Hortifru

Commentaires

Transcription

Hortifru
Hortifru
B
ulletin
ibliographique
Automne 2015
Bulletin Biblio Automne 2015
1
Coordonnées des centres de documentation du Ctifl
Ctifl Balandran
Ctifl Paris
Ctifl Lanxade
e-mail : [email protected]
e-mail : [email protected]
e-mail : [email protected]
B.P. 32
22, rue Bergère
B.P. 21
30127 Bellegarde
75009 Paris
24130 La Force
Tél. : 04 66 01 10 54
Tél. : 01 47 70 16 93
Tél. : 05 53 58 00 05
Fax : 04 66 01 62 28
Fax : 01 42 46 21 13
Fax : 05 53 58 17 42
tous les jours,
sur RV
sauf le lundi
de 8 h à 12 h 15
de 14 h à 17 h 30
tous les après-midi sur RV
de 14 h à 17 h
Bulletin Biblio Automne 2015
2
Pour obtenir vos références :
Exemple :
Exemple :
00069956 B
« B » signifie que cette référence a
été signalée par le centre de
Balandran.
DELBARD (H) - LES FRUITS DE MA VIE
- FR-EDITIONS GEORGES DELBARD 2001 : 96 p. - F GEN 111 - fre, ill.
L'amour de l'auteur pour les fruits,
« P » : Paris
accompagné
« L » : Lanxade
de
très
Vous demandez la référence
00069956 B : elle sera sur
nombreuses
Balandran
aquarelles.
Conditions d'obtention
Tirés-à-part
∗ Agents du Ctifl : gratuit
Ouvrages
∗ Agents du Ctifl : prêt de 15
jours à 1 mois.
Bulletin Biblio Automne 2015
3
Contenu
Economie et politique agricole ............................................................................................................................................. 6
Agronomie ......................................................................................................................................................................... 11
Conduite de la culture ....................................................................................................................................................... 17
Défense des cultures ......................................................................................................................................................... 22
Irrigation............................................................................................................................................................................ 35
Cultures protégées ............................................................................................................................................................ 37
Biologie .............................................................................................................................................................................. 41
Fruits ................................................................................................................................................................................. 45
Fruits divers .................................................................................................................................................................. 60
Petits fruits.................................................................................................................................................................... 62
Abricot .......................................................................................................................................................................... 63
Agrumes ....................................................................................................................................................................... 66
Amande ........................................................................................................................................................................ 67
Ananas .......................................................................................................................................................................... 69
Banane.......................................................................................................................................................................... 70
Cassis ............................................................................................................................................................................ 71
Cerise ............................................................................................................................................................................ 72
Châtaigne...................................................................................................................................................................... 79
Figue ............................................................................................................................................................................. 82
Framboise ..................................................................................................................................................................... 82
Kaki ............................................................................................................................................................................... 84
Kiwi ............................................................................................................................................................................... 84
Mangue ......................................................................................................................................................................... 88
Mûre & Myrtille ............................................................................................................................................................. 89
Nèfle ............................................................................................................................................................................. 90
Noisette ........................................................................................................................................................................ 91
Noix .............................................................................................................................................................................. 92
Olive ............................................................................................................................................................................. 94
Papaye .......................................................................................................................................................................... 98
Pêche & Nectarine ........................................................................................................................................................ 98
Poire ........................................................................................................................................................................... 105
Poire asiatique ............................................................................................................................................................ 111
Pomme ....................................................................................................................................................................... 111
Prunes......................................................................................................................................................................... 137
Raisin de table ............................................................................................................................................................ 140
Légumes .......................................................................................................................................................................... 146
Légumes divers ........................................................................................................................................................... 160
Ail................................................................................................................................................................................ 161
Artichaut ..................................................................................................................................................................... 162
Asperge....................................................................................................................................................................... 164
Aubergine ................................................................................................................................................................... 165
Avocat ......................................................................................................................................................................... 167
Bette & Cardon ........................................................................................................................................................... 167
Bulletin Biblio Automne 2015
4
Carotte ........................................................................................................................................................................ 168
Céleri .......................................................................................................................................................................... 171
Champignon de Paris .................................................................................................................................................. 172
Haricot ........................................................................................................................................................................ 173
Chicorées .................................................................................................................................................................... 174
Choux ......................................................................................................................................................................... 175
Chou fleur ................................................................................................................................................................... 177
Concombre ................................................................................................................................................................. 181
Courge & Courgette .................................................................................................................................................... 184
Cresson ....................................................................................................................................................................... 187
Endive ......................................................................................................................................................................... 187
Epinard ....................................................................................................................................................................... 188
Fenouil ........................................................................................................................................................................ 189
Fraise .......................................................................................................................................................................... 190
Laitue .......................................................................................................................................................................... 197
Mâche ......................................................................................................................................................................... 202
Melon .......................................................................................................................................................................... 202
Navet .......................................................................................................................................................................... 205
Oignon ........................................................................................................................................................................ 206
Panais ......................................................................................................................................................................... 207
Pastèque ..................................................................................................................................................................... 208
Plantes aromatiques ................................................................................................................................................... 208
Poireau........................................................................................................................................................................ 209
Pois ............................................................................................................................................................................. 211
Poivron........................................................................................................................................................................ 211
Pomme de terre .......................................................................................................................................................... 213
Radis ........................................................................................................................................................................... 215
Salade ......................................................................................................................................................................... 216
Scorsonère .................................................................................................................................................................. 217
Tomate ....................................................................................................................................................................... 218
Truffe .......................................................................................................................................................................... 229
Biotechnologies................................................................................................................................................................ 230
Environnement & Pollutions............................................................................................................................................. 231
Post récolte & Conditionnement ...................................................................................................................................... 236
Logistique ........................................................................................................................................................................ 238
Circuit de distribution ...................................................................................................................................................... 239
Consommation................................................................................................................................................................. 249
Régions et pays étrangers ............................................................................................................................................... 254
Divers .............................................................................................................................................................................. 256
Bulletin Biblio Automne 2015
5
Economie et politique agricole
00114640 P

GHALI (M), DANIEL (K), COLSON (F), SORIN (S) - L'AGRICULTURE ECOLOGIQUEMENT INTENSIVE, UNE
APPROCHE ECONOMIQUE - ECONOMIE RURALE n° 341, 2014 : p. 83-99 - fre
"L'agriculture française doit relever un double défi, environnemental et productif. Suite au Grenelle de l'environnement,
le terme d'Agriculture Ecologiquement Intensive (AEI) est apparu comme un concept susceptible de répondre à ce
double défi."
00114733 P
FR/FRANCEAGRIMER - FACTEURS DE COMPETITIVITE SUR LE MARCHE INTERNATIONAL DES FRUITS ET
LEGUMES - VEILLE CONCURRENTIELLE 2013 - EDITION FEVRIER 2014 - 2014 : 162 p. - DOSSIER
FRANCEAGRIMER / ONIFLHOR - fre, graph., tabl.
Depuis 2008, FranceAgriMer produit une veille internationale. Cette étude analyse le contexte concurrentiel
international pour comprendre les forces et faiblesses des filières fruits et légumes sur les marchés mondiaux. Cette
synthèse annuelle des résultats a pour objectif de faciliter l'accès aux données analysées et de permettre aux
opérateurs, comme aux décideurs publics, de valider leurs stratégies face aux enjeux de concurrence.
00114981 L

JOUEN (M), LORENZI (F) - FR/NOTRE EUROPE, FR/RURAL’EST ECOLIMONT - LA DIMENSION TERRITORIALE ET
POLITIQUE DES CIRCUITS COURTS ALIMENTAIRES : REPRESENTATIONS ET ENJEUX DANS LE DEBAT
EUROPEEN SUR LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE - SCIENCES EAUX ET TERRITOIRES n° 13, 2014 : p. 1219 - fre, tabl., bibl.
En Europe, les circuits courts alimentaires sont devenus des maillons-clés des stratégies de valorisation territoriale. Les
nombreuses initiatives déjà recensées montrent à quel point ils reflètent des choix d’organisation et de gouvernance au
niveau local, régional et national. Dans le contexte du débat européen sur la politique agricole commune, cet article
s’intéresse ici au rôle joué par les pouvoirs publics pour stimuler, accompagner ou encadrer ce mode de
commercialisation, et s’interroge sur les présupposés politiques pouvant influencer ces actions.
00115014 L

FR/CGAAER - CONTROVERSE DOCUMENTEE A PROPOS DE QUELQUES IDEES RECUES SUR
L’AGRICULTURE, L’ALIMENTATION ET LA FORET - RAPPORTS DU CGAAER - FR/CGAAER - 2014 : 5 cahiers fre, bibl.
« En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai » disait Talleyrand. Pour autant, il n’est pas interdit,
face à des « idées reçues », de proposer des observations et des points de vue documentés qui confirment, atténuent
ou infirment ces idées reçues. Cinq idées reçues sont débattues dans ces controverses : Nous ne pourrons pas nourrir le
monde en 2050/ La PAC coûte trop cher, elle doit tourner le dos au productivisme/ Les agriculteurs portent atteinte à
l’environnement/ On mangeait mieux avant/ Les forêts disparaissent, elles sont trop exploitées. Les « points de vue »
documentés sur ces cinq idées reçues seront présentés successivement en cinq épisodes dans cinq numéros de la Lettre
du CGAAER de février à novembre 2014.
00115218 L

POTIER (D) - FR/DEPUTE 54 - PESTICIDES ET AGRO-ECOLOGIE : LES CHAMPS DU POSSIBLE - RAPPORT AU
PREMIER MINISTRE - 2014 : 251 p. - fre, graph., tabl., photo., ill., carte, bibl.
La 1ère partie du rapport présente un diagnostic sur l’évolution des enjeux et du contexte, ainsi qu’un bilan d’étape du
plan Ecophyto. La mission réaffirme le caractère indissociable des objectifs de réduction d’usage et de maîtrise des
risques. La 2ème partie du rapport présente les recommandations et propositions qui découlent de ce diagnostic. La
3ème partie du rapport porte sur la mise en œuvre du plan. Elle est centrée sur l’idée d’accroître la cohérence de la
stratégie agro-écologique pour la France. La mission propose une nouvelle structuration du plan, selon 6 axes dédiés :
au changement des pratiques et à son accompagnement ; à la recherche et à l’innovation ; à la maîtrise des risques et
impacts ; aux politiques publiques, territoires et filières ; aux jardins et espaces à vocation publique ; à l’observatoire et
à la communication, pour nourrir un débat citoyen fertile.
Bulletin Biblio Automne 2015
6
00115478 B, L, P

BLOCH BERTHIE (J F), BARBIER (L) - FR/CTIFL, FR/FNPF - "LA PLACE DU CTIFL EST PLEINE ET ENTIERE DANS
LE DISPOSITIF DE DEMAIN" - INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
L'invité du mois est Luc Barbier, président de la Fédération Nationale des Producteurs de Fruits.
00115528 B, L, P

SERRURIER (M) - FR/CTIFL - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS DONNEES 2013 - EDITION MARS 2014 - FR/FRANCE AGRIMER, FR/CTIFL, FR/INTERFEL - ACHATS DE FRUITS
ET LEGUMES FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS n° , 2014 : 8 p. - fre, graph., photo., tabl.
Tendances alimentaires. Evolution globale des achats de fruits et légumes. Structure des achats par circuit de
distribution. Profils de clientèle.
00115706 B, L, P

BLOCH BERTHIE (J F), HOCHART (R) - FR/CTIFL - "LE CTIFL DOIT S'ASSURER DES PARTENARIATS FORTS" INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
L'invité du mois est Régis Hochart, membre du Conseil Economique, Social et Environnemental.
00115882 L

BARGAIN (V) - SEMENCES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 349 - SPLT, 2015 : p. 3-14 - fre, photo.
Elément essentiel de la sélection, l'innovation variétale peut naître de l'évolution des techniques et méthodes mais
aussi de celle des attentes des producteurs ou du marché. Présentation des entreprises du secteur des semences en
France.
00115903 L

POUX (X), FAURE (J B), VILLIEN (C) - FR/MAAF, FR/CEP - DES PROJETS AGRO-ENVIRONNEMENTAUX
INNOVANTS, INTÉGRÉS ET COLLECTIFS : QUELQUES ENSEIGNEMENTS TIRÉS DE L’ANALYSE
D’EXPÉRIENCES DE TERRAIN - ANALYSE n° 76, 2015 : 4 p. - fre, tabl., bibl.
S’appuyant sur l’analyse détaillée de 17 projets exemplaires, ce travail a dégagé les principales conditions et facteurs
de réussite des projets agro-environnementaux. On retiendra en particulier le rôle central du « référent environnemental
» et l’intérêt de disposer de moyens d’animation et d’accompagnement en adéquation avec la taille et la complexité des
projets. La nécessité de mobiliser les MAE en synergie avec d’autres dispositifs est un autre enseignement tiré de cette
étude, dont les principaux résultats sont présentés dans cette note.
00115916 B, L, P

SERRURIER (M) - FR/CTIFL, FR/FRANCE AGRIMER, FR/INTERFEL - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES FRAIS
PAR LES MENAGES FRANCAIS - DONNEES 2014 - EDITION MARS 2015 - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES
FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS n° , 2015 : 8 p. - fre, graph., photo., tabl.
Dans un contexte demeurant peu propice au développement de la consommation, le volume d’achat des fruits et
légumes frais a progressé grâce à une fréquence d’achat en hausse, alors que leur prix moyen a diminué. Certaines
espèces ont bénéficié de prix et de dépenses en hausse (cerise, raisin, tomate, oignon). Cette année, les circuits
traditionnels spécialisés (marchés, primeurs) ont connu les principaux gains de parts de marché et les jeunes ménages
ont nettement contribué au développement des achats.
00116106 B

CLOTHIER (B) - NATURAL CAPITAL, FOOTPRINTS AND ECO-CREDENTIALS - CHRONICA HORTICULTURAE 55
n° 1, 2015 : p. 4-9 - bibl., eng, ill., photo., graph.
Discussion sur la pression que subissent les ressources naturelles du fait de l’intensification de l’utilisation des terres et
de la croissance de la population mondiale et sur les moyens d'y remédier : méthodes qui ont été développées pour
calculer le bilan carbone et le bilan hydrique, mesures prises par la grande distribution pour diffuser des informations
auprès du consommateur et pour améliorer la durabilité de leurs propres opérations, ainsi que des produits vendus.
00116252 P

DIENER (R) - COMMERCE INTERNATIONAL - L'ÉMERGENCE DE DÉSORDRES COMMERCIAUX - VEGETABLE n°
318, 2015 : p. 52-53 - fre, photo.
Regard d'expert de Raymond Diener sur la recomposition du paysage commercial planétaire.
Bulletin Biblio Automne 2015
7
00116277 B

DECOIN (M) - BONNES PRATIQUES PHYTO : DES LOIS ET DES OUTILS - DOSSIER - PHYTOMA - LA DEFENSE
DES VEGETAUX n° 683, 2015 : p. 15-50 - fre, bibl., photo., tabl.
Ce dossier traite de bonnes pratiques phytosanitaires autour de l'usage des produits phytopharmaceutiques. Les lois et
outils qui encadrent ces pratiques évoluent sans cesse. Point sur les nouveautés et les fondamentaux. Au sommaire :
nouveauté de la réglementation, protection individuelle, outils et bonnes pratiques des produits et équipements, des
instruments "immatériels", présentation de l'outil EcophytoPIC et de la boîte à outils Farre.
00116285 B

CHAUZAT (M P), CAUQUIL (L), ROY (L), FRANCO (S), HENDRIKX (P), RIBIERE-CHABERT (M) - FR/ANSES FILIERE APICOLE EUROPEENNE : UNE DEMOGRAPHIE MIEUX CONNUE - PHYTOMA - LA DEFENSE DES
VEGETAUX n° 683, 2015 : p. 51-56 - fre, bibl., tabl., graph.
Une enquête européenne sur les filières apicoles des différents pays permet de les comparer et de disposer d'une base
pour les études épidémiologiques. Chacun des laboratoires nationaux de références a fourni des informations sur le
nombre et les types d'apiculteurs, la taille des colonies, les productions et la situation sanitaire.
00116398 P

DIENER (R) - COMMERCE INTERNATIONAL - PROSPECTION DE NOUVEAUX ESPACES COMMERCIAUX :
RÉORIENTATION DES STRATÉGIES COMMERCIALES - VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Regard d'expert de Raymond Diener sur les moyens d'appréhender et savoir exploiter les nouvelles donnes
économiques.
00116407 P

HARZIG (J) - CONGRÈS DE L'ANEEFEL - EXPÉDITEUR : UN MÉTIER À CONNAÎTRE ET À RECONNAÎTRE VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 15 - fre, photo.
Les expéditeurs exportateurs se sont réunis en congrès les 12 et 13 mars 2015 à Saint-Malo pour réfléchir aux grands
enjeux qu'ils ont à assumer. Thèmes abordés : embargo russe et marché européen, problématiques sociales, relations
commerciales, financement du Ctifl...
00116427 P

HARZIG (J) - AGRIAL - LA BRANCHE LÉGUMES : UNE FORCE MAJEURE DANS LE PAYSAGE LÉGUMIER
EUROPÉEN - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
"En l'espace d'une vingtaine d'années, la branche légumes du 5e groupe coopératif agricole français s'est consolidée
autour de trois pôles, Créaline, Florette et Priméale, qui pèsent ensemble quelque 700 000 tonnes de légumes pour 900
M€ de CA, dont un tiers à l'international. Retour sur un parcours d'exception et regard sur les perspectives stratégiques,
témoin d'une vision ouverte, pionnière et souvent audacieuse."
00116466 L

LUBATTI (G), BERNAUDEAU (A) - FR/INSEE - L’AGRICULTURE EN 2014 EN FRANCE ET EN EUROPE - INSEE
PREMIERE n° 1560, 2015 : 4 p. - fre, tabl., graph., bibl.
En 2014, dans l’Union européenne à 28, la valeur de la production agricole diminue sensiblement, la hausse des
volumes produits ne compensant pas la forte baisse des prix. La valeur des consommations intermédiaires décroît aussi
avec le prix des intrants. Au total, le revenu des facteurs de la branche agricole par actif en termes réels fléchit
légèrement ; son niveau est quasiment stable depuis 2011. En France, selon les données provisoires les plus récentes,
ce revenu se redresse nettement (+ 10,5 %), après le fort recul de 2013. Cette progression provient essentiellement des
productions de vin et de lait. L’excédent extérieur français en produits agroalimentaires se réduit, passant de 11,7 à 9,7
milliards d’euros.
00116504 L

MEMMAH (M M), LESCOURRET (F), YAO (X), LAVIGNE (C) - FR/INRA, GB/CERCIA - METAHEURISTICS FOR
AGRICULTURAL LAND USE OPTIMIZATION. A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n°
3, 2015 : p. 975-998 - eng, graph., photo., bibl.
00116565 L
FONTES ROUSSEAU (C), JEAN (R) - FR/SSP - UTILISATION DU TERRITOIRE - L’ARTIFICIALISATION DES
TERRES DE 2006 A 2014 : POUR DEUX TIERS SUR DES ESPACES AGRICOLES - AGRESTE - PRIMEUR n° 326,
2015 : 6 p. - FI-LX 8 - fre, ill., graph., carte, tabl., bibl.
Les sols artificialisés continuent de s’étendre, avec 490 000 hectares gagnés entre 2006 et 2014. Après un pic entre
2006 et 2008, leur progression se stabilise autour de 55 000 hectares par an depuis 2008. Ils constituent désormais 9,3
% du territoire métropolitain. Cette extension s’est effectuée pour deux tiers aux dépens des espaces agricoles.
Bulletin Biblio Automne 2015
8
00116588 L

COURTOUX (A), CLAVEIROLE (C) - FR/CESE - LA BONNE GESTION DES SOLS AGRICOLES : UN ENJEU DE
SOCIETE - FR/JORF - 2015 : 63 p. - FI-LX 8 - fre, tabl., bibl. - Les Avis du Conseil Economique Social Et
Environnemental
En France, face aux multiples menaces qui pèsent sur les sols agricoles métropolitains et ultramarins, comme
l’extension urbaine, l’érosion ou encore les pollutions de diverses origines, leur préservation ainsi que le maintien de leur
qualité apparaissent comme des enjeux de société auxquels les préconisations concrètes formulées par le CESE
s’attachent à répondre.
00116719 L

BRIERE (L), VUGDALIC (S), (COORD) - FR/INSEE - LA FRANCE ET SES TERRITOIRES - FR/INSEE - 2015 : 169 p. FI-LX 8 - fre, carte, graph., tabl., bibl.
Les quatre dossiers de cet ouvrage s’appuient sur les découpages territoriaux élaborés par l’Insee au fil du temps :
analyse fine du territoire français selon le degré de densité, rôle des villes avec les unités et aires urbaines, étude des
marchés du travail locaux dans les zones d’emploi et prise en compte du contexte européen. Ces grilles d’analyse
éclairent le fonctionnement démographique, social et économique des territoires et tracent les lignes de force de leur
dynamique.
00116730 L

GAROT (G) - LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE : PROPOSITIONS POUR UNE POLITIQUE
PUBLIQUE - RAPPORT DE GUILLAUME GAROT DÉPUTÉ DE LA MAYENNE ANCIEN MINISTRE DÉLÉGUÉ À
L’AGROALIMENTAIRE AU PREMIER MINISTRE - FR/MAAF, FR/MEDDE - 2015 : 98 p. - fre, tabl., graph., bibl.
Dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire, le Premier ministre a confié à Guillaume Garot, Député, une
mission visant à identifier les freins qui persistent tout au long de la chaîne alimentaire et de proposer des adaptations
du cadre législatif et réglementaire. A l'issue de la mission les principales propositions sont les suivantes : rendre
obligatoire le don des invendus alimentaires consommables à toute association caritative habilitée qui en fait la demande
; interdire la destruction systématique par les industriels de l'agroalimentaire des produits consommables des marques
de la grande distribution et en permettre le don à des associations ; promouvoir l'utilisation du doggy bag, par une
campagne nationale ; organiser des assises territoriales de la lutte contre le gaspillage alimentaire ; introduire le principe
de hiérarchie de la prévention du gaspillage alimentaire dans la loi sur la transition énergétique.
00116739 P

DIENER (R) - COMMERCE INTERNATIONAL - LA "FERME FRANCE" : ÉVOLUTION DES PERFORMANCES
INTERNATIONALES - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 46-47 - fre, photo.
"L'érosion de la compétitivité de la production agricole française est très marquée dans les secteurs gourmands en
main-d'oeuvre. Le poids de notre modèle social n'est pas en phase avec ceux des pays tiers, mais pas seulement... Cette
spécificité inhibe le modèle qualitatif tricolore et freine son développement international."
00116987 B

TOQUE (C), DUBOIS (B), RETAUREAU (P) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - IMPACTS ECONOMIQUES DU
TRAVAIL DU SOL, DES ENJEUX A BIEN CERNER - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 425, 2015 : p. 60-61 - fre, tabl.
Les impacts d'un changement de technique de travail du sol sont à analyser à l'échelle du système de production.
L'étude réalisée sur les micro-fermes d'Arvalis apporte un nouvel éclairage sur cet aspect : des baisses de charges de
mécanisation sont possibles en travail du sol simplifié mais gare à la hausse des IFT.
00116990 P

HARZIG (J) - MÉDIATEURS D'UNE RELATION AMONT/AVAL ÉQUILIBRÉE - VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 4-5 fre, photo.
Dans l'interview du mois, Francis Amand et Robert Deville, médiateurs des relations commerciales, expliquent leur
mission et la façon dont ils l'envisagent. Dans le cadre de la LMA, les médiateurs exercent sous la double tutelle des
Ministères de l'Economie et de l'Agriculture.
Bulletin Biblio Automne 2015
9
00117038 L

BERNARD DE RAYMOND (A) - FR/INRA - « ZÉRO DÉFAUT » ? LA DISTRIBUTION DES FRUITS ET LÉGUMES ET
SES CRITIQUES COMME RÉVÉLATEURS DES TRANSFORMATIONS DE L’AGRICULTURE - ANALYSE n° 84,
2015 : 4 p. - fre, tabl., bibl.
Secteur relativement peu étudié par les sciences sociales, les fruits et légumes peuvent servir de point d’appui pour
comprendre la modernisation de l’agriculture, ses conséquences et certaines des critiques dont elle fait actuellement
l’objet. Cette modernisation de l’agriculture n’a pas seulement procédé d’une massification de la production mais aussi
de la constitution d’une capacité à faire circuler les produits sur de vastes espaces, ce qui a permis l’avènement de la
distribution. Ces évolutions ont suscité différentes critiques, plus ou moins articulées entre elles, qui visent la norme du «
zéro défaut » et qui contribuent aux transformations de l’agriculture contemporaine.
00117039 P, B, L

BLOCH BERTHIE (J F), KRASKE (J) - FR/CTIFL - "LE CTIFL : UNE EXPERTISE UNIQUE AU SERVICE DES
ACTEURS DE LA FILIÈRE FRANÇAISE" - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 4-5 - fre
L'invité du mois est Joël Kraske, consultant Sakata Vegetables Europe.
Bulletin Biblio Automne 2015
10
Agronomie
00114813 B

JIA (S), ZHANG (J), LI (G), YANG (X) - CN/UNIV ZHEIJIANG HANGZHOU - PREDICTING SOIL NITROGEN AND
ORGANIC CARBON USING NEAR INFRARED SPECTROSCOPY COUPLED WITH VARIABLE SELECTION APPLIED ENGINEERING IN AGRICULTURE 30 n° 4, 2014 : p. 641-647 - bibl., eng, graph., tabl.
Utilisation de la spectroscopie à proche infrarouge pour prédire la quantité d'azote et de carbone organique contenue
dans les sols.
00115216 L

WILLER (H), LERNOUD (J), (ED) - THE WORLD OF ORGANIC AGRICULTURE - STATISTICS AND EMERGING
TRENDS - CH/FIBL, DE/IFOAM - 2014 : 302 p. - FI-LX 7 - eng
00115244 B
DUVAL (J), WEILL (A), N'DAYEGAMIYE (A) - FR/CETAB, FR/IRDA - CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE
DES ENGRAIS VERTS DE LEGUMINEUSES - FR/IRDA - 2014 : 7 p. - FI-B - fre, graph., tabl.
Les systèmes de production végétale en régie biologique font appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces
plantes servent à protéger le sol de l'érosion, à nourrir les organismes vivants du sol, à éponger les nutriments et à
réduire la pression des adventices. Comme l'azote est un facteur limitant, il est important de bien connaître la
contribution en azote des différentes plantes utilisées comme engrais verts.
00115386 L

GRAMOND (F) - FR/BVA - PERCEPTION DE L’AGRO-ECOLOGIE PAR LES AGRICULTEURS FRANCAIS - FR/BVA,
FR/MINA GRI - 2015 : 16 p. - fre, graph., tabl.
655 agriculteurs constituant un échantillon représentatif des 311.106 agriculteurs professionnels français ont été
interrogés sur leur rapport à et connaissance de l'agroécologie.
00115577 B

BELLON (S), PENVERN (S) - FR/INRA AVIGNON - ORGANIC FARMING, PROTOTYPE FOR SUSTAINABLE
AGRICULTURES - L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE, PROTOTYPE D'AGRICULTURES DURABLES - INT/SPRINGER 2014 : 489 p. - GEN 193 - eng, tabl., graph., bibl.
L'ouvrage est organisé en 3 parties qui traitent respectivement : de la capacité de l’agriculture biologique à valoriser
les processus de régulation écologique et le fonctionnement des agroécosystèmes pour améliorer leur résilience et leur
robustesse, de la capacité de l'AB à fournir des biens publics à la fois sur le plan environnemental, de la qualité des
produits et du bien-être des animaux, des conditions du développement de l'AB abordées à l'échelle des systèmes agrialimentaires et des territoires.
00115633 L

MARTIN (K), SAUERBORN (J) - DE/UNIV HOHENHEIM - AGROECOLOGY - DE/SPRINGER - 2013 : 338 p. - FI-LX 7 eng, carte, graph., ill., tabl., bibl.
00115844 L

BELLOCHI (G), RIVINGTON (M), MATTHEWS (K), ACUTIS (M) - FR/INRA, GB/JAMES HUTTON INST (THE), IT/UNIV
MILAN - DELIBERATIVE PROCESSES FOR COMPREHENSIVE EVALUATION OF AGROECOLOGICAL MODELS. A
REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 589-605 - eng, photo., tabl., graph.,
bibl.
00115903 L

POUX (X), FAURE (J B), VILLIEN (C) - FR/MAAF, FR/CEP - DES PROJETS AGRO-ENVIRONNEMENTAUX
INNOVANTS, INTÉGRÉS ET COLLECTIFS : QUELQUES ENSEIGNEMENTS TIRÉS DE L’ANALYSE
D’EXPÉRIENCES DE TERRAIN - ANALYSE n° 76, 2015 : 4 p. - fre, tabl., bibl.
S’appuyant sur l’analyse détaillée de 17 projets exemplaires, ce travail a dégagé les principales conditions et facteurs
de réussite des projets agro-environnementaux. On retiendra en particulier le rôle central du « référent environnemental
» et l’intérêt de disposer de moyens d’animation et d’accompagnement en adéquation avec la taille et la complexité des
projets. La nécessité de mobiliser les MAE en synergie avec d’autres dispositifs est un autre enseignement tiré de cette
étude, dont les principaux résultats sont présentés dans cette note.
Bulletin Biblio Automne 2015
11
00115910 L

HOCHART (R) - FR/CESE - LE DEVENIR DE LA PRODUCTION FRUITIERE EN FRANCE - RAPPORT DE MISSION FR/CESE - 2014 : np - fre, tabl.
Au travers de ce rapport l’auteur tente d'analyser les contraintes et atouts des différentes espèces fruitières tout en
évaluant les possibilités d'améliorer la situation à court terme et en ébauchant des hypothèses de développement et
d'orientation du verger français.
00115968 L

FR/CNA - LE BIO EN FRANCE : SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT - FR/CNA - n°
AVIS 74, 2015 : 94 p. - fre, tabl., graph., bibl.
Le Conseil National de l’Alimentation (CNA) a conduit, de fin 2011 à fin 2014, un travail de réflexion prospective sur le
développement des produits issus de l’agriculture biologique (AB).
00115969 L

BALNY (P), DOMALLAIN (D), DE GALBERT (M) - PROMOTION DES SYSTEMES AGROFORESTIERS PROPOSITIONS POUR UN PLAN D’ACTIONS EN FAVEUR DE L'ARBRE ET DE LA HAIE ASSOCIES AUX
PRODUCTIONS AGRICOLES - RAPPORT CGAAER 14094 - FR/CGAER - n° 14094, 2015 : 79 p. - fre, graph., tabl.,
bibl.
L'agroforesterie est une forme particulière, très récente, de pratiques anciennes associant l'arbre, les cultures et
l'élevage, représentées en majorité par les formes bocagères, qui contribuent à la grande diversité des paysages ruraux
français.
00116048 L

PETIT (S) - FR/INRA - FAUT-IL ABSOLUMENT INNOVER ? A LA RECHERCHE D'UNE AGRICULTURE D'AVANTGARDE - COURRIER DE L'ENVIRONNEMENT DE L'INRA (LE) n° 65, 2015 : p. 19-28 - fre, bibl.
Sans prétendre à un panorama des travaux riches sur les mécanismes de l'innovation, ce texte cherche à souligner
quelques paradoxes pour interroger le sens donné à l'innovation.
00116049 L

COUSINIE (P), (ET AL.) - FR/DGER - L'EXPERIENCE ECOPHYTO DE L'ENSEIGNEMENT AGRICOLE AU SERVICE
DE LA TRANSITION AGROECOLOGIQUE - COURRIER DE L'ENVIRONNEMENT DE L'INRA (LE) n° 65, 2015 : p. 8794 - fre, photo., bibl.
Dans le cadre de la transition politique et technique vers l'agroécologie demandée par les pouvoirs publics et attendue
par la société, la formation des futurs acteurs a été prise comme pierre angulaire de cette transition, donc avec une
implication des lycées agricoles (Ecophyto, fermes Dephy).
00116050 L
BONNEVILLE (R), SAINT HILAIRE (K), BRUSTEL (H), (ET AL.) - FR/FED DEP CHASSEURS 32, FR/FED REG
CHASSEURS MIDI PYRENEES, FR/INP PURPAN, (ET AL.) - LES JACHERES ENVIRONNEMENT ET FAUNE
SAUVAGE (JEFS) : UNE OPPORTUNITE POUR LA BIODIVERSITE DE NOS CAMPAGNES ? - COURRIER DE
L'ENVIRONNEMENT DE L'INRA (LE) n° 65, 2015 : p. 95-110 - FI-LX 8 - fre, tabl., photo., graph., bibl.
Depuis 1989 différents types de jachères ont été testés en grandeur nature. Leur intérêt relatif a été en revanche peu
débattu. C'est pour combler cette lacune en 2007 et 2008 que cette étude a été entreprise : l'objectif était de quantifier
l'apport réel en termes de biodiversités animale et végétale des jachères fleuries et messicoles.
00116300 B

CANAL (N), DEUDON (O) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - PREVISIONS SAISONNIERES : ANTICIPER LA
METEO POUR UNE APPLICATION AGRICOLE - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 418, 2015 : p. 46-50 - fre, graph.,
tabl.
Comment prévoir précisément le temps qu'il fera dans les 6 prochains mois ? Les scientifiques parviennent à affiner
leurs analyses climatiques mais cet objectif n'est pas encore tout à fait atteint. En élaborant un système complexe de
modèles, il est cependant possible d'obtenir des résultats fiables mais perfectibles.
00116301 B

LABREUCHE (J) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - COUVERTS VEGETAUX : DES BENEFICES VARIABLES
SELON LES ESPECES - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 419, 2015 : p. 30-34 - fre, graph.
Arvalis a évalué les impacts des espèces de couverts intermédiaires sur les conditions de semis de la culture et les
rendements de la culture suivante. A l'issue d'un essai de longue durée, il est possible de dresser un bilan économique,
espèce par espèce.
Bulletin Biblio Automne 2015
12
00116303 B

DE SOLAN (B), BARET (F), DOUSSAN (C) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/INRA - DOSSIER CAPTEURS :
UN AUTRE REGARD SUR LES CULTURES - FONCTIONNEMENT DES CAPTEURS : DE LA MESURE PHYSIQUE A LA
VARIABLE AGRONOMIQUE - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 419, 2015 : p. 42-45 - fre, photo.
Rayonnement, température, teneur en eau du sol,... autant de données physiques ou chimiques que les capteurs sont
capables de mesurer avec acuité, en vue notamment de produire plus et mieux. Du choix de leurs utilisations
dépendront les applications en agriculture.
00116304 B

DE SOLAN (B), GOUACHE (D), BEAUCHENE (K), COMAR (A), KAZEMI (F) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL,
FR/CETIOM - DOSSIER CAPTEURS : UN AUTRE REGARD SUR LES CULTURES - CAPTEURS ET SELECTION
VARIETALE : VERS UN NOUVEAU POTENTIEL DE DEVELOPPEMENT - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 419,
2015 : p. 46-49 - fre, ill.
Identifier des variétés mieux adaptées à leur environnement de croissance est un objectif mondial. Les nouvelles
technologies donnent accès à davantage d'informations pour une analyse plus fine des critères de sélection.
00116305 B

DE SOLAN (B), CLOSSET (M), DESBOURDES (C) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - DOSSIER CAPTEURS : UN
AUTRE REGARD SUR LES CULTURES - AIDE AU PILOTAGE DES CULTURES, DES TECHNOLOGIES TRES
COMPLEMENTAIRES - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 419, 2015 : p. 50-53 - fre, ill., tabl.
Les capteurs sont utilisés depuis une quinzaine d'années pour ajuster les doses d'intrants aux conditions culturales de
l'année. Les principaux développements concernent le pilotage de la fertilisation azotée, de l'irrigation et l'estimation du
risque de développement des maladies.
00116306 B

DE SOLAN (B), TOQUE (C), TOUPET (A L) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - DOSSIER CAPTEURS : UN AUTRE
REGARD SUR LES CULTURES - EVALUATION DES SYSTEMES DE CULTURE : DE NOUVEAUX OUTILS POUR UNE
AGRICULTURE PERFORMANTE - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 419, 2015 : p. 54-56 - fre, ill.
Mieux comprendre le fonctionnement des cultures et des systèmes de culture a en ligne de mire la double performance
économique et environnementale. Les technologies mises en oeuvre dans les capteurs ouvrent de nouvelles voies pour
l'atteinte de cet objectif.
00116316 L

TRIQUENOT (A) - FR/SSP - ENQUETE SUR LA STRUCTURE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES EN 2013 - 450000
EXPLOITATIONS AGRICOLES EN FRANCE METROPOLITAINE - AGRESTE - PRIMEUR n° 325, 2015 : 6 p. - fre,
carte, tabl., graph., bibl.
En 2013, 450000 exploitations agricoles de France métropolitaine emploient de façon régulière quelque 900 000
personnes. Les moyennes et grandes exploitations, de plus de 25000 euros de production brute standard (PBS),
représentent plus des deux tiers du nombre total des unités agricoles et mobilisent 90 % du volume total de travail. Près
de la moitié d’entre elles sont de forme sociétaire. Un quart de l’ensemble des exploitations détiennent une surface de
moins de 6 hectares, un quart de plus de 89 hectares. Les 10 % des exploitations les plus grandes dépassent 154
hectares.
00116328 B

LABREUCHE (J), CARTON (N), LEGERE (R), SAUZET (G), BOUET (S), DENEUFBOURG (F), COHAN (J P),
BARANGER (E), JEZEQUEL (S), GAUTELLIER VIZIOZ (L) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/CETIOM,
FR/FNAMS, FR/ESA ANGERS - COUVERTS PERMANENTS, DES PLANTES DE SERVICE A BIEN MAITRISER DOSSIER - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 421, 2015 : p. 43-57 - fre, graph., carte
Au sommaire de ce dossier : couverts et cultures, des complémentarités à optimiser. / Les légumineuses pérennes
profitent à couvert. / Impact des couverts sur le blé, des résultats encourageants. / Conduite sous blé, suivre avant tout
la dynamique saisonnière.
00116331 B

BORDES (J P) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - AGRICULTURE DE PRECISION : LES DRONES VECTEURS
DE DEVELOPPEMENT - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 421, 2015 : p. 61-62 - fre
De nombreuses communications sont diffusées sur l'usage des drones. Elles rencontrent un fort intérêt, comme a pu le
montrer le colloque du 24 février organisé par Arvalis au Sima. Cela traduit le besoin important d'informations sur un
sujet qui offre des perspectives prometteuses.
Bulletin Biblio Automne 2015
13
00116336 B

METAIS (P) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - COUVERTS INTERMEDIAIRES : MIEUX MAITRISER
L'ENHERBEMENT - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 423, 2015 : p. 32-36 - fre, graph., photo.
Deux essais de longue durée enrichissent les connaissances sur l'impact des cultures intermédiaires vis-à-vis des
adventices. Le mode de travail du sol, le développement du couvert et sa vitesse d'implantation sont des points clés de
la gestion des adventices à l'interculture.
00116342 B

FELIX (I), CHENU (C), HOUOT (S) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/INRA - MATIERE ORGANIQUE, UNE
RESSOURCE A VALORISER - DOSSIER - STATUT ORGANIQUE ET VIE DU SOL : DES FONCTIONS MULTIPLES A
OPTIMISER - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 423, 2015 : p. 48-52 - fre, graph., photo.
Différents types de matière organique existent dans le sol. Travaillant en synergie, leurs rôles sont nombreux et
essentiels dans l'élaboration de sa fertilité. Bien connaître leur nature et leurs fonctions est le premier pas pour tirer le
maximum d'efficacité du premier outil de travail : le sol.
00116344 B

BOUTHIER (A), DUPARQUE (A), SAGOT (S), MARY (B) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/INRA,
FR/AGROTRANSFERT - MATIERE ORGANIQUE, UNE RESSOURCE A VALORISER - DOSSIER - BILAN HUMIQUE AMG :
PREVOIR LES EVOLUTIONS POUR ADAPTER LES PRATIQUES - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 423, 2015 : p.
54-56 - fre, graph., photo.
L'évaluation du statut organique des sols est difficile à appréhender du fait de l'évolution lente de la matière organique.
Le bilan humique AMG répond à cette problématique en estimant à long terme le stock de carbone des sols en fonction
des pratiques culturales et du contexte pédoclimatique.
00116345 B

COHAN (J P), LABREUCHE (J), MARY (B), BEAUDOIN (N), DIMASSI (B), CONSTANTIN (J) - FR/ARVALIS INSTITUT
DU VEGETAL, FR/INRA - MATIERE ORGANIQUE, UNE RESSOURCE A VALORISER - DOSSIER - TRAVAIL DU SOL ET
COUVERTS : UN NOUVEL ECLAIRAGE SUR LE STOCKAGE DU CARBONE - PERSPECTIVES AGRICOLES n°
423, 2015 : p. 58-63 - fre, graph., photo.
La réduction de l'intensité du travail du sol et l'insertion de couverts intermédiaires sont souvent citées pour leur
impact sur la dynamique de la matière organique du sol. Des essais de longue durée apportent des précisions sur ces
thématiques cruciales dans l'évaluation des pratiques culturales.
00116346 B

TROCHARD (R), FELIX (I), BOUTHIER (A) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - MATIERE ORGANIQUE, UNE
RESSOURCE A VALORISER - DOSSIER - LEVIERS AGRONOMIQUES : DES EFFETS BIEN DIFFERENTS A
IDENTIFIER - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 423, 2015 : p. 64-66 - fre, graph., photo.
Choix de la rotation, gestion des pailles, recours aux produits résiduaires organiques... de nombreux moyens existent
pour modifier le taux de matière organique du sol.
00116499 L

ALTIERI (M A), NICHOLLS (C I), HENAO (A), LANA (M A) - US/SOCLA, CO/SEC DE AGRICULTURA Y DESARROLLO
RURAL DE ANTIOQUIA, DE/ZALF - AGROECOLOGY AND THE DESIGN OF CLIMATE CHANGE-RESILIENT
FARMING SYSTEMS - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 869-890 - eng, photo.,
graph., tabl., bibl.
00116593 L, B

FR/AFNOR - MATIERES FERTILISANTES ET SUPPORTS
REGLEMENTATION - FR/AFNOR - 2015 : cd - AFNOR/DIV/1 - fre
DE
CULTURE
-
RECUEIL
NORMES
ET
Cette nouvelle édition sur CD-ROM de Matières fertilisantes et supports de culture rassemble : - Le corpus normatif
concernant : le vocabulaire, les dénominations et les spécifications (engrais, amendements et supports de culture),
l’échantillonnage et le contrôle, les analyses chimiques et les essais physico-chimiques. - La réglementation avec ses
dispositions communautaires et nationales.
00116697 L

CONSTANTIN (J), LE BAS (C), JUSTES (E) - FR/INRA - LARGE-SCALE ASSESSMENT OF OPTIMAL EMERGENCE
AND DESTRUCTION DATES FOR COVER CROPS TO REDUCE NITRATE LEACHING IN TEMPERATE
CONDITIONS USING THE STICS SOIL-CROP MODEL - EUROPEAN JOURNAL OF AGRONOMY 69 n° , 2015 : p. 7587 - FI-LX 8 - eng, carte, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
14
00116977 B

NAEL (M) - FR/ITAB - LA RECHERCHE EN AB EN EUROPE - ALTER AGRI n° 132, 2015 : p. 6-13 - fre, carte, ill.
Ce dossier fait le point sur la recherche dans le domaine de l'agriculture biologique. Le premier article présente les
différents réseaux de recherche, plates-formes, appels à projet européens. Le second décrypte l'implication des pays et
organismes européens dans la recherche en AB à travers les publications sur la base de données Organic E-prints. Le
dernier donne quelques exemples de la coordination de la recherche dans les pays tels que le Danemark, l'Allemagne, la
Suisse et la Suède.
00116978 B

CADILLON (A), JAMAR (D) - FR/ITAB, BE/CRA WALLONIE - 3 AGRICULTEURS EUROPÉENS TESTENT LA
COUVERTURE DU SOL - ALTER AGRI n° 132, 2015 : p. 14-15 - fre
Un Anglais et deux Belges ont ouvert leurs portes lors d'un voyage d'étude organisé par le réseau Base-ABC
(Biodiversité agriculture sol et environnement - AB de conservation). L'occasion pour des agriculteurs et techniciens
d'échanger et discuter de la question des couverts végétaux en agriculture biologique.
00116986 B

BOIZARD (H), CHENU (C), ROGER ESTRADE (J), LABREUCHE (J) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/INRA
- POROSITE DU SOL ET TECHNIQUES SIMPLIFIEES, UNE DYNAMIQUE LENTE ET EVOLUTIVE - PERSPECTIVES
AGRICOLES n° 425, 2015 : p. 36-38 - fre, ill., graph.
La baisse de la porosité peut être compensée par des phénomènes de restructuration biologiques et climatiques. Un
processus plus lent qu'en conventionnel. Cependant les risques de tassements profonds sont engendrés par des
chantiers de plus en plus lourds.
00116987 B

TOQUE (C), DUBOIS (B), RETAUREAU (P) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - IMPACTS ECONOMIQUES DU
TRAVAIL DU SOL, DES ENJEUX A BIEN CERNER - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 425, 2015 : p. 60-61 - fre, tabl.
Les impacts d'un changement de technique de travail du sol sont à analyser à l'échelle du système de production.
L'étude réalisée sur les micro-fermes d'Arvalis apporte un nouvel éclairage sur cet aspect : des baisses de charges de
mécanisation sont possibles en travail du sol simplifié mais gare à la hausse des IFT.
00117024 B

LICHTSTEINER (S), OEHEN (B) - CH/FIBL, CH/UNIV BALE - APICULTURE ET AGRICULTURE : ENTRE
DEPENDANCE ET DIVERGENCES - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 6, 2015 : p. 278-285 - fre, bibl.,
tabl.
Depuis quelques années, les insectes pollinisateurs régressent dans de nombreux pays de l'hémisphère Nord. Les
causes de ce déclin ne sont pas clairement étudiées, des indices important laissent penser que l'agriculture intensive
peut avoir un impact négatif sur les pollinisateurs.
00117049 L

CH/FIBL - 100 ARGUMENTS EN FAVEUR DE L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE - 2DE EDITION - CH/FIBL - 2015 : 27
p. - fre, photo., bibl.
Argumentaire, reposant sur des résultats scientifiques, pour choisir les produits issus de l'agriculture biologique.
00117122 B

MEZIANI (F) - FR/DGAL - MORTALITES AIGUES D'ABEILLES, BILAN OFFICIEL 2014 EN FRANCE - PHYTOMA - LA
DEFENSE DES VEGETAUX n° 687, 2015 : p. 12-14 - fre, graph., tabl.
Le dispositif de surveillance officiel de mortalités aiguës d'abeille a été élargi à la surveillance des mortalités hivernales.
L'article expose les évolutions du dispositif et les résultats obtenus pour l'année 2014 : intoxications par des produits
phytosanitaires, maladies ou pratiques apicoles inadaptées.
00117134 B

BOUTHIER (A), TROCHARD (R), LABREUCHE (J), VALE (M), CHAUSSOD (R), NOUAIM (R) - FR/ARVALIS INSTITUT
DU VEGETAL - COUVERTS VEGETAUX ET MATIERES ORGANIQUES DES SOLS, DES EFFETS VARIES SELON
LES COMPARTIMENTS ORGANIQUES - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 426, 2015 : p. 26-28 - fre, graph., photo.
Dix années d'essais au sein du réseau Arvalis mettent en évidence l'effet des couverts végétaux sur le statut organique
et le fonctionnement microbien du sol. Même si l'influence sur le taux de matière organique et la biodiversité
fonctionnelle de la microflore reste faible sur cette période, l'effet sur le fonctionnement microbien et le potentiel de
minéralisation de l'azote est important.
Bulletin Biblio Automne 2015
15
00117135 B

PINOCHET (X) - FR/TERRES INOVIA - INOCULATION DES LEGUMINEUSES (FABACEES) : UN COUP DE POUCE
A DONNER DANS CERTAINES CONDITIONS - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 426, 2015 : p. 30-32 - fre, photo.,
tabl.
Les légumineuses peuvent s'associer à des bactéries, appelées rhizobium, qui leur donnent la capacité à utiliser l'azote
de l'atmosphère. En fonction des conditions du milieu, il peut être nécessaire d'inoculer la plante pour favoriser ce
mécanisme. C'est le type de culture, de rotation et de condition pédoclimatique qui orienteront ou non vers cette
pratique.
00117144 B

EPPENBERGER (D) - RAVIVER LES SOLS LOURDS AVEC DU SABLE - GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE)
n° 5, 2015 : p. 27-29 - fre, photo.
Incorporer du sable dans les sols lourds réduirait l'humidité stagnante. Le sol doit être fraisé moins souvent.
00117147 B

L'AGROFORESTERIE EN FRANCE : PANORAMA - DOSSIER - ALTER AGRI n° 131, 2015 : p. 5-25 - fre, photo.,
carte, ill.
L'agroforesterie représente un levier d'action intéressant pour diversifier les systèmes de production en agriculture
biologique. Ce dossier présente un panorama des dynamiques de développement de l'agroforesterie française. Au
sommaire : - Panorama et dynamique de développement. - Comment penser et réussir son projet agroforestier ? - Mieux
connaître les systèmes associant fruitiers et cultures annuelles. - Concevoir et expérimenter l'agroforesterie fruitière. Aménagements agroforestiers dans les parcours à volailles de chair. - Exemple de la Ferme du Colibri, un verger
maraîcher pour plus d'autonomie.
Bulletin Biblio Automne 2015
16
Conduite de la culture
00114413 L

GULLINO (M L), GARIBALDI (A), (ED) - IT/UNIV TORINO - PROCEEDINGS OF THE EIGHTH INTERNATIONAL
SYMPOSIUM ON CHEMICAL AND NON-CHEMICAL SOIL AND SUBSTRATE DISINFESTATION - TURIN (IT) ; 1317/07/2014 - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1044, 2014 : 453 p. - eng, graph., tabl., bibl.
00115238 B

LABREUCHE (J), LAURENT (F), ROGER ESTRADE (J) - FAUT-IL TRAVAILLER LE SOL ? ACQUIS ET
INNOVATIONS POUR UNE AGRICULTURE DURABLE - FR/QUAE, FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - 2014 :
191 p. - CLIM SOL 172 - bibl., fre, tabl., graph., photo.
Les résultats agronomiques, la maîtrise des coûts de production, les performances énergétiques et environnementales,
les impacts sur les émissions de gaz à effet de serre et sur le stockage du carbone, la préservation de la biodiversité
dépendent du travail du sol. Ressource rare, le sol est considéré comme un support de production et comme un milieu
de vie à conserver à tout prix. Ces deux points de vue conduisent à des choix de travail du sol différents voire opposés.
Cet ouvrage renseigne sur les impacts des modalités du travail du sol, sur les états du sol et leurs évolutions et sur les
conséquences pour le milieu environnant.
00115251 L

BOURNIGAL (J M), BELLON MAUREL (V), BROSSOLLET (L J), HUGO (E), LEBAS (E) - FR/IRSTEA - DEFINIR
ENSEMBLE LE FUTUR DU SECTEUR DES AGROEQUIPEMENTS - RAPPORT DE LA MISSION
AGROEQUIPEMENTS - FR/IRSTEA - 2014 : 149 p. - FI-LX 7 - fre, carte, graph., ill., tabl., bibl.
Identification des forces et faiblesses du secteur des agroéquipements et présentation des recommandations pour
accompagner l’innovation et le développement de ce secteur.
00115524 P
DELANOTE (L) - BE/INAGRO - NIEUWE GENERATIE INTRARIJWIEDERS HAKT SNEL EN PRECIES - PROEFTUIN
NIEUWS n° 3, 2015 : p. 30-31 - dut, photo.
Présentation de 4 modèles de bineuses sur le rang de nouvelle génération à guidage de précision par caméra et
positionnement GPS RTK (temps réel) : Robovator, Remoweed, Garford Inrow et Steketee IC.
00115709 B, L, P

ALBERT (B), BRAJEUL (E) - FR/CTIFL - SYMPOSIUM ANNUEL BENELUX SHS 2014 - HORTICULTURE : GUIDER
LES PLANTES ET LES RELIER AUX HOMMES - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 11-12 - fre, ill., photo.
Environ 80 personnes, principalement des Néerlandais, étaient présentes au symposium annuel de la Société des
Sciences Horticoles du Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), qui s’est tenu à l’université des sciences appliquées
Inholland de Delft. L’édition 2014 avait pour sujet l’horticulture, et pour objectif de réunir les scientifiques et
professionnels du secteur autour du thème « Guider les plantes et les relier aux hommes » (Steering plants and
connecting them to people).
00115719 B, L, P

ERARD (P), ARIAS (T) - FR/CTIFL - PAILLAGE DES CULTURES LEGUMIERES - CARTOGRAPHIE DE LA FILIERE
FILMS AGRICOLES - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 55-61 - bibl., carte, eng, fre, photo., graph., tabl.
Dans le cadre du programme de recherche RAFU (Valorisation des Films Agricoles Usagés), porté par Adivalor et
labellisé par Terralia, Pôle Européen d´Innovation Fruits et Légumes, le CPA a confié au Ctifl la mission d’estimer le
gisement annuel des films plastiques agricoles neufs utilisés en cultures légumières de plein champ et sous abris. Cette
étude, réalisée de novembre 2012 à juin 2013, sous forme d’enquête auprès des techniciens de chambres d’agriculture,
d’organisations professionnelles et de stations régionales d’expérimentation, recense les surfaces paillées et bâchées, les
types et les quantités de films neufs et usagés par bassin de production et par culture.
00115841 L

EIGENBROD (C), GRUDA (N) - DE/UNIV BONN - URBAN VEGETABLE FOR FOOD SECURITY IN CITIES. A
REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 483-498 - FI-LX 8 - eng, photo., bibl.
00115842 L

BERTRAND (M), BAROT (S), BLOUIN (M), WHALEN (J), DE OLIVEIRA (T), ROGER ESTRADE (J) - FR/INRA,
FR/AGROPARISTECH, FR/IRD, FR/UNIV PARIS EST, CA/UNIV MCGILL - EARTHWORM SERVICES FOR
CROPPING SYSTEMS. A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 553-567 eng, photo., ill., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
17
00115867 L

GABA (S), LESCOURRET (F), BOUDSOCQ (S), ENJALBERT (J), (ET AL.) - FR/INRA - MULTIPLE CROPPING
SYSTEMS AS DRIVERS FOR PROVIDING MULTIPLE ECOSYSTEM SERVICES : FROM CONCEPTS TO DESIGN AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 607-623 - eng, ill., photo., graph., tabl., bibl.
00115868 L

GLASER (B), WIEDNER (K), SEELIG (S), SCHMIDT (H P), GERBER (H) - DE/UNIV HALLE, CH/ITHAKA INST,
DE/PYREG GMBH - BIOCHAR ORGANIC FERTILIZERS FROM NATURAL RESOURCES AS SUBSTITUTE FOR
MINERAL FERTILIZERS - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 667-678 - eng,
photo., graph., tabl., bibl.
00115872 L

AGUILERA (E), GUZMAN (G), ALONSO (A) - ES/UNIV PABLO DE OLAVIDE - GREENHOUSE GAS EMISSIONS
FROM CONVENTIONAL AND ORGANIC CROPPING SYSTEMS IN SPAIN. I. HERBACEOUS CROPS - AGRONOMY
FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 713-724 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00115873 L

AGUILERA (E), GUZMAN (G), ALONSO (A) - ES/UNIV PABLO DE OLAVIDE - GREENHOUSE GAS EMISSIONS
FROM CONVENTIONAL AND ORGANIC CROPPING SYSTEMS IN SPAIN. II. FRUIT TREE ORCHARDS AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 725-735 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00115969 L

BALNY (P), DOMALLAIN (D), DE GALBERT (M) - PROMOTION DES SYSTEMES AGROFORESTIERS PROPOSITIONS POUR UN PLAN D’ACTIONS EN FAVEUR DE L'ARBRE ET DE LA HAIE ASSOCIES AUX
PRODUCTIONS AGRICOLES - RAPPORT CGAAER 14094 - FR/CGAER - n° 14094, 2015 : 79 p. - fre, graph., tabl.,
bibl.
L'agroforesterie est une forme particulière, très récente, de pratiques anciennes associant l'arbre, les cultures et
l'élevage, représentées en majorité par les formes bocagères, qui contribuent à la grande diversité des paysages ruraux
français.
00115970 L

CANET (A), SCHREIBER (K) - FR/ASS FR AGROFORESTERIE - LA COUVERTURE VEGETALE DES SOLS ET LES
PRATIQUES AGROFORESTIERES, AU SERVICE DE TERRITOIRES PRODUCTIFS ET DURABLES - FR/ASS FR
AGROFORESTERIE, FR/INST AGR DURABLE, FR/ARBRE ET PAYSAGE 32 - 2015 : 21 p. - fre, photo., ill., tabl.,
graph., bibl.
L'agroforesterie « intégrée » tente de valoriser au mieux les trois dimensions de l’espace, dans l’aérien comme dans le
souterrain. Cette agriculture naissante permet le développement d’un sol vivant. C’est une véritable révolution technique
par les plantes qui se met en marche, dans laquelle l’arbre prend une nouvelle place : celle de climatiseur et de
régulateur de l’ensemble des flux biogéochimiques. Plaquette de présentation.
00116012 L

FAESSEL (L), TOSTIVINT (C), SCHALLER (N) - FR/RITTMO AGROENVIRONNEMENT, FR/BIO BY DELOITTE,
FR/CEP - PRODUITS DE STIMULATION EN AGRICULTURE VISANT A AMELIORER LES FONCTIONNALITES
BIOLOGIQUES DES SOLS ET DES PLANTES : ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES - ANALYSE n° 79, 2015 : 8 p.
- fre, graph., tabl., bibl.
Au sein du marché des intrants agricoles de fertilisation et de protection des plantes, sont apparus au cours de ces
dernières années divers produits et substances qui visent à améliorer le fonctionnement du sol, de la plante ou les
interactions sol-plante à travers la stimulation de processus biologiques. Par leurs modes d’action originaux, ces «
produits de stimulation » suscitent l’intérêt grandissant des acteurs du monde agricole. Dans le cadre du « projet agroécologique pour la France » et du plan Écophyto, le ministère de l’Agriculture a commandité une étude visant à fournir
un état des lieux des connaissances disponibles sur ces produits. Les résultats de cette étude sont synthétisés dans la
présente note.
Bulletin Biblio Automne 2015
18
00116013 L

FAESSEL (L), NASSR (N), GOMY (C), TOSTIVINT (C), (ET AL.) - FR/RITTMO AGROENVIRONNEMENT, FR/BIO BY
DELOITTE - PRODUITS DE STIMULATION EN AGRICULTURE VISANT A AMELIORER LES FONCTIONNALITES
BIOLOGIQUES DES SOLS ET DES PLANTES - ETUDE DES CONNAISSANCES DISPONIBLES ET
RECOMMANDATIONS STRATEGIQUES - FR/CEP, FR/SDQPV - n° 79, 2014 : 155 p. - FI-LX 8 - fre, graph., tabl.,
bibl.
Au sein du marché des intrants agricoles de fertilisation et de protection des plantes, sont apparus au cours de ces
dernières années divers produits et substances qui visent à améliorer le fonctionnement du sol, de la plante ou les
interactions sol-plante à travers la stimulation de processus biologiques. Cette étude s'est concentrée sur 1- la réalisation
d'un panorama de cette catégorie de produits ; 2- un point sur les connaissances scientifiques ; 3- une description du
positionnement de ces produits dans les cadres réglementaires ; 4- une étude de la dynamique de marché et les
perspectives de développement ; 5- l'analyse de la pertinence agronomique et le positionnement de ces produits dans
des systèmes agroécologiques. Dans un second temps, les enseignements de l’étude ont permis de dresser des
perspectives à moyen terme et de formuler des recommandations à destination du MAAF.
00116282 L

LIM (S L), WU (T Y), LIM (P N), SHAK (K P Y) - MY/UNIV MONASH - THE USE OF VERMICOMPOST IN ORGANIC
FARMING : OVERVIEW, EFFECTS ON SOIL AND ECONOMICS - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND
AGRICULTURE 95 n° 6, 2015 : p. 1143-1156 - eng, graph., tabl., bibl.
00116283 L

TIMILSENA (Y P), ADHIKARI (R), CASEY (P), MUSTER (T), GILL (H), ADHIKARI (B) - AU/UNIV RMIT MELBOURNE,
AU/CSIRO - ENHANCED EFFICIENCY FERTILISERS : A REVIEW OF FORMULATION AND NUTRIENT RELEASE
PATTERNS - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 6, 2015 : p. 1131-1142 - eng,
graph., tabl., bibl.
00116290 L

FOTOPOULOS (V), CHRISTOU (A), ANTONIOU (C), MANGANARIS (G A) - CY/UNIV CYPRUS, CY/AGR RES INST HYDROGEN SULPHIDE : A VERSATILE TOOL FOR THE REGULATION OF GROWTH AND DEFENCE
RESPONSES IN HORTICULTURAL CROPS - REVIEW ARTICLE - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND
BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 3, 2015 : p. 227-234 - eng, tabl., ill., bibl.
00116307 B

COHAN (J P), LABREUCHE (J) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - COUVERTS INTERMEDIAIRES : LES
LEGUMINEUSES CONFIRMENT LEUR AVANTAGE - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 420, 2015 : p. 30-34 - fre,
graph.
Les légumineuses présentent, comme couvert intermédiaire, un avantage certain au regard du cycle de l'azote car elles
en fournissent des quantités significatives à la culture suivante tout en constituant un piège à nitrate efficace.
00116313 L

RUDOLPH (R E), SAMS (C), STEINER (R), THOMAS (S H), WALKER (S), UCHANSKI (M E) - US/UNIV NEW MEXICO,
US/UNIV TENNESSEE - BIOFUMIGATION PERFORMANCE OF FOUR BRASSICA CROPS IN A GREEN CHILE
PEPPER (CAPSICUM ANNUUM) ROTATION SYSTEM IN SOUTHERN NEW MEXICO - HORTSCIENCE 50 n° 2,
2015 : p. 247-253 - eng, tabl., bibl.
00116372 P
CAILLIEZ (B) - CONNAÎTRE LA QUALITÉ BIOLOGIQUE DE SES SOLS - FRANCE AGRICOLE (LA) n° 3596, 2015 :
p. 28 - fre, photo.
En plus des analyses de terre classiques, le programme Agrinnov, projet Casdar mené par l'INRA et de nombreux
partenaires, propose des outils pour mesurer l'activité biologique des sols.
00116503 L

ANDERSON (R L) - US/ARS USDA - INTEGRATING A COMPLEX ROTATION WITH NO-TILL IMPROVES WEED
MANAGEMENT IN ORGANIC FARMING. A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3,
2015 : p. 967-974 - eng, graph., photo., bibl.
00116508 L

BENCKISER (G), SCHARTEL (T), WEISKE (A) - DE/INST FOR APPLIED AND SOILMICROBIOLOGY,
DE/CHEMISCHES UND MIKROBIOLOGISCHES INST, DE/OEKOP - CONTROL OF NO3- AND N2O EMISSIONS IN
AGROECOSYSTEMS : A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1059-1074
- eng, tabl., graph., photo., ill., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
19
00116510 L

CARRANCA (C), TORRES (M O), MADEIRA (M) - PT/INIAV, PT/ISA UL - UNDERESTIMATED ROLE OF LEGUME
ROOTS FOR SOIL N FERTILITY - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1095-1102 eng, photo., tabl., graph., bibl.
00116511 L

ANTISARI (L V), ORSINI (F), MARCHETTI (L), VIANELLO (G), GIANQUINTO (G) - IT/UNIV BOLOGNA - HEAVY
METAL ACCUMULATION IN VEGETABLES GROWN IN URBAN GARDENS - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE
DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1139-1147 - eng, photo., tabl., graph., bibl.
00116512 L

GUO (L), WU (G), LI (C), LIU (W), YU (X), CHENG (D), JIANG (G) - CN/INST BOTANY BEIJING, CN/UNIV BEIJING,
CN/CHINESE RES ACAD ENV SCIENCES - VERMICOMPOSTING WITH MAIZE INCREASES AGRICULTURAL
BENEFITS BY 304 % - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1149-1155 - eng, photo.,
tabl., graph., bibl.
00116513 L

DEGRUNE (F), DUFRENE (M), COLINET (G), (ET AL.) - BE/GEMBLOUX AGRO-BIO TECH, (ET AL.) - A NOVEL SUBPHYLUM METHOD DISCRIMINATES BETTER THE IMPACT OF CROP MANAGEMENT ON SOIL MICROBIAL
COMMUNITY - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1157-1166 - eng, photo., tabl.,
graph., bibl.
00116564 L

LITTLE (N G), MOHLER (C L), KETTERINGS (Q M), DI TOMMASO (A) - US/UNIV CORNELL - EFFECTS OF
ORGANIC NUTRIENT AMENDMENTS ON WEED AND CROP GROWTH - WEED SCIENCE 63 n° 3, 2015 : p. 710-722
- eng, tabl., graph., bibl.
00116577 P, B, L

TORRES (M), BRAND (R) - FR/CTIFL, FR/GEVES - LE GREFFAGE DES CULTURES LÉGUMIÈRES EN FRANCE ET
DANS LE MONDE - ÉTAT DES LIEUX ET PROGRAMMES DE RECHERCHE - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 52-60 fre, graph., photo., tabl., bibl.
Le greffage, technique qui consiste à combiner les propriétés agronomiques d’un porte-greffe aux propriétés
agronomiques et organoleptiques d’un greffon, est une technique répandue dans le monde. Il s’agit en effet d’un moyen
rapide, contrairement à la création variétale « conventionnelle », permettant d’améliorer la tolérance aux stress biotiques
et abiotiques. Cette technique, qui permet d’améliorer la plante, a également un impact bénéfique sur la qualité du sol et
un impact minime sur l’environnement. Elle permet par exemple une diminution des apports de fertilisants et de produits
phytopharmaceutiques par rapport à des plants « francs ». Cet article présente la situation du greffage dans le monde et
tout particulièrement en France, où une étude menée par le Ctifl a permis de faire un point complet de la situation.
00116639 L

DUBON (G), BZDRENGA (L) - ENGRAIS VERT - L'OUTIL MULTI-FONCTIONS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR
n° 352, 2015 : p. 38-41 - fre, photo.
Avec ses multiples fonctions, il devient un outil indispensable dans les rotations de cultures légumières, en plein champ
comme sous abri, et même en arboriculture.
00116647 L

BERGER (P L) - LA CONVERSION AU BIO NE S'IMPROVISE PAS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 352,
2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Spécialisé à l'origine dans la fleur coupée, le Gaec Bouquet Savoyard à Sévrier s'est converti dans le maraîchage bio en
s'appuyant sur les conseils d'un maraîcher isérois, de l'Adabio et de la CA de Haute Savoie. Les trois associés sont les
Talents Bio 2015 de Tech&Bio.
00116692 L

ROSE (F) - AGROFORESTERIE - L'ARBRE AU BENEFICE DU LEGUME - BIOFIL n° 100, 2015 : p. 49-51 - fre,
photo., bibl.
L'agroforesterie se développe en maraîchage. Retour sur deux expériences de maraîchers qui se lancent.
Bulletin Biblio Automne 2015
20
00116693 L

THIOLLET SCHOLTUS (M), BOCKSTALLER - FR/INRA - USING INDICATORS TO ASSESS THE ENVIRONMENTAL
IMPACTS OF WINE GROWINGACTIVITY : THE INDIGO®METHOD - EUROPEAN JOURNAL OF AGRONOMY 62 n° ,
2015 : p. 13-25 - fre, graph., tabl., bibl.
00116698 L

HASLER (K), BRORING (S), OMTA (S W F), OLFS (H W) - DE/UNIV OSNABRUECK, NL/UNIV WAGENINGEN,
DE/UNIV BONN - LIFE CYCLE ASSESSMENT (LCA) OF DIFFERENT FERTILIZER PRODUCT TYPES - EUROPEAN
JOURNAL OF AGRONOMY 69 n° , 2015 : p. 41-51 - eng, carte, graph., tabl., bibl.
00116734 L

SANCHEZ GARCIA (M), ALBURQUERQUE (J A), SANCHEZ MONEDERO (M A), ROIG (A), CAYULA (M L) - ES/CSIC
- BIOCHAR ACCELERATES ORGANIC MATTER DEGRADATION AND ENHANCES N MINERALISATION DURING
COMPOSTING OF POULTRY MANURE WITHOUT A RELEVANT IMPACT ON GAS EMISSIONS - BIORESOURCE
TECHNOLOGY 192 n° , 2015 : p. 272-279 - eng, ill., graph., tabl., bibl.
Une étude de compostage a été réalisée pour évaluer l'impact de l'ajout de biochar à un mélange de fumier de volaille
et de la paille d'orge. Les résultats suggèrent que le biochar, comme additif de compostage, améliore les propriétés
physiques du mélange en empêchant la formation d'amas de plus de 70 mm. Il a favorisé l'activité microbiologique sans
impact significatif sur les pertes d'azote et les émissions gazeuses. Il a été estimé que l’addition de 3 % de biochar
pourrait réduire le temps de compostage de 20%.
00116792 L

CALVO (P), NELSON (L), KLOEPPER (J W) - US/UNIV AUBURN, CA/UNIV BRITISH COLUMBIA - AGRICULTURAL
USES OF PLANT BIOSTIMULANTS - PLANT AND SOIL 383 n° , 2014 : p. 3-41 - eng, tabl., bibl.
00116984 B

BILLAUD (S) - DESHERBAGE MECANIQUE : L'IC CULTIVATOR A L'ASSAUT DES PLANCHES FRANCAISES CULTURE LEGUMIERE n° 148, 2015 : p. 24-26 - fre, photo.
La bineuse IC Cultivator haute précision de Steketee a permis à Stecomat d'obtenir un Sival d'Or à Angers en 2014.
Même si aucune machine ne tourne actuellement en France, celle-ci présente pourtant de beaux atouts.
00117025 B

JOSSI (W), WITTWER (R), VAN DER HEIJDEN (M) - CH/AGROSCOPE - SENSIBILITE DES COUVERTS VEGETAUX
AUX LIMACES - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 7-8, 2015 : p. 366-369 - fre, bibl., tabl., graph.
Les couverts végétaux ont la mauvaise réputation de favoriser la multiplication des limaces qui menacent les cultures
suivantes. Les résultats des tests d'Agroscope montrent qu'il est possible d'influencer la population de limaces par le
choix de l'engrais vert.
00117139 B

LUTZ (M) - CH/AGROSCOPE - INVESTIR DANS L'AVENIR AVEC UNE BONNE HYGIÈNE SUR LE CHAMP APRÈS
LA RÉCOLTE - GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE) n° 4, 2015 : p. 17 - fre, photo.
Les résidus végétaux restant sur les parcelles après la récolte offrent un abri idéal aux maladies et aux ravageurs pour
se propager. Il est donc très important d'accorder suffisamment d'attention à l'hygiène sur le champ et de travailler les
parcelles rapidement après les récoltes.
Bulletin Biblio Automne 2015
21
Défense des cultures
00114228 L

KERGUNTEUIL (A) - FR/UNIV RENNES 1 - DES ODEURS POUR PROTEGER LES CULTURES : UTILISATION DE
COMPOSES VOLATILS POUR MODIFIER LE COMPORTEMENT DE LA MOUCHE DU CHOU, DELIA RADICUM ET
DE SES ENNEMIS NATURELS - THESE - 2013 : 158 p. - FI-LX 7 - fre, graph., photo., tabl., ill., bibl.
Les composés organiques volatils (COVs) émis par les végétaux jouent un rôle crucial dans les interactions planteinsectes en contribuant à l'organisation des réseaux trophiques. De nombreuses études tendent à montrer que les COVs
issus des plantes peuvent être exploités par l’Homme pour le développement de stratégies de protection des cultures
contre les insectes ravageurs. L’objectif de cette thèse fut d’évaluer le rôle potentiel des COVs dans la mise en place
d’une méthode pour protéger les cultures de Brassicacées contre l’un de ses principaux ravageurs, la mouche du chou
Delia radicum.
00114273 B

FR/ECOPHYTO 2018 - RAPPORT ANNUEL DE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE DU TERRITOIRE A L'ATTENTION
DE L'ASSEMBLEE NATIONALE ET DU SENAT - FR/DIRECTION DE L'ALIMENTATION - SD : 39 p. - PHYTO A 162 fre, photo., carte, tabl.
Au sommaire : présentation de l'organisation de la surveillance biologique du territoire et du cadre législatif et
réglementaire ; épidémio-surveillance dans le domaine végétal ; surveillances des effets non intentionnels (ENI) des
pratiques phytosanitaires.
00114413 L

GULLINO (M L), GARIBALDI (A), (ED) - IT/UNIV TORINO - PROCEEDINGS OF THE EIGHTH INTERNATIONAL
SYMPOSIUM ON CHEMICAL AND NON-CHEMICAL SOIL AND SUBSTRATE DISINFESTATION - TURIN (IT) ; 1317/07/2014 - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1044, 2014 : 453 p. - eng, graph., tabl., bibl.
00114794 B

FR/DGAL SDQPV - HANNETONS ET VERS BLANCS - NOTE NATIONALE BSV - FR/ECOPHYTO - 2013 : 8 p. - fre,
photo.
Note sur la situation des hannetons sur le territoire, description et cycle de développement des différentes espèces de
hannetons, lutte mécanique et biologique contre les larves.
00114795 B

FR/DGAL SDQPV - LES AMBROISIES, DES ADVENTICES DES CULTURES DANGEREUSES POUR LA SANTE.
IDENTIFICATION ET STRATEGIES DE LUTTE - NOTE NATIONALE BSV - FR/ECOPHYTO - 2013 : 5 p. - fre, photo.,
carte
Identification des deux types d'Ambroisies à feuilles d'armoise et stratégie de lutte contre ces plantes allergisantes :
arrachage, fauchage, déchaumage et gestion du couvert végétal après culture de printemps.
00114798 B

FRASER (H) - CA/ONTARIO MIN AGRIC FOOD RURAL AFFAIRS - STRATEGIES DE GESTION DE LA PUNAISE
MARBREE - CA/MIN AGRIC ONTARIO - 2014 : 3 p. - fre, photo.
La punaise marbrée s'attaque à plusieurs cultures comme la pomme, la poire, la framboise. L'article porte sur le
dépistage de cette punaise. Comme outils de détection : pièges avec phéromones et dépistage visuel sur les plants.
00115040 L

CUTHBERTSON (A G S), BLACKBURN (L F), AUDSLEY (N) - GB/FERA - EFFICACY OF COMMERCIALLY
AVAILABLE INVERTEBRATE PREDATORS AGAINST DROSOPHILA SUZUKII - INSECTS 5 n° 4, 2014 : p. 952-960
- eng, graph., photo., bibl.
00115042 L

DANIEL (C), MATHIS (S), FEICHTINGER (G) - CH/FIBL, CH/FACHSTELLE PFLANZENSCHUTZ STRICKHOF - A
NEW VISUAL TRAP FOR RHAGOLETIS CERASI (L.) (DIPTERA: TEPHRITIDAE) - INSECTS 5 n° 3, 2014 : p. 564-576
- eng, graph., photo., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
22
00115043 L

DUMENIL (C), JUDD (G J R), BOSCH (D), BALDESSARI (M), GEMENO (C), GROOT (A T) - NL/IBED, CA/PACIFIC
AGRI FOOD RES CENTRE, ES/IRTA, IT/FEM, ES/UNIV LLEIDA, DE/MAX PLANCK INST FOR CHEMICAL ECOLOGY
- INTRASPECIFIC VARIATION IN FEMALE SEX PHEROMONE OF THE CODLING MOTH CYDIA POMONELLA INSECTS 5 n° 4, 2014 : p. 705-421 - eng, tabl., graph., bibl.
00115057 L

FR/GIS PICLEG - RENCONTRES RED PACA GIS PICLEG. AVIGNON : 27-28/11/2014 - FR/GIS PICLEG - 2014 : np fre
Dossier remis aux participants. Programme : Résultats du programme Vasculeg/ Exposés (Dephy ferme légumes ;
Prabiotel ; Tutapi ; Nutrition des plantes et bioagresseurs ; TeSys-leg) ; Macroplus.
00115058 B, L, P
BAUDET (A), MEUNIER (J) - FR/ACTA - INDEX PHYTOSANITAIRE ACTA 2015 - 51E EDITION - 2014 : 984 p. PHYTO A 164 - fre
Description, présentation, mode d'utilisation des produits phytosanitaires à la date de parution de l'ouvrage, ainsi que
leurs fournisseurs.
00115224 L

GULLINO (M L), BONANTS (P J M), (ED) - IT/AGROINNOVA, NL/PLANT RES INT - DETECTION AND DIAGNOSTICS
OF PLANT PATHOGENS - DE/SPRINGER - 2014 : 200 p. - FI-LX 7 - eng, graph., photo., ill., tabl., bibl. - Plant
Pathology in the 21st Century
00115227 L

LUGTENBERG (B), (ED) - NL/UNIV LEIDEN - PRINCIPLES OF PLANT-MICROBE INTERACTIONS - MICROBES FOR
SUSTAINABLE AGRICULTURE - DE/SPRINGER - 2015 : 448 p. - FI-LX 7 - eng, tabl., graph., ill., photo., bibl.
00115234 L

SHELLY (T), EPSKY (N), JANG (E B), REYES FLORES (J), VARGAS (R), (ED) - US/US DPT AGRICULTURE
WAIMANALO, US/US DPT AGRICULTURE MIAMI, US/US DPT AGRICULTURE HILO, AT/INT ATOMAC ENERGY
AGENCY - TRAPPING AND THE DETECTION, CONTROL, AND REGULATION OF TEPHRITID FRUIT FLIES LURES, AREA-WIDE PROGRAMS, AND TRADE IMPLICATIONS - DE/SPRINGER - 2014 : 638 p. - FI-LX 7 - eng,
tabl., graph., photo., bibl.
00115235 L

MECHANISMS OF PLANT INSECT INTERACTIONS - SPECIAL ISSUE - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 66
n° 2, 2015 : p. 421-623 - FI-LX 7 - eng, ill., graph., tabl., bibl.
00115247 L

DALSTEIN (M C), FRATANTUONO (M), BERUD (M), SEVELY (C), RIVIERE (N), SAGNES (J L) - FR/CTIFL,
FR/STATION LA MORINIERE, FR/CA 66, FR/STATION LA PUGERE, FR/CA 34, FR/CA 47, FR/CA 82 - BILAN PHYTO
ARBO 2014 - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 346, 2015 : p. 34-44 - fre, photo.
Val de Loire : une année pluvieuse et douce/ Pyrénées-Orientales : une année assez facile/ PACA : l'été pluvieux et
frais change la donne/ Languedoc : une année maîtrisée/ Sud-Ouest : des conditions climatiques atypiques.
00115302 L

WEN (F), ZHANG (Z), HE (Y), CHEN (Z), LI (M), MO (M) - CN/UNIV YUNNAN - SYNERGISM BETWEEN UREA AND
UREASE-POSITIVE BACTERIA IN CONTROLLING ROOT-KNOT NEMATODES - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT
PATHOLOGY 141 n° 1, 2015 : p. 179-191 - eng, tabl., graph., bibl.
00115337 B, L

FR/MONTPELLIER SUPAGRO, FR/AFPP, FR/CTIFL, (ET AL.) - 10EME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES
RAVAGEURS EN AGRICULTURE - RAVAGEURS ET INSECTES INVASIFS ET EMERGENTS, MONTPELLIER : 2123/10/2014 - FR/AFPP - 2014 : np - FI-B - fre, bibl., graph., photo., tabl.
Présentations et exposés des intervenants.
00115341 L

RESIDUES WORKSHOP. ZAVENTEM (BE) : 26-27/01/2015 - EUR/ECP - 2015 : cd - eng
Interventions.
Bulletin Biblio Automne 2015
23
00115369 L

MARTINELLI (F), SCALENGHE (R), DAVINO (S), PANNO (S), (ET AL.) - IT/UNIV PALERMO, IT/IEMEST - ADVANCED
METHODS OF PLANT DISEASE DETECTION. A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n°
1, 2015 : p. 1-25 - eng, graph., tabl., photo., bibl.
00115370 L

LEFEBVRE (M), LANGRELL (S R H), GOMEZ Y PALOMA (S) - EUR/JRC - INCENTIVES AND POLICIES FOR
INTEGRATED PEST MANAGEMENT IN EUROPE : A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT
35 n° 1, 2015 : p. 27-45 - eng, tabl., ill., bibl.
00115373 L

CAMPOS (E V R), DE OLIVEIRA (J L), FRACETO (L F), SINGH (B) - BR/UNESP, IN/UNIV HIMACHAL PRADESH POLYSACCHARIDES AS SAFER RELEASE SYSTEMS FOR AGROCHEMICALS - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE
DEVELOPMENT 35 n° 1, 2015 : p. 47-66 - eng, tabl., ill., bibl.
00115442 L

BERNARDO (U), GEBIOLA (M), GUALTIERI (L), NAPPO (A G), NUGNES (F), SASSO (R), VICIDOMINI (S), VIGGIANI
(G) - IT/CNR, US/UNIV ARIZONA, IT/UNIV PORTICI, IT/ENEA CR CASCCIA - XXIV CONVEGNO NAZIONALE ITALIANO
DI ENTOMOLOGIA. OROSEI : 09-14/06/2014 - INVASIONI SILENZIOSE E CONTROLLO BIOLOGICO - 2014 : p. 57-58
- ita, bibl.
00115465 L

GOMY (C), TOSTIVINT (C), DECHANTELOUP (A), FAESSEL (L), NASSR (N), HIPPER (C) - FR/CEP, FR/BIO BY
DELOITTE, FR/RITTMO AGROENVIRONNEMENT - PRODUITS DE STIMULATION EN AGRICULTURE VISANT A
AMELIORER LES FONCTIONNALITES BIOLOGIQUES DES SOLS ET DES PLANTES - ETUDE DES
CONNAISSANCES DISPONIBLES ET RECOMMANDATIONS STRATEGIQUES - FR/MIN AGR AGROALIM ET
FORET, FR/BIO BY DELOITTE - 2014 : 154 p. - FI-LX 7 - fre, tabl., graph., bibl.
Ces dernières années ont vu se développer, au sein du marché des intrants agricoles, divers produits et substances qui
visent à améliorer le fonctionnement du sol, de la plante ou les interactions entre sol et plante. Ces produits de
stimulation suscitent un intérêt grandissant auprès des différents acteurs du monde agricole. Pour avoir une vision plus
précise de la situation et des connaissances autour de ces produits, cette étude consiste en premier lieu à réaliser un
panorama de cette catégorie de produits afin d’en définir les contours et les caractéristiques, faire le point sur les
connaissances scientifiques, étudier la dynamique de marché et les perspectives de développement et analyser la
pertinence agronomique et le positionnement de ces produits dans des systèmes agroécologiques. Dans un second
temps, les enseignements de l’étude ont permis de dresser des perspectives à moyen terme et de formuler des
recommandations à destination du ministère de l’agriculture.
00115533 L

DUGA (A T), RUYSEN (K), DEKEYSER (D), NUYTTENS (D), BYLEMANS (D), NICOLAI (B M), VERBOVEN (P) BE/MEBIOS, BE/ILVO, BE/PC FRUIT - SPRAY DEPOSITION PROFILES IN POME FRUIT TREES : EFFECTS OF
SPRAYER DESIGN, TRAINING SYSTEM AND TREE CANOPY CHARACTERISTICS - CROP PROTECTION 67 n° ,
2015 : p. 200-213 - FI-LX 7 - eng, tabl., graph., photo., ill., bibl.
00115564 L

SAFAROVA (D), (ED) - CZ/UNIV PALACKY - PROCEEDINGS OF THE SECOND INTERNATIONAL SYMPOSIUM ON
PLUM POX VIRUS - OLOMOUC (CZ) : 03-06/09/2013 - ACTA HORTICULTURAE n° 1063, 2015 : 183 p. - eng, photo.,
graph., tabl., bibl.
00115604 L

ORTIZ (A M), SIPES (B S), MIYASAKA (S C), ARAKAKI (A S) - US/UNIV HAWAII - GREEN MANURE CROPS FOR
MANAGEMENT OF MELOIDOGYNE JAVANICA AND PYTHIUM APHANIDERMATUM - HORTSCIENCE 50 n° 1,
2015 : p. 90-98 - eng, tabl., graph., bibl.
00115611 L

SAUSSURE (S), PLANTAGENEST (M), THIBORD (J B), LARROUDE (P), POGGI (S) - FR/AGROCAMPUS OUEST,
FR/INRA, FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - MANAGEMENT OF WIREWORM DAMAGE IN MAIZE FIELDS
USING NEW, LANDSCAPE-SCALE STRATEGIES - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT n° EARLY
VIEW, 2015 : 10 p. - eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
24
00115626 L

GERGERICH (R C), (ET AL.) - US/UNIV ARKANSAS, (ET AL.) - SAFEGUARDING FRUIT CROPS IN THE AGE OF
AGRICULTURAL GLOBALIZATION - PLANT DISEASE 99 n° 2, 2015 : p. 176- 186 - eng, photo., ill., bibl.
00115630 L

TOTH (M), FURLAN (L), VUTS (J), (ET AL.) - HU/PLANT PROTECTION INST, IT/VENETO AGRICOLTURA,
GB/ROTHAMSTED RES HARPENDEN, (ET AL.) - GERANYL HEXANOATE, THE FEMALE-PRODUCED
PHEROMONE OF AGRIOTES SORDIDUS ILLIGER (COLEOPTERA: ELATERIDAE) AND ITS ACTIVITY ON BOTH
SEXES - CHEMOECOLOGY 25 n° , 2015 : p. 1-10 - eng, graph., tabl., ill., bibl.
00115686 L

BILLAUD (S), LEVEQUE (O) - CONTROLES PULVERISATEURS - LES ARBORICULTEURS PLUTOT MAUVAIS
ELEVES - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 691, 2015 : p. 26-27 - fre, photo.
Plus de cinq ans après son démarrage, le contrôle obligatoire des pulvérisateurs dresse un premier bilan.
00115690 L

ROWLANDSON (T), GLEASON (M), SENTELHAS (P), GILLESPIE (T), THOMAS (C), HORNBUCKLE (B) - CA/UNIV
GUELPH, US/UNIV IOWA, BR/UNIV SAO PAULO, US/UNIV CALIFORNIA - RECONSIDERING LEAF WETNESS
DURATION DETERMINATION FOR PLANT DISEASE MANAGEMENT - PLANT DISEASE 99 n° 3, 2015 : p. 310-319 eng, tabl., ill., photo., graph., bibl.
00115719 B, L, P

ERARD (P), ARIAS (T) - FR/CTIFL - PAILLAGE DES CULTURES LEGUMIERES - CARTOGRAPHIE DE LA FILIERE
FILMS AGRICOLES - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 55-61 - bibl., carte, eng, fre, photo., graph., tabl.
Dans le cadre du programme de recherche RAFU (Valorisation des Films Agricoles Usagés), porté par Adivalor et
labellisé par Terralia, Pôle Européen d´Innovation Fruits et Légumes, le CPA a confié au Ctifl la mission d’estimer le
gisement annuel des films plastiques agricoles neufs utilisés en cultures légumières de plein champ et sous abris. Cette
étude, réalisée de novembre 2012 à juin 2013, sous forme d’enquête auprès des techniciens de chambres d’agriculture,
d’organisations professionnelles et de stations régionales d’expérimentation, recense les surfaces paillées et bâchées, les
types et les quantités de films neufs et usagés par bassin de production et par culture.
00115720 B

FR/SUD ARBO - FICHE SUD ARBO 2015 : DROSOPHILA SUZUKII - FR/CR LANGUEDOC ROUSSILLON - 2014 : 4
p. - F. PATHO 131 - fre, ill., photo., graph.
Fiche technique sur la mouche Drosophila suzukii : symptômes et dégâts, reconnaissance de l'insecte et de ses oeufs,
cycle de vie et biologie, maîtrise du ravageur.
00115754 B

DELYE (C), CAUSSE (R), MICHEL (S) - FR/INRA - LE SENECON COMMUN RESISTE AUX INHIBITEURS DE L'ALS PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX n° 681, 2015 : p. 35-38 - fre, photo., bibl.
Suite à des échecs ou des difficultés de désherbage du séneçon commun à l'aide d'herbicides inhibiteurs de l'ALS en
blé ou en vigne, l'hypothèse de la présence d'une résistance a été étudiée.
00115772 B

VOGLER (U), FAHNDRICH (S), BAUR (B), GRABENWEGER (G) - CH/AGROSCOPE - VERS FIL DE FER : DES
RAVAGEURS DANS LE SOL - MARAICHER (LE) n° 1, 2015 : p. 13-15 - fre, ger, photo.
La lutte chimique contre les vers fil de fer n'est pas possible en culture maraîchère, il faut combattre le ravageur avec
des mesures culturales et techniques.
00115793 B

MINOV (S V), COINTAULT (F), VANGEYTE (J), (ET AL.) - DEVELOPMENT OF HIGH-SPEED IMAGE ACQUISITION
SYSTEMS FOR SPRAY CHARACTERIZATION BASED ON SINGLE-DROPLET EXPERIMENTS - TRANSACTIONS
OF THE ASABE 58 n° 1, 2015 : p. 27-37 - bibl., eng, graph., ill., photo., tabl.
Mise au point d'un système pour la prise d'images à haute vitesse pour la caractérisation d'une seule gouttelette
pulvérisée.
Bulletin Biblio Automne 2015
25
00115795 B

SHEN (Y), ZHU (H) - EMBEDDED COMPUTER-CONTROLLED PREMIXING INLINE INJECTION SYSTEM FOR AIRASSISTED VARIABLE-RATE SPRAYERS - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 1, 2015 : p. 39-46 - bibl., eng, ill.,
photo., graph., tabl.
Mise au point d'un système d'injection en ligne, commandé par ordinateur, pour le prémélange de produits
phytosanitaires appliqués par des pulvérisateurs à jet porté et à taux variable en arboriculture.
00115843 L

XING (K), ZHU (X), PENG (X), QIN (S) - CN/UNIV JIANGSU - CHITOSAN ANTIMICROBIAL AND ELICITING
PROPERTIES FOR PEST CONTROL IN AGRICULTURE : A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE
DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 569-588 - eng, photo., tabl., graph., bibl.
00115875 L

SAUSSURE (S), PLANTEGENEST (M), THIBORD (J B), LARROUDE (P), POGGI (S) - FR/AGROCAMPUS OUEST,
FR/INRA, FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - MANAGEMENT OF WIREWORM DAMAGE IN MAIZE FIELDS
USING NEW, LANDSCAPE-SCALE STRATEGIES - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2,
2015 : p. 793-802 - eng, tabl., photo., graph., carte, bibl.
00115888 L

LE CORRE (M) - LE CAUCHEMAR DES LANIGERES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 349, 2015 : p. 44 - fre,
photo.
Aphelinus mali est un parasitoïde spécifique du puceron lanigère. Des observations en vergers dans le Sud-Ouest
montrent que son action permet de réguler les populations de ce puceron.
00115891 L

SCHWEIZER (S), HOHN (H), KUSKE (S), NAEF (A) - CH/AGROSCOPE - INFLUENCE DES MESURES DE
REDUCTION DE LA DERIVE - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 2,
2015 : p. 134-137 - fre, photo., graph., bibl.
Les zones tampons peuvent être réduites (Suisse) si des mesures visant à réduire les risques de dérive sont
appliquées. Quelles sont les répercussions de ces mesures sur l'efficacité biologique des produits phytosanitaires ?
Résultats.
00115907 L

REDDY (P P) - IN/INDIAN INST HORT RES - BIOINTENSIVE INTEGRATED PEST MANAGEMENT IN
HORTICULTURAL ECOSYSTEMS - INT/SPRINGER - 2014 : 277 p. - FI-LX 8 - eng, photo., tabl., bibl.
00115932 B

GOLDARAZENA (A), DE HEREDIA (I P), (ET AL.) - SPREAD OF THE YELLOW-LEGGED HORNET VESPA
VELUTINA NIGRITHORAX DU BUYSSON (HYMENOPTERA: VESPIDAE) ACROSS NORTHERN SPAIN - BULLETIN
OEPP 45 n° 1, 2015 : p. 133-138 - bibl., eng, carte, graph.
Dissémination du frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax du Buysson, prédateur des abeilles, dans le nord de
l'Espagne.
00115938 L

ACIMOVIC (S G) - US/UNIV MICHIGAN - DISEASE MANAGEMENT IN APPLES USING TRUNK INJECTION
DELIVERY OF PLANT PROTECTIVE COMPOUNDS - THESE - 2014 : 382 p. - FI-LX 8 - eng, graph., tabl., photo., bibl.
00115945 L

DUGA (A T), RUYSEN (K), DEKEYSER (D), NUYTTENS (D), BYLEMANS (D), NICOLAI (B M), VERBOVEN (P) BE/KU LEUVEN, BE/ILVO, BE/PC FRUIT - SPRAY DEPOSITION PROFILES IN POME FRUIT TREES : EFFECTS OF
SPRAYER DESIGN, TRAINING SYSTEM AND TREE CANOPY CHARACTERISTICS - CROP PROTECTION 67 n° ,
2015 : p. 200-213 - FI-LX 8 - eng, photo., graph., tabl., bibl.
00115948 L

MINOV (S V), COINTAULT (F), VANGEYTE (J), PIETERS (J G), NUYTTENS (D) - BE/ILVO, FR/AGROSUP DIJON,
BE/UNIV GHENT - DROPLET GENERATION AND CHARACTERIZATION USING A PIEZOELECTRIC DROPLET
GENERATOR AND HIGH SPEED IMAGING TECHNIQUES - CROP PROTECTION 69 n° , 2015 : p. 18-27 - FI-LX 8 eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
26
00115957 L

DONG (X), ZHU (H), YANG (X) - US/USDA ARS, CN/CHIN ACAD AGR MECHANIZATION SCIENCES CHARACTERIZATION OF DROPLET IMPACT AND DEPOSIT FORMATION ON LEAF SURFACES - PEST
MANAGEMENT SCIENCE 71 n° 2, 2015 : p. 302-308 - eng, graph., photo., tabl., bibl.
00115985 L
FR/CRA RHONE ALPES, FR/DRAAF RHONE ALPES - GUIDE SUR DES PRATIQUES ALTERNATIVES AUX
PRODUITS PHYTOSANITAIRES ARBORICULTURE - GRANDES CULTURES - MARAICHAGE - VITICULTURE FR/CRA RHONE ALPES, FR/DRAAF RHONE ALPES - 2014 : np - FI-LX 8, FI-B - fre, photo., tabl., bibl.
Dans un contexte de changement de pratiques du monde agricole, voire de modification des systèmes de culture, et
pour s’affranchir des intrants et des produits phytosanitaires en particulier, il est important de pouvoir proposer des
références sur les pratiques alternatives déjà éprouvées et/ou adoptées par des agriculteurs. Ce guide regroupe des
fiches techniques sur les pratiques alternatives aux produits phytosanitaires en arboriculture, grandes cultures,
maraîchage et viticulture. Il est issu d’un travail de synthèse et d’actualisation du guide de la CROPPP réalisé en 2004.
Ce travail a été réalisé dans le cadre d’une étude pilotée par la Chambre régionale d’agriculture de Rhône-Alpes en 2011.
Les fiches ont été finalisées par la DRAAF Rhône-Alpes en 2014 dans le cadre du plan régional Ecophyto.
00116008 P

WEYDERT (C), MANDRIN (J F), TROTTIN (Y) - FR/CTIFL - LE RAVAGEUR EMERGENT DROSOPHILA SUZUKII BILAN DE DEUX ANNEES D'ETUDES DANS LE CADRE DU PROJET CASDAR - INFOS CTIFL n° 310, 2015 : p. 2636 - fre, photo., tabl., graph.
Depuis son identification en France en 2010, D. suzukii a connu une très rapide progression de son aire de répartition,
de ses niveaux de population et une extension de la gamme des cultures atteintes. Le projet Casdar D. suzukii, initié en
2013, vise à mieux connaître ce ravageur et à identifier et évaluer des outils pour sa maîtrise. Cet article fait le bilan des
deux premières années d’études sur le ravageur. Il fait suite à trois articles de 2011, 2012 et 2013 portant sur la
situation de ce ravageur en arboriculture, et à un article paru en avril 2013 présentant les résultats des premières études
sur fraise.
00116014 L

BOISSONNOT (R) - FR/CNAM, FR/IRSTEA - RISQUES SANITAIRES ET PERCEPTION CHEZ LES AGRICULTEURS
UTILISATEURS DE PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES - THESE - 2014 : 280 p. - FI-LX 8 - fre, photo., tabl.,
graph., bibl.
L’objectif de ce travail est d’évaluer comment la perception du risque influe sur les pratiques des agriculteurs. Il vise
aussi à décrire et évaluer les déterminants de cette perception, et leurs impacts sur le risque sanitaire des utilisateurs de
produits phytosanitaires.
00116023 B

MARCHAND (P) - FR/ITAB - LE CHITOSAN, UN SDN MULTIFONCTION - ALTER AGRI n° 129, 2015 : p. 30-31 - fre,
bibl.
Le chitosan, simulateur naturel de défenses des plantes, est un produit d'origine animale (la chitine de crabe).
Récemment approuvé en tant que substance de base concernant la mise sur le marché des produits
phytopharmaceutiques, il est en cours d'évaluation pour son autorisation en agriculture biologique. L'article présente
quelques essais concluants sur kiwi, plants de pomme de terre, plants de soja et sur tomate.
00116051 L

URRUTY (N), BOIFFIN (J), GUYOMARD (H), DEVEAUD (T) - FR/INRA - USAGE DES PESTICIDES EN
AGRICULTURE : EFFETS DES CHANGEMENTS D’USAGE DES SOLS SUR LES VARIATIONS DE L’INDICATEUR
NODU - NOTES ET ETUDES SOCIO ECONOMIQUES n° 39, 2015 : p. 165-185 - fre, tabl., bibl.
D’après le suivi de l’indicateur NODU, la consommation française de produits phytosanitaires a peu évolué entre 2008
et 2012 avec cependant des variations interannuelles relativement importantes. Dans cet article, les auteurs estiment
puis analysent l’effet des changements d’usage des terres sur l’évolution du NODU de 1989 à 2012. À cette fin, ils ont
développé une méthode d’estimation visant à relier le NODU aux changements d’usage des terres. Les résultats
montrent que ces derniers ont eu peu d’impact sur le NODU de 2008 à 2012, les changements ayant eu principalement
lieu à travers des substitutions entre cultures à intensité de consommation de pesticides voisine. Sur une plus longue
période, les substitutions ont été différentes et leur impact sur l’utilisation globale des pesticides, plus important.
Bulletin Biblio Automne 2015
27
00116059 B

RODENBURG (J) - UV-LIGHT CONTROLS FUNGI, PLANT CLEARLY GROWS MORE - IN GREENHOUSES 4 n° 2,
2015 : p. 10-11 - eng, photo.
L’utilisation des UV en cultures sous serre permet de lutter contre les pathogènes (virus, bactéries, champignons) de
manière directe et en renforçant les cellules de la plante, ce qui permet une réduction des traitements phytosanitaires.
Cette méthode pourrait faire partie d'une stratégie de lutte intégrée, mais les coûts sont élevés. Témoignage d'un
producteur de roses aux Pays-Bas sur la mise en place de cette méthode : équipement, influence sur la croissance des
plantes, programme de traitement.
00116061 B

VAN VELDEN (P) - RIGHT LIGHT COLOUR GIVES PLANT A BOOST - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p. 16-17 eng, photo.
Des travaux menés au sein de Wageningen UR Greenhouse Horticulture démontrent une relation entre la lumière et la
résistance des plantes aux pathogènes en cultures sous serre sous éclairage artificiel : le but de l'étude était de
déterminer quelles couleurs permettent aux plantes de produire des substances qui induisent une réponse de résistance
aux champignons pathogènes : la lumière rouge inhibe la croissance de la plante et augmente la production de
substances de résistance, les infrarouges lointains ont l'effet inverse, en combinaison avec l'application de stimulateurs
des défenses des plantes la résistance de la plante pourrait être augmentée. Des essais menés en culture de tomate ont
démontré que les plantes ayant reçu le traitement de lumière rouge ont résisté au Botrytis mais pas à l'oïdium. Sachant
que l'infection fongique se produit à certains moments de la journée, un programme de traitement par la lumière selon
la couleur pourrait être un moyen efficace de protéger la culture.
00116066 B

DECOIN (M) - BIOCONTROLE, DES SUJETS SI SAVOUREUX - DOSSIER - PHYTOMA - LA DEFENSE DES
VEGETAUX n° 682, 2015 : p. 13-52 - fre, tabl., graph., bibl.
Au sommaire de ce dossier : - Le biocontrôle et les lois, des cadres fixés qui évoluent déjà. - Le 9ème Adim d'IBMA,
rencontre mondiale du biocontrôle. - Les Bacillus spp., des bactéries aux multiples usages. - La prophylaxie pour
combattre la fusariose des épis de blé. - Pythium oligandrum testé contre l'esca de la vigne. - Protection biologique
intégrée contre les thrips sur fraise. - Gestion de la processionnaire du pin, les pratiques ont évolué. - Produits de
biocontrôle, quoi de neuf à la gamme ?
00116068 B

VAN VELDEN (P) - NL/WAGENINGEN UR GREENHOUSE HORTICULTURE - BACTERIA DO THE BIGGEST CLEAN
UP AND DISEASES STAY AWAY LONGER - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p. 38-39 - eng, photo.
Revue des atouts et limites de la désinfection biologique du sol en cultures sous serre. Témoignages sur l'efficacité des
différentes méthodes disponibles : culture de plantes toxiques, incorporation de granules Herbie. Ces derniers,
développés par la compagnie Thatchtec, en collaboration avec l’Université de Wageningen, proviennent de déchets
végétaux de l’agro-industrie.
00116082 L

KALUZNY PINON (L) - LE BIOCONTROLE NE REINVENTE PAS LA ROUE ! - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n°
HS MAI, 2015 : p. 19-20 - fre, photo.
Le biocontrôle valorise ce qui se fait de mieux dans la nature pour protéger les cultures, sans négliger l'étape
essentielle du diagnostic. Les produits et agents de biocontrôle offrent des solutions combinatoires et non de
remplacement.
00116091 B, L

FR/AFPP, FR/FREDON NORD PAS DE CALAIS, FR/MIN AGRICULTURE - 5EME CONFERENCE INTERNATIONALE
SUR LES METHODES ALTERNATIVES DE PROTECTION DES PLANTES - LILLE : 11-13/03/2015 - FR/AFPP 2015 : cd - AFPP 2015/1 - fre
Les différents thèmes abordés au sein des sessions concernent les méthodes alternatives en protection des plantes
pour l'ensemble des cultures de plein champ et sous abris, pour les forêts et les zones non agricoles.
00116108 B

WIRTZ (K), SCHIRRING (A) - INNOVATING TOGETHER FOR SUSTAINABLE HORTICULTURE - CHRONICA
HORTICULTURAE 55 n° 1, 2015 : p. 14-16 - eng, photo.
Le point sur les objectifs et les collaborations de Bayer CropScience, une entreprise mondiale leader dans les domaines
de la protection des cultures, de la lutte antiparasitaire non agricole, des semences et des biotechnologies végétales
Bulletin Biblio Automne 2015
28
00116142 P, B, L

TROTTIN (Y), BRONDINO (L), TERRENTROY (A), ADE (C), PELLETIER (B), DIJAN CAPORALINO (C) - FR/CTIFL,
FR/INRA, FR/CDDM, FR/ARELPAL, FR/CA 13 - PERSPECTIVES DU PROJET PRABIOTEL - ETUDE ECONOMIQUE
DE PROTOTYPES D'ITINERAIRES TECHNIQUES - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 44-50 - fre, graph.
Le projet Prabiotel (2009 à 2011, dix partenaires), soutenu par le Casdar, porté par le Ctifl et labellisé par le GIS
PIClég, avait pour objectif d’avancer dans la connaissance des pratiques améliorantes vis-à-vis des bioagresseurs
telluriques et de leur intégration dans des systèmes de culture (sous abris froids et en plein champ). À partir des
données obtenues, une étude économique pilotée et financée par le GIS PIClég a été réalisée par la chambre
d’agriculture des Bouches-du-Rhône en collaboration avec les partenaires techniques du projet. L’objectif consiste, d’une
part, à comparer l’utilisation de méthodes alternatives contre les maladies et ravageurs du sol par rapport à une conduite
répandue sur les exploitations et, d’autre part, d’évaluer les incidences économiques d’une diminution de l’utilisation des
produits de désinfection chimique du sol. Les avantages et les inconvénients de l’intégration de méthodes alternatives
ont été analysés par rapport à une stratégie sans interventions.
00116147 L

LE CORRE (M) - DROSOPHILA TOUJOURS LA - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 351, 2015 : p. 36-38 - fre,
photo.
Les premières solutions contre ce ravageur se précisent. Solutions fort attendues puisque l'année 2014 a vu la
population exploser et des dégâts s'étendre à de nouvelles espèces.
00116192 L

KALUZNY PINON (L) - LA PARADE DES COUVERTURES ET FILETS PLASTIQUES - ABRIS MICROCLIMATIQUES
- ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 693, 2015 : p. 19-20 - fre, photo.
Bâches, toiles et filets en tous genres sécurisent la production en protégeant des intempéries tout en étalant la récolte.
Ces couvertures plastiques permettent également de se prémunir contre certains ravageurs et maladies.
00116211 L

KULKARNI (S S), DOSDALL (L M), WILLENBORG (C J) - CA/UNIV ALBERTA, CA/UNIV SASKATCHEWAN - THE
ROLE OF GROUND BEETLES (COLEOPTERA: CARABIDAE) IN WEED SEED CONSUMPTION : A REVIEW WEED SCIENCE 63 n° 2, 2015 : p. 355-376 - eng, bibl.
Régime granivore des insectes et mauvaises herbes.
00116223 L

ROWLANDSON (T), GLEASON (M), SENTELHAS (P), GILLESPIE (T), THOMAS (C), HORNBUKLE (B) - CA/UNIV
GUELPH, US/UNIV IOWA, BR/UNIV SAO PAULO, US/UNIV CALIFORNIA - RECONSIDERING LEAF WETNESS
DURATION DETERMINATION FOR PLANT DISEASE MANAGEMENT - PLANT DISEASE 99 n° 3, 2015 : p. 310-319 eng, graph., tabl., photo., carte
00116255 L

GILL (U S), LEE (S), MYSORE (K S) - US/SAMUEL ROBERTS NOBLE FOUND (THE) - HOST VERSUS NONHOST
RESISTANCE : DISTINCT WARS WITH SIMILAR ARSENALS - PHYTOPATHOLOGY 105 n° 5, 2015 : p. 580-587 eng, graph., bibl.
00116268 L

ROSSI STACCONI (M V), BUFFINGTON (M), DAANE (K M), DALTON (D T), GRASSI (A), (ET AL.) - IT/FOND EMACH, US/SYST ENTOMOL LAB, US/UNIV CALIFORNIA, US/UNIV OREGON, (ET AL.) - HOST STAGE
PREFERENCE, EFFICACY AND FECUNDITY OF PARASITOIDS ATTACKING DROSOPHILA SUZUKII IN NEWLY
INVADED AREAS - BIOLOGICAL CONTROL 84 n° , 2015 : p. 28-35 - eng, graph., ill., bibl.
00116288 B

HIRON (J C) - DES REMPLACANTS NATURELS POUR LES PRODUITS DE SYNTHESE - SILLON (LE) n° 46, 2015 :
p. 8-11 - fre, tabl.
La poussée des agents de biocontrôle dans la protection des plantes s'accentue tant en insecticides que fongicides et
herbicides. L'industrie et la recherche livrent de nouvelles pistes de développement.
00116323 B

BONIN (L), BIBARD (V), GAUTELIER VIZIOZ (L), VACHER (C), QUILLIOT (E), DUROUEIX (F) - FR/ARVALIS
INSTITUT DU VEGETAL, FR/ITB, FR/CETIOM - ADVENTICES : GERER LES VIVACES SUR LE LONG TERME PERSPECTIVES AGRICOLES n° 421, 2015 : p. 9-11 - fre, graph., tabl.
Les adventices vivaces concurrencent sérieusement les cultures, en particulier le chardon des champs, le chiendent
rampant et le rumex. Elles imposent un peu d'opiniâtreté pour en venir à bout.
Bulletin Biblio Automne 2015
29
00116326 B

ROBERT (C), LIEVEN (J), CHOLLET (D), MANDEL (A) - FR/CETIOM - EPIDEMIOSURVEILLANCE : VERS UN
MEILLEUR CIBLAGE DES TRAITEMENTS - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 421, 2015 : p. 29-32 - fre, graph., carte
L'observation des maladies et des ravageurs est essentielle pour le choix des interventions. Notamment collectées par
le réseau Vigicultures dans le cadre des BSV, l'étude de ces données à l'échelle pluriannuelle ou plurirégionale apporte
un autre éclairage sur le suivi des bioagresseurs.
00116332 B

TOSSER (V), ROBERT (C) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/CETIOM - AUXILIAIRES RAMPANTS : LES
BONS COMPTES FONT LES BONS AMIS - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 422, 2015 : p. 26-28 - fre, graph.,
photo.
Les prédateurs du sol rendent des services gratuits de premier plan aux grandes cultures. Une véritable promesse pour
l'agro-écologie. Mais encore faut-il améliorer les connaissances sur ce qui se passe aux champs.
00116472 P, B, L

ADE (C), TROTTIN (Y) - FR/CTIFL - 5ÈME CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES MÉTHODES
ALTERNATIVES DE PROTECTION DES PLANTES - LES AVANCÉES DE LA RECHERCHE ET LES
PERSPECTIVES - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 4-6 - fre, photo.
Organisée par l’AFFP, la conférence internationale sur les méthodes alternatives de protection des plantes a réuni près
de 350 personnes venant de 11 pays différents (Algérie, Belgique, Canada, Suisse…). La diversité des sessions et des
intervenants a permis de brosser un panorama actuel des recherches en cours et réalisées dans ce domaine. Il ressort
que les méthodes alternatives sont certes de plus en plus travaillées dans toutes les filières, mais que nombre de ces
solutions n’interviendront qu’à moyen terme dans les exploitations.
00116478 P, B, L

VAYSSE (P), GIRAUD (M), LHEUREUX (F), MORONVALLE (A), ROGER (J M), GORRETTA (N), GERMAIN (C),
KERESZTES (B), GRENIER (G), NOURI (M) - FR/CTIFL, FR/IRSTEA, FR/IMS BORDEAUX - TAVELURE DU
POMMIER ET ANTHRACNOSES DU NOYER - DÉTECTION PRÉCOCE DES MALADIES FONGIQUES PAR
IMAGERIE HYPERSPECTRALE - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 42-46 - fre, photo., bibl.
La tavelure du pommier et les anthracnoses du noyer sont les maladies majeures pour ces deux espèces. Les
stratégies de lutte contre la tavelure sont basées sur des modèles climatiques. Les applications sont soit préventives
avec un nombre élevé de traitements, pour couvrir tous les événements contaminants et doivent être renouvelées en cas
de lessivage ou de pousses croissantes, soit curatives pour rattraper un défaut de protection. La connaissance précoce
de la réalité de l’infection permettrait de positionner les traitements sur des éléments contaminants réels. Sur noyer, la
meilleure connaissance des mécanismes d’infection est essentielle pour développer à terme des méthodes de lutte
ciblées contre ces agents pathogènes, les traitements précoces étant les plus efficaces. L’imagerie hyperspectrale peut
permettre de déterminer le moment de la contamination par le suivi in situ du développement des champignons.
00116507 P

BASER (N), OUANTAR (M), BROUTOU (O), LAMAJ (F), VERRASTRO (V), PORCELLI (F) - IT/CIHEAM, IT/DISSPA FIRST FINDING OF DROSOPHILA SUZUKII (MATSUMURA) (DIPTERA : DROSOPHILIDAE) IN APULIA, ITALY,
AND ITS POPULATION DYNAMICS THROUGHOUT THE YEAR - PREMIERE CAPTURE DE DROSOPHILA SUZUKII
(MATSUMURA)(DIPTERES : DROSOPHILIDAE) DANS LES POUILLES, EN ITALIE, ET DYNAMIQUE DES
POPULATIONS TOUT AU LONG DE L'ANNEE - FRUITS 70 n° 4, 2015 : p. 225-230 - eng, graph., bibl., photo.
La mouche Drosophila suzukii Matsumura (drosophile aux ailes tachetées, SWD) a été capturée à l'occasion de la
surveillance globale d'un vignoble IAMB de raisin de table géré en agriculture biologique, dans des pièges faits de
vin/sucre brun/vinaigre de pommes placés autour et dans la parcelle ; puis dans différents plantes hôtes. La dynamique
de SWD semble être en stricte corrélation avec les évolutions de températures et d'humidité relative tout au long de
l'année, avec une forte baisse de population en été. Ce comportement est tout à fait différent de celui d'autres
drosophiles autochtones.
00116509 L

NANSEN (C), FERGUSON (J C), MOORE (J), GROVES (L), EMERY (R), GAREL (N), HEWITT (A) - AU/UNIV PERTH,
US/UNIV CALIFORNIA DAVIS, AU/UNIV QUEENSLAND GATTON, US/UNIV NEBRASKA LINCOLN - OPTIMIZING
PESTICIDE SPRAY COVERAGE USING A NOVEL WEB AND SMARTPHONE TOOL, SNAPCARD - AGRONOMY
FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1075-1085 - eng, tabl., graph., photo., bibl.
00116532 L

RUBIO (L) - POINT PHYTOSANITAIRE - "XYLELLA", MODE D'EMPLOI - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694,
2015 : p. 18-20 - fre, photo.
Quels sont les vecteurs de Xylella fastidiosa ? Que faire en cas de suspicion ? Point sur la situation en France et en
Europe.
Bulletin Biblio Automne 2015
30
00116534 L

BRESSOLIER (A) - MOUCHE DE L'OLIVE - TOUTES LES CARTES EN MAIN POUR UNE PROTECTION OPTIMALE
- ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694, 2015 : p. 21 - fre
En verger conventionnel, les oléiculteurs ne manquent pas de solutions pour lutter contre la mouche de l'olive. Encore
faut-il adopter une stratégie complète et bien positionnée.
00116552 B

VLIEGEN VERSCHURE (A) - RULES OF THE EU REGISTRATION POLICY FOR CROP PROTECTION PRODUCTS EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 7, 2015 : p. 14-16 - eng, photo.
Historique, situation actuelle et perspectives futures des règles d'homologation des produits phytosanitaires en Europe.
00116596 L

ALDRICH (T J), ROLSHAUSEN (P E), ROPER (M C), READER (J M), STEINHAUS (M J), RAPICAVOLI (J), VOSBURG
(D A), MALONEY (K N) - US/HARVEY MUDD COLLEGE, US/UNIV CALIFORNIA, US/UNIV POINT LOMA NAZARENE
- RADICININ FROM COCHLIOBOLUS SP. INHIBITS XYLELLA FASTIDIOSA, THE CAUSAL AGENT OF PIERCE’S
DISEASE OF GRAPEVINE - PHYTOCHEMISTRY 116 n° , 2015 : p. 130-137 - eng, photo., tabl., graph., bibl.
00116625 B

TOSSER (V), CHAPELIN-VISCARDI (J D) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - REGIME ALIMENTAIRE DES
SYRPHES ADULTES - AU MENU : DIVERSITE FLORISTIQUE A VOLONTE - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 424,
2015 : p. 8-10 - fre, graph., tabl., photo.
Il est aujourd'hui possible de mieux cerner les catégories de plantes les plus visitées par six espèces de syrphes
connues pour leur potentiel auxiliaire. Pour favoriser dans les cultures leurs larves régulatrices de populations de
pucerons, il est nécessaire de fournir aux adultes des ressources alimentaires diversifiées aux abords ou dans les
parcelles.
00116626 B

BONIN (L), TOQUE (C), DUROUEIX (F) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/TERRES INOVIA - ADVENTICES :
DIVERSIFIER LES MOYENS DE LUTTE - DEVELOPPEMENT DES ADVENTICES : REDUIRE LES RISQUES EN
ADOPTANT LES BONNES STRATEGIES - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 424, 2015 : p. 42-44 + complément - fre,
graph.
Les adventices deviennent une préoccupation de plus en plus importante. Au-delà du contrôle curatif des populations,
il est nécessaire de bâtir des stratégies phytosanitaires préventives limitant leur développement, en y associant des
moyens agronomiques efficaces et diversifiés.
00116627 B

ALIAGA (C), JOUANNEAU (E), VERDIER (J L), BARON (B), GORICHON (J), LIEVEN (J) - FR/ARVALIS INSTITUT DU
VEGETAL, FR/TERRES INOVIA - ADVENTICES : DIVERSIFIER LES MOYENS DE LUTTE - PRATIQUES CULTURALES :
COMBINER LES TECHNIQUES POUR MAITRISER LES ADVENTICES - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 424,
2015 : p. 46-50 + complément - fre, graph.
Neuf ans d'essais au sein du réseau Arvalis ont confirmé l'efficacité du labour dans la gestion des adventices. La
rotation, le faux-semis et le désherbage mécanique ont aussi des effets positifs, à évaluer dans l'ensemble du système
de culture.
00116628 B

ALIAGA (C), JOUANNEAU (E), VERDIER (J L), BARON (B), GORICHON (J) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL ADVENTICES : DIVERSIFIER LES MOYENS DE LUTTE - LEVIERS AGRONOMIQUES ET ADVENTICES : DES
ITINERAIRES EFFICACES TOUT EN CONSERVANT LES MARGES - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 424, 2015 :
p. 51-52 - fre, graph.
Le logiciel Systerre d'Arvalis a mis en évidence les performances technico-économiques des pratiques menées sur deux
essais en Normandie. En plus d'une meilleure gestion des adventices, les niveaux d'IFT et de charges diminuent.
00116629 B

MARKS PERREAU (J), REAL (B), SIMONIN (P) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/TERRES INOVIA ADVENTICES : DIVERSIFIER LES MOYENS DE LUTTE - IMPACT DES HERBICIDES SUR LA QUALITE DE L'EAU :
AGIR EN AMONT EST FONDAMENTAL - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 424, 2015 : p. 53-56 - fre, graph.
Des solutions existent pour limiter l'impact de l'utilisation des herbicides. La réalisation d'un diagnostic des modes de
circulation de l'eau est la première étape pour élaborer une stratégie efficace sur la qualité de l'eau.
Bulletin Biblio Automne 2015
31
00116638 L

LE CORRE (M), DUBON (G), LOPEZ FERBER (M), SIEGWART (M), LIBOUREL (G) - FR/ECOLE DES MINES
AVIGNON, FR/INRA, FR/GRAB - LE BIOCONTROLE DECOLLE - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
352, 2015 : p. 26-36 - fre, tabl., photo.
Le biocontrôle est le concept émergent en agriculture. Promu par les politiques publiques depuis la mise en place du
plan Ecophyto, le nombre de produits comme d'utilisateurs augmente chaque année.
00116643 L

MONTIGAUD (I) - PROTECTION - LA VERTU DES PLANTES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 352, 2015 : p.
48-49 - fre
En infusion, décoctions, sous forme de purins ou encore d'huiles essentielles, certaines plantes peuvent contribuer à la
protection des vergers contre des parasites majeurs comme la tavelure ou encore les pucerons.
00116644 L

LE CORRE (M) - BACTERIE - FASTIDIEUSE LUTTE CONTRE XYLELLA - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 352,
2015 : p. 50-51 - fre, bibl.
00116645 L

DUBON (G) - ARBORICULTURE - BANC D'ESSAI AU VERGER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 352, 2015 :
p. 52-53 - fre, photo.
La journée MécaFruit (Ctifl Lanxade 24, juin 2015) a présenté in situ des matériels destinés à la protection du verger et
à son entretien.
00116646 L

BERGER (P L) - ATELIER PAYSAN - ENTRE ENGOUEMENT ET ESSAIMAGE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR
n° 352, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Le réseau de l'autoconstruction de matériels agricoles étend sa toile. Il a pris la forme d'une société coopérative
d'intérêt collectif (SCIC) sous l'appellation l'Atelier paysan. Il rassemble 32 sociétaires et propose des formations en
France et à l'étranger.
00116665 B

GOUEZ (C), SERANDOUR (J) - FR/CA 29, FR/CERAFEL - REGLEMENTATION PHYTOSANITAIRE, UN NOUVEAU
CATALOGUE POUR FACILITER LES EXTENSIONS D'HOMOLOGATIONS - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 123,
2015 : p. 28-31 - fre, graph., tabl.
Le nouveau catalogue des usages apporte des solutions nouvelles en protection phytosanitaire à de petites cultures
jusqu'alors mal pourvues. En vigueur depuis le 1er avril 2014, il regroupe des cultures mineures autour d'une culture de
référence. L'objectif est de faciliter les extensions d'usages pour un produit phytosanitaire, de la culture de référence
vers les cultures rattachées.
00116672 B

KALUZNY PINON (L) - RENCONTRE BIENNALE PHYTOSANITAIRE CTIFL/MAAF - CULTURE LEGUMIERE n° 147,
2015 : p. 8 - fre
Phytosanitaire rime avec chimie de synthèse et origine biologique. Etat de l'art et perspective figuraient au menu de la
rencontre technique légumes et fraises suivie par 110 personnes en février 2015 au Centre Ctifl de Carquefou.
00116677 L

KEESEY (I W), KNADEN (M), HANSSON (B S) - DE/MAX PLANCK INST FOR CHEMICAL ECOLOGY - OLFACTORY
SPECIALIZATION IN DROSOPHILA SUZUKII SUPPORTS AN ECOLOGICAL SHIFT IN HOST PREFERENCE FROM
ROTTEN TO FRESH FRUIT - JOURNAL OF CHEMICAL ECOLOGY 41 n° 2, 2015 : p. 121-128 - FI-LX 8 - eng, graph.,
bibl.
00116678 L

LEE (J C), DREVES (A J), CAVE (A M), KAWAI (S), ISAACS (R), MILLER (J), BRUCK (D J), (ET AL.) - US/USDA ARS,
US/UNIV OREGON, US/UNIV MICHIGAN - INFESTATION OF WILD AND ORNAMENTAL NONCROP FRUITS BY
DROSOPHILA SUZUKII (DIPTERA: DROSOPHILIDAE) - ANNALS OF THE ENTOMOLOGICAL SOCIETY OF
AMERICA 108 n° 2, 2015 : p. 117-129 - eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
32
00116691 L

ROSE (F) - PROTECTION CONTRE TAVELURE ET MONILIOSE - LES BACHES ANTI-PLUIE : EFFICACES - BIOFIL
n° 100, 2015 : p. 53-55 - fre, photo., bibl.
Les bâches anti-pluie sont testées pour lutter contre les maladies fongiques. Des résultats encourageants contre la
tavelure du pommier, et encore incertaines contre la moniliose de l'abricotier. Essais réalisés au Ctifl de Lanxade (24).
00116890 L

LAFARGUE (I), BOURGOUIN (B) - FR/DRAAF AQUITAINE, FR/DGAL - LES VERGERS DE POMMIERS DANS
L'ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES PHYTOSANITAIRES EN ARBORICULTURE 2012 - SURVEILLANCE,
PRÉVENTION, LUTTE ALTERNATIVE LIMITENT LES TRAITEMENTS - ANALYSES ET RESULTATS n° 92, 2015 : 6
p. - fre, carte, graph., tabl., bibl.
La connaissance des pratiques agricoles dans les vergers de pommiers constitue un enjeu important du plan Ecophyto.
L'enquête réalisée sur la campagne 2010-2011, permet d'éclairer les itinéraires techniques des pomiculteurs aquitains.
Afin de réduire les traitements phytosanitaires, les arboriculteurs s'appuient sur l'observation des parcelles, des conseils
techniques adaptés à la situation agronomique régionale et des méthodes de prévention et de lutte alternative.
00116901 B

LEGRAND (P) - BIOLOGICAL ASSAYS FOR PLANT VIRUSES AND OTHER GRAFT-TRANSMISSIBLE
PATHOGENS DIAGNOSES : A REVIEW - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 240-251 - bibl., eng
Revue des facteurs exerçant une influence sur les résultats des tests biologiques pour le diagnostic des virus des
végétaux et d'autres pathogènes transmissibles par greffage.
00116925 L

ROUSSEL (F) - DESHERBAGE MECANIQUE - DE MULTIPLES SOLUTIONS POUR GERER L'HERBE ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 695, 2015 : p. 26-28 - fre, photo.
Outils de désherbage mécanique présentés lors de la journée Mécafruits qui s'est tenue le 18/06/2015 au Ctifl de
Lanxade.
00116948 L

LE CORRE (M) - LA PULVERISATION PREND DE LA HAUTEUR - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 353, 2015 :
p. 42-44 - fre, photo.
La pulvérisation en verger prend de la hauteur depuis l'expérimentation d'un système de pulvérisation fixe sur
frondaison. Cette technique, qui nécessite encore des améliorations, pourrait permettre de s'affranchir de l'utilisation
d'atomiseur.
00116958 L

LE CORRE (M) - LA PULVERISATION NE S'ESSOUFFLE PAS ! - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 353, 2015 :
p. 54-55 - fre, photo.
Une dizaine des derniers matériaux de pulvérisation ont été présentés lors de Mécafruits, manifestation qui s'est tenue
au Ctifl de Lanxade (24). Tendance : moins de dérive et moins de bruit.
00116982 B

