Ambassade du Royaume du Maroc en France Bulletin d`information

Commentaires

Transcription

Ambassade du Royaume du Maroc en France Bulletin d`information
Ambassade du Royaume du Maroc en France
Bulletin d’information
Mai 2015
Sommaire :
Tournée de SM Le Roi en Afrique : Sénégal, Guinée Bissau,
Côte d’Ivoire et Gabon.
****
SAR la Princesse Lalla Salma
préside l'ouverture du 21ème
Festival de Fès des musiques
sacrées du monde.
****
Participation du Maroc à l’Expo
2015 de Milan.
Titres de la page
suivante
Le
Président
français,
M. François Hollande reçoit
le Chef du gouvernement,
M. Abdelilah Benkirane.
***
Tenue à Paris de la XII ème
Réunion de Haut Niveau Maroc
- France.
***
Participation de SAR la Princesse Lalla Salma, à Lyon, à la
cérémonie de célébration du
50ème anniversaire du Centre
international de recherche sur
le cancer.
***
Le Forum de partenariat Maroc
-France appelle les entreprises
marocaines et françaises à
collaborer pour un développement conjoint sur le marché
africain .
***
Un séminaire international à
Bordeaux sur la "Sécurité et
développement : le cas du
Sahara marocain
***
Présentation au Sénat français
de l'ouvrage "Mohammed VI,
le Roi stabilisateur".
***
Actualité Nationale
Maroc
Tournée de SM Le Roi en Afrique
Accords de partenariat économique signés à Dakar
A l'occasion de la visite officielle de SM Le Roi Mohammed VI au Sénégal, accompagné de nombreux Ministres et chefs d’entreprises marocains, il a été procédé à la
signature de plusieurs accords. Pas moins de six accords sur les treize signés visent
à promouvoir des programmes de développement humain au regard de leur impact
direct sur la population. La coopération sectorielle a concerné surtout les domaines de
l’agriculture, du tourisme, de l’industrie, de l'assainissement ainsi que l'établissement
d'un siège pour la Fondation Mohammed VI pour le développement durable.
Les accords signés avec le Sénégal s’inscrivent dans le cadre de la consolidation d’une coopération Sud-Sud
solidaire et agissante qui place l’élément humain au cœur des objectifs de développent. Aussi, un Groupe d’impulsion économique et de promotion du partenariat public-privé a été mis en place. A cette occasion, SM Le Roi
a fait une série de dons : médicaments, équipements médicaux, corans, financement (2 M€ pour la construction
d’un quai de pêche à Dakar).
SM Le Roi et le Chef de l'Etat bissau-guinéen président la cérémonie de signature de 16 accords de
partenariat dans différents domaines
Dans le cadre de la visite officielle de SM Le Roi Mohammed VI en Guinée Bissau,
les deux pays ont signé 16 accords de partenariat dans différents domaines de coopération: sécurité et gouvernance locale, encouragement et protection réciproque des
investissements, fiscalité, pêches maritimes et aquaculture, agriculture, infrastructures,
santé, économie sociale et solidaire, énergie, formation professionnelle, etc. Au cours
de cette visite, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et le Président José Mario Vaz ont
présidé les cérémonies d’inauguration et de lacement de plusieurs projets de développement humain réalisés en
Guinée Bissau avec le concours du Maroc. Les deux Chefs d’Etat ont visité l’hôpital de campagne déployé
à Bissau par les Forces Armées Royales pour délivrer des soins aux populations. Ils ont également procédé au
lancement des projets de développement agricole et d’installation de stations de production d’eau potable.
Projets lancés, à Abidjan, lors de la visite royale à la Côte d'Ivoire
SM le Roi Mohammed VI et le Président de la République de Côte d'Ivoire,
M. Alassane Ouattara, ont présidé, la cérémonie de signature de six accords
et conventions de coopération bilatérale dans divers domaines. Lors de cette visite,
il a été procédé au lancement des travaux de construction d’un complexe de formation professionnelle dans les métiers du bâtiment et des travaux publics, de l’hôtellerie
et restauration, pour un montant global de 55 millions DH. Ce centre permettra de
répondre aux besoins des opérateurs économiques en ressources humaines qualifiées, renforcer l’employabilité
des jeunes, promouvoir leur insertion socioprofessionnelle et assurer l’accompagnement des grands chantiers de
développement socioéconomique engagés par la Côte d’Ivoire. Quant aux durées de formation, elles sont d’une
à deux années, en fonction des filières de formation choisies.
