Démarche qualité chemisage continu polymérisé

Commentaires

Transcription

Démarche qualité chemisage continu polymérisé
Journées thématiques « sans tranchée »
Ile de la Réunion
mercredi 2 et jeudi 3 décembre 2015
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
Chemisage continu polymérisé en
place – Mise en place d’une démarche qualité
Retour d’expérience
Journée thématique « sans tranchée »
Jeudi 3 décembre 2015
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
2
Chemisage continu polymérisé en
place – Mise en place d’une démarche qualité
Contexte
Documents de référence
Définition des objectifs et des contraintes
De l’offre au contrôle de la réalisation
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
3
Chemisage continu polymérisé en
place – Mise en place d’une démarche qualité
Contexte
Documents de référence
Définition des objectifs et des contraintes
De l’offre au contrôle de la réalisation
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
4
Contexte
Depuis 1995, la Communauté urbaine de Strasbourg (67) et son
Département Réseaux Eau et Assainissement (MOA)
systématisent le recours aux travaux sans tranchée pour la
réhabilitation de ses collecteurs d’assainissement
Constat 2008
 Une dizaine d’entreprises de réhabilitation de conduites
d’assainissement interviennent sur le territoire
 Les réponses aux AO sont techniquement et financièrement
différentes
Démarche engagée en régie pour homogénéiser les réponses
aux AO et contrôler les résultats après mise en œuvre
Définition des conditions de mise en œuvre de la réhabilitation
des réseaux d’assainissement de la collectivité
Suivi de leur application : nouvelles compétences et
exigences pour MOA, MOE, ENTREPRISES
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
5
Chemisage continu polymérisé en
place – Mise en place d’une démarche qualité
Contexte
Documents de référence
Définition des objectifs et des contraintes
De l’offre au contrôle de la réalisation
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
6
Documents de référence (2008)
NF EN 13566-4 Septembre 2003 :
Systèmes de canalisations plastiques pour la rénovation des
réseaux d'assainissement enterrés sous pression - Partie 4 :
chemisage continu polymérisé en place
NF 390 révisée en décembre 2007 :
Spécifications d’essais pour les chemisages polymérisés en place
Méthode de calcul et Notice d’utilisation du logiciel
de dimensionnement :
2 documents TSM hors série – 93ème année + logiciel
Microsoft Excel (2008)
 Mise à jour 2015 – ASTEE
Recommandations pour la réhabilitation des réseaux.
Méthode de calcul. Chemisages et tubages », RRR
1998, AGHTM
Attention, ces documents évoluent et sont mis à jour régulièrement
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
7
Aujourd’hui
NF EN ISO 11296-4 (2011) :
Systèmes de canalisations en plastique pour la rénovation
des réseaux de branchements et de collecteurs
d'assainissement enterrés sans pression - Partie 4 : tubage
continu par tubes polymérisés sur place
NF 390 révisée en septembre 2015 :
 Système de canalisations en plastique pour la
rénovation des réseaux d’assainissement
Nouvelles recommandations pour le
dimensionnement de la réhabilitation par
chemisage et tubage, ASTEE, 2014
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
8
Chemisage continu polymérisé en
place – Mise en place d’une démarche qualité
Contexte
Documents de référence
Définition des objectifs et des contraintes
De l’offre au contrôle de la réalisation
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
9
Exigences du CCTP
Plan d’Assurance Qualité propre au chantier
Objectifs
Intervenants
Moyens mis en œuvre
Exigences d’assurance qualité (approvisionnements,
plan de contrôle, gestion des non conformités…)
En particulier :
Fourniture de la note de dimensionnement
Opérations préalables à la réception
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
10
Domaine d’application pour le dimensionnement
Caractéristiques de l’ouvrage :
 Produits thermoplastiques (PVC, PE…) ou
thermodurcissables (composites à base de résines)
préfabriqués ou polymérisés in situ (tubage et chemisage
d’ouvrages circulaires enterrés)
 Réalisés dans des tranchées ou sous remblai sur un lit
de pose continu
 Intégrés à un réseau gravitaire (pression hydraulique
interne limitée à la hauteur correspondant au
débordement des regards sans excéder 0,05 MPa)
 Véhiculant des effluents à une température n’excédant
pas 35°C