KALUZNY PINON (L) - LE BIOCONTROLE NE REINVENTE PAS LA ROUE - CULTURE LEGUMIERE n° 148, 2015 :
p. 18-19 - fre
Le biocontrôle valorise ce qui se fait de mieux dans la nature pour protéger les cultures, sans négliger l'étape
essentielle du diagnostic. Les produits et agents de biocontrôle offrent des solutions alternatives combinatoires et non
pas de remplacement. Révision des stratégies en cours.
00116985 B

TAUPIN (P), RUCK (L) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/TERRES INOVIA - CONTROLE DES LIMACES :
UNE STRATEGIE EN TROIS TEMPS - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 425, 2015 : p. 17-19 - fre, tabl.
Même si la lutte anti-limace s'est améliorée depuis 30 ans grâce à l'efficacité accrue de certains molluscicides et
l'adoption de mesures préventives, elle n'en reste pas moins difficile dans certaines situations. L'utilisation de leviers
agronomiques, l'estimation du niveau de risque et la méthode d'application du produit sont la base d'une stratégie de
lutte efficace.
Bulletin Biblio Automne 2015
33
00117027 L

HUANG (X Q), WEN (T), ZHANG (J B), MENG (L), ZHU (T B), LIU (L L L), CAI (Z C) - CN/UNIV NANJING - CONTROL
OF SOIL-BORNE PATHOGEN FUSARIUM OXYSPORUM BY BIOLOGICAL SOIL DISINFESTATION WITH
INCORPORATION OF VARIOUS ORGANIC MATTERS - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 143 n° 2,
2015 : p. 223-235 - eng, tabl., graph., bibl.
00117040 P, B, L

VILLENEUVE (F) - FR/CTIFL - COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LES TAUPINS - RELEVER
LE DÉFI DE LA PROTECTION - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 6-7 - fre
Organisé par Arvalis, l’Acta et le Ctifl,ce colloque a été l’occasion de faire le point des dernières avancées sur ces
ravageurs qui apparaissent comme étant de plus en plus présent dans les parcelles. Quatre grands thèmes ont été
abordés : les principaux enjeux de la protection contre les taupins en grandes cultures et en cultures légumières ; les
taupins ont-ils vraiment changé ? ; Quels outils pour prévoir les risques ? : De nouvelles stratégies de lutte en
perspectives.
00117062 P, B, L

GARD (B), GOILLON (C), CAMOIN (L), LECOMPTE (F) - FR/CTIFL, FR/APREL, FR/INRA, FR/CA 13 - RÉDUCTION
DES TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES EN CULTURE DE LAITUE SOUS ABRI - LES AVANCÉES DES
PROGRAMMES DEPHY FERME ET DEPHY EXPE - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 45-54 - fre, tabl., graph., bibl.
La production de laitues d’hiver fait face à de nombreux bioagresseurs. La stratégie de protection actuelle est efficace
mais repose en majorité sur des traitements chimiques préventifs. Cependant, la production sous abri permet
d’intervenir sur l’hygrométrie, pour limiter les risques de maladies et ainsi réduire l’utilisation de fongicides. De plus,
grâce au développement de des agents de biocontrôle, les stratégies de protection peuvent évoluer. Les programmes
DEPHY FERME et DEPHY EXPE permettent de tester des stratégies basées sur des combinaisons de méthodes
alternatives. Les premiers résultats sont encourageants. Ils montrent une baisse de l’indice de fréquence de traitement
et un moindre recours aux intrants phytosanitaires, substitués par des méthodes alternatives, tout en maintenant le
rendement et la qualité du produit final.
00117064 P, B, L

ECKERT (C), HOUDIN (A) - FR/CTIFL, FR/CAN DEPHY - LES MÉTHODES ALTERNATIVES EN FILIÈRE LÉGUMESFRAISE-FRAMBOISE - LE RÉSEAU DEPHY EST EN ORDRE DE MARCHE - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 55-62 fre, graph., photo., tabl., bibl.
Au travers de suivis d’exploitations dans les différents bassins de production par des ingénieurs dits réseau, et au
travers de projets d’expérimentation sur six ans pour élaborer des systèmes de culture en rupture avec les systèmes
actuels, le réseau DEPHY légume-fraise-framboise permet e montrer des premières tendances de baisse d’IFT en plein
champ et sous abris. Il permet une caractérisation concrète de l’impact des leviers utilisés et efficaces pour atteindre ces
baisses. Cependant, leur cadre d’interprétation a besoin d’être bien précisé et d’autres indicateurs ont besoin d’être
définis pour prendre en compte les spécificités de ces filières. Le recours aux méthodes alternatives met en évidence des
thématiques de recherche à travailler. Le GIS PICLég a permis de porter bon nombre de projets dans ce sens mais
beaucoup de thèmes sont encore à prospecter.
00117128 L

TOUCHALEAUME (F), MARTIN CLOSAS (L), ANGELLIER COUSSY (H), CHEVILLARD (A), CESAR (G), GONTARD
(N), GASTALDI (E) - FR/INRA, ES/UNIV LLEIDA, FR/SERPBIO - PERFORMANCE AND ENVIRONMENTAL IMPACT
OF BIODEGRADABLE POLYMERS AS AGRICULTURAL MULCHING FILMS - CHEMOSPHERE 144 n° , 2016 : p.
433-439 - eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
34
Irrigation
00114755 B

BOYER (I) - FR/ARDEPI - L'EAU FERTILE - CONTROLE ET ENTRETIEN D'UNE INSTALLATION D'IRRIGATION 2014 : 4 p. - IRR 72 - fre, ill.
Bien connaître son matériel, le surveiller, le nettoyer, l'entretenir tout au long de la saison est une garantie pour une
irrigation correcte. On s'assure ainsi homogénéité de la répartition de l'eau et donc homogénéité de la production. On
évite aussi les fuites et limite le vieillissement de son installation d'irrigation.
00115576 L

RUBIO (L) - GESTION DE L'IRRIGATION - CONTROLER A DISTANCE AVEC RNET ET UMANAGE ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 689, 2015 : p. 33-35 - fre, photo.
Après Irriwise, l'entreprise Netafim propose un nouveau système de contrôle à distance de l'irrigation : rNet pour les
mesures et uManage pour centraliser les données. Le dispositif fonctionne avec des sondes d'humidité TDT (Time
Domain Transmissometry), une technologie rare en France.
00115744 B

FR/CA 33 - PLANNING AND MANAGING PIVOT AND LINEAR MOVE IRRIGATION SYSTEMS - MAITRISER
L'IRRIGATION PAR PIVOT ET RAMPE FRONTALE - IRRI GAZETTE n° 146, 2015 : p. 5-9 - eng, fre, tabl., photo.
Conseils sur le choix et l'utilisation des asperseurs, en fonction de la pression. Une rampe d'irrigation doit tenir compte
du sol et de l'intensité pluviométrique de l'arrosage.
00115745 B

DERBEZ (C) - THE ORIGINS OF FILTER USE IN AGRICULTURE - LES ORIGINES DE LA FILTRATION AGRICOLE IRRI GAZETTE n° 146, 2015 : p. 10-15 - eng, fre, photo.
De l'Antiquité à aujourd'hui, les techniques d'irrigation se perfectionnent chaque année dans le but d'augmenter
l'efficience de l'irrigation. Parmi les technologies de filtration existantes, la filtration à disque serait la plus efficace.
00116026 B

ROWLEY (J) - MAKING THE CASE FOR FULL COVERAGE IRRIGATION OVER PART-COVERAGE, DRIP OR
MICRO SYSTEMS - PLAIDOYER POUR L'IRRIGATION PAR COUVERTURE INTEGRALE PAR RAPPORT A LA
COUVERTURE PARTIELLE, GOUTTE-A-GOUTTE OU MICROASPERSEURS - IRRI GAZETTE n° 147, 2015 : p. 5-11
- eng, fre, ill., photo.
L'irrigation par couverture intégrale permet d'avoir un meilleur contrôle agronomique sur le mode de culture et
présente plusieurs avantages : il réduit le déficit hydrique en période de récolte, élimine les problèmes d'infiltration et de
fissuration du sol, il supprime la poussière, résout les problèmes de salinité et favorise la qualité nutritive.
00116198 B

SUI (R), BAGGARD (J) - WIRELESS SENSOR NETWORK FOR MONITORING SOIL MOISTURE AND WEATHER
CONDITIONS - APPLIED ENGINEERING IN AGRICULTURE 31 n° 2, 2015 : p.193-200 - bibl., eng, graph., carte,
photo., tabl.
Utilisation d'un réseau de capteurs sans fils pour le suivi de l'humidité du sol et des conditions climatiques en culture
de coton, maïs et soja. Les données saisies automatiquement sont mises en ligne ce qui permet aux chercheurs de
mieux conduire l'irrigation.
00116325 B

BOUTHIER (A) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - FERTILISATION PAR L'IRRIGATION, UNE RESSOURCE A
NE PAS NEGLIGER - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 421, 2015 : p. 19-21 - fre, graph., tabl.
L'eau d'irrigation contient des éléments minéraux, cations et anions, dont certains sont des éléments fertilisants et sont
bien valorisables par les cultures irriguées. A la clé, des économies significatives d'engrais et d'amendement minéraux
basiques sont possibles.
00116578 L

LAMICHHANE (J R), BARTOLI (C) - FR/INRA - PLANT PATHOGENIC BACTERIA IN OPEN IRRIGATION SYSTEMS :
WHAT RISK FOR CROP HEALTH ? - PLANT PATHOLOGY 64 n° 4, 2015 : p. 757-766 - eng, tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
35
00116622 B

DEROCHE (O) - PIVOT, ENROULEUR OU GOUTTE-A-GOUTTE... BIEN CHOISIR SON SYTEME D'IRRIGATION EN
FONCTION DES CULTURES, DU CLIMAT, DE LA MAIN-D'OEUVRE, DE L'ENERGIE - IRRI GAZETTE n° 148, 2015 :
p. 5-11 - fre, eng, photo.
Une large gamme de techniques d'irrigation permet à l'agriculteur de remplir deux conditions primordiales : la
performance et la durabilité dans l'équipement. Or ces différentes techniques (pivot, canon-enrouleur, goutte-àgoutte...) ne sont pas forcément adaptées à toutes les cultures, ce qui rend le choix de l'équipement difficile selon le
climat, le sol, la culture, l'énergie.
00116623 B

US/SPRINKLER WAREHOUSE - HOW TO PROGRAM AN IRRIGATION CONTROLLER / TIMER ? - COMMENT
UTILISER UN PROGRAMMATEUR D'IRRIGATION ? - IRRI GAZETTE n° 148, 2015 : p. 27-35 - fre, eng, photo.
Conseils sur l'utilisation et le fonctionnement des programmateurs de systèmes d'aspersion afin d'éviter les gaspillages
d'eau et l'apparition de nombreux problèmes.
00117111 B

HAGEN (E), FULCHER (A), SUN (X) - DETERMINING SENSOR ORIENTATION AND DEPTH WITHIN AN 11.4 L
CONTAINER TO ESTIMATE WHOLE CONTAINER VOLUMETRIC WATER CONTENT - APPLIED ENGINEERING IN
AGRICULTURE 31 n° 4, 2015 : p. 597-603 - bibl., eng, graph., ill., photo., tabl.
Etude pour déterminer l’orientation et la profondeur optimales des capteurs d’humidité du sol placés dans des
conteneurs de 11.4 L afin d’estimer la teneur en eau volumique du substrat (écorce de pin et tourbe blonde de
sphaigne) du conteneur entier.
00117113 B

AHMED (H F), HELGASON (W) - RELIABILITY MODEL FOR DESIGNING SOLAR-POWERED CENTER-PIVOT
IRRIGATION SYSTEMS - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 4, 2015 : p. 947-958 - bibl., eng, graph., photo., ill.
Développement d’un modèle pour la conception de systèmes d’irrigation à pivot central à énergie solaire.
Bulletin Biblio Automne 2015
36
Cultures protégées
00115497 B, L, P

LEQUILLEC (S), BRAJEUL (E), LESOURD (D), LODA (D), BARETTE (R), ALBERT (B) - FR/CTIFL - ENERGIE EN
TOMATE HORS SOL - LES PREMIERS RESULTATS DE LA NOUVELLE SERRE D'EXPERIMENTATION - INFOS
CTIFL n° 308, 2015 : p. 42-47 - eng, fre, photo., graph., tabl.
L’amélioration de l’efficacité énergétique des serres et le maintien d’une production identique voire plus importante
apparaissent comme des éléments déterminants pour les serristes. Les résultats présentés dans cet article s’inscrivent
dans le cadre du nouvel outil d’expérimentation implanté sur le centre Ctifl de Carquefou. Ce nouveau dispositif a été
l’aboutissement des différents travaux menés dans le cadre des deux projets nationaux « Plantinov’ser » et « Serre
capteur d’énergie ». Cet article présente les premiers résultats d’expérimentations menées en 2014. Les impacts d’une
serre semi-fermée et de la déshumidification par admission d’air extérieur ont été caractérisés sur une culture de tomate
hors sol précoce.
00115592 L

BARGAIN (V) - COGENERATION - DE L'ENERGIE A REVENDRE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 347, 2015 :
p. 48-49 - fre, photo.
En 2015, la quasi-totalité des serristes nantais seront équipés de cogénérations. Une situation rendue possible par
l'évolution des techniques et des contrats et par un travail en commun des maraîchers.
00115659 B

HEUVELINK (E), KIERKELS (T) - NL/UNIV WAGENINGEN - LESS AT THE TOP, MORE GAIN AT THE BOTTOM - IN
GREENHOUSES 4 n° 1, 2015 : p. 6-7 - eng, graph., photo.
Augmenter la pénétration de la lumière permet d’augmenter les rendements en cultures sous serre. Synthèse des
travaux menés à l'Université de Wageningen sur les moyens d'obtenir une pénétration maximale de la lumière au sein
des cultures sous serre : utilisation du verre diffus pour augmenter la production d’assimilats, influence d’une
transmission maximale de la lumière diffuse sur la photosynthèse de la plante, importance de maintenir l’indice de
surface foliaire plus élevé, influence de l’angle des feuilles sur l’absorption de la lumière.
00115660 B

VAN VELDEN (P) - LED-INTERLIGHTING BRINGS ANOTHER NEW TECHNICAL CHALLENGE - IN GREENHOUSES
4 n° 1, 2015 : p. 9-11 - eng, photo., tabl.
Témoignage de deux serristes néerlandais sur l’utilisation toute l'année d’une combinaison de lampes SON-T et d’un
éclairage mobile aux LEDs en culture de tomate : revue des avantages de ce système en matière d'économies d'énergie
et de production précoce ou continue.
00115776 P
WITTEMANS (L), BRONCHART (F) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER,
BE/ILVO - NAAR EEN DUURZAME KAS MET "ENERGY BALANCING" - SCHERMEN EN DAMPWARMTEPOMP PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 20-21 - dut, ill., photo.
La consommation énergétique d'une culture non éclairée de légumes-fruits est de 400 à 500 kWh/m²/an et représente
en moyenne 20 à 25% des coûts de production globaux, de sorte que les producteurs s'efforcent de limiter autant que
possible les dépenses énergétiques. Le projet novateur "EXE-kas" (serre efficiente en EXergie) vise à développer
quelques composantes principales d'un concept global de serre économiquement rentable et très économe en énergie,
notamment à l'aide d'écrans d'"équilibrage énergétique" et d'une pompe à chaleur.
00115925 B

KAVGA (A), KONSTAS (I), PANIDIS (T) - ASSESSMENT OF INFRARED HEATING BENEFITS IN A PRODUCTION
GREENHOUSE - APPLIED ENGINEERING IN AGRICULTURE 31 n° 1, 2015 : p. 143-151 - bibl., eng, graph., ill.,
photo., tabl.
Evaluation des avantages du chauffage infrarouge pour la production de plants légumiers sous serre : économies
d'énergie, réduction de l'incidence des maladies, amélioration des conditions climatiques.
Bulletin Biblio Automne 2015
37
00116059 B

RODENBURG (J) - UV-LIGHT CONTROLS FUNGI, PLANT CLEARLY GROWS MORE - IN GREENHOUSES 4 n° 2,
2015 : p. 10-11 - eng, photo.
L’utilisation des UV en cultures sous serre permet de lutter contre les pathogènes (virus, bactéries, champignons) de
manière directe et en renforçant les cellules de la plante, ce qui permet une réduction des traitements phytosanitaires.
Cette méthode pourrait faire partie d'une stratégie de lutte intégrée, mais les coûts sont élevés. Témoignage d'un
producteur de roses aux Pays-Bas sur la mise en place de cette méthode : équipement, influence sur la croissance des
plantes, programme de traitement.
00116061 B

VAN VELDEN (P) - RIGHT LIGHT COLOUR GIVES PLANT A BOOST - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p. 16-17 eng, photo.
Des travaux menés au sein de Wageningen UR Greenhouse Horticulture démontrent une relation entre la lumière et la
résistance des plantes aux pathogènes en cultures sous serre sous éclairage artificiel : le but de l'étude était de
déterminer quelles couleurs permettent aux plantes de produire des substances qui induisent une réponse de résistance
aux champignons pathogènes : la lumière rouge inhibe la croissance de la plante et augmente la production de
substances de résistance, les infrarouges lointains ont l'effet inverse, en combinaison avec l'application de stimulateurs
des défenses des plantes la résistance de la plante pourrait être augmentée. Des essais menés en culture de tomate ont
démontré que les plantes ayant reçu le traitement de lumière rouge ont résisté au Botrytis mais pas à l'oïdium. Sachant
que l'infection fongique se produit à certains moments de la journée, un programme de traitement par la lumière selon
la couleur pourrait être un moyen efficace de protéger la culture.
00116063 B

HARRY (S) - SUBSTRATE MIX WITH COCO PEAT IS MORE AIRY AND RESPONDS FASTER - IN GREENHOUSES
4 n° 2, 2015 : p. 20-21 - eng, photo.
Témoignage d'un producteur de plantes ornementales sur les atouts d'un substrat de tourbe blanche (60%) mélangé à
des fibres de coco (40%). Les fibres de coco permettent une réhydratation rapide du substrat, les particules adhèrent
bien aux boutures pendant l'enracinement et l'aération et le drainage du substrat sont améliorés.
00116068 B

VAN VELDEN (P) - NL/WAGENINGEN UR GREENHOUSE HORTICULTURE - BACTERIA DO THE BIGGEST CLEAN
UP AND DISEASES STAY AWAY LONGER - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p. 38-39 - eng, photo.
Revue des atouts et limites de la désinfection biologique du sol en cultures sous serre. Témoignages sur l'efficacité des
différentes méthodes disponibles : culture de plantes toxiques, incorporation de granules Herbie. Ces derniers,
développés par la compagnie Thatchtec, en collaboration avec l’Université de Wageningen, proviennent de déchets
végétaux de l’agro-industrie.
00116111 B

RODENBURG (J) - NL/WAGENINGEN UR GREENHOUSE HORT - REDUCE MOISTURE WITH HEAT EXCHANGER
AND AIR HANDLING UNIT - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p. 46-47 - eng, photo.
Synthèse des travaux menés à Wageningen UR Greenhouse Horticulture sur l’efficacité des échangeurs de chaleur et
d'une centrale de traitement de l’air (aspire l’air plus sec de l’extérieur et l’insuffle dans la serre) pour réduire l’humidité
en culture de roses sous serre. La centrale de traitement de l’air a permis de réduire l’humidité, surtout lors de
l’utilisation des écrans thermiques, et de réaliser des économies d’énergie. Les échangeurs de chaleur refroidissent l’air
en été et le chauffent en hiver sans influencer l’humidité, mais ils permettent de créer un environnement plus stable.
00116200 B

FANG (H), YANG (Q), ZHANG (Y), (ET AL.) - PERFORMANCE OF A SOLAR HEAT COLLECTION AND RELEASE
SYSTEM FOR IMPROVING NIGHT TEMPERATURE IN A CHINESE SOLAR GREENHOUSE - APPLIED
ENGINEERING IN AGRICULTURE 31 n° 2, 2015 : p. 283-289 - bibl., eng, graph., ill.
Etude pour évaluer la performance d'un système qui stocke la chaleur pendant la journée et la restitue la nuit dans une
serre chinoise solaire (l'eau qui circule dans des plaques contre le mur est chauffée par l'énergie solaire et stockée en
aquifère). Examen de la performance technique du système, des facteurs exerçant une influence sur l'efficacité du
système et des conditions environnementales nocturnes dans la serre. Des modifications du système doivent être
effectuées afin d'augmenter son efficacité de 40 %.
Bulletin Biblio Automne 2015
38
00116201 B

HAN (J), GUO (H), BRAD (R), (ET AL.) - CA/UNIV SASKATCHEWAN SASKATOON - DEHUMIDIFICATION
REQUIREMENT FOR A GREENHOUSE LOCATED IN A COLD REGION - APPLIED ENGINEERING IN
AGRICULTURE 31 n° 2, 2015 : p. 291-300 - bibl., eng, graph., ill., photo., tabl.
Au Canada, utilisation d'un échangeur de chaleur air/air pour la déshumidification d'une serre afin de déterminer les
besoins de déshumidification d'une serre verre située dans une région froide.
00116280 L

BIAN (Z H), YANG (Q C), LIU (W K) - CN/INST OF ENV AND SUST DEV IN AGR, CN/MIN AGR - EFFECTS OF LIGHT
QUALITY ON THE ACCUMULATION OF PHYTOCHEMICALS IN VEGETABLES PRODUCED IN CONTROLLED
ENVIRONMENTS : A REVIEW - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 5, 2015 : p. 869877 - eng, bibl.
00116297 B

EPPENBERGER (D) - ELECTRICITE D'ORIGINE SOLAIRE PRODUITE SUR UNE SERRE - MARAICHER (LE) n° 3,
2015 : p. 25 - fre
Le maraîcher Frédéric Bart utilise doublement sa surface de serre : il produit parallèlement des radis et de l'électricité
d'origine solaire.
00116540 B

FRITEGOTTO (S) - SPECIALE ORTICOLE IN FUORI SUOLO : IL FUTURO E GIA IN SERRA - COSA SAPERE SULLA
VENTILAZIONE DELLA SERRA MEDITERRANEA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 24, 2015 : p. 40-42 - ita, photo.
Le point sur la ventilation des multichapelles à couverture plastique : ventilation naturelle, ventilation forcée humide ou
non, comment améliorer la ventilation naturelle d'une structure existante.
00116758 B

KIERKELS (T) - DECISION MAKING MODEL SUPPORTS INVESTMENT OVERSEAS - IN GREENHOUSES 4 n° 3,
2015 : p. 16-17 - eng, photo.
Présentation d'un modèle d'aide à la décision « The System Integration and Optimisation Model » mis au point aux
Pays-Bas pour faciliter la construction de serres verres à l'étranger. Le modèle tient compte des conditions climatiques,
de la disponibilité de l'eau, de la source d'énergie et de la disponibilité de main d'oeuvre.
00116820 B

VAN STAALDUINEN (J) - DAYLIGHT GREENHOUSE EXCEEDS EXPECTATIONS IN FIRST YEAR - 'WE ACHIEVE
STRONGER PLANTS WITH A MUCH LOWER GAS CONSUMPTION' - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 7-9 - eng,
ill., photo.
La serre « Daylight Greenhouse», qui est construite selon les principes du « Next Generation Growing » est équipé
d’un double vitrage avec des lentilles de Fresnel placées entre les deux vitres. La concentration des rayons lumineux du
soleil est dirigée vers des tuyaux noirs en acier placés sous le toit, ce qui permet de chauffer l’eau à 45°C. Cette eau est
ensuite stockée et utilisée pour chauffer la serre la nuit. D'autres caractéristiques de la serre incluent du verre diffus de
la paroi nord de la serre, des unités de traitement de l'air et des cuves de stockage pour refroidir ou chauffer la serre. La
première serre de ce type a été construite pour la production d'orchidées aux Pays-Bas. Les résultats à la fin de la
première année sont plus que prometteurs.
00116829 B

CROOJMANS (S) - FOAM TREATMENT SHOULD GET RID OF VIRUS - 'ANYTHING THAT DOESN'T STRIKE UNTIL
AFTER FIVE MONTHS IS WHAT I CALL PROFIT' - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 44-45 - eng, photo.
Témoignage d’un producteur de concombres aux Pays-Bas sur l’efficacité d'une mousse désinfectante (Menno Clean)
appliquée par un pulvérisateur automatisé, qui se déplace à l'intérieur de la serre sur les tuyaux de chauffage, pour
lutter contre les virus.
00117112 B

WEI (B), GUO S), LI (J), (ET AL.) - DESIGN AND EXPERIMENTAL EVALUATION OF GREENHOUSES WITH
REMOVABLE BLACK WALLS - APPLIED ENGINEERING IN AGRICULTURE 31 n° 4, 2015 : p. 633-642 - bibl., eng,
graph., ill., photo.
Etude réalisée en serre tunnel en Chine pour évaluer l’influence d’un mur noir amovible (mis en place en hiver au fond
de la serre pour absorber la chaleur et enlevé en été pour faciliter la ventilation) sur une culture de tomates. Deux types
de mur sont comparés : un mur construit à moitié en briques et à moitié en panneaux amovibles et un deuxième
entièrement en panneaux amovibles.
Bulletin Biblio Automne 2015
39
00117142 B

NUIC (M) - ENERGIE : UN SYSTEME INCITATIF PEUT S'AVERER PROBLEMATIQUE - GEMUSEBAU (DER) /
MARAICHER (LE) n° 4, 2015 : p. 35 - fre
Le Conseil fédéral Suisse étudie la possibilité de mettre en place un système indicatif en matière climatique et
énergétique. L'introduction d'un tel système risque de faire augmenter les coûts de la production agricole. La question
de la justification d'une telle taxe se pose notamment pour la culture sous serre.
Bulletin Biblio Automne 2015
40
Biologie
00114173 L, B

JEFFERY (S), GARDI (C), JONES (J), (ET AL.), (ED) - EUR/JRC - ATLAS EUROPEEN DE LA BIODIVERSITE DES
SOLS - ED 2013 - EUR/OFFICE DES PUBLICATIONS - 2013 : 128 p. - FI-LX 7, FI-B, CLIM SOL 171 - fre, carte, graph.,
ill., photo., tabl., bibl.
Cet ouvrage a pour objectif de permettre aux non-spécialistes d’accéder aux informations du monde invisible des sols.
La première partie de ce livre fournit une vue d’ensemble de l’environnement souterrain et des organismes du sol, de
leurs rôles dans les fonctions des écosystèmes et les cycles biogéochimiques globaux, et de leur importance, notamment
économique, pour les activités humaines. La seconde partie est une « Encyclopédie de la Biodiversité du Sol ».
Commençant avec les plus petits organismes comme les bactéries, cette partie présente l’ensemble des groupes
taxonomiques présents dans le sol comme les champignons, les nématodes, les insectes et la macro-faune pour illustrer
l’étonnante diversité de la vie dans le sol.
00114175 L

MORKUNAS (I), RATAJCZAK (L) - PL/UNIV POZNAN - THE ROLE OF SUGAR SIGNALING IN PLANT DEFENSE
RESPONSES AGAINST FUNGAL PATHOGENS - ACTA PHYSIOLOGIAE PLANTARUM 36 n° 7, 2014 : p. 1607-1619
- eng, graph., bibl.
00114179 L

PORCAR CASTELL (A), TYYSTJARVI (E), ATHERTON (J), VAN DER TOL (C), FLEXAS (J), PFUNDEL (E E),
MORENO (J), FRANKENBERG (C), BERRY (J A) - FI/UNIV HELSINKI, FI/UNIV TURKU, NL/UNIV TWENTE, ES/UNIV
ILLES BALEARS, DE/HEINZ WALZ GMGH, ES/UNIV VALENCIA, US/CALIFORNIA INST TECHNOLOGY,
US/CARNEGIE INSTITUTION WASHINGTON - LINKING CHLOROPHYLL A FLUORESCENCE TO
PHOTOSYNTHESIS FOR REMOTE SENSING APPLICATIONS : MECHANISMS AND CHALLENGES - JOURNAL OF
EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 15, 2014 : p. 4065-4095 - FI-LX 7 - eng, graph., ill., tabl., bibl.
00114190 L

MULLER (L M), VON KORFF (M), DAVIS (S J) - DE/MAX PLANCK INST FOR PLANT BREEDING RES, DE/INST
PLANT GENETICS, DE/CLUSTER OF EXCELLENCE ON PLANT SCIENCES, GB/UNIV YORK - CONNECTIONS
BETWEEN CIRCADIAN CLOCKS AND CARBON METABOLISM REVEAL SPECIES-SPECIFIC EFFECTS ON
GROWTH CONTROL - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 11, 2014 : p. 2859-2871 - eng, ill., bibl.
00114738 L

DORING (T F) - DE/UNIV BERLIN - HOW APHIDS FIND THEIR HOST PLANTS, AND HOW THEY DON’T - ANNALS
OF APPLIED BIOLOGY 165 n° 1, 2014 : p. 3-26 - eng, photo., graph., bibl.
00114904 L

GARCIA (J A), GLASA (M), CAMBRA (M), CANDRESSE (T) - ES/CNB CSIC, ES/IVIA, FR/INRA - PATHOGEN
PROFILE - PLUM POX VIRUS AND SHARKA : A MODEL POTYVIRUS AND A MAJOR DISEASE - MOLECULAR
PLANT PATHOLOGY 15 n° 3, 2014 : p. 226-241 - eng, photo., graph., bibl.
00115114 L

LE DEUNFF (E), MALAGOLI (P) - FR/UNIV CAEN, FR/INRA - BREAKING CONCEPTUAL LOCKS IN MODELLING
ROOT ABSORPTION OF NUTRIENTS : REOPENING THE THERMODYNAMIC VIEWPOINT OF ION TRANSPORT
ACROSS THE ROOT - ANNALS OF BOTANY 114 n° 8, 2014 : p. 1555-1570 - eng, graph., tabl., ill., bibl.
00115164 L

CLEMENTE MORENO (M J), HERNANDEZ (J A), DIAZ VIVANCOS (P) - FR/INRA, ES/CEBAS CSIC - SHARKA : HOW
DO PLANTS RESPOND TO PLUM POX VIRUS INFECTION ? - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 66 n° 1,
2015 : p. 25-35 - FI-LX 7 - eng, tabl., photo., ill., bibl.
00115226 L

DENT (D), (ED) - GB/CHESTNUT TREE FARMHOUSE - SOIL AS WORLD HERITAGE - DE/SPRINGER - 2014 : 502
p. - FI-LX 7 - eng, tabl., graph., ill., photo., bibl.
00115230 L

PALMER (K), GLEBA (Y), (ED) - US/UNIV LOUISVILLE, DE/ICON GENETICS - PLANT VIRAL VECTORS DE/SPRINGER - 375 n° , 2014 : 194 p. - FI-LX 7 - eng, photo., ill., carte, graph., tabl., bibl. - Current Topics in
Microbiology and Immunology
Bulletin Biblio Automne 2015
41
00115235 L

MECHANISMS OF PLANT INSECT INTERACTIONS - SPECIAL ISSUE - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 66
n° 2, 2015 : p. 421-623 - FI-LX 7 - eng, ill., graph., tabl., bibl.
00115606 L

BIZET (F), HUMMEL (I), BOGEAT TRIBOULOT (M B) - FR/INRA, FR/UNIV LORRAINE - LENGTH AND ACTIVITY OF
THE ROOT APICAL MERISTEM REVEALED IN VIVO BY INFRARED IMAGING - JOURNAL OF EXPERIMENTAL
BOTANY 66 n° 5, 2015 : p. 1387-1395 - eng, graph., photo., bibl.
00115612 L

DAMBREVILLE (A), LAURI (P E), NORMAND (F), GUEDON (Y) - FR/CIRAD, FR/INRA - ANALYSING GROWTH AND
DEVELOPMENT OF PLANTS JOINTLY USING DEVELOPMENTAL GROWTH STAGES - ANNALS OF BOTANY 115
n° 1, 2015 : p. 93-105 - eng, photo., tabl., graph., bibl.
00115634 L

VERMA (V C), GANGE (A C), (ED) - IN/UNIV BANARAS HINDU, GB/UNIV LONDON - ADVANCES IN ENDOPHYTIC
RESEARCH - IN/SPRINGER - 2014 : 454 p. - FI-LX 7 - eng, carte, graph., ill., tabl., bibl.
00115689 L

DAAYF (F) - CA/UNIV MANITOBA - VERTICILLIUM WILTS IN CROP PLANTS : PATHOGEN INVASION AND HOST
DEFENCE RESPONSES - CANADIAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 37 n° 1, 2015 : p. 8-20 - eng, photo., tabl.,
bibl.
Cet article décrit plusieurs des efforts déployés pour expliquer les interactions entre V. dahliae et ses plantes hôtes, et
souligne certains points essentiels qui doivent être pris en considération au cours des travaux futurs effectués sur cette
maladie très importante.
00115899 L

REVADI (S), LEBRETON (S), WITZGALL (P), ANFORA (G), DEKKER (T), BECHER (P G) - SE/UNIV ALNARP,
IT/FOND E-MACH - SEXUAL BEHAVIOR OF DROSOPHILA SUZUKII - INSECTS 6 n° 1, 2015 : p. 183-196 - eng, ill.,
graph., tabl., bibl.
00116044 L

THIERY (D), MONCEAU (K) - FR/INRA, FR/CNRS - FRELON A PATTES JAUNES : UN PREDATEUR D'ABEILLES
INTRODUIT EN EUROPE PAR L'HOMME - BIOFUTUR n° 365, 2015 : p. 48-55 - fre, photo., graph., ill., bibl.
Le frelon asiatique à pattes jaunes est l'espèce invasive la plus souvent citée en France ces dernières années. Ce frelon
prédateur d'abeilles constitue une menace pour la biodiversité mais il commence à dévoiler sa biologie et son
comportement jusque-là quasiment inconnus des chercheurs. Les moyens de lutte efficaces manquent encore.
00116062 B

HEUVELINK (E), KIERKELS (T) - NL/UNIV WAGENINGEN - PRODUCTION IN A FACTORY (THE CELL) REQUIRES
HIGH LEVEL OF ORGANISATION - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p. 18-19 - eng, ill., photo.
Le point sur le fonctionnement d'une cellule végétale : composition et rôle de la paroi cellulosique, de la membrane
plasmique, du cytosol, des chloroplastes, des mitochondries, du réticulum endoplasmique, de la vacuole, de l’appareil de
Golgi, du noyau et du nucléole.
00116069 B

HEUVELINK (E), KIERKELS (T) - NL/WAGENINGEN UR GREENHOUSE HORTICULTURE - NITROGEN : THE MOST
IMPORTANT NUTRITIONAL ELEMENT FOR THE PLANT - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p. 44-45 - eng, ill.,
photo.
Le point sur le rôle que joue l’azote dans le métabolisme des plantes : influence d'un excès ou d'une carence en azote,
difficultés liées à la création d'un équilibre entre la croissance végétative et la croissance générative de la plante,
absorption de l'azote.
00116193 L

KALUZNY PINON (L) - NICHOIRS A OSMIES - LA POLLINISATION DU XXIE SIECLE ! - ARBORICULTURE
FRUITIERE (L') n° 693, 2015 : p. 22 - fre, photo.
Depuis plus de trente ans, les osmies ont la réputation d'augmenter l'efficacité pollinisatrice. Leur vulgarisation
démarre seulement en France.
Bulletin Biblio Automne 2015
42
00116254 L

BACKUS (E A), SHUGART (H J), ROGERS (E E), MORGAN (J K), SHATTERS (R) - US/USDA ARS, US/UNIV
FLORIDA - DIRECT EVIDENCE OF EGESTION AND SALIVATION OF XYLELLA FASTIDIOSA SUGGESTS
SHARPSHOOTERS CAN BE “FLYING SYRINGES” - PHYTOPATHOLOGY 105 n° 5, 2015 : p. 608-620 - eng, tabl.,
photo., bibl.
00116255 L

GILL (U S), LEE (S), MYSORE (K S) - US/SAMUEL ROBERTS NOBLE FOUND (THE) - HOST VERSUS NONHOST
RESISTANCE : DISTINCT WARS WITH SIMILAR ARSENALS - PHYTOPATHOLOGY 105 n° 5, 2015 : p. 580-587 eng, graph., bibl.
00116273 L

BARSICS (F), HAUBRUGE (E), FRANCIS (F), VERHEGGEN (F J) - BE/UNIV LIEGE - THE ROLE OF OLFACTION IN
WIREWORMS : A REVIEW ON THEIR FORAGING BEHAVIOR AND SENSORY APPARATUS - DEVOILER LE ROLE
DE L’OLFACTION CHEZ LES LARVES DE TAUPINS : SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE SUR LEUR RECHERCHE DE
NOURRITURE ET LEUR APPAREIL SENSORIEL - BIOTECHNOLOGIE AGRONOMIE SOCIETE ET
ENVIRONNEMENT 18 n° 4, 2014 : p. 524-535 - eng, tabl., bibl.
Cet article résume les données disponibles relatives au comportement de recherche de plante-hôte des larves de
taupin, ainsi que les variables à prendre en compte lors de la caractérisation du rôle potentiel des COV produits par les
plantes et impliqués dans ce comportement. Ces facteurs incluent les gradients de CO2, ainsi que les autres
sémiochimiques liés à l’hôte, la température, les humidités relative et réelle du sol, ainsi que l’état physiologique des
larves. Les connaissances relatives à l’appareil sensoriel des larves sont également résumées puisque ce dernier est
impliqué dans chaque étape d’orientation vers la plante cible.
00116274 L

BARSICS (F) - BE/UNIV LIEGE - VOLATILE ORGANIC CHEMICALS IN THE RHIZOSPHERE OF BARLEY, AND
THEIR ROLE ON THE FORAGING BEHAVIOR OF WIREWORMS (COLEOPTERA: ELATERIDAE) - THESE - LE
ROLE DES COMPOSES ORGANIQUES VOLATILS DE LA RHIZOSPHERE DE L’ORGE SUR LE COMPORTEMENT
DES LARVES DE TAUPINS (COLEOPTERA : ELATERIDAE) - THESE DE DOCTORAT - 2015 : 182 p. - FI-LX 8 - eng,
tabl., bibl.
Dans le 1er chapitre, l’auteur révise les connaissances actuelles 1) en matière de Lutte Intégrée contre les Ravageurs
(LIR) appliquée aux larves de taupins, et 2) au sujet de leur écologie chimique. Sont dévoilées des approches
prometteuses pour le développement de nouvelles stratégies de gestion, et les manques de connaissance à endiguer
pour y parvenir. L’une de ces voies est investiguée dans cette thèse. L’objectif de recherche (2ème Chapitre) est
l’identification des composés organiques volatils (COV) émis par les racines, et utilisés par les larves pour localiser leur
source de nourriture. Dans le 3ème Chapitre, une méthode olfactométrique adaptée aux taupins est développée. Ce
travail démontre que les COV racinaires sont porteurs d’informations utilisées par les larves de taupins.
00116329 L

CUNTY (A), POLIAKOFF (F), RIVOAL (C), CESBRON (S), FISCHER LE SAUX (M), LEMAIRE (C), JACQUES (M A),
MANCEAU (C), VANNESTE (J L) - FR/INRA, FR/UNIV AGERS, FR/AGRO CAMPUS OUEST, FR/ANSES, NZ/INST OF
PLANT AND FOOD RES - CHARACTERIZATION OF PSEUDOMONAS SYRINGAE PV. ACTINIDIAE (PSA)
ISOLATED FROM FRANCE AND ASSIGNMENT OF PSA BIOVAR 4 TO A DE NOVO PATHOVAR : PSEUDOMONAS
SYRINGAE PV. ACTINIDIFOLIORUM PV. NOV. - PLANT PATHOLOGY 64 n° 3, 2015 : p. 582-596 - eng, tabl., graph.,
carte, bibl.
00116337 L

KANT (M R), JONCKHEERE (W), LEMOS (F), LIU (J), SCHIMMEL (B C J), (ET AL.) - NL/UNIV AMSTERDAM, BE/UNIV
GHENT, (ET AL.) - MECHANISMS AND ECOLOGICAL CONSEQUENCES OF PLANT DEFENCE INDUCTION AND
SUPPRESSION IN HERBIVORE COMMUNITIES - ANNALS OF BOTANY 115 n° 7, 2015 : p. 1015-1051 - eng, ill., tabl.,
bibl.
00116506 L

MOLLER (K) - DE/INST CROP SCIECNE - EFFECTS OF ANAEROBIC DIGESTION ON SOIL CARBON AND
NITROGEN TURNOVER, N EMISSIONS, AND SOIL BIOLOGICAL ACTIVITY. A REVIEW - AGRONOMY FOR
SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1021-1041 - eng, tabl., graph., photo., bibl.
00116677 L

KEESEY (I W), KNADEN (M), HANSSON (B S) - DE/MAX PLANCK INST FOR CHEMICAL ECOLOGY - OLFACTORY
SPECIALIZATION IN DROSOPHILA SUZUKII SUPPORTS AN ECOLOGICAL SHIFT IN HOST PREFERENCE FROM
ROTTEN TO FRESH FRUIT - JOURNAL OF CHEMICAL ECOLOGY 41 n° 2, 2015 : p. 121-128 - FI-LX 8 - eng, graph.,
bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
43
00116678 L

LEE (J C), DREVES (A J), CAVE (A M), KAWAI (S), ISAACS (R), MILLER (J), BRUCK (D J), (ET AL.) - US/USDA ARS,
US/UNIV OREGON, US/UNIV MICHIGAN - INFESTATION OF WILD AND ORNAMENTAL NONCROP FRUITS BY
DROSOPHILA SUZUKII (DIPTERA: DROSOPHILIDAE) - ANNALS OF THE ENTOMOLOGICAL SOCIETY OF
AMERICA 108 n° 2, 2015 : p. 117-129 - eng, graph., tabl., bibl.
00116910 L
FAGARD (M), LAUNAY (A), CLEMENT (G), COURTIAL (J), DELLAGI (A), FARJAD (M), KRAPP (A), SOULIE (M C),
MASCLAUX DAUBRESSE (C) - FR/INRA, FR/AGROPARISTECH - NITROGEN METABOLISM MEETS
PHYTOPATHOLOGY - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 19, 2014 : p. 5643-5656 - FI-LX 8 - eng, photo.,
graph., bibl.
00116956 L

LE CORRE (M) - CHAUVE QUI PEUT - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 353, 2015 : p. 48 - fre, photo.
Le rôle des chauves-souris comme prédateur des carpocapses et tordeuses est avéré par des tests ADN sur leurs
crottes. Tiré de plusieurs Infos Ctifl (207 et 286).
00117106 L

OUZOUNIS (T), ROSENQVIST (E), OTTOSEN (C O) - DK/UNIV AARHUS, DK/UNIV COPENHAGEN - SPECTRAL
EFFECTS OF ARTIFICIAL LIGHT ON PLANT PHYSIOLOGY AND SECONDARY METABOLISM : A REVIEW HORTSCIENCE 50 n° 8, 2015 : p. 1128-1135 - eng, tabl., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
44
Fruits
00114197 L

KUMAR (R), KHURANA (A), SHARMA (A K) - IN/UNIV DEHLI - ROLE OF PLANT HORMONES AND THEIR
INTERPLAY IN DEVELOPMENT AND RIPENING OF FLESHY FRUITS - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65
n° 16, 2014 : p. 4561-4575 - eng, ill., graph., bibl.
00114198 L

LENG (P), YUAN (B), GUO (Y) - CN/UNIV CHINA AGR, US/UNIV ARIZONA - THE ROLE OF ABSCISIC ACID IN
FRUIT RIPENING AND RESPONSES TO ABIOTIC STRESS - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16,
2014 : p. 4577-4588 - eng, ill., graph., bibl.
00114200 L

TOHGE (T), ALSEEKH (S), FERNIE (A R) - DE/MAX PLANCK INST MOL PLANT PHYSIOLOGY - ON THE
REGULATION AND FUNCTION OF SECONDARY METABOLISM DURING FRUIT DEVELOPMENT AND RIPENING JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p. 4599-4611 - eng, ill., tabl., bibl.
00114201 L

RAMBLA (J L), TIKUNOV (Y M), MONFORTE (A J), BOVY (A G), GRANELL (A) - ES/CSIC VALENCIA,
NL/WAGENINGEN UR PLANT BREEDING - THE EXPANDED TOMATO FRUIT VOLATILE LANDSCAPE - JOURNAL
OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p. 4613-4623 - eng, graph., tabl., ill., bibl.
00114202 L

MONFORTE (A J), DIAZ (A), CANO DELGADO (A), VAN DER KNAAP (E) - ES/IBMCP, ES/CRAG, US/UNIV OHIO THE GENETIC BASIS OF FRUIT MORPHOLOGY IN HORTICULTURAL CROPS : LESSONS FROM TOMATO AND
MELON - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p. 4625-4637 - eng, photo., graph., bibl.
00114203 L

MARTIN (L B B), ROSE (J K C) - US/UNIV CORNELL ITHACA - THERE’S MORE THAN ONE WAY TO SKIN A FRUIT
: FORMATION AND FUNCTIONS OF FRUIT CUTICLES - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p.
4639-4651 - eng, tabl., photo., ill., bibl.
00114453 B, L

FR/CTIFL - RENCONTRE TECHNIQUE " MAITRISER LA QUALITE ET LA MATURATION DES FRUITS DANS LE
CIRCUIT DE COMMERCIALISATION" - CTIFL BALANDRAN : 22/05/2014 - FR/CTIFL - 2014 : np - CTIFL/2014/4 +
CD - fre, graph., tabl., photo.
Recueil des interventions.
00114546 P

COMMANDEUR (J), VALLIN (P), GAUTIER (P), BECQUERIAUX (T) - RHD ET CIRCUITS COURTS - FLD MAGAZINE
n° 924, 2014 : p. 20-33 - fre, photo.
Dossier spécial RHD.
00114982 B

DIEKMANN (A), OTTER (V), THEUVSEN (L) - THE DEVELOPMENT OF PRODUCT FLOWS IN THE INTERNATIONAL
FRUIT TRADE : IS THE EUROPEAN UNION INFLUENCED BY NEW DEMANDERS AND CHANGING QUALITY
REQUIREMENTS ? - CHRONICA HORTICULTURAE 54 n° 3, 2014 : p. 23-25 - eng, bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
45
00115068 L

SIDDIQUI (M W), RAHMAN (M S), (ED) - MINIMALLY PROCESSED FOODS - TECHNOLOGIES FOR SAFETY,
QUALITY, AND CONVENIENCE (CHAP 1, 2, 3, 4, 5, 12) - 2015 : 306 p. - eng, bibl.
Chap 1 : Minimally Processed Foods : Overview/ Chap 2 : Hurdle Technology in Food Preservation/ Chap 3 : Packaging
Methods for Minimally Processed Foods/ Chap 4 : Washing, Peeling and Cutting of Fresh-Cut Fruits and Vegetables/
Chap 5 : Technologies in Fresh-Cut Fruit and Vegetables/ Chap 12 : Sustainability and Challenges of Minimally Processed
Foods.
00115234 L

SHELLY (T), EPSKY (N), JANG (E B), REYES FLORES (J), VARGAS (R), (ED) - US/US DPT AGRICULTURE
WAIMANALO, US/US DPT AGRICULTURE MIAMI, US/US DPT AGRICULTURE HILO, AT/INT ATOMAC ENERGY
AGENCY - TRAPPING AND THE DETECTION, CONTROL, AND REGULATION OF TEPHRITID FRUIT FLIES LURES, AREA-WIDE PROGRAMS, AND TRADE IMPLICATIONS - DE/SPRINGER - 2014 : 638 p. - FI-LX 7 - eng,
tabl., graph., photo., bibl.
00115246 L

BARGAIN (V) - DES CHAMPS ET VERGERS "HIGH TECH" - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 346,
2015 : p. 23-33 - fre, photo.
Les nouvelles technologies à petits pas/ Les drones ouvrent de nouvelles perspectives/ Des capteurs nouvelle
génération embarqués sur des robots/ Les lunettes intelligentes bientôt dans les fermes/ Une imprimante 3D pour
fabriquer ses pièces détachées/ Les robots débarquent dans les champs et les vergers/ Des robots pour la récolte des
asperges/ Récolte sans cueilleur.
00115528 B, L, P

SERRURIER (M) - FR/CTIFL - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS DONNEES 2013 - EDITION MARS 2014 - FR/FRANCE AGRIMER, FR/CTIFL, FR/INTERFEL - ACHATS DE FRUITS
ET LEGUMES FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS n° , 2014 : 8 p. - fre, graph., photo., tabl.
Tendances alimentaires. Evolution globale des achats de fruits et légumes. Structure des achats par circuit de
distribution. Profils de clientèle.
00115553 B, L, P

TISSERAND (J) - FR/CTIFL - LA FORMATION CTIFL DE MANAGER EN RAYON - L’ERE DU COACHING
PERSONNALISE ET PERFORMANT - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 316, 2015 : p. 1-2 - fre, photo.
Face à une concurrence de plus en plus vive et une consommation stagnante, le commerce de détail en fruits et
légumes se fragilise au fil des années. Raison de plus pour les professionnels de se doter d’une formation spécifique
destinée à rentabiliser les implantations marchandes en fonction des besoins d’une clientèle aussi exigeante que
volatile. Le Ctifl propose, par l’entremise de ses ingénieurs, un coaching ciblé pour optimiser les performances de l’outil
de travail. DFL analyse les enjeux de cette formation ambitieuse et personnalisée, témoignage à l’appui.
00115572 L

RUBIO (L), POISSONNET (R), RIVIERE (N), DORDOLO (M), SAGNES (J L), LEVEQUE (O) - FR/CA 47, FR/CA 82 BIO-AGRESSEURS : CEUX QUI ONT FAIT 2014 - DOSSIER - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 689, 2015 : p.
11-20 - fre, photo.
Retour sur les ravageurs et maladies qui ont marqué la saison dans les différents bassins de production.
00115638 L

DESPRAT (M J), RODIER (D) - FR/SSP - INVENTAIRE DES VERGERS 2013 - AGRESTE - CHIFFRES ET DONNEES
AGRICULTURE n° 227, 2015 : 63 p. - FI-LX 7 - fre, tabl.
L’étude présente les principales caractéristiques des vergers issues de l'inventaire réalisé en 2013. L'objectif de
l'inventaire est multiple : - suivre l'évolution dans le temps des superficies arboricoles et du potentiel de production des
arbres, - améliorer les outils de prévision de récolte et ainsi mieux gérer les flux des marchés, - anticiper les évolutions
variétales au sein des espèces fruitières.
Bulletin Biblio Automne 2015
46
00115651 B

POLDERVAART (G), VLIEGEN-VERSCHURE (A) - THE "KNOWLEDGE DAY" - INFO AND MEET DAY WITH
PLENTY OF NEWS - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 1, 2015 : p. 9-11 - eng, graph., tabl.
Synthèse des différents thèmes abordés lors d’une journée organisée par le NFO et l’institut de recherche néerlandais
PPO-Fruit en 2014 : la campagne pomme européenne 2014/2015, les mesures à prendre pour réduire le risque de
pourritures (Phytophthora syringae, Neofabraea) sur les pommes destinées à l’exportation, l’application d’engrais
foliaires à base de phosphates pour améliorer la fermeté et la coloration des poires, le suivi de l'évolution des
populations de Drosophila suzukii en Europe en 2014.
00115652 B

VAN SONSBEEK (B) - PRECISION FRUIT GROWING IS ON THE WAY - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE
n° 1, 2015 : p. 12-14 - eng, photo., ill.
Le point sur l’agriculture de précision en arboriculture : collecte des données, création de graphiques, échantillonnage
du sol et collecte des données à l’aide de capteurs pour évaluer le sol avant l’établissement d’un verger, conversion des
données pour créer des cartes illustrant la variabilité parcellaire et intraparcellaire, utilisation des capteurs pour évaluer
le volume de l’arbre pour créer des cartes à l’aide du GPS, mise en œuvre de cette technologie aux Pays-Bas.
00115670 L

MONTAHUT (S) - UN VERGER AUX MULTIPLES FONCTIONS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 348, 2015 : p.
42-43 - fre
L'agroforesterie est un concept qui associe des arbres fruitiers et des cultures annuelles, maraîchères notamment. Le
verger linéaire autonome produit des fruits mais pas que...
00115674 L

LE CORRE (M) - FRUITS A NOYAU - LES VARIETES CONTRE XANTHOMONAS - FRUITS ET LEGUMES REUSSIR n° 348, 2015 : p. 50-51 - fre, photo., tabl., graph.
La voie génétique semble être la seule option pour enrayer la progression de Xanthomonas arboricola. C'est pourquoi
le Ctifl étudie depuis 2002 la sensibilité variétale de 180 variétés de pêches, abricots et prunes.
00115680 P

ASCHEHOUG (A S), VALLIN (P) - DOSSIER - NOUVEAUX METIERS - FLD MAGAZINE n° 972, 2015 : p. 26-31 - fre
Dossier - Les primeurs revoient leurs CQP et leur métier (p. 26-27), Les expéditeurs font évoluer les compétences de
leurs équipes (p. 28), Hervé Michel, sélectionneur chez Vilmorin (p. 28-29), Mélissa Cantet, généticienne, ausculte le
génome des plantes (p. 29), Cindy Torres, spécialiste en vision artificielle (p. 30), Gaëlle Le Navenec, biochimiste chez
HM-Clause (p. 30-31), Ludovic Cauchard, apiculteur chez Bejo (p. 31).
00115702 B

VAN SONSBEEK (B) - WIND DEPENDENT SPRAYING REDUCES EMISSIONS - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 14-15 - eng, photo.
Présentation de trois modèles de pulvérisateurs pour vergers qui permettent de réduire la dérive des produits
phytosanitaires : le pulvérisateur multiligne de KWH, le pulvérisateur à jet porté HSS CF (cross-flow) de Hol Spraying
Systems et la Munckhof.
00115706 B, L, P

BLOCH BERTHIE (J F), HOCHART (R) - FR/CTIFL - "LE CTIFL DOIT S'ASSURER DES PARTENARIATS FORTS" INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
L'invité du mois est Régis Hochart, membre du Conseil Economique, Social et Environnemental.
Bulletin Biblio Automne 2015
47
00115713 P

ASCHEHOUG (A S), COMMANDEUR (J), BARGAIN (V), VALLIN (P), GAUTIER (P), BRUNNER (C), REIBEL (C) DOSSIER - FORMATION - FLD MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 46-72 - fre
Dossier : Des formations pour mieux vendre les fruits et légumes (p. 46), Interview de Michel Mourgue-Molines,
directeur général de l'OPCA Intergros (p. 47), Quand le CTIFL forme à la connaissance des produits (p. 48-51),
L'agréage sous toutes les coutures pour les salariés de Creno (p. 52-54), A l'Isffel, on diversifie les savoirs en impliquant
les distributeurs (p. 55-57), Les importateurs, "professeurs" pour séduire les étudiants (p. 57), Une formation surmesure pour les caristes (p. 58-60), Interfel s'investit pour toutes les restaurations collectives (p. 62-64), La culture sous
serre nécessite de plus en plus de compétences (p. 65-66), Interview de Patrick Vincent, directeur de l'ESA d'Angers (p.
68), La formation semences à l'écoute de l'actualité, L'alternance, une autre voie de formation (p. 70), Edeka propose
une formation en alternance "Spécialiste du frais" (p. 72).
00115715 B, L, P

VERPONT (F), FAVAREILLE (J) - FR/CTIFL - SYSTEME DE TRAITEMENT FIXE SUR FRONDAISON - UN NOUVEAU
MODE D'APPLICATION POUR LE VERGER DE DEMAIN ? - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 36-42 - eng, fre, photo.,
tabl., ill., graph., bibl.
L’évolution de la réglementation et de la société nous conduit à réfléchir au verger de demain et à étudier des
techniques d’application des produits phytosanitaires « alternatives » et performantes pouvant répondre aux exigences
environnementales, sociétales, techniques et réglementaires. L’une de ces techniques consiste à appliquer les produits
via un système d’irrigation fixe équipé de micro-asperseurs. Après deux campagnes d’essais conduits en 2013 et 2014,
les résultats d’efficacité de ce mode d’application vis-à-vis des bioagresseurs et notamment de la tavelure, qui requiert
des interventions au plus près de la contamination, sont très encourageants, alors que la qualité d’application est loin
d’être conforme aux références habituellement admises en termes de recouvrement du végétal et de type de gouttes
(taille et répartition).
00115717 B, L, P

BOURRAIN (L) - FR/CTIFL - PRODUCTION PAR MICROPROPAGATION IN VITRO D'UN NOUVEAU PORTEGREFFE HYBRIDE PRUNUS PERSICA X P. DAVIDIANA - INTRODUCTION PAR MISE EN CULTURE DE
BOURGEONS AUXILIAIRES - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 43-47 - bibl., eng, fre, graph., photo., tabl.
96 % de réussite, lors des mises en culture, sont obtenus par l’utilisation de bourgeons en pleine croissance
nouvellement débourrés. La multiplication est réalisée à l’aide d’un milieu DKW contenant, en fonction des besoins de
multiplication ou d’allongement, 1 à 0,2 mg l-1 de 6-benzyladénine. L’acide alpha naphtalène acétique à 0,5 mg l-1 sur
une base minérale M4R permet 85 % d’enracinement.
00115791 B

PARK (B), SEO (Y), YOON (S C), (ET AL.) - HYPERSPECTRAL MICROSCOPE IMAGING METHODS TO CLASSIFY
GRAM-POSITIVE AND GRAM-NEGATIVE FOODBORNE PATHOGENIC BACTERIA - TRANSACTIONS OF THE
ASABE 58 n° 1, 2015 : p. 5-16 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Mise au point d’une méthode pour obtenir des images hyperspectrales microscopiques pour la classification des
bactéries pathogènes responsables d’intoxications alimentaires : bactéries Gram positif (Staphylococcus) et Gram négatif
(Salmonella).
00115830 L

ARNOUX (C), FOREST (J) - GENEREUSE ENERGIE QUE NOUS OFFRENT LES FRUITS... - FRUITS OUBLIES n°
62, 2015 : p. 26-32 - fre, tabl.
00115865 B

MAAS (F) - EUROPEAN COLLABORATION ON FRUIT THINNING BEARS FRUIT - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 13 - eng, photo.
Présentation de nouveautés en matière d'éclaircissage des arbres fruitiers lors d'une rencontre du groupe de travail de
l'EUFRIN (European Fruit Research Institutes Network) : quelques informations sur l'efficacité des nouveaux produits et
nouvelles techniques en cours d'essai (6-benzyladénine, Brevis, ACC, "mechatronics").
Bulletin Biblio Automne 2015
48
00115873 L

AGUILERA (E), GUZMAN (G), ALONSO (A) - ES/UNIV PABLO DE OLAVIDE - GREENHOUSE GAS EMISSIONS
FROM CONVENTIONAL AND ORGANIC CROPPING SYSTEMS IN SPAIN. II. FRUIT TREE ORCHARDS AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 725-735 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00115881 L

PALISSAGE - QUELS PIQUETS POUR MES BACHES ANTI-PLUIE ? - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 692,
2015 : p. 26-28 - fre, photo.
Dans son choix de piquets pour le palissage des vergers, intégrer la mise en place éventuelle de bâches anti-pluie
nécessite d'utiliser des piquets plus longs, de 4,5 m jusqu'à 6 m de hauteur selon les vergers.
00115907 L

REDDY (P P) - IN/INDIAN INST HORT RES - BIOINTENSIVE INTEGRATED PEST MANAGEMENT IN
HORTICULTURAL ECOSYSTEMS - INT/SPRINGER - 2014 : 277 p. - FI-LX 8 - eng, photo., tabl., bibl.
00115916 B, L, P

SERRURIER (M) - FR/CTIFL, FR/FRANCE AGRIMER, FR/INTERFEL - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES FRAIS
PAR LES MENAGES FRANCAIS - DONNEES 2014 - EDITION MARS 2015 - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES
FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS n° , 2015 : 8 p. - fre, graph., photo., tabl.
Dans un contexte demeurant peu propice au développement de la consommation, le volume d’achat des fruits et
légumes frais a progressé grâce à une fréquence d’achat en hausse, alors que leur prix moyen a diminué. Certaines
espèces ont bénéficié de prix et de dépenses en hausse (cerise, raisin, tomate, oignon). Cette année, les circuits
traditionnels spécialisés (marchés, primeurs) ont connu les principaux gains de parts de marché et les jeunes ménages
ont nettement contribué au développement des achats.
00115928 B

RICCIONI (L), VALENTE (M T) - COMPARISON OF DIFFERENT PCR TESTS TO IDENTIFY MONILINIA
FRUCTICOLA - BULLETIN OEPP 45 n° 1, 2015 : p. 33-40 - bibl., eng, ill., tabl.
Etude comparative des différents tests PCR pour identifier Monilia fructicola, l'agent causal de la pourriture brune. Les
résultats montrent que le test de détection PCR multiplex convient aux fins de la conformité aux exigences
réglementaires, bien que la sensibilité analytique soit significativement inférieure à celle du "test standard" PCR
classique.
00115929 B

LORETI (S), PUCCI (N), PEREZ (G), (ET AL.) - DETECTION AND IDENTIFICATION OF XANTHOMONAS
ARBORICOLA PV. PRUNI FROM SYMPTOMLESS PLANT MATERIAL : RESULTS OF AN ITALIAN TEST
PERFORMANCE STUDY - BULLETIN OEPP 45 n° 1, 2015 : p. 41-51 - bibl., eng, ill., tabl.
Détection et identification de Xanthomonas arboricola pv. pruni (agent causal de la maladie de la tache bactérienne
des arbres fruitiers à noyau) à partir de matériel végétal asymptomatique. Présentation des résultats d’une étude
réalisée en Italie pour évaluer la performance des tests.
00115933 B

STEFFEN (K), GROUSSET (F), PETTER (F), (ET AL.) - EU-PROJECT DROPSA : FIRST ACHIEVEMENTS
REGARDING PATHWAY ANALYSES FOR FRUIT PESTS - BULLETIN OEPP 45 n° 1, 2015 : p. 148-152 - bibl., eng,
graph.
Présentation des premiers résultats obtenus dans le cadre du projet européen DROPSA relatifs à des analyses par
filière pour les organismes nuisibles des fruits.
Bulletin Biblio Automne 2015
49
00115951 B

LAPCIK (S) - THE SPOTTED-WING DROSOPHILA IS CAUSING UNREST AMONG FRUIT GROWERS AND
WINEGROWERS - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 16-17 - eng, photo.
Synthèse des communications présentées lors du colloque sur le drosophile à aile tachetée (Drosophila suzukii) qui a
eu lieu à Offenburg (Allemagne) en 2015 : dégâts occasionnés sur vigne et fruits en 2014, influence des conditions
climatiques sur l’évolution des populations, répartition géographique, insecticides homologués, utilisation du piégeage de
contrôle pour détecter leur présence dans le verger afin de mieux cibler les traitements chimiques, efficacité de la
méthode "Attract and Kill" (piégeage massif), sujets de recherches futures.
00116043 B

VLIEGEN VERSCHURE (A) - 200 MILLION EUROS FOR MODERNISATION OF ROMANIAN FRUIT PRODUCTION EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 5, 2015 : p. 18-20 - eng, photo., tabl.
La Roumanie prévoit une aide de 200 millions d'euros pour la modernisation de la filière fruits entre 2014 et 2020. Le
point sur l'évolution de la filière depuis la chute du communisme en 1989 et les moyens mis en oeuvre pour la
moderniser : nouvelles plantations, investissement dans des entrepôts frigorifiques et stations de conditionnement,
création d'organisations de producteurs, stratégie marketing.
00116080 L

BRESSOLIER (A) - CAMPAGNOL PROVENCAL : TOLERANCE ZERO ! - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° HS
MAI, 2015 : p. 16-18 - fre, photo.
Le campagnol provençal n'en finit pas de causer des dégâts dans les cultures du Languedoc-Roussillon et notamment
en verger. Seule solution chimique encore autorisée : la bromadiolone. Dans ce contexte, la lutte alternative combinée à
de bonnes pratiques en verger s'avère incontournable.
00116085 L

LEVEQUE (O) - CONSERVATION - CES AVANCEES POUR MIEUX STOCKER - ARBORICULTURE FRUITIERE (L')
n° HS MAI, 2015 : p. 26-28 - fre, photo.
Economies d'énergie au stockage, gestion des très faibles teneurs en oxygène, enjeux sanitaires et phytosanitaires.
Ces dernières années, les bonnes pratiques en conservation des fruits se sont développées, mais les attentes sur la
garantie du maintien de la qualité restent grandes. Les travaux de recherche vont dans ce sens. Interviews de Claude
Coureau, Vincent Mathieu-Hurtiger, notamment.
00116087 P, L

BEAUTRU (A) - FRAICHE DECOUPE : POURQUOI PAS LA CONCESSION ? - LINEAIRES n° 309, 2015 : p. 91 - fre,
photo.
Pratiquée massivement sur les stands sushi, la concession prend ses marques sur la fraîche découpe au rayon fruits et
légumes. C'too frais, déployé par PB Conseil, et La Fraicherie proposent aux enseignes de sous-traiter les stands fraîche
découpe au sein des magasins.
00116090 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER FRUIT LOGISTICA - LINEAIRES n° 309, 2015 : p. 98-110 - fre, photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier: Le Portugal s'invite à Berlin ; Duel Importation et origine France : Grand Frais contre
Carrefour ; Quelles sont les tendances fruits et légumes dans le monde ? ; Quel rôle la grande distribution a-t-elle joué
dans la mutation des importations ? ; La Frutteria bat de l'aile en France.
00116109 B

AKSOY (U), OKSAR (R E) - AN OVERVIEW OF HORTICULTURE IN TURKEY - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n°
1, 2015 : p. 17-22 - bibl., eng, carte, graph., photo., tabl.
Etat des lieux de l’horticulture en Turquie : ressources génétiques, statistiques de production des principales cultures
légumières et fruitières, surfaces et tonnages de production des plantes aromatiques et médicinales, commerce
international, recherche et formation.
Bulletin Biblio Automne 2015
50
00116127 P, B, L

HUTIN (C) - FR/CTIFL - L'INVENTAIRE 2013 DU MINISTERE DE L'AGRICULTURE - LE VERGER FRANCAIS
POURSUIT SA MUTATION - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 14-18 - fre, tabl.
L’inventaire verger réalisé en 2013 par le service statistique du ministère de l’Agriculture nous renseigne sur l’évolution
du verger français. Celui-ci a perdu 1/3 de ses producteurs et 17 % de ses surfaces en dix ans. Toutes les espèces sont
en diminution à l’exception du noyer. Le pommier est toujours la première espèce cultivée, devant le noyer et le prunier
(y compris prune d’Ente). La région Rhône-Alpes demeure le premier bassin fruitier, mais l’Aquitaine s’est hissée en
deuxième position grâce à une progression des surfaces. Globalement le Sud-Ouest a mieux résisté que le Sud-Est ou le
Val de Loire.
00116151 L

LE CORRE (M) - ARBORICULTURE - DES SYSTEMES A L'ESSAI - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 351,
2015 : p. 47 - fre
Les essais système se sont imposés dans la plupart des centres d'expérimentation. Ils ont pour but d'évaluer la
combinaison de méthodes de production à l'échelle du verger.
00116152 L

LE CORRE (M) - ARBORICULTURE - BIORECO COMPARE 3 MODES DE PRODUCTION - FRUITS ET LEGUMES REUSSIR n° 351, 2015 : p. 48-49 - fre, graph.
L'essai système BioREco compare trois modes de production d'un point de vue environnemental, économique et
agronomique. Après dix ans, les résultats ne sont pas toujours ceux que l'on croit.
00116207 B

POLDERVAART (G) - THE BALKAN COUNTRIES AND RUSSIA ARE IMPORTANT SALES MARKETS FOR GREEK
APPLES - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 6, 2015 : p. 14-16 - eng, photo., tabl.
Présentation des différents thèmes abordés lors de la foire commerciale grecque sur la filière fruits qui a eu lieu en
2015 : volumes de production des différentes espèces en 2014, volumes de production des principales variétés de
pomme en 2014, description des coopératives et des volumes exportés, préférences des consommateurs russes en
matière de variétés de pommes, principaux importateurs de pommes grecques, choix variétal pomme en Grèce.
00116266 P

MARTIN (J) - FR/CTIFL - MICHEL JAY, TECHNICIEN PROGRAMME BIODIVERSITÉ FONCTIONNELLE :
RENTABILITÉ ET DURABILITÉ EN VERGER - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 58-59 - fre, photo.
Dans la série "C'est mon métier", Michel Jay du Ctifl de Balandran explique les activités menées dans le cadre du
programme Biodiversité fonctionnelle Arboriculture.
00116267 L

MICHALKO (R), PEKAR (S) - CZ/UNIV MASARYK - THE BIOCONTROL POTENTIAL OF PHILODROMUS
(ARANEAE, PHILODROMIDAE) SPIDERS FOR THE SUPPRESSION OF POME FRUIT ORCHARD PESTS BIOLOGICAL CONTROL 82 n° , 2015 : p. 13-20 - eng, graph., bibl.
00116319 P

DELVALLEE (J) - NICOLAS CHABANNE, LE VISAGE DES GUEULES CASSEES - LIBRE SERVICE ACTUALITES
(LSA) n° HS, 2015 : p. 72-73 - fre, photo.
L'homme est peu connu. En revanche, son logo à la pomme édentée qui offre des produits abîmés vendus moins chers
fait un carton. A l'origine, Nicolas Chabanne n'était pas destiné à faire carrière dans le secteur.
00116350 B

POLLINI (A) - HALYOMORPHA HALYS SU FRUTTIFERI : DIFFUSIONE PREOCCUPANTE - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 2, 2015 : p. 56-58 - ita, photo., tabl.
Point sur la punaise marbrée Halyomorpha halys, qui est largement distribuée en Italie : évolution des populations
depuis 2012, biologie, morphologie, dégâts sur fruits (pêche, poire, pomme, kiwi), surveillance du ravageur, mise au
point d’une stratégie de lutte biologique à l’aide de la mouche Trichopoda pennipes.
Bulletin Biblio Automne 2015
51
00116351 B

LEZZER (P) - CONSIGLI PRATICI PER MIGLIORARE LA FERTIRRIGAZIONE NEL FRUTTETO - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 3, 2015 : p. 49-52 - bibl., ita, photo.
Conseils pratiques pour améliorer la conduite de l'irrigation fertilisante en arboriculture.
00116355 P

FAQUET (C) - VOIE VERTE, JEUNE POUSSE EN MODE PRIMEUR - LIBRE SERVICE ACTUALITES (LSA) n° HS,
2015 : p. 78-80 - fre
En janvier dernier, Voie verte ouvrait son septième point de vente dans le centre de Lyon. Un concept de magasin qui
se définit comme primeur traiteur et qui met à l'honneur les fruits et légumes de Ie et IVe gammes.
00116357 P

GAUTIER (P), BARGAIN (V), VALLIN (P), BRUNNER (C), BECQUERIAUX (T), COMMANDEUR (J) - ADAPTONS LA
VENTE AUX CONSOMMATEURS - FLD MAGAZINE n° 985, 2015 : p. 32-53 - fre, tabl., photo.
Dossier : Le consommateur veut toujours gagner plus de temps et manger des produits sains, bruts. Repas sur le
pouce : un créneau pour les fruits et légumes qui ont une carte à jouer (p. 34-36); Apéritif et snacking, segments
essentiels pour Savéol (p.36-37); La fraîche découpe en pratique chez Hyper U (p. 38-40); Frais Emincés a su surfer sur
la fraîche découpe pour les GMS (p. 41-42) ; Le drive fait des émules chez les producteurs (p. 43-44) ; Vendre des f&l
24h/24 et 7 jours/7, un concept nouveau (p. 45-46) ; Endives et pommes de terre 24 heures sur 24 (p. 47-48) ;
Phalempin ne met pas toutes ses fraises dans le même panier (p. 49-50) ; Les Belges misent sur les fruits rouges (p.
51-53).
00116361 P

HARZIG (J) - QUATRIÈME GAMME - FRUITS ET LÉGUMES : UN REGARD INTERNATIONAL - VEGETABLE n° 319,
2015 : p. 52-53 - fre, photo.
A l'occasion du colloque organisé par Cibustec à Parme, l'article dresse les grandes tendances qui orientent le devenir
de la 4e gamme au niveau international. Encadrés sur l'Irlande (Nature's Best) et l'Italie (DimmidiSi).
00116379 B

MAZZINI (F), BORRONI (M) - IT/SERV FITO EMILIA ROMAGNA - NOVITA D'IMPIEGO PER ALCUNI FUNGICIDI IN
ORTOFRUTTICOLTURA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 5, 2015 : p. 66-69 - ita, photo., tabl.
Point sur les nouvelles autorisations 2015 pour certains fongicides et insecticides sur fruits et légumes : captane,
chlorothalonil, chlorpyriphos, émamectine-benzoate, etc.
00116385 B

ROMANI (R), NATALINI (G) - IT/UNIV DEGLI STUDI DI PERUGIA-BORGO - PRIMA SEGNALAZIONE DI
DROSOPHILA SUZUKII IN UMBRIA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 7, 2015 : p. 64-65 - bibl., ita, photo.
Le premier signalement de Drosophila suzukii en Ombrie, Italie, a eu lieu en 2014. L'article fait le point sur la biologie
et la morphologie du ravageur, les dégâts occasionnés sur raisin et figue, ainsi que la stratégie de lutte mise en place.
00116400 L

CH/AGROSCOPE - STRATEGIE DE LUTTE CONTRE DROSOPHILA SUZUKII DANS LES FRUITS A NOYAUX AGROSCOPE FICHE TECHNIQUE 18 - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 47
n° 3, 2015 : p. 163-164 - fre, photo., tabl.
00116406 P

HARZIG (J), HOCHART (R) - RÉGIS HOCHART, RAPPORTEUR SUR LE DEVENIR DE LA PRODUCTION
FRUITIÈRE EN FRANCE : APPEL AU RÉALISME - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
"Régis Hochart est membre du Conseil économique, social et environnemental (CESE). A la demande du Ministre de
l'Agriculture, il a remis en décembre 2014 un rapport sur le devenir de la production fruitière en France. Un regard très
agricole sur notre secteur qui en pose bien les enjeux et s'efforce de tracer une voie (étroite) pour le pérenniser."
Bulletin Biblio Automne 2015
52
00116432 P, L, B

ANNIBAL (S), MERENDET (V), MILLOT (P) - FR/CTIFL - LES SYSTÈMES D’HUMIDIFICATION EN POINT DE VENTE
- POINT SUR (LE) n° 37, 2015 : 10 p. - fre, photo., graph.
De nombreux points de vente équipent une partie de leur étal fruits et légumes en humidificateurs. Ces installations
ont pour principal objectif d’apporter une certaine protection contre la déshydratation des produits les plus sensibles et
ainsi maintenir leur qualité et leur valeur marchande. Quels intérêts y a-t-il à équiper un point de vente en humidification
? Tous les fruits et légumes sont-ils à humidifier ? Quels sont les fabricants et les technologies d’humidification existants
? Quels sont les besoins de ces systèmes d’humidification, notamment en termes d’entretien ?
00116456 B

MAZZINI (F), BORRONI (M) - NUMEROSI USI ECCEZIONALI AUTORIZZATI PER IL 2015 - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 15, 2015 : p. 60-63 - ita, photo., tabl.
Présentation d'un tableau des usages exceptionnels des produits phytosanitaires autorisés sur cultures fruitières et
légumières en 2015 en Italie.
00116463 B

RACANELLI (V), SORBETTI GUERRI (F) - METODI E TECNOLOGIE DI DIFESA DAI DANNI DA FAUNA SELVATICA
- INFORMATORE AGRARIO (L') n° 17, 2015 : p. 58-63 - ita, photo., ill.
Le point sur les différentes méthodes de lutte contre la faune sauvage en arboriculture/vignoble.
00116472 P, B, L

ADE (C), TROTTIN (Y) - FR/CTIFL - 5ÈME CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES MÉTHODES
ALTERNATIVES DE PROTECTION DES PLANTES - LES AVANCÉES DE LA RECHERCHE ET LES
PERSPECTIVES - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 4-6 - fre, photo.
Organisée par l’AFFP, la conférence internationale sur les méthodes alternatives de protection des plantes a réuni près
de 350 personnes venant de 11 pays différents (Algérie, Belgique, Canada, Suisse…). La diversité des sessions et des
intervenants a permis de brosser un panorama actuel des recherches en cours et réalisées dans ce domaine. Il ressort
que les méthodes alternatives sont certes de plus en plus travaillées dans toutes les filières, mais que nombre de ces
solutions n’interviendront qu’à moyen terme dans les exploitations.
00116483 B

FRANCESCHINI (A) - SPECIALE IV GAMMA : UN COMPARTO SEMPRE OTTIMISTA - IV GAMMA : NEL 2015 SI
PREVEDE LA RIPRESA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 42-44 - ita, photo.
Situation actuelle du marché des fruits et légumes de 4ème gamme en Italie. Comparaison entre 2013 et 2014.
00116496 B

BORTOLOTTI (P P), CARUSO (S), NANNINI (R), (ET AL.) - HALYOMORPHA HALYS IN EMILIA, PRIME RISPOSTE
DAL MONITORAGGIO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 21, 2015 : p. 46-49 - ita, photo., graph., tabl.
Synthèse des résultats obtenus suite au suivi des populations de la punaise diabolique Halyomorpha halys en fruit
(nectarine, pommes, poire, nashi) et sur vigne dans la région d'Emilie, Italie.
00116523 B

ANDREOTTI (L) - SPECIALE BIOSTIMOLANTI, CONOSCERLI BENE PER SFRUTTARLI AL MEGLIO - L'UE COMPLICA
L'ITER NORMATIVO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 34-35 - ita
Le point sur la réglementation européenne concernant la mise sur le marché des biostimulants.
00116524 B

COLLA (G), ROUPHAEL (Y), LUCINI (L), CARDARELLI (M) - IT/UNIV DEGLI STUDI DELLA TUSCIA VITERBO SPECIALE BIOSTIMULANTI, CONOSCERLI BENE PER SFRUTTARLI AL MEGLIO - BIOSTIMOLANTI, COSA SONO E
COME AGISCONO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 36-40 - ita, photo.
Le point sur les effets bénéfiques des biostimulants des plantes.
Bulletin Biblio Automne 2015
53
00116538 L

LEVEQUE (O) - CALIBRAGE DES FRUITS A NOYAU - POIDS, DIAMETRE, COULEUR... ET MAINTENANT
DEFAUTS - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694, 2015 : p. 25-27 - fre, photo.
Présentation de différents modèles de calibreuse.
00116550 B

SCHOLTEN (H) - FRUIT PRODUCTION IN MOROCCO IS MODERNISING - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 7, 2015 : p. 9-11 - eng, photo.
Situation actuelle de la production de fruits au Maroc : modernisation de la filière, influence des subventions sur la
filière, défis liés à l'irrigation des vergers de pommiers, présentation du plan « Maroc Vert », zones de production de la
pomme, problèmes liés au feu bactérien du poirier, prix des fruits, coûts bas de main d'oeuvre.
00116551 B

VAN SONSBEEK (B) - BIRDS FLEE FROM LASER - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 7, 2015 : p. 12-13
- eng, photo.
Utilisation d'un répulsif anti-oiseau à laser (un faisceau laser vert qui est constamment en mouvement) en arboriculture
: description du matériel, efficacité, bilan des essais menés aux Pays-Bas.
00116554 B

O' ROURKE (D) - CHINE : POTENTIAL FOR IMPORTED FRUIT - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 7,
2015 : p. 20-21 - eng, photo., tabl.
Perspectives pour les exportations européennes de fruits vers la Chine : prévisions jusqu'en 2020, facteurs exerçant
une influence sur l'économie chinoise, importance des négociations commerciales entre l'Europe et la Chine.
00116569 P, B, L

GARCIN (A), MILLAN (M) - FR/CTIFL - 7E RENCONTRE TECHNIQUE CTIFL/ITAB AGRICULTURE BIOLOGIQUE
FRUITS - AMÉLIORER LA DURABILITÉ DES EXPLOITATIONS - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 6-8 - fre
Co-organisée par le Ctifl et l’Itab, cette rencontre a abordé les concepts, les outils et les pratiques culturales favorisant
les services écosystémiques au verger et la transition vers des systèmes plus durables. L’un des objectifs communs à la
plupart des expérimentations présentées étant la réduction et la meilleure gestion des intrants. La première session avait
pour objectif de cerner plus précisément les améliorations possibles de la fertilité des sols. La deuxième session en fin de
matinée et début d’après-midi a permis d’aborder les derniers résultats acquis dans la protection contre les bioagresseurs et le contexte réglementaire. Et pour finir la dernière session a concerné les références technicoéconomiques et les systèmes de production en AB. L’approche système mise en oeuvre dans le cadre du réseau Dephy
Ecophyto a également été mise à contribution.
00116573 P, B, L

CAVARD VIBERT (P) - FR/CTIFL - L’OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS DE FRUITS
ET LÉGUMES - UNE ANNÉE 2013 QUI A PORTÉ SES FRUITS - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 28-32 - fre, graph.,
tabl.
À la demande des organisations professionnelles du commerce de gros de fruits et légumes, le Ctifl a mis en place fin
1990 un observatoire des entreprises du secteur. Ce travail consiste à analyser les résultats financiers de plus de 300
sociétés, au travers des documents comptables déposés aux greffes des tribunaux de commerce et disponibles sur la
base de données Diane du Bureau Van Dijk. Parallèlement à cette collecte d'informations administratives, des entretiens
sont réalisés auprès de chacune des entreprises « observées ». Ceux ci permettent de mieux saisir la réalité économique
du secteur et de dresser une typologie comparant les performances de sociétés ayant les mêmes logiques de
fonctionnement.
00116584 P

VALLIN (P), MAGNON (A) - FR/CTIFL - LA MISE EN RAYON, UN METIER QUI BOOSTE LES VENTES - FLD
MAGAZINE n° 993-994, 2015 : p. 18-19 - fre, carte
Arnaud Magnon est formateur consultant au Ctifl. Spécialiste de la technique marchande et du marketing, il est en
charge d'animer les points de vente et de dynamiser les linéaires fruits et légumes (Entretien).
Bulletin Biblio Automne 2015
54
00116585 P

COMMANDEUR (J), GAUTIER (P), BERGER (P L), VALLIN (P), TILLIER (C) - DOSSIER - BIO - FLD MAGAZINE n°
993-994, 2015 : p. 23-39 - fre, carte, graph., photo.
Dossier : Le secteur bio, en forte croissance, représente une opportunité à saisir pour les opérateurs + carte - Surfaces
de production engagées en bio en France + Evolution du CA bio (tous produits alimentaires) par circuits de distibution
de 2007 à 2014 (p. 23-25); Le nouveau pavillion bio de Rungis (p. 26-27); Le bio en RHD (p. 28-30); Exemple avec les
restaurants d'entreprise du CEA (p. 31); Point sur l'offre en circuit court bio en Pays de la Loire (p. 32); L'offre bio chez
les détaillants (p. 33); Les marchés bio à l'horizon 2025 (p. 34-35); les aulx, oignons et échalotes bio : une niche à
défendre (p. 36) ; le biodynamie : plus strict que le bio, est représentée par le label Demeter (p. 37); Exemple de la
marque Les Côteaux Nantais labellisée Demeter (p. 38-39).
00116589 P

CADOUX (M) - LES FRUITS ET LÉGUMES, NOUVELLE ARME DE DIFFÉRENCIATION DES DISTRIBUTEURS LIBRE SERVICE ACTUALITES (LSA) n° 2372, 2015 : p. 50-52 - fre, graph.
Dans un contexte de distribution de plus en plus tendu, les enseignes généralistes multiplient les efforts en termes
d'animations et de merchandising.
00116590 P

DELVALLEE (J) - E. LECLERC TESTE LA DERNIÈRE GÉNÉRATION DE STANDS FRAÎCHE DÉCOUPE - LIBRE
SERVICE ACTUALITES (LSA) n° 2372, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Immersion dans le corner C too Frais, un tout nouveau concept en test dans trois magasins E. Leclerc en France.
00116595 P

BERGER (P L) - CHEZ VOIE VERTE, LA FRAÎCHE DÉCOUPE EST LA RÈGLE - FLD MAGAZINE n° 976, 2015 : p.
18-19 - fre, photo.
Voie Verte a ouvert sept boutiques sur Lyon et la ceinture lyonnaise. La société met en avant son concept de produits
frais, découpés et ses plats cuisinés.
00116608 P

GAUTIER (P), BOUTBOUL (B) - "LA FILIÈRE FRUITS ET LÉGUMES DEVRAIT AIDER LA RHD" - FLD MAGAZINE
n° 989, 2015 : p. 6-9 - fre, photo.
Le directeur général de Gira Conseil considère que la filière fruits et légumes ne profite pas de la bonne santé générale
du secteur de la restauration hors foyer. Pour Bernard Boutboul, elle doit se rapprocher du restaurateur pour l’aider à
élargir une offre qui ne satisfait actuellement pas ses convives.
00116666 P, L

BEAUTRU (A) - FRAIS EMBALLÉ : L'ALTERNATIVE À LA FRAÎCHE DÉCOUPE - LINEAIRES n° 311, 2015 : p. 84-85
- fre, photo.
Frais emballé et fraîche découpe peuvent être complémentaires. Points de vente et industriels hésitent encore sur le
modèle à adopter.
00116706 P

MARTIN (J) - CONSOMMATION - LES F&L ET LES ENFANTS : APPRENDRE LE PLAISIR ALIMENTAIRE VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Résultats d'une étude sur la consommation des fruits et légumes frais par les enfants, financée par FranceAgriMer et
Interfel et réalisée par le cabinet ABC+ en collaboration avec le cabinet Protéines.
00116715 L

SYAMALADEVI (R M), ADHIKARI (A), LUPIEN (S L), DUGAN (F), BHUNIA (K), DHINGRA (A), SABLANI (S S) US/UNIV WASHINGTON - ULTRAVIOLET-C LIGHT INACTIVATION OF PENICILLIUM EXPANSUM ON FRUIT
SURFACES - FOOD CONTROL 50 n° , 2015 : p. 297-303 - eng, photo., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
55
00116806 B

SPIGOLA (M) - SFIDA GLOBALIZZAZIONE VINTA SOLO PER ALCUNI ORTOFRUTTICOLI - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 26, 2015 : p. 45-47 - carte, graph., ita, photo.
Influence de la mondialisation sur le secteur fruits et légumes en Italie : produits exportés, principaux pays
importateurs, mesures prises pour favoriser la compétitivité. L'Italie reste le premier producteur mondial de kiwis,
tomates et pommes.
00116819 B

PEDRESCHI (R), LURIE (S) - ADVANCES AND CURRENT CHALLENGES IN UNDERSTANDING POSTHARVEST
ABIOTIC STRESSES IN PERISHABLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 77-89 bibl., eng, tabl.
Revue bibliographique des recherches effectuées entre 2005 et 2015 sur les stress abiotiques des fruits et légumes
frais. Les points méthodologiques proposés doivent faire l'objet de recherches futures pour mieux comprendre les
principaux stress abiotiques (chaud/froid, teneur faible en oxygène, teneur élevée en gaz carbonique, déshydratation).
00116869 B

CHEN (H), GAO (H), FANG (X) - EFFECTS OF ALLYL ISOTHIOCYANATE TREATMENT ON POSTHARVEST
QUALITY AND THE ACTIVITIES OF ANTIOXIDANT ENZYMES OF MULBERRY FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY
AND TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 61-67 - bibl., graph., eng
Etude pour évaluer l'influence d'un traitement à base d'isothiocyanate d'allyle après la récolte sur la qualité et l'activité
des enzymes antioxydantes des fruits du mûrier. Le traitement a permet d'augmenter la résistance des fruits aux
pourritures et de prolonger la durée de conservation des fruits. Aucun effet sur l'activité des enzymes antioxydantes n'a
été observé.
00116878 B, L

LOQUET (B), ZAVAGLI (F), GUADAGNINI (M), LAGET (E), PLENET (D), ET AL. - FR/GIS FRUITS - GUIDE ECOPHYTO
FRUITS - GUIDE POUR LA CONCEPTION DE SYSTEMES DE PRODUCTION FRUITIERE ECONOMES EN
PRODUITS PHYTOPHAMARCEUTIQUES - FR/ECOPHYTO, FR/MIN AGRICULTURE - 2014 : 264 p. - F GEN 141,
AGRO 106, FI-LX 8 - fre, bibl., photo., graph., tabl., ill.
Le guide Ecophyto Fruits a été réalisé par un groupe d'experts scientifiques et techniques sous l'égide du GIS Fruits et
la coordination de l'Inra. Il est constitué de 3 livrets : le guide méthodologique, les fiches supports et aides, les fiches
techniques.
00116896 B

LAAMARI (M), TALBI (Y), MAHMOUDI (R) - CERATITIS CAPITATA : UNE NOUVELLE MENACE POUR LE POMMIER
EN ALGERIE - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 207-208 - bibl., fre, photo.
La mouche méditerranéenne des fruits Ceratitis capitata occasionne des dégâts importants en vergers d'arbres
fruitiers. Avec le changement climatique ce ravageur attaque des espèces cultivées essentiellement dans les zones
montagneuses, la pomme, l'abricot, la figue et la grenade.
00116900 B

STEFFEN (K), GROUSSET (F), SCHRADER (G) - IDENTIFICATION OF PESTS AND PATHOGENS RECORDED IN
EUROPE WITH RELATION TO FRUIT IMPORTS - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 223-236 - eng, tabl., bibl.
Présentation des résultats obtenus lors d'une étude menée sur les ravageurs et pathogènes signalés en Europe en
rapport avec l'importation de fruits. Cette étude réalisée dans le cadre du projet DROPSA de l'UE montre que les fruits
sont une filière importante pour les organismes nuisibles menaçant la production de fruits en Europe.
00116914 P

ERMENIER (K) - FRESH'N'GO DÉVELOPPE LES VENTES DE TESCO - PROCESS ALIMENTAIRE n° 1320, 2015 : p.
72 - fre
Le sachet triangulaire de Schur a fait grimper les ventes de kiwi de 30% chez Tesco en Grande-Bretagne. Zoom sur cet
emballage aux multiples applications (large surface de communication, praticité, réduction des coûts de transport).
Bulletin Biblio Automne 2015
56
00116927 P

RICHARD (N) - RAYON FRUITS ET LÉGUMES - INNOVER SANS COMPTER - POINTS DE VENTE n° 1175, 2015 : p.
47 - fre
Avec un renouvellement à 5 ans, l'agencement devient du consommable. Comment faire pour rester à la pointe de
l'innovation tout en maîtrisant les coûts ? Plus besoin d'investir lourdement. La tendance est à la location longue durée.
00116935 P

DELVALLEE (J) - LE "MADE IN FRANCE" À L'ASSAUT DU RAYON FRUITS ET LÉGUMES - LIBRE SERVICE
ACTUALITES (LSA) n° 2351, 2015 : p. 70+72 - fre
L'argument emballe les distributeurs qui multiplient les efforts pour favoriser les approvisionnements français. Une
façon de séduire les consommateurs parfois méfiants quant à l'offre proposée, et de s'aligner sur la concurrence.
00116940 P

DOSSIER - FRUITS ET LÉGUMES - UN MARCHÉ INCERTAIN - POINTS DE VENTE n° 1171, 2015 : p. 42-47 - fre,
graph.
00116942 P

LES 700 LEADERS DE LA FILIERE - 2015, BOULEVERSEMENTS DES RÉSEAUX, ESSOR DES MARQUES ? - FLD
MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 76-95 - fre, tabl.
Classement des 700 opérateurs les plus importants de la filière.
00116943 P

LES LEADERS - CLASSEMENT EUROPÉEN - DANS L'ATTENTE DES EFFETS DE L'EMBARGO RUSSE - FLD
MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 96-98 - fre, tabl.
Les leaders du classement européen.
00116944 P

LE TOP 50 EUROPÉEN ET LE MATCH UE/ETATS-UNIS - FLD MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 100-101 - fre, tabl.
Les leaders du classement européen et le match europe / USA.
00116945 P

COMMANDEUR (J) - FACE À L'EMBARGO RUSSE, METTONS LE CAP AU SUD - FLD MAGAZINE n° 981, 2015 : p.
20-21 - fre, carte
00116953 B

VAN SONSBEEK (B) - FRUIT CULTIVATION SPRAYERS SHOW DIFFERENCES AT PRACTICAL
DEMONSTRATION - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 8, 2015 : p. 20-22 - eng, photo., tabl.
Journées porte-ouvertes à la station d’expérimentation à Sint Truiden en Belgique : 11 pulvérisateurs pour vergers ont
été évalués afin de déterminer la distribution verticale des produits phytosanitaires et de mesurer la dérive sur 4
systèmes différents de conduite (Tiense hedge, V-hedge, long pruning et bush spindle).
00116993 P

VALLIN (P) - A LA RECHERCHE D'ALTERNATIVES AUX SACS PLASTIQUE - FLD MAGAZINE n° 1002, 2015 : p. 67 - fre
Les sacs de caisse en 2016 puis les sacs fruits et légumes en 2017 vont être interdits. Les professionnels pourront-ils
éviter le bio compostable trois fois plus cher ? Rien n'est moins sûr.
Bulletin Biblio Automne 2015
57
00116994 P

COMMANDEUR (J), GAUTIER (P), TILLIER (C) - DOSSIER - IMPORT - FLD MAGAZINE n° 1002, 2015 : p. 23-33 - fre,
graph.
Dossier - L'origine France s'attaque à l'import (p. 23) ; L'import français défend sa place dans les rayons (p. 24-27) ;
Entretien avec Freddy Dutoit, directeur de l'Office flamand d'agro-marketing à Paris, chargé de la promotion des produits
flamands sur les marchés français et suisse (p. 28) ; Pulp Fruits revoit son offre en agrumes, pommes et poires (p. 30) ;
S'impliquer durablement en amont, le credo de la SIIM (Société Internationale d'Importation) (p. 31-32) ; Miles Import
cerne au plus près les "fenêtres" pour l'import (p. 32) ; Intermarché : le client d'abord (p. 33).
00117003 B

LEHNERT (R) - DRONE READY FOR WORK IN FRUIT - GOOD FRUIT GROWER (THE) 66 n° 12, 2015 : p. 24-25 eng, photo.
Point sur l’utilisation de drones hélicoptères pour l’application des engrais et des produits phytosanitaires en
arboriculture et en viticulture aux Etats-Unis : réglementation, avantages, contraintes.
00117021 B

KRUSE (S), SEIDL (I) - CH/INST FEDERAL DE RECHERCHES SUR LA FORET LA NEIGE ET LE PAYSAGE ARBORICULTURE ET SECHERESSE - ENQUETE AUPRES DES AGRICULTEURS DANS LE NORD-EST ET LE
NORD-OUEST DE LA SUISSE - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 2, 2015 : p. 56-63 - fre, tabl., graph.,
bibl.
Une enquête auprès des arboriculteurs suisses étudie l'impact passé et actuel des sécheresses et les contre-mesures
qui ont été prises, ainsi que les besoins en information et la propension à agir des agriculteurs si ce phénomène
s'aggravait à l'avenir.
00117030 B

GUERREIRO (A), GAGO (C), FALEIRO (M L), MIGUEL (G), ANTUNES (M D) - PT/UNIV ALGARVE - PROCCEDINGS OF
THE SIXTH INTERNATIONAL CONFERENCE ON MANAGING QUALITY IN CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 ALGINATE EDIBLE COATINGS ENRICHED WITH CITRAL FOR PRESERVATION OF FRESH AND FRESH-CUT
FRUIT - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : p. 37-44 - eng, bibl., graph., tabl.
00117067 B

BAZZANA (L) - ORTOFRUTTA IN CRISI COME LA REDDITIVITA DEI PRODUTTORI - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 32, 2015 : p. 45-46 - ita, ill., tabl.
Bilan des importations et exportations italiennes de fruits et légumes en 2014. Une baisse forte de la production de
fruits a été enregistrée depuis l’an 2000 liée à la crise économique.
00117101 L

FAVREAU FARHADI (N), PECUKONIS (L), BARRETT (A) - US/US ARMY NATICK SOLDIER RESEARCH - THE
INHIBITION OF MAILLARD BROWNING BY DIFFERENT CONCENTRATIONS OF ROSMARINIC ACID AND
EPIGALLOCATECHIN-3-GALLATE IN MODEL, BAKERY, AND FRUIT SYSTEMS - JOURNAL OF FOOD SCIENCE
80 n° 10, 2015 : p. c2140-c2146 - eng, graph., tabl., bibl.
00117117 B

BERTANZA (P) - SPECIALE - NUOVI FRUTTETI : MULTIASSE E PRODUZIONI PIU COLORATE - ITALIA, SPECIE E
VARIETA DEI NUOVI IMPIANTI DI FRUTTETI - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 35, 2015 : p. 36-37 - ita, photo.,
tabl., graph.
Tendances en matière de nouvelles plantations en arboriculture fruitière en Italie : espèces (fruits à pépins, fruits à
noyau, kiwi), variétés, zone de production.
Bulletin Biblio Automne 2015
58
00117127 B

TUZEL (Y), BAHAR OZTERKIN (G) - PROTECTED CULTIVATION IN TURKEY - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n°
2, 2015 : p. 21-26 - eng, bibl., carte, graph., tabl.
L’évolution de la production des cultures légumières et fruitières sous abris en Turquie entre 2004 et 2014 : surfaces
de production et comparaison avec d’autres pays méditerranéens, principaux bassins de production, volumes de
production selon l’espèce, descriptions des serres (matériaux de couverture, climatisation), production des semences,
culture hors sol, consommation en eau et en énergie, mise en œuvre des bonnes pratiques agricoles, atouts et limites de
la filière.
00117151 B

FR/CTIFL, FR/ITAB - RENCONTRE TECHNIQUE PHYTOSANITAIRE AGRICULTURE BIOLOGIQUE FRUITS - 12
MARS 2105, BALANDRAN - FR/CTIFL - 2015 : np. - CTIFL/2015/2 + CD - fre, tabl., photo., graph.
Dossier remis aux participants de la rencontre technique Ctifl/Itab phytosanitaire "agriculture biologique fruits" qui a eu
lieu le jeudi 12 mars 2015 au Centre de Balandran.
Bulletin Biblio Automne 2015
59
Fruits divers
00115546 B

CHENG (H), CHEN (J), LI (X), (ET AL.) - CN/UNIV ZHEJANG, (ET AL.) - DIFFERENTIATION OF THE VOLATILE
PROFILES OF CHINESE BAYBERRY CULTIVARS DURING STORAGE BY HS-SPME-GC/MS COMBINED WITH
PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 59-72 bibl., eng, graph., tabl.
Etude des composés volatils de la myrique (Myrica rubra) au cours de la conservation à l'aide de l'espace de tête et la
microextraction en phase solide combinée à la chromatographie en phase gazeuse/spectrométrie de masse.
Identification des composés volatils associés à la différenciation des cultivars à l'aide de l'analyse en composantes
principales.
00115827 L

HIPPOPHAE RHAMNOIDES L. - ARGOUSIER - FRUITS OUBLIES n° 62, 2015 : encart - fre, photo., ill.
00115828 L

LYCIUM BARBARUM L. - GOJI - FRUITS OUBLIES n° 62, 2015 : encart - fre, photo., ill.
00115917 B

AU/UNIV QUEENSLAND - TREE SHAKERS SHOW PROMISE IN HUSK SPOT MANAGEMENT - AUSTRALIAN
NUTGROWER 29 n° 1, 2015 : p. 14-16 - eng, photo.
En Australie, synthèse des travaux réalisés sur l'utilisation d'un vibreur pour arbre fruitier pour lutter contre le "husk
spot" (Pseudocercospora macadamiae sp. nov.) sur noix de macadamia : les noix infectées tombent lorsque l'arbre est
secoué ce qui réduit le risque d'infection d'une année sur l’autre.
00115930 B

ABD ELLA (A A) - EFFECT OF SEVERAL INSECTICIDES ON POMEGRANATE APHID, APHIS PUNICAE
(PASSERINI) (HOMOPTERA : APHIDIDAE) AND ITS PREDATORS UNDER FIELD CONDITIONS - BULLETIN OEPP
45 n° 1, 2015 : p. 90-98 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour évaluer l’influence de plusieurs insecticides sur le puceron du grenadier Aphis punicae et ses prédateurs en
plein champ.
00116035 B

ALLEGRA (A), SORTINO (G), MICILETTA (G), (ET AL.) - THE INFLUENCE OF HARVEST PERIOD AND FRUIT
RIPENESS AT HARVEST ON MINIMALLY PROCESSED CACTUS PEARS (OPUNTIA FICUS-INDICA L.MILL)
STORED UNDER PASSIVE ATMOSPHERE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 104 n° , 2015 : p. 57-62
- bibl., eng, graph., tabl.
Influence de la date de récolte et de la maturité à la récolte de la figue de Barbarie de quatrième gamme emballée
sous atmosphère passive.
00116076 L

LE CORRE (M) - GRENADE - UN FRUIT QUI EXPLOSE ! - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 350, 2015 : p. 48-49
- fre, photo.
La production de grenade française prend de l'essor depuis plusieurs années. Les producteurs se fédèrent et
s'organisent pour répondre à une demande de plus en plus pressante.
00116260 L

EZRA (D), KIRSHNER (B), HERSHCOVICH (M), SHTIENBERG (D), KOSTO (I) - IL/ARO, IL/MIN AGRICULTURE AND
RURAL DEVELOPMENT - HEART ROT OF POMEGRANATE : DISEASE ETIOLOGY AND THE EVENTS LEADING
TO DEVELOPMENT OF SYMPTOMS - PLANT DISEASE 99 n° 4, 2015 : p. 496-501 - eng, photo., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
60
00116353 P

HARZIG (J) - FRUITS SECS - MARCHÉ FRANÇAIS : UN RAYON À FORTE CROISSANCE - VEGETABLE n° 319,
2015 : p. 44-45 - fre, photo.
"Des valeurs unitaires élevées, des ventes en progression substantielle, des marges coquettes, des DLC confortables,
des fournisseurs dynamiques en matière d'innovation : le rayon fruits secs est en forme et mérite l'attention de tous les
acteurs concernés, notamment des points de vente !" Encadré sur Daco-Bello, numéro deux du marché du fruit sec.
00116685 L

PAREEK (S), VALERO (D), SERRANO (M) - IN/UNIV MAHARANA PRATAP, ES/UNIV ALICANTE - POSTHARVEST
BIOLOGY AND TECHNOLOGY OF POMEGRANATE - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE
95 n° 12, 2015 : p. 2360-2379 - eng, tabl., bibl.
00116855 P

LE BELLEC (F), IMBERT (E) - KUMQUAT, CITRON CAVIAR ET COMBAVA - SMALL IS BEAUTIFUL - FRUITROP n°
233, 2015 : p. 16-23 - fre, graph., tabl.
00116858 P
STATISTIQUES EUROPÉENNES D'IMPORTATION DE FRUITS ET LÉGUMES FRAIS EN 2013 ET 2014 - FRUITROP
n° 234, 2015 : p. 12-47 - fre, tabl.
Statistiques européennes d'importation de fruits et légumes frais en 2013 et 2014 (ananas, autres agrumes, avocat,
banane, citron, datte, fraise, kiwi, lime, litchi, mangue, melon, orange, papaye, pastèque, petits agrumes, plantain,
poire, pomelo, pomme, prune, raisin, ail, asperge, aubergine, champignon, courgette, haricot vert, oignon, pois, poivron,
pomme de terre, primeur, tomate).
Bulletin Biblio Automne 2015
61
Petits fruits
00116056 B

ES/UNIV POLITC VALENCIA - ECOLOGIA Y CONTROL DE DROSOPHILA SUZUKII TRAS CINCO ANOS EN
NUESTROS CULTIVOS : FRESA, CEREZA, PEQUENOS FRUTOS (FRAMBUESA, MORA, ARANDANO), VINA... PHYTOMA ESPANA n° 269, 2015 : 80 p. - spa, bibl., photo., graph., tabl.
Numéro consacré à la rencontre internationale sur l'écologie et le contrôle de Drosophila suzukii dans les cultures
depuis 2008, qui a eu lieu en Espagne, Valencia, les 5 et 6 mai 2015.
00116340 L

GABARRA (R), RIUDAVETS (J), RODRIGUEZ (G A), PUJADE VILLAR (J), ARNO (J) - ES/IRTA, ES/UNIV
BARCELONA - PROSPECTS FOR THE BIOLOGICAL CONTROL OF DROSOPHILA SUZUKII - BIOCONTROL 60 n°
3, 2015 : p. 331-339 - eng, tabl., bibl.
00116401 L

CH/AGROSCOPE - DROSOPHILA SUZUKII - STRATEGIE 2015 POUR LES PETITS FRUITS - AGROSCOPE FICHE
TECHNIQUE 20 - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 3, 2015 : p. 165-166
- fre, photo., tabl.
00116435 P

HARZIG (J) - PETITS FRUITS ROUGES - UN ACHAT D'IMPULSION : POUR LE PLAISIR ET POUR LES IMAGES ! VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 42-47 - fre, photo.
"L'essor des fruits rouges est une formidable opportunité pour la production, mais aussi et surtour pour le rayon fruits
et légumes de se donner des couleurs et de la valeur, tout en régalant le consommateur. Cependant, même si les
nouvelles variétés sont plus solides, le professionnalisme sera de rigueur pour satisfaire vraiment le consommateur et
développer cette filière comme elle le mérite."
00116471 P

CELEYRETTE (C) - FRUITS ROUGES - EUROPE NORD : UNE GAMME EN TRAIN DE MÛRIR - VEGETABLE n°
323, 2015 : p. 45-47 - fre, photo., tabl.
L'expansion de la gamme des petits fruits rouges par les origines d'Amérique du Sud semble avoir particulièrement
bien pris en Europe du Nord, où les surfaces augmentent.
00116652 L

LE CORRE (M) - ECOSSE - DES FRUITS ROUGES A L'ECOSSAISE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 352,
2015 : p. 62-64 - fre, photo.
Visite guidée d'une des plus grosses exploitations (fraises, framboise, myrtilles, mûres) de la région, l'East Seaton
Farm.
00116800 P, L

BEAUTRU (A) - LES PETITS FRUITS ROUGES VOIENT VERT - LINEAIRES n° 315, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
L'aspect est essentiel pour les petits fruits rouges, qui dépendent fortement de l'achat d'impulsion. Or, goût et fermeté
sont antinomiques, puisque c'est le jus qui apporte au fruit son arôme... et sa fragilité. Ce qui n'empêche pas Anglais,
Allemands et Américains d'en consommer bien plus que les Français (jusqu'à 250 plus dans le cas de la myrtille). Avec la
mise en place de meubles réfrigérés, certaines enseignes, Carrefour en tête, tentent de développer ce marché. Par
ailleurs, Fruits rouges de l'Aisne devient Fruits rouges & Co.
00116809 B

ARMANTANO (G) - USI ECCEZIONALI, LE ULTIME NOVITA PER IL 2015 - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 27,
2015 : p. 49 - ita, photo., tabl.
Le point sur les dérogations phytosanitaires accordées en Italie pour 2015 pour le contrôle de divers ravageurs et
maladies, dont Drosophila suzukii sur cerisier, vigne et petits fruits.
Bulletin Biblio Automne 2015
62
Abricot
00114172 B

RICAVY (I) - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - GUIDE DE PROTECTION
FRUITIERE INTEGREE 2013 - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - 2013 : 76 p. - F
PATHO 133 - fre, graph., photo., tabl.
Programme de traitements 2013 en Provence-Alpes-Côte d'Azur sur arbres fruitiers (culture intégrée, culture
traditionnelle, culture biologique) : pommier, poirier, pêcher, cerisier, prunier, abricotier. Conditions d'utilisation des
produits phytosanitaires, guide du désherbage raisonné. Stratégies contre maladies et ravageurs de ces espèces
fruitières.
00114462 B

FR/CTIFL - PRESENTATION VARIETALE ABRICOT - CTIFL BALANDRAN : 04/09/2014 - FR/CTIFL - 2014 : np CTIFL/2014/6 - fre
Dossier remis aux participants, visuels de la journée.
00115215 L

FR/MIN AGRICULTURE ALIMENTAIRE ET FORET - ENQUETE PRATIQUES PHYTOSANITAIRES EN
ARBORICULTURE 2012 - NOMBRE DE TRAITEMENTS - n° 22, 2014 : 16 p. - fre, carte, tabl. - Agreste - Les
dossiers
Ce dossier présente les premiers résultats sur le nombre moyen de traitements phytosanitaires selon les espèces
fruitières, au niveau national et au niveau régional. Les questions posées portent sur les pratiques, les traitements de la
campagne 2012 (fin de récolte 2011 à la récolte 2012). Seules les informations sur les vergers de pommes concernent la
campagne 2011.
00115494 B, L, P

JAY (M), MANDRIN (J F), GARCIN (A), MILLAN (M), LOQUET (B) - FR/CTIFL - ABRICOTIER EN AGRICULTURE
BIOLOGIQUE - BILAN D'UN VERGER EN 12E FEUILLE - INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 26-36 - bibl., eng, fre,
graph., photo., tabl.
Les résultats sont issus d’un verger d’abricotier en fin de 12e année et conduit en agriculture biologique. La variété
cultivée est Tom Cot® Toyaco. La 1re modalité étudiée est le porte-greffe (GF 305, Myrobolan et Manicot). La 2e est le
mode d’entretien du rang (travail du sol et mulch de BRF). Du fait d’une nutrition azotée mal maîtrisée avec les engrais
organiques utilisés, la production est environ deux fois plus faible que sur un verger conventionnel et les calibres plus
petits. Le travail du sol est le plus efficace pour lutter contre les adventices. Mais il est pénalisant sur le porte-greffe
Myrobolan au système racinaire superficiel. Le mulch de BRF permet une amélioration importante du taux de matière
organique du sol. Les meilleurs rendements sont obtenus avec le porte-greffe GF 305 en travail du sol.
00116045 L

LAMINE (C), PLUVINAGE (J), AUBENAS (R), (ET AL.) - FR/INRA, FR/ASS FRUITS PLUS, (ET AL.) - INNOVATION
VARIETALE EN PRUNUS, 1960-2013 : LES ENSEIGNEMENTS D'UNE ANALYSE SOCIO-HISTORIQUE COCONSTRUITE AVEC LES ACTEURS - COURRIER DE L'ENVIRONNEMENT DE L'INRA (LE) n° 65, 2015 : p. 5-18 fre, ill., bibl.
Cet article analyse les évolutions, depuis les années 1960 jusqu'à aujourd'hui, de la sélection génétique et de l'offre
variétale en pêche et abricot, dans leur interaction avec les autres éléments du système sociotechnique : évolution du
marché, organisateurs des acteurs de la filière, politiques publiques, stratégies et pratiques des exploitations agricoles.
00116070 L

LE CORRE (M), BARGAIN (V) - NOUVEAU CAP POUR L'ABRICOT - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR
n° 350, 2015 : p. 27-37 - fre, photo.
La pression sociétale pour la réduction d'intrants se traduit par des exigences de plus en plus drastiques en termes de
résidus de la part de la grande distribution. Des exigences contre-productives/ Cap sur la réduction d'intrants/ Vers un
verger autonome en intrants/ Les tolérances se généralisent/ Sharka, quand tu nous tiens/ Les méthodes à combiner.
Bulletin Biblio Automne 2015
63
00116081 L, B

WEYDERT (C), MANDRIN (J F) - FR/CTIFL - LES MONILIOSES SUR FRUITS A NOYAU - FICHE BIO-AGRESSEUR ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° HS MAI, 2015 : encart - F VAR 45 - fre, photo.
Les monilioses causées par Monilia sont des maladies responsables de dégâts au verger et sur les fruits en
conservation après récolte.
00116083 L

RUBIO (L) - FERTILISATION ABRICOTIER EN AB - UTILISER LES RESSOURCES DE L'EXPLOITATION ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° HS MAI, 2015 : p. 21-22 - fre, ill., graph.
Diverses techniques de fertilisation naturelle sont actuellement à l'étude au Ctifl. L'objectif : améliorer la vigueur et la
productivité en vergers bio, sans avoir à recourir à des apports externes à l'exploitation. D'après les travaux de M.
Millan, A. Garcin et al.
00116148 L

LE CORRE (M) - ABRICOT - COMPRENDRE L'ENROULEMENT CHLOROTIQUE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR
n° 351, 2015 : p. 40-41 - fre, photo.
Enroulement chlorotique de l'abricotier, psylle, phytoplasme : le trio indissociable est étudié par l'Inra pour comprendre
la dispersion de cette maladie et les moyens de lutte adaptés.
00116191 L

BRESSOLIER (A), LEVEQUE (O), RUBIO (L) - ABRICOT : LE TOURNANT STRATEGIQUE - DOSSIER ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 693, 2015 : p. 9-18 - fre, tabl.
Un des grands défis de la filière est de répondre aux spécificités des différents marchés à l'export. Le tournant est donc
stratégique au niveau variétal. Une production en léger recul/ Nous sommes à un tournant stratégique/ La filière se
remet en cause pour exporter davantage.
00116209 B

SCHOLTEN (H) - MUCH INTEREST IN PRODUCTION FORECAST FOR STONE FRUIT - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 6, 2015 : p. 20-22 - eng, photo., tabl.
Prévisions européennes de récolte d’abricots, pêches et nectarines en 2015 : prévisions pour les 4 principaux pays
producteurs (Italie, France, Espagne, Grèce), comparaison avec 2014, statistiques de production de la pêche plate en
Espagne, tendances en matière de coloration des nectarines.
00116278 L

STANLEY (J), FENG (J), OLSSON (S) - AU/UNIV GRIFFITH, NZ/NZ INST FOR PLANT AND FOOD RES - CROP
LOAD AND HARVEST MATURITY EFFECTS ON CONSUMER PREFERENCES FOR APRICOTS - JOURNAL OF
THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 4, 2015 : p. 752-763 - eng, graph., tabl., bibl.
00116414 P

MARTIN (J) - PÊCHE ET NECTARINE - PRÉCOCES : OBJECTIF QUALITÉ - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 38-39 fre, photo.
Prévisions pour 2015 par des opérateurs de deux pays producteurs aux conditions favorable à une production précoce
: l'Espagne et la Tunisie.
00116449 P

ABRICOTS ROUGES DU ROUSSILLON : PREMIÈRE CAMPAGNE SOUS AOC - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 25 fre, photo.
Le décret n° 2015-345 du 26 mars relatif à l'appellation d'origine contrôlée "Abricots rouges du Roussillon" officialise la
reconnaissance de ce produit déjà entérinée par l'INAO fin 2014. Bref rappel.
Bulletin Biblio Automne 2015
64
00116470 P

HARZIG (J) - ABRICOT - MONTÉE EN PUISSANCE ESPAGNOLE : UN OUTSIDER À PRENDRE TRÈS AU SÉRIEUX
- VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 42-44 - fre, photo.
"Après une prise de position dominante sur le marché de la pêche-nectarine européen, l'origine Espagne pourrait jouer
à nouveau de ses nombreux atouts pour s'imposer sur le marché européen de l'abricot. Une évolution à suivre
attentivement."
00116494 B

PALMIERI (A) - IT/UNIV BOLOGNA - SPECIALE QUALITA E MARKETING PER RIPAGARE I COSTI ELEVATI DELLE
DRUPACEE MINORI - DRUPACEE MINORI : ANALISI DEI COSTI DI PRODUZIONE - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 21, 2015 : p. 38-42 - graph., ita, photo., tabl.
Analyse des coûts de production des principales variétés de prunier, de cerisier et d’abricotier cultivées en Italie : coûts
par hectare et par kilo selon le bassin de production.
00116495 B

ROSATO (T), MANGANIELLO (R), DI CINTIO (A), ET AL.) - IT/CENTRO DI RICERCA PER LA FRUTTICOLTURA OF
ROME - SPECIALE QUALITA E MARKETING PER RIPAGARE I COSTI ELEVATI DELLE DRUPACEE MINORI - ALBICOCCO,
OGNI VARIETA HA LA SUA DESTINAZIONE D'USO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 21, 2015 : p. 43-45 - ita,
photo., tabl.
Comparaison des caractéristiques qualitatives et organoleptiques de deux cultivars d'abricot cultivés en Italie, Maia et
Spring Blush. Le premier est adapté à la vente en frais, le deuxième est adapté à l'entreposage.
00116708 P

LES CAHIERS FRUITS À NOYAU 2015 - VEGETABLE n° SUP 323 - N° 49, 2015 : 15 p. - fre, photo., tabl.
Descriptif des entreprises françaises qui commercialisent des abricots, pêches et nectarines sur le marché français.
Volumes, terroirs, calendriers, spécificités, orientations variétales, marques, communication, certifications... tout pour
guider l'acheteur professionnel dans ses achats.
00116791 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER FRUITS D'ÉTÉ - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 110-118 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 110-111) ; résultats du baromètre Melon du Ctifl (p.
112-114) ; fusion de l'AOP pêches et nectarines et de l'AOP abricots (p. 115) ; AOC pour l'abricot rouge du Roussillon (p.
116) ; En bref : Saveurs des clos récupère Champey, La Tour mise sur le bio, Restructuration et Label Rouge pour Fruits
Union (p. 117) ; la cerise en quête de segmentation (p. 118).
00116949 B

BRUGNER (A) - APRICOT SYMPOSIUM 2015 IN POYSDORF, IN AUSTRIA - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 8, 2015 : p. 8-10 - eng, photo.
Synthèse des communications présentées lors de la colloque sur l’abricot qui a eu lieu à Poysdorf en Autriche en juin
2015 : choix variétal en France, efficacité des différentes méthodes de protection contre le gel en verger, mécanisation
de la taille et de l’éclaircissage, développement d’un plateforme pour réduire les coûts de récolte, agents causaux et
symptômes du chancre bactérien (Pseudomonas sp.) et de l’enroulement chlorotique de l’abricotier (European Stone
Fruit Yellows), influence de l’engrais vert sur les rendements.
00116951 B

BRUGNER (A) - APRICOT VARIETIES IN AUSTRIA - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 8, 2015 : p. 1415 - eng, photo., tabl.
Description des principales variétés d’abricot (nouvelles et traditionnelles) cultivées en Autriche.
Bulletin Biblio Automne 2015
65
00117131 B

SOSTARIC (T), PETROVIC (M), MILOJKOVIC (J) - XS/UNIV BELGRADE - APPLICATION OF APRICOT STONE
WASTE FROM FRUIT PROCESSING INDUSTRY IN ENVIRONMENTAL CLEANUP : COPPER BIOSORPTION
STUDY - APPLICATION DES DECHETS DE NOYAUX D'ABRICOT ISSUS DE L'INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE A
LA DEPOLLUTION : ETUDE DE LA BIOSORPTION DU CUIVRE - FRUITS 70 n° 5, 2015 : p. 271-280 - eng, tabl., bibl.,
graph., photo.
La production annuelle moyenne de l'abricot en Serbie génère environ 1577 tonnes de déchets de noyaux dont la plus
grande partie se retrouve dans des sites d'enfouissement. Afin de minimiser l'impact environnemental de ces déchets,
une utilisation possible de noyaux a été envisagée, visant à développer un biosorbant pour le traitement des eaux usées.
Cette étude préliminaire confirme que le biosorbant peut rapidement éliminer les ions cuivre dissous à partir de solutions
diluées.
Agrumes
00115383 B

SHAO (X), CAO (B), XU (F), (ET AL.) - CN/UNIV NINGBO - EFFECT OF POSTHARVEST APPLICATION OF
CHITOSAN COMBINED WITH CLOVE OIL AGAINST CITRUS GREEN MOLD - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 37-43 - bibl., eng, graph., photo.
Etude pour évaluer l’efficacité d’un traitement à base de chitosan et d’huile de clou de girofle pour lutter contre la
pourriture verte des agrumes, Penicillium digitatum. Les résultats démontrent qu’un enrobage de chitosan (1%) seul ou
en combinaison avec de l’huile de clou de girofle permet de réduire l’incidence de cette maladie de conservation.
00115385 B

WAEWTHONGRAK (W), PISUCHPEN (S), LEELASUPHAKUL (W) - TH/UNIV PRINCE OF SONGKLA - EFFECT OF
BACILLUS SUBTILIS AND CHITOSAN APPLICATIONS ON GREEN MOLD (PENICILLIUM DIGITATUM SACC.)
DECAY IN CITRUS FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 44-49 - bibl., eng, graph.
Etude pour évaluer l’efficacité d’un traitement à base de chitosan et de Bacillus subtilis pour lutter contre la pourriture
verte des agrumes, Penicillium digitatum. Les résultats démontrent l’efficacité de cette bactérie et du chitosan contre
cette maladie de conservation.
00115625 B

SOTO MUNOZ (L), TEIXIDO (N), USALL (J) - ES/UNIV LLEIDA - MOLECULAR TOOLS APPLIED TO IDENTIFY AND
QUANTIFY THE BIOCONTROL AGENT PANTOEA AGGLOMERANS CPA-2 IN POSTHARVEST TREATMENTS ON
ORANGES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 151-159 - bibl., eng, graph., ill., tabl.
Utilisation d’outils moléculaires pour identifier et quantifier l’agent de lutte biologique Pantoea agglomerans CPA-2
utilisé pour le traitement après récolte d’oranges.
00116555 B

QIN (Y), LI (G), WANG (L), TEIXEIRA DA SILVA (J A), YE (X), FENG (Q), HU (Q) - CN/UNIV SOUTH CHINA,
CN/COLLEGE OF HORTICULTURE - A COMPARATIVE STUDY BETWEEN A LATE-RIPENING MUTANT OF
CITRUS AND ITS ORIGINAL LINE IN FRUIT COLORATION, SUGAR AND ACID METABOLISM AT ALL FRUIT
MATURATION STAGE - ETUDE COMPARATIVE ENTRE UN MUTANT TARDIF D'AGRUME ET SA LIGNEE
D'ORIGINE D'APRES LA COLORATION DU FRUIT, LE METABOLISME DES SUCRES ET DES ACIDES A CHAQUE
ETAPE DE MATURATION DU FRUIT - FRUITS 70 n° 1, 2015 : p. 5-11 - eng, tabl., bibl., graph., photo.
Une nouvelle variété cultivée sans pépins et mûrissant tardivement (Citrus reticulata Blanco) a été retenue pour étudier
le mécanisme régulateur de progression de la coloration.
00115889 L

LE CORRE (M) - ARGENTINE - SUR LA ROUTE DE L'OR PRESSE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 349,
2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Le leader dans la production et l'export du citron fait face aux crises grâce à une filière dynamique concentrée dans la
région de Tucumàn. Les acteurs continuent à investir dans les vergers et dans les outils de transformation afin de se
différencier par la qualité.
Bulletin Biblio Automne 2015
66
00115381 B

BURON MOLES (G), TORRES (R), TEIXIDO (N), (ET AL.) - ES/UNIV LLEIDA, ES/IRTA LLEIDA CHARACTERISATION OF H2O2 PRODUCTION TO STUDY COMPATIBLE AND NON-HOST PATHOGEN
INTERACTIONS IN ORANGE AND APPLE FRUIT AT DIFFERENT MATURITY STAGES - POSTHARVEST BIOLOGY
AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 27-36 - bibl., eng, graph., photo.
Le H2O2 joue un rôle essentiel dans le mécanisme de défense des fruits au cours de la maturation en cas de blessure
ou d'infection par un agent pathogène. Etude pour caractériser à différents stades de maturité la production de H2O2 de
l’orange et de la pomme après avoir subi des stress abiotiques (blessures) et biotiques (pathogène et pathogène nonhôte). Les deux principaux pathogènes post récolte ont été étudiés : Penicillium digitatum et Penicillium expansum.
00116246 P

CELEYRETTE (C) - POMELOS - HIVER : UN PEU D'AMERTUME MAIS TOUJOURS DE L'ESPOIR ! - VEGETABLE
n° 318, 2015 : p. 44-45 - fre, photo., tabl.
Problèmes de production en Floride en raison du chancre des agrumes, baisse de la consommation... la filière pomelo
cherche des solutions. Focus sur l'IGP Pomelo de Corse.
00116855 P

LE BELLEC (F), IMBERT (E) - KUMQUAT, CITRON CAVIAR ET COMBAVA - SMALL IS BEAUTIFUL - FRUITROP n°
233, 2015 : p. 16-23 - fre, graph., tabl.
Amande
00115892 L

ROGERS (E E), LEDBETTER (C A) - US/ARS - SUSCEPTIBILITY TO XYLELLA FASTIDIOSA IN A FIRSTGENERATION HYBRID FROM A NON-TRADITIONAL PEACH–ALMOND CROSS - HORTSCIENCE 50 n° 3, 2015 : p.
337-340 - eng, graph., bibl.
00115918 B

BRINGING INDEPENDENCE™ TO AUSTRALIA - AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 1, 2015 : p. 30-32 - eng, photo.
Fiche variétale recensant les caractéristiques de la variété d'amandier auto-compatible Independence™. Témoignages
sur le comportement de la variété en Californie et en Australie.
00116491 B

PALASCIANO (M) - TUTTE LE VARIETA CONSIGLIATE PER IL MANDORLO 2015 - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 20, 2015 : p. 47-49 - ita, photo., tabl.
Le point sur la filière amande en Italie (évolution des surfaces et volumes de production entre 2005 et 2014,
importations, etc.) et préconisations variétales amande pour 2015.
00116520 B

INDUSTRY SNAPSHOT - AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 18-25 - eng, photo.
Quelques informations sur la filière fruits à coque en Australie (noisette, châtaigne, noix de pécan, noix de cajou, noix,
cacahouètes, pistaches, amande, noix de macadamia) : évolution des volumes de production, situation actuelle du
marché, exportations, défis et atouts, comparaison des principaux pays producteurs, perspectives futures.
00116521 B

