Soirée poésie - Ode à la femme - Le Centre Socio Culturel de Sarre

Commentaires

Transcription

Soirée poésie - Ode à la femme - Le Centre Socio Culturel de Sarre
Sarre-Union Soirée poésie Sarre-Union Ode à la femme
Les poèmes, lus dans plusieurs langues, rendaient hommage à la femme. PHOTO DNA
Dans le cadre de la journée internationale de la femme, l’atelier de
découverte de la langue et de la culture française a présenté
vendredi une soirée poésie à la bibliothèque.
Organisée par le groupe d’animation linguistique du centre socio-culturel, cette manifestation
a permis de découvrir une vingtaine de poèmes, composés par des auteurs français et
étrangers. « J’enseigne le français aux femmes étrangères qui souhaitent perfectionner leur
apprentissage de la langue française. Le groupe, constitué d’une quinzaine de personnes, s’est
entraîné durant deux mois. Ce n’était pas un exercice facile, comme le Printemps des poètes
se déroule du 8 au 23 mars, nous voulons, par la même occasion, rendre hommage aux poètes
du monde », explique Médira Bohn.
Une double fonction
Médira Bohn a remercié le public nombreux qui est venu soutenir le groupe ainsi que tous
ceux qui ont apporté leur concours à la manifestation. « La poésie a une double fonction pour
ces femmes : communiquer avec vous et exprimer leurs sentiments à leur manière », a-t-elle
souligné.
S’adressant à toutes les mères du monde, la jeune Julia, âgée de 7 ans, a dédié le premier
poème « à ma douce maman que j’aime tellement ». A tour de rôle, les femmes ont lu avec
conviction des poèmes en français, arabe, espagnol, khmer, tchèque ou hongrois. Exprimés
dans différentes langues, les mots célébraient la femme à travers les âges de la vie : fille
innocente, femme bohème, mère tendre et joyeuse.
Intervenante seniors, Friedel Matty, artiste bien ancrée dans le paysage local, a lu deux
compositions personnelles. De la petite fille candide à la jeune fille qui connaît son premier
amour, le public a vibré avec celle qui a évoqué avec tendresse ses souvenirs d’enfance. «
Simplement être une femme avec notre flamme, toujours en recherche pour savoir où est notre
chemin », cette aspiration des femmes d’origines diverses a confirmé le caractère universel de
la poésie qui rendait ainsi hommage aux femmes du monde entier
par M.-TH.D., publiée le 28/03/2014

Documents pareils