télécharger Brugge au format PDF - 93 Ko

Commentaires

Transcription

télécharger Brugge au format PDF - 93 Ko
BRUGGE
en fourgon aménagé
les 2,3 & 4 mars 2003
© Patrick Leclère - http://p.leclere.free.fr/
Visiter Brugge, c'est s'assurer un dépaysement certain. Les canaux, les maisons aux
façades en escalier, les bâtiments imposants dont la construction s'est échelonnée du
Moyen-âge au XIXe siècle concourent à son charme particulier et incitent à la flânerie.
On peut rester plusieurs jours à Brugge sans s'y ennuyer, au rythme des sonneries
charmantes du carillon du Beffroi. Cette ville est réellement délicieuse surtout à cette
époque de l'année où les touristes ne sont pas très nombreux.
Il est bon de préciser que Brugge est un paradis pour les cyclistes, même les plus...
poussifs
:
c'est
tout
plat
et
on
peut
garer
facilement
les
vélos.
En gros, Brugge a la forme d'une ellipse. Au centre : le Markt, la place du Beffroi. Sur le
Burg, place voisine, se trouve l'office du tourisme : il s'y vend un guide pas cher (1€)
avec les renseignements utiles à la visite de la ville et un plan.
Dans tous les cas, ne vous privez pas de déambulations diurnes et nocturnes, à pied, à
vélo, en bateau. La ville est magnifique le soir, mise en valeur par un éclairage discret et
recherché.
La balade en bateau est chouette, elle permet un regard différent sur la ville.
Préparation
Le Guide du Routard
Sites Internet :
•
•
http://www.brugge.be/ : Le site officiel. A visiter en priorité.
Balade en camping-car : le site de Denis, dit Denh33, qui raconte la visite
de Brugge par un groupe de camping caristes en 2002.
•
Cartes postales anciennes de Brugge : Au temps de nos arrières grandsparents.
http://perso.wanadoo.fr/denis.denh33/cclf_belgique_flamande/Bruges/index.htm
http://users.belgacom.net/rodenbach/page4.htm
1
Parking
Il existe au sud de la ville un parking gratuit pour les camping-cars. Après être sorti
de l'autoroute, suivre les panneaux "station" (la gare). Juste après la gare et son
immense parking de 1600 places réservé aux voitures, vous verrez à main droite le
parking pour autobus et pile en face celui réservé aux camping-cars : il compte entre
25 et 30 places, non délimitées. C'est bien indiqué. Attention, beaucoup de voitures y
stationnent en journée et repartent en fin d'après-midi.
Si le parking camping-car est plein, il est possible de stationner sur le parking
autobus payant et d'y passer la nuit. Il vous en coûtera 25€ pour une présence
comprise entre 12 et 24 heures. Il y a une caisse automatique. Paiement possible en
espèces (pièces & billets) ou carte bleue.
Attention : un de nos voisins sur le parking camping-car s'était d'abord (faute de
place) garé en journée dans la ville : il a récupéré son camping-car à la fourrière.
A ce propos, Clément, un campingcariste belge, a eu la gentillesse de me préciser par
email :
"Les camping-cars ne sont pas spécialement visés. Mais si on commet une infraction
il n'y a pas de pardon. L'indulgence vis-à-vis des touristes qu'on rencontre dans
différentes villes d'Europe est difficilement appliquable à Brugge... où la plupart des
véhicules appartient à des visiteurs."
Avantage
Le centre-ville est tout proche : un quart d'heure à pied, par une passerelle piétonne
et le charmant Minnewater.
Inconvénients
Le parking est situé en contrebas d'un boulevard important donc il y a un peu de
circulation.
Mais
très
peu
la
nuit,
ce
qui
est
l'essentiel,
non
?
En février l'affluence est moindre, le parking était plein aux 2/3 la nuit. J'imagine
qu'en été les places se paient cher.
Services
Eau :
Il existe un robinet mais rien n'indique sa présence. Se rendre au bout du parking camping-car en gardant
le parking autobus à main droite. A gauche, dans la pelouse, se trouve une plaque métallique sombre,
environ 50 X 50 : la soulever. S'y trouve une vanne équipée (lors de notre passage) d'un raccord
standard.
Vidanges :
Près de la vanne se trouve une bouche : Faisait-elle partie de l'équipement de l'aire dans le passé? Est-elle
raccordée au tout-à-l'égout? Je l'ignore.
Par contre il y a des toilettes publiques payantes à une cinquantaine de mètres, au pied de la passerelle
piétonne, fermées la nuit.
2
Visites
Le propos n'est pas de reproduire ce que fait bien mieux n'importe quel guide touristique. Simplement
quelques repères.
Le Beffroi
Tour médiévale dont les 366 marches permettent d'accéder à une vue imprenable sur
Brugge... et sur les cloches du carillon. Attention les oreilles et les yeux quand le quart
