Plan de Prevention2015_Mutualité Francaise Bourgogne_web

Commentaires

Transcription

Plan de Prevention2015_Mutualité Francaise Bourgogne_web
Plan de Prévention
et de Promotion de la
Santé
Programmation 2015
en Bourgogne
La Mutualité Française Bourgogne représente 190 mutuelles, qui protègent
près d'un million de personnes, soit 60% des Bourguignons.
Ce plan de Prévention et de promotion de la santé a été défini à partir d’indicateurs de santé
publique validés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne et issus notamment du Plan
Régional de Santé (PRS).
Elle met à leur disposition son service régional de Prévention et de promotion
de la santé. à travers ses actions de proximité, elle s'attache à respecter un
équilibre entre les projets de santé publique et ses projets mutualistes.
En 2015, l'équipe Prévention de la Mutualité Française Bourgogne
propose des actions au sein de 4 programmes thématiques.
Orientations
Organisation
Le service régional de Prévention et de
promotion de la santé est organisé dans le
cadre d’une commission régionale de
Prévention qui se réunit 3 à 5 fois par an.
Placée sous l’autorité du Conseil
d’Administration de la Mutualité Française
Bourgogne, cette commission est composée
de l’équipe technique, d’élus et de
techniciens des mutuelles.
Pour la mise en œuvre de ses projets de
Prévention, le service s’appuie sur les
services administratif, comptable,
communication et juridique de la Mutualité
Française Bourgogne.
Compétences
Intervenir
en direction des populations sur
l'ensemble du territoire
Accompagner et
sensibiliser
les mutualistes et les acteurs
de santé publique
Communiquer
avec les mutuelles, les partenaires,
les médias...
Coordonner
des projets multi-partenariaux
La Mutualité Française Bourgogne défend :
• une approche globale de la santé,
• une politique de santé et de protection
sociale plus cohérente et plus efficace,
• des acteurs plus responsables et une
qualité de soins accrue.
Ses actions sont réalisées en synergie avec
des partenaires (institutionnels, éducatifs,
associatifs, sociaux), des mutuelles et des
professionnels de santé et sont inscrites
dans une démarche qualité en santé.
Elle dispose d'un agrément de formation de
la Préfecture de Bourgogne (Déclaration
d'activité de formation n° 2621029922).
Elle est homologuée Organisme
Gestionnaire du Développement
Professionnel Continu et est ainsi
habilitée à dispenser des
programmes de DPC.
Animer
des campagnes d’information
Innover
et faire émerger de nouveaux besoins
Concevoir
des outils pédagogiques
Former
les professionnels des secteurs sanitaires,
sociaux et éducatifs
Évaluer
en continu ses actions de prévention
autonomie et dépendance
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Santé mentale ....................................................................................page 5
Ateliers Fil Mauve® ............................................................................. page 5
PASS Alimentation / Omegah ........................................................page 6
La vie à pleines dents longtemps / Omegah ............................page 7
Vie affective et sexuelle & Handicap .......................................... page 7
Prévention Santé Seniors Bourgogne ........................................ page 8
Santé visuelle : longue vie à la vue ! ............................................. page 10
Santé auditive : rester à l'écoute de ses oreilles ..................... page 10
maladies chroniques
9.
10.
11.
12.
13.
L'assiette anti-cancer existe-telle ? ............................................. page 11
En avril, mangez, bougez c'est facile ! ........................................ page 11
Marches conscientes ....................................................................... page 12
Formation aux gestes de 1ers secours ......................................... page 13
Atout cœur ........................................................................................... page 14
Santé enfance et jeunesse
14.
15.
16.
17.
Apprendre à dire NON au tabac ..................................................... page 15
Tabac, alcool, cannabis ....................................................................page 15
Jeux de sons, jeux de signes ........................................................... page 16
Bouge, un + pour ta santé ............................................................... page 16
Santé environnement
18. Vie saine ................................................................................................page 17
19. Justin peu d’air ....................................................................................page 17
20. Conseil Médical en Environnement Intérieur ..........................page 18
Bilan 2014 en Bourgogne
■
Autonomie et dépendance
1067 interventions animées par l'équipe Prévention
■ Près de 20 000 participants
Autonomie et dépendance
1
Maladies chroniques
Santé enfance et jeunesse
Santé mentale & bien-être
nde
dema les
A la mutuel
des
Au quotidien, la fatigue, les soucis et le stress
peuvent affecter notre bien-être. Mais à
terme, ils peuvent également favoriser certains troubles, tels que les maladies psychiques, la dépression ou les troubles obsessionnels compulsifs et bipolaires.
