, comme si déguster un Whopper
après des années de sevrage relevait du vital.
par arnaud Septime
illustration clément charbonnier
Enquête Stéphane Méjanès
avec Kim Lévy
burger d’or
Burger d’argent
burger de bronze
Le come-back du cheval se confirme. Avis de
passage dans les vignes.
bar
r à burgers
big fernand
où ?
Burger commandé
B
Composition
où ?
Burger commandé
Composition
on
18, avenue
a
Claude
Vellefaux, 10e
Le Burger
B
Qui Fume
14,50 € seul
+ 2 € avec frites
ou coleslaw
pain au paprika,
fumé au foin et
mélange d’herbes
séchées, steak de bœuf
haché, mozzarella
di buffala, pickles…
55, rue du Fbg
Poissonnière, 9e
01 73 70 51 52
www.bigfernand.com
Le Bartholomé
12 € seul + 3 € avec
frites et boisson
bœuf, fromage à
raclette, poitrine de
porc
c fumée
fumée, oignons
confits,
nfits, c
ciboulette,
sauce BB Fernand,
and
sauce Tata Fernande
er
01 42 00 19 68
0
10 burgers
parisiens passés
au scanner
Abdel Alaoui, le Jamie Oliver
du Maghreb s’est associé à deux
amateurs éclairés pour avoir
pignon sur rue. Décor brut, service
copain-copain, c’est en cuisine
que l’imagination est au pouvoir.
Les pains de Gontran Cherrier
sont bien choisis, comme celui
au paprika qui vient soutenir et
chapeauter le Burger Qui Fume.
Arrivée sous cloche, pour un
shoot de fumée aromatisée au
foin, au paprika et à la truffe. La
portion n’est pas gigantesque mais
la viande est comme demandée
(bleue) et chaque élément apporte
sa pierre à l’édifice bancal. Un vrai
plat vertical que les clients seniors
n’hésitent pas à déstructurer.
Et ça reste un burger.
Bien sûr, il y a le côté furieu
i sement
ment
marketé. Serveurs à moustache
moustache
et ca
casquette qui vous vendent
ndent du
« hamburgé » jusque
ue sur le trottoi
trottoirr
du faubourg, en vous pr
promettant
omettant
une idylle avec les Fer
ernandines
nandines
(frites maison mollasse
assess et trop
épicées). Mais les ggaillards
ards sont
charmants et l’attente
te est récomréco
pensée. Le Bartholomé
artholomé réussit
réussit
l’exploit de se nourrir de deux
de
sauces distinctes
tinctes (mais pourqu
pourquoi ?).
Une sur le socle, l’aut
l’autre
re sous le
chapeau. BBQ
BQ et cocktail,
cocktail, cc’est la
fête, on distingue
tingue parfaitement
parfaite
les
deux. Idem
m le fromage llégèrement
ég
fuméé et la pointe de ciboulette
cib
qui
va bien.
en. Une interpréta
interprétation
ion du burger plutôt
tôt réussie qui fait oublier
les clichés
chés de l’univer
l’universs de marque.
Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l’agriculture française est au plus mal, le vignoble
est dévasté dans certaines régions, telle l’Alsace.
Entre en jeu la mécanisation à outrance avec
une modernisation des outils et des méthodes
pour améliorer la productivité dans les exploitations agricoles, qui s’agrandissent et voient
leurs rendements augmenter. Le machinisme
agricole donna naissance à des Goliaths de fer
capable de moissonner 12 hectares par jour.
Le paysan devint agriculteur et le vigneron,
viticulteur. Du haut de son tracteur, l’homme
se détacha de la terre qui le fait vivre. Et le
cheval disparut de nos campagnes.
ROOTS
Mais depuis une décennie, ses oreilles se
repointent dans les vignes. Il convient au décompactage des sols, le tracteur étant réputé
pour les compacter. Pour Philippe Chigard,
responsable de la formation en traction animale au Lycée agricole et viticole d’Amboise et
prestataire de service, « il n’y a aucune étude
sérieuse pour infirmer ou confirmer que le cheval tasse moins les sols. En fait la réintroduction
du cheval permet à l’homme de se réapproprier
le travail de la terre. Le but est de recréer un univers vivant entre la plante — la vigne —, l’animal
— le cheval — et l’homme. Le cheval et la vigne sont
inséparables ». Va pour la philosophie, mais
le cheval est bien la cheville ouvrière d’un
véritable travail d’orfèvre, où chaque pied de
vignes est accompagné, si un pied a mal poussé
et risque d’être arraché, il est marqué par un
ruban. Seul un homme à pied est capable de
telles observations et seul un labour au cheval
permet d’éviter un arrachage accidentel. Ainsi
en Touraine et notamment à Vouvray, dans
certaines parcelles ne pénètrent depuis plusieurs années plus que l’homme ou le cheval,
des percherons ou des comtois, utilisés pour
labourer et décavaillonner. Pour la santé de
l’animal, les traitements sont à proscrire : c’est
une tâche à effectuer à dos d’homme.
bête le plus souvent comme faire-valoir uniquement. Les vignerons authentiques sont plus
discrets et se mettent au cheval par passion.
C’est le cas de Lilian Bauchet en Beaujolais qui
n’a pas hésité à revendre en début d’année son
domaine de sept hectares certifiés en agriculture biologique pour «prendre une surface plus
petite, trois hectares, car, dit-il, j’ai la volonté
de travailler à la vigne avec un cheval. Comme
je fais tout moi-même, une surface plus grande
m’en empêcherait ».
WARNINGS
Beaucoup se lancent dans l’aventure, mal informés et mal formés et jettent vite l’éponge. Car
le conducteur doit savoir mener la bête dans
toutes les conditions et s’adapter à différents
On est loin du phénomène de masse. En France, types de chevaux : novices, caractériels, etc.
à l’heure actuelle, on compte une centaine de Réciproquement, le cheval nécessite d’être
chevaux de prestataires de service. La part de entraîné aux différents travaux à accomplir :
vignerons ? Difficile à quantifier face à une cinq mois et demi de formation minimum pour
réalité parfois clinquante comme à Bordeaux, un conducteur d’attelage. Ensuite, une petite
où le cheval est un outil de communication exploitation, ça a un coût. Au delà de la valeur
que l’on sort dans les vignes pour les portes du cheval et éventuellement d’une calèche pour
ouvertes ou pour les photos. Château Latour promener les touristes l’été dans les vignes, il
avec six chevaux (Premier cru en Pauillac, un faut ferrer les chevaux toutes les 4 à 5 semaines
des vins les plus chers au monde et sujet à pour une centaine d’euros à chaque fois. Le
une forte spéculation) ou encore Pontet-Ca- nourrir coûte la même somme. Pâtures, abri,
net (classé en 1855) qui souhaitent adopter le transport, frais de vétérinaire, sont parfois
cheval, mènent les expériences les plus inté- des éléments qui n’ont pas été pris en compte
ressantes. Tellement plus que ces domaines, avant de se lancer. Une belle aventure pour
en Bordelais, comme ailleurs, qui utilisent la l’homme et l’animal, qu’il faut bien préparer.
CONFIDENTIEL
16 / food mn
n book #2
food mn
n book / 9
cocktails
Par Valentine de Lagarde
Photos Stéphane Bahic
Le bar
est ouvert
Voici les grosses
addresses de bars
à cocktails hors
palaces qui ont
essaimé à Paris.
2007
Experimental
Cocktail Club
2009
Curio Parlor
2011
Candelaria,
Prescription
Cocktail Club,
Entrée des Artistes, Red House
2012
Le Ballroom,
Le Bar du Bristol,
Le Calbar, Le Coq,
Glass, Little Red
Door, Maria Loca,
Sherry Butt
2013
Artisan, Bar F,
Le Dépanneur,
Dirty Dick, Gocce,
Le Mary Celeste,
Moon Shiner
2014
le Bar du Perchoir,
UC-61…
Les p’tits
derniers
À la Française
50, rue Léon Frot,
Paris 11e
CopperBay
5, rue Bouchardon,
Paris 10e
Le Syndicat
51, rue du Fbg
Saint-Denis,
Paris 10e
Lulu White
12, rue Frochot,
Paris 9e
Pasdeloup
108, rue Amelot,
Paris 11e
Mabel
51, rue d’Aboukir,
Paris 2ème
Le big bang du cocktail dans sa version bar, des plus intéressantes au monde. Alors mainhors des grands hôtels, date de 2007. Du 1er juin tenant sept ans après, oui, on peut dire que
2007, plus exactement, jour où l’Experimental les Parisiens aiment les cocktails. Et que Paris
Cocktail Club, bar dit « clandestin », a ouvert compte désormais de sacrément bons bars ! »
ses portes à Paris. « Avant l’ouverture, tout un Trois ans que la mixologie, l’art du cocktail,
tas de gens nous disaient qu’aucun Parisien ne s’ancre dans les mœurs parisiennes. Des foules
se mettrait à boire des cocktails,
se massent dans la majorité
que c’était voué à l’échec », se
des outsiders du milieu, où
souviennent les trois fondades barmen décontractés
teurs.
— en veston, caleçon, portant
inexistante
Olivier Bon, Pierre-Charles
tatouages, cravates, nœuds
Cros et Romée de Goriainoff
il y a sept ans, papillon et poils au menton —
ont chopé le virus des bars
mais professionnels s’activent
la scène
anglo-saxons expérimentés
au bar. Et les consommateurs
à New York et Londres. Et leur
ne viennent pas uniquement
cocktail de
idée de rendre le cocktail acpour boire des cocktails, mais
paris est
cessible a été une révolution,
aussi pour tester de nouveaux
devenue l’une produits, de nouvelles étiautant dans le domaine de la
culture autour des spiritueux
quettes. Comme s’ils étaient
des plus
et du cocktail — le vrai —, que
en quête de leur palais et
intéressantes d’un enrichissement de leurs
dans celui de la diversité des
au monde
lieux et des esprits. « Quand
connaissances en spiritueux.
je regarde en arrière, je suis
Un nouveau monde s’est ouextrêmement fier de la créavert à eux : des cuissons, des
tion d’un groupe qui emploie
dosages, des macérations, des
actuellement 200 personnes
bitters maison, des sirops de
de 18 nationalités différentes, répartis dans 4 légumes. Loin du rhum coca…
pays et qui rassemble des restaurants, des bars
à cocktails, des bars à vins et un hôtel », analyse L’« industrie », comme on nomme le milieu
Romée de Goriainoff. « Nous sommes surtout des bars à spiritueux, est en pleine explosion
étonnés et heureux de la mutation de la scène dans la capitale. Qui aurait parié que le pays
cocktail de Paris. À la base, elle est inexistante, du vin tomberait sous le charme du cocktail ?
mais elle est devenue en quelques années l’une Pourtant les bars d’hôtesses du 9e à Pigalle se
food mn
n book #2 / 51
Food Book Mook
2 X / A N Lorsqu’il s’agit de prendre
la parole et de laisser une trace de ses
aventures dans la jungle échevelée de
la jeune cuisine internationale, que faire ?
Un magazine ? Un guide ? Un livre de
recettes ? Les trois mon capitaine.
Le Food Book, mook savoureux et épicé
à souhait, réunit dans un objet insolite
tout ce qu’Omnivore est en capacité de
proposer : un regard sur la cuisine, un
guide pointu sur les tables ou les vins
remarquables, des combats de chefs
au sommet de leur art, le tout dans des
modalités narratives explorant aussi bien
les registres de la fiction que ceux de la
photographie, de la BD et du reportage,
ILLUSTRATEURS
Omnivore
Ensaders, Jochen Gerner,
DATE
Mars 2014 / Octobre 2014
L’ATELIER
du dossier thématique et du panel, de
Mathieu Chévara
la veille technologique et des derniers
Clément Charbonnier
ragots parisiens. Une lecture à la carte,
selon l’humeur de la saison.
14
CLIENT
Laurianne Mariette
Quentin Vijoux, Matthieu
Blanchin, Simon Roussin,
etc.
PHOTOGRAPHES
Stéphane Bahic,
Tendance Floue, etc.
Rui-Daniel Ribeiro
ÉDITEUR
Vanessa Lalande
Le Contrepoint
15
“Inventer, c’est créer
un pont entre deux rives
disparates”Michel Serres
Le Contrepoint est un éditeur de livres décomplexés
et audacieux, qu’il s’agisse de découvrir de nouveaux
territoires, de plonger dans les grands débats qui n’en
finissent pas ou de se frotter à des sujets improbables
mais qui en disent toujours long…
C’est par le biais de publications et collections curieuses
et décalées qu’il est question d’offrir au lecteur une expérience toujours renouvelée, à travers des objets éditoriaux
à la forme aussi soignée que le fond… Le tout financièrement abordable.
Suivez les aventures de cette petite équipe – hétérogène
et volontaire pour trouver sujets et auteurs à la mesure
de leurs projets – et découvrez leurs livres savoureux.
PARCE
QU’on ne peut
dÉcemment pas
PARCE
QU’IL ARRIVE
QU’ON ait envie de
laisser le dernier
mot à son
tout
tonton
raciste
plaquer
QUI ONT MARQUÉ UN BUT
food
book
food
book
no1
no2
-:HSMDRA=[XUVZZ:
d’offrir des
-:HSMDRA=[XUWV[:
PEUT-ON VIVRE SANS
SMART
QUI N’ONT JAMAIS RIEN FAIT DE MAL
-:HSMDRA=[XUV[W:
PHONE ?
