Contenus d`enseignement Finalités et Objectifs de l`EPS

Commentaires

Transcription

Contenus d`enseignement Finalités et Objectifs de l`EPS
1
1
2011
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
CAPEPS INTERNE
UN CYCLE,UNE APSA :
LA DANSE
PLAN
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
J.FLOUROUX
Les textes
Des connaissances pour enseigner
Le cycle
Un exemple en collège
Evaluer
Bibliographie
2
2
3
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
LES TEXTES
Les textes
LE COLLEGE (B.O. spécial N°6, 28/ 08 / 2008)
Niveau 1
Niveau 2
Composer et présenter une chorégraphie collective en choisissant des procédés
de composition et des formes corporelles
variées et originales en relation avec le projet expressif.
Apprécier les prestations de façon argumentée, à partir de quelques indicateurs
simples.
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en enrichissant des
formes corporelles et des gestes simples, en jouant sur les composantes du
mouvement : l’espace, le temps et l’énergie.
Maîtriser ses émotions et accepter le regard des autres.
Observer avec attention et apprécier avec respect les prestations.
4
4
Les activités physiques artistiques et le lycéen
Les activités physiques artistiques recouvrent une diversité de pratiques culturelles :
la danse (et la variété des styles : classique, jazz, moderne, contemporain, hiphop, ethnique, folklorique, de salon, etc.), les arts du cirque, le mime,
l’expression théâtrale.
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Pour tenir compte de la diversité des lycéennes et lycéens, il paraît essentiel non
pas de privilégier a priori une forme plutôt qu’une autre mais de s’assurer qu’à
travers une pratique scolaire le(la) lycéen(ne) s’engagera dans une expérience
et un acte de création artistique personnalisés.
Pour assurer cet engagement, trois conditions sont requises :
1.
– adopter un regard singulier et sensible sur le monde, soi et les autres à
travers un projet personnel ;
2.
– utiliser le corps en mouvement et créer des formes corporelles pour servir ce
projet ;
3.
– le représenter devant autrui dans une perspective de partage et de
communication.
5
5
COMPÉTENCES EN LYCÉE
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Compétence propre :
CP3 : Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou
acrobatique
Concevoir, produire et maîtriser une prestation devant un public ou un
jury, selon un code ou des règles de scène en osant se montrer et
s’assumer.
3 Compétences méthodologiques et sociales
s’engager lucidement dans la pratique;
 respecter les règles de vie collective et assumer les différents
rôles liés à l’activité ;
 savoir utiliser différentes démarches pour apprendre :
observer, identifier, analyser, apprécier les effets de l’activité,
évaluer la réussite et l’échec, concevoir des projets.

