Le rôle de l`Autonome de Solidarité ASSEMBLEE GENERALE

Commentaires

Transcription

Le rôle de l`Autonome de Solidarité ASSEMBLEE GENERALE
N° 14 - JANVIER 2015
ASSEMBLEE GENERALE
Mercredi 15 Avril 2015 à 15 h 00
* 15 h/16 h – Ordre du jour
- Rapport moral
- Rapport d’activité
- Rapport financier
- Eléction de nouveaux administrateurs
- Questions diverses
* 16 h 30 – Pot de l’amitié
Au siège : 15 Avenue d’Echenilly - 10120 Saint André Les Vergers
Tél. : 03.25.73.33.85 – 06.23.67.42.79 – Mail : [email protected] - [email protected]
Le rôle de l’Autonome de Solidarité
Accompagnement
* Ecoute
* Conseils et orientation du dossier
* Présence chez l’avocat, au tribunal si nécessaire
* Suivi des dossiers
Solidarité
* Soutien psychologique (MGEN-MAIF)
* Aide financière exceptionnelle
* Consultation juridique (1/an) prise en charge par l’ASL,
coût 96 €
* Participation aux frais d’obsèques
* Etc…
Rappel : Tout changement de coordonnées doit nous être signalé.
2666 ADHERENTS
Adhésion par établissement
Etablissement
Ens. Agricole
22
Supérieur
11
Lycée
professionnel 82
Institut spécialisé
1
Etablissement
spécialisé
46
Lycée
374
Administration
11
Collège
604
Ecole maternelle
327
Divers
Ecole élémentaire 361
817
Etablissement de
formation
10
83 Dossiers en 2014
Dommages au
Décès véhicule
1
3
Accident
Solidarité
Professionnel
8
9
Responsabilité
Civile
Professionnel
3
Consultation
juridique
3
Protection
Juridique
Professionnel
28
Signalement
28
RAPPORT FINANCIER
BILAN
COMPTE
DE
RESULTAT
Actif : 87 043 €
Créances
Placement
Disponibilités
GIE
Charges : 28 602 €
Personnel
Bail et assurances
Fournitures diverses
Solidarité
Transport et dplt
Publication
Frais postaux
Services bancaires
GIE
Charges exception.
362 €
74 349 €
12 259 €
73 €
Passif : 87 043 €
Réserves
Dettes
Déficit
90 685 €
2 157 €
- 5 799 €
Produits : 28 602 €
16 580 €
4 053 €
211 €
3 460 €
2 387 €
212 €
942 €
61 €
604 €
92 €
Cotisations
Produits de gestion
Produits financiers
Déficit
19 437 €
212 €
3 154 €
5 799 €
Edito
« Vivre ensemble à l’école, au collège, au lycée… «
Les derniers événements en ont montré l’importance, que ce soient les relations élèvesélèves, élèves-adultes, adultes-adultes.
Le rôle de l’Autonome de Solidarité : essayer de les améliorer tout en protégeant nos
adhérents.
Au fil des années, le climat dans les établissements scolaires a changé à tous les niveaux.
A cela s’est ajouté un nouveau paramètre : le développement des réseaux sociaux dont
nos jeunes élèves et même nos collègues ne mesurent pas toutes les conséquences. Avec
ces nouveaux moyens de communication, les problèmes de harcèlement prennent une
ampleur nouvelle : pas de limite, ni dans le temps, ni dans l’espace. Aussi
recommandons-nous la plus grande prudence dans leur utilisation.
En ce qui concerne le harcèlement entre élèves, si les adultes doivent être vigilants
(repérer les signes, alerter famille, direction, médecin scolaire etc…) ils ne doivent pas
culpabiliser car ils ne peuvent pas tout voir. Nous leur recommandons d’être très
attentifs à toute forme de discrimination car le harcèlement commence de façon
sournoise (mise à l’écart à cause d’une différence).
En cas de problème, l’Autonome est là pour vous.
La Présidente
Denise MUTTER
MANDATAIRE USU
Dans le cadre du contrat OME(1), la partie assurantielle se partage entre la MAIF et l’USU(2).
Cette dernière, étant une mutuelle, est soumise à un certain nombre d’obligations. Elle doit
en particulier rendre des comptes à ses sociétaires et présenter ses orientations et résultats
à leur vote. Pour ce faire, l’USU a prévu de tenir dans chaque département une assemblée
territoriale où seront présentés les comptes et les résolutions et durant laquelle seront élus
