jeudi 4 juin 2015

Commentaires

Transcription

jeudi 4 juin 2015
JEUDI 4 JUIN 2015
Nocturne dans les galeries d’art du Marais
–
guide
–
BIENVENUE DANS LES GALERIES D’ART !
PARTENAIRE MEDIA PRINCIPAL :
Convivialité d’une soirée, exigence d’une
programmation et qualité des échanges : c’est la
quatrième fois que nous nous retrouvons dans les
galeries d’art du Marais, en nocturne, pour une
soirée exceptionnelle.
Vernissages, performances, rencontres avec des
artistes ou encore visites guidées : les galeries vous
ouvrent leurs portes et vous invitent à découvrir
leurs artistes. Entrez, vous êtes les bienvenus.
ILS PARLENT DES JEUDIS ARTY :
Une question, besoin d’une explication ? Huit
de nos ambassadrices sont réparties dans une
sélection de galeries. Référez-vous à notre plan
pour les retrouver.
Vous souhaitez vous initier à l’art contemporain,
ou tout simplement découvrir de nouveaux artistes
prometteurs? Suivez l’une de nos médiatrices
pour une visite guidée ! Réservez dès maintenant
votre parcours, ou le jour J, dès 18h à notre point
d’information : Le Workshop. Attention places
limitées!
NOUS REMERCIONS ÉGALEMENT :
Que votre soirée soit faite de belles découvertes et
de passionnants échanges.
DES LIEUX OÙ NOUS AIMONS PASSER DU TEMPS :
Alice Lebredonchel
Fondatrice des Jeudis Arty
2
3
RUE CHAPON
Composez votre
parcours selon
les animations
proposées.
GALERIE PLACIDO
41, rue Chapon, Paris IIIe
Suivez les
pictogrammes :
www.galerie-placido.com
www.galerielinz.com
« Lumière de printemps : une proposition »
JUSQU’AU 20 JUIN 2015
artiste présent
visite guidée
La Galerie Placido présente
l’exposition Piero Pizzi
Cannella, exposition-hommage
à Louis Ferdinand Auguste
Destouches, nom de plume de
Louis-Ferdinand Céline. Les
œuvres présentées sont une
sorte de points de reprères
dessinant l’itinéraire d’un bon
voyage, né de l’inspiration, de
la recherche et des affinités
avec une pensée reconnue,
gravée, comme un parcours
partagé et partageable.
projection vidéo
performance
© Pizzi Canella, Courtesy
Galerie Placido
Nos Ambassadrices
N° GALERIE :
ZONE :
RUE CHAPON
JUSQU’AU 25 JUILLET 2015
Ouverte en 2009 la galerie Linz,
sous les auspices du Centre
Georges Pompidou, se veut une galerie non univoque dans ses choix,
car la vie ne l’est pas. C’est avant
tout une histoire de rencontre avec
une personnalité en possession
d’une écriture, d’un point de vue
original, décalé sur notre monde
actuel. Que l’artiste soit jeune ou
confirmé, il se confronte avec un
médium et développe une oeuvre
qui lui est propre et éminemment
personnelle.
Bien que jeune, la direction de la
Galerie possède une longue expérience dans le champ artistique
lui permettant d’accompagner ses
artistes dans leur recherche et
évolution, en organisant régulièrement des expositions accompagnées de l’édition d’un catalogue,
par la participation à des salons
et foires d’art contemporains tant
en France qu’à l’international et
en organisant des expositions
hors les murs.
© Anne Lacouture
Pizzi Cannella
« Bon Voyage… »
vernissage
Repérez-les grâce au
symbole
placé à côté
du numéro des galeries
dans lesquelles elles
seront présentes
19, rue Chapon (au fond de la cour), Paris IIIe
PEINTURES, SCULPTURES, DESSINS
conférence
Elles vous donneront
les clefs de l’exposition
présentée dans la galerie
où vous les retrouverez
pendant toute la soirée.
Elles répondront à toutes
vos questions et pourront
vous orienter dans le
parcours de votre soirée.
GALERIE LINZ
N° GALERIE :
ZONE :
RUE CHAPON
5
GALERIE VIRGINIE LOUVET
réunion des esprits de Giorgio
de Chirico, du Douanier Rousseau et d’Edward Hopper.
Gretel Weyer fouille les symboles et les objets de l’enfance.
Les œuvres matérialisent les
peurs, les fascinations et les
rêveries qui structurent ce
qui est communément appelé
« l’âge tendre ». Une tendresse
que l’artiste vient fendre d’un
malaise. L’innocence et la nostalgie laissent place au doute
et à l’abandon. D’un seau
s’échappent des crapauds, la
fuite des princes charmants ?
Un sentiment d’inquiétante
étrangeté plane au-dessus de
l’exposition où le temps est
comme suspendu. Les peintures
de Caroline Gamon et les sculptures de Gretel Weyer génèrent
une transfiguration du réel par
l’imaginaire.
— Julie Crenn
GALERIE
MAÏA MULLER
48, rue Chapon, Paris IIIe
www.virginielouvet.com
19, rue Chapon, Paris IIIe
www.galeriemaiamuller.com
« Hand in glove »
Louis-Marie de Castelbajac (FR/USA), Léa Dumayet (FR),
Alan Goulbourne (UK) et Keen Souhlal (FR)
Caroline gamon
+ Gretel Weyer
« Des illusions »
JUSQU’AU 18 JUILLET 2015
JUSQU’AU 7 JUIN 2015
© Léa Dumayet, Hybride, 2015
Au moyen de petits formats,
Caroline Gamon répertorie des
non-lieux : une cabane perdue
dans la nature, une zone boisée,
une usine désaffectée ou encore
une maison vide. En associant
différents univers (ville-nature sauvage, minimalisme des
formes-grouillements, intérieurextérieur), l’artiste opère à une
6
N° GALERIE :
Découvrez
l’exposition
en avantpremière.
N° GALERIE :
ZONE :
RUE CHAPON
ZONE :
RUE CHAPON
© Rebecca Fanuele
La Galerie Virginie Louvet présente une exposition réunissant le travail de quatre jeunes
artistes :
Louis-Marie de Castelbajac, Léa Dumayet, Alan
Goulbourne et Keen Souhlal.
« Hand in Glove » est une proposition de concert
où les matériaux se délient et se bouleversent.
L’occasion a été donnée à chaque artiste d’interpréter des matières différentes (bois, porcelaine,
métal, céramique, calque) afin de nous offrir une
partition globale. Une rencontre inattendue lie
sculpture, installation et dessin.
7
GALERIE ALB
GALERIE FATIHA SELAM
ANOUK LE BOURDIEC
58, rue Chapon, Paris IIIe
47, rue Chapon, Paris IIIe
www.fatihaselam.fr
www.galeriealb.com
YADE
« Fonctioncontemplation »
Artistes de la Galerie
« Des envies d’eux… »
son invité Vladimir Skoda, l’atelier YADE imagine un design
aux lignes épurées qui guidera
la contemplation et le regard
des visiteurs. À chaque oeuvre
exposée répondra une assise ou
un objet induisant une posture
inspirée exclusivement par elle.
YADE est l’association entre
Marina Declarey et Solange
Yates. Agence spécialisée en architecture intérieure et design,
YADE aborde ces deux disciplines complémentaires en passant de l’objet à l’espace avec une
attention constante portée au
détail et au juste équilibre entre
esthétique et fonctionnalité.
JUSQU’AU 11 JUILLET 2015
JUSQU’AU 7 JUILLET 2015
à la culture pop et rock’n’roll.
(AQUARELLE)
Anouck Durand Gasselin
arrive à nous emporter vers un
ailleurs graphique délicat et poétique. (INSTALLATION)
Les images traitées dans les
encres de Julien Gorgeart subissent un véritable travail de
montage. (AQUARELLE)
Également présentes : œuvres
de Matthieu Martin, Samuel
Martin, Florence Obrecht,
Anne de Nanteuil, Jean-Baptiste Perrot, The Kid.
N° GALERIE :
ZONE :
RUE CHAPON
Découvrez
l’exposition
en avantpremière.
