Les instruments de la musique indienne

Commentaires

Transcription

Les instruments de la musique indienne
DECOUVERTES MUSICALES
Musique indienne
Janvier 2011
La musique indienne est liée à la mythologie et à la religion ; vieille de plus de
5000 ans elle puise ses racines dans les temples et la nature.
Les dieux indiens sont de grands musiciens ; la musique classique indienne
empreinte de religion Hindoue respecte la nature et suit ses lois.
L’histoire de la musique indienne se déroule sur trois grandes périodes :
* la période ancienne, qui s’étend du XXe siècle avant J-C au IIIe siècle
après J-C ;
* la période médiévale, qui commence au VIIe siècle et se termine au
XVe siècle ;
*la période moderne, qui va du XVIe siècle à nos jours.
On distingue la musique hindustani (de l’Inde du Nord) et la musique
sscarnatique (de l’Inde du Sud). Cette distinction se produit entre le XIIIe et le
XVIe siècle, suite à l’invasion du Nord de l’Inde au XIIe siècle, par les
musulmans ; la musique y subit l’influence persane et moghole, tandis que la
tradition se poursuit au Sud.
Au coeur de la musique indienne (hindustani ou carnatique), il y a le raga.
Le raga est un concept dont le nom sanskrit signifie « passion », « couleur »
et « attachement ». C’est un mode mélodique lié à un moment de la journée et
à un état d’âme. Un raga est construit à partir de sa tonique, base sur laquelle
repose l’équilibre musical.
Sa progression va dans le sens de l’accélération, du non pulsé au pulsé.
L’ornementation se fait de manière très précise.
Musique improvisée, un raga commence toujours par une sorte de prélude
l’alap, longue période pendant laquelle il n’y a pas de percussion.
Pendant la deuxième partie, jod, le rythme s’accélère progressivement, les
percussions entrent en jeu.
La troisième partie, jhala, est le mouvement final de l’élaboration du raga. Le
rythme est très rapide et permet d’aboutir à la conclusion, généralement
brutale.
Il y a des ragas du matin ou du soir, du jour ou de la nuit, pour toutes sortes
de moments ou de situations, chacun reflétant un état d’âme lié à un moment,
un environnement.
2
Les instruments de la musique indienne
La voix
La voix est l’instrument fondamental ; capable de réaliser d’innombrables
nuances émotionnelles elle captive l’auditoire par son timbre et ses vocalises.
Il n’y a pas de différences entre les instruments de la musique savante et ceux
de la musique populaire; ils se répartissent en trois groupes :
*Les instruments à cordes
Le sitar
C’est aujourd’hui l’instrument le plus commun de la musique indienne ; sa
forme actuelle s’est fixée au XVIIIe siècle. Le sitar possède une caisse de
résonance hémisphérique et un long manche muni de touches mobiles
montées sur des glissières ; les cordes sont jouées avec un plectre.
La vina
Aussi appelée bine, la vina est une sorte de luth avec un long manche ; cet
instrument volumineux creusé dans le bois est équipé de 2 résonateurs, 4
cordes mélodiques et 3 cordes à vide pincées rythmiquement.
Le sarod
Cet instrument possède une caisse de résonance hémisphérique et une large
touche en métal poli. Il est muni de 19 cordes : 4 mélodiques, 4 bourdons et
11 sympathiques accordées sur les notes du raga choisi.
Le surbahar
C’est un grand sitar dont la caisse de résonance est à fond plat ; le son est
plus grave et plus riche que celui du sitar ; c’est un instrument récent, créé au
début du XIXe siècle.
3
La tampura
Sorte du luth à 4 cordes, à très long manche sans frettes et à la caisse de
résonance hémisphérique. Ce n’est pas un instrument mélodique, il est joué
en continu tout au long des ragas, enveloppant les musiciens et l’auditoire de
son bourdon. Tenu verticalement et joué avec la pulpe du doigt, la tampura a
un rôle essentiel car elle joue la tonique et la maintient en permanence.
La sarangui
C’est un instrument à archet à la caisse de résonance massive et au large
manche ; l’archet joue sur 3 à 4 cordes mélodiques ; 35 à 40 cordes résonnent
par sympathie.
