Télécharger le fichier complet - 6.78 Mo

Commentaires

Transcription

Télécharger le fichier complet - 6.78 Mo
NORD ISERE
économie
juin 2014 N°86
Humour et audace
en Nord Isère :
retrouvez
Jean-Luc Tremblay
CCI NORD ISÈRE
Tourisme estival :
le Nord Isère est
à la page
p. 16
Up'Rhône-Alpes :
accélérateur de
croissance
p. 18
Aoste, la bonne
recette pour son
magasin d'usine
p. 25
En couverture
Sommaire
8
Innovation
•Le plaisir au travail, clé
de la performance
• L e pôle supérieur de
design de Villefontaine
10
Commerce
•S
pa Clématis Concept,
un institut 100 % french
touch
•A
ccessibilité : attention
aux Ad'hap
12-13
Création/Reprise
d'entreprise
•M
étallerie Matton, du
groupe mondial à la TPE
• L a holding, le point de
vue des avocats
14
Ressources Humaines
•N
on-sécurité, vraies
conséquences
• Sapeur-pompier
volontaire, un véritable
atout pour les
entreprises
16-17
23
Tourisme
Apprentissage
18
25
•T
ourisme estival : le
Nord Isère est à la page
• JPO, Reltex dans le
circuit de l'innovation
Performance
•U
p' Rhône-Alpes donne
du ressort à Isermatic
• L a démarche-Alizé® est
née !
19
Export
•F
oc transmission, le
déclic de l'export
• Réglementation
20-21
Développement
commercial
•C
ARE-RA, sur les
chapeaux de roues
• L e club DEVCO fête ses
10 ans
• L es Mercredis de
l'Apprentissage, jeunes
motivés cherchent
entreprises
Formation continue
•A
oste, la bonne recette
pour son magasin
d'usine
26
Formation en
alternance
• L 'Agéa assure côté
formation
•C
hallenge de vente :
premières négociations
29
22
Environnement
•P
CAS, un industriel
engagé
•U
n programme collectif
pour l'ISO 14001
Erratum NIE n°85 : une erreur s'est
glissée dans la page trophée commerçant non-sédentaire, la photo du stand
appartient à Jérémie Halvadjian. Toutes
nos excuses à l'intéressé.
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
3
Retour sur...
Dans le cadre du 39ème Challenge du Commerce et des
Services, la CCI Nord Isère a accompagné l’entreprise Boucher
Paysagiste, basée à Clonas-sur-Varèze, qui s’est vu décerner
un Mercure d’Or dans la catégorie "Reprise d’entreprise".
Soucieuse de rapprocher les jeunes et l’entreprise, la CCI Nord
Isère a organisé pour la première fois une "Nuit de l’Orientation" en
février dernier. Regroupant près de 300 personnes, ce moment a
été l’occasion pour les jeunes de consacrer une soirée entière à leur
orientation et de rencontrer des professionnels.
Jeudi 20 février 2014, s’est déroulée la 4ème édition de la Journée de la Performance Commerciale, sous le regard de Romain Ferrari,
Directeur Général de l’entreprise Groupe Serge Ferrari et grand témoin de cette journée, qui est revenu sur sa success story.
La CCI Nord Isère et la CCI de Grenoble
se sont engagées ensemble en faveur de
la sécurité des commerçants au travers
du "Dispositif Alerte Commerce"
le 10 avril.
4
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
La CCI Nord Isère et la Chambre des
Notaires de l’Isère ont renouvelé leur
engagement pour les porteurs de projets
en création, reprise et transmission
d’entreprise, au travers d’une convention
de partenariat.
La CCI Nord Isère a visité l’entreprise
Elcom, située à Bourgoin-Jallieu. Reçu par
Eric Vergne, son dirigeant, le Président
de la CCI Nord Isère a salué le travail
accompli, notamment en matière
d’innovation et d’export.
Edito
C
ette année la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord Isère fête ses 150 ans. Depuis 1864, elle
se mobilise au service des entreprises du territoire qu’elle accompagne à chaque étape de leur vie. Au-delà de ses missions
régaliennes la CCI a aussi pour vocation de dynamiser leur activité, de les
aider à développer leur activité commerciale, de former leurs collaborateurs et
futurs collaborateurs, de les aider à exporter et de les faire partager et échanger autour de clubs et réseaux.
Ainsi dans sa volonté d’accompagnement et de soutien aux entreprises, la CCI
Nord Isère invite tous les chefs d’entreprise à participer à la 10ème édition de la
Journée de l’Innovation le 18 juin prochain dans ses locaux à Villefontaine. A
cette occasion, la CCI Nord Isère accueille un témoin exceptionnel : Jean-Luc
Tremblay. Créateur de la philosophie de gestion à succès et auteur du best-seller
"La performance par le plaisir", il démontrera que la performance résulte du plaisir qu’on obtient en effectuant son travail. Les 17 et 19 juin, il animera également
deux journées de formation, proposées sur ce même sujet par CCI Formation.
Le mois de juin marque également le lancement des inscriptions pour les prochains grands événements du Nord Isère : les Journées Portes Ouvertes des
Entreprises du Nord Isère, l’opération en faveur du commerce de proximité "A
deux pas" et les Trophées Nord Isère. Toutes ces opérations portées par la CCI
Nord Isère sont l’occasion pour les 18 000 entreprises du territoire de valoriser
leur travail et leurs savoir-faire, mais aussi ceux qui les composent. Je vous
invite donc vivement à y participer !
Enfin, j’ai le plaisir de vous annoncer le lancement de deux nouveaux projets : la
création du réseau Bistrot de Pays et lancement de la démarche "mon entreprise
crée de la valeur ajoutée". Bistrot de Pays est une démarche originale mobilisant
bistrots, cafés, restaurants… organisés en réseau, ayant pour but de contribuer à
la conservation et à l’animation du tissu économique et social des villages du territoire et leur valorisation touristique. Quant à "mon entreprise crée de la valeur
ajoutée", elle s’inscrit dans la continuité de la démarche citoyenne, initiée en 2012
"mon achat crée mon emploi", en s’adressant aux industriels qui crée de la valeur
ajoutée sur le territoire au travers de produits fabriqués et/ou usinés en France.
Daniel Paraire,
Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord Isère.
La CCI Nord Isère a visité SIP Siège et
Décoration (Vienne) dans le cadre de
la démarche "Entreprises et Territoire".
Dotée d’un savoir faire unique sa
fabrication est tournée vers le
"fabriqué en France".
Nord Isère
économie
n°86
Chambre de Commerce et
d’Industrie Nord Isère
2 place Saint-Pierre CS 50209
38217 Vienne cedex
5 rue Condorcet - CS 20312
38 093 Villefontaine Cedex
Téléphone : 04 74 95 24 00
Télécopie : 04 74 95 24 01
www.ccinordisere.fr
Twitter : @ccinordisere.fr
Directeur de la publication :
Daniel Paraire
Coordination et réalisation :
Pascale Besch,
Alexandra Crès
Rédaction :
Christian Bayle, Séverine
Bernard, Pascale Besch,
Christian Bolla, Laurence
Bouvéry, Sandrine Buathier,
Katy Casaliggi, Angélique
Contamin, Fabien-Gil DeiCiechi, Sylvia Emanuele,
Angélique Grenier, Lysiane
François, Didier Gerin,
Yasmina Gentil, Mohamed
Hassen, Adélaïde Larcher,
Geneviève Magnin, Laurence
Muron, Karine Myotte, Virginie
Novotny, Julien Ravello, Odile
Ribière, Philippe Perichon,
Pierre Praicheux, Sonia Richard,
Aurélie Violay.
Impression :
Imprimerie des deux-ponts,
Bresson.
Routage :
Routage Rhône-Alpes, Brignais.
Tirage :
17 000 exemplaires.
Numéro 86
Régie publicitaire :
ALFA CONSEIL
Tél : 04 50 24 08 54
N° commission paritaire :
1010 B 07585.
ISSN : 1162-6178.
Ce magazine est édité par un
imprimeur labellisé Imprim’Vert
La CCI Nord Isère et l’association EGEE ont
renouvelé le partenariat qui les lie depuis
6 ans en faveur des chefs d’entreprise,
des porteurs de projet et des étudiants de
CCI Formation.
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
5
Agenda
Juillet 2014
• Dernier concours pour intégrer l'EGC : jeudi
Juin 2014
•1
9ème convention d’affaires internationale
FUTURALLIA Rhône-Alpes 2014 : Du 4 au 6
juin, Lyon, Eurexpo.
10 juillet, CCI, Villefontaine.
•
Rendez-Vous Expert : Lundi 7 juillet, CCI,
Vienne, jeudi 10 et 24 juillet, CCI, Villefontaine
• Comités d'appui à la transmission : Jeudi 10
juillet, CCI, Villefontaine.
• Atelier du forum des hébergeurs : Mardi 10
• Permanences RSI : Mardi 1er et 15 juillet, CCI,
• Rendez-Vous Expert : Lundi 2 juin, CCI, Vienne,
• Rencontres nouvelles entreprises : Mardi 1er
• Comités d'appui à la transmission : Lundi
•
Les dates de la formation continue :
juin, CCI, Villefontaine.
jeudi 12 et 26 juin, CCI, Villefontaine
2 juin, CCI, Vienne, jeudi 26 juin, CCI, Villefontaine.
• Permanences RSI : Mardi 3 juin, CCI, Villefontaine.
•
L’INPI sur rendez-vous : Jeudi 12 juin, CCI,
Villefontaine.
•
Les dates de la formation continue :
Logistique, améliorer les performances physiques
de l’entrepôt, 12 et 13 juin ; logistique, améliorer la
productivité, 26 et 27 juin.
• Rencontres nouvelles entreprises : Jeudi 26
juin, CCI, Vienne.
• MFQRA - journée de la Qualité : Mercredi 11
juin.
• Les 10 ans de la Journée de l'Innovation :
Mercredi 18 juin, CCI, Villefontaine.