© YADE / Galerie Fatiha Selam
L’exposition collective offre la
possibilité de découvrir chaque
artiste de la galerie à travers des
nouvelle œuvres.
Chez Jérémie Amigo, chaque
détail a son importance au travers de scènes tour à tour ironiques, poétiques, dramatiques
voire burlesques. (DESSIN)
Anahita Bathaie nous questionne sur la pensée du paradoxe
de la situation, du décalage entre
la diffusion de l’image et sa réception… (INSTALLATION)
Les peintures d’Adrien Belgrand documentent le temps
présent et décrit la vie contemporaine pour en montrer la permanence. (PEINTURE)
Chez Léo Dorfner, nous
sommes loin des représentations classiques, ici accentuées et
vandalisées sur l’autel d’une religion théorique vouant un culte
À l’occasion des D’Days, la
Galerie Fatiha Selam et YADE
proposent aux visiteurs d’expérimenter un dialogue entre design
et art contemporain.
L’exposition offre un contexte
qui révèle la vocation essentielle de tout design : répondre
à un usage. Se mettant au service d’oeuvres signées par des
artistes représentés par Fatiha
Selam : Jörg Gessner, Daniel
Pontoreau, Stephen Schultz et
N° GALERIE :
ZONE :
RUE CHAPON
9
GALERIE ARMEL SOYER
19, rue Chapon (au fond de la cour), Paris IIIe
© Michael Dotson, The Wind, 2014
www.armelsoyer.com
rain. Son ambition est de mettre
l’oeuvre en dialogue avec son environnement comme une « Period
room » du XXIe siècle. Elle accompagne également collectionneurs
et artistes dans la création de
projets spéciaux et de décors
sur-mesure.
La galerie de design Armel Soyer
Editions se consacre aux arts décoratifs du XXIe siècle, proposant
ainsi une approche contemporaine et globale, tout en mettant
en oeuvre des savoir-faire parfois
oubliés. Fruit d’une aventure
commune à une génération d’artisans et d’artistes, les talents
émergents ou reconnus peuvent
ici s’exprimer dans un élan commun d’inspiration, de qualité,
de rareté et d’exception. Armel
Soyer propose de réharmoniser
la création contemporaine avec
les métiers d’art, d’insuffler de
l’ornementation, la richesse
des matières naturelles et de la
poésie dans le design contempo-
Pour sa deuxième participation
aux Jeudis Arty elle propose aux
visiteurs de découvrir les designers défendus par la galerie
dans une nouvelle scénographie :
Emmanuel BOSSUET – Pierre
GONALONS – Ruth GURVICH
– Mathias KISS – Julian
MAYOR – Ifeanyi OGANWU –
Gilles PERNET.
N° GALERIE :
ZONE :
© Gilles Pernet
RUE CHAPON
10
N° GALERIE :
GALERIE ZÜRCHER
56, rue Chapon (au fond de la cour),
Paris IIIe
www.galeriezurcher.com
La singularité de la peinture
de Michael Dotson tient à son
caractère paradoxal. Elle est
conçue de manière totalement
plate, c’est une image peinte
sans matière apparente, une
image fixe qui pourtant induit
le mouvement.
À l’origine, les peintures de
Dotson sont quasiment abstraites. Il utilise des patterns
dérivés des motifs qu’il a pu
voir dans son enfance. Par
exemple, il se souvient « des papiers peints de la salle de bain
ZONE :
RUE CHAPON
ou encore d’une certaine nappe
dans un restaurant chinois où il
allait dans sa jeunesse et qu’il
lui plaisait de revoir à chaque
nouvelle occasion. » Rien que de
très normal : « Tous les peintres
procèdent de cette façon. L’objet qu’on voit n’est finalement
qu’un outil qui permet d’obtenir une image. On prend juste
plaisir dans cet exercice de la
peinture, à faire qu’une surface
plane soit un dispositif spatial
précis. C’est ce qui m’intéresse
le plus. »
11
Retrouvez l’interview de Michael Dotson
dans notre webzine sur www.lesjeudisarty.net
SEMIOSE
LEBENSON
GALLERY
54, rue Chapon, Paris IIIe
www.semiose.fr
56, rue Chapon,
Paris IIIe
4 EXPOSITIONS MONOGRAPHIQUES :
www.lebensongallery.com
JUSQU’AU 25 JUILLET 2015
JUSQU’AU 25 JUILLET 2015
Raphael Julliard
« Dessins Parisiens »
Gauthier Leroy
« HALP HLEP HELP »
JUSQU’AU 25 JUILLET 2015
JUSQU’AU 25 JUILLET 2015
N° GALERIE :
ZONE :
RUE CHAPON
12
© FELIPE PANTONE
Jerôme Robbe
« The Winding Stream »
Antoine Marquis
« Sub Rosa »
Exposition collective
« Electric Ladyland »
JUSQU’AU 15 JUILLET 2015
Felipe Pantone (Es), Arnie (UK-FR), Romain Riviere (Fr),
Malcolm Litson ( UK), Marko Righo (UK), Pure Evil (UK),
Stendec (UK), Pascal Le Gras (FR) et Mcadoo (US)
La Lebenson Gallery présente
sa nouvelle exposition collective
«Electric Ladyland». Sous le
titre du célèbre album de Jimmy
Hendrix, la nouvelle scène avant
garde artistique internationale
suit l’échos sous distorsion de
l’âge d’or sonore. Ce courant de la
«Neü Esthetique» post-moderne
est un courant international que
la Lebenson Gallery promeut et
présente sous différentes thématiques. On est loin des 70’s et de
la marque de leurs éclats mais
l’échos porté est entendu et porté
depuis une esthétique qui, sans
s’y reporter directement, plie le
réel et le conjugue. Si le fracas
du flux post-moderne est compris
dans l’esthétique de celui qui fait
désormais l’unanimité, Felipe
Pantone y inclue la trace chromatique d’une résonance solaire.
Venez échanger avec
les artistes et découvrir
en avant première
l’exposition.
N° GALERIE :
ZONE :
RUE CHAPON
13
PASSAGE ET RUE
DES GRAVILLIERS
GALERIE SATOR
CHRISTIAN BERST ART BRUT
© Truc-Anh, Courtesy Galerie Sator
8, Passage
des Gravilliers,
Paris IIIe
www.galeriesator.com
5, Passage des Gravilliers, Paris IIIe
www.christianberst.com
Truc-Anh
« Ink Kingdom »
JUSQU’AU 4 JUILLET 2015
John Urho Kemp
« Un triangle des
bermudes »
© Aram Muksian
JUSQU’AU
18 JUILLET 2015
COMMISSAIRE :
GAËL CHARBAU
John Uhro Kemp, connu également sous le nom de Crystal
John, a vécu à Berkeley (Californie) où il a obtenu une licence en génie chimique. Après
quelques années ponctuées
d’errances, de recherches et
d’emplois diN° GALERIE :
vers, il s’est
mis à chercher la révélation à travers
ZONE :
la méditation,
PASSAGE ET RUE
la métaphyDES GRAVILLIERS
sique, en particulier par
le biais des formules et des
nombres tirés de sa propre histoire. Beaucoup de ses travaux
ont été conçus et mis en forme,
puis photocopiés, aux seules
fins d’être distribués au plus
grand nombre.
L’on doit le sauvetage et l’archivage de son grand œuvre à
son ami le photographe Aram
Muksian, soit des milliers de
pages, diagrammes, schémas
et séquences de chiffres, allant
jusqu’à coloniser des liasses interminables de papier d’imprimante à aiguille.
14
« Ink Kingdom » est la seconde
exposition personnelle de Truc
Anh, artiste français d’origine
vietnamienne, à la galerie Sator. La peinture ou le dessin
sont pour l’artiste le moyen de
questionner le rapport de la représentation à l’existence des
choses, qu’elles soient fantasmées ou disparues. Rien dans
l’œuvre ne le rattache à une réalité aisément identifiable ou repérable. Faire table rase conduit
le regardeur à se placer dans un
état d’ignorance, d’ouverture
ultime, rendant son œil actif.