-:HSMDRA=[XUUUV:
-:HSMDRA=[XUU]\:
QUI N’ONT JAMAIS DONNÉ SUITE
reprises
MEILLEURES QUE LES ORIGINALES
-:HSMDRA=[XUVY]:
R
-:HSMDRA=[XUVXV:
PARCE QU’ON PREND
PARCE
QU’IL ARRIVE QU’ON
N’ait pas envie
-:HSMDRA=[XUU\U:
-:HSMDRA=[XUV\^:
-:HSMDRA=[XUU[X:
TOUS
LES ANS
fleurs
à sa maman
BONNES
RÉSOLUTIONS
-:HSMDRA=[XUVV\:
-:HSMDRA=[XUWZY:
DE
PARCE QUe
PARCE
QU’IL ARRIVE QU’ON
N’ait pas envie
d’offrir une
cravate
à son papa
-:HSMDRA=[XUVWY:
drogue
inspiration
font souvent
&
bon
ménage
-:HSMDRA=[XUWXU:
PARCE QUe
PARCE
QU’IL ARRIVE
QU’ON NE SOIT
PAS ATTENTIF
AUX PEtitS
GESTES
le
porno
n’a pas le
monopole
de la
pignole
-:HSMDRA=[XUU^Y: -:HSMDRA=[XUWWX:
DOMESTIQUES
plateaux
télé en série
15 séries cultes
TWEETS
L’HISTOIRE
S’ÉCRIT-ELLE
EN 140
CARACTÈRES
?
15 grands chefs
-:HSMDRA=[XUWU^:
-:HSMDRA=[XUUWZ:
PARCE
QU’il arrive
qu’on soit un
sale
PARCE QUe les
études
scientifiques
ça va bien
con
deux
minutes
-:HSMDRA=[XUWY\:
-:HSMDRA=[XUV][:
Lux je crois
sur deux lignes
D A T E Allumer la lumière est devenu
visant à faire prendre conscience que
D A T E Créer un principe d’identité visuelle
CLIENT
DATE
tellement naturel qu’on oublie souvent de
l’électricité est aussi rare que précieuse.
capable de s’adapter à des outils de
*Agence régionale
juin 2007 - juin 2008
l’éteindre. L’Arene* Ile-de-France décide
Logements étudiants et résidences pour
communication différents, tant sur la
de l’environnement et
de participer à un programme européen
personnes âgées sont les deux cibles
forme que sur les contenus. Concevoir
de sensibilisation, dénommé EL-EFF,
définies par l’agence.
ensuite des supports de communication
20
des nouvelles énergies
L’ATELIER
juin 2007 - juin 2008
21
15
grands chefs
+ 15
séries=cultes
15 50plateaux-télé
recettes
…
Plateaux-télé en séries
G R A N D E U R N A T U R E Lorsque 15 chefs
Experts, Pierre Sang Boyer en combat-
incontournables de la jeune cuisine
tant de Game of Thrones, William Ledeuil
s’emparent de 15 séries télé cultes,
réinventant Mentalist, Gregory Marchand
ce sont 15 plateaux-télé complets qui
intégrant l’Agence tous risques, Romain
s’inventent avec leurs 60 recettes
Tischenko semblant totalement Lost, etc.,
inédites. Le tout reproduit à l’échelle
tous ces chefs exceptionnels se livrent
1 dans un ouvrage XXL (29,7 × 42cm).
comme jamais dans une expérience
Jean-François Piège en expert des
culinaire, télévisuelle et éditoriale.
AUTEURS
DESIGN
CHEFS
perate…), Juan Arbelaez
Audrey Vacher,
Atelier Marge
William Ledeuil (Menta-
(Dexter), Jean-François
list), Romain Tischenko
Piège (Les experts),
(Lost), Gilles Choukroun
Gregory Marchand
(Braquo), Stéphanie
(L’Agence tous risques),
Le Quellec (Grey’s
Amandine Chaignot
anatomy), Pierre Augé
(Girls), Arnaud Daguin
(Magnum), Kristin Frede-
(Broadchurch), Pierre
rick (House of cards),
Sang Boyer (Game of
Denni Imbroisi (Soprano),
thrones), Giovanni Passe-
Thomas Bénady (Des-
rini (Romanzo Criminale).
Stéphane Méjanès,
Stéphane Bahic
DÉTAILS
96 pages
420 x 297 mm
Quadrichromie
22
PRIX
29,90 € TTC
EAN 9782370630209
Audrey Vacher | Stéphane Méjanès | Stéphane Bahic
23
LÉGENDE
LÉGENDE
Union des climatiseurs
Union des climatiseurs
français de Loire
français de Loire
24
25
LÉGENDE
LÉGENDE
Union des climatiseurs
Union des climatiseurs
français de Loire
français de Loire
26
27
COLLECTION POÉSIE PRATIQUE
PRIX
DÉJÀ PARUS
Parce qu’il arrive
Parce qu’il arrive
Parce que les études
de Poésie pratique propose une sélection
7,30 € TTC
Parce qu’il arrive
qu’on ait envie de
qu’on ne soit pas
scientifiques ça va
Q U E S T I O N La poésie peut-elle vous aider
aux petits oignons : celle qui vous servira
AVEC
qu’on n’ait pas envie
tout plaquer
attentif aux petits
bien deux minutes
EAN 9782370630063
gestes domestiques
EAN 9782370630186
à résoudre vos tracas du quotidien ?
à séduire tout ce qui bouge, à reconvertir
Catherine
d’offrir des fleurs à
Amateurs éclairés, néophytes assu-
votre tonton, à (enfin) tout plaquer, à ne
més, sachez que la poésie est prête à
plus culpabiliser d’être un sale con, etc.
vous rendre de multiples services. Loin
Comment ? En réconciliant vos soucis
des anthologies en tous genres, cette
terre à terre avec les envolées inspirées
collection de tout petits recueils colorés
des grands poètes.
Un poème = une solution
Weissmann
épaulée par
Marjorie Jean
DESIGN
Atelier Marge
sa maman
EAN 9782370630117
Parce que drogue
EAN 9782370630094
Parce qu’il arrive
& inspiration font
Parce qu’on ne peut
qu’on soit un sale con
Parce qu’il arrive
souvent bon ménage
décemment pas lais-
EAN 9782370630247
qu’on n’ait pas envie
EAN 9782370630230
ser le dernier mot à
d’offrir une cravate
à son papa
EAN 9782370630124
Parce que le porno
n’a pas le monopole
de la pignole
son tonton raciste
EAN 9782370630131
Parce qu’on prend
tous les ans de
bonnes résolutions…
EAN 9782370630254
EAN 9782370630223
28
29
30
31
COLLECTION PALMARÈS
L’inventaire réinventé
D A T E À rebours des usages – pour le plus
grand bonheur de ceux que les essais
pointus ennuient et que les inventaires
rigolos fatiguent – c’est par le petit bout
de la lorgnette que la collection Palmarès
entend explorer notre monde, accumulant perles et anecdotes sur le fil d’un
sujet qui, ainsi subordonné aux circonstances, offre un éclairage neuf.
Qu’il s’agisse de sport, de politique, de
musique, de littérature, d’Internet, des
moustachus, du cosmos ou des chats,
il y a toujours un point resté aveugle
quelque part, un angle inédit, une face
cachée des choses.
Palmarès se propose de rendre compte
du monde, en ne racontant pas l’Histoire,
mais des histoires. Circulant dans les
chemins de traverse, l’exception devient
ici la règle où l’on préfère plus volontiers
l’ombre à la gloire.
COLLECTION
DÉTAILS
TITRE
PRIX
Palmarès
167 x 240, 80 pages,
Les 30 gardiens
12,90 € TTC
2 couleurs
qui ont marqué un but
EAN 9782370630155
DESIGN
AUTEURS
Atelier Marge
Ferdinand Miollis
DIRECTION
Sidonie Mangin
Clément CharbonnierBouet
33
TITRE
AUTEURS
PRIX
Les 30 écrivains qui
Stéphane Legrand
12,90 € TTC
n’ont jamais donné suite
Simon Roussin
EAN 9782370630179
TITRE
Les 30 moustachus
qui n’ont jamais rien
fait de mal
AUTEURS
Gonzague Dupleix
Sidonie Mangin
PRIX
12,90 € TTC
EAN 9782370630162
TITRE
Les 30 reprises meilleures
que les originales
AUTEURS
Pierre Siankowsky
Hélène Paris
PRIX
12,90 € TTC
EAN 9782370630148
34
Le pénis atlas (augmenté)
AUTEURS
S P E C I M E N Gros succès en Norvège, puis en France en 2005,
prostituée, sexologue, historien, s’ajoute désormais un poster
RE-DESIGN
Collectif
le Pénis Atlas est le premier beau livre entièrement consacré
surprise recensant des expressions inédites sur l’attribut et
Atelier Marge
DÉTAILS
au sexe des hommes. De face ou de profil, au repos ou au
ses aventures…
B O N U S Un poster fluo
290 x 220 mm, 244 pages
garde-à-vous, petit ou gros… cet ouvrage inédit dévoile tout ce
Avec 16 000 exemplaires vendus, le Pénis Atlas est un succès
Offset 5 couleurs
que chacun souhaite voir et savoir sur son appendice préféré.
immédiat à sa sortie en France en 2005. Cette nouvelle formule
Aux 100 phallus venus de Norvège, aux interviews de pasteur,
ne laissera pas le sujet au repos…
36
PRIX
35 € TTC
EAN 9782370630001
37
Omnivore Food Book
# 0 1 Organisateur d’un festival culinaire autour du monde,
10 chefs de l’année 2014. Mélangez, illustrez, designez et vous
acteur incontournable de l’émergence de la jeune cuisine en
obtiendrez le premier numéro Omnivore food book.
PÉRIODICITÉ
France et dans le monde depuis plus de dix ans, Omnivore
# 0 2 Consacré en grande partie au vin et, plus globalement,
Semestriel
réunit son guide et son magazine dans un “mook” qui mord
à tout ce qui se boit avec modération (enfin, ça dépend des
chaque semestre la cuisine à pleines dents. Prenez 15 recettes
envies, des goûts et si c’est bon ou pas), le deuxième numéro
de 3 chefs, ajoutez 1 dossier sur le retour de la charcuterie,
fait le tour de la planète vins nature, propose une sélection des
PRIX
176 pages
une douzaine de reportages, portraits, interviews et analyses,
100 bouteilles à mettre sur vos tables, sélectionnées par une
EAN 9782370630070 (#1)
3 papiers
1 guide fourni de 200 tables “Omnivore” et 1 palmarès des
brochette de professionnels aussi cools que pointus…
(mars / octobre)
DÉTAILS
245 x 330 mm
38
DESIGN
Atelier Marge
19,90 € TTC
EAN 9782370630216 (#2)
39
Peut-on
vivre sans
smartphone ?
MANUEL DE VIE À L’USAGE
Tweets
DES UTILISATEURS DE
Calendrier Femen
L’HISTOIRE S’ÉCRIT-ELLE
TÉLÉPHONES INTELLIGENTS
QUAND L’ACTUALITÉ CROISE
EN 140 CARACTÈRES ?
« Issu du fructueux accou-
L’HISTOIRE DE L’ART
Les 47 tweets triés sur le
plement entre le Tatoo,
Loin des sempiternels petits
volet et décortiqués par
la fée Clochette et R2D2,
chatons, paysages buco-
Olivier Tesquet, journaliste
le téléphone intelligent
liques ou sportifs en petite
incontournable des sphères
est devenu tout à la fois :
tenue, ce calendrier 2014
numériques (Télérama,
entremetteur, boussole,
aborde sous un nouveau
Le Mouv’, France Inter)
montre, dictionnaire, cal-
jour un phénomène d’ac-
et Christelle Destombes,
culatrice, messager, pho-
tualité qui peut se vanter
journaliste et community
tographe, facteur, meilleur
d’avoir fait couler de l’encre.
manager, nous amènent à
ami, réveil, stéthoscope,
De la sculpture antique à la
considérer ou reconsidérer
coach, challenger, journal
performance, douze œuvres
l’influence de cet outil et de
intime, juke-box, Maïté
d’art associées à douze
ses 500 millions d’utili-
portative… » Dans cet
instantanés des Femen en
sateurs sur l’écriture de
ouvrage sans précédent,
action explorent le corps et
l’Histoire. Une Histoire qui
Judith Aquien raconte avec
sa représentation, à travers
s’écrirait en 140 caractères,
humour et délicatesse « la
leur infatigable capacité à
pas un de plus…
vie avec smartphone ».
réveiller la société.
AUTEURS
AUTEURS
AUTEURS
Olivier Tesquet, Christelle Destombes
Judith Aquien, Quentin Vijoux
Julien Blanpied
DÉTAILS
DÉTAILS
DÉTAILS
140 x 220, 220 pages, 2 couleurs
170 x 200, 112 pages, 2 couleurs
297 x 297, 16 pages, quadrichromie
DESIGN
DESIGN
DESIGN
Atelier Marge
Atelier Marge
Atelier Marge
PRIX
PRIX
PRIX
14,90 € TTC
12,90 € TTC
15,90 € TTC
EAN 9782370630025
EAN 9782370630087
EAN 9782370630018
40
41
03
Produits de saison
et gastronomie graphique
théâtre et musique
Ven 10 20h30
Le Bourgeois
gentilhomme
de Molière / Lully
HUMOUR ET Théâtre
Sam 18 Janvier 20h30
À l’affiche
en janvier 2014
La fleur au fusil
La Conférence
Emma la Clown
et Catherine Dolto
et
L’Histoire est parfois portée par quelques
vents de liberté, sincères et insouciants.
1 Le système coloré répond
à une classification de la nature
des spectacles, guidant
le spectateur dans son
cheminement
Un bandeau identitaire
et fonctionnel, contenant le logo,
les activités du Théâtre
et un système coloré.
1
L e p é rimèt re
2
1
Â
Des informations pratiques
Il demeure de ces bourrasques des
“souvenirs d’espoir”, que le Théâtre de
Chelles invite tout au long de la saison
2013-2014 à remonter à la surface et sur
ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
0123456789
3 Des éléments graphiques identitaires (leur utilisation contribue à
mettre en place un système visuel
singulier) et fonctionnels (ce sont
des séparateurs qui contribuent
à la hiérarchie nécessaire des
informations.
â
ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
0123456789
les planches.
C U E I L L E T T E Révolution des œillets, de
Un dispositif typographique singulier, composé de deux caractères
originaux créés par la fonderie
Longtype (structure associée) :
- Le Senza, pour les titres et le texte
- le Descartes, pour les informations
techniques et pratiques.