•D
eux formations innovantes animées par
Jean-Luc Tremblay : Mardi 17 juin à destination
des dirigeants d'entreprise, jeudi 19 juin à destination
des personnes en charge des Ressources Humaines
CCI, Villefontaine.
•F
lexibilité et Temps partagé, une solution
pour l’emploi : Jeudi 26 juin à 8h30, CCI,
Villefontaine, conférence sur ce thème.
• Festival Jazz à Vienne : du 27 juin au 12 juillet.
Villefontaine.
juillet, CCI, Villefontaine.
logistique, les fondamentaux, 1er juillet ; réussir son
accueil téléphonique, 7 juillet ; savoir accueillir &
orienter les clients, 8 juillet ; logistique, maîtriser les
bases de la gestion de stock, 10 juillet.
Août-Septembre 2014
• Rendez-Vous Expert : Lundi 8 septembre CCI,
Vienne, jeudi 4 et 25 septembre, CCI, Villefontaine.
•
Comités d'appui à la transmission : Lundi
8 septembre, CCI, Vienne, jeudi 25 septembre, CCI,
Villefontaine.
•
Permanences RSI : Mardi 2 septembre, CCI,
Villefontaine, mardi 16 et 23 septembre à La Tourdu-Pin.
• Festival Berlioz : "Berlioz en Amérique", du 21
au 31 août.
•
Les dates de la formation continue :
Optimisez vos performances commerciales, 1er, 2 et
15 septembre ; prospectez efficacement au téléphone,
15 et 16 septembre ; incoterms, 18 septembre ;
management de projet, 18 et 19 septembre ; conduire
efficacement ses entretiens annuels, 22 et 23
septembre.
Retrouvez toutes les dates et tous les contacts sur www.ccinordisere.fr ou au 04 74 95 24 00
création
reprise d'entreprise
développement de
l'entreprise
Devenez Lauréat des Trophées Nord Isère 2014 !
Les catégories
Création d’entreprise ; Transmission
d’entreprise et reprise ; Innovation
technologique ; Développement durable /
QSE ; Export ; Développement stratégie
commerciale France ; Formation ;
Commerçant de l’année ; Table et concept
de l’année...
CCI NORD ISÈRE
6
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
ophées,
La cérémonie des tr
treprises et
c’est 400 chefs d’en
personnalités
ue
du monde économiq
du Nord Isère.
Contact : T. 04 74 95 24 00
[email protected]
www.ccinordisere.fr
Twitter : @ccinordisere
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
7
Innovation
Le plaisir au travail,
clé de la performance
A
vec des centaines de conférences à son actif, Jean-Luc Tremblay PDG du groupe conseil PPLP
management international, auteur et
conférencier, a un discours bien rodé.
Pourtant, à chaque intervention, il crée
la surprise et derrière les éclats de
rire, ce sont des vérités percutantes,
simples et saines qui sont assénées.
"La Performance Par Le Plaisir", (PPLP)
une nouvelle approche pour la stratégie
d’entreprise qui fait de plus en plus les
preuves de son efficacité.
"Savez-vous quel est le premier
critère recherché par les jeunes
pour leur emploi ? Le plaisir
au travail, annonce Jean-Luc
Tremblay. C’est le plaisir qui
a stimulé l’évolution du
monde et qui nous a apporté
confort et modernisme. Le
plaisir génère la passion, qui
elle-même engendre l’émulation, la créativité et le dépassement professionnel". C’est ce
qu’il démontre au cours de ses
conférences, qui permettent de
réfléchir sur notre qualité de vie
au travail.
Un magicien sans baguette !
Le Québécois se déplace aujourd’hui dans le
monde entier, témoignant de son expérience
professionnelle vécue. Lorsqu’il a pris la direction du Centre hospitalier Rouyn-Noranda
(Québec), le diagnostic était consternant :
manque de médecins, roulement de personnel, climat de travail dégradé, déficit cumulé
de trois millions de dollars. Jean-Luc Tremblay
a alors convaincu son équipe d’adopter son
credo : les gens heureux produisent plus et
mieux. Ensemble, ils ont combattu la morosité et le défaitisme en appliquant les principes simples d’une nouvelle philosophie de
gestion. "Nos armes ? L’humour et l’audace
dans la recherche de moyens d’intervention
concrets". Cette expérimentation a marché,
elle est devenue un cas d’école.
"Il s’agit d’utiliser dans les organisations,
les constituants du plaisir pour obtenir des
résultats impressionnants : réduction de
l’absentéisme, augmentation
de la motivation, fidélisation des
personnels…", note l’expert.
Dans son livre, "La Performance
par le plaisir" (best-seller au
Canada), gagnant de la mention
honorable du jury pour le prix
du meilleur livre d’affaire au
Québec, il a identifié les 12
constituants du plaisir qu’il a
transposés dans le monde du
travail. Il les commente au cours
de ses interventions auprès de
publics de managers ou services de ressources humaines.
"C’est un sujet sérieux présenté
dans un emballage humoristique, relève t-il.
J’aime produire un électrochoc dans leur
vision, leur perception, leur comportement.
Ils ressortent avec le sourire, mais plus
riches de nombreux questionnements !"
Sollicité par de grands groupes internationaux comme Bombardier, Google, Microsoft,
il porte son message avec d’autant plus de
convictions que les réussites suivent, comme
en témoignent les retours d’expérience.
Le 18 juin, la
journée de
l’innovation fête
ses 10 ans
Les dirigeants d’entreprises de tous secteurs
ont la possibilité de
rencontrer individuellement et gratuitement,
en un même lieu, tous
les experts et financeurs
de l’innovation, et d’obtenir un maximum de
réponses pour l’avancement de leur projet.
Déroulé de la journée :
• Rendez-vous avec les
partenaires
•
Ateliers sur la créativité par le design et
les usages
•
Speed Meeting interentreprises
• Showroom de produits
développés dans le
Nord Isère
• Conférence de clôture
par Jean-Luc Tremblay.
Il animera également
2 formations destinées
aux dirigeants et aux
personnes en charge des
Ressources Humaines.
Inscriptions sur :
ccinordisere.fr
Le Pôle supérieur de design de Villefontaine
P
résent à la journée de l'innovation, le Pôle supérieur de design regroupe les formations design,
maquettisme, prototypage et arts appliqués du
"Lycée Léonard de Vinci" de Villefontaine.
Il accueille chaque année près de 400 étudiants, de la
seconde au BTS, Mention Complémentaire, Licence ou
DSAA-Master 1. Il prépare aux métiers de designer produits,
graphique médias numériques, packaging, interactif et maquettiste prototypiste. Bénéficiant d’un plateau technique
très performant qui s’étend sur plus de 1600 m2, (bientôt
2400 m2) il possède un atelier maquettes, prototypage et
8
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
Fab-Lab électronique de premier ordre.
Laurent Thiebaud, chef de travaux du lycée,
coordinateur du Pôle, insiste sur le facteur
clé de succès du Pôle, à savoir l'employabilité à l'issue de la formation. "L’équipe
pédagogique est stable et soudée, les élèves suivent leur
parcours en prise directe avec le monde professionnel.
Depuis 10 ans déjà, le Pôle supérieur de design participe à
la journée de l’innovation organisée par la CCI Nord Isère et
est heureux cette année, de participer avec certains de ses
partenaires professionnels, à l’animation des deux ateliers
sur la créativité par le design et par les usages."
Contact : Philippe Perichon - [email protected] - Tél : 04 74 31 44 34
Commerce
Spa Clématis Concept
Un institut 100% "french touch"
L
ancée en 2012 par la CCI Nord Isère,
l’opération "mon achat crée mon
emploi" continue de valoriser les
acteurs économiques qui soutiennent
l’industrie et l’emploi français en commercialisant des produits issus de
l’hexagone. Le Spa Clématis Concept,
institut de beauté installé à La Tour du
Pin fait partie de ces commerces qui ne
jurent que par le "fabriqué France".
esthétique est résolument passé au 100%
français. "Nos laboratoires cosmétiques
sont enviés dans le monde entier. Raison de plus pour les soutenir et profiter
de leur savoir-faire historique".
Avoir confiance dans le local
Au-delà du soutien à l’emploi français, la
proximité géographique permet également
à Spa Clématis Concept d’établir avec ses
fournisseurs des contacts
"Depuis notre création en
privilégiés et de s’assurer
2004, nous avons toujours
de la qualité des produits.
travaillé avec des marques
"Depuis 2012, on sent que
françaises et locales, soules clients font davantage
ligne Virginie Rodrigues,
attention à la provenance de
gérante de Spa Clématis
leurs cosmétiques, remarque
Concept. Nous le faisions
Virginie
Rodrigues.
Le
si naturellement que nous
fait que nous visitions les
ne pensions pas forcément
laboratoires devient gage de
communiquer
dessus".
C’est
qualité à leurs yeux".
en intégrant le premier groupe
Rejoindre le réseau de commertémoin "mon achat crée mon
çants "mon achat crée mon emploi"
emploi", qu’elle a véritablement pris
a également permis à cette dynaconscience de cette valeur ajoutée.
mique gérante de conforter ses
Aidée du kit de communication fourni
convictions et de se sentir moins
à chaque partenaire, l’esthéticienne Rejoignez le
isolée. "Le fabriqué en France" a
n’a rencontré aucune difficulté pour réseau des 40 le vent en poupe et ce n’est pas du
répondre aux exigences de la Charte entreprises de marketing ! Nous défendons des
arche
valeurs, et c’est toujours plus moti"mon achat crée mon emploi". En notre dém
"mon achat crée
passant la porte du commerce, mon emploi" ! vant de s’inscrire dans une action
collective". Convaincue du rôle
les clients sont assurés de trouver
un personnel sensibilisé, des informations visionnaire joué par le dispositif "mon achat
concernant la composition des produits, crée mon emploi", cette chef d’entreprise
et surtout la garantie d’une provenance se félicite d’avoir accepté l’aventure en
française. Car si dans les premières années, 2012. Désormais confiante dans ses choix,
quelques laboratoires étrangers apparais- elle veut aller encore plus loin et obtenir le
saient sur la liste des fournisseurs, le centre label Institut Responsable.
