Télécharger

Commentaires

Transcription

Télécharger
INDUSTRIE
COMMERCE
L'aventurier
des villes d'Opel
Carling : la carte
du photovoltaïque
TVA spéciale restauration :
suspense à Bruxelles
> En page 21
Fondateur Victor DEMANGE
90e année
> En page 8 l’article
de Stéphane Mazzucotelli
Photo Julio PELAEZ
Photo Thierry SANCHIS
AUTO & MOTO
www.republicain-lorrain.fr
N°58
> En page 2 les commentaires de Pierre Fréhel
Mardi 10 Mars 2009
0,90 €
PARLEMENT
UN VOL EMBARRASSANT
> RÉGION
Alcool interdit
pour les mineurs
Prison de Nancy :
les plans
se font la belle
Assises
de la
Moselle :
tué à coups
de hache
pour
40 euros
> En page 6 l’article
de Cécile Perrot
Photo Anthony PICORE
La
formation
pour
contrer
le chômage
partiel
> En page 10 l'article
de Bernard Maillard
> FRANCE
Hirsch
se penche
sur le
malaise
des jeunes
Les plans du centre pénitentiaire de Nancy ont été
volés fin février dans les locaux du constructeur. Le ministère de la Justice expliquait hier que le contenu des
quatre ordinateurs dérobés se limitait à « des données
parcellaires », mais cette affaire représente un nouveau
couac dans le programme de construction des prisons.
> En page 7 notre dossier avec les articles
de Julien Bénéteau et d’Alain Morvan
FRANCE-MEXIQUE
Photo Clotilde VERDENAL
Florence Cassez
pas encore fixée
> En page 3
Franck
Signorino
ou
BarceloneLyon vu
d’Espagne
Photo AFP
Photo REUTERS
> SPORTS
Nicolas Sarkozy et Felipe Calderon (photo) ont décidé hier
de confier à des juristes de leurs deux pays le soin de trouver
une issue à l’épineux dossier Florence Cassez. Ils doivent décider avant trois semaines quel sort réserver à cette Française
condamnée par la justice mexicaine.
Les députés ont voté hier l’interdiction de la vente d’alcool aux moins de 18 ans, contre 16 ans dans la loi
actuelle. Une mesure sur laquelle les psychiatres sont partagés. Les parlementaires ont également comblé un
vide juridique en autorisant la publicité sur internet avec quelques restrictions.
> En page 2 l’éditorial de Philippe Waucampt et en page 4
> En page 2 Le Fait du jour
24,50 €
SEULEMENT
COMMANDEZ AU 03 87 34 18 44
au lieu de
29,40€
+ 3,40€ de frais de port
0,90¤
:HIMKRD=UUU^U^:[email protected]@[email protected]@a
SOMMELLERIE DE FRANCE
La ronde des vins au tonneau
N
22 °1 en
cav Lo
es rrai
à v ne
otr
es
er v
ice
jusqu’au 14 mars 2009
+ de 20 vins
BAG’N BARRIQUE
BENJAMIN DE PUECH HAUT
AOC CÔTEAUX DU LANGUEDOC
en Bag in Box
de 5 à 10 litres
à partir de
ttc
1,80 €le litre
Spécial apéritif
Duo :
2 L. rosé
2 L. blanc
+
Concept original édition limitée*
*Selon stock disponible
Existe en version solo : rosé, rouge, blanc en 5 L.
www.sommelleriedefrance.com - Tél. 03 82 88 00 31
AC1163227
6 nouveaux
volumes
R 20730 - 0310
ave
c
pour compléter CARNETS
votre collection DE CUISINE
Photos non-contractuelles - L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommer avec modération.
6 NOUVEAUX VOLUMES
> En page 15 les articles
d’Hugues Chaigneau
Temps forts
fournissant ouvriers
agricoles, nounous et
femmes de ménage.
De fait, en deux ans, le
Mexique s'est mué de
destination de rêve pour
touristes fortunés en
cauchemar absolu en
matière d'ordre public.
Enlèvements, viols,
meurtres par décapitation
se comptent par milliers,
alimentés par la nouvelle
carte du trafic de drogue
qui, depuis le déclin des
cartels colombiens, a fait
du pays aussi bien un lieu
de transit vers les EtatsUnis qu'un centre de
production et de
consommation.
Face à cette nouvelle
réalité, le gouvernement de
Felipe Calderon a lancé une
guerre sans merci aux
narcos mexicains, dont
l'emprise sur la police a
conduit le pouvoir à faire
intervenir directement
l'armée. Mais le mal
gangrène aussi l'autre côté
de la frontière, en Arizona,
au Texas et au Nouveau
Mexique, où les cartels
commencent à imposer
leur loi. Au point que ce
modèle de stabilité qu'était
le Mexique en est venu
aujourd'hui à représenter
un danger pour la sécurité
des Etats-Unis. Et un
véritable trou noir pour le
continent latino-américain.
• MOINS DE DIX-HUIT
ANS. — La « biture expresse », pratique répandue
chez les jeunes, a fait pencher l’Assemblée nationale
hier. Les députés ont voté
l’interdiction de la vente
d’alcool aux moins de 18
ans, contre 16 ans dans la
loi actuelle. « L’offre de ces
boissons à titre gratuit à des
mineurs est également interdite dans les débits de boissons et tout commerce ou
lieux publics », précise le
projet de loi, qui doit encore
être voté au Sénat. L’opposition a salué cette démarche,
mais a regretté l’absence
d’une vraie politique de prévention.
Photo REUTERS
Qui a dit que Barbie, 50 ans hier, était une potiche ?
Pour la journée anniversaire, un modèle unique Angela Merkel,
la chancelière allemande, a été créé.
Les moins de dix-huit ans – seize ans aujourd'hui – ne devraient plus être autorisés à acheter de l'alcool.
Le texte va être examiné au Sénat.
aplicables » avec l'amendement voté et soutenu par
Bachelot.
• STATIONS SERVICE.
— Parmi les autres mesures,
l’interdiction de vente d’alcool dans les stations service a été approuvée entre
18h et 8h (contre 22h-6h
aujourd’hui). Le gouvernement souhaitait une interdiction totale, finalement
seules les « boissons alcooliques réfrigérées » sont
concernées par une interdiction « dans les points de
vente du carburant ».
•
COMMUNE
PAR
COMMUNE. — Le maire
d’une commune pourra en
outre interdire la vente d’alcool à emporter sur sa commune entre 20h et 8h.
La garde des Sceaux, désormais
candidate aux élections
européennes, a assuré hier être
« contente d’avoir une autre
mission politique ». Rachida Dati
souligne : « Nicolas Sarkozy ne
m’a jamais rien imposé, je suis
extrêmement libre et mon parcours en témoigne. »
Au ministère de la Justice, elle a
« le sentiment que (s) a mission
est accomplie ».
Les psys sont partagés
Que pensez-vous de l’interdiction de la
vente d’alcool aux moins de 18 ans ?
Dr Alain Rigaud, psychiatre, président de l’Association nationale de prévention en alcoologie et
addictologie : « Nous soutenons cette proposition.
L’interdiction de vente aux mineurs va alerter les
plus hésitants, les moins déterminés. Elle responsabilisera les professionnels. »
Dr Guy Caro, psychiatre spécialiste des questions d’alcoologie en Bretagne : « C’est inefficace.
Aujourd’hui des jeunes se procurent des boissons
alcoolisées en les faisant acheter par des copains
plus âgés. Cette loi erronée risque de renforcer les
tendances des jeunes à s’opposer. »
Cette interdiction est-elle cohérente avec les
discours de santé publique ?
A.R. : « Le discours sur l’effet protecteur du vin
n’est pas tenu par la santé publique, mais par la filière viticole qui s’autorise du « paradoxe français », basé sur une étude du risque de récidive
d’infarctus qui serait moindre chez les plus de 45
ans avec un demi-verre de vin par jour. »
G.C. : « Cette interdiction décrédibilise un peu
plus les discours de santé publique. Exemple :
« Un verre par jour, c’est bon pour la santé »
(quand il s’agit du cœur) et « Un verre par jour, ça
provoque le cancer ». »
En dehors de l’interdiction, que pourrait-on
faire ?
A.R. : « La lutte contre l’alcoolisme ne peut
s’appuyer uniquement sur un interdit mais aussi
sur une dimension éducative. « L’école des papilles » apprend aux jeunes à choisir des fruits plutôt que des barres chocolatées, équilibrer les
repas… »
G.C. : « De nombreuses expériences pédagogiques ont été réalisées en Bretagne. Leurs résultats ont été évalués positivement. Savoir boire,
c’est être capable d’apprécier les boissons, alcoolisées ou non, et d’en maîtriser les risques. »
l’insolite
L’authentique
visage de
Shakespeare
ÉCONOMIE
TVA : suspense dans la restauration
zoom
Pour le commissaire à l’Egalité des chances,
la mesure de la diversité doit se baser sur
« l’appartenance à une communauté ».
C
Un coût
pour l'Etat
D’après le ministre du
Budget Eric Woerth, le coût
de la diminution éventuelle
de la TVA dans la restauration s’élèverait à un milliard
d’euros « en net ». Mais il
devrait être compensé :
« Les hôtels cafés restaurants bénéficiaient de mesures concernant la diminution des charges, parce que
justement il n’y avait pas
eu de diminution de la
TVA. Quand il y aura eu
une diminution de la TVA,
évidemment on reviendra
sur la diminution de ces
charges ».
Photo AFP
nanimité de tous les Etats », a-t-elle
rappelé, prudente.
Peut-être 10 %
Le Danemark compte parmi un groupe
de six pays de l’UE qui ont encore des
réticences. « Donc je vais être très attentive ce soir et surtout demain (aujourd’hui, ndlr) », pour veiller « à ce que les
positions françaises puissent être bien
comprises et soient acceptées par nos
partenaires ». La France réclame depuis
des années l’ajout de la restauration sur
la liste des dérogations, mais s’est heurtée jusqu’ici à l’opposition de certains
de ses partenaires européens, notamment l’Allemagne qui craignait d’être
confrontée à des demandes similaires
chez elle. Berlin a finalement levé son
opposition de principe. Pour l’instant, le
taux qui pourrait être appliqué en France
n’est pas connu : une hypothèse de
10 % est évoquée.
Photo Julio PELAEZ
hristine Lagarde le sait : la réduction de la Taxe sur la valeur
ajoutée appliquée aux restaurateurs et hôteliers a beau être acceptée
desormais par le grand voisin allemand, rien « n’est joué ». Actuellement de 19,6 %, la TVA ne peut passer sous les 15 % qu’après dérogation
accordée par l’ensemble des Etats
membres de l’Union européenne. Les
restaurateurs demandent 5,5 %,
comme dans le BTP par exemple, ou
dans la vente à emporter.
« Je suis là pour me battre pour un
accord politique », a répété la ministre
des Finances française à son arrivée à
une réunion à Bruxelles hier. « On a
certainement une position beaucoup
plus favorable de nos partenaires allemands. Mais derrière un Allemand, il
peut se cacher un Danois, il peut se
cacher un autre partenaire, et vous
savez qu’en matière de TVA il faut l’u-
Photo REUTERS
Le monde de la restauration française est suspendu aujourd’hui à la décision des ministres des Finances
de l'UE. Ils pourraient accorder une baisse de la TVA, mais sans fixer de taux.
Sabeg contourne
la question de l'« origine »
L
• SUR INTERNET. —
Auparavant, les députés
avaient comblé un vide juridique en autorisant, avec
quelques restrictions, la publicité pour l’alcool sur la
toile. La loi Evin datant de
1991 était muette sur le
sujet, car le web n’avait
alors pas encore pris son
essor. La ministre de la
Santé Roselyne Bachelot a
évoqué une « ouverture
contrôlée et encadrée » en
donnant son feu vert à un
amendement UMP qui autorise cette publicité, avec des
restrictions concernant les
sites « principalement destinés à la jeunesse ».
La restriction vise aussi
des services en ligne « édités
par des associations, sociétés et fédérations sportives
ou des ligues professionnelles ». Enfin, l’amendement
précise que la publicité ne
doit pas être « intrusive » (à
l’aide de spams ou des popups). La ministre a préféré
cet amendement à un autre
qui autorisait aussi la publicité pour l’alcool sur internet, mais en établissant une
liste des sites où elle était
permise (sites des producteurs, fabricants, importateurs, distributeurs, déLe
député
taillants…).
socialiste Marcel Rogemont
a estimé que « les limites
sont de pures formes et in-
Photo Pierre HECKLER
> Lire en page 4.
majeures ». Afin de se pencher
sur toutes les implications d’une
mesure de la diversité de la population française (religion, origine, pratiques sexuelles), Sabeg
a désigné un « comité de réflexion » présidé par François
Héran, directeur général de l’Ined. Il présentera ses recommandations avant l’été. Ce comité,
qui sera officiellement installé le
23 mars, sera très diversifié et
comprendra aussi bien des membres de la Cnil (Informatique et
libertés) et de la Halde (lutte
contre les discriminations) que
des chercheurs d’horizons différents. Wieviorka est ainsi également président du Conseil scientifique du Cran (Conseil
représentatif des associations
noires).
la phrase
« Je ne suis
pas une
création
ex nihilo
du président. »
LE FAIT DU JOUR
l'image
’annonce faite par Yazid
Sabeg, commissaire à la Diversité et à l’Egalité des
chances, d’établir une mesure de
la diversité pour mieux lutter
contre les discriminations est encore bien floue. Il souhaite se
baser sur « l'appartenance à une
communauté ou à un ressenti,
c'est-à-dire le sentiment d'appartenir à une communauté », le
tout recueilli de manière anonyme.
En prenant comme critère le
sentiment d'« appartenance à
une communauté » plutôt que de
classer les personnes interrogées
dans des catégories ethno-raciales, comme cela se fait aux EtatsUnis, le chercheur Michel Wievorka explique que cal permet
d'éviter « des difficultés
Après de grosses difficultés
en 2004 et 2005, le groupe de
menuiserie PVC Huis Clos
(Rouen) va pouvoir recruter
300 personnes cette année.
Elle a pu rebondir en 2006, en
se diversifiant dans les énergies renouvelables (pompes à
chaleur et panneaux solaires).
Ce nouveau secteur a représenté 5 % de l’activité de Huis
Clos en 2006, 23 % en 2007 et
31 % en 2008. Selon le président René Bertin, les réductions d'impôts sur ces investissements soutiennent l'activité
et « nos clients sont aussi plutôt des seniors qui sont déjà
propriétaires de leur maison et
qui sont moins touchés que
d'autres par la crise ».
L’Assemblée nationale a relevé à 18 ans l’âge à partir duquel il est possible d’acheter de l’alcool,
dans le cadre du projet de loi de Roselyne Bachelot. En revanche, la publicité est autorisée sur internet.
Philippe WAUCAMPT.
« Je ne suis pas personnellement favorable à la donnée
de l'origine car elle renvoie à un statut d'étranger héréditaire,
pas plus qu'à celle de patronyme », explique Yazid Sabeg.
300
L’alcool ne sera
plus vendu aux mineurs
Cauchemar
mexicain
2
le chiffre
SANTÉ
éditorial
Finalement, l'affaire
Florence Cassez ne
constitue pas un cadeau
pour Nicolas Sarkozy.
Echaudé, désormais, par
les complications de la
diplomatie
compassionnelle, Nicolas
Sarkozy a vu sa visite au
Mexique sérieusement
polluée par un dossier qui
a occulté l'aspect « utile »
d'un déplacement destiné
à renforcer les relations
économiques avec cet
important producteur
d'hydrocarbures, puisque,
comme on le dit à l'Elysée,
il faut aller chercher les
contrats là où l'argent se
trouve.
Ceci étant, ce coup de
projecteur sur une autre
réalité mexicaine n'est pas
inutile. Car les Etats-Unis
eux-mêmes viennent d'en
découvrir l'ampleur depuis
qu'un récent rapport du
commandement militaire
américain a désigné deux
grands Etats exigeant une
attention soutenue de
l'administration Obama
pour la simple et bonne
raison que, selon ses
auteurs, ils pourraient «
rapidement et soudainement
s'effondrer ». Il s'agit du
Pakistan et du Mexique.
Les Américains étaient
obsédés par la menace
islamiste. Ils découvrent
qu'un danger inattendu est
à leur porte, de l'autre côté
du Rio Grande, dans un
pays catholique leur
2
Photo MaxPPP
Mardi 10 Mars 2009
Une baisse du taux de TVA dans la restauration
devrait logiquement alléger l'addition pour le client.
Le piège
Cette fois, la France y croit vraiment.
Après des années de négociation acharnée
pour tenir une promesse faite, à la légère,
par le candidat Jacques Chirac en 1995, la
restauration devrait obtenir enfin gain de
cause. A condition que l’Allemagne, qui
paraît disposée à lever son veto, soit suivie
par le Danemark, notamment, dès lors
qu’en matière de fiscalité l’unanimité est la
règle européenne. Notre pays réparerait
ainsi une vieille erreur, celle d’avoir omis
de placer les restaurants traditionnels sur
la liste des secteurs pour lesquels il
réclamait la possibilité d’appliquer un taux
réduit de TVA. L’harmonisation de la TVA
dans le droit communautaire applicable au
marché unique se limite, en effet, à fixer
trois niveaux de taxation – normal,
supérieur et réduit –, chaque pays ayant
dû fournir la liste des secteurs bénéficiant,
chez lui, du taux réduit.
A l’époque, en 1991, huit Etats
membres sur quinze, dont l’Italie et
l’Espagne, y avaient inclus la restauration.
Le « cadeau », sous forme de concession,
que fait aujourd’hui l’Allemagne à la
France pourrait néanmoins se révéler
empoisonné. Car la conjoncture est tout
sauf favorable à une mesure qui coûterait
– si le taux de 5,5 % était accordé aux
restaurateurs comme ils le réclament – au
moins 3 milliards d’euros par an à l’Etat,
alors que le déficit budgétaire prend déjà
des proportions catastrophiques.
Les restaurateurs, qui promettaient de
créer des emplois grâce à cette baisse, ne
parlent plus maintenant que de sauver des
emplois menacés par l’aggravation de la
crise. Quant aux prix pratiqués, déjà tirés
vers le bas par la moindre fréquentation
des établissements, ils ne baisseront
certainement pas dans la même
proportion que la TVA. Aussi le
gouvernement est-il en train de préparer
le secteur à une baisse qui ramènerait la
TVA de 19,6 % à 10 ou 11 % seulement,
de manière à réduire la facture pour les
finances publiques. Considérant qu’il y a
plus urgent, de nos jours, que de
ristourner des taxes aux restaurateurs. La
guerre entre la profession et le ministère
des Finances n’est donc pas finie. Et
Bruxelles n’y est plus pour rien.
Pierre FRÉHEL.
Des experts ont présenté
hier à Londres un tableau
présenté comme le seul
portrait authentique de
William Shakespeare, peint
de son vivant. La toile a
servi de modèle à la
gravure qui orne la
couverture du « First
Folio », un recueil des
pièces du célèbre auteur
anglais. Le tableau aurait
aussi constitué le modèle
d’un autre célèbre portrait
du dramaturge, exposé à la
bibliothèque Folger
Shakespeare de
Washington. « Nous
pensons qu’il a été peint en
1610 et plusieurs copies en
ont été faites », explique le
directeur du Fonds du lieu
de naissance de
Shakespeare (Shakespeare
Birthplace Trust). Les
autres portraits ont été
exécutés après la mort du
dramaturge en 1616. Le
portrait appartenait depuis
longtemps à la collection
Cobbe, propriété de la
famille du même nom, mais
le lien avec Shakespeare n’a
été établi qu’en 2006
lorsqu’un membre de la
famille a vu le tableau de la
bibliothèque Folger lors
d’une exposition
temporaire à Londres. Il a
alors réalisé à quel point les
deux portraits étaient
semblables.
France
Mardi 10 Mars 2009
2
Une politique globale pour
répondre au malaise des jeunes
RER : la porte d’accès
aux voies était cassée
Les supporters happés samedi soir par un RER
avaient pu accéder facilement aux voies,
une porte étant détériorée.
Triangle sur
autoroute :
décret
à revoir
Une concertation a été lancée hier en vue de la publication, en juin, d'un « Livre vert » recensant
les réformes à conduire pour répondre au pessimisme prononcé des 16-25 ans.
e gouvernement a lancé
hier autour de Martin
Hirsch une concertation
devant déboucher en juillet sur
la présentation d’une politique
globale de la jeunesse, qui a
fait défaut jusqu’ici et qui
devra répondre au vif malaise
économique et social des 1625 ans. Le Haut commissaire
aux Solidarités actives, dont
les prérogatives ont été élargies
à la Jeunesse le 12 janvier par
Nicolas Sarkozy pour mener
plus
politique
«
une
cohérente » à l’égard des jeunes, a réuni une soixantaine de
personnalités du monde syndical, universitaire, patronal, associatif et politique, pour identifier les réformes à conduire et
publier un « Livre vert » en
juin.
Les orientations finales du
gouvernement seront présentées « avant les vacances scolaires d'été », a indiqué Martin
Hirsch, soulignant que le gouvernement était « engagé dans
une course de vitesse » car la
situation des jeunes était déjà
« fragile avant la crise ». «
L'accès à l'autonomie va être
le chantier prioritaire de cette
commission », a-t-il précisé.
L’autonomie, rappelle le document, se définit comme la possession d’un emploi stable,
d’un logement indépendant,
des revenus essentiellement
tirés de l’activité, et la mise en
couple. Or, ce processus se fait
selon des « enchaînements de
plus en plus complexes », constate le document de cadrage de
la réunion. Cette situation, notamment les difficultés criantes
d’accès à l’emploi, avait été
Des collégiens portent plainte
après une charge de CRS à Paris
Des enseignantes et une dizaine de collégiens de Ceno, en
Gironde, ont déposé plainte, affirmant avoir été molestés par
des CRS qui intervenaient jeudi soir à la gare Montparnasse
pour une manifestation d’étudiants. Venue pour la journée à
Paris à l’occasion d’une sortie scolaire, une classe de troisième
du collège de Cenon, dans la banlieue bordelaise, attendait à
la gare le train du retour lorsqu’elle a été entraînée dans l’intervention des CRS, certains des élèves recevant des coups de
matraque et de bouclier, selon Corinne Pébarthe, l’une des
deux enseignantes accompagnatrices. La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a affirmé hier que, selon les premiers rapports en sa possession, il n’y a pas eu de « problème
particulier » lors de cette manifestation. « Je suis moi-même
enseignante de formation, quand on a la charge d’un certain
nombre de jeunes et notamment de très jeunes, on évite de les
mettre dans des lieux où il peut y avoir des manifestations et
des mouvements de foule », a-t-elle toutefois ajouté.
REPÈRES
Paris : un forcené meurt après une fusillade
Un forcené, retranché hier dans son appartement du XIIIe arrondissement de Paris après avoir blessé une personne dans la rue, est
mort vraisemblablement à la suite d’un échange de tirs avec la police. Peu après 8h, le tireur âgé de 45 ans et armé d’une arme de
poing de calibre 7.65 mm s’en est pris à un passant visant dans sa
direction et l’atteignant de deux balles dans le dos avant de regagner son domicile et de prendre sa mère en otage. Il est décédé
après un échange de coups de feu durant l’intervention de la police.
Davantage de psychotropes pour les hommes
Les hommes consomment plus d’alcool et de cannabis et un peu
plus de tabac que les femmes, mais l’écart diminue quand le niveau social augmente, selon une analyse de données publiée aujourd’hui dans le bulletin hebdomadaire de l’Institut de veille sanitaire. Ainsi, trois fois plus d’hommes que de femmes font un usage
régulier d’alcool, 3,5 fois plus font usage régulier de cannabis, et
1,3 fois plus fument au moins une cigarette par jour.
Jean-Marc Rouillan hospitalisé à Marseille
Jean-Marc Rouillan, 55 ans, le cofondateur du groupe armé d’extrême gauche Action Directe, incarcéré au centre pénitentiaire des
Baumettes, est hospitalisé depuis vendredi à l’hôpital Nord de
Marseille. Il souffrirait d’une pneumopathie aiguë et aurait perdu
plusieurs kilos.
Garçonnet tué par la chute d’un arbre
Un enfant de 4 ans a été tué par la chute d’un arbre que son
père venait d’abattre, dimanche dans sa propriété de Cervon, dans
la Nièvre. L’accident s’est produit en fin de matinée, alors que l’enfant avait accompagné son père parti couper des arbres fragilisés
par la tempête de janvier dernier. Frappé de plein fouet par la chute
de l’un d’entre eux, l’enfant est décédé avant l’arrivée des secours.
Plainte du maire de Lorient contre Facebook
Le parquet de Lorient a ouvert une enquête après le dépôt d’une
plainte, jeudi, du maire de la ville Norbert Métairie (PS) contre Facebook pour « incitation publique à la haine et à la violence ». Le
maire a déposé plainte « au nom des Lorientais qui sont salis »
après avoir constaté que des violentes insultes étaient proférées
par un groupe à l’encontre des Lorientais sur le réseau social.
Photo Frédéric LECOCQ
L
les premières auditions des rescapés, qui pensaient qu’il s’agissait d’un espace piéton. En réalité, le groupe s’est retrouvé
sur un pont ferroviaire qui enjambe le canal de Saint-Denis,
dont la configuration ne leur
laissait « aucune échappatoire », a souligné François Molins. Le train roulait à 82 km/h.
Le machiniste les a aperçus au
dernier moment.
L’enquête va maintenant
chercher à déterminer la « défectuosité » du portail d’accès au
pont. « La porte n’était pas verrouillée. Le pêne de cette porte
était scié », a affirmé le procureur, en évoquant « un acte de
vandalisme » ou un « défaut
d’entretien ». Le grand-père de
Jordan s’est dit hier « en colère
contre la SNCF » et a demandé
des « excuses » à son président
qui, lui, a promis « une transparence absolue ». « Je ne dis pas,
rétrospectivement, que ce n’était
pas dangereux de marcher près
des voies. Mais le danger, ils ne
l’ont pas vu. Les barrières
étaient ouvertes », a déclaré
Christian Duminy.
Selon une récente comparaison internationale, citée par les services de Martin Hirsch, les jeunes Français sont, après les Japonais,
ceux qui ont le moins confiance en leur avenir: seuls 27% sont certains d'avoir un bon travail dans l'avenir,
ontre 60% des jeunes au Danemark ou aux Etats-Unis.
mise en lumière lors des manifestations contre le CPE en
2006.
150 M€ promis
Elle prend de nouveau une
dimension potentiellement explosive avec la crise, qui fait
flamber le chômage des 16-25
ans, tandis que les militants
des collectifs contre la cherté
du logement « Jeudi noir » et
contre les stages abusifs « Génération précaire » agitent la
menace d’un « scénario à la
grecque ». Parmi les pistes
d'action évoquées par Martin
Hirsch figurent la poursuite de
la réforme des stages dont certaines entreprises continuent
d'abuser, le développement de
l'alternance qui conjugue
cours théoriques et apprentissage en entreprise, le service
civique ou encore le financement pérenne des Ecoles de la
2e chance. Martin Hirsch a
aussi promis « un grand chambardement » dans les mécanismes de rattachement au foyer
fiscal des parents qui prive le
jeune de certaines aides. Parallèlement, le Haut commissaire
aura 150 millions d'euros, issu
selon lui du plan de relance,
pour financer des « program-
mes expérimentaux » qui pourront concerner au moins 100
000 jeunes sur 18 mois. L'Unef
ne s'est pas montrée convaincue. Le risque, selon son président Jean-Baptiste Prévost, «
c'est qu'il ne sorte de la
concertation que quelques mesures destinées à colmater les
brèches, mais pas une nouvelle
donne, passant pour l'Unef par
une allocation d'autonomie ».
Besancenot en
position non éligible
Olivier Besancenot ne sera
pas tête de liste aux européennes de juin pour le Nouveau
parti anticapitaliste (NPA). Il
devrait se présenter comme numéro trois en Ile-de-France, en
position non éligible. Omar
Slaouti, 42 ans, enseignant
d’Argenteuil (Val d’Oise),
conduira la liste du NPA en Ilede France. Pour l’Est a été annoncé en tête de liste, un ouvrier de l’industrie automobile
sans donner de nom.
Les difficultés des 16-25 ans en chiffres
Les difficultés sont plus fortes pour les jeunes que
pour les autres catégories de la population, rappellent
les données publiées hier par le Haut commissariat à la
Jeunesse. En 2008, 8,18 millions de jeunes de 16 à 25
ans vivaient en France, soit 12,7 % de la population.
• PAUVRETÉ. — La pauvreté, très liée à la situation
des parents vis-à-vis de l’emploi, affecte plus les jeunes : 20,2 % d’entre eux vivent en dessous du seuil de
pauvreté (880 € par mois), contre 13 % de l’ensemble
de la population, et 15,5 % sont en situation de pauvreté en termes de conditions de vie, contre 12,2 % de
l’ensemble de la population.
• LOGEMENT. — La majorité des 16-25 ans (57 %)
vivent encore avec leurs parents, 18 % ont constitué
une famille et 13 % vivent seuls. Les jeunes ayant
quitté le foyer familial sont généralement locataires
dans de grandes villes et occupent de petits logements,
plus souvent de statut atypique (meublés, sous-locations, etc).
• SCOLARITÉ. — Plus de 40 % d’une génération
obtient un diplôme du supérieur, près de 62 % d’une
classe d’âge obtient le bac depuis 1995 et plus de
80 % des moins de 18 ans sont en cours d’étude depuis le début des années 1990, contre moins de la
moitié une décennie plus tôt. La part de jeunes sans
diplôme du secondaire, qui avait fortement baissé,
s’est « stabilisée » depuis la fin des années 1990 autour de 17 %, soit 130 000 personnes. Et quelque
10 %, soit 75 000 jeunes, sortent du système scolaire
sans diplôme.
• EMPLOI. — Le taux d’emploi des 16-25 ans
(28,5 % au 4e trimestre 2008), est l'« un des plus faibles
d’Europe » en raison de la durée de la scolarité, d’un
moindre cumul études-emploi qu’ailleurs et des difficultés d’insertion professionnelle des moins diplômés. Plus
d’un tiers des emplois occupés par les moins de 30 ans
(35 %) sont des contrats temporaires ou aidés par l’Etat,
contre moins de 15 % pour l’ensemble des salariés.
• CHÔMAGE. — Le taux de chômage des actifs de
15-24 ans est l'« un des plus élevés d’Europe » (21,2 %
au 4e trimestre 2008), notamment car les moins de 25
ans présents sur le marché du travail sont souvent peu
ou pas diplômées et peinent à s’insérer. Moins de la
moitié des jeunes au chômage perçoivent une indemnisation, contre 60 % des demandeurs d’emploi.
Alessandri couvre Colonna…
et lui reproche sa cavale
Juge d’instruction :
pré-rapport remis hier
Alessandri, qui s’accuse depuis 2004 d’avoir tiré sur Claude Erignac,
a de nouveau endossé ce rôle hier, mais en taclant Colonna.
Rachida Dati a reçu hier les membres
du comité Léger. Un « non-événement »
pour les syndicats de magistrats.
ierre Alessandri, pilier du commando d’assassins du préfet de Corse Claude Erignac,
déjà condamné à la prison à vie, a de nouveau endossé hier le rôle du tireur pour tenter
d’innocenter Yvan Colonna. Comme la plupart
des six membres du commando condamnés
définitivement en 2003, Alessandri avait inclus
Colonna dans le groupe, lui plaçant même
l’arme du crime entre les mains, lors de sa
garde à vue en mai 1999. Tous s’étaient rétractés à partir de fin 2000, Alessandri allant même
jusqu’à s’accuser d’être le tireur dans un courrier à la juge d’instruction Laurence Le Vert en
septembre 2004. « Vous nous prenez pour des
débiles ! », s’est insurgé hier Me Philippe Lemaire, avocat de la famille Erignac, quand Alessandri a de nouveau endossé ce rôle.
Mis en difficulté par les questions à son
« ami » (Pierre Alessandri est originaire du
même village corse que les Colonna), l’accusé
l’a interpellé depuis son box. « Pourquoi avoir
tant tardé à dire la vérité ? », a-t-il demandé.
Alessandri a alors laissé entendre qu’il avait été
surpris en 1999 par la décision de Colonna de
se mettre en cavale après les premières interpellations. « J’aurais jamais imaginé que tu mettes
autant d’entêtement à refuser de t’expliquer […]
ton entêtement dans ta cavale a conditionné ta
culpabilité », a-t-il affirmé. Un peu plus tôt, il
avait évoqué ainsi son revirement de 2004 : « Il
fallait à un moment donné entamer le processus pour prendre mes responsabilités. »
Pour lui désormais, Colonna « n’a jamais fait
partie du groupe » responsable d’une attaque
P
Un titre de séjour
au champion afghan
Le ministre de l’Immigration
Eric Besson recevra demain le
jeune Afghan champion de
France espoir de boxe française,
Sharif Hassanzade, pour lui remettre son titre de séjour en
présence de grands noms de la
boxe. Besson avait demandé à
la préfecture du Nord de « régulariser sans délai » la situation
du jeune Afghan, 17 ans, sans
papiers, arrivé seul en France il
y a trois ans.
Heures sup exonérées :
c'est « formidable »
L
« Pourquoi, toi, tu as fait ta cavale? »,
a demandé hier Alessandri à Colonna, qui
l'interrogeait sur le pourquoi d'une mise hors de
cause après « tant de temps ».
de gendarmerie en 1997 puis de l’assassinat de
Claude Erignac. Pour la première fois hier, le
« tireur » a raconté la scène en parlant d’un
moment « difficile psychologiquement ». « Je
lui ai tiré dans la nuque, j’ai déposé l’arme par
terre », a-t-il poursuivi. « Puisque ça peut aider
la défense d’Yvan Colonna », a ajouté Alessandri, la scène de crime aurait été selon lui fréquentée par « d’autres » hommes que ceux inclus dans le commando par l’accusation. Une
manière de ne pas invalider certains témoignages évoquant un troisième homme « dans la
phase de repli » des lieux, en plus d’Alessandri
et de Ferrandi, les deux conjurés ayant admis
leur présence à l’inverse de Colonna.
Arte fâchée avec la télé polonaise
La chaîne franco-allemande Arte a indiqué hier
avoir suspendu ses opérations de coproduction
avec la télévision publique polonaise TVP (Telewizja Polska), estimant ne pas partager les mêmes
« valeurs » que son nouveau président Piotr Farfal,
proche d’un parti d’extrême droite. Le président
d’Arte, Gottfried Langenstein, et celui d’Arte France,
Jérôme Clément, ont adressé le mois dernier une lettre à la KRRiT, l’autorité audiovisuelle polonaise, estimant ne « pas partager les valeurs du parti dont le
président du conseil de gestion (de la TVP Piotr Farfal) est proche », a indiqué le directeur du dévelop-
es membres du « Comité
de réflexion sur la rénovation des codes pénal et de
procédure pénale », qui préconise la suppression du juge
d’instruction, ont été reçus hier
par la garde des Sceaux. Ils ont
remis à Rachida Dati leur « rapport d’étape ». Ce document
porte sur « la phase préparatoire du procès pénal » c’est-àdire l’enquête, tandis que le
rapport final, attendu pour
l’été, évoquera le procès.
Le ministère de la justice a affirmé que les « propositions ambitieuses » feraient « l’objet
d’une large consultation en vue
d’un projet qui sera soumis à la
représentation nationale »,
après le dépôt du rapport final
fin mai par le comité.
Le 7 janvier, le président Nicolas Sarkozy avait fixé « les lignes directrices » de la réforme
en annonçant la suppression du
juge d’instruction. Les principaux syndicats de magistrats
avaient dénoncé dès janvier le
projet présidentiel. Le pré-rapport Léger est donc « un nonévénement puisque ses conclusions
étaient
connues
d’avance », a réagi hier Laurent
Bedouet, secrétaire général de
pement et de la coordination d’Arte, Hans-Walther
Schlie.
Les deux présidents d’Arte ont décidé de suspendre les opérations de coproduction prévues entre les
deux chaînes jusqu’à l’élection d’un nouveau président de la TVP, toujours selon Schlie. Les deux présidents demandent également à ce que la TVP ne
siège plus dans les organes dirigeants d’Arte. Juriste
de formation, Farfal a été par le passé membre de
groupements skinheads et rédacteur de magazines
considérés comme néonazis, avant de se lier à la
Ligue des familles polonaises (LPR, extrême droite).
Pour la président du Syndicat
de la magistrature,
Emmanuelle Perreux, la
réforme est une « régression ».
l’Union syndicale des magistrats. « C’est tout sauf une surprise de la part d’un comité en
service commandé », a renchéri
Emmanuelle Perreux, présidente
du Syndicat de la magistrature.
Laurent Bedouet parle d’un
« rideau de fumée pour légitimer a posteriori ce qui a été décidé unilatéralement par le pré»
Sarkozy,
et
sident
Emmanuelle Perreux d’une « régression » comportant « des
fausses avancées en matière de
droits de la défense ».
Une troisième mission UMP sur l’outre-mer
Le secrétaire général adjoint de l’UMP, Marc-Philippe Daubresse, a été chargé d’une troisième mission sur l’outre-mer. Ce
député travaillera « en stéréo » avec les deux autres, mises en
place à l’Assemblée et au Sénat. « Mon plan de route c’est réfléchir à quel modèle économique pour les Dom », et sur l’opportunité « de changer la réglementation communautaire sur certains
sujets ». Selon lui, il faudra également réfléchir à la « piste »
d’un « marché unique antillais », à l’installation de pôles de
compétitivité et sur le plan institutionnel, se poser la question
de savoir « jusqu’où on peut aller vers plus d’autonomie ».
Le secrétaire d’Etat aux
Transports
Dominique
Bussereau s’est déclaré,
hier, prêt à revoir le décret
concernant l’utilisation
obligatoire du triangle de
pré-signalisation en cas
d’accident sur autoroute,
assurant qu’il ne faut pas
marcher sur la bande
d’urgence pour l’installer.
La Société des autoroutes nord et est de la
France (Sanef) avait « déconseillé » son utilisation
lors d’un arrêt sur la
bande d’arrêt d’urgence,
car elle « constitue une
mise en danger manifeste
de la vie du conducteur »
(voir RL du 4 mars). L’association 40 millions
avait
d’automobilistes
aussitôt « demandé expressément aux autorités
une clarification rapide
des textes » sur l’utilisation de triangle sur l’autoroute.
La réglementation prévoit selon Bussereau la
pose du triangle, « sauf si
cela met manifestement
en danger la vie du
conducteur ». Sur autoroute, « c’est vrai que
quand on est sur la bande
d’arrêt d’urgence, on est
dans une situation de
danger potentiel », a
ajouté Bussereau.
POLITIQUE
Photo Clotilde VERDENAL
a porte qui menait aux
voies ferrées où des supporters lillois se sont fait faucher par un RER samedi soir
« n’était pas verrouillée », a déclaré hier le procureur de la République de Bobigny François
Molins, en envisageant dans les
prochains jours l’ouverture
d’une information judiciaire
pour homicides et blessures involontaires. Ces déclarations
viennent contredire la version
de la SNCF qui a, toute la journée de dimanche, assuré que le
lieu était « sécurisé ».
Deux personnes sont mortes
et trois autres ont été grièvement blessées dans cet accident
survenu samedi vers 23h15 sur
la ligne B du RER, au nord de
Paris. Les supporters lillois tentaient de regagner leur car. Le
chauffeur du bus, qui n’était
pas garé à proximité directe du
Stade de France, leur avait
donné la consigne d’être de retour à 23h15 « sous peine de ne
pas être attendus ». Ils sont arrivés face à un escalier menant à
une passerelle. Pour y accéder,
« la porte était ouverte », selon
Croquis d'audience AFP
Photo AFP
L
La porte d'accès aux voies était abîmée et il n'y avait « aucune
signalisation et pas de signalétique » à cet endroit, selon le procureur.
3
Les exonérations de cotisations sociales sur les heures
supplémentaires sont une « initiative formidable » qui pourrait permettre de mieux
« réagir » pour sortir de la crise,
a déclaré hier le ministre du Travail Brice Hortefeux, pour qui il
n’y a cependant pas de « sujet
tabou ». Il était interrogé sur les
déclarations de François Chérèque (CFDT), qui souhaite une
« suspension » de la loi Tepa
(ou « paquet fiscal »).
Rama Yade
au hit des sondages
Rama Yade, secrétaire d’Etat
aux droits de l’Homme, garde la
tête du palmarès des leaders
politiques Ipsos-le Point qu’elle
a conquise en février, selon la
dernière vague de ce sondage.
La jeune ministre enregistre
58 % d’opinions favorables :
c’est deux points de moins qu’il
y a un mois, mais cela la maintient en pole position, devant le
maire PS de Paris Bertrand Delanoë (56 %, -3). Le ministre des
Affaires étrangères Bernard
Kouchner est troisième avec
54 % (-5). Il est suivi Jean-Louis
Borloo (Ecologie, 53%, inchangé) et Fadela Amara (politique de la ville, 50%, -6).
Sarkozy + 1
Fillon + 2
L’action de Nicolas Sarkozy
réunit 37 % d’opinions positives, en hausse d’un point en
un mois, et celle de François
Fillon 44 % (+2), selon le baromètre Ipsos à paraître jeudi
dans le Point. Alors que, de janvier à février, le président de la
République avait encaissé une
chute de 9 points dans ce sondage mensuel, il redresse légèrement sa cote. Les jugements
défavorables sur son action
baissent par ailleurs de 61% le
mois dernier à 58%.
Informations générales
Florence Cassez : trois semaines
pour trouver une solution
Mardi 10 Mars 2009
Des maisons saisies
aux enchères à New York
Une société immobilière a organisé la vente
de 350 logements saisis à New York
et en Pennsylvanie.
2
Six ans de prison
pour le « gigolo
suisse »
Un Suisse a été
condamné à six ans de
prison hier à Munich pour
avoir fait chanter des femmes fortunées, dont la
plus riche du pays, Susanne Klatten. Le procès,
prévu pour une semaine,
n’aura duré qu’une journée : l’avocat de l’accusé a
reconnu d’emblée « pour
l’essentiel » les faits reprochés à son client. Pendant
toute l'audience, Helg
Sgarbi, surnommé « le gigolo suisse » dans la
presse allemande, est
resté impassible. Il ne
s'est levé qu'une fois,
pour demander « publiquement pardon à (ses)
victimes ». L’accusation a
alors réclamé 9 ans, la défense voulant ramener la
peine à cinq. Helg Sgarbi,
qui est apparu comme un
homme élégant, mince,
les cheveux courts, a soutiré 9,4 millions d’euros à
quatre femmes fortunées,
rencontrées et séduites
dans des hôtels de luxe,
dont 7 millions d’euros à
la seule Susanne Klatten,
une héritière de BMW.
La Française Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison au Mexique, aurait accepté d’exécuter
sa peine en France. Une commission de juristes des deux pays va se réunir pour étudier sa demande.
Photo Reuters
L
Des manifestants ont dénoncé la vente dimanche.
Pour l'un d'eux, victime d'une faillite personnelle,
« ces gens profitent de la misère des autres ».
es centaines de maisons,
certaines partant d’une
mise à prix de seulement
1 000 dollars (792 euros), ont
été vendues dimanche aux enchérisseurs les plus offrants
dans l’agglomération de New
York. D’après la société qui a organisé la vente, leurs propriétaires ne parvenaient plus à faire
face aux remboursements de
leurs emprunts.
« Il n’est pas courant de voir
autant de maisons saisies ou
vendues à New York City
comme dans le reste du pays
qui a été beaucoup plus durement touché » a commenté Robert Friedman, dirigeant de Real
Disposition
Corp.
Estate
(REDC), la société californienne
de vente immobilière à l’origine
de cette opération. « Il semble
qu’ailleurs on a construit excessivement, plus qu’ici ».
Plus d’un millier de person-
D
nes ont participé aux enchères.
Certains des 350 logements à
saisir à New York et en Pennsylvanie avaient été vandalisés, inondés ou détériorés par l’humidité, mais la perspective de
bonnes affaires a attiré des
acheteurs.
Des manifestants étaient
aussi venus dénoncer cette
vente. « Ces gens profitent de la
misère des autres » a commenté
une manifestante, Sharon
Black, qui espérait sauver son
domicile de Baltimore malgré
une faillite personnelle.
Pour Rich Weinberg, un
porte-parole de REDC, ces ventes aux enchères stimulent l’économie en permettant à des
gens d’accéder à la propriété.
« Leur problème tient au principe des expulsions en général.
Nous sommes une partie de la
solution, pas le problème »,
souligne-t-il.
La recherche sur les cellules souches relancée
Le président américain Barack Obama a réautorisé hier le financement par l’Etat de la recherche sur les cellules souches
embryonnaires. Il a invoqué le potentiel de ces cellules pour
aider à soigner certaines des maladies les plus graves. Au moment de signer un décret levant les restrictions imposées à ce financement par George W. Bush, Barack Obama a affirmé sa volonté de rompre avec son prédécesseur dans le domaine
scientifique comme dans les autres et de protéger la science des
interférences idéologiques. Sa décision a réjoui une grande partie de la communauté scientifique. Mais dans un pays où les
questions de bioéthique divisent l’opinion, elle a en revanche
ému tous ceux pour qui la vie commence dès la conception.
Peine aménagée
Le scénario d’un rapatriement
de cette jeune femme s’est précisé hier avec sa décision, annoncée par son père Bernard
Cassez, de renoncer à un pourvoi devant la Cour suprême.
Florence Cassez accepterait
ainsi la sentence et pourrait
purger en France une peine
aménagée, en vertu des
conventions internationales.
Paris va demander l’application de la convention bilatérale
qui prévoit le transfert des prisonniers entre le Mexique et la
France, a affirmé hier Nicolas
Sarkozy. Le président français et
son hôte mexicain ont annoncé
qu’une commission de juristes
des deux pays serait réunie dès
aujourd’hui pour examiner la
prochaine demande de Florence
Cassez. Ce groupe de travail
aura trois semaines « pour trouver une solution qui permette de
préserver les intérêts de la justice mexicaine, de la justice
française, les intérêts des victimes et le droit de chacun », a
précisé Nicolas Sarkozy. « Ca
ne signifie nullement l’impunité,
nullement. Ca signifie l’application d’un traité international »,
a-t-il insisté. « Je demande à
chacun de comprendre qu’il
faut faire confiance à la justice
française », a ajouté le président français, s’employant à
rassurer l’opinion publique, qui
redoute que le transfert n’entraîne une remise en liberté rapide.
Sortis de cette affaire sensible, Nicolas Sarkozy et Felipe
Calderon ont tous les deux manifesté leur intention de donner
un coup de fouet à la coopération entre leurs deux pays. Ils
ont signé une série d’accords
sur la sécurité et la santé.
Crash d'avion
en Ouganda :
dix morts
Photo Reuters
a visite de Nicolas Sarkozy
est marquée par le cas Florence Cassez, le cas très
sensible au Mexique de cette
Française lourdement condamnée par la justice mexicaine
pour des faits de complicité
d’enlèvement qu’elle nie farouchement. La jeune femme de 34
ans a écopé en appel de 60 ans
d’emprisonnement.
Nicolas Sarkozy a tenu à manifester hier à son homologue
mexicain le soutien de la France
dans « votre combat courageux
et déterminé contre le crime et
contre la criminalité organisée ». Un message de soutien
clair et net dans le contexte de
l’affaire Florence Cassez, dont
la perspective d’un transfert
vers la France suscite de virulentes réactions. Au Mexique,
les enlèvements par des gangs
criminels sont devenus un véritable fléau.
Après un déjeuner privé, les deux couples présidentiels ont effectué dimanche une excursion
au milieu des pyramides précolombiennes de la cité de Teotihuacán.
Les Etats-Unis « harcelés » en mer
Washington a officiellement protesté hier auprès de Pékin après une
qualifiée
de
manœuvre
« harcèlement ». Cinq bateaux chinois ont effectué des manœuvres périlleuses dimanche près d’un bâtiment
non-armé de la Marine américaine, le
USNS Impeccable, dans les eaux
internationales, en mer de Chine méridionale, selon le Pentagone.
« C’était une manœuvre imprudente
et dangereuse qui n’était pas professionnelle », a déclaré à la presse un
porte-parole du département améri-
4
cain de la Défense, Bryan Whitman.
« Nous pensons que notre navire a été
harcelé de manière déplacée. C’est le
motif de notre protestation auprès du
gouvernement chinois », a précisé un
porte-parole du département d’Etat,
Robert Wood. « L’ambassade (américaine) à Pékin a reçu une protestation
pour les Chinois au cours du weekend. »
Selon le récit du Pentagone, les bateaux chinois ont entouré le USNS
Impeccable et deux d’entre-eux se
sont approchés à moins de 15 mètres,
brandissant des drapeaux chinois et
exhortant le navire américain à quitter
les lieux. L’incident a pris un tour comique quand l’équipage américain a
aspergé d’eau l’un des bateaux chinois qui s’approchait dangereusement
et dont l’équipage s’est aussitôt mis
en sous-vêtements.
Les Chinois ont ensuite lancé des
morceaux de bois sur la route du navire américain et deux bateaux se
sont placés face à lui, le forçant à
prendre des mesures d’urgence pour
éviter une collision.
Le bâtiment américain est un navire
de surveillance qui rassemble des
« données sur l’acoustique sous-marine », a ajouté Bryan Whitman. Cet
incident intervient dans un contexte
d'« agressivité grandissante des bateaux chinois » au cours des derniers
jours, selon le Pentagone. Les bâtiments chinois comprenaient un navire de renseignement, un patrouilleur
de pêche, un patrouilleur océanographique et deux petits chalutiers battant pavillon chinois, a ajouté le ministère américain.
Une dizaine de personnes sont mortes hier dans
le crash d’un avion peu
après son décollage de
l’aéroport d’Entebbe, en
Ouganda. L’avion s’est ensuite abîmé dans le lac
Victoria, qui borde la localité d’Entebbe. « D’après
mes informations, un incendie s’est déclaré à bord
puis l’avion s’est crashé »,
a déclaré le porte-parole
de l’armée burundaise,
Adolphe Manirakiza. « Sur
la dizaine de morts, il y a
trois officiers burundais »
de la force de paix africaine en Somalie, a-t-il
ajouté. Selon lui, l’avion
se rendait à Mogadiscio,
capitale de la Somalie, où
est déployée la force de
paix de l’Union africaine
qui est composée de militaires burundais et ougandais.
Grand jeu 90èmeAnniversaire du RL
A chaque jeu son lot de vainqueurs !
14 gagnants d’une machine
à Expresso avec le jeu des dates
Spizak Jean-Jacques (MOYEUVRE GRANDE)
Cantele Jean (MONTOIS LA MONTAGNE)
Pierronnet Martine (ALBESTROFF)
Cavalletto Elda (HAYANGE)
Delogu Pietro (STIRING WENDEL)
Brey Véronique (DIEMERINGEN)
Doerflinger Fabienne (RAHLING)
Amann Joséphine (LE BAN ST-MARTIN)
Marie- Joseph Pascale (WOIPPY)
Schmitt Gérard (TRESSANGE LUDELANGE)
Obellianne Jean Christophe (METZ DEVANT-LES-PONTS)
Valence Patrick (PHALSBOURG)
Schiltz Serge (LONGWY)
Zareba Michel (LELLING)
Encore des gagnants
avec le Bonus 7Hebdo
2 Places de cinéma : 4 gagnants
Gross Nadine (YUTZ)
Cardon Alain (LE BAN ST-MARTIN)
Lambert J. Marcel (SEINGBOUSE)
Chanal Valérie (VILL-SUR-YRON)
4 entrées Parc Sainte Croix : 4 gagnants
OligerNicole (SARREBOURG)
Weislinger Nadia (ALSTING)
Funck Emile (BETTELAINVILLE)
Schumann Philippe (BEHREN-LES-FORBACH)
Abonnement FC METZ : 1 gagnant
Lehnert François (UCKANGE)
Abonnement RL : 7 gagnants
Walter Armand (MANOM)
Barbaresco Audrey (LONGEVILLE LES-ST-AVOLD)
Tomiak J.Pierre (COUBLANC)
Canteloup Alain (PELTRE)
Sprunck Rose (ROHRBACH-LES-BITCHE)
Floret Astrid (ST-AVOLD)
Schanot Robert (HOMBOURG HAUT)
Toujours de nombreux
gagnants par téléphone
Lecteur DVD : 2 gagnants
Houang Philippe (AUMETZ)
Jacquemin Geneviève (MONTIGNY-LÈS-METZ)
Machine expresso : 1 gagnant
Kurtz Elisabeth (SARREGUEMINES)
Tirages photos numériques :
76 gagnants dont
Porzadny Claude (PORCELETTE)
Neisse Gérard (PELTRE)
Baraux Lysiane (MONT BONVILLERS)
Privé Gérard (METZ)...
CARTE N°2
Pietro et son expresso
LE GROS LOT DE
LA CARTE n°2
Désormais, en lisant son journal le
matin, son café aura certainement
une saveur différente. Pietro
Delugo, de Stiring-Wendel, a
remporté une cafetière expresso
d’une valeur de 100 €. « Pour la
première fois, j’ai la chance de
gagner à un jeu », explique-t-il.
Samedi, le poisson lui a porté
chance. Ou plutôt ces trois petits
poissons qui sont apparus sur sa
carte à gratter au fil de la semaine,
synonymes de gain. Mais Pietro
ne va pas s’arrêter là pour autant.
Tous les matins, après son café, il
continuera de gratter, en espérant
que son visage réapparaisse dans
le journal avant la fin du jeu.
Pour une voiture cette fois-ci.
un séjour pour 2 personnes
en Turquie offert par
le Républicain Lorrain
et son partenaire Luxair
est toujours en jeu.
Alors tous à vos cartes !
NOTEZ-LE :
Une petite précision semble nécessaire
après ces quelques jours de jeu.
Pour gagner, il y a deux conditions :
3 symboles identiques dans la MEME
COLONNE (verticalement) et votre
appel au 08 92 39 09 19 de 9h à 14h
précises, le jour même de la parution,
dans le Républicain Lorrain, de la
dernière date vous ayant permis
de gagner.
AU FIL DES DATES
du dimanche 8 mars
au samedi 14 mars 2009
Jeudi 19 avril 1951
Création de la communauté européenne
du charbon et de l’acier
Jouez chaque jour avec
LES DATES DU JOUR
GAGNEZ
AUSSI
Mardi 10 mars 2009
PAR
GRATTEZ sur la carte N°2 LES DATES CI-DESSOUS
1951
1942
1964
1976
situé sur votre carte en bas à droite
Ce code est valable
uniquement
pour le jour indiqué
1924
Si vous avez découvert 3 symboles identiques
dans la même colonne (verticalement)
VOUS AVEZ GAGNÉ LE LOT INDIQUÉ EN HAUT DE CETTE COLONNE
Appelez le : 08 92 39 09 19 (0,34€/minute)
Aujourd’hui même de 9 h à 14 h
TÉLÉPHONE
grâce à votre
CODE DU JOUR
au
1 gagnant
toutes les
7 minutes !
08 97 78 10 10
(0,56€/appel)
PLUS RADIN, PLUS MALIN !
• 1942 : Occupation de la zone libre par les Allemands
• 19 juin 1964 : Eric Tabarly remporte la seconde
Transatlantique britannique en solitaire
• 1976 : Ouverture au public du centre commercial
Saint-Jacques à Metz
• 1924 : 1er journal parlé sur Radio Tour Eiffel
Economie
Mardi 10 Mars 2009
Les Bourses continuent
à se faire peur
Lactalis ne prévoit pas
de baisser ses prix
Lactalis, pour qui les producteurs de lait doivent
encore réduire leurs prix, ne compte rien
répercuter sur le consommateur.
L
En Europe, la Bourse de Paris a cédé 0,60 % à la clôture, se reprenant après être passée sous les 2 500
points dans la matinée. Londres et Francfort ont mieux résisté, finissant en hausse de 0,33 % et 0,70 %.
Photo AFP
L
« Depuis plusieurs mois, on
perd 140 euros aux 1 000 litres
de lait quand on le vend sous
forme de beurre et de
poudre », affirme
la direction de Lactalis.
velle grille doit entrer en vigueur à partir d’avril. « Ces négociations-là promettent d’être
plus compliquées que celles de
la métropole avec la Guadeloupe », a estimé Leonard qui
passera la main à la fin de
cette année à Daniel Jaouen,
actuel directeur des affaires
internationales. Les négociations entre producteurs et industriels n’ont pas encore repris formellement mais « trois
réunions de travail ont eu lieu
au sein du Cniel (Centre national interprofessionnel de l’économie laitière) et cela patine »,
a reconnu hier un proche du
dossier.
SNCF : bénéfice divisé par deux
Freinée par la crise, la SNCF a vu son bénéfice net chuter à 575 millions
d’euros sur l’exercice 2008, contre 1,1 milliard en 2007, soit une baisse de
48,5 %, selon des sources concordantes. Le bénéfice opérationnel est lui
aussi en forte baisse, passant à 856 M€ contre 1,09 milliard d’euros (21,5 %). Le chiffre d’affaires augmente de son côté de 6,9 % à 25,19 mds
€, à périmètre constant. La SNCF annoncera ses résultats annuels officiellement demain à l’issue d’un conseil d’administration.
L’activité fret SNCF, en difficulté chronique, a pesé sur les comptes de
la compagnie publique, avec une perte chiffrée fin février à « environ
350 M€ » par Pierre Blayau, patron de la branche transports et logistique.
Malgré la baisse des résultats, la SNCF va verser une prime de 207 euros
aux 158 000 cheminots pour l’exercice 2008 au titre du partage des bénéfices. Quant à 2009, la SNCF s’attend à voir son trafic grandes lignes nettement ralentir, essentiellement en raison de la crise économique, qui a
en revanche épargné l’activité de 2008. La compagnie ferroviaire prévoit
une hausse limitée à 1,4 % de son trafic en France et à 2,6 % en Europe
(Thalys, Eurostar…), en raison de la baisse de la consommation des ménages. Le ralentissement sera d’autant plus sensible que 2008 a connu
une croissance soutenue d’environ 9 %, (+9,1% pour le TGV et +8,7 %
pour l’international).
BOURSE DE PARIS
SÉANCE
DU 9 MARS 2009
-0,60%
LES 10 + FORTES VARIATIONS
Hausses
en %
€
+16,67
+13,20
+12,90
+10,85
+10,34
0,14
8,49
1,75
6,03
3,95
Dernier
€
%Var.
Veille
%Var.
31/12
Lingot de 1 KG Env 24400,00
Pièce 20 F
154,90
Pièce 20 $ américains 900,25
Pièce Suisse 20 F
151,00
Souverain
176,00
Pièce 10 florins holl.
151,10
-1,21
+1,84
-1,07
+1,96
-2,28
-0,07
+23,23
+23,04
+42,90
+20,80
+17,49
+25,71
INDICES
Pts
-0,72%
-0,61%
-0,60%
-0,08%
-1,13%
-0,82%
EUROLIST
ABC Arbitrage
5,06
Acanthe Develop.
1,12
ADA
8,45
ADP
36,72
ADT
0,02
Affine
7,99
Agricole de la Crau
144,00
Altamir Amboise
2,07
Altran Technologies
1,77
ANF
22,50
Arbel
0,31
Areva CI
305,00
Arkema
10,65
Artois Indust.Fin
2000,00
Atos Origin Sa
18,21
Autor.Paris-Rhin-Rhône
39,62
Bac Majestic
0,11
Baccarat
132,00
Bains Mer Monaco
455,01
Banque de la Réunion
122,90
Banque Tarneaud
82,00
Beneteau
5,56
Bic
35,90
BioMérieux
57,61
Boiron
23,50
Bolloré Invest
76,20
Bongrain
37,00
Bull Regroupement
1,29
Bureau Veritas
26,20
Burelle Sa
20,00
Business & Décision
2,55
Canal+
4,30
Capelli
0,90
Carbone-Lorraine
16,64
Casino Guichard ADP
42,50
Casino Guichard Perr
49,25
Catering Intern Services
49,79
Cegid
7,95
CGG Veritas
8,36
Chargeurs
5,10
Achat
€
Vente
€
Taux
change
Dollar américain
0,78
0,81
0,7939
Dollar Canadien
0,60
0,62
0,6098
Franc Suisse (CHF) 0,67
0,69
0,6808
Livre Sterling (GBP) 1,07
1,12
1,0960
Yen (100)
0,82
0,8018
0,79
CAC Mid&Small190 3762,24
IT.CAC
584,58
€
% var.
veille
% var.
31/12
-0,78
-1,75
0,00
+0,60
0,00
-4,88
0,00
-5,90
-1,66
-3,80
-3,12
-1,92
-2,29
0,00
+3,64
-3,01
0,00
0,00
-6,19
0,00
-2,14
-0,48
-0,69
-0,16
+3,52
-5,14
-1,14
-5,14
-0,38
-22,48
-4,13
+0,49
-1,09
-2,14
+1,19
+0,67
0,00
-0,50
+4,76
-3,77
+2,22
-9,66
-15,47
-24,08
0,00
-38,47
0,00
-18,17
-34,87
-13,44
-18,42
-12,85
-12,99
-0,24
+1,67
-20,32
-8,33
+19,90
-16,50
-18,05
-11,99
-17,65
-12,74
-3,97
+35,40
-10,37
-22,57
+12,20
-8,82
-60,36
-32,85
+4,39
0,00
-6,53
+12,47
-9,33
+8,71
+0,23
-21,12
-27,07
-1,10%
-1,51%
LES TAUX : 3 mois 1,7030 / 32
1,9472 / 74
1 an
10 ans 3,5308 / 10
Dernier
Valeurs françaises
€
€
0,35
20,00
0,73
2,35
15,67
% Veille
2869,87
1823,08
1780,09
2929,75
3778,81
3465,58
Dernier
en %
-81,08
-22,48
-14,12
-13,28
-12,41
DEVISES
MARCHÉS DE L’OR
SBF 80
SBF 120
SBF 250
CAC Next20
CAC Mid100
CAC Small90
Baisses
Mondial Peche
Burelle
Prologue (Reg)
Hammerson Reit
Wendel
Christian Dior
38,85
CIC A
68,70
Ciments Francais
51,54
Clayeux
2,78
Club Méditerranée
9,91
CMT Medical Tec.
5,62
CNP Assurances
39,65
Cofigeo Financière
195,94
Colas
134,86
Compagnie Cambodge 2200,00
Courtois
82,00
CRCAM ATL.VEND.CCI
30,40
Créd.Fonc.Als-Lor.
52,89
Crosswood
1,76
CS Comm. & Syst
5,20
Dassault Aviation
318,51
Dassault Systèmes
25,77
Derichebourg
1,36
Dév Rég.N.P.D.C
20,65
DMC
1,16
Du Pareil au Même
39,85
Dynaction
3,80
EDF Energies Nouv.
26,98
Eiffage
27,17
Elect De Strasb
86,00
Elect Eaux Madag.
7,51
Elf Aquitaine
171,35
Eramet
117,82
Esso
62,01
Euler Hermes
19,80
Eurazeo
16,15
Euro Disney
2,48
Eurotunnel Units
0,09
Exacompta Clairef.
64,01
Faurecia
8,05
Fimalac
26,00
Fonc.Fin.Particip
21,95
Foncière 7 Invest
1,51
Foncière Atland
64,99
Foncière Lyonnaise
21,50
Foncière Régions GFR
36,00
Fromageries Bel
84,00
% var.
veille
-1,40
+0,30
-0,31
0,00
-1,53
0,00
-5,00
0,00
-2,11
0,00
0,00
0,00
-0,18
0,00
0,00
+0,47
+0,33
+3,03
0,00
0,00
0,00
-5,00
-1,90
-1,12
0,00
+0,13
-0,37
-1,11
-4,81
-1,00
+1,34
-3,50
-10,00
0,00
+0,62
-3,70
-2,44
0,00
0,00
-2,27
-7,71
-3,44
La Bourse de New York a fini en nette baisse pour revenir au plus bas depuis 12 ans,
le pessimisme reprenant le dessus devant l’ampleur de la crise.
L’économie mondiale se
rapproche « du moment de
la reprise », a affirmé hier le
porte-parole des dix grandes
banques centrales mondiales
(G-10) Jean-Claude Trichet,
par ailleurs président de la
Banque centrale européenne.
La croissance mondiale devrait être proche de zéro en
2009, avec une « reprise » en
Les
éléments
2010.
« positifs » – mesures prises
par les gouvernements pour
contrer la crise – « n’ont pas
totalement été pris en compte
par les marchés ».
Les analystes financiers se plongent dans
leurs livres d’histoire. En déprime constante
depuis août dernier, les bourses mondiales
ont déjà dépassé d’un mois la durée de la
crise consécutive à l’explosion de la bulle
internet en 2002, et elles devraient sans
doute battre le record historique de neuf
mois de baisse consécutive entre 1941
et 1942 après l’attaque japonaise contre
Pearl Harbour.
Les Bourses sont le baromètre de l’état de
l’économie et du niveau de confiance des
investisseurs. Or, malgré tous les plans de
relance mis en œuvre, la défiance reste à
son comble. Trois facteurs la motivent : la
poursuite de la plongée infernale des
établissements bancaires qui avouent euxmêmes ne pas avoir touché le fond de leur
2800
2500
2400
2300
2675,68
CAC 40
2581,46
2554,55
L02
CAC40
2519,29
€ /$
M03
M04
J05
DAX
PARIS
-0,60%
V06
manque de financement, la crise
économique aux Etats-Unis où la dépression
menace de succéder à la récession, et le
pessimisme ambiant sur une reprise de la
croissance en 2010 sur laquelle misent
notamment le président de la BCE JeanClaude Trichet et la ministre de l’économie
Christine Lagarde, alors que le « gourou »
américain de la finance Warren Buffet ne
voit pas de sortie de crise avant cinq ans.
La dégringolade des banques est loin
d’être terminée, comme en témoignent la
situation boursière du géant Citigroup ou la
nationalisation du Lloyds Banking Group par
le gouvernement britannique. Et alors que
les Etats-Unis et l’Europe ont mis plus de
300 milliards d’euros au pot de leurs
banques défaillantes, certains experts
estiment que ces dernières seraient
plombées de 2 000 à 3 000 milliards de titres
« pourris ».
Pour remédier à la défiance des bourses
deux pistes sont ouvertement envisagées,
dont l’une est déjà mise en œuvre en
Grande-Bretagne : la nationalisation
temporaire des banques afin de réactiver le
crédit indispensable à la reprise de
l’économie. Cette question se pose
sérieusement aux Etats-Unis et elle pourrait
rapidement revenir à l’ordre du jour en
France. La seconde, indispensable, est une
coordination internationale des plans de
relance et de la remise en ordre de la planète
financière. En ce sens, le rendez-vous du
G20, le 2 avril prochain, sera déterminant.
Louis BIGOT.
FTSE
L09
NIKKEI
7086,03
+0,70%
€
FSDV
Gantois
Gaumont
Gds Moulins Strasb
Gecina
Gevelot
Gfi Informatique
Groupe Eurotunnel
Groupe Gascogne
Groupe Open
Groupe Partouche
Groupe Steria
Guyenne & Gasc.
Havas
Hermes Intern
Iliad
Imerys
Infogrames Entert
Infotel
Ingénico
Inter Parfums
Jacques Bogart
J-C Decaux
Kaufman & Broad
Klépierre
Laurent Perrier
Lebon
Legrand Promesses
LISI
Locindus
M6-Metrologic TV
Maurel Et Prom
Montupet S.A.
Natixis
Neopost
Nexans
Norbert Dentressangle
Nord-Est
NRJ Group
NSC Groupe
Oberthur Card Syst
OL Groupe
36,01
1,91
40,42
390,00
27,57
12,50
2,06
2,81
21,00
3,85
1,80
8,55
54,30
1,58
67,88
61,45
23,73
2,75
31,00
11,83
14,32
73,10
10,04
5,78
10,02
37,00
55,95
11,72
24,95
16,81
9,62
7,57
1,95
0,80
55,90
26,12
21,95
18,43
5,00
38,00
6,72
6,50
% var.
veille
3542,40
-1,21%
6652,03
# STOXX 50 EUROPE
# 1809,98
-0,40%
#
+0,33%
+0,38%
PETROLE
BRENT
44,50 $
Baril NEW YORK
45,74 $
A SURVEILLER : T.N.T
LA QUESTION DU JOUR
Le spécialiste néerlandais TNT accuse un
repli de -37 % de son bénéfice d'exploitation
au 4e trimestre 2008. La crise a touché la
branche messagerie alors que les services
postaux font de la résistance.
Qu’entend-on par backwardation ?
Cette expression est employée sur les marchés à
terme, particulièrement celui des matières premières. Elle décrit une situation où les cours à terme
sont inférieurs à ceux du comptant en raison d’une
importante anticipation de baisse.
LE CHIFFRE DU JOUR…
Ce week-end, le médiateur du crédit nommé
par le Gouvernement,
René Ricol, a annoncé
que son action de soutien aux entreprises
nécessitant des lignes de crédit bancaire pour
2 400
% var.
31/12
0,00 -25,75
0,00 +101,04
+1,05 -11,14
0,00
-7,14
-11,06 -44,43
0,00 -22,40
-1,43 -19,80
+0,35 -27,00
-4,10 -35,47
-2,53
-7,20
0,00 -34,51
+0,47 +7,26
+0,55 -11,69
+0,63 +7,66
-3,48 -32,02
+1,03
-0,88
-0,75 -26,97
+1,85 -31,77
0,00
-8,51
+3,13 +6,68
-0,76 -20,61
0,00 +1,52
+8,18 -18,30
-0,43 -27,47
-10,53 -42,70
-2,63 -37,25
-0,08 -16,48
-0,34 -14,20
-0,20 +1,87
-1,81 +25,03
-0,25 -30,50
+1,20
-7,45
+1,56 -45,19
-2,91 -35,98
-0,39 -13,74
-1,98 -38,59
+0,96 -20,17
0,00
0,00
-2,91
-5,07
0,00 -35,46
0,00
0,00
+1,56 -21,73
DOW JONES NEW YORK
TOKYO
#
LONDRES
La crise économique s’intensifie de jour
en jour au Japon. La récession s’est transformée en dépression au dernier trimestre
2008. Le PIB a chuté de -12,7 % entre
octobre et décembre en rythme annuel,
contre -11,6 % escompté, enregistrant
ainsi sa plus importante chute depuis le
choc pétrolier de 1974. Entre le 4e trimestre 2008 et le précédent, la croissance s’est contractée de -3,3 %. C’est la
conséquence directe d’un plongeon des
investissements et des exportations.
Dernier
VALEURS DU CAC 40
Indices INSEE des prix à la consommation : Janvier 2009 hors tabac
117,13 (+0,70% en un an), indice avec tabac 118,39 (+0,71% en un an) •
Indice INSEE de référence des loyers : quatrième trimestre 2008 : 117,54
(+2,83% en un an), base 100 au deuxième trimestre 2004 • SMIC : 8,71€/h
brut depuis le 01-07-2008, base 151,67 h par mois 1 321 € • Taux d’intérêt :
Euribor 3 mois 1,88% - TMO (secteur privé) 4,90%
FRANCFORT
3692,03
1,2598
-0,86%
2519,29
2534,45
L’INFO DU JOUR : LA CRISE S’AGGRAVE AU JAPON
% var.
31/12
-3,48
-31,23
-14,50
0,00
-17,23
+3,70
-23,52
+19,48
-4,98
+11,73
+2,76
-27,17
+4,71
+6,68
+4,09
-20,74
-20,26
-15,68
-6,14
0,00
0,00
-30,86
+6,83
-27,26
+3,06
-16,34
-1,17
-14,51
-13,74
-43,50
-51,81
-31,06
-18,18
-22,87
-18,54
+16,10
-5,39
-42,14
0,00
-15,68
-26,50
-16,95
2569,63
Dernier
€
Olitec
Oxymetal - Laser Tech
Pages Jaunes
Pharmagest
Plastic Omnium
Provimi
PSB Industries
Publicis Groupe SA
Recylex (ex Métaleurop)
Rémy Cointreau
Rexel
Rhodia
Rocamat
Rougier
Safran
Salvepar
Scor Reg
SEB
Sequana Capital
SIIC de Paris
Silic
Sodexho Alliance
Somfy International
Sopra
Sperian Protection
Spir Comm
Sr. Téléperf
Sucrière De Pithi.
Suez
Supra
Technip
TF1
Thales
Thomson
Tonna Electronique
Trigano
Ubi Soft Entert
Union Fin. De France
Valeo
Wendel Investissement
Zodiac
% var.
veille
3,20
0,00
3,03 +0,66
6,43 -2,42
35,80
0,00
5,00
0,00
8,49 +13,20
11,70
0,00
19,07 -2,70
2,50 +5,04
15,92 -6,35
3,67 -8,02
2,13 -0,09
1,00
0,00
22,81 -0,82
6,99 -1,70
43,26 +0,60
14,77 +1,47
17,97 -0,74
4,43 -2,63
205,00
0,00
51,91 -4,57
33,67 +2,09
94,94 -0,83
24,04 -3,06
19,97 -5,97
11,00 -6,54
21,65 -1,05
475,00
0,00
24,22 -2,14
14,40
0,00
26,37 +9,19
5,15 -6,66
29,14 -0,71
0,56 -6,50
0,55
0,00
4,28 -0,44
11,35 +0,08
20,00 -3,38
9,20 +0,54
15,67 -12,41
22,83 +0,77
% var.
31/12
0,00
-18,49
-8,51
-2,71
-31,91
+17,10
-5,65
+3,63
+0,44
-46,24
-22,87
-52,67
-48,70
-1,44
-27,43
-19,72
-9,79
-16,21
+2,31
-13,84
-21,96
-14,88
-16,70
-3,68
-55,32
-44,39
+8,71
+3,26
-29,95
+1,49
+20,98
-50,60
-2,34
-41,53
-34,51
-3,11
-18,66
-1,91
-13,34
-55,73
-12,18
Dernier
€
% var.
veille
Valeurs étrangères zone euro
Abn Amro Hdg
Allianz
Altadis
Banco Popular Espanol
Bayerische Hyp & Ver
Completel Europe
Corio
Gemalto
ING Groep Nv Cva
NYSE Euronext
Robeco Nv
Rodamco Contin Eur
Rolinco Nv
SES Global FDR
Telefonica
Trader Classified Media
35,30
48,36
50,00
11,14
42,05
22,06
37,49
19,06
2,55
12,46
12,25
83,21
10,90
14,05
19,36
0,03
0,00
+1,85
0,00
0,00
0,00
-8,15
0,00
-2,05
+1,96
+4,61
-6,13
0,00
-2,67
+0,21
0,00
0,00
survivre avait permis de sauver 2 400 entreprises employant un total de 60 000 personnes. Au total, près de 7 000 sociétés ont
fait appel au service du médiateur du crédit
après s’être vu refuser des facilités par leur
banque.
% var.
31/12
0,00
-34,63
0,00
0,00
0,00
-31,02
+20,93
+6,45
-65,23
-31,14
-21,24
0,00
-12,07
+1,67
0,00
0,00
Dernier
€
General Motors
Gold Fields
Harmony Gold
HSBC Hdg
Ito-Yokado
ITT Industries
KESA Electricals
Kingfisher Plc
Norsk Hydro Asa
Philip Morris Intl
Procter & Gamble
Ricoh
Rio Tinto
Rorento Nv
Schlumberger
Total Gabon
United Technologies
Zambia Copper Inv.
1,26
12,85
8,79
3,81
30,40
26,15
1,02
1,30
2,36
25,81
35,42
9,00
19,57
41,00
30,09
199,97
52,50
0,73
% var.
veille
+5,00
0,00
-4,35
-4,03
0,00
0,00
-2,85
-7,80
-0,42
+2,13
-3,32
0,00
-3,78
-1,20
+3,61
+4,07
0,00
0,00
21,51 -2,22
16,50 +0,60
46,79
0,00
44,95
0,00
23,90 -2,84
2,45
0,00
11,10
0,00
22,80
0,00
4,70 +1,07
18,80
0,00
44,30 +0,09
8,31 -3,25
5,56 +5,10
13,15 -4,15
1,41
0,00
6,03 +10,84
-6,46
-1,78
0,00
-2,94
+31,31
+21,90
0,00
0,00
-11,98
-38,37
+0,62
-15,79
-50,86
-23,76
-16,54
-47,01
-55,45
0,00
+22,26
-45,01
0,00
-16,74
+21,41
-9,07
-12,56
-12,18
-13,58
+24,98
+28,77
-2,42
+2,88
+15,60
0,00
+14,05
Alternext
1000 mercis
1855
Adomos
Adverline
Brossard
Cellectis
Demos
Emailvision
Entreparticuliers.com
Environnement SA
Freelance.com
Groupe Promeo
Harvest
Laroche Sa
Leguide.Com
21,88
0,04
0,38
3,00
2,65
5,41
10,20
1,36
6,35
21,00
1,00
8,00
18,02
7,15
13,15
Dernier
Accor
Air France - KLM
Air Liquide
Alcatel-Lucent
Alstom Regroupement
Arcelor Mittal
AXA
BNP Paribas
Bouygues
Cap Gemini
Carrefour
Credit Agricole
Danone
Dexia
EADS
EDF
Essilor Intl.
France Telecom
GDF SUEZ
Lafarge
Lagardere S.C.A.
L’Oreal
LVMH
Michelin
Pernod Ricard
Peugeot
PPR
Renault
Saint Gobain
Sanofi-Aventis
Schneider Electric
Societe Generale
Stmicroelectronics
Suez Environnement
Total
Unibail-Rodamco
Vallourec
Veolia Environ.
Vinci
Vivendi
€
% var.
veille
% var.
31/12
25,74
6,45
58,66
0,91
36,68
14,34
5,88
22,08
22,50
21,78
23,40
6,19
34,71
1,15
10,20
27,43
26,57
16,94
24,76
30,58
23,36
47,55
43,21
23,14
41,88
12,60
46,18
10,62
18,24
40,30
43,89
19,00
3,05
10,16
35,97
86,88
54,21
15,84
25,54
18,56
+0,50
+1,28
+1,80
-0,11
-0,33
-0,13
-5,65
+1,56
-1,01
+0,09
+2,20
+1,30
+0,14
0,00
+0,74
-1,75
+0,98
-2,81
+0,62
-1,37
-0,17
+1,26
-3,38
-3,05
-1,47
-0,90
-1,17
-1,98
-4,10
+1,94
-3,46
-4,25
+0,39
+2,99
-0,06
-3,13
-3,19
-4,11
-2,85
-2,18
-26,67
-29,66
-10,36
-40,81
-12,59
-15,66
-62,88
-26,99
-25,46
-20,77
-14,94
-22,57
-19,59
-64,19
-15,24
-33,90
-20,83
-15,14
-29,89
-29,42
-19,40
-23,64
-9,52
-38,40
-20,90
+3,68
-0,85
-42,76
-45,69
-11,22
-17,17
-47,20
-36,17
-15,74
-7,54
-18,42
-32,98
-28,65
-14,80
-20,18
Type
VL €
31/12
% var.
2,18
12,00
1,99
6,30
10,49
13,12
5,19
3,30
12,00
14,25
2,79
10,05
5,30
-3,11
0,00
-0,50
+2,10
-0,85
-5,13
0,00
0,00
-1,23
0,00
+3,33
0,00
-0,56
% var.
31/12
Valeurs internationales
Adecco Sa
Agta record
Altria
American Express
Anglogold
Atmel
AVIVA
Barrick Gold
BP PLC
Caterpillar Inc
Colgate Palmolive
Diageo Plc
Dow Chemical
Dupont De Nem.
Ford Motor
General Electric
Chronopost, filiale express de La Poste, a présenté
une
solution
inédite de transport
express de produits frais,
Chrono Temp, avec laquelle elle veut séduire
les restaurateurs. La
Poste estime le potentiel
à 17 millions de colis par
an. Chronopost a signé
pour l’occasion un partenariat de trois ans avec le
fabricant de gaz industriels et médicaux Air Liquide et un spécialiste de
l’emballage isotherme,
Coldpack. Auparavant les
professionnels de l’agroalimentaire ne pouvaient
transporter leurs produits
frais que dans des camions frigorifiques. Mais
depuis juillet 2008, il est
désormais possible d’utiliser de petits conteneurs
auto-réfrigérés. Chrono
Temp combine « une
source
de
froid
autonome » fournie par
Air Liquide, « un emballage isotherme » de Coldpack et « une livraison le
lendemain matin partout
en France », a expliqué le
PDG de Chronopost,
Christian Emery. La température à l’intérieur du
colis, entre 0 et 8 degrés,
est garantie pendant
48 heures et adaptée au
type de denrée transportée (viande, fromage,
poisson…).
