Lettre N° 17

Commentaires

Transcription

Lettre N° 17
La Lettre N° 17
« Des nouvelles de votre Association »
1er Trimestre 201 1
SOMMAIRE
Editorial
La première fois
Vœux du Président
p1
p1
Cotisations 2011
p2
Rubrique des Soins :
« Le Bien Manger»
p2
Préventions des Risques
au domicile
p3
L’espace Salarié
Courrier des lecteurs
Poème
p4
p4
p4
Pour la première fois de son existence, la SAGAD a organisé, le 21
janvier dernier, une soirée festive à l’intention de son personnel et des
membres du Conseil d’Administration.
La soirée s’est déroulée dans le gymnase Rochopt aimablement mis à
disposition par la municipalité de Boussy-St-Antoine dont le Maire,
M. Colas, accompagné de son épouse, nous a honorésé de sa présence.
Cette soirée, inaugurée par un discours du Président, incluait un buffet
dînatoire, une « remise de diplômes » et un bal animé par un D.J. Elle a
reçu un franc succès et a permis de renforcer la cohésion et le moral du
personnel, après les sérieuses difficultés auxquelles l’Association a dû
faire face ces deux dernières années.
Il est à noter que la soirée a été financée sur les « fonds associatifs », alimentés exclusivement par les cotisations et les dons des adhérents.
Quelques photos sont disponibles sur le site Internet de la SAGAD
(www.sagad.fr)
Le s voeux du Président :
Permettez moi en ce début d’année d’adresser à
chacune et chacun d’entre vous, à tous ceux qui vous entourent et qui vous sont chers, mes vœux de
santé, de joie et de bonheur et surtout que cette nouvelle année apporte la sérénité dont nous avons
tant besoin.
2010 fut une année de transition entre les grandes difficultés financières de 2009 et le retour à ce qui pourrait
être l’équilibre fin 2010.
Beaucoup d’efforts ont été faits et consentis ! Je profite de ce support pour remercier tout le personnel de la
SAGAD, qu’il soit intervenant, administratif, soignant ou responsable de secteur, pour la compréhension qu’il
m’a témoignée, car il n’est jamais facile d’obtenir l’adhésion de tous lorsque l’on impose de tels changements
dans la façon de travailler, de gérer et de diriger.
2011 sera en parfaite continuité avec 2010 car les efforts à faire ne sont pas terminés!.....Si nous avons géré au
plus serré l’aspect financier par une reprise de tous les contrats, nous avons maintenant à faire face à une crise
qui est toujours présente chez les faibles revenus, à des dotations qui se raréfient et à des subventions émanant
des collectivités qui sont en plus en plus difficiles à obtenir car les critères d’attribution sont de plus en plus
complexes.
Par ailleurs la concurrence privée et même publique augmente et le nombre croissant de structures restreint le
champ d’intervention de chaque structure existante.
Soyez assurés que mes voeux à moi, pour cette nouvelle année sont d’être à vos cotés avec la recherche d’une
qualité maximale, de continuer à vous accompagner à domicile et à vous assurer le soutien dont vous pouvez
avoir besoin.
Didier Armanini, Président de la S.A.G.A.D.
P1
COTISATIONS 2011
Depuis l’an dernier, sur décision lors de l’Assemblée Générale,
tout utilisateur des services de la SAGAD est désormais tenu
d’être membre de l’Association, ce qui lui donne le droit, s’il le
souhaite, de contribuer activement à la Vie de l’Association
(notamment en participant aux Assemblées Générales).
Le montant normal de la cotisation 2011 a été fixée à 25 €, sans
augmentation par rapport à l’année précédente, étant entendu
que les personnes à faible revenu ou les couples bénéficient
d’un tarif préférentiel, soit 10 € pour les personnes dont la
contribution horaire personnelle est inférieure à 3 Euros et
17,50 € pour chacun des membres d’un couple.
Comme l’an dernier - et afin d’éviter aux bénéficiaires des
démarches supplémentaires - le montant de la cotisation sera
facturée en même temps que les heures du mois de Février.
Rappelons que cette obligation d’adhésion est depuis longtemps
mise en œuvre par la grande majorité des Associations d’aide à
la personne et que la SAGAD était l’une des rares à ne pas
l’appliquer. Par ailleurs, contrairement à d’autres associations,
la SAGAD ne facture pas de frais de dossier, sauf pour le
service « mandataire ».
Il est nécessaire d’être conscient que la SAGAD –
du fait de son statut d’association loi de 1901 - n’a
pas vocation à faire des bénéfices. Il en résulte, en particulier,
que pour les personnes bénéficiant de l’aide financière de
certains organismes (la CNAV notamment), la SAGAD ne
parvient pas à l’équilibre financier avec les tarifs qu’elle pratique. Elle continue néanmoins à accepter ces usagers parce
qu’elle considère que cela fait partie de sa mission de « service
public ».
