Feuilleter le livret 6 édition 2012 [format PDF]

Commentaires

Transcription

Feuilleter le livret 6 édition 2012 [format PDF]
Son d’ici présente les albums édités au pays de Lorient au cours de
l’année 2011. Beaucoup de ces disques sont en autoproduction et très peu
bénéficient d’une distribution. Nous vous proposons de les découvrir dans
les bacs de vos médiathèques.
L’autocollant « Son d’ici » apposé sur les CD vous permettra de les
identifier. Malgré un travail de fourmi pour collecter ces références,
certains CD ont pu nous échapper.
N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de leur sortie.
Ce panorama a été réalisé par les médiathèques du Pays de Lorient
(Hennebont, Lanester, Languidic, Larmor-Plage, Lorient, Ploemeur,
Quéven, médiathèque départementale du Morbihan).
Sommaire
Sommaire
Dahud
Duo Evoa
Fabienne Marsaudon
Gwir
Jean-Jacques Mel
Koko & Co
Kreska
Le swing du lundi
Les gabiers d’Artimon
Les Teddys
NKVD
N. Monjarret et T. Le Gallou
Orchestre de Jazz de Bretagne
Pale Roses
Peter Fribourg
Projet Yvan Guillevic
Robin Foster
Soldat Louis
Sylvère Morisson
Yann Raoul
La Vivendelle
Musiques clandestines
Haïti, enfants de paroles
Liamm Keltiek
Attrapeurs de rêves
Beautiful dream
En attendant l’album
Swing à Nouvelle Ville
Chants de marins CD 11
Les Teddys n’ont pas dit leur dernier mot
Degeneration
Don Elena
Hot House
Unveiled
Chansons et comptines du Filaos
PYG
Where do we go from here ?
Debout Lorient !
L’Ange Rouge
Noz an Nedelec : Noël en Bretagne
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
Dahud
Musiques clandestines
Duo Evoa
La Vivendelle
Dahud nous présente quinze chansons d’inspiration variée
pour nous permettre d’apprécier le registre très large de sa
voix. À l’aise dans les graves comme dans les aigus
(on pense à Juliette), la voix de Dahud distille de la
douceur, de la rondeur, de la générosité.
Les textes, très poétiques, nous parlent de sentiments,
des petites ou grandes choses du quotidien,
du mystère de l’âme humaine. Dahud c’est tout un
univers personnel dans lequel on entre avec bonheur.
Pour cet album, Dahud s’est entourée de talents :
les paroliers Frédéric Lair, Michèle Gueguen
et Emmanuel Eloi, le guitariste Jean-Baptiste Bruyas,
l’arrangeur Alex Sagnet (le chanteur d’Armens),
mais aussi le peintre Orincles, qui illustre le livret.
Frédéric Vitiello et Raphaël Charrier sont deux virtuoses
de la guitare classique. Dans cet album, nous découvrons
leurs compositions, avec entre autres Les trois pièces
clandestines, où sont explorés tous les effets de la guitare
classique. C’est aussi un hommage à de grands styles
populaires comme le choro du Brésil ou le ragtime des
Etats Unis.
Ce disque est très raffiné et très reposant. De plus, détail
non négligeable, notre duo joue sur deux guitares
classiques identiques, conçues pour l’occasion par un
luthier lorientais.
Autoproduction
Autoproduction
4 • chanson
musique classique • 5
Fabienne
Marsaudon
Haïti, enfants de paroles
Liamm Keltiek
Fabienne Marsaudon est auteur-compositeur-interprète. Elle
débute sur scène en 1987 en première partie
des spectacles d’Yves Duteil. En 1997, elle enregistre à Montréal son premier album solo intitulé Comment lui dire consacré aux neuf mois de la grossesse.
De retour en Bretagne en 1999, elle publie un album pour
enfants intitulé Les p’tits mots doux, à la suite duquel elle
organise des spectacles. Depuis, elle compose des albums
pour tous les publics.
Chanteuse engagée pour la cause d’Haïti, elle signe sur ce
dernier CD de nombreux textes sur le séisme de janvier 2010.
Sa voix aérienne se pose sur des mélodies douces-amères.