5
jasmin, de rose ou de tulipe, c’est dans
4 Le calendrier, reprenant
les différents ingrédients
graphiques.
le registre botanique que les défenseurs
de la liberté ont cueilli le nom de leurs
Place des Martyrs de
Chateaubriant 77500 Chelles
01 64 210 210
theatre.chelles.fr
théâtre
musiq u e
danse
h u mou r
Niveau 1 | Qui ? Où ?
> Logotype
> Infos pratiques
+
+
S A I S O N 13 | 14
ru e , cirqu e
jeune public
spectacle amateur
Niveau 2 | Quoi ?
présente toutes les activités du lieu
+
+
Ven 4 20h30 | Sam 5 20h30 octobre
Théâtre
+
Niveau 3 | Bandeau pratique
> Date / heure
> Genre + Couleur de genre
+
L’École des femmes
Niveau 4
> Titre spectacle
> Distribution niveau 1
espoirs.
T H È M E C’est donc naturellement dans le
De Molière | Mise en scène Christian Schiaretti
+
+
Niveau 5
> Image / affiche existante
↓
Place des Martyrs de
Chateaubriant 77500 Chelles
S A I S O N 13 | 14
MUSIQUE ET THÉÂTRE
Sam 25 Janvier 20h30
Complètement
toqué
Ensemble Fuoco
e Cenere
théâtre
musiq u e
danse
h u mou r
ru e , cirqu e
jeune public
01 64 210 210
theatre.chelles.fr
spectacle amateur
Ven 4 20h30 | Sam 5 20h30 octobre
Théâtre
L’École des femmes
De Molière | Mise en scène Christian Schiaretti
Place des Martyrs de
Chateaubriant 77500 Chelles
SAISON 13 | 14
théâtre (dès 5 ans)
Sam 25 Janvier 15h
Pinocchio
d’après l’étrange
rêve de Monsieur
Collodi
théâtre
m us ique
danse
h umo ur
rue, cirque
Ven 4 20h30 | Sam 5 20h30 octobre
L’École des femmes
jeune public
01 64 210 210
theatre.chelles.fr
Un bandeau identitaire
et fonctionnel
En reprenant et en aménageant le
bandeau du site internet pour tous
les autres supports, on garantit à la
fois la dimension fonctionnelle (toutes
les informations ont leur place dans
la meilleure hiérarchie possible) et la
dimension esthétique (tous les supports sont structurés par ce bandeau
de tête, qui peut contenir plus ou
moins d’informations).
parc du Souvenir, non loin de la station
de RER Chelles-Gournay, que nous avons
de notre côté sélectionné, photographié
et mis en scène ces quelques fleurs de
spectacle amateur
Théâtre
saison.
De Molière | Mise en scène Christian Schiaretti
CLIENT
L’ATELIER
Théâtre de Chelles
Mathieu Chévara
DATE
Janvier 2012 - Juin 2014
Clément Charbonnier
Laurianne Mariette
Rui-Daniel Ribeiro
Valérie Tortolero
STUDIO
Thomas L’Excellent
45
HIVER
Coton et baies
sauvages
AUTOMNE
PRINTEMPS
Vignes et marrons
Lavande et pissenlits
chauds
ÉTÉ
Coquelicots
et vacances au soleil
46
47
Orange Mécanique
CLIENT
L’ATELIER
W H A T ? L’orange mécanique représente
travers la passion partagée par leurs
pied. Si Stanley Kubrick s’est limité à
Les Dissonances
Mathieu Chévara
ici les deux facettes d’un même projet
deux protagonistes principaux, David
l’orange, l’Atelier est allé bien plus loin
et l’Autre Saison
Rui-Daniel Ribeiro
artistique : le fruit savoureux du travail
Grimal et Alex DeLarge, pour Ludwig Van
dans le procédé mécanique de repro-
musical des Dissonances d’une part, sa
Beethoven. Mais on en restera là ques-
duction des produits de saison : tampon
trace indélébile et tamponnée, offerte aux
tion rapprochement, car ensuite, force
cornichon, tampon ananas, tampon
IMAGES
sans abri, destinataires et bénéficiaires
est de constater que tout les sépare : l’un
cerise ou tampon brocolis, tampon petits
Vanessa Lalande
de l’Autre Saison d’autre part. Il serait
se porte au secours des plus démunis
pois… Cinq fruits et légumes par jour,
tentant de pousser l’analogie entre le film
à grands coups d’archet pendant que
c’est un minimum pour assurer un projet
et l’orchestre sans chef, ne serait-ce qu’à
l’autre les tabasse à grands coups de
visuel réussi.
DATE
juin - septembre 2013
48
Tiphaine Massard
Vanessa Lalande
49
AFFICHES
& PROGRAMME
Ananas, cornichon,
cerises, chou-fleur…
50
51
LÉGENDE
LÉGENDE
Union
Unio
U
nio
n
ion des
io
des climatiseurs
de
clim
cl
ima
imat
mat
ma
attis
ise
iseu
sseurrss
Union
Unio
on des
des climatiseurs
climatiseu
climat
urss
français
fra
fran
ançai
an
çais
aiis
ais
is de
de Loire
Loirre
Loir
Lo
e
français
fran
çais de Loire
e
52
52
53
Clair de lune
E N C O R E L U I Ceux qui pourraient penser
que cette série d’images est une interprétation visuelle du Clair de lune de
Debussy se trompent sur toute la ligne.
Une boule gonflable lumineuse de 2,50
mètres de diamètre, éclairée par des
néons embarqués, le tout alimenté par
un groupe électrogène aux sonorités
barbares ne peut décemment pas faire
correspondance avec cette œuvre littéralement suspendue aux étoiles.
R O N D C O M M E U N B A L L O N Néanmoins,
c’est une excellente façon de poursuivre le travail graphique mené pour
l’Orchestre Dijon Bourgogne, œuvrant au
partage du Répertoire en sillonnant le
territoire. Dans l’inquiétante forêt de la
Fontaine aux fées pour Pierre et le loup,
perchée sur l’orgue de Rameau dans
l’église Notre-Dame de Dijon, la boule
aussi irradiante qu’itinérante éclaire les
lieux dans lesquels la musique transporte
parfois ceux qui l’écoutent.
CLIENT
L’ATELIER
Orchestre Dijon
Mathieu Chévara
Bourgogne
Laurianne Mariette
DATE
Mai 2014
54
Rui-Danier Ribeiro
Arthur Monier
55
PARCOURS 01
Bibliothèque, quartiers,
luthier, cathédrale
et voie ferrée
PARCOURS 03
Parking, forêt, studio,
Hôtel de Ville et Opéra
LÉGENDE
Union des climatiseurs
français de Loire
56
57
LÉGENDE
LÉGENDE
Union des climatiseurs
Union des climatiseurs
français de Loire
français de Loire
58
59
04
Exploits & défis
de 7 à 77 ans
Lux je crois
sur deux lignes
D A T E Allumer la lumière est devenu
tellement naturel qu’on oublie souvent de
l’éteindre. L’Arene* Ile-de-France décide
de sensibilisation, dénommé EL-EFF,
Il n’y a pas
que Brice à Nice
Ensaders, collectif d’illustrateurs 100 %
visant à faire prendre conscience que
F E M M E S Trois filles au caractère bien
poilus du menton.
l’électricité est aussi rare que précieuse.
trempé et aux mollets bien galbés ont
M O D E D ’ E M P L O I Pour aller plus loin,
Logements étudiants et résidences pour
créé Pop in the city, le premier raid
Mathieu Chévara et Yoan De Roeck,
personnes âgées sont les deux cibles
urbain féminin. Le concept est simple :
barbus et misogynes autoproclamés,
définies par l’agence.
faire découvrir à 500 filles athlétiques
réalisent, à chaque nouvelle édition,
D A T E Créer un principe d’identité visuelle
les merveilles de nos villes européennes,
une performance photographique in
capable de s’adapter à des outils de
à travers une course à défi (culture,
situ. Véritable marathon de l’image, le
communication différents, tant sur la
extrême, solidarité, etc.).
shooting s’opère tantôt sur un trampo-
forme que sur les contenus. Concevoir
H O M M E S Pour tenter de rétablir une
line (Utrecht), tantôt sur les galets (Nice)
ensuite des supports de communication
pointe de parité dans cette dictature
ou le sable (Porto) d’une plage. On se
variés, en fonction de la diversité des
girly, les graphistes mâles de l’Atelier
joue alors de l’apesanteur pour obtenir
destinataires.
développent un système de communica-
d’étonnantes compositions de popeuses
tion basé sur le travail excentrique des
pomponnées.
de participer à un programme européen
CLIENT
L’ATELIER
Pop in the city
Mathieu Chévara
DATE
Décembre 2013 - …
ILLUSTRATEURS
Clément Charbonnier
Damien Fauret
Laurianne Mariette
Yoan De Roeck
Ensaders
62
63
KIT POPEUSE
discovery
is A
GAME
pop in
discovery
is A
GAME
pop in
discovery
is A
GAME
pop in
the city
the city
the city
raid ur b a i n f É m i n i n
utr e c h t 2 0 14
raid urbain fÉminin
p o r t o 2 0 14
r a id u r ba in f É min in
n ic e 2 0 1 4
KIT IDENTITÉ
BRACELETS ET BADGES
CITY GUIDE
OÙ EST CHARLIE
Saurez-vous retrouver le
moustachu qui se cache ?
64
65
Musique mutante
A L C H I M I E Fantaisie numérique, MuTemps
est à l’image de l’ensemble Archimusic
porté par Jean-Rémy Guédon : hybride,
éclectique et inclassable.
G R A N D F O R M A T Clarinette, hautbois,
basson, sax, batterie, contrebasse et
trompette construisent ensemble une
alchimie sonore à la fois savante et
ludique. Ni jazz, ni classique, ni contemporain, archimusicale donc.
P A Y S A G E I M A G I N É Si encore une fois, à
cet endroit, c’est l’oreille qui est concernée, le regard ne doit pas être négligé.
S’élève alors progressivement de la page
un petit monde fait de couleurs bigarrées,
de formes superposées, de caractères
amplifiés. Archimusic est né il y a 20 ans,
il s’est enfin offert un visage pour son
anniversaire.
CLIENT
L’ATELIER
Ensemble Archimusic
Clément Charbonnier
DATE
Valérie Tortolero
Juin 2014
66
67
ABCDEFG
HIJKLMN
OPqrstu
vwxyz!?
Les trois petits baudets
en balade à Paname
R I R I Le désormais haut lieu ressuscité de
F I F I Le Festival des Trois petits Baudets
la jeune chanson française s’attaque cette
lance donc sa première édition à grand
année aux plus jeunes. Si les artistes ont
renfort d’affichage urbain : une occasion
pris l’habitude, à une certaine époque, de
merveilleuse pour détourner l’identité
parler sans détour de Fernande, Félicie,
typographique de la salle, et prendre le
Léonore ou Lulu à un public de canailles
caractère Totem au pied de la lettre.
CLIENT
L’ATELIER
Les Trois Baudets
Mathieu Chévara
avertis, il faudra cette fois qu’ils gardent
E T L O U L O U Portraits braillards et lumi-
Laurianne Mariette
leur langue dans leur poche pour ne pas
neux se partagent l’affiche pour ensoleil-
effrayer nos jolies têtes blondes.
ler les rues d’un Paname automnal.
DATE
Juin - septembre 2014
68
avec
m le méchant
& les yuccas,
et les livres
s’animent…
69
THÉÂTRE
ALI 74,
CIRQUE / DANSE
LE COMBAT DU SIÈCLE
MOUVINSITU
LETTRES
DE L’INTÉRIEUR
LE SYNDROME
DE CASSANDRE
DANEMARK,
LA TRAGÉDIE
D’HAMLET
LES ROIS VAGABONDS
DÉ
CEM
BRE
ABONNEZVOUS !
JEANNE BARRÉ,
LA VOYAGEUSE INVISIBLE
LA MAISON
PRÈS DU LAC
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SIC(K)
LE 6ÈME JOUR
LE JOUR OÙ MA
MÈRE A RENCONTRÉ
JOHN WAYNE
HUMOUR
OPÉRA OPAQUE
L’IDÉAL CLUB
LE RÉVIZOR
ENFANTS
CAMION À HISTOIRES
+
STÉRÉOPTIK
LE PRINCE HEUREUX
COMMENT ÇA VA
SUR LA TERRE ?
MUSIQUE
3→4
MUSIQUE
LE QUATUOR
DE CHARTRES
CHLOÉ LACAN
01 49 58 17 00
WWW.TRR.FR
DEPOIX
CHANTE FERRÉ
WASL
JULIANA
STEINBACH
TROTIGNON
& GARAY
CONCEPTION GRAPHIQUE ATELIER CHÉVARA | MARGE DESIGN
VOLO
VOLO
FESTI’VAL DE MARNE
VENDREDI 3 20H30
SAMEDI 4 20H30
JOYEUX
NOËL !
Aller au théâtre
sur un coup de tête
B I M ! Foncer dans le décor, les fidèles
et volontaires spectateurs du Théâtre
Romain-Rolland sont parfaitement
prêts à le faire pour participer à la série
d’images qui promeut, tout au long de
l’année, les spectacles programmés.
C H A N T I E R Pendant que les ball-brea-
kers s’acharnent à casser les murs pour
rénover la grande salle, à côté, dans la
petite, on s’amuse à passer à travers les
fonds de papiers colorés. En émergent
+
T H É ÂT R E
9 → 11
ALI 74,
LE COMBAT
DU SIÈCLE
UN NOUVEL
ACCUEIL PUBLIC
traditions qui ponctuent nos saisons.
