Jean-Luc Godard (1930) Réalisateur Né le 3

Commentaires

Transcription

Jean-Luc Godard (1930) Réalisateur Né le 3
Jean-Luc Godard
(1930)
Réalisateur
Né le 3 décembre 1930 à Paris, Jean-Luc Godard passe son enfance en Suisse dont il a
adopté la citoyenneté. Après des études d'ethnologie, il évolue, de 1949 à 1956, entre
Zurich, où il travaille pour une chaîne de télévision, et Paris, où il œuvre comme
journaliste. Dans le même temps, il mène, à partir de 1950, une activité de critique de
cinéma : il fonde ainsi la revue La Gazette du cinéma avec Eric Rohmer et Jacques
Rivette, puis collabore à Arts et aux Cahiers du Cinéma dont il devient un des piliers.
Entre 1954 et 1958, il tourne cinq courts métrages (dont Opération Béton, 1954, et Une
histoire d’eau en collaboration avec François Truffaut). Son premier long tourné en 1959
et sorti l’année suivante, A bout de souffle, devient le film emblématique de la Nouvelle
Vague. Suivent jusqu’en 1968, Vivre sa vie (1962), Le petit soldat (1963), Le Mépris
(1963), Bande à part (1964), Alpha Ville (1965), Pierrot le Fou (1965), Masculin féminin
(1966), Week-End (1967), One plus One (1968, avec les Rolling Stones)… Après les
événements de Mai 1968, il s’éloigne des circuits traditionnels du cinéma, notamment des
circuits normaux de distribution. En 1972, il revient avec Tout va bien. Après un accident
de moto, il s’installe à Grenoble et monte une société Sonimage. Il tourne en vidéo
Numéro deux (1975), puis travaille pour la télévision (France 2), et réalise une série de
12 émissions : France Tour Détour Deux enfants (1977). Il revient au cinéma en 1980
avec Sauve qui peut (la vie), sur un scénario qu’il co-écrit avec sa compagne Anne-Marie
Miéville et Jean-Claude Carrière, puis entre autres, Passion (1982), Prénom Carmen
(1984), Je vous salue Marie (1985), Détective (1985), Soigne ta droite (1987, avec les
Rita Mitsouko), Nouvelle Vague (1990), Hélas pour moi (1993), For ever Mozart (1996),
Eloge de l’amour (2000). Notre musique est présenté au festival de Cannes 2004.
© Hall de la Chanson

Documents pareils