Vins argentins
dans le TGV
CHIFFRES CLÉS…
2900
2600
260 milliards de livres d’actifs toxiques.
LBG a perdu jusqu’à 14,3 % en début de
matinée mais a fini en hausse de
4,05 %, grâce au soutien de Wall Street.
Baromètre
« La reprise »
se rapproche
2700
nalisations, ont aussi très mal réagi à
l’annonce samedi que l’Etat britannique
allait prendre 65 % du capital de la
Lloyds Banking Group, et garantirait
bas niveau depuis 26 ans, chutant de
1,21 %, après l’annonce d’un déficit
courant record au Japon en janvier. Les
marchés boursiers, allergiques aux natio-
3000
Pertes limitées : La semaine commence par un nouveau
repli dans le sillage d’informations toujours négatives. Les
investisseurs se sont focalisés sur ces dernières alors que
quelques économistes se sont ralliés au président de la
BCE, pour dire que le temps de la reprise se rapprochait. Le CAC40 a limité ses pertes en fin de
séance grâce à l’orientation positive du Dow Jones. Il a néanmoins touché un plus bas à 2465,46
points, affaibli par la financière Axa et la banque Société générale. L’euro s’effrite à 1,2598 USD.
ADC Siic
Provimi
Theolia
General Electric
Les Hotels Paris
es Bourses européennes ont limité
leurs pertes hier à la clôture, dans
le sillage de Wall Street, après une
matinée plombée par la nationalisation
de la banque Lloyds ce week-end, l’augmentation de capital annoncée par
HSBC il y a huit jours, et le déficit courant record au Japon. La Bourse de New
York oscillait autour de l’équilibre à la
mi-séance, après une matinée hésitante :
le Dow Jones perdait 1,21 % et le Nasdaq perdait 1,95 % en fin de journée.
En Europe, la Bourse de Paris a cédé
0,60 % à la clôture, se reprenant après
être passée sous les 2 500 points dans la
matinée. Londres et Francfort ont mieux
résisté, finissant en hausse de 0,33 % et
0,70 % respectivement.
Les banques restaient le maillon faible
en Bourse. Le géant bancaire sino-britannique HSBC a poursuivi sa dégringolade
après avoir annoncé lundi dernier des résultats annuels pires que prévu et demandé à ses actionnaires 17,8 milliards
de dollars américains. Son action a encore chuté de près de 25 %, entraînant
une baisse de 4,84 % de la Bourse de
Hong Kong. Cette panique ne s’est toutefois pas propagée à la Bourse de Londres, où HSBC a cédé 3,26 % à la clôture
après avoir perdu jusqu’à 14 % dans la
matinée.
La Bourse de Tokyo a terminé au plus
5
Produits frais
par Chronopost
Photo REUTERS
e français Lactalis, numéro un européen du fromage, a jugé hier nécessaire la poursuite de la baisse
du prix du lait payé aux producteurs alors que les négociations doivent reprendre dans le
secteur pour fixer les nouveaux tarifs. Le groupe, qui détient des marques comme le
camembert Président ou le
beurre Bridel, ne prévoit pas de
changer ses prix grand public
en 2009, a déclaré Michel Leonard, directeur général du
groupe, dans une interview au
quotidien économique Les
Echos.
En 2008, Lactalis, dont le
siège est à Laval (Mayenne) et
qui est contrôlé à 100 % par la
famille Besnier, avait augmenté
ses tarifs de 8 à 10 %. Les
cours mondiaux du lait en
poudre et du beurre se sont effondrés ces derniers mois alors
que le prix du lait payé aux
producteurs a globalement
augmenté en 2008. Depuis le
dernier trimestre de l’année
dernière, le prix versé aux éleveurs est toutefois reparti à la
baisse pour tenir compte de
cette dégradation.
Le secteur doit reprendre les
négociations pour fixer les tarifs à long terme. Cette nou-
2
-0,31 +27,93
0,00+100,00
-2,56 -11,61
-0,33 +1,70
-0,37 -17,93
+0,18 -22,15
-1,82 -6,87
0,00 -5,52
-2,15 -3,81
+0,71 +16,72
0,00 +28,22
0,00 -41,19
0,00 -1,53
-3,76 -9,61
-4,71 +23,20
Logic Instrument
MAESA
Mastrad
Maximiles
Piscines Groupe GA
Poweo
Press Index
Satimo
Seloger.com
Sidetrade
Sporever
Voyageurs du monde
Weborama
+3,85
-3,93
-28,90
-16,00
-14,66
+33,93
-21,23
-4,35
+14,28
+1,78
-3,47
-16,24
+6,02
Une campagne de promotion des vins argentins se déroulera prochainement dans les TGV
français, a annoncé la
présidente argentine Cristina Kirchner à l’occasion
de la Fête des vendanges,
dans la province de Mendoza, la principale région
viticole du pays. L’Argentine est le cinquième producteur et le dixième exportateur
de
vins
mondial. « Cette année,
nous avons battu le record des exportations de
vin », a affirmé Kirchner.
COTATIONS
• BNP PARIBAS. — La banque française BNP Paribas a finalisé avec l’Etat
belge le rachat des actifs de l’établissement financier Fortis. Le Français va reprendre 75 % de Fortis banque, qui luimême va acquérir 25 % des activités
d’assurance du groupe. L’opération
coûtera 10,4 milliards d’euros, et va
créer la première banque de dépôt en
Europe. L’action BNP Paribas gagne
1,54 % à 22,07 euros, et à Bruxelles,
Fortis s’envole de 20,83 % à 1,16 euro.
• SANOFI AVENTIS. — Le laboratoire pharmaceutique Sanofi Aventis se
place parmi les plus fortes hausses du
CAC 40 : le titre progresse de 1,95 % à
40,30 euros. La valeur profite de l’annonce d’un rachat dans le secteur pharmaceutique : l’Américain Merck va ainsi
acquérir son compatriote ScheringPlough pour 41,1 milliards de dollars.
• AXA. — L’assureur français Axa
subit les annonces du secteur de la
banque et de l’assurance. En effet, l’Etat
britannique est monté à 65 % du capital
de la compagnie d’assurances Lloyds. A
Paris, Axa cède 5,65 % à 5,87 euros.
Aussi ébranlée, la Société générale recule de 4,28 % à 19 euros.
• WENDEL. — Le titre de la société
d’investissements Wendel chute de
12,44 % à 15,66 euros, et retrouver son
plus bas niveau depuis 1997. Le groupe
a subi plusieurs dégradations d’analystes financiers : après UBS qui a conseillé
de vendre la valeur vendredi, Goldman
Sachs est resté neutre, avec un objectif
abaissé de 22 à 21,60 euros. Dans son
sillage, Saint-Gobain (détenu à 17,90 %
par Wendel), perd 4,10 % à 18,24 euros.
• TECHNIP. — L’action du groupe
d’ingénierie pétrolière Technip gagne
9,19 % à 26,37 euros. Les analystes de
la Société générale sont passés de
conserver à l’achat sur la valeur, avec un
objectif de 36 euros, contre 25 euros auparavant. Ils mettent en avant des résultats 2008 et un carnet de commandes
supérieurs aux attentes. Son concurrent
britannique, Petrofax, a publié un résultat net en hausse de 40,4 %.
SICAV et FCP (Dernier Cours Connu)
Type
VL €
31/12
% var.
CAISSE D’ÉPARGNE
Ecur. Trésorerie C
Ecureuil Capitalisation C
Ecur. Dynamique D +
Ecureuil Actions Europ. C
Ecur.Energie D
Ecur. Investissements D
Ecureuil Trimestriel D
F 66,62
F 58,89
F 22,21
F
9,48
F 27,76
F 29,70
F 268,79
+0,39
+2,01
-16,28
-16,25
-14,77
-18,68
+1,97
CRÉDIT MUTUEL
CM CIC Dyn. Europe C
CM CIC Equilibre C
CM CIC Euro Actions C
CM CIC France C
CM CIC Mid France
CM CIC Tempéré C
CM CIC Europe
F 22,64 -12,62
F 52,42 -7,32
F 12,43 -20,98
F 20,75 -18,05
F 19,49 -11,25
F 144,53 -2,91
F 14,46 -17,28
Conseil du jour
Le titre de l’éditeur de logiciels Infovista a perdu
hier 3,14 % à 1,85 euro.
Surtout, il est passé en
dessous de notre prix d’achat de 1,90 euro. Nous
conservons le titre, car en
janvier dernier, la direction
du lejour
avaitConseil
indiqué que
second
semestre serait tendu mais
qu’elle comptait atteindre
ses objectifs de marge
nette (6 %). Néanmoins,
s’il ne se reprend pas rapidement, nous le vendrons
afin de limiter les risques.
Mardi 10 Mars 2009
Région
*
JUSTICE
3
6
sarreguemines
assises de la moselle
Viol correctionnalisé :
deux ans ferme
Tué à la hache pour 40 € de shit
Les profanateurs
de cimetière juif
jugés
Pour son premier jour de procès, Abdelkrim Krimache est revenu sur la nuit de mars 2006 où son ami
Mohamed Saidi a perdu la vie. S’il a livré le récit de leur futile différend, il n’est pas parvenu à expliquer
le déchaînement de violences.
Deux hommes, déjà condamnés pour avoir profané un cimetière juif alsacien, comparaissent
depuis hier devant la cour d’assises du Haut-Rhin pour une tentative de meurtre raciste à l’encontre d’un retraité marocain,
grièvement blessé par une explosion en 2005.
Emmanuel Rist, 39 ans, et
Laurent Boulanger, 28 ans, sont
accusés d’avoir piégé à l’explosif
le cabanon de jardin de Lhabib
Benamar, 66 ans, et d’avoir grièvement blessé le retraité au moment où il ouvrait la porte de l’abri à Rouffach.
Les deux accusés avaient déjà
été condamnés en septembre 2007 respectivement à 30 et
18 mois de prison ferme pour
avoir profané 117 pierres tombales du cimetière juif de Herrlisheim avec des sigles SS, des
croix gammées et celtiques et
des slogans antisémites, en
avril 2004. En outre, Rist est
poursuivi pour l’assassinat en
pleine rue d’un homme d’origine
marocaine en 2001, meurtre qu’il
a d’abord reconnu avant de se
rétracter.
L’attentat de Rouffach avait
été revendiqué par la cellule
autonomiste « Tiwaz 2882 », un
nom renvoyant à une rune nordique et au numéro d’une
plaque militaire nazie retrouvée
chez Rist. L’inscription qui apparaissait déjà sur l’une des tombes du cimetière juif a permis
aux enquêteurs de relier les deux
affaires.
Un Freymingeois de 42 ans poursuivi pour
agression sexuelle a été condamné à deux ans
de prison ferme avec mandat de dépôt.
lle me plaisait, elle
était jolie, je la trouvais attirante », explique ce père de famille de
42 ans, poursuivi devant le
tribunal correctionnel de
Sarreguemines pour avoir
agressé sexuellement une
collègue de sa concubine.
Octobre 2007. Prétextant
la préparation d’une fête
pour
sa
compagne,
l’homme, routier de métier,
la convainc de venir à son
domicile. Il la rassure en
disant qu’une autre femme
sera là. La porte passée, la
victime comprend qu’elle
est tombée dans « un guetapens », dixit le procureur.
A l’exception de la chambre à coucher, l’appartement est plongé dans le
noir. L’homme saisit la
jeune femme, l’entraîne
dans la chambre, la déshabille avec violence avant
de lui imposer des actes
sexuels.
E
Sous la contrainte
Le prévenu reconnaît une
partie des faits reprochés.
Il admet que la victime « a
pu avoir peur » et qu’il a
« pu » la menacer. Il
évoque une alcoolisation
importante. Un psychiatre
pointe « les traits d’amoralité dans la personnalité ».
Selon lui, il peut recommencer. Un psychologue
constate « un déséquilibre
léger […] une dysharmonie
[…] », une intelligence faible et surtout concrète.
« Je suis quelqu’un de timide, je ne savais pas comment l’aborder, assure le
prévenu, Je m’en veux
énormément. J’y pense
quand je suis seul dans le
camion. » Le procureur
stigmatise « guet-apens,
pressions, contrainte physique et morale ». Il requiert quatre ans de prison
dont un avec sursis, mise à
l’épreuve et mandat de
dépôt. L’avocate de la défense plaide « une sanction
juste et efficace », assure
que son client « voulait séduire la victime ».
Le tribunal prononce une
peine de quatre ans de prison dont deux avec sursis,
mise à l’épreuve à l’encontre de David Lange. Ce dernier ne doit pas contacter
la victime mais il doit lui
payer 10 000 € d’indemnisation.
Odile BECKER.
ous avez eu peur de quoi ? »,
demande l’avocate des parties
civiles, Me Tania Muznik, à
Abdelkrim Krimache. « De lui, de l’humiliation, de la correction », répond le
jeune homme, 23 ans, pendant deux
journées dans le box des accusés de la
cour d’assises de la Moselle. Peur de
ce qu’il nomme la « hogra », le mépris
de l’autre… De Mohamed Saidi, tué
de cinq coups de hache sur la tête et
de vingt-deux coups de clou dans la
région du cou.
Hier, au premier jour de son procès,
Abdelkrim Krimache a livré le récit de
cette nuit du 12 au 13 mars 2006
dans l’immeuble de la rue de Sarreguemines à Farébersviller. Il a conté la
venue à son domicile de son ami Mohamed, sa dette de stupéfiants de
40 €, la menace de son copain de lui
prendre sa console de jeux en contre-
V
partie, puis le scénario du crime. « J’ai
pris peur quand il a commencé à parler plus fort que moi. Au départ, j’allais dans ma chambre pour chercher
ma batte de base-ball mais, dans la
cuisine, je suis tombé sur la hache […]
Il préparait un joint, j’ai pris peur qu’il
me donne ma correction alors quand
il s’est levé, je l’ai frappé. Je ne sais
pas pourquoi j’ai continué. » Impassible, l’accusé poursuit, en détail : « Je
l’ai emballé dans une couverture et
mis dans la baignoire pour nettoyer le
sang qu’il y avait partout. Mais il tapait des pieds et j’avais peur que ça
réveille les voisins… » Alors, il lui a asséné vingt-deux coups de clou au niveau du cou, avant de descendre le
corps dans le local à poubelles.
La première journée a été longue
pour les familles des parties civiles et
celle de l’accusé. Après les enquêteurs
le matin, le frère aîné de l’accusé et un
ami de la victime ont témoigné à la
barre.
Combler l’après-midi
Puis, il a fallu patienter jusqu’aux
expertises du médecin légiste attendu
en début de soirée. Jouer les prolongations en justifiant les mesures disciplinaires de la détention provisoire, en
expliquant sa consommation excessive d’alcool depuis ses 18-19 ans, en
racontant une nouvelle fois les petits
trafics de shit pour dépanner les copains de la cité, en légitimant une
scolarité écourtée…
Les scellés ont été ouverts laissant
découvrir les deux armes du crime
aux jurés, mais aussi à la famille de la
victime.
Abdelkrim Krimache a formulé ses
regrets. « C’est moche. Même si je
m’excuse pendant 100 ans, je ne peux
pas revenir en arrière. Toutes les
conneries qu’on fait dans la cité, ce
sont les familles qui paient. »
Me Tania Muznik reprend le fil du
procès : « Pour 40 ou 50 €, vous défoncez la boîte crânienne et vous perforez la gorge de votre ami ? Alors que
c’était quelqu’un de jovial, de serviable qui a souvent pris votre défense ! »
L’accusé répète, trouvant difficilement
les mots : « J’ai eu peur de lui et le
mélange d’alcool et de stupéfiants, ça
a donné ça. » Selon l’avocat des parties civiles, ça a aussi donné « la lucidité de nettoyer l’appartement, d’emballer le cadavre et de le descendre à
la cave en s’assurant d’avoir coupé
l’électricité ». Pour ne pas apparaître
sur la vidéosurveillance des communs
de l’immeuble. Verdict ce soir.
Cécile PERROT.
luxembourg
nancy
Tony Delacre fait appel
Route : deux morts à Asselborn
Un tragique accident causant la mort de
deux Luxembourgeoises s’est produit dimanche en début d’après-midi, près d’Asselborn
(Luxembourg), sur la route reliant Troisvierges
à Wincrange. Un jeune conducteur, qui avait
le permis de conduire depuis un peu plus d’un
mois, a perdu le contrôle de son automobile
Comme l’avait laissé sous-entendre son avocat, Me Jean-Yves Liénard,
les juges lorrains d’une autre cour d’assises auront à se pencher une
nouvelle fois sur le sort de Tony Delacre. Le 4 mars dernier, celui-ci a été
condamné par la cour d'assises de la Meurthe-et-Moselle à une peine de
quinze ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Joseph Gatt, commis en juillet 2003, au camp de Casse-fonte à Homécourt.
Le parquet général avait requis contre l’accusé une peine de dix-huit
ans de réclusion.
qui est sortie de la route et a percuté un arbre.
La voiture a terminé sa course de l’autre
côté de la route et le moteur a été éjecté pour
se retrouver plusieurs mètres plus loin dans un
champ. Les victimes sont la mère du conducteur et sa grand-mère, âgée de 79 ans.
Toute la famille est domiciliée à Deiffelt.
haut-rhin
explosion meurtrière de mulhouse
Salon de l’Habitat L’ex-président de Gaz de France
et de la Décoration
comparaît comme prévenu
vendredi 10h00 - 20h00 - samedi 10h00 - 22h00
dimanche 10h00 - 20h00 - lundi 10h00 -18h00
www.metz-expo.com
Parc des Expositions de Metz Métropole
ierre Gadonneix, PDG
d’EdF, est poursuivi à Mulhouse au procès de Gaz de
France. Le groupe gazier est
poursuivi en tant que personne
morale pour homicides et blessures involontaires et destruction de
biens après cette explosion, la
plus meurtrière en France, dixhuit personnes, depuis trente ans
dans un bâtiment d’habitation.
Elle avait soufflé au lendemain
de Noël un immeuble HLM de
quatre étages. Parmi les victimes,
âgées de 14 à 89 ans, figurait une
famille de sept personnes. Alors
que des témoignages douloureux
sont attendus aujourd’hui, la première journée s’est résumée à
une longue passe d’armes entre
l’avocate de l’association des proches et des victimes (AVMM) et
les défenseurs de M. Gadonneix
et de deux directeurs, MM. Bernard Leblanc et Yves Colliou également cités à comparaître.
Me Sophie Pujol-Bainier, avocate de l’AVMM et son président
Jean-Pierre Moppert avaient formulé deux demandes de citation
directes que la présidente du tribunal a décidé hier de joindre au
dossier.
Selon son avocat Me Olivier
Gutkès, M. Gadonneix qui avait
accepté de comparaître comme
témoin « est désormais prévenu à
P
la seule demande de deux parties
civiles dont les arguments ont été
largement contestés à l’audience
par le ministère public ».
Il a ajouté qu’il représentera
son client durant le procès expliquant que celui-ci « ne pourrait
pas assister à deux semaines
d’audiences ». Jean-Pierre Moppert souhaitait voir des responsables du groupe gazier sur le banc
des prévenus : « Avec tous les
morts qu’il y a déjà eus, il faut revoir la loi Fauchon sur les délits
non intentionnels qui dit " responsable mais pas coupable " »,
a-t-il martelé.
GdF reconnaît sa
responsabilité
Il s’est déclaré « plutôt » satisfait de la décision du tribunal,
mais la victoire à un goût amer
puisque M. Gadonneix qui avait
prévu de comparaître comme témoin ne viendra finalement pas
du tout comme son nouveau
statut lui en laisse le droit, selon
son conseil. Selon Me Gutkès,
l’instruction s’est terminée par
« un non-lieu implicite » pour
M. Gadonneix « qui a été entendu longuement comme témoin assisté » par la juge d’instruction. Il a reproché à l’AVMM
et à son président d’avoir « pollué la procédure ». Me Yves Bau-
C’est notre Anniversaire,
Fêtons-le Ensemble !
ème
Offre
spéciale
Grand Jeu
2 MOIS
d'abonnement
par portage à domicile
à l'ensemble des éditions
sur www.republicain-lorrain.fr
Abonnez-vous
et jouez à notre Grand jeu
Anniversaire !
Chaque jour,
+
L' ACCÈS
GRATUIT
2 cahiers !
+
La première
journée
s’est résumée
à une longue
passe d’armes
entre l’avocate
de l’association
des proches
et des victimes
et
les défenseurs
de
M. Gadonneix
et de deux
directeurs.
delot qui défend MM. Leblanc et
Colliou, a affirmé que l’ordonnance de renvoi « dit clairement
qu’il n’y a eu ni faute délibérée
ni manquement à une obligation
de sécurité » et que GdF « prend
ses décisions collectivement ».
Le procureur, Mme Florence
Otthoffer, a pour sa part déclaré
« à propos du sinistre après-midi
du 26 décembre » n’avoir « pas
pu retenir une culpabilité permettant la poursuite d’individus ».
Katia Chéron, directrice juri-
CALENDRIER
DIGITAL !
ET BÉNÉFICIEZ DE L’OFFRE SPÉCIALE « GRAND JEU »
à retourner à : Le Républicain Lorrain - Service Clients - 57777 METZ Cedex 9
2 MOIS
49€
= seulement
Il intervient après la condamnation en appel en 2006 de GdF à
204 500 euros d’amende pour sa
responsabilité dans une explosion due à la rupture d’une fonte
grise, qui avait fait onze morts et
trois blessés en décembre 1999 à
Dijon.
Le tribunal correctionnel de
Toulouse a placé le 26 février
Total et son ex-PDG, Thierry Desmarest, au rang des prévenus du
procès de l’explosion de l’usine
AZF.
ABONNEZ-VOUS VITE !
A nniversaire 49€
EN CADEAU
CE MAGNIFIQUE
dique de GdF, s’était adressée en
matinée aux familles éprouvées,
« victimes de ce drame insupportable », déclarant que GdF « reconnaît sa responsabilité s’agissant de la cassure de la conduite
et le fait que celle-ci aurait dû
être remplacée ».
Le procès auquel participent
132 parties civiles doit durer jusqu’au 20 mars au Parc des expositions à 300 mètres de la rue de
la Martre où avait eu lieu l’explosion meurtrière.
Oui, je désire bénéficier de l’offre spéciale «Grand jeu»
nouvelle formule qui m’est réservée :
60 parutions du journal LE REPUBLICAIN LORRAIN
+ 1 accès gratuit au site pour seulement 49 €.
RECEVEZ EN CADEAU
CE MAGNIFIQUE
CALENDRIERCALCULETTETHERMOMÈTRE
DIGITAL !
Oui, je retourne mon règlement dans les 7 jours, je reçois
EN CADEAU UN MAGNIFIQUE
CALENDRIER DIGITAL.
Je règle mon offre spéciale "Grand Jeu"par :
Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chèque bancaire à l’ordre
du REPUBLICAIN LORRAIN
prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Carte bancaire
adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
N°
.........................................
CP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
n° téléphone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
e-mail**. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
*Offre réservée aux nouveaux abonnés
Délai de mise en service de votre abonnement : dès l’enregistrement de votre paiement
Délai de livraison du calendrier digital si vous répondez dans les 7 jours :
dans les 2 semaines qui suivent l’enregistrement de votre paiement.
Conformément à la loi informatique et liberté du 06/01/1978,
vous disposez d’un droit d’accès et de rectification pour toute information
vous concernant dans notre fichier.
** Obligatoire pour bénéficier de votre accès à internet.
Expire fin
Code cryptogramme
(3 derniers chiffres
au dos de la carte)
Signature
Ma boîte aux lettres
est accessible
oui
non
Si non :
digicode
N°..............
Clé ou pass
à fournir
C1160667
A
AC1155905
17 000 m2 de solutions
pour tous vos projets ...
L’ancien président de Gaz de France, Pierre Gadonneix, actuel PDG d’EdF, a pris hier le statut de prévenu
au procès de GdF poursuivi à Mulhouse pour la mort de dix-huit personnes après une explosion au gaz
en décembre 2004.
Photo AFP
du 13 au 16 mars 2009
Région
Mardi 10 Mars 2009 *
FAITS DIVERS
On pourrait presque croire
que le sort s’acharne sur la
garde des Sceaux, qui tente
de quitter son ministère en
peaufinant une dernière fois
son image avant de
rejoindre la politique, la
vraie, et son siège européen
de Strasbourg. Effet de
loupe médiatique ou effet
retour d’un politique
d’affichage de Rachida Dati,
avec la prison comme pierre
angulaire d’une stratégie du
presque tout-répressif ? En
tout cas, l’immobilier
pénitentiaire a multiplié
petits ratages et plus gros
couacs. Ici, le vol ne
concernerait que « des
éléments parcellaires » des
plans de la nouvelle maison
d’arrêt du site des carrières
Solvay, si l’on en croit
Guillaume Didier, fidèle
directeur de cabinet de
l’hôte de la place Vendôme.
Circulez, il n’y a rien à
voir !
Roanne, cette autre
réalisation du partenariat
public-privé érigé en
solution ultime de l’Etat
constructeur, est, en
décembre dernier, une
prison dont les murs se
fissurent. « Du bricolage »,
selon un syndicat
pénitentiaire. Mont-deMarsan, à la même période,
vivait une extinction des
feux inédite derrière les
barreaux, après une
coupure générale
d’électricité dans un centre
pénitentiaire pourtant tout
beau, tout neuf. Toujours
en duo public-privé. « Tout
est rentré dans l’ordre sans
difficulté de sécurité pour les
agents et les détenus »,
plaide le même directeur de
cabinet. Tout de même,
avec l’ardeur mise à réaliser
le – nécessaire – plan de
modernisation de la
pénitentiaire, lancé en 2002
et fort de ses 13 200 places
supplémentaires attendues
en 2012, la garde des
Sceaux confond peut-être
vitesse et précipitation. La
fin et les moyens.
Construire plus vite, pour
embastiller mieux. Avec des
sénateurs qui viennent de
censurer le texte de la
ministre, qui avait oublié la
cellule individuelle dans sa
réforme pénitentiaire.
Résultat ? Des ratés en
série, comme lorsque la
prison modèle de Metz pour
l’accueil des arrivants en
détention devient le
symbole… des suicides en
France. La communication
ministérielle qui se mord la
queue. « Rendez-vous au
prochain problème. Car il ne
manquera pas d’y en avoir
au moins un dans les
premiers mois d’exercice
d’une nouvelle prison »,
ironise Guillaune Didier.
Rendez-vous est pris.
Alain MORVAN.
Le bon plan
des ordinateurs volés
La course
se termine
dans la clôture
Il était environ 5 h 45, hier,
lorsque des témoins ont vu
deux voitures se livrer à une
véritable course, avenue de la
Gare à Luxembourg. Rue du
Fort Bourbon, l’un des as du
volant a perdu le contrôle de
sa voiture qui a heurté la clôture d’un chantier, laissant sur
place sa plaque d’immatriculation. Peu de temps après, le
véhicule accidenté a été retrouvé abandonné sur le parking
de la place de la Constitution.
Quant au conducteur fautif,
les policiers l’ont retrouvé
chez lui, ivre. Amusé, il a reconnu l’accident qu’il n’a pas
trouvé grave ! Son permis de
conduire lui a été retiré.
Le 27 février, quatre ordinateurs portables ont été volés dans les locaux d’Eiffage. La société construit
le centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville. Le matériel renfermait des plans très partiels du bâtiment.
Q
uatre ordinateurs portables volés ont déclenché
quelques
inquiétudes
chez Eiffage et par ricochet au
ministère de la Justice.
DOSSIER
Le matériel informatique se
trouvait dans des locaux loués
par l’Opac au géant du BTP, dans
une barre du quartier du Hautdu-Lièvre, à Nancy. Vendredi
27 février, entre 12 h et 14 h, les
propriétaires sont partis déjeuner. Une ou plusieurs personnes
pénètrent alors dans les locaux,
peut-être avec un double des clés
récupéré d’une précédente location par l’Opac, propriétaire des
murs.
Les ordinateurs servent de liaison avec un chantier tout proche, emblématique sur le plateau, le nouveau centre
pénitentiaire de Nancy-Maxéville. Prévu pour entrer en service
fin juin, il doit remplacer l’antique et vétuste prison Charles-III
de Nancy. Une fois le vol constaté, Eiffage porte plainte et prévient l’Agence publique pour
l’immobilier de la justice (APIJ).
« Dans ce genre de cas, nous
sommes toujours un peu inquiets,
explique un porte-parole de cette
administration qui dépend du
ministère de la Justice et gère ses
chantiers immobiliers. Nous
avons voulu savoir ce qu’il y
avait dans ces ordinateurs. »
Des vues partielles
D’après Eiffage, il s’agit de
vues très partielles, sans possibilité de recollement, des ateliers,
du mess, des cuisines et des parloirs. « Tout ce qui est plan d’ensemble, données très sensibles, se
trouve dans des armoires fortes
ou des serveurs informatiques
protégés », poursuit le représentant de l’APIJ.
Une évaluation des risques a
été entreprise par l’administration pénitentiaire, autre bras du
ministère de la Justice. La sécurité du nouvel établissement
n’apparaît pas comme remise en
cause. La procédure de transfert
se poursuit selon un calendrier
inchangé. Pour tout le monde, le
vol aurait été commis uniquement pour la valeur marchande
des ordinateurs. Les plans papiers qui se trouvaient à côté
n’auraient pas été volés.
Vingt-trois tonnes
de surcharge
pour le camion
D’après Eiffage, les plans volés sont des vues très partielles, sans possibilité de recollement,
des ateliers, du mess, des cuisines et des parloirs.
L’enquête a été confiée à la
brigade criminelle de la sûreté
départementale. « C’est un vol
circonstanciel, résume le procureur général de la cour d’appel
de Nancy, mis au courant de
ce fait peu banal. On a pris ce
qui se trouvait à portée de
main. » Le ou les voleurs savent désormais qu’ils ont eu
en leur possession les plans
d’une partie de la prison. Reste
à savoir s’ils en auront l’usage.
Ju. B.
« Les entreprises sont fragiles face à ces vols »
Le Pays-Haut est la cible de malfrats depuis plusieurs semaines. Dimanche soir, vers 19 h 30, deux individus encagoulés et armés ont fait irruption au bar PMU Le Longchamp, situé 33 avenue de la Libération dans le quartier de
Cantebonne à Villerupt.
Pour se faire remettre rapidement le contenu de la caisse,
les malfaiteurs n’ont pas hésité à donner un coup de crosse
au visage du patron et un coup de pied à l’un des clients
de l’établissement. Ils sont repartis très rapidement avec le
contenu de la caisse du PMU et celle du jeu Rapido.
Blessé à la tête, le patron du Longchamp a été transporté
à l’hôpital de Mont-Saint-Martin. Il subit une ITT de dix
jours. L’enquête a été confiée à la police du commissariat
de Villerupt.
Directeur de Bis Consulting, société spécialisée dans l’intelligence économique et l’audit de sécurité,
le Messin Yves Decker décrypte les enjeux du vol commis au préjudice d’Eiffage.
commun traditionnel, comme
il s’en passe des dizaines et
tude de l’entreprise qui n’a pas
forcément adapté ses locaux
ou ses pratiques aux exigences de protection d’un tel
chantier, de données confidentielles. »
Quelles exigences de
protection ?
« Il fallait sans doute des
mesures de sécurité supérieures. D’un point de vue physique, en évitant de laisser des
données sensibles sur un ordinateur accessible facilement ;
on conserve les données dans
un coffre ou une armoire forte
fermée à clé ; on s’intéresse
également aux personnes qui
manipulent ou qui voient ces
informations. Des mesures de
sécurité physique de base
n’ont sans doute pas été
respectées. Après, sur l’effet "
vol ciblé ", il faut rester prudent. Mais c’est ce que j’explique au quotidien aux chefs
d’entreprise que j’informe, qui
ont toujours l’impression de
ne pas être concerné… Alors
qu’au contraire, il peut y avoir
de nombreux risques. Et cela
commence dans ces conversations de café entre employés,
dont une partie va atterrir
dans des oreilles mal intentionnées parce qu’un chantier
de prison, ça intéresse. Mais
cela peut juste être une bonne
occasion pour le voleur de
quartier, avec quatre ordinateurs vite refourgués ! »
Y. Decker :
« Des mesures
de sécurité
physique
de base n’ont
sans doute
pas été
respectées. »
C’est un rude coup pour le
constructeur – Eiffage –, qui est
chargé de bâtir plusieurs établissements pénitentiaires…
« Oui, nécessairement, puisqu’il est ainsi associé à un événement négatif dans tous les
médias. En même temps, il fallait sans doute faire des évaluations de risques en s’installant dans un quartier somme
toute sensible. Bon, il faut
connaître le degré de sensibilité des infos volées, mais il y
avait sans doute des mesures à
prendre comme des barreaux
aux fenêtres, une vérification
des ouvertures, jusqu’à des
lieux de conservation de certains documents plus sécurisés […] C’est aussi pour cela
que nombre d’affaires similaires ne sortent jamais au grand
jour, avec des entreprises qui
ne s’en flattent pas. C’est d’autant plus vrai dans un
contexte de concurrence exacerbé. Il ne faut jamais négliger
la vulnérabilité ou la fragilité
des entreprises, qui sont prises
au piège souvent pour des raisons basiques, par manque
d’anticipation ou d’évaluation
de ce genre de risques. »
Propos recueillis par A. M.
présente
Théatre municipal
de Thionville
Les aventures
de la Diva
et du toréador
RIRES, HUMOUR et VOIX D’OPERA
Au cours d’une réception, une diva célèbre et fraîchement veuve (mais pas très éplorée),
fait la connaissance d’un toréador auréolé de gloire (et un tantinet arrogant).
Entre eux deux, le coup de foudre est immédiat... et nous voilà entraînés dans une histoire
d‘amour pleine de rebondissements, prétexte à un voyage musical à travers les plus belles pages
de l’opéra, de l’opérette et de la comédie musicale (Carmen, La Vie Parisienne, West Side Story,
La Traviata, Véronique ...).
Ces deux chanteurs lyriques nous offrent un spectacle étourdissant qui mêle humour et émotion
et au cours duquel le plaisir des yeux associé au plaisir des oreilles, comble aussi bien le grand
public que les mélomanes avertis.
Réservations : points de vente habituels
Renseignements : Théâtre municipal de Thionville - 03 82 53 30 48
« Le secret professionnel et
l’infirmier » : tel sera le thème
du colloque organisé le vendredi 20 mars de 13 h3 0 à
17 h 30, à la faculté de droit de
Nancy (institut de sciences criminelles et de droit médical).
Parmi les intervenants : Bruno
Py, maître de conférences de
droit privé (Le délit pénal de
violation de secret professionnel et la notion de secret partagé) ; Céline Rahali-Breton,
doctorante (transmissions infirmières et secret professionnel) ; Gisèle Errard, cadre de
santé et psychologue (secret,
discrétion et confidences) ; Cédric Estrada, juriste à la CPAM
de Nancy (secret et assurance
maladie) ; Gilles Devers, avocat
au barreau de Lyon, ancien infirmier en psychiatrie (secret et
infirmier en psychiatrie) ; Patrick Peton, responsable des
services hospitaliers de l’UHSI
de Nancy (secret et infirmier
en détention) ; Christine
Grange, conseillère technique
et infirmière à l’Inspection académique de Meurthe-et-Moselle (secret et infirmier scolaire) ; Valérie Michel, cadre de
santé (secret et cancérologie) ;
Thierry Pechey, infirmier libéral, vice-président chargé de la
communication au Conseil de
l’ordre des infirmiers (secret et
infirmier libéral).
*Vendredi 20 mars de 13h30
à 17h30, faculté de droit de
Nancy, amphi AR05. Tél. :
03 54 50 45 40/41 ou courriel :
marie [email protected]
Colloque
la pudeur
et le soin
Dimanche 15 mars
à 15 heures
FRANCE JOURNAL
Les policiers de l’unité centrale de la police de la route
(UCPR) au Luxembourg ont l’habitude des situations originales. Hier matin, les policiers de
l’UCPR basée à Bertrange ont
contrôlé, sur l’A13 à hauteur de
Sanem, un ensemble routier aux
dimensions impressionnantes.
Sur la bascule, le poids lourd
accusait la bagatelle de 67,340
tonnes. Or, le poids total en
charge de ce genre d’engin ne
doit normalement pas dépasser
les 44 tonnes. La surcharge représentait 23,340 tonnes.
Le chargement n’était pas non
plus sécurisé de manière réglementaire et sa longueur dépassait la norme de 1,30 m nécessitant
une
autorisation
ministérielle. Le camion a été
partiellement déchargé avant
qu’il ne reprenne la route. Un
procès-verbal a été dressé
contre le conducteur et contre
le propriétaire.
Le secret
et l’infirmier
à Nancy
Pour faire plaisir
ou se faire plaisir
AC1166631
C
des dizaines chaque jour dans
notre pays. Après, il ne faudrait pas minimiser et constater qu’il est toujours possible,
sauf indications contraires,
que ce soit, par exemple, un
vol ciblé par la concurrence,
une agence de recherches privées ou des malfrats… C’est là
qu’on retrouve peut-être une
certaine légèreté dans l’atti-
Photo Philippe NEU
Un PMU braqué
à Villerupt
omment peut-on voler
quatre
ordinateurs
contenant tout ou
partie des plans d’une prison en construction ?
Yves DECKER : « Avant
tout, c’est d’abord un vol et
juste un vol. Avant de concerner ou non des données confidentielles. Il est fort probable
qu’il s’agisse d’un vol de droit
7
REPÈRES
futur centre pénitentiaire de nancy
Photo Clotilde VERDENAL
Couacs en stock
3
www.anim15.com
« La pudeur et le soin » : tel
sera le thème du colloque organisé sous l’égide de la Maison
des Sciences de l’Homme de
Lorraine, le jeudi 19 mars à la
faculté de droit de Nancy (salle
K30), de 17h à 19h30. Parmi les
intervenants : Bruno Py, maître
de conférence de droit privé (allocution d’ouverture) ; MarieClaude Mietkiewicz (le point de
vue des psychologues) ; Gilles
Devers, avocat au barreau de
Lyon, ancien infirmier en psychiatrie (pudeur, soin et psychiatrie) ; Raúl Morales La
Mura, sociologue, conseiller de
l’Association des paralysés de
France (le secret, le discret et le
concret entre la pudeur du soin
et le soin de la pudeur).
Débat avec la salle à l’issue
des interventions.
Région
ÉCONOMIE photovoltaïque
Total aurait un projet d’implantation d’usine de fabrication de plaquettes photovoltaïques sur le site chimique de
Carling Saint-Avold. GDF Suez
serait partenaire de cette opération qui consisterait en un investissement de 70 millions
d’euros avec 80 à 100 emplois à
la clé, selon une information
publiée hier par le journal Les
Echos. L’usine pourrait démarrer
sa production dès la fin 2010.
Contactées hier par téléphone, les directions de Total et
de GDF Suez n’ont pas voulu
confirmer ni infirmer l’information. Néanmoins, on s’attend à
une annonce dès aujourd’hui
car les deux groupes ont promis
de communiquer ce mardi sur le
sujet.
Cette bonne nouvelle pour le
bassin d’emplois de Saint-Avold
viendrait amortir les effets de
restructurations en chaîne qui
frappent le secteur de la chimie
depuis 2006. Total, qui vient de
battre son record de bénéfices
en 2008, sait que les annonces
de suppressions d’emplois passent de plus en plus mal en ces
temps de crise. D’où sa volonté
d’insister davantage sur les in-
vestissements que sur les activités stoppées. Ainsi, ce matin, le
pétrolier devrait annoncer 500
suppressions de postes dans le
raffinage et la pétrochimie. Mais
aussi des investissements à
hauteur d’un milliard d’euros
sur ses usines françaises.
En tout cas, à Carling, les
syndicats restent prudents
concernant l’implantation d’une
activité photovoltaïque. « Nous
avons entendu parler de ce projet mais aucune information officielle n’a été faite par la direction de Total. Cela confirmerait
la politique de désengagement
de Total sur la chimie à
Carling », lance Aldo Scalzo,
délégué CGT. Khalid Benhammou, délégué central CGC-CFE
à Carling, attend aussi l’officialisation de la nouvelle : « Ce serait un petit geste dans le bon
sens pour une reconversion de
Carling, car on sait que Total
veut privilégier ses sites portuaires avec raffinerie dans la branche pétrochimique. Il faut donc
imaginer un autre avenir pour
notre site de Moselle-Est ».
Stéphane
MAZZUCOTELLI.
carnet
Alain Thiefain
à la tête de la DFCG
Alain Thiefain, directeur administratif et financier de la Compagnie
pétrolière de l’Est (CPE), filiale du groupe Total, succède à Patrick Eschbach à la présidence du groupe Lorraine de la DFCG (association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion). Cette dernière,
présente partout en France, regroupe 3 000 membres de tous les secteurs économiques. Toutes les tailles d’entreprises sont représentées, de
la PME aux groupes internationaux. Elle propose à ses membres des rencontres et tournées en régions, des visites d’entreprises, la présence
dans des salons professionnels tel le Financium, qui a hébergé le
congrès mondial des directeurs financiers en décembre 2008. Elle publie
en outre Echanges, une revue de référence pour la fonction finances et
gestion.
Alain Thiefain a débuté sa carrière dans l’audit, avant d’être nommé
responsable comptable chez RTC Compelec, du groupe Philips, et d’intégrer ensuite Philips Lighting. Il a été recruté par Usine Claas SA à
Metz comme directeur administratif et financier. Le bureau du groupe
Lorraine de la DFCG a également nommé autour d’Alain Thiefain, Pierre
Becker et Emmanuel Hanen, vice-président et trésorier. André Heresbach, Yves Boulanger et Thierry Sauvage intègrent également le bureau.
B. K.
55 millions d’euros pour 18 moteurs
ArcelorMittal Florange valorise
ses gaz de production
Après le captage-stockage d’Ulcos (lire RL du 6 mars), ArcelorMittal investit 55 millions d’euros pour valoriser
ses gaz de haut fourneau et de cokerie. Et compenser l’arrêt anticipé de la centrale EDF de Richemont.
et investissement était
indispensable et urgent ! » Les syndicats
CGT, CFDT et CFE/CGC sont
unanimes. L’annonce d’ArcelorMittal, hier matin en
comité d’entreprise extraordinaire,
d’investir
55 millions d’euros dans 18
moteurs à gaz pour valoriser
ses gaz de hauts fourneaux
et de la cokerie, devenait urgente.
De fait, l’arrêt programmé
au 31 décembre 2010 de la
centrale thermique EDF de
Richemont, qui brûlait les
gaz du site des aciers plats
de Florange, va être anticipé
en raison d’une grosse
panne sur la turbine principale. Et comme le projet de
centrales au gaz de l’opérateur privé Poweo du côté de
Gandrange et dans la vallée
de la Fensch n’est plus d’actualité, ArcelorMittal réagit
dans l’urgence et sous la
contrainte de ses obligations environnementales.
Le projet du numéro un
mondial de l’acier consiste à
installer, sur le site d’Ebange, 18 moteurs à gaz
pour produire de l’électricité, à partir du gaz acheminé depuis les hauts fourneaux par la conduite
existante qui va jusqu’à Richemont. Un accord est
intervenu avec EDF pour le
rachat du gazoduc. Une
nouvelle torchère (utilisable
dès novembre 2009) devra
se dresser sur ce circuit.
C
Un signe fort
Cette mini-centrale thermique devra être opérationnelle au plus tard en
juin 2010. La société GEJenvacher a été chargée des
travaux. Selon la CFE-CGC,
le retour sur investissement
serait de l’ordre d’un an et
Dès juin 2010,
une partie
du gazoduc
qui transporte
actuellement
les gaz
des hauts
fourneaux
d'ArcelorMittal
Florange vers
la centrale EDF
de Richemont
servira
pour alimenter
les futurs
moteurs gaz
d’Ebange.
Photo Maury GOLINI
Carling : le solaire
possible reconversion
demi. Les moteurs à gaz hier,
le projet de démonstrateur industriel pour le captage-stockage (UIcos) la semaine dernière : Florange respire mieux.
Les syndicats le reconnaissent. La CFE-CGC parle « d’un
signe fort et concret concernant la pérennité de la filière
liquide. » La CFDT y voit « incontestablement de bonnes
nouvelles pour Florange. »
Pour les moteurs à gaz,
« c’était crucial », martèle-telle. Mais comme les travaux vont débuter les jours
à venir, elle claironne :
« Enfin du concret ! » Elle
souhaite dans le même
temps un effort de la direction « dans les ressources
humaines pour faire fonc-
NOUVEAUTE
En vente en librairie
Deux siècles déjà...
et pourtant
l'Empereur
et l'époque
napoléonienne
fascinent
toujours autant
Volume relié, 184 pages
au format 24 x 17 cm,
illustrations couleur.
BON DE COMMANDE
Nom : .............................. Prénom : ...............................
Adresse : ........................................................................
.......................................................................................
souhaite recevoir .......... exemplaire(s) du livre
Signature :
SPLENDEURS DE L'EMPIRE
au prix de : 19 % l'exemplaire,
(prière de joindre 6 % pour frais d'envoi.)
à
...................................
le
3
..........................
à retourner avec
votre règlement
aux Éditions Serpenoise,
Règlement : paiement sécurisé sur le net ou par chèque bancaire
ou carte bancaire
B.P. 70090
57004 METZ CEDEX 1
www.editions-serpenoise.fr
03 87 34 19 79
Date d’expiration
tionner correctement les installations. » La CGT fait la
fine bouche car « les moteurs à gaz ne vont pas créer
beaucoup d’emplois à Florange, mais les deux décisions ne peuvent être que
bénéfiques pour la pérennité
du site », explique-t-elle. La
CGT craint par dessus tout
« la perte des compétences
suite au non-renouvellement
des effectifs. » Et les syndicats constatent que « les
embauches sont gelées et les
mutations en provenance de
Gandrange
arrivent
au
compte-gouttes. »
Bernard KRATZ.
« La filière liquide pérennisée
sur le long terme »
Pour Michel Liebgott, député-maire de Fameck, les deux annonces faites à quelques jours d’intervalle par ArcelorMittal signifient
« très clairement que la filière liquide réunit désormais toutes les
conditions pour être pérennisée sur le long terme et qu’elle produira non seulement un acier de qualité mais également écologiquement responsable. »
Pour le parlementaire mosellan, ces deux investissements technologiques « vont mettre en lumière la compétence en recherche
et développement de nos ingénieurs et techniciens, qui vont permettre de produire les aciers du XXIe siècle. » L’élu compte réunir
au Palais-Bourbon le groupe d’étude Sidérurgie qu’il préside pour
aborder la situation de ce secteur d’activité face à la crise. Avec
un thème porteur : « La sortie de crise par l’investissement dans
les technologies propres », en s’appuyant sur les exemples de
Corus Rail à Hayange et ArcelorMittal à Florange.
B. K.
TOURISME
8
Chimie
industrielle :
Arkema
résiste
Comme les autres groupes industriels, le chimiquier Arkema, présent en
Moselle sur la plate-forme
de Carling, est touché par
le ralentissement économique. La société a ainsi
enregistré un bénéfice net
en baisse de 18 % à
100 M€, pour un chiffre
d’affaires quasi stable (0,7 %) à 5,63 milliards
d’euros. « Nous sommes
l’industrie de l’industrie »,
commente le président de
l’entreprise, Thierry Le Hénaff. « Quand les autres
souffrent,
nous
souffrons. »
Pourtant, ces résultats
sont à nuancer. L’activité
de produits vinyliques
(chlore, soude, PVC) a
subi une baisse des prix
de ventes, tandis que le
prix des matières premières est resté élevé : en un
an, la marge d’exploitation du groupe dans ce
secteur a plongé de 6,3 à
1 %. La direction va y
supprimer 350 postes.
A l’inverse, la chimie industrielle, dont dépend
l’usine de Saint-Avold, tire
vers le haut les résultats
de l’entreprise : alors que
le chiffre d’affaires de l’aca
stagné
à
tivité
2,5 milliards d'euros, le
résultat d’exploitation a
grimpé de 18 % à 341 M€.
Malgré la baisse des ventes au quatrième trimestre
2008, la direction estime
qu’elle a pu passer des
augmentations de tarifs
dans ces activités « pour
compenser la hausse des
matières premières ». La
direction a aussi annoncé
un réajustement de son
plan de réduction des
coûts : il passe de 500 à
550 M€, avec notamment
une réorganisation de l’activité dans le plexiglas.
« Notre priorité est de préserver notre structure financière et notre faible
taux d’endettement », a
précisé Thierry Le Hénaff.
50 candidats encore en lice
« Meilleur job du monde » en Australie :
la présélectionnée alsacienne y croit
Manon Schmidlin, une Alsacienne de 31 ans qui figure parmi
50 candidats encore en lice pour
« le meilleur job du monde », en
Australie, se dit convaincue que
cet emploi de « gardien » de l’île
australienne de Hamilton est à sa
portée.
Le « travail » de six mois, proposé dans le cadre d’une campagne de promotion de l’île située
sur la Grande barrière de corail,
consiste à nager, faire de la voile,
de la plongée ou encore nourrir
des dauphins. Il s’agit de vanter
les charmes de Hamilton Island,
en mettant régulièrement sur un
site internet textes, vidéos et
photos de ses activités, le tout
pour l’équivalent de 12 500 euros
par mois.
« L’annonce est vraiment faite
pour moi », a déclaré à des journalistes la jeune femme qui met
la dernière main à une lettre de
motivation de 500 mots qui doit
parvenir en Australie avant ce
soir. « J’y mets tout mon cœur, je
ne vis que pour cette île », affirme-t-elle.
« Je parle couramment l’anglais
et l’allemand, j’ai le certificat ni-
« L’annonce
est vraiment
faite
pour moi »,
a déclaré
Manon
Schmidlin,
une
Alsacienne
de 31 ans.
veau 3 de plongée, j’ai nourri des
dauphins en pleine mer et travaillé dans l’hôtellerie sur cette île
toute l’année 2008 », ajoute-telle. « Il s’agissait de mon huitième séjour depuis 2001 », poursuit Manon Schmidlin, très fière
du certificat de « spécialiste » décerné par l’office de tourisme
australien pour son travail de pro-
motion dans des agences de tourisme en France.
Un autre candidat français,
Ben Henry, un informaticien
lyonnais de 23 ans, figure parmi
les candidats présélectionnés
cette semaine parmi 34 684 offres
parvenues de plus d’une centaine
de pays. Les postulants devaient
envoyer une petite vidéo d’une
minute pour convaincre de leurs
aptitudes au poste.
Sur les concurrents encore en
lice, dix seulement participeront
à la finale organisée par Queensland Tourisme. Un onzième sera
désigné par un vote populaire sur
internet. Le nom du gagnant ou
de la gagnante sera annoncé le
6 mai.
ÉDUCATION
Nouveau
directeur
pour les Greta
Ancien adjoint au délégué
académique aux enseignements techniques, Hervé Marchi vient d’être promu délégué
à la formation continue pour
l’académie de Nancy-Metz. Il
succède à Bernard Génin, qui
a rejoint la Bourgogne.
Auparavant, Hervé Marchi a
occupé de nombreux postes
au sein de l’académie, dans
des établissements scolaires
ou au rectorat, et s’était déjà
investi dans la formation
continue en œuvrant avec l’équipe du Greta de Longwy
dans les années 80.
AC1155642
Mardi 10 Mars 2009
1209
AC1158926
Région
Mardi 10 Mars 2009
Les gares
ont besoin
d’investissements
Des coups de fil
contre la crise
Institué il y a un mois par la Région, le Dila,
dispositif d’accompagnement des employeurs,
confirme la dégradation de l’économie lorraine.
L’ensemble des partenaires sociaux de Lorraine a conclu, hier, l’accord-cadre qui ouvre la possibilité
de remplacer le chômage partiel par la formation des salariés.
C
Expérimentation
à Jarny
Il reste à mettre au point
quelques détails d’importance,
tels que la participation au
dispositif des organismes paritaires collecteurs, a rappelé le
préfet. Mais d’ores et déjà, la
Région a incité les entreprises à
tenter l’aventure. L’une des toutes premières à se jeter à l’eau a
été l’entreprise de transports
Mancini, à Jarny.
Neuf des 17 salariés de cette
PME vont bénéficier de 294heures de formation directement liée à leur métier, tout en
conservant l’intégralité de leur
Il a fallu une crise pour réunir l’ensemble des syndicats ouvriers et patronaux autour du préfet
Bernard Niquet et du président Jean-Pierre Masseret.
salaire. « En formant ces salariés, nous les armons et les accompagnons dans la sécurisation de leur emploi ; il s’agit
d’anticiper en proposant une
alternative à un éventuel licenciement », se félicite Laurence
Demonet, vice-présidente de la
Région déléguée à la formation
des salariés et des demandeurs
d’emploi.
Selon la Région, 54 600 salariés lorrains sont susceptibles de bénéficier du dispositif. Il ne s’agit toutefois que
d’un accord « conjoncturel »,
souligne le président de la
CGPME de Lorraine, Michaël
POLITIQUE
Zenèvre, qui a œuvré pour
que l’Agefos-PME, collecteur
de fonds agréé pour la formation professionnelle, s’associe
à l’action de la Région à hauteur de 0,5 M€ destiné à l’amélioration structurelle des
entreprises.
B. M.
Numéro vert : 0 800 37
37 37, du lundi au
vendredi de 9 h à 12 h
et de 14 h à 18 h.
strasbourg
BON DE SOUSCRIPTION À 5 €
Le dialogue entre les militants et la préfecture se noue autour de la préparation du village des anti-Otan.
Il devrait réunir plusieurs milliers de personnes pour un contre-sommet. Mais le maire de la ville craint
les débordements.
S
nat, le solde est aujourd’hui tout
juste équilibré », précise-t-elle.
Mais les carnets de commandes
commencent à se montrer plats,
et Jean-Pierre Carolus, président
de la chambre régionale de commerce, confirme l’imminence
d’un « effet dominos » susceptible d’affecter les entreprises les
unes après les autres. A commencer par les sous-traitants de
la grande industrie, qui ont déjà
commencé à payer leur dépendance d’avec les donneurs d’ordres.
Dans ces conditions, le Dila
n’a pas fini d’être « utile ». Il
s’agit, rappelle le directeur des
ressources humaines de France
Transfo, Laurent Meslay, d’apporter aux entrepreneurs et au
monde associatif les éclairages
nécessaires pour relancer des
projets d’emploi ou d’investissements en panne en raison de la
conjoncture. A l’origine, le Dila
a été institué pour six mois…
« Mais il se pourrait qu’il soit
nécessaire bien au-delà de la période de crise », s’interroge déjà
le président Masseret. A suivre !
B. M.
Au profit de
Les militants anti-Otan
organisent la réplique
ur le front du sommet de
l’Otan à Strasbourg, les 3 et
4 avril, les opposants à l’Alliance atlantique grignotent
chaque jour du terrain. A quatre
semaines du coup d’envoi du
60e anniversaire de l’organisation qui réunira 26 délégations
officielles dans la capitale alsacienne, quatre collectifs (deux
allemands, deux français) préparent la réplique. Réunissant
16 associations, la coordination
des anti-Otan œuvre à la mise
en place d’un village qui devrait
voir le jour, du 1er au 5 avril,
sur les terrains de la ferme éducative de la Ganzau au Neuhof.
Le campement pourrait accueillir entre 6 000 et 10 000
personnes. Au cours d’une
conférence de presse, hier sur
place, les organisateurs ont réitéré leur volonté de procéder au
plus vite à la viabilisation du
terrain en partie occupé par des
champs cultivés. « Globalement
ça avance, les contacts avec la
préfecture sont plutôt positifs »,
résume Renaud, porte-parole de
la Coordination au titre d’Alternative Libertaire. Pour autant,
l’intéressé dénonce « la liste
d’exigences extravagantes » de
la préfecture. « Elle nous ré-
n un mois, le numéro vert
pour l’emploi et l’économie
créé par le conseil régional
a reçu 279 appels, qui ont
abouti à l’ouverture de 166 dossiers. Dans le même temps, le
centre d’appels privé chargé de
démarcher les entreprises potentiellement affectées par la crise
économique a détecté 92 sociétés intéressées. Pour le président du conseil régional, JeanPierre Masseret, ces premières
données marquent l'« utilité »
du Dila, le dispositif lorrain
d’accompagnement que la Région a institué en liaison avec le
Pôle Emploi, l’Etat et le réseau
consulaire.
Au premier regard, ce bilan
d’étape permet de penser que la
crise ne fait que commencer.
« Nous avons recensé 141 offres
d’emploi, mais aussi 289 emplois fortement menacés, récapitule l’un des animateurs du
dispositif, Patrick Gonod, cadre
chez France Transfo. Ce qui signifie, arithmétiquement, que
l’économie lorraine détruit actuellement deux fois plus d’emplois qu’elle n’en crée ! » Un
constat ravageur nuancé par Danielle Nicolas, présidente de la
chambre de métiers de Meurthe-et-Moselle : « Dans l’artisa-
E
et aux entreprises de s’adapter
aux évolutions a fait l’objet
d’une négociation de fond
entre l’Etat, les syndicats et le
conseil régional, qui met au pot
un million d’euros.
Le texte a été paraphé, hier, à
la préfecture par le Medef, la
CGPME et l’UPA, côté patrons,
et par la CGT, la CFDT, la CFECGC, la CFTC et FO côté salariés. Il ouvre aux entreprises
lorraines de moins de 250 salariés la possibilité de pallier « les
périodes de basse activité » par
des actions de formation indemnisées à la fois par l’Etat, la
Région et les fonds spécifiques.
Le théâtre de Thionville
clame une assurance pour le terrain, la désignation de personnalités juridiques, une assistance sanitaire… Pour nous, il
est clair que ce village alternatif autogéré n’aura pas de
responsables. En revanche, les
autorités disposeront d’interlocuteurs. »
Stratégie de la tension
Le contre-sommet sera animé
par des forums et, bien sûr, la
grande manif prévue le samedi
4 avril. Sauf que là, les discussions n’ont toujours pas débouché sur la constitution d’un itinéraire, la préfecture campant
sur son refus d’ouvrir le centre
ville au cortège anti-Otan. Une
ville qui sera en grande partie
impraticable pendant toute la
durée du sommet. Pour aller et
venir dans la zone rouge, les riverains devront montrer pattes
blanches en présentant leur
badge à chacun des barrages
tenus par près de 12 000 policiers.
Roland Ries, le maire de
Strasbourg, ne cache pas sa préoccupation de possibles dérapages. Il invoque même les violences survenues lors de la réunion
du G8 à Gênes en 2001. « Je
Une conférence de presse a été organisée, hier, sur le terrain de la ferme éducative de la Ganzau
au Neuhof, qui devrait accueillir le village anti-Otan.
crois vraiment que le risque de
voir cette manifestation, prévue
pour être pacifique, dégénérer
parce qu’il y aura des casseurs
et des anarchistes venus de
toute l’Europe est quand même
très grand », souligne l’élu socialiste. Lequel considère donc
« qu’il s’agit de faire en sorte
que le sommet et le contre-sommet ne se rencontrent pas ».
Dans les rangs des contre-manifestants, on dénonce volontiers une stratégie de la
tension : « S’il y a des violences,
cela servira d’alibi pour une répression policière. On a l’impression que ce discours vient justi-
fier des conditions de sécurité
qui pénalisent en premier lieu la
population. Mais on préfère
faire croire à celle-ci que la
faute en est imputable au
contre-sommet », objecte en
conclusion Renaud, au nom de
la Coordination anti-Otan.
Xavier BROUET.
M. Maurice Nusem, de Saint-Julien-lès-Metz, a mis la précision de
son trait au service de Noël de Joie en dessinant ce beau tableau
du théâtre de Thionville. Une pièce unique réalisée avec l'Amicale
philatélique thionvilloise qui a associé à l'œuvre un tirage limité d'un
timbre-poste (500 exemplaires).
Si vous souhaitez gagner ce tableau, il suffit de renvoyer ce coupon
accompagné d’un chèque de 5 € à :
Noël de Joie, Le Républicain Lorrain, 57777 METZ Cedex 9
Un tirage au sort aura lieu en mars 2009
Nom .....................................................................................................
Prénom ................................................................................................
Adresse ...............................................................................................
.............................................................................................................
Téléphone............................................................................................
ELIZABETH
MARTICHOUX
LA MATINALE
*
LA PLUS ÉCOUTÉE
AC1156011
- PHOTO : CAROLINE DOUTRE/ABACA PRESS
La sénatrice UMP du BasRhin, Fabienne Keller, préconise que la SNCF sépare la
gestion de ses gares de son
activité de transporteur, dans
un rapport qui doit être rendu
public aujourd’hui. « A l’intérieur de la SNCF, la gestion
des gares va devoir être séparée de l’activité transport », a
indiqué Mme Keller, après la
publication, samedi, d’extraits de son rapport.
Selon elle, cette séparation
ne se ferait « pas seulement
en application de la libéralisation des transports » des
voyageurs, qui doit intervenir
en 2010, mais aussi « pour
des raisons d’organisation des
gares ».
La SNCF est actuellement
transporteur et propriétaire
des gares. Entamée en 2003
par le trafic international de
marchandises, puis poursuivie en 2006 avec le fret national, la libéralisation du rail
dans l’UE doit être étendue
en 2010 au trafic international de voyageurs, mettant fin
au monopole de la SNCF.
Dans son rapport intitulé
« La gare contemporaine,
centre de ville et cœur des
transports » qui sera remis
aujourd’hui au Premier ministre, la sénatrice plaide également pour une modernisation
des gares qui ont, selon elle,
souffert d’un déficit d’investissements « dans les décennies d’après-guerre ».
Elle a ainsi calculé que 4,2
à 5,4 milliards d’euros devront être investis d’ici à
2020 pour moderniser les
grandes gares en région.
3,3 milliards d’euros devront
également être injectés en Ilede-France et 1,4 milliard d’euros pour les stations de
métro.
« Pendant assez longtemps,
on a peu investi dans les
gares, déplore-t-elle dans son
étude, en rappelant l’importance de ces investissements
alors que le nombre de voyageurs pourrait être « multiplié
par quatre d’ici à vingt ans ».
pme
Le pari de la formation
contre le chômage partiel
’est bien, mais la vraie relance sera celle du pouvoir d’achat ! » Secrétaire
régionale de Force ouvrière, Arlette Perray a souligné d’emblée
les limites qu’elle place à l’accord qui a réuni hier soir, autour du préfet Bernard Niquet
et du président du conseil régional Jean-Pierre Masseret,
l’ensemble des syndicats ouvriers et patronaux de Lorraine.
Un événement suffisamment
rare, tout de même, pour que
Bernard Niquet n’en souligne
pas l’importance. D’autant plus
que la Lorraine est la première
région de France à conclure un
accord-cadre pour permettre à
la formation des salariés de
remplacer, autant que faire se
peut, les périodes de chômage
partiel imputables à la crise.
La situation justifie l’exception. En janvier 2009, l’Etat a
déjà autorisé 1,7 million d’heures de chômage partiel, soit
120 000 heures de plus que
pour toute l’année 2008 ! Lancée en décembre par la CFDT –
« mais on ne va pas se battre
pour obtenir un test de paternité », plaisante Alain Gatti, signataire pour cette organisation –, l’idée d’offrir au
chômage indemnisé une alternative permettant aux salariés
10
*Source : Médiamétrie, 126 000, LàV 7H-9h30, Novembre-Décembre 2008,13 ans et +, AC, PDA et QHM.
AC1159327
TRANSPORTS
première nationale
Photo Pascal BROCARD
La SNCF s’associe, aujourd’hui, au printemps
des poètes, comme elle
le fait depuis la création
de cet événement en
1999. Pour ce dixième
anniversaire, elle se fait
passeur de poèmes en
mettant son réseau et
ses agents au diapason
de la thématique 2009 :
la poésie d’humour.
Dans la région lorraine, les agents SNCF
remettront dans les pochettes voyage des usagers des billets poétiques, à offrir, échanger,
collectionner ou encore à
glisser sous une porte…
Durant une journée, ils
feront ainsi découvrir
aux voyageurs l’art de la
poésie.
Tous les poèmes distribués seront à retrouver, à
télécharger gratuitement
et à envoyer à ses amis
sur le site internet
www.sncf.com.
SOCIAL
Photo MAXPPP
La poésie
sur des rails
3
1211
AC1149285
Région
Mardi 10 Mars 2009
CULTURE
3
exposition
12
VINCENT PARIZOT
LA MATINALE
LA PLUS ÉCOUTÉE*
Un Belge veut redonner
son lustre à Lamartine
Jacques Charlier a créé une installation pour la galerie Art Attitude à Nancy. Avec Lamartine, il réfléchit
sur ce que l’histoire retient des grands hommes.
e drapeau français planté
dans le mur surprend.
« Lamartine a contribué à
le garder quand certains voulaient seulement un drapeau
rouge, explique Jacques Charlier. Vous ne saviez pas ? » Le
fait n’était pas resté en mémoire. Que ce soit un Belge qui
le rappelle illustre à merveille le
propos tenu dans la galerie Art
Attitude, à Nancy. L’artiste
veut sortir l’auteur du Lac (« Ô
temps, suspends ton vol ») de
l’oubli où l’histoire l’a plongé.
« Voilà un personnage adulé,
dont on récitait les poèmes en
dans
l’Europe
français
entière ! » L’habitant de Liège
ne masque pas son admiration,
née au détour d’une brocante.
Jacques Charlier y achète dans
les années 90 une pleine caisse
de livres, écrits ou consacrés à
Lamartine. Il les range dans sa
bibliothèque et les découvre au
fil des ans. L’idée d’en faire une
« activité », comme il parle de
l’art, lui trottait dans la tête.
Sa concrétisation arrive avec
la proposition d’Hervé Bize, le
patron de la galerie Art Attitude à Nancy : s’installer dans
ces deux pièces au cœur de
Nancy pour créer une œuvre
originale. Ce sera Libérer Lamartine. Jacques Charlier demeure surpris de la diversité de
sujets qu’a abordés le poète et
homme politique, riche dilapidant sa fortune : « Il a prophétisé le fascisme ou l’extermination des peuples. Il y a du
symbolisme, du surréalisme, de
la folie. Lamartine se mêle de
tout, a des idées sur tout. »
Des pans entiers du personnage ont disparu. Seule sa poésie marque encore et Jacques
Charlier en sourit : il a peint
une copie d’un portrait célèbre
de Lamartine et mis en sous-titres, en anglais : « Rejoignez-
Photo Fred MARVAUX
*Source : Médiamétrie, 126 000, LàV 7H-9h30,
Novembre-Décembre 2008,13 ans et +, AC, PDA et QHM.
Briey : tournage
à la Cité radieuse
Artiste autodidacte
l’association qui milite pour le
transfert au Panthéon des centres de Lamartine. Les visiteurs
de Libérer Lamartine promettent une grande hétérogénéité.
Jacques Charlier s’en régale,
bien entendu.
Julien BÉNÉTEAU.
Jacques Charlier est un artiste autodidacte né à Liège en 1939. Pour
survivre, il sera tour à tour employé au service technique provincial de
Liège pendant vingt ans, et professeur de graphisme à l’académie de
Liège, pendant vingt-deux ans. Il utilise le support et le style en fonction de l’idée. Son approche pluridisciplinaire le pousse vers des domaines aussi variés que peinture, photographie, vidéo, musique, textes, sculpture, installation, BD, philatélie, publicité, événement,
articles de presse. Artiste d’avant-garde, il remet le monde de l’art en
question dans de nombreuses œuvres.
Jacques Charlier participe à de nombreuses expositions personnelles
et collectives tant en Belgique qu’à l’étranger. Il est présent dans les
collections de musées d’art moderne belges et français ainsi qu’au
Luxembourg. Il est également l’auteur d’une intégration dans l’architecture du CHU de Liège.
Galerie Art Attitude,
19 rue Gambetta,
Nancy. Jusqu’au 2 mai
2009, du mardi au vendredi de 14 h à 18 h et
samedi de 10 h à 12 h
et de 14 h à 18 h.
Entrée libre.
Annonces
10e
FORFAIT
2 LIGNES CHARTÉES
1 JOUR
LIGNE SUPP.
2,50e
2 ROUES ET
AUTRES VÉHICULES
7e
DATE DE PARUTION :
2e parution …/…/…
3e parution …/…/…
PRIX DE VOTRE ANNONCE :
• 1 PARUTION
Forfait AUTO-MOTO ou Forfait 2 ROUES ET AUTRES VÉHICULES
............ Ligne(s) supplémentaires x ………… e
• 2e PARUTION
• 3e PARUTION
La Cité radieuse de Briey.
La Cité radieuse de Briey une nouvelle fois sous le feu des projecteurs… La période n’est pas encore avancée avec précision – cela
devrait se faire d’ici début avril –, mais ce qui est sûr, c’est qu’une
équipe de tournage va bel et bien investir les couloirs de l’unité d’habitation conçue par le célèbre architecte suisse Le Corbusier.
Laurent Marmol, réalisateur, Alice Perrier et Hadrien Gras, auteurs, préparent un documentaire intitulé Saint-Dié, théâtre d’une
utopie corbuséenne dont le sujet est le projet de reconstruction
imaginé par Le Corbusier pour Saint-Dié-des-Vosges, plan finalement rejeté.
En posant leurs caméras à Briey, ils veulent montrer ce à quoi
Saint-Dié aurait pu ressembler, « ce que les Déodatiens ont raté »,
dixit le réalisateur. Ce documentaire devrait ensuite être diffusé sur
la chaîne de télévision Histoire.
1/4 de finale de Coupe d’Europe
FC COPHENHAGUE HB
Dimanche 15 mars à 17 h aux Arènes
>VÉHICULES
FORFAIT
5 LIGNES CHARTÉES
1 JOUR
Photo Frédéric LECOCQ
nous, la poésie est un bon boulot ». Des textes lus sont diffusés. Les livres sont à disposition. « C’est moins autour de
Lamartine que d’un sujet de réflexion sur la manière dont l’histoire se fait ou se désagrège », prévient le plasticien
belge.
Hervé Bize suit Jacques Charlier depuis plusieurs années.
Pour sa première exposition, il
a discuté avec l’artiste. Le projet Lamartine l’a convaincu.
Cela n’a pas séduit que lui : la
galerie a reçu des courriers de
Un seul bien par annonce,1 lettre par case, 1 espace entre chaque mot.
Votre numéro de téléphone doit être libellé comme suit : Tél. 00.00.00.00.00. Il est impératif de préciser les éléments marqués d’un astérisque (*).
1ere parution …/…/…
documentaire
Jacques Charlier est suivi depuis plusieurs années par la galerie Art Attitude, à Nancy. Le plasticien aime jouer avec les idées et provoquer.
Samedi
AUTO-MOTO
AC1156009
- PHOTO : CHRISTOPHE GUIBBAUD/ABACA PRESS
L
LIGNE SUPP.
1e
exemple
ANNONCE AUTO 5 LIGNES CHARTÉES
ere
-20% SI 2 PARUTIONS
-30% SI 3 PARUTIONS
SUPPLÉMENT INTERNET
AUTO-MOTO
………… e
………… e
………… e
………… e
TOTAL ………… e
soit ………… e
5e
VOLKSWAGEN
Passat
17 800 €
TDI 140 CV pack confort, 65000 km, peinture métal, vitres électriques, nombreuses
options, contrôle technique ok.
Tél. 03.00.01.02.03
PA 752902
LIGNE
LIGNE
LIGNE
LIGNE
LIGNE
1
2
3
4
5
ANNONCE AUTRES VÉHICULES CHARTÉE
AUTRES VEHICULES
Montant net à payer ………… e
VOTRE ANNONCE :
CAMPING CAR
• Vds CAMPING CAR
Prix à déb.
Tél. 03.00.01.02.03
Année* .............Energie* .............................Marque*...........................................................
LIGNE 1 Modèle* ................Prix* .........................................
PA 752902
LIGNE 1
LIGNE 2
LE S 5
S
LIGNE
es
LIGNE 2
LIGNE 3
char té
LIGNE 4
10e
LIGNE 5
LIGNE SUP.
Nom .............................................................................. Prénom .................................................................................................
adresse .......................................................................................................................................................................................
Code postal..................................................................................................................................................................................
Tél. ................................................................................. E-mail .................................................................................................
Signature
je joins mon règlement établi à l’ordre du Républicain Lorrain par :
Espèces
(En agence uniquement)
Chèque bancaire ou postal
Code cryptogramme
Carte bancaire
Expire le
(3 derniers chiffres du code au dos de la carte)
PAR TÉLÉPHONE*
PAR COURRIER**
À VOTRE AGENGE
FRANCE JOURNAL
*Jusqu’au jeudi matin (12h00)
SERVICES PETITES ANNONCES
57777 METZ CEDEX 9
**Réception du courrier jusqu’au jeudi matin (12h00)
LA PLUS PROCHE
AC1166004
PRIX APPEL LOCAL
AC1165218
FRANCE JOURNAL
Forum
François Fondard
Président de l’Union Nationale des
Associations Familiales (UNAF). A propos
du statut du beau-parent élaboré sous
forme de projet de loi par Nadine Morano,
secrétaire d’Etat à la famille.
L
Hervé Morin,
ministre de la Défense.
REVUE DE COURRIER
J-P. Masseret, président
de la Région lorraine.
PAROLES
Cours
magistral
triangle de présignalisation
Valse à mille temps
François Fondard.
Ce texte tend à faire de
l’autorité parentale une propriété disponible par les parents, voire les tiers. Ce n’est
faciliter la vie des familles recomposées que d’introduire
le trouble et l’ambiguïté dans
l’identification de ses parents
par l’enfant. Au contraire.
La parenté de l’enfant n’est
pas une fonction dépendante
de l’évolution de la vie sentimentale de ses parents. L’autorité parentale n’est pas une
conséquence des liens affectifs qui peuvent s’établir
entre telle ou telle personne
adulte. Elle est une conséquence de l’établissement de
la filiation. C’est pourquoi
l’Unaf aurait souhaité un
projet de loi visant à améliorer l’exercice de la coparentalité après le divorce ou la séparation, au travers de la
résidence en alternance.
OPINIONS
Drame de la précarité
« Le drame d’Uckange, ni la mère, ni les enfants sont
coupables. Ce sont nos lois ! Ce drame se renouvellera si
nous n’enlevons pas la cause. Cette malheureuse mère de
famille, je la reconnais dans sa misère et maintenant les
enfants seront privés de leur mère, le seul parent qui leur
restait encore. Ne pensez-vous pas que toute femme, qui
élève deux ou trois enfants, aurait droit à un salaire comme
tout autre travailleur ? Les allocations familiales sont un
appoint et pas un salaire pour la mère. Une mère élevant
ses enfants est une travailleuse responsable, à part entière,
assez occupée pour le travail qu’elle doit accomplir en
élevant correctement ses enfants. Avec un salaire et
quelques miettes d’allocations, une mère de famille arrive à
élever ses enfants correctement, et ce ne sont
vraisemblablement pas des incendiaires de rue. »
Rémy Théophile, Porcelette.
Poussive dissuasion nucléaire
« Un clin d’œil à nos dernières aventures maritimes. Après
les onéreux ronds dans l’eau du Clémenceau, nous voici
avec la collision de deux sous-marins capable de porter la
dissuasion nucléaire à des milliers de kilomètres, mais soidisant incapables de savoir qui se trouve à moi de 10
mètres d’eux.Tellement silencieux qu’ils se confondent
avec le bruit ambiant de la mer. Il parait que l’amirauté à
Paris sait en permanence où ils se trouvent à un poil près ?
Pendant ce temps, en Somalie, avec des carcasses à trois
sous et quelques pétoires, des pirates des temps anciens
prennent à l’abordage des navires mille fois plus gros
qu’eux. Un conseil à nôtre amirauté ? N’envoyez pas de
sous-marin dans l’océan indien, ces loustics seraient
capables de nous les carotter. »
Camille Mandray, Saulny.
Ce n’est plus la lutte finale
« Je suis étonné que l’on nous parle constamment de l’écart
entre les plus riches et les plus pauvres. Pourquoi cette
vision sous forme de lutte des classes ? La vraie question
serait plutôt : vivons-nous mieux que nos parents ? Avonsnous accédé à un niveau de vie supérieur ? A cette aune
nous pourrions mesurer les progrès de notre économie car il
faut au moins une génération pour s’en faire une idée.
Mais, voilà, une génération, c’est trop long pour certains qui
rêvent du grand soir sans attendre le lendemain. Quand 50
à 70 % sont prélevés sur les revenus du travail, à moins de
tout prendre, il reste peu d’espace pour une redistribution
supplémentaire des richesses. D’ailleurs, et cette question
est taboue, pourquoi devrait-on redistribuer les richesses du
travail, du moins à ce point ? Un vieux mythe de notre
Révolution Française qui craint qu’une classe supérieure ne
mette le bas peuple en coupe réglée ? Pourtant, ces temps
sont bien révolus : l’aristocratie d’autrefois vivait dans
l’oisiveté et l’indolence en tirant profit du travail des serfs.
Les pseudo-riches d’aujourd’hui sont souvent des travailleurs
infatigables. J’aimerais autant qu’ils le restent pour la santé
de notre économie. Mais je crains que les mesures fiscales
et la mauvaise presse ne finissent par en décourager un
trop grand nombre et ne ruinent les vocations. »
K. P., par courriel.
Les fondements de la reconstruction
« Des délégations de plus de 90 nations et autres
organisations réunies à Charm El Cheik jouent
actuellement les généreux donateurs en faveur de la
Palestine. Une question très simple se pose : la demande
d’aide des Palestiniens pour reconstruire Gaza est-elle
légitime. Si oui, cette aide n’est-elle pas du ressort et du
ressort seul d’Israël, unique responsable du bombardement
de la bande de Gaza ? Si, par contre, cette aide financière
s’avère internationale, cela inclut que l’on doive veiller, à
l’avenir, à l’intégrité absolue du territoire palestinien,
entraînant obligatoirement des accords militaires avec la
Palestine. Cela nous conduirait, en cas d’agression envers ce
territoire, à s’opposer militairement au pays agresseur.
C’est la condition sine qua non qui doit sceller ce sommet.
Israël l’entend-t-il ainsi ? »
M.Th. Melard, Moyeuvre-Grande.
La suite du courrier à lire sur le site : www.republicain-lorrain.fr
ls placeraient bien un triangle de sécurité routière devant leur ire. Il faut juste
que comme Nadine Gross de
Yutz, ils aient eu le temps de
le récupérer sur l’autoroute,
sains et saufs. La Yussoise affirme : « Moi qui prends l’A 31
deux fois par jour aux heures
de pointes, j’ai par avance les
jambes qui flageolent à l’idée
de sortir du véhicule pour déposer la chose. » Mais puisqu’il faut, en « suivant les
consignes de sécurité », elle y
arrivera, se motive-t-elle. La
méthode Coué a pourtant ses
limites qui tiennent à son
doute : « A-t-on déjà chronométré combien de temps ce triangle – aussi stable et
conforme aux normes européennes qu’il peut être – va résister aux vibrations des voitures mais surtout à celles des
poids lourds ? Il suffit de se
faire doubler en vélo sur une
départementale par une camionnette pour comprendre
I
mon interrogation… » Alors,
même éventuellement à l’abri
derrière les glissières de sécurité, elle redoute le pire pour
les autres usagers de l’autoroute : « Sans être Mme Soleil,
je prédis d’ores et déjà un
nombre croissant d’accidents,
voire de carambolages, parce
qu’un véhicule – léger ou lourd
– circulant légitimement sur la
voie de droite de l’autoroute,
se déportera légèrement du
côté gauche pour éviter un triangle vacillant au mieux mais
plus souvent se baladant sur
les voies… Gare aux autres véhicules à sa hauteur et derrière ! »
« Et patati et patata »
Depuis Marly, Monique
Godefroy souffle à l’unisson :
« Personne n’a pensé que
d’une part, le triangle ne tiendra plus debout dès le passage
du premier poids lourd, et que
si l’on se gare sur la bande
d’arrêt d’urgence, on n’est
POINT DE VUE
donc pas sur la route ? » Ils ne
doivent pas être légion ceux à
savoir, comme elle, que bande
d’arrêt d’urgence et chaussée
ne relèvent pas de la même
nature… Toujours est-il que
ces incertitudes qu’elle pointe
du doigt, comme autant d’incohérences, expliqueraient la
valse à deux temps de tout le
monde (autorités de la sécurité routière, police et gendarmerie, usagers, médias…)
Et dans ce brouillard à dissiper, sur route comme sur
autoroute, Mme Godefroy
braque ses phares sur « un article sur les seniors au volant ». Sécurité routière, encore et toujours… Un sujet
qui a le don d’exaspérer JeanClaude Théobald, de Glatigny. « Pour occuper le terrain
médiatique, les pouvoirs publics nous sortent à intervalles
réguliers : " faut-il laisser les
seniors prendre le volant, et la
visite médicale, et le code de
la route ? et patati et pa-
Photo Pascal BROCARD
La sécurité routière est au cœur des préoccupations de certains de nos lecteurs, déboussolés ou irrités par
la valse à contretemps sur le triangle de présignalisation ou la question récurrente des seniors au volant.
Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux Transports
a déclaré être prêt à revoir le décret concernant l’utilisation
obligatoire du triangle de présignalisation sur autoroute.
tata…" ». Il assène : « Ces audacieux perroquets, brasseurs
de vent, seraient bien inspirés
de relire leurs statistiques qui
démontrent qu’à nombre égal
de conducteurs, il y a plus de
tués chez les jeunes que chez
les seniors. » Tout ce vent
brassé, à faire valser tous les
triangles de présignalisation
du monde, n’aurait qu’un
but : « Stigmatiser une frange
de la population : les vieux
ont de bonnes retraites, ils coûtent chers à la sécu et en plus
ils roulent en voiture ; c’est limite provocation ! » L’ironie
masque à peine la colère…
Pour nous
écrire
Par courrier : Le RépuPage
blicain Lorrain
57777 Metz
Forum
CEDEX 9. Par E-mail :
[email protected]
Pour être publiés, vos
courriers doivent mentionner vos nom, prénom,
adresse, numéro de téléphone.
Si vous souhaitez garder l’anonymat, seules vos
initiales apparaîtront. Important : chaque texte ne
devra par excéder 20 lignes
dactylographiées.
Etant donné l’abondance
du courrier, la rédaction se
réserve le droit de ne publier que les passages les
plus significatifs.
performance énergétique des logements
« On a dit banco ! »
Le gouvernement avait identifié 800 000 logements HLM à réhabiliter, d’ici 2020, sur le plan énergétique.
Le Sénateur Thierry Repentin, président de l’Union sociale pour l’habitat (USH*) engage le mouvement
HLM dans la démarche, à condition que ce plan thermique n’entraîne pas une hausse des loyers.
u’est-ce qui vous a
convaincu dans cette
convention thermique
que vous avez accepté de signer ?
Trois semaines auparavant,
j’aurais refusé l’invitation. Il se
trouve qu’en ligne droite du Grenelle de l’environnement adopté
au sénat, nous avons obtenu
l’exonération d’une partie de la
taxe foncière sur les propriétés
bâties que paient les organismes
HLM. Cette avancée nous permet d’être traités à égalité avec
logement privé pour faire de la
réhabilitation thermique. Le taux
zéro pour le privé, correspond
en gros à une subvention d’équipement de 20 %. Nous avions
obtenu un prêt de la Caisse des
dépôts et de consignation (CDC)
à 1,9 %. C’est l’équivalent en
subvention de 10 % du montant
des travaux estimés entre
15 000 et 20 000 € par logement. C’était un premier pas. Il
n’était pas suffisant. Nous ne
voulions pas répercuter le coût
des travaux sur les locataires. Ce
second pas que nous n’avons pu
Q
Opéra contre
délinquance
Le maire de Waitakere,
en Nouvelle-Zélande, est
persuadé que la délinquance a reculé dans un
quartier de sa municipalité
depuis que des airs d’opéra
y sont diffusés par hautparleurs. Bob Harvey, l’édile de cette municipalité
proche d’Auckland, crédite
la célèbre cantatrice d’origine maorie, Dame Kiri Te
Kanawa, de cette performance alors que depuis
trois ans, de la musique
classique (Mozart, Vivaldi,
Tchaïkovsky et un peu de
Dame Kiri) est diffusée
entre les stations de
transports en commun et
l’Hôtel de ville. Depuis, il
semble que la musique
soit parvenue à adoucir les
mœurs dans cette zone où
aucune déprédation n’a été
signalée. « Si ce n’est pas
votre genre de musique, et
même que vous détestez
carrément, pourquoi rester
dans le coin ? », a déclaré
le maire.
obtenir de Mme Boutin, nous
l’avons eu de M. Borloo et de
Mme Jouanno, secrétaire d’Etat à
l’Ecologie. On a dit banco !
En quoi a consisté ce pas
supplémentaire de l’Etat ?
Nous allons pouvoir soustraire, de ce que l’on paie en taxe
sur le foncier bâti, jusqu’à 25 %
des travaux. Ça allège la facture
des organismes de logements sociaux. Mais comme il n’y avait
pas de raison que ce soient les
communes qui paient une mesure décidée par l’Etat, ce dégrèvement sera compensé, à l’euro
près, par une subvention de l’Etat aux collectivités locales.
Vous dites que les travaux
n’entraîneront pas une hausse
de loyers pour les locataires ?
Ah ça, c’est très clair ! Nous
avons eu un bras de fer avec l’Etat pour son accompagnement.
Pour que si les organismes de logements sociaux mettent bien
évidemment des fonds propres,
ils puissent aussi aller chercher
d'autres financements auprès
des collectivités traditionnellement présentes sur les projets de
réhabilitation (Feder, Ademe,
communes, départements, régions). Et, du coup, que le montant des travaux ne soit pas répercuté sur le loyer. Pour les
locataires, cela devrait même se
traduire, in fine, par une diminution des charges avec des logements thermiquement plus performants. Je souhaite préciser
que, dans les faits, d’ores et
déjà, le parc public a des caractéristiques thermiques 30 %
meilleurs que le parc privé.
Quoi d'autre auriez-vous
aimé voir dans cette convention ?
Un élément reste aujourd’hui
en discussion. Nous souhaitons
que ce qui existe pour les propriétaires privés, en matière de
crédit d’impôt lorsqu’ils font des
travaux de réhabilitation, puisse
aussi bénéficier aux locataires
des logements concernés par des
réhabilitations. Car il se trouve
que, parfois, on répercute une
partie des travaux à la charge de
ces locataires.
La convention est adossée à
une période de 12 ans, de
Thierry
Repentin,
sénateur
de la Savoie
et président
de l'Union
sociale
de l'habitat.
2009 à 2020. Le financement
est-il ficelé pour toute cette
période ?
Pour 2009-2010, c’est calé.
2010/2020, les choses sont
bien engagées mais reste à finaliser sur un point : celui de
la prolongation du taux bonifié de ce la CDC car l’engagement pour l’instant n’a été
pris que sur les deux premières années. Nous nous engageons dans un effort considérable avec 800 000
logements mais il me semble
qu’on est dans une stratégie
COUP DE GUEULE
Aux armes…
« Est-ce que l’heure n’est
pas venue d’appeler au
renversement de la
Ve République et de ses
nouveaux princes tous issus
de la bourgeoisie et dotés
de privilèges exorbitants. A
quand le réveil ? A quand
l’abolition de tous les
privilèges ? Je ne suis qu’un
citoyen à la conscience
aiguisée comme un
couteau et qui bout de
rage et de passion. »
Jean-Jacques Obino,
Chambrey.
avec trois gagnants : 1/ le
monde HLM qui va améliorer
son parc où sont logés
11 millions de personnes ; 2/
les professionnels du bâtiment qui vont garnir leurs
carnets de commande grâce
au mouvement HLM ; 3/ l’Etat qui concrétisera les objectifs du Grenelle de l’environnement. Le monde HLM sera,
par ailleurs, un élément majeur du plan de relance.
propos recueillis
malick DIA.
Scandaleux
LA PHOTO
Le champ du cygne plutôt que le chant du cygne ! Aussi apte à batifoler sauvagement sur les berges de la
Moselle qu’à agrémenter des pièces d’eau plus urbaines, le plus lourd des anatidés a, cet hiver, trouvé le sillon
mosellan fort à son goût.Tantôt remisé du côté de Mondelange, tantôt planté au nord de Woippy, le grand
oiseau blanc donne l’impression de pousser dans les prés. Pas étonnant, dès lors, de le voir faire comme les
vaches avec les trains : au bord de l’A 31, les cygnes regardent passer les autos (Photo Pascal Brocard).
« En France, il est
mieux vu
d’intellectualiser
brillamment les
problèmes que de les
résoudre. D’ailleurs,
mieux vaut rester un
enseignant-chercheur
pauvre que d’accepter
l’argent d’industriels
exploitant la sueur du
prolétariat… Avec ce
beau slogan que la
pauvreté permettrait
l’indépendance et
offrirait la liberté. C’est
le quart-monde qui va
être content de
l’apprendre. »
A. F., par courriel.
Photo Pascal BROCARD
’Unaf est favorable aux
dispositions destinées à
faciliter la vie quotidienne des familles recomposées. Elle constate toutefois
que la possibilité d’autoriser
un tiers à effectuer des actes
usuels existait déjà. Elle apprécie qu’il soit reprécisé que
" l’accord des parents est requis pour effectuer les actes
importants de l’autorité parentale ", et que sont " réputés tels les actes qui engagent
l’avenir de l’enfant ou qui
touchent à ses droits fondamentaux ".
L’Unaf est opposée aux
conventions de partage de
tout ou partie de l’exercice
de l’autorité parentale avec
un tiers. Homologuées par le
juge,
celles-ci
seraient
conclues sans consultation
organisée des enfants, et se
traduiraient par un transfert
légal de l’exercice de l’autorité (fractionnée et imposée
aux enfants). Plusieurs pourraient être conclues avec les
nouveaux conjoints successifs. Où sont donc ici les
droits et l’intérêt de l’enfant ?
L’Unaf demande à tout le
moins que ces conventions
cessent automatiquement en
cas de rupture de la vie commune avec le tiers ; que l’avis
de l’enfant soit toujours recueilli, dès que possible,
d’une manière ou d’une
autre (audition par le juge,
enquête sociale) ; et que les
conventions soient revues régulièrement.
Réforme territoriale. — Aussi inimaginable que le mariage de la
carpe et du lapin, selon elles. Avec un bel ensemble, l’Alsace et la
Lorraine refusent de fusionner. « C’est une idée abracadabrante et
scandaleusement bête », clame Jean-Pierre Masseret, président (PS)
du conseil régional de Lorraine. « Si je dois travailler avec des partenaires, c’est vers le Luxembourg, la Sarre et la Wallonie que je me
tourne », a-t-il déclaré. Le président de la Région Alsace, Adrien Zeller (UMP), est aussi catégorique : « L’idée d’une fusion entre l’Alsace
et la Lorraine ne m’effleure même pas : ça ne se fera jamais. »
Femmes. — La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton veut
être un « défenseur audible » de la condition féminine : « Nous devons garder en mémoire ce que nous dit un nombre croissant de chercheurs : promouvoir les femmes est un investissement à haut rendement, qui engendre des économies plus fortes, des sociétés civiles plus
vivantes, des communautés plus saines et davantage de paix et de
stabilité. » Elle ajoute : « Mais cette bonne nouvelle a son revers. Les
femmes constituent toujours la majorité des pauvres, des mal nourris et des non-scolarisés dans le monde. »
13
Photo Pierre HECKLER
CARTE BLANCHE À…
OTAN. — Le retour de la France dans l’Otan, sur lequel le Premier
ministre François Fillon va engager sa responsabilité, « concrètement
ne change rien », a déclaré le ministre de la Défense, Hervé Morin :
« Nous étions dans cette contradiction incroyable où les Français participent à toutes les opérations de l’Otan depuis 1995, où nous commandons des opérations de l’Otan, où nous avons réintégré 36 comités sur 38 et où nous ne cessions de parler d’une différence qui dans
les faits existait de moins en moins […] Donc cessons de considérer
que retourner dans le commandement intégré de l’Otan menace notre
indépendance. Tout cela est faux. »
Mères porteuses. — Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, se
dit « défavorable » à ce que la pratique des "mères porteuses" puisse
être mise sur le même plan que les autres modes d’assistance à la
procréation. « En outre, comment imaginer que la démarche consistant à porter un enfant pour une autre femme puisse être un acte gratuit ? Ce serait forcément entaché de considérations financières, et
cela perturberait toute notre éthique du don. Or la gratuité du don
est, pour moi, un point non négociable », ajoute-t-elle.
10
Photo Anthony PICORE
Mardi 10 Mars 2009
Le prix du gaz indexé sur le
pétrole [en baisse] n’a pas
lui vu son prix baisser.
Résultat : pour la première
fois depuis sa fusion, en
juillet dernier, GDF/Suez, a
un bénéfice net en hausse
de 13 %, à 6,5 milliards
d’euros. Du côté
gouvernemental […], seule
décision scandaleuse en
cette période de crise et de
manque de pouvoir
d’achat, c’est que […], les
industriels verront une
réduction de 20 % du tarif
du gaz, avec application
rétroactive au 1er janvier
2009. Rien pour les
consommateurs qui, eux,
attendront la fin de l’hiver
2008/2009. Sachant que la
consommation de gaz entre
janvier et mars représente
plus de 45 % de la facture
annuelle d’un abonné
chauffé au gaz, une baisse
tarifaire de 20 %, appliquée
dès janvier 2009, aurait fait
économiser près de 100 €
en moyenne à plus de
7 millions de familles ; soit
700 M€ de pouvoir d’achat
rendus aux ménages. Doiton accepter qu’on pénalise
les consommateurs au
profit des fournisseurs de
gaz ? De qui se moque-ton ?
Jacques Becker,
Woippy.
Sports
Mardi 10 Mars 2009
HANDBALL
coup de blues
Les joueurs de Tubize, en Jupiler League, en voient décidément de toutes les couleurs. A la mi-février, ils étaient victimes de propos insultants proférés par leurs adversaires flamands de Genk. Et ce week-end, c'est d'une tout autre
histoire belge dont ils ont cette fois été les malheureux témoins et victimes… Décidément !
Lors de la rencontre les opposant à La Gantoise, samedi dernier, les joueurs deTubize ont été sanctionnés d'un penalty
que l'arbitre néerlandophone, Peter Vervecken, jugea après
coup injustifié. Jusque-là, du classique. Le plus surprenant
c'est que l'arbitre en question, qui se serait vite aperçu de son
erreur, aurait demandé, selon le gardien wallon, de stopper le
penalty… « Sauve-moi, arrête-le ! », a expliqué le Français Nicolas Ardouin. En pure perte puisque le penalty a été inscrit…
Les dirigeants de Tubize, aux dernières nouvelles, réfléchiraient à une réclamation. A suivre…
P. DEL.,
Q
télex
Panis
AUTO. Le Français Olivier
Panis (Oreca) a réalisé le
meilleur temps absolu des deux
jours d’essais officiels du
championnat Le Mans Séries,
sur le circuit Paul Ricard HTTT,
près de Toulon.
Peel
tous les sports où plus aucune
formation nationale ne parvient
à exister. A l’heure actuelle, il
nous est impossible de signer
les meilleurs joueurs. En Ligue
des Champions, je me déplace
toujours avec deux ou trois
joueurs du centre de formation.
Par contre dans les clubs allemands, il n’y a qu’un seul
joueur germanique qui figure sur
la feuille de match. Et encore,
c’est souvent celui qui porte les
maillots ! »
• Malgré tout, Chambéry a
su conserver ses meilleurs
internationaux comme Narcisse ou Barachet. Ont-ils
bien géré l’après-championnat du monde ? « Oui, même
si l’on est toujours inquiet après
un tel succès. Par le passé, on a
déjà eu quelques mauvaises surprises. Des mecs qui revenaient
avec la tête dans les étoiles…
Là, on est tombé face à des
gens intelligents. Pour avoir
vécu une telle ivresse en sélec-
Chambéry, un rêve éveillé
Ils avaient beau étouffer leur excitation derrière
un discours mesuré, teinté de « la Coupe de France
n’est pas notre objectif prioritaire », joueurs comme
dirigeants nancéiens ne dupaient personne, hier
soir, lors de la veillée d’armes. L’immense Chambéry qui débarquera dans leur antre du parc des
Sports de Vandœuvre à 20h30 leur procurait déjà
un grand frisson. Le demi-centre Emeric Grain notamment, impatient de se frotter à la constellation
de stars savoyardes : « Tout le monde a envie de
voir Daniel Narcisse. Rencontrer ces joueurs que
l’on a soutenus durant le Mondial, c’est quelque
chose de spécial ». Excité le leader de la deuxième
division, donc. Mais pas au point d’endosser la
"minijupe" de groupie : « On ne va pas les regarder
« Prendre le contre-pied »
« Nous voulons prendre le contre-pied de ce qui se
passe actuellement dans l’automobile, afin de développer
la notoriété de notre marque autour d’une image plus
sportive. » De Thierry Guillemot, président de Mazda
France, après que le constructeur japonais a annoncé son
retour dans l’endurance automobile européenne en fournissant des moteurs à l’écurie Oak Racing.
« Dix ans de retard »
« Certains sports ont dix ans de retard sur le
cyclisme. » Signé Neil Robinson, docteur au laboratoire
antidopage de Lausanne, responsable de la mise en place
du passeport biologique.
jouer, assure et rassure le capitaine meurthe-et-mosellan. Beaucoup de joueurs de notre effectif ont un
passé en première division. Moi-même, j’ai évolué à
Ivry avec Luc Abalo ou rencontré Karabatic. On les
admire, on les respecte, ce sont des joueurs fantastiques mais on va se battre ». Un discours qui s’accorde avec les propos du président Philippe Fabris :
« Nous sommes en tête de la D2, le fossé ne sera
pas forcément si grand qu’on peut se l’imaginer. Et
puis Chambéry débarque à Nancy après une lourde
défaite en Ligue des Champions. Peut-être auront-ils
la tête dans le sac ? » Peut-être que la magie de la
Coupe opérera…
Nancy - Chambéry, 20h30
ATHLÉTISME
« Déséquilibre… »
« On ne peut pas accueillir durablement dans un pays
comme le nôtre les meilleurs joueurs du monde sous
peine de déséquilibrer le rugby mondial. » Alors que l'arrivée de stars étrangères est annoncée pour la saison prochaine, la Ligue nationale de rugby exprime son inquiétude par la voix de son vice-président, Patrick Wolff.
tion nationale, je sais qu’il faut
accorder un break pour bien savourer la chose. Contrairement
à Montpellier, on leur a donné
quelques jours de vacances supplémentaires. »
« Frilosité
des investisseurs »
• Après la douce folie des
Barjots, l’équipe de France se
surnomme désormais les Experts. Regrettez-vous le
manque de fantaisie de la génération actuelle ? « C’est vrai
qu’ils renvoient plus l’image de
gendres parfaits que nous…
Mais pour en avoir discuté avec
d’autres entraîneurs, il s’agit là
d’un phénomène générationnel.
Les joueurs actuels sont beaucoup plus lisses, se préoccupent davantage de la gestion de
leur carrière personnelle. C’est
souvent très agréable au niveau
du boulot, mais parfois, ce côté
voyou qui nous habitait à l’époque me manque. La principale différence entre les Barjots
et les Experts se situe surtout
sur le plan de nos valeurs :
contrairement aux Experts,
nous, nous n’étions pas les plus
après les championnats d’europe en salle
S
MOTO. Michelin, qui va
disposer pour la première fois
de son histoire d’une écurie à
son nom en championnat du
monde d’endurance, a dévoilé
sa moto, une Honda 1000 cc
bleue arborant le numéro du
Puy-de-Dôme (63), hier sur le
circuit portugais de Portimao.
Cette moto sera pilotée par les
Français William Costes, Hugo
Marchand et l’Espagnol Josep
Monge.
RUGBY. Le demi de mêlée
néo-zélandais de Toulouse,
Byron Kelleher, a retrouvé le
terrain, hier, à l’occasion d’un
entraînement individuel, cinq
semaines après une entorse à
un genou contractée à Biarritz.
Col
ZOOM
Dwain
Chambers,
champion
d'Europe
du 60 m
en salle :
« Je suis
content
de remettre
mon nom
sur les livres
d’histoire
pour les
bonnes
raisons ».
Tout le
monde
ne partage
pas
ce bonheur.
Photo AFP
Photo Gilles WIRTZ
Michelin
Kelleher
on titre européen sur 60 m,
dimanche à Turin, assorti
d’un record d’Europe en
demi-finale ne va pas arranger la
situation de Dwain Chambers.
« J’espère que les gens vont
laisser le passé être le passé
maintenant. Cela fait trop longtemps que cela dure. Cela fait
plaisir de revêtir le maillot britannique et de porter au plus
haut les couleurs nationales »,
s’est félicité le Londonien, facile
vainqueur de la finale continentale. « Je suis content aussi de
remettre mon nom sur les livres
d’histoire et pour les bonnes raisons », a-t-il poursuivi après un
chrono de 6"46, à 4 centièmes
de sa marque de samedi.
Suspendu après un contrôle
positif en 2003 à la THG et des
aveux de dopage depuis 2002,
Chambers, trente ans, a purgé
sa peine légale pendant deux
ans, de 2003 à 2005. Frappé par
une rallonge de peine, il a été
contraint d’attendre juin 2006
pour courir à nouveau, le temps
de trouver un accord financier
avec la Fédération internationale
(IAAF) qui demande à tous les
coupables de rembourser les
primes gagnées lors de leurs années noires.
Et depuis il est victime d’une
autre peine : le bannissement
moral de ses pairs. Quelques
athlètes voient en effet d’un
mauvais œil le retour de l’ancien "monstre survitaminé" fa-
SKI. L’Italienne Nadia Fanchini a signé, hier, le meilleur
temps de l’entraînement en vue
de la descente des finales de la
Coupe du monde, qui aura lieu
demain à Äre (Suède). La Lorraine Marie Marchand-Arvier a
terminé au quatrième rang.
William Costes.
Mis au ban pendant plus de deux ans suite à un contrôle antidopage positif, le Britannique
Dwain Chambers, bien que passé aux aveux, peine à se faire pardonner par la famille de l’athlétisme.
2006 : Huber se paie
la tête de Manaudou
Fanchini
forts à l’époque de notre titre
mondial. »
• Sur le plan sportif, la
France, couverte d’or aux
Jeux et championne du
monde, ne peut pas faire
mieux. Et pourtant, le handball peine toujours à récolter
les fruits de ses succès…
« Oui, et on a du mal à se l’expliquer. Durant des années, on
a tout mis sur le dos de la Fédération, en lui reprochant de ne
pas avoir su prendre le bon virage. Maintenant, avec le recul,
je pense surtout que l’on paye
la frilosité des investisseurs. Ça,
pour nous dire qu’ils aiment ce
sport, qu’ils le trouvent sain et
qu’ils y ont joué à l’école, il n’y
a pas de problème ! Les Allemands, eux, ils ont tout compris en investissant en masse :
ils remplissent les stades, remportent des titres. En France, les
entrepreneurs préfèrent acheter
cinq secondes de panneau roulant à l’Olympique Lyonnais
plutôt que de sponsoriser le
maillot d’un club… C’est dommage, car le hand dispose d’un
beau capital sympathie. »
Jean-Michel CAVALLI.
Chambers, la double peine
c’était un 10 mars
RUGBY. Le Pays de Galles
sera sans doute privé de son
demi de mêlée Dwayne Peel,
blessé à une cuisse, pour affronter l’Italie, samedi à Rome,
lors de la quatrième journée du
Tournoi des Six nations.
Philippe
Gardent,
champion
du monde
1995
avec les
Barjots,
à propos
des Experts :
« Ils
renvoient
plus l'image
de gendres
parfaits
que nous… »
Photo MAXPPP
• Le deuxième de la première division se méfie-t-il du
premier de la deuxième division ? « Absolument. C’est le
match piège par excellence.
Dans ce genre de compétition,
le petit est souvent transcendé
par un tel événement. Il se laisse
porter par cette ambiance festive. On s’attend à une rencontre difficile. D’ailleurs, j’ai le
souvenir que notre dernier passage à Nancy, il y a quelques années déjà en Coupe de France,
s’était soldé par une victoire
étriquée avec un maigre but d’écart. »
• Vous débarquez en Meurthe-et-Moselle lestés d’une
sévère défaite en Ligue des
Champions (40-25 à RheinNeckar Löwen). Comment
expliquez-vous les difficultés
rencontrées par les clubs
français sur la scène européenne ? « A défaut d’être romantique, c’est une question de
moyens, de puissance financière. Tant que l’on ne parviendra pas à uniformiser la taxation
à l’échelle européenne, les clubs
français seront à la traîne. Cette
différence d’imposition avec nos
voisins se vérifie d’ailleurs dans
Photo AFP
Photo REUTERS
INTERVIEW
vite dit
CYCLISME. 14h45 : Paris - Nice (Orval - Vichy) en direct sur Eurosport et France 4.
FOOTBALL. 20h45 : Liverpool - Real Madrid (Ligue des
Champions) en direct sur Canal + ; Juventus Turin - Chelsea (Ligue des Champions) en direct sur Canal + Sport ;
Panathinaïkos - Villarreal (Ligue des Champions) en direct
sur Sport + ; Bayern Munich - Sporting Portugal (Ligue des
Champions) en direct sur Foot +.
BASKET. Le Français
Tony Parker a mené
San Antonio au succès
face à Phoenix, dimanche en NBA, grâce à
30 points et 9 passes
décisives, un coup dur
supplémentaire pour
des Suns qui risquent
bien de ne pas se qualifier pour les play-offs
pour la première fois
depuis cinq ans.
uelle valeur Chambéry
accorde-t-il à cette
Coupe de France ?
« Une place très importante. Ce
n’est pas dans la politique de la
maison de faire l’impasse sur
une compétition. D’ailleurs,
cette Coupe demeure l’unique
trophée qui manque encore au
palmarès du club. Je le verrais
bien dans notre galerie. »
L’écurie Toro Rosso a dévoilé sa nouvelle monoplace, la
STR4, hier à Barcelone. Associé au débutant Sebastien
Buemi, le Français Sébastien Bourdais a résumé en quelques
mots l’enjeu de la saison à venir : « Si, comme en 2008, je
ne marque que quatre points cette année, il n’y aura probablement pas de suite en Formule 1. Il faut que ça marche ».
notre sélection télé
30
Philippe Gardent débarque ce soir à Nancy avec son équipe de Chambéry dans le cadre des huitièmes
de finale de la Coupe de France. L’occasion d'un tour d'horizon du handball français avec cette figure
emblématique des Barjots…
l’image
14
le chiffre
coupe de france
Gardent : « Les joueurs actuels
sont beaucoup plus lisses »
Tubize ou not Tubize
(suite)
Mulhouse, 10 mars 2006.
Au départ du 800 m nage
libre de la Coupe de France,
Sophie Huber (photo) semble
promise à la deuxième place.
La Sarregueminoise partage
en effet le bassin alsacien
avec Laure Manaudou, l’intouchable Laure Manaudou,
et personne n’ose imaginer
une défaite de la triple médaillée olympique. Pourtant,
au bout de 8'38"14 de remous, la Mosellane touche le
mur en première position,
quatre secondes devant la
meilleure nageuse française
de tous les temps. Il s’agit là
de sa deuxième victoire sur Manaudou, après un 100 m NL
aux championnats de France… juniors. « Comme à son habitude, Laure m’a laissé le champ libre, raconte à l’époque Sophie Huber. Mais j’ai progressé, mon second 400 est aussi rapide que le premier si bien qu’elle n’est jamais revenue. »
Olivier Antoine, son entraîneur, de constater : « Sophie a
changé de dimension ».
8
çonné par Victor Conte dans le
cadre de l’affaire BALCO, laboratoire impliqué dans un vaste
scandale de dopage organisé au
début des années 2000.
Ainsi son compatriote Darren
Campbell, membre du relais
champion d’Europe en 2006,
avait alors refusé de faire le tour
d’honneur avec Chambers. Un
autre Britannique, Craig Pickering, a lui aussi bien du mal à
supporter les duels avec le n°1
européen. Les organisateurs de
meeting ont été unanimes pour
refuser d’inviter l’ancien record-
man d’Europe du 100 m (9"87),
contraint de se rabattre sur les
compétitions
internationales
pour lesquelles il se qualifie régulièrement.
Hier, la Fédération britannique a annoncé que Chambers
n’avait pas été retenu dans le relais du 4x100 m pour les Mondiaux de Berlin en août.
« Dwain n’est pas sélectionnable pour les Jeux de Londres en
2012 et cela a évidemment eu
une influence sur notre
décision », a indiqué le DTN
Charles van Commenee. Cer-
tains anciens grands noms,
comme Sebastian Coe ou Kelly
Holmes, s’offusquent toujours
de sa présence.
Effet Obélix
Quelques-uns évoquent aussi
l’effet Obélix, avançant que
Chambers bénéficierait aujourd’hui encore des effets des produits (environ 300) pris pendant sa mauvaise période. C’est
pour cette raison, notamment,
que l’IAAF souhaite allonger de
deux à quatre ans la période de
suspension automatique.
Chambers a répondu sur la
piste. Mais aussi dans un ouvrage, Race Against Me, dont
quelques pages ont été publiées
dans des journaux britanniques.
Il livre le récit effrayant d’un
sportif talentueux devenu junkie, mais s'autorise aussi
quelques règlements de comptes avec le monde de l’athlétisme. C’est sans doute cela que
certains veulent lui faire payer.
L’IAAF a d’ailleurs prévu d’examiner son cas et pourrait, si elle
en a l'opportunité juridique, le
suspendre encore.
VOILE. Sébastien Col, n°1
mondial et vice-champion du
monde en 2008, aborde la première étape du circuit mondial
de match racing, d’aujourd’hui
à dimanche au large de Marseille, avec l’intention de
conquérir un titre que la France
n’a plus détenu depuis Bertrand Pacé en 1994.
Lecomte
EQUITATION. Les cavaliers
français de saut d’obstacles ont
exprimé leur inquiétude dans
une lettre ouverte au président
de la Fédération française,
Serge Lecomte, sur « le manque
de concertation » après « le limogeage » de l’entraîneur-sélectionneur Gilles Bertran de
Balanda.
Chedal
SAUT A SKIS. Le Français
Emmanuel Chedal, avec un
bond à 126 m, a remporté, hier,
les qualifications pour le
concours de Kuopio (Finlande), comptant pour la
Coupe du monde, qui aura lieu
aujourd'hui.
McCaw
RUGBY. Richie McCaw, le
capitaine des All Blacks, s’est
blessé à un genou, samedi en
Super 14, et sera indisponible
pendant au moins cinq semaines.
Sports
Mardi 10 Mars 2009
FOOTBALL
La nouvelle philosophie de Signorino
Matches
aller
Bayern Munich (All)
Sporting Portugal (Por)
5-0
Panathinaïkos (Grè)
Villarreal (Esp)
1-1
Chelsea (Ang)
0-1
Inter Milan (Ita)
0-0
Arsenal (Ang)
0-1
Lyon (Fra)
1-1
Juventus (Ita)
A la veille du choc entre Barcelone et Lyon, l'ancien Messin livre ses impressions sur le football espagnol
qu'il fréquente depuis un an et demi à Getafe, dans la banlieue madrilène. Entre je et jeu, découverte
d'une autre culture.
n but de plus que l'adversaire suffit au bonheur de l'entraîneur. »
Une parole qui aurait de quoi
faire pâlir Claude Puel, le technicien lyonnais et nombre de
ses confrères du championnat
français plus habitués à la technique du cadenassage défensif
qu'à la libération des talents offensifs. Pourtant cette phrase
émane de Franck Signorino, défenseur de métier, formé à la rigueur des schémas tactiques et
des duels intenses sous la tunique grenat. L'ancien Messin
le reconnaît : « Ici, tu joues au
ballon. Peu importe que ce soit
Barcelone ou un club amateur
en face, tu dois gagner avec tes
forces », explique le latéral gauche.
U
Demain
Manchester U. (Ang)
AS Rome (Ita)
FC Barcelone (Esp)
FC Porto (Por)
2-2
Atletico Madrid (Esp)
080309
en bref
Torres incertain
Liverpool. Fernando Torres, l’attaquant vedette des Reds blessé
à une cheville, est incertain pour affronter le Real Madrid aujourd’hui à Anfield. L’arrière latéral Alvaro Arbeloa (cuisse) n’est également pas sûr de jouer tandis que l’attaquant israélien Yossi Benayoun (cuisse) n’a quasiment aucune chance d’être aligné.
Juventus. Le défenseur central de la Juventus, Nicola Legrottaglie, touché au genou gauche, est forfait pour le huitième de finale
retour contre Chelsea, ce soir. C’est le Suédois Olof Mellberg qui
devrait remplacer l’international italien auprès de Giorgio Chiellini.
Arsenal. Les Gunners seront privés de leur attaquant Emmanuel
Adebayor, touché à une cuisse, pour affronter l’AS Rome demain.
Deux autres anciens blessés, Theo Walcott et Eduardo, devraient
en revanche figurer dans le groupe. Côté italien, absence inévitable
du Brésilien Cicinho, qui souffre d’une lésion du ligament croisé
antérieur droit du genou droit.
Tirage. Les tirages au sort des quarts et des demi-finales de la
Ligue des Champions et de la Coupe de l’UEFA auront lieu le vendredi 20 mars à Nyon, au siège de l’UEFA.
Aller de l'avant
Une autre philosophie qu'il
avait entre-aperçu du côté de
Nantes et qu'il a adopté lors de
son transfert à Getafe. Le club
de la banlieue sud de la capitale
espagnole est peu connu de
l'autre côté des Pyrénées. Pourtant, en cinq années de première division, il s´est hissé
deux fois en finale de la coupe
nationale (2007 et 2008), a
échoué de peu contre le Bayern
de Munich en quart de finale de
la coupe d'Europe tout en tutoyant à chaque fois la première
partie du classement. Pas une
mince affaire quand les adversaires ont pour nom Barcelone,
Madrid, Valence, Villareal, tous
des cadors européens. « Notre
atout, c'est le jeu. D'ailleurs,
les médias nous avaient élu l'équipe la plus agréable derrière
le Real et Barcelone. » Preuve
en est, la saison dernière, au-
du côté des amateurs
Garofalo : « La deuxième
place, pourquoi pas ? »
Nouveau meilleur buteur en DH,
Christian Garofalo se nourrit de l’enthousiasme
d’une surprenante équipe de Magny.
cune de ces formations n'avaient pu dominer Getafe. Un
conseil pour les Lyonnais qui
vont affronter le trident de feu
blaugrana, les Henry, Eto'o,
Messi, 112 buts inscrits toutes
compétitions confondues ? « Il
faut qu'ils jouent sans se préoccuper de l'adversaire. Il y a
beaucoup d'espaces derrière.
Avec un bon pressing, ils auront
des situations favorables », se
convainc Signorino. Plus facile
à dire, qu'à faire.
Souffle chaud
« En France, quand un étranger signe dans un club, il est
aidé par un traducteur pour
toutes les modalités administratives nécessaires à son installation. En Espagne, c'est à toi de
t'adapter », signale le numéro
19 de Getafe. Heureusement
que l'ancien joueur du FC Metz
n'avait pas oublié ses leçons du
secondaire pour accélérer son
intégration dans le vestiaire. Il
poursuit les exemples de fierté
ibérique : « C'est pour cela que
Lyon, ça n'effraie pas les Espagnols. Pour eux, ils ont les
meilleurs clubs du monde », rigole-t-il. Il faut dire qu'ils ont
des arguments. La Rioja (le
nom donné à l´équipe nationale) a été championne d'Europe l'été dernier, quatre clubs
(Atletico Madrid, Real Madrid,
Villareal et Barcelone) sont présents au stade des huitièmes de
finale de la Ligue des Champions, quelque chose d'unique.
Franck Signorino aimerait lui
aussi profiter de ce souffle
chaud qui porte le football
ibère. Il veut faire son trou dans
le championnat de ses rêves. «
Si je reviens à mon niveau, je
Photo Pascal BROCARD
n peu plus d’une heure
de jeu. Christian Garofalo n’a eu besoin que de
ce laps de temps, ce week-end,
pour contribuer au septième
succès de Magny. Face à la lanterne rouge, Éloyes, l’attaquant
a en effet inscrit deux des six
buts de sa formation avant de
céder sa place et de suivre la fin
des débats sur le banc. Carton
plein collectif donc (6-0), doublé d’une grosse satisfaction individuelle : en signant ses douzième et treizième réalisations,
Garofalo s’est emparé de la première place du classement des
buteurs en Division d’honneur.
• Votre équipe qui gagne,
Garofalo qui marque : tout
va pour le mieux du côté de
Magny… « C’est vrai, depuis le
début de l’année, on ne peut
pas se plaindre ! Nous sommes
bien physiquement et le groupe
vit sereinement. Nous restons
aujourd’hui sur une série de
trois victoires consécutives,
c’est bon pour le moral. »
• Quel était l’objectif du
club au début de saison ? « Il
était de se caler le plus haut
possible pour assurer le maintien. »
• Votre classement actuel,
à la troisième place, fait-il
naître de plus grandes ambitions ? « Non. On continue de
prendre les matches les uns
après les autres… en se disant
néanmoins que nous pouvons
accrocher le podium. Finir à la
deuxième place, pourquoi pas ?
Ce serait énorme, car n’oublions pas une chose : nous
sommes promus. »
U
• Que manque-t-il encore à
Magny pour contester la suprématie du leader thionvillois ? « De l’expérience, sans
doute. Notre effectif est plus
jeune. Sur un match, je pense
que nous pouvons leur tenir
tête, mais sur la durée, ça m’apparaît difficile à envisager. »
« A 34 ans, c’est
pas mal, non ? »
• Revenons à ce match
contre Éloyes : vous en avez
profité pour marquer deux
nouveaux buts et vous voilà
meilleur buteur du championnat. Une réaction ? « C’est
une petite fierté ! A 34 ans,
c’est pas mal, non ? Mais derrière ma réussite, il y a surtout
le gros boulot de mes coéquipiers. Dans un autre club, entouré de joueurs de mon âge, je
ne pense pas que j’aurais le
même rendement. Là, les jeunes me portent. »
• Treize buts en treize
matches… Combien à la fin
du championnat ? « Au coup
d’envoi de la saison, je m’étais
dit que ce serait bien de marquer une dizaine de buts, j’ai
rempli cet objectif. Maintenant,
je me dis que j’aimerais finir à
vingt. Mais le titre de meilleur
buteur, je n’y pense pas. Il y a
du monde autour de moi, que
ce soit Prieur (Amnéville B),
Romero ou Menaï (Thionville).
Et puis au fond, ce n’est pas le
plus important, ce sui compte
surtout, c'est le parcours de
notre équipe. »
C. B.
foot actu
Fernando
pense pouvoir encore accomplir
de belles choses. Pourquoi pas
dans un club du haut du tableau. » Une ambition révélée
par son contact à la culture
espagnole. Il ne reste plus qu'à
espérer aux Lyonnais d'être animés du même fluide.
Hugues CHAIGNEAU.
tition. » A 27 ans, il lui reste deux ans de
contrat et l'envie de s'imposer, enfin. « Le nouvel entraîneur veut me faire confiance. J'ai une
dette envers Getafe. » De belles performances
l'an passé en coupe d'Europe, pour les seules
matches qu'il a pu faire, l'amènent à penser
qu'il a sa place en Liga. « J'ai peu joué mais à
chaque fois la presse et les supporters m'ont félicité. Je veux prouver ma valeur », annonce le
Madrilène. Malgré tout, plusieurs pistes ont été
évoquées en France (Marseille, Valenciennes et
Le Havre), en Espagne aussi (Almeria, Santander), mais Signorino ne se voit pas partir. Il faut
dire que son salaire a doublé depuis son départ
de Nantes, même s'il n'en fait pas une priorité.
Le cœur pourrait-il le ramener vers Metz ? Pas
sûr. « On reste en contact mais chacun doit faire
son chemin. Ce n'est pas à l'ordre du jour. »
H. C.
les échos
Avec ou sans Benzema ?
FC Barcelone. Soucis en défense. Le forfait du défenseur et
capitaine Carles Puyol, blessé samedi à la cheville gauche
contre Bilbao (2-0) et absent pour environ trois semaines, est
venu s'ajouter à celui du Français Eric Abidal (cuisse droite).
L'entraîneur Josep Guardiola, qui choisissait souvent de titulariser Puyol à gauche en l'absence d'Abidal, a deux solutions:
le Brésilien Sylvinho, latéral gauche de formation peu utilisé
cette saison (trois matches comme titulaire en Liga) ou l'Uruguayen Martin Caceres, défenseur central utilisé à gauche en
demi-finale retour de la Coupe d'Espagne. L'axe de la défense
serait alors confié à Rafael Marquez et Gerard Piqué.
Lyon. Benzema et Boumsong incertains. L'entraîneur
Claude Puel a sélectionné hier un groupe de 20 joueurs. L'effectif a pris l'avion dès hier soir pour rejoindre Barcelone où il
s'entraînera ce soir au Camp Nou. Plusieurs joueurs restent
incertains comme l'attaquant Karim Benzema qui ressent toujours une douleur vive sur la hanche gauche (crête iliaque). Il
s'était blessé le 1er mars contre Rennes avant de déclarer forfait mercredi en coupe de France face à Lille. Samedi, toujours
contre le LOSC, en championnat, il est sorti grimaçant à la mitemps, souffrant toujours de cette blessure. Le défenseur central Jean-Alain Boumsong, forfait contre Lille, samedi, souffre
d'une contracture aux ischios-jambiers de la cuisse gauche. Il
reste incertain. En revanche, l'OL devrait pouvoir compter sur
son gardien Hugo Lloris qui n'a pas joué la semaine dernière.
Mercredi, il souffrait d'un coup sur un mollet et samedi, il
était fiévreux.
LIGUE 1. L'attaquant international argentin de Bordeaux
Fernando Cavenaghi, blessé samedi à Toulouse (0-3), souffre
du ligament latéral interne du
genou droite et devrait être absent des terrains entre six et
huit semaines. Il a inscrit 13
buts cette saison en L1.
De Canio
ITALIE. L'entraîneur de
Lecce Mario Beretta a été limogé hier en raison des mauvais résultats du club, actuel
19e et avant-dernier du Championnat d'Italie après 27 journées, et remplacé par Luigi De
Canio. Lecce a notamment
perdu quatre de ses cinq derniers matches, encaissant neuf
buts sans en inscrire un seul.
Gestede, l’espoir à genoux
ligue 2
Privé de compétition depuis le mois de septembre, Rudy Gestede le restera jusqu’à la fin de saison :
des douleurs au dos persistantes imposent à l’attaquant messin un nouvel arrêt de trois mois.
P
aérien », croit se souvenir Patrice L’Huillier.
Sept mois sont passés. Et aujourd’hui, le ton du médecin
du FC Metz est nettement plus
affirmatif lorsqu’il s’agit d’évoquer le verdict, conforté vendredi, à l’issue d’un énième examen médical, effectué à
Strasbourg, par les soins du
Professeur Jean-Paul Ferret :
« Rudy souffre d’une fracture de
fatigue d’une vertèbre, appelée
"lyse isthmique". Il est laissé
au repos jusqu’à la fin de saison. » Soufflée, donc, la lueur
d’espoir suscitée par le retour
du joueur à l’entraînement, à la
mi-janvier. « J’ai à nouveau eu
mal, se rappelle l’intéressé.
C’est frustrant, mais voilà, je
fc metz express
Tableau de bord. Hier : une séance d’entraînement. Aujourd’hui : une séance (10h, terrain du bord de l’Autoroute). Demain :
une séance (9h45, terrain du bord de l’Autoroute).
D’un match à l’autre. Dernier match : Metz - Dijon (26e journée de Ligue 2), vendredi 6 mars : 2-0. Prochain match : Sedan Metz (27e journée), vendredi 13 mars à 20h30. A suivre : Metz Châteauroux (28e journée), vendredi 20 mars à 20h30.
A l’infirmerie. Blessés et forfaits pour la réception de dijon,
vendredi dernier, Julien Cardy (épaule) et Nicolas Farina (cheville) ont réintégré le groupe d’Yvon Pouliquen hier matin. Plusieurs joueurs ont été dispensés de cette séance de reprise : il s’agit de Nenad Jestrovic, en raison de douleurs aux cervicales, de
Papiss Cissé et Cédric Barbosa « par précaution » et de Damien
Chrysostome, malade. Arnaud Anastassowa (genou) poursuit
quant à lui son travail de remise à niveau sous la houlette de Jérémy Moureaux, préparateur physique.
Suspendu. Aucun pour Sedan - Metz.
Buteurs. Cissé (11), Mendy (5), Bessat, Rocchi (3), Agouazi,
Bourgeois, Renouard (2), Cardy, Chapuis, Farina, B. Gueye (prêté
à Sedan), Jestrovic, Johansen, Vivian (1).
Lens revient
de très loin
dois me faire à l’idée de m’arrêter encore trois mois et de porter un corset orthopédique,
vingt-trois heures sur vingt-quatre, comme me l’ont conseillé
les médecins. Ça va être long
mais si c’est pour aller
mieux… »
ANGERS ..................2
LENS.........................2
Stade Jean-Bouin. 14.015
spectateurs. Mi-temps : 10. Buts pour Angers : Alo'o
Efoulou (25e, 87e) ; pour
Lens : Maoulida (89e) ;
Veselinovic (90e+2).
« Dans l’impasse… »
Radicale, la décision de ce
nouvel arrêt complet se présente surtout comme la solution de la dernière chance.
« Nous étions un peu dans l’impasse, reprend Patrice L’Huillier.
Ça dure depuis trop longtemps.
Vincent Bessat avait lui aussi
eu ce type de blessure, il n’avait
mis que deux mois pour s’en remettre. Pour Rudy, ça dure depuis sept mois, et dans le
meilleur des cas, il repart pour
trois mois d’inactivité » Difficile
d’expliquer cette "inégalité de
traitement": « Ce n’est pas
qu’une histoire de gabarit,
même s’il est sûr que celui de
Rudy n’arrange pas les
choses. »
Derrière ses mensurations
impressionnantes – 86 kilos
pour 1,93 mètre – Rudy Gestede dévoile une fragilité certaine. « J’ai eu deux déchirures
la saison dernière, une pubalgie
quand j’avais dix-sept ans.
Non, vraiment, je ne fais pas
dans la petite blessure. Mais
bon, je me dis que je n’ai que
vingt ans. Mon corps peut encore se consolider. » Il le faudra
pour que sa carrière prenne,
enfin, son vrai départ. Et il lui
Cissé
Cavenaghi
fc metz
our lui, la saison se sera
donc arrêtée en pleine période de rentrée. Plus
exactement au soir du 1er septembre 2008. A Montpellier –
d’où Metz reviendra avec les
fruits de la victoire – Rudy Gestede dispute alors sans le savoir
le dernier match d’un exercice
entamé sous un ciel moucheté
de promesses. L’attaquant n’a
pas encore vingt ans. Auteur
d’une douzaine d’apparitions
l’année précédente en Ligue 1,
il vient d’enchaîner cinq matches, dont trois dans la peau
du titulaire, sur le chantier de la
remontée immédiate. Et puis
l’abîme. « Un jour, il a ressenti
une douleur aiguë dans le dos,
à la retombée d’un duel
LIGUE 1. Les Girondins de
Bordeaux ont annoncé hier
avoir sanctionné financièrement
leur milieu brésilien Fernando,
suspendu quatre matches ferme
par la commission de discipline
de la Ligue de football professionnellepour « propos grossiers » envers un arbitre.
ANGLETERRE. L'attaquant
français Djibril Cissé n'a « pas
vraiment envie » de retourner à
Marseille, qui l'a prêté cette saison à Sunderland, mais souhaiterait que le club anglais se décide rapidement sur son avenir,
selon un entretien paru hier
dans le quotidien Sunderland
Echo.
Franck Signorino (à gauche) à la lutte avec Lukas Podolski. C'était en quarts de finale
de la Coupe UEFA, en avril 2008. A cette époque, l'ancien Messin avait gagné sa place en défense.
« Je veux prouver ma valeur »
Le soleil brillait de mille feux, hier matin, sur
le camp d´entraînement des azul de Getafe.
Une lumière qui s´apparente à celle qui éclaire
le bout du tunnel dans lequel s´est engoufré
Franck Signorino depuis son arrivée, l'été 2007,
à Getafe. Contre son gré. Entre un entraîneur
(Mickaël Laudrup, écarté depuis) qui ne l'a pas
recruté et de facto ne lui a pas fait confiance, «
Il ne m'a jamais parlé » puis une blessure qui
s'est sérieusement compliquée, il a souvent fait
gris dans le ciel du Français. Opéré d'une fracture de fatigue au tibia gauche, à l'issue de la
saison, une autre est décelée quelques mois
plus tard à l´issue de la rééducation. Résultat,
sept mois sur le flanc et des doutes plein la tête.
« J'ai eu peur de ne jamais rejouer », avoue-t-il.
Il a retrouvé le chemin de l'entraînement il y a
dix jours, avec l'espoir d'apparaître sur une
feuille de match courant avril. « Physiquement je
suis au top, il ne me manque plus que la compé-
L'attaquant de Magny, Christian Garofalo, 34 ans, s'est emparé
de la première place du classement des buteurs en DH.
C'est en euros, la somme à
laquelle la Fédération française
et la Ligue de football professionnel ont été condamnées le
23 février à verser solidairement
à l'Entente Sannois-Saint-Gratien, au titre d'un préjudice remontant à la saison 2004-2005
de National. La FFF et la LFP ont
déposé un recours devant le
Conseil d'Etat contre la décision
de la cour d'appel de Versailles.
L'ESSG estime que la FFF et la
LFP n'ont pas appliqué leurs
règlements en laissant le club
de l'ASOA Valence participer au
Championnat de National cette
saison-là alors qu'il connaissait
de graves difficultés financières.
Deuxième, Valence n'avait pas
été autorisé à monter et avait
même déposé le bilan. L'ESSG,
4e, aurait voulu récupérer
la place dans l'ascenceur pour
la L2, mais seuls deux clubs
de National avaient été promus
cette année là…
Photo AFP
1-0
Photo AFP
Real Madrid (Esp)
500 000
le point
Vendredi
Boulogne - Brest ...........................0-1
Guingamp - Vannes.......................1-1
Reims - Bastia ...............................2-0
Tours - Troyes ...............................4-3
METZ - Dijon................................2-0
Montpellier - Châteauroux .............3-0
Strasbourg - Clermont ...................2-0
Samedi
Ajaccio - Nîmes ............................2-1
Amiens - Sedan.............................0-0
Hier
Angers - Lens................................2-2
Photo Karim SIARI
Aujourd’hui
Liverpool (Ang)
le chiffre
ligue des champions
Huitièmes de finale retour
15
8
Rudy Gestede, ici contre Tours en août 2008, vivra la fin
de saison comme il a vécu les sept mois écoulés: loin du terrain.
restera deux ans, à l’issue du
championnat, pour que celui-ci
se déroule du côté de SaintSymphorien. Rudy Gestede –
compteur bloqué à 252 minutes de jeu – est en contrat jusqu’en 2011.
Cédric BROUT.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Pts J G N P
Lens .................52 26 16 4 6
METZ................46 26 13 7 6
Montpellier ......44 26 12 8 6
Angers .............43 26 11 10 5
Strasbourg ......43 26 11 10 5
Boulogne .........39 26 11 6 9
Vannes .............37 26 10 7 9
Tours ................36 26 10 6 10
Sedan...............36 26 9 9 8
Guingamp........35 26 8 11 7
Brest ................34 26 10 4 12
Bastia...............33 26 9 6 11
Amiens.............32 26 7 11 8
Dijon.................32 26 8 8 10
Troyes ..............31 26 8 7 11
Clermont..........30 26 7 9 10
Ajaccio.............29 26 7 8 11
Reims...............24 26 5 9 12
Châteauroux....24 26 5 9 12
Nîmes...............21 26 4 9 13
p
37
36
47
37
39
30
21
36
27
29
30
27
25
28
29
30
35
32
23
21
c
26
24
25
25
30
28
25
37
28
24
31
33
24
35
32
37
43
42
33
37
Sports
Mardi 10 Mars 2009
TENNIS
8
HANDBALL
infos
division 1 féminine
Pas de Coupe Davis
en Lorraine…
Metz, prends Gard à toi !
Placé juste avant l’Open de Moselle, le barrage
pour le maintien dans le groupe élite
de la Coupe Davis n’aura pas lieu en Lorraine.
Déplacement important des Messines, ce soir à Nîmes. A quelques jours de jouer leur avenir européen
contre Copenhague, les Mosellanes peuvent se délester de leurs obligations nationales.
L
Forget ou pas Forget ?
Les élus de la fédération ont leur mot à dire sur la nomination du
Capitaine de Coupe Davis. Sampiero Gavini, vice-président, avoue
qu’il est interpellé par la défaite de l’équipe de France dès les quarts
de finale. « On peut considérer que c’est un simple accident. »
Sinon, Guy Forget est-il un sélectionneur menacé ? « Son contrat
avait été reconduit par le précédent président (Christian Bîmes)…
Sera-t-il prolongé ? La question se posera forcément avec ce résultat. »
L’Open de Moselle… en Moselle
Des informations erronées circulent actuellement au sujet du
tournoi ATP de Metz. Le président de la Ligue de Franche-Comté,
M. Dartevelle, allant jusqu’à supposer son transfert à Besançon !
Certes, la ville doubiste organise un joli challenger de 125 000 dollars mais pour l’instant, pas question de voir l’Open de Moselle
sous d’autres cieux. « C’est improbable, confirme Sampiero Gavini.
Le département 57 et la Ville de Metz donnent une somme importante. Ce qui est vrai, c’est qu’un changement de propriétaire est à
l’étude. La fédération aimerait racheter le tournoi comme à Strasbourg. Aucun obstacle n’est apparu du côté de l’ATP ou de SportFive, le propriétaire actuel. Mais les discussions, tournent, évidemment, autour du prix. Les choses pourraient s’accélérer quand Jean
Gachassin (nouveau n°1 de la fédération) rencontrera M. Lagardère. En tout cas, personnellement, je serais très heureux si la FFT
pouvait posséder l’Open de Moselle. »
A.T.
planète sport
le point
Aujourd’hui
Nîmes - Metz ...........................19h30
Issy-les-Moux. - Toulon ................20h
Demain
Le Havre - Dijon........................20h30
Vendredi
Besancon - Fleury .....................20h30
Samedi
Arvor - Angoulême ...................20h45
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Pts J G
METZ................36 13 11
Le Havre ..........33 13 10
Nîmes...............29 12 8
Issy...................28 12 8
Dijon.................27 13 6
Mios .................27 13 6
Besançon ........25 12 6
Fleury...............21 13 4
Angoulême......21 13 4
Arvor ................18 13 2
Toulon..............15 13 1
N P
1 1
0 3
1 3
0 4
2 5
2 5
1 5
0 9
0 9
1 10
0 12
p
403
341
364
344
340
377
330
334
334
337
316
c
310
299
316
319
339
383
316
357
382
423
376
La menace Signaté
Photo Reuters
RUGBY. 2e ligne du XV de France, Romain Millo-Chluski,
blessé, a déclaré forfait pour le déplacement en Angleterre, dimanche pour la 4e journée du Tournoi des six nations, et l’encadrement français a convoqué le 3e ligne montpelliérain Picamoles en
renfort. Picamoles (23 ans), qui évoluera à Toulouse la saison prochaine, compte dix sélections. Il est entré en cours de jeu lors de
la défaite (21-30) contre l’Irlande et la victoire (22-13) contre l’Ecosse, les 7 et 14 février derniers. Le forfait de Millo-Chluski et la
convocation de Picamoles multiplient les combinaisons possibles
pour le XV de départ, qui sera dévoilé mercredi matin. Le Messin
Antonio Parra a aiguisé son coup de pied face aux poteaux.
Bartoli, et de quatre
TENNIS. La Française Marion Bartoli, tête de série n°2, en
battant à Monterrey la Chinoise Li Na en deux sets, 6-4, 6-3 en
1h20, a remporté le quatrième titre de sa carrière à l’occasion de
sa neuvième finale sur le circuit WTA. Bartoli a dû attendre près
de deux ans et demi avant de soulever enfin un nouveau trophée, son précédent titre remontant au tournoi de Québec début
novembre 2006. « Je suis très satisfaite du tennis que j’ai pratiqué
tout au long de la semaine », a déclaré Bartoli, dont cette victoire
lui permet de gagner un rang au classement mondial. « J’espère
maintenant commencer à gagner des tournois plus importants et
maintenir ce niveau à Indian Wells et Miami ». Une autre Française s’est distinguée, Nathalie Dechy qui, associée à l’Italienne
Mara Santangelo, a remporté le double.
Céline Blard sur le flanc
La (mauvaise) nouvelle est tombée hier, peu avant le départ
pour l’Hérault : « Céline Blard a contracté une blessure à l’épaule en sélection Jeune », déplorait Sandor Rac. Ce forfait, tardif, a privé le technicien serbe de solutions de rechange : « Il
était trop tard pour rappeler Hamiti ou Ringayen dans le
groupe ». Aucune autre absence n’est à déplorer. Arrivées hier
soir dans le Gard, les championnes de France ont effectué un
léger entraînement, histoire de renouer avec quelques optimistes égarés la semaine dernière lors de la coupure internationale.
NÎMES. gardiennes : Houba, Hansen - joueuses de champ :
Marchal, Perez, Simule, Goïorani, Barral, Florin, Carrat, Macra,
Dancette, Bosc, Donguet, Signaté.
METZ. gardiennes : Leynaud, Costache - Joueuses de
champ : Wendling, Kysucanova, Guehl, Kanto, François, Poznarova, Lovric, Piejos, Ayglon, Ognjenovic, Horacek.
aux Etats-Unis. N’empêche, en
faisant appel (trop tardivement)
à Akingbala, l’encadrement a
avoué son erreur. L’arrivée récente de Stephen Brun, qui, finalement, n’est pas le joker médical de Wilson, ajoute un peu
plus au remodelage d’un effectif
qui pourrait aussi profiter de la
naturalisation du jeune N’Joya.
Ce n’est pas une valse des valeurs ni un tourbillon infernal.
N’empêche, ces changements
apparaissent comme les preuves
d’un recrutement ne donnant
pas satisfaction par rapport aux
autres saisons où l’entraîneur
Jean-Luc Monschau pouvait, à
juste titre, se targuer d’une stabilité remarquable. Les temps
ont donc changé en quelques
Une phase régulière n’est pas toujours décisive… Même en finissant 8e, le
Sluc peut devenir champion de France. Mais à ce stade de la compétition, les
clignotants ne sont pas au vert (10e au nombre de balles perdues, 7e aux passes décisives, 8e au pourcentage de tirs à 3 points). Et les chiffres de Cox, Morandais,Tchicamboud illustrent ces rouages qui grincent.
John Cox (meneur) : 21 minutes de temps de jeu, 9,2 points par match, 51 %
à 2 points, 40 % à 3 pts, 0,8 aux interceptions, 1,7 balle perdue, 2,1 passes décisives. Avec 7,8 d’évaluation générale, Cox est 91e. Il est aussi le 66e marqueur du championnat.
Steed Tchicamboud (meneur) : 22 minutes, 9 points, 51 % à 2 pts, 36 % à 3
pts, 3 rebonds, 1 interception, 3 passes, 10 d’évaluation (21e français), 19e
marqueur.
Michel Morandais (ailier) : 21 minutes, 8 pts, 38 % à 3 pts, 39 % à 2 pts, 1
interception, 2 passes, 7 d’évaluation (32e), 21e marqueur.
Bilan des trois : 21 minutes, 8,5 points et 2,3 passes pour 8 d’évaluation. Les
chiffres de Ricardo Greer : 15,3 points, 4,7 passes et 18,84 d’évaluation, soit le
double à chaque fois.
mois. Le Sluc ne pourra pas,
cette fois, adresser un œil douteux à ces concurrents qui métamorphosent leurs formations
dans l’espoir d’atteindre l’excellence de l’alchimie.
Tchicamboud : « C’est
chacun pour soi »
A regarder de près, les
meilleurs sont les tenanciers de
la boutique et ces "anciens" ne
sont pas vieux jeu ! Au
contraire. L’équipe lorraine doit à
Julian, Samnick, aux frères Greer,
de ne pas avoir mangé davantage de pain noir. Les critiques
s’amoncellent sur les épaules
des recrues. Celles de John Cox,
Michel Morandais, Steed Tchicamboud. Un trio trop éloigné
du sommet national de la montagne "statistique".
Le meneur de jeu qui a évolué
aux côtés de Tony Parker à la fin
de l’été 2008 dans la sélection
bleue, a le réflexe philosophe :
« Il paraît que Nancy connaît un
méchant creux toujours à la
même époque de l’année, en février-mars. On n’y échappe
pas. » Vrai, la tradition est tenace. « C’est vrai que face
au Havre, on n’a pas fini le job. »
Steed Tchicamboud de balayer
les accusations le concernant :
« C’est facile de viser sur les meneurs. Mais quand les égoïsmes
Steed
Tchicamboud :
« Il faut
arrêter
de croire
que chacun
peut faire
la différence. »
ressortent, que peut-on gérer ? On
ne voit plus la balle… Le style à
chacun pour soi a ses dangers.
Chaque joueur de cette équipe
sait accomplir de grandes choses
et l’a déjà prouvé à Nancy et
ailleurs. Alors, il est vite fait de
se croire le plus important en
tentant de crééer seul la diffé-
rence. » Conscient de ne pas « avoir le droit
de se louper ainsi face à de tels
adversaires (Cholet), Steed Tchicamboud prône déjà une remise
en question individuelle », pour
mieux sceller, sans doute, un
destin de groupe…
Alain THIÉBAUT.
TENNIS DE TABLE
pro b
Le SMEC doit relever le défi
Suite d’un calendrier difficile pour le SMEC avec la réception de Chartres, deuxième.
I
AUTO
Encore et
Le champion de France, pour l’instant, ressent les effets négatifs d’un recrutement pourtant spectaculaire.
Les derniers arrivés sont souvent les premiers critiqués : l’Américain Cox, les Français Morandais
et Tchicamboud. Analyse.
ssy-les-Moulineaux, le leader, il
y a trois semaines, Chartres, ce
soir et Saint-Maur, troisième,
dans quinze jours, voilà le programme relevé auquel le SMEC est
confronté. La tâche des hommes
de Loïc Belguise est pour la moins
délicate. Le dernier déplacement
chez le leader parisien, Issy, en est
la parfaite illustration. Diminué par
l’absence de leur leader, le Belge
Philippe Saive, pour raison personnelle, les Messins n’ont pu donner
la pleine mesure de leurs espéran-
HANDBALL. Les Florangeois
se sont mis à la faute dans
leur salle, face à Romilly, net
vainqueur 34-27. « A notre
décharge, les absences de
Boushabi, Dos Santos et
Boudeliou, des joueurs cadres.
Mais nous avons péché contre
les valeurs de ce sport et
répondu à un collectif par
l’individualisme, explique
Francis Manneau, l’entraîneur.
Après une mauvaise entame
(mi-temps : 13-17), nous avons
réagi pour mener 23-22 avant
d’exploser complètement.
Notre défense a été fragile,
nous avons pris neuf
exclusions. C’est un coup
d’arrêt sérieux. Les barrages
s’envolent».
pro a toujours Fores
Des rouages qui grincent
Picamoles remplace Millo-Chluski
Florange
le jour sans
SLUC Nancy, à qui la faute ?
N
Victoire allemande
sur Paris-Nice où Heinrich
Haussler a réglé le sprint
avec brio.
tion mosellane dans l’Hérault.
Seulement ce listing des internationales, étendu à l’adversaire nîmois, pourrait susciter
quelques inquiétudes dans le
camp lorrain. Un nom, notamment, est à retenir : celui de
Mariama Signaté, irrésistible à
Clermont, cadre du succès
d’estime de la délégation tricolore contre les Scandinaves. La
musculeuse arrière a inscrit ce
soir-là la bagatelle de onze
buts sur treize tentatives. La
menace numéro 1 de Nîmes
n’aura toutefois pas l’honneur
d’un traitement de faveur :
« C’est la physionomie du
match qui dictera notre com-
BASKET
oms référencés, label
international,
joueurs
chevronnés et payés à la
hauteur de leur passé bien rempli ou de leur flatteuse réputation… Le Sluc n’a pas lésiné sur
les moyens en tranchant dans le
vif d’un basket médiatique. On
mettra de côté l’ailier US Wilson, blessé. Mais même lui, jusqu’alors, n’avait pas donné la
pleine mesure de son potentiel.
Se laissant même aller à des déclarations tapageuses chez notre
confrère BasketNews, preuve de
son désarroi et de son mal être
vis-à-vis de ses performances.
On ne rangera pas non plus le
cas Benson dans cette catégorie
de recrutement clinquant. Le
méconnu est reparti inconnu
Contador reste en jaune
HANDBALL. Le parquet de
Kiel a annoncé hier l’ouverture
d’une enquête après des accusations de corruption d’arbitres
dans une dizaine de matches européens contre le club de handball local, quelques jours après
que la Ligue nationale a classé
l’affaire. La procédure vise nommément le manager du club
Uwe Schwenker, soupçonné de
malversation, et l’ancien entraîneur de l’équipe à l’époque, l’Allemand d’origine croate Noka
Serdarusic, qui aurait été son
complice. La Ligue allemande
qui avait aussi ouvert une enquête, a classé l’affaire en l’absence de preuves. L’hebdomadaire Der Spiegel a relancé les
soupçons en évoquant des
aveux de Serdarusic devant des
actionnaires du club rival de
Kiel, les Rhein-Neckar Löwen,
lorsque ceux-ci avaient essayé
de l’engager il y a quelques semaines. Le duo arbitral qui officiait durant la finale retour de la
Ligue des champions, en 2007,
remportée par Kiel, aurait été
acheté pour 96 000 euros.
Une semaine
décisive
se profile
pour Ivana
Lovric
et
les Messines.
Premier
test ce soir
à Nîmes
avant
de défier
dimanche
Copenhague
en Coupe
des Coupes.
Photo Fred Marvaux
Photo Maury GOLINI
a Coupe Davis qui est déjà passée par la Lorraine, ne repassera
pas par la Moselle en 2009. Pourtant, le barrage pour le maintien (suite à la défaite en République Tchèque), en septembre,
semblait avoir la dimension idéale de Metz ou Nancy. Mais pour le
président de la Ligue Sampiero Gavini, les problèmes apparaissent
insurmontables : « Je ne crois pas que l’on ne sera pas candidat.
Déjà, il faut recevoir, ce qui n’est pas certain. Ensuite, cela me semble difficile. Aux Arènes de Metz, les dates sont incompatibles (l’Open de Moselle débute le samedi, jour du double dans l’épreuve par
équipes). Et si la coupe Davis a lieu à Nancy, je crains une concurrence. Par ailleurs, il y a beaucoup de demandeurs pour ce match. »
décidément guère hospitalière
pour les grands de ce monde :
« Cette défaite havraise était
prévisible. Nous-mêmes, nous
avions expérimenté la rudesse
de Mios ».
Finalement, le nul concédé
par les partenaires d’Isabelle
Wendling à Dijon lors de la
13e journée, porteur de tant
d’inquiétudes, n’aura que très
peu d’incidences comptables.
Avec 36 points et trois unités
d’avance sur son rival normand, Metz dispose d’un
joker en poche avant le rendez-vous nîmois : « Par contre
sur le plan psychologique, il
est important de renouer avec
la victoire à l’extérieur. On doit
définitivement se rassurer ».
Plusieurs inconnues jettent
toutefois le voile sur cette rencontre. La principale tient à
l’état de forme de nombreux
cadres de l’équipe messine, retenus la semaine dernière en
sélections nationales. Amandine Leynaud, Nina Kanto,
Camille Ayglon et Katty Piejos
ont beaucoup œuvré lors de la
double confrontation amicale
contre la Norvège. Les deux
Tchèques Lenka Kysucanova
et Pavla Poznarova ainsi que
la Croate Ivana Lovric ont,
elles aussi, défendu avec vigueur les couleurs de leur
pays : « Mais leurs expériences
ont été, dans l’ensemble, couronnées de succès, relève le
technicien serbe. Amandine et
Nina ont réalisé deux très grosses performances face aux
championnes
olympiques.
Katty aussi, lors de la
deuxième rencontre et Ivana
est sortie victorieuse de son
tournoi en Serbie. »
Bref, le moral était bon, hier,
dans le train menant la déléga-
l’info
La justice
s’en mêle
Photo Pascal BROCARD
V
Sampiero
Gavini :
la coupe
Davis
en Lorraine ?
Plutôt
l'an prochain.
CYCLISME. L’Allemand Heinrich Haussler a imposé la
marque de la nouvelle équipe
Cervélo dès la 2e étape de ParisNice, hier, à La Chapelle-SaintUrsin (Cher), où l’Espagnol
Contador a conservé le maillot
jaune de leader. Haussler s’est
adjugé le sprint massif devant
l’Australien Renshaw et l’Italien
Lorenzetto, pour le compte
d’une formation classée en
deuxième division (Continental
Pro) mais au statut supérieur.
Cette équipe, qui porte le nom
d’un constructeur canadien de
cycles misant sur la haute technologie, a pour leaders Sastre,
l’Espagnol vainqueur du Tour de
France 2008, et le Norvégien
Hushovd. Le Luxembourgeois
Frank Schleck a été retardé
comme beaucoup par des ralentissements dus à des chutes,
Moncoutié, pris dans une cassure, a perdu plus de deux minutes. L’espoir français Pauriol,
10e du contre-la-montre le premier jour, n’a pu franchir la ligne
(fracture de la clavicule). Aujourd’hui, étape Orval - Vichy.
aincre à Nîmes, s’envoler en tête du championnat de France afin
de recevoir, l’esprit libéré, Copenhague dimanche aux Arènes. Ou tomber dans le piège
tendu dans le Gard, redonner
vie au dauphin havrais, tapi
dans l’ombre, et se créer des
tourments avant de disputer
un quart de finale aller de la
Coupe des Coupes. La problématique est simple pour les
Messines, en pèlerinage chez
le solide troisième de la promotion.
Ragaillardies par leur large
succès contre le modeste,
mais virulent Arvor il y a deux
semaines, les Mosellanes ont
conscience de la valeur de ce
déplacement : « En gagnant à
Nîmes, on s’ouvre la route vers
le titre. Et si on récidive plus
tard sur le terrain d’Issy-lesMoulineaux, ce sera quasiment acquis ». Sandor Rac a
cette fois abandonné sa prudence légendaire. Le vent est
favorable à son équipe depuis
la dernière journée de championnat, marqué par le revers
du Havre à Mios (27-25), terre
16
ces, essuyant un revers douloureux (4-0). Mais il est vrai que les
Parisiens étaient tout simplement
trop forts, comme le souligne le
coach messin : « On s’attendait à
souffrir face à l’équipe la plus forte
de Pro B. Ludovic Remy fait un bon
match contre le Chinois Ruoting
(n°34) et Ronald Redjep ne parvient pas à remplir son contrat,
quant à Clément Drop, il n’était
pas à 100 % de ses moyens suite à
un problème de santé. » Chartres,
deuxième adversaire de haute
volée en l’espace d’un mois, se
présente au complexe Saint-Symphorien, en grand prétendant à la
montée en Pro A. Mais l’équipe
messine du président Bordes a des
arguments à faire valoir. « A l’aller,
nous avions ramené le match nul
(3-3), il faudra rééditer cette performance. » Les Chartrains, avec le
gaucher Jover, qui redoute Philippe
Saive, et l’actuel meilleur performeur de Pro B, le Grec Vlotinos
(n°38), doté d’un excellent revers,
comptent bien ne rien céder aux
Mosellans. Dans la position de
l’outsider, les Messins, actuellement en position délicate (8e)
n’auront rien à perdre.
Les équipes - SMEC : Philippe
Saive (n°29), Ronald Redjep
(n°63), Ludovic Remy (n°71) ou
Clément Drop (n°115). CHARTRES : Ioannis Vlotinos (n°38),
Sébastien Jover (n°44), Damien
Provost (n°77).
N. K.
20h complexe
Saint-Symphorien
PRO B
SMEC - Chartres................................
Montpellier - St-Maur ........................
Tours - Villeneuve..............................
Beauchamp - Yport ...........................
Nice - Issy ..........................................
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Pts J G
Issy...................32 12 10
Chartres...........30 12 8
St-Maur ............27 12 6
Montpellier ......25 12 6
Yport ................23 12 3
Beauchamp .....23 12 3
Villeneuve........22 12 2
SMEC ...............21 12 2
Nice ..................21 12 3
Tours ................16 12 1
N
0
2
3
1
5
5
6
5
3
2
P
2
2
3
5
4
4
4
5
6
9
p
43
40
35
33
30
30
28
30
27
19
------
-
c
18
20
28
30
32
35
36
36
38
42
Invaincu lors des cinq dernières éditions, Daniel Fores a du
sortir la grosse attaque pour
venir à bout d’un Jean Pierre
Ronfort dominateur. Lors du prologue disputé sur route sèche, le
pilote meusien pointait en tête
suivi de l’Opel Astra kit car d’Etienne Bouhot. Lors de l’étape
dominicale, le pluie avait copieusement arrosé la région et les 4
roues motrices de la Toyota du
luron Ronfort pouvait enfin s’exprimer pleinement. Il signait
meilleur temps sur meilleur
temps, mais Fores, derrière ne lâchait rien et dans un ultime
rush, il parvenait à devancer le
pilote de la Toyota. Pour 2 secondes, il inscrivait son nom
pour la 6e fois consécutive au
palmarès. Ronfort conservait sa
seconde place malgré la détermination de Bouhot et Hinger qui
se battaient pour la dernière
marche du podium. En groupe
N, la Mitsubishi de Moreau a eu
du fil à retordre face à la Clio de
De la planche.
Classement : 1.Fores/Petitnicolas (306 maxi) 27’59 ; 2. Ronfort/Ronfort (Toyota Celica) à
2''3 ; 3. Bouhot/Le morillon
(Opel astra kit car) à 9''7 ; 4.
Hinger/Cusse (Mégane kit car) à
16''5 ; 5. Grosjean/Pelissier (Clio
16s) à 40''5 ; 6. Stique/Stique
(Citroen C2R2) à 1'07''2 ; 7.
Lasselin/Vinousse (Bmw 318
compact) à 1'21''1 ; 8. Char(205
gti)
à
laix/Bouard
1'24''30 ; 9. Bozec/Tabouret
(Citreroen C2R2) à 1'27''9 ; 10.
Moreau/Moreau (Mitsu evo 6) à
1'31''3…
Dapoigny malchanceux
Déplacement infructueux pour
Greg Dapoigny en terre nordiste.
Le pilote de Hayange avait décidé de faire sa rentrée au rallye
des routes du Nord dans la région d’Armentières. Après une
première étape qui le voyait signer des chronos dans le top
ten, il se faisait piéger sur les
routes boueuses du dimanche
matin et endommageait légèrement l’avant de sa Clio super
16900. Contraint à l’abandon il
suivra la course de ses deux
compères Lionel Piodi Citroën
C2) qui termina en 17è position
de l’épreuve remportée en cette
journée de la femme par Mélissa
Debackaere (Toyota Corolla
Wrc). Raphaël Bouchy (Citroën
c2 super 1600) ralliera l’arrivée
en 30e position et Lionel Gollet
(106 s16) complètera le podium
de sa catégorie en 51e position
au général.
M. H.
Courses
Mardi 10 mars 2009
DÉPART PRÉVU
À 13 h 50
! " #$ % &'() * ++ ,-$ '$ !.
E @7 > 87
4* ++, . "
"'$ !.5( " "
2. I + . " +H>22 " D+ H$ ;++
.2".#2 # =B( >8 2 ". H" " +
. > I 8"( +
.! 8"+! E( 2.
+ + . 2. 2" I +H>"
."++( .( 2( "
+8 .( + FJ >+
" . 2"( . #7
( 2# " 2".E+
>.2> 2" ++2$ 2!+ 2.( [email protected] H 2. ++
<" # .$ =<C
F( #2. #.E+( 2 8
H.K .( 8*(
E+ .2" 2 8 2#2..2( E7
7?E( E++ 2.2
>1<"( . [email protected]( "J!
.. L " +H
( 2 +.2. 2. +
.2$
677 8 97
: 1;
!
) 1
+ ' 00
" #$ . 2 & '(
5 4
/ 0,$ 1
% $ $#
) *
+ $
" #4
$1 . $
& 5 '
18
/
,
/
3
@
3
,
'
)
)
'
9
@
2<=
$ 0"12
6$7$ ;1<"
?$ 02""
$ 2" ++2
0$ 72.
*$ 7+2+
$ 6.
$ 7C"#
$ >"++=
6$ D.2
$ F<"
$ ."
7$ "E.
$F$ $ ".A"
$ 72++
$ >++
$ 7=+2
8
3
)9()
)9()
)-()
)@()
)@()
)@()
)@
)@
)3()
)3
)3
))
))
),()
),()
)/()
)/
>
*,
*3
*)
*)
*,
*,
*,
*,
*,
*,
*)
*,
*)
*,
*)
*,
*)
*3
3 [email protected]
4-5 ' ) '
9 4-5 ) 4-5 ' @ /
/ / 4-5 ) , 4-5 ' '
) 4-5 / , /
4-5 @ 9 )
4-5 - - - - 3 4-5 ) ' 3 3 '
4-5 ' ) ' ' '
) 3 4-5 3 '
4-5 / / @ 3 3 '
' , 4-5 3 9 4-5 @ ) , ) '
9 4-5 , , )
4-5 ' , , ' 3
@> 4-5 ' > > 3> 9
4-5 3 - - /
7A
6$ 7. 7+
7$ 2.=1
$ "#!>
2$ 2++.
6$$ ..
$ ;$ ++2">
$ "+>
*$ 2" $ ++
F$ .+
;$ ++2">
$ $ 2"8.
F$ B>2=
;$ ++2">
$ 72
?$ *2"
) + " . & 5
1Miss Maybe
7Soyokaze
13Starmaria
+ $
# %
2My Call
8Vraona
14Noor Forever
! " # , )
(
(' 0
. $
$ %
&
'
$
$
4Fast Anna
(
$ "$' ) )
5Queenwell
9Moonlight Danceuse 15Miss Tonic
($ -
%
( " 1
. *
10Rymi
16Miss Stream
$
0
$
11Sweet Orientfawn 17Alpe Doloise
* ' " $
' *
# . /
2
, ' 6Joly Nelsa
12Pluie d'Or
18Penkinella
"
$
" $
(
$ -
. ' ! - ) & . & % + "
3#33
" % & ) +
> $
+ % " " )
!7
) % & + " /
6 B
1 8 ) % & + "
+ & % ) "
# + " % + .
8687
% ) & / " +
8 B
+).) 1?3 1 % " ) + " & " ) " )
33133
" & ) % +
7C#
% & " & )
" + % ) &
4 8 8
" & ) . +
$? D
) % " + /
7 1
" % ) & + >D 8 =
$6 7 ) / " + % + " 5 % / 333
$>@@ 8 !7 " 5 + ) &
" ) ) 5 +
+. $?
& " + % )
7
" & " . )
$6 1
!33333333333333333333333333333333)%
) 1 33333333333333333333333333333333333333335
+ ' 00333333333333333333333333333333
" #$ 33333333333333333333333333333333 )
333333333333333333333333333333)
. 2 3333333333333333333333333333333333)
& '( 333333333333333333333333333333333
5 43333333333333333333333333333333333333333+
/ 0,$ 13333333333
% 3333333333333333333333333333333333333333333333&
$ $#3333333333333)%
) *3333333333333333333333333333333333"
+ $33333333333333333333333333333333/
" #4333333333333333333333333333
$1 3333333333333333333333333333333333
. $33333333333333333333333333333333)
& 33333333333333333333333333333.
5 '333333333333333333333333333333333%
Le Multi
Il faut les 4 premiers chevaux de
l’arrivée, sans ordre, en désignant 4,
5, 6 ou 7 chevaux.