Visite de travail et d'amitié en République gabonaise, dernière étape de la tournée africaine de SM
Le Roi
SM le Roi a effectué une visite de travail et d'amitié en République gabonaise, dernière
étape d'une tournée africaine qui a conduit le Souverain au Sénégal, en Guinée-Bissau
et en Côte d'Ivoire.
SM Le Roi Mohammed VI et le Président de la République gabonaise, S.E.M. Ali
Bongo Ondimba, ont présidé la cérémonie de présentation de la coopération marocogabonaise en matière de développement humain, notamment le partage d'expériences
entre l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et la Stratégie d'Investissement Humain du
Gabon (SIHG).
Ces deux politiques intégrées, qui visent la réduction de la pauvreté et la lutte contre les facteurs aggravants de la
précarité, traduisent la ferme volonté des deux pays d’œuvrer pour le bien-être de leurs citoyens et le développement durable de leurs pays respectifs. A cette occasion, quatre conventions de partenariat ont été signées, portant
notamment sur la coopération en matière de prise en charge des enfants autistes et trisomiques, de mise en place
des unités médicales d’hémodialyse, de coopération en matière d’Artisanat, d’économie sociale et solidaire ainsi
que dans le domaine de la formation professionnelle.
Ambassade du Royaume du Maroc en France
Maroc
Actualité Nationale
SAR la Princesse Lalla Salma préside l'ouverture du 21ème Festival de Fès des musiques sacrées du
monde
SAR la Princesse Lalla Salma a présidé la cérémonie d'ouverture du 21 ème
festival de Fès des musiques sacrées du monde, organisé sous le Haut
Patronage de SM Le Roi Mohammed VI, autour du thème « Fès au miroir
de l’Afrique ». Ce spectacle inaugural a remémoré les souvenirs de la vie de
Hassan Wazzan (1490-1550, dit Léon l’Africain), ses périples africains en
tant qu’ambassadeur du Royaume de Fès et sa rencontre avec une Afrique
aux paysages hallucinants. Cette fresque musicale a connu la participation
des artistes représentant le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Sénégal, le Burkina-Faso, la France et les Etats-Unis. En sa vingtième et unième édition, étape de sa chronologie, le festival de
Fès des musiques sacrées du monde célèbre l’Afrique, que la ville de Fès irradie de ses spiritualités.
Participation du Maroc à l’Expo 2015 de Milan
"Le Maroc a accompli des
progrès très importants
en matière de promotion
des droits de l'Homme et
continue à en faire et la
volonté du Souverain et
du gouvernement vont
dans le même sens.
La question des droits de
l'Homme est un combat
permanent et le Maroc
est au bout de ce combat".
M. Christian Cambon, viceprésident de la commission
des Affaires étrangères, de la
Défense et des Forces
armées au Sénat français.
SM Le Roi Mohammed VI a affirmé qu’à travers sa participation à l'Exposition Universelle
Expo Milan 2015, le Maroc ne fait que réaffirmer sa volonté de contribuer aux efforts engagés face aux défis universels majeurs qui doivent être affrontés avec une vision réaliste et la
détermination de gagner les enjeux présents et à venir. Dans un message aux participants à
l’exposition universelle "Expo-2015", qui se tient à Milan, et dont lecture a été donnée par
SAR la Princesse Lalla Hasnaa, le Souverain a indiqué que le thème choisi pour cette manifestation, à savoir "Nourrir la Planète, Energie pour la vie", figure en tête des enjeux que chaque Etat s'efforce de gagner "car, assurer à chacun une alimentation saine et équilibrée, garantir une énergie propre pour tous, sans distinction entre les peuples et les individus, c'est
répondre à un des droits fondamentaux de l'Homme". SM Le Roi Mohammed VI a affirmé que les défis de la
sécurité alimentaire et des changements climatiques ne peuvent être relevés que par une coopération nord-sud et
sud-sud.