Alerte
Commerce, un
outil solidaire
pour la sécurité
des commerces !
Les commerçants pourront tester un nouveau
dispositif pour optimiser la sécurité de leur
espace de vente. Agir
et informer en temps
réel les chefs d’entreprise, sont les maîtres
mots de cet outil qui
saura renforcer le lien
de proximité et la solidarité entre les acteurs
économiques et opérationnels de chaque
territoire. Un fait délictuel est constaté chez
un commerçant et
signalé aux forces de
l’ordre (grâce au 17),
l’information
après
vérification est ensuite
transmise par SMS à
l’ensemble des commerçants adhérents
au dispositif dans un
temps très restreint. Ce
dispositif opérationnel
au début de l’été 2014,
est entièrement gratuit
pour chaque adhérent
et sera prochainement
testé à Vienne, L’Isle
d'Abeau, La Verpillière
et Villefontaine.
Accessibilité : attention aux Ad’AP
L
e volet accessibilité de la loi du 11 février 2005
a été redéfini selon plusieurs modalités de
mise en œuvre.
En effet, cette loi dite "Loi Handicap" fixe au 1er janvier 2015
l’obligation de mise au norme à l’accessibilité (pour tous
les handicaps) pour les Etablissements Recevant du Public
(ERP) de 5ème catégorie. Donc une catégorie qui concerne
notamment les commerces et restaurants. Depuis le
26 février, le Premier Ministre, en présence de plusieurs
ministres, a conclu une concertation relative aux difficultés de l’échéance du 1er janvier 2015 pour de nombreux
acteurs publics et privés. Sans pour autant remettre en
question cette échéance capitale qui demeure, cette
10
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
concertation a permis d’instaurer des Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP). Ils permettront aux acteurs
publics et privés, qui ne seront pas en conformité avec
l’ensemble des règles d’accessibilité au 1er janvier 2015, de
s’engager sur un calendrier précis et resserré de travaux
d’accessibilité. A condition d’en avoir fait la demande avant
le 1er janvier prochain. Car les acteurs concernés devront
avoir marqué leur engagement dans la démarche avant la
fin de l’année 2014. En contrepartie, le risque pénal prévu
par la loi de 2005 pour défaut d’accessibilité sera suspendu
pendant le déroulement des Ad’AP. Pour les ERP de 5ème
catégorie, ces agendas pourront atteindre 3 ans. Pour les
patrimoines plus importants et/ou plus complexes, cette
durée pourra aller jusqu’à 6 ou 9 ans.
Contact : Fabien-Gil Dei Ciechi - [email protected] - Tél : 04 74 31 88 56
Création/Reprise d'entreprise
Métallerie Matton
Du groupe mondial à la
TPE
L
a création ou la reprise d’une entreprise est
une des dernières aventures économiques
et nombreux sont ceux qui y pensent. Mais
l’envie n’est pas toujours suivie d’une concrétisation et rares sont ceux qui franchissent la ligne.
Pourtant, les opportunités existent et les structures d’accompagnement sont là pour sécuriser
les parcours. Hubert du Boullay, le récent repreneur de l’entreprise Métallerie Matton, en a fait
l’expérience.
"Aller vers l’entreprenariat était un projet que je portais depuis un moment", commence le nouveau chef
d’entreprise. Il était riche d’une expérience de 22 ans
dans le secteur de l’industrie électrique, au sein de
groupes internationaux comme Legrand ou Eaton. Aussi,
le besoin d’une relation plus directe, d’une structure à
taille humaine s’est-il imposé. Après une carrière riche et
évolutive dans différentes fonctions, il a eu le déclic à la
faveur d’une réorganisation. "De nouveaux horizons se
sont ouverts", confie Hubert du Boullay.
Les racines du projet
La première étape a consisté à préciser les contours du
projet : taille de l’entreprise, secteur, volume d’activité,
montant de l’investissement... puis rapidement de faire
jouer le réseau pour le soumettre aux avis et bénéficier
de regards extérieurs. Il contacte la CCI Nord Isère et
rencontre rapidement d’autres repreneurs, apprécie
les retours d’expérience et la dynamique de groupe.
Si l’accompagnement technique est réel, la dimension
humaine n’a pas de prix. "La solitude de l’entrepre-
12
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
neur est une réalité, heureusement il existe des
cercles pour la rompre et j’en ai profité" témoigne
Hubert du Boullay. La CCI apporte un soutien sur toute la
durée de la reprise ou de la création d’entreprise avec un
dispositif piloté par un animateur.
Déblayer le terrain
Le processus de reprise peut être plus ou moins long
selon le contexte et la nature de l’entreprise. Mais la démarche obéit à une logique et un phasage relativement
simples. Une fois le projet précisé, le candidat à la reprise
démarre une activité de prospection. Il recherche, en
s’appuyant sur les bases de données disponibles (DIANE
par exemple), sur ses réseaux personnels, ceux de la
CCI et toutes autres sources, des entreprises qui correspondent à sa recherche. Il les contacte par courrier.
"Deux tiers du marché est souterrain, précise Hubert du
Boullay, il ne faut pas se limiter aux entreprises officiellement en vente". En 19 mois, il a approché pas moins
de 70 entreprises. L’apport du groupe de repreneurs
et de la CCI a été essentiel par son côté professionnel,
confidentiel et bienveillant.
Semer puis s’implanter
Plusieurs dossiers ont été étudiés en profondeur et c’est
finalement la 6ème offre qui s’est avérée la bonne. Le
cédant avait le souhait de concrétiser un nouveau projet
et la personnalité du repreneur correspondait bien à
l’entreprise. Bien préparée, la transition a pu s’accomplir
dans de bonnes conditions, avec l’implication d’ailleurs
des quatre salariés de la Métallerie Matton. Le vendeur a
également assuré la transition en douceur.
C’est ainsi que la Métallerie Matton a officiellement
changé de propriétaire le 23 janvier dernier. La conception et la fabrication sur mesure de portails, escaliers ou
portillons vont donc se poursuivre sur ce marché porteur.
"On dit qu’il faut 100 jours pour comprendre et analyser
l’entreprise", conclut Hubert du Boullay. Le temps nécessaire pour pouvoir prendre ses marques et concrétiser
enfin son rêve d’entrepreneur.
Contact : Olivier Loridon - o.loridon[email protected] - Tél : 04 74 95 92 82
Création/Reprise d'entreprise
La holding,
le point de vue des avocats
L’intérêt fiscal et financier – les montages "LBO – Leverage Buy-Out "
La société holding souscrit
l’emprunt permettant le
financement du prix des
titres de la société cible.
Cela permet de déduire de
son résultat des intérêts
de l’emprunt souscrit, mais
aussi de bénéficier d'une
faible taxation des dividendes perçus de la cible
permettant le remboursement de la dette senior.
Une holding permet également de mettre en place
des prestations de services
au profit de la société cible,
ainsi qu'une convention de trésorerie permettant de sécuriser les mouvements de
trésorerie entre les deux sociétés et leur
rémunération.
L’intérêt capitalistique et organisationnel
Dans le cadre d’un LBO, des investisseurs
peuvent participer au capital de la société
cible dans le seul cadre du montage financier de reprise. Les acquéreurs ont intérêt
à regrouper leurs participations dans une
seule société holding pour conforter une
majorité/minorité de blocage dans la cible
en "parlant d’une seule voix", négocier un
seul pacte d’associés entre les investisseurs et la holding, disposer de l’outil de
rachat des titres des investisseurs à l’issue
du montage financier, et organiser leurs
relations et la répartition des pouvoirs entre
eux dans leur holding.
Au-delà de ce seul cadre, la société holding
permet également : d’anticiper un rachat de titres
dans la cible par certains
associés, de constituer
des apports futurs à faible
coût fiscal (dividendes), de
mettre en place une organisation patrimoniale (par
exemple entre des enfants
n’ayant pas tous vocation à
travailler dans la cible), de
permettre à un dirigeant
de choisir le régime social
de sa rémunération dans
la société holding en fonction de la forme sociale
de celle-ci et quelle que soit par ailleurs la
forme de la société d’exploitation.
©Fotolia
L
a création d’une société holding
est l’outil généralement utilisé
pour répondre à deux sujets principaux. Optimiser fiscalement le remboursement de l’emprunt souscrit pour
acquérir les titres d’une société cible,
et organiser la détention des titres au
sein d’une société d’exploitation.
La société holding est un outil efficace
permettant de répondre tant à des problématiques d’acquisition, de transmission
patrimoniale, que d’organisation de société.
La diversité des situations nécessite de
faire appel à un avocat spécialisé, qui sera
à même de vous conseiller tant sur le choix
de la forme sociale de cette holding, que sur
les divers aspects fiscaux induits.
Céline Delicourt,
conseillère
création/reprise
Forte d’une expérience
de plus de 10 ans dans
le conseil et la formation de porteurs de projet, elle est chargée,
à la CCI Nord Isère,
d’informer et d’accompagner les personnes
qui souhaitent créer ou
reprendre une entreprise. L’objectif est de
transmettre les clés et
guider les futurs chefs
d’entreprise sur le parcours de la création ou
reprise d’une entreprise.
Accompagner
dans le montage du
plan d’affaires, orienter vers les différents
experts, réfléchir aux
différentes aides accessibles, suivre les jeunes
entrepreneurs après la
création… sont autant
d’actions et de services
proposés dans le cadre
de cette mission.
Certificat d’aptitude à gérer
B
runo Ben ita ne trouvait pas de solution satisfaisante pour s’équiper dans son sport favori,
le tennis : magasins trop éloignés, internet
trop impersonnel.