Elle joint des chœurs d’enfants sur Apprendre
ou Les petits nœuds dans les cheveux.
Ses chansons graves sont l’occasion de découvrir une artiste
sensible et engagée.
Gwir
Gwir, qui signifie « vrai » en breton, est un voyage au cœur
des musiques celtes, de l’Écosse à la Galice en
passant par la Bretagne.
Dominique Molard aux percussions, Marc Jacquier à la
guitare, Jean-Yves Martial au violon et Loïc Denis au border
pipes (cornemuse du sud de l’Écosse), interprètent huit
airs traditionnels (slow air, strathspeys, reels, jigs) et quatre
compositions personnelles.
Ces musiciens sont des habitués de ce répertoire, ce qui
donne au groupe cohésion et fluidité. Ils varient les rythmes
et enchaînent mélodies et airs à danser.
Si la pochette revisite l’image qui accompagnait le slogan
militaire de l’oncle Sam « We need you », en soulevant le cd
on découvre l’ordre ici donné : « Sealouit ! », « écoutez ! ».
Autoproduction
Autoproduction
6 • chanson
celtique • 7
Jean-Jacques
Mel
Beautiful dream
Koko & Co
Attrapeur de rêves
Jean-Jacques Mel nous avait livré des chansons
romantiques sur Passage secret. Cette fois,
c’est avec l’aide de deux guitaristes : Francis Logeais
(plutôt rock) et Jacques Rouinvy (plutôt jazz)
qu’il a composé Attrapeur de rêves.
Ils ont contribué à donner une nouvelle
orientation musicale aux compositions,
mais on retrouve les thèmes chers au
chanteur engagé : la société de
sur-consommation, les difficultés
des handicapés dans Des marches partout,
ainsi qu’un hommage à tous les prisonniers
politiques dans Prière pour un juif polonais.
Un album à l’image de Jean-Jacques Mel,
empreint d’humanité, d’amour et de révolte.
Le groupe Koco & Co s’est formé suite à la rencontre de
trois musiciens : Henri Trubert à la contrebasse, Michel
Brouard à la guitare et Jean-François Picot à la batterie.
Avec la chanteuse Koco, venue s’installer en Bretagne en
2007, ce quatuor nous propose des reprises entre
soul (Fallin’ d’Alicia Keys), jazz (Cry me a river)
et chanson française (La vie en rose).
Le timbre chaud de Koco, le jeu très jazzy des musiciens
et le choix éclectique des titres, entre standards et tubes
récents (Down on my knees de Ayo), donnent à l’album
une ambiance smooth jazz très agréable.
La Mouche production
La Mouche production
8 • chanson
Jazz vocal • 9
Kreska
(aka 40N)
Swing à Nouvelle-ville
Le swing
du lundi
En attendant l’album
Kreska a grandi à Lorient. En 2006, il enregistre
Aujourd’hui la vie, son premier album.
Sa route croise en 2007 le groupe 100 scrupules
qui va accroître son envie de persévérer dans le monde
du rap / RnB. En 2008, sa rencontre avec Dan Jahz,
guitariste et chanteur Lorientais, aura une influence
décisive sur son style.
En attendant l’album, comme l’aurait dit Sinik en son
temps, Kreska propose ici un enregistrement dans la mouvance actuelle, entre rap, zouk, electro, etc.
Si le flow est un peu rigide, et l’ego légèrement surjoué,
l’enthousiasme est bel et bien présent.
Autoproduction
Le Swing du lundi, comme son nom l’indique, fait dans le swing,
ce jazz dansant des années 30 à la bonne humeur communicative.
Son répertoire est composé de titres initialement joués par Django
Reinhardt, de standards américains utilisés aussi par des générations
entières de jazzmen comme support à l’improvisation (Honeysuckle
Rose, Sweet Georgia Brown, It don’t mean a thing, etc.). L’orchestration, très Hot Club de France, emprunte des chemins bien connus
des amateurs du genre, bel équilibre entre les instruments rythmiques
(contrebasse et guitares) et les envolées lyriques de la clarinette, de la
voix et de la guitare.
Ce projet a également été l’occasion d’une rencontre inhabituelle
entre le groupe, l’illustrateur Nico Cado et l’école primaire NouvelleVille à Lorient, où la chanteuse Morwenn Le Normand est institutrice.
