Mise en page 1 - La Nation Arabe

Commentaires

Transcription

Mise en page 1 - La Nation Arabe
Pour une presse libre, forte et digne
21.000 enfants aux
besoins spécifiques
rejoignent les
centres spécialisés
P.02
Amar Ghoul :
le tourisme
local doit être
encouragé
Arrivée du président
du Sénat français en
Algérie pour une
visite de quatre jours
P.02
P.04
Quotidien national d’information - Mercredi 09 Septembre 2015 - N°730 Prix 10 DA - Site : www.lanation-arabe.dz - Tél-Fax : 041 46-53-25
Ouargla
Laksaci : la nouvelle Centrale des risques bientôt opéraonnelle
Le retour du crédit à la
consommaon se précise
P.03
23 annexes communales
reliées au réseau de
fibre opque
Constanne
Une commission
veillera au lancement
en octobre des projets
à Ouled Rahmoune
P.06
Oran
Le CRA se tourne
vers les lycéens
P.09
Plages de l'ouest
du pays
Les réserves de change en baisse
à 159,027 milliards de dollars en juin
P.02
CAN-2017 (qualificaons/2e J)
Soudani et Ghoulam
dans l'équipe type africaine
P.17
APN : présentaon et débat
dimanche du projet de loi
portant code du Commerce
P.02
Intempéries à Djelfa
Une dizaine de personnes
évacuées de leurs maisons
Le nombre de
noyades a doublé
P.07
P.05
2
Mercredi 09 Septembre 2015
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Rentrée scolaire
Amar Ghoul
Le tourisme local doit
être encouragé
21.000 enfants aux besoins spécifiques
rejoignent les bancs des centres spécialisés
La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition féminine, Mme Mounia
Meslem, a annoncé, à Tlemcen, que 21.000 enfants aux besoins spécifiques ont entamé, ce
jour, au niveau national, leur nouvelle année scolaire, dont le coup d'envoi a été donné à
partir de la ville de Nédroma.
Au cours d'une conférence
de presse, tenue en marge de
sa visite dans la wilaya de
Tlemcen, la ministre a précisé
que cet important effectif des
enfants scolarisés a été réparti
à travers 217 établissements
spécialisés, ouverts dans diverses régions du pays. Ces
effectifs sont encadrés par
13.700 éducateurs et enseignants spécialisés. Mme Meslem a précisé que son département ministériel a consacré
un budget de 10, 8 milliards
DA pour prendre en charge la
scolarité de cette frange de la
société, afin de lui garantir
une égalité de chances à tous
les enfants algériens, y compris les handicapés et ceux
ayant des besoins spécifiques.
Ces actions colossales s'inscrivent dans le cadre de la
mise en œuvre du programme du Président Abdelaziz Bouteflika, visant la prise
en charge effective de l'enfant
handicapé, son intégration
dans la société et la protection de sa dignité, a rappelé la
ministre, soulignant que le
taux de réussite aux examens
de l’année 2015 ont été de
l’ordre de 88 pc dans le cycle
primaire, 55, 73 pc au BEM et
54, 30 pc au Baccalauréat Par
ailleurs, elle a indiqué que la
nouveauté de cette année a été
l’édition en Braille du programme d’enseignement secondaire au profit des lycéens
non-voyants et mal voyants.
"L’Etat déploiera tous les
moyens pour prendre en
charge toutes les couches de la
société afin de garantir l’égalité sociale", a-t-elle souligné.
Concernant la scolarité des
enfants souffrant de maladies
rares, Mme Meslem a rappelé
que son ministère accorde
une attention particulière à
cette catégorie de citoyens qui
demande des équipements
lourds et onéreux. "Le ministère œuvre à former des éducateurs et pédagogues pour
assurer des cours privés à ces
malades dont l’état de santé
les empêchent de rejoindre les
centres spécialisés", a-t-elle
fait savoir.
Dans ce sens, elle s’est félicitée des efforts déployés au
niveau de la wilaya de Tlemcen pour la création de classes
spéciales destinées aux enfants trisomiques. Par ailleurs,
la ministre a rappelé la
convention signée entre son
département et le ministère
de l’éducation nationale portant prise en charge d’enfants
souffrant d’handicaps légers
et désignation d’éducateurs
spécialisés du ministère de la
solidarité pour accompagner
les enseignants du secteur de
l’éducation nationale. Elle a
également évoqué la politique
de la rationalisation des dépenses publiques, indiquant
que son département œuvre à
donner une nouvelle impulsion aux centres relevant de
son secteur afin qu’ils puissent pleinement activer avec
toutes leurs capacités. Elle a
annoncé que 37 centres relèveront prochainement de son
secteur qui verra ainsi ses capacités renforcées. Enfin,
Mme Meslem a procédé, lors
de cette visite, à l’inauguration de deux centres spécialisés à Nédroma et Sebdou, le
nouveau siège de la DAS, sis
au quartier de Mansourah,
avant de distribuer des décisions d’attribution de projets
aux jeunes dans le cadre de
"Blanche Algérie" et des microcrédits.
APN
Présentaon et débat du projet
de loi portant code du Commerce
L'Assemblée populaire nationale
(APN) tiendra dimanche et mercredi
deux séances plénières consacrées respectivement à la présentation et au débat
de deux projets de loi portant code du
Commerce et loi d'orientation sur la recherche scientifique et le développement
technologique, a indiqué un communiqué de l'Assemblée. Lors d'une réunion
du bureau de l'APN consacrée à la définition de l'ordre du jour des travaux de
l'Assemblée, il a été décidé de la reprise
des travaux à partir de dimanche prochain, par une séance plénière consacrée à la présentation et au débat du projet de loi portant code du Commerce.
Une autre séance est prévue mercredi
pour la présentation et le débat du pro-
jet de loi d'orientation sur la recherche
scientifique et le développement technologique. Le vote de ces deux projets de
loi aura lieu jeudi, 17 septembre et
concernera également le projet de loi
portant loi de finances complémentaire
(LFC) 2015, ainsi que l'ordonnance 1502 amendant et complétant l'ordonnance 66-155 portant code de procédure
pénale, souligne le document. Selon le
communiqué, la réunion présidée par
Mohamed Larbi Ould Khelifa, président
de l'APN, a débuté par le dépôt du projet de la LFC 2015 et de l'ordonnance
15-02 amendant et complétant l'ordonnance 66-155 portant code de procédure
pénale auprès des commissions spécialisées pour examen. Le bureau a, en outre,
Quotidien national d’information
Publié par la SARL LC M mehiaoui
Capital social : 34.652.000.00 DA
Bureaux régionnaux
Directeur général
Omar Triqui
Directeur de publication
Siège social
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
Email : [email protected]
CCP :007 99999 0000370845 67
Compte: 021 00102 1130000992 13
examiné les questions déposées à son niveau et décidé de soumettre 34 questions écrites et 18 autres orales au gouvernement, car remplissant les
conditions juridiques. Une séance
consacrée aux questions orales aura lieu
jeudi 10 septembre. Par ailleurs, le bureau a transmis aux concernés l'avis du
gouvernement sur la proposition d'une
loi amendant la loi n° 83-11 relative aux
assurances sociales modifiée et complétée. Le bureau a annoncé la vacance du
siège du député Boubekeur Kedouda, de
l'Alliance Algérie verte (AAV), suite à la
démission de ce dernier, et décidé d'en
informer le Conseil constitutionnel en
vue de son remplacement, conclut le
communiqué.
Benali Si Youcef
Rédaction
Ourabah Salem
Oran : 041-46-53-25
Aïn Témouchent :0771788137
Mostaganem : 0791018953
Sidi belabbes: 0776940608
Tlemcen : 0775771429
Tissemsilt: 0552450010
Relizane: 0778335429
Tiaret: 0775540914
Setif : 0667343230
Chlef : 0557784106
Blida : 0771257583
Le ministre de l'Aménagement du territoire, du
Tourisme et de l'Artisanat, Amar Ghoul, a mis l'accent, à Bouira, sur la nécessité d'encourager le tourisme local à la faveur de programmes qui prennent
en ligne de compte les attentes de la famille algérienne. M. Ghoul, qui inaugurait le siège d'une agence
de tourisme et de voyage dans le cadre de sa visite
d'inspection dans la wilaya, a lancé un appel aux responsables de cette structure pour encourager le tourisme interne par le biais de la mise en place de programmes répondant aux aspirations de la famille
algérienne. "L'heure est arrivée pour que les agences
de voyages s'impliquent dans la politique visant à
encourager le tourisme interne et ce par la mise en
place de programmes diversifiés susceptibles de répondre aux demandes des touristes", a-t-il indiqué. Il
a, à cet égard, souligné qu'à l’exception du Hadj et de
la Omra, les agences de voyages se doivent de prendre part à la "dynamique" initiée par son département
dont le but est d'encourager l'économie nationale et
de faire connaître aux citoyens les nombreuses richesses touristiques dont recèle leur pays. Tout en reconnaissant l'existence de lacunes qui empêchent la
relance du tourisme interne, M. Ghoul a fait état des
efforts visant à remédier à cette situation, citant dans
ce cadre l'organisation future d'une rencontre nationale regroupant les responsables des agences de
voyages à l'échelle nationale en vue de prendre
connaissance de leurs préoccupations et de leurs propositions. Après avoir accordé une autorisation de
construction d'un hôtel sur les hauteurs de Tikjda, le
ministre a mis l'accent sur la nécessité d'accorder
aux investisseurs privés toutes les facilités et les incitations en mesure de leur permettre de donner un essor supplémentaire au secteur. Au cours de sa visite
à l'hôtel "Djurdjura" relevant du centre national de
sport et d’attractions de Tikjda qui vient de faire l’objet d’une opération de réhabilitation, le ministre a
noté qu’au regard des richesses naturelles dont elle
dispose, cette région est en mesure de devenir un
pôle touristique d’excellence tout au long de l’année,
invitant les investisseurs privés à s'impliquer pleinement dans le secteur. Auparavant, le ministre a inauguré un hôtel au centre-ville de Bouira doté d’une capacité de 184 lits, de même qu’il a procédé à la pose
de la première pierre pour l’extension d’un hôtel disposant d’une capacité de 308 lits, avant de suivre un
exposé sur le plan d’aménagement du tourisme de la
wilaya. M. Ghoul a enfin présidé la cérémonie de remise de matériaux au profit de 15 artisans de la wilaya activant dans les domaines des bijoux traditionnels, le sculptage et la couture.
Publicité
Impression
ANEP Alger
Centre : Sia / Ouest : Sio
Diffusion
Centre : LCM communications
Ouest : S.D.P.O
1 Avenue Pasteur
Tel : 021-71-16-64
Fax : 021-73-95-59
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
251 B BD Freha Benyoucef
angle lycée Mustapha Hadam
(Les Castors)-Oran
Tel/Fax : 041-46-53-25
Observaons
Tous les documents et les
photos qui parviennent au
journal ne peuvent être restitués à leurs propriétaires
ACTUALITÉ
Hadj 2015
La Nation Arabe
Mercredi 09 Septembre 2015
3
Laksaci : la nouvelle Centrale des risques bientôt opéraonnelle
Pèlerins et membres
de la mission
de Médine sasfaits
Le retour du crédit
à la consommaon se précise
L'entrée en service de la nouvelle Centrale des risques de la Banque d'Algérie est prévue pour la
mi-septembre 2015, permettant ainsi de contribuer à la relance du crédit à la consommation, a
annoncé hier le gouverneur de la Banque Centrale algérienne, Mohamed Laksaci.
La saison du hadj 2015, se déroule jusqu'à
maintenant dans une "parfaite" jonction entre
les différentes commissions de la mission hadj
et omra, et dans leur ensemble des pèlerins algériens se disent satisfaits des conditions de
leur séjour à Médine. Le chef du centre de la
mission hadj et omra de Médine, Saïd Mohand
Ouider, précise que la prise en charge des hadjis se poursuit "sans encombres et aucun incident majeur n'a été relevé", et Dieu merci, aucun décès n'a été enregistré, a-t-il relevé.
Perceptible, à travers le fonctionnement des
différents services représentant les secteurs de
la santé, des affaires consulaires, de la protection civile et des affaires religieuses, cette saison
a été annoncée comme différente des précédentes se distinguant déjà par l'assurance aux
hadji algériens de repas équilibrés et chauds et
par une organisation pointue, qui repose d'un
côté, sur une cellule centrale, qui veille au grain,
et de l'autre sur des équipes extérieures mobiles, le tout travaillant en étroite collaboration
avec des services saoudiens d'appoint, au niveau
de l'aéroport et à Médine. "Ce qui fait la force de
cette mission c'est la bonne coordination entre
les différents secteurs qui forment la biaatha
(mission)", assure à APS M. Bernaoui Nacim,
devenu par la force des choses le coordinateur
au niveau du centre de la mission. Le système
mis en place fonctionne sans relâche 24h et
s'appuie sur le service programmation qui dote
tout le centre du programme général (accueil à
l'aéroport, transport, hébergement, restauration et acheminement des hadji vers la
Mecque), explique-t-il. "La protection civile
prend le relais pour l'organisation de l'accueil
au niveau de l'aéroport au moyen de trois
groupes à cinq éléments qui travaillent en alternance" et sans relâche.
"L'entrée en production de la
nouvelle centrale des risques de
la Banque d'Algérie est prévue
pour la mi-septembre 2015", a
indiqué M. Laksaci lors de la
présentation des principales
tendances financières et monétaires durant le premier semestre 2015.
La nouvelle Centrale des
risques qui constituera "un important outil d'aide à la gestion
des risques de crédits" par les
banques de la place, contribuera aussi "à la reprise effective du crédit à la consommation", a affirmé M. Laksaci. Le
retour du crédit à la consommation avait été décidé par la
Tripartie de février 2014 (Gouvernement-UGTA-patronat)
après avoir été suspendu en
2009 pour ne pas alourdir la
facture des importations et encourager la production nationale. Le crédit à la consommation aux ménages, dont les
conditions et les modalités ont
été fixées en vertu d'un décret
exécutif publié au journal officiel en mai dernier, concerne
les biens fabriqués par des entreprises exerçant une activité
de production ou de service sur
le territoire national et qui pro-
duisent ou assemblent des
biens destinés à la vente aux
particuliers. Ces entreprises
doivent être, précise le texte, en
règle avec les impôts et les organismes de sécurité sociale, doi-
vent être bancarisées et vendre
avec factures. Le taux d’intégration des biens qui pourront être
acquis grâce à un crédit à la
consommation doivent être
fixés par arrêté ministériel.
Les réserves de change en baisse à 159,027
milliards de dollars en juin
Les réserves de change de l'Algérie ont
poursuivi leur tendance baissière pour
s'établir à 159,027 milliards de dollars à
fin juin 2015 contre 178,938 milliards de
dollars à fin décembre 2014, a annoncé
hier à Alger le gouverneur de la Banque
d'Algérie, Mohamed Laksaci.
A fin juin 2014, les réserves de changes
étaient de l'ordre de 193,269 milliards de
dollars. Cela indique "une forte contraction" des réserves officielles de changes
entre fin juin 2014 et fin juin 2015 et qui
se sont contractées de 34,242 milliards
de dollars en raison de "l'impact du choc
externe sur la balance des paiements extérieurs de l'Algérie depuis le quatrième
trimestre 2014", a indiqué M. Laksaci lors
de la présentation des tendances financières et monétaires de l'Algérie au premier semestre 2015. Cependant, le niveau
des réserves de change "reste adéquat
pour faire face au choc externe en situation de très faible dette extérieure située à
3,353 milliards de dollars à fin juin 2015",
a souligné le gouverneur de la Banque
centrale.
Le dinar en nette
dépréciation face au dollar
Le dinar a enregistré une dépréciation
de 22% par rapport au dollar américain,
mais s'est apprécié de 0,6% par rapport à
l'euro au premier semestre 2015 comparativement à la même période de 2014, a
indiqué mardi le gouverneur de la
Banque d'Algérie, Mohamed Laksaci.
"L'impact du choc externe de grande
ampleur sur les fondamentaux a induit
une dépréciation de 22% du cours moyen
du dinar contre le dollar américain au
premier semestre 2015 par rapport au
même semestre de l'année passée", a affirmé M. Laksaci lors de la présentation
des tendances financières et monétaires
de l'Algérie au premier semestre 2015. Le
cours du dinar s'est, par contre, légèrement apprécié de 0,6% par rapport à
l'euro sur la même échéance, a précisé M.
Laksaci, soulignant que le taux de change
effectif réel du dinar algérien à juin 2015
reste apprécié par rapport à son niveau
d'équilibre de moyen terme en situation
d'élargissement du différentiel d'inflation
et de tensions sur les marchés des
changes. Selon le gouverneur de la
Banque d'Algérie, ces tensions "impactent significativement les cours de change
des pays émergents et en développement".
ONS
Le salaire moyen mensuel en Algérie a aeint 37.800 DA en 2014
Le salaire moyen net mensuel en Algérie (hors secteurs agriculture et administration) a évolué de 4,8% durant l'année
2014 pour s'établir à 37.800 DA (contre 36.104 DA en 2013),
a appris l'APS auprès de l'Office national des statistiques
(ONS). Par secteur juridique, l'évolution globale des salaires en
2014 a été de 4,6% dans le secteur public et de 5,9% dans le secteur privé, indiquent les résultats d'une enquête annuelle sur
les salaires réalisée par l'ONS en mai 2014 auprès de 832 entreprises dont 564 publiques et 268 privées nationales, représentant toutes les activités hormis l'agriculture et l'administration.
Plus précisément, le salaire moyen mensuel net a été de 52.700
DA dans le secteur public et de 31.000 DA dans le secteur privé
national en 2014. Les plus importantes augmentations ont
concerné les secteurs de la santé (14,6%), commerce et réparation (12,4%), les services (9%) et l'immobilier (7,2%). Par
contre, l'ONS a noté une faible augmentation dans les secteurs
hôtels et restaurants (2,1%) et dans la section construction
(2,5%). Dans les secteurs de l'immobilier et des hôtels et restaurants, la moyenne des salaires reste également faible avec un
montant de 31.181 DA pour l'immobilier (29.092 DA en 2013)
et 31.608 DA pour l'hôtellerie et restauration (30.948 DA en
2013), selon cette enquête. Il est observé que la hausse des salaires pour le secteur de la construction a profité surtout aux
cadres (augmentation de 14,3%), comparativement aux agents
de maîtrise (+6,6%) alors que le salaire moyen des agents
d'exécution a progressé de 0,3% seulement.
Le secteur pétrolier toujours premier
rémunérateur
Les résultats de l'enquête ont confirmé, une fois encore, que
le secteur le plus rémunérateur est celui des activités pétrolières
(production et services d'hydrocarbures) avec un niveau
moyen de salaire qui s'élève à 98.000 DA, suivi par le secteur
financier (banques et assurances) avec 57.800 DA.
A l'inverse, les salaires dans le secteur de la construction demeurent les plus faibles dans la structure salariale avec un
montant mensuel moyen de 28.722 DA en 2014 contre 28.021
DA en 2013, selon les mêmes données.
4
Mercredi 09 Septembre 2015
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Algérie-France
Conflit au Sahara occidental
Arrivée du président du Sénat français
pour une visite de quatre jours
Les négociaons piénent,
l'intransigeance du Maroc
"seul obstacle"
Le président du Sénat français, Gérard Larcher, est arrivé mardi à Alger pour une visite de
quatre jours, à l'invitation du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah.
L'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies
pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a achevé lundi une
visite dans les camps de réfugiés saharouis, dans le cadre des efforts de l'ONU visant à relancer les négociations entre le Front
Polisario et le Maroc, dans l'impasse du fait de l'intransigeance
de Rabat. La visite de trois jours de l'émissaire onusien, entamée
samedi à Chahid El-Hafed (camps de réfugiés), est la première
du genre après le rapport sur le Sahara occidental, présenté au
Conseil de sécurité par le secrétaire général de l'ONU Ban Kimoon, en avril dernier dans lequel il avait appelé le Front Polisario et Rabat à "redoubler d'efforts" pour négocier une "solution politique". M. Ross qui s'est fixé l'objectif de renouer les fils
de dialogue entre les parties en conflit, a eu des entretiens, au
cours de son déplacement, avec des membres de la délégation
sahraouie chargée des négociations et de hauts responsables
sahraouis, selon l'agence de presse sahraouie (SPS).
Dans une déclaration à la
presse, à son arrivée à l'aéroport Houari-Boumediene,
M. Larcher a indiqué que
"l'Algérie a une parole importante et une voix qu'il
faut entendre", soulignant
que l'Algérie et la France, ont
"des défis à relever en commun" Il a évoqué en outre
"le défi de la stabilisation de
la Méditerranée" qui est en
proie, a-t-il dit, à une
"grande déstabilisation". M.
Larcher a également indiqué
qu'il a voulu réserver, en tant
que président élu du Sénat
français, son premier voyage
au sud de la Méditerranée à
l'Algérie, et ce, en réponse à
une "ancienne invitation" de
M. Bensalah, a-t-il dit. M.
Larcher, dont la visite entre
dans le cadre de la coopération parlementaire entre
l'Algérie et la France, doit
rencontrer au cours de son
séjour des responsables du
Parlement et du gouvernement. Il est accompagné
d'une importante délégation,
dont le président de l'Association Algérie-France, JeanPierre Chevènement.
OUNU-PNUD
L'Algérie, "acteur important"
au Système des Naons unis
La représentante résidente du programme de l'ONU pour le développement (PNUD) et coordinatrice résidente du Système des Nations unies
en Algérie, Cristina Amaral a affirmé
dimanche que l'Algérie était "un acteur important dans le système des Nations unies". Mme Amaral qui interve-
nait lors d'une rencontre avec le ministre des relations avec le parlement Tahar Khaoua, a salué "l'engagement de
l'Algérie à soutenir et à défendre les
principes prônés par l'ONU", la qualifiant d'"acteur important dans le système des Nations unis, à travers sa participation permanente aux grands
débats sur les questions de l'heure et
futures", indique un communiqué du
ministère.
