“SI C`EST UN HOMME” DE PRIMO LEVI “Si c`est un homme”, un

Commentaires

Transcription

“SI C`EST UN HOMME” DE PRIMO LEVI “Si c`est un homme”, un
“SI C'EST UN HOMME” DE PRIMO LEVI
“Si c'est un homme”, un récit racontant une horrible réalité vécue pas neuf millions de personnes,
pourrait bien aider à l'éducation de notre siècle. En effet, l'histoire des camps de concentration est l'un
des meilleurs exemples de la cruauté de l'homme. Famine, tortures physiques et morales, morts... Nous
devrions tous être au courant de ce qui s'est passé pour ne plus jamais laisser les hommes décider pour
d'autres de leur sort, ne plus accepter cette souffrance de l'être humain. La façon la plus pertinente est
donc de l'enseigner.
Tout d'abord, ce drame qu'ont vécu les juifs et bien d'autres personnes va nous servir comme
expérience de la vie ; elle va nous permettre de réfléchir aux actes commis et de tout faire pour ne plus
reproduire ces erreurs. En effet, c'est après avoir lu, vu ou entendu des témoignages au sujet de ce
génocide que nous pouvons nous rendre compte à quel point c'était monstrueux et cruel. C'est en nous
confrontant à cette réalité que nous prenons conscience de certaines choses. Il est vrai que nous ne
connaitrons jamais vraiment les souffrances de toutes ces personnes qui ont été maltraitées, torturées et
mises à mort très cruellement, mais nous essayons de nous mettre à leur place, ou du moins nous
essayons d'imaginer ce que ça aurait pu être. C'est donc grâce à une réalité qui nous est accordée sans
tabou, sans censure que nous apprenons et réfléchissons pour l'avenir.
Ensuite, cette période est une partie très importante de l'Histoire. Elle explique et nous fait
comprendre certains comportements de l'homme... Cette époque a influencé la politique, elle nous
permet de comprendre la dictature, mais aussi de quoi l'homme est capable. D'une part, du pire, la
discrimination des juifs étant une œuvre humaine. D'autre part, du meilleur, car il y a eu une très
grande solidarité entre les déportés et certains hommes ont permis que toute cette atrocité cesse enfin.
De plus, nous avons beaucoup de versions différentes, de manières de raconter cette période,
énormément de livres, comme «Si c'est un homme» qui est un témoignage. Il y a aussi de nombreux films,
comme «Le choix de Sophie» ou bien «Le liseur». C'est grâce à cette diversité de médias et d'ouvrages que
nous pouvons mieux nous représenter la réalité et en tirer des enseignements.
En conclusion, parler de cette époque, tragique et douloureuse pour beaucoup, nous aide dans
l'éducation civique en montrant toutes les facettes de l'homme, en différenciant le bien du mal et surtout
en tendant à ne jamais plus reproduire les mêmes erreurs.
Marine Sarlet, 5 B

Documents pareils