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
11
Domaine d’application pour le dimensionnement
Exclus du champs d’application de la méthode :
Les techniques de rénovation par béton ou mortier projeté, ou
coulé en place et par éléments préfabriqués aves espace
annulaire
Les ouvrages circulaires dont l’ovalisation serait supérieure à
8%
Les conduites pour lesquelles il n’y aurait pas contact parfait
entre la structure (le chemisage ou le tubage) et le sol
Les collecteurs situés à une profondeur inférieure à 0,50m
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
12
Définition des besoins et des objectifs
Attention, on distingue :
 Les techniques structurantes : le tubage et le chemisage
sont alors dimensionnés pour se substituer à l’ouvrage existant
(cas de la CUS)
 Les techniques non structurantes : destinées à rétablir
l’étanchéité de la conduite ou sa protection vis-à-vis de la
corrosion ou de l’abrasion
Objectifs d’amélioration de l’ouvrage existant :
 Diminution éventuelle de la rugosité
 Diminution ou suppression des variations de sections et des
obstacles, des remous ou décalages au droit des assemblages
 Rétablissement éventuel d’une pente d’écoulement
=> Maintient a minima de l’hydraulicité (débit théorique) de l’ouvrage
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
13
Un logiciel de dimensionnement et des
recommandations adaptées
Objectif :
 Dimensionnement mécanique des rénovations de canalisations
d’assainissement circulaires et enterrés par chemisage continu
polymérisé en place ou tubage avec espace annulaire
= dimensionnement hydraulique (comparaison du débit avant et
après rénovation)
= justification de la tenue mécanique
Fichier Excel
 Composé de 5 onglets : Données-Résultats, Réha structurante,
Réha non structurante, Base matériaux, Hydraulique
Dès qu’une donnée est saisie, le calcul est automatiquement lancé
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
14
Renseigner les données d’entrée (logiciel)
Exemple : Onglet
Données-résultats –
partie 1 (MOA/MOE)
Les champs à renseigner
Définition dans
sont en bleu « Méthode de calcul »
Cf. 3.2.1.1. et 3.2.1.2.
Cf. 3.2.2.1.
Cf. 3.2.3.
Cf. 3.3.2.
Réf. Et nom matériau
donnés par l’entreprise
dans Base Matériaux
=>Bien préciser les données
dans CCTP et les vérifier a
posteriori
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
15
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
16
Allongement instantané à LT (idem CT)
Ovalisation instantané à LT (si concerné)
Renseigner au
moins un des six
paramètres
Allongement instantané à CT
Ovalisation instantané à CT (si concerné)
Allongement ultime à LT
Contrainte à LT
Moment fléchissant résistant à LT
Allongement ultime à CT
Renseigner l’un
ou l’autre car
valeurs liées
Contrainte à CT
Moment fléchissant résistant à CT
Coefficient de fluage à LT du matériau
Module d’élasticité instantané du matériau
Classe de rigidité ou Rigidité annulaire
Nom donné par
l’entreprise
Coefficient de Poisson
Epaisseur du matériau
Diamètre extérieur (tubage uniquement)
Calculs adaptés aux matériaux
Exemple : Onglet Base Matériau (ETP)
Définition des valeurs caractéristiques de chaque matériau (propre à
chaque entreprise) ; correspond aux données du constructeur et du DTA
=> Demander aux entreprises de renseigner le maximum de paramètres ds CCTP
Renseigner au
moins un des
quatre paramètres
Des offres adaptées aux objectifs
Onglet Données-résultats – partie 2 :
Vérifier que tout est « OK » ds
l’offre proposée en attribution
Valeurs requises par les
« Recommandations »
sur la base des données
Vérification du
MOA/MOE
Valeurs calculées à partir
programme : « ok »
de Base-Matériau et des
ssi valeur et sécurité
Données MOE/MOA
respectées
NC si pas d’ovalisation
NC si pas d’ovalisation
17
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
Chemisage continu polymérisé en
place – Mise en place d’une démarche qualité
Contexte
Documents de référence
Définition des objectifs et des contraintes
De l’offre au contrôle de la réalisation
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
18
De l’offre au contrôle de la réalisation
OPR (étanchéité à l’air ou à l’eau, inspection télévisuelle, échantillonnage)
Prélèvements : épaisseurs, essais de flexion
La flexion trois points est un essai mécanique qui consiste à poser sur
deux appuis simples (appuis linéaires rectilignes) une poutre, soumise à une
charge concentrée, appliquée au milieu de la poutre (avec elle aussi un
contact simple).