Par ailleurs, M. Khaoua a mis l'accent sur les réformes engagées par l'Algérie dans divers domaines à l'initiative
du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
Algérie-Burkina Faso
La situaon dans la région sahélo-saharienne
au menu des entreens
La coopération entre l'Algérie et le
Burkina Faso et la situation dans la région sahélo-saharienne a été hier à Alger au centre des entretiens entre le secrétaire général du ministère des
Affaires étrangères, Abdelhamid Senouci Bereksi, et son homologue burkinabais, Jacob Pasgo, en visite officielle
en Algérie. Cette visite en Algérie "vient
conforter la dynamique qui caractérise
les relations traditionnelles d'amitié et
de coopération entre les deux pays", at-on appris auprès du MAE. La visite
constituera également une occasion
pour une "évaluation exhaustive de la
coopération bilatérale entre l'Algérie et
le Burkina Faso et permettra de faire le
point sur la situation prévalant dans la
région sahélo-saharienne", a-t-on
ajouté de même source. Elle offrira, en
outre, l'opportunité aux hauts responsables des deux pays "de passer en re-
vue les questions régionales d'intérêt
commun et de procéder à un échange
de vues sur les principaux problèmes
que connaît actuellement le continent
africain", a-t-on indiqué, précisant que
cette visite s'inscrit dans le cadre des
consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères des
deux pays. M. Pasgo effectue une visite
du 7 au 9 septembre en Algérie à l'invitation de son homologue algérien.
MAE sahraoui
Ban Ki-moon va effectuer
une visite dans la région
Le secrétaire général des Nations
unies, Ban Ki-moon, devrait effectuer
une visite dans la région, dans le cadre
des efforts visant un règlement du
conflit au Sahara occidental, a indiqué
mardi à Alger le ministre sahraoui des
Affaires étrangères, Mohamed Salem
Ould Salek. Le secrétaire général de
l'ONU "compte" effectuer une visite
dans la région, a déclaré M. Ould Salek
lors d'une conférence de presse, sans
plus de détails sur la date de cette visite.
Il a réitéré, par la même occasion, l'appel de la République arabe sahraouie
démocratique (RASD) au Conseil de
sécurité de l'ONU à "assumer ses responsabilités" vis-à-vis de la question
sahraouie, notamment en ce qui
concerne l'organisation d'un référendum d'autodétermination du peuple
sahraoui et la protection des droits humains des populations sahraouies dans
les territoires occupés. Le chef de la diplomatie sahraouie a appelé, également, la communauté internationale à
agir face aux "tergiversations du Maroc
et ses entraves aux efforts de règlement
du conflit au Sahara occidental". M.
Ould Salek a dénoncé l'exploitation illégale par l'occupant marocain des richesses naturelles du Sahara occidental,
à travers notamment ses accords de
partenariat avec des pays européens.
Rabat, "seul obstacle"
devant les efforts de l'ONU
A l'issue d’une réunion avec l'envoyé personnel du SG de
l'ONU, le membre de la délégation sahraouie de négociation,
Boukhari Ahmed, cité par SPS, a une nouvelle fois souligné que
l'"intransigeance" du Maroc est le "seul obstacle" devant les efforts de l'ONU pour parvenir à une solution au conflit sahraoui,
appelant le Conseil de sécurité à "exercer des pressions" sur le
royaume marocain afin de "se conformer à la légitimité internationale". Le diplomate sahraoui a réaffirmé que la seule solution au conflit du Sahara occidental passe par l'organisation
d'un référendum "libre, juste et impartial devant permettre au
peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination". Renouvelant la coopération du Front Polisario avec l'ONU, M.
Boukhari a souligné que la visite de M. Ross s'inscrit dans le cadre des efforts de l'ONU pour relancer les négociations entre le
Front Polisario et le Maroc pour la décolonisation du Sahara occidental. Le représentant du Front Polisario auprès de l'ONU
a également affirmé que la résolution du problème du Sahara
occidental "contribuera dans l'établissement de la sécurité dans
la région. "La situation sécuritaire dans la région a obligé l’occupant marocain et ses alliés à réviser leurs positions négatives
qui empêchent une solution définitive au conflit du Sahara occidental", a-t-il ajouté. En juin dernier, Ahmed Boukhari avait
déjà souligné que les autorités marocaines cherchaient à "gagner
du temps" pour maintenir les choses en l'état dans les territoires
sahraouis occupés. "Le Maroc veut obstruer toute possibilité de
progrès dans le processus de paix. Il cherche à gagner du temps
en attendant l'arrivée, dans un an, d'un nouveau secrétaire général des Nations unies, avec l'illusion que cela entraînerait l'oubli et donc l'acceptation du fait accompli", avait-il averti. La dernière rencontre entre M. Ross et les membres de la délégation
du Front Polisario remonte au 24 mars 2015 dans le cadre de
sa tournée maghrébine effectuée à pratiquement un mois du renouvellement du mandat de la Minurso (mission de l'ONU au
Sahara occidental). "La présence de Ross dans les camps de réfugiés prouve l'importance accordée par l'ONU pour trouver
une solution à la question sahraouie", avait déclaré alors M.
Boukhari.
Saïda Benhabyles
La scolarisaon des enfants syriens
se déroule normalement
La présidente du Croissant rouge algérien (CRA), Saïda
Benhabyles a affirmé lundi à Alger que les enfants des réfugiés
syriens en Algérie étaient "normalement" scolarisés. "Tous les
enfants des réfugiés syriens sont normalement scolarisés en Algérie", a précisé Mme Benhabyles en marge de la distribution,
à l'occasion de la rentrée scolaire 2015/2016, des fournitures
scolaires aux enfants syriens résidant avec leurs familles au centre de Sidi Fredj (Alger-ouest). Cette initiative s'inscrit dans le
cadre de l'"opération de solidarité de la part du peuple algérien
envers le peuple syrien frère", a indiqué la présidente du CRA
estimant que "les familles ayant quitté les leurs en Syrie doivent
sentir qu'elles sont bien accueillies au sein d'autres familles dans
leur deuxième pays". Le CRA, a-t-elle rappelé, a mis à la disposition des enfants syriens scolarisés tous les effets scolaires
nécessaires.
La Nation Arabe
Mercredi 09 Septembre 2015
5
Accidents de la route
44 morts et plus
de 1.600 blessés
en une semaine
Intempéries à Djelfa
La circulaon rouère au ralen
eaux souterraines dans la région. Selon
les services de la Protection civile de la
wilaya "aucun dégât majeur n’a été enregistré jusqu'à cette heure, suite à ces
pluies, exception faite de quelques interventions pour le pompage des eaux au
niveau de certaines habitations dans la
ville de Djelfa". La même source a signalé la mobilisation de tous ses moyens
matériels et humains, dès réception d’un
Bulletin météorologique spécial (BMS),
aux fins de faire face à une éventuelle urgence, tout en lançant un appel aux citoyens pour être vigilants sur les routes,
et ne pas se risquer à traverser les cours
d’eau et autres ravins, notamment.
Une dizaine de personnes
évacuées de leurs maisons
Un ralentissement du trafic a été enregistré, hier matin, au niveau de plusieurs
axes routiers de la ville de Djelfa, suite
aux pluies orageuses qui se sont abattues sur la région, a-t-on constaté. En
effet, la circulation a été contrariée dans
plusieurs carrefours de la ville, à l’instar
de celui du centre-ville, mitoyen à l'hôtel El Emir, ainsi que les carrefours des
cités "Bab Echaref", et Belarzal, au même
titre qu'au niveau de l'axe de la RN 46 reliant l'hippodrome à la station d'essence.
Parallèlement, les pluies torrentielles qui
se sont abattues sur la ville ont inondé de
nombreux boulevards, à l’instar de celui
de Rouini, Dechret El Khounia, la Cité et
des Jardins, et Bouterfis, où la circulation
était difficile tant pour les piétons que
pour les véhicules. Des crues ont été enregistrées au niveau de plusieurs cours
d’eau, dont l'Oued Melah traversant la
ville de Djelfa. Les agriculteurs et maquignons ont, pour leur part, estimé que
ces "précipitations pluviales sont de bon
augure pour la saison agricole ", tout en
contribuant au relèvement du niveau des
Une dizaine de personnes ont été évacuées hier de leurs maisons à Djelfa suite
aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région, a-t-on appris auprès
de la direction de la Protection civile de
la wilaya. L’évacuation de ces personnes
s'inscrit au titre des interventions des
agents de la Protection civile pour le
pompage des eaux des maisons inondées par les eaux pluviales, dans nombre
de quartiers de la ville où aucune perte
en vie humaine n’a été enregistrée, a-ton ajouté de même source. Il a été signalé, à ce propos, l’évacuation de sept
(7) personnes d’une habitation menaçant de s’écrouler, dans la zone industrielle, alors que trois (3) autres ont été
évacuées d’une maison inondée à la cité
Ben Saïd.
La même source a fait également part
d’autres opérations de pompage des
eaux dans des immeubles inondés dans
les cités des "Jardins" et du "5 juillet", de
même qu’au niveau de l’Institut d’agriculture spécialisé, du CEM Lakhnech
Mustapha et de l’école primaire "Zouhour" du village Ouled Abid, à 10 km à
la sortie sud de Djelfa. Les pluies ont été
aussi à l’origine de la fermeture de la
route communale N°9, au niveau de
l’Oued El Maleh, au lieudit Mtiriha, dans
la daïra d’El Idrissia, à une centaine de
km à l’ouest de la wilaya. La route communale N°7 et l’axe de la RN 46 reliant
le lotissement El Mouileh à la commune
de Dar Echioukh, au lieudit El Gaid
Saad, a également été fermée à la circulation, au même titre que le carrefour
menant vers la commune de Mililiha.
Un affaissement de route a été par ailleurs enregistré à la cité Bernada du cheflieu de wilaya, a encore signalé la même
source.
Kentucky : Une incroyable
tornade de feu dans un lac !
Mise en échec d'une
tentave d'introducon
d'armement et de
minuons dans
le sud du pays
Une tentative d'introduction d'armements, de
munitions et d'obus a été mise en échec par un
détachement de l'Armée populaire nationale relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji
Mokhtar, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. "Dans le cadre de
la sécurisation des frontières et de la lutte contre
la criminalité organisée, un détachement de
l'ANP, relevant du secteur opérationnel de Bordj
Badji Mokhtar (6ème région militaire), a mis en
échec une tentative d'introduction d'une quantité
d'armement, de minutions et d'obus", précise la
même source. "La patrouille de reconnaissance
menée près des frontières a permis la découverte
d'un abri contenant un lance roquettes de type
RPG7, un fusil mitrailleur de type (FMPK), deux
mitrailleuses de type Diktariov, six pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, un fusil à répétition et une quantité importante de grenades, de
minutions et d'obus", détaille le MDN.
Arrestaon d’un
individu en
possession de 3kg
de kif à Tizi-Ouzou
Découverte d’ossements humains à Brédeah (Oran)
Les gendarmes de la brigade de Boutlelis ont ouvert une enquête suite à la découverte d’ossements humains au village
Brédeah, commune de Boutlelis à la sortie ouest de la wilaya d’Oran. En effet les
ouvriers d’une entreprise privée chargée
du projet de réfection du réseau d’assainissement à Brédeah, Boutlelis, ont déterré des ossements humains. Les ossements ont été déposés à la morgue du
C.H.U d’Oran, dans l’attente d’envoi des
échantillons à l'Institut National de Criminologie et Criminalistique de la Gendarmerie Nationale de Bouchaoui pour
analyses.
F.Loubna
Quarante-quatre personnes
ont trouvé la
mort et 1.670
autres ont été
blessées dans
des accidents
de la route enregistrés en une
semaine (du 30 août
au 5 septembre) au niveau national, selon un bilan établi mardi par la Protection civile. "Le bilan
le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya
de Skikda avec six personnes décédées et quarante-six autres blessées suite à 33 accidents de la
circulation", a précisé la même source dans un
communiqué. Par ailleurs, la Protection civile fait
état de plusieurs opérations de sauvetage effectuées par ses unités d'intervention suite aux intempéries enregistrées de lundi à mardi dans les wilayas de M'sila, Batna, Sétif, Biskra, Médéa, Oum
El Bouaghi, Khenchela et Bordj Bou Arreridj.
En frappant l'entrepôt de whisky Jim
Beam situé dans le Kentucky, un éclair
a provoqué le déversement de près de
trois millions de litres de bourbon dans
un lac voisin.
Retenue à la surface de l'eau, cette
matière inflammable a ensuite pris feu
lorsqu'un autre éclair est venu à son
tour frapper le lac, provoquant la mort
de nombreux poissons. Aidées par des
conditions météorologiques favorables,
les flammes se sont alors transformées
en véritables tornades de feu hautes de
près de 30 mètres.
Les faits remontent à 2003 mais la
chaîne américaine The Weather Channel a décidé de diffuser les images
lundi.
Une personne a été arrêtée fin de la semaine dernière, dans la localité de Mechtras, à 32 Km au sud
de Tizi-Ouzou, en possession de près de trois kilogrammes de kif traité, a indiqué, hier, un communiqué de la sûreté de wilaya. Le mis en cause dans
cette affaire, âgé de 22 ans, a été interpellé, lors
d'une souricière tendue par la Brigade de lutte
contre le trafic de stupéfiants, qui a exploité des
renseignements faisant état d'un trafic de drogue à
Mechtras, a-t-on fait savoir. Présenté, lundi, au parquet de Draa El Mizan, ce même individu a été
placé en détention préventive pour le chef d'accusation de "détention de stupéfiants à des fins de commercialisation", a-t-on ajouté.
6
Mercredi 09 Septembre 2015
CENTRE-EST
La Nation Arabe
Marchés à besaux de Djelfa
L'huile d'olive de Jijel
Grande animaon et des moutons
à des prix disncts
Une qualité reconnue…
et cerfiée
A quelques jours de l’Aid El Adha, une grande animation caractérise les marchés à
bestiaux de Djelfa, conjuguée à la pratique de prix distincts pour le mouton du sacrifice de
cette année, a-t-on constaté.
La wilaya de Djelfa est annuellement le point de
convergence d'un nombre
considérable de citoyens et
vendeurs de bétail, de tout le
pays, en quête de moutons
pour la fête du sacrifice. Aussi
les nombreux marchés de bétail de la région, dont ceux de
Hassi Bahbah, El Birine,
Messaâd, Dar Echioukh, Ain
Ibel et El Idrissia, ainsi que le
marché hebdomadaire de la
ville de Djelfa, qui se tient
chaque lundi, sont ces jours
ci, le théâtre d’une grande affluence, aiguisée, il est vrai,
par une importante offre de
moutons, proposés à des prix
"quasi- stables", selon les spécialistes du domaine. Ainsi
en est-il du marché hebdomadaire du chef-lieu, ou le
prix d’un bélier cornu varie
entre 50 et 65.000 da, au moment où le mouton dit
"Thniane" (ne dépassant pas
deux ans) est proposé entre
40 et 44.000 da, tandis les
moutons de moins d'une an-
née, appelés localement "Allaliche", sont cédés dans une
fourchette allant de 35 000 à
45. 000 DA la tête. De nombreux maquignons, rencontrés sur place par l’APS, ont
jugé ces prix "raisonnables",
et à la portée de tous, "localement, cela s’entend", ont t-ils
souligné, estimant que les
"prix imposés ailleurs sont le
fait des intermédiaires (vendeurs saisonniers)" , tout en
affirmant que les prix pratiqués à Djelfa sont "régis par la
règle de l’offre et de la demande, qui diffère d’un marché à un autre". D’autres maquignons locaux ont tenu à
faire le récit des "difficultés
rencontrées dans la préparation des bêtes du sacrifice",
soulignant que l’idée selon laquelle "ils gagnent beaucoup
d’argent" est "totalement
fausse", car les préparatifs de
la bête durent toute une année d’efforts, conjugués à la
cherté des prix des fourrages,
et au manque de main d’œuvre, ont-ils déploré. "Ce sont
les intermédiaires qui gagnent le plus, avec la hausse
des prix des bêtes, car c’est
eux qui imposent la marge du
gain, surtout au niveau des
marchés à bestiaux des régions Nord et Est du pays,
d’où ils sont issus, ceci d’autant plus que leurs gains ne
sont pas tributaires des efforts d’élevage et de préparation des bêtes, tout au long
de l’année", ont affirmé les
éleveurs de Djelfa. Des vendeurs de bétail, dit saisonniers notamment, ont soutenu pour leur défense, que le
"transport des bêtes d’un
marché à un autre, est un
grand risque pour notre argent", assurant qu’ils consacrent de grands efforts pour
un "gain relatif", car ce "n’est
pas toute l’offre qui est acquise par les citoyens".
Constanne
Une commission veillera au lancement
en octobre des projets à Ouled Rahmoune
Une commission désignée
par la wilaya veillera au lancement "d’ici fin octobre" des
projets de développement
inscrits à l’indicatif de la
commune d’Ouled Rahmoune (Constantine), a indiqué le secrétaire général de
la wilaya, Abdelkhalek
Sayouda. Précisant que cette
commission sera présidée par
l’inspecteur général de la wilaya, ce responsable, qui présidait lundi soir une réunion
avec les élus de la commune
d’Ouled Rahmoune et les directeurs de l’exécutif, a souligné que les projets liés à
l’amélioration du cadre de
vie, au traitement de l’environnement, à la réfection de
l’éclairage public et au transport scolaire sont "prioritaires". Il a également instruit
les responsables concernés à
l’effet de "bannir les postes de
responsabilité par intérim qui
s’inscrivent dans la durée",
avant d’exhorter, à ce sujet, le
président de l’Assemblée populaire communale (APC)
d’Ouled Rahmoune de présenter "sans délai" aux services de la wilaya des propositions de recrutement pour
les postes-clé dans cette commune. M. Sayouda a estimé
"inadmissible" qu’un budget
de deux (2) milliards de dinars destinés à financer 127
projets, tous inscrits et non
encore lancés, reste "otage
pour des questions d’organisation administrative". La wilaya mettra en place "tous les
moyens nécessaires pour relancer le développement dans
cette commune", a assuré ce
responsable, soulignant que
le taux de 0,16 % en matière
de consommation de crédits,
dans une commune où les
besoins de la population sont
importants et où un budget
"colossal" est gelé, doit interpeller les consciences et
conduire à un "déclic" en vue
d’une meilleure organisation.
Annonçant l’organisation régulière de réunions pour évaluer l’avancement des projets
de développement inscrits au
bénéfice de la commune
d’Ouled Rahmoune, M.
Sayouda a appelé les élus locaux à "s’impliquer plus sérieusement et avec davantage
de détermination dans les efforts de développement local". De son côté, le président
de l’APC d’Ouled Rahmoune, Mohamed Chettab,
a indiqué que depuis l’installation de l’actuelle assemblée
Des analyses effectuées récemment en laboratoire ont
révélé la "bonne qualité" de l'huile d'olive produite dans
la wilaya de Jijel, notamment en ce qui concerne le taux
d'acidité, a indiqué le secrétaire général de la Chambre de
l'agriculture, Yacine Zeddam. Sur les onze (11) huileries,
modernes et traditionnelles, ciblées, deux seulement obtiennent des huiles ayant un taux d'acidité situé entre 3,92
et 17,6 pour cent, les 9 autres donnant des résultats "très
satisfaisants" avec des taux de 0,48 à 2,73 p.c., selon ce responsable qui a précisé que cette opération d’analyse s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de la qualité de l’huile
d’olive produite en Algérie au titre de la campagne oléicole 2014-2015. Les prélèvements ont été effectués par
l'institut technique de l'arboriculture fruitière et de la
vigne (ITAF) de Sidi-Aich, dans la wilaya de Bejaia, auprès de onze (11) huileries des localités de Taher, Chekfa,
El Ancer et Beni Hebibi, toutes situées dans les zones oléicoles de la wilaya de Jijel, a souligné M. Zeddam, précisant que des "efforts d'accompagnement" des producteurs se poursuivront pour améliorer davantage la qualité
du produit. L’échantillonnage a notamment porté sur
l’analyse du pH (potentiel hydrogène représentant la mesure de l’alcalinité en chimie, ndlr) ainsi que sur des analyses sensorielles, chimiques et du taux de matière grasse.
La production d’huile d’olive a atteint plus de 24.000
hectolitres au titre de la campagne 2013-2014 dans la
wilaya de Jijel où deux (2) associations professionnelles
agréées activent dans le domaine oléicole qui dispose
d'une superficie de 14.300 hectares d'oliviers. La région
compte 134 huileries (47 modernes et 87 traditionnelles)
et un effectif de plus de 1.400 oléiculteurs, selon la Chambre locale de l'agriculture.
Ouargla
élue, en décembre 2012, "ce
ne sont pas moins de 27 projets relevant d’anciens programmes qui ont été achevés". Il a également signalé
que 17 autres projets de développement étaient "en phase
d’achèvement" tandis que 18
autres en sont au stade de "finalisation des procédures administratives". M. Chettab,
soutenant qu’un effort "soutenu" est fourni par l’actuelle
Assemblée pour améliorer le
cadre de vie des citoyens, a
souligné qu’une équipe
"composée d’un seul architecte et de deux techniciens"
ne pouvait gérer la totalité
des projets inscrits. Située au
Sud-est de Constantine, la
commune d’Ouled Rahmoune, relevant administrativement de la daïra d’El
Khroub, compte près de
30.000 habitants. Elle est
considérée comme l’une des
communes les plus riches du
pays eu égard aux recettes de
recouvrement de la taxe de
l’activité
professionnelle
(TAP). Ouled Rahmoune reçoit en effet une moyenne
annuelle de 400 millions de
dinars provenant des unités
industrielles dont le centre de
distribution de carburant de
Naftal, à Bounouara et l’Entreprise nationale des granulats (ENG), implantés dans la
zone d’activités de cette commune.
23 annexes
communales reliées au
réseau de fibre opque
Vingt-trois (23) annexes communales à travers la wilaya d’Ouargla ont été raccordées, à ce jour, au réseau de
la fibre optique, a-t-on appris auprès de la Direction opérationnelles des télécoms (DOT) d’Ouargla. Retenue dans
le cadre du plan national de modernisation et de numérisation des services administratifs offerts aux citoyens,
l’opération cible dans son ensemble 46 annexes à travers
les 21 communes que compte la wilaya d’Ouargla, selon
la même source. Les travaux sont en cours d’exécution
pour le raccordement des 11 autres annexes communales au réseau de fibre optique, à l’instar de celles d’ElBour et Afrane (commune de N’goussa), Ghamra et ElKsour (Mégarine), Moggar et El-Harihira (Sidi-Slimane)
et Goug (Blidet Amor), a-t-on fait savoir. Initiée par le
secteur de la Poste et des technologies de l’information et
de la communication (P-TIC), cette opération, dont les
chefs-lieux de communes ont déjà bénéficié de la numérisation, vise à élargir la couverture en fibre optique à l’ensemble du territoire de la wilaya d’Ouargla et contribuer
à la modernisation du service public, signale-t-on.