Les œuvres de l’exposition, produites par l’artiste au Vietnam
dans les dernières semaines, se
consacrent au portrait, représentations de personnages fictifs ou réels, et composent une
narration complexe, troublée,
insaisissable.
La Rivière
réalisée par Truc-Anh
« Au milieu des murs
couverts de dessins,
Je présenterai pour la première
fois une version orale du principe
d’improvisation qui est au cœur
de ma pratique depuis ces quatre
dernières années. L’improvisation
développe l’intuition des formes au
profit de décisions rationnelles telles
que mon éducation vietnamienne
le préconise. L’exposition «Ink
Kingdom» en est l’affirmation
la plus poussée à ce jour. »
Heure de début : 20h
Durée : 40 min
N° GALERIE :
ZONE :
PASSAGE ET RUE
DES GRAVILLIERS
15
UNDER CONSTRUCTION GALLERY
GALERIE JOLA SIDI
www.underconstructiongallery.com
www.jolasidi.com
80, rue des Gravilliers, Paris IIIe
Christophe Bogdan
« Remembrances »
n’est pas derrière les stries mais
entre. Ces stries lui permettent
de refléter un monde contemporain en dualité, en nuances,
où rien n’est complètement affirmé ni arrêté. Le mouvement
reste permanent, même dans
les endroits déserts: une action
humaine, une lumière, une végétation en second plan.
L’aspect impalpable des images
questionne l’artiste depuis
longtemps. Comment rendre
cette image mouvement, reflet
d’un monde ou d’un souvenir
imprécis ?
Marine WALLON
« HEY, CUT ! »
JUSQU’AU 20 JUIN 2015
Marine Wallon cherche à mettre
en forme une image « qui déraille », comme un film dont les
plans passeraient trop rapidement. Dans ses dernières toiles,
une peinture en crée deux.
Des scotchs qui ont servis à la
construction de la toile première
sont réutilisés et resserrés afin
d’accentuer une nouvelle vision estropiée. L’image oscille
entre apparition-disparition,
arrêt-mouvement, vu et invu.
Les « deux images » de la peinture ne sont pas séparées, elles
se fondent ensemble. L’image
leur rendre hommage par cette
exposition il a bondi et oeuvré,
choisissant comme le support
des palettes en bois blanc pour
le moins usuelles, s’exprimant
un peu dans l’esprit non
éloigné de certains ex-votos,
mais s’excluant de leur
dévotion toute confessionnelle,
n’en retenant que l’élan
initial, source indiscernable,
inspiratrice...
De cela peut-être prendrons-nous
conscience au vue de cette suite.
- Alors « go on », Bogdan
J.C. Castelli
JUSQU’AU 20 JUIN 2015
Possédant pour de vrai un « oncle
d’Amerique », New-Yorkais par
surcroît, Christophe Bogdan
découvre à ses vingt ans, cet
accomplissement architectural
que représentent Twin Towers.
La suite oh combien terrible
qui leur fut réservée touchera
profondément Bogdan, et plus
encore l’artiste qui est en lui.
L’occasion se présentant de
L’artiste
sera présent
toute la
soirée.
L’artiste sera présente
toute la soirée, ainsi
que la critique d’art
et curator Marianne
Derrien.
N° GALERIE :
ZONE :
PASSAGE ET RUE
DES GRAVILLIERS
16
N° GALERIE :
© Tomek Bogdan, 2015
© Marine Wallon - Bristol 408 II - 2015
6, Passage des Gravilliers, Paris IIIe
ZONE :
PASSAGE ET RUE
DES GRAVILLIERS
17
RUE DE MONTMORENCY
/ RUE QUINCAMPOIX
GALERIE PASCALINE MULLIEZ
42, rue de Montmorency, Paris IIIe
www.pascalinemulliez.com
GALERIE
METROPOLIS
« Rouge Archipel »
© Jenni Holma, Gottero
16, rue de
Montmorency,
Paris IIIe
galeriemetropolis.com
Jenni Holma
« Masculin Féminin /
Double Standard »
Artistes exposés :
• Tristan Bastit
• Jean Lambert Noël
• Jean-Pierre Ransonnet
• Ernesto Riveiro
• Krzysztof Sroda
— ÉVÉNEMENT SPÉCIAL —
« From Finland : Art & Design »
Boutique d’un soir avec le meilleur du design finlandais
Des pièces iconiques d’Alvar
Aalto (vase Savoy 1936) aux
créateurs du XXIe siècle dans la
tradition finnoise des lignes organiques et fonctionnelles. L’art
de vivre dans le style nordique
avec la complicité de l’Institut
Finlandais de Paris.
Jenni Holma est née en 1987.
Elle vit et travaille à Tampere
(Finlande).
C’est sa première exposition
en France. En 9 portraits /
diptyques, Jenni Holma
photographie la vraie double
vie de ceux / celles qui ont
choisi de vivre les doubles
standards, Barbielle, Gottero,
Rita, Tony et les autres...
Une façon de montrer des
identités plurielles, complexes
et parfois paradoxales.
Retrouvez l’interview de Jenni Holma dans
notre webzine sur www.lesjeudisarty.net
Rouge Archipel, deux termes
extraits d’une liste de mots jetés
sur des bouts de papier par les
artistes participants.
Deux mots qui résonnent
presque poétiquement.
Une collective.
Rouge, une couleur.
Archipel, un territoire morcelé,
éclaté en petits îlots.
Cinq artistes originaires de cinq
pays différents : Argentine, Belgique, Canada, France et Pologne.
Peinture, photographie, sculpture, un ensemble d’œuvres tel
un archipel, réunies, tenues par
un fil : de couleur rouge.
JUSQU’AU 20 JUIN
PUIS DU 4 AU 25 JUILLET 2015
N° GALERIE :
N° GALERIE :
ZONE :
18
© Krzysztof Sroda
ZONE :
RUE DE MONTMORENCY
/ RUE QUINCAMPOIX
RUE DE
MONTMORENCY
/ RUE
QUINCAMPOIX
19
GALERIE CLARA SCREMINI
GALERIE
MARIE-ROBIN
99, rue Quincampoix, 75003 Paris
www.clarascreminigallery.com
© Courtesy galerie Marie-Robin
18, rue de
Montmorency,
Paris IIIe
www.galerie.marie-robin.com
Francine Holley
JUSQU’AU 11 JUILLET 2015
Fernando Casasempere
& Patrice Goupil
JUSQU’AU 11 JUILLET 2015
Casasempere, né en 1958 au
Chili et vivant à Londres, travaille la porcelaine à contre-courant. La forme carrée lui permet
de créer une dynamique intérieure entre la solidité statique
de son matériau et le mouvement des courbes et des lignes.
Le résultat est un détournement
d’argiles, un emmêlement d’ouvertures et d’interstices aux
protubérances asymétriques et
nervures singulières. Ses céra-
Groupe Art Abstrait, formes et
signes sur fond monochrome.
À partir des années 1964, elle
réalise une série de bois découpés
et de sculptures monumentales.
Pianiste, Premier Prix de l’Ecole
Libre de Musique de Liège en
1938, la musique tient un rôle
primordial dans sa vie et des les
années 1986 elle s’inspire des
signes de l’écriture musicale.
L’artiste sera présente à
l’occasion de la dédicace de
son catalogue « Les carnets
retrouvés ». Profitez de
la soirée pour rencontrer
l’artiste et échangez avec elle.
N° GALERIE :
20
ZONE :
RUE DE
MONTMORENCY
/ RUE
QUINCAMPOIX
Les images uniques de Patrice
Goupil, né en 1959 en Normandie, toujours frontales,
se donnent immédiatement,
dans un face à face qui force la
contemplation. Elles flottent
dans l’espace de la feuille, comme
des apparitions, des visions, des
images rêvées, des « fantômes ».
Découvrez l’exposition
en avant première en
présence des artistes.
N° GALERIE :
© Clara Scremini Gallery
Figure emblématique de l’abstraction belge des années cinquante
Francine Holley a participé en
2014 à l’exposition Abstractions
Géométriques Belges au Musée
des Beaux Arts de Mons.