6
6
LE LYCEE PROFESSIONNEL (Bulletin officiel spécial n° 2
du 19 février 2009 )
Niveau 3
A partir d’un thème d’étude proposé par l’enseignant ...Faire évoluer...
Apprécier le degré de lisibilité du thème d’étude et l’interprétation des
élèves danseurs.
Niveau 5
A partir de choix personnels exprimés et partagés ...
Apprécier le niveau d’interprétation des danseurs ainsi que l’utilisation
des procédés et éléments ....
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Niveau 4
A partir d’une démarche et de procédés de composition définis avec
l’enseignant . Enrichir la production ...
Repérer les éléments de composition et en apprécier la pertinence ....
7
7
LE LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE
Pour la seconde idem texte lycée professionnel (Bulletin officiel spécial
n° 4 du 29 avril 2010)
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Cycle terminal (B.O.n°5 hors-série 30/08/01)
Niveau 1 :
Proposer une chorégraphie qui interprète de façon personnelle et
dans des registres moteurs propres à la danse une démarche de
composition identifiée dans une œuvre. Alterner les différents rôles (
danseur, chorégraphe, spectateur)
Niveau 2 :
Créer et représenter une chorégraphie singulière et originale pour
une échéance donnée en assumant une prise de risque dans les
choix personnels opérés
8
8
Evaluation certificative en lycée
Constitution
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
des ensembles de 3 épreuves :
3 groupements différents
Au moins 2 compétences culturelles
1 épreuve et pas + de 2 implique une pratique collective
Au baccalauréat la danse dans la liste nationale des
épreuves fait partie :
De la compétence relative à la dimension culturelle
Réaliser des actions à visée artistique ou esthétique
Du groupement
Activités physiques artistiques
Activités
Chorégraphie collective (pratique collective)
9
9
Principes d’élaboration de l’épreuve du bac
Les compétences de N1 et 2 sont celles du cycle terminal
Le dispositif :
Chorégraphie collective
Points affectés :
Construction de la chorégraphie(note coll chorégraphes) : 10/20
Réalisation et Interprétation (danseur) :08/20
Appréciation(spectateur) :02/20
Les élèves spectateurs apprécient les chorégraphies à l’aide d’une
fiche fournie par l’enseignant
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
1’30 à 2’30
Espace scénique et emplacement des spectateurs définis
Monde sonore choisi par le groupe (musique, bruitage, silence)
Produire une fiche synthétique présentant les différents choix de
construction opérés par le groupe
10
10
PRINCIPES D’ELABORATION DE L’EPREUVE
Présenter une chorégraphie en groupe de 3 à 5 élèves.
Durée : 1’30 à 2’30, espace scénique et emplacement des spectateurs
définis.
Deux leçons avant l’évaluation de la composition chorégraphique, les
danseurs réalisent une répétition (1) devant un groupe de spectateurs
lecteurs(de préférence choisi). Un spectateur-lecteur observe un danseur
à l’aide d’une fiche, le renseigne sur sa prestation et présente une ou
des propositions pour l’améliorer. Il est évalué lors de la présentation
finale de la chorégraphie sur la pertinence de ses conseils et sur les
améliorations produites sur la chorégraphie ou l’interprétation du danseur
lors de l’évaluation.
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
EVALUATION CAP BEP (arrêté du 15/07/2009) 2011
COMPETENCES ATTENDUES
Niveau 3 :
Composer une chorégraphie collective à partir d’un thème d’étude
proposé par l’enseignant, en faisant évoluer la motricité usuelle par
l’utilisation de paramètres du mouvement (espace, temps, énergie) pour
la réaliser devant un groupe d’élèves dans un espace scénique orienté.
Apprécier le degré de lisibilité du thème d’étude et l’interprétation des
élèves danseurs.
11
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Concernant les termes utilisés dans la fiche d’évaluation
CAP/BEP /BAC PRO:
> Motricité usuelle
> Thème d’étude
> Argument : faire expliquer par les élèves ce qu’ils ont choisi de
traiter dans le thème.
>Paramètres du mouvement et principes de composition
(procédés chorégraphiques) :
• L’espace
•Le temps
• L’énergie
• le rapport aux autres
• Utilisation de l’espace scénique
12
12
BAC PRO
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
COMPETENCES ATTENDUES
Niveau 4:
Composer une chorégraphie collective à partir d’une démarche et
des procédés de composition définis par l’enseignant. Enrichir la
production par l’organisation de l’espace scénique et les relations
entre les danseurs. La motricité allie différents paramètres du
mouvement au service d’un projet expressif. La chorégraphie est
réalisée devant un groupe d’élèves. Repérer les éléments de
composition et en apprécier la pertinence au regard
PRINCIPE D’ELABORATION idem CAP BEP + titre et argument
13
14
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
DES CONNAISSANCES
POUR ENSEIGNER
Les
Ces différentes composantes vont également servir de