REGION OUEST
La Nation Arabe
Sidi Bel-Abbès
7
Plages de l'ouest du pays
Abdelwahab Nouri appelle à une geson
rigoureuse des ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau et de l'environnement, Abdelwahab Nouri, a appelé
lundi, à Sidi Bel-Abbès, à une gestion rigoureuse des ressources naturelles, financières et
humaines relevant de son secteur.
En inspectant le barrage
Tabia, réalisé pour protéger
la ville de Sidi Bel-Abbes et
les localités environnantes
contre les inondations, le ministre a souligné la nécessité
d’étudier la possibilité d’utiliser les eaux stockées dans
l’irrigation des terres agricoles et dans le secteur industriel afin que les 22 millions de m3 d’eau ne partent
pas dans la nature. M. Nouri
a fustigé les responsables du
secteur de l’hydraulique du
fait qu'ils n'ont pas créé des
périmètres irrigués pour exploiter les eaux du Choo
Chergui dont bénéficie la wilaya de Sidi Bel-Abbès à raison de 100.000 m3/jour. Le
ministre a donné des instructions aux responsables de
l'Algérienne des eaux (ADE)
à l’échelle nationale pour
faire preuve d’une gestion rationnelle de la ressource humaine et de répartir les personnels pléthoriques pour
combler les déficits rencontrés dans certains postes et
localités. Par ailleurs, il a demandé aux cadres de son ministère et aux responsables
du secteur de la wilaya de
SBA de donner la priorité à
l’alimentation des populations locales en eau potable
dans les projets visant l’ache-
Mercredi 09 Septembre 2015
minement de ce produit vital
à partir des chotts Chergui et
Gharbi. L’excédent des quantités d’eau acheminées sera
destiné à l’irrigation des
terres agricoles a préconisé
le ministre, rappelant que la
wilaya de SBA souffre du
manque de ressources hydriques. Elle est approvisionnée à partir des barrages de la
wilaya de Mascara et Tlemcen. Un projet d’alimentation de la wilaya de SBA à
partir de la station de dessalement d’eau de mer de Honaine (Tlemcen) est en
cours. Par ailleurs, le ministre a suivi une présentation
du système d’alerte contre les
inondations mis en place
dans les oueds de la wilaya.
Ce système est géré par
l’agence nationale des ressources hydriques. Il permet
de prévenir et de donner
l’alerte en cas d’un danger
imminent d’inondation afin
de mettre en place les dispositifs de secours. Au cours de
sa visite, Abdelwahab Nouri
a inspecté plusieurs projets
relevant de son secteur dont
le barrage de Tabia, mis en
service en 2011 et dont la capacité de stockage est de 25
millions m3 d’eau. L’ouvrage
a nécessité un investissement
de 2,7 milliards DA. Dans la
localité de Benbadis, le ministre a visité le projet de
protection de la ville et celle
de Zahana des inondations.
Doté d’une enveloppe de 800
million DA, le chantier enregistre un taux d’avancement
de 98%.
Dans la commune de Sidi
Khaled, le membre du gouvernement a procédé à la
mise en service d’un château
d’eau de 500 m3. Cet ouvrage permettra de porter les
quantités d’eau destinée à
cette localité de 8.000 âmes à
900 m3. Au chef-lieu de wilaya, il a visité le siège de
l’EPIC Nadif com, opéra-
tionnelle depuis mai dernier.
Dotée d’importants moyens
humains et matériels, l’entreprise fournit de grands efforts en matière de nettoiement et de ramassage des
ordures et détritus dans plusieurs quartiers de la ville.
Enfin, Abdelwahab Nouri a
inspecté le projet d’aménagement de l’Oued Mekkara
et visité le projet d’aménagement du boulevard Macta et
suivi la présentation du projet d’aménagement du jardin
public du chef-lieu de wilaya,
site se trouvant à l’état
d’abandon depuis des années.
Le nombre de noyades
a doublé
Le nombre de décès par noyade au niveau des plages
de l'ouest du pays a pratiquement doublé, durant la
saison estivale 2015, a-t-on appris, hier, du Commandement de la 2ème région de la Gendarmerie nationale, basé à Oran . Le responsable du service régional
de la sécurité publique, le Lieutenant-colonel Abdelghani Rihane, a qualifié, au cours d'une conférence de
presse, cette situation d'"alarmante" puisqu'il a été enregistré 67 cas de noyade, durant les trois mois de la
saison estivale 2015, contre 34 cas durant la même période de l'année 2014. Présentant le bilan des activités
des unités de la gendarmerie nationale au niveau de la
région Ouest, dans le cadre de la mise en œuvre du
plan "Delphine", cet officier supérieur a déclaré que la
wilaya de Mostaganem vient en tête du décompte avec
33 noyés, suivie d’Oran avec 20 cas. Il a précisé que le
plus bas nombre de morts a été enregistré sur les
plages de la wilaya de Tlemcen avec 5 cas seulement.
Par ailleurs, le même officier a signalé la mort d’un baigneur percuté par un "Jet-ski" alors que 4 autres ont été
blessés, durant la même période. Les services de la
gendarmerie nationale ont effectué plus de 22.000 interventions au niveau de 55 plages de l’Ouest du pays,
région qui compte au total 112 sites ouverts à la baignade dans les wilayas d’Oran, Aïn Temouchent, Mostaganem et Tlemcen.
Mostaganem
Une producon
de 370.000 quintaux
de raisin aendue
Aïn Defla
L’Enseignement de Tamazight lancé
dans 6 écoles de la commune de Tachta
Le lancement de l’enseignement de la
langue Tamazight à Aïn Defla a été
donné, à partir de 6 écoles primaires de
la commune de Tachta située dans le
nord-ouest de la wilaya, a-t-on appris,
lundi, du directeur de l’Education.
Trois écoles primaires dans la commune de Tachta et autant à Ouled
Bassa (un douar y relevant) ont inauguré l’enseignement de cette langue au
niveau de la wilaya, a indiqué Mahmoud Faouzi Tebboune, relevant que
Aïn Defla figure parmi les 20 wilayas
du pays concernées par le lancement
de l’enseignement de cette langue au
cours de l’année scolaire 2015 -2016.
Deux professeurs licenciés en tamazight assurent l’enseignement de cette
langue au niveau des 6 écoles en question à raison de 3 écoles pour chacun
d’entre eux, a précisé M.Tebboune, faisant remarquer que l’enseignement de
cette langue concernera, dans une première étape, les élèves de 4ème année
primaire. Selon lui, l’enseignement de
la langue amazigh dans le cycle primaire de la wilaya s’élargira en fonction
des demandes formulées par les responsables des écoles, mettant l’accent
sur le fait que l’enseignement de cette
langue dans la commune de Tachta
constitue une « expérience » de laquelle
beaucoup d’enseignements doivent être
tirés. Considérant que l’introduction
de la langue amazigh constitue un «
plus » pour l’enseignement primaire de
cette commune, le P/APC de Tachta,
Lakhdar Mekkaoui, a pour sa part, émis
le souhait de voir l’enseignement de
cette langue s’élargir à toutes les écoles
primaires de la wilaya au cours des années à venir.
Il a noté que le fait que les jeunes de
Tachata s’expriment, dans leur écrasante majorité, en tachelhit (l’un des
dialectes du berbère) constitue un facteur devant leur faciliter l’assimilation
de cette nouvelle matière.
Taghzit
Le P/APC suspendus de ses foncons
Le wali de Mostaganem a suspendu
de ses fonctions le président de l’APC
de Tazghit, a-t-on appris des services
de la wilaya. Cette mesure a été motivée par les poursuites judiciaires dont
fait l’objet cet élu mis en cause dans
une affaire de "gestion financière et administrative", ajoute-t-on de même
source, précisant que les habitants de
cette commune (90 kms à l’Est du cheflieu de wilaya) avaient paralysé, lundi,
les services de l’APC exigeant le dé-
part du P/APC. Les Présidents des
APC de Mostaganem, Kheirdine,
Achâacha, Sayada, Khadra et Thazghit
ont été suspendus de leur fonction en
raison de poursuites judiciaires dont
ils font l’objet, rappelle-t-on.
Une production de 370.000 quintaux de raisin de table et de cuve est attendue cette année dans la wilaya
de Mostaganem, a-t-on appris lundi de la direction locale des services agricoles (DSA). Cette production,
réalisée sur une superficie dépassant les 10.600 ha,
enregistre une hausse de 1.900 quintaux par rapport à
la précédente campagne, précise-t-on de même source.
Cette hausse de la production s’explique par l’absence,
cette année, de maladies frappant la vigne comme le
mildiou ou l’oïdium ainsi que par la maîtrise des parcours techniques de ce type de culture grâce aux campagnes d’information et de vulgarisation menées par
la DSA. La campagne des vendanges, entamée depuis
le début du mois d’août dernier et devant se poursuivre jusqu’à la fin du mois courant, a permis une cueillette de 118.000 qx de raisin de table et 98.306 qx de
raisin de cuve. Le rendement moyen est 30 à l’hectare
pour le raisin de table et 44 qx/ha pour le raisin de
cuve. La viticulture est répandue à l’Est de la wilaya de
mostaganem, principalement à Sidi Lakhdar, Sidi ali,
Hadjdaj, en plus de Stidia, Hassi Mameche et Kheirdine, rappelle-t-on.
ORAN
La Nation Arabe
Visant l’objecf de former un secouriste par famille
Le CRA se tourne vers les lycéens
Le croissant rouge et la direction de l’éducation vont lancer conjointement un cycle de
formation en secourisme au profit des élèves du secondaire et ce dans le cadre d’un
programme intitulé « Un secouriste pour chaque famille ».
B.Jad
Il s’agit, selon une source du
CRA d’une initiation aux techniques de sauvetage dans des
cas de brûlures, de traumatismes, d’asphyxies et autres situations de danger issues d’accidents
domestiques.
L’importance de ce programme de formation réside
dans le fait que les nouveaux
secouristes peuvent également
intervenir lors de catastrophes
naturelles, comme les séismes,
les inondations ou encore suite
à des accidents de la circulation qui font quotidiennement
des victimes et ce avant même
l’arrivée des agents de la protection civile et ce dans une
tentative de sauver plus de vies
humaines. La formation sera
organisée au sein des établissements scolaires secondaires et
permettra aux lycéens de dispenser des cours théoriques,
ponctués par des démonstra-
tions pratiques, sur les techniques élémentaires du secourisme, consistant en les
conseils et gestes à prodiguer à
des personnes en danger, avant
l’arrivée des secours spécialisés. Cette action sera généralisée prochainement pour toucher le moyen et le primaire.
Pour rappel, plus de 650 personnes ont été formées aux
premiers secours par le Croissant-Rouge algérien à Oran,
depuis 2014. Issues de toutes
les catégories socioprofessionnelles dont des fonctionnaires,
des étudiants et des chômeurs.
Ces derniers ont été initiés aux
premiers secours dans le cadre
du programme de formation
tracé par le CRA, un programme ambitieux, visant à
développer la culture de prévention chez les citoyens, et à
introduire la formation en premiers soins. Notons également
qu’environ 560 secouristes ont
été formés dans le cadre du
programme de formation de
l’exercice 2013 du CRA à
Oran. Le secourisme, ou les
premiers gestes élémentaires
de survie, est l’ensemble des
gestes pratiques simples qui
peuvent prévenir le danger de
mort immédiate, rendre le
blessé transportable vers un
centre hospitalier et réduire les
conséquences immédiates et
tardives des blessures.
Il est important de signaler
que chaque année, plus de
10 000 vies pourraient être
épargnées si seulement une
personne sur 5 connaissait les
gestes d'urgence. Mais malheureusement, moins de 5 % des
Algériens se forment aux premiers secours d’où l’importance de ce programme qui
vise de plus en plus de jeunes
chaque année.
Educaon naonale
328.737 élèves rejoignent
les bancs des écoles à Oran
Le wali d’Oran Abdelghani
Zaalane a donné hier dimanche le coup d’envoi de la
nouvelle rentrée scolaire
2015/2016 à partir de du lycée
Chahid Betiche Noureddine à
Sidi El Bachir. La première leçon qui a été donnée à cette
occasion était sur le thème de
la solidarité sociale pendant la
guerre de libération nationale.
Selon les sources relevant de la
Direction de l’Education de la
wilaya d’Oran, tous les moyens
humains et matériels ont été
déployés afin de réussir cet
évènement et offrir aux élèves
des trois cycles de l’éducation
les meilleures conditions. Par
ailleurs et selon les mêmes
sources, la wilaya d’Oran a
connu une augmentation de
l’ordre de 9.000 élèves supplémentaires par apport a l’année
dernière. Le total des élèves qui
ont rejoint les bancs des écoles
est réparti comme suit :
175.825 élèves dans le cycle
primaire, avec 23.000 nouveaux élèves qui rejoignent
l’école pour la première fois,
ce cycle a connu une augmentation de l’ordre de 5.100 écoliers supplémentaires par apport à l’année scolaire écoulée.
Le total des élèves dans la
wilaya d’Oran a été estimé à
328.736 élèves, alors que le cycle primaire et moyen a connu
une augmentation consé-
quente du nombre des élèves,
le cycle lycéen quant à lui a enregistré une diminution. L’ouverture de l’année scolaire
2015/2016 a été l’occasion
pour le chef de l’exécutif et les
responsables du secteur d’évaluer le travail effectué dans le
cadre de la réalisation des éta-
blissements scolaires. Il est
prévu la réception de 7 lycées
respectivement à Sidi El Bachir
Sidi Ben Yebka, Bir El Djir, la
localité de Chairia, Ain El
Kerma, Hai Ennour et Gdyel ;
ainsi que la réception de 4
CEM à Canastel, Belgaïd et
Ain El Beida.
S. Said
Mercredi 09 Septembre 2015
9
Aïn El Turck, Mers
El Hadjadj et Aïn El Kerma
Meilleures
communes côères
de la wilaya d’Oran
Aïn El Turck a été désignée « meilleure commune côtière de la wilaya » d’Oran au titre de la
saison estivale 2015, a-t-on appris lundi, de la direction locale du tourisme.
Dans ce classement, Aïn El Turck est suivie de
Mers El Hadjadj et d’Aïn El Kerma, a indiqué à
l’APS, Mourad Boudjenane, chef du service tourisme à la dite direction.
Le choix de ces trois meilleures communes côtières a été effectué par la commission de la wilaya qui a défini une série de critères d’évaluation.
Il s’agit, entre autres, de la propreté des voies
publiques, l’entretien des espaces verts, l’accès
aisé des plages, l’attraction des sites balnéaires,
des moyens mis pour un meilleur accueil des estivants, a souligné le même responsable.
Un concours de la meilleure commune côtière
du pays est prévu cette année, indique-t-on de
même source. Aucune date n’a été pour le moment fixée.
La wilaya d’Oran a enregistré, durant la saison
estivale 2015, une affluence considérable d’estivants. Pour le seul mois d’août dernier, quelque
12 millions de personnes se sont rendues sur les
plages de sa façade maritime.
Gdyel
3.800 élèves bénéficient
de la pension scolaire et
plus de 2.000 cartables
distribués aux écoliers
démunis
La commune de Gdyel à consacrée pas moins
de 2.000 cartables scolaires au profit des élèves
démunis des établissements scolaires à l’occasion de la rentrée scolaire 2015/2016, apprend-on
de sources concordantes de l’assemblée populaire communale.
Dans le même cadre 3.000 élèves ont bénéficié
de la pension scolaire de 3.000 dinars apprend-on
des mêmes sources.
Par ailleurs, la commune d’Oran a distribué
pas moins de 16.000 cartables au profit des élèves
issues de familles nécessiteuses, une opération
qui a nécessité une enveloppe financière de l’ordre de 600 millions de centimes.
Les cartables distribués contiennent tous les
affaires scolaires nécessaires pour les élèves, La
distribution de cette aide au profit des écoliers se
fera en trois phases, la première verra la distribution de 3.200 cartables, la deuxième 4.200, alors
que la troisième 8.600 et ce, à travers tous les secteurs urbains et pour une meilleure visibilité de
l’opération.
Dans un autre contexte, la réunion de l’APC a
mis en évidence, les difficultés, concernant la
disponibilité des bancs de scolarisation, due essentiellement au retard considérable enregistré
dans la réalisation des établissements scolaires
qui devaient être livrés avec la nouvelle rentrée
scolaire. Nous avons appris à ce sujet que plus de
70% des projets du secteur ne sont toujours pas
livrés, ce qui va obliger certains établissements
scolaires à caser 50 élèves par classe.
Les zones les plus touchées seront les lieux
épars à leur tête Hai Nedjma (Ex : Chtaibou), la
commune de Sidi Chami El Kerma et Boufatis.
R.L
10
Mercredi 09 Septembre 2015
MONDE
La Nation Arabe
Fronère franco-italienne
Allemagne
Berlin se dit en mesure d'accueillir
un demi-million de réfugiés par an
L'Allemagne est en mesure d'accueillir un demi-million de réfugiés par an à moyen
terme, a estimé le vice-chancelier et ministre de l'Economie Sigmar Gabriel.
e pense que nous pouvons certainement gérer
un chiffre de l'ordre du demi-million (de réfugiés par an) pendant plusieurs années (...)
peut-être même plus", a dit lundi soir le social-démocrate à l'antenne de la chaîne publique ZDF. "Nous
ne pouvons pas accepter chaque année près d'un million de personnes et les intégrer sans problème", at-il en revanche ajouté, alors que l'Allemagne s'attend
à recevoir 800.000 demandes d'asile cette année, quatre fois plus qu'en 2014. Il s'est dès lors dit convaincu
"que la politique européenne doit changer", les Etats
européens ne parvenant pas à trouver une réponse
coordonnée pour répondre à la crise migratoire frappant le continent, engendrée par les guerres et la pauvreté au Moyen-Orient et en Afrique. M. Gabriel a
aussi estimé que l'Allemagne pouvait continuer de
prendre plus de migrants que ses partenaires "car
nous sommes économiquement un pays fort".
"J
Dilma Rousseff
cueillir ceux qui, expulsés
de leur patrie, voudraient
venir vivre, travailler, et
contribuer à la prospérité et
à la paix du Brésil", dans un
message vidéo de 8mn diffusé sur internet. "En ces
temps de difficultés, de
crise, que nous sommes en
train de traverser, nous
nous tenons les bras ouverts
pour accueillir les réfugiés",
ajoute Mme Rousseff dans
son message. Avec plus de
2.000 réfugiés syriens, le
Brésil est le pays d'Amérique latine qui a accueilli
le plus de ressortissants de
cette nationalité depuis le
début du conflit en 2011.
Les Syriens constituent le
plus grand groupe de réfugiés présents actuellement
au Brésil. Pour l'année 2014
seulement, 1.405 citoyens
de ce pays y ont été accueillis.
Envoyé spécial de l'ONU
Risques d’un afflux de milliers de
nouveaux réfugiés syriens vers l'Europe
Des milliers de nouveaux
réfugiés syriens se déplaceraient vers l'Europe si le
conflit en Syrie n'est pas réglé, a prévenu l'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie,
Staffan de Mistura.
"Pourquoi les gens partentils ? Parce qu'ils ont perdu
tout espoir après cinq ans
de conflit et qu'ils ne voient
qu'un seul gagnant, Daech",
a déploré M. Mistura, lors
d'une conférence de presse
à Bruxelles.
Cette organisation terroriste a réalisé ces derniers
temps des conquêtes territoriales qui "devraient réveiller tout le monde", a
lancé M. de Mistura: "Ils
sont à quelques kilomètres,
seulement, de Damas.
L'Iran, l'Arabie saoudite, la
Turquie, la Russie (...)
Daech devrait les inquiéter
tous".
"Il est temps de trouver une
solution (...), sinon il ne
restera plus de Syriens", a-
t-il mis en garde. Selon lui,
jusqu'à un million de Syriens sont potentiellement
en danger, alors que la
guerre civile - qui a fait
250.000 morts depuis mars
2011 - a déjà déplacé 11
millions de personnes, dont
quatre millions ont fui le
pays.
Grèce
Poursuite des tensions entre migrants
et police sur l'île grecque de Lesbos
De nouvelles tensions ont
opposé lundi soir des migrants et la police à Lesbos,
une île grecque de la mer
Egée où se pressent des milliers de migrants, selon
Athènes. Des policiers équipés de matraques ont dû lutter pour contrôler une foule
de quelque 2.500 migrants
qui attendaient de pouvoir
embarquer sur un ferry pour
Athènes affrété spécialement
par le gouvernement grec.
Les policiers, assistés par des
Pas moins de 200 camions bloqués lundi soir sur l'A8 près
de la frontière franco-italienne, suite à un incendie, ont pu
poursuivre leur route vers l'Italie en fin de soirée. Un feu
survenu vers 16h15 a détruit "trois ou quatre hectares" de
végétation sur une montagne se trouvant au-dessus du
dernier tunnel autoroutier français avant l'Italie, vers Menton, a précisé lundi soir la préfecture des Alpes-Maritimes.
De gros moyens - 60 sapeurs-pompiers, des hélicoptères
et quatre Canadairs qui ont effectué 20 largages d'eau - ont
été mis en oeuvre pour finalement fixer le feu sur cette zone
difficile d'accès. Après la fin du "déstockage" des camions
arrêtés près de la frontière, la chaussée sud de l'A8 devait
être sécurisée pour permettre un trafic bidirectionnel.
Quant à la chaussée nord, plus proche de l'incendie, elle
restera fermée jusqu'à afin de déterminer si l'eau déversée
a provoqué des éboulements. L'incendie, qui a conduit à
la fermeture de l'autoroute à Menton et Vintimille (Italie),
a provoqué lundi jusqu'à sept kilomètres de bouchon.
Seuls les véhicules légers avaient pu être déviés. Des camions ont également été stockés en amont dans le Var.
