22 Février 2006

Commentaires

Transcription

22 Février 2006
24
LES JEUX
Le Quotidien de la Réunion - mercredi 22/02/06
Faites vos Jeux
MAH-JONG : DEBUT DU CHAMPIONNAT REGIONAL
Taï Leung prend les commandes
Le champion de France Emmanuel Taï Leung a pris les
commandes du championnat de la Réunion, à l’issue de
la première journée disputée dimanche à Saint-Denis.
La première journée comptant
pour le championnat régional,
organisée par le club de SaintPaul, a eu lieu dimanche à
l’ASPTT de Saint-Denis.
Après son année de structuration, le mah-jong a bâti un véritable calendrier de compétition
pour 2006 avec un championnat
de la Réunion en quatre tournois
(Saint-Denis, puis Saint-Benoît le
19 mars, Saint-André le 30 avril
et Saint-Denis le 10 septembre),
ce qui permettra de fixer une
hiérarchie déjà esquissée lors du
premier tournoi international et
des tournois amicaux en 2005.
Dimanche, les organisateurs
saint-paulois ont pu mettre sur
pied un tableau intéressant avec
Ambiance zen dimanche à
Saint-Denis pour Françoise
Raux.
32 joueurs sur les 36 prévus au
départ. Malgré la fermeture de la
route du littoral, il n’y eut que 6
désistements pour un tournoi il
est vrai en journée.
Chaque joueur disputait ainsi
quatre rencontres de 90 minutes, avec tirage au sort des
tables à chaque rotation.
Les favoris
au rendez-vous
Les favoris justement sont déjà aux avant-postes à l’issue de
cette première journée. Emmanuel Taï Leung l’a emporté, devant Eric Chane Law et Stéphanie Parcollet. Un trio attendu,
même si les autres ténors de la
spécialité, comme Stéphane
Boyer (4e), Roseline Parcollet (8e)
ou Jean-Pascal Auberval (13e)
sont en embuscade. Pour Brigitte Sandarom (16e), Eric Bommalais (17e) ou encore Frédéric
Robert (27e), il faudra par contre
se replacer rapidement.
Emmanuel Taï Leung, qui a
battu directement les deux Parcollet, a gagné trois de ses quatre
tables et une 2e place, alors que
ses suivants immédiats ont gagné trois fois aussi, mais deux
fois 2e.
Roseline Parcollet et Emmanuel Taï Leung étaient opposés directement lors de la 2e ronde, ici
avec Alexandra Versini et Anne-Lyse Fontaine (de gauche à droite).
La prochaine journée de ce
championnat, le 19 mars à SaintBenoît, promet d’être animée,
d’autant que les joueurs qui faisaient leurs premiers pas en
compétition s’en sont plutôt
bien sortis et ont bousculé certains habitués des tuiles.
Pierre-Yves VERSINI
Les résultats
Championnat (1/4): 1. Emmanuel Taï Leung 333,33 pts, 2. Eric Chane Law 322,58
pts, 3. Stéphanie Parcollet 311,83 pts, 4. Stéphane Boyer 301,08 pts, 5. Chane Fat
Chane Ting Sang 290,32 pts, 6. Micheline Menant 279,57 pts, 7. Suzy Aure 268,82
pts, 8. Roseline Parcollet 258,06 pts, 9. Pascal Raux 247,31 pts, 10. Yannick Martin
236,56 pts, 11. David Gérard Aure 225,81 pts, 12. Mathieu Ugo 215,05 pts, 13.
Jean-Pascal Auberval 204,30 pts, 14. Jean-Roland Ah Hone 193,55 pts, 15.
Jean-François Ah Hone 182,80 pts, etc. (32 joueurs)
L’eau n’a pas troublé Coca
Internet et en multiplex, les
joueurs locaux.
Une épreuve ouverte à tous les
joueurs qui se frottent pour l’occasion aux meilleurs nationaux
et surtout à plus de 500 joueurs,
à Cannes, mais aussi dans les
autres Dom (778 cette année).
Mais c’était compter sans les
conditions climatiques calamiteuses samedi sur l’île, et notamment dans l’Ouest. Seuls 29
joueurs ont pu s’aligner au dé-
Salle clairsemée à Saint-Paul avec (à droite) Coca Geoffroy et
Jean-Luc Champenois.
part de la manifestation. Et certains avec l’esprit peu propice à
la compétition, quand on sait
qu’en prévision du retour, route
du littoral d’un côté, Cap La
Houssaye de l’autre, étaient fermés.
Pour juger de l’étendue des
dégâts, ils étaient 52 joueurs
inscrits, soit dans la moyenne
haute de la participation de ces
dernières années (48 en 2003, 45
en 2004 et 53 en 2005), mais
finalement 29 au collège Antoine-Soubou le samedi, et plus
que 22 le dimanche, puisque les
joueurs des Mots d’Est avaient
finalement renoncé à refaire la
route de la Montagne.
