Etude d`une scène de cinéma « La poursuite dans le

Commentaires

Transcription

Etude d`une scène de cinéma « La poursuite dans le
Etude d’une scène de cinéma
« La poursuite dans le cinéma américain »
Par regroupement d’extraits de films
Etude d’une scène complète en classe entière : « BULLITT » de Peter Yates
Par groupe, étude d’une poursuite :
“ Piège en eaux troubles ” de Rowdy Herrington / « Blues Brothers » de John Landis / « Fast and Furious » de Rob Cohen
“ La nuit nous appartient ” de James Gray
/
Objectifs : le langage cinématographique – focalisation interne/externe
Document à distribuer aux élèves en préambule : fiche ->le langage du cinéma
La course poursuite dans le cinéma américain : Historiquement les premières poursuites étaient des poursuite à pied
(dans les années 1920, le policier courant après Charlot). Les courses-poursuites sont devenues fréquentes dans les films d'action, les
films policiers ou même les films comiques ; elles s'insèrent facilement dans un scénario et elles permettent d'en accélérer le rythme à
peu de frais (en général le budget attribué à de telles scènes n'est pas très élevé). De plus, ce ne sont pas à proprement parler des scènes
violentes, et elles sont donc destinées à tous les publics.
Le film BULLITT a inventé le genre grace à une poursuite haletante et rythmée de plus de dix minutes. Depuis, chaque film d'action
ou polar a sa course poursuite.
Plusieurs réalisateurs ont tenté de renouveler le genre, ou de varier les supports (poursuite à cheval dans Zorro, à vélo dans ET, en char
dans Ben Hur ou même en vaisseau spatial dans Star Wars ou le cinquième élément)
Recherche : une scène de poursuite (pieds, voitures ou autres) que vous trouvez impressionnante...
Etude de la scène de Bullitt
visible ici : http://www.madness-us-cars.com/course-poursuite-mustang-bullit.htm
L’histoire :
Cette scène fait désormais partie des classiques du cinéma américain. Elle constitue la première coursepoursuite en voiture digne de ce nom (Dodge Charger et Ford Mustang Fastback GT '67) de l'histoire du
cinéma ; elle parvient à se démarquer de celles qui l'ont suivie par un réalisme saisissant grâce à un
positionnement judicieux des angles de vue.
Le lieutenant Bullitt se rend compte qu'il est suivi par une autre voiture alors qu'il mène son enquête dans San
Francisco. On pourrait donc s'attendre à ce qu'il joue le rôle du poursuivi dans la scène de course-poursuite qui
va suivre, mais c'est tout le contraire qui se produit.
Analyser cette scène en la découpant par groupe de plans (on utilisera le minutage)
Vous ferez attention aux places des caméras, aux durées des plans, au choix du cadrage, à la
bande son, à la musique et aux détails que vous trouverez intéressants !
Etude du cinéma – course poursuite – p.1/2 - [email protected]
Pour les autres films, construire le tableau ci dessous
Titre
Résumé de la scène
Place dans le film
Eaux
troubles
Bruce willis et son père son
pris dans la course
poursuite d'un tueur alors
qu'ils se rendaient au bal de
la police
Fast and
furious
Premier défi entre le
« héros » et vin diesel
Blues
Brothers
Les deux frères du blues
ont « emprunté » une
voiture de police. Lors d'un
contrôle, ils font
connaissances avec les
policiers du coin.
La nuit
nous
appartient
On déplace le filou avec sa
femme d'une planque à
l'autre. Ils se font attaquer.
focalisation
Effets voulus (plan, musique,
effets spéciaux...)
Spectaculaire.
Décalage entre le dialogue et la
scène d'action : on est dans un
spectacle, effet de surprise pour la
mort du père et effet de vengeance
Visées de la scène
Externe.
Spectacle joussif.
Beau et rapide.
On appuie sur le
bouton et on
décolle. C'est une
scène de sexe
mécanisée
Interne et externe...
on alterne.
Drôle.
Décalage entre dialogue et action.
Côté
humouristique de
la scène.
Dénonciation de la
consommation :
mise à sac d'un
centre commercial
Fait partie
intégrante du récit.
Début du film.
Présentation des personnages
et de leur caractère. Mort du
père.
Trouble du fils survivant.
Besoin de vengeance.
Dialogue précisant que bruce
est persuadé que le tueur est un
flic.
Début du film.
Le nouveau conducteur n'est
pas encore à la hauteur.
Présentation des machines,
vraies héroïnes du film.
Dialogue à la fin du
vaincqueur sur la bonne tenue
à avoir devant la machine
Début du film.
Pourquoi faire la course sur un
parking alors qu'on peut faire
une ballade dans un centre
commercial.
Externe.
Omniscient... on
sait tout sauf
l'identité du
« méchant » qui
nous est caché :
suspens du film
Vers la fin du film. Noeud de
l'intrigue, moment clé
Intérieur. On est
Angoisse et peur. On est
dans la voiture avec emprissoné avec eux. Pas de
eux.
musique, seul le bruit de l'essuie
glace.
Etude du cinéma – course poursuite – p.2/2 - [email protected]
Pop-corn.
Humour et
spectacle.