methode du commentaire compose - Cours, exercices, concours et

Commentaires

Transcription

methode du commentaire compose - Cours, exercices, concours et
METHODE DU COMMENTAIRE COMPOSE
1. Lectures du texte
Plusieurs fois afin de bien le comprendre et éventuellement de déjà s'apercevoir de son originalité
(cela vous servira pour déterminer les centres d'intérêt qui doivent rester votre préoccupation majeure jusqu'au point 5).
2. Etude du paratexte (tout ce qui vous est indiqué en dehors du texte lui-même).
Identifiez :

l'auteur (et rassemblez ce que vous savez éventuellement de son œuvre, de son style....).

le titre de l'œuvre (et demandez-vous à quel genre, à quel courant, à quel événement politique ou historique...etc. elle se rapporte).
Si vous avez lu cette oeuvre, recherchez les éléments qui peuvent permettre de situer avec plus de
précision l'extrait :

la date d'édition (et tout ce que vous savez de cette période...)

tous les éléments qui vous sont parfois donnés sous la forme d'un petit « chapeau » avant
le texte proprement dit.
3. Analyse systématique (au brouillon) du texte.
Il faut tenter d'appliquer tous les « outils » d'analyse vus en cours et dans l'ordre du cours.
Constituez pour cela sur cinq pages différentes des tableaux RT/AN/INT :
www.sen-exercice.com
Le 1er réseau éducatif du Sénégal
1. COMPOSITION
2. LEXIQUE
3. RHETORIQUE
4. GRAMMAIRE/SYNTAXE
5. MUSICALITE
4. Après une étude approfondie des différentes interprétations dégagées au point 3 et en
essayant de les regrouper, déterminez deux ou trois Centre d'Intérêt.
(Vérifiez qu'ils correspondent aux exigences de l'exercice vues dans le cours!)
5. Construire un plan détaillé conforme au schéma du Commentaire composé.
Vous pourrez, pour gagner du temps, utiliser des repères reportés sur le brouillon constitué au point
3 (déplacez votre curseur sur le dessin ci-dessus pour voir l'illustration).
6. Rédaction au brouillon de l'introduction et de la conclusion.
7. Rédaction du devoir au propre.

Recopiez l'introduction.
www.sen-exercice.com
Le 1er réseau éducatif du Sénégal

Suivez scrupuleusement le plan détaillé.

Réfléchissez à chaque phrase avant de l'écrire.

Rappelez-vous ce qu'est un paragraphe (unité, lien avec celui qui précède...)

Recopiez la conclusion.