NEW AUSTRALIAN RESEARCH CONFIRMS LINKS BETWEEN NUT CONSUMPTION AND HEART HEALTH AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 30-32 - eng, photo.
Revue des travaux (une centaine d'études réalisées sur 20 ans) menés en Australie qui démontrent les effets
bénéfiques des fruits à coques sur la santé cardiovasculaire.
Bulletin Biblio Automne 2015
67
00116522 B

MALFROY (S) - A NEW RESOURCE TO MAXIMISE POLLINATION FOR ALMOND AND MACADAMIA CROPS AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 38-40 - eng, photo.
Conseils pour mieux réussir la pollinisation de l'amandier et du noyer du Queensland (noix de macadamia) à l'aide des
abeilles : époque optimale pour l'installation des ruches, présence d'autres insectes pollinisateurs, effets secondaires des
pesticides. Ces informations sont diffusées sur le site australien "BeeAware".
00116533 B

CONTADOR (L), ROBLES (B), SHINYA (P), MEDEL (M), PINTO (C), REGINATO (G), INFANTE (R) - CL/UNIV DE
CHILE - CHARACTERIZATION OF TEXTURE ATTRIBUTES OF RAW ALMOND USING A TRAINED SENSORY
PANEL - CARACTERISATION DES ATTRIBUTS DE TEXTURE DE L'AMANDE CRUE PAR UN PANEL SENSORIEL
ENTRAINE - FRUITS 70 n° 4, 2015 : p. 231-237 - eng, bibl., tabl., graph.
Le but de l'étude est de caractériser les attributs de qualité de différents cultivars d'amande crue (Nonpareil, Mission,
Supernova, Tuono, Ferragnès, Marcona). Un panel de 14 experts a été formé spécifiquement sur l'analyse descriptive
pour déterminer la qualité, et en particulier la texture de l'amande crue.
00116557 B

SEPAHVAND (E), KHADIVI KHUB (A), MOMENPOUR (A), FALLAHI (E) - IR/UNIV TEHERAN, IR/UNIV ARAK,
US/UNIV IDAHO - EVALUATION OF AN ALMOND COLLECTION USING MORPHOLOGICAL VARIABLES TO
CHOOSE SUPERIOR TREES - EVALUATION D'UNE COLLECTION D'AMANDIERS POUR CHOISIR DES INDIVIDUS
ÉLITES D'APRÈS DES CRITÈRES MORPHOLOGIQUES - FRUITS 70 n° 1, 2015 : p. 53-59 - eng, tabl., bibl.
Dans la présente étude, 155 génotypes d'amandier ont été évalués pour déterminer le degré de variabilité globale et
détecter les arbres élites. La variabilité a été observée pour les caractères liés à la phénologie, la morphologie, au
rendement et à la qualité des fruits.
00116695 L

MUHAMMAD (S), SANDEN (B L), LAMPINEN (B D), SAA (S), SIDDIQUI (M I), SMART (D R), OLIVOS (A), SHACKEL
(K A), DEJONG (T), BROWN (P H) - US/UNIV CALIFORNIA DAVIS, CL/UNIV VALPARAISO - SEASONAL CHANGES
IN NUTRIENT CONTENT AND CONCENTRATIONS IN A MATURE DECIDUOUS TREE SPECIES: STUDIES IN
ALMOND (PRUNUS DULCIS (MILL.) D. A. WEBB) - EUROPEAN JOURNAL OF AGRONOMY 65 n° , 2015 : p. 52-68 fre, graph., tabl., bibl.
00116696 L

ZARATE VALDEZ (J), MUHAMMAD (S), SAA (S), LAMPINEN (B D), BROWN (P H) - MX/UNIV CHAPINGO, US/UNIV
CALIFORNIA DAVIS, PK/UNIV FAISALABAD, CL/UNIV VALPARAISO - LIGHT INTERCEPTION, LEAF NITROGEN
AND YIELD PREDICTION IN ALMONDS : A CASE STUDY - EUROPEAN JOURNAL OF AGRONOMY 66 n° , 2015 : p.
1-7 - fre, graph., tabl., bibl.
00116997 P

HARZIG (J) - FILIÈRE AMANDE FRANÇAISE : VERS UNE RELANCE, UNE VRAIE ? - VEGETABLE n° 325, 2015 : p.
27 - fre, photo.
Un comité de pilotage composé de producteurs, de transformateurs et d'institutionnels, notamment la Chambre
régionale d'Agriculture PACA, doit relancer l'amande française.
00117065 B

KHADIVI-KHUB (A), OSATI (E) - IR/UNIV ARAK - IDENTIFICATION OF SUPERIOR ALMOND PRUNUS DULCIS
GENOTYPES FROM A GERMPLASM FIELD IN IRAN - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 80 n°
3, 2015 : p. 139-144 - bibl., eng, graph., tabl.
Caractérisation de 174 génotypes d’amandier iraniens selon les traits morphologiques afin de détecter les génotypes
ayant une valeur potentielle ou effective.
Bulletin Biblio Automne 2015
68
Ananas
00115372 B

NUKUNTORNPRAKIT (O A), CHANJIRAKUL (K), VAN DOORN (W G), (ET AL.) - TH/UNIV KASETSART,
TH/POSTHARVEST TECHNOLOGY INNOVATION CENTER, US/UNIV CALIFORNIA DAVIS - CHILLING INJURY IN
PINEAPPLE FRUIT : FATTY ACID COMPOSITION AND ANTIOXYDANT METABOLISM - POSTHARVEST BIOLOGY
AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 20-26 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour réduire les dégâts dus au froid en conservation frigorifique sur l'ananas. Deux cultivars ont été comparés,
Pattavia et Trad-See-Thong : étude de la relation entre la sévérité des dégâts, la composition en acides gras et le
métabolisme antioxydant.
00115547 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - CHARACTERISING AND TRACKING DETERIORATION PATTERNS OF FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS - PART 1 - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 73-80 - bibl., eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales.
00115549 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - IE/UNIV LIMERICK - CHARACTERISING DETERIORATION PATTERNS IN FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS. II : EFFECTS OF RIPENESS STAGE, SEASONALITY,
PROCESSING AND PACKAGING - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 91-98 - bibl.,
eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales : étude de l’influence du stade de
maturité, de la saisonnalité, de la transformation et de l’emballage.
00115554 B, L, P

MOURET (L) - FR/CTIFL - L'ANANAS, L'AUTRE REFERENCE EN FRUIT EXOTIQUE - DETAIL FRUITS ET
LEGUMES n° 316, 2015 : p. 3 - fre, photo.
Devenu un basique du rayon, l’ananas s’est démocratisé chez le consommateur français quitte à en perdre son statut
de fruit exotique. Avec 22 millions de tonnes produits en 2011 et une croissance de plus de 8 % (2010-2011), l’ananas
est un fruit qui ne cesse de progresser malgré une difficulté à diversifier l’offre. Seuls 13 % sont commercialisés en frais
et le reste est destiné à la transformation. Avec une consommation de 1,7 kg par habitant et un marché en UE
représentant 1/5 du marché de la banane, ce produit est un incontournable du spécialiste.
00115555 B, L, P

MERY (A) - FR/CTIFL - FICHE FRUITS ET LEGUMES PREPARES - FRAICHE DECOUPE - ANANAS EN CUBE DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 316, 2015 : p. 6 - fre, ill., photo.
Fruits et légumes préparés : les fiches Fraîche découpe du Ctifl : Fiche "produit" Complément : ananas en cube.
Bulletin Biblio Automne 2015
69
Banane
00115679 P

COMMANDEUR (J), GAUTIER (P) - DOSSIER - BANANE - FLD MAGAZINE n° 972, 2015 : p. 16-25 - fre, carte, graph.
Dossier : "Monnaies et problème russe vont impacter les marchés" (p. 18), Durabilité ou origine France, la banane
antillaise communique (p. 20), Univeg mise sur les origines ACP et commence par le Surinam (p. 21-22), Après son
rachat, Chiquita change de logistique européenne (p. 22-25), Le marché de la banane s'ouvre à davantage d'opérateurs
(p. 25).
00116250 P

HARZIG (J) - BANANE - GASPILLAGE ALIMENTAIRE DU CHAMP A L'ASSIETTE : UNE PROBLEMATIQUE A
ETUDIER DE PRES ! - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 47-48 - fre, photo.
Une étude de cas menée par la Compagnie Fruitière permet d'estimer que sur 1000 bananes produites, 938 sont
effectivement consommées, 3 sont distribuées aux associations caritatives, 59 sont jetées, pour un taux global de
gaspillage de 5,9%. Gautier Fischel, Directeur de l'Innovation et Contrôleur de Gestion Commerce de la société, explique
les différentes pistes pour réduire encore ce taux.
00116437 P

HARZIG (J) - BANANE - FRANCE : SORTIR DE LA GUERRE DES PRIX - VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 50-51 - fre,
photo.
L'UGPBAN tente de sortir la banane de Guadeloupe et de Martinique de la guerre des prix que se livrent les enseignes
et qui menace la survie de la filière.
00116439 P

CELEYRETTE (C) - HÉMISPHÈRE SUD - POMME, POIRE, KIWI : MONTER LA BARRE ! - VEGETABLE n° 322,
2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Etalement des campagnes européennes, dérégulation monétaire et hausse des coûts de production ont fragilisé le
travail réalisé avec les opérateurs de l'hémisphère sud en fruits à pépins. Pour autant, certaines stratégies marketing
ciblées ont fait leurs preuves et s'avèrent aujourd'hui encore payantes. Encadré sur le kiwi Sungold de Zespri.
00116773 P, L

BEAUTRU (A) - LA BANANE DES ANTILLES SE REPREND EN MAIN - LINEAIRES n° 312, 2015 : p. 118-119 - fre,
photo.
La Banane de Guadeloupe et Martinique devient La banane française. Un ruban tricolore autour des mains valorisera
l'origine et imposera la vente par mains entières, sauf pour l'offre premier prix, qui restera en flowpack ou vrac sans
ruban.
00116856 P

LESCOT (T), LOEILLET (D) - BANANE BIOLOGIQUE EN HAITI - LE PROJET AGRITRANS - FRUITROP n° 233,
2015 : p. 24-29 - fre, photo.
00116931 P, L

BEAUTRU (A) - LA BANANE MAX HAVELAAR À PLEIN RÉGIME - LINEAIRES n° 316, 2015 : p. 118 - fre, photo.
Les ventes de bananes Max Havelaar ont bondi de 141% en 2014, atteignant 19 000 t. Auchan distribue la première
référence de banane Max Havelaar non bio en France. Avec le ralliement de nouveaux distributeurs, le collectif espère
un nouveau record en 2015.
00116995 P

LA BANANE, PRODUIT PHARE DU MOIS - FLD MAGAZINE n° 1002, 2015 : p. 10-12 - fre, tabl.
Bulletin Biblio Automne 2015
70
Cassis
00115297 L

SCHMIDT (K), FILEP (R), OROSZ KOVACS (Z), FARKAS (A) - HU/UNIV PECS - PATTERNS OF NECTAR AND
POLLEN PRESENTATION INFLUENCE THE ATTRACTIVENESS OF FOUR RASPBERRY AND BLACKBERRY
CULTIVARS TO POLLINATORS - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 1,
2015 : p. 47-56 - eng, graph., bibl.
00115566 L, B

DALSTEIN (M C) - FR/CTIFL, FR/STATION LA MORINIERE - LA COCHENILLE BLANCHE DU MURIER EN
CULTURE DE CASSIS - FICHE BIO AGRESSEUR - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 690, 2015 : encart - F VAR
45 - fre, photo., graph., bibl.
La cochenille blanche du mûrier Pseudaulacaspis pentagona est un ravageur très polyphage, présent sur de
nombreuses espèces végétales. Sur cassis, sa présence met en danger la vie du buisson dans la mesure où elle entraîne
de grosses pertes de rendement.
00115858 B

CEREKOVIC (N), JARRET (D), PAGTER (M), (ET AL.) - THE EFFECTS OF DROUGHT STRESS ON LEAF GENE
EXPRESSION DURING FLOWERING IN BLACKCURRANT (RIBES NIGRUM L.) - EUROPEAN JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 1, 2015 : p. 39-46 - bibl., eng, graph., tabl.
Analyses de l'expression des gènes des feuilles de cassis, cultivar Ben Gairn, après 5 jours de sécheresse. Cette étude
s'avère intéressante pour la création de cultivars tolérants à la sécheresse pour assurer la production durable.
00116310 L

STRIK (B C) - US/UNIV OREGON - SEASONAL VARIATION IN MINERAL NUTRIENT CONTENT OF PRIMOCANEFRUITING BLACKBERRY LEAVES - HORTSCIENCE 50 n° 4, 2015 : p. 540-545 - eng, tabl., graph., bibl.
00117103 L

STRIK (B C), BRYLA (D R) - US/UNIV OREGON, US/ARS - UPTAKE AND PARTITIONING OF NUTRIENTS IN
BLACKBERRY AND RASPBERRY AND EVALUATING PLANT NUTRIENT STATUS FOR ACCURATE
ASSESSMENT OF FERTILIZER REQUIREMENTS - HORTTECHNOLOGY 25 n° 4, 2015 : p. 452-459 - eng, tabl.,
graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
71
Cerise
00114448 L

BRAND (G), HOHN (H), SCHWIZER (T), KUSKE (S) - CH/AGROSCOPE WADENSWILL - FILET ANTI-INSECTES :
UNE BARRIERE CONTRE LA MOUCHE DE LA CERISE - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE
HORTICULTURE 46 n° 4, 2014 : p. 262-265 - fre, photo., graph., tabl., bibl.
Agroscope a testé l'efficacité d'une couverture totale avec un filet à mailles fines sur des arbres isolés.
00115215 L

FR/MIN AGRICULTURE ALIMENTAIRE ET FORET - ENQUETE PRATIQUES PHYTOSANITAIRES EN
ARBORICULTURE 2012 - NOMBRE DE TRAITEMENTS - n° 22, 2014 : 16 p. - fre, carte, tabl. - Agreste - Les
dossiers
Ce dossier présente les premiers résultats sur le nombre moyen de traitements phytosanitaires selon les espèces
fruitières, au niveau national et au niveau régional. Les questions posées portent sur les pratiques, les traitements de la
campagne 2012 (fin de récolte 2011 à la récolte 2012). Seules les informations sur les vergers de pommes concernent la
campagne 2011.
00115480 B, L, P

CHARLOT (G) - FR/CTIFL - CONFERENCE COST CERISE - UN PROGRAMME EUROPEEN A MI-PARCOURS INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 10-11 - fre, photo.
La grande conférence annuelle du groupe européen Cost cerise auquel participe le Ctifl a eu lieu à Bordeaux du 13 au
15 octobre 2014. Soixante-douze chercheurs de vingt-sept pays européens et un pays associé (États-Unis) ont assisté à
ce meeting. Ces trois jours ont été répartis en une vingtaine de conférences, des sessions de 46 posters, des échanges
au sein des groupes de travail, des visites de terrain et la préparation du programme des années 2015 et 2016.
00115605 L

MUSACCHI (S), GAGLIARDI (F), SERRA (S) - IT/UNIV BOLOGNA - NEW TRAINING SYSTEMS FOR HIGH-DENSITY
PLANTING OF SWEET CHERRY - HORTSCIENCE 50 n° 1, 2015 : p. 59-67 - eng, tabl., graph., bibl.
00115650 B

POLDERVAART (G) - INSTRUCTIONS FOR SUCCESSFUL CHERRY PRODUCTION - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 1, 2015 : p. 6-8 - eng, photo.
Conseils pour mieux réussir la culture de cerises en Europe du Nord-Ouest sur les thèmes suivants : installation de
ruches en vergers, système anglais en axe (à la deuxième ou troisième feuille avant la floraison, faire une entaille à 20
cm de la base des latérales, palisser), renouvellement des rameaux porteurs de fruits tous les 4/5 ans, programme de
fertilisation après la récolte, fertilisation foliaire après la floraison, conduite de l’irrigation goutte-à-goutte selon le
potentiel hydrique du sol.
00115656 B

VAN SONSBEEK (B), VLIEGEN-VERSCHURE (A) - FULLY AUTOMATIC AND OTHER INNOVATIVE CHERRY
COVERS - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 1, 2015 : p. 22-23 - eng, photo.
Présentation d’un système automatisé pour enrouler et dérouler les bâches "anti-pluie" mise au point par Magif (Italie)
pour cerisier. Ce système est contrôlé par une station météorologique qui permet d'automatiser le système. Présentation
d’un deuxième système de couverture monorang (bâche plus filet) nommé "Keep in Touch" qui permet de protéger les
arbres de la pluie, de la grêle, du gel et des attaques par Drosophila suzukii.
00115681 L, B

FR/CTIFL - LAPINS, VARIETE DE CERISE - FICHE TECHNIQUE 169 - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 691,
2015 : encart - F VAR 41 - fre, photo.
Bulletin Biblio Automne 2015
72
00115682 L, B

FR/CTIFL - POISDEL *, VARIETE DE CERISE - FICHE TECHNIQUE 170 - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 691,
2015 : encart - F VAR 41 - fre, photo.
00115683 L

MASSON (F), RUBIO (L) - CERISE : LE VERGER INNOVE - DOSSIER - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 691,
2015 : p. 9-16 - fre, tabl.
Parce qu'il est nécessaire d'assurer une bonne protection des cerises vis-à-vis du climat, le verger de cerises évolue :
variétés adaptées au réchauffement climatique, protection des vergers par bâches plastiques... les producteurs testent et
innovent.
00115701 B

POLDERVAART (G) - THINNING STONE FRUIT : THE EARLIER THE BETTER - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 12-13 - eng, photo.
Présentation des résultats d’essais menés en Europe sur l’éclaircissage des arbres de fruits à noyau en Europe :
programme de traitement à base d’ammonium thiosulfate (ATS) sur prunier, éclaircissage du cerisier pendant la floraison
pour améliorer le calibre des fruits, comparaison de l'action éclaircissante des machines Darwin et Electro’flor sur cerisier
et abricotier, atouts et inconvénients de l’utilisation de l’éthéphon.
00115703 B

POLDERVAART (G) - PLENTY OF NEWS FOR STONE FRUIT GROWERS AT SWISS STONE FRUIT CENTRE EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 16-17 - eng, photo.
Synthèse des travaux menés au sein du Steinobstzentrum Breitenhof (Suisse) sur les arbres fruitiers à noyau,
notamment le cerisier (stratégie de lutte contre la fatigue du sol, description de la variété Irena, fertilisation par voie
foliaire à base d'urée) et le prunier (stratégie d’éclaircissage, utilisation de porte-greffes hypersensibles au Plum pox
virus pour détecter la maladie en pépinière).
00115728 B

POLDERVAART (G) - GROWING CHERRIES UNDER DIFFICULT CLIMATIC CONDITIONS - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 22-23 - eng, photo.
Présentation des principaux problèmes liés à la production de cerises dans l’Europe du Nord-Ouest dans un climat froid
et humide, ainsi que des moyens pour réduire leur incidence : la mortalité des arbres, le chancre bactérien
(Pseudomonas syringae), l’éclatement, l’utilisation de Gisela 12 en tant qu’alternative à Gisela 5.
00115730 B

LUGLI (S), CORREALE (R), GRANDI (M) - IT/UNIV BOLOGNA - MARYSA™, A NEW, SELF-FERTILE CHERRY
CULTIVAR - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 26 - eng, photo., tabl.
Description de la variété de cerisier autofertile Marysa™.
00115767 B

WANG (L), JIN (P), WANG (J), (ET AL.) - CN/UNIV NANJING - IN VITRO INHIBITION AND IN VIVO INDUCTION OF
DEFENSE RESPONSE AGAINST PENICILLIUM EXPANSUM IN SWEET CHERRY FRUIT BY POSTHARVEST
APPLICATIONS OF BACILLUS CEREUS AR156 - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 101 n° , 2015 : p.
15-17 - bibl., eng, graph.
Etude de l’efficacité d’un traitement post-récolte à base de Bacillus cereus AR156 pour lutter contre la pourriture bleue
causée par Penicillium expansum sur cerise et identification du mode d'action de cette bactérie antagoniste.
Bulletin Biblio Automne 2015
73
00115861 B

HAYTA (E), ADAY (M S) - THE EFFECT OF DIFFERENT ELECTROLYZED WATER TREATMENTS ON THE
QUALITY AND SENSORY ATTRIBUTES OF SWEET CHERRY DURING PASSIVE ATMOSPHERE PACKAGING
STORAGE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 102 n° , 2015 : p. 32-41 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l'efficacité de l'eau électrolysée (à six niveaux de concentration en chlore) sur les attributs de
qualité post-récolte de la cerise au cours de l'entreposage avec emballage sous atmosphère passive. Les résultats
démontrent que l'eau électrolysée à une concentration en chlore inférieure à 200 mg/l combinée à l'emballage sous
atmosphère passive permet de prolonger la durée de conservation à l'étalage des cerises.
00115863 B

DEDERICHS (U) - DE/LANDRATSAMT BREISGAU-HOCHSCHWARZWALD - USING THE BAIT METHOD TO
CONTROL THE SPOTTED-WING DROSOPHILA - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 6-9 eng, graph., photo.
Utilisation de la méthode appât (Attract and Kill) pour lutter contre la drosophile (Drosophila suzukii) sur cerisier, dont
le principe réside dans l’association d’un appât alimentaire et spinosad (Spintor) : mode d’action de la technique
d’"Attract and Kill", estimation des risques d'infestation à l'aide du suivi des populations sur les fruits, exigences en
matière de résidus de produits phytosanitaires de la grande distribution, faible teneur en résidu de spinosad due à la
faible dose de matière active et à la technique d'application, mode d'application (sur un côté du rang seulement avec un
pulvérisateur à faible débit d'air équipé de deux buses d'injection), facteurs favorisant le développement des populations
du ravageur (humidité). Présentation des résultats des essais menés en Allemagne sur l'efficacité du traitement sur
mûre.
00115880 L

RUBIO (L) - RESULTATS D'ESSAIS CTIFL ET STATIONS REGIONALES - FURTOS : UN NOUVEAU PORTEGREFFE SEMI-NANISANT POUR LE CERISIER - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 692, 2015 : p. 22-24 - fre,
photo., graph.
Après trois années d'expérimentations en 1991, 2003 et 2007 en France, le porte-greffe Furtos semble se différencier
en sol peu à moyennement fertile. En bref : un bon état végétatif, une bonne productivité et une vigueur diminuée des
arbres ont été observés dans ce contexte. Article suite à des travaux de Gérard Charlot (Ctifl) et Sara Pinczon du Sel (La
Tapy).
00115884 L

LE CORRE (M) - DES PORTE-GREFFE POUR DES VERGERS PIETONS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
349, 2015 : p. 34-35 - fre, photo.
Furtos pourrait être le nouveau porte-greffe permettant de réduire la vigueur des cerisiers de 20 à 50% par rapport au
témoin MaxMa® en sol peu fertile, tout en maintenant la productivité du témoin. Suite à l'article d'Infos Ctifl 2014 306
p35-40.
00115956 B

O ROURKE (D) - AFRICA'S PROMISE - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 20-21 - graph.,
photo., eng
L'évolution des importations de fruits frais (pommes, cerises, poires...) par l'Afrique : volumes et valeurs des
importations entre 2001 et 2013, concurrence sur les marchés africains entre les importations et la production intérieure,
influence de la situation politique et économique de certains pays sur les perspectives futures des importations.
00116041 B

POLDERVAART (G) - GISELA 5 NOT AN AUTOMATIC CHOICE IN THE USA - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 5, 2015 : p. 12-13 - eng, graph., photo.
Synthèse des travaux réalisés au sein de l'Université de Cornell, New York (Etats-Unis) pour comparer l'influence du
porte-greffe (G5, G6, G12 et Mazzard) sur le rendement et le calibre de deux variétés de cerisier, Lapins et Regina. Les
rendements ont été calculés selon la croissance des arbres. Discussion sur la possibilité d'utiliser Gisela 12 comme
alternative au G5 et Mazzard, les deux principaux porte-greffes utilisés en Europe du Nord.
Bulletin Biblio Automne 2015
74
00116056 B

ES/UNIV POLITC VALENCIA - ECOLOGIA Y CONTROL DE DROSOPHILA SUZUKII TRAS CINCO ANOS EN
NUESTROS CULTIVOS : FRESA, CEREZA, PEQUENOS FRUTOS (FRAMBUESA, MORA, ARANDANO), VINA... PHYTOMA ESPANA n° 269, 2015 : 80 p. - spa, bibl., photo., graph., tabl.
Numéro consacré à la rencontre internationale sur l'écologie et le contrôle de Drosophila suzukii dans les cultures
depuis 2008, qui a eu lieu en Espagne, Valencia, les 5 et 6 mai 2015.
00116081 L, B

WEYDERT (C), MANDRIN (J F) - FR/CTIFL - LES MONILIOSES SUR FRUITS A NOYAU - FICHE BIO-AGRESSEUR ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° HS MAI, 2015 : encart - F VAR 45 - fre, photo.
Les monilioses causées par Monilia sont des maladies responsables de dégâts au verger et sur les fruits en
conservation après récolte.
00116138 P, L, B

MILLAN (M), PINCZON DU SEL (S), CHARLOT (G) - FR/CTIFL, FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY - CERISES
BICOLORES DE BOUCHE - ETUDE DU STADE OPTIMAL DE RECOLTE - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 24-30 fre, graph., bibl.
La demande des cerises bicolores constitue une opportunité pour diversifier l’offre des cerises de bouche. Cependant,
le déclenchement de la récolte des cerises bicolores au bon stade de maturité est complexe car la coloration n’est pas un
signe de maturité. La récolte se fait parfois trop tôt pour répondre à l’exigence du marché et risque à long terme de
renforcer la crainte déjà présente chez le consommateur d’une cerise bicolore trop acide, manquant de maturité. Aussi
durant trois années, le Ctifl (centre de Balandran [30]) et la station régionale La Tapy ont étudié plusieurs variétés
bicolores, tout au long de leur maturation. Cette étude a permis de mettre en évidence une grande variabilité de la
couleur et du sucre selon l’année et le site, et n’a donc malheureusement pas permis la création d’un outil simple d’aide
au déclenchement de la récolte de la cerise bicolore.
00116208 B

POLDERVAART (G) - GREEK CHERRY GROWING FOCUSES ON EXPORTS - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 6, 2015 : p. 17-19 - eng, photo.
La production de cerises en Grèce en 2014 : altitude des principaux bassins de production, choix variétal, conditions de
production dans la région d'Edessa et d'Arnissa à une altitude entre 500 et 600 m, description d'une coopérative à
Arnissa équipée d'une installation d'hydrocooling pour le conditionnement des fruits, conseils de taille pour réduire la
vigueur en haut de l'arbre et promouvoir la croissance en bas de l'arbre, coûts de production, témoignage d'un
producteur sur la productivité des vergers.
00116357 P

GAUTIER (P), BARGAIN (V), VALLIN (P), BRUNNER (C), BECQUERIAUX (T), COMMANDEUR (J) - ADAPTONS LA
VENTE AUX CONSOMMATEURS - FLD MAGAZINE n° 985, 2015 : p. 32-53 - fre, tabl., photo.
Dossier : Le consommateur veut toujours gagner plus de temps et manger des produits sains, bruts. Repas sur le
pouce : un créneau pour les fruits et légumes qui ont une carte à jouer (p. 34-36); Apéritif et snacking, segments
essentiels pour Savéol (p.36-37); La fraîche découpe en pratique chez Hyper U (p. 38-40); Frais Emincés a su surfer sur
la fraîche découpe pour les GMS (p. 41-42) ; Le drive fait des émules chez les producteurs (p. 43-44) ; Vendre des f&l
24h/24 et 7 jours/7, un concept nouveau (p. 45-46) ; Endives et pommes de terre 24 heures sur 24 (p. 47-48) ;
Phalempin ne met pas toutes ses fraises dans le même panier (p. 49-50) ; Les Belges misent sur les fruits rouges (p.
51-53).
00116434 P

MARTIN (J) - CERISE - FRANCE : ÉVOLUTIONS INDISPENSABLES - VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 38-41 - fre,
photo., tabl.
"Espèce très spéculative eu égard aux caprices de la météo et à la brièveté de sa saison, la cerise doit également faire
face à un problème majeur : Drosophila suzukii. Les producteurs devront trouver des solutions techniques pour garantir
une production à leurs clients." Focus sur la future IGP Cerise des Coteaux du Ventoux (p. 38), l'état de la recherche sur
D. suzukii (p. 39), la communication sur les fruits d'été (p. 40), les investissements en station chez Sicoly (p. 40) et
quelques chiffres clefs (p. 41).
Bulletin Biblio Automne 2015
75
00116448 P

MARTIN (J) - CERISE : LES MONTS DE VENASQUE - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 23 - fre, photo.
Petit article sur la cerise des Monts de Venasque, très prisée pour sa qualité haut de gamme. Prévisions pour la
campagne 2015.
00116476 P, B, L

CHARLOT (G) - FR/CTIFL - PORTE-GREFFE ET SYSTÈMES DE CONDUITE DU CERISIER - POINT SUR LA
RECHERCHE EUROPÉENNE - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 30-35 - fre, bibl., photo.
Organisé en Bosnie-Herzégovine, le meeting Cost cerise était consacré aux porte-greffe et aux modes de conduite du
cerisier. Quels que soient les pays, les objectifs sont très proches : sélectionner des porte-greffe adaptés aux conditions
pédoclimatiques des bassins de production et permettant de concevoir des vergers intensifs plus faciles à tailler, à
récolter et éventuellement à protéger de l’éclatement et des insectes. Les interventions montrent qu’il n’y a ni portegreffe ni système de conduite universel. La recherche et l’expérimentation doivent permettre de proposer aux
producteurs un choix suffisamment varié pour répondre aux attentes spécifiques de chaque exploitation.
00116492 B

LUGLI (S), CORREALE (R), GRANDI (M) - IT/UNIV BOLOGNA - CILIEGIO SWEET STEPHANY NUOVA TARDIVA INFORMATORE AGRARIO (L') n° 20, 2015 : p. 50-51 - graph., ita, photo., tabl.
Présentation de la nouvelle variété tardive de cerise Sweet Stephany, créée au sein de l'Université de Bologne, Italie.
00116494 B

PALMIERI (A) - IT/UNIV BOLOGNA - SPECIALE QUALITA E MARKETING PER RIPAGARE I COSTI ELEVATI DELLE
DRUPACEE MINORI - DRUPACEE MINORI : ANALISI DEI COSTI DI PRODUZIONE - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 21, 2015 : p. 38-42 - graph., ita, photo., tabl.
Analyse des coûts de production des principales variétés de prunier, de cerisier et d’abricotier cultivées en Italie : coûts
par hectare et par kilo selon le bassin de production.
00116517 L

WINCKLER (A), OSSENBRINK (M), KNOCHE (M) - DE/INST FOR HORT PRODUCTION SYSTEMS LEIBNIZ - MALIC
ACID PROMOTES CRACKING OF SWEET CHERRY FRUIT - JOURNAL OF THE AMERICAN SOCIETY FOR
HORTICULTURAL SCIENCE 140 n° 3, 2015 : p. 280-287 - eng, graph., tabl., bibl.
00116546 B

PROFAIZER (D), ANGELI (G), SOFIA (M), ZADRA (E) - SOLUZIONI PER LA DIFESA DEL CILIEGIO DA
DROSOPHILA SUZUKII - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 24, 2015 : p. 51-55 - graph., ita, photo., tabl.
La lutte contre Drosophila suzukii sur cerisier : cycle de vie, efficacité de divers produits phytosanitaires, intégration de
la lutte chimique à des méthodes alternatives.
00116548 B

LAPCIK (S) - BREITENHOF 2015 OPEN DAY : 60 YEARS OF BREITENHOF RESEARCH CENTRE - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 7, 2015 : p. 6-7 - eng, photo.
Synthèse des recherches menées au sein du centre de fruits à noyau Breitenhof (Suisse) sur les stratégies de lutte
contre le ravageur Drosophila suzukii : la méthode "attract and kill" (attirer et tuer), la méthode "push and pull"
(produits répulsifs et attractifs), la protection par filet, la pulvérisation d'un produit qui augmente le pH sur la surface du
fruit.
Bulletin Biblio Automne 2015
76
00116574 P, B, L

CHARLOT (G) - FR/CTIFL - AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DES VERGERS DE CERISIERS - VERS UNE
ÉVOLUTION DES SYSTÈMES DE PRODUCTION (1RE PARTIE) - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 33-39 - fre, photo.,
tabl.
En France, les cerisiers sont très majoritairement conduits en gobelet. D’autres formes de conduite du cerisier sont
possibles. Elles permettent une mise à fruit plus rapide et facilitent les opérations de taille et de récolte. L’apparition de
nouveaux porte-greffe facilite la mise en place de telles conduites. Il s’agit de l’axe, du biaxe et du triaxe. Le choix entre
ces différentes formes se fera selon la vigueur attendue du trio sol/variété/porte-greffe. Plus celle ci est forte et plus il
faudra multiplier les axes pour répartir la vigueur et limiter le développement des arbres en hauteur et en épaisseur. On
peut également envisager la protection des arbres vis-à-vis de la pluie et des insectes.
00116746 B

CAVALETTO (G), GIANNONE (F), MAZZON (L) - FORTI PRESENZE NEI COLLI EUGANEI DI BARBITISTES
VICETINUS - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 22, 2015 : p. 50-54 - ita, carte, graph., photo., tabl.
Le ravageur Barbitistes vicetinus se propage en Italie sur vigne, cerise et olive. Le point sur le cycle de vie et la
morphologie du ravageur, les études réalisées sur la dynamique des populations, ainsi que les essais menés pour évaluer
l’efficacité de différents insecticides.
00116772 L

MO (C), LI (W D), HE (Y X), YE (L Q), ZHANG (Z S), JIN (J S) - CN/UNIV BEIJING, CN/ENGINEERING RES CENTER
OF GOOD AGRICULTURAL PRACTICE FOR CHINESE CRUDE DRUGS - VARIABILITY IN THE SUGAR AND
ORGANIC ACID COMPOSITION OF THE FRUIT OF 57 GENOTYPES OF CHINESE DWARF CHERRY [CERASUS
HUMILIS (BGE.) SOK] - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 4, 2015 : p.
419-426 - eng, tabl., bibl.
00116791 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER FRUITS D'ÉTÉ - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 110-118 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 110-111) ; résultats du baromètre Melon du Ctifl (p.
112-114) ; fusion de l'AOP pêches et nectarines et de l'AOP abricots (p. 115) ; AOC pour l'abricot rouge du Roussillon (p.
116) ; En bref : Saveurs des clos récupère Champey, La Tour mise sur le bio, Restructuration et Label Rouge pour Fruits
Union (p. 117) ; la cerise en quête de segmentation (p. 118).
00116809 B

ARMANTANO (G) - USI ECCEZIONALI, LE ULTIME NOVITA PER IL 2015 - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 27,
2015 : p. 49 - ita, photo., tabl.
Le point sur les dérogations phytosanitaires accordées en Italie pour 2015 pour le contrôle de divers ravageurs et
maladies, dont Drosophila suzukii sur cerisier, vigne et petits fruits.
00116867 B

LARBI (P A), KARKEE (M), AMATYA (S) - MODIFICATION AND FIELD EVALUATION OF AN EXPERIMENTAL
MECHANICAL SWEET CHERRY HARVESTER - APPLIED ENGINEERING IN AGRICULTURE 31 n° 3, 2015 : p. 387397 - bibl., eng, graph., ill., photo., tabl.
Modification et évaluation en verger d'un prototype de récolteuse de cerisier : la frappe des troncs a été remplacée par
la vibration, la commande à distance a été rajouté. Les résultats sont prometteurs.
00116872 B

KNOCHE (M), ATHOO (T O), WINKLER (A), BRUGGENWIRTH (M) - DE/UNIV LEIBNIZ HANNOVER - POSTHARVEST
OSMOTIC DEHYDRATION OF PEDICELS OF SWEET CHERRY FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 86-90 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude de la déshydratation osmotique des pédicelles de la cerise : les pédicelles se ratatinent même à une humidité
relative de 100%, les pédicelles attachés se déshydratent plus rapidement que lorsqu'ils sont détachés, la déshydratation
osmotique du fruit est responsable du flétrissement du pédicelle.
Bulletin Biblio Automne 2015
77
00116919 L

DELGADO (M) - VARIETES DE CERISES - BIEN CALER SON CALENDRIER DE PRODUCTION - ARBORICULTURE
FRUITIERE (L') n° 695, 2015 : p. 18-20 - fre, photo.
Des producteurs plantent ou surgreffent leurs cerisiers pour introduire des variétés plus régulières, mieux répartir les
volumes dans la saison ou encore faciliter le positionnement des traitements. Témoignages dans le Vaucluse et le Rhône.
00116920 L

BRESSOLIER (A) - CERISIER - BIEN CHOISIR SON PORTE-GREFFE - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 695,
2015 : p. 22-23 - fre, photo.
En cerise, la gamme des porte-greffe a évolué ces dernières années avec l'apparition de porte-greffe nanisants et
semi-nanisants. Avant de faire son choix, il est important de connaître leurs comportements mais aussi les conditions du
milieu de la conduite envisagée. D'après les travaux de Sara Pinczon du Sel (La Tapy) et de Gérard Charlot (Ctifl).
00116950 B

POLDERVAART (G) - NEW VARIETIES, INTENSIVE GROWING SYSTEM AND LABOUR SAVING AT CHERRY DAY
IN OPPENHEIM - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 8, 2015 : p. 11-13 - eng, photo., tabl.
Synthèse des communications présentées lors de la Journée de la Cerise qui a lieu à Oppenheim en Allemagne en 2015
: choix variétal en Allemagne ; sélection de variétés précoces ou tardives dont les fruits sont fermes ; caractéristiques
des nouvelles variétés (Grace Star, Korvik, Christiana, Satin) ; nouvelles variétés susceptibles à l’éclatement (Carmen,
Tamara) ; témoignage d’un producteur italien sur la méthode de taille qui permet de produire des cerises de gros calibre
en verger haute densité ; réduction des coûts de récolte de fruits de gros calibre.
00117046 L

FALLAHPOUR (M), MIRI (S M), BOUZARI (N) - IR/UNIV AZAD, IR/SEED AND PLANT IMPROVEMENT RES INST - IN
VITRO PROPAGATION OF GISELA 5 ROOTSTOCK AS AFFECTED BY MINERAL COMPOSITION OF MEDIA AND
PLANT GROWTH REGULATORS - JOURNAL OF HORTICULTURAL RESEARCH 23 n° 1, 2015 : p. 57-64 - eng,
photo., tabl., bibl.
00117047 L

LISEK (J), SAS PASZT (L) - PL/RES INST OF HORTICULTURE - BIODIVERSITY OF WEED COMMUNITIES IN
ORGANIC AND CONVENTIONAL ORCHARDS - JOURNAL OF HORTICULTURAL RESEARCH 23 n° 1, 2015 : p. 3948 - eng, tabl., bibl.
00117059 P, B, L

CHARLOT (G) - FR/CTIFL - AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DES VERGERS DE CERISIERS - VERS UNE
ÉVOLUTION DES SYSTÈMES DE PROCDUCTION (2E PARTIE) - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 36-44 - fre, tabl.,
photo.
Pour faciliter les opérations d’entretien, de récolte et hâter la mise à fruit, de nouveaux modes de conduite du cerisier
sont testés depuis plusieurs années. Ce sont, soit des formes plates avec une taille mécanisée en partie ou totalité (Mur
fruitier, UFO), soit des formes en volume limité (KGB, drilling). Ces conduites permettent d’intensifier la production avec
une mise à fruit plus rapide et une production plus régulière, tout en facilitant la maîtrise de la charge et donc la qualité
des fruits. Elles permettent également de fiabiliser la production en protégeant les fruits de la pluie et des insectes, tout
en limitant les intrants chimiques. Le choix des variétés et des porte-greffe est très important pour atteindre les objectifs
fixés.
00117075 B

POLDEVAART (G) - LATEST TECHNOLOGY GRADES CHERRIES ON INTERNAL DEFECTS - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 9, 2015 : p. 15-17 - eng, photo.
Témoignage d’un producteur de cerises sur l’efficacité des différentes machines de tri des fruits installées sur son
exploitation : le séparateur de cerise dans l’eau ; la machine de tri par qualité externe à l’aide d’une caméra HD et par
qualité interne à l’aide d’une caméra numérique PIR, et la calibreuse.
Bulletin Biblio Automne 2015
78
00117088 B

INTERESTING NOVELTIES DURING SWEET CHERRY STUDY TRIP TO VIGNOLA/FERRARA (1) - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 10, 2015 : p. 6-8 - eng, photo.
Compte rendu d'un voyage d’étude effectué en 2015 dans deux bassins de production de cerises au nord de l'Italie
(Vignola et Ferrara) : porte-greffe, choix variétal, installation de bâches anti-pluie et de filets de protection contre
Drosophila suzukii, description d'un nouveau système de protection avec une bâche intégrée au filet (Keep in Touch),
vente des fruits (emballage, volumes de production, chiffre d'affaire, vente des fruits au marché de gros de Bologne),
dégustation des variétés de la série Sweet créée par l'Université de Bologne.
00117108 L

HE (L), ZHOU (J), ZHANG (Q), KARKEE (M) - US/UNIV WASHINGTON - EVALUATION OF MULTIPASS
MECHANICAL HARVESTING ON SKEENA SWEET CHERRIES TRAINED TO Y-TRELLIS - HORTSCIENCE 50 n° 8,
2015 : p. 1178-1182 - eng, tabl., ill., photo., bibl.
00116898 B

BJELIS (M), BULIJUBASIC (I), POPOVIC (L), MILEK (T M) - HR/INST FOR PLANT PROTECTION - SPREAD OF THE
SPOTTED WING DROSOPHILA - DROSOPHILA SUZUKII (DIPTERA, DROSOPHLIDAE) AND NEW DISTRIBUTION
RECORDS IN DALMATIA REGION OF CROATIA - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 214-217 - bibl., eng, carte, tabl.
Présentation des résultats de la prospection spécifique sur Drosophila suzukii, largement répandu dans la région de
Dalmatia en Croatie en 2013 : des adultes ont été capturés dans des pièges en suspension en verger de griottier,
pêcher, figuier et mûrier.
Châtaigne
00114622 L

TEISSONNIERE (S) - FR/CTIFL, FR/ENSAIA - EVALUATION DE LA SENSIBILITE VARIETALE DU CHATAIGNIER
(CASTANEA SPP.) A DRYOCOSMUS KURIPHILUS YASUMATSU, ET IMPACT SUR LA PRODUCTIVITE D’UNE
VARIETE : MARIGOULE - MEMOIRE INGENIEUR - FR/CTIFL - 2014 : 35 p. + annexes - MEM LX-14 09, FI-LX 7 - fre,
photo., tabl., graph., ill., bibl.
Dans cette étude, la sensibilité au cynips de différentes variétés et hybrides a été évaluée en conditions naturelles et
contrôlées avec plusieurs critères : indice d’infestation (nombre de galles/bourgeon), type et taille de galle, arrêt de
croissance de la pousse. Plusieurs variétés sont saines après 2 années d’observation. Parmi les hybrides, les cultivars
sains sont souvent issus de croisements avec CA04, une variété de C. crenata résistante. Par ailleurs, l’effet du cynips
sur la variété Marigoule a été étudié plus finement. Il est montré que la présence du cynips induit une diminution de
l’ordre de 34% du nombre de fleurs femelles et donc du potentiel de production. Les conséquences sur la production
finale demandent encore à être évaluées.
00115450 L

DOUBLE (M L), MACDONALD (W L), (ED) - US/UNIV WEST VIRGINIA - PROCEEDINGS OF THE FIFTH
INTERNATIONAL CHESTNUT SYMPOSIUM. SHEPHERDSTOWN (US) : 04-08/09/2012 - INT/ISHS - n° 1019, 2014 :
270 p. - eng, tabl., graph., photo., bibl.
00115455 L

RADOCZ (L), BOTU (M), BOLANSKY (M), (ED) - HU/UNIV DEBRECEN, RO/UNIV CRAIOVA, SK/INST FOREST
ECOLOGY - PROCEEDINGS OF THE IIND EUROPEAN CONGRESS ON CHESTNUT. DEBRECEN (HU) : 0912/10/2013 - INT/ISHS - n° 1043, 2014 : 224 p. - eng, tabl., graph., photo., bibl.
00115721 B

FR/SUD ARBO - FICHE SUD ARBO 2015 : LUTTE BIOLOGIQUE CONTRE LE CYNIPS DU CHATAIGNIER
(DRYOCOSMUS KURIPHILUS) - FR/CR LANGUEDOC ROUSSILLON - 2014 : 2 p. - F. PATHO 131 - fre, photo.,
graph.
Fiche pratique sur la lutte biologique en Languedoc-Roussillon contre le Cynips du châtaignier : lutte par lâcher
d'auxiliaire Torymus sinensis et mise en place sur parcelles infestées.
Bulletin Biblio Automne 2015
79
00115906 L

FERRACINI (C), GONELLA (E), FERRARI (E), SALADINI (M A), PICCIAU (L), TOTA (F), PONTINI (M), ALMA (A) IT/DISAFA - NOVEL INSIGHT IN THE LIFE CYCLE OF TORYMUS SINENSIS, BIOCONTROL AGENT OF THE
CHESTNUT GALL WASP - BIOCONTROL 60 n° 2, 2015 : p. 169-177 - eng, carte, tabl., bibl.
00115919 B

COLD CHESTNUTS : OPTIMISING STORAGE CONDITIONS FOR QUALITY AND COST - AUSTRALIAN
NUTGROWER 29 n° 1, 2015 : p. 34-37 - eng, photo., tabl.
Synthèse des travaux menés en Australie sur l'optimisation des conditions de conservation de la châtaigne : étude du
refroidissement des châtaignes selon la méthode utilisée sur 3 exploitations - emballées en sachet en polypropylène ou
en filet, stockées en palox en bois ou en plastique avec ou sans liner, réfrigération par air forcé ou par la technique
d'hydrocooling. Etude de l'influence de la température de conservation (de -3°C à 5°C) sur la qualité du produit.
00116140 P, B, L

HENNION (B), PASQUET (N), MAIGNIEN (G), LAFARGUE (M) - FR/CTIFL, FR/INVENIO, FR/UICPLMP, FR/INRA - UN
VERGER SPECIFIQUE POUR LA TRANSFORMATION - LES ATOUTS DE LA FILIERE CHATAIGNE FRANCAISE INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 31-35 - fre, graph., tabl.
Le marché de la châtaigne apparaît chaque année de plus en plus tendu en Europe. Cette situation résulte de la
conjonction de plusieurs facteurs : le verger européen est vieillissant, les problèmes sanitaires et l’exode rural ont
contribué à son abandon et un déclin général de la production. Si la demande pour le fruit frais reste au même niveau, le
fruit pour la transformation est de plus en plus recherché. Les travaux engagés en France dans le cadre du programme
de création variétale et au niveau de la conduite du verger ont conduit à un renouvellement du verger. Ce
renouvellement s’est d’abord réalisé dans la perspective « Marché de frais ». L’arrivée de nouvelles variétés aux
caractéristiques orientées vers la transformation permet d’envisager la création d’un verger spécifique.
00116311 L

ERTAN (E), ERDAL (E), ALKAN (G), ALGUL (B E) - TR/UNIV ADNAN MENDERES - EFFECTS OF DIFFERENT
POSTHARVEST STORAGE METHODS ON THE QUALITY PARAMETERS OF CHESTNUTS (CASTANEA SATIVA
MILL.) - HORTSCIENCE 50 n° 4, 2015 : p. 577-581 - eng, tabl., graph., bibl.
00116528 L, B

FR/CTIFL - BELLEFER®, VARIETE DE CHATAIGNE DESTINEE A LA TRANSFORMATION - FICHE TECHNIQUE
173 - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694, 2015 : encart - F VAR 41 - fre, photo.
00116529 L, B

FR/CTIFL - BOURNETTE, VARIETE DE CHATAIGNE DESTINEE A LA TRANSFORMATION - FICHE TECHNIQUE
174 - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694, 2015 : encart - F VAR 41 - fre, photo.
00116581 L

LIONE (G), GIORDANO (L), SILLO (F), GONTHIER (P) - IT/UNIV TURIN - TESTING AND MODELLING THE EFFECTS
OF CLIMATE ON THE INCIDENCE OF THE EMERGENT NUT ROT AGENT OF CHESTNUT GNOMONIOPSIS
CASTANEA - PLANT PATHOLOGY 64 n° 4, 2015 : p. 852-863 - eng, tabl., graph., bibl.
00116582 L

SANTOS (C), MACHADO (H), CORREIA (I), GOMES (F), GOMES LARANJO (J), COSTA (R) - PT/INST NAC
INVESTIG AGR VET, PT/UNIV LISBO, PT/CERNA, PT/CENTRO DE INVESTIG TEC AGRO AMBIENTAIS BIOL PHENOTYPING CASTANEA HYBRIDS FOR PHYTOPHTHORA CINNAMOMI RESISTANCE - PLANT PATHOLOGY
64 n° 4, 2015 : p. 901-910 - eng, tabl., graph., photo., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
80
00117000 P

GUERIN (B), VERNOL (D) - CHÂTAIGNE - FRANCE : RELANCER LES DYNAMIQUES - VEGETABLE n° 325, 2015 :
p. 46-47 - fre, photo.
Si les besoins existent pour le frais et l'industrie, les obstacles sont nombreux au niveau sanitaire, notamment Cynips,
Phytophthora cinnamomi et Cryphonectria parasitica. La filière cherche des solutions.
00117058 P, B, L

HENNION (B) - FR/CTIFL - LUTTE BIOLOGIQUE CONTRE LE CYNIPS DU CHÂTAIGNIER - ETAT D'AVANCEMENT
DES TRAVAUX - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 31-35 - fre, carte, tabl.
Pour répondre aux dégâts causés par l’arrivée du cynips (Dryocosmus kuriphilus) dans la châtaigneraie française, un
programme de travail fi nancé par le ministère de l’Agriculture a été initié avec l’ensemble des partenaires de la
recherche et de l’expérimentation. Le travail de formation à la reconnaissance du parasite et à la mise en oeuvre de la
lutte biologique avec le parasitoïde Torymus sinensis a permis de suivre la progression du parasite et de mettre en place
la lutte biologique au fur et à mesure de l’extension du cynips. Six laboratoires régionaux ou nationaux sont aujourd’hui
en capacité de faire émerger et d’élever le parasitoïde. Son installation dans les châtaigneraies est un succès et son
développement laisse augurer d’un futur rétablissement de la situation technico-économique de la châtaigneraie dans les
prochaines années.
Bulletin Biblio Automne 2015
81
Figue
00115823 L

NAHON (P) - FIGUIERS DE CHINE - COMPTE-RENDU D'UNE TENTATIVE D'ACCLIMATATION - FRUITS OUBLIES
n° 62, 2015 : p. 7-9 - fre, photo.
Tentatives d'acclimatation de deux figuiers de Chine non connus en Europe.
00116385 B

ROMANI (R), NATALINI (G) - IT/UNIV DEGLI STUDI DI PERUGIA-BORGO - PRIMA SEGNALAZIONE DI
DROSOPHILA SUZUKII IN UMBRIA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 7, 2015 : p. 64-65 - bibl., ita, photo.
Le premier signalement de Drosophila suzukii en Ombrie, Italie, a eu lieu en 2014. L'article fait le point sur la biologie
et la morphologie du ravageur, les dégâts occasionnés sur raisin et figue, ainsi que la stratégie de lutte mise en place.
00116898 B

BJELIS (M), BULIJUBASIC (I), POPOVIC (L), MILEK (T M) - HR/INST FOR PLANT PROTECTION - SPREAD OF THE
SPOTTED WING DROSOPHILA - DROSOPHILA SUZUKII (DIPTERA, DROSOPHLIDAE) AND NEW DISTRIBUTION
RECORDS IN DALMATIA REGION OF CROATIA - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 214-217 - bibl., eng, carte, tabl.
Présentation des résultats de la prospection spécifique sur Drosophila suzukii, largement répandu dans la région de
Dalmatia en Croatie en 2013 : des adultes ont été capturés dans des pièges en suspension en verger de griottier,
pêcher, figuier et mûrier.
Framboise
00114913 L

SONSTEBY (A), HEIDE (O M) - NO/BIOFORSK, NO/UNIV AS - COLD TOLERANCE AND CHILLING
REQUIREMENTS FOR BREAKING OF BUD DORMANCY IN PLANTS AND SEVERED SHOOTS OF RASPBERRY
(RUBUS IDAEUS L.) - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 89 n° 6, 2014 : p.
631-638 - FI-LX 7 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00115205 L

ANCAY (A) - CH/AGROSCOPE - PRODUCTION DE FRAMBOISES D’ETE SUR SUBSTRAT : NOMBRE DE TIGES
PAR POT ET MODE D’HIVERNAGE - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 46 n°
6, 2014 : p. 352-358 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Les essais réalisés par Agroscope à Conthey montrent que l’hivernage des plants sous tunnel offre une bonne
protection contre les dégâts de gel, tandis que l’hivernage en chambre froide est particulièrement indiqué en culture
programmée pour choisir le moment de mise en culture des plants.
00115297 L

SCHMIDT (K), FILEP (R), OROSZ KOVACS (Z), FARKAS (A) - HU/UNIV PECS - PATTERNS OF NECTAR AND
POLLEN PRESENTATION INFLUENCE THE ATTRACTIVENESS OF FOUR RASPBERRY AND BLACKBERRY
CULTIVARS TO POLLINATORS - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 1,
2015 : p. 47-56 - eng, graph., bibl.
00116221 L

BRADISH (C M), YOUSEF (G G), MA (G), PERKINS VEAZIE (P) - US/UNIV NORTH CAROLINA - ANTHOCYANIN,
CAROTENOID, TOCOPHEROL, AND ELLAGITANNIN CONTENT OF RED RASPBERRY CULTIVARS GROWN
UNDER FIELD OR HIGH TUNNEL CULTIVATION IN THE SOUTHEASTERN UNITED STATES - JOURNAL OF THE
AMERICAN SOCIETY FOR HORTICULTURAL SCIENCE 140 n° 2, 2015 : p. 163-171 - eng, tabl., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
82
00116269 L

RENKEM (J M), TELFER (Z), GARIEPY (T), HALLETT (R H) - CA/UNIV GUELPH, CA/AGRICULTURE AND AGRI
FOOD CANADA - DALOTIA CORIARIA AS A PREDATOR OF DROSOPHILA SUZUKII : FUNCTIONAL RESPONSES,
REDUCED FRUIT INFESTATION AND MOLECULAR DIAGNOSTICS - BIOLOGICAL CONTROL 89 n° , 2015 : p. 1-10
- eng, graph., tabl., bibl.
00116312 L

MOORE (P P), HOASHI ERHARDT (W), FINN (C E), MARTIN (R R), DOSSETT (M) - US/UNIV WASHINGTON
PUYALLUP, US/USDA ARS, CA/AGRICULTURE AND AGRI FOOD CANADA - "CASCADE HARVEST" RED
RASPBERRY - HORTSCIENCE 50 n° 4, 2015 : p. 624-627 - eng, tabl., photo., bibl.
00116396 L

BAROFFIO (C), BORG KARLSSON (A), CROSS (J), FOUNTAIN (M), GUIBERT (V), HALL (D), RALLE (B), RICHOZ
(P), ROGIVUE (A), SIGSGAARD (L), TRANDEM (N) - CH/AGROSCOPE, SE/KTH, GB/EAST AMLLING RES,
LV/LATVIAN PLANT PROTECTION RES CENTRE, NO/UNIV COPENHAGEN, NO/BIOFORSK - COMMENT ATTIRER
DEUX RAVAGEURS DES FRAMBOISES DANS UN MEME PIEGE ? - REVUE SUISSE DE VITICULTURE
ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 3, 2015 : p. 152-158 - fre, photo., tabl., graph., bibl.
L’anthonome des framboises (Anthonomus rubi) et le ver des framboises (Byturus tomentosus) causent de grosses
pertes dans les cultures biologiques de framboises. Dans le cadre du projet européen Core Organic 2, le projet «Softpest
Multitrap» a testé une nouvelle approche pour contrôler simultanément ces deux ravageurs avec un piège commun, afin
de proposer une alternative aux insecticides. Le but a été de définir la hauteur du piège, son design et la combinaison de
leurres optimale. Nos essais ont montré que le piège doit être posé au sol en combinant une agrégation de phéromones
et des composés volatils de fleurs de framboisier pour capturer ces deux insectes. Les pièges doivent être mis en place
dès le départ de la végétation (stade BBCH 45–47). Le design du piège doit encore être amélioré pour intensifier les
captures. Cette approche innovante offre de nouvelles perspectives pour la lutte contre ces ravageurs.
00116748 L

ZASADA (I A), WEILAND (J E), HAN (Z), WALTERS (T W), MOORE (P) - US/USDA ARS, US/UNIV WASHINGTON,
US/WSU PUYALLUP - IMPACT OF PRATYLENCHUS PENETRANS ON ESTABLISMENT OF RED RASPBERRY PLANT DISEASE 99 n° 7, 2015 : p. 939-946 - eng, tabl., bibl.
00117064 P, B, L

ECKERT (C), HOUDIN (A) - FR/CTIFL, FR/CAN DEPHY - LES MÉTHODES ALTERNATIVES EN FILIÈRE LÉGUMESFRAISE-FRAMBOISE - LE RÉSEAU DEPHY EST EN ORDRE DE MARCHE - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 55-62 fre, graph., photo., tabl., bibl.
Au travers de suivis d’exploitations dans les différents bassins de production par des ingénieurs dits réseau, et au
travers de projets d’expérimentation sur six ans pour élaborer des systèmes de culture en rupture avec les systèmes
actuels, le réseau DEPHY légume-fraise-framboise permet e montrer des premières tendances de baisse d’IFT en plein
champ et sous abris. Il permet une caractérisation concrète de l’impact des leviers utilisés et efficaces pour atteindre ces
baisses. Cependant, leur cadre d’interprétation a besoin d’être bien précisé et d’autres indicateurs ont besoin d’être
définis pour prendre en compte les spécificités de ces filières. Le recours aux méthodes alternatives met en évidence des
thématiques de recherche à travailler. Le GIS PICLég a permis de porter bon nombre de projets dans ce sens mais
beaucoup de thèmes sont encore à prospecter.
00117103 L

STRIK (B C), BRYLA (D R) - US/UNIV OREGON, US/ARS - UPTAKE AND PARTITIONING OF NUTRIENTS IN
BLACKBERRY AND RASPBERRY AND EVALUATING PLANT NUTRIENT STATUS FOR ACCURATE
ASSESSMENT OF FERTILIZER REQUIREMENTS - HORTTECHNOLOGY 25 n° 4, 2015 : p. 452-459 - eng, tabl.,
graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
83
Kaki
00116054 B

SANCHIS (E), MATEOS (M), PEREZ GAGO (M B) - EFFECT OF MATURITY STAGE AT PROCESSING AND
ANTIOXIDANT TREATMENTS ON THE PHYSICO-CHEMICAL, SENSORY AND NUTRITIONAL QUALITY OF
FRESH-CUT "ROJO BRILLANTE" PERSIMMON - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 105 n° , 2015 : p.
34-44 - bibl., eng, graph., tabl.
Influence de la maturité lors de la transformation et de traitements antioxydants sur les qualités physicochimique,
sensorielle et nutritionnelle du kaki "Rojo Brillante" de quatrième gamme.
00116556 B

CARDOSO PIRES (P C), CANDIDO (F G), CARDOSO (L M), COSTA (N M B), MARTINO (H S D), PINHEIRO SANT
ANA (H M) - BR/UNIV VICOSA, BR/UNIV JUIZ DE FORA, BR/UNIV ESPIRITO SANTO - COMPARISON OF MINERAL
AND TRACE ELEMENT CONTENTS BETWEEN ORGANICALLY AND CONVENTIONALLY GROWN FRUIT COMPARAISON DE LA COMPOSITION EN MINERAUX ET OLIGOELEMENTS DE FRUITS PRODUITS PAR
AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET CONVENTIONNELLE - FRUITS 70 n° 1, 2015 : p. 29-36 - eng, tabl., bibl.
L'étude compare la composition en minéraux et oligoéléments de quatre fruits produits au Brésil à partir d'agriculture
biologique et conventionnelle. L'analyse minérale a été conduite par spectrométrie d'émission atomique.
Kiwi
00115824 L
SUNT (C) - QUI CONNAIT - LES KIWIS ACTINIDIA... PREMICES BOTANIQUES - FRUITS OUBLIES n° 62, 2015 : p.
i-iv - fre, photo.
Présentation de nombreuses variétés de kiwi et kiwaï.
00114621 L

PERRET (G) - FR/CTIFL, FR/IUT AUCH - EVALUATION DES COMPATIBILITES POLLINIQUES ENTRE
DIFFERENTES ESPECES D'ACTINIDIA - MEMOIRE DUT - FR/CTIFL - 2014 : 31 p. + annexes - MEM LX-14 08, FI-LX
7 - fre, photo., tabl., graph., ill., bibl.
00115495 B, L, P

BOURRAIN (L) - FR/CTIFL - CULTURE IN VITRO DU KIWI (ACTINIDIA CHINENSIS) - INTRODUCTION PAR MISE
EN CULTURE DE BOURGEONS AUXILIAIRES - INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 37-41 - bibl., eng, fre, graph., photo.,
tabl.
L’introduction in vitro, par mise en culture de bourgeons axillaires à partir de pieds mères élevés en serre, a donné un
taux de réussite de 78 à 85 % pour les trois kiwis introduits (Actinidia chinensis Planch.), 78 % pour les clones 25-24 et
13-04 et 85 % pour 13-11. Un milieu de culture de type LP (Quoirin et Lepoivre, 1977) contenant 0,6 ou 1 mg/l de BAP
permet un démarrage rapide des bourgeons axillaires en trois semaines. La phase de multiplication est en cours de
développement.
00115547 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - CHARACTERISING AND TRACKING DETERIORATION PATTERNS OF FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS - PART 1 - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 73-80 - bibl., eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales.
Bulletin Biblio Automne 2015
84
00115549 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - IE/UNIV LIMERICK - CHARACTERISING DETERIORATION PATTERNS IN FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS. II : EFFECTS OF RIPENESS STAGE, SEASONALITY,
PROCESSING AND PACKAGING - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 91-98 - bibl.,
eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales : étude de l’influence du stade de
maturité, de la saisonnalité, de la transformation et de l’emballage.
00115824 L
SUNT (C) - QUI CONNAIT - LES KIWIS ACTINIDIA... PREMICES BOTANIQUES - FRUITS OUBLIES n° 62, 2015 : p.
i-iv - fre, photo.
Présentation de nombreuses variétés de kiwi et kiwaï.
00115893 L

SHAHKOOMAHALLY (S), RAMEZANIAN (A) - IR/UNIV SHIRAZ - HOT WATER COMBINED WITH CALCIUM
TREATMENT IMPROVES PHYSICAL AND PHYSICOCHEMICAL ATTRIBUTES OF KIWIFRUIT (ACTINIDIA
DELICIOSA CV. HAYWARD) DURING STORAGE - HORTSCIENCE 50 n° 3, 2015 : p. 412-415 - eng, graph., tabl.,
bibl.
00115958 L

FERRANTE (P), SCORTICHINI (M) - IT/CRA - REDEFINING THE GLOBAL POPULATIONS OF PSEUDOMONAS
SYRINGAE PV. ACTINIDIAE BASED ON PATHOGENIC, MOLECULAR AND PHENOTYPIC CHARACTERISTICS PLANT PATHOLOGY 64 n° 1, 2015 : p. 51-62 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00116088 P, L

BEAUTRU (A) - LE KIWI EST DEVENU LE 7E FRUIT LE PLUS PRODUIT EN FRANCE EN 30 ANS - LINEAIRES n°
309, 2015 : p. 92-94 - fre, photo.
En trente ans, la France s'est hissée au rang de 6e producteur mondial de kiwi, avec 60 000 à 75 000 t/an. L'Aquitaine,
berceau d'adoption du fruit, représente plus de la moitié de la production. Quelques explications sur l'itinéraire entre la
récolte et la sortie du frigo.
00116154 L

LE CORRE (M) - NOUVELLE-ZELANDE - LES KIWIS DEBARQUENT - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 351,
2015 : p. 62-63+64 - fre
La campagne du kiwi néo-zélandais vient d'être lancée.
00116264 L

LEE (J H), KWON (Y H), KWACK (Y B), KWAK (Y S) - FR/KOREA TURFGRASS RES INST, KR/UNIV GYEONGSANG,
KR/NIHHS - REPORT OF POSTHARVEST ROT OF KIWIFRUIT IN KOREA CAUSED BY SCLEROTINIA
SCLEROTIORUM - INTERNATIONAL JOURNAL OF FOOD MICROBIOLOGY 206 n° , 2015 : p. 81-83 - eng, photo.,
bibl.
00116271 L

TANG (J), LIU (Y), LI (H), WANG (L), HUANG (K), CHEN (Z) - CN/UNIV CHONGQING - COMBINING AN
ANTAGONISTIC YEAST WITH HARPIN TREATMENT TO CONTROL POSTHARVEST DECAY OF KIWIFRUIT BIOLOGICAL CONTROL 89 n° , 2015 : p. 61-67 - eng, graph., photo., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
85
00116329 L

CUNTY (A), POLIAKOFF (F), RIVOAL (C), CESBRON (S), FISCHER LE SAUX (M), LEMAIRE (C), JACQUES (M A),
MANCEAU (C), VANNESTE (J L) - FR/INRA, FR/UNIV AGERS, FR/AGRO CAMPUS OUEST, FR/ANSES, NZ/INST OF
PLANT AND FOOD RES - CHARACTERIZATION OF PSEUDOMONAS SYRINGAE PV. ACTINIDIAE (PSA)
ISOLATED FROM FRANCE AND ASSIGNMENT OF PSA BIOVAR 4 TO A DE NOVO PATHOVAR : PSEUDOMONAS
SYRINGAE PV. ACTINIDIFOLIORUM PV. NOV. - PLANT PATHOLOGY 64 n° 3, 2015 : p. 582-596 - eng, tabl., graph.,
carte, bibl.
00116338 L

MINARRO (M), TWIZELL (K W) - ES/SERIDA - POLLINATION SERVICES PROVIDED BY WILD INSECTS TO
KIWIFRUIT (ACTINIDIA DELICIOSA ) - APIDOLOGIE 46 n° 3, 2015 : p. 276-285 - eng, tabl., graph., bibl.
00116341 L

ZHAO (Z), GAO (X), YANG (G), HUANG (L), QIN (H), KANG (Z), WANG (N) - CN/UNIV NORTHWEST A AND F - FIELD
DETECTION OF CANKER-CAUSING BACTERIA ON KIWIFRUIT TREES : PSEUDOMONAS SYRINGAE PV.
ACTINIDIAE IS THE MAJOR CAUSAL AGENT - CROP PROTECTION 75 n° , 2015 : p. 55-62 - eng, tabl., photo., bibl.
00116439 P

CELEYRETTE (C) - HÉMISPHÈRE SUD - POMME, POIRE, KIWI : MONTER LA BARRE ! - VEGETABLE n° 322,
2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Etalement des campagnes européennes, dérégulation monétaire et hausse des coûts de production ont fragilisé le
travail réalisé avec les opérateurs de l'hémisphère sud en fruits à pépins. Pour autant, certaines stratégies marketing
ciblées ont fait leurs preuves et s'avèrent aujourd'hui encore payantes. Encadré sur le kiwi Sungold de Zespri.
00116461 B

SPECIALE STAGIONE 2014-2015 DELL'ACTINIDIA TRA ALTI E BASSI - L'ACTINIDIA E ANCORA REDDITIZIA
NONOSTANTE IL CANCRO BATTERICO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 17, 2015 : p. 43-46 - graph., ita, photo.,
tabl.
Analyse des coûts de production du kiwi en Italie en 2014: la culture reste rentable en dépit du chancre bactérien.
00116462 B

FRANCHESCHINI (A) - SPECIALE STAGIONE 2014-2015 DELL'ACTINIDIA TRA ALTI E BASSI - KIWI : INIZIO STAGIONE
POSITIVO, POI IL RALLENTAMENTO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 17, 2015 : p. 48-50 - ita, photo., tabl.
Bilan de campagne kiwi 2014-2015 en Italie : statistiques de production, concurrence, importations, exportations,
comparaison des tonnages de production avec les autres pays européens entre 2010 et 2015.
00116547 L

FERRANTE (P), TAKIKAWA (Y), SCORTICHINI (M) - IT/CRA, JP/UNIV SHIZUOKA - PSEUDOMONAS SYRINGAE PV.
ACTINIDIAE STRAINS ISOLATED FROM PAST AND CURRENT EPIDEMICS TO ACTINIDIA SPP. REVEAL A
DIVERSE POPULATION STRUCTURE OF THE PATHOGEN - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 142
n° 4, 2015 : p. 677-689 - eng, tabl., bibl.
00116566 L
BENITEZ (S), ACHAERANDIO (I), PUJOLA (M), SEPULCRE (F) - ES/UNIV BARCELONA - ALOE VERA AS AN
ALTERNATIVE TO TRADITIONAL EDIBLE COATINGS USED IN FRESHCUT FRUITS : A CASE OF STUDY WITH
KIWIFRUIT SLICES - LWT - FOOD SCIENCE AND TECHNOLOGY 61 n° 1, 2015 : p. 184-193 - FI-LX 8 - eng, graph.,
tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
86
00116726 L

TURKKAN (M) - TR/UNIV ORDU - EVALUATION OF INHIBITORY EFFECT OF ORGANIC AND INORGANIC SALTS
AGAINST ILYONECTRIA LIRIODENDRI, THE CAUSAL AGENT OF ROOT ROT DISEASE OF KIWIFRUIT JOURNAL OF PHYTOPATHOLOGY 163 n° 7-8, 2015 : p. 567-577 - eng, tabl., bibl.
Cette étude évalue l'efficacité de 42 sels organiques et inorganiques comme des alternatives possibles aux fongicides
synthétiques pour le contrôle de la pourriture des racines des kiwis due à Ilyonectria liriodendri.
00116811 B

MACCOLINI (M) - LE FORFICULE DANNEGGIANO ANCHE L'ACTINIDIA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 27,
2015 : p. 50-51 - bibl., ita, photo.
Revue des dégâts occasionnés par le forficule (Forficula auricularia) sur kiwi, ainsi que les stratégies de lutte.
00116818 B

RAMAZZINA (I), BERARDINELLI (A), RIZZI (F), (ET AL.) - EFFECT OF COLD PLASMA TREATMENT ON PHYSICOCHEMICAL PARAMETERS AND ANTIOXIDANT ACTIVITY OF MINIMALLY PROCESSED KIWIFRUIT POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 55-65 - bibl., eng, graph., photo., ill., tabl.
Le plasma peut être utilisé pour stériliser ou nettoyer la surface des fruits afin d'enlever les résidus de produits
chimiques. Influence d'un traitement plasma sur les paramètres physico-chimiques et l'activité antioxydante du kiwi de
quatrième gamme. Aucune variation négative des fruits n'a été observée.
00116854 P

CELEYRETTE (C) - KIWI DE L'HEMISPHERE SUD - DECOLLAGE ATTENDU EN KIWI JAUNE - FRUITROP n° 233,
2015 : p. 12-15 - fre, graph., tabl.
Les plantations massives de variétés jaunes ces dernières années devraient rapidement faire oublier la baisse de
potentiel enregristrée lors des dernières campagnes et donner la couleur au rayon fruits. Toutefois, si la NouvelleZélande sort grandie de l'épreuve du Psa, le Chili n'a pas encore totalement maîtrisé la propagation de ce parasite, qui
continue de se déployer. Pour autant, la dynamique de plantation reste également forte dans ce pays.
00117032 B

BOLLEN (A F), TANNER (D J), SOON (C B), EAST (A R), DAGAR (A), SHARSHEVSKY (H), MOWAT (A D), HEYES (J
A); PELECH (Y) - NZ/ZESPRI, NZ/UNIV MASSEY - PROCCEDINGS OF THE SIXTH INTERNATIONAL CONFERENCE ON
MANAGING QUALITY IN CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 - WIRELESS TEMPERATURE MONITORING
SYSTEM IN A GLOBAL KIWIFRUIT SUPPLY CHAIN - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : p. 205212 - eng, bibl., graph.
Bulletin Biblio Automne 2015
87
Mangue
00115766 B

CISSE (M), POLIDORI (J), MONTET (D), (ET AL.) - FR/CIRAD - PRESERVATION OF MANGO QUALITY BY USING
FUNCTIONAL CHITOSAN-LACTOPEROXIDASE SYSTEMS COATINGS - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 101 n° , 2015 : p. 10-14 - bibl., eng, graph., tabl.
Immobilisation d'un système lactoperoxydase dans un enrobage de chitosane dans le but de prolonger la conservation
des mangues. Ces travaux ont montré que ce type d’enrobage pouvait maintenir la qualité microbiologique et
physicochimique des fruits traités.
00115786 B

ZERBINI (P E), VANOLI (M), RIZZOLO (A), (ET AL.) - NL/UNIV WAGENINGEN - OPTICAL PROPERTIES, ETHYLENE
PRODUCTION AND SOFTENING IN MANGO FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 101 n° , 2015 :
p. 58-65 - bibl., eng, ill., graph., tabl.
Afin d’améliorer l’évaluation de la maturité de la mangue un modèle a été développé à l’aide de la spectroscopie par
réflectance à résolution temporelle (pour analyser les propriétés optiques du fruit). Examen du ramollissement du fruit,
de la production d'éthylène et du taux de respiration.
00115911 L

LIMA (N B), LIMA (W G), TOVAR PEDRAZA (J M), MICHEREFF (S J), CAMARA (M P S) - BR/UNIV PERNAMBUCO,
MX/INST FITOSANIDAD TEXCOCO - COMPARATIVE EPIDEMIOLOGY OF COLLETOTRICHUM SPECIES FROM
MANGO IN NORTHEASTERN BRAZIL - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 141 n° 4, 2015 : p. 679-688
- eng, tabl., graph., bibl.
00115965 B

IBARRA GARZA (I P), RAMOS PARRA (P A), (ET AL.) - EFFECTS OF POSTHARVEST RIPENING ON THE
NUTRACEUTICAL AND PHYSICOCHEMICAL PROPERTIES OF MANGO (MANGIFERA INDICA L. CV KEITT) POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 103 n° , 2015 : p. 45-54 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Influence de la maturation post-récolte sur les propriétés nutraceutiques et physicochimiques de la mangue.
00116556 B

CARDOSO PIRES (P C), CANDIDO (F G), CARDOSO (L M), COSTA (N M B), MARTINO (H S D), PINHEIRO SANT
ANA (H M) - BR/UNIV VICOSA, BR/UNIV JUIZ DE FORA, BR/UNIV ESPIRITO SANTO - COMPARISON OF MINERAL
AND TRACE ELEMENT CONTENTS BETWEEN ORGANICALLY AND CONVENTIONALLY GROWN FRUIT COMPARAISON DE LA COMPOSITION EN MINERAUX ET OLIGOELEMENTS DE FRUITS PRODUITS PAR
AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET CONVENTIONNELLE - FRUITS 70 n° 1, 2015 : p. 29-36 - eng, tabl., bibl.
L'étude compare la composition en minéraux et oligoéléments de quatre fruits produits au Brésil à partir d'agriculture
biologique et conventionnelle. L'analyse minérale a été conduite par spectrométrie d'émission atomique.
00116753 B

NGAMCHUACHIT (P), SIVERTSEN (H K), MITCHAN (E J), (ET AL.) - INFLUENCE OF CULTIVAR AND RIPENESS
STAGE AT THE TIME OF FRESH-CUT PROCSESING ON INSTRUMENTAL AND SENSORY QUALITIES OF FRESHCUT MANGOS - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 106 n° , 2015 : p. 11-20 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude sur mangue de quatrième gamme : influence du cultivar et du stade de la maturité au moment de la découpe
sur la qualité physico-chimique et sensorielle du fruit.
00116976 B

GERMAIN (J F), LAPLACE (D), DEVARIEUX (A), BOAVIDA (C), GACHET (E), GOERGEN (G), SILVIE (P) - FR/ANSES,
PT/INST NAC INVEST AGRARIA VETERINARIA, BJ/INT INST TROP AGRIC COTONOU, FR/CIRAD, GY/DIR ALIM
AGRI FORET - RASTROCOCCUS INVADENS WILLIAMS DECOUVRE L'AMERIQUE - PHYTOMA - LA DEFENSE
DES VEGETAUX n° 686, 2015 : p. 44-47 - fre, photo., bibl.
La cochenille farineuse Rastrococcus invadens Williams, récemment identifiée en Guyane, est nuisible pour les
manguiers et peut-être d'autres végétaux. L'article fait le point sur cette espèce invasive.
Bulletin Biblio Automne 2015
88
00117035 B

CHARLES (F), MORGADO (C M), MATTIUZ (B), SALLANON (H) - BR/UNIV ESTADUAL PAULISTA JABOTICABAL,
FR/UNIV AVIGNON - PROCCEDINGS OF THE SIXTH INTERNATIONAL CONFERENCE ON MANAGING QUALITY IN
CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 - COMBINED EFFECTS OF POSTHARVEST HEAT TREATMENT AND
MODIFIED ATMOSPHERE ON QUALITY OF FRESH-CUT MELONS AND MANGOES - INT/ISHS - ACTA
HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : p. 267-273 - eng, bibl., graph.
Mûre & Myrtille
00115863 B

DEDERICHS (U) - DE/LANDRATSAMT BREISGAU-HOCHSCHWARZWALD - USING THE BAIT METHOD TO
CONTROL THE SPOTTED-WING DROSOPHILA - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 6-9 eng, graph., photo.
Utilisation de la méthode appât (Attract and Kill) pour lutter contre la drosophile (Drosophila suzukii) sur cerisier, dont
le principe réside dans l’association d’un appât alimentaire et spinosad (Spintor) : mode d’action de la technique
d’"Attract and Kill", estimation des risques d'infestation à l'aide du suivi des populations sur les fruits, exigences en
matière de résidus de produits phytosanitaires de la grande distribution, faible teneur en résidu de spinosad due à la
faible dose de matière active et à la technique d'application, mode d'application (sur un côté du rang seulement avec un
pulvérisateur à faible débit d'air équipé de deux buses d'injection), facteurs favorisant le développement des populations
du ravageur (humidité). Présentation des résultats des essais menés en Allemagne sur l'efficacité du traitement sur
mûre.
00116308 P

LA MYRTILLE : VERS UNE REVOLUTION COMMERCIALE ? - VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 23 - fre, photo.
"Tout comme le kiwi dans les années '70, la myrtille semble gagner des consommateurs chaque année, partout dans le
monde, notamment grâce à ses vertus médicales et nutritionnelles et à sa facilité de consommation."
00116435 P

HARZIG (J) - PETITS FRUITS ROUGES - UN ACHAT D'IMPULSION : POUR LE PLAISIR ET POUR LES IMAGES ! VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 42-47 - fre, photo.
"L'essor des fruits rouges est une formidable opportunité pour la production, mais aussi et surtour pour le rayon fruits
et légumes de se donner des couleurs et de la valeur, tout en régalant le consommateur. Cependant, même si les
nouvelles variétés sont plus solides, le professionnalisme sera de rigueur pour satisfaire vraiment le consommateur et
développer cette filière comme elle le mérite."
00116471 P

CELEYRETTE (C) - FRUITS ROUGES - EUROPE NORD : UNE GAMME EN TRAIN DE MÛRIR - VEGETABLE n°
323, 2015 : p. 45-47 - fre, photo., tabl.
L'expansion de la gamme des petits fruits rouges par les origines d'Amérique du Sud semble avoir particulièrement
bien pris en Europe du Nord, où les surfaces augmentent.
00116686 L

LIU (C), HUANG (Y), CHEN (H) - US/UNIV DELAWARE - INACTIVATION OF ESCHERICHIA COLI O157:H7 AND
SALMONELLA ENTERICA ON BLUEBERRIES IN WATER USING ULTRAVIOLET LIGHT - JOURNAL OF FOOD
SCIENCE 80 n° 7, 2015 : p. m1532-m1537 - eng, tabl., graph., bibl.
00116752 B

HU (M H), DONG (Q L), LIU (B L), (ET AL.) - ESTIMATING BLUEBERRY MECHANICAL PROPERTIES BASED ON
RANDOM FROG SELECTED HYPERSPECTRAL DATA - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 106 n° ,
2015 : p. 1-10 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Mise au point d’un système pour estimer les propriétés mécaniques des myrtilles à l’aide des données de réflectance et
de transmittance hyperspectrale.
Bulletin Biblio Automne 2015
89
00116800 P, L

BEAUTRU (A) - LES PETITS FRUITS ROUGES VOIENT VERT - LINEAIRES n° 315, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
L'aspect est essentiel pour les petits fruits rouges, qui dépendent fortement de l'achat d'impulsion. Or, goût et fermeté
sont antinomiques, puisque c'est le jus qui apporte au fruit son arôme... et sa fragilité. Ce qui n'empêche pas Anglais,
Allemands et Américains d'en consommer bien plus que les Français (jusqu'à 250 plus dans le cas de la myrtille). Avec la
mise en place de meubles réfrigérés, certaines enseignes, Carrefour en tête, tentent de développer ce marché. Par
ailleurs, Fruits rouges de l'Aisne devient Fruits rouges & Co.
00116817 B

CECILIA DO NASCIMENTO NUNES (M) - CORRELATIONS BETWEEN SUBJECTIVE QUALITY AND
PHYSICOCHEMICAL ATTRIBUTES OF FRESH FRUIT AND VEGETABLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 43-54 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude des corrélations entre les données obtenues de l’évaluation subjective de qualité (couleur, fermeté,
dessèchement) et celles de l’évaluation physico-chimique (teneurs en anthocyanines, chlorophylle et acide ascorbique)
de fruits et légumes frais (myrtille, fraise, tomate, poivron, avocat) conservés dans des conditions d'entreposage
différentes (température, humidité et durée). Création d'un code couleur pour la fraise.
Nèfle
00115371 B

SELCUK (N), ERKAN (M) - TR/UNIV AKDENIZ ANTALYA - THE EFFECTS OF MODIFIED AND PALLIFLEX
CONTROLLED ATMOSPHERE STORAGE ON POSTHARVEST QUALITY AND COMPOSITION OF ISTANBUL
MEDLAR FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 9-19 - bibl., eng, tabl.
Etude sur la nèfle pour évaluer les effets de la conservation en atmosphère modifiée ou en atmosphère contrôlée avec
le système Palliflex (chaque variété de fruits et légumes est emballée dans une housse à air comprimé sur une palette
spéciale - on peut contrôler le taux d’O2 et de CO2 à l’intérieur de chaque housse). Examen de la qualité et de la
composition des fruits.
00115548 B

SELCUK (N), ERKAN (M) - TR/UNIV AKDENIZ ANTALAYA - THE EFFECTS OF 1-MCP TREATMENT ON FRUIT
QUALITY OF MEDLAR FRUIT (MESPILUS GERMANICA L. CV. ISTANBUL) DURING LONG TERM STORAGE IN
THE PALLIFLEX STORAGE SYSTEM - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 81-90 bibl., eng, tabl.
Influence du traitement au 1-MCP sur la qualité de la nèfle au cours de la conservation à long terme dans un système
de stockage par palette (Palliflex). L'unité Palliflex se compose d'une housse transparente et d'une palette spéciale en
plastique sur laquelle sont placées les caisses.
00116055 B

LUI (Y), ZOU (D), WU (B), (ET AL.) - CLONING AND EXPRESSION ANALYSIS OF A CCOAOMT HOMOLOG IN
LOQUAT FRUIT IN RESPONSE TO LOW-TEMPERATURE STORAGE - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 105 n° , 2015 : p. 45-50 - bibl., eng, graph., photo.
Etude pour isoler le gène CCoAOMT (caféoyl-coenzyme A 3-O-méthyltransférase) de la nèfle et d’analyser son
expression au cours de l’entreposage frigorifique (4°C) dans le but de prolonger la durée de vie du fruit.
Bulletin Biblio Automne 2015
90
Noisette
00116222 L

COLBURN (B C), MEHLENBACHER (S A), SATHUVALLI (V R), SMITH (D C) - US/UNIV OREGON - EASTERN
FILBERT BLIGHT RESISTANCE IN HAZELNUT ACCESSIONS CULPLA, CRVENJE, AND OSU 495.072 - JOURNAL
OF THE AMERICAN SOCIETY FOR HORTICULTURAL SCIENCE 140 n° 2, 2015 : p. 191-200 - eng, tabl., bibl.
00116520 B

INDUSTRY SNAPSHOT - AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 18-25 - eng, photo.
Quelques informations sur la filière fruits à coque en Australie (noisette, châtaigne, noix de pécan, noix de cajou, noix,
cacahouètes, pistaches, amande, noix de macadamia) : évolution des volumes de production, situation actuelle du
marché, exportations, défis et atouts, comparaison des principaux pays producteurs, perspectives futures.
00116521 B

NEW AUSTRALIAN RESEARCH CONFIRMS LINKS BETWEEN NUT CONSUMPTION AND HEART HEALTH AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 30-32 - eng, photo.
Revue des travaux (une centaine d'études réalisées sur 20 ans) menés en Australie qui démontrent les effets
bénéfiques des fruits à coques sur la santé cardiovasculaire.
00116680 L

OZENC (N), BENDER OZENC (D) - TR/UNIV ORDU - NUT TRAITS AND NUTRITIONAL COMPOSITION OF
HAZELNUT (CORYLUS AVELLANA L.) AS INFLUENCED BY ZINC FERTILIZATION - JOURNAL OF THE SCIENCE
OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 9, 2015 : p. 1956-1962 - eng, tabl., bibl.
00116911 L

MOSCETTI (R), RADICETTI (E), MONARCA (D), CECCHINI (M), MASSANTINI (R) - IT/UNIV TUSCIA - NEAR
INFRARED SPECTROSCOPY IS SUITABLE FOR THE CLASSIFICATION OF HAZELNUTS ACCORDING TO
PROTECTED DESIGNATION OF ORIGIN - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 13,
2015 : p. 2619-2625 - eng, graph., tabl., bibl.
00117069 B

CORTE (M), SONNATI (C), OGGERO (G), TAMAGNONE (M) - NOCCIOLETO : STANDARD ELEVATI
CONAGROFARMACI BEN DISTRIBUITI - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 33, 2015 : p. 56-59 - ita, graph., photo.
Essais pour améliorer l’efficience de la pulvérisation de produits phytosanitaires en verger de noisetiers : obtenir une
distribution homogène du produit, réduire la dérive de pulvérisation, réduire les résidus.
00117133 B

CRISTOFORI (V), BERTAZZA (G), BIGNAMI (C) - IT/UNIV DELLA TUSCIA VITERBO, IT/INST BIOMETEOROL
BOLOGNA, IT/UNIV DI MODENA - CHANGES IN KERNEL CHEMICAL COMPOSITION DURING NUT
DEVELOPMENT OF THREE ITALIAN HAZELNUT CULTIVARS - CHANGEMENTS DANS LA COMPOSITION
CHIMIQUE DE LA NOISETTE AU COURS DU DEVELOPPEMENT DE TROIS CULTIVARS ITALIENS DE NOISETIER FRUITS 70 n° 5, 2015 : p. 311-322 - eng, bibl., graph., tabl.
Etude sur la variation de la composition de la noisette et de son tégument pendant la croissance des fruits, depuis le
début de leur développement jusqu'à maturité.
Bulletin Biblio Automne 2015
91
Noix
00114641 L

TIAN (J), AVANZATO (D), (ED) - PROCEEDINGS OF THE SEVENTH INTERNATIONAL WALNUT SYMPOSIUM FENYANG (CN) : 20-23/07/2013 - ACTA HORTICULTURAE n° 1050, 2014 : 412 p. - LHEUREUX (F) LE 03/10/2014 eng, tabl., graph., photo., bibl.
00114646 L

SARLES (L) - FR/CTIFL, FR/UNIV LYON I - TRAVAIL SUR COLLETOTRICHUM, CHAMPIGNON PATHOGENE DU
NOYER - MEMOIRE MASTER - FR/CTIFL - 2014 : 27 p. - MEM LX-14 15, FI-LX 7 - fre, tabl., graph., ill., photo., bibl.
Dans un premier temps ce stage a permis un travail de surveillance de la présence et du développement du
champignon. Puis des expériences de traitements chimiques in vitro et in vivo ont été effectuées afin de proposer des
moyens de lutte efficaces. En parallèle un suivi de l’évolution des dégâts provoqués sur noix est pratiqué dans le but de
pouvoir réaliser un descriptif détaillé permettant une identification rapide de ce pathogène lors de l’observation en
verger.
00114905 L
AN (H), YANG (K) - CN/UNIV SHANDONG - RESISTANCE GENE ANALOGS IN WALNUT (JUGLANS REGIA)
CONFERRING RESISTANCE TO COLLETOTRICHUM GLOEOSPORIOIDES - EUPHYTICA 197 n° 2, 2014 : p. 175190 - FI-LX 7 - eng, tabl., photo., bibl.
00115301 L

IVANOVIC (Z), POPOVIC (T), JANSE (J), KOJIC (M), STANKOVIC (S), GAVRILOVIC (V), FIRA (D) - XS/INST FOR
PLANT PROTECTION AND THE ENV, NL/NAK, XS/UNIV BELGRADE - MOLECULAR ASSESSMENT OF GENETIC
DIVERSITY OF XANTHOMONAS ARBORICOLA PV. JUGLANDIS STRAINS FROM SERBIA BY VARIOUS DNA
FINGERPRINTING TECHNIQUES - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 141 n° 1, 2015 : p. 133-145 eng, tabl., carte, photo., bibl.
00115441 L

BERNARDO (U), VAN NIEUKERKEN (E J), SASSO (R), GEBIOLA (M), GUALTIERI (L), VIGGIANI (G) - IT/CNR,
NL/NATURALIS BIODIVERSITY CENTER, IT/ENEA CR CASACCIA - CHARACTERIZATION, DISTRIBUTION,
BIOLOGY AND IMPACT ON ITALIAN WALNUT ORCHARDS OF THE INVASIVE NORTH-AMERICAN LEAFMINER
COPTODISCA LUCIFLUELLA (LEPIDOPTERA : HELIOZELIDAE) - BULLETIN OF ENTOMOLOGICAL RESEARCH
n° EARLY VIEW, 2015 : 15 p. - eng, tabl., photo., bibl.
00115573 L

DE GERVILLIER (A) - FR/SENURA - BACTERIOSE NECROSE DU NOYER - TROUVER LA BONNE CONDUITE ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 689, 2015 : p. 21-22 - fre, graph.
La Senura cherche à s'orienter vers des moyens de contrôle de la bactériose du noyer Xanthomonas arboricola pv.
juglandis plus "agronomiques".
00115874 L

SEREKE (F), GRAVES (A R), DUX (D), PALMA (J H N), HERZOG (F) - CH/AGROSCOPE, GB/INST ENV HEALTH
RISKS AND FUTURES, PT/UNIV LISBOA - INNOVATIVE AGROECOSYSTEM GOODS AND SERVICES : KEY
PROFITABILITY DRIVERS IN SWISS AGROFORESTRY - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n°
2, 2015 : p. 725-735 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00116024 B

CHRISTOPOULOS (M V), TSANTILI (E) - PARTICIPATION OF PHENYLALANINE AMMONIA-LYASE (PAL) IN
INCREASED PHENOLIC COMPOUNDS IN FRESH COLD STRESSED WALNUT (JUGLANS REGIA L.) KERNELS POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 104 n° , 2015 : p. 17-25 - bibl., eng, graph., tabl.
Rôle de la phénylalanine ammoniac-lyase dans l'augmentation des composés phénoliques des cerneaux de noix frais
entreposés à basse température (1°C) pendant 20 jours.
Bulletin Biblio Automne 2015
92
00116478 P, B, L

VAYSSE (P), GIRAUD (M), LHEUREUX (F), MORONVALLE (A), ROGER (J M), GORRETTA (N), GERMAIN (C),
KERESZTES (B), GRENIER (G), NOURI (M) - FR/CTIFL, FR/IRSTEA, FR/IMS BORDEAUX - TAVELURE DU
POMMIER ET ANTHRACNOSES DU NOYER - DÉTECTION PRÉCOCE DES MALADIES FONGIQUES PAR
IMAGERIE HYPERSPECTRALE - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 42-46 - fre, photo., bibl.
La tavelure du pommier et les anthracnoses du noyer sont les maladies majeures pour ces deux espèces. Les
stratégies de lutte contre la tavelure sont basées sur des modèles climatiques. Les applications sont soit préventives
avec un nombre élevé de traitements, pour couvrir tous les événements contaminants et doivent être renouvelées en cas
de lessivage ou de pousses croissantes, soit curatives pour rattraper un défaut de protection. La connaissance précoce
de la réalité de l’infection permettrait de positionner les traitements sur des éléments contaminants réels. Sur noyer, la
meilleure connaissance des mécanismes d’infection est essentielle pour développer à terme des méthodes de lutte
ciblées contre ces agents pathogènes, les traitements précoces étant les plus efficaces. L’imagerie hyperspectrale peut
permettre de déterminer le moment de la contamination par le suivi in situ du développement des champignons.
00116520 B

INDUSTRY SNAPSHOT - AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 18-25 - eng, photo.
Quelques informations sur la filière fruits à coque en Australie (noisette, châtaigne, noix de pécan, noix de cajou, noix,
cacahouètes, pistaches, amande, noix de macadamia) : évolution des volumes de production, situation actuelle du
marché, exportations, défis et atouts, comparaison des principaux pays producteurs, perspectives futures.
00116521 B

NEW AUSTRALIAN RESEARCH CONFIRMS LINKS BETWEEN NUT CONSUMPTION AND HEART HEALTH AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 30-32 - eng, photo.
Revue des travaux (une centaine d'études réalisées sur 20 ans) menés en Australie qui démontrent les effets
bénéfiques des fruits à coques sur la santé cardiovasculaire.
00116522 B

MALFROY (S) - A NEW RESOURCE TO MAXIMISE POLLINATION FOR ALMOND AND MACADAMIA CROPS AUSTRALIAN NUTGROWER 29 n° 2, 2015 : p. 38-40 - eng, photo.
Conseils pour mieux réussir la pollinisation de l'amandier et du noyer du Queensland (noix de macadamia) à l'aide des
abeilles : époque optimale pour l'installation des ruches, présence d'autres insectes pollinisateurs, effets secondaires des
pesticides. Ces informations sont diffusées sur le site australien "BeeAware".
00116575 P, B, L

LHEUREUX (F) - FR/CTIFL - DYNAMIQUE DE PLANTATION ET R&D DANS LE MONDE - L’EXPÉRIMENTATION S’
INVESTIT DANS LA NOIX - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 40-45 - fre, graph., photo., bibl.
Le marché de la noix connaît depuis une dizaine d’année un engouement grandissant. En effet, une demande forte
entraînant un prix de la noix attractif et peu sujet à des fluctuations et la relative « simplicité » de la culture de la noix
amènent les principaux pays producteurs à investir sur la noix tant dans le domaine des plantations que celui de la
recherche et développement (R & D). Parmi les leaders de la culture de la noix en termes de technicité et de R & D il y a
20 ans, la France se retrouve aujourd’hui reléguée derrière la Chine, l’Iran ou la Turquie, et loin derrière les États-Unis.
Second verger de France, la filière noix se retrouve isolée, voire orpheline pour ce qui est de la recherche et de son
matériel végétal… et avec en prime des incertitudes sur son avenir.
00116747 B

LAMPINEN (B D), EDSTROM (J P) METCALF (S G), (ET AL.) - HOWARD WALNUT TREES CAN BE BROUGHT INTO
BEARING WITHOUT ANNUAL PRUNING - CALIFORNIA AGRICULTURE 69 n° 2, 2015 : p. 111 - eng, photo.
Synthèse des résultats obtenus d'une étude menée sur 8 ans dans l'état de Californie pour déterminer l'influence de la
taille annuelle du noyer, cultivar Howard, sur le rendement et la qualité de la noix: aucune différence significative n'a été
enregistrée entre les arbres ayant subis la taille ou non.
Bulletin Biblio Automne 2015
93
00116903 L, B

GIRAUD (M), VERHAEGHE (A) - FR/CTIFL, FR/SENURA - ANTHRACNOSE A COLLETOTRICHUM SP. EN VERGER
DE NOYERS - FICHE BIO AGRESSEUR - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 695, 2015 : encart - F VAR 45 - fre,
photo., ill.
00116924 L

BRESSOLIER (A) - NOIX FRANCAISE - UN MARCHE A DYNAMISER POUR ANTICIPER LA CONCURRENCE ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 695, 2015 : p. 24-25 - fre, photo.
D'après les études de D-Scandella et M-Serrurier (Ctifl).
00117107 L

BROWNE (G T), LESLIE (C A), GRANT (J A), BHAT (R G), SCHMIDT (L S), HACKETT (W P), KLUEPFEL (D A),
ROBINSON (R), MCGRANAHAN (G H) - US/UNIV CALIFORNIA - RESISTANCE TO SPECIES OF PHYTOPHTHORA
IDENTIFIED AMONG CLONES OF JUGLANS MICROCARPA X J. REGIA - HORTSCIENCE 50 n° 8, 2015 : p. 11361142 - eng, tabl., graph., bibl.
Olive
00114785 B

REYNAUD (C) - FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY - RESSOURCES - COLLECTION 1 : LES TECHNIQUES
ALTERNATIVES - DOCUMENT 1E : REDUCTION DES DOSES DE CUIVRE, VIGNE, PECHER, POMMIER-POIRIER,
OLIVIER - FR/CRA PROVENCE COTE D'AZUR - 2014 : 4 p. - PHYTO C 270 - fre, photo., tabl.
Le cuivre permet de lutter de façon préventive contre de nombreux pathogènes dont il inhibe la germination des
spores. Caractéristiques de cette protection contre le mildiou en viticulture, la cloque du pêcher, les tavelures sur
pommier et poirier, l'oeil de Paon de l'olivier.
00115389 B

MOSCETTI (R), HAFF (R P), STELLA (E), (ET AL.) - IT/UNIV TUSCIA VITERBO, US/USDA ALBANY CALIFORNIA FEASIBILITY OF NIR SPECTROSCOPY TO DETECT OLIVE FRUIT INFESTED BY BACTROCERA OLEAE POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 58-62 - bibl., eng, graph.
Etude de la possibilité d'utiliser la spectroscopie proche infrarouge pour détecter la présence de la mouche de l’olive,
Bactrocera oleae, dans les olives. Cette technique non destructive s’est montrée efficace à 94%.
00115684 L

DELGADO (M) - MOUCHE DE L'OLIVE - MIEUX SURVEILLER LA PROGRESSION DES POPULATIONS ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 691, 2015 : p. 18-20 - fre, photo.
Avec des pertes importantes dues à la mouche de l'olive, l'année 2014 restera dans les mémoires. Conseils pour
améliorer la protection des vergers pour 2015.
00115792 B

LEONE (A), ROMANIELLO (R), TAMBORRINO (A), (ET AL.) - IDENTIFICATION OF VIBRATION FREQUENCY,
ACCELERATION, AND DURATION FOR EFFICIENT OLIVE HARVESTING USING A TRUNK SHAKER TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 1, 2015 : p. 19-26 - bibl., eng, graph., ill., photo., tabl.
La récolte mécanique des olives à l'aide d'un secoueur : étude pour identifier la fréquence de vibration, l'accélération et
la durée optimale.
00115871 L

SANCHEZ MORENO (S), CASTRO (J), ALONSO PRADOS (E), (ET AL.) - ES/NAT INST AGRIC FOOD RES TECHN,
ES/IFAPA - TILLAGE AND HERBICIDE DECREASE SOIL BIODIVERSITY IN OLIVE ORCHARDS - AGRONOMY FOR
SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 691-700 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
94
00115914 L

VARANDA (C M R), SANTOS (S), CLARA (M I E), FELIX (M D R) - PT/UNIV EVORA - OLIVE MILD MOSAIC VIRUS
TRANSMISSION BY OLPIDIUM VIRULENTUS - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 142 n° 1, 2015 : p.
197-201 - eng, photo., tabl., bibl.
00116097 B

DURIEZ (J M) - XYLELLA FASTIDIOSA : LA BACTERIE QUI S'ATTAQUE AUX OLIVIERS DANS LE SUD DE
L'ITALIE - NOUVEL OLIVIER (LE) n° 99, 2015 : p. 18-24 - bibl., fre, carte, photo.
Le point sur la bactérie Xylella fastidiosa qui occasionne des dégâts importants dans le sud de l'Italie : lettre ouverte du
Président de l'AFIDOL sur les moyens de lutte mis en œuvre pour limiter la dissémination de la maladie, historique sur la
dissémination de la maladie depuis le 19ème siècle, vecteurs, symptômes et dégâts, situation actuelle, mesures
prophylactiques, dispositif de surveillance en France, analyses de test et recherches.
00116098 B

BERVILLE (A J), BRETON (C M) - FR/UMR - LES ALLELES D'AUTO-INCOMPATIBILITE ATTRIBUES À QUELQUES
VARIETES D'OLIVIERS DE FRANCE - NOUVEL OLIVIER (LE) n° 99, 2015 : p. 26-31 - bibl., fre, photo., tabl.
Discussion sur l'ensemble des facteurs exerçant une influence sur la pollinisation de l'olivier : alternance de production,
conditions climatiques en été et en hiver, biologie de la fleur (andromonoïque), auto-compatibilité ; méthodes d'analyse
des données du groupe pollinisation, nouveaux résultats.
00116099 B

LE VERGE (S) - FR/CTO - LES DISPOSITIFS D'ELIMINATION DES GRIGNONS HUMIDES - NOUVEL OLIVIER (LE)
n° 99, 2015 : p. 32-33 - fre, photo.
L'extraction de l'huile d'olive au moyen d'un décanteur deux phases permet d'obtenir un unique sous-produit de
consistance pâteuse, appelé "grignons humides". Le point sur la réglementation en France sur l'élimination des grignons
humides, ainsi que les dispositifs autorisés : épandage direct sur des terres agricoles, compostage sur une aire étanche,
compostage au champ, nutrition animale, traitement en prestation de service.
00116100 B

LE VERGE (S) - FR/CTO - LE COMPOSTAGE AU CHAMP DES GRIGNONS - NOUVEL OLIVIER (LE) n° 99, 2015 : p.
34-37 - fre, photo., tabl., graph.
Le point sur le processus du compostage au champ des grignons humides : caractéristiques agronomiques de 6
composts de grignons, étapes du compostage, matières organiques à mélanger aux grignons, résultats d'une expérience
de compostage au champ pour évaluer la nécessité d'étanchéifier la zone de compostage, coûts de production du
compost de grignons, accompagnement des moulins dans la mise en œuvre du compostage.
00116384 B

MARCHI (S), GUIDOTTI (D), RICCIOLINI (M), PETACCHI (R) - MOSCA DELLE OLIVE: UN MODELLO
PREVISIONALE PER SALVAGUARDARE LA QUALITA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 6, 2015 : p. 66-70 - bibl.,
graph., ita, tabl.
En Italie, développement d'un modèle prévisionnel pour améliorer l'efficacité de la lutte chimique contre la mouche de
l'olive Bactrocera oleae.
00116394 B

CAMPOSEO (S), RUGINI (E) - ALL'ITALIA SERVE UNA OLIVICOLTURA MODERNA - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 9, 2015 : p. 62-64 - ita, photo.
Discussions sur les besoins de moderniser la filière oléicole en Italie.
00116458 B

CATALANO (L) - XYLELLA FASTIDIOSA LA PIU GRAVE MINACCIA DELL'OLIVICOLTURA ITALIANA INFORMATORE AGRARIO (L') n° 16, 2015 : p. 36-42 - ita, photo., tabl., carte
Le point sur Xylella fastidiosa, une bactérie qui menace les oliveraies italiennes: description des dégâts, répartition
géographique, stratégie de lutte, rôle du vecteur (Philaenus spumarius).
Bulletin Biblio Automne 2015
95
00116485 B

XILOYANNIS (C), LARDO (E), SOFO (A), PALESE (A M) - CONTRO XYLELLA SU OLIVO LE BUONE PRATICHE
AGRONOMICHE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 49-53 - graph., ita, photo., tabl.
Le point sur les bonnes pratiques agricoles pour lutter contre Xylella fastidiosa en oliveraie : gestion durable de
l'activité microbiologique du sol, compostage des déchets de culture, amendements organiques, qualité de l'eau
d'irrigation.
00116526 B

CAMPOSEO (S) - OLIVETO AD ALTA DENSITA E QUALITA DELLA RACCOLTA IN CONTINUO - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 41-44 - ita, photo., graph., tabl.
Etude comparative réalisée en Italie sur 15 variétés d'oliviers (italiennes, grecques et espagnoles) en vergers à haute
densité pour évaluer l'influence de la récolte mécanique sur la qualité de l'olive.
00116534 L

BRESSOLIER (A) - MOUCHE DE L'OLIVE - TOUTES LES CARTES EN MAIN POUR UNE PROTECTION OPTIMALE
- ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694, 2015 : p. 21 - fre
En verger conventionnel, les oléiculteurs ne manquent pas de solutions pour lutter contre la mouche de l'olive. Encore
faut-il adopter une stratégie complète et bien positionnée.
00116683 L

BENELLI (G), CARUSO (G), GIUNTI (G), CUZZOLA (A), SABA (A), RAFFAELLI (A), GUCCI (R) - IT/UNIV PISA,
IT/CNR INST OF CLINICAL PHYSIOLOGY - CHANGES IN OLIVE OIL VOLATILE ORGANIC COMPOUNDS INDUCED
BY WATER STATUS AND LIGHT ENVIRONMENT IN CANOPIES OF OLEA EUROPAEA L. TREES - JOURNAL OF
THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 12, 2015 : p. 2473-2481 - eng, ill., tabl., graph., bibl.
00116746 B

CAVALETTO (G), GIANNONE (F), MAZZON (L) - FORTI PRESENZE NEI COLLI EUGANEI DI BARBITISTES
VICETINUS - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 22, 2015 : p. 50-54 - ita, carte, graph., photo., tabl.
Le ravageur Barbitistes vicetinus se propage en Italie sur vigne, cerise et olive. Le point sur le cycle de vie et la
morphologie du ravageur, les études réalisées sur la dynamique des populations, ainsi que les essais menés pour évaluer
l’efficacité de différents insecticides.
00116750 B

GUARIO (A) - STRATEGIE INTEGRATE CONTRO LA MOSCA DELL'OLIVO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 25,
2015 : p. 54-59 - ita, photo.
Stratégie de lutte intégrée contre la mouche de l'olive Bactrocera oleae en Italie : (mesures prophylactiques,
insecticides, « Attract and Kill », piégeage, agents auxiliaires). Informations sur le cycle de vie du ravageur, les dégâts
occasionnés et le suivi des populations.
00116769 L

ASHRAFI (N), NIKBAKHT (A), GHEYSARI (M), FERNANDEZ ESCOBAR (R), EHTEMAM (M H) - IR/UNIV ISFAHAN,
ES/UNIV CORDOBA - EFFECT OF A NEW IRRIGATION SYSTEM USING RECYCLED WATER ON STOMATAL
BEHAVIOUR, PHOTOSYNTHESIS AND NUTRIENT UPTAKE IN OLIVE TREES (OLEA EUROPAEA L.) - JOURNAL
OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 4, 2015 : p. 401-406 - eng, tabl., photo., bibl.
00116832 B

MACCHINE RACCOLTA OLIVE : CONOSCERLE PER SCEGLIERLE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 28, 2015 :
p. 46-51 - ita, photo.
Présentation des nouveautés en matériel de récolte de l'olive.
Bulletin Biblio Automne 2015
96
00116866 B

RICCUCCI (M) - I PIPISTRELLI IN AIUTO NELLA LOTTA ALLA MOSCA DELLE OLIVE - INFORMATORE AGRARIO
(L') n° 30, 2015 : p. 59-61 - ita, photo.
Etude réalisée en Italie ayant pour but de déterminer si l'installation d'abris pour chauves-souris en oliveraie permet de
lutter contre la mouche de l'olivier Bactrocera oleae.
00116888 L

MARCHAND (P) - FR/ITAB - LE PHOSPHATE DE DIAMMONIUM, UN ATTRACTANT DE LA MOUCHE DE L'OILIVE ALTER AGRI n° 132, 2015 : p. 28-29 - fre, photo., bibl.
Le phosphate de diammonium est proposé à l'évaluation. L'intérêt de ce produit dans la lutte contre la mouche de
l'oilive est manifeste.
00116960 B

LE VERGE (S) - FR/CTO - LES ENGRAIS VERTS, UNE SOLUTION POUR REDYNAMISER LES SOLS - NOUVEL
OLIVIER (LE) n° 100, 2015 : p. 18-22 - eng, photo., tabl., graph.
Le point sur la pratique de l'engrais vert sur l'inter-rang dans les vergers d'oliviers qui permet de dynamiser l'activité
microbienne des sols : durée de travail nécessaire ; périodes de développement des engrais verts selon les espèces ;
rendements obtenus par le mélange de seigle, de vesce et de trèfle ; restitutions par les couverts végétaux en matière
organique et azote ; activité biologique ramenée au taux de matière organique du sol selon le couvert végétal.
00116962 B

PINATEL (C) - FR/CTO - LA SAUVEGARDE PAR RÉCOLTE PRÉCOCE - NOUVEL OLIVIER (LE) n° 100, 2015 : p.
23-29 - fre, graph., photo., tabl.
Présentation en détail de la méthode de la sauvegarde par récolte précoce pour réduire les dégâts occasionnés par les
asticots de la mouche de l'olivier Bactrocera oleae en oléiculture biologique.
00116964 B

SINGER (M) - FR/CIVAMBIO - DES REFERENCES TECHNICO-ECONOMIQUES ACQUISES POUR L'OLEICULTURE
BIO - NOUVEL OLIVIER (LE) n° 100, 2015 : p. 30-32 - fre, graph., photo.
Présentation des références technico-économiques acquises entre 2012 et 2014 pour l'oléiculture biologique en
Languedoc-Roussillon : moyenne des charges totales et des marges brutes, contraintes, conduite des vergers, pistes de
travail pour le futur.
00116965 B

PIEGEAGE MASSIF DE LA MOUCHE DE L'OLIVE - NOUVEL OLIVIER (LE) n° 100, 2015 : p. 33-34 - fre, photo., tabl.
Fiche technique sur le piégeage massif de la mouche de l'olivier (Bactrocera oleae) : fabrication d'un piège,
renouvellement de la solution dans les pièges, qu'est-ce que le phosphate diammonique?
00116980 B

MARCHAND (P) - FR/ITAB - LE PHOSPHATE DE DIAMMONIUM, UN ATTRACTANT DE LA MOUCHE DE L'OLIVE ALTER AGRI n° 132, 2015 : p. 28-29 - fre
Le phosphate de diammonium, récemment admissible en tant que substance de base au sens du règlement européen
CE n°1107/2009 de mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques, est proposé à l'évaluation. L'intérêt de ce
produit dans la lutte contre la mouche de l'olive est manifeste.
00117115 B

PALESE (C) - SPECIALE : OLIVO E OLIO IN COLLINA, INNOVAZIONI PER FARE REDDITO - INTERVENTI PER
RIDURRE I COSTI DI PRODUZIONE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 34, 2015 : p. 39-42 - ita, photo.
Quelques informations sur les moyens pour réduire les coûts de production en oliveraies situées sur les pentes des
collines en Italie : restructuration des arbres, matériel de taille et de récolte mécanique.
Bulletin Biblio Automne 2015
97
Papaye
00115617 B

ONG (M K), ALI (A) - MY/UNIV NOTTINGHAM JALAN BROGA - ANTIFUNGAL ACTION OF OZONE AGAINST
COLLETOTRICHUM GLOEOSPORIOIDES AND CONTROL OF PAPAYA ANTHRACNOSE - POSTHARVEST
BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 113-119 - bibl., eng, graph., photo.
Etude de l’efficacité de la fumigation à l’ozone en tant que traitement antifongique pour lutter contre l’anthracnose du
papayer causée par Colletotrichum gleosporioides. Ce traitement a réduit de façon significative l’incidence et la sévérité
de la maladie au cours de la conservation.
00115908 L

AYON REYNA (L E), TAMAYO LIMON (R), CARDENAS TORRES (F), (ET AL.) - MX/UNIV SINALOA EFFECTIVENESS OF HYDROTHERMAL-CALCIUM CHLORIDE TREATMENT AND CHITOSAN ON QUALITY
RETENTION AND MICROBIAL GROWTH DURING STORAGE OF FRESH-CUT PAPAYA - JOURNAL OF FOOD
SCIENCE 80 n° 3, 2015 : p. c594-c601 - eng, tabl., bibl.
00115397 B

SHADMANI (N), AHMAD (S H), SAARI (N) (ET AL.) - MY/UNIV PUTRA MALAYSIA - CHILLING INJURY INCIDENCE
AND ANTIOXIDANT ENZYME ACTIVITIES OF CARICA PAPAYA L. FRANGI AS INFLUENCED BY POSTHARVEST
HOT WATER TREATMENT AND STORAGE TEMPERATURE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n°
, 2015 : p. 114-119 - bibl., eng, graph., tabl.
Influence des trempages dans l'eau chaude (42°C pendant 30 min et 49°C pendant 20 min) et de la température de
conservation sur l’incidence des dégâts dus au froid et l’activité des enzymes antioxydantes de la papaye au cours de la
conservation.
00116029 B

GARCIA BROETTO (S), FABI (J P), OLIVEIRA DO NASCIMENTO (J R) - CLONING AND EXPRESSION ANALYSIS
OF TWO PUTATIVE PAPAYA GENES ENCODING POLYGALACTURONASE-INHIBITING PROTEINS POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 104 n° , 2015 : p. 48-56 - bibl., eng, photo., tabl., graph.
Les protéines qui inhibent la production de polygalacturonase (PGIP) vont inhiber les enzymes du pouvoir pathogène
des champignons pathogènes. Le clonage et l'analyse de l'expression de deux gènes putatifs (PGIP) de la papaye
suggèrent que pendant la maturation du fruit la protection contre les pathogènes est réduite.
Pêche & Nectarine
00114172 B

RICAVY (I) - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - GUIDE DE PROTECTION
FRUITIERE INTEGREE 2013 - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - 2013 : 76 p. - F
PATHO 133 - fre, graph., photo., tabl.
Programme de traitements 2013 en Provence-Alpes-Côte d'Azur sur arbres fruitiers (culture intégrée, culture
traditionnelle, culture biologique) : pommier, poirier, pêcher, cerisier, prunier, abricotier. Conditions d'utilisation des
produits phytosanitaires, guide du désherbage raisonné. Stratégies contre maladies et ravageurs de ces espèces
fruitières.
00114733 P
FR/FRANCEAGRIMER - FACTEURS DE COMPETITIVITE SUR LE MARCHE INTERNATIONAL DES FRUITS ET
LEGUMES - VEILLE CONCURRENTIELLE 2013 - EDITION FEVRIER 2014 - 2014 : 162 p. - DOSSIER
FRANCEAGRIMER / ONIFLHOR - fre, graph., tabl.
Depuis 2008, FranceAgriMer produit une veille internationale. Cette étude analyse le contexte concurrentiel
international pour comprendre les forces et faiblesses des filières fruits et légumes sur les marchés mondiaux. Cette
synthèse annuelle des résultats a pour objectif de faciliter l'accès aux données analysées et de permettre aux
opérateurs, comme aux décideurs publics, de valider leurs stratégies face aux enjeux de concurrence.
Bulletin Biblio Automne 2015
98
00116716 L

BIGOT (C), MEILE (J C), KAPITAN (A), MONTET (D) - FR/CIRAD - DISCRIMINATING ORGANIC AND
CONVENTIONAL FOODS BY ANALYSIS OF THEIR MICROBIAL ECOLOGY : AN APPLICATION ON FRUITS FOOD CONTROL 48 n° , 2015 : p. 123-129 - eng, photo., graph., bibl.
00117045 P, B, L

COTTET (V), HILAIRE (C), RUESCH (J) - FR/CTIFL - CARACTÉRISTIQUES ORGANOLEPTIQUES DES PÊCHES ET
NECTARINES - VARIÉTÉS CROQUANTES ET PRÉFÉRENCES DES CONSOMMATEURS - INFOS CTIFL n° 314,
2015 : p. 24-30 - fre, graph., tabl., bibl.
Les nouvelles sélections de pêche et nectarine s’orientent vers un produit ferme, sucré et sans acidité couramment
dénommé fruit « croquant ». Ce type de fruits répond à des exigences de la filière mais qu’en est-il des préférences des
consommateurs. L’étude menée par le Ctifl en 2014 montre que les préférences ne sont pas monodimensionnelles mais
résultent de l’équilibre entre plusieurs paramètres. Le fruit qui satisfera plus de 80 % des consommateurs est un fruit de
taille importante, sucré, aromatique, juteux et fondant. Néanmoins les fruits présentant des textures plus fermes
peuvent satisfaire jusqu’à 60 % des consommateurs s’ils sont également juteux et sucrés. Les critères les plus
pénalisants dans les préférences sont le manque de sucre et d’arôme, la texture intervient dans un deuxième temps.
00114785 B

REYNAUD (C) - FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY - RESSOURCES - COLLECTION 1 : LES TECHNIQUES
ALTERNATIVES - DOCUMENT 1E : REDUCTION DES DOSES DE CUIVRE, VIGNE, PECHER, POMMIER-POIRIER,
OLIVIER - FR/CRA PROVENCE COTE D'AZUR - 2014 : 4 p. - PHYTO C 270 - fre, photo., tabl.
Le cuivre permet de lutter de façon préventive contre de nombreux pathogènes dont il inhibe la germination des
spores. Caractéristiques de cette protection contre le mildiou en viticulture, la cloque du pêcher, les tavelures sur
pommier et poirier, l'oeil de Paon de l'olivier.
00115215 L

FR/MIN AGRICULTURE ALIMENTAIRE ET FORET - ENQUETE PRATIQUES PHYTOSANITAIRES EN
ARBORICULTURE 2012 - NOMBRE DE TRAITEMENTS - n° 22, 2014 : 16 p. - fre, carte, tabl. - Agreste - Les
dossiers
Ce dossier présente les premiers résultats sur le nombre moyen de traitements phytosanitaires selon les espèces
fruitières, au niveau national et au niveau régional. Les questions posées portent sur les pratiques, les traitements de la
campagne 2012 (fin de récolte 2011 à la récolte 2012). Seules les informations sur les vergers de pommes concernent la
campagne 2011.
00115395 B

CAI (J), CHEN (J), LU (G), (ET AL.) - CN/CHINESE ACAD SC BEIJING, CN/SHANXI ACADEMY OF FORESTRY
SCIENCES - CONTROL OF BROWN ROT ON JUJUBE AND PEACH FRUITS BY TRISODIUM PHOSPHATE POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 93-98 - bibl., eng, graph.
Etude réalisée en Chine pour déterminer l’efficacité d'un traitement à base de phosphate de sodium pour lutter contre
la pourriture brune (Monilinia fructicola) sur le jujube et la pêche. Les résultats démontrent l’activité antifongique de ce
traitement.
00115570 L, B

FR/CTIFL - IVORY STAR COV, VARIETE DE PECHE A CHAIR BLANCHE - FICHE TECHNIQUE 167 ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 689, 2015 : encart - F VAR 41 - fre, photo.
00115571 L, B

FR/CTIFL - TONICSWEET® SWEETREINE COV - ASF0755, VARIETE DE PECHE A CHAIR BLANCHE - FICHE
TECHNIQUE 168 - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 689, 2015 : encart - F VAR 41 - fre, photo.
Bulletin Biblio Automne 2015
99
00115594 L

LE CORRE (M) - PECHE - LUTTER CONTRE LE GEL DE PRINTEMPS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 347,
2015 : p. 50-51 - fre, photo.
Le moment du déclenchement de la lutte anti-gel est la clé d'une protection efficace. Le débourrement et la période de
floraison devenant de plus en plus précoces, le choix de son mode de protection reste primordial.
00115712 B, L, P

AUBERT (C), BONY (P H), CHALOT (G), LANDRY (P), LUROL (S) - FR/CTIFL - QUALITE AROMATIQUE ET
NUTRITIONNELLE DE LA PECHE EN CONSERVATION - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 19-27 - eng, fre, photo.,
tabl., graph., bibl.
Des nectarines jaunes, récoltées à maturité commerciale, ont été conservées à 1, 4 ou 8 °C jusqu’à 3 semaines, puis
transférées ou non à 25 °C pendant 4 jours. Les principales caractéristiques physicochimiques, les teneurs en composés
d’intérêt nutritionnel et volatils d’arômes ont ensuite été déterminées. Pendant le stockage et la maturation, la fermeté,
l’acidité titrable, les acides organiques et les composés en C6 ont diminué, alors que la production d’éthylène, les
lactones, et les composés norisoprénoïdiques en C13 ont grandement augmenté. Les teneurs en sucres solubles, sucres
et composés polyphénoliques sont restées assez stables au cours des deux étapes. Au cours du stockage, les teneurs en
vitamine C et en caroténoïdes n’ont pas changé significativement, tandis qu’elles ont fortement augmenté pendant la
phase de maturation. Le fait d’augmenter le temps de stockage à basse température diminue les teneurs en lactones et
composés norisoprénoïdiques en C13 dans le fruit et, par conséquent, peut limiter potentiellement son arôme après la
phase de maturation.
00115765 B

WANG (J), YOU (Y), CHEN (W), (ET AL.) - OPTIMAL HYPOBARIC TREATMENT DELAYS RIPENING OF HONEY
PEACH FRUIT VIA INCREASING ENDOGENOUS ENERGY STATUS AND ENHANCING ANTIOXIDANT DEFENCE
SYSTEMS DURING STORAGE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 101 n° , 2015 : p. 1-9 - bibl., graph.,
eng
Etude de l’influence d’un traitement hypobarique sur la qualité, la perméabilité membranaire, la capacité antioxydante
et l’énergie globale de la pêche au cours de la conservation. Etude du rôle de l’énergie dans la maturation post-récolte
du fruit. Les résultats démontrent que ce type de traitement permet de maintenir la qualité, de réduire l'incidence des
pourritures et de prolonger la durée de vie du fruit.
00115878 L

MASSON (F), BRESSOLIER (A), POISSONNET (R), HILAIRE (C) - FR/CTIFL - PECHE : L'INNOVATION VARIETALE
SE REINVENTE - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 692, 2015 : p. 9-16 - fre
L'AOP Pêches et Nectarines souhaite réaffirmer son importance stratégique dans le cadre d'un rapprochement avec les
obtenteurs.
00115892 L

ROGERS (E E), LEDBETTER (C A) - US/ARS - SUSCEPTIBILITY TO XYLELLA FASTIDIOSA IN A FIRSTGENERATION HYBRID FROM A NON-TRADITIONAL PEACH–ALMOND CROSS - HORTSCIENCE 50 n° 3, 2015 : p.
337-340 - eng, graph., bibl.
00115931 B

LAAMARI (M), COEUR D'ACIER (A), JOUSSELIN (E) - PREMIERE OBSERVATION DU PUCERON BRUN
PTEROCHLOROIDES PERSICAE (CHOLODKOVSKY) (HOMOPTERA, APHIDIDAE, LACHNINAE) SUR PECHER EN
ALGERIE - BULLETIN OEPP 45 n° 1, 2015 : p. 106-107 - bibl., fre
Présentation de quelques informations sur le puceron brun Pterochloroides persicae, observé pour la première fois en
Algérie en 2013 : biologie, plantes-hôtes, ennemis naturels, répartition géographique.
Bulletin Biblio Automne 2015
100
00116045 L

LAMINE (C), PLUVINAGE (J), AUBENAS (R), (ET AL.) - FR/INRA, FR/ASS FRUITS PLUS, (ET AL.) - INNOVATION
VARIETALE EN PRUNUS, 1960-2013 : LES ENSEIGNEMENTS D'UNE ANALYSE SOCIO-HISTORIQUE COCONSTRUITE AVEC LES ACTEURS - COURRIER DE L'ENVIRONNEMENT DE L'INRA (LE) n° 65, 2015 : p. 5-18 fre, ill., bibl.
Cet article analyse les évolutions, depuis les années 1960 jusqu'à aujourd'hui, de la sélection génétique et de l'offre
variétale en pêche et abricot, dans leur interaction avec les autres éléments du système sociotechnique : évolution du
marché, organisateurs des acteurs de la filière, politiques publiques, stratégies et pratiques des exploitations agricoles.
00116072 L

LE CORRE (M) - PECHE - DIMINUER LA PRESSION MONILIOSE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 350, 2015 :
p. 41 - fre, photo.
Face à la baisse d'efficacité des produits phytosanitaires contre la moniliose du pêcher, la combinaison de techniques
culturales reste actuellement la voie principale pour réduire la pression. D'après les RDV de l'arbo (12/2014).
00116081 L, B

WEYDERT (C), MANDRIN (J F) - FR/CTIFL - LES MONILIOSES SUR FRUITS A NOYAU - FICHE BIO-AGRESSEUR ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° HS MAI, 2015 : encart - F VAR 45 - fre, photo.
Les monilioses causées par Monilia sont des maladies responsables de dégâts au verger et sur les fruits en
conservation après récolte.
00116141 P, B, L

GARCIN (A), MILLAN (M) - FR/CTIFL - LE PUCERON VERT DU PECHER - OPTIMISATION DE LA LUTTE AVEC LE
KAOLIN EN AUTOMNE - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 36-43 - fre, graph., bibl.
L’association de méthodes de lutte à effet partiel est aujourd’hui privilégiée pour lutter contre les bioagresseurs.
L’utilisation de l’argile kaolinite pour empêcher les pontes des pucerons à l’automne pourrait être optimisée par une
meilleure connaissance de leur biologie. Une expérimentation conduite pendant 3 ans dans le Sud-Est de la France sur le
puceron vert du pêcher Myzus persicae, montre que l’adoption d’une stratégie ciblée sur le pic de vol de retour des
pucerons permet de diminuer le nombre de traitements, sans pénaliser l’efficacité de la méthode. Cette stratégie de lutte
alternative pourrait être bénéfique pour la réduction de l’utilisation des insecticides.
00116218 L