Le santur
D’origine persane, le santur appartient à la famille des tympanons ; c’est un
instrument à cordes frappées ; il a été introduit dans la musique indienne en
1938.
Le violon
C’est le violon occidental ; il a été introduit dans la musique carnatique au
XVIIe siècle et y occupe désormais une place essentielle.
4
*Les instruments à vent
Laflûte bansuri
C’est une flûte traversière en bambou ; c’est un des instruments les plus
anciens de la musique indienne. Sa longueur détermine sa tonalité ; il en
existe de différentes tailles correspondant à différentes tonalités ; c’est un
instrument soliste ou d’accompagnement.
Le shenai
C’est un hautbois, donc un instrument à anche ; c’est l’instrument des
mariages et des réjouissances populaires.
*Les instruments à percussion
Le tabla
Il est apparu il y a environ 400 ans. C’est un instrument constitué de 2 fûts,
le gauche (bayan) est le grave et le droit (dahina) est l’aigu.
La peau de chaque élément comporte une pastille noire, faite d’un mélange
de farine et de poudre métallique. Cette pastille concentre les vibrations de la
peau et permet de produire des notes précises ; grâce à ce système le tabla
peut être accordé (c’est le dahina que l’on accorde) en réglant la tension de
la peau.
L’instrument peut être accordé aussi finement qu’un instrument à cordes.
5
Le mridangam
Plus ancien que le tabla, le mridangam est un tambour long à 2 peaux, que le
musicien tient horizontalement.
Le rythme
L’Inde possède un système rythmique particulièrement élaboré.
Les rythmes sont construits sur des périodes de temps à l’intérieur
desquelles peuvent être réalisées des variations, des contretemps, des
ornements ; un cycle rythmique est un tala.
Chaque frappe d’un tambour, sur le bord, au centre, avec le bout des doigts,
le plat de la main, de la main gauche, de la main droite, des deux mains,
légèrement, avec force, etc… est énoncée par une syllabe (bol).
L’apprentissage du rythme nécessite l’acquisition du langage rythmique et
une pratique assidue de l’instrument.
6
DISQUES
Musique populaire
Baul Bishwa : Jaan sufi
(C-D).
Cote : 9.38 1 BAU
Inde, Rajasthan : musiciens professionnels populaires / Geneviève Dournon.
(C-D).
Cote : 9.38 1 DOU
Rajasthan : vièles et guimbardes / Geneviève Dourmon
(MRE).
Cote : 031.1 4733 DOU
Folksongs of Kashmir : Srinigar on lake Dale / Verna Gillis
(MRE).
Cote : 031.1 396 GIL
Inde : musique populaire de l'Inde du nord / Manfred Junius.
(C-D).
Cote : 9.38 1 JUN
Rajasthan : les musiciens du désert / Georges Luneau
(MRE).
Cote : 031.1 4026 LUN
Rough guide to the Bhangra dance .
(C-D).
Cote : 9.38 2 ROU
Middle cast religious from India : musicians, dancers, prostitutes and actors /
Rosina Schlenker
(MRE).
Cote : 031.1 391 SCH
7
Musique rituelle
[Musique rituelle d'] Inde du sud / Ensemble Periya Melam du temple de
Chidambaram, William Tallotte.
(C-D).
Cote : 9.38 1 PER
Musique classique
Chant
Chant Dhrupad : chant classique de l'Inde du nord / Nasir Zahiruddin Dagar,
Nasir Faiyazuddin Dagar.
(C-D).
Cote : 9.38 1 DAG
Jai jai shrinathji : devotional songs in Gujarati on Lord Shrinathji / Ashit Desai,
Suresh Dalal.
(C-D).
Cote : 9.38 2 DES
Inde du Nord : Girija Devi en concert / Girija Devi.
(C-D).
Cote : 9.38 1 DEV
Madhurasmriti : a trail of nectar / Aruna Sairam, Raghavendra Rao,
Vaidyanathan, Madurai Srinivasan, Sai, Purushotham.
(C-D).