Charge concentrée
2 appuis simples
linéaires rectilignes
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
19
Essais de flexion
Résultat de l’essai de flexion :
De l’essai de flexion, il résulte une courbe Force en N (ou
Contrainte σ en MPa) en fonction d’une Déformation en
mm/mm (ou Allongement ε en %)
Le module d’élasticité E en MPa correspond à la pente de
cette courbe à 1ère rupture
Contrainte σ en MPa ou
Valeurs transmises par le CSTB :
Epaisseur mm (CSTB)  Ep mm (note)
Module MPa (CSTB)  Eti MPa (note)
Contrainte MPa (CSTB)  σri en MPa (note)
Déformation % (CSTB)  εri en % (note)
ou module d’élasticité E en MPa
ou Allongement ε en %
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
20
Une démarche poussée vers la certification
Le MOE/MOA stipule dans le CCTP les données à fournir par
l’entreprise (base-matériau) et fixe les données de base
(environnement chantier, coeff. sécu)
Le MOE vérifie dans l’offre proposée en attribution que toutes
ces données ont bien été prises en compte dans la note de
calcul et que tous les résultats sont « ok »
Chantier : Respect du PAQ, définition des points de contrôle
OPR : test d’étanchéité, ITV, prélèvement de la gaine et
analyse des échantillons
Le MOE vérifie que tous les résultats des tests du CSTB sont
en conformité avec la note de calcul de l’offre de l’entreprise
Si oui, validation et réception
Si non, gestion des non-conformités, éventuelles réfactions
(à préciser par MOA dans CCAP)
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
21
Aujourd’hui
Liste des gaines normalisées (ATEC ou DTA)
Ref. Avis
Validité
Technique
17/11-239et 31/03/2016
*01
17/11-241 31/12/2015
17/11-244
30/10/2014
17/11-249
30/06/2016
17/11-250
30/11/2016
30/11/2016
17/11253Ext Com.
(Insituform)
17/12-255 30/06/2015
17/12-257
30/06/2017
17/12-260
30/11/2017
17/12-261
17/13-266
17/13-271
31/12/2015
30/04/2016
30/06/2017
17/13/274
31/12/2018
17/14-282
30/06/2017
17/14-287
30/11/2019
17/15-294
31/12/2018
Nom du
procédé
SAERTEX Liner
Titulaire
SAERTEX Multicom GmbH Brohterbecker Damm 52- D-48369 SAERBECK
UNILINER
NORDITUBE TECHNOLOGIE
Rue Ernest SOLVAY 181 – 4000 LIEGE
BEROLINA LINER
BKP Berolina Polyester GmbH &Co.KG Nennhauser Damm 158 D-13591
BERLIN
RETROFLEX
SADE C.G.T.H- Service Travaux Spéciaux - 314 rue Maréchal Foch BP 593 77005 MELUN CEDEX
NORDIWALL
SEKISUI Norditube Technologie SE- Julius-Müller-Str. 12- D-32816
Schieder-Schwalenberg
M-Tube
VIDEO Injection INSITUFORM. ZA Le Pont Rouge
Polyester et