EVERHART (S E), SCHERM (H) - US/UNIV GEORGIA - FINE-SCALE GENETIC STRUCTURE OF MONILINIA
FRUCTICOLA DURING BROWN ROT EPIDEMICS WITHIN INDIVIDUAL PEACH TREE CANOPIES PHYTOPATHOLOGY 105 n° 4, 2015 : p. 542-549 - eng, graph., tabl., bibl.
00116286 L

LAFUENTE (V), HERRERA (L J), DEL MAR PEREZ (M), VAL (J), NEGUERUELA (I) - ES/CSIC, ES/UNIV GRANADA,
ES/ZARAGOZA - FIRMNESS PREDICTION IN PRUNUS PERSICA CALRICO PEACHES BY VISIBLE/SHORT-WAVE
NEAR INFRARED SPECTROSCOPY AND ACOUSTIC MEASUREMENTS USING OPTIMISED LINEAR AND NONLINEAR CHEMOMETRIC MODELS - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 10, 2015 : p.
2033-2040 - eng, tabl., graph., bibl.
00116292 L

ZHANG (B B), GUO (J Y), CAI (Z X), YAN (J), ZHANG (C H) - CN/INST HORT, CN/JIANGSU KEY LAB FOR HORT
CROP GENETIC IMPROVEMENT, CN/INST POMOLOGY AND FORESTRY - RELATIONSHIP BETWEEN THE
BAGGING MICROENVIRONMENT AND FRUIT QUALITY IN GUIBAO PEACH [PRUNUS PERSICA (L.) BATSCH] JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 3, 2015 : p. 303-310 - FI-LX 8 - eng,
graph., tabl., photo., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
101
00116370 L

STOBBS (L W), LOWERY (D T), SAMARA (R), GREIG (N), VICKERS (P M), BITTNER (L A) - CA/AGRICULTURE AND
AGRI FOOD CANADA - DEVELOPMENT OF A DETACHED LEAF PROCEDURE TO EVALUATE SUSCEPTIBILITY
TO PLUM POX VIRUS INFECTION BY THE GREEN PEACH APHID (MYZUS PERSICAE (SULZER)) IN PEACH CANADIAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 37 n° 2, 2015 : p. 230-236 - eng, tabl., photo., bibl.
Une méthode a été développée pour évaluer la sensibilité des feuilles de pêcher à l’infection par le virus de la sharka
transmis par les pucerons. Les auteurs ont vérifié si la multiplication du virus pouvait être détectée sur des feuilles
détachées sur lesquelles se trouvaient des pucerons inoculés, et si l’efficacité de la transmission du virus de la sharka par
le puceron vert du pêcher à des feuilles détachées était comparable à celle observée sur des semis de pêcher.
00116386 B

MANUCCI (F), FAGLIOLI (L), PASQUALINI (E) - COCCINIGLIA FARINOSA NEL PESCO, CICLO E MONITORAGGIO
- INFORMATORE AGRARIO (L') n° 8, 2015 : p. 35-38 - graph., ita, photo.
La lutte contre la cochenille farineuse Pseudococcus comstocki en vergers de pêchers en Italie : cycle de vie du
ravageur, suivi des populations à l'aide du piégeage.
00116387 B

MANNUCCI (F), MELANDRI (M), PRADOLESI (G), (ET AL.) - PESCO : PSEUDOCOCCUS COMSTOCKI, STRATEGIE
DI CONTENIMENTO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 8, 2015 : p. 40-44 - ita, photo., tabl.
Essais menés en Italie pour évaluer l'efficacité de diverses matières actives contre la cochenille farineuse Pseudococcus
comstocki en verger de pêchers.
00116391 P

CACCIONI (D), GOSSE (C) - PÊCHE ET NECTARINE - EUROPE : OÙ EN EST-ON ? - VEGETABLE n° 320, 2015 : p.
52-53 - fre, photo.
"Le secteur de la pêche et nectarine européen a fait l'objet d'une mise en avant lors du congrès de Ravenne en Italie.
L'occasion de faire un focus par pays sur les principales thématiques, problématiques et perspectives du secteur. Si la
production européenne dédiée au marché du frais reste stable, on observe une redistribution des cartes au sein des pays
avec notamment l'émergence de l'Espagne."
00116414 P

MARTIN (J) - PÊCHE ET NECTARINE - PRÉCOCES : OBJECTIF QUALITÉ - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 38-39 fre, photo.
Prévisions pour 2015 par des opérateurs de deux pays producteurs aux conditions favorable à une production précoce
: l'Espagne et la Tunisie.
00116433 P

HARZIG (J) - DOSSIER PÊCHE - FILIÈRE FRANÇAISE : QUE FAIRE D'UN ÉCHEC ? - VEGETABLE n° 322, 2015 :
p. 29-37 - fre, photo.
L'article analyse les raisons de l'échec de la filière française de pêche/nectarine, dont le potentiel de production a
baissé de plus de moitié au cours de la dernière décennie, et tente d'envisager des voies pour rebondir.
00116455 B

SANNINO (L), PIRO (F), ESPINOSA (B) - EFFICACIA DI SPIROTETRAMAT CONTRO L'AFIDE VERDE DEL PESCO INFORMATORE AGRARIO (L') n° 14, 2015 : p. 72-74 - graph., ita, photo., tabl., bibl.
Etude pour évaluer l'efficacité du spirotetramat, appliqué seul ou en combinaison avec de l'imidaclopride, pour lutter
contre le puceron vert du pêcher Myzus persicae.
Bulletin Biblio Automne 2015
102
00116473 P, B, L

HILAIRE (C) - FR/CTIFL - LE PLANNING DE MATURITÉ PÊCHES ET NECTARINE 2014 - INFOS CTIFL n° 312,
2015 : p. 9-15 - fre, graph., tabl.
La charte nationale d’étude du comportement des variétés fruitières, établie entre la FNPF, le CEP, l’Inra, le Ctifl et les
stations régionales, définit un dispositif d’expérimentation qui permet une évaluation et une connaissance objective des
nouvelles variétés. La diffusion des informations techniques, comme les plannings de maturité, est réalisée dans le cadre
de cette évaluation et ce, à partir des observations annuelles réalisées dans les vergers Niveau 1 et Niveau 2 pêche.
00116603 P

LES PÊCHES ET NECTARINES, PRODUITS PHARES DU MOIS - FLD MAGAZINE n° 989, 2015 : p. 11-15 - fre,
graph., tabl., photo.
Fruits de plaisir et d’appétence, les pêches nectarines sont des “must-have” du linéaire d’été. Proposées sous
différentes formes en vrac, lité, mini-colis, les différentes variétés se succèdent tout au long des deux mois d’été avec,
comme “fer de lance”, les fruits ronds à chair jaune ou blanche. L’alternance des couleurs avec d’autres fruits du même
univers (abricots, prunes) permettra d’égayer le rayon. La différenciation de cette famille passera par la mise en avant
de pêches et de nectarines sous toutes leurs formes.
00116708 P

LES CAHIERS FRUITS À NOYAU 2015 - VEGETABLE n° SUP 323 - N° 49, 2015 : 15 p. - fre, photo., tabl.
Descriptif des entreprises françaises qui commercialisent des abricots, pêches et nectarines sur le marché français.
Volumes, terroirs, calendriers, spécificités, orientations variétales, marques, communication, certifications... tout pour
guider l'acheteur professionnel dans ses achats.
00116728 L

CASALS (C), SEGARRA (J), DE CAL (A), LAMARCA (N), USALL (J) - ES/IRTA, ES/UNIV LLEIDA, ES/INIA OVERWINTERING OF MONILINIA SPP. ON MUMMIFIED STONE FRUIT - JOURNAL OF PHYTOPATHOLOGY 163 n°
3, 2015 : p. 160-167 - eng, graph., tabl., bibl.
00116791 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER FRUITS D'ÉTÉ - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 110-118 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 110-111) ; résultats du baromètre Melon du Ctifl (p.
112-114) ; fusion de l'AOP pêches et nectarines et de l'AOP abricots (p. 115) ; AOC pour l'abricot rouge du Roussillon (p.
116) ; En bref : Saveurs des clos récupère Champey, La Tour mise sur le bio, Restructuration et Label Rouge pour Fruits
Union (p. 117) ; la cerise en quête de segmentation (p. 118).
00116802 B

PALMIERI (A) - IT/UNIV BOLOGNA - SPECIALE - PESCO : MECCANIZZARE PER SOPRAVVIVERE - PER IL COMPARTO
DEL PESCO CONTO ECONOMICO DIFFICILE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 26, 2015 : p. 36-38 - graph., ita,
photo., tabl.
Le point sur les difficultés économiques rencontrées par le secteur pêche en Italie: surfaces et conduite des vergers
selon le bassin de production, coûts de production et rentabilité selon le cultivar, évolution du prix à la production de la
pêche et de la nectarine entre 2009 et 2014
00116805 B

PIZZINAT (A), NARI (L), VITTONE (G) - IT/CRESO CUNEO - SPECIALE - PESCO : MECCANIZZARE PER SOPRAVVIVERE
- DIRADO MECCANICO DEL PESCO PER AUMENTARE LA PLV - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 26, 2015 : p.
41-43 - graph., ita, photo., tabl., bibl.
Bilan des essais menés en verger de pêcher ayant pour but de déterminer si l'éclaircissage mécanique permet de
réduire les coûts de production et d'augmenter la qualité et le calibre des fruits comparé à l'éclaircissage manuel.
Bulletin Biblio Automne 2015
103
00116833 B

CAPONERA (A), LACERTOSA (G), ROCCO QUINTO (G) - DECIS TRAP SISTEMA ATTRATTIVO CONTRO LA
MOSCA DELLA FRUTTA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 28, 2015 : p. 52-55 - graph., ita, photo., tabl.
Bilan des essais menés en Italie pour évaluer l'efficacité d'un nouveau piège (Decis Trap) contre la mouche
méditerranéenne des fruits Ceratitis capitata en verger de pêcher. Ce piège est composé d’une base contenant les
attractifs de la cératite et d’un couvercle enduit de deltaméthrine sur sa face interne.
00116874 B

LIU (H), CAO (J), JIANG (W) - CHANGES IN PHENOLICS AND ANTIOXIDANT PROPERTY OF PEACH FRUIT
DURING RIPENING AND RESPONSES TO 1-METHYLCYCLOPROPENE - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 111-118 - bibl., eng, graph., tabl.
Influence du traitement 1-MCP post-récolte sur la qualité de la pêche au cours de la maturation : examen de l'évolution
de la teneur en composés phénoliques et des propriétés antioxydantes.
00116898 B

BJELIS (M), BULIJUBASIC (I), POPOVIC (L), MILEK (T M) - HR/INST FOR PLANT PROTECTION - SPREAD OF THE
SPOTTED WING DROSOPHILA - DROSOPHILA SUZUKII (DIPTERA, DROSOPHLIDAE) AND NEW DISTRIBUTION
RECORDS IN DALMATIA REGION OF CROATIA - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 214-217 - bibl., eng, carte, tabl.
Présentation des résultats de la prospection spécifique sur Drosophila suzukii, largement répandu dans la région de
Dalmatia en Croatie en 2013 : des adultes ont été capturés dans des pièges en suspension en verger de griottier,
pêcher, figuier et mûrier.
00116909 B

DE KLEINE (M E), KARKEE (M) - EVALUATING A NON-NEWTONIAN SHEAR-THICKENING SURFACE DURING
FRUIT IMPACTS - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 907-915 - bibl., eng, graph., tabl.
Utilisation d’une surface non newtonienne à base d’une matière épaississant au cisaillement (de l’amidon de maïs et de
l’eau) pour obtenir des données sur les dommages mécaniques subis par les fruits lors d’un impact.
00117045 P, B, L

COTTET (V), HILAIRE (C), RUESCH (J) - FR/CTIFL - CARACTÉRISTIQUES ORGANOLEPTIQUES DES PÊCHES ET
NECTARINES - VARIÉTÉS CROQUANTES ET PRÉFÉRENCES DES CONSOMMATEURS - INFOS CTIFL n° 314,
2015 : p. 24-30 - fre, graph., tabl., bibl.
Les nouvelles sélections de pêche et nectarine s’orientent vers un produit ferme, sucré et sans acidité couramment
dénommé fruit « croquant ». Ce type de fruits répond à des exigences de la filière mais qu’en est-il des préférences des
consommateurs. L’étude menée par le Ctifl en 2014 montre que les préférences ne sont pas monodimensionnelles mais
résultent de l’équilibre entre plusieurs paramètres. Le fruit qui satisfera plus de 80 % des consommateurs est un fruit de
taille importante, sucré, aromatique, juteux et fondant. Néanmoins les fruits présentant des textures plus fermes
peuvent satisfaire jusqu’à 60 % des consommateurs s’ils sont également juteux et sucrés. Les critères les plus
pénalisants dans les préférences sont le manque de sucre et d’arôme, la texture intervient dans un deuxième temps.
00117055 L

SPADONI (A), CAPPELLIN (L), ALGARRA ALARCON (A), ROMANO (A), GUIDARELLI (M), GASPERI (F), BIASIOLI
(F), MARI (M) - IT/CRIOF, IT/FOND E-MACH - EFFECT OF HOT WATER TREATMENT ON PEACH VOLATILE
EMISSION AND MONILINIA FRUCTICOLA DEVELOPMENT - PLANT PATHOLOGY 64 n° 5, 2015 : p. 1120-1129 eng, tabl., graph., photo., bibl.
00117132 B

BUSSI (C), PLENET (D), MERLIN (F), GUILLERMIN (A), MERCIER (V) - FR/INRA - LIMITING BROWN ROT
INCIDENCE IN PEACH WITH TREE TRAINING AND PRUNING - LIMITER L'INCIDENCE DES MONILIOSES DU
PECHER PAR LA FORME FRUITIERE ET LA TAILLE - FRUITS 70 n° 5, 2015 : p. 303-309 - eng, bibl., graph., photo.
Afin de limiter l'incidence des pourritures de la pêche par monilioses pour la variété Conquise, de maturité de saison,
trois combinaisons de forme fruitière et de taille des arbres ont été testées. Une forme et un conduite appropriée des
arbres, l'axe vertical et la taille centrifuge sont susceptibles de diminuer la sensibilité de la pêche aux pathogènes.
Bulletin Biblio Automne 2015
104
00116209 B

SCHOLTEN (H) - MUCH INTEREST IN PRODUCTION FORECAST FOR STONE FRUIT - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 6, 2015 : p. 20-22 - eng, photo., tabl.
Prévisions européennes de récolte d’abricots, pêches et nectarines en 2015 : prévisions pour les 4 principaux pays
producteurs (Italie, France, Espagne, Grèce), comparaison avec 2014, statistiques de production de la pêche plate en
Espagne, tendances en matière de coloration des nectarines.
00116804 B

FRANCESCHINI (A) - SPECIALE - PESCO : MECCANIZZARE PER SOPRAVVIVERE - PRODUZIONE PESCHE E
NETTARINE, CAUTO OTTIMISMO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 26, 2015 : p. 39-40 - ita, photo., tabl.
En Italie, bilan de campagne pêche-nectarine 2014 et prévisions de récolte 2015. Comparaison des volumes de
production des 4 principaux pays producteurs européens entre 2014 et 2015. L'embargo russe complique la situation.
Poire
00114172 B

RICAVY (I) - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - GUIDE DE PROTECTION
FRUITIERE INTEGREE 2013 - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - 2013 : 76 p. - F
PATHO 133 - fre, graph., photo., tabl.
Programme de traitements 2013 en Provence-Alpes-Côte d'Azur sur arbres fruitiers (culture intégrée, culture
traditionnelle, culture biologique) : pommier, poirier, pêcher, cerisier, prunier, abricotier. Conditions d'utilisation des
produits phytosanitaires, guide du désherbage raisonné. Stratégies contre maladies et ravageurs de ces espèces
fruitières.
00114645 L

PILLIET (M) - FR/CTIFL, FR/UNIV BOURGOGNE - IDENTIFICATION ET DIFFERENCIATION VARIETALE DES
ESPECES POMMIER, COGNASSIER ET POIRIER PAR DEUX APPROCHES GENETIQUES - MEMOIRE MASTER FR/CTIFL - 2014 : 38 p. + annexes - MEM LX-14 14, FI-LX 7 - fre, tabl., graph., ill., bibl.
Les marqueurs microsatellites ne semblent pas être la meilleure méthode pour différencier les porte-greffe de fruits à
pépins, incitant plutôt à développer d’autres marqueurs SNP, qui semblent pouvoir être utilisés en routine, ou la
méthode RAD-Seq.
00114785 B

REYNAUD (C) - FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY - RESSOURCES - COLLECTION 1 : LES TECHNIQUES
ALTERNATIVES - DOCUMENT 1E : REDUCTION DES DOSES DE CUIVRE, VIGNE, PECHER, POMMIER-POIRIER,
OLIVIER - FR/CRA PROVENCE COTE D'AZUR - 2014 : 4 p. - PHYTO C 270 - fre, photo., tabl.
Le cuivre permet de lutter de façon préventive contre de nombreux pathogènes dont il inhibe la germination des
spores. Caractéristiques de cette protection contre le mildiou en viticulture, la cloque du pêcher, les tavelures sur
pommier et poirier, l'oeil de Paon de l'olivier.
00114804 B

US/ATTRA - PEAR INSECT PESTS IDENTIFICATION SHEET - US/ATTRA - 2014 : 2 p. - eng, photo.
Ce guide pratique permet d'identifier des insectes influençant la culture des poires et propose des solutions biologiques
(dans certains cas homologuées aux Etats-Unis). Des ravageurs comme le psylle du poirier, les punaises, les acariens, le
carpocapse sont identifiés et des stratégies phytosanitaires sont proposées.
00114899 L

DUFFY (B), REZZONICO (F), GESSLER (C), (ED) - XIII INTERNATIONAL WORKSHOP ON FIRE BLIGHT. ZURICH
(CH) : 02-05/07/2013 - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1056, 2014 : 311 p. - eng, tabl., graph., photo., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
105
00115391 B

KOU (X), WU (M), LI (L), (ET AL.) - CN/UNIV TIANJIN, CN/TIANJIN BOHAI VOCATIONAL TECH COLLEGE EFFECTS OF CACL2 DIPPING AND PULLULAN COATING ON THE DEVELOPMENT OF BROWN SPOT ON
HUANGGUAN PEARS DURING COLD STORAGE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p.
63-72 - bibl., eng, graph., photo.
Etude de l’influence du chlorure de calcium en tant qu’agent de trempage et de pullulane en tant qu’agent d’enrobage
sur le développement des taches brunes sur la poire Huangguan au cours de l’entreposage au froid. Les résultats
démontrent l’efficacité de ces deux traitements.
00115398 B

LOPEZ (L), ECHEVERRIA (G), USALL (J), TEIXIDO (N) - ES/IRTA LLEIDA, ES/UNIV LLEIDA - THE DETECTION OF
FUNGAL DISEASES IN THE GOLDEN SMOOTHEE APPLE AND BLANQUILLA PEAR BASED ON THE VOLATILE
PROFILE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 120-130 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer si des composés volatils spécifiques peuvent être détectés au tout début de l’infection de la
pomme Golden Smoothee et la poire Blanquilla par les champignons pathogènes Penicillium expansum et Rhizopus
stolonifer, au cours de la conservation à température ambiante.
00115509 B

ZHOU (X), DONG (L), LI (R), (ET AL.) - CN/UNIV AGRI SHENYANG - LOW TEMPERATURE CONDITIONING
PREVENTS LOSS OF AROMA-RELATED ESTERS FROM NANGUO PEARS DURING RIPENING AT ROOM
TEMPERATURE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 23-32 - eng, graph., tabl., bibl.
Etude de l’influence d'un traitement post récolte à basse température (10°C, suivi par une baisse d’un degré tous les 3
jours jusqu’à 5°C, puis une baisse d’un degré tous les jours jusqu'à 0°C) sur l’arôme de la poire, cultivar Nanguo, au
cours de la maturation à température ambiante. Examen de la maturité du fruit, de la production des esters volatils, des
teneurs en acides gras, ainsi que de l'activité et l'expression des enzymes impliquées dans la biosynthèse des esters
volatils et l'éthylène.
00115583 L

LE CORRE (M) - LA POIRE CHANGE DE REGIME - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 347, 2015 : p. 40-41 - fre
La plupart des molécules utilisées pour l'éclaircissage sur pommier pourront l'être également sur poirier à partir de
2015.
00115651 B

POLDERVAART (G), VLIEGEN-VERSCHURE (A) - THE "KNOWLEDGE DAY" - INFO AND MEET DAY WITH
PLENTY OF NEWS - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 1, 2015 : p. 9-11 - eng, graph., tabl.
Synthèse des différents thèmes abordés lors d’une journée organisée par le NFO et l’institut de recherche néerlandais
PPO-Fruit en 2014 : la campagne pomme européenne 2014/2015, les mesures à prendre pour réduire le risque de
pourritures (Phytophthora syringae, Neofabraea) sur les pommes destinées à l’exportation, l’application d’engrais
foliaires à base de phosphates pour améliorer la fermeté et la coloration des poires, le suivi de l'évolution des
populations de Drosophila suzukii en Europe en 2014.
00115732 B

SCHEER (C) - DE/KOMPETENZZEMTRUM OBSTBAU BODENSEE - FIRE BLIGHT - EXCITING DURING
BLOSSOMING, HOPEFULLY FOLLOWED BY MORE RELAXED SITUATION - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 12-15 - eng, photo., tabl., ill., graph.
Le point sur la lutte contre le feu bactérien (Erwinia amylovora) sur pommier et poirier en Allemagne : présentation du
modèle de prévision LTZ, dégâts occasionnés depuis 2007; influence des conditions climatiques sur la sévérité des
dégâts ; atouts et inconvénients des substances actives autorisées en Allemagne (potassium aluminium sulphate,
Blossom Protect à base d’Alureobasidium pullulans, Serenade à base de Bacillus subtilis, ...), résultats des essais réalisés
sur l’efficacité de ces produits, stratégie de lutte proposée pour la campagne 2015.
Bulletin Biblio Automne 2015
106
00115735 B

VLIEGEN-VERSCHURE (A) - PEAR SUCKER CONTROL IMPOSSIBLE WHEN DEPLOYING ONLY CHEMICALS EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 25-27 - eng, photo.
Synthèse des essais menés en Europe pour évaluer les différentes stratégies de lutte contre le psylle du poirier,
Cacopsylla pyricola (Psylla pyricola) : avant la floraison - application d'huiles minérales en combinaison ou non avec du
soufre et du VBC Ultra ou du kaolin, traitement à base de Vertimec Gold en combinaison avec un surfactant ; après
floraison - traitement à base de Movento (spirotétramate). Revue des moyens pour maintenir les populations d'auxiliaires
(dont les perce-oreilles) au verger.
00115737 B

SCHWARTAU (H) - ONLY MORE PEARS FROM THE SOUTHERN HEMISPHERE ? - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 30-31 - eng, photo.
Prévisions de source WAPA (l’association mondiale de la pomme et de la poire) des exportations de pommes et de
poires de l’hémisphère sud en 2015.
00115887 L

LAVOISIER (C), BOUNIOL (M), MATHIEU (V), SAINT HILARY (J F), GUIGNEBAULT (P), FLORENS (B) - FR/STATION
LAMORINIERE, FR/CEHM, FR/CTIFL, FR/CEFEL, FR/STATION LA PUGERE - UNE ECLAIRCIE AVEC BREVIS® FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 349, 2015 : p. 40+41 - fre, graph., photo.
Sur poirier, l'introduction de Brevis® montre un intérêt (p40) ; point sur les différentes solutions utilisables (p41).
00115945 L

DUGA (A T), RUYSEN (K), DEKEYSER (D), NUYTTENS (D), BYLEMANS (D), NICOLAI (B M), VERBOVEN (P) BE/KU LEUVEN, BE/ILVO, BE/PC FRUIT - SPRAY DEPOSITION PROFILES IN POME FRUIT TREES : EFFECTS OF
SPRAYER DESIGN, TRAINING SYSTEM AND TREE CANOPY CHARACTERISTICS - CROP PROTECTION 67 n° ,
2015 : p. 200-213 - FI-LX 8 - eng, photo., graph., tabl., bibl.
00115956 B

O ROURKE (D) - AFRICA'S PROMISE - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 20-21 - graph.,
photo., eng
L'évolution des importations de fruits frais (pommes, cerises, poires...) par l'Afrique : volumes et valeurs des
importations entre 2001 et 2013, concurrence sur les marchés africains entre les importations et la production intérieure,
influence de la situation politique et économique de certains pays sur les perspectives futures des importations.
00115959 B

VLIEGEN VERSCHURE (A) - XENIA® : NO FUSS CLUB VARIETY CONQUERS EUROPE - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 25-27 - eng, photo., tabl.
Xenia Europe est l'organisation de producteurs en Belgique et aux Pays-Bas qui gère la commercialisation de la poire
Xenia®, une variété club. Présentation de la stratégie mise en place pour sa commercialisation en Europe.
00115961 B

WANG (Y), SUGAR (D) - US/UNIV OREGON HOOD RIVER - 1-MCP EFFICACY IN EXTENDING STORAGE LIFE OF
"BARTLETT" PEARS IS AFFECTED BY HARVEST MATURITY, PRODUCTION ELEVATION AND HOLDING
TEMPERATURE DURING TREATMENT DELAY - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 103 n° , 2015 : p.
1-8 - bibl., eng, graph., tabl.
Dans le Nord-Ouest Pacifique (Etats-Unis), l'efficacité du traitement 1-MCP sur poires Bartlett pour prolonger la durée
de conservation est irrégulière. Une étude a été réalisée pour déterminer l'influence de la maturité des fruits à la récolte
(récolte précoce ou tardive), de l'altitude du verger (150/600m) et de la température d'entreposage (0 et 5°C) entre la
récolte et le traitement au 1-MCP et l'efficacité de ce dernier. Examen de la production de l'éthylène, de l'incidence de
maladies physiologiques d'entreposage (vitrescence, échaudure de sénescence) et de la maturation des fruits pendant 6
mois de stockage à -1.1°C.
Bulletin Biblio Automne 2015
107
00116003 P

COUREAU (C), MATHIEU (V) - FR/STATION LA MORINIERE, FR/CTIFL - ENTRETIENS TECHNIQUES FRUITS
CTIFL/SIVAL 2015 - ECLAIRCISSAGE POMMIER - POIRIER : PERSPECTIVES 2015 - INFOS CTIFL n° 310, 2015 :
p. 6-7 - fre
Lors de la 29e édition du Sival, les entretiens techniques fruits ont réuni 170 personnes sur le thème de l’éclaircissage
du pommier et du poirier. Un point d’étape concernant ces deux espèces a été réalisé sur cette thématique, ainsi que les
perspectives à venir. Les intervenants étaient tous des responsables d’essais membres du groupe de travail national
éclaircissage Ctifl/stations régionales animé par le Ctifl. La manifestation a débuté logiquement par un état des lieux des
différents aspects réglementaires, puis une synthèse concernant la maîtrise de la charge du poirier. Enfin, les résultats
des premiers essais réalisés avec un inhibiteur de photosynthèse ont été présentés.
00116010 P, B, L

GUIGNEBAULT (P), FLORENS (B) - FR/STATION LA MORINIERE, FR/STATION LA PUGERE - MAITRISE DE LA
CHARGE DU POIRIER - ESSAI SUR L'USAGE DES SPECIALITES - AGRO-PHARMACEUTIQUES - INFOS CTIFL n°
310, 2015 : p. 46-49 - fre, graph.
Le poirier demande une gestion de la charge en fruits pour obtenir un rendement régulier et de qualité. Cette
régulation sera possible par l’utilisation de spécialités agro-pharmaceutiques, suite à la mise en place du nouveau
catalogue des usages. Les stations d’expérimentation de La Morinière et de La Pugère ont conduit de nombreux essais
sur cette thématique. Ils sont synthétisés dans cet article. La variété et les conditions climatiques influent fortement sur
le résultat des applications. L’itinéraire technique des principaux produits utilisables sur poirier est décrit, ainsi que les
possibilités d’utilisation en programme. Les modes d’action sont principalement hormonaux mais un produit réduit la
charge en inhibant la photosynthèse.
00116025 B

ZENG (L), YU (C), FU (D), (ET AL.) - IMPROVEMENT IN THE EFFECTIVENESS OF CRYPTOCOCCUS LAURENTII
TO CONTROL POSTHARVEST BLUE MOLD OF PEAR BY ITS CULTURE IN B-GLUCAN AMENDED NUTRIENT
BROTH - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 104 n° , 2015 : p. 26-32 - bibl., eng, graph.
Etude pour évaluer l'efficacité de la levure Cryptococcus laurentii cultivée dans un bouillon de culture amendé de Bglucane pour lutter contre la pourriture bleue Penicillium expansum sur poire. Les résultats montrent que l'addition de Bglucane a permis d'augmenter l'activité antagoniste de la levure.
00116038 B

SCHOLTEN (H) - CONSIDERABLE DROP IN TOP FRUIT HECTARAGE IN FRANCE - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 5, 2015 : p. 10-11 - eng, photo.
Le point sur la production de pommes et de poires en France : baisse importante des surfaces de production, évolution
de la filière depuis les années 80, rentabilité selon la variété, évolution de la production selon le bassin de production,
choix variétal, âge des vergers.
00116390 B

VERGNANI (S), CARUSO (S) - RETI MULTIFUNZIONALI EFFICACI CONTRO LA CARPOCAPSA DEL PERO INFORMATORE AGRARIO (L') n° 10, 2015 : p. 38-42 - bibl., photo., tabl.
Etude menée en Italie entre 2011 et 2013 pour évaluer l'efficacité de filets multifonctionnels en monorang pour lutter
contre le carpocapse en vergers de poirier.
00116477 P, L, B

ROCHE (L), CODARIN (S), FLORENS (B) - FR/CTIFL, FR/STATION LA PUGERE - CARACTÉRISTIQUES D'UNE
GRANDE VARIÉTÉ - HARROW SWEET (COV), UNE POIRE D'EXCEPTION - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 36-41 fre, tabl., photo., graph., bibl.
Harrow Sweet (cov) possède les caractéristiques d’une grande variété de poire. Ces dernières années, elle trouve un
développement important dans les régions très touchées par le développement du feu bactérien. Le succès d’Harrow
Sweet (cov) est lié aux nombreuses caractéristiques agronomiques de l’arbre et du fruit. L’arbre est peu sensible au feu
bactérien et peu sensible au psylle. La production enregistrée au centre Ctifl de Lanxade est exceptionnelle, régulière et
supérieure à la production de B.C. Williams et Conférence. Ce fruit d’automne vert-jaune est très savoureux. Seul le suivi
d’un itinéraire technique aux étapes clés : éclaircissage, récolte, conservation est nécessaire à la réussite de la
production.
Bulletin Biblio Automne 2015
108
00116487 B

BRUNELLI (A), FABBRI (M), CASAGRANDI (F) - IT/UNIV BOLOGNA - UNE NUOVA MISCELA EFFICACE CONTRO
LA MACULATURA DEL PERO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 58-60 - graph., ita, tabl.
Synthèse des essais, réalisés en 2012, 2013 et 2014 en Italie pour évaluer l'efficacité d'un nouveau traitement contre
la stemphyliose du poirier (Stemphylium vesicarium, Pleospora allii) : le fluopyram appliqué en combinaison avec le
tébuconazole.
00116542 B

MARIANI (M), VERZELLA (D), GALLI (F) - PRODURRE PERE ABATE FETEL IN MODO SOSTENIBILE E POSSIBILE
- INFORMATORE AGRARIO (L') n° 24, 2015 : p. 43-46 - ita, photo., tabl.
Synthèse des résultats d'une étude ayant pour but d'évaluer la production durable de la poire Abate Fétel en Italie :
défense de la culture (maladies et ravageurs), fertilisation, irrigation, traitements post-récolte.
00116688 B, L, P

FR/CTIFL, FR/CEFEL, FR/STATION LA MORINIERE - CONSERVATION DES POIRES EN AC ET AC DYNAMIQUE (+
CALENDRIER DE FORMATION) - INFOS STATIONS FRUITIERES n° 40, 2015 : 5 p. + annexe - fre, tabl., bibl.
00116712 L

HAN (J I), FANG (P), XU (X M), LI ZHENG (X J), SHEN (H T) - CN/ZHEJIANG PROVINCIAL CENTER FOR DISEASE
CONTROL AND PREVENTION, CN/SHIMADZU INT TRADING CO, CN/UNIV TIANJIN - STUDY OF THE PESTICIDES
DISTRIBUTION IN PEEL, PULP AND PAPER BAG AND THE SAFETY OF PEAR BAGGING - FOOD CONTROL 54 n°
, 2015 : p. 338-346 - eng, tabl., graph., bibl.
00116816 B

ZHANG (W), CUI (D), YING (Y) - CN/UNIV ZHEJIANG HANGZHOU - ORTHOGONAL TEST DESIGN TO OPTIMIZE
THE ACOUSTIC VIBRATION METHODE FOR PEAR TEXTURE MEASUREMENT - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 33-42 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Optimisation des paramètres de test pour la mesure de la texture de la poire à l'aide d'un vibromètre laser (laser
Doppler vibrometer). Une comparaison entre cette méthode non destructive et la méthode pénétrométrique destructive
démontre qu'en termes de répétabilité et sensibilité la méthode acoustique est plus performante.
00116886 L

KUSTER (T), SCHWEIZER (S) - CH/AGROSCOPE - ECLAIRCISSAGE DES POMMIERS ET DES POIRIERS AU
MÉTAMITRON - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 4, 2015 : p. 266-269 fre, tabl., graph., photo., bibl.
Enquête lancée auprès de 184 viticulteurs sur ce parasite.
00116906 L

SIMOES (J), LEVEQUE (O), RUBIO (L), KALUZNY PINON (L) - POIRE : UN FORT POTENTIEL A EXPLOITER DOSSIER - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 695, 2015 : p. 9-16 - fre, photo., tabl.
A la reconquête du marché intérieur/ Sweet Sensation pour croquer le haut de gamme/ Eclaircissage chimique : essais
prometteurs mais un manque de recul/ La conservation, bras armé de la qualité.
00116909 B

DE KLEINE (M E), KARKEE (M) - EVALUATING A NON-NEWTONIAN SHEAR-THICKENING SURFACE DURING
FRUIT IMPACTS - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 907-915 - bibl., eng, graph., tabl.
Utilisation d’une surface non newtonienne à base d’une matière épaississant au cisaillement (de l’amidon de maïs et de
l’eau) pour obtenir des données sur les dommages mécaniques subis par les fruits lors d’un impact.
Bulletin Biblio Automne 2015
109
00116915 L
SHTIENBERG (D), MANULIS SASSON (S), ZILBERSTAINE (M), OPPENHEIM (D), SHWARTZ (H) - IL/VOLCANI
CENTER (THE), IL/RD NORTH, IL/KIBBUTZ DAPHNA, IL/ROSH PINNA - THE INCESSANT BATTLE AGAINST FIRE
BLIGHT IN PEARS : 30 YEARS OF CHALLENGES AND SUCCESSES IN MANAGING THE DISEASE IN ISRAEL PLANT DISEASE 99 n° 8, 2015 : p. 1048-1058 - FI-LX 8 - eng, photo., graph., bibl.
00116921 P

"VERGERS ECORESPONSABLES" - LE LOGO FRANÇAIS À VALEUR AJOUTÉE - POINTS DE VENTE n° 1170,
2015 : p. 20-21 - fre, photo.
Promouvoir la production française. Favoriser les méthodes agricoles dans les vergers. Fédérer les pomiculteurs autour
d'une démarche commune. Ce sont les ambitions de l'association nationale pommes poires (ANPP) qui reprend la parole
en télévision. Et interpelle le consommateur sur les engagements véhiculés par le label "Vergers Ecoresponsables".
00116954 L

LE CORRE (M) - STOCKAGE ET AFFINAGE DES POIRES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 353, 2015 : p. 4647 - fre
Un stockage de poires à une température positive permet de raccourcir la durée de la phase d'affinage. Ces résultats
du Ctifl permettent d'envisager des mises sur le marché plus précoces, tant des poires d'été que d'hiver. D'après Infos
Ctifl 303, été 2014.
00117001 B

WARNER (G) - PEAR PRODUCTION STAYS STABLE - GOOD FRUIT GROWER (THE) 66 n° 12, 2015 : p. 20 - eng,
graph.
Production de la poire dans le Nord-Ouest des Etats-Unis : évolution des tonnages de production entre 2004 et 2014,
bilan de campagne 2014, concurrence de la pomme, légère baisse de production, prévisions 2015.
00117014 B

CANLI (F A), PEKTAS (M) - IMPROVING FRUIT SIZE AND QUALITY OF LOW YIELDING AND SMALL FRUITED
PEAR CULTIVARS WITH BENZYLADENINE AND GIBBERLLIN APPLICATIONS - EUROPEAN JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 3, 2015 : p. 103-108 - bibl., eng, photo., tabl.
Etude pour déterminer l’influence du benzyladénine seul ou en combinaison avec de l’acide gibbérellique sur le calibre
et la qualité de la poire Akca, une variété d’été à faible rendement et à petits fruits : un traitement avec le benzyladénine
à 100 ppm permet d’augmenter le calibre et la qualité des fruits sans influencer les rendements et la forme du fruit.
00117019 B

SCHONEBERG (A), PERREN (S), NAEF (A) - CH/AGROSCOPE - EN QUETE DE VARIETES TOLERANTES - POUR
UNE GESTION DURABLE DU FEU BACTERIEN - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 1, 2015 : p. 4-11 - fre,
photo., tabl., graph., bibl.
Les variétés de pommes et poires tolérantes au feu bactérien sont un facteur important dans la gestion de cette
maladie. Deux méthodes sont utilisées afin d'évaluer la sensibilité au feu bactérien d'une variété de fruits à pépins suite
à l'inoculation artificielle : l'inoculation des pousses et l'inoculation des fleurs.
00117063 B

KAJKUT (M), DURIC (G), MICIC (N) - PRELIMINARY IDENTIFICATION OF PEAR ACCESSIONS OF 'LUBENICARKA'
GROUP USING RAPD MARKERS - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 3, 2015 : p. 134138 - bibl., eng, tabl., photo.
Etude pour identifier 6 accessions de poirier du groupe ‘Lubenicarka’ de la banque de gènes de Srpska (Bosnie et
Herzegovine) afin de comparer leur similitude génétique.
00117074 B

POLDERVAART (G) - EUROPE EXPECTS A GOOD, BUT SOMEWHAT SMALLER, PEAR CROP THAN LAST YEAR
- EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 9, 2015 : p. 12-14 - carte, eng, photo., tabl.
Volumes de production de poires en Europe : évolution des volumes de production entre 2012 et 2014 selon le pays et
la variété, prévisions de production 2015, comparaison des volumes de production 2014 et des prévisions 2015.
Bulletin Biblio Automne 2015
110
00117089 B

VLIEGEN-VERSCHURE (A) - THE ROCHA PEAR, THE FLAVOUR OF PORTUGAL AND PORTUGAL'S PRIDE EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 10, 2015 : p. 9 - eng, photo.
Présentation de la poire Rocha cultivée au Portugal : zone de production, coloration, qualités organoleptiques et
nutritionnelles.
00117090 B

VLIEGEN-VERSCHURE (A) - INTERNATIONAL PROMOTION OF THE PORTUGUESE ROCHA PEAR - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 10, 2015 : p. 10-11 - eng, photo.
Présentation du programme de promotion internationale de la poire Rocha cultivée au Portugal : partenaires,
financement, manifestations, recettes.
Poire asiatique
00114211 L

HAYAMA (H), IWATANI (A), NISHIMOTO (T), OYA (Y), NAKAMURA (Y) - JP/NARO, JP/KUMAMOTO PREF AGR RES
CENTER, JP/KOCHI PREF AGR RES CENTER, JP/TOCHIGI PREF AGR EXP STATION - WATERCORE DISORDER
IN JAPANESE PEAR NIITAKA IS INCREASED BY HIGH FRUIT TEMPERATURES DURING FRUIT MATURATION 175 n° , 2014 : p. 27-32 - eng, photo., graph., tabl., bibl.
Pomme
00114172 B

RICAVY (I) - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - GUIDE DE PROTECTION
FRUITIERE INTEGREE 2013 - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - 2013 : 76 p. - F
PATHO 133 - fre, graph., photo., tabl.
Programme de traitements 2013 en Provence-Alpes-Côte d'Azur sur arbres fruitiers (culture intégrée, culture
traditionnelle, culture biologique) : pommier, poirier, pêcher, cerisier, prunier, abricotier. Conditions d'utilisation des
produits phytosanitaires, guide du désherbage raisonné. Stratégies contre maladies et ravageurs de ces espèces
fruitières.
00114446 L

GARMING (H), BRAVIN (E) - DE/THUNEN INST FUR BETRIEBSWIRTSCHAFT, CH/AGROSCOPE WADENSWILL COMPARAISON INTERNATIONALE DE PRODUCTION DE POMMES - REVUE SUISSE DE VITICULTURE
ARBORICULTURE HORTICULTURE 46 n° 4, 2014 : p. 256-260 - fre, photo., graph., tabl., bibl.
Le réseau Agri Benchmark horticulture compare la production arboricole et viticole de certains pays sous l'angle
économique, en particulier quant aux structures des coûts, aux rendements ou à la rentabilité des systèmes de
production.
00114614 L

DAUCHET (G) - FR/CTIFL, FR/UNIV BLAISE PASCAL CLERMONT FERRAND - EVALUATION DES SYSTEMES EN
PRODUCTION DE POMMES, VISANT A REDUIRE L’EMPLOI DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES - MEMOIRE
LICENCE PRO - FR/CTIFL - 2014 : 33 p. + annexes - MEM LX-14 05, FI-LX 7 - fre, graph., bibl., photo., ill.
L’objectif de ce projet s’articule autour de deux axes, l’évaluation de systèmes de production innovants et
économiquement viables, visant à réduire de 50%, voire plus, l’utilisation de produits phytosanitaires, et apporter des
références aux professionnels. Ce stage pose les bases de cette démarche autour de la problématique d'évaluation de la
performance des systèmes en verger de pommier.
00114615 L

WEI (R) - FR/CTIFL, FR/POLYTECH LILLE - MISE AU POINT D’UNE METHODOLOGIE DE MESURE DE LA
TEXTURE DES FRUITS ET LEGUMES AVEC L’OUTIL TEXTUROMETRE TA-PLUS - MEMOIRE INGENIEUR FR/CTIFL - 2014 : 52 p. + annexes - MEM LX-14 06, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., bibl.
Mise au point d’un paramétrage « pomme » permettant d’établir des relations entre les résultats fournis par le
texturomètre TA-PLUS et le meurtrimètre. Un nouvel indice de sensibilité aux meurtrissures de la pomme, corrélé avec
Sensifel©, est déterminé. Cette méthodologie, appliquée à la pomme, pourra l’être également sur d’autres fruits et
légumes.
Bulletin Biblio Automne 2015
111
00114623 L

GROUT (P) - FR/CTIFL, FR/VETAGRO SUP - CONTRIBUTION A L’ETUDE DE L’EPIDEMIOLOGIE DE
NEOFABRAEA ALBA, PRINCIPAL AGENT DES GLOEOSPORIOSES DE LA POMME - MEMOIRE INGENIEUR FR/CTIFL - 2014 : 39 p. + annexes - MEM LX-14 10, FI-LX 7 - fre, photo., tabl., graph., bibl.
Afin de déterminer les facteurs météorologiques pouvant favoriser l’infection au verger, une ACP a été réalisée sur les
données météorologiques de trois sites. Un nombre de jours de pluie supérieur à 10 jours dans les 15 jours qui
précèdent la récolte pourraient influencer l’infection. Un protocole permettant d’identifier spécifiquement N. alba par PCR
a été mis au point dans le but d’être utilisé pour l’identification de l’agent pathogène dans le verger.
00114643 L

DIERSTEIN (H) - FR/CTIFL, FR/ESA - « POM’ENFANT » ET « FRAIS’ENFANT » : DES PROJETS SUR L’ETUDE
DES PREFERENCES GUSTATIVES DES JEUNES CONSOMMATEURS - MEMOIRE - FR/CTIFL - 2014 : 33 p. +
annexes - MEM LX-14 12, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Les enfants ont tendance à apprécier les mêmes caractéristiques sensorielles que ce soit pour les pommes ou les
fraises.
00114645 L

PILLIET (M) - FR/CTIFL, FR/UNIV BOURGOGNE - IDENTIFICATION ET DIFFERENCIATION VARIETALE DES
ESPECES POMMIER, COGNASSIER ET POIRIER PAR DEUX APPROCHES GENETIQUES - MEMOIRE MASTER FR/CTIFL - 2014 : 38 p. + annexes - MEM LX-14 14, FI-LX 7 - fre, tabl., graph., ill., bibl.
Les marqueurs microsatellites ne semblent pas être la meilleure méthode pour différencier les porte-greffe de fruits à
pépins, incitant plutôt à développer d’autres marqueurs SNP, qui semblent pouvoir être utilisés en routine, ou la
méthode RAD-Seq.
00114653 L

FELIZIANI (A) - FR/CTIFL, FR/UNIV LYON I - LE BRUNISSEMENT ENZYMATIQUE DES POMMES DE 4EME GAMME
: RECHERCHE DE METHODES LIMITATIVES PAR L'UTILISATION DE JUS DE FRUITS - MEMOIRE MASTER FR/CTIFL - 2014 : 21 p. + annexes - MEM LX-14 16, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Ce mémoire présente les travaux réalisés sur l'inhibition du brunissement enzymatique des pommes de 4ème gamme
par des agents naturels: des jus d'ananas, de pamplemousse, d'acérola et de pomme.
00114659 B

NEILSEN (G), NEILSEN (D) - CA/SUMMERLAND RESEARCH STATION - FERTIGATION AND NUTRITION OF
APPLE ORCHARDS - COMPACT FRUIT TREE 47 n° 2, 2014 : p. 15-20 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Synthèse des recherches menées sur la ferti-irrigation en verger de pommier haute densité dans l’Etat de Washington
et la Province de la Colombie-Britannique entre 1994 et 2014 : problèmes liés à la culture de la pomme en sols
perméables (sol sableux, sable limoneux et limon sableux), suivi de la disponibilité de l’azote de la zone racinaire selon la
méthode d’application des éléments nutritifs et de l’eau (épandage + irrigation par aspersion, ferti-irrigation), conduite
de la ferti-irrigation selon les besoins de la culture, influence de l’application du phosphore par le système d’irrigation sur
le développement des arbres et des fruits, influence de différentes formes de potassium sur la teneur en potassium dans
les feuilles, comparaison entre l’application des éléments nutritifs par la ferti-irrigation et l’application foliaire, facteurs à
prendre en compte lors de la ferti-irrigation (charge en fruits, pH du sol).
00114733 P
FR/FRANCEAGRIMER - FACTEURS DE COMPETITIVITE SUR LE MARCHE INTERNATIONAL DES FRUITS ET
LEGUMES - VEILLE CONCURRENTIELLE 2013 - EDITION FEVRIER 2014 - 2014 : 162 p. - DOSSIER
FRANCEAGRIMER / ONIFLHOR - fre, graph., tabl.
Depuis 2008, FranceAgriMer produit une veille internationale. Cette étude analyse le contexte concurrentiel
international pour comprendre les forces et faiblesses des filières fruits et légumes sur les marchés mondiaux. Cette
synthèse annuelle des résultats a pour objectif de faciliter l'accès aux données analysées et de permettre aux
opérateurs, comme aux décideurs publics, de valider leurs stratégies face aux enjeux de concurrence.
Bulletin Biblio Automne 2015
112
00114785 B

REYNAUD (C) - FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY - RESSOURCES - COLLECTION 1 : LES TECHNIQUES
ALTERNATIVES - DOCUMENT 1E : REDUCTION DES DOSES DE CUIVRE, VIGNE, PECHER, POMMIER-POIRIER,
OLIVIER - FR/CRA PROVENCE COTE D'AZUR - 2014 : 4 p. - PHYTO C 270 - fre, photo., tabl.
Le cuivre permet de lutter de façon préventive contre de nombreux pathogènes dont il inhibe la germination des
spores. Caractéristiques de cette protection contre le mildiou en viticulture, la cloque du pêcher, les tavelures sur
pommier et poirier, l'oeil de Paon de l'olivier.
00114832 L

FLEURY (D), WAWRZYNIAK (E) - CH/AGROSCOPE CHANGINS, CH/HEPIA - AUGMENTATION DE LA
BIODIVERSITE ENTOMOLOGIQUE EN VERGER DE POMMIERS GRACE AUX BANDES FLEURIES - REVUE
SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 46 n° 5, 2014 : p. 284-290 - fre, photo., tabl., graph.,
bibl.
Les bandes florales permettent de préserver la biodiversité et de lutter contre les insectes ravageurs grâce aux
populations d’auxiliaires présentes. Deux mélanges floraux ont été testés: «sauvage» et «cultivé».
00114833 L

SCHWEIZER (S), NEUMANN (L), BRAUN (P), KNUTTIG (S), BAUMGARTNER (D), WIDMER (A) - CH/AGROSCOPE
WADENSWILL, DE/INST FUR OBTSBAU - PREDICTION DE LA CHARGE DES POMMIERS - REVUE SUISSE DE
VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 46 n° 5, 2014 : p. 328-331 - fre, photo., tabl., graph., bibl.
Présentation de trois techniques de prédiction de la charge : mesure de la croissance du fruit (Duane W. Greene) ;
modélisation du bilan d'hydrates de carbone MaluSim (Alan N. Lakso) ainsi que la mesure non destructive de
détermination des éléments par spectroscopie proche infrarouge (NIR).
00114899 L

DUFFY (B), REZZONICO (F), GESSLER (C), (ED) - XIII INTERNATIONAL WORKSHOP ON FIRE BLIGHT. ZURICH
(CH) : 02-05/07/2013 - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1056, 2014 : 311 p. - eng, tabl., graph., photo., bibl.
00114909 L

LOTZE (E), HOFFMAN (E W) - ZA/UNIV STELLENBOSCH - FOLIAR APPLICATION OF CALCIUM PLUS BORON
REDUCES THE INCIDENCE OF SUNBURN IN GOLDEN DELICIOUS APPLE - JOURNAL OF HORTICULTURAL
SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 89 n° 6, 2014 : p. 607-612 - eng, tabl., bibl.
00114911 L

SHARMA (R R), PAL (R K), SAGAR (V R), PARMANICK (K K), PAUL (V), GUPTA (V K), KUMAR (K), RANA (M R) IN/INDIANA AGR RES INST, IN/IARI - IMPACT OF PRE-HARVEST FRUIT-BAGGING WITH DIFFERENT COLOURED
BAGS ON PEEL COLOUR AND THE INCIDENCE OF INSECT PESTS, DISEASE AND STORAGE DISORDERS IN
ROYAL DELICIOUS APPLE - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 89 n° 6,
2014 : p. 613-618 - eng, graph., bibl.
00114914 B

COROLLARO (M L), GASPER (F), GRAPPADELLI (L C) - AN OVERVIEW OF SENSORY QUALITY OF APPLE FRUIT
- JOURNAL OF THE AMERICAN POMOLOGICAL SOCIETY 68 n° 3, 2014 : p. 141-157 - eng, bibl.
00114957 L

WEBER (R W S) - DE/ESTEBURG FRUIT RES AND ADVISORY CENTRE - BIOLOGY AND CONTROL OF THE
APPLE CANKER FUNGUS NEONECTRIA DITISSIMA (SYN. N. GALLIGENA) FROM A NORTHWESTERN
EUROPEAN PERSPECTIVE - ERWERBSOBSTBAU 56 n° , 2014 : p. 95-107 - eng, photo., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
113
00114970 L

BERTIN (E) - FR/ESITPA, FR/CTIFL - L’ECLAIRCISSAGE DU POMMIER - LE POMMIER (MALUS DOMESTICA
BORKH.) : POINT PHYSIOLOGIQUE, MODELISATION DE LA CHUTE PHYSIOLOGIQUE ET TECHNIQUES
D’ECLAIRCISSAGES - MEMOIRE - FR/CTIFL - 2014 : 40 p. + annexes - MEM LX-14 18, FI-LX 7 - fre, tabl., graph.,
photo., bibl.
L’objectif de l’étude était de trouver des solutions innovantes pour réduire la charge en fruits dans les vergers conduits
en système biologique et en conduite conventionnelle à travers l’utilisation de la bouillie sulfocalcique et de la
métamitrone en les associant à l’éclaircissage mécanique.
00114993 L

ALVAREZ (M) - FR/IUT CAEN, FR/CTIFL - ETUDE DE L'INCIDENCE D'UNE TECHNIQUE INNOVANTE, LA BACHE
ANTI-PLUIE, SUR LA CONDUITE D'UN VERGER DE POMMIERS - MEMOIRE DUT - FR/CTIFL - 2014 : 46 p. - MEM
LX-14 20, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Au vu de l’efficacité des bâches anti-pluie dans la lutte contre la tavelure, et compte tenu du contexte réglementaire,
les arboriculteurs de la filière s’y sont fortement intéressés et ont exprimé leur volonté d’installer ce type de bâches sur
leurs vergers. Toutefois des questions reviennent régulièrement concernant l’influence de la bâche sur les conditions de
température, de lumière et d’humectation et sur la conduite de l’irrigation.
00115062 B

WALSH (F), PELLUDAT (C), DUFFY (B), SMITH (D P), OWENS (S M), FREY (J E), HOLLIGER (E) - IE/UNIV OF
IRELAND, CH/AGROSCOPE WADENSWIL, CH/ZHAW, US/ARGONNE NATIONAL LABORATORY - TRAITEMENTS
DES POMMIERS A LA STREPTOMYCINE ET RESISTANCES AUX ANTIBIOTIQUES DANS L'ENVIRONNEMENT RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 5 n° 7-8, 2014 : p. 300-305 - fre, graph., bibl., photo.
L’utilisation de la streptomycine pour combattre le feu bactérien a été accordée sous la condition que le
développement de résistances aux antibiotiques soit étudié dans les vergers de pommiers traités. Agroscope a conduit la
première étude quantitative sur les gènes mobiles de résistance à la streptomycine et à la tétracycline. Des fleurs,
feuilles et échantillons de sol ont été pris dans trois vergers de pommiers qui ont été traités à la streptomycine en 2010,
2011 et 2012. Les résultats de l’étude montrent que l’application de la streptomycine dans les vergers de pommiers
choisis n’a pas entraîné une augmentation des gènes de résistance à la streptomycine et à la tétracycline, et n’a
également pas eu d’effets négatifs sur la composition de la population bactérienne du sol.
00115063 B

KELLERHALS (M), SCHUTZ (S), BAUMGARTNER (I O), SCHAAD (J), KOST (T), BROGGINI (G), PATOCCHI (A) CH/AGROSCOPE WADENSWIL, CH/EPF ZURICH - SELECTION DE VARIETES DE POMMES TOLERANTES AU
FEU BACTERIEN - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 5 n° 10, 2014 : p. 414-421 - fre, graph., bibl., photo.
La résistance des pousses au feu bactérien de 215 sélections et variétés de pommes d’Agroscope a été testée sous
serre. Par la suite, la sensibilité des fleurs de certaines variétés a été testée dans des vergers sécurisés. Les projets ont
permis de localiser précisément le gène de résistance de la pomme sauvage Malus x robusta 5. Son efficacité a ensuite
été éprouvée en implantant le gène de résistance à la variété Gala, sensible au feu bactérien. La méthode Fast Track
permet d’accélérer le développement des variétés commerciales résistantes au feu bactérien.
00115064 B

SCHWEIZER (S), NEUMANN (L), BRAUN (P), KUTTNIG (S), BAUMGARTNER (D), WIDMER (A) - CH/AGROSCOPE
WADENSWIL, CH/AGROSCOPE, DE/HOCHSCHULE GEISENHEIM - PREDICTION DE LA CHARGE DES
POMMIERS - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 5 n° 10, 2014 : p. 422-429 - fre, graph., bibl., photo.
L’éclaircissage est l’un des procédés culturaux les plus importants en arboriculture. Un bon rendement et une bonne
qualité ne perdurent que si le nombre de fruits par arbre correspond à la charge optimale. L’intensité de l’éclaircissage
est difficile à évaluer étant donné qu’il doit être effectué avant que la chute physiologique des fruits du début de l’été ne
soit terminée. Trois méthodes de prédiction précoce de la charge ont été développées, adaptées et évaluées : la mesure
de la croissance du fruit selon D. W. Greene, la détermination des composants du fruit par spectroscopie proche
infrarouge et la modélisation du bilan d’hydrates de carbone (MaluSim). Les résultats ont montré que la chute des fruits
n’était pas déterminée à un moment précis mais qu’elle pouvait être induite à plusieurs reprises.
Bulletin Biblio Automne 2015
114
00115116 L

DA SILVA (D), HAN (L), FAIVRE (R), COSTES (E) - FR/INRA, CN/UNIV WEIFANG - PART OF A SPECIAL ISSUE ON
FUNCTIONAL–STRUCTURAL PLANT MODELLING - INFLUENCE OF THE VARIATION OF GEOMETRICAL AND
TOPOLOGICAL TRAITS ON LIGHT INTERCEPTION EFFICIENCY OF APPLE TREES : SENSITIVITY ANALYSIS
AND METAMODELLING FOR IDEOTYPE DEFINITION - ANNALS OF BOTANY 114 n° 4, 2014 : p. 739-752 - eng,
graph., ill., tabl., bibl.
00115189 L

BOYD WILSON (K S H), BUTLER (R C), ALSPACH (P A), EVERETT (K R), PUSHPARAJAH (I P S), WALTER (M) NZ/NZ INST FOR PLANT AND FOOD RES LIMITED - COMPOUNDS ALONE AND IN COMBINATION WITH YEASTS
TO CONTROL COLLETOTRICHUM ACUTATUM IN APPLES - AUSTRALASIAN PLANT PATHOLOGY 43 n° , 2014 :
p. 703-714 - eng, tabl., graph., bibl.
00115191 L

STANICH (K), CLIFF (M A), HAMPSON (C R), TOIVONEN (P M A) - CA/AGRICULTURE AND AGRI FOOD CANADA SHELF-LIFE AND SENSORY ASSESSMENTS REVEAL THE EFFECTS OF STORAGE TREATMENTS WITH 1METHYLCYCLOPROPENE ON NEW AND ESTABLISHED APPLES - LA DUREE DE CONSERVATION ET
L’EVALUATION ORGANOLEPTIQUE FONT RESSORTIR LES EFFETS DU STOCKAGE SOUS 1METHYLCYCLOPROPENE SUR LES ANCIENNES ET NOUVELLES VARIETES DE POMME - CANADIAN JOURNAL
OF PLANT SCIENCE 94 n° 8, 2014 : p. 1427-1439 - eng, tabl., graph., bibl.
Cette étude illustre bien les changements uniques associés à l'usage du 1-MCP sur les nouveaux cultivars de pomme et
ceux bien établis. Elle aidera l'industrie à recourir aux méthodes de stockage appropriées aux variétés nouvelles comme
aux confirmées.
00115192 L

NASSIF (R), ABOU NADER (C), AFIF (C), PELLEN (F), LE BRUN (G), LE JEUNE (B), ABBOUD (M) - LB/UNIV ST
JOSEPH, FR/UNIV BREST - DETECTION OF GOLDEN APPLES CLIMACTERIC PEAK BY LASER BIOSPECKLE
MEASUREMENTS - APPLIED OPTICS 53 n° 35, 2014 : p. 8276-8282 - eng, photo., graph., tabl., bibl.
00115194 L

AL BITAR (L), ZEBITZ (C P W), GORB (S N), VOIGT (D) - DE/UNIV HOHENHEIM, DE/MAX PLANCK INST FOR
METALS RES, DE/ZOOLOGICAL INST - EGG ADHESION OF THE CODLING MOTH CYDIA POMONELLA L.
(LEPIDOPTERA, TORTRICIDAE) TO VARIOUS SUBSTRATES : II. FRUIT SURFACES OF DIFFERENT APPLE
CULTIVARS - ARTHROPOD PLANT INTERACTIONS 8 n° , 2014 : p. 57-77 - eng, ill., tabl., photo., graph., bibl.
00115204 L

GABIOUD REBEAUD (S), EPPLER (T), NAUNHEIM (W), HOHN (E), GASSER (F) - CH/AGROSCOPE ENTREPOSAGE DES POMMES EN ATMOSPHERE CONTROLEE DYNAMIQUE - REVUE SUISSE DE VITICULTURE
ARBORICULTURE HORTICULTURE 46 n° 6, 2014 : p. 344-350 - fre, graph., tabl., bibl.
Deux méthodes ont été testées pour déterminer la concentration en oxygène critique lors de l’entreposage en AC
dynamique de différentes variétés de pommes: la mesure du coefficient respiratoire et la fluorescence de la chlorophylle.
00115215 L

FR/MIN AGRICULTURE ALIMENTAIRE ET FORET - ENQUETE PRATIQUES PHYTOSANITAIRES EN
ARBORICULTURE 2012 - NOMBRE DE TRAITEMENTS - n° 22, 2014 : 16 p. - fre, carte, tabl. - Agreste - Les
dossiers
Ce dossier présente les premiers résultats sur le nombre moyen de traitements phytosanitaires selon les espèces
fruitières, au niveau national et au niveau régional. Les questions posées portent sur les pratiques, les traitements de la
campagne 2012 (fin de récolte 2011 à la récolte 2012). Seules les informations sur les vergers de pommes concernent la
campagne 2011.
Bulletin Biblio Automne 2015
115
00115250 L

LE CORRE (M) - TYROL DU SUD - L'AUTRE PAYS DE LA POMME - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 346,
2015 : p. 62-64 - fre, photo.
La région du Tyrol du Sud est le verger à pommes de l'Italie. Avec les pommiers, on y cultive aussi la coopération,
l'échange et le partenariat qui ont fait de ce territoire la première région productrice de pommes d'Italie.
00115296 L

WRIGHT (A H), DELONG (J M), PRANGE (R K) - CA/UNIV LAVAL, CA/ATLANTIC FOOD AND HORT RES CENTRE,
CA/UNIV DAHLHOUSIE - THE TREND TOWARD LOWER OXYGEN LEVELS DURING APPLE (MALUS X
DOMESTICA BORKH) STORAGE - A REVIEW - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY
(THE) 90 n° 1, 2015 : p. 1-13 - eng, photo., graph., bibl.
00115300 L

SOBICZEWSKI (P), PEIL (A), MIKICINSKI (A), RICHTER (K), LEWANDOWSKI (M), ZURAWICZ (E), KELLERHALS (M)
- PL/INHORT, DE/JKI, CH/AGROSCOPE WADENSWILL - SUSCEPTIBILITY OF APPLE GENOTYPES FROM
EUROPEAN GENETIC RESOURCES TO FIRE BLIGHT (ERWINIA AMYLOVORA) - EUROPEAN JOURNAL OF
PLANT PATHOLOGY 141 n° 1, 2015 : p. 51-62 - eng, tabl., graph., bibl.
00115303 L

BATZER (J C), STENSVAND (A), MAYFIELD (D A), GLEASON (M L) - US/UNIV IOWA, NO/BIOFORSK COMPOSITION OF THE SOOTY BLOTCH AND FLYSPECK COMPLEX ON APPLE IN NORWAY IS INFLUENCED
BY LOCATION AND MANAGEMENT PRACTICES - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 141 n° 2, 2015 :
p. 361-374 - eng, tabl., graph., photo., carte, bibl.
00115363 L

PIAZZA (L), GIOVENZANA (V) - IT/UNIV MILANO - INSTRUMENTAL ACOUSTIC-MECHANICAL MEASURES OF
CRISPNESS IN APPLES - FOOD RESEARCH INTERNATIONAL 69 n° , 2015 : p. 209-215 - eng, tabl., graph., bibl.
00115381 B

BURON MOLES (G), TORRES (R), TEIXIDO (N), (ET AL.) - ES/UNIV LLEIDA, ES/IRTA LLEIDA CHARACTERISATION OF H2O2 PRODUCTION TO STUDY COMPATIBLE AND NON-HOST PATHOGEN
INTERACTIONS IN ORANGE AND APPLE FRUIT AT DIFFERENT MATURITY STAGES - POSTHARVEST BIOLOGY
AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 27-36 - bibl., eng, graph., photo.
Le H2O2 joue un rôle essentiel dans le mécanisme de défense des fruits au cours de la maturation en cas de blessure
ou d'infection par un agent pathogène. Etude pour caractériser à différents stades de maturité la production de H2O2 de
l’orange et de la pomme après avoir subi des stress abiotiques (blessures) et biotiques (pathogène et pathogène nonhôte). Les deux principaux pathogènes post récolte ont été étudiés : Penicillium digitatum et Penicillium expansum.
00115394 B

DANIEL (C K ), LENNOX (C L), VRIES (F A) - ZA/UNIV STELLENBOSCH, ZA/AGRICULTURAL RESEARCH COUNCIL
- IN VIVO APPLICATION OF GARLIC EXTRACTS IN COMBINATION WITH CLOVE OIL TO PREVENT
POSTHARVEST DECAY CAUSED BY BOTRYTIS CINEREA, PENICILLIUM EXPANSUM AND NEOFABRAEA ALBA
ON APPLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 88-92 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l’efficacité de l’application in vivo d’extraits d’ail en combinaison avec de l’huile de clou de
girofle pour lutter contre les pourritures de conservation (Botrytis cinerea, Penicillium expansum et Neofabraea alba) sur
3 cultivars de pomme (Granny Smith, Golden Delicious et Pink Lady). Le traitement a été appliqué avant et après
l'inoculation des fruits. Seul le traitement curatif sur B. cinerea et P. expansum a donné des résultats prometteurs.
Bulletin Biblio Automne 2015
116
00115398 B

LOPEZ (L), ECHEVERRIA (G), USALL (J), TEIXIDO (N) - ES/IRTA LLEIDA, ES/UNIV LLEIDA - THE DETECTION OF
FUNGAL DISEASES IN THE GOLDEN SMOOTHEE APPLE AND BLANQUILLA PEAR BASED ON THE VOLATILE
PROFILE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 120-130 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer si des composés volatils spécifiques peuvent être détectés au tout début de l’infection de la
pomme Golden Smoothee et la poire Blanquilla par les champignons pathogènes Penicillium expansum et Rhizopus
stolonifer, au cours de la conservation à température ambiante.
00115508 B

KUMAR (S), MCGLONE (A), WHITWORTH (C), VOLZ (R) - NZ/NZ INST FOR PLANT & FOOD RES LTD POSTHARVEST PERFORMANCE OF APPLE PHENOTYPES PREDICTED BY NEAR-INFRARED (NIR) SPECTRAL
ANALYSIS - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 16-22 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude ayant pour but de développer des modèles à l’aide de la spectroscopie proche infrarouge pour prédire le
comportement post récolte de phénotypes du pommier.
00115567 L

BRESSOLIER (A), MASSON (F), RUBIO (L) - POMME : LE PRIX DE LA DIFFERENCE - DOSSIER ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 690, 2015 : p. 9-19 - fre, photo.
Les vergers écoresponsables : une étape indispensable de différenciation positive/ Le rayon fruits et légumes est un
désert en termes de labels !/ Promouvoir les Vergers écoresponsables et soutenir le made in France/ Vergers
écoresponsables : faire ce que l'on dit et dire ce que l'on fait.
00115568 L

POMMES DE 4EME GAMME - LE JUS D'ANANAS LIMITE LE BRUNISSEMENT - ARBORICULTURE FRUITIERE (L')
n° 690, 2015 : p. 22-24 - fre, photo.
Le Ctifl mène depuis 2011 des essais sur les conditions de préparation pour limiter le brunissement enzymatique sur
pommes de quatrième gamme. D'après Infos Ctifl 2014 302 : 50-57
00115569 L

LES BACHES ANTI-PLUIE ET LA TAVELURE - PREMIERS
ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 690, 2015 : p. 25-26 - fre, photo.
TEMOIGNAGES
DE
PRODUCTEURS
-
La barrière mécanique des bâches anti-pluie semble être efficace contre la tavelure sur pommiers. Des utilisateurs
témoignent.
00115575 L

BRESSOLIER (A) - ECLAIRCISSAGE - COMMENT EVITER LA FORMATION DE FRUITS PYGMEES ? ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 689, 2015 : p. 28 - fre, photo.
Le phénomène des frutis pygmées reste encore inexpliqué, néanmoins il est important de raisonner l'éclaircissage
chimique et notamment l'utilisation de produits à base d'auxine, qui pourrait amplifier l'apparition de ces fruits.
00115585 L

LE CORRE (M) - POMME - LA METAMITRONE SOUS TOUTES LES COUTURES - FRUITS ET LEGUMES REUSSIR n° 347, 2015 : p. 42 - fre
Présentation de la métamitrone, molécule qui devrait être homologuée courant 2015 pour l'éclaircissage sur pommier.
C'est une matière non hormonale, inhibitrice de la photosynthèse.
00115589 L

LE CORRE (M) - POMME - EXTREMES LIMITES DE CONSERVATION - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 347,
2015 : p. 46-47 - fre, photo.
Conservation à extrêmement bas taux d'oxygène, atmosphère contrôlée dynamique, très bas taux d'éthylène ou
trempage à l'eau chaude, telles sont les nouvelles perspectives pour la conservation longue durée de certaines variétés.
D'après Infos Ctifl 2013 297 : 31-37.
Bulletin Biblio Automne 2015
117
00115595 L

LE CORRE (M) - POMME - LES MARCHES EN CHASSES CROISES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 347,
2015 : p. 56-57 - fre, carte
La production mondiale de pommes a presque doublé en 20 ans. Les pays traditionnellement consommateurs perdent
du terrain au profit d'un marché asiatique de plus en plus dynamique.
00115627 L

WISEMAN (M S), DUGAN (F M), KIM (Y K), XIAO (C L) - US/UNIV WASHINGTON, US/USDA ARS - A POSTHARVEST
FRUIT ROT OF APPLE CAUSED BY LAMBERTELLA CORNI-MARIS IN WASHINGTON STATE - PLANT DISEASE
99 n° 2, 2015 : p. 201-206 - eng, tabl., photo., bibl.
00115629 L

WANG (B), LI (B H), DONG (X L), WANG (C X), ZHANG (Z F) - CN/UNIV QINGDAO - EFFECTS OF TEMPERATURE,
WETNESS DURATION, AND MOISTURE ON THE CONIDIAL GERMINATION, INFECTION, AND DISEASE
INCUBATION PERIOD OF GLOMERELLA CINGULATA - PLANT DISEASE 99 n° 2, 2015 : p. 249-256 - eng, tabl.,
graph., bibl.
00115649 B

LUMPKIN (C), FELLMAN (J K), RUDELL (D R), (ET AL.) - FUJI APPLE (MALUS DOMESTICA BORKH.) VOLATILE
PRODUCTION DURING HIGH PCO2 CONTROLLED ATMOSPHERE STORAGE - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 234-243 - bibl., eng, graph., tabl.
La pomme Fuji est sensible à un excès de CO2 au cours de l’entreposage frigorifique de longue durée. Etude des
composés volatils de la pomme au cours de la conservation en atmosphère contrôlée appauvrie en oxygène et enrichie
en CO2.
00115651 B

POLDERVAART (G), VLIEGEN-VERSCHURE (A) - THE "KNOWLEDGE DAY" - INFO AND MEET DAY WITH
PLENTY OF NEWS - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 1, 2015 : p. 9-11 - eng, graph., tabl.
Synthèse des différents thèmes abordés lors d’une journée organisée par le NFO et l’institut de recherche néerlandais
PPO-Fruit en 2014 : la campagne pomme européenne 2014/2015, les mesures à prendre pour réduire le risque de
pourritures (Phytophthora syringae, Neofabraea) sur les pommes destinées à l’exportation, l’application d’engrais
foliaires à base de phosphates pour améliorer la fermeté et la coloration des poires, le suivi de l'évolution des
populations de Drosophila suzukii en Europe en 2014.
00115654 B

POLDERVAART (G) - HIGH EXPECTATIONS OF SCILATE/ENVY® - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n°
1, 2015 : p. 15 - eng, photo.
Présentation de la variété Scilate, créée par le Hort Research Institute (Nouvelle-Zélande) et commercialisée sous le
nom Envy®, qui est cultivée au Tyrol du Sud : qualité visuelle et gustative, surfaces et tonnages de production,
exportations.
00115657 B

VLIEGEN-VERSCHURE (A) - A LATE END AFTER ALL TO THE EARLY SEASON IN SOUTH TYROL - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 1, 2015 : p. 24-25 - eng, photo.
Compte rendu de la visite d’une exploitation de pommes au Tyrol du Sud : choix variétal, distance de plantation selon
la variété, installation de filets paragrêle, lutte contre Cydia pomonella à l’aide de la confusion sexuelle, stratégies de
lutte chimique mises en œuvre pour lutter contre Phytophthora et Alternaria, programme de fertilisation selon les
analyses du sol et de feuille, programme de taille manuelle, qualité des fruits et tonnages de production.
Bulletin Biblio Automne 2015
118
00115667 L

LE CORRE (M) - CAMPAGNOLS EN VIGILANCE ORANGE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 348, 2015 : p. 3839 - fre, photo.
Le campagnol est un ravageur à l'origine de pertes économiques importantes en verger de pommiers dans une grande
partie de la France. La limitation de l'usage de la seule molécule chimique homologuée nécessite l'usage combinée des
méthodes alternatives dès détection des premiers tumuli.
00115673 L

LE CORRE (M) - POMME - ATTENTION CHUTE DE FEUILLES ! - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 348, 2015 :
p. 48 - fre, photo., tabl.
Une nouvelle maladie, Marssonina coronaria, provoquant la chute prématurée des feuilles, s'est installée dans de
nombreux vergers européens de pommiers bio. Des moyens de lutte compatibles avec le cahier des charges bio ont déjà
été évalués.
00115687 L

MALAGNOUX (L), MARLIAC (G), SIMON (S), RAULT (M), CAPOWIEZ (Y) - FR/IMBE, FR/INRA - MANAGEMENT
STRATEGIES IN APPLE ORCHARDS INFLUENCE EARWIG COMMUNITY - CHEMOSPHERE 124 n° , 2015 : p. 156162 - eng, tabl., graph., bibl.
00115688 L

MALAGNOUX (L) - FR/IMBE - EVALUATION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX PRATIQUES
PHYTOSANITAIRES EN VERGERS DE POMMIERS. APPROCHES ECOTOXICOLOGIQUE ET ECOLOGIQUE
UTILISANT UN AUXILIAIRE DES CULTURES, LE FORFICULE - THESE SOUTENUE LE 06/06/2014 - FR/IMBE 2014 : 131 p. - FI-LX 8 - eng, tabl., graph., ill., photo., bibl., fre
Cette thèse recouvre approche écotoxicologique et approche écologique sous forme d‘études de l‘échelle tissulaire à
l‘échelle des populations. L‘espèce modèle est un prédateur généraliste, le forficule, et le site d‘étude les vergers de
pommiers du Sud-Est de la France. Les effets des pesticides ont été testés aussi bien en conditions de laboratoire qu‘en
conditions réelles. Le forficule devient alors une espèce bioindicatrice pertinente de l‘utilisation des pesticides en verger
de pommiers.
00115700 B

POLDERVAART (G) - THINNING APPLES BETWEEN THE PINK BUD STAGE AND 20 MILLIMETRES - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 7-11 - eng, photo., tabl.
Le point sur les facteurs exerçant une influence sur l'efficacité des différentes stratégies d’éclaircissage du pommier :
influence de la charge de l’arbre sur la qualité des bourgeons floraux l’année suivante, influence de la température sur
l’éclaircissage précoce des bourgeons floraux à l’éthéphon, préconisations pour optimiser l’action éclaircissante de
l’ammonium thiosulfate (ATS), influence de la vitesse d’avancement et de la rotation de la machine Darwin, influence de
la température lors d'un traitement à base de benzyladénine, efficacité des combinaisons de techniques ou produits
d'éclaircissage (éclaircissage mécanique suivi par un traitement à base d’ATS, mélange de benzyladénine et d’ANA).
00115704 B

VLIEGEN VERSCHURE (A) - INTEREST IS GROWING IN (SCAB) RESISTANT APPLE VARIETIES - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 18-19 - eng, photo.
Description de six variétés de pommier résistantes à la tavelure (Venturia inaequalis) créées en Europe : Natyra®,
Opal®, Isaaq®, Story®, KSb 406/1, Lb 17906.
Bulletin Biblio Automne 2015
119
00115711 B, L, P

CHRISTY (G) - FR/CTIFL - LE 8E BAROMETRE POMME DU CTIFL - UN FRUIT QUI A TOUJOURS LA COTE INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 14-18 - eng, fre, photo., graph., tabl.
Financé par FranceAgriMer et l’association nationale pommes-poires, le baromètre pomme a été publié en 2014.
Depuis la première édition en 1981, l’image et les usages des Français sur la pomme ont été étudiés pour la 8e fois. En
évolution depuis 1990, la dernière enquête a concerné un échantillon de 2 000 personnes. Les éléments d’image sont
analysés à la fois en termes de résultats bruts en 2014 mais aussi en comparant l’évolution depuis les premiers
baromètres. Enfin, les utilisations de la pomme au domicile et hors domicile sont également étudiées, mais des
modifications par rapport aux précédentes versions des baromètres contraignent à étudier l’évolution depuis 2000. Les
enquêtes terrain ont été réalisées par ISL (Institut de sondage Lavialle).
00115727 B

POLDERVAART (G) - ASFARI, BLONDY® OR GOLDEN FIZZ® ? - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2,
2015 : p. 20-21 - eng, photo., tabl.
Description de la variété de pomme Asfari, développée par la société belge Better3Fruit et commercialisée sous le nom
de Blondy® et Golden Fizz®.
00115729 B

VLIEGEN VERSCHURE (A) - VOG PRODUCTS GROWS
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 24-25 - eng, photo.
THROUGH
COOPERATION
-
EUROPEAN
Présentation de VOG Products, une organisation qui s’occupe de transformer et de commercialiser les fruits industriels
issus de l’agriculture des coopératives fruitières du Tyrol du Sud. Description des étapes clés de la transformation des
pommes (jus de fruit et quatrième gamme).
00115731 B

SCHOLTEN (H) - SIMPLER FRUIT THINNING CLOSER THANKS TO NEW THINNING PRODUCT - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 7-9 - eng, graph., photo.
Synthèse des recherches réalisées en France sur un nouveau produit éclaircissant postfloral, le Brevis, sur pommier. La
substance active, le métamitron, se singularise principalement par son mode d’action qui repose sur l’inhibition de la
photosynthèse. Les résultats démontrent une réelle efficacité étroitement corrélée à la dose.
00115732 B

SCHEER (C) - DE/KOMPETENZZEMTRUM OBSTBAU BODENSEE - FIRE BLIGHT - EXCITING DURING
BLOSSOMING, HOPEFULLY FOLLOWED BY MORE RELAXED SITUATION - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 12-15 - eng, photo., tabl., ill., graph.
Le point sur la lutte contre le feu bactérien (Erwinia amylovora) sur pommier et poirier en Allemagne : présentation du
modèle de prévision LTZ, dégâts occasionnés depuis 2007; influence des conditions climatiques sur la sévérité des
dégâts ; atouts et inconvénients des substances actives autorisées en Allemagne (potassium aluminium sulphate,
Blossom Protect à base d’Alureobasidium pullulans, Serenade à base de Bacillus subtilis, ...), résultats des essais réalisés
sur l’efficacité de ces produits, stratégie de lutte proposée pour la campagne 2015.
00115733 B

POLDERVAART (G) - FROST PROTECTION EFFECTS OF WIND MACHINE INVESTIGATED - FIRST RESEARCH
RESULTS - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 16-19 - eng, graph., photo.
Description des différents types de machines à vent pour lutter contre le gel en verger de pommier (ventilateurs tours
et unités mobiles). Synthèse des résultats obtenus lors des essais en Allemagne sur l’efficacité du Freilandwind BSR 5
(mobile) : étude du rapport entre le pourcentage de fleurs ayant subi des dégâts et la distance de la machine.
00115734 B

LAFER (G) - RESEARCH INTO CHEMICAL FRUIT THINNING USING THE PHOTOSYNTHESIS INHIBITOR BREVIS®
- EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 20-24 - eng, graph., photo.
Synthèse des recherches réalisées en Autriche (centre de recherche Haidegg) sur un nouveau produit éclaircissant
postfloral, le Brevis®, sur plusieurs variétés de pommiers (Golden Delicious, Elstar, Gala, Pinova). La substance active, le
métamitron, se singularise principalement par son mode d’action qui repose sur l’inhibition de la photosynthèse. Etude
de l'efficacité et du dosage optimal du produit selon les conditions climatiques (température, luminosité) et la variété,
ainsi que son efficacité lorsqu'il est associé à l’éclaircissage mécanique.
Bulletin Biblio Automne 2015
120
00115737 B

SCHWARTAU (H) - ONLY MORE PEARS FROM THE SOUTHERN HEMISPHERE ? - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 30-31 - eng, photo.
Prévisions de source WAPA (l’association mondiale de la pomme et de la poire) des exportations de pommes et de
poires de l’hémisphère sud en 2015.
00115769 B

SPADONI (A), GUIDARELLI (M), PHILLIPS (J), (ET AL.) - IT/UNIV BOLOGNA - TRANSCRIPTIONAL PROFILING OF
APPLE FRUIT IN RESPONSE TO HEAT TREATMENT : INVOLVEMENT OF A DEFENSE RESPONSE DURING
PENICILLIUM EXPANSUM INFECTION - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 101 n° , 2015 : p. 37-48 bibl., eng, graph., tabl.
Analyse du changement dans l’expression des gènes de la pomme Ultima Gala suite à un traitement à l’eau chaude
(45°C pendant 10 min). L’influence de ce traitement thermique sur la germination in vitro et in vivo de Penicillium
expansum (l'agent causal de la pourriture bleue) a ensuite été évalué.
00115785 B

MOGGIA (C), PEREIRA (M), YURI (J A), (ET AL.) - CL/UNIV TALCA - PREHARVEST FACTORS THAT AFFECT THE
DEVELOPMENT OF INTERNAL BROWNING IN APPLES CV. CRIPP'S PINK : SIX-YEARS COMPILED DATA POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 101 n° , 2015 : p. 49-57 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Bilan de 6 ans d’étude menée au Chili, sur les facteurs exerçant une influence sur le développement du brunissement
interne de la pomme, cultivar Cripp’s Pink au cours de l’entreposage frigorifique : influence de la situation géographique
du verger, des conditions climatiques et de la maturité du fruit lors de la récolte. Les résultats démontrent que les trois
variables exercent une influence sur le brunissement diffus, le brunissement à diffusion radiale ou un mélange des deux.
00115789 B

TORRES (E), RECASENS (I), PERIS (J M), (ET AL.) - ES/IRTA LLEIDA, ES/UNIV LLEIDA - INDUCTION OF
SYMPTOMS PRE-HARVEST USING THE "PASSIVE METHOD" : AN EASY WAY TO PREDICT BITTER PIT POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 101 n° , 2015 : p. 66-72 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude de quatre méthodes pour prévenir l’incidence pré-récolte du bitter pit de la pomme cultivar Golden Smoothee :
deux méthodes nouvelles (développement du bitter pit naturellement par la "méthode passive" et ensachage des fruits
cueillis avant leur maturité) et deux méthodes connues (infiltration de sels de magnésium dans les fruits et trempage des
fruits dans une solution d’éthéphon). Les résultats démontrent l'efficacité de la "méthode passive" pour prédire le bitter
bit.
00115831 L

MUNIER MARSOLLIER (I) - A L'ORIGINE : LA POMME SAUVAGE MALUS SYLVESTRIS MILLER - FRUITS
OUBLIES n° 62, 2015 : p. 33-37 - fre, photo.
00115853 B

WUNSCHE (J N), HEYN (C S) - DE/UNIV HOHENHEIM - CONSUMER RESPONSES TO FRUIT QUALITY OF
'JONAGOLD' APPLES TREATED WITH POSTHARVEST APPLICATION OF 1-METHYLCYCLOPROPENE (1-MCP)
UNDER AIR AND CONTROLLED ATMOSPHERE STORAGE CONDITIONS - EUROPEAN JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 1, 2015 : p. 3-10 - bibl., eng, graph.
Etude sur 3 ans pour déterminer les effets de l'application de SmartFresh (1-MCP) et de l'entreposage en atmosphère
contrôlée ou à l'air à 1°C sur les propriétés physiques et organoleptiques des pommes Jonagold. Un panel de
consommateurs a évalué les fruits après 2, 3, 4, 5, 6 et 9 mois d'entreposage selon l'année de l'étude. Examen du
ramollissement, du jaunissement et de la teneur en acidité totale des fruits. La qualité des fruits a été détériorée selon la
durée de l'entreposage, par contre la perte en qualité était moindre lorsque les fruits avaient reçu le traitement
SmartFresh. Les mesures obtenues étaient en accord avec les préférences des consommateurs. Les consommateurs ont
préféré les fruits ayant subi le traitement SmartFresh, entreposés en atmosphère contrôlée.
Bulletin Biblio Automne 2015
121
00115854 B

ZANELLA (A), ROSSI (O) - DE/LAIMBERG RES CENTRE FOR AGRI AND FORESTRY - POST-HARVEST
RETENTION OF APPLE FRUIT FIRMNESS BY 1-METHYLCYCLOPROPENE (1-MCP) TREATMENT OR DYNAMIC
CA STORAGE WITH CHLOROPHYLL FLUORESCENCE (DCA-CF) - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL
SCIENCE 80 n° 1, 2015 : p. 11-17 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude sur 6 ans de l'influence de l'application de SmartFresh (1-MCP) et de l'entreposage en atmosphère contrôlée
dynamique avec la technique de fluorescence chlorophyllienne (DCA-CF) sur la fermeté des pommes (Braeburn, Gala,
Red Delicious, Golden Delicious, Cripps Pink, Fuji) : examen de la fermeté directement après l'entreposage ou après une
période de 7 jours à 20°C. Comparaison avec les fruits entreposés en ULO et/ou en atmosphère contrôlée sans
traitement SmartFresh. Les meilleurs résultats sont obtenus avec le traitement SmartFresh et la DCA-CF mais à des
degrés différents selon la variété.
00115855 B

GABIOUD REBEAUD (S), GASSER (F) - CH/AGROSCOPE - FRUIT QUALITY AS AFFECTED BY 1-MCP
TREATMENT AND DCA STORAGE - A COMPARISON OF THE TWO METHODS - EUROPEAN JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 1, 2015 : p. 18-24 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour évaluer et comparer l'influence de l'application de SmartFresh (1-MCP), du moment de l'application et de
l'entreposage en atmosphère contrôlée dynamique sur la qualité des pommes Golden Delicious récoltées à quatre dates
différentes. L'influence du traitement SmartFresh sur la fermeté et l'acidité totale a été comparée selon 3 modalités
d'entreposage : à l'air, en ULO, en atmosphère contrôlée dynamique. La production d'éthylène a été mesurée pour
mieux comprendre le comportement physiologique du fruit selon les conditions d'entreposage. Revue des avantages et
inconvénients des deux méthodes selon les résultats obtenus d'études précédentes.
00115856 B

KOPCKE (D) - 1-METHYLCYCLOPROPENE (1-MCP) AND DYNAMIC CONTROLLED ATMOSPHERE (DCA)
APPLICATIONS UNDER ELEVATED STORAGE TEMPERATURES : EFFECTS ON FRUIT QUALITY OF ELSTAR,
JONAGOLD AND GLOSTER APPLE (MALUS DOMESTICA BORKH.) - EUROPEAN JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 1, 2015 : p. 25-32 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude des réponses de plusieurs cultivars de pommes (Elstar Elshof, Elstar Elswout, Jonagold Marnica, Jonagold Red
Jonaprince, Gloster) au traitement SmartFresh (1-MCP) et à l'entreposage sous atmosphère contrôlée dynamique (DCA)
à différentes températures comparées à l'entreposage en ULO. Examen de la qualité des fruits (poids, amidon, fermeté,
teneur en matières sèches solubles, acidité totale) après le stockage. Les meilleurs résultats sont obtenus à des
températures plus élevées (3,5 – 10°C) avec le traitement 1-MCP et l’entreposage sous DCA.
00115857 B

KITTEMANN (D), MCCORMICK (R), NEUWALD (D A) - DE/UNIV HOHENHEIM - EFFECT OF HIGH TEMPERATURE
AND 1-MCP APPLICATION OR DYNAMIC CONTROLLED ATMOSPHERE ON ENERGY SAVINGS DURING APPLE
STORAGE - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 1, 2015 : p. 33-38 - bibl., graph., eng, ill.,
tabl.
Etude des économies réalisées par la combinaison de l'application de SmartFresh (1-MCP) et l'entreposage en ULO à
des températures élevées comparées à l'entreposage en atmosphère contrôlée dynamique (DCA) ou l'entreposage en
ULO sans traitement 1-MCP des pommes (Golden Delicious, Jonagold et Pinova). Examen de l'influence sur la qualité des
fruits.
00115864 B

VLIEGEN VERSCHURE (A), POLDERVAART (G) - WHAT APPLE VARIETIES ARE PLANTED BY EUROPEAN FRUIT
GROWERS ? - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 10-12 - eng, photo.
Le point sur les principales variétés de pommier plantées en Europe (le Tyrol du Sud, la France, l'Autriche, l'Europe de
l'Est, la région du Lac de Constance, la Grande Bretagne, les Pays-Bas et la Belgique).
00115876 L

MARLIAC (G), PENVERN (S), BARBIER (J M), LESCOURRET (F), CAPOWIEZ (Y) - FR/INRA - IMPACT OF CROP
PROTECTION STRATEGIES ON NATURAL ENEMIES IN ORGANIC APPLE PRODUCTION - AGRONOMY FOR
SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 803-813 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
122
00115877 L, B

GIRAUD (M) - FR/CTIFL - MALADIE DES TACHES LENTICELLAIRES OU GLOEOSPORIOSE - NEOFABRAEA
ALBA (GUTHRIE) VERKLEY - FICHE BIO-AGRESSEUR - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 692, 2015 : encart F VAR 45 - fre, photo., ill., bibl.
Les gloeosporioses représentent un groupe de maladies de conservation affectant la pomme et la poire, apparaissant
après plusieurs mois de stockage. Plusieurs espèces sont responsables, appartenant aux genres Neofabraea et
Colletotrichum.
00115894 L

TAHIR (I I), SVENSSON (S E), HANSSON (D) - SE/UNIV ALNARP - FLOOR MANAGEMENT SYSTEMS IN AN
ORGANIC APPLE ORCHARD AFFECT FRUIT QUALITY AND STORAGE LIFE - HORTSCIENCE 50 n° 3, 2015 : p.
434-441 - eng, graph., tabl., bibl.
00115896 L

MAYS (N), ROM (C R), BRYE (K R), SAVIN (M C), GARCIA (M E) - US/UNIV ARKANSAS - GROUNDCOVER
MANAGEMENT SYSTEM AND NUTRIENT SOURCE IMPACTS ON SOIL QUALITY INDICATORS IN AN
ORGANICALLY MANAGED APPLE (MALUS X DOMESTICA BORKH.) ORCHARD IN THE OZARK HIGHLANDS HORTSCIENCE 50 n° 2, 2015 : p. 295-303 - eng, graph., tabl., bibl.
00115902 L

PUJOL (J) - FR/SSP - PRATIQUES PHYTOSANITAIRES EN ARBORICULTURE - DES TRAITEMENTS
PHYTOSANITAIRES DANS LES VERGERS DE POMMIERS VARIABLES SELON LES BASSINS DE PRODUCTION AGRESTE - PRIMEUR n° 323, 2015 : 7 p. - fre, graph., tabl., carte, bibl.
En 2011, les vergers de pommiers des principaux bassins de production ont reçu en moyenne 35 traitements
phytosanitaires : 22 contre les maladies fongiques, la tavelure notamment, 9 contre les insectes ravageurs, 2 contre les
mauvaises herbes et 2 pour réguler la charge en fruits des arbres. Le nombre total de traitements varie cependant selon
le niveau des pressions parasitaires, de 27 en moyenne dans le bassin de production du Nord/Nord-Ouest à plus de 40
dans celui du Centre/Ouest. Des mesures de prévention et de suivi des contaminations, le recours à la confusion
sexuelle pour limiter les attaques d’insectes et l’enherbement volontaire des vergers visent à réduire le nombre des
traitements.
00115912 L

VALASEVICH (N), CIESLINSKA (M), KOLBANOVA (E) - RU/INST FOR FRUIT GROWING, PL/INST OF
HORTICULTURE - MOLECULAR CHARACTERIZATION OF APPLE MOSAIC VIRUS ISOLATES FROM APPLE AND
ROSE - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 141 n° 4, 2015 : p. 839-845 - eng, tabl., bibl.
00115936 L

ACIMOVIC (S G), ZENG (Q), MCGHEE (G C), SUNDIN (G W), WISE (J C) - US/UNIV MICHIGAN - CONTROL OF FIRE
BLIGHT (ERWINIA AMYLOVORA) ON APPLE TREES WITH TRUNK-INJECTED PLANT RESISTANCE INDUCERS
AND ANTIBIOTICS AND ASSESSMENT OF INDUCTION OF PATHOGENESIS-RELATED PROTEIN GENES FRONTIERS IN PLANT SCIENCE 6 n° ARTICLE 16, 2015 : 10 p. - eng, tabl., graph., bibl.
00115938 L

ACIMOVIC (S G) - US/UNIV MICHIGAN - DISEASE MANAGEMENT IN APPLES USING TRUNK INJECTION
DELIVERY OF PLANT PROTECTIVE COMPOUNDS - THESE - 2014 : 382 p. - FI-LX 8 - eng, graph., tabl., photo., bibl.
00115945 L

DUGA (A T), RUYSEN (K), DEKEYSER (D), NUYTTENS (D), BYLEMANS (D), NICOLAI (B M), VERBOVEN (P) BE/KU LEUVEN, BE/ILVO, BE/PC FRUIT - SPRAY DEPOSITION PROFILES IN POME FRUIT TREES : EFFECTS OF
SPRAYER DESIGN, TRAINING SYSTEM AND TREE CANOPY CHARACTERISTICS - CROP PROTECTION 67 n° ,
2015 : p. 200-213 - FI-LX 8 - eng, photo., graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
123
00115950 B

BRUNNER (P) - THE THINNING OPPORTUNITIES OFFERED BY BREVIS® - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 14-15 - eng, photo.
Des essais menés au sein du centre de recherche de Laimburg au Tyrol du Sud confirment l’efficacité du nouveau
produit éclaircissant post-floral, le Brevis®, sur pommier. Le point sur son mode d’action, qui repose sur l’inhibition de la
photosynthèse, le programme d'éclaircissage, son efficacité selon la variété et les effets secondaires possibles
(russeting).
00115953 B

VLIEGEN VERSCHURE (A) - CISGENESIS IS ON THE MARCH IN EUROPEAN FRUIT BREEDING - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 18-19 - eng, ill., photo.
La cisgenèse est un processus de génie génétique qui permet de transférer artificiellement des gènes entre des
organismes qui pourraient être croisés selon des méthodes d'hybridation classiques. La cisgenèse présente l'avantage
théorique sur les méthodes de sélection classiques de permettre que de nouveaux cultivars soient créés plus rapidement
et à moindre coût et que seuls les gènes d'intérêt soient transférés. Synthèse des communications présentées sur ce
sujet à Interpoma 2014 : sélection de variétés de pommier résistantes à la tavelure, l'opinion publique concernant les
OGM, culture de la papaye génétiquement modifiée.
00115956 B

O ROURKE (D) - AFRICA'S PROMISE - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 20-21 - graph.,
photo., eng
L'évolution des importations de fruits frais (pommes, cerises, poires...) par l'Afrique : volumes et valeurs des
importations entre 2001 et 2013, concurrence sur les marchés africains entre les importations et la production intérieure,
influence de la situation politique et économique de certains pays sur les perspectives futures des importations.
00115973 L

ZANOTELLI (D), MONTAGNANI (L), MANCA (G), SCANDELLARI (F), TAGLIAVINI (M) - IT/UNIV BOLZANO BOZEN,
IT/FOREST SERVICE, IT/INST ENV SUSTAIN - NET ECOSYSTEM CARBON BALANCE OF AN APPLE ORCHARD EUROPEAN JOURNAL OF AGRONOMY 63 n° , 2015 : p. 97-104 - eng, graph., tabl., bibl.
00116003 P

COUREAU (C), MATHIEU (V) - FR/STATION LA MORINIERE, FR/CTIFL - ENTRETIENS TECHNIQUES FRUITS
CTIFL/SIVAL 2015 - ECLAIRCISSAGE POMMIER - POIRIER : PERSPECTIVES 2015 - INFOS CTIFL n° 310, 2015 :
p. 6-7 - fre
Lors de la 29e édition du Sival, les entretiens techniques fruits ont réuni 170 personnes sur le thème de l’éclaircissage
du pommier et du poirier. Un point d’étape concernant ces deux espèces a été réalisé sur cette thématique, ainsi que les
perspectives à venir. Les intervenants étaient tous des responsables d’essais membres du groupe de travail national
éclaircissage Ctifl/stations régionales animé par le Ctifl. La manifestation a débuté logiquement par un état des lieux des
différents aspects réglementaires, puis une synthèse concernant la maîtrise de la charge du poirier. Enfin, les résultats
des premiers essais réalisés avec un inhibiteur de photosynthèse ont été présentés.
00116004 P

GIRAUD (M) - FR/CTIFL - COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LE CHANCRE EUROPEEN DU POMMIER - L'ETAT
ACTUEL DES CONNAISSANCES - INFOS CTIFL n° 310, 2015 : p. 8-12 - fre, photo., bibl.
Le Chancre à Nectria (Neonectria ditissima) est l’une des plus graves maladies du pommier qui sévit dans le nord de
l’Europe. Même si l’agent pathogène est décrit et étudié depuis longtemps, il donne l’impression d’être relativement mal
connu. Organisée par l’université suédoise de sciences agronomiques, cette manifestation a réuni des chercheurs
d'Europe septentrionale (Suède, Norvège, Royaume-Uni, Pays-Bas), de Nouvelle-Zélande et du Brésil, ainsi que de
France (Inra d’Angers et Ctifl) pour faire le point sur l’état des connaissances. Les thèmes ont été les suivants : biologie,
épidémiologie, moyens de protection en verger et en pépinière et la sélection de variétés tolérantes.
Bulletin Biblio Automne 2015
124
00116009 P

MATHIEU (V), LAVOISIER (C), BOUNIOL (M), SAINT HILARY (J F) - FR/CTIFL, FR/STATION LA MORINIERE,
FR/CEHM, FR/CEFEL - ECLAIRCISSAGE DU POMMIER PAR INHIBITION DE PHOTOSYNTHESE - BILAN
D'ESSAIS AVEC UN NOUVEAU PRODUIT : BREVIS(R) - INFOS CTIFL n° 310, 2015 : p. 37-45 - fre, photo., graph.
00116022 B

WINISDORFFER (G), MUSSE (M), QUELLAC (S), (ET AL.) - FR/IRSTEA, FR/INRA - ANALYSIS OF THE DYNAMIC
MECHANICAL PROPERTIES OF APPLE TISSUE AND RELATIONSHIPS WITH THE INTRACELLULAR WATER
STATUS, GAS DISTRIBUTION, HISTOLOGICAL PROPERTIES AND CHEMICAL COMPOSITION - POSTHARVEST
BIOLOGY AND TECHNOLOGY 104 n° , 2015 : p. 1-16 - bibl., eng, graph., tabl.
Evaluation de plusieurs paramètres impliqués dans le comportement mécanique dynamique des tissus de 6 variétés de
pomme, entreposées entre 1 et 6 mois, à l'aide de méthodes destructives et non destructives : état hydrique
intracellulaire, porosité, propriétés histologiques, composition chimique.
00116036 B

POLDERVAART (G) - MORE TREES PLANTED THAN EVER BEFORE - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE
n° 5, 2015 : p. 8-9 - eng, photo.
Le point sur le nombre de pommiers plantés selon la variété en Allemagne du Nord : Elstar, Jonagold, Braeburn,
Holsteiner Cox, Kanzi, Junami, Wellant. Quelques informations sur les surfaces de production, les préférences des
consommateurs et les caractéristiques des fruits.
00116038 B

SCHOLTEN (H) - CONSIDERABLE DROP IN TOP FRUIT HECTARAGE IN FRANCE - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 5, 2015 : p. 10-11 - eng, photo.
Le point sur la production de pommes et de poires en France : baisse importante des surfaces de production, évolution
de la filière depuis les années 80, rentabilité selon la variété, évolution de la production selon le bassin de production,
choix variétal, âge des vergers.
00116042 B

LABANOWSKA BURY (D) - AMERICAN APPLE MARKET IS SUFFERING SLOW EROSION - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 5, 2015 : p. 14-15 - eng, photo.
Situation actuelle du marché de la pomme aux Etats-Unis : production et consommation nationales, choix variétal,
difficultés rencontrées pour la commercialisation du produit (qualité, prix, évolution des habitudes des consommateurs).
00116052 B

SALVIA TRUJILLO (L), ROJAS GRAU (M A), SOLIVA FORTUNY (R), MARTIN BELLOSO (O) - ES/UNIV LLEIDA - USE
OF ANTIMICROBIAL NANOEMULSIONS AS EDIBLE COATINGS : IMPACT ON SAFETY AND QUALITY
ATTRIBUTES OF FRESH-CUT FUJI APPLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 105 n° , 2015 : p. 816 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude de l’efficacité antimicrobienne de nanoémulsions d’huiles essentielles (à base de citronnelle) en tant qu’enrobage
comestible pour la pomme de quatrième gamme (Fuji) : influence sur les qualités microbiologique et organoleptique du
fruit.
00116084 L

MAITRISE DE LA CHARGE DU POMMIER - BREVIS®, HOMOLOGUE
ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° HS MAI, 2015 : p. 23-25 - fre, graph., photo.
POUR
L'ECLAIRCISSAGE
-
Un nouveau produit éclaircissant post-floral, le Brevis, vient d'être homologué. Toutes les études réalisées depuis 5 ans
par le Ctifl et les stations régionales, démontrent une réelle efficacité étroitement corrélée à la dose. D'après Infos Ctifl
2015 310 p37-45.
00116089 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LA POMME - LINEAIRES n° 309, 2015 : p. 96 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur la pomme.
Bulletin Biblio Automne 2015
125
00116189 L, B

FR/CTIFL - MANDY® INOLOV COV, VARIETE RESISTANTE AUX SOUCHES COMMUNES DE TAVELURE (GENE
VF) - FICHE TECHNIQUE 171 - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 693, 2015 : encart - F VAR 41 - fre, graph.,
photo.
00116190 L, B

FR/CTIFL - GROUPE VARIETAL JONAGOLD, VARIETE DE POMME - FICHE TECHNIQUE 172 - ARBORICULTURE
FRUITIERE (L') n° 693, 2015 : encart - F VAR 41 - fre, graph., photo.
00116195 B

CHIU (Y C), CHOU (X L), GRIFT (T E), CHEN (M T) - TW/UNIV ILAN - AUTOMATED DETECTION OF
MECHANICALLY INDUCED BRUISE AREAS IN GOLDEN DELICIOUS APPLES USING FLUORESCENCE IMAGERY
- TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 2, 2015 : p. 215-225 - bibl., eng, ill., photo., graph.
Utilisation de l'imagerie de fluorescence pour la détection des dégâts mécaniques subis par la pomme Golden Delicious
lors de la récolte. Lors du triage des fruits cette technique permet la détection automatique de ce type de blessure 1
heure après l'impact avant que les dégâts ne soient visibles à l'oeil nu.
00116197 B

KIM (J Y), GLENN (D M) - MEASUREMENT OF PHOTOSYNTHETIC RESPONSE TO PLANT WATER STRESS
USING A MULTI-MODAL SENSING SYSTEM - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 2, 2015 : p. 233-240 - bibl.,
eng, graph., photo., tabl.
Développement et évaluation d'un système multimodal de détection pour la mesure de la réaction photosynthétique du
pommier (cultivar Gale Gala) au stress hydrique. Ce système permet de mesurer la réflectance et la température du
couvert végétal, ainsi que la photosynthèse. Les résultats démontrent que la signature spectrale et la température du
couvert végétal sont étroitement liées au stress hydrique des jeunes pommiers.
00116199 P, L

LA PINK LADY PASSE AU FOURNEAU - LINEAIRES n° 311, 2015 : p. 83 - fre, photo.
Pink Lady crée la marque Miss Chef, positionnée sur un usage culinaire, pour valoriser les pommes écartées par le
cahier des charges très strict de Pink Lady.
00116205 B

SCHLOFFER (K) - SCAB CONTROL IN THE SECOND HALF OF THE SEASON - HOW CAN STORAGE SCAB BE
PREVENTED? - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 6, 2015 : p. 8-9 - eng, graph., photo., tabl.
Conseils pour lutter contre les infections secondaires de la tavelure (Venturia inaequalis) du pommier : sensibilité à la
maladie selon la variété, influence de la sévérité des dégâts lors de l'infection primaire sur la stratégie de lutte contre
l'infection secondaire, influence de la pluviométrie, avant la récolte, sur la sévérité des dégâts au cours de la
conservation des fruits, importance de réduire la vigueur de l'arbre car seules les jeunes feuilles sont sensibles à la
maladie, importance de retraiter les arbres en cas de pluie, utilisation du modèle RIMpro pour mieux cibler les
traitements chimiques, possibilité d'appliquer un traitement à base de cuivre 14 jours avant la récolte selon la variété.
00116206 B

DORIGONI (A), MICHELI (F) - THE FRUIT WALL : ARE TALL TREES REALLY NECESSARY ? - EUROPEAN
FRUITGROWERS MAGAZINE n° 6, 2015 : p. 10-13 - photo., eng
Informations sur l'influence de la hauteur et de la largeur de l'arbre sur la productivité d'un verger de pommier conduit
en mur fruitier : atouts du mur fruitier (mécanisation de la culture, avantages agronomiques et économiques), avantages
et inconvénients des arbres haute-tiges ou basse-tiges, moyens de réduire la croissance des arbres (taille des racines,
applications de régulateurs de croissance, conditions de déficit hydrique en milieu contrôlé), moyens pour "déstructurer"
les arbres (augmentation du nombre de tiges, taille courte).
Bulletin Biblio Automne 2015
126
00116207 B

POLDERVAART (G) - THE BALKAN COUNTRIES AND RUSSIA ARE IMPORTANT SALES MARKETS FOR GREEK
APPLES - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 6, 2015 : p. 14-16 - eng, photo., tabl.
Présentation des différents thèmes abordés lors de la foire commerciale grecque sur la filière fruits qui a eu lieu en
2015 : volumes de production des différentes espèces en 2014, volumes de production des principales variétés de
pomme en 2014, description des coopératives et des volumes exportés, préférences des consommateurs russes en
matière de variétés de pommes, principaux importateurs de pommes grecques, choix variétal pomme en Grèce.
00116213 L
KOHEK (S), GUID (N), TOJNKO (S), UNUK (T), KOLMANIC (S) - SI/UNIV MARIBOR - EDUAPPLE : INTERACTIVE
TEACHING TOOL FOR APPLE TREE CROWN FORMATION - HORTTECHNOLOGY 25 n° 2, 2015 : p. 238-246 - FILX 8 - eng, tabl., ill., graph., bibl.
00116217 L

MAZZOLA (M), HEWAVITHARANA (S), STRAUSS (S L) - US/USDA ARS - BRASSICA SEED MEAL SOIL
AMENDMENTS TRANSFORM THE RHIZOSPHERE MICROBIOME AND IMPROVE APPLE PRODUCTION
THROUGH RESISTANCE TO PATHOGEN REINFESTATION - PHYTOPATHOLOGY 105 n° 4, 2015 : p. 460-469 eng, graph., tabl., bibl.
00116227 L

CAFFIER (V), PATOCCHI (A), EXPERT (P), BELLANGER (M N), DUREL (C E), HILBER BODMER (M), BROGGINI (G
A L), GROENWOLD (R), BUS (V G M) - FR/INRA, CH/ARS, NL/UNIV WAGENINGEN, NZ/NZ INST FOR PLANT AND
FOOD RES LIM - VIRULENCE CHARACTERIZATION OF VENTURIA INAEQUALIS REFERENCE ISOLATES ON
THE DIFFERENTIAL SET OF MALUS HOSTS - PLANT DISEASE 99 n° 3, 2015 : p. 370-375 - FI-LX 8 - eng, tabl.,
photo., bibl.
00116245 P

MER (R) - POMME - FRANCE : LA CAMPAGNE DEMARRE MAL - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 40-42 - fre, photo.
L'embargo russe a jeté le trouble chez tous les opérateurs pomme, généralement centrés sur l'export. Mais c'est en
situation de crise qu'une filière révèle ses fragilités ou ses capacités de résilience.
00116258 L

SEPPA (L), LATVALA (T), AKAICHI (F), GIL (J M), TUORILA (H) - FI/UNIV HELSINKI, FI/LUKE, GB/SRUC, ES/CREDA
UPC IRTA - WHAT ARE DOMESTIC APPLES WORTH ? HEDONIC RESPONSES AND SENSORY INFORMATION
AS DRIVERS OF WILLINGNESS TO PAY - FOOD QUALITY AND PREFERENCE 43 n° , 2015 : p. 97-105 - eng, tabl.,
graph., bibl.
00116265 L

MAALOULOY (M), FRANCK (P), LAVIGNE (C) - FR/INRA - TEMPORAL DYNAMICS OF PARASITOID
ASSEMBLAGES PARASITIZING THE CODLING MOTH - BIOLOGICAL CONTROL 82 n° , 2015 : p. 31-39 - eng, tabl.,
graph., bibl.
00116272 L

MOREIRA (R R), MAY DE MIO (L L) - BR/UNIV PARANA - POTENTIAL BIOLOGICAL AGENTS ISOLATED FROM
APPLE FAIL TO CONTROL GLOMERELLA LEAF SPOT IN THE FIELD - BIOLOGICAL CONTROL 87 n° , 2015 : p.
56-63 - eng, graph., photo., bibl.
00116293 L

JUNG (S K), CHOI (H S) - KR/UNIV DAEGU - EFFECTS OF 1-MCP OR PACKAGING FILM ON THE QUALITY AND
GAS COMPOSITION OF FUJI APPLE FRUIT DURING LONG-TERM STORAGE - JOURNAL OF HORTICULTURAL
SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 3, 2015 : p. 344-348 - eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
127
00116324 L

KOHL (J), SCHEER (C), HOLB (I J), MASNY (S), MOLHOEK (W) - NL/WAGENINGEN UR PLANT RES INT,
DE/FOUNDATION KOMPETENZZENTRUM OBSTBAU BODENSEE, HU/UNIV DEBRECEN, PL/RES INST HORT TOWARD AN INTEGRATED USE OF BIOLOGICAL CONTROL BY CLADOSPORIUM CLADOSPORIOIDES H39 IN
APPLE SCAB (VENTURIA INAEQUALIS) MANAGEMENT - PLANT DISEASE 99 n° 4, 2015 : p. 535-543 - eng, graph.,
tabl., bibl.
00116373 P

MARTIN (J) - POMME : JOYA® VEUT SE DÉVELOPPER - VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 24 - fre, photo.
La pomme tardive bicolore Joya® (variété Cripps Red) cherche à s'installer sur le long terme dans les enseignes. Forte
de ses atouts agronomiques, elle entend mobiliser de nouveaux producteurs et élargir sa cible, depuis les adolescents
vers leur famille.
00116378 B

DORIGONI (A), MICHELI (F) - RETI MULTIFUNZIONALI IN FRUTTETO : DIRADO, ANTIGRANDINE E DIFESA INFORMATORE AGRARIO (L') n° 4, 2015 : p. 51-55 - graph., ita, photo., tabl.
Utilisation de filets multifonctionnels en monorang en verger de pommier en Italie entre 2011 et 2014 : effet
éclaircissant du filet, protection contre la grêle, réduction de l’humidité qui permet de réduire l’incidence des
champignons pathogènes, protection contre le carpocapse des pommes et des poires.
00116392 B

GUALANDRI (V), DE CONCINI (M), BRANZ (A), (ET AL.) - MELO, PER IL MARCIUME DEL CUORE E
FONDAMENTALE LA PREVENZIONE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 10, 2015 : p. 44-46 - ita, photo.
Mesures prophylactiques pour lutter contre les pourritures du coeur des pommes (causées par Fusarium sp. et
Botryosphaeria sp.) qui provoquent des dégâts importants au cours de l'entreposage.
00116397 L

KNIELING (S), MONNEY (P) - CH/SERVICE CANTONAL DE L'AGRICULTURE DU VALAIS, CH/AGROSCOPE OPTIMISATION DE L’IRRIGATION DES JEUNES VERGERS - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE
HORTICULTURE 47 n° 3, 2015 : p. 168-175 - fre, photo., tabl., graph., bibl.
Le premier de deux essais consacrés à l’irrigation des jeunes vergers de pommier comparait l’aspersion et le goutte-àgoutte sur la variété Golden Orange dans un verger à haute densité, avec un seuil pour l’irrigation de 40 à 60 cbar
mesuré à 30 cm de profondeur du sol. L’essai 2 testait le goutte-à-goutte automatique avec quatre fréquences
d’irrigation sur la variété Braeburn cultivée en verger standard, avec un seuil pour l’irrigation de 25 cbar mesuré à 30 cm
de profondeur. Dans l’essai 1, le goutte-à-goutte a légèrement réduit la vigueur par rapport à l’aspersion, a augmenté de
54 % le rendement en fruits et a permis une économie d’eau de 65 à 75 % selon l’année. Dans l’essai 2, l’automatisation
s’est révélée intéressante pour favoriser la vigueur des jeunes arbres. Le goutte-à-goutte permet ainsi de grandes
économies d’eau sans pénaliser le rendement en fruits, tandis que l’automatisation permet d’adapter les apports aux
besoins de la culture. Dans les conditions de l’essai, deux à quatre apports quotidiens automatisés ont répondu de
manière optimale aux fluctuations de la demande du verger.
00116403 L

DAMOS (P), ESCUDERO COLOMAR (L A), IORIATTI (C) - CY/UNIV CYPRUS, ES/IRTA, IT/FONDAZIONE MACH INTEGRATED FRUIT PRODUCTION AND PEST MANAGEMENT IN EUROPE : THE APPLE CASE STUDY AND
HOW FAR WE ARE FROM THE ORIGINAL CONCEPT ? - INSECTS 6 n° 3, 2015 : p. 626-657 - eng, graph., bibl.
00116411 L

FR/STATION LA MORINIERE - VERGERS ECORESPONSABLES ET INNOVATION... L'AGROECOLOGIE EN
MARCHE - JOURNEE TECHNIQUE, LA MORINIERE ST EPAIN (37) : 25/06/2015 - FR/STATION LA MORINIERE 2015 : cd - ARMOIRE JOURNÉES - fre
Bulletin Biblio Automne 2015
128
00116439 P

CELEYRETTE (C) - HÉMISPHÈRE SUD - POMME, POIRE, KIWI : MONTER LA BARRE ! - VEGETABLE n° 322,
2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Etalement des campagnes européennes, dérégulation monétaire et hausse des coûts de production ont fragilisé le
travail réalisé avec les opérateurs de l'hémisphère sud en fruits à pépins. Pour autant, certaines stratégies marketing
ciblées ont fait leurs preuves et s'avèrent aujourd'hui encore payantes. Encadré sur le kiwi Sungold de Zespri.
00116451 B

PIZZINAT (A), NARI (L), PAVARINO (A), VITTONE (G) - DIRADO MECCANICO DEL MELO : L'EFFICACIA SULLE
FORME IN PARETE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 12, 2015 : p. 61-64 - graph., ita, ill., photo., tabl.
Etude pour évaluer l'efficacité de l'éclaircissage mécanique en verger de pommier conduit en mur fruitier selon la
forme de l'arbre (solaxe, fuseau, axe central, etc.).
00116453 B

BALDESSARI (M), ANGELI (G), TOMASI (C), TOLOTTI (G) - GESTIONE INTEGRATA DEGLI AFIDI CENEROGNOLO
E LANIGERO DEL MELO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 13, 2015 : p. 48-52 - ita, photo., tabl.
Bilan des essais de lutte intégrée contre le puceron cendré du pommier et le puceron lanigère du pommier en verger
de pommier en Italie.
00116464 B

ANGELI (G), GIULIANI (G), RIZZI (C), PROFAIZER (D) - GESTIRE LA TICCHIOLATURA DEL MELO CON I
FUNGICIDI SDHI - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 17, 2015 : p. 64-68 - ita, photo., tabl.
Bilan des essais menés entre 2010 et 2014 en Italie pour évaluer l'efficacité du fluopyrame contre la tavelure du
pommier Venturia inaequalis.
00116474 P, L, B

CODRON (J M) - FR/INRA - GESTION DES RISQUES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRE DANS LA FILIÈRE
POMME - LE PROJET SUSTAIN'APPLE - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 16-22 - fre, graph., photo., bibl.
La pomme est en France, le premier fruit consommé et exporté. La filière est sous haute surveillance d'un point de vue
sanitaire et phytosanitaire du fait d'une réglementation nationale et européenne, de normes privées de résidus, de
barrières phytosanitaires de certains pays émergents et de perceptions parfois critiques des consommateurs. Le projet
Sustain'Apple vise à éclairer les solutions organisationnelles et institutionnelles (moins étudiées que les solutions
techniques) pour maintenir et renforcer la durabilité de la pomme (qualité sanitaire du fruit, compétitivité des firmes,
bilan environnemental). Les recherches sont faites à différents niveaux de la filière (bassin de production, distribution
marché national, commerce international, sphère publique de la négociation des protocoles phytosanitaires). Sont
également pris en compte les circuits courts et les concurrents de la France à l'exportation (Italie et Chili).
00116478 P, B, L

VAYSSE (P), GIRAUD (M), LHEUREUX (F), MORONVALLE (A), ROGER (J M), GORRETTA (N), GERMAIN (C),
KERESZTES (B), GRENIER (G), NOURI (M) - FR/CTIFL, FR/IRSTEA, FR/IMS BORDEAUX - TAVELURE DU
POMMIER ET ANTHRACNOSES DU NOYER - DÉTECTION PRÉCOCE DES MALADIES FONGIQUES PAR
IMAGERIE HYPERSPECTRALE - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 42-46 - fre, photo., bibl.
La tavelure du pommier et les anthracnoses du noyer sont les maladies majeures pour ces deux espèces. Les
stratégies de lutte contre la tavelure sont basées sur des modèles climatiques. Les applications sont soit préventives
avec un nombre élevé de traitements, pour couvrir tous les événements contaminants et doivent être renouvelées en cas
de lessivage ou de pousses croissantes, soit curatives pour rattraper un défaut de protection. La connaissance précoce
de la réalité de l’infection permettrait de positionner les traitements sur des éléments contaminants réels. Sur noyer, la
meilleure connaissance des mécanismes d’infection est essentielle pour développer à terme des méthodes de lutte
ciblées contre ces agents pathogènes, les traitements précoces étant les plus efficaces. L’imagerie hyperspectrale peut
permettre de déterminer le moment de la contamination par le suivi in situ du développement des champignons.
Bulletin Biblio Automne 2015
129
00116535 L

BODIOU (D) - ECLAIRCISSAGE MECANIQUE PREFLORAL DU POMMIER - L'EFFICACITE DEPEND DE LA
SURFACE FOLIAIRE RETIREE - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694, 2015 : p. 22-24 - fre, photo.
D'après les travaux menés au CTIFL de Lanxade (24), l'efficacité de l'éclaircissage mécanique préfloral du pommier
dépend principalement de la surface foliaire retirée dont le rôle paraît plus important que la suppression mécanique des
fleurs. Par ailleurs, cette technique complémentaire à l'éclaircissage chimique améliore le calibre, la qualité des fruits,
sans perturber la pollinisation et le retour à fleurs. Seule la coloration des fruits peut être diminuée.
00116539 B

STERN (R A) - IL/MIGAL - THE PHOTOSYNTHESIS INHIBITOR METAMITRON IS A HIGHLY EFFECTIVE THINNER
FOR GOLDEN DELICIOUS APPLE IN A WARM CLIMATE - EFFICACITE ELEVEE DE L'ECLAIRCISSAGE DU
POMMIER GOLDEN DELICIOUS AVEC L'INHIBITEUR DE PHOTOSYNTHESE METAMITRON UTILISE EN CLIMAT
CHAUD - FRUITS 70 n° 3, 2015 : p. 127-134 - eng, bibl., graph.
Un fruit trop petit est un facteur restrictif dans la vente de pommes. Pour contourner ce problème, plusieurs
techniques ont été expérimentées, entre autres, l'éclaircissage des fleurs et des fruits par régulateurs de croissance pour
réduire la quantité récoltée. L'efficacité du métamitron a été évaluée sur 3 ans. L'efficacité du MM à faible dose en
comparaison aux doses pratiquées en Europe et aux Etats-Unis est probablement due à la température nocturne élevée
pendant les trois semaines consécutives à l'emploi du MM. Cette température a accentué la respiration du fruit et a
réduit l'assimilation de glucides durant la période critique du développement du fruit.
00116541 B

TAMAS (N), DOJNOV (B), MARGETIC (A), VUJCIC (M), SPIROVIC (B), MILETIC (N), DTEVIC (M), VUJCIC (Z) XS/UNIV BELGRADE - RESISTANCE TO COMMON ORGANOPHOSPHATE AND CARBAMATE INSECTICIDES IN
APHIS POMI (HEMIPTERA : APHIDIDAE) - RESISTANCE AUX INSECTICIDES ORGANOPHOSPHORES ET AUX
CARBAMATES COURAMMENT UTILISES SUR APHIS POMI (HEMIPTERE : APHIDIDAE) - FRUITS 70 n° 3, 2015 : p.
135-142 - eng, tabl., bibl.
La résistance aux insecticides des pucerons collectés dans deux pommeraies en culture conventionnelle et en culture
biologique a été soumise à une batterie de bio-essais et de tests biochimiques. Les deux populations des vergers
conventionnels se sont montrées résistantes au pirimicarbe et au diméthoate. Une augmentation de l'activité estérase a
été mise en évidence dans ces deux populations de pucerons résistantes.
00116544 B

QI (X D), WEI (J M), LI (H), ZHAO (D) - CN/UNIV HEBEI, CN/ENV MANAGEMENT COLLEGE CHINA, CN/HEBEI
ACADEMY AGRI AND FORESTRY SCI, CN/SHIJIAZHUANG VOCATIONAL COLLEGE OF IND COMMERCE - CELL
WALL METABOLISM AND RELATED GENE EXPRESSION IN MALUS DOMESTICA BORKH. DURING FRUIT
GROWTH AND SOFTENING - METABOLISME DE LA PAROI CELLULAIRE ET EXPRESSION GENIQUE ASSOCIEE
AU COURS DE LA CROISSANCE ET DU RAMOLLISSEMENT DE LA POMME MALUS DOMESTICA BORKH FRUITS 70 n° 3, 2015 : p. 153-161 - eng, tabl., bibl., graph.
L'objectif de l'expérimentation consistait à étudier le métabolisme de la paroi cellulaire lors des différentes étapes de la
croissance et du ramollissement du fruit, afin de procurer un aperçu sur la nature du développement du fruit. Les
variétés Fuji et Golden Delicious ont été utilisées pour cette étude. Au cours de leur croissance, les composants de la
paroi cellulaire des deux cultivars ont présenté des changements similaires alors que la teneur en pectine soluble
covalente des pommes Fuji était plus élevée que celle des Golden Delicious.
00116549 B

POLDERVAART (G) - GREEK APPLES AN INTERESTING EXPORT - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n°
7, 2015 : p. 8 - eng, photo., tabl.
Situation actuelle de l'exportation de la pomme grecque: tonnages importés par les principaux pays importateurs,
évolution des surfaces de production depuis l'an 2010.
00116553 B

LABANOWSKA BURY (D) - THE TIME HAS COME FOR POLISH VARIETIES - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 7, 2015 : p. 18-19 - eng, photo.
Le point sur le choix variétal de la pomme en Pologne : origine des principales variétés, préférences des
consommateurs, programmes de sélection variétale polonais.
Bulletin Biblio Automne 2015
130
00116562 L

BONHOMME (M) - FR/IUT TOULOUSE, FR/CTIFL - ETUDE D'UNE TECHNIQUE INNOVANTE, LA BACHE ANTIPLUIE, SUR LA CONDUITE D'UN VERGER DE POMMIER - MEMOIRE LICENCE PRO - FR/CTIFL - 2015 : 32 p. +
annexes - MEM LX-15 02 - fre, graph., tabl., photo., ill., bibl.
Compte tenu du contexte réglementaire vis-à-vis des traitements phytosanitaires, le Ctifl a entrepris l’expérimentation
d’une technique innovante : la bâche anti-pluie, comme protection anti-tavelure. Les résultats de 2011 à 2015 ont
montré une excellente efficacité de la technique. Il faut désormais caractériser l’effet de la bâche anti-pluie sur les
conditions climatiques au sein du verger, telles que la température, l’humectation, le rayonnement et l’état hydrique du
sol. De plus la bâche interceptant une importante partie des radiations lumineuses, un suivi de croissance sous bâche est
nécessaire.
00116580 L