Quand il s’est dit qu’il pourrait créer son propre point de
vente, il a décidé de se former pour se donner toutes les
chances. Responsable QHS dans la métallurgie, il manquait
de notions de gestion. A la faveur d’un plan de reclassement
dans sa société, il a suivi une session proposée par la CCI
Nord Isère en matière de création d’entreprise. "Se former
pour entreprendre" ; 49 heures de formation permettant
d’apporter les éléments essentiels à la construction d’un
projet de création d’entreprise. "Jamais une formation ne
m’avait autant enrichi ! s’exclame Bruno Ben ita. J’ai aussi
beaucoup apprécié l’état d’esprit et le respect mutuel : on
vous accompagne, on ne juge pas votre projet, on vous
éclaire, c’est constructif".
Notions fondamentales de gestion, tableaux de bord, points
juridiques… Les porteurs de projet acquièrent de la méthodologie et mettent en forme leur business plan. A l’issue
de la session, ils assurent une présentation orale devant
un jury, qui délivre une attestation d’aptitude à gérer. "Ils
prodiguent des conseils pertinents, montrent les forces
et les faiblesses de votre projet, c’est très précieux pour
avancer". Encouragé, le futur créateur poursuit son cheminement, il cherche des partenaires et vise une ouverture
dans un an.
Contact : Sonia Richard - [email protected] - Tél : 04 74 31 44 28
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
13
Ressources Humaines
Non-sécurité,
vraies conséquences
L
e code du travail requiert du chef
d’entreprise qu’il assure la sécurité de ses salariés, protège leur
santé et fixe des mesures de sécurité.
Dans la réalité, pas toujours facile de
s’y retrouver, d’où l’importance du
conseil et de l’accompagnement.
Les textes sont clairs
obligation est faite à
l’employeur d’organiser
et de gérer l’activité afin
de protéger les salariés
sur l’aspect physique et
mental. "Ce que l’on sait
moins, c’est que l’employeur
a non seulement une obligation de moyens mais aussi
de résultat, souligne Franck
Bendriss, juriste spécialisé
en droit social, responsable
de l’UDIMEC Villefontaine.
Or en termes de responsabilité civile, il y a une
jurisprudence croissante". C’est ainsi que
des poursuites civiles pour non-respect des
règles de sécurité peuvent être engagées ,
même en l’absence de maladie professionnelle ou d’accident du travail. "Et ce type de
contentieux se développe", confie l’expert.
Pas de place pour l’improvisation
Le minimum évidemment, consiste à être
en conformité règlementaire sachant que
les textes ont tout prévu, de la conception
du bâtiment jusqu’à l’organisation du
travail. "Attention, la conformité est
une condition nécessaire mais pas
suffisante, poursuit Franck Bendriss.
Du fait de cette obligation de résultat,
l’employeur doit procéder à une évaluation des risques". En clair, il ne doit pas
seulement s’assurer que toutes ses installations sont conformes, il doit aussi analyser
l’organisation du travail, son impact et les
risques éventuels.
La non-sécurité a des
conséquences directes et
indirectes, notamment une
augmentation des cotisations, à l’instar des bonusmalus dans le domaine
des assurances. Elle joue
aussi sur les Ressources
Humaines
(organisation,
absentéisme,
démotivation…) et la performance
commerciale. "Si vous êtes
fournisseur
d’un
grand
groupe, il va vous demander
toutes sortes de garanties
pour se prémunir". Et même
si les certifications n’ont pas un caractère
obligatoire, les donneurs d’ordre vont souvent exiger un système de management
de la sécurité. Enfin, on note des attentes
grandissantes de la part des salariés. Leur
perception de la sécurité a changé, ils sont
plus exigeants. D’ailleurs, en vertu du principe de précaution, les entreprises doivent
toujours faire plus. Si la prévention repose
sur une série de démarches réglementaires,
l’entreprise a intérêt à se faire accompagner
dans sa gestion des risques et investir en
formation pour progresser dans un domaine
si sensible…
Le contrat de
génération :
anticiper la
transmission de
votre entreprise
Vous êtes âgé de 57
ans ou plus ? Vous
n’êtes pas pressé de
prendre votre retraite,
mais avez-vous réfléchi
au devenir de votre
entreprise ? Avec le
contrat de génération,
vous pouvez être aidé
pour anticiper cette
transmission. Il suffit de
recruter un jeune âgé
de moins de 30 ans.
Pendant trois ans, vous
pouvez le former et lui
transmettre vos compétences en bénéficiant
d'une aide de 4000 €
par an. A l’issue, vous
n’avez pas d’obligation
de lui transmettre votre
entreprise. Vous pouvez
attendre si vous ne souhaitez pas partir immédiatement, ou choisir
un autre repreneur.
La totalité des aides
versées est conservée
même en cas de non
transmission.
Sapeur-pompier volontaire :
un véritable atout pour les entreprises
A
u-delà de l’engagement civique que cela représente, avoir un sapeurpompier dans son entreprise est un véritable plus.
Grâce à des outils de planification, des formations et le développement de convention de disponibilité souples et adaptables entre le SDIS et les entreprises, associer
volontariat et activité professionnelle est possible et intéressant pour les deux parties…
Pour l’employeur c’est l’opportunité d’optimiser la sécurité de son entreprise en ayant
quelqu’un sur place capable d’intervenir, d’améliorer son image, d’être reconnu pour
son action civique au travers du label "employeur partenaire" et de bénéficier d’un
retour financier (abattement jusqu’à 10% de la prime d’assurance incendie, réduction
des coûts induits par les accidents, subrogation, prise en compte de la formation de
sapeur-pompier volontaire au titre de la formation professionnelle…).
14
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
Contact : Lysiane François - [email protected] - Tél : 04 74 31 44 19
Tourisme
Tourisme estival :
le Nord Isère est à la
page !
A
près une saison touristique hivernale toujours très active dans notre région, les professionnels du secteur sont déjà en plein
effervescence avec l’été qui arrive. Pour aider à
la convergence des actions, la FDOTSI Isère (Fédération Départementale des Offices de Tourisme
et des Syndicats d’Initiative de l’Isère) soutient
toutes les structures et notamment les offices de
tourisme.
L’objectif est clair : optimiser le potentiel touristique d’un
territoire riche en activités de pleine nature, culturelles
et patrimoniales ! "Dans le Nord Isère, le tourisme a de
tout temps été une activité importante", commence
Jérôme Merle, le Président de la FDOTSI. Si au premier
regard le territoire Nord Isère semble moins bien doté
que ses voisins alpins, l’enthousiasme, l’énergie, la créativité et l’investissement en bonne volonté de tous les
acteurs locaux ont généré proportionnellement un gros
volume d’activité. Les organismes chargés de la promotion du territoire ont toujours beaucoup communiqué et
mis les moyens pour atteindre leurs objectifs : ils ont
su compenser le petit déficit d’attractivité naturelle du
territoire.
Des structures dans l’air du temps
Le but de la vingtaine d’offices de tourisme du Nord Isère
(57 dans tout le département) est d’accueillir le public, de
l’informer et de promouvoir les animations qui égayent
la saison estivale. L’office de tourisme est en quelque
sorte un metteur en scène du territoire : par son action,
il invite les visiteurs à vivre une expérience singulière. Et
c’est aujourd’hui possible, car le secteur s’est largement
professionnalisé ces vingt dernières années. L’organisa-
16
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
tion est plus efficace, l’accueil correspond aux exigences
de tous les publics et surtout, la coordination permet
d’amplifier les actions. Il s’agit en effet d’avoir une vision
globale pour proposer un programme varié et si possible
sans doublon. Derrière les locomotives culturelles que
sont Jazz à Vienne ou le festival Berlioz (La Côte Saint
André), existent des dizaines de manifestations qui vont
se dérouler dans l’air, sur l’eau, sur la terre, dans le culturel ou le patrimonial. Sans compter l’essor grandissant
du tourisme industriel.
Une vitalité entretenue
Le Nord Isère a très bien su s’organiser pour attirer les
touristes sur son territoire et les encourager à revenir.
"Les directeurs des offices de tourisme doivent
être considérés aujourd’hui comme des responsables de "Business Unit", n’hésite pas à préciser
Jérôme Merle. Ils s’adaptent aux nouveaux modes
de consommation". En effet, des séjours plus courts et
une concurrence accrue entre les territoires changent la
donne. L’Isère a la chance de disposer d’une offre multiple et de bénévoles fortement impliqués. Ce qui permet
de rationaliser la couverture du territoire et de multiplier
les points de contact avec le public.
Avec ce maillage, les offices de tourisme sont capables
d’orienter les touristes en fonction de leurs attentes
ciblées, et surtout de démontrer une valeur ajoutée par
rapport à internet : l’agent est capable de conseiller. Les
visiteurs sont en effet de plus en plus exigeants et ne
veulent pas prendre le risque de rater leur séjour. Aussi,
si les touristes se renseignent en amont sur le web, on
constate que la fréquentation des offices de tourisme
ne diminue pas. Cet été encore ils seront donc invités
à visiter le Château de Roussillon, à tester le camping
à la ferme, à s’aventurer sur le parcours aventure de la
Vallée Bleue, à profiter du parc Walibi Rhône-Alpes, ou à
découvrir le patrimoine architectural de Crémieu. Sans
oublier les balades possibles sur la Via Rhôna. Et pour
être certain de ne rien rater, les nombreux offices de
tourisme qui couvrent le territoire ont à disposition tous
les supports de communication nécessaires. Pour donner
d’autres idées !
Contact : Yasmina Gentil - [email protected] - Tél : 04 74 31 44 07
Tourisme
Journées Portes Ouvertes
Reltex, dans le circuit de l’innovation
I
nstallée à Virieu-sur-Bourbre depuis
1971, l’entreprise Reltex est un fleuron de notre patrimoine. Unique fabricant au monde de semelles LACTAE
HEVEA en lait d’hévéa, elle sort aujourd’hui… des sentiers battus !
Le secret de cette société ? Une alliance
entre des matériaux naturels précieux et un
procédé artisanal unique que maîtrisent les
34 salariés de Patrick Giroud, le dirigeant
depuis 1986. "Nous fabriquons les
semelles LACTAE HEVEA comme
on fait le fromage, aime t-il
expliquer. Le lait d’hévéa est
coulé dans des moules,
il coagule, cuit puis
sèche lentement.
