Peut-être que le monde…

Commentaires

Transcription

Peut-être que le monde…
Peut-être que le monde…
25 000 représentants de 195 États du monde vont se réunir à Paris,
début décembre 2015. Ils vont tenter de parvenir à un accord
pour sauver notre planète. Un rendez-vous décisif,
parce qu’il est urgent d’agir, partout dans le monde.
Nous invitons les enfants à poursuivre l’album
« Peut-être que le monde… » pour exprimer leurs craintes
et leurs espoirs sur l’avenir de la planète.
Prolongez le livre de quelques lignes, de quelques pages…
Vos propos seront peut-être sélectionnés et envoyés
aux chefs d’État des pays participant à la Conférence de Paris.
RUE DU MONDE
Participez au jeu :
« Chère Conférence
sur le climat et chers
Présidents… »
Certaines activités humaines produisent des gaz à effet de serre,
par exemple le CO2, dont la concentration entraîne un réchauffement
climatique. Celui-ci a des conséquences graves sur tout ce qui vit
sur la planète.
Il provoque notamment une fonte de la banquise, une hausse du niveau
de la mer, une diminution de la biodiversité, une modification du cycle
végétal et des habitudes des animaux, une extension des déserts,
une augmentation des catastrophes naturelles et un bouleversement
du mode de vie pour de nombreux humains.
• Chaque seconde,
1 000 tonnes de CO2
sont émises
sur la planète,
chiffre en constante
augmentation.
• D’ici à 2050,
• La montée du niveau
30 % des espèces animales
des océans pourrait mettre
et végétales pourraient
en danger les habitations
disparaître à cause du climat.
de plusieurs centaines
de milliers de personnes
en France au cours
• Dans le nord du Canada,
du siècle.
la fonte des sols gelés menace
certains villages inuits,
habités depuis 9 000 ans.
Peut-être que le monde…
Les enfants ont la parole
avant la Conférence de Paris
sur les changements climatiques
« Chère Conférence sur le climat et chers Présidents… »
L’album raconte la beauté de l’histoire de la vie sur Terre
et se termine en évoquant l’avenir de la planète,
qu’il nous faut toujours caresser d’une main attentionnée,
sinon « peut-être que le monde… ».
À vous d’imaginer la suite du texte et les dangers
qu’encourent la Terre, ses trésors naturels
et toute l’humanité. Vous pouvez aussi
poursuivre le texte avec des variations
« Peut-être que l’air », « Peut-être que
les oiseaux », « Peut-être que la mer ».
Ce livre est vivant
puisque vous allez
le faire grandir…
L’essentiel est d’écrire ce que l’on ressent,
de façon poétique, descriptive ou inventive,
avec ou sans dessins, pour alerter les destinataires.
Les travaux les plus originaux seront
sélectionnés par l’équipe de Rue du monde
et seront envoyés aux chefs d’État
des 195 pays participant
à la Conférence de Paris.
Peut-être que le monde…
Texte d’Alain Serres, images de Chloé Fraser
Peintures sublimes et textes brefs évoquent
les origines de la vie, et nous conduisent
en fin d’album à la page blanche d’un avenir
en suspension : « Peut-être que le monde… ».
Dès 5 ans, 80 pages, 18,50 €, ISBN : 978-2-35504-370-3
À gagner : 100 livres, 100 posters
et des cadeaux-surprises
Chaque participant recevra un cadeau-surprise
et les auteurs des 10 envois les plus originaux
recevront 10 albums de Rue du monde
et 10 posters.
Ils auront aussi le plaisir de voir leur contribution
transmise à la Conférence de Paris sur le climat !
Le jeu est ouvert à tous les enfants de 5 à 15 ans.
Images de Chloé Fraser
Toute participation induit l’acceptation du règlement du jeu.
Celui-ci est disponible sur demande à :
[email protected]
Comment participer :
Envoyer votre texte, et éventuellement vos dessins,
accompagnés de vos nom, prénom,
adresse postale et d’une adresse email à :
Rue du monde
Jeu « Chère conférence sur le climat… »
5 rue de Port-Royal, 78960 Voisins-le-Bretonneux
La date limite d’envoi est le 30 septembre 2015,
le cachet de La Poste faisant foi.
Les gagnants seront prévenus par courrier
courant octobre.

Documents pareils