TRR, Villejuif
Maya Latrobe, TRR
DATE
FIGURANTS
Mars - juin 2014
Les artistes, salariés
L’ATELIER
Rui-Daniel Ribeiro
et abonnés du Théâtre
16 → 18
T R R AVA U X
joyeuses et spontanées des quelques
STYLISME
T H É ÂT R E
NICOLAS BONNEAU
JEUDI 9 20H30
VENDREDI 10 20H30
SAMEDI 11 19H
des visages assortis et hébétés, allégories
CLIENT
+
LETTRES DE
L’INTÉRIEUR
JOHN MARSDEN
JEUDI 16 20H30
VENDREDI 17 20H30
SAMEDI 18 19H
24 BIS RUE JEAN JAURÈS
01 49 58 17 00
Clément Charbonnier
Mathieu Chévara
FLorie Collongues
70
71
INFOS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
ACCÈS
BORDS
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
TARIFS
STAGES
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
CALENDRIER
DE
ABONNEMENTS
ARTISTE ASSOCIÉE
PRATIQUES
PARTENAIRES
ATELIERS
SCÈNE
T R R AVA U X
UN NOUVEL
ACCUEIL PUBLIC
24 BIS RUE JEAN JAURÈS
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
SCÈNE CONVENTIONNÉE
DE VILLEJUIF
ET DU VAL DE BIÈVRE
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
01 49 58 17 00
TRR
Atelier Marge Design (Atelier Chévara)
design graphique
Accessoires
Août–septembre
- lunettes
(écaille, jaune ou métal)
- chewing gum
Août–septembre
- lunettes
(écaille, jaune ou métal)
- livre jaune
- crayon à papier jaune
Octobre
- Citrouille
Novembre
- feuilles et brindilles
(platane?)
- jumelle
Décembre
- barbu (barbe blanche ou
bombe pour teindre en blanc)
- casque rouge vif
- lunette d’aviateur
Janvier
- cotillons (chapeau + langue
de belle-mère)
Février
- lunette de ski bleu
- fond de teint (bronzage)
Mars
- lunettes
- capuche rouge / rose
Avril
- chauve
- poisson découpé dans le
Mai
- moustachu
- couronne de fleur dans un
- paillettes dorées
- bombe de peinture dorée
- stic à lèvre blanc
- personne à chaveux mi-long
papier du fond (couleur à
définir en fonction du travail
en cours sur les fonds)
vert amande / ou vert +
blanc
DEUX JOURNÉES
ESQUISSES
Pour réaliser 13 visuels
Recherches préparatoires
pour la saison…
de Clément Charbonnier
72
73
40
31
Cadeau d’anniversaire
M O O K Que faire ? Un gâteau en forme de
l’avantage d’articuler des modes narratifs
4 0 A N S Aborder la quarantaine, certains
frise chronologique des grandes réformes
très divers (BD, fausses pubs, illustra-
diront que c’est un cap, d’autres parle-
de la formation ? Une fiesta pendant
tions, portfolio avant/après, nouvelle,
ront de crise. Pour l’ANFH, Association
72 heures non stop dans un service de
etc.), dans des codes graphiques libérés
nationale pour la formation permanente
réanimation ? Une soirée diapo avec les
des contraintes corporate… L’effet consta-
du personnel hospitalier, 40 ans est une
partenaires institutionnels ? L’idée d’un
té va au-delà des espoirs escomptés : le
Rui-Daniel Ribeiro
occasion idéale pour revenir de manière
mook est miraculeusement dégagée des
mook obtient le 1er prix Édition de l’asso-
Clément Charbonnier
Prix Communication
inédite sur son parcours.
propositions en tout genre. Il a en effet
ciation Communication & Entreprise.
Mathieu Chévara
& Entreprise 2014
74
CLIENT
Maylis Gaillard
ANFH
Marjorie Jean
DATE
ICONOGRAPHIE
Janvier - juin 2014
Ensaders, Simon Roussin
L’ATELIER
Sidonie Mangin, Baptiste
Lignel, etc.
75
05
Cabinets de curiosités
& vide-greniers
Créatures des coulisses
B Z Z B Z Z Dans les coulisses du spectacle
vivant et de l’audiovisuel, c’est le rush,
c’est une ruche. On s’active à faire exister
concrètement les facéties égocentrées
des artistes du devant de la scène, on
sue à concevoir une vraie-fausse réalité
pour le bonheur des spectateurs.
D A V I N C I Chaque technicien qui passe
par le CFPTS, centre de formation
incontournable du secteur, devient un
alchimiste, un scientifique, un faussaire,
un visionnaire, un inventeur, bref, une
véritable curiosité.
C A B I N E T Au même titre qu’un théâtre
ou qu’un opéra, la saison du CFPTS
commence par l’édition de son catalogue
exhaustif. Chaque métier y est présenté à
travers une créature fantastique, le tout
composant un bestiaire imaginaire, mianimal, mi-technologique.
CLIENT
L’ATELIER
CFPTS
Clément Charbonnier
DATE
Janvier - juillet 2014
Mathieu Chévara
Vanessa Lalande
PHOTOGRAPHE
Stéphane Bahic
78
79
80
81
82
83
L’Atelier de l’économie
sociale et solidaire
projets de l’ESS (économie sociale et soli-
jouent sur des objets techniques, usuels,
daire), on y trouve toutes les ressources
fonctionnels et pratiques. Décalée juste
C L É D E 1 2 Comment construire son projet
inestimables pour mettre son affaire sur
ce qu’il faut, pragmatique comme il se
d’entreprise sociale et solidaire si l’on
les rails.
doit, la série de fascicules prolonge cette
ne sait pas où trouver les bons outils ?
M O D E D ’ E M P L O I Les carnets de chan-
intention par l’utilisation d’un caractère
L’Atelier d’Île-de-France est la solution :
tier, collection créée pour rassasier les
typographique fait maison, le Minerve,
véritable Brico Dépôt des porteurs de
boulimiques de l’engagement solidaire,
signé Clément Charbonnier.
86
CLIENT
L’ATELIER
L’Atelier d’Ile-de-France
Mathieu Chévara
DATE
Juin 2013 - …
COORDINATION
Maylis Gaillard
Clément Charbonnier
Rui-Daniel Ribeiro
Laurianne Mariette
Damien Fauret
Florie Collongues
Marjorie Jean
87
THÉMATIQUES ICONOGRAPHIQUES
TRAITEMENT
MESURER
AFFINER
ENTREPRENDRE
FIXER
EXAMINER
IDENTIFIER
INVENTER
DÉTAILLER
ÉTABLIR
PRÉPARER
FAÇONNER
TYPOGRAPHIE
abc
FABRIQUER
SAISIR
APPROFONDIR
ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ
0123456789
FACILITER
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
0123456789
CONCENTRER
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
0123456789
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
0123456789
GAMMES COLORÉES |/ CARTOUCHE
L’ATELIER
STRUCTURE DE MISE EN PAGE
CENTRE DE RESSOURCES RÉGIONAL DE L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE
COLLECTION
COMPRENDRE DÉCOUVRIR AGIR S’OUTILLER
FICHE
1
PUBLIC
2
3
4
5
6
7
8
9
10
LES
MULTIPLES
VISAGES
DE L’UTILITÉ
SOCIALE
—
LES
MULTIPLES
VISAGES
DE L’UTILITÉ
SOCIALE
PORTEURS D’IDÉE
—
88
COMPRENDRE
DÉCOUVRIR
PANTONE
1575 U
…
…
PANTONE
169 U
PANTONE
337 U
PANTONE
337 U
S’OUTILLER
AGIR
…
…
PANTONE
629 U
PANTONE
122 U
PANTONE
337 U
PANTONE
337 U
LES
MULTIPLES
VISAGES
DE L’UTILITÉ
SOCIALE
—
MM
ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ
0123456789
abcdefghijklm
nopqrstuvwxyz
0123456789
ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ
0123456789
89
CHARADE DE FÉVRIER
CHARADE DE JANVIER
CHARADE
E D’OCTOBRE
CHARADE DE SEPTEMBRE
2
2
Mon deuxième
est plus fort
que le Roi.
1
3
Avec mon premier
on écrit blanc
sur noir.
Mon troisième
est une particule
élémentaire.
3
Mon deuxième
est la 14e lettre
de l’alphabet grec.
1
2
1
Mon troisième
vient après le Ré.
Ma première est
meilleure quand
elle est mœlleuse.
4
Mon premier
n’est pas
un amateur.
Mon quatrième
s’accompagne de
petits gâteaux
à l’heure dite.
3
Mon deuxième
d
est douillet.
d
Mon troisième
est un mètre cube
de bois.
1
Avec mon premier,
on mettrait Paris
en bouteille.
2
Mon deuxième
parfume les plats.
3
Mon deuxième
suit le “bis”.
4
Mon troisième est le
contraire de flou.
MON TOUT EST L’UNE
DES TROIS VALEURS DE L’ANFH.
MON TOUT
EST LE COMMENCEMENT.
CHARADE DE JUIN
CHARADE DE JUILLET
2
1
Il ne faut pas
tourner autour
de mon deuxième.
Mon premier est
le numéro qui
marque les buts.
MON TOUT
T A ACCORDÉ
L’AGRÉMENT OPCA
A À L’ANFH EN 2007.
CHARA
ADE DE MAI
2
3
On coupe
du bois avec
mon troisième.
1
Mon premier
crée du lien
Mon deuxième
est une ancienne
monnaie à l’effigie
d’un duc.
2
3
Mon troisème se
trace dans la terre
avant semis.
4
1
Mon deuxième est le
bruit du serpent qui
siffle sur nos têtes.
3
Mon troisième
est musclé.
Le plumage de mon
premier est coloré.
4
Mon quatrième
sort de la boîte.
Mon quatrième
pousse sur la tête.
MON TOUT A PORTÉ
LA COMMUNICATION DE L’ANFH
DANS UNE AUTRE DIMENSION.
ON PART EN FORMATION
AVEC MON TOUT.
Charade visuelle
MON TOUT EST LE NOM
DU MINISTÈRE AVEC LEQUEL L’ANFH
A SIGNÉ SON PREMIER ACCORD-CADRE.
MON TOUT ES
ST UN LOGICIEL
AU SERVICE DES
D
ADHÉRENTS.
M O N 2 E Une fois posés les sujets men-
ses connaissances sur la formation.
suels du DIF ou du bilan de compétences,
Aussi bien armé, on n’est bien moins
l’ensemble de ses adhérents et parte-
la machine à concocter du projet se met
pressé que la réunion s’achève.
naires est un pur exercice de style : com-
en marche, avec pour mission de traduire
ment présenter les mêmes sujets selon
le tout en charades alambiquées ; et illus-
des modalités visuelles et esthétiques dif-
trées par des objets récoltés dans moults
férentes chaque année, tout en proposant
vide-greniers.
MON 1
ER
L’Agenda que l’ANFH propose à
des petites occupations pour combler
M O N T O U T Chaque semaine, quizz, pêle-
l’ennui des réunions interminables ?
mêles et devinettes permettent de tester
90
CLIENT
L’ATELIER
ANFH
Rui-Daniel Ribeiro
DATE
Septembre - novembre
2013
Mathieu Chévara
Florie Collongues
CHARADES
Maylis Gaillard
91
06
La typographie
de pointe expliquée
à ma grand-mère
2005
2012
2014
Agence Carré Noir
Agence Anatome
Agence Atelier Chévara | Marge design
Caractère Friz Quadrata
Caractère Chalet
Caractère Fondation
Type design Ernst Friz, 1978
Type design House Industries, 1996
Type design Malou Verlomme, 2014
La Fondation
d’un caractère
D A T E Un caractère n’a justement pas
contreformes, deux chasses émergent,
toujours bon caractère. Celui qui accom-
permettant de circonscrire l’étroitesse
pagne la nouvelle identité de la Fondation
ou la largesse d’esprit du spécimen, enfin
de France, malgré ses apparences ron-
capable d’affronter les situations les plus
douillardes et souriantes, s’avère difficile
délicates. Le caractère peut alors être
à vivre au quotidien pour toute l’équipe.
distingués pour ses nombreuses qualités :
Malou Verlomme et Elliott Amblard se
sensibilité littéraire, sens de la retenue,
sont donc vu confier la délicate mission
pouvoir de séduction, etc. Peut-être
d’en changer les traits, en repartant
le caractère idéal pour refaire sa vie ?
d’une base plus docile pour en faire
émerger plusieurs de ses facettes.
Le Bodoni, classique à souhait, présente,
pour nos spécialistes, une grande maléa-
CLIENT
L’ATELIER
Fondation de France
Mathieu Chévara
DATE
LA FONDERIE
Janvier - septembre 2014
Malou Verlomme
bilité. Une fois les formes isolées des
Elliott Amblard
=
Lettre Moderne
Contour extérieur (silhouette)
de type Bodoni
Contour intérieur (contre-poinçon)
94
aa a a
aa
aa a a a a a a
aa a a a a a a
Fondation Titre
Fondation Texte
+
Squelette large
Squelette étroit
Fondation
Fondation condensed
+
Fondation
Fondation condensé
95
Ancienne et Moderne
crées, l’ensemble nous confie l’édition
Dans le cas de l’Ensemble vocal Jacques
d’un livre-disque polyphonique, dans
Moderne, aucun besoin de se mettre
lequel l’enjeu est de ne pas tomber dans
la rate au court-bouillon pour raconter
la cacophonie graphique. S’ensuit un tra-
une histoire d’une amusante façon. Car
vail chirurgical de classement thématique,
figurez-vous que le blase contradictoire de
la construction minutieuse d’un squelette
cet acteur majeur de la musique ancienne
éditorial, puis sa révélation progressive,
est celui du premier imprimeur-éditeur
en trois papiers et trois encres spéciales ;
musical. Du pain béni pour les ayatollahs
et en deux temps trois mouvements, cela
va sans dire. Point d’orgue impromptu :
CLIENT
L’ATELIER
Ensemble Jacques
Mathieu Chévara
de la typographie ! On s’est presque senti
Moderne, Tours
Clément Charbonnier
illégitime, prêt à refourguer le bébé
la création d’un monogramme avec lequel
Laurianne Mariette
à un acteur plus orthodoxe. Puis non.
Jacques Moderne s’est senti à l’aise, au
Pour fêter 40 ans de vocalises consa-
point de l’adopter comme identité visuelle.