Corées
Le Brésil accueille les réfugiés
syriens à "bras ouverts"
Le Brésil accueille à "bras
ouverts" les réfugiés syriens,
a déclaré la présidente
Dilma Rousseff dans son
message annuel délivré à
l'occasion de la fête nationale du pays. La présidente
a affirmé que son gouvernement était disposé "à ac-
Déblocage de 200
camions à l'arrêt suite
à un incendie
membres des garde-côtes,
ont eu du mal à contenir la
foule, criant "Reculez" alors
que les migrants poussaient
vers l'avant, voulant désespérément monter à bord du
navire pour continuer leur
périple vers l'ouest de l'Europe, rapportent des correspondants de presse.
"Je suis resté ici huit jours,
neuf jours, je n'arrive même
pas à me souvenir", déclarait
Aleddin, un étudiant en ingénierie qui veut rejoindre
son frère installé en Allemagne.
"Certains sont ici depuis 14
ou 15 jours." Selon le ministre grec à la Politique migratoire, Iannis Mouzalas, "la situation est réellement au
bord de l'explosion" à Lesbos, une île de 85.000 habitants située dans le nord-est
de la mer Egée, près des
côtes turques. L'île est devenue une des premières
étapes du périple européen
des dizaines de milliers de
réfugiés et migrants fuyant
les conflits et la pauvreté.
"Entre 15.000 à 17.000 réfugiés" se pressent actuellement à Lesbos, ce qui représente environ un cinquième
de la population totale de
l'île, a déclaré lundi le ministre Mouzalas sur la radio.
Les autorités d'Athènes ont
pris dimanche une série de
mesures d'urgence pour accélérer le transfert des déplacés vers la capitale grecque et
faciliter leur prise en charge.
Une réunion des
familles séparées par
la guerre fin octobre
La Corée du Nord et la Corée du Sud sont convenues hier
d'organiser du 20 au 26 octobre une réunion des familles séparées par la guerre (1950-53), a annoncé le ministère sudcoréen de l'Unification. Cette rencontre, la deuxième en
cinq ans, se tiendra dans la station de montagne nord-coréenne de Kumgang, a précisé le ministère qui s'occupe des
affaires intercoréennes. Aux termes de l'accord conclu dans
le village frontalier de Panmunjom, où fut signé le cessezle-feu de 1953, 100 personnes seront sélectionnées de part
et d'autre de la frontière pour prendre part à l'événement.
Les discussions entre responsables de la Croix-Rouge des
deux Etats avaient commencé lundi matin et se sont poursuivies durant la nuit. Elles sont le résultat d'un compromis
conclu le 25 août pour mettre fin à une crise qui menaçait
de précipiter les deux Corées dans un conflit armé. Des
millions de personnes ont été séparées par le conflit qui
avait consacré la division de la péninsule coréenne. Bon
nombre d'entre elles sont mortes sans avoir pu revoir ou parler à leurs êtres chers. Toute communication civile interfrontalière est interdite. Environ 66.000 Sud-coréens, dont beaucoup d'octogénaires et de nonagénaires, sont sur liste
d'attente pour participer à une éventuelle rencontre.
Niger
Le président affirme que
"l'armée gagne du terrain"
contre Boko Haram
Le président nigérian, Muhammadu Buhari a affirmé que
"l'armée gagne du terrain" au Nigeria contre le groupe terroriste Boko Haram. "L'armée est vraiment en train de gagner du terrain", a déclaré M. Buhari lors d'une visite au
Ghana, ajoutant que les éléments de Boko Haram sont
"pratiquement confinés à la zone isolée de la forêt de Sambisa, dans l'Etat de Borno (nord-est)". Il a précisé que
parmi les 2,1 millions de déplacés au Nigeria en six ans,
beaucoup ont commencé à retourner chez eux, soulignant
que "beaucoup de progrès ont été faits". Le président nigérian avait donné le 13 août trois mois aux forces armées, à la tête de laquelle il venait de nommer de nouveaux
chefs, pour en finir avec Boko Haram. Une Force d'intervention conjointe multinationale de 8.700 hommes pour
combattre ce groupe terroriste, à laquelle doivent participer le Nigeria, le Niger, le Tchad, le Cameroun et le Bénin, a été décidée.
MONDE
La Nation Arabe
Yémen
Mercredi 09 Septembre 2015
11
Libye
Raids aériens intensifs de la coalion
arabe sur Sanaa
La coalition arabe a mené hier matin des raids aériens intensifs sur la capitale yéménite
Sanaa où de puissants bombardements ont été entendus dans le centre, ont indiqué des
médias.
elon des témoins, l'Académie de police a été visée et
touchée lors de ces raids
sur la capitale qui est contrôlée
par des rebelles chiites. Depuis
un tir de missile qui a tué vendredi dernier 60 soldats de la
coalition arabo-sunnite dans la
province de Marib, à l'est de Sanaa, des raids aériens visent
continuellement des positions
rebelles dans la région de Sanaa
et gagnent en intensité de jour
en jour. Outre l'Académie de
police, les frappes de mardi matin ont également visé le quartier-général des services de la
Sécurité centrale, selon des témoins. Dans la nuit, des frappes
ont également visé des habitations de responsables de la rébellion, selon des habitants.
S
"Vaste opéraon militaire"
dans le Sinaï, 29 "terroristes" tués
l'opération militaire +le
droit du Martyr+ pour éliminer les éléments terroristes à Rafah, Cheikh Zouweïd et Al-Arich, dans le
nord du Sinaï", a annoncé
l'armée dans un communiqué relayé sur son compte
Facebook et les télévisions
publiques.
"Vingt-neuf mécréants ont
été tués et un certain nombre de leurs véhicules et
équipements détruits, tandis
qu'un officier et un soldat
ont été tués et quatre militaires blessés, quand leur véhicule a sauté sur une
bombe", poursuit le communiqué. Le Sinaï est le principal bastion du groupe EI qui
se fait appeler Province du
Sinaï de l'EI, un groupe qui a
revendiqué la plupart des attentats et attaques commando ayant tué de nombreux soldats et policiers
depuis plus de deux ans.
Cette vague d'attentats a
commencé en juillet 2013,
après que l'armée eut destitué et arrêté le président Mohamed Morsi.
Turquie
10 morts dans une aaque
contre un bus de la police
Dix policiers ont été tués hier
lors d'une attaque menée par
des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK)
qui a visé un de leur minibus
dans la province d'Igdir, dans
l'est de la Turquie, a rapporté
la chaîne d'information NTV.
Un engin explosif a explosé
au passage du véhicule de la
police alors qu'il circulait
dans la région d'Aralik, aux
confins des frontières de la
Turquie avec l'Azerbaïdjan,
l'Arménie et l'Iran, ont précisé des sources des services
de sécurité. Trois policiers
ont également été blessés lors
de cette embuscade, ont-elles
ajouté. Cette nouvelle attaque
intervient après une attaque
dimanche contre un convoi
militaire dans la région montagneuse de Daglica (sud-
Trois soldats des forces du gouvernement internationalement reconnu de Libye ont été tués dans une attaque de l'organisation autoproclamée "Etat islamique" (EI/Daech) près de la ville de Benghazi (est),
ont rapporté lundi des médias locaux, citant un porteparole militaire.
"Trois soldats ont été tués et quatre autres blessés
dans une attaque menée à l'aube par des terroristes liés
à la branche libyenne de Daech", a indiqué le porteparole, précisant que les assaillants avaient attaqué
une position de l'armée située à 8 km au sud-ouest de
la ville de Benghazi. Epicentre de la révolte populaire
ayant renversé Mouammar Kadhafi en 2011, Benghazi (un millier de km à l'est de Tripoli), est depuis
plus d'un an une cité meurtrie par des combats incessants entre les forces gouvernementales et des
groupes armés. En proie au chaos depuis la chute du
régime Kadhafi, la Libye est livrée aux milices et
compte deux Parlements et deux gouvernements qui
se disputent le pouvoir, l'un basé à Tripoli et l'autre à
Tobrouk (est), ce dernier étant le seul reconnu par la
communauté internationale.
Cessez-le-feu au Soudan
du Sud
Egypte
L'armée égyptienne a affirmé
avoir lancé hier une "vaste
opération militaire" dans le
Sinaï, bastion des terroristes
ralliés au groupe proclamé
Etat islamique (EI, Daech),
au cours de laquelle elle assure avoir tué 29 "terroristes"
et perdu deux soldats.
"Des éléments de l'armée et
de la police ont lancé à l'aube
Trois soldats tués dans
une aaque de Daech
près de Benghazi
est), qui s'est soldée par la
mort de 16 soldats. L'opération de Daglica est la plus
meurtrière menée par le
mouvement rebelle kurde depuis la reprise des affrontements entre l'armée et le PKK
fin juillet, qui ont fait voler en
éclats les discussions de paix
engagées à l'automne 2012
pour mettre un terme à un
conflit qui a fait quelque
40.000 morts depuis 1984.
L'aviation turque a mené en
représailles de nombreuses
frappes aériennes contre les
principales bases du PKK
dans le nord de l'Irak, selon
l'agence de presse gouvernementale Anatolie. Le Premier
ministre turc Ahmet Davutoglu a promis lundi d'éradiquer le PKK.
Davutoglu promet
de "neoyer"
le pays du PKK
Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a promis de
"nettoyer" la Turquie des rebelles du Parti des travailleurs
du Kurdistan (PKK), au lendemain de l'attaque qui a tué
16 soldats dans le sud-est.
"Quoiqu'il advienne, il faut
nettoyer ces montagnes de
ces terroristes. Un point c'est
tout !", a déclaré M. Davutoglu devant la presse. "Les
montagnes de ce pays ne seront pas abandonnées aux
terroristes. Nous ferons tout
pour l'empêcher", a-t-il insisté. "Si certains veulent
pousser la Turquie dans un
cercle de feu, qu'ils sachent
que notre plus grande force
est notre unité et notre intégrité autour de la sécurité de
notre nation", a poursuivi le
chef du gouvernement. Seize
soldats turcs ont trouvé la
mort et plusieurs autres ont
été blessés dimanche par des
éléments du PKK, dans la
province de Hakkari (sudest). Depuis plus d'un mois,
le sud-est à majorité kurde
du pays est à nouveau le théâtre de violents affrontements
entre les forces de sécurité
turques et le PKK. Fin juillet,
le gouvernement turc a ordonné une série de frappes
aériennes contre les bases des
rebelles kurdes dans le nord
de l'Irak, en représailles à des
attaques des rebelles kurdes
visant les forces de sécurité
turques.
L’armée demande
des observateurs
internaonaux
L'armée sud-soudanaise a réclamé hier mardi, l'envoi d'observateurs internationaux pour surveiller
l'application du cessez-le-feu en vigueur, alors qu'elle
est accusée par le camp rebelle de continuer à mener
de violents combats.
Les belligérants s'accusent mutuellement de ne pas
respecter le cessez-le-feu, conclu en août pour mettre fin à la sanglante guerre civile qui ravage le jeune
pays depuis vingt mois. A la demande des EtatsUnis, le Conseil de sécurité de l'ONU a étudié vendredi la possibilité d'imposer un embargo sur les
armes au Soudan du Sud en réponse aux violations
de l'accord de paix.
Cet accord, signé par le chef de la rébellion Riek
Machar et le président Salva Kiir, prévoit une trêve
dans les combats qui ont fait des dizaines de milliers
de morts et chassé quelque 2,2 millions de Sud-Soudanais de leurs foyers. Le groupement est-africain de
l'Igad - Djibouti, Ethiopie, Kenya, Ouganda, Somalie, Soudan, Soudan du Sud -, qui a assuré la médiation des pourparlers de paix sud-soudanais, est censé
contrôler sur le terrain le respect du cessez-le-feu entré en vigueur fin août. Mais leurs observateurs manquent de moyens pour surveiller efficacement les
forces rivales, éclatées entre de multiples groupuscules militaires.
"Nous avons demandé à des observateurs américains ou des Nations unies de prêter main forte pour
contrôler le cessez-le-feu et faire cesser les accusations" lancées par le camp rebelle, a déclaré le porteparole de l'armée Philip Aguer. La mission de l'ONU
au Soudan du Sud (MINUSS) compte quelque
12.500 militaires et policiers, mais ces derniers sont
disséminés dans un pays de la taille de l'Espagne et
du Portugal réunis, dont de larges zones sont difficilement accessibles même pendant la saison sèche.
Le Soudan du Sud a proclamé son indépendance en
juillet 2011, grâce à la partition du Soudan, sous les
auspices des Etats-Unis.
La plus jeune nation du monde a replongé deux ans
et demi plus tard dans la guerre en raison de dissensions politico-ethniques alimentées par la rivalité
entre MM. Kiir et Machar.
12
ECONOMIE- ENTREPRISES
Mercredi 09 Septembre 2015 La Nation Arabe
Chine
Commerce
Plus de 38.700 contrevenants inscrits
au fichier naonal des fraudeurs
Plus de 38.700 contrevenants ont été inscrits au fichier national des fraudeurs durant le
premier semestre 2015 pour diverses infractions nuisant aux pratiques commerciales légales,
indique un bilan du ministère. 93% de ces contrevenants (36.230) sont des sociétés qui ont fait
l'objet d'une inscription automatique pour non dépôt légal de leurs comptes sociaux pour
l'exercice 2013.
e contrôle approfondi opéré sur
20.176 de ces sociétés (n'ayant pas
déposé leurs comptes sociaux) a relevé la non localisation de 2.124 sociétés,
la constatation de 22.412 infractions, l'établissement de 19.162 procès-verbaux. Sur
demande du ministère du Commerce,
2.544 opérateurs ont été inscrits pour des
infractions liées à l'exercice d'activités
commerciales sans détention de local et au
défaut de facturation. L'année dernière,
5.708 contrevenants, dont 3.958 sociétés,
ont été inscrits à ce fichier pour non dépôt
de leurs comptes sociaux, l'exercice d'activités commerciales sédentaires sans local
et au défaut de facturation dont le montant dépasse 1 million de DA.
L'inscription au fichier national des fraudeurs s'effectue sur la base de divers motifs et sur demande expresse des services
des Douanes, des Impôts, du Commerce
et de la Banque d'Algérie. Le fichier national des fraudeurs a été institué par la loi
de finances 2006 avant que la loi de finances complémentaire (LFC) pour 2009
renforce son fondement légal. Toutefois,
l'inscription des commerçants et des sociétés au fichier national des fraudeurs
n'est pas permanente car les opérateurs
seront retirés dès la régularisation de leur
situation et engagement à ne plus commettre d'infractions pendant deux ans. En
cas de récidive, le contrevenant sera soumis à une mesure coercitive à savoir son
inscription dans le fichier de façon définitive. Les dispositions de l'article 29 de la
LFC 2009 prévoient, à l'encontre des
contrevenants, des sanctions allant de l'exclusion du bénéfice d'avantages fiscaux et
douaniers liés à la promotion de l'investissement, à l'exclusion du bénéfice des
facilitations accordées par les administra-
L
tions fiscales, douanières et de commerce
jusqu'à l'exclusion de soumission aux
marchés publics. L'exclusion des opérations de commerce extérieur est également prévue par la loi, une mesure appliquée par le refus de la délivrance de
l'attestation de paiement de la Taxe de
domiciliation bancaire.
Selon le décret exécutif 13-84 du 06 février
2013, fixant l'organisation et la gestion du
fichier national des fraudeurs, les fraudeurs éligibles à l'inscription sont toute
personne, physique ou morale, ayant
commis "des infractions graves aux législations et réglementations fiscales, commerciales, douanières, bancaires et financières ainsi que le défaut de dépôt légal des
comptes sociaux". Les infractions constituant des motifs d’inscription de leurs auteurs au fichier sont liées à la "soustraction
à l’assiette et au paiement de l’impôt, aux
manœuvres frauduleuses et déclarations
en matière fiscale, douanière et commerciale, au détournement d’avantages fiscaux, douaniers et commerciaux et à la
protection et à la santé du consommateur", selon la Direction générale des impôts (DGI). Les infractions liées aux opérations bancaires et financières, au défaut
de la publicité légale et à l’atteinte à l’économie nationale sont également concernées par ce fichier, géré par la DGI. La réglementation veut que l’inscription au
fichier des fraudeurs soit "une mesure
conservatoire" prise à l’égard des personnes morales ou physiques ayant commis des actes frauduleux et également "un
mécanisme administratif de prévention
et de répression des fraudes et de la délinquance économique". La base de données du fichier est transmise, à chaque
mise à jour, aux services fiscaux et aux
Douanes pour le suivi de la domiciliation
d’opérations de commerce extérieur, de
soumissions aux marchés publics, de demande d'avantages fiscaux, douaniers et
commerciaux ainsi que des facilitations
administratives et de délivrance d’attestations de situations fiscales, selon le même
décret.
Poursuite de la
dégradaon du commerce
extérieur en août
Le commerce extérieur chinois a poursuivi sa
dégradation en août, ont indiqué les douanes,
avec la poursuite du recul des exportations et un
net reflux des importations. Les exportations de
la Chine ont reculé de 5,5% calculées en dollars
(6,1% en yuan) par rapport au mois d'août 2014,
à 196,9 milliards de dollars, tandis que les importations, également calculées en dollars, chutaient de 13,8% (14,3% calculées en yuan), à
136,6 milliards de dollars et que l'excédent commercial croissait de 20,1%, ont annoncé les
douanes chinoises sur leur site internet. Ce recul
des exportations de 5,5% est nettement inférieur aux prévisions moyennes de 6,6% anticipées par un panel d'économistes de Bloomberg
News et marque une amélioration par rapport
au mois de juillet où les exportations chinoises
avaient accusé un fort recul de 8,9%. Les autorités chinoises s'efforcent de rééquilibrer le modèle
économique en développant la consommation
et en réduisant les investissements d'infrastructures, autre pilier traditionnel de sa croissance.
"Les exportations vers les Etats-Unis et l'Association des pays du sud-est asiatique (ASEAN)
continuent de croître, mais les expéditions à
destination de l'UE (Union européenne) et du
Japon déclinent", ont indiqué les douanes chinoises dans un communiqué. Le recul de 13,8%
des importations par rapport à août 2014
marque une forte accentuation après celui de
juillet qui s'était établi à 8,1%, plus nette encore
que celle anticipée par l'étude de Bloomberg qui
tablait sur un recul de 7,9% des importations valorisées en dollars. Selon les douanes, il s'explique par une baisse générale des prix des biens
de consommation. Il s'agit du 10e mois consécutif du recul des importations chinoises. +
Google enchaîné
Une restructuraon
en profondeur
Japon
Le PIB recule de -0,3% par rapport
au premier trimestre
L'activité économique au Japon s'est
contractée de 0,3% au deuxième trimestre
par rapport au précédent, un recul moins
important qu'initialement annoncé, selon
des données révisées publiées mardi. Le
gouvernement avait fait état mi-août
d'une baisse du produit intérieur brut
(PIB) de 0,4% sur la période. Le chiffre ré-
visé est supérieur aux attentes des analystes sondés par l'agence Bloomberg qui
anticipaient un repli de 0,5%. En rythme
annualisé, le PIB a diminué de 1,2%, à
comparer à une estimation préliminaire
de -1,6%.
Le Japon, sorti de récession fin 2014, avait
renoué au premier trimestre avec une
croissance relativement vigoureuse
(+1,1% par rapport aux trois mois précédents), mais cette embellie aura été de
courte durée. Jugée première responsable
des difficultés de la troisième puissance
économique mondiale, la consommation
des ménages, qui compte pour quelque
60% du PIB, a cependant fléchi moins
qu'annoncé dans un premier temps (0,7%, au lieu de -0,8%). Autre élément
ayant contribué à la révision positive du
PIB, la variation des stocks (+0,3 point, au
lieu de +0,1 point).
Au milieu de l’été, Google, l’icône de la Silicon
Valley, a annoncé une restructuration dans le
plus pur style de Wall Street. La firme est découpée en plusieurs filiales indépendantes regroupées au sein d’une société mère, Alphabet.
Les activités classiques et rentables de Google
sont désormais séparées des activités les plus
novatrices. Cette restructuration a été saluée par
un bond de l’action Google, mais elle divise les
analystes : pour les uns, Google pourra mieux se
développer ; pour les autres, l’entreprise a plié
devant le diktat des marchés financiers. A vrai
dire, les deux constats se rejoignent : en séduisant Wall Street, Google attirera plus d’investisseurs, mais pourrait y perdre sa formidable inventivité. Bien plus que Microsoft ou Apple,
Google a voulu incarner la société innovante
par son fonctionnement et ses projets. Issue de
l’université Stanford, où les algorithmes du célèbre moteur de recherche ont été développés,
Google a voulu conserver l’esprit des campus
américains, en favorisant autonomie et initiative
chez ses collaborateurs et en leur accordant une
part de temps libre pour leurs idées.
CULTURE
La Nation Arabe Mercredi 09 Septembre 2015
13
Présidé par l'écrivain Merzak Bagtache
Installaon du jury
du Prix Assia Djebar du roman
Le jury du Prix Assia Djebar du roman qui sera décerné lors du Salon international du livre
d'Alger prévu du 27 octobre au 7 novembre 2015, a été installé ce lundi à Alger.
résidé par l'écrivain Merzak Bagtache, le jury est composé de 11
membres dont des critiques, des
traducteurs, des universitaires et des
auteurs dont Nacer Khoudja, Hassan
Bourayou, Hakima Sebaihi et Mohamed Sari. Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a souligné, en marge de
la l'installation du jury au ministère de
la Culture, l'importance de ce Prix qui
constitue une occasion pour "promouvoir la production littéraire, inciter les
éditeurs à mettre sur le marché des œuvres de qualité et créer une dynamique
sur le marché du livre" ajoutant que le
prix qui porte le nom de l'écrivaine de
renommée mondiale Assia Djebbar est
financée par deux éditeurs publics,
l'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP) et l'Entreprise nationale
des arts graphiques (ENAG). "Créé à
l'occasion de la 20e édition du Salon international du livre, le prix se veut un
hommage à l'écrivaine disparue", a
poursuivi le ministre. Le ministre de la
Communication, Hamid Grine présent
à la cérémonie d'installation du jury a
assuré que ce "Prix n'est autre q'une re-
P
connaissance à la femme algérienne notamment à la disparue Assia Djebar
ainsi qu'une référence pour tous les Algériens" en vue de les inciter à lire davantage. M. Grine a affirmé que ce prix
"professionnel" vise à promouvoir la
production littéraire et à ancrer "la culture de mérite" pour concourir à la création d'un esprit compétitif. Soulignant
l'importance du prix, le président du
jury, Merzak Bagtache a estimé qu'il
contribuerait à valoriser la littérature
algérienne. "Il sera difficile de choisir
trois noms qui soient à la hauteur du talent de Assia Djebar parmi plus de 50
textes écrits en trois langues (arabe, Tamazight et français)".