L’artiste belge, née à Liège
en 1919, a fréquenté les ateliers
d’André Lhote, Fernand Léger,
Jean Dewasne et Edgar Pillet à
son arrivée à Paris où elle vit depuis. C’est en 1950 que Francine
Holley entre totalement dans l’art
abstrait. Elle participe au Salon
des Réalités Nouvelle dès 1952 et
fait partie du groupe Art Abstrait
Belge et expose à Bruxelles, Aix
la Chapelle, Milan. Ses œuvres
sont exposées dans différents musées et collections publiques en
Belgique et en France. Elle publie
une série de sérigraphies dans
les cahiers d’art abstrait entre
1953 et 1956 à Bruxelles avec le
miques sont des condensés de
paysages chiliens donnant à
voir des déserts, des cordillères,
des lacs, des vallées, des enchaînements de massifs et de pics,
comme s’il avait absorbé l’énergie de la nature pour nous en
transmettre l’essence.
ZONE :
RUE DE MONTMORENCY
/ RUE QUINCAMPOIX
Fernando Casasempere, Cubo,
porcelaine, 30 x 30 x 30 cm
21
© Zwy Milshtein, Courtesy galerie Claire Corcia
HAUT-MARAIS
GALERIE CORCIA
323, rue Saint-Martin,
Paris IIIe
www.galeriecorcia.com
Zwy Milshtein
JUSQU’AU 17 JUILLET 2015
GALERIE RIVIÈRE / FAIVELEY
70, rue Notre Dame de Nazareth, Paris IIIe
www.galerierivierefaiveley.com
personnages et est prétexte à
expérimentations formellesmêlant collages, écriture, photos,
mélange des matières et des
couleurs. Le rouge se heurte
au noir et blanc. Le chat noir,
compagnon fidèle, se glisse dans
presque chacune des œuvres…
« Zwy Milshtein est le Woody
Allen de la peinture.Il parvient
à insuffler de l’espoir au cœur
du chaos. Il rend le quotidien
poétique et touchant. Des œufs
au plat, des poireaux volants
prennent une dimension épique!
Il y a de la magie dans son regard. Son âme d’enfant enchante
chacune de ses œuvres » écrit
Claire Corcia.
Zwy Milshtein peint la vie. La
femme, l’amour, l’alcool sont
au cœur de sa peinture. La musique, la frénésie de l’existence
etles discussions animées se
bousculent sur la toile.Le trait
nerveux, intense, vital traduit
l’énergie qui l’anime. La tâche
d’encre,les coulures, l’éclaboussure du vin rouge renversé
accompagne l’histoire de ses
Venez découvrir
en avant-première
l’exposition de
Zwy Milshtein.
N° GALERIE :
ZONE :
HAUT MARAIS
22
d’interroger les représentations
traditionnelles et l’objectivité du
regard.
Dans une volonté d’échange
et de découverte, elle organise
régulièrement, en plus des
expositions,
N° GALERIE :
des rencontres
a v e c
d e s
photographes,
signatures de
ZONE :
livres et des
HAUT MARAIS
masterclasses.
La Galerie Rivière / Faiveley
est spécialisée en photographie
émergente. Sa programmation
essaye de rendre compte du
foisonnement du traitement
de l’image aujourd’hui : avec
une majorité de photographies
plasticiennes, nous exposons
aussi des installations, vidéos et
collages photographiques.
Nos artistes ont en commun
de vouloir défier les limites
du médium photographique,
23
65, rue Notre-Dame
de Nazareth, Paris IIIe
www.greatdesign.fr
« STRIPES »
JUSQU’AU 12 JUIN 2015
GREAT DESIGN présente à
l’occasion des Jeudis Arty un ensemble d’objets, chaises, bancs,
tabourets faits à partir de différentes matériaux, tous caractérisés par le rythme de leur lignes.
Les fauteuils dessinés par Elias
Anastas pour Local industries, en
acier galvanisé et coloré, profitent
de leurs lignes parallèles pour
accueillir les visiteurs dans un
confort d’intérieur et d’extérieur.
design : alban le henry,
atelier lavit, celia-hannes,
local industries.
© GREAT DESIGN Gallery, 2015.
art : francois morellet
N° GALERIE :
ZONE :
HAUT MARAIS
24
GALERIE MAMIA BRETESCHÉ
77, rue Notre-Dame de Nazareth, Paris IIIe
www.mamiabreteschegallery.com
Marais Digital #3 : Video
before / Video after
VIDEO_VAN par
WhiteBlackFungus et
CARNIVAL / INTACT /
Tweeter Module. par Sara
Malinarich
échange de données en temps
réel entre deux ou plusieurs
points, et qui ouvre un passage
dans le cyberespace pour l’intégration d’autres présences,
d’autres interactions.
N’importe quelle personne
peut interagir avec le système
CARNIVAL par twitter.
La Galerie Mamia Bretesché organise depuis deux ans l’événement « Marais Digital » dédié aux
arts numériques, à travers des
expositions, performances, etc.
Pour l’édition 2015, la galerie présente le groupe d’artistes
WhiteBlackFungus à intervenir près de la galerie avec leur
«VideoVan». Il s’agit d’un van
Volkswagen équipé d’un écran
vidéo à l’intérieur pour présenter le travail vidéo de ce groupe
d’artistes.
Montez à bord du VideoVan
présent devant la galerie
Mamia Bretesché,
ou tweetez avec le système
Carnaval #telepresence.
Carnival est un système de téléprésence partagée, basé sur
des dispositifs électroniques et
numériques, que nous appelons
des modules. Carnival est la
création d’un réseau de lieux
interconnectés, permettant un
N° GALERIE :
ZONE :
HAUT MARAIS
25
© WhiteBlackFongus, Courtesy Mamia Bretesché Gallery
Les banc / table d’appoint d’Alban Le Henry, d’inspiration japonaise et à la ligne bien dessinée,
est le fruit de l’assemblage d’éléments en frêne naturel et noyer
à la cadence régulière.
Le tabouret en fil de fer roulé
du duo Celia-Hannes produit un
effet particulièrement graphique
et multiplie les croisements des
lignes dans un jeu optique avec
les autres objets.
Le fauteuil VENEZIA ( design
Atelier Lavit), domine l’ensemble
des pièces par ses lignes élancées
et son attrait et la lampe SUNSET reproduit la ligne d’horizon
et l’effet lumineux d’un couché
de soleil.
Au mur c’est Francois Morellet
qui ordonne ses trames et crée
un réseau de lignes qui se
complexifient et s’animent au
fur et a mesure que les dessins
se succèdent.
GREAT DESIGN
GALLERY
REPÈRES :
LES GALERIES PARTICIPANTES
PAR QUARTIERS :
Arts et Métiers
Station de Métro
Strasbourg
Saint-Denis
République
artin
Temple
rb
Tu
du
R
de
d
ar
ple
m
Te
rue Sain
t-M
igo
ue
Centre Pompidou
RUE DE MONTMORENCY
/ RUE QUINCAMPOIX
>
HAUT-MARAIS
>
RUE DE TURENNE
t
arlo
Ch
e
pl
Te
m
ei
lle
du
rue Beaubo
Saint-Sébastien Froissart
Vi
e
ru
ple
rue
de
sQ
ua
tre
-Fils
l’AntiCafé
79 rue Quincampoix,
26
rue Pa
rue Beaubo
urg
Café Caron
39, rue N.-D. de
Nazareth
yenne
nne
elles
Tourn
des
rue
e Ture
rue
de
sA
rch
ive
s
rue
Rambuteau
ude
t-Cla
rue S
rue d
rue Quincam
poix
rue
< rue C
hapon
Montm
orency
Tem
rue de
urg
de
du
e
Ru
rb
Tu
NordMarais
39, rue N.-D. de
Nazareth
Jules et Jim
11 rue des Gravilliers
>
nne
rue de
s Gravi
lliers
igo
Le Workshop
173 rue St-Martin
PASSAGE ET RUE
DES GRAVILLIERS
e Ture
rue
du
rue d
Tem
ple
Arts et Métiers
Réaumur
Sébastopol
Les lieux partenaires
des Jeudis Arty:
>
rue N.-D. de Nazareth
Mairie du IIIe arr.