MANICI (L M), KELDERER (M), CAPUTO (F), MAZZOLA (M) - IT/CRA CIN, IT/LAIMBURG RES CENTRE FOR
AGRICULTURE AND FOREST, US/USDA ARS - AUXIN-MEDIATED RELATIONSHIPS BETWEEN APPLE PLANTS
AND ROOT INHABITING FUNGI : IMPACT ON ROOT PATHOGENS AND POTENTIALITIES OF GROWTHPROMOTING POPULATIONS - PLANT PATHOLOGY 64 n° 4, 2015 : p. 843-851 - eng, tabl., graph., photo., bibl.
00116591 L

MARLIAC (G) - FR/INRA, FR/UNIV AVIGNON - INTENSIFICATION DE L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE :
CONSEQUENCES SUR LA REGULATION DES PHYTOPHAGES EN VERGES DE POMMIERS - THESE - FR/INRA 2014 : 167 p. - FI-LX 8 - fre, tabl., graph., photo., bibl.
Les objectifs de cette thèse sont : (i) d’établir un état des lieux de la diversité des stratégies de protection mises en
place par les producteurs en AB pour lutter contre les deux ravageurs majeurs en vergers de pommiers, le carpocapse
des pommes et le puceron cendré et d’identifier les pratiques permettant une diminution de l’usage des pesticides ; (ii)
d’évaluer si ces pratiques ont un effet sur les communautés des prédateurs généralistes présentes dans la couronne ;
(iii) d’estimer le rôle fonctionnel des prédateurs généralistes en mesurant la fonction de prédation en vergers de
pommiers.
00116611 L
LORDAN (J), ALEGRE (S), GATIUS (F), SARASUA (M J), ALINS (G) - ES/IRTA - WOOLLY APPLE APHID ERIOSOMA
LANIGERUM HAUSMANN ECOLOGY AND ITS RELATIONSHIP WITH CLIMATIC VARIABLES AND NATURAL
ENEMIES IN MEDITERRANEAN AREAS - BULLETIN OF ENTOMOLOGICAL RESEARCH 105 n° 1, 2015 : p. 60-69 FI-LX 8 - eng, tabl., graph., bibl.
00116694 L

ZANOTELLI (D), MONTAGNANI (L), MANCA (G), SCANDELLARI (F), TAGLIAVINI (M) - IT/UNIV BOLZANO BOZEN,
IT/INST FOR ENV AND SUSTAINABILITY - NET ECOSYSTEM CARBON BALANCE OF AN APPLE ORCHARD EUROPEAN JOURNAL OF AGRONOMY 62 n° , 2015 : p. 97-104 - fre, graph., tabl., bibl.
00116699 L

GRACA (A), SANTO (D), ESTEVES (E), NUNES (C), ABADIAS (M), QUINTAS (C) - PT/UNIV ALGARVE, ES/IRTA EVALUATION OF MICROBIAL QUALITY AND YEAST DIVERSITY IN FRESH-CUT APPLE - FOOD MICROBIOLOGY
51 n° , 2015 : p. 179-185 - eng, graph., tabl., bibl.
00116701 L

LI (Y), WILLS (R B H), GOLDING (J B) - AU/UNIV NEWCASTLE, AU/NSW DPT OF PRIMARY INDUSTRIES - SODIUM
CHLORIDE, A COST EFFECTIVE PARTIAL REPLACEMENT OF CALCIUM ASCORBATE AND ASCORBIC ACID TO
INHIBIT SURFACE BROWNING ON FRESH-CUT APPLE SLICES - LWT - FOOD SCIENCE AND TECHNOLOGY 64
n° 1, 2015 : p. 503-507 - eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
131
00116755 B

FADDA (A), BARBERIS (A), D'AQUINO (S), (ET AL.) - RESIDUE LEVELS AND PERFORMANCE OF POTASSIUM
SORBATE AND THIABENDAZOLE AND THEIR CO-APPLICATION AGAINST BLUE MOLD OF APPLES WHEN
APPLIED AS WATER DIP TREATMENTS AT 20 OR 53°C. - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 106 n° ,
2015 : p. 33-43 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude pour évaluer l'efficacité du sorbate de potassium seul ou en combinaison avec du thiabendazole, appliqué par
trempage dans de l'eau à 20 ou 53°C pour lutter contre la pourriture bleue de la pomme (Penicillium expansum). Etude
de l'influence de la concentration du sorbate de potassium et des résidus sur l'efficacité du traitement. Les résultats
démontrent la faible efficacité du sorbate de potasisum due à la faible persistance des résidus, à la distribution
irrégulière du sel sur le fruit et la capacité du pathogène à dégrader le sel.
00116759 L

DOBRANSZKI (J), TEIXEIRA DA SILVA (J A) - HU/UNIV DEBRECEN, JP/UNIV KAGAWA - MICROPROPAGATION OF
APPLE - A REVIEW - BIOTECHNOLOGY ADVANCES 28 n° , 2010 : p. 462-488 - eng, tabl., photo., bibl.
00116777 L

KOLOZSVARINE NAGY (J), SCHWARCZINGER (I), KUNSTLER (A), POGANY (M), KIRALY (L) - HU/PLANT
PROTECTION INST - PENETRATION AND TRANSLOCATION OF ERWINIA AMYLOVORA-SPECIFIC
BACTERIOPHAGES IN APPLE - A POSSIBILITY OF ENHANCED CONTROL OF FIRE BLIGHT - EUROPEAN
JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 142 n° 4, 2015 : p. 815-827 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00116798 P, L

BEAUTRU (A) - GREENPEACE CIBLE LES GRANDES SURFACES FRANÇAISES - LINEAIRES n° 315, 2015 : p. 51
- fre, ill.
"Greenpeace challenge les enseignes françaises sur les pesticides. L'ONG veut faire supprimer les pesticides d'ici à
2017 sur les pommes et pommes de terre."
00116810 L

LORDAN (J), ALEGRE (S), MOERKENS (R), SARASUA (M J), ALINS (G) - ES/IRTA, BE/PROEFCENTRUM
HOOGSTRATEN, BE/UNIV ANTWERP - PHENOLOGY AND INTERSPECIFIC ASSOCIATION OF FORFICULA
AURICULARIA AND FORFICULA PUBESCENS IN APPLE ORCHARDS - SPANISH JOURNAL OF AGRICULTURAL
RESEARCH 13 n° 1, 2015 : 12 p. - eng, graph., tabl., bibl.
00116813 B

DOERFLINGER (F C), RICKARD (B J), NOCK (J F), WATKINS (C B) - US/UNIV CORNELL ITHACA - AN ECONOMIC
ANALYSIS OF HARVEST TIMING TO MANAGE THE PHYSIOLOGICAL STORAGE DISORDER FIRM FLESH
BROWING IN 'EMPIRE' APPLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 1-8 - bibl., eng,
tabl.
Etude pour évaluer l'influence de la date de récolte sur le développement du brunissement interne de pommes, cultivar
Empire, pendant l’entreposage : comparaison de l'évolution de cette maladie physiologique de conservation entre les
fruits récoltés à la date de récolte « normale » et les fruits récoltés une semaine plus tôt. L'impact économique de la
récolte précoce par rapport à la qualité des fruits (calibre, couleur, sévérité du brunissement interne) a ensuite été
évalué.
00116851 B

MA (Y), LU (X), NOCK (J F), WATKINS (C B) - PEROXIDASE AND POLYPHENOLOXIDASE ACTIVITIES IN
RELATION TO FLESH BROWNING OF STEM-END AND CALYX-END TISSUES OF 'EMPIRE' APPLES DURING
CONTROLLED ATMOSPHERE STORAGE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 1-7 bibl., eng, graph., tabl.
Etude de l'activité enzymatique de la polyphénoloxydase et de la peroxydase par rapport au brunissement des tissus
de la pomme Empire à la cavité pédonculaire ou la cuvette oculaire au cours de l'entreposage en atmosphère contrôlée.
Les résultats démontrent que le traitement au MCP-1 augmente l'incidence du brunissement, le brunissement commence
à la cavité pédonculaire, le brunissement n'est lié ni à l'activité enzymatique ni à la concentration en composés
phénoliques totaux.
Bulletin Biblio Automne 2015
132
00116882 L

MARCIAC (G) - FR/UNIV AVIGNON, FR/INRA - INTENSIFICATION DE L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE :
CONSÉQUENCES SUR LA RÉGULATION DES PHYTOPHAGES EN VERGERS DE POMMIERS - THESE - FR/UNIV
AVIGNON - 2014 : 167 p. - FI-LX 8 - fre, eng, graph., tabl., photo., bibl.
Cette thèse a permis de mettre en évidence une diversité des stratégies de protection en vergers de pommiers en AB.
Elle a montré une variabilité des communautés d’ennemis naturels au sein de l’AB. Elle illustre la complexité du lien entre
pratiques agricoles, ennemis naturels et prédation des bioagresseurs.
00116884 L

VONLANTHEN (O), FLEURY (D), DELABAYS (N) - CH/HEPIA, CH/AGROSCOPE, CH/DGA - INFLUENCE DU MODE
DE PRODUCTION SUR LES CARABES EN VERGER DE POMMIERS - REVUE SUISSE DE VITICULTURE
ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 4, 2015 : p. 252-258 - fre, tabl., graph., photo., bibl.
Les carabes (Coleoptera: Carabidae) sont des auxiliaires importants dans les vergers de pommiers. En 2014, l’influence
du mode de production a été étudié sur la diversité et l’abondance des espèces de carabes dans deux vergers valaisans
conduits en production intégrée (PI) et biologique (Bio). Le verger PI possédait un plus grand nombre d’espèces
régulières, notamment Harpalus affinis, plus rare dans le verger Bio. Les parcelles avec un faible enherbement étaient
favorables à l’espèce Amara aenea. Par ailleurs, l’étude indique qu’un insecticide avait une influence directe sur les
populations d’H. affinis dans les vergers concernés.
00116886 L

KUSTER (T), SCHWEIZER (S) - CH/AGROSCOPE - ECLAIRCISSAGE DES POMMIERS ET DES POIRIERS AU
MÉTAMITRON - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 4, 2015 : p. 266-269 fre, tabl., graph., photo., bibl.
Enquête lancée auprès de 184 viticulteurs sur ce parasite.
00116896 B

LAAMARI (M), TALBI (Y), MAHMOUDI (R) - CERATITIS CAPITATA : UNE NOUVELLE MENACE POUR LE POMMIER
EN ALGERIE - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 207-208 - bibl., fre, photo.
La mouche méditerranéenne des fruits Ceratitis capitata occasionne des dégâts importants en vergers d'arbres
fruitiers. Avec le changement climatique ce ravageur attaque des espèces cultivées essentiellement dans les zones
montagneuses, la pomme, l'abricot, la figue et la grenade.
00116905 B

KARKEE (M), ADHIKARI (B) - US/UNIV WASHINGTON PROSSER - TECHNICAL NOTE : A METHOD FOR THREEDIMENSIONAL RECONSTRUCTION OF APPLE TREES FOR AUTOMATED PRUNING - TRANSACTIONS OF THE
ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 565-574 - bibl., eng, graph., ill., photo., tabl.
Présentation d'une technique de reconstruction 3D à partir d’images de pommiers afin de mettre au point un système
de taille automatisé.
00116908 B

PANNETON (B), PHILION (V), CHOUINARD (G) - CA/AGRIC AGRI FOOD CANADA - SPRAY DEPOSITION WITH
CONVENTIONAL NOZZLES, LOW-DRIFT NOZZLES, OR PERMANENT SPRINKLERS FOR CONTROLLING APPLE
ORCHARD PESTS - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 607-619 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Essais mis en place en verger de pommier haute densité ayant pour but d’évaluer les dépôts des produits
phytosanitaires appliqués avec des buses classiques, des buses anti-dérive ou un système permanant de pulvérisation
pour lutter contre les ravageurs.
00116909 B

DE KLEINE (M E), KARKEE (M) - EVALUATING A NON-NEWTONIAN SHEAR-THICKENING SURFACE DURING
FRUIT IMPACTS - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 907-915 - bibl., eng, graph., tabl.
Utilisation d’une surface non newtonienne à base d’une matière épaississant au cisaillement (de l’amidon de maïs et de
l’eau) pour obtenir des données sur les dommages mécaniques subis par les fruits lors d’un impact.
Bulletin Biblio Automne 2015
133
00116921 P

"VERGERS ECORESPONSABLES" - LE LOGO FRANÇAIS À VALEUR AJOUTÉE - POINTS DE VENTE n° 1170,
2015 : p. 20-21 - fre, photo.
Promouvoir la production française. Favoriser les méthodes agricoles dans les vergers. Fédérer les pomiculteurs autour
d'une démarche commune. Ce sont les ambitions de l'association nationale pommes poires (ANPP) qui reprend la parole
en télévision. Et interpelle le consommateur sur les engagements véhiculés par le label "Vergers Ecoresponsables".
00116946 P

MONTAHUT (S), VALLIN (P), BERGER (P L), BRUNNER (C) - DOSSIER - POMMES - FLD MAGAZINE n° 981, 2015 :
p. 22-32 - fre, carte
Dossier - Carte des exportations françaises et européennes de pommes à destination de la Méditerranée et de l'Afrique
de l'Ouest (p. 22), la pomme française défend ses valeurs techniques (p. 23), le voyage d'une pomme, du Maine-et-Loire
à Dakar (p. 24-27), les exportations lointaines ne s'improvisent pas" (p. 27-28), "Dix ans d'export de pommes Golden
des Alpes en Algérie" (p. 30-31), Cofruid'Oc ouvre un sillon vers Israël (p.32).
00116952 B

LABANOWSKA BURY (D) - INNOVATIVE PACKAGING MAKES WASHING APPLES AT HOME UNNECESSARY EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 8, 2015 : p. 16-19 - eng, photo.
Janfruit, une entreprise polonaise, a mis au point OzonePack qui consiste à désinfecter des pommes à l’ozone puis de
les emballer dans des sachets stériles biodégradables. Informations sur chaque étape du conditionnement ainsi que les
mesures prises pour assurer la qualité des fruits.
00116963 L

HELAOUA (Y) - AMERICAN CIDER IS BACK - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 353, 2015 : p. 62-64 - fre, photo.
Le cidre aux USA.
00116975 B

YUAN (H L), MA (R H), LUO (J H) - MAPPING ORCHARDS ON PLAIN TERRAINS USING MULTI-TEMPORAL
MEDIUM-RESOLUTION SATELLITE IMAGERY - APPLIED ENGINEERING IN AGRICULTURE 31 n° 3, 2015 : p. 351362 - bibl., carte, eng, graph., photo., tabl.
Création de cartes de la distribution spatio-temporelle de vergers de pommiers à l'aide de l'imagerie par satellite afin
d’optimiser la gestion des ressources disponibles.
00116991 P

HARZIG (J) - PROGNOSFRUIT 2015 : PERSPECTIVES INCERTAINES POUR LA PROCHAINE CAMPAGNE POMME
EUROPÉENNE - VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 9 - fre, photo.
"Difficile de se faire une vraie philosophie sur les fondamentaux de la prochaine campagne pomme à l'issue de la 39e
journée d'échanges entre opérateurs, tenue le 6 août à Merano, au coeur du Sud Tyrol."
00116999 P

HARZIG (J) - DOSSIER POMME - OSONS LA POMME ! - VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 31-45 - fre, photo.
Malgré le repli des dernières années, la pomme reste un des grands succès de l'arboriculture française. Au sommaire
de ce dossier : Ne rien lâcher ! Questions à Daniel Sauvaitre (p. 32-34) ; Bio : un challenge compliqué à relever ! (p. 3642) avec des encadrés sur l'aventure Juliet (p. 39), Opal® : la voie du bio pour Perlim (p. 41) et Novadi : des variétés de
pomme et des résistances aux bioagresseurs (p. 42) ; Marché : regain d'optimisme (p. 44-45).
Bulletin Biblio Automne 2015
134
00117015 B

LI (B), WANG (J), REN (X) - CN/UNIV A AND F YANGLING - ROOT GROWTH, YIELD AND FRUIT QUALITY OF 'RED
FUJI' APPLE TREES IN RELATION TO PLANTING DEPTH OF DWARFING INTERSTOCK ON THE LOESS
PLATEAU - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 3, 2015 : p. 109-116 - bibl., eng, tabl.
Etude réalisée en Chine, pour déterminer comment la profondeur du greffon intermédiaire nanisant influence la
distribution verticale des racines, la teneur en hormones des racines, les rendements et la qualité des fruits du pommier
Red Fuji dans une région semi-aride. Les résultats démontrent que le greffon intermédiaire planté à une profondeur de
15 cm favorise le développement racinaire et augmente le nombre de radicelles.
00117016 B

TAHIR (I I), NYBOM (H), AHMADI-AFZADI (M), (ET AL.) - SUSCEPTIBILITY TO BLUE MOLD CAUSED BY
PENICILLIUM EXPANSUM IN APPLE CULTIVARS ADAPTED TO A COOL CLIMATE - EUROPEAN JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 3, 2015 : p. 117-127 - bibl., eng, tabl., graph.
Etude de deux ans (2012 et 2013) pour évaluer la sensibilité de 81 variétés de pommes à la pourriture bleue causée
par Penicillium expansum.
00117019 B

SCHONEBERG (A), PERREN (S), NAEF (A) - CH/AGROSCOPE - EN QUETE DE VARIETES TOLERANTES - POUR
UNE GESTION DURABLE DU FEU BACTERIEN - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 1, 2015 : p. 4-11 - fre,
photo., tabl., graph., bibl.
Les variétés de pommes et poires tolérantes au feu bactérien sont un facteur important dans la gestion de cette
maladie. Deux méthodes sont utilisées afin d'évaluer la sensibilité au feu bactérien d'une variété de fruits à pépins suite
à l'inoculation artificielle : l'inoculation des pousses et l'inoculation des fleurs.
00117020 B

GOLLES (M), BRAVIN (E), NAEF (A) - CH/AGROSCOPE - ENJEUX DE LA PRODUCTION DE POMMES SANS
RESIDUS - RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 1, 2015 : p. 12-19 - fre, tabl., graph., bibl.
La production fruitière mise avant tout sur des produits phytosanitaires dans la lutte contre les ravageurs, maladies et
adventices. Cela suppose l'emploi d'un grand nombre de principes actifs qui laissent des résidus dans les fruits.
Agroscope a étudié si la production sans résidu était faisable d'un point de vue agronomique et économique. Il est
possible de produire des pommes sans résidu en adaptant les stratégies actuelles de protection des plantes contre les
maladies fongiques. Cependant cette stratégie n'est pas rentable sur le plan économique.
00117029 L
GUAN (Y), CHANG (R), LIU (G), WANG (Y), WU (T), HAN (Z), ZHANG (X) - CN/UNIV BEIJING, CN/CHANGLI INST OF
POMOLOGY - ROLE OF LENTICELS AND MICROCRACKS ON SUSCEPTIBILITY OF APPLE FRUIT TO
BOTRYOSPHAERIA DOTHIDEA - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 143 n° 2, 2015 : p. 317-330 - FILX 8 - eng, photo., graph., bibl.
00117031 B

AMODIO (M L), DOLLO (L), COLANTUONO (F), COLELLI (G) - IT/UNIV FOGGIA - PROCCEDINGS OF THE SIXTH
INTERNATIONAL CONFERENCE ON MANAGING QUALITY IN CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 - DEGRADATION
PATTERNS FOR EXTERNAL AND INTERNAL QUALITY ATTRIBUTES OF FRESH-CUT APPLES - INT/ISHS - ACTA
HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : p. 175-182 - eng, bibl., graph.
00117047 L

LISEK (J), SAS PASZT (L) - PL/RES INST OF HORTICULTURE - BIODIVERSITY OF WEED COMMUNITIES IN
ORGANIC AND CONVENTIONAL ORCHARDS - JOURNAL OF HORTICULTURAL RESEARCH 23 n° 1, 2015 : p. 3948 - eng, tabl., bibl.
00117073 B

POLDERVAART (G) - FEWER APPLES THAN LAST YEAR, OR NOT ? - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE
n° 9, 2015 : p. 6-11 - carte, eng, photo., tabl.
Volumes de production de pommes en Europe : évolution des volumes de production entre 2012 et 2014 selon le pays
et la variété, prévisions de production 2015, comparaison des volumes de production 2014 et des prévisions 2015.
Bulletin Biblio Automne 2015
135
00117076 B

O ROURKE (D) - APPLE IMPORTS TO INDIA - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 9, 2015 : p. 22-23 eng, graph., photo., tabl.
Analyse des imports de pommes fraîches en Inde entre 2010 et 2014 : évolution des importations totales, évolution
des importations et des prix selon le pays.
00117091 B

LUKAWSKA (A) - POLISH FARM WITH FOCUS ON THE FUTURE - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n°
10, 2015 : p. 12-16 - eng, photo.
Présentation d'une exploitation spécialisée dans la pomiculture en Pologne : choix variétal, porte-greffes,
investissements dans le matériel de protection contre le gel et la grêle, programme de fertilisation avant et après la
plantation, programmes de taille mécanique et d'éclaircissage, stratégie de lutte préventive contre la tavelure.
00117092 B

SCHOLTEN (H) - FR/CTIFL - ANTI-RAIN FILM A HOT ITEM IN LANXADE - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 10, 2015 : p. 17-19 - eng, photo.
Synthèse des informations diffusées lors de la journée porte-ouverte au centre de Lanxade (Ctifl) sur l'utilisation de
bâches anti-pluie pour lutter contre la tavelure sur pommier : influence des bâches sur les conditions environnementales
du verger, la production de fruits, ainsi que sur le développement d'autres bioagresseurs tels que le puceron lanigère du
pommier et l'oïdium.
00117093 B

VLIEGEN VERSCHURE (A), POLDERVAART (G) - RECORD NUMBER OF VISITORS TO THE APPLE DAY IN
KLEIN-ALTENDORF - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 10, 2015 : p. 20-22 - eng, photo.
Le point sur quelques nouveautés présentées lors de la journée pomme qui a eu lieu à Klein Altendorf (Allemagne) en
2015 : mesure du compactage du sol, lutte contre les campagnols, tracteur autoguidé, taille mécanique post récolte,
atouts du mutant Elstar PCP.
00117104 L

GALLARDO (R K), HANRAHAN (I), HONG (Y A), LUBY (J J) - US/UNIV WASHINGTON, US/UNIV MINNESOTA CROP LOAD MANAGEMENT AND THE MARKET PROFITABILITY OF HONEYCRISP APPLES HORTTECHNOLOGY 25 n° 4, 2015 : p. 575-584 - eng, tabl., graph., bibl.
00117109 L

ZURAWICZ (E), KRUCZYNSKA (D), LEWANDOWSKI (M), RUTKOWSKI (K) - PL/RES INST HORT - LIGOLINA APPLE
- HORTSCIENCE 50 n° 8, 2015 : p. 1265-1267 - eng, tabl., photo., bibl.
00117110 L

MAZZIA (C), PASQUET (A), CARO (G), THENARD (J), CORNIC (J F), HEDDE (M), CAPOWIEZ (Y) - FR/CNRS,
FR/INRA - THE IMPACT OF MANAGEMENT STRATEGIES IN APPLE ORCHARDS ON THE STRUCTURAL AND
FUNCTIONAL DIVERSITY OF EPIGEAL SPIDERS - ECOTOXICOLOGY 24 n° 3, 2015 : p. 616-625 - fre, graph., tabl.,
bibl.
00117116 B

DORIGONI (A), MICHELI (F) - SPECIALE - NUOVI FRUTTETI : MULTIASSE E PRODUZIONI PIU COLORATE - COME
OTTENERE UN FRUTTETO SEMI-PEDONABILE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 35, 2015 : p. 38-42 - ita, photo.,
tabl., graph.
Conseils pour la mise en place d’un verger de pommier semi-piéton afin de permettre une diminution des temps de
travaux et donc des coûts de production : choix de porte-greffe, distance de plantation selon le nombre d’axes (1 à 10),
taille en vert et taille d’hiver, système de conduite.
Bulletin Biblio Automne 2015
136
Prunes
00114172 B

RICAVY (I) - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - GUIDE DE PROTECTION
FRUITIERE INTEGREE 2013 - FR/CA 13, FR/OBJECTIFS INFO ARBO, FR/STATION LA PUGERE - 2013 : 76 p. - F
PATHO 133 - fre, graph., photo., tabl.
Programme de traitements 2013 en Provence-Alpes-Côte d'Azur sur arbres fruitiers (culture intégrée, culture
traditionnelle, culture biologique) : pommier, poirier, pêcher, cerisier, prunier, abricotier. Conditions d'utilisation des
produits phytosanitaires, guide du désherbage raisonné. Stratégies contre maladies et ravageurs de ces espèces
fruitières.
00115049 L, B

FR/CTIFL, FR/CEFEL, FR/AOPN PRUNE - PRUNES : RELEVER LE CHALLENGE DE LA QUALITE ET DU MARCHE
- RENCONTRE NATIONALE, MOISSAC : 20/11/2014 - FR/CTIFL - 2014 : np + cd - fre
Dossier remis aux participants. Un marché mondial, des prunes toute l'année/ Outils techniques innovants au service
de la qualité.
00115215 L

FR/MIN AGRICULTURE ALIMENTAIRE ET FORET - ENQUETE PRATIQUES PHYTOSANITAIRES EN
ARBORICULTURE 2012 - NOMBRE DE TRAITEMENTS - n° 22, 2014 : 16 p. - fre, carte, tabl. - Agreste - Les
dossiers
Ce dossier présente les premiers résultats sur le nombre moyen de traitements phytosanitaires selon les espèces
fruitières, au niveau national et au niveau régional. Les questions posées portent sur les pratiques, les traitements de la
campagne 2012 (fin de récolte 2011 à la récolte 2012). Seules les informations sur les vergers de pommes concernent la
campagne 2011.
00115701 B

POLDERVAART (G) - THINNING STONE FRUIT : THE EARLIER THE BETTER - EUROPEAN FRUITGROWERS
MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 12-13 - eng, photo.
Présentation des résultats d’essais menés en Europe sur l’éclaircissage des arbres de fruits à noyau en Europe :
programme de traitement à base d’ammonium thiosulfate (ATS) sur prunier, éclaircissage du cerisier pendant la floraison
pour améliorer le calibre des fruits, comparaison de l'action éclaircissante des machines Darwin et Electro’flor sur cerisier
et abricotier, atouts et inconvénients de l’utilisation de l’éthéphon.
00115703 B

POLDERVAART (G) - PLENTY OF NEWS FOR STONE FRUIT GROWERS AT SWISS STONE FRUIT CENTRE EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 2, 2015 : p. 16-17 - eng, photo.
Synthèse des travaux menés au sein du Steinobstzentrum Breitenhof (Suisse) sur les arbres fruitiers à noyau,
notamment le cerisier (stratégie de lutte contre la fatigue du sol, description de la variété Irena, fertilisation par voie
foliaire à base d'urée) et le prunier (stratégie d’éclaircissage, utilisation de porte-greffes hypersensibles au Plum pox
virus pour détecter la maladie en pépinière).
00115707 B, L, P

WESTERCAMP (P) - FR/CTIFL, FR/CEFEL - JOURNEE NATIONALE PRUNE - RELEVER LE CHALLENGE DE LA
QUALITE ET DU MARCHE - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 6-8 - fre, photo.
Coorganisée par le Ctifl, le Cefel et l’AOPn prune, la rencontre nationale prunes du 20 novembre 2014 a réuni près de
200 participants autour des thématiques de la maîtrise de la qualité, de l’évolution du marché mondial et du
renouvellement variétal, avec en perspective le développement de l’export. En présence des présidents Henri Pluvinage
(Ctifl), Philippe Palezy (AOPn prune), Luc Barbier (FNPF) et Yvon Sarraute (Cefel), le premier volet de la rencontre a été
consacré au marché de la prune, avec la participation d’un importateur anglais et d’un acteur majeur de la recherche
variétale en Afrique du Sud, suivi d’une deuxième partie sur les outils techniques innovants au service de la qualité.
Bulletin Biblio Automne 2015
137
00116276 L

OZTURK (B), YILDIZ (K), KUCUKER (E) - TR/UNIV ORDU, TR/UNIV GAZIOSMANPASA - EFFECT OF PREHARVEST METHYL JASMONATE TREATMENTS ON ETHYLENE PRODUCTION, WATER-SOLUBLE PHENOLIC
COMPOUNDS AND FRUIT QUALITY OF JAPANESE PLUMS - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND
AGRICULTURE 95 n° 3, 2015 : p. 583-591 - eng, graph., tabl., bibl.
00116419 P, B, L

MOURET (L) - FR/CTIFL - LA PRUNE SOUS TOUTES LES COULEURS - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 319,
2015 : p. 4 - fre
Appréciées en frais, tarte, confiture ou distillé et avec une consommation de 0,7 kg par personne par an, les prunes
font la transition entre les produits estivaux et ceux d’automne. Bien qu’il soit pour la plupart des ménages un achat
d’impulsion, ce produit propose une segmentation variétale très intéressante. Avec une gamme de couleur allant du vert
jusqu’au bleu noir, ce fruit est, selon les variétés, d’origine européenne ou américano-japonaise. Consommée crue ou à
cuire, la prune est aussi présente dans l’univers des produits secs avec le pruneau. Elle est en définitive un «
incontournable » du rayon d’été.
00116457 B

MANNUCI (F), FAGIOLO (L), ALLEGRI (A) - RINVENIMENTO SU SUSINO DELL'ACARO DEI GERMIOGLI INFORMATORE AGRARIO (L') n° 15, 2015 : p. 71 - ita, photo.
Premier signalement de l'acarien des bourgeons du prunier sur certaines variétés de prunier dans la région de Ravenna
en 2015. Quelques informations sur la biologie du ravageur et la stratégie de lutte.
00116494 B

PALMIERI (A) - IT/UNIV BOLOGNA - SPECIALE QUALITA E MARKETING PER RIPAGARE I COSTI ELEVATI DELLE
DRUPACEE MINORI - DRUPACEE MINORI : ANALISI DEI COSTI DI PRODUZIONE - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 21, 2015 : p. 38-42 - graph., ita, photo., tabl.
Analyse des coûts de production des principales variétés de prunier, de cerisier et d’abricotier cultivées en Italie : coûts
par hectare et par kilo selon le bassin de production.
00116536 B

FERLITO (F), CONTINELLA (A), NICOLOSI (E), DIMAURO (B), BRUGALETTA (M), CICALA (A), LA MALFA (S) IT/UNIV CATANIA, IT/CRA, IT/UOS COMISO - BIO-AGRONOMIC CHARACTERIZATION OF TWELVE PLUM
CULTIVARS ON TWO CLONAL ROOTSTOCKS IN A SEMI-ARID ENVIRONMENT IN SICILY - CARACTERISATION
BIO-AGRONOMIQUE DE DOUZE CULTIVARS DE PRUNIERS GREFFES SUR DEUX PORTE-GREFFES SOUS LE
CLIMAT SEMI-ARIDE DE SICILE - FRUITS 70 n° 4, 2015 : p. 249-256 - eng, bibl., tabl., graph.
L'étude porte sur le choix des cultivars et des porte-greffe permettant de produire le plus longtemps possible.
L'influence des porte-greffe Myrobalan 29C et Montclar a été testée sur la croissance, le rendement et la qualité des
fruits de douze cultivars japonais et européen.
00116571 P, B, L

SERRURIER (M), MOURET (L), FERNANDEZ (M M) - FR/CTIFL, FR/AREFE - MARCHÉ, DISTRIBUTION, CULTURE LA PRUNE, DES GOÛTS ET DES COULEURS - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 10-21 - fre, graph., bibl., tabl., photo.
Avec une superficie totale de 15 794 hectares en 2014, le verger de pruniers occupe le 3e rang des surfaces
consacrées à la production de fruits en France. La prune est aussi l’une des rares espèces fruitières à continuer de
connaître aujourd’hui une progression de ses plantations. Traditionnelle et fortement associée à une identité agricole
régionale dans ses bassins historiques de production, elle multiplie ses couleurs et s’ouvre au monde en Midi-Pyrénées,
première région productrice sur le marché du frais. Situation du marché, critères de vente, techniques culturales : une
présentation du verger au point de vente est donnée ici pour cette production qui continue de peser insuffisamment
dans le panier des ménages.
00116735 P

MARTIN (J) - DOSSIER PRUNE : UN PRODUIT TRADITIONNEL EN MUTATION - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 2939 - fre, carte, photo.
Au sommaire de ce dossier : Entretien avec Joël Boyer, président de l'AOP Prunes (p. 30-33) ; Lilyploom : une filière
équitable (p. 34-37) ; Plumastic/Metis® : créer une dynamique de gamme (p. 38-39).
Bulletin Biblio Automne 2015
138
00116801 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LA PRUNE - LINEAIRES n° 315, 2015 : p. 56 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur la prune.
00116894 B

SANTALA (J), SOUKAINEN (M) - FI/FINNISH FOOD SAFETY AUTH - FIRST REPORT OF PLUM POX VIRUS ON
PLUM IN FINLAND - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 193-194 - bibl., eng
Présentation du premier signalement en Finlande du Plum pox virus sur prunier.
00117130 B

SOLOZANO MORAN (S), ALIA TEJACAL (I), RIVERA CABRERA (F), (ET AL.) - MX/UNIV AUTONOMA
METROPOLITANA MEXICO, MX/UNIV AUTONOMA ESTADO MORELOS - QUALITY ATTRIBUTES AND
FUNCTIONAL COMPOUNDS OF MEXICAN PLUM (SPONDIAS PURPUREA L.) FRUIT ECOTYPES - ATTRIBUTS DE
QUALITE ET COMPOSES FONCTIONNELS DES FRUITS DE DIVERS ECOTYPES DE PRUNE MEXICAINE
(SPONDIAS PURPUREA L.) - FRUITS 70 n° 5, 2015 : p. 261-270 - eng, tabl., bibl.
La prune mexicaine a une bonne image auprès des consommateurs en raison de ses caractéristiques organoleptiques
et nutritionnelles. L'étude porte sur la concentration en métabolites de 11 écotypes de prune mexicaine (Spondias
purpurea L.). Une plus forte teneur en phénols, caroténoïdes, vitamine C et une coloration rouge pourpre de l'épicarpe
pourraient toutes être associées à une augmentation des activités antioxydantes de l'épicarpe et de la pulpe de la prune
mexicaine.
00115668 L

LE CORRE (M) - DES PRUNEAUX SACHANT SECHER... - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 348, 2015 : p. 40-41
- fre
Le volet "séchage" du plan de reconquête de la compétitivité de la filière a pour objectif initial une baisse de 50% des
coûts de séchage. L'installation d'échangeurs thermiques et l'isolation des fours permettent d'ores et déjà un gain de
30% sur les dépenses énergétiques.
00115822 L

CARTIER MICHAUD (R), BOITEUX (P) - DE LA PRUNE AU PRUNEAU - FRUITS OUBLIES n° 62, 2015 : p. 3-6 - fre,
photo.
Hypothèses sur l'origine du pruneau.
00116531 L

BRESSOLIER (A), SIMOES (J), LEVEQUE (O), POISSONNET (R) - PRUNE D'ENTE LE REBOND - DOSSIER ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 694, 2015 : p. 9-16 - fre, photo.
La filière française du pruneau avait failli disparaître en 2010 avec l'arrivée du Chili mais c'était sans compter sur la
détermination des producteurs à réagir.
Bulletin Biblio Automne 2015
139
Raisin de table
00114785 B

REYNAUD (C) - FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY - RESSOURCES - COLLECTION 1 : LES TECHNIQUES
ALTERNATIVES - DOCUMENT 1E : REDUCTION DES DOSES DE CUIVRE, VIGNE, PECHER, POMMIER-POIRIER,
OLIVIER - FR/CRA PROVENCE COTE D'AZUR - 2014 : 4 p. - PHYTO C 270 - fre, photo., tabl.
Le cuivre permet de lutter de façon préventive contre de nombreux pathogènes dont il inhibe la germination des
spores. Caractéristiques de cette protection contre le mildiou en viticulture, la cloque du pêcher, les tavelures sur
pommier et poirier, l'oeil de Paon de l'olivier.
00115574 L

LEYDET (F), SEVENIER (V) - FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY, FR/EPLEA LOUIS GIRAUD - MUSCAT DE
HAMBOURG - LE CLONE 202 A DE LA CONCURRENCE ! - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 689, 2015 : p. 2426 - fre, graph., tabl.
Il n'y a pas que le seul clone202 de muscat de Hambourg qui soit compétitif...
00115628 B

QIN (X), XIAO (H), XUE (C), (ET AL.) - CN/UNIV NANJING - BIOCONTROL OF GRAY MOLD IN GRAPES WITH THE
YEAST HANSENIASPORA UVARUM ALONE AND IN COMBINATION WITH SALICYLIC ACID OR SODIUM
BICARBONATE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 160-167 - bibl., eng, graph.,
photo.
Etude de l’efficacité de la levure Hanseniaspora uvarum seule ou en combinaison avec de l’acide salicylique ou du
bicarbonate de sodium pour lutter contre la pourriture grise (causée par Botrytis cinerea) sur raisin de table.
00115862 B

WANG (K), LIAO (Y), CAO (S), (ET AL.) - EFFECTS OF BENZOTHIADIAZOLE ON DISEASE RESISTANCE AND
SOLUBLE SUGAR ACCUMULATION IN GRAPE BERRIES AND ITS POSSIBLE CELLULAR MECHANISMS
INVOLVED - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 102 n° , 2015 : p. 51-60 - bibl., eng, graph.
Etude pour déterminer les effets du benzothiadiazole sur la résistance à la pourriture grise (Botrytis cinerea) et
l'accumulation des sucres solubles du raisin de table, et pour analyser les mécanismes cellulaires impliqués. Les résultats
suggèrent que ce traitement permet de réduire la sévérité des dégâts à l'aide d'une résistance systémique acquise.
00115879 L

DELGADO (M) - RAISIN DE TABLE - MOINS D'HEURES DE TRAVAIL AVEC LE T-BORD - ARBORICULTURE
FRUITIERE (L') n° 692, 2015 : p. 18-20 - fre, photo., ill.
Cette forme se développe surtout dans le Sud-Ouest. L'objectif est de réduire les coûts tout en s'adaptant à l'évolution
du climat, avec des grappes mieux protégées des coups de soleil.
00115951 B

LAPCIK (S) - THE SPOTTED-WING DROSOPHILA IS CAUSING UNREST AMONG FRUIT GROWERS AND
WINEGROWERS - EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 4, 2015 : p. 16-17 - eng, photo.
Synthèse des communications présentées lors du colloque sur le drosophile à aile tachetée (Drosophila suzukii) qui a
eu lieu à Offenburg (Allemagne) en 2015 : dégâts occasionnés sur vigne et fruits en 2014, influence des conditions
climatiques sur l’évolution des populations, répartition géographique, insecticides homologués, utilisation du piégeage de
contrôle pour détecter leur présence dans le verger afin de mieux cibler les traitements chimiques, efficacité de la
méthode "Attract and Kill" (piégeage massif), sujets de recherches futures.
00116053 B

WU (Z), YUAN (X), LI (H), (ET AL.) - HEAT ACCLIMATION REDUCES POSTHARVEST LOSS OF TABLE GRAPES
DURING COLD STORAGE - ANALYSIS OF POSSIBLE MECHANISMS INVOLVED THROUGH A PROTEOMIC
APPROACH - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 105 n° , 2015 : p. 26-33 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Travaux pour évaluer l'efficacité d'un traitement thermique pour réduire les pertes post-récolte du raisin de table dues
à des pourritures et des pertes d'eau. Etude des changements physiologiques du raisin de table suite à un traitement à
l’eau chaude (trempage de 8 sec dans de l’eau à 45°C) et analyse protoémique des mécanismes moléculaires impliqués
dans ces changements (fermeté, poids du fruit, teneur en matière sèche soluble, acidité titrable).
Bulletin Biblio Automne 2015
140
00116057 B

FREITAS (P M), LOPEZ GALVEZ (F), TUDELA (J A), (ET AL.) - POSTHARVEST TREATMENT OF TABLE GRAPES
WITH ULTRAVIOLET-C AND CHITOSAN COATING PRESERVES QUALITY AND INCREASES STILBENE
CONTENT - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 105 n° , 2015 : p. 51-57 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude de l’influence d’un traitement par rayonnement UVc et d’un enrobage de chitosan sur la qualité (sensorielle,
physicochimique et physiologique) et l’incidence de la pourriture grise (Botrytis cinerea) du raisin de table au cours de
l'entreposage frigorifique.
00116194 L

DELGADO (M) - RAISIN DE TABLE - LES MALADIES DU BOIS S'INSTALLENT - ARBORICULTURE FRUITIERE (L')
n° 693, 2015 : p. 24-28 - fre, photo.
Les pertes dues aux maladies du bois progressent. Elles sont plus marquées sur certains cépages. Le recépage permet
de retrouver de la production quelques années, sans éviter la mort des ceps.
00116263 L

ALDRICH (T J), ROLSHAUSEN (P E), ROPER (M C), READER (J M) - US/HARVEY MUDD COLLEGE, US/UNIV
CALIFORNIA, US/UNIV POINT LOMA NAZARENE - RADICININ FROM COCHLIOBOLUS SP. INHIBITS XYLELLA
FASTIDIOSA, THE CAUSAL AGENT OF PIERCE’S DISEASE OF GRAPEVINE - PHYTOCHEMISTRY 116 n° , 2015 :
p. 130-137 - eng, photo., tabl., bibl.
00116275 L

GANDARE LEDEZMA (A), CORRALES MALDONADO (C), RIVERA DOMINGUEZ (M), MARTINEZ TELLEZ (M A),
VARGAS ARISPURO (I) - MC/CIAD - POST-HARVEST CONTROL OF GRAYMOLD IN TABLE GRAPES USING
VOLATILE SULFUR COMPOUNDS FROM ALLIUM SATIVUM - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND
AGRICULTURE 95 n° 3, 2015 : p. 497-503 - eng, graph., tabl., bibl.
00116380 B

TOMASI (D), GAIOTTI (F), BELFIORE (N), BATTISTA (F) - LA RADICE, PUNTO FOCALE DI VIGNETO E QUALITA
DELL'UVA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 6, 2015 : p. 40-41 - ita, photo., bibl.
Rôle du système racinaire des ceps de vigne sur la qualité des raisins: rapport feuillage/racines, rôle en tant qu'organe
de réserve, influence de la taille des racines sur la croissance des racines.
00116381 B

GAIOTTI (F), MARCUZZO (P), TOMASI (D), (ET AL.) - IL BENESSERE DELLE RADICI MIGLIORA CON IL COMPOST
- INFORMATORE AGRARIO (L') n° 6, 2015 : p. 43-46 - graph., ita, photo., tabl.
Etude pour évaluer l'influence de divers composts sur le développement racinaire et végétatif des ceps de vigne, ainsi
que sur la qualité des raisins.
00116382 B

BATTISTA (F), PETOUMENOU (D), GAIOTTI (F), (ET AL.) - EFFETTO DELLA POTATURA SULLO SVILUPPO
RADICALE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 6, 2015 : p. 47-49 - graph., ita, photo., tabl.
Influence de la taille sur le développement racinaire des ceps de vigne.
00116383 B

BIGOT (G), FRECCERO (A), MONTERMINI (A), (ET AL.) - IMPIEGO DI TRICHODERMA CONTRO IL MAL
DELL'ESCA DELLA VITE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 6, 2015 : p. 62-65 - graph., ita, photo., tabl.
Etude pour évaluer l'efficacité d'un produit à base de deux champignons auxiliaires, Trichoderma asperellum et T.
gamsii, pour lutter contre la maladie de l'esca sur vigne.
Bulletin Biblio Automne 2015
141
00116385 B

ROMANI (R), NATALINI (G) - IT/UNIV DEGLI STUDI DI PERUGIA-BORGO - PRIMA SEGNALAZIONE DI
DROSOPHILA SUZUKII IN UMBRIA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 7, 2015 : p. 64-65 - bibl., ita, photo.
Le premier signalement de Drosophila suzukii en Ombrie, Italie, a eu lieu en 2014. L'article fait le point sur la biologie
et la morphologie du ravageur, les dégâts occasionnés sur raisin et figue, ainsi que la stratégie de lutte mise en place.
00116388 B

GHIDONI (F) - IT/FEM - IMPATTO DI DROSOPHILA SUZUKII NEI VIGNETI TRENTINI - INFORMATORE AGRARIO
(L') n° 8, 2015 : p. 62-63 - ita, photo.
Influence de la présence du ravageur Drosophila suzukii sur l'incidence de la pourriture acide au vignoble (cépage
Schiava).
00116399 L

LINDER (C), KEHRLI (P), KUSKE (S), VIRET (O) - CH/AGROSCOPE - DROSOPHILA SUZUKII EN VITICULTURE RECOMMANDATIONS 2015 - AGROSCOPE FICHE TECHNIQUE 17 - REVUE SUISSE DE VITICULTURE
ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 3, 2015 : p. 161-162 - fre, photo., tabl.
00116450 B

ARMENTANO (G) - SPECIALE PERONOSPORA DELLA VITE : PAROLA D'ORDINE PREVENZIONE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 12, 2015 : p. 41-58 - ita, photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : "Difesa preventiva efficace contro la peronospora della vite", "Contro la peronospora su
vite i CAA sono ancora validi", "Vite: peronospora sotto controllo con l'approccio preventivo".
00116452 B

DIFESA DELLA VITE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 14 SUP 1, 2015 : p. 1-22 - graph., ita, ill., photo., tabl.
Au sommaire de ce supplément : "Sensibilita al cymoxanil di Plasmopara viticola", "Strategie di difesa in Piemonte",
"Lotta antiperonosporica in Friuli Venezia Giulia", "Difesa dalla peronospora in Abruzzo", "Controllo della peronospora in
Abruzzo".
00116454 B

LAVEZZARO (S), MORANDO (A) - APPLICAZIONI A DUE SETTIMANE CONTRO LA PERONOSPORA DELLA VITE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 13, 2015 : p. 54-57 - ita, photo., tabl.
Bilan des essais de lutte chimique contre le Peronospora de la vigne.
00116488 B

GAIA (U), VIGLIONE (P), RONCO (D), (ET AL.) - VITE : NUOVO ANTIPERONOSPORICO EFFICACE SU FOGLIE E
GRAPPOLI - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 61-63 - ita, tabl.
Essai pour évaluer l'efficacité d'un nouveau traitement fongicide contre le mildiou (Plasmopara viticola) de la vigne : de
l'ametoctradine en combinaison avec du phosphate de potassium.
00116493 B

SCANNAVINI (M), CAVAZZA (F), FRANCESCHELLI (F), (ET AL.) - ATTIVITA DI DUE NUOVE MISCELE CONTRO LA
PERONOSPORA DELLA VITE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 20, 2015 : p. 52-54 - ita, photo., tabl.
Essais pour évaluer l'efficacité de deux nouveaux traitements chimiques dans la lutte contre le mildiou de la vigne
(Plasmopara viticola) : le premier à base de fluopicolide et de propinèbe, le deuxième à base d'iprovalicarbe et de folpet.
00116496 B

BORTOLOTTI (P P), CARUSO (S), NANNINI (R), (ET AL.) - HALYOMORPHA HALYS IN EMILIA, PRIME RISPOSTE
DAL MONITORAGGIO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 21, 2015 : p. 46-49 - ita, photo., graph., tabl.
Synthèse des résultats obtenus suite au suivi des populations de la punaise diabolique Halyomorpha halys en fruit
(nectarine, pommes, poire, nashi) et sur vigne dans la région d'Emilie, Italie.
Bulletin Biblio Automne 2015
142
00116519 L

QUERE (C), SERMIER (J M) - FR/ASSEMBLEE NATIONALE - RAPPORT D'INFORMATION DEPOSE PAR LA
COMMISSION DE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE EN APPLICATION
DE L'ARTICLE 145 DU REGLEMENT SUR LES MALADIES DE LA VIGNE ET DU BOIS - FR/ASSEMBLEE
NATIONALE - 2015 : 123 p. - FI-LX 8 - fre, photo., carte, tabl., graph., bibl.
Point sur la très forte extension et la diversité des maladies de la vigne. Outre les maladies traditionnelles, qui forcent
à l‘arrachage, diminuent donc le rendement du vignoble, engendrent un coût de production important, impliquent une
politique de prévention et une vigilance constante, des dangers au moins potentiels apparaissent, dont, aujourd’hui
Xylella fastidiosa. Une nouvelle crise se profile, qu’il convient de tout faire pour prévenir, cantonner et si possible éviter.
00116543 B

GUARIO (A), LASORELLA (V), CONVERTINI (S), (ET AL.) - COCCINIGLIA FARINOSA DELLA VITE, LA
CONFUSIONE SESSUALE FUNZIONA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 24, 2015 : p. 47-50 - ita, photo., tabl.
Des essais réalisés en Italie démontrent l'efficacité de la confusion sexuelle pour lutter contre les cochenilles farineuses
(Targionia vitis, Heliococcus bohemicus, Pulvinaria innumerabilis, Pulvinaria vitis) sur raisin de table.
00116572 P, B, L

KLAPISCH (C) - FR/ARKEMA - VERS UN POSITIONNEMENT « SANTÉ » DU RAISIN DE TABLE - ANALYSE
SÉMIOTIQUE ET SÉMIO-CULTURELLE - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 22-27 - fre, photo., graph.
Dans le cadre de l’appel à projet Casdar « Innovation et Partenariat » 2013, l’analyse de l’attitude des consommateurs
face à l’argument « santé »2 dans l’univers raisin de table a été étudiée. Ce positionnement a fait l’objet d’une étude
sémiotique et sémio-culturelle. Elle a démontré la richesse des fondements de ce produit et le potentiel de
communication à exploiter dans un environnement concurrentiel. Quatre axes, de poids inégaux, sont exploitables
comme leviers pour mettre en avant la spécificité du raisin de table français. L’axe plaisir polysensoriel est à renforcer,
l’usage et la consommation sont à introduire et développer, la carte culturelle existe mais pourrait être améliorée, tandis
que l’axe bienfaits santé est à introduire « sous réserve ».
00116586 P

LE RAISIN, PRODUIT PHARE DU MOIS - FLD MAGAZINE n° 993-994, 2015 : p. 11-14 - fre, graph., tabl.
Cultivé partout sur la planète, le raisin est présent toute l'année sur le marché français mais sa saisonnalité reste très
marqué en automne avec la production française et italienne. Marqueur de l'automne pour la famille des fruits, la
diversité variétale du raisin et la richesse de ses terroirs permet de proposer une grande diversité de saveurs et de
textures en rayon.
00116736 P

CELEYRETTE (C) - RAISIN DE TABLE - PRATIQUES CULTURALES ET CRÉATION VARIÉTALE : L'ORIGINE
FRANCE FAIT DE LA RÉSISTANCE ! - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 40-41 - fre, photo.
"Très impliquée depuis plus de dix ans dans l'amélioration des pratiques culturales via la réduction et la bonne
application des traitements phytosanitaires, la filière raisin de table français affiche aujourd'hui un bilan positif de ses
actions et promet dans les années à venir de très belles innovations."
00116742 B

PALESE (C) - SPECIALE ACQUA E VITE UNA RELAZIONE DA APPROFONDIRE - VITE : MAI SOTTO IL 70% DEL
FABBISOGNO IDRICO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 22, 2015 : p. 36-38 - ita, photo.
Présentation des résultats obtenus lors des essais menés sur vigne en Italie pour évaluer l’influence de l’époque, ainsi
que de la sévérité du stress hydrique sur les rendements.
00116743 B

BOSELLI (M), BAHOUAOUI (M A), LACHHAB (N), (ET AL.) - IT/UNIV VERONA - SPECIALE ACQUA E VITE UNE
RELAZIONE DA APPROFONDIRE - VITE : IDROLIZZATI PROTEICI CONTRE LO STRESS IDRICO - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 22, 2015 : p. 39-42 - graph., ita, photo., tabl.
En Italie, utilisation d'hydrolysats de protéines pour induire la résistance au stress hydrique pour la vigne.
Bulletin Biblio Automne 2015
143
00116746 B

CAVALETTO (G), GIANNONE (F), MAZZON (L) - FORTI PRESENZE NEI COLLI EUGANEI DI BARBITISTES
VICETINUS - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 22, 2015 : p. 50-54 - ita, carte, graph., photo., tabl.
Le ravageur Barbitistes vicetinus se propage en Italie sur vigne, cerise et olive. Le point sur le cycle de vie et la
morphologie du ravageur, les études réalisées sur la dynamique des populations, ainsi que les essais menés pour évaluer
l’efficacité de différents insecticides.
00116808 B

D'ASCENZO (D), CRIVELLI (L) - EFFICACIA DI EMAMECTINA CONTRO LA TIGNOLETTA DELLA VITE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 26, 2015 : p. 52-56 - graph., ita, photo., tabl.
Etude pour évaluer l'efficacité de l'emamectine pour lutter contre l'eudémis de la vigne Lobesia botrana.
00116809 B

ARMANTANO (G) - USI ECCEZIONALI, LE ULTIME NOVITA PER IL 2015 - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 27,
2015 : p. 49 - ita, photo., tabl.
Le point sur les dérogations phytosanitaires accordées en Italie pour 2015 pour le contrôle de divers ravageurs et
maladies, dont Drosophila suzukii sur cerisier, vigne et petits fruits.
00116812 B

DONGIOVANNI (C), DI CAROLO (M), FUMAROLA (G), (ET AL.) - MUFFA GRIGIA SU UVA DA TAVOLA: QUANDO E
UTILE BACILLUS SUBTILIS - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 27, 2015 : p. 52-56 - graph., ita, photo., tabl.
Utilisation de la bactérie antagoniste Bacillus subtilis pour lutter contre la pourriture grise (Botrytis cinerea) sur raisin
de table en Italie.
00116815 B

LI (L), KAPLUNOV (T), ZUTAHY (Y), (ET AL.) - THE EFFECTS OF 1-METHYLCYCLOPROPANE AND ETHYLENE ON
POSTHARVEST RACHIS BROWNING IN TABLE GRAPES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 107 n° ,
2015 : p. 16-22 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude pour évaluer l'influence de l'éthylène et d'un traitement après récolte avec du 1-MCP sur le brunissement de la
rafle du raisin de table. Le traitement au 1-MCP a permis de réduire la sévérité du brunissement. Par contre, l'éthylène
semble l’augmenter.
00116864 B

BALDACCHINO (F), LAMAJ (F), COLELLA (T), ADDANTE (R) - IT/ENEA ROTONDELLA - UVA DA TAVOLA :
QUANDO INTERVENIRE CONTRO LA COCCINIGLIA FARINOSA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 29, 2015 : p.
54-56 - ita, photo., graph.
Utilisation du piégeage à phéromones pour la détection des périodes de vols et le suivi des populations de la cochenille
farineuse (Planococcus ficus) sur raisin de table afin de mieux cibler les traitements phytosanitaires. Informations sur la
biologie du ravageur et les seuils d'intervention.
00116865 B

FERRARA (G), MAZZEO (A), PACUCCI (C) - IL COLORE DELLA CRIMSON SEEDLESS MIGLIORA CON ACIDO
ABSCISSICO E SACCAROSIO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 30, 2015 : p. 55-58 - graph., ita, photo., tabl.
Une étude menée en Italie, a démontré que l'application de l'acide abscissique avec du saccharose favorise la
coloration des raisins de table Crimson Seedless (variété apyrène).
00116885 L

MARCHAND (D) - CH/VITIPLUS - RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE VAUDOISE «DROSOPHILA SUZUKII ET
POURRITURE ACIDE EN 2014» - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 4,
2015 : p. 260-263 - fre, tabl., graph., photo., bibl.
Enquête lancée auprès de 184 viticulteurs sur ce parasite.
Bulletin Biblio Automne 2015
144
00116904 B

BADR (G), HOOGENBOOM (G), DAVENPORT (J) - ESTIMATING GROWING SEASON LENGTH USING
VEGETATION INDICES BASED ON REMOTE SENSING : A CASE STUDY FOR VINEYARDS IN WASHINGTON
STATE - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 551-564 - bibl., carte, eng, graph., photo., tabl.
L'étude réalisée a pour but d’estimer la durée de la période de croissance de la vigne en utilisant des indicateurs de
suivi de la végétation à l’aide des techniques de télédétection.
00116928 P, L

TERROIR, VARIÉTÉ, SANTÉ OU SANS PÉPIN, LE RAISIN CHERCHE SA VOIE - LINEAIRES n° 316, 2015 : p. 114115 - fre, photo., tabl.
Tour d'horizon sur la consommation du raisin, la connaissance des chefs de rayon en matière variétale, les axes de
recherche en France.
00116955 B

DELAITI (M), ANGELI (G), PENNER (F), CURZEL (M) - COCCINIGLIA FARINOSA DELLA VITE, STRATEGIE DI
LOTTA IN TRENTINO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 31, 2015 : p. 54-57 - graph., tabl., ita
Bilan des travaux réalisés entre 2009 et 2014 en Italie sur la lutte contre la cochenille farineuse Planococcus ficus sur
vigne : symptômes et dégâts, principales espèces de cochenille retrouvées sur vigne, suivi des populations à l'aide
pièges, efficacité de la lutte chimique.
00116992 P

BRUNNER (C), MONTAHUT (S), VALLIN (P) - DOSSIER - RAISIN DE TABLE - FLD MAGAZINE n° 1002, 2015 : p. 3437 - fre, graph.
Dossier : L'optimisme est de rigueur pour la production de raisin de table dans le Sud-Est en 2014 (p. 34); Le Muscat,
toujours au sommet (p. 35) ; Moissac se tourne vers l'avenir (p. 36) ; Quand l'Anjou se met à produire du raisin de table
(p. 37).
00117003 B

LEHNERT (R) - DRONE READY FOR WORK IN FRUIT - GOOD FRUIT GROWER (THE) 66 n° 12, 2015 : p. 24-25 eng, photo.
Point sur l’utilisation de drones hélicoptères pour l’application des engrais et des produits phytosanitaires en
arboriculture et en viticulture aux Etats-Unis : réglementation, avantages, contraintes.
Bulletin Biblio Automne 2015
145
Légumes
00114265 B
ROPOKIS (A) - GR/UNIV ATHENS - COST ACTION FA1204 - 1ST MEETING 11-12 MARCH 2013, ATHENS, GREECE VEGETABLE GRAFTING TO IMPROVE YIELD AND FRUIT QUALITY UNDER BIOTIC AND ABIOTIC STRESS
CONDITIONS - GR/UNIV ATHENS - 2013 : 81 p. - L GEN 156 - eng
Résumés des présentations de la rencontre sur l’amélioration du rendement et de la qualité des légumes par le
greffage, qui a eu lieu à Athènes en mars 2013.
00114546 P

COMMANDEUR (J), VALLIN (P), GAUTIER (P), BECQUERIAUX (T) - RHD ET CIRCUITS COURTS - FLD MAGAZINE
n° 924, 2014 : p. 20-33 - fre, photo.
Dossier spécial RHD.
00114773 L

KOLLER (M), LICHTENHAHN (M) - CH/FIBL, CH/BGPV - CONSEILS PHYTOSANITAIRES POUR LA CULTURE
MARAICHERE BIOLOGIQUE - 2014 : 68 p. - fre, tabl., bibl.
Cet ouvrage, régulièrement actualisé, présente des conseils phytosanitaires pratiques sur des cultures particulières ou
des groupes de culture.
00115057 L

FR/GIS PICLEG - RENCONTRES RED PACA GIS PICLEG. AVIGNON : 27-28/11/2014 - FR/GIS PICLEG - 2014 : np fre
Dossier remis aux participants. Programme : Résultats du programme Vasculeg/ Exposés (Dephy ferme légumes ;
Prabiotel ; Tutapi ; Nutrition des plantes et bioagresseurs ; TeSys-leg) ; Macroplus.
00115068 L

SIDDIQUI (M W), RAHMAN (M S), (ED) - MINIMALLY PROCESSED FOODS - TECHNOLOGIES FOR SAFETY,
QUALITY, AND CONVENIENCE (CHAP 1, 2, 3, 4, 5, 12) - 2015 : 306 p. - eng, bibl.
Chap 1 : Minimally Processed Foods : Overview/ Chap 2 : Hurdle Technology in Food Preservation/ Chap 3 : Packaging
Methods for Minimally Processed Foods/ Chap 4 : Washing, Peeling and Cutting of Fresh-Cut Fruits and Vegetables/
Chap 5 : Technologies in Fresh-Cut Fruit and Vegetables/ Chap 12 : Sustainability and Challenges of Minimally Processed
Foods.
00115101 P
FR/UNILET, FR/CENALDI, FR/FIAC - LES LEGUMES EN CONSERVE ET SURGELES EN 2013 - BILAN
ECONOMIQUE 2013 - 2014 : 27 p. - carte, fre, graph., photo., tabl.
Bilan annuel de la filière française des légumes en conserve et surgelés.
00115120 P

FR/CTPS, FR/MIN AGRI - CATALOGUE FRANCAIS DES ESPECES ET VARIETES. TOME 2 : ESPECES
POTAGERES - EDITION 2013-2014 (MAJ 30-09-2014) - FR/SEDIS - 2014 : 182 p. - fre, tabl.
00115217 L

KOLLER (M), LICHTENHAHN (M) - CH/FIBL, CH/BGPV - CONSEILS PHYTOSANITAIRES POUR LA CULTURE
MARAICHERE BIOLOGIQUE - CH/FIBL - 2014 : 68 p. - fre, tabl.
Cet ouvrage présente des conseils phytosanitaires pratiques sur des cultures particulières ou des groupes de cultures.
Bulletin Biblio Automne 2015
146
00115246 L

BARGAIN (V) - DES CHAMPS ET VERGERS "HIGH TECH" - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 346,
2015 : p. 23-33 - fre, photo.
Les nouvelles technologies à petits pas/ Les drones ouvrent de nouvelles perspectives/ Des capteurs nouvelle
génération embarqués sur des robots/ Les lunettes intelligentes bientôt dans les fermes/ Une imprimante 3D pour
fabriquer ses pièces détachées/ Les robots débarquent dans les champs et les vergers/ Des robots pour la récolte des
asperges/ Récolte sans cueilleur.
00115528 B, L, P

SERRURIER (M) - FR/CTIFL - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS DONNEES 2013 - EDITION MARS 2014 - FR/FRANCE AGRIMER, FR/CTIFL, FR/INTERFEL - ACHATS DE FRUITS
ET LEGUMES FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS n° , 2014 : 8 p. - fre, graph., photo., tabl.
Tendances alimentaires. Evolution globale des achats de fruits et légumes. Structure des achats par circuit de
distribution. Profils de clientèle.
00115553 B, L, P

TISSERAND (J) - FR/CTIFL - LA FORMATION CTIFL DE MANAGER EN RAYON - L’ERE DU COACHING
PERSONNALISE ET PERFORMANT - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 316, 2015 : p. 1-2 - fre, photo.
Face à une concurrence de plus en plus vive et une consommation stagnante, le commerce de détail en fruits et
légumes se fragilise au fil des années. Raison de plus pour les professionnels de se doter d’une formation spécifique
destinée à rentabiliser les implantations marchandes en fonction des besoins d’une clientèle aussi exigeante que
volatile. Le Ctifl propose, par l’entremise de ses ingénieurs, un coaching ciblé pour optimiser les performances de l’outil
de travail. DFL analyse les enjeux de cette formation ambitieuse et personnalisée, témoignage à l’appui.
00115578 P
VERMEULEN (P C M) - NL/WUR - KWANTITATIEVE INFORMATIE VOOR DE GLASTUINBOUW - KWIN 2014-2015 2014 : 296 p. - dut, graph., tabl. - Rapport GTB-5067
Chiffres clefs et coûts de production pour les cultures sous serre aux Pays-Bas : fraise, chicorée frisée, aubergine,
courgette, concombre, poivron (jaune, vert, orange, rouge), radis, laitue, tomate (cerise, cocktail, ronde, grappe,
charnue), fleurs coupées et plantes en pot.
00115670 L

MONTAHUT (S) - UN VERGER AUX MULTIPLES FONCTIONS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 348, 2015 : p.
42-43 - fre
L'agroforesterie est un concept qui associe des arbres fruitiers et des cultures annuelles, maraîchères notamment. Le
verger linéaire autonome produit des fruits mais pas que...
00115680 P

ASCHEHOUG (A S), VALLIN (P) - DOSSIER - NOUVEAUX METIERS - FLD MAGAZINE n° 972, 2015 : p. 26-31 - fre
Dossier - Les primeurs revoient leurs CQP et leur métier (p. 26-27), Les expéditeurs font évoluer les compétences de
leurs équipes (p. 28), Hervé Michel, sélectionneur chez Vilmorin (p. 28-29), Mélissa Cantet, généticienne, ausculte le
génome des plantes (p. 29), Cindy Torres, spécialiste en vision artificielle (p. 30), Gaëlle Le Navenec, biochimiste chez
HM-Clause (p. 30-31), Ludovic Cauchard, apiculteur chez Bejo (p. 31).
00115713 P

ASCHEHOUG (A S), COMMANDEUR (J), BARGAIN (V), VALLIN (P), GAUTIER (P), BRUNNER (C), REIBEL (C) DOSSIER - FORMATION - FLD MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 46-72 - fre
Dossier : Des formations pour mieux vendre les fruits et légumes (p. 46), Interview de Michel Mourgue-Molines,
directeur général de l'OPCA Intergros (p. 47), Quand le CTIFL forme à la connaissance des produits (p. 48-51),
L'agréage sous toutes les coutures pour les salariés de Creno (p. 52-54), A l'Isffel, on diversifie les savoirs en impliquant
les distributeurs (p. 55-57), Les importateurs, "professeurs" pour séduire les étudiants (p. 57), Une formation surmesure pour les caristes (p. 58-60), Interfel s'investit pour toutes les restaurations collectives (p. 62-64), La culture sous
serre nécessite de plus en plus de compétences (p. 65-66), Interview de Patrick Vincent, directeur de l'ESA d'Angers (p.
68), La formation semences à l'écoute de l'actualité, L'alternance, une autre voie de formation (p. 70), Edeka propose
une formation en alternance "Spécialiste du frais" (p. 72).
Bulletin Biblio Automne 2015
147
00115719 B, L, P

ERARD (P), ARIAS (T) - FR/CTIFL - PAILLAGE DES CULTURES LEGUMIERES - CARTOGRAPHIE DE LA FILIERE
FILMS AGRICOLES - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 55-61 - bibl., carte, eng, fre, photo., graph., tabl.
Dans le cadre du programme de recherche RAFU (Valorisation des Films Agricoles Usagés), porté par Adivalor et
labellisé par Terralia, Pôle Européen d´Innovation Fruits et Légumes, le CPA a confié au Ctifl la mission d’estimer le
gisement annuel des films plastiques agricoles neufs utilisés en cultures légumières de plein champ et sous abris. Cette
étude, réalisée de novembre 2012 à juin 2013, sous forme d’enquête auprès des techniciens de chambres d’agriculture,
d’organisations professionnelles et de stations régionales d’expérimentation, recense les surfaces paillées et bâchées, les
types et les quantités de films neufs et usagés par bassin de production et par culture.
00115774 P
POLLET (S), CALLENS (D), BOGAERT (A), WUYTACK (M), VANDEVELDE (I), SENAEVE (D), SPANOGHE (P) BE/INAGRO,
BE/PROVINCIAAL
PROEFCENTRUM
VOOR
DE
GROENTETEELT
KRUISHOUTEM,
BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER, BE/UNIV GAND, BE/UNIV GHENT - HEEL
WAT GEGEVENS VERZAMELD IN IWT-PROJECT RESIDUARM TELEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 8-10
- dut, graph., photo., tabl.
Point d'étape à mi-parcours du projet IWT (agence belge de l'innovation par la science et la technologie) pour une
production pauvre en résidus. Résultats de différentes modalités de traitement sur laitue, concombre et poireau. Au
terme de deux années de prélèvements d'échantillons, une série de courbes de dégradation a été élaborée. A l'avenir,
celles-ci serviront de base à une application web qui informera le producteur à quel moment il pourra récolter son
produit pour répondre aux exigences maximales (c'est-à-dire niveau de résidu inférieur à la limite légale) du marché et
peut-être obtenir ainsi un meilleur prix.
00115791 B

PARK (B), SEO (Y), YOON (S C), (ET AL.) - HYPERSPECTRAL MICROSCOPE IMAGING METHODS TO CLASSIFY
GRAM-POSITIVE AND GRAM-NEGATIVE FOODBORNE PATHOGENIC BACTERIA - TRANSACTIONS OF THE
ASABE 58 n° 1, 2015 : p. 5-16 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Mise au point d’une méthode pour obtenir des images hyperspectrales microscopiques pour la classification des
bactéries pathogènes responsables d’intoxications alimentaires : bactéries Gram positif (Staphylococcus) et Gram négatif
(Salmonella).
00115872 L

AGUILERA (E), GUZMAN (G), ALONSO (A) - ES/UNIV PABLO DE OLAVIDE - GREENHOUSE GAS EMISSIONS
FROM CONVENTIONAL AND ORGANIC CROPPING SYSTEMS IN SPAIN. I. HERBACEOUS CROPS - AGRONOMY
FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 713-724 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00115895 L

RUDISILL (M A), BORDELON (B P), TURCO (R F), HOAGLAND (L A) - US/UNIV PURDUE - SUSTAINING SOIL
QUALITY IN INTENSIVELY MANAGED HIGH TUNNEL VEGETABLE PRODUCTION SYSTEMS : A ROLE FOR
GREEN MANURES AND CHICKEN LITTER - HORTSCIENCE 50 n° 3, 2015 : p. 461-468 - eng, graph., tabl., bibl.
00115907 L

REDDY (P P) - IN/INDIAN INST HORT RES - BIOINTENSIVE INTEGRATED PEST MANAGEMENT IN
HORTICULTURAL ECOSYSTEMS - INT/SPRINGER - 2014 : 277 p. - FI-LX 8 - eng, photo., tabl., bibl.
00115916 B, L, P

SERRURIER (M) - FR/CTIFL, FR/FRANCE AGRIMER, FR/INTERFEL - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES FRAIS
PAR LES MENAGES FRANCAIS - DONNEES 2014 - EDITION MARS 2015 - ACHATS DE FRUITS ET LEGUMES
FRAIS PAR LES MENAGES FRANCAIS n° , 2015 : 8 p. - fre, graph., photo., tabl.
Dans un contexte demeurant peu propice au développement de la consommation, le volume d’achat des fruits et
légumes frais a progressé grâce à une fréquence d’achat en hausse, alors que leur prix moyen a diminué. Certaines
espèces ont bénéficié de prix et de dépenses en hausse (cerise, raisin, tomate, oignon). Cette année, les circuits
traditionnels spécialisés (marchés, primeurs) ont connu les principaux gains de parts de marché et les jeunes ménages
ont nettement contribué au développement des achats.
Bulletin Biblio Automne 2015
148
00116002 P

BLOCH BERTHIE (J F), PITRAT (M) - FR/CTIFL - "LA RECHERCHE PUBLIQUE SUR LA GENETIQUE DES
ESPECES LEGUMIERES EST EN DECROISSANCE" - INFOS CTIFL n° 310, 2015 : p. 4-5 - fre
L'invité du mois est Michel PITRAT, chargé de mission à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA)
00116011 P, L, B

TORRES (M), ADE (C) - FR/CTIFL - LES STIMULATEURS DE DEFENSES DES PLANTES (SDP) APPLIQUES AUX
CULTURES LEGUMIERES - LES RESULTATS DU PROJET DEFILEG - INFOS CTIFL n° 310, 2015 : p. 50-57 - fre,
graph., bibl.
Dans un contexte de réduction des produits phytopharmaceutiques, on observe un regain d’intérêt pour les techniques
alternatives de protection contre les agents pathogènes. Parmi celles-ci, les Stimulateurs de Défenses des Plantes
pourraient jouer leur rôle dans le renouveau des moyens de lutte. Afin d’éclairer les producteurs sur les modes de
fonctionnement de ces produits, leurs conditions optimales d’utilisation et leur efficacité, un vaste programme de
recherche nommé DEFILég, mené par le Ctifl et rassemblant huit partenaires, a été conduit entre 2010 et 2013. Cet
article vise à en présenter les principaux résultats.
00116030 B

BERNARDIN (A) - COMPETITIVITE DES LEGUMES EN CONSERVE : LA POSITION FRANCAISE BOUSCULEE UNILET INFORMATIONS n° 149, 2015 : p. 8-10 - fre, graph.
Malgré sa place dominante sur le marché international des légumes en conserve, la France voit ses parts de marché se
réduire.
00116031 B

FR/UNILET - BILAN SANITAIRE 2014 : DES ADVENTICES DE PLUS EN PLUS DIFFICILES A GERER - UNILET
INFORMATIONS n° 149, 2015 : p. 12-13 - fre, graph.
Les climats doux en hiver et maussade en été n'ont pas été propices pour les cultures. Les problèmes sanitaires
recensés en 2014 sont variés. La préoccupation de la gestion du désherbage se généralise.
00116065 B

KIERKELS (T) - DOUBLE ACTION FUNGAL AGENT ALSO IMPROVES PLANT GROWTH - IN GREENHOUSES 4 n°
2, 2015 : p. 32-33 - eng, photo.
Les fongicides contenant la matière active pyraclostrobine ont également un effet régulateur de croissance sur les
cultures légumières cultivées sous serre : meilleure résistance à la chaleur/à la sécheresse/au froid/aux pathogènes,
meilleure absorption de l’azote, meilleur développement racinaire, rendements plus élevés, produits de meilleure qualité.
00116071 L

BARGAIN (V) - LEGUMES - LE PROBLEME CROISSANT DES BIO-AGRESSEURS INVASIFS - FRUITS ET
LEGUMES - REUSSIR n° 350, 2015 : p. 38-40 - fre, photo.
L'intensification des échanges, les modifications de l'environnement et des pratiques, la baisse des solutions de
protection entraînent l'émergence ou la réémergence de bioagresseurs invasifs.
00116087 P, L

BEAUTRU (A) - FRAICHE DECOUPE : POURQUOI PAS LA CONCESSION ? - LINEAIRES n° 309, 2015 : p. 91 - fre,
photo.
Pratiquée massivement sur les stands sushi, la concession prend ses marques sur la fraîche découpe au rayon fruits et
légumes. C'too frais, déployé par PB Conseil, et La Fraicherie proposent aux enseignes de sous-traiter les stands fraîche
découpe au sein des magasins.
00116090 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER FRUIT LOGISTICA - LINEAIRES n° 309, 2015 : p. 98-110 - fre, photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier: Le Portugal s'invite à Berlin ; Duel Importation et origine France : Grand Frais contre
Carrefour ; Quelles sont les tendances fruits et légumes dans le monde ? ; Quel rôle la grande distribution a-t-elle joué
dans la mutation des importations ? ; La Frutteria bat de l'aile en France.
Bulletin Biblio Automne 2015
149
00116109 B

AKSOY (U), OKSAR (R E) - AN OVERVIEW OF HORTICULTURE IN TURKEY - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n°
1, 2015 : p. 17-22 - bibl., eng, carte, graph., photo., tabl.
Etat des lieux de l’horticulture en Turquie : ressources génétiques, statistiques de production des principales cultures
légumières et fruitières, surfaces et tonnages de production des plantes aromatiques et médicinales, commerce
international, recherche et formation.
00116110 B

SHARMA (S), SHARMA (A), PARULEKAR (Y R) - VEGETABLE PRODUCTION IN INDIA: AN OVERVIEW CHRONICA HORTICULTURAE 55 n° 1, 2015 : p. 23-28 - bibl., eng, photo., graph., tabl.
Etat des lieux de la production légumière en Inde : historique, évolution des surfaces et des tonnages de production
entre 1991 et 2011, description des différentes espèces cultivées (choux, solanacées, cucurbitacées, tubercules,
légumineuses, alliacées, légumes-racines, légumes-feuilles), bassins de production.
00116112 B

VAN VELDEN (P) - SOMETIMES YOU'RE AT THE EDGE OF THE POSSIBILITIES - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 :
p. 48-49 - eng, photo.
Témoignage de deux serristes néerlandais (chrysanthème, tomate) sur l’importance du calcium dans un programme de
fertilisation : rôle dans la constitution des tissus végétaux, époque d’application, application foliaire, influence du calcium
sur la nécrose apicale de la tomate, dosage du calcium par rapport au potassium.
00116142 P, B, L

TROTTIN (Y), BRONDINO (L), TERRENTROY (A), ADE (C), PELLETIER (B), DIJAN CAPORALINO (C) - FR/CTIFL,
FR/INRA, FR/CDDM, FR/ARELPAL, FR/CA 13 - PERSPECTIVES DU PROJET PRABIOTEL - ETUDE ECONOMIQUE
DE PROTOTYPES D'ITINERAIRES TECHNIQUES - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 44-50 - fre, graph.
Le projet Prabiotel (2009 à 2011, dix partenaires), soutenu par le Casdar, porté par le Ctifl et labellisé par le GIS
PIClég, avait pour objectif d’avancer dans la connaissance des pratiques améliorantes vis-à-vis des bioagresseurs
telluriques et de leur intégration dans des systèmes de culture (sous abris froids et en plein champ). À partir des
données obtenues, une étude économique pilotée et financée par le GIS PIClég a été réalisée par la chambre
d’agriculture des Bouches-du-Rhône en collaboration avec les partenaires techniques du projet. L’objectif consiste, d’une
part, à comparer l’utilisation de méthodes alternatives contre les maladies et ravageurs du sol par rapport à une conduite
répandue sur les exploitations et, d’autre part, d’évaluer les incidences économiques d’une diminution de l’utilisation des
produits de désinfection chimique du sol. Les avantages et les inconvénients de l’intégration de méthodes alternatives
ont été analysés par rapport à une stratégie sans interventions.
00116149 L

BARGAIN (V) - LEGUMES D'INDUSTRIE - PREVENIR LE RISQUE DATURA - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
351, 2015 : p. 42-43 - fre, photo.
Plante toxique et envahissante, le datura pose un problème croissant en légumes d'industrie. La prévention du risque
nécessite une attention particulière à tous les niveaux, de la production à l'usine.
00116319 P

DELVALLEE (J) - NICOLAS CHABANNE, LE VISAGE DES GUEULES CASSEES - LIBRE SERVICE ACTUALITES
(LSA) n° HS, 2015 : p. 72-73 - fre, photo.
L'homme est peu connu. En revanche, son logo à la pomme édentée qui offre des produits abîmés vendus moins chers
fait un carton. A l'origine, Nicolas Chabanne n'était pas destiné à faire carrière dans le secteur.
00116355 P

FAQUET (C) - VOIE VERTE, JEUNE POUSSE EN MODE PRIMEUR - LIBRE SERVICE ACTUALITES (LSA) n° HS,
2015 : p. 78-80 - fre
En janvier dernier, Voie verte ouvrait son septième point de vente dans le centre de Lyon. Un concept de magasin qui
se définit comme primeur traiteur et qui met à l'honneur les fruits et légumes de Ie et IVe gammes.
Bulletin Biblio Automne 2015
150
00116357 P

GAUTIER (P), BARGAIN (V), VALLIN (P), BRUNNER (C), BECQUERIAUX (T), COMMANDEUR (J) - ADAPTONS LA
VENTE AUX CONSOMMATEURS - FLD MAGAZINE n° 985, 2015 : p. 32-53 - fre, tabl., photo.
Dossier : Le consommateur veut toujours gagner plus de temps et manger des produits sains, bruts. Repas sur le
pouce : un créneau pour les fruits et légumes qui ont une carte à jouer (p. 34-36); Apéritif et snacking, segments
essentiels pour Savéol (p.36-37); La fraîche découpe en pratique chez Hyper U (p. 38-40); Frais Emincés a su surfer sur
la fraîche découpe pour les GMS (p. 41-42) ; Le drive fait des émules chez les producteurs (p. 43-44) ; Vendre des f&l
24h/24 et 7 jours/7, un concept nouveau (p. 45-46) ; Endives et pommes de terre 24 heures sur 24 (p. 47-48) ;
Phalempin ne met pas toutes ses fraises dans le même panier (p. 49-50) ; Les Belges misent sur les fruits rouges (p.
51-53).
00116361 P

HARZIG (J) - QUATRIÈME GAMME - FRUITS ET LÉGUMES : UN REGARD INTERNATIONAL - VEGETABLE n° 319,
2015 : p. 52-53 - fre, photo.
A l'occasion du colloque organisé par Cibustec à Parme, l'article dresse les grandes tendances qui orientent le devenir
de la 4e gamme au niveau international. Encadrés sur l'Irlande (Nature's Best) et l'Italie (DimmidiSi).
00116377 P

MARTIN (J) - PATATE DOUCE - DÉVELOPPEMENT EXPONENTIEL : DE L'EXOTISME AU QUOTIDIEN VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 46-47 - fre, photo.
En quelques années, la patate douce est passée des magasins ethniques à une belle place au sein des rayons
exotiques, devenant une référence incontournable. Majoritairement importée, elle est également à l'essai dans de
nombreuses structures de production françaises.
00116379 B

MAZZINI (F), BORRONI (M) - IT/SERV FITO EMILIA ROMAGNA - NOVITA D'IMPIEGO PER ALCUNI FUNGICIDI IN
ORTOFRUTTICOLTURA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 5, 2015 : p. 66-69 - ita, photo., tabl.
Point sur les nouvelles autorisations 2015 pour certains fongicides et insecticides sur fruits et légumes : captane,
chlorothalonil, chlorpyriphos, émamectine-benzoate, etc.
00116393 B

SOLIMANDO (D) - MISURARE L'UMIDITA DES SUOLO PER MIGLIORARE L'IRRIGAZIONE - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 10, 2015 : p. 48-50 - ita, graph., photo., tabl.
Revue des avantages et inconvénients des capteurs utilisés pour mesurer l'eau du sol afin de mieux maîtriser les
apports d'eau.
00116427 P

HARZIG (J) - AGRIAL - LA BRANCHE LÉGUMES : UNE FORCE MAJEURE DANS LE PAYSAGE LÉGUMIER
EUROPÉEN - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
"En l'espace d'une vingtaine d'années, la branche légumes du 5e groupe coopératif agricole français s'est consolidée
autour de trois pôles, Créaline, Florette et Priméale, qui pèsent ensemble quelque 700 000 tonnes de légumes pour 900
M€ de CA, dont un tiers à l'international. Retour sur un parcours d'exception et regard sur les perspectives stratégiques,
témoin d'une vision ouverte, pionnière et souvent audacieuse."
00116432 P, L, B

ANNIBAL (S), MERENDET (V), MILLOT (P) - FR/CTIFL - LES SYSTÈMES D’HUMIDIFICATION EN POINT DE VENTE
- POINT SUR (LE) n° 37, 2015 : 10 p. - fre, photo., graph.
De nombreux points de vente équipent une partie de leur étal fruits et légumes en humidificateurs. Ces installations
ont pour principal objectif d’apporter une certaine protection contre la déshydratation des produits les plus sensibles et
ainsi maintenir leur qualité et leur valeur marchande. Quels intérêts y a-t-il à équiper un point de vente en humidification
? Tous les fruits et légumes sont-ils à humidifier ? Quels sont les fabricants et les technologies d’humidification existants
? Quels sont les besoins de ces systèmes d’humidification, notamment en termes d’entretien ?
Bulletin Biblio Automne 2015
151
00116456 B

MAZZINI (F), BORRONI (M) - NUMEROSI USI ECCEZIONALI AUTORIZZATI PER IL 2015 - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 15, 2015 : p. 60-63 - ita, photo., tabl.
Présentation d'un tableau des usages exceptionnels des produits phytosanitaires autorisés sur cultures fruitières et
légumières en 2015 en Italie.
00116472 P, B, L

ADE (C), TROTTIN (Y) - FR/CTIFL - 5ÈME CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES MÉTHODES
ALTERNATIVES DE PROTECTION DES PLANTES - LES AVANCÉES DE LA RECHERCHE ET LES
PERSPECTIVES - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 4-6 - fre, photo.
Organisée par l’AFFP, la conférence internationale sur les méthodes alternatives de protection des plantes a réuni près
de 350 personnes venant de 11 pays différents (Algérie, Belgique, Canada, Suisse…). La diversité des sessions et des
intervenants a permis de brosser un panorama actuel des recherches en cours et réalisées dans ce domaine. Il ressort
que les méthodes alternatives sont certes de plus en plus travaillées dans toutes les filières, mais que nombre de ces
solutions n’interviendront qu’à moyen terme dans les exploitations.
00116483 B

FRANCESCHINI (A) - SPECIALE IV GAMMA : UN COMPARTO SEMPRE OTTIMISTA - IV GAMMA : NEL 2015 SI
PREVEDE LA RIPRESA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 42-44 - ita, photo.
Situation actuelle du marché des fruits et légumes de 4ème gamme en Italie. Comparaison entre 2013 et 2014.
00116502 L

DEGUINE (J P), ATIAMA (M), JACQUOT (M), REYNAUD (B), ATIAMA NURBEL (T), AUBERTOT (J N), AUGUSSEAU
(X) - FR/CIRAD, FR/ARMEFLHOR, FR/INRA - AGROECOLOGICAL MANAGEMENT OF CUCURBIT-INFESTING
FRUIT FLY : A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 937-965 - eng, photo.,
graph., carte, tabl., bibl.
00116523 B

ANDREOTTI (L) - SPECIALE BIOSTIMOLANTI, CONOSCERLI BENE PER SFRUTTARLI AL MEGLIO - L'UE COMPLICA
L'ITER NORMATIVO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 34-35 - ita
Le point sur la réglementation européenne concernant la mise sur le marché des biostimulants.
00116524 B

COLLA (G), ROUPHAEL (Y), LUCINI (L), CARDARELLI (M) - IT/UNIV DEGLI STUDI DELLA TUSCIA VITERBO SPECIALE BIOSTIMULANTI, CONOSCERLI BENE PER SFRUTTARLI AL MEGLIO - BIOSTIMOLANTI, COSA SONO E
COME AGISCONO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 36-40 - ita, photo.
Le point sur les effets bénéfiques des biostimulants des plantes.
00116558 L

FR/MAAF - ENQUETE PRATIQUES CULTURALES SUR LES LEGUMES 2013 - NOMBRE DE TRAITEMENTS
PHYTOSANITAIRES - n° 27, 2015 : 22 p. - FI-LX 8 - eng, carte, graph., tabl. - Agreste - Les dossiers
00116559 L
FR/MAAF - 1989-2013 : CONCENTRATION ET RELOCALISATION DES PRODUCTIONS LEGUMIERES
FRANCAISES - AGRESTE - SYNTHESES n° 260, 2015 : 10 p. - FI-LX 8 - eng, carte, graph., bibl.
De 1989 à 2013, la localisation des principales productions légumières a évolué. Dans la plupart des cas, il y a eu
concentration de la production. Mais la concentration s’est parfois accompagnée de transformations plus profondes avec
l’émergence d’une nouvelle région dominante : c’est le cas du développement de la carotte en Aquitaine et du poireau
en Basse-Normandie, du melon en Poitou-Charentes ou de la tomate en Bretagne.
Bulletin Biblio Automne 2015
152
00116569 P, B, L

GARCIN (A), MILLAN (M) - FR/CTIFL - 7E RENCONTRE TECHNIQUE CTIFL/ITAB AGRICULTURE BIOLOGIQUE
FRUITS - AMÉLIORER LA DURABILITÉ DES EXPLOITATIONS - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 6-8 - fre
Co-organisée par le Ctifl et l’Itab, cette rencontre a abordé les concepts, les outils et les pratiques culturales favorisant
les services écosystémiques au verger et la transition vers des systèmes plus durables. L’un des objectifs communs à la
plupart des expérimentations présentées étant la réduction et la meilleure gestion des intrants. La première session avait
pour objectif de cerner plus précisément les améliorations possibles de la fertilité des sols. La deuxième session en fin de
matinée et début d’après-midi a permis d’aborder les derniers résultats acquis dans la protection contre les bioagresseurs et le contexte réglementaire. Et pour finir la dernière session a concerné les références technicoéconomiques et les systèmes de production en AB. L’approche système mise en oeuvre dans le cadre du réseau Dephy
Ecophyto a également été mise à contribution.
00116573 P, B, L

CAVARD VIBERT (P) - FR/CTIFL - L’OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS DE FRUITS
ET LÉGUMES - UNE ANNÉE 2013 QUI A PORTÉ SES FRUITS - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 28-32 - fre, graph.,
tabl.
À la demande des organisations professionnelles du commerce de gros de fruits et légumes, le Ctifl a mis en place fin
1990 un observatoire des entreprises du secteur. Ce travail consiste à analyser les résultats financiers de plus de 300
sociétés, au travers des documents comptables déposés aux greffes des tribunaux de commerce et disponibles sur la
base de données Diane du Bureau Van Dijk. Parallèlement à cette collecte d'informations administratives, des entretiens
sont réalisés auprès de chacune des entreprises « observées ». Ceux ci permettent de mieux saisir la réalité économique
du secteur et de dresser une typologie comparant les performances de sociétés ayant les mêmes logiques de
fonctionnement.
00116584 P

VALLIN (P), MAGNON (A) - FR/CTIFL - LA MISE EN RAYON, UN METIER QUI BOOSTE LES VENTES - FLD
MAGAZINE n° 993-994, 2015 : p. 18-19 - fre, carte
Arnaud Magnon est formateur consultant au Ctifl. Spécialiste de la technique marchande et du marketing, il est en
charge d'animer les points de vente et de dynamiser les linéaires fruits et légumes (Entretien).
00116589 P

CADOUX (M) - LES FRUITS ET LÉGUMES, NOUVELLE ARME DE DIFFÉRENCIATION DES DISTRIBUTEURS LIBRE SERVICE ACTUALITES (LSA) n° 2372, 2015 : p. 50-52 - fre, graph.
Dans un contexte de distribution de plus en plus tendu, les enseignes généralistes multiplient les efforts en termes
d'animations et de merchandising.
00116590 P

DELVALLEE (J) - E. LECLERC TESTE LA DERNIÈRE GÉNÉRATION DE STANDS FRAÎCHE DÉCOUPE - LIBRE
SERVICE ACTUALITES (LSA) n° 2372, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Immersion dans le corner C too Frais, un tout nouveau concept en test dans trois magasins E. Leclerc en France.
00116592 P

ASCHEHOUG (A S), LE COUTOUR (L M) - "NOTRE IMPLANTATION LOCALE EST STRATÉGIQUE" - FLD
MAGAZINE n° 976, 2015 : p. 6-9 - fre, photo.
Entretien avec Louis-Marie Le Coutour, ancien directeur chez Florette et Priméale, dresse le bilan de sa carrière à la
tête de la branche Légumes d'Agrial.
00116595 P

BERGER (P L) - CHEZ VOIE VERTE, LA FRAÎCHE DÉCOUPE EST LA RÈGLE - FLD MAGAZINE n° 976, 2015 : p.
18-19 - fre, photo.
Voie Verte a ouvert sept boutiques sur Lyon et la ceinture lyonnaise. La société met en avant son concept de produits
frais, découpés et ses plats cuisinés.
Bulletin Biblio Automne 2015
153
00116608 P

GAUTIER (P), BOUTBOUL (B) - "LA FILIÈRE FRUITS ET LÉGUMES DEVRAIT AIDER LA RHD" - FLD MAGAZINE
n° 989, 2015 : p. 6-9 - fre, photo.
Le directeur général de Gira Conseil considère que la filière fruits et légumes ne profite pas de la bonne santé générale
du secteur de la restauration hors foyer. Pour Bernard Boutboul, elle doit se rapprocher du restaurateur pour l’aider à
élargir une offre qui ne satisfait actuellement pas ses convives.
00116610 B
FR/UNILET - GUIDE DE PROTECTION DES CULTURES LEGUMIERES D'INDUSTRIE 2015 - UNILET
INFORMATIONS n° HS JANVIER, 2015 : 82 p. - L PATHO 111 - fre, tabl., photo.
Ce numéro hors-série de la revue Unilet Infos est un mémento des préconisations pour la campagne 2015. Après une
fiche "toutes cultures légumières", fiches individuelles pour betterave potagère, carotte, céleri branche et rave, brocoli,
chou-fleur, courgette, épinard, haricot mangetout et flageolet, navet et rutabaga, oignon de conservation, pois de
conserve, scorsonère. Présentation succincte et photos de quelques insectes auxiliaires.
00116630 B

BERNARDIN (A) - CONSOMMATION DE LEGUMES A DOMICILE : UNE ANNEE 2014 PARTICULIEREMENT
MOROSE - UNILET INFORMATIONS n° 150, 2015 : p. 8-9 - fre, graph.
En 2014 l'achat des légumes, frais, en conserve ou surgelés a reculé. La consommation de mélanges est moins
baissière et les légumes secs poursuivent leur croissance. Les achats de produits à marques progressent mais demeurent
très minoritaires face aux volumes commercialisés sous marques de distributeurs.
00116631 B

BERNARDIN (A) - COMPETITIVITE DES LEGUMES SURGELES : UN ESSOUFFLEMENT EN APPARENCE DES
EXPORTATIONS FRANCAISES - UNILET INFORMATIONS n° 150, 2015 : p. 10-12 - fre, graph.
Les échanges français de légumes surgelés sont essentiellement centrés sur l'Europe. Ils dominent avec la Belgique et
varient selon les besoins de ce pays leader et premier exportateur au niveau européen. L'exportation des productions
nationales est en revanche devenue très marginale hors de l'Europe. L'évolution des échanges montre une tendance à la
baisse des exportations françaises de légumes surgelés. Mais les exportations de légumes frais destinés à être
transformés chez nos voisins européens augmentent régulièrement.
00116641 L

BARGAIN (V) - PRODUCTION - LEGUMIER BIO, POURQUOI PAS VOUS ? - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
352, 2015 : p. 44-45 - fre
De 2010 à 2013, six régions du centre et du nord de la France se sont associées pour développer la production de
légumes biologiques de plein champ à destination des circuits longs. En trois ans, les surfaces ont augmenté de 60% et
la dynamique est enclenchée.
00116654 B

PENGUILLY (D), ESTORGUES (V), COLLET (J M) - FR/CATE, FR/CTIFL, FR/CA 29 - BIOCONTROLE VOLET III :
LES MEDIATEURS CHIMIQUES EN CULTURES LEGUMIERES DE PLEIN CHAMP - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n°
122, 2015 : p. 21-22 - fre, photo.
Les médiateurs chimiques présentent de nombreux avantage en matière de protection des plantes. En agissant
préventivement, ils visent à interrompre le cycle du ravageur avant son stade nuisible. Peu de solutions sont disponibles
en cultures légumières de plein champ. Bilan des essais réalisés sur les légumes frais en Bretagne.
00116666 P, L

BEAUTRU (A) - FRAIS EMBALLÉ : L'ALTERNATIVE À LA FRAÎCHE DÉCOUPE - LINEAIRES n° 311, 2015 : p. 84-85
- fre, photo.
Frais emballé et fraîche découpe peuvent être complémentaires. Points de vente et industriels hésitent encore sur le
modèle à adopter.
Bulletin Biblio Automne 2015
154
00116671 B

PENGUILLY (D), COLLET (J M), TURNER (M) - FR/CATE, FR/CTIFL, FR/VEGENOV - BIOCONTROLE VOLET IV :
LES PRODUITS ALTERNATIFS - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 124, 2015 : p. 16-17 - fre, photo., tabl.
Cet article concerne les produits dits alternatifs et fait le point des expérimentations conduites en conditions de
production sur légumes de plein champ.
00116706 P

MARTIN (J) - CONSOMMATION - LES F&L ET LES ENFANTS : APPRENDRE LE PLAISIR ALIMENTAIRE VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Résultats d'une étude sur la consommation des fruits et légumes frais par les enfants, financée par FranceAgriMer et
Interfel et réalisée par le cabinet ABC+ en collaboration avec le cabinet Protéines.
00116717 L

RAMOS VILLARROEL (A Y), MARTIN BELLOSO (O), SOLIVA FORTUNY (R) - VE/UNIV ORIENTE, ES/UNIV LLEIDA COMBINED EFFECTS OF MALIC ACID DIP AND PULSED LIGHT TREATMENTS ON THE INACTIVATION OF
LISTERIA INNOCUA AND ESCHERICHIA COLI ON FRESH-CUT PRODUCE - FOOD CONTROL 52 n° , 2015 : p. 112118 - eng, photo., graph., bibl.
00116795 L

AFARI (G K), HUNG (Y C), KING (C H) - US/UNIV GEORGIA, US/CHICK FIL A - EFFICACY OF NEUTRAL PH
ELECTROLYZED WATER IN REDUCING ESCHERICHIA COLI O157:H7 AND SALMONELLA TYPHIMURIUM DT
104 ON FRESH PRODUCE ITEMS USING AN AUTOMATED WASHER AT SIMULATED FOOD SERVICE
CONDITIONS - JOURNAL OF FOOD SCIENCE 80 n° 8, 2015 : p. m1815-m1822 - eng, tabl., photo., bibl.
00116806 B

SPIGOLA (M) - SFIDA GLOBALIZZAZIONE VINTA SOLO PER ALCUNI ORTOFRUTTICOLI - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 26, 2015 : p. 45-47 - carte, graph., ita, photo.
Influence de la mondialisation sur le secteur fruits et légumes en Italie : produits exportés, principaux pays
importateurs, mesures prises pour favoriser la compétitivité. L'Italie reste le premier producteur mondial de kiwis,
tomates et pommes.
00116819 B

PEDRESCHI (R), LURIE (S) - ADVANCES AND CURRENT CHALLENGES IN UNDERSTANDING POSTHARVEST
ABIOTIC STRESSES IN PERISHABLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 77-89 bibl., eng, tabl.
Revue bibliographique des recherches effectuées entre 2005 et 2015 sur les stress abiotiques des fruits et légumes
frais. Les points méthodologiques proposés doivent faire l'objet de recherches futures pour mieux comprendre les
principaux stress abiotiques (chaud/froid, teneur faible en oxygène, teneur élevée en gaz carbonique, déshydratation).
00116821 B

HEUVELINK (E), KIERKELS (T) - NL/UNIV WAGENINGEN - ON THE BRINK OF LIFE AND DEATH - CONTROL OF
VIRUSES IS IMPOSSIBLE, PREVENTION OF INFECTION THE ONLY MEANS - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p.
10-11 - eng, ill., photo.
La prophylaxie permet de lutter efficacement contre les virus : rappel des dégâts occasionnés par des virus en cultures
sous serre (dont le Pepino mosaic virus) et revue des mécanismes de défense des plantes en cas d'infection.
00116827 B

RODENBURG (J) - NL/WAGENINGEN UR GREENHOUSE HORT - FORAGER MACROCHELES ROBUSTULUS
HOLDS THE FORT - SUCCESSFUL CONTROL OF SCIARID LARVA WITH SOIL PREDATORY MITE - IN
GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 36-37 - eng, photo.
Essais de lutte menés en pépinière contre les larves de la mouche du terreau et des thrips à l'aide de l'acarien
prédateur Macrocheles robustulus dans le cadre de la lutte intégrée.
Bulletin Biblio Automne 2015
155
00116828 B

HEUVELINK (E), KIERKELS (T) - NL/UNIV WAGENINGEN - STOMATA : THE GATES ON THE LEAVES CONTINUOUS BALANCING ACT BETWEEN ASSIMILATION AND MOISTURE LOSS - IN GREENHOUSES 4 n° 3,
2015 : p. 40-41 - eng, photo.
Revue des connaissances sur le rôle des stomates, et bilan des travaux menés au sein de l’Université de Wageningen
(Pays-Bas) sur l’influence des conditions climatiques sous serre sur leur fonctionnement : rythme jour-nuit, intensité et
couleur de la lumière, humidité de l’air, teneur en CO2.
00116830 B

KAISER (E), HEUVELINK (E), KIERKELS (T) - NL/UNIV WAGENINGEN - ENZYME RUBISCO OFTEN SLOWS
THINGS DOWN - PLANT RESPONDS SLOWLY TO CHANGING LIGHT INTENSITY - IN GREENHOUSES 4 n° 3,
2015 : p. 48-49 - graph., photo., eng
Résultats de travaux menés au sein de l’Université de Wageningen (Pays-Bas) sur les réponses d’une plante à des
variations de l’intensité lumineuse en cultures sous serre : influence de la concentration en CO2, de la température et de
l’humidité de l’air sur la photosynthèse ; rôle de la rubisco (enzyme impliquée dans le cycle de Calvin) ; atouts du verre
diffus.
00116852 B

HU (H), LIU (D), LI (P), SHEN (W) - HYDROGEN SULFIDE DELAYS LEAF YELLOWING OF STORED WATER
SPINACH (IPOMOEA AQUATICA) DURING DARK-INDUCED SENESCENCE BY DELAYING CHLOROPHYLL
BREAKDOWN, MAINTAINING ENERGY STATUS AND INCREASING ANTIOXYDATIVE CAPACITY POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 8-20 - bibl., eng, photo., graph.
Le sulfure d'hydrogène permet de ralentir le jaunissement du liseron d'eau (Ipomoea aquatica) au cours de la
senescence induite par l'obscurité, en retardant la dégradation de la chlorophylle, en maintenant l'état énergétique et en
augmentant la capacité oxydante.
00116875 B

MAZOLLIER (C) - FR/GRAB - RESSOURCES - COLLECTION 1 : LES TECHNIQUES ALTERNATIVES - DOCUMENT 1F DESHERBAGE ALTERNATIF EN MARAICHAGE, 1ERE PARTIE : METHODES PREVENTIVES - FR/CRA
PROVENCE COTE D'AZUR - 2014 : 4 p. - PHYTO C 270 - fre, photo.
Point sur les méthodes de désherbage et sur les étapes importantes de la gestion des plantes adventices : reconnaître
les espèces de plantes, favoriser le démarrage de la culture, choisir des équipements adaptés à ses besoins.
00116876 B

MAZOLLIER (C) - FR/GRAB - RESSOURCES - COLLECTION 1 : LES TECHNIQUES ALTERNATIVES - DOCUMENT 1G DESHERBAGE ALTERNATIF EN MARAICHAGE, 2EME PARTIE : PAILLAGE ET MATERIEL DE DESHERBAGE FR/CRA PROVENCE COTE D'AZUR - 2015 : 4 p. - PHYTO C 270 - fre, photo., tabl.
Différentes techniques de contrôle de l'enherbement permettent la réduction ou la suppression de l'utilisation des
herbicides. Explications des paillages, désherbage mécanique et thermique.
00116895 B

LAAMARI (M), HOUAMEL (S) - PREMIERE OBSERVATION DE THRIPS TABACI ET DE FRANKLINIELLA
OCCIDENTALIS SUR LES CULTURES SOUS SERRE EN ALGERIE - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 205-206 bibl., fre
Présentation des résultats d'une étude menée dans le sud de l'Algérie afin de mieux connaître les espèces de thrips
présente dans les cultures légumières sous serre : la tomate est relativement plus infestée par rapport au piment et au
poivron, les populations de Thrips tabaci sont plus importantes sur les trois cultures comparativement à celles de
Frankliniella tabaci.
00116914 P

ERMENIER (K) - FRESH'N'GO DÉVELOPPE LES VENTES DE TESCO - PROCESS ALIMENTAIRE n° 1320, 2015 : p.
72 - fre
Le sachet triangulaire de Schur a fait grimper les ventes de kiwi de 30% chez Tesco en Grande-Bretagne. Zoom sur cet
emballage aux multiples applications (large surface de communication, praticité, réduction des coûts de transport).
Bulletin Biblio Automne 2015
156
00116927 P

RICHARD (N) - RAYON FRUITS ET LÉGUMES - INNOVER SANS COMPTER - POINTS DE VENTE n° 1175, 2015 : p.
47 - fre
Avec un renouvellement à 5 ans, l'agencement devient du consommable. Comment faire pour rester à la pointe de
l'innovation tout en maîtrisant les coûts ? Plus besoin d'investir lourdement. La tendance est à la location longue durée.
00116935 P

DELVALLEE (J) - LE "MADE IN FRANCE" À L'ASSAUT DU RAYON FRUITS ET LÉGUMES - LIBRE SERVICE
ACTUALITES (LSA) n° 2351, 2015 : p. 70+72 - fre
L'argument emballe les distributeurs qui multiplient les efforts pour favoriser les approvisionnements français. Une
façon de séduire les consommateurs parfois méfiants quant à l'offre proposée, et de s'aligner sur la concurrence.
00116940 P

DOSSIER - FRUITS ET LÉGUMES - UN MARCHÉ INCERTAIN - POINTS DE VENTE n° 1171, 2015 : p. 42-47 - fre,
graph.
00116942 P

LES 700 LEADERS DE LA FILIERE - 2015, BOULEVERSEMENTS DES RÉSEAUX, ESSOR DES MARQUES ? - FLD
MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 76-95 - fre, tabl.
Classement des 700 opérateurs les plus importants de la filière.
00116943 P

LES LEADERS - CLASSEMENT EUROPÉEN - DANS L'ATTENTE DES EFFETS DE L'EMBARGO RUSSE - FLD
MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 96-98 - fre, tabl.
Les leaders du classement européen.
00116944 P

LE TOP 50 EUROPÉEN ET LE MATCH UE/ETATS-UNIS - FLD MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 100-101 - fre, tabl.
Les leaders du classement européen et le match europe / USA.
00116945 P

COMMANDEUR (J) - FACE À L'EMBARGO RUSSE, METTONS LE CAP AU SUD - FLD MAGAZINE n° 981, 2015 : p.
20-21 - fre, carte
00116979 B

LAMBION (J), MAZOLLIER (C), VEDIE (H) - FR/GRAB - REPENSER L'AGROSYSTEME MARAICHER POUR LIMITER
PUCERONS ET NEMATODES - ALTER AGRI n° 132, 2015 : p. 16-18 - fre
Les maraîchers sont régulièrement confrontés à des problèmes de pucerons ou de nématodes à galles. L'intérêt des
bandes fleuries dans la lutte contre ces ravageurs et de la combinaison de plusieurs méthodes de lutte a pu être mis en
évidence.
00116983 B

COTENS (A) - BONDUELLE : ESSAIS CONCLUANTS POUR LE DESHERBAGE - CULTURE LEGUMIERE n° 148,
2015 : p. 20-21 - fre
En 2009, le groupe Bonduelle lançait un programme d'expérimentation sur la réduction des produits phytosanitaires en
cultures légumières destinées à l'industrie. Si la production intégrée présente des intérêts pour le désherbage, les
résultats sont moins probants pour la gestion des maladies et des ravageurs.
Bulletin Biblio Automne 2015
157
00116988 P, L

BEAUTRU (A) - NOUVELLE ACQUISITION POUR AGRIAL DANS SA BRANCHE LÉGUME - LINEAIRES n° 316,
2015 : p. 119 - fre, photo.
Priméale, la marque 1re gamme d'Agrial, acquiert Van Oers United, producteur aux Pays-Bas, ce qui lui permettra de
réaliser 50% de son CA à l'export.
00116993 P

VALLIN (P) - A LA RECHERCHE D'ALTERNATIVES AUX SACS PLASTIQUE - FLD MAGAZINE n° 1002, 2015 : p. 67 - fre
Les sacs de caisse en 2016 puis les sacs fruits et légumes en 2017 vont être interdits. Les professionnels pourront-ils
éviter le bio compostable trois fois plus cher ? Rien n'est moins sûr.
00116994 P

COMMANDEUR (J), GAUTIER (P), TILLIER (C) - DOSSIER - IMPORT - FLD MAGAZINE n° 1002, 2015 : p. 23-33 - fre,
graph.
Dossier - L'origine France s'attaque à l'import (p. 23) ; L'import français défend sa place dans les rayons (p. 24-27) ;
Entretien avec Freddy Dutoit, directeur de l'Office flamand d'agro-marketing à Paris, chargé de la promotion des produits
flamands sur les marchés français et suisse (p. 28) ; Pulp Fruits revoit son offre en agrumes, pommes et poires (p. 30) ;
S'impliquer durablement en amont, le credo de la SIIM (Société Internationale d'Importation) (p. 31-32) ; Miles Import
cerne au plus près les "fenêtres" pour l'import (p. 32) ; Intermarché : le client d'abord (p. 33).
00117041 P, B, L

VILLENEUVE (F), SZILVASI (S) - FR/CTIFL, FR/DGAL DEVP - LES RENCONTRES PHYTOSANITAIRES LÉGUMES
ET FRAISE 2015 - UN POINT D'ÉTAPE ATTENDU PAR LA FILIÈRE - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 8-10 - fre
Organisée conjointement par le Ctifl et la DGAL-SDQPV, cette rencontre est bien rentrée dans les événements attendus
par la filière pour faire un point d’étapes autant sur l’évolution de la réglementation, que sur les nouveaux problèmes
rencontrés par la filière ou voir quels seront les nouveaux moyens de protection. Ainsi 120 producteurs, techniciens,
agents de firmes ou représentants de l’administration, se sont retrouvés pour échanger autour des quatre pôles suivants
: les actualités réglementaires ; les dispositifs d’accompagnement pour l’évolution de la protection phytosanitaire ; les
problèmes phytosanitaires émergents ; les nouveaux produits tant conventionnels qu’appartenant au registre du
biocontrôle.
00117051 B

FR/ITAB - PRODUIRE DES LÉGUMES BIOLOGIQUES - GUIDE TECHNIQUE (3 TOMES) - FR/ITAB - 2015 : 3 tomes L GEN 159 - fre
Cet ouvrage collectif vise à pallier le manque d'ouvrages de référence sur le maraîchage biologique professionnel. Il est
composé de 3 tomes illustrés. Tome 1 : Généralités et principes techniques ; qui présente les principes de base, santé
des plantes, semis et plantation, récolte et conservation, organisation, résultats techniques, etc. Tome 2 : Fiches
techniques par légume ; environnement de la plante, implantation, conduite, récolte et conservation. Tome 3 : Maîtrise
de l'enherbement, non publié à ce jour (septembre 2015).
00117064 P, B, L

ECKERT (C), HOUDIN (A) - FR/CTIFL, FR/CAN DEPHY - LES MÉTHODES ALTERNATIVES EN FILIÈRE LÉGUMESFRAISE-FRAMBOISE - LE RÉSEAU DEPHY EST EN ORDRE DE MARCHE - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 55-62 fre, graph., photo., tabl., bibl.
Au travers de suivis d’exploitations dans les différents bassins de production par des ingénieurs dits réseau, et au
travers de projets d’expérimentation sur six ans pour élaborer des systèmes de culture en rupture avec les systèmes
actuels, le réseau DEPHY légume-fraise-framboise permet e montrer des premières tendances de baisse d’IFT en plein
champ et sous abris. Il permet une caractérisation concrète de l’impact des leviers utilisés et efficaces pour atteindre ces
baisses. Cependant, leur cadre d’interprétation a besoin d’être bien précisé et d’autres indicateurs ont besoin d’être
définis pour prendre en compte les spécificités de ces filières. Le recours aux méthodes alternatives met en évidence des
thématiques de recherche à travailler. Le GIS PICLég a permis de porter bon nombre de projets dans ce sens mais
beaucoup de thèmes sont encore à prospecter.
Bulletin Biblio Automne 2015
158
00117067 B

BAZZANA (L) - ORTOFRUTTA IN CRISI COME LA REDDITIVITA DEI PRODUTTORI - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 32, 2015 : p. 45-46 - ita, ill., tabl.
Bilan des importations et exportations italiennes de fruits et légumes en 2014. Une baisse forte de la production de
fruits a été enregistrée depuis l’an 2000 liée à la crise économique.
00117101 L

FAVREAU FARHADI (N), PECUKONIS (L), BARRETT (A) - US/US ARMY NATICK SOLDIER RESEARCH - THE
INHIBITION OF MAILLARD BROWNING BY DIFFERENT CONCENTRATIONS OF ROSMARINIC ACID AND
EPIGALLOCATECHIN-3-GALLATE IN MODEL, BAKERY, AND FRUIT SYSTEMS - JOURNAL OF FOOD SCIENCE
80 n° 10, 2015 : p. c2140-c2146 - eng, graph., tabl., bibl.
00117127 B

TUZEL (Y), BAHAR OZTERKIN (G) - PROTECTED CULTIVATION IN TURKEY - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n°
2, 2015 : p. 21-26 - eng, bibl., carte, graph., tabl.
L’évolution de la production des cultures légumières et fruitières sous abris en Turquie entre 2004 et 2014 : surfaces
de production et comparaison avec d’autres pays méditerranéens, principaux bassins de production, volumes de
production selon l’espèce, descriptions des serres (matériaux de couverture, climatisation), production des semences,
culture hors sol, consommation en eau et en énergie, mise en œuvre des bonnes pratiques agricoles, atouts et limites de
la filière.
00117146 B

LAMBION (J), MAZOLLIER (C), VEDIE (H) - FR/GRAB - LEGUMES BIO : DIVERSIFIER SES CULTURES - ALTER
AGRI n° 131, 2015 : p. 30-31 - fre, photo.
Les variétés de légumes cultivées dans le Sud-Est permettent d'assurer une biodiversité cultivée très large en
maraîchage. Point sur les essais permettant de référencer ces cultures, présentés lors de la journée technique consacrée
aux légumes biologiques le 4 novembre 2014 à Bellegarde.
00117150 B

FR/CTIFL, FR/DGAL SDQPV - RENCONTRE TECHNIQUE PHYTOSANITAIRE LEGUMES ET FRAISE - 11 ET 12
FEVRIER 2015, CARQUEFOU - FR/CTIFL - 2015 : np. - CTIFL/2015/1 + CD - fre, tabl., photo., graph.
Dossier remis aux participants de la rencontre technique phytosanitaire légumes et fraises qui a eu lieu les 11 et 12
février 2015 au Centre des Congrès de La Fleuriaye à Carquefou.
Bulletin Biblio Automne 2015
159
Légumes divers
00115886 L

BARGIN (V) - KALE - UN LEGUME TENDANCE DIFFICILE A PLANIFIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
349, 2015 : p. 38-39 - fre, photo.
Depuis deux ans, des producteurs de la Sica St Pol de Léon et de l'UCPT cultivent un nouveau type de chou, le kale.
Un légume proche des autres choux pour sa culture, mais qui demande une grande réactivité dans sa récolte.
00116224 P
LE GUIDE MERCHANDISING - LEGUMES D'HIVER - VEGETABLE n° 316 SUP, 2014 : 80 p. - fre, tabl., graph.
Guide de merchandising pour les légumes d'hiver, organisé en trois parties : "Bien connaître" (botanique, génétique et
gamme variétale, production, récolte et conditionnement, marché et consommation) ; "Bien agréer" (réglementation,
spécificités par produit) ; "Bien vendre" (assortiment et saisonnalité, implantation et merchandising, vie en rayon, conseil
client).
00116287 L

MANSOUR (A R), OH (D H) - KR/UNIV KANGWON - COMBINED EFFECT OF THERMOSONICATION AND
SLIGHTLY ACIDIC ELECTROLYZED WATER TO REDUCE FOODBORNE PATHOGENS AND SPOILAGE
MICROORGANISMS ON FRESH-CUT KALE - JOURNAL OF FOOD SCIENCE 80 n° 6, 2015 : p. m1277-m1284 - eng,
graph., tabl., bibl.
00116404 P

FOURNIER (G) - C'EST MON MÉTIER - GILLES FOURNIER, PRODUCTEUR DE PLANTES HALOPHYTES :
LÉGUMIER DE LA MER - VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 58-59 - fre, photo.
Gilles Fournier présente son activité de production sous serre de salicorne, crambe maritime et autres "légumes de la
mer".
00116490 B

NICOLETTO (C), TOSINI (F), SAMBO (P) - PATATA DOLCE : NUOVA OPPORTUNITA PER L'ORTICULTURA
ITALIANA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 20, 2015 : p. 43-46 - ita, photo., tabl.
Synthèse des essais sur l'influence de la date du repiquage et de la densité de plantation sur le rendement de la patate
douce en Italie.
00116858 P
STATISTIQUES EUROPÉENNES D'IMPORTATION DE FRUITS ET LÉGUMES FRAIS EN 2013 ET 2014 - FRUITROP
n° 234, 2015 : p. 12-47 - fre, tabl.
Statistiques européennes d'importation de fruits et légumes frais en 2013 et 2014 (ananas, autres agrumes, avocat,
banane, citron, datte, fraise, kiwi, lime, litchi, mangue, melon, orange, papaye, pastèque, petits agrumes, plantain,
poire, pomelo, pomme, prune, raisin, ail, asperge, aubergine, champignon, courgette, haricot vert, oignon, pois, poivron,
pomme de terre, primeur, tomate).
00117119 B

SOLANKEY (S S), SINGH (P K), SINGH (R K) - GENETIC DIVERSITY AND INTERRELATIONSHIP OF QUALITATIVE
AND QUANTITATIVE TRAITS IN SWEET POTATO - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 3,
2015 : p. 236-248 - bibl., eng, graph.
Etude de la diversité génétique et de l'interdépendance des caractéristiques qualitatives et quantitatives de la patate
douce.
Bulletin Biblio Automne 2015
160
Ail
00115550 B

PARK (M H), KIM (J G) - KR/NAT INST OF HORT AND HERBAL SCI SUWON - LOW-DOSE UV-C IRRADIATION
REDUCES THE MICROBIAL POPULATION AND PRESERVES ANTIOXIDANT LEVELS IN PEELED GARLIC
(ALLIUM SATIVUM L.) DURING STORAGE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 109112 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l’influence de l’irradiation UV-C à faible dose sur la qualité microbienne et les teneurs en
antioxydants de l’ail épluché.
00115840 L

PRAMESH (D), BARANWAL (V K) - IN/INDIAN AGR RES INST, IN/UNIV RAICHUR - PRODUCTION OF VIRUS-FREE
GARLIC (ALLIUM SATIVUM L.) THROUGH MERISTEM TIP CULTURE AFTER SOLAR OR HOT AIR TREATMENT
OF CLOVES - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 2, 2015 : p. 180-186 eng, tabl., photo., bibl.
00116103 B

IJAZ (U), ULLAH (S), SHAH (T I), NAJEEBULLAH (M), (ET AL.) - GENETIC ASSOCIATION AND ASSESSMENT OF
VARIABILITY IN GARLIC - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 2, 2015 : p. 141-147 - bibl.,
eng, graph., tabl.
Etude pour mieux comprendre l’association génétique et la variabilité génétique entre les rendements et les caractères
associés au rendement de plusieurs génotypes d’ail. Les résultats démontrent que les caractères suivants sont associés
au rendement : biomasse de la plante, diamètre de la tête, nombre de têtes, nombre de gousses. La sélection des
clones obtenus pourrait permettre l’amélioration de l’espèce.
00116585 P

COMMANDEUR (J), GAUTIER (P), BERGER (P L), VALLIN (P), TILLIER (C) - DOSSIER - BIO - FLD MAGAZINE n°
993-994, 2015 : p. 23-39 - fre, carte, graph., photo.
Dossier : Le secteur bio, en forte croissance, représente une opportunité à saisir pour les opérateurs + carte - Surfaces
de production engagées en bio en France + Evolution du CA bio (tous produits alimentaires) par circuits de distibution
de 2007 à 2014 (p. 23-25); Le nouveau pavillion bio de Rungis (p. 26-27); Le bio en RHD (p. 28-30); Exemple avec les
restaurants d'entreprise du CEA (p. 31); Point sur l'offre en circuit court bio en Pays de la Loire (p. 32); L'offre bio chez
les détaillants (p. 33); Les marchés bio à l'horizon 2025 (p. 34-35); les aulx, oignons et échalotes bio : une niche à
défendre (p. 36) ; le biodynamie : plus strict que le bio, est représentée par le label Demeter (p. 37); Exemple de la
marque Les Côteaux Nantais labellisée Demeter (p. 38-39).
00116737 P

HARZIG (J) - AIL - FRANCE : EN QUÊTE D'ÉQUILIBRE - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 42-43 - fre, photo.
Face à la surproduction espagnole et son propre manque de compétitivité, la filière ail française réagit.
00116788 P, L

BEAUTRU (A) - UNE QUESTION DE COULEUR SUR LE TRIO AIL OIGNON ÉCHALOTE - LINEAIRES n° 314, 2015 :
p. 105 - fre, photo.
Début 2015, France Allium et La Ferme des Arches, deux acteurs importants de la filière condiments, ont chacun
présenté une nouvelle gamme, premium pour le premier et coeur de marché pour le second.
00116861 P

"NOUS AVONS CRÉÉ DES VARIÉTÉS POUR RÉPONDRE AU MARCHÉ" - FRANCE AGRICOLE (LA) n° 3605,
2015 : p. 31 - fre, photo.
A Grâne, dans la Drôme, les associés de l'EARL Fruit'ail ont sélectionné deux variétés d'ail de semences certifiées.
Sabadrome et Sabagold font désormais partie des 10 variétés d'ail blanc d'automne présentes sur le catalogue français,
dont 7 créées par Fruit'ail.
Bulletin Biblio Automne 2015
161
00116893 P, L

BEAUTRU (A) - L'AIL FRANÇAIS BAPTISÉ ET NATURALISÉ - LINEAIRES n° 316, 2015 : p. 113 - fre, photo.
L'Aniail a développé un territoire de communication pour l'ail français, espérant ainsi faire oublier définitivement la crise
traversée il y a deux ans. Des outils sont mis à la disposition des distributeurs pour la période de commercialisation.
Artichaut
00115396 B

GHIDELLI (C), MATEOS (M), ROJAS ARGUDO (C), PEREZ GAGO (M B) - ES/INSTITUTO VALENCIANO DE
INVESTIGACIONES AGRARIAS, ES/UNIV CEU VALENCIA - NOVEL APPROACHES TO CONTROL BROWNING OF
FRESH-CUT ARTICHOKE : EFFECT OF A SOY PROTEIN-BASED COATING AND MODIFIED ATMOSPHERE
PACKAGING - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 105-113 - bibl., eng, graph.
Influence d’un enrobage à base de protéine de soja et de l’emballage sous atmosphère modifiée sur le brunissement
de l’artichaut de quatrième gamme. La combinaison de l’enrobage et l’emballage sous atmosphère modifiée ne permet
pas de prolonger la durée de vie du produit. Par contre, sa capacité antioxydante est maintenue.
00115588 L

DUBON (G) - ARTICHAUT - DES PISTES POUR REDUIRE LES INTRANTS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
347, 2015 : p. 44-45 - fre
Des marges de progrès importantes existent dans la réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires et des
intrants. Le réseau de fermes Dephy Ecophyto et le projet Ecophyto-Expé, mis en place dans le Roussillon, en
témoignent.
00116092 B

MONOT (C), COLLET (J M), MEZENCEV (N), PERENNEC (S), STEPHAN (A), COCHENNEC (M), TURNER (M) FR/BBV, FR/CTIFL, FR/CATE, FR/CA 29 - 5EME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES METHODES ALTERNATIVES
DE PROTECTION DES PLANTES - LILLE : 11-13/03/2015 - PROTECTION ALTERNATIVE DU MILDIOU DE
L'ARTICHAUT (BREMIA LACTUCAE) - FR/AFPP - 2015 : 10 p. - AFPP 2015/1 - fre, graph., bibl.
Une stratégie de protection durable contre le mildiou de l’artichaut a été développée grâce à une collaboration entre la
Chambre d’Agriculture, la station régionale du CATE et le Centre de recherche Vegenov. Un premier volet concerne
l’élaboration et la mise à disposition d’un modèle de prévision des risques. Ce modèle est maintenant opérationnel et
utilisé par les conseillers agricoles mais son utilisation directe par les producteurs n’est pas encore réalisée. Par ailleurs,
une recherche de moyens de lutte par des produits alternatifs d’origines et de modes d’action variés a été effectuée via
des criblages en laboratoire, en serre et en plein champ. En laboratoire, 18 produits ont présenté des efficacités de
protection intéressantes, dont 8 sont compatibles avec le cahier des charges de l’agriculture biologique.
00116413 P

MER (R), MARTIN (J) - DOSSIER PRIMEURS : DIFFÉRENCIATION ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 29-36 - fre,
photo.
Dans ce dossier : "Bottes : avec ou sans fanes ?" (tour d'horizon des légumes botte, p. 30-33) et "Artichaut : regain
d'intérêt" (offre variétale avec un focus sur Cardinal, élargissement du calendrier de l'offre, accessibilité, IGP en
préparation..., p. 34-36 ; encadré sur l'asperge, p. 36).
00116423 P, L, B

GLEMOT (C) - FR/CTIFL - REDÉCOUVRIR LES ARTICHAUTS VERTS OU VIOLETS - DETAIL FRUITS ET LEGUMES
n° 318, 2015 : p. 4 - fre, photo.
À côté des traditionnels artichauts verts (Camus, Castel, Macau et des Petits Violets), un petit nouveau joue les
trouble-fêtes et attire l’attention par sa jolie couleur : le Cardinal. Cette nouvelle variété produite en Bretagne se
caractérise par une robe violette, un gros calibre et un fond aussi généreux que celui des variétés Camus ou Castel…
Bulletin Biblio Automne 2015
162
00116479 B, L, P

COLLET (J M) - FR/CTIFL, FR/CATE - CHOIX VARIÉTAL EN ARTICHAUT - OÙ EN EST LA GAMME ? - INFOS
CTIFL n° 312, 2015 : p. 47-50 - fre, graph., photo.
La création variétale en artichaut progresse lentement. Au niveau mondial, on observe une expansion de types
variétaux orientés vers la transformation. Au contraire, le marché du frais se maintient dans les régions traditionnelles
avec une gamme restreinte comprenant essentiellement quatre types variétaux. L’essor d’une nouvelle variété est un
processus complexe car, en plus des critères culturaux comme l’adaptation au terroir et la résistance aux maladies, toute
nouveauté est suffisamment différente de l’existant pour justifier une commercialisation séparée. Les variétés de semis
sont avant tout de nouvelles variétés ; le semis influe surtout sur le mode d’obtention du plant.
00116655 B