2
Pour comprendre ces maladies et leurs origines et être en capacité de les affronter, la
Mutualité Française Bourgogne organise des
ateliers sur la santé mentale positive, qui est
un élément clé de la santé globale et du bienêtre.
30 000 Bourguignons sont actuellement atteints de la maladie d’Alzheimer et 40 000 le
seront en 2025 (source ARS).
Public : adhérents des mutuelles et grand public.
Déroulement : intervention de 2 heures, organisées dans les quatre départements.
Ateliers Fil Mauve®
Action co-financée :
Fil Mauve® est un programme de soutien et
d'échange pour leurs aidants. Il les aide à
connaître et comprendre la maladie et à acquérir les moyens de la gérer plus facilement
au quotidien.
Public : aidants naturels et entourage proche.
Déroulement : 4 séances collectives de 2h
(groupes de 12 personnes) et 2 entretiens
individuels.
LIEU : Saint-Sauveur-en-Puisaye (89).
Santé environnement
Mise en place : Sur inscription individuelle
auprès de la Mutualité Française Bourgogne.
Partenaires : Centre communal d'action sociale (CCAS),
Centres Sociaux, Contrats locaux de santé, Consultation
Mémoire, établissements d'hébergement pour personnes âgées
dépendantes (EHPAD), France A lzheimer, Maisons de Santé,
municipalités, mutuelles, Plate-formes de répit, Réseaux Gérontologiques, Service de Soins Infirmiers à Domicile
(SSIAD), Services à Domicile (SAD)
A ut o n o mie e t d é p e n da n ce ■
Pa ge 5
3
4
PASS Alimentation
Action financée :
Action financée :
Les soins et l’hygiène bucco-dentaire des personnes âgées constituent le premier moyen
de prévenir la dénutrition. Ils passent par un
accès à la consultation médicale et aux actes
de soin, mais permettent à terme de favoriser
santé, confort de vie et estime de soi.
Une alimentation adaptée à chaque âge de la
vie est un élément clé du vieillissement réussi. Or, la dénutrition peut toucher jusqu'à
30% des personnes en institution.
pour prévenir la dénutrition des personnes
âgées vivant en établissement, des séances
thématiques et complémentaires sont proposées au sein du module PASS Alimentation
(pour "Plaisir et Appétit Stimulent la Santé" ).
D'une part destinées aux équipes pluridisciplinaires, trois séances sensibilisent à l'importance d'une alimentation adaptée aux personnes âgées, pour préserver leur bonne
autonomie.
D'autre part, quatre séances interactives sont
destinées aux résidents pour les encourager
à mieux écouter leur corps et à cerner leurs besoins alimentaires, tout en conservant plaisir
et convivialité.
Public : personnes âgées, hébergées en établissement (EHPAD, foyer-logement, accueil
temporaire, accueil de jour) et professionnels
de ces structures.
Déroulement : 3 séances avec les équipes /
4 séances avec les résidents.
Mise en place : à la demande des établissements auprès du Pôle de Gérontologie Interrégional (PGI) au 03 80 37 16 23 ou par mail à
[email protected]
Le PASS Alimentation est
l'un des quatre modules
du programme Objectif
Mieux Être Grand âge en
Hébergement.
Multipartenarial, Omegah vise à préserver
la qualité de vie des personnes âgées, à limiter les incapacités et à ralentir leur perte
d'autonomie. Les trois autres modules qui
composent Omegah :
■ La vie à pleines dents longtemps
(ci-contre)
■ L'équilibre, où en êtes-vous ? - EHPAD
■ Le PAC Eurêka Résidants
Des aliments factices permettent d'apprendre à
constituer des repas équilibrés et gourmands.
Photos prises à Précy-sous-Thil, juillet 2013.
Pa ge 6 ■ A ut o n o mie e t d é p e n da n ce
La vie à pleines dents, longtemps
Partenaires : C aisse d'A ssurance Retraite et de la Santé
au Travail (CARSAT), PGI, C aisse Régionale MSA Bourgogne (CRMSA-B)
Créé en 2006 et intégré en 2014 au programme Omegah (ci-contre), le module "La vie
à pleines dents, longtemps" permet au personnel des établissements accueillant des personnes âgées, aux résidents ainsi qu'à leur famille d'être sensibilisés à l'importance des
deux toilettes bucco-dentaires chaque jour,
dans une approche globale de santé.
Public : Personnes âgées et leur famille et professionnels (aides-soignants, infirmiers, directeurs, auxiliaires de vie, etc.) en établissement
(EHPAD ou foyers-logements) public, privé ou
mutualiste.
Déroulement : 9 étapes clefs, dont diagnostic
initial, formation, séances de sensibilisations...
Mise en place : à la demande des établissements auprès du Pôle de Gérontologie Interrégional (PGI).