Le montant du prix pour les trois
langues est de 1 million de DA
(1.000.000 DA) pour chaque catégorie.
Outre les ministres de la Culture et de la
Communication, étaient également
présents à la cérémonie d'installation
du jury, les directeurs généraux de
l'ANEP, Djamel Kaaouane et de
l'ENAG, Hamidou Messaoudi.
Constanne
Un des derniers repères
du patrimoine bâ
L’administration française décide à
partir des années 1860 de lancer des
aménagements au cœur de la ville de
Constantine, et ce en rasant des quartiers arabes et en érigeant à la place des
immeubles neufs devant accueillir. Les
colons.
En quelques années, la vieille ville est
coupée en deux avec la construction
de la rue nationale (actuellement Larbi
Benmhidi) qui traverse les quartiers
arabes et se prolonge jusqu’à la gare de
Bab El Kantara. Des maisons, des rues,
des mosquées et des zaouïas vont disparaître à tout jamais. La mosquée Djamaa El Kebir fut cependant épargnée
mais tout comme le palais Ahmed Bey
ou la mosquée El Kettania, cet édifice a
du subir des transformations. La fa-
çade se prolongeait jusqu’à Foundouk
Ezzit et servait à l’époque de dortoir et
même d’annexe à la mosquée. Les français ont donc amputé à la mosquée
cette partie pour en faire une école primaire. Aussi, la cour a été rétrécie, tout
comme le minaret de 25m de haut qui
a subi des travaux de confortement
pour en changer la forme.
Situé au cœur de la ville de Constantine, Djamaa El Kebir est l’un des rares
édifices antérieurs à l’époque ottomane
encore debout. Il y a beaucoup d’hypothèses sur la date de sa construction,
entre autres celle de l’historien Rachid
Bourouiba qui affirme que Djamaa El
Kebir fut bâti à la fin du 12e siècle. Les
turcs, les français et récemment les entreprises nationales ont modifié l’as-
pect architectural et l’intérieur de la
mosquée, toutefois cet édifice a gardé
une certaine originalité et reste considéré comme une mosquée/musée.
Il y a d’abord son emplacement qui fascine toujours les archéologues du fait
qu’elle fut édifiée sur un temple romain, celui de la confédération cirtéenne.
À l’intérieur, il y a prés de 70 colonnes
et leurs chapiteaux, de toutes formes et
de pierres différentes. Chacune présente, en effet, une spécificité et a été
bâtie avec des matériaux de l’ancien
temple qu’on a réutilisé. L’une des colonnes est même couverte d’une inscription en latin, ce qui prouve donc
que la pierre remonte à l’époque antique. Aussi, le grand portail de la mosquée est garni de clous et de ferrures,
une originalité à nulle autre pareille en
Algérie. La surface bâtie de la mosquée
est de 530 m², on y trouve une grande
salle de prière, une cour extérieure, de
petites salles à usage d’école coranique
en semaine, et lesquelles sont réservées
les vendredis aux femmes. La mosquée
est actuellement en restauration, les
travaux ont été lancés l’année passée
dans le cadre de la manifestation culturelle arabe. À titre de rappel, une opération de rénovation fut lancée, au début des années 2000, par la direction de
l’Urbanisme de la wilaya. Celle-ci s’est
malheureusement soldée par un échec,
les travaux ayant endommagé quelques
parties de la mosquée, notamment les
colonnes que des ouvriers ont du piquer pour poser de la faïence.
Constanne hier et aujourd’hui
Vesges et monuments
Le tombeau du roi
berbère Massinissa
Dans un combat pour la résistance, l’existence et surtout
pour l’identité. le tombeau Massinissa et le meilleur exemple
de résistance aux supplices du temps et reste le témoin muet
du passage de la civilisation Numidie. Le mausolée, situé à 16
km de Constantine et à 4 km au Nord-est d’El Khroub est bâti
sur une base carrée de 10,50m sur 2,80m de hauteur, qui se
termine par trois gradins, sur lesquels repose un deuxième niveau, de 8,40m de côté et de 1 m de hauteur. Les travaux de
fouilles et d’explorations engagés après sa découverte en
1915-1916 par la société archéologique de l’époque, ont révélé
un caveau de 2m sur 1m orienté du Nord-est au Sud-ouest.
Ce caveau de 1,12 m de profondeur, établi au-dessus de l’assise des fondations, était couvert de dalles de 40 cm d’épaisseur, encadrées de pierres de taille. Le fond n’était dallé que
sur l’angle Nord-ouest. Les pierres du mausolée étaient de
style mixte gréco-punique, importées à Cirta. Le niveau supérieur du tombeau est composé de colonnes, de fûts de colonnes, de chapiteaux et de fausses portes. Le tombeau a résisté pendant des siècles et deviens l’un des plus anciens
monuments de la médina.
La pyramide de Constanne
La place de pyramide et en particulièrement son monument
est le parfait exemple des changements successifs qui peuvent
façonner un lieu. Tout commence lors de la veille de la prise
de Constantine en 1837, où le générale Damrémont est tué
par un boulet à l’endroit qui deviendra la place de la pyramide.Dès 1842, on érige à cet endroit un monument en forme
de pyramide, qui en 1915 sera remplacé par un nouveau en
forme d’obélisque complète de la statue du générale accompagné d’une victoire ailée. Lors de l’indépendance de l’Algérie, la statue été retirée comme tous les autres monuments qui
rappellent la colonisation française. L’histoire pourrait s’arrêtait ici mais le lieu porte toujours le
Tiddis
Les ruines de la ville de Tiddis se situent à quelques dizaines
de kilomètres de Constantine, dont elle était chargée d'assurer la protection à l'époque romaine. La description qu'en fait
l'écrivain Malek Haddad dans un article paru dans le journal
Annasr le 13 janvier 1966. "Cirta était environnée d'une couronne de villages fortifiés qui protégeaient son territoire contre
les incursions des montagnards ; c'étaient les Castella. L'un
d'eux, Tiddis a déjà été assez largement fouillé pour donner
une idée de la vie dans ces moyennes agglomérations. Tiddis
occupe une pittoresque position fortifiée à l'entrée des gorges
du Khreneg. La ressemblance avec le site de Constantine avait
incité la population à lui donner le nom de Ksentina El Kdima
(le vieux Constantine.) Une route récente permet de s'y rendre après un parcours de 28 kilomètres à partir de Constantine. Un dernier virage met brusquement le visiteur face à la
sauvage montagne, dominée par une masse rocheuse. Les
quartiers mis déjà à jour font une tache d'ocre vif au milieu des
vertes touffes d'asphodèles. La voie romaine en lacets donne
accès aux différentes terrasses qui rassemblaient les édifices,
dont certains sont taillés dans le rocher. Les ruines se repèrent
sur plus de quarante hectares. On peut les diviser en trois
groupes : le premier occupant le plateau, le second, le versant
oriental, le troisième le pied de la falaise; Le plateau est divisé
en deux parties par un mur qui, partant du point le plus élevé
(Ras El Dar) suit une direction Nord-Sud. La partie orientale
du plateau a seule été construite. Appuyé contre les roches
mêmes du Ras El Dar, un sanctuaire indique que l'acropole
avait un rôle religieux autant qu'une destination militaire.
Anniversaire
Un heureux événement, c'est
encore plus beau quand il y
en a deux !
Joyeux anniversaire à nos
jumelles Nourhane et
Salsabile Benali qui
soufflent aujourd’hui leur
troisième bougie. A nos deux
merveilleuses filles adorées
qui font notre bonheur.
14
Mercredi 09 Septembre 2015
SANTÉ - ENVIRONNEMENT
La Nation Arabe
Mali
Détection d'un cas de polio dérivé de
souche vaccinale, le pays en "état d'alerte"
Le Mali est "en état d'alerte" après qu'un cas de poliomyélite dérivé d'une souche vaccinale ait
été confirmé, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé (OMS), précisant qu'il s'agissait
d'un bébé de 19 mois dont la paralysie est survenue en Guinée.
e pays est en état
d'alerte après que les
autorités de Bamako,
la capitale et la plus grande ville
du pays, aient détecté un cas
dont la date de paralysie remonte au 20 juillet 2015", explique l'OMS dans un communiqué.
Les
résultats
préliminaires révèlent qu'il
s'agit d'un enfant de 19 mois,
de nationalité guinéenne dont
la paralysie est survenue en
Guinée environ 7 jours avant
son arrivée à Bamako pour la
recherche de soins. Le virus détecté est génétiquement lié à
"L
une souche vaccinale (PVDV2)
confirmée dans le district de
Siguiri, dans la région de Kankan en Guinée en août 2014 et
qui depuis plus de 2 ans circule
à travers les frontières internationales sans détection. Le vaccin antipoliomyélitique oral
(VPO) contient une forme atténuée du poliovirus. Quand le
VPO est administré, la souche
vaccinale affaiblie se réplique
dans l'intestin. Mais pendant
ce temps, la souche vaccinale
est également excrétée et dans
les zones où l'assainissement
est insuffisant, ces virus vacci-
Cerveau et musique
naux excrétés peuvent se propager dans la communauté locale. Dans de très rares cas, le
virus acquiert, par mutation, la
capacité de provoquer une paralysie, devenant ce que les experts appellent appelle un poliovirus circulant dérivé d'une
souche vaccinale. D'après
l'OMS, le risque de propagation du virus confirmé actuellement au Mali est "élevé". Cette
maladie hautement contagieuse est incurable, invalidante et parfois mortelle. Des
opérations d'urgence sont en
train d'être organisées pour ar-
rêter la circulation du virus.
L'opération d'urgence doit
comprendre au moins trois
campagnes de vaccination de
haute qualité pour arrêter toute
propagation possible à d'autres
communautés. Pour l'OMS, il
est très important que les populations veillent à ce que tous
les enfants de moins de cinq
ans soient vaccinés au cours
des trois passages de campagne
contre la polio. Au Mali, la première campagne commencera
dès cette semaine et dans les 14
jours en Guinée suivant les directives en vigueur.
Sont-ils en harmonie ?
Apprécier la musique, cela s’apprend, mais
c’est aussi quelque chose d’inné. Il suffit
d’observer de tout petits enfants écouter
une chanson… et danser spontanément.
Mieux encore, la musique est aussi davantage qu’un plaisir, un outil pouvant servir
très utilement notre cerveau.
La musique augmente l’intelligence verbale des enfants
C’est prouvé par des études. Les enfants
très jeunes entre 4 et 5 ans bénéficiant
d’une initiation à la musique possèdent
une meilleure compréhension à l’oral ainsi
qu’un meilleur raisonnement à partir d’explications orales. Le développement des
capacités musicales comme reconnaitre un
instrument ou identifier une mélodie semble se transférer aux domaines du raisonnement et du langage.
La musique apprend à décoder les émotions
Quand quelqu’un vous parle, vous devinez
plus ou moins dans quel état d’esprit il est,
quelles sont ses émotions, et cela au son de
la voix, à sa manière de parler. Des études
scientifiques ont montré que les personnes
n’ayant pas de pratique musicale se trompent bien plus souvent que les personnes
ayant un bon niveau de pratique musicale.
Autrement dit, être musicien augmente
votre niveau d’expertise pour comprendre
les émotions des personnes que vous côtoyez. C’est peut-être pour cela que l’on dit
parfois que « la musique adoucit les
mœurs », mieux on se comprend et plus
on peut être en harmonie.
La musique pourrait aider le cerveau des
enfants dyslexiques
Les enfants dyslexiques semblent souffrir
d’une difficulté d’accès à une représentation des sons, d’où leur difficulté à lire,
c’est-à-dire à transformer l’écriture en
sons. Un entraînement musical travaillant
sur les canaux sensoriels et sur le chant ou
la pratique d’un instrument contribuerait
à renforcer des connexions anormalement
sous-développées entre leurs neurones.
Aussi la musique peut-elle devenir un outil thérapeutique pour les orthophonistes.
On constate, avec la pratique musicale,
une amélioration de la vitesse de lecture,
Télévision et tablees
à 2 ans
Risques à
l'adolescence
Une étude menée par des chercheurs de
l'Université de Montréal a montré que
chaque heure quotidienne consacrée à la
télévision à l'âge de 2 ans augmente de plus
de 10% le risque de victimisation à l'école
à 12 ans. Ces travaux, effectués auprès de
991 filles et de 1.006 garçons âgés de 2 ans,
confirment que les habitudes télévisuelles
prises à cet âge risquent ainsi de priver
l'enfant de l'expérience de la socialisation.
En effet, ces mauvaises habitudes déterminent de nombreux aspects psychologiques futurs notamment les expériences
sociales. D'autre part, le nombre d'heures
passées à regarder la télévision par les
jeunes enfants influe ainsi sur le risque
d'intimidation en classe de sixième.
Modalités
Au cours de cette étude, les expériences de
victimisation ont été autoévaluées par les
enfants eux-mêmes en classe 6ème. Ont
également été pris en compte, le comportement de l'enfant et ses capacités cognitives,
ainsi que le niveau socio-éducatif du foyer.
Risques
Intimidation en classe de sixième
Les résultats mettent en avant que chaque
tranche de 53 minutes d'écoute quotidienne de la télévision, à l'âge 29 mois est
associée à une augmentation de 11 % du
risque d'intimidation par les camarades de
classe en sixième.
Déficit des compétences sociales
Les heures passées face à un écran empiètent sur les interactions familiales, indispensables pour établir l'intelligence émotionnelle ainsi qu' une bonne socialisation.
d’attention auditive ainsi que d’autres
changements positifs.
Rééduquer l’hémiplégie ou la maladie de
Parkinson par le rythme musical
La musique rythmée déclenche l’envie de
bouger. Si l’audition influence nos mouvements, c’est que les aires auditives sont
très liées aux aires motrices. Cette propriété est utilisée pour la rééducation des
personnes présentant des difficultés à se
mouvoir, comme les personnes atteintes
de la maladie de Parkinson ou d’hémiplégie. La stimulation auditive rythmique
(RAS) permet d’améliorer la marche par
un effet d’activation des mouvements.
Mémoriser en musique est une activité demandant moins d’investissement que de
chercher à mémoriser volontairement. Autrement dit, vous apprendrez plus facilement les paroles d’une chanson qu’une
poésie récitée.
D’ailleurs, les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer peuvent conserver une
capacité à apprendre de nouvelles paroles
de chanson, alors qu’elles perdent la mémoire par ailleurs. La mémoire musicale
semble bien résister à diverses maladies
du cerveau. C’est la raison pour laquelle
des études sont menées pour utiliser cette
capacité de la musique à stimuler le cerveau et peut-être à ralentir l’évolution de
certains dysfonctionnements.
Ainsi la musique pourrait devenir une
sorte de médicament ou d’outil de réédu-
cation. Nous n’en sommes encore qu’aux
débuts de la compréhension du fonctionnement de notre cerveau en harmonie avec
la musique. On peut donc espérer beaucoup, d’autant qu’il s’agit d’une méthode
qui présentera sans doute très peu d’effets
indésirables.
Cet article résume les arguments obtenus
à ce jour en faveur de l'utilisation d'un apprentissage musical pour améliorer des déficits cognitifs notamment dans la dyslexie
développementale.
Parmi les hypothèses explicatives de la dyslexie, celle d'un trouble phonologique reste
prédominante avec des arguments de plus
en plus convaincants pour une altération
des mécanismes d'accès à une représentation des phonèmes (qui serait par ailleurs
intacte).
Ce défaut d'accès à des informations intactes pourrait être sous-tendue par un défaut de connectivité entre différentes régions cérébrales. Il a été démontré qu'un
apprentissage musical, surtout s'il consiste
à entraîner simultanément différents canaux sensoriels et la sortie motrice (chant
ou pratique instrumentale), facilite l'intégration intermodalitaire et renforce le traitement dans chacune des modalités. Au
terme de cet article, sont présentés les résultats d'une étude préliminaire d'un entraînement musical massé de 3 jours menée par notre groupe chez l'enfant
dyslexique.
Diminution du développement des fonctions cérébrales
D'autre part, passer trop de temps devant
des écrans provoque un moins bon développement des fonctions cérébrales responsables de la résolution des problèmes
interpersonnels, de la régulation des émotions, de la compétence sociale et des
contacts sociaux positifs.
Mauvais développement visuel
Ces mauvaises habitudes peuvent également affecter le développement du contact
visuel, qui participe au développement de
l'intelligence émotionnelle et de l'affirmation de soi dans les interactions sociales.
Ne pas dépasser une à deux heures
par jour
L'American Academy of Pediatrics (AAP)
recommande aux enfants de plus de 2 ans
de ne pas rester plus d'1 à 2 heures par
jour à regarder des écrans de télévision ou
des tablettes. De nombreux experts estiment même d'ailleurs qu'il n'est pas
conseillé de laisser les enfants de moins de
3 ans devant les écrans, ou alors de manière très exceptionnelle. Laisser un enfant devant la télévision leur permet d'être
tranquilles. Il est d'ailleurs fortement déconseillé de mettre une télévision dans la
chambre de l'enfant. L'usage d'une tablette
doit également être très encadré et demeurer exceptionnelle avant l'âge de 3 ans.
La Nation Arabe
L'appli Facebook
Messenger au top
Facebook et Facebook Messenger trustent le
sommet du classement comscore des applications
les plus populaires. Les temps sont durs pour les
concurrents de Facebook. Le dernier classement de
comscore qui liste les applications mobiles en
fonction de leur nombre d'utilisateurs actifs
confirme la suprématie de Facebook et de ses applis propriétaires. Facebook et Facebook Messenger sont les deux applications les plus téléchargées
aux Etats-Unis. Entre le réseau social numéro de la
planète et son application dédiée aux communications entre membres, les synergies ont porté
leurs fruits. Impossible désormais d'envisager utiliser l'une sans l'autre. A ces succès, s'ajoutent aussi
les positions enviables occupées par d'autres applications appartenant à Facebook, comme Instagram(9ème au classement américain de comscore)
ou encore Whatsapp (et son presque milliard d'utilisateurs dans le monde). L'application qui résiste
le mieux est celle de YouTube, la plateforme vidéo
de Google. Il faut dire que Facebook n'a pas encore
trouvé l'arme fatale qui lui permettrait de s'imposer sur ce secteur des contenus vidéos mobiles.
Mais il y a fort à parier que Mark Zuckerberg fait
plancher ses équipes de développeurs pour trouver
la martingale dans les semaines ou mois à venir. La
suprématie de Facebook auprès des utilisateurs de
smartphones ne fait que commencer...
Skype : l'app pour
Windows 10 est prête
Microsoft lance une
version mise à jour de
Skype pour Windows
10 et pour les autres
plateformes.
Skype fait partie
des applications
clés que Microsoft
veut fortement mettre en avant auprès des
utilisateurs de la mise à
jour de l'OS Windows 10. Pour le géant du logiciel,
il est essentiel de développer le nombre des utilisateurs de Skype, peu importe l'appareil ou le système d'exploitation utilisé. Il en va de la survie de
l'application de messagerie, alors que les concurrents se développent à grande vitesse. Il n'y a qu'à
voir le succès de WhatsApp est ses 900 millions
d'utilisateurs actifs à travers le monde. Pour cette
raison, les ingénieurs de Skype viennent de sortir
des préversions de Skype Messaging, Skype Calling
et Skype Video pour Windows 10 Mobile , alors
même que l'OS de Microsoft pour les smartphones
n'est pas encore disponible. De la même façon, les
version Android et iOS des applications Skype viennent d'être lancées. Pour les utilisateurs de Skype, il
va falloir s'habituer à se servir de 3 applications distinctes : Messaging, Calling et Video ont été séparées de l'application universelle traditionnelle. Mais
que les fans de Skype se rassurent : leur historique
de conversations, leurs contacts etc... seront sauvegardés automatiquement. Pour Windows 10, il est
toujours prévu de maintenir une version complète
et classique de Skype. S
Mercredi 09 Septembre 2015
15
L'élégant Samsung Galaxy S Edge+
Samsung poursuit son offensive dans le haut de gamme avec
l'excellent smartphone Galaxy S
Edge+. Faute de phablet Galaxy Note 5
uniquement destinée aux Etats-Unis, les
consommateurs européens ont droit à la
sortie duSamsung Galaxy S6 edge+. Les deux
modèles sont en fait très proches, et le Galaxy S6
Edge+ se distingue essentiellement par son design incurvé caractéristique, par sa taille et sa puissance. Les utilisateurs de smartphone haut de gamme trouveront sans doute
leur bonheur dans ce nouveau modèle deSamsung. Alors que tous les
yeux médiatiques sont braqués vers San Francisco et l'iPhone 6s d'Apple,
le Galaxy S6 Edge+ place la barre au top de ce qui se fait en matière de téléphonie mobile. Commercialisé à 799€, le flagship de Samsung se démarq
ue par
son écran incurvé au format XXL (5.7 pouces). Les designers du constru
cteur sud-coréen
ont réussi la gageure de faire rimer élégance et taille. Le rendu esthétique
est saisissant. Sous le capot,
le Galaxy S6 Edge+embarque 4 Go de RAM - capables de faire tourner sans
aucune difficulté toutes les applications les plus gourmandes. Une batterie surpuissante de 3 000 mAh
permet en outre de garantir une
bonne autonomie au smartphone de Samsung. A l'heure où les utilisateurs
européens vont pouvoir choisir entre le dernier Apple ou le dernier Samsung, il y a fort à parier que le géant
asiatique du High-tech pourrait bien
tirer son épingle du jeu.
ce
a
p
S
e
b
u
Un Yout
ris
a
P
à
é
l
l
insta
Google s'apprêterait à ouvrir un Youtube Space
à Paris pour accueillir les créateurs vidéo dans un espace
dédié. Après Los Angeles, Londres, Tokyo, New-York, Sao
Paulo et Berlin, ce serait au tour de Paris de voir s'implanter unYouTube Space. Google aurait déjà bouclé les travaux
d'installation du prochain espace de création de contenus
vidéo dans la capitale. L'ouverture ne serait qu'une question
de semaines désormais. Alors que de plus en plus de « Youtubeurs » se professionnalisent, la plate-forme vidéo de
Google développe un programme d'aide aux créateurs.