De ce fait, les cotisations des adhérents représentent pour la
SAGAD une source de revenu complémentaire appréciable et
lui permettent de financer certaines dépenses non prises en
charge par le budget « normal » : dépenses de communication,
telles que le développement récent d’un site Internet, défraiement des membres du Bureau – tous bénévoles – pour les
dépenses qu’ils engagent pour le compte de la SAGAD …).
Indépendamment des bénéficiaires, dont l’adhésion est obligatoire, toute personne approuvant et désirant soutenir l’action de
la SAGAD a la possibilité d’adhérer à l’association ainsi que de
faire un don complémentaire si elle y a convenance.
Il est à noter que les cotisations et les dons des adhérents – en l’état actuel des textes en vigueur - leur permettent de bénéficier
d’une réduction d’impôt sur le revenu, à hauteur de 66 % des donations totales de ce type effectuées dans l’année, dans la limite de
20% de leur revenu imposable.
Aux Petits Soins :
« Le Bien Manger » ! !
Le « Bien manger » est une notion importante pour rester en bonne santé et vieillir dans de bonnes
conditions ; ceci signifie manger ni trop, ni trop peu, ni trop sucré, ni trop gras !
Le juste poids et l’équilibre alimentaire tiennent tous deux à des repas qui apportent du plaisir et la quantité
nécessaire pour fournir l’énergie dont nous avons besoin au quotidien. La qualité des aliments est importante,
elle doit apporter des protéines qu’elles soient animales ou végétales comme le Quinoa par exemple, des
fibres telles que des fruits/légumes, de l’eau, des glucides en quantité raisonnable, il en est de même pour
les lipides. Cet ensemble est indispensable pour répondre aux besoins quotidiens de notre organisme,
donc pour éviter les carences en vitamines, minéraux. Les apports doivent être proportionnels à l’activité.
Une hygiène bucco-dentaire permet de garder le plaisir de manger, de mastiquer et d’assurer une meilleure
assimilation.
Il est souhaitable de garder un poids stable au fil des ans, c’est un indicateur important de bonne santé
et ses variations doivent être prises au sérieux, ce qui entraine un contrôle régulier de celui-ci.
La perte de poids volontaire est fortement déconseillée au-delà d’un certain âge, car elle augmente la fonte
musculaire physiologique déjà induite par l’avancée dans l’âge.
L’activité physique telle la marche, le vélo, la piscine permet de maintenir un poids stable, d’éliminer ou
principalement de réduire les soucis de constipation ; elle permet surtout de préserver un corps tonique et
musclé.
En un mot comme en cent, le meilleur baromètre de notre santé est l’envie de passer à table et de manger avec
plaisir et appétit.
En ce début d’année, l’Equipe du Service de Soins vous souhaite une année
pétillante de santé comme une coupe de champagne, pour vous et les vôtres !
P2
D’une Maison à l’autre,
Prévention des Risques au domicile Le domicile est d’abord notre lieu de vie, la plupart du temps reflet de nos choix,
de notre histoire, recherche de sécurité et de bien-être… Notre maison…
maison
Mais l’expérience de notre pratique professionnelle nous invite à relativiser cette sécurité sous l’angle notamment de la sécurité
physique : certaines configurations du logement ne sont pas appropriées, des nécessités spécifiques à l’âge ne sont pas
envisagées, l’usure des installations n’est pas toujours prise en compte…
Les accidents de la vie courante existent pour une part non négligeable, comme en témoignent les 4,5 millions de personnes
admises aux urgences dans l’année, tous âges confondus…
Dans notre secteur professionnel sont concernés :
►D’une part les personnes âgées de plus de 65 ans pour lesquelles la chute est la première cause de perte d’autonomie,
►D’autre part le personnel intervenant pour lequel le domicile est un lieu de travail comportant des risques variables et
multiples, physiques et psychiques.
La démarche de prévention des risques au domicile s’oriente dans deux directions qui peuvent avoir un impact l’une sur l’autre.
Suite à une demande de prise en charge, la responsable de secteur de l’association effectue une visite au domicile de la
personne concernée afin de cerner ses besoins spécifiques et d’identifier les risques d’accidents potentiels. Après échanges
avec le futur bénéficiaire, et avec son accord, certaines dispositions peuvent être prises :
Des mesures de bon sens, simples à adapter (déplacer ou rouler un tapis, rendre accessibles les lieux de rangement…)
Identifier de petits travaux à réaliser (barres d’appui, rehaussements, amélioration de l’éclairage).
Suggérer les réflexes de vigilance et des gestes simples à adopter.
