Guide de survie à la fin de MSN Messenger

Commentaires

Transcription

Guide de survie à la fin de MSN Messenger
06/03/2013
http://www.tomsguide.fr/article/Messenger-Migration-Skype,2-869.html
Guide de survie à la fin de MSN Messenger
1. La fin d'une époque
8 avril 2013 : cette date risque de rester dans les mémoires de millions d’internautes. C’est le
jour où le service de messagerie instantanée Messenger (MSN) fermera ses portes. En fait,
elle correspond au jour où le logiciel Windows Live Messenger deviendra totalement
inutilisable. Le réseau, quant à lui, restera opérationnel pendant plusieurs mois. En octobre
2013, l’un de ses protocoles, le XMPP, sera coupé, tandis qu’en mars 2014, ce sera au tour du
MSP. Et c’est finalement à compter de cette date que Messenger aura totalement disparu, au
profit d’un service qui est loin d’être nouveau, mais qui a récemment fait peau neuve : Skype.
Une histoire riche de versions
Windows Live Messenger a connu beaucoup de changements depuis sa toute première
version en 1999. Anciennement baptisé MSN Messenger, Messenger ou tout simplement
MSN, l’application a vécu de multiples modifications de design et s’est vue adjoindre une
masse impressionnante de fonctions. Le logiciel en est déjà à sa quinzième édition, lui qui
n’était à la base qu’un simple outil de messagerie textuel. WLM sait désormais tout faire :
chatter en audio et en vidéo, transférer tout type de fichier, jouer à plusieurs intervenants, faire
appel à un tableau blanc pour le travail collaboratif… Difficile de recenser toutes ses options,
parfois bien cachées, tant elles sont nombreuses. Certains lui trouvent un côté « usine à gaz »
et se tournent de plus en plus vers des applications plus simples, comme GTalk ou autres.
Reste que WLM est toujours l’un des logiciels de messagerie instantanée les plus utilisés dans
le monde, avec tout de même 100 millions d’internautes qui y ont toujours recours fin 2012.
Skype : la solution de remplacement préconisée par Microsoft
Mais ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est finalement que le logiciel Windows Live Messenger
(WLM) va être définitivement coupé sur nos PC dans quelques semaines. Si vous n’avez pas
encore migré vers un autre service, il est toujours temps de le faire. Par défaut, Microsoft
préconise de faire appel à Skype pour retrouver l’intégralité de votre liste de contacts et de
continuer à discuter avec vos amis comme si de rien n’était. Mais la migration ne se fera peutêtre pas sans heurt, surtout si vous n’avez jamais utilisé Skype de votre vie… Skype va donc
l'objet principal de cet article mais sachez qu'il n'est pas indispensable (pour l'instant). Comme
nous le verrons à la fin de ce dossier, il est possible de faire appel à un autre logiciel, voire de
continuer à utiliser Windows Live Messenger au-delà du 8 avril 2013.
2. Skype : migrer sans complexe (1/3)
Sous toutes les versions de Windows (de XP à 8), Skype existe sous la forme d’un client
classique. C’est d’ailleurs par là que le service a commencé. On y trouve des fonctionnalités
similaires à celles de Windows Live Messenger (ou MSN, si vous préférez). D’ailleurs,
depuis quelques mois, Skype a subi un sacré lifting. L’application mixe ses propres fonctions
avec certains éléments de Windows Live Messenger. En conséquence, vous ne devriez pas
être totalement dépaysé, même s’il faut vous attendre quelques gros changements.
Installer l’application Skype et (retrouver son mot de passe MSN)
Vous avez la possibilité de récupérer l’application sur cette page, mais vous pouvez
également passer par Windows Live Messenger : le programme de Microsoft vous propose en
effet depuis quelque temps de récupérer à chaque lancement la « dernière version du
logiciel ». Dernière cette offre se cache en fait le programme Skype (non non, il n’y a pas eu
de nouvelle version en français de Windows Live Messenger depuis près d’un an). Installez
comme il se doit l’application sur votre PC. Rien ne vous oblige pour l’instant à désinstaller
Windows Live Messenger. Si jamais vous ne vous souvenez plus du mot de passe MSN /
Windows Live Messenger que vous avez peut-être rentré pour la dernière fois il y a plus de
dix ans, pas de panique : faites appel à un outil comme MessenPass ou Messenger Key. Ces
deux logiciels vous permettent de retrouver le mot de passe de toute sorte de messagerie
instantanée, dont Windows Live Messenger.
Premiers contacts avec Skype
Au lancement, l’application vous demande d’entrer votre identifiant et votre mot de passe
Skype. Cliquez plutôt Compte Microsoft, dans le champ à droite de la fenêtre. Entrez alors
votre identifiant et votre mot de passe MSN. L’application vous propose alors deux choix :
vous pouvez soit fusionner vos comptes MSN et Skype (première option), soit considérer que
