soiîilett - Pharmagest

Commentaires

Transcription

soiîilett - Pharmagest
N° et date de parution : 121220 - 20/12/2012
Diffusion : 22000
Page : 12
Périodicité : Bi-hebdomadaire
Taille : 48.5 %
QuotidienduPhar_121220_12_5.pdf
1210 cm2
Site Web : http://www.quotipharm.com/
"
'
L
soiîilett
EQUIPEMENT
POUR UNE MEILLEURE GESTION DES
Dubon
PRIX
usage des étiquettes élec troniques
1/4
Copyright (Le Quotidien du Pharmacien)
Reproduction interdite sans autorisation
Pharmagest [email protected]
N° et date de parution : 121220 - 20/12/2012
Diffusion : 22000
Page : 12
Périodicité : Bi-hebdomadaire
Taille : 48.5 %
QuotidienduPhar_121220_12_5.pdf
1210 cm2
Site Web : http://www.quotipharm.com/
Outre l affichage des prix
réclamé par la loi les
'
marge
,
étiquettes électroniques
permettent divers usages
de la gestion des promotions
,
,
,
.
,
jusqu' àcelle desinventaires
qui peuvent se révéler
bénéfiques pour l officine.
Mais avant cela il faut
faire deschoix parmi
les diverses technologies
proposées par
les fournisseurs et
en fonction de ses besoins
car l investissement
est lourd.
,
'
.
,
'
,
.
,
,
chaque réception pour une
lier pour les officines car ceux
toujours optimisée » déclare existant pour la grande
ainsi Bénédicte Karpov
distribution ne leur convenait pas »
présidente du réseau Wmpharma Mais
explique Philippe Baudu
'
il est cependant « très difficile
directeur des opérations d Asca
d estimer un retour sur
Informatique « Les mises à jour des
» souligne Virginie
investissement
prix dans les grandes enseignes
Boissier « nous ne nous engageons
de la distribution ont lieu la
pas sur des chiffres précis »
nuit or pour les officines il
Personne ne le fait du reste Et si
êtreen mesure de
faut
globalement l ' on meten avant les
en temps réel toutes les
avantages des étiquettes
informations relatives aux prix il
électroniques certaines voix soulignent
faut également respecter
que les avantages ne sont pas évi certaines particularités liées à la
multiplicité des références pour
dents pour tout le monde Un fait un seul produit » Le logiciel
'
acquis les grandes officines en
d Asca Informatique interroge le
profitent de toute évidence « Cela LGO toutes les 30 secondes et
devient intéressant à partir de dès qu' il détecte une
1 000références » affirme ainsi
il la répercute
Franck Laugère ,directeur
sur les étiquettes « Cela
de CEPI Pharmavitale « Mais prend au maximum 45
à 500 références ce n' est pas
» affirme Philippe Baudu.
rentable » Un constat qui ne fait
Certains
éditeursse fient
pas l ' unanimité « Nous avons entièrement à luipour gérer cette
parmi nos clients de grandes activité et se limitent à établir une
officines mais aussi de petites interface avec le logiciel Asca
pour qui le temps gagné est très c' est par exemple le cas de
utile quand les équipes offici Pharmagest et d ' Isipharm d ' autres
encore proposent leur propre outil
nales sont réduites » estime
de gestion des étiquettes comme
Virginie Boissier En tout état de
Wmpharma mais laisse le choix
cause il sembleindispensable de
'
à leurs clients et d autres enfin
bien mesurer les avantages qu' un proposent un outilexclusif à
tel investissement apportera pour l ' instar d 'Alliadis.
'
le profil de l officine à qui il est
Dans ce dernier cas pas trop
destiné.
besoin de se poser de questions
Simplicité apparente D ' où aussi puisqu' il y a incompatibilité avec
les autres systèmes de gestion
la nécessitéde bien évaluer le
'
d étiquettes Mais cette question
marché Celui-ci offreune
apparente tous les éditeurs de compatibilité est à prendre
néanmoins en compte ne
ont uneoffre ,basée sur les
'
que' dans l ' hypothèse où un
produits de l un des deux fabricants
jour l on viendrait à changer de
'
d étiquettes électroniques SES et
fournisseur de LGO Rester
Pricer Cette offre est forcément prisonnier pour la gestion des
reliée à un logiciel d ' exploitation étiquettes électroniques serait
desdites étiquettes Ce logiciel est dommage C' est pour cette raison
'
soit concocté par l ' éditeur du
d ailleurs que certains pensent à
'
'
logiciel d exploitation de l officine
créer des interfaces particulières
LGO ) lui-même soit il est
comme CEPI qui a choisi de
(
soustraité auprès de la société Asca
se rendre compatible avec
Informatique spécialiste de la
gestion des étiquettes
électroniques en pharmacie Dans
certains cas des éditeurs proposent
les deux « Il a été nécessaire
d écrire un programme particu
,
,
,
.
répercuter
,
,
,
'
.