La micro-structure
aérée donne à la
semelle une incomparable souplesse".
En ordre de marche !
Appuyée par des études scientifiques attestant du confort du produit, Reltex a trouvé
sa place en tant que fournisseur de marques
internationales de qualité comme Méphisto
ou Arche. L’entreprise vend près de 400 000
paires par an, selon des cahiers des charges
précis et une haute exigence. "Nous avons
toujours soigné nos clients, confie Patrick
Giroud. C’est d’ailleurs pour cette raison que
nous avons pris la précaution de les informer
d’une nouvelle orientation stratégique".
Reltex a en effet décidé de n’être pas seulement sous-traitant et de lancer ses propres
collections de semelles LACTAE HEVEA.
Un travail s’est déclenché sur 12 mois avec la
Cité du design de Saint-Etienne, pour aboutir
à des prototypes et à la mise au point d’une
collection riche aujourd’hui d’une douzaine
de modèles, femmes et hommes. "Nous
sommes devenus créateurs et ce positionnement intéresse aussi nos clients ! Sourit
le dirigeant. Il nous permet également de
conquérir de nouveaux fabricants, dont le
nombre de commandes est trop faible pour
amortir le prix des moules". Reltex travaille
aussi avec des talents locaux comme
le designer dauphinois Loup Design.
Un virage bien négocié
Reltex n’a pas manqué de
soigner son marketing et sa
communication. Un partenariat avec Les Chemins
de Saint-Jacques de
Compostelle contribuera à la visibilité de l’entreprise,
ainsi que l’opération
des Journées Portes
ouvertes de la CCI à l’automne prochain.
Elle ouvre déjà ses ateliers aux visiteurs
qui en font la demande, à des créneaux
réservés. "Nous sortons de l’ombre
pour nous ouvrir au grand public, nous
allons enrichir notre site internet pour
les renseigner sur les points de vente
qui proposent nos semelles LACTAE
HEVEA", annonce Patrick Giroud. Si Reltex
se développe, elle reste fidèle à ses engagements de haute qualité artisanale, ce qui lui
vaut d’être répertoriée dans l’inventaire des
métiers d’art rares de l’UNESCO et labellisée
Entreprise du Patrimoine Vivant.
1er rendez-vous
des ateliers
du Forum des
Hébergeurs
Le
Collectif
des
Hébergeurs et Isère
Tourisme convie, l’ensemble des hébergeurs, collaborateurs et
équipes en contact avec
les clients, à venir à
la rencontre des Offices
de Tourisme, organisateurs d’événements
et ambassadeurs du
territoire mardi 10 juin
2014 à partir de 13h30,
à la CCI Nord Isère,
Villefontaine, à l’occasion du lancement de
la saison estivale 2014.
Bistrot de pays
L'inauguration officielle
du 1er réseau Bistrot de
Pays en Nord Isère aura
lieu lundi 16 juin 2014
à 17 h à la CCI Nord
Isère, Villefontaine, en
présence des trois territoires partenaires : Pays
Roussillonnais,
Vals
du Dauphiné, Bièvre
Valloire et Fédération
Nationale des Bistrots
de Pays.
Participez à la 11ème édition des
Journées Portes Ouvertes
des Entreprises du Nord Isère
du 13 au 19 octobre 2014.
En plus des visites programmées,
2 parcours thématiques sont proposés :
• un parcours innovation
• un circuit «mon achat crée mon emploi»
Contact : Yasmina Gentil - [email protected] - Tél : 04 74 31 44 07
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
17
Performance
Up'Rhône-Alpes :
Levée de fonds –
Finance PME
accélérateur de croissance
L
a plate-forme Up'Rhône-Alpes vise
les entreprises à fort potentiel et les
accompagne sur 3 axes : l'innovation, l'internationalisation ou l'ingénierie de financement. Pour la PMI Isermatic, intégrer la plateforme représente
l’opportunité de structurer ses ambitions de croissance.
Basée à Roussillon, Isermatic compte deux
départements : Crystal et Cut&Color (respectivement 2/3 et 1/3 du chiffre d’affaires).
Le premier s’illustre notamment à l’aéroport
de Roissy, la société fournissant les caissons
lumineux (lightbox) montés à partir de
profilés aluminium et de leds, et servant
des supports publicitaires de grandes
marques. Elle livre également des cadres
pour des affichages de grande dimension.
"Nous travaillons avec des industriels de
premier plan, comme la société Serge Ferrari, un des premiers fabricants mondiaux
de membranes composites souples", précise
Frédéric Bagarry, Président de la société.
Quant au département Cut&color, il réalise
la conception et la production de machines
de découpe et d'impression thermique pour
les professionnels.
Un accélérateur de développement
"Notre volonté de croissance est basée sur
l’innovation et l’international, affirme Michel
Collet, Directeur Général d’Isermatic. En
2013, nous avons initié une prospection vers
l’Allemagne, lancé de nouveaux produits
comme un caisson LED fin et une gamme
de panneaux acoustiques. Autres développements en cours : l’habillage de façade par
des toiles techniques et l’architecture textile
Salle de restaurant équipée avec de panneaux
acoustiques
extérieure". C’est pour sa capacité d’innovation et ses ambitions que la PMI a été repérée
pour intégrer le dispositif régional Up'RhôneAlpes, une plateforme d'accompagnement
des entreprises à fort potentiel.
Créé par la Région Rhône-Alpes, la Chambre
Régionale de Commerce et d'Industrie, ERAI,
l'ARDI et UBIFRANCE, ce dispositif propose
un parcours coordonné de 24 à 36 mois,
avec un référent unique, Up'Rhône-Alpes,
au service de l’entreprise, qui bénéficie de
l’expertise de l’ensemble des partenaires
de la plate-forme. "En tant qu’industriel,
nous maîtrisons les solutions techniques, mais Up'Rhône-Alpes va nous
permettre de structurer et d’organiser
notre démarche en termes de marketing
opérationnel", souligne Frédéric Bagarry.
"Les expertises conjuguées de cette plateforme répondent à nos besoins, renchérit le
DG. Nous recherchons un accompagnement
en propriété industrielle, des conseils pour
la politique brevet/marque/modèle et un
soutien juridique pour des partenaires
commerciaux à l’étranger. Bénéficier des
trois volets/domaines/thématiques en un
seul programme, c’est un véritable gain de
temps". Une solution idéale pour une entreprise conquérante.
Nouveau ! Dirigeants,
vous avez pour objectifs
de :
•
Renforcer vos fonds
propres pour financer
votre projet de développement
•
Accéder aux différentes sources de
financement en région
et au-delà
•
Valoriser votre entreprise auprès de vos
partenaires bancaires
et financiers
• Appréhender l’écosystème financier dans le
domaine de la levée
de fonds
Le nouveau dispositif
du plan PME, Levée de
fonds, a pour vocation
d’aider les chefs d’entreprise à financer leur
développement en leur
donnant les outils d’ingénierie financière nécessaires à une levée de
fonds. Le programme se
déroule sur une période
de 2 à 4 mois et alterne
sessions collectives et
individuelles pour un
coût de 2289 euros TTC.
La démarche-Alizé® Nord Isère est née !
A
ction Locale Interentreprises en Zone d'Emploi - Alizé® est un programme territorial de
solidarité interentreprises qui a pour missions de :
• Revitaliser une zone géographique en consolidant son
tissu économique par la mise en œuvre d'un programme
d'actions permettant d'accompagner et de soutenir les
PME/PMI locales ayant des projets de développement
• Adapter l'offre globale du territoire pour accompagner
et répondre aux besoins exprimés par les PME/PMI
dans leur phase de développement, en renforçant les
partenariats et la complémentarité entre les structures
18
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
de développement économique local existantes
•
Impliquer dans la durée les grandes entreprises du
territoire dans une action concrète qui s'insère dans
une démarche globale et pérennisée de développement
local.
Les grandes entreprises mutualisent ainsi, leurs moyens
humains et financiers avec ceux des collectivités territoriales, des services déconcentrés de l'Etat et des acteurs
économiques pour les mettre à disposition des PME/PMI
à potentiel de créations d'emploi. Les énergies locales
sont donc mobilisées derrière un objectif fédérateur : le
développement de l'emploi local.
Contact : Sandrine Buathier - [email protected] - Tél : 04 74 95 24 22
Export
Foc Transmissions
Chine : mission
collective
régionale
le déclic de l’export
F
oc Transmissions fait partie des
entreprises historiques du territoire (ses racines datent de 1872)
qui ont su s’adapter à chaque nouveau
contexte. Spécialiste des mécanismes
de transmission de puissance (rouages,
engrenages…), la société, soutenue
par le programme IDeclic Stratégie,
vient de finaliser le recrutement d’un
responsable export pour structurer son
activité à l’international.
Foc Transmissions développe son savoirfaire dans l’industrie de la transmission
de mouvements et de puissance. De la
conception à la maintenance et à la formation, en passant pas l’ingénierie, le conseil
ou encore la fabrication, les ingénieurs et
ouvriers de l’entreprise agissent sur toute
la chaîne de valeur.
Se faire accompagner
Cette activité s’adresse principalement aux
secteurs en prise avec de grosses charges en
mouvement : industrie minière, levage, sidérurgie, barrages hydrauliques, cimenteries,
nucléaire… La stratégie de développement
passe par l’innovation, l’investissement
dans des machines d’usinage performantes,
mais aussi par l’international. Avec 23 %
du chiffre d'affaires réalisé à l’export, Foc
Transmission dispose d’une assise. Mais,
pour structurer cet axe stratégique, la PMI
a bénéficié d’un programme Go Export.
"Le réseau de vente hors métropole
Appareil de levage
n’était pas optimisé, explique Nicolas
Febvre, le nouveau responsable de
la zone Afrique. Il n’y avait personne
pour suivre réellement l’activité et
déployer un développement cadré". La
solution a été trouvée grâce au dispositif
IDéclic Stratégie ; un programme qui vise à
soutenir les entreprises de Rhône-Alpes en
agissant sur deux points : le recrutement de
cadres export ou le recours à des conseils
extérieurs.