variables didactiques pour l’enseignant afin de relancer,
faire varier, faire préciser, transformer les mouvements
produits par les élèves
expressive, Symbolisation et Communication
logique de l’activité, mise en relation des trois axes,
circularité
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
composantes du mouvement dansé
Le corps : traces, formes, volumes, équilibres
Le temps : métrique, non métrique, relation à la musique,
déroulement du mouvement, continuité, rupture,
suspensions, silence…
L’espace: corporel, du déplacement, scénique, de la
relation…
L’énergie: tonicité engagée, respiration, fluidité, nuances…
L’autre, les relations
Motricité
15
15
La démarche de création:
De la créativité à la création, de l’effervescence à la construction
1.
2.
4.
5.
6.
7.
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
3.
Induire (mots, objets, thèmes, phrase dansée, musique,
tableaux, sculptures )
Entrer dans le mouvement
Explorer, Echanger, Reproduire
Construire du
vocabulaire, un répertoire commun
Enrichir, Ouvrir , Diversifier
Jouer avec les
fondamentaux du mouvement pour agrandir la variété des
propositions
Se remémorer, Choisir, Organiser
Produire un objet
chorégraphique base de travail, d’échanges
Associer avec d’autres propositions, Transformer, Questionner
Rechercher des variations autour de la proposition à
partir des variables du mouvement
Structurer dans l’espace, dans le temps, dans les relations
Mettre en cohérence la composition avec les contraintes
données ou le projet de communication
Au cours du projet différentes évaluations permettront à l’élève,
aux élèves d’identifier les axes de travail à privilégier, les
décalages entre les intentions et la production chorégraphique.
Une évaluation sommative clôturera le cycle.
16
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Procédés chorégraphiques
1. / Procédés de composition :
La répétition: reprise, reproduction d’un geste, d’une séquence ou d’une
phrase.
La transposition : principe de reproduction d’un même mouvement avec une
autre partie du corps ou un autre segment.
L’accumulation : à partir d’un geste vient s’ajouter un autre geste, puis on
reprend en ajoutant un 3ème… D’un élément simple à un développement
cumulatif par de plus en plus de segments.
L’aléatoire : dans la détermination d’un certain nombre d’éléments: point de
départ, d’arrivée ; nombre de séquences à répéter ; énergies choisies ;
nombre d’arrêts…
L’augmentation : La phrase est reprise en amplifiant soit le temps, soit
l’espace soit les deux.
La diminution : Procédé inverse
La Déformation : Procédé qui distord tout ou partie d’une phrase
L’inversion : procédé qui renverse la chronologie : la phrase ou gestuelle est
reprise à l’envers de la fin vers le début.
2. /espace :
Contraste, couplet/refrain, diagonales (ligne de force: diagonale qui part de
jardin-fond à public-cour ; ligne de fuite : diagonale qui part de jardin-public à
fond de scène cour),
ligne/cercle, points fort de l’espace, symbolique des lieux…
17
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
3. /temps :
Couplet/refrain, Crescendo-decrescendo (accélération dynamique
progressive, puis décélération progressive), collage-montage à partir
d’une fragmentation de la phrase dansée, fondus enchaînés,
effet de tuilage…
4. /Relation entre danseurs: solo, duo, trio…
Procédées de composition collective :
Alternance: question-réponse mouvement l’un après l’autre.
Unisson : danseur en mouvement simultanément.
Succession: cascade (la vague dans 1 stade).
Canon: séquence de mouvements réintroduite par d’autres danseurs
à intervalles réguliers.
Fugue : une séquence se poursuit différemment, puis se retrouve.
Lâcher-rattraper : Procédé mis en place sur un unisson : les danseurs
prennent et quittent le travail de base.
Stylisation : Processus par lequel le mouvement s’éloigne du
quotidien pour devenir un mouvement dansé
18
DES PARTI-PRIS
L’objectivité se construit dans le cycle dans un
regard commun autour des critères choisis par
l’enseignant. La subjectivité est de l’ordre du sujet,
l’objectivité de l’objet d’enseignement.
Favoriser la composition à la suite du travail d’atelier
pour rester sur les sensations, solliciter la mémoire
immédiate du corps plutôt que la mémoire
cognitive de la forme
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Les critères choisis se placent autour du mouvement
organique ( alignement tête , pieds au sol...), de la
présence (regard ouvert), les vitesses, la lisibilité de
l’espace, connaissance de l’origine, du tracé et de la
fin du mouvement, etc.
19
20
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
LE CYCLE
A propos de la notion de cycle en lycée
professionnel (programme de 2009)
L’organisation des enseignements généraux de la voie
professionnelle impose à l’EPS comme à toutes les
disciplines, l’usage d’une nouvelle terminologie avec le
module de formation.