d'une heure s'annonce : on est aux premières loges.
Fermé le lundi.
le carillon
Minnewater (Lac d'amour)
L'ancien port, avec un bassin où s'ébattent cygnes et canards. Romantique en diable.
Point de départ des promenades en calèche.
Le Béguinage
L'endroit est magique. Une grande cour carrée, bordée de bâtiments blancs bas. Le
carré est une pelouse semée de jonquilles. Quelques-unes seulement étaient sorties de
terre lors de notre visite.
C'est une communauté religieuse composée de femmes qui ne prononcent pas de
voeux perpétuels (courant en Belgique et aux Pays-Bas). Les lieux sont actuellement
occupés par des Bénédictines.
Clément, toujours, explique :
"...ce phénomène apparut dans le temps qu'il existait un surplus de femmes dû au
départ des hommes aux croisades (les femmes espéraient leur retour, donc ne
prononçaient pas de voeux perpétuels).
D'abord: c'était courant dans nos contrées, mais cela n'existe plus du tout de nos
jours.
Puis : il s'agissait d'une communauté spirituelle et paroissale, mais pas d'une
communauté personnelle ou organisée: ces dames vivaient toutes individuellement
dans leurs maisons. Elles gardaient des possessions privées; souvent il s'agissait
même de femmes riches, propriétaires de leur maison dans le béguinage et d'autres
biens immobiliers en ville, ayant une bonne à leur service.
Le béguinage de Brugge est un des plus connus, mais certainement pas le plus
agréable. Il y en a des dizaines d'autres, parfois plusieurs par ville. Mes préférés: Lier
(Lierre), Diest, Kortrijk (Courtrai), Mechelen (Malines), Turnhout, Oudenaarde
(Audenarde), et aux Pays-Bas: Thorn et Zutphen.
3
Commun partout: l'enceinte autour du béguinage dont la grande porte se fermait le
soir; l'aumônier était le seul mâle ayant droit à y rester durant la nuit (il paraît que ces
paroisses des béguinages étaient très demandées par les curés!) ... et presque partout
aussi un petit accès caché quelque part dans un coin du béguinage pour lequel il existe
partout une expliquation différente mais en tout cas fantaisiste..."
Eglise Notre Dame (13e-15e siècle)
La plus haute tour de briques du monde et une Madone à l'Enfant en marbre blanc de
Michel Ange.
Musée Groeninge
Vestiaire gratuit. Audioguide compris dans le prix d'entrée. Fermé le lundi.
Etape obligée pour les admirateurs des Maîtres primitifs flamands (et les autres).
Tableaux sublimes de (entre autres) Van Eyck : on a l'impression que les étoffes sont
réelles et sortent des tableaux. A noter aussi Le jugement dernier de J. Bosch,
malheureusement présenté, comme quelques autres tableaux, derrière une vitre aux
reflets gênants.
Visite à ne pas manquer, le musée est à dimension humaine de par sa taille
raisonnable.
Ancien Hôpital Saint Jean
Vestiaire gratuit. Audioguide compris dans le prix d'entrée, mais beaucoup d'objets
présentés ne sont pas commentés. Fermé le lundi.
La vie quotidienne d'un hôpital du Moyen-âge au travers d'objets quotidiens, de
meubles, de tableaux.
On y admire les sublimes panneaux peints de H. Memling.
A l'étage, monumentale charpente en chêne du grenier.
Si vous voulez acheter un bouquin à la librairie du musée, faites-le avant 16h30. Si
vous arrivez 1 minute trop tard, pas moyen de transiger, la caissière est inflexible. Dans
ce cas rendez-vous à la librairie du musée Groeninge, ouverte jusqu'à 18h.
Eglise Jérusalem (15e siècle)
Construite sur le modèle de l'église du Saint Sépulcre, à Jérusalem. Intéressant.
Compris dans le prix du billet : la visite du musée de la dentelle, à côté : pour les
passionné(e)s.
4
Jérôme Bosch Le Jugement Dernier
(détail)
Spécialités
Waterzoï ! Ce n'est pas un juron, c'est un plat délicieux, LA découverte culinaire du séjour.
Poissons et légumes coupés en morceaux, le tout cuit dans un bouillon où nagent des moules.
Succulent !
Une bonne adresse :BISTROT OLD BRUGES - Vismarkt 7 (près du marché aux poissons)
Clément
:
"Il est bien probable que les touristes seront confrontés à l'orthographe typiquement flamande:
"Waterzooi"; traduction littérale impossible mais signifiant à peu près: "un peu de tout dans de l'eau".
N'oublions pas les classiques moules-frites : c'est vrai qu'elles sont extras.
Le chocolat
Gourmands, cette ville est faite pour vous, il y a un nombre incroyable de chocolatiers à Brugge,
davantage que de boulangeries. Achetez quelques grammes pour la soirée et c'est l'accoutumance
assurée : vous y retournerez le lendemain.
La dentelle
Nombreux magasins. Toujours pour passionné(e)s.
5