Suivant le nombre de chevaux désignés, vous accédez à l’un des 4
rapports différents : Multi en 4, Multi
en 5, Multi en 6 ou Multi en 7.
Quelque soit le nombre de chevaux
désignés, le prix est de 3 euros.
À COMPIÈGNE - Lundi
33344
Ordre.............................4.524,60
Désordre...........................759,30
QUARTÉ+ (pour 1,3 )
3334435
Ordre...........................28.077,01
Désordre........................3.019,77
Bonus................................128,70
QUINTÉ+ (pour 2 )
33344353
Ordre ................................... néant
Désordre.....................12.416,40
Numéro Plus : 1076
Bonus 4.............................414,60
Bonus 4sur5......................110,60
Bonus 3 ............................... 60,00
1. PRIX DE PICARDIE
1 11 Rock And Chop (A. Crastus)
2 14 Conti Jet (M. Sautjeau)
3 4 Boytard (F. Forési)
4 16 Icy Major (D. Bonilla)
5 12 Treize Heureux (G. Masure)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (11): 7,90 - Pl.
(11): 3,30 - (14): 12,00 - (4): 5,60.
2sur4 : (11-14-4-16) (pour 1 ): 33,50 .
Multi : (11-14-4-16) (pour 1 ). En 4:
7.213,50 , en 5: 1.442,70 , en 6:
480,90 , en 7: 206,10 .
Trio : (11-14-4) (pour 1 ): 1.039,10.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (11-14): 293,60 Pl. (11-14): 82,30 - (11-4): 22,30 - (14-4):
91,10.
2. PRIX DU POLYGONE
1 4 Master Winter (G. Masure)
2 8 Key of Park (M. Guyon)
3 9 Esmun (S. Pasquier)
10 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (4): 1,80 - Pl.
(4): 1,10 - (8): 2,90 - (9): 1,60.
Trio : (4-8-9) (pour 1 ): 36,30.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (4-8): 20,70 - Pl.
(4-8): 7,30 - (4-9): 3,10 - (8-9): 12,00.
Quadrio : (11-14) et (4-8) (pour 1,5 )
Ordre: 9.742,05, Désordre: 3.247,35. 3
chevaux : 71,25.
3. PRIX DE VERBERIE
1 6 Highmix (O. Peslier)
2 3 Marinous (D. Bonilla)
3 5 L'impétueux (C. Sagot)
6 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (6): 2,50 - Pl.
(6): 1,30 - (3): 1,40.
Trio : (6-3-5) (pour 1 ): 53,00.
Couplé : (ordre exact) (pour 1 ) : (6-3):
4,30.
4. PRIX DU PUITS D'ANTIN
1 1 Arakawa (I. Mendizabal)
2 3 Drawn At Dawn (G. Masure)
3 5 Jumeirah Queen (D. Bœuf)
8 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (1): 2,80 - Pl.
(1): 1,30 - (3): 2,60 - (5): 2,10.
Trio : (1-3-5) (pour 1 ): 25,70.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (1-3): 13,90 - Pl.
(1-3): 4,60 - (1-5): 3,30 - (3-5): 8,10.
5. PRIX D'EULALIE
1 1 Candy Gift (Mlle B. Renk)
2 5 Vassilievsky (Mme C. Fey)
3 7 Harbore (Mlle K. Beaumard)
12 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (1): 2,30 - Pl.
(1): 1,30 - (5): 3,30 - (7): 1,50.
Trio : (1-5-7) (pour 1 ): 26,20.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (1-5): 23,80 - Pl.
(1-5): 7,60 - (1-7): 2,10 - (5-7): 8,70.
6. PRIX DE MARGNY-LES-COMPIÈGNE
1 14 Tequillo (F. Spanu)
2 1 Grebe Huppe (C. Soumillon)
3 11 Lasos (V. Vion)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (14): 15,70 - Pl.
(14): 5,80 - (1): 1,80 - (11): 9,20.
Trio : (14-1-11) (pour 1 ): 597,60.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (14-1): 52,30 - Pl.
(14-1): 19,90 - (14-11): 64,00 - (1-11): 28,50.
7. PRIX D'AIGUISY
1 5 Larsony (F. Forési)
2 8 Pauillac (M. Guyon)
3 11 Millefeuille (O. Plaçais)
15 partants. Non partant : Torronto (1).
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (5): 8,90 - Pl.
(5): 2,50 - (8): 1,70 - (11): 3,60.
Trio : (5-8-11) (pour 1 ): 54,80. Rapports
spéciaux (1 non partant): Gag.(5-8): 14,30.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (5-8): 14,30 - Pl.
(5-8): 5,90 - (5-11): 17,50 - (8-11): 7,80.
Rapports spéciaux (1 non partant):
Gag.(5): 8,90 - Pl.(5): 2,50- (8): 1,70 - (11):
3,60.
1
2
3
4
8. PRIX DE LA FÉDÉRATION DU NORD
2 Enrisy (M. Guyon)
8 Akfaras (O. Peslier)
10 Hanouka (I. Mendizabal)
3 Vivalto (D. Bœuf)
$,-
) *
$ $#
!
" #$ . $
/ 0,$ 1
. 2 03 4
!
) *
$ $#
" #4
5 4
. 2 " #$ & 17 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (2): 13,50 - Pl.
(2): 3,70 - (8): 2,70 - (10): 2,80.
Trio : (2-8-10) (pour 1 ): 118,90.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (2-8): 45,70 - Pl.
(2-8): 20,80 - (2-10): 24,20 - (8-10): 13,00.
2sur4 : (2-8-10-3) (pour 1 ): 8,30 .
Multi : (2-8-10-3) (pour 1 ). En 4:
514,50 , en 5: 102,90 , en 6: 34,30 , en
7: 14,70 .
LE CHAMP REDUIT
En Champ réduit, vous associez à vos
favoris (la “base”) d’autres chevaux
de la course que vous sélectionnez.
2. PRIX AMIRAL WILLIAMS
1 8 Quito du Reynard (J. Huguet)
2 14 Quilou Montaval (R. Jaffrelot)
3 13 Quea d'Algot (J. Boillereau)
4 6 Quézac de Rigny (P. Danthu)
14 partants. Non partants : Quenotte de
Cossé (2), Quérido Pénémé (5).
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (8): 5,50 - Pl.
(8): 1,80 - (14): 1,60 - (13): 2,00.
Trio : (8-14-13) (pour 1 ): 16,70. Rapports
spéciaux (2 et 5 non partants): Gag.(8-14):
10,60. Gag.(8): 5,50.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (8-14): 10,60 - Pl.
(8-14): 4,60 - (8-13): 5,20 - (14-13): 5,40.
Rapports spéciaux (2 et 5 non partants):
Gag.(8): 5,50 - Pl.(8): 1,80 - (14): 1,60 (13): 2,00.
2sur4 : (8-14-13-6) (pour 1 ): 2,20 .
Rapport spécial (2 et 5 non partants):
1,80 .
Multi : (8-14-13-6) (pour 1 ). En 4:
52,50 , en 5: 10,50 , en 6: 3,50 , en 7:
1,50 .
3. PRIX DE LA SOCIÉTÉ DU CHEVAL
FRANÇAIS
1 7 Othello Bourbon (C. Martens)
2 4 Mah Jong du Vivier (Loris Garcia)
3 2 Lucky Fan (S. Cingland)
9 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (7): 1,80 - Pl.
(7): 1,20 - (4): 1,40 - (2): 1,80.
Trio : (7-4-2) (pour 1 ): 12,20.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (7-4): 4,20 - Pl.
(7-4): 2,60 - (7-2): 3,70 - (4-2): 4,60.
4. PRIX DE SEPTÈMES-LES-VALLONS
1 8 Nommée Morillon (K. Pras)
2 7 Lulu La Science (J. Poutrel)
3 6 Magie d'Espiens (J. Da Veiga)
12 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (8): 34,00 - Pl.
(8): 11,10 - (7): 4,60 - (6): 4,00.
Trio : (8-7-6) (pour 1 ): 323,90.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (8-7): 153,90 - Pl.
(8-7): 42,80 - (8-6): 43,00 - (7-6): 14,00.
5. PRIX DE L'ISLE-SUR-LA-SORGUE
1 7 Poupée Charmeuse (S. Cingland)
2 6 Noblesse d'Ouches (Y.-A. Briand)
3 5 Miss Morgane (G. Touron)
12 partants. Non partant : Paola Brador
(2).
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (7): 5,50 - Pl.
(7): 2,70 - (6): 6,60 - (5): 12,70.
Trio : (7-6-5) (pour 1 ): 427,00. Rapports
spéciaux (2 non partant): Gag.(7-6):
80,30.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (7-6): 80,30 - Pl.
(7-6): 20,90 - (7-5): 37,10 - (6-5): 55,10.
Rapports spéciaux (2 non partant):
Gag.(7): 5,50 - Pl.(7): 2,70 - (6): 6,60 - (5):
12,70.
6. PRIX DE SAINT MARTIN DE CRAU
1 9 Mica Bonero (Y.-A. Briand)
2 8 Otile du Vivier (T. Le Beller)
2
Prix de Brunoy
A réclamer - 18.000 - 2.400 m
TRIO - COUPLÉ - QUADRIO
1 Beaubahhare
2 Arpagon Wind
3 West Wing
4 Le Choriste
5 Montana Moon
6 Dipsomane
7 Jaillissante
8 Marchaan
9 Tartesos
10 Lulu de Ré
11 Classic Beauty
12 Magic Victoria
13 Neris
Favoris : 11-9-3
Outsiders : 1-7-13
3
1 Sun of Land
2 Zanoobow
3 Seaworld du Comte
4 Sun Chain
5 Marfi
6 Gold Music
7 Bakel
8 Enlil
9 Gentle Maj
10 Jet Dancer
Favoris : 8-2-6
Outsiders : 5-10
+ ' 00
;++ #. E2 2 I 2 .K
" " .+$ ;++ " "
+" #+ . .. <" +H
( 8+ 2+ "#!>$ .( ++ . 2. .2 M+2
++ ". "$
Les informations de cette rubrique
sont données à titre indicatif. Seuls
les documents publiés par le Pari
Mutuel Urbain ont valeur officielle.
Nous invitons les parieurs à s’y référer. La responsabilité du journal ne
saurait, en aucun cas, être engagée.
À CHELTENHAM R. IV - 14 H 05
1
Supreme Novices'Hurdle
120.000 £, 3300 m
TRIO - COUPLÉ
Favoris: 6-12
Outsiders : 16-21-9
21 partants
2
Arkle Challenge Trophy Chase
170.000 £, 3200 m
TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI CLASSIC TIERCÉ
Favoris : 2-18--12
Outsiders : 10-7-16-17
18 partants
4
Champion Hurdle Challenge
Trophy
370.000 £, 3300 m
TRIO - COUPLÉ
Favoris : 3-15
Outsider : 6-7-24
24 partants
3 4 Nono d'Echal (J.-C. Féron)
12 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (9): 3,20 - Pl.
(9): 2,00 - (8): 3,60 - (4): 5,80.
Trio : (9-8-4) (pour 1 ): 93,70.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (9-8): 22,40 - Pl.
(9-8): 9,20 - (9-4): 10,60 - (8-4): 15,80.
7. PRIX DE CAEN
1 15 Reyes (Y.-A. Briand)
2 9 Robin du Val (L. Lamazière)
3 16 Rabhi du Chêne (N. Ensch)
4 6 Ricamaria (G. Berthier)
16 partants. Non partants : Rayo d'Amista
(5), Royal du Goutier (7), Rollon du Boulois
(8).
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (15): 5,70 - Pl.
(15): 2,30 - (9): 1,60 - (16): 1,50.
Trio : (15-9-16) (pour 1 ): 14,80. Rapports
spéciaux (5 non partant): Gag.(15-9):
14,80. Gag.(15): 5,70.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (15-9): 23,70 - Pl.
(15-9): 8,30 - (15-16): 5,60 - (9-16): 3,50.
Rapports spéciaux (5 non partant):
Gag.(15): 5,70 - Pl.(15): 2,30 - (9): 1,60 (16): 1,50.
2sur4 : (15-9-16-6) (pour 1 ): 1,90 .
Rapport spécial (5 non partant): 1,10 .
Multi : (15-9-16-6) (pour 1 ). En 4:
52,50 , en 5: 10,50 , en 6: 3,50 , en 7:
1,50 .
8. PRIX D'EGUILLES
1 13 Mambo de Chrismi (Mlle S. Blanchetière)
2 2 Novice (M. Pat. Polizzi)
3 14 Newton du Pic (Mme H. Boillereau)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (13): 4,30 - Pl.
(13): 2,00 - (2): 3,20 - (14): 6,40.
Trio : (13-2-14) (pour 1 ): 306,70.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (13-2): 29,70 - Pl.
(13-2): 11,10 - (13-14): 21,00 - (2-14): 48,70.
M. Guyon
C. Passerat
A. Caramanolis
T. Huet
G. Masure
M. Forest
Y. Aouabed
F. Lefebvre
F. Blondel
C. Soumillon
58
55,5
54,5
58
56,5
56,5
58
56,5
56,5
55
4
Prix Léandra
Femelles - Course F - 24.000 2.100 m
TRIO - COUPLÉ
1 Springtime
2 Vérénitsa
3 Polynikova
4 Sundown
C. Soumillon
A. Crastus
W. Mongil
Alxi Badel
57
57
57
57
5 Dubai Princess
6 Gratia Plena
7 Yellow Fairy
8 Dream of Heart
9 Lounge Music
10 Fly Dream
11 Wolfs Bane
Favoris : 2-1-9
Outsiders : 4-8
G. Masure
T. Jarnet
F. Spanu
V. Vion
J. Victoire
C. Stéfan
D. Bœuf
TRIO - COUPLÉ
Y. Lebourgeois 2450
Mlle C.-M. Porcheron 2450
J.L.C. Dersoir 2450
R. Lecreps
2450
Mlle V. Moquet 2450
G. Gillot
2450
M. Viel
2450
F. Noblemaire 2450
P.-Y. Verva
2450
G. Auvray
2450
M. Bézier
2450
G. Monnier
2450
A. Barrier
2450
P. Masschaele 2450
E. Raffin
2450
Mlle A. Barthélemy 2450
Prix d'Emiéville
Attelé - Mâles - 23.000 - 2.200 m - Autostart
TRIO - COUPLÉ
P. Pellerot
T. Duvaldestin
P. Terry
S. Ernault
F. Ouvrie
E. Raffin
D. Locqueneux
L. Groussard
O. Lebourg
T. Le Beller
J. Manceau
M. Tourteau
J. Chavatte
A. Dollion
C. Bihel
J. Compas
J.-P. Viel
S. Melander
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
2200
3
Prix de Corbon
Monté - Apprentis et Lads-jockeys 26.000 - 2.450 m
TRIO - COUPLÉ
1 Pictoria Menourie
2 Lupin Cade
3 Noble Cœur
4 Nikos Boy
5 Marquis Pénalan
6 Nabella Dream
7 Natif du Limesle
8 Milton Malhis
9 Max Galbe
J. Vanmeerbeck 2450
B. Ferchaud
2450
B. Fava
2450
M. Mottier
2450
Mlle V. Marsollier 2450
Mlle B. Motte 2450
R. Joly
2450
Mlle E. Dessartre 2450
J. Grumetz
2450
Prix des Pivoines
Attelé - A réclamer - 15.000 - 2.825 m
TRIO - COUPLÉ
1 Real de Carsi
2 Rillarney Mérité
3 Riche Pépé
4 Rialto Blanc
5 Rêve des Elfes
6 Ramadezia
7 Ranger de Joudes
8 Rital du Ganep
9 Ryes
10 Rapide de Mortrée
11 Riton de la Rouvre
Favoris : 4-2-1
Outsiders : 7-9-10
J.-P. Fasquelle
N. Ensch
R. Gout
Den. Brossard
C.-A. Mary
M. Rotsaert
R. Jaffrelot
L. Verva
S. Cingland
C. Martens
J. Uroz
2800
2800
2800
2800
2800
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2
Prix des Marguerites
6
G. Benoist
C.-P. Lemaire
D. Bœuf
Ronan Thomas
M. Forest
Jim. Martin
A. Champenois
T. Jarnet
M. Barzalona
O. Peslier
C. Soumillon
T. Richer
T. Thulliez
S. Ruis
S. Pasquier
D. Breux
58,5
58
58
58
55,5
58
53,5
56,5
54
56,5
55
55
55
55
55
55
TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI
K. Van Canneyt
Marcel Martens
S. Guelpa
N. Ensch
L. Fresneau
B. Masseguin
C.-A. Mary
R. Mourice
D. Cinier
J. Uroz
M. Rotsaert
J.-P. Fasquelle
Den. Brossard
M. Ledoyen
J.-C. Sorel
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2825
2825
2825
2825
2825
3
Prix du Crédit Agricole
Attelé - 21.000 - 2.800 m
TRIO - COUPLÉ - MULTI RÉGIONAL
1 Pégase de Monchel
2 Pin Up Tressoise
8
Handicap divisé - 2e épreuve Femelles - 23.000 - 2.100 m
TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI
1 Sizalia
2 Autunoise
3 Wysiwyg Lucky
4 Flying Fish
5 Galma
6 Déjà Super
7 Praxithéa
8 Simple Style
9 Punchindieppe
10 Sab Jones
11 Holly Girl
12 Top Wave
13 Tiger Cliff
14 Rêve de Frida
15 Khajuraho
16 Fuente Apache
17 Désirée des As
18 Pencosia
19 Fanga
20 Damax
Favoris : 1-10-4
Outsiders : 6-12-14-16
Prix Kasteel
33.000 - 3.000 m
TRIO - COUPLÉ
1 Mont Joux
2 Loup de Mer
3 Pointilliste
4 Orient Brun
5 Lisselan Troubador
6 Bassel
7 Far From Old
8 Triangular
Favoris : 3-6-7
Outsider : 2
G. Benoist
M. Forest
A. Crastus
M. Androuin
D. Bœuf
F. Veron
T. Gillet
M. Guyon
Mlle C. Hérisson de Beauvoir 59,5
Mlle A. Gadras 59
Mlle S. Callac 54,5
Mlle C. Launay 55
Mlle N. Desoutter 57,5
Mlle C. Cardenne 57,5
Mlle K. Beaumard 56
Mlle B. Renk 56
Mlle M. Scandella 56
Mlle N. Ouakli 56
Mme K.-D. Werning 54,5
Prix Dunette
57,5
56
57,5
57,5
57,5
57,5
57,5
56
F. Lagadeuc
2450
M. Colleville 2450
Mlle M.-C. Mary 2450
4
Prix de Bellengreville
Attelé - 32.000 - 2.450 m
TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI
1 Othello du Pont
2 Ostine de Crennes
3 Noria du Bouffey
4 Méric de Vandel
5 Lou Merett
6 Miguel des Volos
7 Nabab des Corvées
8 Nickel du Guivon
9 Magic Vaumicel
10 Mikachu
11 Le Bolide du Suret
12 Maxou de Prez
13 Lear Fan
14 Nino de Saintho
15 Olifant
16 Night Augenaies
17 Locton
18 Nymphe des Racques
Favoris : 16-12-8
Outsiders : 1-14-18-7
A. De Jésus
2450
E. Szirmay
2450
Mlle C. Jubin 2450
J.-M. Legros 2450
P. Terry
2450
Y. Lizée
2450
E. Raffin
2450
E. Lamy
2450
H. Sionneau
2450
S. Hardy
2475
T. Duvaldestin 2475
V. Goetz
2475
C. Liberge
2475
A. Le Courtois 2475
G. Delacour
2475
S. Ernault
2475
B. Piton
2475
M.-P. Lemarchand 2475
5
Prix d'Hauteville
Attelé - Mâles - 17.000 - 2.200 m Autostart
TRIO - COUPLÉ
1 Quater Moons'day
2 Quisatis de Ferry
3 Quetzal du Loisir
4 Quio de Nappes
5 Queyras Apple
6 Quiss Somolli
7 Quito Phil
8 Québec d'Epuisay
9 Quel Mai
10 Qlip Nonantais
11 Québec de Crennes
12 Quickly Mat
13 Quasar Mérité
14 Qualimino
15 Quatuor
16 Qui Va La de Cym
17 Querby du Gîte
18 Quyasar Peschard
Favoris : 16-8-7
Outsiders : 4-15-18
6
S. Hardy
2200
Ph. Autin
2200
Gregory Martens 2200
B. Piton
2200
P. Godey
2200
Cees de Leeuw 2200
J.-C. Lehouelleur 2200
R. Lecreps
2200
F. Blandin
2200
X. Cavey
2200
E. Szirmay
2200
M. Mottier
2200
D. Lemarchand 2200
J.-P. Maillard 2200
B. de Folleville 2200
S. Ernault
2200
J. Manceau
2200
L. Peschet
2200
Prix de Ducey
Monté - Femelles - 17.000 - 2.450 m
TRIO - COUPLÉ
1 Redline Fligny
J. Vanmeerbeck 2450
M. Foulon
J. Victoire
S. Pasquier
O. Peslier
S. Maillot
C.-P. Lemaire
D. Bonilla
F. Prat
T. Richer
D. Bœuf
R. Marchelli
T. Castanheira
M. Guyon
F. Spanu
T. Huet
C. Soumillon
A. Caramanolis
F. Blondel
Ronan Thomas
G. Benoist
59
59,5
59,5
59
59
59
59
56
58,5
58
58
57,5
57,5
57,5
57,5
57
54,5
56,5
54,5
54
Y.-A. Briand
N. Ensch
2800
2800
2 Rodie du Vivier
3 Rosita Gibus
4 Rafale du Stade
5 Rième Nonantaise
6 Reine de Lucie
7 Riviera Dream
8 Réussite du Derby
9 Reine des Ifs
10 Roxane des Lucas
11 Roxane du Corta
12 Rélodie For Me
13 Royale Kaisy
14 Rebecca de Mortrée
15 Réole Verderie
16 Romance du Dollar
Favoris : 15-16-7
Outsiders : 6-5-2
G. Auvray
2450
Y. Lebourgeois 2450
M. Viel
2450
Mlle C.-M. Porcheron 2450
L.-M. David
2450
P. Marie
2450
A. Barrier
2450
M. Mottier
2450
R. Lecreps
2450
K. Niclair
2450
Mlle V. Moquet 2450
N. Martineau 2450
Mlle V. Marsollier 2450
P. Masschaele 2450
M. Bézier
2450
7
Prix de Campeaux
Attelé - Femelles - 23.000 - 2.450 m
TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI
1 Piakette
2 Portbaillaise
3 Pougette Fleurie
4 Pantica Castelets
5 Pretty
6 Paola de Bourges
7 Précieuse Galbe
8 Pépite du Muguet
9 Pétronie de Ba
10 Pomme du Bouillon
11 Plume Blanche
12 Pieta Marboula
13 Prima Maris
14 Passorida
15 Pretty Vinière
16 Puppet Smiling
17 Please Darling
18 Penang
Favoris : 5-10-11
Outsiders : 12-14-16-17
8
D. Armellini
S. Baude
F. Bézier
S. Ernault
J.-F. Popot
E. Szirmay
C. Bézier
S. Houyvet
S. Hardy
D. Héon
F. Anne
J. Westholm
J. Gaillard
M. Lemercier
S. Roger
T. Le Beller
E. Raffin
C. Cuiller
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2475
2475
2475
2475
2475
2475
2475
2475
Prix de Jumigné
Attelé - Mâles - 18.000 - 2.450 m
TRIO - COUPLÉ
1 Sancerre
2 Slalom du Garden
3 Shindar Blue
4 Sangho de Crennes
5 Saxo de Breteil
6 Setter du Rib
7 Sable Doré
8 Secret Smile
Favoris : 1-5-4
Outsiders : 7-8
T. Duvaldestin
P.-Y. Lemoine
J.-M. Guillotte
E. Szirmay
J. Westholm
P. Thibout
P.-L. Rousseau
P. Chéradame
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
2450
RÉUNION III - 20 HEURES
3 Prince Orange
4 Pirate de Grez
5 Pablo Clairchamp
6 Perle Magique
7 Pactolgo
8 Papy de Cesny
9 Parcival de Godrel
10 Pridem du Trio
11 Pactole des Champs
12 Pandréa Franca
13 Pelito
14 Pearl Mip
15 Petit Poucet
16 Prince du Bouquet
17 Petrus des Linans
18 Patriarche
Favoris : 15-13-7
Outsiders : 2-1-3
L. Gout
L. Fresneau
Y. Teerlinck
G. Berthier
J. Uroz
J.-L. Estable
L. Gazengel
J.-C. Féron
R. Mourice
M. Rotsaert
S. Cingland
Den. Brossard
H. Gubler
A. Eliphe
Serge Peltier
D. Cinier
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
4
Prix des Dahlias
Attelé - 28.000 - 2.800 m
1 Orélia Chouan
2 Quick Mate
3 Opus de Plelan
4 Quazoumax
5 Olympio des Loyaux
6 Norton des Charms
7 Pia
8 Onze Décembre
9 Oracle de Yor
10 Quick Love d'Arbaz
11 Ouzo Franca
12 Orebro
13 Pin Up
14 Osiris de Max
15 Louvetier
Favoris : 2-4-7
Outsiders : 8-13-14-15
1 Lettori
2 Kerlouedec
3 Kenacky
4 Diango
5 Girofolo
6 Lady Needles
7 Ningfield
8 Zaniro
9 Red Tune
10 Elguéra Noir
11 Augira
Favoris : 1-10-5
Outsiders : 4-2
A réclamer - Femelles - Course F 18.000 - 1.600 m
TRIO - COUPLÉ
À CAGNES-SUR-MER
1
A réclamer - Femmes Jockeys 18.000 - 2.400 m
TRIO - COUPLÉ
5
10 Lombard
11 Opium d'Amos
12 Nuit Irisée
Favoris : 2-11-12
Outsiders : 9-5-4
Monté - 17.000 - 2.450 m
1 Rocky de Chenu
2 Rêve de Fael
3 Rêve de Pucy
4 Rapontchombo
5 Rickshow
6 Rénor du Clos
7 Ravanello
8 Régisper Céhère
9 Roro des Bois
10 Ready du Palais
11 Rafghan du Gîte
12 Radjah du Penjah
13 Rufian
14 Roudaki
15 Rouky de Brévol
16 Remind de Lexlor
17 Rien Venir
18 Reach de Vandel
Favoris : 4-5-2
Outsiders : 13-15-17
Prix de Marnes-la-Coquette
RÉUNION II - 13 H 35
Prix de Champcey
2
7
55,5
57
57
57
57
57
57
Prix du Vésinet
1 Unepetitehistoire
2 Azagra
3 Dianeva
4 Centdixhuit
5 Belleplace
6 Rolande
7 Chipie Chope
8 Elusive Rhythm
9 Black Smith
10 Athara
11 Piasca
12 Tessalha
13 Choky Rani
14 Moneypenny
15 Devil's Wings
16 Kabyrza
Favoris : 11-13-15
Outsiders : 3-6-5
17
RÉUNION I - 13 H 15
À CAEN
G
$
57,5
57,5
55
57,5
57,5
52,5
56
56
52,5
53,5
54,5
54,5
54,5
A réclamer - Course F - 18.000 1.600 m
TRIO - COUPLÉ
1 Seraphin
2 Sesame de Sassy
3 Soleil des Lucas
4 Sonate de Camaran
5 Stylsun
6 Sable de Crennes
7 Samba du Surf
8 Speed de Frévent
9 Sir Jifi
10 Sire d'Opac
11 Storia West
12 Style du Vivier
13 Sépia du Lys
14 Salto du Maza
15 Sir de Sperone
16 Sacré Coeur
Favoris : 3-14-15
Outsiders : 16-5-7
) *
B. Raballand
A. Bourgeais
E. Bureller
T. Huet
A. Clément
T. Messina
G. Benoist
J. Cabre
J. Claudic
B. Hubert
M. Guyon
F. Blondel
J. Victoire
Prix de Chatou
1
À MARSEILLE-BORÉLY - Lundi
1. PRIX DE VOLX
1 7 Signe Divin (C. Martens)
2 9 Seddouk de la Crau (Ch. Thouroude)
3 10 Saccheti (Loris Garcia)
10 partants. Non partant : Sire (3).
J.Simple : (pour 1 ) Gag. (7): 7,00 - Pl.
(7): 2,50 - (9): 5,80 - (10): 2,90.
Trio : (7-9-10) (pour 1 ): 207,40. Rapports
spéciaux (3 non partant): Gag.(7-9):
88,90.
Couplé : (pour 1 ): Gag. (7-9): 88,90 - Pl.
(7-9): 20,90 - (7-10): 8,70 - (9-10): 21,50.
Rapports spéciaux (3 non partant):
Gag.(7): 7,00 - Pl.(7): 2,50 - (9): 5,80 (10): 2,90.
LES REUNIONS PMU AUJOURD’HUI
À SAINT-CLOUD
0$
677? 8 6
LES RESULTATS
TIERCÉ (pour 1 )
0 13 B3
,'$
9:
9-$- '):
,,$)3 ':
/'$
@:
/-$)
-:
)$ -:
',$) :
')$ ',:
):
/@$)
3:
$) :
,:
9$) 3:
)$ '/:
))$ 9:
'$) ':
''$ ':
,,$ 3:
A CHACUN SA NOTE
3Kallygagne
67
0$ "8".2 $ 0>
6$$ 2"A
$$ .1
6$$ 2"+
;$ B#
$ ?2>
$ 22"+2
.>21 "#.
$ +E.
B$ >>E2"E
;$ G+.
$ F2+
;$ $$*
$ 2==
;$ ;.2+ " 0+2
7<
0$ F.
!
" #$ % & '(
) *
$ $#
+ $
09
Monté - Apprentis Professionnels 20.000 - 2.825 m
TRIO - COUPLÉ
1 Paladin du Loisir
2 Oscar des Vauchaux
3 Ottomane
4 Ovadara de Chenu
5 Printemps du Parc
6 Qualiter
7 Phoenix Ludois
8 Ouria de Sardane
9 Perozi
10 Oquépine de Mormal
Favoris : 9-6-4
Outsiders : 3-2
J. Da Veiga
2800
D. Desbordes 2800
Mlle C. Poli
2800
Y. Tholon
2800
Mlle P. Salque 2800
Mme V. Gobet-Raspilaire 2800
K. Thonnerieux 2800
S. Romero
2800
F.-J. Peltier
2825
M. Rotsaert
2825
5
Prix du Jasmin
Attelé - Mâles - 24.000 - 2.700 m Autostart
TRIO - COUPLÉ - 2SUR4 - MULTI
1 Queyton Tonic
2 Quel Echo
3 Quartz de Vindecy
4 Quibus
5 Quesaco Derzel
6 Quicking Flash
T. Coulon
Den. Brossard
F.-J. Peltier
S. Cingland
P. Rojo
Y.-A. Briand
2700
2700
2700
2700
2700
2700
7 Quartz d'Arbaz
8 Quick Lightning
9 Quillon de Carvel
10 Quizas Kuky
11 Québir du Châtelet
12 Quickly des Noëls
13 Qualin de Bomo
14 Quérido
Favoris : 10-13-14
Outsiders : 4-3-2-8
L. Fresneau
L. Gout
J.-M. Dupont
B. Van Ghelewe
C. Rossi
N. Ensch
J.-C. Féron
J.-C. Sorel
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
6
Prix des Agapanthes
Attelé - Femelles - 24.000 2.700 m - Autostart
TRIO - COUPLÉ
1 Qurla Montaval
2 Quessigny
3 Quality Max
4 Quirkla
5 Quina du Dudy
6 Quenyata
7 Quenotte Mami
8 Quohlanta d'Isop
9 Qava
10 Quatarina Terrie
11 Qua Mi Sol La
12 Quima de la Calade
13 Quelle Star du Vif
14 Quivie du Chêne
Favoris : 11-4-5
Outsiders : 2-10-12
7
S. Cingland
L. Gazengel
M. Ledoyen
L. Verva
R. Métayer
J.-C. Féron
R. Mourice
B. Bourneil
C. Martens
Den. Brossard
Mlle F. Lecellier
Y.-A. Briand
J.-L. Estable
N. Ensch
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
Prix des Gerberas
Attelé - Amateurs - 8.000 - 2.125 m
TRIO - COUPLÉ
1 Perfect des Trez
2 Oneguer
3 Palrosa
4 Oregon Cerise
5 Petite Sœur
6 Olten Gibus
7 Pridem de la Bigne
8 Orphelin d'Atom
9 Monticello
10 Match
Favoris : 4-3-8
Outsiders : 10-9
M. J.-M. Roubaud 2125
M. J.-P. Grimaldi 2125
Mlle S. Blanchetière 2125
Mlle M. Le Vexier 2125
Mlle C. Dachy 2125
Mlle S. Briand 2125
M. D. Crozet 2125
M. S. Hoste
2125
M. D. Sabini 2150
Mlle G. Ambrogio 2150
Télévision
Mardi 10 mars 2009
La misère des uns...
09
3
44
18
C’EST DIT
La relève de Maupassant
À 20 h 35, France 2 poursuit son incursion dans la littérature du XIXe siècle, avec une nouvelle collection
de téléfilms. Après Maupassant,c’est à Labiche d’ouvrir le bal avec l’un de ses plus célèbres vaudevilles…
Interville
musical
M6 veut gagner
des millions
TF1
EN BREF
littérature du XIXe, dans laquelle
Gérard Jourd’hui et Gaëlle Girre
transposent à l’écran les œuvres
d’écrivains phares de ce siècle
d’or. C’est au réalisateur Philippe
Monnier qu’il a été donné d’inaugurer cette collection avec un
hommage au roi du vaudeville.
Eugène Labiche et son coauteur
Alfred Delacour brossent, dans
La Cagnotte, le portrait pittoresque d’une petite société de
notables de province « montés à
Paris ». Eddy Mitchell, Marie-
Anne Chazel, Alain Doutey et
Philippe Chevallier sont les principaux protagonistes de cette
comédie piquante où Parisiens et
provinciaux en prennent pour leur
grade à chaque quiproquo qui les
oppose. Sous couvert d’humour
Mais
que sont
donc venus
chercher
Chambourcy
(Eddy
Mitchell)
et sa sœur
Léonida
(Marie-Anne
Chazel)
à Paris ?
et de vaudeville, Eugène Labiche
dévoile ainsi la condescendance,
le mépris et la bassesse qui se
nouent dans les rencontres entre
gens « de bien » et nous sert une
réjouissant satire…
France 2, 20 h 35
France 5
ans de plus qu’eux, et pourtant
à leur âge, j’étais loin d’avoir la
même facilité, notamment à l’oral.
L’enseignement a-t-il changé ? Estce l’utilisation d’internet ? Ou alors
ce qu’ils mangent ? En tout cas, ils
me bluffent !
Quelles sont les réactions
des invités à l’issue de l’émission ?
Ils saluent d’abord le travail
effectué par les lycéens. Ils ont
face à eux des interlocuteurs qui
ont bossé leurs dossiers, leurs
questions, et les responsables
politiques s’en rendent compte
très vite. Si certains de nos
invités avaient dans l’idée de se
« balader » face à leurs jeunes
interviewers, ils ont du déchanter… Inversement, ils sont également soulagés. Une heure et
demie face à vingt jeunes adultes
impertinents, ça peut se révéler
très positif.
France 4, 20 h 35
Leonardo
remis
Actuellement à l’affiche des
Noces rebelles aux côtés de
Kate
Winslet,
Leonardo
DiCaprio vient de signer pour le
prochain projet de Christopher
Nolan. Le réalisateur du très
réussi Dark Knight, le dernier
Batman, s’attelle de nouveau à
un film de science-fiction (écriture et réalisation). Selon la
Warner, toujours très évasive,
Inception « se déroulera dans
l’architecture du cerveau ».
TF1 n’est pas
à vendre
Xavier Darcos parviendra-t-il à se faire entendre devant un
parterre de lycéens très attentifs ?
LES CHAÎNES CÂBLÉES EN UN COUP D’ŒIL
NRJ12
qu'elle a dépassé les ambitions
de ses créateurs, Elliott et Ruth
Gotham City est en
Handler. La poupée Mattel, qui
danger ! Un tragique
souffle ses cinquante bougies
duo de fous dangecette année, continue à fasciner
reux menacent la
les petites filles et à dominer le
grande ville sombre :
marché. Au départ simple pouDouble Face et
pée mannequin, Barbie est
E. Nygma sème la
devenue en moins d'un demipanique. Batman va
siècle une marque de prêt-àdevoir renfiler son cuir
porter, d'accessoires, de coset l’arrivée de Robin,
métiques et même le nom
un nouveau compad'une maison d'édition ! gnon d’infortune, ne sera pas un luxe sur lequel le cheRetour sur une success story.
valier noir pourra faire l’impasse.
France 5, 21 h 40
Batman Forever, 20 h 35
TPS
Barbie fête ses 50 ans.
Pourtant, l'idole des petites
filles n'a pas pris une ride. Pour
comprendre les clés du succès
de la poupée la plus vendue au
monde, Philippe Picard et
Jérôme Lambert, dans Le Monde
selon Barbie, explorent les stratégies commerciales de la multinationale Mattel, qui a inscrit
son jouet dans l'« American
way of life ». Barbie est-elle
un jouet ordinaire ou une
ambassadrice des valeurs américaines ? Force est de constater
vitesse supérieure, d’en donner
deux fois plus aux lycéens : deux
invités politiques par numéro de
Questions de génération au lieu
d’un seul. Nous recevons ainsi ce
soir Xavier Darcos, le ministre
de l’Éducation nationale et le
leader altermondialiste José Bové.
En revanche, le ton et la forme
de l’émission restent tous deux
inchangés. On la divise simplement en deux parties de quarante-cinq minutes.
Vous travaillez depuis le
mois d’octobre avec les élèves
du lycée Honoré-de-Balzac.
Qu’est-ce qui vous surprend le
plus chez ces jeunes gens ?
Absolument tout. Je ne
m’habitue pas à eux pour tout dire.
À chaque atelier (les lycéens se
réunissent deux fois par semaine
pour préparer l’émission), ils me
surprennent, par leur culture, leur
connaissance de l’actualité et leur
vivacité d’esprit. Je n’ai que vingt
Selon le site internet Ozap,
cent vingt-huit personnalités de
tous horizons, telles que Abd al
Malik, Nicolas Anelka, Djamel
Bensalah ou encore Marcel
Rufo, ont décidé de parrainer le
projet de radio numérique
portée par le président de Fun
Radio et de RTL 2, Jérôme
Fouqueray. Radio 128, la bien
nommée, accordera « une large
place aux nouveaux talents, à
la création française et à la
diversité » précise ce dernier.
TF1
Biographie d’une lolita
D
epuis la rentrée, Samuel
Étienne présente Questions de génération. Ce
programme salutaire a su renouveler en profondeur les conceptions figées de diverses émissions
politique. Entretien avec un journaliste comblé, très attaché à la
parole des jeunes générations.
C omment jugez-vous ces
six premiers mois à la tête de
Questions de génération ?
Au bout de quatre émissions
(avec François Bayrou, Marine
Le Pen, Benoît Hamon et JeanFrançois Copé), nous sommes
satisfaits du résultat. L’émission
est très proche de celle dont nous
avions rêvé.
Vous recevez désormais
deux invités. Pourquoi avoir
fait ce choix ?
Nous aurions pu tranquillement finir l’année, mais nous
avons décidé de passer à la
Paris Première
TF6
Après le succès
d’Il faut sauver le soldat Ryan, Steven
Spielberg et Tom
Hanks – marqué par
leur rencontre avec les
anciens combattants
de la Seconde Guerre
mondiale – ont eu
envie de raconter leur
véritable histoire. Ils
ont ainsi retracé, le temps d’une minisérie, le destin tragique d’hommes ordinaires emportés par les tumultes d’une
histoire extraordinaire.
Band of Brothers, 20 h 40
TF6 s’est associée au
portail MySpace afin de
sélectionner les futurs
candidats du Grand
Lifting des tubes. Le
principe est simple : des
amateurs ont interprété
de manière originale les
plus grandes chansons
françaises et en ont
réinventé les clips.
Anne-Gaëlle Ricci et Olivier Minne, le duo gagnant de la
chaîne, ont sélectionné les plus belles propositions de ce
casting géant.
Le Grand Lifting des tubes, 20 h 45
TF6
Disney vient d’annoncer officiellement la production d’un
quatrième volet de la série
High School Musical. Il faut
dire qu’avec plus de 250 millions de dollars engrangés, le
studio n’allait pas se débarrasser de sa franchise dorée.
En revanche, cet opus sera
uniquement destiné à la télévision et suivra les aventures
d’un autre groupe de jeunes
gens qui défendront leur ville.
Alors que le dialogue semble être rompu entre le gouvernement et le monde de l’éducation, Samuel Étienne
reçoit ce soir le ministre Xavier Darcos qui devra passer un grand oral devant des lycéens avisés.
Paris Première
M6
de frapper
un centre
grand
«M6
Je vient
suis entré
dans un
coup
en
s’appropriant
les
droits
pour combattre mon addicde diffusion
la
tion
au sexe. télévisuelle
Par respect de
pour
grande
surprise
cinématograma femme et mes enfants, je
phique deque
ce tout
débutcela
d’année,
souhaite
reste
Slumdog
Millionaire.
ce
privé.
» C’est
en cesPour
termes
film,
Danny
Boyle
a
fait
main
que David Duchovny a annonbasse
la dernière
cérémonie
cé
à lasur
presse
son intention
de
des
Oscar
en
raflant
notamsuivre une cure de dés-intoximent la Le
statuette
du meilleur
cation.
comédien
tourne
réalisateur.
Pour
le
moment,
actuellement la deuxième
saises de
recettes
mondiales s’élèson
Californication.
vent à 190 millions de dollars.
Arte
Pathé
Génération engagée
Du nouveau
sur les ondes
TF1
sonnalités et d’entreprises ayant
touché des pots-de-vin dans le
cadre de cette opération humanitaire. Le scandale éclate. L’ONU
constitue discrètement une
commission d’enquête indépendante, présidée par Paul Volcker,
qui rend un rapport édifiant en
2005, accusant près de 2 500
individus et sociétés internationales dans une trentaine de
pays. Depuis, très peu de procès
ont eu lieu et les mises en examen sont rares. Denis Poncet et
Rémy Burkel, dans Pain, pétrole
et corruption, remontent un à un
les rouages de cette immense
affaire.
Arte, 20 h 45
TF1
Après six d’embargo, décidés
à la suite de l’invasion du
Koweït, l’Irak signait avec l’ONU
un protocole d’accord visant à
échanger une partie de ses
richesses (notamment le pétrole)
contre de la nourriture et des
médicaments. Un programme
ambitieux qui aurait dû permettre d’acheminer le minimum
vital à une population de plus en
plus menacée par la famine et la
misère. Mais le marché était trop
colossal pour ne pas attirer la
convoitise de vautours attirés
par l’or noir et la chair fraîche.
En janvier 2004, un quotidien
irakien publie une liste de per-
Yannick Noah, confortablement installé aux États-Unis,
juge sévèrement la politique du
gouvernement : « La politique
de la France me désole à bien
des égards. Les banlieues, la
Guadeloupe, c’est le souspeuple et on ne s’occupe pas du
sous-peuple. »
Photo FRANCE 2
Arte
L
amartine, Hugo, Vigny,
Balzac, Zola, Maupassant,
Barbey d’Aurevilly, Baudelaire, Huysmans, Rimbaud…
Rarement époque aura été aussi
riche en grandes œuvres littéraires
que le XIXe siècle. Période mouvementée, heurtée par des changements politiques aussi radicaux
qu’intempestifs, le siècle des
révolutions, comme on l’appelle
parfois, est marqué par de profondes mutations sociales. Reflet
de son époque, la littérature elle
aussi se déchaîne contre les
reliques pompeuses du siècle précédent et se reconnaît dans les
personnalités artistiques les plus
percutantes : aux effusions du
romantisme, on oppose le jeu formel du parnasse, le théâtre ouvre
ses portes aux couches les plus
populaires de la société et le
roman connaît son âge d’or.
Encore très proches de nous, ces
œuvres ont inspiré au cinéma
nombre de ses plus grands films
et la télévision n’a jamais cessé
de puiser dans cet intarissable
répertoire. Le tout bien sûr pour
le plus grand plaisir d’un public
toujours friand de satire sociale
et de scènes en costumes…
Fort du succès des deux saisons de la collection Chez Maupassant, France 2 propose, ce soir,
une nouvelle série inspirée de la
Les rumeurs les plus folles
circulaient depuis un certain
temps sur la vente éventuelle
de la première chaîne française
(d’aucuns parlaient même
d’un possible rachat par le
groupe Canal+). Martin
Bouygues vient couper court
au fantasme et soutient le
président Nonce Paolini dans
cette période délicate pour la
Une. « Je suis très attaché à
TF1 », a-t-il précisé.
ARD
ZDF
SWR
RTL TELEVISION
RTBF1
RAI UNO
PARIS PREMIERE
PLANETE
15.10 Sturm der Liebe (801),
Fernsehserie Deutschland 2009 16.00
Tagesschau 16.10 Panda, Gorilla &
Co. (126), Geschichten aus dem Zoo
Berlin und dem Tierpark Berlin 16.45
Das Purimfest in Mainz 17.00
Tagesschau um fünf 17.15 Brisant,
Boulevard Magazin 18.00 Verbotene
Liebe
(3346),
Fernsehserie
Deutschland 2009 18.25 Marienhof
(3531), Fernsehserie Deutschland
2008 18.50 Marienhof (3532),
Fernsehserie Deutschland 2008 19.20
Das Quiz mit Jörg Pilawa 19.45
Wissen vor 8 19.50 Das Wetter im
Ersten 19.52 Tor der Woche / des
Monats 19.55 Börse im Ersten 20.00
Tagesschau
12.15 drehscheibe Deutschland 13.00
ZDF-Mittagsmagazin mit heuteNachrichten 14.00 heute - in
Deutschland 14.15 Die Küchenschlacht
Horst Lichter sucht den Spitzenkoch
15.00 heute - Sport 15.15 Tierische
Kumpel 16.00 heute - in Europa 16.15
Alisa - Folge deinem Herzen Folge 7
17.00 heute 17.05 ZDF SPORTextra
Weltcup-Skispringen Übertragung aus
Kuopio/Finnland 19.00 heute 19.25 Die
Rosenheim-Cops Kuhgebrüll als Alibi
12.40 Rote Rosen 13.30 Wieder daheim
Spielfilm Deutschland 2008 15.00 Planet
Wissen Die Welt der Frösche - Mehr als
Quaken, Wandern und Laichen! 16.00
Aktuell 16.05 Kaffee oder Tee ? 17.00
Aktuell 17.05 Kaffee oder Tee ? 18.00
Aktuell 18.15 Grünzeug Endlich
Frühling: die schönsten Frühjahrsblüher
18.45 Landesschau Daheim in BadenWürttemberg 19.45 Aktuell 20.00
Tagesschau
12.00 Punkt 12 -Das RTLMittagsjournal, mag. 14.00 Die Oliver
Geissen Show, Divertissement 15.00
Mitten im Leben!, Divertissement
16.00
Mitten
im
Leben!,
Divertissement 17.00 112 -Sie retten
dein Leben, Folge 23, série 17.30 Unter
uns, Folge 3544, série 18.00 Explosiv Das Magazin, mag. 18.30 EXCLUSIV Das Star-Magazin, mag. 18.45 RTL
Aktuell 19.03 RTL Aktuell -Das Wetter
19.05 Alles was zählt, Folge 632, série
19.40 Gute Zeiten, schlechte Zeiten,
Folge 4195, série avec Daniel Fehlow.
13.00 JT 13h , Information 13.35
Météo,
Information
13.45
Télétourisme quotidien , mag. 13.55
Derrick VIII-IX, Rencontre avec un
meurtrier, série 14.55 Amour en terre
sauvage, téléfilm 16.40 Arabesque III,
Rose blanche pour un tueur, série
17.35 Arabesque III, Meurtre sans
publicité, série 18.00 Jamais sans mon
livre 18.29 Chaud devant 18.30 Le 6
minutes , Information 18.35 Météo,
Information 18.45 Au quotidien,
Information
19.22
Monsieur
Dictionnaire, Micro-programme 19.23
Météo, Information 19.30 JT 19h30 ,
Information 20.10 Météo ,Information
6.45 Raiuno E Tg1 Presentano unomattina 7.00 TG 1 7.30 TG 1 L.I.S.
7.35 TG Parlamento - Che tempo fa
8.00 TG 1 8.20 Tg1 Le idee - Che
tempo fa 9.00 TG 1 9.30 TG 1 FLASH 10.00 Verdetto Finale Conduce
Veronica Maya 10.50 Appuntamento
al cinema 11.00 Occhio alla spesa Un
programma ideato e condotto da
Alessandro Di Pietro 11.25 Che tempo
fa - TG1 12.00 La prova de cuoco
Conduce Antonella Clerici Con la partecipazione di Beppe Bigazzi e Anna
Moroni Testi di Giuseppe Bosin,
Matteo Catalano 13.30 Telegiornale
14.00 Tg1 Economia 14.10 Festa
Italiana 16.15 La vita in diretta 16.50
Tg Parlamento 17.00 Tg1 - Che tempo
fa 18.50 L’eredità Un programma
condotto da Carlo Conti 20.00
Telegiornale
12.15 Tout le monde déteste Chris,
série 12.40 Malcolm, 2 épisodes, série
13.25 La mode, la mode, la mode,
mag. 13.40 Holiday on ice : Energia,
Spectacle 15.35 La revue de presse
des 2 Anes, Tout devient (im)possible -5e édition, Divertissement 17.30
Malcolm, 4 ép., série 19.10 Caméra
café, 7 épisodes, série 20.35 La mode,
la mode, la mode, mag.
12.00 Comme un poisson dans l’eau Jérôme Delafosse, Madagascar, doc.
12.55 Des nounous pour animaux,
6/20, doc. 13.30 La guerre des jeux,
doc. 14.25 Tout savoir sur Wikipedia,
doc. 15.20 Dans le secret des villes S.2, Descente au cœur de New York,
doc. 16.05 Dans le secret des villes S.2, Chicago : les dessous de la mafia,
doc. 16.55 Le mystère des criquets,
doc. 17.50 Ne dites pas à ma mère… Diego Bunuel, Terre Sainte, doc. 18.45
Que le meilleur gagne !, Course de
fond au Mexique, doc. 19.40 Lignes
d’horizon -Olivier Aubert, Ouest
Américain (Far West), doc.
20.15 UM HIMMELS
WILLEN
(95), Mein ist die Rache Schwester
Jenny wird von ihrer Vergangenheit
eingeholt, als überraschend ihre frühere Kollegin Biggy vor den Klostertüren
steht. Ralf Kottke, Chef des StripteaseLokals, in dem Jenny früher gearbeitet
hat, wurde angeschossen und fleht
um ihre medizinische Hilfe.
21.05 In aller Freundschaft (427),
Schuld
21.50 Plusminus, Das ARDWirtschaftsmagazin
22.15 Tagesthemen, Moderation :
Susanne Holst
20.15 DIE
MACHTERGREIFUNG
Film von Peter Hartl und Klaus-Peter
Wolf
1. Das Komplott
Dieser Tag wurde zum Blackout der
deutschen Geschichte. Wohl selten
erwies sich ein Datum derart als
Wendepunkt wie der 30. Januar 1933,
als Adolf Hitler, zunächst eher unspektakulär, in das Reichskanzleramt
einzog. Dabei hatte das Schicksalsjahr
1933 alles andere als vielversprechend
für Hitlers Partei begonnen.
21.00 Frontal 21
21.45 heute-journal
22.15 Mama, das war's!
Auszeit zwischen Kindern und Eltern
22.45 Johannes B. Kerner
0.00 heute nacht - Neu im Kino
0.20 Torso - Das Geheimnis der
schwarzen Witwe Spielfilm von 2001
20.15 TATORT: DU HAST
KEINE CHANCE
Fernsehfilm Deutschland 2001
Max Palu und seine Freundin Margit
bekommen Besuch vom zehnjährigen
Patrick, Margits Neffen. Und dieser bringt
das Leben des kauzigen Kommissars ganz
schön durcheinander: Während sich Palu
mit einem komplizierten Mordfall an
einem Geschäftsmann auseinandersetzen
muss, ist Patrick plötzlich verschwunden:
Entführung.
21.45 aktuell
22.00 Fahr mal hin
Basel - Kosmopolit am Rhein
22.30 Schlaglicht
Wenn "Miou" seinen PC anschaltet,
verwandelt er sich in einen professionellen Computerspieler.
23.00 Hinter Stacheldraht geboren
23.30 Schätze der Welt - Erbe der
Menschheit
0.00 Eine einfache Geschichte Spielfilm
20.15 CSI : MIAMI
Tunnelblick, série avec David Caruso.
21.15 Dr. House, Krebs oder nicht?,
série avec Hugh Laurie.
22.15 Monk, Mr. Monk und der
angekündigte Mord, série avec Tony
Shalhoub.
23.10 Law & Order, Auch ein hohes
Tier bleibt ein Tier, série avec Sam
Waterston.
0.00 RTL Nachtjournal présenté par
Ilka Eßmüller.
0.27 RTL Nachtjournal -Das Wetter
0.35 Dr. House, Krebs oder nicht?,
série
1.25 Monk, Mr. Monk und der
angekündigte Mord, série
2.20 Die Oliver Geissen Show,
Divertissement
3.10 RTL Nachtjournal
3.37 RTL Nachtjournal
20.15 LA JOURNÉE DE LA
JUPE
téléfilm avec Isabelle Adjani. Sonia
Bergerac est professeur de français
dans un collège « difficile ». Elle vient
à ses cours en jupe, bien que le proviseur le lui déconseille. Confrontée aux
difficultés d’enseigner et au départ de
son mari, elle est au bord de la dépression nerveuse.
21.50 Les dessous de la féminité, doc.
22.50 Matière grise, Comment commettre le meurtre parfait, mag.
23.41 Questions d’argent, Assurance
faible kilométrage, Micro-programme
23.45 En quête de sens -Il était une foi,
La foire du livre, Émission concédée
23.55 50°Nord , mag.
20.30 AFFARI TUOI
Dagli Studios di Roma Max Giusti
conduce Affari Tuoi.
21.10 Incredibile!
Conduce Veronica Maya1
^ trasmissione
23.15 Tg1
23.20 Porta a Porta
0.55 TG1 Notte - TG1 Le idee
1.25
Che
tempo
fa
1.30
Appuntamento al cinema 1.35
Sottovoce 2.05 Rai Educational
Scrittori per un anno
20.40 LE JUMEAU
film de Yves Robert, 1984, 108 mn
avec Pierre Richard. Le parisien
Matthias Duval, joueur et aventureux,
se retrouve fauché sur la Côte d’Azur,
après une partie de poker ! Pour se
détendre un peu, il séjourne chez son
ami Ralph qui l’invite à une somptueuse réception dans un palace. Il y
rencontre une ravissante américaine,
Liz Kerner, à qui il fait son numéro de
charme. Mais la grande aventure va
véritablement commencer lorsque Liz
présente Matthias à sa sœur jumelle
aussi belle qu’elle : Betty. Pour les
conquérir toutes les deux, Matthias
s’invente lui aussi un jumeau :
Matthieu…
22.35 Mauvais piège, film
0.20 Hollywood stories, doc.
1.10 La blonde et moi, mag.
1.30 La mode, la mode, la mode,
Spécial défilés Prêt-à-porter en intégralité Automne Hiver 2009-2010, mag.
20.40 ISLAM EMPIRE OF
FAITH
1/3 Le messager, doc. de Robert GARDNER. Pratiquée par le quart de la population mondiale, l’Islam est une religion qui
fait peur en Occident depuis l’époque de
la première croisade, au XIe siècle. Tout
en retraçant son histoire, depuis ses
débuts à la Mecque au septième siècle,
jusqu’à l’âge d’or de l’empire Ottoman
mille ans plus tard, ce documentaire
montre l’apport fabuleux de la civilisation
islamique dans les domaines de la philisophie, des arts, des sciences ou encore
de l’architecture.
21.45 Islam -Empire of Faith, 2/3
L’éveil, doc.
22.50 La SAC, téléfilm
Télévision
Mardi 10 mars 2009
6.45 TFou, dessin animé 8.25 Météo
8.30 Téléshopping 9.15 Mission
sauvetages, La valeur d’un homme,
série 10.05 10H Le Mag, mag. 11.05
Météo 11.10 7 à la maison, Repas de
fête, série
6.30 Télématin, mag. 8.45 Dans quelle
éta-gère… 8.50 Des jours et des vies,
série 9.15 Amour, gloire et beauté,
série 9.40 C’est au programme, mag.
10.35 CD’aujourd’hui, Météo 10.55
Motus, jeu 11.25 Les Z’amours, jeu
6.45 Toowam, jeunesse 8.30 C’est pas
sorcier, Nos poumons : source d’inspiration !, mag. 9.00 Plus belle la vie, série
9.30 Hooker, L’enfer du jeu, série 10.20
C’est mieux le matin, mag. 11.05 Côté
Cuisine, mag. 11.35 Consomag
11.55 Attention à la marche ! jeu
12.55 Petits plats en équilibre
13.00 Le journal
13.50 Petits plats en équilibre
13.55 Les feux de l’amour, série
14.55 Quand la famille se mobilise !,
téléfilm
16.35 Seconde chance, série
17.35 Grey’s Anatomy, série
Affaires de famille
18.25 À prendre ou à laisser, jeu
19.10 La roue de la fortune, jeu
19.50 La prochaine fois, c’est chez
moi
20.00 Le journal
20.35 C’est ma terre
20.38 Courses et paris du jour, météo
12.00 Tout le monde veut prendre
sa place, jeu
12.50 Rapport du Loto, Météo
13.00 Journal, météo
14.00 Consomag, Expression directe
14.05 Toute une histoire, mag.
15.10 Un cas pour deux, série
17.10 En quête de preuves, série
Maladie d’argent
18.05 Côté match du jour
18.10 The Closer : L.A. enquêtes
prioritaires, série
19.00 N’oubliez pas les paroles ! jeu
19.45 Fred et Jamy à la découverte
du système immunitaire
20.00 Journal
20.30 Programme court, Météo
11.40 Le 12/13, Météo
13.00 30 millions d’amis collector
13.45 Inspecteur Derrick, série
14.45 Keno
14.50 Sénat info
15.00 Questions au gouvernement
16.00 Outremers, mag.
Ariane Massenet
16.30 @ la carte, mag.
17.20 Un livre un jour
17.30 Des chiffres et des lettres, jeu
18.00 Questions pour un champion
18.30 Fred et Jamy à la découverte
du système immunitaire
18.35 Le 19/20, Météo
20.00 Tout le sport, mag.
20.10 Plus belle la vie, série
SÉRIE
SÉRIE
20.45
DR HOUSE
« Trois épisodes »
Série
Avec : Hugh Laurie (Docteur House),
Robert Sean Leonard (Docteur James
Wilson), Lisa Edelstein (Docteur Lisa
Cuddy), Jennifer Morrison (Docteur
Allison Cameron).
Trop belle trop bête ?
Histoire : Tombé sous le charme du
docteur Terzi, le docteur House l’a
embauchée. Mais lorsqu’il s’agit d’établir un diagnostic cohérent sur les
causes de l’arrêt cardiaque d’un jeune
homme atteint d’une malformation
faciale, la jeune femme se montre pour
le moins décevante.
Suivi de : La part de mystère.
Et de : Une aiguille dans une botte
de foin.
23.10
APPELS D’URGENCE
« Vols, agressions, braquages :
Flics de chocs contre voyous prêts
à tout »
Présenté par Carole Rousseau.
Reportage : Violences contre les personnes, cambriolages de particuliers et
vols à main armée : ce sont les chiffres
noirs de la délinquance. Si en 2008 les
crimes et délits ont globalement reculé
de 5%, cette délinquance de proximité
a, quant à elle, augmenté.
0.35 Au Field de la nuit, mag.
20.35
CONTES ET NOUVELLES
DU XIXE SIÈCLE
FILM
20.35
L’ÉPREUVE DE FORCE ★★
« La cagnotte »
Série
Avec : Marie-Anne Chazel (Léonida
Champbourcy),
Eddy
Mitchell
(Champbourcy), Philippe Chevallier
(Cordenbois).
Histoire : 1863, une petite ville de
province. Souvent, le soir, une aimable
compagnie se réunit pour jouer aux
cartes. Il y a là Chambourcy, le maître
des lieux, Blanche, sa fille, Léonida,
sa sœur, le pharmacien Cordenbois,
Colladan, un riche fermier du voisinage
et Félix, un jeune notaire.
Film américain de Clint Eastwood
Avec : Clint Eastwood (Ben Shockley),
Sondra Locke (Gus Mally), Pat Hingle
(Josephson), William Prince (Blakelock),
Bill McKinney (Constable).
Histoire : L’inspecteur Ben est chargé par
ses supérieurs de convoyer, de Las Vegas à
Phoenix, Gus, une femme qui doit témoigner à un procès. Mais la route sera longue
et semée d’embûches…
■ Clint Eastwood parvient, grâce à des
dialogues acérés, à introduire de l’humour dans ce qui serait sinon un banal
film d’action.
21.35 Contes et nouvelles du XIXe siècle,
série
La parure
22.20 Météo, Ce soir (ou jamais !),
Soir 3
22.55 Tout le sport, mag.
22.15
FAITES ENTRER L’ACCUSÉ
23.00
CE SOIR (OU JAMAIS !)
« Roland Bondonny et Alain
Bodchon -Le mystère des boulettes
bleues »
Présenté par Christophe Hondelatte.
Le 25 août 2004, Marius Lac, un gendarme à la retraite, est retrouvé sauvagement
assassiné dans son garage à La Chapelle
Spinasse, en Corrèze. Le lien est rapidement fait avec une affaire dans laquelle
Marius avait témoigné peu auparavant.
Une affaire d’empoisonnement de chiens
qui a fait grand bruit dans la région : de
mystérieuses boulettes de viandes truffées
d’un produit chimique toxique bleu…
Présenté par Frédéric Taddeï.
Décrypter le monde contemporain à
travers le prisme de la culture d’hier,
d’aujourd’hui et de demain : un défi
quotidien pour Frédéric Taddeï qui
accueille, en direct sur le plateau, plusieurs
invités d’horizons divers artistes, auteurs,
essayistes, romanciers, cinéastes, créateurs…, pour échanger, comprendre et
commenter les thèmes d’actualité, avec
un ton libre et assumé.
0.10 Spéciale Vie privée, vie publique,
Les coulisses de la radio, mag.
6.00 Téléachat, mag.
09
12.00 Cas de divorce
Cremer contre Cremer, série
12.30 Les condamnés
Série
13.45 Meurtres sur répondeur
Film américain, 1990, 95 mn.
Une adolescente de quatorze ans, qui suit
des hommes dans la rue, rencontre un
séduisant directeur de restaurant, qui se
transforme en un dangereux tueur en série
une fois la nuit tombée. Lisa a 14 ans.
15.30 Un choix difficile, téléfilm
17.15 Ça va se savoir
18.10 Bienvenue chez vous
18.15 Top models, série
18.40 Friends, série
Celui qui jouait à la balle
Celui qui devait casser la baraque
Celui qui était à Las Vegas (part 1)
20.00 Papa Schultz, série
20.30 RTL9 Family 2008 -2009, série
6.30 M6 boutique, météo 7.05 M6
Kid, jeunesse 7.40 Météo 7.45 Drôle
de réveil !, divertissement 9.00 Météo
9.05 M6 boutique, météo, mag. 10.00
Star6 Music 11.25 La guerre à la
maison, série 11.50 Météo
6.30 Family mix, Cem se prend pour
un gros dur, série 6.55 La matinale (C)
8.28 SAV des émissions 8.30 Cœurs
perdus , film 10.20 Ma vie n’est pas
une comédie romantique, film 11.50
L’effet papillon
8.00 Le dessous des cartes : L’état de
l’Iran, mag. 8.10 X : enius, mag. 8.40
Chic !, mag. 9.10 Le monde d’Albert
Kahn, doc. 9.55 Le fascisme italien en
couleurs (1 & 2), doc. 11.35 Le dessous
des cartes, mag.
11.55 La petite maison dans la prairie,
série
Le dernier adieu, 2/2
12.50 Le 12 50 / Météo
13.10 Ma famille d’abord, série
Bouyachaka !
13.35 Un poids sur la conscience,
téléfilm
15.20 Mariage : mode d’emploi,
téléfilm
16.55 Hit machine
17.00 Paris 16e, série
17.55 Un dîner presque parfait
18.50 100% mag, mag.
19.40 Météo / Six’
20.00 Une nounou d’enfer, série
20.30 Tongs & paréo, série
12.20 L’édition spéciale mag. (C)
13.45 Le quinté + La grande course (C)
En direct de l’hippodrome de SaintCloud -Plat
14.00 Dexter. Série
Deux épisodes
15.40 + Clair
16.35 Hitman film
18.05 L’album de la semaine (C)
18.15 Les Simpson. Série (C)
18.40 Le JT de Canal + (C)
19.05 Le grand journal (C)
19.55 Les Guignols de l’info (C)
20.10 Le grand journal la suite (C)
20.30 La grande soirée champions
league sport (C)
Avant-match en direct
12.00 Chic ! mag.
12.30 Arte culture - info
13.00 Chapeau melon et bottes
de cuir, série
14.00 Le Nord et le Sud, série
14.45 Tueurs de dames film
16.10 Le lin de long en large, doc.
16.55 X : enius, mag.
17.25 Chapeau melon et bottes
de cuir, série
18.15 L’invasion des espèces
exotiques, doc.
19.00 Cuisines des terroirs : La
Bresse, mag.
19.30 Arte culture - info
20.00 Le Nord et le Sud, série
9. Chacun son camp
FILM
DIVERTISSEMENT
SPORT
20.35
UN MARIAGE
DE PRINCESSE★★
20.40
NOUVELLE STAR
12.00 Midi les Zouzous jeunesse
13.40 Le magazine de la santé mag.
14.35 Allô, docteurs mag.
15.05 Dans le secret des pierres doc.
Hatchepsout
Hatchepsout, la Reine aux deux visages.
En Egypte, un temple témoigne du
destin exceptionnel d’une reine devenue
pharaon, Hatchepsout.
15.35 Supersciences : La dérive des
continents doc.
16.30 J’ai vu changer la terre doc.
Le pays sous la mer
17.30 C à dire ?! mag.
17.45 C dans l’air mag.
19.00 Le magazine de la santé mag.
19.50 Allô, docteurs mag.
20.20 C à dire ?! mag.
DOCUMENTAIRE
20.45
PAIN, PÉTROLE
ET CORRUPTION
22.35 La grande soirée champions
league mag.
En direct
22.15 Le dessous des cartes :
Le Moyen-Orient américain ? mag.
22.28 Thema : Le monde vu par…
Joseph Stiglitz
23.25
LA FABRIQUE
DES SENTIMENTS★★
22.30
LE MONDE SELON
STIGLITZ
21.40
LE MONDE SELON BARBIE
Documentaire, 2008, 88 mn.
Joseph Stiglitz commence son voyage
par une visite de Gary, la ville de
l’indiana où il a grandi. Ancien fleuron
de l’acier et de l’automobile, cette cité
industrielle est aujourd’hui sinistrée.
Mittal, le célèbre groupe indien, a
racheté Inland Steel, la dernière usine
en activité.
0.00 La mondialisation à l’épreuve
de la crise, doc.
0.35 À la dérive, moyen-métrage
Documentaire
Depuis sa création par la société Mattel
en 1959, Barbie s’est imposée dans
l’imaginaire de millions d’enfants. Plus
qu’un jouet, elle est devenue pour le
meilleur ou pour le pire un archétype
de la féminité, une icône, un symbole
de la société de consommation… On
peut détester Barbie ou l’admirer, qu’on
le veuille ou non les valeurs qu’elle
incarne ont triomphé partout.
22.35 C dans l’air, mag.
23.50 On n’est pas que des parents, mag.
0.30 Météo 0.35 Zone interdite, mag.
2.25 M6 Music
1.05 Emergences, Storytelling : la
machine à raconter des histoires, doc.
1.55 Panique à Hollywood, film
1.30 Arte culture 1.40 Philosophie :
Visage, mag. 2.05 Eva Joly : Une justice
malgré tout, doc. 3.00 La pépinière du
désert, doc.
0.35 Allô, docteurs, mag. 1.05
Panorama du monde, Les rives
allemandes, doc. 1.55 Les oiseaux du
paradis, doc.
22.40 Bulletin Météo RTL9
22.50
THE BRAVE★★★
22.25
FEU DE GLACE★
Film américain de Johnny Depp, 1997.
Avec : Johnny Depp, Marlon Brando.
Histoire : Raphaël, un jeune homme
d’origine indienne, vit avec sa femme
et ses enfants dans la pauvreté la plus
totale au pied de la décharge municipale de Morgantown. Voulant trouver
du travail à tout prix, Raphaël se rend
dans la ville voisine où il fait la
connaissance de Larry, un homme
d’affaires qui lui propose un emploi.
■ Avec The Brave Johnny Depp nous
prouve qu’il peut être aussi bon devant
la caméra que derrière !
6.45 L’emploi par le net, émission 6.50
Debout les Zouzous, jeunesse 9.00 Les
maternelles, mag. 10.15 On n’est pas
que des parents, mag. 11.10 Passions
sauvages, Libido animale, doc.
20.45
LA GRANDE SOIRÉE
CHAMPIONS LEAGUE
« Les auditions : Marseille et
Paris »
Divertissement présenté par Virginie
Guilhaume
Ce soir, vous verrez la fin des auditions
de Marseille et le début de celles de
Paris où 10 000 concurrents se sont
présentés : Vous découvrirez Camélia,
une jeune adolescente de 16 ans.
Passionnée, elle chante tout le temps
et adore réinterpréter de vieilles
chansons en les modernisant. L’an
passé le jury avait été emballé par la
prestation de Madhi lors des auditions.
Malheureusement, ce dernier avait
décidé, lui-même, d’arrêter l’aventure
au théâtre. Cette année, il a changé
d’avis et retente sa chance. Quel
accueil le jury va-t-il lui réserver ?
Film américain de Garry Marshall,
90 mn, 2004.
Avec : Julie Andrews, Anne Hathaway,
Hector Elizondo.
Histoire : Mia Thermopolis est enfin
prête à assumer son rôle de princesse de
Genovie. Mais alors qu’elle commence à
peine à prendre ses marques au palais
royal avec sa belle et sage grand-mère
Clarisse, elle apprend que ses jours en
princesse sont comptés… Mia doit perdre
sa tiare en échange de la couronne royale.
■ Une comédie romantique sans
surprise, mais qui offre l’avantage de
faire un peu rêver.
DOCUMENTAIRE
1449
Film britannique de Chen Kaige, 2002.
Avec : Heather Graham (Alice Loudon),
Joseph Fiennes (Adam Tallis), Natascha
McElhone (Deborah Tallis).
Histoire : À Londres, Alice Loudon mène
une existence heureuse avec son compagnon, Jake. Elle travaille dans un laboratoire scientifique. Un jour, en se rendant à
son travail, elle croise, dans la rue, un
jeune homme aussi beau que mystérieux,
le célèbre alpiniste Adam Tallis, et le suit
jusqu’à son appartement.
■ Le livre dont ce film est adapté
raconte cette relation inquiétante d’une
manière beaucoup plus crédible.
« En direct coup d’envoi »
Sport
8e de finale retour.
Avec Juventus-Chelsea et LiverpoolReal Madrid, cette soirée devrait être
riche en rebondissements et en buts.
Pour le Bayern, qui reçoit le Sporting
Portugal, et Villarreal, en déplacement sur les terres du Panathinaïkos,
une élimination constituerait une
réelle désillusion.
Film français de Jean-Marc Moutout,
98 mn, 2008.
Avec : Elsa Zylberstein (Eloïse Hautier),
Jacques Bonnaffé (André), Bruno
Putzulu (Jean-Luc), Hiam Abbass
(Professeur Sterne).
Histoire : À 36 ans, Éloïse est clerc de
notaire. Parisienne jolie et intelligente,
il ne semble manquer qu’une chose à
son bonheur : l’amour.
■ Voilà un film qui touche du doigt la
solitude des trentenaires, et leur quête
de l’amour.
Documentaire, 2009, 90 mn.
« Pétrole contre nourriture » est le nom
d’un programme initié par l’ONU en
1996, qui visait à satisfaire les besoins
humanitaires de la population irakienne
soumise à un embargo depuis l’invasion
du Koweït en 1990. Il devait permettre à
l’Irak de vendre une quantité limitée de
son pétrole, sous contrôle de l’ONU, et
d’acheter en échange de la nourriture et
des médicaments. Pendant près de sept
ans, “Pétrole contre nourriture” va brasser
près de 100 milliards de dollars.
20.35
CYBER GUERILLA
« Hackers, pirates et guerres
secrètes »
Documentaire
En moins de dix ans, le réseau internet est
devenu accessible à tous. Les grandes
puissances mondiales se préparent à la
guerre sur Internet. Les services secrets
recrutent des pirates informatiques. Ceux
que l’on appelle les hackers vont être aux
avant-postes de ces cyber-conflits. Spams,
escroqueries, attaques d’ordinateurs
zombies, diffusion de virus destructeurs,
autant de moyens pour faire fortune aux
dépens des citoyens utilisateurs et des
grandes corporations. La gradation du
crime sur Internet est à l’image du
média lui-même : une foire où la créativité
individuelle ou collective prend des formes
toujours plus étonnantes.
1.35 50 mn inside, mag. 2.30 Reportages, 7 Enfants autour du monde, mag.
3.00 Le pays de l’Auxois, doc. 3.45
Très chasse, très pêche, La chasse à la
bécasse, doc. 4.40 Musique
23.45 Journal de la nuit, Météo 0.05
L’enfer des anges, film 1.40 Profession
explorateur, 2 épisodes, doc.
2.00 Soir 3 2.25 Plus belle la vie, série
2.55 Côté maison, mag. 3.20 @ la
carte, mag. 4.10 30 millions d’amis
collector, mag. 4.55 Dallas, série
Demain soir
20.35 Football :
FC Barcelone / Lyon
Demain soir
20.35 Série :
La cour des grands
Demain soir
20.35 Magazine :
Des racines & des ailes
Demain soir
20.45 Film :
Un été à East Hampton
Demain soir
20.40Téléfilm :
Merci, les enfants vont bien !
Demain soir
20.45 Film :
King of California
Demain soir
20.45 Documentaire :
Milice, film noir
Demain soir
20.35 Magazine :
Question maison
6.45 Plus belle la vie, série 7.35 C com
[email protected], 2 épisodes, série 8.30 Will &
Grace, 4 épisodes, série 10.05 Plus
belle la vie, série 10.55 Jag, série 11.45
Boston public, série 12.35 Un gars,
une fille, série 13.50 Plus belle la
vie, série 14.45 Cyclisme, Paris-Nice
en direct, sport Le Paris Nice est la
première grande course à étapes du
calendrier. L’occasion pour les amateurs
de vélo d’y recueillir des indices sur les
hommes en forme, de repèrer les
nouveaux talents… 16.30 Jag, 2 épisodes, série 18.05 Boston public,
Chapitre 16, série 18.50 Consomag
18.55 Plus belle la vie, 2 épisodes, série
19.50 Un gars, une fille, 7 épisodes, série
7.00 Télé achat, mag. 10.10 Fatale
séduction, téléfilm 11.50 Alerte cobra,
Acte de courage, Un jour héroïque,
série, avec Erdogan Atalay, Gottfried
Vollmer, Charlotte Schwab, Rene
Steinke 13.30 TMC météo 13.35
Hercule Poirot, Le mort avait les dents
blanches, série, avec David Suchet,
Hugh Fraser, Philip Jackson 14.25 Les
souvenirs de Sherlock Holmes, Le
maître chanteur (1/2) et (2/2), série
16.10 Rick Hunter, La famille, L’arme
volée, série avec Fred Dryer, Stepfanie
Kramer 17.55 Alerte Cobra, Pistes
brouillées, série 18.45 Angel,
Conviction (1/2), Justes récompenses
(2/2), série 20.25 TMC info, météo
7.05 Télé achat NT1, mag. 10.10 Les
enquêtes impossibles 2007-2008, mag.
11.15 Les enquêtes impossibles, mag.
12.15 Total déco, 500 euros plus tard,
mag. 12.40 Les vacances de l’amour,
Conspiration, série 13.35 Medicopter,
Pilote automatique, série 14.30
Section enquêtes criminelles, L’espoir
fait vivre, série 15.20 Commissaire Lea
Sommer, Le nid abandonné, série
16.20 Medicopter, Mer de flammes,
série 17.10 Medicopter, Chutes en
cascade, série 18.05 Invisible man,
La légende du Sasquatch, série
18.50 Invisible man, Alertez les bébés !,
série 19.45 How I met your mother,
2 épisodes, série
6.00 Télé achat 8.50 Hélène et les garçons, La tentation, 2 & 3/3, série 9.20
Hélène et les garçons, série 9.50
Tellement people : la quotidienne, emission 11.20 Manatea, les perles du
Pacifique, série 12.15 Friends, série 13.35
En quête de preuves, série 14.30 En quête
de preuves, série 15.25 Chéri, je change
de famille, télé-réalité 17.05 Friends, série
17.30 Friends, série 17.55 X-files aux
frontières du réel, série 19.30 Central nuit,
série Épisode 3: La loi des affranchis.
Lorsque les enseignes lumineuses s’allument dans les arrières salles des bars à
filles et des cabarets, touristes et provinciaux en goguette voient leurs additions
s’envoler.
6.30 Gym direct 7.30 Langue de bois
s’abstenir 8.30 Tous les goûts sont
dans la culture, mag. 9.00 Morandini !,
mag. 10.00 Bien-être 11.00 À vos
recettes 11.55 La pause actu 12.40
Starsky & Hutch, série 13.35 Victoire
ou la douleur des femmes, 2/3, téléfilm
avec Marie Trintignant. L’histoire, qui
court de 1939 aux années 70, raconte,
à travers le destin de Victoire, trois
décennies de lutte féministe notamment pour le droit à l’avortement et le
droit de vote. 15.10 Victoire ou la
douleur des femmes, 3/3, téléfilm
17.00 L’homme qui tombe à pic, série
18.40 Flash info 18.45 Morandini !,
mag. 19.45 Starsky et Hutch, série
6.00 Wake up, mag. 9.00 W9 hits,
musique Toutes les chansons que l’on
fredonne, les meilleures ventes du
moment, ainsi que tous les artistes qui
font l’actualité, tant sur la scène musicale nationale qu’internationale.
11.55 @ vos clips 12.40 Les Simpson,
dessin animé 13.05 Les Simpson,
dessin animé 13.30 The Sentinel, série
14.25 The Sentinel, série série avec
Richard Burgi, Garett Maggart 15.15
W9 hits 16.05 À vos clips 17.00 Un,
dos, tres, série avec : Beatriz Luengo,
Mónica Cruz 18.45 Buffy contre les
vampires, série 19.40 Les Simpson,
dessin animé 20.05 Les Simpson, dessin animé
6.00 Morning tubes 8.30 Hit album
best of 9.00 Morning tubes 9.50 Hit
Virgin17.fr 10.55 UK 15 12.00
Puissances tubes 12.25 Goldorama
13.00 Janice Dickinson Modeling
Agency, télé-réalité 13.35 Alias, série
avec Jennifer Garner, Victor Garber,
Lena Olin, Ron Rifkin, Carl Lumbly
14.30 Puissance tubes 16.50 Club 15
17.55 One piece, série 18.15 Janice
Dickinson Modeling Agency, téléréalité 18.45 Alias, série avec Jennifer
Garner, Victor Garber, Lena Olin, Ron
Rifkin, Carl Lumbly 19.30 Sexe et
dépendances, série 20.00 Le prince de
Bel Air, série avec Will Smith, Alfonso
Ribeiro 20.35 Zap 17’
7.45 Saut à ski 8.30 Sports extrêmes :
YOZ Le rendez vous hebdo-madaire des
sports extrêmes sur Eurosport : toutes les
news, les résultats des grandes compétitions, et des sessions de freeride extrême
tout autour de la planète en surf, en skate,
en BMX… 9.00 Football : Coupe de
l’UEFA 10.00 Eurogoals 10.45 Football :
Ligue des Champions 12.30 Eurogoals
12.45 Football : Ligue des Champions
14.00 Eurogoals 14.45 Cyclisme : ParisNice, sport 2e étape Orval -Vichy : 178 km
16.30 Saut à ski : Coupe du monde à
Lahti, Finlande 17.00 Saut à ski : Coupe du
monde à Kuopio, Finlande, sport 18.45
Eurogoals 19.00 Catch : ThisWeek on
World Wresting Entertainment - Vintage
MAGAZINE
MAGAZINE
FILM
FILM
FILM
MAGAZINE
TÉLÉFILM
SPORT
20.35
QUESTIONS
DE GÉNÉRATION
« Invités : Xavier Darcos,
José Bové »
Présenté par Samuel Etienne.