COLLET (J M) - FR/CATE, FR/CTIFL - ARTICHAUT, BILAN TECHNIQUE 2014 : RETOUR SUR LES
EXPERIMENTATIONS - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 122, 2015 : p. 23-26 - fre, photo.
Le travail d'expérimentation sur l'artichaut recouvre différents domaines. Si les problématiques phytosanitaires ont
dominé pendant longtemps, le matériel végétal et les essais agronomiques sur fond de gestion de l'azote prennent de
l'importance. Le choix variétal et les pratiques agronomiques sont des leviers qui permettent de diminuer l'exposition de
la culture à certaines maladies.
00116669 B

COLLET (J M), INGREMEAU (A) - FR/CATE, FR/OBS - ARTICHAUT : LA CREATION VARIETALE, UN PARCOURS
LONG ET SEME D'EMBUCHES - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 124, 2015 : p. 9-11 - fre, tabl., photo.
Le nombre de variétés d'artichaut actuellement cultivées est faible. Cette situation est liée à la complexité de la mise
en marché de toute nouvelle variété et à la diversité des critères de sélection à prendre en compte. Malgré cela, le
travail de création variétale a commencé à porter ses fruits avec le lancement de la variété Cardinal de l'OBS.
00116670 B

BOUVY (M), MONOT (C), TURNER (M) - FR/VEGENOV - MILDIOU DE L'ARTICHAUT : DES PRODUITS
ALTERNATIFS PROMETTEURS - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 124, 2015 : p. 12-15 - fre, tabl., photo., graph.
Le mildiou de l'artichaut attaque la face supérieure des feuilles, voire les capitules, entraîne des baisses de rendement
significatives. L'article fait le point sur les stratégies de protection durable contre le mildiou.
00116780 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : L'ARTICHAUT - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 144 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur l'artichaut.
00117126 B

MARIS GARCIA (S), CRAVERO (V P), LOPEZ ANIDO (F), (ET AL.) - GLOBE ARTICHOKE CULTIVATION IN
ARGENTINA - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n° 2, 2015 : p. 15-20 - eng, bibl., carte, graph., tabl.
Evolution de la production de l’artichaut en Argentine entre 2003 et 2013 : surfaces et tonnages de production, zones
de production, variétés multipliées par voie végétative ou par voie sexuée, techniques de propagation, récolte manuelle,
commercialisation, programmes de sélection.
Bulletin Biblio Automne 2015
163
Asperge
00115581 L

DUBON (G) - QUELLES RESERVES POUR L'ASPERGE ? DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 347,
2015 : p. 29-39 - fre, photo., tabl.
Le climat de l'asperge/ De la mixité dans le désherbage/ La productivité en réponse au Smic allemand.
00115783 P
DE ROOSTER (L), WACHTERS (L), RAES (J) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE
WAVER - RASSENPROEF ASPERGES TUNNELTEELT 2014 - HERKOLIM BLIJFT BEVESTIGEN - PROEFTUIN
NIEUWS n° 4, 2015 : p. 40-41 - dut, tabl., photo., graph.
Essai d'asperges 2014 en culture pleine terre sous grand tunnel chauffé portant sur 5 variétés : Grolim, Herkolim,
Backlim, Gijnlim et Avalim. Herkolim confirme les bons résultats des années précédentes, combinant rendement et
qualité. Elle pourrait être une solution de rechange intéressante à la place de Backlim. Essai réalisé avec plusieurs
modalités : culture en lignes et culture sur lits, avec différentes densités de plantation.
00115808 P
DE ROOSTER (L), WACHTERS (L), RAES (J) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE
WAVER - RASSENPROEF ASPERGES KLASSIEKE TEELT 2014 - CUMULUS UITERST GESCHIKT VOOR
MINITUNNELS - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 40-41 - dut, tabl., photo., graph.
Essai 2014 d'asperge en pleine terre portant sur les variétés Cumulus, Gijnlim et Grolim, avec une comparaison entre
une culture sous petit tunnel et une culture non couverte. Les petits tunnels ont amélioré la précocité et le rendement,
raccourci de 14 jours la durée de récolte, tout en augmentant le poids et la qualité des asperges. Cumulus a donné un
rendement similaire à celui de Gijnlim sous petit tunnel, avec une qualité supérieure, mais était décevante sans petit
tunnel.
00115816 B, L, P

TISSERAND (J) - FR/CTIFL - L'ASPERGE - UN PRODUIT DE SPECIALISTE - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 317,
2015 : p. 4 - fre, photo.
L'asperge est le légume associé au printemps. Synonyme de fraîcheur et de renouveau des étalages primeurs, elle est
très prisée des connaisseurs. Qu’elle soit blanche, violette ou verte, ses qualités organoleptiques sont reconnues.
Légume festif, l’asperge est très présente sur les tables lors des fêtes pascales. Les attentes des consommateurs
concernant sa qualité sont importantes. Compte tenu de son prix élevé, elle se doit de répondre à ses promesses.
00115913 L

JASPERS (M V), FALLOON (P G), PEARSON (M N) - NZ/UNIV LINCOLN, NZ/ASPARA PACIFIC LTD, NZ/UNIV
AUCKLAND - SEED AND POLLEN TRANSMISSION OF ASPARAGUS VIRUS 2 - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT
PATHOLOGY 142 n° 1, 2015 : p. 173-183 - eng, graph., bibl.
00116389 P

MER (R) - ASPERGE - LE POINT SUR LA PRODUCTION FRANÇAISE : CHAUD ET FROID - VEGETABLE n° 320,
2015 : p. 48-50 - fre, photo.
Bilan de la campagne 2014 et prévisions pour 2015, stratégie commerciale et communication, focus sur l'AOP Asperge.
00116413 P

MER (R), MARTIN (J) - DOSSIER PRIMEURS : DIFFÉRENCIATION ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 29-36 - fre,
photo.
Dans ce dossier : "Bottes : avec ou sans fanes ?" (tour d'horizon des légumes botte, p. 30-33) et "Artichaut : regain
d'intérêt" (offre variétale avec un focus sur Cardinal, élargissement du calendrier de l'offre, accessibilité, IGP en
préparation..., p. 34-36 ; encadré sur l'asperge, p. 36).
Bulletin Biblio Automne 2015
164
00116594 P

DOSSIER - ASPERGE - FLD MAGAZINE n° 976, 2015 : p. 11-14 - fre, tabl., graph.
Légume associé au printemps. Festif. Prisé des connaisseurs. L'asperge doit répondre à ses promesses.
00116771 P, L

BEAUTRU (A) - L'ASPERGE SORT LA TÊTE ... DE LA TERRE - LINEAIRES n° 312, 2015 : p. 114-117 - fre, carte,
photo., tabl.
Après une décennie difficile, la consommation de l'asperge remonte. Tour d'horizon.
00115773 B

BRAMMERT SCHRODER (I) - MINI-TUNNELS : UN AVANTAGE POUR LES ASPERGES VERTES - MARAICHER
(LE) n° 1, 2015 : p. 26-27 - fre, ger
La 26ème journée des asperges à Karlsruhe proposait un programme varié s'adressant aux producteurs suisses
d'asperges.
Aubergine
00115209 L

LEINER (G) - FR/UNIV BORDEAUX, FR/CTIFL - MAITRISE DU VERTICILLIUM EN CULTURE MARAICHERE :
IDENTIFICATION DES SOUCHES PATHOGENES PRESENTES DANS LES BASSINS DE PRODUCTION, PROJET
VASCULEG - MEMOIRE MASTER 2 - FR/CTIFL - 2014 : 48 p. - FI-LX 7, MEM LX-14 23 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Le stage avait comme objectifs : de faire l’état des lieux de la situation phytosanitaire chez les producteurs et
d’identifier les maladies telluriques émergeant dans les systèmes de production utilisant des techniques alternatives à la
désinfection chimique/ de chercher les meilleures combinaisons de techniques alternatives de protection/ de caractériser
les interactions hôtes – pathogènes/ enfin d'identifier de nouvelles sources de résistance au sein des ressources
génétiques.
00115695 B

RODENBURG (J) - BALANCED MICROFLORA TAKES STING OUT OF CRAZY ROOTS - IN GREENHOUSES 4 n° 1,
2015 : p. 44-45 - eng, photo.
Témoignage d’un serriste néerlandais qui a installé un bioréacteur pour lutter contre la prolifération racinaire, causée
par Agrobacterium rhizogenes, en culture d’aubergine sur substrat. Le bioréacteur stimule une microflore diversifiée qui
dégrade et consomme la matière organique présente dans le système d’irrigation et les pains de substrat et permet de
réduire le développement de la bactérie.
00115885 L

DUBON (G) - AUBERGINE - LIBERER SES COULEURS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 349, 2015 : p. 36-37
- fre, photo., tabl.
Le choix variétal s'est standardisé sous la pression de la concurrence de l'offre espagnole et hollandaise.
00116101 B

LAKSHMANA REDDY (D C), KHANDAGALE (K S), VICTORATHISAYAM (T), (ET AL.) - GENETIC PURITY OF
INTERSPECIFIC HYBRIDS OF SOLANUM MELONGENA AND S. MACROCARPON ASSESSED USING SSR
MARKERS - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 2, 2015 : p. 111-117 - bibl., eng, photo.
Réalisation de contrôles de pureté d’hybrides interspécifiques de deux espèces d’aubergine, Solanum melongena et S.
macrocarpon (l’aubergine africaine) à l’aide de marqueurs de répétitions des séquences simples.
00116486 B

SANNINO (L), PROTO (S) - IMPIEGO DI FORMETANATE PER CONTENERE GLI ACARI SU ORTICOLE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 54-57 - graph., ita, photo., tabl.
En Italie, utilisation du formétanate sur aubergine, melon et tomate pour lutter contre les acariens Tetranychus urticae
et Aculops lycopersici.
Bulletin Biblio Automne 2015
165
00116567 L

LIU (J), ZHENG (Z), ZHOU (X), FENG (C), ZHUANG (Y) - CN/JIANGSU ACADEMY OF AGRICULTURAL SCIENCES IMPROVING THE RESISTANCE OF EGGPLANT (SOLANUM MELONGENA) TO VERTICILLIUM WILT USING WILD
SPECIES SOLANUM LINNAEANUM - EUPHYTICA 201 n° , 2015 : p. 463-469 - eng, photo., tabl., bibl.
00116657 B

GUILLOU (A) - FR/CATE - LA MINI AUBERGINE, UN PRODUIT DE SEGMENTATION POUR LES CULTURES SOUS
SERRE - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 122, 2015 : p. 29-31 - fre, photo., tabl.
Les essais conduits sur mini aubergine ont permis de sélectionner une gamme composée de plusieurs variétés se
différenciant par leur forme et leur couleur. Les variétés retenues présentent un calibre homogène. Elles peuvent être
proposées en mélange de huit à neuf variétés dans des colis adaptés.
00116673 B

POISSONNET (R) - LEGUMES RATATOUILLE : LES COUVERTS ONT LE VENT EN POUPE - DOSSIER - CULTURE
LEGUMIERE n° 147, 2015 : p. 9-16 - fre, photo., tabl., graph.
Pour lutter contre les bio-agresseurs telluriques et améliorer les rendements en aubergine et en poivron, les couverts
végétaux s'installent au coeur des stratégies. La sélection variétale en courgette innove et mise sur l'aspect qualitatif. Au
sommaire de ce dossier : Du radis contre les bio-agresseurs telluriques. Marquage : optez pour une hygrométrie faible.
La conduite du poivron entièrement repensée. Les conseils variétaux de l'Aprel.
00116738 P

BOUC (C) - AUBERGINE - AQUITAINE : UNE PRODUCTION DE SPÉCIALISTES À FORT POTENTIEL VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 44-45 - fre, photo., tabl.
Tour d'horizon du marché et de la culture (délicate) de l'aubergine, légume qui peine à s'imposer dans les assiettes des
consommateurs français.
00116799 P, L

BEAUTRU (A) - LÉGUMES POUR RATATOUILLE : IL EST TEMPS DE METTRE DE L'ORDRE - LINEAIRES n° 315,
2015 : p. 52 - fre, photo.
La France produit 170 000 t de légumes ratatouille (poivron, courgette et aubergine) par an, mais elle en importe le
double pour satisfaire la demande. Et la désorganisation de la filière n'est probablement pas étrangère à la
consommation stagnante de ces trois produits phare de la culture méditerranéenne.
00116822 B

ARKESTEIJN (M) - ENERGY SAVINGS WITH NEXT GENERATION GROWING EGGPLANT. OBSERVING THE
PLANT'S BALANCES BRINGS NEW FINDINGS - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 13-15 - eng, photo.
Le projet d'expérimentation « Next Generation Growing Eggplant » a démarré chez un serriste aux Pays-Bas en 2013.
Le but du projet est de réduire les coûts de l'énergie en culture de l’aubergine sous serre. La serre est équipée de deux
tuyaux horizontaux placés en haut de la serre liés à deux unités de déshumidification de l'air, des doubles écrans
thermiques et des ventilateurs verticaux. Les premiers résultats ont démontré qu'il est possible de réduire la
consommation en énergie tout en améliorant la qualité de la culture. L’influence de la température, de la circulation de
l’air et de l’ombrage sur l’équilibre de la culture (assimilats/ eau/ énergie) est abordée.
Bulletin Biblio Automne 2015
166
Avocat
00115542 B

MAZHAR (M), JOYCE (D), COWIN (G), (ET AL.) - AU/UNIV QUEENSLAND, AU/UNIV QUEENSLAND GATTON,
AU/DPT AGRICULTURE FISHERIES AND FORESTRY - NON-DESTRUCTIVE 1H-MRI ASSESSMENT OF FLESH
BRUISING IN AVOCADO (PERSEA AMERICANA M.) CV. HASS - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY
100 n° , 2015 : p. 33-40 - bibl., eng, graph., photo.
Etude pour évaluer la présence de meurtrissures causées par un choc chez l’avocat à l’aide de l’imagerie par résonance
magnétique (proton 1H). Cette méthode non destructive a permis de suivre l’évolution des dégâts pendant une période
de 3 jours sur les fruits mûrs ou non.
00116817 B

CECILIA DO NASCIMENTO NUNES (M) - CORRELATIONS BETWEEN SUBJECTIVE QUALITY AND
PHYSICOCHEMICAL ATTRIBUTES OF FRESH FRUIT AND VEGETABLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 43-54 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude des corrélations entre les données obtenues de l’évaluation subjective de qualité (couleur, fermeté,
dessèchement) et celles de l’évaluation physico-chimique (teneurs en anthocyanines, chlorophylle et acide ascorbique)
de fruits et légumes frais (myrtille, fraise, tomate, poivron, avocat) conservés dans des conditions d'entreposage
différentes (température, humidité et durée). Création d'un code couleur pour la fraise.
Bette & Cardon
00116498 B

CIONI (F), POLETTI (E) - DIFESA SOSTENIBILE DALLA CERSOSPORA DELLA BIETOLA - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 21, 2015 : p. 54- 56 - graph., ita, photo., tabl.
Présentation d'une nouvelle stratégie de lutte durable contre le Cercospora de la bette.
00116768 L

SEKARA (A), KALISZ (A), GRUSZECKI (R), GRABOWSKA (A), KUNICKI (E) - PL/UNIV KRAKOW, PL/UNIV LUBLIN GLOBE ARTICHOKE - A VEGETABLE, HERB AND ORNAMENTAL OF VALUE IN CENTRAL EUROPE : A REVIEW
- JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 4, 2015 : p. 365-374 - eng, tabl.,
graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
167
Carotte
00114464 L

MOTA (J H), CARDOSO (C A L), VIEIRA (M C), SOARES (T S) - BR/UNIV GOIAS, BR/MATO GROSSO DO SUL INTERCROPPING OF MARCELA (ACHYROCLINE SATUREIOIDES (LAM.) DC.) AND CARROT (DAUCUS CAROTA
L.): CROP YIELDS AND CONCENTRATIONS OF PHENOLIC COMPOUNDS AND FLAVONOIDS - JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 89 n° 5, 2014 : p. 527-531 - eng, tabl., bibl.
00114610 L

MBOUP (M L) - FR/CTIFL, FR/UNIV CAEN - INTERET DES PLANTES DE COUPURE POUR LIMITER LES
PROBLEMES PHYTOSANITAIRES TELLURIQUES SUR LA CULTURE DE CAROTTE - MEMOIRE MASTER 1 FR/CTIFL - 2014 : 20 p. + annexes - MEM LX-14 02, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., bibl.
L’introduction de plantes d’interculture pour agir sur la santé du sol est une des voies de recherche pour limiter l’effet
des bio-agresseurs inféodés à la culture d’intérêt. Le suivi de deux dispositifs expérimentaux pluriannuels simulant
l’introduction de deux plantes d’interculture (radis fourrager et mélange de radis fourrager / seigle forestier) dans
plusieurs rotations a pour objectif d’étudier l’impact des plantes d’interculture sur quelques activités microbiennes du sol.
00114685 P, B, L
VILLENEUVE (F) - FR/CTIFL - LA CAROTTE : MALADIES, RAVAGEURS ET PROTECTION - FR/CTIFL - 2014 : 288
p. - PR L CA 17, CAR 19, COLLEC/CTIFL/2014/2 - fre, bibl., graph., ill., photo., tabl.
Pour les consommateurs comme pour les producteurs, la carotte revêt une grande place en France, troisième pays
producteur européen. Ce légume d’excellence s’avère cependant fragile face à de nombreux bioagresseurs
endommageant les cultures quelle que soit la destination du produit : marché de frais, transformation ou production de
semences. La connaissance et reconnaissance des parasites prend donc une dimension toute particulière, s’orientant
aujourd’hui vers une indispensable démarche globale de protection sanitaire, fondée sur l’anticipation et la multiplicité de
technique. Cet ouvrage présente les maladies et ravageurs de la carotte, leur biologie et cycle de vie, leurs symptômes
et les moyens –souvent très délicats- de les identifier. Il permet également de faire le point sur les différentes
techniques de protection disponibles, celles en cours d’élaboration, ainsi que les méthodes de suivi et de diagnostic.
00114962 L

SAVIAN (L) - FR/AGROSUP DIJON, FR/CTIFL - ETUDE DE QUELQUES PARAMETRES DE DEVELOPPEMENT DE
SCLEROTINIA SCLEROTIORUM (LIB.) DE BARY ET DU COMPORTEMENT DE LA CAROTTE (DAUCUS CAROTA
L.) - MEMOIRE INGENIEUR - FR/CTIFL - 2014 : 30 p. + annexes - MEM LX-14 17, FI-LX 7 - fre, tabl., graph., photo.,
bibl.
Les objectifs du projet Sclérolég sont de proposer des techniques de protection alternatives aux producteurs pour une
meilleure gestion du Sclerotinia, notamment le Sclerotinia de la carotte. Pour ce faire, le Ctifl Lanxade étudie deux axes
de travail : la sensibilité variétale des carottes vis-à-vis de S. sclerotiorum d’une part et les conditions de développement
du champignon d’autre part.
00115006 B

SUOJALA-AHLFORS (T), LAAMANEN (T L) - FI/MTT AGRIFOOD RES PIIKKIO, FI/UNIV HELSINKI - EFFECT OF
CALCIUM AMENDMENT ON THE CALCIUM CONTENT AND STORAGE QUALITY OF CARROT (DAUCUS CAROTA
L.) - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 79 n° 5, 2014 : p. 278-282 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude menée en Finlande pour déterminer si l’emploi de gypse pour fertiliser les sols permet d’augmenter la teneur en
calcium des carottes et améliorer leur qualité au cours de la conservation. Trois taux de calcium ont été comparés : 0,
575 et 1150 kg/ha-1. Les résultats ne montrent aucun effet bénéfique sur la teneur en calcium de la carotte, ni sur la
qualité au cours de la conservation.
00115207 L

PALICOT (G) - FR/AGROPARISTECH, FR/CTIFL - LUTTE INTEGREE CONTRE LES TAUPINS (AGRIOTES SPP.) MEMOIRE - FR/CTIFL - 2014 : 50 p. + annexes - FI-LX 7, MEM LX-14 21 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Trois objectifs pour ce stage : Tester des techniques de protection en conditions au champ sur cultures maraîchères/
Améliorer la connaissance des taupins à l’aide de méthodes de piégeage/ Concevoir un élevage de taupins.
Bulletin Biblio Automne 2015
168
00115505 B, L, P

GRASSELLY (D), COLOMB (V), KOCH (P) - FR/CTIFL, FR/ADEME, CH/AGROSCOPE ZURICH, CH/KOCH
CONSULTING - ANALYSE DE CYCLE DE VIE DE LA PRODUCTION DE CAROTTE EN FRANCE - EVALUATION
DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX - INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 56-62 - bibl., eng, fre, graph., photo., tabl.
Dans le cadre du programme Agribalyse ® piloté par l’Ademe entre 2010 et 2013, le Ctifl et Agroscope ont réalisé une
analyse de l’inventaire de cycle de vie de la production de carotte en France en se basant sur les itinéraires de culture
des deux principales régions de production (Aquitaine et Basse Normandie). Au-delà de la quantification des impacts
environnementaux, ce travail permet d’évaluer la contribution des différentes pratiques. C’est ainsi que pour le
changement climatique, la fertilisation azotée représente près de 50 % des émissions de gaz à effet de serre et la
mécanisation un peu moins de 20 %. Les produits de désinfection des sols ont un impact significatif notamment sur la
consommation d’énergie, le changement climatique et l’acidification.
00115619 B

BAIER (M), EHLBECK (J), KNORR (D), (ET AL.) - DE/LEIBNIZ INST AGRIC ENG POTSDAM BORNIM, DE/LEIBNIZ
INST FOR PLASMA SCIENCE AND TECH, DE/UNIV BERLIN - IMPACT OF PLASMA PROCESSED AIR (PPA) ON
QUALITY PARAMETERS OF FRESH PRODUCE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p.
120-126 - bibl., eng, graph.
Etude de l’influence de l’air purifié par plasma sur la qualité (coloration, texture, efficacité photosynthétique, qualité
microbienne) de divers fruits et légumes frais (pomme, concombre, tomate, carotte).
00115623 B

LECETA (I), MOLINARO (S), GUERRERO (P), (ET AL.) - ES/UNIV BASQUE COUNTRY, IE/UNIV COLLEGE CORK QUALITY ATTRIBUTES OF MAP PACKAGED READY-TO-EAT BABY CARROTS BY USING CHITOSAN-BASED
COATINGS - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 142-150 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude de l'influence d'un enrobage à base de chitosan (appliqué par pulvérisation ou trempage) sur la qualité
microbienne et sensorielle de jeunes carottes quatrième gamme prêtes à l’emploi conditionnées sous atmosphère
modifiée.
00115672 L

DUBON (G) - CAROTTE - LA PROLIFERATION POSE QUESTIONS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 348,
2015 : p. 46-47 - fre, photo.
Les causes de la "prolifération" de la carotte sont multiples. La mise en évidence d'une bactérie et de sa transmission
par un psylle conduit à faire le point sur les différents organismes liés à ces problèmes.
00115811 P
VANHEULE (M), CALLENS (D) - BE/INAGRO - RASSENPROEF GROTE WORTELEN 2014 - GROEIZAAM JAAR
ZORGT AL VROEG VOOR OOGSTBARE WORTELEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 48-49 - dut, tabl.,
photo.
Essai de carotte pleine terre 2014 portant sur 9 variétés destinées à la transformation : Bastia, Bergen, CLX31046,
Cortina, Finley, Maxima, Trafford, Warmia et Karotan. Dans les conditions de l'essai, meilleurs résultats pour Bergen. Bon
rendement et bonnes caractéristiques internes et externes pour Bastia, mais sensibilité au cavity spot.
00115909 L

NDOTI NEMBE (A), DANG VU (K), DOUCET (N), LACROIX (M) - CA/CIC, CA/INRS - ANTIMICROBIAL EFFECTS OF
ESSENTIAL OILS, NISIN, AND IRRADIATION TREATMENTS AGAINST LISTERIA MONOCYTOGENES ON READYTO-EAT CARROTS - JOURNAL OF FOOD SCIENCE 80 n° 4, 2015 : p. m795-m799 - eng, tabl., bibl.
00115952 L

BERTOLINI (E), TERESANI (G R), LOISEAU (M), TANAKA (F A O), BARBE (S), MARTINEZ (C), GENTIT (P), LOPEZ
(M M), CAMBRA (M) - ES/IVIA, FR/ANSES, BR/ESCOLA SUP AGR LUZ DE QUEIROS - TRANSMISSION OF
CANDIDATUS LIBERIBACTER SOLANACEARUM IN CARROT SEEDS - PLANT PATHOLOGY 64 n° 2, 2015 : p. 276285 - eng, photo., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
169
00116047 B

POISSONNET (R) - ITINERAIRES TECHNIQUES ET COUTS DE PRODUCTION : DES OUTILS POUR
PROGRESSER - CULTURE LEGUMIERE n° 146, 2015 : p. 20-24 - fre, tabl.
La chambre d'agriculture du Limousin a entrepris un travail de suivi des itinéraires techniques et coûts de production
avec un groupe de maraîchers. Exemple de la culture de carotte, pomme de terre, céleri-rave et courge.
00116144 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LA CAROTTE - LINEAIRES n° 310, 2015 : p. 52 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur la carotte.
00116359 P

HARZIG (J), SCHIEBER (V) - CAROTTE - QUESTIONS À VINCENT SCHIEBER : REPENSER LES SYSTÈMES DE
CULTURE ET LA DYNAMIQUE DU RAYON - VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 48-50 - fre, photo.
"Le président de l'AOP Carottes de France observe la première crise majeure depuis 5 ans et invite à repenser la
compétitivité de la production hexagonale, la segmentation de l'offre et la longueur du linéaire."
00116413 P

MER (R), MARTIN (J) - DOSSIER PRIMEURS : DIFFÉRENCIATION ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 29-36 - fre,
photo.
Dans ce dossier : "Bottes : avec ou sans fanes ?" (tour d'horizon des légumes botte, p. 30-33) et "Artichaut : regain
d'intérêt" (offre variétale avec un focus sur Cardinal, élargissement du calendrier de l'offre, accessibilité, IGP en
préparation..., p. 34-36 ; encadré sur l'asperge, p. 36).
00116480 P, B, L

VILLENEUVE (F), LATOUR (F) - FR/CTIFL - VERNALISATION DE LA CAROTTE - IMPORTANCE DE LA DATE DE
SEMIS DANS LA PRODUCTION DE SEMENCES - INFOS CTIFL n° 312, 2015 : p. 51-56 - fre, graph., photo., bibl.,
tabl.
L’induction florale dépend de différents processus que sont la phase juvénile et la période de vernalisation. Dans le cas
de la carotte, on distingue les variétés à « floraison précoce » (annuelles) et les variétés à « floraison tardive »
(bisannuelles). Les résultats présentés montrent l’importance de la date de semis et de la quantité de froid sur le
pourcentage de montaison dans un système de production de semences seed to seed (semis en août, année n et
floraison et récolte des semences en année n +1).De même, une dérive de la sensibilité à la montaison peut être
obtenue très rapidement en un ou deux cycles de production de semences.
00116632 B

SANDRONE (M) - LE PUCERON DES RACINES, UN DISCRET RAVAGEUR DE LA CAROTTE - UNILET
INFORMATIONS n° 150, 2015 : p. 13 - fre, photo.
Le puceron Pemphigus phenax est considéré comme le ravageur racinaire principal de la carotte. Ses dégâts sont rares
et sa présence souterraine passe souvent inaperçue. Il est discret et porte occasionnellement préjudice aux cultureshôtes.
00116687 L

NDOTI NEMBE (A), DANG VU (K), HA, (J), DOUCET (N), LACROIX (M) - CA/CIC, CA/INRS INST ARMAND FRAPPIER
- ANTIMICROBIAL EFFECTS OF NISIN, ESSENTIAL OIL, AND G -IRRADIATION TREATMENTS AGAINST HIGH
LOAD OF SALMONELLA TYPHIMURIUM ON MINI-CARROTS - JOURNAL OF FOOD SCIENCE 80 n° 7, 2015 : p.
m1544-m1548 - eng, tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
170
00116981 B

BODIOU (D), RUBIO (L), LEVEQUE (O), - LA CAROTTE EN ORDRE DE MARCHE - DOSSIER - CULTURE
LEGUMIERE n° 148, 2015 : p. 9-16 - fre, graph., photo.
Les surfaces et la production de carottes pour la campagne 2014-2015 ont été en recul limité par rapport à la
campagne précédente. Les récoltes, en revanche, sont restées proches de la moyenne 2009-2013. Si la carotte demeure
le 2ème légume le plus consommé en France, sa consommation ne cesse de diminuer et sa position commerciale reste
fragile. La recherche technique reste un domaine où les défis économiques et environnementaux restent nombreux.
Nouveau président, lancement d'une charte nationale, renforcement stratégique dans le sud-est de la France... l'AOP
Carottes fait place à l'action !
00117028 B

NAVEZ (B), COTTET (V), VILLENEUVE (F), JOST (M), LATOUR (F), HUET (S), GEOFFRIAU (E) - FR/CTIFL,
FR/AGROCAMPUS OUEST - PROCCEDINGS OF THE SIXTH INTERNATIONAL CONFERENCE ON MANAGING QUALITY
IN CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 - FRENCH CONSUMER PREFERENCES REVEAL A POTENTIAL FOR
SEGMENTATION IN CARROTS - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : p. 45-51 - eng, bibl., graph.,
tabl.
00117036 L

COCHAVI(A), ACHDARI (G), SMIRNOV (E), RUBIN (B), EIZENBERG (H) - IL/ARO - EGYPTIAN BROOMRAPE
(PHELIPANCHE AEGYPTIACA) MANAGEMENT IN CARROT UNDER FIELD CONDITIONS - WEED TECHNOLOGY
29 n° 3, 2015 : p. 519-528 - eng, tabl., graph., bibl.
00117070 B

DI SILVESTRO (D), CRIVELLI (L) - NEMATODE CISTICOLO DELLA CAROTA, CONTENERLO CON BACILLUS
FIRMUS - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 33, 2015 : p. 64- 67 - ita, photo., tabl.
Essai de lutte contre le nématode à kystes de la carotte (Heterodera carotae) à l’aide de Bacillus firmus.
Céleri
00115190 L

TESFAENDRIAS (M T), TRUEMAN (C L), GOSSEN (B D), MCKEOWN (A W), MCDONALD (M R) - CA/UNIV GUELPH,
CA/AGRICULTURE AND AGRI FOOD CANADA - THE INFLUENCE OF NITROGEN AND CALCIUM FERTILIZERS ON
SEPTORIA LATE BLIGHT AND YIELD OF CELERY - INFLUENCE DES ENGRAIS AZOTES ET CALCIQUES SUR LE
MILDIOU ET LE RENDEMENT DU CELERI - CANADIAN JOURNAL OF PLANT SCIENCE 94 n° 8, 2014 : p. 1391-1399
- eng, graph., tabl., bibl.
Le mildiou (Septoria apiicola) réduit à la fois le rendement et la qualité du céleri destiné au marché en frais et à la
transformation. Les auteurs ont procédé à des essais sur le terrain pendant quatre années-sites afin d’évaluer les effets
du taux d'application des engrais azotés (N) et des applications foliaires de calcium (Ca) sur l'apparition du mildiou et le
rendement du céleri cultivé sur un sol tourbeux, riche en substances organiques.
00116634 B

LE FLOCH (P) - CELERIS : DE NOUVELLES SOLUTIONS POUR FAIRE FACE AUX MALADIES - UNILET
INFORMATIONS n° 150, 2015 : p. 16-17 - fre, tabl., graph.
Un usage orphelin de moins sur céleri-branche, une gamme fongicide étendue sur céleri-rave, c'est le bilan positif de
2014. Ces nouveautés permettent d'envisager plus sereinement la lutte contre les deux principales maladies des céleris,
la septoriose et la sclérotiniose.
00115496 P
CRAEYE (S), DECLERCQ (B), CALLENS (D) - BE/INAGRO - IS EEN MODELGEBASEERDE BESTRIJDING VAN
SEPTORIA APIICOLA IN KNOLSELDER MOGELIJK? - PROEFTUIN NIEUWS n° 1, 2015 : p. 32-33 - dut, photo., tabl.
Dans le cadre d'une approche durable, l'Inagro réalise depuis deux ans des essais de modélisation de la lutte contre la
septoriose.
Bulletin Biblio Automne 2015
171
00115529 P
CALLENS (D), VANHEULE (M) - BE/INAGRO - RASSENPROEF KNOLSELDERIJ VROEGE TEELT 2014 : WARM
VOORJAAR ZORGT VOOR KNOL ZONDER SCHOT - PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 : p. 42-43 - dut, photo., tabl.
Essai de culture précoce de céleri-rave pour le marché du frais portant sur les variétés Albedo, Balena, Prinz et Rex.
Grâce à l'absence de gel de printemps en 2014, il n'y a pas eu de problèmes de montée en graine, contrairement aux
essais 2013. Meilleurs résultats pour Balena et Prinz.
00116047 B

POISSONNET (R) - ITINERAIRES TECHNIQUES ET COUTS DE PRODUCTION : DES OUTILS POUR
PROGRESSER - CULTURE LEGUMIERE n° 146, 2015 : p. 20-24 - fre, tabl.
La chambre d'agriculture du Limousin a entrepris un travail de suivi des itinéraires techniques et coûts de production
avec un groupe de maraîchers. Exemple de la culture de carotte, pomme de terre, céleri-rave et courge.
00116633 B

LEGRAND (M) - DESHERBAGE DES CELERIS : LES RAVES TIRES PAR LA CAROTTE, LES BRANCHES A LA
TRAINE - UNILET INFORMATIONS n° 150, 2015 : p. 14-15 - fre, tabl.
La mise en oeuvre du nouveau catalogue des usages a fait évoluer la gamme herbicide du céleri-rave. Grâce au
rattachement de ce légume à la carotte, l'herbicide DEFI est désormais autorisé. Cette extension d'usage ne peut
cependant profiter au céleri-branche, dont les possibilités de désherbage restent inchangées.
Champignon de Paris
00115393 B

QIN (Y), LIU (D), WU (Y) (ET AL.) - CN/UNIV YUNNAN KUNMING, CN/UNIV KUNMING, CN/UNIV GUANGZHOU EFFECT OF PLA/PCL/CINNAMALDEHYDE ANTIMICROBIAL PACKAGING ON PHYSICOCHEMICAL AND
MICROBIAL QUALITY OF BUTTON MUSHROOM (AGARICUS BISPORUS) - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 73-79 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour évaluer l’influence de l’emballage antimicrobien à base de polymères biodégradables (PLA - acide
polylactique/PCL - polycaprolactone) avec divers teneurs en cinnamaldéhyde sur la qualité physico-chimique et
microbienne du champignon de Paris. Ce type d’emballage a permis de prolonger la durée de conservation des
champignons. Par contre la migration du cinnamaldéhyde vers le produit doit être étudiée avant sa commercialisation.
00116027 B

HU (Y H), CHEN (C M), XU (L), (ET AL.) - POSTHARVEST APPLICATION OF 4-METHOXY CINNAMIC ACID FOR
EXTENDING THE SHELF LIFE OF MUSHROOM (AGARICUS BISPORUS) - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 104 n° , 2015 : p. 33-41 - bibl., eng, graph., photo.
Etude pour évaluer l'efficacité de l'application post-récolte de l'acide 4-méthoxycinnamique pour prolonger la durée de
vie du champignon de Paris. Les résultats montrent le potentiel de ce traitement.
00116873 B

RUX (G), MAHAJAN (P V), GEYER (M) - APPLICATION OF HUMIDITY-REGULATION TRAY FOR PACKAGING OF
MUSHROOMS - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 102-110 - bibl., eng, ill., graph.,
photo., tabl.
L'emballage des champignons de Paris dans des barquettes régulateur d'humidité : influence sur la transpiration et la
qualité du produit.
00116929 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LA PRUNE - LINEAIRES n° 316, 2015 : p. 116 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur les champignons.
Bulletin Biblio Automne 2015
172
Haricot
00115298 L

SEMIDA (W M), RADY (M M), ABD EL MAGEED (T A), HOWLADAR (S M), ABDELHAMID (M T) - EG/UNIV FAYOUM,
SA/UNIV ALBAHA, EG/NAT RES CENTER - ALLEVIATION OF CADMIUM TOXICITY IN COMMON BEAN
(PHASEOLUS VULGARIS L.) PLANTS BY THE EXOGENOUS APPLICATION OF SALICYLIC ACID - JOURNAL OF
HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 1, 2015 : p. 93-91 - eng, tabl., bibl.
00116150 L

DUBON (G) - HARICOT VERT POUR CEINTURE VERTE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 351, 2015 : p. 44-46
- fre, photo.
Sous abri et en plein champ, le haricot vert entre dans la diversification des cultures d'exploitations de ceintures vertes
et pour la vente de distribution.
00116635 B

SENECHAL (T) - DESHERBAGE DES HARICOTS : DANS LA CONTINUITE - UNILET INFORMATIONS n° 150,
2015 : p. 18-19 - fre, tabl.
Avec l'arrivée de Corum en 2013 sur les haricots verts puis son extension d'usage sur flageolet en 2014, les
programmes de désherbage de post-levée évoluent progressivement. Cette spécialité permet de réduire les quantités de
bentazone utilisées tout en maintenant un bon niveau d'efficacité. Une gestion adaptée de la prélevée et l'introduction
de compléments mécaniques doivent également participer à cette réduction.
00116636 B

MOREUL (A) - MALADIES FOLIAIRES DES HARICOTS : UNE LUTTE PLURIANNUELLE ET MULTIFACTORIELLE UNILET INFORMATIONS n° 150, 2015 : p. 20-21 - fre, tabl.
Le botrytis et la sclérotiniose sont les maladies les plus graves et les plus couramment rencontrées sur haricot et
flageolet. Compte tenu de sa capacité à se maintenir dans le sol, la sclérotiniose ne cesse de progresser dans les bassins
légumiers. La lutte fongicide s'avère insuffisante pour la faire reculer. La combinaison de mesures biologiques et
agronomiques est par conséquent indispensable pour réduire la pression.
00116637 B

DABRIN (J) - CHENILLES : QUELLE PROTECTION INSECTICIDE POUR LES HARICOTS ? - UNILET
INFORMATIONS n° 150, 2015 : p. 22-23 - fre, graph., photo.
Sur le plan des attaques de chenilles, les dernières compagnes de haricots se sont déroulées dans une relative sérénité
du fait des pressions moyennes d'insectes et de la mise à disposition de plusieurs solutions insecticides tout à fait
efficaces. Toutefois, la conduite reste parfois délicate à mettre en oeuvre en période de floraison et pour lutter contre les
pyrales dans les flageolets.
00116754 B

DONSI (F), MARCHESE (E), MARESCA (P), (ET AL.) - GREEN BEANS PRESERVATION BY COMBINATION OF A
MODIFIED CHITOSAN BASED-COATING CONTAINING NANOEMULSION OF MANDARIN ESSENTIAL OIL WITH
HIGH PRESSURE OR PULSED LIGHT PROCESSING - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 106 n° ,
2015 : p. 21-32 - bibl., eng, photo., graph., tabl.
Etude sur haricot vert, pour évaluer l’influence d’une combinaison de traitements non thermiques après récolte sur la
survie de Listeria innocua: un enrobage à base de chitosan modifié contenant une nanoémulsion à base de l’huile
essentielle de mandarine en combinaison avec un traitement à haute pression hydrostatique et un traitement à la
lumière pulsée. Examen de ces traitements sur la fermeté du produit.
Bulletin Biblio Automne 2015
173
Chicorées
00114788 B

IZARD (D) - FR/APREL, FR/CENTREX, FR/SERAIL, FR/CETA, FR/CA 06, FR/CA 13, FR/CA 47, FR/CA 84, FR/CTIFL,
FR/EUROPEENNE FRUITIERE, FR/BELLES SALADES DE PROVENCE, FR/GREEN PRODUCE - PROTECTION DE
LA CHICOREE SERRE ET PLEIN CHAMP 2014-2015 - FR/APREL, FR/SERAIL, FR/CENTREX, - 2014 : affiche APREL 183 - fre, tabl.
Programme de traitements (serre et plein champ) pour les chicorées dans les régions Languedoc-Roussillon, RhôneAlpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur.
00116527 B

D'ASCENZO (D), DI SILVESTRO (D) - STRATEGIE DI DIFESA INTEGRATA DI LATTUGHE, INDIVIE E CICORIE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 45-51 - ita, photo., tabl.
Stratégies de lutte intégrée contre les principaux ravageurs et maladies sur salade (laitue, frisée et radicchio) en Italie.
00115512 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
RADICCHIO ROSSO VROEGE TEELT 2014 : INTERESSANTE NIEUWKOMER NAAST LEONARDO - PROEFTUIN
NIEUWS n° 1, 2015 : p. 43 - dut, photo., tabl.
Un essai variétal en culture précoce, comparant la nouvelle venue Botticelli à la variété de référence Leonardo, a
montré l'intérêt de Botticelli. L'essai sera répété en 2015.
00115519 P
DE ROOSTER (L), BES (O) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEF ANDIJVIE ZOMERTEELT 2014 : LEMPIKA BEVESTIGT GOEDE RESULTATEN - PROEFTUIN
NIEUWS n° 2, 2015 : p. 50-51 - dut, photo., tabl.
Essai variétal portant sur 6 variétés de chicorée scarole (Seance, EN 3417, Lempika, Maruchka, Terres et Olmos) en
culture d'été plein champ. Lempika confirme ses bons résultats. Les autres variétés étaient plus sensibles à la nécrose
sèche et à la montée en graine.
Bulletin Biblio Automne 2015
174
Choux
00114733 P
FR/FRANCEAGRIMER - FACTEURS DE COMPETITIVITE SUR LE MARCHE INTERNATIONAL DES FRUITS ET
LEGUMES - VEILLE CONCURRENTIELLE 2013 - EDITION FEVRIER 2014 - 2014 : 162 p. - DOSSIER
FRANCEAGRIMER / ONIFLHOR - fre, graph., tabl.
Depuis 2008, FranceAgriMer produit une veille internationale. Cette étude analyse le contexte concurrentiel
international pour comprendre les forces et faiblesses des filières fruits et légumes sur les marchés mondiaux. Cette
synthèse annuelle des résultats a pour objectif de faciliter l'accès aux données analysées et de permettre aux
opérateurs, comme aux décideurs publics, de valider leurs stratégies face aux enjeux de concurrence.
00114800 B

TREMBLAY (J), MYRAND (V), BOUCHARD (A) - FR/CIEL - EVALUATION DU POTENTIEL DE DIFFERENTES
PLANTES CRUCIFERES COMME PLANTES PIEGES CONTRE LA MOUCHE DU CHOU (DELIA RADICUM) DANS
LES CULTURES DE CHOU ET DE RUTABAGA BIOLOGIQUES - FR/CIEL - 2014 : 48 p. - fre, graph., tabl.
La mouche du chou cause d'importants dommages dans les cultures de Brassicacées au Québec. La lutte contre ce
ravageur représente un défi pour les producteurs maraîchers biologiques qui essuient de fortes pertes et qui n'ont
recours qu'à des méthodes culturales telles que les rotations de culture, la couverture des rangs avec des filets et la
diversité biologique des cultures afin de faire face à la situation. Le projet d’une durée de 3 ans (2011-2013) a pour
objectif d’évaluer le potentiel de différentes plantes crucifères en tant que plantes pièges contre la mouche du chou. La
première année a été consacrée à sélectionner les plantes présentant la plus forte attractivité pour l’insecte. La
deuxième année, la plante la plus prometteuse selon les résultats de la première année (le daïkon) a été disposée en
association/compétition avec quatre cultures commerciales et une vaste sélection de plantes crucifères a été évaluée à
nouveau en 2012. Enfin, la troisième année, une sélection de quelques plantes intéressantes, dont le daïkon, ont été
évaluées en association/compétition avec les cultures commerciales de rutabaga et de chou vert.
00115388 B

CAO (J), LI (X), WU (K), (ET AL.) - CN/UNIV BEIJING - PREPARATION OF A NOVEL PDCL2-CUSO4-BASED
ETHYLENE SCAVENGER SUPPORTED BY ACIDIFIED ACTIVATED CARBON POWDER AND ITS EFFECTS ON
QUALITY AND ETHYLENE METABOLISM OF BROCCOLI DURING SHELF-LIFE - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 50-57 - bibl., eng, graph.
Mise au point d’un absorbeur d’éthylène à base de palladium et de cuivre avec de la poudre de charbon actif acidifié
pour étudier ses caractéristiques sur l’absorption d’éthylène. Etude des effets sur la qualité et le métabolisme de
l’éthylène du brocoli au cours de la conservation à température ambiante.
00115781 P
CALLENS (D), VANQUICKENBORNE (L) - BE/INAGRO - RASSENPROEF BROCCOLI ZOMERTEELT 2014 - GOEDE
RESULTATEN, MAAR LANG OOGSTTRAJECT - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 36-37 - dut, graph., tabl.,
photo.
Dans l'optique d'un étalement de la récolte, essai de chou brocoli pleine terre en culture d'été 2014 portant sur 9
variétés : Bejo 2914, SGD93200, Chronos, Ironman, Kuba, Monclano, Montevideo, Steel et SV 1002 BL. En production
d'été, il faut avant tout une bonne résistance aux températures élevées et une faible sensibilité à la pourriture molle en
conditions chaudes et humides.
00115897 L

WARREN (N D), SMITH R G), SIDEMAN (R G) - US/UNIV NEW HAMPSHIRE - EFFECTS OF LIVING MULCH AND
FERTILIZER ON THE PERFORMANCE OF BROCCOLI IN PLASTICULTURE - HORTSCIENCE 50 n° 2, 2015 : p. 218224 - eng, graph., tabl., bibl.
00116028 B

HASPERUE (J H), LEMOINE (L), VICENTE (A R), (ET AL.) - POSTHARVEST SENESCENCE OF FLORETS FROM
PRIMARY AND SECONDARY BROCCOLI INFLORESCENCES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY
104 n° , 2015 : p. 42-47 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Analyse comparative de la sénescence post-récolte des bouquets de brocoli de quatrième gamme issus des
inflorescences terminales ou latérales.
Bulletin Biblio Automne 2015
175
00116281 L

VALVERDE (J), REILLY (K), VILLACRECES (S), GAFFNEY (M), GRANT (J), BRUNTON (N) - IE/TEAGASC FOOD
RES CENTRE, IE/MONAGHAN MUSHROOMS, IE/UNIV DUBLIN - VARIATION IN BIOACTIVE CONTENT IN
BROCCOLI (BRASSICA OLERACEA VAR. ITALICA) GROWN UNDER CONVENTIONAL AND ORGANIC
PRODUCTION SYSTEMS - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 6, 2015 : p. 11631171 - eng, graph., tabl., bibl.
00116299 B

VINDRAS (C) - FR/ITAB - EVALUATION DE LA QUALITE SENSORIELLE DE BLE ET DE BROCOLI POUR LA
SELECTION PARTICIPATIVE - ALTER AGRI n° 130, 2015 : p. 15-19 - fre, bibl., photo.
L'agriculture biologique est une alternative pour une agriculture durable mais son développement dépend de plusieurs
facteurs, dont le développement de variétés adaptées aux pratiques agrobiologiques et la réponse aux attentes des
consommateurs. La sélection de variétés spécifiques à l'AB intègre plusieurs critères. La thèse "sélection gustative" de
l'Itab et de l'Inra propose une organisation décentralisée et participative de la sélection intégrant le critère de la qualité
sensorielle en s'appuyant sur l'étude et le renouvellement de la diversité génétique.
00116649 B

ESTORGUES (V), PENGUILLY (D) - FR/CA 29, FR/CATE - BROCOLI ET ROMANESCO : LES VARIETES
RETENUES - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 122, 2015 : p. 13 - fre, tabl.
00117123 B

SINGH (A), GUEST (D), COPELAND (L) - ASSOCIATIONS BETWEEN GLUCOSINOLATES, WHITE RUST, AND
PLANT DEFENSE ACTIVATORS IN BRASSICA PLANTS : A REVIEW - INTERNATIONAL JOURNAL OF
VEGETABLE SCIENCE 21 n° 3, 2015 : p. 297-313 - bibl., eng, ill.
Revue bibliographique des interactions entre les glucosinates (composés présents dans les choux), la rouille blanche
(Albugo candida) et les stimulateurs des défenses naturelles des plantes chez les Brassicacées, dont le brocoli.
00115499 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
CHINESE KOOL VROEGE TEELT 2014 - STANDAARDRAS MANOKO BEVESTIGT ZIJN WAARDE - PROEFTUIN
NIEUWS n° 1, 2015 : p. 36 - dut, photo., tabl.
Résultats d'un essai variétal de chou chinois (Manoko, Orient Express, Preduro et WS 4306) en culture précoce plein
champ sous bâche non-tissée. La référence Manoko reste une valeur sûre.
00115782 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
CHINESE KOOL ZOMERTEELT 2014 - ENKELE NIEUWIGHEDEN IN AANTOCHT - PROEFTUIN NIEUWS n° 4,
2015 : p. 38-39 - dut, tabl., photo.
Essai de chou chinois pleine terre en culture d'été 2014 portant sur 12 variétés : Kilakin, CC 10752, Pacifiko, Steve,
Orient Surprise, WS 4304, Emiko, CC 10682, Richi, SC3-510, WS 4306 F1 et Tabaluga. Pour éviter des problèmes de
mouche du chou, la culture avait été protégée par une bâche climatique Howicover. Outre Orient Surprise, les nouvelles
venues CC 10752, Pacifiko et Steve ont donné de bons résultats.
00115810 P
CALUWE (S), DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEF SPRUITKOOL VERSE MARKT 2014-2015 - GROTE VERSCHILLEN IN HOUDBAARHEID NA DE
OOGST - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 45-47 - dut, tabl., photo.
Essai 2014-2015 de chou de Bruxelles pleine terre destiné au marché du frais portant sur 18 variétés : Dagan, Marte,
Divino, Gladius, Irene, Cobelius, Steadia, Gigantus, Neptuno, AS 340, NIZ 16-628, Plutus, Profitus, Cobus, Clodius,
Albarus, Bowintus et Bejo 2913. Parmi les variétés les plus précoces, Divino a les meilleurs scores partout, sauf pour la
conservation après récolte ; Marte semble prometteuse. En semi-précoces à semi-tardives, bons résultats (par ordre de
précocité) pour Cobelius, Gigantus, Neptuno et Plutus. En variétés tardives, Clodius est depuis longtemps la référence.
Bowintus est plus tardive encore, mais de moins bonne qualité.
Bulletin Biblio Automne 2015
176
00115498 P
DARWICH (S), CALLENS (D) - BE/INAGRO - MOOI GAMMA LUISBESTRIJDINGSMIDDELEN BESCHIKBAAR IN
SAVOOIKOOL - PROEFTUIN NIEUWS n° 1, 2015 : p. 34-35 - dut, photo., tabl.
Conseils de lutte contre les bioagresseurs sur chou de Milan. En culture précoce, les pucerons ne sont généralement
pas un problème, contrairement aux chenilles. Dans les cultures plus tardives, le puceron vert du pêcher (Myzus
persicae) et le puceron cendré du chou (Brevicoryne brassicae) sont les principaux ravageurs. Les chenilles peuvent
encore gêner la production, bien que la pression diminue en fin de culture. L'aleurode commence également à peser sur
cette culture.
Chou fleur
00114733 P
FR/FRANCEAGRIMER - FACTEURS DE COMPETITIVITE SUR LE MARCHE INTERNATIONAL DES FRUITS ET
LEGUMES - VEILLE CONCURRENTIELLE 2013 - EDITION FEVRIER 2014 - 2014 : 162 p. - DOSSIER
FRANCEAGRIMER / ONIFLHOR - fre, graph., tabl.
Depuis 2008, FranceAgriMer produit une veille internationale. Cette étude analyse le contexte concurrentiel
international pour comprendre les forces et faiblesses des filières fruits et légumes sur les marchés mondiaux. Cette
synthèse annuelle des résultats a pour objectif de faciliter l'accès aux données analysées et de permettre aux
opérateurs, comme aux décideurs publics, de valider leurs stratégies face aux enjeux de concurrence.
00115501 P
VANQUICKENBORNE (L), CALLENS (D), WINNEPENINCKX (M) - BE/INAGRO, BE/PROVINCIAAL PROEFCENTRUM
VOOR DE GROENTETEELT KRUISHOUTEM - RASSENPROEF ZOMERBLOEMKOOL INDUSTRIE (EERSTE
VRUCHT) 2014 : GOEDE OPBRENGSTEN IN EEN GOED GROEISEIZOEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 1, 2015 : p.
37-39 - dut, photo., tabl.
Essai variétal portant sur 20 variétés de chou-fleur (Brigantine, Liberty, Moby Dick, Baker, Cercy, NIZ 10-521,
Fortaleza, David, Escale, Seoul, CF 11075, CF 11076, Liria, Bejo 2936, Faraday, Raoul, Clarina, Gohan, Giewont et SV
5818 AC) destiné à la transformation en culture d'été, sur deux sites en Flandre (Belgique).
00115516 P
SPIESSENS (K), CALUWE (S) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEF BLOEMKOOL ZOMERTEELT 2014 : CLARINA, KORLANU EN FARADAY BEVESTIGEN PROEFTUIN NIEUWS n° 2, 2015 : p. 44-45 - dut, photo., graph., tabl.
Essai variétal portant sur 10 variétés de chou-fleur (Tirza, Aerospace, Cornell, Korlanu, Stabilis, Fortaleza, Clarina,
Clapton, AE 3062 et Faraday) en culture d'été. Comme le Verticillium peut causer de gros problèmes en cas de météo
"automnale", deux semis ont été plantés, le second sur une parcelle particulièrement sensible à ce champignon.
00115708 B, L, P

PORTENEUVE (C) - FR/CTIFL, FR/SECL - CONGRES INTERNATIONAL CHOU-FLEUR - LES ENJEUX DE LA
PRODUCTION EUROPEENNE - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 9-10 - fre, photo.
Organisée par le Ctifl et le Cerafel, cette manifestation a réuni 280 congressistes venus de huit pays : France, Belgique,
Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Italie, Russie et États-Unis. Ils se sont retrouvés au coeur même de la principale
région de production française de chou-fleur pour faire un point sur la production européenne et les principaux défis à
relever pour conforter cette production dont la consommation diminue régulièrement.
00115747 B

BODIOU (D) - DOSSIER CHOU-FLEUR : BIENTOT UN NOUVEAU SOUFFLE ? - CHOU-FLEUR FRANCAIS, UNE PLACE
PREPONDERANTE EN EUROPE - CULTURE LEGUMIERE n° 145, 2015 : p. 10-11 - fre
La France est le premier producteur et leader des exportations de chou-fleur en Europe. Le marché national du frais
constitue le deuxième débouché du chou-fleur en mobilisant plus du tiers de la production.
Bulletin Biblio Automne 2015
177
00115748 B

RAYNAL (C), PORTENEUVE (C) - FR/CTIFL, FR/SECL PLEUMEUR GAUTIER - DOSSIER CHOU-FLEUR : BIENTOT UN
NOUVEAU SOUFFLE ? - METHODE PILAZO, DE L'AZOTE EN FONCTION DES BESOINS REELS - CULTURE
LEGUMIERE n° 145, 2015 : p. 12-13 - fre
La méthode PILazo est un bon moyen d'évaluer la pertinence d'un ré-apport en azote : la réponse de la plante guide le
producteur dans l'opportunité de re-fertiliser.
00115749 B

DOSSIER CHOU-FLEUR : BIENTOT UN NOUVEAU SOUFFLE ? - VARIETES : LA QUALITE DE LA COURONNE, ENJEU
MAJEUR - CULTURE LEGUMIERE n° 145, 2015 : p. 14-16 - fre
Témoignages de semenciers et de producteurs sur les productions de variétés de chou et leur résistance au
Mycosphaerella.
00115750 B

RUBIO (L) - FR/CATE - DOSSIER CHOU-FLEUR : BIENTOT UN NOUVEAU SOUFFLE ? - MOUCHE DU CHOU : PAS DE
LEVIERS GENETIQUES - CULTURE LEGUMIERE n° 145, 2015 : p. 17-18 - fre, tabl.
Traitements du sol, des parties aériennes, des minimottes ou des semences, Damien Penguilly, ingénieur de la station
expérimentale du Caté, compare les différentes solutions pour lutter contre la mouche du chou.
00115784 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
BLOEMKOOL LATE HERFSTTEELT 2014 - GOEDE RASSENKEUZE KAN PROBLEMEN MET ONDERZIJDE
VOORKOMEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 42-43 - dut, tabl., photo., graph.
Essai de chou-fleur pleine terre en culture d'automne tardive 2014 portant sur 11 variétés : Dexter, Clarina, Korlanu,
Overlord, Liria, Faraday, Dogmatis, NIZ 10-485, Cadillac, Bodilis et SV 5818. Clarina, Korlanu et Faraday confirment leurs
bons résultats précédents. Bodilis demeure intéressante en culture tardive et SV 5818 semble prometteuse.
00115787 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
ROMANESCO LATE HERFSTTEELT 2014 - PUNTO VERDE HEEFT MEEST GEZONDE ONDERZIJDE - PROEFTUIN
NIEUWS n° 4, 2015 : p. 44-45 - dut, tabl., photo., graph.
Essai de chou romanesco pleine terre en culture d'automne tardive 2014 portant sur 6 variétés : Punto Verde, White
Gold, Veronica, Navona, E 40W 589 et Gitano. Meilleurs résultats pour Punto Verde, qui a une bonne qualité non
seulement au niveau des inflorescences, mais également au niveau des feuilles. Veronica est aussi un bon choix.
00115801 P
BEECKMAN (A), DELANOTE (L), RAPOL (J) - BE/INAGRO - BIOLOGISCHE BLOEMKOOL HEEFT VOORDEEL BIJ
KLEINE STARTBEMESTING, OOK VERSE GRASKLAVER VOLSTAAT - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 18-19
- dut, tabl., photo., graph.
Pour des cultures comme le chou-fleur, précoces et exigeantes en azote, il faut une supplémentation avec des granulés
fertilisants organiques pour obtenir un rendement et une qualité satisfaisants. Des essais visaient à déterminer si des
granulés à base de matières végétales (mélasse) avaient un effet aussi rapide et efficace que les granulés d'engrais
d'origine animale. L'expérience portait également sur l'intérêt des apports d'associations prairiales trèfle/graminées
fraîchement tondues.
00115803 P
VAN DE SANDE (T), RYCKAERT (B), DE DOBBELAERE (A), ANNICAERT (B), MEERS (E), SIGURNJAK (I) BE/INAGRO, BE/UNIV GENT, BE/UNIV GAND, BE/UNIV GHENT - BEMESTINGSWAARDE VAN SPUIWATER EN
DUNNE FRACTIE VAN DIGESTAAT IN BLOEMKOOL - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 22-25 - dut, photo., tabl.
Dans une culture de chou-fleur, essai visant à déterminer dans quelle mesure les engrais minéraux peuvent être
remplacés par des alternatives à action rapide, telles que le digestat liquide ou les eaux usées rejetées par les laveurs
d'air acide utilisés entre autres dans les porcheries et les installations de compostage. Résultats comparables pour eaux
usées, digestat liquide et engrais minéral chimique. Des études ultérieures devront porter sur l'hétérogénéité de la
composition du lisier de porc ou du digestat et la façon dont il faudra en tenir compte dans l'élaboration de scénarios de
remplacement standardisés.
Bulletin Biblio Automne 2015
178
00115809 P
WINNEPENINCKX (R), DEPORTES (I), CALLENS (D), VANQUICKENBORNE (L) - BE/PROVINCIAAL
PROEFCENTRUM VOOR DE GROENTETEELT KRUISHOUTEM, BE/INAGRO - RASSENPROEF BLOEMKOOL
INDUSTRIE (TWEEDE VRUCHT) 2014 - NOG STEEDS VERNIEUWING IN HET RASSENAANBOD - PROEFTUIN
NIEUWS n° 5, 2015 : p. 42-44 - dut, graph., tabl., photo.
Essai 2014 de chou-fleur destiné à la transformation (récolte d'automne) portant sur 24 variétés : Moby Dick, CF
110745, Balboa, Fortaleza, Cabral, Liberty, Liria, David, Bejo 2936, Seoul, Escale, AD 6033 (Idris), Dexter, Clarina,
Freebell, SV 5818AC, Gohan, CF 11075, CF 11076, Octopus, Raoul, Aquata, Giewont et Naruto. Meilleurs résultats pour
Giewont et Aquata, avec un rendement élevé et une très bonne qualité des inflorescences. Très bons résultats
également pour Gohan, Fortaleza, Freebel et SV 5818AC, ainsi que pour Liria, David, Bejo 2936, Seoul, CF 11076 et
Raoul.
00116073 L

PENGUILLY (D) - FR/CATE - LE CHOU FAIT MOUCHE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 350, 2015 : p. 42-43 fre, photo., tabl.
La protection commence dès l'achat de la semence. Lorsque la pression du ravageur est faible, le pelliculage insecticide
des semences est suffisant mais en période de forte pression, un traitement des plants avant la plantation est préconisé.
00116078 L

BARGAIN (V) - CHOU FLEUR - PARI SUR L'EQUIPEMENT ET LA DIVERSIFICATION - FRUITS ET LEGUMES REUSSIR n° 350, 2015 : p. 60-61 - fre, photo.
Installé en 2008 avec ses parents, V. Le Bihan a misé sur l'équipement et sur la diversification de ses productions.
Objectifs : faciliter le travail et son organisation et sécuriser les résultats économiques.
00116358 P

MER (R) - CHOU-FLEUR - CONGRÈS INTERNATIONAL À ST-POL-DE-LÉON : L'HIVER EN EMBUSCADE VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 46-47 - fre, photo.
A l'occasion du Congrès international du chou-fleur tenu à St-Pol-de-Léon en décembre 2014, tour d'horizon de la
production européenne.
00116640 L

ESTORGUES (V), STIEN (J P) - FR/CA 29, FR/TERRES DE SAINT MALO - CHOUX - N'AYONS PAS PEUR DE
REDUIRE LES HERBICIDES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 352, 2015 : p. 42-43 - fre, graph.
En Bretagne, la réduction des herbicides est en marche. Lorsque le binage buttage est une pratique déjà systématique,
il est assez simple de sauter le pas du tout mécanique. Résultats d'enquête.
00116648 B

ESTORGUES (V), GALET (C), PENGUILLY (D) - FR/CA 29, FR/CATE, FR/TERRES DE SAINT-MALO - CHOUX
FLEURS : CAMPAGNE 2015-2016 - LES VARIETES RETENUES PAR LA COMMISSION D'EVALUATEURS AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 122, 2015 : p. 3-12 - fre, tabl., photo.
Une commission d'évaluateurs teste chaque année de nouvelles variétés de choux fleurs, afin de retenir celles qui
présentent le plus grand intérêt au niveau régional. L'article indique les particularités de chaque variété, selon les
saisons.
00116653 B

PENGUILLY (D), LE ROUX (M), PORTENEUVE (C) - FR/CATE, FR/CTIFL - CONGRES CHOU FLEUR VOLET I :
MAITRISE DE L'AZOTE ET PROTECTION DE LA CULTURE - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 122, 2015 : p. 17-20 fre
Le congrès international chou-fleur a eu lieu les 10 et 11 décembre 2014 à St-Pol de Léon. Intervention de Joris de
Nies, François Orsini, Christiane Raynal, Vianney Estorgues et de Damien Penguilly sur la maîtrise de l'azote.
Bulletin Biblio Automne 2015
179
00116658 B

PENGUILLY (D), LE ROUX (M), PORTENEUVE (C) - FR/CATE, FR/CTIFL - CONGRES CHOU-FLEUR VOLET II : LES
APPORTS DE LA CREATION VARIETALE - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 123, 2015 : p. 3-4 - fre
00116659 B

PENGUILLY (D) - FR/CATE - CHOU-FLEUR : BILAN TECHNIQUE 2014 - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 123, 2015 :
p. 5-7 - fre, photo.
L'article reprend les principaux résultats des actions techniques réalisés en 2014 par les différents partenaires de la
filière bretonne. Ces actions portent sur la maîtrise du désherbage, la protection phytosanitaire ainsi que sur des sujets
d'ordre agronomique.
00116660 B

PENGUILLY (D) - FR/CATE - CHOU-FLEUR : LE CLIMAT CHANGE-T-IL ? - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 123,
2015 : p. 8-11 - fre, photo., graph., tabl.
Une analyse des données de la station météorologique du Caté montre depuis 1995 des débuts d'automne et d'hiver
plus chauds et une pluviométrie annuelle plus importante. Ces conditions climatiques ont des conséquences sur la
qualité du chou-fleur d'hiver.
00116661 B

ESTORGUES (V), STIEN (J P) - FR/CA 29 - CHOU-FLEUR, ENQUETE AGRONOMIQUE 29 - VOLET I :
CARACTERISTIQUES DE L'ENQUETE ET MISE EN PLACE DE LA CULTURE - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 123,
2015 : p. 12-17 - fre, photo., graph., tabl.
Une enquête est menée auprès d'exploitants finistériens pour connaître leurs pratiques culturales et ainsi vérifier
l'adéquation entre la recherche de référence, et montrer les performances des producteurs à l'extérieur.
00116667 B

ESTORGUES (V), STIEN (J P) - FR/CA 29 - CHOU-FLEUR, ENQUETE AGRONOMIQUE 29 - VOLET II : GESTION DE
L'AZOTE ET LA MATIERE ORGANIQUE - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 124, 2015 : p. 3-6 - fre, graph., tabl.
Une enquête est menée auprès d'exploitants finistériens pour connaître leurs pratiques culturales et ainsi vérifier
l'adéquation entre la recherche de référence, et montrer les performances des producteurs à l'extérieur.
00116668 B

PENGUILLY (D) - FR/CATE - MOUCHE DU CHOU : LE PELLICULAGE DES SEMENCES - AUJOURD'HUI ET
DEMAIN n° 124, 2015 : p. 7-8 - fre, graph., tabl.
Depuis le retrait du Gigant, la profession a bénéficié de plusieurs dérogations pour l'utilisation du Pyristar dans la lutte
contre les larves de mouche du chou. L'article résume les résultats obtenus sur des essais techniques réalisés avec ce
produit.
Bulletin Biblio Automne 2015
180
Concombre
00115112 L

KLARING (H P), HAUSCHILD (I), HEIBNER (A) - DE/LEIBNIZ INST OF VEGETABLE AND ORNAMENTAL CROPS FRUIT REMOVAL INCREASES ROOT-ZONE RESPIRATION IN CUCUMBER - ANNALS OF BOTANY 114 n° 8, 2014 :
p. 1735-1745 - eng, graph., tabl., bibl.
00115368 B

GLOWACZ (M), COLGAN (R), REES (D) - GB/UNIV GREENWICH CHATHAM - INFLUENCE OF CONTINUOUS
EXPOSURE TO GASEOUS OZONE ON THE QUALITY OF RED BELL PEPPERS, CUCUMBERS AND ZUCCHINI POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 1-8 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l’influence d’une exposition continue à l’ozone gazeux (à de faibles concentrations) sur
l’évolution de la qualité du poivron, du concombre et de la courgette au cours de la conservation (poids, texture,
couleur, pH, matière sèche soluble, sucres, composés phénoliques, éthylène, pourritures). Des résultats prometteurs sur
le prolongement de la durée de conservation ont été obtenus pour le concombre et la courgette. Sur poivron des études
supplémentaires seront nécessaires.
00115382 L

LIU (B), REN (J), ZHANG (Y), AN (J), CHEN (M), VHEN (H), XU (C), REN (H) - CN/UNIV BEIJING - A NEW GRAFTED
ROOTSTOCK AGAINST ROOT-KNOT NEMATODE FOR CUCUMBER, MELON, AND WATERMELON - AGRONOMY
FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 1, 2015 : p. 251-259 - eng, photo., graph., tabl., bibl.
00115619 B

BAIER (M), EHLBECK (J), KNORR (D), (ET AL.) - DE/LEIBNIZ INST AGRIC ENG POTSDAM BORNIM, DE/LEIBNIZ
INST FOR PLASMA SCIENCE AND TECH, DE/UNIV BERLIN - IMPACT OF PLASMA PROCESSED AIR (PPA) ON
QUALITY PARAMETERS OF FRESH PRODUCE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p.
120-126 - bibl., eng, graph.
Etude de l’influence de l’air purifié par plasma sur la qualité (coloration, texture, efficacité photosynthétique, qualité
microbienne) de divers fruits et légumes frais (pomme, concombre, tomate, carotte).
00115692 B

VAN VELDEN (P) - STRENGTHENING POPULATIONS BREAKS NEW GROUND IN BIOLOGICAL CONTROL - IN
GREENHOUSES 4 n° 1, 2015 : p. 32-33 - eng, photo.
Essais menés aux Pays-Bas, pour évaluer l’influence d’un complément alimentaire très nutritif à base de pollen
(Nutrimite), pour accélérer et améliorer le développement d’acariens prédateurs en culture de concombre sous serre.
Cette stratégie permet de maintenir les populations lors des périodes de faible densité de ravageurs ou périodes sans
pollen et donc réduire le nombre de lâchers.
00115794 P
WUYTACK (M) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
KOMKOMMER TWEEDE TEELT 2014 - OP KWALITATIEF VLAK BLIJFT PROLOOG EEN STERKE SPELER PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 7-9 - dut, tabl., photo., graph.
Essai de concombre sous serre verre en seconde culture 2014 portant sur 12 variétés : Proloog, Stockeu, E23L.2249,
Nun 32762, Nun 32783, RZ 24-218, RZ 24-225, Kurios, E23L.2221, E23L.2248, DR 8075CE et DR 2853CE. La référence
Proloog reste une référence en matière de qualité et de poids des fruits, mais est dépassée par de nouvelles variétés en
termes de rendement.
00115996 B

KARAKURT (Y), OZDAMAR UNLU (H), UNLU (H), TONGUC (M) - TR/UNIV SULEYMAN DEMIREL ISPARTA ANTIOXIDANT COMPOUNDS AND ACTIVITY IN CUCUMBER FRUIT IN RESPONSE TO FOLIAR AND SOIL HUMIC
ACID APPLICATION - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 2, 2015 : p. 76-80 - bibl., eng,
tabl.
Etude pour déterminer l’influence de l’application d’acides humiques (foliaire ou au sol) sur les composés antioxydants
et l’activité antioxydante du concombre. Les résultats montrent que l'application d'acides humiques améliore de façon
significative la qualité du concombre.
Bulletin Biblio Automne 2015
181
00116006 P

BAROS (C), CAVARD VIBERT (P) - FR/CTIFL - LA CONSOMMATION DU CONCOMBRE EN 2015 - UNE CRUDITE
AU FORT POTENTIEL - INFOS CTIFL n° 310, 2015 : p. 14-18 - fre, graph., tabl., photo.
Le concombre bénéficie d’une excellente image de légume crudité naturel, même si son mode de production est peu,
voire pas connu. Mais cela importe peu. Les non-consommateurs sont rares. Son goût neutre, plutôt que fade, est un
atout mais pas autant que sa couleur et son croquant. Il est facile et rapide à utiliser. Les acheteurs sont généralement
satisfaits de l’offre qui leur est faite. Mais il a un potentiel à exploiter, à condition d’offrir aux consommateurs une bonne
qualité, d’être plus visible, par une segmentation plus grande qui puisse notamment inciter à une consommation
différente (moments et usages) inspirée par exemple par la restauration hors domicile.
00116046 B

BRESSOLIER (A), BODIOU (D), KALUZNY PINON (L), MASSON (F) - DOSSIER TOMATE ET CONCOMBRE : BUY
FRENCH ! - CULTURE LEGUMIERE n° 146, 2015 : p. 9-19 - fre, photo.
Au sommaire du dossier : 2015, année de la réflexion. - Solarenn veut devenir un acteur qui compte. - Aide au choix
variétal, comment différencier les variétés ? - Concombre et consommation, le sticker qui fait la différence.
00116060 B

ARMSTRONG (H) - AUTOMATED PACKING LINE ELIMINATES HEAVY WORK - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 :
p. 13-15 - eng, photo.
Témoignage d'un producteur canadien de concombre, qui a investi dans une ligne de conditionnement mécanisée
permettant d’améliorer les conditions de travail, diminuer la pénibilité et réduire le temps de conditionnement.
00116107 B

EDELSTEIN (M), KOREN (A), OMER (S), COHEN (R) - THE HISTORY OF CURRENT STATUS OF CUCURBIT
GRAFTING IN ISRAEL - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n° 1, 2015 : p. 10-12 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Historique et situation actuelle du greffage des cucurbitacées en Israël : pourcentages des espèces greffées (pastèque,
melon, concombre), avantages (résistance à la salinité et aux parasites du sol) et limites du greffage (incompatibilité
selon l’espèce et le créneau de production), comparaison des rendements et des coûts des plants greffés ou non.
00116376 P

CELEYRETTE (C) - CONCOMBRE - FRANCE : SERREZ AU PLUS PRÈS LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS
- VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 42-44 - fre, photo., tabl.
Focus sur le concombre, huitième légume consommé en termes de volume par les Français. Etude Ctifl de C. Baros
largement citée.
00116429 P

LES CAHIERS CONCOMBRE & TOMATE 2015 - VEGETABLE n° SUP 321 - N° 47, 2015 : 15 p. - fre, photo., tabl.
Descriptif des entreprises (situées pour la plupart en France, mais aussi en Belgique, au Maroc, en Italie ou aux PaysBas) qui commercialisent tomates et concombres sur le marché français. Volumes, terroirs, calendriers, spécificités,
orientations variétales, marques, communication... tout pour guider l'acheteur professionnel dans ses achats.
00116823 B

ARMSTRONG (H) - BETTER CONTROL OVER HUMIDITY REDUCES DISEASE - ACTIVE VENTILATION SYSTEM
CUTS HEATING BILL AND IMPROVES YIELD - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 18-19 - eng, photo.
Témoignage d'un producteur de concombres en Irlande sur les atouts d'un système de ventilation active installé dans
une serre existante: dans les façades de la serre, une armoire aspire l’air extérieur (plus froid et plus sec), qui est
ensuite mélangé à l’air de la serre dans l’armoire et amené à la bonne température. En apportant de l’air sec, mélangé à
l’air intérieur de la serre, une quantité d’énergie moins importante est nécessaire pour déshumidifier.
Bulletin Biblio Automne 2015
182
00116826 B

KIERKELS (T) - HIGHER PRODUCTION TEMPERATURE WITHOUT EXTRA GAS - AT LEAST 25% ENERGY
SAVINGS WITH NEXT GENERATION GROWING IN CUCUMBERS - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 34-35 eng, photo.
Témoignage d'un producteur néerlandais qui cultive des concombres dans une serre 'Next Generation Growing' sur le
fonctionnement du système 'Air and Energy' qui permet de réduire la consommation énergétique : la serre est équipée
de deux écrans (Phoritex Bright et Phormitex Clear) et un système de déshumidification "air/ air" - dans les façades de la
serre, une armoire aspire l'air extérieur (plus froid et plus sec) qui est ensuite chauffé par l'air intérieur de la serre avant
d'être distribué au-dessus de la culture.
00116829 B

CROOJMANS (S) - FOAM TREATMENT SHOULD GET RID OF VIRUS - 'ANYTHING THAT DOESN'T STRIKE UNTIL
AFTER FIVE MONTHS IS WHAT I CALL PROFIT' - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 44-45 - eng, photo.
Témoignage d’un producteur de concombres aux Pays-Bas sur l’efficacité d'une mousse désinfectante (Menno Clean)
appliquée par un pulvérisateur automatisé, qui se déplace à l'intérieur de la serre sur les tuyaux de chauffage, pour
lutter contre les virus.
00116897 B

HAFSI (A), ABBES (K), HARBI (A) - THE PUMPKIN FLY DACUS FRONTALIS (DIPTERA : TEPHRITIDAE) : A NEW
PEST OF CUCURBITS IN TUNISIA - BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 209-213 - bibl., eng, carte, photo., tabl.
Présentation du premier signalement en Tunisie de la mouche Dacus frontalis sur concombre : quelques éléments sur
la morphologie du ravageur, son écologie et sa répartition géographique.
00116957 L

BARGAIN (V) - CONCOMBRE - LE PROBLEME DE DIDYMELLA BRYONIAE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
353, 2015 : p. 50-51 - fre, photo.
En quelques années, le champignon Didymella bryoniae est devenu un problème majeur en concombre. La prophylaxie
et une conduite climatique adaptée sont les principales pistes de protection.
00117013 B

FORCELLA (F), EKLAND (J), PETERSON (D) - ROLLED-CRIMPED WINTER RYE COVER EFFECTS ON HANDWEEDING TIMES AND FRUIT YIELD AND QUALITY OF CUCURBITS - INTERNATIONAL JOURNAL OF
VEGETABLE SCIENCE 21 n° 4, 2015 : p. 386-396 - bibl., eng, tabl.
Etude pour évaluer l’influence d’un couvert végétal de seigle d’hiver roulé sur le temps nécessaire du désherbage
manuel ainsi que sur les rendements et la qualité du concombre, du potiron et de la pastèque. Une comparaison a été
effectuée avec la méthode du faux semis. Le couvert végétal est une méthode de lutte efficace contre les mauvaises
herbes en cultures de concombre et de potiron.
00117114 B

MO (C), KIM (M S), LIM (J), (ET AL.) - MULTISPECTRAL FLUORESCENCE IMAGING TECHNIQUE FOR
DISCRIMINATION OF CUCUMBER SEED VIABILITY - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 4, 2015 : p. 959-968 bibl., eng, graph., photo., ill.
Mise au point d’une méthode non destructive pour déterminer la viabilité des semences à l’aide de l’imagerie
multispectrale par fluorescence. Les résultats démontrent le potentiel de cette méthode pour trier les semences de
concombre selon leur viabilité.
Bulletin Biblio Automne 2015
183
Courge & Courgette
00114803 B

SNYDER (W E) - US/UNIV WASHINGTON PULLMAN - MANAGING SQUASH BUGS IN ORGANIC FARMING
SYSTEMS - US/EXTENSION - 2014 : 6 p. - eng, bibl., photo.
La punaise de la courge hiverne dans les résidus de culture de cucurbitacées pour se nourrir des parties aériennes du
plant et de l'eau de la plante. L'Anasa tristis a un ennemi naturel : le carabe qui se nourrit des oeufs de la punaise. Il
assure un contrôle considérable du ravageur. La mouche Trichopoda pennipes est un parasite qui attaque les nymphes
et les adultes, mais les effets tardifs de ce parasitisme ne constituent pas un bon moyen de lutte à court terme. Les
bonnes techniques à adopter pour réduire la pression de la punaise de la courge sont : la rotation des cultures, la
gestion des résidus de cultures de cucurbitacées, la sélection variétale, la production de transplants, l'utilisation de
bâches flottantes et d'un paillis au sol.
00115517 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
POMPOEN 2013 : VERGELIJKING VAN RASSEN BUTTERNUT EN HOKKAIDO - PROEFTUIN NIEUWS n° 2, 2015 :
p. 46-48 - dut, photo., tabl.
Résultats d'essais portant sur 9 variétés de courge Butternut (Havana, Ariel, Sweetmax, Tiana, Atlas, Sibelle, Early
Butternut, Veenas et Hercules) et 7 variétés de potimarron (Orange Summer, Solor, Vesuv, Uchiki Kuri Hild, E 30 R.079,
Uchiki Kuri Vitalis et Fictor). Les rendements étaient moins bons qu'en 2013, notamment en raison d'une plus mauvaise
structure du sol.
00115482 B

PALMA (F), CARVAJAL (F), RAMOS (J M), (ET AL.) - ES/UNIV ALMERIA, ES/UNIV GRANADA - EFFECT OF
PUTRESCINE APPLICATION ON MAINTENANCE OF ZUCCHINI FRUIT QUALITY DURING COLD STORAGE :
CONTRIBUTION OF GABA SHUNT AND OTHER RELATED NITROGEN METABOLITES - POSTHARVEST
BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 131-140 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude, menée en Espagne, pour évaluer l’influence de la putrescine sur la qualité de la courgette au cours de la
conservation : rôle du GABA "shunt" et d’autres métabolites azotés dans la tolérance de la courgette au froid. Les
résultats démontrent que l’application exogène de la putrescine pourrait améliorer la qualité post récolte du produit
après l’entreposage à 4°C (réduction de la perte de poids et des dégâts dus au froid).
00115493 P
VENNEMAN (S), DE ROOSTER (L), DE BACKER (M), DE JONGHE (K) - BE/PROEFSTATION VOOR DE
GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER, BE/ILVO - RASSENPROEF COURGETTE VROEGE TEELT 2014 - HOE
STERK ZIJN DE RASSEN TEGEN WATERMELOENMOZAIEKVIRUS? - PROEFTUIN NIEUWS n° 1, 2015 : p. 24-25 dut, graph., photo., tabl.
Essai visant à déterminer la tolérance au Watermelon Mosaic Virus (WMV) de six variétés de courgette en production
précoce en sol sous serre verre. Meilleurs résultats pour Milos (Syngenta), N 48 (Gautier) et CLX 29168 (Clause).
00115513 P
JANS (F), CALLENS (D) - BE/INAGRO - RASSENPROEF COURGETTE VROEGE TEELT 2014 : MET DANK AAN
HET GOEDE VOORJAAR - PROEFTUIN NIEUWS n° 1, 2015 : p. 44-45 - dut, photo., tabl.
Essai variétal portant sur 8 variétés de courgette (Ariane, Cora, Cronos, Milos, Mirza, Perseo, Storr's Green et Tosca)
en culture précoce en sol sous serre plastique. En plus des critères habituels (rendement, qualité et résistance à
l'oïdium), un facteur important est un nombre suffisant de fleurs mâles afin d'assurer une bonne pollinisation.
00115518 P
CALLENS (D), JANS (F) - BE/INAGRO - RASSENPROEF COURGETTE VROEGE TEELT MINITUNNEL 2014 :
VLOTTE START DANKZIJ MILD VOORJAAR - PROEFTUIN NIEUWS n° 2, 2015 : p. 48-49 - dut, photo., tabl.
Essai variétal portant sur 5 variétés de courgette (Cora, Cronos, Milos, Mirza et Tosca) en culture précoce en sol sous
petit tunnel. Critères évalués : précocité, rendement, qualité, résistance à l'oïdium, proportion de fleurs mâles.
Bulletin Biblio Automne 2015
184
00115622 L

CARVAJAL (F), PALMA (F), JAMILENA (M), GARRIDO (D) - ES/UNIV GRANADA, ES/UNIV ALMERIA PRECONDITIONING TREATMENT INDUCES CHILLING TOLERANCE IN ZUCCHINI FRUIT IMPROVING
DIFFERENT PHYSIOLOGICAL MECHANISMS AGAINST COLD INJURY - ANNALS OF APPLIED BIOLOGY 166 n° 2,
2015 : p. 340-354 - eng, graph., photo., bibl.
00115778 P
CALLENS (D), JANS (F) - BE/INAGRO - VERGELIJKING AFDEKMATERIALEN IN COURGETTE VROEGE TEELT
MINITUNNEL 2014 - HET MILDE VOORJAAR WAS NIET SELECTIEF GENOEG - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 :
p. 29-31 - dut, graph., photo., tabl.
Essai mené en 2014 sur différents types de protection d'une culture de courgette pleine terre précoce par rapport à la
référence sous petit tunnel plastique : bâche non tissée 30 g/m², bâche tissée Howitec, tunnel plastique plus grand sur
buttes plus larges. La bâche Howitec ne convient pas pour hâter la culture, le tunnel plus grand donnait une bonne
précocité mais un moins bon rendement. Températures maximales élevées sous petit tunnel et bâche non-tissée. Bonne
précocité et excellent rendement pour le système non-tissé, restant à confirmer toutefois dans des circonstances moins
favorables.
00115780 P
CALLENS (D), JANS (F) - BE/INAGRO - RASSENPROEF COURGETTE ZOMERTEELT 2014 - MIRZA KOMT
OPNIEUW ALS BESTE VOOR DE DAG, MAAR NIEUWE RASSEN BIEDEN ZICH AAN - PROEFTUIN NIEUWS n° 4,
2015 : p. 34-36 - dut, graph., tabl.
Essai de courgette pleine terre en culture d'été 2014 portant sur 12 variétés : Alexander, Ariane, Calnegre, CLX29072,
CLX29168, Milos, Mirza, N 48, SV9494YG, SV9690YG, Terminator et Tosca. Outre le rendement, les critères d'évaluation
étaient qualité du fruit, sensibilité aux maladies (oïdium et cladosporiose), port, présence de fleurs mâles.
00115805 P
CALLENS (D), JANS (F) - BE/INAGRO - RASSENPROEF COURGETTE VOOR INDUSTRIE 2014 - LANKA MET KOP
EN SCHOUDERS BOVEN DE REST - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 36-37 - dut, graph., tabl.
Essai de courgette pleine terre en culture d'été 2014 portant sur 4 variétés destinées à la transformation : Lanka (CLX
29680), Precioza, Supremo et E28Z.055452. Les principaux critères d'évaluation étaient le rendement, la qualité du fruit,
la résistance à la cladosporiose et à l'oïdium et la sensibilité à la verse. Meilleurs résultats pour Lanka, qui semble être la
nouvelle référence en courgette d'industrie, bien qu'un peu plus sensible à l'oïdium et à la verse que Precioza et
E28Z.055452.
00115812 P
VENNEMAN (S), DE ROOSTER (L), DE BACKER (M), DE JONGHE (K) - BE/PROEFSTATION VOOR DE
GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER, BE/ILVO - RASSENPROEF COURGETTE LATE TEELT 2014 OPMERKELIJKE VERSCHILLEN IN HOUDBAARHEID - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 50-52 - dut, graph.,
tabl.
Essai de courgette pleine terre en culture tardive 2014 portant sur 9 variétés : Mirza, Tosca, CLX 29168, CLX 29072,
Milos, SV9494YG, SV9690YG, N48 et Calnegre. Tosca est désormais déconseillée, en raison de sa sensibilité aux virus et
une mauvaise aptitude à la conservation. Score un peu meilleur pour la référence Mirza. Milos confirme ses bons
résultats des années précédentes. Parmi les nouvelles venues, CLX 29168 et N48 semblent intéressantes.
00115817 B, L, P

MERY (A) - FR/CTIFL - FICHE FRUITS ET LEGUMES PREPARES - FRAICHE DECOUPE - GAMME LES
ESSENTIELS - COURGETTE EMINCEE - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 317, 2015 : p. 5 - fre, photo.
Fruits et légumes préparés : les fiches Fraîche découpe du Ctifl : Fiche "produit" gamme Les Essentiels : courgette
émincée.
00116469 P

MARTIN (J) - COURGETTE - PROVENCE : UN SAVOIR FAIRE RÉGIONAL - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 38-41 fre, photo.
Le Sud-Est de la France représente la majeure part de la production de courgette française. Tour d'horizon. Encadré
sur REO Veiling et le Nord de la France.
Bulletin Biblio Automne 2015
185
00116537 B

FRITEGOTTO (S), PENNUZZI (L), CINELLI (A) - SPECIALE ORTICOLE IN FUORI SUOLO : IL FUTURO E GIA IN SERRA IDROPONICA : ESPERIENZE AZIENDALI CHE PREMIANO QUESTA TECNICA - INFORMATORE AGRARIO (L') n°
24, 2015 : p. 36-39 - ita, photo., tabl.
Témoignage de serristes italiens sur la culture de légumes hors sol sur substrat ou en hydroponie "floating system".
00116673 B

POISSONNET (R) - LEGUMES RATATOUILLE : LES COUVERTS ONT LE VENT EN POUPE - DOSSIER - CULTURE
LEGUMIERE n° 147, 2015 : p. 9-16 - fre, photo., tabl., graph.
Pour lutter contre les bio-agresseurs telluriques et améliorer les rendements en aubergine et en poivron, les couverts
végétaux s'installent au coeur des stratégies. La sélection variétale en courgette innove et mise sur l'aspect qualitatif. Au
sommaire de ce dossier : Du radis contre les bio-agresseurs telluriques. Marquage : optez pour une hygrométrie faible.
La conduite du poivron entièrement repensée. Les conseils variétaux de l'Aprel.
00116775 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LA COURGETTE - LINEAIRES n° 312, 2015 : p. 122 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur la courgette.
00116799 P, L

BEAUTRU (A) - LÉGUMES POUR RATATOUILLE : IL EST TEMPS DE METTRE DE L'ORDRE - LINEAIRES n° 315,
2015 : p. 52 - fre, photo.
La France produit 170 000 t de légumes ratatouille (poivron, courgette et aubergine) par an, mais elle en importe le
double pour satisfaire la demande. Et la désorganisation de la filière n'est probablement pas étrangère à la
consommation stagnante de ces trois produits phare de la culture méditerranéenne.
00116870 B

CARVAJAL (F), PALMA (F), JAMILENA (M) - ES/UNIV GRANADA - CELL WALL METABOLISM AND CHILLING
INJURY DURING POSTHARVEST COLD STORAGE IN ZUCCHINI FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 68-77 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude du rapport entre le métabolisme de la paroi cellulaire et les dégâts dus au froid (formation de zones translucides
enfoncées sur la surface du fruit) au cours de l'entreposage frigorifique de la courgette.
Bulletin Biblio Automne 2015
186
Cresson
00116075 L

DUBON (G) - NOUVELLE VAGUE POUR LE CRESSON - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 350, 2015 : p. 46-47 fre, photo.
Au fil de l'eau, le cresson des fontaines navigue entre une tradition vacillante et une modernité séduisante pour
valoriser un produit singulier.
Endive
00115248 L

DUBON (G) - ENDIVE - LUTTER CONTRE PHYTOPHTHORA - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 346, 2015 : p.
46-47 - fre, photo.
Sélection variétale, amélioration des connaissances sur l'agent pathogène et des mécanismes de défense mis en
oeuvre par l'endive pourraient permettre d'envisager une lutte intégrée contre Phytophthora spp. Reprise de l'article
paru dans Infos Ctifl 2014 306 p41-46.
00115523 P
DE MAREZ (T), HUBRECHTS (W) - BE/INAGRO, BE/NATIONALE PROEFTUIN VOOR WITLOOF - RASSENPROEF
VROEGE RASSEN WITLOOF 2014 : GROTE VERSCHILLEN BIJ VROEGE RASSEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 3,
2015 : p. 18-19 - dut, graph., photo., tabl.
Lors de la transition de racines d'endive anciennes vers des racines neuves, il est toujours délicat de trouver les
conditions de forçage optimales assurant rendement et qualité. Les essais portant sur 5 variétés d'endive (Mont Blanc,
Focus, Bingo, Fakir et Topscore) en production précoce confirment la variabilité des résultats.
00115797 P
VAN CEULEBROECK (C), HUBRECHTS (W), DE MAREZ (T), HANSSENS (J) - BE/NATIONALE PROEFTUIN VOOR
WITLOOF, BE/INAGRO - ENKELE BEMESTINGSREGIMES BIJ WITLOOF ONDER DE LOEP GENOMEN PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 15-17 - dut, graph., photo., tabl.
Résultats d'essais de fertilisation en forçage d'endives portant sur Metafora, Symphonie, Takine et Vintor. La
composition de la racine détermine en grande partie le rendement et la qualité des chicons. La fertilisation joue
également un rôle, mais d'autres facteurs entrent en ligne de compte, notamment la variété et la provenance des
racines, ce qui rend très difficile de piloter la qualité gustative des chicons par le biais de la fertilisation.
00117044 P, B, L

HUTIN (C) - FR/CTIFL - PRODUCTION, COMMERCE EXTÉRIEUR, CONSOMMATION - LE MARCHÉ EUROPÉEN DE
L'ENDIVE - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 17-23 - fre, graph., tabl.
Les indicateurs économiques du marché de l’endive ne sont pas très favorables. Depuis quelques années, on
constateune baisse de la production en Europe, et particulièrement en France. Le commerce extérieur est moins
dynamique qu’avant. Le nombre de consommateurs diminue ainsi que les quantités achetées. La concurrence d’autres
légumes, notamment dans la gamme salade, peut l’expliquer. Mais, les études d’image montrent aussi que l’endive s’est
banalisée et que sa qualité est parfois critiquée. La profession tente de redresser la barre en misant sur la diversification
de la gamme en introduisant d’autres types de chicorées ou en segmentant l’endive classique par l’usage.
00117066 P, B, L

MARLE (M), SANVICENTE (P) - FR/CTIFL, FR/APEF - ENQUÊTE SUR LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE EN
ENDIVERIE - DES DIFFÉRENCES SELON LES SYSTÈMES DE PRODUCTION - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 6368 - fre, graph., tabl., bibl.
Une enquête sur la consommation énergétique a été réalisée dans 45 endiveries. La consommation moyenne est de
590 kWh/t d’endives dont 90 % d’électricité. Elle est variable selon les entreprises essentiellement en fonction du
système de production. La production de froid est le principal poste de consommation, avec 56 % de l’énergie pour la
conservation des racines. Elle est particulièrement élevée pour la production à partir de racines conservées de 8 à 10
mois en chambre froide négative. La consommation électrique est plus élevée durant les mois d’hiver où l’électricité est
plus coûteuse. Le coût moyen d’énergie est de 49 €/tonne d’endives.
Bulletin Biblio Automne 2015
187
Epinard
00115543 B

OMAC (B), MOREIRA (R G), CASTILLO (A), (ET AL.) - US/UNIV TEXAS A AND M - GROWTH OF LISTERIA
MONOCYTOGENES AND LISTERIA INNOCUA ON FRESH BABY SPINACH LEAVES : EFFECT OF STORAGE
TEMPERATURE AND NATURAL MICROFLORA - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p.
41-51 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l’influence du lavage des jeunes feuilles d’épinard destinées à la quatrième gamme, ainsi que la
température de stockage sur le développement de Listeria monocytogenes et pour évaluer la possibilité d’utiliser L.
innocua en tant qu’espèce de substitution lorsque l’accès à des installations BL2 est difficile. Un modèle a été mis au
point pour évaluer le risque de contamination au cours de la transformation et la conservation du produit par ces deux
pathogènes. Les résultats démontrent que L. innocua pourrait servir de substitut lors des études sur le développement
de L. monocytogenes.
00115779 P
CALLENS (D), JANS (F) - BE/INAGRO - RASSENPROEF VROEGE VOORJAARSSPINAZIE VOOR INDUSTRIE 2014
- VEEL WOLF DOOR REGENACHTIG WEER OP HET EINDE - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 32-33 - dut,
graph., photo., tabl.
Essai d'épinard plein champ (pour la transformation) en culture de printemps précoce 2014 portant sur 24 variétés :
les précoces Beaver, Falcon, Gnu (51-518 RZ) et SV 1714 VC, les moyennement précoces Cook, LDSP946, Molokai,
Novico, SV 3319 VC, SV 8545 VC, Lanzarote, LDSP940, 51-521 RZ, Cornet, Dromedary, Eagle, Rhino, Seychelles et
Sparrow, ainsi que les plus tardives Clarinet, Silverwhale, Whale, SP 10886 et SP 10887. Les principaux critères
d'évaluation pour les variétés précoces sont la vitesse de croissance et la résistance à la montée. Autres facteurs
importants: résistance au mildiou, taux de nitrate et rapport tige/feuille.
00115813 P
CALLENS (D), JANS (F) - BE/INAGRO - RASSENPROEF LATE VOORJAARSSPINAZIE VOOR INDUSTRIE 2014 WARM EN VOCHTIG WEER ZORGT VOOR GROTE OPBRENGSTEN EN VEEL WOLF - PROEFTUIN NIEUWS n° 5,
2015 : p. 52-53 - dut, graph., photo., tabl.
Essai d'épinard plein champ (pour la transformation) en culture de printemps tardive 2014 portant sur 22 variétés :
Boa, Caladonia, Clarinet, Cook, LDSP940, LDSP946, LDSP948, LDSP956, LDSP960, Molokai, Mouflon, Puma, PV-1053,
Scorpius, Seychelles, SP10886, SP10887, SV 1514 VC, SV 1778 VC, Tornado, Useppa et 51-522 RZ. Principaux critères
d'évaluation : résistance à la montée, résistance au mildiou (Peronospora farinosa), rapport tige/feuille et taux de
nitrate.
00115859 B

GARRIDO (Y), TUDELA (J A), GIL (M I) - COMPARISON OF INDUSTRIAL PRECOOLING SYSTEMS FOR
MINIMALLY PROCESSED BABY SPINACH - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 102 n° , 2015 : p. 1-8 bibl., eng, graph., tabl.
Etude réalisée en hiver et au printemps pour comparer l'efficacité de 4 systèmes de préréfrigération post-récolte pour
les jeunes pousses d'épinard prêtes à consommer : refroidissement du local, refroidissement par air forcé, hydrocooling
ou vacuum-cooling. Examen de l'influence de chaque système sur la qualité microbiologique et organoleptique ainsi que
sur la durée de conservation à l'étalage des jeunes pousses. Le refroidissement à eau a donné les meilleurs résultats au
printemps.
00116000 B

KUMAR (V), CHOPRA (A K) - FERTIGATION WITH AGRO-RESIDUE-BASED PAPER MILL EFFLUENT ON A HIGHYIELD SPINACH VARIETY - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 1, 2015 : p. 69-97 - bibl.,
eng, tabl., graph.
Etude, réalisée en Inde, pour déterminer le potentiel des effluents d’une fabrique de papier pour l’irrigation d’une
culture d’épinards. Les résultats montrent que ce type d'effluent, à une concentration de 25%, peut augmenter les
rendements d'une culture d'épinards.
Bulletin Biblio Automne 2015
188
00116032 B

TREGUIER (M) - DESHERBAGE DE L'EPINARD, UNE SITUATION TOUJOURS FRAGILE - UNILET INFORMATIONS
n° 149, 2015 : p. 14-15 - fre, tabl.
Les quelques herbicides autorisés dans la culture de l'épinard ont des spectres d'action restreints et aucun de ces
produits n'est parfaitement sélectif. Il faut donc choisir la parcelle et les stratégies en amont pour éviter la concurrence
des adventices.
00116321 L

GATCH (E W), DU TOIT (L J) - US/UNIV WASHINGTON - A SOIL BIOASSAY FOR PREDICTING THE RISK OF
SPINACH FUSARIUM WILT - PLANT DISEASE 99 n° 4, 2015 : p. 512-526 - eng, graph., tabl., bibl.
00116484 B

FRITEGOTTO (S), PENNUZZI (L) - SPECIALE IV GAMMA : UN COMPARTO SEMPRE OTTIMISTA - COME NUTRIRE LO
SPINACIO CON ANALISI DELL'ESTRATTO ACQUOSO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 45-48 - ita,
photo., tabl.
Essai pour évaluer l'intérêt d'utiliser des résultats d'analyses d'extraits aqueux de sol pour bien doser et équilibrer la
fertilisation d'une culture sous serre d'épinards destinée à la 4ième gamme.
Fenouil
00115520 P
CALLENS (D) - BE/INAGRO - RASSENPROEF VENKEL ZOMERTEELT 2014 : SCHOT KAN IN DE ZOMERTEELT
EEN SERIEUZE SPELBREKER ZIJN - PROEFTUIN NIEUWS n° 2, 2015 : p. 51-52 - dut, photo., tabl.
Essai variétal portant sur 4 variétés de fenouil (Antares, Floro, Preludio et Solaris) en culture d'été plein champ.
Critères évalués : rendement, qualité, résistance à la montée en graine.
00115527 P
GOOVAERTS (E), CALUWE (S) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RIJENBEMESTING MET VLOEIBARE UREAN BIJ VROEGE TEELT VENKEL 2014 : VERGELIJKING VLOEIBARE
UREAN MET KAS - PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 : p. 40-41 - dut, photo., tabl.
Essai de fertilisation d'une culture précoce de fenouil, comparant l'application d'un fertilisant liquide (Urean) sur le rang
avec l'épandage à la volée de nitrate de calcium et d'ammonium (dosage standard, dosage +40% et dosage -40%) et
un témoin non traité. Peu de différences au niveau du résultat des différentes stratégies, mais le coût de l'Urean liquide
étant nettement plus bas, ce produit présente un réel intérêt, justifiant l'investissement dans une fertilisation liquide sur
le rang.
00115788 P
DE ROOSTER (L), BES (O) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEF VENKEL VROEGE EN LATE HERFSTTEELT 2014 - ANTARES BEVESTIGT ZEER MOOIE
RESULTATEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 45-46 - dut, tabl., photo.
Essai de fenouil pleine terre en culture d'automne précoce et tardive 2014 portant sur 5 variétés : Solaris, Preludio,
Giotto, Antares et CLX4308. Excellents résultats pour Antares. Pour Solaris, beaucoup de bulbes éclatés en culture
d'automne tardive et de montée à graine en culture d'automne précoce.
Bulletin Biblio Automne 2015
189
Fraise
00114214 L

XU (F), SHI (L), CHEN (W), CAO (S), SU (X), YANG (Z) - CN/UNIV NINGHO, CN/UNIV ZHEJIANG WANLI,
CN/NANJING RES INST FOR AGR MECHANIZATION, CN/GUANGDONG FOOD AND DRUG VOCATIONAL
COLLEGE - EFFECT OF BLUE LIGHT TREATMENT ON FRUIT QUALITY, ANTIOXIDANT ENZYMES AND
RADICAL-SCAVENGING ACTIVITY IN STRAWBERRY FRUIT - 175 n° , 2014 : p. 181-186 - eng, graph., bibl.
00114611 L

RAYNAUD (L) - FR/CTIFL, FR/IUT PERIGUEUX - ETUDE DE L’IMPACT DE DEUX REGIMES HYDRIQUES
AUTOMATISES SUR LES PRODUCTIONS EN CULTURE DE FRAISIER : ASPECTS QUALITATIF ET QUANTITATIF
- MEMOIRE IUT - FR/CTIFL - 2014 : 40 p. + annexes - MEM LX-14 03, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., bibl.
Cet essai est une étude de l’impact de deux régimes hydriques automatisés (matériel de la société Aria®), dont l’un
est économe en eau, sur les productions en culture de fraisier. L’effet d’une irrigation minimale sur différents critères de
production quantitatifs et qualitatifs a été étudié : qualité des fruits et potentiel de conservation. Par ailleurs, afin de
connaître les quantités d’eau utilisées, des relevés hydriques quotidiens ont été effectués.
00114612 L

EYNARD (A) - FR/CTIFL, FR/IUT PERIGUEUX - EVALUATION ET CARACTERISATION DE NOUVELLES VARIETES
DE FRAISE - SUIVI DE LA QUALITE DE VARIETES RECENTES DANS LE CIRCUIT DE DISTRIBUTION - MEMOIRE
DUT - FR/CTIFL - 2014 : 41 p. + annexes - MEM LX-14 04, FI-LX 7 - fre, graph., bibl., photo., ill.
Le premier essai porte sur la caractérisation de nouvelles variétés (14) de fraises sélectionnées par différents
obtenteurs. Il s’agit d’un essai confidentiel Pré-stade A. Le deuxième essai porte sur le suivi de la qualité et de la
conservation de variétés récentes dans le circuit de distribution.
00114616 L

LE BARBER (F) - FR/CTIFL, FR/IUT BREST - SUIVI QUALITATIF DES FRAISES DANS LA FILIERE - MEMOIRE IUT FR/CTIFL - 2014 : 20 p. - MEM LX-14 07, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., bibl.
La qualité des produits est influencée par le transport, le stockage et le conditionnement du producteur jusqu'au rayon.
L'étude présentée porte sur la qualité commerciale, et plus précisément sur la tenue de la variété de fraise Gariguette.
00114643 L

DIERSTEIN (H) - FR/CTIFL, FR/ESA - « POM’ENFANT » ET « FRAIS’ENFANT » : DES PROJETS SUR L’ETUDE
DES PREFERENCES GUSTATIVES DES JEUNES CONSOMMATEURS - MEMOIRE - FR/CTIFL - 2014 : 33 p. +
annexes - MEM LX-14 12, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Les enfants ont tendance à apprécier les mêmes caractéristiques sensorielles que ce soit pour les pommes ou les
fraises.
00114710 B, L, P

TROTTIN (Y), LEYRE (J M), TURQUET (M) - FR/CTIFL, FR/INVENIO - LES PUCERONS EN CULTURE DE FRAISIER
SOUS ABRIS - POINT SUR LES MALADIES ET RAVAGEURS (LE) n° 4, 2014 : 9 p. - fre, bibl., photo., ill., tabl.
De nombreux ravageurs peuvent attaquer le fraisier en cultures sous abri (pucerons, thrips, acariens, tarsonèmes,
Drosophila suzukii, otiorhynque, punaises…). Les pucerons sont parmi ceux qui provoquent des dégâts graves en culture
et sont particulièrement difficiles à maîtriser. Les espèces de puceron retrouvées sur fraisier sont diverses, nombreuses
et de couleurs variées. Elles sont présentes sur différents organes de la plante (feuille, hampe, et/ou coeur). La
connaissance de la ou des espèces de pucerons sur une culture, peut aider à mieux adapter la stratégie de protection,
notamment les parasitoïdes à introduire. Ce Point sur a pour objectif de donner quelques éléments de reconnaissance et
de biologie pour les principales espèces de pucerons rencontrées sur fraisier sous abris. Elle donne également une
description de quelques parasitoïdes et prédateurs, disponibles commercialement ou pouvant être observés
naturellement en culture.
Bulletin Biblio Automne 2015
190
00114790 B

IZARD (D) - FR/APREL, FR/SEFRA, FR/CETA, FR/CA 06, FR/CA 13, FR/CA 38, FR/CA 69, FR/CA 84, FR/CTIFL PROTECTION DE LA FRAISE SERRE ET PLEIN CHAMP 2014-2015 - FR/APREL, FR/SEFRA - 2014 : affiche APREL 184 - fre, tabl.
Programme de traitements (serre et plein champ) pour la fraise dans les régions Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et
Provence-Alpes-Côte d'Azur.
00115208 L

ROY (A) - FR/IUT GENIE BIOLOGIQUE AUVERGNE, FR/CTIFL - EXPERIMENTATION EN PROTECTION DE LA
CULTURE DE FRAISIER CONTRE L’OIDIUM - MISE AU POINT D’UNE TECHNIQUE DE DETECTION PAR PCR ETUDE DE LA RESISTANCE AUX FONGICIDES - MEMOIRE DUT - FR/CTIFL - 2014 : 22 p. + annexes - FI-LX 7,
MEM LX-14 22 - fre, tabl., photo., ill., graph., bibl.
L’objectif de cette étude est de mettre en place une méthode de diagnostic précoce de Podosphaera aphanis par
amplification d’ADN (PCR). Ce protocole est testé dans différentes conditions, sur support végétal en faisant varier la
densité de sporulation lors des prélèvements, mais également en présence d’autres contaminants, ce afin de reproduire
des conditions proches des prélèvements qui pourraient être effectués sur le terrain.
00115210 L

HARSCOUET DE KERAVEL (N) - FR/ESITPA, FR/CTIFL - ETUDES DES CONDITIONS DE VIE DE DROSOPHILA
SUZUKII - SUIVI DES POPULATIONS ET EXPERIMENTATION EN PROTECTION DE LA FRAISE - MEMOIRE
INGENIEUR - FR/CTIFL - 2014 : 51 p. + annexes - FI-LX 7, MEM LX-14 24 - fre, graph., tabl., photo., carte, bibl.
Le stage se promettait d'étudier l’influence des facteurs climatiques sur Drosophila suzukii. La première partie de
l’étude consistait à réaliser un suivi des vols de Drosophila suzukii sur le domaine de Lanxade ; dans la seconde, un essai
de piégeage massif a été mis en place dans l’objectif de tester son efficacité. Par la suite, un autre essai a été mis en
place pour rechercher l’efficacité de piégeages lumineux avec des couleurs différentes.
00115357 B

TROTTIN CAUDAL (Y), PAULHIAC (E), ZICOT (A), BAFFERT (V), LEYRE (J M), WEYDERT (C), POYET (M), RIS (N),
GIBERT (P) - FR/CTIFL, FR/INRA, FR/UNIV LYON I - 10EME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES RAVAGEURS EN
AGRICULTURE - RAVAGEURS ET INSECTES INVASIFS ET EMERGENTS, MONTPELLIER : 21-23/10/2014 - ETUDE
EXPERIMENTALE SUR DROSOPHILA SUZUKII (MATSUMARA)(DIPTERA : DROSOPHILIDAE) : EFFICACITE D'UN
PARASITOIDE INDIGENE DE PUPES EN CULTURE DE FRAISIER SOUS SERRE EN FRANCE - FR/AFPP - 2014 : p.
97-104 - FI-B - fre, bibl., graph., tabl., photo.
Drosophila suzukii provoque des dégâts sur différentes cultures, notamment sur culture de fraises sous abris. Des
études ont été conduites par le CNRS de Lyon depuis 2012 sur la capacité de différents parasitoïdes de pupes et de
larves de Drosophila melanogaster à parasiter Drosophila suzukii. Suite à ces études en conditions de laboratoire,
l’efficacité de l’un des parasitoïdes indigènes de pupes Trichopria cf. drosophilae a été étudiée en culture expérimentale
de fraisiers, en collaboration avec le CNRS et l’INRA de Sophia Antipolis. Ce parasitoïde s’est montré capable de
retrouver les pupes de D. suzukii dans la culture et de les parasiter avec succès en conditions de fortes populations du
ravageur.
00115502 B, L, P

BARDET (A), TROTTIN (H), VIBERT (J) - OIDIUM DU FRAISIER - RETOUR SUR LA PHASE DE PRE-LANCEMENT
DU MODELE - INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 48-55 - bibl., eng, fre, graph., photo., tabl.
L’oïdium causé par Podosphaera aphanis, est la maladie principale du fraisier. Le champignon, virulent presque toute
l’année, attaque tous les organes du fraisier. Le modèle de prévision de développement de la maladie, amorcé en 2002,
a profité pleinement de nouveaux acquis obtenus dans le cadre du dossier multidisciplinaire soutenu par le Casdar
(2006-2008). Finalisé et validé au niveau expérimental, il doit l’être également au niveau professionnel. Pour cela, il a été
mis à disposition comme test de pré-lancement auprès de producteurs de fraise en système de culture sur substrat entre
décembre 2013 et septembre 2014. Il a été jugé intéressant par les professionnels avec une plutôt bonne
correspondance entre les informations données par l’outil et les attaques d’oïdium sur les plantes.
Bulletin Biblio Automne 2015
191
00115544 B

CAI (Z), YANG (R), XIAO (H), (ET AL.) - CN/UNIV NANJING - EFFECT OF PREHARVEST APPLICATION OF
HANSENIASPORA UVARUM ON POSTHARVEST DISEASES IN STRAWBERRIES - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 52-58 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l’influence de l’application de la levure antagoniste Hanseniaspora uvarum sur le développement
des maladies post récolte sur fraisier : les résultats démontrent que ce traitement permet de réduire l’incidence des
pourritures et de maintenir la fermeté du fruit ainsi que la teneur en matières sèches solubles.
00115547 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - CHARACTERISING AND TRACKING DETERIORATION PATTERNS OF FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS - PART 1 - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 73-80 - bibl., eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales.
00115549 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - IE/UNIV LIMERICK - CHARACTERISING DETERIORATION PATTERNS IN FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS. II : EFFECTS OF RIPENESS STAGE, SEASONALITY,
PROCESSING AND PACKAGING - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 91-98 - bibl.,
eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales : étude de l’influence du stade de
maturité, de la saisonnalité, de la transformation et de l’emballage.
00115618 L

RAHMAN (M), OJIAMBO (P), LOUWS (F) - US/UNIV NORTH CAROLINA - INITIAL INOCULUM AND SPATIAL
DISPERSAL OF COLLETOTRICHUM GLOEOSPORIOIDES, THE CAUSAL AGENT OF STRAWBERRY
ANTHRACNOSE CROWN ROT - PLANT DISEASE 99 n° 1, 2015 : p. 80-86 - eng, tabl., graph., bibl.
00115804 P
MELIS (P), VAN DELM (T), STOFFELS (K) - BE/PROEFCENTRUM HOOGSTRATEN - DE IDEALE TRAYPLANT
NASTREVEN MET AANGEPASTE BEMESTING - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 27-29 - dut, graph., photo.,
tabl.
En fonction du mode de culture et de la période de production, il faut des plants de fraisier plus lourds ou plus légers
avec des rameaux plus ou moins étalés. Choisir le bon moment pour la fertilisation est le meilleur moyen de piloter
l'initiation florale et le développement du potentiel de production des trayplants. Essai réalisé sur la variété de jours
courts Elsanta.
00115838 L

HAMANO (M), KATO (K), MAEDA (T), MORISHITA (M) - JP/NARO, JP/UNIV IWATE, JP/UNIV HIROSAKI PROMOTION OF FLOWERING BY PHOTOPERIOD TREATMENT IN SIX STRAWBERRY (FRAGARIA ANANASSA
DUCH.) CULTIVARS WITH DIFFERENT EVERBEARING PATTERNS - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE
AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 2, 2015 : p. 157-163 - eng, graph., tabl., bibl.
00115839 L

HAMANO (M), KATO (K), HONDA (K), MAEDA (T), MORISHITA (M) - JP/NARO, JP/UNIV IWATE, JP/UNIV HIROSAKI PROMOTION OF FLOWERING BY PHOTOPERIOD TREATMENT IN SIX STRAWBERRY (FRAGARIA X ANANASSA
DUCH.) CULTIVARS WITH DIFFERENT EVERBEARING PATTERNS - JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE
AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 2, 2015 : p. 157-163 - eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
192
00115946 L

CHAMORRO (M), MIRANDA (L), DOMINGUEZ (P), MEDINA (J J), SORIA (C), ROMERO (F), LOPEZ ARANDA (J M),
DE LOS SANTOS (B) - ES/CENTRO IFAPA - EVALUATION OF BIOSOLARIZATION FOR THE CONTROL OF
CHARCOAL ROT DISEASE (MACROPHOMINA PHASEOLINA) IN STRAWBERRY - CROP PROTECTION 67 n° ,
2015 : p. 279-286 - eng, graph., tabl., bibl.
00115954 L

DEBODE (J), VAN HEMELRIJCK (W), XU (X M), MAES (M), CREELERS (P), HEUNGENS (K) - BE/ILVO, BE/PC
FRUIT, GB/EAST MALLING RES - LATENT ENTRY AND SPREAD OF COLLETOTRICHUM ACUTATUM (SPECIES
COMPLEX) IN STRAWBERRY FIELDS - PLANT PATHOLOGY 64 n° 2, 2015 : p. 385-395 - eng, graph., tabl., bibl.
00115955 L

BESTFLEISCH (M), LUDERER PFLIMPFL (M), HOFER (M), SCHULTE (E), WUNSCHE (J N), HANKE (M V),
FLACHOWSKY (H) - DE/JULIUS KUHN INST, DE/UNIV HOHENHEIM, DE/UNIV ERFURT, DE/TESTING STATION
WURZEN FOR FRUITS AND GENE BANK - EVALUATION OF STRAWBERRY (FRAGARIA L.) GENETIC
RESOURCES FOR RESISTANCE TO BOTRYTIS CINEREA - PLANT PATHOLOGY 64 n° 2, 2015 : p. 385-395 - eng,
graph., tabl., bibl.
00116058 B

WEYDERT (C), MANDRIN (J F), TROTTIN (Y) - FR/CTIFL - ECOLOGIA Y CONTROL DE DROSOPHILA SUZUKII TRAS
CINCO ANOS EN NUESTROS CULTIVOS : FRESA, CEREZA, PEQUENOS FRUTOS (FRAMBUESA, MORA, ARANDANO),
VINA... - DROSOPHILA SUZUKII : SITUACION ACTUAL Y RESULTADOS TRAS DOS ANOS DE UN PROYECTO
NACIONAL EN FRANCIA - PHYTOMA ESPANA n° 269, 2015 : p. 82-84 - spa, photo., graph.
00116074 L

DUBON (G) - FRAISE - RAISONNER L'IRRIGATION - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 350, 2015 : p. 44-45 - fre,
photo.
Deux années d'expérimentation réalisées au Ctifl montrent que l'irrigation d'une culture de fraisier en sol gérée de
façon automatisée et basée sur la prise de mesure d'humidité du sol permet une économie d'eau non négligeable.
D'après Infos Ctifl 2014 307 : 60-69.
00116146 L

DUBON (G), BARGAIN (V) - LA FRAISE SE RECHAUFFE - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 351,
2015 : p. 21-35 - fre, carte, photo.
Une enquête menée par le Ctifl pour caractériser le parc d'abris dédié à la fraise en hors sol chauffé montre qu'il s'agit
d'une culture sobre en énergie. Diversité et technicité/ Le chaud sans effroi/ D'abord le coût de la main-d'œuvre/ Les
anciennes serres valorisées/ Ciflorette en pleine lumière/ Le chauffage fait monter le rendement.
00116212 L

TORRES QUEZADA (E A), ZOTARELLI (L), WHITAKER (V M), SANTOS (B M), HERNANDEZ OCHOA (I) - US/UNIV
FLORIDA - INITIAL CROWN DIAMETER OF STRAWBERRY BARE-ROOT TRANSPLANTS AFFECTS EARLY AND
TOTAL FRUIT YIELD - HORTTECHNOLOGY 25 n° 2, 2015 : p. 203-208 - eng, graph., tabl., bibl.
00116261 L

MAGUIS (A) - FR/AGRO CAMPUS OUEST ANGERS, FR/CTIFL - PROTECTION DU FRAISIER CONTRE
DROSOPHILA SUZUKII : SUIVIS DES POPULATIONS, PIEGEAGE MASSIF ET EXPERIMENTATION
PHYTOSANITAIRE - MEMOIRE LICENCE PRO - FR/CTIFL - 2015 : 31 p. + annexes - MEM LX-15 01, FI-LX 8 - fre,
graph., photo., tabl., bibl.
L'espèce étant considérée comme invasive et très nuisible, un projet Casdar a été mis en place pour étudier les
comportements de Drosophila suzukii et élaborer des stratégies de lutte contre ce ravageur émergent. La première
partie de l’étude consistait à réaliser un suivi des populations de D. suzukii sur le centre Ctifl de Lanxade (24). Dans la
continuité de l’étude, un réseau de piégeage massif a été mis en place dans les haies. Cette méthode a pour objectif de
piéger un maximum d’individus afin de diminuer les populations présentes. Les derniers essais ont consisté à tester
l’efficacité d’insecticides en laboratoire, en traitement curatif ou préventif.
Bulletin Biblio Automne 2015
193
00116291 L

HEIDE (O M), SONSTEBY (A) - NO/UNIV AS, NO/BIOFORSK - FLOWERING PHYSIOLOGY AND COLD
RESISTANCE OF POTENTILLA PALUSTRIS (L.) SCOP., A WILD RELATIVE OF THE STRAWBERRY - JOURNAL
OF HORTICULTURAL SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 3, 2015 : p. 235-244 - FI-LX 8 - eng, graph.,
tabl., photo., bibl.
00116334 L

NERI (F), CAPPELLIN (L), SPADONI (A), CAMELDI (I), ALGARRA ALARCON (A), APREA (E), ROMANO (A),
GASPERI (F), BIASIOLI (F) - IT/CRIOF DIPSA, IT/FEM - ROLE OF STRAWBERRY VOLATILE ORGANIC
COMPOUNDS IN THE DEVELOPMENT OF BOTRYTIS CINEREA INFECTION - PLANT PATHOLOGY 64 n° 3, 2015 :
p. 709-717 - eng, tabl., graph., bibl.
00116352 P

CELEYRETTE (C) - FRAISE - BASSIN MÉDITERRANÉEN : FAIRE DE NOUVEAU BRILLER "L'OR ROUGE" VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 40-42 - fre, graph., photo., tabl.
Le profil de la fraise méditerranéenne a longtemps été formaté pour répondre aux attentes de la distribution, avec des
variétés sélectionnées pour leur résistance logistique plus que pour leurs qualités gustatives. Avec l'élargissement du
calendrier de production en France et au Benelux, Espagnols et pays de l'autre côté de la Méditerranée se tournent vers
des fraises plus gustatives (Huelva prépare une IGP) ou vers le marché du surgelé.
00116371 L

TROTTIN (Y), PAULHIAC (E), ZICOT (A), BAFFERT (V), LEYRE (J M), WEYDERT (C), POYET (M), RIS (N), GIBERT
(P) - FR/CTIFL, FR/CNRS, FR/INRA - INTEGRATED PROTECTION OF FRUIT CROPS - EXPERIMENTAL STUDIES ON
DROSOPHILA SUZUKII (MATSUMURA) (DIPTERA: DROSOPHILIDAE) IN PROTECTED STRAWBERRY CROPS :
BIOLOGY OF THE PEST AND EFFECTIVENESS OF A PUPAL PARASITOID IN FIELD CONDITIONS IN FRANCE BULLETIN OILB/SROP 109 n° , 2015 : p. 219-224 - eng, graph., bibl.
00116417 P

HARZIG (J) - FRAISE - ORIGINE FRANCE : DÉVELOPPEMENT RAISONNÉ - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 42-46 fre, photo.
"Alors que le leader espagnol semble marquer le pas, la production française poursuit son bonhomme de chemin sur
les valeurs qualitatives et de différenciation qui lui réussissent plutôt bien depuis une quinzaine d'année." Encadrés sur
l'Italie (p. 43), l'Earl Terrefort avec une production sous serre verre neuve (p. 44) et l'AOPn Fraise (p. 46).
00116475 P, B, L

VAYSSE (P), REYNIER (P), GRANADO (C), LE BARBER (F) - FR/CTIFL, FR/AOPN FRAISES DE FRANCE, FR/IUT
BREST - QUALITÉ DE LA FRAISE GARIGUETTE - SUIVI DE LA STATION JUSQU'AU POINT DE VENTE - INFOS
CTIFL n° 312, 2015 : p. 23-29 - fre, graph., photo., bibl.
L’AOPn Fraises de France a souhaité pouvoir bien caractériser différents itinéraires post-récoltes depuis la station
jusqu’au point de vente afin de préserver au mieux les qualités initiales du produit. Aussi, le Ctifl a réalisé un suivi
qualitatif des lots de la variété Gariguette pendant la saison de commercialisation sur les critères physicochimiques,
sensoriels et de tenue du produit afin d’identifier les stades potentiels de perte de qualité sur 3 circuits simulés et un
circuit réel. Des critères variant significativement entre station et point de vente ont été identifiés : parfum, brillance,
goût global, juteux, et note agrumes (non significatif) ainsi que le nombre de meurtrissures. Le circuit simulé s’avère le
plus « mimétique » du circuit réel sur les critères sensoriels. Compte-tenu de la variabilité du produit fraise, ce test sera
reconduit en augmentant le nombre de lots et en conservant les circuits 10 °C + 2 °C et réel.
00116482 B

D'ASCENZO (D), CRIVELLI (L), RINALDI (D), (ET AL.) - IT/SERVIZIO FITOSANITARIO REGION ABRUZZO BOTRITE SU FRAGOLA, BUON CONTROLLO CON AUREOBASIDIUM PULLULANS - INFORMATORE AGRARIO
(L') n° 18, 2015 : p. 58-61 - ita, photo., tabl.
Lors des essais réalisés en Italie, l'efficacité de la levure antagoniste Aureobasidium pullulans dans la lutte contre la
pourriture grise Botrytis cinerea sur fraisier sous abri a été démontrée.
Bulletin Biblio Automne 2015
194
00116556 B

CARDOSO PIRES (P C), CANDIDO (F G), CARDOSO (L M), COSTA (N M B), MARTINO (H S D), PINHEIRO SANT
ANA (H M) - BR/UNIV VICOSA, BR/UNIV JUIZ DE FORA, BR/UNIV ESPIRITO SANTO - COMPARISON OF MINERAL
AND TRACE ELEMENT CONTENTS BETWEEN ORGANICALLY AND CONVENTIONALLY GROWN FRUIT COMPARAISON DE LA COMPOSITION EN MINERAUX ET OLIGOELEMENTS DE FRUITS PRODUITS PAR
AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET CONVENTIONNELLE - FRUITS 70 n° 1, 2015 : p. 29-36 - eng, tabl., bibl.
L'étude compare la composition en minéraux et oligoéléments de quatre fruits produits au Brésil à partir d'agriculture
biologique et conventionnelle. L'analyse minérale a été conduite par spectrométrie d'émission atomique.
00116598 P

COMMANDEUR (J) - L'AOPN FRAISE S'ATTEND À DES VOLUMES EN HAUSSE - FLD MAGAZINE n° 976, 2015 : p.
40 - fre
Bilan de la campagne 2014. En 2015, les volumes de l'AOPn Fraise pourraient progresser de 2,5%.
00116674 B

POISSONNET (R) - FRAISES REMONTANTES : DES PISTES POUR LUTTER CONTRE D. SUZUKII - CULTURE
LEGUMIERE n° 147, 2015 : p. 18-19 - fre, graph.
Face à la remontée de Drosophila suzukii sur fraises remontantes, Invenio expérimente de nouveaux moyens de lutte
dans le cadre d'un projet Casdar. Plusieurs pistes sont intéressantes mais une seule technique n'est pas suffisante. Mieux
vaut combiner les méthodes et ne pas négliger la prophylaxie.
00116690 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LA FRAISE - LINEAIRES n° 311, 2015 : p. 90 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur la fraise.
00116749 L

MANGANDI (J), PERES (N A), WHITAKER (V M) - US/UNIV FLORIDA - IDENTIFYING RESISTANCE TO CROWN
ROT CAUSED BY COLLETOTRICHUM GLOEOSPORIOIDES IN STRAWBERRY - PLANT DISEASE 99 n° 7, 2015 : p.
954-961 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00116770 L

ZEBROWSKA (J I) - PL/UNIV LUBLIN - EFFECT OF QUANTITATIVE PLANT TRAITS ON THE EFFICIENCY OF IN
VITRO CLONING OF STRAWBERRY (FRAGARIA X ANANASSA DUCH.) - JOURNAL OF HORTICULTURAL
SCIENCE AND BIOTECHNOLOGY (THE) 90 n° 4, 2015 : p. 407-412 - eng, tabl., bibl.
00116784 P, L