DATE
Juillet - novembre 2013
96
Rui-Daniel Ribeiro
97
LÉGENDE
Union
Unio
U
nio
n on
on des
d
des climatiseurs
ccllim
matiseu
eu
urss
français
Loire
fra
ffran
fr
ran
ran
nççai
çais
ai
aiss de
de LLoir
irre
A
Chroniques #69
Caractère invité AW Conqueror
Type design Jean-François Porchez
a
A
Chroniques #70
Caractère invité Plaak
Type design Damien Gauthier
Chroniques #71
Caractère invité Bely Headline
Type design Roxane Gataud
Incubateur typographique
À F O N D Le Bulletin officiel annonce le
Widmer, attention…), propositions mesu-
sur tout. La nouvelle formule s’échafaude
renouvellement du prestataire chargé
rées mais audacieuses, références dans
alors dans les règles de l’art, et nous
CLIENT
CORRECTIONS
de la création et de l’animation de la nou-
les clous, prix attractifs. Et paf ! On l’a !
pouvons inviter, à chaque numéro, un
BnF
Marianne Joly
velle formule de Chroniques, le magazine
L E F O N D À peine remis de nos émotions,
nouveau caractère typographique de
DATE
d’informations des événements culturels
préparés à devoir revoir la copie comme
titrage (signé Porchez, Jalleau, Gautier,
Mars 2013 - …
de la BnF.
à chaque fois, nous débarquons, fébriles,
oh yeah !). La forme devient le fond,
L’ATELIER
L A F O R M E Une fois n’est pas coutume, on
dans la Tour Est de l’édifice (l’architec-
replaçant la lettre en tant que véhicule
Yoan De Roeck
se lance. Audit aux petits oignons (l’iden-
ture est signée Dominique Perrault,
de ce qu’elle est : patrimoine, histoire,
tité visuelle de l’institution est signée Jean
chapeau…). Surprise : ils sont d’accord
culture, toujours réinterprétés.
1 00
Mathieu Chévara
Damien Fauret
Jean-Charles Bassenne
(Houston, TX)
TYPOGRAPHIES
Jean-François Porchez
Damien Gautier
Roxane Gataud
Franck Jalleau
À suivre…
1 01
1 Aldo Crommelynck
dans son atelier, 1987
Cliché B. Huet
Site François-Mitterrand
Commissariat
Céline Chicha-Castex,
Marie-Cécile Miessner
et Cécile PocheauLesteven
En hommage au grand imprimeur
d’art Aldo Crommelynck (19312008), cette exposition est
l’occasion de découvrir des
estampes rarement montrées
de Picasso, Richard Hamilton,
David Hockney, Jim Dine
ou Jasper Johns.
d’une centaine d’œuvres issues de la
collaboration entre l’imprimeur et des
artistes de renom international. Cette
exposition est l’occasion de découvrir
des estampes réalisées à Paris et à
New York, et encore peu montrées en
France. Les œuvres présentées ont été
gravées dans les ateliers d’Aldo Crommelynck entre 1973 et 1999, par vingtL’histoire d’un atelier exceptionnel, six artistes, américains pour beaucoup
qui a largement contribué au prestige (Jim Dine, Jasper Johns, Robert Morde Paris dans le domaine de l’estampe, ris, Alex Katz, George Condo, Claes
est retracée à travers la présentation Oldenburg, Dan Flavin, Chuck Close,
En partenariat avec
À Nous Paris
Red Grooms, David Salle, Terry Winters, James Brown, Jennifer Bartlett,
Donald Sultan, Joel Shapiro, JeanMichel Basquiat), mais également
européens (Richard Hamilton, David
Hockney, Peter Blake, Avigdor Arikha,
A.R. Penck, Martin Disler, Günther
Förg, Francesco Clemente, François
Rouan,Yuri Kuper), venus expérimenter la gravure « à la française » avec le
dernier imprimeur de Picasso. Elles ont
été éditées par les plus grandes galeries : Pace à New York, Waddington
18 AUDITORIUMS
UMS GUERRE D’ALGÉRIE
9
Cette exposition sera
ensuite présentée au
musée Soulages de
Rodez à l’automne 2014.
CHRONIQUES DE LA BnF Nº71
Sexe et effroi
Colloque
La guerre d’Algérie
d’Algé ,
le sexe et ll’effroi
Colloque international
organisé par Catherine
Brun (Sorbonne nouvelle
- UMR THALIM) et Todd
Shepard (Johns Hopkins
University, Program
for the Study of Women,
Gender, and Sexuality)
Jeu. 9 octobre 2014
Site François-Mitterrand
Petit auditorium
9 h - 19 h 15
Lecture de textes
de Mathieu Belezi
par Niels Arestrup
(sous réserve)
Artistes et imprimeur
L’exposition témoigne ainsi de la
qualité des collaborations qui se
BnF, Arts du spectacle
Maquettes planes
QkVGU]
QkVGU
G ]TgXGU
]Tg
] TgX
T GU
Les maquettes de décors,
conservées au département des
Arts du spectacle, sont de précieux
témoignages sur l’histoire
de la mise en scène et parfois
de véritables œuvres d’art.
Maquettes pliées et en volume
Lorsqu’Auguste Rondel constitue ses
« collections théâtrales » à l’origine de
celles du département des Arts du spectacle, il pense naturellement à collecter
des maquettes de décors et de costumes.
Il recueille par exemple un ensemble de
Que le spectacle se joue sur le tréteau plus de 350 maquettes de décors du
nu, comme chez Jacques Copeau ou xixe siècle pour le Théâtre du Vaudeville,
chez Jean Vilar, qu’il utilise les décors ainsi que des décors dits de répertoire,
de répertoire traditionnels, ou qu’il c’est-à-dire pouvant servir à différentes
bénéficie d’une scénographie spécifique pièces et répondant à une typologie
imaginée par un décorateur, la concep- immuable : forêt, place publique, chaution et la construction de l’espace scé- mière, chambre de Molière, salon bournique sont centrales dans l’histoire de geois, prison, etc. On trouve dans cette
la mise en scène. Les témoins les plus série des scénographies plus spécifiques
concrets de ce processus, et souvent les comme l’atrium d’une maison romaine
plus beaux, sont les maquettes prépa- ou un décor fantastique de rochers peuplés de diables et autres monstres. Ces
ratoires, planes ou en volume.
Ci-dessus
René Allio : maquette de
décor en volume pour
Tartuffe, mise en scène
de Roger Planchon,
Théâtre de la Cité, 1962
La fascination qu’exercent sur le public
ces théâtres en miniature, ces boîtes à
rêves, ne doit pas faire oublier les
maquettes planes, plus de 10 000, aux
côtés des 20 000 consacrées aux costumes. Mêlant art du dessin et indications techniques, elles reflètent la
variété des créations depuis le début du
xixe siècle jusqu’à nos jours pour le
théâtre, le cinéma, la télévision, le théâtre
musical, le ballet, le music-hall, le cirque,
les marionnettes, le mime, les festivals,
les expositions universelles, etc. Outre
les ensembles provenant des décorateurs
eux-mêmes comme Léon Barsacq,
Émile Bertin ou Jean Hugo, on trouve
des maquettes dans les archives de metteurs en scène. Ils peuvent être leur
propre scénographe comme Edward
Gordon Craig ou faire appel à des
artistes prestigieux comme le fit Charles
Dullin à Lucien Coutaud, Louis Jouvet
à Christian Bérard, Jean-Louis Barrault
à Félix Labisse, Jacques Noël, André
Masson ou Yves Saint-Laurent. Autant
de dessins préparatoires qui, par leur
qualité, deviennent des œuvres d’art à
part entière.
Iris Berbain
Avec le soutien de
la Fondation B. H.
Breslauer et de plusieurs
particuliers
Catalogue
Éloge de la rareté.
Cent trésors de la
Réserve des livres
rares, sous la direction
de Jean-Marc Chatelain
208 pages
100 illustrations
Éditions de la BnF
55 euros
À gauche
Raphaël Rubinstein
On the New York - Hawley
Bus – En voyage avec
Amy Sillman. Colombes :
Collectif Génération,
2007 – Édition originale,
peintures à la gouache
par Amy Sillman. Version
imaginée par Gervais
Jassaud
COLLECTIONS DON KARKÉGI
En partenariat avec
Le Monde, L’Œil et
France Culture
Autour de l’exposition
voir agenda p. 31 -34
rend singuliers, documents d’histoire,
comme l’affiche des armées d’occupation allemandes annonçant l’exécution
du lieutenant de vaisseau Honoré d’Estienne d’Orves et de deux autres résistants le 29 août 1941, ou encore grands
livres d’artistes majeurs des XXe et XXIe
siècles, comme l’exemplaire des Eauxfortes originales pour des textes de Buffon
de Picasso, enrichi par l’artiste de plus
de quarante dessins originaux pour
Dora Maar : tels sont quelques-uns des
aspects et des arguments de cet éloge.
La diversité revendiquée des objets
répond à la conviction que la rareté
n’est pas le sacrement de quelques
livres à part, mais qu’elle est d’abord
un regard jeté sur notre patrimoine
dans la volonté d’y voir plus clair, une
voie d’accès privilégiée à l’esprit des
œuvres et des livres, et une manière de
reconnaître la signification propre qui
leur revient dans notre histoire. .
Spécificités de la guerre d’Algérie
Les intervenants s’attacheront à replacer les faits dans leur contexte historique : ainsi la stigmatisation de
« l’impulsivité criminelle chez l’indigène
algérien » est caractéristique de la psychiatrie coloniale de l’École d’Alger.
Pendant un demi-siècle, en effet, ces
psychiatres ont considéré « l’indigène
Jean-Marc Chatelain
2
Avec le don posthume de Max
Karkégi, c’est un ensemble rare
et considérable d’images et
de livres sur l’Égypte moderne et
la ville du Caire qui vient enrichir
les collections de la BnF.
Un parcours singulier
Le collectionneur Max Karkégi est une
figure particulièrement attachante, à la
fois par l’originalité de son histoire personnelle et par la manière dont celle-ci
s’inscrit dans les relations culturelles
privilégiées qui lient la France à
l’Égypte depuis le début du xixe siècle.
Né au Caire en 1931 dans une famille
chrétienne d’origine syrienne, c’est en
visitant, en 1947, une exposition organisée par un collectionneur et photographe, Richard Mosséri (1897-1983),
qu’il se prend de passion pour l’histoire
de sa ville natale au xixe siècle et dans
les premières décennies du xxe siècle.
Contraint par les bouleversements politiques en Égypte d’immigrer en France
à la fin des années 1950, il a continué à
enrichir sans cesse sa collection dans
son pays d’adoption. Il ne devait jamais
revenir en Égypte. En témoignage de sa
reconnaissance envers la France qui l’a
accueilli, Max Karkégi a souhaité céder
BnF, Estampes et photographie
9 000 cartes postales
2 000 photographies
1
3
1 C. F. Moberly Bell
From Pharaoh to Fellah,
Londres, 1888
(couverture)
2 Cairo
Citadelle and Mamelouk
Tombs (carte postale),
vers 1900
Le Caire
Galerie intérieure du palais
de Choubra, vers 1880,
photographie de Bonfils
3
sa collection à la Bibliothèque nationale. En rejoignant la BnF, cet ensemble vient
Après sa disparition brutale en août enrichir et prolonger historiquement des
2011, son épouse, Mme Magdeleine collections égyptiennes déjà très fourKarkégi, a tenu à respecter sa volonté. nies, mais consacrées surtout à l’Égypte
antique et médiévale.
Un ensemble important et divers
À côté de ces collections d’images, le
Marquée par sa fascination pour une ville fonds Karkégi comprend également
et pour une époque, ainsi que par la d’importants dossiers documentaires
double nostalgie de l’exil et de l’éloigne- (notes manuscrites, coupures de jourment dans le temps, la collection de Max naux…) sur l’histoire de l’Égypte
Karkégi est avant tout iconographique. moderne, ses personnalités, sa famille
Avec près de 9 000 cartes postales, plu- royale, et plusieurs centaines d’ouvrages
sieurs centaines de photographies, des et fascicules publiés en France, en
albums, des livres illustrés, elle constitue Europe et en Égypte depuis le début du
un ensemble unique, par son importance xixe siècle ; ceux-ci seront répartis, selon
et sa diversité, de témoignages visuels leurs thématiques, entre les départesur un pays, et avant tout sur sa capitale, ments des Estampes et de la photograLe Caire, représentée dans la richesse de phie, Littérature et art, Philosophie,
son patrimoine historique et dans ses histoire, sciences de l’homme. Le traitransformations, au tournant de la tement et la valorisation (classement,
modernité. Parmi les pièces les plus identification, inventaire et, à terme,
remarquables, on peut citer le très rare publication scientifique et numérisation)
album sur les nouveaux quartiers et des fonds documentaire et iconograconstructions du Caire commandé par phique conservés au département des
le khédive Ismaïl au photographe fran- Estampes et de la photographie, et qui
çais Émile Béchard en 1874, ou les seront rendus progressivement acces173 tirages originaux du photographe ita- sibles au public, se fera dans le cadre
lien Facchinelli, qui, à la manière d’un d’une convention entre la BnF et le
Atget cairote, fixe les aspects encore laboratoire InVisu, unité mixte du
médiévaux de la ville avant qu’elle ne soit CNRS et de l’INHA.
bouleversée par l’urbanisation moderne. Thomas Cazentre
© Claes Oldenburg, BnF, Estampes et photographie
2 A.R. Penck
Aus der Kindlichen in die
pubertare Phase, 1984
Aquatinte en couleurs
3 Pablo Picasso
Fumeur à la cigarette
verte, 1970
Eau-forte, pointe sèche,
grattoir, aquatinte
4 Jasper Johns
Periscope, 1981
Eau-forte et aquatinte
en couleurs
5 Claes Oldenburg
Proposed monument for
Mill Rock, East River,
NYC : slice of strawberry
cheesecake, 1992
Aquatinte en couleurs
Site François-Mitterrand
Salle 70
Entrée sur réservation
au 01 53 79 49 49
1
Exposition coproduite
avec le ministère
de la Défense dans
le cadre du centenaire
de la Première Guerre
mondiale
Page de gauche
Assassinat de l’archiduc
héritier d’Autriche et
de la duchesse sa femme
à Sarajevo
Le Petit Journal,
supplément illustré,
12 juillet 1914
En se concentrant sur
le déclenchement du conflit,
cette exposition dresse le portrait
de l’Europe en 1914 et met
en lumière les origines du
basculement dans une guerre
d’une effroyable violence.