Le Youtube Space de Paris pourrait accueillir des
espaces de formation ainsi qu'un environnement technique permettant la réalisation de contenus
vidéo professionnels. Le studio de Google viendrait ainsi
concurrencer l'espace ouvert il y a un an et demi par Dailymotion à Paris. Gratuits pour les partenaires Google, ces
studios Youtube ne sont pas ouverts à tous. Mais il est relativement facile d'y accéder. Par exemple, le Youtube
Space de Tokyo est accessible à partir de 5 000 abonnés à
sa chaîne Youtube. Si de telles conditions sont mises en
place en France, il y a fort à parier que le Youtube Space de
Paris devrait rencontrer un énorme succès auprès des créateurs professionnels. Le local dédié à Youtube se situe
sous le siège de Google France, côté de la Gare Saint-Lazare (Paris 9ème).
Le plein de jeux vidéo sur l'Apple TV
La prochaine Apple TV devrait se positionner comme
console de jeux vidéo, pour les joueurs occasionnels en tout
cas. Lors de la keynote d'Apple du mercredi 9 septembre, les
fonctionnalités de la nouvelle Apple TV devraient être révélées. Les fans de jeux vidéo du monde entier pourraient alors
avoir accès à ce qui pourrait devenir une console de jeux à
part entière. Le site américain du New York Times affirme
qu'Apple a dans les cartons de proposer aux possesseurs de
l'Apple TV l'accès à un catalogue de jeux vidéo étoffé. Bien
entendu, l'Apple TV n'a pas l'ambition de lutter dans la
même catégorie que les Xbox et autres PS4. Il s'agirait plus
de mettre sur le marché une console pour les joueurs occa-
sionnelsqui recherchent des jeux très grand public, à la manière des titres que l'on retrouve en tête des hit-parades des
plate-formes de téléchargement mobile. Avec une nouvelle
puce A8 de la même génération que celle qui équipe l'iPhone
6 et avec une télécommande repensée pour pouvoir servir de
manette de jeux, l'Apple TV pourrait alors proposer une expérience de «casual gaming » digne de ce nom. Surtout que
les rumeurs font état d'un écran tactile, d'un détecteur de
mouvements et de commandes vocales Siri pour la télécommande. Les fans d'Apple qui attendent le nouveau boîtier TV
de la marque doivent encore patienter jusqu'à laconférence
Apple de demain pour tout savoir...
Walking Dead sur son smartphone
onne nouvelle pour les inconditionnels de la série télévisée à succès. Pour patienter avant la reprise de la saison
6 de The Walking Dead, l'univers né des comics arrive sur
mobile... sous forme du jeu vidéo gratuit The Walking
Dead : Road to Survival.
agité les habitués de cet univers. Il était donc logique que
Robert Kirkman, le créateur de Walking Dead, et sa société
Skybound Entertainment se penchent sur la possibilité
d'un jeu sur mobile.
Développer sa communauté et résister aux hordes
Un jeu d'action basé sur l'univers de Walking Dead
The Walking Dead, c'est l'une des licences de l'univers
zombie les plus prolifiques du moment. Des bande-dessinées, une série télévisée originale, des jeux vidéo sur PC et
consoles... et tout récemment une deuxième série télévisée,
Fear The Walking Dead, dont les premiers épisodes ont
The Walking Dead : Road to Survival propose un jeu
free-to-play très scénarisé, qui explore l'univers connu des
amateurs de la série. Le gameplay se partage entre deux
phases de jeu : dans la première, il faut développer la communauté de Woodbury, en construisant des maisons, des
fermes et des ateliers pour progresser dans le jeu. Dans la
deuxième, il faut résister aux attaques de zombies ou de
bandes de pillards, en développant une stratégie au tour par
tour. Avec une grande variété de missions et d'aventures,
très inspirées de l'univers de la série, voilà un jeu qui mérite certainement le détour pour les impatients du prochain
épisode. Une jolie petite découverte ! A télécharger
sur iTunes pour iOS ou sur le Google Play pour Android.
Jeu gratuit avec des achats possible « in-app ».
16
Mercredi 09 Septembre 2015
SPORT
La Nation Arabe
Jeux Africains-2015 (Gymnasque/dernière journée)
Onze nouvelles médailles
dont quatre en or pour l'Algérie
Les Gymnastes algériens (garçons et filles) ont remporté onze (11) nouvelles médailles dont
quatre en or et trois en argent lundi soir au gymnase du complexe sportif "Makélékélé" à
Brazzaville, lors de la 3e et dernière journée de la compétition pour le compte des 11es jeux
africains 2015 (4-19 septembre).
La première médaille d'or algérienne de la journée a été
remportée par Mohamed
Bourguieg au saut à cheval
avec une note de 14.600 points,
devant son compatriote Ahmed Anes Maoudj (14.188 pts)
et le Sud-africain Ngcobo Siphamandla (14.000 pts). En
suite, Mohamed Reghib a
ajouté une seconde médaille
en vermeil dans l'épreuve de la
barre fixe, avec un total de
14.375 pts, laissant l’argent à
l’Egyptien Mohamed Shrief El
Saharty (14.135 pts) et le
bronze un autre algérien, Mohamed Aouicha (13.675pts).
Hilel Metidji a, pour sa part,
gagné l’argent aux Barres parallèles, avec un total de 13.675
pts, devant le Sud-africain
Tiaan Grobler (13.250 pts) et
derrière l’Egyptien Mohamed
El Saharty (14.575 pts). Chez
les filles, la jeune prodige de la
gymnastique artistique féminine algérienne, Farah Boufadene, s’est contentée du
bronze à la poutre, récoltant
12.967pts, derrière les Sudafricaines, Kirsten Beckett,
médaillée d’or (13.267pts) et
Maguire Angela (13.033 pts).
De son côté, Siham Mansouri
s’est adjugée l’or en Aérobic,
au simple avec un total de
19.850 pts, devançant de loin
ses adversaires, la Sud-africaine Mann Dominique
(19.050 pts) et l’Algérienne
Said
Saoud
Cheyma
(18.650pts). En mixte le duo
(Siham Mansouri-Sofiane Sahraoui) s’est paré aussi d’or,
avec une première place notée
à 19.650 pts. Le podium a été
complété par le duo sud-afri-
cain Dominique Mann-Mafona Tlakiso (19.250 pts) et celui du Congo, composé de
Mercia Ntsia et Delmas
Moungondou (15.200 pts). La
moisson algérienne de cette
dernière journée s’est agrémentée par l’argent par
équipes (concours du trio),
grâce à Sourour Mediouni,
Cheyma Said Saoud et Siham
Mansouri (18.244 pts). La médaille d’or est revenue au trio
sud-afrcain, composé de Dominique,Terence Ledwaba et
Tlakiso Mafona (18.989pts),
alors que le bronze a été glané
par la Tunisie (15.244 pts). Au
concours simple garçons, Sofiane Sahraoui a terminé 3e
avec (18.500pts), devancé par
le Sud-Africain Tlakiso Mafona, médaillé d’argent
(20.300pts) et le champion
d’Afrique congolais Massamba
Mercia (20.350pts). Avec les
onze médailles de la derrière
journée et les neuf dont quatre
en vermeil remportées lors des
deux premières journées, l’Algérie rafle ainsi un total de 20
médailles (8 or, 4 argent et 8
bronze).
Karaté
Trois médailles d’or et deux
en argent pour l'Algérie
Les athlètes Hadj Said Kamilia (Kata),
Abdelatif Benkhaled et Lydia Besbas (kumité) ont offert à l'Algérie, trois nouvelles médailles d'or, lundi à Brazzaville,
lors de la première journée du tournoi de
karaté comptant pour les 11ès jeux Africains. En finale de la spécialité kata féminin individuel, Hadj Said s'est parée d'or,
en finale, face à l'Egyptienne Sarah Essaid. Les deux médailles de bronze sont
revenues à Willenge Maxime (Afrique
du Sud) et Ambani Viviane (Cameroun).
Chez les garçons de la même spécialité,
l’Algérien Mouad Outis a pris l’argent,
derrière l’Egyptien Ahmed Chawki. Les
karatékas Plessis Michael (Afrique du
Sud) et Ofentse Bawadi (Botswana) ont
remporté les deux médailles en bronze. "Je
suis contente pour cette médaille. C’est
la récompense d’un dur labeur sous les
ordres de mon entraîneur Laghouil
Imène. Je félicite mes coéquipiers et coéquipières médaillés à qui je souhaite
d’autres consécrations", a déclaré Hadj
Said. En kumité filles, Lydia Besbas a remporté également le vermeil chez les 50 kg,
en dominant en finale, Lame Hetanang du
Botswana (9-1). Le podium de la catégorie a été complété par l’Egyptienne Sayed
Radwa et la Gabonaise Nisane Cynthia.
"Heureuse de cette médaille", a lancé Bes-
bas qui a dédié sa consécration à sa famille, ses entraîneurs et à l’Algérie. Dans
la catégorie des -55kg, l’Algérienne Yasmine Benazoug s’est contentée de la 5è
place après son élimination aux repêchages pour le bronze face à la Béninoise
Oceanne Mylène (1-3). Auparavant, Benazoug avait déjà échoué en demi-finale
devant l’Egyptienne Yasmine Attia, après
avoir éliminé, tour à tour, Gag Grace
(Tchad) et la Camerounaise Zallang Martine. Chez les garçons, Abdelatif Benkhaled a dominé, en finale, son adversaire
gabonais Minisa Dany Dieudonne dans la
catégorie des -67kg, offrant ainsi une
autre médaille d’or au karaté algérien.
L’athlète était aux anges pour cette performance qu'il a "sentie, dit-il, après avoir
éliminé, en demi-finale, le mondialiste
égyptien Ali El Sawi". Les deux médailles
de bronze de la catégorie sont revenues à
l’athlète égyptien Ali El Sawi et au Malien
Sacko Modibo. Si les choses ont bien marché pour ses coéquipiers, Abdelkrim
Bouamria (-60kg) n’a pas pu battre, en finale, le Congolais Okembe Innocent, très
soutenu par son public. L’Algérien a
perdu (3-2), se contentant d’une médaille
d’argent. "Je crois que c’est une bonne
entame pour le karaté algérien, en attendant, évidemment, les épreuves de mardi
et mercredi. Pour l’instant, on a dépassé
nos pronostics en vermeil qui étaient de
deux or", a indiqué le directeur technique
national (DTN) de la fédération, Rachid
Meziane. Le tournoi de karaté comptant
pour les 11ès jeux africains se poursuivra
durant les deux jours à venir (8 et 9). La
journée de mardi sera consacrée au kumité, avec la participation des filles Saida
Djedra (-61kg), Lamya Matoub (-68kg)
et Imène Attif (+68kg), et les garçons,
avec l’entrée en lice de Walid Bouaboub (75kg), Mouad Achache (-84kg) et Missipsa Hamadini (+84kg), en plus du kata
par équipes (filles et garçons). La journée
de mercredi sera consacrée, elle, aux
épreuves de kumité par équipes filles et
garçons.
Jeux Africains 2015/
nataon
Deux autres médailles
de bronze pour
l’Algérie
La natation a ajouté au complexe Kintélé
dans la banlieue de Brazzaville, deux médailles
de bronze, à la moisson algérienne lors des
11es jeux Africains 2015 qui se déroulent au
Congo. La nageuse Majda Chebaraka qui a terminé la course du 200m libre à la 3e place, a
pris le bronze, améliorant le record d’Algérie
(2:02.63). La Sud-Africaine Karin Prinsloo a
remporté la médaille d’or (2:00.14), alors que sa
compatriote Marlies Roos a pris l’argent avec
un chrono de 2:02.61. "La course a été rapide et
la Sud-Africaine était plus forte. J’ai raté de
peu la médaille d’argent", a déclaré ChebarakaA. La seconde médaille de bronze de la journée pour la natation algérienne a été glanée
par l’équipe du 4x100m nage libre mixte. Le
quatuor Nazim Belkhodja, Badis Djendouci,
Souad Cherouati et Majda Chebaraka a réalisé
un chrono de 3:40.93. La première place est
revenue à l’Afrique du Sud (3:31.56) et la
deuxième position à l’Egypte (3:32.52). Dans
l’épreuve du 50m brasse, l’Algérien Abdelkader
Afane a échoué au pied du podium réalisant
28.75 lors d’une course qui fait couler beaucoup
d’encre. Après un faux-départ signalé par les
juges, trois nageurs dont Afane ont nagé 30
mètres avant de s’apercevoir de la décision des
officiels. Perdant beaucoup d’énergie, l’Algérien a payé les conséquences de la fatigue lors
de la course, programmée 10 minutes après, et
remportée par le Sud-Africain Cameron Van
Der Berg en 27.18. "Nous avons raté une médaille à cause de cet imprévu mais l’essentiel
c’est que nous avons eu deux bronze en présence de nageurs Sud-Africains, Egyptiens et
Tunisiens de haut niveau", a analysé le directeur technique national, Tahar Beggar. Au
200m brasse dames, Hannah Taleb Bendiab a
terminé la finale à la 6e place avec un chrono de
2:42.09 dans une course remportée par
T.Schomaker de l’Afrique du Sud (2:28.84).
Dimanche, Rania Nefsi a offert à la natation algérienne sa seule médaille d’or dans ces joutes
africaines, au 4x100m quatre nages, établissant
un nouveau record d’Algérie (4:56.75). Dans la
même course Souad Cherouati a pris l’argent,
alors que l’équipe du relais 4x200 nage libre féminin a remporté une médaille de bronze. Pour
la journée de mardi, l’Algérie sera en lice au
100m nage libre messieurs (Nazim Belkhodja et
Badis Djendouci), 200m dos messieurs (Nefsi
Lyes Abdelghani), 50m brasse dames (Taleb
Bendiab Hannah) ainsi que les relais 4x100m
nage libre dames et le 4x200m nage libre messieurs.
SPORT
La Nation Arabe
CAN-2017 (qualificaons/2e J)
Soudani et Ghoulam
dans l'équipe type africaine
Les deux internationaux algériens, Faouzi Ghoulam et Hilal Soudani ont été choisis dans
l'équipe type africaine de la
deuxième journée des qualifications de la Coupe d'Afrique
des nations CAN-2017, établie
lundi par le site spécialisé
France football. Le défenseur
algérien de Naples avait ouvert
le score à la 32e minute de la
rencontre disputée dimanche à
Maseru face au Lesotho (3-1),
d'une belle reprise de volée
après une longue balle en
cloche de Riyad Mahrez.
Outre Ghoulam, la défense
africaine établie par le site français spécialisé est composée des
joueurs camerounais Ambroise
Oyongo, togolais Serge Akakpo
et cap-verdien Kay, auteur du
but victorieux face aux Libyens
(2-1).
Soudani fait aussi partie de
cette liste aux côtés des attaquants Frébory Doré du Congo
et Bassem Morsi (Egypte).
L'entrée en jeu de l'ancien baroudeur de l'ASO Chlef en
remplacement du Montpelliérain Riyad Boudebouz (46'), lui
a permis d'inscrire les deux
buts victorieux des Verts face
au Lesotho (85e et 90e+1).
Avec désormais 17 réalisations
au compteur en 34 matchs,
Soudani est devenu le meilleur
buteur en activité de la sélection algérienne de football.
L'équipe type africaine de la 2e
journée des éliminatoires: Gardien: Carl Ikeme (Nigeria). Défenseurs: Ambroise Oyongo
(Cameroun), Serge Akakpo
(Togo), Kay (Cap Vert), Faouzi
Ghouam (Algérie). Milieux de
terrain: Chol Peter Bentiu
(Soudan du Sud), Mubarak
Wakaso (Ghana), Sadio Mané
(Sénégal). Attaquants: Férébory Doré (Congo), Hilal Soudani (Algérie), Bassem Morsi
(Egypte)
L'entraîneur Abdelkrim Benyelles a entamé son travail au RC Relizane en dirigeant la séance d'entraînement de lundi
soir au lendemain de l'accord qu'il a conclu
avec la direction du club de Ligue 1 algérienne de football pour succéder à Omar
Belatoui démis de ses fonctions le week-end
passé. Benyelles a été assisté par Sidi Yekhlef, comme entraîneur adjoint et Samir
Hadjaoui qui sera chargé de la préparation
des gardiens de but. La direction du club
ayant mis fin aussi aux fonctions des
membres du staff de Belatoui. Il s'agit d'un
CR Belouizdad
Rétabli, le Béninois
Aoudou apte pour
le service
L'attaquant béninois du CR Belouizdad, Mohamed Aoudou, remis de sa
blessure, est apte pour le match à domicile de sa nouvelle équipe face à la JS Kabylie, samedi prochain dans le cadre de la
4e journée du championnat, a-t-on appris auprès du club de Ligue 1 algérienne
de football. Aoudou a réintégré les entraînements du ''Chabab'' après plusieurs
jours d'absence à cause d'une blessure
contractée lors de la précédente rencontre des gars de ''Laâquiba'' face au NA
Hussein-Dey (victoire 3-0) le 17 août
dernier, précise la même source. Le longiligne attaquant s'est imposé comme titulaire à part entière dans l'échiquier de
l'entraîneur français Alain Michel, depuis son arrivée au club cet été en provenance de la JS Saoura (Ligue 1, Algérie).
Le CRB a réussi un départ en trombe en
championnat en collectant 7 points après
trois rencontres (2 victoires et un nul), ce
qui lui a permis de partager la première
place avec l'USM El Harrach.
retour au bercail pour Benyelles qui avait
réussi, la saison passée, à faire accéder les
Vert et Blanc parmi l'élite après 25 ans passés dans les divisions inférieures.
Le RCR vit une conjoncture difficile en ce
début d'exercice, une situation marquée
notamment par des grèves à répétition des
joueurs pour réclamer la régularisation de
leur situation financière. Cet état de fait a
été déploré par l'entraîneur Belatoui lui
même, avant que ses déclarations à la presse
vendredi n'entraînent son limogeage le lendemain. Sous la houlette de l'ancien défenseur international algérien des années 1990,
la formation relizanaise a perdu ses deux
premiers matchs en championnat sur le
terrain du DRB Tadjenanet (2-1) et à domicile contre le MC Alger (1-0).
17
Division amateur
(Gr, centre)
Le stade de Kouba
non homologué
Le stade Mohamed-Benhaddad de Kouba n'a
pas été homologué pour abriter les rencontres
officielles du club local, le RC Kouba, selon cette
formation qui évolue en Division nationale amateur de football (Gr, Centre). La commission
d'audit des stades, qui a inspecté cette infrastructure dépendant de la Commune de Kouba
en début de semaine, a émis plusieurs réserves,
dont certaines liées à l'aspect sécuritaire, ajoutet-on de même source. Les autorités locales de
Kouba sont donc dans l'obligation d'effectuer
les travaux d'usage nécessaires pour la levée des
réserves dans les meilleurs délais, espèrent les dirigeants du ''Raed''. En attendant, le club banlieusard de la capitale sera contraint d'accueillir hors
de ses bases ses premiers adversaires en championnat, dont le coup d'envoi est programmé
pour ce week-end.
Transfert
"L'intérêt du FC
Barcelone pour
Mahrez est sérieux"
Ligue 1 Mobilis (RC Relizane)
L'entraîneur Benyelles entame son travail
Mercredi 09 Septembre 2015
L'intérêt du FC Barcelone pour l'international algérien de
Leicester (Premier
League anglaise de
football) Riyad Mahrez "est sérieux", rapporte le journal
Daily Mail. "Les
Blaugrana ont envoyé des émissaires, à plusieurs reprises en Angleterre, pour superviser Riyad Mahrez, qui cartonne actuellement avec Leicester et qui pourrait
donc constituer un bon remplaçant pour Pedro, parti depuis peu à Chelsea", a expliqué le
quotidien britannique. Le journal ibérique
Mundo Deportivo était le premier à faire part de
l'intérêt du Barça pour l'ancien attaquant du
Havre (France), mais l'information n'a pas été
prise au sérieux. Le Daily Mail vient donc balayer le scepticisme entourant cet intérêt, désignant Mahrez comme un très bon joueur ayant
sa place au sein d'un géant comme le Barça.
"L'ailier algérien réalise des prestations cinq
étoiles, ce qui ne laisse pas indifférents les dirigeants du FC Barcelone", a encore écrit le journal anglais. Mahrez (24 ans), auteur de 4 buts en
autant de matchs avec Leicester se présente, en
effet, comme une des plus grandes révélations du
championnat anglais en ce début de saison.
MC Alger
Des condions de travail "déplorables", selon Valdo
L'entraîneur adjoint du MC Alger, le Brésilien Valdo, s'est plaint des conditions de
travail "déplorables" auxquelles le staff technique du club de Ligue 1 algérienne de football et ses joueurs sont confrontés quotidiennement. "Nous travaillons dans des
conditions extrêmement difficiles.
Un club de l'élite, de surcroît le MCA, est
censé bénéficier de moyens nettement
meilleurs", a regretté l'ancienne star brésilienne au micro d'Al-Djazairia TV.
Valdo a notamment mis l'accent sur l'absence d'un terrain d'entraînement propre à
l'équipe, affirmant que le staff technique, que
dirige le portugais Arthur Jorge, est dans
l'obligation de changer de lieu de travail
chaque jour.
"Cette situation ne permet pas aux joueurs
de bosser dans la sérénité voulue, ni au staff
technique d'appliquer son programme de
préparation à la lettre", a-t-il averti. L'assistant du coach champion d'Europe avec le
FC Porto (Portugal) en 1987, s'est exclamé en
outre que les membres du staff technique ne
disposent "même pas d'un bureau" pour effectuer leurs réunions. Au passage, il n'a pas
ménagé la direction du club qui ne s'est toujours pas procuré les moyens pédagogiques
réclamés par le staff technique, reportant à
décembre prochain l'acquisition de ce matériel, selon ses dires. Valdo avait rejoint le
MCA en compagnie de Jorge en novembre
2014 réussissant à sauver les Vert et Rouge de
la relégation.