Nos ambassadrices
sont présentes dans
ces galeries :
RUE CHAPON
v
ule
Bo
Place de la
République
Boulevard de Séb
astopol
Porte Saint-Martin
>
Boulevard Saint-Martin
27
Chemin Vert
en élaborant des objets tout à
fait surprenants, le nouveau
BLESS N°53 Contenttenders.
Jouant sur le double sens de
« tender content » — dans le
sens de « contenu fragile », mais
en s’appuyant également sur la
signification du verbe « tender »,
« offrir », elles imaginent un espace d’accueil offert aux œuvres.
Quoi de plus doux qu’un coussin
pour prévenir de leur fragilité ?
BLESS accessoirise, détourne et
transforme l’oreiller pour que ce
dernier puisse accueillir le livre
ou le multiple de la meilleure
façon.
MFC - MICHÈLE
DIDIER
66, rue Notre-Dame de
Nazareth, Paris IIIe
www.micheledidier.com
BLESS
« N°53 Contenttenders »
JUSQU’AU 1ER AOÛT 2015
6, rue Notre-Dame de Nazareth, Paris IIIe
www.mdmgallery.com
À mi-chemin entre mode, design,
architecture et art, BLESS est
un projet collaboratif fondé en
1997 par Desiree Heiss et Ines
Kaag qui définissent une nouvelle profession personnalisée,
celle du créateur spontané, réagissant sur sa vie personnelle
en permanence. Générant des
produits singuliers — de la perruque en fourrure au T-shirt jetable — BLESS joue avec les mécanismes de séduction du monde
de la mode.
Pour mfc-michèle didier, le
duo pense à l’usage domestique
du livre d’artiste et du multiple
N° GALERIE :
ZONE :
HAUT MARAIS
28
galerie Vermelho (São Paulo).
Conçu d’abord comme un kiosque
d’exposition et de vente installé
sur le patio de la galerie, à la
frontière entre le white cube et
le monde extérieur – le nom de
la ville-frontière Tijuana n’est
pas un hasard –, ce projet s’est
enrichi en 2009 d’une foire annuelle dédiée à cet univers. L’année suivante, un nouveau pas a
été franchi avec la production de
livres de tous formats s’adaptant
à la vision de l’artiste, des fanzines aux livres-objets.
Marcius Galan, Presente,
Edições Tijuana, 2011
BLESS N°53 Contenttenders hosts Liam Gillick
Avec les œuvres de Hannah
Collins, Braco Dimitrijevic, Liam
Gillick, On Kawara, Christian
Marclay, Annette Messager,
Antoni Muntadas, Leigh Ledare,
Jim Shaw.
MDM GALLERY
« Edições Tijuana publishing in
the frontier »
JUSQU’AU 27 JUIN 2015
COMMISSAIRE : ANA LUIZA FONSECA
La MdM Gallery a le plaisir de
présenter pour la première fois
en partenariat avec les éditions
Tijuana et la galerie Vermelho
(São Paulo) une sélection
de livres d’art et d’ouvrages
inédits d’artistes contemporains
brésiliens, parmi lesquels
Marcelo Cidade, Dora Longo
Bahia et Andre Komatsu.
« Edições Tijuana - publishing
in the frontier » est une exposition réunissant 28 livres d’artistes contemporains brésiliens,
parmi lesquels Daniel Senise,
Dora Longo Bahia et André
Komatsu. Cet ensemble produit au cours des cinq dernières
années est l’œuvre de Tijuana,
plateforme référence au Brésil dans ce domaine, depuis sa
création en 2007 par Eduardo
Brandão, co-fondateur de la
N° GALERIE :
ZONE :
HAUT MARAIS
29
XPO GALLERY
17, rue Notre-Dame
de Nazareth, Paris IIIe
www.xpogallery.com
Rollin Leonard
« New Portraiture »
JUSQU’AU 21 JUIN 2015
« “New Portraiture” est constitué
d’un ensemble de photos, d’objets semi-sculpturaux qui sont
ré-arrangeables, flexibles. Les
sujets des photos sont des humains, aplatis par une lumière
uniforme et une profondeur du
champs où tout est mis au point.
L’esthétique de ces objets relève
de la manipulation numérique.
Les termes « liquéfier », « grossir »
et « froisser » utilisés sur Photoshop pour désigner des fonctions
de manipulation des images, ne
sont in fine que des analogies. Je
souhaitais explorer les analogies
physiques de ce type de fonctions
numériques. »
— Rollin Leonard
Le travail de Rollin Leonard explore de manière systématique
le prolongement digital de la
vie humaine. L’artiste soumet
ses sujets photographiés à toute
sorte de tortures algorithmiques,
notamment en disjoignant les
membres ou en les reproduisant
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
30
RUE DE TURENNE
ARTLIGUE
9, rue des
Arquebusiers,
Paris IIIe
www.artligue.fr
© Emmanuel Blanc
à l’infini jusqu’à créer des compositions homanoido-abstraites.
Pour « New Portraiture », Rollin
Leonard met de côté une forme
d’angularité qu’on lui connait
pour travailler sur des formes
plus organiques. Chaque pièce
est un exercice d’imagerie liquide
produite / permise par un procédé photographique élaboré.
Emmanuelle Blanc
« Au-delà de l’humain »
JUSQU’AU 25 JUIN 2015
ritoire liquide, un projet collectif
réunissant 50 photographes dans
le but de poursuivre ensemble
une recherche photographique
sur le nouveau paysage français.
Elle s’est alors rapprochée de
la peinture classique et romantique pour ce que ça transmet.
Considérant qu’il n’y a plus de
paysages naturels puisque tous
ont des traces humaines, elle a
donc cherché les paysages les
plus sauvages possibles.
Photographe et architecte de formation, Emmanuelle Blanc envisage la photographie comme un
outil pour rendre compte de nos
environnements, des architectures et des paysages dans lesquels nous vivons, nous passons.
Dans son travail de photographes, que ce soit des images
d’architectures ou de montagnes,
ce qui l’intéresse le plus sont
le volume, les vides entre les
choses, essence même du concept
japonais « Ma », la matrice de ses
projets.
Emmanuelle a grandit dans les
montagnes et se sent à sa place
quand elle est là-haut. En 2011,
elle s’autorise à faire des photos
de montagne dans le cadre d’un
projet spécifique. France(s), Ter-
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
31
GALERIE ANNE BARRAULT
51, rue des Archives, Paris IIIe
© Stéphane Daireaux, 2015
www.galerieannebarrault.com
GALERIE
NOELLE ALEYNE
18, rue Charlot,
Paris IIIe
www.galerienoellealeyne.com
Exposition collective
« Paysages urbains Interactions sur nos
comportements »
Venez découvrir
l’exposition en
avant-première et
rencontrez certains
des artistes exposés.
JUSQU’AU 20 JUIN 2015
N° GALERIE :
La galerie Noelle Aleyne propose une exposition collective à
caractère exceptionnel mettant
en œuvre une scénographie particulière sur le thème du paysage
urbain. L’occasion de détourner
des objets ou la signalétique
ZONE :
RUE DE TURENNE
32
une proposition de Sarah Tritz
« Magnifiquement
aluminium »
JUSQU’AU 27 JUIN 2015
« Quand Anne Barrault m’a proposé d’exposer des artistes de
mon choix dans sa galerie, j’ai
eu envie d’une situation de face à
face, plutôt opportune au regard
de l’espace. J’ai alors imaginé la
© «Léa Mercier pour Anne Bourse et Émilie Perotto».
urbaine dans l’intention de provoquer un regard nouveau sur
notre quotidien. Cette exposition
rassemble les artistes Colette
Breger, Marie Chapelet, Stéphane Daireaux, Madeleine
Guerin-Schietsch, Serge Goulet, Jaroslav Juren, Masha
Schimdt, Hélène Toulouse,
Vladimir Kara.
rencontre entre Anne Bourse et
Emilie Perotto comme un portrait
en creux de ma propre pratique.