Cote : 9.38 1 SAI
Ksetra srirangam / Aruna Sairam, Raghavendra Rao, Vaidyanathan, Karthick.
(C-D).
Cote : 9.38 1 SAI
Dancing in the light / Lakshmi Shankar.
(C-D).
Cote : 9.38 1 SHA
Les Heures et les saisons / Lakshmi Shankar
(MRE).
Cote : 031.1 5011 SHA
8
Sitar
Pandit Ravi Shankar / Ravi Shankar, Kumar Bose, Vidya Bataju, Jeevan
Govinda.
(C-D).
Cote : 9.38 11 SHA
Spirit of India / Ravi Shankar.
(C-D).
Cote : 9.38 1 SHA
Le Sitar indien : le langage du raga / Pramod Kumar
(MRE).
Cote : 031.1 2544 KUM
Vina
Inde du Sud ; vina / Ranganayaki Rajagopalan.
(C-D).
Cote : 9.38 1 RAJ
Inde du Sud : concert de vina / Emani Shankara Sastry, Madras A. Kannan. distrib. Harmonia mundi, P. 1980
(MRE).
Cote : 031.3 SAS
Inde du Sud : l'art de la vîna / Shastry.
Cote : 9.38 1 SHA
Sarod
Raga / Mukesh Sharma.
(C-D).
Cote : 9.38 1 SHA
Raga kaushik kanada, raga de nuit / Krishnamurti Sridhar.
(C-D).
Cote : 9.38 1 SRI
Surbahar
Ancient court raga traditions / Ashok Pathak.
(C-D).
Cote : 9.38 1 PAT
9
Santur
India : Raga Purya Kalyan / Shivkumar Sharma, Zakir Hussain.
Cote : 9.38 1 SHA
Santur : Inde du nord / Sivakumar Sarma
(MRE).
Cote : 031.1 3882 SAR
Violon
Vadya Lahari / South indian instrumental ensemble
(C-D).
Cote : 9.38 1 SOU
Le Violon de l'Inde du Sud / Subrâmaniam
(MRE).
Cote : 031.1 3878 SUB
Flûte
Guru-shishya / Hariprasad Chaurasia, Kumar Bose, Debopriya Chatterjee,
Debopriya Chatterjee, Suchismita Chatterjee, Sandeep Das.
(C-D).
Cote : 9.38 1 CHA
Four dhuns / Hariprasad Chaurasia, Shib Sankar Ray.
(C-D).
Cote : 9.38 1 CHA
Eternity, part I / Hari Prasad Chaurasia.
(C-D).
Cote : 9.38 1 PRA
Sanjay Subrahmanyan
(C-D).
Cote : 9.38 1 SUB
10
Tabla
Tabla & sarangi : virtuoso / Zakir Hussain, Sultan Khan.
(C-D).
Cote : 9.38 1 HUS
Divine rhythms on tabla / Ustad Irshad Hussain Khan, Ustad Munir Khan.
(C-D).
Cote : 9.38 1 KHA
Inde, tabla / Sudhir Pandey.
(C-D).
Cote : 9.38 1 PAN
Musique de danse
Music & dance / Raghunath Manet ; Tiruvarur Bakthavathsalam ; E. M.
Subramanium ; S. Girish ; Hari Prasad Chaurasia ; Sasidhar.
(C-D).
Cote : 9.38 2 MAN
Jazz métissé
Remember Shakti / John Mac Laughlin, Zakir Hussain, Shrinivas,
Selvaganesh.
(C-D).
Cote : 1.373 MAC
11
LIVRES
Musique d'Inde du Sud [Texte imprimé] : petit traité de musique carnatique /
Isabelle Clinquart.- Cité de la Musique – Actes Sud, 2001.
Cote : 785.4 CLI
L’Art du raga : la musique classique de l’Inde du Nord : François Auboux.
- Minerve, 2003.
Musique, ma vie / Ravi Shankar. - Stock, 1980
Cote : 785 B SHA
Raga mala : Ma vie en musique / Ravi Shankar. - Editions Intervalles, C. 2010
Cote : 785 B SHA
12