Pour leur début avec l'équipe algéroise
dans le championnat de cette saison, ils
comptent une victoire à l'extérieur et deux
nuls à domicile. L'ancien international brésilien est toujours interdit du banc pour
n'avoir pas encore transmis à la direction
technique national le diplôme exigé pour
l'obtention de sa licence.
18
Mercredi 09 Septembre 2015
OL
SPORT
La Nation Arabe
AS Monaco
Le Club pense
à Ben Yedder
Au tour de Leonardo Jardim d’être coursé !
Obligé de composer chaque année
avec un effectif bouleversé, Leonardo
Jardim restera-t-il longtemps à l'AS
Monaco ? En Russie, un possible
départ du coach portugais du Rocher
serait bien accueilli...
Face à la blessure de Nabil Fekir, l'Olympique Lyonnais réfléchit à l'opportunité
de recruter un attaquant sous forme de joker.
« C’est un gros coup dur, mais on ne va
pas se précipiter pour recruter un joker
médical, on ne va pas recruter pour recruter. » Hier, Hubert Fournier a donné
son avis sur l’opportunité de remplacer
Nabil Fekir, victime d’une rupture des ligaments croisés et absent pour au moins 6
mois. L’OL peut-il tenir le rythme d’un
match tous les trois jours avec l’arrivée de
la Ligue des Champions, sans l’un de ses
joueurs phares ? Le débat a toujours lieu en
interne. Les jeunes Cornet et Kalulu seront-ils suffisants pour doubler les postes
de Lacazette et Beauvue ?
La direction lyonnaise réfléchit aux opportunités qui existent sur le marché,
fermé depuis le 31 août mais qui peut rouvrir ses portes dans ce cas de figure. L’OL
est cependant obligé de recruter son joker
médical en France, ce qui réduit considérablement les pistes. Selon Le Parisien, le
cas Wissam Ben Yedder a été évoqué en
interne. L’attaquant français du Téfécé n’a
pas digéré de ne pas avoir été transféré cet
été, alors que plusieurs offres ont atterri
sur le bureau du président Sadran. Mais ce
dernier a réclamé plus de 10 M€ pour son
joueur, ce qui a refroidi les ardeurs du FC
Séville puis de l’OM.
Résultat, Ben Yedder traîne son spleen
ouvertement (et s’est même comparé au
joueur de West Brom Berahino, retenu
malgré des offres de 30 M€) et n’a pas joué
avec Toulouse depuis le 22 août. Une
chance pour l’OL ? On peut en douter,
puisqu’on imagine mal Olivier Sadran accepter de négocier à la baisse alors que le
mercato est officiellement terminé. À
moins que Lyon décide d’investir une forte
somme dans ce dossier, aidé par l’argent
récolté sur le transfert de Martial.
Depuis qu’il a pris les commandes de l’AS Monaco en
2014, Leonardo Jardim (41 ans)
doit sans cesse s’adapter à des
changements perpétuels de son
effectif. Un an auparavant, le
technicien portugais débauché
du Sporting voyait Radamel Falcao (Manchester United), James
Rodriguez (Real Madrid) ou encore Emmanuel Rivière (Newcastle) partir sous d’autres cieux.
Des départs importants que Jardim a malgré tout su compenser
en réalisant une très belle saison
2014/2015 (troisième de L1,
qualifié pour les barrages de
Ligue des Champions).
Cette année, c’est la même
chanson. Alors que le club asémiste visait une nouvelle participation en LdC (finalement reversé en Europa League), Jardim
a dû composer avec les départs
d’Anthony Martial, Aymen Abdennour, Geoffrey Kondgobia,
Laywin Kurzawa, Yannick Ferreira-Carrasco, Dimitar Berbatov et de Radamel Falcao (une
nouvelle fois prêté). Autant de
ventes qui ont permis au compte
bancaire de l’ASM de se refaire
une santé, mais qui ont jeté un
froid entre Jardim et ses dirigeants. De là à le pousser à réfléchir à un départ ? Sur le papier,
un tel scénario relève de l’improbable, surtout en pleine saison. Un peu moins en Russie.
Et plus particulièrement au Zenit.
En froid avec leur coach André Villas-Boas, les dirigeants
Le transfert d’Anthony Martial à Manchester United fait beaucoup parler. MU at-il eu raison de dépenser 80 M€ (bonus inclus) sur l’attaquant tricolore ? Une chose
est sûre, beaucoup sont ceux à ne pas tarir
d’éloges sur l’ancien Monégasque.
C’est le cas de Thiago Silva. Interrogé
dans la Gazzetta dello Sport, le Brésilien a
déclaré :« Martial ? Il me rappelle Thierry
Henry grâce à la belle technique qu’il a. » Le
néo-Mancunien appréciera sans doute le
compliment du capitaine parisien.
dia italien évoque le nom de Luciano Spalletti (ancien coach du
Zenit de 2010 à 2014), le journal
lusitanien indique pour sa part
que le profil de Leonardo Jardim plairait également. Lié à
Monaco jusqu’en 2019, l’ancien
entraîneur sportinguista sera-til tenté par un nouveau challenge si l’ASM maintient sa ligne
de conduite consistant à réaliser des plus-values au détriment
de la continuité de son équipe ?
À suivre.
Rennes
Montanier dévoile sa stratégie pour relancer Gourcuff
PSG
Thiago Silva
compare Maral
à un illustre Bleu
russes semblent prêts à mettre
un terme à leur relation avec le
Special Two. Ce dernier n’a pas
apprécié le pauvre mercato estival du club durant lequel il n’a
pas obtenu le renfort qu’il désirait (João Moutinho) pendant
que l’un de ses principaux atouts
offensifs, Rondon, filait en Angleterre
(WBA).
Résultat : TMW et O Jogo annoncent
qu’une short list de successeurs
potentiels d’AVB aurait été
dressée par le Zenit. Et si le mé-
Ce n'est désormais plus qu'une
question de jours, Yoann Gourcuff va s'engager avec le Stade
Rennais, après un pressing intense du club breton. L'entraîneur
Philippe Montanier a expliqué ce
qu'il attendait du meneur de jeu
dans un entretien à France Football. Le feuilleton touche à sa fin,
Yoann Gourcuff va bien s’engager avec le Stade Rennais après de
longues semaines d’atermoiement. Interrogé par France Football, l’entraîneur du club breton,
Philippe Montanier, s’est montré
confiant, même s’il n’oublie pas
que le plus important dans l’histoire sera de remettre le meneur
de jeu définitivement sur pied.
« Pour l’instant, on attend. Tous
les signaux sont au vert. Lui, il
fait une fixation : « je veux être à
100% pour revenir, je ne veux pas
trahir le club ». C’est intègre, honnête, je le crois sincère. Mais moi,
je pense qu’il ne peut pas y arriver
tout seul. Tu ne peux pas être
dans ton coin à faire un peu de
parcours de Gourcuff au sein de
son club formateur. « On le prend
en connaissance de cause », assure Montanier. « Si jamais
Yoann vient, on sait bien qu’il ne
va pas casser la baraque tout de
suite.
C’est pour cela qu’on n’a pas
construit l’équipe autour de lui,
parce qu’on ne savait pas s’il allait
venir et parce qu’on ne sait pas
quand il sera opérationnel. C’est
un bon mec, un grand joueur, il
est d’ici. J’espère que ça va marcher et que ça lui donnera envie
de rester.
Et, si jamais il part, on se dira
qu’on a fait quelque chose de bien
pour un gars d’ici. J’ai envie qu’on
l’aide et qu’il nous aide ». Pour
cela, Montanier privilégie donc
vélo, un peu de piscine, et revenir une intégration relativement
à 100% », a-t-il déclaré. L’objectif, lente, axée sur le désir du joueur,
pour le Stade Rennais, sera donc qui refuse d’être présenté comme
d’accompagner le mieux possible une recrue majeure. Désireux
Gourcuff dans sa quête de pléni- d’arriver dans un relatif anonytude physique. Un but que mat, ce qui paraît impossible, et
l’Olympique Lyonnais a souvent de ne pas être présenté comme le
cherché à atteindre, de plusieurs patron du jeu rennais, Gourcuff
manières différentes, sans jamais devra aussi s’adapter au schéma
trouver de véritable solution mi- en 3-4-2-1 instauré par Montaracle.
nier depuis le début de la saison,
Patience obligatoire
à priori bâti pour faire briller les
Le Stade Rennais, lui, a décidé ailiers comme N’tep ou désord’ôter toute pression autour du mais Quintero.
SPORT
Mercato en Europe
Excédentaire en France
et en Allemagne,
déficitaire ailleurs
La Nation Arabe
Mercredi 09 Septembre 2015
19
Euro-2016/Qualificaons
Allemagne et Portugal
aux portes de la France
L'Allemagne et le Portugal ont fait un grand pas vers la qualification alors que l'Irlande du Nord a
manqué l'opportunité de la sceller dès lundi, dans les éliminatoires à l'Euro-2016.
Les clubs de France et d'Allemagne ont globalement
réalisé des bénéfices lors du marché des transferts estival et international 2015, alors que la balance était déficitaire en Espagne, en Italie et surtout en Angleterre,
selon un bilan fourni par la Fifa. En France, marché qui
a le plus progressé parmi les cinq grands championnats, les achats de joueurs ont bondi de 65%, à 270 millions de dollars (242 M EUR), et les ventes de 60% (440
M USD, 394 M EUR), avec un bilan positif de 170 M
USD (152 M EUR). L'Allemagne suit avec un solde positif de 52 millions de dollars (46 M EUR), à l'issue d'un
marché marqué par des dépenses en baisse de 7% (à
248 M USD, 222 M EUR) et des ventes qui ont explosé
de 105% (à 300 M USD, 268 M EUR). L'Angleterre, à
l'inverse, a creusé son déficit avec des recettes qui ont
davantage baissé (moins de 10%, à 382 M USD, 342 M
EUR) par rapport aux dépenses (-2%, à 996 M USD,
892 M EUR), soit un différentiel de 614 M USD (550
M EUR). L'Italie a connu un bond dans ses dépenses,
de 55% (à 389 M USD, 348 M EUR), supérieures à ses
recettes (+7%, à 274 M USD, 245 M EUR), alors que le
mercato en Espagne a connu une belle chute, avec une
baisse de 23% des dépenses (à 495 M USD, 443 M
EUR) et de 51% des recettes (à 310 M USD, 277 M
EUR).
Carlo Ancelo
Le débat
Ronaldo-Messi relancé
Ni Lionel Messi ni Cristiano Ronaldo ne sont parvenus à ouvrir leur compteur but lors des deux premières journées de Liga. Les deux meilleurs joueurs du
monde affichent normalement une moyenne de plus
d’un but par match. Carlo Ancelotti, l’ancien coach de
CR7, juge « étrange » la relative méforme des deux
joueurs mais ne s’en fait pas pour son ancien protégé « Je n’ai aucun doute sur Cristiano Ronaldo. Je le
connais très bien. Je suis prêt à parier qu’il terminera
meilleur buteur », assure-t-il dans Marca
Ancelotti voit donc Ronaldo surpasser Messi cette
saison. Néanmoins, il ne s’inquiète pas non plus pour
l’Argentin. « Pour Messi, c’est inhabituel, mais je n’ai
pas de doute non plus. C’est un des joueurs les plus privilégiés de l’histoire du football. Cristiano Ronaldo et
Messi sont deux des plus grands dans l’histoire. L’Espagne est très chanceuse d’en profiter ». Le saison dernière Ronaldo avait terminé la saison avec 48 buts, devant Messi (43 buts).
Aucune nouvelle qualification n'a été donc enregistrée
lors de la journée de lundi
contrairement à celles de samedi et dimanche qui avaient
vu Anglais, Islandais et
Tchèques prendre leur billet
pour le tournoi en France.
Dans le Groupe D, les trois
favoris l'ont emporté et se
sont détachés, et c'est l'Ecosse
qui en fait les frais en étant
larguée au classement. Elle
s'est inclinée à domicile face à
l'Allemagne (3-2), pas encore
qualifiée, la faute à la Géorgie
qui n'a pas battu l'Eire. La Pologne reste à deux points de
l'Allemagne après sa balade
contre Gibraltar (8-1). Son
capitaine Lewandowski, auteur d'un doublé, en a profité
pour asseoir son statut de
meilleur buteur des qualifications (10 buts). L'Eire suit à
deux points: les Irlandais sont
venus à bout de la Géorgie (10, but de Walters à la 69e).
Mais il leur reste deux
matches relevés au programme, contre l'Allemagne
et en Pologne... Dans le
groupe F, l'Irlande du Nord
était à une victoire de la qua-
lification, une première dans
une phase finale de championnat d'Europe des nations.
Mais elle a concédé le nul à
domicile face aux Hongrois
(1-1). Son égalisation de justesse, à la 93e minute, lui permet cependant de garder la
tête et son adversaire du jour
à quatre longueurs, et de viser
la qualification le 8 octobre à
Belfast contre la Grèce. La
Roumanie aussi peut nourrir
des regrets après son 0-0 face
à la Grèce. Les Roumains restent néanmoins à un point
des Britanniques. Dans le
troisième match du groupe,
la Finlande a battu les Iles Féroé (1-0). Dans le Groupe I, il
a fallut un but de Miguel Veloso dans le temps additionnel (90e+2) pour donner la
victoire au Portugal en Albanie (1-0) en soirée, et décanter un groupe jusqu'alors
serré et sans but, après le 0-0
d'Arménie-Danemark en fin
d'après-midi. Le Portugal
conforte ainsi son fauteuil de
leader avec trois points
d'avance sur le Danemark et
quatre sur sa victime du jour.
Et il prend sa revanche sur
l'Albanie qui avait créé la surprise en venant s'imposer
chez lui sur le même score
lors de la journée inaugurale.
L'Albanie reste cependant
dans le coup avec des rencontres face aux deux derniers du groupe (Serbie et Arménie), tandis que le
Danemark n'a plus qu'un
match à jouer, au... Portugal.
A souligner que les premiers
et deuxièmes des neufs
groupes, ainsi que le meilleur
troisième, se qualifient directement. Les huit autres troisièmes s'affrontent en barrages pour les quatre derniers
tickets. En cas d'égalité, la différence particulière prévaut.
Revue de presse
L’incroyable gâchis de Manchester
United sur le mercato
Les chiffres terribles du mercato de
Manchester United, les proportions
inattendues de la polémique Piqué
ou encore le conseil d'une ancienne
star à Anthony Martial, retrouvez
dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la
presse sportive européenne.
MU a gâché 160 M€ depuis trois
ans
Depuis le dernier jour du mercato,
Manchester United est sous le feu des
critiques. Il faut dire qu’en payant un
prix mirobolant pour le jeune Anthony Martial (50 M€ + des bonus
pouvant atteindre 30 M€), les pensionnaires d’Old Trafford n’apparaissent pas en fins gestionnaires. Et
l’étude qui fait ce matin la Une
du Mirror Sport ne devrait pas calmer leurs détracteurs : MU serait en
effet le club de Premier League à avoir
« gâché » le plus d’argent en transferts
depuis trois saisons. Dans les chiffres,
les Red Devils ont dépensé plus de
160 M€ sur des joueurs ayant disputé
moins de la moitié du temps effectif
d’une saison. « Quel gâchis ! » s’exclame le tabloïd en Une, qui souligne
également que Martial a été payé trois
fois plus cher que sa valeur marchande. De quoi ajouter une pression
de plus sur Anthony Martial, qui n’en
demandait sûrement pas tant.
Saha vole au secours de Martial
Anthony Martial se prépare donc à
une saison aussi difficile que décisive
dans sa jeune carrière. Mais au cœur
des critiques et des interrogations,
l’ancien buteur de Monaco a reçu le
soutien de Louis Saha qui, comme
lui, a défendu les couleurs de la
France et de Manchester. Le Daily
Express affiche d’ailleurs les déclarations de Saha en Une, lui qui estime
que Martial peut devenir le digne héritier de Thierry Henry, à condition
qu’il progresse considérablement
dans « l’art de la finition ». A lui de
jouer.
L’affaire Piqué, une « une affaire
d’État »
Hier déjà, la presse espagnole faisait ses gros titres de « l’affaire Piqué », après que le défenseur du
Barça a essuyé de nouveaux sifflets
de la part du public ibérique face à la
Slovaquie.
Soutenu par ses coéquipiers et son
sélectionneur, le joueur est notamment couvé par sa fédération qui n’a
pas hésité à prendre une décision radicale pour le protéger. Le choc Espagne-Angleterre, prévu le 14 novembre prochain, ne se jouera pas au
Santiago Bernabéu de Madrid
comme prévu. Pour éviter à Piqué
d’essuyer l’ire du public madrilène, le
match se jouera finalement... à Alicante.
20
ACTUALITÉ
Mercredi 09 Septembre 2015 La Nation Arabe
Réformes de la loi des finances
2016, année de la performance pour la finance locale
L’année 2016 serait l’année de la performance pour la finance locale grâce aux réformes introduites par la loi de finances
complémentaires (LFC) pour 2015 et à d’autres mesures proposées pour la loi de finances pour 2016, a indiqué dimanche un
responsable au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.
"2016 sera l’année de la performance pour
la finance locale (…) il est temps pour que
les collectivités locales deviennent un vrai
moteur de création de richesse et d’emplois à travers la promotion de l’investissement local", a déclaré M. Azzedine Kerri,
directeur des finances locales dans un entretien à l’APS. Cet objectif semble réaliste, selon lui, eu égard aux nouvelles dispositions de la LFC 2015 en matière de
renforcement des ressources financières
et des prérogatives des collectivités, des
mesures "très importantes", selon lui. La
LFC 2015 a d’abord, rappelle-t-il, allégé
les décisions relatives à l’octroi du foncier
industriel, réduit le taux de la taxe sur l'activité professionnelle (TAP) pour les activités de production et institué la solidarité
financières inter collectivités locales de la
wilaya. "Le Comité d’assistance à la localisation et la promotion des investissements
et de la régulation du foncier (Calpiref), à
qui revenait la décision d’octroi du foncier
industriel, était un frein pour l’investissement local, désormais ce foncier sera disponible car il sera à la charge des walis qui
auront donc plus de responsabilité et plus
de liberté pour promouvoir l’investissement", a-t-il ajouté. L’autre mesure importante de la LFC 2015 est, poursuit le
responsable, l’introduction pour la première fois en Algérie de la notion de solidarité financière entre les communes
d’une même wilaya, donnant naissance à
une solidarité décentralisée. L’article 68
de la LFC stipule que "les communes disposant de ressources financières importantes peuvent, dans le cadre de la solidarité financière locale, après délibération
de l’Assemblée populaire communale, accorder des subventions au profit de communes relevant de la même wilaya à travers le budget de la wilaya dont elles
relèvent". Les collectivités locales bénéficiaient jusque-là d’une solidarité financière centralisée, assurée par la Caisse de
garantie des collectivités locales (qui vient
remplacer le Fonds commun des collectivités locales -FCCL), à travers des subventions octroyées annuellement aux communes. La LFC 2015 a, en outre, actualisé
la nomenclature des interventions de la
Caisse et augmenté le nombre des élus de
son conseil d’orientation pour qu’ils représentent l’ensemble du pays. La nomenclature des actions pour lesquelles la Caisse
est susceptible d’apporter son appui financier a été fixée à 52 actions dans tous les aspects du développement local, selon le
même responsable.
Valorisaon des ressources
propres, incitaon à l’emprunt
bancaire
Interrogé sur les moyens qui seront adoptés pour compenser le manque à gagner en
termes de TAP, qui génère annuellement
environ 60% des ressources des communes et plus de 80% des ressources des
wilayas, il a expliqué qu’il s’agira tout sim-
plement de rationaliser les dépenses et
d’optimiser les ressources propres des collectivités locales. "Dès 2016, la notion de
l’orthodoxie budgétaire sera concrétisée :
il faut que les collectivités épuisent toutes
leurs ressources non consommées avant
d’aller en demander d’autres. Il faut ensuite mettre un terme aux surévaluations
des dépenses et aux sous-évaluations des
recettes, l’investissement local prendra enfin le relais", a-t-il détaillé. La LFC 2015 a,
par ailleurs, réactualisé la valeur locative
fiscale de l’impôt foncier, basé sur le zoning de 1989.
"Ce zoning est devenu obsolète, car le
classement des communes en zones résidentielles, urbaines ou semi-urbaines a
beaucoup changé en 25 ans et il était
temps de le réactualiser pour que le prix
du loyer d’un bien immobilier communal
soit calculé en fonction de la nature de la
zone où il se trouve", a expliqué M. Kerri.
En plus, la LFC a décidé d’aligner les prix
des loyers des biens communaux aux prix
du marché. "Il est insoutenable qu’un locataire d’un magasin privé paie 20.000 DA
alors que le locataire d’un magasin communal similaire paie 2.000 DA", dira ce
responsable. La taxe d’enlèvement des ordures ménagères (ex- taxe d’assainissement), imposée jusque là aux propriétaires
des biens immobiliers en contrepartie du
ramassage des ordures, a été de son côté
étendue aux locataires dans le cadre de la
LFC 2015. A son tour, la taxe d’habitation, recouvrée par Sonelgaz et destinée à
la réhabilitation du parc immobilier des
communes, a été étendue par la même loi
à l’ensemble des communes du pays.