.
,
LESÉTIQUETTES électroniques
sont-elles la panacée ? Longtemps
.
,
ignorées des pharmaciens alors
qu' elles envahissaient les rayons
de la grande distribution et d '
autres commerces elles
désormaisà se répandre
dans le monde de l ' officine Les
arguments en leur faveur sont
simples et convaincants « le
temps passé à installer des
étiquettes papier est loin d être
anodin surtout dans les grandes
officines » justifie Jérôme Lapray
responsable marketing de
Pharmagest « De plus les prix
,
commencent
.
:
'
,
,
,
.
,
varient beaucoup plus qu' avant
» ,
ajoute Virginie Boissier
marketing d ' ASP Line Pour
une grande pharmacie menant
une politique commerciale
dynamique le temps gagné grâce aux
étiquettes électroniques qui
permettent d ' afficher les prix en
temps réel les consommables
économisés ( papier encre... ) et
bien sûr la réactivité sont autant
'
d atouts procurés par ce qui a pu
longtemps paraître comme un
,
responsable
.
,
,
,
,
gadget.
Ces arguments butent pourtant
le coût de l investissement à
réaliser que tous les acteurs de ce
'
sur
marché reconnaissent comme
élevé Et lesdits arguments ne se
transforment pas forcément sur
la ligne comptable du retour sur
investissement Même si l '
avantage compétitif paraît évident
« les étiquettes électroniques
permettent de gagner plus de marge
car les prixsont ajustésà
.
.
'
L argument
,
modification
,
immédiatement
général
.
.
,
secondes
,
.
.
,
,
,
,
,
.
,
,
,
,
,
,
.
.
.
simplicité
:
,
seraitce
,
.
.
.
.
,
,
,
Alliadis.
,
.
,
.
'
du gain de temps est central
2/4
Copyright (Le Quotidien du Pharmacien)
Reproduction interdite sans autorisation
Pharmagest [email protected]
N° et date de parution : 121220 - 20/12/2012
Diffusion : 22000
Page : 13
Périodicité : Bi-hebdomadaire
Taille : 48.5 %
QuotidienduPhar_121220_12_5.pdf
1210 cm2
Site Web : http://www.quotipharm.com/
Radiofréquence ou infrarouge ?
Mais d ' autres critères doivent
aussi être pris en compte pour
effectuer son choix à commencer
par le type de technologie
Lesétiquettes SES sont
basées sur la radiofréquence
tandis que celles de Pricer utilisent
'
l infrarouge Ces
technologies
permettent de diffuser l '
de l ' émetteur vers les
étiquettes et la radio fréquence est
,
utilisée
.
.
information
,
réputée être plus efficace que
'
l infrarouge Cette dernière est
« directionnelle tandis
que la
technologie radioest
omnidirectionnelle celasignifie qu' aucun
obstacle ne vient gêner la
»
diffusion de l information
Sophie Roussel « Cela
permet de franchir tous les
y compris en béton » ajoute
Franck Laugère « Elle est plus
stable » complète Bénédicte
Karpov Ce que conteste Philippe
Baudu « L argument selon lequel
l infrarouge ne passe pas
'
partout est faux » clame-t-il L enjeu
n' est pas anodin puisque la
technologie infrarouge est moins
chère que sa concurrente D ' où la
nécessité de bien comparer leur
efficacité respective.
Autre élément dont il faut tenir
compte le fait de savoir si les
étiquettes sont unidirectionnelles
ou bidirectionnelles Dans le
premier cas elles se limitent à
enregistrer la mise àjour envoyée par
'
le logiciel d exploitation Dans le
second ellesrenvoient un signal
comme quoi la mise à jour en
question a été effectuée Ce qui
peut présenter un avantage
'
lorsque par exemple le code CIP d un
les titulaires Faut-il se limiter à
.
unique affichage des prix ou
bien est-il plus intéressant d ' y
ajouter d ' autres informations?
Alliadis s' en tientà la première
réponse « Lefait de consulter le
stock parexemple n' offre pas
d intérêt car toutes ces
sont déjà dans le LGO »
Mieux vautdans ce cas rester
dans l ' apport principal des
'
étiquettes électroniques l affichage
des prix en temps réel qui
permet également de respecter les
l
'
.
'
,
informations
.
,
,
.
obligations légales en la matière
( notamment le prix des produits
au poids ) Néanmoins cette
vision a minima intègre un aspect
important la possibilité de
programmer des promotions
s' affichant alors quand
nécessaire sur les étiquettes « C' est
un véritable outil de
merchandising » remarque Jérôme
Lapray Les logiciels diffèrent
ensuite quant à la manière de gérer
'
et d afficher ces promotions les
faire clignoter par exemple.