La subvention, qui peut atteindre 30 000
euros par projet, est apportée à des dossiers susceptibles d’engendrer un impact
positif sur l’économie régionale et sur
l’emploi. "Le dispositif global permet de
sécuriser le recrutement", témoigne Nicolas
Febvre. En effet, le dossier est examiné par
des spécialistes de l’export (représentants
de la Coface, d’ERAI, de BPI France, de CCI
International...), qui valident sa pertinence
et s’assurent que tous les critères ont été
remplis. L’entreprise est ainsi sécurisée
dans sa démarche. En l’occurrence, Foc
Transmission a recruté Nicolas Febvre, dont
la première mission va porter sur le potentiel du continent africain.
Profitez de l’année
"France-Chine 50" pour
participer à la mission
qui se déroulera à
Chengdu du 21 au 24
octobre 2014.
Le forum des PME
France Chine à Chengdu
(province de Sichuan)
– dans la cadre de la
Grande Foire de la Chine
de l’ouest - est labellisé
par le comité d’organisation de la commémoration de l’établissement des relations
diplomatiques entre la
République française
et la République de
Chine. La foire internationale de la Chine de
l’ouest (Western China
International Fair) c'est,
plus de 400 000 visiteurs, 25 professionnels
dont 6 000 étrangers,
plus de 460 projets d’investissements, 60 000
invités dont des hautsfonctionnaires du gouvernement.
Réglementation
D
éclarations d’échanges de biens (DEB) : calendrier du dépôt des déclarations en 2014.
Vous réalisez des expéditions ou des acquisitions de marchandises à destination ou en provenance d’Etats membres
de l’Union Européenne, vous êtes tenu d’effectuer une
déclaration d’échanges de biens auprès de la douane.
A l’introduction (arrivée de marchandises communautaires sur le territoire national) : vous devez déposer une
DEB si vous vous trouvez dans l’un des deux cas suivants :
• Vous avez réalisé au cours de l’année civile précédente
des introductions d’un montant supérieur ou égal à
460 000 €, une DEB est exigible dès le premier mois de
l’année civile en cours.
• Vous avez réalisé au cours de l’année civile précédente
des introductions d’un montant inférieur à 460 000 €,
mais vous franchissez ce seuil en cours d’année, une DEB
est exigée dès le mois de franchissement.
A l’expédition (envoi de marchandises à partir de la
France vers un pays de l’Union Européenne) : en revanche,
vous devez effectuer une déclaration au titre de la première livraison intracommunautaire réalisée, quel que soit
son montant. Vous devez remplir une DEB à l’expédition
dès le premier euro. Ci-dessous, le calendrier des dépôts
pour la fin d’année :
Mois de référence Juin 2014
Juillet 2014
Août 2014
Septembre 2014
Octobre 2014
Novembre 2014
Décembre 2014
Contact : Didier Gerin - [email protected] - Tél : 04 74 31 44 32
Dates limites de dépôt
11 juillet 2014
12 août 2014
11 septembre 2014
11 octobre 2014
14 novembre 2014
11 décembre 2014
13 janvier 2015
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
19
Développement commercial
CARE.RA
sur des chapeaux de
roue
L
e 14 mars dernier, Cédric Vauchel a ouvert
les portes de son entreprise NI Motors pour
faire connaître son activité aux membres du
club d’affaires CARE.RA. Car si la convivialité est
le maître-mot de ce cercle de chefs d’entreprise,
la dimension business est également importante.
Créée en 2010, l’association CARE.RA est animée par
des femmes et des hommes chefs
d’entreprise. Sa finalité est de favoriser
le développement des affaires par les
rencontres et les échanges. Les valeurs
et l’état d’esprit qui règnent chez CARE.
RA sont basés sur des notions de
proximité, de confiance et de la performance… Il cultive les valeurs du sport
d’équipe et même si tous ses membres
ne sont pas forcément des pratiquants
(ce n’est pas un critère d’adhésion !), ils
partagent ces convictions.
Visites d’entreprises
CARE.RA organise des déjeuners mensuels, des visites de sites, des voyages
d’études et de découverte économique,
mais aussi des événements sportifs ou culturels. "Nous
nous connaissons de mieux en mieux au fil des
rencontres, mais savons-nous vraiment quels sont
nos métiers ? nos atouts ? nos valeurs ?" En ouvrant
les portes de son garage berjallien NI Motors, Cédric Vauchel voulait relancer l’action de visites d’entreprises. "La
découverte de nos sociétés respectives permet d’aller
plus loin en donnant du sens au mot réseau".
20
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
Gérant du garage Renault de Morestel depuis 5 ans,
Cédric Vauchel a fondé sa société, NI Motors, voici 18
mois. Il n’est pas que garagiste, vendeur ou loueur de
véhicules. "Ce qui m’intéresse est de gérer la vie
de mon client dans tous ses besoins liés à l’automobile, explique ce passionné. Avant de vouloir lui
vendre la dernière Clio, je veux d’abord savoir ce
dont il a envie, ses critères prioritaires. Je souhaite
créer une relation de confiance et de long terme".
En accueillant CARE.RA pour la soirée, Cédric Vauchel a
montré une autre image du garagiste et balayé les idées
reçues sur ce métier. Cette rencontre chez NI Motors a
favorisé l’échange au sein du réseau et a permis à Cédric
Vauchel de développer sa notoriété locale et de gérer de
nouveaux contacts. La soirée s’est poursuivie par un tour
en voitures de collection et par d'autres
présentations d’entreprises : le tout
nouveau magasin LDLC, puis l’agence
de communication Ligne Ovale.
Le club recrute !
Hébergé par la CCI Nord Isère, CARE.
RA planche actuellement sur le recrutement de nouveaux membres pour
continuer de grandir. Il organise tous les
mois des animations, déjeuners, visites
de site (Médipole, centre d’incinération…), menant également des actions
de sponsoring (CSBJ) ou de mécénat
(dons à des œuvres caritatives). Les
visites d’entreprise, comme celle du 14
mars, sont également relancées pour
favoriser une meilleure connaissance de ses membres.
Le bureau travaille aussi sur des actions permettant de
renforcer les opportunités d’affaires entre adhérents.
Fidèle à sa vocation initiale de soutenir le sport de haut
niveau, il cultive des vertus qui font du bien dans le
contexte économique actuel. Mais sans angélisme. Chez
CARE.RA comme chez NI Motors, on aime entendre le
rugissement du moteur !
Contact : Christian Bayle - [email protected] - Tél : 04 74 95 24 25
Développement commercial
Le Club DEVCO
Exposez vos
savoir-faire
sur des salons
français leader !
fête ses 10 ans
G
eorges Chaudet, le dirigeant
de l’entreprise GC Plastic, a
toujours cru aux vertus des
échanges, de la discussion et du partage. Aussi, il n’a pas hésité à participer au Club DEVCO, un groupe d’entrepreneurs créé il y a 10 ans à l’initiative
de la CCI Nord Isère.
Initialement, les organisateurs souhaitaient
rapprocher des entreprises du territoire en
organisant des réunions thématiques portant sur la fonction commerciale. Mais très
rapidement, et pour répondre à la demande
des dirigeants, l’idée a été lancée d’élargir
les thématiques et d’apporter un contenu
ciblé : comment se présenter, comment
recruter un agent commercial, prendre la
parole en public...
A raison d’une date tous les deux mois pour
respecter les agendas de chacun, 10 à 20
participants échangent et partagent leurs
expériences respectives. Les débats commencent vers 18 heures et un plateau repas
servi vers 20 heures ajoute à la convivialité
de ce cercle. Au fil des années le club DEVCO
s’est bien évidemment enrichi de l’apport de
tous, et de nouveaux arrivants.
Rester dans une dynamique
"Un dirigeant ne doit pas se concentrer
uniquement sur son métier au détriment de la fonction commerciale", insiste
Georges Chaudet. Pour lui, participer au club
DEVCO permettait donc de sortir du flux
quotidien et de confronter son action à celles
des autres membres. "A force de chercher
des prospects, de faire des devis, le risque
Fort de son expérience
sur les précédentes
éditions, la CCI Nord
Isère organise une
participation collective
d’entreprises sur les
salons Midest (du 4 au
7 novembre 2014 à
Paris)et Lyon Industrie
(du 7 au 10 avril 2015).
est d’une part de rentrer dans des routines
improductives, de manquer de regard critique, et d’autre part de perdre le contact
avec les méthodes, les techniques, les outils
sans cesse en amélioration", ajoute t-il. Le
club DEVCO contribue à porter un regard
différent, à s’enrichir des autres. Il permet de
rester dans une posture dynamique et de ne
pas subir la fonction commerciale.
De surcroît, la participation régulière d’animateurs dédiés ou de consultants garantit
un apport de contenus de qualité. "C’est
encore plus important pour les petites structures," observe Georges Chaudet. Ainsi pour
GC Plastic, qui fabrique des moules pour
plasturgistes et emploie 2 commerciaux, ces
réunions se sont avérées riches d’enseignements et ont permis d’améliorer l’efficacité
commerciale.
Avec le club DEVCO, les TPE peuvent avoir
accès à des connaissances ou des contacts
qu’elles obtiendraient difficilement par
ailleurs. Elles appliquent donc ce qu’elles
conseillent à leurs commerciaux, s’ouvrir,
être en veille, s’enrichir, avancer !
Les avantages d’avoir
un stand au sein de
l’espace collectif : une
meilleure visibilité, un
coût attractif, d'avantage de confort et de
convivialité, un soutien
logistique avant et pendant tout le salon.
L’ESAT, des compétences au
service des besoins du territoire
Les adhérents de l’Association pour le Développement
Economique de l’Isère Rhodanienne (ADEIR) se sont
retrouvés pour la visite d’un Etablissement et Service
d’Aide par le Travail, l’ESAT des «Ateliers de l’Isère
Rhodanienne», géré par l’AFIPaeim, à Pont-Evêque.