De nouvelles mesures au profit
des collecvités inscrites pour
2016
La LFC 2015, dans son article 20, et pour
une meilleure maîtrise de l’assiette des impôts et taxes locaux, a également instauré
une "coopération permanente" entre les
communes et les services fiscaux en créant
au sein du code des impôts directs et taxes
assimilées une nouvelle section chargée
de la coopération entre les services fiscaux
et communaux. Le renforcement des
moyens financiers des collectivités devrait
par ailleurs passer par le recours aux prêts
bancaires pour financer les dépenses
d’équipement. "La plupart des collectivités
se sont habituées aux concours définitifs
(ressources fiscales notamment), elles
montrent encore une réticence pour aller
à l’emprunt et les banques ne jouent pas le
jeu souvent", a déploré le représentant du
ministère de l’Intérieur. Mais "il faut absolument que le prêt bancaire devienne une
source de financement local", a-t-il recommandé en soulignant que la Caisse de solidarité des collectivités assurera désormais le rôle de caisse de garantie pour
aider les collectivités à accéder aux prêts
bancaires. En 2015, les collectivités locales
tablent sur 492,36 milliards de Da de recettes dont 99,34 milliards de Da de
moins-values fiscales, qui représentent des
ressources prévues mais non recouvrées et
qui seront compensées par la nouvelle
caisse des collectivités (ex Fccl). Plus de
53,2% de ces ressources proviennent de la
TAP (Taxe sur l'activité professionnelle),
38,7% de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) et 2,7% seulement des produits domaniaux et patrimoniaux. Le reste des ressources est généré par les produits de la
vignette automobile, l’Impôt forfaitaire
unique (IFU) et l’impôt foncier, selon la
même source. La TAP devrait couvrir respectivement 83,3%, 55% et 7% des budgets
des wilayas, communes et FCC alors que le
produit de la TVA est appelé à couvrir
81,7% des ressources de la Caisse des collectivités et 5,4% des ressources communales. Evoquant l’avant-projet de loi de finances (LF) pour 2016, qui doit être
examiné mercredi par le Gouvernement, il
contiendra une proposition portant affectation de la TVA à l’importation (estimée
à 15%), destinée actuellement au FCCL,
aux communes frontalières pour renforcer
leurs ressources fiscales et les aider dans
leur développement. Le renforcement des
moyens humains et matériels permettant
aux communes de mieux appréhender
l’assiette fiscale et de mieux recouvrer leurs
ressources patrimoniales, l’obligation du
paiement, au profit des communes, de
toute occupation d’un domaine public
ainsi que le recadrage de la concession des
plages feront en outre l’objet d’instructions comprises dans ce texte, a-t-il encore avancé. Afin que ces réformes puissent porter leurs fruits, l'Etat a décidé de
suivre de "très près" et de manière rigoureuse les réalisations dans chaque commune et dans chaque wilaya en imposant
aux walis et aux maires la signature de
contrats de performance avec le ministère
de l'Intérieur et des Collectivités locales,
affirme enfin M. Kerri.
Hadji Baba Ammi
La croissance de 2016 résultera de toutes les
branches mais surtout des hydrocarbures
La croissance économique prévue pour
l'année 2016 et estimée par le Gouvernement à 4,6%, sera tirée de toutes les
branches économiques mais surtout du
secteur des hydrocarbures, a indiqué le
ministre délégué chargé du Budget et
de la prospective, Hadji Baba Ammi.
"Nous tablons sur une croissance de
3,76% pour cette année contre 3,8% en
2014. Pour 2016 nous prévoyons une
croissance de 4,6% du PIB qui sera tirée
de toutes les branches mais surtout des
hydrocarbures", a-t-il précisé lors d'une
journée d'information sur les dispositions de la loi de finances complémentaire pour 2015 (LFC), en présence de
cadres des Finances, de banquiers et
d'hommes d'affaires. Quant à la baisse
de 9% des dépenses budgétaires, il s'agit
"juste d'un effort de rationalisation", at-il soutenu. Les dépenses d'équipement
seront ainsi maintenues en 2016 "à un
niveau qui permettra à toutes les entre-
prises de poursuivre normalement leurs
plans de charges", a ajouté M. Baba
Ammi en précisant que le plan de
charges de Sonatrach, qui génère à elle
seule 30% du PIB algérien, sera à son
tour maintenu.
De ce fait "les prochaines années se passeront dans de bonnes conditions (financières) en ce qui concerne l'investissement", a-t-il prédit. Le secteur des
hydrocarbures en Algérie a enregistré
une baisse d'activité en 2014 (-0,6%)
mais largement de moindre ampleur par
rapport aux contre-performances
connues sur les neuf dernières années (8% en 2009, -5,5% en 2013), ce qui "peut
annoncer une inversion de la tendance
baissière qui l'a caractérisé depuis 2006",
selon l'Office national des statistiques
(ONS). Pour les dépenses de fonctionnement, les salaires des travailleurs, du
moins, "ne seront pas touchés" en 2016,
selon les affirmations du ministre des
Finances, Abderrahmane Benkhalfa.
"Nous parlons de redéploiement (des
ressources). Pour aller à la rigueur dans
le budget, il faut passer par l’amélioration de la productivité", avait précisé M.
Benkhalfa. Ce redéploiement des ressources consiste, selon lui, à "exploiter
les foyers de production qui ne sont pas
exploités'' et qu'il s'agira d'optimiser les
ressources. Lors de la dernière réunion
Gouvernement-Walis, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a annoncé que
le gouvernement allait présenter en
2016 un budget tablant sur une croissance de 4,6% et dont les dépenses globales s'affichent en baisse de 9%" sans
pour autant entraver la réalisation du
programme de logement ou les recrutements dans les secteurs de la formation
et de la santé". "Il faut mieux compter
nos sous mais sans faire caler le moteur
économique qui soutient l'emploi et le
pouvoir d'achat", a dit M. Sellal.
22
Mercredi 09 Septembre 2015
FEMME
La Nation Arabe
Recette de Cuisine
Pets pois aux caroes
et champignon
Remède naturels pour les talons rugueux et secs
Pieds secs et abîmés, les remèdes naturels
Si après tout l’attention que vous portez à vos talons, le problème de pieds secs et de talons épaissit, rugueux, et parfois
fissurés persiste, essayez les remèdes qui suivent.
Même si une peau épaisse peut
être enlevée avec une pierre ponce,
il est bon d’avoir sous la main une
solution vraiment efficace, et bien
sûr naturelle. comme par exemple
l’huile de noyaux d’abricots !
Huile de noyaux d’abricots
C’est une superbe crème hydratante, riche en vitamines et en minéraux, l’huile de noyau d’abricot
est excellente pour le soin des talons ! Comparé à d’autres huiles naturelles, cette huile est rapidement absorbée par la peau – par la peau des talons aussi
– et ne laisse aucun film gras qui peut parfois être très incon-
e
c
u
Ast
fortable. En outre, l’huile de noyau
d’abricot contient des acides gammalinolénique (GLA), des acides gras oméga 6, qui maintiennent
le niveau d’hydratation de la peau longtemps après l’application.
Appliquée quotidiennement sur
une peau nettoyée avant l’utilisation de pierre ponce, grâce à un
massage doux, l’huile de noyaux
d’abricot va rapidement vous
débarrasser des fissures du talon, de la rugosité et de la sécheresse. Ainsi, en deux semaines
vos talons seront prêts à défiler
dans vos plus belles sandales !
L’huile de noyau d’abricot est facile à trouver dans les magasins bios ou en pharmacie.
A suivre
Comment éliminer les pointes fourchues ?
Ingrédients :
500g de Petits pois
3 Carottes
une boite de Champignon
4 c à s de Crème fraiche
1 c à s de Persil
2 gousses d’ail
Sel Poivre
Remèdes naturels contre les cheveux fourchus
Pour nous, les femmes, devoir se
couper les cheveux à cause des
pointes fourchues est vraiment un
cauchemar. Nos cheveux sont sans
cesse agressés : le chaud, le froid, les
lavages fréquents, les produits chimiques, les colorations, l’utilisation
du sèche-cheveux, le défrisage, la
pollution. Bref, nos cheveux subissent régulièrement de vraies tortures.
Identifier le type de fourches…
Tricholasie
La pointe du cheveu est fendillée
en 5 ou 6 segments et forme une
sorte de balai.
Trichoptilose
La pointe se dédouble en fourche
(2 ou plusieurs dents).
Trichoxerie noueuse
Appelée aussi « maladie de la
perle », le long du brin de cheveu
se forment de petits renflements,
qui finissent par éclater et provoquer la cassure du cheveu.
A suivre
Préparation :
Faire bouillir les carottes pendant 20 minutes ensuite l’égoutter. Faire chauffer un peu d’huile ensuite ajouter les carottes,
les petits pois, le champignon, le persil, l’ail. Ajouter la crème,
le sel et le poivre. servir chaud vos pois aux carottes et champignon.
Burberry,
Topshop… les
tendances des
défilés
automnehiver 20152016 de
Londres
Retour en
images sur les
tendances
fortes qui ont
émergé de la
semaine de la
mode anglaise,
pour le prêt-àporter féminin
automne-hiver
2015-2016,
qui s’est
déroulée du
20 au 24
février derniers à
Londres.
Poulet panné au four
Ingrédients :
1 poulet coupé
100g de beurre ½
verre de chapelure
Pour la marinade :
1 verre à thé de jus de citron
1 pot de petit suisse
3 gousses d’ail
Sel
Poivre noir
Curcuma
Préparation :
Laver et frotter le poulet avec le sel. Dans un bol, mélanger le
jus de citron avec les gousses d’ail écrasés, l’huile, le sel, le curcuma et le poivre. Verser ce mélange sur les morceaux de poulet et laisser mariner pendant 30 minutes. Egoutter-les puis les
faire passer dans la chapelure. Beurrer un moule à four puis
disposer les morceaux de poulet. Cuire le poulet pané au four
pendant 35 minutes.
er !
qui vont vous faire craqu
4 grands sacs bordeaux
oninc
ent
tem
plè
r bordeaux com
Arborant une belle couleu
plus
t
den
tten
n’a
as
cab
s
sac
nds
tournable cet hiver, ces gra
cher, effet
Aspect daim doux au tou
!
s
ire
affa
vos
tes
tou
que
s plaire.
vou
r
pou
, ils ont tout
croco, ou similicuir grainé
2015
Les coiffures tendance de
mour, notamment
gla
es
ucl
bo
ndes
Cheveux longs avec de gra
Matthew
enberg, Jenny Packham,
vus chez Diane von Furst
an.
Williamson et Naeem Kh
SÉLECTION
La Nation Arabe
Mercredi 09 Septembre 2015
23
Grace de Monaco
Date de sortie
Réalisé par
Avec
Genre
Nationalité
14 mai 2014 (1h42min)
Olivier Dahan
Nicole Kidman, Tim Roth, Frank Langella plus
Biopic , Drame
Français , américain , belge , italien
Lorsqu'elle épouse le Prince Rainier en 1956, Grace Kelly est alors une
immense star de cinéma, promise à une carrière extraordinaire. Six ans plus
tard, alors que son couple rencontre de sérieuses difficultés, Alfred Hitchcock
lui propose de revenir à Hollywood, pour incarner Marnie dans son prochain
film. Mais c'est aussi le moment ou la France menace d'annexer Monaco, ce
petit pays dont elle est maintenant la Princesse. Grace est déchirée. Il lui faudra choisir entre la flamme artistique qui la consume encore ou devenir définitivement : Son Altesse Sérénissime, la Princesse Grace de Monaco.
Blacklist
19h55
Kian Nouri, l'un des meilleurs scientifiques
d'Iran, spécialiste du nucléaire, est assassiné. Red pense qu'il s'agit de l’œuvre conjointe de la CIA et du Mossad. Les services
secrets iraniens envoient alors un tueur à
gages, surnommé « Le Cimeterre », aux
Etats-Unis, pour exécuter une opération
de vengeance sur Amalia Collins,
ingénieur et prof en astrophysique.
En quête d'actualité
Alex Hugo - La traque
19h55
A la veille d'une chasse aux loups dans la
vallée de Lusagne, un
berger trouve des
ossements humains
dans une grotte.
William, jeune homme
sans famille, a été
exécuté d'une balle
dans la tête. Alex
Hugo est persuadé
que l'affaire est plus
complexe qu'un simple règlement de
comptes. Quelque
temps plus tard, des
chasseurs découvrent
un enfant sauvage
perdu dans la forêt.
New York police judiciaire 19h55
Les
inspecteurs
Briscoe et
Curtis
enquêtent
sur l'assassinat d'un professeur de
lycée.
L'homme a
été tué par
balles devant l'établissement scolaire. Tous deux apprennent que des élèves renvoyés temporairement étaient
présents au moment des faits. Ils découvrent également
qu'une employée du lycée, Amanda Novak, avait demandé
au principal d'exclure les adolescents car elle les soupçonnait d'abuser de certaines lycéennes...
19h55
En 2015, le
montant de
l'impôt sur le
revenu reste
stable conformément aux
promesses du
gouvernement. Mais les
impôts locaux explosent. De nombreuses municipalités annoncent
des hausses importantes, cherchant à renflouer leurs caisses afin de
compenser la baisse des dotations versées par l'Etat. Mais comment
utilisent-elles cet argent ? Le magazine a enquêté dans tout le pays
pour le découvrir, s'intéressant notamment aux institutions les plus
dépensières et aux efforts que pourrait entreprendre
l'Administration pour réaliser quelques économies.
Entre les murs
19h50
François, un jeune professeur de français,
enseigne dans une classe de
quatrième au sein d'un collège parisien réputé difficile.
Il est souvent provoqué et
doit justifier son enseignement et la pertinence des
leçons. C'est l'occasion pour
lui d'entraîner les élèves
dans de stimulantes joutes
verbales. Mais l'apprentissage de la démocratie est
un processus bien long à
mettre en place.
Pour une presse libre, forte et digne
Regards croisés
La CNLTD milite
pour une transion
négociée
Par Amir Amar
A l'opposé du pouvoir qui considère
que la crise que subit le pays n'est que
d'essence financière et économique, l'opposition affirme qu'elle est aussi politique
et que ce n'est qu'en résolvant en priorité
cet aspect qu'il sera possible d'envisager les
solutions d'ordre économique et financier à mettre en œuvre pour sortir l'Algérie de sa crise. C'est en partant de cet ordre de priorité que l'opposition s'est fixé
des agendas qui guident son action et son
rapport au pouvoir. Des et non pas un
agenda car si l'opposition est absolument
à l'unisson s'agissant de la nature multidimensionnelle de la crise et sur la nécessité qu'il faut d'abord régler la question
politique qui est posée à travers elle, il y a
divergence en son sein, et c'est un euphémisme, sur la réponse à celle-ci. Celle de
la Coordination pour les libertés et la
transition démocratique (CNLTD)
consiste en la mise en place d'une transition négociée dont elle a développé dans
sa plateforme adoptée à Mazafran en 2014
les contours et les objectifs à réaliser. Bien
que solidaire avec ce pôle de l'opposition
dans la revendication du changement politique, celui qui s'est constitué autour
d'Ali Benflis et du parti des «avant-gardes
pour les libertés» qu'il a fondé réclame lui
d'aller à des élections anticipées dont il
faudrait bien entendu que la transparence
et la régularité soient garanties par la mise
en place d'une commission électorale nationale absolument indépendante du pouvoir et de son administration. Le Parti des
travailleurs qui se dit ancré dans l'opposition mais agissant en dehors des deux
pôles qui se sont constitués dans celle-ci
est lui aussi partisan de la solution électoraliste prônée par l'ancien chef du gouvernement et les partis qui se sont rassemblés autour de lui. Quant au FFS, sa
position consiste à plaider pour la reconstruction du consensus national qu'il estime possible si tous les acteurs agissants
sur la scène nationale s'assoient autour de
la table de négociation sans préalables ni
exclusive à l'encontre de quiconque. Sans
porter de jugement sur ce que les uns et
les autres avancent comme propositions
pour ce qui est de l'aspect politique de la
crise, l'on peut néanmoins avancer que
leurs tenants s'opposent en fait fondamentalement sur la démarche à suivre qui
conduirait au changement politique dont
le pays a besoin et est dans son attente. Il
est clair que les partisans de la voie électoraliste sous condition de démocratie et
de respect de l'expression populaire sont
guidés par la conviction que le changement auquel ils veulent contribuer doit
être impulsé par le bas, c'est-à-dire par la
société algérienne et les électeurs ayant
reconquis leurs droits citoyens. Celles
prônées par la CNLTD et le FFS apparaissent pour favorables à un changement
à opérer par le haut à travers une entente
entre le pouvoir et les appareils partisans
censés être les porte-paroles qualifiés des
doléances et attentes des citoyens du pays.
Quotidien national d’information / Mercredi 09 Septembre 2015
Constanne 2015
Des changements de responsables locaux
pour relancer les projets en retard
Or noir
Le pétrole
à 45 dollars
à l'ouverture
à New York
Des "changements" seront
opérés dans les prochains
jours parmi les responsables
des administrations chargées
de la réalisation et du suivi
des projets de "Constantine
capitale de la culture arabe",
pour relancer les chantiers
en retard, a indiqué mardi le
wali, Hocine Ouadah.
Ce responsable qui s'exprimait au cours d'une visite
d'inspection des différents
chantiers ouverts dans le cadre de cette manifestation
culturelle, a affirmé que des
"changements" à la tête de
certaines structures dont les
responsables se sont distingués par des manquements
"inadmissibles", à l'origine
des retards de quelques projets, seront effectués "ces
jours-ci pour remédier définitivement à cette situation".
Les ministères de tutelles
concernés "ont été informés
de ces décisions", a poursuivi
le wali, précisant qu'il s'agitlà de mesures devenues incontournables pour mettre
fin aux entraves auxquelles
se heurtent certains chantiers.
Les projets de réhabilitation de la Medersa, futur
centre dédié aux figures historiques de Constantine, les
locaux de l'ex-monoprix (devant être transformé en musée d'art contemporain) et de
certaines annexes des maisons de la culture, figurent
parmi les chantiers où les
travaux n'avancent plus pour
des raisons liées à des lenteurs administratives.
Soulignant que Constantine "ne saurait rester l'otage
des incompétences", le wali a
affirmé que son administration compte "sévir" pour se
débarrasser des "bras cassés"
qui mettent en échec les projets de développement
"conséquents" dont a béné-
ficié cette wilaya au titre de
l'évènement "Constantine
capitale de la culture arabe".
Au sujet du projet de réalisation d'un pavillon d'expositions à proximité immédiate de la salle Ahmed-Bey,
et dont les travaux n'ont pas
encore été lancés, le chef de
l'exécutif local a rappelé que
des instructions avaient été
données pour établir "cette
semaine" l'arrêté de résiliation du contrat passé avec
l'entreprise
espagnole
concernée et relancer ensuite
le projet. M. Ouadah a inspecté, au cours de sa tournée, plusieurs chantiers en
cours dans le cadre de cette
manifestation à l'instar de la
réhabilitation de l'esplanade
de la mosquée Emir Abdelkader, de l'hôtel Cirta, de la
Medersa, de l'ex siège de la
wilaya et du parc citadin du
quartier Rahmani-Achour
(ex-Bardo), entre autres.
Jeux Africains 2015/Nataon
L’Algérie présente dans six finales
La natation algérienne sera présente dans
six finales sur les sept programmées mardi à
partir de 18h00 (locale et algérienne) au complexe nautique de Kintélé à Brazzaville qui
abrite les 11es jeux Africains 2015. Lors de la
séance matinale réservée aux éliminatoires,
Nazim Belkhodja a obtenu sa qualification
pour la finale du 100m nage libre messieurs,
contrairement à Badis Djendouci éliminé en
séries. De son côté, Nefsi Lyes Abdelghani figure dans le start-list de la finale du 200m
dos messieurs. Chez les dames, Taleb Bendiab Hannah est la seule algérienne qualifiée
en individuel.
Elle nagera la finale du 50m brasse. L’Algérie sera aussi présente en finale du relais
4x100m nage libre (dames) et le 4x200m nage
libre (messieurs). Après deux journée de compétition, l’Algérie a remporté cinq médailles
dont une seule en or œuvre de Rania Nefsi au
4x100m quatre nages, établissant un nouveau
record d’Algérie (4 :56.75).
Les cours du pétrole ont ouvert en
légère baisse mardi à New York, à l'issue d'un week-end de trois jours aux
Etats-Unis, les investisseurs revenant
sur un marché toujours déprimé par la
perspective d'une surabondance durable. Le cours du baril de "light sweet
crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 80 cents à 45,25 dollars sur
le New York Mercantile Exchange
(Nymex).
Les cours new-yorkais rattrapent
ainsi les évolutions du prix du Brent,
référence européenne du brut, qui a
nettement baissé lundi mais rebondi
mardi. "Si l'on regarde les deux marchés par rapport à vendredi, ils sont
chacun en petite baisse", a souligné un
analyste. Le marché, sur lequel les
cours ont perdu environ la moitié de
leur valeur depuis un an, reste sous le
coup d'une offre élevée, que ce soit des
Etats-Unis, de l'Organisation des pays
exportateurs de pétrole (OPEP) ou de
la Russie.
"Toutes les nouvelles concernant le
marché du pétrole ces dernières 24
heures ont été négatives: selon des
sources bien informées au sein de l'industrie, l'Arabie saoudite compte
maintenir son niveau actuel de production, de 10,2 à 10,3 millions de barils par jour (bj), d'ici la fin de l'année",
ont rapporté les experts. Dans le même
ordre d'idée, "vendredi (dernier) et au
cours du week-end, le ministre russe
de l'Energie et Igor Setchine, président
de Rosneft", géant pétrolier public du
pays, "ont exclu de diminuer la production russe", a noté un expert.
"Cela pèse sur le marché, car, il y a
une semaine l'OPEP s'était dit prête à
discuter avec des producteurs extérieurs au cartel, mais on voit que l'un
de ces plus gros producteurs ne veut
pas réduire son offre", a-t-il expliqué.
"En conséquence, la surabondance va
continuer tant que la demande ne s'accélérera pas."
Irak
Le vice-ministre de la Jusce enlevé à Baghdad
Le vice-ministre irakien de la Justice, Abdelkarim Farès, a été enlevé hier à Baghdad
par des hommes armés, ont indiqué des
responsables. Le vice-ministre a été kidnappé "sous la menace d'armes par des in-
connus habillés en noir arrivés à bord de
trois voitures", ont déclaré ces responsables. Son chauffeur, qui a tenté de s'interposer, a été blessé par balles, selon la même
source. L'enlèvement s'est produit dans la
zone d'al-Bonouk, dans le nord-est de la
capitale irakienne, ont-ils précisé. M. Farès est notamment responsable des affaires
administratives et financières au ministère
de la Justice.

Documents pareils

08_09_2015 - tribunelecteurs

08_09_2015 - tribunelecteurs prévus à l'occasion du 70ème anniversaire des Nations unies. Les deux ministres n'ont pas manqué cet entretien pour accorder " une large " place aux consultations ministérielles informelles en prép...

Plus en détail