Préconiser des mesures d’adaptation du logement
La première visite chez le bénéficiaire permet également un repérage des risques éventuels auxquels peut être exposé le
personnel intervenant : contrôle du matériel et des appareils mis à disposition, regard sur l’installation électrique, sur la configuration du logement, ses possibilités de circulation, sur l’éclairage, les produits ménagers utilisés, sur l’équipement et
l’appareillage spécifique à envisager, notamment pour le service de soins…
S’ajoutent aux risques d’accidents domestiques (risque de chutes, risque infectieux, risque chimique, risque électrique) les
risques liés aux postures contraignantes et répétitives, les risques psycho-sociaux…
« Mme M…, auxiliaire de vie, travaille tous les matins auprès de M.G…, âgé de 93 ans. Celui-ci entend et voit très mal… Sans
cesser de lui expliquer ce qu’elle fait, elle l’aide à se lever, se laver, sortir. Très attachée son travail, elle souhaite le poursuivre
aussi longtemps que possible, si les problèmes de dos dont elle souffre le lui permettent… »
« Mme B…, 99 ans, parle avec Mme C…, agent à domicile, de sa fatigue de vivre… Avant de commencer la vaisselle, celle-ci
cherche alors le mot juste pour lui donner l’envie de continuer à faire de petites choses comme descendre l’escalier ou
bavarder… »
Et il est fréquent que l’accompagnement soit encore plus difficile à gérer dans un contexte de situations lourdes ou usantes :
handicaps, troubles psychiques, fin de vie…
Au quotidien, l’aide à domicile intervient chez plusieurs personnes chaque jour et, dans un temps limité, elle réalise des tâches
de natures diverses dans des contextes de vie différents. Confrontée à de multiples demandes, elle doit apprendre à gérer des
priorités et des impératifs parfois contradictoires : l’écoute, les tâches prévues et …imprévues, le planning…
Un autre risque professionnel, lié à l’intervention à domicile, est à mentionner : le risque routier avec accidents survenant sur la
voie publique aux conducteurs de véhicules et aux piétons.
Et après l’identification des risques au domicile, les pistes d’action pour une démarche active de prévention sont nombreuses :
Agir sur l’organisation du travail (gestion des plannings, échanges formels/informels)
Sensibiliser et informer le personnel.
Développer la formation professionnelle
Agir sur les moyens matériels et techniques.
P3
Espace salarié, mouvement du Personnel du 1er Octobre au 31 Décembre 2010
Bonne continuation à
à Mesdames Bonnet, Coste, Olympie et
Srun,ainsi qu’à Messieurs Amram et
Maffre partis vers d’autres horizons.
Nos pensées de meilleure santé se
tournent vers Mesdames Belhadj,
Blaize, Durao, Goleminov, Harrat,
Lopes, Puia et Salmon.
Tous nos encouragements se tournent vers Mme Marie-Gilles Lignie
pour la pénible épreuve qu’elle traverse due au décès de son compagnon.
Recherche : Infirmier (ière) diplomé (ée) d’Etat, Convention FEHAP 51-CDI 137 h /mois—repos hebdomadaire
le jeudi—1we travaillé sur 4 au sein du service de soins infirmiers à domicile de la S.A.G.A.D. de Brunoy.
Profil du poste : intérêt pour les pathologies gériatriques, le travail en équipe avec un sens de l’organisation
et doté (ée) d’un relationnel prononcé. Obligation d’un permis de conduire et d’un véhicule.
Poste à pouvoir de suite ; contactez le 06.75.51.62.29 pour une prise de rendez-vous.
"Courrier des Lecteurs"
Petit rappel à tous nos Bénéficiaires :
Merci de nous transmettre tous documents et/ou informations relatifs à vos prises en charges et
leurs renouvellements que vous envoient soit le Conseil Général, soit vos caisses de retraite.
« Rencontre »
Je veux que tu m’écoutes sans me juger,
Je veux que tu exprimes ton opinion sans me donner de conseils,
Je veux que tu aies confiance en moi sans exiger de moi,
Je veux que tu m’aides sans essayer de décider pour moi,
Je veux que tu prennes soin de moi sans m’annihiler,
Je veux que tu me regardes sans projeter tes désirs sur moi,
Je veux que tu me serres dans tes bras sans m’asphyxier,
Je veux que tu me donnes du courage sans me pousser,
Je veux que tu me soutiennes sans me prendre en charge,
Je veux que tu me protèges sans mensonges,
Je veux que tu t’approches sans m’envahir,
Je veux que tu connaisses les aspects de moi qui te déplaisent le plus,
Que tu les acceptes et ne prétendes pas les changer,
Je veux que tu saches...qu’aujourd’hui tu peux compter sur moi….
Sans conditions.
Jorge Bucay « Je suis né aujourd’hui au lever du jour ».
Vous voulez partager une astuce, un conseil, une recette, un poème, une réflexion, etc.…….
→ Cette rubrique est à vous !
Nos coordonnées concernant La Lettre :
Exprimez-vous en nous écrivant ou en nous téléphonant !
S.A.G.A.D. Centre Commercial Talma Bd Charles de Gaulle 91800 - BRUNOY
Tél : 01.60.46.34.53 Fax : 01.60.46.56.60 Email : [email protected] site internet : www.sagad.fr
Ont participé à la rédaction de cette lettre : Didier ARMANINI, Christine COLOMBEL, Virginie PERTHEL,
Dominique PIGANEAU, Caroll SEPTFONDS.
P4

Documents pareils