2 août 1914 : la mobilisation bat son
plein. À Berlin, Saint-Pétersbourg,
Vienne, Paris, les hommes prennent
les armes. Personne, à cet instant, ne
soupçonne que c’est le début de la
Grande Guerre. Il ne s’agit pas d’un
simple conflit : la boucherie inaugurale du xxe siècle marque aussi ce que
quelques contemporains de l’événement qualifient de « tremblement de
terre » ou encore de « suicide de l’Europe ». Le propos de cette nouvelle
exposition est à la fois original et ambitieux : il n’est pas question de donner
à voir la Première Guerre mondiale.
De nombreux musées et d’autres événements permettront au public de
comprendre ces cinquante-deux mois
de combats qui laissent les familles et
les territoires exsangues. La seule
interrogation à laquelle les équipes de
la BnF et du ministère de la Défense
essaient d’apporter des éléments de
réponse, le long d’un parcours qui s’appuie sur des journaux, lettres, livres,
archives, photographies, estampes et
objets, est la suivante : comment et
pourquoi en est-on arrivé là ?
Au cœur de l’exposition :
la période du 23 juillet
au 4 août 1914
Le 28 juin 1914, l’archiduc héritier du
trône d’Autriche-Hongrie, FrançoisFerdinand, est assassiné à Sarajevo par
un jeune nationaliste serbe de Bosnie,
Gavrilo Princip. Même si l’émotion est
grande, rien ne laisse présager, au
début du mois de juillet, que la guerre
est à l’horizon. Et pourtant…
Dans le secret des ambassades, en Allemagne et en Autriche, dès les 5 et 6
juillet, on décide d’utiliser ce prétexte
pour donner une leçon à la Serbie,
accusée, sans preuve décisive, d’être à
l’origine de l’assassinat. Peu importe
d’ailleurs, il s’agit surtout pour l’Autriche-Hongrie de montrer sa force et
Avec le soutien
d'Esri France
En partenariat avec
France 5
Le Monde
Le Journal du Dimanche
et France Culture
Exposition virtuelle
http://expositions.bnf.fr/
guerre14
son unité. La résistance du Premier
ministre de Hongrie, Tisza, qui ne tient
pas à voir annexées de nouvelles populations slaves réduisant de fait l’influence des Magyars au sein de l’Empire,
explique le délai entre l’événement
et l’ultimatum.
Le 23 juillet, l’Autriche adresse finalement son ultimatum à la Serbie :
personne n’est dupe, il est rédigé de
manière à être inacceptable. Ambassades et chancelleries s’emballent.
L’Allemagne suit dès lors une ligne
politique simple, qui consiste à refuser toute tentative de conférence
internationale, pourtant demandée
par Londres, Paris et Saint-Pétersbourg.
Les Allemands parient sur un affrontement localisé entre l’Autriche et la
Serbie.
C’est la mobilisation russe, le 30 juillet,
qui déclenche la précipitation des événements, sans que l’Allemagne ne
puisse plus r ien contrôler. Le
Royaume-Uni entre en guerre le 4 août :
la Première Guerre mondiale vient de
commencer. Ces treize jours décisifs
forment le cœur de l’exposition : <
Tabucchi
l’Européen
En présence de l’auteur et avec
la participation de Régis Debray,
Anne-Marie Bertrand, Thomas
Boccon-Gibod
Le philosophe Robert Damien1 s’attache à mettre au jour
les logiques de la politique ainsi que des sciences humaines
et sociales, à travers des objets faussement familiers comme
la bibliothèque, le conseil et l’expertise.
On ne présente plus Robert Damien. Quoique.
Universitaire, philosophe, retraité, fou de rugby, gourmand de la vie,
Robert Damien a toujours montré un vif intérêt pour les bibliothèques.
Pour la bibliothèque, veux-je dire –même si les bibliothèques (à Besançon,
Paris ou Nanterre) ne le laissent pas indifférent.
Philosophe de la bibliothèque ? C’est en effet à une théorie de la bibliothèque qu’il a consacré une grande partie de son œuvre. Bibliothèque
et Étatt2 ou encore Le Conseiller du Prince3 en sont les deux titres majeurs.
Il y interroge une théorie de la « matrice bibliothécaire », dans laquelle
la bibliothèque est perçue comme constitutive de la création d’un État
moderne. Non contente de fournir les outils du classement, du fichage,
de la mise en ordre, la bibliothèque offre à la fois un espace de débat
et un espace de pluralisme – « penser le pluralisme et la conflictualité ».
C’est en permettant l’un et l’autre qu’elle peut être analysée comme
« matrice démocratique ».
Démocratie et bibliothèque
Ce travail philosophique est sous-tendu par une conviction politique:
« la démocratie et la bibliothèque sont philosophiquement et politiquement inséparables. » Conviction primordiale à une époque où les
intégrismes de tous ordres reprennent de la vigueur. La bibliothèque
qui permet l’accès à « toute la mémoire du monde », est là pour combattre « une fragilité du connu, une mortalité des idées » et s’opposer à
toute théocratie. «Ce socle de l’autorité savante où se déposent les vérités
disponibles et vérifiables par tous, nous avons cru pouvoir le désigner
par la Bibliothèque universelle et publique (la matrice bibliothécaire),
fondation normative de l’esprit public de la démocratie et constitutive
du domaine public d’un Bien commun. » Oui, «Bien commun». Ailleurs,
il utilise la formule « usage public du savoir » : vigueur, mais aussi modernité de la pensée.
Lisons Robert Damien – qui a, à vrai dire, été souvent méconnu, voire
incompris. Robert Holley, universitaire américain, dans une recension
de La Grâce de l’auteurr4, dénonce « une diatribe de 253 pages contre les
bibliothèques » et se demande « pourquoi l’auteur déteste autant les
bibliothèques5 ».
Lisons Robert Damien ! .
Antonio Tabucchi,
le fil de l’écriture
En partenariat avec
France Culture
Du 21 septembre
au 9 novembre 2014
Commissariat
Marie Odile Germain
2
Anne-Marie Bertrand, directrice de l’Enssib
Ci-contre
Marc Garanger
Femme algérienne, 1960
1. Dernier ouvrage paru : Éloge de l’autorité
Armand Colin, 2013
2. Bibliothèque et État, naissance d’une raison
politique dans la France du XVIIIe siècle, PUF,
« Questions », 1995
Site François-Mitterrand
Galerie des donateurs
3. Le Conseiller du Prince, de Machiavel
à nos jours, PUF, « Fondements de la
politique », 2003
4. Encre marine, 2001
5. Libraries & Culture, automne 2003
¨(I
I[RVG
[RVG
FG
FG
CZ C
CZC
Le fonds en
quelques chiffres :
Commissariat général
Frédéric Manfrin
et Laurent Veyssière
19
4 EXPOSITIONS
TIO
BOURSE DU T
TALENT
27
¨(I[RVG
¨(
(I[R
I RVG
FG
F
FGCZCTMfIK
G
G C
GC
C ZCTMfIK
Le fonds en
quelques chiffres :
Catherine Brun
© Marc Garanger/Epicureans
Qu’est-ce qu’un livre rare ?
En s’inscrivant, par son propos antho-
Commissariat
Jean-Marc Chatelain
BnF, Estampes et photographie
CHRONIQUES DE LA BnF Nº69
maquettes sont pliées et donc destinées
à être dépliées pour passer en volume.
Peintes à la gouache sur du carton léger
par des artistes souvent restés anonymes,
elles sont caractéristiques des techniques de travail des décorateurs depuis
le xvii e siècle jusqu’aux premières
décennies du xxe siècle. Le fonds des
Arts du spectacle, outre les pliées, réunit
plus de 400 maquettes en volume, avec
des ensembles conséquents pour
certains décorateurs comme André
Acquart, Gaston Baty, Jean Hugo,
Yannis Kokkos, Jacques Polieri, l’italien
Eugenio Guglielminetti ou l’ukrainienne
Nina Brodsky, dont les inventions dans
le domaine des projections lumineuses
firent le succès de nombreux spectacles
au théâtre du Châtelet dans les années
1930. Récemment, le département a vu
entrer dans ses collections le fonds de
maquettes de Françoise Tournafond,
qui a travaillé avec Ariane Mnouchkine
et Jean-Claude Penchenat ; par ailleurs,
le fonds du décorateur Matias s’est
enrichi d’une dizaine de maquettes dont
celle de Dis Joe, première télévision de
Samuel Beckett, et celle de la création
de la version française d’Oh les beaux
jours avec Madeleine Renaud.
Dans les vingt dernières années, la
Réserve des livres rares s’est enrichie
de plus de onze mille ouvrages, entrés
par la voie du dépôt légal, par acquisition en vente publique ou auprès de
libraires, par don ou encore par dation.
L’exposition présente une sélection
d’une centaine d’entre eux, choisis
parmi les plus remarquables. Elle
entend ainsi rendre compte de l’activité récente et présente du département
qui est, depuis plus de deux siècles,
chargé de la conservation des livres
imprimés les plus précieux de la BnF.
Site François-Mitterrand,
Galerie 2
logique, dans l’esprit de l’expositio
on
Des livres rares depuis l’invention de l’iimprimerie, organisée par la BnF d’avriil à
juillet 1998, cette sélection vise aussi à
éclairer par l’exemple la richesse des
significations que la notion de rareeté
est susceptible de revêtir, lorsqu’elle est
appliquée à des objets que l’imprimerie rend normalement multiples. Livres
devenus excessivement rares en vertu
de leur ancienneté, comme la première
édition française de l’Histoire de Mélusine
de Jean d’Arras publiée à Lyon vers
1479, épreuves corrigées d’œuvres essentielles, comme les Fleurs du Mal de
Baudelaire ou Un Coup de dés jamais
n’abolira le hasard
d de Mallarmé, maquettes documentant la genèse d’une
édition (ainsi celle du Rêve d’une petite
fille qui voulut entrer au Carmell de Max
Ernst), reliures remarquables par la
qualité de leurs décors, livres d’enfants
ou publications éphémères que l’originalité de leur proposition esthétique
BnF, Estampes et photographie
© Collectif Génération On the New York – Hawley Bus © courtesy of Amy Sillman 2014. BnF, Réserve des livres rares
26 COLLECTIONS
S DÉCORS DE THÉÂTRE
Â
Cette sélection d’acquisitions,
parmi celles effectuées au cours
des deux dernières décennies, est
une belle invitation à la réflexion
sur les diverses significations de
la notion de livre rare.
Céline Chicha-Castex, Marie-Cécile Miessner
et Cécile Pocheau-Lesteven
Mer. 12 nov. 2014 9 h 30 – 18 h
nord-africain » à mi-chemin entre
l’homme primitif et l’occidental évolué.
Selon leur théorie, l’indigène, étant
dépourvu de lobe préfrontal, est amoral,
violent et dépourvu d’intelligence abstraite. On reviendra également sur les
anathèmes des Cassandre de « l’invasion arabe » qui, à la fin des années 1960,
postulent les prétendues perversions
des immigrés algériens pour mieux tenir
en échec les revendications montantes
de révolutions sexuelle et politique.
Par ailleurs, les violences sexuelles de
la guerre d’Algérie ont des spécificités
propres: les viols, entre autres, pour profanatoires qu’ils aient été, n’ont pas les
caractéristiques de ceux perpétrés en
ex-Yougoslavie, par exemple. Les mutilations, les tortures, les exhibitions de
cadavres sont aussi de l’ordre d’un langage, pensés pour signifier. L’obsession
virile, celle du gain ou de la perte de la
puissance, se doit d’être conceptualisée
au sein d’une construction stratégique,
politique, symbolique et anthropologique.
C’est donc aux confins de l’anthropologie, la psychanalyse, la littérature, les
arts de l’image et l’histoire que sera
menée une réflexion sur la dimension
sexuelle de ce conflit, à travers ses
représentations, sa mémoire et ses hantises. .
Coorganisé par la Sorbonne nouvelle,
Johns Hopkins Université, la BnF et
l’Institut du monde arabe, ce colloque
international et pluridisciplinaire se
propose d’interroger, au-delà de la
sexualisation attachée à tout épisode
belliqueux, l’omniprésence du sexe
dans les discours et les figurations de
la guerre d’Algérie : viols – des hommes
comme des femmes –, bâtardises, exacerbation de la puissance virile, tortures
ciblées, outrages sexuels des vivants
comme des cadavres, commerce des
corps.
L’historien Stéphane Audoin-Rouzeau
a souligné le paradoxe que constitue la
survie des stéréotypes de virilités corporelle et morale du combattant. En
effet, les guerres occidentales du
xxe siècle ont mis à mal l’image traditionnelle de l’homme, en portant
atteinte aux formes de la masculinité
traditionnelle, avec une virulence
encore accrue quand était déniée à l’ennemi l’appartenance à une humanité
commune. De ce point de vue, la guerre
dite « d’Algérie » côté français, « de libération nationale » côté algérien, s’apparente aux autres conflits du siècle
précédent et à ceux d’aujourd’hui.
rareté
Du 25 novembre 2014
au 1er février 2015
Sans la volonté d’Aldo Crommelynck
de voir déposé à la BnF un exemplaire
de chaque estampe sortie de ses
presses, parisiennes et américaines, les
collections publiques n’auraient pu
s’enrichir de gravures d’artistes étrangers de tout premier rang. L’imprimeur avait, dans ce but, fait signer une
épreuve « pour la BN » aux artistes,
y compris à New York, constituant
un ensemble prodigieux de plus de 200
planches que Corinne Buchet-Crommelynck a remis en 2010 au département
des Estampes et de la photographie. .
Journée d’étude
Robert Damien
Ven. 10 octobre 2014
Institut du monde arabe
Un colloque pluridisciplinaire
Éloge de la raret
reté.