Relisez-vous (clarté du style, orthographe...)
L’Introduction du commentaire composé
Le texte suivant nous servira de texte d’étude. On imaginera qu’il s’agit d’un texte réuni avec
d’autres apologues dans un corpus type bac.
Le joujou du pauvre.
Je veux donner l'idée d'un divertissement innocent. Il y a si peu d'amusements qui ne soient pas
coupables!
Quand vous sortirez le matin avec l'intention décidée de flâner sur les grandes routes, remplissez
vos poches de petites inventions à un sol, - telles que le polichinelle plat mû par un seul fil, les forgerons qui battent l'enclume, le cavalier et son cheval dont la queue est un sifflet, -et le long des
cabarets, au pied des arbres faites-en hommage aux enfants inconnus et pauvres que vous rencontrerez. Vous verrez leurs yeux s'agrandir démesurément. D'abord ils n'oseront pas prendre; ils douteront de leur bonheur. Puis leurs mains agripperont vivement le cadeau, et ils s'enfuiront comme font
les chats qui vont manger loin de vous le morceau que vous leur avez donné, ayant appris à se défier
de l'homme.
Sur une route, derrière la grille d'un vaste jardin, au bout duquel apparaissait la blancheur d'un joli
château frappé par le soleil, se tenait un enfant beau et frais, habillé de ses vêtements de campagne
si pleins de coquetterie.
Le luxe, l'insouciance et le spectacle habituel de la richesse, rendent ces enfants-là si jolis, qu'on les
croirait faits d'une autre pâte que les enfants de la médiocrité ou de la pauvreté.
À côté de lui, gisait sur l'herbe un joujou splendide, aussi frais que son maître, verni, doré, vêtu
d'une robe pourpre, et couvert de plumets et de verroteries. Mais l'enfant ne s'occupait pas de son
www.sen-exercice.com
Le 1er réseau éducatif du Sénégal
joujou préféré, et voici ce qu'il regardait :
De l'autre côté de la grille, sur la route, entre les chardons et les orties, il y avait un autre enfant,
sale, chétif, fuligineux, un de ces marmots parias dont un œil impartial découvrirait la beauté, si,
comme l’œil du connaisseur devine une peinture idéale sous un vernis de carrossier, il le nettoyait
de la répugnante patine de la misère.
À travers ces barreaux symboliques séparant deux mondes, la grande route et le château, l'enfant
pauvre montrait à l'enfant riche son propre joujou, que celui-ci examinait avidement comme un objet rare et inconnu. Or, ce joujou que le petit souillon agaçait, agitait et secouait dans une boîte grillée, c'était un rat vivant! Les parents, par économie sans doute, avaient tiré le joujou de la vie ellemême.
Et les deux enfants se riaient l'un à l'autre fraternellement, avec des dents d'une égale blancheur.
Baudelaire, Le Spleen de Paris, 1869.
1. Amener le sujet
Lorsqu’on commence un devoir, on n’entre pas d’emblée dans l’examen du texte proprement dit. Il
faut amener celui-ci en évoquant le contexte dans lequel il s’inscrit. On peut le plus souvent accomplir cette étape en établissant un lien avec l’objet d’étude.
Exemple pour le texte d’étude :
La dénonciation des différences sociales peut prendre différentes formes. S’agissant de convaincre
un gouvernement, l’essai politique ou sociologique, le discours argumenté, paraissent des moyens
susceptibles de convaincre. S’agissant de toucher un lectorat plus vaste, de le persuader d’un peu
d’humanité à l’égard des déshérités par exemple, l’apologue, court récit à visée argumentative,
pourra sans doute plus efficacement emporter l’adhésion.
Remarquez les mots clefs qui montrent à l’examinateur que j’ai compris le corpus et son rapport à
l’objet d’étude ainsi que l’intérêt principal de l’extrait imposé à l’étude par le sujet.
www.sen-exercice.com
Le 1er réseau éducatif du Sénégal
2. Poser le sujet
Il s’agit ensuite de présenter le texte d’étude aussi précisément que possible. On doit citer l’auteur,
le titre de l’œuvre, donner la date d’édition (fournie dans le corpus), dire de quel type de texte il
s’agit, de quel genre, résumer en une phrase de quoi parle l’extrait et chaque fois que c’est possible
situer sa place dans l’œuvre (regarder le paratexte). On veillera à lier cette étape à la précédente.
Exemple pour le texte d’étude :
C’est ce qu’a compris Baudelaire qui, en 1869, choisit l’apologue dans un poème en prose émouvant intitulé « Le joujou du pauvre » pour inciter ses contemporains à regarder autrement les enfants
déshérités et considérer qu’ils ne sont pas si différents des autres.
3. La problématique
Il s'agit de faire comprendre l'intérêt du texte et de préparer le plan
Exemple pour le texte d’étude :