Chaque année, 24 établissements de la région
en bénéficient.
La formation est homologuée "Développement Professionnel Continu" (DPC).
5
Partenaires : CARSAT, CRMSA, PGI
Vie affective et sexuelle
des personnes vivant avec un handicap mental
Action financée :
La sexualité des personnes vivant avec un
handicap mental ou psychique est une réalité. Mais elle soulève encore de nombreuses
questions éthiques, pratiques et juridiques
au sein des établissements qui les accueillent.
Pour améliorer les compétences des professionnels et accompagner les démarches d’éducation à la vie affective et sexuelle dans les
établissements, un programme spécifique a
été développé en partenariat avec le CREAI et
l'IREPS. Depuis ses débuts en 2012, il a déjà
bénéficié à 70 établissements et à leurs
équipes.
Partenaires : Centre Régional d'Études, d’Actions et
d'Informations (CREAI Bourgogne - délégation FrancheComté), Instance régionale d'éducation et de promotion de la
santé (IREPS Bourgogne)
PUBLIC : Professionnels des établissements
médicaux-sociaux de Bourgogne (IME - Institut
médico-éducatif, ITEP - Institut thérapeutique,
éducatif et pédagogique, ESAT - Établissement de
soutien et d'aide par le travail, EAJ - Établissement
d'activité de jour et foyers d'hébergement).
Déroulement :
• Formation des encadrants : 1 jour
• Sensibilisation des partenaires : 1 jour
• Information à tout le personnel : 1/2 journée
• Identification de personnes
• Formation départementale : 2 jours
• É
changes inter-établissements : 1/2 journée
• Accompagnement des équipes-projet
• Bilan inter-établissements : 1/2 journée
MISE EN PLACE : à la demande des établissements,
auprès du CREAI.
A ut o n o mie e t d é p e n da n ce ■
Pa ge 7
6
Prévention Santé Seniors Bourgogne
Action co-financée :
La Bourgogne est une région âgée avec 150 000 personnes de 75 ans et plus.
Pour préserver leur qualité de vie, leur bien-être et leur autonomie, le programme Prévention
Santé Seniors Bourgogne est né du partenariat entre la Caisse régionale de la MSA, la CARSATBFC, l'Assurance Maladie et la Mutualité Française Bourgogne.
Proposé sur tout le territoire, des zones urbaines aux plus rurales, il tend à favoriser le lien social
et à rompre les situations d'isolement. Le programme s'inscrit dans une démarche globale de prévention avec six modules, à choisir librement par les participants.
Public : Personnes âgées, de 60 ans et plus.
Mise en place : Sur inscription individuelle, 20€ par module ou à la demande des mutuelles (une
réunion d'information est possible (modules mis en place pour un minimum de 10 participants par
module).
Les SIX modules :
PEPS Euréka, pour
donner du Peps à ses
neurones et à sa vie
Médicaments : mieux
les comprendre pour
mieux les prendre !
> 12 séances pour exer-
> 8 séances pour gérer
sa prise de médicaments
et limiter les risques de
polymédication.
cer sa mémoire et garder
confiance en soi.
L’équilibre, où en êtesvous ?
> 12 séances pour prévenir les chutes, apprendre à se relever et limiter l'impact physique
et psychologique.
Sommeil
> 8 séances pour comprendre les mécanismes
du sommeil, identifier les
perturbations et apprendre à mieux dormir.
Bientôt Popeye : force et forme au quotidien !
En 2015, un septième module sera expérimenté par la Mutualité pour être intégré
ensuite dans le programme Prévention Santé Seniors Bourgogne. Encadré par un
professionnel de l’Activité Physique Adaptée, le module POPEYE vise à promouvoir
l'activité physique par le biais du renforcement musculaire.
Les différentes séances de POPEYE : force et forme au quotidien amènent les seniors à
faire travailler les muscles de leur corps. Elles leur permettent ainsi d'en ressentir les bienfaits immédiats et à terme de conserver une bonne autonomie dans la pratique des activités
du quotidien (bricolage, jardinage, ménage, jeu, balade, etc.).
À travers 10 séances thématiques en extérieur et en intérieur, les participants
exercent leur force, leur souplesse, leur motricité, leur endurance… Autant d’éléments
qui participent également à prendre
confiance en soi et à maintenir le lien social.
Tous les exercices proposés étant facilement
reproductibles à la maison, les participants
seront encouragés à les poursuivre après la
fin du module.
En 2015, la Mutualité Française Bourgogne,
en partenariat avec la filère STAPS de l'Université de Bourgogne, testera ce module
avec deux groupes de participants.
n
ntatnieo
e
m
i
r
Expeén Bourgog
Ateliers du Bien Vieillir
Alimentation
(ABV)
> 11 séances pour adapter son alimentation à
son âge et à ses besoins.