Le résultat : un CD-BD réjouissant à mettre entre toutes les oreilles,
des plus petites aux plus grandes.
Autoproduction
10 • rap
jazz swing • 11
Les gabiers
d’Artimon
Les Teddys n’ont pas
dit leur dernier mot
Les Teddys
Chants de marins CD11
Ce chœur d’homme, dirigé par Manuela Prado
et Lionel Maillet, existe depuis 32 ans.
Accompagné d’un accordéon, d’une guitare et
d’une basse, une quarantaine de chanteurs
reprennent avec entrain,tout au long de ce 11e album, des
chants de marins. On y retrouve
les grands classiques du genre comme Tacoma,
Marie-Jeanne Gabrielle ou Valparaiso.
Parfois, les arrangements musicaux rappellent
Les Compagnons de la chanson (notamment sur le
nostalgique chant de Michel Tonnerre les Goémoniers).
Le plaisir de chanter et la bonne humeur
du groupe sont évidents.
À signaler : la reprise de la chanson de Georges Moustaki
en hommage à Brassens, Les amis de Georges.
Voici le grand revival du groupe mythique de « rockab » qui a
eu ses heures de gloire dans les années 90, en parcourant les
festivals, les scènes et plateaux TV.
Séparés en 1997, Andy (guitare et chant) et Chris (contrebasse) décident de reformer leur groupe sur le nom les Teddys
Bears alias les Teddys. Ils sont alors accompagnés de Dom,
harmoniciste hors pair, et de Ben, jeune batteur fou et explosif.
Leur album est un florilège de compositions et de reprises
surprenantes des années 40, 50 et 60. La voix d’Andy est
envoûtante ; on ferme les yeux et on entend le King…
Ce disque vous donne une pêche d’enfer, et en concert
ça balance rock’n roll.
Autoproduction
Autoproduction
12 • chant de marin
rockabilly • 13
Son Elena
NKVD
N. Monjarret
P. Le Gallou
Degeneration
Après deux enregistrements en dix ans, revoici les
Lorientais de NKVD, ou si vous préférez, Nation Klone in
Virtual Dark. Après des débuts plutôt hardcore, le groupe
joue aujourd’hui une musique résolument métal, tendance
indus-gothique-électro. Il existe probablement une
étiquette déjà prête pour ce genre (ou sous-genre), mais
vous pouvez aussi bien l’ignorer ; sachez simplement que
l’ambiance n’est pas à la rigolade (quoique). Les amateurs
de Rammstein ou, pour les plus anciens, de Nine Inch
Nails, y retrouveront sans aucun doute leurs petits.
Tout y est : introductions sombres assumées
principalement par les claviers, rattrapées très vite par des
riffs de guitare tranchants. Ajoutez à cela une voix grave,
souvent gutturale, servant des textes vaguement Sci-fi et
désespérés, une double grosse caisse marteau-pilon, et
vous y êtes. Les amateurs ne seront pas déçus.
Autoproduction
14 • rock métal
Son Elena est sous-titré interprétation de chants
traditionnels de Bretagne.
Nolwenn, fille de Polig Monjarret, rassemble des chansons entendues au cours de son enfance et gardées en
mémoire. Son père, très connu pour son travail de collectage d’airs populaires bretons, a contribué à la création de
la BAS (Bodadeg ar Sonerion : assemblée des sonneurs).
Elle nous livre d’une voix douce, naturelle et sans maniérisme, des airs vibrants des souvenirs, de belles mélodies
parfois très anciennes délicatement chantées.
Philippe Le Gallou signe les guitares et les arrangements
musicaux qui, tout en légèreté et en finesse, laissent le
premier plan au chant ; Ronan Le Dissez pose quelques
lignes de flûtes traversières en bois, et Pierre Sergent des
lignes de contrebasse.
Coop Breizh
musique bretonne • 15
Orchestre de Jazz
de Bretagne
Unveiled
Pale Roses
Hot House
Hot House, 1 morceau de l’album lui donne également
son titre ; il s’agit d’un standard de jazz écrit par le compositeur
et pianiste américain Tadd Dameron. Le Big Band de Lorient est
composé de trois sections de cuivres (trombones, trompettes,
saxophones) et d’une rythmique (basse, piano et batterie), sous la
direction de Didier Ropers qui assure aussi la guitare, l’écriture
et l’arrangement musical de plusieurs morceaux.