Cent trésors de la
Réserve des livr
vres
rares
construisent dans l’atelier entre l’artiste et l’imprimeur, de la richesse des
relations professionnelles qui se prolongent souvent en véritables amitiés :
ce fut le cas avec Richard Hamilton,
Jim Dine ou encore Avigdor Arikha.
Qu’il s’agisse de l’Ecce Homo de Picasso d’après Rembrandt, dans lequel
l’artiste se met en scène à la place du
Christ, des Picasso’s Meninas (1973)
de Richard Hamilton, des variations
sur le motif de la cible, les Targets de
Jasper Johns, des limpides Sunliners
d’Ed Ruscha, les superbes estampes
issues de ces collaborations, véritables
prouesses techniques pour certaines
d’entre elles, constituent des jalons
dans l’histoire de la gravure de la fin
du xxe siècle.
AUDITORIUMS ROBERT DAMIEN
Alors que la violence sexuelle est
utilisée comme arme de guerre
dans plusieurs conflits du globe,
un colloque international interroge
les représentations et les discours
qui ont entouré les exactions
sexuelles de la guerre d’Algérie.
De la
Catalogue
Eté 14. Les derniers
jours de l’ancien monde
Sous la direction
de Frédéric Manfrin
et Laurent Veyssière
272 pages
250 illustrations
Coédition BnF/ministère
de la Défense DMPA
39 euros
5
à Londres, Eric Franck à Genève,
Maximilian Verlag à Munich. Les
œuvres exposées, très diverses tant du
point de vue technique, stylistique que
thématique, mettent en valeur le travail subtil d’Aldo Crommelynck qui,
bien en amont de l’impression des
matrices, a su accompagner les artistes
dans leur expérimentation des procédés de gravure, en mettant son savoirfaire au service de leurs recherches
plastiques, quelle qu’ait été leur expérience dans la pratique de la tailledouce, et quelle que soit la singularité de leur démarche.
Site François-Mitterrand
CHRONIQUES DE LA BnF Nº69
EXPOSITIONS BOURSE DU TALENT
5
fPKEJGWTU
fP
fPKEJ
EJGWTU
JGWTU
FG
FG
FGVCNGPVU
G VCN
GVCN
NGPVU
Jeunes photogra
graphes
de la Bourse du
u Talent
2013
Du 19 décembre 2013
au 23 février 2014
Depuis 1998, la Bourse du Talent
s’est imposée comme un rendezvous incontournable de la photographie. Entretien avec Didier
de Faÿs, directeur de la publication
du magazine Photographie.com,
un des organisateurs du prix.
Chroniques : $PNNFOUFTUOÊDFQSJY
EPOUMBDPOÞHVSBUJPOFTUUSÍTPSJHJOBMF
Didier de Faÿs
aÿs: Nous cherchions à aider
les jeunes photographes, mais aussi à
favoriser les découvertes de nouveaux
talents. Notre objectif n’était pas seulement de récompenser un beau travail,
mais d’encourager un artiste naissant.
Tout le monde devait y trouver son
espace : les catégories – portrait, mode,
paysage, reportage – se sont donc mises
en place très naturellement. La Bourse
est organisée quatre fois par an et soutient plusieurs photographes. Chaque
jury réunit cinq personnes issues de
professions axées sur le médium. Une
présélection – sur 200 dossiers reçus,
en moyenne – garantit une grande
diversité des propositions. Ce prix ne
s’attache pas à l’âge, il souhaite mettre
en avant l’émergence de nouveaux
regards et de nouvelles propositions. La
Bourse est ouverte à toutes les créations
utilisant la photographie ; l’intérêt va
plutôt à un ensemble d’images qui font
sens qu’à une belle image. Ce prix est
une véritable étape dans une jeune carrière en évolution.
9 000 cartes postales
2 000 photographies
$PNNFOUMFQSJYBUJMÊWPMVÊBVÞMEFT
BOOÊFT
d. f. : La photo est quelque chose de
mouvant et d’émouvant ; les créateurs
sont à l’écoute des évolutions de leur
temps. De plus en plus de candidats
proposent du multimédia, des vidéos.
Site François-Mitterrand
allée Julien Cain – entrée
libre
Commissariat
Anne Biroleau
"WF[WPVTOPUÊEFTDIBOHFNFOUTEBOTMB
OBUVSFFUMBRVBMJUÊEFTDBOEJEBUVSFT
d. f. : En 15 ans, la qualité des propositions s’est accrue. Sur plusieurs centaines
de dossiers « paysage » ou « reportage », très
peu sont dénués d’intérêt. La maturité
des jeunes photographes est plus précoce. La profession a été bousculée par
l’arrivée d’internet et de la photographie
numérique. Les contextes professionnels ont été fracassés. Dans les années
1990, la photographie a plongé dans le
chaos (changement total de support, des
moyens de prise de vue, mais aussi raréfaction des commandes) : c’est cela qui
nous a incités à créer le prix à l’époque.
Aujourd’hui, les photographes ont
dépassé ce chaos, ils abordent les nouvelles pratiques professionnelles avec
confiance. Ils n’ont pas peur de parler
d’installations, de multimédia. D’autre
part, la Bourse a également souligné
l’émergence de plusieurs générations de
femmes photographes.
2VFMMFTTPOUMFTSFUPNCÊFTEVOUFMQSJY
d. f. : La publication des photographes
distingués est toujours attendue par
tous les acteurs du milieu professionnel. C’est un coup de projecteur pour
les gagnants. La Bourse constitue aussi
un excellent panorama des tendances
émergentes. Nous suivons ensuite
l’évolution de nos lauréats, qui sont
nombreux à exposer leurs travaux.
Lucie & Simon (lauréats Portrait
2009), présentent leur série SilentWorld
dans le cadre de Marseille-Provence
2013, quant à Dorothy-Shoes (lauréate
Portrait 2010), elle exposait en septembre 2013 sa série Taps, Extinction
des feux à la galerie Rayon Vert à
Nantes.
Propos recueillis par Anne Biroleau
1 Marie Benattar
Interstice, nº01
© Léo Delafontaine
EXPOSITIONS ÉLOGE DE LA RARETÉ
Catalogue
De Picasso à Jasper
Johns. L’Atelier d’Aldo
Crommelynck
128 pages
50 illustrations
Coédition BnF/musée
Soulages Rodez
32 euros
Du 8 avril au 13 juillet
2014
Du 25 mars
au 3 août 2014
LES DERNIERS JO
OURS
DE L’ANCIEN MON
NDE
a
2 Léo Delafontaine
Barentsburg
3 Vincent Gouriou
Singularités
2
4 Sandra Calligaro
Afghan dream
5 Armelle Kergall
H. Anjou, 2011
© Vincent Gouriou
De Picasso
asso à Jaspe
Jasper
Johns. L’atelierr d’
d’Aldo
Aldo
Crommelynck
2
Été 14 . Les derniers
de
jours de l’an
ancien
monde
ÉTÉ14
ÉTÉ
144
3
© Sandra Calligaro
L’at
L’
atel
elier d’Aldo Crommelynck
ÉtÉ
© Jasper Johns/ADAGP, Paris, 2014, BnF, Estampes et photographie
© Succession Picasso 2014, BnF, Estampes et photographie
1
9
4
© A.R. Penck/ADAGP, Paris 2014, BnF, Estampes et photographie
© Christina Ljubanovic
3
EXPOSITIONS ÉTÉ 14
4
© Armelle Kergall
Site François-Mitterrand
5
3
Exposition coproduite
avec le ministère
de la Défense dans
le cadre du centenaire
Commissariat général
Frédéric Manfrin
et Laurent Veyssière
EXPOSITIONS ALDO CROMMELYNCK
BnF, Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme
Du 25 mars
au 3 août 2014
CHRONIQUES DE LA BnF Nº70
© Marie Benattar
Été 14 . Les derniers
jours de l’ancien
monde
1914
4 EXPOSITIONS
ONS ALDO CROMMELYNCK
5
1
PRINCIPE
ORIENTATIONS
Grille modulaire pour
Place aux images
colonnes flottantes
et aux titres.
1 02
1 03
Le point sur le A
P E N E L O P E Depuis si longtemps nous
essentiellement sur l’expressivité
l’attendions, LE moment où l’Afdas nous
typographique, sans emblème figura-
confierait, après avoir traité par petites
tif symbolique ou autre « astuce » de
touches toutes les problématiques de
communication. Le ton est donné par
communication graphique de cette insti-
la qualité intrinsèque du typogramme.
tution, après avoir fait émerger une ligne
Désormais plus littéraire (un geste de
identifiable et reconnue sans qu’on ne
bienvenue aux métiers de la presse et de
nous l’ait jamais demandé, la mise à plat
l’édition), il est né de la volonté d’opérer
globale de son identité visuelle. Groupes
le juste dosage entre la crédibilité de
de travail pointus, stratégies complexes,
l’institution dans son environnement
circuits de validation vertigineux…
et une sincère complicité avec la culture
Après plusieurs mois de travail,
professionnelle de ses adhérents.
simplicité, précision et élégance finissent
par faire l’unanimité.
U L Y S S E Le logotype – et l’identité plus
globalement – s’inscrit dans la continuité des signes émis par l’Afdas ces dix
dernières années : un signe qui repose
1 04
CLIENT
L’ATELIER
Afdas
Yoan De Roeck
DATE
Sept. 2012 - Déc. 2013
Mathieu Chévara
Vanessa Lalande
Damien Fauret
LONG TYPE
Malou Verlomme
1 05
2
1
3
Caractère exclusif
1
2
3
4
APPARITION DU “A”
SILHOUETTE UNIQUE
Avec l’omission d’une
Écrit en lettres minuscules,
CALLIGRAPHIE
ENLEVÉE
DÉTAILS
REBONDISSANTS
partie de la lettre initiale,
« Afdas » n’est plus un sigle
Certains détails du dessin
La ponctuation du logotype
on dirait que le signe
mais un nom propre dont
typographique relèvent
par des gouttes rondes
émerge du blanc du papier
la silhouette singulière
de l’écriture manuscrite
crée un jeu formel fait
comme d’une marge ima-
est la première forme
(terminaisons au pinceau,
de déplacements et de
ginaire. Cette apparition
reconnaissable. Le dessin
circulation fluide du blanc
rebonds. La touche colorée
met le logotype en mou-
du logotype accentue cette
et du noir). La trace du
clôt le signe sans l’arrêter :
vement, qui semble alors
« vague » typographique.
geste dote le signe d’une
c’est un point de départ,
dimension fortement
pas un point final !
avancer dans la page.
4
Orange
Puces
Whitney
ABC
abcdefghijlmn
opqrsuvwxyz
0123456789
abcdefghijlmn
opqrsuvwxyz
0123456789
Culture
Communication
Médias
Loisirs
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
Champ d'application
Missions
humaine.
Nom
1 06
1 07
PAPETERIE
.
Culture
Culture
Communication
Communication
Médias
Médias
Loisirs
Loisirs
.
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
.
Afdas
66, rue Stendhal - CS 32016
75990 Paris Cedex 20
Tél. : 01 44 78 39 39
Fax : 01 44 78 39 40
E-mail : [email protected]
.
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
Afdas
66, rue Stendhal
CS 32016
75990 Paris Cedex 20
Marc André
Directeur de communication
01 42 36 45 45
[email protected]
www.afdas.com
ÉCRANS D’ACCUEIL
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Convention de gestion Afdas
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
Plan de formation des entreprises à destination
des entreprises de 10 salariés et p
plus
Afdas
66, rue Stendhal - CS 32016
75990 Paris Cedex 20
Tél. : 01 44 78 39 39
Fax : 01 44 78 39 40
E-mail : [email protected]
.
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
www.afdas.com
Les entreprises de 10 sala
de participer au financcem
m
de l’entreprise en applicaatt
du code du travail.
La contribution légalee est
des salaires (hors inteerm
mit
Elle inclut la participattion
n
de sécurisation des paarco
o
pour les entreprises reelevvaa
de la distribution et dee l’eex
phique, de l’audiovisuel et
e
du plan de formation de la
3 Budget de l’enttrep
p
Paris, le 28 mai 2013
Objet : contrat de professionnalisation de Saada Madar Iessy
N/Réf. n° : 0159S/13D4886/WEB0122418 (à rappeler dans toute correspondance)
Dossier suivi par : Adrien Saout 01 44 78 39 17
Monsieur,
Les organisations syndicales de salariés et d’employeurs représentatives dans les différentes
branches du spectacle, désireuses de faire bénéficier les artistes et techniciens « intermittents
du spectacle » tels que définis à l’article L 954 du Code du travail, d’un dispositif global,
cohérent, et compatible avec les conditions de leur emploi, sont convenues de fixer les règles
applicables prenant en compte les nouvelles dispositions de la loi n° 2004-391 du 4 mai 2004
relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social, en substitution des dispositions adaptées à cet effet en 2004, 2005 et 2006. Elles rappellent que :
• l’Afdas, Fonds d’Assurance Formation des Activités Spectacle, Cinéma et Audiovisuel, Médias,
Publicité et Loisirs, est agréé par décrets du 22 mars 1995, en tant qu’Organisme Paritaire
Collecteur Agréé sur le champ d’application « entreprises relevant du spectacle vivant, loisirs,
cinéma, audiovisuel et publicité » et en tant qu’OPACIF sur le même champ d’application ;
• l’Accord National Professionnel du 18 juin 1977 étendu par arrêté ministériel du 30 janvier
1981 et son avenant du 16 février 1993 étendu par arrêté ministériel du 2 juillet 1993 ont
organisé, au sein de l’Afdas, la gestion de la formation professionnelle continue des salariés que
l employeurs,
les
l
du
d fait
f i de
d la
l nature de
d l’activité
l’ i i é exercée
é et du
d caractère
è par nature temporaire
i
de leur emploi, embauchent sous contrats à durée déterminée d’usage ;
• l’Afdas, Fonds d’Assurance Formation des Activités Spectacle, Cinéma et Audiovisuel, Médias,
Publicité et Loisirs, est agréé par décrets du 22 mars 1995, en tant qu’Organisme Paritaire
Collecteur Agréé sur le champ d’application « entreprises relevant du spectacle vivant, loisirs,
cinéma, audiovisuel et publicité » et en tant qu’OPACIF sur le même champ d’application ;
L’entreprise bénéficie d’u
un
à financer les dépensees en
e
de son plan de formattion
n.