Pour son 5e numéro, “Questions de
génération” propose désormais deux
fois plus de questions d’actualité aux
invités des lycéens et de Samuel
Etienne : Partie 1 : Xavier Darcos,
ministre de l’Education Nationale.
Il présentera face aux lycéens sa
réforme et reviendra sur la nomination
de deux médiateurs.
22.05 Un gars une fille, série
“Un gars une fille” met en scène un
jeune couple âgé de 30 ans, Alex et
Jean. Les deux tourtereaux à l’humeur
très variable doivent pallier toutes les
situations plus ou moins drôles du
quotidien et de la vie à deux.
23.25 Godiva’s, série
2 épisodes
0.55 Day Break, série, 2 épisodes
20.40
90’ENQUÊTES
« Essence, chauffage, électricité :
Comment réduire la facture ? »
Présenté par Carole Rousseau.
Que le prix du baril de pétrole soit au plus
haut ou qu’il baisse un peu, le budget
carburant des ménages est toujours
trop important. Tous cherchent des
solutions pour dépenser moins, et
certains n’hésitent pas à entrer dans
l’illégalité pour piller les réservoirs des
voitures, ou rouler au fuel domestique.
D’autres limitent leur budget carburant en
changeant leurs habitudes de vie…
22.20 New York police judiciaire, série
Une vie pour une autre - Au bout de
la haine - Le faux col.
Détectives et assistants du procureur
tentent de résoudre les affaires les plus
délicates. Les uns sur le terrain, les autres
devant les tribunaux.
0.40 Cold squad, brigade spéciale, série
1.25 Commissaire Moulin, série 3.05
TMC charme, série
20.35
MISSION ALCATRAZ
Film américain de Don Michael Paul,
90 mn, 2002.
Avec : Steven Seagal, Morris Chestnut,
Ja Rule, Nia Peeples.
Histoire : Alcatraz vient de rouvrir.
C'est aujourd'hui une prison de très
haute sécurité, bénéficiant des toutes
dernières techniques de surveillance.
Alors que Sascha, un agent du FBI, s'y
trouve enfermé pour une mission
secrète, un commando prend d'assaut
le célèbre pénitencier afin de faire libérer Lester, un détenu condamné à mort.
1.00 Marivaudages, série 1.15 Cas de
divorce, série 2.20 Poker After Dark, jeu
3.05 Peter Strohm, série
20.35
BATMAN FOREVER
Film américain de Joel Schumacher.
Avec : Val Kilmer, Tommy Lee Jones,
Jim Carrey, Nicole Kidman.
Histoire : Batman est en butte aux
attaques répétées du forcené Double-Face,
tandis que son alter égo Bruce Wayne
s’est attiré la haine de l’Homme-Mystère.
Les deux malfrats s’allient, tandis que le
héros milliardaire noue une idylle avec la
séduisante Meridian Chase et trouve un
partenaire en la personne de Dick
Grayson, qui veut se venger de DoubleFace.
20.40
LE FILS DU MÉKONG
Film français de François Leterrier,
1991.
Avec : Jacques Villeret, Jacques
François, Geneviève Fontanel.
Histoire : Tran, qui a traversé le Mékong
en compagnie de trois autres membres
de son groupe de rock amateur, se
réfugie dans un camp en Thaïlande.
Grâce à l’aide de la Croix Rouge, Tran et
ses amis seront envoyés quelques
années plus tard vers l’Europe ou ils
décident de s’installer. Mais arrivés à
Paris, les mésaventures commencent.
22.20 Missions Alcatraz 2
Téléfilm américain de Art Camacho,
92 mn.
Avec Bill Goldberg, Angell Conwell.
23.55 JT NT1
0.00 Série rose, série
La gageure des trois commerces
Une villa à la campagne
22.45 Souterrains mortels
Téléfilm américain de Gregory Gieras
Avec Larry Casey, Margaret Cash,
George Foster, Matthew Pohlson,
Suresh Gera, Trevor Murphy.
0.25 Masters of horror, série
Le chat noir
22.30 Politiquement parlant, mag.
Présenté par Valérie Trierweiler
Avec Mikaël Guedj.
23.15 Face à Alain Minc, mag.
0.10 Morandini, mag.
Présenté par Jean-Marc Morandini
1.05 Affaires criminelles, mag. 2.35
L’Enfant éternel, téléfilm
1.15 NRJ poker le duel 3.00 Programmes
de nuit
2.10 Langue de bois s’abstenir, mag.
3.00 Voyage au bout de la nuit
1.10 Chahrazad : 18 ans brûlée vive, doc.
20.35
ENQUÊTE D’ACTION
« Cuisine, enquête sur la grande
passion des Français »
En France, la cuisine fait toujours
recette ! Aujourd’hui, une nouvelle
génération de chefs entraîne la cuisine
hors des sentiers battus. « Enquête
d’Action » a décidé de vous dévoiler les
secrets de leurs réussites. Au menu
des recettes incroyables, des champions du monde de pâtisserie mais
aussi de bons conseils pour atteindre
vous-même ou au moins s’en approcher les trois étoiles !
22.10 W9 mag, mag.
Police : les coulisses des justiciers fous
Aux Etats-Unis, certains représentants
de la loi pensent que punir c’est bien
mais humilier c’est encore mieux.
C’est le cas du Shérif Hege à Lexington
en Caroline du Nord.
23.15 Burn notice, série
2 épisodes
1.00 Tendances
20.40
DARK MEMORIES
Téléfilm américain de Rubi Zack,
90 mn, 2006.
Avec : Tom Sizemore, Gina Phillips,
Jenny Mollen, Randall Batinkoff,
Frances Bay.
Histoire : Après la mort de sa grandmère, une jeune femme se rend dans la
maison familiale pour y mettre de
l’ordre avant de la vendre. Mais elle
n’est pas seule. Très vite, elle subit
d’horribles visions et les souvenirs
de son enfance se transforment en
cauchemar.
22.15 Choke
Film américain de John Sjogren, 2001
Avec Dennis Hopper, Michael Madsen.
Un honnête homme d’affaires apprend
que sa fille a tué un homme dans un
accident de voiture.
23.40 Metal nation
Clips
0.45 Cliporama 2.45 Goldorama
3.45 Virgin 17 découvertes
20.30
BOXE : COMBAT
INTERNATIONAL,
ALLEMAGNE, 2009
Combat poids lourd :
O. Pala (TCH) - K. Airich (ALL)
21.00 Boxe : Titre Européen à Milan Italie
Combat poids lourd : N. Valuev (RUS) E. Holyfield (USA)
Etrange match que celui opposant le
géant russe au vétéran américain. Valuev,
un ogre de 2,13 mètres et 145 kilos, avait
décidé de s'attaquer en décembre
dernier à un des monuments de la boxe
mondiale, à savoir Evander Holyfield.
23.00 Fia wtcc : FIA WTCC
Toute l’actualité du Championnat du
monde des Voitures de Tourisme de la
FIA. Retour sur la première manche du
Championnat 2009 WTCC qui s’est
déroulé au Brésil sur le circuit de Curitiba.
23.30 Rallye : Intercontinental Rally,
Challenge à Curitiba, Brésil 0.00 Sports
mecaniques : Test Drive 1.00 Saut à ski,
Coupe du monde à Kuopio, redif.
20
Copyright ©Presses de la Cité, un département de Place des éditeurs, 2008
09
- 52 -
FEUILLETON 10/03
Cette guerre qui lui avait occasionné de
nouvelles fausses couches. Si tous ces drames ne s’étaient produits, elle aurait
aujourd’hui onze enfants. Lorsque la tristesse prenait le pas, que les larmes menaçaient de consteller ses joues, elle se disait
que Dieu lui en avait laissé, contrairement
à d’autres mères moins chanceuses. Laurette, elle, s’était accrochée à la vie.
Adeline avait raison. Marie était aigrie
avec l’âge, et cet âge, cinquante, elle le
vivait mal. Elle acceptait aussi moins bien
ses lourdes obligations. Etait-ce la proximité de ces riches du Touquet ? Ils avaient
contaminé Rose, Adeline, maintenant Laurette. Elle-même n’en sortait pas indemne.
Elle sentait bien qu’entre traditions et
modernisme un fossé se creusait, s’élargis-
sait, et que bientôt, si cela continuait ainsi,
il n’y aurait plus de commune mesure entre
les femmes fortunées des villes et celles de
la campagne. Longtemps, elle s’était battue
pour les siens, avait fait office de chef de
famille durant les longues absences de son
mari. Obligée de prendre des responsabilités, de décider seule, d’acquérir des
connaissances masculines. Cela lui convenait bien. Elle était indépendante. Et l’image que l’on se faisait parfois de ces femmes de marins résignées, « en attente »,
passant leur vie dans les pèlerinages et les
prières, n’était pas la sienne. Laurette étaitelle si différente d’elle ? Certes, Marie était
pieuse, comme il se doit, mais elle n’était
pas passive. Gardienne du foyer, mais chef
de famille. Elle acceptait simplement, lors
des retours de son homme, de le décharger
de la fatigue et du travail accompli en mer,
heureuse que son pêcheur n’ait pas sombré
au large, regrettant parfois son absence
pour Noël. Elle ne s’occupait pas de son
bateau, et lui ne s’immisçait pas dans l’entretien de la maison. Certaines de ses voisines étaient plus soumises.
Une seule fois dans sa vie, elle avait cédé à
une exigence de son mari. Mais elle avait
promis, elle n’en dirait jamais mot.
Même si elle le regrettait, aujourd’hui.
A cette époque, il semblait heureux, et
reconnaissant. La mésentente, elle existait
depuis son retour. Depuis qu’il restait dans
la baie. Deux chefs de famille, c’était
impossible. Elle avait dû lui laisser la
place, mais aucun ne s’en trouvait bien.
Lui ignorait tout du foyer. Elle, elle s’en
agaçait. Jadis, lorsqu’il était en mer, il ne
pensait pas beaucoup à la terre. Il ne pouvait pas, sous peine de perdre la foi en la
mer. Il devait avoir confiance en son comportement, il se déchargeait sur elle de tout
le quotidien. Ti’mère, c’était sa bouée de
sauvetage. Ses amarres. Certains, plus mal
lotis, enviaient le Viking et ne pensaient
qu’à repartir en mer. Les pêcheurs sans
femme étaient bien défavorisés. Pour tous,
il était un exemple. Et elle était tranquille,
pendant ce temps-là, il ne lui faisait pas
d’enfants, elle se sentait libre. Oui, libre,
elle osait penser ce mot. Elever seule ses
gamins, veiller à leur éducation, surveiller
leur santé, prendre des décisions importantes sans pouvoir consulter son mari, sans
son soutien moral, c’était parfois dur, mais
elle ne devait rien à personne.
(A suivre)
Adresse postale :
57777 METZ CEDEX 9
FRANCE JOURNAL
Tél. 03 87 34 17 89
Fax : 03 87 34 17 90
Société Anonyme
Siège social :
3, avenue des Deux-Fontaines
57140 WOIPPY
C.C.P. Strasbourg 402.05 L
Télécopie 03 87 34 17 90
ABONNEMENT PAR POSTE - FRANCE
«Le Républicain
Lorrain»
11 mois . . . . . . .24,40 €
Services parisiens :
Rédaction : 14, rue de Bassano
75783 Paris Cedex 16
Tél. 01 53 05 95 03 - Fax 01 53 05 95 02
Publicité : Quotidiens associés
124, rue Danton 92300 Levallois-Perret
Tél. 01 41 34 97 27
Directeur général
Directeur de la Publication :
Pierre Wicker
Actionnaire principal :
B.F.C.M.
N° Comm. parit. :
0410 C 86338
Avec «R.L.»
du lundi
28,00 €
13 mois . . . . . . .69,00 €
79,00 €
16 mois . . . . . .135,00 €
155,00 €
12 mois . . . . . .259,00 €
299,00 €
Les abonnements sont mis
en service dès réception du règlement.
Reproduction interdite
de tous les articles
sauf accord du journal.
http://www.republicain-lorrain.fr
11, rue Saint-Florentin - 75008 Paris
Les remarques concernant
une publicité parue dans notre
publication sont à adresser au
ARPP. Les remarques concernant les petites annonces
classées sont à adresser
directement au journal.
Auto & Moto
Mardi 10 mars 2009
09
3
34
21
Tata Nano :
lancement imminent
BMW Série 5 GT :
la cuisine allemande
Skoda Fabia Scout :
l’habit ne fait pas le baroudeur
Voitures volées en 2008 :
des places peu enviables
Les dirigeants de Tata Motors ont
annoncé que « la voiture la moins chère
du monde » sera lancée le 23 mars
prochain à Mumbai (Bombay). Présentée il y a un peu plus d’un an, la
micro-citadine de 33 ch est donc
prête pour le service. Son prix sera
toutefois un peu moins serré que prévu. Il en
coûtera 2 500 $ à un Indien pour l’acquérir. La date de commercialisation en Europe n’est pas connue. Mais ici, les normes de sécurité et
antipollution devraient faire grimper la facture autour de 5 000 €.
En réponse à la tendance des coupés 4-portes lancée par la Mercedes CLS, BMW invente un
nouveau segment sur le marché automobile, celui des
PAS, les Progressive Activity Sedans, inauguré par la Série 5 Gran Turismo. Ce concept-car dévoilé à Genève
mélange les genres avec son hayon de coffre à double ouverture
et sa poupe tronquée. Son profil est également marqué par une
garde au toit élevée. Des caractéristiques qui devraient être reprises
par le modèle de série attendu pour la fin de l’année.
Plus proche d’une Peugeot 207 SW Outdoor que du créneau élitiste des
breaks 4x4 surélevés, la Fabia
Scout présentée à Genève par
Skoda est promise à des tarifs
accessibles. Cette campagnarde
adopte en effet la tunique du
baroudeur, mais fait l’impasse sur ses éléments fondamentaux.
Dommage, car sans transmission intégrale ni motorisation supérieure
à 105 ch, ses passages de roue élargis, ses pare-chocs renforcés, ses
barres de toit et ses jantes en alliage ne restent qu’un déguisement.
Le classement 2008 des voitures les
plus volées, établi par AutoPlus, a de
quoi inquiéter les propriétaires de
Renault Twingo. La première génération du modèle prend en effet la tête
de ce triste palmarès devant la Smart
Fortwo. Ces deux citadines étaient
déjà les plus convoitées par les malfrats
en 2007. En complétant ce podium, la Ford Fiesta d’ancienne génération confirme la dangereuse exposition de ces citadines dépourvues
de systèmes antivol et qui dorment le plus souvent dehors.
Site : http://tatanano.inservices.tatamotors.com
Site : www.salon-auto.ch/fr
Site : www.skoda.fr
Site : http://news.autoplus.fr
Opel Antara 4x2 :
l’aventurier de ville
130 g/km
Conjoncture économique aidant, les faux tout-terrain deviennent une vraie tendance du marché de l’auto.
Pour se mettre au goût du jour, le crossover Opel Antara a ainsi perdu deux roues motrices.
Les vertus
de la sobriété
La Série 1 reste en avance sur son temps
et sur les attentes des consommateurs.
C
omment maintenir un bon
niveau de performances
tout en réduisant les émissions polluantes ? La difficile
équation a été résolue par BMW
grâce à la technologie hybride
EfficientDynamics. Sous ce label,
le constructeur allemand couple
un moteur électrique à un bloc
thermique. Pour fonctionner, le
moteur électrique d’appoint
récupère l’énergie cinétique du
véhicule au freinage. D’autre
part, un système « Start & Stop »
coupe l’alimentation lorsque le
véhicule s’immobilise plus de
12 secondes. Les différents blocs
thermiques de la gamme sont
eux aussi retravaillés. Ils sont en
aluminium, donc plus légers, et
dotés d’une injection optimisée,
à rampe commune pour les diesel, ou directe à « haute précision » pour les essence. La formule est un succès. En France,
12 000 unités de la Série 1 ont
été vendues dans la seule
année 2007. À titre de comparaison, l’Audi A3 a enregistré
17 500 ventes la même année.
Entrée de gamme
Les deux Allemandes, qui sont
très proches par leur prix, diffèrent toutefois par leur philosophie. Moins consensuelle,
la Série 1 ne laisse pas indifférent
Look, comportement
routier, bilan écologique.
! Elle arbore fièrement un long
capot et un habitacle décalé
vers l’arrière, façon Z3. Elle est
aujourd’hui déclinée en quatre
carrosseries : 3-portes, 5-portes,
Coupé et Cabriolet. Ses tarifs
commencent à 23 350 € avec la
116i 3-portes, mais grimpent
jusqu’à 46 400 € avec la convertible bodybuildée de 306 ch !
Certes, 122 ch suffisent à mouvoir une berline compacte. Mais
à bord d’une BMW, on s’attend
à un minimum de sportivité et
c’est probablement là que pèche
la Série 1 116i. On ne peut
cependant pas faire d’autres
reproches à cette entrée de
gamme de la marque. Elle se
révèle facile à conduire, silencieuse et on apprécie sa boîte
6-rapports précise et bien étagée.
La direction est ferme, ce qui
ne gâche rien à la qualité du
châssis. Les suspensions le sont
aussi, sans être dures, pour voyager au long cours. À son volant,
on attend impatiemment les routes sinueuses pour la laisser
s’exprimer. Et si jamais le pied
droit était vraiment trop lourd,
ou le coup de volant hasardeux,
le contrôle dynamique de la stabilité (DSC) serait là pour minimiser le danger. En échappant
au malus écologique, cette 116i
a donc presque tout pour elle.
Prix des options,
manque de couple.
Normes EuroNCAP
mais aussi des piétons. Tout
nouveau modèle doit désormais
se soumettre à des tests consacrés à l’anticipation des accidents. Baptisé Safety Assist, ce
programme s’intéresse
notamment à l’ESP
(ou ESC). Même s’il
ne sera obligatoire en
Europe qu’en 2012, ce
système de contrôle
de la stabilité est déjà
requis pour obtenir les
fameuses 5 étoiles. Une nouvelle
attention est aussi portée aux
dispositifs anti « coup du lapin »
en cas de choc à l’arrière.
© Gruntzooki
La difficulté à obtenir la note
maximale aux crash-tests EuroNCAP pousse les constructeurs à
élever la sophistication de leurs
équipements de sécurité. Leurs
progrès pour les passagers sont tels qu’ils en
ont fait un axe majeur
de communication,
oubliant quelque peu
la sécurité des piétons.
Le barème de l'organisme a donc fini par
se durcir. Depuis le 1er février
2009, c’est une note globale
qui sanctionne la protection
des passagers adultes et enfants,
EVER Monaco 2009
Électricité, hybridation, pile à combustible, gaz, biocarburants...
toutes les propositions automobiles permettant d’envisager un avenir
plus respirable sont au programme d’EVER Monaco. L’édition 2009 de
ce Salon consacré aux véhicules écologiques et aux énergies renouvelables se tiendra du 26 au 29 mars prochain. Marqués au feutre vert
sur le calendrier d’un nombre croissant de constructeurs, ces trois
jours se déroulent depuis 2006 au Grimaldi Forum de la Principauté.
Le contexte économique actuel et la perte de repères des consommateurs ouvrent une voie royale à l’écologie et renforcent la légitimité
de cet événement. Honda, Citroën et Venturi, qui multiplient les
initiatives en faveur de la protection de l’environnement, participeront
au Salon pour la quatrième année consécutive. Honda profitera
notamment de cette édition pour présenter sa berline hybride Insight,
qui sera lancée commercialement en avril, dans le sillage de la Toyota
Prius. Depuis l’année passée, EVER Monaco s’intéresse aussi aux
2-roues. Sur un espace spécifique, Sweet’Elec proposera son scooter
électrique 125 cm3 SweetGT ainsi que l’e-Max qui s’annonce déjà
comme une petite révolution. À ne pas manquer également : Clean
Energy Planet, précurseur des stations pour vélos à assistance électrique qui présentera en avant-première son Cardan, une bicyclette
sans chaîne développée et assemblée en France.
Pour la première fois cette année, des spécialistes de la santé, praticiens et scientifiques, animeront des conférences qui auront à cœur
de souligner l’impact des moteurs thermiques traditionnels sur l’air
que nous respirons. Les visiteurs seront pour l’occasion invités à
tester leurs capacités respiratoires.
L
Mises à jour
Même en version
4x2, l’Opel Antara
dégage une réelle
impression
de puissance.
Ce véhicule familial
surélevé conserve
toutes les qualités
d’un crossover :
confort, sécurité
et habitabilité
en tête.
Bilan en progrès
Comme s'il fallait sauver
les apparences, rien n’indique
visuellement qu’Opel a modifié
son Antara. Ce véhicule arbore
toujours de généreuses dimensions qui permettent à cinq personnes de voyager très confortablement en position surélevée.
Le niveau d'équipement monte
lui aussi d'un cran avec l’Edition
Pack, le seul disponible. La carrosserie et l'habitacle n'ayant
pas été retouchés, il en va de
même pour les motorisations.
Cette gamme 4x2 a été élaborée
autour de critères pragmatiques
et économiques. Seuls les plus
petits blocs des versions 4x4 ont
ainsi été retenus : un essence 2.4
Ecotec développant 140 ch et
un diesel 2.0 CDTI de 127 ch.
Si la mode du downsizing n'a
pas encore touché l’Antara, sa
consommation et sa vivacité se
révèlent tout de même en progrès. Ainsi, le 2.4 Ecotec réclame
9,3 l de super pour effectuer
100 km en circulation mixte
(contre 9,6 l pour la version
4x4). Le 0 à 100 km/h est abattu
en 11,6 secondes (12,4 s en
4x4). Le constat est le même
pour le diesel. Ces moteurs
répondent aux normes antipollution Euro4. Aucun n'échappe
cependant au malus écologique.
Une version suréquipée
Pour 2 000 € de moins que la
gamme à transmission intégrale,
l’Antara 4x2 bénéficie d'un
excellent niveau d'équipement.
Très sécurisant, ce crossover est
doté de série d’une protection
Caractéristiques Antara 2.0 CDTI 4x2
• Moteur :
diesel 4-cylindres
• Consommation mixte :
7,3 l/100 km
• Puissances :
143 ch. 8 CV
• Émissions de CO2 :
200 g/km
• Long. x larg. x hauteur :
4,57 x 1,85 x 1,70 m
• Malus écologique :
750 €
anti-retournement et de multiples contrôleurs : adhérence
en descente, traction, pression
des pneus, stabilité de l'attelage,
etc. Sécurité active et passive
sont en outre bien servies avec
l’ABS, le contrôle de freinage
en courbe, le pédalier rétractable
et une pléiade d'airbags. Et
le confort n’est pas en reste
puisqu’une aide au stationnement, un ordinateur de bord
Avantages et inconvénients
ou un système audio performant
sont aussi inclus de série. Reste
à savoir si ce véhicule conforme
aux goûts du jour, bien fini
et largement éprouvé, va parvenir à élargir son public. Commercialisé de 26 200 € à 29 300 €,
il s'avère financièrement attractif. Mais il pâtira peut-être d'une
présentation datée et d'un gabarit finalement trop encombrant
en ville.
• Antara 2.4 Ecotec :
26 200 €
POUR ELLE : la direction électro-hydraulique à assistance variable.
POUR LUI : l’écran multifonctions (date, heure, température
extérieure et fréquence radio).
• Antara 2.0 CDTI :
29 300 €
On connaît Harley-Davidson pour ses customs chromés qui reluisent au soleil. Mais la marque américaine
aime aussi montrer les dents. Sa nouvelle 1 250 cm3 V-Rod Muscle a tout d’un méchant dragster !
L
a notoriété de Harley-Davidson
repose sur son moteur V-twin
culbuté, dont la sonorité a charmé
les gros durs comme les belles blondes.
Imaginez alors la révolution culturelle
qu’a dû opérer la marque pour lancer en
2001 une nouvelle motorisation, certes
toujours à deux cylindres en V, mais
à double arbre à cames en tête et refroidie par eau… Développée avec Porsche,
cette mécanique high-tech nommée
« Revolution » a donné naissance à la
série des VRSC où règnent les V-Rod.
Un pneu énorme
La V-Rod Muscle, nouveauté 2009
avec son V2 de 1 250 cm3 et ses 123 ch
en version libre, s’affiche clairement
comme la plus méchante des Harley !
Son style musclé s’inspire des dragbikes, au ras du sol et à l'empattement
d’autobus. Sa vocation première n’est
pourtant pas de hanter les pistes de
dragsters, mais bien de fournir des sensations – fortes, si possible – entre
deux feux rouges, tout en laissant une
jolie trace de gomme sur la chaussée...
Objet de culte de 300 kg, cette Harley
mixe avec adresse le chrome, le noir et
le gris métal pour renforcer son agressivité. La vue la plus spectaculaire est
sans aucun doute celle qu’elle offre
lorsqu’on tente de la suivre, avec son
impressionnant pneu arrière de 240 mm
de large surmonté d’un feu arrière à diodes courbé, digne d’un pont enjambant
l’Hudson ! Et que dire de ses deux
tubes d’échappements latéraux
façon lance-roquettes…
Même au guidon, ce
côté racé reste bien
présent, ne serait-ce
que par la position
de conduite très en
arrière, pendue aux
commandes, avec un
splendide tableau de bord sous les
yeux.
En ligne droite
À bas régimes, la V-Rod Muscle se
montre aussi douce qu’un pitbull en
muselière. Elle fait tout de même
preuve d’une jolie santé en montant
La très high-tech et très
attendue Chevrolet Volt
hybride embarquera
de nombreux systèmes
électroniques commandés
par logiciels. Selon General
Motors, ceux-ci pourront
être régulièrement mis à jour
pour améliorer l’autonomie
de la voiture. Le possesseur
d’une Volt pourra ainsi,
au fil des années, faire
évoluer ses paramètres
pour gagner en énergie.
Bonne étoile
Gamme 2009
Le niveau d’équipement, la modularité de l’habitacle,
les performances routières, les tarifs.
L’image datée, peu d'innovations, les rejets de CO2.
Le dragster des rues
dans les tours, et chaque fois
que son compteur de vitesse
s’affole, c’est sa jauge d’essence
qui se met en berne. Son autonomie est d’à peine
200 km, mais vu
le confort à bord, les
arrêts à la pompe
sont appréciables...
Handicapée par son
angle de colonne prononcé et son pneu arrière surdimensionné qui résiste à la mise sur l’angle,
elle n’est pas la monture idéale pour
les parcours urbains. Son terrain de jeu
favori est la grande voie, sans bosse et
si possible bien dégagée ! Disponible à
partir de 18 795 €.
Équipement moto : guide d’achat
Quelque 24 200 voitures
marquées du sigle AMG ont
été vendues en 2008. C’est
un record pour le département
sportif de la marque à l'étoile
Mercedes qui progresse
de 19 %. À elle seule,
la C63 AMG affichée
à 73 447 € s’est écoulée
à 8 100 unités. L’école
de conduite « AMG Driving
Academy » a quant
à elle reçu deux fois plus
de candidats qu’en 2007.
Berline
électrique
Connu pour ses roadsters
électriques, le constructeur
californien Tesla lève
progressivement le voile
sur son prochain modèle.
Un prototype de berline
sera en effet présenté
fin mars avec l’ambition
de concurrencer la Fisker
Karma. Mais à la différence
de cette dernière qui utilise
un bloc thermique pour
recharger ses batteries,
Tesla promet une voiture
100 % électrique.
Nouveau logo
S’il suffit de boucler sa ceinture pour voyager en automobile, rouler à moto nécessite davantage
de précautions. Le confort et la sécurité sur deux-roues dépendent en effet de nombreux équipements.
À
© Garmin
Look, confort, dynamisme… La BMW 116i a tout pour plaire.
Les nombreux atouts écologiques du programme
EfficientDynamics la rendent d’autant plus attachante.
ors de sa présentation à
Francfort en 2005, l’Antara
était en complète adéquation avec son époque. En ce
temps-là - déjà bien loin - les
SUV, forts de leurs quatre roues
motrices, insufflaient une réelle
dynamique sur le marché. Mais
quatre ans plus tard, l’heure est à
la récession. Désormais, seuls
les authentiques tout-terrain
conservent une transmission
intégrale. Quant aux crossovers
à vocation urbaine, ils renoncent
à toute compétence de franchissement, sans abandonner leur
apparence de baroudeur.
Une étude du marché automobile européen publiée par
JATO Consult révèle que sur
les neuf premiers mois de
2008, 50 % des immatriculations ont concerné des
voitures émettant moins de
130 g de CO2/km. La proportion n’était que de 24 % en
2003. L’étude montre que
cette progression européenne
est portée par des pays
comme la France, ayant mis
en place une fiscalité spécifique.
Les GPS dédiés à la moto
sont étanches, anti-choc,
et donc plus onéreux que
les modèles de voiture.
Seuls Garmin et TomTom
en proposent (de 300 à 600 ).
moto, en l’absence de
carrosserie, c’est le
motard qui affronte les
intempéries. Son équipement
est d’une importance capitale.
Mais quelle que soit sa
machine, la réglementation ne
lui impose qu’un seul élément :
le casque. Cet accessoire a une
durée de vie limitée d’environ
cinq ans et les écarts de prix
sont très importants entre un
intégral haut de gamme et un
« jet » basique (de 50 à plus de
500 €).
La panoplie du motard
Une bonne paire de gants
est tout aussi indispensable. Et
même deux : une légère pour
l’été, une autre épaisse pour
l’hiver. Choisissez des modèles
étudiés pour résister à l’abrasion (de 30 à 150 €). Un blouson renforcé, en cuir (de 150 à
800 €), est tout conseillé, avec
des protections intégrées au
dos, aux coudes et aux épaules. On trouve aussi des vestes
aux matières plus discrètes,
également protectrices. Dans
tous les cas, veillez à l’accessibilité des poches, comme à
leur étanchéité. Les motards les
plus sportifs optent pour une
combinaison de cuir intégrale
(de 400 à 1 500 €). Mais pour
des déplacements quotidiens,
un simple jean’s peut suffire.
Entre ces deux extrêmes, il
existe une offre de pantalons
étanches et renforcés (de 50 à
300 €). Reste les pieds : la
botte de moto étanche est
l’idéal (de 70 à 300 €), mais
des chaussures montantes,
protégeant au moins la malléole, offrent un bon compromis. La plupart de ces équipements high-tech ont un coût
conséquent et les motards
moins fortunés opteront pour
une simple combinaison de
pluie à glisser sous la selle (de
30 à 100 €).
Ils vous facilitent la vie
Si la pratique de la moto
est source de plaisir, elle n’est
pas exempte de contraintes,
à cause notamment du manque
d’espace. À défaut d’une moto
Grand Tourisme disposant de
vrais coffres, il est possible
d’adapter un « top-case » amovible (de 50 à 150 €). De quoi
loger un casque, voire deux, ou
encore les courses du jour.
La lutte contre les intempéries
se gagne avec l’équipement
du motard. Mais pour plus de
confort, celui-ci peut-être complété par un pare-brise adaptable au type de la moto (de
50 à 200 € pour un roadster) et
par des poignées chauffantes.
Ce dernier accessoire diffuse
une douce chaleur autour des
doigts, évitant ainsi l’engourdissement (de 50 à 150 €).
La présentation à Genève
du concept-car DS Inside
est l’occasion pour Citroën
de redessiner son blason.
C’est désormais un fond
blanc qui met en relief
des chevrons aux galbes
prononcés, sensés souligner
la modernisation de la
marque. Ce changement
d’image passera aussi
par une transformation
progressive des concessions
Citroën en véritables
showrooms.
Météo
Mardi 10 mars 2009
Lever : 18H08
Coucher : 6H26
Pleine lune
Lever : 6H59
Coucher : 18H33
Mardi 10 mars 2009
69e jour de l’année
Saint-Vivien
Nul
Faible
Modéré
Fort
neige
Avec risque orageux
*
6h
12h
18h
Demain
0h
6h
2°
Thionville
Longwy
Arlon
on
Luxembourg
Sarreguemines
6°
1°
Forbach
2°
5°
LLuxembourg
uxembourg
5°
2
Nancy
3°
Saint-Avold
Biométéorologie
1°
TThionville
hionville
1°
50
Verdun
erd
erdun
dun
Influence des conditions météorologiques
sur la santé
4°
Positif
5°
Refroidissements
9°
50
Bar-le-duc
r-l
rr-le
r-le-lle-
Asthme
Sarreguemines
7°
Metz
Pollens
4° 7°
1°
4° 7°
7°
Sarrebourg
bour
bour
Rétrospective 2007-2009
2007
2008
2009
Strasbourg
ourg
6°
15°
Colmarr
Colmar
Epinal
nall
Gérardmer
dme
m
mer
eerr
Couvert
Cou
Neige
Nei
5°
Bru
Brumes,
brouillard
bro
Variable,
Var
averses
ave
For
Forte
pluie
plu
0°
En partie
ensoleillé
ens
Orageux
Ora
1er
2
3
4
5
6
7
3°
0° 5°
Beau
temps
10°
28
3
70
20°
AC1152190
2°
8
9
25
Direction
+ force
du vent
3°
8°
Lyon
Bordeaux
11°
Marseille Nice
Toulouse
Perpignan 13° 12°
Biarritz
5° 13°
6 16°
8
Longwy
gwy
8°
Verdun
Verdun
5°
Retour des nuages
0
5°
0
9°
4°
9°
0° 11°
Metz
5° 14°
Bar-le
Bar-le-du
Bar-le-duc
Bar
-le-du
-le
5°
Vendredi
Nouvelle amélioration
6
6
-1° 10°
Sarregueminess
9°
4°
9°
Bar-le-duc
0°
11
Verdun
6°
12°
6° 12°
Metz
1° 11°
Sarreb
Sarreb
Sarrebourg
11
Luxembourg
Lux
6° 12°
Metz
3° 10°
7° 15°
10
0° 11°
9°
Bastia
14°
Lux
Luxembourg
10
14°
14°
Ajaccio
Votre météorologue en direct au
0899 700 713 7/7 de 6h30 à 18h
1,34 € par appel +0,34 € la minute
8
8° 15°
6° 15°
3° 13°
12°
Luxembourg
11°
6° 11°
-1° 10°
Sarrebourg
Bar-le-du
Bar-le
Bar-le-duc
-le-du
-le
6° 12°
6°
12°
Sarrebourg
Nancy
Nan
5° 11°
2°
3°
Mulhouse
4° 9°
4 13°
Jeudi
Plus variable
3
60
Comparatif des températures maximales à Metz
Mercredi
8
Besançon
7°
50
Nan
Nan
Nancy
Toul
9°
3000 m 370 cm
2000 m 215 cm
1000 m 65 cm
4°
3°
Nantes
9°
1200 m 140 cm
1000 m 60 cm
700 m 10 cm
50
Paris
7° 12°
9°
Alpes du Nord
Migraines
Troubles du
sommeil
Brest
Jura
Sarrebruck
SS
Sarrebruck
7°
9°
6° 10°
1200 m 170 cm
1000 m 140 cm
700 m 30 cm
7°
www.meteonews.fr
9
Lille
7°
9°
9° 12°
6°
7°
8°
Infos neige
6
Longwy
ngw
ngwy
wy
8°
France
22
Une période temps chaud
concernait toute la France
durant une semaine.
1997
Vosges
Sarrebourg
Rhumatismes
02-04
1er
quartier
Une imposante perturbation traversera toute la région. Il pleuvra quasiment toute la
journée, et ces précipitations seront accompagnées d’un vent d’ouest soutenu
(les rafales atteindront 50 à 70 km/h). La limite de la neige remontera vers 1000 m
dans l’après-midi, et quelques éclaircies réapparaîtront par l’ouest.
Metz
Négatif Neutre
11-03 18-03 26-03
3e
lune
pleine
lune quartier noire
Dicton du jour :
“Mars gris, avril pluvieux,
font l'an fertile et plantureux.”
Aujourd’hui
Beaucoup de pluie
Prévision des précipitations
Aujourd’hui
03
9°
Epinal
Epi
Gérardmer
6°
0° 12°
0°
-2° 10°
9°
Gérardmer
ardmer
ard
mer
L’anticyclone reviendra et les nuages encore Une perturbation frôlera le nord de la
assez présents en matinée devraient laisser région où quelques pluies risquent de
place aux éclaircies.
se produire par intermittence.
7° 14°
4°
11°
Epinal
Epi
4°
9°
Le temps redeviendra un peu plus
agréable avec des éclaircies et
davantage de douceur.
Lauréats des maisons illuminées
Basket :
les cadets
en bonne
forme
> En page 2
SRB
Mardi 10 Mars 2009
www.republicain-lorrain.fr
Photo Laurent MAMI
En basket, les cadets sarrebourgeois
sont venus à bout d’une coriace
équipe de Charenton (79-69).
Prochains adversaires : les Lillois.
Retrouvez tous les résultats de
handball, tennis, lutte, volley, football
dans la page des sports.
> En page 4
SPECTACLE
TRADITION
Bonne Planque
avec les Tréteaux
Carnet musulman
> PHALSBOURG
La BD
s'expose
Fêtée en toute discrétion par les membres, entre autres musulmans, de la communauté turque
de Sarrebourg, la célébration de la naissance du prophète Mahomet a rassemblé plus de 200 prêcheurs
à la mosquée de la cité Lorraine.
SIARI Karim
Une fois entrés en phase de
prière, les musulmans doivent
éviter de faire face à qui que ce
soit, afin d'être assurés de prier
devant Allah.
> En page 5
> MITTELBRONN
Nouveaux
locaux
pour
l’intercommunalité
Le nouveau spectacle des Tréteaux vous emmènera
dans un tourbillon de bonne humeur.
La Bonne Planque, comédie légère et endiablée sera présentée
par la compagnie des Tréteaux, samedi 21 mars à 20 h 30 et dimanche 22 mars à 15 h, ainsi que les 3, 4 et 5 avril à 20 h 30 au
centre socioculturel.
L’appartement du brave Antoine Perrin, musicien amateur et
bohème, semblait être la planque rêvée après un hold-up, sauf
que l’humour et la fantaisie sont parfois des armes de choc bien
plus efficaces que les revolvers et les menaces.
> En page 5
> SAINT-QUIRIN
Dix
bougies
pour les
Amis du
patrimoine
Entrée : 5 €.
> DIEUZE
Aide aux seniors :
réseau étoffé
> En page 6
> VIC-SUR-SEILLE
Week-end
de pêche
à la truite
> En page 7
Photo Laurent MAMI
> BERMERING
La force
du Souvenir
français
> En page 7
Grégoire
Lecerf,
nouvel
infirmier
du Régésa.
Le réseau gérontologique du Saulnois (Regesa), basé à l’hôpital SaintJacques de Dieuze, veille sur une centaine de personnes âgées dépendantes. Deux spécialistes (une secrétaire et un infirmier) viennent de rejoindre l’équipe pour gagner en efficacité et répondre à la demande.
> En page 7
L
a célébration de la naissance du prophète
Mahomet, ce n’est pas Noël au printemps.
Elle constitue l’une des plus récentes mais,
néanmoins, l’une des traditions islamiques les
plus respectées. Elle ne s’accompagne pas du
folklore du Réveillon, elle est célébrée à date
variable selon le rythme du calendrier "Hicri"
et, dépourvue de caractère commercial, elle a
donné lieu ce dimanche à la mosquée de la cité
Lorraine au rassemblement de plus de 200
membres, hommes et femmes, de la communauté turque sarrebourgeoise. L’imam Huseyn
Unal, en fonction dans la localité depuis six
mois, Mehmet Kesic et Gungor Guller, respectivement vice-président et trésorier de l’association de l’amitié franco-turque avaient, pour
l’occasion, programmé, entre les deux prières
quotidiennes du soir, des animations particulières à destination des pratiquants. Chants, poésies, lecture de versets du Coran ont permis à
chacun de se remémorer les préceptes pacifistes et universels de la religion musulmane. A
minuit dimanche, la messe, ou son équivalent,
était dite. L’expression collective d’un échange
de bons sentiments envers l’humanité toute
entière, issue de l’intention tout aussi noble
mais simplement moins mercantile de partager,
a valu ici et ce jour-là, l’échange de cadeaux
auquel procèdent les fidèles chrétiens lors de la
veillée du 24 décembre.
> MORHANGE
Fleurs
et passion
> En page 7
Sarrebourg
Mardi 10 Mars 2009
7
CULTURE
Police
Dabo : pharmacie du Rocher,
22 place de l’Eglise (tél.
03 87 07 40 16).
Sarrebourg : pharmacie de la
Poste, 10 rue de la Poste (tél.
03 87 03 22 50).
2, rue Robert-Schuman (tél.
03 87 03 21 63). Police
secours : 17.
Urgences médicales
Sapeurs-pompiers
SMUR : tél. 15.
Composez le 18.
Gendarmerie
Rue du Lieutenant-Bildstein (tél.
03 87 03 10 72).
Retour à Saint-Ulrich
et même un peu plus loin…
La rentrée musicale au Couvent annonce de beaux événements. Le premier spectacle de fin de résidence a donné
le ton des événements à venir, à commencer par la mise en scène de projets parallèles menés avec des enfants,
les 27 et 28 mars : ceux de l’école des Vosges et leurs camarades du Pérou. Une expérience à suivre.
es artistes sont de retour
au Couvent de Saint-Ulrich. Dimanche, l’auditorium était plein pour le concert
de clôture d’une première résidence de l’année, dédiée au
travail autour de l’opéra Alcina
de Haendel. Ce projet du Parlement de musique a mis en
scène cinq solistes vocaux italiennes, bulgare, autrichienne
et française. Les artistes ont
passé une semaine en compagnie de Martin Gester et Erich
Kruger, le président du Parlement de musique et le metteur
en scène, pour effectuer une
première approche de l’œuvre
de Haendel qui sera présentée
en août au château de Scucinio
(Morbihan). Anna Carbonara,
Loriana Castellano, Tania
Chauche, Laureen Stoulig et
Iwona Sacowicz ont proposé
au public leurs interprétations
et chants des principaux rôles
d’Alcina, Bradamante, Morgana ou Ruggiero avec un in-
L
Gran Torino : thriller américain
de Clint Eastwood avec Clint Eastwood.
Au Lorrain
Watchmen - Les Gardiens. —
A 20 h. Interdit aux moins de
12 ans.
Le Premier cercle. — A
17 h 45.
Boy A. — A 17 h 45. En
version originale sous-titrée.
Marley & Moi. — A 20 h. Film
pour enfants à partir de 10
ans.
LOL (laughing out loud). —
A 17 h 45.
Gran Torino. — A 20 h 15.
Contact : tél.
08 92 68 42 31.
musique
déniable talent. Cette remarquable prestation a permis
dans le même temps au Couvent de lancer le Parcours culturel. Cette nouvelle initiative
pilote menée en partenariat
avec l’Education nationale
concerne une centaine d’élèves
du collège Pierre-Messmer
dans le cadre d’un projet pluriannuel, permettant aux enfants de profiter des installations du Couvent et de sa
programmation, tout comme le
font déjà ceux du lycée Labroise et de l’école des Vosges
avec leurs professeurs.
« Nous mettons à leur disposition le potentiel de musique
vivante et les personnalités du
monde de la musique qui passent chez nous », explique
Alain Pacquier, directeur du
Couvent.
Expériences parallèles
Voici qui permet de mettre
autrement en perspective le
travail pédagogique réalisé en
classe, avec des moments de
partage, que ce soit avec les
musiciens ou la musique,
d’une qualité tout à fait excep-
tionnelle. Dès les 26 et
27 mars, deux soirées seront
d’ailleurs consacrées à la présentation de ce travail pédagogique et d’éveil, par le biais
L’école de danse Art danse studio organise un cours gratuit d’initiation à la salsa, lundi 30 mars à 20 h au local, place des Cordeliers. Un nouveau professeur sera là, Jörg Dangel, 33 ans, diplômé
de l’école de danse Salsa life de Trèves, et sa partenaire, Virginie
Flaus. Ils participent régulièrement à des congrès internationaux.
Art danse Studio : tél. 06 34 35 42 38.
Pèlerinages
Renseignements, tél. 09 62 19 75 24.
Inscriptions dans les écoles
Les inscriptions dans les écoles maternelles et élémentaires se
poursuivent auprès du service éducation en mairie annexe jusqu'au 13 mars. Se munir de pièces suivantes : livret de famille,
attestation de domicile (facture électrique, gaz), carnet de santé.
Jouer au skat
Le Skat-club organise une séance d’entraînement jeudi 12 mars
à 18 h 45 au centre socioculturel de Malleray. Cette séance est
ouverte à tous les joueurs.
Cinq artistes
ont chanté
des passages
d'opéra.
Une entrée
en matière
avec
conviction
pour
le Couvent.
Photo Laurent MAMI
L’association familiale catholique organise une bourse aux vêtements, samedi 28 mars de 9 à 15 h à la salle du Casino. Le dépôt
des articles se fera le vendredi 27 mars de 9 h à 12 h et de 13 h à
16 h, uniquement sur rendez-vous à partir du 16 mars. La récupération des invendus s’effectuera le lundi 30 mars de 11 h à 12 h 30.
Les vêtements doivent être lavés, en bon état et pas totalement démodés. Les ensembles, lot, chaussures, doivent être attachés.
d’un intéressant parallèle entre
deux actions réalisées l’une
avec des écoliers sarrebourgeois et l’autre avec des enfants du village d’Andahuaylillas au Pérou.
Ceux de l’école des Vosges
produiront un spectacle préparé avec le Trio di Basseto le
26 mars à 20 h, tandis que le
lendemain, même heure, un
film retracera l’action engagée
au Pérou à l’occasion d’une cérémonie imaginée pour accompagner l’inauguration de la réfection de deux orgues. Ces
deux soirées permettront d’une
part d’apprécier le spectacle
mais aussi de se rendre compte
du travail réalisé auprès des enfants évoluant dans deux environnements totalement différents : Sarrebourg pour les uns
et un village paysan pour les
autres.
Ces deux expériences serviront de base à un débat animé
par Roger Cayzelle, président
du conseil économique et social, avec pour contradicteur le
Jean-Christophe
journaliste
Dupuis-Raymond, sur les méthodes d’approche et d’appropriation du patrimoine musical
et de la culture.
O.S.
TOURISME
usips
Le pays de Sarrebourg
sait briller de mille feux
L
Dépannage électricité : tél.
08 10 33 30 57.
Dépannage gaz : tél.
08 10 43 30 57.
Taxis : place de la Gare (tél.
03 87 03 58 00).
Taxis Phoenix (24 h/24) :
place de la Gare (tél.
06 15 17 82 85).
Taxis Capelli : place de la Gare
(tél. 06 70 93 34 79).
Administrations
Mairie : de 8 h à 12 h et de
13 h 30 à 18 h, 1 avenue
Général de Gaulle (tél.
03 87 03 05 06).
Sous-Préfecture : de 8 h 30 à
12 h 15 et de 13 h à 17 h, 6
rue du Président Robert
Schuman (tél.
03 87 25 74 40).
CPAM : Centre d’Assurance
Maladie de Sarrebourg 13
avenue du Général de Gaulle
de 8 h à 12 h et de 13 h à
17 h (tél. 08 20 90 42 06).
Pôle emploi : 21 rue Erckmann
Chatrian et 9 avenue de France
(composez le 3949).
Point accueil CAF : de 9 h 15 à
11 h 45 et de 13 h 30 à
15 h 30, 13 avenue du Général
de Gaulle (tél.
08 20 25 57 10).
PAIO : de 8 h 30 à 12 h et de
13 h 30 à 17 h, 11 rue
Erckmann-Chatrian (maison de
l’emploi) (tél.
03 87 23 63 36).
Tremplin Bleu : de 8 h 30 à
12 h et de 13 h 30 à 17 h, 11
rue de la Poste (tél.
03 87 03 48 44).
CIO (Centre d’information et
d’Orientation) : de 8 h 30 à
12 h et de 13 h 30 à 17 h, 7
rue du Château d’Eau (tél.
03 87 23 74 33).
Centre socioculturel : quartier
Malleray de 8 h 30 à 12 h et
de 14 h à 18 h (tél.
03 87 23 67 94).
Social
CLIC : assistance à la personne
âgée (tél. 03 87 03 58 09).
Groupes Familiaux Al-Anon :
Aide à l’entourage du malade
alcoolique, tél. 06 01 93 01 54
(7j/7 - 24h/24).
Centre médico-social : Villa
Weyerstein (tél.
03 87 03 09 11).
Drogue : tél. 08 00 23 13 13.
SOS Cannabis : tél.
08 11 91 20 20.
Info-jeunes : de 14 h à 18 h
(tél. 08 00 49 03 35).
Dépistage du SIDA : tél.
03 87 23 24 45.
PAEJ : point d’accueil et
d’écoute pour les jeunes et les
parents de 16 h à 19 h à
l’Institut Thérapeutique
Educatif et Pédagogique de
Lettenbach ; permanence
téléphonique 24 h/24 h au
06 03 91 16 98.
Pratique
Halte-garderie : de 7 h 45 à
18 h 15, 22 avenue Fayolle
(tél. 03 87 23 71 54).
Relais assistantes
maternelles : de 8 h à 12 h et
sur rendez-vous de 13 h 30 à
17 h 30, 17 avenue Fayolle
(tél. 03 87 03 55 13).
Arcal : marche à Trois-Maisons,
départ à 14 h de la place
Malleray.
NOTEZ-LE
Langatte
Poker Event
Est Poker organise la cinquième édition de Langatte
Poker Event, cinq tournois
durant trois jours, du 27 au
29 mars à Langatte, dont une
épreuve réservée aux femmes
et le Pitbull KO avec la participation de joueurs du circuit
international. Places limitées.
Contact : Est Poker
(tél. 06 22 63 41 60),
www.estpoker.
leforum. eu
Carnet rose
Nous apprenons la naissance de Justine, venue apporter son sourire au foyer d’Alexandre Schimak, cariste et de
Véronique
Macchini,
conseillère commerciale bancaire, originaire de Sarrebourg,
domiciliés tous deux à Haguenau. Justine est la petite-fille
d’Evelyne Mennuni de Sarrebourg, de Jean-Baptiste Macchini et Régine Weissenbach
de Phalsbourg et de Chantal et
Armand Schimak de Drulingen.
Nos félicitations aux heureux parents et grands-parents
et nos vœux de prospérité au
bébé.
SOS animaux
Trouvé, à la Cité Perkins à
Sarrebourg, une chatte tigrée,
gris foncé.
Trouvé, dans la forêt de Gondrexange, une chienne de taille
moyenne de couleur beige.
Contact : Secours et protectél.
tion
animalière,
03 87 03 53 14.
L’Association pour le droit de
mourir dans la dignité tiendra
une permanence au centre socioculturel, quartier Malleray à
Sarrebourg le vendredi 13 mars
de 15 h à 17 h. La prochaine
aura lieu le vendredi 17 avril.
VIE RELIGIEUSE
Les messes
Mardi 10 mars à 8 h 30,
messe à Sarrebourg ; mercredi
11 mars à 18 h, messe à Hoff ;
jeudi 12 mars à 18 h 30, messe
à Sarrebourg ; vendredi 13 mars
à 8 h 30, messe à Sarrebourg.
Les rendez-vous
En raison de
la distribution
des prix
du concours
des maisons
illuminées,
il y avait
du monde
dans la salle
ce soir-là.
Photo Laurent MAMI
Services
Archives : de 14 h à 18 h, 13
rue de la Paix (tél.
03 87 03 68 75).
Bibliothèque : de 10 h à 12 h
et de 13 h à 18 h pour les
adultes ; de 16 h à 18 h pour
les enfants, 13 rue de la Paix
(tél. 03 87 03 28 52).
Office du tourisme : de 10 h à
12 h et de 14 h à 17 h, place
des Cordeliers (tél.
03 87 03 11 82).
Piscine : bassin sportif de 12 h
à 13 h 45 et de 17 h à 20 h ;
bassin ludique de 14 h à
20 h, chemin d’Imling (tél.
03 87 23 82 61).
Permanence
Toutes les occasions de déployer un stand vantant les atouts du pays de Sarrebourg sont bonnes
pour les professionnels du tourisme du secteur. Cette saison, le discours sera le même, avec en plus,
une présence aux portes ouvertes du quartier La Horie en septembre.
’USIPS (Union des syndicats d’initiative du pays de
Sarrebourg) vient de tenir
son assemblée générale au
musée du pays de Sarrebourg
en présence d’Alain Marty, député maire et de Bernard Kieffer,
président de l’Union départementale des offices de tourisme.
Le président Jean-Marie Sandras a rappelé les nombreuses
actions de promotion auxquelles l’USIPS a participé en 2008 :
un stand de promotion au salon
Freizeit à Sarrebrück, à Rando
Moselle de Saint-Quirin, à la
fête du tourisme, des loisirs et
de la gastronomie de Sarrebourg, aux Escales du goût, à la
fête régionale du foie gras ainsi
qu’une participation au stand
de la proche Alsace au salon
Tourissimo et au stand de Sarrebourg à la foire internationale
de Nancy.
2009 réservera les mêmes surprises, avec le rajout de la participation des offices de tourisme
au Heli Air show du 1er RHC de
Phalsbourg les 12 et 13 septembre prochains.
D’autre part, l’USIPS est à l’origine du document VTT qui
devrait être édité très prochainement par le pays de Sarrebourg,
ainsi que du document d’appel
du pays de Sarrebourg qui devrait voir le jour avant l’ouverture de la saison touristique.
Evoquant la prochaine ouverture du Center Parcs, le président a évoqué l’augmentation
conséquente de la fréquentation
touristique du pays de Sarrebourg.
Loisirs
Sortie
L'auditorium
était plein
pour cette
première
représentation
de fin
de résidence
de l'année.
Salsa : nouveaux professeurs
Bourse aux vêtements
Eclats de Rimes : dans le cadre
du Printemps des Poètes à la
bibliothèque.
Pierre Lauer : ses œuvres au
Républicain Lorrain,
Grand’rue jusqu’au 31 mars.
Gym aquatique : séance à
9 h 30 au centre aquatique.
A SAVOIR
L’association les Pèlerins de Marie organise un pèlerinage à
Lourdes, Avignon, bassin d’Arcachon, Paray-le-Monial, du
26 avril au 3 mai, au prix de 520 € plus 6 € d’assurances. Un
autre pèlerinage est également prévu à Notre Dame de La Salette, Notre Dame de Laus et Taize du 31 août au 3 septembre
au prix de 290 € plus 5 € d’assurances. Il reste des places.
Renseignements auprès de Camille Martin, tél.
03 87 04 67 11, 03 87 87 71 31 ou 03 87 04 25 60.
Expositions
Reprise
Photo Laurent MAMI
Pharmacies de garde
2
Puis a eu lieu la cérémonie de
remise des prix du concours des
illuminations et des décorations
de Noël 2008. Le prix d’excellence a été décerné à Nathalie
Obringer de Sarrebourg. Les
deux prix d’honneur ont été
remis à Hubert Simon de Langatte et Marguerite Christophe
de Lutzelbourg.
Lauréats
Prix d’encouragement. —
Etienne Weber de Dabo, Hamoud Soualmia de Fénétrange,
Eric Cordier de Gondrexange,
Béatrice Henrion de Mittersheim, Simone Weibel de Rhodes, Michel Cwen de Saintde
Welsch
Louis,
Paul
Vasperviller et Hubert Hoffmann de Walscheid.
Prix du jury. — Pour Dabo
à Marlyse Barth de Hellert, Sabine Danober de Dabo, Brigitte
Fogel de Dabo, Emile Ramm de
Schaeferhof. Pour Fénétrange
à Suzanne Bertschy, François
Hartoin, Paul Karcher, JeanLouis Lautredou. Pour Gon-
drexange à Michèle Schleininger, Claudine Clément, VéroMansuy
Bonnetier,
nique
Claude Colonne. Pour Langatte à René Blettner, Fernand
Karleskind, Laurent Kirsch, Joseph Thiebaut. Pour Lutzelbourg à Guido Borowiak, Roland Lack, Freddy Oster et Marc
Niss. Pour Mittersheim à Véronique Gauthier, Béatrice Karcher, Alain Littner, Yvonne
Chaux. Pour Phalsbourg à Richard Gassmann, Charles Bernard, Joseph Lang et Yves Clé-
mentz. Pour Rhodes à André
Leblanc, Georges Mouchot, Gérard Pierson et Eric Wolff. Pour
Saint-Louis à Pierre Brunner,
Gilbert Fixaris, Blanche Lantz et
Christophe Petin. Pour SaintQuirin à Martial Saunier, Roger
et Eric Houbre, Clotilde Laval et
Marie-Bernadette Noël. Pour
Sarrebourg à Edmond Antony,
Jean Coiffier, Raymond Decker
et Xavier Horner. Pour Walscheid à Adrien Delanzy, Paulette Muller, Alfred Pfeiffer et
Emile Pierron.
Carême : tous les vendredis
de carême, un chemin de croix
aura lieu à 15 h en l’église de
Sarrebourg.
Samedi 14 mars : réunion
de tous les établissements catholiques de Moselle à Metz,
Institut de la Salle.
RL SERVICES
Agence
Rédaction : 54 Grand’rue,
57400 Sarrebourg, tél.
03 87 03 05 50 (fax
03 87 03 05 55). E-mail :
[email protected]
icain-lorrain.fr
RL-Voyages : guichets ouverts
de 8 h 45 à 12 h et de 14 h
à 18 h, tél. 03 87 03 05 40
(fax 03 87 03 05 59).
Publicité : tél. 03 87 03 05 50
(fax 03 87 03 05 43). Email : [email protected]
Dépositaire
M. Jean Grosclaude, tél.
03 87 23 89 13.
Sarrebourg et son pays
Mardi 10 Mars 2009
FAIT DIVERS
PATRIMOINE
Photo Laurent MAMI
il a dérapé sur la chaussée
rendue glissante par les chutes de pluie avant de s’arrêter
l’un dans la rambarde de sécurité l’autre dans le fossé.
Les officiers de gendarmerie
des brigades de Phalsbourg et
Sarrebourg sont intervenus
successivement pour constater les deux accidents purement matériels et sécuriser
l’axe de circulation.
NECROLOGIE
M. Raymond Grousel
BELLES-FORETS BISPING. — Nous apprenons le décès de
M. Raymond Grousel survenu à Strasbourg dans sa 76e année.
Né le 9 mai 1933 à Bisping, il avait uni sa destinée à celle de
Mme Georgette née Lejeune le 25 mai 1965 à Bisping. De cette
union sont nés six enfants : Nadine, Damien, Angélique, Blandine, Michaël et Virginie. Il était également entouré de l’affection de dix petits-enfants, Mathieu, Clément, Michèle, Joseph,
Augustin, Louise, Florine, Paul, Gabin et Pierre. De son actif, il
avait exercé le métier d’employé commercial.
La messe d’enterrement sera célébrée mercredi 11 mars à
14 h 30 en l’église de Belles-Forêts Bisping suivie de l’inhumation au cimetière communal.
Nos sincères condoléances à la famille.
ALLÔ 18
Les interventions
des sapeurs-pompiers
Lundi 9 mars
6 h 29 : accident sur la RN4 entre Phalsbourg et Sarrebourg.
Sortie du véhicule de secours et d’assistance aux victimes
(VSAV), du fourgon de secours routier moyen (FSRM) et du véhicule de balisage (VB).
8 h 33 : blessé sur un parking de la zone artisanale de la Bièvre
à Sarrebourg. VSAV.
9 h 42 : blessé sur la voie publique rue de la Mésange à Sarrebourg. Sortie du VSAV.
12 h 16 : blessé sur la voie publique rue de la Mésange à Sarrebourg. Sortie du VSAV.
12 h 40 : personne en difficulté dans un local. Retour du centre 15 rue de la Gare à Sarrebourg. Intervention du véhicule toutes utilités (VTU) et du VSAV.
13 h 51 : blessé sur la voie publique sur les Terrasses de la
Sarre. VSAV.
XOUAXANGE
Convivialité autour
des jeux d’hiver
Jean Achereiner a découvert par hasard la vallée des Eclusiers, dans le pays de Phalsbourg. Mais l’ouvrage
qu’il va publier à ce propos n’a rien d’une coïncidence : le membre de la Société d’histoire est tombé
en amour avec ce charmant coin, un temps laissé à l’abandon.
’allez pas dire à Jean
Achereiner qu’il est un
écrivain ! L’homme réfute le terme. Il lui préfère celui
de chroniqueur, voire de « scribouillard », selon ses propres
mots. Il est vrai que ce passionné de la Société d’histoire
et d’archéologie de Lorraine
(SHAL) revendique un style
léger. Comme celui avec lequel
il assure dans nos colonnes la
chronique pour la vallée de la
Bièvre. Comme, surtout, celui
qui a poussé sa plume - même
s’il travaille sur son fidèle ordinateur - à la rédaction d’un
nouvel ouvrage à paraître au
printemps et intitulé sobrement
La vallée des Eclusiers.
Ce thème est plutôt en
vogue parmi les amoureux du
patrimoine dans le pays de Sarrebourg. Surtout depuis deux
ans et la bonne idée de la communauté de communes du
pays de Phalsbourg qui a construit une très belle piste cyclable sur ce bras de la Marne-auRhin. L’endroit, désaffecté
après l’ouverture du plan incliné de Saint-Louis-Arzviller
au tournant des années 1970, a
ainsi retrouvé sa vigueur perdue. « En 2008, je suis allé à
Saint-Louis pour une projection
d’un film sur la vallée des Eclusiers. Je suis tombé de haut
parce que c’est un endroit que
j’aurais pu connaître et que je
ne connaissais quasiment pas.
Quand je revenais de Strasbourg en train, je voyais bien
N
tées, des adolescents aux seniors.
Outre les traditionnels beloteurs et
autres inconditionnels du tarot, on
peut dire que beaucoup d’autres
jeux y étaient représentés, avec
une nette prédominance pour le
Monopoly et le jeu de l’oie.
Une petite particularité cette
année, les petits pâtés servis avec
leur salade verte dès le début de
soirée par les organisateurs, ont
permis à l’ensemble des participants de partir sur de bonnes
bases.
L’agence recherche des bénévoles susceptibles de rendre visite à domicile ou en établissement à des personnes âgées
isolées pour une association humanitaire et caritative. L’agence
recherche également des bénévoles d’accompagnement (courses, visites médicales..) pour
une association assurant les déplacements par véhicules adaptés de personnes handicapées
ou âgées.
Pour toute information, s’adresser à l’Agence de bénévolats
au centre socioculturel de Sarrebourg avec une permanence
tous les mardis de 16 h à
18 h 30.
La prochaine permanence
Asseco (aide aux consommateurs) aura lieu jeudi 2 avril de
8 h 30 à 11 h et de 14 h à 16 h
sur rendez-vous.
Asseco Moselle,
1, avenue Clemenceau,
tél. 03 87 23 78 80.
Jean
Achereiner
termine
actuellement
la rédaction
d'un ouvrage
sur la vallée
des Eclusiers
à paraître au
printemps.
sécher du linge près des maisons éclusières, et je suis aussi
allé voir trente-six fois le plan
incliné, mais je ne m’étais jamais demandé ce qui se passait
vraiment ici, sur ce bras mort
qui est pourtant plein de vie. »
De l’histoire
et des histoires
Le curieux venait de trouver
du grain à moudre. « Le 6 jan-
vier, j’ai vu le film de Roland
Muller. Le 7 j’étais sur place »,
sourit-il. L’ouvrage historique
né de ce coup de cœur pour
cette vallée longtemps oubliée,
à paraître en mai sous les éditions de la SHAL de Sarrebourg,
n’est « surtout pas un livre de
spécialistes », dixit Jean Achereiner. Au contraire, c’est une
chronique historico-ludique sur
ce secteur que les anciens ap-
pellent encore le Teigelbach, et
qui fourmille de petites histoires, de photos et de retranscriptions de documents anciens.
Quelques témoignages de mariniers et d’éclusiers racontant
leur défunte besogne rappellent
même les récits à la Simenon
ou l’atmosphère des films anciens avec Gabin.
L’écrivain Jean Achereiner
(pardon, l’auteur…) signe là
son cinquième ouvrage, même
si l’un des quatre précédents
fut écrit à plusieurs mains. La
souscription est lancée auprès
de la SHAL au prix de 25 € jusqu’au 11 mai, avant que le prix
de vente après édition ne passe
à 30 €.
Renseignements auprès
de la SHAL au
1, avenue Clemenceau
à Sarrebourg.
CONFÉRENCE
Heure du conte
Une séance de l’heure du
conte aura lieu mercredi 11 mars
à 14 h 30 à la bibliothèque municipale.
Croix-Rouge
Les accompagnateurs sociaux
de la délégation locale CroixRouge de Sarrebourg sont à la
disposition de toute personne
ayant un souci administratif à régler, un courrier à rédiger ou simplement un besoin de parler et
d’être écouté. Quelque soit le
problème rencontré les accompagnateurs sociaux sont présents à
la délégation locale Croix-Rouge
de Sarrebourg au 6, place du
Marché, les mardis de 14 h à
16 h, les vendredis de 18 h 30 à
20 h et sur rendez-vous.
Plus de renseignements
au tél. 03 87 23 71 47 ou
sarrebourg. croix-rouge. fr.
Comment faire autrement avec ses enfants
Ateliers
informatiques
Le Cyber-emploi du sud mosellan organise deux ateliers, vendredi 13 mars de 10 h à 12 h :
Mail, courriel et adresse électronique. Usage le plus courant sur
le net, le mail est la base de la
communication sur la toile ; et le
vendredi 27 mars de 10 h à 12 h :
Mes sites pour l’emploi. Ou comment chercher et trouver des annonces ou des sites qui me correspondent.
Les ateliers sont accessibles sur
réservation uniquement auprès de
l’animateur.
« Parler pour que les enfants
écoutent et écouter pour que les
enfants parlent ». Voici le thème
abordé devant 130 parents et
professionnels du secteur socioéducatif, par Sophie Benkemoun, fondatrice de l’Atelier des
Parents, lors d’une conférence
donnée au centre socioculturel.
Cette rencontre organisée
dans le cadre du REAAP (Réseau
d’écoute, d’accompagnement et
d’appui à la parentalité) sera
prolongée, pour les parents qui
le souhaitent, par un atelier de
réflexion qui, en sept rencontres, leur permettra d’aller un peu
plus loin dans la recherche d’outils et de méthodes pour les
aider dans leurs responsabilités
éducatives.
Ces rencontres auront lieu au
centre socioculturel et seront
animées par une professionnelle
du centre et une maman ayant
suivi une formation avec Sophie
Benkemoun.
Cyber-base emploi du
Sud Mosellan, 11, rue
Erckmann Chatrian à
Sarrebourg, tél.
03 87 07 05 20.
Sortie thermale
à Baden-Baden
Renseignements,
tél. 03 87 23 48 94 ou
centresocio. [email protected]
wanadoo.fr
Les relations parents-enfants, un thème ayant été abordé devant 130 parents et professionnels.
SOCIÉTÉ
retraités
Effets positifs d’une séance
d’information et de projection
Des adhésions spontanées ont eu lieu lors de cette réunion.
A la demande des six grandes
caisses de retraites (groupes Arpege, Malakoff Mederic, Mornay, Novalis Taitbout, PRO BTP
et Reunica), l’ARCAL (Amis retraités cadres d’Alsace et de Lorraine) de Sarrebourg avait organisé la réunion d’information
pour les nouveaux retraités du
secteur privé ou public (fonctionnaires, artisans, commer-
BLOCNOTES
Permanence :
consommation
Jeux de société et cartes avaient la cote lors de ce
rassemblement des générations.
Cette année encore, c’est la
salle de la Bergerie qui a servi de
cadre à la soirée jeux organisée par
les responsables de l’association
sportive locale (ASX).
Le principe en est maintenant
acquis, chacun des participants y
vient avec ses jeux de société favoris, qu’il peut à loisir partager
avec les autres personnes de
même affinité, ou tout simplement
en famille.
Et comme d’habitude, toutes les
tranches d’âge y sont représen-
3
Agence
de bénévolats
Photo Laurent MAMI
Photo Laurent MAMI
Un véhicule a glissé vers la rambarde de sécurité…
… Un autre a terminé sa course dans le fossé.
un livre à paraître en mai
Promenade dans l’histoire
et dans la vallée des Eclusiers
Méfaits d’hiver sur la RN 4
A moins d’une heure et un
kilomètre d’intervalle, ce sont
deux conducteurs qui ont
perdu le contrôle de leur véhicule hier matin à l’aube. A
6 h 30, le premier seul à bord
de sa voiture comme le second à 7 h 30, circulait dans
le sens Phalsbourg-Sarrebourg
sur la RN 4 à hauteur de Réding lorsque surpris par les
conditions météorologiques,
7
çants, professions libérales) au
centre socioculturel de Malleray.
Rémy René, secrétaire général
du siège de l’ARCAL Strasbourg,
a informé les membres présents
des possibilités et des activités
pratiquées par l’association.
M. Dannenmuller a décrit
l’ensemble des quinze délégations régionales : Moselle, Territoire de Belfort, Bas-Rhin et
Haut-Rhin, et du siège social,
rue des Pontonniers à Strasbourg.
Pour clore la séance d’information, une projection vidéo
sur toutes les activités de la délégation de Sarrebourg a été
faite par J.-M. Wisse. Cette
séance de recrutement a été positive et s’est terminée par des
adhésions spontanées.
Une sortie aux thermes de
Baden-Baden aura lieu vendredi
20 mars. Le départ est prévu de
Sarrebourg, place des Cordeliers à
18 h ; du péage de l’autoroute à
18 h 15. Le tarif est de 22 € par
personne. Inscriptions : tél.
03 87 23 08 73.
NOTRE DIFFUSEUR
COUP DE CŒUR
M. Oswald
Jean Marie
et son équipe vous accueillent
lundi-vendredi : 5H30-19H
samedi : 5H30-18H
fermé le dimanche
3 rue de la Gare
57400 Sarrebourg
Tél : 03 87 03 12 46
BOULANGERIE
OSWALD
SARREBOURG
MON DIFFUSEUR DE PRESSE ET MOI
FRANCE JOURNAL
MON RENDEZ-VOUS AU QUOTIDIEN
Les Sports
Mardi 10 Mars 2009
HANDBALL
7
TENNIS
LUTTE
Une dynamique nouvelle souffle
sur le Sporting-club de Lorquin
Une victoire aux forceps
Réding KO
Dans le match au sommet
de division 3, on pensait les
joueurs de Réding capables de
gagner, ou au pire de faire un
nul à Woustviller et ainsi
d’accéder à la division supérieure. Que nenni !
Si Jérôme François (4/6)
échouait contre un 3/6 en 2
sets, la déception est venue
d’Hervé Muller surpris par un
adversaire moins bien classé
(5/6). Sans doute le tournant
de la rencontre, puisque Dominique Chable (15) perdait
logiquement contre 5/6 et que
le double Muller-François mordait également la poussière en
trois sets. Déception pour le
président Servais Stenger et
ses troupes qui tenteront de
se refaire une santé en été.
Dans le même groupe, l’équipe sarrebourgeoise n’a rien
pu faire à Forbach 2 (4-0) et
termine dernière du groupe.
Deuxième victoire consécutive pour Phalsbourg à Neufgrange (1-3). Un succès qui
consolide la place des gars de
la cité des braves en division
4. Franck Romer, Jean-Michel
Weber et Eric Bouette ont
tous remporté leur simple
pour s’incliner en double.
En division 5, Sarrebourg 2
a échoué face à Charmes (04), pendant que Réding était
accroché par Saint-Nicolas (2
partout et victoires de Pierre
Thomas et Thierry Vouriot en
double et de ce dernier en
simple).
Les jeux sont faits, la dernière journée de championnat ne devrait plus apporter
compléd’enseignements
mentaires.
Le club de lutte de Lorquin, ses dirigeants, son président Eric Riethmuller et son mentor Georges Gardereau
n’en finissent pas de donner leurs lettres de noblesse à la discipline.
e travail de fond effectué
par les éducateurs du club
vient encore de porter ses
fruits avec les troisièmes places
de Jérôme Brichler (moins de 38
kilos) et Arthur Waltersperger
(moins de 72 kilos) lors des derniers championnats de France
minimes de lutte gréco-romaine
à Sarreguemines. Les deux
espoirs s’étaient distingués en
remportant le titre régional à
Behren et les interrégions à Chatenois (Alsace). « Ce sont deux
athlètes au profil différent mais
qui ont tous les deux une grande
marge de progression. Jérôme,
qui a commencé la lutte il y a
un peu plus d’un an, joue beaucoup avec sa vivacité pendant
qu’Arthur, force tranquille, est
plutôt stratège. Il vient d’effectuer un stage intense à Clermond Ferrand pendant les vacances qui lui a permis de faire
un bond en avant », précise
Georges Gardereau.
Lorquin, cette saison, c’est
également une équipe très dynamique. Le club a en effet or-
Photo Laurent MAMI
L
Les moins de 18 ans ont réalisé
une véritable démonstration face à Bar-le- Duc.
Les handballeurs sarrebourgeois se sont imposés dans la
douleur à Hagondange (26-27),
mais imposés tout de même, et
c’est là l’essentiel. Peut-être un
peu trop sûrs d’eux, les Sud Mosellans vont être bousculés en
début de partie par des joueurs
locaux au complet et revanchards. 13 –12 à la pause, le
spectre du traquenard prenait
forme dans l’esprit des hommes
de Guy Adler. Mais pas question
de lâcher prise. Le mano à mano
se poursuivra tout au long de la
seconde période sans qu’aucune
équipe ne puisse prendre le dessus. Et puis cette fin de match
hitchcockienne. Menés d’un but
à quelques secondes de la fin,
les Sarrebourgeois récupéraient
un premier ballon en défense
pour égaliser par Quentin Duguet, et puis dans la foulée, un
second converti en but par l’expérimenté Alen Kozlicic. La victoire était au bout de ce combat,
les Sarrebourgeois pouvaient jubiler.
Cette victoire contestée sur le
terrain par les joueurs, le plus
logiquement du monde l’a également été par les responsables,
un peu moins fair-play, comme
en témoigne le compte rendu
du match paru hier dans nos
colonnes et peu complaisant
envers les arbitres et les joueurs
de Christian Reinhardt. La passion a ses revers !
En tout état de cause, cette
victoire permet aux Sarrebourgeois de revenir à la deuxième
place du classement (du fait de
la défaite de Neuves Maisons à
Bousse 27-22) et de proposer
samedi une affiche de choix au
public sud mosellan avec la
venue de Raon. Mais ce sera
une autre histoire !
Les 18 ans ont réalisé une véritable démonstration face à
Bar-le-Duc (38-20). Ils vont désormais jouer deux finales face à
Folschviller et Dieulouard avec,
peut-être, au bout le titre de
champion de Lorraine. A
suivre !
TENNIS DE TABLE
Belles empoignées
Quelque 37 joueurs et joueuses issus de toute la Lorraine se
sont retrouvés à Sarrebourg pour participer à la quatrième journée
du critérium fédéral régional. Dès 9 h, les pongistes répartis en
trois tableaux et par groupes de quatre se sont livrés à des duels
épiques pour décrocher les premières places. En fonction des premiers résultats, les joueurs ont disputé les phases finales sans
concession, mais dans un bel esprit sportif.
Les trois tableaux ont livré de beaux vainqueurs, qui évolueront
en N2 l’année prochaine. Chez les féminines : 1ère Françoise Lapique (Nancy), 2e Elise Bruckert (St Dié), 3e Sylvie Schletzer
(Sluc Nancy). Moins de 21 ans : 1er Florent Heitz (Thionville), 2e
Ghislain Foust (st Avold), 3e Guillaume Schlitzer (Neuves-Maisons). Elite messieurs : 1er Xavier Vigot (Neuves-Maisons), 2e
Eric Trevet (Herserange), 3e Lionel Toussaint (Ligny en Barrois).
FOOTBALL
A dose homéopathique
ganisé l’assemblée générale de
la ligue et vient d’être désigné
pour organiser les 8 et 9 mai les
championnats de France cadetsjuniors (filles et garçons) de
lutte libre. Un événement dans
le microcosme sportif local qui
se déroulera à Sarrebourg en
partenariat avec la ville.
Dates à retenir
En attendant, le gymnase du
collège de Lorquin servira de
cadre le mercredi 18 mars aux
d’académie
championnats
(Strasbourg et Nancy-Metz) de
lutte. Ce même collège accueillera dès la rentrée prochaine une classe sport études
de lutte (6e et 5e), sous la
responsabilité de Jean-François
Gaudron, cadre technique de la
ligue. Trop discret, mais terriblement efficace, le club mérite
une véritable reconnaissance de
la part des "politiques" pour
l’ensemble du travail effectué
depuis des années. Comme il
mérite des moyens de travailler
décents. Mais c’est une autre
histoire !
Jérôme Brichler (à gauche) et Arthur Waltersperger, jeunes espoirs du club.
VOLLEY-BALL
Gondrexange et Joanes Kugognes
ont le vent en poupe
EN BREF
Basket
Faciles vainqueurs de Creutzwald (3 sets à zéro), les joueurs de Fabrice Wenzel ont repris seul la tête du
championnat de Lorraine de volley. Dans l’ombre des anciens, Joanes Kugognes (16 ans) prend son envol.
ooteux plutôt moyen jusqu’à 13 ans, Joanes a découvert le volley-ball en déménageant avec sa famille à
Gondrexange : « J’aimais le
sport et ici il n’y a que le volley.
Alors je me suis mis au volley »,
livre l’adolescent en riant.
Minime 2e année, il joue
d’emblée avec les cadets et
trouve rapidement ses marques :
« En football, tu peux la jouer
solo, en volley tu es obligé de
jouer collectif. Alors l’esprit d’équipe devient nature. Ça me
convenait parfaitement ».
Un physique de déménageur
(1,88 m), une très bonne détente, Joanes progresse très vite
au point de taper dans l’œil de
Bruno Manessier, responsable
de la classe sport étude d’Epinal
et de la sélection de Lorraine
cadette : « Il m’a proposé de
venir à Epinal tout en jouant à
Gondrexange. J’ai sauté le pas,
mais j’ai très vite compris que
ce n’était pas mon monde. Le
niveau de jeu était très disparate entre les très bons et des
quasis débutants. Et puis je ne
voyais plus mes potes de Gondrexange. En novembre, j’ai décidé de décrocher. »
F
Retour à la case départ et le
lycée de Dieuze, c’est donc au
village qu’il s’éclate. « Je suis
coach et joueur en équipe 2, je
m’entraîne et je joue en équipe 1,
j’adore le volley. Grâce aux
conseils des anciens et à l’exigence de Fabrice Wenzel, notre
coach, je pense avoir franchi un
palier depuis quelques mois. Je
sais que j’ai encore des lacunes à
combler, mais c’est normal à 16
ans et avec seulement trois ans de
volley derrière moi. »
Depuis la reprise, le jeune
espoir local a trouvé sa place en
équipe 1 qui caracole en tête du
championnat de Lorraine : « Joanes est un mordu du volley. Il a
une grande marge de progression,
mais il doit garder les pieds sur
terre. Ensemble, on travaille sur
ses lacunes défensives et sa régularité en attaque. Mais son investissement à l’entraînement, ses
stages en équipe de Lorraine et sa
volonté de réussir devraient lui
permettre de viser plus haut »,
analyse le coach qui poursuit en
riant : « Ça irait plus vite s’il perdait encore deux ou trois kilos
superflus. »
En attendant Joanes se concentre sur la fin de saison et ce titre
Patrick Siotene, le nouveau joueur venu renforcer le NBC sera sur le terpour
accueillir
rain
Remiremont ce samedi à
Coubertin.
Ski
Le Ski club de Sarrebourg organise ce dimanche 15 mars sa dernière
sortie à La Bresse. Le départ est fixé à 6 h 30 à l’hôtel de ville de Phalsbourg et à 7 h sur le quai
de la gare routière de Sarrebourg. Le retour est
prévu vers 18 h.
