toxic waste

Commentaires

Transcription

toxic waste
TOXIC WASTE
A l’aube de son vingtième anniversaire et de la préparation de son quatrième album qui est d’ores et déjà annoncé pour
début 2010, Toxic Waste se retourne un moment sur une tranche de vie qui va de 1993 à 2004 et compile sur deux
rondelles pleines ...
RETROspective(Trauma Social – Skalopards Prod’z – Anticraft – 2009) Durée 78’58 + 72’46 – 22 + 22 Titres
http://toxic.waste.propagande.org http://www.myspace.com/toxicwastemusic
A l’aube de son vingtième anniversaire et de la préparation de son quatrième album qui est d’ores et déjà annoncé pour
début 2010, Toxic Waste se retourne un moment sur une tranche de vie qui va de 1993 à 2004 et compile sur deux
rondelles pleines à raz bord pas moins de quarante quatre de ses titres empruntés à ses deux premiers efforts mais aussi à
divers splits auxquels le combo s’est prêté. Descendants naturels des Porte-Mentaux, d’OTH, des Béru ou encore de
Parabellum, Olif (guitares et chant), Brewst (guitares), Loran (batterie) et les trois bassistes qui se sont succédés au
sein du groupe, Pico, Kal et Bobby, n’ont jamais renié leurs racines punk et c’est sur les routes de France et de Navarre
qu’ils ont créé leur légende, y portant leurs mélodies droites et solides comme des manches de pioches et leurs paroles
fortes comme des uppercuts. Il n’y a pas de raison pour que le quartet lillois change son fusil d’épaule mais il est toujours
bon de se souvenir d’où l’on vient avant d’entrer en studio et « RETROspective » est aussi un peu là pour ça !
Qu’il est séduisant le son de ces guitares égrillardes porté par une rythmique percutante au possible et relevé d’une
pointe de chant qui nous reconduit directement au temps béni du punk’n’roll … Indiscutablement, Toxic Waste est un des
grands groupes du genre et si son aura n’a pas été aussi significative que celle de ses modèles, au moins le groupe
aura t’il eu le mérite de ne pas jeter l’éponge et de continuer à prêcher sa bonne parole envers et contre toutes les
modes qui se sont suivies depuis sa formation. On replonge en bonne compagnie au beau milieu de ces bombes qui ont
fait de « Je ne suis pas un numéro … je suis un mouton » et de « RETROactif » les albums de chevet de toute une
génération éduquée aux Rats, Cadavres et autres Shériff et on se prend à penser que si tout était à refaire, c’est de la
même manière que l’on aimerait que Toxic Waste s’y prenne tant le résultat est sans appel. On se souvient au gré des
pistes de l’intégration de Matou venu agrémenter cinq années durant le son des Nordistes de ses franches goulées de
sax et on en arriverait presque à écraser une petite larme tant la (re-)découverte de « RETROspective » nous ramène au
temps béni où la punk attitude n’était pas seulement un gimmick de dandy en mal de reconnaissance mais bel et bien
un véritable art de vivre et de penser … Heureusement que nombre de groupes ne l’ont pas oublié ! Sortie à la miseptembre …
-
Powered by Mambo Open Source
Generated: 8 February, 2017, 10:43

Documents pareils