Le module de formation correspond à un cycle
d’apprentissage, d’une durée minimale de dix
heures de pratique effective, s’appuyant sur la
pratique d’une activité physique.

Pour chaque année d’étude, il est recommandé de
proposer au moins deux et si possible trois modules
de formation différents, relevant d’au moins deux
compétences propres.
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int

21
LE CYCLE OU MODULE DE FORMATION
Le projet de classe moteur / éducatif
Le projet de cycle au regard du projet
de classe
Vécu antérieur (scolarité, cycles précédents)
Evaluation diagnostique, état initial en terme de
ressources et de niveaux de pratique
Compétences et objectifs ciblés en terme de transforma-tions.
Acquisitions prioritaires et hiérarchisés
Apprendre à observer et interpréter les
réponses des élèves
Choix des compétences visées et des
contenus que les élèves devront s’approprier
Exercer des compétences de diagnostics et de
prescriptions spécifiques au contexte
Trois compétences sont à développer
• Se mettre physiquement en scène
Jouer un rôle
•Regarder
un spectacle
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
•
24
24
Les contenus d’enseignement permettent à travers
l’acquisition de capacités, connaissances, attitudes de
construire les compétences des programmes articulant
nécessairement les dimensions motrices,
méthodologiques et sociales et à relier au socle
commun.
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Les contenus d’enseignement en danse développent
une motricité originale, spécifique et à travers leurs
enjeux de formation visent le développement de la
personne :
Dans sa dimension imaginaire et corporelle:
symboliser, inventer des réponses nouvelles à partir du
déjà là ►créativité, confiance en soi, accepter de se
distinguer
Dans sa dimension sociale : communiquer,
développer les rôles sociaux ►se donner à voir,
s’assumer, gérer ses affects,apprécier les
productions
25
Et contribue à la finalité de l ’EPS à l’école: culture, initiative,
autonomie prise en compte de l’autre des autres.
Dans cette dimension une articulation avec le socle commun de
connaissances et de compétences est à rechercher : maîtrise de la
langue, culture humaniste, autonomie responsabilité, citoyenneté vivre
ensemble.
La danse est une APSA qui permet une entrée pluridisciplinaire
intéressante (IDD, TPE), et favorise les liens avec l’Histoire des Arts.
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Ils répondent aux objectifs généraux de la discipline :
O1 : développer la motricité expressive et utiliser les fondamentaux de
la danse
O2 : sécurité affective, codes sociaux, estime de soi, écoute et respect
des autres, développement de l’attention, de l’anticipation, de la prise
de décision
O3 : construire le regard du spectateur, une culture des activités
physiques artistiques
26
UN EXEMPLE EN COLLEGE (d’après Pérez et Thomas 94)
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Classe de 5ème 25 élèves , niveau très hétérogène
Pas de vécu en danse
Intérêt pour l’EPS mais comportement de certains très agités
Confiance envers l’enseignant, mais réticence de certains
garçons face à l’activité proposée
Quelques élèves dont des garçons sont très impliqués dans
l’écriture de BD, club vidéo…
L’entrée choisie va tenir compte de ces données
Cycle dans la troisième période de l’année couplé avec rugby
La classe sort d’un cycle de gym au sol où elle a eu à
construire un module à 2 intégrant renversement, rotations,
porters : motivation et réponses intéressantes ( prise de risque,
originalité). Ils connaissent certains repères sur la lisibilité,
la concentration
27
Gymnase
Durée : 8 x 1h30
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Le projet d’enseignement en danse va s’appuyer
sur le travail mené en français sur le conte et le
roman fantastique et utiliser les thèmes de la
monstruosité et des mondes fantastiques.
Pour créer une rupture avec les représentations de
certains élèves
Provoquer la curiosité liée à l’inhabituel
Les élèves agités peuvent rentrer par le pôle
énergétique et la rupture
Le thème développe un imaginaire autour du héros
de l’exploit
28
Pour cette classe la compétence attendue des programmes
sera celle de niveau 1:
Composer
Les 4 compétences méthodologiques seront ciblées avec des
priorités en fonction du moment du cycle
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
et présenter une chorégraphie collective structurée
en enrichissant des formes corporelles et des gestes simples,en
jouant sur les composantes du mouvement : l’espace, le temps
et l’énergie.
Maîtriser ses émotions et accepter le regard des autres.
Observer avec attention et apprécier avec respect les
prestations.
29
Démarche d’enseignement :
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Au départ il ne s'agit pas d'imposer une "technique" de