> 7 séances pour se responsabiliser vis-à-vis de
son capital santé et impulser d'autres réflexes
de prévention en santé.
Partenaires : CARSAT, CRMSA-B, Fédération départementale des retraités et personnes agées (FAPA), A ssurance Maladie, Régime Social des Indépendants (RSI), Agirc-arRco, PGI, Conseils généraux, mutuelles, A ssociations d’aînés ruraux, municipalités, C aisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (CNRACL), Fédération des Centres Sociaux de la
Nièvre, Université de Bourgogne
Renseignements et inscriptions sur www.sante-seniors-bourgogne.fr
Pa ge 8 ■ A ut o n o mie e t d é p e n da n ce
A ut o n o mie e t d é p e n da n ce ■
Pa ge 9
À l'unisson pour la vision et l'audition / Les parcours "Santé visuelle" et "Santé auditive" sont
le fruit d'une collaboration entre les Unions régionales d'Alsace, de Bourgogne et de Franche-Comté. Ils
comprennent huit panneaux d'exposition informatifs et préventifs, qui complétent les tests de vue et
d'audition. Mis en place à la demande des mutuelles, ils permettent de détecter d'éventuels problèmes et
d'agir efficacement en prévention des risques.
7
Maladies chroniques
Longue vie à la vue !
nde
dema les
A la mutuel
des
Même si la vue est la première préoccupation
des Français en matière de santé, seulement
72% l'ont faite contrôler lors des deux dernières années et 50% estiment à tort pouvoir
identifier eux-mêmes un problème (Baromètre
annuel de la Santé Visuelle des Français, 2014).
Le parcours "Santé visuelle" permet de découvrir le fonctionnement de la vue, de déceler
d'éventuels problèmes grâce aux tests réalisés
par un Opticien Mutualiste et d'être orienté au
besoin vers un ophtalmologiste.
10
8
En avril 2015, dans le cadre du programme
national GASPAR (Garantir l'accès aux soins
de premier recours), des stands seront mis en
place dans des centres de soins, mutualistes
ou non, en Bourgogne.
Rester à l'écoute
de ses oreilles
nde
dema
les
l
a
e
l
u
A
mut
des
Public : adhérents mutualistes.
Déroulement : Parcours complet d'une
heure, comprenant : diagnostic de la vision et
des antécédents ; tests de vue par un opticien ;
conseils personnalisés et exposition
commentée de 4 panneaux.
En avril, mangez, bougez,
c'est facile !
Les troubles de l’audition sont de plus en
plus présents et entrainent une gêne importante au quotidien. Les premiers signes étant
difficiles à déceler, il est essentiel de tester régulièrement son audition auprès d'un audioprothésiste.
Le parcours "Santé auditive" permet de comprendre le fonctionnement des oreilles, de
s'approprier les moyens de les protéger et de
faire tester son audition par un professionnel.
Public : Adhérents mutualistes.
Déroulement : Parcours complet d'une
heure, comprenant : diagnostic de l'audition et
des antécédents ; tests auditifs par un
audioprothésiste ; conseils personnalisés et
exposition commentée de 4 panneaux.
Partenaires : Mutualité Française Alsace, Mutualité Française Franche-Comté, Mutualité Française BourguignonneSSAM, Mutualité Française Saône-et-Loire-SSAM, Réseau Visaudio
9
L'assiette anti-cancer
de
existe-t-elle ?
man
a de lles
A l mutue
des
La nutrition, qui recouvre l'alimentation et
l'activité physique, constitue un enjeu majeur dans la prévention des cancers. Elle est
l'un des facteurs de protection (ou de risque)
clairement identifiés ces dernières années.
Public : Tout public.
LIEU : Une action par département de
Bourgogne.
Déroulement :
•
•
•
•
Tests de condition physique
Évaluation de l'activité physique
Conseils diététiques
Dépistage des facteurs de risque
En partenariat avec les structures de dépistage organisé de la région et en relais local des
campagnes "Octobre Rose" et "Mars Bleu",
sont proposés des temps d'information et
d'échange. Ils sont animés en ateliers par des
médecins coordonnateurs et des nutritionnistes/diététiciennes.
Public : Tout public.