Maroc-France
Relations Bilatérales
SAR la Princesse Lalla Salma a participé, à Lyon, à la cérémonie de célébration du 50ème anniversaire du
du Centre international de recherche sur le cancer
SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma, a pris
part, le 15 mai à Lyon, en tant qu’invitée d’honneur, à la cérémonie de célébration du 50ème anniversaire du Centre international de recherche sur le cancer
(CIRC). Cette cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités, qui ont notamment salué l’adhésion récente du Maroc au CIRC, devenant
le 25ème Etat participant de ce centre et le premier du continent africain, ainsi
que l’action de la Fondation Lalla Salma-prévention et traitement des cancers
dans la lutte contre ce fléau.
Le Président français reçoit le Chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane
Le Président français, M. François Hollande, a reçu, le 29 mai, au Palais de
l'Elysée, le chef du gouvernement, M. Abdel-Ilah Benkiran. L'entretien a été
l'occasion d'échanger les vues concernant diverses questions d'intérêt commun, ainsi que d'autres sujets d'ordre régional et international.
Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette audience, M. Benkirane a
indiqué que sa rencontre avec le Président français s'est déroulée dans un
climat cordial traduisant l'exemplarité des liens forts qui existent entre les
deux Chefs d'Etat, SM le Roi Mohammed VI et M. François Hollande.
Tenue de la XIIème Réunion de Haut Niveau Maroc -France
Dans la déclaration conjointe sanctionnant les travaux de la XIIème réunion de
Haut Niveau Maroc - France, présidés par le Chef du gouvernement, M.
Abdel-Ilah Benkiran et son homologue français, M. Manuel Valls, la France a
assuré qu'elle continuera d'apporter son concours au développement des institutions de référence de l'Etat de droit, mises en place au Maroc dans le cadre
de la nouvelle constitution du Royaume. Les deux parties sont, en outre,
convenues de renforcer leur partenariat pour la démocratie par un appui de la France au développement des
institutions de bonne gouvernance, à la régionalisation avancée, à la réforme et la modernisation de l'administration. A cet égard, elles mettront en place un nouveau "dispositif conjoint" et organiseront des assises de la coopération décentralisée maroco-française lors du premier semestre 2016. Dans cette perspective, les deux parties
encouragent toutes les actions et initiatives du partenariat menées conjointement entre les 12 régions du Maroc et
les 13 régions de France. Par ailleurs, plusieurs accords, dont un protocole financier d’un montant de 25 M€ qui
vise à soutenir les PME marocaines souhaitant exporter vers l’Afrique et à développer les secteurs de l'agriculture
et de l'agro-alimentaire, ont été signés à cette occasion.
Ambassade du Royaume du Maroc en France
Maroc-France
Relations Bilatérales
Le Forum de partenariat Maroc-France appelle les entreprises marocaines et françaises à collaborer
pour un développement conjoint sur le marché africain
Les participants à la 2ème édition du Forum de partenariat Maroc-France, tenu à
Paris, ont appelé à promouvoir la coopération triangulaire Maroc-FranceAfrique via une collaboration accrue entre les entreprises marocaines et françaises, en vue d'assurer leur développement sur le marché prometteur de l'Afrique. Ont pris part à cette rencontre le secrétaire général du ministère chargé du
Commerce extérieur, Mohamed Benayad, le président de la CFCIM, JeanMarie ainsi que l’Ambassadeur du Maroc en France, M. Chakib Benmoussa.
Un séminaire international intitulé "Sécurité et développement : le cas du Sahara marocain
Un séminaire international intitulé "Sécurité et développement : le cas du Sahara marocain" a été organisé à Bordeaux, par l'Association Ribat Al Fath et l'association AGIREP, en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.
