John WILLIAMS (1932).

Commentaires

Transcription

John WILLIAMS (1932).
Mardi 4 décembre 2012
John WILLIAMS (1932).
Philippe D’ARAM.
John Williams est aujourd'hui l'un des derniers vétérans incontestés de la musique de film américaine
(il détient le record de nominations aux Oscars : une quarantaine !). Probablement aussi un des plus
grands compositeurs du XXème siècle, dans le sens où beaucoup de ses œuvres sont aussi connues
que les films auxquels il a participé. Un seul mot pourrait résumer sa carrière : mythique ! Films
mythiques, musiques mythiques... !
Il a contribué à faire de la musique de film un genre à part entière et une musique populaire dans la
tradition de la composition classique pour orchestre. C'est lui qui a popularisé tous les codes de la
musique hollywoodienne actuelle, en approfondissant le travail des compositeurs du Golden Age
américain, codes que l'on retrouve encore et toujours au cinéma aujourd'hui. A plus de 80 ans
désormais, John Williams demeure le compositeur de musique de film américain le plus respecté et
le plus connu dans le monde.
A son palmarès, plusieurs immenses sagas devenues de véritables icônes de la culture américaine :
l'inévitable Star Wars (épisodes IV, V et VI, puis les épisodes I, II et III), mais aussi Indiana Jones, ou
encore Harry Potter (du premier au troisième opus). Outre être très apprécié de George Lucas
(l'auteur des Indiana Jones et de tous les Star Wars), John Williams est surtout connu pour être le
compositeur attitré de Steven Spielberg. A deux exceptions près (Duel et La Couleur Pourpre), toutes
les musiques des films de Spielberg sont signées Williams (le formidable thème d'Indiana Jones,
l'extraordinaire score de Jurassic Park, la bouleversante musique de La Liste de Schindler (oscarisée
en 1993 !), ou encore l'hymne de Il faut sauver le soldat Ryan.
Il ne faut pas oublier qu’avant cela, John Williams est un excellent pianiste, qui a œuvré dans le jazz.
Il a également écrit un nombre important de comédies musicales américaines ainsi que des musiques
d’événements telles que les musiques officielles pour les Jeux Olympiques de Los Angeles et
d’Atlanta. C’est dans le rôle de chef d’orchestre du Boston Pops Orchestra qu’il va se révéler.
Je vous propose de parcourir la vie de ce compositeur hors pair, à travers quelques exemples de
musiques qu’il a écrit, soit pour le cinéma, la télévision, ou des comédies américaines. !

Documents pareils