Déroulement : Ateliers-conférences d'1h30
qui abordent les données épidémiologiques, les
liens entre nutrition et cancers, les protocoles
et les structures afin de dédramatiser l'acte de
dépistage.
n
entatio
Expérim rgogne
en Bou
Les partenaires du programme "Autonomie - Dépendance" :
SSAM
SSAM
Partenaires : Ligue contre le C ancer, mutuelles, structures de gestion du dépistage organisé : AIDEC 89, ADECA
21-58, AdéMas 71
Partenaires : Mutuelles, Structures de soins de premier
recours
SAÔNE-ET-LOIRE
Pa ge 1 0 ■ A ut o n o mie e t d é p e n da n ce
Ma la die s chronique s ■
Pa ge 1 1
11
Marches conscientes
nde
dema les
A la mutuel
des
30 minutes de marche par jour... En Bourgogne, un tiers des hommes et la moitié des
femmes ne suivent pas ces recommandations nationales. Or, la prévention des maladies cardio-vasculaires passe par la pratique d'une activité physique régulière.
Depuis 5 ans, des groupes de marche sont organisés dans différentes communes bourguignonnes. Ceux-ci permettent aux participants de renouer, pas à pas et à leur rythme, avec l'activité physique en dehors de toute notion de performance.
12
Formations aux gestes de 1ers secours
Selon les études, quatre personnes sur cinq qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de gestes de premiers secours grâce à un témoin de
la scène. Alors que 95% des Norvégiens et 80% des Autrichiens sont initiés
aux gestes qui sauvent, le Centre d'analyse stratégique (CAS) estime à
1,5 million le nombre de Français initiés à ces techniques de secourisme.
nde
ema les
a dutuel
l
A s m
de
Pour améliorer cette situation, des formations aux gestes qui sauvent en
partenariat avec la Croix-Rouge Française sont proposées au grand public,
dans différentes communes de Bourgogne.
PSC 1 - Niveau 1
PSC 1 - Remise à niveau
Les formations en Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) comprennent l'utilisation du défibrillateur semi-automatique et
l'initiation à la réduction des risques (IRR).
En partenariat avec la Croix-Rouge, les remises
à niveau sont à effectuer 2 ans après avoir suivi la première formation.
Public : tout public.
Public : toute personne formée depuis plus de
2 ans.
Déroulement : atelier d'une journée, pour 10
personnes maximum.
Déroulement : 1/2 journée.
Lieux : Autun (71), Cosne-Cours-sur-Loire (58).
Mise en place : Sur inscription individuelle.
LIEUX : Dijon (21), Avallon (89).
Mise en place : Sur inscription individuelle.
Formation Mini-Anne®
Validée par le Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC), Mini-Anne®
est un kit d'autoformation à la réanimation
cardio-pulmonaire (ou RCP) et à la défibrillation.
Les séances de Marches Conscientes alternent marche, étirements, exercices d'équilibre et relaxation. Les groupes se
réunissent autour des animateurs, d'avril à juin.
Public : tout public.
Déroulement : Séances d'une heure réparties sur 5 semaines, à partir de mai 2015. Un thème
différent est abordé à chaque séance :
- le rythme (avec un podomètre),
- l'équilibre,
- la relaxation,
- le plaisir de marcher (la marche urbaine),
- le bilan des acquis.
La mallette Mini-Anne® permet à chacun de s'auto-former
aux gestes de premiers secours (photo d'une formation
organisée par la MGEN à Quetigny (21) - Octobre 2014)
Lieux : Côte-d'Or et Saône-et-Loire
Pour initier plus rapidement les personnes à
son utilisation et les mettre en confiance, des
formations encadrées par un secouriste de la
Croix-Rouge sont proposées au grand public.
Le kit Mini-Anne® est remis aux participants
pour qu'ils aient ensuite à leur tour la possibilité de former leurs proches.
Public : tout public.
Déroulement : atelier de 2h.
Mise en place : Sur inscription individuelle et à la demande des mutuelles et partenaires.
Lieux : Montceau-les-Mines (71), Nevers (58).
Mise en place : Sur inscription individuelle.
Partenaires : municipalités, Offices de Tourisme
Partenaires : Croix-Rouge Française, Mutuelles
Pa ge 1 2 ■ Ma la die s chronique s
Ma la die s chronique s ■
Pa ge 13
Atout Cœur
En France, comme dans tous les pays industrialisés, les maladies cardio-vasculaires occupent une place prépondérante en termes
de mortalité.
Afin de prévenir ces risques, la Mutualité Française Bourgogne propose à ses mutuelles d'organiser pour leurs adhérents des sessions de
dépistage des maladies cardio-vasculaires.
Une série de tests simples et rapides, comme
la mesure de la glycémie (photo ci-dessous)
pour déceler le diabète, amène l'adhérent à
comprendre quels sont les facteurs de risques
et comment les éviter.
Santé enfance et jeunesse
Public : adhérents des
mutuelles et salariés des
entreprises.