L’ADEIR, qui, à travers des visites d’entreprises valorise le
potentiel économique du territoire de l'Isère Rhodanienne, a
découvert l’organisation, le fonctionnement et les activités
de cet établissement d’accompagnement des travailleurs
handicapés. Une visite des ateliers a permis de connaitre
les missions attribuées aux travailleurs, adaptées à leurs
compétences telles que l’assemblage et le montage de
pièces, la mécanique,
la soudure et la tôlerie.
Cette visite a sensibilisé les entreprises
publiques et privées, qui
ont ainsi découvert un lieu de vie, indispensable à l’insertion
sociale de ces travailleurs. L’ESAT, reconnu pour sa qualité
de production et le respect des délais d’exécution, continue
d’accompagner ses partenaires tels que Leroy Someur,
Calor et envisage d’accentuer son développement par des
activités de sous-traitance. Travailler avec un ESAT reste un
moyen de réaliser une action citoyenne et valorisante pour
son entreprise.
Contact : Anne-Laure Meunier - [email protected] - Tél : 04 74 31 88 50
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
21
Environnement
PCAS,
Appel à projet
pluvial Agence
de l'eau RMC
un industriel engagé
V
alorisée par Action Bourbre
Responsable, l’entreprise PCAS
(Produits Chimiques et Auxiliaires de Synthèse) a réussi à diminuer très significativement ses rejets
en toluène et même à être au-delà des
limites imposées. L’explication est…
limpide.
Pour un industriel la question des rejets dans
l’eau est toujours l’objet de la plus grande
attention, sous l’œil vigilant des autorités
(Agence de l’eau, Préfecture…). "Nous
avions identifié que notre rejet en toluène
était notre principal impact sur l’environnement et notamment sur l’eau, explique Marc
Cavaletti, directeur depuis 2012 du site
PCAS de Bourgoin-Jallieu. Pour anticiper le
futur arrêté préfectoral, nous avons décidé
d’installer, en complément de notre propre
station d’épuration, un nouveau système de
pré-traitement de nos effluents".
Il a fallu installer des strippers qui ont
permis de diminuer le rejet moyen journalier en toluène de 32 mg/l à moins
de 1 mg/l. Fabriqués sur mesure par PLM,
société lyonnaise, ils ont pesé dans le budget global de l’opération : 105 000 euros,
dont 60% pris en charge par l’Agence de
l’eau Rhône Méditerrannée Corse. "Inscrire
cette démarche dans le cadre d’ "Action
Bourbre Responsable" était une évidence,
poursuit le dirigeant. Portée par Bourbre
Entreprises Environnement, elle permet
de labelliser les actions des entreprises du
bassin versant de la Bourbre en matière de
développement durable".
Marc Cavaletti devant l'installation des strippers
Un nouvel élan
Spécialisé dans la fabrication de produits
chimiques et auxiliaires de synthèse (pour
les secteurs pharmaceutiques et cosmétiques notamment), PCAS est un gros
consommateur d’eau : 800 000 m3 par an.
Les volumes envoyés à la station d’épuration berjallienne (et concernés par les rejets
en toluène) ne représentent que 40 000 m3,
soit seulement 5 % du total. "Mais il est
important de prendre ses responsabilités,
souligne l’industriel, et nous sommes fiers
d’être allés plus loin que les exigences
règlementaires". L’usine est donc en ordre
de marche et nourrit actuellement plusieurs
projets dont Enersens : il vise la production
d’aérogels de silice, qui sont des matériaux
d’isolation thermique très performants.
Après avoir affronté une période économique tendue en 2011, l’entreprise retrouve
un élan ce qui réjouit les 72 salariés du site
nord-isérois et les partenaires de PCAS.
L’Agence de l’Eau
Rhône Méditerranée
Corse (RMC) a lancé un
appel à projet visant à
réduire la pollution pluviale dans les systèmes
d’assainissement.
Il s’adresse notamment
aux entreprises des
bassins RMC et a pour
objectif de soutenir à
hauteur de 50 % les
projets contribuant à :
•
infiltrer ou réutiliser
l’eau de pluie
•
traiter l’eau de pluie
collectée et rejetée
dans un milieu récepteur présentant une
vulnérabilité,
•
traiter l’eau de pluie
collectée sur un site
industriel afin de supprimer une pollution
du milieu.
Le dépôt des projets
doit se faire avant le
26 septembre 2014. La
sélection se fera avant
juin 2015. Plus d’informations sur www.eaurmc.fr/pollutionpluviale
Un programme collectif pour l’ISO 14001
A
CCES Rhône-Alpes/ISO 14001 est une action
collective visant à accompagner les entreprises dans la construction d’un système de
management de l’environnement, pour obtenir la
certification ISO 14001.
D’une durée de 16 mois, cette action est composée d’une
phase collective (formations et séminaires), et d'une
phase individuelle d’accompagnement par des cabinets
conseil experts. Soutenue financièrement par la Région,
l’Etat et l’Europe, elle est portée par l’ARDI et mise en
œuvre sur le département de l’Isère par la CCI Nord Isère.
Cette action s’adresse principalement aux entreprises
22
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
répondant à la définition
européenne d’une PME,
(moins de 250 salariés,
chiffre d'affaires inférieur à 50M€).
Programme court : 7 jours collectifs, 9 jours accompagnement individuel, pour un coût de 3953 € HT subventions
déduites (au lieu de 13176 € HT)
Programme long : 7 jours collectifs, 13 jours accompagnement individuel, pour un coût de 4973 € HT subventions
déduites (au lieu de 16576 € HT)
Démarrage : septembre 2014.
Contact : Aurélien Huot-Marchand - [email protected] - Tél : 04 74 95 08 31
Les Mercredis de l'Apprentissage
Apprentissage
Jeunes motivés cherchent entreprises
T
rois apprentis sur quatre trouvent un emploi après leur formation.
C’est un message fort qu’Ismaël Bensaber, 19 ans, a retenu lors de sa
participation aux Mercredis de l’Apprentissage.
Depuis la terminale Ismaël s’est fixé pour objectif de travailler au sein du service
import/export d’une entreprise internationale. Suite à l’obtention de son bac STG en
2013, le jeune homme n’a pas été retenu pour les formations post-bac demandées,
mais il a décidé de continuer ses recherches. "J’ai découvert le BTS Commerce International en apprentissage au CFA de Lyon, témoigne t-il. Pouvoir alterner école et
entreprise m’a semblé la solution idéale pour être opérationnel dès la fin
des études".
Il profite de cette année de transition pour travailler et rechercher activement une
entreprise pour l’accueillir dès la prochaine rentrée 2014. Sites internet, annonces Pôle
Emploi, candidatures spontanées, Ismaël met tout en œuvre pour décrocher sa place
d’apprenti. Il a notamment participé aux "Mercredis de l’Apprentissage" organisés
par la CCI Nord Isère. Ces demi-journées sont destinées aux 15/26 ans à la recherche
d’informations et de conseils sur l’apprentissage. Au programme : ateliers de CV et
préparation à l’embauche, témoignages d’apprentis, entretiens individuels. Ismaël a
d’ailleurs bénéficié d’une entrevue avec un intervenant de la CCI Nord Isère. "Je garde
en tête tous ses conseils pour perfectionner CV et lettres de motivation, mais aussi
être plus efficace dans mes démarches". Une attitude de pro !
n
Sur inscriptio
ZA La Gère Malissol
à Vienne.
ou à la Chambre de Commerce
et d’Industrie Nord Isère
5 rue Condorcet
à Villefontaine.
04 74 95 24 00
[email protected]
ccinordisere.fr
Contact : Sylvia Emanuele - [email protected] - Tél : 04 74 95 71 71
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
23
Ecole de
Commerce
Bac +3
ta
on
llef
A Vi
in !
o
l
s
u
er pl
l
l
a
r
pou
ous
v
e
d
he
c
t
o
r
p
e
e
l
l
o
c
l urs
i
ne é
u
U
J
e
o
in
0
R
O
L
E
H
C
A
B
C
EG
g
rketin
a
M
e
c
mmer
o
C
n
Gestio
le 1nier cornecr l'eGc
P
ur A
r
s
g
e
n
D
te scriptio
n
i
r
in
u
B
Po
EGC Nord Isère
CCI Nord Isère - 5 rue Condorcet
38090 Villefontaine
www.ccinordisere.fr/egc
Tél. 04 74 95 71 74
[email protected]
Vous souhaitez organiser une réunion de travail,
une conférence, une formation, un événement
La CCI Nord Isère loue des salles en plein cœur
de Rhône-Alpes.
Des outils adaptés à vos besoins :
de nombreuses salles équipées d’une
capacité de 10 à 150 personnes, accès wifi,
outils multimédia, parking, restauration…
A Vienne et à Villefontaine.
CCI NORD ISÈRE
Contact : T. 04 74 95 24 00
Formation continue
Aoste,
la bonne recette pour son magasin d’usine
A
u cœur de notre territoire, l’un
des jambons préférés des Français est fabriqué selon des méthodes ancestrales. Pour en faire profiter les visiteurs de passage, le site
nord-isérois du groupe Aoste a installé un magasin d’usine. Les deux vendeuses ont bénéficié d’une formation
sur-mesure bâtie par la CCI Nord Isère.
Le site nord-isérois du groupe leader de la
charcuterie (ses 4 marques Aoste, Justin Bridou, Cochonou et Moroni totalisent 57 000
tonnes annuelles) s’étend sur 100 000 m² et
emploie 700 personnes. Il produit près de
15 000 tonnes annuelles, dont 11 000 tonnes
de jambon sec et 3 500 tonnes de saucisson
sec et spécialités (coppa, pancetta…).
Apprendre et s’approprier
La direction a décidé d’installer une boutique d’environ 30 m2, ouverte en mai 2012,
où deux personnes se relaient au comptoir.