danse particulière mais de mettre les élèves en
situation de recherche, de créativité et d'explorer de
façon inventive leur propre motricité et celle de leurs
partenaires .
En s’appuyant sur la démarche de création
l’enseignant va engager les élèves dans l’expérience
d’une motricité spécifique, sensible, personnelle, d’un
projet de communication qui donnera du sens à son
action et nourrira la production collective .
Les formes de groupement seront variées, elles
favoriseront par le jeu d’associations le passage de
groupes affinitaires (duo)à des groupes plus mélangés
(3x2)
30
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
A chaque séance l’élève vivra les 3 rôles de danseur,
chorégraphe, spectateur. Le déroulement de la séance
permettra en fonction de sa place dans le cycle de traverser
différentes phases:
Recherche, exploration de la diversité, mise en commun
échange de pratiques
Structuration
Transformation
Mise en forme, présentation
La présentation fait partie intégrante du travail en danse , il est
important que l’élève prenne l’habitude de montrer un travail en
cours d’élaboration qui par le regard de l’autre prend du sens se
trouve questionné parfois réorienté…
31
Mode de travail
Privilégier
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
les groupes affinitaires en début de cycle
Diversifier les stratégies pour solliciter l’élève : inventer, reproduire,
échanger, transformer, organiser.
Donner du temps, avoir de l’exigence, permettre l’expression d’un
projet personnel dans le projet collectif
Proposer des tâches complexes en étant très clair sur les consignes
données
Autoriser le droit à l’erreur ou à la non réponse, anticiper les
problèmes rencontrés pour y remédier
Prévoir à chaque séance un temps de réinvestissement dans une
production individuelle ou de petit groupe
Diversifier les types de situations (création de réponses nouvelles,
stabilisation et modulation de réponses obtenues, mobilisation de
réponses acquises), varier les inducteurs, les dispositifs, faire
fonctionner régulièrement le rapport danseur/ spectateur à partir de
critères de réussite clairs et précis qui au début deviennent des critères
d’observation pour le chorégraphe ou le spectateur.
32
32
TRAME DE CYCLE
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Economie des séances
Chaque séance commencera par une entrée en danse
sous des formes diversifiées ludiques et/ou demandant
concentration, elles viseront toujours à mettre les élèves en
communication avec eux-mêmes, entre eux et avec
l’enseignant. Les situations proposées dans cette phase
seront en lien avec le thème de travail de la séance
Le corps de la séance sera axé sur un thème d’étude qui
donnera systématiquement lieu à présentation du travail
engagé (individuel ou en groupe)sous des formes variées
Une phase de clôture permettra une recentration
corporelle et un échange autour du vécu de la séance
33
33
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Trame
 S1 : Evaluation initiale à partir d’une construction
issue des situations d’entrées autour de la
déformation (travail solo, duo, 3x2)
 S2 à S4 : Acquisitions prioritaires à partir des
observations + évaluation formative (S4).
Inducteurs : mots donnés par les élèves autour du
thème et triés par l’enseignant
 S5 à S7 : Mise en projet par groupe (poursuite du
travail d’acquisitions dans le projet), appui vidéo +
fiche projet . Inducteur : textes autour de la
monstruosité, du fantastique en lien avec le
français et la recherche en documentation (CDI).
(S6 évaluation formative)
 S8 : Evaluation sommative
34
OBSERVATIONS A L’ISSU DE L’EVALUATION INITIALE
INDICATEURS FIN D'ETAPE
Les relations entre les danseurs sont
visibles.
Le mouvement est fluide et contrasté.
Des mouvements inhabituels
apparaissent.
La motricité devient plus complexe.
Les espaces scéniques sont exploités.
Les danseurs s'engagent par un
placement volontaire du regard.
PROBLEMES, OBSTACLES RENCONTRES PAR LES ELEVES
Accepter la transformation, la déformation du mouvement vers l'inhabituel.
Solidité des appuis.
Se rééquilibrer
Exploiter le temps, l'énergie. Jouer sur des contrastes
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
CONDUITES INITIALES
L'organisation de la chorégraphie est floue.
Peu de contrastes.
La gestuelle reste proche du quotidien.
La motricité est faite de mouvements
simples.
La chorégraphie est orientée par rapport aux
spectateurs.
Les danseurs manquent d'ouverture sur les
autres.
Trier, faire des choix .Préciser, mémoriser.
Être à l'écoute de l'autre
Anticiper.
Accepter le regard des spectateurs.
Repérer le respect des consignes, décrire des moments forts et faibles
35
PROJET DE CYCLE (acquisitions)
Produire des mouvements inhabituels / en utilisant des contrastes (espace, temps, énergie)
(capacités, connaissances)