Lors de ce séminaire, les intervenants ont relevé les efforts considérables déployés par
le Maroc pour le développement de ses provinces du Sud, soulignant que le Royaume a
lancé des plans d'investissements d'un montant de 12,5 milliards d'euros pour développer cette région et doubler leur PIB en l'espace des dix prochaines années. Les intervenants ont indiqué que les nombreux défis sécuritaires dans cette zone mettent en évidence la nécessité d'une
conjugaison des efforts des Etats de la région. Les participants ont également souligné que la sécurité et la stabilité de la région est tributaire du règlement du conflit du Sahara, un dossier qui concerne non seulement les Marocains mais l'ensemble des Maghrébins et des Méditerranéens.
Présentation au Sénat français de l'ouvrage "Mohammed VI, le Roi stabilisateur"
Le dernier ouvrage du juriste français, Jean-Claude Martinez, "Mohammed VI, le Roi stabilisateur", a été présenté au Sénat français à Paris en présence d'un parterre d'écrivains, d'intellectuels, d'éditeurs et de journalistes. Pour M. Martinez, la stabilité et la prospérité économique
dont jouit le Royaume, contrairement à certains pays de la région, qui ont été affectés par les
Printemps arabes, sont dues à la capacité d'anticipation de SM le Roi Mohammed VI qui a
annoncé une réforme constitutionnelle globale, adoptée en 2011 par référendum, ainsi qu'aux
différents chantiers lancés par le Souverain depuis Son intronisation.
Activités de l’Ambassade
Appel au renforcement du rôle du Maroc et de la
France dans la réactivation de la coopération multilatérale dans la région méditerranéenne
Les participants à une conférencedébat, organisée par l’IRIS, sous le
thème "Maroc-France : quels partenariats dans un monde globalisé?", ont
appelé au renforcement du partenariat
Maroc-France, en insistant sur le rôle central des deux
pays dans la réactivation de la coopération multilatérale
dans la région méditerranéenne, à l’ère de la multiplication des défis dont l'immigration, le terrorisme et les
questions liées à l'environnement.
L'action du Maroc en faveur de la diversité culturelle contribue à la promotion du vivre-ensemble
dans la région méditerranéenne
L'action du Maroc pour la reconnaissance et la mise en valeur de la
diversité culturelle contribue à la
promotion du vivre-ensemble dans
la région méditerranéenne, confrontée au risque du repli identitaire, ont souligné à Paris, les
participants à une conférence sur le thème "Mieux vivre
ensemble dans des sociétés en mutation". Introduisant
le débat, l'Ambassadeur du Maroc en France, M. Chakib
Benmoussa, a mis en exergue la richesse de la culture
marocaine et la diversité de ses affluents, rappelant que
les dernières manifestations culturelles organisées en
France et consacrées au Maroc ont suscité un grand
intérêt auprès du public français et démontré la solidité
des liens culturels entre les deux pays.
« Face aux discours
islamistes, qui canalisent
l'attention
de
gens
pauvres ou riches, cultivés
ou incultes, musulmans
ou non, il est impératif
d'avoir
des
discours
alternatifs crédibles et de
viser des cibles précises :
les
enfants
et
les
adolescents, les oulémas,
les chercheurs.
Cela
implique des coopérations.
Sur ce sujet, la légitimité
du Maroc, qui conjugue un
roi
commandeur
des
croyants, une constitution
ayant puisé aux modèles
démocratiques
et
la
préservation
des
traditions,
doit
être
soulignée ».
M. Hubert Seillan, Fondateur
de la revue « Préventique »
et président de l’Association
AGIREP
M. Benmoussa met en avant le processus de réformes
et de développement inclusif en cours au Maroc
Lors d’une conférence interactive
sous le thème "Comprendre l’état
social du Maroc" organisée à
l’Ambassade du Maroc, le 6 mai,
à l’occasion de la publication du
rapport 2015 sur "L’état social du monde : aux racines de la performance globale", réalisé par l’Observatoire du dialogue et de l’intelligence sociale (ODIS),
l’Ambassadeur du Maroc en France, M. Benmoussa,
a noté que la dynamique de développement global
engagée par le Maroc a été maintenue et renforcée en
dépit d’une conjoncture internationale difficile, marquée par la crise économique mondiale et les mutations politiques et sociales qui ont agité la région
arabe ces dernières années. Le Maroc s’appuie, à cet
effet, sur des institutions à forte légitimité et sur une
continuité historique rare dans la région, ce qui permet de maintenir le cap des réformes visant, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, à consacrer le caractère inclusif du développement économique et social et l’approche participative grâce à laquelle les Marocains peuvent s’approprier cette dynamique, a-t-il ajouté.