En 2013, elle a accueilli environ 38 000
clients, intéressés par cette vente directe
de produits. "Les prix sont plus avantageux que dans le commerce mais
ce n’est pas du destockage, indique
Franck Betemps, Directeur industriel
de Aoste. Pour aller plus loin que la
simple vente, il nous a paru opportun
de former les deux personnes dédiées
à la boutique afin de leur permettre de
disposer d’un savoir-faire complet et
d’une meilleure autonomie".
Intitulée "Développer ses techniques
commerciales", la formation a été bâtie
sur mesure par la CCI Nord Isère. Elle s’est
FORMATION
déroulée sur 3 demi-journées. Nadine
Morel, responsable du magasin et Sandrine Torres, vendeuse, ont bénéficié d’un
programme très complet. L’objectif était
qu’elles s’approprient et sachent mettre en
œuvre les techniques d’accueil, de fidélisation clientèle et de vente, mais également
qu’elles travaillent sur le merchandising du
point de vente.
Montée sous forme d’ateliers, la formation
a été très pragmatique et dynamique.
"C’est l’avantage du sur-mesure, confie le
dirigeant. La formation répond aux points
précis de notre cahier des charges, le formateur peut se consacrer totalement au
personnel et donc la session est forcément
efficace". Satisfaction aussi du côté des
vendeuses, qui ont progressivement mis
en œuvre toutes les techniques apprises et
se sont trouvées motivées dans l’exercice
de leur nouveau métier. Elles sont d’ailleurs
régulièrement force de proposition, pour
agrémenter l’aménagement du magasin
et les espaces de vente. Elles portent un
tablier et le sourire aux lèvres pour accueillir
les amateurs de bons jambons.
CCI Formation à
Villefontaine
Le bâtiment formation
de la CCI Nord Isère
propose un outil exceptionnel à la disposition
des entreprises pour
répondre à leurs préoccupations en matière
de formation.
Ce bâtiment dédié de
3000 m², bénéficie
d’outils adaptés :
• 20 salles de formation
équipées d’outils multimédia de 10 à 30
personnes
• 4 salles informatiques
•
Réseau Haut Débit,
Wifi
• 1 amphithéâtre de 80
places
• 1 centre de ressources
de 100 places
Mais c’est aussi un lieu
de vie :
• Accessibilité aux personnes à mobilité
réduite
• Espace de détente
• Offre de restauration
• Accessibilité parking
Une réponse moderne
et efficace aux besoins
de développement du
capital humain des
entreprises.
CONTINUE
Tonifiez vos compétences à la CCI Nord Isère !
Le Centre d’Etude de Langues exerce des actions de formation
en face à face et en groupe
• Cours
sur mesure : Anglais - Allemand - Espagnol - Italien
Français Langue Etrangère - Mandarin - Polonais - Russe
• Tests de niveaux écrits et oraux TOEIC et BULATS
• Bilans de fin de stage
Un choix de stages sur mesure en Bureautique / Informatique
• Pack office : tous logiciels, tous niveaux
• Questionnaires d’auto-évaluation afin de personnaliser les parcours de formation
• Validation des connaissances avec le PCIE (Passeport de Compétences Informatique Européen)
• Autres logiciels : nous consulter
Contact : Christian Servantie - [email protected] - Tél : 04 74 95 71 73
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
25
Formation en Alternance
L’Agéa assure
côté formation
L
’évolution du secteur des Assurances est une problématique
qui n’a pas échappé à la Fédération Nationale des Agents Généraux
d’Assurance (Agéa). Afin de répondre
aux nouveaux besoins, elle s’associe
à la CCI Nord Isère pour proposer, dès
la rentrée 2014, un BTS Négociation
Relation Clients option Assurance en
alternance.
"Entre
la
concurrence
qui s’est accrue et les
règlementations qui se
sont renforcées ces dernières années, nos agents
généraux d’assurance ont
tout intérêt à développer
de nouvelles compétences
en matière commerciale".
explique Hubert Couchet,
Agent
Général
Associé
Allianz de Bourgoin-Jallieu,
La Tour-du-Pin et Président
de la Chambre Nord Isère
de l’Agéa. Si cet organisme
propose déjà de nombreuses formations
destinées aux collaborateurs de ses adhérents, il manque encore un diplôme pour
les étudiants intéressés par le secteur.
Après une réflexion commune de deux ans
sur la question, l’Agéa et la CCI Nord Isère
ont trouvé la solution : un BTS Négociation
Relation Clientèle option Assurance en
alternance. Il verra le jour en septembre
2014.
L’alternance comme solution
Durant les deux ans de formation, les
étudiants pourront acquérir à la fois des
connaissances théoriques dans le cadre de
l’école et des compétences sur le terrain.
Cette formule professionnalisante répondra
ainsi aux besoins des compagnies d’assurance, désormais à la recherche de profils
capables d’endosser des responsabilités
très rapidement.
La CCI se chargera de former les futurs
spécialistes de l’assurance, l’Agéa
aura de son côté pour mission
d’inciter ses adhérents à intégrer
des alternants à leurs effectifs.
Hubert Couchet, qui a déjà expérimenté l’alternance à trois reprises,
est déjà convaincu de sa plus-value, "sur un marché davantage
concurrentiel et marqué par
l’émergence d’internet, les
jeunes apportent une énergie neuve et la maîtrise des
nouvelles technologies, note
l’expert. Nés avec internet, les
jeunes peuvent répondre aux
nouveaux comportements d’achat de
nos clients".
Opérationnels pour exercer le métier
de collaborateur d’agence voire d’agent
général d’assurance, les étudiants pourront
viser encore plus haut avec une licence
professionnelle. Une véritable carte à
jouer pour les alternants qui auront deux
ou trois années pour faire leurs preuves et
prétendre ensuite à une embauche.
Module
professionnel
Assurance
Réalisé en concertation
avec Agéa, ce module à
pour objectif d’acquérir
les bases des métiers
de l’assurance.
D’une durée de 250
heures il se compose
des modules ci-dessous :
• L’activité d’assurance
et ses acteurs,
• Le contrat d’assurance,
• Le contrat automobile
• Le contrat MRH (Multi
Risque Habitation)
•
Les contrats de prévoyance,
•
Les notions de base
sur les règles de la
dévolution successorale, les régimes
matrimoniaux et la
fiscalité du particulier,
• L’assurance vie,
• La retraite et ses produits dédiés.
Ancienne assureur, la
formatrice saura faire
profiter les alternants
de son expérience du
terrain afin qu’ils soient
opérationnels rapidement en agence.
Challenge de vente : premières négociations
L
e 16 avril dernier, la CCI de Lyon a accueilli
l’épreuve régionale du 1er Challenge de vente
national du réseau Négoventis. Le Nord Isère
était représenté par Déborah Dubourgeat, alternante à la CCI Nord Isère.
En alternance "Responsable Développement Commercial"
(Titre certifié RNCP du niveau II bac +3) à Villefontaine,
Déborah s’est illustrée lors de la première édition du
Challenge des Ventes. L’objectif pour les 14 candidats ?
Convaincre un jury de spécialistes de leurs compétences en
négociation et conquérir une place pour la finale nationale.
"Au cours d’un jeu de rôle de 20 minutes, nous étions dans
la position d’un vendeur chargé de convaincre un client,
représenté par un professionnel", explique la jeune femme.
26
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
Sélectionnée par ses formateurs de la CCI Nord Isère, elle
a brillamment défendu les couleurs du Nord-Isère en terminant à la seconde place de la filière Vente. "Même si je ne
suis pas sélectionnée pour la finale, c’est une chance d’avoir
pu tester mes compétences en négociation devant des
experts. Leurs avis et conseils vont me permettre d’avancer". Un atout de plus sur le CV de l’étudiante alternante
qui a déjà acquis une certaine expérience professionnelle,
notamment grâce à sa formation. "L’alternance est une
excellente formule. En étant une semaine à l’école en formation et trois semaines au service marketing de l’entreprise
Tetradis, je peux travailler tout en continuant d’engranger
des connaissances théoriques". Et si Déborah se destine
plutôt à une carrière dans le marketing, elle sait que les
techniques commerciales lui seront toujours précieuses.
Contact : Laurence Muron - [email protected] - Tél : 04 74 95 24 14
Il suffit parfois de franchir
une seule porte pour que
toutes les autres s’ouvrent !
International, environnement, innovation,
commercial, marketing, financements,
création/transmission, pôles de compétitivité,
clusters, intelligence économique…
Rencontrer un
conseiller CCI
est le meilleur
moyen d’accéder
aux informations,
expertises,
accompagnements,
financements,
formations dont
votre entreprise
a besoin.
CCI RHÔNE-ALPES
Les CCI de Rhône-Alpes, 1er réseau de proximité des entreprises
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
29
30
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
31
32
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
33
34
NORD ISÈRE ECONOMIE N°86
RCS B 588 505 354
PROFESSIONNELS
VOUS INSTAUREZ
UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ
POUR VOS SALARIÉS,
VOTRE BANQUE EST LÀ POUR
VOUS DONNER DE L’ASSURANCE
D’ici le 31 décembre 2015, chaque employeur devra proposer une complémentaire santé à ses salariés, dans le cadre
d’un contrat collectif désormais obligatoire. Le Crédit Mutuel dispose d’une offre adaptable, PME Santé, intégrant une
large gamme de services et un choix de solutions présentant différents niveaux de garanties.
N’hésitez pas à rencontrer un conseiller pour établir un devis sur mesure.
0,15E TTC/MIN
Caisse Fédérale de Crédit Mutuel et Caisses affiliées, société coopérative à forme de société anonyme au capital de 2 093 710 080 euros, 34 rue du Wacken, 67913 Strasbourg Cedex 9,
immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés B 588 505 354, contrôlée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), 61, rue Taitbout, 75436 Paris Cedex 09,
intermédiaire en opérations d’assurances sous le N° Orias 07 003 758 consultable sous www.orias.fr. Contrats d’assurance souscrits auprès de ACM IARD SA, entreprise régie par le code des
assurances et MTRL, mutuelle nationale régie par le livre II du code de la Mutualité.

Documents pareils