vous n’avez pas de compte Skype (seconde option). Dans tous les cas de figure, vous n’aurez
désormais plus qu’un unique compte pour vous connecter à votre logiciel de messagerie
instantanée.
L’application réalise ensuite les réglages de base, exactement comme sous Windows Live
Messenger : elle vous demande de vérifier le niveau de votre micro (si vous en avez un), ainsi
que la qualité de l’image de la webcam (idem). Vient ensuite le moment de vous choisir un
avatar, et l’utilisation de Skype peut commencer.
3. Skype : migrer sans complexe (2/3)
Pour envoyer un message à l’un de vos contacts, il suffit de cliquer sur son nom et de taper un
petit texte dans le cadre du bas. Vous avez également la possibilité d’envoyer des émoticônes
depuis ce même volet textuel. Pour joindre vos amis par webcam interposée, cliquez
simplement sur le bouton Appel vidéo situé tout en haut de l’interface. Pour envoyer un
fichier, un petit glisser-déposer dans le cadre précité suffit également. Bref, l’application
fonctionne de manière identique à WLM. Pour intégrer de nouvelles personnes à votre liste
de discussion, cliquez sur le bouton Ajouter un contact situé tout en bas, à gauche de
l’interface. Le bouton Groupe vous permet quant à lui de discuter à plusieurs avec vos amis,
comme vous le faisiez peut-être auparavant sous Messenger.
Retrouver l'apparence de Windows Live Messenger
Enfin, dernière petite astuce : si vous souhaitez un affichage plus
« vertical », comme Messenger le permettait depuis sa toute première version, cliquez sur
Affichage > Mode compact. L’interface se décompose alors deux volets. Fermez la section
Skype Home, et le tour est joué : il ne reste plus alors que votre liste de contacts, que vous
pouvez docker à droite de votre écran, par exemple.
Agréger Facebook + Skype + Messenger
Windows Live Messenger était déjà en soi un petit agrégateur de messageries et de réseaux
sociaux. Il permettait en effet de se connecter à Facebook. Avec Skype, rien n’a changé.
Cliquez sur Contacts > Liste de contacts > Facebook. Dans le cadre de gauche, le logo de
Facebook se présente. Cliquez sur le bouton Connexion à Facebook. Entrez ensuite votre
adresse de messagerie liée au fameux réseau social, ainsi que votre mot de passe. Vous voilà
connecté et vous disposez de trois services de messagerie au sein d’une seule et même
application (Skype, MSN et Facebook).
En revanche, quelques petites mises en garde sont de rigueur : l’application Skype ne
récupère pas les paramètres de Windows Live Messenger. En clair, si vous avez rangé par
exemple vos contacts dans des groupes, il vous faudra recommencer sous Skype. Même chose
pour l'historique des messages. Vous pouvez néanmoins retrouver cet historique dans le
répertoire Mes documents\Mes fichiers reçus (chaque discussion est stockée dans un fichier
XML). Enfin, lorsque vous utilisez Skype, vous ne pouvez plus importer de nouveaux
contacts Windows Live Messenger. Vos nouveaux amis devront eux-aussi migrer sous Skype
pour discuter avec vous.
4. Skype : migrer sans complexe (3/3)
Skype est une application gratuite très complète, qui existe sur de nombreuses plates-formes,
comme Mac OS X, Linux, iPhone, Android, etc. Le logiciel a même été porté sur la
PlayStation Vita, sur certains téléviseurs et pourrait même se retrouver prochainement sur
Xbox. Mais c'est aussi un outil qui a été porté sous les deux nouveaux OS de Microsoft,
Windows 8 et Windows RT.
Bien exploiter l’application pour Windows 8 et Windows RT
Sous Windows 8 et Windows RT, vous disposez d’une application Skype accessible
gratuitement depuis le Windows Store de Microsoft. Rendez-vous simplement sur cette page
pour la télécharger et l’installer. Cet outil s’exécute via l’Interface Windows (ou Metro) : il
se lance en plein écran, mais n’a pas besoin d’être au premier plan pour fonctionner. Ce qui
veut dire qu’il marche pleinement en tâche de fond et que rien ne vous empêche de le glisser
dans la Snap Bar, et de continuer à travailler sur une autre application de l’Interface
Windows ou sur le Bureau. Rassurez-vous, vous serez notifié des nouvelles discussions avec
vos contacts. L’application peut paraître assez rudimentaire par rapport à ce que vous avez
connaître sous Windows Live Messenger, mais elle offre tout le nécessaire pour dialoguer
avec vos amis ou leur passer un appel. On regrettera néanmoins que des fonctions comme
l'envoi de fichiers soit impossible.
5. Un client-tiers, en attendant mars 2014…
Du côté des clients alternatifs, il existe plusieurs solutions très efficaces. La bonne nouvelle,
c’est que toutes applications ne seront pas bannies tout de suite du réseau Messenger,
puisqu’elles exploitent les protocoles XMPP ou MSP. Vous avez donc tout loisir de recourir à