La Maison du Maroc à Paris
a accueilli la 8ème édition
des Journées de la jeunesse
marocaine, qui se veut une
occasion pour les jeunes
marocains en France de
réfléchir aux enjeux
p o l i ti qu e s e t s o ci o économiques qui font
l'actualité du Maroc. Cet
événement, organisé par
l'Association des Marocains
des grandes écoles (AMGECaravane) sous le thème
"Une jeunesse au cœur de
l'action", a mis la lumière
sur les moyens offerts à la
jeunesse marocaine pour
s'intégrer dans des sphères
actives et contribuer au
développement de son pays.
Ambassade du Royaume du Maroc en France
Le Maroc vu par la Presse Française (Sélection d’articles)
Tournée de Mohammed VI:
Le Maroc et le Sénégal signent
treize accords de coopération
AGENDA
A Paris en Juin 2015
03 juin 2015
Présentation du dernier
roman de l'écrivaine francomarocaine, Mme Saphia
Azzeddine "Belqiss" dans le
cadre des "mercredis de
l'Ambassade.
04 juin 2015
Participation du ministre de
l’enseignement supérieur,
M. Lahcen Daoudi, à la première réunion des ministres
francophones de l’enseignement supérieur pour le développement numérique de
l’espace universitaire francophone.
05 juin 2015
Participation de la ministre
chargée de l'Environnement,
Mme Hakima El Haïti, à la
réunion préparatoire de la
MedCop 21, tenue à
Marseille.
15 juin 2015
Visite de travail du Chef du
gouvernement, M. AbdelIlah Benkiran.
« Les gouvernements sénégalais et
marocain ont signé jeudi 21 mai à
Dakar treize accords dans divers
domaines dont les douanes, l'industrie, la santé animale, le tourisme et
l'environnement, à l'occasion de la
visite au Sénégal du roi du Maroc.
Les accords, dont les montants n'ont
pas été précisés, sont relatifs notamment à la coopération économique et
douanière, la construction d'un quai
de pêche à Dakar, l'artisanat, l'industrie, les filières lait et équine, et la
santé animale.
Pour le développement durable. Ils
concernent également le tourisme, la
formation professionnelle, l'assainissement, l'eau et l'établissement d'un
siège pour la Fondation Mohammed
VI pour le développement durable.
Le roi du Maroc, en tournée africaine,
s'est déplacé « avec une cinquantaine
d'hommes d'affaires intervenant dans
les domaines de l'habitat social, l'agriculture, l'industrie pharmaceutique,
les infrastructures, le tourisme et
l'énergie », a affirmé jeudi à l'AFP une
source officielle sénégalaise. Des
investisseurs marocains sont déjà
présents au Sénégal dans différents
secteurs dont les banques et les assurances, l'immobilier, l'électrification
rurale et la santé. ».
Du 15 au 21 juin 2015
Participation du Maroc à la
51ème édition du Salon
International de l’Aéronautique et de l’Espace qui aura
lieu au Parc des expositions
du Bourget et qui réunira
l’ensemble des acteurs mondiaux de l’industrie aéronautique.
« Mohammed VI, l’Africain »
« En tournée en Afrique subsaharienne, le roi Mohammed VI du Maroc
continue d’étendre son influence dans
le continent.
C’est la troisième fois en trois ans que
le roi du Maroc entame une tournée
en Afrique subsaharienne. Le souverain chérifien se rend cette fois au
Sénégal, où de nombreux liens unissent déjà les deux pays, puis en Côte
d’Ivoire, en Guinée-Bissau et au
Gabon.