La carte neige est obligatoire ou un ticket " découverte " au prix de 6 €.
Pour tout renseignement, contacter le Ski
club
au
tél.
03 87 03 81 87 ou
consulter le site skiclubsarrebourg.com
« Joanes est
un mordu du
volley. Il a
une grande
marge de
progression,
mais il doit
garder les
pieds sur
terre », fait
remarquer
son coach.
qui tend les bras à l’équipe fanion, « ça serait vraiment super. »
En tout cas c’est bien parti !
Féminines
En lever de rideau, les féminines n’ont pas fait dans la
Tir à l’arc
Eliane Drut, sacrée
championne de Lorraine
de tir à l’arc classique en
salle à Pont-à-Mousson le
mois dernier, vient de
remporter une nouvelle
médaille de bronze aux
championnats de France
vétérans qui viennent de
se dérouler à Lons le
Saulnier.
Eliane est la seule Lorraine à être montée sur le
podium.
dentelle en s’imposant trois
sets à zéro aux dépens de
Blainville.
BASKET
Mission accomplie pour les cadets
Pas de matchs en Moselle,
peu de rencontres au niveau
ligue, l’offensive de l’hiver a une
nouvelle fois laissé des traces. La
bonne nouvelle du week-end est
venue de Devant-les-Ponts, où le
FC Sarrebourg a renoué avec la
victoire après quatre défaites de
rang en compétition officielle (24). Si la défense a encore cédé
par deux fois, l’attaque s’est
enfin réveillée. De bon augure
pour la suite du championnat et
pour le football sud mosellan qui
a besoin d’un club phare compétitif.
L’ASC Réding, fort de sa victoire à Grosbliederstroff, espérait
bien faire trébucher le leader
Custines. Une mi-temps durant
laquelle les hommes de Jérôme
Vaz ont tenu la dragée haute à
des Meurthe-et-Mosellans pas
forcément dans un grand jour,
grâce notamment à un Johann
Bomo virevoltant à la pointe de
l’attaque.
Malheureusement,
une mésentente au sein de la défense locale peu avant la pause a
ruiné tous les espoirs rédingeois.
Car la seconde période sera
nettement moins bonne avec un
jeu très approximatif des deux
côtés. Dommage, il y avait sans
doute un bon coup à jouer et un
championnat à relancer. Désormais, les cheminots rentrent
dans le rang.
En promotion d’honneur, Nébing confirme sa bonne forme.
Après Anzeling, c’est Delme-Solgne qui a subi la loi des hommes
du duo Marcinkowski - Marchall
(2-1). Une victoire qui place les
grains de sable en position de
force, même si à ce stade de la
compétition rien n’est joué. En
revanche, les choses ne s’arrangent du côté de Dieuze, une
nouvelle fois battu à l’APM Metz
2 (2-1). Le spectre de la relégation plane sur les Dieuzois.
à imposer leur loi avec une régularité de métronome, mais en
plus ils assurent le spectacle devant un public de plus en plus
nombreux et admiratif. Le pari
de Pascal Sins, président du
NBC est déjà, en grande partie,
gagné.
Guillaume
Créquit
Dimanche, dans une salle surchauffée, les partenaires de
Thomas Mamosser avaient une
entrée en matière laborieuse à
se faire pardonner à Dijon.
Pour rester dans la course aux
premières places, il fallait donc
absolument vaincre une équipe
Photos Laurent MAMI
L’ASC Réding et Johann Bomo ont laissé
passer leur chance en première période.
A Coubertin, les jours se suivent et se ressemblent pour les
jeunes basketteurs sarrebourgeois, qui sont venus à bout
d’une coriace équipe de Charenton (79-69).
En effet, non seulement les
joueurs de Pascal Akoa arrivent
4
Les protégés de Pascal Akoa ont géré
avec beaucoup d’à propos la fin de match.
Thomas Mamosser et ses partenaires ont su redresser la barre face à Charenton.
parisienne qui avait également
été défaite (à domicile par Lille).
Le match est âpre, très disputé
entre des joueurs locaux misant
sur un collectif performant et
un adversaire enclin à se reposer
sur ses individualités, de taille il
faut l’avouer. Le score à la pause
(39-40) reflète bien l’investissement des deux équipes et l’équilibre des débats.
En seconde période, les locaux hissent leur niveau de jeu
sous l’impulsion de Marjollain
Leprêtre et d’Hadrien MartinKellie. Prenant quelques points
d’avance (56-51 au terme du 3e
quart), les protégés de Pascal
Akoa vont gérer avec beaucoup
d’à propos la fin de match pour
remportant la mise de 10 points
tout à fait logiquement. Le public une nouvelle fois exulte !
Cette victoire permet aux Sarrebourgeois de rester dans le
coup en attendant de se frotter
à des Lillois qu’on dit très performants.
L’ex footballeur de Réding et de Sarrebourg,
qui a rejoint Mulhouse en
début de saison, est en
passe de faire son trou en
CFA (4e niveau national).
Il est rentré en jeu à la
70e minute de jeu du
match qui opposait les
Alsaciens au FC Metz et
a été à l’origine du but de
son équipe en remisant
de la tête un ballon sur le
buteur du jour Millazo.
On jouait la 94e minute
clé (1-0).
Défaite
des filles
L’équipe féminine du
basket club de Phalsbourg a été battue à Erstein dimanche (54-48).
Une contre performance
qui provoque un embouteillage en tête de l’excellence départementale alsacienne.
Les garçons ont en revanche su tirer leur épingle du jeu en venant à
bout de Furdenheim 3
(77-71).
Le pays de Sarrebourg
Mardi 10 Mars 2009
7
5
DABO
Pharmacies de garde
Urgences médicales
Dabo : pharmacie du Rocher,
22 place de l’Eglise (tél.
03 87 07 40 16).
Sarrebourg : pharmacie de la
Poste, 10 rue de la Poste (tél.
03 87 03 22 50).
SMUR : tél. 15
Médecin de garde
Phalsbourg, Arzviller,
Dannelbourg, Lutzelbourg :
de 20 h à demain 8 h (tél.
08 20 33 20 20).
Les jeunes actifs dans leur vie chrétienne
Gendarmeries
Phalsbourg : route des Glacis
(tél. 03 87 24 10 08).
Dabo : rue Fontaine (tél.
03 87 07 40 06).
Autoroute : (tél.
03 87 24 44 70).
Langatte : Club de l’amitié, à
14 h au restaurant Chez
Claudine.
Expositions
Composez le 18.
Abreschviller : Errances,
peintures à l’huile d’Evelyne
Heimburger, dans le hall du
centre hospitalier Saint-Luc.
Lutzelbourg : les œuvres de
Francis Freund au bar
restaurant Bierstub
d’Eselbahn, route de
Phalsbourg.
Phalsbourg : de bandes
dessinées, exposition de la
bibliothèque départementale
de Bitche, à la médiathèque.
Phalsbourg : les acryliques des
élèves d’Anne Bronner à
l’office de tourisme.
Les activités à Dabo
en mars et avril
PHALSBOURG
La BD s’expose
à la médiathèque
Quelques classes de l’école primaire
ont découvert l’exposition en avant-première.
Créée en exclusivité pour les
bibliothèques du réseau, l’exposition BD, déclinée en huit panneaux a été prêtée par la bibliothèque départementale de
Bitche afin que les curieux, amateurs ou passionnés de ce genre
littéraire découvrent les origines
de la bande dessinée à travers
les tout premiers personnages et
leurs auteurs, les précurseurs et
les grands noms du 9e art. Il
leur sera également possible de
s’attarder sur les spécificités de
quelques pays.
Nommée comics dans les
pays anglo-saxons, fumetti en
Italie, la bande dessinée envahit
aujourd’hui les rayons des librairies ou les étagères des biblio-
Le Républicain Lorrain
Internet :
[email protected]
ain-lorrain.fr
Phalsbourg/Saverne : pour ville
et annexes : Véronique
SALOTTI, tél. 03 87 07 19 67
(e-mai : [email protected]) ;
Anne BARRAU, tél.
03 87 24 25 59 (e-mail :
[email protected]).
Mittelbronn : localités du
plateau de Mittelbronn à
Danne-et-Quatre-Vents, MarieReine STINUS (tél/fax.
03 87 24 16 27).
Dannelbourg : Antoine
THOMAS (tél.
03 87 25 32 25).
Lutzelbourg : Michel HENRY
(tél. 03 87 07 99 37).
Dabo : Bernard
ESCHENBRENNER (tél.
03 87 07 44 26 ou
03 87 07 40 12 hdb).
Sports : Vincent BERGER, tél.
03 87 23 66 21 (e-mail :
[email protected]).
Services
Dépannage électricité : tél.
08 10 33 30 57.
Dépannage gaz : tél.
08 10 43 30 57.
Taxis : Steimer (tél.
thèques. Qu’elle se consomme
ou se collectionne, elle fait partie de nos modes de lecture devenant un phénomène éditorial
mondial. Comment a commencé
la BD, quelle est son histoire,
quel a été son développement ?
Les panneaux de la médiathèque
de Phalsbourg permettront d’éclairer le public intéressé qui
pourra en même temps découvrir son intéressante collection
de BD enfants et adultes.
Exposition du 10 mars au
24 avril à la Médiathèque, mardi
de 14h à 19h, mercredi de 9h à
12h et de 13h à 17h, vendredi
de 10h à 12h et de 14h à 19h,
samedi de 9h à 12h, tél.
03 87 24 63 69.
03 87 24 10 07) et Thomas
(tél. 03 87 24 11 40).
Social
Centre médico-social : rue de la
Gare (tél. 03 87 24 34 44).
Halte-garderie : La Ribambelle
de 7 h 45 à 18 h (tél.
03 87 24 34 79).
SOS Cannabis : tél.
08 11 91 20 20.
PAEJ : point d’accueil et
d’écoute pour les jeunes et les
parents de 16 h à 19 h à
l’Institut Thérapeutique
Educatif et Pédagogique de
Lettenbach ; permanence
téléphonique 24 h/24 h (tél.
06 03 91 16 98).
Loisirs
Médiathèque : de 14 h à 19 h, 2
rue du Collège (tél.
03 87 24 63 69).
Office du tourisme : de 10 h à
12 h et 14 h à 18 h, 30 place
d’Armes (tél. 03 87 24 42 42).
Phalsbourg Loisirs jeunesse :
de 8 h à 12 h, 9 rue de la Gare
(tél. 03 87 24 19 74).
Centre européen de
rencontres : auberge de
jeunesse de 8 h à 22 h (tél.
03 87 24 37 37).
Musée : de 9 h à 12 h et de 14 h
à 17 h (tél. 03 87 24 41 20).
Phalsbourg : audition des élèves
des classes de piano, guitare,
percussion et trompette de
l’atelier musical Paul Calmé à
19 h à la salle des fêtes.
Détente
Sapeurs-pompiers
Dimanche 15 mars, l’association de randonnée Edelweiss
organise une sortie de Guntzviller au Wackenberg. Rendez-vous à Dabo à 14h place de l’Église.
Dimanche 22 mars, l’office de tourisme inaugure son
marché de Pâques. Plus d’une vingtaine d’exposants présenteront leur artisanat de Pâques et de printemps à la salle
Comtesse-Hedwige à l’Espace Léon-IX. Ce même jour, le
Club vosgien organise une sortie Dabo-Spitzberg via le col
de la Schleiff. Marche guidée par Gilbert Engel. Départ à 9h
au camping de Dabo.
Samedi 28 mars, l’association de randonnée Les Pas Rapides tient son dîner dansant bal de printemps, salle Comtesse-Hedwige à l’Espace Léon-IX.
Mardi 7 avril, une collecte de sang a lieu à l’Espace LéonIX de Dabo. Tous les donneurs sont les bienvenus.
Lundi 13 avril, le Club vosgien du Pays de Dabo organise
une sortie avec les donneurs de sang de Haselbourg. Départ à 9h, soupe de pois à midi à la salle polyvalente de
Haselbourg.
Dimanche 19 avril, l’association Edelweiss organise une
sortie La Hoube-Nutzkopf. Départ à 14h, place de l’Eglise à
Dabo. L’association des donneurs de sang de Dabo organise une exposition sur les vieux métiers à l’Espace LéonIX, salle Comtesse-Helwige.
Dimanche 26 avril, l’association des Pas Rapides organise une sortie de Dabo-Champs du Feu (46 km). Le départ
a lieu à 6h30. Inscription auprès de l’association (15 €).
Animation
Théâtre
Saverne : Un monde tout neuf,
de la compagnie Histoire
encore à 20 h 30 à l’espace
Rohan.
CINÉMA
A l'affiche
Ecoliers et jeunes confirmands ont magistralement animé la messe dimanche en l’église Saint-Blaise de Dabo.
La participation active des
enfants à la cérémonie eucharistique est pour l’abbé Sprunck
un élément important dans leur
vie chrétienne. Après avoir déjà
animé la messe de rentrée et
participé à l’animation de certains offices, les enfants étaient
une nouvelle fois les acteurs
principaux de la grand-messe
dominicale à l’église SaintBlaise de Dabo.
A Dabo comme dans les quatre autres villages de la communauté de paroisses Saint-Léon,
les jeunes de l’école primaire et
les futurs confirmands ont fait
leur entrée par l’allée principale, précédant le prêtre avant
d’être invités par l’officiant à se
rassembler devant l’autel pour
interpréter des chants liturgiques, et pour les plus grands
à faire les lectures.
La préparation de la messe
incombait aux catéchistes et
animatrices de la paroisse qui
avaient rassemblé les enfants
mercredi matin à l’église.
Comme l’a rappelé Emmanuelle, une des animatrices,
« quand les jeunes participent
activement à l’office, ils sont
heureux de venir à l’église ».
C’est une démarche importante
pour devenir des témoins de la
parole de Dieu. Mais comme l’a
rappelé l’abbé Sprunck, ce rôle
est difficile à tenir car le terrain
n’est pas toujours accueillant.
MITTELBRONN
Nouveaux locaux pour l’intercommunalité
La communauté de communes du pays de Phalsbourg a
changé son siège installée rue
Saint-Augustin-Schoeffler. Bureaux et banque de matériel se
trouvaient à deux endroits différents, c’est pourquoi le comité
directeur de la communauté de
communes a saisi l’opportunité
de louer ce nouveau bâtiment. Il
s’agissait auparavant du garage
Jost, situé rue de Phalsbourg. Il
est plus grand et plus fonctionnel et accueille également la
banque de matériel.
D’autre part, ce vaste bâtiment permet à chaque membre
du personnel de disposer désormais d’un bureau individuel.
Sept personnes sont à la disposition du public : Catherine Gosse,
secrétaire générale ; Claude
Blettner,
aménagement
de
l’espace et culture ; Christelle
Breidenstein pour les finances ;
Janique Gubelmann, responsable
de la médiathèque et de la communication ; Cindy Mairesse déléguée aux ordures ménagères,
Sonia Klein déléguée au portage
des repas ; André Rouschmeyer,
responsable de la banque de matériel et Jean Grosse, président.
Le public y est accueilli du
lundi au jeudi de 8 h 30 à midi
et de 14 h à 17 h et le vendredi
de 8 h 30 à midi. En ce qui
concerne la banque de matériel,
toute personne intéressée par
une réservation doit s’y prendre
le plus tôt possible.
au
tél.
Renseignements
03 87 24 40 40 ou par e-mail :
[email protected]
Le président
Jean Grosse
entouré
du personnel
de l'intercommunalité.
TROISFONTAINES
Sapeurs-pompiers : toujours une oreille
à l’écoute du bip mobilisateur
L’Amicale des sapeurs-pompiers a tenu son assemblée générale dans la salle des fêtes
sous la présidence d’Alain
Schleiss. Il a remercié tous les
membres de l’Amicale pour leur
implication lors des manifestations.
Les différents responsables
des manifestations ont été désignés : Maxime Bertin pour le
loto, Philippe Hamm, Ludovic
Rauch et Nicolas Simoneto
pour le Feu de la Saint-Jean,
Martial Sour pour la SainteBarbe, Louis Povoas et Cyril
Schleiss pour le Noël des enfants et Alain Schleisse pour les
calendriers. Le maire Michel Kuchly a adressé à l’assemblée ses
remerciements pour les actions
menées tout au long de l’année.
Contact : 17, rue du
Commandant-Taillant
([email protected]).
LUTZELBOURG
Alevinage
reporté
L’association de pêche de
Lutzelbourg annonce que
l’alevinage de la Zorn prévu
le mercredi 11 mars, est annulé pour cause d’intempéries annoncées le week-end
prochain (risques d’inondation).
L’alevinage est reporté au
mercredi 18 mars. Il est rappelé que la pêche sera interdite ce jour-là dans la Zorn
et ses affluents.
BROUDERDORFF
Dîner dansant
Le club mandoliniste La
Sérénata organise son dîner
dansant samedi 21 mars à
20 h à la salle socio-éducative. L’animation sera assurée
par l’orchestre Die Bievertaler. 20 € par personne. Réservations, tél. 03 87 23 95 21
ou 06 77 71 72 57.
NIDERVILLER
93 interventions
Martial Sour a dressé le
compte rendu du bilan du
corps. Il a parlé de l’installation
d’un nouveau système de transmissions : « trans 18 » version
2, qui va être effectué, tout le
personnel sera équipé de bips.
En ce qui concerne le bâtiment,
un chantier est en cours (douche, WC, cuisine).
On a constitué de nouvelles
équipes pour les astreintes bips
et désigné les différents responsables :
Casernement : Alain Schleiss,
SA1 Ludovic Rauch, pour le matériel : Franck Johann, pour le
parc véhicules : Philippe Hamm,
SA1 Nicolas Simoneto, pour l’habillement Isabelle Schleiss.
Puisque nous sommes nés
(1 h 30), un film franco-brésilien réalisé par Jean-Pierre
Duret et Andréa Santana, sera
projeté mercredi 11 mars à 20
h 30 à la salle des fêtes.
L'action se passe dans le
nord-est du Brésil, une région
aride, sèche. Deux lieux de
vie, à quelques kilomètres
l’un de l’autre : un hameau
de petits paysans, sans eau et
une grande station service où
s’arrêtent les camions, avec
un centre commercial plein
de lumière. Dans le village il y
a Inacia, qui a eu dix enfants
de neuf maris pas meilleurs
les uns que les autres. Peu de
visites, sauf le camion citerne
qui apporte l’eau. A la station, la ronde des camions, et
l’appel d’un ailleurs, et, parmi
les chauffeurs, Mineiro venant des favellas, qui s’en est
et se souvient. Et puis deux
camarades, Cocada, dont le
père est mort assassiné et
Négo, deux gamins de 14 et
13 ans, qui passent d’un lieu
à l’autre, gagnent quelques
sous autour de la station, et
sont comme les fils adoptifs
de Mineiro.
Prix des places : 4 € ou
3,50 € pour enfants et abonnés. Accès handicapés.
Centre aéré
Le corps local des sapeurs-pompiers affiche une belle organisation au service de l’efficacité.
Il a ensuite dressé le tableau
des interventions pour 2008 :
31 blessés voie publique ou lieu
public, 3 feux de cheminée, 2
retours d’un transfert centre 15,
15 interventions demandées par
centre 15, 1 inondation de locaux, 10 malaises voie publique
ou lieu public, 8 prompts secours, 16 destructions de nids
d’insectes, 1 accident 2 victimes, 1 feu de maison, 2 feux de
véhicules, 1 personne ne répon-
dant pas aux appels, 1 odeur
suspecte et 1 asphyxie par gaz.
Elections
Au cross départemental à
Sarrebourg, une délégation de 8
personnes a participé au cross
départemental et l’équipe junior
s’est classée 3e par équipe.
Une délégation s’est rendue à
la réunion des chefs de centre
de
de
la
compagnie
Sarrebourg et à l’assemblée gé-
nérale des sapeurs-pompiers
section d’arrondissement de
Sarrebourg.
Une délégation de 8 personnels a participé au téléthon
2008.
La garde CIS : le centre d’intervention de Troisfontaines assure des astreintes au CIS d’Abreschviller sans affecter les
secours localement.
L’effectif en 2009 est de 1 officier, 1 sous-officier, 5 capo-
raux, 15 sapeurs, 3 JSP, 2 vétérans actifs, 1 caporal et 1 sapeur en disponibilité.
du
conseil
L’élection
consultatif local des sapeursa
volontaires
pompiers
donné : représentant des officiers : Martial Sour, représentant des sous-officiers :
Franck Johann, représentant
des caporaux et sapeurs : Ludovic Rauch, secrétaire : Isabelle Schleiss.
Le foyer des jeunes a programmé une session de centre aéré du 6 au 9 avril pour
les enfants âgés de 4 à 12
ans. Le thème en sera les insectes. Il s’agira de les observer dans la nature, mais
aussi de mieux les connaître
au travers d’activités manuelles et ludiques. Inscriptions à
la journée possibles ; tarifs
en fonction du quotient familial. Renseignements au
foyer, tél. 03 87 03 50 10, email : [email protected] Permanences : lundi
de 19 à 21 h, samedi de 14 à
16 h.
Le pays de Sarrebourg
Mardi 10 Mars 2009
7
SAINT-QUIRIN
Pharmacies de garde
Blâmont : pharmacie Henrion,
9 place du Général de Gaulle
(tél. 03 83 42 32 32).
Fénétrange : pharmacie Kuhn,
4 rue de l’Hôtel de Ville (tél.
03 87 07 60 43).
Troisfontaines : pharmacie des
3 Fontaines, 36 rue de la
Libération (tél.
03 87 25 50 02).
Médecins de garde
Phalsbourg, Arzviller,
Dannelbourg, Lutzelbourg,
Abreschviller, Vallée de la
Bièvre, Dabo, Lorquin,
Secteur Fénétrange,
Moussey, Avricourt,
Blâmont : Composez le
08 20 33 20 20.
Région Sarrebourg :
Composez le 15.
Kinésithérapie
Composer le 15
(http://urgencekine57.online.
fr).
vétérinaire de la Sarre, 8 rue
de Lunéville (tél.
03 87 23 83 39).
Blâmont : Dr Dedenon (tél.
03 83 42 46 18).
Infirmières de garde
Réchicourt-le-Château :
Cabinet d’Infirmières
SISSIER-GERARD, 3 place de
Gaulle (tél. 03 87 24 60 59).
Moussey : Mlle Viviane
Gassmann et Mme Sandrine
Furlan (tél. 03 87 24 69 70).
Urgences médicales
SMUR : tél. 15 ou
03 87 03 76 39.
Gendarmeries
Fénétrange : tél.
03 87 07 60 08.
Lorquin : tél. 03 87 24 80 03.
Moussey : tél. 03 87 24 60 12.
Sarrebourg : tél.
03 87 03 10 72.
Sapeurs-pompiers
Composez le 18.
Vétérinaires
Info Service
Sarrebourg : Clinique
Drogue : tél. 08 00 23 13 13.
L’adolescence et ses
crises à Plaine-de-Walsch
Vendredi 13 mars à 20 h dans la salle polyvalente de
Plaine-de-Walsch, une conférence sera tenue par Gabriel
Delesse, psychologue, sur le thème L’adolescence : crise individuelle, crise familiale. Il abordera les points suivants :
l’adolescence liée à un fait biologique, la puberté ; devenir
adulte, se séparer de sa famille, les éléments de la crise ; le
passage du statut d’enfant à celui d’adulte, les risques liés à
ces changements : anticiper ce que l’on ne connaît pas, le
deuil de parents parfaits, l’autonomie sans l’être réellement.
Cette conférence sera suivie par un autre point fort : le
forum jeunesse samedi 21 mars de 14 h à 17 h à la salle des
fêtes de Buhl-Lorraine. Les intervenants seront la brigade de
prévention juvénile d’Algrange, le centre médico psychologique de Sarrebourg. Ils aborderont les aspects judiciaires
avec Claudine Krieger, magistrat ; le PAEJEP (Point Accueil
Ecoute Jeunes Et Parents) ; le CIDDIST (centre d’information, de diagnostic, de dépistage des infections sexuellement transmissibles). Tous ces intervenants seront à la
disposition des jeunes et de leurs familles pour répondre à
l’ensemble des questions posées.
SCHNECKENBUSCH
Les taux des taxes
maintenus
Le conseil municipal s’est
réuni sous la présidence du
maire Rémy Bier.
Quatre taxes. — Le conseil
décide de maintenir les taux
des quatre taxes : taxe d’habitation : 7,90 %, taxe foncière sur
les propriétés bâties : 7,90 %,
taxe foncière sur les propriétés
non bâties : 35,90 %, taxe professionnelle : 10,60 %.
Comptes. — Les comptes de
gestion de la commune et du
service eau de l’exercice 2008
ont été approuvés à l’unanimité.
Education. — Le conseil approuve la convention intercommunale pour l’aide au fonctionnement du RASED. Cette
convention est signée entre la
commune pilote du secteur
RASED, en l’occurrence Réding,
et chacune des 18 communes
du secteur. Elle a pour but de
définir l’équité dans la participation des dépenses inhérentes
au fonctionnement du RASED
au prorata du nombre d’élèves
de chacune des communes
concernées. Cette convention
est établie pour l’année scolaire
et renouvelable par tacite reconduction.
Le conseil approuve le versement d’une aide de 3,50 € par
élèves pour les investissements
nécessaires au fonctionnement
du RASED.
La convention relative au
fonctionnement des écoles de
Brouderdorff et Schneckenbusch, dans le cadre du regroupement pédagogique, est approuvée. Elle est renouvelable
annuellement.
Informatisation des actes.
— Le maire informe le conseil
de la nécessité d’acquérir une
"signature électronique" permettant de valider les actes de
dépenses, de recettes, de délibération qui seront prochainement dématérialisés. Pour assurer la sécurisation de l’échange,
il convient de souscrire un
contrat d’abonnement au service de signature électronique
Certigreff. Le conseil approuve
à l’unanimité.
Les Amis du patrimoine fêtent
leurs dix ans d’existence
Les Amis du patrimoine de Saint-Quirin fêtent les dix ans d’existence de l’association. Ils persévèrent
dans leurs recherches et les projets de mise en valeur du patrimoine ne manquent pas.
usciter, développer, encourager, sauvegarder, conserver, faire connaître, faire
apprécier le Pays d’entre les
deux Sarre », tels sont les objectifs des Amis du patrimoine
de Saint-Quirin et du Pays d’entre les deux Sarre au Donon,
énumérés par le président JeanClaude Brimont lors de l’assemblée générale.
L’association persévère dans
les recherches liées à l’histoire
de Saint-Quirin.
François Clad propose des articles mensuels prisés dans le
bulletin municipal.
Le vide-jardin, organisé dans
le parc de la Charmille, a encore
connu un beau succès.
Le président souligne la
bonne entente entre les associations du village et la contribution de chacun lors des diverses manifestations qui font
la renommée de Saint-Quirin.
Le président ose quelques suggestions pour conserver le
charme et le caractère de SaintQuirin : réguler l’utilisation
S
anarchique de certains usoirs
ou la réhabilitation des fontaines.
Le trésorier Marcel Oswald
présente le compte d’exploitation de l’année qui laisse apparaître un bilan positif.
Roland Kleine, secrétaire,
souligne l’importance de la participation des bénévoles à l’accueil de nombreux groupes
venus en visite culturelle au
Pays des sept Roses. La numérisation de documents vidéo permet d’en garantir la pérennité.
Le but de l'association est de susciter, développer, encourager, sauvegarder, conserver,
faire connaître et faire apprécier le Pays d’entre les deux Sarre.
recherches entrepris par l’association.
Le vide jardin, fête des récoltes est prévu le 27 septembre.
Les recherches de témoignages sur la vie à Saint-Quirin
pendant la guerre et après la Libération seront poursuivies.
Dominique
Heckenbenner
propose la pose de panneaux
pour expliquer la provenance
des stèles maison près de l’église, ainsi que la mise en valeur des stèles gallo-romaines
entreposées au sous-sol du
presbytère.
Une conférence sur les beautés du Rajasthan sera commentée par Albert Truer le 3 avril.
Le maire Robert Laval adresse
ses félicitations pour le travail
entrepris, notamment en direction du devoir de mémoire et
de la sauvegarde du patrimoine.
La projection du film, réalisé
par le regretté Georges Besle
dans les années soixante-dix, a
ravivé maints souvenirs à l’assistance.
Une veillée de prières sous
forme de chapelet médité se
fera dans la communauté de
paroisses Saint Blaise aux
dates suivantes : mercredi
11 mars à 15h en l’église de
Réchicourt le château ; mercredi 18 mars à 15h en l’église
de Saint Georges ; mercredi
25 mars à 15h en l’église de
Moussey ; mercredi 1er avril à
15h en l’église d’Avricourt.
La communauté des communes
et les villages voisins ne sont pas
épargnés. Mais des sujets bien
plus généraux sont abordés sous
l’angle de l’humour et constituent aussi un terreau d’imagination. Le sketch sur les urgences
en est l’exemple flagrant. Les
chants concoctés par l’irremplaçable et talentueux Thomas apportent tout au long du spectacle l’indispensable variété.
Pour démentir toutes les suppositions quant à la naissance
du pape Léon IX, le foyer de
Walscheid a reconstitué ce qui
s’est véritablement passé en l’an
1002.
La dernière aura lieu samedi
14 mars à 19 h 30. S’inscrire par
téléphone au 03 87 25 15 84 ou
06 33 39 97 53. Quelques places
sont encore disponibles.
REDING
Cyclotourisme : c’est parti
Vendredi 13 mars, une cérémonie de remise de fourragères
à une section de jeunes engagés du 1er RI de Sarrebourg
aura lieu à 11 h sur la place
communale.
A cette occasion la circulation et le stationnement de
tous véhicules seront interdits
entre 10 h et 12 h dans les rues
suivantes : rue de l’Eglise et
rue Antoine en totalité, rue de
France et rue de la Gare en
grande partie.
HEMING
Marche
La prochaine marche du
club aura lieu le jeudi 12 mars
en direction de Grand-Soldat.
Le départ se fera à 14 h, et le
rassemblement à 13 h 50
dans la cour du château.
Kappensitzung du Foyer :
rires et satires font bon ménage
éclore. Il faut d’ailleurs saluer le
brassage culturel et générationnel qui s’opère grâce à ce spectacle. La notoriété du foyer est
d’ailleurs entièrement bâtie sur
ce constat.
La section enfance apporte
chaque année sa contribution à
l’édifice sous les regards admirateurs des spectateurs bluffés.
Après le repas, toujours préparé avec brio par une équipe
rôdée, se succèdent les saynètes,
provoquant l’hilarité de la salle.
Peu importe la récurrence des
thèmes abordés, l’objectif est
unique : il s’agit de faire rire.
Les moindres faits et gestes du
maire et de son conseil municipal sont alors passés au peigne
fin tout comme l’actualité revisitée avec un humour parfois
caustique, mais jamais grossier.
Le carême dans
la communauté
de paroisse
Saint-Blaise
Prise d’armes
WALSCHEID
La salle des fêtes de Walscheid a une nouvelle fois servi
de cadre à un magnifique spectacle de carnaval devant un public nombreux et conquis.
La section artistique du foyer a
présenté un spectacle coloré et
vivant, mêlant astucieusement la
satire et le rire. Il est vrai que
dans ce domaine, Eddy Houpert
en véritable maître de cérémonie
excelle. L’appel de la scène lui
procure à chaque fois un regain
d’imagination et il fait montre de
tous ses talents en endossant des
rôles aussi divers que cocasses.
Son implication dans la mise
en œuvre du spectacle et les
conseils qu’il prodigue aux plus
jeunes font de lui la véritable locomotive de la troupe, entraînant dans son sillage des jeunes
pousses qui ne demandent qu’à
VIE
RELIGIEUSE
GONDREXANGE
Ascension spéciale
Les projets ne manquent pas.
L’association fêtera le dixième
anniversaire de sa création par
l’abbé Jean-Claude Dreher lors
de la fête de l’Ascension.
Dans le cadre du jumelage
avec les sites majeurs de la vénération de saint Quirin, une
invitation a été envoyée aux
amis de Neuss, Millen, Puchesreuth et Perl.
Une exposition au Prieuré
rendra compte des travaux et
6
ASSENONCOURT
50 donneurs
L’Etablissement Français du
sang de Strasbourg et l’Amicale des donneurs de sang
inter-communal de Languimberg ont organisé une collecte
de sang à Assenoncourt. A
cette occasion, l’EFS à recueilli cinquante dons dont
cinq nouveaux donneurs.
SAINTGEORGES
Jeux
La troupe vous donne à nouveau rendez-vous
samedi 14 mars à 19 h 30.
Le foyer ouvre ses portes
ce mardi 10 mars à 14 h pour
un après-midi jeux et à 20 h
pour une soirée bricolage.
SARRALTROFF
A pied, par monts et par vaux
Après les frimas de l’hiver, le Vélo-club a convié ses adhérents à donner
le premier coup de pédale à l’occasion d’une randonnée.
VOYER
Le foyer rural
et ses trois sections
Réunis à la salle polyvalente, le président Serge Jacquet a dirigé
les débats de l’assemblée générale du foyer rural.
Section tennis de table : vingt-deux jeunes sont inscrits et plusieurs ont participé au tournoi de Phalsbourg. Pour les adultes, de
nouvelles recrues seraient les bienvenues. Le tournoi organisé au
mois de juin dernier pour les habitants du village sera renouvelé.
Section informatique : pour les formations, s’adresser à Laurent Maire.
Section gym : cette section connaît un franc succès puisque 55
personnes y participent les lundis et jeudis.
Les nouveaux commissaires aux comptes sont Annie Sour et
Erika Perrin. Suite à la démission de la trésorière, Pierrette Froehlicher, Sandrine Maire a été élue à l’unanimité. Les nouveaux adhérents sont Erika et Patrick Perrin.
Le comité du foyer rural se compose de Serge Jacquet,
président ; Bernard Poirot, vice président ; Laurent Maire, secrétaire ; Claudine Poirot, secrétaire adjointe ; Sandrine Maire, trésorière, Gérard Janson, trésorier adjoint.
RECHICOURT-LE-CHATEAU
Associations
Le comité du Cercle des associations du canton de Réchicourtle-Château se réunira mercredi 11 mars à la salle du foyer d’Assenoncourt. D’importantes décisions devront être prises ce soir-là,
c’est pourquoi la présence de tous les membres est souhaitée.
Opération nettoyage
L’association La Gaule en collaboration avec la municipalité
procéderont samedi 14 mars à une opération nettoyage à l’étang
communal. Rendez-vous à 8 h à la source.
Voici le groupe qui a participé à l'ouverture de la saison.
Le cyclotourisme est une activité sportive de détente et de loisirs qui implique l’esprit de découverte,
le
plaisir
des
rencontres, l’entraide et la convivialité mais exclut l’esprit de
compétitivité. Reconnue d’utilité
publique, la fédération FFCT (Fédération française de cyclo tourisme) regroupe plus de 120 000
adhérents répartis dans environ
3 200 clubs, une vingtaine de ligues régionales avec une centaine de comités départementaux.
Etre membre d’un club n’implique ni contrainte, ni rigueur.
Le cyclotourisme, c’est la liberté. En ce qui concerne le Vélo
club Ferco de Réding composé
d’une cinquantaine de membres,
il fêtera cette année son vingtième anniversaire. Lors de son
année de création en 1989, les
membres ont avalé 1 5 28 km.
Pour la saison 2007-2008,
23 730 km ont été parcourus sur
route, et du côté tandem
2 600 km. Le club était également représenté à la semaine de
l’UECT à Sesimbra au Portugal
ainsi qu’au rallye AIT à Edam
aux Pays-Bas, ainsi qu’à des sor-
ties extérieures comme à Woustviller, Dieuze, Saint-Quirin, Château-Salins et Dabo.
Il organisera la randonnée allure Audax 100 km samedi
25 avril, réservée aux membres
et personnel Ferco uniquement.
Départ à 13 h ; un ravitaillement
sera prévu en cours de route.
Journée détente
L’association de détente et loisirs (ADEL) organise mardi
24 mars, sa journée harengs-fromage blanc. Le rendez-vous des
marcheurs est fixé à 9 h 45 à la salle des Chevaliers pour une randonnée dans les alentours de Réding. Les membres ne pouvant
participer à la marche peuvent se rendre à 11 h à la salle où se déroulera une séance de formation sur le recyclage. Au courant de
l’après-midi, les beignets de deux apprentis pâtissiers seront dégustés.
Heure du conte
Une séance de l’heure du conte aura lieu ce mercredi 11 mars
de 16 h 15 à 16 h 45 à la bibliothèque municipale.
Les marcheurs venus de Walscheid ont apprécié leur découverte
du patrimoine du village et des environs.
Pour changer d’horizon, les
Pas lents de Walscheid ont
effectué leur sortie hebdomadaire à la découverte du patrimoine de Sarraltroff et environs.
Sous la conduite de leur
guide du jour, Jean Marie Ger-
main, une vingtaine de marcheurs, en partant de l’église
de Sarraltroff, ont rejoint Dolving en passant par la ferme
du Saarewald, Haut-Clocher
et Saint-Ulrich.
Ils ont visité le couvent, sa
magnifique chapelle, la biblio-
thèque et l’auditorium avec
son nouvel orgue. Sur place,
le groupe a assisté à une répétition de choristes.
Le retour s’est effectué par
la forêt de Hoff et par le nouveau chemin longeant la
Sarre.
DOLVING
Bienvenue à Evan
De Sarrebourg, nous apprenons la naissance
d’Evan au foyer d’Alexandre Dirheimer et de
Christine Demange, domiciliés 14 rue de la
Fontaine dans la localité. Nous présentons nos
vœux de prospérité au bébé et nos sincères félicitations à ses heureux parents.
Vie de la paroisse
L’abbé assure une permanence dans la pa-
roisse, en sacristie, une heure avant le début
de chaque office dominical. La prochaine
messe sera célébrée dimanche 22 mars à 10 h.
Calendrier du football
Si les conditions atmosphériques et l’état
des terrains le permettent, l’équipe fanion de
l’ASC Dolving se déplacera à Moussey-Avricourt 3, dimanche 15 mars à 15 h. Les doublures recevront Hilbesheim 3 à 10 h Landbach.
Le pays du Saulnois
Mardi 10 Mars 2009
NECROLOGIE
M. René Streiff
NÉBING. — De Sarrebourg, nous apprenons le
décès de M. René Streiff, survenu dimanche à l’âge de 80
ans.
Le défunt avait vu le jour
le 14 février 1929 à Nébing.
Il avait travaillé à la société
Pierron de Nébing avant de
rejoindre la SIBE jusqu’à l’heure de la retraite. Ancien
sapeur-pompier du corps
local, M. Streiff avait également fait partie du comité de
football des Grains de sable
de Nébing ainsi que du
conseil de fabrique. Veuf de
Madeleine Hazotte depuis
près de sept ans, il était entouré de l’affection de sa fille Brigitte, de ses trois petits-enfants Mélanie, Emilien et Adeline et avait eu la joie de connaître deux arrière-petits-enfants.
Les obsèques auront lieu le mercredi 11 mars à 14 h 30 en
l’église de Nébing et seront suivies de l’inhumation au cimetière communal.
Nos sincères condoléances à ses proches.
Mme Madeleine Collin
DIEUZE.— Nous apprenons le décès de Mme Madeleine Collin, dite Mado,
survenu hier à Dieuze.
Née Fix le 22 novembre
1925 à Vergaville, la défunte
avait épousé Jean Collin et
ensemble, ils avaient fondé
une famille de huit enfants.
Mme Collin aimait consacrer
son temps libre à son jardin
et à ses fleurs. Elle n’en oubliait pas pour autant de
chérir ses vingt-et-un petitsenfants et ses quatorze arrière-petits-enfants.
La messe d’enterrement
sera célébrée le jeudi
12 mars à 14 h 30 en l’église de Vergaville et sera suivie de l’inhumation au cimetière du village.
Nos sincères condoléances à son époux, ses enfants et
toute la famille.
M. André Malgras
VAL-de-BRIDE. — Nous apprenons le décès de M. André
Malgras survenu à Val-de-Bride à l’âge de 63 ans. Né le 10 février 1946 à Metz, il était l’époux de Mme Agnès Debin et était
père de trois enfants, Julien, Vincent et Jean-Marc.
La cérémonie religieuse sera célébrée jeudi 12 mars à 10 h en
l’église de Val-de-Bride. Le corps sera incinéré.
Nos sincères condoléances à la famille.
Pharmacies de garde
Château-Salins, Delme et
Vic-sur-Seille : Richard-Heit
à Delme, tél. 03 87 01 30 12,
d’astreinte jusqu’au samedi
14 mars à 18 h.
Dieuze et Morhange :
Poincaré à Morhange, tél.
03 87 86 25 32, d’astreinte
jusqu’au lundi 16 mars à
8 h 30.
Insming : pour joindre la
pharmacie de garde,
téléphoner au commissariat
de police de Sarreguemines
au 03 87 98 42 54.
Médecins de garde
Delme : Dr Bord, tél.
03 87 01 33 63 ; Dr Lambert,
tél. 03 87 01 33 63 ;
Dr Lauvray, tél.
03 87 01 36 17 ; Dr Maisse,
tél. 03 87 01 36 17.
Insming, Bénestroff et
Francaltroff, ChâteauSalins et Vic-sur-Seille,
Aulnois-sur-Seille et
Nomeny, Dieuze,
Morhange : numéro d’appel
unique, tél. 0820 33 20 20.
03 87 05 54 54 ; radiologie
03 87 05 54 59 ; cabine :
03 87 05 22 35.
Dieuze : tél. 03 87 05 02 00
(standard général) ;
03 87 05 80 40 (médecine).
Maintien à domicile
Regesa (réseau
gérontologique de santé) :
maintien des personnes
âgées à domicile, pour tout
l’arrondissement de ChâteauSalins, tél. 03 87 05 02 99.
Urgences médicales
SMUR : tél. 15.
Gendarmeries
Albestroff : 5, rue du Stade,
tél. 03 87 01 60 61.
Château-Salins : 4, rue de
Metz, tél. 03 87 05 10 29.
Delme : rue Maurice-Vautrin,
tél. 03 87 01 30 20.
Dieuze : chemin Halbuterie,
tél. 03 87 86 05 78.
Morhange : 11, rue AlbertSchweitzer, tél.
03 87 86 18 44.
Vic-sur-Seille : 5, rue PierreSaffroy, tél. 03 87 01 10 08.
Hôpitaux
Sapeurs-pompiers
Château-Salins : tél.
Permanence : tél. 18.
ALLÔ 18
Les interventions
des sapeurs-pompiers
Gérontologie : le réseau
avance à grands pas et recrute
ette centaine d’hommes et
femmes dépendants a été
au préalable dépistée,
évaluée, avec à l’issue une prise
en charge basée sur un plan de
soins » souligne le docteur
Christophe Przychocki, médecin généraliste gériatre et président du Régésa. « Nous avons
avec ces seniors des contacts
permanents. Le suivi médical
s’adapte à l’évolution de leur
dépendance. Ils ne sont pas
simplement lâchés dans la nature après le processus de départ. »
L’objectif de 2009 sera de
traiter 150 seniors. Pour l’atteindre, le réseau gérontologique se donne déjà les
moyens. Il a embauché du personnel à cet effet. Tout d’abord,
Amandine Friche de Torcheville.
Secrétaire, elle s’occupe de la
partie administrative.
Un poste qui sera à terme un
emploi à temps plein. Pour la
partie médicale, le service a
également recruté récemment
C
un infirmier spécialisé dans l’urgence psychiatrique : Grégoire
Lecerf.
Une prise en
charge globale
« Son rôle sera de répondre à
chaque demande, qu’elle émane
de la personne âgée elle-même,
de la famille, des aidants, des
travailleurs sociaux voire des
maires, au fur et à mesure des
problèmes rencontrés, et de
trouver des solutions pour le
bien-être des patients », précise
le docteur Przychocki. « Les
personnes dépendantes concernées (degré de dépendance GIR
de 4 à 1) présentent obligatoirement des déficiences médicales.
On ne peut pas seulement les
prendre en charge avec du social. Sinon on va droit dans le
mur. Le médical et le social,
c’est un tout indissociable. »
Le Régésa finance également
des aides complémentaires qui
ne sont pas remboursées par la
sécurité sociale : soins de pédi-
Amandine
Friche
et Grégoire
Lecerf
ont intégré
l’équipe
du Régésa.
cure, installations de réaménagement du domicile… En 2008,
cela représentait 13 000 €.
Leurs mises en place sont en
outre très rapides. Les dossiers
longs à réaliser sont ainsi évités. Au bout, une réponse globale adaptée aux besoins de la
personne âgée dépendante qui
désire vivre à domicile dans des
conditions optimales.
Points de contact Régésa : tél. 03 87 05 02 99
ou [email protected]
Le parcours de Grégoire Lecerf
CITÉ SCOLAIRE
Des parents d’élèves
toujours motivés
Les adhérents du conseil local de la FCPE du lycée-collège
Charles Hermite se sont retrouvés à la MJC de Dieuze pour
l’une de leurs réunions périodiques.
Premier constat, avec 67 adhérents, l’association ne s’est jamais aussi bien portée au niveau de ses effectifs. Seconde information : avec près de 39 400 € de manuels scolaires vendus
lors des bourses aux livres 2008 - et 37 500 € reversés aux déposants, la différence étant destinée à couvrir les frais d’organisation - les finances de l’association se portent bien elles
aussi, au point qu’il a été accepté à l’unanimité de consacrer
une part de l’excédent d’exploitation à soutenir des actions
pédagogiques innovantes au sein de la Cité scolaire Charles
Hermite.
Outre le fonctionnement de l’association, il a beaucoup été
question de celui de la cité scolaire, en particulier du lycée,
dont les effectifs ne cessent d’augmenter. Les parents se réjouissent de la perspective d’ouverture à la rentrée 2009 d’une
filière technologique sanitaire et sociale.
Il est important de signaler que la bourse aux livres 2009
aura lieu début juillet pour ce qui est du niveau de première,
et fin août pour les secondes et terminales. Des informations
plus complètes paraîtront dans ces colonnes en temps utile.
CHATEAU-SALINS
Centre de loisirs en avril
La MJC organise un centre de loisirs pour les 4-12 ans, du
lundi 6 au jeudi 9 avril à la salle polyvalente, sur le thème de
Pâques. Au programme : réalisation de diverses décorations de
Pâques (coquetiers en bois, poules en papier, chariot de Pâques,
œufs en marbling, etc.) ; confection d’un nid géant au supermarché Match ; découverte de la confection de chocolats par un chocolatier ; cuisine ; chasse à l’œuf ; intervention d’une fleuriste.
Les parents peuvent inscrire leur enfant à la journée ou à la
demi-journée. Dossiers d’inscription à retirer en mairie, permanences assurées à la MJC les mardi 10 mars, jeudi 12 mars, vendredi 13 mars de 8 h 30 à 11 h et de 13 h 30 à 16 h.
Repas dansant
L’Amicale des sports et loisirs organise un repas dansant le samedi 21 mars à 20 h à la salle polyvalente. L’animation sera assurée par Joe Ambiance et le menu sera constitué d’une assiette lorraine, de roulé de veau, de fromage, assiette gourmande et café.
Réservations (26 € par personne) prises jusqu’au 10 mars au
tél. 03 87 05 14 42.
CONFÉRENCE
Le pylône a été remplacé.
à Marsal
La restauration de
la collégiale Saint Léger
Le tout nouvel infirmier du Régésa vient du sud de la Meuse,
de Vaucouleurs où réside sa famille. Il est diplômé de l’institut
de formation de soins infirmiers
(IFSI) de Neufchâteau-Vittel, où
il a fait ses études pendant plus
de trois ans. Il a effectué ses
stages d’application un peu partout en Lorraine, et dans toutes
les spécialités. Son examen final,
il l’a passé aux urgences dans un
hôpital psychiatrique des Vosges. Il a d’ailleurs démarré sa carrière à Bordeaux dans la même
branche. Il est revenu au domicile parental au bout de
quelques mois pour des raisons
de santé de sa maman.
L’emploi proposé par le Régésa, il l’a déniché sur internet.
Et depuis trois semaines, il parcourt le Saulnois, terre inconnue
pour lui. Son nouvel emploi est
fait avant tout, comme il le dit
lui-même, de relationnel. Ce
n’est pas une mince affaire avec
les personnes âgées. Sa spécialité psychiatrique lui donne
donc un atout supplémentaire.
À 33 ans, Grégoire Lecerf démarre une nouvelle carrière.
Mais son passé professionnel
est déjà riche. Homme d’action,
il a été plongé dans le milieu militaire, avant de démarrer ses
études d’infirmier, et ce pendant
huit années, du Rwanda en
1993, au Parlement européen,
en passant par différentes écoles. Il a également intégré le
centre de secours de Dieuze en
tant qu’infirmier. Il a élu domicile dans la commune voisine de
Val de Bride, où il est déjà
connu comme le loup blanc, et
apprécié pour ses qualités humaines.
La pêche à la truite ouvre le
samedi 14 mars et, à cette occasion, l’Union des pêcheurs
vicois organise un week-end
« pêche à la truite » à l’étang
de Burthecourt. De nombreuses truites seront déversées
pour l’occasion et quelques
spécimens de belle taille gagneront l’onde pour davantage
de sensations. La pêche se déroulera du samedi 14 mars à
8 h au dimanche 15 mars au
soir. Elle sera gratuite et réservée uniquement aux détenteurs d’une carte de pêche annuelle de l’UPV.
Le nombre de prises autorisées sera de six au maximum.
Une seule canne équipée ou
non d’un moulinet sera autorisée. L’amorçage sera défendu.
Ce rendez-vous, attendu par
de nombreux disciples de
Saint-Pierre, ne doit faire ou-
Services du Clic
Le CLIC est à disposition des personnes âgées et leurs familles,
tous les jours au tél. 03 87 01 95 67 ou 06 19 22 32 41, pour
renseigner sur le maintien à domicile, le portage des repas, les
soins à domicile et les différentes possibilités d’hébergement.
Château-Salins : les filles qualifiées
La collégiale de Marsal n'a pas fini de révéler ses secrets.
Christophe Bottineau, architecte en chef des monuments historiques, propose au public d’expliquer le chantier de la restauration de la Collégiale Saint-Léger de Marsal, dont il assure la direction.
Les première pierres sont été posées au XIIe siècle. Elle a connu
plusieurs modifications au fil du temps.
Mercredi 11 mars à 18 H 30 à la salle des fêtes de Marsal, billetterie au musée départemental du sel.
blier les règles particulières de
l’étang de Burthecourt :
respect de la propreté des
lieux (ne pas laisser traîner ses
déchets, boîtes, fils, etc.), du
voisinage (pas de musique, ne
pas courir au bord de l’étang)
et de la propriété. Un parking
pêcheur est prévu et il est
strictement défendu de stationner au bord de l’eau.
À partir du lundi 17 mars,
deux cannes seront autorisées
et il sera possible, aux détenteurs d’une carte à la journée,
de taquiner le salmonidé. Les
cartes de pêche sont en vente
à l’office du tourisme, place
du Palais à Vic-sur-Seille et
chez le président Krahenbühl,
rue de la Municipalité à
Moyenvic. Prochain rendezvous, le week-end de Pâques,
du vendredi 10 avril au lundi
14 avril.
La séance de l’atelier dessin initialement prévue ce mercredi
11 mars est annulée et reportée au mercredi 18 mars à 18 h 30
à l’Hôtel de la Monnaie.
FOOTBALL
4 h 38 : malaise à domicile
6 h 50 : accident à Hommarting, sortie du véhicule balisage
11 h : prompt secours à Val de Bride. Intervention du véhicule
du chef de groupe et de la VSAV.
Grégoire Lecerf, le nouvel
infirmier du Régésa.
Nous adressons nos compliments, à l’occasion de leur anniversaire, à Antoinette Noyé,
née Lambourbé, qui fêtera ses
80 ans le 11 mars ; à Julien
Staub qui aura 85 ans le
12 mars ; à Henri Valle, doyen
du village, qui passera le cap
des 99 ans le 15 mars et à Émile
Courtin, 80 ans, le 25 mars.
Atelier reporté
Le pédicure sera présent le vendredi 20 mars dans les locaux
de l’Association familiale. Pour avoir recours à ses services,
prendre rendez-vous au tél. 03 87 05 91 37.
Dieuze, lundi 9 mars
Joyeux
anniversaire
La pêche à la truite reste un plaisir dont il ne faut pas se priver.
Pédicure
10 h 07 : retour centre 15 à Château-Salins ; sortie du VSAV.
15 h 44 : malaise dans un lieu public à Château-Salins, sortie
du VSAV.
16 h 45 : blessé sur la voie publique à Château-Salins. Intervention du VSAV.
LAGARDE
Pêche à la truite : à vos cannes
Les retrouvailles avec les villages du canton de Vic proposées
par l’Association familiale ont lieu ce mardi 10 mars à 14 h.
M. et Mme Denis Dietrich, viticulteurs vicois, seront présents.
Et lundi 9 mars
Lors du violent orage qui a
causé beaucoup de dégâts cet
été à Dieuze, il y avait ce lampadaire derrière la mairie, juste
avant de prendre le Pont Chinois. Le vent s’était engouffré
dans le lierre et l’avait "déraciné". Joël Schlesser et M. Mouchot l’ont solidement arrimé
avec des courroies : « Il était
prévu de le remplacer cette
année, cela fait partie d’un projet d’aménagement des bords de
la Seille, voilà nous y remédions
expliquent-ils,
maintenant,
Avant de le démonter, nous installons ce nouveau réverbère
qui est le premier d’une série de
6 : il y en aura deux autres à
côté et les trois autres vont être
placés le long de la petite promenade de La Seille, ils sont très
beaux, avec un design élégant
et s’intègrent bien dans la nature ».
Bien éclairé le soir, ce chemin
attirera des promeneurs, la balade au bord de l’eau est romantique, calme et de plus c’est un
bon raccourci qui mène aux anciens abattoirs.
VIC-SUR-SEILLE
Retrouvailles avec les villages
Le 13 avril, la section tennis de table organise son concours de
belote, exceptionnellement au foyer de Kappelkinger. Participation
de 12 €, assiette anglaise comprise. Ouverture de la salle et inscription à partir de 13 h 30. Le concours débutera à 14 h, les prix sont
de 180 € pour le 1er, deuxième prix 80 € et troisième prix 50 €.
Pylône remplacé
près de la mairie
Le réseau gérontologique du Saulnois (Régésa) vient d’atteindre l’objectif qu’il s’était fixé il y a deux ans.
La prise en charge de 100 personnes âgées dépendantes avec, à la clé, l’embauche de deux collaborateurs
supplémentaires : une secrétaire et un infirmier.
17 h 27 : prompt secours à Burlioncourt. Intervention du VSAV
(véhicule de secours à victime) et de la VLS du médecin-infirmier.
20 h 19 : sortie du FPT (fourgon-pompe tonne) à Château-Salins.
Belote
7
DIEUZE
Château-Salins, dimanche 8 mars
VITTERSBOURG
7
Le District mosellan de football ayant décidé une nouvelle remise générale en raison des conditions météo, une seule rencontre concernant le FC Château-Salins s’est déroulée le week-end
dernier. Dimanche, les féminines ont disputé à Nébing un match
comptant pour la coupe de Lorraine féminine. Les protégées du
président Serge Houillon se sont brillamment qualifiées pour le
tour suivant en s’imposant à l’extérieur par 5 à 2. Bravo les
filles !
ALBESTROFF
Don du sang
La prochaine collecte de sang aura lieu au foyer rural d’Albestroff le lundi 23 mars, de 16 h à 18 h 30.
L’accueil
périscolaire
L’accueil périscolaire est ouvert tous les jours de 7 h 30 à
8 h 30, de 11 h 30 à 13 h 30 et de 16 h 30 à 18 h 30 afin d’accueillir les enfants scolarisés de 3 à 12 ans de l’école maternelle et primaire de Vic. Pour toute inscription, contactez
Noëlle au tél. 06 29 41 62 45.
VERGAVILLE
Soirée karaoké
La Jeune France organise un repas dansant karaoké, animé par
France, le samedi 14 mars à partir de 20 h à la salle socioculturelle. Au menu : couscous royal, salade, fromage, dessert, café au
prix de 15 € par adulte et 7 € par enfant de moins de 12 ans. Réservationsjusqu’au jeudi 12 mars au tél. 03 87 86 80 18 ou
03 87 86 95 56 ou 06 79 61 25 13.
CHAMBREY
Bienvenue à Louise
De Nancy où elle est née le 14 février, nous apprenons la naissance de Louise, deuxième enfant au foyer de Sylvère Husson et
Sonia Blaise, son épouse. Nous leur adressons nos félicitations
ainsi qu’aux grands-parents.
Le pays du Saulnois
Mardi 10 Mars 2009
Taille de printemps
du côté de Delme
7
MORHANGE
Baronville :
débat public
et déchets
Maisons et balcons fleuris :
une émulation certaine
Le concours de fleurissement change.Vu son succès, des plaques vont être apposées aux maisons
récompensées afin d’ouvrir le concours.
Eric et Thierry aux abords du ruisseau Saint-Jean.
Éric et Thierry, ouvriers communaux à Delme, commencent le nettoyage de printemps. Ils taillent en fonction des
besoins du développement des arbres ou arbustes. Ces
actes serviront à enlever des branches pour couper un défaut de structure, à éliminer du bois mort, cassé ou dangereux, à assurer la pénétration de la lumière. Ils coupent les
rejets, élaguent, nettoient les bosquets, les espaces verts,
les arbustes de la ville, afin que tout soit propre.
GUINZELING
Fabrique : René Pierron
reconduit à la présidence
44 participants au concours
communal du fleurissement
étaient inscrits. Ils ont été
conviés au centre socioculturel
pour la remise de prix.
En ce qui concerne le
concours des décorations de
Noël, quatorze inscriptions ont
été enregistrées, une baisse de
fréquentation qui pose la question du devenir de l’opération.
En compagnie de Karine, chargée des dossiers, Mauricia Cordier, adjointe chargée du fleurisa
accueilli
les
sement,
participants. Elle leur a présenté
les membres du jury qui ont
œuvré à ces côtés, Jocelyne
Bour, Marie-Reine Kremeur, Marine Hocquel, Sonia Hasse, Valérie Reydel, Marie-Antoinette
Caillot, représentant le CAT, et
Alain Freyermuth. Elle a ensuite
présenté les nouveautés mises
en place.
Paella
L’ensemble
des participants a reçu
une jolie
plante, les plus
méritants
ont eu
également
des bons
d’achats.
dans les grandes villes », a expliqué l’adjointe.
Ce système permettra aux autres participants d’espérer recevoir un prix, en évitant de retrouver toujours les mêmes au
premier rang. Elle a annoncé la
nomination de la rue du Paquis
en qualité de « rue fleurie », une
récompense aux efforts des habitants de cette rue qui rivalisent
chaque année d’ingéniosité pour
en faire une artère agréable et
particulièrement
fleurie.
Mme Cordier a ensuite attiré l’attention sur la zone de stockage
de déchets radioactifs qui est à
l’étude à Baronville et a invité la
population à une réunion publique le vendredi 13 mars à
20 h.
Cadre de vie
Elle a ensuite félicité Guy
Spannagel qui fleurit le camping
municipal de la Claire-Forêt et
qui y réalise des décorations de
Noël originales et remarquables.
Lui et Sylvie Weber se sont
également vus remettre un prix
d’arrondissement à Stiring-Wendel. L’adjointe a remercié le CAT
pour la création des massifs, le
maire et le conseil municipal
pour leur soutien et l’intérêt
qu’ils portent au fleurissement et
à l’amélioration du cadre vie et
surtout les services techniques
pour l’entretien permanent des
nombreux aménagements. Elle a
rappelé le geste sympathique de
M. et Mme Bruni de Morhange
qui ont offert le magnifique
sapin installé route de Baronville
à l’occasion des fêtes de fin d’année. Jacques Idoux a félicité son
adjointe pour son engagement et
la façon rigoureuse dont elle gère
le fleurissement. Il a ensuite évoqué le respect des espaces verts,
de l’environnement. « Bravo à
vous tous, continuez en ce sens,
les espaces verts améliorent notre
cadre de vie à tous. Vous faites
de notre ville un ravissement et je
sais combien c’est un investissement difficile en temps et en argent… »
Ensemble, ils ont procédé à la
remise des diplômes et des récompenses avant d’inviter l’assistance à partager le verre de l’amitié.
Les résultats du concours
Le conseil de fabrique au complet.
Le conseil de fabrique s’est réuni en mairie, en présence du
maire Jean-Marie Adrian et Antoine Weisse, prêtre administrateur
de la paroisse. Après la présentation du bilan des comptes 2008
et du budget prévisionnel pour 2009, l’assemblée a approuvé la
gestion et donné son quitus. Le vote du bureau a reconduit René
Pierron comme président et Brigitte Géring en tant que secrétaire.
Marie-Paule Sperlet, membre entrant, a été nommée trésorière.
Des achats sont prévus pour embellir l’église : plantes vertes,
bougie à réservoir, nappe d’autel, coussins pour les bancs, revêtement de sol sous le clocher.
Pour financer ces projets, un repas sera organisé le dimanche
20 septembre à midi avec, au menu, un jambon à la broche.
Antoine Weisse a fait le compte rendu de la réunion des bureaux des conseils de fabrique à Insming. Il a ainsi annoncé que
l’abbé Rostoucher ne pourra pas célébrer la messe prévue dimanche 26 avril à 9 h 30 mais le fera le samedi 25 avril à 18 h 30.
BURLIONCOURT
Dans la peau des héros
Décorations de Noël : catégorie maisons :
1er M. Bernard Simon, rue Gustave charpentier, catégorie balcons et fenêtres, 1er pris
Mlle Marie-Laure Vitoux, impasse Castelnau.
L’école maternelle Jeanne d’Arc a reçu un gros
panier garni de friandise afin de remercier les
écoliers des beaux décors réalisés.
Maisons fleuries catégorie Maisons et
jardins : 1er prix à Mme Simone Kress, impasse Castelnau 2e prix Yolande Thimm, rue
Léonard de Vinci, 3e Ruth Bonichot chemin du
Paquis, 4e Alice Bour impasse du Bouvreuil et
5e Jacqueline Humbert, rue des Poilus.
La rue
du Paquis
s’ornera
de ce joli
panneau
présenté
par Mauricia
Cordier : une
récompense
méritée.
Catégorie balcons et fenêtres de
maison individuelle : 1er prix Jacques
Weber rue Pasteur, 2e Casimir Kurek, chemin du Paquis, 3e Odette Chemidlin, chemin vert.
Catégorie Balcons et fenêtres d’un
logement dans un immeuble collectif :
1er prix Adrienne Simon, rue Poincaré, 2e
Louise Gomez, rue du colonel Maillard,
3e Marie-Laure Vitoux, impasse Castelnau. La maison de retraite Hospitalor Les
Charmes a également été félicité pour ses
efforts de fleurissement.
BERMERING
Souvenir français :
le souci commun du respect
La salle communale de Bermering était comble, la réunion annuelle de secteur du Souvenir français
de Morhange et environs ayant toujours le même succès fédérateur.
ierre Weisse, maire de
Bermering et président
de la section locale du
Souvenir français, a annoncé
la création d’une section à
Albestroff.
Il a salué l’engagement des
bénévoles et des portes drapeaux, la section ayant été
présente à 30 manifestations
et à l’organisation de certaines commémorations dont la
toute première organisée par
les municipalités de Viller et
d’Achain. « Nous avons utilisé des bougies de l’espoir
pour intéresser les enfants à
nos manifestations afin qu’ils
se souviennent de leur participation, une idée que nous
allons poursuivre. »
Il a ensuite lancé un
appel : « Le Souvenir français
n’est pas une association
d’anciens combattants ; tout
le monde peu y adhérer,
homme, femme, ceux qui
n’ont pas fait le service mili-
P
À l’occasion de carnaval, les enfants du village se sont
retrouvés au foyer pour présenter leurs déguisements originaux, désireux de s’identifier à leurs héros préférés, à
une fée, un footballeur professionnel et autres clowns.
Quel festival de couleurs !
MORVILLE-SUR-NIED
Costumes de clown
Après le cirque itinérant avec ses jongleurs et ses animaux, les
enfants ont mis leurs masques, le lendemain, pour défiler dans
les rues du village et profiter d’un goûter bienvenu.
L'assemblée
s'est déroulée
dans la salle
communale.
Une réunion publique
d’information sur les déchets nucléaires aura lieu
ce vendredi 13 mars à
20 h au centre socioculturel de Morhange. Les
habitants des communes
des environs peuvent assister à cette rencontre.
NEBING
Novation
Un nouveau système de récompense a été mis en place en
ajoutant une nouvelle catégorie :
« hors concours ».
« Les lauréats seront systématiquement inscrits dans cette catégorie et notés comme les autres,
ils recevront une plaque « maison fleurie » qu’ils pourront placer devant leur maison et chaque
année le meilleur de cette catégorie recevra une fleur à coller
sur la plaque comme c’est le cas
8
taire, même les adolescents
ou les étrangers, pourvu
qu’ils aient le respect de ceux
qui sont morts pour la
France. Nous cherchons toujours des volontaires pour
nous aider. »
Subventions diverses, cotisations, bénéfices des repas
des cérémonies et quête nationale permettent d’équilibrer les dépenses engagées
pour l’entretien, l’aménagement des tombes, la participation aux services religieux,
fleurs, couronnes, voyages
scolaires et monuments.
« Merci, sans vous notre mission
ne
pourrait
être
remplie », a conclu Pierre
Weisse avant de rappeler que
pour les dons, il est possible
d’obtenir un reçu fiscal.
L’entretien des tombes à
Morhange avec l’aide de
René Eisenbeis a été salué,
de même que le devoir de
mémoire réalisé auprès des
A l'issue de l'assemblée, les remerciements ont été adressés aux médaillés et aux musiciens.
élèves de l’école du Centre
avec le voyage vers Schirmeck et le Struthof.
Décorations
Il a ensuite expliqué le fonctionnement du Souvenir Français à l’échelon national :
« Vous, donateurs, êtes tous
considérés comme des délégués faisant tous partie du comité. Seul le président est
responsable et décide de son
bureau dans notre section,
une entité du mouvement général ». L’année qui vient aura
son lot de cérémonies, auxquelles s’ajouteront des actions envers les jeunes, si les
professeurs en font la demande.
Pierre Weisse a ensuite appelé au devant les deux chefs
de chœur des fanfares locales,
Michel Rehm des Métronomes
de Bénestroff et Jean-Louis
Kel, de Morhange Château-Salins Baccarat afin de leur remettre un diplôme de reconnaissance
pour
leur
disponibilité. Fernand Kempfer
a perçu le diplôme de sa décoration obtenue l’an passé ;
Maurice Streiff de Rodalbe a
reçu la médaille de bronze du
Souvenir français, et Jean
Cycon et Xavier Roubert, secrétaire et trésorier celles d’argent pour leur dévouement.
A l’issue de l’assemblée, un
film documentaire a été projeté sur le témoignage poignant de Lazare Ponticelli le
dernier poilu.
Pour rompre avec le couscous de printemps, le foyer
rural propose une paella le dimanche 22 mars à partir de
11 h 45 à l’occasion d’un repas
dansant. Le menu sera complété par un dessert et un café.
La participation demandée est
de 18 € par adhérent au foyer,
9 € moins de 12 ans, 20 € pour
les non adhérents adultes et
10 € pour les enfants. Le repas
sera animé par le saxophoniste
Frédéric Schmitt. Les inscriptions sont prises jusqu’au
18 mars au tél. 03 87 01 54 44
ou 06 86 30 96 60 ou encore
03 87 01 55 77.
Chorale
En vue d’un concert d’ouverture organisé le 29 mars à
Strasbourg, auquel participera
l’école de musique, il est possible de rejoindre le groupe choral, quel que soit l’âge. Les répétitions ont lieu le mercredi de
19 h 45 à 21 h au centre socioculturel. Participation gratuite.
LENING
Loto
L’association socioculturelle organise son loto du
printemps le dimanche 5 avril
à 14 h. Ouverture des portes
à 12 h 30. 1,50 € le carton ;
8 € les 6 cartons ; 16 € les 13
cartons. Réservation possible
au 03 87 01 62 62 ou au
06 74 95 19 51.
RACRANGE
Soirée
années 80
L’Olympique de Racrange organise une soirée spéciale années quatre-vingt, le samedi
28 mars à 20 h au foyer socioéducatif. La soirée sera animée
par le DJ des Iles qui a
concocté, pour l’occasion, un
programme spécial disco. Un
buffet froid permettra de se
restaurer tout au long de la soirée. Les déguisements et costumes des années quatre-vingt
peuvent sortir des greniers.
Tarif 10 €. Réservations au tél.
03 87 86 30 39 après 20 h.
Le Républicain
Lorrain
Château-Salins : rédaction et
publicité, 5, rue
Clemenceau, 57170
Château-Salins, tél.
03 87 05 21 61. Bureau
ouvert au public du lundi au
vendredi de 9 h à 16 h 30.
Delme : Martine Piquard, tél.
03 87 01 33 41 ; Rodolphe
Balliet, tél. 03 87 01 30 64
(sports).
Dieuze : Yvette Wurch, tél. 06
09 23 63 16; Marcel Mattès,
tél. 03 87 86 89 38 ; JeanClaude Laurent (sports), tél.
03 87 86 98 72 ; Noémie
Goubet, tél. 06 85 11 11 86.
Morhange : rédaction et
publicité, Anne Oger, 22,
rue Alphonse Grosse à
Racrange, tél.
03 87 86 22 64 ; Patrick
Arnould (sports), tél.
06 60 76 17 90 ou
03 87 86 23 32.
Albestroff : Jean-Michel
Peltre, tél. 08 75 56 16 20.
Vic-sur-Seille : Octave Wein,
tél. 03 87 01 15 61 ou
06 10 51 05 33.
Services
Syndicat des eaux de
Rodalbe : bureaux au 12,
rue Castelnau à Morhange,
tél. 03 87 05 61 00, de 8 h à
17 h (fax : 03 87 05 61 01) ;
astreinte, tél.
06 80 75 46 31.
Déchetterie : à Dieuze, de 9 h
à 12 h et de 14 h à 17 h ; à
Château-Salins, de 9 h à
12 h et de 14 h à 17 h ; à
Morhange, de 14 h à 17 h.
Loisirs
Piscine à Val-de-Bride : de
12 h à 13 h 30.
MJC: à Dieuze, impasse de la
Madeleine, tél.
03 87 86 97 41. A
Morhange, 2, rue de l’Église,
tél. 03 87 86 36 14.
0409
AC1123693
Région de Saint-Avold
Mardi 10 Mars 2009
EXPOSITION
à faulquemont
A la
bibliothèque
de
Faulquemont
et jusqu’au
28 mars, une
exposition
de 16
panneaux
abordera
divers
aspects
de l’eau,
enjeu majeur
de la
planète.
Pour célébrer la 16e journée mondiale de l’eau qui aura lieu le dimanche 22 mars, la bibliothèque de Faulquemont organise jusqu’au
28 mars, une exposition sur le thème de l’eau. Présente partout,
élément vital, ressource précieuse et limitée, l’eau sera présentée
sous divers aspects souvent abordés en éducation à l’environnement : l’eau en stock, l’eau en mouvement, l’eau indispensable,
l’eau disponible, l’eau des plantes et des animaux, l’eau potable,
l’eau utilisée dans l’agriculture, l’eau à usage domestique, etc.
A cette occasion un jeu-concours est organisé. Un questionnaire
disponible à la bibliothèque est à remplir avant le 25 mars. Des lots
de livres sont à gagner.
L’exposition est visible durant les heures d’ouverture de la bibliothèque : mardi et vendredi de 17 h à 19 h, mercredi de 14 h à 17 h,
jeudi de 9 h à 11h et le samedi de 14 h à 16 h.
Médiathèque : 1, place Monroe à Faulquemont.
Tél : 03 87 90 70 29
tennis
Créhange : enfin une
victoire pour les Messieurs
Il aura fallu attendre la 4e
journée de championnat pour
voir la première victoire d’une
équipe Messieurs et c’est l’équipe 1 qui l’a enregistrée dans
un déplacement difficile à
Boulay. Les choses ont cependant été rondement menées
puisque la victoire était acquise dès l’issue des simples.
Les Boulageois alignaient trois
15/3 contre respectivement
15/2 (Jonathan Maujean), 15/3
(Pierre Miatto) et 15/3
(Alexandre Schmidt) pour les
Créhangeois. Si Jonathan Maujean l’emportait sans trop de
difficultés 6/2 6/2, cela a été
plus difficile pour Pierre Miatto
victorieux 6/4 7/6 et surtout
pour Alexandre Schmidt qui a
dû s’employer pour conclure
en 3 sets 6/2 2/6 6/0. Le double sans enjeu revenait aux
FAULQUEMONT
hôtes du jour. Avec cette victoire, les Créhangeois se replacent dans la course au maintien qui se jouera dimanche à
domicile contre Montigny-lèsMetz.
L’équipe 2 poursuit en revanche son chemin de croix avec
une nouvelle défaite à domicile
(4 à 0) contre Hagondange.
Les scores sont sévères pour
Romain Baptiste, Pierre Bonnifet et Florian Bigel qui auront
tout de même opposé une
belle résistance dans le double.
Avec ce nouveau revers, il est
cependant à craindre que les
réservistes créhangeois soient
condamnés à la relégation.
Parallèlement au championnat, le tournoi se poursuit et
arrive dans sa ligne droite finale avec l’entrée en lice des
seconde série.
quilles
Faulquemont bat Stiring-Wendel
L’équipe 3 de la Quille sportvive qui évolue en Promotion d’honneur, à domicile au local du Bas-Steinbesch, a rencontré l’équipe
de Stiring-Wendel et gagne le match par 3014 quilles contre 2874
quilles pour l’équipe adverse. La formation faulquinoise obtient 23
points contre 16 points pour l’équipe stiringeoise. Le meilleur
joueur local est Kévin Gothier avec un score de 778 quilles.
Report de match pour l’équipe 1 en nationale 2 à Flévy et l’équipe 2 en Promotion Régionale, à Vittoncourt.
VALMONT
Pâques au centre de loisirs
La ville de Valmont organise, du lundi 6 au jeudi 9 avril, son centre
de loisirs pour les enfants de 6 à 11 ans, à la salle polyvalente, sur le
thème "C’est Pâques !". De nombreuses activités sont au programme : bricolages, jeux, goûter surprise, sortie à la journée avec
"pique-nique" au zoo d’Amnéville, grand jeu "le rallye de Pâques,
chasse à l’œuf. L’accueil des enfants se fera de 8 h à 17 h avec possibilité d’accueil dès 7 h 45 avec petit-déjeuner, repas de midi et goûter.
Les inscriptions pour le centre de loisirs auront du lundi 23 au
jeudi 26 mars : de 7 h 30 à 8 h à l’accueil périscolaire (ancienne
école maternelle derrière la mairie) et de 16 h à 17 h 30 à la mairie
de Valmont. Lors des inscriptions, se munir de l’avis d’imposition
2007, des bons CAF ou le cas échéant du numéro d’allocataire ainsi
que les photocopies des vaccins du carnet de santé et de l’assurance extrascolaire de l’enfant.
En préliminaire au 7e Salon
de peinture de la ville de Faulquemont, c’est dès cette semaine que l’on pourra déjà admirer des œuvres peintes par
les membres du club Crayons
et Pinceaux dans les différentes vitrines des commerçants
de Faulquemont. Le Salon de
la ville qui se tiendra comme
les six précédentes éditions au
Herrenwald, du 15 au
22 mars, sera ouvert aux visiteurs tous les après-midis, de
14h à 18h. Les matinées seront réservées aux scolaires.
Ils pourront également participer au vote du public, une
urne étant spécialement mise
à leur disposition.
Créé en 1993, le club
Crayons et Pinceaux compte
une trentaine de membres
très actifs de peintres amateurs de Faulquemont et des
villages environnants. Ils se
réunissent tous les mardis de
18 h à 22 h dans les locaux
du centre social du Bas-Steinbesch et assurent en partenariat avec la mairie de Faulquemont, ce salon bisannuel.
Devenue
incontournable,
cette manifestation a acquis
au fil des ans ses lettres de
noblesse, grâce à une sélection de qualité, et connaît un
large succès, aussi bien auprès du public que des artistes. Cette année, on pourra
en effet admirer sur les cimaises, les œuvres d’une soixantaine de peintres lorrains qui
aborderont toutes les techniques à l’eau, à l’huile, au
crayon ou au pastel.
Bourse bébés
Créanto Anim’action organise une bourse de vêtements
et matériel de puériculture
mercredi 11 mars de 9 h à
18 h. Les articles vestimentaires de 0 à 12 ans, poussettes,
landaus, stérilisateurs, couffins, rehausseur… (sauf biberons et jouets). Ils seront proposés à la vente par le
personnel et les bénévoles du
centre. Stands et information
toute la journée avec, notamment, la nutritionniste Claire
Zehr.
Bourse
aux poissons
Les membres du club "Crayons et Pinceaux" préparent le 7e Salon de peinture de la ville de
Faulquemont. Dès cette semaine, on pourra admirer des œuvres peintes par les membres du club
"Crayons et Pinceaux" exposées dans les différentes vitrines des commerçants de la ville.
7e Salon de peinture de la ville
de Faulquemont du 15 au 22 mars
de 14h à 18h au centre socioculturel du
Herrenwald à Faulquemont.
Contact : Michèle Debold
au 06 14 56 83 33.
PONTPIERRE
Le club aquariophile de Créhange-Faulquemont organise une
bourse aux poissons et aux plantes
aquatiques,
dimanche
15 mars de 10 h à 12 h et de 14 h
à 17 h au centre culturel Créanto.
Le salon des aquariophiles sera
animé par une exposition-vente
d’oiseaux exotiques. Buvette et
restauration. Entrée libre.
Loto
Ainsi soit-il ! : une bonne soirée !
Les responsables de la salle des
fêtes avaient prévu 120 places assises afin d’accueillir le public
pour la représentation d’Ainsi
soit-il !, une comédie en trois
actes de Jean-François Champion
interprétée par le Théâtre amateur
delmois (TAD). Il a fallu en rajouter plus de cinquante !
Les mésaventures du père Fagolle qui avait découvert un trésor dans son jardin ont été à l’origine de fous rires de la part des
spectateurs qui ont apprécié le
jeu des huit acteurs du TAD. Ce
soudain enrichissement va causer
6
CRÉHANGE
Le 7e Salon de peinture se prépare
Tout savoir sur l’eau
SPORTS
4
L’Appel organise un loto samedi 14 mars à 20 h à la salle
Mouzaïa. Ouverture des portes
à 19 h. Lots : ordinateur portable, TV 82 cm, bon d’achat de
200 €. Buvette et restauration,
café-gâteaux.
bien des soucis au curé : le jeune
Thierry, poursuivi par un dangereux malfaiteur corse, tente d’obtenir de l’argent auprès du prêtre
dont il est le fils, une gouvernante omniprésente qui se prénommait Hervé dans sa jeunesse,
une journaliste très intégriste
sous le charme d’un maire, une
jeune fille en attente d’un heureux événement et un faux
évêque en réalité Ange Batistini
qui n’attend que la bonne occasion pour s’enfuir avec le trésor
sans oublier le vrai Mgr Le Loup
pris pour un inquiétant psychopa-
Heure du conte
Les Heures du conte à la médiathèque Créanto ont lieu
mercredi 11 mars à 10 h (3 à 7
ans) et mercredi 25 mars à
15 h (7 à 11 ans).
Naissance
Pauline est née au foyer
d’Emmanuel Lilier et Nathalie,
née Weiss, 3 impasse d’Amsterdam. Félicitations.
LONGEVILLELÈS-SAINT-AVOLD
Le public a réservé une salve d’applaudissements à la fin du spectacle.
Les 8 acteurs du Théâtre Amateur Delmois.
the et arrêté par les gendarmes !
Les différents quiproquos, la
démence amoureuse de la journaliste qui devient la femme du
boulanger du film de Pagnol, le
double jeu du faux évêque ont
apporté deux heures de divertissement au public qui a marqué
son plaisir par des applaudissements mérités.
Pour ceux qui ont manqué
la pièce, le TAD la rejoue le
vendredi 13 mars à 20 h au
Marcel-Martin
de
centre
Folschviller. Réservations (4 €,
7 € et 8 €) en mairie de Folschviller ; caisse en soirée au tarif
de 8 €.