Un podium
logique
Au final, Coca Geoffroy s’impose devant Jean-Luc Champenois et Jean-Claude Thébault,
soit exactement le même po-
dium que lors de la phase 3 du
championnat de France.
Somme toute logique quand
on sait que les deux joueurs de 1e
série, Jean-Philippe Viseux et Gérard Rodriguez, les seuls à avoir
inscrit leurs noms au palmarès
de cette épreuve, étaient absents
du rendez-vous saint-paulois.
La Saint-Pierroise se serait
classée 57e à Cannes, soit dans
les PP1. Elle est toutefois battue
par le Martiniquais Yvon Seleucide de 14 points.
Au four et au moulin, Jean-Luc
Champenois, plus organisateur
que joueur, aura eu la satisfaction de boucler cette folle fin de
semaine avec une 5e partie à – 9,
ce qui le met dans le peloton de
tête des N2 à Cannes.
Un qui était « au chaud » à
Cannes, c’est Michel Marcourt.
Le sympathique partenaire de
Coca Geoffroy au Zée club ter-
éditeurs de jeux de société et de
jeux vidéo rivalisent de trouvailles sonores et visuelles.
« C’est la simplicité du sudoku
qui fait son succès, assure Béatrice Pédailles, une aficionado de
la première heure. Les règles
sont tellement élémentaires
qu’on se dit “ impossible que je
n’y arrive pas ”. Résultat : quand
on bloque sur une grille, on
s’acharne et c’est parti, on est
mordu !»
Le virus du jeu est arrivé en
France il y a un peu plus d’un
an, importé du Japon par plusieurs journaux régionaux. Il a
rapidement trouvé sa place – et
ses habitués – dans les colonnes
du Quotidien.
Habitué des grilles, Claude Cuny vient de se casser le nez sur
un sudoku de niveau 4, le plus
haut niveau de difficulté proposé à Cannes par le stand « Sport
Cérébral », éditeur de revues de
jeux. Le retraité s’est aussitôt
vengé en enchaînant cinq grilles
de niveau 3.
Chriffre
unique
« Je suis accro », reconnaît-il.
Autour de lui, ils sont une vingtaine à plancher, studieux, sur
les grilles proposées par l’éditeur. Mots croisés et mots fléchés
ont du mal à rivaliser.
« Le sudoku a balayé tous les
autres jeux », affirme Maryline
Gosse, chef de produit chez Keesing France, leader français de la
presse de jeu.
« Nous avons actuellement
huit revues de sudoku, de différents niveaux, de différents formats. Celle qui marche le mieux
est tirée à 100.000 exemplaires
tous les quinze jours, alors
qu’une revue traditionnelle est
bimestrielle».
A Cannes, cinquante participants s’affrontaient dimanche
dans une des premières compétitions nationales.
Les premiers championnats
du monde auront lieu en mars
en Italie. Une fédération française de sudoku s’est constituée
en décembre autour de Gilles
Goethals, professeur de... bridge
à Nice. Des acharnés réunionnais
cherchent par ailleurs à se constituer en ligue et, pourquoi pas,
à lancer un premier championnat de la Réunion de sudoku.
N Bridge : Toulet et Simon
prennent l’eau. Alors qu’il pleuvait dans l’île, Patrice Toulet et
Philippe Simon ont pris l’eau à
Paris en ne se classant que 54e
(sur 64) du National Excellence
par paires ce week-end.
mine 511e de la coupe. Il se serait
classé 9e à Saint-Paul.
Enfin, coup de chapeau à
France-Line Néocles, 4e au général, et Eric Hastourny et Peter
Jenner qui auront eu la satisfaction, avec le trio de tête, d’avoir
réalisé un solo lors de ce weekend bien particulier.
PYV.
Les résultats
Saint-Paul (top : 4052 pts): 1. Coca
Geoffroy 4314 pts (94,11%), 2. JeanLuc Champenois 4261 pts, 3. JeanClaude Thébault 4204 pts, 4. FranceLine Néocles 4015 pts, 5. Céline Rochefeuille 3870 pts, 6. Marie-Thérèse
Guibot 3811 pts, 7. Maryse Clain
3783 pts, 8. Henri Ah Leung 3702
pts, 9. Monique Périanin 3652 pts,
10. Marie-Josée Séry 3633 pts, 11.
Françoise Duga 3605 pts, 12. France
Boulanger 3575 pts, etc. (21 joueurs
ont fait les 5 parties)
Le sudoku a fait son festival à Cannes
« C’est où le stand sudoku?»:
la petite grille de jeu qui a déjà
rendu accro des milliers de lecteurs de journaux français dont
ceux du Quotidien, continue sa
conquête. Il était toute cette
semaine au festival international
des jeux à Cannes.