Charles Mingus est particulièrement à l’honneur
avec deux titres dont Fables of Faubus. Le contrebassiste
américain métis engagé contre le racisme y dénonce
l’attitude du gouverneur Orval Faubus qui s’opposait
à la désagrégation des écoles dans son état de
l’Arkansas en 1958 (lire son autobiographie
passionnante : Moins qu’un chien).
er
Après une tournée en Uruguay au printemps, l’OJB
sort son album à l’automne. Maîtrise, énergie
et bonne humeur se dégagent de ses interprétations.
La voix grave et feutrée d’Arnaud Spitz (parfois
doublée de choeurs éthérés) distille des mélodies
sombres et dépouillées. Les textes en anglais traitent de
sujets graves (mythologie, occultisme, guerre). L’ambiance
intimiste, les boucles d’arpèges de guitares (tantôt
acoustiques, tantôt électriques) sont obsédantes et nous
entraînent dans une introspection qui pourra être calmante
pour les uns et angoissante pour les autres.
Arnaud Spitz signe la voix, la basse et les guitares, Benoit
Sangoi les percussions et la prise de son.
Un trip minimaliste entre néo folk et gothique qui n’est pas
sans nous rappeler Nick Drake ou Peter Hammill.
Rage in Eden
Autoproduction
16 • jazz big band
pop folk • 17
Peter Fribourg
End of the world
Chansons et comptines
du Filaos
Moutou et Nayabel, deux enfants sénégalais reçoivent en
cadeau un livre de comptines et de chansons en français.
Ils se rendent chez le griot du village pour que les
chansons leur soient traduites. Enthousiastes,
ils décident alors de les adapter à la culture locale…
À partir de ce fil rouge, Peter Fribourg revisite des
comptines françaises bien connues telles que
Promenons nous dans les bois ou Savez vous planter des
choux. Associant différents instruments africains,
le jeune percussionniste, accompagné d’un ami chanteur
et d’un claviériste, nous offre un CD aux rythmes très
colorés et dansants. Treize chansons et huit instrumentaux
sont réunis sur ce premier album.
Autoproduction association Art ethnique
18 • chanson pour enfant
PYG
PYG ou Projet Yvan Guillevic, du nom du guitariste,
est un premier album résolument rock.
Délaissant le Tribute à Pink Floyd : Empty Spaces,
cet album s’engage sur un mode métal avec une
rythmique reconnaissable entre toutes.
Le chant, les chœurs, le refrain renforcent
cette nette impression. Ensuite, la guitare se fait
plus flottante, la voix plus mystérieuse sur un air
délicat de piano.
Mais au total, l’album soutient tout au long
des onze chansons le ton affirmé rock-métal
qu’il avait engagé.
Autoproduction
rock métal • 19
Robin Foster
Debout Lorient !
Soldat
Louis
Where do we go
from here ?
Pour son deuxième album le guitariste anglais, installé
à Camaret, construit son univers rock autour de la voix
envoûtante de Dave Penn (Chanteur de Birdpen et
Archive). Entre pop et rock (on pense à Sigur Ròs et
Portishead), ces titres impressionnistes sonnent
comme une rédemption. Les nappes de cordes et les
guitares ciselées nous font passer de l’ombre à la lumière.
Un travail de production artistique de haute volée, élaboré
dans les studios Black Horses à Lorient avec la complicité
de Ghislain Baran.
Robin Foster a une dimension internationale, il a été
particulièrement remarqué aux Transmusicales à Rennes.
Hugo Boss a utilisé sa musique pour une de ses publicités,
gageons que cela ne s’arrêtera pas là.
Last Exit
20 • pop rock
Le football Club de Lorient a commandé un hymne
pour accompagner les matchs. Le groupe Soldat Louis
leur a livré un air à la dimension du stade.