'
D autres éditeursvont plus loin
'
et proposent d autres usages.
Asca Informatique explique ainsi
qu' il est possible d ' interroger les
étiquettes électroniques sur la
date de la dernière vente « On
voit toutde suite si un produit
tourne ou pas » souligne
Philippe Baudu Des applications
permettant d ' interroger le stock
de gérer les inventaires quand la
pharmacie est fermée au public
peuvent également enrichir la
palette de ce que peuvent
les étiquettes électroniques.
Attention cependant avertit en
substance Sophie Roussel
toutes ces
consultations
produit change l ' étiquette
les piles des étiquettes
électronique ne le saura pas et la mise
électroniques et donc sont
à jour ne s' effectuera pas L
de limiter leurdurée de vie.
là aussi faire l ' objet Un argument qu' entend Philippe
avantage doit
'
d une évaluation précise ,après
Baudu qui reconnaît l ' impact
tout les étiquettes électroniques sur l ' énergie utilisée par les
concernent avant tout les
étiquettes Mais il le relativise.
produits de parapharmacie et bien
« Cela pose la
question de la
'
sûr l OTC.
durée de viedes étiquettes et les
infrarouges ontunedurée de vie
Aller au-delà de l ' affichage moyenne
de 7 à 8 ans
des prix Il reste encore un
supérieure aux étiquettes basées sur
dernier choix à faire à savoir le type
la radiofréquence » Ledébat ne
'
d informations recherchées par
cesse de rebondir.
,
.
,
,
'
,
explique
,
.
obstacles ,
,
cellesci
.
,
.
,
,
.
.
'
.
'
,
.
,
.
.
,
,
.
.
,
,
.
,
.
apporter
,
,
sollicitent
,
.
susceptibles
,
,
.
,
,
.
,
.
3/4
Copyright (Le Quotidien du Pharmacien)
Reproduction interdite sans autorisation
Pharmagest [email protected]
N° et date de parution : 121220 - 20/12/2012
Diffusion : 22000
Page : 13
Périodicité : Bi-hebdomadaire
Taille : 48.5 %
QuotidienduPhar_121220_12_5.pdf
1210 cm2
Site Web : http://www.quotipharm.com/
Pour une politique dynamique des prix »
«
Gonzague Abscheidt titulaire de la Pharmacie des vignes
à Illkirch Graffenstaden dans le Bas-Rhin estime
consacrer à des
,
indispensables
les étiquettes électroniques pour gérer ses
6000 références.
.
,
.
'
,
,
'
,
.
,
,
donc coûteuses »
.
,
Configuration (
version 1.81.28
.
.
.
WIGT - eaLYCIr4209-
FACILITÉE.
,
commande
,
,
Sin Etiq
jusqu' à la mise en place en rayon On peut
également programmer des promotions qui s'
afficheront en
temps et en heure avec unedate de début et une date de
fin pour chacun des produits Je souhaiterais cependant
une évolution au niveau de la lisibilité ainsi qu' avoir la
possibilité de les encadrer par des éléments qui donneraient
plus de rythme auxinformations transmises C' est
actuellement possible mais ce sont des solutions sur mesure et
'
,
'
DES PROMOTIONS
le système de gestion des étiquettes de notre
fournisseurs Alliadis fluidifie tout du passage de
«
« Il y avait un laps de temps trop long entre la commande
des produits et les nouveaux prix affichés à la main d
autant plus que nous avons un grand nombre de références
près de 6000 Les étiquettes électroniques permettent
donc d être très réactifs d opérer les changements
tarifaires en temps réel et de pouvoir mettre en place une
véritable politique de prix S' il est difficile d estimer le
retour sur investissement car les étiquettes papier restent
malgré tout moins chères il est clair que en plus de la
politique de prix dynamique qu' elle permet elle fait gagner
OC>
)
IE
7.
Action
etrâil
1-
tâches de plus haute valeur ajoutée »
UNE PROGRAMMATION
RÉACTIVITÉ ET GAIN DE TEMPS.
Pàriphar
de temps à nos collaborateurs qui peuvent se
beaucoup
,
Mettre à Jour toutes
les étiquettes
Prix
Affichage des promos
eelb
Affichage tournant
des promas
Affichage dans la zone texte
Quand
le stock est
à
zéro
fl" I
I
Pendant
b2856 1
X53
Afficher !
Pendant
Afficher
!Pendant
CcaSL
Pendant
Si
4
produit invendu depuis plus de jours
.
r
-Admis
Pendant
Afficher
Pendant
IlI 994 P
4/4
Copyright (Le Quotidien du Pharmacien)
Reproduction interdite sans autorisation
Pharmagest [email protected]