A
♥
13
A
♥
nde
dema
les
l
a
e
l
u
t
A
mu
des
Déroulement : parcours composé de
différents ateliers comprenant :
• Accueil avec remise d'une fiche de suivi,
• Tests de mesure par des professionnels
(glycémie, cholestérol, tension artérielle),
• Tests du niveau d'activité physique,
• Conseils personnalisés par une
diététicienne et/ou un tabacologue,
• Remise de la feuille de route et d'une fiche
"équivalence sucre/graisse".
Nouveau évaluez votre mobilité !
où en êtes-vous dans votre pratique d’activité physique ? Le questionnaire réalisé par les
L’action est menée par des professionnels (tabacologue, diététicienne/nutritionniste, association des diabétiques, infirmière, etc.). Elle
est accompagnée d’informations et de
conseils personnalisés (sur l’alimentation ou
l’arrêt du tabac).
chercheurs Ricci et Gagnon, de l’Université de
Montréal, permet d'évaluer son niveau d'activité
physique. Il est à l'origine d'un outil ludique qui calcule le score des participants en direct. Une fiche
de conseils adaptés aux résultats leur est ensuite
remise.
n
entatio
Expérim rgogne
en Bou
14
Devenir grand
autrement : apprendre à
dire NON au tabac
Action co-financée :
En 2010, l’expérimentation de tabac concerne
9% des élèves de 11 ans et 25% des jeunes de
13 ans (enquête HBSC).
L'animation "Apprendre à dire NON au tabac"
favorise le changement des représentations
des collégiens et l'acquisition de connaissances sur le tabac. Préparée en amont dans le
cadre des Comités d'éducation à la Santé et à
la Citoyenneté (CESC), elle permet d'amorcer
ensuite le dialogue au sein de l'établissement.
15
Tabac, alcool, cannabis
Action co-financée :
Le collège est une période propice à l'expérimentation de différentes substances. Or, plus
celle-ci est précoce, plus les risques futurs de
dépendance sont importants.
Conçue en 2013 avec l'ANPAA, l'animation "Tabac, alcool, cannabis : mieux comprendre
pour ne pas en prendre" amène les élèves à réfléchir sur les conduites à risques. Concrètement, ils imaginent en équipe un scénario autour d'une situation donnée puis jouent la
scène devant la classe afin d'entamer des
échanges et questionnements sur le sujet.
Public : collégiens en classes de 4ème .
Public : collégiens de 6
ème
et 5
ème
.
Déroulement : séances de 2h en classe
entière.
MISE EN PLACE : à la demande des collèges et en
priorité dans les classes de 6ème (programmation
de 240 animations en 2015).
Déroulement : animation en classe entière
sur une durée de 2h. La présence d'un référent
de l'établissement est requise.
mise en place : à la demande des responsables
de collèges (nous contacter).
Partenaires : ANPAA, Éducation Nationale
Partenaires : Éducation Nationale, Réseaux tabac, Observatoire Régional de la Santé (ORS), A ssociation Nationale
de Prévention en A lcoologie et A ddictologie (ANPAA)
Partenaires : Fédération des associations des diabétiques en Bourgogne (FADB), Réseau Prévention Tabac 21,
comité départemental des maladies respiratoires de Saône-etLoire (CDMR)
Le tableau éléctronique permet de tester son niveau
d'activité physique en direct (conception Mutualité
Française Île-de-France).
Partenaires du programme "Maladies chroniques" :
21
ADECA 21-58
Pa ge 1 4 ■ Ma la die s chronique s
96% des élèves sont satisfaits de l'animation et des
informations reçues et 53% déclarent qu'elle les amènera à
des choix éclairés (collège Jules Ferry de Beaune, mai 2014).
S a nté enfa nce et jeune ss e ■
Pa ge 15
17
Santé environnement
Bouge, une priorité
pour ta santé !
Mobilisons-nous aujourd'hui pour que les
jeunes bougent encore plus demain !
Pendant 1h30, les enfants sont sensibilisés aux risques
auditifs grâce à l'animation Jeux de sons, jeux de signes.
16
Jeux de sons,
jeux de signes
En partenariat avec l'USEP, des événements
sportifs et ludiques pour promouvoir la pratique de l'activité physique (courses, sauts,
lancers, tirs, hip-hop) sont organisés chaque
année. Le service Prévention met en place, en
parallèle, des ateliers-santé pour sensibiliser
les jeunes sur différentes thématiques (risques
solaires, alimentation, hydratation...).
Action co-financée :
En France, 2 enfants sur 1000 deviennent
sourds avant l’âge de 14 ans et 130 000 jeunes
ont des problèmes d’acouphènes liés à un
traumatisme sonore (source : Journée Nationale de
l'Audition).