Quasi inconnu en France il y a
un an, le sudoku a été l’une des
stars de la 20e édition de ce
festival, qui se présente comme
l’un des plus importants en Europe, et qui a réuni pendant une
semaine les spécialistes de
scrabble, tarot, bridge, go et
quelques 30 autres disciplines.
L’équipement de base du fan
de sudoku – une feuille de papier, un crayon – détonne dans
les travées de la manifestation
où les dernières créations des
N Bridge : manifestations reportées. La dernière journée de
la sélection dames prévue initialement samedi à Saint-Gilles puis
déplacée au dernier moment à
Saint-Denis, a finalement été reportée, en raison des conditions
atmosphériques. On ne sait pas
encore quand elle pourra avoir
lieu.
Les joueurs de 3e et 4e séries
devaient eux se retrouver pour la
2e de leurs 3 journées de championnat samedi à Saint-Gilles.
Cette journée a également été
reportée et elle se disputera ce
samedi, toujours à Saint-Gilles, en
parallèle à la dernière journée de
l’Open à 14.
N Bridge : tournoi de la
BFCOI. Le grand tournoi de la
BFCOI a été reporté au 6 avril aux
Villas du Lagon à l’Hermitage.
Inscriptions par e-mail : jccador
wanadoofr.
SCRABBLE : LA COUPE DE CANNES VICTIME DES CONDITIONS METEO
La Saint-Pierroise Coca Geoffroy a succédé au palmarès de la
coupe de Cannes, jouée localement ce week-end à Saint-Paul
en multiplex, aux Saint-Paulois
Gérard Rodriguez (2003) et JeanPhilippe Viseux (2004 et 2005).
Avec Aix, jouée en octobre à
Saint-Denis, et Vichy, qui se jouera fin mai à l’Etang-Salé, la coupe
de Cannes est l’une des trois
grandes épreuves fédérales que
peuvent disputer dans l’île, via
N Tarot : la journée en libre
reportée. La 2e journée du championnat en libre qui devait avoir
lieu samedi au Port a finalement
été reportée, compte tenu des
conditions de circulation. Yoland
Rébecca a remporté le tournoi qui
comptait pour le challenge du
club.
Tournoi : 1. Yoland Rébecca
2168 pts, 2. André Auceil 1880 pts,
3. René Roques 1662 pts, 4. Michel
Guégano 1500 pts, 5. Richard
Kempf 1044 pts, 6. Lionel Papi
1002 pts, 7. Joël Villier 914 pts, 8.
Benoît Rébecca 596 pts, etc. (32
joueurs)
Challenge : 1. Jean Meyer et
Serge Dalleau 146
pts, 3. Joël Villier 136 pts, 4.
Richard Kempf 122 pts, 5. René
Roques 120 pts, etc.
N Dames : Yannis Bataille
gagne en juniors. En parallèle à
la première journée du Grand Prix
la semaine dernière au Case des
Tamarins se déroulait un tournoi
Junior avec les marmailles du
Case. Yannis Bataille s’est montré
le meilleur devant Dylan Sadon.
Les six joueurs étaient encadrés
(notre photo) par Charles Lebon,
animateur du case, et Dominique
Daléri, arbitre.
Classement : 1. Yannis Bataille8
pts, 2. Dylan Sadon 8 pts, 3.
Thierry Clain 6 pts, 4. Yann Gonzo
4 pts, 5. Kévin Sadon 2 pts, 6. Ryan
Ango 2 pts.
N Dames : des rendez-vous
pour se perfectionner. L’ADR
met en place deux espaces de
rencontres et de perfectionnement (mise à disposition de matériel sportif): au Case de Piton
Saint-Leu avec l’association Vien à
Zot tous les dimanches de 14 h à
18 h (contact : Sébastien Berfroi
au 06 92 12 36 03) et au Chaudron,
dans la salle annexe au terrain de
rugby, tous les samedis de 15 h à
19 h (contact : Dominique Daléri
au 06 92 68 57 70).
N Echecs : dernier sprint en
championnat. La 3e et dernière
journée du championnat de Ligue
et du tournoi Accession aura lieu
ce week-end aux Avirons.
Le festival des jeux de Cannes
accueillait pour la première
fois le sudoku au milieu d’une
trentaine d’autres disciplines.
N Echecs : Hugues Hoareau
assure. Avec quatre victoires
pour deux défaites, le Saint-Paulois Hugues Hoareau s’est classé
10e du récent Open de Champ sur
Marne remporté en six rondes par
Patrice Verdier (79 participants.

Documents pareils