DIFFEMBACH-LÈS-HELLIMER
Alonzanfan… pour 62 élèves
Les 44 enfants de la maternelle de Diffembach-lès-Hellimer et les 18 élèves du CP
de Gréning, tous issus du regroupement
pédagogique
Ste Marguerite (Diffembachlès-Hellimer, Gréning, Nelling et Petit-Tenquin) se sont
rendus (certains pour la première fois) au cinéma à Sarreguemines le matin du jeudi
5 mars. Les enseignantes
avaient choisi Loulou et autres loups parmi les films proposés par la Ligue de l’enseignement (FOL) dans son
programme Alonzanfan –
Quinzaine du cinéma jeune
public.
Les élèves ont apprécié le
monde de Grégoire Solotareff
Tennis
Lors de la 4e journée de
championnat d’hiver hommes, l’équipe 1 n’a malheureusement pas pu résister à
l’équipe 1 de Richemont et
s’est inclinée (0-4) pour le
trophée Albert Schmitt. Mais
heureusement, les deux autres équipes longevilloises ne
se sont pas laissées impressionner : l’équipe 2 a vaincu
(4-0) Creutzwald 2 et l’équipe
3 a battu (4-0) Diesen 2.
PORCELETTE
Tennis :
bis repetita
62 élèves ont pu profiter de la Quinzaine du cinéma jeune public à Sarreguemines.
avec Loulou et découvert
également au travers des
quatre autres courts métrages
des univers très différents et
des loups plutôt étonnants.
GROSTENQUIN
Bourse aux jouets
L’école maternelle et primaire organise une bourse aux jouets
le dimanche 29 mars de 10h à 17h à la nouvelle salle des fêtes
de Grostenquin. Reservations (5 € la table) au 06 03 67 06 25.
Les exploitations de cette
sortie, menées dans chaque
classe, permettront de discuter, confronter les points de
vue de chacun, rappeler les
différentes étapes de chaque
histoire (images séquentielles), et travailler sur les représentations du loup…
Ce projet a été financé en
majeure partie par l’Amicale
des 4 écoles qui a pris en
charge les frais de transport
ainsi que la moitié du prix de
l’entrée au cinéma.
GUINGLANGE
Foyer rural : René Lecomte
passe la main
VAHL-EBERSING
Un appel aux vocations
L’équipe 1, en championnat de
Albert
(Trophée
Lorraine
Schmitt), a reçu Creutzwald :
encore un match très dur en raison des inégalités de classemen.
Les adversaires ne comptant que
des joueurs classés 15-1, ce fut
une défaite de plus, 4 à 0. Martin Nommer (classé 15-4) s’incline logiquement 6-2, 6-1, Julien Henot (15-5) termine par
6-2, 6-2. Jonathan Brauenig (30)
par contre a opposé une belle résistance à son adversaire ne perdant que 4-6, 6-4, 6-3. Défaite
du double Nommer-Brauenig par
6-2, 6-2.
L’équipe 2 en championnat de
Moselle s’est déplacée à Hombourg-Haut pour affronter leur
équipe 3. Comme le week-end
dernier, Porcelette revient victoire en poche par 4 à 0, les Porcelettois étant, lors de cette rencontre un peu mieux classés.
Victoires de Yannick Schluck (302) contre un 30-3 par 6-0, 6-0,
de Brice Grun (30-3) contre un
30-5 par 6-0, 6-1 et de Sébastien
Weber (30-3) contre un NC par
6-2, 6-3. Le double étant emporté par Grün et Scluck 6-0, 6-1.
Fête de l’amitié
Tous les membres du Foyer rural ont honoré René Lecomte qui passe la main ,
après 33 ans de présence au sein de l'association, dont 27 ans de présidence.
Journée de rencontre à Vahl-Ebersing avec le père Guerigen.
Invité par l’abbé Douvier, le père Pierre
Guerigen, responsable diocésain de l’antenne "Vocations" a présidé la messe du
29 février. De plus après la célébration,
l’animation se prolongea au foyer de
Vahl-Ebersing, où enfants, jeunes et
adultes avaient tout d’abord apprécié le
temps d’un repas simplifié, avant de dé-
couvrir la projection du DVD de l’année
de l’Appel.
L’échange qui s’en suivit, permit au
père Guerigen de répondre aux questions, et de rappeler les possibilités offertes aux jeunes qui désirent approfondir
leur foi, ou la question d’une vocation
particulière : les groupes selon l’âge pro-
posé par le SDV (service des vocations)
avec un camp vocations qui a lieu
chaque année durant l’été. Rens. chez le
père Pierre Guerigen au 06 63 28 83 78
Il ressortit très clairement de la projection, que toute vocation dans l’Eglise est
un « appel à vivre un bonheur possible,
quelque soit le oui ».
Cette année encore, c’est René Lecomte, président, qui a accueilli les membres du Foyer
rural. Après avoir remercié tous les membres actifs pour le remarquable travail effectué, ainsi
que les sponsors qui aident le foyer à financer
les dépenses liées à l’organisation de la marche
IVV, René Lecomte dressa le bilan de l’année
2008. Il informa l’auditoire, que trois membres
du comité étaient démissionnaires. Ainsi, Armand Beaucourt, Serge Schwind et Adeline
Gandar ont été remplacés par Marc Lukatschewitsch et Anthony Paléoti. Le comité sera ramené à neuf membres.
Pour 2009, la plupart des activités sont reconduites. Serge Lecomte dressa le bilan financier
du foyer. Il expliqua aussi pourquoi les comptes
étaient déficitaires cette année. Il rappela les dépenses engagées en 2008, comme la réalisation
d’un placard aménagé dans la salle du foyer, les
frais liés à la sonorisation du foyer etc... Sabine
Didelon, commissaire aux comptes, avalisa ces
derniers.
En fin de séance, René Lecomte déclara qu’après 27 ans de présidence, il avait décidé de
passer la main. Le maire Jean Didelon, le félicita pour le temps et l’énergie consacrés aux
Guinglangeois, pendant ses 33 ans de présence au comité, dont 27 en tant que président du foyer. René Lecomte fut très applaudi
par l’assemblée.
Le maire continua son discours en précisant
qu’avec l’augmentation récente de la population, la municipalité etait disposée à agrandir le
foyer. Sabine Albert, au nom de tous les membres, offrit à René Lecomte un panier garni. La
soirée se termina par le pot de l’amitié. Une
nouvelle réunion était prévue pour désigner un
nouveau président et un comité renouvelé.
Le conseil de fabrique organise sa fête de l’amitié, dimanche 22 mars à 12 h à la salle
Sainte-Barbe. Au programme :
repas à 12 h et café-gâteaux,
buvette, l’après-midi. Réservations (17 € et 8€ -12 ans) au
03 87 82 42 73, 03 87 93 07 73
ou 03 87 93 00 87.
DIESEN
Samedis éducatifs
La prochaine séance des samedis éducatifs organisés par
le Foyer culturel pour les enfants de 4 à 12 ans aura lieu le
samedi 21 mars de 14 h à 18 h
au foyer communal, sur le
thème de Pâques (bricolage et
cuisine). Renseignements au
06 29 50 28 41 ou
06 76 45 68 92.
Budget
maîtrisé
Connecté
Simple
Innovant
SFR - S.A. au capital de 1 343 454 771,15 € - RCS Paris 403 106 537.
Fiable
Arsène Wenger, manager général d’Arsenal F.C.
NOUVEAU PACTE SFR PRO : UN SERVICE CLIENT DÉDIÉ AUX PROS.
Parce que nous savons que les professionnels ont besoin de réponses précises, nous avons inventé le
Pacte SFR Pro, un ensemble d’engagements conçus exclusivement pour vous : service client dédié, appel
décroché en moins de 30 secondes(1), résolution du problème en direct ou rappel par un conseiller,
possibilité de laisser un message en dehors des horaires d’ouverture du service client avec réponse dès
le lendemain matin (2)... Le Pacte SFR Pro de SFR Business Team Pro, une nouvelle équipe dans votre équipe.
lepactesfr.fr/pro
Faire équipe avec vous
Pacte SFR Pro réservé aux clients mobiles SFR directs (hors clients ADSL, Clé Internet et SFR Entreprises), professionnels pouvant justifier d’un n° SIREN. (1) Temps moyen d’attente (hors aiguilleur) avant
réponse constaté sur le mois de janvier 2009 sur appels au 1023 (prix d’un appel local depuis un poste fixe) : 17 secondes. (2) Hors 1er mai.
AC1150695
0411
Moselle Actualités
Mardi 10 Mars 2009
REPÈRES
Cours d’anglais
L’université
Paul-VerlaineMetz organise des cours d’anglais pendant les vacances de
printemps, du lundi 6 au jeudi
9 avril et/ou du mardi 14 au
17 avril. Ces cours d’anglais seront proposés tous les matins de
8 h 30 à 12 h 30, soit 16 heures
d’enseignement par session. Dès
aujourd’hui et sur simple appel
téléphonique, les personnes désireuses de se mettre ou remettre
à cette langue peuvent obtenir
des informations sur les méthodes pédagogiques, les coûts de
formation et sur les tests de positionnement préalables.
Contact : tél. :
03 87 31 52 21.
Courriel : [email protected]
univ-metz.fr
Taille et entretien
des plantations
« Ouf ! L’hiver un peu rude
nous lâche, Dame nature se requinque, les jardiniers sentent la
vigueur les envahir », remarque
Marcel Antoine, responsable
local de l’association des Jardiniers de France. Celle-ci propose
une revue, Pour nos jardins, qui
compte dix numéros par an, un
catalogue de quelque 400 produits et semences, un service
technique horticole et juridique
par correspondance avec une réponse sous huitaine, un site
www.jardiniersdefrance.com, un
réseau de correspondants locaux
qui organisent des réunions d’informations animées par des passionnés et des professionnels.
Voici ses rendez-vous de printemps pour les personnes qui le
désirent : à Metz, chapelle SaintPaul, rue Jeandelize, le samedi
4 avril à 14 h, apprendre à
connaître, protéger, attirer les oiseaux, les mammifères et les insectes, ses amis du jardinier avec
la participation de la LPO ; à
Scy-Chazelles, à la salle de
l’Esplanade puis à côté de la
mairie, le dimanche 5 avril, à
9 h, un cours de taille et d’entretien des rosiers, arbustes d’ornements et fruitiers avec MM. Grégoire et Lukas. L’association
recherche des bonnes volontés
pour étoffer son réseau de correspondants.
Contact : Marcel
Antoine, 43, rue Gandhi
à Marly, tél. :
03 87 62 57 69.
A l’écoute
de ses oreilles
Le jeudi 12 mars, se déroule la journée nationale
de l’audition. Dans ce
cadre, l’ARDDS 57 (Association de réadaptation et
de défense des devenus
sourds et malentendants
de la Moselle) organise
deux rendez-vous pour
informer le public et le
sensibiliser aux problèmes de la malentendance.
Le jeudi 12 mars à
Saint-Avold, à l’hôtel de
ville, elle animera de 10 h
à 12 h et de 14 h à 17 h,
un atelier d’information,
avec la présence de la
Médecine du travail et
d’un audioprothésiste.
Le samedi 20 mars,
toujours en partenariat
avec la mairie, c’est à
Yutz que l’ARDDS sera
présente, à la salle Bestien de 10 h à 19 h, avec
la Macif-Sourds, un
audioprothésiste, Préviades et un ORL.
Pour tous
renseignements,
contacter Guy
Dodeller au
03 87 78 23 28 ou
par mail :
[email protected]
Gros plan sur les passionnés
du Caméra-club
Le coin du jardinier
« A proximité de chez moi, il y a un élevage de
poules pondeuses. J’ai la possibilité d’avoir du
fumier. Est-ce bon de le répandre dans mon potager ne sachant pas quelle nourriture est donnée à
ces poules ? »
R. H.,Thionville
Ce sont des bénévoles mais ils ont des compétences et du matériel dignes de professionnels. Les membres
du Caméra-club d’Auboué, avides de nouvelles rencontres, ouvrent leur porte à ceux qui partagent leur
passion pour la vidéo.
lacardés sur les murs, des
quantités de jaquettes de
films. Des photos aussi,
comme autant de souvenirs de
tournages, d’expériences, de
belles émotions. Dans les locaux de la MJC d’Auboué, les
membres du Caméra-club ont
leur antre bien à eux. Ces férus
de belles images, ces passionnés de montage, ces mordus de
vidéo sont enseignants, électriciens, menuisiers, préparateurs
en pharmacie, receveur des Postes ou encore commerciaux, en
activité ou retraités. Des parcours très différents, mais dont
il
ressort
une
passion
commune : la réalisation de
films. Cette envie presque irrésistible d’immortaliser un personnage, un événement, à travers l’œilleton de leur caméra.
Comme ça, juste pour le plaisir.
C’est en 1974 que Gérard Lutique, l’un des membres actuels, décide de fonder un club.
« Je venais à l’époque de me
lancer dans la pratique du
Super 8 et j’étais à la recherche
de passionnés », se souvient-il.
Un an après, l’équipe sort son
premier film sur le thème de l’avortement. Un sujet plutôt bien
choisi, au moment où est promulguée la loi Veil. L’un des
membres ouvre un album et caresse le plastique recouvrant
l’extrait de l’article de presse
précieusement conservé et légèrement jaunit par le temps. Il
faut dire que pour cette réalisation, le club a reçu le prix spécial du jury du concours Super
8 pour la création offrant le plus
d’intérêt. Trois films sont ensuite réalisés en format 16 mm,
puis vient le passage à la vidéo
en 1987. « Ça a été une période
14
auboué
P
Le fumier de poules, au jardin ou dans le potager, ne doit pas
être utilisé trop frais ; ce serait un désastre pour les cultures. Toutefois, on constate généralement que poulailler et potager sont
complémentaires.
La fiente de poules fait merveille, surtout en purin dilué dans
les raies entre les cultures de légumes-feuilles hautement nitrophiles comme les salades ou les épinards. Cette dilution est de l’ordre
d’un kilo de fientes pour 100 litres d’eau. Pur, la fiente de poule est
trop corrosive et trop riche en matière azotée. Libéré trop rapidement, l’azote fragilise les plantes les plus rustiques comme les vivaces qui ont besoin de s’installer doucement. Avec un apport d’azote rapide, les plantes poussent vite, mais leurs tissus ont moins
de rigidité, provoquant un phénomène de verse. Les tiges se courbent sous le poids de la tête trop haute et la plante se couche lamentablement. On dit des plantes ainsi traitées qu’elles ont soif en
été et froid en hiver. Une ancienne maxime dit que "le fumier de
poule enrichit le père et ruine le fils". Les fientes fraîches de poules
donnent un coup de fouet énorme à la production mais avec le
temps, la terre, comme brûlée, devient progressivement stérile. Il
ne faudrait pas dépasser les 600 à 800 g de fientes fraîches par m2
de terrain.
Il vaut mieux mélanger la fiente fraîche à une litière, par
exemple la paille. La première apporte l’azote, la seconde le carbone. Après un bon compostage, au minimum six mois, la litière
sera réduite à l’état d’humus, haute valeur ajoutée à la terre. Le fumier de poules augmente la matière organique du sol, favorise l’activité biologique et la rétention d’eau et enfin restructure le sol.
Un des gros avantages du fumier de poules est qu’il est le seul à
contenir naturellement du calcium. Le volatile réclame un régime
alimentaire riche en calcium pour produire la coquille de l’oeuf. On
en retrouve un minimum de 7 % dans son fumier. Le calcium est
un élément essentiel à la croissance de tout organisme vivant. Il
intervient principalement sur la division cellulaire. Avec le fumier
de poule, nul besoin de chauler. Si l’on a plus de fientes que de litière, il suffit de composter en faisant se succéder des couches de
déchets verts (tontes de pelouses, broyages de brindilles…) et les
déchets du poulailler. Il n’y a plus qu’à attendre, en général une
saison est nécessaire.
Certains se plaignent de la forte odeur d’un tel compost.
On peut couvrir la couche de fientes de quelques poignées réparties de Lithothamne (une poignée par mètre carré). Cet amendement riche en calcaire et en phosphore est le résultat de la réduction en poudre ou en granulats très fins d’une algue à laquelle on
donne également le nom de maërl. Il va bloquer l’odeur en corrigeant l’acidité et va jouer un rôle de tampon. Il aidera à structurer
et à stabiliser le terrain en agissant sur le complexe argilo-humique
en stimulant par là-même l’activité biologique du sol.
« Ce que
nous
recherchons,
c'est
rencontrer
des personnes
afin
d'échanger,
de partager
et de
découvrir
d'autres
techniques »,
assurent les
membres du
Caméra-club
d'Auboué.
charnière, un cap à passer car
certains d’entre nous étaient très
attachés à la pellicule qui elle,
était palpable. On la copiait, on
la collait… on " touchait " les
films », s’emporte Gérard Lutique, les yeux brillants.
Unique dans la région
Mais l’envie de se frotter à du
matériel de pointe, à cette technologie émergente l’emporte, et
le club se dote progressivement
de matériel dont il n’a pas à rougir aujourd’hui. Caméras numériques professionnelles, blue
screen (écran bleu) leur don-
nant la possibilité de faire des
incrustations, travelling de 9 m
de long, grue de 4 m, steady
cam, différents types de micros
et d’éclairages, mannequins
pour tester la lumière… autant
de beaux « jouets » permettant
des réalisations de A à Z de
qualité irréprochable, et surtout,
d’offrir du sur mesure. Portraits
d’artistes, films pédagogiques
pour l’Éducation nationale,
films d’entreprise ou encore
courts-métrages et travaux pour
les mairies, la gendarmerie nationale… La palette est large.
Pourtant, ce ne sont pas les
commandes, quoique très nombreuses, qui motivent cette
équipe de passionnés. « Nous
ne cherchons en aucun cas à
concurrencer les professionnels,
souligne Frédéric Clément, président du Caméra-club. Ce que
nous recherchons, c’est rencontrer des personnes afin d’échanger, de partager et de découvrir
d’autres techniques. Il faut savoir que nous sommes les seuls
dans la région à proposer cette
gamme de matériel professionnel », ajoute celui qui accorde
une attention particulière à la
formation des membres et au
partage de connaissance, essentielle à la progression de chacun.
A présent, l’équipe aimerait
se lancer dans la réalisation
d’une fiction d’après une idée
originale, et d’en gérer jusqu’à
l’écriture et la mise en scène. Et
il y a fort à parier que leur motivation et leurs compétences les
mènent sans aucun mal jusqu’à
la concrétisation.
Joan MOÏSE.
Contact : MJC
d’Auboué ou Frédéric
Clément au
06 03 23 60 06.
• Cette réponse a été préparée en collaboration
avec la Société d’Horticulture de la Moselle.
pupilles de la nation
Symphonie printanière
pour la Société d’Horticulture de la Moselle
Les orphelins de guerre
toujours pas indemnisés
Romuald DUDA présentera prochainement des variations
sur des créations florales de saison et fera preuve de talent
et de savoir-faire en y apportant quelques touches personnelles. Cette manifestation se déroulera le dimanche 15 mars,
à 15 h, dans la salle de conférence du Crédit Agricole,
avenue André-Malraux, à Metz. Elle est ouverte à tous.
Vice-président de la Société d’Horticulture, ce spécialiste
des plantes est maître diplômé en ikebana de l’Ecole Ohara
(Japon). Amoureux des Arts du Japon et de la nature, il a introduit, dans les années soixante-dix, l’art du bonsaï dans
l’Est de la France. Ce qui lui vaut d'être à l’origine de la création de nombreux clubs de Bonsaï, à Metz, à Nancy, à Nantes et… à l’Ile de la Réunion. Autrefois animateur d'une
émission au nom évocateur « Vert tendre et Verdure » sur
l’antenne de Radio-L, il répond chaque semaine aux questions des lecteurs de notre journal par le biais de la rubrique
« Le coin du jardinier ». Par ailleurs, il répond quotidiennement aux problèmes que lui soumettent les auditeurs de
France Bleu Lorraine-Nord.
Depuis 1992, son rôle d’animateur au sein du Service des
Espaces Verts de la Ville de Metz, lui permet d'offrir aux visiteurs les richesses et les secrets de celle que l’on surnomme
Ville-Jardin.
La section mosellane de l’Association des pupilles de la nation, des orphelins de guerre ou du devoir
(ANPNOGD), a tenu son assemblée générale à Yutz. Sept ans après sa création, l’objectif est toujours
le même : obtenir réparation pour tous.
n 2007, après avoir manifesté dans les rues de Paris,
une délégation de l’Association des pupilles de la nation,
des orphelins de guerre ou du
devoir (ANPNOGD) a été reçue
à l’Assemblée nationale. Elle en
est ressortie avec une promesse,
celle de mettre les propositions
de loi sur l’indemnisation des
orphelins de guerre à l’ordre du
jour. Depuis, rien. C’est le constat amer fait par la section mosellane de l’ANPNOGD lors de
son assemblée générale à Yutz.
L’association départementale,
qui compte 388 adhérents, se
bat depuis sept ans pour que
tous les orphelins de guerre
soient indemnisés sur la même
base : celle accordée aux victimes de la Shoah par les décrets
de 2000 et 2004.
Pour prétendre à cette indemnisation, soit une pension mensuelle de 450 € ou un capital de
27 000 €, les descendants doivent justifier de la mort d’un de
leurs parents suite à une arrestation par l’armée allemande. Une
E
mesure restrictive qui exclu de
fait les enfants de résistants, de
Malgré-nous ou de victimes des
bombardements.
Situations paradoxales
« Lorsque nous présentons nos
dossiers d’indemnisation, on
nous répond toujours la même
chose : vous n’entrez pas dans le
périmètre d’éligibilité, déplore
André Pietrowski, vice-président
de l’ANPNOGD 57. Cela conduit
à des situations paradoxales. Le
père d’un de nos camarades s’est
retrouvé face aux Allemands
avec son groupe de résistants.
Tous ont été exécutés sur place,
sauf lui. Les Allemands l’ont arrêté, interrogé puis fusillé. Et
bien, ce camarade a été indemnisé mais pas les enfants des autres résistants tués le même jour,
parce qu’ils n’avaient pas été "
arrêtés ". Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. »
André non plus n’a pas été indemnisé, au motif que son père
« avait pris les armes ». « Il a
gagné la zone libre pour prendre
part à la résistance. Il est mort
en 1944, dans le Tarn. Brûlé vif
par les Allemands. » André avait
6 ans. « Gamin, on nous regardait comme des gens " différents
". C’était encore pire pour les enfants des Malgré-nous que l’on
traitait de traîtres. Nous n’avions
aucune reconnaissance. La seule
chose que j’ai pu m’offrir avec
l’argent des pupilles, c’est un costume et un réfrigérateur quand
je me suis marié. Petit à petit,
nous avions laissé tout ça derrière nous et puis ces décrets de
loi ont rouvert les plaies. Aujourd’hui, on se sent à nouveau rejetés. Nous et nos parents morts
pour la France. »
Devant l’immobilisme des
pouvoirs publics, l’ANPNOGD a
déposé un recours auprès de la
Cour européenne des droits de
l’homme pour demander à ce
que tous les orphelins de guerre
aient les mêmes droits « sans
aucune
discrimination
»,
comme le prévoit la loi du
27 juillet 1917. Une procédure
qui mettra sans doute du temps
Photo RL
Matin : Thionville, RD1,
RD60, RD918, RD953 ;
Sarrebourg, RD45, RD96,
RD96D, RN4 ; Metz, RD3,
RD67, RD1, RD903 ; Boulay, RD23, RD26, RD72,
RD910, RD954. De 6 h à
8 h, RN431. De 8 h 15 à
10 h 30, A30. De 10 h 30 à
12 h, A31 et RN431.
Après-midi : Thionville,
RD14, RD15, RD16n
RD58, RD6 ; Metz, RD55,
RD2, RD52 ; Sarreguemines, RD84, RD656, RN61.
De 13 h à 15 h, A31. De
15 h 15 à 17 h 30, A30. De
18 h à 19 h 30, RN431 et
A31.
Journée : Hayange, Nilvange et Thionville.
ASSOCIATIONS
Photo RL
Les radars
du jour
57
Devant l’immobilisme des pouvoirs publics,
l’ANPNOGD a déposé un recours auprès de la Cour
européenne des droits de l’homme, pour demander à ce que
tous les orphelins de guerre aient les mêmes droits.
avant d’aboutir. « Plus les années passent et moins nous
seront nombreux à être indemnisés », constate André
Pietrowski. Mais l’association
est bien décidée à poursuivre
son combat et à se faire entendre « Après tout, c’est la
France et non l’Europe qui
CULTURE
doit réparation aux pupilles
de la nation », ont déclaré
d’une même voix MarieLouise Lorenzon, présidente
de la section mosellane et
André Lefebvre, président national de l’ANPNOGD.
Stéphanie PICHARD.
critique
Valletti ou la verve inextinguible
C’était déjà vrai dans Poeub, une histoire désarticulée dans le droit fil d’Allais
et de Queneau en plus déjanté, ou dans
Saint-Elvis, une coupe en perspective de
Presley ou dans L’Argent selon un
schéma aristophanesque. Dans Le jour se
lève, Léopold, il fouette la langue et ses
dialogues, il les rudoie, qui vont d’images tourbillonnantes en digressions, puis
se fourvoient entre fiction burlesque et
psychodrame éphémère. C’est Valletti
tout craché, qui a la verve verbeuse, qui
écorche la rhétorique, qui va dans un
sens, tourne en boucle, se prend les
pieds dans le… sable, repart dans de
nouvelles déambulations et nous offre
une fin pathétique comme on en trouve
volontiers dans le théâtre actuel. Donnée
à l’Opéra-Théâtre de Metz dans une co-
production avec le Théâtre de la Ville, le
Gymnase de Marseille, les Célestins de
Lyon, la Compagnie Boomerang et d’autres partenaires, la réalisation mise en
scène par Michel Didym, vaut son pesant de réalisme et d’imagination et procède d’une direction d’acteurs qui colle
parfaitement à l’ouvrage, un des classiques de la comédie populaire contemporaine.
Surréalisme
Ça démarre lentement, c’est rocailleux,
fruste, cette histoire de bord de mer au
pied d’un cabanon miteux. Le dialogue
initial, brut de décoffrage entre le souffreteux Meredick aux entrailles pourries,
aux élans touchants, qui joue les pas de
chance, qui a des espoirs plein la tête, et
son acolyte, Bastien dit Pastille, aux
mots heurtés, un peu gueule cassée, leur
donne vraiment l’air de paumés de la vie.
Leur sac de coquilles les suivra partout.
Et puis il y a Léopold qui pense à tout,
prévenant, sincère, un peu émotif.
L’action s’anime lorsque les deux compères forceront le cadenas du bar de la
plage où Calberson, bien sapé, col cravate et costume de ville, les prend pour
les nouveaux patrons et se fait servir une
bière, tandis que le vrai proprio, Lemarhi,
un peu farouche et furieux, revient sur
les lieux où les quiproquos vont animer
la scène de cette espèce de conte
pseudo-philosophique moderne, tandis
que la belle Suzy dansera sur un air de
juke-box avec son nouveau mec, Lemailleur. Tout ceci va crescendo et c’est
Roussettes
« Auriez-vous une recette de beignets à me proposer ?
J’aimerais qu’ils restent moelleux pour le lendemain. »
L. B., Mondelange
Nous vous suggérons de préparer des beignets appelés roussettes pour lesquels on utilise 100 g de crème fraîche, 250 g de
farine, 2 œufs, 90 g de beurre, du sel et un demi décilitre
d’eau-de-vie ou de rhum.
Travaillez ensemble la farine, les œufs et le beurre puis ajoutez
le sel, la crème et parfumez à l’eau-de-vie. Vous devrez obtenir
une pâte lisse et assez épaisse pour être étendue au rouleau.
Laissez reposer cette pâte pendant trois heures environ. Etendez-la sur une planche farinée, sur un demi-centimètre d’épaisseur. Découpez les beignets en forme de losanges, carrés, triangles, etc. Pratiquez une petite fente dans la partie centrale.
Ces beignets doivent être frits dans de l'huile bien chaude. Retournez-les à mi-cuisson. Dès qu'ils sont dorés, égouttez-les et
saupoudrez-les de sucre. Servez-les chauds.
Consolation
au troisième tempo de la pièce que
tout s’éclaire, tout s’enflamme, tout
s’entrechoque au fil de situations
tragi-comiques. Ainsi, quand Calberson, va mimer, dans son costume de
maharadjah, juché sur un petit tréteau
de soie hindou, un poème sous la dictée d’un ingénieur à la jambe foulée,
et aux côtés de sa femme Nelly, déguisée pareillement, Meredick revient,
mal en point et c’est l’émotion qui saisira tout ce petit monde bigarré alors
que l’on transporte le mourant sur la
jetée proche. C’est à la fois surréaliste
et d’une humanité toute simple, entre
un air de guitare et des caresses de
violon. Et c’est tout Valletti que
Didym exalte.
Georges MASSON.
« Dans un article du 7 Hebdo du dimanche 22 février, il est
fait allusion à une citation attribuée à Malherbe : Les roses vivent bien plus que l’espace d’un matin. Or, je pensais que l’auteur en était plutôt Gérard de Nerval. Pouvez-vous m’éclairer ? »
P. P., Internet
« Mais elle était du monde, où les plus belles choses
Ont le pire destin,
Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L’espace d’un matin. »
Ces vers nostalgiques sont bien de la main de François de Malherbe (1555 - 1628). Ils sont extraits du poème Consolation à
M. du Périer, écrit vers 1598-1599, et dédié à l’un de ses amis, avocat au parlement d’Aix-en-Provence qui venait de perdre sa fille.
Malherbe reprenait ainsi un thème qu’il avait déjà développé
dans un poème précédent, intitulé Consolation à Cléophon (1592).
C’était un fait notoire que le poète corrigeait et remaniait sans cesse
ses propres textes.
Avis Mortuaires
Mardi 10 mars 2009
PONT-À-MOUSSON
PAGNY-SUR-MOSELLE
BAYONVILLE-SUR-MAD
VILLERS-LA-MONTAGNE - VAIRES-SUR-MARNE (77)
VEYMERANGE - THIONVILLE - TERVILLE
LIFFOL-LE-GRAND (88)
13
SOLGNE - ARRY - LAQUENEXY - BEY-SUR-SEILLE - VERNY
MONTRÉAL (CANADA)
Monsieur et Madame Georges
RAZBINSKI, leurs enfants et
petits-enfants,
et toute la parenté
« Maman....
Nous aurions pu faire encore
un bout de chemin ensemble.
Mais Dieu, auquel tu croyais tant,
en a décidé autrement.
Tu es partie rejoindre ton fils Benoît
et ton époux que tu as tant pleurés. »
Au revoir, maman. »
ont la douleur de vous faire part
du décès de
Madame
Hélène DELSAUT
survenu le 5 mars 2009, dans sa
95è année.
Madame Pietro VITULLI, née Olimpia DI DAMASO, son épouse ;
Monsieur Jean-Pierre VITULLI,
Madame Patricia VITULLI,
ses enfants ;
Sabine et Quentin,
ses petits-enfants ;
ses sœurs, ses beaux-frères, sa belle-sœur ;
ses neveux et nièces,
ainsi que toute la parenté
Selon sa volonté, les obsèques ont
eu lieu dans la plus stricte intimité
et son corps crématisé.
Pas de condoléances, une prière.
Le présent avis tient lieu de
faire-part.
Stéphane reposera à la maison funéraire de Hayange, aujourd’hui
à partir de 16 h 30.
Il sera incinéré après la cérémonie religieuse.
survenu à Mont-Saint-Martin, le dimanche 8 mars 2009, dans sa 74è année.
NI PLAQUES, NI COURONNES.
Prière de s’abstenir de condoléances.
Ses obsèques seront célébrées le mercredi 11 mars 2009, à 15 heures, en l’église de Villersla-Montagne, où l’on se réunira.
De la part de :
L’inhumation aura lieu au cimetière de Haucourt dans le caveau de famille.
Monsieur Jean-Claude et Madame Marie-Thérèse WARGNIEZ,
ses parents ;
Anaïs, Camille et Rémy, ses enfants ;
ses sœurs, Karine, Christine et Antoine, son compagnon ;
Philippe, Dédée, Benoît et Pierre, ses amis ;
ses tantes et ses oncles,
ainsi que de toute la famille.
Monsieur VITULLI repose à son domcile : 14 rue de Longwy à Villers-la-Montagne.
Cet avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
HOMBOURG-BUDANGE - VOLSTROFF - BOUSSE
A tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous faisons part du
décès de
Monsieur Raymond GROUSEL
survenu à Strasbourg, le 7 mars 2009, dans sa 76è année, muni
des sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14h30, en l’église de Belles-Fôrets Bisping, sa paroisse, où
l’on se réunira.
Le corps repose au funérarium Tousch de Fénétrange.
L’inhumation se fera au cimetière de Belles-Fôrets Bisping.
Les fleurs et les plaques peuvent être remplacées par des dons en
faveur du service de cardiologie de l’hôpital civil de Strasbourg.
Prière de s’abstenir de condoléances.
Registre de condoléances.
De la part de :
Madame Georgette GROUSEL, née LEJEUNE, son épouse ;
Nadine et Serge,
Damien et Simone,
Angélique et Philippe,
Blandine et Patrice,
Michaël et Catherine,
Virginie et Sébastien,
ses enfants ;
Mathieu, Clément, Michèle, Joseph, Augustin, Louise, Florine,
Paul, Gabin, Pierre, ses petits-enfants ;
Emmiliène et Bernadette, ses sœurs ;
ses beaux-frères, belles-sœurs ;
ses neveux et nièces,
ainsi que de toute la famille et amis.
La famille remercie particulièrement le Docteur Fos son médecin
traitant, les Transports Jacky et Cie, les Pompes Funèbres
Tousch, les services de cardiologie et réanimation de l’hôpital
civil de Strasbourg pour leur gentillesse et leur dévouement.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
A tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous avons la profonde
tristesse de faire part du décès de
Monsieur Adrien THOMAS
survenu à Thionville, le 8 mars 2009, à l’aube de ses 90 ans.
La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 15 heures, en l’église de Kédange-sur-Canner.
Monsieur THOMAS repose à la chambre funéraire de Kédangesur-Canner.
L’inhumation se fera au cimetière de Hombourg-Budange.
Merci de vous abstenir de condoléances.
De la part de :
Monsieur et Madame Gérard THOMAS,
Monsieur et Madame Daniel THOMAS,
ses enfants ;
Cyrille et Sophie, Valérie et Christophe, Laetitia et Francis,
Amélie et Rémi, Julie et Angelo, Loïc,
ses petits-enfants ;
Hugo, Lison, Emma, Janne, Lucy,
ses arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la famille.
Nous aurons une pensée pour son épouse
Georgette
décédée le 20 janvier 2008
et pour sa fille et son gendre
Maryse et Jean-Paul EVRARD
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
POURNOY-LA-CHÉTIVE - FAILLY - MONTIGNY-LÈS-METZ
RAVILLE - VIGY
« On se reverra, chez Dieu,
vous tous que j’ai tant aimés. »
Madame Geneviève LECLERRE
BELLES-FÔRETS
Le Centre d’Intervention et
l’Amicale des Sapeurs-Pompiers de Belles-Fôrets
ont le regret de vous faire part du décès de
Monsieur
Raymond GROUSEL
Retraité des Sapeurs-Pompiers Volontaires de 1959 à 1988.
Ils s’associent à la douleur de la famille et lui expriment leurs plus
sincères condoléances.
THÉDING
«Simple et discrète fut sa vie,
bon et généreux son cœur.
Laborieuses furent ses mains.
Elle laisse autour de nous
un grand vide.
Que Dieu l’accueille dans son royaume.»
Nous avons la profonde douleur de vous faire part de la perte
cruelle que nous venons d’éprouver en la personne de
Madame Veuve
Lucie SCHOWING
née WAGNER
décédée subitement à son domicile à Théding, le 8 mars 2009,
à l’âge de 77 ans, munie des sacrements de l’Église.
née SCHMISSER
est entrée dans la paix et la joie de l’éternité bienheureuse, le
samedi 7 mars 2009, à l’âge de 81 ans, entourée de la profonde
affection des siens et réconfortée par les sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14 h 30, en l’église Saint-Rémi de Pournoy-la-chétive, suivie
de l’inhumation au cimetière communal.
Madame Geneviève LECLERRE repose à la chambre funéraire
«La Roselière» à Marly-Frescaty.
Pas de plaques, pas de fleurs,
des prières pour la paix dans le monde.
De la part de :
Monsieur Louis LECLERRE, son époux ;
Anne Marie et Pascal ROUY,
Marie Paule MENSUELLE,
Myrian et Thierry de SA,
Bernadette et Philippe JACOB,
ses enfants ;
Laetitia, Marina et Quentin,
Grégory, Anne Charlotte et Anaïs,
Manuel et Sophie,
Maxime et Aurélien,
ses petits-enfants ;
Monsieur l’Abbé Gilbert SCHMISSER, son frère ;
ses belles-sœurs ;
ses neveux et nièces ;
ses cousins et cousines ;
ses filleuls Christine, Michel et Bernard,
toute la famille et ses amis.
La famille remercie Monsieur Nicolaï pour sa gentillesse et son
dévouement.
Cet avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14h30, en l’église de Théding, sa paroisse, où l’on se réunira
à 14h15, suivie de l’inhumation au cimetière de Théding.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
ses enfants,
ses belles-sœurs et son beau-frère,
ses cousins et cousines,
ainsi que de toute la famille.
Une pensée affectueuse pour son époux
Monsieur Joseph SCHOWING
décédé en 2004.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Monsieur
Stéphane WARGNIEZ
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14 heures, en l’église de Veymerange.
Monsieur Pietro VITULLI
«Ses mains ont tant travaillé.
Son cœur fatigué s’est arrêté.
Ses yeux se sont fermés.»
C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de
survenu à Hayange, le 8 mars 2009, dans sa 43è année.
ont la douleur de vous faire part du décès de
BELLES-FÔRETS-BISPING - SARREBOURG
15
La Présidente ;
les membres du Conseil d’administration ;
le Directeur Général et l’ensemble du personnel de l’OPH de Metz
ont le regret de vous faire part du décès survenu le 4 mars 2009,
de
Madame Eugénie HARDY
Chef de bureau
Employée à l’OPH de Metz
de janvier 1949 à novembre 1983
A toute la famille, nous présentons nos sincères condoléances.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Il a plu à Dieu de rappeler à lui
Madame Nicole SCHIRMANN
née STOUFFLET
décédée subitement à Montigny-lès-Metz, à la maison de retraite
« La Vacquinière », à l’aube de ses 80 ans, munie des sacrements de l’Église.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14 h 30, en l’église de Solgne, suivie de l’inhumation au
cimetière de Solgne.
Madame SCHIRMANN repose à la chambre funéraire de Delme.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Monsieur Jean VIVILLE et Madame,
née Dominique SCHIRMANN,
Monsieur Daniel VINCKEL et Madame,
née Pascale SCHIRMANN,
Monsieur et Madame Hervé SCHIRMANN,
Monsieur Dominique SQUELLATI et Madame,
née Isabelle SCHIRMANN,
Monsieur Johnny WALTER et Madame,
née Myriam SCHIRMANN,
Monsieur et Madame Bruno SCHIRMANN,
ses enfants ;
Michaël et Joanne, Audrey et Fabrice, Laetitia, Mélissa, Nicolas,
Mégane, Thibaut, Sarah, Julie, Laura, Kristina,
ses petits-enfants ;
Marilou, son arrière-petite-fille ;
sa sœur, ses beaux-frères, ses belles-sœurs,
ainsi que de toute la parenté.
Nous rappelons à votre souvenir son fils
Benoît
VRÉMY - CHEUBY - NANCY - LABRY - LILLE
A tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous faisons part avec
tristesse du décès de
Monsieur Jean-Marie ROUY
survenu à Metz, le 8 mars 2009, à l’âge de 62 ans.
décédé le 13 octobre 2003
et son époux
Etienne
décédé le 1er janvier 1987.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14h30, en l’église de Failly, sa paroisse, suivie de l’inhumation
au cimetière de Failly.
De la part de :
Madame Josette ROUY, née HENNEQUIN, son épouse ;
Anne ROUY et Gilles DUVAL,
Régine ROUY,
Claire ROUY et Laurent DROUIN,
Patricia ROUY et Julien HABERT,
ses filles et leurs conjoints ;
Madame Marie-Antoinette ROUY, sa mère ;
Noémie, Maïlys, Vianney, ses petits-enfants ;
ses beaux-frères, belles-sœurs, neveux, nièces, cousins,
cousines,
ainsi que de toute la parenté.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
LONGWY - HERSERANGE - COLMAR
TÜBINGEN ( ALLEMAGNE )
Bernard et Thérèse BASTIEN,
les Docteurs Danièle et Detlef ENGE-BASTIEN,
Sylviane et Jean-Marie BLANC,
ses enfants ;
Murielle et Jean-Claude THIL,
Karine et Didier COMMITO,
Delphine et Luc,
Emilie et Côme,
Géraldine et Levent,
ses petits-enfants ;
Edgar, Janelle et Jules, ses arrière-petits-enfants ;
les familles HÄNEL, ZEEB, SAILER, BASTIEN, BERTIN,
ainsi que toute la parenté et les amis.
ont la douleur de vous faire part du décès de
LONGWY - VILLERS-LA-MONTAGNE - PENNABILLI (ITALIE)
Monsieur Ivano OLIVIERI et Madame née Giulia VENTURI,
Monsieur Farid GANA et Madame née Mirella OLIVIERI,
ses enfants ;
Maeva et Mehdi, ses petits-enfants ;
Monsieur Cesare CESARINI et son épouse Ada,
sa sœur et son beau-frère, leurs enfants et petits-enfants ;
Monsieur Antonio LETARDI et son épouse Oriana,
son frère et sa belle-sœur et leur fille Nadine ;
Madame Veuve Lidia ROCCOLI,
sa belle-sœur et toute sa famille ;
Monsieur et Madame Marie DEMETZ,
son beau-frère et sa belle-sœur et leur fille Claire,
ainsi que toute la parenté et les amis,
ont la douleur de vous faire part du décès de
Madame Adriana OLIVIERI
née LETARDI
survenu à Mont-Saint-Martin le 8 mars 2009, à l’âge de 76 ans.
Ses obsèques seront célébrées le mercredi 11 mars 2009, à 10h30,
en l’église Saint-Dagobert de Longwy-Haut.
L’inhumation aura lieu au nouveau cimetière de Longwy-Haut dans
le caveau de famille.
Madame OLIVIERI reposera ce jour, mardi 10 mars 2009, à partir
de 16 heures, à la chambre funéraire « La Colombe », rue
Stanislas à longwy-Haut.
UNIQUEMENT DES FLEURS.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Madame Gertrud BASTIEN
née HÄNEL
survenu à Mont-Saint-Martin le 7 mars 2009, à l’âge de 81 ans.
Ses obséques seront célébrées le mercredi 11 mars 2009, à
14 h 30, en l’église Saint-Dagobert de Longwy-Haut.
L’inhumation aura lieu au nouveau cimetière de Longwy-Haut dans
le caveau de famille.
Madame Gertrud BASTIEN reposera ce jour mardi 10 mars 2009
à la chambre funéraire « La Colombe » rue Stanislas à LongwyHaut.
NI PLAQUES, NI FLEURS ARTIFICIELLES.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
VAL-DE-BRIDE
Agnès MALGRAS, son épouse ;
Julien, Emilie, Jeanne et Noé,
Vincent,
Jean-Marc et Etienne, ses enfants et petits-enfants ;
Elisabeth DEBIN, sa belle-mère ;
ses beaux-frères, belles-sœurs, neveux et nièces,
ses cousins
vous font part du décès de
Monsieur André MALGRAS
survenu à Val-de-Bride, le lundi 9 mars 2009, à l’âge de 63 ans.
FORBACH (WIESBERG) - PETITE-ROSSELLE
A tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous faisons part du
décès de
Monsieur Nicolas BALTHAZAR
survenu à Forbach, le 7 mars 2009 à l’âge de 70 ans, muni des
sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le jeudi 12 mars 2009, à
14h30, en l’église Saint-Rémi de Forbach, où l’on se réunira.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2009, à 10
heures, en l’église de Val-de-Bride.
A l’issue de la cérémonie, Monsieur MALGRAS, sera incinéré.
Il reposera à la chambre funéraire de Dieuze, à partir de ce mardi
10 mars 2009, à 15 heures.
NI FLEURS, NI PLAQUES, NI COURONNES.
Une boite à dons sera mise à disposition en faveur
d’associations de malades et de personnes agées.
Nous rappelons à votre mémoire ses parents
Marcel et Marthe
Le défunt repose à la chambre funéraire du cimetière de Forbach.
Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
NI FLEURS, NI COURONNES, NI PLAQUES,
De la part de :
Madame Maria BALTHAZAR, née HUBERT, son épouse ;
Monsieur Etienne KNAPP, Madame née Monique BALTHAZAR
et leur fils Jordan,
Monsieur Alain BALTHAZAR et ses enfants Nicolas, Noémie,
Monsieur Germain HUPPERT, Madame née
Nicole BALTHAZAR et leurs enfants Laura, Florian, Arnaud,
Monsieur François KRIER, Madame née Monique SCHNEIDER
et leurs enfants et petits-enfants,
Monsieur Jean-Claude CAPLETTE, Madame née
Renée SCHNEIDER et leurs enfants et petits-enfants,
Monsieur et Madame Stéphane et Marie SCHNEIDER et
leurs fils,
Madame Jeannette SCHNEIDER et ses enfants et petits-fils,
ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants ;
ses frères, belles-sœurs, beau-frère, neveux et nièces,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
ses frères
trop tôt disparus.
Jean et Roger
LEXY - LONGWY - FRESNOIS-LA-MONTAGNE
Monsieur Renato VERGONI
s’est endormi le vendredi 27 février 2009, à l’âge de 70 ans.
Ses funérailles ont eu lieu dans l’intimité.
Merci à ceux qui l’ont connu de lui accorder une pensée.
De la part de :
Madame Annette VERGONI, son épouse ;
ses fils, ses belles-filles et ses petits-enfants.
.
Avis Mortuaires
Mardi 10 mars 2009
FREYMING-MERLEBACH – HAGONDANGE - SLOVÉNIE
NÉBING
BOULAY - VOLMERANGE-LÈS-BOULAY
13
ZETTING - SARREGUEMINES - KALHAUSEN - STRASBOURG
Nous avons le regret de vous faire part du décès de
« Ensemble nous étions heureux,
Tu as été une épouse, une maman,
une mamie merveilleuse,
Ta présence remplissait notre vie.
Toi qui fus si généreuse,
si serviable, si bonne.
Tu laisseras à jamais un grand vide
dans nos cœurs.
Que ton repos soit doux
comme ton cœur fut bon. »
Monsieur René STREIFF
survenu à Sarrebourg, le 8 mars 2009, à l’âge de 80 ans, muni
des sacrements de l’Église.
« Pars tranquillement rejoindre
papa, Majdi, Thérèse, Lore
et tous ceux qui t’ont tant manqué. »
La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14 h 30, en l’église de Nébing, sa paroisse et sera suivie de
l’inhumation au cimetière de Nébing.
René repose à la chambre funéraire de Dieuze.
Prière de s’abstenir de condoléances.
Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de
Madame Bertille STRUKELJ
née GREGORCIC
qui s’est endormie dans la paix du Christ, entourée de l’affection
des siens, à Moyeuvre-Grande le dimanche 8 mars 2009, dans
sa 67è année, munie des sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le jeudi 12 mars 2009 à
14h30 , en l’église Saint-Maurice de Freyming.
Madame STRUKELJ repose en la salle mortuaire du cimetière de
Freyming.
Selon sa volonté son corps sera incinéré.
Merci de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Monsieur Maurice SEGARICCI et Madame,
née Pascale STRUKELJ,
Monsieur Franco PARTICELLI et Madame,
née Annick STRUKELJ,
ses enfants ;
Yann, Gaël et Chloé
ses petits enfants ;
ainsi que de toute la famille.
Nous rappelons à votre souvenir la mémoire de son époux
Mirko STRUKELJ
décédé le 16 mars 1989.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
A vous tous qui l’avez connue et aimée, nous vous faisons part du
décès de
Madame Camille ALBERT
née KLAUCK
dite «Camilla»
survenu à Metz le 8 mars 2009, dans sa 90è année, munie des
sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14H30, en l’église Saint-Etienne de Boulay, sa paroisse où l’on
se réunira.
Madame ALBERT repose à la chambre funéraire « Les Roses » à
Boulay.
L’inhumation se fera au cimetière de Boulay.
Il n’y aura pas de condoléances à
l’issue du service religieux.
Témoignages et condoléances
sur www.avis-de-deces.net
De la part de :
Monsieur Robert ALBERT et son épouse Alberte,
Monsieur Josy ALBERT et son épouse Marcelle,
ses enfants ;
Geneviève et Christian CHAMBRÉ,
Céline et Thierry JAGER,
Cathy et Claude WENDLING,
ses petits-enfants ;
Matthieu, Thiebault, Claire, Elyse, Romane, Arnaud,
ses arrière-petits-enfants,
ainsi que de toute la parenté.
La famille remercie le Docteur Jean-Pascal Becker, son médecin
traitant, pour sa fidélité et son dévouement.
SPICHEREN - FORBACH - NANCY - WOIPPY - ALSTING
Il a plu à Dieu de rappeler à lui
Madame Anneliese WEISHARD
née WEBER
Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
Madame WEISHARD repose à la morgue de Spicheren.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Monsieur Reinhold WEISHARD, son époux ;
Marie-Françoise et Claude,
Jean et Evelyne,
Marie-Hélène et Antoine,
ses enfants ;
Frédéric, Laura et Arnaud,
ses petits-enfants ;
Pierre, son arrière-petit-fils,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
NICE - METZ - PARIS
Un grand merci à Patricia, Céline et Sandrine, ses infirmières.
Il est parti rejoindre son épouse
Madeleine
décédée le 18 août 2002.
Une pensée pour sa sœur
Jeanine
décédée le 4 février 2009.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
NÉBING
Le Centre d’Intervention de Nébing
a la tristesse de vous faire part du décès de
René STREIFF
Pompier volontaire
durant de nombreuses années
Nos condoléances à la famille.
Monsieur Joseph ALBERT
décédé en 1968.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
JARNY - ROSIÈRES-AUX-SALINES - TONNOY
Nous avons la profonde douleur de vous faire part du décès de
Monsieur Marc BOUCHY
survenu à Jarny le 9 mars 2009, à l’âge de 58 ans.
Monsieur Marc BOUCHY repose en chambre funéraire à Labry.
Ses obsèques seront célébrées mercredi 11 mars 2009, à 14 h 30,
en l’église Saint-Maximin de Jarny.
A l’issue de la cérémonie, il sera inhumé au cimetière communal.
De la part de :
Madame Marie-Claire BOUCHY, née JEAUNEAU, son épouse ;
Monsieur Jérôme LAVEZ et Madame, née Chrystelle BOUCHY,
Monsieur Akli MESSAOUDI et Madame, née Séverine BOUCHY,
ses enfants ;
Erwan, Marvyn,
ses petits-enfants,
ainsi que de toute la famille et des amis.
La famille remercie très chaleureusement le personnel de
l’Hospitalisation à Domicile de Joeuf pour sa gentillesse et son
dévouement.
HOMBOURG-HAUT
René STREIFF
Appariteur de 1978 à 2001
Nos condoléances à la famille.
est décédée le 8 mars 2009, à Nice à l’âge de 95 ans.
Monsieur Thadée SIKORA
décédé à son domicile, le 8 mars 2009, à l’âge de 76 ans, muni
des sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 15 heures, en l’église de la cité des Chênes, sa paroisse.
Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
L’enterrement aura lieu mercredi 11 mars 2009, à 14 heures, au
cimetière Israélite de Metz.
Le défunt repose à la chambre funéraire de la cité des Chênes.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Monsieur et Madame Charles BLAJMAN,
Monsieur et Madame Henri MITHAT,
Monsieur et Madame Serge NEVALCOUX,
Monsieur et Madame Henri BERDUGO,
Madame Sylvia BECMEUR,
ses filles ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
son frère et ses sœurs.
De la part de :
Madame Jeanne SIKORA, née BRZUSTOWSKI, son épouse ;
Monsieur et Madame Alain SIKORA,
Monsieur Raymond STEINBRECHER et Madame,
née Josiane SIKORA,
Monsieur et Madame Jean-Denis SIKORA,
Monsieur Joseph GARGIULI et Madame,
née Marie-Madeleine SIKORA,
ses enfants ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants chéris,
ainsi que de toute la famille.
MONTIGNY-LÈS-METZ - VERNY - METZ - COURBEVOIE (92)
MONTAUROUX (83)
Il a plu à Dieu de rappeler à lui
Monsieur Paul FELLER
décédé à Metz le 9 mars 2009, à l’âge de 87 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14 h 30, en l’église Sainte Jeanne d’Arc de Montigny-lès-Metz,
sa paroisse.
Selon sa volonté son corps sera crématisé.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Monsieur Pierre ROCK et Madame,
née Michelle FELLER, ses enfants ;
Philippe et Mélanie, Laurent et Agnès, Céline, Sandra et Alan,
Stéphanie, Sébastien, ses petits-enfants ;
ses arrière-petits-enfants ;
ainsi que de toute la parenté.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Nous avons le regret de vous faire part du décès de
Madame Madeleine COLLIN
dite « Mado »
née FIX
survenu à Dieuze, le lundi 9 mars 2009, à l’âge de 83 ans, munie
des sacrements de l’Église.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2009, à
14 h 30, en l’église de Vergaville, sa paroisse et sera suivie de
l’inhumation au cimetière communal.
La défunte repose à la chambre funéraire de Dieuze.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
et son fils
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 15 heures, en l’église Saint-Marcel de Zetting.
L’inhumation se fera au cimetière de Zetting.
Une urne à dons sera mise à disposition
pour la recherche contre le cancer.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Monsieur Bernard JEDAR, son époux ;
Monsieur Emmanuel MULIER et Madame,
née Catherine JEDAR, sa fille et son gendre ;
Emma, sa petite-fille ;
Madame Hélène LAZZAROTTO, sa maman ;
ses frères et sœurs, beaux-frères et belles-sœurs,
ainsi que de toute la famille.
La famille remercie tout le personnel soignant pour ses bons soins
et sa gentillesse.
Une pensée, une prière pour son papa
décédé le 12 mars 2003
Pierre
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
ZETTING
Le Président,
le Comité,
les Joueurs et membres de l’A.S Zetting
ont la grande tristesse de vous faire part du décès de
Madame Lucienne JEDAR
née LAZZAROTTO
Ils présentent leurs sincères condoléances à la famille.
ont la douleur de vous faire part du décès de
Madame Juliette UJVARI
SARREGUEMINES
La Direction et le Personnel du Centre Hospitalier Spécialisé
ont la tristesse de vous faire part du décès de
Madame Lucienne JEDAR
Adjoint Administratif
survenu le 8 mars 2009.
née REHMET
survenu le samedi 7 mars 2009, à l’âge de 78 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2009, à 15
heures, en l’église de Kuntzig.
Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
Prière de s’abstenir de condoléances.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Le Président ;
le Conseil d’Administration ;
les Membres de l’Académie Nationale de Metz
ont le regret de vous faire part du décès de leur confrère
Monsieur Jean-Michel BLOCH
Membre honoraire
PETITE-ROSSELLE - METZ - ALLEMAGNE
Entouré de l’affection des siens
Monsieur Herbert THIEL
s’est endormi à Freyming-Merlebach, le 7 mars 2009, dans sa
75è année, muni des sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le jeudi 12 mars 2009, à
14 h 30, en l’église Saint-Joseph de Vieille-Verrerie, sa paroisse,
où l’on se réunira.
Monsieur THIEL repose à la chambre funéraire de Petite-Rosselle.
L’inhumation se fera au cimetière de Petite-Rosselle.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Madame Marie Jeanne THIEL, née GREFF, son épouse ;
Monsieur Robert THIEL, son fils ;
Madame Gertrud ORTWEIN, née THIEL,
Madame Helga THIEL,
ses sœurs,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
DIEUE-SUR-MEUSE
Monsieur Jacques RESBEUT, son époux ;
les familles, LAMBRÉ et RESBEUT ;
ses cousins et cousines ;
ses amis proches,
et toute la parenté.
ont la douleur de vous faire part du décès de
Madame Hélène RESBEUT
née LAMBRÉ
survenu à Verdun, le 8 mars 2009, à l’âge de 80 ans.
Ses obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 11 mars
2009, à 10 h 30, en l’église de Dieue-sur-Meuse, suivie de
l’inhumation au cimetière de Génicourt-sur-Meuse.
La défunte repose à la chambre funéraire Gaillard située 21,
Avenue du Commandant Raynal à Verdun.
Fleurs naturelles uniquement.
L’offrande tiendra lieu de condoléances.
DIEUZE
Jean-Paul
Simone FELLER
survenu à Sarreguemines, le dimanche 8 mars 2009, dans sa
55è année, munie des sacrements de l’Église.
Le présent avis tient lieu de faire-part.
De la part de :
Monsieur Jean COLLIN, son époux ;
Jacqueline, Odile, Marie-Laure, Jean-Pierre, Pascal, Monique,
Nicolas, Astrid, ses enfants ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants ;
ses belles-filles et gendres ;
Odette, sa sœur ;
ses nièces et neveux, cousins et cousines,
ainsi que de toute la parenté.
La famille rappelle à votre souvenir la mémoire de son épouse
née LAZZAROTTO
KUNTZIG - HUNTING - MIRAMAS (19)
Monsieur et Madame André UJVARI,
Monsieur Alain SIMON et Madame, née Marianne UJVARI,
ses enfants ;
Raphaël, Natacha, Gilles, Patrice,
ses petits-enfants ;
Dimitri et Eliaze,
ses arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la famille
Il a plu à Dieu de rappeler à lui
née Anne MARDER-BANDA
Madame Lucienne JEDAR
NÉBING
Le Maire ;
les Adjoints ;
les Membres du Conseil Municipal ;
les Employés Communaux
ont le regret de vous faire part du décès de
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Madame
BAUCHMANN-ZABALOUIEFF
A tous ceux qui l’ont connue, aimée et estimée, nous avons la
profonde tristesse de vous faire part du décès de
Nous aurons des pensées et des souvenirs pour son époux
décédée à Spicheren le 7 mars 2009, dans sa 80è année, munie
des sacrements de l’Église.
La cérémonie religieuse aura lieu ce jour, le mardi 10 mars 2009,
à 14 h 30, en l’église Saint-Laurent de Spicheren, sa paroisse,
où l’on se réunira.
De la part de :
Brigitte, sa fille et Dominique, son gendre ;
Mélanie, Emilien, Adeline et leurs conjoints,
ses petits-enfants ;
Camil et Marius, ses arrière-petits-enfants
ses frères, beaux-frères, belles-sœurs et toute la famille.
16
FREYMING-MERLEBACH - ROPPEVILLER
Il a plu à Dieu de rappeler à lui
Madame Hélène BECK
née WALCZAK
décédée à Bitche, le 7 mars 2009, à l’âge de 93 ans, munie des
sacrements de l’Église.
BEHREN - PARIS - HOMBOURG-HAUT
Nous avons la profonde douleur de vous faire part du décès de
Monsieur Roland CLASSEN
survenu à Behren le 9 mars 2009, dans sa 58è année.
Le service religieux aura lieu le mercredi 11 mars 2009, à 14 h 30,
en l’église de la Nativité à Merlebach, sa paroisse, où l’on se
réunira.
La messe d’enterrement sera célébrée le jeudi 12 mars 2009, à
14 heures, en l’église Saint-François de Stiring-Wendel, où l’on
se réunira.
Le corps repose à la chambre funéraire de Merlebach.
Le défunt repose à la chambre funéraire du cimetière de Behren.
L’inhumation se fera au cimetière de Merlebach.
Prière de s’abstenir de condoléances.
L’inhumation se fera au cimetière de Stiring-Wendel.
De la part de :
Monsieur et Madame Joseph BECK, son fils et sa belle-fille ;
ses petits-enfants ;
ses arrière-petits-enfants ;
son arrière-arrière-petite-fille,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Madame Claire CLASSEN, née ZARANTONELLO, sa maman ;
des familles CLASSEN, DELCOURT, BARRA,
ses enfants, petits-enfants, frères, sœurs,
beaux-frères, belles-sœurs, neveux et nièces,
ainsi que de toute la parenté.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
.
Avis Mortuaires
Mardi 10 mars 2009
NEUNKIRCHEN-LÈS-BOUZONVILLE - COLMEN - BOCKANGE
METZ - NIGERIA
Nous avons la profonde douleur de vous faire part de la perte
cruelle que nous venons d’éprouver en la personne de
Jean-Luc SCHAAF
survenu à son domicile, le 7 mars 2009, à l’âge de 48 ans.
La messe d’enterrement sera célébrée ce jour, mardi 10 mars 2009,
à 14 h 30, en l’église Sainte-Anne de Neunkirchen-lès-Bouzonville, sa paroisse, où l’on se réunira.
Jean-Luc repose à la chambre mortuaire de Colmen.
Selon la volonté du défunt, son corps sera incinéré.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
Yannick, Cindy, ses enfants ;
Monsieur et Madame Jean-Louis SCHAAF, ses parents ;
Pierre et Nathalie, Claude et Rachel,
ses frères et leur compagne ;
Hugo, son neveu,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
NEUNKIRCHEN-LÈS-BOUZONVILLE - BOUZONVILLE
Les Membres licenciés et sympathisants de l’Association Sportive
"L’HIRONDELLE"
ont la tristesse de vous faire part du décès de
Jean-Luc SCHAAF
Membre du comité
Les obsèques auront lieu ce jour, mardi 10 mars 2009, à 14 h 30,
en l’église de Neunkirchen-lès-Bouzonville.
Ils garderont de lui le souvenir d’un ami et camarade sympathique
et dévoué.
RÉCHICOURT-LE-CHÂTEAU
« Plus de douleurs, plus de souffrance.
Que ton repos soit doux
comme ton cœur fut bon et généreux. »
BEUVEILLE - LONGUYON
Monsieur et Madame Gabriel
BEDNAREK, son frère,
Madame Jeanine BEDNAREK,
sa sœur ;
ses neveux et nièces,
ainsi que toute la parenté et les amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
Mademoiselle
Appoline
BEDNAREK
survenu à Mont-Saint-Martin, le 8
mars 2009, à lâge de 76 ans.
Ses obsèques seront célébrées le
mercredi 11 mars 2009, à 15
heures, en l’église de Beuveille,
suivies de son inhumation au
cimetière de la commune.
Mademoiselle BEDNAREK repose
à la chambre funéraire « Les
Camélias
»,
rue
Marcellin
Berthelot à Mont-Saint-Martin.
Cet avis tient lieu de faire-part et
de remerciements.
ANCY-SUR-MOSELLE - METZ
Monsieur Igor CHTOURBINE
survenu à Moyeuvre-Grande, le 8 mars 2009, à l’âge de 87 ans.
ont la douleur de vous faire part
du décès de
Monsieur
René STEIMER
survenu le 7 mars 2009, à l’âge
de 49 ans.
Le service religieux sera célébré le
mercredi 11 mars 2009, à 10
heures, au temple Neuf, place de
la comédie à Metz.
Monsieur STEIMER repose à la
chambre funéraire Roc’Eclerc, 85
Boulevard de l’Europe à MetzBellecroix.
Prière de s’abstenir de
condoléances.
Le défunt repose à la chambre funéraire de Rombas.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2009,
à 14 h 30, en l’église Saint-Remi, sa paroisse, où l’on se réunira,
suivie de son inhumation au cimetière de Rombas.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de :
ses enfants, ses petits-enfants, ses arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la famille.
La famille remercie le service cardiologie de l’hôpital
Saint-Blandine, ainsi que l’hôpital de Moyeuvre-Grande.
17
REMERCIEMENTS
ROMBAS - METZ - NOVÉANT - DIJON - CLOUANGE
A tous ceux qui l’ont connu, aimé, estimé, nous faisons part du
décès de
Mademoiselle Audrey VITALE,
sa fille ;
Madame Emilie STEIMER,
sa maman ;
Monsieur Hubert STEIMER,
son frère ;
ses neveu et petit-fils,
RACRANGE - RODALBE - MONTIGNY-LÈS-METZ - MARLY
Pouvant difficilement répondre individuellement, nous remercions
vivement toutes les personnes qui se sont associées à notre
peine par leur présence ou leur pensée, l ’envoi de plaques,
fleurs et cartes de condoléances, lors du décès de
Monsieur Gilbert NEUSCH
Que tous trouvent ici l’expression de nos sentiments profonds et
émus.
De la part de :
Madame Adelaïde NEUSCH, son épouse,
ainsi que ses enfants et toute la famille.
MAIRY - TUCQUEGNIEUX - ITALIE
Cet avis tient lieu de faire-part et
de remerciements.
FONTOY - CLOUANGE - KNUTANGE - ANGEVILLERS
SAINT-MARTIN-DE-CRAU
C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de
Monsieur Denis FASANO, son fils ;
Madame Sophie FASANO, sa belle-sœur ;
Nicole, Nadine, Hervé, ses neveu et nièces ;
les familles FASANO, MARCHAL, TURON, DESPINETTE ;
parents et amis,
ont la douleur de vous faire part du décès de
Monsieur François TAUBE
Monsieur Joseph FASANO
décédé à Clouange, le dimanche 8 mars 2009, à l’âge de 88
ans.
survenu à Mont-Saint-Martin, le 8 mars 2009, à l’âge de 81 ans.
La cérémonie religieuse se déroulera le mercredi 11 mars 2009, à
14 h 30, en l’église Saint-Pierre de Fontoy, où l’on se réunira.
Ses obsèques auront lieu le mercredi 11 mars 2009, à 15 heures,
en l’église de Mairy.
Selon sa volonté, Monsieur TAUBE, sera incinéré.
L’inhumation se fera au cimetière communal de Mairy.
Le défunt repose à la maison funéraire de Hayange.
Il n’y aura pas de condoléances
à l’issue du service religieux.
Monsieur FASANO repose au funérarium Z.I La Mourière à
Piennes.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
De la part de :
ses enfants, petits et arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
Madame Marie LITSCHER
13
SERVICE ANNIVERSAIRE
AC1160798
née RAMM
est décédée le 9 mars 2009, à Saint-Nicolas-de-Port, à l’âge de
90 ans.
Selon sa volonté son corps sera incinéré et ses cendres déposées
au columbarium de Réchicourt-le-Château, le jeudi 12 mars
2009, à 15 h 30.
De la part de :
ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants,
et de toute la parenté.
« NOUS FLEURISSONS LE SOUVENIR »
Ouvert 7 J/7 Compositions personnalisées, gerbes, couronnes,
h
de 8 h 30 à 20
dessus de cercueils, cœurs, croix, etc.
20, avenue de Nancy - METZ (prox. hôpital Bon-Secours) - Tél. 03 87 18 14 76
THIONVILLE
Il y a dix ans, le 10 mars 1999
Monsieur Remy SPETLER
nous quittait avec notre amour éternel.
De la part de :
son épouse,
famille et ses amis.
En vente en librairie
Albums 40 planches couleur
volumes reliés au format 24 x 34 cm
BON DE COMMANDE
COMMAND
Nom : .............................. Prénom : ...............................
Adresse : ........................................................................
✄
.......................................................................................
souhaite recevoir .......... exemplaire(s) du livre
METZ LIBÉRÉ
LA GUERRE DE 1870 AUTOUR DE METZ
au prix de : 14 l'exemplaire,
(prière de joindre 6 pour frais d'envoi.)
à .......................................... le ................................
Règlement : paiement sécurisé sur le net ou par chèque bancaire
ou carte bancaire
A paraître début juin 2009 le débarquement en Normandie
www.editions-serpenoise.fr
Date d’expiration
Signature :
à retourner avec
votre règlement
aux Éditions Serpenoise,
B.P. 70090
57004 METZ CEDEX 1
03 87 34 19 79
.
C’est notre Anniversaire
Fêtons-le Ensemble !
Jouez chaque jour avec
jouer
1 er mars
au 7 mars
1000
TV Écran
plat
Machine
expresso
Clé USB
1919
1945
1955
1968
1996
1921
1946
1956
1969
1997
1927
1947
1957
1974
1999
1928
1949
1958
1977
2001
1930
1950
1959
1978
2002
1934
1951
1961
1984
2003
1940
1952
1963
1988
2007
1942
1953
1967
1993
2008
Peugeot
en bon d’achat
3 s y m b o le s
id e n ti q u e s
c ’e s t g a g n é !
1 ère chance :
grattez, chaque jour, UNIQUEMENT
les dates publiées
dans le Républicain Lorrain
D
I
M A N C H
E
1 gagnant toutes
les 7 minutes !
Dimanche 01/03
Lundi 02/03
Mardi 03/03
Mercredi 04/03
Jeudi 05/03
Vendredi 06/03
Samedi 07/03
(*) 0,56 /appel
NUL SI DÉCOUVERT
Ne grattez que les cases dont les lettres sont publiées dans le Républicain Lorrain.
IMPORTANT : ne grattez ci-dessus que les cases dont les dates sont publiées dans le Républicain Lorrain.
Les cartes de jeu
sont à votre disposition
3 s y m b o le s
id e n ti q u e s
c ’e s t g a g n é !
1 GAG NANT
to u te s le s
7 m in u te s !
2 ème chance :
grattez, chaque dimanche,
UNIQUEMENT les lettres publiées
dans le journal
3 ème chance :
gagnez, toutes les 7 minutes, par téléphone
en composant votre code du jour et remportez
de nombreux cadeaux !
A partir du 1er mars
Chaque dimanche
dans notre supplément 7 HEBDO
Chaque semaine
à partir du vendredi
CHEZ VOTRE DIFFUSEUR
HABITUEL
Dans toutes les agences
du Républicain Lorrain
Grattez uniquement
les dates et les lettres
publiées dans le journal
PLUS RADIN, PLUS MALIN !
1318
Mardi 10 mars 2009
AVIS D’APPEL PUBLIC
À LA CONCURRENCE
en application des articles
28 et 40 du Code
des marchés publics
étude de sécurisation
du parc départemental
de l’équipement
de Golbey et
de ses annexes
I.- Identification de l’organisme concerné : Direction départementale de
l’Equipement et de l’Agriculture, subdivision parc laboratoire, service magasin
(Francis Gouyon), 5, rue des Chaudronniers, 88198 Golbey Cédex, tél.
03 29 34 90 58 ; fax 03 29 34 96 30.
Annonces légales, administratives et judiciaires
ceau, BP18, 54640 Tucquegnieux, tél.
03 82 21 32 65 ; fax 03 82 21 39 99.
Date d’envoi à la publication : 6 mars
2009.
AC1166628
Communauté de communes
du Pays Naborien
AVIS D’APPEL PUBLIC
À LA CONCURRENCE
Organisme : Communauté de communes
du Pays Naborien, BP20046, 57502
Saint-Avold Cédex, tél. 03 87 92 84 76 ;
fax 03 87 92 98 32 ; [email protected]
Objet du marché : entretien de la Gare
routière de la ville de Saint-Avold.
Critères d’attribution : le prix.
II.- Opération - Mission confiée :
1) Indication et estimation financière, de
diverses solutions à mettre en place, pour
sécuriser le Parc de Golbey et ses annexes de Remiremont et Sainte-Marguerite (APS).
2) Etudes d’exécution (EXE) et dossier
de consultation des entreprises (DCE)
comprenant CCTP, et CDPGF, les pièces administratives (AE, RC et CCAP)
seront rédigées par le maître d’ouvrage
3) Assistance au maître d’ouvrage
(ACT) pour la passation du ou des contrats de travaux
4) Direction de l’exécution du ou des
contrat(s) de travaux
5) Assistance au maître d’ouvrage lors
des opérations de réception et pendant la
période de garantie de parfait achèvement (AOR)
Les points 2 et 5 sont à réaliser uniquement pour le centre de Golbey.
Mode de passation du marché : procédure adaptée conformément à l’article 28
du Code des marchés publics.
III.- Compétences souhaitées : ingénierie générale, l’entreprise devra avoir des
compétences dans le domaine de la sécurisation.
AC1166617
IV.- Critère de sélection : le candidat retenu sera celui qui obtiendra la note N
la plus élevée suivant la formule : N =
(60 x VPmini/VP) + (40 x VT/Vtmaxi)
où :
VP = taux de rémunération proposé par
le candidat
VPmini = taux le plus bas proposé
VT = valeur technique de l’offre obtenue
par le candidat
Vtmaxi = valeur technique maximale
pouvant être obtenue
VT : valeur technique au travers d’une
note métholologique 30 %, d’une optimisation des délais proposés 30 % et des
moyens du candidat 20 % et des références à des prestations de nature et de niveau équivalent à l’opération projetée,
de moins de 3 ans 20 %.
Date limite de remise des offres : vendredi 20 mars 2009, 12 h.
Renseignements complémentaires : service
transports,
M.
Ferrand,
03 87 92 84 76.
Conditions relatives au marché : le dossier de consultation (DCE) est disponible gratuitement auprès des services de
la Communauté de communes du Pays
Naborien, sur simple demande à
l’adresse suivante : [email protected] La transmission des
offres par voie électronique est proscrite
pour la procédure adaptée. Les offres devront être rédigées en langue française.
Date d’envoi à la publication : lundi 4
mars 2009.
AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
(Procédure adaptée - article
28 du CMP)
1 - Organisme passant le marché :
Institut Régional d’Administration de
Metz
15, avenue de Lyon
57070 METZ
2 - Objet du marché :
Travaux de réfection d’un parking privé,
trottoirs et voie d’accès - surface estimée: 2 000 m2.
V) Délai de réponse : les réponses devront nous parvenir pour le 27 mars
2009, à 16 h.
3 - Nature des travaux :
Pose d’un nouveau revêtement après rabotage des enrobés existants et évacuation à la décharge.
VI.- Dossier de consultation à retirer :
les candidats prendront contact avec la
personne désignée en 1. A leur demande,
il pourra faire visiter les différents sites.
4 - Délai :
Les travaux seront à réaliser, impérativement, au cours de la période du 25 mai
au 19 juin 2009.
VII.- Adresse d’envoi des candidatures
et des offres : Direction départementale
de l’Equipement et de l’Agriculture,
Subdivision Parc et laboratoire, étude sécurisation, 5, rue des Chaudronniers,
88198 Golbey;
5 - Offre du candidat :
Chaque candidat devra venir sur place
pour effectuer les métrés nécessaires à
l’établissement de son offre (contact:
René GEROME 03 87 75 93 25).
Le candidat devra ensuite adresser son
offre détaillée, avant le 15 avril 2009 à
14 h 00 à: IRA (marché parking), 15
Avenue de Lyon, 57000 METZ
ou la remettre sur place (bureau 106)
L’enveloppe devra également contenir :
- L’attestation d’assurance responsabilité civile,
- Les certificats d’obligations sociales et
fiscales.
- Le planning des travaux
VIII.- Documents à produire à l’appui de
la candidature et de l’offre : production
des documents DC4, DC5, DC6 et DC7,
complètement et correctement renseignés. Une note méthodologique avec le
nom et le CV des personnes affectées à
la mission. Les agréments par les organismes certificateurs. Une liste non exhaustive des réalisations similaires à
l’objet de l’étude avec le nom des maîtres d’ouvrage (personnes à contacter
ayant suivi le projet), avec le contenu,
l’importance et la date de la mission réalisée.
Le cadre de l’acte d’engagement et du
marché, remplis quant au taux de rémunération proposé pour la réalisation de
la mission, basé sur des ratios.
IX.- Date d’envoi du présent avis à la
publication 5 mars 2009.
Signé :
Le Chef de Parc
H. Mangin.
AC1166630
AVIS D’APPEL PUBLIC
À LA CONCURRENCE
Maître d’ouvrage : commune de Tucquegnieux, rue Clemenceau, BP18, 54640
Tucquegnieux.
Type de procédure : procédure adaptée.
Objet du marché : exécution de travaux.
Remplacement de la conduite AEP et reprise de branchements.
Lieu : rue Louis-Papis et de la table à
Tucquegnieux.
Caractéristiques principales :
- Canalisation fonte DN 150 (fouilles et
mise en place) : 305 ml
- Branchements : 14 unités
- Refus des variantes
Démarrage des travaux : mai 2009.
Critères d’attribution :
- prix des prestations : 50 %
- valeur technique de l’offre : 50 %
Description dans le règlement de consultation.
Forme juridique d’attribution du marché :
- Entreprise unique
- Groupement solidaire
Lieu où l’on peut retirer le dossier : ACCES Service Plus, 1, place Saint-Antoine, 54700 Pont-à-Mousson, tél.
03 83 83 13 03 ; fax 03 83 83 17 59.
Les dossiers seront remis aux entreprises
contre paiement des frais de reprographie suivant les modalités détaillées dans
le règlement de consultation.
Les modalités de remise des dossiers
sont détaillées dans le règlement de consultation.
Date limite de réception des candidatures et des offres : vendredi 3 avril 2009,
à 11 h 30.
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat : suivant
l’article 3.1.2. du règlement de consultation.
Toutes les attestations demandées cidessus doivent être certifiées conformes
à l’original par la personne habilitée à
engager l’entreprise (le pouvoir devra
être joint au dossier).
Délai de validité des offres : 120 jours.
Les renseignements d’ordre administratifs et techniques peuvent être obtenus
auprès de : renseignements techniques,
Techni-Conseil, 22, place du Paradis,
54700
Pont-à-Mousson,
tél.
03 83 81 39 36.
Renseignements administratifs : commune de Tucquegnieux, rue Clemen-
6 - Choix du candidat :
La commission choisira le candidat qui
présentera l’offre la plus avantageuse
conformément aux critères suivants :
- Valeur technique.
- Prix des prestations,
7 - Renseignements complémentaires :
Visite obligatoire du chantier et renseignements complémentaires auprès de :
Monsieur René GEROME
Secrétaire Général Adjoint
Tél. 03.87.75.93.25
Mèl. : [email protected]
8 - Date d’envoi à la publication
6 mars 2009
AC1166444
AVIS D’APPEL A LA
CONCURRENCE
COMMUNAUTE
D’AGGLOMERATION DE
FORBACH Porte de France
DELEGATION DE SERVICE
PUBLIC DES TRANSPORTS
URBAINS
1) Identification et adresse de la collectivité qui passe les marchés:
Communauté d’Agglomération de Forbach Porte de France
110, rue des Moulins - B.P. 70341
57608 FORBACH cedex
Tél : 03 87 85 55 00
Fax : 03 87 85 42 57
Contact : M. le Président
A l’attention de M. Benoît Guigonet,
Directeur de Service
2) Nature et intitulé du contrat :
Délégation du service public des transports urbains
3) Type de contrat et lieu d’exécution :
Le futur contrat est une Délégation du
service public, de type affermage et sera
passé conformément aux articles
L.1411-1 à L.1411-18 du Code général
des collectivités territoriales
Le futur contrat de délégation de service
public concernera la gestion du service
du service de transport urbain sur le territoire de la Communauté d’agglomération de Forbach Porte de France.
Lieu principal d’exécution :
Périmètre de Transports Urbains (PTU)
Code NUTS : FR - 413
Code CPV : 60112000 - 6
Numéro de référence attribué au dossier
par le pouvoir adjudicateur :
09/01/ENV/TRANS
4) Description succinte du contrat de
concession
Durée : 8 ans.
Entrée en vigueur : 1er janvier 2010
Caractéristiques du service d’exploitation en 2008 :
- Gestion par Délégation de Service Public
- 9 lignes de transport régulier incluant
doublages scolaires, desservant 7 communes.
- Service de transport à la demande zonal exploité par le même délégataire et
déployé sur l’ensemble du périmètre de
la Collectivité
- Production kilométrique en charge par
an : 830 000 Km
- Nombre de voyages par an (en 2007) :
1 300 000
Contenu du futur contrat :
- Exploitation des lignes régulières et
doublages scolaires
- Exploitation de la gare routière
- Navette pour les zones industrielles et
commerciales
- Options : navettes de centre ville, services du dimanche, service de transport
à la demande, extension du périmètre des
services réguliers complémentaires au
réseau interurbain.