Grâce à l'animation "Jeux de sons, jeux de
signes" et à ses personnages Louis et Mélodie,
les plus jeunes sont sensibilisés aux situations
dangereuses pour leur audition. Ils travaillent
sur la reconnaissance de sons, les graves et les
aigus, les vibrations, etc. et sont sensibilisés au
langage des signes et au monde des sourds.
Public : élèves de la grande section de
maternelle au CM2.
Déroulement : action événementielle sur 1/2
journée ou une journée complète.
Lieux : Auxerre, Chalon-sur-Saône (le 5 juin),
Dijon, Nevers/Decize (le 8 avril).
MISE EN PLACE : Inscription des classes auprès
de l'USEP de leur département.
Partenaires : Union Sportive de l’Enseignement du Premier Degré (USEP), Éducation Nationale, Dijon-Ville-Santé,
Le Grand Chalon, Direction de la Cohésion sociale, R adiance Groupe Humanis, MGEN
18
Ateliers Vie Saine
nde
dema
les
l
a
e
l
u
A
mut
s
e
d
Alimentation, cosmétiques, mobilier,
produits d'entretiens... quels dangers pour
notre santé ? Comment les choisir ?
Sans être anxiogènes, les ateliers "Vie Saine"
alertent le grand public sur les problèmes de
santé liés aux habitudes de consommation et
donnent des clefs faire des choix plus respectueux de la santé et de l'environnement.
Durant trois heures, les participants
échangent sur leurs habitudes de consommation, apprennent à décrypter les étiquettes
des emballages et fabriquent leurs propres
produits ménagers sains, efficaces et naturels.
Public : tout public, par groupe de 15-20
personnes.
Déroulement : atelier pratique de 3h.
Public : Enfants de 8 à 11 ans (cycle 3).
19
Justin Peu d'Air
nde
dema
les
l
a
e
l
u
A
mut
des
Le plateau de jeu "Justin peu d'air" a été créé
par Radiance Groupe Humanis. à travers un
logement, ses meubles et sa décoration, il permet d'identifier les sources d’allergènes et de
pollution et de trouver des solutions pour les
supprimer ou les limiter. à long terme, il favorise l’adoption de gestes favorables à l’amélioration de la qualité de l’air intérieur.
Public : professionnels du secteur médicosocial de l’enfance, écoles primaires et parents.
Déroulement : atelier interactif d'une heure.
Déroulement : 1h30 d'animation.
MISE EN PLACE : à la demande des mutuelles,
des relais d'assistantes maternelles (RAM), des
collectivités territoriales ou des écoles.
MISE EN PLACE : à la demande des écoles ou
centres de loisirs de Bourgogne (programmation de 72 animations en 2015).
Parties théoriques côtoient la pratique, avec la confection
d'un produit multi-usages sain et efficace (photos d'un
Partenaires : Éducation Nationale, L a Vapeur, Malakoff Médéric
atelier organisé par la MGEFI, en octobre 2014).
Partenaires : Réseau environnement Santé (RES), Mu-
Partenaires : Comité de lutte contre les maladies respiratoires, Relais A ssistantes Maternelles (RAM), Mutuelles,
C aisse d'Allocations Familiales (CAF), Bailleurs sociaux
tuelles
En juin 2014, plus de 400 enfants étaient réunis
au stade Léo Lagrange de Chalon-sur-Saône,
pour découvrir plusieurs des 28 activités proposées.
Partenaires du programme "Santé enfance jeunesse"
21
Pa ge 1 6 ■ S a nté enfa nce et jeune ss e
Nouveau L'exposition Toxiques aux logis !
Cette année, une nouvelle exposition, composée de 6 panneaux est proposée en compléments des actions sur la santé environnementale. Commentée par les animatrices du service prévention, elle met l'accent sur les
moyens de protéger sa santé des dangers de notre environnement intérieur.
S a nté env ironnement ■
Pa ge 17
20
Des réponses d’experts
à vos questions de santé
Conseil Médical en Environnement Intérieur
Habitation, véhicule, bureau, école... nous
passons 90% de notre temps à l’intérieur !
Bien entretenus et isolés, ces lieux sont aussi
plus pollués par nos activités et notre mobilier.
Chez les personnes fragiles, asthmatiques ou allergiques, la qualité de l’air intérieur est alors
primordiale...
Depuis 2009, deux Conseillères Médicales en
Environnement Intérieur de la Mutualité Française Bourgogne interviennent chez des patients, lorsqu'une pathologie liée à la pollution
intérieure est soupçonnée par leur médecin
spécialiste.
Avec un taux de satisfaction de 88%, ce service
permet à terme une réduction importante des
traitements médicamenteux et un arrêt complet dans un tiers des cas (données recueillies par bilan téléphonique auprès des patients ayant bénéficié d'une
visite 6 à 9 mois plus tôt).