Il est rare en tant qu’artiste de
pouvoir regarder d’autres artistes
au travail et de se mettre en retrait pendant qu’une rencontre
de formes et de langages se passe
sous vos yeux. Les pratiques et
la matérialité de leurs œuvres
disent quelque chose de politique chacune à leur façon. Ces
deux femmes artistes créent leur
propre autonomie. »
— Sarah Tritz, janvier 2015
Anne Bourse
et Émilie Perotto
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
33
Retrouvez l’interview d’Anne Bourse dans
notre webzine sur www.lesjeudisarty.net
© John Isaac – Courtesy By Chatel
58, rue des Tournelles,
Paris IIIe
www.bychatel.com
John Isaac
JUSQU’AU 14 JUILLET 2015
GALERIE
PIERRE-ALAIN
CHALLIER
© Bernard Venet, 97.5° Arc x 14
GALERIE BY CHATEL
8, rue Dubelleyme,
Paris IIIe
www.pacea.fr
Bernar Venet
& Jean-Luc Parant
comme « fabriquant de boules et
de textes sur les yeux ». Son univers relie la vision et le toucher,
le microcosme au macrocosme.
Dès 1968, il réalise ses premières boules, qu’il comprend
« comme autant de projections
d’yeux dévorant l’espace et le
monde ». Il les façonne par milliers, de toute taille et manière
(cire, papier, terre) et les met en
scène dans l’espace, envahissant
bibliothèques, voitures ou lacs.
JUSQU’AU 24 JUIN 2015
il devient son photographe
lors de sa tournée mondiale
« HIStory tour ». Depuis 1972, il
a reçu plus de 20 récompenses
dont 13 prix lors des Nikon
International Photography
Contest.
BY CHATEL présente la
première exposition en France
de John Isaac, photographe
indo-américain au service
des Nations Unies et de
l’UNICEF, il a accompagné
successivement les secrétaires
généraux des Nations Unies,
Waldheim, Perez de Cuellar,
Boutros-Ghali et Kofi Annan.
Il a été témoin de nombreux
événements historiques :
indépendance de la Namibie,
famine en Éthiopie, boat
people au Vietnam, guerre
du Golfe, conflit en Bosnie
et génocide au Rwanda. Il
a également eu l’honneur
d’être auprès de Mlle Audrey
Hepburn lors de ses missions
en tant qu’ambassadrice pour
l’UNICEF pendant près de
cinq années. Suite à un appel
inattendu de Michael Jackson,
• Visites guidées
• Présence de l’artiste
• Offert par tirage
au sort par John Isaac :
Un tirage numéroté et
signé (voir coupon de
participation p.49)
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
34
La ligne sous toutes ses variantes mathématiques et ses
manifestations physiques prend
une place prépondérante dans
le travail de Bernar Venet. Des
toiles, puis des reliefs en bois, il
passe rapidement à la sculpture.
Maître français de l’art minimal
et conceptuel, il remportera le
prix de sculpture Robert Jacobsen par la fondation Würth à
Erstein (France). Il a inauguré,
en 2014 au Muy, une fondation
pour ses grandes sculptures.
Pour sa nouvelle exposition à la
galerie, dévoile pour la première
fois un ensemble de nouvelles
gravures, ainsi qu’une série
de sculptures de Points, tous
uniques et inédits.
L’œuvre plastique de JeanLuc Parant est inséparable de
son travail écrit. Il se présente
• Visites guidées de l’exposition
• Lecture et dédicace
du nouveau livre
de Jean-Luc Parant,
Mémoire du Merveilleux.
• Artiste présent
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
35
Retrouvez l’interview de Jean-Luc Parant
dans notre webzine sur www.lesjeudisarty.net
GALERIE CONVERGENCES
GALERIE CHARLOT
www.galerieconvergences.com
www.galeriecharlot.com
22, rue des Coutures St-Gervais, Paris IIIe
quelle les machines auraient une
âme ou seraient dotées d’une vie
propre.
Les œuvres de Zaven Paré
dialoguent avec celles des réalisateurs Georges Meliès et Terry
Gilliam, ainsi qu’avec les animations de William Kentridge et les
marionnettes mécaniques de Jan
Švankmajer.
Dans un jeu artistique d’emprunt, de déconstruction et reconstruction, de récupération
et d’hybridation, Zaven Paré
assemble des matériaux simples
avec les technologies les plus
avancées. La sophistication et
la complexité de la technique
contrastent avec l’aspect matériel souvent « brut de décoffrage », et nous interrogent quant
à l’âme des objets.
© Zaven Paré – Courtesy Galerie Charlot
André Maurice
Peintures récentes
47, rue Charlot, Paris IIIe
JUSQU’AU 6 JUIN 2015
André Maurice est né en 1935
en Touraine au pied du château
d’Azay le Rideau, les visites dominicales en famille influencent
pour toujours sa vision de l’ art,
particulièrement un tableau de
l’école de Fontainebleau représentant Diane De Poitiers dans
son bain. Entre 1953 et 1955 il
étudie à l’ école des Beaux arts
de Tours, l’ apprentissage de
l’architecture permet de tromper
son ennui et l’ amène à travailler durant vingt ans pour l’architecture rurale. Parallèlement il
pratique la peinture, ne l’expose
jamais et la montre rarement. Il
rend visite à Max Ernst résidant
en Touraine près de Chinon qui
lui déclare : « À vingt ans c’ est à
Paris qu’ il faut être ». En 1965
il fait connaissance de l’écrivain
et poète Georges Perros. En 1994
rencontre avec Marta Clarke et
le collectionneur Bernard Bran-
ger, le peintre Situationniste
suédois Ansgar Elde, les galeristes Alfredo Meconi et Valérie
Grais, rencontres décisives qui
ouvriront sur plusieurs expositions et notamment en 1998 à
Albisola Marina en Italie.
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
36
Zaven Paré
« Orienté vers l’objet »
JUSQU’AU 20 JUIN 2015
Zaven Paré construit un univers
singulier, difficilement classable
dans des catégories connues.
Ses œuvres s’inspirent de la littérature et du théâtre ainsi que
de réflexions philosophiques et
anthropologiques, des études en
robotique et des sciences comportementales. Sa production semblerait répondre favorablement
aux interrogations de l’animisme
technologique, l’idée selon la-
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
37
GALERIE DJEZIRI-BONN
À l’occasion des Jeudis Arty,
la galerie vous invite à découvrir l’exposition « Jeux de mots
& traits de caractères » : à travers une sélection de pièces aux
accents humoristiques, poétiques
ou symboliques, huit créatrices
réunissent ces deux éléments
originels que sont le verbe et
la matière. L’une d’entre elles,
la créatrice de bijoux Laurence
Verdier vous convie à un atelier
d’écriture créative autour de
l’exposition : un moment unique
pour apprendre à regarder, à formuler puis partager ses impressions sur une exposition, le tout
autour d’un apéritif convivial.
4, rue de Thorigny,
Paris IIIe
www.galeriecollection.fr
Écrin des métiers d’art contemporains, la galerie Collection
Ateliers d’Art de France est un
lieu proposant des expositions
thématiques ou collégiales dévoilant l’audace et la singularité des artistes de la matière :
céramistes, verriers, sculpteurs,
créateurs textile font la part
belle aux différentes matières et
approches artistiques.
> Atelier d’écriture :
Jeudi 4 juin à 19h30,
sur réservation préalable :
[email protected]
(participation : 10€)
> Visite de l’exposition :
Entrée libre
Vue de l’exposition
N° GALERIE :
38
ZONE :
RUE DE TURENNE
47, rue de Turenne, Paris IIIe
www.galeriedjbo.com
Sophie Hatier
« Errant sous l’impensable »
Marie-Claude Bugeaud
« Autour du livre »
PHOTOGRAPHIES
PEINTURES ET DESSINS
(Exposition au rez-de-chaussée)
JUSQU’AU 27 JUIN 2015
(Exposition à l’étage)
JUSQU’AU 27 JUIN 2015
(...) Chez Marie-Claude Bugeaud,
il s’agit de défaire autant que de
faire, refuser la finitude du tableau, du bien peint. Le combat
s’exerce contre la beauté fascinante et définitive du monochrome avec laquelle s’initie la
toile. Les lignes ou les points se
tracent sur les fonds badigeonnés
d’une couleur fluide comme des incisions qui ouvrent la surface, lui
donne son instabilité, introduit
du jeu. Elles découpent, déplient
l’espace du tableau. Les lignes
comme les carreaux, les points,
les quelques formes irrégulières
qui apparaissent donnent à l’espace son rythme.(...)