être inférieur au monttant
versée à ce titre pour l’exxe
Les contributions verséees
formation sont mutualiséé
de solidarité. Ainsi, si l’en
n
un plan de formation quii i
supérieures à son budgeet,
pédagogiques, l’Afdas peeu
financière pour l’année 20
2
Offre de formation collective
Demande de prise en charge à destination
des journalistes pigistes presse écrite et agences de p
À compléter
Pièces à joindre au dossier
Veillez à compléter par le demandeur la page 1
et faites compléter la page 2 par le centre de
formation. Votre demande doit être retournée
à l’Afdas au plus tard 2 semaines avant le début
de la formation.
]
]
La copie de vos bulletins de salaire
(en tant que journaliste pigiste de la press
écrite) des 24 derniers mois.
La copie recto-verso de votre carte de pres
de l’année en cours.
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
h Session de formation
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
Réunions
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Séquoïa 3e étage
14 h30 - 16 h Session de formation
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
Réunions
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
Salle Séquoïa 3e étage
14 h30 - 16 h Session de formation
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
h Conseil d’Administration
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
1 Identit
Identité
é
Nom
Prénom
Nº Sécurité sociale |
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
$.
|
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Adresse
Code postal
Ville
|
|
|
|
|
|
Téléphone
Télé
h
d
domicile
i il |
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
Télécopie
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
|
Nº Carte de presse |
|
|
|
|
|
|
|
|
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
e
Salle Séquoïa 3 étage
14 h30 - 16 h Session de formation
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
e
Salle Séquoïa 3 étage
14 h30 - 16 h Session de formation
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
e
Salle Séquoïa 3 étage
14 h30 - 16 h Session de formation
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
Courriel
Profession
L’entreprise
$.
Représentée par
Ville de naissance
Domiciliée
Pays de naissance
Confie la gestion de son plan d
Diplôme le plus élevé obtenu
représenté par
] Niveau 1 (Master université/Diplôme de Grande école)
] Niveau 2 (M
Trouver votre délégation
] Niveau 3 (BTS/DUT)
] Niveau 4 (B
] Niveau 5 (BEP/CAP/Brevet des collèges)
] Niveau 6 (S
ILE - DE - FRANCE ,
CENTRE
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
$.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
L’Afdas bénéficie du soutien financier
de l’Union Européenne. L’Europe s’engage
en France avec le Fonds Social Européen.
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
Bienvenue
Vendredi 23 septembre
Réunions
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
L’Afdas vous accueille
du lundi au vendredi,
de 9 h à 18 h, sans interruption
15 h 15
Salle Bambou 5e étage
9 h Commission C I F S L C A
Salle Séquoïa 3e étage
14 h30 - 16 h Session de formation
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
Salle Séquoïa 3e étage
14 h30 - 16 h Session de formation
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
Salle Séquoïa 3e étage
14 h30 - 16 h Session de formation
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
RHÔ
AU V
FR
RA
Afd
A
Essp
3,, c
C
CS
6
692
T
Té
Faax
2 Action de formation
Titre du stage
Durée totale
Date du |
Souhaitant vivement que ce complément d’information réponde à vos attente, nous vous prions
d’agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations sincères.
Salle érable 4e étage
17 h Conseil d’Administration
Culture
Communication
Médias
Loisirs
1 Financement du
u pl
L’Afdas et l’Apds sont certifiés
ISO 9001 par Bureau Veritas
nJ xxxxxxxxxxxx
Salle Séquoïa 3e étage
14 h30 - 16 h Session de forma tion
La présente convention esst co
on
signature et renouvelable par ta
d’administration se réserve la p
Hachette Filipacchi associés
149, rue Anatole France
92534 Levallois Perret Cedex
Cristina De Oliviera
Directeur-adjoint du département Entreprises
Organisme collecteur
et répartiteur de la taxe
d’apprentissage
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
ORGANISME
E CER
RT I
RT
|
|
|
|
|
|
|
heures
Coût
|
au |
|
|
|
|
Organisme de formation
Certification
Les informations recueillies sont nécesssaires pour l’enregistrement
de votre demande. En application de l’article 27 de la loi du 06/01/78,
vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations
qui vous concernent sur simple appel auprès de nos services.
Fait à
Signature
Le
Culture
Communication
Médias
Loisirs
CERTIFIÉ ISO
9001,
VERSION
2008
PAR BUREAU VERITAS CERTIFICATION
| 4 FIN 008
FORMULAIRES
LÉGENDE
Union des climatiseurs
LETTRE D’INFORMATION
français de Loire
1 08
1 09
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
d auteurs
des
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Op
pacif
Fonds de fo
ormation
des auteurrs
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
Professionnalisatio
Professionnalisation
on danss
le secteur de l’audi
iovisuell
l’audiovisuel
et de l’image animée
animée pour
les artistes et les techniciens
teechnicieens
Professionnalisatio
Professionnalisation
on dans
l’audiovisuel
le secteur de l’audi
iovisuel
et de l’image animée
animé
ée pour
les artistes et les techniciens
teechniciens
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
Audiovisuel
Audiovisuel
Audiovisuel
.
Professionnalisatio
Professionnalisation
on danss
le secteur de l’audi
iovisuell
l’audiovisuel
et de l’image animée
animée pour
les artistes et les techniciens
teechnicieens
Audiovisuel
Professionnalisation dans
le secteur de l’audiovisuel
et de l’image animée pour
les artistes
ar
artistes et les techniciens
Audiovisuell
Professionnalisation dans
Professionnalisation
Pr
le secteur
secte de l’audiovisuel
et de l’image
l’im
animée pour
les artistes
artistes et
et les techniciens
technici
ech ens
Audiovisuell
Professsionnalisatio
Professionnalisation
on danss
le secteur de l’audi
iovisuel
l’audiovisuel
et de l’image animé
ée pourr
animée
les artistes et les techniciens
teechnici
icieens
e
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Opacif
O
Fonds de formation
d auteurs
des
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
Opca et Op
pacif
Fonds de fo
ormation
des auteurrs
.
Culture
Communication
Médias
Loisirs
.
.
Opca et Opacif
Fonds de formation
des auteurs
Siège social
Île-de-France
Centre
Champagne Ardenne
Audiovisuel
Audiovisuel
Audiovisuel
Professionnalisatio
Professionnalisation
on danss
le secteur de l’audi
iovisuel
l’audiovisuel
et de l’image animée
animé
ée pour
les artistes et les techniciens
teechnicieens
Professionnalisation dans
le secteur de l’audiovisuel
et de l’image animée pour
les artistes et les techniciens
Professionnalisatio
Professionnalisation
on danss
le secteur de l’audi
iovisuel
l’audiovisuel
et de l’image animée
animé
ée pour
les artistes et les techniciens
teechniciens
Audiovisuel
Audio
diovisue
visuell
Professionnali
Professionnalisation
nnalisatio
satio
on dans
le secteur de l’audi
io
ovisuel
l’audiovisuel
et de l’image animée
animé
i ée pour
les artistes ett les techniciens
technici
e nic ens
Audiovisuell
Professionnalisation dans
Professionnalisation
Pr
le secteur
sect
de l’audiovisuel
et de l’image
l’im
animée pour
les artistes
artistes et
et les techniciens
t ch enss
technici
INFOS TECHNIQUES
Dépliants d’information
et d’offres de stages
classés par branches
110
111
CRÉATION
RÉALISATION
En Long, en Marge, en
Travers et à Contrepoint
Elliott Amblard,
Jean-Charles Bassenne,
Clément Charbonnier,
Mathieu Chévara,
ACHEVÉ
D’IMPRIMER
Cet ouvrage a été produit
grâce au partenariat
avec l’imprimerie
Bialec, à Nancy.
1 000 ex.
Novembre 2014
Florie Collongues,
Yoan De Roeck,
Damien Fauret,
David Felix-Faure,
Maylis Gaillard,
Marjorie Jean,
Vanessa Lalande,
Thomas L’Excellent,
Sidonie Mangin,
ATELIER
MARGE DESIGN
(Atelier Mathieu Chévara,
design graphique), SARL
au capital de 135 000 €
RCS Paris B480649631
SIRET 480649631 00011
APE 748 K
No intracommunautaire
FR61480649631
www.atelier-marge.com
Laurianne Mariette,
TYPOGRAPHIES
Marianne Ménager,
Ouvrage composé en
Juliette Paquereau,
FONDERIE
LONG TYPE
Chaumont et Manifesto,
Rui-Daniel Ribeiro,
SARL au capital
créés par Mathieu
Valérie Tortolero,
de 2 250 €
Chévara, produits
Malou Verlomme.
www.long-type.com
Stagiaires (2013-2014)
Marie Aujames
STUDIO
TRAVERS MEDIA
par Malou Verlomme,
distribués par la fonderie
Long Type.
Arthur Monier
SARL au capital
PHOTOS STUDIO
Audrey Vacher
de 2 250 €
© Atelier Marge Design
Redouan Chetuan
www.travers-media.com
Rui-Daniel Ribeiro
Yi Zhang
PHOTOS
SITUATIONS
REMERCIEMENTS
ÉDITIONS
LE CONTREPOINT
Merci à tous ceux
SARL au capital
© Atelier Marge Design
qui nous accompagnent
de 2 250 €
Mathieu Chévara
au quotidien dans
www.editions-
Thomas L’Excellent
nos projets.
lecontrepoint.com
112
www.atelier-marge.com..
Téléchargez les huit premières publications de l’Atelier Chévara etc.
devenu Atelier Marge Design ou recevez-les gratu itement en passant
votre commande à [email protected]
Expériences..
26 Couleurs, Ademe, Afdas, Afpac, AICVF, Akvo, Alliance, ALTEA, Ambassade du Chili,
ANFH, APEI, L’Arbre à café, Arene Île-de-France, Armée du Salut, Arseg, Aspec, Association
Musique et Vin au Clos-Vougeot, Bayard Presse, BEG, BETCI, Bibliothèque Jacques Doucet, Bibliothèque nationale de France, Bivoac, Brontibay, Buda Musiques, Nathalie Cardeilhac, C ie Barbès 35, C ie des hommes, C ie des planches et des nuages, C ie les piétons de
la place des fêtes, CFPTS, CJD, Challenge Aventure, Climsure, CNRS, Coalition Eau, Collectif Argos, Cler, Conseil général de la Seine-Saint-Denis, Conseil régional Île-de-France,
Conseil régional Languedoc-Roussillon, Conseil régional Rhône-Alpes, Crédit du Nord,
CSFE, Dakota édition, Décogalerie, Delta G, Didier jeunesse, Dimensions Conseils, Les
Dissonances, Eau vive, Ecam - Le Kremlin-Bicêtre, École Supérieure Estienne, Édition
Buchet-Chastel, Éditions du Cherche-Midi, ELDA /ELRA, EMI, L’[email protected]’hôpital, Ensemble Jacques Moderne, Environnement Magazine, Érelis, Essonne Danse, Étha, Fafiec,
Fédération française du Bâtiment, Fédération française Handisport, Festival Musique &
Vin, Fondation de France, Fondation Louis Vuitton, Fondation Nicolas Hulot, Forco, Galerie
Lelong, GaultMillau, Gérard Desquand, Groupe La Martinière, Groupe des vingt théatres
en Île-de-France, Groupement des Mousquetaires, I-2T, JEC, [email protected], JMD Productions, Juan
Trindade, Kanopia, Koach me, L’Hôtellerie-restauration, Laurent Voulzy, magasins Alinéa
(projet), Lexcase, Mairie de Noisy-le-Grand, Max Havelaar, Médiateur national de l’énergie, Ministère de la Santé, Mosaïques, Mouvement des Apel, Mudetaf, Municipalité de
Bédarieux, Nathan, NE/OW, Nestlé, Nioubardophones, Observatoire des énergies renouvelables, OMA Commercy, Opéra de Dijon, Omnivore, Orchestre Dijon Bourgogne, Philips,
Plateau 31, Pop in the city, Pyc Édition, Reed Exhibitions, Le Rendez-vous des Pêcheurs,
ROSE, Saraswati, Sauermann, Secours Populaire Français, Seita, Sirba Octet, Siplast,
Smartgrains, Snaséa, Snefcca, Société Générale, Sony, Sport Passion, Susheela Raman,
Syndicat des énergies renouvelables, Syneas, Siplast, Systèmes Solaires, Tati, Théâtre
Brétigny, Théâtre de Chelles, Théâtre Jean Arp, Théâtre national de Chaillot, Théâtre Romain Rolland, Tradewords, les Trois Baudets, UCF, UNAFTC, Unifaf, Unifed, Université
Marne-la-Vallée, Ville d’Avray, Zadig productions...
Distinctions..
Premier prix Intergraphic “typographie” 2004
Prix “typographie en édition”, Club des Directeurs Artistiques 2011
Prix “typographie en édition”, Club des Directeurs Artistiques 2012
Prix “rapport d’activité, entreprises non cotées“, Grand prix Stratégies
de la communication éditoriale 2013
Premier prix “Édition d’entreprise”, Communication & Entreprise 2014
Revue de presse..
Étapes : 99, 100, 143, 145, 157, 215 / Graphê 31 / TM 2002 / R360 / Rencontres de Lure
2005, 2010 et 2011 / Emagiciens 2005 / Progetto Grafico 2006 / Advanced creation
Graphisme Hors série 12 / Arts Magazine 83, etc.
www.editions-lecontrepoint.com/presse/
01 48 06 35 13
[email protected]
www.atelier-chevara.com
www.travers-media.com
www.long-type.com
www.editions-lecontrepoint.com
ATELIER MARGE DESIGN
TÉLÉPHONE
FONDERIE LONG TYPE
CONTACT
STUDIO TRAVERS MEDIA
ÉDITIONS LE CONTREPOINT
29, rue des Orteaux
75020 Paris