Public : toute personne (adulte ou enfant)
souffrant d'allergie(s) ou de maladie(s)
respiratoire(s) chronique(s).
Comment en bénéficier ? Uniquement sur
prescription médicale d'un spécialiste libéral ou
en milieu hospitalier (allergologue,
pneumologue, dermatologue, oto-rhinolaryngologiste (ORL) ou pédiatre).
Déroulement :
• Le médecin prescrit une visite et renvoie le
formulaire dédié au service CMEI qui
prendra alors contact avec le patient.
• Lors de la visite au domicile, des recherches,
vérifications et analyses de polluants sont
effectuées (environ 2h).
• Un compte-rendu, avec résultats des
prélèvements et solutions personnalisées,
est envoyé au patient et au médecin.
• Un bilan téléphonique est réalisé 6 à 9 mois
plus tard pour recueillir l'avis du patient et
savoir s'il a moins de symptômes.
Le CMEI en milieu professionnel
Bilan de l'activité du CMEI
entre décembre 2009 et décembre 2014.
Le service CMEI est reconnu par le Ministère de l’écologie, du
Développement durable et de l'énergie. Ses actions sont encadrées et validées par un conseil scientifique, constitué de
professionnels de santé et d’experts nationaux et régionaux.
Le CMEI est soutenu par :
Depuis fin 2012, le service est référencé par le
Centre Scientifique et Technique du Bâtiment
(CSTB) pour réaliser les enquêtes sur la qualité de l'air intérieur en milieu professionnel
et dans les établissements
scolaires de la région Bourgogne jusqu'en 2016.
Partenaires du CMEI :
@
Pour tout renseignement sur nos actions,
n'hésitez pas à prendre contact avec notre service
de Prévention et de promotion de la Santé :
03 80 50 11 37
Partenaires du programme "Santé et environnement"
Pa ge 1 8 ■ S a nté env ironnement
[email protected]
Vos interlocuteurs en Prévention
Les élus
Présidente de l'Union
régionale et de la commission régionale Prévention
Monique AUGÉ
Vice-Président
en charge du CMEI
Trésorier général adjoint /
Correspondant élu PSM
Jacques ANDRé
Jean-Louis BILLET
Assistante métiers
Chargée de communication
Agnès MIGNOTTE
Noémie RICHARD
[email protected]
bourgogne.mutualite.fr
03 80 50 87 94
[email protected]
bourgogne.mutualite.fr
03 80 50 87 75
La direction
Directeur
et correspondant PSM
Guillaume GARDIN
L'équipe Prévention et Promotion de la santé et CMEI
Coordinatrice régionale des services Prévention et Promotion de la santé et CMEI
Nicole LEGEAY
[email protected]
03 80 50 11 37
Côte-d’Or - Mutualité Française Bourgogne
Saône-et-Loire - Antenne technique Prévention
14 rue Jean Giono - 21000 DIJON
24 av. Jean Jaurès - 71100 Chalon-sur-Saône
Laure BLANCHON
Responsable de projets
Hélène Saintobert
[email protected]
03 80 50 87 91
[email protected]
03 85 42 07 98
Chargée de projets - animatrice
Chargée de projets - animatrice / Coordinatrice
du programme Santé Seniors Bourgogne
Marion CHAFIOL
[email protected]
03 80 50 87 93
Emilie CONTANT
[email protected]
03 85 42 07 98
Chargée de projets - animatrice
Chargée de projets - animatrice
Claire FLéCHON
Laura SANCHEZ
[email protected]
03 80 50 87 93
Nièvre - Antenne technique Prévention
3 place Carnot - 58000 Nevers
Conseillère médicale en environnement intérieur /
Responsable de projets
Martine BOCHATON
[email protected]
03 86 36 01 16
Chargée de projets - animatrice
Gwendoline LEGROS
[email protected]
03 86 36 01 16
[email protected]
03 85 42 07 98
Yonne - Antenne technique Prévention
11 rue Dampierre - 89000 Auxerre
Responsable de projets
Karine Gauthé
[email protected]
03 86 72 11 89
Chargée de projets - animatrice / Coordinatrice du
programme Santé Seniors Bourgogne
Marie-Aude GRANDJEAN
[email protected]
03 86 72 11 88
Deux Stagiaires permanents - Assistante sociale (IRTESS) et nutritionniste (Université de Bourgogne)
www.bourgogne.mutualite.fr
www.facebook.com/Mutualite.Bourgogne
www.dailymotion.com/Mutualite_Bourgogne
Communication Mutualité Française Bourgogne - Images : Fotolia, Shutterstock, Nerz, Mutualité Française Bourgogne. Janvier 2015
Conseillère médicale en environnement intérieur /
Chargée de projets - animatrice