Profession Coiffure - SBSSA

Commentaires

Transcription

Profession Coiffure - SBSSA
sure
s
e
l
b
e
n cas d
e
r
i
n
e
ang
eat
Conduit tact avec le s
on
nel
n
o
i
ou de c
s
ofes saigner
r
p
on)
e
l
pour ION : ne pas faidree la plaie (eau + sav
tre pro
Pour ê
idine,
rhex
t
®, chlo
e
n
in
d
e
é
i
e cl
(héxom
pour l TER la plaie du ct liaevnetc des gants.
FEC
gean
DESIN ) en se proté
…
dakin®
e
r
u
f
f
i
o
C
n
o
i
s
s
e
of
le
iel
r
ême si
é
m
t
s
u
a
ir
em
iel de v
pour l est un vecteur potent
m
sang
Pr
imu
ériel
in. min
Le mat visible.
m
5
1
as
rsion
n DD*
n’est p
: imme
e
g
a
solutio
p
e
m
n
e
u
*
r
t
D
c
1 - Pré ne solution D brossage ave
:
dans u
anuel
et
w.sfhh.n
age m
y
réseau e
o
t
t
u
site ww
e
d
le
u
r
u
a
r
s
e
2-N
le
l’
op
çage à c un linge pr tants (DD) disponib
e
3 - Rin
c
v
fe
a
in
s
hage
nts-Dé
4 - Séc sitive des Déterge
riat
o
artena
p
* liste p
n
e
re
menée
ention s de la coiffu
v
é
r
p
e
l
e
d
n
n
ssion
Actio
S
s profe
e
d
VIH-ST
c
e
on RE te Hélène
av
sociati
5
as
Sain
96 58 2
e par l’
villon
réalisé ie Curie - Pa
l. 04 79 r
é
e
T
tt
e
u
Plaq
edex
t Mar
nge.f
béry c
ierre e
[email protected]
5 rue P - 73011 Cham ail : revih-s
5
e-m
BP112
ts.fr evih-s
www. r
janvier
2009
x
ion
REduct ques infectieu
des ris
Couleurs Montagne - 04 79 25 15 00
utes
nt 5 min tituée
t
a
T
d
ia
N
n
d
E
e
é
T
p
imm
age
cons
1 - AT
r tremp kin®, javel re
OYAGE mment
a
T
p
T
E
ie
N
la
a
a
p
2ique, d
r abond
cter la
et rince TIE : désinfe tadine® derm
nce.
ISEP
e (bé
urveilla peut se
s
e
ll
e
3 - ANT n antiseptiqu
ventu
ces,
r une é via les urgen
dans u à 70°)
u
o
p
in
ol
édiat,
médec
ou alco
à votre xposition imm IH.
n
e
us
z
le
e
inez-vo
r du V
c
u
4 - Par itement post
c
e
t
a
r
o
v
p
,
ite B
Un tra
ent est
’hépat
l
si le cli
e
r
r
e
t
t
u
n
c
o
dis
tégé c
e
r
u
f
f
i
o
C
n
o
i
s
s
S
e
E
f
U
Q
I
T
Pro
A
PR
INFOS
pro
et
s
u
o
v
z
tege
nts
clie
s
o
v
z
e
oteg
pr
aires
t
n
e
m
e
es el ion
r
u
s
e
m
ent
les
v
e
r
p
e
d
VIH/SIDA, hepatite B, hepatite C
CE QU’IL FAUT SAVOIR
Les virus des hépatites B (VHB) et C (VHC) et le virus du Sida (VIH) sont
transmissibles par le sang :
• soit d’un client à un autre par l’intermédiaire
Nombre de porteurs en France :
du matériel souillé du coiffeur
500 000 pour le VHC
• soit du client au coiffeur et inversement
300 000 pour le VHB
lors de contact avec une plaie ou par
130 000 pour le VIH
l’intermédiaire de matériel souillé.
ALERTE
Dans 30% des cas, l’origine de la contamination par les virus des hépatites
B et C est inconnue. Un contact sanguin même minime et passé inaperçu
peut transmettre ces virus.
En France, une personne sur deux ne sait pas qu’elle est infectée ou choisit
de ne pas le dire DONC il faut appliquer le principe de précaution quel que
soit le client.
GRAVITE
Etre infecté par le VIH, c’est aucune guérison possible à ce jour. Une
infection par le VHB ou le VHC peut évoluer en cirrhose ou en cancer du
foie. Néanmoins, des traitements efficaces existent.
Le virus de l’hépatite B est le plus contaminant mais par chance, nous
disposons d’un vaccin préventif.
Ne les sous-estimons pas, ils ne nous ratent pas !
ir
ten
e
r
t
u
a
’il f
A
qu possible : riel
e
c
:
n
o
est
e maté
ination
ttenti
e sur l
contam
isibl
mes
t pas v s sont mini
s
Une
e
’
n
riel.
anée
sang
u maté
ns cut
e si le
d
o
i
m
n
s
ê
é
io
l
t
m
c
•
ésinfe
daptés
e si les
our la d e sont pas a
• mêm
p
s
e
c
nts n
effica
sont in ys désinfecta de coiffure.
V
U
s
e
p
ils
pra
Les lam ettes et les s yage des out our les aciers
o
g
t
t
n
e
li
e
n
iv p
Les
pour le vel est corros .
e ja
ables
L’eau d
inoxyd
ts
en
m
u
r
t
s
n
es i
l
e
u
q
s
i
r
r
a
coiffeu
chez le
nna
fessio
o
r
p
e
votr
ge !
protè
lisme
En pratique, ce qu’il faut faire
Instruments coupants ou irritants à risque :
• le rasoir jetable est à usage unique
• la lame ayant servi pour une coupe tribale est à usage unique
• la lame du rasoir professionnel et le ciseau doivent être changés à
chaque client. Avant toute réutilisation, le matériel doit être trempé dans
un produit Détergent-Désinfectant (DD)* pendant 15 min. minimum.
• la tondeuse est à risque en cas de lésions du cuir chevelu
(croûtes, plaies) ou accrochage de boutons et grains de beauté : la tête
de la tondeuse doit être trempée 15 min. dans une solution DD*.
* liste positive des Détergents-Désinfectants (DD) disponible sur le site www.sfhh.net
Mains blessées (petites crevasses ou plaies même superficielles) :
protection par des gants à usage unique.
Instruments d’usage courant (peignes, brosses, rouleaux…) :
nettoyage et désinfection de façon très régulière et dans l’idéal après
chaque client avec un produit DD*.
Finalement, un peu de bon sens
D’une manière générale, utiliser du matériel à usage unique
chaque fois que ce matériel existe.
• Il faut prévoir deux jeux d’instruments par fauteuil.
• Il est impératif de changer d’instruments après un client qui présente
des lésions de la peau ou du cuir chevelu (croûtes, boutons, plaies…).
• Les déchets piquants et coupants doivent être placés dans des
récipients adaptés avant d’être éliminés.

Documents pareils