BEAUTRU (A) - DANS L'OMBRE DE LA GARIGUETTE ET DANS LE VISEUR DES ESPAGNOLS - LINEAIRES n°
313, 2015 : p. 142 - fre, photo.
"La production de fraise française concentre sa diversité variétale autour de six références majeures. L'Espagne met en
place une stratégie de diversification des variétés."
00116796 L

TREVINO GARZA (M Z), GARCIA (S), DEL SOCCORO FLORES GONZALES (M), AREVALO NINO (K) - MX/INST
BIOTECNOLOGIA, MX/UNIV NUEVO LEON - EDIBLE ACTIVE COATINGS BASED ON PECTIN, PULLULAN, AND
CHITOSAN INCREASE QUALITY AND SHELF LIFE OF STRAWBERRIES (FRAGARIA ANANASSA) - JOURNAL OF
FOOD SCIENCE 80 n° 8, 2015 : p. m1823-m1830 - eng, tabl., graph., photo., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
195
00116817 B

CECILIA DO NASCIMENTO NUNES (M) - CORRELATIONS BETWEEN SUBJECTIVE QUALITY AND
PHYSICOCHEMICAL ATTRIBUTES OF FRESH FRUIT AND VEGETABLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 43-54 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude des corrélations entre les données obtenues de l’évaluation subjective de qualité (couleur, fermeté,
dessèchement) et celles de l’évaluation physico-chimique (teneurs en anthocyanines, chlorophylle et acide ascorbique)
de fruits et légumes frais (myrtille, fraise, tomate, poivron, avocat) conservés dans des conditions d'entreposage
différentes (température, humidité et durée). Création d'un code couleur pour la fraise.
00116860 B

FRANCESCHINI (A) - SPECIALE - FRAGOLA : SI RESPIRA UN CAUTO OTTIMISMO - CAMPAGNA FRAGOLE 2015,
SODDISFATTI A META - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 29, 2015 : p. 38-40 - bibl., ita, photo., tabl.
Bilan de campagne fraise 2015 en Italie.
00116862 B

COZZOLINO (E), ZAMPELLA (L), PETRICCIONE (M), (ET AL.) - IT/CRA CASERTA - SPECIAL - FRAGOLA : SI RESPIRA
UN CAUTO OTTIMISMO - FREGOLA : INDICI MERCEOLOGICI E NUTRIZIONALI A CONFRONTO - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 29, 2015 : p. 41-43 - graph., ita, photo.
Etude pour comparer la qualité de 6 variétés de fraisier : Candonga, Fortuna, L14, Rabida, Sabrina, Safari. Examen de
la qualité nutritionnelle, de la fermeté, de la couleur et la teneur en anthocyanes.
00116863 B

GENGOTTI (S), SBRIGHI (C), ANTONIACCI (L) - IT/ASTRA FAENZA - SPECIALE - FRAGOLA : SI RESPIRA UN CAUTO
OTTIMISMO - DIFESA DALLA BOTRITE DELLA FRAGOLA, PRODOTTI IN PROVA - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 29, 2015 : p. 44-47 - graph., ita, photo., tabl.
Essai pour évaluer l'efficacité de divers produits phytosanitaires (fongicides, bactéries auxiliaires) pour lutter contre la
pourriture grise, Botrytis cinerea, et l'anthracnose, Gnomonia comari (Gnomonia fructicola), sur fraisier.
00116868 B

XU (X), MA (X), LEI (H) - CN/UNIV HANGZHOU NORMAL - MICROARNS PLAY AN IMPORTANT ROLE IN THE
REGULATION OF STRAWBERRY FRUIT SENESCENCE IN LOW TEMPERATURE - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 39-47 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude qui démontre que les micro RNA jouent un rôle important dans la régulation de la senescence de la fraise à
basse température.
00116887 L

WHITAKER (V M), CHNDLER (C K), PERES (N) - US/UNIV FLORIDA - SENSATION TM "FLORIDAL 127"
STRAWBERRY - HORTSCIENCE 50 n° 7, 2015 : p. 1088-1091 - eng, tabl., photo., bibl.
00117017 B

YOU (Z J), XING (Y), GUAN (W), (ET AL.) - EVALUATION OF THE SOIL ECOLOGICAL MEASURE FOR
OVERCOMING REPLANT DISORDER OF STRAWBERRY - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE
80 n° 3, 2015 : p. 128-133 - bibl., eng, tabl., graph.
Application d'un biofertilisant (à base de fumier de bovin, de paille et d'actinomycètes antagonistes) pour lutter contre
la fatigue des sols en production de fraises.
00117034 L

EIKEMO (H), STENSVAND (A) - NO/BIOFORSK - RESISTANCE OF STRAWBERRY GENOTYPES TO LEATHER
ROT AND CROWN ROT CAUSED BY PHYTOPHTHORA CACTORUM - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT
PATHOLOGY 143 n° 2, 2015 : p. 407-413 - eng, tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
196
00117102 L

PRITTS (M P) - US/UNIV CORNELL ITHACA - NUTRIENT MANAGEMENT PRACTICES IN PERENNIAL
STRAWBERRY ARE INFORMED BY UNDERSTANDING THE RELATIONSHIPS AMONG CARBOHYDRATE
STATUS, NITROGEN AVAILABILITY, AND SOIL COMPOSITION - HORTTECHNOLOGY 25 n° 4, 2015 : p. 447-451 eng, tabl., graph., bibl.
00117105 L

RYSIN (O), MCWHIRT (A), FERNANDEZ (G), LOUWS (F J), SCHROEDER MORENO (M) - US/UNIV ARKANSAS,
US/UNIV NORTH CAROLINA - ECONOMIC VIABILITY AND ENVIRONMENTAL IMPACT ASSESSMENT OF THREE
DIFFERENT STRAWBERRY PRODUCTION SYSTEMS IN THE SOUTHEASTERN UNITED STATES HORTTECHNOLOGY 25 n° 4, 2015 : p. 585-594 - eng, tabl., bibl.
00117150 B

FR/CTIFL, FR/DGAL SDQPV - RENCONTRE TECHNIQUE PHYTOSANITAIRE LEGUMES ET FRAISE - 11 ET 12
FEVRIER 2015, CARQUEFOU - FR/CTIFL - 2015 : np. - CTIFL/2015/1 + CD - fre, tabl., photo., graph.
Dossier remis aux participants de la rencontre technique phytosanitaire légumes et fraises qui a eu lieu les 11 et 12
février 2015 au Centre des Congrès de La Fleuriaye à Carquefou.
Laitue
00114471 L

NORDSKOG (B), ELAMEEN (A), GADOURY (D M), HERMANSEN (A) - NO/BIOFORSK, US/UNIV CORNELL GENEVA
- VIRULENCE CHARACTERISTICS OF BREMIA LACTUCAE POPULATIONS IN NORWAY - 139 n° 4, 2014 : p. 679686 - eng, carte, graph., tabl., bibl.
00114787 B

IZARD (D) - FR/CA 84, FR/APREL, FR/SERAIL, FR/CENTREX, FR/CETA, FR/CA 06, FR/CA 13, FR/CA 47, FR/CTIFL,
FR/EUROPEENNE FRUITIERE, FR/BELLES SALADES DE PROVENCE, FR/GREEN PRODUCE - PROTECTION DE
LA LAITUE SERRE ET PLEIN CHAMP 2014-2015 - FR/APREL, FR/SERAIL, FR/CENTREX - 2014 : affiche - APREL
182 - fre, tabl.
Programme de traitements (serre et plein champ) pour la laitue dans les régions Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et
Provence-Alpes-Côte d'Azur.
00115207 L

PALICOT (G) - FR/AGROPARISTECH, FR/CTIFL - LUTTE INTEGREE CONTRE LES TAUPINS (AGRIOTES SPP.) MEMOIRE - FR/CTIFL - 2014 : 50 p. + annexes - FI-LX 7, MEM LX-14 21 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Trois objectifs pour ce stage : Tester des techniques de protection en conditions au champ sur cultures maraîchères/
Améliorer la connaissance des taupins à l’aide de méthodes de piégeage/ Concevoir un élevage de taupins.
00115362 L

MILLAN SANGO (D), MCELHATTON (A), VALDRAMIDIS (V P) - MT/UNIV MALTA - DETERMINATION OF THE
EFFICACY OF ULTRASOUND IN COMBINATION WITH ESSENTIAL OIL OF OREGANO FOR THE
DECONTAMINATION OF ESCHERICHIA COLI ON INOCULATED LETTUCE LEAVES - FOOD RESEARCH
INTERNATIONAL 67 n° , 2015 : p. 145-154 - eng, graph., photo., tabl., bibl.
00115379 L

HERNANDEZ (O L), CALDERIN (A), HUELVA (R), (ET AL.) - CU/UNIV UNAH - HUMIC SUBSTANCES FROM
VERMICOMPOST ENHANCE URBAN LETTUCE PRODUCTION - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT
35 n° 1, 2015 : p. 225-232 - eng, photo., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
197
00115530 P
DE ROOSTER (L), BES (O) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEVEN ALTERNATIEVE SLA 2014 : SLASOORTEN GETEST IN ZOMERTEELT EN LATE TEELT PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 : p. 48-52 - dut, photo., tabl.
Essais variétaux de différents types de salades en cultures d'été et tardive. Feuille de chêne verte : Kiribati, Elixir, Kivila
et Vizir. Feuille de chêne rouge : Rutilaï, Cadix, Cornouaï, Exotine, Mathix, Oakly, Prunaï, Rouxaï, SV2667LK, 85-02 RZ,
Flansaï et Nuansaï. Lollo bionda (frisée verte) : Aleppo, Biondonna, Dabi, Linaro, 85-09 RZ, 85-23 RZ, 85-44 RZ et Licato.
Lollo rossa (frisée rouge) : Tuska, Antonet, Carmesi, Cavernet, Kavalo, Orville, LS 13442, 85-97 RZ et 85-55 RZ. Laitue
pommée rouge : Kannu et Soliflore. Batavia : Tourbillon, Bovary, Bratole, Dragone, Earlybel, Fanella, Garone,
Impression, Kiloma, Lambole, Modulation, Sementel, E 4581, 81-95 RZ et 81-64 RZ. Romaine : Maximus, Actina,
Crunchita, Joshua, Octavius, Scala, Victorinus, E01.G 6678, Thurinus, 41-115 RZ et 41-188 RZ.
00115691 L
VAN BRUGGEN (A H C), FRANCIS (I M) - US/UNIV FLORIDA - CASE INVESTIGATION AND FORENSIC EVIDENCE
FOR A NEW PLANT DISEASE : THE CASE OF LETTUCE CORKY ROOT - PLANT DISEASE 99 n° 3, 2015 : p. 300309 - FI-LX 8 - eng, photo., graph., bibl.
00115714 B, L, P

PICAULT (S), GLEMOT (C) - FR/CTIFL - INFLUENCE DES EAUX D'IRRIGATION SUR QUALITE
MICROBIOLOGIQUE DES LAITUES - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 28-35 - eng, fre, ill., graph., bibl., tabl.
La réglementation sur l’hygiène et la sécurité des aliments (règlement CE n° 852/2004) demande aux exploitants du
secteur alimentaire qui récoltent et/ou transforment des végétaux d’utiliser de l’eau potable ou de l’eau propre tout au
long du processus de production. Pour les aider à satisfaire cette exigence, une commission « Qualité-Environnement »
animée par le Ctifl, Interfel et FranceAgriMer a été mise en place en 2006. Le but de cette commission était de
compléter le Guide des Bonnes Pratiques Hygiéniques (GBPH) pour le stade de la production primaire, en définissant
notamment ce qu’est une eau propre et en proposant des mesures pour maîtriser la qualité biologique des eaux utilisées
dans les processus de production et/ou de transformation des fruits et légumes.
00115751 B

RUBIO (L) - BILAN DES PROJETS FERTILEG ET FERTIPRO : MOINS D'AZOTE POUR MOINS DE BIOAGRESSEURS - CULTURE LEGUMIERE n° 145, 2015 : p. 20-21 - fre, tabl., graph.
Menés par les équipes de l'Inra et du CTIFL, les projets Fertipro et Fertileg ont démontré l'intérêt de diminuer les
apports d'azote, par rapport aux habitudes actuelles : "Cela permet de réduire la plupart des bioagresseurs côté laitue et
c'est un bon compromis en tomate."
00115774 P
POLLET (S), CALLENS (D), BOGAERT (A), WUYTACK (M), VANDEVELDE (I), SENAEVE (D), SPANOGHE (P) BE/INAGRO,
BE/PROVINCIAAL
PROEFCENTRUM
VOOR
DE
GROENTETEELT
KRUISHOUTEM,
BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER, BE/UNIV GAND, BE/UNIV GHENT - HEEL
WAT GEGEVENS VERZAMELD IN IWT-PROJECT RESIDUARM TELEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 8-10
- dut, graph., photo., tabl.
Point d'étape à mi-parcours du projet IWT (agence belge de l'innovation par la science et la technologie) pour une
production pauvre en résidus. Résultats de différentes modalités de traitement sur laitue, concombre et poireau. Au
terme de deux années de prélèvements d'échantillons, une série de courbes de dégradation a été élaborée. A l'avenir,
celles-ci serviront de base à une application web qui informera le producteur à quel moment il pourra récolter son
produit pour répondre aux exigences maximales (c'est-à-dire niveau de résidu inférieur à la limite légale) du marché et
peut-être obtenir ainsi un meilleur prix.
00115775 P
DECOMBEL (A), BLEYAERT (P), VANDEVELDE (I), ARNOUTS (T) - BE/INAGRO, BE/PROEFSTATION VOOR DE
GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF KROPSLA ZOMERTEELT 2014 - COSMOPOLIA MOET
EREPLAATS DELEN MET NIEUWKOMER 42-131 RZ - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 18-19 - dut, photo., tabl.
Essai de laitue pommée en culture d'été 2014 sous serre verre blanchie, portant sur les variétés Alexandria,
Cosmopolia, Espirando, Millennia, Motivo, Nisava, Zendra et 42-131 RZ et conduit sur deux sites d'expérimentation en
Belgique. Meilleures notes pour Cosmopolia et la nouvelle venue 42-131 RZ, suivies de Nisava (surtout pour une culture
d'été précoce), Espirando et Motivo.
Bulletin Biblio Automne 2015
198
00115869 L

GRASSI (F), MASTRORILLI (M), MININNI (C), PARENTE (A), SANTINO (A), SCARCELLA (M), SANTAMARIA (P) IT/UNIV BARI, IT/CRA SCA, IT/ISPA - POSIDONIA RESIDUES CAN BE USED AS ORGANIC MULCH AND SOIL
AMENDMENT FOR LETTUCE AND TOMATO PRODUCTION - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35
n° 2, 2015 : p. 679-689 - eng, photo., tabl., bibl.
00116093 B

ADE (C), TORRES (M), MAISONNEUVE (B), PITRAT (M), GUERRAND (J), GUIGAL (L), PERUS (M), BURLET (A),
LAVIGNE (D), BELLVERT (F) - FR/CTIFL, FR/INRA, FR/BBV, FR/CEHM, FR/PLRN, FR/SERAIL, FR/CEFEL, FR/UNIV
LYON I - 5EME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES METHODES ALTERNATIVES DE PROTECTION DES PLANTES LILLE : 11-13/03/2015 - UTILISATION DE STIMULATEURS DE DEFENSES DES PLANTES CONTRE L'OIDIUM DU
MELON ET LE MILDIOU DE LA LAITUE - FR/AFPP - 2015 : 10 p. - AFPP 2015/1 - fre, graph., bibl.
L’usage de Stimulateurs de Défense des Plantes (SDP) pour lutter contre l’oïdium du melon et le mildiou de la laitue a
été testé avec une étude de l’efficacité des SDP et des facteurs pouvant influencer celle-ci : stress abiotiques et
génotype cultivé, en laboratoire et en culture. Sur 23 SDP évalués, les efficacités sont fort variables. Pour Podosphaera
xanthii, un stress hydrique ou nutritif modéré semble augmenter l’efficacité des SDP alors que celle-ci chute en cas de
stress intense. Pour Bremia lactucae, l’effet du stress hydrique n’a pas été noté. De plus, la réactivité des plantes à un
SDP varie selon leur génotype et la souche du bioagresseur (pour certaines accessions). La plupart des accessions
testées est non réactive aux SDP choisis. Malgré l’efficacité observée de certains SDP sur certains sites, aucune stratégie
de protection ne ressort clairement pour le melon. En laitue, l’acibenzolar-S-méthyl ressort comme seul SDP efficace
mais aucune stratégie n’est satisfaisante.
00116225 L
VAN BRUGGEN (A H C), FRANCIS (I M) - US/UNIV FLORIDA - CASE INVESTIGATION AND FORENSIC EVIDENCE
FOR A NEW PLANT DISEASE : THE CASE OF LETTUCE CORKY ROOT - PLANT DISEASE 99 n° 3, 2015 : p. 300309 - FI-LX 8 - eng, photo., graph., bibl.
00116270 L

SHRESTHA (G), ENKEGAARD (A), STEENBERG (T) - DK/UNIV AARHUS - LABORATORY AND SEMI-FIELD
EVALUATION OF BEAUVERIA BASSIANA (ASCOMYCOTA: HYPOCREALES) AGAINST THE LETTUCE APHID,
NASONOVIA RIBISNIGRI (HEMIPTERA: APHIDIDAE) - BIOLOGICAL CONTROL 85 n° , 2015 : p. 37-45 - eng, graph.,
tabl., bibl.
00116289 L

LU (H), ZHU (J), LI (J), CHEN (J) - CN/UNIV ZHEJIANG GONGSHANG, CN/UNIV BAOHAI, US/UNIV GEORGIA EFFECTIVENESS OF ACTIVE PACKAGING ON CONTROL OF ESCHERICHIA COLI O157:H7 AND TOTAL
AEROBIC BACTERIA ON ICEBERG LETTUCE - JOURNAL OF FOOD SCIENCE 80 n° 6, 2015 : p. m1325-m1329 eng, tabl., bibl.
00116330 L

LEYRONAS (C), DUFFAUD (M), PARES (L), JEANNEQUIN (B), NICOT (P C) - FR/INRA - FLOW OF BOTRYTIS
CINEREA INOCULUM BETWEEN LETTUCE CROP AND SOIL - PLANT PATHOLOGY 64 n° 3, 2015 : p. 701-708 eng, tabl., graph., bibl.
00116447 B

PAOLINI (S) - VARIETA DI LATTUGA RESISTENTI AL FUSARIUM - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 11, 2015 : p.
50-53 - ita, photo., tabl.
Essai variétal de laitue plein champ réalisée en Italie en 2013-2014. Examen de la résistance à Fusarium oxysporum f.
sp. lactucae.
Bulletin Biblio Automne 2015
199
00116459 B

GENGOTTI (S), SBRIGHI (C) - SPECIALE DIFESA LATTUGHE - I PRODOTTI EFFICACI PER CONTROLLARE I MIRIDI
DELLA LATTUGA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 16, 2015 : p. 45-48 - ill., photo., tabl.
Essai pour évaluer l’efficacité de plusieurs produits phytosanitaires pour lutter contre Lygus rugulipennis, Calocoris
norvegicus et Adelphocoris lineolatus sur laitue.
00116460 B

GENGOTTI (S), SBRIGHI (C) - SPECIALE STRATEGIE DI DIFESA DELLA LATTUGA - UN NUOVO MOLLUSCHICIDA A
BASE DI METALDEIDE - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 16, 2015 : p. 49-52 - graph., ita, tabl., photo.
Essai pour évaluer l’efficacité de la métaldeide utilisée dans le cadre de la lutte intégrée contre les mollusques en
culture de laitue.
00116527 B

D'ASCENZO (D), DI SILVESTRO (D) - STRATEGIE DI DIFESA INTEGRATA DI LATTUGHE, INDIVIE E CICORIE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 45-51 - ita, photo., tabl.
Stratégies de lutte intégrée contre les principaux ravageurs et maladies sur salade (laitue, frisée et radicchio) en Italie.
00116579 L

MOMONOI (K), MORI (M), MATSUURA (K), MORIWAKI (J), MORIKAWA (T) - JP/HORT RES INST TONAMI, KAGAWA
PREF AGR EXP STATION, JP/HYOGO PREF TECHNOL CENTER FOR AGR FOR AND FISHERIES QUANTIFICATION OF MIRAFIORI LETTUCE BIG-VEIN VIRUS AND ITS VECTOR, OLPIDIUM VIRULENTUS, FROM
SOIL USING REAL-TIME PCR - PLANT PATHOLOGY 64 n° 4, 2015 : p. 825-830 - eng, tabl., graph., bibl.
00116727 L

OUHIBI (C), ATTIA (H), NICOT (P), URBAN (L), LACHAAL (M), AARROUF (J) - FR/UNIV AVIGNON, TN/UNIV TUNIS
EL MANAR, FR/INRA - EFFECT OF UV-C RADIATION ON RESISTANCE OF ROMAINE LETTUCE (LACTUCA
SATIVA L.) AGAINST BOTRYTIS CINEREA AND SCLEROTINIA MINOR - JOURNAL OF PHYTOPATHOLOGY 163 n°
7-8, 2015 : p. 578-582 - eng, graph., bibl.
L'objectif de cette recherche était d'examiner l'effet des UV-C sur la résistance de la laitue au Botrytis cinerea et
Sclerotinia minor. L'analyse des surfaces des lésions a montré que les plantes exposées aux UV-C sont moins sensibles
aux deux agents pathogènes, en particulier le quatrième jour après l'inoculation.
00116751 B

ESPINOSA (B), SANNINO (L), MANCINO (O), (ET AL.) - SCUTIGERELLA IMMACULATA NOCIVA SU LATTUGA DA
IV GAMME - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 25, 2015 : p. 60-61 - ita, photo.
Point sur le ravageur Scutigerella immaculata en culture de laitue, destinée à la quatrième gamme : cycle de vie,
morphologie, dégâts, méthodes de lutte.
00116756 B

SIMKO (I), JIMENEZ BERNI (J A), FURBANK (R T) - DETECTION OF DECAY IN FRESH-CUT LETTUCE USING
HYPERSPECTRAL IMAGING AND CHLOROPHYLL FLUORESCENCE IMAGING - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 106 n° , 2015 : p. 44-52 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
L'utilisation de l'imagerie hyperspectrale et de l'imagerie de fluorescence de la chlorophylle ont permis la détection de
dégâts parasitaires ainsi que des dégâts dus au froid de la laitue de quatrième gamme conditionnée sous atmosphère
modifiée.
00116871 B

KOZUKI (A), ISHIDA (Y), KAKIBUCHI (K) - EFFECT OF POSTHARVEST SHORT-TERM RADIATION OF NEAR
INFRARED LIGHT ON TRANSPIRATION OF LETTUCE LEAF - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 108
n° , 2015 : p. 78-85 - bibl., eng, graph., photo.
Etude pour évaluer l'influence d'un traitement par rayonnement proche infrarouge post récolte de courte durée, sur la
transpiration de la laitue (jeunes pousses ou salade à maturité). Les résultats démontrent que ce traitement arrête la
transpiration et permet de prolonger la durée de conservation des produits.
Bulletin Biblio Automne 2015
200
00117037 B

WULFKUEHLER (S), MULLER (A), WEISS (A), MIX (K), REBMANN (M), SCHMIDT (H), STAHL (M), CARLE (R) DE/UNIV HOHENHEIM, DE/MRI - PROCCEDINGS OF THE SIXTH INTERNATIONAL CONFERENCE ON MANAGING
QUALITY IN CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 - SANITATION OF PROCESS WATER FROM FRESH-CUT
LETTUCE PRODUCTION BY MEANS OF UV-C - INT/ISHS - ACTA HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : p. 327-334 eng, bibl., graph.
00117062 P, B, L

GARD (B), GOILLON (C), CAMOIN (L), LECOMPTE (F) - FR/CTIFL, FR/APREL, FR/INRA, FR/CA 13 - RÉDUCTION
DES TRAITEMENTS PHYTOSANITAIRES EN CULTURE DE LAITUE SOUS ABRI - LES AVANCÉES DES
PROGRAMMES DEPHY FERME ET DEPHY EXPE - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 45-54 - fre, tabl., graph., bibl.
La production de laitues d’hiver fait face à de nombreux bioagresseurs. La stratégie de protection actuelle est efficace
mais repose en majorité sur des traitements chimiques préventifs. Cependant, la production sous abri permet
d’intervenir sur l’hygrométrie, pour limiter les risques de maladies et ainsi réduire l’utilisation de fongicides. De plus,
grâce au développement de des agents de biocontrôle, les stratégies de protection peuvent évoluer. Les programmes
DEPHY FERME et DEPHY EXPE permettent de tester des stratégies basées sur des combinaisons de méthodes
alternatives. Les premiers résultats sont encourageants. Ils montrent une baisse de l’indice de fréquence de traitement
et un moindre recours aux intrants phytosanitaires, substitués par des méthodes alternatives, tout en maintenant le
rendement et la qualité du produit final.
00115534 P
DE ROOSTER (L), BES (O) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEF IJSBERGSLA ZOMERTEELT 2014 : DAMION BEVESTIGT MOOIE RESULTATEN - PROEFTUIN
NIEUWS n° 3, 2015 : p. 53-54 - dut, photo., tabl.
Essai de laitue iceberg en culture d'été 2014, portant sur les variétés Expression, Clarist, Damion, Diamantinas, Gardist,
Icedancer, Iceduke, Rumours, Skater, Skindel, Tassic, Umbrinas, AS26-038, AS28-012, AS28-039, LR 4734, LR 4706,
NUN 001445 LTL, SV4896LC, 45-193 RZ et 45-192 RZ. Outre les caractéristiques habituelles, l'évaluation portait sur la
sensibilité aux maladies fongiques et la pourriture de la pomme. Meilleurs résultats pour Damion, suivie de NUN 001445
LTL et 45-192 RZ, dont le calibre restait toutefois un peu plus faible.
00115631 B

LOPEZ GALVEZ (F), RAGAERT (P), AZIZUL HAQUE (M), (ET AL.) - BE/UNIV GHENT, ES/CEBAS CSIC MURCIA HIGH OXYGEN ATMOSPHERES CAN INDUCE RUSSET SPOTTING DEVELOPMENT IN MINIMALLY PROCESSED
ICEBERG LETTUCE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 168-175 - eng, graph., bibl.
Etude comparative de l’influence du conditionnement sous atmosphère modifiée (appauvrie ou enrichie en oxygène)
sur la qualité sensorielle et microbiologique de la laitue iceberg de quatrième gamme. Etude du rapport entre la
conservation en atmosphère modifiée enrichie en oxygène, l’accumulation de l’éthylène et l’incidence des taches
roussâtres.
00117138 B

EPPENBERGER (D) - UNE FABRIQUE DE SALADE ROULANTE - GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE) n° 4,
2015 : p. 13 - fre, photo.
Chez Max Schaez SA, en Suisse, le système de récolte est automatisé, l'emballage des salades est effectué sur le
champ. Près de 2000 salades sont récoltées par heure, elles sont déposées sur un tapis roulant qui les amène à la
machine d'emballage sous film.
Bulletin Biblio Automne 2015
201
Mâche
00115522 P
CRAPPE (S), DE CLERCQ (K), DECOMBEL (A), VERHELST (S) - BE/PROVINCIAAL PROEFCENTRUM VOOR DE
GROENTETEELT KRUISHOUTEM, BE/INAGRO - RASSENPROEF VELDSLA ZOMERTEELT 2014 : PULSAR EN
SENSATION WINNEN, MAAR VERSCHILLEN ZIJN BEPERKT - PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 : p. 10-11 - dut,
photo., tabl.
Essai de 11 variétés de mâche (Agathe, Amely, Audace, Calarasi, Cirilla, Gala, Palace, Princess, Pulsar, Selexion et
Sensation) en culture d'été sous serre verre. Meilleurs résultats pour les références Pulsar et Sensation, mais d'autres
variétés les suivent de près.
00115964 B

SIROLI (L), PATRIGNANI (F), SERRAZANETTI (D I), (ET AL.) - NATURAL ANTIMICROBIALS TO PROLONG THE
SHELF-LIFE OF MINIMALLY PROCESSED LAMB'S LETTUCE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 103
n° , 2015 : p. 35-44 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude de l'effet antimicrobien de trois huiles essentielles (origan, thym et carvacrol) sur la durée de conservation de la
mâche de quatrième gamme comparé au chlore. Les résultats montrent que ces huiles essentielles ajoutées à l'eau de
lavage permettent de prolonger la durée de conservation de la mâche sans nuire à la qualité.
00116714 L

IGNAT (A), MANZOCCO (L), BARTOLOMEOLI (I), MAIFRENI (M), NICOLI (M C) - IT/UNIV UDINE - MINIMIZATION OF
WATER CONSUMPTION IN FRESH-CUT SALAD WASHING BY UV-C LIGHT - FOOD CONTROL 50 n° , 2015 : p.
491-496 - eng, tabl., bibl.
Melon
00114202 L

MONFORTE (A J), DIAZ (A), CANO DELGADO (A), VAN DER KNAAP (E) - ES/IBMCP, ES/CRAG, US/UNIV OHIO THE GENETIC BASIS OF FRUIT MORPHOLOGY IN HORTICULTURAL CROPS : LESSONS FROM TOMATO AND
MELON - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p. 4625-4637 - eng, photo., graph., bibl.
00114280 B

IZARD (D) - FR/CA 84, FR/APREL, FR/CEHM, FR/CETA, FR/CA 04, FR/CA 06, FR/CA 11, FR/CA 13, FR/CA 30,
FR/CA 34, FR/CTIFL, FR/OP - PROTECTION DU MELON SERRE ET PLEIN CHAMP 2014 - FR/APREL, FR/CEHM 2013 : affiche - APREL 178 - fre, tabl.
Programme de traitements (serre et plein champ) pour le melon dans les régions Languedoc-Roussillon et ProvenceAlpes-Côte d'Azur.
00115207 L

PALICOT (G) - FR/AGROPARISTECH, FR/CTIFL - LUTTE INTEGREE CONTRE LES TAUPINS (AGRIOTES SPP.) MEMOIRE - FR/CTIFL - 2014 : 50 p. + annexes - FI-LX 7, MEM LX-14 21 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Trois objectifs pour ce stage : Tester des techniques de protection en conditions au champ sur cultures maraîchères/
Améliorer la connaissance des taupins à l’aide de méthodes de piégeage/ Concevoir un élevage de taupins.
00115249 L

DUBON (G) - MELON - LE TOUR DES VARIETES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 346, 2015 : p. 48-49 - fre,
bibl.
Les fiches variétales des différents bassins de production de melon proposent de nombreuses varéités déjà connues et
quelques nouveautés.
Bulletin Biblio Automne 2015
202
00115382 L

LIU (B), REN (J), ZHANG (Y), AN (J), CHEN (M), VHEN (H), XU (C), REN (H) - CN/UNIV BEIJING - A NEW GRAFTED
ROOTSTOCK AGAINST ROOT-KNOT NEMATODE FOR CUCUMBER, MELON, AND WATERMELON - AGRONOMY
FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 1, 2015 : p. 251-259 - eng, photo., graph., tabl., bibl.
00115492 B

GE (Y), DENG (H), BI (Y), (ET AL.) - CN/UNIV BOHAI JINZHOU, CN/UNIV LONGDONG QINGYANG - POSTHARVEST
ASM DIPPING AND DPI PRE-TREATMENT REGULATED REACTIVE OXYGEN SPECIES METABOLISM IN
MUSKMELON (CUCUMIS MELO L.) FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 160167 - bibl., eng, graph., photo.
Etude réalisée en Chine pour lutter contre la pourriture amère (moisissure rose) du melon brodé, causée par
Trichothecium roseum : influence du trempage à base de diphénylène iodonium (inhibiteur de la NADPH oxydase), suivi
par un trempage à base d’acibenzolar-S-méthyl (fongicide-inducteur des mécanismes de défense des végétaux) sur la
voie métabolique des espèces réactives de l’oxygène du melon brodé.
00115547 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - CHARACTERISING AND TRACKING DETERIORATION PATTERNS OF FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS - PART 1 - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 73-80 - bibl., eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales.
00115549 B

FINNEGAN (E), O BEIRNE (D) - IE/UNIV LIMERICK - CHARACTERISING DETERIORATION PATTERNS IN FRESHCUT FRUIT USING PRINCIPAL COMPONENT ANALYSIS. II : EFFECTS OF RIPENESS STAGE, SEASONALITY,
PROCESSING AND PACKAGING - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 91-98 - bibl.,
eng, graph., tabl.
Caractérisation et suivi de la détérioration de la qualité des fruits frais prêts à l’emploi (ananas, fraise, kiwi, melon
cantaloup) au cours de la conservation à l’aide de l'analyse en composantes principales : étude de l’influence du stade de
maturité, de la saisonnalité, de la transformation et de l’emballage.
00115999 B

BAGHERIYAN (S), KARIMI (H R), ESMAELIZADEH (M) - EVALUATION OF GENETIC RELATIONSHIPS AMONG
MELON GENOTYPES BASED ON MORPHOLOGICAL MARKERS - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE
SCIENCE 21 n° 1, 2015 : p. 36-52 - bibl., eng, ill., photo., tabl.
Evaluation des relations génétiques entre des génotypes de melon à l’aide des marqueurs morphologiques. Dix-neuf
types de melons d’Iran et d’Afghanistan ont été étudiés et trente-cinq caractéristiques morphologiques ont été évaluées.
00116093 B

ADE (C), TORRES (M), MAISONNEUVE (B), PITRAT (M), GUERRAND (J), GUIGAL (L), PERUS (M), BURLET (A),
LAVIGNE (D), BELLVERT (F) - FR/CTIFL, FR/INRA, FR/BBV, FR/CEHM, FR/PLRN, FR/SERAIL, FR/CEFEL, FR/UNIV
LYON I - 5EME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES METHODES ALTERNATIVES DE PROTECTION DES PLANTES LILLE : 11-13/03/2015 - UTILISATION DE STIMULATEURS DE DEFENSES DES PLANTES CONTRE L'OIDIUM DU
MELON ET LE MILDIOU DE LA LAITUE - FR/AFPP - 2015 : 10 p. - AFPP 2015/1 - fre, graph., bibl.
L’usage de Stimulateurs de Défense des Plantes (SDP) pour lutter contre l’oïdium du melon et le mildiou de la laitue a
été testé avec une étude de l’efficacité des SDP et des facteurs pouvant influencer celle-ci : stress abiotiques et
génotype cultivé, en laboratoire et en culture. Sur 23 SDP évalués, les efficacités sont fort variables. Pour Podosphaera
xanthii, un stress hydrique ou nutritif modéré semble augmenter l’efficacité des SDP alors que celle-ci chute en cas de
stress intense. Pour Bremia lactucae, l’effet du stress hydrique n’a pas été noté. De plus, la réactivité des plantes à un
SDP varie selon leur génotype et la souche du bioagresseur (pour certaines accessions). La plupart des accessions
testées est non réactive aux SDP choisis. Malgré l’efficacité observée de certains SDP sur certains sites, aucune stratégie
de protection ne ressort clairement pour le melon. En laitue, l’acibenzolar-S-méthyl ressort comme seul SDP efficace
mais aucune stratégie n’est satisfaisante.
Bulletin Biblio Automne 2015
203
00116107 B

EDELSTEIN (M), KOREN (A), OMER (S), COHEN (R) - THE HISTORY OF CURRENT STATUS OF CUCURBIT
GRAFTING IN ISRAEL - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n° 1, 2015 : p. 10-12 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Historique et situation actuelle du greffage des cucurbitacées en Israël : pourcentages des espèces greffées (pastèque,
melon, concombre), avantages (résistance à la salinité et aux parasites du sol) et limites du greffage (incompatibilité
selon l’espèce et le créneau de production), comparaison des rendements et des coûts des plants greffés ou non.
00116131 P, L, B

COTTET (V), BROSSAULT (A), NAVEZ (B), JOST (M) - FR/CTIFL - INFLUENCE DE LA TEXTURE DES MELONS
SUR LES PREFERENCES DES CONSOMMATEURS - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 19-23 - fre, tabl., graph.
De nouvelles variétés de melon charentais jaune présentent aujourd’hui des caractéristiques de texture spécifique avec
des produits plus fermes. Les travaux menés au Ctifl en 2013 avaient pour objectifs, d’une part, de caractériser ce
nouvel espace sensoriel en prenant en compte les aspects de texture et, d’autre part, d’étudier les préférences des
consommateurs. Les melons actuels se différencient effectivement sur les critères de texture opposant des chairs fermes
à des produits plus fondants et juteux. Dans l’ensemble, les consommateurs sont satisfaits de la qualité des melons ;
néanmoins, les préférences s’orientent vers un produit à la fois fondant, juteux et sucré. Les préférences ne s’expliquent
pas par un seul critère mais par un ensemble de facteurs dans lesquels interagissent texture et flaveur.
00116416 P

CELEYRETTE (C) - MELON - MÉDITERRANÉEN : PAS TOUT ROSE, MAIS HAUT EN COULEURS ! - VEGETABLE
n° 321, 2015 : p. 40-41 - fre, photo., tabl.
Le créneau du melon méditerranéen demeure un enjeu important pour les opérateurs spécialisés. Malgré quelques
campagnes difficiles ces dernières années, l'Espagne et le Maroc s'efforcent de répondre à la demande pour un produit à
la fois précoce et qualitatif.
00116420 P, B, L

MERY (A) - FR/CTIFL - FICHE FRUITS ET LEGUMES PREPARES - FRAICHE DECOUPE - GAMME LES
ESSENTIELS - MELON EN CUBE - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 319, 2015 : p. 5 - fre, photo.
Fiche fruits et légumes préparés - Fraîche découpe - Gamme les essentiels - Melon en cube
00116443 P

LES CAHIERS MELON 2015 - VEGETABLE n° SUP 322 - N° 48, 2015 : 12 p. - fre, photo., tabl.
Descriptif des entreprises qui commercialisent des melons (français et d'autres origines, notamment Espagne et Maroc)
sur le marché français. Volumes, terroirs, calendriers, spécificités, orientations variétales, marques, communication...
tout pour guider l'acheteur professionnel dans ses achats.
00116468 P

HARZIG (J) - DOSSIER MELON - COMMENT SORTIR DE LA BANALISATION ? - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 2937 - fre, photo.
Produit d'appel en rayon, le melon est censé satisfaire à la fois la distribution, pour qui il doit être attractif et solide, et
le consommateur, pour qui il doit être parfumé. Des marques et des signes de qualité offrent des garanties qualitatives,
mais les GMS ne sont plus forcément prêtes à payer une surcote, ce qui pose problème à la filière.
00116486 B

SANNINO (L), PROTO (S) - IMPIEGO DI FORMETANATE PER CONTENERE GLI ACARI SU ORTICOLE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 54-57 - graph., ita, photo., tabl.
En Italie, utilisation du formétanate sur aubergine, melon et tomate pour lutter contre les acariens Tetranychus urticae
et Aculops lycopersici.
Bulletin Biblio Automne 2015
204
00116537 B

FRITEGOTTO (S), PENNUZZI (L), CINELLI (A) - SPECIALE ORTICOLE IN FUORI SUOLO : IL FUTURO E GIA IN SERRA IDROPONICA : ESPERIENZE AZIENDALI CHE PREMIANO QUESTA TECNICA - INFORMATORE AGRARIO (L') n°
24, 2015 : p. 36-39 - ita, photo., tabl.
Témoignage de serristes italiens sur la culture de légumes hors sol sur substrat ou en hydroponie "floating system".
00116757 B

DENG (J), BI (Y), ZHANG (Z), (ET AL.) - CN/UNIV GANSU LANZHOU - POSTHARVEST OXALIC ACID TREATMENT
INDUCES RESISTANCE AGAINST PINK ROT BY PRIMING IN MUSKMELON (CUCUMIS MELO L.) FRUIT POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 106 n° , 2015 : p. 53-61 - bibl., eng, graph., photo.
Influence d'un traitement post récolte à l'acide oxalique sur la résistance du melon à la pourriture rose, causée par
Trichothecium roseum, au cours de l'entreposage à 22°C. Les résultats démontrent l'efficacité de ce traitement.
00116791 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER FRUITS D'ÉTÉ - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 110-118 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 110-111) ; résultats du baromètre Melon du Ctifl (p.
112-114) ; fusion de l'AOP pêches et nectarines et de l'AOP abricots (p. 115) ; AOC pour l'abricot rouge du Roussillon (p.
116) ; En bref : Saveurs des clos récupère Champey, La Tour mise sur le bio, Restructuration et Label Rouge pour Fruits
Union (p. 117) ; la cerise en quête de segmentation (p. 118).
00117035 B

CHARLES (F), MORGADO (C M), MATTIUZ (B), SALLANON (H) - BR/UNIV ESTADUAL PAULISTA JABOTICABAL,
FR/UNIV AVIGNON - PROCCEDINGS OF THE SIXTH INTERNATIONAL CONFERENCE ON MANAGING QUALITY IN
CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 - COMBINED EFFECTS OF POSTHARVEST HEAT TREATMENT AND
MODIFIED ATMOSPHERE ON QUALITY OF FRESH-CUT MELONS AND MANGOES - INT/ISHS - ACTA
HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : p. 267-273 - eng, bibl., graph.
00117084 P

VALLIN (P) - L'EXPÉRIENCE DES MELONNIERS DU CENTRE-OUEST - FLD MAGAZINE n° 981, 2015 : p. 33-34 fre
En Val de Loire, les trois producteurs Soldive, Rouge Gorge et Val de Sérigny ont diversifié leur production hors de leur
région de prédilection.
Navet
00115521 P
DE ROOSTER (L), BES (O) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEF KEUKENRAAP VROEGE TEELT 2014 : DECLIC F1 HEEFT ZEER GOED VOLDAAN - PROEFTUIN
NIEUWS n° 2, 2015 : p. 53 - dut, photo., tabl.
Essai variétal portant sur 6 variétés de navet (Atlantic, Déclic F1, Purple top white globe, Alderton, Helenor et Ronde
witte roodkop) en culture précoce plein champ sous bâche non-tissée. Excellents résultats pour Déclic F1.
00116413 P

MER (R), MARTIN (J) - DOSSIER PRIMEURS : DIFFÉRENCIATION ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 29-36 - fre,
photo.
Dans ce dossier : "Bottes : avec ou sans fanes ?" (tour d'horizon des légumes botte, p. 30-33) et "Artichaut : regain
d'intérêt" (offre variétale avec un focus sur Cardinal, élargissement du calendrier de l'offre, accessibilité, IGP en
préparation..., p. 34-36 ; encadré sur l'asperge, p. 36).
00116782 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER LÉGUMES PRIMEURS - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 146-157 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 147-148) ; pomme de terre de Noirmoutier (p. 148150) ; réajustement stratégie de communication pomme de terre primeur par l'interprofession (p. 151) ; bien
communiquer sur la saisonnalité (p. 152-156) ; En bref (p. 157).
Bulletin Biblio Automne 2015
205
Oignon
00116001 B

ASADUZZAMAN (M), ROBBANI (M), ALI (M), (ET AL.) - MOTHER BULB WEIGHT AND PLANT DENSITY INFLUENCE
ON SEED YIELD AND YIELD ATTRIBUTES OF ONION - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21
n° 1, 2015 : p. 98-108 - bibl., eng
Etude pour déterminer l’influence du poids des bulbes d’oignon et de la densité de plantation sur le rendement et la
qualité des semences.
00116079 L

MCARTHUR (S), LE CORRE (M), (TRAD) - COREE DU SUD - L'OIGNON GANGNAM STYLE - FRUITS ET LEGUMES
- REUSSIR n° 350, 2015 : p. 62-63 - fre, photo.
Ce pays est l'un des premiers consommateurs d'oignons. Cette production en croissance mobilise l'attention des
producteurs comme des centres de recherche afin d'assurer la pérennité de la filière.
00116105 B

SOLBERG (S O) - TRANSLUCENT SCALE AND LEATHERY SCALE DISORDERS OF ONION BULBS :
DESCRIBING SYMPTOMS AND CAUSES - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 2, 2015 : p.
188-203 - bibl., eng, tabl.
Le point sur les symptômes et les causes des tuniques aqueuses (présence d'une peau coriace et épaisse et de
tuniques vitreuses derrière) de l'oignon.
00116585 P

COMMANDEUR (J), GAUTIER (P), BERGER (P L), VALLIN (P), TILLIER (C) - DOSSIER - BIO - FLD MAGAZINE n°
993-994, 2015 : p. 23-39 - fre, carte, graph., photo.
Dossier : Le secteur bio, en forte croissance, représente une opportunité à saisir pour les opérateurs + carte - Surfaces
de production engagées en bio en France + Evolution du CA bio (tous produits alimentaires) par circuits de distibution
de 2007 à 2014 (p. 23-25); Le nouveau pavillion bio de Rungis (p. 26-27); Le bio en RHD (p. 28-30); Exemple avec les
restaurants d'entreprise du CEA (p. 31); Point sur l'offre en circuit court bio en Pays de la Loire (p. 32); L'offre bio chez
les détaillants (p. 33); Les marchés bio à l'horizon 2025 (p. 34-35); les aulx, oignons et échalotes bio : une niche à
défendre (p. 36) ; le biodynamie : plus strict que le bio, est représentée par le label Demeter (p. 37); Exemple de la
marque Les Côteaux Nantais labellisée Demeter (p. 38-39).
00116664 B

GOUEZ (C) - FR/CA 29 - LA THERMOTHERAPIE SUR OIGNON, UNE ASSURANCE QUALITE POUR LA
CONSERVATION - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 123, 2015 : p. 26-27 - fre, photo., graph.
La thermothérapie est un moyen de lutte efficace qui permet de stopper de jeunes lésions causés par Botrytis allii en
post-récolte.
00116782 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER LÉGUMES PRIMEURS - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 146-157 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 147-148) ; pomme de terre de Noirmoutier (p. 148150) ; réajustement stratégie de communication pomme de terre primeur par l'interprofession (p. 151) ; bien
communiquer sur la saisonnalité (p. 152-156) ; En bref (p. 157).
00116788 P, L

BEAUTRU (A) - UNE QUESTION DE COULEUR SUR LE TRIO AIL OIGNON ÉCHALOTE - LINEAIRES n° 314, 2015 :
p. 105 - fre, photo.
Début 2015, France Allium et La Ferme des Arches, deux acteurs importants de la filière condiments, ont chacun
présenté une nouvelle gamme, premium pour le premier et coeur de marché pour le second.
Bulletin Biblio Automne 2015
206
00117002 P

HARZIG (J) - ENTRE LÉGUME ET CONDIMENT : L'OIGNON, C'EST DU LOURD ! - VEGETABLE n° 325, 2015 : p.
48-49 - fre, photo.
"Poids lourd de la famille des condiments, connu et apprécié des consommateurs, ce légume a su conserver une belle
dynamique commerciale grâce au soutien d'opérateurs particulièrement engagés sur les plans marketing et
merchandising et à l'intérêt qu'il suscite en rayon, tant pour le commerce que les clients. Une réussite qui pourrait
insprirer d'autres filières !" L'étude du Ctifl est citée.
00116656 B

GOUEZ (C), ORSINI (F) - FR/CATE, FR/CA 29 - ECHALOTE, BILAN TECHNIQUE 2014 : RETOUR SUR LA SAISON
2014 - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n° 122, 2015 : p. 27-28 - fre, graph.
Les plantations se sont réalisées en mars, en raison de la forte pluviométrie sur décembre, janvier et février. Les
cultures sont restées saines hormis quelques pertes de plants observées début avril liées au développement de
Penicillium, en lien avec des conditions défavorables pour la ventilation en cours de stockage.
00116767 P, L

BEAUTRU (A) - L'ÉCHALOTE TRADITIONNELLE (RE)PART EN GUERRE - LINEAIRES n° 312, 2015 : p. 113 - fre,
photo.
"La bataille qui oppose l'échalote traditionnelle à celle de semis reprend de plus belle. Prince de Bretagne et Fleuron
d'Anjou s'arment à leur façon."
Panais
00115806 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER - RASSENPROEF
PASTINAAK 2014 - WORTELVLIEG IS EEN AANDACHTSPUNT - PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 37-38 - dut,
tabl., photo.
Essais de panais pleine terre en production d'automne et d'hiver 2014 portant sur 8 variétés : Panorama, Pacific, Pearl,
Gladiator, Albion, Javalin, TZ 9045 et Countess. Panorama a confirmé en partie les bons résultats des années
précédentes, mais présentait un peu plus de pourriture du collet en 2014. Beau score pour Pacific, comme en 2013, et
pour la référence Gladiator.
00115807 P
DE ROOSTER (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER WORTELVLIEGBESTRIJDING PASTINAAK 2014 - AFDEKKEN MET KLIMAATNET WERKT - PROEFTUIN NIEUWS
n° 5, 2015 : p. 39 - dut, tabl., photo.
A l'occasion d'essais variétaux, différentes modalités de protection de cultures de panais pleine terre 2014 contre la
mouche de la carotte ont été expérimentées : sans filet Howicover et sans traitements chimiques ; sans filet mais avec
traitements chimiques ; filet et traitements chimiques ; filet sans traitements chimiques. En cas de couverture avec un
filet climatique Howicover, il n'y a pas besoin de traitements chimiques contre la mouche de la carotte. Par contre, les
panais sous filet présentaient plus de pourriture du collet.
Bulletin Biblio Automne 2015
207
Pastèque
00116107 B

EDELSTEIN (M), KOREN (A), OMER (S), COHEN (R) - THE HISTORY OF CURRENT STATUS OF CUCURBIT
GRAFTING IN ISRAEL - CHRONICA HORTICULTURAE 55 n° 1, 2015 : p. 10-12 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Historique et situation actuelle du greffage des cucurbitacées en Israël : pourcentages des espèces greffées (pastèque,
melon, concombre), avantages (résistance à la salinité et aux parasites du sol) et limites du greffage (incompatibilité
selon l’espèce et le créneau de production), comparaison des rendements et des coûts des plants greffés ou non.
00117008 B

SOTERIOU (G), KYRIACOU (M C) - ROOTSTOCK MEDIATED EFFECTS ON WATERMELON FIRLED
PERFORMANCE AND FRUIT QUALITY CHARACTERISTICS - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE
SCIENCE 21 n° 4, 2015 : p. 344-362 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l’influence du porte-greffe hybride interspécifique sur les rendements et les caractéristiques
morphométriques et physico-chimiques de cultivars de pastèque diploïdes à gros fruits ou triploïdes à petits fruits. Le
greffage a permis d’augmenter les rendements de 43% comparé aux variétés non-greffées et d'améliorer la qualité des
fruits. Le choix de porte-greffe peut avoir un effet néfaste sur la teneur en matières sèches solubles des fruits.
00117013 B

FORCELLA (F), EKLAND (J), PETERSON (D) - ROLLED-CRIMPED WINTER RYE COVER EFFECTS ON HANDWEEDING TIMES AND FRUIT YIELD AND QUALITY OF CUCURBITS - INTERNATIONAL JOURNAL OF
VEGETABLE SCIENCE 21 n° 4, 2015 : p. 386-396 - bibl., eng, tabl.
Etude pour évaluer l’influence d’un couvert végétal de seigle d’hiver roulé sur le temps nécessaire du désherbage
manuel ainsi que sur les rendements et la qualité du concombre, du potiron et de la pastèque. Une comparaison a été
effectuée avec la méthode du faux semis. Le couvert végétal est une méthode de lutte efficace contre les mauvaises
herbes en cultures de concombre et de potiron.
00117121 B

MONDAY (T A), LAWRENCE (D A), FOSHEE (W G) - PRE AND POST HERBICIDES IN COMBINATION WITH A RYE
COVER CROP FOR CONTROL OF YELLOW NUTSEDGE AND PIGWEED IN WATERMELON - INTERNATIONAL
JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 3, 2015 : p. 264-271 - bibl., eng, tabl.
Lutte contre les mauvaises herbes en culture de pastèque dans l'état d'Alabama (Etats-Unis) : étude pour évaluer
l'efficacité d’herbicides de pré-levée et de post-levée en combinaison avec un engrais vert de seigle d’hiver pour lutter
contre le souchet comestible et l’amarante.
Plantes aromatiques
00117005 P

MER (R) - HERBES AROMATIQUES - MARCHÉ FRANÇAIS : INSTALLÉ MAIS EN STAGNATION - VEGETABLE n°
325, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
"Le marché des plantes aromatiques semble momentanément plafonner après plusieurs années de croissance forte.
Signe de maturité ou essoufflement passager ?"
00116831 B

COLLA (G), ROUPHAEL (Y), LUCINI (L), (ET AL.) - L'AZIONE BIOSTIMULANTE DEGLI IDROLIZZATI PROTEICI INFORMATORE AGRARIO (L') n° 28, 2015 : p. 42-45 - graph., ita, photo., tabl.
L'utilisation des hydrolysats de protéines d'origine végétale ou animale permet de stimuler la croissance des plantes
(favorise l'assimilation de l'azote et des oligo-éléments, augmente la résistance aux stress abiotiques, améliore la qualité
des produits ainsi que la fertilité du sol). Synthèse des résultats sur basilic.
Bulletin Biblio Automne 2015
208
Poireau
00115511 P
DE ROOSTER (L), DE REYCKE (L), WINNEPENNINCKX (R) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST
KATELIJNE WAVER, BE/PROVINCIAAL PROEFCENTRUM VOOR DE GROENTETEELT KRUISHOUTEM RASSENPROEF PREI VROEGE HERFSTTEELT 2014 : GROEIKRACHTIGE RASSEN TIJDIG OOGSTEN PROEFTUIN NIEUWS n° 1, 2015 : p. 40-42 - dut, photo., tabl.
Essai variétal portant sur 18 variétés de poireau (Krypton, Mercurian, SV3274ZL, Belton, Lancaster, Levis, Swimmer,
Pluston, SV3225ZL, Delmas, Mako-Soon, Poulton, Fama, Curling, Mako-Nice, Mako-Strong, Surfer et Mako-Quick) en
culture d'automne précoce, sur deux sites en Flandre (Belgique).
00115515 P
DE ROOSTER (L), SPIESSENS (K), WINNEPENINCKX (R), DE REYCKE (L) - BE/PROEFSTATION VOOR DE
GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER, BE/PROVINCIAAL PROEFCENTRUM VOOR DE GROENTETEELT
KRUISHOUTEM - RASSENPROEF PREI LATE HERFSTTEELT 2014 : NEERSLAG IN AUGUSTUS GEEFT
VERRASSENDE RESULTATEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 2, 2015 : p. 40-43 - dut, photo., graph., tabl.
Essai variétal portant sur 30 variétés de poireau (Hy 024, Lancaster, Mako-Power, Mako-Subliem, Keeper, Mako-Bello,
Mako-Gold, Navajo, Mako-Soon, Hy 052, Mako-Quick, Antiope, SV3225ZL, Hawking, Fama, Oberon, Belton, Mako-Strong,
Delmas, Mako-Flash, Vitaton, Aylton, Curling, Mako-Nice, Poulton, Hy 069, Walton, Pluston, Mercurian et Krypton) en
culture d'automne tardive, sur deux sites en Flandre (Belgique). Développement un peu atypique, du fait de fortes
précipitations au mois d'août.
00115526 P
DEWAELE (K), DELANOTE (L), RAPOL (J) - BE/INAGRO - BIOLOGISCHE TEELT - RASSENPROEF PREI LATE
HERFSTTEELT 2014 : STANDAARDRASSEN SPELEN SAMEN HAASJE OVER - PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 :
p. 37-38 - dut, photo., tabl.
Essai portant sur 14 variétés de poireau en culture biologique. Trois des variétés étaient disponibles sous forme de
semences bio (Belton F1, Navajo F1 et Pluston F1), pour les autres (Antiope F1, Cambridge F1, Fama, Jumper F1,
Lancaster F1, Mako Flash F1, Mako Nice F1, Mercurian F1, Poulton F1, Surfer F1 et Walton F1) il s'agissait de semences
non traitées chimiquement. Meilleurs résultats pour Antiope, Surfer et Walton, moins bons que d'habitude pour Poulton,
qualité correcte pour Navajo, malgré la présence de rouille. Cambridge, Fama, Mako Flash, Mako Nice et Mercurian ne
conviennent pas pour la culture biologique.
00115666 L

DUBON (G), ROUPNEL (S), BECQUERIAUX (T) - POIREAU, UNE AFFAIRE DE SPECIALISTES - DOSSIER - FRUITS
ET LEGUMES - REUSSIR n° 348, 2015 : p. 27-37 - fre, carte, photo.
L'atelier poireau s'est structuré sur la croissance constante de ses rendements à la parcelle. Ces gains ont été
optimisés par une mécanisation de la culture. Il semble maintenant nécessaire de relancer la valorisation de cette culture
en segmentant son offre.
00115774 P
POLLET (S), CALLENS (D), BOGAERT (A), WUYTACK (M), VANDEVELDE (I), SENAEVE (D), SPANOGHE (P) BE/INAGRO,
BE/PROVINCIAAL
PROEFCENTRUM
VOOR
DE
GROENTETEELT
KRUISHOUTEM,
BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER, BE/UNIV GAND, BE/UNIV GHENT - HEEL
WAT GEGEVENS VERZAMELD IN IWT-PROJECT RESIDUARM TELEN - PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 8-10
- dut, graph., photo., tabl.
Point d'étape à mi-parcours du projet IWT (agence belge de l'innovation par la science et la technologie) pour une
production pauvre en résidus. Résultats de différentes modalités de traitement sur laitue, concombre et poireau. Au
terme de deux années de prélèvements d'échantillons, une série de courbes de dégradation a été élaborée. A l'avenir,
celles-ci serviront de base à une application web qui informera le producteur à quel moment il pourra récolter son
produit pour répondre aux exigences maximales (c'est-à-dire niveau de résidu inférieur à la limite légale) du marché et
peut-être obtenir ainsi un meilleur prix.
Bulletin Biblio Automne 2015
209
00115802 P
VERHAEGHE (M) - BE/PROVINCIAAL PROEFCENTRUM VOOR DE GROENTETEELT KRUISHOUTEM VLOEIBARE EN TRAAGWERKENDE MESTSTOFFEN IN PREI GOED VOOR NITRAATRESIDU EN KWALITEIT PROEFTUIN NIEUWS n° 5, 2015 : p. 20-21 - dut, tabl., photo., graph.
Essai comparatif de différents engrais et différentes méthodes d'application dans une culture d'automne tardive de
poireau. Si l'on prend en compte à la fois le rendement, la qualité et le risque de brûlures axillaires en cas de
supplémentation, très bons résultats pour le Sulfammo, l'urée, le Novatec Solub (engrais liquide injecté) et les engrais
foliaires Urean et Azofol.
00116224 P
LE GUIDE MERCHANDISING - LEGUMES D'HIVER - VEGETABLE n° 316 SUP, 2014 : 80 p. - fre, tabl., graph.
Guide de merchandising pour les légumes d'hiver, organisé en trois parties : "Bien connaître" (botanique, génétique et
gamme variétale, production, récolte et conditionnement, marché et consommation) ; "Bien agréer" (réglementation,
spécificités par produit) ; "Bien vendre" (assortiment et saisonnalité, implantation et merchandising, vie en rayon, conseil
client).
00116413 P

MER (R), MARTIN (J) - DOSSIER PRIMEURS : DIFFÉRENCIATION ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 29-36 - fre,
photo.
Dans ce dossier : "Bottes : avec ou sans fanes ?" (tour d'horizon des légumes botte, p. 30-33) et "Artichaut : regain
d'intérêt" (offre variétale avec un focus sur Cardinal, élargissement du calendrier de l'offre, accessibilité, IGP en
préparation..., p. 34-36 ; encadré sur l'asperge, p. 36).
00116745 B

GOBBI (V), NICOLETTO (C), SAMBO (P) - IT/UNIV PADOVA - SUBSTRATO DI FUNGAIA, EFFICACE
FERTILIZZANTE ALTERNATIVO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 22, 2015 : p. 43-45 - ita, graph., photo., tabl.
Recyclage des substrats utilisés pour la culture de champignons en tant qu'alternative à l'amendement minérale en
maraîchage. Les premiers résultats obtenus en culture de poireau sont prometteurs.
00116782 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER LÉGUMES PRIMEURS - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 146-157 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 147-148) ; pomme de terre de Noirmoutier (p. 148150) ; réajustement stratégie de communication pomme de terre primeur par l'interprofession (p. 151) ; bien
communiquer sur la saisonnalité (p. 152-156) ; En bref (p. 157).
Bulletin Biblio Automne 2015
210
Pois
00115645 B

ELWAN (M W), NASEF (I N), EL SEIFI (S K), (ET AL.) - EG/UNIV SUEZ CANAL - STORABILITY, SHELF-LIFE AND
QUALITY ASSURANCE OF SUGAR SNAP PEAS (CV. SUPER SUGAR SNAP) USING MODIFIED ATMOSPHERE
PACKAGING - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 205-211 - bibl., eng, graph., tabl.
L’influence du conditionnement sous atmosphère modifiée sur la durée de vie et la qualité (coloration, caractère
croquant, teneur en vitamine C/ matière sèche soluble/ chlorophylle) du pois "sugar snap" a été étudiée. Cinq types de
sachets ont été comparés. Le sachet microperforé à 12 trous a donné les meilleurs résultats.
00115997 B

HEDAU (N K), DHAR (S), MAHAJAN (V), (ET AL.) - "VIVEK MATAR 11" : A NEW GARDEN PEA CULTIVAR INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 1, 2015 : p. 3-8 - eng, bibl., photo., tabl.
Description d’un cultivar de pois, Vivek Matar 11, créé en Inde, résistant à l’oïdium.
00116034 B

DABRIN (J) - GESTION DES PUCERONS SUR POIS, OBSERVATION ET ANTICIPATION - UNILET INFORMATIONS
n° 149, 2015 : p. 20-21 - fre, tabl.
00116782 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER LÉGUMES PRIMEURS - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 146-157 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 147-148) ; pomme de terre de Noirmoutier (p. 148150) ; réajustement stratégie de communication pomme de terre primeur par l'interprofession (p. 151) ; bien
communiquer sur la saisonnalité (p. 152-156) ; En bref (p. 157).
Poivron
00115368 B

GLOWACZ (M), COLGAN (R), REES (D) - GB/UNIV GREENWICH CHATHAM - INFLUENCE OF CONTINUOUS
EXPOSURE TO GASEOUS OZONE ON THE QUALITY OF RED BELL PEPPERS, CUCUMBERS AND ZUCCHINI POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 1-8 - bibl., eng, graph., tabl.
Etude pour déterminer l’influence d’une exposition continue à l’ozone gazeux (à de faibles concentrations) sur
l’évolution de la qualité du poivron, du concombre et de la courgette au cours de la conservation (poids, texture,
couleur, pH, matière sèche soluble, sucres, composés phénoliques, éthylène, pourritures). Des résultats prometteurs sur
le prolongement de la durée de conservation ont été obtenus pour le concombre et la courgette. Sur poivron des études
supplémentaires seront nécessaires.
00115661 B

VAN HOOGSTRATEN (K) - SWEET PEPPER PLANTS GROW FASTER AND ENERGY EFFICIENT WITH MORE
LIGHT - IN GREENHOUSES 4 n° 1, 2015 : p. 20-21 - eng, photo.
Synthèse des travaux menés sur l’influence des lampes SON-T à forte intensité en combinaison avec un éclairage LED
rouge sur la croissance des plants de poivron en hiver. Les meilleurs résultats sont obtenus avec les lampes SON-T et 15
minutes d’éclairage LED en fin de journée : ce traitement augmente de façon significative l’élongation des plants, ce qui
permet de raccourcir la période en pépinière et faire des économies d'énergie.
00115768 B

LIU (L), WEI (Y), SHI (F), (ET AL.) - CN/UNIV SHENYANG - INTERMITTENT WARMING IMPROVES POSTHARVEST
QUALITY OF BELL PEPPERS AND REDUCES CHILLING INJURY - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY
101 n° , 2015 : p. 18-25 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude de l’influence du réchauffement intermittent du poivron sur la qualité (fermeté, teneur en acides gras insaturés,
...) et l’incidence des dégâts dus au froid au cours de l’entreposage frigorifique. Les résultats démontrent que deux
cycles de réchauffement intermittent (après 6 et 13 jours d’entreposage) permettent de maintenir la qualité du poivron
et réduire les dégâts dus au froid.
Bulletin Biblio Automne 2015
211
00116067 B

VAN VELDEN (P) - WATER FROM TODAY REACHES PLANT TOMORROW - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 : p.
36-37 - eng, photo.
Témoignage d’un serriste néerlandais qui a opté pour un système d’irrigation goutte-à-goutte avec des tuyaux de plus
petit diamètre et des diffuseurs à faible débit pour l'arrosage des cultures de poivrons. La réduction du débit permet de
réduire le temps d’arrosage sur l’exploitation et d’éviter des délais importants pour les plantes en bout de ligne.
00116104 B

TORRES QUEZADA (E A), SANTOS (B M), ZOTARELLI (L), TREADWELL (D A) - US/UNIV FLORIDE - SOILLESS
MEDIA AND CONTAINERS FOR BELL PEPPER PRODUCTION - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE
SCIENCE 21 n° 2, 2015 : p. 177-187 - bibl., eng, tabl.
Etude comparative des réponses d'une culture hors sol de poivron cultivée selon le substrat et le conteneur : culture en
bacs en bois, sacs et conteneurs en plastique sur des fibres de coco, de l’écorce de pin ou un mélange de mousse de
tourbe (65%) et de perlite/vermiculite/calcaire dolomitique (35%). Le substrat à base de tourbe a donné les meilleurs
résultats en termes de poids, de nombre de fruits et de hauteur de la plante.
00116424 B, L, P

MERY (A) - FR/CTIFL - FICHE FRUITS ET LEGUMES PREPARES - FRAICHE DECOUPE - GAMME LES
ESSENTIELS - POIVRONS EMINCES - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 318, 2015 : p. 5 - fre, photo.
Fruits et légumes préparés : les fiches Fraîche découpe du Ctifl : Fiche "produit" gamme Les Essentiels : poivrons
émincés.
00116673 B

POISSONNET (R) - LEGUMES RATATOUILLE : LES COUVERTS ONT LE VENT EN POUPE - DOSSIER - CULTURE
LEGUMIERE n° 147, 2015 : p. 9-16 - fre, photo., tabl., graph.
Pour lutter contre les bio-agresseurs telluriques et améliorer les rendements en aubergine et en poivron, les couverts
végétaux s'installent au coeur des stratégies. La sélection variétale en courgette innove et mise sur l'aspect qualitatif. Au
sommaire de ce dossier : Du radis contre les bio-agresseurs telluriques. Marquage : optez pour une hygrométrie faible.
La conduite du poivron entièrement repensée. Les conseils variétaux de l'Aprel.
00116799 P, L

BEAUTRU (A) - LÉGUMES POUR RATATOUILLE : IL EST TEMPS DE METTRE DE L'ORDRE - LINEAIRES n° 315,
2015 : p. 52 - fre, photo.
La France produit 170 000 t de légumes ratatouille (poivron, courgette et aubergine) par an, mais elle en importe le
double pour satisfaire la demande. Et la désorganisation de la filière n'est probablement pas étrangère à la
consommation stagnante de ces trois produits phare de la culture méditerranéenne.
00116817 B

CECILIA DO NASCIMENTO NUNES (M) - CORRELATIONS BETWEEN SUBJECTIVE QUALITY AND
PHYSICOCHEMICAL ATTRIBUTES OF FRESH FRUIT AND VEGETABLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 43-54 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude des corrélations entre les données obtenues de l’évaluation subjective de qualité (couleur, fermeté,
dessèchement) et celles de l’évaluation physico-chimique (teneurs en anthocyanines, chlorophylle et acide ascorbique)
de fruits et légumes frais (myrtille, fraise, tomate, poivron, avocat) conservés dans des conditions d'entreposage
différentes (température, humidité et durée). Création d'un code couleur pour la fraise.
00116824 B

ARMSTRONG (H) - NATURE FRESH INVESTS IN LIGHTING FOR YEAR-ROUND PRODUCTION - CANADA'S
LARGEST BELL PEPPER AND TOMATO GROWER PUTS QUALITY BEFORE QUANTITY - IN GREENHOUSES 4 n°
3, 2015 : p. 23-25 - photo., eng
Nature Fresh Farms est un des plus grands producteurs de poivrons et de tomates au Canada. Informations sur la
gamme de variétés commercialisée, la traçabilité, l'installation de l'éclairage pour une production toute l'année, les
nouveautés mises en place pour promouvoir leurs produits dans les points de vente (distributeurs de tomates), la
création d’une mini-serre tractée pour éduquer le consommateur.
Bulletin Biblio Automne 2015
212
00117129 L

BEN ISSA (R) - FR/UNIV AVIGNON, FR/INRA - ETUDE DE L'EFFET DE PLANTES DE SERVICE (PDS) SUR
L'INSTALLATION D'UNE POPULATION DU PUCERON MYZUS PERSICAE (HEMIPTERA : APHIDIDAE) : MISE EN
EVIDENCE DU ROLE DES COMPOSES ORGANIQUES VOLATILS (COV) - THESE - 2014 : 185 p. - FI-LX 8 - fre,
graph., tabl., ill., photo., bibl.
Dans ce travail, l'effet de la présence de certaines plantes de service (PdS) à proximité d'une plante hôte (Capsicum
annuum) sur le comportement et l'installation d'une population de pucerons (Myzus persicae) é été étudié afin de
contribuer à la recherche de méthodes de luttes alternatives et innovantes contre ces insectes. L'efficacité maximale a
été observée sur les poivrons placés à côté du romarin. A plus grande distance, l'efficacité des PdS diminuait et n'était
plus significative.
Pomme de terre
00115121 P

FR/CTPS, FR/MIN AGRI - CATALOGUE FRANCAIS DES ESPECES ET VARIETES. TOME 1 : PLANTES DE
GRANDE CULTURE - EDITION 2013-2014 (MAJ 31-10-2014) - FR/SEDIS - 2014 : 238 p. - fre, tabl.
00115753 B

DECOIN (M) (COORD) - POMME DE TERRE : LE MILDIOU A L'OFFENSIVE - DOSSIER - PHYTOMA - LA DEFENSE
DES VEGETAUX n° 680, 2015 : p. 17-40 - fre, tabl., bibl., photo.
Au sommaire de ce dossier : - Conférence EAPR, tout le savoir sur la pomme de terre. - Lutte génétique, contre le
mildiou et les nématodes. - Face au mildiou, du nouveau sur le mancozèbre. - Protection fongicides anti-mildou, les
produits phares en 2014.
00115962 B

RADY (A M), GUYER (D E) - EVALUATION OF SUGAR CONTENT IN POTATOES USING NIR REFLECTANCE AND
WAVELENGTH SELECTION TECHNIQUES - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 103 n° , 2015 : p. 17-26
- bibl., eng, graph., ill., tabl.
Evaluation de la teneur en sucres réducteurs des tubercules de pommes de terre à l’aide de la spectroscopie de
réflectance dans le proche infrarouge.
00116047 B

POISSONNET (R) - ITINERAIRES TECHNIQUES ET COUTS DE PRODUCTION : DES OUTILS POUR
PROGRESSER - CULTURE LEGUMIERE n° 146, 2015 : p. 20-24 - fre, tabl.
La chambre d'agriculture du Limousin a entrepris un travail de suivi des itinéraires techniques et coûts de production
avec un groupe de maraîchers. Exemple de la culture de carotte, pomme de terre, céleri-rave et courge.
00116139 P, L

BEAUTRU (A) - MCCAIN DE RETOUR AU RAYON FRUITS ET LEGUMES - LINEAIRES n° 310, 2015 : p. 50 - fre,
photo.
McCain introduit sept références de pomme de terre en cinquième gamme, proposées en rayon fruits et légumes :
frites, pommes de terre cuisinées et purée.
00116251 P

HARZIG (J) - PARMENTINE : UNE AUTRE IDEE DE LA POMME DE TERRE - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 50-51 fre, photo.
"Affecté par un sinistre qui a détruit un de ses principaux entrepôts en Beauce en juin 2013, le spécialiste de la pomme
de terre a rebondi en reconstruisant une nouvelle unité qui rapproche le conditionnement de la pomme de terre des
standards pratiqués dans les fruits et légumes frais, qu'il s'agisse de la finesse du tri ou des pratiques hygiéniques. Une
belle contribution à la création de valeur sur ce produit malgré un contexte de marché difficile."
Bulletin Biblio Automne 2015
213
00116295 B

EPPENBERGER (D) - CHAMPS DE POMMES DE TERRE : ATTENTION RISQUE DE POURRITURE NOIRES DES
RACINES - MARAICHER (LE) n° 3, 2015 : p. 14-15 - fre
Entretien avec le phytopathologue Werner Jeller sur la prévention en matière de protection phytosanitaire sur les
cultures maraichères.
00116302 B

TOMIS (V), DUPARQUE (A), MARTIN (M), BOIZARD (H) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL,
FR/AGROTRANSFERT, FR/INRA - POMME DE TERRE : UNE CULTURE SENSIBLE AUX TASSEMENTS DU SOL PERSPECTIVES AGRICOLES n° 419, 2015 : p. 35-38 - fre, graph.
Les tassements profonds du sol peuvent pénaliser de façon marquée l'enracinement et la productivité de la culture de
pomme de terre comme l'ont montré les essais en Picardie.
00116366 P

HARZIG (J) - CNIPT : L'INTERPROFESSION AJUSTE SA STRATÉGIE - VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 4-5 - fre,
photo.
Patrick Trillon, président du CNIPT et du Conseil spécialisé Fruits et Légumes de FranceAgriMer et producteur, Alain
Marguin, administrateur Fedepom et négociant, et Florence Rossillion, directrice du CNIPT, font le point sur les
orientations de l'interprofession de la pomme de terre suite au séminaire stratégique tenu en janvier 2015.
00116428 P

MARTIN (J) - C'EST MON MÉTIER - AGENT QUALITÉ DU CNIPT : GARANT DE LA QUALITÉ POUR LA FILIÈRE VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 58-59 - fre, photo.
Bruno Chambolle, agent Qualité du Centre National Interprofessionnel de la Pomme de Terre, explique son activité.
00116436 P

MER (R) - POMMES DE TERRE - PRIMEURS : SE FAIRE SA PLACE - VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 48-49 - fre,
photo.
La pomme de terre primeur se bat pour garder son créneau de vente au printemps, dès le mois de mai. L'idée que
toute la filière aurait à gagner à lui faire sa (petite) place semble faire son chemin.
00116782 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER LÉGUMES PRIMEURS - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 146-157 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 147-148) ; pomme de terre de Noirmoutier (p. 148150) ; réajustement stratégie de communication pomme de terre primeur par l'interprofession (p. 151) ; bien
communiquer sur la saisonnalité (p. 152-156) ; En bref (p. 157).
00116798 P, L

BEAUTRU (A) - GREENPEACE CIBLE LES GRANDES SURFACES FRANÇAISES - LINEAIRES n° 315, 2015 : p. 51
- fre, ill.
"Greenpeace challenge les enseignes françaises sur les pesticides. L'ONG veut faire supprimer les pesticides d'ici à
2017 sur les pommes et pommes de terre."
00116899 B

HIGHET (F), PEARSON (K) - EPITRIX PUBESCENS CAN CAUSE DAMAGE TO POTATO (SOLANUM TUBEROSUM)
- BULLETIN OEPP 45 n° 2, 2015 : p. 221-222 - bibl., eng, photo.
Une espèce d'altise Epitrix pubescens, présente en Europe, peut provoquer des dégâts au feuillage des plantes de
pomme de terre.
Bulletin Biblio Automne 2015
214
00116907 B

KHELIFI (M), DE LADURANTAYE (Y) - FIELD TRIALS OF A MECHANICAL PROTOTYPE DESIGNED TO RELEASE
INSECT PREDATORS TO CONTROL THE COLORADO POTATO BEETLE, LEPTINOTARSA DECEMLINEATA
(SAY) - TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 577-584 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Essais au champ pour évaluer la performance d’un système mécanique conçu pour le lâcher d'insectes prédateurs
contre le doryphore (Leptinotarsa decemlineata) en culture de pommes de terre.
00117022 B

CARRERA (E), RIOT (G), REUST (W), DUTOIT (J P), TORCHE (J M), DUPUIS (B) - CH/AGROSCOPE PHYSIOLOGIE DES VARIETES DE POMMES DE TERRE ET CONSEQUENCES POUR LE PRODUCTEUR RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 4, 2015 : p. 166-173 - fre, tabl., graph., bibl., ill., photo.
La physiologie du tubercule de pomme de terre est caractérisée par la dormance et l'incubation. La durée de ces deux
phases est propre à chaque variété. Les essais d'Agroscope ont montré qu'il n'y avait pas de lien entre la durée de la
dormance, celle de l'incubation et la sensibilité au dégermage. Ils ont également permis de caractériser la physiologie de
l'ensemble des variétés de la liste recommandée 2015.
00117023 B

DE WERRA (P), BUSSEREAU (F), KELLENBERGER (I), DUPUIS (B), SCHAERER (S), KEISER (A) CH/AGROSCOPE, CH/HAFL - POMME DE TERRE : L'EMPIRE PECTOBACTERIUM CONTRE-ATTAQUE RECHERCHE AGRONOMIQUE SUISSE 6 n° 6, 2015 : p. 256-263 - fre, graph., bibl., photo.
Deux nouvelles espèces ont été identifiées comme étant responsables de certains cas de jambe noire en Suisse durant
l'année 2013. Il s'agit de Pectobacterium wasabiae et Pactobacterium carotovorum subsp. brasilience.
Radis
00115647 B

LIM (S), LEE (E J), KIM (J) - KR/UNIV CHUNG ANG - DECREASED SULFORAPHENE CONCENTRATION AND
REDUCED MYROSINASE ACTIVITY OF RADISH (RAPHANUS SATIVUS L.) ROOT DURING COLD STORAGE POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 219-225 - bibl., eng, graph.
Etude de la teneur en sulforaphane et de l’activité de la myrosinase de deux cultivars de radis au cours de
l’entreposage frigorifique.
00116413 P

MER (R), MARTIN (J) - DOSSIER PRIMEURS : DIFFÉRENCIATION ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 29-36 - fre,
photo.
Dans ce dossier : "Bottes : avec ou sans fanes ?" (tour d'horizon des légumes botte, p. 30-33) et "Artichaut : regain
d'intérêt" (offre variétale avec un focus sur Cardinal, élargissement du calendrier de l'offre, accessibilité, IGP en
préparation..., p. 34-36 ; encadré sur l'asperge, p. 36).
00116782 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER LÉGUMES PRIMEURS - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 146-157 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 147-148) ; pomme de terre de Noirmoutier (p. 148150) ; réajustement stratégie de communication pomme de terre primeur par l'interprofession (p. 151) ; bien
communiquer sur la saisonnalité (p. 152-156) ; En bref (p. 157).
00116790 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LE RADIS - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 108 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur le radis.
00116790 P, L

FR/PB CONSEIL - FICHE METIER : LE RADIS - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 108 - fre, photo., tabl.
Fiche Linéaires/PB Conseil sur le radis.
Bulletin Biblio Automne 2015
215
Salade
00114733 P
FR/FRANCEAGRIMER - FACTEURS DE COMPETITIVITE SUR LE MARCHE INTERNATIONAL DES FRUITS ET
LEGUMES - VEILLE CONCURRENTIELLE 2013 - EDITION FEVRIER 2014 - 2014 : 162 p. - DOSSIER
FRANCEAGRIMER / ONIFLHOR - fre, graph., tabl.
Depuis 2008, FranceAgriMer produit une veille internationale. Cette étude analyse le contexte concurrentiel
international pour comprendre les forces et faiblesses des filières fruits et légumes sur les marchés mondiaux. Cette
synthèse annuelle des résultats a pour objectif de faciliter l'accès aux données analysées et de permettre aux
opérateurs, comme aux décideurs publics, de valider leurs stratégies face aux enjeux de concurrence.
00115530 P
DE ROOSTER (L), BES (O) - BE/PROEFSTATION VOOR DE GROENTETEELT ST KATELIJNE WAVER RASSENPROEVEN ALTERNATIEVE SLA 2014 : SLASOORTEN GETEST IN ZOMERTEELT EN LATE TEELT PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 : p. 48-52 - dut, photo., tabl.
Essais variétaux de différents types de salades en cultures d'été et tardive. Feuille de chêne verte : Kiribati, Elixir, Kivila
et Vizir. Feuille de chêne rouge : Rutilaï, Cadix, Cornouaï, Exotine, Mathix, Oakly, Prunaï, Rouxaï, SV2667LK, 85-02 RZ,
Flansaï et Nuansaï. Lollo bionda (frisée verte) : Aleppo, Biondonna, Dabi, Linaro, 85-09 RZ, 85-23 RZ, 85-44 RZ et Licato.
Lollo rossa (frisée rouge) : Tuska, Antonet, Carmesi, Cavernet, Kavalo, Orville, LS 13442, 85-97 RZ et 85-55 RZ. Laitue
pommée rouge : Kannu et Soliflore. Batavia : Tourbillon, Bovary, Bratole, Dragone, Earlybel, Fanella, Garone,
Impression, Kiloma, Lambole, Modulation, Sementel, E 4581, 81-95 RZ et 81-64 RZ. Romaine : Maximus, Actina,
Crunchita, Joshua, Octavius, Scala, Victorinus, E01.G 6678, Thurinus, 41-115 RZ et 41-188 RZ.
00116196 P, L

MONNIER (A) - DOSSIER SNACKING - LINEAIRES n° 311, 2015 : p. 60-72 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : De belles promesses (p. 50-51) ; Des idées du monde entier (p. 52-58) ; interview de
Bernard Boutboul, directeur de Gira Conseil (p. 60) ; le sandwich, pilier du snacking (p. 62) ; le segment des salades
repas (p. 64-66) ; les box (p. 68) ; tendances (p. 70) et En bref (p. 72).
00116527 B

D'ASCENZO (D), DI SILVESTRO (D) - STRATEGIE DI DIFESA INTEGRATA DI LATTUGHE, INDIVIE E CICORIE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 23, 2015 : p. 45-51 - ita, photo., tabl.
Stratégies de lutte intégrée contre les principaux ravageurs et maladies sur salade (laitue, frisée et radicchio) en Italie.
00116675 B

RUBIO (L) - QUELLES VARIETES DE SALADE RETENIR DE LA CAMPAGNE PASSEE ? - CULTURE LEGUMIERE
n° 147, 2015 : p. 20-22 - fre, tabl.
Point sur une trentaine de variétés qui retiennent l'attention pour 2015-2016 en laitue pommée, feuille de chêne
blonde et batavia blonde et verte.
00116700 L

VAN HAUTE (S), LOPEZ GALVEZ (F), GOMEZ LOPEZ (VM), ERIKSSON (M), DEVLIEGHERE (F), ALLENDE (A),
SAMPERS (I) - BE/UNIV GHENT, ES/CEBAS CSIC, ES/UNIV MURCIA - METHODOLOGY FOR MODELING THE
DISINFECTION EFFICIENCY OF FRESH-CUT LEAFY VEGETABLES WASH WATER APPLIED ON PERACETIC
ACID COMBINEDWITH LACTIC ACID - INTERNATIONAL JOURNAL OF FOOD MICROBIOLOGY 208 n° 2, 2015 : p.
102-113 - eng, graph., tabl., bibl.
00116786 P, L

BEAUTRU (A) - LES SALADES REPAS REVIENNENT AU RAYON FRUITS ET LÉGUMES - LINEAIRES n° 314,
2015 : p. 104 - fre, photo.
Retour aux sources pour "Les Crudettes", qui présente quatre recettes de salades repas au rayon fruits et légumes.
L'offre se veut différente de celle proposée au rayon traiteur ou snacking.
Bulletin Biblio Automne 2015
216
00116947 L

BARGAIN (V), DUBON (G), LE CORRE (M), PARISOT (L) - LA SALADE DANS L'ALTERNATIVE - DOSSIER FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 353, 2015 : p. 29-41 - fre, photo.
Les méthodes alternatives au banc d'essai/ Le problème des nématodes/ Premiers lâchers d'auxiliaires contre les
pucerons/ Les variétés manquent/ La clé est dans le sol/ Engrais vert et faux-semis/ Mieux vaut prévenir...
00117004 P

HARZIG (J) - FR/CTIFL - SALADE : COMMENT SE RELANCER DANS UNE AMBIANCE MOROSE ? - VEGETABLE
n° 325, 2015 : p. 50-52 - fre, photo.
Alors que la production européenne a très nettement régressé au cours des 15 dernières années, la France reste le
troisième pays producteur, derrière l'Espagne et l'Italie, mais devant l'Allemagne. Article basé sur l'étude de Gilles Christy
du Ctifl. Encadrés sur l'action collective (p. 51), le bilan 2014/2015 et les opérateurs (p. 52).
00117043 P, L, B

CHRISTY (G) - FR/CTIFL - PRODUCTION ET ÉCHANGE DE SALADES EN EUROPE - ETAT DES LIEUX ET
ÉVOLUTIONS DU MARCHÉ - INFOS CTIFL n° 314, 2015 : p. 12-16 - fre, graph., tabl.
Depuis 2000, la production de salades en Europe chute d’environ 10 % pour atteindre trois millions de tonnes en fin de
période (2010-2013). L’Espagne occupe la position de premier contributeur européen. Si les évolutions entre pays sont
différentes, la situation française peut paraître préoccupante avec un recul sensible de la production enregistrant en fin
de période un volume d’un peu plus de 300 000 tonnes. Ce recul de la production française atteint l’ensemble des
variétés hormis la mâche.
00117138 B

EPPENBERGER (D) - UNE FABRIQUE DE SALADE ROULANTE - GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE) n° 4,
2015 : p. 13 - fre, photo.
Chez Max Schaez SA, en Suisse, le système de récolte est automatisé, l'emballage des salades est effectué sur le
champ. Près de 2000 salades sont récoltées par heure, elles sont déposées sur un tapis roulant qui les amène à la
machine d'emballage sous film.
00117152 B

FR/CTIFL - JOURNEE NATIONALE SALADE - CTIFL BALANDRAN : 08/10/2015 - FR/CTIFL - 2015 : np.
CTIFL/2015/5 + CD - fre, tabl., photo., graph.
-
Dossier remis aux participants de la journée nationale salade qui a eu lieu le jeudi 8 octobre 2015 au Centre de
Balandran. Au programme : économie de la filière salade, évolution des marchés, table ronde sur les nouveaux produits
et les innovations en salade, état des lieux de la protection phytosanitaire, point sur les champignons et ravageurs
aériens et telluriques.
Scorsonère
00115671 L

BEAUDOIN (S) - LA SCORSONERE A SA FILIERE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 348, 2015 : p. 44-45 - fre
La scorsonère est un légume d'industrie qui dispose d'une filière bien organisée. Notamment dans le Loiret, où
l'Association des producteurs de légumes de conserve regroupe 15 producteurs de ce légume parfois oublié.
Bulletin Biblio Automne 2015
217
Tomate
00114176 L

PESARESI (P), MIZOTTI (C), COLOMBO (M), MASIERO (S) - IT/UNIV MILANO, IT/FONDAZIONE EDMUND MACH GENETIC REGULATION AND STRUCTURAL CHANGES DURING TOMATO FRUIT DEVELOPMENT AND
RIPENING - FRONTIERS IN PLANT SCIENCE 5 n° ARTICLE 124, 2014 : 14 p. - eng, photo., tabl., bibl.
00114177 L

SEYMOUR (G B), OSTERGAARD (L), CHAPMAN (N H), KNAPP (S), MARTIN (C) - GB/UNIV NOTTINGHAM,
GB/JOHN INNES CENTER, GB/NATURAL HISTORY MUSEUM - FRUIT DEVELOPMENT AND RIPENING - ANNUAL
REVIEW OF PLANT BIOLOGY 64 n° , 2013 : p. 219-241 - eng, photo., bibl.
00114197 L

KUMAR (R), KHURANA (A), SHARMA (A K) - IN/UNIV DEHLI - ROLE OF PLANT HORMONES AND THEIR
INTERPLAY IN DEVELOPMENT AND RIPENING OF FLESHY FRUITS - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65
n° 16, 2014 : p. 4561-4575 - eng, ill., graph., bibl.
00114200 L

TOHGE (T), ALSEEKH (S), FERNIE (A R) - DE/MAX PLANCK INST MOL PLANT PHYSIOLOGY - ON THE
REGULATION AND FUNCTION OF SECONDARY METABOLISM DURING FRUIT DEVELOPMENT AND RIPENING JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p. 4599-4611 - eng, ill., tabl., bibl.
00114201 L

RAMBLA (J L), TIKUNOV (Y M), MONFORTE (A J), BOVY (A G), GRANELL (A) - ES/CSIC VALENCIA,
NL/WAGENINGEN UR PLANT BREEDING - THE EXPANDED TOMATO FRUIT VOLATILE LANDSCAPE - JOURNAL
OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p. 4613-4623 - eng, graph., tabl., ill., bibl.
00114202 L

MONFORTE (A J), DIAZ (A), CANO DELGADO (A), VAN DER KNAAP (E) - ES/IBMCP, ES/CRAG, US/UNIV OHIO THE GENETIC BASIS OF FRUIT MORPHOLOGY IN HORTICULTURAL CROPS : LESSONS FROM TOMATO AND
MELON - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p. 4625-4637 - eng, photo., graph., bibl.
00114203 L

MARTIN (L B B), ROSE (J K C) - US/UNIV CORNELL ITHACA - THERE’S MORE THAN ONE WAY TO SKIN A FRUIT
: FORMATION AND FUNCTIONS OF FRUIT CUTICLES - JOURNAL OF EXPERIMENTAL BOTANY 65 n° 16, 2014 : p.
4639-4651 - eng, tabl., photo., ill., bibl.
00114213 L

VALDES GOMEZ (H), GARY (C), BRISSON (N), MATUS (F) - CL/UNIV TALCA, FR/INRA, CL/UNIV FRONTERA MODELLING INDETERMINATE DEVELOPMENT, DRY MATTER PARTITIONING AND THE EFFECT OF NITROGEN
SUPPLY IN TOMATO WITH THE GENERIC STICS CROP-SOIL MODEL - 175 n° , 2014 : p. 44-56 - eng, tabl., graph.,
bibl.
00114733 P
FR/FRANCEAGRIMER - FACTEURS DE COMPETITIVITE SUR LE MARCHE INTERNATIONAL DES FRUITS ET
LEGUMES - VEILLE CONCURRENTIELLE 2013 - EDITION FEVRIER 2014 - 2014 : 162 p. - DOSSIER
FRANCEAGRIMER / ONIFLHOR - fre, graph., tabl.
Depuis 2008, FranceAgriMer produit une veille internationale. Cette étude analyse le contexte concurrentiel
international pour comprendre les forces et faiblesses des filières fruits et légumes sur les marchés mondiaux. Cette
synthèse annuelle des résultats a pour objectif de faciliter l'accès aux données analysées et de permettre aux
opérateurs, comme aux décideurs publics, de valider leurs stratégies face aux enjeux de concurrence.
Bulletin Biblio Automne 2015
218
00114830 L

SCHUMPP (O), GILLI (C) - CH/AGROSCOPE - MALADIE BRONZEE DE LA TOMATE - REVUE SUISSE DE
VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE 46 n° 5, 2014 : p. 281-282 - fre, photo., tabl., bibl.
La maladie bronzée de la tomate forme une large gamme de symptômes selon la plante hôte, l’âge et les conditions
environnementales des cultures. La souche virale détermine également le type de symptômes.
00115356 B

LEGENDRE (G), BURADINO (M), LEYRE (J M), COLOMBEL (E), TABONE (E), TROTTIN CAUDAL (Y) - FR/CTIFL,
FR/INRA - 10EME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES RAVAGEURS EN AGRICULTURE - RAVAGEURS ET INSECTES
INVASIFS ET EMERGENTS, MONTPELLIER : 21-23/10/2014 - ETUDE DE L'EFFICACITE DE DIFFERENTES SOUCHES
DE TRICHOGRAMMES VIS-A-VIS DE TUTA ABSOLUTA (MEYRICK) EN SERRES EXPERIMENTALES - FR/AFPP 2014 : p. 353-363 - FI-B - fre, bibl., ill., graph.
Le ravageur invasif de la tomate, Tuta absoluta, continue son expansion dans le bassin méditerranéen et entraîne des
dégâts importants sur les cultures. Les méthodes de lutte biologique mises en place actuellement impliquent l’utilisation
de l’auxiliaire exotique Trichogramma achaeae. La production de ce parasitoïde oophage est onéreuse. Des souches
autochtones de trichogrammes ayant une efficacité comparable vis-à-vis de T. absoluta mais moins coûteux à produire
ont été recherchées. Des souches françaises, récoltées chez des agriculteurs, ont donc été testées contre le ravageur en
serre expérimentale. Quatre souches ont eu un taux de parasitisme comparable à celui de T. achaeae.
00115377 L
TOSCH (C R), BROGAN (B) - GB/UNIV NEWCASTLE - CONTROL OF TOMATO WHITEFLIES USING THE
CONFUSION EFFECT OF PLANT ODOURS - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 1, 2015 : p.
169-181 - FI-LX 7 - eng, photo., graph., bibl.
00115405 L

ON (A), WONG (F), KO (Q), TWEDDELL (R J), ANTOUN (H), ACIS (T J) - CA/UNIV CARLETON, CA/UNIV LAVAL ANTIFUNGAL EFFECTS OF COMPOST TEA MICROORGANISMS ON TOMATO PATHOGENS - BIOLOGICAL
CONTROL 80 n° , 2015 : p. 63-69 - eng, graph., photo., bibl.
00115497 B, L, P

LEQUILLEC (S), BRAJEUL (E), LESOURD (D), LODA (D), BARETTE (R), ALBERT (B) - FR/CTIFL - ENERGIE EN
TOMATE HORS SOL - LES PREMIERS RESULTATS DE LA NOUVELLE SERRE D'EXPERIMENTATION - INFOS
CTIFL n° 308, 2015 : p. 42-47 - eng, fre, photo., graph., tabl.
L’amélioration de l’efficacité énergétique des serres et le maintien d’une production identique voire plus importante
apparaissent comme des éléments déterminants pour les serristes. Les résultats présentés dans cet article s’inscrivent
dans le cadre du nouvel outil d’expérimentation implanté sur le centre Ctifl de Carquefou. Ce nouveau dispositif a été
l’aboutissement des différents travaux menés dans le cadre des deux projets nationaux « Plantinov’ser » et « Serre
capteur d’énergie ». Cet article présente les premiers résultats d’expérimentations menées en 2014. Les impacts d’une
serre semi-fermée et de la déshumidification par admission d’air extérieur ont été caractérisés sur une culture de tomate
hors sol précoce.
00115616 L

SEN (Y), VAN DER WOLF (J), VISSER (R G F), VAN HEUSDEN (S) - NL/UNIV WAGENINGEN, NL/PLANT RES INT
BIOINTERACTIONS AND PLANT HEALTH - BACTERIAL CANKER OF TOMATO : CURRENT KNOWLEDGE OF
DETECTION, MANAGEMENT, RESISTANCE, AND INTERACTIONS - PLANT DISEASE 99 n° 1, 2015 : p. 4-13 - eng,
photo., ill., tabl., bibl.
00115619 B

BAIER (M), EHLBECK (J), KNORR (D), (ET AL.) - DE/LEIBNIZ INST AGRIC ENG POTSDAM BORNIM, DE/LEIBNIZ
INST FOR PLASMA SCIENCE AND TECH, DE/UNIV BERLIN - IMPACT OF PLASMA PROCESSED AIR (PPA) ON
QUALITY PARAMETERS OF FRESH PRODUCE - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p.
120-126 - bibl., eng, graph.
Etude de l’influence de l’air purifié par plasma sur la qualité (coloration, texture, efficacité photosynthétique, qualité
microbienne) de divers fruits et légumes frais (pomme, concombre, tomate, carotte).
Bulletin Biblio Automne 2015
219
00115632 B

ZHU (T), TAN (W R), DENG (X G), (ET AL.) - CN/UNIV SICHUAN - EFFECTS OF BRASSINOSTEROIDS ON QUALITY
ATTRIBUTES AND ETHYLENE SYNTHESIS IN POSTHARVEST TOMATO FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 100 n° , 2015 : p. 196-204 - bibl., eng, graph., photo.
Etude pour déterminer l’influence de brassinostéroïdes sur la qualité de la tomate ainsi que sur la synthèse de
l’éthylène au cours de la maturation post récolte.
00115660 B

VAN VELDEN (P) - LED-INTERLIGHTING BRINGS ANOTHER NEW TECHNICAL CHALLENGE - IN GREENHOUSES
4 n° 1, 2015 : p. 9-11 - eng, photo., tabl.
Témoignage de deux serristes néerlandais sur l’utilisation toute l'année d’une combinaison de lampes SON-T et d’un
éclairage mobile aux LEDs en culture de tomate : revue des avantages de ce système en matière d'économies d'énergie
et de production précoce ou continue.
00115693 B

KIERKELS (T) - BE/UNIV GHENT - CRAZY ROOTS IS A PERSISTENT PROBLEM BUT KNOWLEDGE IS GROWING
- IN GREENHOUSES 4 n° 1, 2015 : p. 34-35 - eng, photo.
Le point sur la prolifération racinaire ("crazy root") en culture de tomate sur substrat : biologie de l’agent causal
Agrobacterium rhizogenes, influence du type de substrat (propriétés physiques, chimiques et biologiques) sur le
développement de la bactérie, comparaison de la microbiologie selon le type de substrat (substrats organiques, laine de
verre), témoignage d’un serriste sur l'efficacité de Grow Bags Peltracom à base de granules de tourbe et de tourbe de
coco pour lutter contre la maladie.
00115694 B

ARKESTEIJN (M) - JUST ONE TOMATO PLANT PER SUBSTRATE SLAB GIVES 4 TO 7% MORE YIELD - IN
GREENHOUSES 4 n° 1, 2015 : p. 38-39 - eng, photo.
Synthèse des essais menés aux Pays-Bas sur la culture de tomate sur substrat avec le système "Elite Single Plant" qui
consiste à planter une seule plante par pain de laine de roche. Les résultats montrent que ce système permet
d’augmenter les rendements de 4 à 7% mais oblige le serriste à modifier la conduite de l’irrigation car les besoins en eau
de la plante augmentent de 3 à 6%.
00115718 B, L, P

RAYNAL LACROIX (C), JULHIA (L), NICOT (P), ABARZA (E), VAUD (E) - FR/CTIFL, FR/ENSAT, FR/INRA FERTILISATION ET SENSIBILITE DES CULTURES DE TOMATE AUX BIOAGRESSEURS - INFOS CTIFL n° 309,
2015 : p. 48-54 - bibl., eng, fre, graph., ill., photo., tabl.
Réduire la dépendance des cultures vis-à-vis des traitements phytosanitaires oblige à explorer de nouvelles voies de
production et le rôle de l’azote dans ce contexte méritait d’être précisé afin de revisiter les pratiques. Une étude
spécifique a ainsi été menée durant 3 ans avec le soutien du MAAP/DGER dans le cadre du CASdar Fertipro, labellisé par
le GIS PIClég. Elle rend compte de l’effet contrasté de l’azote pour la tomate. Le recours à un outil de gestion de l’azote
en sol tel que PILazo®, a permis de réduire les apports (minimum 30 %) avec un effet positif vis-à-vis de l’oïdium, sans
exposer les cultures au botrytis et en maintenant le rendement. De même, en culture hors sol, la baisse et la modulation
au cours du cycle cultural des concentrations en azote, conditions de moindre risque sanitaire, sont validées.
00115751 B

RUBIO (L) - BILAN DES PROJETS FERTILEG ET FERTIPRO : MOINS D'AZOTE POUR MOINS DE BIOAGRESSEURS - CULTURE LEGUMIERE n° 145, 2015 : p. 20-21 - fre, tabl., graph.
Menés par les équipes de l'Inra et du CTIFL, les projets Fertipro et Fertileg ont démontré l'intérêt de diminuer les
apports d'azote, par rapport aux habitudes actuelles : "Cela permet de réduire la plupart des bioagresseurs côté laitue et
c'est un bon compromis en tomate."
Bulletin Biblio Automne 2015
220
00115752 B

TABONE (E), LEGENDRE (G), BURADINO (M A), COLOMBEL (E) - FR/INRA - DES TRICHOGRAMMES TESTES
CONTRE TUTA ABSOLUTA SUR TOMATE - PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX n° 680, 2015 : p. 12-16 fre, tabl., bibl.
Le ravageur Tuta absoluta entraîne des dégâts importants sur les cultures de tomate. La lutte biologique implique
l'utilisation de parasitoïdes auxiliaires, tel que Trichogramma achaeae. La production de cette espèce est onéreuse,
l'étude porte sur des souches autochtones moins coûteuses.
00115860 B

SEVERO ( J), TIECHER (A), PIRELLO (J), (ET AL.) - UV-C RADIATION MODIFIES THE RIPENING AND
ACCUMULATION OF ETHYLENE RESPONSE FACTOR (ERF) TRANSCRIPTS IN TOMATO FRUIT - POSTHARVEST
BIOLOGY AND TECHNOLOGY 102 n° , 2015 : p. 9-16 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude des effets des rayonnements UV-C sur le potentiel de conservation post-récolte de la tomate MicroTom ayant
subi l'application de SmartFresh (1-MCP) : examen de l'influence de ce traitement sur la maturation et l'accumulation de
la transcription des facteurs de réponse à l'éthylène (Ethylene Response Factors). Les résultats démontrent que ce
traitement change l'expression transcriptionnelle des ERF, retarde la maturation et induit l'évolution des profils des
métabolites secondaires de la tomate.
00115869 L

GRASSI (F), MASTRORILLI (M), MININNI (C), PARENTE (A), SANTINO (A), SCARCELLA (M), SANTAMARIA (P) IT/UNIV BARI, IT/CRA SCA, IT/ISPA - POSIDONIA RESIDUES CAN BE USED AS ORGANIC MULCH AND SOIL
AMENDMENT FOR LETTUCE AND TOMATO PRODUCTION - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35
n° 2, 2015 : p. 679-689 - eng, photo., tabl., bibl.
00115890 L

FISCHER (S), KLOTZLI (F) - CH/AGROSCOPE - GESTION D’ACULOPS LYCOPERSICI (ACARI, ERIOPHYIDAE),
AGENT DE L’ACARIOSE BRONZEE DE LA TOMATE - REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE
HORTICULTURE 47 n° 2, 2015 : p. 88-93 - fre, photo., graph., bibl.
L’effet acaricide du soufre mouillable contre Aculops lycopersici, agent de l’acariose bronzée de la tomate, a été testé
au cours de deux essais menés en serre. Les résultats montrent que le soufre appliqué de manière curative est aussi
efficace que l’abamectine, la seule matière active autorisée contre ce ravageur. Son efficacité semble moindre lorsqu’il
est appliqué préventivement dans des conditions expérimentales (introduction du ravageur à haute dose). Des stratégies
de gestion raisonnée adaptées aux diverses conditions culturales et climatiques suisses sont proposées, en intégrant
l’historique des attaques à l’échelle de la culture.
00115915 L

MAYMOUNE (A), PICOT (A), TURNER (M), GOULITQUER (S), CHARTON (S), LEBLANC (C), NEEMA (C), HALLIER
(S) - FR/VEGENOV BBV, FR/STATION BIOLOGIQUE ROSCOFF - IMPACT OF ABIOTIC STRESSES ON THE
PROTECTION EFFICACY OF DEFENCE ELICITORS AND ON METABOLIC REGULATION IN TOMATO LEAVES
INFECTED BY BOTRYTIS CINEREA - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 142 n° 2, 2015 : p. 223-237 eng, tabl., graph., bibl.
00115926 B

INT/OEPP - NEOLEUCINODES ELEGANTALIS - BULLETIN OEPP 45 n° 1, 2015 : p. 9-13 - bibl., eng, photo.
Fiche informative sur la mineuse des fruits à solanacées Neoleucinodes elegantalis qui pourrait représenter une
menace pour la région OEPP : plantes-hôtes, distribution géographique, biologie, détection et identification, méthodes
de lutte.
00115927 B

BAKKER (D), BRUINSMA (M), DEKTER (R W), (ET AL.) - DETECTION OF PSTVD AND TCDVD IN SEEDS OF
TOMATO USING REAL-TIME RT-PCR - BULLETIN OEPP 45 n° 1, 2015 : p. 14-21 - bibl., eng, graph., tabl.
Détection du Potato spindle tuber viroid (PSTVd) et du Tomato chlorotic dwarf viroid (TCDVd) dans les semences de
tomate au moyen de la RT-PCR en temps réel.
Bulletin Biblio Automne 2015
221
00115963 B

ZHU (Q), HE (C), LU (R), (ET AL.) - CN/UNIV JIANGNAN, US/UNIV MICHIGAN EAST LANSING - RIPENESS
EVALUATION OF "SUN BRIGHT" TOMATO USING OPTICAL ABSORPTION AND SCATTERING PROPERTIES POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 103 n° , 2015 : p. 27-34 - bibl., eng, graph., ill., photo., tabl.
Evaluation de la maturité de la tomate "Sun Bright" à l'aide de l'imagerie hyperspectrale. Mise au point de modèles de
classification pour le triage des tomates selon leur maturité utilisant des données obtenues sur l'évolution de l'absorption
optique et des propriétés de diffusion au cours de la maturation du fruit.
00115994 B

CHOI (J M), LEE (C W), PARK (J S) - KR/UNIV CHUNGNAM DAEJEON, US/UNIV NORTH DAKOTA FARGO NUTRIENT CONCENTRATIONS AND ROOT SUBSTRATE FORMULATIONS INFLUENCE THE PERFORMANCE OF
SEEDLING GRAFTS OF TOMATO - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 2, 2015 : p. 62-67
- eng, tabl., bibl.
Etude sur plants de tomate greffés pour déterminer l’influence de la concentration en éléments nutritifs sur la
croissance des plants, l'absorption des éléments nutritifs, ainsi que l’évolution des propriétés chimiques de la tourbe
mélangée avec de la perlite ou de la vermiculite. Les résultats montrent que les concentrations en éléments nutritifs
doivent être adaptées à chaque type de substrat.
00115995 B

SKRUBEJ (U), ROZMAN (C), STAJNKO (D) - ASSESSMENT OF GERMINATION RATE OF THE TOMATO SEEDS
USING IMAGE PROCESSING AND MACHINE LEARNING - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE
80 n° 2, 2015 : p. 68-75 - bibl., eng, ill., photo., tabl.
Description d’un système de vision informatisé basé sur le traitement de l’image et l’apprentissage machine (machine
learning) pour évaluer le taux de germination des semences de tomate. Lors des essais ce système automatisé a réussi à
classifier correctement 95,44% des semences germées dans des boîtes de Pétri.
00116007 P

TISIOT (R), NAVEZ (B), COTTET (V), JOST (M), CAPRON (M) - FR/CTIFL - CARACTERISATION DES NOUVELLES
SELECTIONS DE DEUX SEGMENTS DE TOMATE - LES RONDES GROS CALIBRES ET LES ALLONGEES - INFOS
CTIFL n° 310, 2015 : p. 19-25 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Dans le cadre des travaux du suivi des variétés et pour mieux connaître les nouvelles sélections, le Ctifl a entamé une
étude de caractérisation des différents segments de diversification de la tomate. Commencée en 2012, cette étude
présente la particularité d’allier des données aux niveaux agronomique, physicochimique et sensorielle. Ainsi, dix
sélections variétales issues des types de tomate dit « Beef » et « Allongée », cultivées en zone sud, ont été étudiées. Les
mesures ont été réalisées en avril et en juin, permettant de caractériser l’évolution du potentiel qualitatif de ces produits.
Cet essai a mis en évidence une faible variabilité au sein du segment allongé, alors que celle-ci est plus importante dans
le segment Beef.
00116021 B

REY (F) - FR/ITAB - CONTROLER TUTA ABSOLUTA EN CULTURES DE TOMATES SOUS ABRI - ALTER AGRI n°
129, 2015 : p. 22-25 - fre, ill., photo., bibl.
Présentation des éléments de stratégie pour contrôler les invasions de Tuta aboluta en culture sous abri en protection
biologique intégrée ou en agriculture biologique.
00116046 B

BRESSOLIER (A), BODIOU (D), KALUZNY PINON (L), MASSON (F) - DOSSIER TOMATE ET CONCOMBRE : BUY
FRENCH ! - CULTURE LEGUMIERE n° 146, 2015 : p. 9-19 - fre, photo.
Au sommaire du dossier : 2015, année de la réflexion. - Solarenn veut devenir un acteur qui compte. - Aide au choix
variétal, comment différencier les variétés ? - Concombre et consommation, le sticker qui fait la différence.
Bulletin Biblio Automne 2015
222
00116064 B

VAN STAALDUINEN (J) - PLANTS CAN TAKE MORE THAN WE OFTEN THINK - IN GREENHOUSES 4 n° 2, 2015 :
p. 22-23 - eng, photo.
Synthèse des travaux menés au sein de Wageningen UR Greenhouse Horticulture (Pays-Bas) sur l'influence d'une
humidité élevée la nuit sur l'incidence de pourritures et la croissance de la culture. Un déficit d'humidité de 1 g/m3 a
permis de réduire la consommation d'énergie suite à une baisse de la transpiration foliaire des plantes. Aucune influence
sur les rendements, la qualité et la durée de vie des fruits n’a été observée. La consommation de gaz s'élève à 10
m³/m².
00116102 B

ERASTO ISACK (M), LYIMO (M) - EFFECT OF POSTHARVEST HANDLING PRACTICES ON PHYSICOCHEMICAL
COMPOSITION OF TOMATO - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 2, 2015 : p. 118-127 bibl., eng, tabl.
Etude, réalisée en Tanzanie, pour évaluer l'impact des cultivars et des itinéraires post-récolte sur l’évolution de la
qualité de la tomate (cultivars Onyx et Rio Grande). Examen de la composition physicochimique des fruits à la récolte, au
cours du transport et au stade de détail.
00116126 P, L, B

LESOURD (D), LE QUILLEC (S) - FR/CTIFL - LA BASE DE DONNEES SOLEN 2014 - BILAN DES ESSAIS DE
VARIETES DE TOMATE SOUS ABRI DANS L'OUEST DE LA FRANCE - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 7-13 - fre,
tabl.
Cet article présente de façon synthétique les variétés notées favorablement en 2014 par les sites du réseau Solen de
l’Ouest de la France dans le créneau hors sol et sol sous abri et pour les segments unité, coeur de boeuf, grappe et
cerise grappe. Il est important de rappeler que cette sélection de variétés ne peut être considérée comme une
préconisation auprès des professionnels. Ce sont pour la plupart de nouvelles variétés qui ont donné des résultats dans
des conditions d’expérimentation sur de petites parcelles et qui méritent d’être essayées sur des surfaces plus grandes
chez les producteurs de l’Ouest afin de confirmer leurs caractéristiques agronomiques. Les informations données dans
cet article peuvent être complétées et précisées par les expérimentateurs des stations. Elles sont également disponibles
sur la base de données Solen qui regroupe l’ensemble des résultats des essais variétaux. La base est consultable sur
Internet : www.ctifl.fr.
00116214 L

NAGENDRAN (R), LEE (Y H) - KR/UNIV CHONBUK - GREEN AND RED LIGHT REDUCES THE DISEASE SEVERITY
BY PSEUDOMONAS CICHORII JBC1 IN TOMATO PLANTS VIA UPREGULATION OF DEFENSE-RELATED GENE
EXPRESSION - PHYTOPATHOLOGY 105 n° 4, 2015 : p. 412-418 - eng, graph., photo., bibl.
00116220 L

QIU (R), DU (T), KANG (S), CHEN (R), WU (L) - CN/UNIV NANJING, CN/CENTER FOR AGR WATER RES, US/UNIV
CALIFORNIA - INFLUENCE OF WATER AND NITROGEN STRESS ON STEM SAP FLOW OF TOMATO GROWN IN
A SOLAR GREENHOUSE - JOURNAL OF THE AMERICAN SOCIETY FOR HORTICULTURAL SCIENCE 140 n° 2,
2015 : p. 111-119 - eng, tabl., graph., bibl.
00116296 B

BUCHMANN (B), PELLUDAT (C), GILLI (C), LUTZ (M) - CH/AGROSCOPE - EFFET DE LA DESINFECTION DES
COUTEAUX CONTRE L'AGENT PATHOGENE CMM - MARAICHER (LE) n° 3, 2015 : p. 19 - fre
Agroscope a étudié en laboratoire l'effet de la désinfection des couteaux avec de l'alcool à 70% contre CMM.
00116298 B

CHABLE (V), SERPOLAY (E), MENDES MOREIRA (P), LEBRUN (R), LASSAIGNE (B), REY (F) - FR/INRA, FR/ITAB,
FR/AGROBIO 35, PT/ESCOLA SUPERIOR AGRARIA COIMBRA - DIVERSITE ET PRODUITS DE QUALITE : CAS DU
MAIS ET DE LA TOMATE - ALTER AGRI n° 130, 2015 : p. 9-11 - fre, bibl.
Le maïs et la tomate sont deux cultures qui illustrent plusieurs stratégies de Solibam, de la création de diversité à la
qualité des produits. Pour le maïs, le Portugal maintient la tradition et la France la créativité culinaire. Pour la tomate,
l'Italie et la France privilégient la qualité gustative.
Bulletin Biblio Automne 2015
223
00116314 L

CHELAL (J), HAU (B) - DE/UNIV HANNOVER - MODELLING THE INTERACTION BETWEEN POWDERY MILDEW
EPIDEMICS AND HOST DYNAMICS OF TOMATO - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 142 n° 3, 2015 :
p. 461-479 - eng, tabl., graph., bibl.
00116395 B

PASOTTI (P), PELLICONI (M), CASTELLARI (L), (ET AL.) - SPECIALE POMODORO DA MENSA : LE TIPOLOGIE PIU
STRATEGICHE - VARIETA DI POMODORO DA MENSA PER L'EMILIA-ROMAGNA - INFORMATORE AGRARIO (L')
n° 11, 2015 : p. 40-42 - ita, photo., tabl.
Présentation des résultats des essais variétaux tomate réalisés en sol sous abri en Italie (Emilia-Romagna).
00116421 P

HARZIG (J) - TOMATE - FRANCE : UNE IDENTITÉ À CONFORTER ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 47-49 - fre,
photo.
L'enjeu du travail engagé collectivement par l'AOP Tomates et Concombres de France est : comment faire demain de
la filière tomate française une filière d'exception en répondant à tous types de demandes ? Laurent Bergé de l'AOP,
Roger Capitaine, directeur de Savéol, et Bruno Vila, président du groupe Rougeline, donnent leur vision des choses.
00116429 P

LES CAHIERS CONCOMBRE & TOMATE 2015 - VEGETABLE n° SUP 321 - N° 47, 2015 : 15 p. - fre, photo., tabl.
Descriptif des entreprises (situées pour la plupart en France, mais aussi en Belgique, au Maroc, en Italie ou aux PaysBas) qui commercialisent tomates et concombres sur le marché français. Volumes, terroirs, calendriers, spécificités,
orientations variétales, marques, communication... tout pour guider l'acheteur professionnel dans ses achats.
00116446 B

DEL GROSSO (M V) - SPECIALE POMODORO DA MENSA : LE TIPOLOGIE PIU STRATEGICHE - DIFESA DEL
POMODORO DA MENSA : COME TUTELARE GLI INSETTI UTILI - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 11, 2015 : p.
46-48 - ita, photo., tabl.
Description des stratégies de lutte biologique et chimique respectueuses de l'insecte pollinisateur pour contrôler les
principaux ravageurs en cultures de tomate sous serre : les pucerons, l'araignée rouge, les aleurodes, les mineuses, les
thrips et les mouches mineuses.
00116486 B

SANNINO (L), PROTO (S) - IMPIEGO DI FORMETANATE PER CONTENERE GLI ACARI SU ORTICOLE INFORMATORE AGRARIO (L') n° 19, 2015 : p. 54-57 - graph., ita, photo., tabl.
En Italie, utilisation du formétanate sur aubergine, melon et tomate pour lutter contre les acariens Tetranychus urticae
et Aculops lycopersici.
00116489 B

DEL GROSSO (M V), INCROCCI (L), PARDOSSI (A) - SPECIALE FERTIRRIGAZIONE : AGROTECNICA AL SERVIZIO
DELLA SOSTENIBILITA - FERTIRRIGAZIONE DELLE ORTICOLE : COSA SAPERE PER FARLA AL MEGLIO INFORMATORE AGRARIO (L') n° 20, 2015 : p. 34-38 - ita, photo., tabl.
Conseils pour mieux maîtriser l'irrigation fertilisante en cultures légumières sous abris et en plein champ : matériel de
mesure, mesure de la conductivité électrique et du pH de la solution nutritive, importance du rapport des ions
(N:P2O5:K2O) (N-NH4/N totale), réduction des apports pour obtenir une meilleure qualité.
00116497 B

CONVERSA (G), BONASIA (A), PRENCIPE (N), (ET AL.) - EFFICACIA DELLE SOLFONILUREE CONTRO
L'OROBRANCHE DES POMODORO - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 21, 2015 : p. 50-53 - ita, graph., photo., tabl.
Essai pour évaluer l'efficacité du solfonylurée pour lutter contre l'orobanche de la tomate (Phelipanche ramosa).
Bulletin Biblio Automne 2015
224
00116537 B

FRITEGOTTO (S), PENNUZZI (L), CINELLI (A) - SPECIALE ORTICOLE IN FUORI SUOLO : IL FUTURO E GIA IN SERRA IDROPONICA : ESPERIENZE AZIENDALI CHE PREMIANO QUESTA TECNICA - INFORMATORE AGRARIO (L') n°
24, 2015 : p. 36-39 - ita, photo., tabl.
Témoignage de serristes italiens sur la culture de légumes hors sol sur substrat ou en hydroponie "floating system".
00116599 P

ASCHEHOUG (A S) - LA TOMATE GRAPPE DOMINE TOUJOURS LE MARCHÉ - FLD MAGAZINE n° 976, 2015 : p.
42 - fre
Selon les prévisions, les volumes seraient en hausse chez les cinq grands opérateurs de tomates. La grappe reste
prédominante.
00116662 B

GUILLOU (A), FLOURY (H) - FR/CATE, FR/TERRE D'ESSAIS - TOMATE, BILAN TECHNIQUE 2014 - AUJOURD'HUI
ET DEMAIN n° 123, 2015 : p. 18-22 - fre, photo.
Résumés des principaux résultats 2014 des essais de la station du Caté et Terre d'Essais de Pleumeur Gautier.
00116663 B

HAMON (C) - FR/VEGENOV - TOMATE, DETECTION PRECOCE DE MALADIES - AUJOURD'HUI ET DEMAIN n°
123, 2015 : p. 23-25 - fre, photo., ill.
Le laboratoire de biologie moléculaire de Vegenoc a développé des tests de détection moléculaire des agents
pathogènes responsables de certaines maladies de la tomate. L'utilisation de ces outils moléculaires contribue à une
meilleure maitrise des maladies affectant la production de tomates.
00116733 L

VACCARI (F P), MAIENZA (A), MIGLIETTA (F), BARONTI (S), DI LONARDO (S), (ET AL.) - IT/IBIMET CNR, IT/E
MACH FOUBDATION, IT/DISPAA, IT/CRA ABP, IT/AGT - BIOCHAR STIMULATES PLANT GROWTH BUT NOT
FRUIT YIELD OF PROCESSING TOMATO IN A FERTILE SOIL - AGRICULTURE ECOSYSTEMS AND
ENVIRONMENT 207 n° , 2015 : p. 163-170 - eng, graph., tabl., bibl.
00116776 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER TOMATES ET CONCOMBRES : PAS LOGÉS À LA MÊME ENSEIGNE - LINEAIRES n°
312, 2015 : p. 124-136 - fre, graph., photo., tabl.
La campagne tomate a été sauvée in extremis, mais le concombre n'a pas eu cette chance. Au sommaire de ce dossier
: introduction et tableau de bord (p. 124-125) ; le baromètre tomate du Ctifl (p. 126-128) ; les essais variétaux bio à la
station de Morlaix (p. 130-131) ; qu'est-ce que le coeur de boeuf (p. 132-133) ; les petits fruits concentrent l'innovation
tomate (p. 134-135) ; les producteurs de concombre français cherchent à retrouver une rentabilité (p. 136).
00116794 L

SABARATNAM (S), TRAQUAIR (J A) - CA/ABBOTSFORD AGRICULTURE CENTRE,
- MECHANISM OF
ANTAGONISM BY STREPTOMYCES GRISEOCARNEUS (STRAIN DI944) AGAINST FUNGAL PATHOGENS OF
GREENHOUSE-GROWN TOMATO TRANSPLANTS - CANADIAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 37 n° 2, 2015 :
p. 197-211 - eng, graph., tabl., bibl.
L’antagonisme par Streptomyces griseocarneus Benedict (souche Di944), une bactérie filamenteuse isolée de la
rhizosphère du plant de tomate de champ, a été étudié dans la culture et dans la rhizosphère de tomate pour
comprendre les mécanismes de répression de la fonte des semis et de la pourriture des racines chez les transplants de
tomate. La bactérie a inhibé Rhizoctonia solani Kühn les oomycètes pathogènes, Pythium et Phytophthora spp.,
Alternaria alternata, Botrytis cinerea, Fusarium oxysporum f. sp. lycopersici, F. oxysporum f. sp. radicislycopersici, F.
solani, Thielaviopsis basicola et Verticillium dahlia, mais pas les bactéries pathogènes de la tomate comme démontré
avec des essais biologiques par diffusion sur plaque de gélose.
Bulletin Biblio Automne 2015
225
00116807 B

MONCINI (L), PACHETTI (G) - TRICHODERMA SU POMODORO: EFFETTI SU RESA E QUALITA - INFORMATORE
AGRARIO (L') n° 26, 2015 : p. 48-51 - graph., ita, photo., tabl.
Influence du champignon Trichoderma, qui est un promoteur de la croissance naturelle des plantes, sur le rendement
et la qualité de la tomate destinée à la transformation.
00116814 B

TORRES (I), PEREZ PARIN (D), DE LA HABA (M J), (ET AL.) - FAST AND ACCURATE QUALITY ASSESSMENT OF
RAF TOMATOES USING NIRS TECHNOLOGY - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 915 - eng, photo., tabl.
Utilisation de la spectroscopie proche infrarouge pour évaluer la qualité interne et externe de la tomate Raf (couleur,
teneur en matières sèches solubles, teneurs en fructose et glucose, acidité titrable, teneurs en acide citrique et malique,
teneur en matière sèche). Comparaison des données obtenues avec un monochromateur et un spectrophotomètre à
matrice diodes.
00116817 B

CECILIA DO NASCIMENTO NUNES (M) - CORRELATIONS BETWEEN SUBJECTIVE QUALITY AND
PHYSICOCHEMICAL ATTRIBUTES OF FRESH FRUIT AND VEGETABLES - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 107 n° , 2015 : p. 43-54 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Etude des corrélations entre les données obtenues de l’évaluation subjective de qualité (couleur, fermeté,
dessèchement) et celles de l’évaluation physico-chimique (teneurs en anthocyanines, chlorophylle et acide ascorbique)
de fruits et légumes frais (myrtille, fraise, tomate, poivron, avocat) conservés dans des conditions d'entreposage
différentes (température, humidité et durée). Création d'un code couleur pour la fraise.
00116824 B

ARMSTRONG (H) - NATURE FRESH INVESTS IN LIGHTING FOR YEAR-ROUND PRODUCTION - CANADA'S
LARGEST BELL PEPPER AND TOMATO GROWER PUTS QUALITY BEFORE QUANTITY - IN GREENHOUSES 4 n°
3, 2015 : p. 23-25 - photo., eng
Nature Fresh Farms est un des plus grands producteurs de poivrons et de tomates au Canada. Informations sur la
gamme de variétés commercialisée, la traçabilité, l'installation de l'éclairage pour une production toute l'année, les
nouveautés mises en place pour promouvoir leurs produits dans les points de vente (distributeurs de tomates), la
création d’une mini-serre tractée pour éduquer le consommateur.
00116825 B

BEZEMER (J) - ENERGY COSTS DRIVE GROWER TO NEXT GENERATION GROWING - THEMAL IMAGING
CAMERA SHOWS UNEVEN TEMPERATURE DISTRIBUTION - IN GREENHOUSES 4 n° 3, 2015 : p. 30-31 - eng,
photo.
Témoignage d'un producteur néerlandais de tomates sur l'utilisation d'une caméra thermique pour remédier à une
mauvaise distribution de la chaleur dans la serre. La serre est conçue et équipée selon les principes du 'Next Generation
Growing'.
00116853 B

WANG (L), BALDWIN (E A), PLOTTO (A) - EFFECT OF METHYL SALICYLATE AND METHYL JASMONATE PRETREATMENT ON THE VOLATILE PROFILE IN TOMATO FRUIT SUBJECTED TO CHILLING TEMPERATURE POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 108 n° , 2015 : p. 28-38 - bibl., graph., tabl., eng
Effet d'un prétraitement au salicylate de méthyle et au méthyle-jasmonate sur le profil des composés volatiles de la
tomate au cours de l'entreposage à des températures qui peuvent causer des dommages. Seul le traitement au salicylate
de méthyle améliore l'arôme de la tomate.
Bulletin Biblio Automne 2015
226
00116883 L