Le poème en prose permet à la fois de toucher le plus grand nombre et de garder en même temps ses
qualités poétiques pour émouvoir le lecteur.
4. Annoncer le plan
Etape essentielle qui ne peut se faire qu’après avoir constitué le plan détaillé c’est à dire lorsqu’on
est bien sûr du plan qui sera suivi ! Il s’agit alors de présenter successivement et dans l’ordre les 2
ou 3 axes de lecture retenus. On évitera les éternelles formules : « dans une première partie nous
verrons... dans une deuxième ...» auxquelles on préférera des tournures plus adroites.
Exemple pour le texte d’étude :
L’apologue, en effet, offre d’abord un récit poétique de l’univers de l’enfant riche comme de celui
de l’enfant pauvre permettant à ce dernier de susciter notre curiosité. Le récit de la « rencontre » des
deux mondes, ensuite, est amené progressivement par Baudelaire qui ménage le suspense et gagne
notre adhésion par un dénouement édifiant. La « leçon » s’impose alors comme une prise de conscience de l’existence et de la valeur de ces petits sauvages que les contemporains de Baudelaire
rencontrent tous les jours sans les considérer vraiment.
www.sen-exercice.com
Le 1er réseau éducatif du Sénégal
Plan :
1. La description poétique des deux univers
2. Le récit et la dramatisation
3. La leçon sociale
La conclusion du commentaire composé
1. Reprise de la démonstration du devoir
Il faut dans cette partie montrer qu’un travail réel a été fait depuis l’introduction et que l’on peut
s’appuyer sur ce travail pour conclure sur des vérités démontrées. On reprendra pour cela le plan du
devoir.
Exemple pour le texte d’étude :
Ce poème en prose met son originalité poétique au service de l’apologue : la description de l’enfant
miséreux devient belle et touche le lecteur. On pense au titre « Les Fleurs du Mal » que Baudelaire
choisit pour son plus célèbre recueil : la poésie du « joujou du pauvre » illustre ce titre symbolique
en transformant en fleur l’apparente laideur liée à la pauvreté. L’apologue prend encore son pouvoir
de conviction dans un récit habilement mené : l’entrée en matière qui précède l’apologue proprement dit, la découverte progressive des enfants, le dénouement inattendu et saisissant, tout vise à
préparer le lecteur à accueillir la leçon d’humanité. Cette dernière repose enfin sur le jeu entre différences apparentes et fraternité en profondeur entre les deux enfants : tout se passe comme si la poésie levait le voile mensonger des apparences pour révéler à tous ce que seul un regard exercé aux
sens cachés voit d’emblée.
2. Mise en perspective
Un peu à la manière de la première partie de l’introduction, cette étape doit mettre en
évidence le caractère représentatif du texte étudié. Là encore, le secours de l’objet
d’étude peut être précieux.
www.sen-exercice.com
Le 1er réseau éducatif du Sénégal
Exemple pour le texte d’étude :
Baudelaire illustre ici parfaitement les atouts de l’apologue par rapport aux autres genres argumentatifs. Plaisant par sa forme, accessible au plus grand nombre par sa simplicité, il touche souvent le
cœur et persuade de façon plus éloquente que bien des discours rationnels et logiques. Pas étonnant
que des fables de La Fontaine aux poèmes de Baudelaire en passant par le conte philosophique de
Voltaire, notre littérature ait fait une large place à ce genre sous toutes ses formes.
www.sen-exercice.com
Le 1er réseau éducatif du Sénégal

Documents pareils

Le joujou du pauvre- Lecture analytique. Le Joujou du pauvre est l

Le joujou du pauvre- Lecture analytique. Le Joujou du pauvre est l - De même sont symétriques les descriptions des deux enfants : « un enfant beau et frais » est repris en contrepoint par « un autre enfant, sale, chétif, fuligineux (couvert de suie) ». L’oppositio...

Plus en détail

Le métier

Le métier autre enfant sale, chétif, fuligineux, un de ces marmots parias dont un œil impartial découvrirait la beauté, si comme l’œil du connaisseur devine une peinture idéale sous un vernis de carrossier, ...

Plus en détail

LA MORALE DU JOUJOU

LA MORALE DU JOUJOU richesse des parents qu’un cadeau à la poésie enfantine ? Tel est le joujou du pauvre. Quand vous sortirez le matin avec l’intention décidée de flâner solitairement sur les grandes routes, rempliss...

Plus en détail

XIX Le joujou du pauvre

XIX Le joujou du pauvre pas de son joujou, et voici ce qu'il regardait : de l'autre côté de la grille, sur la route, entre chardons et orties, il y avait un autre enfant, sale, assez chétif, un de ces marmots sur lesquels...

Plus en détail