Principales caractéristiques des prestations du titulaire du futur contrat :
- Gestion technique et commerciale du
service mentionné ci-dessus
- Mise à disposition et renouvellement
des moyens matériels nécessaires à l’exploitation non mis à disposition par la
Collectivité (dont les véhicules)
- Entretien et maintenance des biens mobiliers et immobiliers nécessaires à l’exploitation du service
- Mise à disposition des moyens humains
nécessaires à l’exploitation du service
- Gestion des relations avec les usagers
et notamment leur information
- Conception et mise en oeuvre des actions d’information de la clientèle et de
promotion du réseau
- Information et conseil de la Collectivité.
Rémunération du délégataire :
- Perception de tarifs auprès des usagers
- Contribution financière de la Collectivité en contrepartie des obligations de
service public.
Charges de la Collectivité :
- Déterminer la consistance et les modalités d’exploitation du service
- Déterminer la structure et le niveau des
tarifs
- Mettre à disposition du service certains
biens nécessaires à l’exploitation du service
- Assurer le contrôle du service.
5) Renseignements d’ordre juridique,
économique, financier et technique :
Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à
l’inscription au registre du commerce ou
de la profession
Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont
remplies :
- Pièce 1 : une lettre de candidature, En
cas de groupement, cette lettre comprendra sa composition et le nom du mandataire. Elle sera signée de tous les membres du groupement ou accompagnée du
mandat, donné par chaque cotraitant au
mandataire ;
- Pièce 2 : une déclaration sur l’honneur
attestant que le candidat n’a pas fait l’objet au cours des cinq dernières années
d’une condamnation inscrite au bulletin
nº 2 du casier judiciaire :
- pour les infractions visées aux articles
L.324-9 et L.324-10 ancien code du travail ou L.8221-1 et L.8221-2 du nouveau code du travail
- pour les infractions visées L.341-6 ancien code du travail ou L.8251-1 du nouveau code du travail
- pour l’infraction visée à l’article
L.125-1 ancien code du travail ou
L.8223-1 du nouveau code du travail
- pour l’infraction visée à l’article
L.125-3 ancien code du travail ou
L.8241-1 du nouveau code du travail.
- Pièce 3 : une attestation sur l’honneur,
datée et signée, certifiant le respect par
le candidat de l’obligation d’emploi des
travailleurs handicapés prévue à l’article
L. 323-1 de l’ancien code du travail ou
aux articles L5212-1 à L5212-5 du nouveau code du travail.
Pièce 4 : les attestations du candidat justifiant qu’il est en règle envers ses obligations fiscales et sociales (justificatifs
prévus par le décret nº97-638 du 31 mai
1997 et l’arrêté du 31 janvier 2003 modifié) au 31 décembre 2008.
L’attention des candidats est attirée sur
le fait que la production de l’ensemble
des justificatifs susvisés est exigée, en
cas de groupement, pour chacun des
membres du groupement.
Capacité économique et financière
Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont
remplies (le cas échéant):
- Pièce 5 : une description détaillée de
son entreprise (moyens financiers,
moyens en personnel, organisation interne, activités principales et accessoires, chiffres d’affaires des trois derniers
exercices).
L’attention des candidats est attirée sur
le fait que la production de l’ensemble
des justificatifs susvisés est exigée, en
cas de groupement, pour chacun des
membres du groupement.
Capacité technique
Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont
remplies (le cas échéant):
-Pièce 6 : toute information permettant
d’apprécier ses capacités techniques et
professionnelles (références du candidat
en matière d’exploitation et de gestion
de service de transport comparables à
ceux du service délégué, en matière de
travaux équivalents, attestation de capacité ou toute autre référence pertinente...)
L’attention des candidats est attirée sur
le fait que la production de l’ensemble
des justificatifs susvisés est exigée, en
cas de groupement, pour chacun des
membres du groupement.
6) PROCEDURE Critères d’attribution
Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont
remplies :
Sur la base du dossier de candidature remis, les candidats seront sélectionnés au
regard de leurs garanties professionnelles et financières, de leur aptitude à assurer l’égalité des usagers devant le service public ainsi que la continuité de
celui-ci et de leur respect de l’obligation
d’emploi des travailleurs handicapés.
Les offres remises par les candidats retenus par le pouvoir adjudicateur, seront
jugées selon les critères suivants : qualité du service proposé, adéquation des
moyens aux objectifs du service, intérêts
présentés par les aspects financiers et valeur technique du projet proposé pour répondre aux options
7) RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
Les informations complémentaires pourront être obtenues auprès de M. Benoît
Guigonet, Direction de l’Environnement
et du Transport à la Communauté d’Agglomération de Forbach
Le contrat n’est pas financé par des
fonds communautaires
L’ensemble des pièces fournies dans la
candidature sera obligatoirement rédigé
en langue française. Aucun dépôt par
voie électronique ou par télécopie n’est
autorisé.
Les candidats transmettront leur candidature sous pli cacheté contenant une enveloppe intérieure également cachetée.
L’enveloppe intérieure regroupera l’ensemble des pièces demandées et portera
les mentions suivantes :
" candidature pour la délégation du service public de transport" et " A n’ouvrir
qu’en commission d’ouverture des plis".
L’enveloppe extérieure qui renferme exclusivement l’enveloppe intérieure sera
transmise par tout moyen permettant de
déterminer de façon certain la date et
l’heure de réception et d’en garantir la
confidentialité ; elles pourront également
être déposées contre récépissé à
l’adresse suivante:
Service Environnement et Transport à la
Communauté d’Agglomération de Forbach Horaires d’ouverture au public :
lundi au jeudi : de 8 H 30 à 12 H 00
et de 13 H 30 à 17 H 30
Vendredi semaine paire : jusqu’à 17 H
00
Vendredi semaine impaire : fermée
l’après-midi
8) PROCEDURES DE RECOURS
Instance : Tribunal Administratif de
Strasbourg - 31 avenue de la Paix BP 51038 6 67070
STRASBOURG CEDEX
Tél : 03 88 21 23 23
Fax : 03 88 36 44 66
Courriel :
[email protected]
Introduction de recours :
Les référés précontractuels contre la procédure initiée par le pouvoir adjudicateur peuvent être introduits dans les conditions prévues à l’article L551-1 du
code de justice administrative, pendant
toute la procédure de passation du contrat jusqu’à sa signature.
Après signature, le contrat conclu pourra
faire l’objet d’un recours de pleine juridiction par tout concurrent évincé. Ce recours devra être introduit dans un délai
maximum de 2 mois à compter de la publicité qui sera faite de la signature du
contrat. Le cas échéant ce recours pourra
être assorti d’un référé suspension (article L521-1 du code de justice administrative).
Les actes administratifs de l’entité adjudicatrice en lien avec la présente procédure peuvent également faire l’objet
d’un recours pour excès de pouvoir tendant à leur annulation dans les conditions prévues par l’article R421-1 du
code de justice administrative. Chaque
recours devra être introduit dans un délai
maximum de 2 mois à compter de la notification ou de la publication de l’acte
attaqué. Le cas échéant chaque recours
peut être assorti d’un référé suspension
(article L521-1 du code de justice administrative).
9) Date limite de réception des candidatures : 20 avril 2009 à 12 H 00
10) Date d’envoi du présent avis : 05
mars 2009
AC1166379
AVIS D’APPEL A LA
CONCURRENCE
Maître d’ouvrage:
Syndicat Intercommunal de la Voirie de
la Subdivision de Metz Centre
Procédure de passation: Procédure adaptée
Objet: Travaux d’aménagement de la rue
de l’Abbé Roget à Scy-Chazelles
- Lot 1 : Enfouissement des réseaux secs
- Lot 2 : Travaux d’aménagement sécuritaires et de voirie
Délais d’exécution:
- Lot 1 : 3 mois maximum
- Lot 2 : 2 mois maximum
Les travaux devront démarrer à l’été
2009 ou au plus tard début 2010.
Maître d’œuvre :
Bureau d’études V.R.I. - 3, Route de
Flanville 57645 MONTOY FLANVILLE
Conditions d’obtention du dossier de
consultation :
A demander à TECHNOCOPY 15 rue
des Charpentiers ZAC Sébastopol 57070
Metz
Tél : 03 87 37 40 10
Fax : 03 87 74 17 25
Dématérialisation :
http://www.achatpublic.com
Conditions de remise des offres :
voir règlement de l’appel d’offres
Date limite de remise des offres :
03 avril 2009 à 12 h
Adresse de remise des plis :
Syndicat Intercommunal de Voirie de
Metz Centre - Hôtel de Ville - 57950
Montigny lès Metz
Délais de validité des offres: 180 jours
Justifications à produire:
- Lettre de candidature DC4
- Déclarations du candidat DC5 et DC6
- Déclaration sur l’honneur conformément à l’article 46 du Code des marchés
publics DC7
- Attestations sur l’honneur
- Copie du jugement en cas de redressement judiciaire
- Les attestations d’assurances en cours
de validité
- Les renseignements permettant d’évaluer les capacités professionnelles, techniques et financières du candidat
- Références du candidat pour des travaux de même ampleur
Critères d’attribution des offres:
Les critères d’attribution sont précisés
dans le règlement de consultation
Renseignements complémentaires:
- Administratifs: Syndicat intercommunal de la Voirie de la Subdivision de
Metz Centre
Tel: 03 87 55 74 53
Techniques: Bureau d’Etudes V.R.I
Tél. : 03.87.76.85.69
Fax. : 03.87.76.75.41
Date d’envoi à la publication:
05 mars 2009
AC1166362
Metz
AVIS D’APPEL PUBLIC À LA
CONCURRENCE
BP CP 97803 57078 METZ CEDEX 03
France
57950 Montigny lès Metz
Fax 03.87.55.74.75.
Lot nº 5 : produits entretien général
Lot nº 6 : petit matériel
CARACTÉRISTIQUES
PRINCIPALES :
Fourniture de matières d’oeuvre pour
nos sections Prothèse Dentaire.
Conditions de remise des offres:
selon règlement de consultation
Les candidats pourront fournir une offre
pour un seul, plusieurs ou la totalité des
lots, mais chaque lot fera l’objet d’un
marché séparé.
QUANTITÉS, NATURE ET ÉTENDUE :
Divers matériels et fournitures selon notre liste / Bordereau de remise de prix
unitaire
Adresse de remise des plis :
Sous enveloppe mentionnant l’objet du
marché envoyée ou déposée contre récépissé à l’adresse ci-dessus
CONDITIONS RELATIVES AU MARCHÉ :
Les candidatures et les offres seront entièrement rédigées en langue française
ainsi que les documents de présentation
associés. Unité monétaire utilisée :
l’euro
CONDITIONS DE PARTICIPATION :
Critères de sélection des candidatures:
Candidature et offre dans la même enveloppe. Réponses partielles recevables
PROCÉDURES :
Mode de passation : Procedure Adaptee
Ouverte
Article 28 du CMP
L’accord est couvert par l’Accord sur les
Marchés Publics (AMP) de l’OMC.
L’avis implique un marché public.
Forme du marché : Ordinaire
PLANNING :
Date limite de réception des offres :
30/03/2009 à 11:00
Délai minimum de validité des offres, à
compter de la date limite de remise des
offres (en jours) : 90
Date prévisionnelle de début des prestations : 15/04/2009
CRITÈRES D’ATTRIBUTION :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction: des critères
énoncés ci-dessous avec leur pondération:
50 % Correspondance avec l’intitulé du
produit demandé
30 % Prix
20 % Délai de livraison annoncé
ADRESSES COMPLÉMENTAIRES :
Renseignement d’ordre administrative et
technique :
Personne à contacter :
Monsieur CABRILLON Thomas
Courriel : [email protected]
Site Internet : http://www.cm-moselle.fr
Tél. : 0387393154
Fax : 0387627125
AC1166357
AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
1. Identification de l’organisme qui
passe le marché :
Commune de WOIPPY
1 place de l’Hôtel de Ville BP 80820
57148 WOIPPY CEDEX
Tél : 03.87.34.63.08
Fax : 03.87.34.29.17
2. Procédure de passation du marché:
Marché à bons de commande passé en
procédure adaptée (articles 28 et 77 du
Code des Marchés Publics)
3. Objet du marché :
Vérification annuelle du matériel de lutte
contre l’incendie - Lot unique (marché
nº326)
L’opération comprend la vérification annuelle des extincteurs et des robinets
d’incendies armés, la fourniture des rapports de vérification, la signature des registres de sécurités, les recharges des appareils vidés ou utilisés et la fourniture
et mise en place des appareils à remplacer.
Mini annuel : 2000 H.T.
Maxi annuel : 10 000 H.T.
Le marché prend effet à compter de sa
date de notification. Il est conclu pour
une durée s’achevant au 31/12/2009. Il
pourra être renouvelé pour une nouvelle
durée de 1 an par renouvellement expresse et pour une durée totale n’excédant pas 4 ans.
Le délai global d’exécution est fixé à 4
semaines maximum et comprend les délais de réalisation et de remise du rapport
de vérification. La période préparatoire,
non comprise dans le délai d’exécution,
est fixée à 2 semaines.
4. Modalités de remise de l’offre :
Obtention gratuite du règlement de la
consultation à la même adresse qu’au
point 1 (Cellule Marchés Publics) ou par
courrier électronique à l’adresse suivante:
[email protected]
ou à télécharger sur le site
www.achatpublic.com
5. Critères d’attribution (Offre économiquement la plus avantageuse en fonction
des critères suivants) :
1. Montant de l’offre (critère unique)
6. Date limite de réception des offres:
Mercredi 25 mars 2009 à 12 heures
7. Les renseignements d’ordre administratif et/ou technique peuvent être obtenus auprès de :
D’ordre administratif :
Cellule Marchés Publics
Isabelle BETTINGER
Tél : 03.87.34.63.08
Fax : 03.87.34.29.17
D’ordre technique :
Service Bâtiments
Daniel GOENGRICH
Tél : 03.87.34.63.15
8. Date d’envoi à la publication :
Jeudi 5 mars 2009
9. Délai de validité des offres : 120 jours
AC1166199
ORGANISME PASSANT LE MARCHÉ: CMA de la Moselle
5 Boulevard de la Défense 97803 57078
Metz CEDEX 3 - France
Courriel : [email protected]
Type de l’Acheteur public : Autre
Contact : Monsieur STREIFF Pierre
RÉFÉRENCE DU MARCHÉ :
2009/07CAT
OBJET DU MARCHÉ :
Fourniture des matières d’oeuvre de nos
sections Prothèse Dentaire
AVIS D’APPEL A LA
CONCURRENCE
Maître d’ouvrage: Syndicat Intercommunal de la Voirie de la Subdivision de
Metz Centre
Procédure de passation: procédure adaptée
DATE D’ENVOI À LA PUBLICATION : 05/03/2009
Objet : Enfouissement des réseaux secs
rue St Paul à Montigny-lès-Metz
TYPE DE MARCHÉ : Fournitures
TYPE DE PRESTATIONS : Achat
Délais d’exécution des travaux :
Démarrage des travaux en juillet 2009
pour une durée de 4 mois.
CLASSIFICATION DES PRODUITS :
Instruments médicaux, de précision,
d’optique et d’horlogerie
Maître d’œuvre: Bureau d’Etudes V.R.I.
- 3 route de Flanville - 57645 MONTOY-FLANVILLE
LIEU D’EXÉCUTION :
Chambre de Métiers et de l’Artisanat de
la Moselle 5 Boulevard de la Défense
BP CP 97803 57078 METZ CEDEX 03
France
Conditions d’obtention du dossier de
consultation:
Téléchargez le dossier de consultation
sur le site
http://www.achatpublic.com
ou faites parvenir votre demande à :
Syndicat Intercommunal de Voirie de
Metz Centre Hôtel de Ville
160, rue de Pont-à-Mousson
LIEU DE LIVRAISON :
Chambre de Métiers et de l’Artisanat de
la Moselle 5 Boulevard de la Défense
Date limite de remise des offres :
1er avril 2009 à 12 h
Délais de validité des offres: 90 jours
Justifications à produire:
-Lettre de candidature DC4
-Déclarations du candidat DC5 et DC6
-Déclaration sur l’honneur conformément à l’article 46 du Code des marchés
publics DC7
-Attestations sur l’honneur
-Copie du jugement en cas de redressement judiciaire
-Les attestations d’assurances en cours
de validité
-Les renseignements permettant d’évaluer les capacités professionnelles, techniques et financières du candidat
-Références du candidat pour des travaux de même ampleur
Critères d’attribution des offres:
les critères d’attribution sont précisés
dans le règlement de consultation
Renseignements complémentaires:
-Administratifs: Syndicat intercommunal de la Voirie de la Subdivision de
Metz Centre Tel: 03 87 55 74 53
-Techniques: Bureau d’Etudes V.R.I
Tél. : 03.87.76.85.69
Fax. : 03.87.76.75.41.
Date d’envoi à la publication:
05 mars 2009
AC1166009
Mairie de
57450 Cappel
AVIS D’APPEL PUBLIC
À LA CONCURRENCE
Procédure adaptée
Identification de la collectivité qui passe
le marché : commune de 57450 Cappel,
mairie, 3, rue de la Libération, 57450
Cappel, tél. 03 87 89 12 85 ; fax
03 87 89 12 85. Courriel : [email protected]
Objet du marché : réfection rue du Château-Neuf, à Cappel. Pose d’une couche
de roulement en enrobés 0/10, 120 kg/
m2, sur une longueur de 350 m, largeur
5 m, comprenant 9 tampons d’assainissement et 7 avaloirs. Rabotage de l’ancienne couche d’enrobé et remise à niveau de 5 avaloirs.
Type de procédure : procédure adaptée
conformément à l’article 28 du Code des
marchés publics.
Lieu d’exécution : rue du Château-Neuf
à 57450 Cappel.
Renseignements : les renseignements et
les plans peuvent être obtenus à la mairie
de Cappel, tél. 03 87 89 12 85.
Les offres seront transmises : par lettre
recommandée avec accusé de réception,
ou remise contre récépissé à l’adresse
suivante : mairie, 3, rue de la Libération,
57450 Cappel.
Date limite de réception des offres :
mardi 31 mars 2009, à 18 h.
Date d’envoi à la publication : 5 mars
2009.
Le Maire
Hubert Bur.
AC1165973
AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
1) Identification de la collectivité qui
passe le marché :
Communauté de Communes du Pays
Haut Val d’Alzette
17 rue du Maréchal Foch
57710 AUMETZ
tél : 03 82 53 50 01
fax : 03 82 52 86 37
e-mail : [email protected]
2) Mode de passation :
Marché de fournitures sur procédure
adaptée (art. 10, 26 et 28 du C.M.P.)
3) Objet du marché :
Fourniture d’un véhicule destiné à la collecte des ordures ménagères.
Le marché comprend deux lots :
lot 1 : fourniture d’un châssis cabine
lot 2 : fourniture d’une benne 20 m3
équipée d’un basculeur à conteneurs
4) Dossier de consultation à retirer gratuitement auprès de :
- Monsieur le Président de la Communauté de Communes à l’adresse en 1 ;
5) Justificatifs à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Voir article 5 du règlement de consultation.
6) Critères d’attribution des offres :
Voir article 8 du règlement de consultation.
7) Date limite de réception des offres :
Jeudi 2 avril 2009 à 17 heures
8) Renseignements complémentaires :
Mme Olivia RIEDINGER,
DST au 03 82 54 31 44
9) Date d’envoi à la publication :
Jeudi 5 mars 2009
AC1165964
AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
PROCEDURE ADAPTEE
MARCHE A BONS
DE COMMANDE
FOURNITURE DE PRODUITS
D’ENTRETIEN
1 - Identification de la collectivité qui
passe le marché :
VILLE DE FLORANGE
134, Grand rue BP 70082 57192
FLORANGE CEDEX.
Tél. 03 82 59 32 60
Fax. 03 82 59 32 75
E-mail [email protected]
2 - Objet du marché :
Le marché sera décomposé en 6 lots, à
savoir :
Lot nº 1 : essuie-mains - serviette éponge
- papier hygiénique
Lot nº 2 : disques - franges microfibre
et coton - système lavage à plat + manche balai
Lot nº 3 : sacs poubelles
Lot nº 4 : produits pour sols
3 - Mode de passation choisi :
Procédure adaptée passée selon l’article
28 du code des marchés publics. Le marché sera fractionné sous la forme d’un
marché à bons de commande sans minimum ni maximum conformément à l’article 77 du code des marchés publics. La
mise en compétition sera faite sur liste
des prix unitaires et détail estimatif témoin.
4 - Critères de sélection et pondération :
Valeur technique de l’offre: 65 %
Prix: 35 %
5 - Retrait des dossiers :
Le dossier de consultation sera envoyé à
tout candidat en ayant fait la demande
par écrit à l’adresse figurant à l’article
1. Il pourra également être téléchargé sur
le site de la Ville :
http://www.ville-florange.fr
6 - Lieu où déposer les candidatures :
Mairie de Florange
134, Grand rue BP 70082 57192
FLORANGE CEDEX.
Les offres devront porter la mention :
" Ne pas ouvrir - fourniture de produits
d’entretien ménager, d’hygiène et d’essuyage ".
7- Renseignements concernant la situation des candidats :
Indication des compétences et références
dans le domaine d’activité correspondant
à l’objet du marché visées à l’article 45
code des marchés publics (CMP), déclaration de la régularité des situations sociales et fiscales visées par les articles
44 et 46 du CMP.
8 - Date limite de réception des offres :
Le 25 mars 2009 à 16 heures.
9 - Date d’envoi à la publication :
Le 05 mars 2009.
Le Maire,
AC1165958
AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
I./ IDENTIFICATION DE L’ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE
Nom et adresse officiels de l’organisme
acheteur :
Conseil Général de Meurthe et Moselle
- DIRAT Infra - Ouvrages d’art
à l’attention de TEMPEL Pascal
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex
France
Tél : 0383945307
Fax : 0383945306
Email : [email protected]
URL : http://www.cg54.fr Le pouvoir
adjudicateur n’agit pas pour le compte
d’autres pouvoirs adjudicateurs.
Principale(s) activité(s) du pouvoir adjudicateur :
Services généraux des administrations
publiques
Collectivité territoriale
II./ OBJET DU MARCHE
Marché séparé comportant 3 lots
Marché de travaux d’exécution
L’avis implique
L’établissement d’un accord-cadre
Informations sur l’accord-cadre
Accord-cadre avec un seul opérateur
Durée de l’accord cadre En années : 3
Estimation de la valeur totale des acquisitions pour l’ensemble de la durée de
l’accord-cadre
Entre 330000 et 2640000 Euros
Fréquence et valeur des marchés à attribuer :
Les bons de commande seront notifiés
par le pouvoir adjudicateur au fur et à
mesure des besoins
CARACTERISTIQUES
PRINCIPALES
La procédure d’achat du présent avis est
couverte par l’accord sur les marchés publics de l’OMC
Intitulé attribué au marché :
Entretien des ouvrages d’art et réparations des petits ouvrages - Udam de
Nancy et Val de Lorraine
Classification CPV :
Objet principal : 45259000
Code NUTS :
FR411
Variantes : Pas de variante
Quantité ou étendue globale :
Marché public à bons de commande avec
mini et maxi. Les marchés sont conclus
à compter de la notification du contrat
jusqu’au 31/12/2009 renouvelable par
période de un an jusqu’au 31/12/2011
Description des options : Oui
Les marchés sont renouvelables pour 2
périodes de un an
Nombre de reconductions éventuelles :2
III.1/ CONDITIONS RELATIVES AU
MARCHE
Cautionnement et garanties exigés :
Aucune garantie financière n’est exigée
Modalités de financement :
Prix unitaires - Révision mensuelle. Le
délai global de paiement est de 40 jours
par virement administratif. Ressources
propres, prestations imputées sur le budget du département 54.
11
19
IV.2/ CRITERES D’ATTRIBUTION
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères
énoncés ci-dessous avec leur pondération
60% : Valeur technique de l’offre jugée
sur le mémoire technique, Cadre du Plan
Qualité, SOGED
40% : Prix des prestations
Enchère électronique :
Aucune enchère électronique ne sera effectuée
IV.3/ RENSEIGNEMENTS D’ORDRE
ADMINISTRATIF
Référence du marché : A0829019
Aucune publication antérieure concernant le même marché
Conditions d’obtention du cahier des
charges et des documents complémentaires :
Documents non payants
CONDITIONS DE DELAI
Date limite de réception des offres ou
des demandes de participation :
20/04/2009 à 16 H 00
Délai minimum de validité des offres:
120 jours
VI.2/ RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
Le présent marché n’a pas un caractère
périodique
Ce marché ne s’inscrit pas dans un projet
/ programme financé par les fonds communautaires
VI.3/ AUTRES INFORMATIONS:
Critères de sélection des candidatures :
l’expérience, la capacité professionnelle,
technique et financière du candiat à réaliser les prestations prévues au marché,
notamment des travaux de génie civil
concernant des réparations de ponts et de
muers de soutènement. Le présent avis
d’appel public à la concurrence et le dossier de consultation afférents à cette affaire sont consultables et téléchargeables
à l’adresse www.cg54.fr dans la rubrique "marchés publics". Les candidats ont
la possibilité de répondre par voie électronique à cette même adresse.
Lieu d’exécution : Udam de Nancy et
Val de Lorraine en Meurthe et Moselle.
Les renseignements techniques peuvent
être obtenus auprès de
Mr TEMPEL Pascal au 03.83.94.53.07
VI.4/ PROCÉDURES DE RECOURS
Instance chargée des procédures de recours
Tribunal administratif
5, place de la Carrière CO 20038
54036 Nancy Cedex
FranceTél : 0383174343
Fax : 0383174350
Email : [email protected]
Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant
l’introduction des recours Conseil Général de Meurthe-et-Moselle
DIFAJE Juridique 48, rue du Sergent
Blandan CO 90019
54035 Nancy Cedex France
Tél : 0383945640
Fax : 0383945639
Email : [email protected]
ANNEXE A : ADRESSES
SUPPLÉMENTAIRES ET POINTS DE
CONTACT
Adresse à laquelle les documents peuvent être obtenus
Conseil Général de Meurthe et Moselle
- DIRAT Infra - Service Ouvrages d’Art
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex France
Tél : 0383945307
Fax : 0383945306
URL : http://www.cg54.fr
Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées
Conseil Général de Meurthe et Moselle
- DIFAJE Marchés
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex France
URL : http://www.cg54.fr
Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues:
Conseil Général de Meurthe et Moselle
- DIRAT Gestion Financière et Administrative
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex France
Tél : 0383945655
URL : http://www.cg54.fr
ANNEXE B : INFORMATIONS SUR
LES LOTS
Possibilité de présenter une offre pour
un ou plusieurs lots
Lot Nº 1
Description : Secteur Sud Quantité :
Seuils en euros : période init. mini 40
000.00 maxi 320 000.00 Ces montants
seront identiques pour les périodes de reconduction Classification CPV :
45259000
Lot Nº 2
Description : Secteur Nord-Est Quantité:
Seuils en euros : période init. mini 40
000.00 maxi 320 000.00 Ces montants
seront identiques pour les périodes de reconduction Classification CPV :
45259000
Lot Nº 3
Description : Secteur Nord-Ouest Quantité : Seuils en euros : période init. mini
30 000.00 maxi 240 000.00 Ces montants seront identiques pour les périodes
de reconduction Classification CPV :
45220000
Date d’envoi du présent avis :
05 mars 2009
AC1165952
Forme juridique souhaitée :
Candidat unique ou groupement solidaire après attribution
Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature :
Français
III.2/ CONDITIONS DE PARTICIPATION
Situation propre des opérateurs économiques, y compris exigences relatives à
l’inscription au registre du commerce ou
de la profession :
Copie du ou des jugements prononcés,
si le candidat est en redressement judiciaire ; DC4 ou lettre de candidature
Capacité économique et financière :
Déclaration DC5 dûment complètée ou
renseignements équivalents
Référence professionnelle et capacité
technique :
Tous renseignements ou documents permettant d’évaluer l’expérience, la capacité professionnelle, les moyens techniques et humains du candidat à réaliser
les travaux prévus au marché et notamment une liste de travaux de génie civil
exécutés au cours des cinq dernières années, concernant des réparations de
ponts et de murs de souténement.Ces attestations indiquent le montant, l’époque
et le lieu d’exécution des travaux et précisent s’ils ont été effectués selon les règles de l’art et menés régulièrement à
bonne fin
Marché est non réservé
IV.1/ PROCEDURES
Mode de passation : Appel d’offre ouvert
JARNY
CONTRUCTION DE 8
LOGEMENTS COLLECTIFS
THPE A JARNY
(Meurthe-et-Moselle)
AVIS RECTIFICATIF
à l’annonce parue le 24/02/09
1. ORGANISME : ICF NORD-EST SA
d’HLM, 26 rue de Paradis 75010 Paris
2. Correspondant: Mme Soriya DUONG
Chargée d’affaires Achats
Tél. 01 55 33 95 39
Courriel: [email protected]
3. OBJET DU MARCHÉ : Construction
de 8 logements collectifs THPE à Jarny,
32, rue Pierre Sémard
4. MODE DE PASSATION : Procédure
adaptée
5. DATE D’ENVOI A LA PUBLICATION : 4 mars 2009
MOTIFS DU RECTIFICATIF
- Modification des pièces techniques en
.
Mardi 10 mars 2009
conformité avec les rapports Qualitel et
Socotec,
- Dans la rubrique " Date limite de remise des offres " :
au lieu de : Lundi 23 mars 2009 à 16H
lire : Mardi 31 mars 2009 à 16H.
RAC1165891
AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
I./ IDENTIFICATION DE L’ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE
Nom et adresse officiels de l’organisme
acheteur :
Conseil Général de Meurthe et Moselle
- DIRAT - Infra Ouvrages d’Art
à l’attention de TEMPEL Pascal
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex
France
Tél : 0383945307
Fax : 0383945306
Email : [email protected]
URL : http://www.cg54.fr
Le pouvoir adjudicateur n’agit pas pour
le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs.
Principale(s) activité(s) du pouvoir adjudicateur :
- Services généraux des administrations
publiques
- Collectivité territoriale
II./ OBJET DU MARCHE
Marché séparé comportant 4 lots
Marché de travaux d’exécution
L’avis implique
L’établissement d’un accord-cadre
Informations sur l’accord-cadre
Accord-cadre avec un seul opérateur
Durée de l’accord cadre En années : 3
Estimation de la valeur totale des acquisitions pour l’ensemble de la durée de
l’accord-cadre
Entre 270000 et 2200000 Euros
Fréquence et valeur des marchés à attribuer :
Les bons de commande seront notifiés
par le pouvoir adjudicateur au fur et à
mersure des besoins
CARACTERISTIQUES
PRINCIPALES
La procédure d’achat du présent avis est
couverte par l’accord sur les marchés publics de l’OMC
Intitulé attribué au marché :
ENTRETIEN
DES
OUVRAGES
D’ART ET REPARATIONS DES PETITS OUVRAGES - UDAM DE
LONGWYet BRIEY
Classification CPV :
Objet principal : 45220000
Code NUTS :
FR411
Variantes : Pas de variante
Quantité ou étendue globale :
Marché public à bons de commande avec
mini et maxi.
Les marchés sont conclus à compter de
la notification du contrat jusqu’au
31/12/2009 renouvelable par période de
un an jusqu’au 31/12/2011
Description des options : Oui
Les marchés sont renouvelables pour 2
périodes de un an
Nombre de reconductions éventuelles: 2
III.1/ CONDITIONS RELATIVES AU
MARCHE
Cautionnement et garanties exigés :
Aucune garantie financière n’est exigée
Modalités de financement :
Prix unitaires - Révision mensuelle - Le
délai global de paiement est de 40 jours
par virement administratif. Ressources
propres, prestations imputées sur le budget du département 54
Forme juridique souhaitée :
Candidat unique ou groupement solidaire après attribution.
Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature :
- Français
Autres conditions :
L’exécution du marché n’est pas soumise à d’autres conditions particulières
III.2/ CONDITIONS DE PARTICIPATION Situation propre des opérateurs
économiques, y compris exigences relatives à l’inscription au registre du commerce ou de la profession :
DC4 ou lettre de candidature Copie du
ou des jugements prononcés, si le candidat est en redressement judiciaire
Capacité économique et financière :
Déclaration DC5 dûment complètée ou
renseignements équivalents
Référence professionnelle et capacité
technique :
Tous renseignements ou documents permettant d’évaluer l’expérience, la capacité professionnelle, les moyens techniques et humains du candidat à réaliser
les travaux prévus au marché et notamment une liste de travaux de génie civil
exécutés au cours des cinq dernières années, concernant des réparations de
ponts et de murs de souténement. Ces
attestations indiquent le montant, l’époque et le lieu d’exécution des travaux et
précisent s’ils ont été effectués selon les
règles de l’art et menés régulièrement à
bonne fin
Marché est non réservé
IV.1/ PROCEDURES
Mode de passation :
Appel d’offre ouvert
IV.2/ CRITERES D’ATTRIBUTION
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères
énoncés ci-dessous avec leur pondération
60% : valeur technique jugée sur le contenu et la valeur du mémoire technique,
du SOPQ et du SOGED
40% : prix des prestations
Enchère électronique :
Aucune enchère électronique ne sera effectuée
IV.3/ RENSEIGNEMENTS D’ORDRE
ADMINISTRATIF
Référence du marché :
A0829021
Aucune publication antérieure concernant le même marché
Conditions d’obtention du cahier des
charges et des documents complémentaires :
Documents non payants
CONDITIONS DE DELAI
Date limite de réception des offres ou
des demandes de participation :
20/04/2009 à 16 H 00
Délai minimum de validité des offres :
120 jours
VI.2/ RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
Le présent marché n’a pas un caractère
périodique
Ce marché ne s’inscrit pas dans un projet
/ programme financé par les fonds communautaires
VI.3/ AUTRES INFORMATIONS:
Critères de sélection des candidatures :
L’expérience, la capacité professionnelle, technique et financière du candidat à réaliser les prestations prévues au
marché, notamment des travaux de génie
civil concernant des réparations de ponts
et de murs de soutènement. Le présent
avis d’appel public à la concurrence et
le dossier de consultation afférents à
Annonces légales, administratives et judiciaires
cette affaire sont consultables et téléchargeables à l’adresse www.cg54.fr
dans la rubrique "marchés publics". Les
candidats ont la possibilité de répondre
par voie électronique à cette même
adresse. Lieu d’exécution : Udam de
Longwy - Briey en Meurthe et moselle
Les renseignements techniques peuvent
être obtenus auprès de
Mr TEMPEL Pascal
au 03.83.94.53.07
VI.4/ PROCÉDURES DE RECOURS
Instance chargée des procédures de recours
Tribunal administratif
5, place de la Carrière CO 20038
54036 Nancy Cedex
FranceTél : 0383174343
Fax : 0383174350
Email : [email protected]
Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant
l’introduction des recours
Conseil Général de Meurthe-et-Moselle
DIFAJE Juridique 48, rue du Sergent
Blandan CO 90019
54035 Nancy Cedex
France
Tél : 0383945640
Fax : 0383945639
Email : [email protected]
ANNEXE A : ADRESSES SUPPLÉMENTAIRES ET POINTS DE CONTACT
Adresse à laquelle les documents peuvent être obtenus
TEMPEL Pascal
Conseil Général de Meurthe et Moselle
- DIRAT Infrastructures et voies de communication
- Service Ouvrages d’Art
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex
France
Tél : 0383945307
Fax : 0383945306
Email : [email protected]
URL : http://www.cg54.fr
Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées
Conseil Général de Meurthe et Moselle
- DIFAJE - Marchés Publics
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex
France
URL : http://www.cg54.fr
Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues:
Conseil Général de Meurthe et Moselle
-DIRAT - G.F.A.
48 rue du Sergent Blandan C.O. 900 19
54035 Nancy Cedex
France
Tél : 0383945394
URL : http://www.cg54.fr
ANNEXE B : INFORMATIONS SUR
LES LOTS
Possibilité de présenter une offre pour
un ou plusieurs lots
- Lot Nº 1 Description : Secteur nord
Quantité : Seuils en euros : période init.
mini 35 000.00 maxi 300 000.00 Ces
montants seront identiques pour les périodes de reconduction Classification
CPV : 45220000
notre site internet : http://marches.batigere.fr.
10.- Date d’envoi à la publication : 5
mars 2009.
RAC1165722
Batigère SAREL
S.A. D’H.L.M.
APPEL À
CONCURRENCE
NºAO 899
Procédure interne ouverte
remplacement
de menuiseries
extérieures
1.- Maître d’ouvrage : Batigère SAREL
S.A. d’H.L.M., 1, rue du Pont-Rouge,
BP50410, 57015 Metz Cédex 1.
2.- Mode de passation : procédure interne ouverte. Décret 2005-1742 - Article 10.
3.- Objet du marché : marché de maîtrise
d’œuvre pour la réalisation de travaux de
remplacement de menuiseries extérieures d’environ 1200 logements situés en
Moselle.
4.- Désignation des lots :
Lot unique : maîtrise d’œuvre pour un
programme de remplacement de menuiseries extérieures.
5.- Délai d’exécution : les travaux seront
réalisés par tranches annuelles à compter
de 2009 sur 4 ans.
6.- Mode de réception des offres et date
limite :
a) Date limite de réception des offres :
31 mars 2009, à 17 h
b) Adresse de transmission des offres :
voir règlement de consultation
c) Forme des offres : voir règlement de
consultation
d) Composition du dossier : voir règlement de consultation
e) Critère de sélection des candidatures :
voir règlement de consultation
f) Critère de sélection des offres : voir
règlement de consultation
7.- Lieu de retrait du dossier de consultation : les dossiers sont à retirer au format PDF sur notre site internet
http://marches.batigere.fr.
8.- Demande de renseignements techniques : Denis Contin, tél. 03 87 39 84 21 ;
administratifs : Emmanuelle Leclaire,
tél. 03 87 39 84 30. Vous pouvez consulter cette annonce sur notre site internet :
http://marches.batigere.fr.
- Lot Nº 3 Description : Secteur sud est
Quantité : Seuils en euros : période init.
mini 20 000.00 maxi 160 000.00 Ces
montants seront identiques pour les périodes de reconduction Classification
CPV : 45220000
9.- Date d’envoi à la publication : 5 mars
2009.
Date d’envoi du présent avis :
05 mars 2009
AC1165838
RAC1165714
AVIS D’APPEL A LA
CONCURRENCE
Maître d’ouvrage: Syndicat Intercommunal de la Voirie de la Subdivision de
Metz Centre
Procédure de passation: procédure adaptée
Batigère SAREL
S.A. D’H.L.M.
APPEL À
CONCURRENCE
NºAO 900
Procédure interne ouverte
mission de coordination
sécurité et protection
de la santé
1.- Maître d’ouvrage : Batigère SAREL
S.A. d’H.L.M., 1, rue du Pont-Rouge,
BP 50410, 57015 Metz Cédex 1.
2.- Mode de passation : procédure interne ouverte. Décret 2005-1742 - Article 10.
3.- Objet du marché : mission CSPS pour
la construction de logements collectifs
locatifs PLUS PLAI à Talange, Maizières-lès-Metz et Thionville.
4.- Désignation des lots :
Lot 1 : construction de 44 logements collectifs locatifs PLUS PLAI à Talange,
Zac du Lang Four
Lot 2 : construction de 26 logements collectifs locatifs PLUS PLAI à Maizièreslès-Metz, 19, route de Metz
Lot 3 : réhabilitation de 100 logements
collectifs locatifs à Thionville, quartier
Basses-Terres
5.- Délai d’exécution : voir dossier de
consultation.
6.- Forme juridique de l’attribution du
marché : le marché sera passé en corps
d’état séparés.
7.- Mode de réception des offres et date
limite :
a) Date limite de réception des offres :
24 mars 2009, à 17 h
b) Adresse de transmission des offres :
voir règlement de consultation
c) Forme des offres : voir règlement de
consultation
d) Composition du dossier : voir règlement de consultation
e) Critère de sélection des candidatures :
voir règlement de consultation
f) Critère de sélection des offres : voir
règlement de consultation
8.- Lieu de retrait du dossier de consultation : les dossiers sont à retirer au format PDF sur notre site internet
http://marches.batigere.fr.
9.- Demande de renseignements techniques :
Stéphanie
Chaffotte,
tél.
03 87 39 84 29 ; administratifs : Emmanuelle Leclaire, tél. 03 87 39 84 30.
Vous pouvez consulter cette annonce sur
APPEL À
CANDIDATURE
Par délibération en date du 25 février
2009, le conseil municipal a décidé la
réfection de l’escalier des loups (travaux
de maçonnerie).
- Lot Nº 2 Description : Secteur centre
Quantité : Seuils en euros : période init.
mini 20 000.00 maxi 160 000.00 Ces
montants seront identiques pour les périodes de reconduction Classification
CPV : 45220000
- Lot Nº 4 Description : Secteur sud
Quantité : Seuils en euros : période init.
mini 15 000.00 maxi 120 000.00 Ces
montants seront identiques pour les périodes de reconduction Classification
CPV : 45220000
Commune de Ranguevaux
Objet: marché de maîtrise d’œuvre pour
les travaux d’enfouissement des réseaux
secs rue Saint-Ladre (entre la ville de
Marly et la place Mermoz) et rue Kennedy (entre l’allée Marguerite et la rue
Colson) à Montigny-lès-Metz
Conditions d’obtention du dossier de
consultation:
Téléchargez le dossier de consultation
sur le site
http://www.achatpublic.com ou faites
parvenir votre demande à :
Syndicat Intercommunal de Voirie de
Metz Centre
Hôtel de Ville
160, rue de Pont-à-Mousson
57950 Montigny lès Metz
Fax 03.87.55.74.75.
Conditions de remise des offres: voir règlement de consultation
Date limite de remise des offres :
30 mars 2009 à 12 h00
Adresse de remise des plis :
Sous enveloppe mentionnant l’objet du
marché envoyée ou déposée contre récépissé à l’adresse ci-dessus
Délais de validité des offres: 90 jours
Justifications à produire:
- Lettre de candidature DC4
- Déclarations du candidat DC5 et DC6
- Déclarations sur l’honneur prévues aux
articles 45 et 46 du Code des marchés
publics
- Attestations d’assurance
- Des références de prestations similaires
Critères d’attribution des offres:
les critères d’attribution sont précisés
dans le règlement de consultation
Renseignements complémentaires:
- renseignements administratifs:
Syndicat intercommunal de la Voirie de
la Subdivision de Metz Centre
Tél: 03 87 55 74 53
- renseignements d’ordre technique:
Mairie de Montigny-lès-Metz
Services Techniques
Tél. : 03 87 55 74 54 ou 63.
Date d’envoi à la publication :
05 mars 2009
RAC1165693
Commune de Ranguevaux
AVIS D’APPEL À LA
CONCURRENCE
La commune de Ranguevaux envisage
de conclure un contrat de maîtrise d’œuvre pour les travaux de rénovation de
l’école maternelle.
Le cahier des charges peut être retiré en
mairie de Ranguevaux.
Le retour des offres est fixé au 26 mars
2009, à 16 h.
AC1165772
Les entreprises intéressées peuvent retirer dès à présent le cahier des charges en
mairie.
Les offres sont à remettre pour le 31
mars 2009, à 12 h.
de faire valoir leurs droits par publicité
collective et tenus de se faire connaître
à l’expropriant, à défaut de quoi ils seront déchus de tous droits à l’indemnité. »
RAC1161859
PREFECTURE DE LA
MOSELLE
DIRECTION DE
L’ENVIRONNEMENT ET DU
DEVELOPPEMENT
DURABLE
AC1165777
Bureau du Développement
Durable
PREFECTURE DE LA
MOSELLE
2ème avis
DIRECTION DE
L’ENVIRONNEMENT ET DU
DEVELOPPEMENT
DURABLE
OUVERTURE
D’ENQUÊTES
CONJOINTES
BUREAU DU
DEVELOPPEMENT
DURABLE
portant sur l’utilité publique
du projet d’aménagement
des RD 41 et 44 Bis entre
LORQUIN
et la RD41A, et entre la RD41
et la RD96G sur le territoire
des communes de LORQUIN
et LANEUVEVILLE LES
LORQUIN et parcellaire sur
le territoire de la commune
de LORQUIN
AVIS D’ENQUETE
PUBLIQUE
Projet de rehaussement du pont de l’exR.N.3 sur le territoire de la commune de
METZ
Par arrêté préfectoral du 2 mars 2009 une
enquête publique est ouverte dans la
commune de METZ à l’effet de recueillir les déclarations des intéressés sur le
projet visé ci-dessus.
Le commissaire-enquêteur, M. René
BLAISING, officier de l’armée de l’air
retraité, se tient à la disposition du public:
à la mairie de METZ, place d’Armes le:
-30 mars 2009, de 9H à 12H
-15 avril 2009, de 9H à 12H
-23 avril 2009, de 15H à 18H
- 5 mai 2009, de 15H à 18H
à la mairie de quartier de Devant les
Ponts, Les Isles,
15 chemin sous les Vignes le :
-7 avril 2009, de 15H à 18H
-30 avril 2009, de 9H à 12H
Pendant toute la durée de l’enquête, du
30 mars au 5 mai 2009 inclus, les pièces
du dossier comportant notamment une
étude d’impact et l’avis du directeur des
transports maritimes, routiers et fluviaux
du 11 octobre 2006 sont déposées a la
mairie de METZ, place d’Armes ainsi
qu’à la mairie de quartier de Devant les
Ponts, Les Isles, afin que chacun puisse
en prendre connaissance, aux jours et
heures habituels d’ouverture au public,
et consigner éventuellement ses observations sur le registre ouvert à cet effet ou
les adresser, par écrit, à l’intention du
commissaire-enquêteur à la mairie de
Metz, place d’Armes.
Des informations sur le projet peuvent
être demandées à Monsieur le Directeur
Interrégional du Nord-Est de Voies Navigables de France - Arrondissement
Etudes et Grands Travaux - 2 bis rue
Victor - 54000 NANCY
Tél. : 03 83 17 01 30.
A l’issue de l’enquête, le rapport et les
conclusions motivées du commissaireenquêteur sont tenus, pendant un an à
compter de la date de la clôture de l’enquête, à la disposition du public à la mairie de METZ, place d’Armes ainsi qu’à
la mairie de quartier de Devant les Ponts,
les Isles, et à la préfecture (DEDD/3).
Toute personne physique ou morale peut
en demander communication. Cette demande est à adresser au Préfet.
RAC1166137
Préfecture de la Moselle
Direction de
l’environnement et du
développement durable
AVIS D’ENQUÊTES
CONJOINTES
PRÉALABLE
À LA DÉCLARATION
D’UTILITÉ PUBLIQUE
ET PARCELLAIRE
Premier avis
Par arrêté préfectoral nº 2009-DEDD/
3-24 du 25 février 2009, des enquêtes
conjointes préalable à la déclaration
d’utilité publique et parcellaire relatives
au projet de création d’une liaison piétonne entre la rue du Moulin, les écoles
et le plateau sportif sur le territoire de
Bambiderstroff sont prescrites.
Les personnes intéressées peuvent prendre connaissance des pièces du dossier
pendant un délai de quinze jours du lundi
23 mars 2009 au lundi 6 avril 2009 inclus, à la mairie de Bambiderstroff, aux
heures habituelles d’ouverture et consigner leurs observations sur les registres
déposés à cet effet ou les adresser par
écrit à la mairie de Bambiderstroff, à
l’attention de Monsieur Claude Dauphin,
militaire de carrière à la retraite, commissaire-enquêteur.
Les observations orales ne sont pas prises en compte pour l’enquête parcellaire.
Le commissaire-enquêteur se tient à la
disposition du public, comme suit :
- le lundi 23 mars 2009, de 14 h 30 à 16
h 30
- le lundi 30 mars 2009, de 14 h 30 à 16
h 30
- le lundi 6 avril 2009, de 14 h 30 à
16 h 30
Toute personne concernée peut demander au préfet, à l’issue de l’enquête, communication des conclusions motivées du
commissaire-enquêteur.
La publication du présent avis est faite
notamment en vue de l’application de
l’article L.13-2 du Code de l’expropriation pour cause d’utilité publique, ciaprès reproduit : « En vue de la fixation
des indemnités, l’expropriant notifie aux
propriétaires et usufruitiers intéressés
soit l’avis d’ouverture de l’enquête, soit
l’acte déclarant l’utilité publique, soit
l’arrêté de cessibilité, soit l’ordonnance
d’expropriation.
Le propriétaire et l’usufrier sont tenus
d’appeler et de faire connaître à l’expropriant les fermiers, locataires, ceux qui
ont des droits d’emphytéose, d’habitation ou d’usage et ceux qui peuvent réclamer des servitudes.
Les autres intéressés seront en demeure
Il est rappelé que des enquêtes conjointes d’utilité publique et parcellaire portant sur le projet visé ci-dessus sont en
cours.
Ces enquêtes se terminent le 23 mars
2009.
Les intéressés peuvent prendre connaissance des pièces du dossier, accessibles
au public, pendant toute la durée des enquêtes du 9 au 23 mars 2009 inclus :
à la mairie de LORQUIN :
- du lundi au vendredi de 8H00 à 12H00
- du lundi au jeudi de 14H00 à 18H00
à la mairie de LANEUVEVILLE LES
LORQUIN :
- les lundis et jeudis de 16H00 à 17H30
Le commissaire enquêteur, Monsieur
Jean-Paul BOIVINEAU, Officier Supérieur à la retraite, se tiendra à la disposition du public :
à la mairie de LORQUIN :
- le 9 mars 2009 de 10H à 12H
- le 19 mars 2009 de 15H à 17H
à la mairie de LANEUVEVILLE LES
LORQUIN :
- le 23 mars 2009 de 16H à 17H30
Toute personne physique ou morale peut
demander au Préfet, à l’issue des enquêtes, communication des conclusions du
commissaire enquêteur.
Une copie du rapport et des conclusions
du commissaire enquêteur reste à la disposition du public en mairie de LORQUIN et LANEUVEVILLE LES LORQUIN où se sont déroulées les enquêtes,
à la Préfecture de la Moselle ainsi qu’à
la Sous-Préfecture de SARREBOURG.
La publication du présent avis est faite
notamment en vue de l’application de
l’article L. 13-2 du code de l’expropriation pour cause d’utilité publique ciaprès reproduit :
"En vue de la fixation des indemnités,
l’expropriant notifie aux propriétaires et
usufruitiers intéressés, soit l’avis d’ouverture de l’enquête, soit l’acte déclarant
l’utilité publique, soit l’arrêté de cessibilité, soit l’ordonnance d’expropriation.
Le propriétaire et l’usufruitier sont tenus
d’appeler et de faire connaître à l’expropriant les fermiers, locataires, ceux qui
ont des droits d’emphytéose, d’habitation ou d’usage et ceux qui peuvent réclamer des servitudes.
Les autres intéressés seront en demeure
de faire valoir leurs droits par publicité
collective et tenus de se faire connaître
à l’expropriant, à défaut de quoi ils seront déchus de tous droits à l’indemnité."
RAC1159064
PREFECTURE DE LA
MOSELLE
DIRECTION DE
L’ENVIRONNEMENT ET DU
DEVELOPPEMENT
DURABLE
2ème avis d’ouverture d’une
ENQUÊTE PRÉALABLE
À LA DÉCLARATION
D’UTILITÉ PUBLIQUE
pour l’établissement de
servitudes des travaux de
construction du poste du
SAULNOIS en vue de
renforcer l’alimentation en
énergie électrique du
SAULNOIS sur le territoire
des communes
d’AMELECOURT, FRESNES
en SAULNOIS,
LANEUVEVILLE en
SAULNOIS et CHATEAU
SALINS
Il est rappelé qu’une enquête préalable à
la déclaration d’utilité publique, en vue
de l’établissement de servitudes, portant
sur le projet visé ci-dessus, est prescrite
sur le territoire des communes d’Amelécourt, Fresnes en Saulnois, Laneuveville
en Saulnois et Château-Salins.
Est désigné en qualité de commissaire
enquêteur Monsieur Pascal SCHUSTER, préretraité des H.B.L.
Un dossier d’enquête publique comprenant notamment une carte au 1/25000e,
un mémoire descriptif, l’étude d’impact
de l’opération projetée et l’avis des maires concernés ainsi qu’un registre d’enquête est déposé dans chacune des mairies précitées pendant toute la durée de
l’enquête soit du 9 mars au 9 avril 2009
inclus.
Toute personne intéressée peut prendre
connaissance du dossier aux jours et heures d’ouverture au public des mairies, et
consigner éventuellement ses observations sur les registres d’enquêtes ou les
adresser par écrit, au commissaire enquêteur, à la mairie, siège de l’enquête,
rue de NANCY - 57110 CHATEAU SALINS.
Le commissaire enquêteur se tient à la
disposition du public, selon le calendrier
suivant, dans les mairies de :
- LANEUVEVILLE en SAULNOIS : le
lundi 9 mars 2009 de 14H à 16H
- AMELECOURT : le mardi 17 mars
2009 de 10H à 12H
- CHATEAU - SALINS : le mercredi 25
mars 2009 de 10H à 12H
- FRESNES en SAULNOIS : le jeudi 9
avril 2009 de 14H à 16H
A l’issue de l’enquête, toute personne
physique ou morale peut demander communication du rapport et des conclusions
motivées du commissaire enquêteur.
Cette demande est à adresser au Préfet
de la Moselle (DEDD - BP 71014 57034 METZ CEDEX) dans les conditions prévues au Titre I de la loi nº78-753
du 17 juillet 1978.
Le public peut également consulter ces
documents dans chacune des mairies
concernées, à la Sous-Préfecture de Château-Salins et à la Préfecture de la Moselle pendant un an à compter de la date
de clôture de l’enquête.
Des informations sur le projet peuvent
être demandées au pétitionnaire: RTE
EDF
Transport SA - M. Emmanuel CHRETIEN - 8 rue de Versigny -TSA 30007
54608 VILLERS LES NANCY
(téléphone nº 03.83.92.23.14).
La déclaration d’utilité publique des travaux d’établissement de l’ouvrage, en
vue de l’établissement de servitudes, est
prononcée, le cas échéant, par arrêté du
Préfet de la Moselle.
RAC1158625
Commune de Rombas
ENQUÊTE PUBLIQUE
RELATIVE AU PROJET
DE MODIFICATION DU
POS
Deuxième avis
Par arrêté nº 19/2009 en date du 16 février 2009, le maire de Rombas a ordonné l’ouverture de l’enquête publique
sur la modification de son POS.
A cet effet, M. Jacques Philippe, domicilié 67, rue Georges-Ducrocq, 57070
Metz, désigné par le tribunal administratif de Strasbourg, assurera les fonctions
de commissaire-enquêteur.
L’enquête se déroulera à la mairie, du 9
mars 2009 au 9 avril 2009 inclus, aux
jours et heures habituels d’ouverture.
Le commissaire-enquêteur recevra en
mairie de Rombas les :
- lundi 9 mars 2009 de 14 h à 17 h
- mardi 24 mars de 9 h à 12 h
- jeudi 2 avril 2009 de 16 h à 19 h
- jeudi 9 avril 2009 de 16 h à 19 h
Pendant la durée de l’enquête, les observations du public sur le projet de modification du plan d’occupation des sols
pourront être consignées sur le registre
d’enquête déposé à la mairie. Elles peuvent être également adressées par écrit
au commissaire-enquêteur, à son domicile ou en mairie de Rombas, place de
l’Hôtel-de-Ville, 57120 Rombas.
A l’issue de l’enquête, le rapport du
commissaire-enquêteur pourra être consulté en mairie, aux jours et heures d’ouverture.
Rombas, le 16 février 2009
Lionel FOURNIER,
Maire de Rombas,
Conseiller régional.
RAC1158065
Communauté urbaine du
Grand Nancy
Commune de Saint-Max
ENQUÊTE PUBLIQUE
Par arrêté nº URBA042 en date du 27
janvier 2009, le président de la Communauté urbaine du Grand Nancy a prescrit
une enquête publique sur le projet de
modificiation du plan local d’urbanisme
de la commune de Saint-Max.
Monsieur Denis Grandmougin, domicilié 8, chemin du Poirier-Bise, 54110 Rémeréville, a été désigné par Monsieur le
Président du tribunal administratif de
Nancy comme commissaire-enquêteur.
L’enquête se déroulera à la mairie de
Saint-Max ainsi qu’au siège de la Communauté urbaine du 9 mars 2009 au 10
avril 2009 inclus, aux jours et heures habituels d’ouverture au public de chaque
collectivité, où chacun pourra prendre
connaissance du dossier et, soit consigner ses observations sur les registres
d’enquête, soit les adresser par écrit au
commissaire-enquêteur, à la mairie de
Saint-Max.
Le commissaire-enquêteur recevra en
mairie de Saint-Max les lundi 9 mars
2009 de 10 h à 12 h, le mercredi 25 mars
2009, de 15 h à 17 h et le vendredi 10
avril 2009 de 14 h à 16 h.
Son rapport et ses conclusions seront tenus à la disposition du public pendant un
an, dès leur transmission à la Communauté urbaine du Grand Nancy.
RAC1155174
PREFECTURE DE
MEURTHE-ET-MOSELLE
DIRECTION DU
DEVELOPPEMENT
DURABLE ET DES
POLITIQUES
INTERMINISTERIELLES
Bureau de l’aménagement
du territoire et de
l’environnement
AVIS D’ENQUETE
PUBLIQUE
SUR LE PROJET
D’ELABORATION DU PLAN
DE PREVENTION DES
RISQUES MINIERS DES
COMMUNES DE
JOUDREVILLE, PIENNES,
LANDRES,
MONT-BONVILLERS
Le Préfet de
Meurthe-et-Moselle
communique :
Il sera procédé du lundi 9 mars 2009 au
jeudi 9 avril 2009 à une enquête publique relative au projet d’élaboration du
plan de prévention des risques miniers
sur le territoire des communes de JOUDREVILLE, PIENNES, LANDRES,
MONT-BONVILLERS.
Les pièces des dossiers et les registres
d’enquête où les observations peuvent
être consignées seront déposés et tenus
à la disposition du public, pendant cette
période, dans les mairies de JOUDREVILLE, PIENNES, LANDRES, MONTBONVILLERS.
Les avis d’enquête publique et l’arrêté
préfectoral fixant les modalités de l’enquête seront affichés au plus tard le 21
février 2009, et durant toute sa durée,
aux lieux habituels d’affichage.
La décision d’approuver le plan de prévention des risques miniers des communes de JOUDREVILLE, PIENNES,
LANDRES,
MONT-BONVILLERS
fera l’objet d’un arrêté du préfet de
Meurthe-et-Moselle.
M. Serge LACOUE, retraité, désigné
comme commissaire enquêteur, se tiendra à la disposition du public à la mairie
de:
JOUDREVILLE :
- Jeudi 19 mars 2009 de 15 heures à 17
heures
- Jeudi 9 avril 2009 de 15 heures à 17
heures
PIENNES :
- Mardi 10 mars 2009 de 15 heures à 17
heures
- Jeudi 26 mars 2009 de 15 heurs 30 à
17 heures 30
LANDRES :
- Jeudi 12 mars 2009 de 16 heures à 18
heures
- Mardi 24 mars 2009 de 16 heures à 18
heures
MONT-BONVILLERS :
- Mardi 17 mars 2009 de 14 heures à 16
heures
- Jeudi 2 avril 2009 de 14 heures à 16
heures
Des informations sur le projet d’élaboration du plan peuvent être demandées à
la direction départementale de l’équipement et de l’agriculture - unité territoriale Nord - M. Stéphane JACOTTIN 03.82.46.11.02 - ou - service aménagement durable, urbanisme, prévention des
risques - M. Mickaël VILLEMIN 03.83.91.41.77.
Toute personne intéressée pourra consulter auprès des mairies d’enquête ainsi
qu’à la préfecture de Meurthe-et-Moselle ou à la sous-préfecture de Briey, à
l’issue de l’enquête et pendant un an, le
rapport et les conclusions motivées du
commissaire enquêteur.
RAC1153024
PREFECTURE DE
MEURTHE-ET-MOSELLE
DIRECTION DU
DEVELOPPEMENT
DURABLE ET DES
POLITIQUES
INTERMINISTERIELLES
Bureau de l’aménagement
du territoire et de
l’environnement
AVIS D’ENQUETE
PUBLIQUE
SUR LE PROJET
D’ELABORATION DU PLAN
DE PREVENTION DES
RISQUES MINIERS DES
COMMUNES DE
MANCIEULLES, TRIEUX,
TUCQUEGNIEUX,
BETTAINVILLERS, SANCY,
MAIRY-MAINVILLE,
ANDERNY
11
20
- Mercredi 1er avril 2009 de 15 heures
à 17 heures
BETTAINVILLERS :
- Mercredi 25 mars 2009 de 10 heures à
12 heures
SANCY :
- Mardi 31 mars 2009 de 15 heures à 17
heures
MAIRY-MAINVILLE :
- Mardi 7 avril 2009 de 10 heures à 12
heures
ANDERNY :
- Mercredi 11 mars 2009 de 15 heures à
17 heures
Des informations sur le projet d’élaboration du plan peuvent être demandées à
la direction départementale de l’équipement et de l’agriculture - unité territoriale Nord - M. Stéphane JACOTTIN 03.82.46.11.02 - ou - service aménagement durable, urbanisme, prévention des
risques - M. Mickaël VILLEMIN 03.83.91.41.77.
Toute personne intéressée pourra consulter auprès des mairies d’enquête ainsi
qu’à la préfecture de Meurthe-et-Moselle ou à la sous-préfecture de Briey, à
l’issue de l’enquête et pendant un an, le
rapport et les conclusions motivées du
commissaire enquêteur.
RAC1152993
Maître Guy MAZERAND
Maître Pierrre MAZERAND
1, rue des Fleurs
BP 105
57150 CREUTZWALD
Tel : 03.87.93.29.67
fax : 03.87.82.61.33
[email protected]
NON LIEU
La vente par adjudication judiciaire
d’immeuble à FALCK, et divers prévue
pour le Mardi 10 mars 2009 n’aura pas
lieu.
Me Guy MAZERAND, notaire.
RAC1167304
L’assemblée générale
de la Caisse
du Crédit Mutuel
de Sarreguemines
14, rue Poincaré
57200 Sarreguemines
aura lieu le vendredi
3 avril 2009, à 19 h
à la salle des Sports
rue Maréchal-Leclerc
à Hundling
Ordre du jour :
- Bienvenue, ouverture, constitution du
bureau
- Compte rendu d’activité
- Présentation du bilan et du compte de
résultat
- Rapport du conseil de surveillance et
certification des comptes
- Approbation du bilan et compte de résultat : affectation du résultat
- Résolutions, quitus et décharge au conseil d’administration
- Réponse à vos questions
- Allocution des invités d’honneur
- Clôture de l’assemblée générale
RAC1166641
Société KS France
Société par Actions
Simplifiée
Au capital de
17 893 968,75 euros
Siège social:
BP 60154, Basse-Ham
57974 YUTZ
RCS Thionville 379 224 298
L’assemblée générale ordinaire du 29
avril 2004:
- prend acte de la fusion-absorption en
date du 30 juin 2003 de la société Coopers & Lybrand, commissaire aux comptes titulaire, par la société PricewaterhouseCoopers Audit, commissaire aux
comptes suppléant.
- prend acte de la fusion de l’accession
par la société PricewaterhouseCoopers
Audit aux fonctions de commissaire aux
comptes titulaire à compter du 30 juin
2003.
- nomme en qualité de nouveau commissaire aux comptes suppléant Monsieur
Yves Nicolas, demeurant 32 rue Guersant 75017 PARIS pour la durée du mandat restant à courir de son prédécesseur,
soit à l’issue de l’assemblée Générale
Ordinaire qui statuera sur les comptes de
l’exercice clos le 31 Décembre 2007.
RAC1165768
Le Préfet de
Meurthe-et-Moselle
communique :
Il sera procédé du lundi 9 mars 2009 au
jeudi 9 avril 2009 à une enquête publique relative au projet d’élaboration du
plan de prévention des risques miniers
sur le territoire des communes de MANCIEULLES,
TRIEUX,
TUCQUEGNIEUX,
BETTAINVILLERS,
SANCY, MAIRY-MAINVILLE, ANDERNY.
Les pièces des dossiers et les registres
d’enquête où les observations peuvent
être consignées seront déposés et tenus
à la disposition du public, pendant cette
période, dans les mairies de MANCIEULLES,
TRIEUX,
TUCQUEGNIEUX,
BETTAINVILLERS,
SANCY, MAIRY-MAINVILLE, ANDERNY.
Les avis d’enquête publique et l’arrêté
préfectoral fixant les modalités de l’enquête seront affichés au plus tard le 21
février 2009, et durant toute sa durée,
aux lieux habituels d’affichage.
La décision d’approuver le plan de prévention des risques miniers des communes de MANCIEULLES, TRIEUX,
TUCQUEGNIEUX,
BETTAINVILLERS, SANCY, MAIRY-MAINVILLE,
ANDERNY fera l’objet d’un arrêté du
préfet de Meurthe-et-Moselle.
M. Thierry DEHOVE, géomètre expert,
désigné comme commissaire enquêteur,
se tiendra à la disposition du public à la
mairie de:
MANCIEULLES :
- Jeudi 19 mars 2009 de 10 heures à 12
heures
TRIEUX :
- Mardi 24 mars 2009 de 10 heures à 12
heures
- Jeudi 9 avril 2009 de 15 heures à 17
heures 30
TUCQUEGNIEUX :
- Lundi 9 mars 2009 de 10 heures à 12
heures
AVIS DE
CONSTITUTION
Avis est donné de la constitution de la
société à responsabilité limitée EURL
Dénomination: PIZZA FLAMM’S
Nom commercial: PIZZA FLAMM’S
Siège social: 1, rue de Hayange 57700
NEUFCHEF
Objet social: restauration rapide à emporter et sur place, tant en France qu’à
l’étranger
Durée: 99 ans
Capital social: 2000 euros
Gérance: BOURGEAT Florence 2, rue
de la forêt 57700 NEUFCHEF
Immatriculation: RCS Thionville
Pour insertion, Melle BOURGEAT Florence, gérante, ayant pour à cet effet
RAC1167031
Avis aux salariés de SARL
Abaque
9, rue des Balanciers
57100 Thionville
La SCP Noël-Nodée-Lanzetta avise les
salariés actuellement ou anciennement
employés par cette entreprise que l’ensemble des relevés de créances salariales
a été déposé au greffe du tribunal de
grande instance de Thionville.
Il est rappelé que le délai de forclusion
de deux mois prévu à l’article L-625-1
du Code de commerce court à compter
de ce jour.
Metz, le 10 mars 2009.
RAC1151674
.
1221
AC1156792
La Page des Enfants
Réalisé par Gad Elmaleh
Avec Gad Elmaleh, Pascale Arbillot, Jean Benguigui
En salle le 18 mars
«Mamma mia!» c’est l’adaptation
de la comédie musicale du même
nom basée sur les chansons du
groupe disco ABBA. La première
de «Mamma Mia!» a eu lieu en
1999. En 2007, 30 millions de
personnes avaient vu le spectacle.
Le film a, lui aussi, eu beaucoup de
succès au cinéma. Le voici en DVD
pour ceux qui ne s’en lassent pas
ou ceux qui n’ont pas encore vu
cette excellente comédie musicale.
Mamma Mia avec Meryl Streep
Prix: 19,99 euros
La Gloire de Rome
Musique
Après «Chouchou», un nouveau
sketch de Gad Elmaleh arrive sur
grand écran. Coco, c’est l’histoire
d’un immigré de 40 ans qui est
devenu riche grâce à l’invention
de l’eau frétillante. Mais sa plus
grande consécration est à venir :
la Bar-Mitzvah [communion
juive] de son fils Samuel qui aura
lieu dans six mois. Il invite tout le
monde à « l’événement national
de l’année »!
Mamma mia!
Livre
Coco
Vidéo
Film
Mardi 10 mars 2009
09
e
«La Gloire de Rome» est le 4 tome
de la collection «Coup d’œil» de
Casterman. Celle-ci propose aux
lecteurs d’explorer un thème par
l’illustration, grâce à des pages
panoramiques qui se déplient.
Après les images, deux pages de
texte complètent les explications.
Avec «La Gloire de Rome», on
découvre ainsi les Romains aux
Bains publics, à l’amphithéâtre, au
cirque ou dans leur maison.
La Gloire de Rome
Collection Coup d’œil Chez Casterman
Jeu
Jouets: le bois a tout bon
Surveillés
Les derniers
rhinocéros de
Java, considérés comme les
mammifères
les plus rares
du
monde,
vont être surveillés grâce à
des caméras
installées dans la forêt d’Indonésie où ils
vivent. Il resterait environ 50 de ces animaux
prudents et timides.
Bateau-hôpital
Un gigantesque bateau-hôpital de la marine
américaine va partir quatre mois dans les
Caraïbes pour apporter une aide médicale et
humanitaire dans plusieurs pays pauvres. La
mission vise également à former des personnels sur place.
L’origine d’un mot
Pataquès (1784)
Faire
Un jouet,
un apprentissage
Les jouets en bois ont plus d’un
atout. Selon Marion Fau, «ils sont
robustes et peuvent se transmettre de
génération en génération. Et puis ce
sont des jouets simples. Un jouet en
bois égale un apprentissage: la couleur, les formes, la dextérité…»
Dernier atout: le côté écolo.
«C’est vrai que les gens sont plus soucieux de ce qu’ils achètent. Ils se
méfient des produits que l’on trouve
dans les jouets en plastique. Et ils
D’où vient votre passion
pour les jouets en bois ?
De mon enfance. J’avais quatre ans quand
la Seconde Guerre mondiale a éclaté. A l’époque, il n’y avait pas de jouets. Si votre
grand-père ne vous fabriquait pas un sifflet
en bois, il vous donnait un canif et vous
apprenait à le faire.
Pourquoi avoir commencé
cette collection ?
Quand j’ai commencé il y a vingt ans, les
jouets en plastique et les jouets électroniques étaient à la mode. Les jouets en bois
disparaissaient et je ne voulais pas qu’ils
soient oubliés.
Mais les jouets en bois ne sont
pas dépassés ?
Avec un bout de bois, on peut créer de
© DISNEY
nombreux jouets: un sifflet, une toupie,
une figurine… Les jouets en bois existent
depuis l’Antiquité. Les Egyptiens faisaient
des crocodiles animés et des poupées en
bois! Un simple morceau de bois peut
devenir un jouet merveilleux.
Fabriquer des jouets en bois,
c’est compliqué ?
Tellement d’enfants ont perdu l’habitude
d’utiliser leur tête et leurs mains. Selon
moi, chaque enfant devrait avoir un canif
dans sa poche pour se fabriquer des jouets.
Mais bien sûr, c’est complètement impossible aujourd’hui.
Qu’avez-vous ressenti la
première fois que vous avez vu
le film « Pinocchio » ?
Je devais avoir huit ans à l’époque et je l’ai
revu la nuit dernière. J’ai le souvenir de
toutes ces horloges animées dont sortaient ces personnages, ces animaux. Elles
sont toujours restées dans un coin de ma
tête.
Propos recueillis par Caroline Gaertner
Votre enfant
curieux ?
1,40 E
2008 - Prix:
30 octobre
11
N°1194 - Jeudi
Le journal d'info
des 8-14 ans !
Monde
6 Médias
Les enfantillages
Gourcuff :
foot d’Aldebert
nouvelle star du
Retour
sur la Lune
www.jde.fr
Offrez-lui chaque
semaine un tour du
monde de l’actualité !
OFFRE SPECIALE
6 mois d’abonnement
19euros
pour seulement
soit 23 numéros
BULLETIN
D’ABONNEMENT
4 Sport
pour
Pas de cadeau
les jouets chinois
e, la Lune
expédition américain
après la dernièreplusieurs pays.
de
Plusieurs décennies
les astronautes
attire à nouveau
Sport
Canoë-kayak :
la course de l’année
Avant, les hévéas étaient abattus
quand ils ne donnaient plus de sève.
Aujourd’hui, ils servent à faire des
jouets.»
Vos avis
Xavier, 14 ans
Les petits jouent davantage avec
les jouets en bois, l’électronique les
intéresse moins. Les jouets en bois
forcent les enfants à être imaginatifs. Avec les jeux de construction,
on fait ce qui nous passe par la
tête. Ils peuvent servir à créer le
décor des histoires. Moi, j’adore le
foot et je construisais des stades
pour y faire jouer mes Playmobils!
Quentin, 13 ans
Je me souviens d’un pantin qui ressemblait à Pinocchio. Il fallait le
traîner et en même temps, il jouait
sur un petit xylophone. Ma maman
m’a raconté que j’avais peur de le
traîner quand j’étais petit, à cause
du bruit qu’il faisait. Mais ensuite,
je me rappelle que je le traînais
partout avec moi.
Simon, 8 ans
J’ai eu un jeu de l'oie et de petits
chevaux, tout en bois, offert par
notre tata à Noël. Il est super. Les
jouets en bois ne sont pas réservés
aux petits. La preuve, je joue aux
ge. Mais après 15 nouvelles, il décide de petits chevaux avec mes parents.
Le retour de la plus célèbre des marionnettes
© DISNEY
Faire un pataquès, c’est faire une faute de liaison
dans une phrase. C’est par exemple remplacer
un s final par un t et dire : « Ce n’est pas-t-à
moi ». L’origine, du mot remonterait au XVIIe siècle et serait la contraction de l’expression « Je
ne sais pas-t-à qui est-ce ».
Plus largement, un pataquès désigne toute faute
grossière de langage.
Aujourd’hui, un pataquès désigne davantage une
histoire devenant de plus en plus compliquée et
inextricable, qui prend des proportions exagérées.
est
demandent des certificats disant que
le bois provient de forêts gérées. Nous
travaillons avec du bois d’hévéa qui
vient de Thaïlande.
« Un simple morceau de bois fait
un jouet merveilleux »
Il y a vingt ans, Cyril Hobbins abandonne sa
carrière d’éducateur pour créer le Little Wood
Studio en Angleterre et assouvir sa passion
pour les jouets traditionnels en bois. Il possède aujourd’hui une collection de 800 pièces.
8-9
tuer son personnage. Ses lecteurs et
son éditeur refusent cette mort et
Collodi va redonner vie à Pinocchio jusqu’à sa dernière histoire en 1883, où le
pantin deviendra un véritable petit garçon. Toutes ces nouvelles vont devenir
un livre qui sera un best-seller [livre
très vendu].
Dans la nouvelle version de Pinocchio,
Les studios Disney ont ajouté des
bonus pour la plupart inédits, comme
des secrets de fabrication du film, ainsi
que des jeux.
Faut-il se méfier
des fées ?
8-9 Médias
Le gothique,
c’est chic ?
Le Parc des oiseaux de Villars-lesDombes a rouvert ses portes à la
fin du mois de février après une
fermeture hivernale de trois mois.
On peut y découvrir seize espaces
de présentation, plus de 2000
oiseaux, un étang central de neuf
hectares et des milliers d’oiseaux
sauvages. Parmi les nouveautés
2009, le public aura l’occasion de
se promener dans la forêt tropicale
des toucans.
Patapon 2
Patapon 2 est, on s’en serait
douté, la suite de Patapon sur
PSP ! Mais la première version
était tellement bien qu’on veut
bien en reprendre un peu.
Patapon 2 est un jeu qui mêle
stratégie, adresse et sens du
rythme : jouez du tambour
habilement pour mener vos
guerriers à la manœuvre et
arrachez la victoire à vos féroces
ennemis ! On ne s’en lasse pas.
Sur PSP - Edité par Sony
Prix : 30 euros
In Utero
Bienvenue dans l’utérus de quatre
espèces différentes : le requin, le
manchot empereur, le kangourou
et la guêpe. De la conception à la
naissance, avec des images
stupéfiantes - de la reproduction
de requins ou la mise bas d’un
kangourou -, Nat Geo Wild vous
plonge dans un monde étrange et
merveilleux et détaille, étape par
étape, le processus par lequel
chaque trait spécifique à une espèce se développe.
Sur Nat Geo Wild
Lundi 16 mars à 20h35
avec le
Connecte-toi vite sur :
11
www.jde.fr
Quelle Améri
que
demain ?
Economie en crise,
mal. Le nouveau guerre en Irak qui n’en finit
président américain
pas, les États-Unis
vont
saura-t-il relever
tous ces défis ?
4-5
Adresse de l’enfant :
Nom : ................................ Prénom : ............................
Adresse : ........................................................................
CP : ................... Ville : .................................................
Tél. : .....................................
Mode de Paiement :
Par chèque à l’ordre de l’ALSACE - JDE
Carte bancaire N°
Expire fin
Signature :
Retourner à : JDE, 18 rue de Thann, 68945 MULHOUSE cedex 9
Le Parc des oiseaux
Tu veux réagir à un article,
remporter des cadeaux ?
N° 1196 - Jeudi
6 novembre
2008 - Prix:
1,40 E
6 Dossier
Rien de tel que de tester par soimême les bienfaits de l’énergie
solaire. En construisant par
exemple, ces 6 modèles
alimentés par un moteur dynamo
activé par l’énergie produite par
le panneau solaire. Le coffret
comprend un panneau solaire,
un moteur électrique, 150 pièces
en plastique qui permettent de fabriquer
un avion, un hélico, un tractopelle,
un bulldozer ou une locomotive.
www.parcdesoiseaux.com
CD-Rom
Bonnes nouvelles
Télé
Sharif Hassanzade, 17 ans, champion de
France espoir de boxe française, qui va
obtenir la nationalité française grâce à ce
titre.
«Un jouet en bois, à côté d’une
Playstation, ça peut pas rivaliser»,
affirme Mathieu, 14 ans. Mais il relativise rapidement: «Mais ça serait
dommage que ça n’existe plus, les
petits aiment bien ces jouets en général». C’est vrai, les jeunes enfants
adorent les jouets en bois. Jeux de
construction, animaux à tirer, cheval
à bascule, puzzles, ils font le bonheur
des plus jeunes. Et des plus grands
aussi. Bilboquet, jeu d’échec, jeux de
réflexion, les possibilités des jouets en
bois sont infinies.
D’autant plus qu’aujourd’hui, «les
jouets en bois ont un look moderne,
on sait faire davantage de choses»,
explique Marion Fau, responsable
marketing chez le fabricant de jouets
en bois Djeco. «Avant par exemple,
il était très difficile d’imprimer des
couleurs sur le bois. À présent, on
maîtrise ces techniques.»
Véhicules à énergie solaire
Chez Fnac Eveil et jeu
Prix : 29,90 euros
Ringards les jouets en bois ? Pas du tout ! Éducatifs, beaux, résistants et écolos, ils ont tout juste !
« Lorsque je monte sur le ring,
je pense aux gens qui m’ont aidé »
De Pete Doherty on connaît tous
les excès relatés dans la presse à
scandale. Mais ces excès sont vite
oubliés lorsque l’on écoute sa
musique. Après plusieurs disques
sortis avec son premier groupe les
«Libertines» puis avec les
«Babyshambles», le chanteur
anglais revient avec un album solo
baptisé «Grace - Wastelands».
Le premier titre, « Last of The
English Roses », que l’on peut déjà
entendre à la radio, donne le ton.
Sortie le 16 mars chez Delabel
Prix : environ 15 euros
Dossier
Il a dit
Grace - Wastelands
À l’occasion des 70 ans de la première
sortie en salle de Pinocchio, les studios
Walt Disney ont restauré le célèbre film
pour une sortie en DVD et en Blu-Ray.
Le second film de Walt Disney, après
Blanche-Neige et les Sept Nains, est
entré dans la légende. Pourtant, son
histoire avait débuté il y a bien plus
longtemps, sous la plume d’un auteur
italien, Carlo Collodi.
Best-seller
Il écrit une série d’histoires ayant pour
sujet une marionnette qui prend vie
grâce à l’intervention d’une fée et dont
le nez s’allonge dès qu’il dit un menson-
Pinocchio,
en DVD et Bu-Ray le 11 mars
Elodie, 8 ans
Je pense que les jouets en bois polluent moins la planète que les
jouets en plastique. Par exemple,
ma dînette est en plastique, si elle
avait été en bois, cela aurait été
mieux.
En plus, le plastique devient
moche avec le temps. Alors que le
bois reste beau, même si par
endroits la peinture est partie.
http://republicain-lorrain.jde.fr
Ton rendez-vous
avec l’actualité !
22