© Sophie Hatier, Atlantique, 2014
GALERIE
COLLECTION
(...) Bien qu’apaisée chaque
image repose sur une lisière
tranchée qui équilibre ce qui
s’affiche aérien et ce qui demeure
terrestre. Jusqu’à reproduire
dans une faille triangulaire
une métaphore géodésique de
l’origine du monde. Toutes ces
images du peu arrachées à la
nature semblent incarner une
pensée poétique du philosophe
François Cheng constatant
« Dans l’Ouvert, toutes choses se
révèlent présence. »(...)
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
39
GALERIE ALAIN GUTHARC
confirmé qui vit à NYC. Dans
la série Imagined Landscapes
(2004 - 2014), d’impressionnants
paysages s’offrent à nous; leur
rendu quasi photographique
est troublant, quand on sait
qu’ils ont été exclusivement
réalisés en matières (pigments,
acrylique, aquarelle sur
papier). Sur les grandes toiles
de Between the Lines (20142015), ce sont plus de 50 couches
de peinture qui se révèlent
au gré des empreintes des
lignes parallèles. Faussement
figurative ou complètement
abstraite, en noir et blanc
ou dans une accumulation
de couleurs, les deux séries
traduisent une réflexion
profonde sur la mémoire.
GALERIE LAZAREW
7, rue Saint-Claude, Paris IIIe
14, rue du Perche,
Paris IIIe
www.alaingutharc.com
www.galerie-lazarew.fr
placé dans un environnement
crée par l’artiste Stéphane Magnin. Passionné de science-fiction et d’architectures utopiques,
il mène une réflexion sur les possibilités de l’auto-construction,
de l’autonomie face à un système
de division du travail, de l’économie de moyens et des ressources
de l’intelligence collective. Pour
la consultation des ouvrages,
Stéphane Magnin met en place
une version artisanale, volontairement pauvre, d’un mobilier
réalisé à partir de modèles reconnus de l’histoire du design. L’ensemble constitue un campement
temporaire mobile et une structure de travail expérimentale fondée sur l’échange et le système D.
JUSQU’AU 23 JUILLET 2015
La Galerie Alain Gutharc présente un choix d’oeuvres parmi
les éditions de CNEAI, un lieu
consacré à l’édition, à l’oeuvre-média et à la publication de projets
d’artistes, sur l’île des Impressionnistes à Chatou. Il est dirigé
depuis son ouverture en 1997
par Sylvie Boulanger et cette invitation nous donne la possibilité
de célébrer l’esprit de recherche,
l’engagement pour l’innovation
et la prise de risques dans la réflexion sur l’art et la société qui
caractérise sa directrice.
L’ensemble de l’exposition sera
© Koenraad Dedobbeleer
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
40
Aharon Gluska
« Between the Lines »
JUSQU’AU 24 JUIN 2015
Pour la première exposition
d’Aharon Gluska à la
galerie Lazarew, deux séries
rassemblées sous le titre
Between the Lines sont
présentées. Car lire entre les
lignes, il en est toujours question
chez cet artiste israélien
© A. Gluska, Imagined Landscape, courtesy Galerie Lazarew
« A Constructed World » À l’occasion des
Jeudis Arty, venez
rencontrer l’artiste
Aharon Gluska,
qui sera exceptionnellement présent
à Paris pour parler
de son travail.
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
41
INSTITUT SUÉDOIS
GALERIE
SYLVIE LE PAGE
11, rue Payenne,
Paris IIIe
20, rue
Saint-Claude,
Paris IIIe
galeriesylvielepage.com
© Gunilla Heilborn et Mårten Nilsson.
www.institutsuedois.fr
Hanna Ljungh,
Henrik Håkansson,
Åsa Sonjasdotter,
Gunilla Heilborn
et Mårten Nilsson
« D’Après Nature »
Zou
« Trip in the mix »
DERNIER JOUR !
JUSQU’AU 25 OCTOBRE 2015
tidien et utilise ses coups d’œil
pour les fondre dans le creuset
de ses matières collées. L’exposition à la Galerie Sylvie Le Page
présentera ses dernières toiles
ainsi qu’une nouvelle série de 12
photos de ses « Trip In The Mix ».
Zou est toujours à la recherche
de nouvelles expériences artistiques. Elle colle, peint, photographie … Elle collectionne les
coupures de journaux, récupère
divers matériaux, parfois atypiques, mais toujours puisés
dans la vie de tous les jours,
comme du carton, des cendres
ou des végétaux… portant sur
ces bouts de présents oubliés
un nouveau regard et leur offrant une seconde vie. Zou peint
sans contrainte sur ses collages,
elle accumule sous ses pinceaux
une, deux, vingt visions d’une
même image et dévoile couche
après couche des « accidents »
qui construisent la toile et lui
donnent volume et force. Depuis
2012, Zou photographie son quo-
L’artiste Zou sera
présente pour
commenter ses
œuvres durant
la soirée
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
42
œuvre supplémentaire : la vidéo
The Lodge de la chorégraphe Gunilla Heilborn et Mårten Nilsson.
Plongé en pleine forêt, un groupe
de “bobos” suédois tente de retrouver le lien avec Mère Nature.
Une cascade violemment prise à
partie, des pommes de terre hors
normes, des essaims de moustiques soudainement figés…
Qu’est-ce que la nature ? Quelle
conception en avons-nous et
quelle relation entretenons-nous
avec elle aujourd’hui ? Partagé
entre le désir de la maîtriser et
de la respecter, l’Homme a toujours tenté de la conformer à ses
attentes, au risque d’en donner
une image subjective et partielle.
Présentant les œuvres d’Henrik Håkansson, Hanna Ljungh,
et Åsa Sonjasdotter, l’exposition
propose trois visions décalées de
la nature. A l’occasion des Jeudis
Arty, l’exposition s’enrichit d’une
• Entrée libre. Projection
toutes les 15 min.
• Visites guidées toutes les
40 min.
Dans le cadre de la saison
GRÖN ATTITUDE !
N° GALERIE :
ZONE :
RUE DE TURENNE
43
ARTY DÉFI
Développez votre créativité
en relevant nos défis.
Les participants les plus arty
et actifs seront récompensés
par de beaux cadeaux
de nos partenaires.
Comment
participer ?
#artydef i1 :
“Selfie Arty”
1/ Réalisez un
maximum de défis
le soir des Jeudis Arty
2/ Postez chacune
de vos participations
grâce à une photo ou
une vidéo sur votre
compte Instagram
3/ Utilisez pour toutes
vos publications le
hashtag #lesjeudisarty
et #artydefi1, 2 ou 3
Vous devant votre œuvre
préférée exposée lors des
Jeudis Arty
#artydef i2 :
“Page blanche”
les Jeudis Arty c’est …
#artydef i3 :
“Abstraction”
Représentez le nom d’une
galerie visitée de manière
créative
DÈS 21H, RDV AU
173, RUE SAINT-MARTIN, PARIS IIIe
(
repère
sur la carte)
POUR L’AFTER PARTY
DES JEUDIS ARTY
Performances
Dj sets
Cadeaux
Surprises…
>> VOUS AVEZ RELEVÉ NOS 3 DÉFIS ? <<
RDV à notre soirée de clôture
pour une belle surprise !