Construire des mouvements en précisant leur origine et leur trajet tout en assurant les
transitions (capacités, connaissances).

Marquer le début et la fin de sa production et danser sans ruptures involontaires. (capacités,
connaissances)

Etre disponible pour répondre efficacement aux comportements d’autrui ( capacités, attitude)

Moduler son tonus pour aller vers une fluidité du mouvement (capacités, connaissances)

Donner a voir sa composition sans la déformer (capacités, connaissances, attitude)

Placer son regard intentionnellement ( connaissances, attitude)
Composer à 3 en utilisant l’unisson, la polyphonie de formes et le contact ( connaissances,
capacités, attitudes)



Prendre en compte les idées des autres ( attitude)
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int

S’engager dans sa danse rester concentré ( attitude)
Apprécier les moyens mis en œuvre pour servir le propos de la création chorégraphique
(connaissances, attitude)

36
36
37
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
EVALUER
CONSTRUIRE L’EVALUATION EN DANSE
La logique de la danse est d’être vue

L’évaluation participe à la construction du projet de communication.
Les 2 rôles danseur/spectateur sont fondamentaux et ne peuvent se
développer l’un sans l’autre

L’évaluation est une observation, un échange d’informations autour du
projet de création, une adaptation à la représentation de l’autre (CM)

Elle se construit progressivement du quantitatif au qualitatif, au début
utiliser des critères restreints, objectifs, exploitables qui concentre l’élève
sur l’activité pour aller vers une analyse plus construite et référencée

Elle prépare le danseur à « être vu » en jouant sur des formes
d’observation intermédiaire 1/1, 2/2, ½ groupe, classe entière

Elle est toujours en relation avec les contenus d’enseignement
travaillés. Elle aide le spectateur à repérer dans la danse de l’autre des
éléments organisateurs de sa propre danse
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int

38
QUELQUES RÉGLES À METTRE EN OEUVRE
Construire les outils d’observation avec les élèves

Donner la parole aux danseurs

Favoriser la confrontation danseurs / spectateurs :
Le débat (approche psychologie sociale)

Prévu / Réalisé / Perçu
faibles

Repartir dans son projet avec des axes de
maintien/ de transformation
temps forts/temps
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int

39
EXEMPLE DE FICHE D’EVALUATION FORMATIVE
Critères
d’observation
OUI
NON
Éléments à
communiquer aux
danseurs pour
réorienter le travail
Le début et la fin
sont-ils identifiables
Avez-vous repéré des
contrastes dans
l’énergie utilisée ?
Eventuellement à
quels moments ?
Avez-vous vu les 3
formes de relations
dont le contact ?
•1 photo à emporter
•1 point à travailler en
priorité
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Avez-vous vu
l’unisson?
40
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
FIN
MERCI
41
Bilbliographie danse
Série Accompagnement des programmes collèges / lycée :
MEN. Ed Centre national de documentation pédagogique.
Danser en milieu scolaire : T.Perez ; A.Thomas. Ed SCEREN CRDP
Pays de Loire 1994
Pays de Loire. 2000
Danser au lycée : P.Guisguand et T.Tribalat. ED
L’Harmattan 2001
Réaliser des actions à visée artistique ou esthétiques T3 ,
coll : EPS en 5 tomes : F.Seners, N.Mourier-Baudet.
Ed Vigot. 2003
J.FLOUROUX Iufm BX4 CAPEPS int
Danser les arts : T.Perez ; A.Thomas.Ed CNDP CRDP des
Danse avec les autres ! coll Contre-Pied N°13 nov 2003 : Ed EPS
SPORTS CULTURE
42
42