FR-22440 TREMUSON
Epoxy
GALTZAEBL Polyester Zone Industrielle 64130 - MAULEON
GALTZABERDE
NC Line
HOBAS France SA - 12, Chaussée Jules César BP 216 OSNY FR-95523
CERGY PONTOISE CEDEX
TUBOCONTACT SADE C.G.T.H- Service Travaux Spéciaux - 314 rue Maréchal Foch BP 593 77005 MELUN CEDEX
LINER-SYSTEM
I-LINERS- 5, rue de l'Uranium- 67 800 BISCHEIM
POLYGAINE
POLYGAINE SAS - ZAC Trajectoire Rue Ernest BOFFA - FR-30540 MILHAUD
ALPHALINER
RELINEEUROPE Gmbh & Co. -KG Grosse Ahlmûhle-31
1200 et 500
76865 ROHRBACH- ALLEMAGNE
INSITUFORM
VIDEO Injection INSITUFORM. ZA Le Pont Rouge
Polyester et
FR-22440 TREMUSON
Epoxy
iMPREG GL01 et
iMPREG GmbH Eisenbahnstraβe 32 D-71119 AMMERBUCH
013
France Liner
France Liner SARL 1, Parc d'activités Raoul Vadepied FR-53600 CHATRES LA
FORET
Brandenburger
BRANDENBURGER – LINER GmbH BP Taubensuhlstrasse 6. D-76829
Liner BB 2.5
LANDAU
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
22
Aujourd’hui
Liste des entreprises certifiées
Certificat
Publié le
Nom du procédé
CS2-02-01-RC-08 20/11/2015 BRANDENBURGER BB 2.5 LINER
Titulaire
BARRIQUAND
CS5-01-02-RC-11 20/11/2015 BRANDENBURGER BB 2.5 LINER
VALENTIN
06.02/01-RC-05
29/07/2015 AX'ALPHALINER 500 - AX'ALPHALINER 1500
AXEO
01.02/01-RC-09
10-07-02-RC-02
10.03/01-RC-03
29/07/2015 INSITUFORM POLYESTER & INSTITUFORM EPOXY
03/04/2015 TELEREP UV
03/04/2015 ALPHALINER 500 / 1500
VIDEO INJECTION INSITUFORM
TELEREP EST
SEIRS TP
2.02/01-RC-07
10.04/01-RC-04
10.01/01-RC-04
03/04/2015 BRANDENBURGER BB 2.5 LINER
01/04/2015 ALPHALINER 500 / 1500
01/04/2015 ALPHALINER 500 / ALPHALINER 1500
BARRIQUAND
FAMY SAS
01/04/2015 GALTZA - GALTZABERDE
01/04/2015 BRANDENBURGER BB 2.5 LINER
SUBTERRA
SMCE REHA SAS
9.02/01-RC-02
5.01/02-RC-10
VALENTIN
10.02/01-RC-04
31/03/2015 ALPHALINER 500 / 1500
ATLANTIQUE REHABILITATION
10.08/01-RC-01
31/03/2015 SERFILINER
12.01/01-RC-01
16/02/2015 POLYGAINE
GIROUD GARAMPON
EUREA
2.01/02-RC-08
13.01/01-RC-02
10.06/01-RC-03
2.01/01-RC-08
8.01/01-RC-03
16/02/2015
16/02/2015
13/01/2015
13/01/2015
13/01/2015
RETROFLEX
SAERTEX S-Liner – SAERTEX M-Liner
D&S ALPHALINER 500 – D&S ALPHALINER 1200
SAERTEX S-Liner – SAERTEX M-Liner
EAUNIX - ERYX
SADE C.G.T.H
REHA ASSAINISSEMENT
DIRINGER & SCHEIDEL
SADE C.G.T.H
TELEREP FRANCE
13.02/01-RC-03
24/11/2014 Saertex S-Liner - Saertex M-Liner - Saertex Premium
S- Liner – Saertex Premium M-Liner
COLAS IDFN DAE
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015
23
Journées thématiques sans tranchée – 2 & 3 décembre 2015