les délégués à l’AG de l’USU (trois pour l’Aube) :
(1) OME : Offre des Métiers de l’Education (nom du contrat d’assurance professionnelle)
(2) USU : Union Solidariste Universitaire (société d’assurance des ASL)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------ASSEMBLEE GENERALE
A nous retourner par courrier ou par mail au plus tard le vendredi 10 avril 2015
Mercredi 15 Avril 2015
Je soussigné(e) ………………………………………………………………………
serai présent(e) à l’assemblée générale
‫ ם‬oui
‫ ם‬non
et donne pouvoir à……………………………………………………pour toute
décision qui sera prise.
Le ………………………………
Signature
Comment définir le harcèlement ?
Le harcèlement recouvre trois critères :
Une action intentionnellement agressive répétée
régulièrement (sans être forcément quotidienne)
qui vise à induire une relation dominant/dominé.
Nicole CATHELINE, Pédo-psychiatre : « Le harcèlement peut commencer dès le primaire ».
À la différence d’un fait de violence, le harcèlement vise la destruction de l’autre. Pour la victime du
harcèlement, les conséquences sont d’ordre psychologique et social. Elles jouent notamment sur
l’apprentissage : des études ont montré que les victimes ont plus de risque de faire un geste suicidaire à
l'adolescence, puis de développer une dépression à l'âge adulte. Elles peuvent interrompre précocement leur
études car elles associent le harcèlement avec le milieu scolaire et ont également beaucoup de difficultés à
travailler ultérieurement dans des équipes par crainte de voir ressurgir le phénomène.
Quelles sont les caractéristiques du harcèlement entre élèves ?
Nicole Catheline : Le harcèlement peut commencer dès le primaire. Cela souligne l'importance d'une
prévention précoce. Le harcèlement résulte, selon moi, d’un échec de la dynamique de groupe. Il varie selon
l’âge et le sexe. Concernant l’âge, les plus grands ont tendance à harceler les plus petits.
Les formes de harcèlement diffèrent également selon le sexe : les filles répandent des rumeurs, alors que
les garçons sont plutôt portés vers des actions physiques. J’observe cependant que le cyber-harcèlement
concerne à la fois des filles et des garçons.
Harceleurs et harcelés ont-ils des points communs ?
Nicole CATHELINE : Ils partagent de nombreuses vulnérabilités. Ce sont des enfants ou adolescents mal
dans leur peau et qui ont du mal à trouver leur place. Leurs difficultés s’expriment toutefois différemment : la
victime veut plutôt passer inaperçue et ne pas se mêler aux autres, alors que les harceleurs ont au contraire
besoin d’un public.
Comment faire face au harcèlement entre élèves ?
N. C. : Les personnels de l’éducation doivent avoir conscience que les enfants prennent modèle sur le
groupe des adultes. Pour un travail de prévention efficace, il faut que ce groupe soit viable. Cela suppose une
grande cohésion d’équipe et une propension à la concertation. Le chef d’établissement occupe un rôle clé
vis-à-vis de ce groupe des adultes et du climat scolaire. Il doit gérer son équipe et prendre en compte les
conflits.
Retrouver cet article sur le site : www.autonome-solidarite.fr
-----------------------------------------------------------------------------------Bulletin de vote pour l’AG
A nous retourner par courrier ou par mail au plus tard le vendredi 10 avril 2015
Mercredi 15 Avril 2015
Je soussigné(e) ……………………………………………………………………………..
Rapport d’activité
Rapport financier
pour Ο
pour Ο
contre Ο
contre Ο
Le …………………………………..
Signature

Documents pareils

Les Pierres vives

Les Pierres vives L’ensemble de la communauté éducative du lycée Les Pierres Vives est consciente que le harcèlement en milieu scolaire existe (il touche environ 10% d’élèves au niveau national). L’ensemble des pers...

Plus en détail