44
SOIRÉE ORGANISÉE
EN PARTENARIAT AVEC :
{
45
Les So i r é e s
Dessinées
}
NOTES
46
NOTES
47
TIRAGE AU SORT POUR GAGNER
UNE ŒUVRE DE L’ARTISTE JOHN ISAAC
NOTES
— COUPON DE PARTICIPATION —
NOM :
PRÉNOM :
E-MAIL :
TÉLÉPHONE :
À DÉPOSER LE 4 JUIN, AU 58 RUE DES TOURNELLES, AVANT 21H
TIRAGE AU SORT POUR GAGNER
UN ATELIER CAFÉ DÉCOUVERTE D’1H30
— COUPON DE PARTICIPATION —
NOM :
PRÉNOM :
E-MAIL :
TÉLÉPHONE :
À DÉPOSER LE 4 JUIN, AU 32 RUE NOTRE-DAME DE NAZARETH, AVANT 22H
Anticafé Beaubourg
79, rue Quincampoix,
Paris IIIe
www.anticafe.fr
Lieu révolutionnaire au cœur de Paris, l’AntiCafé
fonctionne en libre accès sur un mode collaboratif :
les visiteurs ne paient que le temps passé sur place
et utilisent l’espace en toute liberté, y compris son
comptoir gourmand (petits encas, boissons softs).
Une pause sympa sur votre parcours !
Le No’Ma est un bar et un
bistrot parisien qui propose
une cuisine de qualité, faite maison
le midi et une ambiance bar le soir
avec tapas et planches.
BÉNÉFICIEZ DE
1 DEMI DE BIÈRE OU
1 VERRE DE VIN OFFERT
30 MINUTES GRATUITES
AVEC ENCAS ILLIMITÉS
POUR UN MENU, LE SOIR OU LE MIDI,
AUX 50 PREMIERS VISITEURS.
À L’ANTICAFÉ BEAUBOURG
48
Le Nord Marais
39, rue N.-D. de
Nazareth, Paris IIIe
www.nordmarais.com
OFFRE VALABLE POUR 1 PERSONNE
DU 04/06/2015 AU 04/07/2015 INCLUS
49
OFFRE VALABLE JUSQU’AU 30/06/2015
N RTY O N AR CO P
U S
TY U
S
AR Y C P
CO PON S ARY CO UPO S A TY C UPO NS TY OU NS ART OU PON
R
U
N RT CO ON AR CO PO A Y C PO S Y C OU S
P NS TY OU NS RT OU ON RT C ON
CO UPO S A NOTRE
TY OUPROCHAINE
R
N
O AR Y C PO S A Y C UP S A RTY UP NS
O
A C UPAURA
C PO SNOCTURNE
N RT
O ON A
O O
LEU
Y
RT O
U
N RT CO ONS ALIEU
C UPO S A TY C UP NS TY C OUP NS
S
A
P
Y
CO UPOJEUDI
15
OCTOBRE
2015
Y
R
N RT CO N A CO PO AR
U
C PO S
S RT
Y
CO PON S A CO UP—O S A TY UPO NSlesjeudisarty.net
TY COU NS ART OU PON
R
Y
R
C
O
U
N RT CO ON A CO PO A Y
D’ici
U NS RT OUP NS RTY COU NS
P NSà laTdécouverte
A Tlà,Y suivez-nous
Y notre
CO UPO…
U
O
S
O
A
de
l’art
contemporain,
à
travers
N AR CO PO AR Y C PO S Y C UP S A TY UPO NS
CO PO
R O O
U ON RT
webzine,
nos visites
soirées
U guidées
N
S RT et O
N
U Oclandestines
NS RTY CO
CO PO S A Y C UP S
P
A
A
dans
des galeries
d’art
C
O
O
Y
U
C UP S A TY UP — NS RTY O NS RT OU ON RT CO PON S
P
R
A
C
A
N
CO PO S A Y CO UPO S A RTY UPO NS TY C OU NS RTY OU ON
A C UP S
R
N
U
N
O
T
O
C
O
O
A
S
A
R
P
O
CO UPO S A TY C UP NS TY C OUP NS RTY OU ON RTY CO ON
A
A
S
P
R
P
R
CO PON S A Y CO UPO S A TY C UPO NS TY C OU NS RTY OU ON
T CO N AR O PO AR C PO S A C UP S
U
N
R
PO NS TY C OU NS RTY OU ON RTY CO ON
Y
CO UPO S A NOTRE
RT OUPROCHAINE
N
O
O AR Y C PO S A Y C UP S A TY UP NS
A
C PO SNOCTURNE
C UPAURA
LIEU
R O O
O N
T LEU
N T
Y
U ON RT
O ONS AR CO PO AR Y C PO S A Y C UP S
O
C
T
S
C UP JEUDI
R OU ON ART CO PON S
UP ONS RTY 2015
OU ON lesjeudisarty.net
S A RTY15OOCTOBRE
A
O
N
C
S
C PO S A C UP— S A TY UP N TY C OUP NS RTY OU ON
R O PO AR C PO S A C UP S
U …
TYlà, suivez-nous
N D’ici
la découverte
C U S
Y
CO PON Sà A
Y
N
AR contemporain,
CO UPOdeS l’art
Y
O N ART COU PON ART Y CO PO S
TY C
notre
T OU ONà travers
R
R
N
O
O
U
N
U
T
webzine,
soirées
C visites
C PO
UP Nguidées
S A RTYet O
UP ONS RTY CO ONS AR CO PO
S A TYnos
U
N
O
clandestines
dans
des
galeries
d’art
U
S
S
A
A
P
P
R
Y
O
CO UPO S A TY C UP — NS TY C OU NS ARTY OU ON ART CO PON S
P
Y
R
R
CO PON S A Y CO UPO S A TY C UPO NS TY C OU NS ART OU ON
T CO N AR CO PO AR Y C PO S Y C UP S
U
N
R
CO UPO S A TY UPO NS TY OU NS ART OU PON ART CO PON S
R
R
C
Y
N
C
CO PO S A CO UPO S A TY UPO NS RTY OU NS ART OU ON
P
Y
R
C
C
O
U
N
N
O
O
O
T
S
A
NOTRE
PROCHAINE
NOTRE
PROCHAINE
A
P
P
R C PO S
Y U
C U S
NLIEURLETY COU ONS
T
A
CO UPONOCTURNE
Y
R
Y
N
O
AURA
LIEU
LE
NOCTURNE
AURA
O
N
RT COU PO ART CO PO S A Y C UP S A TY UP NS
NS A15
CO PO
JEUDI
OCTOBRE
O N 2015
T 15 OCTOBRE
U S2015RTY OU ONJEUDI
S
AR O PO
U ON RTY C
—O ON
A C UP S AR TY C U—PO NS TY C OU NS
O
S
A
R
C UP… D’ici
C O
découverte
à la découverte
N RTY CO ON… D’ici
TY OUàPlaO
S là, Rsuivez-nous
ARlà, suivez-nous
CO UPàO
deN
l’art contemporain,
à travers
notre
deSl’art contemporain,
travers
TY UP NS
S A notre
A
P
A
P
Y
Y
C
R
CO PO
N
T
U
N
O
T
O O
U
S
nos visites guidées
et
Y visites
N et R CO PO webzine,
C PO dans
U Owebzine,
NS Rclandestines
O guidées
Tnos
S AdesY C UP NS
soirées
dans desA
soirées
AR TYclandestines
O
C
O
N
U
U
S
O
S
T
P
A
Y
C UP S galeries
Y d’art
R galeries d’art
RT C—OU PON ART CO PON S A Y CO —UPO S AR TY C UPO NS
N
O
A
C PO S Y
U S
TY U
N RT CO ON AR CO PO
U ONlesjeudisarty.net
S Y OU NS
RT CO PON S AR CO UPO S A lesjeudisarty.net
P
O
TY
A
C UP S
TY OU ON RTY CO ON AR COU PON ART Y C PO S
R
N
CO PO S A Y C UP S A TY UP NS TY OU NS ART OU ON
P
R O O
R
OU ON ART CO ON S A C UP S A TY C UPO NS TY C OU NS
Retrouvez
L’essentiel des sorties et
de la culture à Paris
sur www.timeout.fr
Partenaire média officiel
des Jeudis Arty
51
Graphisme : Jérémie Leroy ◊ jrmi.leroy.free.fr
52

Documents pareils