A la tête de la cinquième puissance
économique d’Afrique, qui a réalisé
une croissance de 4% en 2014, Mohammed VI poursuit la stratégie qu’il
a définie dès les débuts de son règne
il y a quinze ans : étendre l’influence
économique de son pays dans le reste
du continent, et en particulier en
Afrique subsaharienne, de façon à
renforcer également l’expansion
continentale du Royaume.
Le but de cette troisième tournée
s’inscrit dans la suite des précédentes,
en privilégiant la consolidation de
projets déjà en cours, tout en lançant
de nouveaux partenariats.
Le Maroc, deuxième investisseur
africain sur le continent derrière
l’Afrique du Sud, est présent dans des
secteurs-clés, dont la banque, les
assurances, l’immobilier et les télécoms. En l’occurrence, des dizaines
d’accords de coopération ont déjà été
signés dans l’énergie, les télécoms et
la grande distribution. Favorisés
notamment par l’organisation du
Forum Afrique Développement, à
Casablanca, où 1 700 décideurs économiques et politiques se retrouvent
pour un « Davos Africain ». Plus de la
moitié des investissements directs du
Maroc à l’étranger se concentrent sur
l’Afrique depuis cinq ans, avec 1,5
milliards d’euros investis ».
Migrations : le Maroc,
gendarme de l'Europe
« Entre régularisations des migrants
et réflexes sécuritaires, le royaume
déploie la politique migratoire la plus
ambitieuse de tous les pays d'Afrique
du nord.
Ambassade du Royaume du Maroc
5, Rue le Tasse 75116 - Paris
Tél: +33 1 45 20 69 35
Site web: www.amb-maroc.fr
Pour contrôler la façade atlantique et
méditerranéenne, les autorités marocaines déploient près de 15 000 hommes (policiers, gendarmes, gardecôtes, douaniers). Quant aux espagnols, ils ont renforcé les patrouilles
en mer, installé un système intégré de
vigilance du détroit de Gibraltar
(caméras thermiques) et surveillent
électroniquement leurs deux enclaves.
Rabat accepte la réadmission immédiate sur son territoire d'immigrés qui
se trouvent dans le « no man’s land »,
une zone comprise entre les murs
marocains et espagnols de Ceuta et
Melilla ».
Maroc-France :
ensemble vers l’Afrique !
« Les plus hauts dirigeants des
(confédérations patronales) ont tous
été conviés par le Club des Chefs
d’entreprise France-Maroc, en marge
de la rencontre de haut niveau qui se
tenait à Matignon. La thématique
retenue “France-Maroc, nouvelles
réalités, nouvelles coopérations,
nouvelles frontières”...
Les chefs d’entreprise marocains et
français sont actuellement à la recherche de ces nouveaux relais de croissance. "L’essentiel de ces chefs d’entreprise ont pour ambition commune
de faire réussir davantage le couple
franco-marocain dans la compétition
internationale ... , ajoute Mohamed El
Kettani.
À l’ouverture, Pierre Gattaz a indiqué : "Si nous souhaitons renforcer
nos partenariats, nous devons reconnaître les nouvelles réalités de nos
deux pays, pousser plus loin la notion
de partenariats pour investir en Afrique et dans le monde arabe (...) l’Afrique est une priorité pour le Medef et
pour le Maroc donc nous devons voir
comment renforcer les initiatives."
De nombreuses entreprises françaises
se développent déjà sur le continent
africain depuis le Maroc, mais jusqu’à
présent l’approche était assez individuelle. Et puis la stratégie africaine du
Maroc, qui n’est plus à démontrer,
connaît une accélération avec ce
voyage du roi en Afrique qui se poursuit d'ailleurs. C'est ce qui intéresse la
France qui, depuis l’an dernier, prône
la complémentarité - face aux autres
acteurs internationaux intéressés par
les marchés africains…
Pour donner corps à cette coopération France-Maroc-Afrique, une
convention a été signée par la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah
Chaqroun, et le président du Medef,
Pierre Gataz ».

Documents pareils