en cliquant ici

Commentaires

Transcription

en cliquant ici
SÉCURITÉ À LA CHASSE : C’EST L’AFFAIRE DE TOUS !
Bien que le nombre d’accidents ne progresse plus, ils sont encore trop nombreux. Trop souvent, on pense que cela
n’arrive qu’aux autres…
Le Syndicat de Chasse de Plou est un groupe de chasseurs qui, comme beaucoup, chasse le grand gibier en battue.
Soucieux de la sécurité de tous et conscient de sa responsabilité personnelle, le Président de cette association a fait
appel à un chasseur, Patrick Regibier, ancien professionnel de la sécurité, pour assurer à ses sociétaires une
formation très complète : un exemple intéressant.
Une 1ère matinée consacrée à la prévention des risques chasse et aux méthodes de prévision en cas d'accidents.
Douze chasseurs, dont les responsables de lignes de tir, participaient à cette 1ère matinée, en salle.
Celle-ci a débuté par la projection d’un film remarquable « LA CHASSE AUX ACCIDENTS » sur les risques et
accidents de chasse avec des témoignages de personnes impliquées, soit en temps que victime, soit à l'origine de
l'accident.
Ensuite, les points suivants ont été
détaillés :
La prévention des accidents :
ensemble des moyens établis pour
éviter qu'un accident ne survienne.
La prévision des accidents : si, malgré
tout ce qui est fait en amont, l'accident
survient : comment procéder à des
actions pour obtenir la meilleure prise
en charge possible jusqu'à l'arrivée des
secours. La conduite à tenir est la
suivante: la Protection, l'Alerte, les
Gestes. Ces 2 premiers points font
l’objet d’une projection accompagnée
d’explications.
En fin de matinée, la projection du film a suscité beaucoup de questions et de propositions d’aménagements ou de
dispositifs appropriés au territoire. Un échéancier de travaux sera donc mis en place.
A l’issue de cette 1ère partie, une seconde matinée est organisée, sur le terrain et en situation « réelle ».
Une 2ème matinée, au rendez de chasse et sur le terrain.
La matinée débute par un rappel sur la Protection, l'Alerte, les premiers gestes et
est suivie de mise en situation à l’aide de cas concrets, dans les allées et le bois
situés à proximité du rendez-vous.
Cas N°1 : Malaise cardiaque d’une personne au poste de battue avec arme.
Cas N°2 : Accident de la route par collision avec un animal. (1 véhicule, 1
victime).
Cas N°3 : Plaie par projectile dans une cuisse, la victime saigne abondamment.
Cas N°4 : Plaie à un bras lors de la découpe du gibier, la victime saigne
abondamment.
Cas N°5 : La victime s’étouffe lors d’un repas.
Cas N°6 : Personne au poste ayant reçu une branche sur la tête, la victime est
inconsciente.
Cas N°7 : Traqueur chargé par un animal (hémorragie à
une cuisse).
Cas N°8 : Victime ayant reçu une décharge de plombs à
la tête (blessures à 1 œil et saignements).
Mise en Position Latérale de Sécurité d’un
chasseur blessé : un geste qui peut sauver la vie.
Chaque cas à fait l’objet d’une analyse de la situation, d’un arrêt de la battue par diffusion d’un code (10 coups
de trompe), d’une protection de la victime et de la zone de l’accident, d’un appel des secours par téléphone
portable au 18 ou 112.
Certains gestes de premiers secours ont été effectués.
Chaque cas a fait l’objet d’un rapide débriefing.
Les cas concrets concernaient différentes situations d’accident pouvant survenir au cours d’une journée de
chasse.
2 cas d’accident qui peuvent se produire lors d’une journée de chasse :
Une branche est tombée sur un chasseur posté ( ci-dessus)
Une blessure lors de la découpe de la venaison (photo de gauche)
La matinée s’est terminée par de nombreuses questions, sans oublier, bien sûr, le verre de l’amitié.
A l’issue des 2 demi journées, une synthèse a été proposée au bureau de l’association afin d’élaborer une charte
sécurité chasse sur le territoire de Plou. Cette charte comprendra : l’aménagement du territoire, les consignes
de sécurité générales, les consignes de sécurité particulières.
Afin de sensibiliser tous les sociétaires à la sécurité, la projection du film ainsi que la démonstration de cas
concrets d’accidents de chasse sera organisée au tout début de la saison, un matin précédant la journée de
chasse.
Si vous êtes intéressé par cette démarche, inscrivez-vous sur la page de formation : « Formation Sécurité et
prévention des accidents de chasse »

Documents pareils