GILLI (C), CAMPS (C), FLEURY (Y) - CH/AGROSCOPE - ECONOMIE D’ÉNERGIE POUR LA CULTURE DE
TOMATES EN SERRE AVEC LA DÉSHUMIDIFICATION PAR CONDENSATION - REVUE SUISSE DE VITICULTURE
ARBORICULTURE HORTICULTURE 47 n° 4, 2015 : p. 244-258 - fre, tabl., graph., photo., bibl.
La maîtrise de l’humidité dans la serre est un facteur critique car, au-dessous d’un déficit de saturation de 3 g d’eau
par kg d’air sec, l’air devient trop humide pour de bonnes conditions de culture, ce qui influe à la fois sur le
développement des maladies fongiques comme le botrytis et sur la croissance des plantes. Une humidité trop élevée
réduit la transpiration et donc le transport des nutriments. Pour éviter ces excès d’humidité, une mesure
traditionnellement pratiquée par les serristes est d’aérer et de chauffer la serre. Agroscope a comparé cette technique
traditionnelle avec une déshumidification par condensation en culture de tomates sur substrat. En 2013, le
déshumidificateur a permis une économie d’énergie de 15 %. En 2014, elle s’est élevée à 25 %. Aucune différence n’a
été mesurée entre les deux types de déshumidification dans la croissance des plantes, le rendement ou la qualité des
fruits.
00116902 B

LIU (J Z), LI (P P), MAO (H P) - CN/UNIV JIANGSU - MECHANICAL AND KINEMATIC MODELING OF ASSISTANT
VACUUM SUCKING AND PULLING OPERATION OF TOMATO FRUITS IN ROBOTIC HARVESTING TRANSACTIONS OF THE ASABE 58 n° 3, 2015 : p. 539-550 - bibl., eng, graph., photo., tabl.
Modélisation mécanique et cinématique de l’opération d’aspiration par le vide et de traction réalisée par un robot conçu
pour la récolte de tomates.
00117006 B

KHAN (T A), FARIDUDDIN (Q), YUSUF (M), AHMAD (A) - LOW-TEMPERATURE TRIGGERED VARIED
ANTIOXYDANT RESPONSES IN TOMATO - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 4, 2015 :
p. 329-343 - bibl., eng, graph.
Etude pour évaluer les réponses de plusieurs variétés de tomate cultivées en Inde afin de déterminer les plus
tolérantes ou les plus sensibles aux basses températures : une baisse de température provoque un ralentissement de la
croissance, une baisse de la teneur en chlorophylle et du taux de photosynthèse ainsi qu’une augmentation de l’activité
antioxydante chez toutes les variétés.
00117033 L

MORAUF (C), STEINKELLNER (S) - AT/UNIV TULLN - FUSARIUM OXYSPORUM F. SP. LYCOPERSICI AND
COMPOST AFFECT TOMATO ROOT MORPHOLOGY - EUROPEAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 143 n° 2,
2015 : p. 385-398 - eng, photo., tabl., bibl.
00117071 B

TARANTINO (E), LOPS (F), DISCIGLIO (G), (ET AL.) - CONTENERE PHELIPHANCHE RAMOSA SU POMODORO
DA INDUSTRIA - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 33, 2015 : p. 68- 71 - ita, photo., tabl., graph.
Etude pour évaluer l’efficacité de plusieurs méthodes de lutte contre la plante parasite nuisible l’orobanche rameuse
(Phelipanche ramosa) en culture de tomate d'industrie.
00117118 B

ULLAH (Z), JAVED (N), KHAN (S A), (ET AL.) - EFFICACY OF BIOPESTICIDES FOR MANAGEMENT OF ROOT
KNOT NEMATODE ON TOMATO - INTERNATIONAL JOURNAL OF VEGETABLE SCIENCE 21 n° 3, 2015 : p. 215-222
- bibl., eng, graph.
Etude en laboratoire ou en conditions réelles pour évaluer l’influence de biopesticides (l'abamectine, l'emamectine et le
biosal) sur l’éclosion des œufs et la mortalité des larves du stade J2 du nématode Meloidogne incognita dans une culture
de tomate. L’abamectine s’est montré le plus efficace contre ce nématode phytophage.
00117143 B

VINCENT (M) - CH/AGROSCOPE - UNE NOUVELLE RACE DE CHAMPIGNONS BRISE LA RESISTANCE A LA
CLADOSPORIOSE - GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE) n° 5, 2015 : p. 23 - fre, ill.
Agroscope a identifié une nouvelle race de champignons dans des tomates contaminées par la cladosporiose. Cette
race brise la résistance de nombreuses variétés à la maladie.
Bulletin Biblio Automne 2015
227
00117145 B

GILLI (C), CAMPS (C), FLEURY (Y) - CH/AGROSCOPE - TOMATES : ECONOMIES D'ENERGIE GRACE A LA
DESHUMIDIFICATION PAR CONDENSATION - GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE) n° 5, 2015 : p. 31 - fre, tabl.
L'utilisation d'un déshumidificateur thermodynamique dans la serre permet d'économiser jusqu'à 25% d'énergie en
culture de tomates.
00115487 B

CRUZ MENDIVIL (A), LOPEZ VALENZUELA (J A), CALDERON VAZQUEZ (C L), (ET AL.) - MX/UNIV AUTONOMA DE
SINALOA, MX/FCQB UAS CULIACAN, MX/UNIDAD SINALOA GUASAVE - TRANSCRIPTIONAL CHANGES
ASSOCIATED WITH CHILLING TOLERANCE AND SUSCEPTIBILITY IN MICRO-TOM TOMATO FRUIT USING RNASEQ - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 141-151 - bibl., eng, graph., ill., tabl.
Etude des changements transcriptionnels associés à la tolérance et la sensibilité au froid de la tomate cerise "MicroTom" à l’aide du séquençage de l’ARN : identification de l’expression génétique de la tomate suite à un choc thermique
(traitement à l'eau chaude), pendant l’entreposage frigorifique et au cours de la maturation.
00115790 B

DING (Y), SHENG (J), LI (S), (ET AL.) - THE ROLE OF GIBBERELLINS IN THE MITIGATION OF CHILLING INJURY
IN CHERRY TOMATO (SOLANUM LYCOPERSICUM L.) FRUIT - POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY
101 n° , 2015 : p. 88-95 - bibl., eng, graph.
Etude du rôle des gibbérellines dans la réduction des dégâts dus au froid sur tomate cerise au cours de l’entreposage
frigorifique.
00116445 B

NICOTRA (G) - SPECIALE POMODORO DA MENSA : LE TIPOLOGIE PIU STRATEGICHE - POMODORI "PICCOLI":
SEMPRE PIU VARIETA DISPONIBILI - INFORMATORE AGRARIO (L') n° 11, 2015 : p. 43-45 - graph., ita, photo.
Description des principales variétés de tomate cerise cultivées et consommées en Sicile (allongée, cocktail, grappes,
coeur de bœuf, italienne, datterino) et évolution de la production de chaque type entre 2012 et 2014.
00117100 L

WANG (W), MA (X), ZOU (M), JIANG (P), HU (W), LI (J), ZHI (Z), CHEN (J), LI (S), DING (T), YE (X), LIU (D) - CN/UNIV
ZHEJIANG - EFFECTS OF ULTRASOUND ON SPOILAGE MICROORGANISMS, QUALITY, AND ANTIOXIDANT
CAPACITY OF POSTHARVEST CHERRY TOMATOES - JOURNAL OF FOOD SCIENCE 80 n° 10, 2015 : p. c2117c2126 - eng, graph., tabl., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
228
Truffe
00116096 B
SANTINELLI (M), PINATEL (A), BOURGOGNE (D), TOURRETTE (J F), TABOURET (P) - FR/FRT PACA, FR/CRA
PACA, FR/CRPF - LA PROVENCE DE LA TRUFFE - FR/CA 13, FR/FEDERATION REGIONALE DES
TRUFFICULTEURS - 2014 : 34 p. - L CHAMP 98 - fre, graph., photo.
Le document présente la truffe, son cycle biologique, les plants mycorhizés certifiés, les pépinières contrôlées, les
principales truffes de la région PACA et la profession de trufficulteur.
00116583 B

LE TACON (F) - NECESSITE DE PRENDRE EN COMPTE LES RESERVES EN EAU UTILE DU SOL DANS LE CHOIX
DES SITES POUR LA PLANTATION DE NOUVELLES TRUFFIERES A TUBER MELANOSPORUM TRUFFICULTEUR FRANCAIS (LE) n° 91, 2015 : p. 11-15 - fre, bibl., graph., ill.
L'article rappelle les termes qui interviennent dans le bilan hydrique et précise la manière dont les réserves en eau utile
des sols peuvent être évaluées et comment elles peuvent intervenir dans le bilan hydrique. Les réserves d'eau ne sont
que rarement prises en compte dans le choix d'un sol pour l'installation d'une plantation. Elles jouent pourtant un rôle
essentiel dans le bilan hydrique et ne peuvent plus être modifiées après le choix du site de plantation.
00116613 B

LE TACON (F), OLIVIER (J M) - QUELQUES CONCLUSIONS PRATIQUES POUR LE CHOIX ET LA GESTION DES
SOLS DES TRUFFIÈRES A T. MELANOSPORUM - TRUFFICULTEUR FRANCAIS (LE) n° 90, 2015 : p. 8 - fre
00116615 B

OLIVIER (J M), COURVOISIER (M) - EXPERIMENTATION : DES RESULTATS TRES CONCRETS GRACE AUX
CONTRATS ETAT-REGION 2007-2014 - TRUFFICULTEUR FRANCAIS (LE) n° 90, 2015 : p. 11-14 - fre, photo.
Les contrats de plan Etat-Région ont permis la construction d'un réseau national d'expérimentation consacré à la truffe
noire et aux espèces de diversification de la filière. L'article présente l'organisation et le fonctionnement du réseau et
établit un bilan technique.
Bulletin Biblio Automne 2015
229
Biotechnologies
00115525 P
SCHENK (A) - BE/VLAAMS CENTRUM BEWARING TUINBOUWPRODUCTEN HEVERLEE - EEN HELDER ZICHT OP
LICHT - PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 : p. 32-33 - dut, graph., photo.
Les néons LED permettent de réaliser des économies d'énergie, intrinsèquement et, en plus, parce que, par rapport
aux néons classiques, moitié moins de lampes suffisent pour fournir la même quantité de lumière. Attention à tenir
compte de l'usure des LED (70% ou 80% de la puissance en fin de vie). Autre facteur à prendre en compte : l'éclairage
influence la perception de la couleur du produit, ce qui est très important dans les locaux d'agréage ou de tri.
00115607 L

PATEL (J S), BRENNAN (M S), KHAN (A), ALI (G S) - US/UNIV FLORIDA - IMPLEMENTATION OF LOOP-MEDIATED
ISOTHERMAL AMPLIFICATION METHODS IN LATERAL FLOW DEVICES FOR THE DETECTION OF
RHIZOCTONIA SOLANI - CANADIAN JOURNAL OF PLANT PATHOLOGY 37 n° 1, 2015 : p. 118-129 - eng, tabl., ill.,
photo., graph., bibl.
La méthode LAMP-LFD a permis de détecter R. solani avec succès dans des tissus végétaux infectés. La méthode
présentée dans cet article est simple et rapide et se compare à la PCR quantitative en temps réel. Elle permet d’identifier
R. solani sur le terrain, dans des échantillons de végétaux infectés, des semences, des boutures, ainsi que dans des
échantillons de sol.
00115736 B

TWOMEY (U) - GB/EAST MALLING RES - TACKLING HORTICULTURAL PROBLEMS AT THE DNA LEVEL EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE n° 3, 2015 : p. 28-29 - eng, photo.
Utilisation des technologies d’ADN au sein d’East Malling Research (Royaume-Uni) pour l'amélioration du matériel
végétal et la protection des cultures : analyse d’empreinte de l’ADN, Sélection Assistée par Marqueurs (SAM), détection
et diagnostic des bioagresseurs.
00115972 L

PALACIO BIELSA (A), LOPEZ SORIANO (P), BUHLMANN (A), (ET AL.) - ES/CENTRO INVESTIGACION TEC
AGROALIM DE ARAGON, ES/INST VALENCIANO INVESTIG AGR, CH/AGROSCOPE, (ET AL.) - EVALUATION OF A
REAL-TIME PCR AND A LOOP-MEDIATED ISOTHERMAL AMPLIFICATION FOR DETECTION OF XANTHOMONAS
ARBORICOLA PV. PRUNI IN PLANT TISSUE SAMPLES - JOURNAL OF MICROBIOLOGICAL METHODS 112 n° ,
2015 : p. 36-39 - eng, tabl., bibl.
00116294 P

MARTIN (J), AMIOT CARLIN (M J) - PHYTOMICRONUTRIMENTS : L'UNIVERS DES POSSIBLES - VEGETABLE n°
319, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
A l'occasion d'un Carrefour de l'Innovation Agrochimique (CIAG), l'INRA a mis l'accent sur les phytomicronutriments.
Dans une interview, Marie-Jo Amiot-Carlin, directrice adjointe de l'unité Nutrition, obésité et risque thrombotique à
l'INRA, fait le point sur ces molécules, largement présentes dans les fruits et légumes et faisant l'objet de nombreuses
publications au niveau de la recherche médicale.
00116309 L

ZHOU (X), LIU (Y) - CN/HENAN IST OF SCIENCE AND TECHNOLOGY - HYBRIDIZATION BY GRAFTING : A NEW
PERSPECTIVE ? - HORTSCIENCE 50 n° 4, 2015 : p. 520-521 - eng, bibl.
00116930 P, L

BEAUTRU (A) - QUAND LA NÉBULISATION DEVIENT CONNECTÉE - LINEAIRES n° 316, 2015 : p. 117 - fre, photo.
Areco vient de présenter Nébuléco, un système de nébulisation flexible, mobile et économe en eau. Le module est
pilotable depuis une tablette Android (fournie) ou un ordinateur connectés au wifi du magasin.
Bulletin Biblio Automne 2015
230
Environnement & Pollutions
00114173 L, B

JEFFERY (S), GARDI (C), JONES (J), (ET AL.), (ED) - EUR/JRC - ATLAS EUROPEEN DE LA BIODIVERSITE DES
SOLS - ED 2013 - EUR/OFFICE DES PUBLICATIONS - 2013 : 128 p. - FI-LX 7, FI-B, CLIM SOL 171 - fre, carte, graph.,
ill., photo., tabl., bibl.
Cet ouvrage a pour objectif de permettre aux non-spécialistes d’accéder aux informations du monde invisible des sols.
La première partie de ce livre fournit une vue d’ensemble de l’environnement souterrain et des organismes du sol, de
leurs rôles dans les fonctions des écosystèmes et les cycles biogéochimiques globaux, et de leur importance, notamment
économique, pour les activités humaines. La seconde partie est une « Encyclopédie de la Biodiversité du Sol ».
Commençant avec les plus petits organismes comme les bactéries, cette partie présente l’ensemble des groupes
taxonomiques présents dans le sol comme les champignons, les nématodes, les insectes et la macro-faune pour illustrer
l’étonnante diversité de la vie dans le sol.
00114264 B

FR/CA 34 - LES HAIES AGRICOLES : INTERETS, CHOIX ET PLANTATION - FR/CA 34 - 2013 : encart - ENV 92 - fre,
carte, tabl.
Support technique du Guide technique des pratiques favorables à la biodiversité en agriculture. Fiche explicative sur la
plantation des haies.
00114271 B

VERT (J), SCHALLER (N), VILLIEN (C) - FR/CENTRE D'ETUDES ET DE PROSPECTIVE - AGRICULTURE, FORET,
CLIMAT : VERS UNE STRATEGIE D'ADAPTATION - FR/CENTRE D'ETUDES ET DE PROSPECTIVE - 2013 : 227 p. ENV 96, FI-B - fre, bibl., graph., tabl.
La prospective AFClim vise à donner à voir de manière concrète les principaux effets du changement climatique sur
l’agriculture et la forêt en France métropolitaine, à réfléchir aux stratégies d’adaptation possibles et à sensibiliser
l’ensemble des acteurs concernés. Des études de cas prospectives ont ainsi été conduites, pour analyser non seulement
les changements du climat local, mais aussi les caractéristiques techniques et environnementales qui joueront dans
l’adaptation des systèmes de production. Mais l’adaptation n’est pas seulement une affaire de technique : elle mobilisera
aussi des facteurs sociaux, économiques, culturels et humains. Pour prendre en compte ces différents moteurs et freins
à l’adaptation, une seconde phase du travail a consisté à élaborer des scénarios de contexte socio-économique et à les
confronter aux hypothèses d’adaptation formulées dans chaque étude de cas.
00114295 B, L

DK/EUROPEAN ENVIRONMENT AGENCY - EUROPEAN BAT POPULATION TRENDS : A PROTOTYPE
BIODIVERSITY INDICATOR - DK/EUROPEAN ENVIRONMENT AGENCY - n° 19, 2013 : 61 p. - BIO CT 157, FI-LX 7
- eng, graph., carte, tabl., bibl., photo. - Technical Report
00114440 L

DONG (Z), PAN (Z), AN (P), WANG (L), ZHANG (J), HE (D), HAN (H), PAN (X) - CN/COLLEGE OF RESOURCES AND
ENV SCIENCE, CNKEY ECOLOGY AND ENV STATION MIN AGR - A NOVEL METHOD FOR QUANTITATIVELY
EVALUATING AGRICULTURAL VULNERABILITY TO CLIMATE CHANGE - ECOLOGICAL INDICATORS 48 n° ,
2015 : p. 49-54 - eng, graph., bibl.
00115014 L

FR/CGAAER - CONTROVERSE DOCUMENTEE A PROPOS DE QUELQUES IDEES RECUES SUR
L’AGRICULTURE, L’ALIMENTATION ET LA FORET - RAPPORTS DU CGAAER - FR/CGAAER - 2014 : 5 cahiers fre, bibl.
« En politique, ce qui est cru est plus important que ce qui est vrai » disait Talleyrand. Pour autant, il n’est pas interdit,
face à des « idées reçues », de proposer des observations et des points de vue documentés qui confirment, atténuent
ou infirment ces idées reçues. Cinq idées reçues sont débattues dans ces controverses : Nous ne pourrons pas nourrir le
monde en 2050/ La PAC coûte trop cher, elle doit tourner le dos au productivisme/ Les agriculteurs portent atteinte à
l’environnement/ On mangeait mieux avant/ Les forêts disparaissent, elles sont trop exploitées. Les « points de vue »
documentés sur ces cinq idées reçues seront présentés successivement en cinq épisodes dans cinq numéros de la Lettre
du CGAAER de février à novembre 2014.
Bulletin Biblio Automne 2015
231
00115169 P

VILLIEN (C), POUX (X), POINTEREAU (P) - FR/CENTRE D'ETUDES ET DE PROSPECTIVE, FR/ASCA RGTE,
FR/SOLAGRO - L’AGRICULTURE A « HAUTE VALEUR NATURELLE » EN FRANCE METROPOLITAINE - UN
INDICATEUR POUR LE SUIVI DE LA BIODIVERSITE ET L’EVALUATION DE LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT
RURAL - ANALYSE n° 75, 2014 : 4 p. - fre, carte, graph., ill.
Le concept de « Haute Valeur Naturelle » (HVN) rassemble les formes d’agriculture dont les pratiques ont en commun
de favoriser une grande richesse écologique. Ce concept met en avant la nécessité de conserver les systèmes de
production susceptibles d’assurer le maintien de cette diversité biologique. Bien que ces systèmes soient très variés, ils
associent tous trois caractéristiques : une faible utilisation d’intrants, une forte diversité du couvert végétal et une part
élevée de végétation dite « semi-naturelle ». La qualification et la quantification de l’importance de l’agriculture HVN,
dans chaque État membre, sont indispensables au suivi et à l’évaluation de la politique européenne de développement
rural (deuxième pilier de la PAC). Les principaux résultats d’une étude commanditée par le ministère de l’Agriculture sur
ce sujet, et présentés dans cette note, montrent que les systèmes de production d’élevage herbager extensif constituent
l’essentiel de l’agriculture HVN en France métropolitaine. Selon l’indicateur élaboré dans le cadre de ces travaux,
l’agriculture HVN représentait en 2010 environ 5 millions d’hectares, soit 18 % de la surface agricole utile.
00115218 L

POTIER (D) - FR/DEPUTE 54 - PESTICIDES ET AGRO-ECOLOGIE : LES CHAMPS DU POSSIBLE - RAPPORT AU
PREMIER MINISTRE - 2014 : 251 p. - fre, graph., tabl., photo., ill., carte, bibl.
La 1ère partie du rapport présente un diagnostic sur l’évolution des enjeux et du contexte, ainsi qu’un bilan d’étape du
plan Ecophyto. La mission réaffirme le caractère indissociable des objectifs de réduction d’usage et de maîtrise des
risques. La 2ème partie du rapport présente les recommandations et propositions qui découlent de ce diagnostic. La
3ème partie du rapport porte sur la mise en œuvre du plan. Elle est centrée sur l’idée d’accroître la cohérence de la
stratégie agro-écologique pour la France. La mission propose une nouvelle structuration du plan, selon 6 axes dédiés :
au changement des pratiques et à son accompagnement ; à la recherche et à l’innovation ; à la maîtrise des risques et
impacts ; aux politiques publiques, territoires et filières ; aux jardins et espaces à vocation publique ; à l’observatoire et
à la communication, pour nourrir un débat citoyen fertile.
00115373 L

CAMPOS (E V R), DE OLIVEIRA (J L), FRACETO (L F), SINGH (B) - BR/UNESP, IN/UNIV HIMACHAL PRADESH POLYSACCHARIDES AS SAFER RELEASE SYSTEMS FOR AGROCHEMICALS - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE
DEVELOPMENT 35 n° 1, 2015 : p. 47-66 - eng, tabl., ill., bibl.
00115374 L

LEMANCEAU (P), MARON (P A), MAZURIER (S), MOUGEL (C), PIVATO (B), PLASSART (P), RANJARD (L),
REVELLIN (C), TARDY (V), WIPF (D) - FR/INRA, FR/UNIV BOURGOGNE - UNDERSTANDING AND MANAGING
SOIL BIODIVERSITY : A MAJOR CHALLENGE IN AGROECOLOGY - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE
DEVELOPMENT 35 n° 1, 2015 : p. 67-81 - eng, photo., ill., graph., bibl.
00115376 L

HENNERON (L), BERNARD (L), HEDDE (M), PELOSI (C), VILLENAVE (C), CHENU (C), BERTRAND (M), GIRARDIN
(C), BLANCHART (E) - FR/IRD, FR/INRA, FR/ELISOL, FR/AGROPARISTECH - FOURTEEN YEARS OF EVIDENCE
FOR POSITIVE EFFECTS OF CONSERVATION AGRICULTURE AND ORGANIC FARMING ON SOIL LIFE AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 1, 2015 : p. 169-181 - eng, photo., tabl., bibl.
00115633 L

MARTIN (K), SAUERBORN (J) - DE/UNIV HOHENHEIM - AGROECOLOGY - DE/SPRINGER - 2013 : 338 p. - FI-LX 7 eng, carte, graph., ill., tabl., bibl.
00115709 B, L, P

ALBERT (B), BRAJEUL (E) - FR/CTIFL - SYMPOSIUM ANNUEL BENELUX SHS 2014 - HORTICULTURE : GUIDER
LES PLANTES ET LES RELIER AUX HOMMES - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 11-12 - fre, ill., photo.
Environ 80 personnes, principalement des Néerlandais, étaient présentes au symposium annuel de la Société des
Sciences Horticoles du Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), qui s’est tenu à l’université des sciences appliquées
Inholland de Delft. L’édition 2014 avait pour sujet l’horticulture, et pour objectif de réunir les scientifiques et
professionnels du secteur autour du thème « Guider les plantes et les relier aux hommes » (Steering plants and
connecting them to people).
Bulletin Biblio Automne 2015
232
00115872 L

AGUILERA (E), GUZMAN (G), ALONSO (A) - ES/UNIV PABLO DE OLAVIDE - GREENHOUSE GAS EMISSIONS
FROM CONVENTIONAL AND ORGANIC CROPPING SYSTEMS IN SPAIN. I. HERBACEOUS CROPS - AGRONOMY
FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 713-724 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00115873 L

AGUILERA (E), GUZMAN (G), ALONSO (A) - ES/UNIV PABLO DE OLAVIDE - GREENHOUSE GAS EMISSIONS
FROM CONVENTIONAL AND ORGANIC CROPPING SYSTEMS IN SPAIN. II. FRUIT TREE ORCHARDS AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 2, 2015 : p. 725-735 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
00115970 L

CANET (A), SCHREIBER (K) - FR/ASS FR AGROFORESTERIE - LA COUVERTURE VEGETALE DES SOLS ET LES
PRATIQUES AGROFORESTIERES, AU SERVICE DE TERRITOIRES PRODUCTIFS ET DURABLES - FR/ASS FR
AGROFORESTERIE, FR/INST AGR DURABLE, FR/ARBRE ET PAYSAGE 32 - 2015 : 21 p. - fre, photo., ill., tabl.,
graph., bibl.
L'agroforesterie « intégrée » tente de valoriser au mieux les trois dimensions de l’espace, dans l’aérien comme dans le
souterrain. Cette agriculture naissante permet le développement d’un sol vivant. C’est une véritable révolution technique
par les plantes qui se met en marche, dans laquelle l’arbre prend une nouvelle place : celle de climatiseur et de
régulateur de l’ensemble des flux biogéochimiques. Plaquette de présentation.
00116051 L

URRUTY (N), BOIFFIN (J), GUYOMARD (H), DEVEAUD (T) - FR/INRA - USAGE DES PESTICIDES EN
AGRICULTURE : EFFETS DES CHANGEMENTS D’USAGE DES SOLS SUR LES VARIATIONS DE L’INDICATEUR
NODU - NOTES ET ETUDES SOCIO ECONOMIQUES n° 39, 2015 : p. 165-185 - fre, tabl., bibl.
D’après le suivi de l’indicateur NODU, la consommation française de produits phytosanitaires a peu évolué entre 2008
et 2012 avec cependant des variations interannuelles relativement importantes. Dans cet article, les auteurs estiment
puis analysent l’effet des changements d’usage des terres sur l’évolution du NODU de 1989 à 2012. À cette fin, ils ont
développé une méthode d’estimation visant à relier le NODU aux changements d’usage des terres. Les résultats
montrent que ces derniers ont eu peu d’impact sur le NODU de 2008 à 2012, les changements ayant eu principalement
lieu à travers des substitutions entre cultures à intensité de consommation de pesticides voisine. Sur une plus longue
période, les substitutions ont été différentes et leur impact sur l’utilisation globale des pesticides, plus important.
00116229 P

HARZIG (J) - PROMOUVOIR L'AGRICULTURE ECOLOGIQUEMENT INTENSIVE - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 4-5
- fre, photo.
"Dotée d'un objectif politique fort, la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt du 13 octobre 2014
présente des dispositions importantes, dont l'architecture est vouée à donner une nouvelle orientation au développement
agricole français. Associé au Cabinet d'avocats Racine, Bruno Néouze est expert des questions relatives à l'agriculture et
aux filières agroalimentaires." Jean Harzig décortique avec lui les dispositions majeures de ce texte.
00116467 L

FR/FRANCEAGRIMER - VALORISATION DES DECHETS
FRANCEAGRIMER (LES) n° 3, 2015 : 16 p. - fre, carte, graph.
VERTS
EN
FRANCE
-
SYNTHESES
DE
Synthèse de l’étude réalisée par E&E Consultant et SOLAGRO pour le compte de FranceAgriMer. La présente étude
vise, à l’échelle métropolitaine, à : - développer un cadre d’analyse spécifique sur les déchets verts, faisant encore
défaut, afin de dresser une analyse régionale des flux de déchets depuis le gisement jusqu’à la valorisation, en fonction
des types d’habitats et des saisons ; - parfaire la compréhension des schémas de valorisation des déchets verts et des
jeux d’acteurs associés, incluant les aspects temporels, géographiques et comportementaux. Les déchets verts sont
définis comme étant des déchets d’origine végétale, issus de l’entretien d’espaces publics ou privés (entreprises ou
particuliers).
00116500 L

BRETAGNOLLE (V), GABA (S) - FR/CNRS, FR/INRA - WEEDS FOR BEES ? A REVIEW - AGRONOMY FOR
SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 891-909 - eng, photo., ill., bibl.
00116501 L

BEDOUSSAC (L), JOURNET (E P), JUSTES (E), HAUGGAARD NIELSEN (H), NAUDIN (C), CORRE HELLOU (G),
JENSEN (E S), PRIEUR (L) - FR/INRA, FR/CNRS, DK/UNIV ROSKILDE, FR/UNIV LUNAM, SE/UNIV ALNARP,
FR/CREAB MIDI PYRENEES - ECOLOGICAL PRINCIPLES UNDERLYING THE INCREASE OF PRODUCTIVITY
ACHIEVED BY CEREAL-GRAIN LEGUME INTERCROPS IN ORGANIC FARMING. A REVIEW - AGRONOMY FOR
SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 911-935 - eng, tabl., photo., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
233
00116504 L

MEMMAH (M M), LESCOURRET (F), YAO (X), LAVIGNE (C) - FR/INRA, GB/CERCIA - METAHEURISTICS FOR
AGRICULTURAL LAND USE OPTIMIZATION. A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n°
3, 2015 : p. 975-998 - eng, graph., photo., bibl.
00116505 L

DOLLINGER (J), DAGES (C), BAILLY (J S), LAGACHERIE (P), VOLTZ (M) - FR/INRA, FR/AGROPARISTECH MANAGING DITCHES FOR AGROECOLOGICAL ENGINEERING OF LANDSCAPE. A REVIEW - AGRONOMY FOR
SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 999-1020 - eng, photo., ill., tabl., bibl.
00116508 L

BENCKISER (G), SCHARTEL (T), WEISKE (A) - DE/INST FOR APPLIED AND SOILMICROBIOLOGY,
DE/CHEMISCHES UND MIKROBIOLOGISCHES INST, DE/OEKOP - CONTROL OF NO3- AND N2O EMISSIONS IN
AGROECOSYSTEMS : A REVIEW - AGRONOMY FOR SUSTAINABLE DEVELOPMENT 35 n° 3, 2015 : p. 1059-1074
- eng, tabl., graph., photo., ill., bibl.
00116518 L, B

EGLIN (T), TREVISIOL (A), (COORD) - FR/ADEME - AGRICULTURE ET ENVIRONNEMENT - DES PRATIQUES
CLEFS POUR LA PRESERVATION DU CLIMAT, DES SOLS ET DE L’AIR, ET LES ECONOMIES D’ENERGIE - DIX
FICHES POUR ACCOMPAGNER LA TRANSITION AGRO-ECOLOGIQUE - FR/ADEME - n° 8125, 2015 : 125 p. - FILX 8, ENV 99 - fre, ill., carte, photo., graph., tabl., bibl. - Connaître Pour Agir
Les études menées par l’ADEME et ses partenaires (dont le Ctifl) ont mis en évidence un réel potentiel d’amélioration
de la performance environnementale de l’agriculture à horizon 2030. Neuf leviers d’actions, regroupant un ensemble de
pratiques applicables aux exploitations agricoles ont ainsi été identifiés et déclinés dans une collection de fiches. Une
dixième fiche "Trajectoires d'agriculteurs" complète le jeu en illustrant l'introduction progressive de ces pratiques dans
les exploitations agricoles. Brochure Réf. 8125 téléchargeable sur www.ademe.fr/mediatheque
00116561 B

ARTHUR (L), LEMAIRE (M) - LES CHAUVES-SOURIS DE FRANCE, BELGIQUE, LUXEMBOURG ET SUISSE FR/MNHN, FR/BIOTOPE - 2015 : 544 p. - ENV 98 - fre, photo., carte, bibl., ill. - Collection Parthénope
Cet ouvrage recense de nombreuses informations issues d’observations récentes effectuées par des chiroptérologues.
34 espèces de France, Belgique, Luxembourg et Suisse font l’objet de monographies détaillées avec des cartes de
répartition, sonogrammes, etc. Au sommaire : 1. Les chauves-souris dans le règne animal - 2. Biogéographie et écologie
: origine et mise en place des espèces en Europe - 3. Biologie - 4. Les chauves-souris et l’homme : la chauve-souris vue
par l’homme - 5. Cahier d’identification : clés détaillées, avec plusieurs niveaux de lecture - 6. Monographies détaillées
de chacune des espèces, avec leur carte de distribution.
00116642 L

LE CORRE (M) - ARAIGNEES - CHASSE A COURRE DANS LES VERGERS - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
352, 2015 : p. 46-47 - fre, photo., bibl.
Les araignées sont des auxiliaires polyphages dont l'impact sur la régulation des ravageurs tend à se préciser grâce à
de nouvelles techniques bio-moléculaires. D'après plusieurs publications du Ctifl.
00116693 L

THIOLLET SCHOLTUS (M), BOCKSTALLER - FR/INRA - USING INDICATORS TO ASSESS THE ENVIRONMENTAL
IMPACTS OF WINE GROWINGACTIVITY : THE INDIGO®METHOD - EUROPEAN JOURNAL OF AGRONOMY 62 n° ,
2015 : p. 13-25 - fre, graph., tabl., bibl.
00117128 L

TOUCHALEAUME (F), MARTIN CLOSAS (L), ANGELLIER COUSSY (H), CHEVILLARD (A), CESAR (G), GONTARD
(N), GASTALDI (E) - FR/INRA, ES/UNIV LLEIDA, FR/SERPBIO - PERFORMANCE AND ENVIRONMENTAL IMPACT
OF BIODEGRADABLE POLYMERS AS AGRICULTURAL MULCHING FILMS - CHEMOSPHERE 144 n° , 2016 : p.
433-439 - eng, graph., tabl., bibl.
00117136 B

GATE (P) - FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL - CHANGEMENT CLIMATIQUE : DES SOLUTIONS EFFICACES
POUR GÉRER DE NOUVEAUX IMPACTS - PERSPECTIVES AGRICOLES n° 426, 2015 : p. 33-36 - fre, photo., tabl.
Les bouleversements climatiques ont des conséquences de plus en plus imprévisibles, variables selon les régions et les
cultures. Des solutions existent néanmoins pour réduire leurs impacts. Elles donnent à l'agriculture l'opportunité d'être
un acteur majeur dans la lutte contre le réchauffement global.
Bulletin Biblio Automne 2015
234
00117140 B

EPPENBERGE (D) - L'AUTOCONSOMMATION D'ENERGIE SOLAIRE EST RENTABLE - GEMUSEBAU (DER) /
MARAICHER (LE) n° 4, 2015 : p. 19 - fre, photo.
Même sans rétribution à prix coutant du courant injecté, la production d'électricité solaire est rentable si
l'autoconsommation est élevée.
Bulletin Biblio Automne 2015
235
Post récolte & Conditionnement
00115388 B

CAO (J), LI (X), WU (K), (ET AL.) - CN/UNIV BEIJING - PREPARATION OF A NOVEL PDCL2-CUSO4-BASED
ETHYLENE SCAVENGER SUPPORTED BY ACIDIFIED ACTIVATED CARBON POWDER AND ITS EFFECTS ON
QUALITY AND ETHYLENE METABOLISM OF BROCCOLI DURING SHELF-LIFE - POSTHARVEST BIOLOGY AND
TECHNOLOGY 99 n° , 2015 : p. 50-57 - bibl., eng, graph.
Mise au point d’un absorbeur d’éthylène à base de palladium et de cuivre avec de la poudre de charbon actif acidifié
pour étudier ses caractéristiques sur l’absorption d’éthylène. Etude des effets sur la qualité et le métabolisme de
l’éthylène du brocoli au cours de la conservation à température ambiante.
00115525 P
SCHENK (A) - BE/VLAAMS CENTRUM BEWARING TUINBOUWPRODUCTEN HEVERLEE - EEN HELDER ZICHT OP
LICHT - PROEFTUIN NIEUWS n° 3, 2015 : p. 32-33 - dut, graph., photo.
Les néons LED permettent de réaliser des économies d'énergie, intrinsèquement et, en plus, parce que, par rapport
aux néons classiques, moitié moins de lampes suffisent pour fournir la même quantité de lumière. Attention à tenir
compte de l'usure des LED (70% ou 80% de la puissance en fin de vie). Autre facteur à prendre en compte : l'éclairage
influence la perception de la couleur du produit, ce qui est très important dans les locaux d'agréage ou de tri.
00115777 P
SCHENK (A), BESSEMANS (N), VERBOVEN (P), NICOLAI (B), TSIGE (A A) - BE/VLAAMS CENTRUM BEWARING
TUINBOUWPRODUCTEN HEVERLEE, BE/UNIV LEUVEN - VENTILEREN : KAN HET MET MINDER ENERGIE? PROEFTUIN NIEUWS n° 4, 2015 : p. 26-27 - dut, graph., photo., tabl.
Dans le cadre du projet "Réfrigération de fruits et légumes économe en énergie", l'une des pistes les plus évidentes est
la réduction du taux de renouvellement d'air puisque, une fois le produit réfrigéré, l'aération représente la moitié de la
consommation énergétique. Autre voie possible : ne pas réfrigérer aux moments où l'énergie coûte cher. Tout cela bien
sûr sans compromettre la qualité du produit conservé.
00115883 L

DUBON (V), LE CORRE (M) - DES STATIONS EN MOUVEMENT - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
349, 2015 : p. 26-33 - fre, photo.
Dossier sur les dernières innovations technologiques en station de conditionnement.
00116085 L

LEVEQUE (O) - CONSERVATION - CES AVANCEES POUR MIEUX STOCKER - ARBORICULTURE FRUITIERE (L')
n° HS MAI, 2015 : p. 26-28 - fre, photo.
Economies d'énergie au stockage, gestion des très faibles teneurs en oxygène, enjeux sanitaires et phytosanitaires.
Ces dernières années, les bonnes pratiques en conservation des fruits se sont développées, mais les attentes sur la
garantie du maintien de la qualité restent grandes. Les travaux de recherche vont dans ce sens. Interviews de Claude
Coureau, Vincent Mathieu-Hurtiger, notamment.
00116279 L

GLOWACZ (M), COLGAN (R), REES (D) - GB/UNIV GREENWICH - THE USE OF OZONE TO EXTEND THE SHELFLIFE AND MAINTAIN QUALITY OF FRESH PRODUCE - JOURNAL OF THE SCIENCE OF FOOD AND
AGRICULTURE 95 n° 4, 2015 : p. 662-671 - eng, graph., tabl., bibl.
00116284 L

WILLS (R B H), GOLDING (J B) - AU/UNIV NEWCASTLE, AU/NSW DPT OF PRIMARY INDUSTRIES - REDUCTION
OF ENERGY USAGE IN POSTHARVEST HORTICULTURE THROUGH MANAGEMENT OF ETHYLENE - JOURNAL
OF THE SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 7, 2015 : p. 1379-1384 - eng, graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
236
00116475 P, B, L

VAYSSE (P), REYNIER (P), GRANADO (C), LE BARBER (F) - FR/CTIFL, FR/AOPN FRAISES DE FRANCE, FR/IUT
BREST - QUALITÉ DE LA FRAISE GARIGUETTE - SUIVI DE LA STATION JUSQU'AU POINT DE VENTE - INFOS
CTIFL n° 312, 2015 : p. 23-29 - fre, graph., photo., bibl.
L’AOPn Fraises de France a souhaité pouvoir bien caractériser différents itinéraires post-récoltes depuis la station
jusqu’au point de vente afin de préserver au mieux les qualités initiales du produit. Aussi, le Ctifl a réalisé un suivi
qualitatif des lots de la variété Gariguette pendant la saison de commercialisation sur les critères physicochimiques,
sensoriels et de tenue du produit afin d’identifier les stades potentiels de perte de qualité sur 3 circuits simulés et un
circuit réel. Des critères variant significativement entre station et point de vente ont été identifiés : parfum, brillance,
goût global, juteux, et note agrumes (non significatif) ainsi que le nombre de meurtrissures. Le circuit simulé s’avère le
plus « mimétique » du circuit réel sur les critères sensoriels. Compte-tenu de la variabilité du produit fraise, ce test sera
reconduit en augmentant le nombre de lots et en conservant les circuits 10 °C + 2 °C et réel.
00117026 B

TERRY (L A), COOLS (K), ALAMAR (M C) - GB/UNIV CRANFIELD - PROCCEDINGS OF THE SIXTH
INTERNATIONAL CONFERENCE ON MANAGING QUALITY IN CHAINS. CRANFIELD (GB) : 2-5/09/2013 - INT/ISHS
- ACTA HORTICULTURAE n° 1091, 2015 : 334 p. - eng, bibl., graph., tabl.
Bulletin Biblio Automne 2015
237
Logistique
00116408 P

HARZIG (J) - EMBALLAGE DE TRANSPORT : QUESTIONS À PIERRE-OLIVIER BLANCHARD - VEGETABLE n°
321, 2015 : p. 16 - fre, photo.
Alors que sa société est régulièrement mise en cause pour ses procédures, Pierre-Olivier Blanchard, directeur général
d'Ifco France, répond en toute franchise aux questions de Végétable.
00116607 P

VALLIN (P), BERGER (P L), GAUTIER (P), BARGAIN (V), MARECHAL (C) - DOSSIER - TECHNOLOGIES - FLD
MAGAZINE n° 989, 2015 : p. 26-37 - fre, photo.
Dossier : La technologie au service des fruits et légumes (p. 26); Plus proche de ses clients avec le numérique : Un
grossiste angevin Hérau Primeurs développe un portail web pour mieux présenter aux restaurateurs les produits locaux
(p. 27-28); Avec le logiciel Agrilocal, les agriculteurs de la Drôme ont la possibilité de répondre à des appels d'offres des
collectivités, collèges, etc... (29-31); Les équipes de l'entrepôt de la société C'Zon sont équipés de terminaux mains
libres (p. 32-33); la plate-forme OptiMarché permet de mieux gérer les appels d'offre (p. 34-35); Exemple d'un
"community manager" chez Saveol (p. 36); Entretien avec Frédéric Ventre, fondateur de Yooji, qui présente son projet
de vitrine interactive (p. 37).
00116676 B

KALUZNY PINON (L) - TRAVAIL EN HAUTEUR : ÉCHAFAUDAGE DE BONNES PRATIQUES - CULTURE
LEGUMIERE n° 147, 2015 : p. 23-24 - fre
En 2014, le travail en hauteur avait été décrété grande cause nationale avec la campagne "Travail en hauteur, pas
droit à l'erreur" et la déclinaison de trois réflexes pour être plus performant. Présentation de quelques outils pour éviter
que des situations délicates ne deviennent critiques.
00116783 P, L

BEAUTRU (A) - LA FRANCE, TOUJOURS PAS FANATIQUE DU PLASTIQUE ? - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 140141 - fre, photo.
La caisse plastique est avant tout utile pour optimiser la logistique, mais intéresse également les GMS à des fins de
présentation. Reste à convaincre les producteurs résistants. Rapide présentation des 4 opérateurs actifs en France :
IFCO, COGIT, Euro Pool System et Polymer Logistics.
00117141 B

LADERACH (S), LACK (N) - DES DRONES EN CULTURE MARAICHERE : LA PERSPECTIVE FAIT LA DIFFERENCE
- GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE) n° 4, 2015 : p. 23 - fre, ill.
Les drones peuvent aider les maraichers à optimiser la conduite de la culture.
Bulletin Biblio Automne 2015
238
Circuit de distribution
00114389 P
PANORAMA - TRADE DIMENSIONS - LE GUIDE 2015 DE LA DISTRIBUTION - FR/NIELSEN - 2014 : 1248 p. - fre,
carte, tabl.
Au sommaire : l'essentiel de la distribution ; le point sur la grande distribution ; les différents univers ; les entreprises ;
classement des magasins par centrale ; classement par département ; entrepôts. En annexe : La distribution GSA en
France au 1er juillet 2014, avec chiffres repères HM/SM/HD, les grands groupes, les GSA par nature et des chiffres sur
les Click & Drive alimentaires.
00114546 P

COMMANDEUR (J), VALLIN (P), GAUTIER (P), BECQUERIAUX (T) - RHD ET CIRCUITS COURTS - FLD MAGAZINE
n° 924, 2014 : p. 20-33 - fre, photo.
Dossier spécial RHD.
00114684 P

D'ARENE (J), DUCHANGE (B) - OUVRIR UN MAGASIN - TOUTES LES CLES POUR LANCER VOTRE ACTIVITE 3E EDITION - FR/EYROLLES - 2014 : 243 p. - COM D 30 - fre, tabl.
Ce livre a été conçu pour guider le lecteur pas à pas dans son parcours de créateur d'entreprise. De l'idée initiale
jusqu'au jour d'ouverture, il décrit et détaille en 9 chapitres ce qu'il est important de respecter pour réaliser et
concrétiser le projet. L'ouvrage présente également une formule alternative : la franchise. Un guide pratique, avec des
renvois utiles au cadre réglementaire. Edition à jour de la loi de finance 2014.
00115490 B, L, P

MAGNON (A), TISSERAND (J), DUFRESNE (B) - FR/CTIFL - DYNAMISER LA CONSOMMATION DES FRUITS ET
LEGUMES - LES PRATIQUES DE LA DISTRIBUTION EUROPEENNE - INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 21-25 - eng,
fre, photo.
La dynamique de consommation des fruits et légumes passe par l’action commerciale en place dans les magasins.
Mélange d’achats raisonnés s’appuyant sur la construction de gamme et d’achats d’impulsion générés par la fraîcheur
des produits et l’expérience d’achat liée au point de vente. Des aspects du mix marketing diversement traités dans la
distribution européenne. Plus de présence des marques distributeurs, investissement dans des magasins qui allient achat
et consommation, segmentation extrême, offres larges et profondes de produits prêt à l’emploi, communication
institutionnelle sur le produit, le producteur…, autant d’initiatives qui nous font réfléchir sur nos pratiques et nos
habitudes pour faire naître de nouveaux concepts de vente.
00115510 P
FR/FRUCTIDOR - FRUCTIDOR INTERNATIONAL 2015 - 2014 : 1398 p + supplements autres pays - fre, carte, photo.,
eng
00115553 B, L, P

TISSERAND (J) - FR/CTIFL - LA FORMATION CTIFL DE MANAGER EN RAYON - L’ERE DU COACHING
PERSONNALISE ET PERFORMANT - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 316, 2015 : p. 1-2 - fre, photo.
Face à une concurrence de plus en plus vive et une consommation stagnante, le commerce de détail en fruits et
légumes se fragilise au fil des années. Raison de plus pour les professionnels de se doter d’une formation spécifique
destinée à rentabiliser les implantations marchandes en fonction des besoins d’une clientèle aussi exigeante que
volatile. Le Ctifl propose, par l’entremise de ses ingénieurs, un coaching ciblé pour optimiser les performances de l’outil
de travail. DFL analyse les enjeux de cette formation ambitieuse et personnalisée, témoignage à l’appui.
00115678 P

AVEC EXPRESS, LEADER PRICE SE RAPPROCHE DE SES CLIENTS - FLD MAGAZINE n° 972, 2015 : p. 15 - fre
00115685 L

GLEMOT (C) - FR/CTIFL - CERTIFICATIONS QUALITE BRC ET IFS - UNE ATTENTE DE LA GRANDE
DISTRIBUTION EUROPEENNE - ARBORICULTURE FRUITIERE (L') n° 691, 2015 : p. 22-23 - fre, tabl.
Certification BRC ou IFS ? Avant de s'engager, il est important de connaître les implications apportées par ces
certifications. A l'heure actuelle, le nombre de certificats en fruits et légumes s'élève à 190 pour l'IFS et à 159 pour le
BRC.
Bulletin Biblio Automne 2015
239
00115814 P
BARITAUX (V), HOUDART (M) - FR/UNIV CLERMONT FERRAND, FR/IRSTEA - RELATIONS FOURNISSEURSGRANDE DISTRIBUTION DANS LES FILIERES AGROALIMENTAIRES - UNE ANALYSE DE LA TRAJECTOIRE
D'UNE DEMARCHE "FILIERE QUALITE" - ECONOMIE RURALE n° 346, 2015 : p. 15-30 - bibl., fre, ill., eng
"L'objectif des auteures est d'analyser la nature des relations fournisseurs-distributeurs dans le cadre d'une démarche
de type "filière qualité". Elles étudient le cas d'une filière impliquant une laiterie indépendante et des éleveurs, pour la
valorisation de fromages d'Appellation d'origine protégée. Elles abordent ces relations en s'appuyant sur le cadre
d'analyse interactionniste du groupe IMP. Un cadre d'analyse processuelle est mobilisé pour établir la trajectoire de cette
démarche. Les auteures montrent notamment le rôle des différents acteurs dans la construction de la relation."
00115815 B, L, P

MILLOT (P), BLOCH BERTHIE (J F) - FR/CTIFL - UN DETAILLANT A LA RECONQUETE DU CENTRE-VILLE - LES
HALLES DE LA BANQUE DE FRANCE - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 317, 2015 : p. 1-2 - fre, photo.
Cela fait plus d’un an que Sylvie et Christophe Cuchet, détaillants en fruits et légumes à Montélimar, se sont lancés
dans une stratégie de reconquête du centre-ville avec le lancement des halles. Dynamiser le commerce de proximité,
mobiliser des partenaires sur un projet commun, stimuler la consommation des Montiliens, tels sont les objectifs
ambitieux de cette réalisation qui est le fruit du hasard… et de la nécessité. Retour sur les faits marquants de cette
aventure commerciale collective avec comme singularité le lieu : une succursale bancaire de type haussmannien.
00116086 P, L

MERLAUD (B) - COMMENT SYSTEME U SE RELANCE SUR LE FRAIS TRAD - LINEAIRES n° 309, 2015 : p. 16-17 fre, photo.
Système U mise sur la formation du personnel pour monter en gamme sur le frais traditionnel, quitte à encourager les
reconversions. La centrale Ouest s'est déjà dotée d'un centre de formation interne à Carquefou, qui vise à accueillir 900
stagiaires par an. Pour l'instant, cet "Atelier des métiers" compte quatre laboratoires équipés : produits de la mer,
boulangerie, pâtisserie, boucherie/charcuterie/fromage. Un laboratoire fruits et légumes est en projet.
00116116 P, L

MERLAUD (B) - PARTISANS DU GOUT, L'EXPERIENCE HORS NORMES DU GROUPE AUCHAN - LINEAIRES n°
310, 2015 : p. 14-15 - fre, photo.
Après deux essais infructueux, AuchanSuper a calé le modèle de Partisans du Goût, son enseigne de supermarchés
spécialisée dans les produits frais. Le concept cherche à se différencier par le goût et a embauché un chef qui a débuté
sa carrière chez Joël Robuchon.
00116120 P, L

BEAUTRU (A) - DU REMUE-MENAGE CHEZ LES GROSSISTES - LINEAIRES n° 310, 2015 : p. 47 - fre, photo.
Réorganisation chez les grossistes : le groupement Créno compte désormais 13 adhérents pour 32 établissements,
tandis que la coopérative Hexagro, dirigée par Stéphane Corthier, fédère 23 entreprises (dont 11 anciens Créno) et
prend le nom de Vivalya.
00116123 P, L

BEAUTRU (A) - LES AMBITIONS DE GEANT VERT FRAIS EN EUROPE - LINEAIRES n° 310, 2015 : p. 48 - fre,
photo.
Avec les licences accordées à Florette et Créno, Géant Vert tente de reproduire en Europe le succès rencontré aux
Etats-Unis sur les légumes frais. Via deux contrats de licence Géant Vert Frais, la marque du groupe General Mills
s'intéresse aux 1re et 4e gammes en France. Pour l'instant, son référencement en GMS laisse à désirer.
00116153 L

LE CORRE (M) - CIRCUITS COURTS - LES LOCAVORES EXPLORENT TOUTES LES PISTES - FRUITS ET
LEGUMES - REUSSIR n° 351, 2015 : p. 56-57 - fre
Le nombre de circuits de distribution des produits locaux a explosé ces dernières années afin de satisfaire une
demande du consommateur de plus en plus locavore.
00116215 P

BRAVO (E), TRINQUIER (C) - DES MOMENTS DE CONSOMMATION A INVESTIR - NEO RESTAURATION n° 528,
2015 : p. 40-59 - fre, photo.
Brunchs, goûters, nouveau créneau des afterworks... Le temps des repas est toujours plus fractionné. Tous les
segments de la restauration proposent des concepts et des formules adaptés pour ceux qui préfèrent sortir du schéma
traditionnel de nos trois repas quotidiens.
Bulletin Biblio Automne 2015
240
00116216 P

BUFFARD (C) - DRIVE - EN PHASE DE RATIONALISATION - POINTS DE VENTE n° 1177, 2015 : p. 12 - fre, carte
Passé l'euphorie des premières années, le drive atteint l'âge de raison. Mais si la progression du circuit ralentit, son
potentiel est réel et toujours porté par l'engouement des consommateurs français.
00116238 P

GUELY (B) - GRANDE DISTRIBUTION - REGARD D'EXPERT : PRENDRE DES IDÉES AILLEURS POUR
AUGMENTER LA CONSOMMATION EN FRANCE - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 28-29 - fre, photo.
Tour d'horizon des idées intéressantes en Espagne, en Russie et en Angleterre, qui pourraient être adaptées en France
pour augmenter la consommation des fruits et légumes.
00116253 P

HARZIG (J) - MIN DE GRENOBLE : PETIT ET TONIQUE - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Article sur le MIN de Grenoble, qui s'efforce d'affirmer sa place, notamment dans l'approvisionnement de proximité de
produits ultra-frais.
00116262 P

HARZIG (J) - LOW COST ET HARD DISCOUNT : UN RADINISME INDUSTRIEL INTENSIF ET INTELLIGENT VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Point clefs pour le succès d'une entreprise low cost/hard discount. Cet article prend en exemple des secteurs autres
que les fruits et légumes.
00116315 P

GUELY (B) - SPEED TRAINING : 5 CHOSES A SAVOIR POUR MIEUX ABORDER VOS INTERLOCUTEURS EN GMS
- VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 26-27 - fre, photo.
Dans sa rubrique "Regard d'expert", Bertrand Guély propose un "speed training" sur les relations avec les acheteurs en
GMS, avec ce mois-ci une première liste de 5 questions/réponses.
00116317 P

LECLERC (M) - LA PROXIMITE AVANCE A PAS DE GEANT - LIBRE SERVICE ACTUALITES (LSA) n° 2364, 2015 :
p. 24-26 - fre, graph.
Selon Nielsen, les formats de proximité vont continuer à se développer très rapidement, pour représenter 9% des
ventes d'ici à un an, en raison du repositionnement du hard-discount, à bout de souffle.
00116318 P

PARIGI (J) - DANS LES COULISSES DU PLUS GROS DRIVE DE FRANCE - LIBRE SERVICE ACTUALITES (LSA) n°
2365, 2015 : p. 24-29 - fre, carte, photo.
LSA a visité le drive le plus vendeur de France, bâti il y a moins de trois ans par l'adhérent Leclerc d'Ajaccio, en
périphérie de la préfecture de la Corse du Sud. Un entrepôt atypique, très commerçant et, au final, un succès
remarquable.
00116348 P

MARTIN (J), MOURGUE MOLINES (M), HUSSON (P), PACO (M) - FR/CTIFL - DOSSIER FORMATION : ADAPTER
LES COMPÉTENCES AUX NOUVEAUX ENJEUX - VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 29-39 - fre, carte, photo.
Dans le cadre du 8ème Forum Végétable, dossier sur la formation. Alors que la réforme de la formation professionnelle
est entrée en application depuis le 1er janvier et exige une adaptation des entreprises, celles-ci se trouvent confrontées
également aux très nombreuses évolutions relatives aux attentes de la société et des consommateurs, à l'évolution des
procédures, notamment au passage d'une culture orale à une culture écrite. Intergros (p. 30-31), le Ctifl (p. 32-33) et
les différentes organisations dédiées sont là pour apporter les solutions les plus adaptées à chaque situation.
00116355 P

FAQUET (C) - VOIE VERTE, JEUNE POUSSE EN MODE PRIMEUR - LIBRE SERVICE ACTUALITES (LSA) n° HS,
2015 : p. 78-80 - fre
En janvier dernier, Voie verte ouvrait son septième point de vente dans le centre de Lyon. Un concept de magasin qui
se définit comme primeur traiteur et qui met à l'honneur les fruits et légumes de Ie et IVe gammes.
Bulletin Biblio Automne 2015
241
00116356 P

VALLIN (P) - QUID DES MARCHÉS DE FIN DE JOURNÉE ? - FLD MAGAZINE n° 985, 2015 : p. 26-27 - fre
En Maine-et-Loire, la ville de Beaupréau teste le concept du marché de l'après-midi depuis cinq ans. Deux autres
communes lui ont emboîté le pas. Le contexte ne donne pas toujours de bons résultats.
00116360 P

GAUTIER (P) - MARCHÉ DE GROS, UN CONCEPT PLEIN D'AVENIR - FLD MAGAZINE n° 985, 2015 : p. 7-9 - fre
Les marchés de gros, en Europe comme en Méditerranée et au-delà, demeurent le meilleur centre d'échanges pour le
commerce des fruits et légumes. Et cela quel que soit son statut juridique.
00116364 P

MARTIN (J) - GROSSISTES SUR MARCHÉ - FEL'EXCELLENCE : OUTIL DE MODERNISATION - VEGETABLE n°
319, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
"Moderniser la profession, justifier la valeur ajoutée du métier de grossiste, tel est l'objectif de l'UNCGFL. A cet effet,
différents référentiels écrits par et pour les grossistes ont été mis en place, toujours avec une reconnaissance officielle à
la clé. Si la Charte de professionnalisme est une démarche de progrès dans la profession, le référentiel Fel'Excellence est
un véritable label de différenciation." Témoignages d'Eric Peloux, PDG de Frutas Sanchez à Lyon-Corbas, et de Jérôme
Desmettre, PDG de Desmettre à Rungis.
00116374 P

GUELY (B) - SPEED TRAINING : MIEUX ABORDER VOS INTERLOCUTEURS GMS - VEGETABLE n° 320, 2015 : p.
28-29 - fre, photo.
Dans sa rubrique "Regard d'expert", Bertrand Guély propose la deuxième partie de son "speed training" sur les
relations avec les acheteurs en GMS, avec une nouvelle liste de 5 questions/réponses. La première partie avait paru dans
Végétable n° 319.
00116402 P

MARTIN (J), THOMAS (J M) - DISTRIBUTION - LA LOGISTIQUE F&L AUCHAN : ACCROÎTRE LES POSSIBILITÉS
DE MASSIFICATION - VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Jean-Michel Thomas est responsable logistique dédié à l'activité fruits et légumes, basé au bureau d'achat d'Auchan à
Libercourt (62). Il explique la stratégie et l'organisation de l'enseigne en matière de logistique fruits & légumes. Encadré
sur Cogit LGC, qui a développé un système locatif de caisses réutilisables sur le rayon fruits et légumes et travaille avec
Auchan depuis 1998.
00116409 P

HARZIG (J) - BILAN 2014 DES MOUSQUETAIRES : LE CAP DES 40 MILLIARDS D'EUROS EST PASSÉ ! VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 17 - fre, photo.
"Alors que d'autres groupes de distribution sont à la peine, le groupement d'indépendants confirme en 2014 son retour
dans la course et la pertinence de son modèle économique. ITM affiche une des plus belles progressions du marché."
00116410 P

HARZIG (J) - PRONATURA : LE LEADER DE LA BIO EN FRANCE CONSOLIDE SES POSITIONS - VEGETABLE n°
321, 2015 : p. 19 - fre, photo.
"Avec le passage de relais il y a 24 mois entre Henri de Pazzis, fondateur et dirigeant historique et Lionel Wolberg, son
nouveau dirigeant, le n° 1 des fruits et légumes bio en France affirme son ambition d'une croissance forte en jouant à
fond sur son ADN."
00116418 P, B, L

LUC (S) - FR/CTIFL - LA COMMUNICATION INTERACTIVE D'UN POINT DE VENTE - A LA CONQUÊTE DES
RÉSEAUX SOCIAUX - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 319, 2015 : p. 1-2 - fre, photo.
Début novembre 2014, un nouveau magasin a fait son apparition dans le centre-ville d’Angers. Outre la philosophie du
point de vente et l’offre du magasin, DFL s’intéresse ici à la communication interactive d’un magasin qui a su tirer profit
des réseaux sociaux et notamment de Facebook pour se faire connaître et s’inscrire dans la lignée des commerces à
proximité 2.0. Témoignage de Laurence Dutay, l’une des deux associées « connectées » de cette ouverture.
Bulletin Biblio Automne 2015
242
00116425 P

HARZIG (J) - DISTRIBUTION - LIDL : AMBASSADEUR DU MADE IN FRANCE ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 5253 - fre, photo.
L'enseigne Lidl affiche une véritable francophilie. Regard sur le nouveau concept et une organisation d'achats à
l'écoute de ses fournisseurs.
00116426 P

HARZIG (J) - MARCHÉ ST-CHARLES - ENGAGEMENT QUALITÉ
L'ADMINISTRATION ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
:
PARTENARIAT
RÉUSSI
AVEC
En 25 ans, le marché St-Charles à Perpignan est passé d'une avalanche de procès verbaux à un référentiel
professionnel. Le directeur général du marché et le directeur du Syndicat des Importateurs/Exportateurs de Fruits et
Légumes (SNIFL) expliquent la démarche Qualité St-Charles.
00116430 P

HARZIG (J) - CHRISTINE BARTHE, DÉLÉGUÉE GÉNÉRALE DE LA FEEF : AU CHEVET DES PME DANS LEUR
RELATION AVEC LA GRANDE DISTRIBUTION - VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
Entretien avec la déléguée générale de la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France (FEEF), une
organisation créée en 1995 qui fédère PME et distributeurs soucieux d'améliorer leurs relations. Méconnue dans le
secteur des fruits et légumes frais, la FEEF constitue un lieu de dialogue discret et efficace entre clients et fournisseurs.
00116431 P

GUELY (B) - GRANDE DISTRIBUTION - GROSSISTES ET CENTRALES : FAITES ENTRER LES GROSSISTES ! VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 26-27 - fre, photo.
Dans la rubrique "Regard d'expert", Bertrand Guély explique que le grossiste a encore une place à occuper auprès de
la grande distribution, à côté des centrales d'achat.
00116432 P, L, B

ANNIBAL (S), MERENDET (V), MILLOT (P) - FR/CTIFL - LES SYSTÈMES D’HUMIDIFICATION EN POINT DE VENTE
- POINT SUR (LE) n° 37, 2015 : 10 p. - fre, photo., graph.
De nombreux points de vente équipent une partie de leur étal fruits et légumes en humidificateurs. Ces installations
ont pour principal objectif d’apporter une certaine protection contre la déshydratation des produits les plus sensibles et
ainsi maintenir leur qualité et leur valeur marchande. Quels intérêts y a-t-il à équiper un point de vente en humidification
? Tous les fruits et légumes sont-ils à humidifier ? Quels sont les fabricants et les technologies d’humidification existants
? Quels sont les besoins de ces systèmes d’humidification, notamment en termes d’entretien ?
00116440 P

MER (R) - FORUM VÉGÉTABLE - 8E ÉDITION CONSACRÉE AU RAYON : DE LA DÉCEPTION AU PLAISIR... VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 56-61 - fre, photo.
Compte rendu du 8e forum Végétable, qui a mis l'accent sur l'importance d'une professionnalisation du métier de chef
de rayon pour in fine satisfaire le consommateur. Parmi les intervenants à ce forum, Philippe Husson et Arnaud du Ctifl.
00116465 P

GUELY (B) - GRANDE DISTRIBUTION - CONSEILS AUX FOURNISSEURS/COMMENT SORTIR DE L'ANONYMAT ?
"BUY ME, I'M FAMOUS !" - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 26-27 - fre, photo.
Dans la rubrique "Regard d'expert", premier d'une série d'articles dédiés aux conseils aux fournisseurs de la grande
distribution. Leçon n° 1 : comment sortir de n'anonymat ?
00116560 L

ALLAIN (B) - FR/ASSEMBLEE NATIONALE - RAPPORT D'INFORMATION DEPOSE EN APPLICATION DE
L'ARTICLE 145 DU REGLEMENT PAR AL COMMISSION DES AFFAIRES ECONOMIQUES SUR LES CIRCUITS
COURTS ET LA RELOCALISATION DES FILIERES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES - FR/ASSEMBLEE
NATIONALE - n° 2942, 2015 : 170 p. - FI-LX 8 - fre, tabl., graph., bibl.
"Ce rapport met en lumière les freins au développement de l’ancrage territorial de la production et cherche à dégager
des pistes et propositions pour favoriser le développement de filières agricoles et alimentaires localisées sur nos
territoires."
Bulletin Biblio Automne 2015
243
00116573 P, B, L

CAVARD VIBERT (P) - FR/CTIFL - L’OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS DE FRUITS
ET LÉGUMES - UNE ANNÉE 2013 QUI A PORTÉ SES FRUITS - INFOS CTIFL n° 313, 2015 : p. 28-32 - fre, graph.,
tabl.
À la demande des organisations professionnelles du commerce de gros de fruits et légumes, le Ctifl a mis en place fin
1990 un observatoire des entreprises du secteur. Ce travail consiste à analyser les résultats financiers de plus de 300
sociétés, au travers des documents comptables déposés aux greffes des tribunaux de commerce et disponibles sur la
base de données Diane du Bureau Van Dijk. Parallèlement à cette collecte d'informations administratives, des entretiens
sont réalisés auprès de chacune des entreprises « observées ». Ceux ci permettent de mieux saisir la réalité économique
du secteur et de dresser une typologie comparant les performances de sociétés ayant les mêmes logiques de
fonctionnement.
00116584 P

VALLIN (P), MAGNON (A) - FR/CTIFL - LA MISE EN RAYON, UN METIER QUI BOOSTE LES VENTES - FLD
MAGAZINE n° 993-994, 2015 : p. 18-19 - fre, carte
Arnaud Magnon est formateur consultant au Ctifl. Spécialiste de la technique marchande et du marketing, il est en
charge d'animer les points de vente et de dynamiser les linéaires fruits et légumes (Entretien).
00116595 P

BERGER (P L) - CHEZ VOIE VERTE, LA FRAÎCHE DÉCOUPE EST LA RÈGLE - FLD MAGAZINE n° 976, 2015 : p.
18-19 - fre, photo.
Voie Verte a ouvert sept boutiques sur Lyon et la ceinture lyonnaise. La société met en avant son concept de produits
frais, découpés et ses plats cuisinés.
00116601 P

GAUTIER (P) - O'MARCHÉ FRAIS FAIT RIMER QUALITÉ ET JUSTE PRIX - FLD MAGAZINE n° 989, 2015 : p. 22-23
- fre, photo.
Essentiellement installée dans les quartiers populaires d'Ile-de-France, l'enseigne O'Marché Frais vient d'ouvrir un
hyper de 4500 m² à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis.
00116651 L

MONTAHUT (S) - STRATEGIE - LA SOLUTION DE CONTRACTUALISATION - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
352, 2015 : p. 60-61 - fre, photo.
Véronique Gatti gère depuis 2007 l'Amap Le Potager de Camille et fournit en légumes près de 250 familles de la région
toulousaine. Séduite par l'idée de contractualiser sa production avec le consommateur, elle travaille aujourd'hui pour
pérenniser son entreprise.
00116702 P

HARZIG (J) - DISTRIBUTION - RAYONS FRUITS ET LÉGUMES BELGES : AU SECOURS, LE STANDARD "M'A
TUER !" - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 50-51 - fre, photo.
L'auteur a fait le tour d'un certain nombre d'enseignes présentes en Flandre occidentale (Belgique) et s'étonne du peu
d'effort consacré à rendre le rayon fruits et légumes attractif pour le consommateur.
00116704 P

MER (R) - COMMERCE DE GROS - À L'OUEST : DES MARCHÉS D'INTÉRÊT RÉGIONAL... OU NATIONAL VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 52-53 - fre, photo.
Gros plan sur le Min du Val de Loire (sites de Vivy et Angers) et le marché de gros de Rennes et leurs opérateurs, qui
travaillent beaucoup les produits locaux.
00116705 P

HARZIG (J) - DISTRIBUTION - VICTIMES DE LA GUERRE DES PRIX : LES MDD À L'HEURE DES REMISES EN
CAUSE - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
En France, les MDD sont en perte de vitesse sur le segment standard en GMS. Loïc Danel de l'Institut Nielsen a fait le
point sur le sujet à l'occasion du salon de la MDD le 31 mars 2015 à Paris.
Bulletin Biblio Automne 2015
244
00116720 P
COLLA (E), LAPOULE (P) - LE DRIVE : VECTEUR DE CANNIBALISATION OU DE COMPLÉMENTARITÉ ? LE CAS
DE LA GRANDE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE EN FRANCE - REVUE FRANCAISE DU MARKETING n° 252, 2015 :
p. 55-70 - fre, bibl., tabl.
"Le principal objectif de cette recherche qualitative est d'identifier l'impact du multi-canal sur les synergies et la
cannibalisation entre le canal magasin et le drive à prédominance alimentaire. Les auteurs confrontent les résultats d'une
revue de littérature avec les meilleures pratiques des enseignes françaises. Les résultats permettent de formuler des
implications managériales relative à la conquête d'avantages compétitifs liés au développement de synergies multicanal."
00116724 P

HARZIG (J) - GUILHEM CHERON, CO-FONDATEUR DE LA RUCHE QUI DIT OUI : MANGER MIEUX, MANGER
JUSTE ! - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
"700 ruches réparties dans l'Hexagone mettent en contact direct chaque semaine 100 000 ménages et 4 500
agriculteurs grâce à la mise en réseau Internet pour l'achat de produits alimentaires paysans de proximité. Guilhem
Cheron est l'initiateur et le responsable de ce projet en plein essor."
00116725 L

DIALLO (A W) - FR/UNIV HAUTE ALSACE, FR/CTIFL - MISE AU POINT D'UNE TECHNOLOGIE DE PRÉPARATION
DE VÉGÉTAUX CRUS PRÊTS À L'EMPLOI SUR LE POINT DE VENTE - MEMOIRE MASTER 2 - FR/CTIFL - 2015 :
25 p. + annexes - MEM LX-15 03 - fre, tabl., graph., photo., bibl.
Elaboration de fiches produits (Chou rave en bâtonnets ; Carotte en bâtonnets ; Kiwi en tranches ; Fraise sans sépale ;
Poireau émincé) qui comportent le diagramme de fabrication, le rendement de production, quelques conseils techniques
de préparation. Ces fiches seront publiées sur le site internet du Ctifl.
00116732 P

GUELY (B) - REGARD D'EXPERT : COMMENT VENDRE DES SOLUTIONS PLUS QUE DES PRODUITS - ALLO
CENTRALE ? ... ON A UN PROBLÈME ! - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 26-27 - fre, photo.
Bertrand Guély donne des pistes pour améliorer la relation fournisseur/acheteur. Les problèmes d'un acheteur tournent
généralement autour de 4 grands thèmes : chiffre d'affaires, marge, casse, différenciation.
00116740 P

HARZIG (J) - COMMERCE DE GROS - RECONFIGURATIONS DANS LES RÉSEAUX GASC : STABILISATION ? VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 48-53 - fre, photo.
Après deux ans de redistribution des cartes et des alliances dans les réseaux de grossistes hexagonaux, le temps
semble à la stabilisation. Entretiens avec Eric Dumont (Pomona TerreAzur), Pierric Bouleau et Denys Anthonioz (Creno),
Stéphane Corthier (Vivalaya), ainsi qu'avec Christian Métadier et Vincent Canavese (groupe Canavese).
00116741 P

HARZIG (J) - MOF PRIMEURS - GROS PLAN SUR LAURENT BENAKILA : DÉVELOPPEUR DE CHIFFRE
D'AFFAIRES - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Portrait de Laurent Benakila, l'un des lauréats du concours des Meilleurs Ouvriers de France (MOF) 2015 dans la
catégorie Primeurs.
00116744 P

HARZIG (J) - BELGIQUE - DE NOUVEAUX AXES STRATÉGIQUES : SORTIR DES STANDARDS ET VALORISER
LA SEGMENTATION - VEGETABLE n° 324, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
"C'est une véritable révolution intérieure paisible qui s'opère au sein de la filière belge avec la remise à plat de la
standardisation historique sous la double initiative de la production et de la distribution : les criées sont décidément très
adaptables !"
00116764 P, L

DUFOURD (C), VACHERET (F) - AGRICULTEURS ET DISTRIBUTEURS : L'AMOUR IMPOSSIBLE ? - LINEAIRES n°
312, 2015 : p. 20-21 - fre, ill.
Les relations entre distributeurs et monde agricole ne sont souvent abordées que par le prisme des conflits et du
rapport de forces déséquilibré. Des pratiques de collaboration plus vertueuses se multiplient pourtant.
Bulletin Biblio Automne 2015
245
00116765 P, L

DUFOURD (C) - LIDL : UN BON PARTENAIRE POUR LE MONDE AGRICOLE ? - LINEAIRES n° 312, 2015 : p. 25 fre, photo.
"Les producteurs constatent une avancée positive depuis deux ans dans les relations commerciales avec Lidl.
L'enseigne allemande rémunère bien ses fournisseurs et privilégie la qualité avant tout."
00116774 P, L

BEAUTRU (A) - DANS LES COULISSES DU CONCOURS MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE PRIMEURS LINEAIRES n° 312, 2015 : p. 120-121 - fre, photo.
L'UNFD vient de nommer les Meilleurs Ouvriers de France Primeur 2015. L'article revient sur le processus de sélection.
00116779 P, L

VOIE VERTE : PRODUCTEUR COMMERÇANT À LYON - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 139 - fre, photo.
"Voie verte ouvre son septième point de vente en trois ans, à Lyon. Parti des fruits et légumes dont la fraîche découpe,
le concept s'élargit à quelques codes de charcuterie, crèmerie, traiteur et épicerie."
00116781 P, L

BEAUTRU (A) - DEMAIN LA TERRE ACCÉLÈRE - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 145 - fre, photo.
"Demain la Terre comble un vide entre la culture bio et le conventionnel". Marc de Nale, le tout nouveau directeur,
explique la vocation de l'association.
00116789 P, L

BEAUTRU (A) - SUPER ET PROXI : LA FRAÎCHE DÉCOUPE SANS RISQUE - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 106 - fre,
photo.
2B'Fresh livre en A pour B un assortiment de cinq références de fruits prêts à consommer. Sa gamme devrait s'étendre
aux légumes et salades traiteur. Ciblant les supers et la proxi, le fournisseur assure la logistique, la mise en rayon, la
gestion à l'UVC et la reprise des invendus, mais non la production, sous-traitée à Fruity Pack, spécialiste néerlandais. Les
produits sont 100% naturels, sans ajouts de jus ou d'atmosphère protectrice pour allonger la DLC.
00116797 P, L

GUILLON (M) - TECHNOLOGIE - NÉBULISATION : DEUX MAGASINS TÉMOIGNENT - LINEAIRES n° 315, 2015 : p.
38-39 - fre, photo.
Intermarché Niort passe à Mag3E avec BRO Nébulisation au rayon marée, Hyper U Parthenay adopte la technologie
Areco pour ses linéaires de légumes verts, avec des résultats très positifs et un amortissement quasi immédiat.
00116798 P, L

BEAUTRU (A) - GREENPEACE CIBLE LES GRANDES SURFACES FRANÇAISES - LINEAIRES n° 315, 2015 : p. 51
- fre, ill.
"Greenpeace challenge les enseignes françaises sur les pesticides. L'ONG veut faire supprimer les pesticides d'ici à
2017 sur les pommes et pommes de terre."
00116803 P, L

BEAUTRU (A) - CARREFOUR MARKET TESTE LA PESÉE EN CAISSE - LINEAIRES n° 315, 2015 : p. 57 - fre, photo.
Pour essayer de réduire la démarque, Carrefour Market teste deux alternatives à la pesée 100% libre-service : la pesée
en caisse et le contrôle aléatoire en caisse.
00116891 P, L

VACHERET (F) - 5 RAISONS QUI EXPLIQUENT LA CHUTE LENTE DU SUPERMARCHÉ - LINEAIRES n° 316,
2015 : p. 22-25 - fre, graph., photo.
Les supermarchés représentent désormais moins de 25% de part de marché, résultat d'un déclin constant depuis 20
ans. Analyse et décodage en cinq points : l'effet format avec, d'un côté, le basculement d'un certain nombre de supers
vers le format hyper et, de l'autre côté, la concurrence du hard discount ; l'effet enseigne, l'effet prix et l'effet drive.
00116892 P, L

DUFOURD (C), BEAUTRU (A) - DOSSIER SIGNES DE QUALITÉ - LINEAIRES n° 316, 2015 : p. 64-65 + 71 - fre,
carte, graph., tabl.
Dans ce dossier, deux articles concernant (aussi) les fruits et légumes : introduction sur les signes de qualité et la
communication, avec un tableau de bord des principales AOP en France en tonnes, ainsi que les CA (p. 64-65) ; les 70
signes de qualité pour les fruits et légumes bruts sur une carte de France (p. 71).
Bulletin Biblio Automne 2015
246
00116916 P

AMÉNAGEMENT ET AGENCEMENT - LES MOYENS EN ACTION - POINTS DE VENTE n° 1172, 2015 : p. 40+42 fre
L'agencement de magasins est aujourd'hui capital pour les enseignes. Leurs leviers sont nombreux : mobilier,
éclairage, sols... Tout est pensé pour faire passer des messages capitaux et faciliter la vie des clients, pour rentabiliser
les matériels, toujours en se différenciant de la concurrence.
00116917 P

FRAIS D'ICI - LE GOÛT DU LOCAL - POINTS DE VENTE n° 1172, 2015 : p. 22-23 - fre, photo.
Ouvert en octobre dernier, dans la région Midi-Pyrénées, l'enseigne Frais d'ici se pose en alternative au commerce
alimentaire traditionnel. Sans être un circuit-court, elle fait la part belle aux produits et aux coopératives agricoles pour
que le local fasse sens dans l'assiette du consommateur.
00116922 P

TEMPS DE COURSES - MOINS SOUVENT MAIS PLUS LONGTEMPS - POINTS DE VENTE n° 1170, 2015 : p. 11 fre
De 1974 à 2010, l'Insee a étudié le temps que les consommateurs passaient à faire leurs courses. Les résultats de
cette étude témoignent d'un rallongement du temps de course, moins fréquent mais plus étalé, tout au long de la
journée.
00116923 P

DAY BY DAY - LA VIE DU VRAC - POINTS DE VENTE n° 1169, 2015 : p. 18-19 - fre
Entretien avec David Sutrat, co-fondateur de la chaîne d'épicerie en vrac day by day.
00116926 P

CARDINAUX (A), MIOSSEC (M G) - DOSSIER - CIRCUITS COURTS - MAÎTRES DE LEURS PRIX - FRANCE
AGRICOLE (LA) n° 3578, 2015 : p. 30-51 - fre, photo., graph.
Dossier - Les circuits courts permettent de diversifier son activité et constituent une source de revenu. Mais comment
fixer un prix juste, à la fois pour l'agriculteur et pour le consommateur ? Reprendre la main sur le juste prix (p. 32-33),
Un Gaec sur tous les fronts : les prix des différentes activités (p. 34-35), De conseils pour chiffrer sans tabou la valeur
réelle du produit (p. 36-39), Fiche 1 - Marchés : S'afficher comme producteur (p. 40-41), Fiche 2 - Magasin de
producteurs - Discuter à plusieurs, décider seul (p. 42-43) , Fiche 3 - Amap - S'associer aux consommateurs (p. 44-45),
Fiche 4 - Livraison de colis - Aller chercher le client (p. 46-47), Fiche 5 - Vente à la ferme - Aménager une vraie boutique
(p. 48-49), Haut de gamme - Un créneau s'ouvre (p. 50-51).
00116927 P

RICHARD (N) - RAYON FRUITS ET LÉGUMES - INNOVER SANS COMPTER - POINTS DE VENTE n° 1175, 2015 : p.
47 - fre
Avec un renouvellement à 5 ans, l'agencement devient du consommable. Comment faire pour rester à la pointe de
l'innovation tout en maîtrisant les coûts ? Plus besoin d'investir lourdement. La tendance est à la location longue durée.
00116930 P, L

BEAUTRU (A) - QUAND LA NÉBULISATION DEVIENT CONNECTÉE - LINEAIRES n° 316, 2015 : p. 117 - fre, photo.
Areco vient de présenter Nébuléco, un système de nébulisation flexible, mobile et économe en eau. Le module est
pilotable depuis une tablette Android (fournie) ou un ordinateur connectés au wifi du magasin.
00116941 P

DUVAL (J B) - LA NOUVELLE DONNE DES ACHATS À L'ÉPREUVE DES NÉGOS - LIBRE SERVICE ACTUALITES
(LSA) n° 2350, 2015 : p. 32-37 - fre
La fin de l'année 2014 a été marquée par un mouvement inédit de concentration des centrales d'achats. Sur le papier,
ces alliances ont tout pour plaire. Mais leur mise en pratique s'annonce compliquée...
00116942 P

LES 700 LEADERS DE LA FILIERE - 2015, BOULEVERSEMENTS DES RÉSEAUX, ESSOR DES MARQUES ? - FLD
MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 76-95 - fre, tabl.
Classement des 700 opérateurs les plus importants de la filière.
Bulletin Biblio Automne 2015
247
00116989 P, L

BEAUTRU (A) - DOSSIER RAYON FRUITS ET LÉGUMES - LA RECONNAISSANCE D'UN MÉTIER - LINEAIRES n°
316, 2015 : p. 120-128 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction avec tableau de bord (p. 120-121) ; S. Match alterne théorie et pratique pour
la formation de ses vendeurs fruits et légumes (p. 122-125) ; Recrutement : comment s'assurer qu'un candidat sera le
bon chef de rayon ? (avec 10 astuces pour mener un entretien - p. 126-127) ; Drive : les bonnes idées qui peuvent
accroître les ventes de fruits et légumes (p. 128).
00116998 P

GUELY (B) - "POUR ÇA, OUI, JE SUIS PRÊT À PAYER PLUS CHER !" - VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 28-29 - fre,
photo.
Dans sa rubrique "Regard d'expert", Bertrand Guély propose 3 grands leviers pour créer de la valeur ajoutée : produit,
packaging et mise en oeuvre sur le lieu de vente.
00117010 P

MARTIN (J) - MOF - MAXIME LAFRANCESCHINA : 3E GÉNÉRATION DE PASSIONNÉS - VEGETABLE n° 325,
2015 : p. 62-63 - fre, photo.
Portrait de Maxime Lafranceschina, l'un des cinq MOF issus de la promotion 2015. Il fait découvrir ses "adresses" sur le
marché de Châteaurenard.
00117011 P

MARTIN (J) - VENTE DIRECTE - GAEC LA REBOULE : UNE AUTRE FAÇON DE FAIRE DU MARAÎCHAGE VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 64-65 - fre, photo.
Les trois frères Cappeau ont repris l'exploitation paternelle pour développer une activité de maraîchage orientée vers la
vente directe et la restauration locale, sur l'île de la Berthelasse, face au Palais des Papes d'Avignon. Leurs techniques
culturales réduisent à un strict minimum l'utilisation d'intrants. Petit encadré sur Innov'Action.
00117012 P

MARTIN (J) - C'EST MON MÉTIER : GUY LAGACHE, AMBASSADEUR DE FEL'EXCELLENCE - VEGETABLE n°
325, 2015 : p. 66-67 - fre, photo.
Portrait de Guy Lagache, dirigeant de Lagache SA, entreprise de gros présente sur le MIN de Lomme, qui vient
d'obtenir la certification Fel'Excellence.
Bulletin Biblio Automne 2015
248
Consommation
00114541 P
ASCHEHOUG (A S), COMMANDEUR (J) - DEBUT DE CAMPAGNE, IVE GAMME photo.
n° 937, 2014 : p. 20-25 - fre,
Dossier spécial IVe gamme.
00114642 L

DOUSSELIN (A) - FR/CTIFL, FR/ESA - MISE AU POINT D’UNE METHODOLOGIE DE PREPARATION DES
VEGETAUX CRUS PRETS A L’EMPLOI SUR LE POINT DE VENTE - MEMOIRE - FR/CTIFL - 2014 : 32 p. + annexes
- MEM LX-14 11, FI-LX 7 - fre, graph., tabl., photo., bibl.
Ce stage a contribué à la réalisation de fiches produits qui aideront les détaillants dans la fabrication de produits de
4ème gamme. Ces fiches regroupent des informations telles que rendement, temps de préparation et DLC. Elles
alimenteront la base de données Fraîche Découpe.
00115068 L

SIDDIQUI (M W), RAHMAN (M S), (ED) - MINIMALLY PROCESSED FOODS - TECHNOLOGIES FOR SAFETY,
QUALITY, AND CONVENIENCE (CHAP 1, 2, 3, 4, 5, 12) - 2015 : 306 p. - eng, bibl.
Chap 1 : Minimally Processed Foods : Overview/ Chap 2 : Hurdle Technology in Food Preservation/ Chap 3 : Packaging
Methods for Minimally Processed Foods/ Chap 4 : Washing, Peeling and Cutting of Fresh-Cut Fruits and Vegetables/
Chap 5 : Technologies in Fresh-Cut Fruit and Vegetables/ Chap 12 : Sustainability and Challenges of Minimally Processed
Foods.
00115165 P

KRANKLADER (E) - FR/INSEE - OU FAIT-ON SES COURSES ? - LES ACHATS EN LIGNE PROGRESSENT,
EXCEPTE POUR L’ALIMENTATION - INSEE PREMIERE n° 1526, 2014 : 4 p. - fre, graph., tabl., bibl.
En 2011, 72 % des dépenses alimentaires se font dans les grandes surfaces, 34 % des dépenses d’habillement dans
les petits commerces spécialisés et 42 % des dépenses de biens durables dans les grandes surfaces spécialisées. Le
choix des lieux d’achat a assez peu varié depuis 2001. Il dépend des produits achetés mais également des
caractéristiques des ménages, notamment de leur lieu de résidence et de leur niveau de vie. L’usage d’Internet reste
marginal pour les achats alimentaires. Pour les biens durables et surtout les biens culturels, les achats sur Internet ont
nettement progressé en cinq ans. Cet essor concerne toutes les générations, mais le poids des achats en ligne est
d’autant plus élevé que le ménage est jeune.
00115364 L

COX (D N), POELMAN (A A M) - AU/CSIRO - TOWARDS GREATER VEGETABLE CONSUMPTION : CHANGE THE
PRODUCT OR CHANGE THE PERSON ? CASE STUDIES OF TWO VEGETABLE COMMODITIES - FOOD
RESEARCH INTERNATIONAL 69 n° , 2015 : p. 348-356 - eng, tabl., graph., bibl.
00115483 B, L, P

BAROS (C) - FR/CTIFL - UNE METHODOLOGIE D' ETUDE INNOVANTE AU SERVICE DE LA FILIERE - LE QUALI
ONLINE ENRICHIT LA CONNAISSANCE - INFOS CTIFL n° 308, 2015 : p. 13-15 - eng, fre, photo.
L’utilisation, par le département des études du Ctifl, du quali online permet d’enrichir les études consommation. Les
consommateurs deviennent des acteurs, voire même des partenaires, impliqués dès l’achat jusqu’à l’assiette, y compris
jusque la poubelle. Une communauté est créée pour répondre à tout type de problématique : test de produit à domicile,
cible particulière (adulescents, professionnels), circuit de distribution, action de promotion, perception d’un site internet,
études transversales (perception de l’origine, des modes de production, de gammes, gaspillage alimentaire). Selon
l’objectif, elle aura une durée de vie plus ou moins longue permettant le recueil d’une grande richesse d’informations,
mais aussi d’impliquer et de fédérer les professionnels autour d’un projet commun.
Bulletin Biblio Automne 2015
249
00115535 P
DE LASSUS (C), MERCANTI-GUERIN (M) - FR/UNIV PARIS EST, FR/CNAM - PERSUADER L'INTERNAUTE EN
EXPOSANT VOLONTAIREMENT SA VIE PRIVEE. LE CAS DES BLOGUEUSES DE MODE - REVUE FRANCAISE DU
MARKETING n° 250, 2015 : p. 7-26 - fre, bibl., graph., tabl.
"L'objectif de cette recherche est de contribuer à comprendre l'effet de l'exposition de la vie privée des blogueurs sur
leurs visiteurs. Deux études ont été réalisées sur des blogs de mode et beauté. Une étude qualitative par entretiens
auprès d'internautes utilisateurs réguliers de blogs met en lumière le rôle très important de la vie privée qui, révélée par
le blogueur, entraîne confiance et lien affectif fort avec l'internaute. Une étude quantitative permet ensuite d'évaluer
l'impact de cette exposition sur la confiance à l'égard du blog, l'attitude envers le blog et envers la marque, ainsi que les
différentes routes de persuasion observées. Les limites et les implications managériales de cette recherche sont
présentées en conclusion."
00115536 P
RACAT (M), CAPELLI (S) - FR/UNIV LYON III - LE TEST VIRTUEL DES PRODUITS INFLUENCE-T-IL LA DECISION
D'ACHAT EN LIGNE ? - REVUE FRANCAISE DU MARKETING n° 250, 2015 : p. 27-39 - fre, bibl., graph., tabl., photo.
"Cette recherche vise à comprendre comment les outils virtuels permettant de tester des produits sont perçus par les
consommateurs. Notre étude montre dans un premier temps que les attributs qui permettent aux consommateurs de
différencier les enseignes physiques et les sites Internet marchands diffèrent significativement : la fiabilité du site est
déterminante en ligne alors que l'information, le conseil et la possibilité de tester les produits sont prépondérants pour
les magasins. Dans un deuxième temps, nous montrons qu'un test virtuel apporte un service hédonique et un service
informationnel à l'internaute. Cependant, seul l'aspect hédonique du test explique le choix d'un achat en ligne plutôt
qu'en magasin. Nous concluons que ces deux canaux de distribution sont plus complémentaires que substituts."
00115610 L

PU (Y Y), FENG (Y Z), SUN (D W) - IE/FRCRT - RECENT PROGRESS OF HYPERSPECTRAL IMAGING ON
QUALITY AND SAFETY INSPECTION OF FRUITS AND VEGETABLES : A REVIEW - COMPREHENSIVE REVIEWS
IN FOOD SCIENCE AND FOOD SAFETY n° EARLY VIEW, 2015 : 13 p. - eng, tabl., graph., bibl.
00115653 P

THIRIET (A) - SNACKING - UN SECTEUR EN MOUVEMENT - BRA TENDANCES RESTAURATION n° 362, 2015 : p.
34-38 - fre, graph.
00115658 P
BEURDELEY (F), DURAND (S), BRAVO (E) - SIRHA - ET SI ON PARLAIT HEDONISME ? - NEO RESTAURATION n°
526-527, 2015 : p. 40-74 - fre
Dossier : Sirha, l'occasion de faire le tour des innovations en restauration : Le fait-maison : un axe majeur de
l'innovation (p. 44-46), la qualité un attrait à conserver (p. 48-50), la santé mobilise la profession (p. 58-60), un grand
pas vers le local et le développement durable (p. 66-68), les formats passent en mode nomade (p. 72-74).
00115866 B

VARELA (P), ARES (G) - UY/UNIV DE LA REPUBLICA - NOVEL TECHNIQUES IN SENSORY CHARACTERIZATION
AND CONSUMER PROFILING - US/CRC PRESS - 2014 : 401 p. - RQFT 195 - eng, bibl., graph., tabl.
Cet ouvrage fournit des descriptions de nouvelles méthodologies pour l'analyse sensorielle et la mise en oeuvre des
méthodes, y compris la structure de données et leur analyse. Il comprend des scripts pour l'analyse des données dans le
logiciel R.
00115968 L

FR/CNA - LE BIO EN FRANCE : SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT - FR/CNA - n°
AVIS 74, 2015 : 94 p. - fre, tabl., graph., bibl.
Le Conseil National de l’Alimentation (CNA) a conduit, de fin 2011 à fin 2014, un travail de réflexion prospective sur le
développement des produits issus de l’agriculture biologique (AB).
00116077 L

DUBON (G) - LES FRANCAIS CONSOMMENT PLUS MAIS MOINS CHER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
350, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Des achats plus fréquents mais des prix à la baisse. Les sommes dépensées par les Français pour l'achat de fruits et
légumes en 2014 sont en léger recul.
Bulletin Biblio Automne 2015
250
00116196 P, L

MONNIER (A) - DOSSIER SNACKING - LINEAIRES n° 311, 2015 : p. 60-72 - fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : De belles promesses (p. 50-51) ; Des idées du monde entier (p. 52-58) ; interview de
Bernard Boutboul, directeur de Gira Conseil (p. 60) ; le sandwich, pilier du snacking (p. 62) ; le segment des salades
repas (p. 64-66) ; les box (p. 68) ; tendances (p. 70) et En bref (p. 72).
00116259 L

VON GERMETEN (J P), HIRSCH (S) - DE/INST FOR FOOD AND RESOURCE ECONOMICS - PRE-SLICED OR DO IT
YOURSELF ? – DETERMINANTS OF SCHOOLCHILDREN’S ACCEPTANCE OF CONVENIENCE FRUITS AND
VEGETABLES - FOOD QUALITY AND PREFERENCE 44 n° , 2015 : p. 1-11 - eng, tabl., graph., bibl.
00116375 P

HARZIG (J) - DOSSIER FORUM VÉGÉTABLE - REGARDS SUR LE CONSOMMATEUR ET LA CONSOMMATION :
LES LIGNES DE LA MAIN ? - VEGETABLE n° 320, 2015 : p. 31-40 - fre, photo., tabl.
Jamais les consommateurs n'ont été auscultés aussi finement, jamais ils n'ont été aussi difficiles à cerner, jamais ils
n'ont été aussi variants, contradictoires, imprévisibles. Pour la préparation du 8e Forum Végétable, le magazine a puisé
dans les travaux effectués au cours des 12 derniers mois par des organismes spécialisés (CLCV, Credoc, Ctifl,
FranceAgriMer, INC, Insee, Ipsos, Kantar, Nielsen, Obsoco, TNS Sofres, Sopexa, Xerfi...). L'article commence par les
tendances générales de consommation pour finir par le comportement d'achat face au rayon F&L.
00116412 P

GUELY (B) - GRANDE DISTRIBUTION - LES FAUSSES CROYANCES DES CONSOMMATEURS : ARRÊTONS DE
FAIRE SEMBLANT DE SAVOIR CONSOMMER ! - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 26-27 - fre, photo.
"Quand on inventorie tous les efforts pour expliquer le "comment" de la production au client, au vu du retour
médiatique, on se dit que la pédagogie déployée n'est forcément pas la bonne. Tout le monde a un avis sur les f&l..."
Dans ce "Regard d'expert", B. Guély se penche sur quelques idées reçues et suggère des pistes d'amélioration.
00116441 L

CHARTIER (O), BOURGADE (H), CLUZEL (E), LESAGE (M) - FR/EUROQUALITY, FR/CEP - LES INNOVATIONS
TECHNOLOGIQUES, LEVIERS DE RÉDUCTION DU GASPILLAGE DANS LE SECTEUR AGRO-ALIMENTAIRE ANALYSE n° 80, 2015 : 8 p. - fre, tabl., bibl.
Une étude a été lancée pour identifier les innovations technologiques susceptibles de limiter le gaspillage aux niveaux
de la distribution, de la restauration et de la consommation finale par les ménages. Après un bilan de la situation actuelle
et des perspectives d’avenir, l’étude évalue 26 technologies, teste leur maturité, leur intérêt pour les industriels et leur
degré d’acceptation par les consommateurs ainsi que les conditions de leur développement. Elle livre aussi des pistes
pour augmenter l’effort de recherche et d’innovation, et formule des recommandations aux différents acteurs publics et
privés.
00116568 P, B, L

BLOCH BERTHIE (J F), DE RAYMOND (A) - FR/CTIFL, FR/INRA - "LES PROBLÈMES ALIMENTAIRES SONT LIÉS À
LA TRANSFORMATION DES SYSTÈMES DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION" - INFOS CTIFL n° 313, 2015 :
p. 4-5 - fre
L'invité du mois est Antoine de Raymond, chercheur à l’INRA.
00116587 P

TILLIER (C), PERREOL (D) - "L'ALIMENTATION, UN ENJEU DE SOCIÉTÉ" - FLD MAGAZINE n° 993-994, 2015 : p.
6-9 - fre, photo.
Entretien avec Didier Perréol, nouveau président de l'Agence Bio.
00116600 P

GUTIERREZ (I) - VÉGÉTARISME. PLUS QU'UNE TENDANCE, UN MARCHÉ - REVUE DE L'INDUSTRIE
ALIMENTAIRE (RIA) n° 769, 2015 : p. 60-61 - fre, graph.
Comme le bio à ses débuts, cette tendance est lontemps apparue comme marginale car trop militante. En Choisissant
le compromis du flexitarisme, les Français sont à la recherche d'une offre alternative végétale, gourmande et innovante.
Bulletin Biblio Automne 2015
251
00116703 L

MATHE (T), BELDAME (D), HEBEL (P) - FR/CREDOC - ÉVOLUTION DES REPRÉSENTATIONS SOCIALES DU BIEN
MANGER - FR/CREDOC - CAHIER DE RECHERCHE n° 316, 2014 : 74 p. - fre, graph., tabl., bibl.
Le lien fait entre l’alimentation et la santé en 2007, dont la progression est considérable, a pu être analysé au moins en
deux courants : la recherche de l’équilibre et l’alimentation vue comme un problème. Cette dernière modalité constitue
une nouveauté qui vient contredire l’approche traditionnelle de l’alimentation en France (plus familière, en particulier,
aux aspects gustatifs et conviviaux). Les Français, qui ont été l’objet d’une diffusion massive de messages nutritionnels
induisant une approche plus utilitariste de l’alimentation, à partir du premier PNNS en 2001, se trouvent tiraillés entre la
tradition culinaire nationale et l’augmentation des pathologies du comportement alimentaire.
00116706 P

MARTIN (J) - CONSOMMATION - LES F&L ET LES ENFANTS : APPRENDRE LE PLAISIR ALIMENTAIRE VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Résultats d'une étude sur la consommation des fruits et légumes frais par les enfants, financée par FranceAgriMer et
Interfel et réalisée par le cabinet ABC+ en collaboration avec le cabinet Protéines.
00116710 P
ALBERTINI (T), BERENI (D), PIERI (X) - LE RECOURS AU BIO DANS LE FAIT MAISON DESTINÉ AUX 4-36 MOIS.
IDENTIFICATION DES VARIABLES EXPLICATIVES DU CHOIX DES PARENTS - REVUE FRANCAISE DU
MARKETING n° 251, 2015 : p. 21-41 - fre, bibl., photo., tabl.
"La cuisine fait maison semble revenir en force dans les foyers français, notamment pour des raisons sécuritaires et
sanitaires. Dans ces conditions, l'alternative du fait maison biologique pourrait apaiser l'anxiété alimentaire du
consommateur et, a fortiori, celle des parents de jeunes enfants. Cet article, au travers d'une étude administrée sur
Internet à un échantillon de 302 parents et en s'appuyant sur un modèle de régression logistique polynomiale, va tenter
d'apporter un éclairage sur les variables susceptibles d'expliquer le choix des parents pour le fait maison bio infantile. Les
résultats mettent notamment en évidence un profil de parents d'enfants âgés de 4 à 36 mois pratiquant le fait maison
bio et leur ressemblance avec les consommateurs bio du foyer."
00116711 P
BELAID (S), LACOEUILHE (J) - MESURE DE L'ATTITUDE À L'ÉGARD DE LA MDD : NOUVELLES PERSPECTIVES REVUE FRANCAISE DU MARKETING n° 252, 2015 : p. 41-54 - fre, bibl., tabl.
Le contexte jurifique et économique a une incidence sur les performances des marques de distributeurs. Leur part de
marché stagne depuis plusieurs années. Forts de ce constat, les auteurs ont souhaité se focaliser sur les relations que
les consommateurs entretiennent avec ce type de marques et proposent le développement d'une échelle de mesure de
l'attitude à l'égard des MDD.
00116713 L

RIVERA CALO (J), CRANDALL (P G), O'BRYAN (C A), RICKE (S C) - US/UNIV ARKANSAS - ESSENTIAL OILS AS
ANTIMICROBIALS IN FOOD SYSTEMS - A REVIEW - FOOD CONTROL 54 n° , 2015 : p. 111-119 - eng, tabl., bibl.
00116725 L

DIALLO (A W) - FR/UNIV HAUTE ALSACE, FR/CTIFL - MISE AU POINT D'UNE TECHNOLOGIE DE PRÉPARATION
DE VÉGÉTAUX CRUS PRÊTS À L'EMPLOI SUR LE POINT DE VENTE - MEMOIRE MASTER 2 - FR/CTIFL - 2015 :
25 p. + annexes - MEM LX-15 03 - fre, tabl., graph., photo., bibl.
Elaboration de fiches produits (Chou rave en bâtonnets ; Carotte en bâtonnets ; Kiwi en tranches ; Fraise sans sépale ;
Poireau émincé) qui comportent le diagramme de fabrication, le rendement de production, quelques conseils techniques
de préparation. Ces fiches seront publiées sur le site internet du Ctifl.
00116730 L

GAROT (G) - LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE : PROPOSITIONS POUR UNE POLITIQUE
PUBLIQUE - RAPPORT DE GUILLAUME GAROT DÉPUTÉ DE LA MAYENNE ANCIEN MINISTRE DÉLÉGUÉ À
L’AGROALIMENTAIRE AU PREMIER MINISTRE - FR/MAAF, FR/MEDDE - 2015 : 98 p. - fre, tabl., graph., bibl.
Dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire, le Premier ministre a confié à Guillaume Garot, Député, une
mission visant à identifier les freins qui persistent tout au long de la chaîne alimentaire et de proposer des adaptations
du cadre législatif et réglementaire. A l'issue de la mission les principales propositions sont les suivantes : rendre
obligatoire le don des invendus alimentaires consommables à toute association caritative habilitée qui en fait la demande
; interdire la destruction systématique par les industriels de l'agroalimentaire des produits consommables des marques
de la grande distribution et en permettre le don à des associations ; promouvoir l'utilisation du doggy bag, par une
campagne nationale ; organiser des assises territoriales de la lutte contre le gaspillage alimentaire ; introduire le principe
de hiérarchie de la prévention du gaspillage alimentaire dans la loi sur la transition énergétique.
Bulletin Biblio Automne 2015
252
00116778 P, L

DUFOURD (C), GUILLON (M), BACHELIER (P), BEAUTRU (A) - DOSSIER BIO - LINEAIRES n° 313, 2015 : p. 50-63 fre, graph., photo., tabl.
Au sommaire de ce dossier : introduction et tableau de bord (p. 50-51) ; Botanic déploie son marché bio depuis 2007
(p. 52-54) ; le Danemark investit lourdement dans le bio (p. 56-57) ; l'épicerie bio (Bjorg, Jardin Bio etc.) (p. 58-60) ;
duel fruits et légumes bio : Carrefour Bio et Naturalia (p. 62-63)
00116785 P, L

BEAUTRU (A) - 2014 UNE ANNÉE PLUS FRUITS QUE LÉGUMES - LINEAIRES n° 314, 2015 : p. 103 - fre, photo.,
tabl.
Résultats Kantar Worldpanel sur la consommation des fruits et légumes en 2014, diffusés par FranceAgriMer.
00116859 P

FR/AGENCE BIO, FR/CSA - BAROMÈTRE DE CONSOMMATION ET DE PERCEPTION DES PRODUITS
BIOLOGIQUES EN FRANCE - 12ÈME ÉDITION – 1ÈRE PHASE - 2015 : 127 p. - fre, graph., photo., tabl.
Depuis 2003, un baromètre de consommation et de perception des produits biologiques est réalisé habituellement en
octobre-novembre auprès des Français par l’Agence Bio avec l’appui de CSA. Après plusieurs années de transition, cette
version a été réalisée uniquement online. Au sommaire : 1) Les Français et les produits biologiques ; 2) Les
consommateurs-acheteurs de produits biologiques ; Annexes (Focus sur les 18-24 ans, Détail des lieux d’achat par
produit, Fiches récapitulatives par produit).
00116918 L

LEVEQUE (O) - LE TOUR DE LA QUESTION - COMMENT REUSSIR SA FRAICHE DECOUPE ? - MEDIAFEL n° 7,
2015 : p. iv - fre
00116959 L

DUBON (G) - VENDRE - DOSSIER - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 353, 2015 : p. 56-58 - fre, photo.
Le marché allemand leader/ La consommation belge faiblit/ L'aubergine, c'est tendance.
00117048 L

FR/DGAL - SURVEILLANCE SANITAIRE DES DENRÉES ANIMALES ET VÉGÉTALES - BILAN 2014 - PLANS DE
SURVEILLANCE ET DE CONTRÔLE - FR/DGAL - 2015 : 117 p. - fre, ill., tabl., graph., bibl.
Bulletin Biblio Automne 2015
253
Régions et pays étrangers
00115596 L

LE CORRE (M) - ESPAGNE - LA NOUVELLE DIRECTION D'ALMERIA - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 347,
2015 : p. 62-64 - fre
En généralisant la protection biologique intégrée sous serre, Almeria est devenue exemplaire pour la qualité sanitaire
de ses productions légumières.
00115675 L

THIARD (A) - MONGOLIE - DES SERRES SOLAIRES DANS LES STEPPES - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n°
348, 2015 : p. 62-64 - fre, photo.
Le développement de la production maraîchère sous serre bioclimatique permet d'augmenter les revenus et d'améliorer
durablement les conditions de vie des populations sédentaires des petits centres ruraux.
00115716 P

GAUTIER (P) - LE PORTUGAL INVESTIT DANS LE DEVELOPPEMENT DE LA PRODUCTION - FLD MAGAZINE n°
969, 2015 : p. 34-35 - fre, graph.
Le Portugal a vu ses exportations progresser ces trois dernières années. Il investit aussi pour augmenter ses surfaces à
travers une forte politique d'irrigation.
00115889 L

LE CORRE (M) - ARGENTINE - SUR LA ROUTE DE L'OR PRESSE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 349,
2015 : p. 54-55 - fre, photo.
Le leader dans la production et l'export du citron fait face aux crises grâce à une filière dynamique concentrée dans la
région de Tucumàn. Les acteurs continuent à investir dans les vergers et dans les outils de transformation afin de se
différencier par la qualité.
00116079 L

MCARTHUR (S), LE CORRE (M), (TRAD) - COREE DU SUD - L'OIGNON GANGNAM STYLE - FRUITS ET LEGUMES
- REUSSIR n° 350, 2015 : p. 62-63 - fre, photo.
Ce pays est l'un des premiers consommateurs d'oignons. Cette production en croissance mobilise l'attention des
producteurs comme des centres de recherche afin d'assurer la pérennité de la filière.
00116145 L

LE CORRE (M), COSSART (P) - UNE NOUVELLE ERE REGIONALE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 351,
2015 : p. 6-7 - fre, carte
Les nouvelles régions françaises sont plus homogènes en termes de richesses. L'Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin
sort leader toutes catégories dans le domaine agricole et pour la filière fruits et légumes.
00116154 L

LE CORRE (M) - NOUVELLE-ZELANDE - LES KIWIS DEBARQUENT - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 351,
2015 : p. 62-63+64 - fre
La campagne du kiwi néo-zélandais vient d'être lancée.
00116335 L
AQUITAINE - LIMOUSIN - POITOU-CHARENTES SERA LA PREMIERE REGION AGRICOLE EUROPEENNE PRESENTATION DE L'AGRICULTURE DE LA FUTURE GRANDE REGION AQUITAINE - LIMOUSIN - POITOUCHARENTES - ANALYSES ET RESULTATS n° 2, 2015 : 8 p. - FI-LX 8 - fre, carte, graph., tabl.
La fusion de l’Aquitaine, du Limousin et de Poitou-Charentes placera cette nouvelle entité sur les plus hautes marches
des podiums français mais également européens. Au-delà de ces classements, cette nouvelle entité territoriale sera
également caractérisée par une grande diversité des agricultures, tant du point de vue des productions que des
systèmes d’exploitation. Si la viticulture, l’élevage allaitant et la céréaliculture dominent, d’autres productions, en
particulier fruits et légumes, volailles, chèvres, sont par ailleurs bien représentées. Tout en tenant compte des
spécificités et des équilibres entre les différentes filières, cette réforme pourra être l’occasion de renforcer certaines
complémentarités et de faire émerger des synergies nouvelles pour conforter la place de l’agriculture sur les territoires et
en faire un atout majeur de cette nouvelle région.
Bulletin Biblio Automne 2015
254
00116363 P

DIENER (R) - TURQUIE : UN CARREFOUR COMMERCIAL STRATÉGIQUE - VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 54-55 fre, photo.
Dans la rubrique "Regard d'expert", Raymond Diener fait le point sur le rôle de la Turquie dans le commerce des fruits
et légumes.
00116422 P

DIENER (R) - COMMERCE INTERNATIONAL - POLOGNE : RÉVOLUTION DANS LES FILIÈRES AGROINDUSTRIELLES - VEGETABLE n° 321, 2015 : p. 50-51 - fre, photo.
Dans la rubrique "Regard d'expert", Raymond Diener fait le point sur les forces et faiblesses de la Pologne dans
l'agroalimentaire européen. Un point sur la filière pomme, actuellement en difficulté.
00116438 P

DIENER (R) - COMMERCE INTERNATIONAL - ALLEMAGNE : EN ORDRE DE MARCHE - VEGETABLE n° 322,
2015 : p. 52-53 - fre, photo.
"Entre rigueur budgétaire et pragmatisme économique, l'Allemagne veut garder le cap de sa realpolitik. Commercer
librement est l'empreinte majeure du génome des entreprises germaniques." Production soucieuse des consommateurs,
concurrence intense entre enseignes de GMS, exportations de F&L nettement inférieures aux importations, mais
néanmoins en progrès. Chiffres clefs sur l'Allemagne.
00116652 L

LE CORRE (M) - ECOSSE - DES FRUITS ROUGES A L'ECOSSAISE - FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR n° 352,
2015 : p. 62-64 - fre, photo.
Visite guidée d'une des plus grosses exploitations (fraises, framboise, myrtilles, mûres) de la région, l'East Seaton
Farm.
00117007 P

DIENER (R) - LA CHINE : RÉVOLUTION ALIMENTAIRE SUR FOND D'EFFERVESCENCE SOCIO-ÉCONOMIQUE VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 56-57 - fre, photo.
Le commerce chinois est en transition vers un système fondé sur la fin du modèle de production à faible coût, la
montée en gamme de l'économie et des exportations, pour se concentrer davantage sur les besoins intérieurs. Le bilan
du commerce extérieur était positif en 2014 pour les fruits et légumes. Encadré sur la pomme en Chine et fiche
signalétique du pays.
00117009 P

HARZIG (J) - PAYS-BAS - UNE FILIÈRE EN MOUVEMENT PERPÉTUEL - VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 58-61 - fre,
photo.
"Nos voisins bataves sont plus que jamais novateurs et créatifs sur ce terrain de jeu privilégié pour eux qu'est
l'horticulture. Récit d'une petite tournée dans quelques entreprises réalisée courant juin 2015 dans le triangle d'or entre
Rotterdam, La Haye et Bleiswijk."
Bulletin Biblio Automne 2015
255
Divers

00115197 L, B
LAFAYE DE MICHEAUX (P), DROUILHET (R), LIQUET (B) - CA/UNIV MONTREAL, FR/BSHM, AU/UNIV
QUEENSLAND - LE LOGICIEL R - MAITRISER LE LANGAGE - EFFECTUER DES ANALYSES (BIO)STATISTIQUES
- FR/SPRINGER - 2014 : 674 p. - STAT 117 - fre, ill., graph.
Après avoir introduit les principaux concepts permettant une utilisation sereine de cet environnement informatique
(organisation des données, importation et exportation, accès à la documentation, représentations graphiques,
programmation, maintenance, etc.), les auteurs de cet ouvrage détaillent l'ensemble des manipulations permettant la
manipulation avec R d'un très grand nombre de méthodes et de notions statistiques : simulation de variables aléatoires,
intervalles de confiance, tests d'hypothèses, valeur-p, bootstrap, régression linéaire, ANOVA (y compris répétées), et
d'autres encore.
00115514 P
INHOUD 2014 : PER AUTEUR, PER RUBRIEK - PROEFTUIN NIEUWS n° 1 SUP, 2015 : 46 p. - dut
Index des articles parus dans Proeftuin Nieuws en 2014, par auteur et par rubrique.
00115705 B, L, P

HUSSON (P) - FR/CTIFL - FORMATION EN MUTATION - INFOS CTIFL n° 309, 2015 : p. 3 - fre
00115713 P

ASCHEHOUG (A S), COMMANDEUR (J), BARGAIN (V), VALLIN (P), GAUTIER (P), BRUNNER (C), REIBEL (C) DOSSIER - FORMATION - FLD MAGAZINE n° 969, 2015 : p. 46-72 - fre
Dossier : Des formations pour mieux vendre les fruits et légumes (p. 46), Interview de Michel Mourgue-Molines,
directeur général de l'OPCA Intergros (p. 47), Quand le CTIFL forme à la connaissance des produits (p. 48-51),
L'agréage sous toutes les coutures pour les salariés de Creno (p. 52-54), A l'Isffel, on diversifie les savoirs en impliquant
les distributeurs (p. 55-57), Les importateurs, "professeurs" pour séduire les étudiants (p. 57), Une formation surmesure pour les caristes (p. 58-60), Interfel s'investit pour toutes les restaurations collectives (p. 62-64), La culture sous
serre nécessite de plus en plus de compétences (p. 65-66), Interview de Patrick Vincent, directeur de l'ESA d'Angers (p.
68), La formation semences à l'écoute de l'actualité, L'alternance, une autre voie de formation (p. 70), Edeka propose
une formation en alternance "Spécialiste du frais" (p. 72).
00115870 P

FR/AFNOR, INT/ISO - AVANT-PROJET DE NORME SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE - EXIGENCES
- NORME PR NF EN ISO 9001 - JUILLET 2014 - n° PR NF EN ISO 9001, 2014 : 111 p. - fre, eng, ill., tabl.
Projet de norme destinée à remplacer la version datant d'octobre 2008. La présente Norme internationale spécifie les
exigences relatives au système de management de la qualité lorsqu'un organisme : a) doit démontrer son aptitude à
fournir régulièrement un produit ou service conforme aux exigences des clients et aux exigences légales et
réglementaires applicables, et b) vise à accroître la satisfaction de ses clients par l'application efficace du système, y
compris les processus pour l'amélioration continue du système et l'assurance de la conformité aux exigences des clients
et aux exigences légales et réglementaires applicables. Toutes les exigences de la présente Norme internationale sont
génériques et prévues pour s'appliquer à tout organisme, quels que soient son type, sa taille et les produits et services
fournis.
00116143 P, B, L

GRISEY (A), GUILLOCHAIN (S), BARDINAL (M) - FR/CTIFL, FR/ADEME, FR/LEGUMES DE FRANCE - LES
CERTIFICATS D'ECONOMIES D'ENERGIE EN SERRES MARAICHERES - UN DISPOSITIF DE REDUCTION DE
CONSOMMATION FINALE - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 51-55 - fre, graph., tabl.
Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) existe depuis 2006 et fait figure d’exemple auprès de nos
voisins européens. Il a permis à l’État français de faire 612 TWh cumac d’économies d’énergie en huit ans et contribue,
donc, à atteindre nos objectifs de réduction de consommation d’énergie finale. Le Ctifl, les Producteurs de légumes de
France et l’Ademe ont travaillé sur ce dispositif dès le démarrage en réalisant des fiches techniques sur certains
équipements pour la filière serre maraîchère. Le dispositif a permis aux serristes de financer des équipements
performants dans les exploitations et d’économiser environ 5,5 TWh cumac sur ces quatre dernières années.
Bulletin Biblio Automne 2015
256
00116155 P, B, L

PLUVINAGE (H), BLOCH BERTHIE (J F) - FR/CTIFL - LA NECESSITE DE S'INVESTIR DANS LA RECHERCHE ET
L'EXPERIMENTATION - INFOS CTIFL n° 311, 2015 : p. 4-5 - fre
L'invité du mois est Henri Pluvinage, président du Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (Ctifl).
00116244 P

HARZIG (J) - DOSSIER INNOVATION : QUESTION DE STRATEGIE - VEGETABLE n° 318, 2015 : p. 31-39 - fre,
photo.
Jean Harzig a invité un certain nombre d'acteurs de la filière fruits et légumes à une réflexion autour de la stratégie
d'innovation, collective et individuelle, avec l'accent sur l'innovation stratégique plutôt que sur l'innovation produit. Les
regards de Jacques Nefussi (AgroParisTech), Serge Michels (agence de communication Protéines), Patrick Larrère
(groupe Larrère), Laurent Grandin (TerreAzur), Laurent Bergé (serriste, président AOP tomate et concombre de France),
Renaud Pierson (Star Fruits) et Alain Vernède (Ctifl).
00116354 P

DELVALLEE (J) - LE POSTE DE CHEF DE RAYON ÉVOLUE, LA FORMATION S'ADAPTE - LIBRE SERVICE
ACTUALITES (LSA) n° 2368, 2015 : p. 30-31 - fre
Une pression au mètre carré accrue, des outils inédits... Pour faire face aux nouveaux enjeux du métier de chef de
rayon, les contenus des formations évoluent, tant dans les écoles qu'en interne chez les distributeurs.
00116365 P

MARTIN (J), BONNAFFE (P) - C'EST MON MÉTIER : PAUL BONNAFÉ, APICULTEUR POLLINISATEUR VEGETABLE n° 319, 2015 : p. 58-59 - fre, photo.
Paul Bonnaffé, apiculteur spécialisé dans la pollinisation depuis 1992, explique son activité.
00116415 P, B, L

HOCHEDEZ (M H) - FR/CTIFL - QUALITÉ, LOGO, SIGLES FRANÇAIS OU EUROPÉENS - CLARIFIER LES SIGNES
DE VALORISATION DES PRODUITS - DETAIL FRUITS ET LEGUMES n° 318, 2015 : p. 1-2 - fre
AOP, IGP, AB, CCP, HVE1…, le vocable du monde des produits de qualité s’avère à la fois riche et complexe. Dans le
domaine des fruits et légumes, le terme « produits de qualité » recouvre divers aspects, d’ordre réglementaire, gustatif,
sanitaire, environnemental… Le « Baromètre de confi ance des fruits et légumes frais » publié en novembre 2014 »2,
révèle que les « labels qualité », tels le Label Rouge, le « label » bio… concourent à donner davantage confiance envers
les fruits et en particulier les signes officiels de qualité,nommés Signes d’Identification de la Qualité et de l’Origine
(SIQO).
00116442 P

MARTIN (J) - C'EST MON MÉTIER - PATRICK WIRMANN, EXPÉDITEUR EN PROVENCE : MANIAQUE DE LA
FRAÎCHEUR - VEGETABLE n° 322, 2015 : p. 62-63 - fre, photo.
Interview de Patrick Wirmann, expéditeur à la Sapam Provence.
00116444 P

HARZIG (J) - MARC MORTUREUX, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L'ANSES : EXPERTISE ET HOMOLOGATION VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 4-5 - fre, photo.
Conséquence de la Loi d'Avenir de l'Agriculture votée en 2014, l'Anses (Agence Nationale de Sécurité sanitaire et de
l'alimentation, de l'environnement et du travail) se voit confier à partir de juillet 2015 la délivrance des autorisations de
mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques, ce qui la met au coeur des enjeux pour la filière fruite &
légumes frais française. Marc Mortureux, directeur général, explique comment il envisage de relever ce défi.
00116576 P, B, L

LABEYRIE (B), CASTEL (L) - FR/CTIFL, FR/SEFRA, FR/CA 26 - EXPÉRIMENTATION DE SYSTÈMES DE CULTURES
- CO-CONCEPTION DE SYSTÈMES INSPIRÉS DE L’AGROFORESTERIE SUR LA PLATE-FORME TAB - INFOS
CTIFL n° 313, 2015 : p. 46-51 - fre, graph., photo.
Dans un contexte national d’évolution des pratiques agricoles pour réduire l’impact sur l’environnement et faire
progresser l’agriculture, il nous faut aujourd’hui imaginer des nouveaux modes de production. La plate-forme des
techniques alternatives et biologiques (Plate-forme TAB), situé sur la ferme expérimentale à Étoile sur Rhône (26),
conçoit et expérimente depuis 2012 des systèmes de culture associées. La conception de ces systèmes innovants est
collective, en croisant des expertises agronomiques, écologiques et socio-économiques. Cette démarche partenariale
s’appuie sur des ateliers de travail associant notamment des instituts et centrestechniques, chercheurs, agriculteurs et
collectivités territoriales.
Bulletin Biblio Automne 2015
257
00116585 P

COMMANDEUR (J), GAUTIER (P), BERGER (P L), VALLIN (P), TILLIER (C) - DOSSIER - BIO - FLD MAGAZINE n°
993-994, 2015 : p. 23-39 - fre, carte, graph., photo.
Dossier : Le secteur bio, en forte croissance, représente une opportunité à saisir pour les opérateurs + carte - Surfaces
de production engagées en bio en France + Evolution du CA bio (tous produits alimentaires) par circuits de distibution
de 2007 à 2014 (p. 23-25); Le nouveau pavillion bio de Rungis (p. 26-27); Le bio en RHD (p. 28-30); Exemple avec les
restaurants d'entreprise du CEA (p. 31); Point sur l'offre en circuit court bio en Pays de la Loire (p. 32); L'offre bio chez
les détaillants (p. 33); Les marchés bio à l'horizon 2025 (p. 34-35); les aulx, oignons et échalotes bio : une niche à
défendre (p. 36) ; le biodynamie : plus strict que le bio, est représentée par le label Demeter (p. 37); Exemple de la
marque Les Côteaux Nantais labellisée Demeter (p. 38-39).
00116597 P

VALLIN (P), CASTAGNE (P), ASCHEHOUG (A S), MONTAHUT (S), BRUNNER (C), BARGAIN (V) - DOSSIER TRANSITION ÉNERGÉTIQUE - FLD MAGAZINE n° 976, 2015 : p. 22-39 - fre, photo.
Dossier : Les économies d'énergie ouvrent de nouveaux horizons. Etat des lieux (p. 22-23); Exemples : Le coopérative
Océane et le groupe landais Larrère (p. 24); L'exemple de l'entreprise GreenWatt qui multiplie les projets de
méthanisation (p. 26); Le groupe Rougeline travaille sur le concept d'écoserre (p. 28-29); En Provence ambitieuse sur la
transition énergétique (p. 29); Le programme Agri Abri Aquitaine accompagne la construction de serres et abris dans la
région (p. 30-32); En Bretagne, cap sur la cogénération (p. 34-35); Solarenn, mise sur le développement de la
cogénération et la méthanisation (p. 36-37); Prince de Bretagne annonce plusieurs projets de cogénération (p. 37);
Entretien avec Olivier Barrault, expert en efficacité énegétique (p. 38-39)
00116682 L

WICHCHUKIT (S), O'MAHONY (M) - US/UNIV CALIFORNIA, TH/UNIVKASETART - THE 9-POINT HEDONIC SCALE
AND HEDONIC RANKING IN FOOD SCIENCE : SOME REAPPRAISALS AND ALTERNATIVES - JOURNAL OF THE
SCIENCE OF FOOD AND AGRICULTURE 95 n° 11, 2015 : p. 2167-2178 - eng, tabl., graph., bibl.
00116707 P

MARTIN (J) - C'EST MON MÉTIER - JEAN-PAUL MALLEVAL, DIRECTEUR DE L'ISEMA : FORMATION
SUPÉRIEURE APPLIQUÉE - VEGETABLE n° 323, 2015 : p. 58-59 - fre, photo.
Présentation de l'ISEMA, institut supérieur européen de management agroalimentaire, proche de la filière fruits et
légumes de par son implantation géographique et son activité même.
00116709 P

LE ROY LADURIE (E) - CRISES AGRICOLES ET CRISES DE SUBSISTANCE EN FRANCE DE LA FIN DU MOYENÂGE À L'ÉPOQUE MODERNE - REVUE DE L'ACADEMIE D'AGRICULTURE (LA) n° 6, 2015 : p. 44-50 - fre, photo.
« Le climat peut bousculer nos destins » a déclaré Emmanuel Le Roy Ladurie au magazine l’Express. Historien
renommé et disciple de Fernand Braudel, l’auteur de “L’histoire du climat depuis l’an mil” était l’invité en novembre
dernier de l’Académie d’agriculture de France qui lui a décerné une médaille d’or. A quelques mois de la 21e conférence
sur le climat à Paris, le texte de son intervention permet de mesurer tout l’enjeu de ce rendez-vous international.
00116913 P

CHRISTEN (P) - DOSSIER - LES OPPORTUNITÉS DE LA RÉVOLUTION DIGITALE - PROCESS ALIMENTAIRE n°
1321, 2015 : p. 10-12 - fre
La conversion en ventes de la présence sur les réseaux sociaux et l'exploitation des "données" sur les clients et
prospects apparaissent comme des enjeux majeurs ; Sopexa identifie les prescripteurs ("foodies") sur les réseaux
sociaux.
00116996 P

MARTIN (J) - MARCHÉ DE LILLE:LOMME : EURALIMENTAIRE, SITE D'EXCELLENCE ALIMENTAIRE VEGETABLE n° 325, 2015 : p. 23 - fre, photo.
Le site du MIN de Lomme va devenir un site d'excellence alimentaire : Euralimentaire. Son but est d'aboutir à un
espace cohérent qui apporte des réponses novatrices aux enjeux logistiques et commerciaux et propose de nouvelles
formes d'accompagnement de la production locale et de la sécurité alimentaire.
00117018 B

MICHEL (J C) - EFFECTS OF FREEZING ON THE PHYSICAL PROPERTIES AND WETTABILITY OF HIGHLY
DECOMPOSED PEATS USED AS MEDIA - EUROPEAN JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE 80 n° 4, 2015 : p.
190-195 - bibl., eng, graph., ill., tabl.
Etude de l’influence du gel sur les propriétés physiques et la mouillabilité de la tourbe de sphaigne fortement
décomposé.
Bulletin Biblio Automne 2015
258