De la cornemuse, un refrain facile à entonner,
une batterie bien appuyée, une guitare électrique
bien pêchue et des paroles à la mesure de l’enjeu :
« Debout Lorient ! têtes hautes et fières, allures guerrières,
les merlus vont faire trembler l’adversaire… »
Du rock celtique qui chauffe bien les spectateurs
avant la rencontre... Les joueurs n’ont plus qu’à mettre
la balle dans le but…
Les paroles sont signées Renaud Detressan et la musique
Serge Danet.
FCL
rock celtique • 21
Sylvère
Morisson
Noz an Nedeleg :
Noël en Bretagne
Yann Raoul
L’Ange Rouge
En réalisant cet album de 12 titres, Sylvère Morisson
s’est attaqué à un projet ambitieux : interpréter des airs
connus de la chanson française populaire de 1850 à 1950
et les faires voisiner avec ses compositions personnelles.
L’ange Rouge, c’est tout d’abord une place prédominante à la guitare
sur des airs de java, de valse ou de jazz, mais c’est aussi un état
d’esprit de gaieté et d’émotion évoquant les guinguettes et le petit bal
du samedi soir. On laisse valser son imagination en écoutant
Mon amant de Saint-Jean ou La complainte de la butte.
À ces classiques sont associées des compositions de
Sylvère Morisson comme Gueule d’amour, un air que n’aurait pas
renié certains grands noms de la chanson française
comme Jean Sablon.
Sylvère Morisson accompagne des artistes locaux, parmi lesquels
Michel Tonnerre ; il a fait partie du groupe Kohann.
L’ange rouge est né des ateliers musicaux qu’il a réalisés
avec des personnes âgées.
22 • chanson
Idhem productions
Avant d’être la célébration de la naissance du Christ, Noël était
une fête celtique marquant la fin des saturnales, ainsi que la fête
du dieu Mithra, divinité de la lumière. Cette date marque aussi
le solstice d’hiver dans l’hémisphère nord. En breton, décembre
se dit Kerzu (très noir) et cette période propice aux veillées a
engendré de nombreuses légendes, peuplant la nuit de
personnages et phénomènes surnaturels.
Tous ces éléments ont forgé l’imaginaire culturel de la Bretagne. Yann Raoul s’en saisit : il collecte, compose et arrange
ces chants et cantiques. La douceur de sa voix, au timbre
feutré et nuancé, est renforcée par l’harmonisation des chœurs.
L’instrumentation, essentiellement acoustique, est signée David
Er Porh. Mais les sonorités traditionnelles de la langue et de
la musique sont là, propices à un voyage entre histoires et
Histoire.
Un livret très documenté accompagne le CD.
Coop Breizh
musique bretonne • 23
Arvest
Ce groupe est composé des chanteurs Yann Raoul et
Yves Jego, du guitariste David er Porh et du clavier
Aymeric Le Martelod. Ce nouvel album est avant tout un
album à danser : pach pi (Tri Diaoul), valse (An Alc’Hwezioù), bourrée (Liammoù) ou suite gavotte (Debrit Mat).
Mais c’est
aussi un album à écouter pour le beau tricotage des voix
aux timbres complémentaires en kan ha diskan, ainsi que
pour les arrangements musicaux guitare et piano aux
accents jazzy. Deux morceaux sont en français, le reste en
breton. Tous sont des compositions, à part Tri diaoul qui
est un traditionnel du pays vannetais. Arvest a fêté ses dix
ans en 2009 et sa vision moderne de la musique bretonne
en a fait un François
groupe incontournable
Médiathèque
Mitterrand du fest noz.
4, place François Mitterrand - 56100 Lorient
Tél : 02 97 84 33 60
Les médiathèque de Lorient sur internet :
mediatheque.lorient.fr
atelierlorient.viabloga.com
www.facebook.com/mediathequesdelorient
24 • musique bretonne
Conception : Aurélie Boisramé-Leport - Réalisation/impression : imprimerie municipale de Lorient
Tri Diaoul

Documents pareils

Feuilleter le livret 7 édition 2013 [format PDF]

Feuilleter le livret 7 édition 2013 [format PDF] Cette 7e édition de la brochure « Son d’ici » présente les albums édités au pays de Lorient au cours de l’année 2012. Beaucoup de ces disques sont en autoproduction et très peu bénéficient d’une d...

Plus en détail