Trillian ou Pidgin. La plupart des logiciels sont capables de traiter différents protocoles de
communication en même temps. Ils permettent donc d’agréger au sein d’une seule et même
application des discussions provenant de Messenger, Gtalk, Skype, ICQ, Facebook, Twitter,
etc. Si vous souhaitez utiliser Messenger pendant quelque temps encore, c’est ce genre de
solution que nous vous conseillons. Du côté des logiciels Mac OS X, Adium a informé ses
utilisateurs sur cette page que MSN sera supporté jusqu’en mars 2014. En revanche, aucune
intégration de Skype ne sera possible via ce logiciel.
Trillian
Si vous êtes réfractaire à Skype, rien n’est donc perdu pour l’instant. Télécharger l’application
Trillian (par exemple). Le logiciel existe en deux versions : l’une gratuite et l’autre payante.
La différence entre les deux ? Votre historique de discussion est conservé dans le Cloud
dans la version payante : vous pouvez donc le retrouver à tout moment, peu importe la
machine sur laquelle vous travaillez. En outre, la version payante s’affranchit des publicités
qui s’affichent de temps à autre dans l’application. Pour le reste, vous profitez des mêmes
fonctionnalités. Trillian prend en charge MSN, GTalk, ICQ, Facebook, Twitter, LinkedIn, etc.
Notez cependant que depuis quelques semaines, le réseau Skype ne fonctionne plus sous
Trillian, pour les mêmes raisons qu’Adium.
L'application vous permet d'échanger des fichiers, d'envoyer des émoticônes, d'ordonner la
liste de vos amis dans des groupes, d'enregistrer vos conversations, d'inviter d'autres
personnes à participer à une discussion, de bloquer certaines personnes, etc.
6. Deux autres solutions pour toujours exploiter le réseau
MSN
Pidgin est un autre agrégateur de messageries instantanées, qui propose lui aussi de se
connecter au réseau Messenger. Rendez-vous à cette adresse pour le télécharger. Ce logiciel
libre est l'un des plus complet des agrégateurs, car en plus de AIM, ICQ, GTalk, MSN,
Facebook ou Yahoo, il propose de dialoguer sur IRC, AIM ou MySpaceIM. L'application est
disponible dans plus de quatre-vingts langues et on y profite d'une interface simple et
épurée, comme l'était WLM à ses débuts. Dès lors que vous vous connectez à votre compte
MSN, vous récupérez instantanément votre liste de contacts et pouvez immédiatement
dialoguer avec eux. Seul reproche : l'application ne permet pas encore de dialoguer en vidéo
avec ses contacts. Enfin, en guise de petit bonus, Pidgin propose des Buddy Pounces, qui
offrent le moyen d'associer des macros à certains événements. Par exemple, lorsqu'un de vos
amis se connecte, vous avez le moyen d'affecter un son, mais aussi une action (disparaître
pour lui uniquement, lui envoyer un message, etc.).
Enfin, dernier client alternatif, Miranda IM vous octroie lui aussi la possibilité de vous
connecter au réseau MSN et d'autres services de messagerie instantanée (ICQ? AIM, IRC,
Yahoo, Jabber...). Comme pour tous les autres outils du genre, on ne peut l'utiliser pour
accéder au réseau de Skype, mais l'application est suffisamment complète pour accomplir
toutes les autres tâches que vous réalisiez auparavant sous MSN.
7. Continuer à utiliser le logiciel Messenger après le 8 avril
2013 : tout est possible
Comme nous l’avons vu, le client WLM sera rendu non opérationnel à compter du 8 avril
2013… partout dans le monde, sauf en Chine. En conséquence, rien ne vous empêche
d’utiliser un Proxy en Chine, afin de contourner la détection de votre localité. Comment
mettre en place un proxy ? Rien de plus simple. Ouvrez le Panneau de configuration, puis
rendez-vous sur la fonction Réseau et Internet. Cliquez ensuite sur Options Internet et sur
l’onglet Connexions. Pressez ensuite le bouton Paramètres réseau. Dans le cadre Serveur
proxy, cochez l’option Utiliser un serveur proxy pour votre réseau local. Entrez ensuite
l’adresse d’un proxy situé en Chine. Vous en trouverez par exemple à l’adresse
www.freeproxylists.net/fr/cn.html.
Attention : avec cette technique, vous simulez la présence de votre PC en chine. Résultat :
certains sites vous seront dès lors inaccessibles, la politique du pays étant beaucoup plus
restrictive vis-à-vis d’Internet. En outre, vos discussions ne sont pas instantanées, puisque
tous vos messages passent d’abord par un proxy avant d’être transmis, proxy que vous ne
serez probablement seul à utiliser. Enfin, rien n’assure la sécurité totale de vos messages.
Evitez donc d’envoyer des messages ultra confidentiels…

Documents pareils

Exercice pratique 6: Explorer MSN messenger

Exercice pratique 6: Explorer MSN messenger Exercice pratique 6: Explorer MSN messenger 1. Exécutez le MSN Messenger. Une fenêtre semblable à celle illustrée s’affiche.

Plus en détail